Archives pour: Décembre 2011

31.12.11

Permalien 18:23:10, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Un avant-gôut du Chant du Cygne de l'ère Ferguson

“N” pouvait-on lire sur le cuir chevelu de Nani.
“N” comme Nani. Ce 31 décembre, ce fut “N” comme nullissime.
Ce look avec ce “N” c’est tout ce que je déteste. La Beckhamisation du football me fait gerber.
Nani ferait mieux de penser à son football au lieu de se Paris Hiltoniser.
Si MU doit devenir un club de rigolos, il le sera sans moi.
Les joueurs de 2011-2012 feraient bien d’aller faire un tour dans le musée de MU pour regarder le visage des joueurs morts dans le crash de 1958. Ils leur doivent tout, absolument tout.
Quand Nani met toute son énergie dans son jeu, il est exceptionnel. Quand il promène son “N", il est lamentable.
Lors de la défaite 3-2 des Red Devils contre les derniers de Premier League à Old Trafford, j’ai eu pour la première fois un flash du départ de Sir Alex Ferguson.
L’équipe de MU s’est fait bouger sur le terrain de manière inadmissible.
Il y avait de la démission dans les rangs rouges.
Pas de solidarité.
Les Red Devils n’ont joué que 10 minutes pied au plancher. Juste pour revenir 2-2. Ensuite, on s’est aperçu que celui qui tient le rôle de gardien aurait plus sa place en D3 qu’en Premier League. Il est inattentif et froussard. Quand il prend les billets d’avion Espagne-Man U qu’il n’oublie pas surtout de prendre aller-retour. Cela devrait lui servir quand il ne va pas s’égarer à chaparder dans un supermarché…
Dans le onze, il n’y avait pas Ryan Giggs.
Ni Rooney, un des seuls à avoir la rage des anciens.
Park n’était pas dans son rôle de kamikaze. Et hélas! Fletcher était absent lui aussi (et pour longtemps).
Les Red Devils n’avaient pas envie de vaincre alors qu’ils jouaient devant leur public.
Je pense qu’après l’ère de Ferguson, MU ne sera plus qu’un club comme les autres.
Je vis sans doute un Chant du Cygne.
J’en ai eu un aperçu ce 31 décembre 2011.

Déroulement du match catastrophique.
Man U-Blackburn (0-1, Aiyegbeni 16e pen.) Là, j’estime qu’on va se reprendre vite…
Man U-Blackburn (0-2, Aiyegbeni 51e) Là, je vois toute ce qu’on a vécu depuis 1993, genre accident de voiture…
Man U-Blackburn (1-2, Berbatov 52e) Là, je reprends espoir…
Man U-Blackburn (2-2, Berbatov 62e) Là, j’y crois dur comme fer…
Man U-Blackburn (2-3, Hanley 80e) Là, c’est la détresse totale suite au manque de courage de celui qui ose dire qu’il est gardien à Man United…

J’accompagnerai Sir Ferguson jusqu’au bout du bout de son parcours à Man United.
Jamais je ne le laisserai tomber.
Je ne lui en veux pas. Il a fait avec les moyens du bord.
Parfois, il est trop gourmand par esprit de compétiteur.
Man United est un club qui a la culture de l’attaque. C’est une option risquée.

Permalien 13:09:36, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

Accident industriel à Old Trafford: MU 2-3 Blackburn

Man U s’est autodétruit tout seul devant une équipe de Charlot(s) qui ont concédé corner sur corner. Certes dominer n’est pas gagner. Ferguson aurait dû commander Sneijder au Papa Noël. Son milieu de terrain est un no man land. Au secours, Scholes revient !

Manchester United 2- 3 Blackburn
Buts pour MU: Berbatov (52e, 62e)
Buts pour les visiteurs (Aiyegbeni 16e pen., 51e), Hanley (80e)

“Avez-vous encore envie de gagner", s’inquiète toujours Sir Alex auprès de ses joueurs enfants gâtés du football moderne. Tous sont des millionnaires. Ce 31 décembre, ils ont tous eu, ou presque, une panne au cerveau.
Si MU a perdu le titre 2012, ce 31 décembre 2011, cela ne sert vraiment à rien d’aller gagner des matchs à l’extérieur. Les Red Devils n’ont pas attaqué le match avec la volonté de vaincre. Sans Rooney et sans Giggs, ils donnèrent l’impression de jouer en D3. La non récupération du ballon au milieu de terrain est la cause essentielle de la défaite. MU ne méritait pas de gagner ni de partager les points. Aucun pressing sur l’adversaire. MU n’a joué que 10 minutes pour revenir 2-2, avant de retomber dans le grand n’importe quoi. Devant mon poste, je fulminais. Un coup à me choper une crise cardiaque. A 2-2, j’ai espéré, deux ou trois minutes pas plus… A 2-3, je savais que l’on ne reviendrait pas. Nous n’avions pas assez de volonté.
A la lecture de la composition de MU, les fans pouvaient penser: pour finir l’année en beauté, Sir Alex a sorti les chevaux en faisant plaisir à Berbatov au détriment de Rooney, laissé au repos, car MU était sur le papier ultra offensif. “Show devant !” pensait-on.
En même temps, je pensais:
-"MU a une dent contre Blackburn.
En effet, Man U a remporté le sacre national en 1993, 1994, 1996 et 1997. Grâce pour l’essentiel à Eric Cantona qui a relancé le club et le football anglais vers les sommets.
En 1995, Blackburn a gagné le championnat. Savez-vous pourquoi?
Tout simplement parce que les autorités du football ont suspendu Cantona presque un an !
Quand je vois Blackburn, je pense toujours à 1995. Ils ont vraiment eu de la chance car avec Cantona jamais Blackburn n’aurait gagné le championnat 1995. J’en suis persuadé à 100 %. La preuve ? Ce club n’a plus jamais rien fait.
J’espère que les Red Devils actuels connaissent bien l’Histoire de la Premiere League.
Giggs a sans doute dû les faire réviser !
Et Ferguson aussi…”

Oui, je pensais à tout ça avant le match mais quand j’ai vu l’arbitre, j’ai compris qu’on n’allait pas s’amuser car ce referee est toujours défavorable à MU.
Le match commença sur un faux ryhme avec MU trop confiant et donc sans mordant.
Berbatov provoqua un penalty. Faute indiscutable. Geste typique d’un attaquant qui ne sait pas défendre.
MU était mené 0-1, le jour des 70 ans de Sir Alex…
MU affrontait un club qui jouait la défense à 11 !
Ce n’était pas du football. C’était attaque contre défense. Et les visiteurs n’avaient plus que le contre pour arme et ils l’utilisèrent avec 100 % de réussite.
On fut loin du 7-1 que j’attendais !
Les ennemis de MU peuvent se réjouir: Man U a donné les 3 points du match aux visiteurs.
Moralité du match: il ne faut jamais mésestimer un adversaire.
Au coup d’envoi, Blackburn était dernier du championnat, avec uniquement deux matchs de gagnés.
Blackburn est la bête noire de Man U !

De Gea/ (0) Nullité absolue. Il ne sert à rien. A renvoyer en Espagne. Et fissa ! Il dort debout. Lindegaard lui est supérieur. Haut la main. Ferguson veut-il le portable de Letizi ?
Evra (3) Fatigué
Jones (2) Complétement carbo !
Carrick (1) A force de jouer partout, il n’a plus de vrai poste
Rafael/ (4) De la bonne volonté. Puis (85e) Keane (Non noté) N’a servi qu’à faire écran avec son corps, empêchant MU de faire 3-3
Welbeck (2) Trop désordonné
Park Ji-sung (3) Pas dans un grand jour
Nani (2) Trop frimeur. A l’image de sa coupe de cheveux…
Valencia/ (6) Le seul à son niveau
Berbatov (7) A fait ce qu’il a pu. Il vient de marquer 5 buts en deux matchs…
Chicharito. (0) Invisible pendant 45 minutes. Puis (45e) Anderson (6) Bon match de reprise

Sur le banc: Lindegaard, Fryers, Pogba, Cole, Diouf

Coach: Ferguson. (0) A manqué de respect à Blackburn. N’avait pas assez de récupérateur. Son problème vis-à-vis des gardiens est remonté à la surface. Depuis 1986, il n’a trouvé que deux grands goals: Schmeichel et van Der Sar. A part eux, il a collectionné un gros paquet de chèvres. Collection en cours.

19e JOURNEE DE PREMIER LEAGUE:
Liverpool 3-1 Newcastle United
Chelsea 1-3 Aston Villa
Swansea City 1-1 Tottenham Hotspur
Norwich City 1-1 Fulham
Bolton Wanderers 1-1 Wolverhampton
Arsenal 1-0 Queens Park Rangers
Stoke City 2-2 Wigan Athletic
1er janvier 2012
West Bromwich Albion - Everton (13h30)
Sunderland - Manchester City (16h)

Classement général de la Premier League:
1 Manchester City 45 18/ 14 3 1/ 53 15/ + 38
2 MANCHESTER UNITED 45 pts 19 m/ 14 3 2/ 49 17/ + 32
3 Tottenham Hotspur 39 18/ 12 3 3/ 35 20/ + 15
4 Arsenal 36 19/ 11 3 5/ 35 26/ + 9
5 Chelsea 34 19/ 10 4 5/ 37 24/ + 13
6 Liverpool 34 19/ 9 7 3/ 24 15/ + 9

Classement à l’extérieur/ MU est invaincu
1 MANCHESTER UNITED 23 9/ 7 2 0/ 19 3/ + 16
2 Manchester City 18 9/ 5 3 1/ 25 11/ + 14

Classement à domicile/ Carton plein pour les Citizens
1er Manchester City 27 9/ 9 0 0/ 28 4/ + 24
2 MANCHESTER UNITED 22 10/ 7 1 2/ 30 14/ + 16


PROCHAINE JOURNEE:
2 janvier, 20e journée
Wolverhampton - Chelsea (16h)
Blackburn Rovers - Stoke City
Queens Park Rangers - Norwich City
Aston Villa - Swansea City
Fulham - Arsenal (18h30)
3 janvier
Wigan Athletic - Sunderland (20h45)
Tottenham Hotspur - West Bromwich Albion (21h)
Manchester City - Liverpool
4 janvier
Newcastle United - MANCHESTER UNITED (21h)
Everton - Bolton Wanderers

Permalien 00:47:15, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Happy Birthday Sir Alex Ferguson, 70 ans !

Né le 31 décembre 1941 à Govan (Glasgow), l’Ecossais Sir Alex Ferguson fête ses 70 ans dont un quart de siècle passé à la tête de Manchester United. De fait, il y a 25 ans, l’Ecossais devenait le manager de Man U… Cet homme a le don de partager le bonheur. Non seulement Man U gagne mais en plus avec la manière. Le manager parvient à se relancer chaque saison. Qui fait mieux ? Joyeux anniversaire ! Ferguson ne fait pas rêver le peuple comme la plupart de ses homologues qui ressemblent plus à des politiciens qu’à des leaders sportifs. Ferguson, lui, peuple les rêves. Il rend heureux des millions de gens. Le football de Ferguson ne consiste pas à dire: on va gagner, vive les forts, à mort les faibles ! Cette façon d’aborder la vie s’appelle le totalitarisme. Ferguson est dans une mystique. Il cherche la lumière, la beauté, le rayonnement et cela passe par la victoire. Un beau match sans victoire est du gaspillage.

L’Ecossais a remporté 37e trophées avec Manchester United.
A ces conquêtes majeures il faut rajouter les onzes trophées glanés en Ecosse, ce qui fait 48 trophées.

***Depuis qu’il a signé à Manchester (1986) Sir Alex Ferguson a remporté 37 trophées.
A partir de 1990, il a gagné chaque année un titre sauf en 2001-2002 et 2004-2005. En termes d’année, elles sont au nombre de 4 sans un seul titre: 1995, 1998, 2002 et 2005.

Palmarès de Manchester United depuis l’arrivée de Sir Ferguson en 1986:

-FA Cup 1990
Community Shield 1990
-Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1991
Supercoupe de l’UEFA 1991
-League Cup 1992
-Champion d’Angleterre 1993 (Arrivée de King Eric Cantona)
Community Shield 1993
-Champion d’Angleterre 1994
FA Cup 1994
Community Shield 1994
-Champion d’Angleterre 1996
FA Cup 1996
Community Shield 1996
-Champion d’Angleterre 1997
Community Shield 1997
-Champion d’Angleterre 1999
FA Cup 1999
Ligue des Champions 1999
Coupe intercontinentale 1999
-Champion d’Angleterre 2000
-Champion d’Angleterre 2001
-Champion d’Angleterre 2003
Community Shield 2003
-FA Cup 2004
-League Cup 2006
-Champion d’Angleterre 2007
Community Shield 2007
-Champion d’Angleterre 2008
Ligue des Champions 2008.
Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Community Shield 2008
-Champion d’Angleterre 2009
League Cup 2009
-League Cup 2010
Community Shield 2010
-Champion d’Angleterre 2011
-Community Shield 2011

Autres titres:
Aberdeen FC
3 Championnats d’Écosse 1980, 1984, 1985
4 Coupes d’Écosse 1982, 1983, 1984, 1986
League Cup écossaise 1986
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1983
Supercoupe de l’UEFA 1983

St Mirren FC
Champion d’Écosse D2 1977

**Récapitulatif du palmarès de Ferguson (70 ans) à Manchester United, entre 1986 et 2011:

Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Coupe intercontinentale 1999
2 Ligues des Champions 1999, 2008
Supercoupe de l’UEFA 1991
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1991
12 titres de Champion d’Angleterre 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011
5 Coupe d’Angleterre 1990, 1994, 1996, 1999, 2004
4 Coupe de la Ligue 1992, 2006, 2009, 2010
10 Trophées du Community Shield 1990, 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010, 2011

Permalien 00:23:45, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Versailles en 50 dates par Jean-Jacques Aillagon (Albin Michel)

On parle souvent de la Galerie des Glaces de Versailles mais personne ne dit que c’est aussi un cimetière. En effet, les ouvriers qui ont participé à sa construction crevaient comme des mouches à force de respirer les matières qui composaient les miroirs. Je ne peux traverser ce corridor narcissique sans penser à tous les anonymes morts pour le seul plaisir de Louis XIV.

A la tête du château de Versailles entre 2007 et 2011, avant d’en être écarté, Jean-Jacques Aillagon publie Versailles en 50 dates aidé par plusieurs personnes dont Guillaume Picon qu’il remercie en fin de volume. Dans ce genre de livre nous sommes toujours surpris de la précision des dates. Par exemple, on apprend que dimanche 8 septembre 1715, le jeune Louis XV (et non Louis XIV) souffrait d’un rhume. Rien d’étonnant, à l’époque on notait tout des rois. C’est ainsi qu’un homme était chargé de répertorier toutes les défécations de Louis XIV ! Le livre très attractif passe en revue des événements importantes pour l’Histoire du château dont l’inauguration de la machine de Marly, le 13 juin 1684. On a beau trouver anti républicain la royauté, on reste sans voix devant la mécanique conçue pour remonter l’eau de la Seine jusqu’aux bassins, fontaines, cascades et jets du jardin du Roi. L’homme est vraiment capable du pire comme du meilleur. Et que dire de l’architecture de végétale signée par André Le Nôtre, l’égal de Le Vau et de Mansart qui régnaient sur la pierre. Ici nous sommes dans le génie humain. Les fontaines fonctionnent pas simple gravitation… “En bout de course l’eau retourne à la nature", précise notre conteur inspiré. Il faut citer comme maître d’oeuvre le mécanicien Liégeois Rennequin Sualem. Quand tant d’imposteurs sont devenus célèbres, lui est honteusement oublié, simplement connu par les spécialistes de Versailles. La machine qui alimente tous les points d’eau de Versailles comporte “259 pompes et 14 roues de 12 m de diamètre mues par le courant". Il a fallu 5 ans et 1 800 hommes pour la mettre au point. C’est un système de paliers qui donne la force à l’eau.
Par ailleurs, on apprend que la nuit, Louis XIV s’en remettait à Dieu car dans les bras de Morphée, il n’était plus dans la peau d’un Roi. On se confronte aussi à la météo de jadis qui ruinait la culture en hiver. Une crise financière venait ponctuer les caprices du temps. Comme en 1709.
Si Versailes m’était conté, disait Sacha Guitry. C’est fait. Grâce à Jean-Jacques Aillagon…

-Versailles en cinquante dates
De Jean-Jacques Aillagon
Albin Michel, 330 p., 20 €

30.12.11

Permalien 18:32:45, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Officiel: Henry II succède à Henry 1er

Alors qu’il est sur le portail des Red Bulls http://www.newyorkredbulls.com/ pour attirer les fans américains, Thierry Henry va rejouer pour Arsenal, club qu’il avait quitté en 2007 pour aller gagner la C1 avec Barcelone, club aux ambitions plus solides. On chiffre son retour à 350 000 euros par mois, jusqu’à la fin février ou début mars. Une broutille dans le foot moderne.

Arsène Wenger vient de confirmer la signature pour deux mois de son ancien protégé, Thierry Henry:
-"Henry a conservé son football. Il n’est pas là pour être leader. Il vient avec nous parce qu’il aime le club. Il veut nous aider. Quand on fera appel à lui, il fera son maximum.” (1)
Le manager a sorti le bouclier afin de ne pas mettre de pression supplémentaire sur “Titi".
“Aux dernières statistiques du soccer, Thierry Henry a tiré 30 fois au but avec les Red Bulls", dit le speaker à la radio sans saisir le ridicule de ce qu’il rapporte. Et combien de fois Henry a-t-il fait de touches ?
Beckham, peut-être 18 mois au PSG, pour permettre que l’on parle du PSG en Asie. Cependant son arrivée n’est plus d’actualité semble-t-il car l’Anglais est refroidi par l’accueil des Français qui n’ont pas l’habitude de voir un joueur touché 800 000 euros par mois.
Nasri à Man City pour y faire fortune souvent sur le banc alors qu’il était indiscutable à Arsenal.
Henry, 2 mois chez les Gunners.
Le football moderne vire au Barnum.
Arsène Wenger a déclaré il y a quelques heures:
-"Si je signe quelqu’un je vous tiendrai informé immédiatement. Cela fait quinze ans que je suis en Angleterre et jamais je n’ai parlé d’un joueur avant qu’il ne signe chez nous.” Le suspense est terminé.
Cela fait des jours et des jours que les médias ne cessent pas de parler du retour de Thierry Henry dans les rangs Arsenal.
Cela me fait bien rire. Et je ne m’en prive pas.
Partout c’est le commerce de la nostalgie: on voit en une des journaux Brigitte Bardot et M. Monroe. Sans parler d’Alain Delon dont le jeune visage vante un parfum. Alors pourquoi pas le retour de Thierry Arsenal pour une poignée de matchs…
Celui qui est allé se confier au chef de l’Etat en fonction après le fiasco des Bleus en Afsud, sans en piper un seul à la presse et donc aux Français, est déjà statufié à l’extérieur du stade. Cela va faire tout drôle de le voir gambader sur la pelouse.
On annonce que l’ex monégasque redevient Gunner pour remplacer Gervinho et Chamakh partis à la CAN.
Remplacer Chamakh ? Un joueur spécialiste du brossage de banc…
Les supporters d’Arsenal sont ravis. Ils vont croire un instant que Henry est le Giggs des Gunners. Hélas pour eux, ce n’est qu’un plan média avec un zeste de sportif. J’ai bien envie de téléphoner à Eric Cantona pour qu’il vienne lui aussi jouer encore un petit peu avec Man U. A 45 ans, le King a de beaux restes. La classe ne meurt jamais.
Les fans des Gunners sont prêts à tout avaler. Quand on songe qu’ils ont accepté l’augmentation du prix des places à l’Emirates Stadium alors que le club ne gagne plus rien du tout depuis 2005.
L’Emirates Stadium est un stade maudit par rapport à l’ancienne enceinte mythique du club qui est devenue un édifice aux appartements très chers. Quand Arsenal ne gagne pas de titres, il gagne de l’argent sur fond de “fair play” agité par l’UEFA. Genre si demain on demande aux clubs de ne dépenser que l’argent qu’ils ont, Arsenal deviendra du coup une Rolls Royce au milieu de voitures toutes déglinguées.
Henry fait comme Beckham qui avait signé à l’AC Milan alors qu’il appartenait à un club américain.
Toujours sous contrat avec les Red Bulls, Henry peut reporter le maillot Arsenal. Pendant les travaux, la vente continue…
Ce football-là n’est pas le mien. Imaginons un Monaco-Arsenal en C1… avec Henry qui joue une mi-temps avec Arsenal et une autre avec Monaco.
Ce transfert temporaire est vraiment à l’image de notre monde moderne qui mélange tout.
Les joueurs ne sont plus que des vecteurs économiques alors qu’ils nous font croire à la fidélité.
Henry clame depuis toujours son amour pour Arsenal mais il a quitté le club entraîné par Wenger pour aller remporter la C1 avec Barcelone. Si Mouloungui avait signé à Barcelone à la place de Thierry Henry, il aurait lui aussi remporté la C1 2009. Dans ma conception du football, Henry aurait dû rester à Arsenal pour tout mettre en oeuvre afin de faire gagner la C1 au club de la capitale anglaise.
Une fois la C1 conquise grâce à Messi and co, Henry a signé un gros contrat pour un club américain, pour faire fructifier tout son parcours en Europe. Malgré ses deux départs ailleurs, il parle toujours d’Arsenal comme si c’était sa maison natale. Historiquement, c’est l’AS Monaco qui l’a révélé aux passionnés du ballon rond. Arsenal l’a davantage médiatisé car le football anglais est diffusé dans le monde entier. D’où l’intérêt qu’il y signe pendant sa période de vacances américaines. C’est important pour les sponsors de voir Henry de nouveau exposé en Premier League.
Les joueurs d’Arsenal ont dit que Henry faisait bonne figure aux entraînements. De la part d’un joueur de son niveau c’est normal. Ryan Giggs est toujours au top à Man U alors qu’il a quatre ans de plus !
Il faut cependant rappelé que Henry a toujours dit qu’il lui fallait un temps d’acclimatation en début de saison.
Comment sera-t-il physiquement lors de ce retour à la haute compétition, si loin de l’ambiance Club Med’ du championnnat américain ?
Cette préoccupation est secondaire. L’important c’est que l’on parle d’Arsenal et de Henry.
Le boulot sera assuré par van Persie qui est sur un trés bon feeling.
La venue de Henry tient plus de la promotion qu’à autre chose.
On annonce qu’il ne devrait participer qu’à une dizaine de matchs tout au plus sans garantie d’être titulaire ou même sur la feuille de match.
Le 21 janvier aura lieu Arsenal-Man United. Une affiche qui pourrait permettre le face à face Henry-Giggs.
Après la cuisante défaite des Gunners à l’aller, ce match retour va attirer toutes les attentions.
Henry qui revient faire un petit tour à Arsenal fait oublier aux fans des Gunners que leur ancien capitaine Patrick Vieira travaille actuellement pour Man City.

Le très beau passé de Thierry Henry à Arsenal:
• Matchs: 370
• Buts: 226
• Premier League: 2
• FA Cups: 3
• Community Shield: 2
• Joueur de l’année: 2
• Meilleur buteur en Premier League: 4 fois
• Premier but: contre Southampton, September 1999
• Dernier match avec les Gunners: contre le PSV Eindhoven, mars 2007

(1) http://www.arsenal.com/home

Permalien 14:34:35, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Sir Ferguson: "Je souhaite prolonger le contrat de Berbatov."

Dimitar Berbatov ne vend pas sa femme, ni ses enfants aux photographes et aux sponsors pour qu’on parle de lui. Le Bulgare n’a que son football à proposer. Il a de la classe à revendre quand Beckham n’est plus qu’un VRP de lui-même. Quant à Henry il joue au FC Henry depuis longtemps.

Vu le très bon comportement de Dimitar Berbatov, le manager de Man United souhaite conserver dans son effectif le Bulgare qui répond bien présent quand il l’appelle alors que la concurrence est très rude. En effet, le premier choix de l’Ecossais est Rooney-Chicharito, puis Rooney-Welbeck. Au lieu de faire un scandale, Berbatov n’a rien dit. Il n’a pas voulu non plus quitter le club. Comme son contrat arrive à son terme, Sir Ferguson souhaite au minimum le prolonger jusqu’à la fin de la saison 2012-2013, en faisant valoir le droit au prolongement. Bien sûr si les deux parties s’entendent sur tout, la durée pourrait être beaucoup plus importante.
Les fans de Man U ont une trés grande affection pour Berbatov qui est l’anti Beckham par excellence alors qu’avec son physique de Don Juan il pourrait se faire une place au soleil dans le monde du sponsoring. Haïssant la frime, Berbatov est un footballeur qui se consacre 100 % à sa passion.
On sait de quoi il est capable, grâce à sa technique qui n’a rien à envier à Messi ou à Pelé.
Il peut tout faire avec un ballon. On l’a vu faire des gestes que seuls lui peut faire actuellement.
Quand on croit le ballon perdu, il est capable de mettre son corps à l’extérieur du terrain pour faire un geste d’une classe hors du commun.
Ce joueur est un régal visuel et intellectuel tant il est fin et intelligent.
Après avoir marqué un but extraordinaire, il regagne le centre du terrain, esquissant un petit sourire, presque surpris par les félicitations de ses partenaires qui l’entourent comme des fans encerclent leur idole.
Le seul handicap de Berbatov c’est l’impression désinvolte qu’il donne tant il a des facilités.
Question mental, il a le killer instinct.
Ce n’est pas vrai qu’il ne marque que des buts lors des scores fleuves.
Rien que sa présence panique les défenses adverses.
Son maintien dans l’effectif de Man U est une très grande nouvelle avec le nouveau contrat proposé à Ryan Giggs.
Rooney est le premier ravi car il a toujours été très respectueux envers Berbatov. On en a vu la preuve lorsd e Man U-Wigan (5-0) quand le buteur anglais a invité Berbatov à tirer le penalty.
On voit que le bon esprit règne à Man United.
Un club qui a la culture de l’attaque ne peut pas se passer du joyau Berbatov.

29.12.11

Permalien 19:29:38, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

La rétrospective 2010-2011 de Manchester United

Man United ne cesse pas de jouer les premiers rôles depuis 1993. Ce quoi énerver beaucoup de gens… surtout à Londres.

Depuis la conquête du Championnat 1993 grâce à Eric Cantona, Man United évolue dans la haute galaxie.
Il n’y a que Barcelone qui arrive à suivre et même à dépasser Man United.
Avant la venue de Cantona, Man U n’avait plus gagné le championnat depuis 1967, soit les années Charlton-Law-Best sous l’ère Busby. L’ancien coach a vu MU remporter le titre avant de mourir.
En cette fin d’année, à quelques jours du 70e anniversaire de Sir Alex Ferguson, le club est parfaitement serein malgré la floppée de blessés: Vidic, Anderson, Cleverley et surtout Fletcher qu’on n’aime pas savoir souffrant.
L’infirmerie pleine ne rend pas morose Ryan Giggs qui conserve le moral.
Man U est un club que beaucoup n’ont pas appris à aimer et donc à connaître. Par exemple: Evra a le brassard alors que Ferdinand l’a porté avant lui.
Oui, Evra a le brassard mais c’est Giggs qui parle auprès des fans car le Gallois est une légende vivante.
Giggs estime que MU est bien placé pour disputer la course vers un nouveau titre de champion.
Grâce à 8 victoires lors des 9 derniers matches (avec un nul) en Premier League, United se retrouve co leader, à égalité de points avec Manchester City, le club voisin infesté de mercenaires. Même si leur effectif est diminué, les Red Devils ne cessent pourtant pas de marquer des buts. C’est grâce à Sir Alex qui triple tous les postes !
La concentration des Red Devils n’est jamais prise en défaut. Ils savent qu’en période de fête beaucoup de leurs adversaires se déchirent la tête jusqu’à pas d’heure tandis qu’eux attendent le coup d’envoi du match à venir.
Ecoutez Ryan Gyan, 38 ans:
-"A United on a l’habitude de la pression, surtout de celle de la deuxième partie de saison, aux moments clés dans la course au titre. L’expérience du coach, des joueurs et du staff, l’envie et le désir de remporter les compétitions, tout cela nous aide toujours à nous transcender. Les grands compétiteurs sont pressés de jouer les grands matches. Plus on approche de la fin, plus les matches sont importants. Moi j’attends ça, je veux jouer des grands rendez-vous et finir premier. C’est pour ça que je suis devenu footballeur professionnel. En amateur, il n’y a pas assez d’enjeu.”
Les éliminations en Champions League et en Carling Cup sont devenus des points positifs.
-"Man City a fait un meilleur début que nous, mais nous sommes satisfaits de notre position au classement, et surtout de notre forme du moment. On va essayer de faire une bonne deuxième partie de saison, comme on fait d’habitude, et j’espère qu’on aura un peu moins de blessures. La défaite 6-1 face à City en championnat a provoqué plein de critiques. Ce n’est pas grave: on est toujours critiqué quand on joue à MU. Si on n’est pas premiers du championnat, on nous ridiculise. C’est une chose à laquelle il faut s’habituer. Pas la peine de se plaindre, il faut juste l’accepter et jouer au football, c’est ce qu’on fait tout le temps. On a eu des baisses de régime au fil des années, mais cela nous sert de leçon et nous aide d’une certaine manière. J’ai souvent connu ça dans ma carrière. Quand on a une baisse de forme, on est impatient de jouer le prochain match pour corriger tout ça. On connaîtra toujours des creux, mais cela dépend de la manière dont on réagit pour revenir très fort.”

Moments clés d’United en 2011 :
-Champion d’Angleterre. 19e titre. Record en Angleterre
-Vice Champion d’Europe
-Berbatov, co leader au classement des buteurs
-La bicyclette de Rooney contre Man City
-Paul Scholes, Gery Neville et Edwin Van der Sar raccrochent les crampons
-Confirmation du talent exceptionnel de Chicharito
-Les arrivées au club de De Gea, Jones et Young
-Les débuts la nouvelle génération de Red Devils, incarnée par Cleverley
-La victoire 8-2 contre Arsenal à Old Trafford
-Les 25 ans de Sir Alex au club
-L’humiliation lors du derby United-City (1-6)
-La non qualification de MU pour les 8e de finale de la C1 2012
-La reconduction du contrat de Ryan Giggs

Permalien 18:29:08, Catégories: GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME, HENDRIXEMENT  

Amon Tobin à l'Olympia le 10 mai 2012

Connaissez-vous Amon Tobin ?
Né le 7 février 1972 à Rio de Janeiro au Brésil, c’est un musicien ultra moderne qui vit à Montréal. Sa musique est le résultat d’expérimentations sonores aux inspirations jazzy, hip-hop et breakbeat…
De tout, il fait de la musique.
En scène, il offre un voyage audio-visuel féérique.
En 2011, la musique électronique n’est plus réservée à une poignée d’initiés.
Amon Tobin transforme en ringards les musiciens qui s’enferment dans le conventionnel.
Ce qui vient du Brésil ne me laisse jamais indifférent.
Le Carioca est un bel artiste contemporain.

Réservation à l’Olympia pour le jeudi 10 mai 2012, 20h30
http://www.olympiahall.com/rock-electro/amon-tobin.html

Site officiel
http://www.amontobin.com/

Cheetah (1932-2011) est-il le singe qui joua dans Tarzan ?

Il est quasi impossible que le singe qu’on nous présente soit celui qui fut le partenaire de Johnny Weissmuller et Maureen O’Sullivan dans les films de Tarzan. Hollywood n’a donc pas perdu l’une des dernières stars de la grande époque du cinéma, celle où la télévision et internet n’avaient pas encore tissé leur gigantesque toile d’arignée.
Le chimpanzé que l’on nous présente comme ayant joué avec l’ancien champion olympique de natation recyclé acteur aurait 80 ans.
Des scienfiques ont expliqué en 2008 que le singe désigné Cheetah était trop jeune pour avoir tourné au cinéma dans les années 30. Ces détracteurs ont dit que l’espérance de vie d’un chimpanzé est habituellement d’environ 45 ans.
D’autres prétendent le contraire car, disent-ils, un singe bien traité en captivité peut vivre 80 ans.
Quand on sait que les films “Tarzan, l’homme singe” et dans “Tarzan et sa compagne” datent de 1932 et 1934, on voit mal comment le chimpanzé aurait eu des talents si précoces… Le singe désigné Cheetah était donc trop jeune pour avoir tourné au cinéma dans les années 30.
Une autre thèse accrédite que le chimpanzé de Floride qui vient de décéder d’une insuffisance rénale serait arrivé dans le centre en 1960. Ce Cheetah-là adorait “peindre avec ses doigts, regarder du football américain et écouter de la musique religieuse".
A la vérité, plusieurs chimpanzés ont été utilisés à Hollywood.
La réserve de Floride dans laquelle vivait Cheetah a annoncé néanmoins que le singe avait 80 ans:
-"C’est avec une grande tristesse que la communauté a perdu un ami très cher et un membre de sa famille le 24 décembre 2011″, précise sur son site internet le Suncoast Primate Sanctuary de Palm Harbor (1)
S’il s’agit du véritable Cheetah, il a plus de 80 ans…
Cette polémique n’est pas dérisoire du tout, elle permet de dégonfler la tête de ces si nombreux acteurs qui se croient le centre du monde.
Quand on lui demandait quel était son comédien favori, Robert Mitchum répondait toujours:
-"Rintintin!”

1) http://suncoastprimate.homestead.com/

Léo Ferré a consacré une chanson à Pépée qu’il aimait tant. L’une de mes chansons fétiches, avec cette phrase définitive répétée quatre fois de suite avec force : “On couche toujours avec des morts!". Léo Ferré avait une relation très forte avec la chimpanzée Pépée qui eut une fin tragique.

"Peter Handke, l'homme du dehors" (France Culture)

Peter Handke garde toute sa tendresse pour les Beatles qui lui ont donné de l’énergie à un moment donné.

