Archives pour: Mars 2012

31.03.12

Permalien 19:45:49, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester City n'en finit plus d'offrir la Premier League 2012 à Manchester United

Les supporters de Man City voient le titre leur échapper car les Citizens n’assurent pas du tout en mars là où MANCHESTER UNITED a fait le plein de points. Les Citizens ont fait la grave erreur d’attendre le derby mancunien du 30 avril… oubliant tous les matchs d’avant contre les morts de faim de Premier League.

30 mars 2012, 31e journée de Premier League
Manchester City 3-3 Sunderland
Buts pour les Citizens: Balotelli (43epen., 85e), Kolarov (86e)
Buts pour les visiteurs: Larsson (31e, 55e), Bendtner (45e)

Sans jouer, Man United conserve sa marge de sécurité devant les outsiders de Man City.
Les Citizens n’ont pris qu’un point à domicile ce 30 mars. Menés 1-3, ils sont parvenus à égaliser.
Pendant tout le match j’ai dû encore écouter les commentaires des arsenalisés de service sur Canal Moins.
Au début du match, ça nous dit que Nasri “blessé” regarde le match de chez lui, et ensuite ça nous casse Nasri parce qu’il regarde le match dans son salon au lieu de le jouer ! Tout est de ce niveau. Ils rêvaient tant de voir Man City gagner le championnat, rien que pour ne pas voir Man United le remporter.
Les Citizens se sont encore cagués dessus…
En trois matchs, ils viennent de perdre 7 points !
Impossible de devenir champion à ce rythme.
Man City n’est qu’un puzzle de mercenaires dans le désordre. Il suffisait de voir sur le terrain le conflit ouvert entre Balotelli et Kolarov pour comprendre que ce groupe n’a d’équipe que le nom. Kolarov tira un coup franc que l’Italien voulait frapper… De manière inespérée, tous les deux ont permis à City d’arracher le nul. Il serait urgent qu’ils accordassent leur violon respectif.
Pour être champion, il faut carburer en mars et avril.
Man City vient de rater le mois de mars où Man United a fait un sans faute.

En Mars 2012, MAN UNITED 12 points sur 12…
04 Mar Tottenham 1-3 MAN U
11 Mar MAN U 2-0 West Bromwich Albion
18 Mar Wolverhampton 0-5 MAN U
26 Mar MAN U 1-0 Fulham

En Mars 2012, Man City 8 points sur 15…
03 Mar Man City 2-0 Bolton Wanderers
11 Mar Swansea City 1-0 Man City
21 Mar Man City 2-1 Chelsea
24 Mar Stoke City 1-1 Man City
31 Mar Man City 3-3 Sunderland

Classement:
1 MANCHESTER UNITED 73 points 30 matchs/ +47
2 Manchester City 71 pts 31/ + 50
3 Arsenal 58 pts 31/ + 21
4 Tottenham Hotspur 55 pts 30/ + 18
5 Chelsea 53 pts 31/ + 17
6 Newcastle United 50 pts 30/ + 2

QPR a aussi rendu un grand service à Man United en battant Arsenal qui joue pour la 3e place. En effet, Arsenal, qui reçoit Man City le week-end prochain, va devoir mettre ses tripes sur la pelouse de l’Emirates Stadium contre les Citizens. Jusqu’à présent Swansea, Stoke et Sundeland n’ont pas faussé le championnat en défendant bien leur chance devant Man City. Cela fait un an que j’entends dire que Man United va perdre le titre que va gagner Man City. Rira bien qu rira le dernier.

Autres résultats
Queens Park Rangers 2-1 Arsenal
Aston Villa 2-4 Chelsea
Fulham 2-1 Norwich City
Everton 2-0 West Bromwich Albion
Wolverhampton 2-3 Bolton
Wigan 2-0 Stoke Cit
A venir:
1 avril/ Newcastle-Liverpool; Tottenham-Swansea City
2 avril: Blackburn-MANCHESTER UNITED

Permalien 00:38:23, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le 31 mars, Man City devrait redevenir leader de la Premier League devant Man United

A Old Trafford et à Carrington, la bonne humeur règne. Les Red Devils n’ont plus à disputer la C1 et surtout la Coupe Europa (tant mieux!). Tous désirent remporter le titre 2012 pour offrir un 20e sacre national à Man United. Leurs voisins de Man City eux aussi souhaitent finir premier mais pour eux cette situation est nouvelle et donc pas évidente à vivre. Ce weed-end, les Citizens re?oivent, samedi 31 mars, les 8e du classement. Ils devront donc reprendre la tête gr?ce au goal average, en attendant le match de MU, lundi 2 avril, en déplacement chez des morts de faim qui luttent pour ne pas être relégués. Les Red Devils ont donc un match plus difficile à jouer.

Classement de la Premier League :
1 MAN UNITED 73 points 30 matchs/ 23 4 3/ 74 27/ + 45
2 Manchester City 70 30/ 22 4 4/ 72 22/ + 50

D’ici le derby mancunien du 30 avril, l’eau de la Mersey va couler sur les ponts.
Le calendrier de City n’est pas facile avec trois matchs sur cinq à l’extèrieur dont un à Arsenal:
08 Avr Arsenal-Man City
14 Avr Norwich City-Man City
22 Avr Wolves-Man City

A l’inverse, UNITED jouera trois fois sur cinq à Old Trafford avant d’aller à Man City:
08 Avr MAN U-Queens Park Rangers
15 Avr MAN U-Aston Villa
22 Avr MAN U-Everton

Tous les matchs des Manchester d’ici la fin du championnat:
31 Mar Man City(2e)-Sunderland (8e), 15 h 50 (C + Sport)
02 Avr Blackburn Rovers (16e)-MAN U(1er), 21 h (C + Sport)

08 Avr MAN U Queens Park Rangers, 14 h 30
08 Avr Arsenal-Man City

11 Avr Wigan Athletic-MAN U, 20 h 45
11 Avr 2012 Man City-West Brom

15 Avr MAN U-Aston Villa 17 h
14 Avr Norwich City-Man City

22 Avr MAN U-Everton, 13 h 30
22 Avr Wolves-Man City

30 Avr Manchester City-MAN U, 21 h

05 Mai Newcastle United-Man City
06 Mai MAN U-Swansea City, 15 h

13 Mai Sunderland-MAN U
13 Mai Man City-QPR

30.03.12

Permalien 18:02:50, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Robert Doisneau, "Pêcheur d'images", de Quentin Bajac (Découvertes/ Gallimard)

Maurice Baquet était un grand ami de Robert Doisneau dont on fête le centenaire de la naissance. Avec Prévert, Francis Lemarque, Raymond Bussières, ils formaient le Panane qui a foutu le camp. J’ai pu le humer avant la fin des années 1970. De justesse. C’est toujours ça de vécu. Dans le reportage sur Baquet, Doisneau apparait souvent…

Qui ne connaît pas “Le Baiser de l’Hôtel de Ville” ? Personne ou presque. Et beaucoup ne savent pas de qui est le cliché. C’est comme pour “Parlez-moi d’amour” : on ne sait plus qui l’auteur de la chanson. Tel est le destin des grandes œuvres populaires. J’ai rencontré une fois Robert Doisneau par hasard à la Comédie française. Je m’attendais à quelqu’un de chaleureux. Il a été froid. Il devait être dans un mauvais jour. Peut-être n’ai-je pas trouvé les mots pour l’aborder ? A l’époque j’étais photographe de théâtre et je travaillais pour la Comédie Française. M’a-t-il vu comme quelqu’un qui vient sur ces plates-bandes ? Impossible. Etre déçu par ma rencontre est un acte manqué. Cela arrive, je ne lui en veux pas. Pas plus qu’il ait fait poser les gens pour prendre certaines photos… Au début,
Lcela m’a révolté mais ensuite je me suis raisonné. Cela ne change rien. C’est la photo qui compte. Que “Le baiser” soit une mise en scène ne me dérange pas même si j’aime mieux les photos arrachées à la vie qui passe. Entre capter le furtif ou le reproduire où est la différence une fois qu’on a la photo entre les mains ? Doisneau est l’un des meilleurs photographes de rue, avec Kertesz, Ronis et Cartier-Bresson. Doisneau est un hymne à la vie, au Paris disparu. Aujourd’hui, il y a des colliers de voiture partout. On ne peut plus photographier un passant sans risquer les tribunaux ! Doisneau a dit que les photos étaient le raisin de Corinthe des journaux. Admirable formule. C’était un poète de la pellicule. Un jour, Jacques Prévert l’a amené devant une plaque de rue qui l’avait amusé. Doisneau avait alors rigolé car la photo c’est autre chose que de prendre un image que tout le monde peut faire. Prévert a dit que dans Doisneau il y a Oiseau. A l’opposé des photojournalistes de guerre, Doisneau était un correspondant de paix. Où qu’il aille, il faisait du Doisneau. A la Porte Dorée comme à Villefranche-sur-Mer ou à Palm Springs. Donc pas besoin d’aller vérifier les cartes postales. L’ouvrage de la bellissime collection Découvertes est riche de photos de l’oeil de lynx. Au temps du Rolleiflex, il fallait agir vite pour capturer la vie qui passe. Doisneau est un grand humaniste de la photo. Vers la fin des années 1970, son œuvre a été redécouverte. Il a connu la gloire en fin de vie quand on s’est enfin aperçu que les photographes étaient de grands artistes. Tout le monde a un appareil photo mais tout le monde ne devient pas Robert Doisneau. C’est très bien ainsi. Photos mises en scènes, photo de rues, photos industrielles, photos de stars ou d’anonymes, en Noir et Blanc ou en couleurs, qu’importe ! Doisneau avait toujours du talent. Photos artificielles, jamais. Mine de rien, sa photo est très construite sans l’austérité de H. Cartier-Bresson. Doisneau aimait célébrer l’enfance. Il a gardé toute sa vie cette espièglerie qui est intacte chez les hommes libres. Il nous a légué plus de 450 000 négatifs et deux sympathiques filles qui prennent soin de son travail. Autant de message d’amour et d’humour. Et toujours, sous l’angle de la simplicité. Soit le plus difficile à faire. Quentin Bajac a recomposé pour nous le puzzle d’une vie. Celle d’un enfant du XXe siècle qui n’a jamais voulu devenir un adulte blasé. Il a conservé sa fraîcheur d’âme. Présente tout le temps dans ses photos. Doisneau était un pêcheur et non un chasseur. Un pêcheur à la ligne, au bouchon pas au plomb, échappé d’un dessin de Dubout.

-Robert Doisneau, « Pêcheur d’images »De Quentin Bajac
Découvertes/ Gallimard, 128 p., 13, 20 €
-Exposition « Doisneau, Paris-Les Halles »
Hôtel de Ville, jusqu’au 28 avril 2012
Tous les jours sauf dimanches et fêtes de 10h à 19h.
Salon d’accueil de la Mairie de Paris
29 rue de Rivoli 75004 Paris
Métro : Hôtel de Ville
Entrée libre.

La situation nationale des clubs qualifiés pour les 1/4 de la C1 2012

L’AC Milan peut se qualifier à Barcelone même si le Barça est favori

Il est très difficile de mener plusieurs combats en même temps. Parmi les huit quart-finalistes, seuls le Real Madrid et l’AC Milan parviennent à être leader de leur championnat respectif. Voilà pourquoi MU libéré des obligations européennes doit en principe remporter le championnat d’Angleterre, Man City n’étant pas assez aguerri dans ce domaine.

Les 1/4 de finale aller de la C1 2012:
Apoel Nicosie 0- 3 Real Madrid
Marseille 0 - 2 Bayern Munich
Benfica 0-1 Chelsea
AC Milan 0-0 Barcelone

Les 1/4 de finale retour de la C1, 3/4 avril 2012:
Real Madrid (1er, Liga)- Apoel Nicosie (3e, Ligue Marfin Laiki)
Bayern Munich (2e, Bundesliga)- Marseille (9e, Ligue 1)

Chelsea (5e, Premier league)- Benfica (3e, SuperLiga)
Barcelone (2e, Liga)- AC Milan (1er,Serie A)

Possibles demi-finales de la C1, 17/18 et 24/25 avril:
Real Madrid - Bayern Munich
Benfica ou Chelsea - Milan ou Barcelone

Possible finale qui se déroulera le 19 mai, à Munich:
Real Madrid ou Bayern Munich - Barcelone ou AC Milan

29.03.12

Permalien 18:13:19, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Roland Barthes, Au lieu de la vie, de Marie Gil (Flammarion)

Si Antoine Vitez était encore parmi nous, il aurait pu incarner à merveille Roland Barthes qui avait des inflexions de voix très proches de celles de l’ancien grand patron du Théatre de Chaillot.

Entremêler la vie et l’œuvre. Telle fut le souhait de Roland Barthes (1915-1980), l’un des principaux animateurs de l’aventure structuraliste et sémiotique française. Le verbe juxtaposer convient mieux. Ou mettre en surimpression. Quand on se place devant l’écran d’un projecteur de diapositives, on a le paysage de Paris, par exemple, qui vient vous tapisser tout le corps. Voilà ce qu’a voulu faire Roland Barthes. Qui dit Barthes pense : intelligence, époustouflante dialectique mais en aucun cas nuits au Palace. Il n’a voulu exister que par le biais de ces écrits et en aucun cas grâce à une quelconque séquence people comme le font les gens du show biz imités dorénavant par les politiques. En huit chapitres de très grande densité, Marie Gil fait apparaître « l’homme derrière le texte ». La biographe ne percevra réellement le physique de l’écrivain que lorsqu’elle verra à la fin de son travail le déroulé des photos de Barthes à diverses époques de sa vie. Elle ne le reconnaissait pas à force de n’avoir que fréquenté l’esprit de l’universitaire, essayiste et critique.
La mort de Barthes est souvent racontée mais jamais dans sa réalité. Marie Gil nous dit tout. Barthes a déjeuné avec François Mitterrand et quelques autres le 15 février 1980. A la fin du repas, Barthes décida de rentrer à pied. Vers 15 h 45, il arrive à hauteur du 45 rue des Ecoles. Avant de traverser, il regarde des deux côtés mais hélas une camionnette le renverse. « Dans son quartier, à quelques pas de chez lui, devant le Collège de France. Il n’a pas de papiers sur lui ». On finit par l’identifier juste avant de le conduire à la Pitié-Salpêtrière. Il va vivre un calvaire jusqu’au 26 mars à 13 h 40. Barthes revit ce qu’il a vécu dans sa jeunesse quand la maladie vint le frapper sous la forme de la tuberculose. Etudiant, Barthes côtoie Robert Brasillach, entre autres au théâtre, leur passion commune. Dès 14 ans, Barthes va à l’Atelier pour assister aux mises en scène de Charles Dullin : « J’adorais Dullin comme acteur parce qu’il n’incarnait pas ses rôles : c’était le rôle qui rejoignait le souffle de Dullin, toujours le même, quoiqu’il jouât (…) Je n’aime pas qu’un acteur se déguise ». Tous les grands acteurs font comme Dullin, ils font entrer le personnage en eux pendant que les histrions entrent dans leur personnage. Après la lecture de cette biographie, si vous ne devez lire qu’un livre de Barthes lisez Mythologies (Seuil, 1957) un recueil de 53 textes, rédigés entre 1954 1 et 1956 au gré de l’actualité. J’assimile cet essai à Exercices de Style de Queneau et à Je ne souviens de Perec. D’une part, toutes ses observations sont déclinées en évitant toujours la répétition. D’autre part, ces écrits avec le temps sont devenus des « Je me souviens». Ce livre est aussi l’occasion de saluer la mémoire de Jean Montalbetti qui invita Roland Barthes à se promener dans Paris et à Illiers sur les lieux si chers à Marcel Proust. En plusieurs volets l’émission “Une homme, une ville” (France Culture) est inoubliable pour ceux qui l’ont écoutée. J’en fais partie.


-Roland Barthes, Au lieu de la vie
De Marie Gil
Flammarion, 562 p., 27 €

Permalien 10:24:22, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Depuis 1992-1993 et Eric Cantona, Manchester United finit toujours dans les trois premiers du classement

Les années Cantona ont propulsé vers les sommets MAN United qui depuis occupe son rang sans jamais défaillir. En 2012, Man U à 90 % de chance de remporter le 20e sacre national devant Man City. Le football diffusé par Sir Ferguson me consolera toujours de la démence contemporaine.

Depuis 20 ans et l’arrivée du King CANTONA, MAN U finit toujours dans les trois premiers:

1992: 2e, sans Cantona qui cette année fut champion à Leeds
1993: Champion, avec Cantona
1994: Champion, avec Cantona
1995: 2e, Cantona est suspendu toute la fin de saison
1996: Champion avec Cantona de retour après le début de saison
1997: Champion avec Cantona
1998: 2e, sans Cantona
1999: Champion
2000: Champion
2001: Champion
2002: 3e
2003: Champion
2004: 3e
2005: 3
2006: 2e
2007: Champion
2008: Champion
2009: Champion
2010: 2e
2011: Champion
2012: Champion à 90% ou 2e, à 10%

Championnats d’Angleterre remportés par Man United:

Il y a 100 ans et plus:
1908, 1911

Sous l’ère Sir Matt Busby:
1952, 1956, 1957, 1965, 1967

Sous l’ère Sir Alex Ferguson pendant Cantona:
1993, 1994, 1996, 1997

Après Cantona:
1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011

“Si j’avais pu jouer avec Eric Cantona je n’aurais jamais bu une goutte d’alcool” (George BEST)
Les années Cantona forment la nappe phréatique de l’actuel Manchester United.
Cantona a apporté la rigueur et le jeu collectif porté vers l’avant, deux données qui étaient aussi celles de Sir Matt Busby. Il a fallu l’arrivée de Cantona pour que Sir Ferguson relance le club avec les valeurs des années 1950-1960.
Que se passe-t-il depuis ?
Ferguson compose toujours des onze complémentaires. Il mélange les jeunes joueurs et des plus anciens.
Il demande aux défenseurs de défendre, au milieu relayeur de récupérer pour bien relancer, un créateur de créer et aux attaquants de finir les actions par un but. Cela paraît simple, le B.A. BA mais il faut parvenir à tout mettre en place. Il aime par-dessus tout les joueurs de fort tempérament. Par exemple, Patrice Evra. Le Français est plus un battant qu’un joueur ultra technique. Il manque toujours la finition à l’ex Aiglon qui sait bien monter sur son aile sans trop savoir finir l’action. S’il concluait tout le temps ses chevauchées par une passe décisive ou au moins un beau centre, il serait Cafu ou Alvès. Cela dit, Evra apporte beaucoup car dans ses “monta-calla” il conserve le ballon pendant de précieuses secondes qui stressent les adversaires. C’est donc un très bon élément au niveau de la grinta communicative. Ce n’est pas par hasard s’il porte le brassard de capitaine. Niveau physique, Evra est incassable. Il faut le féliciter pour la constance, quasi jamais blessé.
Ferguson demande aux joueurs de passer par les ailes et de ne jamais gaspiller le ballon.
Les Red Devils sont des ajusteurs. Ils peuvent faire à toi à moi pendant longtemps avant de trouver la solution.
Bien sûr, tous les joueurs de MU sont des gagneurs qui ne s’en laisse pas compter. Sans mental d’acier, vous ne pouvez pas jouer pour “Fergie".
Dès qu’un Red Devil “prend le melon", il est débarqué aussitôt. Sir Ferguson ne met jamais en péril le vestiaire rouge.
Il ne cesse de répéter à ses joueurs: “Les gars vous avez tout ce qu’il faut. Vous ne manquez de rien. Alors, avez-vous toujours envie de gagner ?”
Sur le terrain, MU joue avec deux ailiers (Valencia, Young, Giggs, Nani) qui pilonnent sans cesse les défenses adverses par les côtés afin de centrer, d’obtenir des corners ou d’entrer dans la surface telle des tornades.
En défense, il met de chaque côté un latéral offensif (Evra, Fabio, Rafael, Jones).
Il compose un triangle centrale dans la défense: hier van der Sar-Ferdinand-Vidic. Cette année De Gea-Ferdinand ou Smalling-Evans. En moins d’une saison, il a refait ce triangle des Bermudes ! Le portier espagnol a fait des progrès colossaux (Dommage que Lloris soit resté à Lyon où à la longue il va régresser). Evans aussi a fait un bond sur l’échelle du talent particulier.
Au milieu, il met un duo de récupérateurs à géométrie variable en puisant parmi: Carrick, Scholes, Park, Cleverley, Anderson, Pogba, Jones…
En attaque, le génial Rooney peut tout faire à n’importe quel moment.
A côté de “Wazza” il met Chicharito, Welbeck ou Berbatov.
Bien sûr, Sir Ferguson trouve toujours des joueurs hors normes: Robson, Cantona, Schmeichel, Keane, Giggs, Scholes, van Nistelrooy, van der Sar, Cristiano Ronaldo, Rooney.
Et c’est ainsi que Man U sera champion 2012.

[Post dédié à Duncan Edwards, Sir Matt Busby et George Best]

Permalien 00:19:18, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le porte-bonheur Monsieur Paul Scholes est invaincu avec Man United depuis le 14 janvier

Paul Scholes est le joueur de club par excellence, à des années lumières du VRP de slips, David Beckham. Paul Scholes incarne toute les valeurs qui ne sont plus d’actualité: fidélité envers le club qui vous a lancé, n’existe que par son moyen d’expression, refus de vendre sa famille à la presse people, ne fait rien pour devenir une image publicitaire. Il faut dire que Scholes est victime du racisme anti rouquin. Parce qu’il est roux à peau blanche, les canards ne l’estiment pas tendance, d’autant qu’il ne considère pas sa peau comme du papier peint ! Depuis le retour de Paul Scholes, le 14 janvier 2012, Man United ne perd plus en Premier League alors que le match d’avant, le 2 janvier, les Red Devils avaient perdu 3-0 à Newcastle. Paul Scholes apporte au groupe de la force mentale, de l’imperméabilité défensive, du liant collectif, de la rigueur technique, de la charge physique et une impeccable distribution de jeu. Je n’échange pas une saison de Scholes contre toute la carrière de son ancien partenaire natif de Londres qui se sert du football au lieu de le servir. Après une courte et benéfique pose, Scholes s’est refondu dans le collectif avec une aisance à couper le souffle. N’en déplaise à Patrick Vieira, le retraité qui est plus jeune que Scholes… A la vérité, l’ex capitaine d’Arsenal recruté par Man City sait que le come back du mancunien de naissance fait très mal aux… Citizens !

Voici tous les matchs de MU en Premier League depuis le retour de Paul Scholes au milieu de terrain:
14 janvier 2012/ Man U 3-0 Bolton: Scholes a ouvert le score à la 45e minute
22 janvier/ Arsenal 1-2 Man U: entre en cours de jeu
31 janvier/ Man U 2-0 Stoke City: titulaire. Man U devient premier exaequo, avec Man City
5 février/ Chelsea 3-3 Man U: entre en cours de jeu
11 février/ Man U 2-1 Liverpool: titulaire
26 février/ Norwich 1-2 Man U: titulaire. Scholes a ouvert le score à la 7e minute
4 mars/ Tottenham 1-3 Man U: titulaire
11 mars/ Man U 2-0 West Brom: titulaire. Man U est seul leader de Premier League avec 1 point d’avance
18 mars/ Wolves 0-5 Man U. Titulaire. Man U est leader avec 4 points d’avance
26 mars/ Man U 1-0 Fulham: entre en cours de jeu. Man U est leader avec 3 points

soit 9 victoires et un mal nul. 25 buts pour, 7 contre.

Paul Scholes a aussi joué quatre autres matchs: 2 en FA Cup et 2 en C1

Podium des joueurs qui ont le plus joué à Man u:
1: Ryan Giggs, 904 matchs, 163 buts, série en cours
2: Bobby Charlton, 758 matchs, 249 buts, série terminée
3: Paul Scholes, 690 matchs, 152 buts, série en cours

Paul Scholes est né dans le Grand Manchester, à Salford, le 16 novembre 1974.
Il a signé à Man U, le 8 juillet 1991
Il a débuté dans l’équipe fanion le 21 septembre 1994

Palmarès à Man U:
2 Champions League 1999, 2008
Coupe Intercontinentale 1999
Coupe du Monde des clubs 2008
10 Premier League 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011
3 FA Cup 1996, 1999, 2004
2 Carling Cup 2009, 2010
5 Community Shield 1996, 1997, 2003, 2008, 2010

28.03.12

AC Milan-Barcelone, la finale en quart de C1 2012

Le Barça s’est heurté à la défense italienne qui n’a rien à voir avec les passoires espagnoles trouées régulièrement par Messi en Liga.

28 mars 2012, 1/4 de finale aller C1 2012
Olympique de Marseille 0-2 FC Bayern München
RAS. Aucun média ne taille la frilosité de D. Deschamps car tous ses anciens partenaires sont consultants…

AC Milan 0-0 FC Barcelone
Un beau match nul. Ceux qui ne sont pas contents peuvent toujours assister à des matchs de handball pour voir des buts. Le Barça devrait se qualifier mais attention aux buts à l’extérieur des Italiens…

Résultats du 27 mars:
APOEL FC 0-3 Real Madrid CF
Buts pour la Maison Blanche: Benzema (74e, 90e) et Kaká (82e)
Benfica 0-1 Chelsea FC
But pour les Blues: Kalou (75e)

Quand Man United n’est plus dans le coup, je regarde la C1 de plus loin…
Ce 28 mars, j’ai vu en une de L’Equipe que le journal avait interrogé l’ancien pt de l’OM à l’époque de l’affaire OM-VA. Envie de gerber ! Comme si cela m’incitait à acheter L’Equipe. Ils n’ont personne d’autres à interroger ? Jacques Glassmann, ils ne connaissent pas ? En France, Glassmann passe pour être une balance. Pour moi, c’est un héros. Il est allé contre le pouvoir de l’époque. En France on aime plus les corrupteurs et les corrompus que ceux qui ne marchent pas dans la combine. L’éthique ils ont dû aussi l’enterrer au fond du jardin. S’il savait où je me le mets l’avis de celui qui fait gagner la C1 1993 à l’OM dans les conditions que l’on sait. Il suffit d’écouter le témoignage d’Eydelie. Ils auraient dû inviter Jacques Glassmann pour donner le coup d’envoi d’OM-Bayern Munich !
Pour une fois, je suis pour le Bayern Munich, vrai grand club, avec un quatuor d’attaque magnifique. Les médias ne parlent que de Ribéry (Bayern). C’est dire l’état du football français qui n’a plus aucun leader en L1. Marseille n’avait rien à faire en quart de finale, à part du tourisme. Ils peuvent aller en 1/2. Cela ne me concerne pas. Certes, je suis plus pour l’OM que pour l’OL mais peu m’importe le destin de ces clubs.
Je vais regarder AC Milan-Barcelone. Berlusconi n’est guère plus reluisant que qui vous savez mais au moins lui à un grand club de football qu’il a relancé alors qu’il était à l’agonie. Ce match est une finale avant l’heure. Sur la pelouse, il y a beaucoup de grands joueurs. Un plateau des grands soirs de C1.

PS: au Real Madrid, Kaka revient en grande forme. (Benzema confirme son épanouissement au Real. “Le chat était un lion” dit-on de lui à présent). La finale de la C1 devrait être Barcelone-Madrid ou Milan-Madrid.

[Post dédié à Charly Loubet]

Permalien 14:05:09, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

MANCHESTER UNITED 19- 2 Manchester City

Les deux Manchester ne boxent pas dans la même catégorie. Cette sublimissime vidéo est un pur bonheur pour les fans de Man United. Un vrai rêve éveillé. Grand montage. 20 minutes de toute beauté avec les commentateurs anglais qui sont très supérieurs à leurs homologues français qui surévaluent ce qu’ils voient. Les Anglais n’ont pas ce côté beaufoïde qui nous fait mal aux oreilles.

Sans jouer, Manchester United est en train de remporter son 20e titre de champion d’Angleterre.
Au plan nerveux, MU gère beaucoup mieux l’attente de la décision finale. A MU, c’est du plaisir. A City, c’est de la pression.
Il suffisait de voir le visage des managers lors des derniers matchs. Celui de Roberto Mancini était hyper tendu, apeurée, et finalement triste. Celui de Ferguson décidé à en découdre et furieux contre les siens quand Carrick a fait un tacle idiot dans la surface, à 1-0. (Je précise que l’arbitre n’a pas sifflé un penalty flagrant pour MU en début de match: main d’un défenseur de Fulham dans sa propre surface). Ferguson a la volonté de dominer les événements. Mancini, lui, subit trop le présent sans réagir. Lors de Man-Fulham (1-0), à son entrée dans Old Trafford, fidèle à son habitude, Sir Ferguson a applaudi le public qui l’a applaudi. Quoi de plus beau ?
L’Histoire de MU est si belle qu’elle pèse des tonnes sur les épaules des joueurs de Man City qui eux doivent écrire la leur en 2012.
Les Red Devils de 2012 n’ont qu’un devoir: faire aussi bien que leurs devanciers.
Le travail de Sir Ferguson consiste à maintenir la bonne humeur dans son groupe afin que ses joueurs ne jouent pas petits pieds. On a vu contre Fulham que parfois ce fut le cas.
Les Citizens de 2012, eux, sont tétanisés rien qu’à l’idée de remporter un titre que n’a plus gagné le club depuis 1968 autant dire à la préhistorique.
Alors que les médias n’ont pas cessé de dire que “Man City est intouchable avec une équipe qui joue un magnifique football", Man United n’a jamais été lâché par les Citizens.
Les journalistes anglais (fans de Liverpool, Chelsea, Arsenal, Tottenham…) commencent à se cacher. Ils vont encore vivre le cauchemar de voir les Red Devils brandir le trophée de la Premier League. Ne parlons pas des reporters français, ils n’ont aucun impact sur les joueurs de Ferguson qui ne savent même pas qu’ils existent.

Titres de Champion d’Angleterre.

MANCHESTER UNITED

Champion (19): 1908, 1911, 1952, 1956, 1957, 1965, 1967, 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011.
Vice-champion (14): 1947, 1948, 1949, 1951, 1959, 1964, 1968, 1980, 1988, 1992, 1995, 1998, 2006 et 2010.
Troisième (6): 1976, 1982, 1983, 2002, 2004 et 2005

******************

Manchester City

Champion (2): 1937, 1968
Vice-champion (3): 1904, 1921, 1977
Troisième (4) : 1905, 1908, 1930, 2011

[Post dédié à Darren Fletcher et Vidic]

27.03.12

Permalien 17:36:46, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Dictionnaire des athées, agnostiques, sceptiques et autres mécréants, de Georges Minois (Albin-Michel)

Alain Souchon nous a donné la plus grande chanson jamais écrite sur la religion. On ne fera pas mieux avant longtemps et peut-être jamais. (Musique, Laurent Voulzy)

Qui a écrit «les fournisseurs de drogue céleste, les patrons de bordels à prier, les masturbateurs de conscience, tous maquereaux et maîtres chanteurs». Louis Aragon… Son ami Philippe Soupault m’a dit qu’au début des années 1920, il ne connaissait personne de plus insolent que Louis Aragon. Dommage que le poète n’ait pas dit du stalinisme ce qu’il a proféré contre la religion car Aragon a avalé un tas de couleuvres du PC, tranquillement installé à Paris. Il a fini sa vie dans un appartement qui était une annexe du Premier ministre ! On voit qu’il mangeait à plusieurs râteliers. Aragon ne mettait pas tous les œufs dans le même panier mais il ne le disait à personne. Cela n’enlève pas une once à la beauté de son style. Staline, quant à lui, bénéficie de presque six colonnes de texte pour dire qu’il fut un athée dont la religion était le communisme… Il n’y a rien à tirer d’un dictateur de gauche qui faisait exécuter tous ses contradicteurs. Sans vigilance de notre part, cet indispensable dictionnaire pourrait devenir néfaste envers tous ceux sont qui y figurent, même si beaucoup ont déjà disparu de mort naturelle. Les autres- les survivants… - pourraient devenir des cibles humaines tant les intolérants veulent imposer ici et là l’étroitesse de leur regard. Distinguons l’athée et l’agnostique. Le premier nie toute existence divine. Le second estime que tout ce qui est du domaine métaphysique est inconnaissable. Il faut nuancer à propos de l’athée: nier quelque chose revient à reconnaître sa possible existence. Dans les médias on ne parle que des religions qui s’affrontent et jamais des athées qui sont déconsidérés comme ceux qui votent blanc ou nul lors des élections.
Sans les athées, la France ne serait plus qu’une guerre civile. Les athées permettent aux religieux de cohabiter. C’est mon avis et je le partage… Moi, je crois en l’homme, capable du pire ou du meilleur. Croire en quelqu’un d’invisible, très peu pour moi. La religion c’est de la politique déguisée. Ce dictionnaire fait du bien. Abu Alalae el Maari (973-1058) mit en doute le bien fondé de toutes les religions. Cela ne l’a pas empêché de vivre entouré de disciples. A la lettre A, on tombe sur Allen Woody, le cinéaste né en 1935 : « Crois-je en Dieu ? J’y ai cru jusqu’à l’accident de ma mère. Elle a glissé sur un rôti de veau, ce qui l’a rendu neurasthénique… » N’oublions pas de rire avant qu’on nous l’interdise. Ecoutons un peu du Bakounine : «L’idée de Dieu implique l’abdication de la raison et de la justice humaine ; elle est la négation la plus décisive de la liberté humaine et aboutit nécessairement à l’esclavage des hommes». Pas besoin de mettre les points sur les i…
Elevée dans une institution catholique, Simone de Beauvoir se détourne de la religion à 15 ans: elle ne perçoit aucun signe de Dieu. Le cinéaste Ingmar Bergman fut lui aussi intransigeant. Quand à 17 ans, il vit un imbroglio sentimental avec jeune fille, il demande à son père si Dieu s’intéressait à son chagrin d’amour. Le paternel répondit : “Dieu a autre chose à faire qu’à s’intéressait aux histoires d’amour des jeunes gens". Le fils rétorqua : « Alors, si Dieu ne s’intéresse pas à mon histoire, je ne m’intéresse pas non plus à lui ». Le dictionnaire recense Boccace «grand blasphémateur de Dieu et des saints», Léon Blum «athée pratique qui sans renier ses origines juives n’y attache pas d’importance», et Napoléon 1er, girouette théologique qui s’insérait dans n’importe quel paysage.
Aristide Briand ? Libre penseur. Luis Busnel nous a laissé ce testament: «Dieu et la partie forment une équipe imbattable; ils battent tous les records d’oppression et de massacre». Albert Camus a dit à Max-Pol Fouchet : «Tu vois, le ciel ne répond pas». Qu’a dit Casanova ? «Je n’affirme et je ne nie rien. Je n’avance que des doutes, des incertitudes et des probabilités » Quel est l’un des plus grands ennemis des fondamentalistes ? Charles Robert Darwin (1809-1982) et sa théorie l’évolution des espèces. Georges Mimois écrit à propos de Darwinisme : “C’est la fin d’Adam et Eve, le couple mythique est remplacé par une ordre de chimpanzés, dont Jésus lui-même est le descendant". Descartes est perçu “comme un dangereux facteur potentiel d’athéisme en dépit de toutes les précautions prises par le philosophe pour ne pas éviter de heurter de front l’Église". Diderot a droit à cinq colonnes pour dire «si un misanthrope s’était proposé de faire le malheur du genre humain, qu’aurait-il pu inventer de mieux que la croyance en un être incompréhensible ? »
Qui d’autres ? Einstein, Empédocle, Erasme, Fellini, Jules Ferry, Freud, Gambetta, Victor Hugo, «élevé dans un milieu incroyant », est très contradictoire. Si on lui parle trop de Dieu, il avance que lui croit en l’Homme. Et si on est trop matérialiste, il est prêt à enfiler la soutane ! Jean Jaurès opte pour une « pensée laïque, libre de toute entrave, libre de tout dogme ». Montaigne se sort pas de son : « Que sais-je ? » Nietzsche est catégorique : « Dieu est mort ! » Jacques Prévert nous a légué une pensée fulgurante : « Les religions ne sont que les trusts des superstitions ». Ernest Renan a une notice de quatre pages rien que pour lui : « Renan semble hésiter entre croyance et incroyance, et se fait insulter par les deux camps ». Jean-Jacques Rousseau rejette tout y compris l’athéisme « dont la froide raison le rebute ». Spinoza détient le record de pages du dictionnaire avec six pages très denses. Au XVIIIe siècle l’athéisme du Hollandais né de parents juifs d’origine portugaise a concentré sur lui « toutes les condamnations et toutes les haines ». Pour Spinoza, les hommes ont tellement peur que rien n’existe après la mort qu’ils se raccrochent à la religion. Chacun la sienne. Pour les adeptes d’une religion, le but est très simple: « obliger les autres à penser comme eux ». Voltaire suit de près Spinoza au nombre de pages : l’auteur du Traité de la tolérance était un athée antisémite non avare de contradictions : « Si Dieu n’existait pas, il faudrait l’inventer». Il dit cette vérité : « Un enfant n’est ni athée, ni théiste, il n’est rien ». Bien qu’il soit absent du livre comme beaucoup d’autres- tout dictionnaire finit par être subjectif, sélectif- citons ce superbe trait d’esprit d’André Breton: “Le ciel est la réclame de Dieu". Puisque j’évoque une figure du surréalisme, je tiens à parler de Philippe Soupault. Il est mort dans un très grande dignité. “Ni fleurs ni couronnes” avait-il dit dans sa jeunesse. Il voulait que ses amis lui donnent un coup d’épaule pour qu’il tombe dans la … tombe. Il m’avait dit: “Je voudrais la fosse commune mais cela ferait de la peine à ma femme". La simplicité de l’enterrement de Philippe Soupault ne cesse pas de m’impressionner, vingt-deux ans après. Pour choisir de se faire enterrer de cette sorte, il faut avoir une force de caractère hors du commun. C’est ce qu’il dégageait quand on était à coté de lui. Soupault irradiait de la lumière. Je me suis toujours demandé si c’était parce que je l’aimais qu’il me faisait cette impression, mais non, je ne le crois pas. Il avait une force spirituelle qui émanait de sa personne. Les gens aiment la religion pour percevoir cette lumière.

-Dictionnaire des athées, agnostiques, sceptiques et autres mécréants
De Georges Minois
Préface d’André Comte-Sponville
Albin-Michel, 460 p., 25 €

26.03.12

Permalien 20:25:20, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Cahin-caha, Man United poursuit sa marche vers le titre 2012

Pendant que la caravane rouge de Man United, les chiens gâleux aboyent… Laissons-les aboyer. Rira bien qui rira le dernier. 1-0 ? Pas mal pour un lundi !

26 mars 2012
Manchester United 1-0 Fulham

But pour MU: Rooney (42e)

Classement de la Premier League :
1 MAN UNITED 73 points 30 matchs/ 23 4 3/ 74 27/ + 45
2 Manchester City 70 30/ 22 4 4/ 72 22/ + 50

Vous connaissez ce que l’on dit en Angleterre: “N’importe qui, sauf Manchester United !” Ce lundi 26 mars, le pays entier- excepté les quartiers rouges des irréductibles fans de Manchester- était donc pour Fulham… Les Anglais ont déjà poussé des cris pour encourager Blackburn, Newcastle, Liverpool, Arsenal, Chelsea…. à présent, ils sont derrière Man City. “N’importe qui, sauf Manchester United !” Quand on aime Man U, on a tout entendu. Aussi tous ces encouragements des fans de Man City ou de Liverpool pour Fulham équivalent à des pets de lapin sur une toile cirée. Je vous avais avertis: “C’est si difficile de remporter un championnat qu’il faut vivre les derniers matchs avec une très grande intensité". Avez-vous entendu ce que j’ai entendu pendant plus de 90 minutes ? A savoir un laquais d’Arsenal qui a cassé sans cesse Man United rêvant tout haut de la défaite des Red Devils. A la fin du match, il a même désiré que l’arbitre siffle un penalty pour Fulham sans rappeler qu’au début du match un défenseur des visiteurs a fait main dans sa surface en toute impunité. Cet arsénalisé n’a jamais dit que pour jouer au football il faut être deux. Le match ne fut qu’une attaque contre une défense. MU a attaqué 90 minutes devant un rideau blanc. Voilà la vérité du match. Pas de quoi en faire tout un plat. Le blablateur de Canal Moins doit aller voir des matchs de rugby s’il veut voir un score fleuve à chaque rencontre. Il est grand temps que C Moins connaisse la concurrence…
On ne se souvient déjà plus de ce match. L’important c’est la victoire. Man City n’a pris qu’un point ce wwek-end et MU, trois. Manchester est parvenu à marquer grâce à Rooney sur service d’Evans. Je voulais voir un 5-0, j’ai vu un 1-0. Cela me va très bien. Il a manqué de la folie à MU. Et la folie c’est Nani qui peut vous la donner mais jamais Valencia, joueur de devoir. Pour l’instant, Nani ne joue pas. Tôt ou tard, Sir Ferguson le relancera.

Man United:
De Gea/ (7) A bien fait ce qu’il a eu à faire dans un match à sens unique
Evra © (6) Plus terne que d’habitude mais il a été un warrior, comme toujours
Ferdinand. (5) RAS. Puis (73e) Smalling (5) S’est bien fondu dans l’ensemble
Evans (7) A fait la passe décisive
Rafael/ (5) De l’envie mais trop brouillon
Young (6) De la volonté hélas ! mal canalisée
Giggs (4) Très gauche, le gaucher…
Carrick (5) Sobre, sans plus. Et, svp, attention au tacle dans la… surface !
Valencia/ (6) Pas assez de fluidité
Welbeck. (2) Match raté. Puis (62e) Chicharito (4) Pas dans son assiette
Rooney. (8) A donné les 3 points. A marqué et s’est couché en plus au départ du ballon pour le laisser passer avant de le recevoir ensuite. Superbe ! Puis (77e) Scholes (6) “Papa” a durci le milieu au bon moment

Sur le banc: Amos, Jones, Cleverley, Berbatov

Manager: Sir Ferguson (8) N’a pas trouvé la bonne combinaison mais on ne peut pas être au top à chaque match

Les 8 derniers matchs de Man United en Premier League:
02 Avr Blackburn Rovers-MAN U, 21 h
08 Avr MAN U Queens Park Rangers, 14 h 30
11 Avr Wigan Athletic-MAN U, 20 h 45
15 Avr MAN U-Aston Villa 17 h
22 Avr MAN U-Everton, 13 h 30
30 Avr Manchester City-MAN U, 21 h
06 Mai MAN U-Swansea City, 15 h
13 Mai Sunderland-MAN U

[Post dédié à Antonio Tabucchi]

Permalien 09:09:28, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

MAN UNITED aura 73 points le 26 mars 2012 à 23 h

Plus que quelques matchs avant de revivre cette scène de joie collective. Nous ne sommes pas pressés. C’est si long et difficile de remporter un championnat. Liverpool en sait quelque chose: cela fait plus de 20 ans que les Reds ne le gagnent plus. On comprend alors pourquoi tous les clubs et leurs fans respectifs regardent avec tant d’envie Man United qui parvient toujours à rester au sommet depuis 1993 alors que son onze change régulièrement. A MU, les joueurs passent mais restent Ferguson, Giggs et Scholes. Les fans de MU vont vivre les neuf derniers matchs avec une délectation non feinte. Rien n’est plus beau que de voir MU gravir les dernières marches de la compétition majeure du pays. On sait que notre équipe est complémentaire avec de très grandes individualités. Cette saison on a vu la confirmation d’Evans, Valencia et Chicharito. L’éclosion de De Gea, Smalling, Cleverley, Jones et Welbeck. L’apport bénéfique de Young. Et les présences paternalistes d’Evra, Carrick, Ferdinand, Giggs, Scholes et Rooney. On a une pensée pour Vidic et Fletcher. On aimerait qu’Anderson soit moins souvent blessé et que Nani soit plus constant. C’est si difficile de remporter un championnat qu’il faut vivre les derniers matchs avec une très grande intensité. Tout vivre à fond. Surtout pas stresser. Vivre le mieux possible le présent. Jean Renoir disait toujours: “Il ne faut pas oublier de s’amuser". Travailler aux entraînements, et jouer lors des matchs.

