Archives pour: Août 2011

31.08.11

TFC 1-2 NICE. Mounier doit-il jouer à Arsenal pour plaire à Blanc ?

Un ancien but d’Anthony Mounier

16e de finale de la Coupe de la Ligue
Toulouse, Stadium municipal
OGC Nice bat Toulouse FC 2 à 1 (mi-temps 1-1)
But pour TFC: Beauguel (10e)
Buts Nice: Civelli (36e), Mounier (47e)


Nice : Fernandez - Gomis (puis Clerc), Mabiala, Civelli, Monzon - Sablé ©, Palun (puis Hellebuyck), Abriel - Dja Djedje (puis Meriem), Pentecôte, Mounier

Les tribunes étaient vides à Toulouse. Triste de voir ça. Un match à 18 h ? Si cela continue il n’y aura plus personne, sauf les caméras. Cela dit Nice a remporté son premier de la saison dans une compétition officielle. C’est une bonne chose car le Gym était mené.
On a vu des Niçois développer du jeu comme d’habitude mais cette fois il y a eu des buts et cela change tout.
Les nouveaux se sont bien comportés.

Passons aux buts des Aiglons:

36e: sur un coup-franc lointain, très bien tiré par Anthony Mounier, l’Argentin Civelli parvient à se démarque pour placer une belle tête des six mètres.

47e: placé à vingt-cinq mètres, Mounier, laisse rebondir la balle sur sa poitrine et frappe de volée le ballon qui va se loger sous la barre. Le gardien toulousain n’en revient pas. Il n’a vu passer qu’une coup de canon.

Ce n’est pas la première fois que l’ailier du Gym marque un but de cette facture: celle d’un grand talent.
Mounier est une très grande recrue de l’OGCNice qui vient de Lyon, comme son ami Rémy parti à l’OM.
Mounier mérite d’intégrer l’équipe de France.
C’est un garçon merveilleux qui a dû encaisser une terrible épreuve: la mort de son père.
Il a un très grand mental et une classe qui ne l’est pas moins.
Que doit-il faire pour plaire à Laurent Blanc ?
Marquer un penalty de la tête !
Faire six triplé à la suite ?
Se faire une pute sur les Champs Elysées comme qui vous savez ?
Mounier est un footballeur qui est supérieur en tout à Ribéry.
Faut-il que Mounier joue à Arsenal pour être appelé par le sélectionneur national ?
Quand on voit que Koscielny est déjà chez les Bleus, les bras m’en tombent.
Si Arsenal était un grand club, Koscielny serait le 3e choix, un coiffeur pour la Carling Cup, rien de plus.
Que les Niçois montent au Ray en nombre. Dans le vieux stade du Ray, Mounier ne va pas faire de vieux os tant que l’on n’a pas le grand stade.
On lui avait volé un but décisif contre le Téfécé en L1, il s’est vengé en Coupe de la Ligue.
Bravo champion !

Permalien 15:57:23, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Avec ses 42 buts en 20 matchs, Manchester United va vite rencontrer Chelsea, Liverpool et Man CIty

Le prochain Man U-Man City s’annonce monstrueux. Le derby sera explosif entre les deux clubs mancuniens car les Citizens ne sont plus les chèvres d’auparavant. Et comme Mau U a remporté la Community Shield de manière hallucinante… Cependant, personne n’a peur dans les rangs de MU. Nous ne sommes pas l’orchestre désaccordé d’Arsenal.

Quelle est la plus grande qualité de Ferguson ?
Il en a tellement… Disons sa faculté à maintenir en éveil ses joueurs.
Il leur demande: “Avez-vous encore envie de gagner ?”
Depuis la défaite en finale de la Champions League 2011 contre Barcelone, Ferguson a fait subir un lifting à Manchester United. Et c’est payant !
Il en est à la deuxième année de son nouveau cycle de cinq ans. Voilà un détail important que L’Equipe, et toutes les émissions radios et télés ne vous donnent pas. Pardonnez mon ton péromptoire mais je suis porté par la raclée que nous avons donnée à Arsenal et que j’avais prédite.
Pour la première année de son nouveau cycle, Ferguson a conduit son équipe en finale de la C1. Qui fait mieux ?
Entre début juillet et fin août Man U a disputé 20 matchs pour un total de 42 buts (!) marqués et 8 encaissés.
Bien sûr, les Red Devils ont gagné les 20 matchs…
La tournée américaine a viré à la démonstration - c’était de la com. et je n’y suis pas toujours favorable- ensuite il y a eu quatre confrontations contre des clubs anglais.
La saison commence sur un rythme très élevée.
Et il est amusant de voir que pour l’instant, Ferguson laisse beaucoup de grognards sur la touche, à la plus grande surprise de Wenger qui avait dit la veille de Man U-Arsenal (8-2) que l’Ecossais ne présenterait sans doute pas contre lui le même visage que face à Tottenham. Voilà une fausse prédiction très prétentieuse. Elle signifiait que Ferguson avait plus peur d’Arsenal que des Spurs. Peur des Gunners ? De cette halte garderie sans surveillante…
Laissons Arsenal finir ses devoirs de vacances et regardons le calendrier du futur immédiat de MU.
On s’en délecte par avance.
Les prochains matchs de MU proposent trois chocs en Premier League contre Chelsea, Liverpool et Man City. Il y a aussi un voyage à Benfica (C1) et un autre à Leeds (Carling Cup). Beau programme !

10 Septembre/ Barclays Premier League: Bolton - Man U, 13 h 45 ou 18 h 30
14 Sep/ UEFA Champions League: Benfica - Man U, 20 h 45
18 Sep/ Barclays Premier League: Man U - Chelsea, 17 h :p
20 Sep/ League Cup/ Leeds United - Man U, 20 h 45
24 Sep/ Barclays Premier League: Stoke City - Man U, 18 h 30
27 Sep/ UEFA Champions League: Man U - FC Basel, 20 h 45


01 Octobre/ Barclays Premier League: Man U - Norwich City, 16 h
15 Oct/ Barclays Premier League/ Liverpool - Man U, 13 h 45 :p
18 Oct UEFA Champions League Otelul Galati - Man U, 20 h 45
23 Oct Barclays Premier League/ Man U - Man City, 14 h 30 :p
29 Oct Barclays Premier League/ Everton - Man U 13 h

Permalien 12:11:11, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, ANTI-FOOTBALL  

Le fair-play financier d'Arsenal ? Gros salaire pour arracher Park à Lille, après la branlée reçue à Old Trafford

Arsenal comme par un A, A comme Argent…

-"On a perdu trois points…” a dit Wenger après la plus grande giffle de l’Histoire d’Arsenal en championnat.
8-2 contre Manchester United, l’ennemi héréditaire!
“3 points” ? Tu parles ! 8-2 cela veut dire: raclée, rouste, massacre…
Deux jours après la branlée mémorable, Wenger fait acheter trois joueurs en catastrophe pour ne pas désespérer l’Emirates Stadium. Au Brésil, on se suicide pour moins que ça !
Voici donc les nouveaux frères Ripolin de Wenger:
Park, André Santos, Mertesacker.
Un Coréen, un Brésilien et un Allemand. Les fameux joueurs formés par la grande école de Wenger !
Le ridicule ne tue plus. Heureusement…
Aux dernières nouvelles Arsenal a proposé un meilleur salaire à Park pour l’arracher aux Lillois. C’est ce qu’on appelle le fair-play financier du club bling bling de Londres.
Il y a black out total sur la façon dont a agi Arsenal.
Dans l’émission “The Specialists” il y avait un homme de paille du manager des Gunners.
Aucun consultant ou journaliste présent sur le plateau ne lui a demandé des explications.
Ils n’ont pas osé parce qu’ils ont tous arsenalisé jusque dans la moëlle épinière.
Cela ne change rien, on sait tout.
Le président Seydoux, qui n’est pourtant pas un perdreau de l’année, a été scandalisé par le comportement des émissaires d’Arsenal qui sont venus chercher Park à son hôtel à Lille alors qu’il avait déjà passé une partie de la visite médicale.
Wenger étant un ancien de la maison monégasque, il n’a pas eu besoin de faire le forcing d’autant que Monaco est tombé en L2.
Quel manquement à la déontologie vis-à-vis des bons comportements entre concurrents.
C’est comme si quelqu’un venait devant la porte d’une mairie pour courtiser la mariée avant de l’embarquer.
Du style:
-"Tu vas te marier avec un maçon qui gagne 1 000 euros par mois… Tu sais combien je peux te donner d’argent de poche? 50 000 euros par mois…”
Alors, la fille quitte son promis pour l’inconnu.
Savez-vous comment cela s’appelle celle qui fait ça ?
La dernière des putains !
Arsenal ne parle que d’argent.
“Fair play financier", 310 M€ encaissés sur la revente de joueurs en 10 ans, longue attente dans les transferts de ses joueurs pour en tirer un maximun de fric, hausse des abonnements dans leur stade, destruction de son ancien stade historique pour en faire des appartements qui ont rapporté un paquet de flouze, remboursement des billets des fans qui ont assisté au 8-2 encaissé par leurs joueurs sans aucune fierté…
Arsenal n’est plus qu’une banque.
Ah! j’oubliais Arsenal est Champion d’Angleterre 2011, en Ladies.
Comme quoi, Arsenal gagne encore des titres….

Commentaires de Wenger:
-"Nous sommes très enthousiastes. Park va ajouter de la qualité à notre secteur offensif. C’est un achat de valeur pour l’ensemble de l’équipe". En effet de valeur: 12 M€

Commentaires de Park:
-"Arriver ici, c’est un rêve. Je suis très fier. C’est un grand club et je veux montrer ce que je sais faire sur la pelouse. Je vais donner le maximum, sans jamais m’avouer vaincu". Ce Park c’est le Canada Dry du Park de Manchester United. Une pâle imitation. Son discours ressemble à celui des acteurs qui aiment toujours leur dernier film même si c’est un navet.

Le bonheur tranquille de Sir Alex Ferguson

Manchester United est en route pour gagner son 20e titre de champion d’Angleterre. En plongeant Arsenal dans la crise sportive, Ferguson a écarté un adversaire. Chelsea, Man City et Liverpool lui disent merci.

Sir Alex Ferguson parvient à maintenir une philosophie de jeu à ses joueurs et ce n’est pas facile car la plupart sont très riches. Une richesse- je parle d’argent- qui pourrait les empêcher de se sublimer. Il n’en est rien. Ferguson n’aime que les compétiteurs. Du jeune Jones au vétéran Giggs.
Sa philisophie consiste à faire adhérer à un projet commun des gens d’origines diverses.
Cela semble facile mais aucun politicien n’y parvient !
Ferguson, lui, réussit à faire cohabiter un Brésilen avec un Irlandais et un natif de Manchester avec un Mexicain. Et encore un Serbe avec un Français. N’est-ce pas la définition de la Tour de Babel?
Manchester United a une âme depuis le passage de Sir Matt Busby.
Sir Bobby Charlton et Sir Alex Ferguson la maintiennent présente à Old Trafford et à Carrington.
On l’a vu sur le terrain contre Arsenal, lors du 8-2. Score mémorable. Un sinistre moment dans la vie d’Arsenal. Une broutille dans la vie de Man U qui veut des titres et non pas des victoires épisodiques.
Une autre chose me frappe depuis le Community Shied 2011 remporté par Man U contre Man City alors que les Citizens menaient à un moment 2-0.
Ferguson a mis de la vitesse et de la jeunesse dans son onze afin de pouvoir rivaliser enfin avec Barcelone.
MU ne joue plus en contre systématiquement. A prèsent, les Red Devils passent à la manoeuvre.
Magnifique changement d’orientation.
Sir Alex Ferguson était d’humeur grandiose après l’impitoyables succès de ses joueurs sur ceux d’Arsène Wenger. Il était satisfait d’avoir vu le hat-trick de Rooney, le doublé d’Ashley Young et les buts de Danny Welbeck, Nani et Ji-sung Park, lequel a réussi à concrétiser en si peu de temps de jeu.
-"J’ai une joie inhabituelle parce que vous ne m’y attendais pas du tout. Nous avons marqué six fois contre eux dans le passé, je ne pouvais pas espèrer autant même avec le grand optimisme [Moi, non plus. J’avais pronostiqué une déroute mais pas de cette ampleur, quoique 8-2= 6…] Cela dit quand nous frappons de la sorte au but nous sommes effrayants pour l’adversaire. On mord, mord et mord encore. C’est l’esprit de la maison. Cette fois, c’est tombé sur Arsenal… Nous avons déja eu de très grands résultats contre les Gunners dans d’autres matchs légendaires, mais quand vous voyez l’équipe d’Arsenal aussi diminuée, vous vous attendez à marquer un wagon de buts. Cela dit, j’ai senti parfois toute leur qualité d’attaque. Ils nous ont menacés plusieurs fois au début. Les joueurs de Wenger auraient pu marquer plus de deux buts.[Ce fut vrai jusqu’au 4e but de MU…] C’était un drôle de match, une situation étrange, mais nous ne pouvons faire que notre travail. Je dirige des professionnels que j’oblige à faire de leur mieux tout le temps. Nous devons montrer à ceux qui nous aiment que nous avons une grande énergie pour développer un beau jeu, et c’est très important de parvenir à faire ce que l’on désire. Notre métier est à la fois festif et terriblement exigeant. Les efforts de Rooney et d’Ashley Young ont tiré tout le monde vers le haut. Wayne est un homme qui a évolué tout en douceur: le battant dans l’âme est devenu un chef d’orchestre de premier plan. Quant à Ashley, je suis sidéré par sa capacité à se fondre dans l’esprit club. Il a compris tout ce que je lui ai demandé. C’est un garçon qui a des atouts pour être un joueur vraiment au top mondial.”
Wenger?
-"C’est un grand personnage du football. Il a fait un travail incroyable pour Arsenal depuis 15 ans; il leur a donné une qualité de football que je n’avais jamais vu auparavant. Il a apporté quelques joueurs passionnants à son club.”
Tout ça et bien dit mais en football seul le terrain compte.
Faut laisser la sensiblerie en dehors.
Quand Giacometti demandait à son frère de poser, le sculpteur disait:
-"Je ne sais pas qui est ce type assis devant moi.”

"The Specialists" est formé par un groupe de fans d'Arsenal

Le massacre à la tronçonneuse des Gunners: 8-2. Presque un score de handball ! La plus grande défaite des Gunners depuis plus d’un siècle. La grande classe de Ferguson: il n’applaudit pas les buts de ses joueurs. Fait rarissime. “The Specialists” n’a même pas annoncé que Arsenal était champion d’Angleterre section féminine. Pour une fois que ce club gagne quelque chose. Quel mépris pour les femmes ! D’Ashley Young, le consultant Marcel Desailly dit: “Ferguson, il est allé encore le chercher où celui-là ?” Ah! ça c’est sûr pas à Lorient ou à Monaco. Young jouait en Premier League, à Aston Villa. Ferguson ne regarde pas, il voit. Il n’écoute pas, il entend. Il ne parle pas, il dit. Et c’est ainsi que l’Ecossais est un véritable entraîneur, et non pas un VRP du football bling bling. Ferguson est un Miles Davis du football. En Ashley Young, il devine un Marcus Miller. La vie sans Man United serait une erreur.

Après la déroute 8-2 contre Man U, Wenger a dit:
-"On n’a perdu trois points, c’est tout…”
Et la fierté, et l’honneur, il en fait quoi?
De nos jours, un défaite de cette ampleur a été suivie en Australie, en Chine, aux Etats-Unis.
Ce fut une baffe en mondiovision. Un authentique accident industriel.
Sur le terrain, on n’a vu des Gunners s’engueler. Dans les tribunes, on a vu Wenger désavouer publiquement les choix et le comportement de plusieurs de ses joueurs dont Arshavin.
La vente de maillots d’Arsenal doit être en chute libre. Il faut vite réagir !
Les cendriers avec le canon dedans ne se vendent plus.
Les enfants ont jeté leur maillot floqué au nom de Nasri. Leur papa l’avait acheté en juin 2011.
Aujourd’hui, Nasri porte le maillot de Man City…
J’ai regardé pour la première et dernière fois The Specialists sur Canal Moins Sport.
Il s’agit d’une émission de télé qui n’est autre que de la radio filmée.
Les intervenants ? Une armada des copains de Wenger.
Ils étaient tous en première ligne pour défendre leur idole.
Et ils appellent ça le pluralisme de l’information. Du 100 % Wenger.
Pendant 30 minutes, ils ont pleuré sur la situation de Wenger démonté par les médias anglais.
Savez-vous le titre de ce volet consacré à Arsenal: “Wenger seul contre tous".
Non, il fallait titrer: “Tous avec Wenger!”
Tout ça est dérisoire quand on pense à la réalité du terrain.
Il faut des années pour atteindre le niveau de Man U que n’atteindra jamais Arsenal.
C’est trop tard. Trop d’étapes ont été brûlées. Wenger n’est qu’un homme de coups.
Quand il fait signer Reyes, Aliadière, Eduardo on crie au génie mais quand ces joueurs rentrent dans le rang avec de quitter Arsenal par la toute petite porte, on fait le dos chez les Gunners. Actuellement Chamakh et Arshavin ont perdu 80 % de leur talent. Pourquoi ?
Ses thuriféraires nous ont dit que Arsenal ne pouvait pas payer de gros salaires. Derechef une explication administrative. Encore un peu, on sortait le mouchoir.
Un fan médiatique de Wenger a demandé à l’un de ses sbires mandaté sur le plateau:
-"Alors, dans quel état se trouve-t-il ?”
On eût dit qu’il parlait d’un grand blessé de guerre.
Il faut dire que les Red Devils se sont acharnés sur la dépouille du cadavre d’Arsenal.
Ils ont rongé les Gunners jusqu’à l’os, pour recracher les débris de son squelette.
En 2011, Arsenal c’est le Rennes de la Premier League. Un club qui veut jouer dans la cours des grands alors que Man United, Man City, Chelsea et Liverpool ne laissent que des miettes à Wenger qui ne peut recruter que des footballeurs que les grands clubs ne veulent pas. Exactement comme Rennes qui veut se frotter à l’OM, au PSG, ou a Lyon.
Et quand Wenger prend Arshavin, le Russe perd tout son football comme Rosicky et Reyes.
Ce qui m’a le plus fait rire c’est lorsqu’un adepte du gourou londonien a déclaré sérieux comme un pape:
-"Wenger est victime du racisme anti Français".
C’est vrai que l’on a pu vérifier cela avec la présence d’Eric Cantona. A Manchester United il a été tellemnt haï. Et que dire de Henry à Arsenal. Et Nasri à Man City.
Comme je vous l’avais annoncé, pas un seul intervenant n’a parlé de Patrick Vieira, l’ex capitaine de l’Arsenal vainqueur qui travaille actuellement à Man City, dans la section développement. Vieira a beaucoup oeuvré en coulisses pour attirer Clichy et Nasri aux Citizens.
Je ne me réjouis pas de la défaite d’Arsenal.
Je suis simplement content d’avoir raison.
Cela veut dire que je ne perds pas mon temps à aimer autant le football.
Une chose est certaine, j’aime le football depuis plus de 50 ans.
L’argent, le dopage, l’inculture, la connerie ne sont pas des obstacles insurmontables.
Quand je vois jouer Man U, Barcelone, parfois le Real, et j’espère très vite Liverpool, je sais pourquoi j’aime le football.
Arsenal sans les tauliers d’hier c’est de l’esbrouffe. Un football trop fragile. Il n’y a pas de pensée, pas d’âme. Pas de générosité. Cela joue petitement. Des éclairs de beauté suivi par rien. 60 passes pour tirer hors cadre.
Wenger fait rêver le peuple mais Ferguson peuple les rêves.
Canal Moins a passé 30 minutes à pleurer sur Wenger.
Imaginons que Arsenal gagne un jour Man U sur un score fleuve, pensez-vous qu’ils consacrent deux minutes à Ferguson.
Je leur laisse leur esprit franco-français. Moi, je suis un véritable européen.
Je prends mon miel où je le trouve. Je ne suis pas les Français à la trace, comme un chien perdu sans collier.
Man United-Arsenal c’est beaucoup plus important que France-Albanie.
Je n’échange pas un dribble de Nani contre toute la carrière de Ribéry.

*************
Un peu d’Histoire pour prouver la différence entre Ferguson et Wenger.
En 1983, Ferguson a remporté une finale européenne avec Aberdeen.
En 1992, Wenger a perdu une finale européenne avec Monaco.
Tout ça pour dire que dans la vie, il n’y a pas que l’argent.
Le talent ça compte aussi.

Finale de la Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupe 1982-1983
Aberdeen 2-1 Real Madrid (après prolongations)

Aberdeen
Leighton/ Rougvie, McLeish, Miller, McMaster/ Cooper, Gordon Strachan, Simpson/ McGhee, Black, Weir
Entraîneur: Ferguson

*********
Finale de la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe de football 1991-1992
Werder de Brême 2-0 Monaco

Monaco
Ettori/ Valéry, Petit, Mendy, Sonor/ Gnako, Barros, Dib, Passi/ Fofana, Weah
Entraîneur: Wenger

Permalien 02:49:42, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR  

L'omerta règne sur le légendaire capitaine d'Arsenal, Patrick Vieira, engagé au développement de Manchester City

Il y a un silence médiatique assourdissant autour de l’engagement de Patrick Vieira dans le staff de Manchester City.
Ce transfert ne plait pas aux journaleux suspendus aux lèvres du manager d’Arsenal.
Cela fait des années que l’on nous raconte que Vieira est l’âme du club.
Qu’il est associé à Arsenal jusqu’à sa mort.
Qu’il ne vit, ne pense que pour Arsenal.
Et puis dès qu’il raccroche les crampons, hop! il signe aux Citizens.
Non seulement Man City construit sur le pelouse mais le second club de Manchester construit aussi en coulises.
J’imaginais Wenger et Vieira proches.
Je pensais que Vieira pourrait revenir à Arsenal pour être un ambassadeur comme Gary Neville l’est à Man United.
Non seulement, il ne l’est pas mais en plus il a signé à l’ennemi qui vient de piquer aux Gunners Nasri et Clichy!
Il est évident que Vieira y est pour quelque chose.
La reconversion de Vieira a été immédiate.
Je le félicite.
Quand va-t-on lire ce genre d’articles ?
-"Patrick Vieira, l’homme fort de Man City".
-"Vieira dépouille Wenger…”
Ce journalisme est banni. Seul compte le cirage de pompes. La désinformation.
Fabregas à Barcelone.
Henry à New York.
Nasri à Man City.
Vieira à Man City.
Arsenal n’aime pas conserver ses joueurs fétiches.
Arsenal est surtout associé à l’image de son entraîneur.
On ne voit que lui. On n’entend que lui.
A Man United on voit beaucoup Sir Bobby Charlton…
Pour les ignares, Arsenal n’existe que depuis 1996 alors que tout le monde sait que Man U est un club séculaire.
Qui peut me donner le mot d’un George Best d’Arsenal.
Où est le Bobby Charlton des Gunners.
En cassant son ancien stade, Arsenal a liquidé son passé.
Man U a refait Old Trafford sur place, tribune par tribune.
“Qui entre à Old Trafford est envouté". Tel est le dicton.
Les Flowers of Manchester ont balayé deux clubs de la capitale.
En deux matchs, Tottenham et Arsenal sont repartis de chez nous avec 11 buts dans leurs valises.
Nasri n’est pas fou. Il est parti de Londres avec sa Vuitton.
Destination Manchester.

Pour sauver sa saison, Arsenal recrute à la sauvette

Je déteste les loosers en sports. Je suis un pro Anquetil, Coppi, Cerdan, Clay, Armstrong, Cantona, Cruyff, Maradona. Seuls les cracks me font vibrer. Je pensais que les trois finales européennes perdues par Wenger seraient ses plus gros boulets mais non dans 20 ans on reparlera du 8-2 encaissé par Arsenal à Old Trafford. Laurent Fignon rouspétait toujours qu’on lui parle du Tour de France perdu et non pas des deux gagnés. Pour moi, bien sûr ce n’est pas Arsenal qui a perdu mais c’est Man United qui a vaincu un club qui se la joue depuis trop longtemps. Il fallait redescendre sur terre. C’est fait! A voir et revoir ce coup franc tiré par Rooney. Regardez dans le mur, le Brésilien Anderson. Il est au spectacle. Magnifique. L’esprit ludique à son sommet. Rien ne plait plus. Donner à voir. Faire le spectacle. On respecte les voeux de Sir Matt Busby. Comme il serait heureux de voir De Gea, Jones, Cleverley, Welbeck, Brown. Esprit de Busby es-tu là ? Oui, je suis là… Jamais je n’ai entendu Wenger parler de Chapman. L’esprit de Chapman n’est plus à L’Emirates. Il y a ceux qui croient aux forces du passé, et puis les autres. Aucun arbre ne pousse sans racines. Même pas un bonzaï.

Ne soyons pas dupes.
Le football est un univers impitoyable car c’est désormais un milieu d’affaires.
Quand MU ridiculise 8-2 c’est de l’industrie.
Cela veut dire que Man U va vendre encore plus de maillots ainsi de suite.
Et donc que MU va encore plus d’argent pendant que Arsenal en touchera moins.
Les déclarations de soutien de Ferguson c’est de la poudre aux yeux.
Ferguson c’est le gars qui vous pousse dans le ravin avant d’appeler les pompiers!
Wenger est dans le rôle de l’agneau dans la gage aux lions. Il a tendance à se croire en 1998 alors que nous sommes en 2011 ! Ferguson est plus dans le concret. Il anticipe les crises pour les éviter. Ferguson est l’un des plus grands entraîneurs de l’Histoire. Wenger ne peut pas lutter à un tel niveau d’excellence. Un poids welter ne peut pas boxer contre un super-lourd, au risque de se faire démonter la tronche. C’est ce qui est arrivé le 28 août 2011 sur le ring d’Old Trafford.
L’écusson d’Arsenal est un canon. Le problème c’est qu’il n’a pas de poudre.
A Old Trafford, les Gunners avaient des pistolets à eau.
Manchester United a vraiment mis le feu à Arsenal au point que la direction a sorti les biftons pour enfin cracher la monnaie.
Arsène Wenger amuse la galerie avec le fair-play financier à venir car Arsenal est un bon éléve au niveau des finances saines. Cela fait des années que Wenger dit toujours qu’il ne peut pas dépenser l’argent qu’il n’a pas.
L’aspect administratif n’a jamais fait bander un seul supporter au monde.
Quand on va au théâtre, on se fout complétement de savoir qui est le décorateur.
Les gens veulent voir des acteurs et un beau spectacle.
Au football, c’est la même chose: il faut du jeu et des joueurs.
Depuis la finale de la C1 2006, Wenger nous berce d’illusions avec sa nurserie.
Pour lui, les lendemains chanteront toujours.
Le problème c’est que le présent désespère ses fans.
Le 8-2 encaissé à Old Trafford a été vu dans le monde entier.
Au niveau de la communication, c’est un véritable accident industriel.
Je l’avais pronostiqué. Et de plus, cela fait très longtemps que j’annonce la catastrophe sportive car Wenger a méprisé le football anglais au point de se passer de joueurs né en Angleterre et je vois qu’il n’a pas encore compris puisqu’il vient de recruter entre trois joueurs étrangers. Certes, ils ont de la bouteille… Cependant, ils devront s’habituer à la Premier League et ce n’est pas une cinécure!
Le discours de la jeunesse que Wenger formerait ne tient plus car il vient de vendre coup sur coup Fabregas et Nasri qui vont connaître la maturité ailleurs… Donc, Arsenal n’est plus qu’un lieu de passage.
Wenger voulait, paraît-il, Jones et Smalling, deux jeunes anglais qui ont signé à Man United.
Et d’aucuns s’en étonnent. C’est comme si on demandait à un comédien:
“Bonjour, mon ami, veux-tu tourner avec Max Pécas ou avec Martin Scorsese ?”
Hésiter entre Arsenal et Man United ? Seul un démeuré peut le faire.
Un grand manager agit en amont. Exemple Ferguson depuis trois décennies. L’Ecossais compose toujours des équipes complémentaires avec des tauliers, des expérimentés venus d’ailleurs et des jeunes. Le dénominateur c’est professionnalisme à outrance, mental de tueur et grand technicien. Tous ceux qui n’adhérent pas à cette base à thématique anglo-saxonne sont éjectés du tourbillon mancunien. On a vu Ferguson virer Beckham, Veron, Van Nistelrooy, Ince, Stam, Keane… Pendant ce temps, Nasri et Gallas se haïssaient dans le vestiaire des Gunners.
Dès qu’un joueur capital s’arrête, Ferguson trouve une solution de rechange. Il fait son mercato d’été en mai, juin et non pas fin août comme Wenger qui ressemblent à ces personnes qui font les soldes en dernières minutes. A ce moment-là, il ne reste plus rien.
Puisque Arsenal s’est fait ridiculiser par Manchester United, Wenger imite une fois de plus Ferguson.
Après sa tentative de centre de formation - où il n’a sorti que Wilshere- il va chercher des joueurs expérimentés qu’il fait signer à la vitesse grand V, juste à la fin du mercato qui se termine le 31 août à minuit.
Il a chapardé Park à Lille et je vois qu’il va faire signer Santos promis pourtant à Barcelone. Voyant Wenger dans le rouge, Guardiola a sans doute fait une fleur un Wenger qui lui rendu Fabregas.
Wenger se réjouit de l’arrivée de Park sur le site officiel du club :
-"Nous sommes ravis d’avoir signé Chu. Il va apporter de la qualité à notre secteur offensif et constituera une bonne addition à l’effectif". Bien sût pas un mot d’excuse au président Seydoux (Lille). Wenger communique uniquement sur ce qui l’intéresse. Dans les médias, il évacue toutes les questions épineuses.
Voici les trois nouveaux Gunners:
Park Chu-young(AS Monaco, L2), 26 ans. Attaquant
André Clarindo dos Santos (Fenerbahçe SK), 28 ans. Défenseur latéral
Per Mertesacker (Werder de Brême), 27 ans. Défenseur central
L’international allemand tranche avec les défenseurs centraux actuels d’Arsenal. A part Vermaelen, il n’a que des fantômes: Squillaci, Koscielny et Djourou. Wenger espère tenir enfin son Vidic.
La venue de Park, m’amuse. Le bon Park est à Manchester United.
Quant au Brésilien, c’est un joueur parmi d’autres. Si c’était Cafu, on le saurait depuis longtemps.

30.08.11

Permalien 15:38:59, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRANDE DAME  

Arsenal champion d'Angleterre 2011 ! [ Catégories Ladies...]

Le manager d’Arsenal dans cette campagne promotionnelle demande aux filles de ne pas perdre… Et aux garçons, il dit quoi depuis la finale C1 2006 perdue ?

Quand les Gunners se faisaient massacrées 8-2 à Old Trafford par des Red Devils affamés, Arsenal ne perdait pas tout.
En effet, l’honneur est sauf à Arsenal grâce aux femmes qui viennent de remporter une nouvelle fois le championnat.
Savez-vous combien de trophées de Championnat comptent les vitrines du club d’Arsenal, au niveau de leurs footballeuses ?
13 coupes de FA Women Super League depuis 1992 !
Laura Harvey dirige très bien le groupe des Gunners version feminine.
Arsène Wenger devrait lui demander quelques conseils car son homologue féminine, elle, dirige un groupe où il y a une de très nombreuses anglaises qui représentent un solide socle, la nappe phréatique qu’il n’y a plus chez les garçons !
Les filles d’Arsenal ont vengé les garçons car le titre 2011 se jouait entre Arsenal et Birmingham City. Cela ne vous dit rien Birmingham… Voyons, c’est la ville qui a battu l’équipe de Wenger en Carling Cup 2011. De surcroît, les joueurs de Birmingham sont descendus ensuite en division inférieure.
En catégorie féminine, les deux équipes avait besoin de gagner, en esperant un faux pas des rivales.
Faut savoir aussi que les féminines d’Arsenal ont déjà remporté la Champions League. Ce que les Gunners n’ont jamais su faire depuis 1956…

Les résultats de cette 14e et dernière journée:
Doncaster Belles 2-2 Birmingham City
Liverpool 1-3 Arsenal

Voici l’équipe d’Arsenal championne d’Angleterre 2011:

Byrne/ Ludlow, Flaherty (Puis Houghton, 56e), F White, Grant/
E White, Yankey, Carter (Puis Nobbs, 76)/
Little, Chapman, Fahey

Remplaçantes: Tracy, Spencer, Beattie

Entraîneuse… Laura Harvey

A 19 h 40, l'armada arsenalisée sur Canal Sport Moins ("The Specialists")

Pour Arsenal, Old Trafford c’est le Théâtre des cauchemars… Les bénis oui-oui vont sortir du bois dans le rôle des avocats de la défense masquée. Le noeud du problème est facile a trouvé: Arsenal veut le beurre et l’argent du beurre.

