Archives pour: Novembre 2011

29.11.11

Permalien 16:27:54, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Antoine Kombouaré (PSG) est traité comme un yoyo

Amitié, respect… Voilà des mots qui n’existent plus beaucoup dans le football. Ailleurs, ils se ne sont pas non plus monnaie courante. Comment s’en étonner dans un pays où un père de famille peut tuer son fils de trois ans en le déposant dans le lave-linge avant de faire fonctionner l’essorage. Et de grâce qu’on ne vienne pas me raconter que cet homme- ou plutôt cet assassin- a souffert dans son enfance. Mon grand-père paternel était de l’assistance publique. Je ne l’ai jamais entendu une seule fois se plaindre. Au contraire, il aimait ses enfants et ses petits-enfants d’un amour infini. Mon grand-père n’a jamais vu un psychanalyste ou alors c’était un client de sa boulangerie.

Quel est le principal défaut professionnel d’Antoine Kombouaré ?
La communication, pas celle avec les joueurs. Je parle des médias.
Platini avait dit avant la Coupe du Monde 1998: “Aimé Jacquet à un problème de communication.” Sous-entendu, sinon ça va.
C’est la même chose pour Antoine Kombouaré.
Depuis que le PSG est dirigé par un fonds d’investissement du Qatar avec le directeur sportif Leonardo, l’entraîneur est sans cesse remis en questions dans la presse.
Dès l’inter saison, il a été mis en sursis.
C’est comme si on avait fait signer Jean Gabin et Alain Delon et qu’on voulait les voir tourner avec Scorsese alors qu’ils sont encore filmé par un réalisateur du journal télévisé.
Cet été, les connaisseurs du football se sont dit: “Ils n’osent pas virer Kombouaré tout de suite…”
On eût dit qu’on attendait un départ catastrophique presque souhaitable.
Il se produisit l’inverse.
N’empêche l’épée de Damoclès n’a jamais été retirée. Elle a toujours été visible au-dessus de la tête de Kombouaré qui prouve qu’il a les nerfs solides.
Il ne se passe pas un jour sans que l’on n’évoque Carlo Ancelotti pour le remplacer. L’Italien muet dans la presse a un palmarès qui parle pour lui.
Si Kombouaré avait une solide image médiatique, les médias n’oseraient pas cesse m’être en doute ses capacités d’entraîner un club qui a le fantasme de passer de petit à grand, au niveau international.
Il a fallu 100 ans pour faire le Real Madrid et Manchester United. Il ne faut pas une poignée de mois pour devenir un candidat à la victoire finale en C1.
On est allé jusqu’à faire un sondage pour savoir quel est l’entraîneur qui plait le plus aux gens pour remplacer Antoine Kombouaré. Et c’est Arsène Wenger qui est cité en premier avec 31 %, José Mourinho est deuxième avec 21 %. Ensuite viennent Didier Deschamps et Carlo Ancelotti…(L’Equipe Magazine, 26 novembre 2011, n° 1532, page 53)
Quand Arsenal en a pris 8 contre MU, aucun média français n’a écrit le lendemain que Wenger était sur le quai de débarquement. Le manager alsacien ne gagne rien depuis 2005. Il est rare de lire un article qui raconte que Steve Bruce ou Mark Hughes peuvent le remplacer. Wenger s’est construit une image en béton armé. Le fait qu’il soit entraîneur en Angleterre lui permet d’être consultant sur TF1. Il fait donc partie du bâtiment. Si Wenger était entraîneur de Lyon, il ne pourrait pas avoir la casquette de consultant sur une chaîne privée à moins de déclencher une tempête médiatique.
Comme Kombouaré n’a pas entraîné un club de Premier League, de Liga ou du Serie A, il est sans cesse brocardé.
Pour que l’on parle tout le temps du PSG on a lancé la rumeur Beckham.
C’est bon pour l’image du club que l’on parle partout du PSG grâce à la venue du marchand de slips et de saumon.
Tout ça est écrit sur du sable.
Je suis certain que Beckham ne connaît pas Kombouaré.
Quand il regardera le CV de l’actuel coach du PSG, il lira:
Palmarès:
Champion de Ligue 2 durant la saison 2005-2006 avec Valenciennes FC
Coupe de France 2010 avec le PSG
Cela va lui faire tout drôle, quoique son entraîneur aux Etats-Unis, Bruce Arena est totalement inconnu en Europe.
Est-ce que Beckham viendra au PSG ?
A défaut de C. Ronaldo, Messi ou d’Ozil, il est possible que le club de la capitale se contente d’une vieille image Panini recolorisée.
Pastore ? L’Argentin visite Paris avant de trouver mieux, si possible. C. Ronaldo vaut plus du double et il assume son rôle de mégastar. On ne demande pas à un joueur de triangle de prendre dans l’orchestre la place du virtuose.
Ménez? “C’est aux autres de courir. Moi, je suis là pour le jeu d’attaque.” (L’Equipe, 29 novembre 2011, page 3) No comment.
Lugano ? L’agent qui l’a vendu 5 M€ a du génie.
Antoine Kombouaré est comme Charles Dullin qu’on oubligerait à faire Les Grosses têtes.
Le football moderne a besoin de cirque.
Kombouaré n’en fait pas.
Jadis il conduisait une voiture de tourisme. A présent, on lui demande de tenir le volant d’une F1 mais est-on certain qu’il s’agisse bien d’une F1 ?
Il ne suffit pas de mettre du chrome et des jantes larges à une voiture de série pour que le moteur passe de 110 à 300 km/h. Surtout en France où la vitesse est limitée…

Classement général
1 Montpellier 33 pts 15 m/ 10 3 2/ 32 17/ + 15
2 Paris-SG 30 15 9 3 3 26 15 11
3 Lille 28 15 7 7 1 24 13 11
4 Rennes 28 15 8 4 3 27 19 8
5 Lyon 26 15 8 2 5 25 17 8

Classement à domicile
3e Paris-SG 18 8 6 0 2 13 6 7

Classement à l’extérieur
4e Paris-SG 12 7 3 3 1 13 9 4

[Post dédié à Charles et Jean-Luc]

THE END pour Ken Russell (1927-2011)

L’Angleterre perd encore un artiste:
le cinéaste Ken Russell (3 juillet 1927- 27 novembre 2011)
Il faisait du cinéma quasi depuis 60 ans.
Il a atteint son Zénith dans les années 1970.
1969 : Love avec Alan Bates, Oliver Reed et Glenda Jackson
Une fresque sans dessus-dessous sur fond d’imbroglio sentimental.
1970 : The Music Lovers, avec Richard Chamberlain (Piotr Ilitch Tchaïkovski) et Glenda Jackson
La vie du musicien, sa maladie, sa femme déjantée… Baroque à tous les étages.
1971 : Les Diables (The Devils) avec Oliver Reed et Vanessa Redgrave.
Sur l’affaire des démons de Loudun avec des gens d’église qui délirent à tout berzingue. Un festival d’emphase portée au paroxysme.
1975 : Tommy avec Roger Daltrey, Oliver Reed, Ann-Margret, Elton John, Eric Clapton et Tina Turner
Ce film basé sur l’opéra-rock “Tommy” des Who est très représentatif de l’époque.

Le cinéma de Ken Russell avait un côté drag-queen complétement kitsch.
Unique en son genre. Soit on joue le jeu, soit on, déteste.
J’ai joué le jeu pour les quatres films ci-dessus.
Mes deux préférées sont:
The Music Lovers est à mes yeux le meilleur fim de Ken Russell. Sa signature est dans chaque plan. Quand j’ai vu ce film je n’avais rien vécu hormis la vie de ma famille d’origine. Je me disais: “Bon sang si la vie c’est ça je vais en voir de toutes les couleurs!”
Les Diables ? Une histoire de sang et de sperme rien qu’avec des prêtres et des soeurs. D’après une histoire vraie.
Beaucoup de critiques n’ont pas cessé de flinguer Ken Russell alors que chaque créateur est totalement libre de faire ce qu’il veut.
Si l’on cherche du Robert Bresson dans les films de Russell mieux vaut être aveugle.
Ken Russell c’est la démesure, la grandiloquence, l’irrationnel, l’onirisme sans limite, le tape à l’oeil.
Il concevait le cinéma comme un vaste luna-park. Il voulait en mettre plein les yeux aux spectateurs.
En photo, il y a Cartier-Bresson et puis Pierre & Gilles. Au cinéma c’est la même chose.

Permalien 00:54:23, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le mythique Red Devil Ryan Giggs a 38 ans

Notre ami Ryan Giggs fête ses 38 ans. Il représente l’âme de Man United. Le fait qu’il ait accompli toute sa carrière à Man United prouve sa dimension humaine. La saison dernière, Sir Alex Ferguson lui a demandé de repousser l’offre de diriger la sélection galloise afin de poursuivre encore sa carrière de joueur au rythme qu’il souhaite. Les dirigeants gallois se sont alors tournés vers Gary Speed qui remplissait à merveille ses nouvelles fonctions jusqu’à ce funeste 27 novembre…

Deux jours après le suicide de son ami et compatriote Gary Speed, le Gallois Ryan Giggs fête ses 38 ans.
On connaît assez le Red Devil pour savoir que cet anniversaire-là ne se déroulera pas dans la joie.
Le spectacle doit continuer, dit le dicton.
Disons que la vie se poursuit mais sans Gary Speed. Ce qui n’est pas une bonne nouvelle.

Ryan Giggs est toujours en activité et on ne voit pas pourquoi il devrait s’arrêter.
Le Gallois a remporté 33 TROPHEES MAJEURS. C’est le plus titré des joueurs au monde. Pourtant le jury du Ballon d’Or ne l’a jamais désigné meilleur joueur de l’année…

Le Red Devil Ryan Giggs est né le 29 novembre 1973 à Cardiff (Pays de Galles)
Ailier ou Milieu de terrain
A signé à MU le 9 juillet 1990
1er match pro, le 2 mars 1991 contre Everton, à Old Trafford

Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Coupe Intercontinentale 1999
Supercoupe de l’UEFA 1991
2 Ligues des Champions 1999, 2008
12 Championnats d’Angleterre 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009 et 2011
4 Coupes d’Angleterre 1994, 1996, 1999, 2004
3 Coupes de la Ligue 1992, 2006, 2009
8 Community Shield 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010, 2011
887 matchs, 161 buts à Manchester United
64 matchs, 12 buts avec le Pays de Galles

28.11.11

Permalien 02:18:09, Catégories: GRAND MONSIEUR, CANTONALAND  

Gary Speed, l'ancien grand joueur de Leeds, s'est suicidé à 42 ans

Le suicide de Gary Speed a mis K.O. tous ses proches et ses amis. Et aussi tous les amateurs de football car il était très aimé.

Pourquoi s’est-il pendu ?
Qu’est-ce qui l’angoissait au point de se pendre ?
Questions qui resteront peut-être sans réponses pour ses plus proches.
Speed? Cela signifie vitesse, se presser. Etait-il si impatient d’en finir avec ses jours ?
«La Fédération du Pays de Galles annonce avec tristesse que le sélectionneur national Gary Speed a été retrouvé pendu à son domicile dans le sud de Liverpool, dimanche matin, 27 novembre. Nous pensons à sa famille,à sa femme et à ses deux enfants, à qui nous adressons toutes nos condoléances. Nous demandons à tous de respecter l’intimité de la famille dans ce moment très triste. La mort du jeune et talentueux homme est une énorme perte, pas seulement pour sa famille et ses amis mais pour un pays tout entier», annonça le communiqué officiel. Le premier Ministre Carwyn Jones fit une déclaration pour dire que l’information concernant Gary Speed était “une nouvelle déchirante, dévastatrice".
La veille de son suicide, Gary Speed avait déclaré à la BBC qu’il était impatient de regarder Liverpool-Manchester City (1-1) qu’il ne vit donc pas. Au début du match, une assourdissante minute de silence fut observée en son honneur. Membre de l’équipe de Liverpool, Craig Bellamy, l’attaquant international gallois, anéanti par le suicide de son ami n’a pas voulu jouer le match contre Manchester City.
Gary Speed, 42 ans, avait pris en décembre 2010 les rênes de l’équipe nationale du Pays de Galles après une première expérience d’entraîneur à Sheffield United. Au terme de la victoire en amical face à la Norvège (4-1) le 12 novembre 2011, il avait déclaré: «Nous avons progressé plus que ce que j’avais espéré mais il reste encore beaucoup de travail à effectuer.»
Le milieu de terrain avait débuté sa longue carrière en Angleterre en 1988 avec Leeds United (avec qui il disputa 312 rencontres), avant de jouer pour Everton, Newcastle, Bolton, puis Sheffield United. Il fut le premier joueur de l’histoire à atteindre les 500 matches en Premier League. Il porta 85 fois le maillot d’une équipe nationale du Pays de Galles.
A Leeds, il remporta le championnat 1992 grâce à Eric Cantona qui était très lié à Gary Speed.
Le joueur avait quitté le football en tant que joueur il y a peu. On sait que c’est très difficile de quitter un monde aussi passionnel, même si lui est devenu entraîneur puis sélectionneur. Est-ce que le retraité de la haute compétition était dépressif à cause du manque d’adrénaline à haute dose ?
Le deuil est si intense qu’il empêche pour l’instant de se demander ce qui a poussé Gary Speed à passer à l’acte.
On est triste qu’il se soit rayé de la surface de la terre, lui qui a tellement couru dessus.

Gary Andrew Speed
Né le 8 septembre 1969, à Mancot (Pays de Galles)
Mort le 27 novembre 2011 (à 42 ans) à Chester (Angleterre)

Parcours de joueur:
1988-1996/ Leeds United
1996-1998/ Everton
1998-2004 Newcastle United
2004-2007 Bolton Wanderers
2007-2010 Sheffield United

Palmarès:
Leeds United Football
Championnat d’Angleterre 1992
Charity Shield 1992
Championnat de D2 1990

Gary Speed au temps où il fut champion d’Angleterre 1992 avec son ami Eric Cantona

[Post dédié au King et à Ryan Giggs]

27.11.11

Le Real Ronaldo a six points d'avance sur le FC Messi

C. Ronaldo a été l’un des grands artisans dans la victoire du Real Madrid avec des gestes de grand talent dans le derby madrilène. Messi, lui, mange son pain noir…

Résultats de la 13e journée
-Real Madrid 4-1 Atletico Madrid
Buts pour le Real Madrid: Cristiano Ronaldo (24e pen., 82e pen.), Di María (49e), Higuaín (65e)
But pour Atletico Madrid: Adrian (15e)

-Getafe 1-0 FC Barcelone
But pour Getafe: Velera (67e)

Classement de la LIGA
1 Real Madrid 34 points 13 matchs/ 11 1 1/ 46 10/ + 36
2 FC Barcelone 28 13/ 8 4 1/ 38 7/ + 31

Oui, vous n’avez pas la berlue, Barcelone a bien 6 points de retard sur le Real Madrid.
Le héros du jour c’est J.Valera, le joueur de Getafe qui a marqué à la 67e minute le but qui a fait perdre le Barça 1-0. Champagne ! Le budget de Getafe est de 42 M€ soit une goutte d’eau par rapport à celui de Barcelone. Lio Messi était sur la feuille de match. Va-t-on avoir droit aux articles: “Messi est-il fini ?", “Messi mérite-t-il le Ballon d’Or ?” ou “Messi une devenue une ombre argentine…” C’est le traitement que l’on réserve à C.Ronaldo dès qu’il rate une passe.
Pendant ce temps C. Ronaldo a donné un récital. Avec deux penaltys et une talonnade divine, sans parler d’une passe décisive à Di Maria.
Getafe permet au Real Madrid d’avoir 6 points d’avance sur Barcelone. Getafe est solidaire puisque c’est un club de la banlieue madrilène. Le stade de Getafe a une moyenne annuelle de 8083 personnes, pas une de plus.

Classement des buteurs
1 Cristiano Ronaldo Real Madrid 16 buts 13 matchs/ 1.23 but par match
2 Messi Lionel FC Barcelone 15 buts 13/ 1.15 but par match
3 Higuain Gonzalo Real Madrid 12 buts 13/ 0.92 but par match

26.11.11

Permalien 15:41:05, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United vient-il de perdre le titre 2012 ?

C’est fort possible tant les Red Devils se sont montrés peu inspirés dans le dernier geste.
La malchance, je n’y crois pas. Quand on s’appelle Man U on doit savoir marquer.
Il faut quand même dire que l’arbitre du match fut Ben Arfa.
En première mi-temps, il a traité Rooney de fou !
Et après la pause, il a obtenu un penalty que l’arbitre de champ ne lui a pas donné au début !
Ce n’est pas en faisant 1-1 à Old Trafford que les fans de MU peuvent espèrer un 20e titre…
D’un autre côté, MU a développé beaucoup de jeu. En effet, on a vu beaucoup de football en seconde mi-temps.
La finition est ce qui manque le plus à MU en ce début d’hiver.

Revoyons le match, mi-temps après mi-temps.
Les premières 45 minutes ont vu MU dominer sans pouvoir marquer.
Les Red Devils ne sont pas arrivés à trouver l’avant-dernier et dernier geste.
La pluie incessante n’arrangea rien. Chicharito si adroit d’habitude ne cessa pas de glisser.
Il aurait dû changer de crampons.
En face, Newcastle aurait pu marquer en contre car les visiteurs ont eu des opportunités.
Ce ne fut pas une première mi-temps digne d’un futur champion d’Angleterre.
Cela manquait de séquences intenses.
On assista à un match de sénateurs.
Ben Arfa a pris un gauche car il est allé dire à Rooney que Wazza est un fou furieux d’avoir un peu trop insisté pour frapper le ballon alors que l’action était morte.
Le Français confond Rooney avec De Jong. Faut pas confondre un bucheron avec un boucher !
Meilleurs joueurs de la 1er mi-temps côté Red Devils: Giggs et Vidic. Moins bons ? Rooney et Young.

Deuxième mi-temps (à suivre)
Si MU ne revenait pas avec l’envie de marquer deux fois coup sur coup pour tuer le match, tout pouvait arriver et même le pire pour MU. Ce qui fut le cas car 1-1 c’est une défaite pour MU sur son terrain en plus!
A la 49e minute, Chicharito ouvrit le score bénéficiant d’un contre favorable. Le ballon arriva sur son corps qui renvoya la sphère au fond des filets. Un but bizarroïde. Ce n’est pas le premier pour le Mexicain mais il est toujours au bon endroit.
Ensuite MU ne parvint pas à doubler la mise.
Sur un contre, Ben Arfa partit sur côté droit. Ferdinand alla au contact mais il toucha le ballon quand le Français vint mourir sur ses jambes. Ce ne fut pas un balayage de tueur. Ben Arfa hurla au crime ! Voyant ça l’arbitre de touche se laissa influencer et joua au justicier: penalty.
Voilà une décision qui enchanta l’Angleterre, sauf un petit bout de terre rouge à Manchester.
MU attaqua a tout va, un vrai bombardement horizontal mais quand ça ne va pas rien ne va. Il y avait toujours le corp d’un visiteur pour empêcher la balle de fouetter les filets. Même une belle tête de Chicharito est allée échouer sur le haut de l’épaule du gardien hollandais héroïque. Ce Krul ce n’est pas n’importe qui.
J’estime que MU a perdu le titre ce jour à moins que ses rivaux ne connaissent eux aussi une période creuse. Quand on ne prend pas trois points à la maison dans ce genre de match on ne peut pas remporter le titre. MU n’est pas assez rayonnant. Il faudra quand même attendre le mois d’avril pour voir où sont les vrais champions: les fameuses cojones ! Disons pour rester optimiste que MU n’a plus que 45 % de chance d’être champion du pays.

De Gea/ (8) Très bon match
Evra (8) Superbe match. Puis (88e) Macheda (Non noté) A failli marquer de la tête dès son entrée…
Ferdinand (7) Accusé à tort d’avoir provoqué un penalty
Vidic (8) Vaillant comme à sa belle époque. Renait-il de ses cendres ?
Fabio/ (7) De belles montées mais manque de lucidité en bout de course. Puis (90e +5) Smalling (Non noté)
Young (4) Trop maladroit dans la finition
Giggs (7) Son timing a fait du bien
Carrick (7) Bon Match
Nani/ (6) Pas loin de sa grande forme
Chicharito (6) S’est bien repris en seconde mi-temps. A même marqué le but de la victoire, refusé pour un hors-jeu qu’on ne siffle pas dans 99 % des cas. D’ailleurs je n’ai pas vu ce hors-jeu…
Rooney (3) Pas à la hauteur de son salaire! La déception du jour

Sur le banc: Lindegaard, Evans, Gibson, Park, Valencia

Manager: Ferguson (7) A conservé Young quand Valencia aurait mérité de jouer au moins 30 minutes dans ce match. Et qui sait si le scientifique Berbatov n’aurait pas trouvé le trou de souris ? A en juger mes notes, tous ses joueurs ont bien joué hormis Young et Rooney. Sale afternoon à Old Trafford. 1 point ou 0 c’est la même chose. Il fallait les 3 points de la victoire. Ce nul à la maison impose à MU d’aller gagner tous ses matchs à l’extérieur. En tout cas un bon paquet ! Le problème de MU c’est qu’actuellement l’équipe ne marque plus de buts…

Classement
1 Manchester City 34 pts 12 m/ 11 1 0/ 42 11/ + 31
2 Manchester United 30 13/ 9 3 1/ 30 13/ + 17
3 Tottenham Hotspur 28 12/ 9 1 2/ 26 16/ + 10
4 Newcastle United 26 13/ 7 5 1/ 19 12/ + 7

Pour que le week-end ne soit pas un week-end maudit, il faut que Liverpool gagne Man City … le 27 décembre à 17 h. Demain je suis le plus grand supporter de Liverpool au monde !

Permalien 14:57:32, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Le derby madrilène Real Madrid-Atletico Madrid

Le Real Madrid a Kaka dans ses rangs mais c’est Ozil l’ingénieur en chef de la lumière. L’Allemand est l’un des cinq plus grands footballeurs actuels dans le monde. Son toucher de balle a la pureté cristalline. Quand Ozil est sur la pelouse je ne vois que lui. C’est un Ballon d’Or en puissance. Dès que je l’ai vu, je rêvais de le voir avec le maillot de Man United. Hélas pour MU, Ozil avait l’ambition de jouer au Real Madrid. Belle ambition. Quand je vois Ozil, je suis Madrilène, comme en plus il y a Cristiano Ronaldo, l’ex Red Devil devenu Ballon d’or à Man U…

Real Madrid- Atletico Madrid, 20 h
En différé sur Canal+ sport, 22 h 40

Classement de la Liga
1er Real Madrid 31 points 12 matchs/ + 33
9e Atletico Madrid 17 points 12 matchs/ + 4

Permalien 00:02:21, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Face à Newcastle, tout Man United compte sur Rooney

Les millions de fans de Man U attendent le “come back” de notre héros Wayne Rooney contre Newcastle. La vie est moins belle quand il n’est pas sur le terrain. Avec lui, Man U joue à 12 ou 13 tant il est est four et au moulin.

Voici le programme de fin d’année de Man United, Boxing day compris.
Il y a pire comme calendrier.
Le mois de décembre n’est jamais facile. D’ici le 4 janvier 2012, Man U va jouer huit fois en championnat.
Rooney est annoncé dans le groupe qui reçoit Newcastle.
Smalling, Vidic et Rafael sont aussi prévus pour jouer contre Newcastle. Par contre Anderson et Cleverley sont toujours “out” au milieu de terrain où heureusement Fletcher assure de nouveau.
Ce week-end, Liverpool va essayer de faire chuter Man City.
Arsenal dispute un derby contre Fulham.
Chelsea joue la peau de son manager portugais contre Wolverhampton, à Londres. Villas Boas était annoncé comme un cador mais il est en train de ruiner sa réputation de “winner". Une défaite à domicile pourrait lui être fatale.

Tous les prochains matchs de Man U en Premier League
26/11/2011 Man U-Newcastle, 16 h
3/12/2011 Aston Villa-Man U
10/12/2011 Man U-Wolverhampton
18/12/2011 Queens Park Rangers-Man U
21/12/2011 Fulham-Man U
26/12/2011 Man U-Wigan
31/12/2011 Man U-Blackburn
04/01/2012 Newcastle-Man U

Autres compétitions où est engagé Man U:
30/11/2011 Carling Cup/ Man U-Crystal Palace
07/12/2011 Champions League/ Bâle-Man U

Les autres clubs ont des affiches plus salées:
Liverpool-Man City (13e journée)
Newcastle-Chelsea (14e journée)
Chelsea-Man City (15e journée)
Man City-Arsenal (16e journée)
Liverpool-Newcastle (19e journée)
Man City-Liverpool (20e journée)

25.11.11

Permalien 23:46:20, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Ecrivains voyageurs, ces vagabonds qui disent le monde, de Laurent Maréchaux (Arthaud)

Joseph Kessel est bien présent dans le magnifique album de Laurent Maréchaux qui est une réussite à tous les niveaux. Un occasion pour moi de penser une fois de plus à Louis Nucéra, ce “coeur pur", disait Kessel.

C’est l’époque des cadeaux et donc des Beaux-Livres comme l’on dit.
En voici un qui enchantera tous les amoureux des voyages qui aiment aussi la littérature et la photo.
Cela fait donc trois disciplines réunies dans un même album.
D’abord un mot sur la réalisation de l’ouvrage signée Gwendaël Le Cossec. Réussite absolue! La maquette est admirable, vivante et attractive avec portraits, cartes et reproductions de documents.
Ce travail considérable nous permet de passer un moment avec Loti, Stevenson, Conrad, David-Néel, Sagalen, Moitessier, Bouvier, Kipling, London, Mac Orlan, Cendrars, Kessel, Simenon, Gary, Kérouac et Chatwin. Laurent Maréchaux a l’élégance de ne pas oublier Nikos Kavvadias (avec deux v) et Wilfred Thesiger. Le premier était un officier de radio à l’écoute du monde qui nous a donné un roman culte: Le Quart; le second fut un génial guide et explorateur d’Arabie, d’Afrique et d’Asie.
“Voyageurs, ils devinrent écrivains. Ecrivains, ils devinrent voyageurs". Tout est dit et très bien dit.
Ici nous ne sommes pas chez les touristes qui voyagent pour vérifier les cartes postales.
Conrad voyageait pour réaliser ses rêves d’enfance. D’autres comme Kessel ou London, partaient pour trouver de la matière destinée à leur oeuvre comme un maçon a besoin de ciment pour édifier une maison.
Savez-vous ce qu’est la circumnavigation ?
C’est un voyage autour d’un continent. Le portrait de Joshua Slocum vous permettra de faire connaissance avec cette pratique.
L’album vaut 40 euros. Ce n’est pas cher vu la splendeur qui y règne à chaque page.
On ne le feuillete pas comme les magazines dans la salle d’attente du dentiste.
Avec cet imposant volume, on reste longtemps sur les images. Les photos deviennent des paysages derrière des hublots de bateaux.
Nous devenons nous-mêmes explorateurs.

