Archives pour: Avril 2012, 27

27.04.12

Permalien 22:19:20, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

A J-3 du derby, Sir Ferguson met la pression sur Man City et Mancini

Sir Alex Ferguson estime que ses joueurs sont en mesure de faire gagner Manchester United lors du derby de lundi 30 Avril (21 h) alors qu’un résultat nul serait déjà fabuleux dans la lutte pour le titre.
Le manager a été très déçu de voir MU encaisser deux buts coup sur coup contre Everton alors que les Red Devils menaient 4-2. Au lieu d’empocher 3 points, MU n’en a pris qu’un seul, au grand étonnement de 333 millions de fans plus 75 000 personnes présentes à Old Trafford. Malgrè cette récente contre performance, l’Ecossais fait confiance aux siens pour la conquête de la 20e couronne du club.
-"Dorénant les deux clubs de la ville sont sans doute appelés à se disputer les trophées en jeu dans la saison. Man City a pris la place de Liverpool … [Quel tacle à Dalglish ! Bravo Boss…] Chaque année quand le calendrier est dévoilé, tout le monde coche les dates du derby. On fait toujours ça, c’est un réflexe inévitable. Cependant personne ne pensait que les deux clubs de la ville seraient en tête avec 3 points de différence en notre faveur. Toute la saison va se jouer sur un ce match. L’ambiance va être fantastique. On est vexés par les quatre buts encaissés la semaine dernière. On s’est compliqué la vie et on a fait vivre de drôles de sensations à nos supporters. C’est comme ça depuis des années et des années. On espère se faire pardonner lundi. Si Roberto Mancini a prétendu que nous étions le grand favori et que son équipe de City n’avait qu’un infime espoir d’être sacré c’est uniquement pour ne pas mettre de pression sur les épaules de ses joueurs. Sa stratégie a bien fonctionné mais moi je ne me suis pas laissé prendre. Maintenant, les Citizens vont devoir affronter les joueurs de Man United dans un face à face de très haut niveau. Mes joueurs sont prêts. On est en meilleure posture que Manchester City puisque nous sommes leaders avec 3 points de plus que nos voisins. On peut se contenter de deux victoires, alors qu’eux doivent tout gagner. Mais vous connaissez la philosophie de notre club - on va essayer de gagner. J’estime qu’on a suffisamment d’expérience. Prenez Patrice Évra, Rio Ferdinand ou même Wayne Rooney. Michael Carrick aussi. On a l’expérience nécessaire pour gérer la situation. Pour moi, nos précédentes rencontres dans la saison n’entrent pas en ligne de compte. Nous nous sommes rencontrés trois fois, mais c’est le passé. Ça ne m’intéresse plus. Tout se jouera lundi. Je ne sais pas comment nos adversaires vont aborder ce rendez-vous crucial au niveau mental. Je suis motivé et j’ai hâte d’y être. Je me sens paré et nos joueurs eux aussi sont prêts.”

Permalien 14:44:29, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Deuil sportif mondial: Josep Guardiola quitte Barcelone

Entraîner Barcelone, le Real Madrid, le Bayern Munich ou Manchester United est devenu aussi important que de diriger le gouvernement de l’Espagne, de l’Allemagne ou de l’Angleterre. Le football est à présent une industrie, comme l’a dit Malraux du cinéma. La retraite de Guardiola fait l’effet immédiat de la petite mort. Guardiola est un homme de grande classe. Il fait passer l’homme avant le manager. Quand Mourinho se déplace avant un match pour aller saluer Guardiola, le futur ex coach manifeste toujours de la surprise, comme si le Portugais lui disait: “En conférence de presse, je fais du cirque mais je te respecte…” Guardiola n’est pas fait comme Mourinho. C’est sans doute pour ça qu’il quitte le Barça.