Ce mardi 30 août l’armada médiatique arsenalisée va défendre sa crémerie sur Canal Sport Moins dans la nouvelle émission The Specialits qui est une version anglaise de son pendant français qui existe déjà. Il est à noter que toutes ces émissions sont copiés sur le modèle italien. En France c’est Eugène Saccomano qui a importé ce style de talk show sur le football: “On refait le match". Il a été pillé sans vergogne, et paradoxalement son émission disparaît regulièrement des écrans. Les plagiaires font toujours beaucoup de tort aux novateurs car ceux qui n’ont pas suivis croient que l’émission originale a copié sur les pompeurs.
Bref, à 19 h 40 vous allez assister aux defilés des copains tous liés de près ou de loin au copain qui traverse une mauvaise passe. Ils vont vous dire:
1/ L’équipe était trop affaiblie
2/ Oui, oui, il y avait trop de blessés et de suspendus d’un côté
3/ Ils étaient carbonisés a cause du match de C1
4/ C’est sûr, Man United a bénéficié de jours de repos supplémentaires
5/ Mais ils ont joué deux matchs à l’extérieur, il n’y a pas le feu
6/ Il ne pouvait pas garder Nasri et Fabregas. Ce n’est pas de sa faute
7/ Il n’a pas l’argent car il faut rembourser le nouveau stade
8/ Quel formateur ! Vous avez vu tous ces jeunes…
9/ Dès qu’un joueur vient chez lui, il s’améliore
10/ Ferguson et Guardiola ont pris sa défense
11/ Ce n’est que du football, on a le droit de perdre
12/ Où était le club avant sa venue ?
13/ Les fans vont recevoir des billets gratuits
14/ Laissons-le travailler
15/ Le club est toujours en C1 depuis 14 ans

On appelle ça le pluralisme de l’information. Où sont les contradicteurs ? Où sont ceux qui ne passent pas les plats ? Où sont les journalistes libres de dire ce qu’ils veulent ?

1/ Vont-ils parler du rôle capital de Patrick Vieira dans le transfert de Clichy et de Nasri à Man City ?
2/ Vont-ils nous expliquer pourquoi l’ex capitaine du grand Arsenal (Vieira) a signé au développement des Citizens et non pas dans le staff d’Arsenal ?
3/ Vont-ils nous dire pourquoi Arsenal aligne en 2011-2012 Nasri et Traoré alors qu’ils sont transférés au match suivant ?
4/ Vont-ils nous dire pourquoi Nasri a fait trois passes décisives dans son unique match avec Man City alors qu’il ne mettait plus un pied devant l’autre à Arsenal ?
5/ Vont-ils revenir sur la phrase de Nasri: “Ce n’est pas la concurrence en équipe de France qui me fait peur". ?
6/ Et que pensent-il aussi de ces mots de Nasri, toujours lui: “A l’Emirates, il n’y a aucune passion. Les entraînements à City ? Ils ont une intensité qu’il n’y a pas à Arsenal…”
7/ Et encore de Nasri: “Wenger prend soin de ses joueurs, parfois un peu trop.” ("France Football", 30-8-2011)
8/ Vont-ils estimer que le transfert à la “hussarde” de Park (Monaco), détourné de Lille pour le conduire à Arsenal, a été fait dans les règles de la courtoisie ?
9/ “The Telegraph” (30-8-2011) annonce que le conseil d’admistration d’Arsenal a donné le feu vert à Wenger qui dispose de “£70 millions” pour recruter une ou des pointures dans les dernières heures du mercato. Comment se fait-il que les grands joueurs ne veulent plus signer à Arsenal ?
10/ Croyez-vous que Gervinho (L1), Park (L2) et André Santos (arrière brésilien en provenance de Turquie, annoncé aux Gunners), sans compter la poignée de gamins qui ont rejoint la nurserie du club, soient des recrues de premier choix ?

PS: “L’Equipe” (30-8-2011) titre: “LA CIBLE, C’EST WENGER.” Le quotidien sportif ne fait aucun focus sur les maux actuels du club, il se contente de dire qu’en Angleterre, on “concentre les critiques sur les managers". Autrement dire encore un article de comm., un publi rédactionnel.

Permalien 14:40:33, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Arsenal achète 234 000 € l'amour de ses supporters

Arsenal est à terre. Les Gunners n’arrivent plus à se relancer. Les remplaçants ont un niveau de jeu déplorable. Devant l’hécatombe, Arsenal rembourse les fans et leur donne un ticket gratuit pour un prochain match à l’extérieur. Cela s’appelle de l’amour tarifié…

Dans notre époque où l’image compte tant, les dirigeants d’Arsenal font tout pour sauver les apparences.
Ils veulent dédommager les fans des Gunners qui se sont déplacés à Old Trafford pour voir leur équipe… perdre 8 à 2. Jamais depuis 1896, le club n’avait encaissé une défaite aussi lourde.
Comment faire passer la pilule ?
Soulager le porte-feuille des fans d’Arsenal, bien sûr…
Alors que les dirigeants des Gunners ont augmenté le prix de l’abonnement dans l’Emirates Stadium, stade maudit qui n’a jamais vu Arsenal gagner un grand titre, ils viennent de décider d’offrir une place gratuite à tous les 3 000 fans qui ont fait le voyage Londres-Manchester-Londres.
Les supporters des Gunners pourront voir à l’extérieur un autre match, à l’oeil celui-là. S’ils choisissent Chelsea-Arsenal, le club offrira 234 000 euros de places pour les donner à leur public qui voit Arsenal en chute libre depuis la finale de C1 perdue en 2006.
Voici le communiqué du club:
-"Les fans ne veulent pas voir leur équipe comme ça. Nous ne pouvons que présenter des excuses et revenir avec force et désir dans le prochain match. Les grandes défaites sont humiliantes et difficiles à avaler mais je ne pense pas qu’ils ont une signification particulière. Ils ont toujours lieu dans des circonstances particulières…” (Wenger)
Encore le coup des blessés et des suspendus !
On nous refait le coup de: “Si m’a tante en avait…”
Arsenal est une serre de saule-pleureurs
Van Persie use de son côté d’un discours moins commercial:
-"C’est un résultat honnête, si vous regardez le match. Nous étions tout simplement pas assez bon. Nous devons composer avec cela. Je ne pense pas qu’on puisse se cacher derrière les blessures ou suspensions. Il n’ya aucune excuse. Ils avaient des blessures aussi, c’est le football !”
Enfin quelqu’un qui ne se cache pas.
Manchester United a mis Arsenal en crise. Avec Rooney en tête.
Evra l’avait prédit. Ce même Evra a confié qu’il a reçu un message de Thierry Henry qui ne trouvait plus ses mots pour expliquer sa consternation…
Henry parlons-en, il n’a pas fait du bien non plus à “son” club quand il est venu gagner l’Emirates Cup avec les Red Bulls.

Permalien 14:40:23, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Officiel: Diego Forlan à l'Inter Milan pour 5 M€...

L’ex Red Devil, notre ami Diego Forlan, arrive en Italie, dans le Calcio qui s’est fait volé la vedette par la Premier League depuis l’éclosion de Cantona en Angleterre. Ciao Diego !

Le club italien l’annonce sur son site officiel :
http://www.inter.it/aas/hp?L=en
L’Urugayen a donc signé à l’Inter Milan pour la somme modique de 5 M€. Cela parait incroyable. Ce joueur a conduit l’Uruguay à la 4e place de la Coupe du Monde 2010. On connaît son talent. Des joueurs de moindre talent sont transférés à un prix beaucoup plus élevé que lui. Il vient à l’Inter pour remplacer Samuel Eto’o parti dans le trou du cul du monde, à l’Anzhi Makhachkala.
- «Ce que j’ai vécu à l’Atletico était incroyable. Je ne l’oublierai jamais, a expliqué l’Uruguayen. A 32 ans, rejoindre l’Inter Milan c’est une opportunité qui ne se représentera pas. Je suis satisfait d’avoir pris cette décision. Certains partent, d’autres arrivent, c’est comme ça».
Rapide, intelligent, adroit, Forlan a une panoplie complète.

Parcours professionnel:
1998-2002 Independiente
2002-2004 Manchester United
2004-2007 Villarreal
2007-2011 Atlético Madrid
2011- Inter Milan
Equipe national: Uruguay 82 sélections (31 buts)

Palmarès:
Manchester United
Premier League 2003
FA Cup 2004
Community Shield 2003

Villarreal
Coupe Intertoto 2004

Atlético de Madrid
Ligue Europa 2010
Supercoupe de l’UEFA 2010

Uruguay
Copa América 2011
4e de la Coupe du Monde FIFA 2010
3e de la Copa América 2004
4e de la Copa América 2007

Permalien 12:54:03, Catégories: THE RED DEVILS, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

Le buteur-né Raul est toujours un génial renard des surfaces

L’Espagnol exilé en Allemagne s’y est repris à trois fois pour marquer l’unique but du match.
A trois reprises comme les trois points qu’il offre à son club.
Intelligence du placement.
Volonté.
Technique.
Réussite du champion hors catégorie.
Raul est l’un des plus grands footballeurs de tous les temps et il est encore sur les pelouses.
Avec le Gallois Ryan Giggs et l’Italien Francesco Totti, il sert le Football avec un grand F.
Dans le registre pitbull, Gennaro Gattuso, 33 ans, vient de refuser les 10 M€ par an que lui proposaient les dirigeants d’Anzi Makhachkala, le nouveau club d’Eto’o dans le trou du cul du monde. Le grand marcheur sur l’homme aime mieux rester à l’AC Milan que faire le tapin chez les plotoucrates. Quoique son patron, S. Berlusconi ne soit pas né de la dernière pluie !

Realbarmanunicity 24- 3 Les autres

Le dernier week-end a vu un paquet de “tueries".
Voici le relevé des massacres à la tronçonneuse:

1/ Manchester United 8-2 Arsenal
2/ Saragosse 0-6 Real Madrid
3/ Barcelone 5-0 Villarreal
4/ Tottenham 1-5 Manchester City

On peut inventer le nom de Realbarmanunicity comme en édition Galligrasseuil…

Arsène Wenger: "Manchester United a de la classe et les Red Devils nous ont punis."

Histoire sans parole: sur l’un des coups francs de Rooney, Anderson s’est mis dos au mur pour devenir un simple spectateur tant il était certain que son copain allait marquer. Quelle décontraction !

La nuit porte conseille.
EVENEMENT considérable. Le surlendemain de la déroute des Gunners à Old Trafford, le manager général d’Arsenal reconnaît le talent des joueurs de Manchester United.
Vous pouvez vous rendre sur le site officiel d’Arsenal et lire:

http://www.arsenal.com/news/news-archive/-they-have-class-and-they-punished-us-

Pour une fois, ce n’est pas du bout de lèvres.
Ayant cotoyé plusieurs fois Jean Snella lorsqu’il entraîné l’OGCNice, je suis très sensible à la reconnaissance du talent d’aujourd’hui.
Snella m’a confié:
-"Ne pas reconnaître la grande performance du club adverse qui nous a battus ne nous rend pas meilleur.”
Il m’a confié cela deux ou trois fois avec des variantes dans la formulation.
Je dis donc bravo à Arsène Wenger d’avoir enfin surmonté son complexe vis à vis d’Alex Ferguson.
Il n’y a pas de honte à reconnaître que son homologue écossais est meilleur que lui.
Arsène Wenger a fait un très beau parcours depuis Strasbourg.
Il s’est imposé dans le football anglais, ce qui n’est pas facile.
Un ancien sélectionneur de l’EDF n’y est pas parvenu.
Wenger a pris Arsenal, alors que le creux de la vague, pour le remettre sur les rails de l’élite.
Tout cela est très bien.
Cependant, il doit se remettre en questions et ne plus nous endormir avec son centre de formation.
Pour un Wilshere combien de Traoré ?
Seul, le terrain compte et le comportement de ses joueurs lors du 8-2 a été inacceptable pour un club tel que Arsenal. J’ai vu un Gunner sourire, l’air de dire: “J’en ai rien à foutre!”
D’ailleurs, pendant tout le match on a vu Wenger pester contre ses joueurs.
Il ne les a même pas salués lors des changements alors que les siens venaient prende place devant lui.
Il était en colère quand Arshavin a tiré au but au lieu de servir un partenaire mieux placé.
On a vu Walcott engueulé un partenaire.
Jusqu’au penalty arrêté par De Gea, les Gunners étaient menaçants.
Le discours d’excuse avec les expulsés et les blessés n’est pas le discours qu’il faut retenir, et d’ailleurs van Persie, l’auteur du penalty arrêté par le goal de Man U, a reconnu aussi la supériorité des Red Devils.
J’ai des yeux pour voir. Et les médias n’ont rien dit de tout cela.
Ils n’ont même pas dit sur l’un des deux coups francs d’Anderson, le Brésilien s’est mis dos au mur d’Arsenal pour voir le but marqué par Rooney ! Jamais je n’avais vu cela. Oui, Anderson était le propre spectateur d’un match dont il était acteur.
On a vu aussi Giggs se marrer parce que Rooney voulait tirer le penalty pour faire un triplé.
Oui, Wenger a raison de saluer la performance des Gunners.
Cela le grandit.

Sur Canal Moins, Marcel Desailly a appelé Anderson: “Hernandez…” Il faut qu’il revoit ses fiches. Et le blablateur arsenalisé à côté de lui- qui a parlé d’un jour “pouri"- ne l’a pas corrigé. Un consultant champion du monde 1998 a toujours raison, of course…

Je dédie les 8 buts contre Arsenal aux 8 Red Devils morts en 1958

Le football ce n’est pas ce joueur coréen détourné de sa destination initiale par un émissaire de club sans aucun esprit sportif. Le football ce n’est pas de quitter un club pour un autre qui vous gave de dollars comme on gave une oie. Le football ce n’est pas de l’intoxication médiatique. Le football ce n’est pas de payer ses supporters parce que leur club a perdu. Le football ce n’est pas avoir une mémoire d’une semaine. Malgré le pourrissement des valeurs par le dieu argent, Sir Alex Ferguson (MU) et Guardiolia (Barcelone) parviennent à maintenir la flamme du jeu.

Les 8 joueurs de Manchester United morts le 6 février 1958 dans l’avion, à Munich
Geoff Bent
Roger Byrne
Eddie Colman
Duncan Edwards (mort à l’hôpital le 21 février 1958)
Mark Jones
David Pegg
Tommy Taylor
Liam Whelan

Description des 8 buts de Man U contre Arsenal (8-2, 28-8-2011):

22e/A la suite d’un bon centre d’Evra, Anderson recupère le ballon et fait une divine louche qui lobe la défense. Wellbeck crucifie Szczesny d’une tête à la renverse: 1-0

28e/ Exploit personnel d’Ashley Young qui efface le malheureux Coquelin - c’est triste de voir un jeune ainsi envoyé à l’abattoir- pour enrouler une frappe de plus de 20 mètres qui va se loger dans la lucarne de Szczesny: 2-1

42e/ coup franc grandiose. Rooney combine avec Nani et frappe en pleine lucarne: 3-0

64e/ nouveau coup franc d’exception. Rooney marque dans un but dans la même lucarne mais de l’autre cage: 4-1

66e/ Rooney sert une louche de caviar à Nani qui lobe Szczesny: 5-1

70e/ Ji Sung Park marque sur un relais d’Ashley young: 6-1

81e/ Rooney se présente devant Szczesny et prend le gardien à contre pied. Auteur d’un triplé, il conservera le ballon du match comme l’oreille d’un taureau: 7-2

92e/ Ashley Young porte le coup de grâce. Ryan Giggs décale l’ailier sur le côté gauche de la surface pour que son jeune nouveau coéquipier enroule derechef sa frappe. Ce but est sa marque de fabrique: 8-2

La pluie de buts lors de Man United-Arsenal (8-2)

Manchester United U 1-0 Arsenal

Man U 2-0 Arsenal

Man U 3-0 Arsenal


Man U 5-1 Arsenal

Man U 6-1 Arsenal

Man U 7-2 Arsenal

Pendant que Fabregas et Nasri s'éclatent, Arsenal souffre

Les départs de Fabregas et de Nasri ont traumatisé les Gunners qui en ont pris un sévère 8-2 contre Man United. C’est bien beau de vendre des joueurs mais encore faut-il les remplacer.

Lundi 29 août 2011
2e Journée de Liga
FC Barcelone 5 - 0 Villarreal
Buts pour le Barça: Thiago (25e), Fábregas (45e), Sánchez (47e), Messi (52e, 75e)

Depuis que Nasri et Fabregas ont déserté Arsenal, le vestiaire des Gunners porte un double deuil.
On ne me fera pas croire que leur départ est une péripétie dans la vie du club.
Il y a une chose incompréhensible: comment peut-on mettre si longtemps à les transférer sans prévoir leur remplacement respectif ?
Cela fait deux ans que l’on sait que Fabregas voulait retourner à Barça. Il a même payé de sa poche pour faciliter la transaction.
Cela fait depuis octobre 2010 que l’on sait que Nasri allait quitter Arsenal.
Le mananger d’Arsenal n’a pas cessé de dire dans les médias, en gros: je veux les garder dans l’effectif, ainsi de suite. Cela s’appelle reculer pour mieux sauter.
A MU, van der Sar est parti ? Ferguson prend De Gea.
Scholes arrête ? On met dans la lumière Cleverley, jeune du centre de formation.
Neville arrête ? On a Smalling et les jumeaux Fabio et Rafael.
Et si Ferdinand et Vidic se blessent ? On a Jones et Evans.
Voilà ce qui s’appelle être prévoyant.
Depuis que Fabregas est à Barcelone, il revit et ne cesse pas de s’épanouir:
en 19 minutes de jeu, il a remporté deux trophées: Supercoupe d’Espagne et Supercoupe UEFA.
en 70 minutes de Liga, il a marqué un but.
Il faut le voir sourire.
On est content pour lui. Le Catalan a donné tout ce qu’il pouvait à Arsenal.
Quand il reviendra à l’Emirates, il sera acclamé.
Nasri n’aura pas le même traitement.
Il n’y est pour rien.
On l’a obligé à jouer la 2e journée de Premier League avec Arsenal alors qu’il a joué la 3e sous le maillot de Man City, et avec quel brio !
Il y a vraiment quelque chose qui cloche à Arsenal, mais chut il ne faut pas le dire.
Les dirigeants de Lille sont furieux du “rapt” de Park par Arsenal, mais chut il ne faut pas le dire.
Vous remarquerez que les médias disent que Arsenal a perdu 2-8 à Old Trafford.
Ce n’est pas la bonne info.
En fait, c’est Manchester United qui a battu Arsenal, 8-2 !

Nasri était devenu un santon de Provence à Arsenal. Dès qu’il arrive à Man City, il devient aussi lèger que l’air, un joueur aux semelles de vent. On devine l’humeur des fans d’Arsenal, doublement cocus depuis les départs de leur capitaine Fabregas et du créatir Nasri.

29.08.11

Manchester United et Barcelone ou la beauté du football

Man U= 9 points sur 9. Arsenal=1 point sur 9. Seul le terrain compte. Le football se joue à 11 contre 11. Arsenal s’est présenté à Old Trafford avec une équipe de bras cassés. Consternant quand on songe à l’argent que brasse Arsenal. Ils n’ont même pensé à élaborer une équipe bis. Et en plus ça pleurniche sur les blessés et les suspendus. Blessés ? Ils n’ont qu’à changer de préparateur physique. Suspendus ? Ils n’ont qu’à penser à ce qu’ils font.

Sir Ferguson a perdu deux finales de Champions League contre Barcelone en 2009 et en 2011.
S’il les avait gagnées, Man U en aurait remportées à ce jour 5.
Ce double échec n’est pas dans les habitudes de l’Ecossais.
Aussi, il a décidé de rajeunir son effectif avec beaucoup d’Anglais pour imposer la signature anglo saxonne basée sur la vitesse et la robustesse.
Depuis le début de saison Man U est invaincu.
Rien que des victoires lors de la Tournée USA, conquête du Community Shield et trois victoires en Premier League.
La nouveauté c’est que MU prend désormais le jeu à son compte.
D’habitude, MU laisse venir et “poignarde” avec des contres.
Maintenant, les Red Devils jouent vraiment au ballon et cela change tout.
Pour l’instant ça marche.
MU n’a rien à envier à Barcelone.
Guardiola et Ferguson proposent les deux plus belles manières de jouer au football.
Pour preuve, on les retrouve régulièrement en finale de la Champions League.
Les années et les joueurs passent mais Ferguson et MU sont tout le temps au sommet.
Fascinante approche du football d’un homme exceptionnel.
Il ne travaille plus pour l’argent depuis longtemps. Seul l’amour du jeu le guide.
Ferguson a imposé la vision de son football depuis trois décennies.
Sa longévité est incroyable.
Ferguson parvient à toujours maintenir Man U au sommet.
Et c’est ainsi que Sir Alex Ferguson est grand. (Hommage à Vialatte)

Permalien 15:28:06, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, ANTI-FOOTBALL  

Arsenal a encaissé 10 buts en 3 matchs mais tout va bien

Pourquoi Arsenal a perdu 8-2, le 25 août ?
Selon Wenger:
1/ Man U a de la classe
2/ Il manquait 8 joueurs à Arsenal
3/ Arsenal n’a pas récupéré du match de mercredi 24 août dernier à Udinese (C1)

Pas un mot sur les départs de Fabregas et Nasri.
Pas un mot sur le jeu dur des Gunners qui a conduit à voir trois de ses joueurs expulsés par les arbitres au cours des trois derniers matchs d’Arsenal.
Pas un mot sur le fait que les Gunners sont 17e à 8 points de Man United et Man City.
Pas un mot sur la faiblesse des remplaçants.
Pas un mot sur son incapacité à au moins doubler chaque poste.
Pas un mot sur la spirale de la défaite qui entraîne Arsenal toujours plus bas.
Pas un mot sur la petitesse de son mercato alors qu’il avait promis de recruter du lourd.
Pas un mot sur Arshavin, remarquable joueur qui est devenu nul à Arsenal.
Pas un mot sur Chamakh qui essuye le banc des Gunners.
Pas un mot sur Patrick Vieira, Gunner historique, qui travaille à Man City.
Pas un mot sur Nasri qui a plus fait en un match à Man City qu’en un an à Arsenal.
Pas un mot sur son capitaine Fabregas qui vient de gagner deux trophées en 19 minutes !
Pas un mot aux fans d’Arsenal qui ont eu honte de voir leur équipe tomber si bas.

Le centre de formation de Ferguson a pulvérisé la halte-garderie de Wenger, "façon puzzle"...

Arsenal a encaissé huit buts le 28 août, 8 buts comme les 8 anciens Red Devils morts dans l’avion de 1958. Toute la force mentale de Man U vient de la disparition de ces Busby Babes qui jouent avec nous à chaque match. La force mystique existe mais “aide-toi et le ciel t’aidera".L ors du 50e anniversaire de la tragédie de Munich, les fans de City se sont joints à ceux de United. Inoubliable. (Le 6-2-1958, 23 personnes liés au club, y compris des journalistes, sont morts dans le crash.)

-"On n’a perdu 3 points, c’est tout…” a rétorqué Arséne Wenger pour minimiser l’ampleur de la défaite.
Il a perdu en fait bien qu’un match.
Son honneur ?
Non, ce n’est pas un aristocrate. Il fait passer l’argent avant la fierté. Sinon, il aurait déjà changé de crémerie!
Cette fois, il y avait en jeu deux philosophies de jeu. Et c’est celle de Fergusonn qui s’est imposée.
Il suffit d’entendre un autre son de cloche wengerienne pour s’en persuader.
“Laissez-moi le temps de prouver que je n’ai pas complétement tort” a lancé Arséne Wenger à Old Trafford, après le 8-2 infligé par Man U. Depuis 1896, Arsenal n’avait pas reçu une telle correction publique.
Ce n’est pas ça qui va faire douter celui qui a conduit Nancy en D II. Faut tout retenir dans un parcours, même les plus mauvais souvenirs. Le football est une somme d’échecs, comme un tableau Giacometti.
Nancy qui tombe en DII c’est la preuve que si l’on n’a pas un grand effectif on connaît la désillusion. Ce 28 août 2011, Arsenal n’avait pas non plus des joueurs d’exception… Il est où alors le talent de l’entraîneur ?
Redisons-le, Wenger a fait tomber dans les caisses d’Arsenal 310 M€ rien qu’avec la vente de joueurs depuis 10 ans. Dans notre société bling bling cela entre en considération.
L’important c’est que la boutique tourne, même pendant les travaux.
Depuis la défaite en finale de la C1 2006, devant Barcelone, Arsenal et Wenger souffrent d’un immense complexe d’infériorité. On les disait quasi divins, il ne sont qu’un Barça Canada Dryn n’en déplaise a ses thuriféraires qui répetent en boucle: “Comme Arsenal joue bien! O quel beau football! Vive Arsène !” Cette autosatisfaction vire au football onaniste.
Wenger a un côté chat noir: il a perdu trois finales de Coupe d’Europe. Unique dans les annales.
Les canards institutionnels ne cessent pas de dire qu’il forme des jeunes mais à la vérité, il essaye de faire ce que réussit parfaitement Sir Alex Ferguson.
Arsenal n’a pas du tout la culture de la formation comme Man United ou le Barça.
A part Jack Wilshere, Wenger n’a pas lancé un seul bon footballeur issue 100 % du centre de formation des Gunners.
A l’origine, ils ont reçu une base fondatrice ailleurs.
D’autre part, ses équipes ne sont plus complémentaires depuis le départ des tauliers et il ne sait pas tripler les postes.

Focus sur les deux effectifs de Man U et d’Arsenal d’après les compositions de départ lors du 8-2:

Manchester United:

David De Gea (Espagne, 20 ans) ex Atletico Madrid/ (2011)*
Evra ©(France, 30 ans) ex Monaco. (2006)
Jones (Angleterre, 19 ans) ex Blackburn Rovers. (2011)
Evans (Irlande du Nord, 23 ans) FORMÉ AU CLUB. (2004)
Smalling (Angleterre, 21 ans) ex Fulham. / (2010)
Young (Anglais, 26 ans), ex Aston Villa. (2011)
Anderson (Brésilien, 23 ans), ex Porto. (2007)
Cleverley (Angleterre, 22 ans) FORMÉ AU CLUB. (2005)
Nani (Portugais, 24 ans) ex Sporting Lisbonne/ (2007)
Welbeck (Angleterre, 20 ans) FORMÉ AU CLUB. (2005)
Rooney (Angleterre, 25 ans) ex Everton. (2004)

Soit 7 joueurs de moins de 24 ans, 3 joueurs de moins de 27 ans et un joueur de 30 ans.
Soit 7 joueurs nés dans le football anglo-saxon basé sur la vitesse et le physique.
Soit 3 joueurs formés 100 % à Man United
Soit 3 étrangers qui sont des tauliers ayant atteint le haut niveau à MU
Soit 4 joueurs arrivés au club il y a moins de 2 saisons.

Remplaçants: Lindegaard, Ferdinand, Giggs, Park, Chicharito, Berbatov

Manager: Ferguson

……………

Arsenal
Szczesny (Polonais, 21 ans. ex Legia Varsovie)/ (2006)
Jenkinson (Finlande, 19 ans. Ex Charlton Athletic) (2011)
Djourou (Suisse, 24 ans. ex Etoile Carouge) (2003)
Koscielny (Français, 25 ans. ex Lorient) (2010)
Traoré (Sénégal, 20 ans. ex Monaco/ (2005)
Coquelin (Français, 21 ans. ex Lorient) (2008)
Ramsey (Pays de Galles, 20 ans. ex Cardiff) (2008)
Rosicky (République Tchèque, 30 ans. ex Borussia Dortmund)/ (2006)
Walcott (Anglais, 22 ans. ex Southampton) (2006)
Van Persie (Pays-Bas, 28 ans. Feyenoord) (2004)
Arshavin (Russie, 30 ans. ex Zénith Saint Pétersbourg) (2009)

Soit 6 joueurs de moins de 24 ans, 2 joueurs de moins de 26 ans, 1 joueur de moins de 29 ans et 2 de 30 ans.
Soit 2 joueurs nés dans le football anglo-saxon.
Soit aucun joueur formé 100 % à Arsenal.
Soit 3 étrangers qui ne parviennent pas à devenir des tauliers (Rosicky, Arshavin et van Persie)
Soit 2 joueurs arrivés au club il y a moins de 2 saisons.

Remplaçants: Fabianski, Oxlade-Chamberlain, Chamakh, Lansbury, Miquel, Ozyakup, Sunu

Manager: Wenger

*********************

Les autres Red Devils de l’Ecole Manchester United/Ferguson:

*Gardiens:
Ben Amos (Angleterre, 21 ans) FORMÉ AU CLUB. Irrégulier

*Défenseurs:
Fabio (Brésil, 21 ans) ex Fluminense. Bon
Rafael (Brésil, 21ans) ex Fluminense. Bon

*Milieux:
Ryan Giggs (Pays de Galles, 37 ans) FORMÉ AU CLUB. Génie
Darron Gibson (Irlande, 23 ans) FORMÉ AU CLUB. Trop inconstant
Darren Fletcher (Ecosse, 27 ans) FORMÉ AU CLUB. Grand joueur de club

*Attaquants:
Chicharito (Mexique, 23 ans) ex Chivas de Guadalajara. Très bon
Frederico Macheda (Italie, 20 ans) ex Lazio Rome. Joueur à éclipses
Mane Biram Diouf (Sénégal, 23 ans) ex Molde FK. Doit mieux utiliser son temps de jeu

……………….

Les autres Gunners de la crèche d’Arsenal/Wenger:

*Gardien:
Wojciech Szczęsny (Pologne 21 ans) ex Legia Varsovie. Bon

*Défenseurs:
Carl Jenkinson (Finlande, 19 ans) ex Charlton Athletic. Quelconque
Kieran Gibbs (Angleterre, 21 ans) FORMÉ AU CLUB. Fébrile
Armand Traoré (Sénégal, 21 ans), ex Monaco. A tout à prouver

*Milieux:
Aaron Ramsey (Pays de Galles, 20 ans) ex Cardiff City FC. Inconstant
Jack Wilshere (Angleterre, 19 ans) FORMÉ AU CLUB. Très bon
Emmanuel Frimpong (Angleterre, 19 ans) FORMÉ AU CLUB. Hyper violent
Craig Eastmond (Angleterre, 20 ans) FORMÉ AU CLUB. Poupon
Henri Lansbury (Anglais,20 ans) FORMÉ AU CLUB. Soupe au lait

*Attaquants:
Theo Walcott (Angleterre, 22 ans) ex Southampton FC. Bon dans les journaux
Alex Oxlade-Chamberlain (Angleterre, 18 ans) ex Southampton. Starifié avant d’avoir prouver quelque chose
Ryo Miyaichi (Japon, 18 ans) ex Chukyodai Chkyo. Bambin
Joel Campbell (Costa Rica, 19 ans) ex Deportivo Saprissa. Nourrisson

Jadis, Wenger savait aligner un onze bien équilibré entre jeunes et tauliers, entre défenseurs, récupérateurs, créateurs et finiseurs.
Ferguson (MU) et Guardiola (Barcelone) l’on défendu. Solidarité de caste. Les deux entraîneurs le défendent alors que leur club respectif l’ont fusillé en direct. Le Barça, en autres, en finale de la C1 2006 et MU maintes et maintes fois.
Par ailleurs, la complaisance médiatique made in France envers Arsène Wenger est néfaste à son rendement.
Après le carton encaissé à Old Trafford (8-2), les amis de Wenger qui inondent les médias français ont expliqué que Arsenal avait trop de blessés et de suspendus pour rivaliser. Les mêmes déclarèrent avant le match qu’on allait voir ce qu’on allait voir et que les jeunes Gunners allaient réaliser un exploit à Old Trafford, patin couffin
Un grand entraîneur c’est quelqu’un qui triple les postes…
Quand Ferguson envoye ses jeunes joueurs affirmer leur talent en Premier League dans d’autres clubs, Wenger demande à son espoir Coquelin de faire un séjour à Lorient.
La plus grande erreur de Wenger s’est d’utiliser des jeunes qui ne sont pas nés dans le football anglo-saxon.
Ceux qui ont toujours évolués dans les dures combats sur les pelouses anglaises n’ont pas besoin d’un long temps d’adaptation quand ils arrivent en équipe fanion.
La preuve: les frères Neville, Scholes, Giggs, Butt, O’Shea, Carrick, Fletcher, Brown, Cleverley, Jones, Smalling, Welbeck… Tous ses Red Devils ont le fighting spirit alors que Chamakh est scotché sur le banc de touche des Gunners parce qu’il se regarde trop jouer.
D’autre part, il fut curieux de voir Wenger maudire Arshavin quand celui-ci frappa au but au lieu de servir un partenaire mieux placé. A Old Trafford, on a vu le manager vivre des colères intérieures à chaque mauvais choix de ses joueurs. C’est à l’entraînement qu’on rectifie le tir, les options. En match c’est trop tard. Tous les défauts vous pètent au visage.
Nasri a déclaré: “Les entraînements à Man City sont beaucoup plus intenses que ceux qui se déroulent à Arsenal…”
Voilà ce qui arrive quand on travaille dans le confort ouaté de la “réussite".
De nos jours, le personnel du football sont tellement payés qu’ils s’endorment sur leurs lauriers.
Je me souviens d’Eric Cantona :
-"Aucun joueur digne de ce nom ne joue pour l’argent".
Eric vomissait quand il perdait un match.
Un soir après une défaite contre Liverpool, il a dit à un micro:
-"J’avais oublié que je pouvais jouer aussi mal".
A partir de cette phrase, les journalistes ont commencé à dire qu’il était fini. Ce qui était complétement faux.
Fait rarissime Wenger a reconnu la supériorité de Man United, après match:
-"Manchester United avait beaucoup de classe et en première mi-temps, chaque tir s’est transformé en but", a expliqué Wenger, qui a remporté la Premier League à trois reprises (1998, 2002, 2004).
En 2002 et 2004, Man U n’a pas été dauphin de la Premier League mais en 1998, oui. D’où la dent dure que l’on conserve contre Arsenal.