-Ecrivains voyageurs, ces vagabonds qui disent le monde
de Laurent Maréchaux
Arthaud, 192 p., 40 €

Permalien 18:57:12, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Le symphonique toucher de balle de Pablo Aimar

L’Argentine nous a donné des joueurs d’exception.
Alfredo Di Stefano
Kempes
Maradona
Messi
Riquelme
Et Pablito Aimar, 32 ans. Hélas! ce joueur a souvent été blessé. J’en suis triste car son touché de balle est divin.
On vient de le voir jouer à Old Trafford avec Benfica contre Man U. La lumière venait de lui et non pas de Nani.
Il a eu des éclairs dans le jeu. Il en a toujours.
Il est très difficile de devenir un géant comme Zidane, C. Ronaldo ou Messi. Il faut aussi une part de chance. Aimar a vu un nombre incroyable de ses tirs venir échouer sur les montants ou tranversales. J’en suis à me demander s’il n’est pas maudit !
Aimar avait les capacités techniques pour s’imposer parmi les étoiles de l’Histoire. Certes c’est un professionnel reconnu. Cependant à mes yeux c’est un astre du football pas assez reconnu.
J’espère le voir jouer encore longtemps. Et surtout qu’il soit épargné par les blessures.
Ce que j’aime le plus dans le football c’est l’intelligence de jeu.
Il est évident qu’il y a des trajectoires qui élèvent l’âme. Question de style.
La part mystique du football est dans le cerveau des plus doués qui parviennent à réaliser le geste juste avec le pied. Seuls les grands joueurs ont le bon timing. Tous les autres sont stressés et ratent tout. Soit ils donnent la balle à un partenaire, soit ils échouent dans leur tentative par manque de dextérité.
Voilà pourquoi Aimar est un Artiste avec un grand A.

PS: au niveau immense joueur, je souhaite que M. Ozil ne soit jamais blessé afin qu’il atteigne le Zénith du football. Je vous rappelle que Sir Ferguson voulait faire signer l’Allemand qui a préféré signer dans le club qui l’attirait depuis son enfance. Je tiens Ozil pour l’un des plus grands techniciens au monde en activité. Il va nous régaler longtemps.

Permalien 18:32:58, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Du jamais vu: 11 500 Portugais étaient présents à Old Trafford

De mémoire de Mancuniens, on n’avait jamais vu autant de fans adverses à Old Trafford.
En très bons termes les dirigeants des deux clubs se sont mis d’accord pour faire venir le plus possible de Portugais. On voit que MU est un club généreux avec ceux qui sont corrects.
Sur 75 000 personnes, il y avait 11 500 Portugais dans le stade mythique de Man U.
Tous ceux qui ont découvert Old Trafford ne l’oublieront jamais.
D’autant plus que Benfica est venu chercher la qualification à Old Trafford (2-2).
Ils ne sont pas nombreux les clubs capables de déplacer autant de fans.
Il est vrai que les Portugais aiment plus le football que les Français.
Il est vrai aussi que l’on pas l’équivalent en France de Porto et de Benfica.
Hommage donc à tous ces jeunes passionnés, compatriotes d’Eusebio, de C. Ronaldo, de Nani et de Fernando Pessoa, le génial auteur du Livre de l’Intranquillité.

Chelsea et les deux clubs de Manchester en ballotage

Des observateurs qui sont encore dans le bus de l’EDF en Afsud ont tenu Evra responsable du 2-2 contre Benfica, “coupable” selon eux car le ballon serait “passé entre ses jambes” sur le premier but. C’est faux ! A la vérité, Evra a été l’un des meilleurs mancuniens. Il donna une passe décisive à Fletcher qui marqua le second but des Red Devils. A ce moment-là, MU menait 2-1.

Des millions d’anglophobes attendent la triple élimination européenne de Chelsea, de Man United et de Man City car le football anglais est bien trop présent sur les écrans de télé.
D’un autre côté ces mêmes personnes se réjouissent de la qualification déjà acquise d’Arsenal en 8e de finale de la C1 2012 puisque les Gunners pourraient être les uniques représentants de la Premier League à sortir des qualifications. La présence française qui abonde à Arsenal donne aux fans français l’impression que le club entraîné par Arsène Wenger est une formation de L1 exilée sur le sol anglais.

Déjà qualfifiés pour les 8e de finales:
Bayern Munich (Allemagne)
Leverkussen
Inter Milan 5Italie)
AC Milan
Benfica (Portugal)
Real Madid (Espagne)
Barcelone
Arsenal (Angleterre)
Apoel Nicosie (Chypre)

En ballotage:
Naples (8 pts) et Man City (7 pts)/ Groupe A
Trabzonspor (6 pts), Lille (5 pts) et Moscou/ Groupe B
Man United (9 pts) et Bâle (8 pts)/ Groupe C
Ajax Amsterdam (8 pts) et Lyon (5 pts)/ Groupe D
Chelsea (8 pts) et Valence (8 pts)/ Groupe E
Marseille (7 pts), Olympiacos (6 pts) et Dortmund (4 pts)/ Groupe F
Zénith Saint-Pétersbourg (8 pts) et Porto (7 pts)/ Groupe G

Matchs décisifs pour se qualifier en 8e de finale de la C1 2012:

Mardi 6 décembre 2011:
Chelsea-Valence/ Groupe E
Dortmund-Marseille et Olympiacos-Arsenal/ Groupe F
Porto-Zénith Saint-Pétersbourg/ Groupe G

Mercredi 7 décembre:
Villarreal-Naples et Man City-Bayern Munich/ Groupe A
Lille-Trabzonspor et Inter Milan-Moscou/ Groupe B
Bâle-Man United/ Groupe C
Zagreb-Lyon et Ajax Amsterdam-Real Madrid/ Groupe D

Lille et Marseille peuvent se qualifier mais il va falloir sortir le grand jeu.
Lyon peut faire une croix sur la saison en C1, à moins d’un miracle.

Chelsea-Valence s’annonce grandiose.
Man City n’est plus maître de son destin car si Naples gagne en Espagne, adios les Citizens ! Loin de Wenger, Nasri n’est plus titulaire indiscutable à Man City… Mancini a d’autes Balotelli à fouetter !
Les Red Devils vont devoir une fois de plus assumer leur rang de grand club. Se faire sortir par des Suisses cela ne serait pas glorieux, quand bien même je suis un inconditionnel de l’oeuvre de Blaise Cendrars. Ferguson a taillé Jones pour son “csc” et le gardien De Gea pour sa minable relance dans les pieds adverses. Ferguson n’a jamais su découvrir un seul grand gardien: Schmeichel et van der Sar étaient déjà réputés avant leur venue à Old Trafford. Je reste persuadé qu’on ne confie pas la cage de l’un des meilleurs clubs au monde à un grand dadais de 20 ans qui va piquer des bonbons dans une grande surface! De Gea n’est pas régulier et c’est bien logique. Avec De Gea c’est un jour oui, un jour non. En fin de saison, il manquera les points que van der Sar assurait!

24.11.11

Permalien 11:18:48, Catégories: GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME, HENDRIXEMENT  

Rolling Stone confirme Jimi Hendrix meilleur guiratiste de tous les temps

Sublimissime vidéo de Jimi Hendrix avec le duo Cox/Mitchell, à Maui le 30 juillet 1970 :p:p:p

Le magazine Rolling Stone a demandé à un jury haut de gamme de classer les meilleurs guitaristes au monde. Et bien sûr, Hendrix est classé numéro 1.

Le top 10 final :

1. Jimi Hendrix
2. Eric Clapton
3. Jimmy Page
4. Keith Richards
5. Jeff Beck
6. B.B. King
7. Chuck Berry
8. Eddie Van Halen
9. Duane Allman
10. Pete Townshend

Meileur album ?
Sergent Pepper, Beatles

Meilleur chanteur ?
Aretha Franklin

Regardez tous les classements complets:
http://www.rollingstone.com/music/lists/100-greatest-guitarists-20111123

Si le PSG était un grand club, il chercherait à recruter le génial Özil et non pas l'icône Beckham

Voici toute la gamme du talent de l’Allemand Mesut Özil qui figure dans les cinq plus grands joueurs du monde avec Messi, C. Ronaldo, Rooney et Xavi.

David Beckham représente tout ce que je déteste: la firme, la vulgarité, l’obscénité, l’appât du gain, l’apologie de l’argent, rien que les valeurs du tape à l’oeil.
Le footballeur ?
Il doit tout à Sir Alex Ferguson et à Manchester United. Loin d’Old Trafford, il n’a jamais rien gagner d’important.
A Man U, il a remporté quinze trophées. Au Real Madrid, deux… Aux Etats-Unis ? Tout ce qui se passe là-bas n’est même pas au niveau de la promotion d’honneur française. Même Pelé, Best, Beckenbauer et Cruyff n’ont pas réussi à imposer le soccer en Amérique du Nord. Aux Etats-Unis, le football c’est comme le curling c’est nous.
Beckham est la Paris Hilton du football. Il suffit qu’il descende d’une voiture pour faire la une de la presse de caniveau qui aujourd’hui, hélas, a contaminé la presse dite sérieuse.
Pour dire l’importance médiatique de l’icône de pub, on raconte que Beckham est plus important que le football puisque des gens connaissent Beckham mais ne savent pas ce qu’il fait: mannequin ou acteur ?
Son nom et son image sont associés à plein de marques:
poisson, rasoir, slip, parfum, téléphone, boisson, huile pour voiture, jeux vidéo, lunettes de soleil… Et je ne sais quoi. Fait-il de la pub pour les sacs à merde pour chien ? Dès qu’on lui donne beaucoup d’argent, il se vend. Vous savez comment cela s’appelle les gens qui agissent de la sorte ?
Sa fortune est évalué à 236 M€.
Cela ne me fait pas rêver une seule seconde.
Je n’échange pas un driblle de Garrincha contre toute la carrière de Beckham.
J’ai vu débuter Beckham quand il venait à Old Trafford, au bras de sa mère.
C’est un joueur de couloir qui est discipliné. Il sait défendre et attaquer. Il a une bonne vision de jeu. Sait tirer les coups de pieds arrêtés. Un bon professionnel. A part ça rien.
Il ne s’est jamais améliorer. Il joue toujours de la même façon depuis 1992.
Certes, ce n’est pas un joueur quelconque mais de là à le monter au sommet.
C’est un homme sandwich que tout le monde veut car il plait à la galerie, qui va des pucelles asiatiques ou gays californiens.
Quand on voit sa photo, il ressemble à un Clint Eastwood raté.
Faut pas confondre Cristiano Ronaldo avec David Beckham !
Cristiano Ronaldo, lui, est un vrai footballeur. Un immense champion.
Le Portugais respire le football. Et a déjà marqué l’Histoire.
Beckham, lui, passe son temps à parader devant les photographes.
Il se comporte en rock star mais ce n’est ni Bowie ni Jagger ni Dylan. Ni même Rod Stewart.
Tous les journalistes lui servent la soupe alors qu’ils ont vomi sur Maradona, le plus grand footballeur de tous les temps.
Maradona a passé son temps à massacrer son image quand Beckahma fait tout pour valoriser la sienne.
On devrait acheter tel portable parce que Beckham en fait la pub ?
Les annonceurs nous prennent vraiment pour un troupeau de connards qui ont un QI de moule.
Si Beckham joue mieux que Gourcuff- ce n’est pas difficile- il n’en devient pas pour autant aussi bon que Paul Scholes, cent fois supérieur à lui.
Si le PSG était vraiment un grand club c’est Messi qu’il acheterait.
Ou l’Allemand Özil qui est exceptionnel et surtout en pleine ascension.
Özil c’est le présent et le futur.
Beckham, le passé.
J’imagine le Parc des Princes en délire quand Beckham se trémoussera sur la pelouse.
Le public du SDF hurle bien de bonheur lorsque trois danseuses défilent en string avant un match de rugby.
Pendant que les Madrilènes Özil et Ronaldo jouent au football sous le maillot du Real Madrid, Beckham est une nouvelle prêt à s’offrir au plus offrant.
Le talent est supérieur à l’argent.

David Beckham 2 mai 1975, à Londres.

Palmarès:

Manchester United
Premier League (6): 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003
FA Cup (2): 1996, 1999
UEFA Champions League 1999
Intercontinental Cup 1999
Community Shield (4): 1993, 1994, 1996, 1997
Youth Cup 1992

Real Madrid
Liga 2007
Supercopa de España 2003


Los Angeles Galaxy MLS
Western Conference (3): 2009, 2010, 201
MLS Cup 2011

**********************

Mesut Özil, né le 15 octobre 1988, à Gelsenkirchen

Palmarès:

Werder de Brême
Coupe d’Allemagne 2009

Real Madrid
Coupe du Roi 2011

Arsenal passe au vert, Chelsea cale au rouge.

La victoire de Nicosie au match aller. Nicosie, 200 000 habitants, est la capitale de Chypre.

L’APOEL Nicosie est allé chercher sa première qualification pour les 8es de finale de la C1 2012 à Saint-Pétersbourg face au Zénith (0-0). Voilà qui va faire plaisir à Michel Platini. De fait, le pt de l’UEFA aime que les “petits” puissent jouer dans la cours des grands. Ce n’est quand même pas demain la veille que l’on verra Nicosie-Lyon en finale de la compétition reine.
Voici la liste des héros:
Pardo, Marcelo Oliveira, Nuno Morais, Paulo Jorge, Alexandrou/ Charalambides, Helio Pinto, Mandouca, Solomou/ Almeida, Trickovski
Celui qui connaît le visage de l’un des ses joueurs mérite de coprésenter Téléfoot
Malgré un match dominé par les Russes, ce sont bien les visiteurs qui ont arraché leur billet pour le prochain tour.
Chelsea pourrait être éliminé dès la phase de poules de la Ligue des champions. Battus à Leverkusen (1-2), qui s’est qualifié pour la suite, les Blues ont souffert. Le club londonien jouera sa qualification à Valence, qui a étrillé Genk (7-0). En cas de succès, ou de nul 0-0 ou 1-1, contre Chelsea dans quinze jours, les Espagnols se qualifieront pour le prochain tour.
Après sa défaite à Montpellier (0-1), c’est au vélodrome que l’OM a été battu par l’Olympiakos (0-1). Avec un 0-0, l’OM aurait atteint les huitièmes de finale.
Grâce à l’inévitable van Persie, Arsenal a conquis sa place pour les 8e, à la grande joie du manager Wenger. L’international néerlandais a encore marqué un doublé, en C1, contre Dortmund (2-1).
En Italie, le Barça a remporté le grand match d’entraînement contre l’AC Milan (2-3). Les deux clubs sont qualifiés. Ibrahimovic a croisé ses anciens partenaires qu’il compare à des chiens savants qui obeissent à Guarddiola. Le Suèdois, lui, n’aime que les gens qui n’obeissent pas. Bien sûr sans nuire à la société.

23.11.11

Permalien 11:57:33, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Evénement: Lettres à André Breton (1918-1931), de Louis Aragon (Gallimard)

Dans le film de Bertrand Tavernier, Philippe Soupault évoque souvent Breton et Aragon

Avant les Beatles, il y a eu les surréalistes et il ne faudrait pas les oublier.
Pour la génération d’après-guerre, la musique- et donc le rock ou la pop, pas même la jazz- est l’événement majeur de leur formation intellectuelle. Je ne parle pas bien sûr des études pour ceux qui en ont faites.
La musique c’est bien, très bien. Cependant, avant les Beatles, Dylan et les Stones, il y a eu trois garçons formidables: Aragon, Breton et Soupault, par ordre alphabétique. Il faut ajouter aussi Théodore Fraenkel, un médecin qui lui a refusé de créer un produit artistique. En ce sens, c’est peut-être le plus surréaliste de tous et il ne faudrait pas l’oublier. Eluard et tous les autres sont en arrière plan.
Pour ce qui est des trois Mousquetaires- le mot est de Valéry- ils ont donné la cadence au XXe siècle.
Ils se sont inspirés d’Apollinaire qui a donné le coup d’envoi à la modernité, puis ils ont redécouvert Lautréamont qui les a enchantés.
Surréalisme ? Création sans le contrôle de la raison.
Breton et Soupault se sont servis de l’écriture automatique pour écrire Les Champs magnétiques. L’un en face de l’autre, ils ont écrit ce qui leur passait par la tête.
Aragon ne fut pas convié pour participer à cette expérience. D’où son dédain envers Soupault qu’il manifeste sans cesse dans sa correspondance. Dans une lettre du 24 mai 1918, il le traite d’"idiot” ! Un jour avant il décrit “amorphe".
Aragon est dans la position du jaloux. Il passe son temps à le rabaisser aux yeux de Breton.
C’est l’enseignement majeur de cette publication, très bien établie par Lionel Follet.
Et cela renforce ce que j’ai toujours pensé: Soupault était un homme au-dessus de toutes les compromissions. Il l’a d’ailleurs prouvé pendant la Seconde Guerre mondiale. Arrêté par les Vichystes, il a fait de prison mais s’en n’est jamais vanté après guerre alors que tant de résistants de la dernière heure se faisaient mousser.
D’autres citations contre Soupault:
-"Ephèbe” (18 mai 1918)
-"Ecris à Soupault avec qui je ne sais pas être aimable.” (13 août 1918)
Aragon et Breton ont fini par dézinguer Soupault parce qu’il a redécouvert Lautréamont avant eux.
Le trio s’est séparé quand les deux premiers ont politisé le mouvement. Soupault ne voulait pas entendre parler d’embrigadement alors qu’ensuite il fut le seul des trois à dénoncer sans cesse la montée d’Hitler dès 1933. J’ai republié tous ses reportages dans l’Allemagne nazie. S’ils étaient de la main de Breton et d’Aragon, ils seraient dans La Pléiade. Si Soupault a toujours vouvoyé Aragon et Breton c’est pour leur montrer qu’il était différent d’eux. Issu de la bourgeoisie, Soupault traitait en bourgeois ses deux amis. Le vrai révolté c’était Soupault. Il n’a jamais été récupéré par personne.
Portrait de Soupault par Breton:
-"Extêmement fin, un rien distant, aimable et aéré. Dans la vie quoditienne on ne le retenait pas longtemps.”
Portrait d’Aragon par Breton:
-"Extrêmement chaleureux, se livrant sans réserve dans l’amitié (…) Nul se s’entend comme lui à prendre le vent; vous n’avez pas décidé, même contre son avis, de gravir uen colline qu’ile st déjà ai sommet".
Ma vision des trois:
-Aragon était un homme de parti (le PC) et donc il n’allait jamais contre son parti. Au niveau littéraire, c’est un génie.
-Breton a passé sa vie à collectionner et à vendre des oeuvres d’art alors que Dada condamne tout ça ! C’est l’âme du mouvement surréaliste qu’il a porté haut.
-Soupault est un homme de liberté absolue. Pas du tout carrièriste. A refusé de se contruire une statue de son vivant, à l’inverse des deux autres.
Ceux qui aiment le surréalisme et Dada doivent se précipiter ces lettres d’Aragon car il s’agit d’Histoire littéraire. Concernant les documents d’Aragon, Antoine Vitez m’a confié certaines choses que je garde pour moi. (Je lui ai promis…)
J’attends avec une grande impatience la publication de la correspondance de Breton. Ce dernier a exigé qu’on attende cinquante ans après sa mort avant de la publier. C’est mon ami Phllippe Soupault qui me l’a dit.
2016 n’est plus très loin.

-Lettres à André Breton (1918-1931),
de Louis Aragon
Texte établie, présentée et annotée par Lionel Follet
Gallimard, 466 p.

AC Milan-FC Barcelone, à 20 h 45

Barcelone et l’AC Milan sont déjà qualifiés en raison de la faiblesse de Bate Borisov et de Plzen. N’empêche la confrontation de ce soir n’est pas un petit match amical. Les deux clubs n’ont pas l’intention d’aligner des équipes B. On devrait voir Nesta, Thiago Silva, Zambrotta, Seedorf, K.P. Boateng, Ibrahimovic, Pato et Robinho (Milan) face aux Catalans, Puyol, Xavi, Fabregas, Pedro, Villa et Messi.

Clubs les plus titrés en Champions League:

1/ Real Madrid: 1956, 1957, 1958, 1959, 1960, 1966, 1998, 2000, 2002 (9)
2/ AC MILAN: 1963, 1969, 1989, 1990, 1994, 2003, 2007 (7)
3/ Liverpool FC: 1977, 1978, 1981, 1984, 2005 (5)
4/ Bayern Munich: 1974, 1975, 1976, 2001 (4)
FC BARCELONE: 1992, 2006, 2009, 2011
Ajax Amsterdam: 1971, 1972, 1973, 1995

Le Real Madrid se promène face au Dinamo Zagreb

A voir les buts du Real Madrid dont certains sont des merveilles. Dans la réalisation et la finition. A déguster sans modération. Le Real Madrid est l’actuel favori de la C1.

Ligue des Champions
Manchester United 2-2 Benfica
Naples 2-1 Manchester City
Bayern Munich 3-1 Villarreal
CSKA Moscou 0-2 Lille
Real Madrid 6-2 Dinamo Zagreb
Lyon 0-0 Ajax Amsterdam
Otelul Galati 2-3 FC Bâle
Trabzonspor 1-1 Inter Milan

Manchester Utd 2-2 Benfica
Buts pour Man U : Berbatov (30e) Fletcher (59e)
Buts pour Benfica: Jones (3e csc) Aimar (61e)

Pour se qualifier, Man U devra faire un nul ou battre Bâle en Suisse. Rien n’est fait car Man U est pour l’instant capable du meilleur comme du pire. Contre les Portugais, les deux meilleurs Red Devils ont été Captain Evra - fantastique du début à la fin- et Fletcher qui a retrouvé son niveau élevé. En face, le trio Gaitan, Aimar, Rodrigo c’est vraiment très haut de gamme. Trois très grands joueurs.

Real Madrid 6-2 Dinamo Zagreb
Buts pour la Maison Blanche: Benzema (2e, 65e)) Callejon Bueno (5e, 49e) Higuain (8e) Özil (19e)
Buts pour Zagreb: Beqiraj (81e) Tomecak (90e)

Quand C. Ronaldo n’est pas là, les souris madrilènes dansent! On a vu du grand Benzema, du grand Higuain et du grand Ozil. L’Allemand est capable de faire des passes de plus de 40 mètres qui arrivent exactement là où il veut. Ce Real Madrid peut s’imposer en Liga et/ou en C1. D’un autre côte, les Madrilènes font songer aussi à ces équipes qui dominent les poules avant de disparaître ensuite, telle l’URSS lors de la Coupe du Monde 1986 qui avait battu 6-0 la Hongrie avant d’être éliminé 3-4 contre la Belgique en 8e de finale… Ne le souhaitons pas. En ce moment, le Real Madrid joue un ballon divin mais il est vrai que Zagreb est une “Dinamo” qui ne fabrique plus aucune lumière.

L’Inter Milan, le Bayern Munich et Benfica sont les trois nouveaux qualifiés pour les 8es de l’UEFA Champions League, alors que l’Ajax et Naples sont tout près de les rejoindre.

Groupe A
• Le Bayern remporte le groupe
• Naples ou Man City finira deuxième
• Villarreal finit quatrième

Groupe B
• L’Inter remporte le groupe
• Les autres équipes peuvent terminer deuxième, troisième ou quatrième

Groupe C
• Benfica est qualifié
• Man United ou Bâle finira deuxième
• L’Oţelul finit quatrième

Groupe D
• Madrid remporte le groupe
• L’Ajax ou Lyon will finira deuxième
• Le Dinamo finit quatrième

Sont déjà qualifiés pour les 8e:
Inter Milan, Bayern Munich, Benfica, Real Madrid, Barcelone et l’AC Milan.

22.11.11

Permalien 09:57:23, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester U - Benfica à 20 h 45

Groupe C
1 Man. United 8 pts, 4 matchs/ + 4
2 Benfica 8 pts, 4 m /+ 3
3 Bâle 5 pts, 4 m/ - 1
4 Oþelul Galaþi 0 pt, 4 m/ -

Permalien 00:40:51, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le duel entre Man City et Man United

Les Mancuniens ont vraiment de la chance. Les deux clubs séculaires de la ville sont co leaders du championnat. Manchester est la ville du football et de la musique. Au nombre de championnats gagnés les Citizens sont très loin derrière: 2 contre 19 !

Le Red Devil de Nemanja Vidic a déclaré:
-"La saison dernière, Chelsea jouait de manière incroyable pendant les sept ou huit premiers matches. Mais il y a également un temps où tout ne va pas bien. La saison dure 10 mois et c’est impossible de toujours jouer un grand football. Il y aura des bons jours et des mauvais, mais vous devez continuer à jouer en équipe.”
Invaincu en 12 rencontres, Manchester City domine la Premier League avec 34 points sur 36 possibles. Le match retour Man City - Man United est prévu pour le 28 avril 2012.

Classement Premier League:
1 Manchester City 34 points 12 matchs/ 11 1 0/ 42 11/ + 31
2 Manchester United 29 12/ 9 2 1/ 29 12/ 17

Palmarès de Manchester United en championnat (19): 1908, 1911, 1952, 1956, 1957, 1965, 1967, 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011.
Vice-champion: 1947, 1948, 1949, 1951, 1959, 1964, 1968, 1980, 1988, 1992, 1995, 1998, 2006 et 2010.
Troisième : 1976, 1982, 1983, 2002, 2004 et 2005.

Palmarès de Manchester City en championnat (2): 1937, 1968
Vice-champion: 1904, 1921, 1977.
Troisième: 1905, 1908, 1930, 2011.

Depuis 1967, Man U a été 12 fois champions d’Angleterre sous Ferguson.
Depuis 1968, City n’a plus jamais gagné le championnat.

Prochaines journées:
Manchester United - Newcastle United (26 novembre, 16 h)
Liverpool - Manchester City (27 novembre, 17 h)

Manchester City - Norwich City (3 décembre, 16 h)
Aston Villa - Manchester United (3 décembre, 18 h 30)

Queens Park Rangers - Manchester United (18 décembre, 13 h)
Manchester City - Arsenal (18 décembre, 17 h 10)

21.11.11

Permalien 14:15:15, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Man United va jouer devant 210 000 personnes en 3 matchs

Qu’est-ce qu’un grand club ?
Par exemple, Man United qui va recevoir 3 fois de suite en 8 jours.
A l’estimation la plus basse, Old Trafford va accueillir 210 000 personnes.

22 novembre/ UEFA Champions League/ MANCHESTER UNITED - Benfica (20 h 45)
26 novembre/ Barclays Premier League/ MANCHESTER UNITED- Newcastle United (16 h)
30 novembre/ Carling Cup/ MANCHESTER UNITED/ Crystal Palace (20 h 45)

Espèrons voir de vrais matchs de football car ces derniers temps le football se fait rare.

George Best restera toujours associé à la première victoire de Man U en finale de la C1, contre Benfica, en 1968.

Permalien 13:20:14, Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR  

Le dopage: de Jacques Anquetil à Noah, de France Dimanche au Monde...

Toni Nadal à l’entra?nement avec Rafael Nadal. L’oncle n’aime pas du tout que Noah mette le doute sur les performances de son neveu.