Fatigue, usure, dégoût, envie de vivre loin du tohu-bohu médiatique, toujours est-il que Josep Guardiola ne veut plus honorer la charge d’entraîneur de Barcelone, moins de 48 heures après après l’élimination du Barça face à Chelsea alors que les Catalans est l’équipe qui joue le mieux au football du dernier carré.
Guardiola s’occupera de l’équipe première jusqu’à la fin de saison et de la finale de la Coupe du Roi avant de passer le flambeau à son assistant Tito Vilanova, atteint d’un cancer. Guardiola est très touché par la maladie de son collaborateur. Je peux y voir aussi le geste d’un homme qui laisse la place pour faire plaisir à un ami.
Le départ de Guardiola fait l’effet d’un coup de tonnerre dans l’actualité tant le Barça est aimé dans le monde entier.
Nommé entraîneur du Barça en 2008, Guardiola n’aura tenu que 4 saisons. C’est peu quand on songe que Sir Ferguson entraîne Man United depuis 1986 et que le club d’Arsenal conserve Arsène Wenger depuis 1996. La pression à MU n’est pas moindre qu’au Barça. Il faut donc aimer encore plus l’Ecossais de ne pas laisser tomber les Red Devils.
Est-ce que Ferguson est addict à la compétion ? Oui. Plus que Guardiola ? Sans doute, oui.
Guardiola a dans les yeux un romantisme que n’a jamais eu Ferguson, beaucoup plus réaliste, sans pour autant être inhumain. Ferguson a la capacité de ne voir plus que le positif quand MU marque un but décisif. Ferguson n’a pas tué l’enfant en lui. Guardiola a peut-être trop perdu d’enfance d’un seul coup.
-"Il faut de la passion et de l’énergie… Je dois retrouver cela. J’espère sincèrement que la personne qui prendra le relais pourra apporter des choses que je ne pouvais plus faire. L’entraîneur doit être fort, il faut de la passion et de l’énergie pour entraîner ses joueurs et j’ai besoin de retrouver cela. Et je ne le retrouverai qu’en me reposant. Je pense que cela aurait été dangereux de continuer. Et j’ai une telle estime de mes joueurs pour ce qu’on a fait ensemble que je ne me le serais jamais pardonné si nous l’avions rompu. Je voudrais remercier publiquement mes joueurs. Ce sont eux qui ont donné un sens à tout ça. Je voudrais surtout les remercier d’avoir pu rendre réelles toutes ces rencontres que j’avais imaginées. C’est ce que j’emmène avec moi.”
Guardiola serait-il resté entraîneur du Barça si les Catalans avaient remporté la Liga et la C1 2012 ?
On ne le saura jamais.
Guardiola nous manque déjà.
Bien sûr, il est vivant et c’est cela le plus important.

Josep Guardiola
né le 18 janvier 1971 à Santpedor, Espagne

Palmarès de joueur, milieu de terrain du Barça:
6 Championnats d’Espagne : 1991, 1992, 1993, 1994, 1998, 1999
2 Coupes d’Espagne : 1997 et 1998
4 Supercoupes d’Espagne : 1991, 1992, 1994, 1996
1 Ligue des Champions : 1992
1 Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes : 1997
2 Supercoupes de l’UEFA : 1992 et 1997

Palmarès d’entraîneur, au Barça (2008-2012):
3 Championnats d’Espagne : 2009, 2010 et 2011
1 Coupe d’Espagne : 2009
3 Supercoupes d’Espagne : 2009, 2010 et 2011
2 Ligues des Champions : 2009 et 2011
2 Supercoupes de l’UEFA : 2009 et 2011
2 Coupes du monde des clubs : 2009 et 2011

[Post dédié à Claude Boli]

Permalien 08:54:10, Catégories: LA MAISON BLANCHE, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

Marcello, Alaba et Luiz Gustavo, trois rayons de soleil

David Alaba est un international autrichien né le 24 juin 1992 à Vienne. Son père est nigérian et sa mère philippine.