Premier League 1998
1 Arsenal 78 points 38 matchs/ 23 9 6/ 68 33/ +35
2 Manchester United 77 points 38 m/ 23 8 7/ 73 26/ +47

Se faire doubler de la sorte est intolérable. Les fans ont cette seconde place en travers la gorge. D’autant que les Red Devils terminèrent le championnat avec une meilleure attaque et une meilleure défense. Depuis 13 ans, MU ne cesse pas de se répliquer. C’est la grandeur du sport. En Angleterre, le plus important c’est le championnat, vu que la C1 n’est qu’une vitrine pour démontrer que l’on sait jouer ailleurs que sur l’île.
Chaque fois que l’on voit Arsenal, on pense à 1998. Et on présente l’addition.

* Date d’arrivée au club

[Post dédié à Daniel Ahuir et à tous qui vibrent avec nous]

Sir Alex Ferguson 8-2 Arsène Wenger

Voici le festival des Red Devils face à l’équipe de Wenger qui s’est fait remettre à sa place. L’élève est encore très loin du maître. Ce fut Shakespeare contre Beigbeder. Ferguson a remis un chef d’oeuvre quand Wenger a juste dépossé un brouillon. 8-2 ? Il y a donc six classes d’écart entre les deux. J’espère qu’aucun Red Devil n’a échangé son maillot avec l’un des joueurs d’Arsenal ou alors c’est pour le jeter à la poubelle. Il y a des matchs, où il ne faut pas offrir son maillot. Wenger a manqué de respect. La veille du match, il a comparé Man U à Udinese puisqu’il espérait faire un résultat à Old Trafford. Quand on sème l’arrogance, on récolte la tempête.

28 août 2011, OLD TRAFFORD
75 448 spectateurs + Arsène Wenger

Man United 8 -2 Arsenal
Buts Man U: Welbeck (22e), Young (28e, 90e), Rooney (41e, 64e, 82e), Nani (67e), Park (70e)
Buts Arsenal: Walcott (45e), Van Persie (74e)

Historique! Depuis 115 ans, Arsenal n’avait pas perdu avec une telle honteuse marge: 8-2 !
Mon rêve a eu lieu en direct. J’ai vécu exactement ce que je voulais voir et même plus.
J’espèrais un 6-1. J’ai eu droit à un 8-2.
J’attendais un tel score pour démontrer que Ferguson était un vrai formateur quand Wenger ne l’est que dans la presse française. L’Alsacien lance plus les jeunes qu’il ne les forme.
L’Ecole de Man U a dynamité la nurserie wengerienne.
Merci aux Red Devils. Ils ont été éblouissants. Avec une moyenne d’âge de 23 ans.
Wenger ne démissionnera pas. Ce n’est pas Lionel Jospin. Et c’est tant mieux.
N’empêche, il ne sait pas ce que veut dire le mot “fierté".
Depuis 2005, il ne gagne rien de rien, même plus l’Emirates Cup, et pourtant il reste rivé à son poste de manager d’Arsenal comme Cicéron était collé à son urinal.
Triste spectacle de voir un tel déclin. Cela fait longtemps qu’il aurait dû passer la main et laisser la place à un véritable compétiteur. Wenger est aujourd’hui un communicant, un ambassadeur, mais absolument plus un meneur d’hommes. Il devrait rester au club mais plus au poste d’entraîneur. Président ou vice-président serait plus approprié. Il court après un passé qui ne reviendra plus. Le temps des Adams et Vieira c’est fini. Il n’a pas su se remettre en question comme Ferguson. Wenger ne sait pas prendre les virages pour rester dans la course au sommet. Nous sommes en 2011. 1998 c’est loin !
Au micro de Canal Moins il a eu le culot de répondre au commentateur français du match qui ne cesse pas de lui servir la soupe:
-"On n’a perdu 3 points, c’est tout…”
Quel mauvais perdant ! Il n’a jamais su dire un mot aimable sur Ferguson alors que l’Ecossais l’a défendu plusieurs fois. L’Ecossais n’est pas un parvenu. L’argent ne lui ai pas monté à la tête.
Jean Snella m’a dit quand il était entraîneur de Nice:
-"Quand on a perdu, ne pas reconnaître la supériorité de l’adversaire ne nous grandit pas.”
Le préposé au micro de Canal Moins a dit pour excuser la débacle des Gunners:
-"Ce n’était pas le vrai Arsenal…”
Faux! Archi faux ! C’est précisément le vrai Arsenal qu’on a vu.
Pour moi, les titulaires sont ceux qui sont sur la pelouse.
Au moment du coup d’envoi, Arsenal avait des absents mais MU jouait sans van der Sar (retraite), sans Scholes (retraite), sans Vidic, Ferdinand, Rafael et Fletcher (blessés), sans Carrick (absent) et sans Giggs, Park, Chicharito et Berbatov (sur le banc).
Wenger s’est trompé sur toute la ligne. Il avait dit que MU avait tellement peur des Gunners que Ferguson alignerait ses tauliers laissés sur le banc lors de MU-Tottenham. (3-0)
Au coup d’envoi, les jeunes de MU faisaient bel et bien face à ceux d’Arsenal.
Sauf que Coquelin avait le visage de celui qui va à la guillotine quand le groupe des Red Devils était compact comme une horde de Hells Angels.
Les Gunners qui ont pris huit buts à Old Trafford n’y sont pour rien.
Le responsable c’est leur club qui les a envoyés au casse-pipe sans aucune armure et sans architecte.
A force de vendre leurs meilleurs joueurs, le club force ceux qui restent à trop s’exposer. Lors de ses trois derniers matchs, Arsenal a eu trois expulsés.
Arsenal a engrangé 310 M€ en 10 ans rien que dans la vente de joueurs. Merci Wenger !
Le Français n’est pas le décideur final. C’est un employé très bien payé.
Arsenal a plein d’argent. Le discours wengérien: “On n’a pas l’argent qu’on ne peut pas dépenser", c’est du pipeau.
Ferguson a “acheté” 7 M€ le remarquable Chicharito.
Wenger a le tic de trop faire signer des joueurs de L1. Il vient encore de prendre Park (Monaco) qui devait pourtant aller à Lille.
Wenger a dit qu’il aurait un “mercato d’été actif"… Encore une déclaration pour la galerie médiatique.
Ferguson, lui, a un fond de jeu anglo-saxon et cette saison, il a recruté en Premier League (Jones et Brown).
Ferguson est un homme beaucoup plus prévoyant que Wenger. Gouverner c’est prévoir.
Le plus grande différence entre les deux c’est la résistance à la pression.
Wenger trop mal habitué à Monaco, a l’habitude de faire sa petite cuisine .
Ferguson considère chaque match de championnat comme une finale.
Wenger n’a jamais entraîné un grand club. Il ne sait pas ce que veut dire avoir le couteau sous la gorge.
Dès qu’il l’a, il n’y a plus personne.
On vient de le voir encore contre MU, ce 28 août 2011.
Il était K.O. assis. Il n’a eu aucune réaction. Il réagissait comme un fan mécontent.
Aux changements de joueurs, ceux qui sont sortis du terrain n’ont reçu aucun réconfort de leur entraîneur.
Ce 28 août 2011, le manager des Gunners a payé l’addition:
-Nasri et Gallas ne se parlaient pas dans le vestiaire des Gunners. Ce n’est pas avec cette ambiance que l’on fait un grand groupe
-As. Cole est parti d’Arsenal, en disant que Wenger ne l’avait jamais encouragé et qu’il n’avait d’yeux que pour Henry
-Il a laissé partir Henry, Vieira, Nasri, Fabregas…
-Pas d’ossature anglo-saxonne
-Recrute 80 % de joueurs qui n’ont pas de mental
-Prend de bons joueurs qui deviennent des ombres (Reyes, Arshavin, Chamakh…)
A Old Trafford, on a encore vu les Gunners marcher sur l’homme de manière interdite:
Arshavin (14e) sur Jones
Rosicky (18e) a ouvert l’arcade de Cleverley en lui donnant un grand coup de coude.
Jenkinson (41e) a frappé Brown
Jenkindon (76e) descend Chicharito
Voilà en gros les attaques à pieds armés des Gunners
Au début du match, les Red Devils ont failli ouvrir la marque deux fois par Welbeck.
Ce qui fait penser que le score aurait pu être encore plus lourd.

Temps forts du match:
22e/A la suite d’un bon centre d’Evra, Anderson recupère le ballon et fait une divine louche qui lobe la défense. Wellbeck crucifie Szczesny d’une tête à la renverse: 1-0

26e/ Penalty généreux pour Arsenal. van Persie tire mollement, en ouvrant de manière idiote son pied. De Gea lit la trajectoir et arrête le ballon. C’est le tournant du match alors très dominé par les Red Devils. Par cet arrêt, De Gea entre dans le coeur des fans pour ne plus jamais en sortir. On le tient le successeur d’Edwin. Bon sang, c’est lui !

28e/ Exploit personnel d’Ashley Young qui efface le malheureux Coquelin - c’est triste de voir un jeune ainsi envoyé à l’abattoir- pour enrouler une frappe de plus de 20 mètres qui va se loger dans la lucarne de Szczesny: 2-1

42e/ coup franc grandiose. Rooney combine avec Nani et frappe en pleine lucarne: 3-0

45e +3/ Rosicky lance Walcott qui tente et réussi un tir croisé entre les jambes de de Gea: 3-1

64e/ nouveau coup franc d’exception. Rooney marque dans un but dans la même lucarne mais de l’autre cage: 4-1

66e/ Rooney sert une louche de caviar à Nani qui lobe Szczesny: 5-1

70e/ Ji Sung Park marque sur un relais d’Ashley young: 6-1

74e/ van Persie marque de près car MU a relâché son étau: 6-2

81e/ Rooney se présente devant Szczesny et prend le gardien à contre pied. Auteur d’un triplé, il conservera le ballon du match comme l’oreille d’un taureau: 7-2

92e/ Ashley Young porte le coup de grâce. Ryan Giggs décale l’ailier sur le côté gauche de la surface pour que son jeune nouveau coéquipier enroule derechef sa frappe. Ce but est sa marque de fabrique: 8-2

A 8-2, le peuple rouge a remercié la Red Army de ne pas s’être contentée d’une maigre victoire. “Pensez toujours au spectacle. Les gens qui viennent vous voir travaillent toute la semaine. Si vous ne donnez rien, ils ne reviendront plus. ” Telle était le mot d’ordre de Matt Busby. Respecté une fois de plus. Giggs a enlacé ses coéquipiers. Les Red Devils ont longtemps formé un cercle des artistes non disparus. Union sacrée. Giggs vit ses dernières heures de professionnel. Dire que je l’ai vu débuter avec Eric Cantona, il y a presque 20 ans !

Une journée de cette intensité ne devrait jamais se terminer.
Manchester City a voulu voler la vedette à Man United. Peine perdue. Le 1-5 des Citizens n’est pas suffisant pour faire la une. United ne les a pas laissés longtemps prendre toute la place dans l’actualité. Les deux équipes de Manchester vont se tirer la bourre pour notre plus grand bonheur
Tottenham 1-5 Man City
Man United 8-2 Arsenal
Cela donne Manchester 13-3 Londres. La province a pulvérisé la capitale.

Man United:
De Gea (8) Ceux qui doutaient de son talent sont rassurés. Assume très bien de remplacer van der Sar
Smalling (9) Magnifique reconversion au poste de latéral
Evans (7) Manque de bouteille mais c’est logique à ce poste
Jones (9) A 19 ans, il se comporte comme un professionnel de 30 ans
Evra ©(7) Beau match excepté sa stupide prise de risque qui a conduit au but de Walcott
Nani(8) Danger constant. Puis (68e) Park (8) S’est adapté illico presto
Cleverley (9) On a déjà oublié Paul Scholes grâce à ce jeune homme de fort tempérament
Anderson. (10) A enfin le niveau qu’on attendait de lui. Puis (68e)Giggs (7) Un magicienn éternel
Young (10+5) Exceptionnel. Il est à la fois Nani et Valencia
Welbeck (8) S’apprêter à vivre un dimanche d’anthologie jusqu’à son claquage. Puis (35e) Chicharito (7) Malgrè son maque de rythme a encore démontré sa grande classe
Rooney (10+10) Le génie absolu. C’est l’un des trois plus grands joueurs du monde avec Messi et C. Ronaldo

Remplaçants: Lindegaard, Ferdinand, Berbatov, Fabio

Manager: Ferguson (10+10). Respect. L’Ecossais a bien préparé ses joueurs au combat particulier des MU-Arsenal. Il ne faut pas oublier que Arsenal et Wenger nous ont empêchés de gagner quelques trophées très importants avec des groupes de Red Devils de première qualité.

[Post dédié au King]

Permalien 10:15:23, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

"Avez-vous vu la sensibilité du pied de Rooney?" (Marcel Desailly)

Actuellement Wayne Rooney est le joueur qui a la meilleure inspiration, avec Messi

Au micro de Canal Moins, Marcel Desailly a dit une chose très importante.
Après le premier coup franc transformé par Rooney, il a évoqué la sensibilité du pied de Rooney.
Cela m’a fait plaisir car le pied n’est qu’un instrument. L’artiste c’est le cerveau.
Quand on frappe la balle, il faut savoir comment orienter son pied.
Plat du pied, coup de fouet, brosser, coup de pied, extérieur…
Tout dépend du toucher. Merveilleux sport. Du grand art, et tout ça dans un vacarme terrifiant, sous le regard de millions de gens. Faut des nerfs d’acier.
Contre le Real Madrid, Messi marqua le but victorieux d’un coup de pied foudroyant. Ce n’est pas souvent qu’il arme sa frappe de la sorte. Dans cette configuration-là, elle était necéssaire. Encore fallait-il y penser et la dégaîner au bon moment avec l’ambition d’atteindre sa cible.
Contre Arsenal, Rooney a marqué trois coups de pied arrêté: deux coups francs et un penalty.
Chaque fois, il a varié ses frappes.
Il a aussi donné du caviar et tenté un lob de 50 mètres.
Wayne Rooney s’est fixé de battre le record de buts marqués par Sir Bobby Charlton sous le maillot de Man United.
Dès qu’il a marqué le premier de ses trois buts conte Arsenal (8-2), il a atteint le chiffre de 150 buts inscrits pour le compte des Red Devils.
Bien sûr, le chemin est encore long pour atteindre les mythiques 249 buts du légendaire Sir Bobby Charlton.
-"Curieusement, je pensais être loin des 150 avant le match. Rejoindre et dépasser le chiffre record ? C’est un objectif mais je ne sais pas si c’est possible. En suis-je capable ? On verra, laissons faire le jeu…”
L’ancien attaquant d’Everton admet qu’il aime les rendez-vous spéciaux contre Arsenal [comme moi !]:
-"J’adore jouer contre Arsenal car je marque souvent contre les Gunners. Mon premier but en pro pour Everton en Premier League ce fut contre Arsnal; mon 100e pour United ce fut encore contre Arsenal, et donc mon 150e c’est toujours contre Arsenal ! Quand je vois arriver Arsenal, j’ai un grand sourire… Le 8-2 est à la fois incroyable et totalement justifié. Les Gunners n’ont pas vu le jour.” Même en diurne !
-"Même contre des Gunners au complet, on les aurait battus. J’en suis persuadé. Pas avec une telle marge, mais on aurait gagné quand même. Man City a vaincu 1-5 Tottenham, c’est une belle victoire, mais nous avons su nous concentrer pour répondre à la pression mise par les Citizens. Je ne crois pas qu’un autre club soit capable de battre Arsenal 8-2 cette saison…”

Cinq Red Devils convoqués par Fabio Capello

Fabio Capello a sélectionné 25 Anglais pour les matchs de qualications de l’Euro 2012 contre la Bulgarie (2-9, 20 h 15) et les Pays de Galles (6-9, 20 h 45)
Il y a 5 Red Devils de retenus.
Welbeck blessé n’a pas pu être convoqué. Ouf !
Carrick et Ferdinand sont laissés à Carrington. Ouf !
Le coup de gueule de Sir Ferguson a été entendu.
Son ami Capello n’a donc pris que 5 des 8 Red Devils prévus pour jouer avec le maillot aux Trois Lions.

Goalkeepers
Robert Green (West Ham United), Joe Hart (Manchester City), David Stockdale (Ipswich Town/ Fulham)

Defenders
Leighton Baines (Everton), Gary Cahill (Bolton Wanderers), Ashley Cole (Chelsea), Phil Jagielka (Everton), PHIL JONES (Manchester United), Joleon Lescott (Manchester City), Micah Richards (Manchester City), CHRIS SMALLING (Manchester United), John Terry (Chelsea)

Midfielders
Gareth Barry (Manchester City), TOM CLEVERLEY (Manchester United), Stewart Downing (Liverpool), Adam Johnson (Manchester City), Frank Lampard (Chelsea), James Milner (Manchester City), Scott Parker (West Ham United), Theo Walcott (Arsenal), ASHLEY YOUNG (Manchester United)

Forwards
Darren Bent (Aston Villa), Andy Carroll (Liverpool), Jermain Defoe (Tottenham Hotspur), WAYNE ROONEY (Manchester United)

Classement du Groupe G
1 Angleterre 11 points, 5 matchs
2 Monténégro 11 pts, 5 m
3 Suisse 5 pts, 5 m
4 Bulgarie 5 pts, 5 m
5 Pays de Galles 0 pts, 4 m

La dégradante omerta médiatique autour de Wenger

La dispute entre Kenny Dalglish et Arsène Wenger. D’un côté, la légende vivante de Liverpool, un des plus grands joueurs de l’Histoire du football; de l’autre, le perdant de trois finales de Coupe d’Europe, sans trophée depuis 2005.

Déclaration de Frédéric Paquet, directeur général adjoint de Lille:
-"Ce n’est quand même pas très glorieux de la part de Wenger. Il avait le droit de le faire mais ce n’est pas très classe pour quelqu’un qui donne toujours des leçons de morale.”
Déclaration de Michel Seydoux, président de Lille:
-"On est sidérés par ce comportement inacceptable au niveau des qualités humaines.”

Récapitulons:
Le Coréen Park Chu-young (AS Monaco) devait signer samedi 27 août 2011 à Lille où il poursuivait sa visite médicale débutée la veille.
Le hic c’est que les dirgeants du LOSC ont trouvé porte close dans la chambre de son hôtel alors que les conditions du transferts avaient été toutes mises au point.
Le joueur avait ni plus ni moins plié bagage pour aller rejoindre Arsenal, à la demande d’Arsène Wenger, intouchable dans les médias français tous à genoux devant lui.
Il est d’autant plus intouchable qu’il est consultant sur TF1. Consultant, donc payé pour trois banalités quand ça l’arrange et surtout rien quand ça le dérange.
Ce 28 août 2010, à Téléfoot, on a vu Lizarazu le grand donneur de leçon, celui qui dézingua Domenech, sélectionneur à terre, n’a pas dit un traître mot sur Wenger.
Motus et bouche cousue !
C’est d’une logique absolue car autant Lizarazu que Wenger sont rémunérés par la chaîne privée.
Les consultants c’est la MORT DU JOURNALISME.
Je ne mange pas de pain-là. J’aime mieux écrire pour un noyau de vrais passionnés- comme vous tous- que de passer les plats des communicants du genre de Wenger devant des millions de gens.
Parce qu’il a gagné la Coupe du Monde 1998, grâce à Barthez, Desailly, Blanc, Thuram, Deschamps, Petit et Zidane, Lizarazu croit qu’il est un grand nom du football. N’a-t-il pas d’amis pour lui dire qu’il n’apparaît pas dans les 500 meilleurs joueurs de tous les temps ? Il n’arrive pas à la cheville d’Amoros.
C’est facile de démonter Domenech.
Par contre, pour faire la moindre remarque hostile sur Wenger, lors de Téléfoot, c’est impossible.
Voilà pourquoi je ne regarde pas cette émission: je le fais quelque fois pour voir jusqu’à quel dégré ils bafouent leur honneur.
Sur RMC, non plus. Pas un mot de l’ancien joueur de l’ASSE -encore un consultant- très lié à Wenger, puisque l’ex Vert qui a été un entraîneur furtif au PSG, est aussi un ancien de TF1.
Les lecteurs, les auditeurs et les téléspectateurs ont tout à perdre avec la présence des consultants qui sont sortis d’un milieu pour protéger ce milieu.
Sans internet, il n’y aurait plus de liberté d’expression.
Mes amis ne soyez pas dupes des médias institutionnels.
Ne vous laissez pas dominer par les dictateurs des informations.

28.08.11

Arsenal s'en prend huit dans la tronche à Old Trafford

A quelle heure l’office religieux ? J’envoie où la couronne ?

3e Journée de Premier League, Old Trafford
Dimanche 28 août 2011
Manchester United 8-2 Arsenal
Buts pour les Red Devils: Welbeck (22e), Young (28e, 90e), Rooney (42e, 64e, 82e pen.), Nani (67e) et Park (70e)
Buts pour les Gunners: Walcott (45e) et van Persie (74e)

Classement de la Premier League
1 Manchester United 9 pts 3 matchs/ 3 0 0/ 13 3/ + 10
2 Manchester City 9 3/ 3 0 0/ 12 3/ + 9
3 Liverpool 7 3/ 2 1 0/ 6 2/ + 4
4 Chelsea 7 3/ 2 1 0/ 5 2/ + 3
……………….
17 Arsenal 1 3/ 0 1 2/ 2 10/ -8

Les chiffres, les faits rien que les faits.

Vu que je suis en pleine euphorie, je vous donne rendez-vous, plus tard.
Dieu que la vie est belle quand on aime Manchester United !
Des instants de cette intensité faut les savourer.

Le onze de départ de Man United contre Arsenal, 17 h

Man United-Arsenal, 28-8-2011, 17 h

Après le succès 1-5 de Man City à Tottenham, tout Old Trafford est prêt pour accueillir comme il se doit la halte-garderie des Gunners. Les Red Devils savent ce qu’ils doivent faire.

Manchester United:

De Gea/
Evra
Jones
Evans
Smalling/
Young
Anderson
Cleverley
Nani/
Welbeck
Rooney

Remplaçants: Lindegaard, Ferdinand, Giggs, Park, Chicharito, Berbatov

Manager: Ferguson

Arsenal
Szczesny/ Jenkinson, Djourou, Koscielny, Traore/ Coquelin, Ramsey, Rosicky/ Walcott, Van Persie Arshavin

Remplaçants: Fabianski, Oxlade-Chamberlain, Chamakh, Lansbury, Miquel, Ozyakup, Sunu

Manager: Wenger

Depuis leur départ d'Arsenal: Nasri=3 passes décisives/ Fabregas=2 trophées

Manchester City vient de massacrer Tottenham à Londres: 1-5, avec 3 passes décisices de Samir Nasri !
Le Marsellais a fait plus de passes décisives en un seul match à City qu’en un an à Arsenal. C’est dire que son jeu avec Wenger était totalement sclérosé.
Pour l’instant le départ des deux Gunners est 100% bénéfique.
Cesc Fabregas en 19 minutes de jeu sous le maillot du Barça a déjà remporté deux trophées:
Supercoupe d’Espagne 2011 devant le Real Madrid
Supercoupe UEFA 2011 devant Porto
Quant à Nasri, il a été passeur à trois reprises pour Dzeko qui a marqué quatre buts contre les Spurs !
L’ex protégé de Wenger se retrouve leader de Premier League. Il a gagné au change…
On dit bravo aux deux joueurs !
Fabregas est dans un cadre solide et majestueux. On sait qu’il va gagner d’autres titres.
Nasri ? Cela demande confirmation. Actuellement, c’est tout nouveau tout beau.
Man City devient avec Liverpool et Chelsea, l’un des rivaux majeurs de Man United.
Les Mancuniens ont de la chance d’habiter une ville qui a deux clubs de ce calibre.

L'arrivée à Barcelone de Fabregas enfin loin d'Arsenal

Voici les premiers instants de Cesc Fabregas à Barcelone.
Le joueur vit enfin son rêve: rejouer à Barcelone, son club formateur.
On perçoit la chaleur hispanique si loin de la froideur d’Arsenal, club aussi chaleureux qu’une porte de coffre-fort.
Tous les amoureux de football sont heureux pour Fabregas qui va enfin pouvoir jouer dans un club qui n’a pas oublié que le football était un jeu où il fallait gagner.
Fabregas n’a rien à voir avec Nasri.
Fabregas est un talent confirmé. Nasri, lui, est l’éternel espoir.

Permalien 12:51:49, Catégories: ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Le prétentieux Nasri est-il déjà sur le déclin ?

Sur cette vidéo on voit Nasri saluer Patrick Vieira, l’ex capitaine des Gunners est désormais au développement dans le staff de Man City. Les dirigeants des Citizens n’ont pas laissé dans la nature un homme de la qualité de Vieira qui a largement contribué à la venue de Nasri à Man City.

L’omniprésence médiatique de Samir Nasri est passée par TF1 où l’on a vu (Téléfoot, 28-8-2010) le joueur accorder une interview à Olivier Dacourt (encore un ancien footballeur devenu consultant).

L’ex Gunner a eu la prétention de dire qu’il n’avait pas peur de la concurrence en équipe de France:
-"Ce n’est pas en équipe de France que la concurrence me fait peur” (sic).
Si j’étais Laurent Blanc, je ne le sélectionnerais plus. Ce cri du coeur signifie qu’il méprise ses partenaires. On le savait depuis qu’il ne parlait même pas à William Gallas, qui est un footballeur autrement plus constant et consistant que Nasri qui ressemble de plus en plus à un mannequin Barbie avec son sourire commercial.

Pourquoi a-t-il choisi Man City et non pas United ?
-"Je ne voulais pas être un pion à Manchester United…”
Un pion ?! Parce que pour lui Nani, Giggs, Rooney sont des pions ! Nasri devrait tourner 7 fois sa langue avant de parler. Les Red Devils ne sont pas des pions: il s’agit de compétiteurs complémentaires qui forment un groupe.
Les pions, ils sont à Man City, assemblée de mercenaires car ce que ne dit pas Nasri c’est qu’il a choisi Man City uniquement pour l’argent. Jamais Ferguson ne lui aurait donné 200 000 euros par semaine comme il touche à City.

Quelle est la différence entre Arsenal et Man City ?
-"L’intensité des entraînements! A City on se croirait en match !” Voilà qui confirme ce que je sais depuis longtemps: Arsenal est un pensionnat pour jeunes garçons, une sorte de Star AC’.

Pourquoi n’a-t-il pas prolonger avec Wenger?
-"En octobre 2010, je devais le voir pour discuter d’un nouveau contrat. Je l’attends encore… Devant ce silence, j’ai répondu aux propositions des autres, dont celle des dirigeants de Man City auxquels j’ai dit “oui", dès juin dernier.”

En fin d’interview, Olivier Dacourt a offert un mini coupe à Nasri pour se moquer de celui qui va gagner 10 M€ par an aux Citizens alors qu’il n’a jamais remporté le moindre trophée important depuis qu’il est professionel.

Nasri sera-t-il capable de s’imposer à Man City? J’estime qu’il a vraiment fait le choix de l’argent alors que Ferguson l’aurait aidé à franchir le pas qui le sépare des grands joueurs. Nasri n’est qu’un bon joueur, ce qui n’est déjà pas si mal. Le vestiaire des Citizens est plein de requins. A Man U, il aurait eu des amis, ou du moins des vrais partenaires.
Man United a une réelle Histoire tandis que Man City n’a qu’une actualité passgère.

76 000 fans de Man United attendent Arsenal

Tout Old Trafford attend la venue des gamins d’Arsenal. Et moi le premier ! J’espère que les joueurs de Wenger arrivent à O.T. avec des valises. Ils en auront besoin pour ramener la cargaison de buts qu’ils vont encaisser. Le patron du football anglais c’est Ferguson, et il n’y a qu’un patron.

3e journée de Premier League
Manchester United-Arsenal
25-8-2011, 17 h
Old Trafford
Arbitre: Howard Webb

Les dernières déclarations:

Fergsuon: “Je tiens à parler de Berbatov. Il se comporte en aîné extraordinaire. Malgré son statut et son âge, il a compris et accepté la double éclosion des jeunes Chicharito et de Welbeck. C’est le premier à les aider, ainsi que Owen. Dimitar est un vrai professionnel. L’un de ceux que je recherche. Il sait qu’il fait partie de mon effectif et que je compte sur lui. A un moment donné, il sera à la pointe de mon attaque. S’il n’avait pas cette mentalité à la fois de grand champion humble, je l’aurais déjà évacué. Mais, non c’est un vrai Red Devil.”

Wenger: “Nous nous sentons forts loin de la maison [Quel aveu de défaitisme à domicile!]. Nous l’avons démontré face à l’Udinese, car beaucoup de gens avaient prédit que nous allions être éliminés. J’ai écouté à la télévision italienne, mardi soir et ils étaient absolument sûrs qu’ils allaient nous assommer”

Prévision du score: au minimum deux ou trois buts d’écart en faveur de Man U

214 matchs entre deux équipes: 88 victoires pour United, 79 pour Arsenal et 46 nuls.

46e affrontement entre Sir Alex et Arsène Wenger. Ferguson 20-16 Wenger. 10 nuls.

La Red Army de Man United : De Gea, Lindegaard, Smalling, Ferdinand, Jones, Evra, Evans, Fabio, Nani, Park, Cleverley, Anderson, Carrick, Fletcher, Giggs, Young, Rooney, Berbatov, Welbeck, Diouf, Owen, Macheda.
Manager: Ferguson

La nurserie des visiteurs : Szczesny, Jenkinson, Djourou, Koscielny, Vermaelen, Sagna, Walcott, Arshavin, Rosicky, Ramsey, Traore, Van Persie, Lansbury, Fabianski, Oxlade-Chamberlain, Chamakh, Miquel, Miyaichi.
Accompagnateur:Wenger

Les 6 derniers Man U- Arsenal:

Mai 2009 Man U 0-0 Arsenal
Août 2009 Man U 2-1 Arsenal
Janvier 2010 Arsenal 1-3 Man U
Décembre 2010 Man U 1-0 Arsenal
Mars 2011 Man U 2-0 Arsenal
Mai 2011 Arsenal 1-0 Man U

Mini classement sur 6 maths:
1er Man U, 13 pts/ 4 victoires, 1 nul, 1 défaite/ 8 buts pour, 3 contre/ + 5
2e Arsenal, 4 pts/ 1 victoire, 1 nul, 4 défaite/ 3 buts pour, 8 contre/ - 5

Classement actuel de la Premier League:
1 Liverpool 7 pts 3 matchs/ 2 1 0/ 6 2/ + 4
2 Chelsea 7 3/ 2 1 0/ 5 2/ + 3
3 Wolverhampton 7 3/ 2 1 0/ 4 1/ + 3
4 Manchester City 6 2/ 2 0 0/ 7 2/ + 5
5 Manchester United 6 2/ 2 0 0/ 5 1/ + 4
…………………
16 Arsenal 1 2/ 0 1 1/ 0 2/ -2

Manchester United

Incertains : Ferdinand, Fletcher, Chicharito
Blessés : Vidic, Rafael, Valencia

Les visiteurs

En plus de leurs trois joueurs suspendus, les Gunners devront faire sans Jack Wilshere out pour trois semaines (cheville) alors que Thomas Vermaelen testera son état de forme aujourd’hui.

Suspendus : Song, Gervinho, Frimpong
Blessés : Diaby, Gibbs, Koscielny, Squillaci et Wilshere
Incertain: Vermaelen

Le président de Lille dénonce l'intervention d'Arsenal dans le transfert de Park

Le premier sponsor d’Arsenal c’est l’argent. Ce club n’est plus qu’une banque. Et Manchester United, ce 28 août 2011, à 17 h le prouvera.

« Dans cette affaire, personne ne m’a appelé, déclare Michel Seydoux, le président de Lille. La courtoisie n’est pas une des qualités premières dans ce milieu, on le sait… Je ne mélange pas les torchons et serviettes, mais je fais partie des gens qui ont une parole. Et je ne préfère travailler qu’avec les mêmes qualités de gens. Si Arsène me téléphone [pour Hazard], je resterai courtois. Mais en ce qui concerne la bonne éducation, ce sont des grands principes auxquels je tiens personnellement. Samedi matin quand on est venu chercher Park, il n’était plus là. On était pourtant d’accord avec lui, son agent et Monaco. Depuis qu’il est parti, silence radio, pas un message, ni même un sms de sa part. Pourtant sa priorité et son choix absolu étaient Lille. Pour moi, c’est une attitude pas très chevaleresque et ce n’est pas très correct. Mais je m’en réjouis car j’ai une qualité de vestiaire exceptionnelle. Quelque part, c’est peut-être une bonne nouvelle pour le club, car on ne veut pas avoir ce genre de comportement au sein du LOSC. »

Alors que Arsenal a déjà une belle affaire en faisant signer Gervinho, à un très faible prix- selon ce qu’a sous-entendu Rudi Garcia, l’entraîneur du LOSC- Arsène Wenger a attiré Park à Londres grâce à la politique de la carotte. Plus la somme est important, plus les joueurs accourent à la vitesse grand. Au besoin Park aurait traversé la Manche à la nage.

