Archives pour: Novembre 2011, 06

06.11.11

Permalien 09:12:24, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

La love story entre Sir Alex Ferguson et Manchester United (6 novembre 1986 - 6 novembre 2011)

Etre fêté de son vivant. C’est la grande réussite de Ferguson. On le célèbre comme si c’était un grand ancien alors qu’il est encore sur le banc. Merci. Et longue vie à Sir Alex Ferguson, avec tous mes remerciements à sa femme, Cathy, qui partage son mari avec des millions de fans dans le monde. Il est très rare d’être autant fêté alors qu’on n’évoque même pas un possible départ à la retraite. Ferguson repousse toutes les limites.

25 ans d’amour ! 25 ans de passion ! 25 ans de résolutions de problèmes ! 25 ans de compétence !
Série en cours.
Dans notre vie on aura au moins connu ça: un club qui conserve son manager pendant 25 ans.
Et pas n’importe quel club !
Un jour en 1993, j’ai demandé à Eric Cantona:
-C’est quoi la clé de la méthode Ferguson ?
-Il te donne la joie de vivre.
Quoi de plus beau ?
Dans la phrase du King, il a :
DONNER + JOIE + VIVRE
Tout est dit.
Si on devait porter à l’écran la vie de Ferguson je vois bien dans son rôle Michael Caine qui a beaucoup d’autodérision, arme souvent utilisée par Ferguson qui est un très grand dialecticien

Des managers de Premier League fêtent les 25 ans de Ferguson à la tête de Man U. Des managers parmi lesquels ne figure pas celui d’Arsenal. (1)

(1) L’Equipe (6 novembre 2011) publie cette déclaration: “Ce qu’il a réalisé est remarquable, avait déclaré vendredi Arsène Wenger. Personne n’avait fait ça avant et personne d’autres ne le refera".

Permalien 01:41:24, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

L'ex Red Devil Brown fait cadeau des trois points à Ferguson

A voir et écouter l’intégralité de l’interview Barthez-Ferguson. Le manager dit que lorsqu’un joueur est en difficulté deux autres doivent venir l’aider. C’est simple mais il faut le rappeler. Il dit aussi que pour être un grand joueur, il faut beaucoup être au service des autres, comme Cantona, Giggs, Ronaldo II et Rooney. Je ne vois que Claude Onesta (Handball) qui lui ressemble.

Manchester United 1-0 Sunderland
But pour MU: Wes Brown ( 45e csc.)