“Jamais dans ma vie je n’ai écrit une ligne idéologique” confie Peter Handke dans l’émission du 29 décembre 2011 où il parle beaucoup de sa mère, de son père et de son beau-père, ce qui ne laisse pas indifférent ses lecteurs dont je suis depuis fort longtemps. Voici une phrase qui tranche dans un univers médiatique de donneurs de leçons. Dans son émission sur France Culture, Hors-champs, Laure Adler diffuse une interview de Peter Handke, sur cinq jour. Parlons plutôt d’un discours magistral sur la littérature car Laure Adler lance l’écrivain autrichien sur quelque chose et le laisse parler. La télévision est incapable de proposer une telle diffusion.
La radio est le meilleur média pour entendre quelqu’un puisqu’il n’y a pas le filtre qui est inévitable en presse écrite.
Ces cinq émissions donnent l’occaision de passer du temps avec Peter Handke que l’on entend pour ainsi dire jamais alors qu’il vit en France. On n’a pas l’habitude d’entendre des artistes aussi sincères que lui.
Alors qu’on le donnait favori pour le Prix Nobel, on a estimé qu’il ne devait plus l’avoir. “Oné c’est les gens qui font la pluie et le beau temps dans les médias.
Le Nobel lui permettrait de trouver un autre lectorat qui ne le connaît pas.
Handke c’est l’écrivain du quotidien transcendé par l’observation.
Les émissions de Laure Adler permettent de l’entendre parler de littérature, de sa manière d’écrire, de percevoir le monde autour de lui.
Peter Handke est un écrivain qui ne triche pas.
Il ne vend pas des produits.
Ecoutez l’émission du 27 décembre. Vous y entendrez un véritable écrivain.
Laure Adler a titré l’émission “L’homme du dehors". Trés bon titre: Handke est le contraire de l’écrivain isolé dans sa thébaïde (même si l’on de ses livres assure du contraire). Il est sans cesse dans la rue. Je peux en témoigner. C’est là que je l’ai rencontré en 1990.

Les site de l’émission de Laure Adler avec Peter Handke
http://www.franceculture.fr/emission-hors-champs-peter-handke-l-homme-du-dehors-25-2011-12-27

Peter Handke est né à Griffen (Carinthie) le 6 décembre 1942.

Extraits de sa bibliographie:

Récits:
L’Angoisse du gardien de but au moment du penalty (1970)
La Courte lettre pour un long adieu (1972)
Le Malheur indifférent (1972)
L’Heure de la sensation vraie (1975)
Le Poids du monde (1977)
L’Après-midi d’un écrivain (1987)
Poème à la durée (1987)
Essai sur la journée réussie (1991)
Un voyage hivernal vers le Danube (1996)

Théâtre:
Outrage au public (1966)
Le Pupille veut être tuteur (1969)
La Chevauchée sur le lac de Constance (1971)
Les Gens déraisonnables sont en voie de disparition (1974)
Par les villages (1981)
L’Heure où nous ne savions rien l’un de l’autre
(1992)

Films:
L’Angoisse du gardien de but au moment du penalty, de Wim Wenders
La Femme gauchère, de Peter Handke
Les Ailes du désir, de Wim Wenders
L’Absence, de Peter Handke

27.12.11

Permalien 08:41:15, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Man United veut gagner un 20e championnat d'Angleterre

Voici les buts et les faits de matchs de Man 5-0 Wigan. Lors de cette rencontre, on a vu que Dimitar Berbatov, 31 ans le 30 janvier prochain, a bien assuré son rôle d’attaquant. Le Bulgare sera en fin de contrat en mai 2012, au bout de quatre saisons passées à MU où il a marqué 53 buts en 142 matchs. Pour l’instant…

Lors de l’écrasante victoire de MU contre Wigan (5-0), Sir Alex Ferguson a une nouvelle fois démontré qu’il se propulsait toujours dans le match suivant. Pas question de sauter au plafond parce que les Red Devils avaient marqué 5 buts. Sa joie n’était qu’intérieure. Le manager sait que la route est encore longue et il conservera sa concentration jusqu’à la journée de championnat qui verra MU remporter le 20e championnnat de son Histoire.
Chaque fois que MU perd, Sir Alex parvient à relancer son groupe.
L’Ecossais transforme en bienfait les défaites.
Quand MU perd, un mini cycle de victoires se referme pour laisser place à une nouvelle bonne série.
Depuis l’élimination de MU en C1, les Red Devils donnent tout à la Premiere League et c’est tant mieux.
Comme MU a été sorti de la Carling Cup, le 30 novembre contre Crystal Palace (1 - 2), MU n’est plus inscrit qu’en FA Cup et en Premier League.

Tableaux des derniers matchs de Man U:
07 déc/ UEFA Champions League FC Basel 2-1 Man U
10 déc/ Premier League Man 4-1 Wolves
18 déc/ Premier League Queens Park Rangers 0-2 Man U
21 déc/ Premier League Fulham 0-5 Man U
26 déc/ Barclays Premier League Man U 5-0 Wigan
31 déc/ Barclays Premier League Man U- Blackburn (13h 45)
Janvier 2012
04 Jan/ Barclays Premier League Newcastle United A 20:00

Lors des quatre derniers matchs de MU en Premier League, les Red Devils ont marqué 16 buts pour 1 seul encaissé.
Noms des 8 buteurs lors de ces quatre matchs, entre le 10 et le 26 décembre:
1er/ Berbatov, 4 buts
Rooney, 4 buts
2/ Nani, 3 buts
3/ Giggs, Carrick, Park, Valencia, Welbeck, 1 buts

Ferguson a tenu à féliciter Berbatov qui vient de marquer 4 buts en deux matchs:
-"Je suis très content pour Berbatov. Il a réalisé un triplé qui fait plaisir à tout le monde. En plus on sait qu’un buteur a besoin de confiance. J’avais besoin de sa hauteur de vue, et il me l’a donnée. Depuis le début de saison, Dimitar n’a jamais eu sa chance, en raison des options que j’ai choisie: Welbeck, Rooney et Chicharito ont été prioritaires. Je suis très heureux que Dimitar réponde présent quand je fais appel à lui dès la première minute du match.”

Classement général de la Premier League
1 Manchester City 45 18 14 3 1 53 15 38
2 MANCHESTER UNITED 45 points 18 matchs/ 14 3 1/ 47 14/ + 33
3 Tottenham Hotspur 35 16 11 2 3 32 19 13
4 Chelsea 34 18 10 4 4 36 21 15
5 Arsenal 32 17 10 2 5 33 25 8
6 Liverpool 31 18 8 7 3 21 14 7

Classement à l’extérieur/ MU est invaincu
1 MANCHESTER UNITED 23 9/ 7 2 0/ 19 3/ + 16
2 Manchester City 18 9/ 5 3 1/ 25 11/ + 14

Classement à domicile/ Carton plein pour les Citizens
1er Manchester City 27 9/ 9 0 0/ 28 4/ + 24
2 MANCHESTER UNITED 22 9/ 7 1 1/ 28 11/ + 17

Les deux prochains matchs des Red Devils et des Citizens

31 décembre 2011, 19e journée
MANCHESTER UNITED - Blackburn Rovers (13h45)
Sunderland - Manchester City (16h)

3 janvier 2012, 20e journée
Manchester City - Liverpool (21h)
4 janvier
Newcastle United - MANCHESTER UNITED (21h)

La pression est sur Man City car Ferguson et les Red Devils ont l’habitude de jouer les premiers rôles depuis 1993. Même si l’effectif change à MU, l’esprit est toujours le même: sérieux + compétence. Les joueurs qui n’ont pas ces deux qualités n’ont pas leur place à MU. Pendant les trois matchs lors des fêtes, les Red Devils se comportent en vrais vautours. Ils ne feront de cadeaux à personne. On voit qu’ils veulent des points avec le désir en plus d’améliorer le goal average.
Il faut savoir que le rendez-vous en FA Cup entre MU et les Citizens sera très important. En effet, le 8 janvier 2012 (14h) aura lieu Man City-Man U en Coupe d’Angleterre. Le résultat de ce match aura à coup sûr des répercutions psychologiques.
Je ne pense pas cependant qu’il faudra attendre le Man City-Man United en championnat - 28 avril 2012- pour connaître le vainqueur de la Premier League 2012.

26.12.11

Permalien 16:23:23, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

Manchester United (0-5) met K.O. le Boxing Day !

MANCHESTER UNITED - Wigan Athletic
Buts pour MU: Park (8e), Berbatov (42e, 59e, 78e sur penalty), Valencia (75e)

Tous les anti Man U connaissent un difficile Noël avec le retour des Red Devils en tête de la Premier League, co leader avec les Citizens tenus en échec à l’extérieur. Vous le savez très bien, MU énerve tout le monde car sa domination est sans partage depuis les années Cantona. Pour ce qui est du Boxing Day, j’avais donné le score exact de MU-Wigan (5-0). Le championnat est plus que jamais l’objectif. La Premier League est toujours le trophée qu’il faut gagner depuis 1993 quand on s’appelle MU. Seuls les non passionnés l’ignorent. La C1 c’est pour démontrer aux autres qu’on ne gagne pas sur l’île. Pendant que tous les joueurs dans les autres championnats éructent leur repas de Noël, le football anglais est sur la pelouse car en Angleterre le football n’est pas une occupation pour oisifs. Beaucoup de gens n’ont pas encore compris que le football était un art majeur. Voilà pourquoi j’aime tant les Anglais, les Ecossais, les Irlandais, les Gallois…
MU poursuit son Histoire avec Ferguson.
Les Citizens gagnent surtout de l’argent.

Classement de la Premier League:
1 Manchester City 45 pts 17 matchs/ 14 3 1/ 53 15/ + 38
2 MANCHESTER UNITED 45 points 17 matchs/ 14 3 1/ 47 14/ + 33

Lindegaard/ (7) Comme De Gea n’est pas indiscutable, Lindegaard n’a pas l’horizon fermé
Evra © (8) A l’origine de l’ouverture du score. Il a perforé la défense des visiteurs avant de donner une balle mortelle en retrait. Son ami Park n’avait plus qu’à ouvrir son pied pour placer la balle. Ce qu’il fit magistralement.
Evans (6) Correct. Puis (45e) Fryers (3) En rodage
Carrick (7) L’homme à tout faire
Valencia/ (8) Merveilleux équipier
Nani. (6) N’aime pas les matchs faciles. Puis (63e) Rooney (7) A laissé le penalty à Berbatov. C’est dire l’estime qu’il porte au Bulgare
Giggs. (6) Notre mascotte a répondu présent. Puis (63e) Macheda (5) Au petit trot
Gibson (6) A besoin de jouer
Park/ (7) Sérieux comme toujours. A obtenu entre autres un penalty juste à la limite de la surface de réparation.
Berbatov (10) Un triplé signé par un Seigneur
Chicharito (6) Match altruiste

Sur le banc: De Gea, Rafael, Diouf, Welbeck

Manager: Sir Alex Ferguson (10). A bien conduit ce premier match d’une série de trois qu’il a l’ambition de tous gagner

26 décembre 2011, 18 journée
Chelsea 1- 1 Fulham
West Bromwich Albion 0-0 Manchester City
Liverpool 1-1 Blackburn Rovers
Bolton Wanderers 0- 2 Newcastle United
Sunderland 1-1 Everton
Stoke City - Aston Villa (20h45)
27 décembre
Arsenal - Wolverhampton (16h)
Swansea City - Queens Park Rangers (18h)
Norwich City - Tottenham Hotspur (20h30)

Permalien 15:52:50, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Berbatov-Chicharito dans le onze de départ contre Wigan

Le sublime but du Bulgare Dimitar Berbatov contre Fulham(25-12-2011)

BOXING DAY
Manchester United- Wigan, 26 décembre 2011
Pronostic: MU 5-0 Wigan

Vu le nombre impressionnant de blessés, Sir Ferguson fait tourner l’effectif. Pour le Boxing Day, on voit qu’il ne craint pas la venue de Wigan puisqu’il titularise Gibson et qu’il laisse sur le banc Rooney. Ferguson est un entraîneur qui fait évoluer son onze selon l’adversaire. Cette fois, il innove avec Carrick en défense centrale. Cela veut dire que le milieu de terrain se recyclera plus bas dans le futur. J’ai toujours aimé Carrick, vaillant soldat qui se ferait tuer pour MU. On va le voir encore longtemps évoluer avec le maillot rouge des Red Devils. On remarque aussi la présence de Park dans le rôle de récupérateur-relayeur, vraie sangsue humaine. Et commentne pas être heureux de voir réuni Berbatov et Chicharito: c’est le mariage de l’eau et du feu. Comme Berbatov a marqué un but d’anthologie à Fulham (0-5), Ferguson l’aligne d’emblée. Notons aussi la présence de Valencia en latéral. Cela signifie que MU va se lancer à l’abordage dès le coup d’envoi.

Lindegaard/
Evra ©, Evans, Carrick, Valencia/
Nani, Giggs, Gibson, Park/
Berbatov, Chicharito

Sur le banc: De Gea, Fryers, Rafael, Diouf, Welbeck, Rooney, Macheda

Manager: Sir Alex Ferguson

Permalien 09:20:16, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

OFFICIEL: Sir Ferguson prolonge le contrat de Ryan Giggs (38 ans) jusqu'en mai 2013

Extraordinaire ! Ryan Giggs portera le maillot de Man United dans sa 40e année ! Sir Ferguson vient de faire le plus beau cadeau de Noël aux fans des Red Devils: on verra encore longtemps notre porte-bonheur évoluer à Old Trafford, même si l’on sait que ses matchs sont désormais distribués dose homéopathique. Personne ne s’en plaint: Giggs est une légende vivante, si loin des mercenaires qui ne sont que des machines à fric. “J’ai du sang indien", aime dire le Gallois. Giggs c’est le joueur qui nous console des ravages modernes du football. Faut pas confondre Giggs avec Beckham. Giggs est un artiste du ballon rond et non pas une icône pour sponsors. Beckham est un commerçant du sport qui va jusqu’à se tatouer LOVE sur la main comme la dernière des midinettes au QI de moule. (Il n’a jamais dû voir La nuit du chasseur de Charles Laughton…) Dans une époque où les modèles sont des présentatrices de JT qui ne sont que des attachées de l’actualité, il est bon de voir que parfois c’est uniquement le talent que l’on récompense. Joueur au toucher de balle divin, Ryans Giggs est un joueur de la catégorie de Cruyff, Maradona et Messi. Le fait qu’il soit le joueur d’un seul club a été un handicap dans un monde médiatique qui n’aime que le changement. Qu’attend-t-on pour donner le Ballon d’Or à Giggs ? Faut-il qu’il marque 300 buts dans une saison ? Lui se moque de tout ça. Parmi ses plus fidèles admirateur figurent ses amis Gary Neville et Paul Scholes qui ont raccroché les crampons la saison dernière.

On sait que les rapports entre Ryan Giggs et Sir Alex Ferguson sont ceux d’un fils et d’un père.
Le manager a fait signer le Gallois quand il était tout jeune adolescent.
Il avait convaincu sa mère que le jeune garçon avait une vitesse d’exécution qui allait lui permettre d’atteindre le très haut niveau.
Ferguson a ensuite interdit à Giggs d’accorder des interviews à la presse.
Le Gallois a dû attendre de dépasser sa vingtième année avant de pouvoir se laisser approcher par les médias.
Depuis qu’il est passé pro, Giggs a gagné… 12 championnats d’Angleterre.
Tous avec Manchester United. Unique au monde.
C’est le seul Red Devil à avoir remporté tous les titres de l’ère fergusonienne.
Il est devenu le joueur le plus titré de toute l’Histoire du football: 32 sacres majeurs.
Aucun joueur n’a remporté autant de trophées que lui: ni Pelé, ni Di Stefano, ni Maradona, ni Platini…
Le Gallois ne cesse pas d’impressionner Ferguson.
De l’aile gauche, il s’est recyclé au milieu de terrain.
Bien sûr, il n’a plus la vélocité qui faisait sa force à l’époque d’Eric Cantona.
S’il avait voulu, Giggs aurait pu jouer à l’Inter Milan ou au Real Madrid.
Tous les grands clubs le voulaient mais lui n’a jamais voulu quitter Man U.
Il n’a pas fait comme Henry qui, incapable de faire gagner la C1 à Arsenal, est allé à Barcelone pour la remporter grâce à Messi, Iniesta et Xavi. Giggs, lui, a fait gagner 2 C1 à Man U !
Quand Henry a signé aux Etat-Unis, les médias de Londres ont raconté que Giggs allait y signer lui aussi. C’était harchi faux. Pas un instant, il n’y avait songé. Sa seule tentation fut celle de devenir sélectionneur du Pays de Galles mais Ferguson lui a dit que l’important était d’abord d’aller au bout de son histoire avec MU.
Les journalistes de Londres sont les premiers ennemis de MU car ils n’en peuvent plus de voir MU au sommet depuis 1993.
On l’a bien vu dans l’affaire des écoutes de portables. Des reporters étaient de connivence avec la police qui leur a donné le portable de Giggs. Une vraie honte. Un scandale qui n’a pas déstabilisé Giggs ou si peu. La presse avait choisi de faire mal à Giggs juste avant la finale de C1 2011, Barcelone-Man United.
En cette fin d’année 2011, Ferguson vient de déclarer officiellement:
-"Je vais prolonger d’une saison le contrat de Ryan Giggs. Plus je le vois jouer, plus je suis frappé de constater qu’il a le niveau d’il y a deux ou trois ans. Il n’a pas baissé. Il conserve sa tonicité. Aux entraînements, il est impeccable. Il arrive à maintenir sa condition physique. En match, il éclaire le jeu. Tous les joueurs sont si heureux d’évoluer à ses côtés. Ryan a 20 ans de plus que Jones qui pourrait être son fils. Ryan sait qu’il devra raccrocher un jour mais il aime tant le football et Man United que son mental repousse toujours l’âge de sa retraite.”
Il faut aussi préciser que Giggs n’est pas un joueur qui recherche le pouvoir.
Bien qu’il ait de la bouteille, il ne veut pas du brassard.
Son unique but: faire gagner MU.

Le Red Devil Ryan Giggs est né le 29 novembre 1973 à Cardiff (Pays de Galles)
Ailier puis Milieu de terrain
A signé à MU le 9 juillet 1990
1er match pro, le 2 mars 1991 contre Everton, à Old Trafford

Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Coupe Intercontinentale 1999
Supercoupe de l’UEFA 1991
2 Ligues des Champions 1999, 2008
12 Championnats d’Angleterre 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009 et 2011
4 Coupes d’Angleterre 1994, 1996, 1999, 2004
3 Coupes de la Ligue 1992, 2006, 2009
8 Community Shield 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010, 2011
891 matchs, 162 buts à Manchester United
64 matchs, 12 buts avec le Pays de Galles

[Post dédié à Richard Kurt]

Pas de belles affiches pendant le Boxing Day 2011

La FA n’a pas fait fort cette année. Le Boxing Day n’a aucune grosse affiche.
Certes, cela n’enlève en rien la possibilité de voir un ou plusieurs beaux matchs mais une chose est certaine, les gros bras ne vont pas se livrer bataille, sauf à distance. Par le passé, le Boxin Day avait de grands duels directs.
A partir du 30 décembre 2011 et jusqu’au 4 janvier 2012, la Premier League sera tous les jours en activité.
De quoi se régaler quand même !

Classement de la Premier League à la 17e journée:
1 Manchester City 44 17/ 14 2 1/ 53 15/ + 38
2 MANCHESTER UNITED 42 points 17 matchs/ 13 3 1/ 42 14/ + 28

26 décembre 2011, 18 journée
Chelsea - Fulham (14h)
West Bromwich Albion - Manchester City (16h)
MANCHESTER UNITED - Wigan Athletic
Liverpool - Blackburn Rovers
Bolton Wanderers- Newcastle United
Sunderland - Everton
Stoke City - Aston Villa (20h45)
27 décembre
Arsenal - Wolverhampton (16h)
Swansea City - Queens Park Rangers (18h)
Norwich City - Tottenham Hotspur (20h30)

30 décembre, 19e journée
Liverpool - Newcastle United (20h45)
31 décembre
MANCHESTER UNITED - Blackburn Rovers (13h45)
Chelsea - Aston Villa (16h)
Swansea City- Tottenham Hotspur
Norwich City - Fulham
Bolton Wanderers - Wolverhampton
Arsenal - Queens Park Rangers
Stoke City - Wigan Athletic
1er janvier 2012
West Bromwich Albion - Everton (13h30)
Sunderland - Manchester City (16h)

2 janvier, 20e journée
Wolverhampton - Chelsea (16h)
Blackburn Rovers - Stoke City
Queens Park Rangers - Norwich City
Aston Villa - Swansea City
Fulham - Arsenal (18h30)
3 janvier
Wigan Athletic - Sunderland (20h45)
Tottenham Hotspur - West Bromwich Albion (21h)
Manchester City - Liverpool
4 janvier
Newcastle United - MANCHESTER UNITED (21h)
Everton - Bolton Wanderers

Rhum Express de Hunter S. Thompson ( Robert Laffont)

A l’occasion de la sortie en salles de Rhum Express, avec Johnny Deep, les éditions Robert Laffont rééditent le roman de jeunesse de H.S. Thompson dans la célèbre collection “Pavillons” dirigée par Maggie Doyle et Jean-Claude Zylberstein. Paul Kemp, le héros est un jeune journaliste révolté qui délaisse Greenwich Village pour Porto Rico où il a trouvé un boulot de localier au San Juan Daily News un repaire de journaleux où végêtent des «dégénérés et des ratés» tout juste capable de rédiger la légende du jeux des 7 erreurs. Dans ce magma il y avait aussi des perles rares en mesure d’obtenir le Prix Pulitzer. La corruption règne dans toute la cité des années 1950. Kemp noue une amitié avec un couple dont la femme se fait violer. Né en 1937 ou 1939 selon les biographies, Hunter S. Thompson a inventé le «journalisme gonzo» qui est une enquête subjective faite de récits à la première personne, de rencontres, et de prise de drogues, tout cela combinait à une plume acerbe avec connotation politique. On le voit nous sommes chez les grands déchirés de la vie qui ne font pas dans la dentelle. Certes c’est mieux que les plumitifs qui n’ont rien sous le capot mais entre Fitzgerald, Hemingway, Bukowski et la rubrique de concierge d’un alcoolique mondain de Saint-Germain-des-Près, il y a de la marge. Si vous aimez les ambiances glauques, les balades de bagnoles avec la vitre ouverte et la musique à donf, ce livre est pour vous. Hunter S. Thompson n’était pas un rigolo qui sniffait sur le capot d’une caisse avant d’appeler la police pour se faire coffrer devant deux ou trois photographes, non lui s’est suicidé le 20 février 20051 à Aspen (Colorado). Il en avait assez vu. Le Kemp de Rhum Express se sentait dans la peau d’une «épave rejetée sur la plage». Autoportrait ?

-Rhum Express
De Hunter S. Thompson
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) pas Bernard Cohen
Robert Laffont, 268 p., 20 €

24.12.11

Permalien 15:57:42, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

A 38 ans, Ryan Giggs souhaite resigner un an à Man United où il a disputé 891 matchs et marqué 162 buts

A l’époque où les joueurs changent de club aussi vite que les acteurs passent d’un film à l’autre, Ryan Giggs reste lié à Manchestester United, le club de sa vie. Tous les fans de MU veulent le voir porter le maillot des Red Devils le plus longtemps possible.

A l’heure où David Bechkam est annoncé au PSG pour y faire un coup de com. mondiale, à l’instant où Wenger songe à offrir une pige royale à Thierry Arsenal qui pourrait faire office de solution de rechange momentanée puisque Gervinho et Chamakh s’apprêtent à partir à la CAN., leur aîné Ryan Giggs se sent apte à prolonger encore d’un an à son contrat qui le lie à Manchester United.
Autant Henry et Beckham sont des mercenaires de l’économie qui vont là où il y a le plus d’argent, autant le Gallois rempile toujours à Manchester United dès qu’il est en fin de contrat. Alors qu’il aurait pu faire frucifier sa renommée en ricochant de club en en club, il ne quitte pas MU. Cela s’appelle la reconnaissance du ventre. MU lui a tout donné. Il donne tout à MU. Pourquoi aller chercher ailleurs ce qu’on a sous la main ?
MU est l’un des plus grands clubs du monde.
Ryan Giggs est devenu à MU le joueur le plus titré de l’Histoire du foot, toutes générations confondues.
A ses débuts, il était à l’aile gauche, rapide comme l’éclair.
Avec l’âge, il est descendu d’un cran, au milieu de terrain, pour y distribuer le jeu.
Arrivée au terme de l’année 2011, il souhaite resigner à MU jusqu’en juin 2013. Depuis quelques années, il attend de voir à mi-saison si sa condition tient le coup avant de resigner. Lors du dernier match de MU, à Fulham (0-5), le Gallois a assumé son rang de leader. Il a même marqué le but qui fait de lui le seul joueur a avoir inscrit un but en Premier League chaque année depuis 22 ans.
- “Il y a encore le temps pour s’asseoir autour d’une table avec Sir Alex Ferguson afin de voir quels seront les plans pour l’avenir et comment je me sens. Pour le moment, je profite plus que jamais de chaque chose. J’adore jouer au milieu de terrain en embuscade. Ce n’est un secret pour personne et c’est probablement désormais ma position préférée. Contre Fulham, j’étais très à l’aise avec Carrick. En ce moment, il y a tant de mouvements devant vous. Je me régale à servir Rooney, Chicharito, Welbeck, Berbatov ou Macheda…”
Les blessures d’Anderson, Cleverley et Carrick, vont permettre à Giggs de jouer sans doute plus que prévu.
Tout le monde s’accorde pour dire que l’affectif n’existe plus dans le foot pro.
C’est faux! A l’inverse des joueurs, les fans portent et porteront toujours le même maillot.
Quant à Giggs, il n’a pas peur d’aimer Manchester United qui l’aime.
Tant que Ryan jouera à Old Trafford nous ne vieilliront pas.

Le Red Devil Ryan Giggs est né le 29 novembre 1973 à Cardiff (Pays de Galles)
Ailier puis Milieu de terrain
A signé à MU le 9 juillet 1990
1er match pro, le 2 mars 1991 contre Everton, à Old Trafford

Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Coupe Intercontinentale 1999
Supercoupe de l’UEFA 1991
2 Ligues des Champions 1999, 2008
12 Championnats d’Angleterre 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009 et 2011
4 Coupes d’Angleterre 1994, 1996, 1999, 2004
3 Coupes de la Ligue 1992, 2006, 2009
8 Community Shield 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010, 2011
891 matchs, 162 buts à Manchester United
64 matchs, 12 buts avec le Pays de Galles

Permalien 08:52:56, Catégories: FORZA ITALIA !, FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Est-ce que Carlo Ancelotti aurait remporté la C1 avec Valenciennes ?

L’entraîneur Carlo Ancelotti a remporté des titres avec l’AC Milan et avec Chelsea mais qu’aurait-il gagné avec Valenciennes ? Rien. Ce qu’on appelle grands entraîneurs ont tous un effectif gavé d’internationaux

Le limogeable d’Antoine Kombouaré provoque des commentaires complétement dingues.
Le pire c’est ce blablateur radio qui se permet de dire que Beckham est trop important pour s’entraîner avec des sans-grades sous les ordres de Kombouaré qui n’a pas connu.
On est loin de la beauté du sport quand on entend de pareilles immmondices.
Et ce journaleux c’est qui par rapport à Albert Londres ou Hemingway ?
Aujourd’hui le football est le sujet conversation numéro au monde. Il passe avant la politique, le cinéma et la chanson. Même avant la sexualité !
Avec un peu de recul, essayons d’y voir clair.
Antoine Kombouaré était sur un siège éjectable depuis que le club est passé sous contrôle des nouveaux propriétaires issus du Qatar. Ceux-ci ont nommé au poste clé de directeur sportif, le Brésilien Leonardo.
Il est tout à fait logique que l’ancien joueur du PSG veuille nommer un nouvel entraîneur puisqu’il n’a pas choisi Kombouaré. Un directeur de journal aime aussi choisir son rédacteur en chef.
Comme Leonardo est lié à Carlo Ancelotti, l’Italien était son choix pour le poste occupé par Kombouaré qui a démontré de grandes qualités de résistance qui vont lui servir pour rebondir ailleurs. Non seulement Kombouaré n’a pas cédé mentalement mais il a positionné le PSG à la première place à la fin des matchs aller. Chapeau ! Ce parcours sans faute au plan comptable n’a pas facilité la tâche de Leonardo…
Il faut admettre que l’on n’a pas donné la possibilité à Kombouaré de pouvoir travailler longtemps avec un bel effectif.
Regardons le palmarès de l’entraîneur Antoine Kombouaré (48 ans):
Champion de Ligue 2 2006 avec Valenciennes
Coupe de France 2010, avec Paris Saint-Germain

Regardons celui de Carlo Ancelotti (52 ans):
Juventus
Coupe Intertoto 1999

Milan AC
Ligue des champions 2003 et 2007
Serie A 2004
Coupe d’Italie 2003
Supercoupe d’Italie 2004
Supercoupe de l’UEFA 2003 et 2007
Mondial des Clubs 2007

Chelsea FC
Premier League 2010
FA Cup 2010
Community Shield 2009

On note que l’Italien est allé crescendo. Lui a eu la chance de monter en puissance grâce aux grosses cylindrées qu’on lui a confiées. Il a entraîné successivement: Reggiana, Parme, Juventus, Milan AC et Chelsea.
Maintenant, on lui promet le PSG avec Beckham and co. Et même Kaka, peut-être. Avec toutes ses anciennes gloires, on est,semble-t-il, plus dans un club d’image que dans un club qui veut gagner la C1.
Est-ce que Ancelotti aurait gagné la Champions League avec Valenciennes ?
Absolument pas !
C’est plus facile de gagner des titres quand vous pouvez acheter Drogba et Eto’o comme l’a fait Mourinho à Chelsea puis à l’Inter Milan. A prèsent le Portugais est au Real Madrid avec C. Ronaldo, Ozil…
Est-ce que Wenger gagnerait la L1 avec l’actuel effectif de Nancy ?
Dire que Beckham ne serait pas venu à Paris si Kombouaré était est vraiment insupportable à entendre.
D’aucuns vont jusqu’à dire que Pastore se sublimera plus sous Ancelotti qu’avec Kombouaré parce que l’Italie a une carte de visite plus décorée.
Leonardo a expliqué que le Parc des Princes n’était pas un stade ultra moderne.
Pastore estime que le PSG n’est qu’un passage.
On savait tout ça.
San Siro n’est pas non plus un stade aussi moderne que celui d’Old Trafford.
Et Pastore ne sera jamais du niveau de Maradona.
Kombouaré n’a pas craqué alors qu’il était complétement isolé dans l’organigramme du PSG.
Il faut donc le féliciter.
Rien ne dit que Carlo Ancelotti va conduire le PSG au titre de champion de France 2012.
Le public lui, applaudira si le PSG gagne et sifflera s’il perd.
Qui connaissait Rinus Michels quand il a fait le grand Ajax Amsterdam avec Cruyff alors débutant ?
Qui connaissait Alex Ferguson quand il a gagné une Coupe d’Europe aux petites oreilles avec Aberdeen ?
Rares sont les entraîneurs qui remportent des titres sans joueurs phares.
Artur Jorge, quant à lui, a entraîné le Racing Matra avec Enzo Francescoli et cie sans pour autant remporter la L1.
Un chose est certaine: à Paris, Ancelotti n’est pas sûr de gagner des titres mais en revanche il est certain d’amasser une fortune puisqu’on annonce qu’il empochera 10 million d’euros net par an…

23.12.11

Merry Christmas d'Arsenal, le retour

Je ne m’en lasse pas. Cette année le talentueux jeune gardien polonais Wojciech Szczęsny donne de sa personne. Il ne manque pas d’humour. Avec les Gunners, je vous dis: “Bonnes fêtes à tous!”

Je n’en espérais pas autant.
Ils sont de retour !
S’agit-il du bêtisier ou de la version originale ?
Avec les Gunners on ne sait jamais.
Je vois qu’il en manque beaucoup à l’appel.
Et Chamakh, il est où ?
Et le coach, il ne nous souhaite pas les bons voeux?
Heureusement que Sagna n’a pas déserté.

Classement de la Premier League:
1 Manchester City 44 17/ 14 2 1/ 53 15/ + 38
2 MANCHESTER UNITED 42 points 17 matchs/ 13 3 1/ 42 14/ + 28
3 Tottenham Hotspur 34 15/ 11 1 3/ 31 18/ + 13
4 Chelsea 32 16/ 10 2 4/ 34 19/ + 15
5 Arsenal 32 17/ 10 2 5/ 33 25/ + 8
6 Liverpool 30 17/ 8 6 3/ 20 13/ + 7

Les prochains matchs de Man United:
26 Déc/ Man United - Wigan, 16 h
31 Déc/ Man United - Blackburn 13 h 45
4 Jan/ Newcastle United - Man United, 21 h

Les prochains matchs de Man City:
26 déc/ West Bromwich Albion-Manchester City, 16 h
1er jan/ Sunderland-Manchester City, 16 h
3 jan/ Manchester City-Liverpool, 21 h

EN BONUS, Cristiano Ronaldo et Kaka:

22.12.11

Permalien 15:45:51, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

La nouveau chef d'oeuvre de Dimitar Berbatov

Le monde du silence. Celui de la classe de Berbatov. Une chanson de gestes. Un Opéra de l’oeil.

Dimitar Berbatov a marqué un très beau but contre Fulham, le 21 décembre 2011, lors du 0-5 signé par Man U, àl’extérieur.
Un but qui ne sert à rien, diront ses détracteurs qui l’accusent de marquer des buts qui sont rarement décisifs.
D’ailleurs Sir Ferguson ne bronche pas dans les tribunes.
Des talonnades, l’Ecossais en a déjà vu des centaines.
Cette Madjer-là est pourtant fort belle.
Pourquoi bouder son plaisir ?
Berbatov a fait le geste qu’il fallait faire.
Le geste juste au bon moment.
Bravo au fin technicien.
Berbatov est un joueur des années 1950 égaré dans la modernité.
C’est l’un des derniers artistes de la galaxie.
Messie est un hyper doué.
C. Ronaldo, un acharné des statistiques.
Rooney, un bucheron des surfaces.
Berbatov est un footballeur des Lumières diront-nous.
Un honnête homme qui joue et puis qui retourne chez lui.
J’éprouverai un grand pincement au coeur le jour de sa retraite.
Sir Alex Ferguson devrait mieux le considérer.
Ce n’est pas parce que Welbeck et Chicharito ont pointé leur nez que l’on doit claquer la porte devant celui de Berbatov.
J’ai horreur que l’on brûle ce que l’on a adoré.
Après sa talonnade, Berbatov reste modeste autour de ses partenaires qui le félicitent.
Modeste mais heureux de vérifier qu’il a toujours le sens du but.