A 17 h, les Ferguson Babes veulent pulvériser Arsenal

A Old Trafford, ce 28 août, entre 17 h et 19 h, les ombres de Nasri et de Fabregas vont planer sur Old Traffrod, tant les Gunners vont être bougés par les Red Devils. Disons que je donne 1% de chance à l’équipe de Wenger de faire nul. L’ex entraîneur de Nancy s’est permis de dire que Ferguson alignera ses grognards et non ses jeunes pousses, tant il est supposé être effrayé par le venue des Gunners.

Classement de la Premier League:
1 Liverpool 7 pts 3 matchs/ 2 1 0/ 6 2/ + 4
2 Chelsea 7 3/ 2 1 0/ 5 2/ + 3
3 Wolverhampton 7 3/ 2 1 0/ 4 1/ + 3
4 Manchester City 6 2/ 2 0 0/ 7 2/ + 5
5 Manchester United 6 2/ 2 0 0/ 5 1/ + 4
…………………
16 Arsenal 1 2/ 0 1 1/ 0 2/ -2

“Arsenal est le berceau de l’Europe. Si les clubs viennent chercher nos joueurs c’est qu’ils n’en trouvent pas ailleurs”. (Arsène Wenger, Téléfoot, le 22 août 2011)

Les médias français parlent sans cesse de l’école de formation d’Arsenal qui n’est qu’une réplique en moins bien de celle de Man U mis en place très tôt par Sir Matt Busby puis développée par Sir Alex Ferguson.
Contre les Gunners souvent Ferguson muscle son milieu de terrain.
On se souvient que l’an passé lors d’un MU-Arsenal, il a aligné une armée de défenseurs pour battre Arsenal.
Cette fois, il va mettre beaucoup d’attaquants parce que le match n’est pas capital pour le gain de la Premier League.
Si la hiérarchie est respectée, MU doit gagner 4-0 ou 5-1.
Pour le match de la défaite programmée à Manchester United, Arsène Wenger adopte la méthode Couée:
-"J’aborde le voyage à Old Trafford comme une chance (…) La réponse que nous avons donné en seconde mi-temps contre l’Udinese nous donne beaucoup de force et de crédit. Cette équipe a la capacité de réagir. Et bien sûr, il y va une autre occasion de le faire contre Manchester United. Ils [Man United] sont certainement toujours l’équipe à battre. Si nous parvenons à les vaincre cela serait un grand élan et nous mettrait dans une excellente position. Nous l’avons fait à la fin de la saison dernière et j’aimerais le refaire. Lors de la victoire de 3-0 contre Tottenham, ils ont laissé quelques joueurs expérimentés sur le banc. Je ne serais pas surpris si ces derniers jouent contre nous. Je pense à Carrick, Giggs, bien sûr, et à Park et Berbatov. En ce moment, ils ont un bon mélange entre l’expérience et la jeunesse. Quant à nous, cette fois nous avons plus de joueurs suspendus que de blessés. Wilshere est hors d’état de pouvoir jouer ainsi que Diaby. Song, Frimpong et Gervinho [toux exclus par le corps arbitral] vont beaucoup nous manquer car ils sont en pleine forme. Tout ça n’est pas idéal… “

Les Red Devils de l’Ecole Manchester United/Ferguson:

*Gardiens:
David De Gea (Espagne, 20 ans) ex Atletico Madrid. Bons débuts en Premier League
Ben Amos (Angleterre, 21 ans) FORMÉ AU CLUB. Irrégulier

*Défenseurs:
Phil Jones (Angleterre, 19 ans) ex Blackburn Rovers. Mental d’acier
Jonny Evans (Irlande du Nord, 23 ans) FORMÉ AU CLUB. Serein
Chris Smalling (Angleterre, 21 ans) ex Fulham. Très bon
Fabio (Brésil, 21 ans) ex Fluminense. Bon
Rafael (Brésil, 21ans) ex Fluminense. Bon

*Milieux:
Anderson (Brésil, 23 ans) ex Porto. Très bon
Ryan Giggs (Pays de Galles, 37 ans) FORMÉ AU CLUB. Génie
Nani (Portugal, 24 ans) ex Sporting Portugal. Génial
Tom Cleverley (Angleterre, 22 ans) FORMÉ AU CLUB. Gros caractère de taiseux
Darron Gibson (Irlande, 23 ans) FORMÉ AU CLUB. Trop inconstant
Darren Fletcher (Ecosse, 27 ans) FORMÉ AU CLUB. Grand joueur de club

*Attaquants:
Chicharito (Mexique, 23 ans) ex Chivas de Guadalajara. Très bon
Danny Welbeck (Angleterre, 20 ans) FORMÉ AU CLUB. En train de s’affirmer
Frederico Macheda (Italie, 20 ans) ex Lazio Rome. Joueur à éclipses
Mane Biram Diouf (Sénégal, 23 ans) ex Molde FK. Doit mieux utiliser son temps de jeu

…………………….

Les Gunners de la crèche d’Arsenal/Wenger:

*Gardien:
Wojciech Szczęsny (Pologne 21 ans) ex Legia Varsovie. Bon

*Défenseurs:
Carl Jenkinson (Finlande, 19 ans) ex Charlton Athletic. Quelconque
Kieran Gibbs (Angleterre, 21 ans) FORMÉ AU CLUB. Fébrile
Armand Traoré (Sénégal, 21 ans), ex Monaco. A tout à prouver

*Milieux:
Aaron Ramsey (Pays de Galles, 20 ans) ex Cardiff City FC. Inconstant
Jack Wilshere (Angleterre, 19 ans) FORMÉ AU CLUB. Très bon
Emmanuel Frimpong (Angleterre, 19 ans) FORMÉ AU CLUB. Hyper violent
Craig Eastmond (Angleterre, 20 ans) FORMÉ AU CLUB. Poupon
Henri Lansbury (Anglais,20 ans) FORMÉ AU CLUB. Soupe au lait

*Attaquants:
Theo Walcott (Angleterre, 22 ans) ex Southampton FC. Bon dans les journaux
Alex Oxlade-Chamberlain (Angleterre, 18 ans) ex Southampton. Starifié avant d’avoir prouver quelque chose
Ryo Miyaichi (Japon, 18 ans) ex Chukyodai Chkyo. Bambin
Joel Campbell (Costa Rica, 19 ans) ex Deportivo Saprissa. Nourrisson

Les forces et faiblesses avant Man United - Arsenal

Manchester United-Arsenal
2e journée de Premier League, Old Trafford
Dimanche 28 août 2011, 17 h

Prévision du score: deux ou trois buts d’écart en faveur de Man U

Les 6 derniers Man U- Arsenal:

Mai 2009 Man U 0-0 Arsenal
Août 2009 Man U 2-1 Arsenal
Janvier 2010 Arsenal 1-3 Man U
Décembre 2010 Man U 1-0 Arsenal
Mars 2011 Man U 2-0 Arsenal
Mai 2011 Arsenal 1-0 Man U

Mini classement sur 6 maths:
1er Man U, 13 pts/ 4 victoires, 1 nul, 1 défaite/ 8 buts pour, 3 contre/ + 5
2e Arsenal, 4 pts/ 1 victoire, 1 nul, 4 défaite/ 3 buts pour, 8 contre/ - 5

Situation actuelle des deux clubs:

Gardiens:
De Gea (MU): en rodage
Szczęsny (Arsenal): a été déterminant dans la qualification en C1 2012 à Udinese

Défense:
Celle de MU a présenté des garanties malgrè qu’elle soit remaniée à 60 % du fait du départ de van Der Sar et de l’absence de Vidic, Rafael et Ferdinand
A part Sagna et son gardien polonais, la défense des Gunners est plus proche de la Croissette à Cannes que de la Muraille de Chine.

Milieu:
Man a plusieurs solution possible avec Park, Giggs, Valencia, Nani, Cleverley, Carrick, Fletcher, Rooney qui va partout…
Arsenal a perdu ses deux artistes Nasri et Fabregas. Les Gunners actuels donnent surtout des coups. Question créativité, à part Rosicky c’est une peau de chagrin

Attaque
Man U est fin prêt avec sa ligne de frappe multi-visages (Rooney, Welbeck, Brown, Chicharito, Berbatov, Macheda…)
Arsenal n’a pas marqué un but en deux matchs de Premier League

Confiance
MU a marqué trois buts à Tottenham
Arsenal en a repris du poil de la bête en se qualifiant pour la prochaine C1, à l’extérieur

Mental
MU a pour image de marque une volonté de fer pendant 90 minutes et plus
Arsenal n’est pas connu pour ce secteur de jeu de la panoplie d’un professionnel

Star
MU, il y a Giggs, Rooney, Chicharito, Park, Ferdinand, Vidic, Nani…
Arsenal, il n’y en a plus à part van Persie

Génie
Man U: Ferguson, Rooney et Giggs
Arsenal: aucun

Durs sur l’homme
Man U: Vidic, Rafael, Rooney
Arsenal: Song et Frimpong… mais ils ont été exclus par les autorités arbitrales

Joueurs ultra corrects
Man U: Giggs
Arsenal: Sagna

Absents:
Man U: Vidic, Rafael, Ferdinand, Fletcher (?)
Arsenal: Koscielny, Gibbs, Wilsher, Diaby, Eastmond

Suspendus:
Man U: aucun
Arsenal: Song, Frimpong, Gervinho

Hommes en forme:
Man U: Smalling, Evans, Jones, Cleverley, Anderson, Rooney, Nani et Welbeck
Arsenal: Szczęsny, Rosicky et van Persie

Présence des jeunes:
Man U: il y a plusieurs jeunes de la réserve qui montent en équipe fanion
Arsenal: à part Jack Wilshere aucun jeune formé par Wenger n’est devenu titulaire en équipe première

Etat général du groupe:
Man U: au beau fixe
Arsenal: n’a pas flanché en Udinese (C1, pré qualification)

Qualité du banc:
Man U: de qualité
Arsenal: une nurserie

Manager:
Man U: Ferguson a bien négocié les départs de van der Sar et de Scholes
Arsenal: est en train de se passer de Fabregas et Nasri

Passé récent:
MU est champion d’Angleterre en titre
Arsenal ne gagne plus de trophée depuis 2005

Présent:
MU ne recrutera en principe plus personne d’ici un bout de temps
Arsenal a au moins besoin d’un élément par ligne: défense, milieu et attaque

Futur:
MU a 80% de chance de remporter la Premier League 2012
Arsenal va devoir se passer de Gervinho et de Chamakh en début d’année prochaine en raison de la Coupe d’Afrique des Nations

27.08.11

Permalien 23:56:20, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, ANTI-FOOTBALL  

Au mépris du fair-play, Arsenal chipe Park à Lille

Arsenal veut faire signer en urgence Park (26 ans)-homonyme du célèbre Red Devil- alors qu’il devait s’engager au LOSC ! Adepte du “fair-play financier", Arsenal n’a pas le faire-play du respect tout court.

“Park est parti vers l’Angleterre, visiblement pour Arsenal. On est sidéré par ce comportement inacceptable au niveau des qualités humaines. Cela montre bien que ce joueur n’avait rien à faire au LOSC…”
Ces mots durs sont de Michel Seydoux, le pt de Lille, qui se sent berné dans l’histoire du vrai faux transfert de Park à Lille.
Alors qu’il devait passer la deuxième partie de sa visite médicale ce 27 août à Lille, Park a planté un lapin aux dirigeants lillois qui ont trouvé sa chambre vide en allant le chercher à l’hôtel.
Désormais, Park est à Arsenal. Pour une visite médicale.
Il s’agit de Park Chu-Young, l’ex joueur de Monaco qui ne voulait moisir en L2. L’ex entraîneur de l’ASM sait qu’on ne trouve pas un Nasri ou un Fabregas “au coin de la rue". Aussi, il pêche ce qu’il peut.
Cependant, il ne faut pas confondre ce bon joueur Coréen avec son célèbrissime honomyne Ji-sung Park, la grande star national qui joue à Manchester United.
Désormais, Wenger a son Park.
Le président du LOSC s’en prend au joueur mais il pourrait en faite autant avec le manager des Gunners qui a déjà récruté le Dogue Gervinho à un prix très faible, ce qui confirme le talent de négociateur de Wenger qui est depuis 2005 bien meilleur gestionnaire qu’entraîneur de terrain.
Park aurait dû s’engager pour trois ans chez le champion de France en titre, contre une indemnité de transfert de 3 millions d’euros (+ 2 millions de bonus) et pour un salaire de 190 000 euros mensuels.
Wenger a d’autres arguments à faire valoir après l’argent encaissé grâce aux départs de Fabregas et Nasri.
Le manager n’a plus qu’une dizaine de jours pour faire son marché.
Fidèle à son habitude, il puise en L1.
Son prochain achat pourrait être Eden Hazard, un autre Dogue !
Hazard a le profil idéal pour jouer à Arsenal.
Question football, il en a à revendre.
Pour ce qui est de son potentiel physique, faut voir.
Pourra-t-il s’imposer dans un jeu ultra violent comme en Angleterre ?
Esquisser les coups ne suffit pas. Nasri en sait quelque chose: il perd quasiment tous ses duels.

Permalien 23:08:53, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice encore victime de l'arbitrage déplorable

Les fans Niçois ne sont pas récompensés mais ils profitent des derniers instants passés au Ray. Le Gym n’arrive pas à décoller des pires places du classement.

Nice 0-0 Brest
7.875 spectateurs

Nice : Ospina - Clerc, Civelli, Pejcinovic, Monzon - Digard ©, Meriem (Diakité, 81e), Abriel (Hennion, 87e) - Mouloungui, Pentecôte (Gonçalves, 64e), Mounier

Les Aiglons peuvent s’estimer volés.
Ils n’ont pris que 2 points sur 12 alors qu’ils devraient en avoir au moins 4 ou 6.
Contre Toulouse, l’arbitre a refusé le but de la victoire à Mounier alors que ce but était totalement valable.
Donc, Nice n’a pas pu faire mieux que 1-1.
Et contre Brest, Nice a marqué par Pentecote mais le but a été refusé car parait-il le ballon fut repris par Abriel hors du terrain. Je demande à voir. Le ballon n’avait pas franchi complétement la ligne de corner.
Et il y a mieux encore: en début de match, Pentecote a été fauché dans la surface. Il y avait un penalty flagrant. Qu’il intervienne 30 secondes après le début du match, ne change rien à l’affaire: penalty c’est penalty.
Ensuite, Pantecote s’est échappé balle au pied dans une superbe situation, mais l’arbitre de touche a sifflé un hors-jeu inexistant.
Cela fait beaucoup.
Nice développe du jeu mais se montre trop peu menaçant dans l’avant-dernier et dernier geste.
Contre Brest, on a vu un très bon Pentecote. Il peut devenir très important dans le club.
On ne va pas parler de chat noir ou de scoumoune.
Il va falloir que Nice aille prendre des points à l’extérieur pour rattraper ceux perdus au Ray.
A ce niveau de la compétition ce n’est pas mission impossible.

Lyon 2-1 Montpellier
Auxerre 4-1 Ajaccio
Valenciennes 1-2 Bordeaux
Lorient 2-1 Nancy
Evian Thonon 0-1 Dijon

Permalien 18:32:51, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Nasri: "Les fans d'Arsenal n'ont aucune passion..."

Certains joueurs sont forts pour cracher dans la soupe. Pour Nasri, l’Emirates Stadium sonne aussi creux que la Stade Louis II… Quatre anciens joueurs d’Arsénal Wenger sont à Man City: Kolo Touré, Gaël Clichy, Samir Nasri et Patrick Vieira. Cela commence à faire beaucoup… Il s’agit d’une véritable hémorragie. Cela doit écoeurer les supporters des Gunners de voir le Français avec l’écusson des Citizens sur le coeur. Nasri n’est pas tendre avec les fans des Gunners. En revanche, il compare le public de Man City à celui de l’OM. Avec son beau sourire commercial, il dézingue grave ! Depuis qu’il a signé à City, il ne cesse pas d’accorder des interviews. C’est cela le football moderne: une grande part d’esbrouffe destiné à ceux qui aiment les footballeurs comme s’ils étaient des chanteurs de variétés.

Dans cette interview inédite Nasri confie le rôle primordial qu’a joué Patrick Vieira dans sa venue au club des Citizens. L’ex capitaine des Gunners travaille aussi pour Man City alors que les médias français n’ont pas cessé de nous gaver avec “Vieira le Gunner historique". Henry, Vieira, As. Cole, Nasri et Fabagregas ont tous quitté Wenger. Et aucun reporter institutionnel ne consacre la moindre ligne à ce constant capital… Voilà ce qui arrive quand on n’est plus que des attachés de presse.

Nasri dit qu’il a fait un choix sportif… Mieux vaut entendre ça que d’être sourd.
Nasri n’est pas warrior contre Evra. Il a un football très fragile qui demande une agilité messiniesque pour s’imposer. Jusqu’ici, il n’a démontré qu’un talent épisodique, incapable d’enchaîner les grandes performances. Il appartient à la génération des surcotés: Benzema, Nasri, Gourcuff, Ribéry…

Regardez le palmarès des Citizens:

2 Championnats d’Angleterre: 1937, 1968
5 Coupe d’Angleterre 1904, 1934, 1956, 1969, 2011
2 Coupes de la Ligue 1970, 1976
3 Community Shield 1937, 1968, 1972
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1970

Croyez-vous que Nasri aurait signé dans ce club si Man City ne le payait pas quasi 200 000 euros par semaine ?

PS: Inutile de publier le palmarès de Man United, on ne met pas sur le même pied d’égalité, une Ferrari avec un moteur de Solex et une Rolls Royce.

Permalien 17:01:01, Catégories: LE GYM E BASTA  

Les débuts de Pentecôte lors de Nice-Brest

OGCNice-Brest (L1)
27/08/2011, au Ray

Eric Roy a retenu 19 joueurs.
Le précieux François Clerc effectue son retour dans le groupe nissart.
Ce sera la première sortie en Noir & Rouge de Xavier Pentecôte, ex Toulousain.
Hellebuuck est écarté de la feuille de match.

Gardiens : Fernandez, Ospina
Défenseurs : Civelli, Clerc, Gomis, Mabiala, Monzon, Pejcinovic
Milieux : Abriel, Diakité, Digard, Hennion, Meriem, Palun, Sablé
Attaquants : Goncalves, Mouloungui, Mounier, Pentecôte

Absents: Coulibaly, Faé (blessés), Veronese (reprise), Hellebuyck, Malaga, Quartey (choix de l’entraîneur)

Nice vient de recruter pour 3 saisons l’ailier droit franco-ivoirien Franck Dja-Djédjé (Arles-Avignon).
Le joueur est la septième recrue niçoise du mercato: Meriem, Gomis, Digard, Monzon, Abriel et Pentecôte.

Alors que je croyais que les Aiglons prendraient un bon départ du fait de recevoir 3 fois sur les 4 premiers matchs de la nouvelle L1, il s’est passé le contraire de mes prévisions. A savoir que Nice au Ray a perdu contre Lyon puis fait nul contre le TFC, sachant que Lyon reste Lyon et que le Téfécé a très bien débuté le championnat.
Sur les 9 points en jeu à la maison, Nice en a pris qu’un pour l’instant.
Il en reste trois en mire.
Inutile de dire que si Nice ne les prend pas, ce début de championnat va placer le Gym en très mauvaise posture.
Nice doit devenir plus hermétique à l’arrière et plus précis devant dans la finition.
Ce n’est pas plus compliqué.
Facile à dire. Difficile à faire?

Voici mon éditorial pour le programme du match à lire, deux heures avant le coup d’envoi sur le site officiel de l’OGCNice: http://www.ogcnice.com/accueil.php


“Nice=Nikaia=Victoire !
Face à Brest, on ne peut pas penser : «il faut gagner…» Encore moins «on doit gagner …» Seul nous convient: «On va gagner ! » On s’est mis la pression tout seul, à force d’encaisser des buts évitables et d’en louper d’inévitables. Le premier ennemi ce soir, c’est nous avant d’être les visiteurs bretons. Le fait de savoir qu’on avait à disputer trois matchs à la maison nous a paralysés de manière inconsciente. L’heure n’est plus à la gamberge. On sait que lorsque l’on perd, on se trouve tous les défauts. Penser de la sorte conduit au précipice, d’autant que le vrai score de Nice-Toulouse était plus 2-0 ou 2-1 que 1-1. Si l’on nous refuse des buts valables, la vie est de plus en plus compliquée. A ce propos, je tiens à saluer la grande maîtrise de notre public qui a contenu sa rage face à l’injustice. La France entière sait que nous devrions être dans le ventre mou avec 3 points et non pas en queue de peloton avec 1 seul point.
Quand nous étions leader de L1 en 2002, on disait dans les rues de Nissa la Bella : «D’habitude, il faut lire le classement à l’envers pour voir le Gym en tête ! » L’humour niçois est beaucoup plus ravageur que son équivalent corrézien… En ce moment, nous occupons cette maudite place de lanterne rouge, et cela ne nous fait pas rire du tout. Cependant à tout choisir, je préfère avoir démarré la saison actuelle au diésel plutôt que de partir à fond la caisse pour finir dans la zone des relégués. Nous sommes tous vexés d’être au dernier rang, dirigeants, joueurs et fans. Il est très désagréable d’être moqués sans cesse mais rira bien qui rira le dernier. Je ne souhaite pas voir le Gym défendre sa place parmi l’élite au cours d’un match couperet face à notre ami Hugo Lloris, lors de l’ultime journée de championnat. Il ne pourra pas nous sauver chaque année !
Dire «la victoire à tout prix» peut nous paralyser et donc profiter à nos adversaires. Disons qu’on a 90 minutes, voire plus, pour nous exprimer le plus efficacement possible. 1 h 30 c’est long, c’est très long. Il ne faut surtout pas jouer avec la peur de perdre. Avec 4 points au compteur, on se sera plus proche de notre vraie valeur. Le but de l’OGCNice c’est de se maintenir en L1 afin de parvenir au sein de notre Grand Stade dans les meilleures conditions. Ne comptons pas sur la chance pour nous sortir la tête de l’eau. Il n’y a qu’une forte défense niçoise, une bonne circulation de balle et une justesse de tirs qui peuvent nous tirer vers le haut.
Nous ne sommes pas au basket, au handball ou au rugby. On ne veut pas voir une avalanche de buts niçois. Juste un de plus que Brest. Même deux pour mieux passer la soirée. Ne marquons surtout pas dans nos têtes avant de voir le ballon rouler au fond des filets de Brest. Haut les cœurs ! Issa Nissa !”

Sir Ferguson: "Cristiano Ronaldo est un très grand professionnel jusqu'à ses lacets".

Dans une trés belle leçon de coaching, Sir Alex Ferguson fête son ancien joueur qui a laissé un immense souvenir à Old Trafford

Au détour du transfert de Samir Nasri, Ferguson nous parle de Cristiano Ronaldo en des termes très élogieux:

-"Arsenal ne pouvait pas conserver Nasri dans son effectif sous peine de le voir partir en 2012 sans qu’il ne rapporte d’argent au club. Il était impossible de le conserver dans le groupe d’Arsenal même si le milieu des Gunners sera complétement dégarni lors de la venue d’Arsenal à Old Trafford. Aujourd’hui la situation est difficile car un joueur auquel il reste deux dernières années de contrat peut vite devenir un problème. Au début de ces deux ans, il vaut essayer de persuader le joueur de prolonger si vous tenez à lui. Il est urgent alors de trouver un nouvel accord. Mais s’il ne veut pas le signer, alors la dernière année du contrat, vous allez inévitablement vers le clash. Nous sommes tous dans le même bateau et moi aussi à United j’ai eu parfois le même problème avec des joueurs entrés dans leur dernière année. Il faut être actif en amont, toujours et tous le temps. Juste avant les deux dernières années c’est le meilleur moyen pour revoir les conditions. Il ne faut pas laisser traîner les choses. Comme Arsène Wenger n’a pas réussi à prolonger Nasri à Arsenal, il était logique de s’en séparer pour obtenir l’argent du transfert. Lorsque Man United a vendu Cristiano Ronaldo il était à l’apogée de sa gloire. Aussi nous avons battu le record avec 93 M€ pour le céder aux Espagnols. Ce ne fut pas un problème car Cristiano m’a toujours dit que son rêve était de jouer au Real Madrid. Nous l’avons eu six ans avec nous. Pour un Latin cela beaucoup de temps loin de la maison. Nous aimons penser que certains de nos joueurs ne doivent pas nous quitter. Cependant avec Cristiano ce fut différent. C’est un Portugais et non pas un Anglais. Il a accompli une partie de son rêve en jouant pour Manchester United puis il a voulu faire la même chose avec le Real Madrid. Je n’ai jamais eu le moindre problème relationel avec lui car c’est un professionnel fantastique à tous les points de vue. Même s’il voulait aller au Real Madrid, cela ne l’a pas empêché d’être l’un des mes meilleurs joueurs. Tout était parfait avec ce garçon, il était un très grand professionnel jusqu’à ses lacets. Donc, il faut planifier longtemps à l’avance. Nous avons regardé de l’avant et a obtenu une rallonge pour Nani. Pour mieux conduire la vie d’un club, il faut gérer au mieux tous les contrats des joueurs qui sont le ciment de votre équipe sinon vous construisez sur du vent et vous ne pouvez rien gagner car les intérêts privées dominent alors l’intérêt général.”

En 19 minutes à Barcelone, Fabregas a gagné deux trophées alors qu'il n'avait rien remporté à Arsenal depuis 2005

Le milieu de terrain catalan n’avait vraiment rien à faire à Londres. Que d’années perdues ! Heureusement qu’il a pu s’échapper des griffes d’Arsenal, cet ogre des centres de formations européens. Guardiola, son nouveau manager, a l’intelligence de l’utiliser de manière homéopathique pour ne pas lui mettre une pression inutile. Il faut qu’il retrouve aussi du rythme car maintenant, il évolue au vrai Barcelone et non pas Barcelone Canada Dry … L’ex capitaine d’Arsenal n’est plus qu’un anonyme au Barça. C’est dire la différence de niveau entre les deux équipes.

SUPERCOUPE UEFA, Stade Louis II
FC Barcelone 2 - 0 FC Porto
Buts Messi (39e) et Fabregas (88e)

En 303 matches avec Arsenal où il a inscrit 57 buts, entre 2003 et 2011, Fabregas, 24 ans, a gagné:
Community Shield 2004
Coupe d’Angleterre 2005

En 19 minutes à Barcelone où il a signé le 15 août 2011, Fabregas a gagné:
Supercoupe d’Espagne 2011
Supercoupe UEFA 2011

En effet, Fabregas n’avait joué que 9 minutes contre le Real Madrid lors de la Supercoupe d’Espagne, et il n’est entré dans le match contre Porto, à Monaco, qu’à la 80e pour remplacer Pedro et marquer son premier but avec l’équipe fanion du Barça.
Quel camouflet à Arsenal !
Fabregas a vraiment perdu son temps à Arsenal.
Avec le Barça, il aurait remporté toutes les anciennes campagnes avec Xavi, Iniesta et Messi.

J-1: Un but de Giggs, digne de Maradona et Messi

Ce but exceptionnel n’a pas eu la lisibilité des buts identiques marqués par Messi et Maradona.
Tout ça parce que Ryan Giggs n’a jamais quitté Manchester United qui a moins bonne presse que Barcelone et que l’équipe d’Argentine.
Je me souviens très bien que lorsqu’a eu lieu le dernier France-Argentine, TF1 a diffusé les deux buts semblables de Maradona et de Messi pour dire que c’étaient deux immenses joueurs. Il y avait Arsène Wenger au micro. Bien sûr, on n’a pas vu les images du but de Giggs. C’est bien logique, n’est-ce pas, puisque le Gallois n’était pas concerné par le match du soir…
La vérité c’est que le but de Giggs a été marqué contre Arsenal et en plus sur une passe à l’adversaire de Patrick Vieira. Il y a des mauvais souvenirs en FA Cup qu’il vaut mieux épargner au manager des Gunners qui est des deux côtés du guichet médiatique.
Douze ans après ce but mythique, Ryan Giggs devrait se retrouver face à Arsenal, à Old Trafford, ce 28 août 2011, à 17 h. C’est mon voeu le plus cher, d’autant que l’artiste a fait une entrée remarquée et remarquable contre les Spurs lors de la deuxième journée de Premier League.
De fait, il a délivré une passe en or à son jeune ami Wayne Rooney.
Dans une marée humaine au sein de la défense de Tottenham, il a eu la lucidité de servir une louche de caviar sur la tête de Rooney qui ne s’est pas fait prier pour marquer le 3e et dernier but des Red Devils.
La messe était dite et Giggs délivra un ballon divin.
On eût dit qu’il était parachuté.
C’est fabuleux d’attendre ce MU-Arsenal, on sait que les Red Devils vont passer une sacré savon aux Gunners.
Attente sublime. On connait l’affiche du film mais pas le scénario.
Ce qui est exceptionnel c’est que dans le pire des cas, on peut perdre sans que cela ait la moindre conséquence.
Arsenal n’est plus une équipe de haut de tableau.
C’est une entreprise commerciale plus que sportive.
On n’y entend surtout parler des ventes d’appartements sur le site de l’ancien stade, des 310 M€ que les transferts ont rapporté depuis plus de 10 ans, de ce qu’ont rapporté les départs de Fabregas et Nasri, du fair-play financier…. ainsi de suite.
Où est le football là-dedans ?
“Dites-moi, dîtes-moi que Cesc et Samir sont partis pour un autre que moi mais pas à cause de moi” pourrait chanter Wenger, à la manière de Michel Jonasz.

J -1: Combien de buts va encaisser Arsenal contre Man U ?

Ryan Giggs incarne tout ce que ne sait pas faire Arsenal. Ferguson a persuadé Ryan Giggs de ne pas signer ailleurs et de faire toute sa carrière à Man United. Wenger n’a jamais su conserver un joueur important: ni Henry, ni Vieira, et pas davantage Fabregas et Nasri. C’est la stricte vérité que d’aucuns ne veulent pas entendre.

Dimanche 28 août 2011, 17 h
Manchester United-Arsenal

Ce n’est pas parce que Arsenal s’est qualifié pour la C1 2012 que tout à coup les Gunners sont (re)devenus des foudres de guerre.
Le manager français avait promis un “mercato d’été actif” et on a un droit au départ de ses deux créateurs majeurs: Fabregas (Barcelone, pour l’amour du jeu) et Nasri (Man City, pour l’appât du gain)
La seule question à 24 heures du match c’est: combien Arsenal va-t-il encaisser de buts à Old Traffort et quels Red Devils vont marquer ?
En deux matchs de Premier League, Arsenal n’a pas été capable de marquer le moindre but.
Chamakh qui devait révolutionner le foot anglais ne joue jamais.
A peine arrivé, Gervinho a déjà pris un carton rouge ! C’est dire qu’à Arsenal on lance les joueurs sans leur expliquer le fonctionnement des défenseurs adverses, plein de vice pour faire disjoncter.
Pendant ce temps, MU a déjà inscrit 5 buts dont un csc en faveur de la maison rouge à West Brom.
Le théâtre des rêves de Man U peut virer au cauchemar pour Arsenal.
J’hésite entre 3 ou 5 buts des Red Devils.
Buteurs ? Rooney et Nani.
Pas un seul fan de MU ne peut imaginer la défaite voire le nul face aux Gunners.
Le public de MU a un mental aussi fort que celui des Red Devils.
On ne veut pas voir MU vaincre bêtement.
On veut voir un style de jeu démontrer que celui dans face n’est qu’une façade sans nappe phréatique.
Qu’importe les blessés, les absents, les tauliers, les jeunes, les anciens…
Les titulaires sont ceux qui jouent.

26.08.11

Permalien 20:19:36, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ferguson: "La Fédération anglaise nous traite comme de la merde! "

Ferguson n’est pas du tout content que Capello s’apprête à convoquer huit Red Devils, dont Smalling, Jones, Cleverley et Welbeck, des jeunes joueurs qu’ils est en train d’aider à éclore en Premier League. Il ne veut pas qu’une surcharge de matchs vienne casser tout son travail de formateur. Il a raison. MU passe avant l’Angleterre, d’autant plus que Fergie est un Ecossais.

Sir Alex Ferguson est monté d’un cran pour défendre son club.
Il s’en prend à la FA qui, au lieu de le remercier, le menace toujours de suspension contrairement à la légende qui veut que MU soit toujours avantagé.
Il faut savoir que lors de la prochaine liste de présélectionnés anglais, l’Italien Fabio Capello devrait convoquer un nombre incroyable de Red Devils:
Rio Ferdinand, Chris Smalling, Phil Jones, Michael Carrick, Tom Cleverley, Danny Welbeck, Ashley Young et Wayne Rooney sont tous en lice.