Lundi 26 mars 2012, 21 h (C+ Sport)
Premier League, 30e journée. Old Trafford, Manchester

Manchester United (2e)- Fulham (13e)
Pronostic: MU 5-0 Fulham

Classement avant le match:
1 Manchester City 70 30/ 22 4 4/ 72 22/ + 50
2 MAN UNITED 70 points 29 matchs/ 22 4 3/ 73 27/ + 46

Classement plus que possible après le match:
1 MAN UNITED 73 points 30 matchs/ 23 4 3/ 78 27/ + 51
2 Manchester City 70 30/ 22 4 4/ 72 22/ + 50

Les 9 derniers matchs de Man United en Premier League:
26 Mar MAN U-Fulham, 21 h
02 Avr Blackburn Rovers-MAN U, 21 h
08 Avr MAN U Queens Park Rangers, 14 h 30
11 Avr Wigan Athletic-MAN U, 20 h 45
15 Avr MAN U-Aston Villa 17 h
22 Avr MAN U-Everton, 13 h 30
30 Avr Manchester City-MAN U, 21 h
06 Mai MAN U-Swansea City, 15 h
13 Mai Sunderland-MAN U

[Post dédié à Sir Matt Busby et tous les Busby Babes]

Permalien 01:40:16, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Mort d'Antonio Tabucchi, écrivain majeur de notre époque

Si je vous dis Nocturne indien vous pouvez me répondre: Antonio Tabucchi. L’écrivain italien était un homme qui refusait de jouer au grand écrivain qui s’impose dans les médias comme tant de représentants de la racaille moderne que condamnait déjà Charles Baudelaire. Il a choisi une forme d’isolement, récusant les magouilles des arrivistes sans talent. Antonio Tabucchi est mort à 68 ans. 68 ans de véritable vie d’écrivain. Dès l’enfance, il était écrivain. Il avait déjà le regard. Lui manquait le moyen d’expression qui lui est venu ensuite. Sa mort arrive après le déferlement de violence en France. Ce n’est pas bon signe. Savoir qu’un tel homme ne vit plus, rend l’air plus irrespirable. Il va falloir redoubler de vigilance, maintenant que Tabucchi n’est plus là.

Antonio Tabucchi, né le 24 septembre 1943, en Toscane, mort le 25 mars 2012, à Lisbonne.
Voilà tout ce qui reste de nous. Nous, c’est Antonio Tabucchi. Nous, c’est vous et moi, même si vous ne le connaissiez pas de son vivant, comme on dit.
Il est mort des suites “d’une longue maladie” dit-on. Je pense au tabac. Je lui avais dit de ne plus fumer. Il mettait toujours un “jet-filter", ce petit bout de plastic transparent dans lequel il installait sa cigarette américaine.
La littérature est en deuil. La littérature mondiale. Antonio Tabucchi était la littérature à l’air livre.
Je me console de le savoir parti si vite en me disant qu’il est mort à 68 ans mais sans avoir perdu son temps à se faire mousser dans des manifestations inutiles.
Il incarnait la littérature en marche quand je l’ai vu pour la première fois à Saint-Germain grâce à son traducteur et ami, Bernard Comment, lors de la sortie de Requiem.
C’était le sosie de James Joyce et de Fernando Pessoa. Je n’en revenais pas. En face de moi, j’ai vu arriver James Joyce, Fernando Pessoa et Antonio Tabucchi. Quelle résurgence ! Je me disais: “Les gens dans la rue sont-ils à ce point aveugles pour ne pas voir ce que je vois ?” Les gens en question ne connaissaient ni Pessoa et encore moins Joyce.
Il avait non seulement le physique de Pessoa et de Joyce mais aussi il en avait capté l’âme, de l’un et de l’autre. De Pessoa, Tabucchi avait en commun le don de faire cohabiter les morts et les vivants. De Joyce, il avait la même volonté de détruire les conventions du roman.
Rendez-vous compte que Tabucchi a écrit Requiem en portugais avant de le traduire en italien, sa langue maternelle. Voilà ce qui s’appelle être Européen par excellence. Par amour pour Pessoa, il apprit le portugais afin de lire l’immense écrivain dans le texte. C’est Antonio Tabucchi qui m’a fait vraiment mesurer l’importance de Pessoa (1) qui est à mes yeux le plus grand écrivain de tous les temps. Dans Shakespeare, il n’y a pas Pessoa mais dans Pessoa il y a Shakespeare. Pessoa n’a publié qu’un seul livre: il mettait tous ses textes dans une malle ! Pessoa a écrit sous d’innombrables d’hétéronymes, tous des doubles. Il a doté chacun des écrivains inventés d’une personnalité distincte qui ont un style d’écriture différent. L’un est triste, l’autre joyeux, ainsi de suite. Il en fait mourir certains, d’autres pas. L’entreprise est unique et donc géniale. Imaginez Romain Gary avec des dizaines et des dizaines d’Emile Ajar dont aucun ne se ressemblerait. Pessoa c’est cela, le pluralisme du moi à l’infini.
Avec Pessoa, Antonio Tabucchi avait en commun la discrétion. Pessoa a passé sa vie à raser les murs, à la manière du Bartleby de Melville. Tabucchi fuyait aussi les modanités et les cénacles littéraires, repaire de faux modernes. Il avait lu pour la première fois Pessoa à Paris. A la lecture du Bureau de tabac, il tomba sous le choc de ce très court texte. Imaginez qu’un jour l’enseigne du tabac en bas de chez vous ferme… et qu’en passant devant l’absence de débit de tabac vous vous mettez à douter de votre propre existence. Fulgurant livre.
A partir de ce texte, Tabucchi est parti à la quête de Pessoa.
Sa mort à Lisbonne, n’est pas du hasard, c’est impossible. Boucler la boucle.
Tabac, Lisbonne, Pessoa, Tabucci, mort, tout se tient.
Tabucchi écrit de textes fragmentaires le plus souvent. Des séquences d’une grande force.
C’était- cela fait de la peine de ne plus écrire au présent de l’indicatif- un grand amateur de football, supporter inconditionnel de la Fiorentina. Il haïssait Berlusconi qu’il pourfendait sans cesse, révolté par la puissance d’un homme dont la vulgarité est à la hauteur de sa fortune.
Il parlait remarquablement bien français.
Je lui avais demandé: “Vous ne cherchez pas la gloire… pourriez-vous publier un livre sans nom d’auteur ?”
Sa réponse: “Je n’envoie jamais de lettre anonyme à mes amis.”
Face à la mort d’Antonio Tabucchi, tous les amoureux de l’esprit sont tristes.
Il faut cependant se ressaisir parce que Tabucchi plus que n’importe qui nous a prouvé que les morts pouvaient être plus présents que les vivants.
J’aimais Tabucchi. Je l’aime encore. Je l’aimerais toujours.

NOTA BENE: quelques livres à lire d’Antonio Tabucchi: Une malle pleine de gens (sur Pessoa), Rêves de rêves, Requiem, Pereira prétend … (Son oeuvre est disponible chez Christian Bourgois, Folio, Seuil…)

(1) Les livres de Pessoa sont disponibles aux éditions Christian Bourgois qui avait demandé à me rencontrer après un article sur Tabucchi/Pessoa. En France, c’est Armand Guibert qui fit découvrir Pessoa. La première personne a m’avoir parlé de Pessoa fut Philippe Soupault qui l’avait connu. A l’époque, je n’avais pas lu Pessoa.

[Post dédié à la famille d’Antonio Tabucchi et à Bernard Comment]

25.03.12

Permalien 10:00:51, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United remercie Peter Crouch et Luke Moore car Manchester City se "cague" toujours autant dessus...

Après Luke Moore(Swansea), le buteur Peter Crouch (Stoke) a rendu service aussi à MAN UNITED. Merci les gars ! Eux ne font pas comme Gerrard (Liverpool) qui a fait gagner exprès Chelsea il y a deux ans pour que MU ne remporte pas le titre.

24 Mars 2012
Stoke City 1-1 Man City
Buts pour Stoke: Crouch (59e)
Buts les Citizens: Yaya Touré (76e)

Je me fais le porte-parole des Red Devils qui sont très contents. Sans jouer, ils ont gagné 5 points par rapport à Man City. Bien sûr ces points n’apparaissent pas au crédit d’United mais c’est tout comme.
Au lieu d’avoir 75 points, les Citizens n’ont que 70 …
En effet, ils ont perdu à Swansea- un manque à gagner de 3 pts- et on fait nul à Stoke City-un manque à gagner de 2 pts. Un vrai bonheur supplémentaire pour MU qui n’en demandait pas tant. Comme on dit dans mon cher Midi: “Les Citizens ils se caguent dessus!”
J’ai regardé d’oeil Stoke-Man City. Comme prévue, ce fut un match coupe-gorge. Man City a failli perdre mais Yaya Touré a sauvé les meubles d’une frappe tendue de loin. Man City s’en sort bien car Stoke menait au score grâce à un chef d’oeuvre de Peter Crouch, l’échalas talentueux dont beaucoup se moquent, à tort. Servi par Pennant, Peter Crouch contrôla avec le plat du pied droit et enchaîna aussitôt une volée croisée à l’entrée de la surface pour battre Hart qui malgré une détente carpée n’a fait que constater les dégâts. C’est sans doute l’un des cinq buts de l’année même si hélas il ne rapporte pas 3 points à Stoke.
D’ici la fin de saison, les Citizens vont encore perdre de précieux points car ils n’ont pas l’habitude de gérer la haute pression, à l’image de Samir Nasri qui ressemble toujours à un enfant égaré dans un monde d’adultes. (J’ai écrit cela bien avant Patrice Evra) L’avant-dernière journée, Nasri a pu sauver les siens contre Chelsea, mais une fois n’est pas coutume. Dès le lundi 26 mars dans la soirée, MAN UNITED aura 3 points d’avance sur les Citizens. Fulham n’a que 0,001% de gagner à Old Trafford.
Je reste persuadé que MAN UNITED est le super favori pour la conquête du titre. J’ai un moral en acier. Vous savez quand vous avez le bonheur d’aimer MAN UNITED vous savez que vos joueurs répondent présent 9 matchs sur 10. Les Citizens peuvent très bien battre UNITED le 30 avril tout en ne parvenant pas à remporter le titre. Ainsi City aura gagné ses deux matchs contre les Red Devils. Rira bien qui rira le dernier… Sir Ferguson est un habitué des grands rendez-vous. Le manager Roberto Mancini est très sympathique mais c’est un puceau de la ligne droite pour remporter le titre anglais. A MAN UNITED on sait lâcher les chevaux en mars-avril. City c’est la grenouille qui se prend pour un boeuf. J’espére que le staff de Man City a prévu beaucoup de slips de rechange pour les Citizens parce que la dysenterie n’a pas fini de sévir dans le vestiaire des Citizens…

Classement de la Premier League:
1 Manchester City 70 30/ 22 4 4/ 72 22/ + 50
2 MAN UNITED 70 points 29 matchs/ 22 4 3/ 73 27/ + 46
3 Arsenal 58 30/ 18 4 8/61 39/ + 22
4 Tottenham 55 30/ 16 7 7/ 53 35/ + 18

Dimanche 11 mars 2012 - 28e Journée
Swansea City 1-0 Manchester City
Buts pour Swansea: Moore (83e)

Manchester City a perdu le titre de Premier League lors de la 28e journée, soit le 11 mars 2012. Ce but de Luke Moore de la tête ressemble à celui de Messi en finale de la C1 2009. Ces trois points forment un grand manque qu’il sera très difficile de combler pour les Citizens. Sans parler des deux points perdus à Stoke City. Man City doit aller joeur à Arsenal qui a besoin de points pour conforter sa 3e place.

Les derniers matchs de Man United et de Man City en Premier League:

26 Mar MAN U-Fulham, 21 h

31 Mar Man City-Sunderland
02 Avr Blackburn Rovers-MAN U, 21 h

08 Avr MAN U Queens Park Rangers, 14 h 30
08 Avr Arsenal-Man City

11 Avr Wigan Athletic-MAN U, 20 h 45
11 Avr 2012 Man City-West Brom

15 Avr MAN U-Aston Villa 17 h
14 Avr Norwich City-Man City

22 Avr MAN U-Everton, 13 h 30
22 Avr Wolves-Man City

30 Avr Manchester City-MAN U, 21 h

05 Mai Newcastle United-Man City
06 Mai MAN U-Swansea City, 15 h

13 Mai Sunderland-MAN U
13 Mai Man City-QPR

[Post dédié à Luke Moore et à Peter Crouch]

Ils sont devenus français de Doan Bui et Isabelle Monnin, (Points/Seuil)

Cette réédition de 2010 (JC Lattès) tombe bien si j’ose dire. En effet, sous-titré Dans le secret des Archives, ce très dense volume raconte comment des gens venus d’ailleurs se sont intégrés dans la France au point de devenir des emblèmes du patrimoine national. Doan Bui et Isabelle Monnin, grands reporters au Nouvel Observateur, ont écrit un livre qui fait office de piqûre de rappel. Que doit-on faire pour le pays qui nous accueille ? Il ne faut pas toujours réclamer quelque chose du pays hôte. Sous l’Ancien Régime appartenir à une classe était le signe distinctif. La nationalité n’est venue qu’au XIXe siècle. Jacques Offenbach représente l’esprit français par excellence pourtant il vient de Prusse, future Allemagne. Qui se souvient que Zola a souffert de xénophobie ? Né à Paris, le sauveur de Dreyfus est d’origine italienne. Vous connaissez Mnacha Tenenbaum « juif russe naturalisé en 1928 » ? C’est le papa de Jean Ferrat. Les quatre chapitres du livre sont des mines de renseignements. Il faut lire doucement, sinon on oublie tout. J’ai souvent parlé d’Apollinaire avec Philippe Soupault qui m’a dit : «L’apatride est devenu Français. Voilà pourquoi il a déclaré que la guerre était jolie. Enfin il avait une patrie !» Dans le livre on passe un moment avec Cendrars, Kessel, Bérégovoy, Gainsbourg, Coluche, Uderzo, Chagall, Reggiani, Ionesco et tant d’autres. Bien sûr tout le monde ne peut pas devenir artiste ou célèbre dans un domaine. On peut être un simple citoyen et fier de l’être. Beaucoup de gens font du mal à la France à force de sans cesse mettre en avant leurs origines. Est-ce que Michel Platini et Jean Tigana ont mis en avant l’origine les origines familiales quand ils jouaient en équipe de France ? Aujourd’hui, la question n’est plus de savoir comment devient-on français quand on arrive d’ailleurs. Le coeur du problème: on peut naître français sans se sentir français. Certains téléguidés en jouent pour mettre en péril les démocraties à des fins partisanes. Louis Nucéra était pupille de la Nation, son père était mort après avoir été gazé lors de la Première Guerre mondiale. Elévé par sa mère dans le plus grand dénuement, il fit le bonheur de ses instituteurs. Il adorait lire et se mit à écrire tout en travaillant au guichet d’une banque. Au même moment, il publia ses premiers articles dans la presse. Ensuite, il est passé dans l’édition tout en écrivant la nuit ses propres livres. Tout cela demande une grande volonté. Les journaux de gauche ne lui accordaient pas d’importance car sur les conseils de son ami Georges Brassens il se détourna du communisme. Brassens lui avait dit: ” L’important c’est que tu t’améliores en espérant que les autres fassent la même chose…” Louis Nucéra n’a jamais cédé à la débauche: came ou alcool. Il n’a jamais pleuré sur son sort. Orphelin, il s’est trouvé des pères de substitutions: Cocteau, Kessel… Il est vrai que c’était un homme dans toute sa splendeur.

-Ils sont devenus français
De Doan Bui et Isabelle Monnin
Points/Seuil, 536 p., 8 €

24.03.12

Permalien 09:08:05, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

Dans la France de 2012, on peut lancer du gaz lacrymogène contre des métallurgistes d'ArcelorMittal mais pas contre le tueur de Toulouse et Montauban

Reçus à coups de CRS et de gaz lacrymogène devant le QG de l’actuel locataire de l’Elysée, les métallurgistes ont piqué une grosse colère, mi mars 2012. Quelques jours plus tard, le RAID n’a pas usé de gaz lacrymogène contre le Français tueur de sept Français. Réponse du ministre de l’Intérieur : “Cette technique est proscrite par les conventions internationales". Comprenne qui pourra.

Avant même que les médias parlent du gaz lacrymogène, j’en ai parlé sur mon blog, dès le début du Fort-Chabrol de Toulouse. Dès la mort du tueur, la polémique a démarré sur ce sujet. Je ne tiens pas compte de la remarque de l’ancien patron du GIGN puisque je l’ai devancé très nettement.
Amaury de Hautecloque, le patron actuel du RAID, a répondu que le recours aux gaz lacrymogènes faisait bien partie du plan, mais que le placement du tueur réfugié dans la salle de bain n’avait pas permis de les utiliser:
“J’avais une idée précise de sa présence et de lui lancer des gaz lacrymogènes pour saturer la pièce où il était et s’assurer de sa personne au moment où il sortirait. Voilà ce qui était prévu", a-t-il dit à France Info.
Interrogé sur la possible utilisation de gaz lacrymogène, le ministre de l’Intérieur a répondu: “Ce sont des moyens illégaux. Cette technique est proscrite par les conventions internationales parce qu’elle a fait par le passé de nombreuses victimes". (Le Figaro)
Il faudrait qu’ils accordent leurs violons…
Si j’ai bien compris, un tueur peut assassiner froidement des citoyens “à bout touchant” mais ceux qui sont là pour nous protéger, en risquant leur vie, ne peuvent pas utiliser du gaz lacrymogènes parce que cela peut nuire à la santé d’un tueur.
Celui qui nous propose 56 nouvelles lois chaque matin ne peut-il pas faire quelque chose ?
Donc on peut lancer du gaz lacrymogène sur des manifestants en pleine rue mais pas dans un appartement dans le lequel s’est refugié un tueur de sept personne armé jusqu’aux dents.
C’est bon à savoir, merci. Tout ça n’a rien à voir avec la polémique politicienne. Peut-on de temps en temps dire vraiment les choses ? Comprendre le déroulement d’un situation ? Demander “pourquoi ?” sans tout de suite être instrumentalisé ? Ce n’est pas parce que le tueur a été définitivement écarté qu’il faut sauter en l’air et hurler: “Vive le roi !” Tous aux urnes ! Et votez bien, hein !
J’ai un cerveau et je m’en sers.
Nous ne venons pas de vivre un fait-divers ordinaire.
Il s’agit d’actes de guerre.
Le tueur a transposé sur le sol français le conflit israëlo-palestienne.
Pour ne pas stresser la population française, on parle de terrorisme.
En France, monsieur-tout-le-monde ne peut plus prendre sa voiture sans risquer de se faire arrêter par la police. Au même moment, un tueur a pu tuer sept personnes avant d’être empêché de nuire. On se trompe de combat.
Depuis la fin du Fort-Chabrol, les médias continuent de parler de “monstre", de “fou".
Le tueur est devenu un guerrier- solitaire ou pas- parce qu’il ne s’est jamais intégré dans la société française. Et d’aucuns sans doute ont développé son rejet de la France.
Moi, je m’identifie à Charlemagne, Montaigne, Jean Moulin, Jean Renoir, Matisse, François Truffaut… mais lui à qui ?
C’est incroyable que personne n’ose dire cela dans les médias institutionnels, repaire de salonnards du PAF.

[Post dédié à Mohandas Karamchand Gandhi]

Permalien 09:02:04, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

Chez les Chirac, Jacques vote Hollande mais pas Bernadette

Définition de “courtois":
Qui exalte subtilement l’amour, esprit de chevalerie, qui parle et agit avec une civilité raffinée, affable, aimable, civil, gracieux, honnête, poli. (Que de compliments !)
A l’opposé: discourtois, grossier, impoli. (Suivez mon regard…)

23.03.12

Permalien 18:46:56, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

Vingt questions autour du Français qui a tué sept Français dans la France de 2012 à Toulouse et Montauban

Les tueries en Midi-Pyrénéé renvoient au match France-Algérie, du 6 octobre 2001 au SDF. Je me souviens très bien le matin du match d’avoir entendu à la radio un jeune dire: “Il faut que Zidane joue une mi-temps avec l’Equipe de France et une mi-temps avec l’Algérie. ” Les tueries en région Midi-Pyrénées sont condamnables à 100%. Autant je peux concevoir un engagement militaire sur un “théâtre” de combats entre adultes autant il est totalement inadmissible de tuer des gens désarmés, en zone pacifiste, par traîtrise. Les actes terroristes sont des coups de pub sanguinaire.

1/ Toutes les difficultés pour empêcher les tueries de mars 2012 ne proviennent-elles pas du fait que la France ne peut pas expulser des Français qui se servent de notre République pour mieux lui faire mal ?

2/ Le tueur n’avait-il pas de Français que sa carte d’identité puisque d’évidence il ne se sentait vraiment pas concerné par la nationalité liée au droit du sol ?

3/ Ne faut-il pas rétablir le service militaire qui était très important dans le domaine de l’intégration ?

4/ Si le tueur a tué des gens du peuple n’est-ce pas parce qu’il ne pouvait pas atteindre les hauts dirigeants du pays très bien protégés ?

5/ Le tueur embrigadé par des gens qui lui ont bourré le crâne en lui rappelant ses origines n’a-t-il pas déplacé le conflit israélo-palestien sans sur le sol français ?

6/ Le tueur ne s’estimait-il pas dans une bonne logique puisqu’il a agi selon la loi du talion, condamnant hélas! des Français pour ce qu’ils représentaient et non pour ce qu’ils étaient ?

7/ N’est-il pas effrayant de savoir que le tueur, possédant plein d’armes de guerre, en plein ville de Toulouse, n’avait pas le droit d’aller aux Etats-Unis car cela signifie qu’il représentait un danger ?

8/ Y a-t-il d’autres réseaux terroristes en France dont les membres ne portent ni barbe ni aucun signe distinctif afin de mieux se fondre dans la masse ?

9/ Peut-on dire qu’il “était un garçon comme tout le monde” alors que son casier judiciaire est fortement garni de multiples condamnations, qu’il n’avait pas de référence paternelle, qu’il fit un tentative de suicide par pendaison, suivie d’une hosptalisation en HP, et qu’il était donc un transgresseur notoire ?

10/ Est-il légal d’avoir vu le ministre de l’Intérieur annoncer tout ce qui se passait lors du Fort-Chabrol?

11/ Ne faut-il pas cesser de dire que le tueur était un fou et un monstre alors qu’il avait tout planifier ?

12/ Le tueur n’est-il pas le produit de notre socièté qui déclare Français un nouveau-né sans lui inculquer l’amour de son pays natal ?

13/ Nos politiciens ne doivent-ils pas cesser d’utiliser des formules blessantes envers des composantes de notre pays ?

14/ Est-ce que le tueur était un consommateur de H ?

15/ Comment se fait-il que le tueur touchait le RSA alors qu’il vivait au-dessus de ses moyens légaux ?

17/ Ce qu’a fait le tueur n’est-ce pas le prolongement- dans une version cruelle- de l’envahissement du match France-Algérie au SDF ?

18/ Pourquoi le GIGN n’a-t-il pas balancé du gaz lacrymogène(1) dans l’habitation du tueur pour le faire sortir ?

19/ N’est-il pas inacceptable de mettre en danger la population française qui risque sans cesse des attentats parce que les politiciens au pouvoir déploient des forces militaires dans des conflits loin du sol français ?

20/ Pourquoi avoir laissé libre de ses mouvements sur notre sol un Français dont on savait qu’il était embrigadé dans une armée étrangère et est-ce qu’on l’avait identifié après les assassinats des trois militaires et donc avant sa tuerie dans l’école juive ?

PS: j’écris tueur et non pas terroriste car le tueur était en état de guerre contre la France et Israël. Il possédait beaucoup d’armes. Y a-t-il en France d’autres individus autant armés ? J’ajoute aussi que si l’on se sent rejeté par son pays natal on peut atteindre une forme de désespoir que des tiers utilisent à des fins personnelles. Autant il ne faut pas stigmatiser une ou des populations précises autant il faut arrêter de se masquer la réalité, à savoir que notre pays comporte d’innombrables laissés-pour-compte.

(1) Le gaz lacrymogène a été utilisé lors de l’assaut final mais pas par grande quantité car le tueur a avancé en tirant sans cesse sur les membres du GIGN qui voulaient le capturer vivant. Le tueur avait renversé auparavant les meubles pour protéger sa fuite. Dès lors que le tueur a tenté de s’échapper par une fenêtre, des tireurs d’élite postés à l’extérieur ont fait ce qu’ils devaient faire en cas de légitime défense. (Récit entendu à la radio) Selon une source judiciaire, l’autopsie a montré que le tueur avait succombé à deux tirs mortels, l’un à la tête et l’autre à l’abdomen, et son corps avait été criblé de balles, aux bras et aux jambes, alors qu’il se trouvait de dos et portait un gilet-pare-balles. Les membres du RAID se sont trouvés en cas de légitime défense. La question ne se pose même pas, on imagine leur frayeur même s’ils sont habitués à vivre des situations ultra périlleuses.

[Post dédié aux morts et aux blessés]

Permalien 18:39:01, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Dictionnaire philosophique, de Voltaire (Actes Sud)

Lisez Voltaire. Conseil d’ami. Ecoutez svp…

Il est très pénible quand on est lecteur de Voltaire de savoir qu’il était antisémite. Lui qui a passé sa vie à prêcher la tolérance ! Les grands esprits ne sont pas exempts de pensées débiles. Tout le monde n’a pas la rigueur de Victor Hugo. Bien sûr l’antisémitisme de Voltaire n’a rien à voir avec celui des XIXe, XXe et hélas XXIe siècles. Pour ce qui le concerne, Voltaire n’aime pas le judaïsme parce qu’il le tient responsable de l’éclosion du christianisme. Du coup, il condamne les deux religions ! Dans l’article «Juifs» (Questions sur l’Encyclopédie), il écrit : « Les religions chrétienne et musulmane reconnaissent la juive pour leur mère ; et par une contradiction singulière, elles ont à la fois pour cette mère du respect et de l’horreur.» (sic) On ne perd jamais son temps à lire Voltaire. Pour revenir au Dictionnaire philosophique, il ne faut pas le lire avec les yeux de 2012. Le très beau livre que nous présentent les éditions Actes Sud est établie à partir de l’édition de 1769. Il faut se souvenir du poids de la religion au XVIIIe siècle qui nous revient comme un boomerang depuis quelques décennies. Voltaire a pour ambition «d’écraser l’infâme». L’infâme c’est tout ce qui ne concerne pas la raison. De fait, il place le raisonnement au-dessus de tout, disons que l’intelligence doit prévaloir dans tous les domaines de réflexion. A l’origine il a voulu écrire le Dictionnaire philosophique parce que les volumes de L’Encyclopédie étaient intransportables. Son ambition est d’offrir un dictionnaire « portatif ». Génial, non ? Il reproche aux notices de L’Encyclopédie d’être trop savantes et donc illisibles… Dès 1752, il écrit quelques définitions dont «Athée». 1752 c’est l’année où paraît L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. Fin 1764, le public peut lire le Dictionnaire philosophique portatif avec 73 articles, tous de Voltaire. On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Initialement, il avait pensé à un ouvrage collectif. En 1762, au début de l’affaire Calas, Voltaire ressentait l’urgence d’un dictionnaire accessible à tous. Il écrivit en même temps Le traité de la Tolérance. En 1769, il décide d’opter pour le titre « La raison par l’alphabet, puis l’année suivante il choisit définitivement Dictionnaire philosophique. Son ouvrage est celui d’un individualiste de grand talent qui n’a besoin de personne pour dire le fond de sa pensée, fût-ce son homophobie. Quand le livre paraît en juillet 1764, il n’a pas d’auteur sur la couverture… Voltaire s’amuse à entendre ce que les gens disent sur le livre et nie toute participation à sa rédaction. Dans un lettre à Charles-Augustin Ferriol, il écrit le 30 octobre 1764 : « Je n’ai envoyé le livre à personne… » (1) Le 17 mars 1765, un arrêt du Parlement de Paris condamne le Dictionnaire à être « lacéré et brûlé », rappelle Béatrice Didier dans l’instructive présentation de l’édition d’Actes Sud. Le 19 juin 1769, Voltaire annonce à d’Alembert que nouvelle édition va paraître en Hollande, « tête levée ». La notice « Songes » annonce ni plus ni moins Freud et les surréalistes Aragon, Breton et Soupault (par alphabétique et non pas de grandeur…) En conclusion de « Critique », il note : «Un excellent critique serait un artiste qui aurait beaucoup de science et de goût, sans préjugés et sans envie. Cela est difficile à trouver ». Ah ! bon…

(1) Correspondance choisie, Voltaire. Le Livre de poche, 1990 (p. 884)

-Dictionnaire philosophique
de Voltaire
Présentation Béatrice Didier
Actes-Sud, 562 p., 25 €

-Candide ou l’optimiste
Illustré par Quentin Blake
de Voltaire
Folio, 190 p., 6,80 €

Permalien 16:20:17, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Les 17 matchs de la course au titre entre le favori Man United et l'outsider Man City

Man City a été incapable de gagner son match à Stoke, match dans une ambiance hostile comme il se doit. Comme MAN UNITED n’a pas joué, les Citizens sont de nouveau leaders de la Premier League en attendant que MAN UNITED joue le 26 mars… Je ne varie pas de ma ligne: MU est favori et je ne dis pas ça parce que j’ai le coeur rouge et non pas bleu. Je dis ça parce que je pense. City n’a pas de fond de jeu. MU ne peut être battu que par les impondérables. J’espère qu’Arsenal aidera les Red Devils le 8 avril en battant les Citizens…

Classement de la Premier League:
1 Manchester City 70 30/ 22 4 4/ 72 22/ + 50
2 UNITED United 70 points 29 matchs/ 22 4 3/ 73 27/ + 46
3 Arsenal 58 30/ 18 4 8/61 39/ + 22
4 Tottenham 55 30/ 16 7 7/ 53 35/ + 18

Sir Alex Ferguson n’y est pas allé par quatre chemins. Il a dit à tous ses joueurs: “Pour gagner le titre, c’est très simple. Nous devons gagner tous nos derniers matchs !” De son côté, Roberto Mancini a déclaré aux médias: “Man U est devant nous mais ils doivent encore venir chez nous". D’ici le 30 avril, les Citizens peuvent encore perdre des points contre des réputés “petits clubs” (MU aussi…) Vous pouvez gagner les deux matchs contre Man U et perdre le championnat… que finit par gagner Man U. Chaque match à l’extérieur est difficile. Pour tout le monde. Les clubs de moindre importance sont obligés de gagner chez eux afin de pouvoir espèrer rester en Premier League.
Cependant n’oublions pas que les Citizens sont venus vaincre MU à Old Trafford par 1-6… La claque du siècle.
Et résultat des courses: les Red Devils sont leaders avec un point d’avance sur les Citizens. C’est peu mais cela peut suffire en fin de saison.
Rien n’est joué officiellement.
Avant le derby du 30 avril, Man U et Man City ont chacun 6 matchs à jouer. Cela fait 18 points en jeu pour chaque club. C’est énorme. Il va y avoir forcément des mauvaises surprises.
Man U est favori au nom de l’expérience. MU a déja remporté dx-neuf titres de champion d’Angleterre. City, à peine deux…
Man City a les faveurs des commentateurs qui rêvent de voir Man U finir deuxième. Il suffisait d’entendre les commentaires sur Canal moins de Man City 2-1 Chelsea pour s’en apercevoir.

Les 9 derniers matchs de Man United et de Man City en Premier League:

24 Mar Stoke City 1-1 Man City
26 Mar MAN U-Fulham, 21 h

31 Mar Man City-Sunderland
02 Avr Blackburn Rovers-MAN U, 21 h

08 Avr MAN U Queens Park Rangers, 14 h 30
08 Avr Arsenal-Man City

11 Avr Wigan Athletic-MAN U, 20 h 45
11 Avr 2012 Man City-West Brom

15 Avr MAN U-Aston Villa 17 h
14 Avr Norwich City-Man City

22 Avr MAN U-Everton, 13 h 30
22 Avr Wolves-Man City

30 Avr Manchester City-MAN U, 21 h

05 Mai Newcastle United-Man City
06 Mai MAN U-Swansea City, 15 h

13 Mai Sunderland-MAN U
13 Mai Man City-QPR

22.03.12

Permalien 19:53:02, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Le nouveau Miles Davis: CHRISTIAN SCOTT

Sa trompette a un peu la forme de celle de Dizzy Gillespie mais il joue avec un son très Miles Davis, et c’est tant mieux.

5 juillet 2010
Festival International de Jazz de Montréal 2010
Christian Scott, trompette
Matthew Stevens,guitare
Milton Fletcher, Jr., piano
Kristopher Keith Funn, basse
Jamire Williams, batterie

Christian Scott
31 mars 1983, la Nouvelle-Orléans (États-Unis)
http://christianscott.tv/

[Post dédié à tous les non-violents qui maintiennent le monde à bonne température]

Permalien 07:10:51, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

21 mars 2012, 11 h 30. Fin du Fort Chabrol, reality show politico-terroriste en direct depuis Toulouse

La République française est une et indivisible. Pas de tolérance avec les ennemis de la tolérance. “Stratégie du dialogue” avance la police pour expliquer qu’elle n’a toujours pas établi le contact physique avec le tueur ou ce qu’il en reste. Et lui, est-ce qu’il a laissé à ses victimes la possibilité de dialoguer ? Les tueries de Toulouse et de Montauban sont révélatrices de notre époque: on persécute les citoyens à coup de radars et de taxes toujours plus nombreuses pendant que règne le laxisme envers les vrais dangers publics, inculture générale, abêtissement des foules, glorification permanente de la consommation de masse, banalisation des crimes, starification de tout et n’importe quoi, dégradation de la classe politique, incessant bourrage de crâne religieux, crise identitaire, déficit de grandes personnalités fédératrices… Et j’ajoute: abolition du service militaire. J’ai souvent entendu des gens dire: “C’est le service qui m’a sauvé.”

POST ECRIT LE 21 MARS 2012 à 98%. PUIS RETOUCHE ICI OU LA JUSQU’A L’ASSAUT FINAL (1) AVEC LA MORT DU TUEUR EN CONCLUSION FINALE, SURVENUE APRES UNE CONFRONTATION AVEC LA POLICE ET LE TUEUR - “300 CARTOUCHES TIREES"- QUI AVAIT DECIDE DE FAIRE CROIRE A SA MORT, ULTIME PIEGE AU TERME DE 32 HEURES DE FORT CHABROL:

“Il était poli… Il m’a aidé à déménagé… Il était éloquent… Il parlait un français impeccable… Ses capacités physiques sont hors normes… Il aimait ce que tous les jeunes aiment… Il n’a manifesté aucun regret, à part celui de ne pas avoir tué plus… Il avait pour projet de poursuivre sa tuerie par l’exécution d’un autre militaire et des fonctionnaires de police… Il est très déterminé… Il n’avait commis que des actes délictieux classiques… On ne pouvait pas imaginer sa radicalisation rapide… Un terroriste amateur… Il voulait entrer dans l’armée française mais il a été récusé… Il a refusé un attentat suicide… Il préfére tuer et rester en vie… Une série hors du commun de sept assassinats… Extraordinaire guerre des nerfs entre la police et le jeune homme… Sur les photos il a un visage enfantin… Il tient à encore occuper la scène médiatique pour exister aux yeux du monde… Il ne veut plus se rendre mais mourir les armes à la main… On espère qu’il soit toujours vivant… Grand manipulateur puisqu’il a fait semblant d’être mort… Il a voulu un coup de pub mondiale… Il savait où il allait… ” (2) Bientôt un héros ?
Voilà ce qu’on entend en boucle à la radios et à la télévision alors que le tueur, engendré par la France contemporaine, nargue de chez lui les forces de l’ordre depuis plus le 21 mars 2012, 3 h du matin, refusant de se rendre. On dirait qu’il tient une conférence de presse ! On nous dit que des “négociateurs” font parler celui qui se “vante d’avoir mis la France à genoux"… Va-t-il composer un rap ? Les speakers du 20 h aimeraient obtenir une interview exclusive…
Situation hallucinante. N’existe-t-il pas un gaz endormant ? La police sait lancer du gaz lacrymogène sur les manifestants des manifs mais pas sur un tueur de sept Français comme vous et moi.
Les services secrets français ont laissé en liberté le futur tueur qui avant de tuer représentait un très grand danger selon les renseignements qu’ils detenaient sur lui. Le tueur français se revendique d’un mouvement intégriste alors que la loi interdit à un Français d’appartenir à une milice étrangère. Au lieu de faire ce constant, le plus haut personnage de l’Etat vient d’adresser un satisfecit à tous ceux qui sont chargés de notre sécurité. J’opte plutôt pour un flagrant disfonctionnement entre les différents services de police. Combien y a-t-il de Français sur notre sol dans la même situation que le tueur, Français qui hait la France ?
10, 100, 1000, 10 000, 100 000 ?
On a besoin de savoir.
La France a eu sept morts de trop au mois de mars 2012. On ne laisse pas en liberté une bombe à retardement.
Il n’est pas normal que la République tolère sur son sol des Français qui haîssent les Français au point de les tuer de sang froid et au besoin à “bout touchant":
Imad Ibn Ziaten (30 ans), assassiné à Toulouse, le 11 mars 2012.
Mohamed Legouad (24 ans), Abel Chennouf (25 ans), assassinés à Montauban, le 15 mars 2012.
Gabriel Sandler (4 ans), Arieh Sandler (5 ans), Myriam Monsonego (7 ans) et Jonathan Sandler (30 ans), assassinés à Toulouse, le 19 mars 2012.
“Ces crimes ne demeureront pas impunis” (sic, l’actuel locataire de l’Elysée, le 21 mars 2012)
Punis par quoi ? Un séjour en prison a regardé la télé et à fumer des joints ?
Comment faire revenir les morts ? Comment retirer le chagrin aux familles et proches ?
Le tueur a donné sept fois la mort dans un pays qui a aboli la peine de mort.
Les assassins usent de toutes les largesses des démocraties adultes.
Une chose certaine: les enfants assassinés ne grandiront jamais. Ne recevront plus jamais l’amour de leurs parents.
Depuis mercredi matin, 21 mars, on ne cesse pas de nous dire que le tueur était connu par les services de police comme étant un Français ayant reçu l’entraînement pour combattre la France.
On ne laisse pas dans la rue un tel danger public, “sous surveillance", dit-on.
Je n’en crois pas mes yeux ni mes oreilles.
Alors que le tueur n’est toujours pas hors d’état de nuire, le ministre de l’intérieur parle en direct non stop aux médias et le président de la République vient de s’exprimer devant les caméras, entre 11 h et 11 h 30, le 21 mars 2012.
En conclusion, l’actuel locataire de l’Elysée n’a pas dit: “Vive la France! Vive la République!”
Cela confirme que nous vivons dans un puzzle de communautés qui s’affrontent au lieu de fraterniser.
On est comme dans un reality show polito-terroriste alors que les victimes du tueur ne sont pas enterrées.
Si on pousse l’horreur, on peut se demander s’il ne va pas y avoir de représailles.
Pourquoi ne pas venger les petites victimes de l’école juive ?
On n’en sortirait plus.
La vérité c’est que l’on ne peut pas arrêter quelqu’un avant son premier crime.
Alors que le tueur n’est pas encore capturé, la récupération politicienne est sur nos écrans.
La politique est un métier. Tout compte. Et il est logique en 2012, époque ultra médiatique, de voir et d’entendre ceux qui occupent les postes-clés.
Une évidence: le kärcher n’a pas bien marché !
Il s’agissait donc d’actes terroristes commis par un français d’origine algérienne. J’ai entendu une représentante de “l’intelligentsia des minorités visibles” (sic!) s’offusquer qu’on ose dire ça du tueur. Eh! bien oui, il est d’origine algérienne comme moi je suis d’origine italiennne.
Ce dernier a été localisé grâce à une combinaison d’informations relatives à un vendeur de scooters et l’ordinateur du frère du tueur, frère qui a été arrêté. La mère contactée n’a pas voulu intervenir car elle n’a plus aucune influence sur son fils qui est actuellement dans son logement toulousain cerné par la police.
Certaines sources annoncent que les policiers suspectaient ce garçon (24 ans) depuis les assassinats des trois militaires.
Si c’est vrai, les morts de l’école juive auraient pu être évités. De fait, on est en droit de se demander pourquoi il n’a pas été arrêté après ses premiers crimes ?
Le tueur n’est ni un monstre, ni un fou.
C’est un embrigadé fondamentaliste. A un certain niveau d’embrigadement nous sommes dans le lavage de cerveau.
Il a tué des soldats français qui représentaient les interventions militaires extérieures.
Il a tué des enfants juifs pour venger des enfants palestiniens. Il a même utilisé une arme de fabrication israëlienne dans ses crimes dans l’école juive pour être dans la symbolique totale.
Le terroriste a pour lui la conscience tranquille puisqu’il oeuvre pour une cause.
Nous sommes dans la radicalisation extrémiste.
Les terroristes sont désormais recrutés en France.
Le tueur fait mal à un pays dont il a la nationalité.
Il ne peut pas s’agir d’un tueur isolé qui n’a d’isolé que le nom.
On a vu que sa détermination provenait d’un entrainement spécial.
Tout été prémédité. Les assassinats étaient programmés.
On a vu qu’un homme décidé à commettre des crimes met en péril 65 millions d’habitants.
La France est la cible d’actes terroristes au nom de conflits extérieurs au pays.
Notre pays doit faire front commun devant les terroristes sans pitié pour nous.
Nos dirigeants politiques doivent cessent de monter les communautés les unes contre les autres.
Les terroristes peuvent s’attaquer à chacun de nous parce que les responsables politiques ou militaires sont hyper protégés.
La campagne présidentielle va reprendre sur fond de politique étrangère, de sécurité intérieure, d’immigration, du sentiment d’appartenir ou pas à la communauté française.
Nous simples citoyens n’avons que le bulletin de vote pour nous exprimer.
Un belliciste fait plus de dégât que 65 millions de pacifistes.