[Post dédié à Saga]

Permalien 15:21:41, Catégories: ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Leader de la L1, Antoine Kombouaré est viré du PSG

Antoine Kombouaré quitte le PSG par la très grande porte. Il n’a rien à se reprocher. Et le club est leader de la L1.

Classement actuel du PSG
1er Paris-SG 40 points 19 matchs/ 12 4 3/ 31 17/ + 14

Honteux, scandaleux, injuste, odieux, infâme, insupportable… On ne sait comment qualifier le choix de limoger Antoine Kombouaré du poste d’entraîneur du PSG. Ces messieurs du Qatari et Leonardo, le directeur sportif, font froid dans le dos, avec leur sourire commercial.
On débarque le coach alors que le PSG termine les matchs aller à la première place de la L1. Que peut-on espérer de mieux que la place de leader ? Rien.
J’ai même entendu un journaliste radio dire:
-"Si Beckham vient, ça va lui faire drôle de devoir écouter Kombouaré… Et quand il sera en match: Bekhman va trouver bizarre de donner le ballon à Ceara dont il n’a sans doute jamais entendu le nom…”
Depuis que le PSG ait passé dans les mains de représentants Qatar, Kombouaré était en sursis.
II se savait sur un siège éjectable.
Certes, il ne partira pas les poches vides.
Demain peut-être le PSG gagnera la L1.
Même si je sais qu’il ne faut pas mélanger travail et sentiments, virer un coach qui est leader ne se fait pas, même si cela a déjà été fait.
Il y a peu Lyon a renvoyé un entraîneur (Alain Perrin) qui avait fait le doublé. Depuis l’OL n’a plus rien gagné…
Qui pour remplacer Kombouaré ?
Carlo Ancelotti est annoncé favori n°1. Frank Rijkaard ? Une star reconnue au plan internationale. Un rang que l’on ne veut pas donner au méritant Kombouaré.
Antoine Kombouaré, trop peu médiatique à l’ère d’internet, est le premier accident industriel du nouveau PSG.
A suivre, mais sans moi.
Depuis que j’ai vu un “fan” du PSG casser sa matraque sur un petit garçon qui portait une casquette de l’AS Monaco je n’ai plus jamais mis le pied au Parc des Princes. C’était il y a un bon paquet d’années.
Mettre la pression sur l’entraîneur, oui, mais l’éjecter lorsqu’il est leader, non.
Depuis le début de saison, Kombouaré a plus travaillé sur une patinoire que sur une pelouse.
Il n’a pas connu un jour sans la menace de son limogeage.
Dans le football bling-bling on a besoin de gens ultra connus. Connus comme la fameuse marque aux trois bandes ou celle avec la virgule américaine.
Si Kombouaré avait une gamme de produits cosmétiques à son nom, il aurait été conservé au PSG.
Un grand nom du coaching ne fait pas forcèment une grande équipe alors qu’un bon groupe de joueurs peut faire la renommée d’un entraîneur… Visiblement au PSG, il faut aller plus vite qu’un ace de Federer.

[Post dédié à Antoine Kombouaré]

Permalien 10:01:28, Catégories: THE RED DEVILS, FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

David Beckham, le Paris Hilton du football

Les paparazzi français sont contents: la famille Beckham va s’installer en France, un long moment, selon les dernières infos qui demandent à être confirmées. Ils vont pouvoir “shooter” le couple et leurs enfants. Les voisins des Beckham se plaignent déjà de leur présence alors qu’ils ne sont pour l’instant pas sur place. La Beckhamania ne fait que commencer. C’est le grand cirque ! Tout le monde commente la venue de Beckham à Paris. Un ministre français en activité a déclaré que le joueur était trop payé ! De quoi se mêle-t-il ? Et s’il s’exprimait sur les rétrocommissions des politicards… Des journalistes s’indignent alors qu’ils ont des chroniques dans la presse écrite, à la radio, à la télé. L’indécence est de leur côté. Tout devient grotesque. D’un autre côté, la foule est docile alors qu’avant-hier le public criait “remboursez ou trop payez” aux joueurs qui gagnaient 2 millions d’anciens francs par mois. Quand j’étais enfant, c’était le couple prince Rainier de Monaco et Grace Kelly qui faisait rêver les foules. En 2011, David Beckham, sa femme et leurs quatre enfants, font plus rêver que le Prince Albert de Monaco. C’est la force de la marque Beckham. Les Quataris du PSG veulent l’icône Beckham pour que le PSG existe sur le marché du merchandising. Aujourd’hui, on peut faire parler du PSG sans pour autant gagner le championnat ou la C1. Cela a un prix et ce prix s’appelle Beckham. Jusqu’en 2003, l’Anglais était connu pour son football à Man U. Depuis huit ans, il lui suffit d’avoir un nouveau tatoutage ou de descendre d’une voiture pour faire la une des journaux. Plus besoin de briller sur le terrain. Beckham a Paris Hiltonisé le football. C’est le contraire de Gourcuff qui prétend ne pas aimer avoir les journalistes à ses basques. Pelé était connu pour sa classe. Beckham, lui, est connu grâce à la reproduction à l’infini de son image puisqu’il y a beaucoup de médias qu’à l’époque de Pelé.

-"Tu vois, Bernard, être footballeur à 100 % comme Eric [Cantona] c’est fini. Maintenant, il faut tenir compte des activites satellites.”
Voilà ce que m’a dit “Becks” dans le foyer historique des vestiaires de MU, pièce minuscule.
J’ai vu débuter Beckham avec Giggs, Scholes, Butt et les frères Neville.
Beckham venait au stade avec sa mère.
C’est un garçon hyper bien élevé. Education stricte. Faut marcher droit.
Il est de Londres. Pas de Manchester. Sir Ferguson l’a trouvé dans la capitale.
Quand il a fait ses classes à MU, il vivait dans l’ombre de Cantona, le guide de la nouvelle génération.
Il doit beaucoup à Cantona qui lui a permis de faire ses classes dans le monde pro car toute la pression était sur le King.
A partir du jour où il a été avec Victoria, sa vie à basculé dans la médiatisation à outrance.
En ce sens, ce qu’il m’a dit fut une parole de visionnaire.
Il savait que le football ne serait plus que 70 % de sa vie. Le reste c’était la pub et cie.
Il gagne plus avec les à-côtés qu’avec le football.
On ne va pas se plaindre. On a été trop triste de voir George Best être obligé de vendre son Ballon d’Or pour pouvoir vivre.
Beaucoup de gens ne savent même pas que Beckham est footballeur: ils le croient chanteur ou cover boy.
Il a remplacé les acteurs dans la fantasmagorie populaire.
Enfant, j’aimais James Dean. Aujourd’hui, les enfants aiment Beckham et ne connaissent même plus James Dean.
L’arrivée de Victoria et de l’agent des Pisse Girl a transformé Beckham en icône mondiale. MU l’a bien aidé. Les matchs des Red Devils sont diffusés sur tout le globe.
En 2011, on va jusqu’à écrire que l’arrivée de Beckham au PSG va “faire connaître dans le monde entier". (sic)
Autrement dit pour certains ignares, Beckham serait plus connu que la Tour Eiffel !
Beckham a donné le meilleur de lui à Man United, club auquel il doit beaucoup. D’aillerus, il refuse de jouer dans un autre club anglais. Les fans de MU ne le comprendraient plus. Là on sait qu’il fait des affaires. Le foot c’est MU et rien que MU. “Je suis Red Devil jusqu’à la fin de mes jours” ne cesse-t-il de dire.
Il a tout gagné avec MU.
Ensuite, il est parti au Real Madrid où il n’a remporté qu’une Liga.
Puis est venue la période dollars à outrance aux Etats-Unis avec des séquences en Serie A pour exposer ses sponsors en Europe.
Fin 2011, on l’annonce au PSG.
C’est dire que le football français est vraiment dans en dessous de tout.
Presque dix ans après son passage à Man U, il signe au PSG qui n’a droit qu’au Beckham en version light.
Le Beckham de Man U n’existe plus. Sauf dans notre mémoire.
Quelles étaient ses qualités ? Un joueur de couloir qui n’arrêtait pas de courir pendant 90 minutes. Capable de faire des passes décisives. Très bon centeur. Immense tireur de coup de pied arrêté: corner et coup franc.
Que reste-t-il de tout ça ?
Sa technique et donc ses passes et ses coups de pieds arrêtés. C’est mieux que beaucoup de pros actuels qui ont appris leur technique sur la PlayStation. A Paris, il sera comme dans un tournoi exhibition.
Sa très bonne condition physique lui permet de tenir le coup.
Il a conserve son poids de forme: 75 kg pour 1, 83 m.
Comportement dans les vestiaires ?
Equipier exemplaire. Absolument pas prétentieux. Doté d’un mental de fer comme tous les vrais Red Devils. N’a pas la grosse tête et sait gérer les grands événements.
Beckham ne joue pas au curling ! Il sait que le foot est le sport le plus porteur du monde.
Ce que je le vois faire au PSG ?
De bonnes prestations. Sur la pelouse, il sera toujours à 100 % de ses possibilités du moment.
Si sa famille est heureuse, il sera heureux.
Les gens vont adorer sa simplicité et sa disponibilité. Il n’est absolument pas frimeur quand des joueurs qui sont surtout connus par leurs parents ont la grosse tête.
Alors que jadis les footballeurs de 36 ans étaient déjà en retraite, David Beckham va gagner 800 000 € par an, pendant 18 mois de contrat au PSG, sans parler du merchandising qui lui rapporta des millions d’euros en plus.
Si des gens vont au SDF voir du rugby uniquement pour reluquer des filles quasi à poil avant le match, je ne vois pas pourquoi d’autres n’assisteront pas aux rencontres du PSG dans le seul but de regarder Beckham, enfin en chair et en os.
Beaucoup de journalistes confondent Beckham avec C. Ronaldo. Cela n’a rien à voir.
Ronaldo a le poids du Real Madrid sur ses épaules. Tel n’a jamais été le cas de Beckham qui avait plus de responsabilités en équipe nationale.
Sir Ferguson ne voulait plus de Beckham ni de Ronaldo en disant: “Quand un joueur croit être connu que le club, il est temps de le vendre…”
Ah! j’oubliais… Beckham sert aussi d’attaché de presse au Qatar.

David Beckham 2 mai 1975, à Londres.
115 sélections avec l’Angleterre, 17 buts

Palmarès:
Manchester United
Premier League (6): 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003
FA Cup (2): 1996, 1999
UEFA Champions League 1999
Intercontinental Cup 1999
Community Shield (4): 1993, 1994, 1996, 1997
Youth Cup 1992

Real Madrid
Liga 2007
Supercopa de España 2003

Los Angeles Galaxy MLS
Western Conference (3): 2009, 2010, 201
Major League Soccer 2011

Permalien 01:27:41, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Match anglais en L1: l'OGCNice fait un 4-4 héroïque à Lille

L’égalisation de Nice dans les arrêts de jeu, vue par le portable d’un supporter des Dogues. Quand on marque 4 buts à Lille, on peut se dire qu’on a sa place en L1. Nice sort parfois des matchs de folie !

Après avoir longtemps mené 3-2, les aiglons ont vu revenir au score le LOSC qui a bénéficié de la non justifiée expulsion de Mouloungui qui était l’homme du match. Après le 3-3, l’ancien Aiglon, Balmont, a marqué le but de sa vie ! A 4-3, je l’avais mauvaise et me demandais si Nice ne devrait pas plutôt jouer en Serie A. Si l’on ne veut pas de nous en L1 qu’on nous le dise tout de suite… Heureusement, François Clerc est parvenu à marquer en fin de match pour un 4-4 plus logique. Nous avons failli revivre un match d’anthologie comme celui qui avait vu les Aiglons ridiculisés par Monaco avant de battre l’ASM 3-4 sur son rocher…
Il valait mieux que Nice gagne car les morts de faim de la L1 ont gagné.
Avec 20 points au compteur, Nice aurait fait un sacré bond au classement.
On se contente du match nul. Pour les fêtes, nous n’avons plus un pied en L2, enfin presque plus…
Quand on fait 4-4 à Lille, on doit rester en L1.

A Villeneuve d’Ascq, Stadium Nord
Lille 4-4 OGC Nice
16.847 spectateurs
Buts pour le LOSC: Sow (8e), Cole (26e), Hazard (76e), Balmont (86e)
Buts pour l’OGCNICE: Civelli (15e), Dja Djedje (34e, 45e), Clerc (90e + 4)

Nice : Ospina/ Mabiala, Civelli, Pejcinovic (Gomis, 53e), Clerc/ Digard ©(Sablé, 71e), Coulibaly, Abriel, Hellebuyck/ Dja Djedje (Mounier, 80e), Mouloungui

Les Buts niçois:

15e: Hellebuyck tire le corner et trouve Civelli qui s’élève plus haut que tout le monde: Lille 1-1 Nice.
34e: Mouloungui fait un massacre sur l’aile pour centrer sur Dja Djedje qui bat Landreau à bout portant. Lille 2-2 Nice.
45e : Mouloungui, côté droit, se faufile dans la surface et frappe au but. Landreau repousse sur Dja Djedje qui reprend victorieusement. Lille 2-3 Nice.

71e: EXPULSION de Mouloungui. Très sévère. Cela permet à Lille d’égaliser 3-3 puis de prendre l’avantage 4-3. Grand sentiment d’injustice dans le camp nissart. C’est facile de battre Nice dans ces conditions…

94e: sur le dernier corner de la partie, le ballon revient dans les pieds de Clerc qui arrache l’égalisation! Lille 4-4 Nice.

Tous les Niçois sont à féliciter.

Classement bas de tableau, fin matchs aller:

13 Valenciennes 20 19/ 5 5 9/ 18 21/ -3
14 Caen 20 19/ 5 5 9/ 24 29/ -5
15 Auxerre 19 19/ 4 7 8/ 26 30/ -4
16 Dijon 19 19/ 5 4 10/ 20 35/ -15
17 NICE 18 points 19 matchs/ 4 6 9/ 21 23/ -2
18 Nancy 18 19/ 4 6 9/ 17 26/ -9
19 Sochaux 18 19/ 4 6 9/ 21 34/ -13
20 AC Ajaccio 15 19/ 3 6 10/ 20 36/ -16

Le prochain match de Nice en L1 sera Brest-Nice, le 14 janvier 2012.

PS: Dans l’édio du programme de Nice-VA, j’avais écrit:
-"Pour la France entière- sauf à Nice - aucun pronostiqueur ne donnera la moindre chance niçoise contre le LOSC. (Ce n’est pas mon avis car un match n’est jamais jouer d’avance, fût-ce le plus déséquilibré sur le plan comptable.)” J’avais une sorte de pressentiment car les Lille-Nice sont souvent très serrés. J’y ai vu jadis “Dédé” Amitrano nous qualifier de manière grandiose en Coupe de France ou les Aiglons de Gernot Rohr ramasser la mise. De surcroît, René Marsiglia connaît bien la maison puisqu’il a évolué au LOSC. Il n’en fallait pas plus pour espèrer.

[Post dédié aux Aiglons et à tout le staff]

21.12.11

Permalien 23:16:39, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United cartonne 0-5 à Fulham

Les 5 buts des Red Devils

Fulham 0-5 MANCHESTER UNITED
Buts pour les Red Devils: Welbeck (5e), Nani (28e), Giggs(43e) Rooney (88e), Berbatov (90e)

Je n’ai pas vu le match. On se demande vraiment pourquoi on est abonné à Canal Plus qui est souvent Canal Moins. Rater un 0-5 à l’extérieur cela ne fait pas plaisir! On dira que j’aime mieux rater un 0-5 que de voir MU prendre un carton contre Man City…
Giggs a donc enfin marqué son but cette année en championnat ce qui fait qu’il a inscrit au moins un but chaque saison depuis qu’il joue en championnat en Premier League avec Man U. Cela remonte à… Mathusalem !
Berbatov a marqué. Tant mieux.
Ce soir, MU a eu beaucoup de buteurs différents. A l’extérieur en plus. Les Red Devils ont soigné le goal average.
Très bon signe avant le Boxing Day.

Lindegaard/
Evra
Jones. Puis (20e) Young. Puis (58e) Park
Evans
Smalling/
Nani
Giggs
Carrick
Valencia/
Welbeck. Puis (76e) Berbatov
Rooney

Sur le banc: De Gea, Rafael, Fryers, Chicharito

Manager: Sir Alex Ferguson. (10) Il a évité le contre-coup de l’élimination de la C1. Les Red Devils donneront tout pour remporter le championnat malgré une floppée de blessés. Espérons que pour Jones et Young cela ne soit pas trop rare car je vois qu’ils sont sortis vite du match…

Résultats:
Manchester City 3-0 Stoke City
Aston Villa 1-2 Arsenal
Wolverhampton 2-2 Norwich City
Blackburn Rovers 1-2 Bolton Wanderers
Newcastle United 2-3 West Bromwich Albion
Wigan Athletic 0-0 Liverpool
Everton 1-0 Swansea City
Queens Park Rangers 2-3 Sunderland
jeudi 22 décembre 2011
21h/ Tottenham Hotspur- Chelsea

Classement de la Premier League:
1 Manchester City 44 17/ 14 2 1/ 53 15/ + 38
2 MANCHESTER UNITED 42 points 17 matchs/ 13 3 1/ 42 14/ + 28
3 Tottenham Hotspur 34 15/ 11 1 3/ 31 18/ + 13
4 Chelsea 32 16/ 10 2 4/ 34 19/ + 15
5 Arsenal 32 17/ 10 2 5/ 33 25/ + 8
6 Liverpool 30 17/ 8 6 3/ 20 13/ + 7

Les prochains matchs de Man United:
26 Déc/ Man United - Wigan, 16 h
31 Déc/ Man United - Blackburn 13 h 45
4 Jan/ Newcastle United - Man United, 21 h

PS: L’Uruguayen Luis Suarez a été reconnu coupable d’insultes racistes envers le Red Devil Patrice Evra, lors du dernier Liverpool - Manchester United (1-1), 15 octobre 2011, avec “référence à sa couleur": 40 000 livres sterling, soit près de 48 000 euros. Liverpool a 14 jours pour faire appel. Luis Suarez jouera pourra pendant la période des fêtes. Ce conflit entre Evra et Suarez ne va pas arranger les rapports entre les deux clans de fans qui se haïssent le verbe est faible. Cela fait 20 ans que Liverpool n’a plus gagné le championnat pendant que Man U survole la compétition. Pendant ce temps, en France, je lis cette dépêche: “L’incident est “clos” entre Kamel Chafni et le juge de touche du match Brest-Auxerre, que le joueur d’Auxerre avait accusé de propos racistes, a annoncé le club bourguignon", mercredi 21 décembre 2011… Tant d’agitation pour en arriver là !

Le Gérard de l'humour à la cérémonie des Gérard de la télé 2011

La cérémonie des Gérard de télévision 2011 a été une bouffée d’air frais, loin de ces soirées avec les tapins de l’idiot-visuel que l’on voit toute l’année dans le petit écran que l’on n’est pas obligé de regarder bien sûr.

J’ai regardé la cérémonie ou plutôt l’anti-cérémonie des Gérard sur Paris Première chaîne généraliste à péage qui appartient au Groupe M6, depuis dix ans. Il s’agit de la parodie des César, Molière et autres 7 d’or ou Victoires de la chanson.
Passons sur les Victoires de la chanson qui a le mérite d’être au moins une émission de variétés où l’on entend des chansons. Pour ce qui est des César, c’est quasi inregardable sauf quand il y a Valérie Lemercier ou quelques rares autres, et même très rares, qui parviennent encore à être naturels. (Passons aussi sur les Oscars du foot car un footballeur ne peut pas tricher sur un terrain ou alors pas longtemps.)
Les Molière atteignent souvent le sommet de la ringardise avec des gens qu’on ne voit jamais et qui tout d’un coup passent pour la Miss du jour. Une vraie tragédie visuelle. La mendicité de la gloire.
Quant au cirque des 7 d’or c’est la télé qui pratique de l’onanisme en direct.
Toutes ces émissions ne sont que des paquets de glue.
De l’autopromotion abjecte.
Encore heureux que l’on n’ait pas les Plumes d’or pour les écrivains. Aujourd’hui, on dirait les Ordinateurs d’or.
Pourquoi n’organise-t-on pas une soirée pour célébrer les boulangers, les médecins, les savants, les électriciens ou les chômeurs plein d’idées?
Donc les Gérard d’or sont nécessaires.
Le trio des présentateurs est harmonieux: Fréderic Royer, Arnaud Demanche et Stéphane Rose. Trois style différents. Entre Auguste et clown blanc.
Les textes sont audibles. On se marre bien. Il a plein d’esprit et ça cogne là où cela doit cogner.
Les récompenses sont bien attribuées avec des intitulés très amusants.
Nous sommes entre Marx Brothers, Monty Python, Francis Blanche-Pierre Dac, Jean Yanne et Pierre Desgroges.
Dans cette France où l’on ne peut plus rien écrire ou dire, sous sa véritable identité- je ne parle pas des millions de gens qui vomisent sous pseudo- sans être traités comme le dernier des voyous, il faut des fenêtres d’insolence. Cela fait longtemps qu’elle n’est plus sur C+. Les insolences institutionnalisées ne sont plus de l’insolence. Les animateurs nous ont dit que le service juridique de Paris Première a censuré plusieurs catégories…
Le jour où les lauréats des Gérard viendront chercher leur récompense sous forme de parpaing, l’émission aura perdu sa fraîcheur.
Cette cérémonie des Gerard est pleine de candeur, parfois d’amateurisme.
C’est cela qui est salutaire.
Sans lauréat, il peut y avoir du rythme.
La séquence avec la vieille bourge qui se paie de l’exotisme au milieu des fans de Lens était un sommet. A voir et revoir. Cultissime.
Celle avec les cuistots en herbe aussi.
A l’année prochaine !

Extraits du palmarès:

*Gérard de l’animatrice tellement nulle que tu te demandes ce qu’elle a bien pu faire pour décrocher son poste. Enfin non, tu te le demandes pas, tu le sais, mais tu le gardes pour toi pour pas t’attirer d’emmerdes avec Ni putes ni soumises:
-Solweig Rediger-Lizlow dans Le Grand journal (Canal+)

*Gérard du pire animateur de l’année:
- Cyril Viguier dans Vendredi sur un plateau (France 3)

*Gérard du jardin des plantes:
- Ariane Massenet dans Le Grand journal (Canal+)

*Gérard de l’animateur qui a trop de dents, et elles sont trop blanches:
- Jean-Marc Morandini dans Morandini (Direct 8)

*Gérard de l’émission qui a fait un tel krach d’audience qu’on a eu du bol que Standard & Poor’s ne dégrade pas la note de la France dans la foulée:
- Avant-premières avec Elizabeth Tchoungui (France 2)

*Gérard du membre d’un jury de tocards qui a toute légitimité à te juger vu comment il a brillamment réussi sa carrière:
-Jean Benguigui dans On n’demande qu’à en rire (France 2)

*Gérard du monomaniaque:
- Bernard de la Villardière dans Enquête exclusive sur M6 pour : “Sexe, drogues, alcool, viols, meurtres, sodomie sur personnes âgées : enquête sans concession dans la filière roumaine.”

*Gérard de l’émission qui te fait croire que tu vas trouver l’amour, alors qu’avec ta gueule, même ta main refuse de te branler:
- L’Amour est aveugle (TF1)

*Gérard de l’invité-juke-box dans lequel t’as juste à mettre une pièce pour qu’il te rejoue la même chanson:
- Christophe Hondelatte pour “Non, mais si vous aimez pas mon disque, c’est parce que vous y connaissez rien en musique ! Mais bon, je m’en fiche, tous les artistes ont vécu ça… Les Brel, les Brassens, les Ferré, et maintenant moi… Mais en France, on adore mettre des étiquettes… Puisque c’est comme ça j’me casse !”

*Gérard de l’émission de warriors où des candidats se fightent façon Alien vs Predator sur du Carmina Burana, tout ça pour déterminer si le menu makis de Célestin est meilleur que le menu verrines de Floriane :
- MasterChef (TF1)

18.12.11

Permalien 16:57:17, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Six heures en compagnie de Raymond Kopa

Voici un récent entretien avec Raymond Kopa qui est complémentaire avec ce que j’ai noté ci-dessus de ce qui m’est revenu des 6 heures passées en compagnie du Ballon d’Or 1958. Moi, je n’avais pas de micro. Il s’agit d’instants pris sur le vif. On se rend compte que Kopa avec un micro ou sans reste Kopa. C’est le même. Dans la vidéo, il dit que l’on n’apprend pas à jouer au football. “On progresse” dit-il. Il évoque aussi sa condition physique. Il explique qu’il avait deux fois 90 minutes dans les jambes. Il s’entraînait dur.

Je ne crois pas au hasard. Mon père est mort le 19 décembre 2001. C’est lui qui m’a transmis sa passion du football. C’était notre langue paternelle. Dix ans après sa disparition, je passe six heures auprès de Raymond Kopa. Mon père, Marcel, et le fils de Mr et Mme Kopa, Denis, étaient présents parmi nous. J’ai enfin réalisé l’un de mes rêves: passer un long moment avec l’un des héros de mon enfance, Raymond Kopa. Il a toujours fait partie de mon Panthéon intime avec Anquetil et Cerdan. Je parle des champions français. Je peux témoigner après avoir passé 6 heures avec Kopa qu’il demeure merveilleusement vif à 80 ans. Un mélange d’intelligence et d’humour comme j’aime. Ultra sensible, aussi. Pudeur extrême. La classe, quoi ! Sa passion pour le football est intacte. “Si j’ai joué aussi longtemps en vétéran c’est que j’ai toujours été passionné.”

L’affichette, une simple photocopie A4, annonçait:
“Samedi 17 décembre 2011
Raymond Kopa fera une séance de dédicaces à Auchan (Soisy-sous-Montmorency, Val d’Oise) pour présenter son livre LE KOPA, entre 10 h et 19 h.”
J’y suis allé, à 10 h 45.
Il était là, assis, habillé avec une veste. Simple et élégant.
J’ai attendu qu’il signe deux livres et je me suis présenté:
-"Bonjour. On s’est vu au tirage de la Coupe de France. Je représentais l’OGCNice…”
Lui: “Ah! c’était vous… Comment allez-vous ?”
On commence à parler et il me demande de m’asseoir à côté de lui.
Des gens arrivent:
-"C’est vous Kopa ?”
Lui: “Non je suis son frère…”
L’humour aiguisé, il a l’oeil bien brillant, pétillant même.
Une monsieur lui dit:
-"Le football conserve bien…”
Lui: “C’est ce que dit ma femme…” Et v’lan encore un trait d’esprit.
Entre plusieurs visiteurs, on arrive à un peu parler.
Quand il signe d’une belle écriture avec un feutre noir, il demande aux gens d’attendre 10 secondes avant de refermer le livre.
Je me propose de souffler. Il ne rate pas l’occasion de dire:
-"Vous avez vu. Auchan a mis un souffleur à ma disposition. Comme au théâtre…”
J’ai l’impression d’être Piantoni et de former un milieu de terrain avec lui.
Il m’offre un beau cadeau de Noël.
Des gens passent sans le regarder, comme quand je me promenais dans Paris avec Philippe Soupault.
Je vous livre en vrac quelques instants qui me reviennent:
Lui: “Le meilleur Français actuel ? Nasri…”
Moi: “Il n’est pas constant… A Manchester City, il n’est pas titulaire… Le plus constant c’est Lloris. Un gardien. De trois grands joueurs de champ - Vous, Platini et Zidane- on a reculé au gardien…”
Lui: “Quand en 1953, j’ai assisté à Wembley à Angleterre-Hongrie (8-3), Puskas est devenu mon idole.”
Lui: “La génération de 1998 nous a balayé complétement des médias…”
Lui: “En 1998, il vaut mieux que la France n’ait battu le Brésil que 3-1: un score fleuve aurait fait jazzer…”
Lui: “J’aimais dribbler mais dribbler cela est impuissant. Vous en faîtes un pour effacer un adversaire, puis un autre où vous résistez à une charge, au troisième vous êtes très essouffé… C’est pour cela qu’il faut des bons joueurs devant vous pour qu’ils se démarquent bien et ne gaspillent pas votre énergie. Un caviar perdu n’est pas retenu dans la mémoire. Avec Fontaine c’était bien, je savais qu’il ferait les bons appels…”
Lui: “J’ai horreur du grand n’importe quoi. Aussi ne me parlez pas du comportement des joueurs français en Afrique du Sud en 2010…”
Lui: “Antoine Bonifaci aurait dû faire la Coupe du monde 1958 si ses dirigeants italiens l’avaient laissé venir en Suède. Moi aussi j’ai failli ne pas la faire car je ne croyais pas que le Real Madrid allait me laisser prendre le risque d’une blessure…”
Lui: “Je m’attendais à mieux du Real Madrid lors du dernier clasico mais bon… Barcelone c’est la qualité supérieure. Un jeu de passes haut de gamme. Xavi et Iniesta sont aussi fantastiques que Messi. Iniesta méritait le Ballon d’or en 2010. Il fait gagner l’Espagne en finale de la Coupe du monde… Les petits, ils ne sont pas mauvais, hein [clin d’oeil, car il mesure 1 m 69].”
Une dame est venue a un moment donné pour dire:
-"Bonjour Monsieur Kopa. Je suis la petite-fille de Maurine Cottenet, l’ancien gardien de but de l’équipe de France des années 1920…”
Moi: “Ah! oui, votre grand-père à joué 18 fois en sélection mais pardonnez-moi d’être direct: il a encaissé 79 buts lors de ses matchs internationaux…”
Raymond Kopa n’a pas entendu ce que je disais tout occupé à signer des autographes à tour de bras.
Un homme d’origine congolaise, très poli, lui a demandé d’écrire:
-"A PCA qui a connu les trois plus grands 10 de l’équipe de France…”
Ce demandeur d’autographe a confié en partant:
-"Monsieur Kopa, je sais mesurer votre dimension dans le football. Je sais très bien qui vous êtes…”
Kopa souriait quand on lui disait ce qu’il fallait écrire.
Il aime terminer sa dédicace avec cette formule: “En souvenir de la belle époque.”
Lui: “J’ai combattu pour que cesse l’esclavage dans le football. Jadis les dirigeants nous faisaient signer à 17 ans et nous gardaient jusqu’à 35 ans. J’exagère à peine. Aujourd’hui, c’est le contraire: nous voici dans la liberté sans contrainte. On est passé d’une exagération à un autre comportement extrême.”
Quand des gens voulaient une photo avec lui c’est moi qui devenait photographe.
Kopa n’a pas voulu faire une pause déjeuner pour ne pas casser le rythme.
Il voulait signer 150 livres. Il a atteint l’objectif.
A 14h, je suis allé lui offrir un sandwich Paul au jambon parce que ceux d’Auchan “ont trop de mie".
Il voulait de la baguette et un jus d’orange.
Beaucoup de dames se sont arrêtées pour acheter l’un des livres qu’elle faisait signer.
Des jeunes sont venus aussi.
Je l’ai tenu au courant du score des deux matchs de L2 qui se jouaient:
Clermont 1-2 Boulogne-sur-Mer et Le Havre 2-2 Monaco.
Supporter de Reims, il conserve intacte sa passion. Il était hyper content de la défaite de Clermont qui permet à Reims d’être deuxième à trois points du leader, Clermont.
Un monsieur lui a demandé: “Quel est votre équipe préférée ?”
Le cri du coeur de Kopa: “REIMS ! REIMS !”
Une jeune homme, tout timide:
-"C’est vrai que vous avez eu le Ballon d’Or ?”
Kopa sourit et lui montre la photo de son Ballon d’Or 1958…
Le jeune homme poursuit:
-"Vous jouiez dans quelle équipe ?”
Kopa: “Au Real Madrid ! Tu es bien le seul à me le demander…”
Le jeune homme fit deux pas en arrière:
-"QUOI ! Au Real ! Comme Zidane !”
Dès qu’un enfant s’approchait de lui, il redoublait d’attention et de gentillesse.
Il leur demandait aussi de ne pas froisser les pages de l’album consulté
Lui à moi, en douce: “Il faut éduquer les jeunes. Rien n’est plus important.”
Kopa me confia que Zidane était toujours très gentil avec lui quand il le voyait.
J’ai demandé à Kopa s’il était chef dans les vestiaires, à Reims ou en Suède:
-"Pas besoin, il y avait Albert Batteux… Sur le terrain, c’était autre chose. On était seul. Là il fallait bien décider qui fait quoi dans le match… Au Real, on eut pour entraîneur Carniglia mais ensuite avec Di Stefano et mes partenaires vous savez on savait très bien ce qu’il fallait faire pour gagner. En trois ans, je n’ai perdu qu’un match: le derby contre l’Atlético !”
Moi: “Et Piantoni, c’était un sacré joueur tout près de vous…”
Kopa: “Quel pied gauche! Magnifique joueur. Quel buteur ! Comme j’ai déclaré un joueur qu’il était parfois inconstant, il m’en a voulu… Cela me chagrine mais aux entraînements, il se livrait moins que moi. Il m’arrivait de la chercher alors que j’étais devant. Si on ne peut plus rien dire sur ses amis alors…”
Moi: “Et Platini, dirigeant de l’UEFA ?”
Kopa: “Ce n’est pas mon truc ça. Platini est toujours attentif à mon égard. Je n’ai pas à me plaindre de lui. Quel tireur de coup franc ! Il a beaucoup apporté au football. En 1982-1986, ils avaient un belle équipe. Giresse c’était quelqu’un aussi.”
Tout à coup, il me dit:
-"Je ne suis pas sûr de rester dans le souvenir des gens… Fontaine, oui, grâce à son record de 13 buts lors d’une seule Coupe du Monde, celle de 1958…”
Moi: “Vous rigolez ! Vous êtes historique comme Platini, Zidane. Vous êtes un des plus grands sportifs français en compagnie d’Anquetil, Bobet, Hinault, Killy, Jazy, Mimoun, Cerdan, Carpentier…”
Lui: “Français de Pologne…” dit-il avec un large sourire.
Moi: “Oui, oui, comme Bruno Rodzik…”
Concernant la commercialisation de son nom- domaine où il a été pionnier- il m’a confiée:
-"Pour faire plaisir, j’allais parfois faire acte de présence dans un magasin d’une ville en France. J’ai dû stopper. J’ai été taxé de favoritisme. Je ne pouvais pas aller dans tous les magasins. Je choisissais sans but délibéré. C’est ainsi que j’ai dû renoncer au contact avec le public. J’ai dû me contenter de l’après-match. Vous avez vu comme les gens sont gentils avec moi ? J’ai arrêté de jouer pro il y a quasi 50 ans. Il achète l’album, à presque 25 €. C’est une somme. Ce n’est pas rien. Il faut les donner en temps de crise…”
Et là je regarde la main de Kopa, celle avec le doigt coupé, suite à une blessure quand il travaillait au fond de la mine.
Une dame est venue, juste pour lui dire:
-"Vous êtes autre chose qu’Anelka et Ribéry ! Bravo Monsieur Kopa !”
Lui: “Heureusement que ma femme n’est pas là, sinon elle penserait qu’il s’agit d’une de mes anciennes amies…” (rires)
A 17 h 30, il m’a dit:
-"Bon, allez-y si vous voulez. Vous m’avez donné un sacré coup de main, en plaçant les livres, en parlant aux gens. Tous les gens croient que nous sommes venus ensemble tant on s’entend bien.”
Voilà pour vous faire un peu profiter de ce que je viens de vivre avec l’un de mes héros.
A 10 ans, je lisais des articles sur Kopa dans L’Espoir, l’édition du soir de Nice Matin.
Quasi un demi-siècle plus tard, je passe une journée avec Kopa.
Un homme s’est avancé et a dit:
-"Je suis très étonné de vous voir là à Auchan… Quand même, vous êtes un si grand personnage de la vie française…”
Lui: “Vous trouvez humiliant ce que je fais ou pensez-vous que je viens faire de l’argent ? Sachez que la modeste part qui me revient je la reverse pour la recherche contre le cancer…”
Raymond Kopa et sa femme ont perdu leur fils Denis, mort très jeune, frappé par le cancer.
En partant, il me dit:
-"Plus tard vous pourrez dire que vous m’avez payé un bon gueuleton!” (rires)
A un moment, dans l’après-midi, je ne sais plus quand, il a dit à un visiteur qui l’interrogeait sur ma présence:
-"Non, il ne travaille pas à Auchan mais je sais que cela lui fait plaisir de rester avec moi".
Cette année, mon Père Noël s’appelle Raymond Kopa.