A la fois oncle et coach du champion Rafael Nadal, Toni Nadal a condamné les propos de Yannick Noah qui a fait rimer dopage avec Espagne:
-?Ce type croit que tout le monde est comme lui. Cela me choque qu’une personne d’une honnêteté douteuse se permette de parler en mal des sportifs espagnols. Moi, on m’a souvent dit des choses sur lui. Yannick Noah ne mérite aucun respect. S’il vient saluer Rafa un jour, j’espère que mon neveu lui dira poliment ce qu’il pense de cette déclaration.? (L’Equipe, 21 novembre 2010)
Tout ce qui ne fait pas scandale ne fait pas parler.
Jadis, Jacques Anquetil avait avoué se doper dans … France-Dimanche, un journal à scandales comme on dit. Nous étions dans les années 1960.
A présent, Yannick Noah dresse un portrait olé olé des sportifs espagnols qui selon lui seraient des adeptes de la potion magique. Ses propos ont été diffusés par Le Monde, un journal sérieux, dit-on. Nous sommes dans les années 2010.
C’est vous dire que la presse est désormais prête à tout pour faire parler d’elle.
Je ne pense pas que Pierre Viansson-Ponté, ex grande plume du Monde, aurait autorisé la publication de la chronique signée par Noah.

20.11.11

Permalien 09:45:36, Catégories: GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

Les Reds font chuter Chelsea à domicile

Le 4e (22 points) de Premier League a re?u le 7e (19 points) et les visiteurs l’ont emporté.

Chelsea 1 - 2 Liverpool
Buts pour Chelsea: Sturridge (55e)
Buts pour les Reds: Rodríguez (34e), Johnson (87e)

Au classement, les Reds sont revenus à la hauteur des Blues, ce qui tient de l’exploit puisqu’ils ont remporté leur dernier match à Londres où les locaux n’ont pas spécialement brillé. Suite à une bévue monumentale- cela arrive aux meilleurs- Liverpool a intercepté un super ballon pour le développer collectivement à la vitesse grand V jusqu’à l’ouverture du score. Ensuite, les Blues sont revenus au tableau d’affichage gr?ce à un tir raté de Malouda transformé en passe décisive par Sturridge ! Et pour finir, Johnson donna les trois points aux siens. C’était justice car la victoire est allée aux plus incisifs. Beau match, sauf pour les fans de Chelsea…

Classement d ela Premier League:
1 Manchester City 34 pts 12 m. / + 31
2 Manchester United 29 12/ + 17
3 Newcastle United 25 12/ + 7
4 Chelsea 22 12/ + 8
5 Tottenham Hotspur 22 10/ + 6
6 Liverpool 22 12/ + 5
7 Arsenal 22 12/ + 3

Arsène Wenger ne s'exprime plus sur Vieira (Citizens)

Au cours de cette ancienne interview, Arsène Wenger parle de Vieira, à l’inverse d’aujourd’hui. Depuis que Vieira travaille pour Manchester City, le manager des Gunners ne dit plus un mot sur son ancien capitaine. Vieira aux Citizens c’est un accident industriel par rapport aux Gunners. Jamais le Red Devil Ryan Giggs n’ira servir les intérêts de Liverpool.

Dans le numéro de L’Equipe Magazine (19 novembre 2011), Arsène Wenger ne fait pas du tout état d’un prochain départ d’Arsenal comme on peut le lire ici ou là.
J’ai lu mais je n’ai appris car je connais trop ce qu’il fait depuis tant d’années.
Je note cependant que la seule question que je voulais lui voir poser ne l’a pas été.
C’est celle-ci:
“Cela vous fait quoi de voir que Patrick Vieira, votre ancien capitaine historique, soit désormais au service de Manchester City ? N’est-ce pas lui qui a attiré Clichy et Nasri aux Citizens ? Comment se fait-il qu’un ancien Gunner aussi important ne soit pas dans votre staff ? Allez-vous encore nous dire qu’il est allé au plus offrant et que vous ne pouviez pas rivaliser ? Vieira à l’ennemi n’est-ce pas un très grand préjudice pour Arsenal ? “
Bon cela fait cinq questions! Certes, mais elles sont toutes liées à Veira.
Pour ne pas gêner Wenger, on ne l’a pas interrogé sur Vieira. L’article vire au simple plan de communication.
Personne en France dans le football n’utilise mieux les médias que Wenger dont la séduction transforme tous les journalistes en attachés de presse.
Consultant sur TF1, la cha?ne privée lui sert de vitrine quand il le souhaite dans “Téléfoot".
Les matchs de l’équipe de France lui permettent de soigner son image: un savant mélange de connaissance, d’autorité, d’humour et de courtoisie. Les non spécialistes ne savent pas qu’il n’a jamais remporté la Champions League.
Jugez la présentation de Wenger par L’Equipe Magazine:
-"Wenger respecte sa parole et ses contrats, il se voulait exemplaire à une époque où le football en France semblait divisé en deux clans: les corrupteurs et les corrompus (…) Le plus grand entra?neur fran?ais (…) Cet homme d’exception à la mémoire longue et n’oublie jamais l’ébauche d’une amitié (…) Il a offert un entretien de plus d’une heure et demie alors qu’il repousse depuis des mois toutes les demandes d’interview.” [Et pour cause, quand Arsenal perd la com. s’arrête…] Il est une source d’inspiration (…) On s’extasie sur la force des liens qui unissent Mourinho et ses joueurs; ceux qui relient Arsène (sic) aux siens ne sont pas moins solides (…) Tout le contraire d’un gourou (…)Les propriétaires du PSG lui feront sans aucun doute un pont d’or pour traverser la Manche (…) Le retour au pays(…) serait le plus beau cadeau au football fran?ais.”
Si ce n’est pas de l’amour cela lui ressemble !
Dans l’interview on peut lire:
“Nous combattons contre des clubs qui ont des moyens supérieurs.” [Eternel refrain mais Arsenal est un faux pauvre. Que ferait Wenger s’il entra?nait Monaco en 2011 ? Gagnera-t-il le championnat de L 2 ?]
“Je n’ai que cette réponse à la pression."[Arsenal n’a pas de pression du moment que le club soit qualifié pour la C1. Pour avoir la pression, il faut entra?ner le Real Madrid, Barcelone ou Manchester United.]
“La confiance est une chose qui se perd très vite et se regagne lentement.” [100 % vrai.]
“Serez-vous encore à Arsenal dans quinze ans ? Non.” [S’il le dit, mais il n’y a pas de point d’exclamation…]
“J’ai encouragé les propriétaires du PSG a faire confiance à Antone Kombouaré."[Wenger, éminence grise du foot mondial ? Juste une illusion…]
“Avec le temps, comme Ferguson à Manchester, je suis devenu la mémoire historique du jeu."[Hum, hum… Ferguson a défendu le bilan de Wenger avec force.]
Conclusion, Arsenal est le meilleur club pour Wenger. N’oublions pas qu’il a fait gagner aux Gunners 11 finales sur 16 disputées. Ce qui est très bien.
Revenir en France serait une régression. En quoi PSG-Dijon est-il excitant ? Et surtout où est l’équivalent d’Arsenal-Chelsea ?
Aller au Real Madrid ? Il faudrait que Mourinho échoue complétement. Aller au Real c’est risquer de casser une réputation construite depuis 15 ans à Londres.
L’équipe de France ? Pourquoi pas ? Les années passent…

Palmarès comparatifs entre Ferguson, Mourinho et Wenger, en dehors des championnats:

32 finales gagnées par Sir Alex Ferguson :

Coupe d’?cosse 1982, 1983, 1984, 1986 (Aberdeen)
League Cup écossaise 1986
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1983
Supercoupe de l’UEFA 1983
Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008 (Manchester United)
Coupe intercontinentale 1999
Ligue des Champions 1999, 2008.
Supercoupe de l’UEFA 1991
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1991
FA Cup 1990, 1994, 1996, 1999, 2004
Coupe de la Ligue 1992, 2006, 2009, 2010
Community Shield 1990, 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010, 2011

16 finales perdues par Ferguson :

Coupe d’Angleterre 1995, 2005, 2007 (Manchester United)
Coupe de la Ligue 1991, 1994, 2003
Supercoupe de l’UEFA 1999, 2008
Ligue des Champions 2009, 2011
Community Shield 1998, 1999, 2000, 2001, 2004, 2009

***************
13 finales gagnées par José Mourinho :

Ligue des champions 2004 (Porto)
Coupe UEFA 2003
Coupe du Portugal 2003
Supercoupe du Portugal 2003, 2004
Coupe d’Angleterre 2007 (Chelsea)
Coupe de la Ligue 2005, 2007
Community Shield 2005
Ligue des champions 2010 (Inter Milan)
Coupe d’Italie 2010
Supercoupe d’Italie 2009
Coupe d’Espagne 2011 (Real Madrid)

1 finale perdue par Mourinho :

La Coupe du Portugal 2004 contre Benfica Benfica 2-1 (a.p.)

****************

11 finales gagnées par Arsène Wenger :
Coupe de France 1991 (Monaco)
Coupe du Japon de football 1995 (Nagoya Grampus Eight)
Supercoupe du Japon de football 1996
4 Coupes d’Angleterre 1998, 2002, 2003, 2005
Community Shield 1998, 1999, 2002, 2004

5 finales perdues par Wenger :
Coupe des Coupes 1992 (Monaco)
Ligue des Champions 2006 (Arsenal)
Coupe UEFA 2000
Coupe d’Angleterre 2001
Carling Cup 2011

Permalien 01:07:31, Catégories: LE GYM E BASTA, THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Man City avance à pas de loups vers le titre

L’unique but du match de Man U à Swansea: interception de Giggs qui transmet à Chicharito qui marque dans une situation impossible. Voilà comment on parvient à remporter un match. Gr?ce aux talents.

Swansea 0-1 Manchester United
But pour les Red Devils: Chicharito (11e)

Je n’ai pas vu le match car il commen?ait à 18 h30, à peine 30 minutes avant Nice-Asse (0-2) que je voulais voir afin de vivre le premier match coaché par René Marsiglia. Cela a tourné au cauchemar, au cadeau empoisonné. Civelli a fait l’énorme toile de donner un ballon dans l’axe. Ospina toucha le Vert qui se présenta devant lui. Penalty. Transformé. Abriel sortit pour faire entrer le goal rempla?ant. Horrible pour Nice. Ce ne fut pas du football. Mouloungui a été lui aussi expulsé pour un tacle limite. A 0-2, le match était mort-né. René Marsiglia a connu un début catastrophique avec en plus Civelli expulsé. Jamais 2 sans 3 ! Les Verts ont pris trois points faciles, à 11 conte 8. Les Aiglons n’ont pas encaissés 6 ou 7 buts comme souvent en Premier League. C’est la seule consolation. Nice se retrouve 18e avec 11 points. Il y a le feu. Marsiglia va subir le handicap des nouveaux suspendus. Après le voyage à haut risque à Lorient, le prochain match au Ray sera Nice-Rennes, soit la venue de l’ex coach du Gym, Fred Antonetti. Ce qui n’est jamais facile.
Pour ce qui est de Man U, j’ai vu le début et donc l’énorme occasion ratée par un joueur de Swansea qui seul devant De Gea a raté le ballon.
Je ne peux donc pas noter les joueurs.
Week-end pourri.
Cependant je note que Sir Ferguson est revenu à une formation plus classique avec des éléments fondamentaux. Il a stoppé la mode du tout nouveau tout beau. Il a remis les Dupond-Dupont (Fletcher- Carrick) avec le kamikaze Park qui rentre à la base. Ferdinand et Vidic sont redevenus les deux costauds de derrière. Giggs a été le créatif avec Nani. Rooney a repris sa place devant avec la pointe mexicaine. Le coach a remis de l’ordre dans la maison rouge. Un match gagne-petit mais gagne quand même. Une grande équipe engrange les points même quand elle n’aligne pas de grandes performances. C’est que fait MU qui permet de maintenir l’espoir d’être champion d’Angleterre même si City semble intouchable en ce moment.

Manchester United
De Gea/
Jones, Ferdinand, Vidic, Evra/. Puis (50e) Fabio
Nani, Carrick, Giggs. Puis (75e) Fletcher, Park/
Rooney, Chicharito. Puis (84e) Valencia

Rempla?ants: Lindegaard, Evans, Berbatov, Young

Résultats:
Norwich City 1-2 Arsenal
Manchester City 3-1 Newcastle
Stoke City 2-3 Queens Park Rangers
Everton 2-1 Wolverhampton
West Bromwich Albion 2-1 Bolton Wanderers
Sunderland 0-0 Fulham
Wigan Athletic 3-3 Blackburn Rovers
dimanche 20 novembre 2011
17h/ Chelsea - Liverpool
lundi 21 novembre
21h/ Tottenham Hotspur - Aston Villa

Classement:
1 Manchester City 34 points 12 Matchs/ 11 1 0/ 42 11/ +31
2 Manchester United 29 12/ 9 2 1/ 29 12/ + 17
3 Newcastle United 25 12/ 7 4 1/ 18 11/ + 7
4 Chelsea 22 11/ 7 1 3/ 24 15/ + 9
5 Tottenham Hotspur 22 10/ 7 1 2/ 21 15/ + 6
6 Arsenal 22 12/ 7 1 4/ 25 22/ + 3
7 Liverpool 19 11/ 5 4 2/ 14 10/ + 4

[Post dédié à Yann et à Saga]

19.11.11

Permalien 11:59:41, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, ANTI-FOOTBALL  

Norwich-Arsenal en direct et Man City-Newcastle en différé...

La France n’est vraiment pas un pays de football.
La télé payante fait passer Norwich-Arsenal avant Man City-Newcastle.
C’est à dire que pour les décideurs un match entre le 9e et le 7e est plus important qu’un duel qui oppose le leader au 3e de Premier League.
La chaîne cryptée ne daigne diffuser Man City-Newcastle qu’à 16 h 20 alors qu’il débute à 16 h.
Croient-ils que je suis abonné pour Arsenal ?
Je ne suis pas un chien qui urine sur un mur où l’on a déjà uriné !
Bien sûr, la chaîne ne diffuse pas Swansea-Manchester United (18 h 30). On sait depuis toujours que les speakers de cette cette chaîne sont tous arsenalisés sauf Roger Lemerre a qui on ne l’a fait.

Permalien 00:48:28, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le onze-type de Manchester United élu par les internautes

Ce 19 novembre 2011 à 18h30 a lieu Swansea-Man United, en Premier League. Bien sûr Canal Moins ne diffuse pas le match. Pour eux, Man U ce n’est rien du tout. La preuve, ils sont incapables d’interviewer Giggs ou Rooney.

Le onze-type élu par les internautes. Un 4-4-2:

Peter Schmeichel (1991-99)/
Denis Irwin (1990-2002)
Rio Ferdinand (2002)/ Nemanja Vidic (2006)
Gary Neville (1992-2011)
George Best (1963-1974/)Paul Scholes (1999-2011)/ Roy Keane (1993-2005)/ Ryan Giggs (1991)
Éric Cantona (1992-1997)/ Sir Bobby Charlton (1956-1973)

Gardiens nommés:
Ray Wood (1949-59)
Harry Gregg (1957-66)
Alex Stepney (1966-78)
Edwin van der Sar (2005-11)

Défenseurs nommés:
Arthur Albiston (1974-1988)
Steve Bruce (1987-1996)
Martin Buchan (1971-1983)
Roger Byrne (1951-1958)
Noel Cantwell (1960-1967)
Johnny Carey (1937-1953)
Tony Dunne (1960-1973)
Patrice Évra (2006)
Bill Foulkes (1952-1970)
Gary Pallister (1989-1998)
Jaap Stam (1998-2002)

Milieux nommés:
David Beckham (1992-2003)
Johnny Berry (1951-1958)
Eddie Colman (1955-1957)
Steve Coppell (1975-1983)
Paddy Crerand (1962-1970)
Duncan Edwards (1952-1957)
Billy Meredith (1906-1921)
David Pegg (1952-1958)
Bryan Robson (1981-1993)
Cristiano Ronaldo (2003-2009)
Nobby Stiles (1960-1970)

Attaquants nommés:
Mark Hughes (1983-1986 & 1988-1995)
Denis Law (1962-1973)
Wayne Rooney (2004)
Jack Rowley (1937-1954)
Tommy Taylor (1953-1958)
Dennis Viollet (1953-1962)
Ruud van Nistelrooy (2001-2006)

Bryan Robson a déclaré:
-"C’est déjà bien d’être dans la liste. Dans ce 4-4-2, je ne mettrais pas Bobby Charlton avant-centre. Pour moi, c’est un milieu axial.[Je suis d’accord avec lui] La concurrence a été rude également pour une place sur les ailes. Finalement, George Best et Ryan Giggs ont devancé Cristiano Ronaldo et David Beckham. Cristiano est un grand joueur, mais je suis heureux de voir Best et Giggs dans cette équipe sur les ailes. C’était très serré avec Beckham et Ronaldo.”

18.11.11

Permalien 20:10:42, Catégories: EN MARGE  

Yannick Noah, Popeye, Obélix et les autres

Dans Le Monde daté 19 novembre 2011, Yannick Noah évoque le dopage en Espagne:
-"Arrêtons l’hypocrisie. Comment une nation peut-elle du jour au lendemain dominer le sport à ce point ? Auraient-ils découvert des techniques et des structures d’entraînement avant-gardistes que personne avant eux n’avait imaginées ? Aujourd’hui, ils courent plus vite que nous, ils sont plus costauds et ne nous laissent que des miettes. A côté d’eux, c’est simple, on a l’air de nains. J’ai beaucoup de mal à croire à cette hypothèse. Car, aujourd’hui, le sport, c’est un peu comme Astérix aux Jeux Olympiques. Et là, on a l’impression que, comme Obélix, ils sont tombés dans une marmite. Les veinards. Pas plus tard que la semaine dernière, j’ai lu qu’un joueur de l’équipe championne d’Europe de basket avait eu un problème avec un contrôle “anormal” à la testostérone. En Espagne, l’affaire Fuentes, le plus gros scandale de dopage de l’histoire, a fait pschitt. (…) Peut-être parce que, là-bas, le sport occupe une place tellement importante que ses héros y sont plus protégés qu’ailleurs. Mais pourquoi déroule-t-on le tapis rouge pour que Contador revienne sur le Tour après s’être fait contrôler positif (à cause d’une mauvaise bidoche, il est vrai…)Plus personne n’est dupe. La meilleure attitude à adopter est d’accepter le dopage. Et tout le monde aura la potion magique".
Voilà en gros l’essentiel de l’interview.
Noah ne semble pas savoir qu’en France on a contrôlé positif des joueurs de L1 et de L2 mais les hautes instances du foot français ont dit que ces contrôles avaient été effectués à titre expérimental. Je n’ai pas vu un seul papier là-dessus. Concernant l’affaire du Palace de Lille les journaleux bien inflitrés ont été fortiches pour faire jacter les tapins mais pour ce qui est des footballeurs dopés, ils n’ont pas fouillé les poubelles comme au temps de Lance Armstrong !
Et Noah sait-il que Daniel Bravo a essayé une fois de parler du dopage en Italie ?
Et le procès de la Juventus Turin ? Zidane et Deschamps n’ont été entendu qu’à titre de témoins.
Zidane a eu le courage de dire qu’il avait pris de la créatine.
En France, quand on parle de dopage ailleurs que dans le cyclisme on parle de “médicalisation"…
En tennis, les joueurs ont menacé de créer leur propre circuit hors de l’ATP si on leur demandait de les suivre à la trace.
En F1, les pilotes ont dit qu’ils se mettraient en grève en cas de l’instauration du contrôle inopiné.
L’Espagne n’a pas le monopole du dopage, loin de là.
En Allemagne, il n’y avait pas qu’en RDA qu’on se dopait…
Et les politiciens, ils marchent à quoi quand ils enchaînent meeting sur meeting ?
Ne parlons de la musique, où l’on se déchire souvent.

[Post dédié à Artaud, Hendrix, Michaux, Cocteau, Rigaut, Vaché…]

Permalien 17:47:18, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

"Nice n'est pas en perdition" confie Christophe Galtier

Avant Nice-Saint-Eienne qui sera le premier match avec René Marsiglia au poste d’entraîneur de l’OGCNice, son homologue des Verts a commenté le changement de coach sur le banc nissart:

-Le changement d’entraîneur à Nice est-il perturbant dans la préparation du match ?
Christophe Galtier: “Je n’ai pas à commenter cet épisode. Apparemment, cela s’est fait en commun accord avec tout le monde. Ceci dit, on peut s’attendre à tout quand il y a un changement d’entraîneur. Certains parlent de choc psychologique.”

-Quel regard portez-vous sur l’OGC Nice ?
-"Nice n’est pas une équipe en perdition. Sur ses derniers matches face à Marseille et Sochaux, elle a manqué de réussite. Nice a toujours joué et s’est toujours battu. Je le répète : on ne va pas affronter une équipe à la dérive. Ceci dit, nous devons nous concentrer davantage sur nous-mêmes que sur l’adversaire. On doit se préoccuper de notre jeu, de notre organisation et de nos principes.”

Galtier a raison. Nice n’a pas eu de réussite contre Sochaux et à Marseille. Il est vrai qu’au football cadrer ne suffit pas. Il faut placer ses frappes. L’autre soir, c’était flagrant dans le documentaire sur Lio Messi. L’Argentin place quasiment tous ses tirs. Il vise souvent le ras des montants. Son objectif est de toujours mettre le ballon hors de portée du gardien adverse. Il ne tire jamais à l’aveugle. Bien sûr pour arriver à faire ça, il faut garder son sang-froid et ne jamais céder au stress.

René Marsiglia a retenu un groupe de 18 joueurs pour recevoir St Etienne:
Gardiens : Fernandez, Ospina
Défenseurs : Civelli, Clerc, Gomis, Mabiala, Monzon, Pejcinovic
Milieux : Abriel, Coulibaly, Diakité, Hellebuyck, Meriem, Sablé
Attaquants : Dja Djedje, Guié Guié, Mouloungui, Pentecôte
Absents: Digard, Faé, Malaga, Quartey, Veronese (blessés), Mounier (suspendu), Palun, Gonçalves, Nyuiadzi (CFA2)

Mon éditorial pour Nice-Saint-Etienne, 19 novembre 2011, 19 h:
“La Ray-volte contre les impondérables
Seule la victoire est vraiment payante au plan comptable. Ne pas gagner et clamer qu’on a bien joué revient à dire qu’un navet est un grand film. On comprend l’exaspération d’Eric Roy qui à la fin d’OM-Nice a constaté que les Aiglons quittaient le vélodrome bredouille alors qu’ils avaient été en mesure de remporter la mise. Comme s’il avait lui-même constaté un surplace, Eric Roy a cédé sa place à René Marsiglia afin de renouer avec la fonction de manager général, au terme d’une décision collégiale sous l’autorité du président Rivère. On souhaite pleine réussite à nos deux amis qui sont des Aiglons historiques. A l’heure de la mondialisation à outrance, il est bon que des enfants du pays défendent nos couleurs. Evidemment les résultats doivent suivre.
Lors des deux dernières journées de championnat, L’Equipe a classé, tour à tour, Teddy Richert et Steve Mandanda parmi les meilleurs gardiens d’Europe tous pays confondus ! C’est dire que nos Aiglons ont bombardé les cages de Sochaux et de Marseille au point de faire briller les deux goals de manière exceptionnelle. Je ne souhaite pas que celui des Verts soit aussi bien classé au terme de ce Nice-Saint Etienne, surtout que nous abordons le dernier tiers des matchs aller avec un besoin urgent de points.
A Marseille, nous n’avons pas su concrétiser dans nos temps forts. Et comme dominer n’est pas gagné nous avons redonné confiance aux Phocéens qui ne se sont pas fait prier pour remporter le match indécis pendant 70 minutes. En football, comme ailleurs, il faut éviter d’être maladroit. C’est sans compter sur les impondérables. Parfois tout sourit. Et puis d’autres fois, nos tentatives vont s’écraser sur la barre transversale. Ce qui est arrivé deux fois à nos joueurs au vélodrome lorsque le score était vierge. La chance n’étant que la manifestation de la volonté, les Aiglons vont redoubler d’effort contre les Verts, loin de se mettre à gamberger sur un quelconque signe indien.
A force de coups du sort il nous manque 6 points. Soit exactement la marge qui nous sépare des visiteurs. L’ASSE a inscrit le même nombre de buts (12) que nous tandis que sa défense est moins bonne que la notre: 16 buts encaissés au lieu de 14. Nous devons donc combler notre déficit de victoires car le partage de points nous condamne aux mauvaises places. La Ray-action est le mot d’ordre récurrent dès que nous entrons dans notre stade qui est le lieu de la conquête de notre maintien. Attention à l’esprit revanchard des Verts car nous les avons battus (0-2) chez eux lors de la dernière confrontation en L1. Issa Nissa !”

Site de l’OGCNice: http://www.ogcnice.com/accueil.php
Site de l’ASSE: http://www.asse.fr/index.php

Pronostic: Nice 3-1 Saint-Etienne

Permalien 11:23:19, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Pierre Dumayet (1923-2011) fut un grand serviteur de la Littérature

Pierre Dumayet avec Louis-Ferdinand Céline. Là nous sommes au coeur de la littérature. Aucune concession au people. C’est la marque de fabrique de Dumayet qui ne tenait compte du du livre.

J’ai découvert Lectures pour tous à l’époque où l’émission n’existait plus.
Le rapport entre l’intervieweur et l’intervieuwé m’a tout de suite sauté aux yeux et aux oreilles.
J’ai illico compris que le lecteur était aussi important que l’écrivain. Parfois, le lecteur Dumayet me paraissait plus pertinent que l’auteur interrogé. Dumayet devenait lui-même l’auteur du livre alors que son véritable auteur n’était plus qu’un simple lecteur presque pas concerné par l’ouvrage.
Dumayet me plaisait le plus car je ne connaissais pas tous les écrivains qu’il invitait.
Pierre Dumayet (24 février 1923, Houdan - 17 novembre 2011) Voici à quoi se résume une vie. Celle de Dumayet comme celle d’un autre. Dumayet savait tout ça.
Pour un enfant de l’après-guerre comme moi, Pierre Dumayet est un journaliste considérable. Mes parents ont fait entrer la télé vers la moitié des années 1960. C’est ainsi que j’ai découvert Tchernia, Sabbag, Desgraupes, Panigel, Rossif, Lorenzi, De Caunes, Darget, Fouchet, Drot, Santelli et Dumayet, rien que des gens qui faisaient de la grande télévision. Aujourd’hui, il faut aller sur Arte ou Planète pour trouver des émissions intelligentes.
Les journalistes télés actuels des chaînes les plus populaires nous font toujours croire qu’ils sont plus importants que les invités. Jadis, les journalistes étaient tous cultivés et ils aimaient faire connaître les gens de talent. Ils ne faisaient aucun concession à la médiocrité. Je ne parle pas bien sûr des émissions comme Intervilles qui n’étaient que des pièges à téléspectateurs.
La voix de Dumayet était merveilleuse. Un débit qui nous entraînait dans une sinuosité intellectuelle de très haut parage sans jamais être hermétique. Aux Etats-Unis, Larry King (l’animateur aux bretelles) a confié qu’il ne lisait jamais le livre des écrivains invités pour se mettre au niveau des téléspectateurs qui ne l’avaient pas lu non plus.
Ce comportement ce tient aussi si l’on est un grand pro comme Larry King. Dumayet est à l’opposé de ça. Lui, lisait jusqu’aux incriptions du dépot légal !
Desgraupes et Dumayet sont pour moi inséparables.
Ils questionnaient avec la pipe comme des inspecteurs Maigret de l’audi-visuel Tous deux laissent une oeuvre journalistique considérable. Ils n’ont pas travaillé sur du vent. Leurs successeurs ne sont ques des pipelettes qui ne pensent qu’à leur carrière. (Dumayet publia lui-même quelques livres.)
La qualité des écrivains a baissé. Tout comme la qualité des journalistes.
Bernard Pivot (Antenne 2 et France 2) a été un bon héritier ainsi que Jérôme Garcin (FR3) et Patrick Poivre d’Arvor sur TF1 et LCI, ce qui relève de l’exploit! François Busnel tente de maintenir le flambeau bien que son choix d’écrivains cède trop à la mode.
D’une manière général, les animateurs d’émissions littéraires se mettent beaucoup trop en scène.
On a l’impression que si le présentateur n’est pas archi connu, l’émission n’a aucune chance de durer.
Pierre Dumayet m’a donné le goût de la littérature alors que je ne savais pas lire.
Je savais lire mais pas entre les lignes.