On ne parle pas assez des défenseurs, des récupérateurs, des relayeurs, des pitbulls, des relanceurs, des capteurs de ballons, des essuies-glaces du milieu de terrain.
Marcello a été très bon en 1/2 finale retour de la C1 lors de Real Madrid-Bayern Munich (2-1) que les Allemands ont gagné aux tirs au but. Le défenseur a été constant. Il a sans cesse attaqué et très bien défendu. Il a été le meilleur madrilène.
Côté allemand, Neuer est toujours extraordinaire. Dommage qu’il ne joue pas à Man United. Il a la carrure d’un Schmeichel.
Alaba (19 ans) et Luiz Gustavo (24 ans) ont été eux aussi très bons.
Je ne connaissais pas Alaba. De la surper graine de grand champion.
Pour la première fois de ma vie je vais être pour une équipe allemande.
Lors de Chelsea-Bayern Munich, je suis 100 % pour que les Bavarois gagnent la finale de la C1.

Les joueurs qui ont qualifiés le Bayern Munich pour la finale de la C1 2012:
M. Neuer/
P. Lahm, J. Boateng, H. Badstuber, D. Alaba/
Luiz Gustavo, B. Schweinsteiger, A. Robben, T. Kroos, F. Ribéry puis T. Müller (95e)/
M. Gomez

Remplaçants: H. Butt, I. Olic, D. Pranjic, D. Contento A. Timoshchuk, Rafinha

Entraîneur: Jupp Heynckes

Le Brésilien Luz Gustavo est un superbe récupérateur de ballons

Permalien 00:53:49, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Marché noir pour Man City-Man United: 1 500 € la place

Lundi 30 avril, 21 h
Manchester City (2e)- Manchester United (1er)

Classement de la Premier League:
1 Manchester United 83 points 35 matchs/ 26 5 4/ 86 32/ + 54
2 Manchester City 80 35/ 26 5 5/ 87 27/ + 60

Toute la ville de Manchester est en effervescence.
Les quartiers rouges et bleus ne parlent que du match à venir.
D’un côté les Reds avec 19 championnats, de l’autre, les Blues avec 2 titres maigrichons.
L’intensité des derbys mancuniens est toujours grand mais depuis 1968 on n’avait plus vu City jouer les premiers rôles.
Les billets s’arrachent au marché noir. Des fans de City dans le besoin n’hésitent pas à vendre leur billet contre 1 500 euros… Gros bénéfice !
Alex Ferguson ne cesse pas de dire que le match de lundi 30 avril sera «le plus grand derby jamais joué entre les deux clubs»:
-«Le fait que les deux clubs de la ville soient en tête de la Premier League donne au derby de l’Etihad stadium un enjeu vraiment important car la rencontre est décisive pour la suite du championnat. Ce sera difficile mais nous irons là-bas sachant que nous sommes capables d’obtenir un résultat. Avant même le coup d’envoi, ce match est le derby le plus important de Man U depuis que je suis arrivé au club, en 1986. D’autant qu’en cas de victoire, on n’aura besoin que d’un point dans les deux matchs restants contre Swansea City et Sunderland pour remporter le titre.»
Suite au 4-4 de Man United contre Everton, Manchester City, 2e au classement, est revenu à trois points des Red Devils. Avec deux buts de Wayne Rooney et deux autres signés Welbeck et Nani, United menait pourtant 4-2, avant d’être rejoint par Everton suite à d’énormes erreurs défensives.
En cas de victoire le 30 avril, les Citizens retrouveront la première place à la faveur du goal-average. Manchester City a battu Wolverhampton dimanche par deux buts à zéro. Depuis, les Citizens ont un moral d’acier.
Quand United a fait un mauvais résultat, les Red Devils ont l’habitude de réagir au match suivant.
City peut gagner à 30¨%
Le nul, à 30 %.
United vainqueur, à 40 %.
J’ai en tête un onze de départ pour United, j’y reviendrai.

Avril 2012
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software