Raymond Kopaszewski dit Kopa
né 13 octobre 1931, à Nœux-les-Mines (Pas-de-Calais)
Milieu, inter, attaquant
Parcours:
1941-1949/ US Nœux-les-Mines
1949-1951/ SCO Angers
1951-1956/ Stade de Reims
1956-1959/ Real Madrid
1959-1967/ Stade de Reims
1952-1962/ 45 sélections en équipe de France, 18 buts

Palmarès
3 Champions League: 1957, 1958 et 1959/ Real Madrid
4 Championnats de France: 1953, 1955, 1960, 1962/ Stade Reims
2 Liga: 1957 et 1958/ Real Madrid
Champion de France D2 1966/ Stade Reims
Vice-Champion d’Europe 1956/ Stade Reims
2 Coupes latine: 1953/ Stade Reims et 1957/ Real Madrid
3e de la Coupe du monde 1958
Ballon d’Or 1958

A lire:
-Raymond Kopa et Patrice Burchkalter: LE KOPA, Éditions Jacob-Duvernet, 143 p., 24 € 95.
Un album préfacé superbement par Pelé. Excellent ouvrage qui reprend des anciens articles. Somptueuses illustrations. Le meilleur album de la collection.
-Raymond Kopa et Patrice Burchkalter: Kopa par Raymond Kopa, Éditions Jacob-Duvernet, 267 p, 19 € 90. La vie de Kopa. “Les bons côtés", m’a-t-il dit, avec infiniment de tact.

PS: Séville 2-6 Real Madrid (avec un triplé de C. Ronaldo). Raymond Kopa a dû être content d’apprendre ce résultat, tard dans la soirée.

[Post dédié à Jean-Luc Allouche. Et à mes frères Charles et Jean-Luc, plus tous ceux qui ont connu Marcel Morlino et Denis Kopa, et bien sûr aux deux disparus.]

Les Citizens de nouveau leaders devant les Red Devils

Après leur victoire à l’extérieur, les Red Devils furent leaders.
Provisoirement. N’empêche, ils ne se laissent pas distancer.
Une fois n’est pas coutume, tous les fans de MU furent pour Arsenal qui se déplaçait chez les Citizens qui ont gagné petitement. Arsenal aurait dû bénéficier d’un penalty flagrant car le ballon a été stoppé par le bras d’un Citizen. J’ai noté la mauvaise humeur de Walcott qui n’était pas content de laisser sa place à Arshavin. Pas content du tout.

Classement provisoire de la Premier League avant Man City-Arsenal:
1 Manchester United 39 points 16 matchs/ 12 3 1/ 37 14/ + 23
2 Manchester City 38 15/ 12 2 1/ 49 15/ + 34

Queens Park Rangers 0-2 Manchester United
Buts pour Man U: Rooney (1ere), Carrick (56e)

Manchester United
De Gea/ (5) RAS
Evans. (7) Bon match. Est souvent monté en surnombre
Smalling. (6) Très rigoureux
Ferdinand. (6) Sécurisant
Evra ©/ (6) Toujours tranchant des ses interventions
Nani. (6) Bien sur ses jambes. Puis Young (88e) Non noté
Jones. (6) Homme a tout faire. Peut remplacer Fletcher comme prévu
Carrick (7) Décisif
Valencia (8) A retrouvé sa place de titulaire avec succès. Rampe de lancement pour beaux centres
Rooney. (6) A bien pesé sur la défense. Puis Giggs (78e) A apporté sa maitrise technique
Welbeck. (5) Match qui lui apporte encore un peu plus d’expérience. Puis Hernandez (63e) (4) Rétabli de blessure plus vite que prévu. Match de reprise.

Sur le banc: Lindegaard, Fryers, Park, Berbatov

Manager: Ferguson (7) A bien réagi avec l’élimination en C1. Pourquoi faire entrer Hernandez et non pas Berbatov ? Pour la vitesse… Mais un coup de griffe du Bulgare pouvait aussi faire très mal aux santons de Provence de QPR.

Classement de la PL après Man City-Arsenal (1-0):
1 Manchester City 41 points 16/ 13 2 1/ 50 15/ + 35
2 Manchester United 39 pts 16 m/ 12 3 1/ 37 14/ + 23

Resultats:

Manchester City 1-0 Arsenal
But pour les Citizens: Silva (53e)

Newcastle United 0-0 Swansea City
Wolverhampton 1-2 Stoke City
Everton 1-1 Norwich City
Fulham 2-0 Bolton Wanderers
Blackburn Rovers 1-2 West Bromwich Albion
Wigan Athletic 1-1 Chelsea
Aston Villa 0-2 Liverpool
Tottenham Hotspur 1-0 Sunderland

Permalien 02:01:16, Catégories: LITS ET RATURES, GRANDE DAME, HENDRIXEMENT  

Disparition de Cesaria Evora (1941-2011)

Le cimetière hélas! s’agrandit.
La chanteuse cap-verdienne Cesaria Evora nous a quittés samedi 17 décembre 2011, au Cap Vert à l’âge de 70 ans.
Elle a popularisé la “Morna", la musique du Cap-Vert, auprès du grand public mondial.
Elle avait mis fin à sa carrière en septembre, après avoir sans cesse parcouru le monde.
Un oiseau qui ne peut plus chanter ne peut pas vivre.

PS, hélas! : L’ancien président tchèque Vaclav Havel, figure de proue de la dissidence contre le régime communiste qu’il contribua à faire chuter lors de la “Révolution de velours” pacifique de 1989, est mort dimanche à l’âge de 75 ans. On peut se reporter à son oeuvre d’écrivain et de dramaturge. Lui n’a pas combattu pour se construire une biographie…

17.12.11

Permalien 09:45:32, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Tous les fans de MU attendent le retour Dimitar Berbatov

Pour le plus grand bien de Man U, il est temps de relancer Berbatov, l’un des footballeurs les plus techniques de l’Histoire. Divin toucher de balle ! Anti Beckham par excellence, alors qu’il a un physique de Don Juan, Berbatov rentre chez lui et reste en famille dès qu’il quitte le terrain. C’est un homme 100 % football. Il tellement d’aisance technique qu’on le croit lent car il conserve le ballon. Dans un grand jour, il n’a rien à envier à C. Ronaldo et Messi.

Dimanche 18 décembre 2011, 13 h
Queens Park Rangers-Manchester United

Les médias et le club nous endorment avec l’Europa League mais elle ne pèse rien dans la tête des fans à côté de la Premier League. Il ne faut pas se tromper d’objectif.
Sur 100 vrais fans de MAN U, il n’y en a qu’une poignée qu’ils aiment mieux la Coupe européenne que le championnat. Il s’agit des étrangers. Un anglais lui sait que la PL est primordial.
Dimitar Berbatov à de grandes chances de faire partie du groupe des Red Devils qui se déplace à Londres.
Remplacé à la mi-temps de l’élimination contre Crystal Palace en Coupe de la Ligue, l’attaquant bulgare a manqué les trois derniers matches de Manchester United en raison d’une blessure au pied. Rien à voir avec une blessure diplomatique.
Le co-meilleur buteur de la saison dernière a repris le chemin de Carrington il y a sept jours mais il avait été jugé pas assez rétablie pour jouer contre Wolverhampton Wanderers. Le moral à zéro après la blessure de Nemanja Vidic qu’on ne reverra plus en 2011-2012 et la maladie de Darren Fletcher qui l’éloigne des terrains jusqu’à une date illimitée, les fans se réjouissent d’entendre Sir Alex annoncé:
-"Berbatov est rétabli. Je peux compter sur lui. Rafael est également revenu s’entraîner avec nous. Hélas, Darron Gibson a pris un mauvais coup hier soir avec l’équipe réserve. Il a été laissé au repos par mesure de précaution mais ça devrait aller.”
La réserve a étrillé celle de Liverpool: 4-0 avec un superbe Pogba.
Les Red Devils s’attendent à un déplacement compliqué chez les Queens Park Rangers. A peine deux clubs se sont imposées cette saison à Loftus Road. Chelsea, Newcastle et Aston Villa y ont fait nul.
Avec Chicharito “out". Man U n’a plus de vrai 9.
La force de frappe de MU peut compter sur Rooney, Nani, Young, Fletcher, Macheda et donc Berbatov.

Permalien 09:21:27, Catégories: THE RED DEVILS  

Man United espère que Pogba soit le nouveau Vieira

Il est possible de voir surgir le Français Pogba lors de Queens Park Rangers-Man United, le 18 décembre 2011, à 13 h

A 18 ans, Paul Pogba va sans doute avoir plus de temps de jeu en équipe fanion de Man U puisque le milieu de terrain des Red Devils est une vraie peau de chagrin. Sont actuellement indisponibles: Cleverley, Anderson, Fletcher. Restent disponibles: Carrick, Park et Gibson(qui n’était plus dans les plans du boss…) Giggs, Nani, Young et Valencia ne sont pas des récupérateurs. Smalling et Jones (surtout lui) peuvent monter d’un cran.
Le puissant et solide milieu de terrain français de 1 M 85 sait aussi être créatif, doté d’une bonne vista et d’une trés bonne relance.
-"Je suis venu à Manchester United pour m’imposer en équipe première. La figuration ne m’intéresse pas. Le football c’est ma passion. Mon transfert du Havre a fait beaucoup de bruit mais je ne suis pas venu ici pour l’argent. Mon rêve est de jouer sous le maillot de Man U en Premier League. C’est le but de ma vie. Celui que je me suis fixé. Je ferai tout pour ne pas décevoir Monsieur Ferguson.”
De son côté, Sir Alex déclaré:
-"Si nous le retenons sans le faire jouer, que va-t-il se passer ? Il partira quand son contrat va arriver à terme. Nous devons lui donner l’opportunité de montrer ce qu’il vaut en équipe première. Il a de grosses capacités. Il est physique et athlétique.”
A Old Trafford, les fans espèrent que Pogba soit de la catégorie Evra-Cantona, loin des Français qui ne sont pas arrivés à s’imposer dans le club. On souhaite qu’il soit le Patrick Vieira de Man United.

Paul Pogba, milieu de terrain
Né le 15 mars 1993 à Lagny-sur-Marne, France
Parcours:
1999–2006/ Roissy-en-Brie
2006–2007/ Torcy
2007–2009/ Le Havre
2009/ Manchester United

Palmarès avec la réserve de Manchester United:
Premier Academy League 2010
Reserves Premier League North 2010
Reserves Play-off final 2010
FA Youth Cup 2011

16.12.11

Permalien 16:36:34, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Dans l'imaginaire d'un petit chinois Anelka n'est pas l'équivalent du Maradona qui a signé à Naples

“Maman! je veux être Puskas !", disaient les enfants des années 1960.
“Papa! je veux être un millionnaire du foot!", disent ceux du XXIe siècle.
Jadis quand un joueur était au bout du rouleau, le football lui disait merci et le repoussait dans les vestiaires. Alors le footballeur retraité ouvrait soit un bar-tabac soit un kiosque à journaux.
Ensuite est venu le temps de l’emploi chez les équipementiers. Ainsi des joueurs, dont le seul tort est d’être né trop tôt, développèrent considérablement l’impact de telle ou telle marque sur le territoire national et en Europe.
A prèsent, quand on est cuit pour le football de haut niveau , on s’exile en Russie, au Qatar ou en Chine pour y engranger des sommes colossales. En un mot, quand c’est fini d’un côté cela repart de plus belle de l’autre ! Vraiment une époque merveilleuse. Vive la modernité ! C’est sûr: ce n’était pas mieux avant…
Si des joueurs actuels n’arrêtent pas d’amasser des fortunes sans aucune pression, une gloire de haut rang comme Raymond Kopa signe de livres dans les grandes surfaces… Si le football est ce qu’il est devenue c’est grâce à Kopa et certainement pas grâce aux nouveaux riches du ballon rond, sympathiques comme une porte de prison.
Hier beaucoup rigolait quand on parlait du foot en Chine mais en ce moment les pays dits émergents attirent les joueurs qui désertent sans regret le vieux continent. Il faut aussi parler des Etats-Unis: là-bas Henry et Beckham refont ce que firent Pelé, Beckenbauer, Best et Cruyff. Ils s’imaginent rendre populaire le football dans un pays qui n’aime que le basket, le baseball et le foot américain.
Lassé d’être sur le banc de Chelsea où il touchait 105 000 € brut par semaine, Nicolas Anelka, a signé à Shanghai Shenhua où il sera entraîné par Jean Tigana qui ne garde sans doute pas un très bon souvenir de son dernier passage en L1. Le propriétaire du club, Zhu Jun, a fait fortune dans les jeux vidéos. A présent, il veut des jouets grandeur nature. Anelka n’en est plus à un club près en Europe où il a tout gagné. Avec 11 millions d’euros par an, Anelka (32 ans) devient le joueur français le mieux payé devant Samir Nasri, (10,4 millions d’euros/an à Manchester City), Franck Ribéry (8 millions d’euros/an au Bayern Munich) et Karim Benzema (6 millions d’euros/an au Real Meadrid).
Au plan international, Samuel Eto’o est le footballeur le mieux payé au monde: 20 M€ par an. Pour jouer à l’Anzhi Makhachkala avec le Brésilien Roberto Carlos au Daguestan, une République du Caucase russe, opulente et corrompue jusqu’à l’os, mais en démocratie ce n’est pas terrible non plus ce qui se passe… Alors qu’ils sont au sommet de leur art Rooney (13,3M€, Man United), C. Ronaldo (13 M€) et Lio Messi touchent moins que les joueurs à la retraite ou presque.
La France devient aussi peu à peu une résidence pour des clubs qui sont réduits au rang de danseuses pour milliardaires: Monaco, par exemple. Un homme d’affaires russes désire injecter 200 M€ dans l’ancien club de Théo et Douis. A Paris, on a déjà les rois du Qatar qui tous les jours font rêver les foules avec les arrivèes éventuelles de Carlos tevez et David Beckham…
De tous ces matchs là, je n’en regarderai jamais aucun.
Si le football n’est plus qu’un rendez-vous d’affaires je pense m’abonner dans un club de Curling.
Est-il correct que les Bleus de Blanc qualifiés pour l’Euro 2012 aient touché 240 000 € chacun- s’ils ont joué tous les matchs de qualifications- quand les handballeurs français ont encaissé 40 000 € pour devenir champion du monde ? Où est l’actuel Nikola Karabatic du football?

Bâle-Bayern Munich au lieu de Man U-Bayern...

8es finale de la Ligue des Champions (matchs aller 14-15 et 21-22 février/ matchs retour 6-7 et 13-14 mars)

Grosses affiches/
AC Milan - Arsenal
Marseille - Inter Milan
Naples - Chelsea

Affiches où le favori devrait l’emporter:
Lyon - APOEL Nicosie
FC Bâle - Bayern Munich
Bayer Leverkusen - FC Barcelone
CSKA Moscou - Real Madrid
Zenith Saint-Petersbourg - Benfica

16es de finale de la Ligue Europa (matchs aller 16 février/ matchs retour 23 février)
1- FC Porto - Manchester City
2- Ajax Amsterdam - Manchester United (Avec une affiche pareille je vais devoir regarder les matchs!)
3- Lokomotiv Moscou - Athletic Bilbao
4- Salzbourg - Metalist Kharkiv
5- Stoke City - Valence
6- Rubin Kazan - Olympiacos
7- AZ Alkmaar - Anderlecht
8- Lazio Rome - Atlético Madrid
9- Steaua Bucarest - FC Twente
10- Viktoria Plzen - Schalke 04
11- Wisla - Standard Liège
12- Braga - Besiktas
13- Udinese - PAOK
14- Trabzonspor - PSV
15- Hanovre - Bruges
16- Legia Varsovie - Sporting CP

Permalien 09:51:06, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

10 poches pour les 100 ans des éditions Gallimard: Bergé, Kundera, Garcin, Ernaux & les autres

Pierre Bergé devant sa bibliothéque. Voilà un vrai lecteur devenu bibliophile par passion et non par spéculation. L’ami de Jean Giono et de Jean Cocteau parle des livres comme s’ils étaient des personnes humaines. La passion de la littérature a réuni François Mitterrand et Pierre Bergé.

Les obsèques d’Yves Saint-Laurent furent un temps fort de la vie française. On y a vu des puissants, gens de mode, de politique et d’église cote à cote. Pierre Bergé y a salué dans un langage véridique son amour pour YSL lors de la messe qui tenait à la fois de Carl Dreyer et Jean Genet. Grands moments. Ce fut une cérémonie aussi rare que l’enterrement de François Mitterrand en présence de sa maîtresse et de sa femme légitime. Il y avait aussi ses fils et sa fille Mazarine. Soit tout l’arbre généalogique avec ses dernières ramifications. Dans ces deux tristes journées, notre pays a démontré que ce n’était vraiment pas un banal pays. On le savait déjà mais cela fait du bien de le rappeler. Lettres à Yves comprend l’oraison funèbre signée par Pierre Bergé: un bijou littéraire, à lire et relire. Rien à voir avec du people. Pour l’essentiel, l’ouvrage contient les lettres de Pierre à Yves et non pas de Bergé à Saint-Laurent. Elles se lisent d’une traite et ne consolent en rien de la disparition du grand couturier. Pierre Bergé a un vrai style, à la fois tendre, cassant et même d’une méchanceté qui ne pardonne rien dès lors que l’on triche sur l’essentiel. Il devrait publier davantage. Et j’espère qu’il écrit souvent. L’homme qui a passé sa vie à travailler sur l’image de ses contemporains connaît vraiment le poids des mots.

-Lettres à Yves
de Pierre Bergé
Folio, 94 p., 5,10 €
***********************************
Le grand réfractaire (Milan Kundera) entend Guerre et Paix quand on dit Tolstoï alors qu’il pense “polémique” si l’on prononce le nom d’André Malraux, et même celui d’Albert Camus. Une rencontre est une anthologie de textes plus ou moins courts qui font du bien à lire tant y règne l’authenticité. On y trouve Aimé Césaire, Oscar Milosz, Janacek et des réflexions sur la littérature, la peinture, la musique et la politique. Le livre commence par un hymne au talent de Francis Bacon qu’a rencontré Michel Archimbaud, un de mes amis qui a de très multiples pôles d’intérêts: “J’ai toujours été étonné de ce rapprochement entre Beckett et moi…", a dit le peintre, le plus novateur depuis Picasso. Exemple des coups d’épée de Kundera: “Seul comme un tableau de van Gogh sous le regard imbécile des touristes.” Quand on lit Kundera on réalise encore mieux qu’il ne faudrait jamais lire les auteurs qui parlent à la télé puisqu’on sait déjà tout ce qu’il y a dans le lire. Il faut donc lire Milan Kundera.

-Une rencontre
de Milan Kundera
Folio, 243 p., 6, 80 €
************************************
Qu’est-ce qu’un vrai écrivain ? Quelqu’un qui écrit toujours le même livre, sauf quand il s’appelle Georges Perec. Donc Jérôme Garcin s’est promené une nouvelle fois sur sa ligne en compagnie d’un cavalier. On a déjà eut droit à plusieurs exercices d’admiration: La chute de cheval- sur la mort de son père- à Bartabas, roman, sur son ami sans concession au pouvoir d’où qu’il vienne, et au journal Cavalier seul. L’écuyer mirobolant rend hommage au capitaine Etienne Beudant (1863-1949) qui savait tout faire avec un cheval auquel il donnait un maximun de liberté. Qui a part Garcin aurait pu le sortir de l’oubli ? Personne. Travail de mémorialiste. Comment décrire le bruit des pas d’un homme dans la neige ? Cela évoque un cheval qui croque un bout de sucre. Le mot est de Jean Cocteau. Jérôme Garcin est lui aussi animé par l’image juste. Ce livre est une autre façon de ne pas dire adieu à son père.

L’écuyer mirobolant
de Jérôme Garcin
Folio, 184 p., 5,70 €
******************************
Un soir où elle s’est retrouvée avec un panier au lieu d’un caddie dans le supermarché du coin, Annie Ernaux a compris que le temps avait passé. Alors qu’elle voulait des enfants, les siens étaient devenus adultes et elle était à nouveau seule. Voilà comment on reconnait un écrivain. Au détour d’une page, et surtout pas sur un écran télé en train de nous ce qu’il faut faire pour sauver l’humanité, s’il en reste. Ce livre contient un entretien d’Annie Ernaux avec Frédéric-Yves Jeannet. Qu’elle écrive sur son père ou sa mère, Annnie Ernaux a toujours l’accent de la vérité. De l’emplacement d’un vase sur une commode, elle peut en tirer un ouvrage sur l’enfance. Elle écrit au couteau comme les peintres qui délaissent le pinceau. Pour l’écriture c’est plus tranchant. Si j’écrivais un biographie d’elle, je l’appellerai: “Annie Ernaux, la femme qui dit la vérité".

-L’écriture comme un couteau
d’Annie Ernaux
Folio, 160 p., 5,70 €
***********************
Il n’y a que deux catégories d’individus: les sympathiques et les autres. C’est Pierre Reverdy qui a dit cela à Soupault qui me l’a répété à son tour. Ils ont raison. Dans la République des lettres, j’ai rencontré un nombre incalculable d’écrivains- appelons ça plutôt auteurs. Les plus médiocres sont inbuvables. Prétentieux, et tout ce qui va avec. Les plus talentueux restent simples. Comme Eric Fottorino, par exemple. Il est vrai qu’il a tout pour me plaire: littéraire, journaliste presse écrite, cycliste et niçois ! Il écrit de manière simple et directe. Le pudique nous a donné, dans un premier temps, un livre sur son père adoptif qui lui a donné son nom: Michel Fottorino. Puis, il a écrit un second hymne d’amour à son père biologique: Maurice Maman, un patronyme assez incroyable pour un père longtemps invisible. Les deux pères se sont rencontrés une fois, le jour du mariage d’Eric. Quand Michel se suicide, le 11 mars 2008, il ne restait plus que Maurice… Michel a eu pour cercueil littéraire L’homme qui m’aimait tout bas. Maurice a droit à Questions à mon père, de son vivant, lui. Un poème en prose.

-Questions à mon père
d’Eric Fottorino
Folio, 218 p.,
Folio, 160 p., 5,70 €
********************************
Voici réuni le cercle des poètes disparus,- mais pas tous!- sauf pour les éditions Gallimard dont on fête le centenaire. Le petit-fils (Antoine) du fondateur (Gaston) préface cette galaxie ô combien capitale. Ils sont tous là ou presque: Apollinaire, Aragon, Artaud, Breton, Césaire, Cocteau, Jacob, Michaux, Prévert, Reverdy, Rilke, Valéry, Dubillard… Parmi les vivants: Butor, Deguy, Dupin, Macè, Réda, Roubaud, Stéfan, Velter… Le doyen ? Georges-Emmanuel Clancier, né en 1914. Quand Apollinaire est mort, il avait quatre ans. Laissons-lui le mot de la fin: “Un homme une femme sont passés". A ce propos, l’absence de Philippe Soupault saute aux yeux. Certes, ce n’est pas un “produit” Gallimard. Cependant, les éditions Lachenal & Ritter ont cédé leur fonds Soupault à Gallimard…

-Mon beau navire, ô ma mémoire,
un siècle de poésie française. Gallimard 1911-2011

Préface d’Antoine Gallimard
Folio, 218 p., 5 €
********************************
Cela fait un drôle d’effet de lire un roman qui a pour héros un chimpanzé. On se laisse prendre au jeu. « Doogie » - c’est son surnom- sait parler avec un écran tactile ce qui laisse présager des scènes cocasses. Dans la vraie vie on sait qu’en France, le singe a fasciné les artistes et non des moindres : Paul Léautaud, Michel Simon et Léo Ferré. On peut voir qu’il s’agit de trois anti conformistes. Au cinéma, on a vu Marco Ferreri utiliser un singe et également Nagisa Oshima dans Max mon amour. Tristan Garcia, lui, use aussi de la parabole avec un singe dont l’anagramme peut être signe… Ce grand exercice de style se lit avec plaisir même si l’on est hermétique à la littérature trop allégorique. C’est écrit avec de multiples séquences de relance qui facilitent la lecture. Pas besoin d’être un savant pour lire Tristan Garcia. Dès que l’on pourrait s’ennuyer, l’auteur nous tire par la manche pour nous remettre dans le contexte délicieux de la vie de Doogie qui a été élevé au milieu d’une famille avec deux enfants.

-Mémoires de la Jungle
De Tristan Garcia
Folio, 376 p., 6,80 €
************************
Cette vision du couple vue par un anglais n’est pas passée inaperçue à sa sortie en 1998. Un soir qu’ils reviennent de l’Opéra, Mr et Mrs Ransome retrouvent leur maison entièrement volée. Il ne reste rien. Les voleurs sont allés jusqu’à emporter les plinthes, sans oublier le papier toilette; ça peut servir… Alan Bennett use du sarcasme sans le savoir, comme d’autres font de l’albumine. C’est un Monsieur Jourdain de l’absurde. Sous son quotidien, il y a la folie des situations. Un livre loufoque pour nous faire oublier la lourdeur de certains de nos contemporains.

-La mise à nu des époux Ransome
D’Alan Bennett
Traduit de l’anglais par Pierre Ménard
Folio, 119 p., 4,10 €
******************************
Ceux qui aiment les romans sur l’actualité sont servis par Adam Haslett qui nous propose une plongée dans le monde de la finance. Pour ma part, je connais un exemple d’un ambitieux qui a épousé la fille de son amant afin de pouvoir devenir un “grand” argentier. Tout cela a fini dans un bain de sang. L’intrusion est moins hard… On assiste aux combines de Doug Fanning, le genre de trader qui jongle avec les milliards juste en faisant mumuse avec des ordinateurs. Il y a des romans de gare. En voici un d’aéroport. A chacun ses goûts. Je vois bien ce roman dans un sac Vuitton entre un paquet de Dunhiil rouge et un briquet Cartier.

-L’intrusion
d’Adam Haslett
Traduit de l’américain par Laurence Viallet
Folio, 390 p., 7, 30 €
*****************************
L’ouvrage qui a pour sous-titre “Quatre siècles d’Histoire, de crimes et de faits divers” est un cortège d’affaires plus ou moins importantes qui ont défrayé les chroniques comme il est convenu de dire. Les affaires connues: Cartouche, Vidocq, Landru, Violette Nozières, Jaurès et même Ravaillac. Au rayon des faits moins souvent rappelés: Voltaire embastillé, “Picasso, Français?", la mort suspecte de Zola, “Votez Lop!", Colette contre Willy, les sources de Nana, les fiches de prostitution de Sarah Bernhardt, les surréalistes au commissariat… Le livre est bien sûr une oeuvre collective avec Pierre Assouline, Jean-Pierre Azéma, Pascal Bonafoux, Claude Jeancolas, Pascal Ory, Alain Pagès, Frédéric Pagès, Jean Tulard, Michel Winock… L’édition originale était un superbe album publié avec le soutien de la Fondation d’entreprise de la Poste. L’édition de poche est bien sûr moins riche au niveau iconographique mais elle est néanmoins fort bien illustrée. En exergue, il y a un texte de Louis Andrieux (Souvenirs d’un préfet de police, 1885) dont on ne signale pas qu’il est le père naturel de Louis Aragon.

-Dans les archives secrètes de la police
Sous la direction de Bruno Fuligni
Folio, 550 p., 7, 80 €

Permalien 01:27:33, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Des tifosi huent Totti parce qu'il a raté un penalty

Comme dans Kagemusha de Kurosawa, les tifosi au QI de moule ont hué Totti qui parfois se demande s’il n’a pas eu tort de rester toute sa carrière à la Roma, le club de sa ville natale. A force, on le prend pour un profiteur. Aujourd’hui, les idiots font rimer fidélité avec frilosité.

Les mots fidélité et honneur n’ont plus aucun sens de nos jours où nous fait croire que nous sommes pareils, de Menton à Tokyo en passant par Oslo et Mexico.
Aimer ce que nous aimons cela est devenu ringard.
Celui ou celle qui aime toujours la même chose passe pour un frileux qui a peur de tout.
Tout cela conduit les ignares à mépriser ceux qui ne brûlent pas ce qu’ils aiment.
Regardons du côté de la Roma. Le jeune public a sifflé l’institution Totti parce que Buffon a stoppé sa frappe sur penalty à 1-1. Score final. Pas de quoi en faire un drame vu le classement des deux équipes qui étaient en présence:

Classement de la Serie A
1er Juventus Turin 30 points 14 matchs/ 8 6 0/ 25 11/ + 14
10 AS Roma 18 14/ 5 3 6/ 16 18/ -2

Certes, il y avait l’enjeu de faire tomber la Juve pour la première saison. Cependant, il faut respecter un peu plus les grands joueurs, ceux qui ont décidé d’honorer le club de leur ville natale au lieu d’aller jouer n’importe où motivés par l’appât du gain car aller jouer en Chine pour 230 000 euros par semaine cela ne s’appelle pas jouer pour l’amour du maillot. Chacun sa vie, chacun son destin. Celui de Totti, né à Rome, était de rester toute sa vie à l’AS Roma et il l’a fait. A 35 ans, il y joue toujours alors que beaucoup de ceux qui l’ont hué n’étaient pas né en 1993, année de son premier match en Serie A.
Très souvent Totti a été approché par le Real Madrid. Il a toujours dit non.
Au mercato d’été 2011, il a refusé une offre de salaire de 10 M€ par saison de la part du club américain des Los Angeles Galaxy. Ce qui en aurait fait 6éme footballeur le mieux payé au monde. En 2003, le richissime russe Roman Abramovitch a proposé à la Roma d’acheter Totti contre 120 M€. La Roma refusa. Si la Roma avait accepté, Totti serait devenu le joueur le plus cher de l’histoire du football.
Au lieu de l’encourager après son penalty raté- qui sait s’il n’aurait pas marqué ensuite ?- les idiots du stade Olympique romain l’ont conspué sans gêne. Au terme du match, l’enfant du pays s’est dit écoeuré et qu’il comptait arrêter sa carrière car le public avait trop changé. Aujourd’hui cela sent de plus en plus le shit dans les stades, et les gens croient que les joueurs sont des joueurs virtuels de jeux vidéos !
Totti est l’un des derniers joueurs fidéles à ses couleurs. C’est le contraire d’Eto’o et d’Anelka qui sont partis faire commerce ailleurs, Russie et Chine. Là-bas, ils jouent un football devant des gens qui confondent sport avec spectacle.
Francesco Totti est encore sur les pelouses alors qu’il a été très gravement blessé. Il n’y a pas si longtemps,il était immobilisé sur son lit d’hôpital. Si Totti avait signé dans un très grand club, il aurait un grand palmarès avec le C1 et sans doute un Ballon d’or, vu sa classe.
Qui peut lui être comparé: Ryan Giggs à Manchester United…

Francesco Totti, né à Rome le 27 septembre 1976 dans le quartier d’Appio-Latino.
Passé pro à Roma, en 1993. Il y jouait depuis sa prime enfance.
A l’AS Rome, il a joué 618 matchs et marqué 263 buts. Série en cours
1998-2006: 63 sélections avec l’Italie, 8 buts

Palmarès:
Championnat d’Italie 2001.
Supercoupe d’Italie 2001 et 2007.
Coupe d’Italie 2007 et 2008.

Le très grand champion Luigi Riva, ancienne star de la Squadra Azzurra a déclaré:
-"Les portes-drapeaux sont de plus en plus rares. Il n’y aura plus jamais d’autre Totti à la Roma, ils font bien de le conserver précieusement. Les tifosi devraient passer leur vie à le remercier. Critiquer est juste, mais il faut aussi se souvenir de tout ce qu’il a fait pour le club, au lieu de le condamner pour une erreur"…

15.12.11

Permalien 14:09:36, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Pour éviter les ennuis, João Havelange prend la poudre d'escampette...