PS: ne soyons pas dupes de la récupération, de l’exploitation, de l’amalgame. La vérité est simple: un assassin a tué sept personnes et rendu malheureux d’innombrables parents et proches. Aucune excuse. Aucune revendication. Aucune justification.

(1) Lors de l’assaut final, le tueur- qui a filmé ses assassinats- a fait feu sur les forces de l’ordre avant de tomber sous les balles lors de son saut à l’extérieur du domicile.
(2) J’ai noté tous ces propos après les avoir écoutés à la radio et à la télévision.

[Post dédié aux victimes et aux blessés. Aux familles brisées par le chagrin éternel. Au GIGN et au RAID]

21.03.12

Permalien 17:08:33, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

Man City revient à un point de Man United

Manchester City 2-1 Chelsea
Buts pour les Citizens: Agüero (78e pen.) et Nasri (85e)
But pour les Blues: Cahill (60e)

Classement de la Premier League:
1 MANCHESTER UNITED United 70 points 29 matchs/ 22 4 3/ 73 27/ + 46
2 Manchester City 69 29/ 22 3 4/ 71 21/ + 50
3 Arsenal 55 29/ 17 4 8/58 39/ + 10
4 Tottenham 54 29/ 16 6 7/ 53 35/ + 18

Alors que les Bleus menaient 0-1 à l’heure de jeu, les Citizens sont très bien revenus dans le match grâce à un penalty obtenu suite à une main d’Essien, main digne d’un minine. A 1-1, Man City a enfin joué l’esprit libre. Les trois points du match ont basculé du côté des Citizens après à un trés beau une-deux Tevez-Nasri. L’ancien joueur de Man United fit une superbe passe à l’ancien joueur d’Arsenal, lequel marqua le but décisif si important qui permit à Man City de ne pas perdre le contact avec Man United.
Avant le match, Patrick Vieira, membre du staff de Man City- déclarera à propos de Paul Scholes:
-«Qu’il revienne, ça montre un peu de faiblesse de la part de Manchester United, ils sont obligés de faire revenir un joueur de 37 ans, avec tout le respect que j’ai pour Scholes. Cela montre qu’ils n’ont pas de talent pour le remplacer.»
Il aurait pu dire la même chose quand “Titi” Henry est revenu faire trois petits tours à Arsenal alors que son ancien coéquipier est sous contrat avec un club de New York…
Oui, Paul Scholes, 37 ans, est revenu et depuis son come back Manchester United n’a plus perdu un seul match en Premier League.
Il faut savoir que Patrick Vieira a deux ans de moins que Scholes… Quand on a assisté à la fin de carrière de Viera on comprend qu’il n’en revienne pas de voir Scholes si fringuant.
L’ancien international français peut être rassuré: le staff médical de Man United n’administre pas de sang de bœuf déprotéiné (Actovégin) à Paul Scholes. Comprenne qui pourra.
Il est exact qu’on ne remplace pas facilement Scholes. A ce propos, qui a remplacé Vieira à Arsenal ?
Aujourd’hui, Vieira est passé à l’ennemi: Man City.
Tous les fans de Man U, moi le premier, étaient pour Chelsea qui s’est bien repris depuis que le club a changé d’entraîneur: Roberto di Matteo à la place de André Villas Boas, pâle copie de José Mourinho. Hélas, les Blues n’ont pas du tout assumé le fait de mener 0-1 contre les Citizens. Dans leur rang, Torres fut particulièrement quelconque. Son déficit technique a été considérable.
Félicitons les Citizens. La conquête du titre reste donc très disputée entre les deux clubs de Manchester.

[Post dédié à Daniel Ahuir]

Permalien 10:01:13, Catégories: LITS ET RATURES, GRANDE DAME  

Les Amis de Bernhard, d’Annemarie Schwarzenbach (Phébus)

Toxico, Annemarie Schwarzenbach (1908-1942) n’a pas eu la vie aussi libérée qu’elle affichait. On ne peut pas d’un côté vouloir vivre sans entrave et d’un autre, être dépendante de la morphine. Le météore Schwarzenbach avait une sacrée personnalité. Les médecins ne l’ont pas non plus épargnée avec des traitements de chocs aussi violents qu’inappropriés. Lié au duo Klaus et Erika Mann- les enfants de Thomas Mann- elle fut une ardente combattante antifasciste. Née dans une famille de la bourgeoisie industrielle zurichoise, elle avait en horreur les siens qui avait tous l’esprit cadenassé par le qu’en dira-t-on et les préjugés. Elle ne supportait pas qu’ils puissent dire du bien d’Hitler. Journaliste, écrivain, poétesse, épistolière, photographe et grande voyeuse, elle a vécu beaucoup de choses en peu de temps : 34 ans. Morte dès suite d’un accident de vélo, comme Louis Nucéra, mais Annemarie Schwartzenbach, elle, n’a pas été écrasée par un assassin de la route. Androgyne, elle a un physique hors du temps qui sera toujours moderne. Son visage a souvent été figé dans une gravité d’airain. Heureux ceux et celles qui sont parvenues à la faire sourire. Quand elle croise Carson McCullers, la romancière américaine tombe amoureuse d’Annemarie et lui dédie Reflets dans un œil d’or. Phébus réédite le premier livre de Annemarie S. : Les amis de Bernhard. Il ne s’agit bien sûr ni de Sarah ni de Thomas mais d’un musicien fictif, plus vrai que nature. Nous suivons un groupe de jeunes sans ancrage, à la saison qui nous fait vivre d’amour et d’eau fraiche dans différentes villes: Paris, Berlin, Florence… Nous sommes dans les années 1920. C’est le temps des questions sur l’avenir dans un style très vif. « Il n’y a aucune garantie. Il n’y a qu’un espoir ». (p. 112) Très beau livre qui semble avoir été écrit ce matin, et même demain. Pour arriver à autant de fraîcheur, il faut avoir l’art et la manière de raconter des sentiments universels qui traversent le temps et les modes. Transformer le quotidien en littérature authentique. Seuls les vrais écrivains y parviennent. Elle se prénommait Annemarie, tout attaché. Sans trait d’union. D’un bloc. Comme tout ce qu’elle faisait.

-Les Amis de Bernhard
d’Annemarie Schwarzenbach, traduit de l’allemand par Nicole Le Bris et Dominique Miermont
Phébus / Littérature étrangère, 188 p., 19 €
Et aussi : De monde en monde, reportages 1934- 1942
d’Annemarie Schwarzenbach.
Editions Zoé, 372p, 22,50€

Permalien 09:33:27, Catégories: LE GYM E BASTA, FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Coupe de France: Quevilly (National) a éliminé Marseille (L1)

Daniel Horlaville, le seul amateur à avoir joué en équipe de France A. L’International n’a pas voulu devenu pro.

Quevilly, club amateur de National, a écrit une nouvelle page de sa grande Histoire avec la Coupe de France en se qualifiant pour les demi-finales, comme en 2010, après sa victoire contre Marseille (3-2 a.p.)
Dame Coupe de France a encore frappé.
Quevilly n’est pas le premier venu.
C’est un grand club amateur.
En 1968, les amateurs de Quevilly sont dèjà allés en 1/2. Leurs successeurs vont-ils faire mieux ?
Voici les grandes dates de Quevilly, club créé en 1902:

-4 Championnats de France Amateurs 1954, 1955, 1958, 1967

-Coupe de France:
*Finaliste 1927
*Demi-finaliste 1968, 2010, 2012

-Coupe Gambardella:
*Vainqueur en 1967
*Finaliste en 1960

Mon éditorial pour le programme Nice-Marseille, 24 mars 2012, 19h:
“Le derby du maintien
Cette saison, rien ne nous sera épargné alors qu’au coup d’envoi du derby nous sommes en position de relégable suite à notre défaite à Sochaux. La preuve, nous recevons Marseille qui vient de perdre 5 maths de suite en L1. Des Marseillais qui n’ont plus gagné en L1 depuis le 29 janvier, à Rennes. Avant même de disputer la moindre seconde de Nice-OM, nous savons que l’OM va tout faire pour stopper cette série indigne pour un club qualifier en quarts de finale de la C1 2012. Nous devons faire abstraction des conditions particulières de la situation des Phocéens afin de nous concentrer uniquement sur notre objectif essentiel: rester en Ligue 1. D’autant plus que les concurrents du Gym dans la course au maintien (Nancy, Dijon, Ajaccio et Caen) ont obtenu des résultats positifs lors de la 28e journée. Seul Auxerre-Evian (0-2) n’a pas été conclu par un score défavorable à l’OGC Nice. A dix journées de la fin du championnat, aucun des clubs concernés par une éventuelle descente en L2 n’a abdiqué. Installés à la 9e place avec 39 points, les Marseillais sont en principe à l’abri de la relégation. Par contre, dans la seconde partie du classement (du 10e au 20e), tous les clubs livrent bataille pour rester parmi l’élite du football français. Notre goal average peut nous garantir un point supplémentaire au moment du décompte final. D’ici la fin des matchs retour, il reste quinze points en jeu au stade du Ray. Nos joueurs font et feront tout leur possible pour que le Gym ne connaisse pas la pire des sanctions en fin de saison. Les Nice-Marseille ne sont jamais des matchs fades, et celui-ci encore moins que les autres. Dramatiser l’issue d’une rencontre ne sert qu’à paralyser les joueurs. Les Aiglons et le staff n’ont qu’une ambition : atteindre les 30 points le plus vite possible. Issa Nissa !”

20.03.12

Permalien 15:49:06, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Monsieur Paul Scholes (37 ans) est invaincu en Premier league depuis son come back

Le merveilleux Paul Scholes sert le football au lieu de s’en servir comme tant de joueurs qui n’ont pas une once de son immense talent. Scholes est comme Miles Davis, il joue et ensuite il quitte la scène sans dire aurevoir. Ce qui importe c’est ce qu’il a donné et non pas le cirque médiatique. Depuis que le natif de Manchester est sorti de sa retraite, MU est invaincu en Premier League. Grand merci à Paul Scholes, rayon de soleil dans l’actualité dramatique. Avec Ferdinand, Scholes, Giggs et Rooney, Man U est en route pour remporter un 20e de champion d’Angleterre. Tout le monde professionnel sait que Scholes est l’un des plus meilleurs footballeurs de son temps. La presse n’en parle pas parce que Paul Scholes est un homme droit dans un monde tordu. Chez lui, pas un gramme de frime. Il laisse la promotion de slips à Beckham qui n’est plus qu’un pantin publicitaire.

-Quel joueur de Manchester United j’aimerais avoir ?
-Paul Scholes, a répondu Guardiola (manager de Barcelone)
-Que pensez-vous de Scholes ?
-Man U a beaucoup de chance de l’avoir, a répondu Mourinho (manager du Real Real Madrid)

En 9 matchs de championnat, il a gagné 8 fois pour un nul et aucune défaite, depuis le 14 janvier 2012.
C’est tout simplement exceptionnel.
Paul Scoles est un milieu de terrain de premier choix puisqu’il sait défendre, relayer et marquer plein de buts dont beaucoup de décisifs. Il parvient à capter le ballon dans le pied de l’adversaire pour relancer à merveille; il sait distribuer le jeu; il est capable de marquer à tout moment, hors ou dans la surface de vérité; il perd peu de duels; les adversaires craignent ses charges; tout son jeu est axé sur le collectif… Et outre toutes ses qualités, c’est un joueur régulier.
Son come back est un retour gagnant. On l’a vu temporiser le jeu à des moments clés. Il apporte le calme qu’il faut au milieu de terrain tout en mordant quand il le faut. C’est le rêve des entraîneurs. Avec Carrick, il forme un duo encore plus performant que la paire Fletcher-Carrick. Tous les fans de MU souhaitent qu’il resigne un an de contrat.

Voici tous les matchs de MU en Premier League depuis le retour de Paul Scholes au milieu de terrain:
14 janvier 2012/ Man U 3-0 Bolton: Scholes a ouvert le score à la 45e minute
22 janvier/ Arsenal 1-2 Man U: entre en cours de jeu
31 janvier/ Man U 2-0 Stoke City: titulaire. Man U devient premier exaequo
5 février/ Chelsea 3-3 Man U: entre en cours de jeu
11 février/ Man U 2-1 Liverpool: titulaire
26 février/ Norwich 1-2 Man U: titulaire. Scholes a ouvert le score à la 7e minute
4 mars/ Tottenham 1-3 Man U: titulaire
11 mars/ Man U 2-0 West Brom: titulaire. Man U est seul leader de Premier League avec 1 point d’avance
18 mars/ Wolves 0-5 Man U. Titulaire. Man U est leader avec 4 points d’avance

Paul Scholes a aussi joué quatre autres matchs: 2 en FA Cup et 2 en C1

Podium des joueurs qui ont le plus joué à Man u:
1: Ryan Giggs, 903 matchs, 163 buts, série en cours
2: Bobby Charlton, 758 matchs, 249 buts, série terminée
3: Paul Scholes, 689 matchs, 152 buts, série en cours

Paul Scholes est né dans le Grand Manchester, à Salford, le 16 novembre 1974.
Il a signé à Man U, le 8 juillet 1991
Il a débuté dans l’équipe fanion le 21 septembre 1994

Palmarès à Man U:
2 Champions League 1999, 2008
Coupe Intercontinentale 1999
Coupe du Monde des clubs 2008
10 Premier League 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011
3 FA Cup 1996, 1999, 2004
2 Carling Cup 2009, 2010
5 Community Shield 1996, 1997, 2003, 2008, 2010

Paul Scholes n’est pas un mercenaire. Il est né à dans le Grand Manchester et joue à United. C’est l’un de mes joueurs fétiches depuis les années Cantona dont il est l’un des derniers représentants avec Ryan Giggs. Grâce a eux trois, les fans de MU sont des supporters comblés. On leur doit des années de bonheur. On ne pourra jamais les remercier à la hauteur de ce qu’ils nous ont donné, et nous donnent encore. Paul Scholes ne joue pas à Man U parce que c’est un grand club. C’est lui qui grand Man U. Si vous voulez comprendre le football, suivez un match de Paul Scholes pendant 90 minutes. On voit alors que c’est un joueur sans ballon comme on n’en fait pas beaucoup. Si Man U est si fort c’est parce que Ferguson adore assembler des grands joueurs sans ballon. Eux seuls savent se placer avec ce savant mélange d’instinct et d’intelligence. Aucune école de football ne peut vous apprendre l’art de jouer sans ballon qui fait la grandeur de ce sport.

[Post dédié aux parents de Paul Scholes]

Permalien 10:53:06, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

Le tueur de Toulouse transforme les éléctions présidentielles

Après les sept assassinats commis à Toulouse et à Montauban, les enquêteurs estiment que le coupable est sans doute une seule et même personne.
Le tueur a pris pour cibles humaines des musulmans et des juifs.
Voici le nom des victimes qui sont des martyrs de la société française:
Assassiné à Toulouse, le 11 mars 2012: Imad Ibn Ziaten (30 ans)
Assassinés à Montauban, le 15 mars 2012: Mohamed Legouad (24 ans), Abel Chennouf (25 ans)
Assassinés à Toulouse, le 19 mars 2012: Gabriel Sandler (4 ans), Arieh Sandler (5 ans), Myriam Monsonego (7 ans) et Jonathan Sandler (30 ans)
Derrière chaque nom, il y avait une vie. Eux c’est nous. Ces enfants ne grandiront jamais par la faute d’un assassin casqué qui s’est mis sur leur chemin. Sept cadavres mais combien de familles anéanties?
Ces morts ne surviennent pas d’un tremblement de terre ou d’un accident de car.
Où habite leur assassin ? Vit-il avec quelqu’un ?
Il faut bien qu’il soit quelque part. Avec son scooter, il ne doit pas respecter les feux rouges, les stops… A quoi servent les caméras dans nos villes. J’image que Toulouse en comporte. N’existe-t-il pas une traçabilité du tueur ?
Il a sans doute des voisins qui le voient aller et venir. Ce n’est pas Zorro. Un Mister Hyde et Docteur Jekyll ?
On parle d’ennemi public mais cela n’a rien à voir avec Mesrine.
Ici nous n’éprouvons que du dégoût, de la haine.
Ce n’est pas Dexter, ce sérial killer qui dans le feuilleton du même nom ne tue que des saloperies humaines.
Le tueur de Toulouse a tué des citoyens sans défense. C’est un lâche. Je récuse le terme de “fou". Un “fou” ne peut pas programmer des crimes avec une telle maîtrise.
Il se pourrait qu’il ait filmé ses crimes: va-t-il les mettre en ligne dans un cyber-café ?
Ce détraqué “joue” à la PlayStation avec nous.
L’assassin a-t-il déjà quitté la France ?
Le soir de ses crimes il a pu se laver les dents avant de se coucher, comme si de rien n’était.
Après ses crimes, regarde-t-il la télé comme un spectateur quelconque ?
Fume-t-il des joints? Agit-il sous cocaïne ?
Depuis ses crimes, il mange et vit comme vous est moi.
N’a-t-il pas de proches qui se doutent de quelque chose ?
Va-t-il se suicider pour qu’on ne l’attrape pas ?
Dans certains pays, on promet une prime à celui qui signale la planque d’un tueur.
Une évidence: c’est une ordure totale qui s’en prend à des citoyens sans victime et aussi en bas âge.
Les hommes politiques et la presse ont une part de responsabilté: depuis des années, on ne cesse pas de parler de scandales politoco-financières, vrais ou faux. Les politiciens ne cessent pas de s’invectiver. Et la presse sert de relais car aucun journal ne peut ignorer ce dont traite un support concurrent. L’électeur ne s’est plus où se situer, s’il n’est pas impliqué directement dans un parti.
Depuis la tuerie dans l’école juive, les politiciens ne parlent plus que des crimes de Toulouse.
On n’entend plus aucune invective.
Le président de la République a repris son rôle de protecteur paternel.
Le ministre, qui auparavant n’a pas cessé d’opposer les communautés entre elles, se pose tout à coup à rassembleur.
La campagne électorale est totalement transformée.
Il se peut que le tueur fasse basculer le scrutin du côté le plus inattendu.
Celui qui ne devait pas gagner peut désormais être réélu en raison de circonstances qui redorent complétement son statut de chef d’Etat.
Si le sérial killer augmente encore son sinistre tableau de chasse, il peut se passer l’inverse.
La paix civile est notre bien le plus précieux. En 2012, un seul criminel terrorise un pays de 65 millions d’habitants.
Jadis les tueurs s’en prennaient aux politiciens: Henri IV, Sadi Carnot, les Kennedy… Aujourd’hui, ils sont si protégés que les criminels s’en prennent à chacun de nous qui ne sommes que de simples citoyens. L’impact médiatique est le même. Ceux qui ont été tués ne demandaient qu’une chose: le droit de vivre. Rien de plus.

19.03.12

Permalien 18:54:32, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Man United n'est pas disposé à abandonner son rang de champion d'Angleterre à Man City

Malgré la dramatique actualité, je reparle football. Vous l’avez compris, c’est une question de survie. Le football a toujours été de l’actualité heureuse pour contrecarrer l’horreur ambiante, et ce malgrè la tragédie du Heysel. Enfant, j’aimais L’Equipe car on n’y entendait pas le fracas de monde mais seulement le souffle des hommes et des femmes qui veulent fabriquer du beau avec leur corps et leur esprit. Une performance c’est une oeuvre d’art. Donc je repars dans ma liaison avec Man United. Qui m’aime, me suive… Sir Ferguson est un homme sans sensiblerie. Beckham l’énerve ? Il met à la porte le VRP de slips. Van Nistelrooy n’est pas content ? Il le vire sans ménagement. Keane se croit indispensable ? Bye, bye, Roy… Ronaldo a la grosse tête ? Aurevoir et merci, bon vent Cristiano… Obertan ne s’impose pas ? Adieu, young french… Rooney veut partir ? Tu restes, c’est compris ! Scholes a pris sa retraite ? Paul reviens et fissa ! Voilà ce qui s’appelle être un grand meneur d’hommes. Infini respect.

Classement de la Premier Leage le 18 mars 2012:
1 MANCHESTER UNITED United 70 points 29 matchs/ 22 4 3/ 73 27/ + 46
2 Manchester City 66 28/ 21 3 4/ 69 20/ + 49

Les Red Devils ne sont pas du tout disposés à perdre leur rang de champion d’Angleterre. A Carrington, ils affichent tous une joie de vivre. De De Gea à Berbatov…
Depuis le 18 mars 2012, United est leader avec 4 points d’avance sur Man City qui compte un match de retard. Les Red Devils sont sur la Voie Royale du 20e sacre national.
Samir Nasri vient de déclarer qu’il suffisait que “City gagne les 10 matchs qu’il reste à jouer” pour être champion. A Arsenal, il n’a jamais rien gagné. L’histoire risque de se prolonger à Man City où il n’est pas titulaire. Man U est un groupe homogène quand Man City est une assemblée de mercenaires.
Voici les 9 derniers matchs de Man United en Premier League:
26 Mar MAN U-Fulham, 21 h (facile)
Avril 2012
02 Avr Blackburn -MAN U, 21 h (difficile)
08 Avr MAN U-QP, 14 h 30 (facile)
11 Avr Wigan-MAN U, 20 h 45 (difficile)
15 Avr MAN U-Aston Villa 170 h (facile)
22 Avr MAN U-Everton, 13 h 30 (pas facile)
30 Avr Manchester City-MAN U, 21 h (très difficile)
Mai 2012
06 Mai MAN U-Swansea City, 15 h (facile)
13 Mai Sunderland-MAN U (difficile)

Permalien 16:13:13, Catégories: LITS ET RATURES, GRANDE DAME, VAN GOGH FOR EVER  

Nos vies désaccordées, de Gaëlle Josse (Autrement)

Au bout d’une quinzaine de pages, je me suis surpris à penser : « Qui a écrit ce livre ? » J’étais un peu perdu parce que le narrateur est un homme et que l’auteur du roman est une femme. Il fallait que je vérifie le nom sur la couverture. J’avais décidé de lire cet ouvrage, en raison du titre, du sujet et de la photo d’illustration, comme quoi tout est important. Nos vies désaccordées ? Cela renvoie à des instruments de musique. Le sujet ? Une artiste internée. La photo ? Des chevilles et des pieds, forts et sensuels. Tous ces éléments, toutes ces émotions sont présentes dans l’ouvrage. Gaëlle Josse a beaucoup de talent puisqu’elle s’est mise dans la peau d’un homme pour écrire à la première personne. « Je est un autre» a dit Rimbaud. Les vrais écrivains sont aussi le soleil ou la table de nuit dès qu’ils écrivent ces mots. Le narrateur est un pianiste absorbé par sa passion qui voit les femmes comme des passantes jusqu’au jour où il rencontre une jeune peintre qui travaille chez un luthier. Sophie et François s’unissent puis se désunissent sur fond de Schumann. Un jour, le soliste apprend que Sophie a été internée. Depuis la mort de ses parents, elle avait un frère qui faisait office de Paul Claudel. Sa sœur a bien des points communs avec la grande Camille, sculptrice dans un monde de machos. Quand il situe géographiquement Sophie, le pianiste n’a qu’une chose en tête : la retrouver. Pour se rapprocher du lieu d’hospitalisation, il séjourne à l’hôtel sans avertir celle qu’il veut revoir. Dans sa chambre, il passe son temps à scruter une affiche des Nymphéas ou à observer les fissures sur le mur. On fait tous ça, ce qui rend le roman vrai. Les fameux petits détails. Au cours du récit, nous revivons tout en flash-back. « Nous étions accordés au quart et au huitième de ton, peut-être même aux ultrasons, comme les dauphins » écrit Gaëlle Josse de ses personnages qu’elle accompagne sans complaisance. Lui est possessif, plus doué pour la musique qu’intelligent dans la vie de tous les jours. Elle, est un cœur pur. Personnage important : le luthier Zev, un père de substitution pour Sophie. Peu après, Sophie devient mutique, femme sans parole. La revoir, produit un grand choc au narrateur tant elle semblait enfermer en elle-même. Entre eux, un drame. Enceinte de lui, elle attendait un trisomique qu’ils n’ont pas voulu voir naître… Quelques temps, plus tard, on retrouva Sophie dans la rue. Nue, couverte de peinture rouge. Elle voulait « qu’on lui rende son enfant.» On l’interna en urgence, et le pianiste repartit donner des récitals. Au lieu de rester proche d’elle, il s’abrutit de travail. Page 25 : « Vit-on ailleurs qu’en exil ? » A méditer.

-Nos vies désaccordées
De Gaëlle Josse
Editions Autrement, 142 p., 13 €

Soutien total aux victimes de la tuerie de Toulouse

Toulouse, par l’immense Claude Nougaro. Ecoutons-le, comme antidote à la sauvagerie.

On ne peut pas rester insensible avec ce qui vient de se passer en France.
En pleine campagne présidentielle - et cela jouera sur les consciences- un tueur a choisi de tuer dans une école juive de Toulouse.
Cet assassin a supprimé quatre personnes dont trois très jeunes enfants. Parmi les victimes, il y a un père et ses enfants (de deux et six ans). Le directeur de l’école a vu sa petite fille de huit ans mourir devant lui.
Il s’agit donc d’un attentat antisémite, commis sur notre sol, en 2012.
Un tel acte de barbarie nous frappe de plein fouet. Nous c’est la France entière. Et même le monde entier des hommes de bonne volonté.
Une source policière dit qu’il pourrait y avoir un lien entre la tuerie dans l’école et les meurtres des trois militaires qui ont eu lieu aussi dans la région.
Face à ce déferlement de violence, on se demande comment est-ce possible ?
Quelqu’un a (ou aurait) tué sept personnes sans qu’on puisse l’arrêter en flagrant délit.
Rien ne peut justifier de pareils actes.
Notre démocratie a aboli la peine de mort mais le ou les tueurs viennent de l’appliquer à sept reprises.
Je le redis: je suis contre la peine capitale car je ne veux pas que l’on zigouille un innocent. Sinon…
Ces enfants, ces militaires représentent chacun de nous.
Que ce ou ces tueurs ne viennent pas nous parler de combat politique.
Ce 19 mars, on vient de tuer trois de nos enfants et un adulte. Avant, des militaires sont morts sans pouvoir se défendre.
Des innocents viennent donc de se faire massacrer par un tueur toujours en liberté.
Certaines personnes ne respectent plus du tout la vie. Pas un seul instant, les assassins ne pensent que leurs victimes ont été portées neuf mois dans le ventre de leur mère. La vie c’est sacrée.
Les nouveaux criminels tuent des être vivants comme s’ils étaient dans un jeu vidéo.
Ils tuent et après vont sans doute boire un coup puis mettre le casque de leur Ipod. Ecoeurement total.
Tous ceux qui ne cessent pas d’entretenir le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie ont une part de responsabilité dans la démence de ceux qui ont un QI de moule avariée.

PS: les politiciens passent leur vie à s’insulter et tout à coup c’est l’unité nationale. Ils devraient la faire plus souvent pour le plus grand bien du pays. Les deux fléaux à redouter: récupération, exploitation…

Les accents gaulliens de Mélenchon à la Bastille

Dans la voix de Jean-Luc Mélenchon, j’ai perçu celle du général de Gaulle.

C’est la première fois depuis le début de la campagne présidentielle que l’on ressent un grand mouvement populaire.
Jusqu’à présent nous avons vu des meetings politiques. Ecoeurants déploiements d’argent qui ne veulent rien dire du tout.
Là, c’est la rue qui parle. Et c’est un événement très important.
Nous sommes loin du cirque médiatique des studios télés comme l’intervention du président sortant à C + plus près de Secret Story que d’A Armes égales.
Jean-Luc Mélenchon est le grand outsider de ces élections présidentielles.
Il n’est pas façonné par un cabinet de communicants. On perçoit de la sincérité.
Personne n’avait prévu la popularité de Mélenchon qui est un orateur de premier plan.
Hollande souffre du fait qu’il est un candidat de dernière minute, suppléant de DSK.
Mélenchon est la révélation du printemps.

18.03.12

Permalien 18:50:22, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Man City a sans doute perdu le titre 2012, le 11 mars à Swansea...

Le très important but de Luke- quel beau prénom !- Moore que j’apprécie de plus en plus…

Dimanche 11 mars 2012 - 28e Journée
Swansea City 1-0 Manchester City
Buts pour Swansea: Moore (83e)

Il se peut que Manchester City ait perdu le titre de Premier League lors de la 28e journée, soit le 11 mars 2012. Ce but de Luke Moore de la tête ressemble à celui de Messi en finale de la C1 2009… Ces trois points forment un grand manque qu’il sera très difficile de combler pour les Citizens. Même avec une défaite lors du derby mancunien, Man U peut être champion. Toute la saison, les médias ont mis le paquet pour vanter Man City. Rira bien qui rira le dernier.

Classement de la Premier Leage le 18 mars 2012:
1 MANCHESTER UNITED United 70 points 29 matchs/ 22 4 3/ 73 27/ + 46
2 Manchester City 66 28/ 21 3 4/ 69 20/ + 49

Les supporters de Man City - à l’image de ceclui-ci- commencent par comprendre ce qui leur arrive:

Les 10 derniers matchs de Man City en Premier League:
19 Mar Man City-Chelsea (pas facile vu la grande forme actuelle des Blues…)
24 Mar Stoke City-Man City (difficile)
31 Mar Man City-Sunderland (facile)
April
08 Avr Arsenal-Man City (difficile)
11 Avr 2012 Man City-West Brom (facile)
14 Avr 2012 Norwich City-Man City (difficile)
22 Avr Wolves-Man City (difficile)
30 Avr Man City-MAN U (très difficile)
Mai
05 Mai Newcastle United-Man City (difficile)
13 Mai Man City-QPR (facile)

[Post dédié à Richard Kurt de lion]

Permalien 16:36:46, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Favori pour le titre, Man United a offert un récital collectif contre les Wolves (0-5)

Man United respecte la tradition: il repond présent en mars-avril. Le fait de n’avoir plus que la Premier League à jouer est fantastique pour les fans qui savent que la C1 est un truc de gros sous et de frime pour montrer à l’Europe qu’on est bon ailleurs que sur l’île. L’important c’est de gagner la Premier League, la reine des compétitions pour les Anglais qui ont inventé le football moderne. Le fait d’avoir été éliminé de la Coupe d’Europe des losers a été vécu comme une libération par les Red Devils. C’était mon souhait. Il a été exaucé. Rien ne me fait plus plaisir que de vivre la douce montée vers le titre. C’est du rêve éveillé. Voilà pourquoi MU est tant détesté par les autres fans qui n’en peuvent plus de ne pas vivre un tel nirvana footballistique. Là ce n’est pas de la fiction, là c’est le réel absolu. Avec cette dose de mystique qui fait la force de Man U. Tant que Sir Alex Ferguson est aux commandes, on est au paradis. Merci à lui. Merci à eux.

18 mars 2012, Premier League
Wolves 0-5 Man United
Buts pour les Red Devils: Evans (21e), Valencia (43e), Welbeck (45e), Hernandez (56e, 61e)

Tout d’abord félicitons la FA qui a fait applaudir Fabrice Muamba (le joueur de Bolton victime d’un arrêt cardiaque en plein match) par tout le stade des Wolves alors que la FFF a été incapable d’honorer la mémoire d’Armand Penverne, mort sans que le France rende hommage à celui qui fut 3e de la Coupe du monde 1958. Voilà pourquoi j’aime le football anglais. En Angleterre, les dirigeants prouvent aux jeunes qu’il faut respecter les professionnels. En France, on vous oublie dès que vous raccrochez les crampons.
Venons-en au match de MU. Il fut plus facile que prévu. Les adversaires ont déjà un pied en division inférieure, si ce n’est pas déjà les deux. Au début du match, MU n’arrivait pas avoir le bon timing en bout de course. Tout était bien sauf la dernière passe. La solution est arrivée grâce à Rooney, Carrick et Evans: le premier a tiré un corner sur Carrick qui a remis dans le paquet pour Evans qui a fusillé le gardien adverse. A 0-1, tout se présentait bien. Il était 14 h 47 (grosso modo) et MANCHESTER UNITED AVAIT DESORMAIS 4 POINTS DE PLUS QUE MAN CITY. Un joueur des Wolves se comportant trop comme un boucher - double attentat heureusement sans gravité sur Welbeck puus sur Rooney- fut expulsé (39e) avec raison. Sur une relance de Chicharito, Rooney transmit à Valencia qui remonta tout le terrain sur sa droite pour marquer un superbe but, dans un angle fermé. A 0-2, on savait que la messe était dite. Tous les fans étaient aux anges de voir leurs joueurs donner un récital collectif. Aucun égoïste. Est-ce que Nani devant son poste de télé a compris que Valencia lui était supérieur au niveau de l’état d’esprit et maintenant sur le terrain ? Quand Nani se perd en dribbles, Valencia lève la tête et fait une passe. Le 0-3 est survenu après un mouvement à trois: Evans-Valencia-Welbeck. A la mi-temps, les Wolves n’étaient plus que des “Loups” faméliques qui n’avaient rien à se mettre sous les crocs. Les deux derniers buts ont été inscrits par Chicharito: le premier d’une superbe tête frappée volontairement au sol pour que le rebond trompe le goal, et le second à la conclusion d’un mouvement à trois: Welbeck-Valencia-Chicharito.

De Gea/ (7) A très bien fait le peu qu’il eut à faire. Désormais c’est le titulaire indiscutable
Evra © (7) Match très propre. Puis (64e) Fabio (7) Bon match
Ferdinand (7) La force tranquille
Evans. (10) Par son but à tout déstressé. Son jeu ressemble beaucoup à celui de Jacky Charlton (Jacky, pas Bobby…) Puis (74e) Smalling (7) S’est bien fondu dans le groupe
Rafael/ (7) Retrouve son niveau d’antan
Welbeck (8) Sait très bien fissurer les défenses
Scholes (7) Magnifique papa poule
Carrick (7) Sobre, comme d’hab. Puis (58e) Pogba (7) Très bon capteur de ballons et fin relanceur
Valencia (10)/ Moooooosieur Valencia, svp
Chicharito (8) Qué ombre !
Rooney (8) Le superviseur en chef

Sur le banc: Amos, Park, Young, Giggs
Absents: Nani, Berbatov, Jones, Cleverley…

Manager: Sir Ferguson. (10) Vite fait, bien fait. A su préparer les Red Devils pour l’assaut final. Thanks Boss !

Classement de la Premier Leage:
1 MANCHESTER UNITED United 70 points 29 matchs/ 22 4 3/ 73 27/ + 46
2 Manchester City 66 28/ 21 3 4/ 69 20/ + 49

[Post dédié à Fabrice Muamba]

Permalien 12:45:34, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

La Red Army très offensive chez les Wolves à 14 h 30

Man U se déplace chez l’avant-dernier. Encore un match coupe-gorge pour le leader… Les clubs qui veulent éviter la rélégation n’ont pas d’autres choix que de s’imposer à la maison. Les Wolves vont donc jouer chez eux un match à la vie à la mort. MU est habitué à ce genre de rencontres. Si MU gagne, les médias et les détracteurs trouveront ça normal. Dans le cas d’une défaite, les qui-n’en-peuvent-plus-de-voir-gagner-MU se réjouiront et diront que MU est sur le déclin et que Man City va gagner le championnat… Libérés de leurs obligations en coupes, européennes et nationales, les Red Devils n’ont désormais plus qu’un but à atteindre: porter à 20 le nombre de championnats remporter par Man United. Tout le reste tient de l’anecdote.

18 mars 2012, 14 h 30, Premier League
Wolves - Man United (1)

Le onze de départ de Man United:
De Gea/
Evra (c, Ferdinand, Evans,Rafael/
Welbeck, Scholes, Carrick, Valencia/
Chicharito, Rooney
Sur le banc: Amos, Fabio, Smalling, Park, Young, Giggs, Pogba.
Absents: Nani, Berbatov, Jones, Cleverley…
Manager: Sir Ferguson

Les 6 derniers duels entre MU et les Wolves
Man U 3-0 Wolves, décembre 2009
Wolves 0-1 Man U, mars 2010
Man U 3-2 Wolves, octobre 2010
Man U 2-1 Wolves, novembre 2010
Wolves 2-1 Man U, février 2011
Man U 4-1 Wolves, décembre 2011

Soit:
Manchester United 5 victoires, 0 nul, 1 défaites/ 15 buts pour, 6 contre/ + 9

Classement de la Premier Leage:
1 MANCHESTER UNITED United 67 points 28 matchs/ 21 4 3/ 68 27/ + 41
2 Manchester City 66 28/ 21 3 4/ 69 20/ + 49

Les 10 derniers matchs de Man United en Premier League:
18 Mar Wolverhampton-MAN U, 14 h 30 (difficile)
26 Mar MAN U-Fulham, 21 h (facile)
Avril 2012
02 Avr Blackburn -MAN U, 21 h (difficile)
08 Avr MAN U-QP, 14 h 30 (facile)
11 Avr Wigan-MAN U, 20 h 45 (difficile)
15 Avr MAN U-Aston Villa 170 h (facile)
22 Avr MAN U-Everton, 13 h 30 (pas facile)
30 Avr Manchester City-MAN U, 21 h (très difficile)
Mai 2012
06 Mai MAN U-Swansea City, 15 h (facile)
13 Mai Sunderland-MAN U (difficile)

(1) Man City-Chelsea est reporté au mercredi 21 mars 2012 parce que Chelsea est engagé en FA Cup…

[Post dédié à Fabrice Muamba]

Permalien 09:11:08, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Journal d'un Français sous l'emprise de la pensée unique, de Patrick Besson (Fayard)

Patrick Besson en 1996 par Gérard Courant. Un plan fixe tendance Andy Warhol. Sans paroles.

Il est rare d’être à ce point apprécié par ses pairs. C’est le cas de Patrick Besson. Tous les écrivains de son temps reconnaissent son talent. Ne pas aimer le style de Besson c’est avouer qu’on n’en a aucun soi-même. Grand lecteur de presse et de littérature, Besson a la politesse de ne jamais ennuyer le lecteur. Il a l’art de nous faire croire qu’il écrit pour chacun de nous. Dans ses chroniques, il parvient toujours à capter l’essentiel du sujet qu’il traite tout en y mettant le grain de sel qui donne la saveur à l’ensemble. Bête et méchant, jamais. Intelligent et méchant, souvent. Pugnace et spirituel, tout le temps. Besson fait de l’ironie comme d’autres de l’albumine.
La couverture de son recueil d’articles annonce en gros titres : « Patrick Besson au point ». Au début, on ne peut s’empêcher de dire : dommage qu’il ne s’agit pas d’un point final car après un tel pavé –près de 1000 pages- on ne souhaite pas avoir droit à un tome II. On se souvient que devant l’éternité d’une représentation du Soulier de satin, de Paul Claudel, notre Sacha Guitry avait dit : « Heureusement qu’il n’y a pas la paire ! » Je ne connaissais pas ce pourtant célèbre mot. J’ai eu le bonheur supplémentaire de l’apprendre de Philippe Soupault, de vive voix. Bien sûr, il est impossible de lire à la suite les chroniques que Besson publie dans Le Point. Quand chez mon dentiste, je tombe sur un numéro, je cherche sa page, et rien que sa page. Jadis, je faisais la même chose avec Le Nouvel Observateur pour y trouver l’espace de Bernard Franck. Il y a fort longtemps, Jean d’Ormesson faisait la publicité d’Eric Besson, disant qu’il connaissait un jeune formidable qui écrivait à la fois dans L’Humanité et dans Le Figaaaaroooo… D’Ormesson fut l’attaché de presse de Besson comme Aragon et Mauriac furent ceux de Philippe Sollers. Patrick Besson a bon goût : il me cite deux fois… à propos de Service Littéraire, mensuel fondé par François Cérésa en pleine époque du Net. C’est comme si un cycliste voulait s’engager dans une course de F1. Heureusement, François Cérésa, Patrick Besson et moi-même savons que sans essence une F1 reste en rade alors qu’à vélo on n’a besoin que de notre carcasse. Le livre de Besson est le kaléidoscope du monde: tout y passe et le reste aussi. Politique, culture, sport, cinéma, lettres et l’air du temps. Le Besson est une langue pleine d’esprit. L’écrivain adore passer pour un dur à cuire quand au fond il est d’une grande tolérance. Il n’y a que la connerie qu’il ne supporte pas. Parfois, au nom de l’amitié, il met un silencieux au bout de sa plume qui est désormais un clavier d’ordinateur. Je ne pense pas qu’il dise du mal de quelqu’un qu’il connaît personnellement. Comme quoi, il est très bien élevé. Quand il veut dézinguer quelqu’un : il sort le bazooka et la victime ne s’en remettra pas. Le papier deviendra un bruit de casserole qui poursuivra la “victime” dans le monde de l’édition. Dans plusieurs siècles, on ne se souviendra de beaucoup de gens dont il parle uniquement grâce à la prose de Besson qui les a épinglés. Pourquoi ces chroniques résistent-elle au temps ? Parce qu’elles sont l’œuvre d’un écrivain qui a le sens du rythme. Et des trouvailles. Il dit qu’au cinéma, on s’y rend avec ses yeux tandis qu’au théâtre nous apportons tout notre corps. Il est vrai que l’on tousse souvent au théâtre et peu au cinéma. Sur les plateaux de télé, Besson dégage de la tristesse. Sans doute parce qu’on y ressent toujours une très grande solitude, à l’inverse de la radio. Dans un livre- sa veine autobiographique est très émouvante- il a confié n’être pas un enfant désiré. Je n’ai jamais oublié ce passage. Qu’il se rassure. Ses parents s’aimaient quand ils l’ont conçu. On ne peut pas doter un enfant d’un cerveau si bien fait quand on ne s’aime pas. Eux s’aimaient. Lui, il sème. Des papiers et des livres à n’en plus finir. Merci à ses parents.