PS: ce 26 août 2011 à 2O h, le club vient de m’envoyer ce maïl pour tempérer la vidéo:

“Le Boss est plein de fierté car huit de nos joueurs pourraient être appelés par Fabio Capello.
-Ce n’est pas un problème pour nous, a expliqué Ferguson. C’est fantastique. Nous avons déjà prêté plus de joueurs pour l’Angleterre que tout autre club dans le monde et nous sommes heureux pour les joueurs car ils méritent d’être là. Cependant certains d’entre eux sont très jeunes et ils viennent à peine d’entrer dans la haute compétition. Ils ont un grand potentiel et je ne souhaite pas qu’on les brûle. Il y a un long chemin à parcourir pour devenir un grand professsionnel. J’ai besoin qu’on leur laisse du temps pour l’adaptation, c’est alors que je leur permet d’entrer en scène chez moi. Je ne vois pas pourquoi précipiter le mouvement ! Je suis très content de leur début de carrière en équipe première.”
En un mot, Manchester United passe avant la sélection, c’est bien compris !
Ferguson n’est pas consultant sur la BBC, pour commenter les matchs de la sélection nationale, lui.

Permalien 19:35:46, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Quelques pans de la biographie de Platini sans corrector

Sélectionneur, Michel Platini était pour la présence de la vidéo lors des matchs. Devenu président de l’UEFA, il est contre.

Dans Le Parisien du 26 août 2011, il y a un nouvel article à la gloire de Michel Platini, le pt de l’UEFA. Une belle double page. Le Parisien est le seul quotidien d’infos générales que j’achète. C’est le mieux fait. (Je n’ouvre plus jamais Libération, même avec une pince à linge sur le nez.) Pour les lecteurs de Libé, Le Parisien fait trop populaire, trop peuple. Pas branché. Vulgos quoi !
J’ai toujours été un fan du joueur d’origine italienne, comme moi. Il serait Breton ou Néerlandais que cela ne changerait rien.
Nous sommes tous les deux de la même génération.
Quand il jouait, j’ai fait des kilomètres et des kilomètres pour aller le voir.
J’ai assisté à son dernier match international, au Parc des Prince, à moitié vide (ou plein…) contre l’Islande. Il n’avait pas dit qu’il arrêtait avec l’EDF, avant le match. C’est tout à son honneur.
Dans sa biographie, les journalistes enlèvent beaucoup d’éléments. Ils agissent comme les laboratoires du KGB qui retouchent les photos du Kremlin…
Trier parmi les éléments biographiques pour servir l’image d’un homme de pouvoir cela s’appelle attaché de presse.
Livrer en bloc les éléments biographiques cela s’appelle journaliste ou “historien de l’immédiat” comme disait Albert Camus.

Dans le domaine privée, il suffit de se promener sur le net pour être mis au parfum.
Vrai ou faux ? Info ou intox ? Je ne suis pas le biographe de Platini.

Pourquoi a-t-il sauté de joie lors de la conquête de la Champions League 1985, pleine de sang ?
Il a toujours dit qu’il ne savait pas la véritable ampleur de la tragédie. Je le crois.
Ce match a beaucoup massacré la part de notre enfance que l’on conservait encore en nous comme l’on porte un verre d’eau dans un dés à coudre en plein désert.

Dans le domaine de l’EDF comme sélectionneur, là c’est plus notoire.
Je me souviens d’un putsh avec notamment Claude Bez (pt de Bordeaux) qui a profité d’une déclaration incendaire de Cantona sur Henri Michel. Ce putsh permis Platini de prendre la place de sélectionneur national, en novembre 1988. Mécontent des Bleus lors de l’Euro 1992, il quitta ses fonctions sans demander son reste. J’avais été déçu que Platini délaisse le poste à la manière de Jospin, beaucoup plus tard…

Comment se fait-il que Platini sélectionneur prit position en faveur de la vidéo alors qu’une fois pt de l’UEFA, le même homme soit contre l’utilisation du magnétoscope lors d’un match?

La zone la plus sombre de sa carrière et l’épisode de la “caisse noire” de l’ASSE. De nos jours, il se dépense pour mettre de l’ordre dans les finances des clubs…

Documentation sur la caisse noire de Saint-Etienne, et sur le Pt Rocher réhabilité par François Mitterrand:

“Et ce 29 mai 1979, Roger Rocher, accompagné par Pierre Garonnaire et Jean-Claude Marjollet, le secrétaire du club, parvient en toute discrétion à faire signer Michel Platini pour deux saisons. En échange de cette transaction, Nancy reçoit la somme de 1 200 000 francs comme indemnité de formation. Les dirigeants stéphanois ont emporté la décision sur leurs concurrents car ils ont monté un montage financier en prenant quelques libertés avec la loi. La star française voulait un million de franc net par an. Aussi Saint-Etienne s’est engagé à lui verser un salaire de 83 300 francs plus les primes et à lui rétrocéder en liquide le montant des impôts à payer. Cela vaudra à Platini de se retrouver sur le banc des accusés lors de la douloureuse affaire de la caisse noire. De plus, Rocher a accepté que le joueur négocie lui-même ses contrats publicitaires ce qu’il avait toujours refusé jusque-là…” [extraits de http://www.asse-live.com/affiche_vip0607.php?numero=40 ]

“Roger Rocher sera emprisonné durant quatre longs mois, entre novembre 1983 et mars 1984. Il sera remis en liberté sous caution. Mais l’affaire va rebondir. Elle va éclabousser de nombreux joueurs qui avoueront avoir touché de l’argent… sans en connaitre la provenance… des élus aussi… Selon les estimations, 20 millions de francs auraient été détournés entre 1977 et 1982 (on estime qu’avant 1977, il y avait aussi une caisse noire, mais qu’elle était plus “normale"). Manquent toujours 6 millions à l’appel… Le Président des Verts avait été condamné à trois ans d’emprisonnement, dont quatre mois fermes, et 800 000 francs d’amende (environ 122 000 euros). En première instance, sa condamnation avait été de quatre ans d’emprisonnement, dont 18 mois ferme et 200 000 francs (environ 30 500 euros) d’amende. L’arrêt de la cours d’appel avait soulagé le Président, mais les 800 000 francs d’amende, il ne pouvait pas les payer. Il allait devoir vendre sa maison de Saint-Genest-Malifaux, ainsi que tous ses trophées, à Louis Nicollin. Le 18 octobre 1991, sous la pression populaire, le Président de la République française, François Mitterrand, accorde sa grâce à Roger Rocher: “J’ai reçu une lettre du ministère de la Justice. Le décrêt avait été signé par le président de la République le vendredi 18 octobre. Cette grâce est un grand soulagement moral, et financier aussi, pour moi, mon épouse, ma mère qui a 93 ans, mes enfants et mes petits enfants” (…) Roger Rocher ne s’est pas enrichi personnellement."[extraits http://www.poteaux-carres.com/article-C3620061016222642-18-octobre-1991-Roger-Rocher-est-gracie-par-Fran.html ]

Voilà ma contribution à la meilleure connaissance de Michel Platini. Je suis contre ceux qui réécrire l’Histoire.
De nos jours, les rédacteurs trient les informations car ils ont trop peur qu’on leur refuse une interview dans le futur. Je suis contre cette façon d’agir. Un journaliste devrait avoir la possibilité de rencontrer Michel Platini sans être obligé ensuite de faire un papier sur lui. Aujourd’hui cette façon de travailler n’est plus possible. Vous appelez quelqu’un, il vous rencontre ou pas, et ensuite vous êtes obligé de pisser la copie en sa faveur. C’est ainsi que fonctionne la société médiatique, au détriment des lecteurs qui achètent de moins en moins de journaux version papier. On les comprend !

Permalien 17:54:09, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Samuel Eto'o, le footballeur le plus payé de galaxie foot

Samuel Eto’o a tout gagné au niveau des grandes compétitions. Il a joué dans de grands clubs. Aujourd’hui, il part dans un club sans aucun intérêt sauf que son propriétaire est plein d’oseille. J’espère qu’il est sûr de ce qu’il dit au niveau de la sécurité des siens. Ici, il nous endort avec un discours qui ne me touche pas du tout. Certes Eto’o sait se montrer généreux auprès de ses compatriotes camerounais. Bien sûr, il fait ce qu’il veut. J’ai toujours aimé son football. Je lui souhaite bonne chance mais qu’il ne compte pas sur moi pour regarder les matchs de Makhachkala. C’est comme si la bassiste Marcus Miller jouait tout à coup dans un orchestre de mauvais musiciens.

Le FC Anzhi Makhachkala qu’es aquo ?
C’est un club de football du Daghestan (2,5 M), sur la mer Gaspienne, au Nord Caucase, qui promet 20 M€, hors contrats publicitaires, pendant trois ans à Samuel Eto’o pour y rejoindre entre autres le légendaire brésilien Roberto Carlos.
La ville de Makhachkala est la plus importe de cette république de la fédération russe: plus de 460 000 habitants
Les anciennes gloires du ballon rond veulent tirer profit de leur image jusqu’à l’écorner définitivement.
Quel intérêt de jouer dans un club du trou du cul du monde, à part l’aspect financier…
Le propriétaire de ce club de Premier League russe fait fortune dans le pétrole.
Désormais le Camerounais est le joueur le plus payé de l’Histoire.
Actuellement, C. Ronaldo (Real Madrid) et Rooney (Man U) touchent 13 M€ par an.
Et Messi (Barça), 11 M€.
Heureusement que Messi parvient à nous montrer de la lumière.
L’Argentin arrive à nous faire oublier que le football est la proie des vautours.

J-2: Sir Alex Ferguson prend la défense d'Arsène Wenger

Beaucoup de mes amis du Kop d’Old Trafford, ou de ce qu’il en reste, sont surpris que j’accorde tant d’importance à ce MU-Arsenal qui arrive car ils le considèrent comme une simple formalité, comme s’il s’agissait de MU-Fulham. Je dois leur rappeler que je suis le seul média français 100% MU, face à TF1, L’Equipe et Canal Moins, totalement arsenalisés depuis tant et tant d’années. “Mieux vaut se perdre dans sa passion que perdre sa passion". Sans la Premier League, je ne m’intéresserai plus au football. Et tout mon blog serait consacré au Curling, si précieux à l’écrivain Laurent Sagalovitsch.

Toujours prêt à prendre le contre-pied de ce qui se dit, le manager de Man U endort les fans d’Arsenal avec un discours des plus sympathiques.
En effet, Sir Alex Ferguson manifeste sa sympathise envers Arsène Wenger à quelques heures de Manchester United.
Le manager sait que le Français est le deuxième plus ancien manager de la Barclays Premier League, derrière lui…
Ferguson défend celui qui a été malmené par les médias anglais depuis les départs volontaires de Samir Nasri et de Cesc Fabregas, lors du mercato d’été au cours Wenger avait pourtant laissé croire dit qu’il allait recruter du lourd.
Sir Alex estime que Wenger a des circonstances atténuantes car les Londoniens du Nord “manquaient de liquidité". Ce qui est un comble pour des dirigeants qui ont empochés 310 M€ (!) en 11 ans de transferts:
-"Le travail fait par Wenger depuis 15 années est le meilleur dans l’histoire d’Arsenal.[Ferguson oublie l’ère Chapman, le Busby des Gunner, rien que ça!] Oui, il n’est pas gagné un trophée en six ans, mais ça veut dire quoi? La qualité de son équipe n’est pas réduite pour autant. Il y a toujours de bons joueurs dans son groupe depuis 15 ans. Il faut tenir compte que la concurrence s’est intensifiée au cours des dernières années: pensons à Chelsea qui est venu dans la course aux titres. Maintenant, vous avez Man City, et Tottenham a fait une grande saison l’an passé, donc la concurrence est beaucoup plus grande pour Arsenal comme pour Man United. Le paysage du football est plus cynique et les supporters sont beaucoup moins faciles à mettre de notre côté. Depuis 20 ans, tout a changé et c’est décevant. [Ferguson oublie de dire qu’il gagne beaucoup plus d’argent en 2011 qu’en 1986 !] Aux attaques, Wenger a répliqué sur le terrain, à Udinese où son équipe a bien joué et a obtenu un excellent résultat en se qualifiant pour la C1 2012. Beaucoup de gens pensaient que les Gunners allaient quitter la compétition mais pas moi. Je pensais qu’ils allaient gagner. Le match le dimanche sera un autre tremplin pour eux. Ils vont chercher à se rassurer à notre détriment mais nous sommes en bonne forme et mes joueurs vont être à la hauteur de l’événement. J’ai perçu une grande impatience auprès de mes garçons, à vouloir en découdre…”
Fletcher pourrait faire face à Arsenal
-"Sur le front des blessures, Darren Fletcher a joué un match en réserve sans problème et c’est une excellente nouvelle", a dit Ferguson. “Je pense que Darren est de retour maintenant. Il a eu une longue absence terrible, à cause d’un virus tenace".
Sir Alex confirme que Rio Ferdinand et Antonio Valencia sont sur la bonne voie tandis que Nemanja Vidic est absent pour un mois et que Rafael va manquer encore plus longtemps à cause de son épaule luxée. Malgré ces absences, le Boss estime que son groupe est serein. Il a révélé que Chicharito est apte à débuter un match, même si la forme de Danny Welbeck fait un concurrent de grand niveau.
-"Chicharito est de retour. Cela me procure un cas de conscience: il n’a jamais démérité et Welbeck est en plein boum. J’ai donc deux hommes de grande valeur pour un même poste mais c’est le genre de problème que nous voulons !”

Permalien 13:14:24, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Le site officiel d'Arsenal se croit encore en 1998 alors que celui de Man United prend la défense de Wenger !

Arsenal semble avoir oublié que MU est venu battre les Gunners 2-6 à Londres…

Cela s’appelle le manque de respect ou alors prendre ses désirs pour la réalité.
Allez voir le site officiel d’Arsenal:
http://www.arsenal.com/news/news-archive/freeze-frame-manchester-united
Et que dit le site officiel de Man Unted:
“Boss’ Wenger sympathy”
http://www.manutd.com/en/News-And-Features/Football-News/2011/Aug/alex-ferguson-press-conference-for-arsenal.aspx
Eh! oui, Wenger prend la défense de Wenger !
C’est la différence entre un club qui a de la classe et un autre qui…
Arsenal n’a rien trouvé de mieux que de mettre en ligne un vieux match d’Arsenal des années 1998, quand les Gunners sont venus battre les Red Devils à Old Trafford. Comme s’il allait se passer le même chose ce 28 août 2011 à 17 h. Arsenal est vraiment nostalgique d’un temps qui n’existe plus depuis 2005, date du dernier trophée remporté par le club entraîné par Wenger

MANCHESTER UNITED 0-1 ARSENAL
Premier League
Old Trafford
March 14, 1998

-"Le voyage de dimanche à Old Trafford vient trop tôt dans la campagne afin de déterminer qui va gagner le titre de Premier League. Mais cela a déjà été un baromètre au fil des ans, notamment en Mars 1998″ écrit le préposé arsenalisé sur le site des Gunners.
Il poursuit: “Marc Overmars à la 79e minute a brisé le cœur (sic) de Manchester United pour le reste du championnat".
“Brisé le coeur"… Et puis quoi encore !
Même si Arsenal gagnait en 2011 à Old Trafford, les Gunners ne remporteraient pas la Premier League.
Pour MU ce match est une anecdote dans la saison. Ce n’est pas le match de l’année comme pour Arsenal.
Ce que ne dit pas la site c’est mon éternelle remarque sur la politique de Wenger qui consiste à ne pas aligner assez d’anglais dans son onze de départ. Regardons la composition d’Arsenal lors de cette venue victorieuse à Old Trafford (1998):

Manninger/
Dixon (Anglais), Keown (Anglais), Adams (Anglais), Winterburn (Anglais)/
Parlour (Anglais) (puis Garde), Petit, Vieira/
Overmars, Wreh (Anelka), Bergkamp

Il y avait cinq anglais, donc la moitié des joeurs de champ.
Depuis que Wenger a voulu démontrer qu’il pouvait gagner grâce à des jeunes formés par Arsenal, il ne remporte plus rien. C’est comme si Hitchock voulait devenir tout à coup Robert Bresson. Eh bien non ! Hitchcok avait besoin de Gary Grant…
Le site Arsenal se croit encore en 1998.
Plus dur sera le retour à la réalité sur la pelouse d’Old Trafford, ce dimanche.

J- 3: Focus sur le feeling de Ferguson et de Wenger

Tel un spectateur passionné, Ferguson a une manière d’applaudir de fin connaisseur. Quand il apprécie la façon d’agir de ses joueurs, il les applaudit pour les féliciter d’avoir pu mener à bout une belle attaque construite. En aucun cas ses applaudissement n’expriment un soulagement. Il salue l’exploit qu’il attendait à un moment ou un autre. La différence entre les deux c’est que Ferguson n’a plus rien à prouver avec entre autres 2 C1 à son actif. Wenger lui reste sur 3 défaites en finale de Coupes d’Europe …

Tel un supporter anxieux, Wenger est un faux calme et ses applaudissements quand son équipe marque révèlent toujours un ouf de soulagement. Quand il gagnait, avant 2005, il avait de belles séquences de bonheur. Ce temps-là est fini. Depuis que son club ne remporte plus rien du tout, le Français dégage surtout de l’angoisse contenue ou libérée. Il a une grande capacité à encaisser les coups. Les deux hommes ont en commun une solide éducation parentale. Ils savent d’où ils viennent.

Permalien 09:07:55, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

J-3: L'interview idéale selon Arsène Wenger

Et si l’on coupait le son de tous les journalistes comme dans cette vidéo ? Cela ferait plaisir à tous ceux qui n’aiment pas les contradicteurs. Arsène se plaint que tout le monde donne son avis. “Tout le monde” c’est vous et moi. Mais que fait-il lui toute l’année, 365 jours sur 365 ? Il est sans cesse devant les caméras pour donner son avis…[Qu’on ne vienne pas me dire que c’est la presse qui va à lui. Le football est un milieu plein d’argent grâce aux droits télés…] Dans la vidéo c’est l’arroseur arrosé.

Aujourd’hui, les puissants veulent contrôler leur image jusque dans les moindres détails.
Aussi, ils ne supportent de moins en moins les avis non autorisés.
Concernant Wenger, je rappelle qu’il est consultant, entre autres sur TF1. Il est donc payé pour donner son avis notamment sur l’équipe de France.
A Udinese, après la qualification d’Arsenal pour la C1, il s’est exprimé durement sur la liberté d’expression de la presse- il visait surtout les confrères anglais. On peut étendre sa remarque aux internautes défavorables à Arsenal. On sait que dans la défaite, Wenger se mure dans le silence alors que dans la victoire il peut-être arrongant:

-«Il faut prendre de la distance avec le catastrophisme qui semble parfois nécessaire [aux journalistes]. Je voudrais rappeler qu’Arsenal est toujours dans une position de force. Voilà quatorze ans que nous participons à la phase de groupes de la Ligue des champions, nous avons un nouveau stade, notre situation financière est forte, et notre équipe aussi. Nous sommes dans une société où tout le monde donne son opinion sur tout, mais cela fait partie du boulot, nous devons l’accepter».

Nous connaissons par coeur son discours sur le fair-play financier qui situera Arsenal parmi les bons élèves.
Si seuls les consultants pouvaient donner leur avis, il faudra alors que seuls les écrivains puissent parler de littérature. Les lecteurs n’auraient qu’à se taire.
Veut-on une société de Santons de Provence, figés dans leurs attitudes, silencieux comme des carpes?
Cela s’appelle une dictature.

PS: le plus amusant c’est que Ferguson a été solidaire de Wenger pour dire qu’il faut savoir se boucher les oreilles.
Sacré “Fergie". Le 28 août à 2011, à 17 h, au moment du coup d’envoi de Man U-Arsenal, il ne saura même plus qui est l’entraîneur des Gunners tant il n’aura d’yeux que pour les Red Devils… C’est le signe des grands compétiteurs. Agneau hors des matchs. Chacal pendant le match.

25.08.11

J-3: les Ferguson Babes contre les Wenger Babes

On parle de l’Ecole Wenger mais l’âge moyen de Manchester United contre Tottenham était de 22 ans !

Parmi les effectifs actuels de Manchester United et d’Arsenal voici les plus jeunes joueurs et les produits purs et durs des deux clubs.

Les Red Devils de l’Ecole Manchester United/Ferguson:

*Gardiens:
David De Gea (Espagne, 20 ans) ex Atletico Madrid. Bons débuts en Premier League
Ben Amos (Angleterre, 21 ans) FORMÉ AU CLUB. Irrégulier

*Défenseurs:
Phil Jones (Angleterre, 19 ans) ex Blackburn Rovers. Mental d’acier
Jonny Evans (Irlande du Nord, 23 ans) FORMÉ AU CLUB. Serein
Chris Smalling (Angleterre, 21 ans) ex Fulham. Très bon
Fabio (Brésil, 21 ans) ex Fluminense. Bon
Rafael (Brésil, 21ans) ex Fluminense. Bon

*Milieux:
Anderson (Brésil, 23 ans) ex Porto. Très bon
Ryan Giggs (Pays de Galles, 37 ans) FORMÉ AU CLUB. Génie
Nani (Portugal, 24 ans) ex Sporting Portugal. Génial
Tom Cleverley (Angleterre, 22 ans) FORMÉ AU CLUB. Gros caractère de taiseux
Darron Gibson (Irlande, 23 ans) FORMÉ AU CLUB. Trop inconstant
Darren Fletcher (Ecosse, 27 ans) FORMÉ AU CLUB. Grand joueur de club

*Attaquants:
Chicharito (Mexique, 23 ans) ex Chivas de Guadalajara. Très bon
Danny Welbeck (Angleterre, 20 ans) FORMÉ AU CLUB. En train de s’affirmer
Frederico Macheda (Italie, 20 ans) ex Lazio Rome. Joueur à éclipses
Mane Biram Diouf (Sénégal, 23 ans) ex Molde FK. Doit mieux utiliser son temps de jeu

…………………….

Les Gunners de la crèche d’Arsenal/Wenger:

*Gardien:
Wojciech Szczęsny (Pologne 21 ans) ex Legia Varsovie. Bon

*Défenseurs:
Carl Jenkinson (Finlande, 19 ans) ex Charlton Athletic. Quelconque
Kieran Gibbs (Angleterre, 21 ans) FORMÉ AU CLUB. Fébrile
Armand Traoré (Sénégal, 21 ans), ex Monaco. A tout à prouver

*Milieux:
Aaron Ramsey (Pays de Galles, 20 ans) ex Cardiff City FC. Inconstant
Jack Wilshere (Angleterre, 19 ans) FORMÉ AU CLUB. Très bon
Emmanuel Frimpong (Angleterre, 19 ans) FORMÉ AU CLUB. Hyper violent
Craig Eastmond (Angleterre, 20 ans) FORMÉ AU CLUB. Poupon
Henri Lansbury (Anglais,20 ans) FORMÉ AU CLUB. Soupe au lait

*Attaquants:
Theo Walcott (Angleterre, 22 ans) ex Southampton FC. Bon dans les journaux
Alex Oxlade-Chamberlain (Angleterre, 18 ans) ex Southampton. Starifié avant d’avoir prouver quelque chose
Ryo Miyaichi (Japon, 18 ans) ex Chukyodai Chkyo. Bambin
Joel Campbell (Costa Rica, 19 ans) ex Deportivo Saprissa. Nourrisson

“Arsenal est le berceau de l’Europe. Si les clubs viennent chercher nos joueurs c’est qu’ils n’en trouvent pas ailleurs” a dit Arsène Wenger à Téléfoot, le 22 août 2011.
Pour moi, Arsenal est plutôt le cimetière des illusions.
Le manager des Gunners oublie de dire qu’il a pris Fabregas à Barcelone avant de le lui rendre.
Et qu’il est allé chercher Nasri à Marseille.
Wenger n’a donc découvert aucun de ces deux joueurs.
On va bien voir qui est le berceau de l’Europe, le 28 août 2011, à 17 h.
Pronostic ? Man U 5-0 Arsenal.
Depuis 1996, Wenger n’a formé qu’un seul grand pro: Jack Wilshere quand Ferguson a lancé les frères Neville, Beckham, Butt, Scholes, Brown, Giggs, Welbeck, Evans,… Pour un Fabregas épanoui mais sans titre à Arsenal, Ferguson a révélé au monde Cantona, C. Ronaldo, Rooney, van Nistelrooy, Nani, Park, Valencia…
Wenger fait tout comme Ferguson mais en moins bien.
Inutile de comparer leur palmarès respectif. La comparaison est insupportable pour le Français.
Hier Ferguson a pris la défense de Wenger qui était critiqué par les médias anglais.
Jamais je n’ai entendu Wenger dire du bien de Ferguson sur TF1 alors qu’il est consultant.
Cela fait des années qu’on me gave avec l’Ecole Wenger, parait-il le plus grand formateur de France et de Navarre.
Ce n’est que de la tchache médiatique. Thierry Henry à longtemps caché la forêt qui n’existe pas.
Wenger est comme beaucoup, il va faire son marché ailleurs. A la revente cela a rapporté 310 M€. S’il touche une commission c’est le jackpot! Ferguson ne se prive pas non plus pour faire son marché dans le monde entier.
Cependant, le centre de formation de Manchester United est une réalité depuis le passage de Matt Busby, après guerre. C’est lui qui a dit qu’il fallait faire un club spectaculaire avec des joueurs du coin renforcés par de très bons footballeurs. C’est ce qu’il a fait dans les années 1950 avec un groupe qui hélas est mort dans l’accident d’avion de 1958. Ensuite, il reconfectionna une grande équipe pour remporter le titre national en 1967 puis la C1 1968, avec Best et Charlton pour leaders.
Ferguson a repris le flambeau. Il a formé plein de jeunes encadrés par des aînés avec lesquels il s’est imposé dans le pays et en Europe.
Aujourd’hui, il poursuit le renouveau de Man U comme il le fait tout le temps, ne connaissant jamais de temps mort, ce qui est rarissime. Dès la fin d’un cycle, il relance le moteur avec un effectif remanié.
Wenger, lui, a bien remis Arsenal en selle. Le club était endormi depuis le passage du grand Herbert Chapman. Après avoir gagné des titres anglais mais aucun européen, avec des joueurs d’expérience, Wenger s’est mis en tête de prouver qu’il pouvait rivaliser avec Ferguson, rien qu’avec des jeunes. Erreur fatale. Le technicien français pédale dans la choucroute depuis 2005, incapable de remporter le moindre trophée.
Wenger ne se gêne pas pour imiter Ferguson. 2011-2012 est la saison de tous les dangers pour Arsenal qui frôle l’agonie depuis le début d’exercice. Son capitaine Fabregas a fui le club, n’en pouvant plus de ne jamais rien gagner avec Arsenal qui est devenu une vitrine de joueurs de passage.
Ce départ volontaire risque de plomber tout le groupe qui est connu pour n’avoir aucun mental même s’ils sont parvenus à se qualifier pour la C1 2012. Beaucoup de footballeurs moyens signent à Arsenal pour se faire remarquer avant de partir ailleurs. Arsenal c’est une sorte de plateau de Michel Drucker où l’on voit des gens du “Point Virgule” qui espèrent passer à l’"Olympia".

Dimanche 28 août, les deux écoles vont croiser le fer, une fois de plus.
Faut vraiment être un fan d’Arsenal pour croire que les Gunners peuvent s’imposer à Old Trafford en ce début du championnat.

Manchester United-Benfica, 43 ans après

L’inculture des gens sur le football est telle que lors du tirage de la C1 sur Eurosport personne n’a dit que Man U-Benfica fut l’affiche de la première finale de C1 remportée par les Red Devils, en 1968, avec George Best et Bobby Charlton.

CHAMPIONS LEAGUE 2012 - TIRAGE

*Groupe A: Bayern Munich, Villarreal, Manchester City, Naples
Favoris: Bayern Munich, Man City. Outsider: Naples

*Groupe B: Inter Milan, CSKA Moscou, Lille, Trabzonspor
Favoris: Inter Milan, CSK Moscou.

*Groupe C: Manchester United, Benfica Lisbonne, FC Bâle, Otelul Galati
Favoris: Man United, Benfica

*Groupe D: Real Madrid, Lyon, Ajax Amsterdam, Dinamo Zagreb
Favoris: Real Madrid, Ajax. Outsider: Lyon

*Groupe E: Chelsea, Valence, Bayer Leverkusen, RC Genk
Favoris: Chelsea, Valence. Outsider: Leverkusen

*Groupe F: Arsenal, Marseille, Olympiakos Le Pirée, Dortmund
Favoris: Dormund, Arsenal. Outsider: Marseille

*Groupe G: FC Porto, Shakhtar Donetsk, Zenit S. Pétersbourg, Apoel Nicosie
Favoris: Porto, Zenith S. Pétersbourg

*Groupe H: FC Barcelone, Milan AC, BATE Borisov, Viktoria Plzen
Favoris: Barcelone, AC Mila

Manchester United fut le premier nom de club tiré par Luis Figo.
Il n’y a pas de hasard. Sur la scène à Monaco, il y avait du beau monde dont Gullit et Charlton.
L’ambassadeur n°1 de Man U a évoqué les anciens de 1958, mais les préposés au micro étaient si ignares qu’aucun des deux n’a pu annoncer aux téléspectateurs que Charlton parlait du crash de l’avion de Munich qui a tué huit Red Devils de Matt Busby, entraîneur rescapé tout comme Charlton.
Cette cérémonie était fastidieuse. Heureusement que l’on pouvait voir des anciens grands joueurs plus le Pt Platini (UEFA)et aussi une sublime présentatrice. Peut-on être plus belle brune ? Difficile.
Elle m’a fait rêvé, et c’est le plus important.
En fin de cérémonie, Messi a reçu une nouvelle distinction: celle du meilleur joueur européen 2010-2011.
C. Ronaldo était là. Avec une gueule d’enterrement de première classe. Messi et Xavi faisaient bloc, à côté du Madrilène aussi seul à Monaco que sur le flanc de l’attaque du Real. Qu’il est loin le Ronaldo rayonnant de Man U !

Rappel des palmarès:

Real Madrid *********xxx
AC Milan *******xxxx
Barcelone ****xxx, tenant du titre
Bayern Munich ****xxxx
Ajax Amsterdam ****xx
Manchester United ***xx
Inter Milan ***xx
Benfica Lisbonne **xxxxx
FC Porto **
Marseille *x
Borussia Dortmund *
Valence xx
Bayer Leverkusen x
Chelsea x
Arsenal x

(*= victoire/ x finaliste)

Permalien 16:42:57, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR  

L'ex leader d'Arsenal, Patrick Vieira, a attiré Nasri à Manchester City

Patrick Vieira a accueilli Samir Nasri dans les locaux de Manchester City. Comme Vieira est passé à l’ennemi, toute la presse française institutionnelle ne pipe pas un mot sur le rôle de l’ancien capitaine d’Arsenal.

Les dirigeants de Man City sont très intelligents.
Ils ont intégré dans leur staff Patrick Vieira, Gunner historique, qui occupe le poste de directeur du développement.
Les décideurs du club mancunien ont très bien compris qu’ils avaient tout intérêt à conserver leur joueur qui a mis un terme à sa carrière en portant les couleurs des Citizens.
Vieira a un très grand carnet d’adresses, il connaît parfaitement le football. C’est un grand nom du football contemporain. Sa discrétion légendaire ne doit pas masquer le rôle d’éminence grise qu’il est en train de jouer actuellement.
Certes ce ne fut pas un artiste du football.
Son rôle était de détruire le jeu des adversaires.
Et il le faisait très bien.
Au football pour massacrer le jeu d’autrui ou pour créer une belle action, il faut savoir anticiper, voir avant les autres. Et cela, Patrick Vieira le faisait très bien.
De plus, il avait une belle relance et savait marquer. Ce qui le situait donc entre le récupérateur et le créateur, ce qu’on appelle le relayeur.
Depuis le départ de Vieira à l’Inter Milan, Wenger n’a plus jamais trouvé l’équivalent.
Ce qui est incroyable c’est que Patrick Vieira- joueur qui avait beaucoup d’élégance- soit à présent Citizen et non pas Gunner !
On a toujours entendu dire que Vieira était un Gunner historique patati patata et puis plouf patatra ! il signe et persiste à Man City alors qu’il a raccroché les crampons.
Il est évident qu’il a joué un très grand rôle dans les arrivées à Man City de Clichy et Nasri, deux anciens poupons de la nursery Wenger.
Vous avez remarqué que pas un seul journaliste en France n’a tendu un micro à Vieira depuis qu’il occupe ses nouvelles fonctions à City qui sont autrement plus importantes que celles de consultant à Canal Moins, RTtrucmuche ou TFhein…
En fait Arsenal ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. Je dis cela sans mauvais jeu de mots.
Arsenal avait Nasri. Le club a maintenant l’argent que lui a rapporté Nasri mais il n’a plus Nasri !
Comme a son habitude, Nasri s’exprime plus au micro que sur le terrain. Là c’est normal, il vient d’arriver dans son nouveau club où il estime avoir plus de chance de gagner des titres qu’à Arsenal.
Je le crois volontiers. Encore que Man United est sur sa route comme quand il jouait à Arsenal !
Pour expliquer sa préférence pour Man City alors que Ferguson (MU) voulait aussi le recruter, il a dit:
-"Je préfère écrire l’histoire d’un club plutôt que d’être un joueur parmi d’autres. J’ai discuté avec Patrick [Vieira], c’est le club du futur".
Son explication est aussi vaseuse que sa façon de terminer 80 % de ses actions.
Il y a plus de concurrence à City qu’à United !
Ferguson à un noyau de joueurs pour un turn over délibéré quand Robert Mancini a un vestiaire de mercenaires où c’est chacun pour soi.
Ferguon est manager de United depuis 1986 quand le poste d’entraîneur de City est un siège éjectable.
Une chose est certaine, Nasri a quitté le cocon d’Arsenal où il avait sa place de titulaire bien au chaud.
A City, il va devoir vraiment prouver sa valeur: soit un éternel espoir surpayé, soit un champion qui fait gagner son club comme Cantona l’a fait à Man United (et à Leeds)?
Vu sont très faible charisme, je ne le vois pas s’imposer à Man City où il fera quelques belles apparitions ici ou là.
On a dit que Zidane manquait de charisme. C’est faux !
Zidane était humble, cela n’a rien à voir.
Si Zidane a eu des comportements très violents sur le terrain c’est qu’il avait la notion du temps qui passe dans un match. Il voulait tout le temps faire quelque chose pour forcer le destin. Il se révoltait contre le sort. Il voulait atteindre le Graal.
Jamais Nasri ne nous a montré un tel comportement de guerrier.
Nasri est un intermittent de l’exploit qui a la chance de vivre à l’époque dorée du football, celui où l’on donne plein d’argent à des joueurs qui n’ont pas la classe de Platini, de Cruyff ou de Maradona.
On demande à Nasri, d’être juste Nasri.
Il serait temps qu’il réalise plusieurs saisons de très haut niveau.