Voici une information qui est quasiment passée inaperçue.
L’ancien président de la FIFA- ce Vatican du football-, le Brésilien João Havelange, a démissionné du Comité international olympique dont il était le doyen puisqu’il est né le 8 mai 1916.
Un journaliste de la BBC a dit tout haut ce que bien sûr aucun membre de la FIFA ne dira:
-"En démissionnant, Havelange stoppe toute procédure disciplinaire à son encontre, et évite une sanction voire une exclusion du CIO".
L’ancien patron du football reste un puissant de ce monde.
Entre 1958 et 1973, João Havelange fut président de la confédération brésilienne des sports et entre 1955 et 1963 membre du comité olympique brésilien, avant enfin d’être membre du CIO et président de la FIFA entre 1974 et 1998. Sous son règne, le football a pris une dimension telle que le monde entier ne parle plus que de football! Sous sa présidence, il a organisé des Coupes du monde en Amérique du Nord avec les États-Unis(1994), il a crée la Coupe du monde de football féminin, la Coupe du monde de football des moins de 20 ans, la Coupe du monde de football des moins de 17 ans, la Coupe des confédérations, le trophée du meilleur footballeur de l’année FIFA ou le foot en salle. Parmi d’autres développements, il a doublé le nombre de participants à la coupe du monde (de seize nations à trente-deux).
Voici pour la face visible.
Passons aux zones d’ombre: pour l’essentiel, elles relèvent des relations entre le doyen du football et International Sports and Leisure (ISL), société de marketing qui avait obtenu l’exclusivité des droits pendant plusieurs Coupes du monde, avant sa liquidation en 2001. On évoque des dessous de table.
Concernant sa biographie, nous notons qu’il participa sux Jeux 1936, en tant que nageur.
C’est dire l’étendue de son parcours.
Pour ce qui est des eaux troubles, il mérite la médaille d’or. Joao Havelange aurait touché un million de dollars (environ 700 000 euros) en échange de l’assurance donnée à ISL que la société conserverait les droits télé de la Coupe du monde de football.

La disparition du poète Roland Dubillard

Extrait des Véces étaient fermés de l’intérieur (1975, premier film de Patrice Leconte) avec Coluche, Jean Rochefort et Roland Dubillard. L’écrivain-acteur, né le 2 décembre 1923, vient de mourir le 14 décembre 2011. Entre les deux dates, une vie et une oeuvre de premier plan. Comme acteur, il traversait les films tel un fantôme infilmable. Unique. La très grande classe. Dans la vie c’était un fantôme aussi. Seul les fantômes sont les vrais vivants, parce qu’ils voient tout, à la fois extérieur-intérieur. Eprouvant mais passionnant.

Ecrivain, grand écrivain, dramaturge, poète et acteur, Roland Dubillard était un homme libre donc condamné à la plus grande des solitudes intellectuelles. Ce n’est pas lui qui aller faire de la retape télévisuelle pour vendre ses livres ou ses pièces.
De manière paradoxale, il a été aussi acteur dans une bonne quarantaine de films: L’alcool tue (Alain Resnais), La Grande Lessive (Jean-Pierre Mocky), Le Mâle du siècle (Claude Berry), L’amour braque (Andrzej Zulawskià et Charlotte for ever (Serge Gainsbourg). Des rôles tout intériorisé, énigmatique. Il faisait peur. Une violence dans le regard pour masquer une infinie tendresse. Un corps bouclier. Sa personnalité était d’évidence trop forte pour s’insérer dans l’oeuvre d’un autre. J’avais déjà remarqué ce phénomène avec Raymond Devos qui vient comme un cheveu sur la soupe dans Pierrot le fou (J.-L. Godard). Le mélomane Dubillard avait une voix hautement musical.
Il était légendaire de son vivant, sur fond d’alcool et de génie de la langue française. Un Audiard qui lorgne vers Beckett et Ionesco. Jacques Brel qui se met à faire du Boby Lapointe.
Quand j’ai découvert pour la première fois son visage et sa voix, j’ai tout de suite été séduit: je le voyais comme un savant dosage faisant appel à Cioran, Claude Piéplu et Guy Debord.
Après ses débuts à la radio, grâce à Jean Tardieu, il n’avait pas sauté au plafond quand sa première Naïves Hirondelles (1961), construites avec des jeux de langage, fut saluée comme un chef-d’œuvre par André Roussin. Etre porté au sommet par un auteur qui usait d’une forme de théâtre dont il avait horreur ne lui a pas fait prendre des vessies pour des lanternes. Pour aller vite, on disait que ses Diablogues étaient métaphysiques.
Roland Dubillard c’est une certaine conception de la vie. La liste des gens qu’il a cotoyé est un bottin de l’amitié: Gaston Bachelard, Michel de Ré, Alain Resnais, Jean-Michel Serreau, Jean Chouquet, Jean-Pierre Mocky, Yannick Bellon, Patrice Leconte, Jean-Michel Ribes, et bien sûr sa femme, Maria Machado et leur fille Ariane Dubillard. Solitude, oui, mais amitié et amour, aussi.
Les mots clés de l’univers de Dubillard ?
Labyrinthe à la Joyce avec un zeste de Borges.
Des personnages qui tiennent à la fois à Dubout, Tati et Desproges.
Haine de la connerie humaine.
Détestation des importeurs qui se font passer pour ce qu’ils ne sont pas.
Cynisme érigé en pied de nez.
Dérision à tous les étages.
Sensibilité à fleur de peau.
Victime d’un accident vasculaire cérébral, il ne pouvait plus marcher mais communiquait avec ses proches dont on imagine la détresse de perdre un telle présence. Vivre sans Roland Dubillard, est-ce possible ?
Une voix vient vraiment de s’éteindre.
Elle est heureusement présente dans un sarcophage littéraire.

Permalien 01:25:32, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

N'oublions pas Gilbert Bécaud (1927-2001)

Homme sans concession, Gilbert Bécaud (1927) est mort le 18 décembre 2001 à Paris où il habitait sur une péniche. Cela situe l’homme à la vie attaché à la rive mais sans ancrage.
Chanteur, compositeur, pianiste et acteur, il reste l’un des plus grands de la scène française.
Il n’a pas construit de statue médiatique de son vivant, hors son moyen d’expression, ne commentant jamais l’actualité de l’écume des jours ou si peu.
Brassens, Ferré et Brel ont une image de réfractaire.
Trenet de fou chantant.
Béart de ciseleur de mots et de notes.
Ferrat de copain d’usine.
Barbara de diva de la rive gauche.
Souchou de rêveur génial.
Dutronc de doué naturellement.
Bécaud, lui, est inclassable. A gauche, on dit qu’il était de droite mais la droite ne parle jamais de lui.
“Monsieur 100 000 volts", disait-on.
Le doyen fantastique de la scène mondiale, Charles Aznavour (1), qui vient de triompher à l’Olympia, avec les chansons de son nouvel album, va lui rendre hommage dans les prochaines heures. (2)
Gilbert Bécaud est mort, il y a dix ans, comme un autre homme qui se prénommait Marcel et que mes frères et moi connaissions très bien.

PS: vu les basses attaques sur Darren Fletcher le commentaire est fermé. Je salue ici Pierre, Commeletemps passe, Mérengué, Saga, Yann, Cristianoronaldo, et tous les autres qui se reconnaîtront. Amitié à tous.

(1) A l’Olympia j’étais assis au milieu d’étrangers qui ne parlaient pas français. C’est dire l’impact de Charles Aznavour.
(2) “Vivement dimanche", France 2. Emission de Michel Drucker. Dimanche 18 décembre 2011, 14 h 10.

14.12.11

Permalien 12:04:28, Catégories: THE RED DEVILS  

Année maudite pour Man United: Fletcher quitte le terrain pour raison médicale

Antistar à la Paul Scholes, l’Ecossais Darren Fletcher fait partie des joueurs prêts à mourir pour leur club, si loin des mercenaires qui vont de club en club pour amasser le plus d’argent possible. Tels ceux qui se précipitent en Chine ou en Russie en nous faisant croire qu’ils aiment encore le football. En 2008, Fletcher avait raté la finale de la C1 2008, à cause d’une suspension abusive. Gravement malade, il est contraint de s’éloigner des terrains pour essayer de se refaire une santé.

Il court pendant 90 minutes et plus.
Il tacle si vite pour récupérer un ballon chaud que personne ne se souvient plus de ses interventions, à part ceux qui savent voir.
Il s’est très bien relancer.
C’est un passeur qui sait parfois marquer.
Grande vision du jeu.
Avant tout, il faut souhaiter prompt rétablissement à Darren Fletcher au lieu de faire peser des soupçons sur sa vie d’athlète. Lui qui semblait en acier inoxydable souffre d’une maladie qui l’oblige à ne plus mener la vie d’un sportif de haut niveau. Il est obligé de rompre avec son actvité de footballeur pro pour mettre toutes les chances de son côté.
La saison passé, il a été absent de longs mois à cause d’une maladie virale, avait-on dit pour faire simple. On vient d’apprendre officiellement que Darren Fletcher souffre en fait de rectocolite hémorragique (syndrome intestinal d’inflammation du côlon). La colite ulcéreuse est une maladie inflammatoire chronique du côlon et du rectum qui s’apparente à la maladie de Crohn. Pour être soigné de manière la plus sérieuse possible, il faut une longue période de repos. Fletcher souffrait en silence afin de garder le secret médical.
Voici en intégralité le communité du club:
-"Darren était parvenu à gérer les symptômes mais récemment c’est devenu difficile. Son envie de jouer, et sa loyauté envers son club et son pays (Ecosse) ont sans doute compromis ses chances d’optimiser sa guérison. Il a donc accepté de prendre une longue pause afin d’obtenir une rémission complète. Nous demandons que sa vie privée soit respectée et espérons que la disparition des spéculations autour de sa maladie aide à la guérison".
Ce dont souffre Fletcher n’est pas une petite maladie. On imagine son quotidien.
Rétrospectivement ceux qui ne l’apprécient pas doivent saluer son courage car il est parvenu à revenir dans le onze départ. Si peu de temps hélas ! Le fait qu’il soit revenu sur la pelouse n’a pas arrangé sa santé. Il a finalement accepté de suivre les conseils des médecins et de prendre une pause sans limite. Je souhaite le revoir le plus vite possible. Ce joueur est merveilleux et seuls les ignorants ne saisissent pas l’importance stratégique de ce récupérateur-relayeur. Carrick et lui formaient un duo à la Dupond-Dupont. L’assurance tous risques de MU. Des Beckham (s) se trouvent plus facilement que des Fletcher(s). Beckham représente la mort du football, Fletcher, la vie elle-même. Bechkham est connu pour son look, ses tatouages, sa pisse-girl et leur marmaille. Fletcher, lui, ne nous montre que son talent.
L’absence de Fletcher vient s’ajouter à celles d’Anderson (jusqu’en février) et de Tom Cleverley (au moins encore deux semaines).
-"Ces deux grands joueurs que sont Vidic ("out” toute la saison) et Fletcher vont nous manquer", a dit captain Rio Ferdinand. Sir Alex Ferguson ne dispose plus que de Michael Carrick, Park Ji-sung, Darron Gibson. Giggs, Nani, Young et Valencia sont des attaquants. Il est possible de Smalling et Jones soient alignés au milieu, voire d’autres jeunes.

Darren Fletcher né le 1er février 1984 à Mayfield, Dalkeith (Écosse)
Toute sa carrière pro à Man U
302 matchs avec les Red Devils
Buts: 23

Palmarès avec Manchester United:
Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Champions League 2008
4 Championnats d’Angleterre: 2007, 2008, 2009 et 2011
2 Carling Cup: 2006, 2010
Coupe d’Angleterre 2004
4 Community Shield: 2003, 2007, 2008 et 2010

13.12.11

Permalien 00:14:50, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

Chelsea permet à Man United de revenir à 2 points de Man City

L’élimination de MU en C1 est déjà un vieux souvenir. Grâce à Chelsea, MU recommence à rêver au titre 2012…

Chelsea 2 - 1 Manchester City
Buts pour les Blues: R.Meireles (34e), F.Lampard (82e sp)
But pour les Citizens: M.Balotelli (2e)

Sans jouer, Man United se positionne à présent à 2 points de Man City, au lieu d’être renvoyé à 5 points!
Merci donc à Chelsea qui a relancé le championnat anglais pour le plus grand plaisir de Man U et de ses millions de fans. Il n’y a plus de club invaincu en Premier League puisque Man City vient de tomber à Londres.
Man U qui a pioché pour se maintenir en haut de classement n’est plus qu’à deux petits points alors que Man City semblait se promener depuis le début de saison. MU joue à gagne-petit. Cela peut mener loin les Red Devils qui ont mieux réagi à leur élimination de la C1 2012 que leurs voisins de City.
La victoire des Blues s’est dessinée peu à peu alors que Man City aurait dû bénificier d’un penalty pour essayer peut-être de mener 0-2.
La décision favorable au club de Londres s’est jouée sur un penalty assez généreusement accordé.
Lampard l’a tiré en force, plein cadre. Comme les gardiens plongent presque toujours d’un côté ou de l’autre c’est imparable.

Classement de la Premier League
1 Manchester City 38 15/ 12 2 1/ 49 15/ + 34
2 MANCHESTER UNITED 36 points 15 matchs/ 11 3 1/ 35 14/ + 21
3 Chelsea 31 15/ 10 1 4/ 33 18/ + 15
4 Tottenham Hotspur 31 14/ 10 1 3/ 30 18/ + 12
5 Arsenal 29 15/ 9 2 4/ 31 23/ + 8
6 Liverpool 26 15/ 7 5 3/ 18 13/ + 5
7 Newcastle United 26 15/ 7 5 3/ 21 19/ + 2

Prochains matchs des deux premiers:
Dimanche 18 décembre 2011
13h/ Queens Park Rangers - Manchester United
17h10/ Manchester City - Arsenal

Ce lundi j’étais à fond pour Chelsea. Et dimanche prochain à 17 h je serai le plus grand fan des Gunners… Allez Arsenal ! Auparavant, j’espère que les Red Devils feront le boulot contre QPR.

12.12.11

Permalien 15:58:34, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Jarry en Ymages (Le Promeneur/ Gallimard)

Fondateur de la revue L’Ymagier avec Rémy de Gourmont, Alfred Jarry a toujours aimé les images à une époque où elles étaient fixes. Cet album en propose une bonne centaine toutes liées à sa vie et au temps qu’il traversa de part en part comme une balle. L’image est de Char à propos de Rimbaud mais elle convient aussi à l’auteur d’Ubu Roi. L’Album est présenté sous la forme d’un abécédaire qui n’aurait pas déplu à Duchamp, Vian et Ionesco, trois pataphysiciens patentés. Quelques entrées ? “Adelphes” pour définir l’amitié, voire plus si affinités. “Alcohol", “Armedre", “Mirliton", “Palotins", “Rachilde", “Têtes de Turc” et “Ymages". On découvre la marionnette de la Mère Ubu signée par Bonnard. L’ensemble comprend 300 illustrations en quadrichromie. En fin de volume, il y a des repères biographiques qui permettent de survoler la vie de Jarry sans perdre de vue les instants forts. Né en 1873, il meurt le 1er novembre 1907. Il n’a vécu que 37 ans. Grand adepte de vélo, il rêvait le nez au vent, roulant en costard cravate. Une méningite tuberculeuse emporta le grand homme. Avant de mourir, il demande un cure-dent. Il fut un un précurseur des surréalistes aux yeux de Soupault et de ses amis. On lui doit l’invention de la ‘Pataphysique, science qui cherche à théoriser la déconstruction du réel et sa reconstruction dans l’absurde. Dans Ubu Roi, Jarry dit que lorsqu’on liquide quelque chose, il ne faut pas oublier d’éteindre la moindre des cendres incandescentes, sinon le feu peu reprendre. Hélas, il n’a pas été entendu.
-Jarry en Ymages
Par le Collège de ‘Pataphysique sous la conduite de Thieri Foulc avec entre autres Paul Gayot, Patrick Besnier, Régent et Julien Schuh
Le Promeneur/ Gallimard, 189 p., 39 €

Permalien 11:55:29, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

En battant Man City, Chelsea peut relancer le championnat

Lundi 12 décembre 2011/
Chelsea - Manchester City, 21 h

Si les Blues battent les Citizens, la Premier League sera relancée ce soir.
Ou si vous préférez, dans le cas d’une victoire de Chelsea, Manchester United ne sera plus distancée que de deux points par son voisin ennemi…
L’enjeu est de taille, surtout pour MU qui n’a bientôt plus les yeux que pour pleurer, tant son champ d’action est réduit par son élimination de la C1.
Man City est logé à la même enseigne puisque l’autre club de Manchester a lui aussi été éjecté de la C1.
Les fans de MU compte sur Drogba pour en mettre un de plus au fond des filets que les Citizens.
La presse en profite pour mettre sur la place publique les sommes hallucinantes dépensées par Man City, et encore il ne s’agit que de quelques joueurs.
De fait, l’attaque de Man City pèse quasi 170 M€ avec Sergio Agueiro, Edin Dzeko, David Silva, Mario Balotelli er Samir Nasri.
Cela peut rapporter gros car l’attaque de Man City est la meilleur de Premier League pour l’instant, avec 48 buts au compteur soit 13 de plus que Man United (35 buts), deuxième force de frappe de l’Angleterre qui ne fait rien comme tout le monde. On vient de voir la Grande-Bretagne se démarquer de l’Europe pour ne pas vendre complètement son âme aux financiers européens. On sait tous que les Anglais ont conservé leur monnaie. Ils ont bien fait parce que les Français sont devenus pauvres avec l’Euro, enfin pas tous, vous le savez bien. Il n’y a que les commerçants qui ne se plaignent pas. On les comprend: quand on va chez eux on croit que un euro = un franc. N’oubliez jamais qu’une baguette un peu originale vaut plus de 6, 50 francs…
Si Chelsea gagne les Citizens, les Bleus reviendront à 7 points de Man City. Dans le cas contraire, ils auront dû mal à accrocher une place qualificative pour le C1 2012-2013 car Tottenham et Aresenal ont les dents longues.

Classement de la Premier League
1 Manchester City 38 points 14 matchs/ 12 2 0/ 48 13/ + 35
2 Manchester United 36 15/ 11 3 1/ 35 14/ + 21
3 Tottenham Hotspur 31 14/ 10 1 3/ 30 18/ + 12
4 Arsenal 29 15/ 9 2 4/ 31 23/ + 8
5 Chelsea 28 14/ 9 1 4/ 31 17/ + 14
6 Liverpool 26 15/ 7 5 3/ 18 13/ + 5

11.12.11

Permalien 16:53:58, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, LA MAISON BLANCHE  

Face au Real Madrid, l'éblouissant FC Barcelone est redevenu la meilleure équipe au monde

Le football du Barça est une vérité absolue. Les Catalans ont une très grande maîtrise dans la conduite des opérations. Le jeu du Real reste une illusion. Face au Barça, les Madrilènes n’avaient aucune sureté du geste. Un football trop fragile, dès qu’il foit deux passes à la suite on sent que la troisième tient du hasard, à l’inverse du Barça.

Real Madrid 1-3 Barcelone
But pour le Real Madrid: K.Benzema (1ere)
Buts pour le Barça: A.Sanchez (30e), Xavi Hernandez (53e), F.Fabregas (66e)

Classement de la LIGA
1 FC Barcelone 37 points 16 matchs/11 4 1/ 50 8/ + 42
2 Real Madrid 37 15/ 12 1 2/ 50 13/ + 37

Malgrè mon attachement au Real Madrid, il faut reconnaître que Barcelone lui a été supérieur dans tous les compartiments de jeu, et essentiellement dans le collectif qui est la base du football. Toutes les grandes équipes sont collectives. Le Real Madrid ne parvient pas souvent à être collectif face au Barça parce que les Catalans sont plus collectifs que les Madrilènes.
Le match a commencé par une grosse bévue du gardien de Barcelone que je n’ai jamais apprécié.
Pressé par un intense pressing de début de match, le portier du Barça a dégagé à l’aveugle et Benzema à l’affût repris de manière acrobatique: 1-0. Trente secondes de jeu. Record de rapidité de toute l’Histoire du Clasico.
Ensuite, le Barça est bien revenu avec pour point d’orgue l’éclair de Messi. C’est comme si le génie argentin, ou le génial argentin si vous préférez, avait pensé: “Bon y en a marre ! Je vais planter une banderille!” C’est ce qu’il fit. Lio Messi planta une accélération foudroyante plein axe. En le taclant, Lass Diarra offrit une balle de but à Alexis Sanchez qui égalisa sans avoir le pied qui tremble. Le score était 1-1 alors que C.Ronaldo a eu le 2-0 au bout de sa chaussure dans pouvoir mettre la sphère au fond. Maintenant c’est sûr: chaque fois que Ronaldo joue contre Messi, il est complexé et veut faire trop bien, comme si on était dans La Guerre des boutons. Si le match avait été Real Madrid-Séville, le Ballon d’Or 2008 aurait marqué le second but.
Au retour de la mi-temps, on n’a plus vu qu’une équipe: le Barça.
La qualité de transmission du ballon, le placement des joueurs sur la pelouse, la façon de faire des appels, la complicité entre les joueurs, la capacite de sacrifice, la technique, tout, absolument tout était du côté Catalan. Je me suis régalé. Du grand, du très grand art. Guardiola est un immense entraîneur. Un homme capable d’aligner des joueurs tous au même diapason. Les lignes du Barça bougent en accord parfait avec la situation du moment. Les Catalans se moquent complètement des adversaires, je veux dire Man United ou Real Madrid qu’importe ! L’important c’est leur façon de jouer, toujours le corps dans le sens du but adverse.
Ce Clasico permet de dire que le Barça est en mesure de gagner la Liga et la Champions League.
Cela ne sera que justice tant les Catalans forment encore et toujours la plus belle équipe du monde.
Certes d’aucuns diront que Messi devait être expulsé car il méritait un second carton jaune. Mais ne soyons pas mesquin. Il n’y a que Mourinho pour avancer une telle remarque. Mourinho a eu la correction de ne pas donner pour consigne: l’abattage des Catalans. On a vu du football, et Barcelone est plus fort, c’est tout. Voilà le constat.
C. Ronaldo ne sera pas Ballon d’Or 2011. Le trophée va revenir à Messi pour la troisième fois de suite.
Ronaldo se comporte comme un chanteur qui va passer sur scène quand Messi lui a l’attitude du type qui apporte les enceintes et le matériel du chanteur. C’est toute la différence.
D’un côté, un habit de lumière qui veut qu’on le voit. (C. Ronaldo)
De l’autre, un inlassable ouvrier du spectacle qui oeuvre pour un groupe (L. Messi)

Real Madrid
Casillas/ (2) Lui ou un autre c’était la même chose
Pepe (3) Sans influence hostile sur les 3 buts encaissés par son équipe
Coentrão (2) Une ombre
Marcelo (2) Pas d’emprise sur le match
Sergio Ramos/ (3) Trop timoré
Özil. (2) Effacé. Puis (59e) Kaka (0) Fantomatique
L.Diarra. (1) Commet des fautes visibles comme un immeuble de 100 étages. Puis (63e) Khedira (0) Pas dans le rythme
Di Maria. (5) Beaucoup de tentatives Puis (68e) Higuain (1) Sans impact
Xabi Alonso (2) Brouillon
K.Benzema (6) Le meilleur Catalan
Cristiano Ronaldo (2) Trop stressé

Coach: Mourinho (3) N’a pas su résoudre le schéma de jeu du Barça connu du monde entier. Ni lui, ni Ferguson, ni personne n’y parvient, de manière générale

Barcelone
Valdés/ (2) A failli tuer le match
Puyol (8) Match parfait
Alves (7) Une vraie abeille ouvrière
Piqué/ (8) Impérial
Abidal (6) Inégal
Iniesta. (8) Maître technicien Puis (89e) Pedro (Non noté)
Xavi Hernandez (7) Grosse activité
Busquets (7) Métronome
Fabregas. (8) Bien dans son élément. Puis (79e) Keita (Non noté)
Messi (9) Sait toujours débloquer la situation
Sanchez. (8) Poison mortel. Puis (83e) Villa (Non noté)

Coach: Guardiola (9) Aussi discret que talentueux. Mourinho (Real) et Sir Ferguson (MU) n’arrivent pas à contrer la formule magique du Barcelone de Guardiola.

Permalien 16:53:41, Catégories: LITS ET RATURES, GRANDE DAME  

Stéphane Hessel préface "Echec scolaire, une autre histoire possinble. Le coaching au service des jeunes en difficulté", de Dina Scherrer (L'Harmattan)

Il y en a qui disent et d’autres qui font. Dina Scherrer fait partie de la deuxième catégorie de gens. Ceux qui s’impliquent dans la société pour tendre la main aux «économiquement faibles» comme on disait jadis. On naît tous égaux mais au bout de quelques secondes on n’est déjà plus sur le même pied d’égalité. Bien sûr, on peut naître dans une famille de milliardaires et puis se flinguer un soir de déprime. Et à l’inverse, voir le jour dans un HLM et être parfaitement heureux. Issue d’un milieu modeste, Dina est devenue directrice de développement dans les plus grandes agences de publicités, de manière autodidacte sans passer par une école, grande ou petite. Un jour, elle décide de rendre ce qu’on lui a donné. Elle quitte sa situation confortable pour se remettre en question et devenir coach. Depuis, elle aide les gens en difficulté, des gens de tous horizons. Parmi son champ d’action : la banlieue et ses quartiers dits sensibles. « Sensibles… » Cela veut dire qu’ils pleurent devant « Bambi » ? ou faut pas trop les chercher sinon on risque de les trouver ! Les dénommer “sensibles” est déjà une maladresse étatique. Dina Scherrer fait office de passerelle entre les exclus et les insérés qui tirent les ficelles. Quand elle arrive le matin dans une classe de banlieue, les femmes de ménage disent à Dina Scherrer : « Ces jeunes, ils ne sont pas méchants, il faut les connaître », « parfois ils m’aident et poussent le charriot », ou « C’est comme mes enfants. » Les femmes de ménage sont très attentives à ces jeunes qui pourraient être leurs filles ou fils. Tout le livre est une suite de scènes de vécues avec ensuite la vision et les solutions possibles de la chaque situation décortiquée par Dina Scherrer. Nous ne sommes pas dans une fiction ou une thèse rébarbative. Angoisse= inhibition de l’action nous a appris le regretté Henri Laborit. Dans le prolongement du médecin, Dina Scherrer veut signifier aux jeunes filles et jeunes garçons de la cité qu’ils ne sont pas une succession de problèmes. C’est la société qui a décrété qu’ils en étaient un. Pour arriver à faire parler ses interlocuteurs, Dina Scherrer use des pratiques narratives mises en place par l’Australien Michael White (1948-2008) et le new-zélandais David Epson. C’est un accompagnement collectif qui consiste à dire tout haut les mots/maux qui nous gouvernent. Parfois, il suffit de les nommer pour les extérioriser et donc mieux comprendre. Dina Scherrer est arrivée à soulager des grands angoissés par le seul fait de leur demander d’écrire une lettre à Madame l’Angoisse. Cela aurait plu à Léo Ferré. Ce livre n’est pas un roman. Encore moins un poème. Ni un essai conventionnel. Pas d’avantage un traité. Rien à voir avec un pamphlet ou un programme politique. Cependant il est un peu tout cela à la fois, sans bien sûr être une auberge espagnole. On y trouve une densité humaine peu souvent rencontrée. Dina Scherrer rend hommage à tous les gens qu’elle a croisés, du plus simple ou plus prestigieux (Stéphane Hessel, son préfacier). Elle fait autant de bien à ses patients qu’eux lui font du bien. L’intelligence y résonne de partout. Le témoignage et l’action de Dina Scherrer prouvent qu’elle est une fourmi qui fait son possible pour améliorer le monde, en soulageant la détresse de son prochain. Il faut souhaiter à notre société beaucoup de Dina Scherrer. Elle tranche avec la parole bassement politique.

-Echec scolaire, une autre histoire possible.
Le coaching au service des jeunes en difficulté.

De Dina Scherrer
Préface de Stéphane Hessel
L’Harmattan, 168 p., 16 €

10.12.11

Le Real Madrid veut mettre le Barça à 6 points

Real Madrid-Barcelone, 10 décembre 2011, 22 h

Il faut le reconnaître ce match est la plus grande affiche actuellement au monde. D’ailleurs les deux meilleurs joueurs de la planète sont sur la pelouse. La Premier League, la Serie A et la Bundesliga n’ont plus l’équivalent. Man U-Man City cela paraît régional à côté du Clasico. Dire quand France pour vendre la salade la L1, on ose appeler Clasico PSG-OM. C’est une insulte pour la Liga.
Pour ma part, je suis 100 % pour le Real Madrid. J’ai grandi en rêvant avec Di Stefano, Kopa, Gento et mon si cher Ferenc Puskas. Bien avant de vibrer avec Cruyff et Rinus Michels. J’ai le plus grand respect pour Messi, Xavi, Iniesta, Puyol et Guardiola. J’ai tellement de respect pour eux que même si le Barça gagne je ne serai pas triste. Cependant, le Real Madrid a toujours été l’un de mes clubs fétiches avec l’AC Milan. Je reste fidéle à Cristiano Ronaldo jusqu’à ma mort. J’ai une passion pour Ozil et Higuain. Je reconnais du talent à Benzema. Casillas est un goal gigantesque. Et si Kaka est de la partie…
Ce classico s’annonce exceptionnel car il y a un gros enjeu de points. J’espère que Mourinho ne va pas sortir le bazooka. A ce moment-là, cela ne serait plus le Real car le maillot blanc - celui-ci je l’aime- réclame de l’esthétisme à outrance.
Score idéal pour moi: 4-2 pour le Real Madrid

Classement
1 Real Madrid 37 pts 14 matchs/ 12 1 1/ 49 10/ + 39
2 FC Barcelone 34 15/ 10 4 1/ 47 7/ + 40

Classement des buteurs
1Cristiano Ronaldo/ Real Madrid 17 buts/ 14 matchs
Messi Lionel/ Barcelone 17/ 15
3 Higuain Gonzalo/ Real Madrid 12/ 14

Permalien 18:55:06, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Man United a relevé la tête devant les Wolves

Old Trafford est redevenu le Théâtre des rêves. Les fans et moi on veut le titre national. Le titre, sinon rien !

Manchester United 4-1 Wolverhampton
Buts pour MU: Nani (17e, 56e), W.Rooney (27e, 62e)

Première mi-temps de Man U - Wolves (2-0)
Buts pour les Red Devils: Nani (17e), Rooney (27e)
A la 17e minute du match, Nani (le numéro 17) a ouvert le score après 17 matchs sans marquer le moindre but.
Le Portugais a inscrit un but que l’on a vu venir. En effet, il adore avancer le long de la ligne du rectangle de la surface de vérité par à-coups avant de frapper au premier poteau pour prendre à contre-pied le gardien adverse ce qu’il fit !
Le chiffre 7 était de mise car à la 27e minute, le numéro 17- Nani encore lui- donna un caviar à Rooney qui marqua dans le même coin que le Portugais lors de l’ouverture du score. Wazza n’avait plus inscrit de but depuis 700 minutes de jeu courant.
Très bon retour à la compétition après le fiasco à Bâle et l’éviction de MU de la C1 condamné à jouer l’Europa Ligue que je boycotterai sans me forcer. De cette coupe je n’en veux dans les vitrines du club. Ce genre de bibelot est réservé aux losers. C’est fait pour recycler les clubs qui se font virer de la C1, un peu comme les joueurs qui deviennent consultants ! Quand on s’appelle Man U on ne joue pas les coupes au rabais. J’espère que Ferguson mettra les coiffeurs des coiffeurs.
Les Red Devils ont bien joué en première mi-temps. Il y a eu beaucoup d’occassions et une bonne circulation de balle. Certes l’opposition est plus faible que Bâle et Benfica que MU n’a pas réussi à battre.
Il y a eu beaucoup de pluie pendant les 45 permières minutes. La pelouse est restée parfaite. Jadis il y avait des flaques d’eau partout. Vraiment la modernité a du bon.
MU joua avec le maillot rouge. Enfin la vraie couleur.
Au risque de me répéter, j’aime mieux gagner la Premier League que la Champions League.
Sir Alex Ferguson m’a expliqué:
-"Cantona a raison. Si l’on ne gagne pas la C1, les gens diront qu’on ne sait jouer qu’entre nous, sur notre île. Il faut aussi gagner la C1 pour prouver qu’on sait aussi jouer ailleurs…”
Donc la C1 a un côté frime et fric.
Certes on se console comme on peut, sauf que moi j’ai toujours pensé de la sorte: mieux vaut être roi chez soi qu’ailleurs. La PL me remplit de joie. La C1 me rend fier. Faut quand même pas oublier que MU a remporter un gros paquet de championnats avec Ferguson, plus de 10 ! Parler en dizaine… qui peut faire ça à part nous!

Seconde mi-temps de Man U - Wolves (4-1)
Buts pour MU: Nani (56e), W.Rooney (62e)
But pour les Wolves: S.Fletcher (47e)
Cueillis à froid, les Red Devils encaissent un but dès le retour des hostilités: Evra ne saute pas assez haut devant son adversaire qui marque.
Les détracteurs de MU ne se réjouiront pas longtemps car Nani claqua son second but neuf minutes après le 2-1, grâce un beau centre de Valencia. Un centre à l’aveugle comme il aime faire et qui faisait tant de bien à MU l’an passé. Ferguson s’est enflammé avec A. Brown en début de saison - tout beau tout nouveau…- laissant trop souvent sur le banc l’Equatorien que j’adore: c’est l’un de mes joueurs préférés. J’adore sa concentration, son application, son sérieux. Et bien sûr son talent de percuteur et de centreur. Un grand entraîneur doit deviner quand un joueur est en train de baisser (Brown) afin d’en relancer un autre (Valencia). Il ne faut surtout pas s’entêter à conserver quelqu’un pour démontrer qu’on a raison d’insister. A ce petit jeu-là, Ferguson a perdu dernièrement. Ce n’est pas un sur-homme. Rien qu’un homme. Et c’est très bien ainsi. Je pensais à tout ça quand justement Valencia redonna un nouveau caviar, cette fois à Rooney. Le jeu par les côtés rien n’est plus beau. Beau parce que simple et net. Bien sûr, il faut en être capable. Le football est le plus simple des jeux quand on sait bien le pratiquer. Pas besoin de faire compliqué quand etc… A 4-1, la messe était dite, et Sir Alex fit tourner son effectif.
MU a donc recollé les morceaux de l’honneur perdu à Bâle, là où MU n’a pas pu pratiquer son footbâle… car les Suisses furent meilleurs que les Reds. Il n’y a rien à dire d’autre. Benfica et Bâle ce n’est pas de la rigolade.
Old Trafford a bien chanté. Les fans ont même crié: “Champions! Champions! Champions!”
En début de saison, quand tout allait bien, Ferguson craignait la peau de banane: elle a eu pour nom: Bâle.
Tournons la page, au suivant !