-Journal d’un Français sous l’emprise de la pensée unique
De Patrick Besson
Fayard,, 953 p., 26 €

Permalien 00:17:27, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

Le grand écart de Nicolas Sarkozy: de Bigard à Carl Dreyer

Regardez cette vidéo de WC Fields, artiste prodigieux. Toutes les interviews ne sont qu’une façon de se (re)valoriser. C’est ce qu’a fait Nicolas Sarkozy invité sur Canal +. La chaîne soit disant insolente a été dominée de la tête et des épaules par l’actuel locataire de l’Elysée qui a beaucoup d’heures de vol à la télé. Plus on lui montrait des images le desservant, plus il riait. A la fin, il nous a donné un court magistral sur Carl Dreyer. Du grand art de la communication. Cette émission va lui rapporter des voix alors que d’aucuns s’attendaient à l’effet inverse, mais pas moi. Si Michel Drucker n’invite pas Marine Le Pen c’est parce que les émissions de télé ne sont que des vitrines publicitaires. On dit que Jospin a perdu les élections présidentielles parce qu’il n’a pas fait “Vivement dimanche"…

La télévision est un vrai poison.
Je vous l’ai déjà dit: la propagande allemande s’est servie de l’image pour façonner le produit Hitler.
Jamais avant les nazis, l’image avait été au service d’une cause politique.
Les soviétiques se contentaient du culte de la personnalité.
Les nazis, le progrès aidant, ont démultiplié l’iconographie.
Sous nos démocraties c’est la même chose.
De Gaulle s’est servi de la radio et ensuite de la télévision qu’il a domestiquée, sinon nous tombons dans: ele
Pompidou, lui, préférait la peinture, et son passage fut de courte durée.
VGE a mis le paquet avec la médiatisation à outrance jusqu’à manger avec des éboueurs pour nous faire croire qu’il était proche des gens… On l’a vu avec un accordéon et jouant au football ! Ou avec sa femme dans le rôle de la plante verte.
Mitterrand s’est refait la dentition.
Chirac a fermé le chapitre d’avant internet.
Nicolas Sarkozy lui aussi se sert des médias à n’en plus finir. Dans un premier temps, il a médiatisé sa vie privée et une fois à l’Elysée avec une nouvelle épouse, il joue plutôt la discrétion. En 2007, il était entouré d’une galaxie de personnages du show biz bas de gamme et en 2012, il nous revient en cinéphile averti. Sur C +, le 16 mars, il a parlé de Carl Dreyer avec l’aisance d’un français moyen qui nous parle du Gendarme de Saint-Tropez. Il fait le grand écart: de Bigard au maître danois. J’ai cru assister à une présentation d’un Ciné-Club. Claude-Jean Philippe sort du corps de Sarkozy !
Quand la présentatrice de la météo l’a interpellé “Nicolas", il a fait une moue légérement réprobatrice alors que sur France 2, il a salué tous les journalistes par leur prénom.
La télévision est vraiment un outil très dangereux. Elle peut transformer du plomb en or.
J’imagine que Nicolas Sarkozy nous a parlé de Carl Dreyer comme d’autres sujets: économie, nucléaire…
C’est Zelig. Il apprend vite et bien. Il peut parler avec aplomb d’un sujet qu’on lui a présenté dans un taxi, le temps d’une course d’un plateau télé à l’autre. C’est du grand art.
Certes, c’est très bien de se cultiver. Il est plus enrichissant de voir un film de Carl Dreyer que le numéro d’un amuseur public qui a le légéreté d’un éléphant.
Néanmoins, j’ai encore vérifié que tous les bouffons médiatiques, qu’on nous présente comme des maîtres de l’insolence, ne sont que des rebelles institutionnels. Eux comme les politiciens appartiennent au PAF.
Quand Nicolas Sarkozy a mis sur le même plan un addict aux collants usagés de femmes et un ouvrier désespéré, personne n’a rien dit sur le plateau.
Tout le monde a rigolé.
Un vrai cirque de la démocratie totalitaire.
Il y a ceux qui ont le pouvoir médiatique et il y a nous.
Notre seule moyen d’expression politique c’est le bulletin de vote.
Je vais sans doute dormir devant le bureau de vote, comme ceux qui attendent l’ouverture d’un music hall pour être sûr de pouvoir rentrer.
J’avais je n’ai été aussi impatient de voter, encore plus qu’en 1981.
Entre un candidat dont on dit qu’il n’a pas de charisme et un autre qui dégage une assurance sans limite, ma voix est vite fait, puisqu’on veut nous faire choisir sur les apparences.
Avez-vous vu le Discours d’un Roi ?
Qui vous touche le plus: le roi balbutiant ou le dictateur plein de morgue ?
Faut avoir une vision globale et arrêter de faire des focus sur telle ou telle posture.
Sinon nous tombons dans “Elections, piège à cons!”
Un peu de dignité, svp.
Si j’ai bien compris pour être élu président de la République, il faut plaire aux riches, aux pauvres, aux intelligents, aux idiots, ainsi de suite. Le bulletin de vote n’a pas d’odeur.

[Post dédié à Abraham Lincoln]

17.03.12

Permalien 18:24:17, Catégories: GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME, HENDRIXEMENT  

The Voice sur TF1 renoue avec les grands crochets

Je suis orphelin de la présence sur terre de Barry White, cet ami que je n’ai pas connu

La nouvelle émission phrare de TF1, le samedi soir, s’intitule: The Voice. Très bon titre. Il fait référence à Frank Sinatra le plus grand interpréte du XXe siécle. Il n’y a pas photo entre La Voix et The Voice. La Voix de son maître ? Viens ici, toutou… J’ai horreur que l’on dise “coup de coin” au lieu de corner. Et pourquoi pas: “viens-tu au terme des sept jours de cette fin de semaine ? ” au lieu de: “tu viens ce weed-end ?” L’émission The Voice n’a rien à voir avec la Star Ac’ où il faut se farcir de long tunnels avec de faux artistes qui ne savent pas mettre un pied devant l’autre lorsqu’ils dansent.
Ici, c’est simple comme bonjour. Un jury de 4 personnes (dont Florent Pagny, à l’instinct redoutable) écoute de dos les chanteuses et chanteurs. Pendant la chanson, ils réagissent à leur convenance. Au terme de la chanson, si personne ne se retourne, le candidat est éliminé. Si un membre du jury se retourne, le candidat entre dans l’écurie de celui (ou celle) qui l’a aimé. Et si plusieurs se retournent, le candidat choisit son coach. Depuis trois semaines, les membres du jury forment leur équipe de 12 canditats. Ensuite, suspense.
Pour l’instant, j’ai entendu au moins dix chanteuses sublimes et quatre ou cinq chanteurs pas mal du tout.
Cette émission prouve que des talents sont en sommeil en France.
Aucune autre émission ne résiste en face de The Voice.
Une émission plein de fraîcheur. Loin du canevas Reality Show.
Il est toujours émouvant de découvir une nouvelle, un nouveau visage.
On est si loin de la promotion abjecte qui vrille le cerveau.
Qui n’a pas vu Cloclo ? Qui n’a pas lu le bouquin d’untel ? Qui veut voter pour moi !
Parmi les canditats, il y a des amateurs, des semi-pros et des talents connus qui n’ont pas su se commercialiser.
L’émotion vient de la simplicité ou de leur exubérance.
Il n’y a pas d’arnaque commerciale. Ils n’ont rien à vendre. Tous jouent leur vie à la roulette russe. Sans mise en danger, il n’y a pas d’art possible.
Je suis très sensible aux crochets car j’étais lié à Mireille du Petit Conservatoire de la Chanson qui en avait fait une raison de vivre.
Jamais vous me ferez regarder une émission de variétés traditionnelles. De Voice, je suis client.
C’est comme découvrir un footballeur en Coupe du monde.

A cause de la télévision, la Premier League devient du saucisson

Pour des raisons de diffusions télés - et aussi de FA Cup- la Premier League est beaucoup trop morcelée. Elle perd en intensité quand les matchs ne se déroulent pas en même temps. La Premier League reste à mes yeux le plus beau championnat du monde, sauf lorsque la FA le découpe comme du saucisson.

Samedi 17 mars - 29e Journée
Wigan 1-1 West Bromwich Albion, Fulham 0-3 Swansea City

Dimanche 18 mars
Wolverhampton-Manchester United (14 h 30)
Newcastle-Norwich City (17 h)

Mardi 20 mars
Aston Villa-Bolton (10 h 45)
Blackburn-Sunderland (21 h)

Mercredi 21 mars
Manchester City-Chelsea (20 h 45), Tottenham-Stoke City (20 h 45)
Queens Park Rangers-Liverpool (21 h), Everton-Arsenal (21 h)

Classement de la Premier League:
1 Manchester United 67 points 28 matchs/ 21 4 3/ 68 27/ + 41
2 Manchester City 66 28/ 21 3 4/ 69 20/ + 49
3 Tottenham Hotspur 53 28/ 16 5 7/ 52 34/ + 18
4 Arsenal 52 28/ 16 4 8/ 57 39/ + 18
5 Chelsea 49 28/ 14 7 7/ 48 32/ + 16

Permalien 16:38:42, Catégories: GRAND MONSIEUR, VAN GOGH FOR EVER  

Matisse, une splendeur inouïe, de Xavier Girard (Découvertes/ Gallimard)

Matisse (1869-1954) est l’anti people… Il ne voulait jamais parler de lui et voulait encore moins que l’on parle de lui, à l’inverse de Picasso, publicité vivante de lui-même. Seul l’œuvre comptait. On ne devait parler de Matisse que par le biais de son univers. Mort, il reste plus vivant que tous ces agités qui nous baratinent pour nous arracher un bulletin de vote. Matisse fut un vrai vivant et non pas un membre de la racaille moderne. Tous ses portraits photographiques dévoilent une force tranquille… Couleurs, volumes, constructions, cadrages tout est grandiose chez Matisse. « Un artiste organise le chaos » a dit Apollinaire. C’est ce qu’a fait Matisse. Picasso est un enfant qui donnait un grand coup de pied dans un tas de cubes. Matisse, lui, les remettait en ordre. Matisse, Marquet, Dufy, Bonnard voilà mon quartet du regard. Matisse aimait Nice. Ce qui me rapproche encore plus de lui. Voyez ce qu’a écrit Louis Aragon : « Il faut dire que Nice apportait [à Matisse], avec sa lumière, et une végétation tropicale, une autre source d’inspiration : il n’y a pas en France de ville, même à compter Paris, plus cosmopolite que Nice(…) A Nice, il est venu des quatre coins du monde des gens qui y ont apporté la poussière de leur partie, ses mœurs, ses traditions. » (1971) Voilà, c’est dit. Matisse aimait par-dessus tout « la clarté argentée de la lumière » de Nissa la Bella, « surtout dans la belle période de janvier». On voit que Matisse ne réduisait pas Nice à la salade niçoise, à la ratatouille, qui soit dit en passant sont délicieuses quand elles sont correctement cuisinées. Il est émouvant et instructif d’observer toutes les reproductions des œuvres de Nice réunis dans ce petit album de la collection Découvertes. Elles ne sont pas à la vraie échelle, les couleurs ne sont pas parfaitement fidèles mais l’émotion est là, intacte. Xavier Girard remonte le fleuve Matisse jusqu’à sa source, dans la maison des grands-parents maternels, le 31 décembre 1869, au Cateau-Cambéris, dans le Nord. Ce livre est un musée Matisse portable. Je vous le conseille. Il vous remettra le regard en place. Gustave Moreau a dit à Matisse : « Vous allez simplifier la peinture ». Juste prémonition. A la fin de sa vie, il faisait du découpage, pour raison de santé. On eût dit un enfant. Un enfant grimé en vieux. Les compositions de Matisse sont immortelles car elles sont agenceès pour ne jamais heurter nos yeux. Quant aux couleurs, elles forment un arc-en-ciel pour appartements. Si je ne devais retenir qu’un tableau dans toute l’Histoire de la peinture, je prendrais un Matisse. C’est lui qui me parle le mieux. Il m’apaise. Ne me lasse jamais. Me surprend chaque jour. Me fait rêver. Et Xavier Girard nous permet d’avoir un mini musée Matisse dans la poche. Merci à lui.

-Matisse, une splendeur inouïe
De Xavier Girard
Découvertes/Gallimard, 176 p., 15,20 €

A voir : Exposition Henri Matisse, Paires et séries
Centre Georges Pompidou
7 mars -18 juin 2012

16.03.12

AC Milan-Barcelone, OM-Bayern Munich et Benfica-Chelsea

Le Real Madrid est tranquille jusqu’en 1/2 finale, à moins d’un accident industriel ! Marseille devrait rendre les armes à Munich. Benfica - Chelsea et AC Milan - Barcelone? Sans doute quatre “gros” matchs à venir.

Les 1/4 de finale de la C1, 27/28 mars et 3/4 avril 2012:
Apoel Nicosie - Real Madrid
Marseille - Bayern Munich
Benfica - Chelsea
AC Milan - Barcelone

Les demi-finales de la C1, 17/18 et 24/25 avril:
Marseille /Bayern - APOEL /Real Madrid
Benfica /Chelsea - Milan /Barcelone

La Finale se déroulera le 19 mai, à Munich

Pronostics:
1/2 finale:
Bayern Munich - Real Madrid et Benfica - Barcelone
Finale:
Real Madrid - Barcelone

Permalien 13:42:15, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Points de chute, d'Henri Raczymow (Gallimard)

«Un livre en zigzags, reliant les points du temps et les espaces», ainsi l’auteur parle de son livre qu’il compare à ces jeux dans les journaux qui consistent à relier les chiffres et parfois les lettres entre eux. L’ensemble forme à la fin Donald ou une scène de plage. Henri Raczymow, lui, estime que sa vie couchée sur le papier ne donnera pas grand-chose à voir. Bien sûr, il est trop modeste. Le mémorialiste de l’intime a écrit un livre qui est un peu et même beaucoup son Je me souviens, version familiale. En fond sonore, on entend cette chanson nostalgique de Michel Jonasz dans laquelle le chanteur se souvient des glaces à l’eau, avec une dimension certes moins misérabiliste (attention, je ne critique pas cette chanson admirable). Raczymow nous propose son Tour de France des villes qui ont marqué sa vie au fer rouge. Le temps est une « machine à effacer », assure-t-il. Marcel Proust ne nous a rien appris : il a confirmé ce que Racymow décline: il n’y a de paradis que les paradis perdus. Né en 1948, l’enfant quitta Belleville à huit ans pour se rendre à Cabourg chez Madame Leroyer, près de la mer. Il partait à la plage avec un attirail digne des dessins de Dubout. Pendant plusieurs pages, il revoit son enfance évanoui. Adieu cerf-volant… Où est le fusil à fléchettes ? «Je finissais toujours par casser mes jouets. Je voulais voir comment ils fonctionnaient» dit l’ex adulte précoce. A 10 ans, on le retrouve à Paramé (Ile-et-Vilaine) dans une colonie de vacances. Dans le sommaire, on fait des bonds jusqu’en 2011, à Trégastel pour se confronter au présent, au réel. Notre héros à 63 ans. Sans le vexer, bientôt 64 ans… “Comme le temps passe", dirait Robert Brasillach, auteur maudit dont on ne plus citer le nom sans risquer de se faire fusiller au 20 h d’une chaîne débile. Qu’importe, Comme le temps passe est un beau livre. Un collaborateur actif, lui, a fini ministre de Charles de Gaulle. Chez Raczymow rien n’est chronologique : il pense au gré des humeurs. Lorsqu’il avait sept ans, à Connerré (Sarthe), une fillette lui a dit qu’elle l’aimait. Roméo en culotte courte n’a pas embrassé sa Juliette spontanée. « Le signe amoureux c’est que nous serions bientôt séparés » note Raczymow qui vit tout comme si c’était déjà un souvenir. La séparation signifiait que les deux tourtereaux allaient s’écrire. De quoi rassurer un littéraire. Des décennies plus tard, l’ex petit vacancier écrit encore. Toujours, dirons-nous. Henri Raczymow enrichit la collection Hante Enfance dirigée par Colline Faure-Poirée d’un très beau volume. On rebondit de ville en ville, transportant le livre comme si c’était un verre plein de larmes qu’on ne voudrait pas renverser. On imagine très bien Henri Raczymow sur son Solex, en 1963, à Saint-Jean-de-Monts (Vendée). Quand on le voit passer, on voit passer notre jeunesse. On grimpe avec plaisir sur son porte-bagage.

-Points de chute
Par Henri Raczymow
Gallimard, 122 p., 16, 50 €

Et aussi: Ruse et déni, cinq essais de littérature, Henri Raczymow, PUF, 172 p., 16 €

Permalien 10:27:39, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

La FA avantage Man City en défaveur de Man United

Tous les fans de Man United attendent que leurs joueurs remportent un 20e titre de champion d’Angleterre. Personne n’est dupe: l’Europa League n’était qu’une distraction pour compétiteurs orphelins de la C1 2012. Désormais, la concentration est optimale. Droit sur le trophée de la Premier League. Marche ou crève ! Ferguson a déclaré en Espagne: “Notre parcours s’arrête à cause du trop grand nombre de buts que nous avons pris. Mes joueurs ont été trop pauvres défensivement. C’est une année très décevante.” Il n’est pas courant de l’entendre dire de pareilles banalités. Si justes, hélas…

L’équitée sportive est bafouée. Lors des prochains matchs de Premier League, la FA a accordé plus de repos aux Citizens qu’aux Red Devils, ce qui n’est vraiment pas équitable. Il est vrai que le match City-Chelsea est reporté si loin car Chelsea est encore engagé en FA Cup.
Par un concours de circonstances, dirons-nous, les dirigeants de la fédération anglaise favorisent les joueurs de Man City qui vont bénéficier de 6 jours de repos avant d’affronter Chelsea qui revient très fort avec sa qualification pour les 1/4 de finale de la Champions League.
En plus, les Citizens jouent la 29e journée chez eux.
Pendant ce temps, Man U n’a droit qu’à une coupure de 48 h et des poussières !
De surcroît, MU joue à l’extérieur, derechef un match coupe-gorge chez des morts de faim.
De prime abord, Man City devrait gagner et MU aussi, à moins de tenaces impondérables.
Les deux clubs de Manchester, libres de toutes autres compétions, n’ont plus qu’un but: remporter la Premier League. Si MU joue a sa vraie valeur, le club devrait se révolter le 18 mars contre les “Loups".
Le fait que Man City joue trois jours après Man U peut se retourner contre eux. En effet, il est possible qu’au coup d’envoi de Man City-Chelsea les Red Devils aient 4 points d’avance sur les Citizens.
Une chose est certaine: le peuple rouge sera pour Chelsea, le 21 mars…

Comparatif du calendrier des deux prétendants au titre national en Angleterre:

15 Mar (19 h) Bilbao 2-1 Man United (Europa League)
18 Mar (14 h 30) Wolverhampton Wanderers-MAN United (Premier League)

15 Mar (21 h 05) Man City 3-2 Sporting Lisbon (Europa League)
21 Mar (20 h45) Man City-Chelsea (Premier League)

Classement de la Premier Leage:
1 MANCHESTER UNITED United 67 points 28 matchs/ 21 4 3/ 68 27/ + 41
2 Manchester City 66 28/ 21 3 4/ 69 20/ + 49

Permalien 09:57:40, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Le pays où la vie est plus dure, de Philippe Manière (Grasset)

Vidéo de Jean Ferrat, mort mais si vivant en nous. Restons optimistes: la France sera toujours plus forte que ceux qui la gouvernent

« Heureux comme Dieu en France ». Connaissez-vous ce dicton allemand ? Nos voisins l’utilisent pour dire que la France est tellement le paradis terrestre que Dieu a choisi d’y vivre. Certes, ce dicton ne date pas des années Sarkozy où on ne peut plus ni fumer dans un bar ni prendre sa voiture sans risquer de se faire retirer le permis de conduire, et cela sans être ivre ou défoncé. Elle est où la liberté en France ? Et en plus, on nous fait croire que l’on peut dormir tranquille sans avoir besoin de fermer notre domicile à double tour, quand on en a un… A tout choisir, je préfère l’utopie à la flicaille mentale qui ne cesse pas de nous stresser. Pas un jour ne passe sans qu’un ministre vienne nous dire qu’il y a trop d’étrangers sur notre sol, qu’on est trop gros, qu’il faut faire travailler les chômeurs, que l’on doit regarder en traversant… On nous prend pour des débiles ! C’est du Courteline interprété par des miliciens BCBG. Philippe Manière a écrit un essai pour expliquer le paradoxe suivant : pourquoi les Français sont angoissés alors que les touristes adorent notre pays ? C’est la faute à la mondialisation. Avant, la mondialisation on ne la voyait qu’à la télé. Aujourd’hui, elle entre dans les usines made in France. Les Français voient le pire car ils ont l’instinct de conservation. Hier les Français regardaient leur bas de laine devenir de plus en plus lourd. Aujourd’hui, des gens aux dents de requin font fortune rien qu’en tapant sur leur ordinateur. Philippe Manière décrypte notre société pour conclure que nos “élites” sont coupées du peuple. Dès qu’un puissant est trempé dans une affaire, il est défendu par sa caste. L’information s’est transformée. Les présentateurs de JT ne sont plus les icônes de référence. « Triomphent en revanche » ceux qui décortiquent ce qu’on nous impose: exemple «Yves Calvi et Yann Barthès». Le public est moins avaleurs de couleuvres à force d’être encerclé par les médias. On ne peut plus nous faire gober n’importe quoi. «Ouvrons les yeux : dans la mondialisation, l’enfer, ce n’est pas les autres. C’est, bien souvent, nous-mêmes. Il ne tient qu’à nous d’en sortir.» Cet essai est une très bonne photographie de la France sous Sarkozy, hymne au dynamisme emphatique. L’essai aurait gagné a être nettoyé des notes en bas de pages qui sont parfois plus longues que le texte, ce qui rend la lecture heurtée au lieu de la clarifier.

-Le pays où la vie est plus dure
De Philippe Manière, Grasset, 298 p., 18 €

Permalien 01:29:48, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Neil Young pour enterrer la saison européenne de Man U

Man United est en totale régression sur le plan européen. Respectez mon deuil uefa, svp…
[Post dédié à Philippe Manoeuvre] *

* Chaque dimanche soir, entre 18 et 20 h, sur “Oui FM", Philippe Manoeuvre, le rédac chef de Rock & Folk, nous fera entendre 50 ANS DE ROCK grâce à sa collection de vinyles. Titre de l’émission: La Discothèque Rock Idéale de Philippe Manœuvre. (Vous pouvez lire sur mon blog le post que j’ai consacré à son récent magnifique livre
http://www.blogmorlino.com/index.php/2011/10/20/rock_n_roll_la_discottheque_ideale_de_ph

Permalien 00:56:32, Catégories: THE RED DEVILS  

Man United et Man City jouent leur saison en Championnat

Les deux clubs de Manchester sont éliminés de toutes les coupes européennes. Maintenant, il va falloir passer aux choses sérieuses et en découdre au plan national sans aucune pitié. En Premier League, rira bien qui rira le dernier.

15 mars 2012, 19 h (W9)
8e retour d’Europa League
Bilbao 2-1 Man United

Buts pour Bilbao: Llorente (23’), De Marcos (65e)
But pour MU: Rooney 80’

“La meilleure des deux équipes à gagner. On ne va pas porter plainte parce qu’on a été éliminé. Nous sommes à notre place: nous ne sommes plus en C1 et plus en Europa League. On a perdu les deux matchs contre Bilbao, superbe équipe à qui je souhaite bonne chance en leur disant: Bravo les gars, bien joué! ” Paroles de Sir Ferguson. Paroles de très grand Monsieur qui me rappellent celles de Jean Snella. Ouf ! MU est éjecté de cette Europa League de rien du tout! Il semble qu’aucun Red Devil ne se soit blessé en Espagne, sauf légérement Rafael. Quand on a l’habitude de dormir au Négresco de Nice on ne va pas se pieuter dans un hôtel borgne. Je le dis d’autant plus facilement que je ne connais le Négresco que de l’extérieur. L’Europa League n’a jamais été un objectif de MU. Cette Coupe des losers est tombée sur le chemin des Red Devils parce qu’ils se sont faits virer de la Champions League et quand on ne mérite pas de dépasser les matchs de poules de la C1, on va se cacher au lieu de parader en Europa League. Sir Ferguson n’a pas tenu sa parole: il avait dit que l’Europa Leauge serait la “punition” pour les jeunes mais au lieu d’aligner des coiffeurs, il a mis beaucoup de tauliers. Bon maintenant cette plaisanterie est finie. Et j’espère que ce match retour n’a pas casser la dynamique de MU qui carburait fort en Premier League. Perdre 5-3 devant Bilbao en 2 matchs ce n’est pas très glorieux pour MU, cela donne du grain à moudre à tous ceux qui disent que MU ne sait bien jouer que sur son île et que dès que le club vient sur le continent, il se fait battre. Cette année, c’est vrai. N’oublions pas que MU est dans la 2e année d’un nouveau cycle de 5 ans, selon la manière de travailler de Sir Ferguson. Je veux bien gagner deux fois la Premier League de suite pour ce nouveau plan… Les joueurs et les fans de MU sont en totale symbiose: on n’en avait rien à cirer de cette Europe League destiné. MU est un club de Champions League. On a jamais vu Robert de Niro tourner dans un film de Max Pécas ! La mauvaise nouvelle c’est que Man City s’est fait aussi sortir de la compétition par le Sporting Portugal. Les Citizens vont pouvoir se concentrer, eux aussi, sur le championnat sans se fatiguer inutilement dans une parodie de C1. Si les deux clubs étaient allés jusqu’à la finale d’Europa League, 5 matchs de plus les attendaient dans leur saison respective.

Je ne donne pas de notes parce que je n’ai pas vu le match qui était une rencontre galère évidente. Je ne veux même pas voir le but de Rooney…
De Gea/
Evra, Ferdinand, Evans, Rafael/
Young, Giggs, Cleverley, Carrick, Park/
Rooney
Sur le banc: Amos, Fabio, Smalling, Scholes, Pogba, Welbeck, Chicharito
Manager: Sir Ferguson

On voit que pour le prochain match de Premier League, la FA a accordé plus de repos aux Citizens qu’aux Red Devils, ce qui n’est pas très équitable:

15 Mar (19 h) Bilbao 2-1Man United (Europa League)
18 Mar (14 h 30) Wolverhampton Wanderers-MAN United (Premier League)

15 Mar (21 h 05) Man City 3-2 Sporting Lisbon (Europa League)
21 Mar (20 h45) Man City-Chelsea (Premier League)

Classement de la Premier Leage:
1 MANCHESTER UNITED United 67 points 28 matchs/ 21 4 3/ 68 27/ + 41
2 Manchester City 66 28/ 21 3 4/ 69 20/ + 49

Les 10 derniers matchs de Man United en Premier League:
18 Mar Wolverhampton-MAN U, 14 h 30 (difficile)
26 Mar MAN U-Fulham, 21 h (facile)
Avril 2012
02 Avr Blackburn -MAN U, 21 h (difficile)
08 Avr MAN U-QP, 14 h 30 (facile)
11 Avr Wigan-MAN U, 20 h 45 (difficile)
15 Avr MAN U-Aston Villa 170 h (facile)
22 Avr MAN U-Everton, 13 h 30 (pas facile)
30 Avr Manchester City-MAN U, 21 h (très difficile)
Mai 2012
06 Mai MAN U-Swansea City, 15 h (facile)
13 Mai Sunderland-MAN U (difficile)

Les 10 derniers matchs de Man City en Premier League:
19 Mar Man City-Chelsea (pas facile)
24 Mar Stoke City-Man City (difficile)
31 Mar Man City-Sunderland (facile)
April
08 Avr Arsenal-Man City (difficile)
11 Avr 2012 Man City-West Brom (facile)
14 Avr 2012 Norwich City-Man City (difficile)
22 Avr Wolves-Man City (difficile)
30 Avr Man City-MAN U (très difficile)
Mai
05 Mai Newcastle United-Man City (difficile)
13 Mai Man City-QPR (facile)

15.03.12

A-t-on le droit de pas aller voir "Cloclo" ?

Qui fera un grand film sur Jimi Hendrix, Vince Taylor ou Francis Lemarque ?

J’aime les chanteurs à texte, mais pas à sexe… ou alors il faut que cela soit Barry White ou Marvin Gaye.
Quand Claude François chantait, je zieutais le cul des Clodettes, rien de plus.
En cette fin d’hiver 2012, on ne cesse pas de voir à la télé, dans les journaux, sans parler de la radio, la promotion d’un film sur Claude François bien incarné par Jérémie Renier. Je ne connaissais pas ce comédien, et c’est toujours bien de découvrir quelqu’un.
Cela dit, je n’irai pas voir le film qui tourne trop à la foire commerciale.
Je n’ai jamais aimé les chansons de Claude François.
Mes goûts me portaient- je peux utiliser aussi le présent de l’indicatif- vers Léo Ferré, Brassens, Brel, Trenet, Bobby Lapointe, Francis Lemarque, Aznavour, Elvis Presley, Les Beatles…
Un jour, Claude François était l’invité de Midi Première de D. Gilbert. La retransmission se déroulait depuis la Place Emille Goudeau, à Montmartre. Pour atteindre mon studio, j’a dû faire un détour. J’ai observé un peu ce qui était devant moi: hystérie collective surjouée! Plein de filles qui hurlaient.[Pour Les Beatles, même chose…] Claude François est allé ensuite se changer dans le hall de l’hôtel du Paradis. J’ai donc vu Claude François de près. On eût dit une tornade blonde. Encore plus électrique que Gilbert Bécaud.
Quand je le voyais à la télé, cela ne m’attirait. Je le regardais sans rien éprouver, un peu comme quand je regarde un sportif sauter en longueur. Un grand chanteur n’a pas besoin de danseuses quasi nues autour de lui ou alors c’est de la simple variétoche.
En cette fin d’hiver 2012, on m’oblige à aller voir le film Cloclo. Gilles Deleuze aussi ne devait pas qu’écouter les paroles…
Je n’irai pas voir le film Cloclo dont on a parlé un dimache entier sur France 2, puis encore dans un émissions de variétes sur France et puis de nouveau au JT de France 2.
Je suis d’être plus touché par la copie (Jérémie Renier) que par le chanteur réel.
Et puis dès qu’on remonte le film d’une existence tout le monde est ému.
La vie de Danny Logan, ex chanteur des Pirates mérite aussi un film.
Tout comme celle de Mike Brant, incompris du show biz, authentique écorché vif, immense talent qui chantait des broutilles alors qu’il avait tant de choses à dire.
Les promoteurs de spectacles travaillent-ils déjà sur un “biopic” Johnny Hallyday ?
J’aime l’art pas les pièges à spectateurs.

Permalien 12:19:51, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Pourquoi la FA avantage-t-elle Man City au détriment de Man United ?

Contrairement aux apparences, le match important ce n’est pas le 8e de retour d’Europa League où MU joue sa qualification mais c’est le match de Premier League du 18 mars contre les Loups…

Jeudi 15 mars 2012, 19 h
Europa League, 8e de finale retour
(match aller MU 2-3 Bilbao)
Bilbao-Manchester United

Ce 8e retour de l’Europa League peut tout compromettre. Je parle de la victoire finale en championnat.
Après leur retour d’Espagne, Man United n’a que deux jours de repos entre l’Europa League et le championnat tandis que Man City en a six ! MU subit donc un handicap. D’autant plus que MU joue ses deux prochains à l’extérieur quand Man City reçoit deux fois. Double handicap pour les Red Devils…

15 Mar (19 h) Bilbao-Man United (Europa League)
18 Mar (14 h 30) Wolverhampton Wanderers-MAN United (Premier League)

15 Mar (21 h 05) Man City-Sporting Lisbon (Europa League)
21 Mar (20 h45) Man City-Chelsea (Premier League)

Classement de la Premier Leage:
1 MANCHESTER UNITED United 67 points 28 matchs/ 21 4 3/ 68 27/ + 41
2 Manchester City 66 28/ 21 3 4/ 69 20/ + 49

Ce 15 mars, Mau United joue son match retour de 8e de l’Europa League.
C’est bien la première fois que je veux voir éliminer les Red Devils. Cette Coupe des losers n’entre pas dans le statut du club. Faut laisser ça aux autres. Les pilotes de F1 roule en mobylette uniquement pour aller rejoindre leur bolide. Chacun sa catégorie. Les poids lourds ne boxent pas en poids coqs. De manière paradoxale, Bilbao a gagné son match retour à Old Trafford. Rien de plus normal, les Red Devils n’ont pas la tête pour joue cette compétition. Les Espagnols sont beaucoup moins motivés. Les Red Devils auraient déjà eu être éliminé au tour précédent contre l’Ajax. Maintenant je crains le pire: voir jouer en Espagne la charnière centrale Ferdinand-Evans, un duo qui fonctionne très bien. Evans est celui qui remplace le mieux Vidic. Evans a franchi un palier. Ferdinand est enfin revenu de ses blessures chroniques. Il faut le protéger. L’aligner en Espagne est une faute. La Premier League est la priorité absolue. En Espagne, il faut mettre les coiffeurs mais Sir Ferguson va nous faire une crise d’orgueil. Je le crains. Les Red Devils en forme actuellement sont: De Gea, Ferdinand, Evans, Carrick, Scholes, Young, Welbeck, Chicharito et Rooney. Aucun ne doit se blesser ce 15 mars.

Permalien 01:31:04, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

Le tirage au sort des 1/4 de la C1 2012 a lieu le 16 mars

Le but qui a envoyé Chelsea en 1/4 de finale…

Voici les deux derniers qualifiés pour les 1/4 de finale de la C1 2012:

Chelsea 4-1 Naples
Après prolongations
Buts pour les Blues: Drogba (28e), Terry (47e), Lampard (75e pen.), Ivanovic (105e)
But pour Naples: Inler (55e)

Battu 1-3 au match aller, Chelsea possèdait juste un peu plus de 20% de chance de se qualifier pour les quarts de finale, grâce au but inscrit à l’aller par Mata. Comme quoi marquer un but à l’extérieur est hyper important pour maintenir le suspense. A Londres, les Italiens ont fini par craquer dans les prolongations. Le score est très lourd pour Naples. Les tauliers de Chelsea ont répondu présent. Chelsea a sauvé l’honneur du football anglais qui n’a qu’un représentant en 1/4.

Real Madrid 4-1 CSKA Moscou
Buts pour le Real: Higuaín (26e), Cristiano Ronaldo (55e, 90e), Benzema (70e)
But Moscou: Tosic (77e)

Je suis content pour C. Ronaldo. Cette saison peut lui donner raison d’avoir quitté Man United. En effet, le Ballon d’Or 2008 va gagner la Liga tout en étant encore en lice pour décrocher sa seconde C1. Gagner la Liga en pleine hégémonie du Barça ce n’est pas rien. Ronaldo a du mérite car non seulement il s’est imposé à l’étranger (Angleterre) mais il a quitte le club où il était roi (Man U) pour se remettre en question au Real Madrid. Pendant ce temps, l’Argentin Messi est resté à Barcelone, le club de sa vie. Est-ce que Messi aurait fait gagner la C1 à Arsenal, s’il jouait avec les Gunners ? Est-ce que Messi loin du Barça serait toujours le meilleur joueur du monde ? Ce n’est pas son rendement en Argentine qui me fait répondre favorablement… PS: niveau français, Benzema est en bonne voie de rajouter des lignes à son palmarès pendant que Lyon ne gagne plus rien depuis son départ de Gerland. Avec Mourinho, Benzema s’est amélioré; ce qui n’est jamais évident à ce niveau-là.

Les qualifiés pour les 1/4 de finale de la Champions League 2012:
APOEL Nicosie
AC Milan
Bayern Munich
FC Barcelone
Real Madrid
Benfica Lisbonne
Olympique de Marseille
Chelsea

Les matchs des 1/4 se dérouleront les 27-28 mars et les matchs retour les 3-4 avril.
La finale se déroulera le samedi 19 mai 2012 à l’Allianz Arena de Munich.

Les huit équipes issues de sept pays participeront au tirage au sort des quarts de finale et des demi-finales de l’UEFA Champions League, vendredi 16 mars 2012 à partir de 11h45 au siège de l’UEFA, à Nyon (Suisse). Le Real Madrid et le Barça peuvent hélas être opposés en 1/4. Les confrontations des demi-finales seront également déterminées et les matches du dernier carré auront lieu les 17/18 et 24/25 avril. Un tirage au sort déterminera l’équipe qui reçoit à des fins administratives.

14.03.12

Et la fête continue. La vie culturelle à Paris sous l'Occupation, d'Alan Riding (Plon)

Maurice Chevalier a chanté pour Radio-Paris, adepte de la propagande…

On a déjà lu tout ce qu’il a dans ce livre mais d’habitude, il faut plusieurs livres pour faire le tour d’horizon complet de la vie culturelle à Paris sous l’Occupation. En effet, il existe plusieurs ouvrages références qui passent en revue ce qu’ont fait les écrivains, les peintres, les chanteurs, les comédiens dans le Paris empesté de nazis. Cette fois tout est rassemblé dans un volume, véritable panorama du comportement des artistes dont certains avaient la conscience dans les talons et même dans les bottes des SS. Loin d’être le héros qu’on nous présente si souvent, l’icône Jean-Paul Sartre a perdu de son éclat depuis la mise en lumière de se vrae biographie. Ce grand donneur de leçons n’a pas été un résistant de la première heure, bien au contraire. Je ne lui reproche rien, chacun fait ce qu’il peut, mais il n’est pas très glorieux d’avoir accepté de faire jouer Les Mouches, sa pièce, devant un orchestre garni de nazis. Et il est encore moins brillant d’avoir pris la place d’un professeur exclu de l’enseignement français parce qu’il était Juif. Je savais tout ça. Beaucoup de jeunes lecteurs vont l’apprendre. J’ai été victime des médias des années 1960 et 1970 qui n’ont pas cessé de nous vanter le couple Sartre-Beauvoir comme le nec plus ultra de la modernité. Je ne vois plus ce duo que sous l’angle d’une association d’arrivistes. Beauvoir était une pourvoyeuse de jeunes femmes qu’elle dessalées sexuellement avant de les refiler à Sartre. Beauvoir a travaillé à Radio-Vichy et Sartre à Comoedia, canard culturel collaborationniste. J’aurais aimé que l’on me dise tout cela et qu’on me parle aussi de temps en temps de l’écrivain Jean Prévost mort sous les balles ennemis dans le Vercors pendant que Sartre et Beauvoir faisaient les beaux sous les objectifs, attablé au Flore. Le livre d’Alan Riding est un réquisitoire contre les agissements désinvoltes du duo Sartre-Beauvoir. Albert Camus a lui aussi publié sous l’Occupation mais il a eu une attitude plus responsable. Outre les parcours déshonorants de Chardonne, Morand, Brasillach… Drieu La Rochelle, lui, a eu un chemin très sinueux jusqu’à son suicide (j’y reviendrai d’ici peu, à l’occasion de son entrée dans la Pléiade). On suit aussi celui de Marguerite Duras qui elle aussi s’est distingués, œuvrant un moment au service des Occupants. Duras avait la particularité d’habiter au-dessous de Ramon Fernandez, dans le quartier Saint-Germain-des-Près. La cohabition se passait bien la résistante et le collabo. En 2012 encore, la presse de gauche ne cesse pas de toujours salir Sacha Guitry sans jamais parler de Duras sous l’angle peu glorieux. Comme il avait les bras longs, Guitry sauva Tristan Bernard de la mort en camp de concentration. Guitry faisait du théâtre comme le boulanger du pain. Quand on a dit : « Guitry a sauvé Bernard… », ses détracteurs ont clamé : « Normal, il connaissait les nazis ! ». Comme quoi quand on veut dézinguer quelqu’un, on le dézingue à sa guise. Les 17 chapitres du livre sont à lire par tous les jeunes, et les autres, aussi, qui veulent en savoir plus sur qui a fait quoi sous l’Occupation. Ce fut l’époque des grands retournements de veste : beaucoup de gens de gauche sont devenus fascistes et d’autres firent le contraire. Claude Roy, par exemple, quitta l’Action française pour devenir communiste. Lucien Combelle avoua un jour à la télévision avoir choisi d’être collabo uniquement par ambition. Il pensait que cela lui permettrait de monter dans la hiérarchie sociale. Plus dure à été la chute. En 2012, on peut jouer à un jeu sordide : qui parmi l’intelligentsia et le show biz actuels serait collabo ? On ne mesure pas la chance que l’on a de vivre dans un pays démocratique, même si parfois elle vire au totalitarisme de caste. Voilà pourquoi, il faut rester vigilant et aller voter. Beaucoup sont morts pour qu’on puisse voter aux suffrages universels. Pendant la guerre, les gens s’amusent et font encore des enfants. On peut se féliciter aussi que Charles de Gaulle, Jean Moulin, Emmanuel d’Astier de La Vigerie, Germaine Tillion, Jean Gabin et d’autres ont vraiment aimer la France, eux. Pour être parfait, le livre n’aurait pas dû laisser croire que Pierre Benoit penché pour l’Allemagne nazie. Et il manque aussi un index des noms cités… Cet ouvrage aide à y voir clair: il ne faut pas confondre ceux qui ont chanté dans Paris occupé comme Maurice Chevalier avec ceux qui ont diffusé du poison tel Marcel Jouhandeau qui a écrit Le péril juif. Tout le monde n’avait pas le courage de Pierre Dac. On s’en aperçoit dès que l’on se penche sur l’Académie Goncourt de la Seconde Guerre mondiale dont aucun membre ne fut résistant: citons le pétainiste bon teint René Benjamin, et Jean Ajalbert, chroniqueur régulier de L’Émancipation nationale (Jacques Doriot)… La postérité les tient en bonne place: le néant littéraire. Merci à Alan Riding de nous dresser la liste des forts en reptation. A l’opposé, on partage l’immense désarroi du comédien Harry Baur, traqué par la Gestapo jusqu’à en mourir le 8 avril 1943. Il est enterré au cimetière Saint-Vincent de Montmartre. Il m’arrive de me rendre sur sa tombe. Ce fut un artiste de la trempe de Michel Simon et Raimu. Un colosse du théâtre et du 7e art.

-Et la fête continue
D’Alan Riding
Traduit de l’anglais (Etas-Unis) par Gérard Meudal
Plon, 440 p., 23,90 €

Nota Bene: si vous voulez faire un focus sur les lieux de la capitale, vous pouvez vous reporter à Ville lunmière, années noires, les lieux du Paris de la collaboration, de Cécile Desprairies, préface de Pierre Assouline, Denoël, 347 p., 30 €, 2008.

PS: à voir sur FR3, Dénoncer sous l’Occupation, le 14 mars 2012 à 20 h 35. Documentaire de David Korn-Brzoza.

[Post dédié à Pierre Assouline]

Permalien 13:58:03, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

The Wall Street Journal (13-2-2012): "Nicolas Le Pen"

J’ai regardé Nicolas Sarkozy sur Europe 1.fr, le 14 mars 2012, en face de Canteloup. Si je ne regarde que cette émission - la radio c’est de la télé aujourd’hui- je cours au bureau de vote pour y faire glisser dans l’urne un bulletin frappé du nom Sarkozy… La politique spectacle, il faut vraiment s’en méfier comme de la peste. Je ne serai dupe de rien. Voici en intégralité l’article qui déshonore notre pays aux Etats-Unis:

THE WALL STREET JOURNAL/ March 13, 2012.
NICOLAS LE PEN
Even by local standards, the French President’s recent burst of xenophobia is pretty cynical.

“French President Nicolas Sarkozy has ramped up the anti-immigrant rhetoric in recent days, telling a TV audience last week that France has “too many foreigners” and offering to cut the number of immigrants admitted to France by half should he be re-elected to a second term. Then on Sunday, before a monster rally in a stadium near Paris, he threatened to suspend France’s participation in Schengen, Europe’s internal borderless-travel zone, unless it is reformed to better keep out the great unwashed.