“A quoi peut penser Ferguson ?” s’est souvent demandé Roger Lemerre, nouveau commentateur sur Canal Moins. Sur l’immense tribune nord d’Old Trafford, il y a désormais écrit:
SIR ALEX FERGUSON STAND
Le fait de lire cette nouvelle inscription signifie non seulement qu’un jour, il ne sera plus entraîneur de MU, mais cela veut surtout dire qu’un jour, il sera mort.
Donc Ferguson pensait à la mort même si toute la semaine il savait que des grues étaient en train de monter les lettres de son nom sur le fronton de la grande tribune.
D’ici peu, il aura aussi sa statue à côté de celle de Matt Busby… Dans le foot anglais, on fait plaisir aux gens de leur vivant. C’est mieux surtout quand c’est justifié.
Il y avait donc une immense émotion au début de Man United-Sunderland qui se déroula la veille du 6 novembre date anninversaire des 25 ans de l’arrivée de “Fergie” à Man U (1986), à la demande de B. Charlton qui avait dit: “Si cet homme fait gagner une Coupe d’Europe à Aberdeen, il peut faire gagner le championnat à Man U…” Bingo ! Grâce aussi à Eric Cantona en 1993, le fils spirituel.
Ce match contre Sunderland était donc très spécial. A plus d’un titre. Les visiteurs sont entraînés par mon ami Steve Bruce, ancien Red Devil historique chez qui j’ai fêté le titre 1993. Inoubliable! Avec lui dans sa cuisine j’avais l’impression d’être Pallister! Steve Bruce a le coeur sur la main. C’est un homme très généreux qui a sauvé Man U dans des situations très délicates. Avec sa tête, il a marqué des buts qui ont maintenu Man U dans la vibration de la victoire.
A Sunderland, il y a aussi Wes Brown dans la défense avec le brassard. Et c’est lui qui a marqué le seul but du match … pour Man U ! Un auto-goal de la plus belle facture. Oui, c’était bien un match spécial.
On a vu une attaque contre une défense, pendant 90 minutes et plus. Match à oublier.
La plus grande découverte à mes oreilles fut les commentaires de Roger Lemerre à 400 % pour Manchester U. Il n’a pas cessé de dire du bien de Ferguson ! Il a même souhaité que Sunderland n’égalise pas pour que la fête ne soit pas gâché! L’ancien sélectionneur des Bleus- vainqueur de l’Euro 2000- est l’exception sur la chaîne payante qui depuis toujours est à 100 % pour Arsenal. Avec Roger Lemerre ce ne fut pas la même chanson. J’ai bu du petit lait pendant tout le match. Et j’ajoute que les commentaires de Lemerre centrés sur le football furent parfaits du début à la fin. Un novice pouvait tout comprendre, et un pratiquant comme moi était ravi d’entendre quelqu’un qui sait bien parler football, celui que l’on voit et celui qu’on aurait dû voir si l’action avait été bien menée.
Pendant 80% du match, MU joua sans confiance. Le reste du temps, le gardien adverse fit de beaux arrêts.
Image forte: Scholes, Giggs et Gary Neville, assis tous les trois dans les tribunes. Leur temps est bien fini.
C’était comme voir McCartney, Lennon et Harrison réunis après la fin des Beatles.
Roger Lemerre a souligné la fidélité de Ferguson envers Manchester United. Il a raison: Ferguson pourrait entraîner l’Angleterre, l’Ecosse, le Brésil, le Real Madrid, Barcelone, l’AC Milan ou Liverpool mais il reste Red Devil. Rien d’autre. Grâce à lui, on est toujours jeune. On a 25 ans de moins, à ce jour. Nous sommes comme en 1986 mais avec plein de titres !

Manchester United:
Lindegaard/ (5) Pas grand chose à faire
Evra (7) Bon match
Vidic (5) Revient peu à peu à son niveau
Ferdinand (6) Solide
Jones/ (8) Grand apport offensif
Park. (5) Dans son registre de casseur d’attaques adverses. Puis (82e) Carrick. Non noté
Rooney (6) Match moyen vu son habituel niveau d’excellence
Fletcher. (7) A bien repris du poil de la bête. Puis (90e + 1) Fabio. Non Noté
Nani/ (6) Bel agitateur
Chicharito. (6) Bien remuant. A failli marquer de la tête placée au premier poteau mais un défenseur a sauvé sur la ligne. Un miracle !
Welbeck.(3) A part son action sur le but contre son camp de Brown, il a très peu pesé. Ne sait pas conserver le ballon. Puis (72 e) Berbatov (4) Pas assez de temps de jeu pour se mettre au diapason du groupe. Fait pièce rapportée. Semble ne plus être concerné par Man U.

Sur le banc: De Gea, Evans, Valencia, Diouf

Manager: Sir Ferguson. (5) L’Ecossais veut toujours gagner dit-on. Oui car gagner c’est vouloir vivre. Gagner c’est refuser la mort, sachant que la défaite=la mort. Ces 3 points sont très importants. C’est avec ce genre de match que l’on devient champion. Faut ne rien gaspiller, et grapiller des points, les jours sans.

CHAMPIONNAT D’ANGLETERRE

1 Manchester City 31 points 11 matchs/ 10 1 0/ 39 10/ + 29
2 Manchester United 26 11/ 8 2 1/ 28 12/ 1+ 6
3 Newcastle United 25 11/ 7 4 0/ 17 8/ + 9

4 Chelsea 22 11/ 7 1 3/ 24 15/ + 9

5 Tottenham Hotspur 19 9/ 6 1 2/ 18 14/ + 4
6 Liverpool 19 11/ 5 4 2/ 14 10/ + 4

7 Arsenal 19 11/ 6 1 4/ 23 21/ + 2

Cette saison, il y a une grande bataille pour les 3e et 4e places.

Novembre 2011
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software