HISTORIQUE: Man United conserve ses 6 points d'avance avec Giggs qui débuta en 1991

15.12.12

Permalink 20:56:55, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

HISTORIQUE: Man United conserve ses 6 points d'avance avec Giggs qui débuta en 1991

15 décembre 2012, 16 h
Manchester United 3-1 Sunderland
Buts pour les Red Devils: van Persie (16e), Cleverley (19e), Rooney (59e)
But pour les visiteurs: Campbell (72e)

Classement
1 Manchester United 42 points 17 matchs/ 14 0 3/ 43 24/ + 19
2 Manchester City 36 17/ 10 6 1/ 33 15/ + 18

L’évévement ce n’est pas la victoire de MU mais la présence de Ryan Giggs dans l’équipe au coup de sifflet final.
Le joueur de 39 ans était sur la pelouse 21 ans après ses débuts à Old Trafford.
Evénement considérable dans un monde où les joueurs changent de clubs aussi facilement qu’ils échangent leur maillot en fin de match.
Une victoire rouge fingers in the nozzle.
MU est sur la route du doublé: Premier League + C1. C’est le quotidien pour ce grand club qui ne pète pas plus haut que son cul comme tant de clubs prétentieux qui ne gagnent jamais rien à part de l’argent.

De Gea/ (7) Il doit rester titulaire. Très bon sur sa ligne
Evra © (7) Toujours dans le coup
Ferdinand. (6) RAS. Puis (67e)Vidic (5) Match de reprise
Smalling (7) Bon match. Le Ferdinand de demain
Jones/(8) Son meilleur match depuis des mois. Il revient de blessure
Young (7) Bien dans le tempo
Cleverley.(8) Le nouveau Scholes est arrivé. Puis (72e) Giggs (5) Quel plaisir de le revoir!
Carrick. (7) Le régulateur a encore répondu présent. Puis (45e) Scholes (5) A bien pris la locomotive en marche
Valencia/ (7) Joueur merveilleux à tous les sens du terme.
Rooney (8) Toujours aussi performant
van Persie (8) Parfait. L’ancien Gunner a mis 0 match pour s’adapter. A Arsenal, il ne devait rêver qu’à MU tant il s’est fondu dans le schèma tactique. Ce que n’a jamais su faire Berbatov.

Sur le banc: Lindegaard, Fletcher, Welbeck, Chicharito

Manager: Sir Ferguson(10) S’est permis de faire du turn over en plein match ! Seule problème: il a laissé sur la touche Chicharito. Nani peut partir mais le Mexicain doit rester.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Septembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software