Voici le palmarès de Patrick Vieira, champion du monde 1998, qui à joué près de 280 matchs sous le maillot d’Arsenal, entre 1996–2005, où il a gagné:

3 Premier League: 1997–98, 2001–02, 2003–04
4 FA Cup: 1997–98, 2001–02, 2002–03, 2004–05
4 FA Community Shield: 1998, 1999, 2002, 2004

Permalien 15:44:11, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

La France a peur de l'Albanie

Voici la liste des Tricolores pour Albanie-France, vendredi 2 septembre, et pour Roumanie-France, mardi 6 septembre. Les deux matchs comptent pour la qualification à l’Euro 2012.
Je vous livre le groupe de Laurent Blanc.
Je ne m’intéresse absolument plus à l’équipe de France. Reportez-vous, svp, à vous gazettes habituelles.
Je n’ai à rien sur un groupe qui claque des dents devant l’Albanie.

Gardiens : Cédric Carrasso (Girondins de Bordeaux), Hugo Lloris (Olympique Lyonnais), Steve Mandanda (Olympique de Marseille)

Défenseurs : Eric Abidal (FC Barcelone, ESP), Patrice Evra (Manchester United, ANG), Younes Kaboul (Tottenham, ANG), Laurent Koscielny (Arsenal, ANG), Adil Rami (Valence, ESP), Anthony Réveillère (Olympique Lyonnais), Bacary Sagna (Arsenal, ANG)

Milieux : Yohan Cabaye (Newcastle, ANG), Alou Diarra (Olympique de Marseille), Yann M’Vila (Stade Rennais), Florent Malouda (Chelsea, ANG), Marvin Martin (FC Sochaux-Montbélliard), Blaise Matuidi (Paris Saint-Germain), Samir Nasri (Manchester City, ANG), Mathieu Valbuena (Olympique de Marseille)

Attaquants : Karim Benzema (Real Madrid, ESP), Kevin Gameiro (Paris Saint-Germain), Guillaume Hoarau (Paris Saint-Germain), Jérémy Ménez (Paris Saint-Germain), Loïc Rémy (Olympique de Marseille), Franck Ribéry (Bayern Munich, ALL)

Permalien 13:27:45, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

J-3: Du haut de ses 310 M€ Wenger fustige la presse anglaise

Dimanche 28 août 2011, vers 19 h, Arsenal sera déjà à 7 points derrière Man United. Voilà ce que pensent des millions de gens dont les 76 000 qui seront présents à Old Trafford pour voir les Red Devils dominer les Gunners, en long en large. Les joueurs de MU n’abandonnent jamais leurs supporters. Il n’y a que le Barça qui nous pose vraiment des problèmes. Ce n’est pas Arsenal qui va nous faire douter.

C’est toujours le même comportement.
Quand Arsenal a un bon résulat, Wenger parade, voire plastronne.
Et dès qu’Arsenal est en mauvaise posture, c’est silence radio.
Lorsque Nasri a joué en équipe de France alors que Wenger ne l’aligna pas en championnat, Wenger ne sait pas exprimé. Pas un mot, nada, nothing, rien ! Absent de l’écran lors de France-Chili. Oh! bien sûr, il était en vacances. Ben voyons !
Soulagé par la qualification de son club en phase de poules de la Ligue des champions 2012, Arséne Wenger a cru bon de régler ses comptes avec la presse anglo-saxonne qui l’a étrillé ses dernières semaines, pour ne pas dire mois ou même années…:

-«Il faut prendre de la distance avec le catastrophisme qui semble parfois nécessaire [aux journalistes]. Je voudrais rappeler qu’Arsenal est toujours dans une position de force. Voilà quatorze ans que nous participons à la phase de groupes de la Ligue des champions, nous avons un nouveau stade, notre situation financière est forte, et notre équipe aussi. Nous sommes dans une société où tout le monde donne son opinion sur tout, mais cela fait partie du boulot, nous devons l’accepter».

A propos de liberté de paroles, Wenger peut aller vivre en Chine ou en Russie ou dans d’autres pays où sévit la censure étatique, s’il ne tolère que les avis des puissants, des dominateurs, des ploutocrates.
Cette toute récente déclaration de Wenger (24-8-2011) que j’ai déjà signalée plus bas- avec quelques variations de traduction sans trahir l’esprit- n’est pas vraiment démocratique. De nos jours, les gens confondent information avec communication. Les journalistes ne sont pas là pour servir la cause de telle ou telle personne. Ce n’est pas parce que les sbires de Canal Moins sont les champions de la reptation devant Wenger qu’il faut se mettre à genoux devant sa Sainteté Wenger 1er. Si on écoute Wenger, il faut supprimer de la presse tous les éditorialistes qui donnent leur avis sans se contenter de service la soupe à X ou Y. Aujourd’hui, il est à tant d’argent en jeu, que 99% des journalistes ne sont pas libres. Les marchands de cosmétiques achètent des pages entières de pub dans les journaux. Avez-vous déjà lu un article contre le plus riche d’entre-eux ? Les journaux institutionnels sont presque tous aux mains des marchands d’armes. Avez-vous lu des papiers qui soient hostiles à leur façon d’agir ?
De surcroît, le journalisme est en train de mourir à cause de l’invasion des consultants qui n’ont pas tous le talent de Patrice Dominguez (tennis) le meilleur de tous, avec une énorme marge de sécurité. Dominguez s’exprime à la perfection et il entremêle toujours la parfaite connaissance de son sport avec les informations du moment.
Pour Wenger, Lizarazu a le droit de dézinguer Domenech mais je n’aurais pas le droit de dire que Song joue dur. Tout ça parce que l’ex Bordelais est champion du Monde. Grotesque !
Wenger n’est pas content quand on le critique c’est bien humain.
Cependant je suis obligé de redire que lui même est payé par TF1 pour donner son avis. D’ailleurs, il parle les trois quarts du temps pour ne rien dire comme si la situation d’être à la fois des deux côtés du guichet le dérangeait du point de vue déontologique.
A propos de Paul Scholes, l’ancien virtuose du milieu de terrain de Man United,il a déclaré:
-"Paul Scholes était et est toujours l’un des meilleurs joueurs d’Angleterre. Sa contribution au succès de Manchester est immense. Mais le regret que j’ai est qu’il n’a pas toujours été le joueur le plus honnête. Il a un côté sombre et c’est quelque chose que je n’aime pas.”
Paul Scholes a un côté sombre ? Pourquoi n’a-t-il pas dit la même chose sur Patrick Vieira, une machine à récolter des cartons jaunes et rouges. Et Gallas qui frappe Nani, il ne s’en souvient pas ? Et Frimpong c’est Bernadette Soubirous !
Lors de la Coupe du Monde 2006, il a ainsi commenté la dispute entre Cristiano Ronaldo et Wayne Rooney lors de Portugal-Angleterre quand le Portugais a réclamé un carton rouge contre celui qui était alors son partenaire à Man U:
-"Ronaldo est de la génération de la main de Maradona…”
Ce gros sous-entendu signifiait que le Portugais était ni plus ni moins un tricheur.
Ce jugement était particulièrement infondé. Non seulement, Ronaldo n’avait pas triché: il s’était contenté de faire l’intoxication. Ce qui est bien mineur par rapport à la main de Thierry Henry, beaucoup plus tard contre l’Irlande… Alors, non seulement Ronaldo n’est pas un tricheur mais en plus il avait 1 ans 1/2 au moment de la “main de Dieu” en Coupe du monde 1986 !
Que Wenger se rassure, quand on fait gagner 310 M€ à ses dirigeants rien que sur les transferts en une décennie, on ne risque absolument pas d’être renvoyé.
Wenger est simplement mécontent car on écorne son image médiatique.
Il ferait mieux de remporter des titres car depuis 2005, il est plus un gérant d’entreprise qu’un compétiteur de haut niveau, genre Sir Alex Ferguson !

Le palmarès des 32 clubs qualifiés pour la C1 2012

Les deux plus grandes équipes actuelles au monde, Barcelone et Manchester United, devraient une nouvelle fois aller en finale. C’est mon souhait mais il faut attendre le tirage.

Le tirage au sort de la phase de groupes de l’UEFA Champions League se déroule à 17h45, à Monaco, jeudi 25 aôut, avec 11 anciens vainqueurs de l’épreuve reine.
Voici la composition des quatre chapeaux. Deux clubs issus d’un même pays ne peuvent pas se rencontrer.

Chaque * signifie une victoire en finale
Chaque x signifie une place de vice champion d’Europe et donc une défaite en finale

-CHAPEAU 1 (têtes de série)
Barcelone ****xxx, tenant du titre
Manchester United ***xx
Chelsea x
Bayern Munich ****xxxx
Arsenal x
Real Madrid *********xxx
FC Porto **
Inter Milan ***xx

-CHAPEAU 2
AC Milan *******xxxx
Lyon
Shakhtar Donetsk
Valence xx
Benfica Lisbonne **xxxxx
Villarreal
CSKA Moscou
Marseille *x

-CHAPEAU 3
Zenit St Petersbourg
Ajax Amsterdam ****xx
Bayer Leverkusen x
Olympiakos
Manchester City
Lille
Bâle
BATE Borisov

-CHAPEAU 4
Borussia Dortmund *
Naples
Dinamo Zagreb
Apoël Nicosie
Trabzonspor
Genk
Viktoria Plzen
FC Otelul Galati

24.08.11

Dimanche 28 août à 17 h: Man United-Arsenal

Un match en chasse l’autre. Le football c’est toujours de l’avenir. Désormais, nous avons dimanche en ligne de mire.

Grâce à sa qualification pour la Champions League 2012 conquise sur le sol italien, Arsenal a redonné du sel au match phare de la troisième journée de Premier League… C’est tant mieux !
Mieux vaut affronter un adversaire droit dans ses bottes qu’une équipe moribonde.
Je ne souhaite pas voir un match nul.
Ni un combat de rue.
Du Football avec un grand F.

Extraits de la conférence de Wenger après sa qualification pour la C1 2012:

-"Je suis très content parce que c’était un match énorme pour nous. Je l’ai assez entendu dire pour en être convaincu. Nous avons répondu d’une manière très positive, même après avoir été menée 1-0. Nous avons eu une bonne seconde mi-temps. Je suis très heureux parce que nous avons gardé notre calme. Gervinho a toujours été dangereux. Je vous ai dit et de nombreuses fois: il sera un joueur important pour nous. Notre gardien, Wojciech Szczesny, a bien négocié le tournant du match avec l’arrêt du penalty de Di Natale. Cela a eu un aspect négatif sur le mental de nos adversaires. On a bien réagi car nous étions sous pression. Si nous n’avions pas joué en Ligue des Champions, plus les joueurs qui nous ont quittés, la pression aurait augmenté. Depuis le début de la saison je me sens très fort… Nous n’avons pas gagné à Newcastle, mais nous étions réduits à 10. Nous avons perdu à Liverpool avec 10 joueurs aussi. Je suis convaincu que nous n’aurions pas perdu contre Liverpool à 11 contre 11. Globalement il y a une attitude forte et de l’esprit à l’intérieur de l’équipe. [C’est bien de s’en persuader !]
 Nous vivons dans une société où chacun a une opinion sur tout. [Cela a toujours été comme cela, et le football passionne plus que le curling! La réalité c’est que les moyens de communication se sont surmultipliés….]Je suis comme quelqu’un qui vole dans un avion depuis 30 ans et qui doit accepter que quelqu’un peut entrer dans le cockpit en pensant faire voler l’avion mieux que moi. [S’il le désire, il peut jouer à huis-clos.] Cela fait partie de notre travail et nous devons l’accepter. Je voudrais juste dire que le club est en ensemble bien soudé. Cela va faire 14 ans que nous jouons en Ligue des Champions. Nous avons un nouveau stade. Un terrain d’entraînement fantastique, une très bonne situation financière et une équipe très forte. Parfois, il faut prendre de la distance avec la critique. [C’est très vrai surtout quand Wenger se permet de tailler Scholes le jour où on le fêtait, et encore plus vrai quand Wenger a dit sur TF1 lors de la Coupe du Monde 2006 que “Ronaldo était de la génération de la main de Maradona” pour signifier que le Portugais était ni plus ni moins qu’un tricheur…] Rosicky ? Comme Udinese jouait en contre attaque, j’ai mis un créateur au milieu pour créer plus de jeu de notre côté. Cela a marché et Rosicky a eu une belle influence.”

Tout ça c’est bien beau mais c’est déjà du passé. Tournons-nous vers dimanche pour Man U-Arsenal.
J’espère que la Red Army va sortir la grosse artillerie pour calmer les ardeurs des canonniers d’Arsenal. Excusez la métaphore guerrière mais faudrait quand même pas croire que les Red Devils vont avoir peur parce que Arsenal arrive à Old Trafford. Ne renversons pas les rôles.

Permalien 23:25:11, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR  

J-4: les plus ou les moins de la méthode Wenger

PLUS
-Bon éducateur
-Donne une bonne image de l’entraîneur, loin du survêt à la Guy Roux
-S’exprime parfaitement
-Intelligent et sensible
-Excellent ambassadeur pour la France
-Sait faire gagner beaucoup d’argent à ses patrons: ces derniers temps la vente de joueurs a rapporté 310 M€ à Arsenal. A part Porto, aucun autre club n’a une balance excédentaire concernant les transferts
-A doté Arsenal d’un football d’attaque alors que le club avait depuis longtemps un football quelconque
-Fait parler sans cesse d’Arsenal dans les médias alors que le club n’a jamais gagné la Champions League
-Homme public-pudique

MOINS
-Ne fait pas assez règner l’ordre dans le vestiaire: Gallas et Nasri ne s’adressaient pas la parole.
-N’aligne pas assez de joueurs anglais.
-A la langue de bois dès qu’il est consultant sur TF1
-A une face sombre: on le voit souvent bousculer entraîneurs ou arbitres
-Ne reconnaît jamais la supériorité de l’adversaire
-Prend toujours la défense de ses joueurs même quand ils ont tort
-Ne sait pas (ou ne peut pas) conserver ses meilleurs éléments
-Ne communique pas tout le temps la rage de vaincre à ses joueurs
-Quand il fait venir un joueur, il ne tient pas compte du mental comme condition sine qua non
-Recrute beaucoup de joueurs de Ligue 1

Arsenal disputera la Champions League 2012

Tous les fans d’Arsenal peuvent se réjouir: Wenger est parvenu à qualifier Arsenal en C1 2012, pour la 14 année de suite. L’hymne de la C1 résonnera à l’Emirates Stadium cette saison.

Udinese 1 - 2 Arsenal
Buts pour Udinese: Di Natale (39e)
Buts pour Arsenal: van Persie (55e), Walcott (69e)

Les grandes équipes ne meurent jamais, diront leurs fans.
La chance a enfin, voire énormément, souri aux Gunners, diront les autres.
On peut déboucher les bouteilles de champagne à Canal +.
Les préposés au micro ne cachent même plus leur préférence pour Wenger consultant sur TF1.
Ils sont allés jusqu’à ne pas signaler les fautes des Gunners, y compris un penalty.
Hélas, pour les Italiens, Di Natale, jusque là très bon, a vu sa tentative stoppée par le portier des Gunners, au prix d’une belle envolée.
Au moins, moi, je suis ouvertement pour MU !
Avez-vous entendu les deux commères du micro pérorer sur le visage de Wenger tatoué sur le corps d’un anglais torse nu à Udinese. “Avec la signature de Wenger” en plus. Faut vraiment se pincer pour le croire !
Arsenal s’est refait une santé morale en se qualifiant à Udinese (1-2)
Clichy, Fabregas et Nasri ont pourtant fui Arsenal…
Et si les Gunners se mettaient soudainement à tout gagner libérés de la présence des deux danseuses du milieu de terrain?
Non, je déconne…
Le fait de se qualifier pour la nouvelle édition de la C1, remet le club sur la scène européenne.
Voilà une belle épine du pied enlevée par Wenger.
Je dis bravo ! La bête londonienne blessée a bien relevé la tête.
Ce peut être un déclic.
Man U devra prendre le match très au sérieux dimanche, afin de ne pas relancé complétement Arsenal.
Ce qui sera amusant c’est que Arsenal devienne champion d’Angleterre sans Nasri et Fabregas…

Szczesny/ (9) Beaucoup d’assurance et bien placé. Très concentré.
Jenkinson (6) Sérieux
Vermaelen (6) Il a quelque chose de Vidic, mentalement c’est sûr
Djourou (3) Pas de présence
Sagna/(7) Bien présent
Song (7) Le Keane de Wenger
Frimpong (6) Sait marcher sur l’homme. Puis (45e) Rosicky (7) A apporté de la création.
Ramsey (4)/ Inconstant
Walcott (8) Belle vélocité, sa signature. Puis (90e +1) Arshavin (Non noté)
Gervinho (9) Son meilleur match jusqu’ici mais ce n’est pas la Premier League. Puis (86e) Traoré (Non noté)
Van Persie © (8) A eu le mérite de marquer le premier but hyper important

Remplaçants: Fabianski, Miquel, Oxlade-Chamberlain, Chamakh

Manager: Wenger (10+) Dans un navire à la dérive, a très bien su reprendre le gouvernail. Superbe coaching avec la sortie de Frimpong au profit de Rosicky. Fallait oser dégarnir son milieu défensif pour renforcer la créativité.

Permalien 16:02:33, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le feu follet Nani: "J'adore faire peur aux équipes adverses".

Depuis ma découverte de Garrincha, les ailiers me sont indispensables. Montherlant a écrit: “L’ailier, cet enfant perdu". Nani appartient au genre de joueurs essentiels à la culture sportive de Man U instaurée par Busby et prolongée par Ferguson. MU a toujours des ailiers véloces de première catégorie: George Best, Ryan Giggs, Cristiano Ronaldo…

Sacré Nani !
Son interview va circulez parmi les équipes de Premier League.
Et je crains qu’une avalange de coups va pleuvoir sur ses jambes.
Il a déjà eu droit à de sacrées corrections dans le dos de l’arbitre, of course.
On sait que les referee aiment souvent laisser le jeu se développer au mépris de cette règle de protection vis-à-vis des attaquants qui font le spectacle. En 2012, on s’est habitué à la frimousse du Portugais qui a remplacé un autre compatriote qui lui aussi avait droit à un traitement de faveur sur ses tibias et chevilles (C. Ronaldo). Nani a les traits fins, il ferait un beau jeune premier. Désormais fer de lance réputé de l’attaque de la Red Army, Nani aime être considéré comme un filou, dans le grand sens de la roublardise. Cela n’a rien à voir avec le tricherie. A ce propos, je note que lorsque Ronaldo II jouait à MU on disait qu’il trichait sans cesse mais depuis qu’il est au Real Madrid, on ne l’évoque plus sous cet angle. Comme quoi on s’attaquait plus à MU qu’au Ballon d’or 2008. Man U est un club vraiment haï par tous ceux qui n’en sont pas supporters. Liverpool était plus respecté au moment de sa domination. Aujourd’hui, il y a tant d’argent en jeu, qu’on ne fait de cadeau à personne.

Comment appréhendez-vous la nouvelle saison?
-"Nous sommes tous très excités. On a la certitude que nous équipe a subi des transformations bénéfiques. Disons plutôt des retouches qui améliorent la cohésion générale et le talent de chacun. On veut tous en faire beaucoup plus que la saison dernière. Pour moi, la saison dernière a été fantastique et c’est une grande chance de montrer que je peux faire beaucoup plus, que je suis un bon joueur avec une mentalité très forte. J’ai toujours travailler dur pour réussir et je tiens à aider mon équipe afin que nous puissions gagner des titres et encore des titres. Il n’y a que ça qui compte.” [Voilà un joueur qui ne pourrait pas jouer à Arsenal !]

L’année dernière fut-elle votre meilleure saison à ce jour?
-"Oui. Elle a été ma meilleure année et j’ai joué beaucoup plus de matchs ainsi. Ce fut ma saison la plus cohérente. Cette année, je ferai de mon mieux. Si je suis en forme pour chaque match, je donne 100 % pour l’équipe.”

Comment Ferguson vous considère-t-il?
-"Il est très important pour moi à l’intérieur du vestiaire, avec mes coéquipiers. Il m’a montré que maintenant tout le monde connaît ma position à l’intérieur du groupe et sur le terrain. Mes coéquipiers savent que je peux être décisif avec une passe ou un but. Le manager m’a donné plus de responsabilité pour l’équipe et le club. Sa confiance me rend plus heureux. Je suis dans le meilleur état d’esprit pour faire tout ce que je voulais faire dans le passé.”

Le peuple rouge manifeste son intérêt lorsque vous recevez la balle. Est-ce que cela vous donne un grand coup de fouet ?
-"Oh! oui. Désormais tous mes adversaires me connaissent: ils savent ce que je peux faire. C’est donc beaucoup plus difficile de les tromper. Avant, seuls trois ou quatre joueurs me connaissaient pas. [Je précise que Garrincha faisait toujours la même feinte…] Au fur et à mesure des saisons, les charges des défenseurs sont plus violentes sur moi. Dès que je reçois le ballon, deux joueurs fondent sur moi ! Je dois être très intelligent pour les éviter! J’aime ça. Oui, j’adore être un joueur qui fait peur aux autres. Quand j’ai la balle, j’ai un mental tellement fort que je n’ai pas peur de tenter des gestes pour dribbler les défenseurs.”

Que pensez-vous des nouvelles recrues de MU ?
-"Sir Ferguson a fait de très importants transferts. On en avait besoin car la compétition est longue et éprouvante. Ashley Young a été très bien dans ses premiers matchs; David De Gea et Phil Jones aussi. Ils ont tous beaucoup de possibilités. Ferguson leur laisse le temps de bien entrer dans l’équipe, apprendre des choses autour du club comme notre mentalité. Le manager parle énormément avec les nouveaux joueurs. Il ne les laisse jamais dans leur coin. Il a fait la même chose avec moi. Il n’a aucune préférence. Quand je suis arrivé, j’ai eu le temps de m’habituer à Carrington, à Old Trafford. Tous les employés sont très gentils et attentifs. De l’intérieur, MU est un club familial. Les gens ne peuvent pas s’en douter car de l’extérieur on impressionne tant les gens.”

Est-ce que la tournée américaine a permis l’osmose entre jeunes et tauliers ?
-Oui ! Ce fut fantastique. Nous avons eu assez de temps pour commencer à nous connaître les uns les autres, pour que les nouveaux joueurs s’impliquent avec nous. Nous sommes à coup sûr une grande équipe. On ne pleure pas sur les départs de Scholes et Neville qui sont toujours au club. Van der Sar ne nous a pas quittés pour signer ailleurs: il a arrêté sa carrière. [Rien à voir avec la fuite de Nasri et celle de Fabregas qui traumatisent Arsenal…] Tout le monde est heureux avec tout le monde. Sir Ferguson veille à la bonne entente. Je sais que si quelqu’un s’amuse à détruire l’harmonie, il le vire sur le champ ! La force de MU vient du fait que tous les salariés se battent ensemble.”

Pensez-vous que le turn over sera déterminant ?
-"Bien sûr, le roulement est très important. Des joueurs passent de la forme à la méforme, ou le contraire. Quand l’équipe est bien et qu’elle gagne, tout le monde est concerné. La victoire appelle la victoire.”

Vous et vos partenaires vous voyez qui comme adversaires principaux pour le titre national?
-"Les mêmes que l’an passé: Chelsea et City. Chelsea est toujours très expérimenté et fort. City nous empoisonnera car il y a de très bons joueurs. Le titre se décidera vers la fin, comme toujours.

Quel est le but ultime de MU cette saison?
-"Nous allons essayer de gagner plus de trophées que la saison dernière. L’an passé, nous avons bien fait, mais nous avons juste gagné le championnat. Nous sommes fiers d’être champions en titre, mais nous voulons gagner encore plus cette saison…”

[Post dédié à Steve Bartram]

Le satisfecit de Wenger, après les départs de Fabregas et de Nasri

Le maître écossais et l’élève français. “On se respecte, dit Ferguson… jusqu’au prochain match !", avant d’éclater de rire. Hélas, la rivalité entre les deux clubs n’existe plus. Arsenal ne tient pas la cadence infernale de la remise en question. A la fin des années 1990, Arsenal a réussi à tenir la dragée haute à MU, maintenant ce temps-là est fini. Chelsea puis Man City ont pris le relais dans la rivalité pour le titre. Arsenal est dans le ventre mou des leaders.

Les années à Arsenal passent et se ressemblent avec pas un seul nouveau trophée dans les vitrines du club depuis 2005.
Loin de faire son mea culpa, Arsène Wenger poursuit la route comme si de rien n’était.
En tout cas c’est l’impression qu’il donne sur le site officiel d’Arsenal.
Pourquoi devrait-il faire son mea culpa ?
Il a toujours dit qu’il pratiquait une politique de jeunes sur le long terme…
Alors pourquoi laisse-t-il partir deux joueurs essentiels recrutés quand ils étaient très jeunes ?
Je dirai plutôt que Wenger continue de recruter de bons jeunes avec l’espoir de bien les revendre un jour.
Parfois ça il rate son coup. D’autres fois, il réussit à revendre avec un belle plus-value. (Fabregas, Nasri…)
Certes on est loin de 93 M€ encaissé par Man U lors de la vente de C. Ronaldo
Ce qui importe c’est de continuer à faire tourner la boutique.
A Arsenal on met toujours en avant la bonne gestion financière.
Comme si les jeunes supporters collectionnaient les Panini des comptables !
Gagner des titres n’est plus l’urgence.
Bien sûr, les thuriféraires du club ne rappellent jamais quand le recrutement tourne au fiasco: Reyes, par exemple.
A une semaine de la fin du mercato, Le Français a recruté Gervinho, Carl Jenkinson, Alex Oxlade-Chamberlain, Ryo et Joel Campbell mais il compte enregistrer des renforts supplémentaires à la suite des récents départs.
Le site des Gunners écrit que Wenger “a trouvé de l’or avec l’émergence de Jack Wilshere et de Wojciech Szczesny et il entend donner leur chance à des joueurs comme Emmanuel Frimpong.” Frimpong est déjà suspendu car il confond agression et agressivité…
-"Il y a une opportunité pour les joueurs internes et je crois que la vie est faite de cela. Quand un joueur quitte le club, il y a une possibilité pour quelqu’un de montrer son talent. Je suis dans le football depuis assez longtemps pour le savoir. Mes joueurs sont assez forts pour faire face à cela. Quand les joueurs sont forts, il augmentent encore plus leur détermination et la solidarité. Je crois que nous avons toujours encouragé les joueurs de l’intérieur. C’est ce que nous continuerons à le faire. Si nous trouvons les bons joueurs pour renforcer notre équipe nous le ferons peu importe le résultat de contre Udinese. Nous serons sur le marché pour trouver un ou deux joueurs. Je suis sûr que d’ici la fin de la saison, vous aurez l’éclosion d’un ou deux joueurs, vous ne savez pas maintenant et serez surpris de leur qualité.”
Et voilà circulez, il n’y a rien à voir !
C’est la politique de la méthode Coué.
Les départs de Nasri et Fabregas ont raméné du liquide.
De quoi appâter des joueurs de second rang.
Wenger tient le même discours que Ferguson mais le manager écossais vient de remporter deux matchs sur deux avec 5 buts de marquer quand Arsenal vient de perdre contre Liverpool à Londres sans marquer le moindre but en deux matchs.
Ferguson a perdu Scholes mais il a extirpé Cleverley du centre de formation. Le jeune milieu de terrain est en train d’éclore en équipe première.
C’est bien simple, quand j’entends Wenger, j’ai l’impression que c’est l’entraîneur de Manchester United qui parle.
Un discours copié-collé.

PS: encore plus que d’habitude, le blog est consacré au décryptage des rapports Ferguson-Wenger jusqu’au verdict du match Man U-Arsenal (28-8-2011, 17 h) qui n’est pas le match de l’année, car il est vient trop.

Permalien 14:53:29, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Sugar Puffs, de François Cérésa (Fayard)

L’immense tube A Whiter Shade of Pale, de Procol Harum. Je suis sans doute le plus anglais des Latins. Les Anglais ont marqué notre génération au fer rouge de la musique Pop. Et au football avec un grand F.

Le titre ne renvoie à rien pour qui ignore qu’il s’agit d’une boîte de grains de blés soufflés, enrobés de miel, à consommer avec du lait. “Sugar Puffs” de Quaker s’est transformé avec le temps en “Crousty Miel” chez Kellogg’s puis en “Honey Smacks". A chacun sa madeleine de Proust. Ces céréales, découvertes en Angleterre par le héros de François Cérésa, son double qui fit un séjour outre Manche en pleine adolescence, font toujours office de machine à remonter le temps dès qu’il en aperçoit un paquet. «Je voulais grandir; je vieillissais. J’ai laissé mon enfance de l’autre côté de la Manche au fond d’un bol de céréales». Tout remonte à la mémoire de l’ex gamin quand devenu père, il prépare son fils à un départ pour Dublin. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas repensé au jour où il se retrouva pour la première fois au lit avec Mary Ann qui le «dépucela en clandestin». Ensuite, il n’eut qu’un réflexe : vite, vite, un bol de Sugar Puffs ! Entre elle et lui, c’est le garçon qui avait plus la certitude d’avoir perdu son innocence. Drôle de mot pour une affaire de corps à corps. Y a-t-il un coupable à la fin des ébats ? A force d’avoir été renvoyé par il ne sait plus combien d’écoles- comme Sacha Guitry, ce qui n’est pas mauvais signe- le jeune homme croyait toujours être un peu hors la loi.
Sans nostalgie, le livre de François Cérésa est écrit d’une manière très sobre. Nul morceau de bravoure alors que l’auteur est capable de saupoudrer ses articles d’innombrables jeux de mots, entre Dac, Blondin et Desproges. Cette fois, il a tenu sa plume tel le jockey qui domine son pur-sang pour le guider le mieux possible sans risquer de le blesser. On a donc entre les mains un livre extrêmement pudique. Dans ce récit autobiographique, François Cérésa ne fait pas trop de vagues, à l’image de celui qui veut se raser de près sans se couper face à son reflet sur l’eau. Rien de narcissique dans ce projet. Il avance à pas feutré afin d’éviter de renverser la moindre goutte d’eau de son verre rempli à ras bord.
Le directeur de Service Littéraire nous livre son élixir de jouvence, entremêlant assez souvent le français et l’anglais mais jamais le franglais qu’a si souvent condamné feu Etiemble. Ici, c’est une métaphore : des langues se mélangent telle une étreinte entre les protagonistes du roman. Au fil des pages, on entend en fond sonore A Whiter Shade of Pale, morceau que les adolescents des années 1960 écoutaient en rêvant de sortir avec Sandie Shaw ou Joanna Shimkus. Entre A nous les petites Anglaises et L’Eté 42, François Cérésa nous embarque dans un voyage kaléidoscopique où l’on entrevoit sa vie, celle de chacun de ses personnages et nous-mêmes. Il a donc réussi son pari de romancier.

