Archives pour: Avril 2012, 11

11.04.12

Permalien 20:20:20, Catégories: THE RED DEVILS, GRANDE DAME  

Sans Scholes, Man United perd à Wigan alors que depuis le retour de son stratège MU était invaincu en Premier League...

Sir Alex a laissé Scholes au repos dans la tribune. Mauvais choix. Man U a perdu pour la première fois depuis le 2 janvier 2012 (3-0 à Newcastle)… alors qu’à partir du retour de Scholes (14 janvier) Man United n’avait plus perdu un seul match en Premier League… A présent, MU a deux matchs de suite à la maison pour renaître une nouvelle fois de ses cendres. Premier avec 5 points d’avance, il y a pire !

Mercredi 11 avril - 33e Journée
Wigan 1-0 Manchester United
But pour Wigan: Shaun Maloney (50e)

Manchester City 4- 0 West Bromwich Albion
Wolverhampton 0-3 Arsenal

Classement de la Premier League:
1 Manchester United 79 points 33 matchs/ 25 4 4/ 78 28/ + 50
2 Manchester City 74 33/ 23 5 5/ 79 26/ + 53
3 Arsenal 64 33/ 20 4 9/ 66 41/ + 25

“Vive Wigan !” Toute l’Angleterre et les détracteurs de MAN U, envieux de son hégémonie, sont contents: les Red Devils ont perdu devant des morts de faim qui font tout pour éviter la relégation. Man U ne va quand même pas gagner tous les matchs de la saison. C’est incroyable: les gens demandent à MU de marcher sur la tête alors qu’ils supportent des clubs qui perdent plus souvent que MU ! Les Red Devils étaient invaincus depuis le début janvier 2012. Ils ont le droit de perdre. Même sans la manière. Ce qui fut le cas. On a vu pendant 45 minutes, MU sans peps, sans créativité. Le milieu était inexistant avec un seul travailleur (Carrick). Comme il manquait Rafael, il n’y avait pas d’apport offensif venu d’en bas. Du coup Valencia n’était pas alimenté en ballon. De surcroît, Chicharito, on le sait, ne va pas gratter des ballons au milieu de terrain comme Welbeck. Sur le bord de touche, Sir Ferguson ne tenait plus en place, de manière inhabituelle. Il savait que MU n’allait pas dans le bon sens. Il ne pouvait que s’en prendre à lui-même: son turn over sans Scholes n’était pas payant. Notre Scholesy est l’âme de MU. Les changements n’ont rien apporté. La défaite était programmée. Et elle a été au rendez-vous. Ce faux pas arrive bien car maintenant MU va recevoir deux fois de suite à Old Trafford alors que les Citizens, eux, jouent autant de fois à l’extérieur. Un peu de suspense revient à l’ordre du jour. C’est très bien ainsi.

Le onze des Red Devils:

De Gea/ (4) Pas grand chose à faire
Evra © (3) Terne
Ferdinand (2) Inexistant
Evans (3) Moins bien que d’habitude
Jones/ (1) A la ramasse
Young. (1) Pas dans son assiette. Puis (45e) Cleverley (5) Bonne rentrée
Giggs (0) Un fantôme
Carrick (3) Trop seul à récupérer les ballons
Valencia/ (1) Il a joué ?
Chicharito. (0) Sans aucune inspiration. Puis (57e) Welbeck (3) A fait de son mieux
Rooney. (3) Désorienté dans une équipe qui déjoueait. Puis (64e) Nani (1) Personne n’a joué sur lui

Sur le banc: Amos, Smalling, Park, Pogba

Manager: Sir Ferguson. (4) Sans idée. Wigan a gagné mais MU aurait dû bénéficier d’un penalty voire de deux…

