Aucune tribune de l'Allianz Riviera ne porte le nom d'un Aiglon historique

15.12.12

Permalink 11:46:33, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Aucune tribune de l'Allianz Riviera ne porte le nom d'un Aiglon historique

C’est désormais officiel.
Les noms des quatre tribunes (respectivement nord, sud, est et ouest) du nouveau stade de l’OGCNce ont été choisis définitivement, en conclusion de l’opération « Nomme ta tribune », qui avait permis aux Niçois de soumettre leurs noms, le jury a livré son verdict.
Ray
Populaire Sud
Garibaldi
Segurane
De mon côté après maintes réflexions, je n’aurais pas choisi ces noms-là.
Le Ray n’est pas dans la plaine du Var. A quoi bon appeler une tribune Ray si c’est pour raser l’ancien stade ?
Populaire Sud. C’est la même chose. De la pure nostalgie avec tout le respect que je fois aux fans de Nice si souvent décriés à tort. Sans eux, le Ray sonnerait vide.
Garibaldi ? Il a déjà une place à Nice.
Ségurane ? Idem, en plus on appelle le quartier Ségurane toute la partier du Port.
Mes choix sont les suivants:
Tribune 1: NUMA ANDOIRE, entraîneur lors du doublé 1952
Tribune 2: VIC NURENBERG, meilleur buteur de Nice depuis l’après-guerre
Tribune 3: FRANCIS ISNARD, recordman des matchs avec Nice
Tribune 4: HUGO LLORIS, capitaine de l’Equipe de France
Il est tout de même incroyable qu’aucune trbune du nouveau stade ne porte le nom d’un joueur.
Sans joueur, le stade et le public ne sert à rien.
Ségurane et Garibaldi n’ont rien à voir avec le football. Certes, il s’agit de deux grandes figures niçoises. D’évidence, le jury a voulu souligner l’identité nissarte dans un stade qui s’appelle Allianz Riviera et non pas Allianz NISSA.
C’était plus beau de voir TRIBUNE NURENBERG ou TRIBUNE ISNARD.

Dans le RAYtroviseur de MORLINO. http://www.ogcnice.com/accueil.php
Merci aux Aiglons des années 1950
“Les débuts de l’ère Claude Puel, sous la présidence de Jean-Pierre Rivère, a le même parfum rafraîchissant que dégageaient les jeunes Aiglons de Jean Luciano. Entre Ospina, Delle, Pied, Kolodziejczak, Eysseric, Bosetti, Traoré, Palun, Maupay, et Lamia, Alba, Chorda, Cornu, Scanella, « Papa » Barrou, le parallèle est évident. En 2012, notre entraîneur puise des forces dans la réserve exactement à la manière de son homologue de jadis. Souhaitons que les Aiglons de Puel connaissent le même destin que ceux de Luciano: être un jour champions de France ! Le Niçois Luciano est le dernier entraîneur à avoir remporté le championnat de D1 avec Nice en 1958-1959. Ce titre clôtura une décennie paradisiaque pour l’OGCN qui remporta trois autres titres en 1951, 1952 et 1956. Né à Nice en 1952, l’année du doublé, j’ai toujours pensé que mon attachement au Gym provenait de ma naissance en pleine euphorie niçoise. J’ai été conçu quand les Aiglons survolaient non seulement le football français mais aussi le football européen lorsque la Coupe d’Europe n’existait pas. Chez moi, ADN signifie Attaché Définitivement à Nice. Parmi les héros de 1951, le coach Numa Andoire comptait sur Germain, Firoud, Mindonnet, Amalfi, Belver, Bonifaci, Carré, Pédini, Bengtsson, Ben Tifour et Jean Courteaux, auteur de 27 buts des 73 marqués par les Aiglons qui ont contribué à donner à Nice son premier trophée de l’Histoire. L’année suivante, le Gym conserva sa couronne grâce à Domingo, Gonzalez, Poitevin, Rossi, Carniglia, Césari, sans oublier son stratège Bonifaci. Au sein des Aiglons champions de France 1956, il y avait le buteur «Vic» Nurenberg, Martinez, R.Bravo, Milazzo, Abderrazak, Fontaine et le magicien Joseph Ujlaki. L’épopée de 1958, quant à elle, fut aussi l’œuvre de K. Ferry, Muro, Faivre et Foix. Mention spéciale à Gonzalez et Nurenberg, toujours prépondérants dans la conquête des trophées glanés par cette génération en or qui a enchanté nos pères auxquels on doit tout. Et c’est ainsi que le Ray est grand.”

[Post dédié à Antoine Bonifaci et à Maurice Serrus]

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Septembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software