Les Ecrivains qui ont fait la République, d'Alain-Gérard Slama (Plon)

06.11.12

Permalink 19:55:53, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Les Ecrivains qui ont fait la République, d'Alain-Gérard Slama (Plon)

Alain-Gérard Slama est un grand rousseauiste comme Henri Guillemin qui dès 1942 réhabilita Rousseau.

Voici le premier tome d’une étude d’Alain-Gérard Slama qui fera date. L’entreprise de l’essayiste est de distinguer les écrivains qui ont fait la République. Beau programme que tous les passionnés des Lettres françaises ne vont pas manquer. Le texte inaugural est sous-titré : “Le trésor caché : des origines au début du XIXe siècle". Pour notre plus grand plaisir, Alain-Gérard Slama se propose de nous dévoiler le « passage de témoin » qui relie des écrivains aussi différents que Montaigne, Joseph de Maistre, Rousseau, Mme de Staël, Constant, Chateaubriand, Hugo, Renan, Barrès, Proust, Gide, Montherlant, Céline… jusqu’à sans doute Kundera et quelques autres.
Pour Slama, «la culture politique française ne se sépare pas de sa culture littéraire». C’est bien dit et cela ne surprend pas de la part d’un érudit de sa trempe. Je préfère de loin lire un homme cultivé sans pédantisme de la dimension de Slama que toutes les ténors de l’édition dont on dit qu’ils sont philosophes alors qu’ils ouvrent des portes ouvertes du style « il faut qu’on s’aime » et « à mort la guerre ». Je mets à part Michel Onfray qui lui a le mérite d’avoir créé une université gratuite pour partager la culture. Albert Camus aurait apprécié.
Slama cherche à débusquer le trésor qui est caché dans chacune des œuvres qu’il estime importantes. On pourrait citer d’autres noms. Sa liste est respectable et elle se défend sans problème. Cependant pourquoi exclure Apollinaire si on fait figurer Proust et Céline. Le fait même que l’auteur d’Alcools fut un apatride devenu Français est un événement majeur. Exit Voltaire ? Montesquieu ? Dans le premier ouvrage Rousseau, de Maistre et Constant ont la part belle. Rousseau y est particulièrement à son avantage et cela est justifié tant il fut le précurseur de la Révolution française. Jean-Jacques, comme on dit, fut un adepte du développement de la personnalité individuelle inscrit dans le mouvement de l’intérêt général. Son impact sur la société fut si grand que Voltaire vit en Rousseau son seul rival. Slama expose bien le parcours de Rousseau qui reste un élément clé de la construction de la République française. Par la pertinence de son analyse et la clarté de son jugement, Slama capte le lecteur grâce à une langue nerveuse dans le bon sens du terme.
Par ailleurs, pour Slama, on pardonne son « racisme primaire » à Céline parce qu’il a inventé un style ; le lyrisme mystique de Genet fait écran à la « grossièreté de son antisémitisme et [à] sa fascination pour les crimes nazis ». Pourquoi Raymond Aron n’a pas le prestige de Sartre ? « Pour la simple raison que celui-ci avait à son actif, en dépit de ses errements staliniens, la consécration d’une œuvre romanesque et théâtrale ». Slama précise que les grands monarques, de Louis XIV à Charles de Gaulle, ont toujours pris le « risque d’entretenir dans leur entourage » des écrivains dont le talent pouvait les rendre encore plus historiques. Lire Slama c’est s’instruire avec plaisir. Il ne faudrait pas que la culture devienne ringarde. Par les temps qui courent, on ne s’est jamais. Restons vigilants.

-Les Ecrivains qui ont fait la République. Tome 1. Le trésor caché : des origines au début du XIXe siècle,
Alain-Gérard Slama
Plon, 213 p., 20 €

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: Zola-Lampard [Visiteur] Email
J'ai de quoi m'occupé
merci du partage
PermalinkPermalien 06.11.12 @ 20:55
Commentaire de: Zola-Lampard [Visiteur] Email
l’état de nature
j'en ai manger des trucs du genre
PermalinkPermalien 06.11.12 @ 20:57
Commentaire de: Zola-Lampard [Visiteur] Email
j'ai fini la vidéo
je n'aime pas la pensée social de l'autre et je comprends pourquoi ils n'étaient pas d'accord
depuis quand on veut pas toucher à la condition des travailleurs ? c'est plutôt lui le fou ! "le petit nombre fait travailler le grand et nourri par lui et le gouverne" mais c'est du grand n’importe-quoi !
je suis égalité des conditions Alexien
PermalinkPermalien 06.11.12 @ 21:43

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Août 2014
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software