Voici tous les matchs de MU en Premier League depuis le retour de Paul Scholes au milieu de terrain:
14 janvier 2012/ Man U 3-0 Bolton: Scholes a ouvert le score à la 45e minute
22 janvier/ Arsenal 1-2 Man U: entre en cours de jeu
31 janvier/ Man U 2-0 Stoke City: titulaire. Man U devient premier exaequo, avec Man City
5 février/ Chelsea 3-3 Man U: entre en cours de jeu
11 février/ Man U 2-1 Liverpool: titulaire
26 février/ Norwich 1-2 Man U: titulaire. Scholes a ouvert le score à la 7e minute
4 mars/ Tottenham 1-3 Man U: titulaire
11 mars/ Man U 2-0 West Brom: titulaire. Man U est seul leader de Premier League avec 1 point d’avance sur Man City
18 mars/ Wolves 0-5 Man U. Titulaire. Man U est leader avec 4 points d’avance
26 mars/ Man U 1-0 Fulham: entre en cours de jeu. Man U est leader avec 3 points d’avance
2 avril/ Blackburn 0-2 Man U: titulaire. Man U est leader avec 5 points d’avance
8 avril/ Man U 2-0 QPR: titulaire. Scholes marque le deuxième but. Man U est leader avec 8 points d’avance
11 avril/ Wigan 1-0 Man U: première défaite de MU depuis le retour de Scholes… qui n’a pas joué ce match par choix de son entraîneur, sans doute pour le laisser se reposer. Man U est leader avec 5 points d’avance sur Man City

soit 11 victoires, un match nul, et une défaite (sans Scholes). 29 buts pour, 8 contre.

Paul Scholes a aussi joué quatre autres matchs: 2 en FA Cup et 2 en C1.

Permalien 08:10:14, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Les Dix Commandements de Sir Alex Ferguson

Depuis 1993, le Man United de l’ère Ferguson a remporté 12 titres de champion d’Angleterre: 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011. Dans quelques jours, il faudra en rajouter un 13e, celui de 2012. Le Gallois Ryan Giggs (38 ans) est l’unique Red Devil qui accompagne le Boss écossais depuis 1993.

“I love Sir Alex Ferguson of Manchester United”
Voilà ce qu’un photographe vient d’immortaliser sur une cabane en Ouganda.
Bien sûr, la cabane n’a pas d’antenne télé.
C’est ça la force mystique de MU !
Son habitant est l’un des 333 millions de fans de Man United.
Cela fait penser à Platini qui s’est marré quand Marguerite Duras croyait être plus connue que lui.
Pourquoi Manchester United est si performant sous l’ère Ferguson ?
Voici la réponse d’Arsènal Wenger:
-"Manchester United est l’équipe qui a le meilleur pourcentage de réussite au niveau des passes dans la moitié de terrain adverse".
Voilà qui est très bien dit. Pas besoin d’en faire des tonnes.
Facile à dire, difficile à faire.
Cependant, je vous livre les 10 Commandements du Saint-Patron des Red Devils.

1/ Ferguson compose un groupe de joueurs à ossature anglo-saxonne, c’est-à-dire avec des joueurs ayant été éduqués dans un football rapide et physique. Les tauliers anglo-saxons doivent avoir une très forte personnalité. Exemple: Parker, Irwin, Robson, Cole, les frères Neville, Bruce, Pallister, McClair, Hughes, Ince, Ferdinand, Smalling, Keane, Scholes, Carrick, Fletcher, O’Shea, Giggs, Rooney, Young, Jones, Welbeck… Ces joueurs n’ont donc pas à s’adapter. Ils impriment la cadence au groupe. Il faut qu’ils soient tous complémentaires.

2/ Il déniche des joueurs étrangers au fort potentiel qu’il pousse à se sublimer: Cantona, Yorke, van Nistelrooy, Cristiano Ronaldo, Nani, Chicharito, Valencia…

3/ Il chasse toutes les brebis galeuses: Ince, Stam, Bechkam, van Nistelrooy, Keane, Tevez…

4/ Il achéte des joueurs qu’il forme pour revendre une fortune: Ronaldo revendu près de 100 M€

5/ Il n’aligne jamais deux fois la même équipe. Il adapte son schéma selon l’opposition, le lieu, la compétition. Il peut changer de schéma tactique plusieurs fois dans une mi-temps

6/ Il sait renouveler son effectif au fil des ans pour se maintenir au sommet de la hiérarchie

7/ Il oeuvre sur des cycles de 5 ans

8/ Il maintient une distance vis-à-vis des joueurs. C’est un père très sévère (parfois hyper méchant) plus qu’un ami. Il sait aussi complimenter tel ou tel joueur devant tous les autres.

9/ Pour Ferguson, la victoire n’est qu’un moyen. Le but c’est le trophée

10/ Il se sert des défaites pour relancer son groupe. Genre: si on a perdu, eh! bien… c’est fait ! On vient de donner. Maintenant, on ne va plus perdre !

Tout cela forme les 10 commandements de l’Ecossais

Avril 2012
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software