Polisse de Maïwenn, entre Cassavetes et Depardon

02.11.11

Permalien 01:22:49, Catégories: LE CINEAC, AVENUE DE LA VICTOIRE, GRANDE DAME  

Polisse de Maïwenn, entre Cassavetes et Depardon

Ils disent que Polisse ressemble à du Maurice Pialat.
Je pense plutôt que Maïwenn est une jeune cinéaste qui tient à la fois de Cassavetes et de Depardon.
Cassavetes pour sa façon de filmer des gens qu’elle aime. Elle sait sortir le meilleur des comédiens. Et surtout elle sait où placer la caméra. Une écriture pleine de vie et donc de fureur.
Depardon pour le côté cinéma vérité. Nous ne sommes pas dans le divertissement. Maïwenn fait de la fiction comme Depardon fait des documentaires. Chez Depardon, le réel nous saute aux yeux. Chez Maïwenn, la fiction devient réalité. Les acteurs ne sentent pas le maquillage. On dirait que le film est tourné en un seul jour tant les acteurs sont sans cesse en état de grâce.
Dans ce film, on rit, on pleure. Le cinéma c’est fait pour ça.
Pour émouvoir, elle faut avoir été ému.
Maïwenn sait de quoi elle parle.
Il y a plusieurs très grandes scènes dans le film.
La plus intense: le policier incarné par Joey Starr est scotché sur place par un petit garçon qu’une mère vient confier à la police afin qu’il ne dorme plus dans la rue. Ceux qui sont orphelins de mère auront le sentiment de revivre le cruel deuil. Et ceux qui ne le sont pas vont savoir qu’ils vont en prendre plein la tête tôt ou tard…
La plus cruelle: la flic jouée par Karine Viard met son paquet à sa consoeur jouée par Marina Foïs.
Maïwenn est présente dans le film, dans le rôle de la photographe.
Un photographe, un vrai photographe, c’est quelqu’un qui est à l’intérieur d’un événement tout en se maintenant à l’extérieur. C’est ce qu’elle fait. Et nous avec elle.
Polisse est un grand moment de cinéma.
Vous pouvez y aller les yeux grands ouverts.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Octobre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software