-Sugar Puffs
De François Cérésa
Fayard, 290 p., 18, 90 €

Permalien 10:14:08, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, ANTI-FOOTBALL  

Nasri: 200 000 euros par semaine pour 0 palmarès

Nasri a tout compris du jeu avec les médias. Il illustre le mot de Beckham: “Aujourd’hui, on ne peut plus se consacrer 100% au football comme le faisait Eric Cantona. Il y a aussi les à-côtés qui sont devenus très importants". Je pense le contraire, si on ne se consacre pas 100% au football, celui-ci vous échappe. A 48 heures d’un match, Eric Cantona se retranchait dans une chambre d’hôtel monacale pour se concentrer. Il me disait toujours: “Ber’ sans concentration on n’arrive à rien…” Il m’arrivait d’aller à MU exprès pour lui mais je l’évitais dans les couloirs du Novotel pour ne pas le déranger. C’est pour cela que nous sommes devenus proches. Que Nasri gagne beaucoup d’argent n’impressionne que les novices du ballon rond. Son rendement n’est pas du tout proportionnel à la fortune qu’il est en train d’amasser. Sa famille est contente, c’est bien: le fiston à réussi selon les codes de la société. Cependant question football on ne voit pas grand chose. Nasri est un joueur à éclipses qui ne se fait absolument pas violence pendant les matchs. Je n’ai jamais perçu sa rage de vaincre.

Qualités de Nasri:
Percution
Dribbleur
Vista
Tir placé
Aisance technique
élégant balle au pied
sait jouer sans ballon (bien qu’il doit progresser dans le placement)

Défauts de Nasri:
a un statut de star mais ce n’est qu’un people
trop personnel
faible frappe de balle
aucun charisme
perd 90% des duels
inconstant
Trop nonchalant quand il n’a pas le ballon

On vante ses qualités de distributeur mais il n’a plus donné une seule passe décisive depuis le 24 octobre 2010 !
Cela vaut le coup de devenir football pro en 2012.
Jadis seuls les vrais grands joueurs confirmés gagnaient bien leur vie: Di Stefano, Kopa, Puskas, Pelé… Et les sommes étaient dérisoires puisque que la télé n’avait pas encore fait ses ravages.
En 2012, on sait que Samir Nasceri va toucher 200 000 euros par semaine à Manchester City alors qu’il gagnait 60 000 euros à Arsenal.
On voit qu’il ne perd pas au change. Qu’il joue ou pas, le salaire tombera.
Son ancien coéquipier, Clichy, est parti aussi pour Man City dans des conditions avantageuses mais il ne joue pas. Un titulaire à Arsenal fait un remplaçant chez les Citizens.
Toute la presse ne parle que de l’argent promis à Nasri.
Personne ne rappelle qu’en trois ans sous le maillot d’Arsenal, Nasri n’a absolument rien gagner.
Son palmarès est vierge.
Le joueur de 24 ans espère qu’à Man City il va enfin pouvoir remporter un titre, qu’il joue ou pas.
De nos joueurs, un joueur comme Nasri touche plus que Cruyff, Platini et Maradona.
Bien jouer n’est plus indispensable.
Ce qui compte c’est que l’on parle de vous.
On a “mangé” du Nasri tout l’été dans la presse écrite, parlé et filmé.
J’ai tapé “Nasri” sur Google, j’ai eu 27 000 000 occurences alors que le nom de Cruyff ne m’en donne que 7 000 000.
Nasri est un tripoteur de ballon qui ralentit le jeu car il veut toujours prouver que c’est un grand joueur.
Il peut lui arriver de marquer un très beau but.
Le Français doit corriger sa tendance à la jouer perso.
Il a un bon fond de jeu, hormis au niveau de sa densité phyique qui est très faible.
Si on marche sur lui, il disparaît tout le match.
Nasri est loin de remplir toutes les conditions d’un grand footballeur.
La génération de Nasri, Ribéry et Gourcuff prend le chemin de celle de Passi, Ferreri et Vercruysse. Des perdants.

Permalien 00:59:13, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Welbeck l'avant centre de Manchester United est né à Manchester

Quand il avait 10 ans- en 2000- Welbeck venait dans les tribunes d’Old Trafford pour voir jouer Giggs, et en 2011, il joue avec Giggs sur la pelouse d’Old Trafford. N’est-ce pas merveilleux ? Faut savoir que le jeune Welbeck, nouveau Red Devil capable d’occuper le poste en pointe de l’attaque de Man U cuvée Ferguson 2012, est natif de Manchester.

En raison de l’absence délibérée de Chicharito, surmené pendant un an, Danny Welbeck est aligné en équipe première de Man U par Sir Ferguson.
Welbeck est un enfant d’Old Trafford:
Daniel Nii Tackie Mensah Welbeck (1m86) dit Danny Welbeck est né le 26 novembre 1990, à Manchester.
Ainsi, il incarne la volonté de Matt Busby de composer l’équipe première avec aussi des “gars du coin".
-"J’ai joué avec Tom Cleverley depuis le temps des minimes. Nous avons une bonne entente et quand j’ai vu Chris Smalling passer la balle à Tom, je savais exactement où il allait me la lancer et j’ai donc marqué de la tête!”
Cette déclaration de Welbeck me fait penser aux joueurs du Barça qui se trouvent les yeux fermés.
Ferguson ne peut pas ne pas y penser lui aussi. Il a dit lors de la seconde défaite de MU en C1 contre Barcelone:
-"Je sais ce qui me reste à faire…” Pensait-il à associer en équipe fanion des jeunes du centre de formation ? C’est fort probable.
Après son très bon match contre Tottenham, Welbeck a eu des mots de remerciement pour tous les éducateurs de Man United qui ont contribué à ce qu’il devienne pro avec Cleverley, en gravissant tous les échelons d’Old Trafford.
-"Nous avons été tous les deux à l’Académie pendant des années et des années - environ 10 ans. Jouer en équipe première est une réussite majeure pour tous les deux. Nous n’oublierons jamais nos jeunes années. Sir Ferguson a bâti une grande équipe avec des jeunes et de l’expérience en abondance. Une fois que vous êtes dans le onze de départ, vous avez à travailler dur pour garder votre place. Je pense que tout le monde travaille dur à l’entraînement et en faisant de son mieux pour obtenir la place de titulaire.”
Lors de Man U-Tottenham, Ferguson a dû donner de sacrées consignes à la mi-temps pour qu’on passe de 0-0 à 3-0.

Sir Ferguson a déclaré lors de l’interview d’après match:
-"Danny Welbeck a fait des progrès lents, car quand il est très jeune. Lorsque nous l’avons mis en prêt à Sunderland, il est devenu un homme. Il n’a encore que 20 ans. Je sais qu’il a un grand avenir. C’est un longiligne qui peut galoper très vite. Une fois qu’il a la bonne information, il peut être très rapide. C’est un bon footballeur, avec une très bonne attitude quand il perd le ballon, et une attitude aussi formidable pour le reconquérir. “
Dans ces dernières remarques, je sens la différence avec Berbatov.
De fait, le Bulgare sait conserver le ballon et le faire vivre, mais concernant sa reconquête, il est proche du zéro.

[Post dédié à Matt Busby]

La grande différence entre Ferguson et Wenger, c'est la présence des Anglais chez l'Ecossais de Man United

Souvenirs, souvenirs… Sur ces images on voit le Gunner José Antonio Reyes qui fait partie des joueurs qui sont passés par Arsenal pour ne pas s’y imposer, à l’image d’Arshavin qui était fantastique avant de signer à Londres.

Pour ne plus m’épuiser dans les comparaisons, je ne mettrais en opposition qu’un domaine: la présence des Anglais dans les équipes de Wenger et de Ferguson.
Quand Arsenal gagnait des titres, il y avait plusieurs anglais.
Ferguson, lui, a toujours un fond de jeu anglo-saxon.
Pourquoi ?
Parce que le football anglais est basé sur le physique et la vitesse.
Il vaut mieux donc faire appel à des joueurs qui jouent dans ce contexte depuis leur plus tendre enfance.
Les Anglais en club ont tous un mental de gagneur ce que n’ont pas beaucoup de joueurs étrangers qui débarquent outre Manche.
Si je prends les derniers onzes de Wenger et de Ferguson, je note 7 joueurs nés dans le football anglais du côté de Ferguson alors que Wenger n’en a aligné que 3 lors de la défaite des Gunners contre Liverpool (0-2).

Le onze de départ de Man United lors de MU-Tottenham (3-0):

De Gea/
Evra
Evans IRLANDAIS DU NORD
Jones ANGLAIS
Smalling/ ANGLAIS
Nani
Anderson
Cleverley ANGLAIS
Young/ ANGLAIS
Welbeck ANGLAIS
Rooney ANGLAIS

Le onze de départ d’Arsenal lors d’Arsenal-Liverpool (0-2):

Szczesny/
Koscielny
Vermaelen
Jenkinson
Sagna/
Walcott ANGLAIS
Arshavin
Nasri
Ramsey PAYS DE GALLES
Frimpong ANGLAIS né au Ghana
van Persie

PS: j’attends Man U-Arsenal avec gourmandise. J’espère que Ferguson va aligner les jeunes joueurs et non pas un milieu en acier trempé. Cette saison, Arsenal ne fait plus peur à personne.

Arsenal a tout à craindre de son match à Udinese

Antonio Di Natale (Udinese), un vrai buteur. Ce qui manque à Arsenal…

24 août, Champions League
Udinese-Arsenal, 20 h 45

28 août, Premier League
Manchester United-Arsenal, 17 h

Le vestiaire d’Arsenal est orphelin de Fabregas et Nasri. Un vrai deuil sportif.
Il va y avoir de très graves conséquences.
Les deux joueurs sont partis car ils n’avaient plus du tout confiance dans l’avenir du club et encore moins dans le présent.
Ils sont partis parce qu’ils ne savaient pas faire gagner des titres.
Nasri et Fabregas ont besoin de très grands joueurs à côté d’eux.
Ils ne sont ni Messi, ni Cantona, ni Zidane.
Arsenal souffre et s’apprête encore à vivre des heures très pénibles:
1/ non participation à la C1 2012. 80 % de possibilité
2/ défaite à Man United qui aura 7 pts d’avance sur Arsenal dès la 3e journée de championnat. 100 % de possibilité.
Le buteur Antonio Di Natale peut faire très mal à Arsenal qui joue sa vie en Champions League 2012.
Sans C1, Arsenal connaîtra un manque à gagner de 30 M€
Depuis la défaite en finale de C1 2006 contre Barcelone, Arsenal creuse sa tombe sportive.
J’ai déjà démontré plusieurs fois que Arsenal faisait fausse route.
On ne peut pas se priver de joueurs nés dans le football anglais sans perdre un temps considérable dans l’adaptation des joueurs.
Aujourd’hui, les Gunners viennent de perdre leurs deux vedettes médiatiques. (Fabregas et Nasri)
Wenger est suspendu par l’UEFA mais comme Arsenal a fait appel, il pourra être sur le banc en Italie.
Les blessés sont innombrables.
Gervinho et Frimpong ont été expulsés par les arbitres de Premier League.
Il faudrait un miracle pour que les Gunners gagnent en Italie.
Ne parlons du match à Old Trafford qui est perdu d’avance.
Les médias ne cessent pas de monter au sommet l’ex entraîneur de Nancy.
Wenger n’arrive pas à faire à Arsenal ce que Ferguson parvient à réaliser à Manchester United.
C’est juste une imitation.
Pour faire oublier les départs de trois cadres (van der Sar, G. Neville et Scholes), Ferguson a fait venir trois jeunes footballeurs très doués qu’il a insérés dans son groupe pro pour rélancer tout l’ensemble. Pari réussi.
Arsenal possède au moins 50 M€ pour acheter un ou deux joueurs mais qui ?

PS: mes origines italiennes remontent à la surface. Forza Udinese !

23.08.11

Permalien 22:43:16, Catégories: LITS ET RATURES  

Les belles histoires de l’oncle Michel Serres

Meilleur à l’oral qu’à l’écrit, le «philosophe, historien des sciences et homme de lettres» est davantage un auteur qu’un écrivain. Dès qu’un écriveron -selon le mot de Queneau- s’exprime bien face à un micro son style à souvent mauvaise haleine. Né le 1er septembre 1930, à Agen, Michel Serres a publié une cinquantaine d’ouvrages depuis un demi-siècle. Son œuvre résulte d’une somme de connaissances filtrées par son esprit. Il en découle aussi bien « Rome. La ville des fondations » que « La naissance de la physique dans le texte de Lucrèce » ou « Le système de Leibniz et ses modèles mathématiques ». On voit que le lecteur de Michel Serres n’est pas un téléspectateur gavé d’émissions en prime time. Nous sommes plutôt sur Arte avec un zeste de CNRS et un trait de « Que sais-Je ? »
Quand on lit une page de Michel Serres on n’entend pas son bel accent du Lot-et-Garonne, hélas ! Sa prose est moins captivante que ces chroniques sur France Info où la pertinence de ses analyses répond à merveille à Michel Polacco, dans le rôle du candide, sur un événement lié à l’actualité. Bien relancé par son interlocuteur, l’interviewé est plus intéressant que ses confrères médiatiques qui radotent sur l’argent ou le chat de Mme Michu. Le Gascon fut professeur à la Sorbonne et à Stanford, l’une des plus prestigieuses universités des Etats-Unis. Cela en jette sur une carte de visite, surtout si en plus l’on squatte le fauteuil n°18 de l’Académie française, jadis occupé par Tocqueville, l’oublié Jean-François de Chamillard, le président du Conseil Edgard Faure… et Philippe Pétain qui en fut chassé en 1945. Comme quoi les éternels ne le sont pas toujours, même de leur vivant.
Le lecteur de Tintin, commandeur de l’ordre national du Mérite et Grand Officier de la Légion d’honneur, est couvert d’honneur comme s’il avait besoin de se persuader d’être important, à l’image d’un Brejnev au balcon du Kremlin. «L’homme a besoin de hochets » a écrit Beaumarchais élu par la postérité alors qu’il n’a pas siégé sous la Coupole. Michel Serres tempère cette image de surhomme avec des chroniques que l’on peut écouter en faisant la vaisselle. Ses interventions parlées de sept minutes chacune sont disponibles en version papier. Une belle façon de retrouver l’humaniste sur des sujets brûlants, comme la liberté de la presse, l’Amérique d’Obama, les nouvelles technologies, le pouvoir du pape, le Tibet, la fin annoncée des plaques minéralogiques, la laideur, le mercato, les pirates ou le métier de professeur. Son refus d’adopter la pensée prêt-à-porter transcende l’actualité pour lui donner sa portée véritable, élaborée sur une connaissance des humanités et des sciences.
Ecoutons le citoyen Serres sur les forces de l’ordre: « Elles garantissent la protection des faibles. La police n’est pas que répression. Il n’y en avait pas chez les Grecs qui se dénonçaient entre eux. La police a une fonction sociale non dite. Tout pouvoir doit s’appuyer sur une police, c’est le fondement de la politique. Le respect de la police est le commencement de la démocratie. » Tel Georges Brassens, Michel Serres traverse sur les passages protégés pour ne pas avoir d’ennui avec la marée chaussée. Le 5 juin 2011, il a dézingué les « Célébrité, ces faux dieux ». Autrefois ne passaient à la télé que les gens qui avaient quelque chose de singulier à dire. Aujourd’hui, on y invite n’importe qui pour qu’il devienne célèbre. Il n’y a plus de méritocratie. « Il se peut que l’Histoire se fasse désormais sans grand homme. » A combien de mensonges les fausses gloires doivent-elles leur célébrité ?

Le sens de l’info de Michel Serres et Michel Polacco: chaque dimanche (France Info : 12h15, 15h45, 17h15 (selon actualité sportive) 19h20 et 23h20)

-Petites chroniques du dimanche soir
De M. Serres et M. Polacco.
Le Pommier et France Info, 19 € le tome.

Permalien 16:14:09, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Sous la pression médiatique, Arsenal vend Nasri aux Citizens

Nasri fait partie de ces nouveaux footballeurs qui sont parlent, parlent, parlent, sans rien prouver. Son palmarès en club ne comporte aucune ligne importante.

Ouf ! C’est fini !
Après le départ de son capitaine Fabregas, voici que le transfert du Français est officiel !
“Conditions d’accord avec Manchester City pour Nasri.
Arsenal peut confirmer qu’on a accepté le transfert de Samir Nasri à Manchester City.
Le milieu de terrain de 24 ans, qui a passé trois ans avec les Gunners, n’est pas dans le groupe d’Arsenal qui s’est envoler pour Udinese cet après-midi et il se rendra dans le Nord du pays pour une visite médicale.”
C’est en ces termes bien peu chaleureux que le site officiel d’Arsenal annonce le départ de celui qui pourtant avait une place de titulaire assurée, voire le capitanat, afin de remplacer Fabregas.
A ce challenge sportif, bien trop lourd à porter, Nasri a préféré le transfert à Man City. Il faut bien que les agents et autres intermédiaires croquent dans le magot.
A l’affectif - reconnaissance du ventre vis-à-vis de Wenger qui a décuplé son renom- Nasri a privilégié le fric.
A Man City, il va tourner autour des 185 000 euros par semaine. Il triple son salaire. C’est inespéré pour un joueur autant inconstant. C’est le genre de joueur beau à regarder mais qui disparaît 60 % du temps d’un match.
A Man City, il va être dans un panier de crabes. Le temple des mercenaires.
Nasri n’a pas le charisme pour s’imposer. Il a un mental aussi faible que celui de Clichy.
Ils n’ont pas la rage de Patrice Evra.
Heureusement qu’il n’est pas venu à Man United. Quand on songe qu’il ne parlait pas à William Gallas. Selon mes critères, Gallas est bien supérieur à Nasri en terme de rendement.
Nasri quitte Arsenal par la petite porte. Il n’y laissera aucun souvenir. Il n’a pas fait gagner le moindre titre au club.
Récemment son cas à viré à n’importe quoi:
Wenger dit que Nasri est blessé… mais Blanc l’aligne avec les Bleus.
Wenger ne le fait pas jouer le premier match de Premier League mais il l’aligne au second lors de la cuisante défaite contre Liverpool.
Le public de Panurge de l’Emirates Stadium l’a acclamé… Triste spectacle.
Comme le 22 août, Roberto Mancini a dit que si Nasri jouait en C1 2012, le transfert pouvait capoter, Arsenal a vite agi. Il fallait démontrer que Arsenal n’était pas commandé par l’entraîneur de City car Wenger avait dit qu’il pouvait aligner Nasri en C1… Donc, le 23, Nasri est vendu fissa !
Et c’est ainsi que Nasri va rapporter 28 millions d’euros à Arsenal.
C’est mieux que rien car si Nasri était resté à Arsenal, il serait parti l’an prochain libre comme l’air.
Pendant ce temps, Man U engrange les points.
Les transferts de Nasri et de Fabregas ont plombé toute la préparation des Gunners.
Aucun grand joueur ne veut signer à Arsenal.
Seuls ceux qui cherchent une exposition médiatique sont intéressés par le club dont on parle tout le temps mais jamais pour ses résultats sportifs.

Manchester United n'a rien à envier à Barcelone

L’éclatante démonstration de Manchester United a démontré le 22 août 2011 que les Red Devils n’ont rien à envier aux Catalans. Les Espagnols ont Messi mais MU a Rooney. Les deux équipes sont hyper collectives et produisent beaucoup de jeu. Elles sont magnifiques à voir jouer. Un opéra de l’oeil.
Cette saison MU a gagné en jeunesse, vitesse et fluidité.
Les deux clubs dominent le football mondial depuis des années.
Le Real Madrid et Chelsea sont loin derrière.
Arsenal n’est qu’un club qui pète plus haut que son cul.
Les Italiens sont dans le ravin.
Les Allemands pratiquent l’onanisme.
Il est évident que Barcelone et Man U vont encore être les deux principaux candidats aux trophées.
La Premier League est déjà acquise à 90 % à Man U qui a un effectif foudroyant.
Et la Liga est aussi promise au Barça.
Ferguson peut se payer le luxe de se passer de van der Sar-Vidic-Ferdinand !
L’Ecossais est “un pur génie” du football pour reprendre le titre d’un non livre sur Wenger.
L’Ecossais est un véritable manager. Ce n’est pas lui qui aurait laissé Nasri et Gallas se haïr dans un vestiaire.
Les observateurs à la solde de Wenger ne sont pas libres. Ils ne disent jamais le fond de leurs pensées et ils ne rendent donc pas service à Wenger. Comme Wenger est consultant sur TF1, il est de la maison. Je ne mange pas de ce pain-là. Seul le football me passionne, je me moque de l’étiquette sociale des gens.
J’aimerais bien savoir ce que ferait Wenger avec l’effectif de Valenciennes.
A Londres, il a eu sous la main des joueurs extraordinaires qui le quittent tous à un moment donné. La liste est trop longue de Vieira à As. Cole en passant par Henry et Fabregas.
A MU, c’est une autre chanson. Ferguson commande et ne fait pas semblant.
Les journaux institutionnels ne tendent le micro qu’à Wenger et jamais à Ferguson.
On ne lit aucune d’interview de Rooney, de Vidic, de Ferdinand, de Rafael…
Vous appelez-ça du journalisme ? de l’équité ? de la déontologie ?
Voilà pourquoi je suis ouvertement pour Man U.
Ce club donne beaucoup à ceux qui l’aiment.
On ne marche plus jamais seul quand on aime Man U.
Le slogan est plus approprié à Man U qu’à Liverpool.

Permalien 00:25:50, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United met trois fois K.O. Tottenham

Parce que Ferdinand et Vidic sont blessés, les détracteurs de Man U pronostiquèrent une défaite des Red Devils. Très mauvais calcul. Quoiqu’il arrive, il faut savoir que si MU encaisse un ou deux buts à la maison, ils ont de quoi devant en marquer 3 ou 4. A bon entendeur salut ! Faut pas confondre MU avec Arsenal ou l’O.M.

22 août 2011, OLD TRAFFORD
Man United 3-0 Tottenham
Buts pour Man U: Welbeck (61e), Anderson (76e), Rooney (87e)
75 498 spectateurs. Plusieurs millions de téléspetateurs

Après une mi-temps de round d’observation, la Red Army a sorti l’artillerie en seconde période pour prendre les trois points du match.
Le MU nouveau est arrivé, dans l’esprit du club: jeunesse, talent et spectacle.
Et dire que Ferguson a déclaré qu’il n’en était qu’à la deuxième année d’un nouveau cycle de 5 ans. Cela promet !
Quand on n’a pas la chance d’être à Old Trafford, il faut se farcir les commentaires de C +.
Des gars qui pendant le match parlent tout le temps d’Arsenal et de Wenger:
-"Wenger est devant son poste. N’annoncez pas que Nasri ne va pas jouer à Udinese parce qu’il va alors le faire jouer…” (rires complices).
Et l’autre comparse au micro, roi de la reptation devant Wenger qui se permet de dire face à la virtuosité de Man U:
-"De là à rivaliser avec le Barça… De plus MU a de la réussite".
L’ignare ignore le réel de la C1:
2008 Manchester United vainqueur devant Chelsea
2009 FC Barcelone vainqueur devant Manchester United
2011 FC Barcelone vainqueur devant Manchester United
Si ce n’est pas une rivalité c’est quoi ?
Les commentateurs de C+ commentent selon le score.
A 0-0, les Spurs était une remarquable équipe.
Dès que les visiteurs ont pris un but, les blablateurs ont commencé à changer d’avis.
Quand Jones a taclé, ils l’ont sévèrement juger alors qu’au cours d’Arsenal-Liverpool (0-2), ils ont dit de l’équarrisseur Frimpong recruté par Wenger: “Il a beaucoup de générosité…”
Bon brissons-là sur ce sujet énervant des jacteurs rénumérés pour nous mettre en rogne.
Pendant la première mi-temps, on a vu les Red Devils essayer plusieurs fois de marquer mais ils sont tombés sur un goal en état de grâce: un vieux dur à cuire qui ne voulait pas abdiquer.
Il a fallu un très bon mouvement collectif terminé par une tête de Welbeck pour ouvrir le score et mettre à terre les Spurs: 1-0.
Ensuite, les Spurs K.O. debouts n’ont plus été en mesure de stopper le rouleau compresseur rouge. Une superbe talonnade de Welbeck permis à Anderson d’être à la conclusion pour faire évoluer la marque à 2-0.
Le bouquet final du feu d’artifices mancunien fut l’oeuvre de Giggs qui fit une passe décisive sur la tête de Rooney pour le 3-0.
Avec un gardien d’en face moins à son affaire, MU aurait gagné 5 ou 6 à 0.
La jeunesse injectée dans le onze de MU donne plus de vitesse dans un ensemble bien homogène.
En 2012, les tauliers sont à présents Rooney, Evra, Nani et Anderson, pourtant si jeune !
Le nouveau visage de MU est très attractif.
Les Red Devils développent beaucoup de jeu et se créent un nombre incroyable d’occasions.
Une attaque sur deux provoque une action hyper construite qui se termine par un tir, la plupart du temps.
Ce groupe-là sera champion d’Angleterre 2012 devant Man City ou Chelsea.
Les autres sont loin derrière. Surtout Arsenal dont j’espère la déroute dimanche 28 août 2011 à 17 h.
Toute la semaine je ne parlerai que de ce match pour comparer la Grande Ecole de MU/Ferguson avec la crèche d’Arsenal/Wenger. Dimanche, les Gunners vont prendre une valise de buts à Old Trafford. Dommage que Nasri ne vienne pas avec ses sacs Vuitton. Nasri a des bagages Vuitton mais sa constance vient de chez Tati.

Man United

De Gea/ (7) Très bon relanceur au pied. De l’autorité. N’a commis qu’une faute de main.
Smalling (8) Le jeune défenseur central de métier est un latéral de grand talent.
Jones (7) Gros tempérament. Posséde la rage d’un Red Devil. L’avenir qui est déjà présent.
Evans (8) Match hyper propre.
Evra © (7) Grosse activité.
Young. (8) Très bel apport. S’est aussi vite adapté que Valencia. Puis Park. (82e) Non noté.
Cleverley. (8) A offert la passe décisive sur le 1er but. Sneijder et Nasri peuvent aller se rhabiller! Puis Giggs (8)(82e) Un ballon, une passe décisive. A perdu un ballon qui a failli être chaud… Giggs a joué son 614e match sous le maillot de MU en Premier League. En tout, il a porté 878 fois le maillot des Red Devils.
Anderson (9) Magnifique. Quatre poumons.
Nani (7) Troublion magique.
Rooney (8) Le grand frère protecteur.
Welbeck. (10) Match parfait. Puis Chicharito.(82e) Non noté.

Non utlisés: Lindegaard, Berbatov, Carrick, Fabio

Manager: Ferguson (10 +) Merci au Boss. Toujours aussi serein, là-haut sur son perchoir d’Old Trafford. Cela nous a changé de Wenger, trempé jusqu’au os à l’Emirates Stadium lors de la Bérézina face à Liverpool.

22.08.11

Permalien 20:38:56, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

Le Onze de Man United contre Tottenham

Très belle rétrospective synthétisée sur les Red Devils

Le onze de départ de Man United contre Tottenham, 22 août 2011, à 21 h:

De Gea/
Evra
Evans
Jones
Smalling/
Nani
Anderson
Cleverley
Young/
Welbeck
Rooney

Remplaçants: Lindegaard, Fabio, Carrick, Giggs, Park, Chicharito, Berbatov

Manager: Ferguson. Le Boss ligne un 4-4-2. Défense inédite. Equipe hyper jeune. Retour de Chicharito.

Permalien 20:32:01, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ryan Giggs: "Je me bats tous les jours pour gagner ma place".

Ryan Giggs est assez réaliste pour savoir qu’il ne sera pas titulaire régulier cette saison.
L’historique vétéran de 37 ans a joué un rôle très important la saison dernière dans la conquête du 19e sacre national de Manchester United. Aujourd’hui, il est le dernier représentant de l’ère Cantona (1992-1997) en activité.
Ses plus jeunes coéquipiers sont durs aux combats pour une place dans le onze de départ.
L’ancien feu follet de l’aile gauche rouge, reconverti milieu de terrain, sait qu’il a besoin d’afficher une forme au moins égale à celle de 2010-2012. Les ans comptent triple à son âge.
Après avoir été sur le banc lors de l’ouverture du championnat à West Brom, Giggs a fait pression toute la semaine pour être sur la pelouse contre Tottenham ce 22 août.
Il se comporte en jeune homme. Piaffe d’impatience aux entraînements. Professionnel exemplaire.
C’est le modèle pour tout le club. Sans Scholes, il est le dernier taulier historique.
Les journaux de Londres ont essayé de l’abattre avec une histoire d’adultère avant la finale de la C1 2011.
On sait depuis que les immondes limiers de la presse anglaise- eux en étaient, c’est sûr- avait accès à son portable avec des complicites policières.
Malgrè, les attaques incessantes en une de la presse de caniveau, Giggs a gardé la nuque raide.
Cet été il a affiché un visage mangé par la barbe pour mieux marquer son hostilité aux médias garnis d’imposteurs.
-"Jai assez d’expérience pour savoir que je ne vais pas commencer chaque match ou même jouer à chaque match. La seule chose que je veux faire est d’être efficace et apporter ma contribution à l’équipe. Si je n’étais pas dans cet état d’esprit, j’aurais déjà arrêter ma carrière pro. Je ne suis pas blasé. Le football est ma passion la plus ancienne. Je sais que je peux aider Ferguson dans sa difficile entreprise de maintenir le club au sommet. Je n’ai pas encore envie de déposer mon expérience sur une étagère. Je sais ce que je ne peux plus faire mais je ne suis pas encore mort pour le terrain. Qu’on fasse appel à moi, et je montrerai que je ne suis pas au bout du rouleau. Si Sir Alex m’a prolongé d’un an ce n’est pas pour de la figuration.”

Permalien 12:02:28, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

Ferguson: "Je souhaite ménager la santé de Redknapp!"

Le but gag de Nani contre les Spurs, la saison dernière…

Man U-Tottenham
22 août 2011, 21 h

Avec beaucoup d’humour, Sir Alex Ferguson a admis qu’il a l’espoir d’éviter toute controverse dans le premier match à Old Trafford de la Premier League 2012 “pour le bien de sa santé de (son ami) Harry Redknapp !”
Il faut se souvenir que la saison dernière, Nani marqua un coup franc de manière totalement inédite lors du 2-0 contre les Spurs. Ce but laissa furax le boss de Tottenham.
Le portier Heurelho Gomes plaça le ballon pour un coup de pied arrêté qui n’avait pas été accordé. Alors Nani frappa dans le ballon pour marquer ! Et l’arbitre accorda le but. La balle étant en jeu, le Portugais de Man U prouva, en marquant le but le plus facile de sa vie, qu’il avait l’esprit vif mais on le savait déjà. Il suffit de le voir à l’oeuvre.
-"Je ne tiens plus à voir Harry sauter sur place pour manifester sa rage et sa frustration. Il n’est plus tout jeune maintenant…", confie Sir Alex dans le programme du match à venir ce lundi 22 août à 21 h.
Nani confie de son côté:
-"C’est le but le plus étrange de toute ma carrière, depuis l’enfance. Il était drôle. Et intelligent aussi! L’arbitre a ouvert ses mains pour dire :«Jouer !» Le gardien a mis la balle au sol et fit deux pas en arrière. J’ai donc décidé de marquer au lieu d’être passif…”
Vu les absences de marque dans la défense des Red Devils, je souhaite aussi que Redknapp ménage le coeur de Fergie et le mien par la même occasion.

Pour quelques 60 M€ de plus (Samuel Eto'o)

La scène du duel dans Pour quelques dollars de plus avec Lee van Leef. On croit voir José Mourinho, l’ex coach de Samuel Eto’o…

Le FC Anzhi Makhachkala qu’es aquo ?
C’est un club de football du Daghestan (2,5 M), sur la mer Gaspienne, au Nord Caucase, qui est prêt à offrir 20 M€, hors contrats publicitaires, pendant trois ans à Samuel Eto’o pour y rejoindre entre autres le légendaire brésilien Roberto Carlos.
La ville de Makhachkala est la plus importe de cette république de la fédération russe: plus de 460 000 habitants
Les anciennes gloires du ballon rond veulent tirer profit de leur image jusqu’à l’écorner définitivement.
Quel intérêt de jouer dans un club du trou du cul du monde, à part l’aspect financier…
Le propriétaire de ce club de Premier League russe fait fortune dans le pétrole.
A présent, le Camerounais y signe, il deviendra le joueur le plus payé de l’Histoire.
Actuellement, C. Ronaldo (Real Madrid) et Rooney (Man U) touchent 13 M€ par an.
Et Messi (Barça), 11 M€.
L’Inter Milan demande 30 M€ pour libérer Eto’o mais les acquéreurs ne veulent pas mettre plus de 26 M€.
Mégoter sur une pincée d’euros quand on est prêt d’en claquer 60 par la suite !
Le Daghestan est le “théâtre” d’attentats sur fond de religion entre fondamentalistes musulmans et autorités locales.
Eto’o est donc prêt à toucher le salaire de la peur.

Site officiel:
http://www.fc-anji.ru/?lng=en

21.08.11

Mort de Charles Ehrmann (1911-2011)

“La guerre est une horreur absolue. Elle n’a aucun romantisme.” Emmanuel Berl.

“Il vaut mieux construire un stade que mettre en prison un délinquant.”
Ainsi s’exprimait l’ancien député né à Paris mais viscéralement niçois d’adoption qui nous a quittés le 8 août.
En octobre 2011, il aurait eu 100 ans.