De Gea/ (7) Irréprochable
Evra. (7) Bon match, faut pas retenir que son marquage trop laxiste sur le but des Wolves. Puis (67e) Fryers (6) A su se mettre dans le match
Ferdinand (8) Parfait
Evans (7) Bien dans le rythme
Smalling/ (7) Bonne présence
Jones (7) Adore monter en surnombre
Carrick (7) Très bon match de récupérateur
Nani.(8) Superbe match. Puis (77e) Young (4) Brouillon
Valencia (8) Magique/
Rooney (8) Wazza is back mais sans outrance. Ce n’était que les Wolves
Welbeck. (7) Bien accrocheur. Bonne vista. Puis (75e) Macheda. (4) Semble en vacances. Il est temps qu’il se réveille.

Sur le banc: Lindegaard, Giggs, Park Ji-Sung, Gibson

Manager: Sir Alex Ferguson (8) Très bon turn over. RAS.

15 journée de la Premier League
Arsenal 1-0 Everton
Norwich City 4-2 Newcastle United
Liverpool 1-0 Queens Park Rangers
Bolton Wanderers 1-2 Aston Villa
Swansea City 2-0 Fulham
West Bromwich Albion 1-2 Wigan Athletic
dimanche 11 décembre 2011
14h30/ Sunderland - Blackburn Rovers
17h/ Stoke City - Tottenham Hotspur
lundi 12 décembre 2011
21h/ Chelsea - Manchester City

Classement
1 Manchester City 38 14/ 12 2 0/ 48 13/ + 35
2 MANCHESTER UNITED 36 points 15 matchs/ 11 3 1/ 35 14/ + 21
3 Tottenham Hotspur 31 13/ 10 1 2/ 29 16/ + 13
4 Arsenal 29 15/ 9 2 4/ 31 23/ + 8
5 Chelsea 28 14/ 9 1 4/ 31 17/ + 14
6 Liverpool 26 15/ 7 5 3/ 18 13/ + 5

Classement des buteurs
1 Van Persie Robin/ Arsenal 15 buts 15 matchs
2 Agüero Sergio/ Manchester City 11/ 13
- Rooney Wayne/ Manchester United 11/ 14
- Ba Demba/ Newcastle United 11/ 14

Permalien 15:52:03, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United doit éviter la gueule des Wolves

La composition de Manchester United qui joue gros contre Wolverhampton à Old Trafford. Kick off: 16 h:

01 De Gea/ 03 Evra, 05 Ferdinand, 06 Evans, 12 Smalling/
04 Jones, 16 Carrick, 17 Nani, 25 Valencia/
10 Rooney, 19 Welbeck

Sur le banc:
34 Lindegaard, 51 Fryers, 11 Giggs, 13 Park Ji-Sung, 18 Young, 28 Gibson, 27 Macheda
Manager: Sir Alex Ferguson

L'ancien joueur du Barça, Thierry Henry, statufié par Arsenal

Vendredi 9 décembre 2011 trois statues ont été dévoilées aux abords de l’Emirates Stadium.
Arsenal imite Manchester United qui a mis à l’extérieur d’Old Trafford, les statues de Sir Matt Busby, Charlton, Best et Law, en attendant celle de Sir Ferguson
A l’occasion du 125e anniversaire des Gunners, trois légendes d’Arsenal sont donc honorés: Herbert Chapman (1925-1934), le grand entraîneur du club qui a fait gagner à Arsenal ses trois premiers titres (1931, 1933 et 1934); Tony Adams (1983-2002, 672 matches), capitaine emblématique, et Thierry Henry, meilleur buteur de l’histoire de l’un des clubs de la capitale anglaise. Pourquoi Patrick Vieira n’a-t-il pas droit lui aussi à sa statue car depuis qu’il est parti son ancien club d’Arsenal ne gagne plus rien depuis 2005 ? Ah! oui, comme il est dans le staff de Manchester City cela ferait mauvais effet auprès des fans.
Cependant, je précise que Thierry Henry qui ne cesse de clamer son amour pour Arsenal a quitté le club qui semble être celui de sa vie pour aller s’offrir la C1 à Barcelone, incapable de la faire gagner à Arsenal. Au Barça, il a enfin conquis le Graal européen dans une équipe où jouaient Puyol, Messi, Xavi et Iniesta… Avec une telle équipe Florent Balmont aurait lui aussi remporté la C1. Le Gallois Ryan Giggs, lui, n’a jamais quitté Man U pour aller remporter la C1 ailleurs. Il a mis toutes ses forces pour en gagner deux avec MU. J’aurais préféré que Thierry Henry ne quitte pas Arsenal et qu’il y termine même sa carrière au lieu d’aller faire fructifier son palmarès aux Etats-Unis.

Permalien 07:51:11, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Saison terminée pour captain Vidic: rupture des ligaments croisés

Avant c’était le Serbe qui avait le dessus sur son adversaire direct lors d’un duel maintenant c’est le contraire.

Manchester United ne pourra plus compter sur son capitaine “out” jusqu’à la fin de saison.
Sir Alex Ferguson a annoncé que son capitaine Nemanja Vidic allait manquer toute le reste de la saison 2011-2012 suite à sa grave blessure en Suisse.
Au cours du match, le défenseur n’est pas sorti vainqueur d’un duel avec Streller.
Le joueur de Bâle en a un peu rajouté en venant s’appuyer sur la jambe de Vidic. Il aurait pu se passer de faire ça. J’ai revu 10 fois cette action. Et je ne varie pas de cette observation.
Le défenseur central des Red Devils fut évacué sur civière.
Ensuite, il quitta le stade avec des béquilles et son agent a révélé que Vidic souffrait d’une blessure au genou avec“rupture des ligaments croisés”.
-“Nos craintes se sont confirmées”, a déclaré Sir Alex Ferguson. “La saison de Vidic est terminée. On s’y attendait mais ça reste une mauvaise nouvelle. Il verra un spécialiste lundi afin de déterminer une date pour l’opération. Il faudra attendre que son genou désenfle.”
La Red Army n’est vraiment pas dans une année où tout sourit mais je reste persuadé que tout cela vient d’un manque de confiance. Les Red Devils subissent trop.
Bon rétablissement au capitaine rouge.
Evans, Smalling, Jones vont prendre le relais.

Jacques Augendre et Paul Fournel ont applaudi Jean Hatzfeld, Grand Prix de littérature sportive

La 64ème édition du Grand Prix de littérature sportive s’est tenue mardi 10 décembre 2011 au C.N.O.S.F. à Paris. Les récompenses ont été remises par Benoit Heimermann, Président de l’Association des Ecrivains Sportifs et de Jean-Paul Mazot, Secrétaire Général.

Le Palmarès 2011
-Grand Prix: Jean HATZFELD – « Où en est la nuit ? » (Editions Gallimard)
-Prix de techniques et de pédagogie sportives (Prix Marie-Thérèse EYQUEM): Quitterie LANTA, Muriel HEQUET, Vincent LEMAÎTRE : « La Recré des cavaliers » (Amphora)
-Prix de l’image (Prix LACOSTE): Jacques VERDIER : « Rugby dautrefois » (Flammarion) et Jean-Christophe COLLIN : « La Confrérie des gros » (L’Équipe)
-Prix du document (Prix CNOSF): Benjamin PICHERY, François LYONNET : « Regards sur le sport » (Le Pommier-Insep)
-Prix du commentateur sportif (Prix Bernard DESTREMEAU): Jacques MONCLAR
-Prix de la carrière (Prix Louis NUCERA): Henri GARCIA

Etait présent, entre autres, Jacques Augendre. Homme remarquable, le journaliste-écrivain est discret à une époque où il faut clamer soi-même sur les toits que l’on a du génie. Outre son talent de plume et son aisance d’orateur, il a une mémoire phénoménale. Parler avec lui est un enchantement de chaque instant. Il passe d’hier à aujourd’hui comme on saute à la marelle. Né le 28 avril 1925 à Paris (17e arrondissement), il suit son premier Tour de France en 1949. Une Grande Boucle d’anthologie remportée par le campionissimo Fausto Coppi. Sa passion du cyclisme lui vient de son papa, Philippe Augendre, ancien coureur cycliste.
Voici la liste des principaux journaux dans lesquels a signé Jacques Augendre: Témoignage chrétien, L’Équipe, Le Monde, Le Midi libre, Miroir du cyclisme, Miroir Sprint, Le Cycle. Il est plus proche de Victor Peroni que d’Antoine Blondin, dans le sens qu’il sert d’abord l’information avant de servir un style. Cependant quand on sait lire, on perçoit un très grand humanisme chez Augendre et un amour de la langue française qu’il honore le mieux, ennemi de la désinvolture et du relâchement. Notre époque est stupide au point de tendre le micro à des gens complétement sans intérêt alors que des trésors de la trempe de Jacques Augendre sont parmi nous.
Je l’a bien sûr marqué à la culotte au cours de la remise des Prix 2011. Quel bonheur de parler avec lui ! Il écoute autant qu’il parle. Un vrai ping-pong verbal. J’ai retrouvé auprès de lui la gymnastique intellectuelle que je pratiquais avec Louis Nucéra: passer sans cesse d’un sujet à l’autre sans jamais lasser son interlocuteur. Je vous rapporte la plus belle histoire qu’il a eu la gentillesse de me raconter. Un jour, il dit à Louis Bobet:
-"J’ai un article assez long à écrire sur vous. Comment fait-on ? C’est urgent…”
Louison Bobet lui promet de le joindre à 16 h.
A l’heure dite, précisèment, le champion cycliste l’appelle au téléphone.
Jacques Augendre le questionne et à la fin de l’interview téléphonique, Louison Bobet dit à son interlocuteur:
-"Etes-vous sûr d’avoir assez de matières pour écrire votre article ?”
Jacques Augendre m’a raconté ce moment inoubliable des années 1950. Il avait l’oeil humide:
-"Plus jamais personne ne m’a montré une telle attention…”
Présent à la remise des Prix, il y avait aussi Paul Fournel, membre éminent de l’OULIPO si cher à Perec et Queneau.
La république des lettres est pleine de prétentieux. Fournel n’en fait pas partie. Nous avons parlé de Louis Nucéra:
“Comme il nous manque! Pour me consoler, je me dis qu’il a eu une belle mort…” Comme celle des chevaliers sans armure, avec un vélo à la place d’un cheval. C’est une lance en forme de voiture qui l’a transpercé. Moi aussi parfois j’imagine que Louis a fait peut-être exprès de tourner sans regarder… A force de ne plus voir un ami si cher mort d’une manière atroce tout nous passe par la tête. Actuellement, Paul Fournel écrit un livre sur Jacques Anquetil, l’un des héros de sa jeunesse, à paraître au Seuil. Le titre ? Anquetil tout seul. Le temps du livre, il va vivre ce qu’a vécu l’ami de Blondin. Mon père et moi avons toujours été pour Anquetil. Nous n’étions pas pour Poupou. Avec mon père on aimait plus gagner qu’être premier. Gagner c’est plus amusant.
La soirée a fini par un verre de l’amitié. Cela coulait de source.

A lire: Anquetil-Poulidor, un divorce français, de Jacques Augendre. Bernard Pascuito éditeur, 2008.

L’Association des Ecrivains Sportifs (AES) est née le 17 juillet 1931. Tristan Bernard fit beaucoup pour unir le sport et la littérature qui n’ont rien de contradictoire. Jean Giraudoux assura la première présidence. Un poste qu’occupèrent ensuite Paul Vialar, Marcel Berger, Bernard Destremeau et Monique Berlioux. Hommes et femmes de bonne volonté perpétuèrent l’idée première en distinguant Frison-Roche, Gibeau, Nucéra, Lalanne, Tillinac, Fournel, Echenoz…
Le site de l’Association des Ecrivains Sportifs : http://www.ecrivains-sportifs.fr

09.12.11

Lisitsa, Cantagrill, Soumaré et les autres

Valentina Lisitsa. Beau comme une attaque de Garrincha !

C’est la fin d’année et donc l’époque des listes.
Le supplément de L’Equipe (Sport et Style, décembre 2011) publie en une le hit parade de “nos 12 filles” (+1) pour 2012:
Monica Bellucci, Mélanie Laurent, Marina Hands, Eugénie Niarchos (styliste), Audrey Dana (comédienne), Marion Jollès (journaliste), Keren Ann, Eliette Abécassis, Laure Boulleau (footballeuse), Mathilde Castello-Branco (directrice artistique), Jessica Springsteen (cavalière), Véronique Nichanian (directrice artistique) et Emilie Gomis (basketteuse)

Voici la mienne, tous âges confondus. Pas d’ostracisme:
-Martha Argerich, pianiste
-Anna Calvi, chanteuse et musicienne
-Marie Cantagrill, violoniste
-Julia Fischer, violoniste
-Dorothée Gilbert, danseuse étoile
-Scarlet Johansson, comédienne et chanteuse
-Valentina Lisitsa, pianiste
-Victoria Ravva, joueuse de volley-ball
-Gena Rowlands, comédienne
-Myriam Soumaré, sprinteuse et assistante puéricultrice
-Karine Viard, comédienne
-Anna Vinnitskaya, pianiste
-Blanca Vlasic, sauteuse en hauteur

[Post dédié à Saga]

Permalien 11:49:35, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

L'ancien Red Devil Roy Keane dézingue les jeunes de MU

Man U n’a pas actuellement de patron charismatique au milieu de terrain comme l’était jadis Roy Keane. A Bâle, il y avait Giggs pour la créativité mais Giggs n’est pas un homme qui tape du poing sur la table comme l’Irlandais. Sans Keane et sans Scholes, MU a perdu deux immenses gardiens du temple. A présent, il y a beaucoup d’enfants, comme dirait Papy Evra !

Parmi les réactions qui ont suivi l’éviction de MU par Bâle, Roy Keane a déclaré:
-"Ce qui arrive à Manchester United est mérité. Tout le monde parle des jeunes, mais ils ont encore tout à prouver. Cela va permettre à certains de retomber sur terre !”
Sir Ferguson a rétorqué illico :
-"Roy a eu l’occasion de faire ses preuves en tant qu’entraîneur… Ce qui est un métier difficile! Nous disposons de suffisamment de jeunes joueurs pour continuer notre aventure. J’ai une totale confiance en eux.”
Depuis que Keane a été prié par Ferguson d’aller voir ailleurs, l’Irlandais conserve la dent dure vis-à-vis de son ancien coach.
Il n’a cependant pas tort même si MU a essentiellemet des problèmes de finition.
Trop de jeunes d’un coup ce n’est pas l’idéal. Ferguson ne le reconnaîtra jamais même s’il a dit:
-"Jouer le jeudi soir en Ligue Europa et le dimanche en Premier League sera notre punition.” Sir Alex parle de punition là où je dis corvée. Je ne regarderai pas MU dans cette compétition qui un parking pour perdants, fûssent-il recouvert d’or. Il n’y a qu’une Coupe d’Europe, celles aux grandes oreilles. Les autres ne sont que des récipients décoratifs, voire un urinoir pour larmes.
24 heures après le grand coup sur la tête, on a beau dire ce que l’on veut mais cela fait mal de se faire sortir de la C1 surtout quand on s’appelle Man U sous l’ère Ferguson qui plus est. On relativise mais aucune consolation n’est possible. On a le coeur gros. On n’a pas honoré Duncan et tous nos morts de 1958. On a oublié la niaque inculquée par King Cantona.
Une chose est certaine: je déteste quand MU joue avec un maillot blanc. Man U en blanc ce n’est pas Man U.
La joie des joueurs de Bâle étaient belle à voir. Faut savoir perdre.
Je me demande comment Arsène Wenger et les fans d’Arsenal font pour conserver la foi sans jamais ramener de trophée. Un jour, ils seront récompensés. Je ne pourrais pas encaisser des vibrations aussi infectes pendant 7 saisons sans avoir des répercusions sur le physique.
Qu’on ne me parle pas de blessés (Chicharito, Cleverley, Vidic…). Oler Gunnar Solsjkaer était remplaçant et il cassait tout dès qu’il était aligné dans le onze.
Après la défaite en Carling Cup, Sir Ferguson s’est excusé auprès des fans. Et là, il va dire quoi ?
On va voir la réaction de Man U en Premier League. Sont-ils au bout du rouleau ou vont-ils se rebeller contre leur sort ?
Samedi 10 décembre 2011 à 16 h, Man United reçoit Wolverhampton. Voici le pronostic du site officiel de MU: 1-0 pour les Red Devils. Les prévisions sont revues à la baisse. On est passé du 6 buts marqués contre Arsenal au 6 buts encaissés contre Man City ! Mieux vaut perdre une fois 6-0 que six fois 1-0… Certes mais la machine rouge s’est détraqué après la visite des Citizens. Le melon de Rooney s’est sérieusement dégonflé.
Je reste persuadé que Ferguson va nous annoncer l’arrivée d’un joueur d’ici peu. Quand MU reçoit une grosse claque, il réenclenche la machine à rêver. On ne sera pas beau à voir quand débuteront les 8e de finale de la C1.
Pourquoi Ferguson n’a-t-il pas encore parlé de l’attaquant des Dallas Texans, Roberto Carlos Brito Rojas, 18 ans. Ce jeune Vénézuélien a signé un contrat de développement d’un an et s’entraînera avec l’équipe junior l’année prochaine ?
Et en réserve, le jeune milieu Ravel Morrison promet beaucoup. Ce n’est sans doute pas le moment de parler des jeunes car MU vient de perdre 25€. Conséquence de sa non particiupation aux 8e de finale de la C1 2012.
Pour l’instant, il faut se faire une raison: MU s’est fait virer de la C1 parce que les Red Devils ont fait 3-3 contre Bâle et 2-2 contre Benfica, les deux fois à Old Trafford. Quand on fait deux nuls à la maison, il n’y a rien à espèrer.
Par ailleurs, la mise à l’écart de Dimitar Berbatov est une très bonne initiative ! Lui 8 fois sur 10 s’est placé le ballon avec calme, loin de stresser.
Le 14 et le 15 février 2012, Old Trafford sonnera creux lors des 8e de finale de la C1.
Les Red Devils nous ont fait un sale cadeau de Noël.
Certes, ils nous ont tant donné depuis 1993. Oui, mais il s’agissait d’autres joueurs à part Giggs…
C’est quand même honteux de se faire sortir par Bâle !

Belle image du duo ennemi historique Vieira-Keane. Ils se sont tant détestés…

[Post dédié à Richard Kurt]

08.12.11

Permalien 16:18:08, Catégories: THE RED DEVILS  

Rooney n'a plus que deux matchs de suspension en sélection

Wazza n’a plus que deux matchs de suspension en équipe nationale. On le verra à l’Euro dès le 3e match de l’équipe aux Trois Lions. D’ici là, il va falloir qu’il se remette à marquer. Il doit redevenir un 9. Sa position en 9 1/2 n’est pas une réussite à 100 %. En ce moment, Rooney est en crise de ribéryte aigüe. Il est en hibernation. Il est temps qu’il se réveille !

Wayne Rooney est un peu moins triste de l’élimination de Man U depuis qu’il a reçu une bonne nouvelle lors de son voyage en Suisse: l’UEFA a réduit sa suspension internationale à deux matches après une audience à Nyon.
La Fédération anglaise a plaidé que la première peine de trois matches de suspension était lourde alors que le buteur avait été exclu pour avoir donné un coup de pied au Monténégrin Miodrag Dzudovic lors des qualifications pour le prochain Euro. Le joueur lui-même a plaidé en faveur de Rooney, vu qu’il n’a pas été blessé.
Rooney jouera donc contre l’Ukraine le 19 juin 2012 mais pas contre la France et la Suède en phase finale de l’UEFA EURO 2012. Le troisième match de suspension est désormais en sursis pendant quatre ans et sera appliqué si le Red Devil était à nouveau exclu lors d’une rencontre européenne.

Permalien 12:13:51, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Jamais je ne regarderai Man United en Ligue Europa

Ne pas être en 8e de la C1 cela fait mal quand on aime Man United.

Quand retentira l’hymne de la C1 pour les 8e de finale, les supporters de Man U auront la gorge serrée.
Ce n’est que du football surtout après le suicide de Gary Speed et la mort de Socrates.
Cependant ne mélangeons pas tout, la compétition reste la compétition, et si Bâle a démontré qu’elle était une très belle équipe alliant l’expérience et la jeunesse hyper talenteuse, Man U a été en dessous de tout, ne sachant présisément plus mélanger les anciens aux jeunes. Quand on joue à MU on a un autre comportement que cette sorte de suffisance affichée en Suisse, surtout quand il y a le feu à la maison. “Avez-vous encore envie de gagner ?” demande souvent Sir Ferguson à ses joueurs qui ont tout ce qu’ils veulent, à commencer par l’argent. Cependant, Man U est allé trois fois en finale depuis quatre saisons: 2008 (gagné), 2009 et 2011. Il ne faudrait pas l’oublier. A trop penser à Barcelonne, on n’a pas pensé à Bâle ! La C1 est une compétition infernale c’est pour cela qu’elle est si belle. Cette saison, Nicosie et Bâle passent mais pas Porto et Man United. Man City ? Pfff… La preuve que l’argent de fait pas tout. Heureusement que Arsenal et Chelsea sont en 8e de finale, sinon d’aucuns diraient que le niveau de la Premier League en vaut rien.

Manchester United est déjà éliminé de deux compétitions:

30 Novembre 2011/ Carling Cup
OLD TRAFFORD/ Assistance: 52 624 spectateurs payants
Man United 1-2 Crystal Palace
But pour Man U: Macheda (69e)
Buts pour les visiteurs: Ambrose (65e), Murray (98e)
Qualifié pour les 1/2 finale de la Carling Cup: Crital Palace (Deuxième division)

7 décembre 2011/ Champions League
Bâle/ 36 000 personnes
Bâle 2-1 Man United
Buts pour Bâle: Streller (9e), A. Frei (84e)
But pour Man U: Jones (89e)
Qualifié pour les 8e de finale de la C1: Bâle

Man U reste en course en Coupe d’Angleterre (mais vu le tirage ses jours sont comptés…), en Championnat et en Ligue Europa que je n’ai jamais suivie et qui ne m’intéresse absolument pas. J’espère que Sir Ferguson alignera des coiffeurs. Je ne parlerai jamais de MU dans cette Coupe bidon. Je ne regarderai aucun match de MU dans cette compétition de seconde zone. Il faut se concentrer 100 % au championnat et liquider au plus vite la Coupe d’Europe des loosers. Je n’en voudrais même pas si on me la donnait. Quand on a mangé un bon repas on ne veut pas d’un infâme casse-dalle. Dans son nouveau plan de 5 ans, Sir Alex n’en est qu’à la deuxième année. Cette défaite ne fait entrevoir ce que pourrait peut-être devenir MU sans “Fergie"…

Il est possible que 2012 soit un accident industriel et que MU ne gagne rien du tout:

7 ou 8 janvier 2012/ 32e de finale de la FA CU
Manchester City-Manchester United

Premier League
1er Man City
2e Man United

Europa League
Man U a été reversé en 16e de finale. “Reversé"… cela veut tout dire. Beurk !

Permalien 11:48:03, Catégories: EN MARGE  

Le coach de Zagreb (Jurcic) limogé après la baffe de l'OL !

Devenu la risée de l’Europe, le club du Dinamo Zagreb vient de se séparer de son coach qui n’a pas su mobiliser ses troupes, dirons-nous de manière officielle. Quand on voit la démission collective du Zagreb en seconde mi-temps contre Lyon, il fallait marquer le coup. C’est fait: exit Jurcic !

Krunoslav Jurcic n’est plus l’entraîneur du Dinamo Zagreb. Le club croate a décidé de s’en séparer après la honteuse défaite concédée contre Lyon (1-7), lors de la 6eme et dernière journée de la phase de poules de Ligue des Champions.
Cela fait un peu retomber l’eventualité du match truqué. Si le coach est viré cela confirme cependant que ses joueurs ont levé le pied. Et cette démission intolérable vient d’être sanctionnée.
Je ne suis pas assez démoniaque pour imaginer que l’on vire le coach pour sauver les apparences ou que le coach a tout fait pour se faire virer, genre VA-OM. Non je ne vais pas jusque-là.
Je note qu’après la grotesque déroute, le Dinamo Zagreb a décidé de se séparer de son entraîneur Krunoslav Jurcic (42 ans), en poste depuis l’été 2011, malgré un contrat qui courait jusqu’en juin 2014.
-«Je dois dire avec une grande tristesse que cette défaite est très douloureuse pour nous. C’est la plus grave défaite dans l’histoire de Dinamo” a expliqué à la presse Zdravko Mamic, président exécutif du club croate. Le Conseil d’administration s’est réuni aussitôt après le match et nous avons décidé de nous séparer de l’entraîneur Krunoslav Jurcic. Cette décision a été prise à l’unanimité. »
Le bilan de Zagreb en C1 2011 est une vraie catastrophe:
0 points sur 6 matchs joué. 0 victoire. 0 nul. 6 défaites. 3 buts marqués et 22 encaissés.
Le Zagreb n’avait rien à faire en C1, à part de fausser le goal average de certains clubs.
Vous souvenez-vous du résultat de Zagreb-Real Madrid ? Ce fut 0-1.
Le grand Real n’a mis qu’un but là où Lyon en a claqué 7 !

PS: revue de presse sur http://www.as.com/futbol/articulo/extrana-goleada-lyon-zagreb-echa/20111208dasdaiftb_33/Tes
avec la photo du joueur du Dinamo qui fait un clin d’oeil complice à Gomis.

Permalien 11:33:30, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

La passivité de Zagreb lors des 7 buts des coiffeurs de Lyon

Match truqué ? Impossible à savoir. Les joueurs de Zagreb ont-il levé le pied ? OUI. Il faut être aveugle et incompétent pour dire le contraire.

“Bon aujourd’hui, on lève le pied…” Cette expression existe dans le jargon du football.
Comment étaient les défenseurs de Zagreb lors de la déroute de leur équipe face à Lyon ?
Inertes, immobiles, inactifs, aucune tentative de tacles, amorphes, passifs, spectateurs, aucune rage. Coopératifs de manière tacite ?
Attention je ne dis pas que la Champions League 2012 est truquée car si elle l’était, Manchester United se serait qualifiée à Bâle et Nicosie n’aurait jamais gagné Porto 2-1, le 1er novembre.
C’est la compétition reine. Actuellement, elle dépasse la Coupe du monde, l’Euro et tout ce que vous voulez.
Cependant Ajax Amsterdam a été victime d’injustice: au lieu de mener 2-1 à un moment du match, les Néerlandais ont perdu 0-3. Les deux buts refusés à l’Ajax étaient 100 € valables. Cette défaite inacceptable a contribué à la qualification de Lyon qui a écrasé Zagreb de manière plus que bizarre.
Lyon a gagné 1-7 à Zagreb mais L’Equipe ne donne pas 9 à tous les joueurs:
Lloris (7), Dabo (5), Koné (5), Lovren (6), Cissokho (8), Gonalons (8), Fofana (5), Briand (8), Gourcuff (5), Lacazette (5) et Gomis (9).
Pour avoir 10, Gomis, auteur de quatre buts, doit-il en marquer dix ?
Je ne crois pas au miracle ? En football comme dans n’importe quel domaine.
Match truqué ? Je n’en sais rien.
Une chose est certaine: les joueurs de Zagreb sont en vacances sur les 7 buts de l’O.L.
Il est vrai que noël n’est pas loin.

Permalien 10:38:02, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, LA MAISON BLANCHE  

Barcelone et le Real Madrid grandissimes favoris pour la C1 2012

Cristiano Ronaldo peut entrevoir sérieusement de réconquérir la Champions League. Et moi avec lui. Pour aimer Barcelone, je n’en demeure pas moins très attaché au Real Madrid, l’un de mes clubs préférés. Je suis Français mais c’est le football que j’aime. Le nationalisme ne me concerne pas. Je n’ai qu’un nationalisme: le talent. La classe quoi ! Si j’écoute les beaufs je dois être pour Arsenal, pour Marseille, pour Gasquet… Eh! bien non. Je suis pour Man United, pour le Real Madrid et pour Federer et Nadal. Le sport c’est le sport. Je parviens à y croire encore malgrè la gangrène politico-économique. Les bas du plafond supportent X en L1 lors de X-Marseille et ensuite, ils sont pour Marseille, Lyon ou Lille en C1. Moi pas. Je ne vais pas tomber dans le dégoût de la C1 parce que MU a été incapable de se qualifier face à Bâle. J’ai déjà fait le deuil de la présence de MU en C1 2012. Reste en compétition C. Ronaldo l’un des plus grands 7 de Man U avec Best et Cantona. La fête n’est pas fini. MU a besoin de lâcher un peu de lest. Le club est sous-pression 24 h sur 24 h. Nos jeunes sont en apprentissage. Un peu de patience.

Radioscopie des qualifiés pour les 8e de finale de la C1. Alors qu’ils vont se rencontrer lors du Clasico, le Real Madrid et Barcelone sont les deux favoris pour remporter la C1 2012. Maintenant que MU est hors jeu, le Real Madrid peut aller en finale, selon le tirage. MU étant viré, je deviens supporter de Real Madrid puis de Benfica. Marseille et Lyon, ce n’est pas ma tasse de thé. Je suis Niçois à 1000 %. Je ne suis pas comme certains Lyonnais qui supportent Saint-Etienne ou lycée de Versailles…

L’Italie est très présente
AC Milan: assume son rang
Inter Milan: en perdant deux fois parvient à se qualifier
Naples. Renaissance depuis l’époque Maradona

Allemagne
Bayern Munich: a gagné 4 matchs sur 6
Bayer Leverkusen: a vaincu trois fois à domicile

Angleterre
Chelsea: bonne attaque et bonne défense
Arsenal: a assuré l’essentiel sans forcer

France
Marseille: match héroïque à Dormund et pas sur un score suspect…
Lyon: en gagnant 2 matchs sur 6, l’OL se qualifie

Espagne
Real Madrid: première défense (2 buts) et deuxième attaque (19 buts)
Barcelone: première attaque (20 buts) et deuxième défense (4buts)

Russie
CSKA Moscou: est allé chercher sa qualification à l’Inter Milan
Zénith Saint-Pétersbourg: ce club devait être en 8e. Il y est

Portugal
Benfica: grand outsider. Seul invaincu avec le Real Madrid et le Barça

Suisse
Bâle: a éjecté Man United en perdition offensive

Chypre
Nicosie: parcours historique dont une victoire face à Porto

Permalien 00:45:43, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Guignolade: Lyon se qualifie avec 7 buts marqués à l'extérieur...

En 6 matchs, Lyon a marqué 9 buts, tous contre Zagreb (2 à Gerland, 7 à l’extérieur). A part ces 9 buts, Lyon n’en a marqué aucun contre le Real Madrid et l’Ajax.

Ajax 0-0 Lyon
Lyon 2-0 Zagreb
Real Madrid 4-0 Lyon
Lyon 0-2 Real Madrid
Lyon 0-0 Ajax
Zagreb 1-7 Lyon

Pour la presse hollandaise, l’écrasante victoire de Lyon 1-7 est une victoire truquée.
Pour les radios françaises, Lyon a réussi “un exploit, une sacrée performance, un succès historique, un jour béni, un grand moment d’histoire, le rêve devenu réalité, une crédibilité supplémentaire à Lyon, un grand moment de bonheur"…
On peut nous raconter ce que l’on veut, la victoire 1-7 de Lyon à l’extérieur est très étrange. C’est le moins que l’on puisse dire.
Elle permet à Lyon de jouer les 8es de finale grâce aussi au Real Madrid, victorieux (3-0) à Amsterdam où l’Ajax a été scandaleusement privé de deux buts complétement valables.
Christian Eriksen (milieu de terrain de l’Ajax) : «Personne chez nous ne s’attendait à ce que Lyon gagne 1-7. D’ailleurs, quand on m’a annoncé ce score, j’ai d’abord cru à une blague…»
Quand la France gagne la Coupe du monde 1998, il n’y a pas un soupçon.
Quand Lyon gagne 1-7, RAS.
Quand Lance Armstrong gagne le Tour de France, l’Américain est suspecté de dopage…

Dinamo Zagreb - Lyon 1 - 7
Ajax Amsterdam - Real Madrid 0 - 3
But pour Zagreb: M.Kovacic (40e)
Buts pour Lyon: B.Gomis (44e, 48e, 51e, 70e), M.Gonalons(47e), L.Lopez (64e), J.Briand (76e)

Classement du Groupe C
1 . Real Madrid 18 pts 6m/ 6 0 0/ 19 2/ +17
2 . Lyon 8 6/ 2 2 2/ 9 7/ +2
3 . Ajax Amsterdam 8 6/ 2 2 2/ 6 6/ 0
4 . Dinamo Zagreb 0 6/ 0 0 6/ 3 22/ -19

Déclaration de Rémi Garde, entraîneur de Lyon:
-"À la mi-temps, j’ai essayé de recadrer les choses notamment au niveau du jeu puisqu’on était en supériorité numérique, à 11 contre 10, on venait de prendre ce but. Je pense que l’on n’avait pas fait tous les efforts et tout ce qu’il fallait. Donc il y avait un peu de colère et surtout l’espoir parce qu’à 11 contre 10 on savait que, contre cette équipe, le plus dur c’était de la faire douter avec un ou deux buts d’écart et ensuite on avait cet espoir, ce scénario qui se déroulait on avait tous cela au fond nos têtes.
C’est ce que j’essaie de transmettre, une grande joie. Au final, c’est le boulot des joueurs qu’il faut saluer. On n’a pas été habitués à avoir un groupe au complet. Il y a eu pas mal de blessures mais je l’avais dit, dans mon esprit l’équipe ne tournait pas pour économiser mais pour avoir des forces nouvelles.”
Je ne savais que Lyon avait le meilleur entraîneur du monde.

Les qualifiés pour les 8e de finale de la C1 2012:

AC Milan/ Italie
Naples. A la place de Man City
Inter Milan
Bayern Munich/ Allemagne
Bayer Leverkusen
Chelsea/ Angleterre
Arsenal
Marseille/ France
Lyon. A la place de l’Ajax Amsterdam
Real Madrid/ Espagne
Barcelone
CSKA Moscou/ Russie
Zénith Saint-Pétersbourg
Benfica
Bâle. A la place de Man United
Nicosie. A la place de Porto

07.12.11

Permalien 20:11:43, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United se fait virer par Bâle euphorique

La planète foot est aux anges: Manchester United est éliminé de la C1 2012. Cela ouvre des perspectives puisque MU était toujours partant pour aller jusqu’au bout ces dernières années. Maintenant la C1 est plus ouverte. Des clubs rêvent de prendre la place de MU en finale pour s’opposer à Barcelone… mais il faudra attendre le tirage au sort des 8e.