Even in France, it rarely gets more cynical than this. The attacks on immigration are an attempt to woo supporters of Marine Le Pen’s xenophobic National Front ahead of the first-round poll on April 22. Mr. Sarkozy trails his Socialist rival, Francois Hollande, 29% to 27%, according to a recent poll for Paris Match magazine. Ms. Le Pen comes in third at 17%. Little wonder that’s where the Sarkozy camp is now mining for votes.

Still, the immigration talk is mainly a cover for French anxiety over their increasingly rickety welfare state. Mr. Hollande’s answer for keeping the system afloat is a 75% top marginal income-tax rate, which may do something for emigration but won’t do anything to improve France’s budgetary health. Mr. Sarkozy, by contrast, argues that “at a time of economic crisis, if Europe doesn’t control who can enter its borders, it won’t be able to finance its welfare state any longer.”

This is an ugly thought, not only for the ugly sentiments on which it plays but also as a textbook example of economic illiteracy. Not least among the threats to France’s welfare state is an aging (and increasingly long-lived) population and a birth rate that—while the highest in Europe—is still below the replacement rate. Barring fundamental cultural changes, only immigration can maintain an active work force large enough to pay for the growing rolls of pensioners and dependents.

The real task for the French government is to ensure that those immigrants are assimilating properly, and to create economic conditions in which they can thrive with the rest of France. Mr. Sarkozy no doubt understands that. But we wonder if Mr. Sarkozy also understands that transparent displays of cynicism like this one have brought him to his current political predicament.”

http://online.wsj.com/article/SB10001424052702304450004577277241473592360.html?KEYWORDS=nicolas+le+pen

Cette article souligne la “rhétorique anti-immigrants” de Nicolas Sarkozy: “Les attaques sur l’immigration sont une tentative pour courtiser les électeurs du Front national xénophobes de Marine Le Pen, pour le premier tour le 22 avril (…)Même en France, on se montre rarement plus cynique que cela (…) Sale pensée, non seulement en raison des sales sentiments sur lesquels elle repose, mais aussi en tant que cas d’école d’analphabétisme économique (…) Seule l’immigration peut maintenir une population active assez nombreuse pour supporter la charge grandissante de la dépendance et des retraites (…) La véritable priorité pour le gouvernement français doit être s’assurer que les immigrants sont bien assimilés, et de créer des conditions économiques dans lesquelles ils peuvent s’épanouir. M. Sarkozy comprend certainement cela. Mais nous nous demandons si M. Sarkozy comprend également que le cynisme dont il fait preuve l’a amené à sa situation politique actuelle.”

Permalien 10:59:57, Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

Le Kaiser Ribéry a été une fabrique de caviar contre Bâle

Les 7 buts du Bayern Munich contre Bâle. Franck Ribéry (bientôt 29 ans) a réalisé un très grand match collectif. Il est à l’origine de 4 buts: une avant-dernière passe à Robben quand celui-ci a centré sur Müller pour le 2-0, et puis 3 passes décisives(50e, 61e, 67e) à Gomez, auteur d’un quadruplé. Ribéry a complétement enrhumé son adversaire direct Steinhöfer qui doit avoir en ce moment au minimun une bronchite… A la 79e mn, Jupp Heynckes a fait sortir l’ailier français qui a offert un récital à son public. Pourquoi ne joue-t-il pas avec l’esprit aussi libéré sous le maillot de l’équipe de France ? Un besoin d’être mis en confiance, j’imagine. Quand il joue comme ça, Ribéry est l’un des meilleurs ailiers du monde.

Mercredi 14 mars 2012
Matchs retour des 8e de C1 2012
Real Madrid - CSKA Moscou
Chelsea - Naples

Matchs aller:
CSKA Moscou 1 - 1 Real Madrid
Naples 3 - 1 Chelsea

Le 13 mars, le Bayern Munich a laminé Bâle - en 8e retour-qui est arrivé à ce stade de la compétition parce que Manchester United a commis un énorme accident industriel en n’éliminant pas les Suisses de la C1 lors des matchs de poules. Rien n’est plus logique que la qualification des Bavarois qui ont fait mieux que Barcelone auteur d’un 7-1 contre le Bayer Leverkusen. Au match aller, Bâle avait fait illusion avec un 1-0. Pour les 1/4, il n’y a que du beau monde avec des clubs déjà vainqueurs de la C1 ou de son équivalent de jadis: AC Milan, Barcelone, Bayern Munich, Benfica et … Marseille tout heureux de s retrouver en 1/4 alors qu’en L1 sont parcours est pitoyable. L’invité surprise se nomme Nicosie. Devraient rejoindre les 6 qualifiés: le Real Madrid et Naples ou Chelsea.

Déjà qualifiés pour les 1/4 de finale de la Champions League 2012:
APOEL Nicosie
AC Milan
Bayern Munich
FC Barcelone
Benfica Lisbonne
Olympique de Marseille

Les matchs se dérouleront les 27-28 mars et les matchs retour les 3-4 avril.

La finale se déroulera le samedi 19 mai 2012 à l’Allianz Arena de Munich.

Permalien 07:55:37, Catégories: LE GYM E BASTA  

Louis Aragon: "Il n'y a pas en France de ville plus cosmopolite que Nice." (1971)

A propos de Nice, de Jean Vigo.

Le onze de départ de l’OGCNice lors de Nice-Nancy(1-1), le 10 mars 2012:

Ospina/ Colombien
Clerc, Français
Gomis, Français
Civelli, Argentin
Monzon/ Argentin
Coulibaly, Ivoirien
Digard ©, Français
Anin/ Français
Dja Djedje, Ivoirien
Guié Guié, Ivoirien
Mounier, Français

Le onze comporte 6 étrangers. Doit-on les renvoyer de Nice ? Si l’on se fie au fiel lancé par deux candidats à l’Elysée, et non des moindres, oui…
En 1971, Louis Aragon écrivait à propose de Matisse:
-"Il n’y a pas en France de ville, même à compter Paris, plus cosmopolite que Nice, mais pas seulement pour ses caravansérials. A Nice, il est venu des quatre coins du monde, des gens qui y ont apporté la poussière de leur patrie, ses moeurs, ses traditions.”

Permalien 01:53:29, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le Red Devil Rooney vise 40 buts dans la saison

Sir Alex Ferguson pense que Rooney peut marquer 40 buts cette saison.
Il l’a dit à son buteur pour le surmotiver.
Après son doublé contre West Brom, “Wazza” a porté son total à 26 buts.
Rooney a marqué neuf buts lors des six derniers matches toutes compétitions confondues.
L’attaquant de Man U admet qu’il espère battre son record personnel: 34 buts en 2009/2010.
Dans son esprit, il ne cherche pas à scorer pour lui mais pour que Man U remporte son 20e. Marquer 40 buts et finir vice champion d’Angleterre, derrière Man City ne l’intéresse pas.
-"Pour être honnête, je suis très content de mon compteur de buts mais je suis concentré sur les 10 derniers matchs pour que MU soit champion. Rien n’est plus beau qu’un trophée collectif. Les récompenses individuelles sont un plus, rien qu’un plus.”

Décompte des buts de Wayne Rooney en 2011/2012:

Premier League: 22 matchs/ 20 buts
FA Cup: 1 m/ 2 buts
Champions League: 4 m/ 2 buts
Europa League: 2 m/ 2 buts
Other: 1 m /
Total: 30 matchs / 26 buts

Permalien 00:39:00, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

On a l'André Malraux que l'on mérite

Avant

Liste des livres:

1920 - Des origines de la pensée cubiste article dans La Connaissance, puis dans Action et des articles sur : Lautréamont et André Salmon.
1921 - Lunes en papier. Ainsi que des textes brefs : Les Hérissons apprivoisés - Journal d’un pompier du jeu de massacre.
1922 - Des lapins pneumatiques dans un jardin français texte farfelu.
1925 - L’Expédition d’Ispahan, en août sous le pseudonyme de Maurice Saint-Rose
1926 - La Tentation de l’Occident.
1927 - Écrit pour un ours en peluche - Le voyage aux îles Fortunées
1928 - Les Conquérants.
1928 - Royaume-Farfelu.
1930 - La Voie royale. Puissances du désert
1933 - La Condition humaine.
1935 - Le Temps du mépris
1937 - L’Espoir.
1946 - Le Démon de l’Absolu.
1946 - Esquisse d’une psychologie du cinéma
1947 - La Psychologie de l’art.
1947 - Romans dans la bibliothèque de la Pléiade.
1948 - Le Rassemblement.
1948 - La Création artistique.
1949 - La Monnaie de l’absolu.
1951 - Les Voix du silence.
1952 - La Statuaire premier.
1954 - Des bas-reliefs aux grottes sacrées et Le Monde chrétien.
1957 - La Métamorphose des dieux.
1964 - “Entre ici…", lors du transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon (repris dans Oraisons funèbres).
1967 - Antimémoires.
1971 - Les Chênes qu’on abat…
1971 - Oraisons funèbres.
1974 - La Tête d’obsidienne.
1974 - Lazare.
1974 - Le Surnaturel.
1975 - Hôtes de passage.
1975 - L’Irréel, Ma Métamorphose des Dieux.
1976 - La Corde et les Souris.
1976 - Le Miroir des limbes.
1976 - L’Intemporel, La Métamorphose des Dieux.

Après

Listes des livres:

1998 - L’étrange renoncement.
2002 - La sottise des modernes.

[Post dédié à Emmanuel Berl]

13.03.12

Permalien 19:28:55, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Montpellier bientôt en C1 2013 avec René Girard et Loulou Nicollin le dernier des Mohicans

Il est à la fois, Raimu, Rabelais, Gargantua, Obélix, Bérurier, San Antonio, Depardieu, Michel Audiard, Pierre Doris, Moustache, le Sergent Garcia, Galabru et le Bibendum de Michelin. Des comme lui cela n’existe pas. “Le moule il est cassé !” comme on dit à Nice.

Montpellier = Louis Nicollin.
Truculent comme il n’est plus permis de l’être dans le PAF, l’homme qui incarne Montpellier fait le bonheur des journalistes.
-"N’importe comment, nous on n’est pas des littéraires: on fait les poubelles. Allez, bonne vie à Nice !” Voici du Nicollin dans le texte.
Montpellier est deuxième de L1 avec 10 points d’avance sur le 3e (Lille, 47 points), à 11 matchs de la fin du championnat qui semble promis au PSG (1er, 58 pts). En 2011-2012, il fait bon vivre à Montpellier sous les ordes de René Girard, un de la vieille école qui s’est très bien démarqué de la FFF. René Girard est un fort caractère qui fait le grand bien à Montpellier et à la L1, donc au football français. Il pourrait aussi faire un très bon sélectionneur mais la FFF l’a remercié…
A l’été 2008, René Girard quitta son poste et la Direction technique nationale:
-"Je sais qu’en prenant cette décision ce ne serait pas facile de rebondir tout de suite, les clubs ont déjà choisi leur staff, mais je ne regrette pas".
Pourquoi a-t-il pris cette décision? La FFF avait décidé de le remplacer et de lui confier les moins de 18 ans, qu’il refusa:
-"Les Espoirs m’ont été retirés sans trop d’explication, d’une façon cavalière, après dix ans de bons et loyaux services, alors que j’étais en pleine période de qualifications pour l’Euro-2009. Gérard Houllier [directeur technique nationale] et Raymond Domenech [sélectionneur alors en poste] ont été décisionnaires. Il était hors de question de retravailler avec eux.”
Auparavant, René Girard a été l’adjoint de Roger Lemerre à la tête des Bleus (1998-2002), sélectionneur de l’équipe de France des moins de 19 ans (2002-03), des moins de 16 ans (2003-2004) et des Espoirs (2004-08).
C’est un grand entraîneur que les médias ne traitent pas à sas vraie valeur.
Louis Nicollin l’a bien relancé. Girard est à Montpellier ce que Jean LUCIANO fut à l’OGCNice à la fin des années 1950.
Si Montpellier parvient en C1 2013, il est certain qu’il conservera René Girard.
Dans ce monde où plus rien ne compte, semble-t-il, l’amitié n’est pas morte.

[Post dédié à Joseph Delteil]

Permalien 15:32:15, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Sir Ferguson a supervisé Eden Hazard à Lyon

Je parle peu des rumeurs de transferts sauf quand je ne peux pas faire autrement, comme Oscar Wilde qui résistait à tout sauf aux tentations.
Sir Ferguson était au stade Gerland le 10 mars 2012 pour voir jouer Eden Hazard d’OL-Lille (2-1). Il n’a pas vu un grand match mais il n’attendait pas grand chose de la L1. Peut-être voit-on mieux un joueur à l’extérieur dans un match quelconque…
On sait que le jeune stratège belge est aussi suivi par Tottenham, Arsenal Chelsea et Manchester City.
Le manager de Man United s’y prend tôt car la saison dernière, il a mal effecté son mercato estival puisque plusieurs joueurs qu’il aimait ne sont pas venus. Parmi eux se trouvaient Samir Nasri (d’Arsenal à Man City), Wesley Sneijder (Inter Milan), Luka Modric (Tottenham) et Mesut Ozil (du Bayern Munich au Real Madrid). Ferguson a toujours besoin de remplacer Paul Scholes, revenu sur le terrain pour dépanner les Red Devil. Anderson et Cleverley ne répondent pas présent. Anderson est tout le temps blessé, et Cleverley se blesse dès qu’il joue… Est-ce que Hazard peut s’acclimater à Man U ? Je pense que oui mais rien n’est acquis quand on signe à MU. La preuve: le jeune serbe Zoran Tošić promettait beaucoup mais il n’a rien prouvé à Man U. Alors Sir Ferguson l’a transferé au CSKA Moscou…

Eden Hazard
né le 7 janvier 1991, à La Louvière
1998-2003/ Royal Stade Brainois
2003-2005/ AFC Tubize
2005 Lille OSC

Permalien 13:49:49, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Sources certaines, de François-George Maugarlone (Grasset)

Les médias n’invitent quasiment pas F.-G. Maugarlone car il leur fait peur puisqu’il refuse d’appliquer tous les codes complices entre la presse et le monde de l’édition, et depuis très longtemps.

Quand on aime l’esprit, on ne peut pas faire l’impasse sur l’œuvre humaniste du philosophe-essayiste François-George Maugarlone qui joue à cache-cache avec la notoriété. Voici l’homme qui en savait trop. Oui, François-George Maugarlone est trop tout. Trop intelligent. Trop cultivé. Trop sensible. Trop exigeant dans un monde qui ne fait plus la différence Plastic Bertrand et Marcel Proust. «L’activité littéraire est une absurdité, commandée par le désir d’être quelqu’un, comme si tel n’était pas le sort commun», pense-t-il depuis qu’on a voulu faire de lui le nouveau Radiguet. Au lieu d’être le Bébé Cadum bis de la littérature, il a préféré devenir un Bartleby plus vrai que nature. A l’égale du scribouillard d’Herman Melville, l’ex professeur Maugarlone s’est recyclé secrétaire des débats à l’Assemblée nationale, plus proche de Pessoa que d’un greffier des lettres en vogue dans la sphère germanopratine.
Illustration vivante du Monsieur Teste de Paul Valéry, François George- son vrai nom- a cassé sa marionnette dès son premier livre («Autopsie de Dieu», 1965). Sa démarche tranche à une époque où les ministres participent à des jeux TV débiles pour alpaguer l’électorat qu’ils méprisent. Comme pour enfoncer le clou, il a publié «Alceste vous salue bien » (1988), tel un commerçant de vins fins et spiritueux qui plie boutique devant les grandes surfaces. Le chevaleresque François George avait trop de talent pour réussir au cœur des années fric incarnées par un chanteur-industriel-politicien-président de club de foot. Depuis ses débuts, le philosophe sans disciple a la particularité de restituer tout ce qu’il sait avec la fougue d’un écrivain pur et dur qui aurait finalement choisi d’être plus proche de Bachelard que d’une icône soixante-huitarde.
Fils du géographe Pierre George (1909-2006), le brillant essayiste, né en 1947, a d’abord publié sous son véritable nom : François George, au temps où il était attiré par le communisme, tendance Staline, avant d’être tenté par le situationnisme. A l’égal de Philippe Soupault, Maugarlone aurait aimé que tous ses contemporains, encouragés par Freud, explorent leur cerveau. Hélas, le développement intellectuel des peuples n’a été favorisé par personne. Mieux vaut des moutons de Panurge que des poètes ingouvernables. Aucun des totems du XXe siècle n’a convenu au jeune espoir de lettres qui est descendu du train des Nouveaux Philosophes. Etre reconnu dans la rue à cause d’une chemise blanche ne l’intéressait pas. Pourquoi répéter ce que certains grands anciens on dit avant lui ? Quand on a eu Jankélévitch pour professeur, on sait que tout succès littéraire est un malentendu. Malgré toutes ses réticences envers le milieu littéraire, François-George est revenu en librairie sous le nom de Maugarlone qui fait démarrer sa bibliographie en 1993… Quand on a quelque chose à dire, il faut l’écrire. Les lecteurs de l’«Histoire personnelle de la France» (1983) n’ont pas oublié ce voyage littéraire, habile autoportrait à la manière d’un Arcimboldo qui utilise les idées et les références à la place des fruits et légumes. Celui que l’on ne voit jamais n’est pas un bon client dans les émissions branchées car tout ce qu’il écrit doit être lu au calme. Dès que l’on agite l’eau, notre reflet devient flou. Rien de prétentieux ni d’abscons. Il faut simplement s’y donner à fond, avec attention. « Sources certaines » est dans le prolongement d’ «A la rencontre des disparus » (2004). On y retrouve ses amis Cioran et Ionesco qu’ils insèrent dans un cénacle comprenant Gracq, Braudel et Brasillach, être raffiné ravagé par la démence nazie. Pour François-George Maugarlone, croire en Staline et en Marx, ce fut croire en rien. A soixante-cinq ans, Maugarlone cherche plus que jamais la fraternité dans un monde obsédé par la croissance. Il sait trop qu’on ne peut pas mettre deux litres dans une bouteille d’un litre, lui le philosophe qui refuse de faire le trottoir.

-Sources certaines
De François-George Maugarlone
Grasset, 283 p., 19 €

[Post dédié à Yanny Hureaux]

Permalien 10:06:49, Catégories: LITS ET RATURES, LA MOUETTE DE TCHEKHOV, GRANDE DAME  

Evénement: Les Apaches de Macha Makeïeff, à Marseille.

Interview de Macha Makeïeff. M.M. c’est la fille spirituelle de Virginia Woolf et Fernandel, de Barbara et Buster Keaton, de Jeanne Fusier-Gir et Jacques Tati, d’une photo d’August Sander et du Cri de Munch, de Calamity Jane et Pierre Mendès France, de Pina Bausch et Fellini, de Camille Claudel et Francis Bacon, de Patti Smith et Robert Walser, d’une femme peinte par Hopper et Groucho Marx. Elle pleure dehors et rit dedans, ou le contraire. Jamais en même temps. Cela dépend de la météo intime. Ses spectacles sont beaux et tragiques. C’est la marque de fabrique, Deschamps-Makeïeff, corps à deux têtes, même l’une loin de l’autre.

Le passage de Frédéric Mitterrand rue de Valois n’aura pas été totalement vain.
En effet, sous son mandat au ministère de la Culture Macha Makeïeff a été nommée à la Criée, à Marseille.
Dans ce quinquennat, où le mot culture est un gros mot, cette nomination semble une erreur tant elle est de qualité.
Rien de plus logique: M.M. y a ses racines- elle en a aussi en Russie- et elle a du talent. Talent multiforme: metteur en scène, costumière, décoratrice, conceptrice d’expositions disons d’art brut entre le facteur Cheval et Gaston Chaissac, écrivain…
A Marseille, il n’y a pas que l’OM ou la trilogie de Pagnol.
Il y a aussi Andrè Suarès et Antonin Artaud. Et Philippe Caubère. Sans parler de Cantona et Zidane.
On connait Macha Makeïeff pour tous les spectacles co-signés avec Jérôme Deschamps.
A prèsent, ils oeuvrent aussi en solo.
Lui est à l’Opéra Comique et elle, à la Criée.
Un besoin de voler de ses propres ailes. Sans doute.
Elle a quitté la capitale pour la province bien qu’avec le TGV Marseille est désormais la banlieue de Paris, et vice versa.
La voici donc à la Criée, après Nimes.
“Je rêvais de cet enfermement” avait dit Antoine Vitez à sa nommination à Chaillot. Elle aussi.
Les Apaches ? C’est moins les cow-boys et les indiens que le salpêtre social de Casque d’or, film mythique de Jacques Becker (1952)

-Les Apaches [création]
de Macha Makeïeff
du 13 au 30 mars 2012
Grand Théâtre, La Criée
Durée 1h50
avec Romuald Bruneau, Braulio Do Nascimento Bandeira, Noëlie Giraud, Robert Horn, Hervé Lassïnce, Canaan Marguerite, Aurélien Mussard, Philippe Borecek.

Représentations/mardi 13, 20, 27 mars 19h; mercredi 14, 21, 28 mars 19h; jeudi 15, 22, 29 mars 20h; vendredi 16, 23, 30 mars 20h; samedi 17, 24 mars 20h et dimanche 25 mars 15h (relâche dimanche 18)

12.03.12

Révolutions, de Matthieu Pigasse (Plon)

Après Révolution de nos chers Beatles, voici Révolutions de Matthieu Pigasse qui aurait pu choisir comme exergue pour son livre: “La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde.” (Paul Valéry) Il fait bien sûr le contraire: il nous dit de persévérer dans la solidarité constructive.

Evacuons le côté personnalité friquée de gauche qui investit dans la culture. Ce n’est pas nouveau. Jadis, Jacques Tati bénéficia de l’aide d’un millionnaire communiste. Près de nous, Pierre Bergé était un proche de François Mitterrand. Le mécénat et l’investissement ont toujours existé. Dans l’imagerie populaire, gauche = pauvre, droite= riche. Il ne s’agit que de clichés puisque l’on peut être de gauche est riche et de droite est pauvre. Tout cela entre guillemets. J’ai cité Pierre Bergé pas par hasard. En effet, le célèbre entrepreneur en haute couture est un érudit qui a un très beau brin de plume. De surcroît, il a racheté Le Monde conjointement avec Xavier Niel et Matthieu Pigasse qui publie Révolutions. En pleine campagne présidentielle, le directeur général de Lazard France publie un essai économico-politique qui tient à la fois du pamphlet soft et d’un traité sur d’intimes convictions. Ce qui rend sympathique l’auteur c’est qu’il est aussi propriétaire des Inrockuptibles qui est la dernière grande aventure de presse digne de ce nom après Actuel, Libération (versions 1970-1980) et L’Autre Journal. A l’intérieur de sa prose, on voit traverser le mouvement Punk. Il connaît aussi bien Keynes et J.-K. Galbraith que les Sex Pistols, et The Clash. Né en 1968, Matthieu Pégasse tranche avec l’image habituelle du banquier qui nous saoule de chiffres. Ceux qui critiquent la branchitude des Inrockuptibles sont les mêmes qui sont absents de ses pages… On a vu récemment Thomas Langmann piquer une grosse colère parce que les Inrocks n’avaient pas retenu The Artist parmi les films phares de l’année. Personne n’est obligé de se transformer immédiatement en VRP. On peut préférer Georges Perros à Harry Potter. Coauteur du Monde d’après. Une crise sans précédent (avec Gilles Finchelstein), Matthieu Pégasse avait pronostiqué la faillite des pays européens, la Grèce en tête. On n’écoute jamais ceux qu’on finit par regarder comme des oiseaux de mauvais augure et après on leur dit : on ne pouvait pas savoir que vous aviez raison… Cette fois, il publie en solo un texte pour donner son point de vue, sur la crise économique mondiale, qui consiste à éviter le « No Future », leitmotiv des Punks de sa prime jeunesse. Etre banquier n’est pas tendance en France, où l’argent est tabou. Emmanuel Berl m’a dit : «Si un Français voit une belle voiture à un feu rouge, il s’exclame: “il a truandé qui pour se payer ça ?” tandis que dans la même situation, un piéton allemand confie: “j’aimerais bien savoir le métier de cette personne pour essayer de faire comme elle…"» Matthieu Pigasse redore publiquement le métier de banquier. Le dernier qui a fait les gros titres a été retrouvé mort dans une combinaison SM…
L’actuel locataire de l’Elysée, auteur d’un discours égocentrique le 11 mars 2012, a cité Matthieu Pigasse comme s’il était impossible d’être un « indigné » dès lors que l’on est ni fauché ni bobo. Pas besoin de porter un jean troué pour être de gauche. Porter le costume n’a pas empêché Raymond Roussel d’être l’un des précurseurs du surréalisme. Quelle solution miracle expose Matthieu Pigasse ? Il incite les détenteurs de fortune à ne pas s’endormir sur leur tas d’or. Même si l’on sait qu’un arbre n’atteindra jamais le ciel, l’essayiste souhaite que l’on continue de l’arroser, de lui mettre de l’engrais, de le tailler, bref de tout faire pour qu’il pousse encore un peu plus. A terme, cet arbre donnera des feuilles qui nous protégeront de la pluie et on mangera ses fruits. Attention, il ne faut pas séjourner sous un arbre en temps de foudre… La métaphore est de moi mais je fais simple pour ne pas trahir le fond du livre. A propos de simplicité, elle s’applique aussi à l’expression écrite du livre. D’habitude ce genre d’ouvrage est indigeste. Ici l’auteur n’use pas du jargon technique. On n’est pas obligé d’avoir fait les grandes écoles pour lire un hymne en l’avenir si chaque puissance financière ne se referme pas sur elle-même tel un cloporte. Si demain rend frileux les capitaux européens, l’Europe prendra la place qu’occupaient autrefois les pays émergents dont la croissance nous rend envieux. En 2012, la Chine et le Brésil sont en plein boum. On annonce que le Brésil va devenir la 5e puissance au monde, à la place de la France… L’économie du Brésil devient aussi forte que son football. Tant que la main d’œuvre en Chine sera bon marché, l’Europe en subira les conséquences. François Hollande veut faire payer les riches, dit la Vox populi. Pigasse, lui, demande aux riches d’investir pour le bien commun de tous. Les plans d’austérité sont des fabriques à morosité, à stress. Imaginons qu’un commerçant possède un magasin de six étages. Par peur de la crise, il le ferme et tous les matins, il passe devant pour regarder si on ne l’a pas squatté. Ne serait-ce pas plus intelligent et bénéfique de savoir cette surface en fonctionnement avec plein d’employés, de marchandise et de clients ? La liberté de ton de Matthieu Pigasse dérange le pouvoir actuel qui se sent de plus en plus sur un siège éjectable, selon le principe de l’alternance démocratique. Beaucoup de Français ont la sensation d’avoir été cocu depuis les belles promesses d’union de 2007. La devise de la République française est « Liberté, égalité, fraternité ». Matthieu Pigasse ne veut pas la voir remplacer par cette trilogie européenne : « Inégalité, Précarité, Pauvreté ». L’auteur ne veut pas que l’on désespère davantage la jeunesse : « Le point commun à tous ces mouvements de révoltés dans le monde, c’est le sentiment de la dissolution, de la disparition de l’appartenance à un monde commun » (p. 86)
Il faut lire son livre et non pas se contenter d’interviewer Matthieu Pigasse comme le font trop souvent les journalistes adeptes du moindre effort. L’amateur de Punk Rock refuse d’appartenir à la génération de ceux qui ont contribué à la fin de la domination européenne installée depuis le XVIe siècle. Il annonce sans ménagement : « Les dominants deviennent dominés, les dominés des dominants ». Les répercutions seront de plus en plus terribles : « Les émergés consommeront 70% du pétrole mondial en 2030 (…) et 60 % de la production alimentaire mondiale ». L’audit de Matthieu Pigasse est sans concession : « Ce ne sont ni le G8 ni le G20 qui gouvernent l’Europe et le monde d’aujourd’hui. C’est le GZèro : la gouvernance par le vide ; l’absence de dirigeants responsables, clairvoyants, efficaces, justes… » Du côté de l’Elysée, les conseillers ont dû relevé que le nom de leur poulain brillé par son absence dans les réflexions de Matthieu Pigasse qui confie : « L’euro n’est plus immortel… » Plus l’Europe sera divisée, moins elle sera puissante à réagir. Matthieu Pigasse souhaite « une intégration poussée et de la solidarité sans faille ». Cela change du discours des parvenus qui ne songent qu’à leur famille politique. A l’étalement obscène du Fouquet’s, des niches fiscales, des Rolex (j’en passe)…, en pleine période de crise économique, Matthieu Pigasse rappelle qu’il n’est pas un héritier et qu’il s’est endetté pour investir derechef. Il est bon d’entendre un banquier qui nous parle d’argent comme d’autres de littérature ou de chanson. Lui cherche à relancer la croissance et donc l’emploi pour se remettre sur le chemin du progrès. Si on n’agit pas, la croissance ne peut pas revenir. Matthieu Pigasse est contre le retour aux frontières. Si les actuels dirigeants lisaient Voltaire, ils sauraient qu’au XVIIIe siècle, les frontières étaient délimitées sans pour autant empêcher la libre circulation. La maison de Voltaire s’appelait l’Auberge de l’Europe. Comme il n’y a pas d’images à colorier, d’aucuns ne lisent pas Voltaire… J’encourage les dirigeants européens à imposer une nouvelle matière scolaire: l’Histoire de l’Europe, prônée par Emmanuel Berl. Il faut cesser d’apprendre aux enfants l’Histoire respective de leur pays. On doit toutes les englober. Sans cela, il est impossible d’ancrer dans les esprits la notion européenne. Moi qui suis Français d’origine italienne complétément acquis en sport à la cause de Manchester United, je sais bien que l’Europe en football n’existe pas. Il suffit d’assister à France-Italie pour s’en rendre compte. Aussi, il est vital d’enseigner l’Europe à l’école dès le plus jeune âge. Le football doit être le simulacre de la guerre, rien de plus. Le mot maître c’est fraternité. On parle trop de liberté, d’égalité et pas assez de fraternité. Sauf dans le livre de Matthieu Pigasse.

-Révolutions
De Matthieu Pigasse
Plon, 238 p., 19,90 €

Permalien 10:40:18, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Luke Isaac Moore est adoré par les fans de Man United...

Qui est l’homme le plus important du week-end (11 mars 2012) ?
L’actuel locataire de l’Elysée qui s’est couvert de louanges dans un discours onaniste qu’un autre lui a écrit ? (Il ne suffit pas d’aboyer pour avoir du talent. Dans Le Discours d’un roi la vraie classe est incarnée par le Roi d’Angleterre qui s’exprimait le moins bien alors qu’au même moment en Allemagne …)
“Obélix” qui est venu auprès du futur ex président pour remplacer la chanteuse du pont d’Avignon ?
Non ! l’homme du week-end s’appelle Luke Isaac Moore. Luke porte bien son prénom.
Ce footballeur anglais, né le 13 février 1986, à Birmingham, a marqué le but pour Swansea qui a fait perdre la tête de la Premier League à Man City pour le plus grand bonheur de Man United.

Résultats de la 28e journée
Swansea City 1-0 Manchester City
But pour Swansea: L. Moore (83e mn)

Manchester United 2-0 West Bromwich Albion
Buts pour MU: Rooney (36e mn et 71e mn pen.)

Nouveau classement de la Premier League:
1 MANCHESTER UNITED United 67 points 28 matchs/ 21 4 3/ 68 27/ + 41
2 Manchester City 66 28/ 21 3 4/ 69 20/ + 49

[Post dédié à Richard Kurt]

Permalien 09:51:44, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR  

Le Gunner van Persie à Man City pour 1 M€ par mois ?

Les fans d’Arsenal risque d’avoir une nouvelle grande désillusion avec le départ du fantastique buteur Robin van Persie. En effet, le Néerlandais a besoin de remporter des titres, statut de star oblige. Pensez donc que Zlatan Ibrahimovic vient d’engranger huit championnats de suite alors que RVP n’en a toujours remporté aucun ! Man Ciy est aux premières loges pour recruter van Persie…

“Notre objectif est de garder van Persie, même si nous recrutons un autre joueur. Robin est notre leader. Il est sous contrat jusqu’en 2013″, a déclaré Arséne Wenger (BBC), coutumier du fait. Il avait dit la même chose sur Nasri et Fabregas, avant que l’un ne parte à Man City et l’autre à Barcelone. On sait que l’Espagnol (bientôt 25 ans) a déjà plus gagné de titres à Barcelone en quelques mois qu’à Londres en 8 saisons ! C’est plus compliqué pour Nasri qui lui ne s’impose pas à Man City où il a cru signer pour gagner des titres alors que sa première saison aux Citizens ressemble de plus en plus à une peau de chagrin. Nasri a du talent mais il est complétement inconstant et il ne parvient pas à s’imposer dans un contexte hyper physique. Il lui faut éviter les duels qu’il perd presque toujours et quand il porte le ballon, il ralentit le jeu de son équipe. A part ça, c’est un bon joueur… Bon, pas très bon. Plus intégré en Premier League que Gourcuff en L1 mais moins adapté à son club que Ribéry au Bayern Munich. On note que Nasri était titulaire indiscutable avec Wenger alors qu’il n’est qu’un joueur parmi d’autres au sein de l’effectir de Mancini. Quant à Fabregas, formé à l’origine au Barça, s’il s’est bien fondu dans le groupe, il n’a pas encore le rayonnement de Xavi et d’Iniesta. Je ne fais aucun souci pour Fabregas. Par contre, Nasri n’a toujours pas convaincu à 100 %.
Notons que désormais Arsenal laisse partir ses joueurs juste avant leur maturité: Nasri a lui aussi près des 25 ans. Van Persie, lui, a 28 ans et des poussières. Sachant que le club a vendu deux milieux de terrain créatifs, le Néerlandais sait que Arsenal s’est affaibli par rapport aux saisons passées et comme les Gunners ne gagnent plus rien depuis 2005, il va sans doute voir ailleurs. Quitte à ne rien gagner autant s’en mettre plein les poches à Man City qui est le pilleur du centre de formation d’Arsenal, selon l’expression de Patrice Evra. L’ex Aiglon devenu Red Devil a remporté 12 titres depuis 2006 ! Dans le même temps, van Persie n’en a remporté zéro avec Arsenal… Tout le monde sait que les dirigeants des Gunners sont très contents de Wenger car celui fait pencher la balance des transferts très en faveur de ses patrons.
Il y a de grandes chances pour Robin van Persie quitte Arsenal en fin de saison. Son contrat se termine en 2013. Il n’a toujours pas reconduit son contrat avec les Gunners. Les dirigeants ne vont pas prendre le risque de voir partir le buteur libre comme le vent. On a déjà assisté à tout ce cirque -"partira, partira pas?"- avec Nasri et Fabragas. Auteur d’une saison exceptionnelle (32 buts, série en cours), RVP a la possibilité de gagner environ un million d’euros par mois… à Manchester City où Patrick Vieira a attiré l’an passé Clichy et Nasri. Le fait que l’ancien capitaine charismatique des Gunners soient dans le staff des Citizens est l’un des plus grands accidents industriels d’Arsenal. Il est inadmissible qu’un tel potentiel soit passé à l’ennemi. Il y aurait une révolution à Old Trafford si Ryan Giggs quittait MU pour aller à Liverpool. Tevez est passé de MU aux Citizens mais l’Argentin n’était qu’un passant à MU. Ce week-end du 11 mars 2012, la presse made in London a annoncé que RVP avait donné son accord aux Citzens pour y jouer en 2002-2013 pour un salaire de 210 000 livres par… semaine ! A Manchester, il touchera 5 M€ de plus qu’à Londres. La rumeur de son prochain transfert émane de journalistes fans de Chelsea et de Tottenham qui veulent faire mal aux vestiaires des Gunners… Avec 12 millions d’euros par an, van Persiere joindra au niveau salaire le duo Wayne Rooney et Cristiano Ronaldo qui remporte 13 millions d’euros chacun par an, à Man U et au Real Madrid.

Robin van Persie
6 août 1983, à Rotterdam (Pays-Bas)
Parcours:
1996-2001/Excelsior Rotterdam
2001-2004/ Feyenoord
2004/ Arsenal
Equipe des Pays-Bas: 65 sélections, 25 buts

Palmarès famélique:
Coupe UEFA en 2002 (Feyenoord)
Community Shield 2004 (Arsenal)
Coupe d’Angleterre 2005

Permalien 07:27:50, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United qui rit et Manchester City qui pleure

Ce fan de Man City est en train de pleurer car les Citizens viennent d’encaisser un but à Swansea qui a fait perdre la tête du championnat à Man City au profit de Man United. Les fans des deux clubs de Manchester se haïssent sportivement. Le 11 mars 2012 est un grand jour pour les fans de MU car les Red Devils prouvent sur le terrain qu’ils sont dans le coup alors que les médias nous gavent depuis le mois d’août 2012 avec Man City qui “fait une saison historique". Rira bien qui rira le dernier. Man U joue pour gagner son 20e sacre national. Man City n’en a gagné que deux en 100 ans… Man City n’a aucun fond de jeu, aucun taulier, c’est de l’esbrouffe à coup de millions de dollars. Man United c’est un club à nappes phréatiques: Sir Ferguson/ Ferdinand-Evra/ Scholes-Giggs/ Carrick-Park/ Nani-Young-Valencia/ De Gea-Young- Jones…

Alors que Man City a perdu à l’extérieur, Man United a joué l’un de ses meilleurs matchs de la saison en cours. Inspiré et engagé, le football produit par les Red Devils n’a pas été récompensé à la hauteur de sa production: 2-0 est un score étriqué quand la qualiité offensif aurait pu récolter un 4-0. Une fois évacué l’Europa League- cette compétition qui pète plus haut que son socle- MU pourra poursuivre son chemin royal vers le 20e titre de son Histoire. Man City ? Les fans se préparent à une grande désillusion, sauf pour Nasri qui gagne beaucoup plus d’argent à City qu’à Arsenal. Nasri fait partie de ces nouveaux que l’on flatte sans cesse dans la presse alors qu’ils n’ont jamais rien gagné, en dehors de l’espèce sonnante. Si Nasri devait se raser en regardant son reflet dans une Coupe, il aurait la barbe jusqu’au cheville…

Nouveau classement de la Premier Leage:
1 MANCHESTER UNITED United 67 points 28 matchs/ 21 4 3/ 68 27/ + 41
2 Manchester City 66 28/ 21 3 4/ 69 20/ + 49

Wayne Rooney a tiré magistralement son penalty. Il en a raté mais pas tiré de cette façon-là. Dans la zone de MU, Sir Ferguson a apprécié. Sir Ferguson ? Le plus grand transfert réalisé par MU de toute son Histoire après celui de Matt Busby. Le football c’est une Histoire d’hommes.

11.03.12

Permalien 17:34:43, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Man United reprend la place de leader aux Citizens angoissés

Alors qu’un pantin s’est pris pour la France en se glorifiant devant une assemblée acquise à sa cause, alors que Man City a comme prévu craqué sour la pression, Sir Alex Ferguson a repris les commandes de la Premier League. Man U gagnera la Premier League 2012 car MU/Ferguson est un temps fort de l’Histoire. Sir Ferguson, voilà ce que j’appelle un homme compétent, si loin de l’esbrouffe du PAF qui nous fait prendre des insignifiants pour des gens remarquables.

11 Mars 2012, Premier League (28e journée)
MANCHESTER UNITED 2-0 West Bromwich Albion (15 h)
Swansea City 1-0 Man City

Classement de la Premier League, le 10 mars 2012:
1 Manchester City 66 pts 27 matchs/ + 50
2 MANCHESTER UNITED 64 pts 27 m/ + 39

Classement de la Premier League, le 11 mars 2012:
1 MANCHESTER UNITED 67 pts 28 m/ + 41
2 Manchester City 66 pts 28 matchs/ + 49

Le onze de Man U.
De Gea/ (9) Parfait quand il le fallait
Evra © (7) Correct
Ferdinand (8) Le Ministre de la Défense
Evans (7) Solide
Jones/ (8) Le battant habituel. L’homme à tout faire d
Rooney (10 +) Génialement génial
Carrick (8) Monsieur ciment armé ambulant
Scholes. (9) Du grand “Scholesy". Puis (75e) Pogba (non noté)
Young/ (10) Un agitateur hyper bien inspiré. Ce que ne sait plus faire Nani. Young c’est Nani qui joue comme Valencia. Une vraie merveille
Chicharito (9) Après avoir passé une mi-temps en étant hors jeu a été recadré par Sir Ferguson pour enfin nous donner un récital mexicain. Muchas gracias ombre !
Welbeck. (9) L’attaquant-défenseur a été superbe. Puis (76e) Cleverley (non noté)

Sur le banc: Amos, Rafael, Park, Giggs, Berbatov

Manager: Sir Ferguson (10) a fait glisser Rooney au milieu de terrain. Exit Nani.

Tout ce que j’avais prévu est arrivé et va arriver, à commencer par “11 Mars 2012: Swansea City-Man City (difficile)", et les Citizens ont perdu 1-0:
1/ Man U joue avant tout le titre de Premier League. L’Europa League c’est du pipi de chat. Les Red Devils n’en veulent pas. Quand on a gagné la C1, la Coupe des losers = moins que rien. Je n’ai qu’une peur: voir des joueurs cadres se blesser en Espagne au match retour. Cette fois, j’espère que Sir Ferguson va aligner une équipe de coiffeurs lors de ce que je souhaite être la rencontre de l’élimination de MU.
2/ La Premier League est le trophée le plus important en Angleterre. S. Gerrard donnerait 4 années de salaire pour le remporter. Old Trafford était en fête quand les fans de MU ont appris que les Citizens venait d’encaisser un but…
3/ Man U n’est qu’une équipe de mercenaires. Ils ne savent pas gérer la pression. MAN U = 19 titres de champions d’Angleterre. Man City ? Rien que 2… Roberto Mancini est un puceau face à Sir Ferguson qui au niveau des titres est un vrai Casanova. On ne compare pas un Solex et une F1. MU à 98% de chance de remporter la PL.
4/ Man United délivre ses chevaux en mars-avril. On est y ! C’est là que MU gagne le titre. Cela 20 ans que ça dure!
5/ Le monde entier est contre MU sauf les fans de MU. “Tout sauf Man United", voilà ce qui se dit en Angleterre. Tout c’est tour à tour: Liverpool, Blackburn, Newcastle, Arsenal, Chelsea et maintenant Man City. On peut entendre crier un gars de Lorient, supporter d’Arsenal qu’il n’a jamais vu jouer ailleurs qu’à la télé: “Vive Man City!” C’est sidérant, n’est-ce pas ?

Permalien 15:35:39, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

En direct sur Al Jazeera: Manchester United 2-0 West Brom

Grâce à Al Jazeera j"ai pu voir MU-West B. Mon abonnement à C+ ne sert plus à rien: “ils” font passer MU toujours en second. Les jeunes de l’AC Milan, Pato, Robinho et Kevin-Prince Boateng en tête le savent bien !