17.11.11

Mon ami André Bernard disperse sa collection Sacha Guitry

“Je chine chez moi à présent !”
Combien de fois Louis Nucéra m’a-t-il répété cette phrase d’André Bernard ?
Des dizaines de fois, et toujours admiratif car André Bernard est un amateur et non pas un spéculateur.
S’il vend à présent la plus importante collection de livres, manuscrits, affiches, photos, dessins ainsi de suite de ou autour de Sacha Guitry c’est tout simplement parce qu’il a fait le tour de sa passion.
Il est bien légitime qu’il vende après avoir tant dépensé d’argent et de temps à récolter tous ses trésors. Infimes ou immenses.
J’ai le plus grand respect pour André Bernard.
Cet homme peut vous chanter par coeur n’importe quelle chanson française.
Ensuite, il peut vous parler de Pauline Carton ou de Noël Roquevert pendant des heures. Puis tout à coup de Sophocle.
A part sa femme, sa famille, il a deux immenses passions: Guitry et Cocteau.
Cela tombe bien. Ces deux créateurs font aussi partie de mon Panthéon portatif.
Je pense plus à eux qu’à certains de mes parents que je n’ai pas connus.
On dit de Guitry qu’il fut collaborateur.
J’ai le plus grand mépris pour les ignorants qui disent cela.
On a emprisonné Guitry. C’est une honte ! Pouvez-vous me trouver un seul écrit de Guitry favorable à Hitler ou Pétain ? J’attends…
On lui reproche d’avoir travaillé sous l’Occupation… Un reproche que l’on ne fait pas à Sartre ou Camus dont les pièces ont été montées avec des nazis aux premiers rangs des théâtres. Camus et Sartre ont accepté les conditions nazis: à savoir qu’aucun juif ne devait participer au spectacle, de près ou de loin. Alors svp, pas touche à Guitry ! (Et pas touche à Cocteau non plus)
Guitry est notre Molière du XXe siècle.
Sa langue est splendide. Son humour fracassant.
C’est un incompris. Des idiotes le prétendent misogyne alors qu’il était “contre, tout contre les femmes".
Guitry répresente l’esprit français dans son excellence.
Il n’a rien à voir avec les surréalistes ou d’autres écoles ou anti écoles.
C’est un marginal, un solitaire, un désespéré hilare.
Dès que je vois Guitry sur une écran j’ai envie de rire puis tout à coup j’ai envie de le serrer dans mes bras.
Pour écrire ce qu’il a écrit, il faut être d’une générosité absolue.
Il adorait les artistes. Quel collectionneur ! Il faudra attendre André Breton pour en voir un autre de cette importance, oui Breton, n’en déplaise à ses trites serviteurs.
Guitry n’a jamais été collaborateur. Il a oeuvré sous les Allemands à Paris comme les boulangers ont fait du pain.
Ecoutez cette histoire racontée par Charles Trenet. Un jour, Guitry et Trenet croisent des officiers allemands. Guitry leur dit: “Ne venez plus ici car souvent Goebbels y vient…” Quand les deux nazis furent partis, Trenet demanda à Guitry: “Vous connaissez Goebbels ?” Et Guitry de répondre: “Pas du tout. (rires) J’ai dit ça pour ne plus qu’ils viennent dans ce restaurant!” C’était ça Guitry ! Un seigneur. Un grand seigneur. Un homme d’une intelligence hors normes. Et d’une sensibilité sans bornes.
Quand Michel Simon est venu rendre le dernier hommage à Sacha Guitry sur son lit de mort, l’immense comédien a crié:
-"Maître, maître relevez-vous!”
Simon ne pouvait pas croire que Guitry était mort. Pour lui c’était un tournage de plus.
Hélas, cette fois Sacha était inerte. Pour toujours.
Tout ceux qui crachent sur la tombe de Guitry me trouveront toujours sur leur chemin.
Si Guitry n’a pas été un héros comme Jean Prévost (un autre de mes amis posthumes), il n’a rien à voir avec les antisémités notoires. Je précise qu’il fut le témoin de mariage de mes amis Mireille et Emmanuel Berl.

Vente de la Collection Guitry d’Andre Bernard.
Salle des ventes de l’Hôtel Drouot. Paris. Les 17 et 18 novembre 2011 à 14 h. Il y en a pour tous les prix de 100/200 euros (on peut rêver…) à beaucoup plus. André Bernard est “un collectionneur vitrines et non pas tiroirs".(Sic) C’est à dire qu’il fait profiter les autres.

Permalien 01:45:23, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

INSIDE Portugal-Bosnie (6-2): le coup franc de C.Ronaldo

Quand est-ce que les télévisions nous donneront enfin rien que les images des matchs sans aucun commentaire ? C’est dix fois plus intense avec les réactions du public. Là on est au coeur du match. Cela n’apporte rien d’entendre comme consultant un ancien joueur qui essuyait le banc à l’AC Milan et au Barça. Cela n’apporte rien non plus d’écouter l’ex défenseur qui rata un tir au but contre l’Italie en Coupe du Monde 1998. Et cela n’apporte pas plus d’entendre la voix monocorde d’un coach qui ne gagne rien depuis 2005. Tout cela forme une pollution. Les clameurs ou le silence du stade, voilà la vraie émotion. Sans parler de la vision du match.

16.11.11

Permalien 19:34:28, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Les Camerounais ont refusé de jouer car ils n'ont pas touché 1500 euros

Les joueurs du Cameroun ont refusé de jouer pour leur pays parce qu’ils n’ont pas touché une prime de 1500 euros. Faut-il rappeler que Samuel Eto’o touche 20 M€ par an pour jouer à l’Anzhi Makhachkala ! Soit un club de quatrième zone internationale. Plus jamais je ne regarderai un match d’Eto’o. Quand je vois les “o’o” de son nom, je ne vois plus que des euros. Heureusement que je ne l’ai pas fait figurer dans mon dernier album (Portraits mythique du football, éditions Tana)
Pour une poignée d’euros, le match contre l’Algérie n’a pas eu lieu mardi 15 octobre 2011 à 18 h.
Des milliers d’Algériens voulaient se rendre au stade mais le match fut annulé la veille, à 21 h et des poussières.
Ecoeurant. Lamentable. Minable. Révoltant.
Il y a deux catégories de joueurs.
Il y a ceux qui jouent pour l’argent.
Et il y a ceux qui restent de vrais compétiteurs, comme Cristiano Ronaldo. Jouer des matchs à haut niveau avec le Real Madrid dans la Liga et disputer la C1, cela ne l’empêche pas d’honorer sa sélection nationale. Contre la Bosnie, il avait une grande pression sur les épaules. Il a très bien vécu l’événement. Il confirme donc son rang de meilleur joueur du monde. Je n’avais pas besoin de ce match pour le savoir. Avec Messi, il est le seul à pouvoir être désigné “meilleur joueur du monde". Tous les autres sont en dessus de lui, même Rooney et Nani. Ribéry et Benzema n’ont pas l’envergure de Ronaldo. Ils sont beaucoup trop irréguliers.
Après l’arrêt de Zidane, je ne croyais pas voir de sitôt un grand joueur en activité.
En plus nous en avons deux: Messi et Ronaldo.
J’aimerais les voir jouer ensemble. Cela serait grandiose.

Permalien 17:27:41, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Pour devenir Ballon d'Or, Ronaldo est obligé de remporter la Liga, la C1 ou/et l'Euro

C.Ronaldo est un joueur spectaculaire qui fait vibrer la foule. A Manchester United, il est parfois tombé tout seul à force de faire des dribbles. Jamais on ne l’a hué car le joueur ose des gestes que personne ne tente.

Cristiano Ronaldo est capable de remporter l’Euro 2012 avec le Portugal. Pour y parvenir, il faudra que lui et ses coéquipiers n’arrivent pas carbonisés en fin de saison. Pour reconquérir le Ballon d’Or, Ronaldo est obligé de gagner la Liga, la C1 ou/et l’Euro. A ce moment-là, les électeurs ne pourront plus voter pour Messi les yeux fermés. La France n’a actuellement aucun joueur capable d’entrer dans les 10 meilleurs joueurs de la planète. On sait déjà que le footballeur le plus talentueux de sa génération: c’est le gardien Hugo Lloris mais au lieu de partir à l’étranger, il fait du surplace à Lyon où il n’a toujours rien gagné. Tous les autres sont des intermittents du spectacle. A l’opposé des petits gestes des Tricolores, le coup franc de Ronaldo contre la Bosnie est tout simplement grandiose. Tout le monde attendait qu’il marque et il a marqué ! Avec Platini et Juninho, C. Ronaldo est l’un des plus grands spécialistes du genre. C’est une évidence. En France, les médias taillent sans cesse le Portugais mais quoi penser des journalistes qui disent que le salaire mensuel du présidentt de la République est trop élevé (20 000 €) alors qu’ils ne crient pas au scandale lorsque le sélectionneur de l’équipe de France touche 100 000 € par mois ? Je dis ça sans froidement sans soutenir le politicien ni condamner le coach. C’est un constant à l’écart de toutes conclusions hâtives. Plein de gens peuvent occuper ces deux fonctions alors que personne ne peut faire ce que réalise C. Ronaldo.
Ronaldo prend énormément de coups pendant les matchs mais quand il parvient à s’échapper il est inarrêtable. Son deuxième but contre la Bosnie le prouve. C’est un vrai sprinter balle au pied alors que des joueurs surcoté court vite mais le plus souvent sans ballon et surtout sans marquer au bout…

PS: Nani a aussi marqué un but fantastique.

Permalien 11:18:40, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

La réponse de Cristiano Ronaldo à tous les incultes du football qui le jalousent

Des imbéciles racontent que Ronaldo est arrogant et prétentieux. Non, non et non. Ronaldo est un immense compétiteur. Rien à voir les joueurs français de l’EDF actuelle qui sont des danseuses en porcelaine. Si Ronaldo était Français les médias parisiens seraient à ses genoux, à plat ventre devant lui. Ronaldo est supérieurement intelligent. Il suffit de le voir jouer. Ses pieds ne sont que des instruments. L’artiste c’est le cerveau. Ronaldo a raison, il est beau et talentueux. En plus, il emmerde tous ceux qui le critiquent. Et moi avec lui ! J’ai toujours été un grand lecteur de ses matchs. Pour jouer à son niveau, il faut un mental d’acier. Sa motivation est toujours perceptible sur son visage. Sa manière de rouspéter sans cesse est son moteur. Il a tout gagné avec Manchester United. Il est fort probable qu’il recommence à tout gagner avec le Real Madrid. Le Portugal peut remporter l’Euro 2012. Messi n’y sera pas…

Quand je vois Ribéry, je ne suis pas Français.
Quand je vois Ronaldo, je suis Portugais.
C’est la magie du football.
Cristiano Ronaldo a été grandiose contre la Bosnie (6-2).
Il a donné le tempo à tous ses partenaires qui forment un grand collectif.
Le Portugal a fait parler la poudre et c’est très bien.
Le Ballon d’Or 2008 a donné un récital.
Et Nani fut un soliste extraordinaire.
Le Portugal a de la chance d’avoir deux Red Devils formés par Sir Alex Ferguson.
Vive le Portugal ! Vive Ronaldo ! Vive Nani ! Vive Ferguson !
Et dire que les téléspectateurs français ont regardé France-Belgique… Une forme de masochisme.
Il ne suffit pas de porter le maillot tricolore pour avoir le niveau international.
Nani et Ronaldo sont deux des cinq meilleurs joueurs au monde actuellement en activité.
Ronaldo est le capitaine du Portugal. Il a un immense charisme.
Laurent Blanc a taxé ses joueurs “d’enfants". Belle lucidité.
On ne va pas à la “guerre” avec des enfants.
Il suffit d’entendre parler les Français lors des points presse pour s’apercevoir qu’ils manquent de caractère.
On ne voit que des collectionneurs de sélections.
Blanc aurait dû relancer Gourcuff lors de ces deux matchs amicaux qui n’ont servi à rien du tout, hormis le fait d’avoir fait tourner la machine à fric.

Les seize qualifiés pour l’EURO 2012:
Pologne (co-organisateur)
Ukraine (co-organisateur)
Espagne (tenant du titre)
Allemagne
Angleterre
Croatie
Danemark
France
Grèce
Italie
Pays-Bas
Portugal
République tchèque
République d’Irlande
Russie
Suède

L’UEFA va confirmer les têtes de série pour le tirage au sort de la phase finale qui aura lieu à Kiev le 2 décembre.

[Post dédié à Cristiano Ronaldo, Nani et Sir Alex Ferguson]

Permalien 11:03:19, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Officiel: René Marsiglia entraîneur de l'OGCNice. Un très grand lutteur qui place la compétence avant la passion stérile

Pour son premier match comme entraîneur de Nice, René Marsiglia va vivre son baptème contre Saint-Etienne, au Ray, le 19 novembre, à 19 h. A l’heure de la mondialisation, un Aiglon reste toujours à la tête de l’équipe fanion. C’est une très bonne nouvelle. Bien sûr les résultats doivent suivre. Tout le monde le sait. Marsiglia comme vous et moi.

Quand il a eu le talon d’Achille qui a rompu, on l’a dit perdu pour le football mais à force de volonté, il est revenu sur le terrain et a rejoué. Tôt le matin, il allait marcher au bord de la Méditerranée pour se rééduquer encore et toujours.
Quand il a appris qu’il avait le cancer, il ne s’est pas lamenté. Il a décidé qu’il s’en sortirait et il s’en est sorti.
Dois-je aller plus loin dans ma démonstration ?
Démontrer quoi d’ailleurs ?
Marsiglia n’est pas un people. C’est un amoureux du football.
Un homme qui connaît son métier. Espèrons que les joueurs parviennent enfin à trouver le chemin des filets.
René Marsiglia a tout connu à Nice.
Qu’il soit entraîneur a beaucoup de sens pour les Niçois.
Quel autre club en France change le coach en retirant un Aiglon pour en mettre un autre ?
On ne peut pas se plaindre de voir le Qatar partout- (Le Qatar ou les Russes)- et bien ne pas souligner le pari niçois de travailler avec des autochtones.
Né le 19 septembre 1959, René Marsiglia vient d’être nommé entraîneur de l’OGCNice.
Il remplace Eric Roy qui devient manager général.
-"Eric n’a pas échoué. Il n’a jamais lâché. On a fait un constat : pour faire évoluer le club, il nous faut un manager sportif. Quelqu’un qui connaît bien la maison. Quelqu’un en qui on a toute confiance. Quelqu’un qui a les compétences pour ce rôle.” Pour Jean-Pierre Rivère, le président du Gym, il n’a jamais été question de recruter un entraîneur extérieur au club.
-"Il ne manque pas grand-chose à l’équipe pour qu’elle bascule du bon côté. Avec un entraîneur venu d’ailleurs, on serait reparti de zéro. René Marsiglia connaît le jeu et les hommes. Il a aussi l’envie de relever le défi. Manager, entraîneur : on a les bonnes personnes à l’intérieur. Cette organisation-là peut nous faire franchir un cap. Sur le terrain et en dehors.”
Appelé à la rescousse en mars 2010 pour succéder à Didier Ollé-Nicole et assurer le maintien en L1, Eric Roy, 44 ans, reprend donc son poste d’origine de manager général. Son premier adjoint, René Marsiglia a pris ses fonctions dès ce mardi matin 15 novembre.
L’ex latéral avait regagné l’OGCN en tant de recruteur en 2005.
L’ancien Aiglon autrefois fut un ardent défenseur du Gym quand le club était totalement dans le ruisseau.
C’est le plus Niçois des Provencaux.
Directeur de la formation des jeunes Aiglons à partir de 2006, il avait accepté d’épauler Eric Roy dans l’opération avec Fred Gioria pour maintenir le club en L1. La mission fut menée avec succès.
-"Il n’y aura pas de révolution sur le terrain, je n’ai quand même pas travaillé en sous-marin derrière Eric pendant deux ans. Il y aura un changement de vocabulaire. Des points de détail sans doute", a confié le nouvel entraîneur du Gym.
Nice reçoit Saint-Etienne, samedi prochain au Ray.
A l’origine Roy fut nommé n°1 et Marsiglia n°2. A prèsent, les rôles sont inversés.
C’est comme si on donnait aussi sa chance à Marsiglia.
Le joueur aura tout connu avec Nice. Il ne lui manquait que la responsabilité de l’équipe fanion.
On remercie Roy. On sait qu’il a tout donné. Il reste au club. Donc pas de chasse aux sorcières.
René Marsiglia connaît le football par coeur.
C’est un remarquable lecteur de jeu. Un homme qui axe tout sur la compétence. Pour être un homme de coeur, il n’en est pas moins intransigeant sur les valeurs qui sont les siennes.
Il sait qui est qui.
F. Ribéry lui doit beaucoup.
Bonne chance à René Marsiglia qui est issu d’une famille de passionnés de football, de père en fils.

PS: lors des derniers matchs de Nice, il y a avait comme une répétition des mêmes séquences sur le terrain. Roy avait remarqué cette impression de déjà vu et très bien analysé. Va-t-il y avoir un choc psychologique ? Une prise de conscience des joueurs ? Un nouvel élan ? On souhaite que oui, sauf si l’on est fans de l’ASSE…

Parcours du joueur :
1968-1972 : Aubagne
1972-1976 : SO Caillols
1976-1978 : US Boulogne
1978-1983 : Lille OSC
1983-1985 : RC Lens
1986-1987 : Sporting Toulon Var
1987-1994 : OGC Nice
1994-1995 : Amiens SC

Parcours du coach:
Amiens SC (formation)
11/1998-02/2000 Amiens SC
2000-2001 Le Havre AC (formation)
2001-2002 AS Cannes
2002-2003 Olympique Alès
2003-08/2004 AS Cannes
juillet 2005 - juin 2006 : au recrutement de l’OGC Nice, supervise les joueurs des pays européens
Juin 2006 à juillet 2010 : directeur du centre de formation de l’OGC Nice
Juillet 2010 - novembre 2011: co-entraineur des pros de l’OGC Nice avec Eric Roy
Depuis le 15 novembre 2011: entraîneur de l’OGC Nice.

Permalien 00:55:40, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Le Portugal des virtuoses C.Ronaldo et Nani pulvérise la Bosnie (6-2)

L’été sera beau. On verra Ronaldo et Nani à l’Euro 2012. Ils ont qualifié le Portugal de pieds de maître. Bravo au Portugal ! Grâce à la télé allemande, j’ai pu voir le super Portugal-Bosnie. Pendant ce temps, les Français regardaient France-Belgique (0-0)… Pauvre public victime des médias.

PORTUGAL 6 - 2 BOSNIE
Buts pour le Portugal: Cristiano Ronaldo (7e, 53e), Nani (24e), Postiga (71e, 82e), Miguel Veloso (79e)
Buts pour la Bosnie: Misimovic (40e sp) Spahic (65e)

Je suis archi persuadé que jamais la France ne serait sortie vainqueur d’une double confrontation en barrage contre le Portugal pour disputer l’Euro. Le Portugal est bien trop fort et surtout les Portugais ont un leader d’exception: C. Ronaldo. Ils sont où ceux qui écoutent trop les journaleux jaloux qui n’arrêtent pas de cracher sur le Ballon d’Or 2008 ? Ronaldo est un footballeur XXL et il vient encore de le prouver: il a ouvert le score sur un maître tir lors d’un coup franc. Enuite il a marqué le but qui a permis à son pays de mener 3-1 alors que la Bosnie était revenue 2-1 grâce à un but avec un joueur de retour d’une position de hors jeu. Il faut dire aussi que si l’arbitre a sifflé un penalty pour le Bosnie que j’estime justifié car Coentrao a bel et bien fait main même s’il a tenté de masquer son geste- genre je n’ai pas fait exprès- oui si ce penalty était mérité, le Portugal lui a été privé de deux penaltys dont l’un gros comme une maison.
Le match s’est complétement transformé après l’expulsion de Lulic (54e) qui s’en est pris à l’arbitre vu qu’il estimait qu’au départ de l’action qui amena le second but de Ronaldo et donc le 3 pour le Portugal, oui, il pensait que le Madrilène était hors jeu d’un poil. A 11 contre 10, le Portugal s’est mieux exprimé et explosa les visiteurs en marquant 3 autres buts.
A signaler le but de Nani: le Red Devil a marqué de 35 m comme il sait le faire en Angleterre. Une frappe de mule. FAN-TAS-TI-QUE ! Aussi beau que le but de Ronaldo. Tous les buts du Portugal ont été superbes. Tous.
Ronaldo a été le chef d’orchestre. A un moment, il a demandé au public de crier plus fort quand il le fallait. Magnifique. Les gens lui ont obéi tout de suite. Il a été organisateur, passeur et buteur. Voilà un très grand capitaine.
Je place le Portugal parmi les grands favoris de l’Euro 2012 avec l’Espagne et l’Allemagne.

Les trois autres qualifiés pour l’Euro sont la Croatie, la République Tchèque et l’Irlande. Aucune surprise.

15.11.11

Permalien 00:11:36, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

L'équipe de France de Laurent Blanc est invaincue depuis 16 matchs

C’est grâce à l’ex Aiglon Loïc Rémy que les Tricolores ont porté à 11 le nombre de matchs remportés par l’EDF sous les ordres de Laurent Blanc. 11 victoires, 5 nuls et 2 défaites. Nice a relancé Rémy grâce au duo Antonetti-Ricord.

Quand St-Etienne perd la Coupe d’Europe, les Verts défilent sur les Champs Elysées.
Quand le XV de France perd en finale de la Coupe du Monde, ils sont fêtés en héros à Paris.
Tout ça fait penser aux politiques qui crient victoire les soirs de rouste électorale.
En sport professionnel, les résultats et le palmarès comptent le plus.
“Jouer bien” et ne jamais rien gagner, on laisse ça aux communicants.
L’ère Blanc a des résultats. Il va falloir aller chercher un palmarès.
Pour ce qui est de bien jouer, il faut attendre l’Euro. Là on verra qui est qui, qui fait quoi.
Se qualifier pour l’Euro était nécessaire. C’est fait.
Laurent Blanc a un contrat jusqu’à la fin de l’Euro 2012.
Il souhaitait prolonger avant l’Euro.
Vu ce que je lis, la FFF n’est pas pressé de prolonger.
Cela crée une nouvelle tension.
Si Blanc veut rester je ne vois pas pourquoi, on ne le prolonge pas.
Il mérite de la considération car il a repris une EDF en lambeaux.
Si la France ne se comporte pas bien sportivement à l’Euro va-t-on le virer ?
Et si la France gagne ou fait un beau parcours, Blanc restera-t-il ? Il pourra alors revoir ses conditions, car on ne lui aura fait aucun cadeau.
Ne pas lui demander de signer à présent pour ne pas lui mettre encore plus de pression ?
Dans un monde idéal, cela serait alors une belle action.

Si les deux premiers matchs de l’ère Blanc se sont soldés par deux défaites:
1:11 août 2010 - Norvège 2-1 France/ Amical
2: 3 sept 2010 - France 0-1 Biélorussie/ Qualification Championnat d’Europe 2012

les seize suivants se sont terminés par une victoire ou un match nul:

3: 7 sept 2010 - Bosnie-Herzégovine 0-2 France/ Qualification Championnat d’Europe
4: 9 oct 2010 - France 2-0 Roumanie/ Qualification Championnat d’Europe
5: 12 oct 2010 - France 2-0 Luxembourg/ Qualification Championnat d’Europe
6: 17 nov 2010 - Angleterre 1-2 France/ Amical
7: 9 fév 2011 - France 1-0 Brésil/ Amical
8: 25 mars 2011 - Luxembourg 0-2 France/ Qualification Championnat d’Europe
9: 29 mars 2011 - France 0-0 Croatie/ Amical
10: 3 juin 2011 - Biélorussie 1-1 France/ Qualification Championnat d’Europe
11: 6 juin 2011 - Ukraine 1-4 France/ Amical
12: 9 juin 2011 - Pologne 0-1 France/ Amical
13: 10 août 2011 - France 1-1 Chili/ Amical
14: 2 sept 2011 - Albanie 1-2 France/ Qualification Championnant d’Europe
15: 6 sept 2011 - Roumanie 0-0 France / Qualification Championnat d’Europe
16: 7 sept 2011 - France 3-0 Albanie/ Qualification Championnat d’Europe
17: 11 octobre - France 1-1 Bosnie-Herzégovine/ Qualification Championnat d’Europe
18: 11 novembre - France 1-0 Etats-Unis/ Amical
19: 15 novembre - France - Belgique/ Amical

11 victoires des Bleus et 5 matchs nuls.

PS: apres France-Belgique (0-0), le bilan de Blanc: 11 victoires et 6 nuls, à la suite.

14.11.11

Permalien 19:35:50, Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR  

Roger Federer: la grande classe hors et sur le court

Roger Federer a remporté le Tournoi de Bercy en deux sets (6-1, 7-6)contre Tsonga qui a bien admis que le Suisse était l’un des plus grands champions de tous les temps. Le style de Federer est un plaisir visuel. Il sait à la fois être relâché et concentré, la marque des grands artistes. Avec Messi c’est le sportif qui fait le plus vibrer. Avec eux on voit de très grands gestes.

Vincent Cognet (L’Equipe, 14-11-2011)a réalisé un bel entretien avec Roger Federer.
10 questions et 10 réponses. C’est mieux qu’un long blabla de communication comme on en lit trop souvent, hélas !
Quelques éléments de réponses:
- “[Les gens dans la rue] sont tellement sympas. Personne ne m’emmerde vraiment. En France, je suis encore plus reconnu qu’ailleurs. Mais si tu es bien préparé à ça, pas de problème, tu gères (…)”
- [La victoire à Bercy est-elle une réponse aux détracteurs ?] “Honnêtement, je m’en fous. Je ne joue pas pour prouver quoi que ce sit. Je joue pour moi, pour mes fans, pour mon pays et pour faire plaisir. Aujourd’hui, il en faut vraiment beaucoup pour me perturber dans mon plan. (…) J’ai perdu des matchs que je ne devais pas dû perdre. J’ai donc perdu quelques immenses occasions de réussir quelque chose de grand. Les autres années, j’avais eu plus de chance. Mais si j’arrive à faire comme cette semaine, tout est possible.”