Derniers matchs du Groupe C
Bâle - Manchester United 2 - 1
Benfica - Otelul Galati 1 - 0

Classement final
1 . Benfica 12 pts 6 m/ 3 3 0/ 8 4/ +4
2 . FC Bâle 11 6/ 3 2 1/ 11 10/ +1
3 . Manchester United 9 6/ 2 3 1/ 11 8/ +3
4 . Otelul Galati 0 6/ 0 0 6/ 3 11/ -8

C’est à Old Trafford que Manchester United a laissé passer sa qualification pour les 8e de finale de la C1 2012 lorsque les Red Devils ont fait 3-3 contre Bâle.
Pour ce qui est du match retour, MU avait moins envie de gagner que les Suisses. En plus, ils étaient poissards. Téléscopage entre Vidic et Smalling: K.O. le jeune anglais a déserté son poste défensif et Bâle en a profité pour marquer. Ensuite Vidic se blesse au genou parce que Streller appuie trop dessus alors qu’il aurait pu s’en dispenser… Devant la cage adverse, les Red Devils ont multiplié les maladresses, à l’inverse des Suisses qui ont pu compter sur les remarquables A. Frei (j’ai toujours aimé ce joueur), Chaqiri et Granit Xhaka (deux jeunes cracks). Quand on ne prend qu’un point sur 6 possibles contre Bâle, on n’a rien à faire en 8e de finale de la C1. J’ajoute que les Suisses n’iront sans doute pas plus loin à moins d’un autre miracle car ce 7 décembre quand on voit Lyon battre Zagreb 1-7 on peut se poser des questions.
Jean Snella m’a dit: “Il ne faut jamais minimiser la victoire de nos adversaires. Cela ne nous rend pas meilleur.”
Il avait 100 % raison. Aussi, il faut saluer les Suisses, leur coach et tout le staff de Bâle. Ils ont super bien joué. Toutes mes félications.

Déclarations des coachs après le match:
Alex Ferguson (manager de Manchester United) : «Bien sûr que nous sommes déçus, on ne peut rien ressentir d’autre. Cela fait partie du Football, il faut savoir composer avec la déception et ce club s’en est servi comme source de motivation à plusieurs reprises. Ces jeunes joueurs vont être déçus ce soir, mais ils devront faire avec et poursuivre leurs carrières. Nos résultats ces dernières années ont été fantastiques. C’est une perte car c’est le meilleur tournoi du monde, c’est une compétition merveilleuse.»

Heiko Vogel (entraîneur du FC Bâle) : «C’est une belle campagne européenne. Ce match était une finale, mais il nous avait fallu beaucoup de travail pour y parvenir. (Sur la victoire) Oui, c’est une sensation, car ce n’est pas tous les jours que vous battez Manchester United. C’était merveilleux.»

Man United
De Gea/ (5) Ne peut rien sur les deux buts. Surtout sur le second.
Evra (3) Pas aussi tranchant que d’habitude
Ferdinand (4) Belle présence mais inactif sur les deux buts
Vidic. (3) Volontaire mais sans charisme. Puis (43e) Evans (2) A fait ce qu’il a pu
Smalling/ (1) Transparent
Young. (0) Hors de forme. Puis (64e) Welbeck (1) Brouillon
Jones (2) Trop nerveux
Giggs (4) A essayé d’organiser mais il était trop seul
Park/ (2) Pas pressant comme il sait le faire souvent. Puis (81e) Macheda (0) Ne confirme pas ses promesses
Rooney (0) Ne sait plus marquer
Nani (6) A part lui, rien

Sur le banc: Lindegaard, Fletcher, Gibson, Valencia

Manager: Sir Ferguson. (4) Le Boss a composé un 4-4-2 ultra offensif. Aurait dû fermer la porte 90 minutes mais c’est facile à dire à la fin du match. A voulu démontrer que MU est un club d’attaque. Il a perdu. Partie remise?
Cette saison, MU risque de ne rien gagner.

Permalien 11:58:25, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Anti langue de bois Jean-Marc Bosman parle de "Blabla"*, Johnny et Zidane...

Est-il correct que celui qui a permis au monde du football de gagner toujours plus d’argent soit laissé dans la marge ?
Celui qui a permis à tous les footballeurs de jouer dans n’importe quel club de leur choix n’a plus que le soutien de sa mère comme on l’a vu dernièrement dans un remarquable reportage à la télé française. (Je ne me souviens plus où tant il y a de chaînes…)
Le monde du football ne supporte pas ceux qui s’oppose à l’omerta.
Regardez Jacques Glassmann… Qui parle de lui alors qu’il a combattu la corruption dans l’affaire VA-OM ?
D’aucuns l’ont même fait passer pour une balance !
Si tous les joueurs reversaient à Bosman 1% de leur salaire qu’il touche grâce à lui, le rebelle ne serait pas obligé d’aller rechercher le réconfort auprès de sa mère, sa plus fidèle supportrice.
Bosman et Glassmann font partie de l’Histoire.
Ne les oubliez pas.
Le football a beaucoup à se reprocher pour marginaliser deux pareilles personnalités.
A mes yeux, Bosman et Glassmann sont des hommes infiniment respectables.

* L’actuel président de la FIFA

Permalien 11:15:59, Catégories: GRANDE DAME  

La présidente de l'OM reçoit le prix "capitaliste de l'année"

Le fabuleux but de Valbuena contre Dortmund. Du grand art. Un but qui vaut de l’or.

Voilà un prix qui n’est pas tendance aux yeux des médias hypocrites qui sont d’une très grande démagogie, flattant toujours la misère qui leur donne l’illusion d’être humaniste.
Dans les années 1980, il fallait étaler son opulence.
Trente ans plus tard, mieux vaut la jouer modeste.
Margarita Louis Dreyfus a donc reçu le prix du “Capitaliste de l’année” 2011 décerné par Le Nouvel Économiste, pour sa gestion du groupe Louis Dreyfus. La veuve de Robert Louis-Dreyfus, décédé en 2009, a annoncé qu’elle souhaitait créer une fondation chargée de promouvoir “les principes éthiques du groupe en matière alimentaire et d’éducation".
-"Je suis très émue de recevoir ce prix car il récompense la vision de Robert. Louis Dreyfus est un groupe familial avec une stratégie à long terme qui a également une dimension durable, liée avec l’environnement.”
Depuis qu’elle en a pris les rênes après le décès de son mari, le groupe, non coté en bourse, s’est recentré sur le négoce des matières premières agricoles.
L’entreprise, créée en 1851 par Léopold Louis-Dreyfus, emploie quelque 40.000 personnes dans 55 pays. LD Commodities qui opère dans le négoce et la transformation des matières premières agricoles, a généré un chiffre d’affaires de 60 milliards de dollars en 2010.
Quand on fait travailler autant de gens dans le monde on mérite d’être félicité.
La propriétaire de l’OM a été doublement récompensée puisque le même jour, son club s’est qualifié pour les 8e de finale de l’OM.

Permalien 02:18:29, Catégories: ANQUETILLEMENT  

Man United joue sa qualification à Bâle

L’inattendu 3-3 au match aller à Old Trafford met Manchester United dans une situation inconfortable au match retour à Bâle, même si un nul suffit aux Red Devils pour accéder au 8e finale de la C1.

Classement actuel du Groupe C

1 Benfica Lisbonne 9 pts/ + 3
2 Manchester United 9 pts/ +4
3 FC Bâle 8 pts/ 0

Il fut un temps où Bâle-Manchester United était une affiche qui faisait rire. Pas cette année! C’est un peu comme si la France jouait sa qualif. à Chypre. On en est là, hélas ! Man United joue sa réputation en Suisse. Et comme le club n’est pas sur une bonne série, le pire est à craindre. Il faudra que les Red Devils sortent un gros match pour se qualifier. La mentalité du club n’est pas de jouer le 0-0. Le mieux est de gagner. Si MU se qualifie, on trouvera ça normal. Si MU se fait sortir de la C1, les médias vont se réjouir.

Mon souhait: Bâle 1-3 Man U

Marseille passe en 8e mais pas Porto...

Ligue des Champions
BORUSSIA DORTMUND - MARSEILLE : 2-3
Buts pour Dortmund: Blaszczykowski (23e), Hummels (32e, sp)
Buts pour l’OM: Rémy (45e), Ayew (85e), Valbuena (87e)

Les victoires à l’extérieur sont les plus belles, surtout quand on se qualifie pour le tour suivant de la C1, c’est à dire les 8e de finale. Certes ce n’est pas pour la finale mais c’est très beau quand même. Jusqu’ici nous en sommes au stade des 8e de finale. On ne peut pas en demander plus. Bravo aux Marseillais. Les victoires contre les Allemands ont toujours une saveur spéciale, surtout si l’on est Français ou Anglais, voire Néerlandais.
Menés 2-0 après un peu plus d’une demi-heure de jeu, les Phocéens ont réussi à renverser l’issue du match sur la pelouse du Borussia Dortmund grâce d’abord à Loïc Rémy qui manque tant à Nice… Son but de la tête- encore un !-a remis l’OM dans le bon sens. Quand on croyait que tout était fichu malgrè le 2-2 honorable, Mathieu Valbuena nous sortit un but venu d’ailleurs. A ce moment-là, il était le plus grand joueur du monde. On l’avait déjà vu jadis marquer un but d’anthologie à Liverpool. Après une série de dribbles, le lutin de l’OM a frappé un très beau tir puissant qui a pris une trajectoire hallucinante. Et c’est ainsi que l’OM poursuit son aventure en C1. Valbuena est un Phénix.
Autrefois, on l’a cru fichu et il est revenu en équipe fanion de l’OM pour arriver en équipe de France alors qu’on lui promettait la CFA !
En ce moment, il était remplaçant et pan! il qualifie l’OM.
Bravo l’artiste.

Les matchs de la soirée :
Chelsea 3-0 Valencia
Porto 0-0 Zénit
Genk 1-1 Leverkusen
Dortmund 2-3 Marseille
Barcelona 4-0 Bate
Plzeň 2-2 AC Milan
Olympiacos 3-1 Arsenal
Nicosie 0-2 Shakhtar Donetsk

Les premiers qualifiés pour les 8e de finale de la C1 2012:
Chelsea
Bayer Leverkusen
Arsenal
Marseille
Nicosie
Zénith Saint-Pétersbourg
Barcelone
AC Milan

Dans les Groupes E F G H, tous les favoris sont passés sauf Porto. L’invité surprise est Nicosie

06.12.11

Permalien 11:03:26, Catégories: LITS ET RATURES, GRANDE DAME  

Au fond de la classe, de Louise Deschamps Wallon (Naïve)

Dans la prose du premier livre de Louis Dechamps Wallon, il y a un climat digne de Jean Vigo, le rebelle avec cause.

Voilà l’Ovni de la rentrée littéraire made in France. Un premier livre comme on n’en voit/lit jamais ou si peu. L’auteur- ne comptait pas sur moi pour écrire auteure : écrit-on cafetière pour une tenancière de bar- donc l’auteur publie un récit avec des photos prises par elle-même. Pour le même prix on a Jean Vigo (Zéro de conduite), Jules Vallès (L’enfant, Le bachelier, L’Insurgé), Christian Boltanski et Sophie Calle en même temps. Jean Vigo, pour la violence des souvenirs. Jules Vallès pour le dégoût du monde des adultes et particulièrement des gens de l’éducation nationale. Christian Boltanski pour l’accumulation des documents liés à la mémoire et à l’enfance. Sophie Calle pour la tentative d’explorer un lieu jusqu’à l’essorer. C’est le livre d’une Emma Santos qui a choisi de vivre plutôt que de tirer un trait sur ce qu’on lui propose. Louise Deschamps Wallon sait tout de suite ce qui va arriver quand elle est face d’un événement. Son compagnon de route- pour ne pas dire de doute- devra faire preuve de beaucoup de poésie pour la conserver auprès de lui. Quand on la croit ici, il est ailleurs. C’est la destinée des gens qui ont beaucoup d’esprit. Il voyage sur place et ont besoin de bouger pour justement se poser enfin quelque part. Tous les écrivains qui font naître de pareils flashs sont authentiques. Les autres, les imposteurs, nous laissent dans notre solitude, incapables de nous faire partager leurs émotions. Page 9, LDW écrit : « Maman. Maman. Maman… Maman ! » On lit donc quatre fois le même mot, certes pas n’importe lequel. Cette répétition nous fait bien entrevoir l’angoisse de la petite Louise lorsque sa mère la déposait à l’école avant de disparaître jusqu’à la fin de l’après-midi. Quatre mots cent fois lus. Et pourtant la magie littéraire est là. Les « ensaignants » et les « directristes » n’ont pas su voir LDW. La plupart du temps, ces gens-là exercent pour briser la personnalité des élèves. Ils font des Français dans le même moule pour qu’ils trouvent une place dans la vie active, mais que faire des doux rêveurs, de ceux qui regardent la vie comme on voit passer les trains ? Les fantômes sont souvent les plus vivants. LDW fait comme les autres enfants, elle réalise un cendrier pour sa mère qui ne fume pourtant pas. LDW se révolte tellement qu’elle n’a pas pris tout de suite la mesure de son imaginaire. Dès l’instant où elle s’évade du carcan de l’école, elle redevient libre. Heureusement qu’il y a le surveillant Cyril. Tous les pions ne sont pas des tortionnaires. Ce livre témoignage transcendé par la poésie du vécu démontre une fois de plus que l’école ferait mieux d’apprendre l’anglais au lieu d’apprendre à apprendre l’anglais et le reste. LDW est une réfractaire qui n’a pas voulu devenir robot. Ce n’est pas un chien savant qui fait ce qu’on lui demande. Comme ses parents- le duo historique Deschamps-Makeïeff- LDW sait regarder les objets. (Eux-mêmes se sont inspirés de Keaton, Tati et Vitez.) Une peluche toute abîmée c’est l’enfance qui nous regarde, ou ce qu’il en reste. Un vieux fil de scoubidou au bout d’une rampe rouillée c’est un pendu qui ne gesticule plus. Elle déchiffre les graffitis sur les murs des écoles comme Henri Calet notait tout ce qu’il voyait sur ceux d’une prison. Les dessins de LWD nous renvoient plus à Gaston Chaissac le marginal qu’à Dubuffet l’institutionnel. On est davantage sensible aux pulsions directes qu’aux constructions intellectuelles. En pension, LDW enviait ceux qui rentraient chez eux comme s’ils allaient vivre des choses intenses. Ce qui compte c’est la richesse intérieure et non pas le qu’en-dira-t-on. Le dernier mot du livre : « Je vous aime ». Nous, on l’aime aussi.

-Au fond de la classe
de Louise Deschamps Wallon
Naïve, 170 p., 29 €

Permalien 10:41:41, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, BECKENBAUEREMENT  

Match des titres majeurs: l'Allemagne bat la France 13 à 5

La séance des tirs au but de France-RFA 1982. Ce soir-là, la terre s’est arrêtée de tourner en France. Trèsor, Platini, Giresse, Tigana et Rocheteau méritaient cent fois plus d’aller en finale de la Coupe du Monde que l’Allemagne, d’autant que l’excité et violent Schumacher aurait dû être expulsé pour avoir commis un attentat sur Patrick Battiston. Cette défaite est loin, si loin. Pourtant, il faudrait une victoire de la France contre l’Allemagne, en finale de la World Cup, de l’Euro ou de la C1, pour oublier Séville.

En ce moment on parle beaucoup des rapports entre la France et l’Allemagne.
On en parle toujours d’ailleurs. Comme frères ennemis on ne fait pas mieux. Soeurs ennemies à vrai dire.
J’ai entendu un enregistrement pas si vieux que ça d’un politicien français - et pas le moindre au plan du pouvoir-dire:
-"La France n’a pas inventé la solution finale…”
C’est vrai mais elle a inventé la collaboration avec les nazis ! Oui des Français voulaient que la France soit nazie et il y en encore plein de vivants de ces français-là.
Avez-vous remarquez que plus personne n’ose écrire: “En 2011, la France collabore au plus près avec l’Allemagne…” C’est pourtant vrai mais le verbe collaborer est banni pour toujours.
En 1974, Emmanuel Berl m’a dit:
-"C’est l’Allemagne qui règne en Europe, et il en sera toujours ainsi…”
Comme il avait raison. Il sera peut-être temps de faire ces fameux Etats-Unis d’Europe avec l’Allemagne pour présidence avouée. Poste qu’elle occupe de manière tacite.
Je ne suis pas du tout germanophobe même si je suis plus proche des Anglais, Italiens, Espagnols et Portugais. Je trouve que la musicalité de l’allemand est inaudible. Quant à leur cuisine, elle est quelconque.
Un Allemand de 1933, de 1942 n’a rien à voir avec un Allemand né après 1960.
Pas plus tard que ces derniers temps, l’office fédéral chargé de l’élucidation des crimes nazis a ordonné des perquisitions qui ont été menées ces dernières semaines chez six octogénaires soupçonnés d’avoir participé, au sein de la division Das Reich, au massacre du 10 juin 1944 au cours duquel 642 personnes d’Oradour-sur-Glane, petit village du Limousin, avaient trouvé la mort.
Je pense au mot de Cocteau: “Le jour où les Allemands reculeront, ils ne reculeront devant rien.”
Tout ça et si lontain. Faut-il faire venir trois anciens nazis en France pour qu’on leur jette des pierres ?
Il y a quelques années, des Allemands avaient parlé d’Oradour-sur-Glane. Repentance haut de gamme. Emotion considérable. Pas besoin d’en rajouter
Au niveau sport, la comparaison entre l’Allemagne et la France se s’impose pas tant nos sommes inférieurs.
En 1954, l’Allemagne est redevenue au premier plan grâce à sa victoire en Coupe du Monde. Oui, c’est par le biais du football que l’Allemagne s’est rachetée une conduite. Certes, d’aucuns disent que les Allemands n’avaient pas bu que de l’eau claire mais en 1998 qui peut m’assurer qu’on n’ait bu que du sirop de grenadine au SDF ?
J’ai aperçu Madame Marie-France Garaud démontré une nouvelle fois sa capacité d’analyse. Pour parler de la France et de l’Allemagne, elle a dit grosso modo: imaginons, une fille pauvre et un homme riche. La France étant la pauvre et l’Allemagne le riche. Au début de la liaison, la pauvre devoit poser ses conditions car elle est en position de force puisque le riche semble ne pas pouvoir se passer d’elle. Mme Garaud a donc reproché aux représentants français actuels d’avoir trop vite accepté les conditions du riche, soit de l’Allemagne… Dans l’assemblée présente sur le plateau télé, Mme Garaud était la plus âgée- qu’elle ne pardonne- mais aussi la plus intelligente, la plus pernitente, la plus cultivée, la plus sympathique et surtout la plus dotée d’humour.
Au cours de l’une de ses interventions, elle a pris la défense de Bismark, le premier allemand capable d’unifier l’Allemagne.
Laissons de côté la politique et regardons le palmarès au niveau football.
Le football français est vraiment un minus à côté de son homologue allemand.
Sur le plan des stades aussi.

ALLEMAGNE
Coupe du monde
Vainqueur: 1954, 1974, 1990
Finaliste: 1966, 1982, 1986, 2002
Demi-finale: 1934, 1958, 1970, 2006, 2010
Quart de finale: 1962, 1994, 1998

Euro
Vainqueur: 1972, 1992, 2008
Finaliste: 1976, 1992, 2008
Demi-finaliste: 1988

Jeux Olympiques
RDA: 1 or, 1 argent, 2 bronze
RFA: 1 bronze

Champions League:
Victoires: 6 fois
Finales perdues: 8

*************

FRANCE
Coupe du monde
Vainqueur: 1998
Finaliste: 2006
Demi-finaliste: 1958, 1982, 1986
Quart de finaliste: 1938

Euro
Vainqueur: 1984, 2000
Demi-finaliste: 1960, 1996
Quart de finaliste: 1964, 1968, 2004

Jeux Olympiques
France: 1 or, 1 argent

Champions League
Victoire: 1 fois
Finales perdues: 5

05.12.11

Permalien 18:54:47, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Nous sommes tous des Brésiliens de 1958-1986: Pelé, Zagalo, Garrincha, Pepe, Didi, Zico, Socrates...

Un jour j’ai vu Pelé et Garrincha sur mon écran de télévision et je suis tombé amoureux du football. J’ai eu un choc émotif comme Philippe Soupault quand il a découvert Lautréamont (moi aussi, mais plus tard).
Je suis Français de naissance et Brésilien d’imaginaire.
Les footballeurs brésiliens m’apportent autant que la littérature et la musique. Ces hommes jouent avec leur corps comme Hendrix avec sa guitare.
La dimension POLITICO-POETIQUE de Socrates qui vient de nous quitter nous manque déjà.
Le savoir sous terre est inacceptable.
Les grands joueurs sont d’immenses artistes.
Hommes de l’avenir n’oubliez pas Socrates.

Une trop bruyante solitude, de Bohumil Hrabal (Robert Laffont, Pavillons)

Extraits du film de Vera Caïs, avec Philippe Noiret, Jean-Claude Dreyfus…

“Je ramasse du bec une belle phrase et je la suce comme un bonbon, je la sirote comme un petit verre de liqueur jusqu’à ce que l’idée se dissolve en moi; elle s’infiltre si lentement qu’elle n’imbibe pas seulement mon cerveau et mon coeur, elle pulse cahin-caha jus’aux racines de mes veines…”
Ce livre de Bohumil Hrabal (1914-1997) est le chef d’oeuvre de l’écrivain tchèque qui est au meilleur de sa forme.
On y suit Monsieur Hanta incarné par un Philippe Noiret que l’on revoit avec plaisir et non sans émotion. L’ex comédien de la troupe de Jean Vilar et de Gérard Philipe incarne un employé d’usine qui recycle les livres interdits pas la censure. Détruire de la littéraire pour en faire du papier peint finit par lui taper sur le ciboulot.
Cette histoire renvoie à Bartleby de Melville. On ne peut pas résumer cet hymne à la littérature et donc à la liberté totale d’expression. Il s’agit d’un monologue d’un très grand poète.
“Je ne suis venu au monde que pour écrire Une trop bruyant solitude” aimait dire Hrabal.
Il a raison laisser un beau libre suffit amplement.
Pour réussir sa vie, il faut faire un enfant, écrire un livre et jouer de la guitare, dit-on à Cuba si je ne me trompe pas. Je ne suis pas loin du compte. Jouer au foot peut remplacer la guitare. Posséder les accords du foot ce n’est pas donner à tout le monde.
Si vous aimez lire, vous devez vous procurer ce livre.
A votre tour vous le dégusterait comme un verre de liqueur.
Niveau alcool, Monsieur Hanta a bu tant de bière que cela représente une piscine olympique.
Comme dans Mort à Venise, il regarde les équipes de démolition qui font sauter des blocs entiers de maisons.
Ses yeux s’arrêtent sur les vieux bouts de tapisserie, sur la marque d’un cadre, sur une applique sans lampe…
Tout fout le camp. Que reste-t-il de nos vies ?
Des livres dont celui de Bohumil Hrabal.

[Post dédié à Socrates qui vient de nous quitter]

-Une trop bruyante solitude
de Bohumil Hrabal
traduit du tchèque par Anne-Marie Ducreux-Palenicek
Robert Laffont/ Pavillons poche, 122 p., 5, 90 €

Info ou intox ? Gourcuff à Arsenal...

Un Ederson qui revient au top de sa forme est plus précieux à Lyon que Gourcuff.
C’est la leçon du week-end. On sait que Lyon a déboursé 24 M€ (ou 22 € ?) pour faire signer Yoann Gourcuff, ex Girondins de Bordeaux. Ce transfert est le fiasco du genre. Moins d’un an et demi plus tard, le bilan du Breton est catastrophique, sauf pour son compte en banque. L’ex protégé de Laurent Blanc est payé 4,4 M€ brut annuels,, d’après les gazettes autorisées.
L’image de Gourcuff est totalement brouillée depuis des mois et des mois.
D’abord, on a dit que Ribéry et lui ne formaient pas un duo pour chanter Les Copains d’abord.
Ensuite, le si discret et aimable Paolo Maldini a dézingué Gourcuff qui ne s’en est toujours pas remis.
On a vu aussi Gourcuff embrassé Kaka au lieu de saluer Ederson lors d’un changement au cours d’un match contre le Real Madrid en C1.
On a lu également que Gourcuff espèrait que les Lyonnais (ses nouveaux partenaires) avaient peut-être compris comment lui jouait… On eût dit un discours d’Henri Leconte.
Souvent blessé, vraiment ou en version diplomatique, Yoann Gourcuff n’a pas retrouvé le niveau qui avait fait de lui le meilleur joueur de Ligue 1 2008-2009.
La tendance actuelle l’annonce à Arsenal… Etonnant: un joueur estimé incapable de jouer à Lyon pourrait briller à Arsenal, sous l’effet de la baguette magique d’un Merlin. En Premier League, il repartirait de zèro car là-bas on vite et dur.
Comme Arsenal ne gagne plus rien depuis 2005, on ne pourra pas dire que le club perd à cause de Gourcuff.
C’est déjà ça de gagné.
Concernant Lyon, je croyais que Lloris y était venu pour devenir champion de France…
Gourcuff à Arsenal ?
Pour y faire un parcours à la Henry ou à la Chamakh…

Le Ballon d'Or 2011: Messi et Ronaldo. Dans quel ordre ?

Cristiano Ronaldo (Real Madrid), Lionel Messi et Xavi (Barcelone), sont les trois finalistes pour le Ballon d’or
2011.
Le lauréat sera désigné le 9 janvier 2012 à Zurich.
Messi, qui a gagné les deux précédents trophées, fait figure de grand favori pour une troisième distinction d’affilée.
L’an passé, le podium était “100%” Barça avec Iniesta et Xavi pour accompagner Messi.

Les derniers tiercés gagnants du Ballon d’Or:

2007 Kaká (milieu - AC Milan), C. RONALDO (milieu - Manchester United), Lio MESSI (attaquant - Barcelone)
2008 C. RONALDO (Manchester United), Lio MESSI, Fernando Torres (attaquant - Liverpool FC)
2009 Lio MESSI, C. RONALDO, XAVI (milieu - Barcelone)
2010 Lio MESSI, Andrés Iniesta (milieu - FC Barcelone), XAVI
2011 Nominés : Lio MESSI, C. RONALDO, XAVI

Force est de constater la régularité de Messi, Ronaldo et Xavi.
Messi a remporté la C1 2011 donc il sera élu mais Ronaldo ne sera pas loin car il fait un beau début de saison.
Pour remporter le Ballon d’Or 2012, Ronaldo est obligé de gagner la Liga, la C1, et l’Euro. Là, ils seront obligés de le récompenser…

Permalien 08:12:58, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Incroyable: Man City-Man United, en FA CUP

Pour les 32e de finale de la FA CUP 2012, les deux clubs de Manchester vont à nouveau croiser le fer

Zola- non pas l’écrivain mais l’Italien- a eu la main lourde.
En efffet, pour le troisième tour de la Coupe d’Angleterre, le leader de la Premier League (Manchester City) va affronter son rival de toujours: Manchester United!
Il y avait pourtant une chance sur 124 pour que les deux clubs se rencontre !
Par ailleurs, Arsenal recevra Leeds United.

The FA Cup
The FA Cup Third Round draw, 7 et 8 Janvier 2012

1 Middlesbrough v Shrewsbury Town
2 Nottingham Forest v Leicester City
3 Manchester City v Manchester United
4 Dagenham & Redbridge or Walsall v Millwall
5 Crawley Town v Bristol City
6 Doncaster Rovers v Notts County
7 Bristol Rovers v Aston Villa
8 Tottenham Hotspur v Cheltenham Town
9 Sheffield Wednesday v West Ham United
10 Milton Keynes Dons v Queens Park Rangers
11 Hull City v Ipswich Town
12 Coventry City v Southampton
13 Brighton & Hove Albion v Wrexham
14 Fulham v Charlton Athletic
15 Birmingham City v Wolverhampton Wanderers
16 Norwich City v Burnley
17 Arsenal v Leeds United
18 Derby County v Crystal Palace
19 Fleetwood Town or Yeovil Town v Blackpool
20 Swindon Town v Wigan Athletic
21 Barnsley v Swansea City
22 Chelmsford City or Macclesfield Town v Bolton Wanderers
23 Newcastle United v Blackburn Rovers
24 Everton v Tamworth
25 Sheffield United v Salisbury City or Grimsby Town
26 Liverpool v Southend United or Oldham Athletic
27 Gillingham v Stoke City
28 Chelsea v Portsmouth
29 Watford v Bradford City
30 Peterborough United v Sunderland
31 West Bromwich Albion v Cardiff City
32 Reading v Stevenage

04.12.11

Permalien 19:15:56, Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR  

La réponse de Nadal à Noah: la coupe Davis 2011

E viva Espana !
Rafael Nadal n’a pas tardé à répondre à Yannick Noah qui a laissé entendre que Espagne=dopage.
On peut élargir: c’est la réponse de l’Espagne à la France car d’un point de vue médiatique quand le chanteur Noah parle ou signe une chronique il représente la France. Celle de Hollande comme celle de Sarkozy.
Pour la première fois de sa carrière, le N.2 mondial, Nadal, a apporté le point de la victoire à l’Espagne. Un troisième point synonyme de cinquième sacre pour son pays (après ceux de 2000, 2004, 2008 et 2009). Pas mal pour des camés !
Au terme d’un beau combat, Rafael Nadal a apporté à son équipe le point décisif dimanche face à l’Argentine, en battant Juan Martin del Potro (1-6, 6-4, 6-1, 7-6).
L’année 2011 s’achevée en apothéose pour le tennis espagnol.
A Séville, là où la France de Platini n’a pas été capable de battre l’Allemagne en 1982.
Je l’ai déjà dit cent fois, mille fois.
J’aime le sport et je ne me range pas derrière le drapeau français, les yeux fermés, comme un nationaliste sanguinaire.
Par exemple, lors de l’Euro 2012 je serai pour l’Angleterre et non pas pour la France lors de France-Angleterre.
Il y aura beaucoup de Red Devils dans l’équipe d’Angleterre et Evra est totalement déconsidéré en France.
En tennis, je suis actuellement pour Federer ou Nadal, même si j’ai beaucoup de sympathie pour Tsonga.

Permalien 12:50:57, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

La mort de Socrates (1954-2011) virtuose sans Coupe du Monde

Socrates a appartenu à une très grande génération qui a très bien joué sans hélas gagné la Coupe du Monde.

Maître cerveau sur son homme perché. Avec ses longues jambes, il ressemblait à un héron.
Son regard sombre était d’une grande intensité. Un physique d’acteur. Comme si Clint Eastwood était milieu offensif.
Le monde du football est en deuil de Socrates.
L’immense Socrates vient de nous quitter et ce n’est pas qu’une formule.
Tout amateur de football est brésilien de coeur.
Qui a vu jouer Socrates ne pouvait que l’aimer et avoir un lien avec lui.
Cet homme se présentait lors des hymnes avec un bandeau dans les cheveux pour défendre le paix dans le monde.
Cet homme a renoncé à son salaire à Florence en disant: “Je ne suis plus le Socrates de jadis. Je ne mérite pas mon salaire. Je renonce à mon contrat pour rentrer au pays".
Il était d’une élégance extraordinaire.
Grand à tous les sens du terme: par la taille (1m92) et par la classe. Il cajolait le cuir.
Il semblait lent car il conservait le ballon.
Avec Zico, il appartient à la génération perdue, celle des années 1980. Un groupe de joueurs géniaux qui n’est pas arrivé à remporter la Coupe du monde. Au Brésil, on sait que c’est terrible. Toute sa vie, il a porté ce poids sur ses épaules. En 1986, il a fait partie des tireurs maudits de la séance des tirs au buts qui a vu Luis Fernandez qualifier la France pour les 1/2 finales.
Quand on voit que des joueurs sans aucun talent sont devenus champions du monde parce qu’il restait des places dans l’avion, on se dit que ce trophée est souvent cruel, très cruel. Surtout quand il choisit un camp plutôt qu’un autre, en dépit du bon sens.
Il y a deux sortes de grands footballeurs:
1/ les hommes d’affaires, comme Pelé, Beckenbauer, Platini et Zidane. Ils traversent tout avec une force de caractère en acier inoxydable.
2/ les hommes hyper sensibles, sans carapace ni masque, qui sont contre toutes les formes de pouvoir: Best, Garrincha, Speed, Maradona, Gascoigne…
Entre les deux: Cruyff et Cantona, artistes fantastiques qui parviennent à dominer leurs émotions pour les canaliser.
Socrates était plus Garrincha que Pelé.
Il en est mort comme Best.
Intoxiqué à l’alcool, il a frôlé la mort plusieurs fois.
Dans la nuit du 3 au 4 décembre 2011, cette chienne de camarde a eu le dernier mot.
Une ultime hémorragie l’a mis définitivement K.O.
Nous perdons un des plus grands meneurs de jeu de l’Histoire. Il ne lui a manqué que l’instinct du tueur.
Grand frère de Raï, Socrates était mythique car il était médecin comme Tostao, autre légende du Brésil.
Démocrate convaincu, il avait instauré avec ses coéquipiers «la démocratie corinthienne» dans son club alors que le pays n’était pas un modèle de démocratie ! Socrates ne supportait que les décisions soumisent à un vote au sein des Corinthians.
Son père l’avait prénommé Socrates en hommage au philosophe, virtuose de la dialectique.
Cet homme ne savait pas haïr. Et comme tous les poètes, il s’est fait mal à lui et non pas aux autres.
Depuis quatre mois, il n’a pas arrêté les allées et venues à l’hôpital, souffrant d’infection instestinale.
Boire comme ça tient d’une attitude suicidaire.
Il est évident que la marche du monde ne lui convenait pas. Autant se déchirer la tête.
Socrates n’avait pas l’ego aussi fort que ces abjectes bêtes médiatiques qui viennent nous gaver de leurs oeuvres mineures à la télé.
Je serai toujours du côté des Socrates.
Et cela fait mal de le voir partir à 57 ans.
C’est un frère d’émotions que nous perdons.
Et comme je ne crois pas à l’immortalité de l’âme, il est dans mon coeur jusqu’à la fin de mes jours.
Je l’aimais de son vivant. Je l’aime et l’aimerais toujours dans sa mort.