Comme C+ aime mieux les Citizens que MU, voici le match des Red Devils en direct LIVE d’Old Trafford. Tant pis pour C+, je vais sur Al Jazeera ! Je ne comprends rien aux commentaires, sauf les noms propres. Une chose est certaine: le commentateur d’Al Jazeera fait passer sa passion, il n’a pas le boulet du consultant attaché au pied. J’aime mieux quelqu’un qui vibre à deux “spécialistes” qui m’endorment avec leur fiel statistique. En plus, Al Jazzera laisse ouvert le micro d’ambiance à la mi-temps. C’est mon rêve: suivre une retransmission rien qu’avec les clameurs du stade. Le commentateur d’Al Jazzera est 100 % pour MU. Cela nous change !

Manchetester United 1-0 West Brom
But pour MU: Rooney (35e mn, 70e mn pen.)

PREMIERE MI-TEMPS/ MAN U 1-0 West B.
Nous assistons à une attaque défense: MU pilonne sans cesse la défense des visiteurs. A la 1/2 heure de jeu, le score est toujours de 0-0. Young et Welbeck se trouvent souvent mais il manque toujours le 10e de seconde pour le geste finale. Chicharito ? Est-il idiot ? Il est 9 fois sur 10 hors-jeu ! Heureusement qu’il s’est bien rattrappé avec un centre décisif pour Rooney qui a ouvert le score à la 35e minute, d’un superbe but en pleine course !
Les visiteurs ne font que défendre depuis le debut du match. On dirait un match de L1 contre une L2 en FA Cup. Les Red Devils devraient déjà mener au moins 3-0. Les buts vont pleuvoir d’ici peu. Il est impossible que onze pantins adverses laissent passer l’orage pour se rebiffer ensuite. West Brom ce n’est pas grand chose: ni fond de jeu, ni jeu collectif. C’est le néant absolu. Il faudrait une scoumoune incroyable pour que MU ne gagne pas ce match. 1-0, à la mi-temps ce n’est pas cher payé.
MU va devoir se mettre à l’abri d’une mauvaise surprise dès la reprise.

DEUXIEME MI-TEMPS/ MAN U 2-0 West B.
16 h 05, le match a repris sur les mêmes bases.
Il fait un soleil de plomb à Old Trafford.
De manière inhabituelle, West B. obtient un corner mais c’est un coup d’épée dans la pelouse d’O.T.
51e min: Chicharito tire de loin sur le montant du premier poteau ! Belle tentative. Le ballon sembla filer en pleine lucarne. Le deuxième but tarde à venir. Tout but de W.B. sera contre le cours du jeu.
58e mn: Paul Scholes sert une louche de caviar à Welbeck qui en pleine course n’arrive pas bien à ajuster son tir coté gauche qui passe au ras du montant droit…
Les Red Devils sont magnifiques. C’est du très grand MU.
60e mn: j’attends le ballon du K.O d’une minute à l’autre.
Ce n’est pas le match dont on dit: “Dominer n’est pas gagner…” Le commentateur arabe n’a quasi plus de voix tant il crie: grandiose ! J’adore. Cela n’a rien à voir avec les cris surjoués des commentateurs français. Là, il se met vraiment chiffon à chaque attaque rouge.
65e mn: carton rouge pour un boucher de West B…oucherie ! Le visiteur en surégime a sorti la double lame au risque de massacrer Chicharito.
69e mn: Young obtient un penalty.
70e mn: Rooney transforme le penalty. Man U 2-0 West B.
72e mn: l’espoir français Pogba remplace Scholes.
Cela fait des mois que MU n’a pas produit un football aussi somptueux. MA-GNI-FI-QUE !
La caméra vient de nous montrer Giggs et Scholes en train de parler dans la zone de MU. Superbes images de l’amitié. Dire que j’ai failli rater ce match…
77e mn: Cleverley remplace Welbeck. Sir Ferguson vient aux nouvelles et demandent l’attaquand: “Ca va ? Tu as mal quelque part…” Le jeune natif de MU tente de rassurer son manager.
80e mn: sur un contre de W.B. De Gea fait un sauvetage héroïque.
81e mn: tête plongeante de Young qui hélas rate le cadre.
Les Red Devils sont déchaînés. Le commentateur d’Al Jazeera n’a quasiment plus de voix.
OLD TRAFFORD EXULTE CAR LES CITIZENS SONT EN TRAIN DE PERDRE !
La messe est dite à O.T.
Il y a trois minutes de rab.
C’est fini: MU a pris les trois points ! Et la tête de la Premier League !
Rooney et Young se congratulent.
Ronney refuse d’échanger son maillot sur la pelouse: il dit à son adversaire-fan qu’il lui donnera le “trophée” dans les vestiaires. Sublime.

Permalien 14:51:58, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Alors que MU joue à Old Trafford, Canal + donne la priorité aux Citizens...

Entre un match de Wayne Rooney et un bourrage de crâne politique qui a lieu à la même heure mon choix est vite fait. Je suis pour la grâce, le talent, la classe et contre le mensonge, la lourdeur dialectique, l’imposture. Ce que je dis est aussi valable pour le grand spécialiste d’économie de l’autre bord que je n’ai pas besoin de vous nommer. J’ai besoin qu’on m’élève l’âme et non pas qu’on me la rabaisse sans cesse. Si je veux écouter de grandes paroles politiques, je lis Tocqueville et Thoreau.

Dimanche 11 mars 2012, 15 h
28e Journée, Old Trafford
Manchester United (2e)- West Bromwich Albion (12e)
Pronostic:
MAN U 3-1 WBA

Canal plus ne donne pas le match de MU en fil rouge, “ils” aiment mieux City alors que les retransmissions d’United les font vivre depuis les années 1990. City c’est tout récent, mais comme on dit en Angleterre: “Tout, sauf United! ” L’explication ? “City est leader"…

Le onze de Man U.
De Gea/
Evra ©
Ferdinand
Evans
Jones/
Rooney
Carrick
Scholes
Young/
Chicharito
Welbeck

Sur le banc: Amos, Rafael, Park, Cleverley, Pogba, Giggs, Berbatov

Manager: Sir Ferguson a fait glisser Rooney au milieu de terrain. Exit Nani.

Les 6 derniers duels entre les deux clubs:
WBA 1-2 MAN U, mars 2006
MAN U 4-0 WBA, octobre 2008
WBA 0-5 MAN U, janvier 2009
MAN U 2-2 WBA, octobre 2010
WBA 1-2 MAN U, janvier 2011
WBA 1-2 MAN U, août 2011

Soit MAN U/ 5 victoires, 1 nul, 0 défaite/ 17 buts pour, 5 buts contre/ + 12

Classement de la Premier League, le 10 mars 2012:
1 Manchester City 66 pts 27 matchs/ + 50
2 MANCHESTER UNITED 64 pts 27 m/ + 39

PS: lors de Nice-Nancy (1-1), l’Aiglon Dja Djé Djé a marqué un superbe but sur un magnifique centre de Mounier. On a vu l’attaquant Dja Djé Djé enchaîner un contrôle de la poitrine parfaitement réalisé afin de frapper en force ensuite à la redescente du ballon. Du grand art.

Permalien 10:38:16, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

La nièce d'Hitler, de Ron Hansen (Phébus)

«Lorsqu’il était ministre de la Propagande et de l’Information, Joseph Goebbels affirma un jour cyniquement que pour attirer de nouveaux membres au sein du parti, il fallait exciter les instincts les plus primitifs « des idiots, des paresseux et des lâches.» (Ron Hansen) Goebbels fut un manipulateur de foule comme on en avait jamais vu. Il n’y a pas plus nocif qu’un meeting politique entre gens d’une même caste. Il ne s’agit que d’une fabrique d’intolérance. Souvent, je pense à Philippe Soupault qui assista à de très nombreuses réunions nazies qu’il massacrait ensuite dans le journal Excelsior dans les années 1930 (1). Il m’a dit: “C’était consternant…” J’imagine son écoeurement, lui qui cofonda le surréalisme, ce mouvement révolutionnaire que les nazis traitaient de foyer de “dégénérés".

La nièce d’Hitler est un roman avec une toile de fonds de faits réels. Ron Hansen a inséré dans sa prose des citations d’époque, celle de l’Allemagne nazie. L’auteur a portraituré de véritables personnages pour en créer de fictifs. Tout le roman met en scène les rapports entre Hitler et sa nièce, Geli Raubal, «la seule femme que le führer ait jamais aimée». Ils avaient 19 ans de différence. L’inceste est reconnu par les biographes d’Hitler qui font autorité. Tout se termina dans le sang, le 18 septembre 1931. « Non, oncle Adolf. Non, non ! S’il vous plaît ! » dit la nièce. « Oncle Alf » s’apprêtait alors à la suicider d’une balle dans le coeur… Le lendemain, il confia à Rudolf Hess : « J’ai tiré sur ma princesse… » La thèse officielle fut la suivante : la nièce s’est suicidée parce qu’elle était jalouse d’Eva Braun.
Je vous livre quelques extraits du livre, très d’actualité…:
«Pour la campagne de 1930, le Doktor Goebbels organisa six mille rassemblements et parades aux flambeaux dans toute l’Allemagne. Des millions de livres sur le parti furent vendus ou distribués gratuitement. Et durant six semaines précédant l’élection de septembre, Adolf Hitler prononça plus de vingt discours importants, souvent dans des chapiteaux venant d’être montés et ne contenant pas moins de dix mille personnes. Jusque-là, aucun pays d’Europe n’avait expérimenté un bourrage de crâne si frénétique… » (p. 285)
«Avec le succès vint l’anxiété. Hitler était anéanti par des maux d’estomac qui étaient pour lui les prémices du cancer, ses insomnies empirèrent, il s’inquiétait de ses odeurs de pieds et de ses flatulences… » (p. 285)
«Elle resta donc les yeux baissés le temps qu’il débarrasse ses jambes maigres de son pantalon et le plie sur un cintre. Elle avait oublié qu’il portait des caleçons longs en hiver. Elle aperçut des morceaux de chair molle qui ballottaient … » (p. 308)
«Lorsqu’il était ministre de la Propagande et de l’Information, Joseph Goebbels affirma un jour cyniquement que pour attirer de nouveaux membres au sein du parti, il fallait exciter les instincts les plus primitifs « des idiots, des paresseux et des lâches » et que la haine était son principal fonds de commerce… ( p.370)
Je vous rappelle que l’hyper médiatisation politique a été inventée par le régime nazi. Les soviétiques développèrent le culte de la personnalité mais sans médiatisation. Celle-ci apparaît réellement avec la propagande installée par Goebbels qui faisait filmer Hitler du soir au matin en triant les images. En 1936, les nazis utilisèrent même la télé pour mettre des postes à l’extérieur du stade afin que la population ne rate rien.
Toute hyper médiatisation est totalitaire: c’est mon point de vue et je le partage.
Que cela soit autour d’un film, d’un écrivain, d’un chanteur ou d’un politichien.
Cela n’a rien à voir avec Messi. On parle de Messi parce qu’il réalise des prouesses.
Le livre de Ron Hansen est là pour nous le rappeler.

-La Nièce d’Hitler,
De Ron Hansen, traduit de l’américain par Sylviane Lamoine
Phébus/ Libretto, 390 p., 10, 60 €

En 2012 qui parle de l’Europe des cultures ? Personne, à part moi ! On ne parle que d’économie. Pas un mot sur la culture, sur l’art. Rien de rien. Restons vigilant !

(1) A lire dans Qui êtes-vous Philippe Soupault ? (La Manufacture) Dans ce livre, j’ai publié de très nombreux reportages de Philippe Soupault.

Revue de stress: nouvelle version de "je vous demande de vous arrêter..."

Dans la politique spectacle, tout est contrôlé.
Des groupies du troisième âge crient comme des gamines lors d’un concert de chanteur débile.
Est-ce le cri du coeur ? C’est aussi naturel qu’un éléphant dans ma chambre.
Chut! dit le “candidat du peuple"… sur mon sol natal.
J’aime mieux que mes parents soient morts plutôt qu’ils voient ça.

PS: les journaux du 11 mars 2012 font état d’un très étrange fait divers à propos de “tirs de billes” sur une policière devant l’Elysée. Entre “billes et balles", il n’y a qu’une lettre de différence. Là où ailleurs on parle de “Karcher", de “racaille", ici on évoque “le geste malheureux d’un enfant"…

[Post dédié à Garibaldi]

En 2011-2012, le Real Madrid veut dépasser les 100 buts

Le Real Madrid s’est rapproché encoreun peu plus du titre de Champion d’Espagne en pleine hégémonie du Barça. Ce qui n’est pas un mince exploit de la bande à Mourinho, tout heureux de compter sur Ronaldo, Ozil et compagnie;

Samedi 10 mars 2012
Betis Séville 2 - 3 Real Madrid
Buts pour Séville: Jorge Molina (10e), Montero (55e)
Buts pour le Real: Higuaín (25e), Cristiano Ronaldo (52e, 73e)

Classement de la Liga:
1 Real Madrid 70 points 26 matchs/ 23 1 2/ 88 23/ + 65
2 FC Barcelone 57 25/ 17 6 2/ 73 19/ + 54

Classement des meilleurs buteurs:
1 Cristiano Ronaldo (Real Madrid) 32 buts
2 Lionel Messi (Barcelone) 28 buts
3 Gonzalo Higuaín (Real Madrid) 17 buts
4 Radamel Falcao (Atlético Madrid) 15 buts
5 Karim Benzema (Real Madrid) 13 buts

10.03.12

Permalien 11:15:13, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Pronostics d'ici Man City-Man United du 30 avril 2012

Mars-Avril, voilà la période fétiche des Red Devils. C’est là qu’ils passent la vitesse supérieure, et il ne faudrait pas que l’Europa League fasse obstacle à cette période capitale. Nous sommes des millions à attendre le derby mancunien du 30 avril 2012. L’Europa League c’est de la bibine à côté. J’ai hâte que MU se fasse sortir de cette Coupe d’Europe des perdants. Elle va finir par nous porter poisse cette Coupe. Je n’en voudrais même pas pour urinoir. J’aimais mieux C1, C2, C3… Là c’était une vraie hiérarchisation des talents.

11 Mars 2012, Premier League (28e journée)
MANCHESTER UNITED-West Bromwich Albion (15 h)
Swansea City-Man City

Classement de la Premier League, le 10 mars 2012:
1 Manchester City 66 pts 27 matchs/ + 50
2 MANCHESTER UNITED 64 pts 27 m/ + 39

Classement possible, le 29 avril 2012:
1 Man City 85 pts
2 MAN UNITED 83 pts

Voici les grandes lignes de force d’une saison de Man United en Premier League:
En août-septembre, il ne faut pas perdre beaucoup de points
Octobre-novembre, maintenir le cap
Décembre, attention à la période du boxing-day
Janvier-février, rester dans la course
mars-avril, mettre le paquet !

Quels matchs restent-il ?

Les 11 derniers matchs de Man United en Premier League:
18 Mar Premier League/ Wolverhampton Wanderers-MAN U, 14 h 30 (difficile)
26 Mar Premier League/ MAN U-Fulham, 21 h (facile)
Avril 2012
02 Avr Premier League/ Blackburn Rovers-MAN U, 21 h (difficile)
08 Avr Premier League/ MAN U Queens Park Rangers, 14 h 30 (facile)
11 Avr Premier League/ Wigan Athletic-MAN U, 20 h 45 (difficile)
15 Avr Premier League. MAN U-Aston Villa 170 h (facile)
22 Avr Premier League MAN U-Everton, 13 h 30 (pas facile)
30 Avr Premier League Manchester City-MAN U, 21 h (très difficile)

Les 11 derniers matchs de Man City en Premier League:
19 Mar Man City-Chelsea (facile, hélas)
24 Mar Stoke City-Man City (difficile)
31 Mar Man City-Sunderland (facile)
April
08 Avr Arsenal-Man City (difficile)
11 Avr 2012 Man City-West Brom (facile)
14 Avr 2012 Norwich City-Man City (difficile)
22 Avr Wolves-Man City (difficile)
30 Avr Man City-MAN U (très difficile)

Ensuite, il n’y aura plus que deux matchs:
Mai 2012
06 Mai Premier League MAN U-Swansea City, 15 h (facile)
13 Mai Premier League/ Sunderland-MAN U (difficile)

Mai
05 Mai Newcastle United-Man City (difficile)
13 Mai Man City-QPR (facile)

Le parcours de Manchester United en Europa League:
08 Mar Europa League 8e aller/ MAN U 2-3 Athletico
15 Mar Europa League 8e retour/ Athletic Club-MAN U, 19 h
Et peut-être (J’espère que MU soit éliminé et fissa, svp):
29 Mar Europa League 1/4 aller/
Avril 2012
05 Avr Europa League 1/4 retour
19 Avr Europa League 1/2 aller
26 Avr Europa League 1/2 retour
Mai 2012
06 Mai Premier League MAN U-Swansea City, 15 h
13 Mai Premier League/ Sunderland-MAN U

Man City est aussi en Europa League.

[Post dédié à Matt Busby]

09.03.12

Laissez-moi, de Marcelle Sauvageot (Phébus/Libretto)

J’en profite pour saluer la mémoire de Charles Trenet à un moment où l’on nous gave de “Clo-Clo". Quand donc quelqu’un portera à l’écran la vie de Trenet ? Les producteurs entretiennent la bêtise, la paresse du public. C’est le meilleur moyen de gagner de l’argent.

Si vous ne devez lire qu’un livre en ce début d’année, lisez Laissez-moi, de Marcelle Sauvageot (1900-1934). Laissez-moi, sans point d’exclamation. Absence importante. Cet ouvrage date de 1933. Son auteur est mort l’année suivante. Le titre initial est Commentaire. Pas terrible, dites-vous. Sauf qu’il va comme un gant au sujet du livre. De fait, l’auteur commente tout ce qui se rapporte à son ultime histoire d’amour. Dans un texte de Charles du Bos, en annexe, on apprend que “commenter” signifie «méditer» (Littré). Du Bos cite aussi Leibniz : «La réflexion n’est autre chose qu’une attention à ce qui est en nous ». Lire Marcelle Sauvageot permet d’en apprendre beaucoup sur chacun de nous. «Ne me secouez pas, je suis plein de larmes»… Cette phrase de Calet (Riri pour les intimes) pourrait servir d’exergue à ce livre. Faut-il préciser que Marcelle Sauvageot avait une intelligence et une sensibilité hors du commun ? Sa mort nous a privé d’autres grands livres signés par elle. Après avoir reçu une lettre de rupture, elle encaisse le coup alors qu’elle est dans le train qui la conduit dans au sanatorium. La mort aux trousses, elle décortique toute l’histoire sans ménagement. Ah ! non pas de déballage sexuel. Marcelle Sauvageot est plus un esprit qu’un corps. Nous sommes en 1933. Pas beaucoup de place pour la galipette. Dans ces années-là, les garçons découvraient la sexualité entre eux ou bien ils allaient au bordel. Ce qui retient l’attention de la délaissée c’est tout ce qui n’est pas dit. Son ex compagnon était un bel idiot. Quand on a la chance d’être à ce point aimé on ne va pas chercher ailleurs ce que l’on est incapable de voir si près de soi. Les tombeurs de ces dames ne font l’amour qu’avec leur propre image. Ce qu’il vivait avec sa nouvelle compagne cela ne devrait pas peser lourd à côté de ce que lui donnait Marcelle Sauvageot. L’écrivain sans livre aimait tant que cela devait paraître excessif aux yeux de celui sur lequel elle concentrait toute une sacralisation. Il est fort probable que celui qu’aimait Marcelle Sauvageot ne méritait pas d’être autant aimé. C’est elle qui le voyait plus intéressant qu’il n’était. C’est souvent comme cela quand l’un des deux est plus en demande. Pas besoin de se référer à la phrase de Balzac : « En amour, il y en a toujours un qui souffre et un qui s’ennuie. » Dans le couple Sauvageot et « lui », c’est bien sûr elle qui souffre. Ce livre me fait penser à une annotation d’Emmanuel Berl dans Méditation d’un amour défunt (Grasset, 1925), livre très proche de celui de Sauvageot, dans sa démarche spirituell. Berl écrit : « Je ne l’aime plus ? Je ne suis plus ? » Cette phrase a fait tilt dans mon esprit. C’est à cause, ou plutôt grâce à elle, que je me suis mis en quête de rencontrer Berl. Quand on aime plus quelqu’un nous devenons morbide car il faut faire le deuil: bon, on va se perdre de vue, on va mourir chacun dans son coin. Il est très rare de dire que la vie est belle lors d’une séparation. Non seulement, « lui » n’attend pas Marcelle Sauvageot mais il ne l’entend même pas. Le monologue de Sauvageot est une superbe confession qui tourne à l’exercice de style. Je n’avais jamais lu ce livre que je situe aussi novateur que La voix humaine de Jean Cocteau. On lit les phrases sans pouvoir s’arrêter. Voilà de la magie littéraire. Ce n’est pas rien d’écrire un tel livre. Il faut le penser, le construire, le structurer. Il y a un début, un milieu, une fin. Il vaut laisser un grand livre que cinquante médiocres. Au fil des pages, on se rend compte que l’amour ne tient qu’à un fil : si Juliette avait eu un peu d’herpès, il est évident que Roméo ne l’aurait même pas regardée. Si Marcelle Sauvageot avait livré son témoignage à celle qui l’a remplacée, la nouvelle élue serait partie en courant ! « Il est vrai que je suis maladroite ; je ne sais pas exprimer un sentiment ; dès que j’en ai dit quelques mots, je me moque de moi, je me moque de l’autre, je détruis par une phrase ironique l’impression produite.» Ces lignes sont comme le révélateur de la pensée de Jacques Rigaut, ce désespéré inconsolable qui parlait d’histoire d’u-mour… Alors que Sauvageot est en pleine détresse, « lui » écrit : « Je me marie… Notre amitié demeure… » L’ingrat n’avait vraiment pas les mots à sa disposition. « Lui » avait le beau rôle. Elle, le mauvais : celui de l’abandonnée. La nouvelle élue était dans la position de l’irrésistible. Jusqu’à la prochaine… Sur la couverture il y a la photo du couple immortalisé par George Hoyningen-Huene (1900-1968) dans les années 1930. L’homme et la femme, de dos, regardent la ligne d’horizon, assis face à la mer. Ils observent dans la même direction. Hélas, Marcelle, Sauvageot, elle, était seul à regarder droit devant.

-Laissez-moi, de Marcelle Sauvageot, préface d’Elsa Zylberstein, avec des textes de Charles du Bos et de Jean Mouton, Phébus/ Libretto 140 p., 7, 70 €

[Post dédié à René Crevel]

Permalien 09:52:23, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

O temps suspend ton vol: après avoir marqué 5 buts, Messi ramassa le ballon pour le garder en souvenir

Soirée historique: les 5 buts de Lionel Messi en C1. Personne n’avait réussi cet exploit depuis 1956. Quand on marque 3 buts dans un match, il est de tradition que le joueur conserve le ballon. Messi en a marqué deux de plus. Au cours du match, il n’a pas embrassé l’écusson du club, il n’a pas fait de cirque et encore moins de cinéma. A la fin du match, il est allé ramasser le ballon et a conservé son maillot. Quand il marque, il se signe presque toujours. Le dieu de la terre remercie le dieu du ciel.

Mercredi 7 mars 2012 8e de finale
Camp Nou, 8e de finale de la C1 2012, retour

FC Barcelone 7 - 1 Bayer Leverkusen
Buts pour le Barça: Messi (25e, 42e, 49e, 58e, 84e) et Tello (55e, 62e)
But pour Leverkusen: Bellarabi (90e)

Voici un focus sur les 5 buts de Messi contre Leverkusen.
On remarque sa technique hors norme. Bon geste au bon moment. Grande coordination de mouvements. Parfaite réception de balle et ensuite, il enchaîne en optant toujours pour un bonne décision. Un véritable opéra de l’oeil. Il pousse le ballon autant de fois qu’il est nécessaire avant d’armer. Du grand art. Messi est l’un des plus grands artistes de ce début du XXIe, tous arts confondus. Le plus grand, en fait. Y a-t-il un nouvel Hendrix ? Un nouveau Miles Davis ? Un nouveau Francis Bacon ? En football, il y a un nouveau Pelé, et il s’appelle Messi. Ce n’est pas une invention médiatique comme c’est trop souvent le cas. Lui, joue, et puis, il s’en va faire les courses dans le supermaché de son quartier. On a besoin de sa simplicité dans un monde de prétentieux qui ne cessent pas de parader sous les projecteurs pour nous vendre leur camelote indigeste.

*25e mn: 1-0/ De sa moitié de terrain, Xavi lance Messi dans la profondeur. L’Argentin se libère du marquage et trompe Leno d’une louche du bout de l’intérieur gauche. C’est le premier but de Messi au Camp Nou en C1 depuis la saison dernière en 8e contre Arsenal. Depuis son opposition aux Gunners, Messi avait marqué onze buts C1, tous loin de la maison.

**42e mn: 2-0/ Iniesta pénétre plein axe et décale la “pulga” à l’entrée de la surface de vérité. Le triple Ballon d’Or glisse vers le centre, perpendiculaire à la cage, et ouvre son pied gauche pour tromper le goal adverse au milieu d’une forêt de jambes. A ce moment-là, l’Argentin compte 10 buts en C1 2012.

***49e mn: 3-0/ Messi trompe une nouvelle fois la défense adverse, sur caviar de Cesc Fabregas. L’E.T. du football résiste à une charge pour lober une seconde fois Leno, du bout du pied droit, svp. Depuis la finale de la Ligue des champions en 2009, remporté contre Man U, Monsieur Messi a marqué 30 buts en 30 matches européens.

****58e mn: 5-0. Aprés le 4e but du Barça marqué par Tello, Messi réalise un quadruplé. Au terme d’une combinaison barcelonaise à l’entrée de la surface de réparation, la “pulga” est à la conclusion, du gauche, qu’il se fait un plaisir de ne pas rater alors qu’il est dans un angle complétement fermé, au premier poteau. Déjà auteur d’une telle performance contre Arsenal en 2010, Messi est le premier joueur à signer deux quadruplés en C1. A chaque fois lors de matchs décisifs.

******84e mn: 7-0. Quintuplé de Messi dans la foulée du doublé de Tello. Keita a servi l’Argentin à l’orée de la surface de réparation. La “pulga” a ouvert son pied gauche pour frapper droit devant lui du gauche. Une frappe d’école. Messi ce qu’aucun footballeur n’a réussi depuis 1956: réaliser un quintuplé en Ligue des champions.

[Post dédié à Iniesta, Xavi et Fabregas]

08.03.12

Permalien 20:44:28, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Man United devrait se faire éliminer de la Coupe des losers...

Dans la série Onze de rêve Rooney se sélectionne en pointe. Il a raison. Ceux qui ne s’alignent pas dans le onze en disent long sur leur caractère… ou plutôt absence de caractère. Contre Bilbao il a marqué deux buts mais les Espagnols, trois…

8 mars 2012, 21 h 05 (Canal + Sport)
8e de finale de l’Europa League

Manchester Utd 2-3 Athletic Bilbao
Buts pour Man U: Rooney (22e, 90e pen.)
Buts pour les Espagnols: Llorente (44e), De Marcos (72e), Muniain (90e)

Man United:
De Gea/
Evra, Evans, Smalling. Puis (55e) Carrick, Rafael/
Young, Giggs. Puis (75e) Nani, Jones, Park/ Puis (61e) Anderson
Chicharito, Rooney

Sur le banc: Amos, Fabio, Ferdinand, Welbeck

Manager: Ferguson

Je n’ai pas vu le match. Je n’aime pas cette coupe qui est la Coupe d’Europe des losers. J’avais regardé les 16e car il y avait une belle affiche (Ajax) et au match retour MU aurait dû être éliminé. Je vois qu’en 8e aller, les Red Devils se sont faits bouger. La Coupe des losers porte bien son nom, puisque les deux Manchester(s) ont perdu contre des clubs latins (Sporting Portugal 1-0 Man City). C’est une bonne chose et j’espère qu’au match retour, Sir Ferguson alignera une équipe de coiffeurs et non plus un onze avec un léger lifting. Au match aller, il a aligné Smalling en défense centrale pour faire reposer Ferdinand. Cependant, Smalling n’était pas tout à fait rétabli (grosse ouverture au cuir chevelu). Sur le résumé, j’ai vu que Rafael s’est fait enrhumer en défense. Le Brésilien est moins bon qu’à ses débuts sous le maillot rouge. Le match retour aura lieu le 15 mars (19 h). J’espère que MU va se faire éliminer. C’est le championnat qui compte. Et tous les fans le savent bien, les joueurs et Ferguson aussi, sinon il aurait composé l’équipe la plus performante possible au match aller… Le match qu’il faut gagner c’est celui du 11 mars (Man Utd-West Brom, 15h) et sans faute, svp. Je n’échange pas une qualification en 1/4 de l’Europa League contre les trois points face West Brom en Premier League. A l’origine, Ferguson avait dit: “Cette Europa League sera la punition pour mes jeunes joueurs…” Bon, la punition vient de se dérouler à Old Trafford. Une fois ça suffit. Peut-on passer à autre chose, svp ? Fini de s’amuser. Faut arrêter avec cette Coupe pour les puceaux de la Coupe aux grandes oreilles. Sir Ferguson a déclaré:
-"Sans De Gea nous aurions pu prendre 4 ou 5 buts. Nous avons connu de gros problèmes défensifs et au milieu de terrain aussi. Les Espagnols n’ont pas volé leur victoire. Ils ont remarquablement bien joué. Je dois quand même dire qu’on a pris un but complétement idiot. L’arbitre a sanctionné Evra qui avait joué en ayant perdu une chaussure. On a donc rendu la balle à nos adversaires qui ont marqué sur la remise en jeu offerte par l’arbitre…”
Je connais Ferguson, il est piqué au vif. J’espère que la bataille de Bilbao n’aura pas lieu en Espagne.
Notre adversaire c’est Man City et absolument pas Bilbao.
Il faut laisser Bilbao se faire plaisir avec une jouet à sa dimension. Bilbao s’est notre Nicosie (qui en sorti Lyon en 8e de la C1!
Nous, on a du pain que la planche en championnat.
Cette Coupe des losers est un lot de consolation qui ne motive pas plus les Red Devils que leurs fans, purs et durs.

[Post dédié à Darren Fletcher]

Permalien 15:33:20, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Le Roman des Aventuriers, de François Cérésa (Ed. du Rocher)

Je suis très bien placé pour vous parler de ce livre. J’en suis le dédicataire. “Pour Bernard M.” , c’est moi. Encore mieux que le père Gustave F. et son Emma B. Autrefois, au temps béni aux seuls les écrivains écrivaient, les gens de plume s’offraient des livres comme des boites de gâteaux. Nous sommes encore quelques-uns à entretenir la tradition. Je suis très heureux de recevoir cet ouvrage en témoignage d’amitié car François Cérésa est sans pitié dans ce domaine. Au moindre coup tordu, il peut vous planter dans la rue pour des adieux définitifs. Et moi,j’aime cette intransigeance. Le temps est compté. Les chevaliers modernes qui font passer l’estime avant la stratégie sont des aventuriers qui ne supportent pas la médiocrité. François peut me dire: “Rendez-vous dans 10 ans à 15 h devant la statue de Diderot à Saint-Germain des Près” (ou ailleurs), je sais qu’il y sera. A moi de ne pas être en retard. L’amitié cela ne s’attend pas. C’est une grâce, comme l’amour. Quand on voit François Cérésa, on est face à quelqu’un qui incarne la phrase de Pascal Jardin: “De l’enfance, on ne s’en remet pas". Son livre en est la preuve. Il n’a pas rassemblé un catalogue d’aventuriers du style Marco Polo ou Papillon (le bagnard rendu célèbre par Robert Laffont). Non, François Cérésa nous dévoile son Panthéon intime, qui va d’Ulysse à Corto Maltese, en passant par Raoul Walsh, Karen Blixen et Alain Bombard. Sur la couverture, il a mis Errol Flynn. L’acteur était le héros du premier film vu par le petit Cérésa, dit Francibus pour sa maman qu’il a immortalisée dans Moume (Ed. du Rocher, 2002) Ce baptême du 7e art eut lieu le 13 octobre 1959. Cérésa n’a rien oublié car l’interprète de Robin des Bois est mort le lendemain… C’est comme si l’artiste n’avait vécu qu’un seul jour pour le petit garçon de l’époque. “Ce premier film, à mes yeux, n’était pas du cinéma mais la réalité. C’est bien le problème du cinéma. Quand il vous fait rêver, il vous enlève à la réalité; quand il vous montre la réalité, il vous empêche de rêver". La prose de Cérésa oscille sans cesse entre une hyper sensibilité et une grande force de caractère. Le bonhomme ressemble à ce qu’il écrit. “Je est un autre” a dit Rimbaud. Cérésa est Cérésa. C’est ça qui est bien avec lui. On s’adresse tellement à des gens qui pensent à autre chose quand on s’adresse à eux. Tintin est aussi un sociétaire du Rotary Cérésa. Le reporter lui a permis de rebondir de bulle en bulle. Grâce à Hergé, il a voyagé surplace. On est content de passer un moment avec Joseph Kessel, le héros vivant de Louis Nucéra et de Cérésa. Je ne sais plus ce que je dois écrire: Louis Kessel ? François Nucéra ? Joseph Cérésa. “Comme Camus, [Kessel] avait le sens de l’honneur. L’honneur n’est ni de droite ni de gauche. L’honneur c’est l’honneur.” C’est bien pour cela qu’ils ne sont pas devenus des pros de la politique. Les Aventurières avec un grand A ne sont pas absentes du livre: Nellie Bly, Gertrude Bell, Mary Read et Anne Bonny sont aux premières loges. Suivez, le guide, mesdames, messieurs. D’un pas alerte, il nous ouvre le monde merveilleux d’une superbe langue vivante: le Cérésa, en V.O. Pas besoin de sous-titre.

-Le Roman des Aventuriers
de François Cérésa, Editions du Rocher, 234 p., 19, 90 €

[Post dédié à Ariane C.]

Le cinquantenaire de la mort de Pierre Benoit (1886-1962). "Le romancier paradoxal", de Gérard de Cortanze (Albin Michel)

Pierre Blanchar dans L’Atlantide de G.W. Pabst (1932), d’après l’oeuvre de Pierre Benoit

Qui a lu Pierre Benoit en 2011 ? Quasiment personne. Qui le lira en 2012 ? Espérons beaucoup parce que les éditions Albin Michel le remettent au goût du jour avec trois rééditions et la parution de la biographie inédite de l’écrivain signée par Gérard de Cortanze. Pour un événement c’est un événement. Pierre Benoit (1886-1962) est au purgatoire alors qu’il fut le premier écrivain édité au « Livre de Poche », en février 1953: Koenigsmark. Très lu de son vivant, il n’est plus qu’un auteur pour happy few. Chacun de ses livres se vendaient à plus de 100 000 exemplaires, souvent à plus de 150 000 et parfois jusqu’à 485 000 (L’Atlantide). Des romanciers populaires du calibre de Pierre Benoit sont rares dans l’Histoire des lettres françaises. Très attentif aux héroïnes, Pierre Benoit savait écrire en se mettant dans la peau d’une femme: on peut le vérifier en lisant Mademoiselle de la Ferté. Dans ce roman, il tisse des liens entre deux femmes. A l’époque où la télévision n’existait pas, les lecteurs français lisaient Pierre Benoit qui a l’art d’entremêler les dialogues avec la prose qui refuse de décrire les paysages. Il préfère les ambiances, les atmosphères, le climat, la pluie si possible. Le romancier nous a laissé 42 romans. Et chaque fois qu’il en terminait un, il était sûr que c’était son meilleur. Il n’est donc pas interdit de commencer par le dernier. Benoit écrivait un roman en dix-huit mois. « Il y a des jours où je ne voudrais pas écrire. Mais il faut beaucoup d’imagination pour ne rien faire pendant toute une journée. Après trois heures d’efforts pour me reposer, je retourne à ma table et je reprends mon porte-plume (…) je n’ai pas de secrétaire, je fais tout, tout seul. » L’artiste était un artisan. « Je me repose en travaillant » aimait-il dire. S’il voulait aller en Irlande, il n’embarquait pas sur un bateau. Il se mettait à sa bureau, en avant toute ! En 1931, il entra à l’Académie française, à 45 ans. Il arrive que la vieille dame du quai Conti accepte les écrivains: quand on voit la liste des porteurs de l’habit vert parfois on se demande s’il vaut mieux ne pas l’être pour y siéger. Je suis particulièrement sensible aux amorces de Benoit. Chaque début de chapitre, il nous tire par le manche pour nous faire dégringoler dans son univers, comme on pousse quelqu’un dans l’escalier. On n’entre pas sans risque dans la solitude des personnages inertes. Exemple : « Je m’appelle Pierre Dumaine. Ce que j’ai été, ce que j’ai fait avant la guerre importe peu.» Pas facile d’être simple. Ainsi débute Axelle, personnage nervalien, spectre féminin. C’est mieux que : « La Comtesse est sortie à 15 heures » et que : « Grâce à l’autoroute nous avons évité Florence… » Le personnage central de La châtelaine du Liban est encore une femme, comme son titre l’identique. Benoit excelle vraiment dans sa veine féminine. Là encore il évite le piège du reportage. Cette prose de 1923-1924 n’est pas un guide pour Beyrouth. Il s’agit de l’itinéraire d’une aventurière. A l’occasion du cinquantenaire de la mort de Pierre Benoit, l’écrivain Gérard de Cortanze publie la première grande biographie. De la page 330 à la page 390, le biographe réhabilite Pierre Benoit, accusé à tort de collaborationnisme. Ni de près ni de loin, Benoit n’a jamais été proche de Vichy ou des nazis. N’empêche, il a été jeté en prison à Dax puis à Fresnes, de septembre 1944 à avril 1945. Son principal tort ? Ne pas être ami avec les communistes du Comité National des Ecrivains à hermine sur le dos… Ce n’est que le 28 mars 1946 que Louis Aragon, en tête, reconnaît qu’il n’y a “pas lieu à sanction".(sic) La réhabilitation a eu officiellement le 12 novembre 1946… On reprochait à Benoit un extrait de roman dans Gringoire. Cela revient à incarcérer un boulanger qui a fait du pain sous l’Occupation. Je comprends la démarche de Gérard de Cortanze : depuis 1976, je bataille pour que l’on cesse d’écrire des âneries sur Emmanuel Berl parce qu’il a écrit deux discours de Pétain… avant l’abolition de la IIIe République. Cela n’a rien à voir avec Vichy et la collaboration. Dans sa vivante biographie du «romancier paradoxal», Gérard de Cortanze rétablit la chronologie de tout ce qu’a fait Benoit et même de ce qu’il n’a pas fait et qu’on lui a reproché. Personne n’a jamais frappé d’ostracisme Albert Camus parce que L’Etranger a été publié en 1942…

-Pierre Benoit, le romancier paradoxal
de Gérard de Cortanze, Albin Michel, 573 p., 25 € (Avec deux cahiers photos)
-Axelle, préface F. Vitoux, 395 p., 19 € ; La châtelaine du Liban, préface A. Nothomb, 315 p., 19 € et Mademoiselle de la Ferté, préface E.-E. Schmitt, 299 p., 19 €, tous chez Albin Michel. Chaque livre a un postface différente signée par Maurice Thuilière

Elections présidentielles: vous préférez entendre quelles chansons ?

Georges Brassens
Léo Ferré
Juliette Gréco
Jean Ferrat

OU

Barbelivien
Montagné
Mireille Mathieu
Macias

Permalien 10:11:07, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Maître cerveau sur son Messi perché a marqué 5 buts !

Au terme du match où il a marqué 5 buts, Lio Messi est allé ramasser le ballon pour le conserver. Il l’a pris dans ses bras de manière très tranquille. On eût dit qu’il était chez lui, dans son jardin. Hallucinant de simplicité. Ses buts ont une nouvelle fois démontré l’ensemble de ses qualités techniques: couplage du tempo et du placement pour recevoir une passe décisive, art du controle en pleine course, bon positionnement du pied au moment de la frappe, rapidité pour choisir la façon de tirer (louche ou ras de terre ou mi hauteur). Messi place toujours ses ballons, à 99 %. Il ne tire jamais à l’aveugle.

Mercredi 7 mars 2012 8e de finale
Camp Nou, 8e de finale de la C1 2012, retour

FC Barcelone 7 - 1 Bayer Leverkusen
Buts pour le Barça: Messi (25e, 42e, 49e, 58e, 84e) et Tello (55e, 62e)
But pour Leverkusen: Bellarabi (90e)

Historique: mercredi 7 mars 2012, Lionel Messi a inscrit le premier quintuplé en Coupe d’Europe. Depuis 1956, aucun joueur n’était parvenu à marquer autant de buts dans un seul match, qui plus est en Champions League. Ni Puskas, ni Di Stefano, ni van Basten… Cristiano Ronaldo n’a pas de chance. Alors que le Real Madrid va gagner le championnat d’Espagne, il n’est pas certain qu’il puisse recevoir le prochain Ballon d’Or même s’il gagne la C1. Pour que Ronaldo ait une chance de remporter encore au moins une fois le Ballon d’Or, il lui faut marquer 4 penalty de la tête en finale de la C1 contre Barcelone… L’OVNI Messi vole trop haut.

