Piaf par ses chansons, de Christian-Louis Eclimont (La Martinière)

17.09.13

Permalink 15:26:30, Catégories: GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME, HENDRIXEMENT, CERDANEMENT  

Piaf par ses chansons, de Christian-Louis Eclimont (La Martinière)

Morte, Piaf reste plus présente que la totalité des chanteuses vivantes. Femme monumentale. Une des plus dames du XXe siècle avec M. Curie, Colette, J. Baker, La Callas et B. Bardot. Les féministes médiatiques ne sont que de dérisoires poupées en face de telles femmes.

“Brillante à composer avec ses mots- et ses maux".
Voilà ce que dit de Piaf sont nouveau biographie qui rend hommage à la chanteuse et à sa mère en même temps. Chaque écrivain à ses secrets et il sera toujours temps de connaître ceux de Christian-Louis Eclimont qui a un nom non pas à coucher dehors mais plutôt droit sorti d’un comte de Maupassant.
Cette biographie remonte le fleuve de la chanteuse des rues qui a fini à l’Olympia. Chaque oiseau a sa cage et la môme Piaf ne s’est jamais laissée enfermer par personne et quand il se laisse capturer, le destin se mettait sur sa route, et même dans le ciel, puisqu’elle perdit Marcel Cerdan, dans un accident d’avion. Le couple Cerdan-Piaf n’était pas un duo médiatique pour vendre de la presse, c’était une vraie love story, plus forte que celle entre M. Monroe et A. Miller.
Piaf a divinement chanté La vie en rose et L’hymne à l’amour mais au fait les paroles sont de qui ? Edith Piaf ! Si ce livre ne sert qu’à nous apprendre que Piaf fut un auteur, il n’aura pas été imprimé pour rien.

Eclimont nous rappelle l’arbre généalogique de la carrière de Piaf:
Raymond Asso, Henri Contet, Michel Emer (le mari de Jacqueline Maillan), Marguerite Moreno, Charles Aznavour (un ami, pas un amant), Georges Moustaki, Jacques Pills, Paul Meurisse, Charles Dumont, Théo Sharapo…
Avec aucune image à colorier, le biographe nous fait tout partages, les rires et le larmes. Il ne démêle pas le vrai du faux. C’est un bel exercice d’admiration et non pas une enquête de flic des lettres pour savoir si Piaf ne nous a pas raconté des bobards.

-Piaf par ses chansons
de Christian-Louis Eclimont
La Martinière, 280 p., 19, 90 €

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Septembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software