Classement ATP au 14 novembre 2011 :

1. Novak Djokovic (Serbie) 13475 pts

2. Rafael Nadal (ESP) 9375

3. Andy Murray (GBR) 7380

4. ROGER FEDERER (SUI) 6670

5. David Ferrer (ESP) 4480

6. Jo-Wilfried Tsonga (FRA) 3535 (+2)

7. Tomas Berdych (CZE) 3300

8. Mardy Fish (USA) 2965 (+1)

9. Janko Tipsarevic (Serbie) 2395 (+4)

10. Nicolas Almagro (ESP) 2380 (+1)

11. Juan Martin Del Potro (ARG) 2315 (+1)

12. Gilles Simon (FRA) 2165 (+2)

13. Robin Söderling (SWE) 2120 (-7)

14. Andy Roddick (USA) 1940 (+1)

15. Gaël Monfils (FRA) 1935 (-5)

16. Alexandr Dolgopolov Jr. (UKR) 1925 (+1)

17. Stanislas Wawrinka (SUI) 1820 (-1)

18. John Isner (USA) 1800 (+7)

19. Richard Gasquet (FRA) 1765 (+1)

20. Feliciano Lopez (ESP) 1755 (+1)

Permalien 15:52:34, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Où est l'héritier de Kopa, Platini et Zidane ?

Les médias français sont très forts pour tailler Cristiano Ronaldo qui serait responsable à lui tout seul des maux de la sélection portugaise qui n’est pas encore parvenue à se qualifier pour l’Euro 2012. On dirait que les rédactions ont déjà écrit le papier sur la non qualification du Portugal comme d’autres écrivent d’avance la nécrologie d’une vedette dont on dit qu’elle est au bord de la mort. Les vautours attendent qu’une chose: flinguer le Ballon d’Or 2008. Ce joueur attise la jalousie car il n’use pas de la langue de bois comme Messi qui ne dit rien de dérangeant. Dans le documentaire sur Messi diffusé sur C + on a appris que l’Argentin n’en foutait pas une rame aux entrainements et qu’il se réservait pour les matchs. Si on apprennait cela de Ronaldo !
A ce propos, est-ce que Messi est décisif avec l’Argentine ? Non ! L’Argentin en sélection n’est que l’ombre du joueur de Barcelone. Lorsqu’il joue au plan international, Messi n’a plus Xavi et Iniesta pour lui donner des ballons sous forme de caviar.
Pourquoi n’y a-t-il pas d’articles pour dire que Messi est nul avec le maillot de l’Argentine ?
Pourtant les médias ne se privent pas de critiquer salement Ronaldo même quand on le bombarde de rayons laser.
Quand il joue avec le Portugal, Ronaldo n’a plus Ozil et Kaka, il a quand même Nani…
Mardi, espérons que le Portugal s’impose à la maison contre la Bosnie.
En France, on ne fait pas grand cas des pitoyables prestations de Ribery en équipe de France alors que dit-on il est extraordinaire au Bayern Munich.
Il arrive ce que je ne cesse de dire: les sélections nationales passent désormais derrière les clubs.
Avant, les joueurs devaient briller avec leur pays pour se faire remarquer et espèrer une promotion au niveau des clubs, genre passer de Saint-Etienne à Marseille, comme Carnus et Bosquier.
Aujourd’hui, c’est parce qu’ils sont bons en clubs que les joueurs arrivent en sélection, exemple Koscielny, d’Arsenal en équipe de France.
La sélection est une vitrine qui permet de se faire payer encore plus cher en club.
A présent, tous les joueurs jouent mieux en club qu’en sélection car ils n’ont pas d’automatisme sous le maillot national sauf l’Espagne dont l’équipe est composée à 80 % de joueurs du Barça et du Real Madrid.
La France n’a pas de grand numéro 10 capable de faire la décision hier comme Kopa, Platini et Zidane ?
Nasri est un intermittent du spectable.
La France n’a pas de leader. Même pas de capitaine qui s’impose vraiment.
Lloris a le brassard mais il ne dégage pas la grinta de ses prédécesseurs.
Sans un joueur au-dessus des autres, aucune sélection ne peut espèrer avoir l’étincelle qui débloque les matchs.
A présent, les médias français mettent au sommet Rémy ou Martin. Avant-hier c’était Benzema.
Ils cherchent le leader qu’on ne voit pas sur le terrain.
Le meilleur joueur français actuel s’appelle LLoris. Un gardien. On est loin d’un numéro 10…

Permalien 15:36:30, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Di Stefano et Eusebio ont remis le Soulier d'Or à C. Ronaldo

Le Portugais vient de recevoir le trophée du meilleur buteur des championnats européens. C. Ronaldo a quitté Manchester United mais au Real Madrid il est toujours aussi performant. C. Ronaldo dit du Ballon d’Or: “C’est un vote…” Il sait que la presse le critique tout le temps alors que Messi est à l’abri des critiques. Le Soulier d’or n’est pas un vote, c’est un classement sur du concret…

Le classement du soulier d’or 2011
1. Cristiano Ronaldo - Real Madrid - 40 buts
2. Lionel Messi - FC Barcelone
3. K. Miller - Glasgow Rangers
4. S. Welliton - Spartak Moscou
5. M. Sow - Lille
6. T. Gekas - Francfort
7. D. Berbatov - Manchester United
8. A. Di Natale - Udinese
9. E. Cavani - Naples
10. Nene - PSG

26. D. Cissé (premier Français…)

"Intouchables" est un bon film

Pour le cinéma de la branchitude, le spectateur est de trop. A l’opposé “Intouchables” est un film comme Carné et Prévert savaient les faire. Un spectacle intelligent pour tous les publics.

Bon, bonté, gentillesse, trois mots devenus péjoratifs. Bon = con, de nos jours.
Intouchables s’oppose à ce cynisme. L’hypocrisie de nos dirigeants consiste à utiliser le mot “solidarité” alors que Fraternité fait partie de la dévise républicaine.
J’entends ici et là que ce film “réhabilite” les handicapés.
Ce n’est pas le sujet d’Intouchables qui est surtout un hymne à l’amitié entre un homme qui a tout mais ne peut plus rien faire et un homme qui n’a rien mais qui peut tout faire.
Les deux réalisateurs n’ont pas voulu faire la tête (Cluzet) et les jambes (Sy).
On croit le film optimiste mais il est de la sonorité de “Je chante” de Charles Trenet.
La chanson est entraînante. Cependant le héros s’y pend !
Dans Intouchables le paralysé (Cluzet) demande à son homme de compagnie-aide soignant(Sy) de lui couper la gorge - de tout simplement le tuer!- quand il le rase mais sans aucun pathos puisqu’ils sont en train de s’amuser à se faire une tête différente selon la forme de la moustache. Le film est une comédie-dramatique. Les deux termes sont traités.
Des critiques font s’amuser à le descendre, genre c’est un film tout-le-monde-il-est-gentil. Eh! bien oui, c’est possible qu’un homme très riche(Cluzet) fasse profiter de son opulence à un jeune sans un rond (Sy).
Ce film est un divertissement populaire dans sa meilleure expression.
C’est beaucoup mieux que cette production française onaniste dont les films prennent la tête de manière prétentieuse et surtout sans l’ombre d’un talent.
Souvent les médias vantent des films qui ne passent pas la rampe.
C’est normal: la télé produit les navets qu’elles vantent sur le petit écran.
Parfois, le film mérite le déplacemment.
Pour ce qui est des productions françaises: Polisse est un vrai film.
Et Intouchables aussi.
François Cluzet ressemble plus que jamais à Dustin Hoffman. Il joue le rôle d’un homme cloué sur un fauteuil roulant.
A ses côtés, Omar Sy joue un jeune banlieusard qui va l’assister et lui faire vivre de grandes émotions.
Cluzet est dans le rôle de l’Auguste. Et Sy dans celui du clown blanc. Duo classique.
Grande interprétation. Bon scénario. Bons dialogues qui nous rappellent que la France est le pays d’Audiard.
On dirait un film américain tant ça fuse comme un feu d’artifices.
Cette comédie est très enlevée.
On passe un grand moment. Un bon moment.
Les films sur l’amitié sont souvent grandioses quand ils sont touchés par la grâce.
Celui-ci fait penser à Macadam Cowboy tant les deux acteurs principaux sont unis.
Le film est traversé par de nombreux bonheurs cinématographiques. J’entends par là légéreté de la création authentique. Mariage du mot et de l’image. Sans insister lourdement.
Si loin de ces émissions de télé où le présentateur d’une vulgarité sans limite fait de l’audimat avec un mec qui vient nous dire qu’il frappait sa femme en lui donnant à manger de la merde ! (Je n’invente rien.)

13.11.11

Permalien 23:22:15, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

En Bosnie-H, Ronaldo a été bombardé de rayons laser

“Mon doigt d’honneur ? Ce soir j’avais cinq lasers dans le yeux. Et de ça, on n’en parle pas !” a dit Cristiano Ronaldo après le 0-0 contre ses rivaux barragistes qui veulent l’empêcher de disputer l’Euro 2012, ce qui serait un terrible manque pour le co meilleur joueur du monde avec Messi. Messi, lui, sait déjà qu’il ne jouera pas l’Euro parce qu’il est Argentin !
C. Ronaldo se trompe car moi je condamne les attaques incessantes contre lui, par voie de la presse ou de laser. A force d’écrire n’importe quoi sur lui, on a mis les fans adversaires dans la détestation, dans le non respect comme s’ils avaient besoin de cela !
Les journaux racontent n’importe quoi. Ils ont dit que Maradona était un fou, Cantona un méchant, Zidane un gentil, Beckham un grand joueur, Ronaldo un prétentieux et Messi le bon fils. Que de caricatures ! Rien que des clichés !
Je souhaite que le Portugal se qualifie mardi pour l’Euro. Je suis 100% du côté du Portugal, la patrie de Pessoa et d’Eusebio. J’espère que la Bosnie va se faire démonter par Nani et C. Ronaldo. Est-ce que la télé française va montrer ce match à part Citron.fr… ? Payer pour voir des matchs c’est nullissime. Ils devraient faire payer quand les politi/chiens parlent ainsi on ne les écouterait pas.

Ce 11 novembre 2011, Ronaldo a reçu un nombre incroyable de rayons laser en plein visage, contre la Bosnie-Herzègovine (0-0). Voir ci-dessus lors d’un coup franc.

A son arrivée, les fans locaux avaient crié sur son passage: “Messi ! Messi ! Messi !”
Là c’est de la taquinerie. OK ! Un joueur doit tout entendre surtout à l’extérieur.
Lors de l’échauffement, bombardé de laser, Ronaldo a fait un doigt d’honneur en direction du départ des rayons.
C’est une réponse hélas inoffensive. La prochaine fois, il devrait cesser de jouer et se plaindre aux arbitres. Le laser vaut largement un jet de bouteille ou de pierre. Ou une insulte.

Ce n’est pas la première fois qu’il subit des attaques au laser. Il n’y a pas d’autres mots pour désigner ces jets.

Messi aussi est victime des rayons laser.
Au SDF, aux moments des hymnes lors de France-Etats-Unis, il y a eu aussi des jets de laser sur les protagonistes du matchs, staff compris.
Il faut faire quelque chose contre ces lasers et la presse reste muette.
Vivement mardi pour que l’on soit fixer sur le sort du Portugal.
Il faut savoir que mardi prochain, on aurait pu voir un Portugal-France et là croyez-moi on l’aurait vu sur TF1 !

[Post dédié à Mérengué]

Au Ballon d'Or, Kaka vote pour son ami Cristiano Ronaldo

-"Cristiano et Messi sont les meilleurs du monde, mais par rapport aux critères du football moderne, Ronaldo est le plus complet. Il marque du gauche, du droit, de la tête, et ses frappes sur coup-franc sont souvent décisives. Messi est un grand joueur bourré de génie, mais Cristiano est le plus complet".
Tel est l’avis du Brésilien Kaka qui appartient à la confrérie du Ballon d’Or.
Cette saison les deux Madrilènes sont en mesure de battre Barcelone en Liga.
En C1 ? Qui sait… J’espère que le Real Madrid ne baissera pas de niveau.
J’aimerais retrouver en 1/4 de C1, le Barça, le Real, Manchester United et Manchester City.
Pour ce qui est de Cristiano Ronaldo et Messi, j’aime les deux.
Je ne peux pas choisir entre Rembrandt et Vermeer, entre Pessoa et Borges.
Un fait certain, Ronaldo n’est ni arrogant ni prétentieux.
C’est un immense compétiteur, un travailleur considérable, il joue chaque match comme si c’était le dernier.
Joueur adulé à Manchester United, il est reparti de rien au Real Madrid avec une équipe inexistante.
Il sait jouer à la fois relâché et concentré, la marque des grands.
Dire que la France se gargarise de Gourcuff, Ribéry et Nasri, trois absents aux rôles de N° 10, à la succession de Platini et Zidane…
Je n’échange pas une attaque de Cristiano Ronaldo sans but contre les trois carrières réunies des Français.
J’espère que la France et le Portugal seront dans le même groupe à l’Euro 2012.
Ce qui implique la qualification de Nani et de ses copains.
Un Euro sans Ronaldo et sans Nani perdrait deux joyaux.

Angleterre 1-0 Espagne

En match amical, les Anglais ont réalisé le hold-up chez eux en battant l’Espagne.
Je n’ai pas vu le match mais je dis cela si j’en crois trois “observateurs".
Il y avait du beau monde: Xavi, Xabi Alonso, Villa, Iniesta et Silva, côté Espagne, et le Red Devil Jones, Lampard (le buteur), Walcott et Bent, côté Anglais.

Permalien 00:37:24, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Documentaire sur Messi sur Canal +

A voir sur C +, le 13 novembre à 20 h 55: Messi, l’intégrale
Un documentaire de 1 h 20 sur le futur triple Ballon d’Or
Je ne l’ai pas vu. On annonce un docu-fiction me semble-t-il

12.11.11

Portraits mythiques du football, de Bernard Morlino. Préface Eric Cantona (Tana éditions)

Voici la vidéo d’un beau reportage de la télévision brésilienne sur l’édition originale de mon album. Ce n’est pas en France qu’on voit une telle place accordée au football à propos d’un livre consacré au football considéré comme un des beaux-arts. Le nouvelle édition à un autre couverture, mosaïque avec Maradona, Pelé, Garrincha, Messi, Zidane, Ronaldo et Beckenbauer. La 4e de couverture comporte Best Ben Barek, Platini, Cantona, Giggs, Cristiano Ronaldo et Cruyff. Dans sa préface, King Cantona oppose sa jeunesse passée à jouer au foot avec ses frangins et la nouvelle génération rivée à ses jeux vidéos…

Séquence autopromotion
Merci au site http://johnny-footmedia.football.fr/post/2011/09/26/portraits-mythiques-du-football

Pour la nouvelle édition, j’ai dû retirer des joueurs, faute d’une pagination de moindre importante. La maquette est la même que l’édition originale, en plus petit format.
Il s’agit à chaque fois de mon portrait du joueur plus son palmarès, le tout accompagné d’une portrait- photographique noir et blanc pleine page.
Ne parlons pas du texte, je ne vais pas parler de moi-même. Niveau photos, elles sont magnifiques. Elles proviennent de plusieurs fonds, beaucoup sont inédites et d’autres étaient oubliées.
J’ai donc dû revoir mon choix.
Avec le recul, je ne change rien. J’éprouve juste le manque de ne pas voir figurer Wayne Rooney.
C’est le seul joueur que je n’ai pas pu mettre faute d’en enlever un autre.

LES VIRTUOSES
Pelé, Johan Cruyff, Diego Maradona, Lionel Messi

LES PIONNIERS
Larbi Ben Barek, Ferenc Puskas, Alfredo Di Stefano, Eusebio

LES REMPARTS
Lev Yachine, Dino Zoff, Franck Beckenbauer, Paolo Maldini, Giacinto Facchetti

LES ARCHITECTES
Ruud Gullit, Roberto Baggio, Johan Neeskens, Michel Platini, Zinedine Zidane

LES ROIS
Raymond Kopa, Bobby Charlton, Garrincha, Ryan Giggs

LES PIT-BULLS
Franck Rijkaard, Clarence Seedorf, Paul Scholes, Lothar Matthäus

LES TIREURS D’ÉLITE
Justo Fontaine, Gerd Müller, Ronaldo, Raul Gonzalez Blanco, Cristiano Ronaldo

LES RÉFRACTAIRES
Matthias Sindelar, George Best, Ronaldinho, Éric Cantona

-Portraits mythiques du football
Bernard Morlino
Album avec des photos en Noir & Blanc
Préface d’Eric Cantona
Tana éditions, 144 pages, 15 €

Permalien 10:23:19, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Pelé place Zidane devant Messi

Le match fantastique de Zidane contre le Brésil en 2006 a impressionné à vie Pelé. Le Français fut ce jour-là une émanation du divin. Sortir un grand match le jour J c’est la marque des géants. Zidane a raté de peu de remporter la Coupe du Monde 2006. Il est passé très près d’un deuxième trophée mondial.

Dans un entretien avec la presse anglaise, Pelé (71 ans) a évoqué Rooney, Messi, Zidane:

- Que pensez de la compararaison de Sir Alex Ferguson qui a dit que Wayne Rooney était “le Pelé blanc” ?
- Je suis un très grand supporter de Rooney. Il se bat toujours pour son équipe. Il n’est pas très technique mais il ne baissera jamais les bras. C’est un bon joueur, mais vous ne pouvez pas vraiment le comparer à moi. J’ai marqué beaucoup de buts, je ne sais pas si c’est le cas de Rooney….”

- Considérez-vous Messi comme le plus grand joueur actuel ?
-Je pense qu’un grand joueur est reconnu par ses prestations en Coupe du Monde. Si on regarde Lionel Messi jouer avec Barcelone, il est très bon, voire exceptionnel. Mais avec l’Argentine, il est complètement différent. Comparez-le à Zinedine Zidane. Le Français a gagné la Coupe du Monde et il a été au top pendant 15 ans. Zidane était bien plus complet que Messi.

-Qui sont vos joueurs préférés à part Zidane ?
-Avant Zidane, il y a eu Johan Cruyff, Franz Beckenbauer, Michel Platini et Bobby Moore. De grands joueurs qui ont gagné la Coupe du Monde ou, pour dans le cas de Cruyff et Platini, y ont excellé. Rooney joue beaucoup avec son agressivité en match et ce n’est pas une mauvaise chose. À mon époque, il n’y avait pas autant de cartons jaunes et rouges. Aujourd’hui, les joueurs sont très protégés. Mais un joueur doit assumer la responsabilité de se comporter correctement. C’est difficile de changer la personnalité du joueur mais il peut s’adapter.”

Pelé fut un immense joueur. C’est indiscutable. Il avait tout.
De surcroît il commença très tôt et par une Coupe du monde. Celle de 1958 quand il avait 18 ans. Ensuite, il a maintenu son niveau d’excellence. Ce qu’il faut dire à son sujet c’est qu’il a rendu le football aussi populaire que la chanson ou le cinéma. Si le football fait partie de notre quotidien c’est grâce à lui. Son nom était sur toutes les lèvres. Ce fut et il reste un ambassadeur du football hors normes. Il est dans l’actualité mondiale depuis 1958. Il n’en est jamais sorti ! C’est comme s’il était le Louis Armstrong ou le Duke Ellington du ballon rond. Il y a un avant et un après Pelé.
Je me demande comment fait-il à rester si jeune. Il a de la classe à revendre. Lors du jubilé Platini, il n’a pas voulu jouer afin que l’on conserve de lui une belle image de joueur. Celle de sa splendeur.
Pour tempérer ce qu’il dit, je fais plusieurs remarques:
1/ Pelé ne parle pas de Maradona.
2/ Il ne cite pas Garrincha.
3/ Et Cristiano Ronaldo ?
4/ Et Bobby Charlton ?
5/ Il met la Coupe du monde comme référence essentielle. Pas moi. Ce n’est plus la compétition reine. La C1 est plus importante car c’est un barème annuel. Sous cet angle-là, Seedorf devrait être dans son hit parade.
6/ Pelé a participé à la conquête de la Coupe du Monde 1958, il n’a eu aucun poids sur celle de 1962 et il a largement contribué à gagner celle de 1970. Quand on dit qu’il a gagné 3 Coupes du Monde, il faudrait dire que celle de 1962 a été remportée par le Brésil grâce à Garrincha- grandiose- puisque Pelé fut blessé au début de la compétition.
7/ Soit Pelé dit qu’il faut gagner la Coupe du monde pour être dans son hit-parade (Zidane), soit il dit que ce n’est pas obligatoire (Cruyff et Platini).
8/ Et Di Stefano ? Et Puskas ?
9/ Le seul qui mérite d’être appelé “Pelé Blanc” c’est Zico. Hélas, il n’a pas gagné la Coupe du Monde en 1986.
10/ Pelé cite les noms qui l’arrangent. Des noms qui ne nuissent pas à sa propre gloire.

Permalien 10:16:09, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Inauguration du Musée Jean Cocteau à Menton

Jean Cocteau aimait la Côte d’Azur qu’il fréquenta dès les années 1920. Il descendit tout d’abord à l’hôtel Welcome, à Villefranche-sur-Mer. C’était l’époque de la bohême et des 400 coups. Il décora la Chapelle des pêcheurs.
Il aimait aussi le cap Ferrat où il résidait chez son amie mécène Francine Weisweiller dont il décora la maison que l’on peut visiter parfois.
C’est finalement Menton qui a la chance d’avoir un Musée Cocteau. La municipalité vient d’ajouter un beau fleuron a sa ville qui est la moins bien traitée médiatiquement. Perdure trop le cliché de la “ville des vieux". On a dit ça souvent de Nice, et en même temps les Français rêvent tous de vivre dans ces villes sous le soleil… et la pluie forte comme on a pu le constater ces jours-ci.
On parle de Monaco, Cannes, Nice mais peu de Menton comme si c’était déjà l’Italie.

Le Musée Cocteau à Menton

Cocteau et Menton

PS: à écouter le témoignage de Lucien Clergue qui a fait don de plusieurs photos de son ami Jean Cocteau.
http://www.franceinfo.fr/arts-spectacles-musee/france-info-culture/un-nouveau-musee-a-menton-pour-le-poete-a-l-oeuvre-polymorphe-jean-cocteau-443563-2011
PS: Cocteau est aussi présent à Villefranche-sur-Mer, à Saint-Jean-Cap-Ferrat et à Milly-la-Forêt.

[Post dédié à commeletempspasse]

Odor di femina par Brassens, Truffaut et Lennon

11.11.11

La télé diffuse France-Etats Unis pendant Bosnie-Portugal

La télé française nous gave comme des oies avec l’équipe de France alors que le match du jour c’est Bosnie-Portugal. Les médias français écrivent sans cesse que Ronaldo est prétentieux. Faux! L’ont-ils seulement approché une seule fois ? Lui ont-ils parlé en tête en tête ?

Si la France était un vrai pays de football, la télévision diffuserait Bosnie-Herzégovine-Portugal et non pas France-Etats-Unis. Il n’y a pas à hésiter entre un match amical et un match de barrages en vue de l’Euro 2012.
En Bosnie, il y aura sur la pelouse Spahic, Pjanic et Dzeko; de l’autre, Nani et C. Ronaldo.
Le match est diffusé sur Orange Sport Event. Je ne l’ai pas. Et je refuse de m’abonner.
Les journalistes français- à part moi- rêvent de voir C.Ronaldo rester à quai et ne pas participer à l’Euro.
Ils préférent Benzema… Moi, c’est le football que j’aime. Je me moque complétement de la nationalité du joueur.
Quand la France joue, il faudrait se mettre au garde à vous mais un match de football n’a rien à voir avec la commémoration du 11 novembre 2011. Aucun porteur de maillot bleu ne serait prêt à se faire tuer pour défendre la France. Pas besoin de revenir sur l’Afsud.
Koscielny va jouer ? Très bien pour sa famille. Très bien pour Arsenal qui le revendra plus cher. Cela me fait une belle jambe que l’ancien Lorientais joue en EDF.
Pour l’Euro 2012, je suis pour l’Espagne, l’Angleterre et l’Italie.
Ce match France-Etats Unis permet aux journalistes de ne pas parler dans le vide. Ils ont un match surlequel se raccrocher. La vente continue pendant les travaux.
Bien sûr, je me suis pas contre l’équipe de France. Qu’elle vive sa vie mais les débuts de Platini en 1977 étaient passionnants alors qu’aujourd’hui Gourcuff annoncé comme le nouveau Zidane n’est même pas sélectionné alors qu’il n’est pas blessé. Si un match international pouvait le relancer c’est bien ce France-Etats Unis.
Ribéry ? Il pourrait marquer un triplé que cela ne me ferait ni chaud ni froid. Ce joueur de 28 ans n’a marqué que 7 buts en 54 sélections. Une vraie peau de chagrin.
J’ai passé l’âge de coller des images dans un album Panini.
Aux dernières nouvelles, Nike a renoncé à son maillot de marin.
Je n’ai jamais vu un seul gamin avec ce déguisement de Popeye dans la rue.
Ribéry peut se féliciter tous les jours d’avoir un bon agent qui l’a casé au Bayern Munich.
Dans le monde professionnel, je n’aime que la compétition.
Mon intérêt pour le sport n’a pas de frontière.
Le football est devenu comme du showbiz.
Vous pouvez faire carrière sur la notoriété médiatique et plus uniquement sur le rendement sportif.
Il y a quelques jours on a fait un foin terrible parce qu’un ancien Bordelais recyclé commentateur sur Canal Moins a dit qu’il se verrait bien président de Bordeaux. Quelques heures plus tard, la polémique était éteinte. Une vraie tempête dans un verre de piquette. Cet attaquant n’a marqué que 8 buts en 55 matchs chez les Bleus. Une misère.
En France, on loue le PSG parce qu’il a tout à coup de l’argent.
En France, on saute au plafond à l’idée de voir Beckham en L1.
Si la France était un grand pays, il faudrait que l’OM attire à Cristiano Ronaldo à Marseille. A ce moment-là, les mêmes journalistes qui le critiquent seraient à ses genoux parce qu’avec le Portugal les journaux se vendraient mieux et donc ils aurait la sécurité de l’emploi.

PS: Il faudra le match retour décisif au Portugal (mardi, 22 h) pour savoir qui ira à l’Euro 2012 car les Portugais ont fait 0-0 en Bosnie…
En France, il n’y a que les spectateurs qui ne sont pas payés pour voir l’équipe de France.
Pour m’amuser j’ai regardé le lancement de France-Etats Unis.
Arsène Wenger nous a dit qu’il irait à la fin du match pour parler aux footballeurs américains.
En gros c’est pour leur expliquer le football européen.
Leur dira-t-il comment fait-on pour ne rien gagner en club depuis 2005 ? Rien sauf des espèces sonnantes et trébuchantes.
Tout ce tintamarre autour d’un match amical est grotesque.
On a appris aussi que Raymond Domenech était dans le stade. Quel événement!
D’après ce que je vois sur la feuille de match, il a fallu la rentrée de Loïc Rémy pour voir enfin quelque chose sur le terrain. (1-0) Ribéry ? No comment. Heureusement, je n’ai pas vu le match. Je ne jette pas 90 minutes par la fenêtre.