Top 5 des meilleurs buteurs en Ligue de Champions depuis 1992-1993:
1/ Raul: 71 buts, 142 matchs
2/ Van Nistelrooy: 56 buts, 73 matchs
3/ Henry: 50 buts, 112 matchs
4/ MESSI: 49 buts, 64 matchs
5/ Chevtchenko: 48 buts, 99 matchs

Record de buts sous le maillot du Barça:
1/ César: 235 buts, entre 1940-1950
2/ MESSI: 228 buts, depuis 2004 (pro)

[Post dédié à Iniesta, Fabregas & Xavi]

Lyon n'a plus rien gagné depuis le départ de Juninho qui aurait dû être le Giggs des Gones

Lyon a été éliminé en 8e de la C1 2012 par Nicosie. Lyon n’est pas assuré de disputer la C1 2013. La saison vire au vinaigre à l’image de Y. Gourcuff qui n’arrive pas à retrouver son niveau d’avant l’Afsud 2010. La France des médias pleurniche car un club français qui se fait éliminer de la C1 c’est de l’audimat en moins… Personne ne pense à féliciter Nicosie dont les joueurs ont accompli la plus belle performance de leur Histoire. Lyon c’est Combin, Maison, Di Nallo, Aubour, Lacombe et Juninho. En France, on liquide les légendes dès que l’on croit qu’elles sont au bout du rouleau. Le Brésilien Juninho est un monument de l’OL. A ce titre, il aurait dû être conservé dans l’effectif, comme Ryan Giggs à Manchester United

8e de finale retour de la C1 2012 (Aller, OL 1-0 Nicosie)
L’Apoel Nicosie 1-0 Lyon (Tirs au but, 4-3)

Avant le 8e de finale retour face à Lyon, le président de l’Apoel Nicosie a souligné combien les réformes de Michel Platini, qui favorise l’émergence des petites équipes européennes, ont pesé dans le parcours du club chypriote en Ligue des Champions. Tout n’est donc pas pourri dans ce bas monde.
Lyon poursuit son déclin depuis que le Brésilien Juninho n’a pas été conservé dans l’effectif.
Au lieu de reconnaître cette inélégance, on nous gave du fait que Lyon se qualifie toujours en C1, comme Arsenal en Angleterre. Pour 2013, les Gunners sont mieux placés que les Gones…
Quelle est la star de Lyon ? Lloris ? Lisandro ? Non, c’est son président !
Revenons à Juninho. A 37 ans, il joue encore, au Brésil: l’ancien meneur de jeu de Lyon ne gagne plus que 240 euros par mois au Vasco de Gama.
Cela fait donc un salaire de 60 euros par semaine.
Cela paraît incroyable. C’est tout à son honneur.
Il a quitté Lyon à 34 ans.
On se demande bien pourquoi. A 38 ans, Ryan Giggs joue toujours à Manchester United et surtout il est dans les vestiaires où son rôle est capital
Je reste persuadé qu’avec Juninho Lyon aurait gagné d’autres titres de champion de France depuis 2008.
Lyon n’aurait pas du se séparer de Juninho, 36 ans.
Sans lui, le club n’a plus gagné un seul trophée, sauf en amateurs ou en football féminin.
Il était capable d’être encore déterminant.
Force est de constater que sans les coups francs de Juninho, Lyon ne gagne plus les matchs que le Brésilien faisait basculer en sa faveur grâce à ses coups de pied arrêté.
Juninho Pernambucano est franco-français depuis 2007. Il est né le 30 janvier 1975 à Recife, au Brésil. Avec Lyon, il a marqué 100 buts. Et gagné 7 L1 !
Lyon n’a jamais trouvé le remplaçant de Juninho. Et comme Benzema est parti aussi…
Lyon a perdu son leader charismatique et son espoir n°1.

Parcours de Juninho:
1992-1995 Sport Recife
1995-2001 CR Vasco da Gama
2001-2009 Lyon
2009-2011 Al Gharrafa Doha
2011 Vasco de Gama

Palmarès à l’Olympique lyonnais:
7 Championnats de France 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007 et 2008
Coupe de France 2008
6 Trophées des Champions 2002, 2003, 2004, 2005, 2006 et 2007

07.03.12

Léo Ferré en piqûres de rappel pour les présidentielles

En pleine campagne électorale où nous place devant les écrans de télé dans la position des vaches qui regardent passer les trains. De Gaulle ne nous a-t-il pas traité de veaux ? Le 6 février 2012 sur France 2 l’actuel locataire de l’Elysée a interpellé les journalistes par leur prénom. Journalistes ou cireurs de pompes ?

Permalien 15:04:28, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le gardien David de Gea a conquis les fans de Man United

8 mars 2012, 21 h 05 (Canal + Sport)
8e de finale de l’Europa League
Manchester Utd - Athletic Bilbao

ET à 19 h: Sporting Portugal-Manchester City (W9)

En six mois, le jeune gardien espagnol a su se faire aimer par les fans de Man U.
Au début, il nous a fait peur, tant il a pris de mauvaises décisions.
Il faut dire qu’il a remplacé Edwin van der Sar, parti à la retraite.
Le Néerlandais était un Red Devil historique.
De Gea a su non pas se métamorphoser mais s’acclimater.
Dans les premiers mois, il faisait bien sûr de bons arrêts mais avec un déficit de constance.
A présent, il s’est bien inséré dans la défense qui change moins souvent qu’auparavant.
Depuis que Ferdinand joue de manière régulière, De Gea est devenu meilleur dans ses performances.
Maintenant, on sait de quoi est capable notre gardien. Quand le match commence, on a confiance en lui. Et même plus, on sait qu’il peut faire plusieurs arrêts décisifs à 0-0.
Il a maintenu MU compétitif dans des matchs que les Red Devils auraient pu perdre sans lui.
Dernièrement, MU a pris 6 points où il a pris une grande part.
On a été sévère avec lui au début car à Man United on regarde plus la production sur le terrain que l’âge du joueur ce qui est très bien pour s’imposer.
Les fans de Man U ne pensent plus à Hugo Lloris qu’ils auraient tant voulu voir signer à MU.
C’est une mauvaise nouvelle pour le Français et une très bonne pour l’Espagnol.

David de Gea
né le 7 novembre 1990, à Madrid (Espagne)
Taille 1,93 m
Parcours:
2003-2011 Atlético Madrid
2011 Manchester United

Permalien 15:03:28, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Travesti, de David Dumortier (Le Dilettante)

Voici le 300e titre du Dilettante. Un livre d’amour tiré à 2 222 exemplaires. Il le sera à plus, je n’en doute pas. Page 152 : « Auteur le jour, travestie la nuit. Ma double vie n’est pas si nettement scindée. Le jour, je suis aussi déguisée en écrivain. J’entre dans les conventions, les politesses, les savoir-vivre en société … » On voit qu’il y a un effet de miroirs. Le titre de l’ouvrage c’est Travesti sans e – on peut entendre sans eux…- mais son narrateur est une narratrice-Sophia- puisque l’écriture est féminisée. Disons que David Dumortier est un Jean Genet version soft. Il ne décrit aucun bas-fond. Rien de super hard à la Fassbinder. Ici c’est un peu Oui-Oui dans un bordel mono place pour mecs. Dumortier voit plus la vie comme Charles Trenet que comme Léo Ferré. Il sait que tout n’est pas beau mais il ne veut voir que le beau côté. Est-ce sa nature ? ou un choix ? Un peu des deux. S’il n’avait pas la poésie pour bouée de sauvetage, il serait sans doute déjà mort. Nous sommes face à un poète. Qu’est-ce qu’un poète ? Quelqu’un qui est amoureux des mots, du langage parce qu’il sait que les mots et le langage sont des acides hyper violents que rien ne peut détruire. C’est pour cela que les pays totalitaires exécutent les poètes. Dans son livre, on note qu’il a un penchant pour tout ce qui vient d’Afrique du Nord. Sophia aurait voulu que sa mère ressemblât à Dalida. Ce n’était pas le cas. L’auteur(e) de ses jours était frappée par son mari, éleveur de cochons. Bonjour le symbole… Dumortier ne nous raconte pas les scènes de castagne. Le dire, ça suffit. Dans cet ouvrage la prostitution est vécue comme un jeu ludique sans violence. Nous sommes loin du combat politique de Grisélidis Réal, flamboyante rebelle, provocatrice en chef. Et poétesse aussi. Pourquoi lire ce livre de David Dumortier ? Parce qu’on y entend une voix, une vraie voix, pas un charabia sans intérêt bâclé par des auteurs branchés qui courtisent sans cesse les régents de la communication pour avoir leur émission télé, leur chronique sans mise danger, pour payer leur ration de cocaïne. Ils n’écriront jamais comme Dumortier: lui aime vraiment la langue. Jeu de mot compris. Ce livre est-il romanesque ? Biographique ? Un peu de tout ça, et même beaucoup de ça. Ah! j’oubliais le plus important: David Dumortier ne baise pas. Il fait toujours l’amour.

-Travesti
De David Dumortier
Le Dilettante, 254 p., 17 €

L'AC Milan et Benfica passent en 1/4 de finale de la C1 2012

Arsenal l’a presque fait mais la seconde mi-temps ne fut pas à la hauteur de leur première période très fructueuse. Ils ont lavé l’affront du 4-0 encaissé à Milan, mais ce ne fut suffisant pour accéder aux 1/4 de finale. Maintenant, les Gunners vont essayer de finir 3e ou 4e de Premier Ligue. L’AC Milan assume son grand d’illustrissime club et continue la compétition dont il est l’un des favoris. De son coté, Benfica est aussi est 1/4. Voilà qui fait plaisir à Eusebio qui a été souffrant ces derniers temps. Bon rétablissement au grand goléador dit la Panthère noire du Mozambique. Un des plus performants attaquants de l’Histoire. Puissant, racé, spectaculaire et ultra fair-play. La grande classe.

Ligue des Champions, 8e de finale retour de la C1 2012
Arsenal 3-0 AC Milan
Buts pour les Gunners: Koscielny (7e), Rosický (26e) et van Persie (43e pen.)

Benfica 2-0 Zénit Saint-Pétersbourg
Buts pour Benfica: Pereira (45e) et Oliveira (90e)

Hommage à Eusebio. Le Ballon d’Or 1965 a remporté deux Coupes d’Europe des clubs champions (1961 et 1962) avec Benfica Lisbonne qu’il fait triompher 11 fois dans le championnat du Portugual. A l’entrée du stade de la Luz, une statue le représente en train de shooter. Eusebio est né le 25 janvier 1942.

06.03.12

Arsenal veut éliminer l'AC Milan comme La Corogne en 2004

Match RETOUR, 16e C1 2004, La Corogne 4- 0 AC Milan

6 février 2012, 20 h 45
8e de finale de la C1 2012

Arsenal-AC Milan, Emirates Stadium

Depuis la défaite 4-0 en 8e à San Siro contre l’AC Milan en 8e aller de la C1 2012, Arsenal s’est refait une santé même si l’infirmerie ne désemplit pas. Après le hold-up des Gunners à Anfield (1-2 contre Liverpool) Mikel Arteta, Abou Diaby et Yossi Benayoun ont tous été déclarés out. Et le milieu tchèque Tomas Rosicky est incertain. Malgrè tout, en football tout reste possible. On ne sait jamais. Sinon cela ne vaut pas la peine d’y jouer. Après ce que ces Gunners ont démontré contre les Spurs l’avant-dernier week-end qu’on ne vienne plus me dire qu’ils n’ont pas de mental. Gagner largement après avoir été mené 0-2, il n’y a que les Red Devils qui savent faire ça. On sait que les Gunners en sont désormais capables puisqu’ils l’ont déjà fait plus d’une fois.
Arsène Wenger croit que ses joueurs peuvent accomplir un exploit. Pourquoi pas ? Si les Italiens ont un monstre sacré, le buteur Zlatan Ibrahimovic, les Anglais ont le leur: Robin van Persie.
-"Je vois bien vos têtes qui transpirent le scepticisme. C’est important que l’on arrive à ne pas partager le même sentiment", a confié Wenger à la presse qui sait que son groupe est dans une spirale dynamique avec beaucoup de réussite après tant de malheurs physiques.
A l’AC Milan, le coach Massino Allegri a déclaré:
-"Malgré l’avantage de 4-0, les Anglais ne renoncent jamais. J’attends que mon équipe soit même meilleure que lors du match aller, parce qu’on sait que ce sera difficile. Avec Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, en ce moment Ibrahimovic est un des meilleurs joueurs du monde. Il fait une grande saison". Il aurait pu rajouter dans sa liste: van Persie. Le Néerlandais peut lui rappeler cet oubli… (Et Rooney fait grand bien à MU, aussi.)
Dans l’Histoire européenne, des revirements de situations sont déjà arrivés. Par ailleurs, on se souvient que l’AC Milan mena 3-0 en finale de la C1 2005 devant Liverpool avant de perdre aux tirs aux buts…

*Ligue des Champions, 1/16e de finale, 2003/04
Deportivo La Corogne 5–4 Milan AC
Aller, 23 mars 2004: Milan AC 4–1 Deportivo La Corogne
Retour, 7 avril 2004: Deportivo La Corogne 4–0 Milan AC

*Coupe de l’Uefa, 1er tour, 1987/1988
Werder Brême 5-3 Dynamo Berlin
Aller, 6 septembre 1988: Dynamo Berlin 3–0 Werder Brême
Retour, 11 octobre 1988 : Werder Brême 5–3 Dynamo Berlin

*Coupe des Coupes, demi-finale, 1985/1986
FC Barcelone 3–3 IFK Goteborg (Le Barça vainqueur aux tirs au but 5-4)
Aller, 2 avril 1986: IFK Goteborg 3–0 FC Barcelone
Retour, 16 avril 1986: FC Barcelone 3–0 IFK Goteborg

*Coupe des Champions, 2e tour, 1975/1976
Derby County 5–6 Real Madrid
Aller, 22 octobre 1975: Derby County 4–1 Real Madrid
Retour, 5 novembre 1975: Real Madrid 5–1 Derby County, a.p.

*Coupe des clubs champions, 1er tour, 1958/1959
Schalke 5–5 KB (Danemark), Schalke vainqueur lors d’un match d’appui
A l’aller, 26 août 1958: KB 3–0 Schalke
Au retour, 17 septembre 1958: Schalke 5–2 KB
Au match d’appui, 1er octobre 1958: Schalke 3–1 KB

Match ALLER, 16e C1 2004: AC Milan 4-1 La Corogne

Version originale, d'Heny Chapier (Fayard)

Une des émissions d’Henry Chapier: Le Divan, avec pour invité Serge Gainsbourg. Ici, l’interviewé est à l’honneur. Aujourd’hui, c’est l’intervieweur la star. Certains animateurs parlent à des people qui ne disent plus que “oui", “non", “c’est exact", “absolument"… Chapier n’est jamais tombé dans ce grotesque. Et quand Patrick Poivre d’Arvor maintient la tradition dans La Traversée du miroir sur France 5 d’aucuns raillent sur l’audimat.

La télévision rend fou mais je me soigne, a prévenu Bruno Masure. On sait que le petit écran- de plus en plus grand- est le tremplin de la mégalomanie. Au début de son récit autobiographique, Henry Chapier écrit : «Je découvre depuis quelques années les versions les plus extravagantes que l’on publie sur mon parcours et ma vie privée. » Quand c’est Maria Callas qui s’exprime de la sorte on peut l’admettre (j’utile exprès le présent) mais de la part d’un «éditorialiste polémique, critique de cinéma et président de la Maison Européenne de la Photographie » les mises au point ne sont pas capitales, hormis pour le principal intéressé. La France peut très bien vivre sans connaître la biographie exacte d’Henry Chapier. Et d’ailleurs, lui-même raconte-t-il tout ? Sans doute pas. «Version originale » manque souvent de sous-titres. Exprime-t-il tout ? Le livre de Chapier n’est pas du même registre que La Mauvaise vie de Frédéric Mitterrand. Je rapproche les deux ouvrages car ils proviennent de deux personnages du PAF. Là où le dernier (?) ministre de la Culture de Nicolas Sarkozy manie l’impertinence, Henry Chapier, Chiraquien notoire, avance à fleuret moucheté. Ce n’est pas la même démarche littéraire. Frédéric Mitterrand s’est mis en danger vis-à-vis de l’establishment. Henry Chapier, lui, a plutôt opté pour l’organisation des souvenirs. En sa faveur ? On lui laisse le soin de le savoir. Son examen de conscience est beaucoup plus sage que son site internet qui a un côté Andy Warhol des plus sympathiques: http://www.henry-chapier.com/ Dans son livre, il fait état de son passé familial en Roumanie communiste. Il n’avait jamais voulu en parler parce qu’en France dire du mal du communisme cela ne se faisait pas quand Sartre en pensait le plus grand bien, en tout cas c’est ce qu’il disait… On ne connaissait vraiment que les racines autrichiennes de Chapier même si on le savait natif de Bucarest, le 14 novembre 1933. « Enfant unique d’une famille cosmopolite, je reste encore aujourd’hui prisonnier d’une rêveuse bourgeoisie d’Autriche-Hongrie, que la tourmente nazie devait chasser d’une capitale à l’autre dans ces années quarante où les ascendances juives les plus lointaines rendaient légitimes les pires persécutions. » On n’a pas vu le temps passer : Chapier aura 79 ans à la fin 2012. Il nous accompagne depuis des années : Arts-Spectacles, Combat (où il soutient ardemment Henri Langlois), Le Quotidien de Paris, Soir 3, Le Divan, Radio Nova… On voit que Chapier a toujours su se maintenir dans le monde de l’idiot-visuel… Le critique cinématographique a réalisé aussi quelques films que tout le monde a oubliés sauf lui. Cependant son documentaire Un été américain (1968) résiste au temps http://www.ina.fr/art-et-culture/musique/video/VDD07003168/un-ete-americain.fr.html Pour Sex Power (1970) Chapier fit appel à Jane Birkin, Bernadette Laffont et Vangelis (musique). Il y a pires génériques. Chapier a quitté son fauteuil de spectateur pour passer derrière la caméra. Tout à coup, François Chalais s’est transformé en François Reichenbach. Louable intention. On connaît ses goûts pour le grand cinéma italien (Visconti, Pasolini…) qu’il a toujours mis en avant. Il ne parle pas de ses dégoûts notoires. Je me souviens d’une descente en flammes d’un film de Tati dans Carrefour – si j’ai bonne mémoire. Pour ce qui est d’Arts-Spectacles, ce journal était dirigé par André Parinaud qui avait eu la bonne idée de choisir des collaborateurs –dont François Truffaut- au regard très différent. C’était la force du journal. Le grand personnage dans la vie d’Henry Chapier reste sa mère, Mariette, qui fut actrice : elle ressemblait à la Suédoise Zarah Leander, « vedette controversée des films allemands en vogue dans les années trente ». Plusieurs passages sont consacrés à l’orientation sexuelle, comme on dit. Depuis André Gide, RAS. Je ne me situe pas bien sûr au niveau du gazon. Je parle de la marche de l’évolution des mœurs. Ce n’est pas le show biz qui a innové en manière de sexualité. D’abord, il y a eu Gide et puis Cocteau. Colette aussi. Tous beaucoup moins cadenassés au plan social que Proust. Et ne faisons pas l’impasse sur le fabuleux Oscar Wilde traité en pestiféré, lui l’artiste brillantissime. Henry Chapier n’a pas voulu pimenter son récit alors que la presse réclame du scandale. Il le sait très bien. Son livre ne cherche pas à faire événement puisque la pudeur n’a jamais été à la mode. Chapier n’a pas du tout dit puisque des personnages de sa biographie sont encore de ce monde. On le sent très bien à la lecture. Au long de sa carrière, Henry Chapier a bien servi le journalisme grâce à sa bonne culture générale. Dupe de rien, il sait que sa période presse écrite était un temps professionnel bien moins superficiel que le tout à l’image qui est souvent un tout-à-l’ego. Que reste-t-il de Chapier ? Ses papiers ou le passage de ses meilleurs invités à la télé ? Son livre fera plaisir à ceux qui pensent encore qu’un journaliste n’est pas qu’un passeur de plats. Il arrive qu’il ait un cerveau et du talent. Je le remercie de saluer la mémoire de mes deux amis de jeunesse: Pascal Auriat et Pascal Sevran. Quand je ne connaissais personne à Paris, ils m’ont parisiannisé juste ce qu’il faut. Tu te souviens Henry ?

-Version originale
D’Henry Chapier
Fayard, 335 p ., 19 €

J.-M. Aulas: "Yoann Gourcuff souffre de tout ce qu'il entend sur lui."

La présentation de Lyon à son public. Ce genre de manifestation ne m’intéresse absolument pas. Je n’aime que la compétition. Les gros matchs. Je veux bien qu’un club fasse la fête mais uniquement le lendemain de la conquête d’un titre majeur. A MU, quand Sir Ferguson fête un titre, il dit au micro: “L’an prochain on essaie de gagner le 18e". Puis l’année suivante, il parle du 19e… Ainsi de suite. Fête rime avec défaite. D’ailleurs, Lyon ne gagne plus rien. C’est devenu l’Arsenal de France. A une échelle inférieure. Si le football doit devenir une kermesse comme le rugby au SDF, il se fera sans moi. D’ailleurs, il se fait sans moi car en dehors de l’Angleterre, je ne suis aucun championnat de près, hormis des focus sur le Real Madrid, Porto, l’AC Milan et le Barça. Le football c’est Nice, car j’y suis né, et c’est MU, car j’ai choisi ce club.

Le 5 février, Jean-Michel Aulas a longuement évoqué Yoann Gourcuff, dans le cadre de l’émission de Bixente Lizarazu sur RTL. Le président de Lyon n’a pas usé de la langue de bois. A vous de vous faire une opinion. Il y a des passages qui méritaient une relance mais contentons-nous de ce qu’il a donné. On se rend compte que Gourcuff éprouve de grande difficulté à s’imposer à Lyon, loin du paternalisme de Laurent Blanc. Le départ de Miralem Pjanić signifie que Gourecuff n’aime pas être en concurrence alors qu’il l’a toujours été dans ses jeunes années à l’AC Milan. A Lyon, Gourcuff gagne 6,8 M€ par an (L’Equipe Magazine, 3 mars 2012). A Lyon, il avait été accueilli dans un stade avec plein de fans, selon la tradition qui existe en Espagne et en Italie, mais Gourcuff n’est pas Maradona. Ce genre de fiesta lui a plombé les jambes. A Bordeaux, ce joueur était très bon tout comme lors de plusieurs matchs en équipe de France. Depuis, l’Afsud 2010 c’est le déclin. Soit, on se dit: ménageons-le car il a n’a pas le mental d’un champion. Soit, on pense: un joueur de haut niveau n’a pas à se laisser engloutir par les états d’âmes. Un champion est un compétiteur qui donne des réponses sur le terrain. Beaucoup d’obsevateurs ne cessent pas de salir Patrice Evra au point que l’ex Aiglon en a perdu sa place de titulaire en équipe de France, il est vrai en rivalité avec Eric Abidal. Est-ce que Patrice Evra s’est écroulé mentalement ? Non, il est capitaine de Man United alors qu’il joue avec Ferdinand, Scholes et Giggs ! Evra est un joueur que je respecte énormément. Il vient du football de rue. Evra ne se posse pas cent mille questions. Evra ne nous parle que de football et de rien d’autre. Je ne sais rien d’Evra. Je ne vois de lui que ce qu’il donne à Man United où il est titulaire indiscutable. Evra a des carences techniques (je pense à ses choix quand il est en bout de course offensive) mais sa rage, son envie de gagner, sa façon de mettre sa peau sur le terrain à chaque match expriment des qualités extraordinaires. La technique ne suffit pas. Pour jouer au haut niveau, il faut être un rapace, un mort de faim. Les 6 M€ que gagne par an Evra n’ont pas brisé ses élans de compétiteur. Je m’en félicite chaque week-end. Et je ne suis pas le seul, Sir Ferguson en tête. Les rares fois où j’ai entendu parler Gourcuff, on dirait qu’il voudrait jouer en huis-clos. Ce qui est beau dans le football c’est la faculté de revivre. On perd, on rate, on est mort. On gagne, on revit. Je ne comprends que l’on puisse s’enliver à la suite d’une compétition perdue. Des joueurs très doués n’arrivent pas à se faire violence pour élever leur niveau de jeu; d’autres moins doués se sortent les tripes pour atteindre un niveau de jeu qui leur semblait impossible à atteindre au départ. Comme amateur de football, je ne tiens compte que de la production du joueur. Tout le reste n’est que littérature. Ce qu’un joueur dit, ce qu’il fait en dehors du terrain, je m’en moque. Eric Cantona parlait beaucoup dans les médias, mais il donnait tout sur la pelouse. Wayne Rooney est quasi autistique dans les médias, mais il donne tout sur la pelouse. Seul la pelouse est reine. Les tribunes, les médias, les agents, l’argent, les vestiaires, tout ça c’est l’extérieur. Voilà la grande difficulté: parvenir à créer dans un monde surchargé de pressions parasitaires.

INTERVIEW DU PRESIDENT DE LYON, Jean-Michel AULAS, le 5 février 2012, sur RTL:

-” Yoann Gourcuff ? C’est un sujet qui est difficile à traiter car c’est très personnel.
L’Afsud a laissé des plaies béantes. Ca a coincidé avec son arrivée à Lyon, il a dû composer avec son départ de Bordeaux, celui de Laurent Blanc et son arrivée à Lyon dans un club hyper médiatisé. Les choses ont mal démarré.
Yoann avait des difficultés physiques, des difficultés relationnelles, et puis cette année encore des pépins physiques.
Yoan est un garçon qui se cherche, qui subit tout ce qui se passe, il souffre de tout ce qu’il entend sur lui.
Son niveau actuel est celui qu’il a affiché contre Bordeaux, en Coupe de France, éliminé de belle manière. Match intéressant de Yoann mais il s’est blessé aux adducteurs.
Il y a un mélange de blessures morales et physiques. Il y a une combinaison de plein de facteurs. Certains sont connus, d’autres inconnus et qui touchent à la personnalité du joueur, à celle du club et pour lesquelles les commentaires ne sont pas possibles en dehors des discussions que j’ai avec Yoann.
Il y a eu des choix fait avec lui. Par exemple, Miralem Pjanić est parti à Rome…. Il a eu une bonne proposition et j’en suis heureux car c’est un garçon de grande qualité.
Aujourd’hui au milieu de terrain on se retrouve avec trois joueurs dans les mêmes dispositions: Ederson qui n’a pas encore resigné, Clément Grenier et Yoann qui a un contrat de 5 ans. Il fait parti du projet d’entreprise. On admet qu’il y a eu une année loupée- la première- et une deuxième qui est difficile mais il nous reste deux mois pour qu’il retrouve tout son talent. On se s’arrête pas aux pépins qui peuvent arriver à court terme.”

Intérgralité de l’interview sur http://www.rtl.fr/actualites/sport/football/article/club-liza-jean-michel-aulas-se-livre-sur-la-saison-delicate-de-l-ol-7744952622

[Post dédié à Nestor Combin et Hector Maison]

Résumé de tout ce qui s’est dit depuis le fiasco de l’Afsud 2010.

05.03.12

Permalien 20:37:49, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United est dans le bon tempo pour gagner la Premier League 2012

Man U a déjà gagné 19 titres. Le club est sur le chemin du 20e…

Quand on observe les deux parcours à venir de Man U et de Man City, celui des Citizens semble plus périlleux. Le déplacement des Citizens à Arsenal n’est pas facile… Je ne suis pas de ceux qui prie de toutes leurs forces pour que Man City mettent un terme à l’hégémonie de Man United. Blackburn, Newcastle, Liverpool, Arsenal, Chelsea, Tottenham et maintenant Man City ont tous essayé de faire tomber le géant d’Old Trafford. Quelques fois, ils y parviennent.
Cette saison, MU a injecté de la jeunesse dans son groupe. Le club parvient à se maintenir au sommet alors que les Citizens font une très grande saison. Et pourtant, les Citizens n’ont que deux points d’avance sur MU…
Côté Man United, le gros morceau reste le déplacement chez les Citizens, sinon rien de bien méchant.
Man United est donc le favori n°1 pour remporter le titre, au nom de l’expérience: Evra, Ferdinand, Carrick, Nani, Scholes, Giggs, Rooney, Chicharito et bien sûr Sir Ferguson, tous ont déja remporté le titre et la plupart beaucoup de fois…

Les 11 derniers matchs de Man United en Premier League:
11 Mar Premier League/ MAN U-West Bromwich Albion, 15 h (facile)
18 Mar Premier League/ Wolverhampton Wanderers-MAN U, 14 h 30 (difficile)
26 Mar Premier League/ MAN U-Fulham, 21 h (facile)
Avril 2012
02 Avr Premier League/ Blackburn Rovers-MAN U, 21 h (difficile)
08 Avr Premier League/ MAN U Queens Park Rangers, 14 h 30 (facile)
11 Avr Premier League/ Wigan Athletic-MAN U, 20 h 45 (difficile)
15 Avr Premier League. MAN U-Aston Villa 170 h (facile)
22 Avr Premier League MAN U-Everton, 13 h 30 (pas facile)
30 Avr Premier League Manchester City-MAN U, 21 h (très difficile)
Mai 2012
06 Mai Premier League MAN U-Swansea City, 15 h (facile)
13 Mai Premier League/ Sunderland-MAN U (difficile)

Les 11 derniers matchs de Man City en Premier League:
11 Mar Swansea City-Man City (difficile)
19 Mar Man City-Chelsea (pas facile)
24 Mar Stoke City-Man City (difficile)
31 Mar Man City-Sunderland (facile)
April
08 Avr Arsenal-Man City (difficile)
11 Avr 2012 Man City-West Brom (facile)
14 Avr 2012 Norwich City-Man City (difficile)
22 Avr Wolves-Man City (difficile)
30 Avr Man City-MAN U (très difficile)
Mai
05 Mai Newcastle United-Man City (difficile)
13 Mai Man City-QPR (facile)

Le parcours de Manchester United en Europa League:
08 Mar Europa League 8e aller/ MAN U-Athletico, 21 h 05
15 Mar Europa League 8e retour/ Athletic Club-MAN U, 19 h
Et peut-être:
29 Mar Europa League 1/4 aller/
Avril 2012
05 Avr Europa League 1/4 retour
19 Avr Europa League 1/2 aller
26 Avr Europa League 1/2 retour
Mai 2012
06 Mai Premier League MAN U-Swansea City, 15 h
13 Mai Premier League/ Sunderland-MAN U

Man City est aussi en Europa League.

Permalien 14:23:34, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

A Tottenham, Man United vient, claque et puis s'en va !

La certitude d’être champions d’Angleterre 2012 est dans tous les esprits à Man U mais chut ne tuons pas le suspense… Man U: 19 championnats. Man City: 2 championnats en 1 siècle ! Après la victoire contre les Spurs, Sir Ferguson a dit: “Nous avons eu beaucoup de chance…” Il a raison car les Spurs avaient ouvert le score mais l’arbitre refusa à juste titre le but pour deux mains d’Adebayor (l’arbitre aurait pu ne rien voir). Ensuite, Rooney marque de la tête dans un paquet de joueurs (ce qui est très chanceux). Le second but provient d’une touche de Jones et le troisième est un exploit personnel de Young… Il faut rappeler néanmoins que la chance est la manifestation de la volonté.

Dimanche 4 mars 2012, 17 h 10
White Hart Lane
Tottenham 1-3 Manchester United
Buts pour Tottenham: Defoe (87e)
Buts pour les Red Devils: Rooney (44e), Young (60e et 68e)

Victoire sans forcer de Manchester United contre Tottenham à Londres. Cela fait plus de 10 ans que les Spurs n’ont pas gagné MU… Il n’y a pas eu de révolte blanche. MU a joué en rouge comme à Old Trafford, à la maison quoi ! Les Spurs n’ont plus rien dans les jambes pour ne pas dire autre chose. Evacuons ce qui m’a agacé une nouvelle fois: les commentaires d’un “spécialiste” de Canal moins totalement arsénalisé. Il n’a pas cessé de dire du mal de Young. Résultats des courses: une passe décisive et deux buts pour Young! Il n’y a rien à dire sur ce match, sauf que le football a besoin de joueurs intelligents et techniques. C’est ce qui a fait la différence. La tête de Rooney est fabuleuse, sur le corner de Young. “Wassa” a ouvert le score juste avant la fin de la première mi-temps, par une belle tête frappée de manière basse. Le deuxième est venue d’un centre de Nani. Et sur ce deuxième but, Rooney s’est maintenu quasiment dans la cage pour éviter de toucher la frapper de Young. Le troisième but est un exploit personnel de Young qui a préparé ce qu’il adore faire: avancer à la limte de la surface de réparation pour se placer de manière à envelopper sa frappe pour viser la lucarne à la gauche du gardien adverse: Bingo ! Désormais la pression est sur Man City…

Classement de la Premier League:
1 Manchester City 66 pts 27 matchs/ + 50
2 Manchester United 64 pts 27 m/ + 39
3 Tottenham 53 pts 27 m/ + 19

De Gea/ (9) De grands arrêts. Ne peut rien sur le but, suite à la cagade de Giggs
Evra © (7) N’est pas beaucoup monté car il fallait défendre plus que d’habitude
Ferdinand (9) Parfait sauf sur le but qui n’a eu aucune conséquence grave
Evans (8) Match sérieux
Jones/ (7) Joueur de club, à la John O’Shea. Il fait ce qu’on lui demande. Look de grand dadais
Young (10) Parfait dans son rôle de diable qui sort de sa boîte. Merveilleux MU: quand Valencia n’est pas là, Young répond présent
Carrick (8) Le maçon spécialiste du ciment armé
Scholes (6) Match en dedans. Puis (63e) Giggs (4) Nous a fait encaisser un but par une passe idiote en plein milieu du terrain, ce qu’il ne faut jamais faire. On lui pardonne, of course
Nani/ (6) Pour lui c’est un match facile. Puis (79e) Park (5) A bien fait le peu qu’il a eu à faire
Welbeck (8) Très important dans le grattage des ballons dans les pieds des adversaires. Vrai trublion
Rooney (10) Un but capital au meilleur moment. Juste à la fin de la première mi-temps, histoire de casser totalement le mental des adversaires.

Sur le banc: Amos, Fabio, Rafael, Anderson, Chicharito

Manager: Sir Ferguson (10)a aligné toutes ses forces vives disponibles. Belle victoire. Ce n’est jamais facile de gagner à l’extérieur et il a encore réussi à le faire. Les Red Devils avaient tous le sourire. La joie de vivre, rien n’est plus précieux. Sinon, les vibrations extérieures au club sont toujours les mêmes. Toute l’Angleterre est contre Man United… Les Anglais morts de jalousie n’en peuvent plus de la domination de MU qui dure depuis 1993! Il n’y a que les fans de MU qui sont pour MU! Le slogan là-bas c’est: “Tout, sauf Man U…” Merci Monsieur Ferguson. Quand on pense que le coach de Chelsea vient d’être viré !

[Post dédié à Madame Alex Ferguson]

Permalien 08:54:52, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Tina, l’amour infini de René Char, de Patrick Renou (Cherche-midi)

Un montage vidéo avec Rembrandt, Malraux, Char et Rimbaud.

Avant de lire ce «roman d’amour», il faut se rappeler aussi Emportée (Actes Sud, 2011), le poignant témoignage de Paule du Bouchet, la fille de Tina Jolas, morte le 4 septembre 1999. Dans cet ouvrage, il y a des confidences d’une mère qui se demande : « Ai-je vécu ce que j’ai vécu ? » D’un côté, elle était liée à René Char, l’amour disons idéal avec ce qu’il faut d’onirisme ; de l’autre, le mari délaissé dont elle eut deux enfants, Paule et Gilles. Qui était l’époux ? Un poète aussi : André du Bouchet, mort le 19 avril 2001. De Char, l’éprise dit que leur amour avait «quelque chose d’irrémédiable comme la mort ». La fille estime que la mère fut « prise dans le rayonnement d’un autre ». A partir de la mort de René Char, le 19 février 1988, Paule du Bouchet estime que sa mère commença à mourir, « à cinquante-neuf ans». Après leur choc émotionnel de 1957, Tina Jolas et René Char n’ont pas cessé de s’écrire jusqu’en 1987. A leur rencontre, elle avait 27 ans et lui 49. Ils ne vivront jamais ensemble, sauf de brefs épisodes. Elle refusa d’épouser « un monument historique » rappelle André Comte-Sponville dans la préface du livre de Patrick Renou. Un mécène a fait l’acquisition de 4 837 lettres qu’il a offertes au fonds René Char de la bibliothèque Jacques Doucet. La veuve de René Char, Marie-Claude de Saint-Seine fait obstacle à la parution de cette correspondance, pour des raisons que l’on peut comprendre, d’autant plus qu’à propos de Char & Tina, on évoque Béatrice & Dante, Laure & Pétrarque, Juliette & Hugo, Lou & Apollinaire, et pourquoi pas Héloïse & Abélard, Iseult & Tristan, Roméo & Juliette. Bien sûr, personne ne va citer Olive & Popeye. Tina Jolas était la fille d’Eugène Jolas (1894-1952) le fondateur de la somptueuse revue internationale Transition qui fut créée en 1927 grâce à Sylvia Beach. Dans les sommaires on trouve James Joyce, Samuel Beckett, Philippe Soupault, Léon-Paul Fargue, Robert Desnos et la présence d’Arp, Léger, Klee ou Miro.(1) L’ethnologue Tina Jolas travaillait avec Claude Lévi-Strauss. Elle vivait à Paris pendant que René Char était rivé à l’Isle-sur-la-Sorgue. Le livre de Patrick Renou restitue le climat de cette union hautement littéraire. L’héroïne inconnue et le personnage principal s’envoyaient des bouquets de mots.

-Tina, l’amour infini de René Char
De Patrick Renou
Cherche midi, 178 p., 15 €

(1)
http://poezibao.typepad.com/poezibao/2011/03/emport%C3%A9e-de-paule-du-bouchet-par-alain-paire.html

Permalien 00:09:39, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR  

Devant Liverpool poissard, beau succès d'Arsenal grâce à la van Persie dépendance

King Van Persie a marqué 25 des 55 buts marqué par les Gunners. Toute l’Europe a les yeux braqués sur ses performances. Il sera très difficile de le conserver à Arsenal…

27e journée de Premier League (3 mars 2012)
Liverpool 1 - 2 Arsenal

But pour Liverpool: Koscielny (23e csc)
Buts pour Arsenal: van Persie (31e, 90e)

Arsenal
Wojciech Szczesny/ (9) A part le penalty provoqué, il a réalisé le match parfait.
Bacary Sagna (8) Bon match. Et très bien revenu de sa blessure
Laurent Koscielny (1) Encore un but contre son camp, l’un de ses spécialités
Thomas Vermaelen (7) Même diminué, le Belge, au talent incontestable, est meilleur que Koscielny en grande forme…
Kieran Gibbs/ (4) En éternel rodage
Alex Song
Mikel Arteta (53)(6) A subi de lourdes charges. Puis Abou Diaby. (4) Puis (81) Alex Oxlade-Chamberlain (7) En peu de temps a répondu présent
Tomas Rosicky/ (6) Moins que contre Tottenham
Theo Walcott (6) Pas assez constant d’un macth à l’autre
Robin van Persie (10) Un vrai crack
Yossi Benayoun(3) Inexistant. Puis (74e) Gervinho (4) Anfield ce n’est pas le LOSC….

Sur le banc: Lukasz Fabianski, Carl Jenkinson, Ignasi Miquel, Marouane Chamakh
Manager: Arséne Wenger (10) Bonne saison pour le coach élu meilleur entraîneur de février. Le bémol: la nouvelle blessure de Diaby et la faiblesse de Koscielny. Dire dans la presse qu’un joueur est bon ne le rend pas meilleur…

Les temps forts du match:
-19e mn/ Penalty pour les Red, après une intervention du gardien des Gunners qui a déstabilisé Suarez. Le Red avait enrhumé Koscielny qui n’a jamais été une assurance tous risques contrairement à ce que pense Wenger qui ne comprend pas pourquoi il n’a pas été sélectionné contre l’Allemagne. Kuyt frappe très mal le penalty. Le goal Szczesny l’arrête en deux très beaux arrêts surtout le second au prix d’un beau réflexe.

-23e/ Liverpool 1-0 Arsenal. Koscielny marque contre son camp en déviant au premier poteau un centre à ras de terre de Henderson venu de la droite. Là, Wenger comprend pourquoi Blanc ne l’a pas sélectionné…

-25e/ Tir sur le poteau de Suarez.

-31e/ Liverpool 1-1 Arsenal. Sur un bon centre de Sagna, de la droite, van Persie marque de la tête. On avait peu vu le Néerlandais mais les buteurs de classe mondiale sont toujours à l’affût.

45e(+2)/ Tir de Kuyt sur le poteau. Au jeu des occasions ratées, Liverpool 3-0 Arsenal…

52e/ Le jeu est très dur comme toujours en Angleterre. Le Gunner Arteta quitte la pelouse d’Anfield sur une civière et avec un masque à oxygène. Triste moment. Bon rétablissement à l’élégant espagnol.

53e/ Evénement: Abou Diaby remplace Mikel Arteta. Le Français revient après une opération de la cheville droite en juin 2011 et une rechute à la jambe gauche en novembre 2011.

80e/ Tradition, hélas! Chamberlain remplace déjà Abou Diaby, encore blessé… Diaby est le Hargreaves- ex MU- d’Arsenal.

90e (+2) Liverpool 1-2 Arsenal. But de van Persie ! Le buteur des Gunners marque sur passe de Song. Van Persie a marqué cette saison 25 buts en Premier League. Ce joueur est taillé pour jouer à Barcelone. C’est un très grand joueur sans ballon c’est pour cela qu’il est très souvent bien placé. Jouer sans ballon cela ne s’apprend pas. Il faut avoir la science du mouvement et de l’espace. Tous les grands footballeurs sont d’immenses joueurs sans ballon. Allo ! Fabregas, tu es là Cesc…

Autres Résultats:
Manchester City 2-0 Bolton
West Bromwich Albion 1-0 Chelsea
Stoke City 1-0 Norwich City
Blackburn 1-1 Aston Villa
Wigan 0-2 Swansea City
Queens Park Rangers 1-1 Everton

Classement temporaire:
1 Manchester City 66 pts 27 matchs/ + 50
2 Manchester United 61 pts 26 m/ + 37
3 Tottenham 53 pts 26 m/ + 21
4 Arsenal 49 pts 27 m/ + 17
5 Chelsea 46 pts 27m/ + 15

04.03.12

Permalien 11:12:38, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

Man United a la pression à Tottenham

Les derniers entraînements des Spurs et des Red Devils

Cette fois, c’est Man United qui a la pression car les Citizens ont remis 5 points de différence entre les deux clubs de Manchester. Tottenham, au mieux, ne peut espèrer revenir qu’à 10 points du leader Man City. On le sait, les Spurs jouent surtout pour les 3e et 4e places qui permettent d’accéder à la C1, directement ou par barrages. Cette lutte concerne les Spurs, Arsenal et Chelsea. Vu les 6 derniers duels entre MU et les Spurs, les Red Devils sont largement favoris. Cependant la donne a changé depuis que Tottenham a perdu 5-2 le week-end dernier à Arsenal alors que les Spurs avaient mené 0-2… Rooney sera titulaire. C’est la grande nouvelle pour les fans de MU. Après leur cuisante revers contre Arsenal, les Spurs vont vouloir se racheter devant leur public.