Sócrates Brasileiro Sampaio de Souza Vieira de Oliveira
19 février 1954, à Belém - 4 décembre 2011, à São Paulo (Brésil)

Parcours
1974-1978 Botafogo-SP
1978-1984 Corinthians
1984-1985 Fiorentina
1986-1987 Flamengo
1988-1989 Santos
1989 Botafogo
2004 Garforth Town

1979-1986 Brésil, 60 selections, 22 buts

Palmarès (dérisoire par rapport à la qualité de son football)
Championnat de São Paulo 1979, 1982 et 1983/ SC Corinthians
Rio de Janeiro 1986/ Flamengo
Coupe Rio 1986

[Post dédié à commeletempspasse]

Permalien 11:53:59, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le Red Devil Chicharito indisponible pendant un mois

Le trés beau but de Jones.

Aston Villa 0-1 Manchester United
But pour MU: Jones (20e)

Man United:
Lindegaard/
Smalling, Vidic, Ferdinand (puis Giggs, 63e),Evra/
Nani, Carrick, Jones, Young (puis Welbeck, 78e)/
Rooney, Hernandez (puis Valencia, 12e)
Sur le banc: De Gea, Evans, Park et Fletcher

Je n’ai pas vu le match mais je sais que Chicharito s’est tordu la cheville tout seul. Est-ce dû l’état de la pelouse ? Toujours est-il qu’il a fallu longtemps avant de le sortir sur civière. Le médecin de MU a déclaré: “Les ligaments de sa cheville sont touchés. Il en a au moins pour un mois…” Il rejoint à l’infirmerie Cleverley, Owen et Anderson.
Le Mexicain va manquer à MU c’est sûr.
Souhaitons que Welbeck prenne bien le relais.
Ou Macheda. Berbatov ?
A Bâle, il va falloir mettre Rooney en pointe avec un milieu de terrain hyper solide à 5.
MU parvient à ne pas trop se laisser distancer par les Citizens qui sont toujours sur un très gros braquet.

Résultats du 3 décembre 2011:
Newcastle United 0-3 Chelsea
Manchester City 5-1 Norwich City
Tottenham Hotspur 3-0 Bolton Wanderers
Wigan Athletic 0-4 Arsenal
Queens Park Rangers 1-1 West Bromwich Albion
Blackburn Rovers 4-2 Swansea City

Classement:
1 Manchester City 38 points 14 matchs/ 12 2 0/ 48 13/ + 35
2 Manchester United 33 14/ 10 3 1/ 31 13/ + 18
3 Tottenham Hotspur 31 13/ 10 1 2/ 29 16/ + 13
4 Chelsea 28 14/ 9 1 4/ 31 17/ + 14

Permalien 01:32:12, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

La première victoire de Nice entraîné par Marsiglia

Nice 2-0 Rennes
Buts pour Nice: Monzon (15e sp), Civelli (35e)

Nice : Ospina - Clerc, Civelli ©, Pejcinovic, Monzon - Coulibaly, Abriel, Hellebuyck - Dja Djedje (puis Diakité, 77è), Pentecôte (puis Guie Guie, 5e), Mounier (puis Meriem, 63e)

Nice a gagné le match qu’il ne fallait pas perdre. Au début du match Pentecôte s’est sérieusement blessé. Le deux prochains matchs du GYM à Auxerre et contre VA pourraient être déjà des matchs à six points.

Bas du classement:
15 Brest 16 16 2 10 4 17 18 -1
16 Auxerre 15 16 3 6 7 22 26 -4
17 Valenciennes 14 16 3 5 8 16 19 -3
18 Nice 14 points 16 matchs/ 3 5 8/ 14 17/ -3
19 Nancy 14 16 3 5 8 12 20 -8
20 AC Ajaccio 8 16 1 5 10 15 34 -19

Matchs du 4 décembre, 17 h:
Paris-SG 3-2 Auxerre
Bordeaux 2-0 Nancy

Déclarations d’après match:

René Marsiglia (entraîneur de Nice): «Le début de match conditionne très souvent la suite. Nous avons réussi le nôtre. Il est à mettre parmi nos meilleures premières périodes. Cela nous a décomplexé. Malgré la blessure de Xavier Pentecôte, la frappe sur la barre d’Anthony Mounier, nous ne nous sommes pas découragés. L’équipe s’est trouvée, s’est donnée confiance en étant solide. Elle a insisté sans s’exciter. En supériorité numérique, elle a voulu préserver, un réflexe naturel après ses déboires depuis le début de saison. Mais ce n’est qu’une victoire. Elle demande confirmation. Nous n’avons pas sombré dans la déprime lors des défaites, ce succès ne va pas nous faire perdre la lucidité. Nous avons besoin d’une série positive pour un classement plus conforme à la valeur de l’équipe. Je pense surtout à Xavier (Pentecôte) touché aux croisés du genou droit, je le crains. Il effectuera des examens lundi mais j’ai peur de le perdre pour une longue durée.»

Renato Civelli (capitaine de Nice): «Nous avons travaillé comme d’habitude mais cette fois, cela nous a souri. Rennes est une formation qui presse beaucoup et qui cherche l’erreur. Nous avons perdu un ou deux ballons mais sans conséquences pour une fois. Mon but n’est pas une revanche sur ce qui s’était passé devant Saint-Etienne.»

Frédéric Antonetti (entraîneur de Rennes): «On s’est mis le match à l’envers. On savait que Nice allait partir fort et jouer direct. Il fallait donc garder le ballon et faire douter notre adversaire. Nous n’avons pas su le faire. L’histoire de cette rencontre se résume à notre entame trop lente. Si nous n’arrivons pas à enchaîner les victoires, c’est que nous avons encore des choses à régler. Nous sommes bien conscients d’avoir encore des manques.»

PS: Montpellier a battu Lorient 4-0. Montpellier est leader de L1. Savez combien y avait-il de spectateurs à la Mosson pour voir jouer les leaders: 12 866 spectateurs. No comment.

03.12.11

Claude Onesta meilleur entraîneur 2011

Claude Onesta est depuis longtemps ma référence avec Sir Alex Ferguson et Giovanni Trapattoni (Italie, sélectionneur de l’Eire). L’entraîneur des handballeurs tricolores a mis la barre très haut. En France, d’habitude on ne sait pas gérer la pression. Exemple: la France gagne la Coupe du Monde 1998 puis change de sélectionneur. Après l’Euro 1984, il s’était passé la même chose.

L’Equipe Magazine (3 décembre 2011) vient de désigner Claude Onesta, manager de l’année par un jury de 16 personnes présidé par Jean-Claude Killy. Cette année le choix est indiscutable. L’an passé, ils avaient mis n°1 Joachim Löw, sélectionneur de la Manschaft. Choix qui ne s’imposait pas du tout car le Portugais José Mourinho avait tout gagné avec l’Inter Milan dont la C1 2010.
Mon blog a maintes fois désigné Claude Onesta comme l’un des sportifs préférés.
J’ai parlé avec lui lors d’une émission sur France 2, il m’a dit: “Chez nous, c’est impossible que des internationaux taillent d’autres internationaux comme le fait Dugarry…”
Pour me plaire il faut à la fois réunir les qualités humaines (intelligence, sensibilité…), la classe, la compétence et le palmarès (condition sine qua non).

Voici le classement de L’Equipe Mag:
1/ Claude Onesta (Handball, France): 37 points
2/ Christian Bauer (Escrime, Russie): 14 pts
3/ Pierre Carraz (Athlétisme, France, coach de Christophe Lemaître): 12 pts
4/ Pep Guardiola (Football, Espagne, FC Barcelone): 10 pts
5/ Sir Alex Ferguson (Football, Ecosse. Manchester United): 9 pts
6/ Graham Henry (Rugby, Nouvelle-Zélande): 5 pts
7/ Bob Bowman (Natation, Etats-Unis, coach de M. Phelps): 3 pts

On voit que le jury a écarté un coach comme Arsène Wenger, excellent dans les médias mais rendant une copie blanche depuis 2005. Et cette saison Arsenal vient déjà de se faire éliminer de la Coupe de la Ligue, comme Man U… Pas brillant tout ça.

Pour mémoire, l’un de mes posts sur Claude Onesta:
31 Janvier 2011
Claude Onesta, la vraie force tranquille
Written by morlino
Published on Janvier 31st, 2011 @ 14:29:49, using 128 mots
Catégories: GRAND MONSIEUR

Voici le palmarès de l’entraîneur de l’équipe de France de handball, Monsieur Claude Onesta, né le 6 février 1957 à Albi.
Phrase célébre: “Recevoir une Coupe ne m’intéresse pas. Ce qui me passionne c’est comment la gagner.”

Jeux olympiques
Médaille d’or des Jeux olympiques 2008

Championnat du monde
Médaille d’or au Championnat du monde 2011
Médaillé d’or au Championnat du monde 2009
Médaille de bronze au Championnat du monde 2005
Médaille de bronze au Championnat du monde 2003

Championnat d’Europe
Médaille d’or du Championnat d’Europe 2010
Médaille d’or du Championnat d’Europe 2006
Médaille de bronze au Championnat d’Europe 2008

NOTA BENE:
Evolution des licenciés en handball
En 1946 : 5 000 licenciés
En 1950 : 10 000 licenciés
En 1964 : 25 000 licenciés
En 1991 : 183 457 licenciés
En 2004 : 337 971 licenciés
En 2007 : 334 426 licenciés
En 2009 : 401 002 licenciés

Les handballeurs français se suivent et se ressemblent. Ils ont tous du talent et surtout ils gagnent toujours…

Listes des présidents de la fédération française de handball:
1941-1946 : René Bouet
1946-1964 : Charles Petit-Montgobert
1964-1982 : Nelson Paillou
1982-1996 : Jean-Pierre Lacoux
1996-2008 : André Amiel
depuis 2008 : Joël Delplanque

Palmarès de l’équipe de France de handball:
Médaille d’or des Jeux Olympiques 2008
4 Championnats du monde 1995, 2001, 2009, 2011
2 Championnats d’Europe 2006, 2010

Palmarès de l’équipe de France de football:
Médaille d’or des J.O. 1984
2 Euros 1984, 2000
Championnat du monde 1998

Permalien 12:22:36, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice va essayer de réaliser l'exploit de battre Rennes

Cela fait longtemps que l’on n’a vu Nice faire vibrer le Ray

Mon édito pour Rennes-Nice (3 décembre, 21h), à lire sur http://www.ogcnice.com/accueil.php

“Reprenons les rênes de notre destin
Soit on cède au catastrophisme parce que l’on se dit: les carottes sont cuites, on n’a pris qu’un point lors des cinq derniers matchs de L1 ; soit on prend conscience que l’on vient d’avoir de la chance dans notre période pain noir. En effet, au cours de la dernière journée les quatre clubs qui sont devant nous ont tous été battus. Cette faillite collective nous permet de ne pas nous retrouver à 6 points des 18e et 17e (Nancy et VA, 14 pts). Quant aux 16e et 15e (AJA et Brest, 15 pts), ils ne sont qu’à 4 points de nos Aiglons qui n’ont perdu que sur pénalty à Lorient. S’il s’agit de consolation, il faut aussi savoir positiver, surtout au niveau de l’envie et du contenu. Tout le monde sait que notre carence offensive ne nous permet pas de marquer dans nos temps forts. On est si stressé que l’on marque dans notre tête au lieu de conserver le sang froid qui fait prendre la bonne décision. Tout se joue en une fraction de seconde. Comme les matchs se suivent et se ressemblent, l’expression crise de confiance est prononcée. Il faut savoir que cette confiance se gagne aussi vite qu’elle se perd. A nous de mettre la frustration en quarantaine afin de partir à l’assaut de Rennes, sans perdre nos principes défensifs qui nous permettent d’avoir le même nombre de buts encaissés que le leader, Montpellier (17 buts contre).
Il nous reste 22 journées pour nous mettre à l’abri d’une éventuelle relégation. Nous avons encore 66 points en vue : plus qu’il n’en faut ! Le championnat est dorénavant devenu pour nous une Coupe de France où l’on combat bec et ongles. Nous voyons chaque club adverse comme un obstacle vital à franchir sous peine de nous retrouver en très mauvaise posture. L’union fait la force. Nous n’avons pas d’autre slogan à afficher. L’union sur le terrain et dans les tribunes. On souhaite le meilleur à René Marsiglia et au staff de la présidence Rivère qui méritent autre chose qu’une soupe de navets. Ce soir nous croisons le fer avec les Rennais entraînés par Frédéric Antonetti dont la formation occupe la quatrième place. La meilleure façon de l’honorer est de battre Rennes pour lui démontrer qu’après lui ce n’est pas le déluge. Il se trouve que nous devons jouer contre les Bretons mais ce pourrait être Caen ou Evian. Pas question de courber l’échine pour nous mettre dans la peau du perdant chronique. Toute série à un début et une fin. Il est temps que la roue aille dans l’autre sens. C’est à nous de lui faire changer d’orientation. Nous ne sommes pas nés pour avoir 11 points à la 15e journée. Il va falloir décupler nos forces pour servir au mieux les couleurs du Gym sans confondre vitesse et précipitation. Issa Nissa !”

René Marsiglia a retenu 18 joueurs:
Gardiens : Fernandez, Ospina
Défenseurs : Civelli, Clerc, Gomis, Mabiala, Monzon, Pejcinovic
Milieux : Abriel, Coulibaly, Diakité, Hellebuyck, Meriem, Sablé
Attaquants : Dja Djedje, Guié Guié, Mounier, Pentecôte
Absents: Digard, Faé, Quartey (blessés), Mouloungui (suspendu), Malaga, Palun, Gonçalves, Nyuiadzi, Veronese (CFA2)

Le match est diffusé sur Orange sport. Encore un match que je ne verrai pas. Tout comme Arsenal-Man U… Je me demande à quoi cela sert d’être abonné à Canal Moins ? Il va falloir encore traquer les matchs sur le Net.

02.12.11

A l'Euro 2012, Cristiano Ronaldo et Ozil devront s'opposer dans le groupe de la mort

Les Madrilènes Ozil et Ronaldo meilleurs amis du monde au Real Madrid vont s’opposer dans le Groupe B, celui de la mort.

Le tirage complet de l’Euro 2012:

Groupe A : Pologne, République tchèque, Grèce, Russie
Ce quatuor a l’avantage d’être hyper ouvert. Qui sont les deux pays qui vont se qualifier ? Mystère et boule de gomme. Mes favoris: Russie et Pologne.

Groupe B : Pays-Bas, Danemark, Portugal, Allemagne
C’est le groupe de la mort avec les ennemis jurés: Allemagne et Pays-Bas. Le service d’ordre devra être performant parce que les fans se haïssent comme si nous étions encore lors de la Seconde Guerre Mondiale. Le Portugal de C. Ronaldo et de Nani devra être très fort pour se qualifier. Si je pouvais voir Ozil (Allemagne) et C. Ronaldo terminer aux deux premières places j’en serai ravi. Mes favoris: Allemagne et Portugal.

Groupe C : Espagne, Irlande, Croatie, Italie
L’Espagne et l’Italie devraient sortir vainqueurs de ce groupe mais attention à l’Irlande de Trapattoni. Mes favoris: Italie et Espagne.

Groupe D : Ukraine, Suède, Angleterre, France
Les médias vont dire que la France a un groupe facile. Ce n’est pas mon avis. L’Ukraine est l’un pays organisateur, ce qui n’est jamais facile. A mes yeux, l’Angleterre privée de Rooney suspendu est supérieure à la France. Et la Suède est un outsider avec Ibrahimovic qui ne doit pas craindre les défenseurs français. Je vois les Bleus quitter la compétition dès ses matchs éliminatoires. Mes favoris: Angleterre et Suède.

Le programme est alléchant mais je vous signale que les joueurs au terme de la saison sont souvent complétement carbonisés. Les joueurs les plus frais iront le plus loin. La Champions Ligue est une grande lessiveuse. Beaucoup de joueurs seront sur les rotules, et pas des moindres.

Permalien 15:00:13, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Les Coureurs du Tour en cartes postales (1903-2011) de Jean-Paul Vespini (Jacob-Duvernet)

Le vélo au temps de Binda, super crack

Avant les images Panini des footballeurs, il y avait les cartes postales des champions cyclistes.
Jean-Paul Vespini a eu la très bonne idée d’en rassembler un très grand nombre pour en faire un album dont il a le secret. Il a déniché les trésors dans la réserve du collectionneur Charles Guénard. Quand on atteint ce niveau d’excellence c’est de l’amour et non plus une simple collection. Alexandre d’Huy s’est chargé de bien les présenter. Er les éditions Jacob-Duvernet ont édité l’ensemble. Voilà un super cadeau de fin d’année.
C’est une véritable lanterne magique à remonter le temps.
Jean-Paul Vespini a articulé son album en cinq chapitres.
1/ Les Incontournables: Anquetil, Armstrong, Bahamontès, Bartali, Bidot, Bobet, Bottechia, Contador, Coppi, Fignon, Garin, Gaul, Geminiani, Gimondi, Hindurain, Hinault, Kubler, Lapébie, Lapize, Leduc, Magne, Merckx, Ocana, Pantani, Pingeon, Poulidor, Rivière, Simpson; Ullrich, Zoetemelk, entre autres
2/ Les Grimpeurs: Aimo, Beloki, Brambilla, Christophe, Dotto, Fachleitner, Fuente, Héras, Hererra, Jimenez, Leblanc, Millar, Vietto, entre autres
3/ Les Sprinteurs: Abdoujaparov, Basso, Cavendish, Darrigade, Godefrot, Gumard, Kelly, Museew, Planckaert, Raas, Van Looy, Van Steebergen, de Vlaeminck, Zabel, entre autres
4/ Les Rouleurs: Adorni, Altig, Anglade, Archambaud, Basso, Bracke, Breukink, Cancellara, Chavanel, Las Cuevas, Ekimov, Magni, Mottet, Nencini, Ockers, Stablinski, Van Est, Vinokourov, Zülle, entre autres
5/ Les Baroudeurs: Agostino, Bogot, Bruynell, Caritoux, Casar, Chapatte, Delisle, Duclos-Lassalle, Genet, Grosskost, Hincapie, Labourdette, Marie, Marinelli, Pensec, Popovych, Rostollan, Simon, Wolfshohl, entre autres.
Chaque coureurs a droit a une notice biographique qui résume la carrière au plus près.
Beaucoup de cartes postales sont dédicacées.
C’est une symphonie de couleurs et de Noir & Blanc.
Nous pouvons faire une étude morphologique, coiffure comprise.
Les coureurs d’hier paraissaient vieux alors qu’ils étaient jeunes, et ceux d’aujourd’hui paraissent jeunes alors qu’ils sont vieux.
Fausto Coppi a été immortalisé dans sa flamboyante jeunesse. Je le tiens pour l’un des plus beaux hommes du XXe siècle. Il aurait pu être acteur. Quelle présence !
Ces cartes postales permettent aussi de faire une étude du look au fil des années.
C’est également une galerie de publicités et de sponsors.
On peut même voir l’évolution des maillots: laine, coton, fibre… Fantastique !
Jean-Paul Vespini est un amateur éclairé, un vrai passionné, un vrai compétent.
Rien à voir avec les juges en hermine.
Lui ne frappe aucun coureur d’ostracisme. Vous savez ceux dont on se sert pour vendre la presse avant de les détruire en fouillant leur poubelle.
Qui aime le vélo doit avoir cet album chez lui.

Jacques Anquetil, avec la voix de Robert Chapatte, l’ancien journaliste fut aussi un pro. Il disputa cinq Tours de France mais n’en termina que deux: 16e en 1949 et 28e en 1948. Ils sont en bonne place dans le livre de Jean-Paul Vespini.

- Les Coureurs du Tour en cartes postales, de 1903 à nos jours
de Jean-Paul Vespin
Préface de Raymond Poulidor.
Editons Jacob-Duvernet, 144 p., 24,90 €

Permalien 01:23:46, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Les Madrilènes Casillas, Ozil, C. Ronaldo et Benzema peuvent s'affronter à l'Euro 2012

Imaginons que le Real Madrid remportent la C1 2012. Cela fera tout drôle ensuite de voir les joueurs du Real s’opposer entre eux lors de l’Euro 2012…
Le tirage des matchs pour le tournoi de l’Euro 2012 a lieu le 3 décembre 2011, à 18 h.
Les 16 équipes sont réparties en quatre groupes de quatre équipes (groupes A à D). Quatre chapeaux ont été constitués pour le tirage au sort. Les fédérations organisatrices, la Pologne et l’Ukraine, sont désignées premières têtes de série Groupe A.

Les équipes restantes ont été allouées aux trois autres chapeaux en fonction de leur coefficient respectif.

Chapeau 1 : Pologne, Ukraine, Espagne, Pays-Bas
Chapeau 2 : Allemagne, Italie, Angleterre, Russie
Chapeau 3 : Croatie, Grèce, Portugal, Suède
Chapeau 4 : Danemark, France, République tchèque, République d’Irlande

Le tirage au sort que j’aimerais:
Espagne, Angleterre, Portugal, France.

Le plus tirage le plus Real Madrid “frères ennemis":
Espagne (Casillas), Allemagne (Ozil), Portugal (C. Ronaldo), France (Benzema)

Le tirage le moins fun:
Pologne, Russie, Grèce, Danemark

Le plus anglo saxon:
Pays-Bas, Angleterre, Suède, République d’Irlande

Le plus latin:
Espagne, Italie, Portugal, France

Le plus scandinave:
Pays-Bas, Allemagne, Suède, Danemark

Le groupe de la mort pour la France:
Espagne, Allemagne, Portugal, France

Le plus difficile pour l’Allemagne:
Espagne, Allemagne, Portugal, République d’Irlande

Le plus facile pour l’Espagne:
Espagne, Russie, Grèce, Danemark

Permalien 00:09:03, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Trois excentriques anglais, de Lucien d'Azay (Les Belles Lettres)

La vie n’est qu’une partie d’échecs

Les Belles Lettres est une maison d’édition haut de gamme qui propose tout le temps des livres qui nous tirent vers le haut. Le nouvel ouvrage de Lucien d’Azay en fait partie. Voilà un homme qui, nous dit-on, se partage entre Venise, Paris et Londres. Il manque Manchester pour être parfait… Mon attachement à l’Angleterre augmente avec ce volume qui dresse la biographie essentielle de trois excentriques de la plus belle espèce. Chacun de ces portraits allégoriques illustre un aspect de la Grande-Bretagne.
Avant l’ère victorienne, il y a Thomas Lovell Beddoes (1803-1849) qui se rebaptisa lui-même le « séducteur de fantômes » tant il fit de la mort sa «raison de vivre.» Le poète et dramaturge était romantique comme on est brun ou blond. Jusqu’au-boutiste , Beddoes décide de se suicider le 18 juillet 1848 à l’aube : il se tranche l’artère tibiale postérieure gauche avec un rasoir. On le sauve mais il est amputé en-dessous du genou. En juillet 1891, Rimbaud subira le même geste opératoire, à Marseille. Estropié, il ne supporte pas l’idée de devoir boiter avec une jambe de bois. Comme il avait prévu d’avaler du curare en cas de nouveau brutal désir d’en finir, il s’empoisonne le 26 janvier 1849, à 21 h 30 précisément. On retrouva sur lui ce mot : «Je ne suis bon qu’à nourrir les vers de terre». Digne de René Crevel La mort volontaire de Beddoes n’est pas sans nous rappeler le supplice que s’infligea Chamfort, cet autre grand réfractaire. (On pense bien sûr à Gary Speed qui vient de se pendre. L’Angleterre est sous le choc quand la France a fait trois lignes. La France n’enterre que ses morts.)
Pendant l’ère victorienne, il y a John Gray (1866-1934), proche d’Oscar Wilde qui a inspiré Le Portrait de Dorian Gray. Il a passé sa vie à fuir ce modèle qu’on lui mettait toujours sous le nez. Le dandy finit par rompre avec Oscar Wilde afin de devenir prêtre. Devenu une incarnation romanesque, il avait l’impression de ne plus avoir d’identité. A la vérité John Gray incarna Dorian Gray avant même que Wilde ne songea à ce personnage de roman !
A près l’ère victorienne, il y a Aleister Crowley (1875-1947). Archétype de l’Antéchrist, poète, alpiniste, espion, magicien, joueur d’échecs, mentor charismatique et érotomane, il a fondé une secte qui avait pour mission d’aider les gens à trouver leur vraie personnalité par le biais de la «magie sexuelle». D’aucuns voient dans ce spécimen du satanisme un précurseur du rock au point de le considérer comme un des membres de la contre-culture qui s’opposa à l’Establishment. Crowley mourut de dégénérescence cardiaque et de bronchite chronique dans la nuit du 1er décembre 1947. Il était si dispersé qu’il avait du mal à distinguer qui il était vraiment au fond de lui.
Derrière ces trois portraits apparaît en filigrane la Perfide Albion qui est comme un échiquier sur lequel bouge des figurines immaîtrisables. Qui est la Tour ? Qui est le cavalier ? Qui est le pion ?
-Trois excentriques anglais
De Lucien d’Azay
Les Belles Lettres, 333 p., 22 €

01.12.11

Permalien 10:05:42, Catégories: BLONDINEMENT A XV  

Pour en finir avec les "valeurs" du rugby

Jadis, on a vu le père de Jean Boiteux plonger dans la piscine olympique pour embrasser son fils, ou celui de Yannick Noah serrer dans ses bras le vainqueur de Roland Garros 1983. Un père qui donne dans la castagne pour défendre son fils c’est beau aussi mais pas sur un terrain de rugby parce qu’on nous raconte depuis des décades que ce sport aurait des valeurs de fraternité que les autres disciplines ignoreraient. Ce discours n’a plus aucune raison d’exister.

Depuis que je suis né, j’entends parler des valeurs du rugby.
Le rugby serait le seul sport au monde à avoir des valeurs.
Vaste plaisanterie.
Enfant, j’y ai cru grâce à Monsieur Pierre Abaladejo et à sa génération. Auparavant, il y avait eu celle de Monsieur Jean Prat (1923-2005), homme remarquable.
Tout ça est bien terminé. Certes je ne généralise pas mais de grâce il ne faut plus parler d’un sport qui serait au-dessus de la mêlée…
Quand on voit que l’icône du rugby français n’a même pas été retenue pour la Coupe du monde 2011. Une icône surtout médiatisée parce que le joueur barbu ressemble à un homme des cavernes.
Valeurs ? Au sens de l’argent peut-être. Cela ne vous a pas échappé que le rugby était passé professionnel avec son cortège de dérives.
Valeurs ? Montrer son cul sur des calendriers ?
Valeurs ? Comme ce joueur qui a prétendu avoir été agressé des Néo-zélandais, faisant passer la Nouvelle- Zélande pour un ramassis de racistes.
Valeurs ? Tuer sa femme comme un ancien capitaine du XV de France ?
Il vaut mieux que Roger Couderc n’ait pas vu tout ça.

Permalien 07:38:30, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND  

Les coiffeurs de Man United se font plumer

Si les trois derniers matchs de MU avaient été trois matchs de Premier League, MU n’aurait pris que 3 points sur 9. Ce n’est pas la cadence d’un champion d’Angleterre. MU devra aussi compter sur la défaillance de ses principaux rivaux…

1/4 de finale de la Carling Cup
30 Novembre 2011
OLD TRAFFORD/ Assistance: 52 624 spectateurs payants
Man United 1-2 Crystal Palace
But pour Man U: Macheda (69e)
Buts pour les visiteurs: Ambrose (65e), Murray (98e)

Crystal Palace ne porte pas chance à Manchester United.
En 1995, c’est contre ce club que King Cantona a dû cogner un nazillon qui l’insulta.
Cela lui a coûté de longs mois de suspension et MU n’a pas gagné le titre 1995.
Ce 30 novembre 2011, nouvelle mauvaise limonade: MU s’est fait éliminer de la Coupe de la Ligue par Crystal Palace club de Football League Championship (deuxième division anglaise). Pas très glorieux, même si ce n’est pas l’équipe-type de MU qui jouait, mais y en a-t-il une cette saison ?
Quand on dit qu’il a un grand groupe de joueurs pour la saison c’est complétement bidon. Dès que vous sortez les cadres du onze, il n’y a plus personne au numéro demandé. Ceux qui râlent de ne pas être titulaires souvent n’assurent pas quand on les aligne au coup d’envoi. On vient d’en avoir la preuve le 29 novembre avec Arsenal, et le jour suivant avec Man U.
Je n’ai pas vu le match, juste le résumé. Je note que le premier but de Crystal Palace est une merveille. L’égalisation de Macheda sur penalty qu’il provoqua n’est pas mal du tout.
Au cours des prolongations, les visiteurs ont marqué alors que buteur revenait d’une position de hors jeu.
Dire que d’aucuns disent que les arbitres sont pour Man U !
Lors du dernier match de Premier League, Chicharito a donné la victoire à MU dans les dernières secondes de MU-Newcastle mais le but du 2-1 fut refusé pour un hors-jeu de Chicharito que même une caméra avec loupe n’a pas pu déceler.
Ferguson a raison, n’enlevons rien aux joueurs de D2 qui sont venus se qualifier à Old Trafford.
On dit bravo !

Man United:
Amos/
Rafael. Puis (63e) Pogba
Evans
Smalling
Fabio/. Puis (36e) Fryers
Valencia
Gibson
Park
Diouf/
Berbatov. Puis (45e) Morrison
Macheda

Sur le banc: Lindegaard, Keane, Fryers, Cole, Lingard

Manager: Ferguson

Manchester U n’a plus gagné un match depuis le 19 novembre et c’était à l’extérieur.
Lors des trois derniers matchs, MU a enregistré deux nuls et une défaite.
Ce n’est pas brillant.
Les deux prochaines rencontres ne sont pas faciles du tout, avec un déplacement périlleux à Aston Villa puis le match décisif à Bâle pour se qualifier en 8e finale de C1.

19 Nov Premier League/ Man U 1-0 Swansea City
22 Nov UEFA Champions League/ Man U 2-2 Benfica
26 Nov Premier League/ Man U 1-1 Newcastle United
30 Nov Carling Cup/ Man U 1-2 Crystal Palace
Décembre 2011
03 Déc Premier League/ Aston Villa - Man U, 18 h 30
07 Déc UEFA Champions League/ FC Basel - Man U, 20 h 45
10 Déc Premier League/ Man U - Wolves, 16 h

Interview d’après match de Sir Ferguson: “Je suis désolé pour les fans.”
-"Je ne sais pas par où commencer pour être honnête. Mes excuses vont à nos fans parce que ce n’était pas une performance digne de Manchester United. Je ne veux rien enlever à Crystal Palace. Je leur souhaite tout le succès qu’ils méritent et j’espère qu’ils arriveront en finale car pour nous battre ils ont fourni un fantastique effort de mammouth. Chacun de nos adversaires ont donné tout leur jus, jusqu’au fond de leurs chaussettes pour accéder à la demi-finale. Quant à nous, nous avons peut-être joué trop en passes courtes et sans grande intelligence, mais je ne vais pas m’attarder là-dessus pour trouver publiquement les tenants et les aboutissants de tout cela. Quand nous sommes allés aux prolongations, j’ai pensé que nous devions gagner ce match, mais cela ne devait pas se passer comme prévu. Leur deuxième but est hors-jeu d’après ce que j’ai vu sur les caméras, mais comme je vous l’ai dit ne retirons rien au mérite de Crystal Palace qui n’a pas volé sa qualification. Nos adversaires ont lutté avec acharnement pour obtenir le résultat et ils méritent absolument tout ce qu’ils ont obtenu. C’est un soir très décevante pour Manchester United….”

[Post dédié à Sir Alex Ferguson]

Permalien 02:30:48, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

N'oubliez pas Nicolas Peyrac

Superbe chanson mais Nicolas Peyrac en a d’autres à son répertoire.

Je ne sais pas pourquoi mais je viens de penser à Nicolas Peyrac.
On le voit rarement à la télévision alors que Serge Gainsbourg y passait son temps, certain qu’un chanteur devait sans cesse y défiler sous peine d’être oublié. C’est valable pour n’importe quel autre domaine: politique, littérature, politique, imposteur, escroc… Un véritable esclavage.
Aujourd’hui, on écrit pour passer à la télé.
Je suis allé sur le site de Nicolas Peyrac et je vois qu’il n’a qu’une douzaine de concerts en 2011.
C’est peu pour un chanteur de son calibre.
Est-ce un choix ? J’en doute.
Il y a des chanteurs très médiocres qui couchent à la télé parce qu’ils ont un service de presse qui harcèlent les médias. Ce n’est visiblement pas le cas de Peyrac, talent authentique de la chanson française.
La culture est un vaste panorama, de Vivaldi à Peyrac, de Maria Callas à Adèle, de Carl Dreyer aux Intouchables rien ne m’arrête, sauf les faux artistes. Cependant je finis par m’écarter des objets commerciaux qui deviennent des phénomènes de société récupérés par les politiciens qui ont la démagogie pour programme électoral, c’est-à-dire tous sans exception. Si en 2011 on leur diffusait César, il y en a qui demanderait: “Vite, vite, organisez-moi un repas avec cet acteur très populaire. Comment s’appelle-t-il déjà ? Ah ! oui, Raimu, c’est ça…”

Voici son nouvel album: Du Golden Gate à Monterey (CD Monterey, avec 14 chansons originales ; CD Di(x)version, avec 10 reprises ; DVD, avec une interview).

Les concerts de Nicolas Peyrac en 2011:

09.12.2011 Cholet (49)
02.12.2011 Motteville (76)
13.11.2011 Boulogne-sur-Mer (62)
12.11.2011 Lisses (91) Salle Gérard Philippe
15.10.2011 Bully les Mines (62)
13.08.2011 Concèze (19)
10.07.2011 Albi (81) Les Arcades - plein air
01.07.2011 Gardanne (13)
12.06.2011 La Mézière (35) avec Olivier Gann
14.05.2011 Plélan le Petit (22) Espace Culturel
12.03.2011 Alairac (11) Foyer Municipal

Visiter le site de Nicolas Peyrac, svp:
http://www.nicolaspeyrac.com/

Décembre 2011
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software