PS’: les Tricolores avaient une petite fleur sur leur survêtement. Ils copient les Anglais, une fois de plus. En effet, en Angleterre une fois par an on accorde un jour pour se souvenir de toutes les victimes de la guerre et non par ceux d’une guerre en particulier.

Permalien 09:42:43, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

Le 11 novembre 1918: fin du premier carnage mondial

Première Guerre mondiale 1914-1918:
Les pertes militaires et civiles s’élèvent à plus de 40 millions, 20 millions de morts et 21 millions de blessés.
Ce nombre inclut 9,7 millions de morts pour les militaires et près de 10 millions pour les civils.
L’armistice du 11 novembre 1918, à 5 h 15, marque la fin des combats, la victoire des Alliés et la capitulation de l’Allemagne. Le cessez-le-feu est effectif à 11 h.
En France, on n’entend plus que les cloches des églises.
Les généraux allemands et alliés se réunissent dans un wagon-restaurant aménagé dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne.

Etaient présents chez les Alliés:
Maréchal Ferdinand Foch, commandant suprême des forces alliées
Amiral Rosslyn Wemyss, représentant britannique
Général Maxime Weygand, chef d’état-major de Foch
Le secrétariat du maréchal Foch (Henri Deledicq et Émile Grandchamps)

Du côté allemand:
Matthias Erzberger, représentant du Gouvernement
Comte Alfred von Oberndorff, représentant le ministère des Affaires étrangères
Général Detlof von Winterfeld, Armée impériale
Général von Gruennel, Armée
Capitaine de vaisseau Ernst Vanselow, Marine

PS: liste des écrivains morts aux combats:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_personnes_cit%C3%A9es_au_Panth%C3%A9on_de_Paris#.C3.89crivains_morts_pendant_la_guerre_de_1914-1918

Bon anniversaire au Maestro Ennio Morricone !

Le compositeur et chef d’orchestre Ennio Morricone est l’un des plus merveilleux artistes du XXe siècle. “Sans la musique la vie serait une erreur.” (NIETZSCHE)

Mon blog ressemble souvent à un cimetière.
Aussi je ne me prive pas de fêter les vivants.
Je n’ai pas le don de découvrir les grands artistes dès leurs premiers cris à la maternité.
Né le 10 novembre 1929, le musicien Ennio Morricone vient d’avoir 82 ans.
Le romain est un classique de son vivant.
Il a composé des musiques de films qu’on à tous dans la tête:

Et pour quelques dollars de plus; Le Bon, la Brute et le Truand; Il était une fois dans l’Ouest; Le Clan des Siciliens; Il était une fois en Amérique; Mission; Cinema Paradisio; Oublier Palerme…
Il a aussi travaillé avec des chanteuses dont Milva.

En 1984, j’ai croisé sous les arcades de l’Odéon Giorgio Strehler avec Milva.
Lui avait les cheveux bouclés gris et blanc et elle une longue chevelure rousse. Quelle vision !
Une image magnifique de l’amour qui est devenu une amitié ou le contraire.
J’ai eu un choc visuel. Inoubliable ! Jamais mon appareil photo mais je n’ai pas fait de photo. Je me suis contenté de vivre le présent. Les photographes en sont souvent incapables.
Avoir nommé Strehler à l’Odéon fut une grande action de Jack Lang.

Le site officiel du maestro: http://www.enniomorricone.it/

[Post dédié à Anna Calvi]

09.11.11

Ronaldo et Messi des joueurs de foot XXL

Qui était le meilleur Maradona ou Platini ? Maradona… et Platini était génial aussi. Qui est le meilleur Messi ou Ronaldo ? Messi… mais Ronaldo est génial aussi !

Interviewé par un journaliste du journal allemand Kicker, Cristiano Ronaldo a utilisé une métaphore automobile pour illustrer les différences entre lui et Lionel Messi, au détour d’une question sur une comparaison entre Sir Alex Ferguson et José Mourinho

-«Impossible de comparer. C’est comme Lionel Messi et moi, on est une Ferrari et une Porsche.»

Qui est la Ferrari ? Ronaldo…
Messi tient le rôle de la Porsche. Moins frime.
Au niveau coaching, c’est Mourinho qui serait donc la Ferrari…
Toujours amusant ce genre de correspondances.
Une chose est certaine. Messi et Ronaldo sont les deux meilleurs joueurs du monde.
En trois, je place Rooney bien qu’il marque moins de buts cette saison car il remplace Scholes en plus !

Depuis le début de 2011, Messi (Barcelone) a marqué 49 buts en 49 matchs avec le Barça tandis que Ronaldo en a inscrit 45 en 46 matchs.
Sous le maillot de l’Argentine, Messi a marqué 3 fois en 11 matchs.
Avec le Portugal, Ronaldo a marqué 5 buts en 6 matchs.
Tous les deux n’ont pas le même impact en sélection nationale qu’en club.
Je précise comme toujours que Ronaldo a tout gagné avec Manchester United avant de venir au Real Madrid où il souhaite aussi se constuire un palmarès. Cette saison, le titre de Liga est possible.
Messi lui n’a jamais quitté le cocon du Barça où il a tout gagné. Série en cours. Comment jouerait-il à Chelsea sans Inesta, Xavi et les autres ?
Pour la conquête du Ballon d’Or, Messi est devant.
Dans des genres complétement différents, les deux joueurs sont magiques.
Ils enchaînent les triplés: 7 pour Ronaldo, 6 pour Messi.
Les doublés ? 9 pour Messi et 6 pour Ronaldo.
Depuis qu’ils jouent en Liga, Messi a marqué 123 buts en 126 matchs, et Ronaldo, 103 buts en 106 matchs.
Les deux joueurs sont à la fois des stratèges et des buteurs.
Quand on voit les parcours en montagnes russes de Ribéry, Gourcuff et Nasri, on se dit que Messi(24 ans) et Ronaldo(26 ans) sont deux vrais champions qui assument leur rang.

Classement de la Liga:
1er Real Madrid 28 points, 11 matchs/ 9 1 1/ 39 7/ + 32
2 Barcelone 25 points, 11 matchs/ 7 4 0 / 34 6/ + 28

Derniers matchs:
Real Madrid 7-1 Osasuna (Ronaldo: 23e, 54e pen., 58e)
A. Bilbao 2-2 Barcelone (Messi: 90e +1)

08.11.11

Permalien 11:47:04, Catégories: GRAND MONSIEUR, CERDANEMENT  

Mohamed Ali (Cassis Clay) orphelin de Joe Frazier

Au début des années 1970, on ne parlait que de Frazier et Ali.
Hélas! la boxe n’est plus ce qu’elle était car il y a trop de fédérations et surtout elle n’est plus médiatisée.
Après guerre et jusque dans les années 1970, et disons ensuite jusqu’à Mike Tyson, la boxe était le noble art.
Au-dessus du combat avec les poings, il y a celui avec les armes. Donc, on ne peut pas torse nu aller plus loin que la boxe.
Les combats entre poids lourds sont des temps forts dans l’Histoire du sport.
Mohamed Ali et Joe Frazier en ont disputé trois inoubliables.
La boxe est une affaire de style sinon elle reste un minable combat de rue.
Depuis Rocky Marciano et jusqu’à Foreman et Tyson, on n’avait pas vu de cogneur aussi fort que Frazier.
Le droitier avait un crochet gauche exceptionnel. Son endurance aux coups était hallucinante.
A l’opposé, Mohamed Ali avait tant de confiance en lui qu’il ne se protégeait pas le visage, ayant sa garde le long du corps ! Ce qui prouvait des reflexes extraordinaires. Outre son allonge hors du commun, il frappait à la tête de ses adversaires. Il avait un jeu de jambes jamais vu avant lui et plus jamais revu après lui.

16 février 1970: Frazier (champion du monde) bat Ali, aux points.

En 1968, Frazier est le nouveau crack des lourds car Mohamed Ali (1942) s’est vu retirer son titre pour avoir refusé d’être incorporé dans l’armée américaine, en guerre au Vietnam. Jimmy Ellis a été désigné champion à sa place. Le 16 février 1970 à New York Frazier bat facilement Ellis, K.O. au quatrième round. Le premier affrontement, surnommé « le combat du siècle », entre Frazier et Ali a lieu le 8 mars 1971, au Madison Square Garden. Ali est donné favori par beaucoup de parieurs mais l’as des as marginalisé sous-estime Frazier. On a d’un côté un puncheur adepte du corps à corps, chrétien réservé (Frazier) et de l’autre un vif technicien, as du combat à distance, musulman exubérant (Ali). Les bien-pensants sont pour Frazier: ils estiment que Ali incarne un opposant à l’Amérique blanche. Au début du combat, Ali semble faire ce qu’il veut mais peu à peu son adversaire prend le meilleur devant Ali au bord du K.O. au 11e round. Au 15e, les deux boxeurs titubent sur place. Mené aux points, Ali est obligé de mettre Frazier K.O. s’il veut gagner mais Frazier décoche un crochet gauche qui fait chuter Ali. Celui-ci est compté “4″ puis se relève, la joue droite enflée. Verdict ? Frazier est vainqueur aux points avec 8 rounds remportés contre 5 pour Ali, 2 rounds étant nuls.

28janvier 1974: dans le cadre d’un championnat américain Ali bat Frazier, aux points.

Le 28 janvier 1974 se déroule la revanche entre Ali et Frazier, au Madison Square Garden, dans le cadre d’un championnat nord-américain. À 30 et 32 ans, ils ne sont plus les deux boxeurs les plus puissants de la planète, rôles détenus alors par Foreman et Norton. Bien préparé, Ali envoie son rival au sol dès le 2e round. Proche du K.O., Frazier tient le coup jusqu’au bout du combat où est cependant battu aux points.

1er octobre 1975: Ali (champion du monde) bat Frazier, aux points.

En octobre 1974, Ali revient au tout premier plan puisqu’il met K.O. George Foreman pour redevenir champion du monde. La belle avec Frazier a lieu à Manille (Philippines) le 1er octobre 1975. La presse boude l’évènement considérant Frazier comme un boxeur sur le déclin. Grâce à ce combat, Ali touche un jackpot de 8 millions de dollars; Frazier en empoche, lui, 3. Provocateur comme jamais, Ali compare Frazier à un gorille.
Ali gagne les trois premiers rounds et se moque de Frazier par de multiples facéties. Le combat s’équilibre dans les rounds 4 et 5. Les esquives et la garde d’Ali ne sont plus ce qu’elles étaient mais il encaisse bien les coups et ses contres arrivent à destination. Àprès le cinquième round, Frazier domine le combat, au corps, rarement à la tête. Ali encaisse avec de plus en plus de souffrance jusqu’au 13e et 14e rounds où il renaît de ses cendres. Il fait même valser le protège-dent de Frazier dans le public ! Sous les coups d’Ali, Frazier a l’énergie du désespoir. Contre toute attente, après le 14e, Ali est au bord de la syncope et Frazier, ensanglanté de partout, n’y voit quasiment plus. Son entraîneur (Eddie Futch) qui a vu des boxeurs mourir sur le ring prend l’initiative de retirer les gants à Frazier qui se met à pleurer. Déclaré vainqueur, Ali se lève et tombe au sol, victime d’un malaise. Hospitalisé, il dira: «Ce combat fut mon expérience la plus proche de la mort». Ali considèrait Frazier comme le meilleur boxeur de tous les temps… après lui !

Joe Frazier (12 janvier 1944- 7 novembre 2011)
Palmarès
Combats: 37
Victoires: 32
Victoires par K.O.: 27
Défaites: 4
Match nul: 1

Champion du monde poids lourds (1970-1973)
Champion olympique aux Jeux de Tokyo 1964

07.11.11

Permalien 18:47:47, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Pour Genevoix, de Michel Bernard (La Table Ronde)

La guerre n’est pas romantique. Il suffit de lire Maurice Genevoix et Michel Bernard pour s’en rendre compte. Un conseil d’ami: (re)lisez Genevoix et découvrez Michel Bernard. Ne soyez pas victimes des dictateurs de l’audimat. Lisez les bons livres. Les grands livres.

«La pupille noire de l’encrier s’ouvrait au bout de la table.» Dès la deuxième page, le style de Michel Bernard nous tape dans l’œil. On a toujours plaisir à retrouver la voix d’un authentique écrivain. Et la voix en littérature c’est un mystérieux assemblage de mots. On a tous vu des encriers mais seul Michel Bernard y a remarqué, en son centre, une pupille. Cette vision remonte à l’enfance mais c’est un adulte qui nous la restitue. Les souvenirs sont devenus de la matière littéraire, la peinture de l’écrivain. Michel Bernard ouvre son livre par un époustouflant hommage aux instituteurs des années 1960 pour ne pas de dire de l’après-guerre. C’est au détour d’une dictée qu’il a entendu pour la première fois le nom de Maurice Genevoix (1890-1980). Un peu plus tard, le père de Michel Bernard sensibilisa son fils aux écrits de guerre de l’écrivain: « Faut absolument avoir lu ça quand on habite ici. Ensuite, quand on passe par là, on y pense. » Là, c’est la Meuse.
Avec sa langue superbe, Michel Bernard écrit pour dire adieu à ses jeunes années : «Passé la prime adolescence, les choses perdent à chaque saison un peu de cette réalité savoureuse qui s’était donnée à l’enfant. Douce et puissante, elle l’avait saisi et s’était imprimée en lui. Puis, le monde s’en est allé, superbe et lointain, retranché dans sa transparence indifférence. Il y a entre lui et nous comme une vitre qui amortit la vibration des couleurs, diminue les formes et refroidit les ombres ». La magie littéraire est omniprésente dans cette prose qui a partout des bonheurs d’écriture. Pour être devenu adulte, Michel Bernard n’a pas perdu en chemin sa fraîcheur d’âme. On est loin des vedettes médiatiques qui pondent leurs livres au rythme du bourre-pif nouveau.
A 34 ans, Michel Bernard a relu Ceux de 14 (1949), recueil de récits de guerre. Chef d’œuvre absolu. Qui veut connaître ce qu’ont vécu les Poilus doit livre ce livre. L’ouvrage comprend Les Eparges, publié au début des années 1920. Le rescapé Genevoix décrit ce qu’il a vécu et donc vu dans les tranchées : « Laviolette s’est couché sur le ventre ; il a fermé sa capote sur ses blessures, étroitement, farouchement, et il dit « non ! », les dents serrées. Eloignez-vous, laissez-le… Laviolette veut mourir seul… » Les qualités du narrateur sont à la hauteur des horreurs qui ont fait son quotidien. On est très loin des discours en faveur des héros comme le faisait Malraux qui n’a pas fait 1914-1918. Genevoix, lui, est dans le réel absolu quand Malraux se faisait tailler son uniforme de 1939-1945 chez un grand couturier.
A partir de la page 35 de Pour Genevoix, Michel Bernard commence à sa façon la biographie de l’auteur trop oublié. On apprend qu’il fut orphelin de mère, à 12 ans, et que ses parents tenaient un commerce d’épicerie-mercerie-quincaillerie de gros, à Chateauneuf-sur-Loire, dans le Loiret. A la fois bon élève et très doué en sport, il était « sauvage, appliqué et frondeur, rêveur et casse-cou, bagarreur et d’une sensibilité de fille ». En 1911, reçu à l’Ecole Normale supérieure, il s’installe à Paris. Une vie de caserne. Genevoix était doté d’un très grand mental. « Un caractère, c’est mieux que l’intelligence » notre Michel Bernard qui ressemble beaucoup à son modèle. On ne peut pas écrire aussi juste si l’on n’est pas celui qu’on décrit le temps de l’écriture. L’étudiant Genevoix devient le major de sa promotion. Il a donc autant d’intelligence que de caractère !
A la déclaration de guerre le 2 août 1914, il a 24 ans. Mobilisé au 106e régiment d’infanterie, Le sous-lieutenant participe aux combats dans la région Verdun. Tout autant inspiré que Genevoix, Michel Bernard restitue les visions apocalyptiques avec une force visuelle qui vrille le cœur. Non loin de Genevoix, Alain-Fournier trouve la mort. On compte les cadavres par centaine de milliers. Genevoix et les survivants ont descendu la Tranchée de Calonne. Les pages de Michel Bernard nous plongent dans la carnage. Genevoix perd ses amis proches, tel Robert Porchon. Qui se souvient de lui ? Le 25 avril 1915, Genevoix reçoit deux balles dans le bras et une dans l’épaule. Il n’est plus en état de combattre. Son corps quitte le sol ensanglanté. Son corps. Rien que son corps. Son esprit, jamais.
Grâce à Paul Dupuy et à Ernest Lavisse, respectivement secrétaire général et directeur de l’Ecole Normale, Maurice Genevoix raconte par écrit « sa » guerre. Dans les tranchées, il dessina aussi. On imagine le dégoût de l’artiste face à la boucherie. Quand on aime le beau, il est consternant de voir la vie méprisée à ce point. Genevoix laisse le roman aux autres. « L’impératif du témoignage fut d’emblée en lui. » Sous Verdun (1916) lui demande moins de trente jours. « Pour ce jeune homme hanté par la mort, l’écriture fut une délivrance ». Genevoix sauve de l’oubli ses amis. Aujourd’hui, ils sont encore présents au creux de ses pages. Il suffit de lire Genevoix pour les voir surgir du texte. Relire Genevoix et lire Michel Bernard n’est pas une obligation ni un devoir. Ne pas les lire revient à passer devant un SDF en fermant les yeux. Et comme nous sommes dans le domaine de l’expression artistique et donc mystique, c’est comme si nous passions devant Notre Dame sans lever la tête. Genevoix fut victime de la censure. Les autorités acceptaient l’abjecte guerre mais pas sa transcription par écrit…
Ceux de 14 est à Genevoix ce que Guernica est à Picasso. Un tableau demande un coup d’œil pour le lire superficiellement, un livre réclame des heures et des heures de lecture. L’émotion ne se diffuse pas dans des distributeurs de boissons gazeuses. Michel Bernard nous apprend que l’homme d’influences André Gide ne fut pas attiré par les écrits de guerre signés Genevoix. Il a donc raté et Genevoix et Proust. Cela fait beaucoup pour un «contemporain capital» (dixit Malraux). Michel Bernard a des pages admirables pour nous dire que Genevoix aimait tous les soldats, et pourquoi pas même ceux d’en face qui voulaient sa peau. Tous étaient guidés par la volonté de survivre.
Quand nous quittons les années de guerre, on retrouve Genevoix en train de se marier en septembre 1937. Deux mois après, sa femme meurt… Il ne retrouve la force d’aimer à nouveau que cinq ans plus tard. Déjà mère d’une fille (Françoise), la nouvelle femme de sa vie lui donnera une fille, Sylvie. Devenu secrétaire perpétuel de l’Académie française, il s’active pour faire élire Paul Morand mais il ne parvient pas à y attirer Julien Gracq qui détestait se déguiser en grand homme. Genevoix n’était pas dupe cependant du masque de Morand qui faisait semblant d’être ami avec Emmanuel Berl avant de le condamner parce qu’il était juif.
Que reste-il de Genevoix ? Une œuvre considérable avec plusieurs chefs-d’œuvre sur la guerre dont La mort de près (1972). Huit ans avant de mourir, l’écrivain est revenu une nouvelle fois sur 1914-1918 pour dire adieu à ses amis qui étaient devenus des fantômes intimes. Même quand il nous rappelle qu’il doit la vie à un bouton de sa capote militaire qui stoppa la trajectoire d’une balle, Genevoix n’est jamais dans la peau de l’ancien combattant qui se vante. L’écrivain condamne la guerre en la racontant et pleure les anonymes qui au mieux ont leur nom écrit sur des monuments aux morts que parfois des mains idiotes recouvrent de tags. En 2011, les hommes de la trempe de Genevoix ne courent pas les rues.

-Pour Genevoix
De Michel Bernard
La Table Ronde, 206 p., 16 €

-La mort de près
De Maurice Genevoix
La petite vermillon, 144 p., 7 €

PS: Ceux de 14 est disponible en poches/ Seuil ou en collection Omnibus.

[Post dédié à Louis Nucéra et à Yanny Hureaux]

Permalien 14:52:26, Catégories: GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME, HENDRIXEMENT  

Amy Whinehouse, l'illusion d'un retour sur terre

Permalien 14:06:34, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

La nouvelle trève internationale nous prive des championnats

Entre le 1er octobre 2011 et le 15 octobre a eu lieu une trève internationale. Concernant l’Europe, il s’agissait de disputer les derniers matchs de qualifications pour l’Euro 2012. Là passe encore.
A prèsent, une nouvelle trève arrive.
Elle durera du 6 au 19 novembre… rien que ça !
Pour des matchs amicaux…
La France va rencontrer coup sur coup les Etats-Unis (11 novembre) et la Belgique (15 novembre).
Doit-on sauter de joie ?
Il ne s’agit que de football business.
C’est pour faire tourner la machine et exposer les sponsors de la FFF.
Les sélections m’indifférent au plus haut point.
Les championnats anglais, espagnols, allemands, italiens et portugais sont plus intéressants que France-Albanie ou Italie-Chypre, par exemple.
A la télé, ils vont nous survendre les deux affiches comme s’il s’agissait de France-Brésil 1998.
J’aime mieux la Champions League, vous savez cette compétition que les clubs français ne gagneront plus jamais.
Pendant 15 jours, le football de compétitions va céder la place au football bling bling.
On va revoir l’ancien défenseur devenu speaker-radio suite à la médiatisation de ses flirts.
Les médias veulent que l’on suivent l’ascension des Bleus comme s’ils étaient nos frères ou nos fils.
Peu me chaut- j’aime cette expression oubliée- la réussite de Nasri ou de Ribéry qui sont tous plein aux as. Ils ont donc réussi socialement. C’est ce qui compte le plus dans notre société.
Moi, c’est le football que j’aime. La littérature. La musique.
J’aime plus Messi que Gourcuff, Ronaldo que Rami.
Que m’ont-ils donné Gourcuff et Rami?
Rien. Tandis que Ronaldo et Messi font vivre le ballon et donc moi.
Avec ces rencontres amicales le nombre de licenciés va encore baisser.
Depuis quelques années le football est devenu la meilleure publicité pour le rugby…
Surtout depuis le passage de “l’autre” à la tête de l’EDF et du fiasco en Afsud.
Blanc dit qu’il a besoin de créer du liant entre ses joueurs.
Il a raison mais cela ne m’intéresse pas du tout.
Je suis pour que les championnats continuent lors des matchs internationaux.
Les clubs ont assez de joueurs pour ça.
Que chacun prenne ses risques.
Aussi bien Barcelone que Arsenal ou le PSG.

Permalien 11:18:26, Catégories: LITS ET RATURES  

Piégées, de Gordon Reece (Flammarion)

Alors que tout est calme dans une maison de la classe moyenne américaine, tout va basculer dans le drame. Dit comme cela, on croit être dans le prologue d’un énième roman policier, mais on se laisse vite prendre au jeu car Gordon Reece, relayé par son traduction Alain Defossé, nous entraîne dans un récit qui se lit d’une traite tant on veut toujours savoir ce qui va se passer. Alors que Shelley et sa mère avocate sont en train de dormir, un cambrioleur s’introduit dans leur résidence. Elles se réveillent en sursaut à 3h 33. La narratrice dit à sa mère : «Il va nous tuer…» Une heure après, l’intrus est poignardé. Comme il se rebiffe, la mère l’achève à 4 h 57. Les deux criminelles inattendues renoncent à appeler la police de peur de voir contester la légitime défense. D’un commun accord, elles enterrent le visiteur inopportun dans le jardin.
Au cours de cette soirée, Shelley réalise que ses murs sont plein de livres qui ne servent à rien. «La peinture, la musique, la poésie ne reflétaient en rien la vraie vie. C’était juste un refuge pour les lâches, une illusion destinée à ceux qui étaient trop faibles pour regarder la vérité en face (…) La vraie vie, c’était le contraire absolu de l’ordre et de al beauté ; c’était le chaos et la souffrance, la cruauté, l’horreur. C’est se retrouver les cheveux en flammes alors qu’on n’avait fait de mal à personne…» On s’aperçoit que l’on revoit sa façon de vivre dès qu’un événement vient contrarier son bon déroulement. Un rebondissement intervient quand le complice du voleur qui attendait dehors le soir de l’attaque de la villa… Il demande bien sûr de l’argent, dans la peau d’un maître-chanteur. Alors qu’elles décident de s’en débarrasser celui-ci fait une attaque cardiaque. S’en sortira-t-il ? Si vous aimez lire comme on roule en voiture pour voir du paysage, vous pouvez vous procurer Piégées. Ce livre a du rythme et l’intrigue est fort bien menée. C’est le synopsis d’un sacré film a tourné. Pour l’instant on fait son cinéma intime en tournant les pages. C’est la force de la littérature. Celle de divertissement peut-être grande dès lors que ne se moque pas du monde en pondant n’importe quoi. Gordon Reece, né en 1963, respecte ses lecteurs. Dans son roman, il y a climat comme dans les tableaux de Hopper. Tout semble tranquille mais ce n’est qu’une apparence.

-Piégées
Par Gordon Reece
Traduit de l’anglais par Alain Defossé
Flammarion, 320 p., 19 €

Permalien 10:40:18, Catégories: GRANDE DAME, HENDRIXEMENT  

Anna Calvi à l'Olympia, à 19 h

Anna Calvi + le Prince Miiaou + Dum Dum Girls + Ema sont le 7 octobre, à l’Olympia, à partir de 19 h.
Après son passage électrique sur la scène du festival Rock en Seine, la jeune musicienne Anglaise belle à écouter et à regarder se produit lors de la vingt-quatrième édition du festival Les Inrocks Black XS. Si vous êtes dans le coin…
Cette superbe artiste a tout pour me plaire.
Voici la liste de ses influences reconnues par elle: “Jimi Hendrix, Captain Beefheart, Nina Simone, Ravel, Debussy, Ennio Morricone, Patti Smith, Edith Piaf et Maria Callas…”

Permalien 00:39:26, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Wu Lyf... Un nouveau groupe de Manchester

Wu Lyf (World Unite Lucifer Youth Foundation) est un groupe de Manchester auteur de protest songs.
Il est composé de Tom McLung (basse), Joseph Manning (piano et batterie), Elery James (orgues) et Evans Van Kati (guitare)

Le football et la musique font bon ménage à Manchester:

En juin 2012, The Stones Roses font se reformer pour des concerts à Manchester…

Permalien 00:38:26, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice frappe deux fois sur la transversale et Marseille gagne 2-0...

Dominer n’est pas gagner. On l’a encore vu à Marseille où Nice a bien joué sans parvenir à marquer dans ses nombreux temps forts. Dans ce cas-là ça finit souvent mal. Et Nice est reparti du vélodrome avec un 2-0. Loïc Rémy a changé de camp, hélas pour Nice.