Dimanche 4 mars 2012:
Newcastle-Sunderland (13 h)
Fulham-Wolverhampton (15 h 05)
Tottenham-Manchester United (17 h 10)

Les 6 derniers Man U-Tottenham:
Spurs 1-3 Red Devils, septembre 2009
Red Devils 2-0 Spurs, décembre 2009
Red Devils 3-1 Spurs, avril 2010
Red Devils 2-0 Spurs, octtobre 2010
Spurs 0-0 Red Devils, janvier 2011
Red Devils 3-0 Spurs, août 2011

Soit:
Manchester United 5 victoires, 1 nul, 0 défaite: 13 buts pour, 2 contre/ + 11
Tottenham 0 victoire, 1 nul, 5 défaites: 2 buts pour, 13 contre/ - 11

Pronostic:
Victoire de MU (60 %), nul (30%), défaite (10%)

Classement de la Premier League:
1 Manchester City 66 pts 27 matchs/ + 50
2 Manchester United 61 pts 26 m/ + 37
3 Tottenham 53 pts 26 m/ + 21
4 Arsenal 49 pts 27 m/ + 17
5 Chelsea 46 pts 27m/ + 15

Permalien 07:20:02, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Les Vicoforte, de Maurice et Jean-Marie Rainaud (France Europe Editions)

Extraits d’A propos de Nice, signé par Jean Vigo…

Dans la lignée de Louis Nucéra et Max Gallo, les frères Rainaud (Maurice et Jean-Marie) racontent Nice à travers le prisme des Italiens arrivés sur la Côte d’Azur après le rattachement de Nissa la Bella à la France, en 1860. Pourquoi dit-on annexion alors qu’il y a eu un plébiscite en faveur du rattachement : en effet lors du vote, 83% des inscrits furent favorables à l’absorption du Comté de Nice par la France. Qui sont les Vicoforte ? Il s’agit d’une famille piémontaise qui se confond tellement avec leur terre natale qu’on a fini par échanger leur patronyme avec le nom de la commune italienne d’où ses membres proviennent : Vicoforte est dans la province de Coni. Rosina sera la clef de voute de la famille après la mort de Gino, le père de ses trois enfants. Quand ils se sont mariés, ils avaient 17 et 19 ans. Tous deux ne savent ni lire ni écrire. Avec un petit dos âne gris, ils ont fui l’Italie alors en guerre. « Ils avaient continué leur lente progression vers le sud, traversé le plateau de Justice balayé par un vent froid et violent, franchi le col des Quatre-Chemins, le col de Villefranche et soudain, au détour d’un sentier, en haut du Mont-Alban, ils avaient découvert un port et une baie grandiose. Ils étaient arrivés à Nice ! Les obstacles n’avaient pas eu raison de leur volonté. » Ces phrases illustrent le style des Rainaud : une langue simple qui n’a pas besoin d’en rajouter. Souvent le non-dit est plus important que ce qui est raconté. La paysage panoramique vu par le couple est de ceux dont que l’on n’oublie jamais. Celui qui l’a vu sait ce que signifie le mot beauté. La future jeune veuve est lavandière, capable de porter 30 kilos de linge sur la tête. Le linge des riches qu’elle va battre dans le Paillon. Loin de leur pays, les immigrés étaient désormais plus des étrangers que des Italiens. Porteur de pierre, Gino s’épuise sur les chantiers où on l’appelle « Macaroni ». Dès qu’ils arrivent à Nice, Gino et Rosina partent à la quête de leur ami Giancarlo Pomodoro. Pour défendre la République française, Gino s’engage dans la guerre de 1870 où il rencontre Menica Rondelly l’auteur du mythique Nissa la Bella. Deux jours avant l’Armistice, Gino meurt aux combats pour sauver le peuple souverain. Le Piémontais est donc mort pour la France. Son am Miquèu, garde-champêtre, se rapproche de Rosina au point de se marier avec elle, après la longue période de deuil. Ainsi commence les Vicoforte des Rainaut. On suit les héros qui nous font revivre tout ce qui a fait l’humus du Nice contemporain. Cette ville si souvent décriée dans les médias parisiens est l’une des villes les plus accueillantes de France. N’a-t-elle pas absorbée les Italiens, ls Russes Blancs, les Arméniens, les Pieds-Noirs, les Algériens, les Portugais… Qui dit mieux ? Et sans jamais perdre son identité : Nice à sa propre langue- qui n’est pas un dialecte- et sa propre cuisine (il ne s’agit pas de deux plats mais d’un considérable patrimoine culinaire). Les Rainaut sont davantage des conteurs que des raconteurs. Ils entretiennent la grande tradition des feuilletonistes, veine littéraire désuète mais qu’ils ravivent avec talent. A l’heure du numérique, il n’est pas interdit d’aimer le chromo, bien au contraire. Qui se coupe de ses racines vacillent aussitôt. On connaissait les frères Tharaud et les Goncourt, désormais on connaît les Rainaud. Disons que les frangins inséparables sont les Boileau-Narcejac de la tendresse.

-Les Vicoforte, tome 1
De Maurice et Jean-Marie Rainaud
France Europe Editions, 217 p , 20 €
-Les Vicoforte, les années illusion, tome 2
France Europe Editions, 217 p ;, 20 €
-Mary les Ponchettes
France Europe Editions, 197 p., 18 €

Permalien 06:48:07, Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR, LA REVUE DE STRESS  

Revue de stress : la cinglante réponse d'Onesta à Guy Forget

Dans Libération, le sélectionneur de l’équipe de France de Handball évoque l’argent et le sport, les impôts, le football. A lire sur:
http://www.liberation.fr/politiques/01012393653-onesta-les-impots-cela-ne-tuera-pas-le-foot

Voici un seul extrait du manager, grand technicien et grand coach et grand humaniste:

Libération: “Des sportifs de haut niveau pratiquant des disciplines individuelles, comme le tennis, ont déjà choisi l’exil fiscal…
Claude Onesta: (il coupe) -Pas de soucis. On ne reste pas dans un pays parce qu’il vous permet de protéger le trésor mais parce qu’on y a des amis, qu’on partage des valeurs avec ceux qui y habitent. Donc, qu’ils s’en aillent.”

Voilà qui est une réponse indirecte à ce qu’avait dit Guy Forget dans Le Monde:

Le Monde :"Autre sujet polémique : comprenez-vous que la population française soit choquée de voir ses tennismen vivre en Suisse ?

Guy Forget: - Aujourd’hui, la carrière d’un joueur de tennis dure une dizaine d’années. La plupart n’ont pas le baccalauréat et vont arrêter leur carrière à 30 ans avec une expérience professionnelle assez mince. Les joueurs sont à l’étranger huit mois par an, ils gagnent donc l’essentiel de leurs revenus hors de France, et il faut savoir que quand ils gagnent 1 million d’euros en France, ils en laissent 500 000 aux impôts. On veut leur faire un procès parce qu’ils ont envie de ne payer que 30 % d’impôts aux Etats-Unis ou en Suisse au lieu de 50 % en France, et ce alors qu’ils sont tout le temps à l’étranger. Je trouve ça franchement très sévère, venant d’un pays où on parle de liberté. La France est endettée à hauteur de 1 600 milliards d’euros, et on montre certains sportifs du doigt, comme s’ils étaient responsables de cette faillite. Les erreurs et le gaspillage des gouvernements successifs ont beaucoup plus à voir dans les difficultés que nous traversons aujourd’hui. Pointer du doigt une toute petite minorité est très démagogique.” (*)

(*)
http://www.lemonde.fr/sport/article/2012/02/14/guy-forget-personne-n-est-imbattable-pas-meme-l-espagne-de-nadal_1641251_3242.html

PS: je ne regarde jamais les matchs de tennis des Français. Ce n’est pas amusant de voir toujours perdre la France. Je ne suis que les matchs de Federer, Nadal et Djokovic. Le management soporifique de Forget m’endort autant que son tennis de jadis.

PS:

Permalien 00:54:07, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

Wayne Rooney est apte pour jouer Tottenham-Man United

Souvenirs, souvenirs… Match héroïque des Red Devils: menés 3-0, ils ont remporté le match 3-5 !

Dimanche 4 mars 2012:
Newcastle-Sunderland (13 h)
Fulham-Wolverhampton (15 h 05)
Tottenham-Manchester United (17 h 10)

Les 6 derniers Man U-Tottenham:
Spurs 1-3 Red Devils, septembre 2009
Red Devils 2-0 Spurs, décembre 2009
Red Devils 3-1 Spurs, avril 2010
Red Devils 2-0 Spurs, octtobre 2010
Spurs 0-0 Red Devils, janvier 2011
Red Devils 3-0 Spurs, août 2011

Soit:
Manchester United 5 victoires, 1 nul, 0 défaite: 13 buts pour, 2 contre/ + 11
Tottenham 0 victoire, 1 nul, 5 défaites: 2 buts pour, 13 contre/ - 11

Pronostic:
Victoire de MU (60 %), nul (30%), défaite (10%)
Après leur cuisante défaite contre Arsenal, les Spurs vont vouloir se racheter devant leur public.

Classement de la Premier League:
1 Manchester City 66 pts 27 matchs/ + 50
2 Manchester United 61 pts 26 m/ + 37
3 Tottenham 53 pts 26 m/ + 21
4 Arsenal 49 pts 27 m/ + 17
5 Chelsea 46 pts 27m/ + 15

Résultats du 3 février: Manchester City 2-0 Bolton/ West Bromwich Albion 1-0 Chelsea/ Stoke City 1-0 Norwich City/ Blackburn 1-1 Aston Villa/ Wigan 0-2 Swansea City/ Queens Park Rangers 1-1 Everton

Sir Ferguson a annoncé qu’il comptait sur la présence de Wayne Rooney bien rétabli de ses tenaces problèmes d’angine. Lors des come back de “Wazza” j’ai remarqué que c’était tout ou rien. Bien sûr, rien chez lui c’est beaucoup. Comme il n’a pas eu à subir le pensum du match amical contre les Pays-Bas, il a très envie de jouer. A Wembley, les Anglais ont perdu contre les Hollandais, 2-3. La FA est vraiment mal gérée: elle n’a pas de sélectionneur officiel alors que l’Euro 2012 est tout près.
Le manager écossais de Man U a annoncé qu’il sera privé de Tom Cleverley (pied) et d’Antonio Valencia (ischio-jambiers). Tous deux ne sont pas remis de leurs blessures. Cleverley est souvent blessé. Ce qui est inquiétant. Est-il très fragile ou malchanceux ? Valencia, lui, a été abattu pour un boucher néerlandais.
Chris Smalling est également incertain après sa blessure à la tête avec l’équipe d’Angleterre. Le défenseur de 21 ans fut conduit à l’hôpital suite à une collision avec la tête de l’attaquant néerlandais Klaas-Jan Huntelaar. Ce dernier ne se souvient plus de rien. Smalling, lui, a une grosse entaille qui demande protection. D’après moi, il ne jouera pas à Londres.
Et Michael Owen ?
-"Michael Owen a repris l’entraînement avec l’équipe A mais le déplacement à Tottenham arrive trop tôt pour l’attaquant qui n’a plus joué depuis le 2 novembre. Espérons que la chance lui sourie cette fois. Il n’a vraiment pas eu de chance avec nous. Quand il se blesse, ça dure en général longtemps. J’espère qu’il fera son retour avant la fin de la saison, ce qui pourra nous aider", a expliqué Sir Ferguson.
Le Boss de Man a aussi comparé le Spurs Modric à Paul Scholes - on sait qu’il voulait recruter le milieu de terrain de Tottenham- et il a donné un grand coup de chapeau à Carrick:
-"Carrick est un joueur très important dans notre dispositif. Il n’a pas la place médiatique qu’il mérite mais il s’en moque complétement. C’est un footballeur de la trempe de Scholes et de Giggs. Le joueur de club rêvé. Il a choisi la discrétion dans un monde de publicité permanente. Il fait ce que vous lui demandez, et en plus il vous donne davantage. C’est un homme d’un calme absolu. Sa compagnie est recherchée par tous mes joueurs car il est totalement serein. Que l’on joue à Liverpool ou que l’on reçoit Sunderland, il est exactement pareil. Sa motivation est toujours la même.”
Au niveau récompense, De Gea a été élu meilleur joueur de MU au mois de février. Le goal espagnol est ravi de cette distinction car il sait que les fans ont douté de lui plusieurs fois. Il a donc démontré une grande force de caractère. “Rien n’est acquis à mon poste", a-t-il confié.

Permalien 00:15:54, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Le combat pour ne pas descendre en L2

Cette saison, personne n’abdique dans le combat pour la descente dans l’enfer de la L2

Bordeaux 1-2 OGC Nice
Buts pour les Girondins: Planus (67e)
Buts pour les Aiglons: Monzon (18e pen.), Guie Guie (39e)

Nice : Ospina - Clerc, Digard ©, Civelli, Gomis, Monzon - Coulibaly, Sablé, puis (72e)Grandin, Palun - Mouloungui, puis (12e) Guie Guie, Mounier
Coach: René Marsiglia

Nice a pris trois bons points à Bordeaux. C’est la première victoire de la saison à l’extérieur dans une saison très difficile. La preuve ? Même quand Nice gagne ses concurrents directs pour éviter la rélégation en L2 gagnent aussi ou obtiennent le partage des points. Le week-end prochain, Nice devra battre Nancy, sa bête noire… Nice va tenter d’enchaîner trois victoires à la suite. On ne voit pas encore qui va descendre en L2. Devant, Lyon est décevant. Il se pourrait que Lyon ne se qualifie pas pour jouer la C1 2013. Je pense à Lloris qui en signant à Lyon espèrait remporter des trophées. Pour l’instant, il n’en prend toujours pas le chemin. Je souhaite qu’il signe dans un grand club étranger.

Autres résultats:
Saint-Etienne 0-2 Evian TG
Nancy 2-0 Lyon
Marseille 0-1 Toulouse
Sochaux 1-1 Valenciennes
Lille 2-2 Auxerre
Dijon 1-1 Montpellier

Fin de classement:
12 Brest 29 25/ 0
13 Caen 27 25/ -7
14 Lorient 27 25 -8
15 Dijon 27 26/ -14
16 Olympique Gymnaste Club de Nice 26 points 26 matchs/ -5
17 Nancy 26 26/ -11
18 Ajaccio 26 25/ -16
19 Auxerre 23 26/ -8
20 Sochaux 21 26/ -18

03.03.12

Permalien 18:23:28, Catégories: GRAND MONSIEUR, CERDANEMENT  

Les Français n'ont pas le droit de voir le championnat du monde de boxe poids lourds, Mormeck-Klitschko, le 3 mars à 23 h

Le 2 juillet 1921, le grand Georges Carpentier fut mis K.O. par Jack Dempsey devant 82 000 personnes aux Etats-Unis. Epoque bénie du Noble Art.

3 mars 2012, 23 h
Championnat du monde de boxe des lourds, à Düsseldorf, Allemagne

Jean-Marc Mormeck (France, 39 ans, 1, 81 m, 98 kg) - Vladimir Klitschko(Ukraine, 35 ans, 1, 98 m, 111 kg)

Vous êtes abonné à Orange Sport ?
Moi, non. Et je ne le serai jamais à moins que cette chaîne ait l’exclusivité de la Premier League.
Alors, ce soir nous sommes des millions à ne pas pouvoir assister à la tentative de Jean-Marc Mormeck qui va essayer d’être le premier boxeur français à devenir champion de boxe poids lourds.
Aujourd’hui, si l’on n’a pas de chaîne payante, il ne nous reste plus que les yeux pour pleurer.
J’aimerais bien aussi que l’on diffusât les interventions télévisées de l’actuel locataire de l’Elysée sur une chaîne cryptée. On rigolerait cinq minutes devant l’audimat…
La France c’est désormais comme dans les pays soviétiques de jadis: on voit le chef politique du parti en place sur toutes les chaînes en même temps.
Avec mon frère aîné on regardait les conférences de De Gaulle.
Ensuite, je ne ratais jamais Mitterrand.
Jamais je n’ai suivi les interventions de VGE, Chirac et Sarkozy. Tous d’une grande pauvreté dialectique. Eux et leurs scribouillards. L’un d’eux est à l’Académie française. Pauvre France !
Donc, ce soir la France est privée d’un combat de boxe historique.
Pourquoi ?
Essentiellement parce qu’un combat de boxe ne dure pas 90 mn comme un match de football.
Un combat peut s’arrêter au bout de 30 secondes, si l’un des deux boxeurs met K.O. l’autre. Et c’est ce qui peut faire Vladimir Klitschko car l’Ukrainien est une force de la nature. Sa droite peut abattre un arbre. Direct ou uppercut…
Les médias français ont tué l’iintérêt pour la boxe françaiase en ne la programmant jamais.
Même si le nombre de fédération empêche la bonne compréhension de la discipline, ce n’est pas une raison de ne pas en diffuser. (Cette fois, le titre mondial est unifié WBA-IBF-WBO).
Les médias ont donc flingué la boxe… et le vélo aussi.
On vient de constater que le nombre de licenciés de handball a fortement augmenté grâce aux bons esprits des hommes de Claude Onesta. C’est dire l’importance de la diffusion et aussi de la classe des sportifs.
Les footballeurs français actuels ne forment pas une grande génération à moins qu’ils ne gagnent l’Euro 2012.
Quel est le meilleur footballeur français ?
Hugo Lloris, puis Karim Benzema qui a quitté Lyon pour devenir champion d’Espagne 2012 (Il le sera…) et qui sait d’Europe, peut-être.
Jean-Marc Mormeck est un champion charismatique. C’est un bonheur de l’écouter parler.
Il mérite toute notre attention.
Contre Klitschko, le Français est outsider. Il n’est absolument pas favori.
Je suis de tout coeur avec lui afin qu’il accomplisse un exploit, malgrè un déficit de punch.
Avant lui, Georges Carpentier et Lucien Rodriguez ont échoué dans leur tentative de devenir champion du monde des lourds. Carpentier, alors détenteur du titre mondial des mi-lourds, rendait cinq centimètres (1m80 contre 1m85) et 8 kilos (78 contre 86) au légendaire Jack Dempsey le 2 juillet 1921 à Jersey-City:789.238 dollars de recette, 85.000 spectateurs). Au 2e round, une droite du Français fit tituber l’Américain, mais hélas Carpentier venait de se casser un doigt… Au 4e round, Dempsey mit K.O. le challenger démuni. Et plus 62 ans plus tard, Rodriguez, le 27 mars 1983, à Scranton (Pennsylvanie), champion d’Europe en titre, ne pesa pas lourd face à Larry Holmes, très supérieur à son rival

Les amateurs de boxe, dont je suis, sont privés du combat entre Mormeck-Klitschko. Quel petit pays de sports nous sommmes… Le duel au sommet est sur Orange Sport, chaîne confidentielle. Il faut se débrouiller pour le voir ailleurs.

PS: le Français a été mis K.-O. au quatrième round par l’Ukrainien et ne deviendra pas le premier tricolore sacré champion du monde des lourds. Mormeck a estimé que l’arbitre a trop vite arrêté le combat. Les chaînes de télés traditionnelles doivent être satisfaites…

[Post dédié à Maurice Serrus]

Permalien 09:00:43, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Bob Dylan, l'Explosion rock 61-66 à la Cité de la Musique

Robert Allen Zimmerman alias Bob Dylan est né le 24 mai 1941 à Duluth, Minnesota. C’est l’un des artistes phares des temps modernes. Il y a avant lui et après lui.

La Cité de la Musique consacre du 6 mars au 15 juillet 2012 une exposition hommage à Bob Dylan, baptisée “Bob Dylan, l’Explosion rock 61-66″. Elle fait un focus sur la période 1961-66, celle qui vit le jeune homme de 20 ans révolutionner la musique au même titre que les Beatles. Le musicien bascula du folk au rock avec une grâce infinie.
Après Miles Davis, Jimi Hendrix et Georges Brassens, la Cité de la Musique nous fait cadeau d’un sublime parcours pour fêter Bob Dylan. De l’enfance de Robert Zimmerman au virage rock de Bob Dylan, “l’Explosion Rock 61-66″ retrace le parcours extraordinaire du roi de la folk. Les programmateurs de la Cité ont très bon goût:
Miles Davis, Hendrix, Brassens et Dylan. Mon panthéon ! Il ne manque plus que Garrincha et Pessoa.
Entre 1961 et 1966, Dylan écrit sept albums qui ont apporté considérablement à l’Histoire de la musique.
A la Cité de la Musique, on peut voir les photos (1963) du photographe Daniel Kramer qui a immortalisé la jeunesse de Bob Dylan. Il a tout de suite était sensible au contraste entre la voix grave du chanteur et sa frêle silhouette.
Il faut capter le regard de Dylan pour comprendre que l’artiste écrit des textes plein de rage avec une mélancolie et une désespérance à couper au couteau.
Le photographe a suivi Dylan pendant un an et un jour, d’août 1964 à août 1965. Grands moments.
Les clichés (1) méritent bien sûr le déplacement. Ils sont historiques. Kramer a deviné avant tout le monde l’impact de Dylan.
L’exposition relate les débuts, la période folk et le virage rock.
Une salle est consacrée à l’histoire qui lie Bob Dylan à Paris. Le chanteur découvrit la capitale avec Hugues Aufray, dans l’anonymat le plus complet.
Il y revint en rock star en 1966 pour un concert mythique à l’Olympia.
Un jour Dylan est allé chanter dans le métro de Paris quelques chansons alors qu’il était déjà une Pop star.
Il voulait voir si l’on pouvait imaginer qu’il s’agissait vraiment de lui et non pas d’un sosie.
Personne ne peut m’affirmer si c’est vrai.
En tout cas, c’est une anecdote qui lui ressemble tellement.

Exposition du 6 mars au 15 juillet 2012
Cité de la Musique
221, avenue Jean Jaurès
75019 Paris.
M° Porte de Pantin
Du mardi au samedi de 12h à 18h
Nocturne le vendredi et samedi jusqu’à 22h
Le dimanche de 10h à 18h

http://www.citedelamusique.fr/francais/Default.aspx

(1) http://www.citedelamusique.fr/minisites/1203_dylan/exposition.aspx

[Post dédié à Charles Morlino et à Saga]

Permalien 00:01:10, Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

Le premier match international d'Armand Penverne:France-Allemagne(3-1), 5 octobre 1952

Ce match amical fut historique. Depuis la fin de la guerre, la France n’avait plus croisé l’Allemagne dans une compétition sportive. Pour assister au face à face historique, Colombes était plein à craquer. Chiffre officiel: 56 021, mais il y avait plus de 60 000 personnes dans le secteur.

(1)5/10/1952, Equipe de France, Amical
Stade Olympique Colombes (56 021 spectateurs)

France 3-1 Allemagne
But pour l’Allemagne: O. Walter (16e)
Buts pour la France: Ujlaki (4e), Cisowski (81e), Strappe (90e)

Composition de la mythique l’équipe de France qui a battu les Allemands futurs champions du monde 1954:
RUMINSKI César (Lille O.S.C.)/
GIANESSI Lazare (C.O. Roubaix-Tourcoing)
MARCHE Roger 0 C. (Stade de Reims)/
BONIFACI Antoine (O.G.C. Nice)
JONQUET Robert (Stade de Reims)
PENVERNE ARMAND (Stade de Reims)/
UJLAKI Joseph (Nimes Olympique)
STRAPPE André (Lille O.S.C.)
KOPA Raymond (Stade de Reims)
CISOWSKI Thadée (R.C. Paris)
DELADERRIERE Léon (F.C. Nancy)

Dans ce onze, 5 joueurs ont vécu leur première sélection:
le gardien Ruminski, le défenseur Gianessi, le milieu Penverne et les inters Ujlaki et Kopa.
L’avant-centre Cisowski vivait sa 2e sélection.
Les plus chevronnés étaient Marche, Jonquet, Strappe et Bonifaci.
Le joueur de l’OGCNice Antoine Bonifaci empêcha Fritz Walter de faire son travail de meneur de jeu.
A la fin du match, F. Walter offrit son maillot à Bonifaci (1), auteur du doublé 1952 avec l’OGCNice. Le grand milieu de terrain avait déjà remporté le championnat avec Nice en 1951.

Extrait de l’interview que m’a accordée Antoine Bonifaci (voir post plus bas):

-"Ce jour-là à Colombes, même les oiseaux ont chanté la Marseillaise. Souvenir inoubliable. Les Allemands regardaient par terre lors des hymnes. Penverne était un sacré récupérateur-relayeur, vraiment toujours très correct. Quand je regarde la composition de l’équipe de France de match-là, je suis fier et triste. Fier d’y avoir joué et triste parce que mes amis sont tous morts. Avec la disparition de Penverne, je perds encore un ami. J’aimais lui téléphoner. Qui reste-t-il ? Kopa, Deladerrière et moi… Je ne regrette pas de ne pas jouer aujourd’hui. Nous, nous étions des semi-pros. Quand on discutait des contrats, on était encerclé d’avocats: on n’y connaissait rien ! En 2012, c’est le contraire ! Nous on ne pouvait jouer qu’à onze: les remplacements étaient interdits. Nos copains remplaçants étaient souvent tristes. De nos jours, ils peuvent jouer à 14. C’est mieux. Quand à 17 ans je rapportais des sous à ma mère, elle me disait: “Mais où as-tu encore pris ça ? Quoi! Ils te donnent de l’argent pour taper dans un ballon…”

Rajouts à l’interview:
Antoine Bonifaci (le 2 mars 2012):
-"Pour moi c’était extraordinaire de jouer en équipe de France. Je me considérais comme un amateur quand je voyais Roger Marche dans le vestiaire. Il avait une musculature très impressionnante. J’avais sa photo collée dans ma valise! J’étais ébloui d’être avec Strappe, l’une de mes idoles aussi. J’étais toujours ému quand on me remettait le maillot bleu de l’équipe de France dans le couloir de Colombes. Aujourd’hui, des maillots ils en ont plein… Ce match date d’il y a 60 ans ! Je n’ai rien oublié. J’étais content de voir débuter Kopa, Ujlaki et Penverne. Nous étions une très belle génération. Dommage que les Italiens ne m’ont plus laissé venir jouer en sélection. Cela m’a manqué mais en Italie je vivais des matchs d’une intensité incroyable. A Nice, je dois féliciter Léon Rossi, hélas mort. Je faisais du footing avec lui. On partait de Villefranche-sur-mer et on faisait tout le tour du Cap Ferrat. Sans lui, je n’aurais pas eu le courage de le faire. Après on montait jusqu’à Saint-Michel. Léon Rossi était un pionnier de la condition physique. Moi, j’aimais surtout jouer les matchs. J’ai toujours aimé le football et je l’aime encore. “

Equipe d’Allemagne, aligné à Colombes le 5 octobre 1952. C’est le groupe futur champion du monde 1954:
TUREK Anton/
RETTER Erich
BORKENHAGEN Kurt
POSIPAL Jupp/
LIEBRICH Werner
SCHANKO Erich/
RAHN Helmut
WIENTJES Clemens
WALTER Ottmar. Puis (31e) STOLLENWERK Georg (changement autorisé en match amical)
WALTER Fritz
TERMATH Bernhard

(1)Palmarès du milieu de terrain Antoine Bonifaci, né le 4 septembre 1931 à Bezons (Val-d’Oise):
Champion de France 1951 et 1952 (OGC Nice)
Coupe de France 1952
Champion d’Italie 1954 (Inter Milan)
Champion d’Italie de Série B (D2) 1960 (Torino)
12 sélections et 2 buts en équipe de France de football (1951-1953).

PS: les obsèques d’Armand Penverne: le 3 mars 2012, à 8 heures, Eglise Saint-Pierre, Marseille Ve.

02.03.12

Wenger n'aime pas qu'on ait fait jouer Vermaelen et van Persie qui étaient blessés

Premier League
3 mars, 13 h 45

Liverpool-Arsenal

Arsène Wenger est en colère contre la Belgique et les Pays-Bas.
Les deux sélections ont utilisé le défenseur Thomas Vermaelen (Belgique) et l’attaquant Robin van Persie (Pays-Bas) en match amical mercredi 29 février 2012 contre la Grèce et l’Angleterre en sachant qu’ils étaient blessés.
Thomas Vermaelen souffre d’une cheville, et Robin van Persie est touché aux adducteurs.
Les deux joueurs d’Arsenal sont incertains pour le match de Championnat à Liverpool samedi 3 mars.
-"Il semble que la Belgique ait pris une décision que je ne comprends toujours pas et nous allons voir si nous pouvons porter plainte", a déclaré le manager des Gunners.
-"D’abord ils l’ont forcé à faire le déplacement, puis ils l’ont forcé à jouer 90 minutes après avoir été blessé. Ls Belges avaient pourtant un défenseur central sur le banc qui n’a pas joué du tout. C’était un match amical et la Belgique ne va même pas à l’Euro. C’est difficile à comprendre…”
Van Persie, lui, fut aligné une mi-temps à Wembley:
-"L’entraîneur de la Hollande- Bert van Marwijk- ne m’avait pas parlé, mais il savait que Robin était blessé puisqu’il a dit qu’il le ferait jouer malgré son problème aux adducteurs. C’est la même chose pour l’entraîneur de la Belgique -Georges Leekens. Tout ça est irrespectueux envers les joueurs et envers moi. J’ai toujours été favorable à l’utilisation des joueurs pour les matches officiels et je n’ai jamais dit à l’un d’eux de ne pas se donner à 100% pour son pays quand il s’agit d’un match qualificatif ou d’une grande compétition, mais les matches amicaux deviennent de plus en plus difficiles à accepter.”
La Belgique a fait match nul en Grèce 1 à 1 et les Pays-Bas ont gagné en Angleterre 2-3.

Permalien 17:50:30, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

En Allemagne, les Bleus n'ont pas porté le deuil d'Armand Penverne

Armand Penverne fut vice-champion d’Europe 1959 avec le Stade de Reims. Dans la matinée du 2 mars 2012, le portail de la FFF (1) ne signalait toujours pas la mort d’Armand Penverne, capitaine de l’équipe de France lors du match pour la 3e place de la Coupe du monde 1958. Le milieu de terrain est décédé le 27 février 2012. Il est vrai que la mort du très grand joueur n’est sponsorisée par personne !

La France du football a vraiment une mémoire qui ne dépasse pas 15 jours. Le joueur qui n’est pas médiatisé- ou médiatique- n’existe pas. Entre 1952 et 1959, Armand Penverve qui vient de nous quitter fut 39 fois sélectionné en équipe de France dont il porta 7 fois le brassard.
En Allemagne, ce 29 février 2012, les Français en amical n’ont pas porté le brassard. Aucune minute de silence, rien de rien. Tous les matchs aux alentours du 6 février, chaque joueur de Manchester United porte un brassard noir en souvenir des Red Devils morts dans le crash 1958.

Demi-finaliste face au Brésil, Armand Penverne fut 3e de la Coupe monde 1958 avec la France. Au cours du match pour la 3e place, il portait le brassard de capitaine.

PS1: svp, voir post suivant avec palmarès, parcours et interview de son ami et partenaire Antoine Bonifaci.
PS2: le site de la FIFA et celui de l’UEFA ont signalé la dispariton d’Armand Penverne, genre une dépêche plus ou moins améliorée:
http://fr.fifa.com/worldfootball/news/newsid=1591284.html
http://fr.uefa.com/memberassociations/association=fra/news/newsid=1761181.html

(1) Dans la journée du 2 mars 2012, le portail a enfin signalé la mort d’Armand Penverne. Service minimun:
http://www.fff.fr/bleus/actu/541098_armand-penverne-nous-a-quittes

Permalien 17:50:00, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Mort d'Armand Penverne: "Je perds un grand ami" confie Antoine Bonifaci: "En 1952, même les oiseaux chantaient la Marseillaise".

16/06/1954, Coupe du Monde 1954, Stade La Pontaise, Lausanne (16 000 spectateurs)
France 0-1 Yougoslavie (but de Milos Milutinovic, 15e)
Armand Penverne est le 4e français à pénétrer sur la pelouse, juste derrière Raymond Kopa (voir la vidéo)

Equipe de France du match contre la Yougoslavie, en Coupe du Monde 1954:
REMETTER François (F.C. Metz)/
GIANESSI Lazare (A.S. Monaco)
KAELBEL Raymond (R.C. Strasbourg)
JONQUET Robert 0 C. (Stade de Reims)/
MARCEL Jean-Jacques (F.C. Sochaux-Montbéliard)
PENVERNE ARMAND (Stade de Reims)
DEREUDDRE René (Toulouse F.C.)/
GLOVACKI Léon (Stade de Reims)
KOPA Raymond (Stade de Reims)
STRAPPE André (Lille O.S.C.)
VINCENT Jean (Lille O.S.C.)

“Armand Penverne a toujours joué avec une correction exemplaire. Il était de l’école Albert Batteux, un homme exceptionnel qui enseignait le football comme une conduite de vie qu’il fallait honorer sur et hors du terrain. Avec Penverne, j’ai joué contre les Allemands après guerre. Ce jour-là à Colombes, même les oiseaux ont chanté la Marseillaise. Souvenir inoubliable. Les Allemands regardaient par terre lors des hymnes. Penverne était un sacré récupérateur-relayeur, vraiment toujours très correct. Quand je regarde la composition de l’équipe de France de match-là, je suis fier et triste. Fier d’y avoir joué et triste parce que mes amis sont tous morts. Avec la disparition de Penverne, je perds encore un ami. J’aimais lui téléphoner. Qui reste-t-il ? Kopa, Deladerrière et moi… Je ne regrette pas de ne pas jouer aujourd’hui. Nous, nous étions des semi-pros. Quand on discutait des contrats, on était encerclé d’avocats: on n’y connaissait rien ! En 2012, c’est le contraire ! Nous on ne pouvait jouer qu’à onze: les remplacements étaient interdits. Nos copains remplaçants étaient souvent tristes. De nos jours, ils peuvent jouer à 14. C’est mieux. Quand à 17 ans je rapportais des sous à ma mère, elle me disait: “Mais où as-tu encore pris ça ? Quoi! Ils te donnent de l’argent pour taper dans un ballon…” Penverne, moi et les autres, nous avons été des pionniers. On a bien vécu. On était heureux de jouer au football après-guerre. On voyageait de partout. J’ai été le premier français à partir à l’étranger (de Nice à l’Inter Milan). Avant-moi, il faut dire que “Milo” Bongiorni avait signé au Torino mais hélas, il est mort dans l’accident d’avion de Superga, en 1949… ” Voilà comment parle Antoine Bonifaci, un seigneur des terrains. Un milieu de terrain extraordinaire qui fut déclaré meilleur milieu du monde par les Anglais quand le Ballon d’Or n’existait pas. Antoine Bonifaci n’a pas fait la Coupe du monde 1958 parce que les dirigeants italiens ne voulaient pas qu’il risquât la blessure avec l’équipe de France. Ils demandèrent une trop forte assurance que la FFF refusa de payer. C’est à cause de cela que Bonifaci est le moins connu des grands internationaux français.
Monsieur Armand Penverne (85 ans) vient de nous quitter, ce 27 février 2012, à Marseille. Le milieu de terrain appartenait à la très grande génération des années 1950, celle des Kopa, Bonifaci, Piantoni, Fontaine et Jonquet. L’international au 39 sélections fut sept fois capitaine de l’équipe de France. Il disparait quelques heures avant Allemagnet-France(amical). Signe du destin car il connut sa première sélection le 5 octobre 1952, jour de France-Allemangne (3-1). Lors de ce match, les futurs champions du monde 1954 reçurent une belle correction de la France. C’était le premier choc franco-allemand d’après guerre. (1)
Né le 26 novembre 1926 à Pont-Scorff (Morbihan), Armand Penverne fut l’un des meilleurs footballeurs de son temps, entre la fin des années 1940 et le début des années 1960. Il fit les belles heures du Stade de Reims au temps de sa splendeur.
Lors du match pour la 3e place remporté face à l’Allemagne (6-3) lors de la Coupe du monde 1958, Armand Penverne portait le brassard de capitaine.

Parcours de joueur:
Versailles, jeunes années
1947-1959 : Stade de Reims (333 matches/ 33 buts (D1), 12 matches de Coupe d’Europe)
1959-1960 : Red Star (D2)
1960-1962 : Limoges FC (32 matches/3 buts(D1), une saison en D2)
39 sélections en équipe de France/ 2 but

Carrière d’entraîneur:
1962: Olympique de Marseille (D2)
1963-1966 : ES La Ciotat (entraîneur-joueur, DH Sud-Est)

Palmarès de joueur à Reims:
Vice champion d’Europe des clubs Champions 1959 (finale perdu contre le Real Madrid 2-0)
Coupe Latine 1953
Champion de France 1949, 1953, 1955 et 1958
Coupe de France 1950 et 1958
Trophée des Champions 1955 et 1958
Coupe Charles Drago 1954

Equipe de France:
3e de la Coupe du monde 1958

(1)5/10/1952, Equipe de France, Amical
Stade Olympique Colombes (56 021 spectateurs)
France 3-1 Allemagne
But pour l’Allemagne: O. Walter (16e)
Buts pour la France: Ujlaki (4e), Cisowski (81e), Strappe (90e)

PS1: j’espère que la FFF va demander aux joueurs français de porter le deuil d’Armand Penverne lors d’Allemagne-France de ce 29 février 2012.

PS2: la FFF n’a pas rendu hommage à Armand Penverne. En Allemagne, les Français ne portaient pas de brassard noir.

PS3: Allemagne 1-France 2 (29-2-2012). Je n’ai pas vu ce match. Les matchs amicaux ce n’est pas du vrai football. Evra n’a pas joué: c’est une grande nouvelle pour Man United car Smalling, lui, s’est blessé à la tête et a été conduit à l’hopital pendant Angleterre-Pays Bas (2-3)

PS4: le 29 février 2012, le site officiel de la FFF n’annonce toujours pas la mort de Penverne, 39 sélections, ancien capitaine des Bleus. Ce n’est pas en Angleterre que l’on verrait ça !

PS5: lire le très bel hommage de Didier Braun sur son indispensable blog: http://uneautrehistoiredufoot.blogs.lequipe.fr/2012/02/29/armand-penverne-un-grand-des-annees-50/

01.03.12

Permalien 11:43:38, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Rooney veut rentrer dans l'Histoire avec l'Angleterre

En convalescence (angine), Wayne Rooney n’a pas joué en sélection cette semaine lors de la défaite de l’Angleterre battue 2-3 par les Pays-Bas, à Wembley. Lors de l’Euro 2012, l’Angleterre sera dans le Groupe D, avec la France, la Suède et l’Ukraine (coorganisateur). Les Français savent qu’ils ne croiseront pas Rooney, suspendu pour France-Angleterre (11-6-2012) et pour Suède-Angleterre (15-6-2012). Son entrée dans le tournoi est prévu pour Angleterre-Ukraine, le 19 juin 2012, au terme de sa suspension. Rooney prévient qu’il va jouer pour remporter le trophée. On ne s’entendait pas à moins. La route est encore longue puisque les Anglais n’ont plus rien gagné depuis la World Cup 1966 disputé chez eux. Lors de France-Angleterre je ne pourrai pas être aveuglément pour la France sachant que dans le camp anglais peuvent jouer Carrick, Jones, Brown, Cleverley, Smalling, Young et Welbeck. Sept Red Devils, huit avec Rooney. En face, le capitaine de Man U (Evra) est considéré comme un remplaçant…

FIFA: Manchester United a connu des hauts et des bas, cette saison. Comment analysez-vous la situation ?
-Notre élimination de la Ligue des champions nous a fait beaucoup de mal mais nous sommes toujours en course en championnat. Il reste encore beaucoup de matches à jouer et notre retard n’est pas énorme. Nous avons les moyens de mettre la pression sur nos adversaires, en étant plus réguliers. Sur le plan individuel, j’ai rarement été aussi efficace. J’en suis déjà à 19 buts et j’espère en marquer encore beaucoup d’autres d’ici la fin de la saison.

Quel bilan dressez-vous de l’année 2011 sur le plan personnel ?
-C’était une bonne année. Notre triomphe en Premier League restera comme un temps fort. Je crois que tous les supporters de Manchester United en ont gardé un très bon souvenir. Bien entendu, la finale de la Ligue des champions était beaucoup plus décevante. Globalement, il y a eu du bon et du moins bon mais, dans l’ensemble, le club peut être satisfait.

Quels objectifs vous êtes-vous fixés pour 2012 ?
-Nous voulons conserver notre titre en Premier League et aller le plus loin possible en UEFA Europa League. Ce sont les deux compétitions dans lesquelles nous sommes encore engagés. Nous espérons donc les remporter.

-Comment l’influence de Sir Alex Ferguson se fait-elle sentir dans les moments difficiles ?
C’est un grand entraîneur, qui possède une expérience hors du commun. Il sait ce qui convient à chaque joueur : certains préfèrent le calme, d’autres ont parfois besoin d’être bousculés. Il connaît nos réactions et il sait comment obtenir le meilleur de nous. C’est une qualité essentielle, surtout à notre époque. Les joueurs s’inspirent aussi beaucoup de son approche, de son engagement et de sa passion. En ce qui me concerne, je le trouve génial. C’est un excellent meneur d’hommes.

Parlons de l’équipe nationale et de l’UEFA EURO 2012. Quelles leçons tirez-vous de la Coupe du Monde 2010 ?
-On apprend beaucoup en participant à la Coupe du Monde ou à l’Euro. Individuellement et collectivement, ces tournois vous font avancer. Nous avons progressé depuis notre dernière confrontation avec l’Allemagne. Notre but est de remporter l’Euro. Cela fait bien longtemps que l’Angleterre n’a plus rien gagné. Nous avons tous très envie de rentrer dans l’histoire. C’est notre objectif principal. “

L’UEFA a réduit votre suspension à deux matches. Pensez-vous que votre fraîcheur pourrait faire la différence pour l’Angleterre, que ce soit lors de la dernière journée ou dans les matches à élimination directe ?
-J’espère que l’équipe obtiendra de bons résultats sans moi. Ensuite, j’espère que le sélectionneur fera appel à moi et que je pourrai aider l’équipe à obtenir d’autres bons résultats. Je vais travailler dans de sens. Je crois que toute l’équipe est sur la même longueur d’ondes. Maintenant, il revient au sélectionneur de choisir quels joueurs il souhaite emmener avec lui en Pologne et en Ukraine.

Permalien 11:13:45, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Ronadinho espère disputer la Coupe du monde 2014

Match amical à Saint-Gall (Suisse)
28 février 2012

Brésil 2-1 Bosnie-Herzégovine
Buts pour le Brésil: Marcelo (4e), Papac (90e)
But pour la Bosnie: Ibisevic (13e)

A 31 ans, Ronaldinho a fait son retour dans la Seleçao en vue de la Coupe du monde 2014 qui est encore si loin. Actuellement à Flamengo, le Ballon d’Or 2005 n’est pas la ruine qu’on nous décrit si souvent, avec cette image de noceur répandue dans les médias. En Suisse, Ronaldinho n’a pas brillé de mille feux: il faut signaler que les 2° de la météo de Saint-Gall a fait office de frigo pour un Brésilien arrivé en droite ligne du Brésil, en plein été. Sélectionner Ronaldinho cela ne veut pas dire que le Brésil manque de nouvelles étoiles. L’expérience est la bienvenue. Si le virtuose se maintient bien, il peut parvenir à disputer la prochaine Coupe du monde parce que l’actuel sélectionneur, Mano Menezes, ne veut pas se priver d’un tel génie du football, s’il est en mesure d’honorer son rang. Dans n’importe quel match, un grand Ronaldinho peut débloquer la situation en ne jouant que 10 minutes. L’ancien sélectionneur Carlos Dunga, lui, ne partageait pas cet avis puisqu’il écarta Ronaldinho sans état d’âme.
Contre la Bosnie-Herzégovine, le dribbleur magique a fêté sa 99e sélection (35 buts).
En Suisse, Ronaldinho a évolué en mode économique mais l’on sait que ses déviations peuvent déstabiliser les plus grandes défenses. Ne parlons pas de ses coups de pied arrêté décisifs.
Ce match en Suisse ne nous a rien appris. D’ici 2014, il peut se passer beaucoup de chose.
12 ans après remporté la Coupe du monde 2002, il n’est pas impossible de revoir Ronaldinho tenter de gagner celle de 2014, sur sa terre natale.

Mars 2012
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software