Archives pour: Octobre 2013, 17

17.10.13

Permalien 15:37:16, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRANDE DAME  

Cristiano Ronaldo fait peur à la France

CR7 a mis de l’huile sur le feu car il ne veut pas rencontrer la France pour des questions extra sportives…

Lundi 21 octobre 2013, 14 h
Tirage au sort des barrages de la World Cup 2014

Les Français ne cessent pas la plupart du temps de traiter CR7 de sous Beckham, de métrosexuel et j’en passe !
Cependant depuis que la France peut faire les barrages, pour le Brésil, contre le Portugal tous les footeux claquent des dents rien qu’à l’idée de tomber sur le groupe des Portugais avec Ronaldo comme guide.
La France lui oppose Benzema et Ribéry.
J’espère que le tirage au sort va nous permettre de voir le choc France-Portugal pour savoir enfin ce que valent les Bleus qui ont marqué 13 buts en 3 matchs contre des équipes de très faible niveau.
Je ne conçois pas une Coupe du Monde sans C. Ronaldo en activité.
D’autre part, j’estime que Lloris mérite d’aller au Brésil.
Le match France-Portugal sent déjà la Coupe du Monde 2014.
Il ne faut pas être méprisant envers les autres nations: Croatie, Grèce et Ukraine.
De surcroît la France est en progrès depuis que la mayonnaise prend entre les anciens et les jeunes.
La France a un gardien exceptionnel, l’un des meilleurs au monde: Hugo Lloris.
Devant lui, il a un Varane de très haut niveau malgré son jeune âge.
A gauche, il y a Evra, un amas de grinta en perpétuel mouvement.
Au milieu, il y a le phénoménal Pogba que les fans de MU regrettent tellement.
Sur l’aile gauche, Ribéry est actuellement en plein boum. Sans doute à son zénith. Jouer au Bayern Munich n’est pas donné à tout le monde. Il tente, frappe ou passe.
La France a donc 5 titulaires indiscutables. Ce n’est pas rien. On peut rajouter Abidal qui force le respect à plus d’un titre.
La France est en reconstruction. Une équipe en devenir et non pas sur le déclin.
Il faut voir ce groupe dans un match à la vie à la mort.
Et ce match en deux volets va avoir lieu en novembre 2013.

Permalien 10:52:13, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

35 000 Niçois pour voir Nice-Marseille. Le premier derby dans l'Allianz Riviera, le nouveau cratère rouge et noir

Le premier derby dans l’Allianz Riviera s’annonce chaud et show. Marseille espère prendre trois points pour effacer ses mauvaises performances précédentes et donc éviter une nouvelle crise. Faire un tel pronostic manque d’élégance devant des Aiglons qui veulent connaître une troisième victoire de suite dans leur nouveau stade.

Vendredi 18 octobre 2013, 20 h 30
Nice-Marseille, Ligue 1

J’entends ici et là que Marseille doit refaire sa santé sur le dos de l’OGCNice.
C’est taire que Nice ne veut pas connaître la défaite dans son nouveau stade.
Surtout pas après seulement trois matchs dans l’Allianz Riviera.
Nice a gagné ses deux premiers matchs dans sa nouvelle adresse qui est un cratère humain et non pas un écrin pour désœuvrés.
Jamais un derby a Nice n’a été vu par autant de Nissarts.
35 000 Niçois ? Peut-être 34 500 et 500 Marseillais.

[Post dédié à Charles Garnero]

Permalien 10:39:22, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Lettres à sa voisine, par Marcel Proust (Gallimard)

Cet inédit nous replonge au début du XXe siècle.
D’ailleurs, il a été tiré de l’édition originale 50 exemplaires sur vélin pur fil, belle tradition qui se perd mais Marcel Proust mérite bien sûr qu’on la reprenne.
Dans son entourage, le romancier n’a jamais évoqué cette correspondante. Madame Williams a reçu au moins vingt-trois lettres que nous découvrons, avec en prime trois de son mari, dentiste.
Disons que les lettres courent de 1908 à 1916. Proust était fâché avec les dates, ne les faisant jamais figurées sur ses lettres ou presque jamais.
Sa voisine vivait au troisième étage du 102 boulevard Haussmann. Comme le cabinet dentaire du mari de sa correspondante était situé juste au-dessus de l’appartement de l’écrivain, celui-ci souffrait du bruit qu’il abominait.
Cette correspondance est délicieusement surannée. Pensons que les deux voisins postaient parfois leurs lettres alors qu’ils habitaient le même immeuble ! Un seul étage les séparait mais ils s’écrivaient plus qu’ils ne se voyaient. Tous deux s’exprimaient mieux par écrit, leur langue maternelle.
Mme Williams étaient une grande lectrice de Proust et on imagine sa joie de correspondre avec lui. D’un côté la plume, de l’autre la harpe car la lectrice était musicienne. Ces lettres sont celles d’une amitié entre deux voisins qui se respectaient. On pourrait vivre sans en prendre connaissance sauf que Marcel Proust est un phare du XXe siècle. Et à ce titre nous avons besoin de toute sa lumière fut-elle tamisée.
Dans ses lettres, Proust passe son temps à remercier son interlocutrice de lui avoir écrit.
Bien sûr les lettres pendant la guerre sont déchirantes, si j’ose dire.
Le lecteur a la consolation d’apprendre grâce à Jean-Yves Tadié que Marcel Proust n’a pas eu connaissance du suicide de Madame Williams qui mit fin à ses jours en 1931, au terme d’une vie sentimentale plutôt chaotique. Proust était mort avant.
Le livre ne nous permet pas de lire les lettres de la voisine, hélas ! mais c’était lui l’écrivain. L’ouvrage contient des lettres en fac-similé et des photographies, de Proust et de sa voisine désormais vraiment immortelle.
Proust louait plusieurs chambres de «son» hôtel en Normandie. Il avait dit au jeune Philippe Soupault que de cette façon il s’entourait de silence. Tel n’était pas le cas à Paris. Je l’imagine pestant contre le bruit. Comme je le comprends: faire du bruit c’est ignorer l’autre.
Proust se sentait encore plus seul quand il entendait du bruit qui le ramenait à sa condition de simple individu victime des tracas de la vie, fussent les plus insignifiants pour le commun des mortels.
Le bruit transformait Proust en caisse de résonnance. Intolérable !
Mme Williams a sans doute aimé Marcel Proust comme elle n’aima aucun autre homme. Leur liaison platonique avait la force du ciment armé.

-Lettres à sa voisine
De Marcel Proust
Texte établie et annoté par Estelle Gaudry et Jean-Yves Tadié. Avant propos de J.-Y. Tadié
Gallimard, 85 p., 14, 50 €

Octobre 2013
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software