Les positions de l’OGCNice à la 13e journée incluse depuis 2004:

2011-2012: 11 points/ E.R.
2010-2011: 16 points/ Eric Roy
2009-2010: 17 points/ Ollé-Nicolle
2008-2009: 22 points/ F.A.
2007-2008: 19 points/ F.A.
2006-2007: 12 points/ F.A.
2005-2006: 17 points/ Frédéric Antonetti
2004-2005: 16 points/ Gernot Rohr

Sur le site officiel du Gym, Eric Roy fait le même constant que tous les fans du Gym:

-Nice repart du Vélodrome avec une défaite et des regrets. Encore…
-J’en ai un peu marre. J’ai l’impression de faire toujours les mêmes analyses. Dans le contenu il y a des choses, On n’est pas inférieur à notre adversaire mais à l’arrivée on perd, donc ça commence à me gonfler. Ce qui m’intéresse, c’est de prendre des points ; ce soir, on repart avec zéro point. Pour gagner des matches il faut marquer des buts. Si on ne le fait pas, on paie cash la première erreur.

-Votre équipe a pourtant livré une belle partie…
-Dans l’état d’esprit, il n’y a pas grand-chose à reprocher aux garçons, mais on est des gentils garçons. On me dit : “Vous avez une belle équipe, vous jouez bien au ballon, ça va venir…” Mais on a onze points après treize matches. Le foot, ce n’est pas fait pour avoir une bonne équipe ou pour bien jouer au ballon, mais pour gagner des matches. Nous, on frappe les transversales, on perd nos duels avec le gardien… Ce soir, on fait un bon match mais il n’y a pas d’efficacité défensive, pas d’efficacité offensive. Ça me gonfle parce que ça ne change pas. Et si ça ne change pas, on y va tout droit. On a la qualité mais ça ne vient pas. Il va falloir que ça commence à payer car c’est très frustrant.

-Quelles solutions ?
Je n’en vois pas d’autre que le travail. Changer les joueurs ? Non… L’entraîneur ? Pourquoi pas, c’est beaucoup plus facile. Quand on manque de chance, il faut savoir la provoquer, faire plus mal à l’adversaire, mais dans le bon sens du terme. On ne gagne pas les matches avec des gentils garçons.”

Dans L’Equipe du 7 octobre, Eric Roy précise:
-"Je ne jetterai pas l’éponge".
Nice est poissard pour l’instant car avec le même nombre de buts (12) et une défense moins bonne (16 buts encaissés au lieu de 14) Saint-Etienne est 10e avec 17 points quand Nice est 17e avec 11 points. En gros, il manque 6 points au Gym.

06.11.11

Permalien 09:12:24, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

La love story entre Sir Alex Ferguson et Manchester United (6 novembre 1986 - 6 novembre 2011)

Etre fêté de son vivant. C’est la grande réussite de Ferguson. On le célèbre comme si c’était un grand ancien alors qu’il est encore sur le banc. Merci. Et longue vie à Sir Alex Ferguson, avec tous mes remerciements à sa femme, Cathy, qui partage son mari avec des millions de fans dans le monde. Il est très rare d’être autant fêté alors qu’on n’évoque même pas un possible départ à la retraite. Ferguson repousse toutes les limites.

25 ans d’amour ! 25 ans de passion ! 25 ans de résolutions de problèmes ! 25 ans de compétence !
Série en cours.
Dans notre vie on aura au moins connu ça: un club qui conserve son manager pendant 25 ans.
Et pas n’importe quel club !
Un jour en 1993, j’ai demandé à Eric Cantona:
-C’est quoi la clé de la méthode Ferguson ?
-Il te donne la joie de vivre.
Quoi de plus beau ?
Dans la phrase du King, il a :
DONNER + JOIE + VIVRE
Tout est dit.
Si on devait porter à l’écran la vie de Ferguson je vois bien dans son rôle Michael Caine qui a beaucoup d’autodérision, arme souvent utilisée par Ferguson qui est un très grand dialecticien

Des managers de Premier League fêtent les 25 ans de Ferguson à la tête de Man U. Des managers parmi lesquels ne figure pas celui d’Arsenal. (1)

(1) L’Equipe (6 novembre 2011) publie cette déclaration: “Ce qu’il a réalisé est remarquable, avait déclaré vendredi Arsène Wenger. Personne n’avait fait ça avant et personne d’autres ne le refera".

Permalien 01:41:24, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

L'ex Red Devil Brown fait cadeau des trois points à Ferguson

A voir et écouter l’intégralité de l’interview Barthez-Ferguson. Le manager dit que lorsqu’un joueur est en difficulté deux autres doivent venir l’aider. C’est simple mais il faut le rappeler. Il dit aussi que pour être un grand joueur, il faut beaucoup être au service des autres, comme Cantona, Giggs, Ronaldo II et Rooney. Je ne vois que Claude Onesta (Handball) qui lui ressemble.

Manchester United 1-0 Sunderland
But pour MU: Wes Brown ( 45e csc.)

“A quoi peut penser Ferguson ?” s’est souvent demandé Roger Lemerre, nouveau commentateur sur Canal Moins. Sur l’immense tribune nord d’Old Trafford, il y a désormais écrit:
SIR ALEX FERGUSON STAND
Le fait de lire cette nouvelle inscription signifie non seulement qu’un jour, il ne sera plus entraîneur de MU, mais cela veut surtout dire qu’un jour, il sera mort.
Donc Ferguson pensait à la mort même si toute la semaine il savait que des grues étaient en train de monter les lettres de son nom sur le fronton de la grande tribune.
D’ici peu, il aura aussi sa statue à côté de celle de Matt Busby… Dans le foot anglais, on fait plaisir aux gens de leur vivant. C’est mieux surtout quand c’est justifié.
Il y avait donc une immense émotion au début de Man United-Sunderland qui se déroula la veille du 6 novembre date anninversaire des 25 ans de l’arrivée de “Fergie” à Man U (1986), à la demande de B. Charlton qui avait dit: “Si cet homme fait gagner une Coupe d’Europe à Aberdeen, il peut faire gagner le championnat à Man U…” Bingo ! Grâce aussi à Eric Cantona en 1993, le fils spirituel.
Ce match contre Sunderland était donc très spécial. A plus d’un titre. Les visiteurs sont entraînés par mon ami Steve Bruce, ancien Red Devil historique chez qui j’ai fêté le titre 1993. Inoubliable! Avec lui dans sa cuisine j’avais l’impression d’être Pallister! Steve Bruce a le coeur sur la main. C’est un homme très généreux qui a sauvé Man U dans des situations très délicates. Avec sa tête, il a marqué des buts qui ont maintenu Man U dans la vibration de la victoire.
A Sunderland, il y a aussi Wes Brown dans la défense avec le brassard. Et c’est lui qui a marqué le seul but du match … pour Man U ! Un auto-goal de la plus belle facture. Oui, c’était bien un match spécial.
On a vu une attaque contre une défense, pendant 90 minutes et plus. Match à oublier.
La plus grande découverte à mes oreilles fut les commentaires de Roger Lemerre à 400 % pour Manchester U. Il n’a pas cessé de dire du bien de Ferguson ! Il a même souhaité que Sunderland n’égalise pas pour que la fête ne soit pas gâché! L’ancien sélectionneur des Bleus- vainqueur de l’Euro 2000- est l’exception sur la chaîne payante qui depuis toujours est à 100 % pour Arsenal. Avec Roger Lemerre ce ne fut pas la même chanson. J’ai bu du petit lait pendant tout le match. Et j’ajoute que les commentaires de Lemerre centrés sur le football furent parfaits du début à la fin. Un novice pouvait tout comprendre, et un pratiquant comme moi était ravi d’entendre quelqu’un qui sait bien parler football, celui que l’on voit et celui qu’on aurait dû voir si l’action avait été bien menée.
Pendant 80% du match, MU joua sans confiance. Le reste du temps, le gardien adverse fit de beaux arrêts.
Image forte: Scholes, Giggs et Gary Neville, assis tous les trois dans les tribunes. Leur temps est bien fini.
C’était comme voir McCartney, Lennon et Harrison réunis après la fin des Beatles.
Roger Lemerre a souligné la fidélité de Ferguson envers Manchester United. Il a raison: Ferguson pourrait entraîner l’Angleterre, l’Ecosse, le Brésil, le Real Madrid, Barcelone, l’AC Milan ou Liverpool mais il reste Red Devil. Rien d’autre. Grâce à lui, on est toujours jeune. On a 25 ans de moins, à ce jour. Nous sommes comme en 1986 mais avec plein de titres !

Manchester United:
Lindegaard/ (5) Pas grand chose à faire
Evra (7) Bon match
Vidic (5) Revient peu à peu à son niveau
Ferdinand (6) Solide
Jones/ (8) Grand apport offensif
Park. (5) Dans son registre de casseur d’attaques adverses. Puis (82e) Carrick. Non noté
Rooney (6) Match moyen vu son habituel niveau d’excellence
Fletcher. (7) A bien repris du poil de la bête. Puis (90e + 1) Fabio. Non Noté
Nani/ (6) Bel agitateur
Chicharito. (6) Bien remuant. A failli marquer de la tête placée au premier poteau mais un défenseur a sauvé sur la ligne. Un miracle !
Welbeck.(3) A part son action sur le but contre son camp de Brown, il a très peu pesé. Ne sait pas conserver le ballon. Puis (72 e) Berbatov (4) Pas assez de temps de jeu pour se mettre au diapason du groupe. Fait pièce rapportée. Semble ne plus être concerné par Man U.

Sur le banc: De Gea, Evans, Valencia, Diouf

Manager: Sir Ferguson. (5) L’Ecossais veut toujours gagner dit-on. Oui car gagner c’est vouloir vivre. Gagner c’est refuser la mort, sachant que la défaite=la mort. Ces 3 points sont très importants. C’est avec ce genre de match que l’on devient champion. Faut ne rien gaspiller, et grapiller des points, les jours sans.

CHAMPIONNAT D’ANGLETERRE

1 Manchester City 31 points 11 matchs/ 10 1 0/ 39 10/ + 29
2 Manchester United 26 11/ 8 2 1/ 28 12/ 1+ 6
3 Newcastle United 25 11/ 7 4 0/ 17 8/ + 9

4 Chelsea 22 11/ 7 1 3/ 24 15/ + 9

5 Tottenham Hotspur 19 9/ 6 1 2/ 18 14/ + 4
6 Liverpool 19 11/ 5 4 2/ 14 10/ + 4

7 Arsenal 19 11/ 6 1 4/ 23 21/ + 2

Cette saison, il y a une grande bataille pour les 3e et 4e places.

05.11.11

Permalien 15:53:26, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Voici la composition de Man United contre Sunderland

C’est Eric Cantona qui propulsa Manchester United sur la Voie Royale. Avant lui, MAN U n’avait plus gagné le championnat depuis 1967. Depuis le passage du King, MAN U a remporté 12 fois la Premier League… Merci Eric!

Man United - Sunderland
5 novembre 2011, 16 h

Pour fêter ses 25 ans à la tête de Man U, Sir Ferguson réédite son coup d’essai avec Wayne Rooney au milieu de terrain. La première tentative a démontré les qualités exceptionnelles de “Wazza” - si besoin était- prédisposé à ce poste. Juste sous les deux pointes, Rooney est à la fois Rooney et Scholes. On a envie de crier: “Scholes sort de ce corps!” Voilà un beau 4-4-2. J’aurais bien aimé voir Berbatov à côté de Chicharito car là vous avons deux “Speedy Gonzales". Je dis ça sachant que le jeune natif de Man United peut faire un grand match s’il est dans un bon jour. On verra bien. Derrière nous avons la défense type avec la nouvelle recrue extraordinaire Jones. Cela fait longtemps que l’on n’a pas vu ensemble Vidic et Ferdinand. Dans la cage, le choix de Lindegaard prouve que De Gea n’est pas le titulaire d’office. Evra joue pour oublier pendant le temps du match qu’il vient de perdre son frère aîné.

Manchester United:
Lindegaard/
Evra
Vidic
Ferdinand
Jones/
Park
Rooney
Fletcher
Nani/
Chicharito
Welbeck

Sur le banc: De Gea, Fabio, Evans, Carrick, Valencia, Diouf, Berbatov

Les 6 derniers duels:

Man U 1-0 Sunderland, décembre 2008
Sunderland 1-2 Man U, avril 2009
Man U 2-2 Sunderland, octobre 2009
Sunderland 0-1 Man U, mai 2010
Sunderland 0-0 Man U, octobre 2010
Man U 2-0 Sunderland, décembre 2010

Mini classement:
1er Man U, 14 points 6 matchs/ 4 victoires 2 nuls 0 défaites/ 8 buts pour, 3 contre/ + 5
2 Sunderland 2 points 6 matchs/ 0 victoire 2 nuls 4 défaites/ 3 buts pour, 8 contre/ - 5

Permalien 08:13:24, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Merci à Sir Ferguson: 48 trophées dont 37 à Manchester United depuis le 6 novembre 1986...

Il y a 25 ans, l’Ecossais devenait le manager de Man U… Cet homme a le don de faire partager le bonheur. Tous les fans de Man U sont au paradis du football depuis qu’il s’occupe des Red Devils. Non seulement Man U gagne mais en plus avec la manière. Le manager parvient à se relancer chaque saison. Qui fait mieux ? Il n’est pas usé. Il aime la football comme Vitez aimait le théâtre. Les clubs rêvent de Messi ou de Ronaldo mais ils n’auront jamais Ferguson qui serait le transfert du siècle. Joyeux anniversaire ! Ferguson ne fait pas rêver le peuple comme la plupart de ses homologues qui ressemblent plus à des politiciens qu’à des leaders sportifs. Ferguson, lui, peuple les rêves. Il rend heureux des millions de gens. Le football de Fergsuon ne consiste pas à dire: on va gagner, vive les forts, à mort les faibles! Non, non et non. Cette façon d’aborder la vie s’appelle le totalitarisme. Ferguson est dans une mystique. Il cherche la lumière, la beauté, le rayonnement et cela passe par la victoire. Un beau match sans victoire est du gaspillage.

La montée en puissance de Man United à partir de l’arrivée d’Eric Cantona

L’Ecossais a remporté 37e trophées avec Manchester United.
A ces conquêtes majeures il faut rajouter les onzes trophées glanés en Ecosse, ce qui fait 48 trophées.

***Depuis qu’il a signé à Manchester (1986) Sir Alex Ferguson a remporté 37 trophées.
A partir de 1990, il a gagné chaque année un titre sauf en 2001-2002 et 2004-2005. En termes d’année, elles sont au nombre de 4 sans un seul titre: 1995, 1998, 2002 et 2005.

Manchester United (1986)

-FA Cup 1990
Community Shield 1990
-Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1991
Supercoupe de l’UEFA 1991
-League Cup 1992
-Champion d’Angleterre 1993 (Arrivée de King Eric Cantona)
Community Shield 1993
-Champion d’Angleterre 1994
FA Cup 1994
Community Shield 1994
-Champion d’Angleterre 1996
FA Cup 1996
Community Shield 1996
-Champion d’Angleterre 1997
Community Shield 1997
-Champion d’Angleterre 1999
FA Cup 1999
Ligue des Champions 1999
Coupe intercontinentale 1999
-Champion d’Angleterre 2000
-Champion d’Angleterre 2001
-Champion d’Angleterre 2003
Community Shield 2003
-FA Cup 2004
-League Cup 2006
-Champion d’Angleterre 2007
Community Shield 2007
-Champion d’Angleterre 2008
Ligue des Champions 2008.
Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Community Shield 2008
-Champion d’Angleterre 2009
League Cup 2009
-League Cup 2010
Community Shield 2010
-Champion d’Angleterre 2011
-Community Shield 2011

Autres titres:
Aberdeen FC
3 Championnats d’Écosse 1980, 1984, 1985
4 Coupes d’Écosse 1982, 1983, 1984, 1986
League Cup écossaise 1986
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1983
Supercoupe de l’UEFA 1983

St Mirren FC
Champion d’Écosse D2 1977

**Récapitulatif du palmarès de Ferguson (69 ans) à Manchester United, entre 1986 et 2011:

Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Coupe intercontinentale 1999
2 Ligues des Champions 1999, 2008
Supercoupe de l’UEFA 1991
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1991
12 titres de Champion d’Angleterre 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011
5 Coupe d’Angleterre 1990, 1994, 1996, 1999, 2004
4 Coupe de la Ligue 1992, 2006, 2009, 2010
10 Trophées du Community Shield 1990, 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010, 2011

04.11.11

Permalien 18:56:52, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Hommage à Cathy Ferguson qui partage Alex Ferguson avec Man United depuis 1986 !

Sir Alex Ferguson n’a pas peur de tacler les journalistes

Man United - Sunderland
5 novembre 2011, 16 h

France Football publie un entretien avec Sir Alex Ferguson qui provient du magazine THE MANAGER, printemps 2011, page 16:

http://public.edition-on.net/links/3407_the_manager_issue8.asp?page=16

C’est incroyable que FF ne soit pas en mesure d’intervier le manager écossais, l’entraîneur le plus titré de l’Histoire du football.

Quelques extraits:

-"Tous mes honneurs qui me tombent sur la tête ça gonfle ma femme, Cathy. Quand un journaliste lui a annoncé mon annoblissement, elle a répond: “Vous ne pensez pas qu’il en a asez ?". Ma femme est incroyable ! Vous me trouverez rien chez nous qui se rapporte à ma carrière. Si je ramène un bouquin de foot, elle me dit: “Qu’est-ce que tu fous avec ce machin ?” (Rires)

Je dis merci à Cathy Ferguson. C’est grâce à elle que son mari est encore sur le terrain. Si elle n’était pas aussi intelligente, “Fergie” serait depuis longtemps à la maison. Quand il a voulu prendre sa carrière, il avait dit: “L’idée de regarder MU jouer à la télé dans le salon avec ma femme m’a dégoûté à jamais d’arrêter le coaching!” Chez les Ferguson on a de la l’humour à revendre. Et de l’amour aussi.

-"A 69 ans, je suis toujours réceptif au changement (…) Je veux passer plus de temps à observer (…) Je peux prendre des décisions rapides. Si je me gourre, je m’en fous. J’en prends d’autres! (…) Mon but c’est de bien varier mes discours d’avant-match: j’en ai tellement fait. Tu en fais deux pareils, tu es mort car les joueurs te flinguent alors! (…) La stabilité de l’entraîneur c’est bien pour les joueurs car ils savent à qui ils ont à rendre des comptes!”

On le voit “Fergie” est un homme qui sait parler.

Les temps forts de Man United de l’ère Ferguson, sans évoquer son talent footballistique:

1/ B. Charlton milite pour que Ferguson vienne à MU avec l’accord de Matt Busby

2/ 1991. Mark Hughes, Bryan Robson et Steve Bruce remportent la Coupe des Coupes en battant Barcelone (2-1)

3/ 1992. L’arrivée d’Eric Cantona propulse Man United dans la galaxie du succès non stop. Grâce au King, MU regagne le championnant. Le premier depuis 1967 ! Les jeunes du club s’inspirent de Cantona pour monter en puissance, au niveau technique et mental. Cantona aide Beckham, Giggs, Scholes, Butt et les frères Neville à devenir de grands compétiteurs. Avec Cantona MU gagne tout sauf la C1, hélas! mais à l’époque MU ne pouvait pas jouer avec ses meilleurs joueurs, vu que l’arrêt Bosman n’existait pas. Après le passage de Cantona à MU, les Français deviennent à la mode en Angleterre. Sans Cantona, pas un seul n’aurait signé outre Manche. Pas plus Wenger que Houllier ou Henry

4/ victoire en finale de la C1 1999 année du triplé

5/ Ferguson sait dénicher le bon joueur à la bonne place: Cantona, Ruud van Nistelrooy, Cristiano Ronaldo, Rio Ferdinand, Van der Sar, Vidic, Nani, Chicharito…

6/ il sait vite dissiper les tensions

7/ il peut virer n’importe qui dès qu’un joueur met la zizanie dans le groupe

8/ il se sert des défaites pour rebondir illico. Perdre lui permet d’entamer une nouvelle série positive

9/ il a l’art de petites phrases avant les gros matchs

10/ c’est un très grand orateur

PS: dans France Football plein de gens saluent le talent de Ferguson: Barthez, Houllier, Blanc, Ronaldo… mais pas Wenger. Est-ce un oubli ? Est-ce un refus ? Est-ce une impossibilité technique ? Cela fait très mauvais effet.

Sir Alex Ferguson a tremblé lors de la nouvelle défaite en finale de la C1 contre Barcelone,en 2011. J’ai eu peur que son coeur lâche car il a un pacemaker…

[Post dédié à Richard Kurt]

Permalien 18:56:14, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

En une saison, O.G. Solskjaer devient champion de Norvège avec Molde qui attendait le titre depuis 100 ans !

Que le football est grand et beau ! Ecoutez, regardez ! Magnifique. Il n’y a pas que Barcelone ou le Real dans la vie. Quand on aime le football, le football nous fait voyager jusqu’en Norvège. Nous sommes tous des supporters de Molde ! L’Europe du football est plus belle que l’Europe de l’Euro.

Le successeur de Sir Alex Ferguson sera peut-être Ole Gunnar Solskjaer quand l’Ecossais aura décidé d’arrêter.
Ce choix conviendra à tous les fans.
A 38 ans, Ole Gunnar Solskjaer vient de conduire Molde au titre de champion de Norvège pour la première fois de son Histoire. Cela faisait un siècle que le club attendait de remporter le titre national !
L’ex Red Devil est revenu l’an passé au club où il joua deux saisons. Il ne lui a fallu qu’un championnat pour remporter un titre en tant qu’entraîneur.
Juste avant, il avait demandé à Sir Ferguson de le libérer car il voulait rendre ce que le football lui a donné.
A Man U, il a tout gagné. On se souvient qu’il fut décisif lors de la finale de la C1 1999. OGS surnommé “l’assassin à la figure d’ange” était un remplaçant capable de tuer les matchs. Il aimait observer les rencontres depuis le banc et dès qu’il entrait il appuyait sur les faiblesses des adversaires qu’il avait analysées depuis le banc. C’était un remplaçant ultra positif. Un joker de génie.
Reconverti responsable de la réserve de Man U, il a formé beaucoup de joueurs qui viennent d’accéder à l’équipe fanion de MU dont Tom Cleverley. Comme il fut irréprochable, Ferguson lui a donné le feu vert pour retourner dans son pays natal.
La ville de Molde comprend presque environ 25 000 habitants.
Ligne finale du classement de Molde:
1er Molde/ 55 points 28 matchs/ 16 7 5/ 50-35/ + 15

Historique de Molde:
1911 : fondation du club sous le nom de International Molde
1914 : le club est renommé Molde FK
1975 : 1re participation à une Coupe d’Europe (C3, 1975/76)
2011 : 1er titre de Champion de Norvège

Palmarès:
Championnat de Norvège de football 2011
Coupe de Norvège 1994, 2005

[Post dédié à Julien]

Dans le terrier du lapin blanc, de Juan Pablo Villalobos (Actes Sud)

Le roman de Juan Pablo Villalobos est de la même veine que le film Fingers, merveille méconnue.

Le narrateur est un enfant qui a pour héros son père, trafiquant de cocaïnes dont on ne sait pas si ses amis sont « des gens ou déjà des cadavres ». Cet enfant fait penser à l’acteur H. Keitel dans Mélodie pour un tueur. Si le personnage interprété par le comédien était un mélomane, l’enfant du roman, lui, est dingue du dictionnaire qu’il lit comme si c’était Mickey Magazine. Il porte toujours un chapeau. Non pas pour se protéger du soleil. Lui c’est la fiente des pigeons qu’il veut éviter. Tout le roman est métaphorique à souhait. Le père (Yolcaut = serpent à sonnette) de l’enfant (Tochtli = lapin) ne veut pas qu’on l’appelle papa.
Le père et le fils ont des jeux bizarres. Par exemple, celui qui consiste à dire « vivant, cadavre ou pronostic vital réservé » :
-Une balle dans le cœur ?
-Cadavre !
-Trente balles dans l’ongle du petit orteil du pied gauche ?
-Vivant…
- Trois balles dans le pancréas ?
-Pronostic vital réservé…
Tout l’ouvrage a un parfum de train fantôme avec des personnages très Tontons flingueurs. Le gamin aime la France car les Français ont inventé la guillotine, dit-il. A la fin du livre, on découvre la tête empaillée de Louis XVI et celle de Marie-Antoinette d’Autriche. Le Mexique a vraiment un rapport totalement débridé avec la mort. Il suffit de savoir que là-bas on fabrique des bonbons en forme de squelette.

-Dans le terrier du lapin blanc
De Juan Pablo Villalobos
Traduit de l’espagnol (Mexique) par Claude Bleton
Actes Sud,, 106 p., 12,80 €

Permalien 12:55:57, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Beckham et Chicharito fêtent les 25 ans de Sir Ferguson à Man United

Passion + Compétence = Sir Ferguson. Depuis 1986 il est le manager de Man United. Unique au monde!

Chacun à sa manière, David Beckham et Chicharito fêtent les 25 ans de Sir Ferguson à la tête de Man United.
Il s’agit de deux grandes figures de Man U. Une ancienne et une nouvelle.

David Beckham, l’un des monuments des années 1990:
-"Le palmarès de Sir Alex en dit beaucoup sur Manchester United et sur lui. Ferguson enchaîne les succès. Il est juste incroyable. Tout semble normal car le club de Man U a la stabilité avec un homme passionné qui a toujours faim de trophées pour un club qu’il aime vraiment. Le patron mérite tous nos compliments. Il est à 50/50 avec mes parents. Je considère Ferguson comme un membre de ma famille. Au même titre que mes parents et à l’inverse de ce que raconte la presse depuis toujours, il n’a jamais cessé de m’aider pour arriver à un certain niveau dans ma carrière. Je lui tout tout. C’est lui qui ma conduit au haut niveau. Il m’a donné ma chance quand j’étais gamin. Il m’a fait débuter à Brighton en septembre 1992. Je lui dois aussi mes débuts en Ligue des Champions contre Galatasaray, lorsque j’ai joué à Old Trafford et marqué mon premier but pour le club. C’est grâce à Ferguson si j’ai réussi à Manchester United et ma carrière d’une manière générale. Il a aidé tant de jeunes à éclore: les Neville, Scholes, Giggs, Butt… Il s’occupait de nous tous et nous a donné tout ce qu’il fallait pour devenir les joueurs et les hommes que nous sommes aujourd’hui. Le fait qu’il soit en poste depuis 25 ans est un événement mondial.”

A l’autre bout de l’Histoire de Manu U, se situe Chicharito. Même son de cloche:
- “Il est complètement différent des autres entraîneur. Vous ne pouvez le comparer à personne. Ce qui m’a le plus impressionné chez lui, c’est qu’il est très simple. C’est quelque chose que j’ai remarqué dès le premier jour. Vous pouvez parler des trophées qu’il a gagné et de toutes ses années d’entraîneur, mais ça ne se voit pas quand il s’assoie sur le banc. On dirait que chaque rencontre est sa première. Il est vraiment enthousiaste, il a une telle envie de gagner. Et c’est crucial : il ne se lassera jamais de gagner et il aime ce qu’il fait. Il est également très gentil. Il me demande tous les jours comment je me sens, si je vais bien, si j’ai besoin de quoi que ce soit. C’est une personne incroyable et il ne vous traite pas différemment sur le terrain qu’en dehors. Il sait que vous êtes tout d’abord un être humain avant d’être un footballeur. Il sait que si tout se passe bien dans votre vie personnelle, tout ira bien côté professionnel.”

Permalien 00:34:15, Catégories: LITS ET RATURES  

Ces impossibles français, de Louis-Bernard Robitaille (Folio/Gallimard)

Je n’ai pas hésité entre Stone et Charden, Jean Ferrat, Michel Sardou et Charles Trenet qui ont tous chanté une chanson sur la France.

«Les Français ne sont pas sérieux », lit-on au tout début de cette hilarante histoire des Français. Ce n’est pas les aventures de l’ancien président du FMI qui va arranger notre réputation hors de nos frontières. Les Américains et les Chinois continuent de nous regarder avec de grands yeux étonnés. Je parle du commun des mortels car Paul Auster, Woody Allen et Douglas Kennedy n’ont pas à se plaindre de la France beaucoup moins froussarde qu’on ne le dit. Même si la France a le tort de se prendre pour le centre du monde, il faut lui reconnaître une sacrée présence dans le domaine culturel. La France peut condamner Dreyfus pour de mauvaises raisons puis le réhabiliter pour de bonnes. Peu de pays ont cette capacité de retournement de situations même si on ne peut jamais réparer les dégâts causés à tort. Question sport, Louis-Bernard Robitaille estime que nos champions sont fragiles. « Le champion qui s’écroule le Jour J est une spécialité française.. » Autre amabilité : «Les Français oscillent entre l’autoritarisme et l’anarchie molle sans jamais réussir à s’arrêter à la case consensus. Ce qui confère un charme supplémentaire, celui de l’imprévisibilité». Dans ce livre publié en 2010, on lit : «Impensable au Canada, aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne, d’imaginer une situation comme celle de Dominique Strauss-Kahn, qui put se faire élire maire et député de Sarcelles… et ne pas y élire domicile, choisissant de rentrer tous les soirs dans les beaux quartiers de Paris.» Voilàqui en dit long, si je peux dire… RAS puisque François Mitterrand député-maire de Château-Chinon n’habita, lui, qu’à l’hôtel du Vieux-Morvan. Ce livre est à la fois amusant comme du Pierre Daninos et son fameux major Thompson et sérieux comme l’Emmanuel Berl de La France irréelle. On se régale à lire un ouvrage nous concernant au plus près. Un marquage à la culotte.

-Ces impossibles français
Louis-Bernard Robitaille
Folio/Gallimard, 400 p., 7,30 €

03.11.11

Permalien 21:51:10, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Cristiano Ronaldo: 101 buts en 105 matchs au Real Madrid

Les médias français se moquent sans cesse de Ronaldo et surprotègent Gourcuff qu’ils ont confondu avec Zidane - moi aussi pendant sa meilleure période bordelaise. La presse rêvait d’avoir une nouvelle locomotive pour vendre du papier. Ils ont essayé Gourcuff, Ribéry… ça n’a pas marché. Ces deux joueurs ne font pas vendre les canards. Gourcuff est né en 1986; Ronaldo en 1985. Qu’a fait Gourcuff à l’AC Milan ? De la figuration avant de ne pas être conservé. Qu’a fait Ronaldo à Manchester United ? Il est devenu Ballon d’Or 2008. Alors respect total ! Le Portugais n’a pas cessé de progresser, à l’inverse du Français. C’est le mental qui fait la différence. Ce que les médias français appellent “arrogance” ou “prétention” se nomme MENTAL. A chacun son vocabulaire. J’ai toujours aimé le football du Portugais qui ne m’a jamais déçu. Il résiste à la gloire et donc à la pression. Je lui souhaite de remporter et la Liga et la C1 avec le Real Madrid. Ronaldo est un joueur spectaculaire qui fait vivre le ballon.

Né le 5 février 1985 à Funchal, Madeira (Portugal), le Ballon d’Or 2008 a marqué contre Lyon son 100e but sous le maillot madrilène qu’il porte depuis 2009:
-"Je suis très content d’avoir marqué mon centième but pour le Real. L’équipe donne toujours les garanties pour que je puisse être bien et marquer. Mais le plus important est la qualification. On est sur la bonne voie, on a mûri. C’est important de bien commencer une saison, mais aussi de bien la finir. On est bien, mais il reste encore beaucoup de chemin J’espère faire beaucoup plus cette année. C’est la première victoire du Real à Lyon, la malédiction est finie. On est la meilleure équipe de la phase de poules avec quatre victoires, mais le plus dur est à venir avec les tours à élimination directe.”
Grâce à un coup-franc dont il a le secret bien gardé, Cristiano Ronaldo a franchi le seuil des 100 buts marqués avec le Real Madrid. Un total extraodinaire avec un peu plus de deux ans de présence à Madrid. Voilà pourquoi Cristiano veut toujours jouer. A MU c’était déjà comme ça. Ronaldo a le ballon dans le sang. Il ne vit que pour ça. Et j’espère qu’il conservera ce comportement jusqu’au bout de sa carrière. Ne jamais être blasé. C’est la règle numéro 1.
Le Portugais a porté son total à 101 buts grâce à son penalty en seconde période, le tout en 105 matchs.
Chapeau l’artiste !
MU a déjà fait la razzia à Manchester United. Ce n’est pas évident de remporter autant de trophées dans un autre club.
Est-ce que Messi ferait gagner Liverpool s’il signait chez les Reds ? Liverpool qui n’a plus gagné la Premier League depuis 20 ans ?
Ronaldo ne joue pas dans un contexte familial comme Messi au Barça.
Cristiano est orphelin de père. Il a joué magnifiquement dans le football anglo-saxon.
J’ai le plus grand respect pour Ronaldo et pour Messi. Pour beaucoup d’autres joueurs.
Au football, il est impossible de tricher.
On voit tout.

Permalien 10:15:32, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Baratelli, Letizi et Lloris, trois Aiglons en équipe de France

LLoris est né à Nice comme Baratelli et Letizi. Concours de circonstances, Lloris et Baratelli sont nés le même jour. Toujours noté meilleur joueur de Lyon, Lloris devrait partir dans un vrai grand club. Je ne comprends pas pourquoi il s’éternise en France. Le monde entier le connaît. Il est temps qu’il aille se faire un palmarès à l’étranger.

L’OGCNice est une fabrique de grands gardiens.

-Dominique Baratelli, né le 26 décembre 1947 à Nice.
Il a joué 21 fois avec l’équipe de France, entre 1972 et 1982. A l’époque, il jouait à Nice puis à Paris.
Contre toute attente, Baratelli n’a pas disputé la Coupe du Monde 1982.
Il manifestait sa classe par des arrêts incroyables sur sa ligne
Palmarès: Coupe de France 1982 et 1983 (PSG)

-Lionel Letizi, né le 28 mai 1973 à Nice.
Il a joué 4 fois avec l’équipe de France, entre 1997 et 2001. A l’époque, il jouait à Metz puis à Paris.
La presse a été très sévère avec lui. Il a été matraqué après un match en Bleu. Pourquoi les journaux n’ont-ils pas fait la même chose avec Laurent Blanc quand le défenseur tricolore n’a pas pu empêcher Kostadinov de tirer en 1993…
Gardien aux nerfs solides, Letizi fut constant dans ses qualités.
Palmarès: Coupe de France 2004 et 2006 (PSG); Coupe Intertoto 2001 (PSG) et Champion de D2 1994 (OGC Nice)

-Hugo Lloris, né le 26 décembre 1986 à Nice.
Actuel gardien titulaire des Bleus, il a joué pour l’instant 28 fois en équipe de France depuis 2008. Il a dû signer à Lyon pour intégrer l’EDF. A Nice, il jouait aussi bien…
Très agile, il peut se détendre pour sauver des situations désespérées. C’est le meilleur joueur français de son époque, joueur de champ compris.
On se demande pourquoi il reste à Lyon. Ses prestations de haut vol sont du gaspillage dans un club aussi faible par rapport aux grands d’Europe. De Gea (20 ans) à la confiance de Sir Ferguson pendant que LLoris (25 ans) joue à Lyon. Incompréhensible car on sait qu’il a le mental pour jouer à l’étranger.
Palmarès: néant, sauf le Championnat d’Europe 2005 des moins de 19 ans (Sélection)

[Post dédié à Siou, lou Nissart]

PS: pour les deux matchs amicaux (France-USA, 8 novembre 2011, et France-Belgique, 15 novembre 2011), Laurent Blanc n’a pas retenu Patrice Evra et Gaël Clichy. Evra pour des raisons privées. Clichy parce qu’il ne joue plus à Arsenal ? Vu la qualités de ses derniers matchs, le Citizen a prouvé un retour de forme.

Permalien 07:51:36, Catégories: FORZA ITALIA !, SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Le généreux Maradona a écrit une lettre amicale pour Cassano et Gattuso

Maradona est la seule personnalité du football à avoir pensé écrire un mot aux deux joueurs de l’AC Milan. Par ailleurs, il vient de disputer un match avec d’anciens joueurs dont Fabien Barthez qui ne cache pas son admiration pour le génie du football. Barthez se comporte comme un fan basique. Il prouve par là qu’il a conservé en lui son enfance et son amour du football. Cela fait plaisir à voir. (Jean-Pierre Papin aussi ne cache pas son admiration)

Quand les canards peuvent flinguer Diego Maradona, il le font avec un plaisir non dissimulé mais lorsqu’il s’agit de signaler son élégance, rien ! Pas un mot, ou presque.
Il se trouve que le plus grand joueur de l’Histoire vient d’écrire une lettre ouverte à Antonio Cassano, l’attaquant de l’AC Milan et de l’équipe d’Italie hospitalisé pour un très grave malaise. Le grand stratège argentin souhaite “revoir Cassano au plus vite heureux derrière un ballon".(Corriere dello Sport). Le joueur de l’AC Milan a été victime d’un problème à la fois cardiaque et cérébral dans la nuit, au retour d’un match de Championnat à Rome. Il va être opéré d’ici peu.
Les mots de Maradona:
-"J’espère te revoir au plus vite heureux à courir derrière un ballon. Je le souhaite aussi pour le football, parce qu’on n’a jamais assez de la fantaisie que savent offrir des talents comme toi. Je sais quelles sont les pensées, les peurs, les tourments qui envahissent ton esprit. Je connais cette peur de tout perdre, cette solitude qui d’un coup te fait voir tout en noir. Je le sais, je le sais bien, et c’est pourquoi je me sens proche de toi et aussi de Gennaro Gattuso qui lui aussi traverse une période de tristesse. Ton caractère et l’affection de ceux qui sont près de toi t’aideront à surmonter l’adversité.”
Revenu de la mort plusieurs fois, Maradona sait de quoi il parle.
Souhaitons que Cassano et Gattuso se remettent bien en forme.
Maradona a quant à lui une santé de fer. Il peut remercier ses parents tous les jours.
Il court encore sur un terrain ! Incroyable !

PS: dans le documentaire sur La Callas diffusé par Arte, La Callas dit: “Nous sommes dans la main de Dieu". J’ai bien sûr pensé à Maradona… Si Dieu existe, il a pu dire en 1986 lors d’Angleterre-Argentine: “C’est la main de Maradona!”

Madrid 6-0 Lyon. C'est le tarif ! Le grand champion Cristiano Ronaldo qualifie le Real Madrid à Lyon qui a rendu l'âme sans grande résistance.

Les Lyonnais ont le bonjour de Cristiano Ronaldo, auteur d’un doublé. L’immense compétiteur rayonnait de bonheur et nous avec lui. En France, les journalistes sont à genoux devant Pastore (PSG) mais non pas un regard pour le Portugais. C’est dire leur niveau de compétence. Ils ne sont que pour ceux qui protègent leur salaire. Ronaldo a fait mal à Lyon donc la presse française va vendre moins de journaux… Si Lyon n’est pas en 8e c’est un accident industriel pour la France du foot. Moi, je suis pour le Real Madrid. Je suis pour Barcelone. Je suis pour Man United. Pour le football quoi !

Un score de tennis: 6 à 0 sur deux matchs. Lyon n’a même pas sauvé l’honneur ou ce qu’il en reste. 6-0 c’est tout ce qui sépare le football espagnol et le foot français. La France est à sa place. Depuis 1956, seul Marseille a remporté la C1 (1993). C’est dire le niveau du pays. Les journalistes ne veulent pas désespérer les supporters uniquement pour des raisons économiques.
Sur le terrain de Lyon, le Real Madrid est parvenu à se qualifier pour les 8es de finale dès la fin de la 4e journée de la phase qualificative de la Champions League 2012, grâce à un doublé de Ronaldo sans cesse moquer par les observateurs français qui prient pour que Beckham vienne au PSG. La venue de la vieille gloire mancunienne pourrait faire vendre de la paperasse et donc faire du bien aux canards français tous moribonds. De leur côté, l’Inter Milan et le Bayern München ne sont plus très loin de rejoindre les Madrilènes.
Un coup franc et un penalty du Ballon d’or 2008 ont liquidé un Olympique Lyon d’une très grande faiblesse.
Lyon aurait pu jouer un mois sans marquer le moindre but.
Les Français critiquent sans cesse le Portugais qui pourtant leur a montré ce qu’est un très grand joueur.
En L1, il n’y a pas de Messi et pas de Ronaldo.
Eden Hazard n’a qu’un désir: fuir la L1 au plus vite.
Et je ne comprends pas ce que fabrique Lloris à Lyon. Il attend quoi pour partir dans un grand championnat ?
A-t-il peur de jouer en Liga, en Premier League, en Serie 1, en Bundesliga ?
Le Real Madrid vient de rejoindre le FC Barcelone et l’AC Milan parmi les qualifiés de la 4e journée.
La Maison Blanche compte cinq points d’avance sur l’Ajax Amsterdam vainqueur 4-0 du Dinamo Zagreb, qui doit se rendre à Lyon lors de la prochaine journée pour une rencontre décisive dans l’optique de la qualification.
Le triplé de Mario Gomez a replacé les Bavarois en tête du Groupe A. Les Allemands sont à un point de la qualification. Manchester City FC est en deuxième place, avec deux points d’avance sur Naples qui va recevoir les Citizens à San Paolo.
L’Inter trône désormais en tête du Groupe B, suite à sa victoire 2-1 contre Lille.
Benfica n’est pas encore qualifié, la faute à Benjamin Huggel qui a égalisé pour le FC Basel 1893 (1-1).
Manchester United est revenu à égalité avec les Portugais en tête de leur groupe avec trois points d’avance sur Bâle.

02.11.11

Permalien 20:39:21, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Man United sort l'artillerie contre Otebul Galati pour un étriqué 2-0 mais avec un Rooney grandiose au milieu de terrain

Ma soirée a été sauvée par la présence de Rooney au milieu de terrain. Quelle classe ! Positionné sous les deux pointes du soir, il a réalisé un match de rêve pour qui sait voir. Sa récupération et ses relais ont été grandioses. Du début à la fin quel don de soi ! Cela fait longtemps que je n’ai pas vu un milieu de terrain de ce calibre. Il faudra que Sir Alex Ferguson l’aligne à ce poste face à des adversaires de haut parage.

Manchester United 2-0 Otelul Galati
Buts pour les Red Devils: Valencia (8e), Rooney (87e) ou C. Sarghi (csc)

De Gea/ (5) Pas grand chose à faire
Fabio (6) Match de reprise
Evans. (6) RAS. Puis (89e) Fryers. Non noté
Ferdinand © (6) Soirée calme
Jones/ (8) Très bon match
Nani (6) Reviens peu à peu à son niveau
Anderson. (6) Un bon Anderson. Puis (78e) Park (7) S’est bien fondu dans l’ensemble
Rooney (10) Magnifique dans l’entre-jeu
Valencia/ (7) A eu le mérite de vite ouvrir le score
Owen. Non noté, sorti sur blessure. Puis (10e) Chicharito (6) Poison constant
Berbatov (6) Bon match mais a manifesté sa mauvaise humeur quand ses partenaires ont tenté leur chance au lieu de se servir sa majesté. Comportement de joueur dans sa planète. A failli marquer d’un extérieur.

Remplaçants: Lindegaard, Evra, Pogba, Welbeck

Manager: Sir Alex Ferguson qui est arrivé à MAN U, le 6 novembre 1986… (6) A gérer la soirée, sans plus.

Résultats:
Bayern Munich 3-2 Naples
Villarreal 0-3 Manchester City
Inter Milan 2-1 Lille
Benfica 1-1 FC Bâle
Lyon 0-2 Real Madrid

Permalien 14:45:55, Catégories: LITS ET RATURES  

Bêtise de Barthes, de Claude Coste (Hourvari)

Rencontre au sommet entre le très grand homme de télévision, Pierre Desgraupes, et l’essayiste Roland Barthes auteur de l’indispensable Mythologies. L’auteur aimait aller voir des combats de catch à l’Elysée Montmartre de Roger Delaporte.

Difficile à résumer, ce livre est un livre plus barthésien qu’un livre de Barthes. Il y a-t-il des bêtises de Barthes comme celles de Cambrai ? Non, bien sûr. L’auteur de cet hommage à Barthes cherche à nous améliorer. Pour Barthes, la bêtise c’est quand on se laisse embarquer dans la pensée des autres. Il est vrai que l’extérieur essaie toujours d’entrer dans notre tête pour mieux nous téléguider. « Qui suis-je ? » se demande tout le temps Barthes. Dans quelle état j’erre ? … « Je suis moi, je viens de chez moi, et j’y retourne… », disait Pierre Dac. Barthes a passé son temps à essayer d’y voir clair dans le monde de signes qui nous entoure. On fait la même chose.
Barthes est un Champollion moderne. Il décrypte l’immédiat. Je ne saurais trop vous conseiller de lire Mythologies, concentré de notre quotidien sublimé par un essayiste de premier plan. A propos de bêtise, les bêtes ont l’instinct et l’homme, l’intelligence. On s’en rend compte quand on lit Barthes. Peut-on être être plus intelligent que Barthes ? Difficile voire impossible. J’ai un souvenir ébloui de ses promenades dans les rues de Paris sur les pas de Marcel Proust, dans une émission de Jean Montalbetti. La phrase écrite de Barthes s’enroule dans notre esprit comme le lierre grimpe autour d’un tuteur. Sa prose nous élève l’âme. L’ouvrage de Daniel Coste est une sorte de mode d’emploi pour déchiffrer l’indicible chez Barthes. C’est l’indicible entre les lignes qui fait les grands auteurs.
D’aucuns se moquent de Barthes parce qu’il allait au Palace. Il avait besoin de décontracter son intelligence. On naît pas intelligent, on le devient ! Après s’être bien pressé le citron, il avait droit à sa récréation, en vue de la prochaine (re)création. L’idée qu’il est mort des suites d’un accident alors qu’il était piéton ne me réconcilie pas avec le genre humain. Barthes n’a pas eu la même chance que Jean-Jacques Rousseau qui, lui, fut renversé par un chien danois, rue Ménilmontant. Page 41, l’essayiste nous rafraîchit la mémoire à ce sujet. « Ne faut-il pas une bonne dose de bêtise pour croire que l’on deviendra «quelqu’un» en s’adressant à un lecteur qu’on ne connaît pas, qui ne vous parlera pas ? » écrit Claude Coste. Aujourd’hui, la révolution internet permet d’écrire et de publier en temps réel. En 2011, on n’est plus jamais seul quand on écrit. La preuve ? Vous êtes en train de lire ce que j’écris à cet instant… Barthes aurait adoré la toile. Le net est plus fort que l’imprimerie au niveau de la vitesse. L’important reste ce que l’on dit et comment on le dit.

-Bêtise de Barthes
De Claude Coste
Hourvari, 264 p., 23 €

Permalien 09:53:05, Catégories: GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME, HENDRIXEMENT  

La déesse Anouskha Shankar à la Cigale, le 8 novembre

Dialogues musicales entre la fille et le père. Sublimissime. Hier, il a appris à jouer à son enfant. Aujourd’hui, c’est une femme qui lui répond. Une partie de tennis musical. Lui avec sa voix; elle avec un instrument.

Anoushka Shankar est la fille de Ravi Shankar.
Il faut féliciter le génial sitariste pour sa capacité à embellir le monde avec sa musique et aussi avec la présence de ses deux filles Anoushka Shankar et Norah Jones qui n’ont pas la même mère.
Anoushka sera à la Cigale à Paris, le 8 novembre 2011.
Son nouvel album est un mélange de musique indienne et de Flamenco.

Permalien 01:22:49, Catégories: LE CINEAC, AVENUE DE LA VICTOIRE, GRANDE DAME  

Polisse de Maïwenn, entre Cassavetes et Depardon

Ils disent que Polisse ressemble à du Maurice Pialat.
Je pense plutôt que Maïwenn est une jeune cinéaste qui tient à la fois de Cassavetes et de Depardon.
Cassavetes pour sa façon de filmer des gens qu’elle aime. Elle sait sortir le meilleur des comédiens. Et surtout elle sait où placer la caméra. Une écriture pleine de vie et donc de fureur.
Depardon pour le côté cinéma vérité. Nous ne sommes pas dans le divertissement. Maïwenn fait de la fiction comme Depardon fait des documentaires. Chez Depardon, le réel nous saute aux yeux. Chez Maïwenn, la fiction devient réalité. Les acteurs ne sentent pas le maquillage. On dirait que le film est tourné en un seul jour tant les acteurs sont sans cesse en état de grâce.
Dans ce film, on rit, on pleure. Le cinéma c’est fait pour ça.
Pour émouvoir, elle faut avoir été ému.
Maïwenn sait de quoi elle parle.
Il y a plusieurs très grandes scènes dans le film.
La plus intense: le policier incarné par Joey Starr est scotché sur place par un petit garçon qu’une mère vient confier à la police afin qu’il ne dorme plus dans la rue. Ceux qui sont orphelins de mère auront le sentiment de revivre le cruel deuil. Et ceux qui ne le sont pas vont savoir qu’ils vont en prendre plein la tête tôt ou tard…
La plus cruelle: la flic jouée par Karine Viard met son paquet à sa consoeur jouée par Marina Foïs.
Maïwenn est présente dans le film, dans le rôle de la photographe.
Un photographe, un vrai photographe, c’est quelqu’un qui est à l’intérieur d’un événement tout en se maintenant à l’extérieur. C’est ce qu’elle fait. Et nous avec elle.
Polisse est un grand moment de cinéma.
Vous pouvez y aller les yeux grands ouverts.

01.11.11

Arsenal-Marseille: match sans aucun suspense

Voici la victoire d’Arsenal tirée par les cheveux, au vélodrome

1er novembre 2011, 20 h 45. UEFA Champions League
Arsenal - Marseille

Ce match n’a aucun suspense.
Arsenal est favori à 95%.
Je mise sur un 4-0 ou 4-1.
La défaite cinglante des Gunners contre Man United n’est même plus un souvenir.
Et d’autant plus que MU s’est fait salement moucher par les Citizens.
Marseille à Arsenal c’est comme si une Panhard se déplaçait dans une écurie de F1…
Le score d’Arsenal-Marseille ne compte pas car les deux clubs devraient se qualifier pour le tour suivant, étant donné que les deux autres adversaires sont d’une très grande médiocrité: Olympiakos et Borussia Dortmund.
Au match aller, les Gunners ont gagné dans les arrêts de jeu. Il s’agit d’un vrai miracle.
Le 3-5 à Chelsea fut autrement plus probant.
J’aimais mieux le temps où seul le premier de chaque championnat avait le droit de disputer la Champions League. Quand il faut finir premier coûte que coûte, les clubs se bougent un peu plus. Il y a avait un vrai stress bénéfique pour les téléspectateurs.
Aujourd’hui, c’et différent. En Angleterre, les trois premiers du championnat ont le droit de disputer la prochaine C1, et le 4e aussi dans le cas où il gagne son match de pré-qualification. On le voit, les grands clubs sont superprotégés.
Même si l’OM gagnait à Arsenal cela ne changerait rien dans ce groupe.
“Ne pas être 4e de Premier League serait une catastrophe” a dit Wenger quand le club avait la tête en bas.
Qu’il se rassure, Arsenal finira dans les quatre premiers, ce qui garantit la C1 ou presque pour le 4e.
L’important c’est que la boutique tourne.

PS: au bout de 10 minutes, j’ai renoncé à voir ce match. Tout de suite, j’ai compris qu’il s’agissait d’un match amical. Déplacer tant de gens pour ça ? Le 0-0 final a confirmé mon feeling. J’ai préféré aller voir Polisse. Je m’en félicite.

La Callas, Desgraupes et Visconti ou la télé intelligente

Aucun disque à vendre. Aucun livre à caser.
Aucune promotion. Pas de service après vente.
En ce temps-là, les postes de TV - comme on disait- n’étaient pas des vitrines de supermarché.
Qui sont les vrais modernes ? Eux ou non ?
Voilà de la très grande télévision. Certes, c’est La Callas qui est l’invitée. Cependant regardons comme Pierre Desgraupes conduit l’émission.
Il n’interrompt pas sans cesse l’invitée.
Il la laisse parler.
Aujourd’hui, les journalistes disent eux-mêmes ce qu’ils savent de l’invité. Ce qui est grotesque. Ils font ça pour faire croire aux gens qu’ils connaissent tout. De nos jours les présentateurs se servent des artistes car c’est le présentateur qui est la star permanente de l’émission.
Il n’y a pas de public non plus pour faire tapisserie. Les productions actuelles mettent des gens pour qu’ils applaudissent. Et ils espèrent que les gens chez eux s’identifient aux gens sur le plateau. On met des gens derrière pour faire convivial, pour attirer le chaland, par peur du vide
Pas de ça chez Desgraupes. En 1968, on se contente de parler. Et c’est sublime.
De la télé minimaliste avec des gens vrais qui ont quelque chose à dire.
La Callas avait de la lumière en elle comme Cruyff, Messi ou Hendrix.
Des gens hors normes.
Jadis les grands artistes étaient quasi tous malheureux dans leur vie privée. La liste est longue.
De nos jours, ils parviennent souvent à vivre comme le commun des mortels.
Il faut s’en réjouir.
On peut être un grand créateur sans être un maudit.
Hélas! La Callas fut une maudite.
Sa vie hors scène a été une tragédie du début à la fin.
Elle aurait pu créer aussi bien en étant heureuse dans la vie de tous les jours.
C’est mon intime conviction. D’où cette immense tristesse quand on pense à elle.
Par ailleurs, beaucoup de faux et fausses artistes ne sont que des promoteurs de spectacles.
Quand je regarde la télé (talk-show) je ne vois à 95% que des pitoyables pantins médiatiques. Ils sont tous pareils.
Je suis totalement hermétique à l’opéra, mais pas à La Callas.

En ce 1er novembre, voici pour cadeau cette émission historique. Ecoutez-là, et vous en sortirez grandi.

La 9e partie de l’interview est à voir sur http://youtu.be/PCPXUMYXmSE

Novembre 2011
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software