Pupille de la Nation, Charles Ehrmann a perdu son père lors de la Première Guerre mondialle. Et son grand-père est mort au fond de la mine. Veuve à 19 ans, sa mère lingère se saigna aux quatre veines pour élever le mieux possible ses deux enfants.
Peu d’articles ont salué la disparition de Charles Ehrmann.
Il ne faut pas s’en étonner dans une société qui fait star des shampouineuses présentatrices de bulletin méteo télé où le temps à venir n’est qu’un prétexte pour atteindre la pipolisation de la pouffiasse de service.
Charles Ehrmann était un grand homme, un très grand homme.
Tous les Niçois le savent. Comme il était de droite, la gauche ne signale même pas sa disparition. C’est dire la largesse d’esprit de la France actuelle. Emmanuel Berl, homme de gauche quand elle avait du sens, était ami avec des hommes de l’autre bord. Cela s’appelle être démocrate. Et être aussi d’une solitude totale. Dans nos sociétés, il faut choisir absolument un camp sinon on vous regarde de travers.
A la mort de Philippe Noiret, Libération n’a pas mis sa photo en une. A un confrère qui y travaille, j’ai dit: “C’est parce qu’il était de droite ? Vous oubliez qu’il fut membre du TNP de Jean Vilar!” Et lui de me répondre: “Si on met Noiret en une, on fera quoi avec Michel Piccoli…” Je ne partage pas cette conception de la presse. Je considère les gens en fonction de ce qu’ils font et non par rapport à ce qu’ils sont. Attitude voltairienne.
Longtemps professeur au Lycée Masséna, Charles Ehrmann enseignait l’Histoire et la Géographie sans barber son auditoire. Il aimait tant son métier que dans un devoir de mémoire, il organisait des voyages scolaires sur les grands lieux de la résistance pour expliquer aux lycéens que la guerre 1939-1945 n’était pas qu’une date perdue dans un livre scolaire. Je me souviens très bien que mes frères en avait fait un et qu’à son retour, ils m’avaient fait part de leur émotion. Nous étions dans les années 1960. La guerre n’était donc terminée que depuis 15 ans. C’est ainsi que je pris connaissance de l’existence de héros méconnus qui luttèrent face aux salauds connus. Un groupe de ses élèves furent arrêtés puis assassinés par l’occupant en juin 1944 à Saint-Julien-du-Verdon.
En 2011, les journaux qui n’honorent pas la mémoire de Charles Ehrmann déshonorent le journalisme.
Monsieur Erhmann, lui, avait beaucoup mémoire.
L’enseignement et la politique furent les deux grands axes de la vie publique de l’ancien doyen de l’Assemblée nationale où il siègea de 1976 à 1981 puis de 1986 à 2002. On disait député des Alpes Marimes. On n’était pas encore dans la PACA. Horrible désignation dépourvue du minimum poétique.
Il incarnait l’adage un corps esprit sain dans un corps sain.
A l’origine du complexe sportif de la plaine du Var qui porte son nom- pour une fois c’était justifié!- et surlequel se déroule les entraînements de l’OGCNice, il a aussi été à l’origine du complexe sportif Jean-Bouin, à Nice. Il fut par ailleurs président du Cavigal, grand club niçois d’où sont sortis Herbin, Baratelli, Camerini, Rostagni, Marchetti, Sanchez, Ferry, Orsatti, Tordo, Buffat, William N’Jo Léa, Ricort…
Quand on écorchait son nom par écrit, il précisait:
-"Ehrmann, EHR et avec deux N à la fin… Pour le début, c’est simple, pensez à l’ordre alphabétique.”
On reconnaissait là, le professeur. Il rectifiait le tir non pas pour son ego boursouffé mais par respect pour son père alsacien mort aux combats, à 23 ans.
A la fin de ses cours, les élèves pouvaient aller lui parler comme à un ami. Il avait brisé la glace entre l’estrade et la salle. Il n’était jamais chahuté.
Bon vivant, Charles Ehrmann a été récompensé par une grande longévité.
La ville de Nice, si mal traitée par la presse nationale, a perdu l’un des ses plus brillants habitants.

[Post dédié au fils de Charles Ehrmann dont je fus le condisciple à Masséna]

Permalien 22:33:47, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Lundi 22 août 2011, tout recommence à Old Trafford

Le club est aux mains des Américains qui ont l’intelligence de laisser les pleins pouvoirs sportifs à Sir Alex Ferguson.
Tant qu’il est là, le club poursuit la voie tracée par Matt Busby et les Flowers of Manchester.
Tant qu’il est là, on ne vieillit pas d’un jour. On conserve la même vibration positive.
Un élan de vie incroyable. La haine du laisser-aller. L’esprit solidaire à 100 %. L’amour du beau geste productif.
Manchester United arrive à briller sans Messi. Ce qui est un exploit en ce début de IIIe millénaire.

Toute la force mentale de Man U vient que le club joue toujours avec l’esprit des morts dans l’avion de 1958. Des amoureux de MU sont morts pour défendre le maillot. On ne l’oubliera jamais. Eux, c’est nous. Nous, c’est eux.

Permalien 22:00:40, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

En match d'ouverture, Man United est invaincu depuis 1992

Il faut être totalement idiot pour ne pas aimer Manchester United époque Ferguson. C’est mon avis, et je le partage (Dac). Pourquoi souffrir avec d’autres clubs quand MU nous propulse au 7e ciel à chaque match? La confiance des Red Devils et de leurs fans peuvent renverser des montagnes, sauf le Barcelone de Guardiola-Messi. Nous savons reconnaître le talent. MU ce n’est pas un gagne-petit. C’est de l’absolu, du mystique. De la métaphysique. De l’abstrait au concret et surtout pas le contraire.

Man United-Tottenham
Old Trafford, 22 août 2011, 21 h

En match d’ouverture à Old Trafford est invaincu depuis 1992.
Voici les 10 derniers premiers matchs de la saison disputés à la maison depuis 10 saisons:

2001/02: United 3 Fulham 2
2002/03: United 1 West Brom 0
2003/04: United 4 Bolton 0
2004/05: United 2 Norwich 1
2005/06: United 3 Debrecen 0
2006/07: United 5 Fulham 1
2007/08: United 0 Reading 0
2008/09: United 1 Newcastle 1
2009/10: United 1 Birmingham 0
2010/11: United 3 Newcastle 0

Résultats:
24 points sur 30/ 8 victoires, 2 nuls, 0 défaites/ 20 buts pour, 5 buts contre/ + 15

Demain Tottenham arrive avec un gros moral à Old Trafford.
1/ les Spurs n’ont pas encore joué en raison des émeutes à Londres.
2/ ils savent que MU n’a plus le triangle magique en défense.
Qu’ils se souviennent aussi de Rooney et Nani…

Permalien 21:35:00, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Nasri a le cul entre deux Manchester, City et United

Voici la déroute totale d’Arsenal face à Liverpool. Les Gunners n’avaient déjà pas de mental… Avec le départ de leur capitaine Fabregas ils en ont encore dix fois moins. A noter, le nouvel équarrisseur de l’école wengerienne: Frimpong. Ah! il est beau le football d’Arsenal ! Sur Canal +, les speakers étaient 100% pour Arsenal. D’authentiques attachés de presse. De mon côté, je suis 1000 % pour Man U et Ferguson. Depuis 1968, je suis lié à ce club grâce à Busby, Best et Charlton. Et ensuite, grâce au King et à Fergie. J’ai en ligne de mire MU-Arsenal depuis que j’ai eu connaissance du calendrier. J’espère un carton des Red Devils. Qu’ils nous fassent honneur ! Ce n’est pas nous qui sifflerons nos joueurs comme l’Emirates Stadium a hué les Gunners à la fin de la défaite d’Arsenal du 20 août dans son stade maudit qui pourrait s’appeller, le théâtre de la défaite.

“Les deux sont dessus…” (Wenger, Téléfoot, 21 août 2011)
Voilà en gros ce qu’a avoué le manager d’Arsenal à TF1, la chaîne où il est rémunéré en tant que consultant.
L’interview ne nous a absolument rien appris qu’on ne savait déjà. A savoir qu’il a été un père “anglais” de substitution pour Fabregas qui roulait jadis en Renault 5. Quel exploit!
En revanche, sa confidence sur Nasri en dit long sa façon de communiquer et d’endormir l’assistance.
C’est la première fois qu’il annonce que United est sur les rangs.
Je le savais depuis longtemps. Ferguson a fait une réelle offre car il sait que Nasri a un potentiel et que le Marseillais à MU serait beaucoup plus performant qu’à Arsenal.
C’est une évidence.
A Arsenal, Wenger veut lui faire porter toute la charge créative, ce qu’il est incapable d’assumer. Nasri ne s’appelle pas Eric Cantona, sinon on le saurait depuis longtemps.
A Man U, Nasri ne serait pas un titulaire indiscutable comme à Arsenal. Il ferait partie d’un turn over. Ce qui lui enleverait beaucoup de pression. A Man U, la création c’est aussi le domaine de Nani, Valencia, Rooney, Giggs, Young… Il n’y a pas qu’une personne qui fait tourner la boutique.
Nasri a tout intérêt à venir à MU, d’autant que Ferguson le veut. Comment se fait-il que son agent Jean-Pierre Bernès ne le comprenne pas ?
Au plan sportif, Nasri a tout à gagner en signant à MU.
Bien sûr cela rendrait furax Wenger car avec Ferguson, Nasri se doterait illico d’un palmarès alors que Wenger fait du surplace depuis 2005. Aucun autre club au monde n’accepte une pareille déroute. Si Wenger n’a pas voulu entraîner le Real c’est qu’il ne supporte pas la pression. Finir 4e cela lui suffit amplement.
Il y a aussi une affaire de gros sous puisque Man City est prêt à donner à Nasri presque 200 000 euros semaine. Le bon chiffre serait plutôt 185 000. (A United, son salaire bien sûr serait plus qu’honorable…)
A City, Nasri tomberait dans un panier de mercenaires.
Si Nasri reste à Arsenal, il partira gratuitement l’an prochain où bon lui semble.
J’espère voir Nasri aligner par Wenger contre Man U, le prochain week-end.
J’attends de voir MU-Spurs pour me prononcer sur MU-Arsenal.

PS: “Si Nasri joue en C1 à Udinese, il amoindrit ses chances de signer chez nous", a déclaré Roberto Mancini, le manager des Citizens qui compte sur le Français pour la C1. Dans les 48 heures, l’épilogue sera connue, me semble-t-il.

Permalien 20:05:36, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester City prend 3 points à Bolton

Pour moi, il n’y a qu’un Manchester, et c’est Man United. Je laisse l’autre aux frères Gallagher…

J’ai eu la berlue !
Manchester City joue avec les mêmes couleurs que l’OGCNice et que l’AC Milan.
Man United a aussi un maillot rouge et noir pour l’extérieur avec les barres horizontales.
Nice, Man City et l’AC Milan ont les barres verticales.
Nice et l’AC Milan ont le noir et rouge pour couleurs officielles alors que City ne les a adoptées que pour l’extérieur.
Le match à Bolton(2-3) fut très plaisant et l’on se demande ce que rajouterait Nasri à l’ensemble.
Il n’est pas indispensable à cet ensemble. Il sera un apport de plus.
Ce club est une mosaïque de cracks. Ce 21 août, cela leur a souri.
Man City est le rival number one de Man United, exaequo avec Chelsea.
Ensuite, viennent Tottenham et Liverpool qui vont manger des points aux favoris. (Arsenal est trop K.O. à présent)
Les Reds en ont dèja avalé trois à l’Emirates Stadium.
Man U a de quoi répondre à ses rivaux même si le triangle van der Sar, Vidic et Ferdinand n’est plus celui des Bermudes de la Premier League. Il faut s’y faire. On ne le verra plus jamais sauf en DVD…
Place à l’inconnu. Aux inconnus…
Que vaut De Gea ? Je n’en sais rien. J’attends de le voir jouer demain dans la continuité et avec une télé digne de ce nom.
Ma saison mancunienne - je n’aime pas ce mot- commence demain. De visu.
Hier, j’ai eu mon baptème avec Nice-Toulouse (1-1).
Je suis resté sur ma faim.
J’ai vu de belles choses et de moins bonnes.
Au football faut marquer des buts et ne pas trop en encaisser.
C’est comme en boxe: donner des coups et éviter ceux de l’adversaire.
Je suis en train de penser au même moment à Quinon qui s’est défenestré.
Il ne devait pas aimer le sport comme non pratiquant.
J’imagine qu’il se moquait complétement de savoir si Man United allait battre Arsenal, le week-end prochain.
Il ne devait sans doute même pas savoir la date du match.
“Mieux vaut se perdre dans sa passion que perdre sa passion". (Saint Augustin)
En ce qui me concerne, je reste aussi intéressé par le football que lorsque j’avais une dizaine d’années.
Je le répéte, je trouve plus d’absolu dans le football que dans la religion.
J’ai entendu le pape dire qu’il faut que le chômage cesse et qu’on s’aime encore davantage. Et mort à l’économie!
Il dit tout ça recouvert d’or. De qui se moque-t-on ?
Un de mes parents est croyant parce son oncle (prêtre) a coulé volontairement avec les marins d’un bateau, certain d’aller au ciel ensuite ?
Pour moi, la religion dans son meilleur aspect est de la haute POESIE.
Et le football aussi. Beaucoup désigne sont outrés par l’argent du foot. Et celui du Vatican ?
Messi- qui porte divinement son nom- est un grand homme de prière.
Dans un magma de joueurs au sein d’un cratère humain, il est capable d’exercer son art qui consiste à faire jaillir de la lumière alors que le ballon - le verbe- est sans vie.
Chaque soir, nous devons réciter Notre Messi, Notre Rooney, Notre Nani.
Saint Garrincha priez pour nous.
Qui m’aime me suive !

Permalien 09:10:35, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

Les jeunes Red Devils en piste pour Man U-Tottenham

Ces images hantent les esprits de 19 clubs de Premier League et de leurs fans qui rêvent tous de voir leurs joueurs soulever le plus prestigieux trophée. La C1 c’est pour la frime européenne. Le titre national est le plus important car il vous fait Roi chez vous pendant un an. Commencé en 1993, avec Cantona, le règne de Ferguson 1er à MU est loin, très loin d’être fini. Il vient de rejeunir le groupe de l’équipe fanion après les départs des vétérans historiques (Gary Neville, Paul Scholes et Edwin van der Sar). [Ferguson a signé à MU en 1986 mais ce n’est qu’en 1993 qu’il a remporté le championnat que MU n’avait plus gagné depuis 1967. Merci Cantona !]

Manchester United-Tottenham, à Old Trafford
Lundi 22 août 2011, 21 h

Au terme de la victoire de MU 2-1 à West Bromwich, Sir Alex Ferguson a été satisfait des jeunes joueurs comme Tom Cleverley et Danny Welbeck. Avec les absences survenues en plein match de Nemanja Vidic et Rio Ferdinand, la défense des Red Devils sera inédite face aux Spurs, puisque Phil Jones, Jonny Evans et Chris Smalling devraient être titularisés pour obtenir ce quintet: David De Gea/ Chris Smalling, Phil Jones, Jonny Evans, Patrice Évra

Voici la conférence d’avant-match du Boss écossais:

-"L’équipe de lundi aura une défense très jeune, avec Jones et Evans dans l’axe, et Smalling sur le flanc droit, mais Patrice Évra sera de retour pour affronter les Spurs, ce qui nous apportera davantage d’expérience. David De Gea apprend énormément des matches qu’il a disputés avec nous jusqu’ici. Nous aurons également Cleverley et Welbeck. C’est une équipe très jeune pour le moment, mais elle est pleine d’énergie et bourrée de talent. J’aime la regarder jouer en ce moment. Il y a de très beaux mouvements collectifs. Une tonicité s’en dégage. C’est rare d’éprouver cela. Je ne suis pas inquiet de voir de jeunes joueurs remplacer nos cadres en défense. Evans possède beaucoup d’expérience, et il est au club depuis qu’il a 12 ans. Il a déjà disputé un grand nombre de matches en équipe pro. Phil Jones a engrangé beaucoup de métier à Blackburn la saison dernière en Barclays Premier League. A mon avis, Jones et Chris Smalling ont été les stars de l’équipe d’Angleterre du dernier EURO Espoirs. Chris a réalisé une première saison exceptionnelle et il poursuit sa progression cette année. Je n’ai donc pas le moindre problème à aligner ces gars. Nous avons recruté Phil Jones à 19 ans, David De Gea à 20 ans et Ashley Young à 25 ans. Nous sommes contents de l’âge de l’équipe.”
Parfois le maillot de MU est trop lourd à porter pour certains. Pas pour eux. Il s’agit de trois fans de MU de longue date. Hier, ils suivaient les exploits de Rooney et Nani. Aujourd’hui, ils jouent avec eux.

Instants magique après le titre 2011 avec les joueurs, Ferguson et Charlton. L’attente est longue pour voir MU à Old Trafford en Premier League 2012. Ce ne sera que plus grand. Le Boss est obligé de faire jouer plusieurs jeunes ensemble mais il positive. Il y a danger à mettre trop de jeunes en même temps, on l’a bien vu avec Arsenal découpé en deux par Liverpool. Cependant, les jeunes de Ferguson sont meilleurs que ceux de Wenger. A part Wilshere, aucun Gunner n’aurait sa place à MU. Nasri ? Il lui faudra alors dégraisser totalement son jeu. A savoir donner le ballon plus vite au lieu de se prendre pour Messi.

De Man United au Real Madrid, Ronaldo II a perdu son prestige

-Palmarès de Ronaldo II au Real Madrid (2009)
Coupe du Roi 2011

-Palmarès à Manchester United (2003-2009):
Champions League: 2008
Coupe du Monde des Clubd 2008
Premier League 2007, 2008, 2009
FA Cup 2004
Carling Cup: 2006, 2009
Community Shield 2007, 2008

Ce n’est pas demain la veille que Ronaldo va gagner plus de titres au Real qu’à Man United.
En Espagne, il court après son passé glorieux d’outre Manche.
Les buts marqués par Ronaldo au Real Madrid, déjà 100, sont des coups d’épée dans l’eau.
Ronaldo reste un individualiste. Au Real, il n’a pas d’influence décisive comme Messi à Barcelone.
Il fait tomber les records à titre personnel mais il n’apporte aucun trophée dans les vitrines du club.
Avec le maillot du Barça sur les épaules, Messi, lui, rate très peu de rendez-vous.
L’orgueil du Portugais a pris un sacré coup quand Messi a fait triompher le Barça dans la Supercoupe, au détriment du Real. Il fallait voir les têtes de Ronaldo et de Mourinho !
Ronaldo est en train de s’Arnesaliser au Real Madrid où il ne gagne que des trophées bidons:
Trophée Santiago Bernabéu 2009 et 2010
Trophée Franz Beckenbauer 2010
Deux accros dans son palmarès flambloyant conquis à Man United…
On le voit sur son visage, Ronaldo II est moins épanoui au Real Madrid qu’à Manchester United où il souriait tout le temps. Le Portugais a cru qu’en signant à Madrid, il allait tout gagner grâce à sa seule présence. Quelle erreur de jugement ! Sur sa route, il y a Messi et Barcelone. En Espagne, Ronaldo n’est qu’un second. En Angleterre, il était premier. Il peut faire une croix sur le Ballon d’or. Il ne devrait plus jamais le gagner.
A Man U, cela joue plus au football.
Ferguson n’est pas un mercenaire comme Mourinho.
Au Real, Ronaldo a déjà connu deux entraîneurs depuis 2009.
A MU, Ferguson exerce toujours.
En Liga, le Real subira toujours la loi du Barça de Guardiola, une des plus grandes équipes de l’Histoire du foot.
Plus Messi brille, plus la fierté de Ronaldo est blessée.
Jamais Ronaldo n’aurait dû partir de Man U qui s’est bien remis de son départ.
Ferguson lui avait dit: “Avec nous, tu gagneras un trophée ou plus par saison. Au Real, ils te feront jouer au milieu de terrain car ils n’ont personne…” Même Kaka et Ozil ne jouent pas aussi bien que Xavi et Iniesta.
Ozil aussi a fait le mauvais choix car Ferguson le voulait.
Les joueurs du Real sont stressés dès qu’ils sont face au Barça.
Ronaldo était bien meilleur avec Rooney qu’avec Benzema.
L’Anglais est un joueur de classe mondiale quand le Français a une renommée médiatique dans la région Rhône-Alpes.

Permalien 01:04:25, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

L'infirmerie de Manchester United: Evra O.K. Vidic K.O.

Voici une pub avec les Red Devils qui est aussi désuète que celles que nous servent d’habitude les Gunners…

22 août 2011, 21 h
Manchester United-Tottenham

Sir Alex Ferguson a commenté ce qui se passe niveau infirmerie à Manchester United avant d’affronter lundi soir Tottenham Hotspur. Bien sûr, il n’a pas dit un mot sur les matchs à répétitions disputés aux USA qui ont usé les organismes avant l’heure:

Au plan positif, Patrice Evra est à nouveau en état de jouer alors que les précieux Chicharito et Antonio Valencia sont sur le chemin du retour dans la formation et que le malchanceux Darren Fletcher a fait une très bonne rentrée avec l’équipe Réserve sans terminer le match K.O. par ce satané virus qui lui mine la santé depuis des mots.

Et Rio Ferdinand ? Il est sur la voie de la guérison plus rapide que prévue. Touché aux ischio-jambiers lors du match gagné à West Brom (1-2), le défenseur devait être absent pendant environ six semaines, mais Sir Alex a révélé qu’il pourrait être de retour face à Arsenal à la fin du mois août. Les médecins ont remarqué que sa blessure se résorbait avec beaucoup de rapidité.

Hélas, il n’en est pas de même pour son comparse de la défense centrale, Nemanja Vidic, hors d’action pour un mois ou deux. Ferguson est satisfait de pouvoir alors compter sur les jeunes Smallling, Evans et Jones.

-"C’est incroyable alors que nous pensions que Ferdinand était plus touché que Vidic c’est le contraire qui se passe. Les nerfs de Vidic sont en piteux état", a confié Ferguson, très peiné pour son défenseur si important dans le groupe. “Vidic a eu une blessure au mollet, ce qui signifie qu’il va être absent de quatre à cinq semaines. Un gros handicap pour nous. Avec lui sur le terrain et dans les vestiaires, MU dégage une grande force.”

Et Rafael ?
-"Il vient d’être opéré à l’épaule cette semaine et il sera absent pendant 10 semaines. C’était une blessure inévitable. Il a remporté un tacle, trébucha et tomba sur son épaule. Même un athlète de son niveau peut mal se réceptionner. On attend qu’il revienne. On a autant besoin de sa jeunesse que de l’expérience de Patrice Evra.”

Chicharito ?
-"Il est de retour parmi nous, après sa commotion cérébrale. Il faut attendre le feu vert des médecins.”

Valencia ?
-"Il va intégrer la Réserve pour se remettre dans le rythme. J’ai un effectif qui me permet de ne pas précipiter le retour des joueurs. La santé passe avant tout.”

-Fletcher ?
“Il ne faut pas hâter sa réintégration. On lui laisse le temps de se réhabituer aux chocs violents en Réserve. C’est un joueur qui aime les duels. Et après sa perte importante de poids et de masse musculaire, nous ne voulons pas que sa remise en condition physique se complique avec une blessure.”

En ce début de saison, les infirmeries de Man U et d’Arsenal sont pleines.

Dans son stade maudit, Arsenal coule à pic devant Liverpool

A l’Emirates Stadium, on n’a entendu que les chants des fans de Liverpool

Arsenal-Liverpool 0-2
Buts pour Liverpool : Ramsey (78e, csc), Suarez (90e)

Une équipe plus brillante que Liverpool aurait gagné 0-6 ce 20 août contre Arsenal, club à la dérive sportive alors que son coach avait dit en fin de saison dernière: “Nous serons très actif au mercato…”
L’Emirates Stadium demeure pour l’instant un stade maudit déserté par captain Fabregas.
Arsenal n’y a gagné que des clopinettes. Je parle trophées…
Contre Liverpool, on a vu le vrai visage d’Arsenal loin du beau jeu tant de fois vanté par les médias qui sont à genoux devant le manager des Gunners.
Le nouveau Gunner Frimpong a été expulsé du match, à force de donner des coups. De Vieira, il n’a pour l’instant que les mauvais côtés. Dans le style brute, on fait difficilement mieux. Et dire que Wenger a osé critiquer le virtuose Paul Scholes…
En deux matchs, Arsenal a déjà eu deux exclus sur carton rouge: Gervinho et Frimpong, ce dernier a plus de chance car il été mis dehors suite à l’addition de deux jaunes. Il n’a pas pris de rouge direct.
Le visage défait, les cheveux collés au front suite à la pluie, Arsène Wenger me donne beaucoup de souci. Au cours du match, il avait l’air d’un lapin pris dans les phares d’une auto. J’espère que sa santé est bonne car la saison 2011-2012 va être d’une cruauté sans borne.
En deux matchs de championnat, Arsenal n’a pas été fichu de marquer un seul but.
Le club n’est plus qu’une maternelle.
A force d’être choisi sur échographie, les nouveaux Gunners jouent tous avec la tétine et le biberon.
Arsenal a fait illusion pendant 78 minutes. J’ai cru au sursaut d’une bête blessé mais ce ne fut qu’une nouvelle illusion.
Après le premier but des Reds, les Gunners se sont liquéfies comme d’hab.

La grande idée (dit-on) de Wenger ce fut d’aligner Nasri qui fait du surplace, faute de trouver une porte de sortie.
Le public ne l’a pas hué car les porteurs du maillot du club sont respectés en Angleterre tant qu’ils portent les couleurs en match officiel.
Alors que les commentateurs de Canal + n’ont pas cessé de monter au sommet Nasri ("éblouissant pendant 6 mois” (sic))- et tous les Gunners, notamment Sagna- “le petit prince” de Marseille comme ils disent a de nouveau montré ses limites. Il gache tout ce qu’il fait parce qu’on lui fait croire que c’est Messi:
3e mn: il tente des dribbles comme l’Argentin mais hélas c’est le Canada Dry du double Ballon d’or
15e mn: il traverse tout le terrain pour échouer lamentablement dans son raid personnel
47e mn: tir minable de loin
62e mn: perd le ballon bêtement, au milieu de trois Reds
67e mn: incapable de tirer un corner
68e mn: met en touche car s’embarque mal
Il s’est fait bouger tout le match. Quand il a tiré au but, il a suivi la trajectoire alors que son pied était mal orienté lors de la frappe.
Si les dirigeants de Man City l’ont vu jouer, ils vont hésiter à lui donner 200 000 euros par semaine.
Au début du match, on a vu Koscielny quitter la pelouse, tel un vieillard de 90 ans. Il ne pouvait plus marcher. Il s’arrêta de courir et mis ses mains sur les reins. Wenger le remplaça par Miquel à l’origine de l’auto-goal.
Les commentateurs de C+ hurlèrent “hors jeu de Suarez!” sur l’ouverture du score des Reds, sauf que l’Urugayen n’a pas marqué le but. Le fait que le pion doit inscrit par un Gunner réduit à néant le hors-jeu. Les “spécialistes” au micro ne connaissent même pas les règles…
Wenger a dû se passer de huit joueurs blessés ou suspendus (Song, Gervinho, Traoré, Gibbs, Rosicky, Diaby, Wilshere, Djourou). Trop c’est trop. Il se prépare à des terribles journées: le voyage à Udinese devrait priver de C1 Arsenal avec un énorme manque à gagner (30 M€) et la visite à Old Trafford va régaler les fans de Man U qui veulent voir les Red Devils fracasser Arsenal qui croit être dans la cours des grands depuis tant d’années.
A la fin du match, les fans d’Arsenal ont sifllé leur équipe. Ceux qui restaient parce que de très nombreux abonnés avaient quitté l’enceinte après le coaching gagnant de Dalglish qui fit rentrer deux joueurs pour faire la différence.

Wojciech Szczesny/ (7) A maintenu longtemps le suspense de manière favorable pour les siens
Laurent Koscielny. Non noté. Sa sortie est comme un symbole: il n’a pas les épaules assez larges pour la Premier League. Puis Ignasi Miquel (16e) (0) Des débuts complément ratés.
Thomas Vermaelen (4) Il pourrait être le Vidic de Wenger mais il est trop seul
Carl Jenkinson (1) Un intermittent du spectacle
Bacary Sagna/ (1) A son âge, il est incapable de tenir 90e
Theo Walcott. (0) Court vite mais sans ballon. Puis Nicklas Bendtner (80e) Un fantôme avec surcharge pondérale
Andrey Arshavin. (-10) Lamentable. Cet excellent joueur est devenu une momie. Puis Henri Lansbury (72e) (0) Un touriste agressif
Samir Nasri (2) Joueur surcoté comme Gourcuff et Ribéry.
Aaron Ramsey (0) Inconstant
Emmanuel Frimpong. (0) Son côté sombre a tué sa face positive. Un Boli qui se prend pour Vieira
Robin van Persie (2) Il devrait partir du club comme les autres anciens car il est en train de foutre en l’air ses plus belles années

Non utilisés: Lukasz Fabianski, Alex Oxlade-Chamberlain, Ryo Miyaichi, Marouane Chamakh (L’ex Bordelais devait être la force de frappe des Gunners et il est devenu un essuyeur de banc…)

Manager: Wenger. (0) Celui que le thuriféraire au micro de C+ appelle “le Maître français” (sic) est un boxeur dans les cordes qui ne veut pas admettre le K.O. Comment fait-il par encaisser tant de défaites depuis 2005 ? Je lui tire mon chapeau. N’a-t-il pas d’amis pour lui dire: “Arsène, tu n’es pas Ferguson. Et Arsenal n’est pas Man United.” Comme j’ai de la tendresse pour lui, je suis le seul à le lui dire. Donc, je suis son ami. N’en déplaise à ceux qui ne savent pas lire.

PS: J’avais prévu une défaite ds Gunners 1-3. Ils ont perdu 0-2, ce qui revient au même.
A venir: élimination de la C1 et grosse claque à Old Trafford.

[Post dédié à Arsène Wenger que j’estime beaucoup plus que ceux qui le montent au sommet sans rien comprendre au football]

Permalien 00:06:21, Catégories: THE RED DEVILS  

Nice est lanterne rouge au lieu d'avoir 3 points

Nice 1-1 Toulouse
But pour le Gym: Mounier (31e)
But pour le TFC: Regattin (90e)

Nice : Ospina - Mabiala, Civelli, Pejcinovic, Monzon - Diakité, Digard ©, Meriem (Hennion, 80e), Abriel (Palun, 74e), Mounier - Mouloungui

Toulouse : Ahamada - Congré ©, Fofana, Capoue, Tabanou - Devaux (Soukouna, 74e), Braaten (Regattin, 61e), Sissoko, Sirieix, Machado (Akpa, Akpro, 82e) - Umut

Qu’il est dur d’être Niçois en ce mois d’août !
Qu’il est difficile d’aimer le Gym en ce début de championnat!
Voilà ce que se disent les fans de l’OGCNice.
Mais quand on est natif d’une ville on se doit d’aimer son club jusqu’à sa mort.
En France, seul Nice retient mon intérêt et ce depuis que j’ai l’âge de raison.
Je n’ai jamais vibré ni pour St Etienne, ni pour pour Marseille, ni pour Lyon.
Je lorgne vers l’étranger mais jamais je ne trahirai mon club pour un autre de mon pays.
Si j’étais né à Istres, j’aimerais Istres. Si j’étais Lillois, je serais pour le LOSC.
Je ne suis pas comme ce greffier des lettres qui n’a d’yeux que pour l’ASSE alors qu’il est né à Lyon.
Donc, Nice à fait 1-1 contre le Téfécé.
Et au lieu d’être classé vers la 10e place de L1 avec 3 points, Nice est bon dernier !
En effet à 1-0 pour le Gym, Mounier a marqué un but sublime qui a été refusé par un hors-jeu de position d’un Aiglon hors du coup.
A 2-0, la messe était dite.
Hélas pour les Niçois, ensuite les Toulousains ont marqué un but d’anthologie.
Pour finir, l’arbitre a voulu se racheter en accordant un penalty dans la confusion générale.
Avant de le tirer, les visiteurs ont mis le bordel sur la pelouse qui a déconcentré le tireur Mouloungui.
Juste avant de le frapper, on voyait qu’il allait le rater. Il ne dégageait pas de force mentale.
Vous me direz que c’est facile d’écrire ça après coup mais je vous certifie que je savais qu’il ne marquerait pas.
L’attaquant à des qualités mais pas une technique assez sûre.
Pour transformer un penalty, il faut être un killer. Ne pas trembler. Etre concentré à 100 %.
Marquer un but à l’entraînement ou à la dernière seconde d’un match ce n’est pas la même chose.
Si Nice a perdu deux points à la maison, c’est rageant puisque les Aiglons se sont procurés un paquet d’occasions.
Ospina a fait des arrêts déterminants.
Nice devra empocher les 3 points contre Brest.
Il faut quitter au plus vite la spirale de la défaite instaurée depuis l’an passé.
Seul le maintien est dans notre ligne de mire.
On ne doit pas se laisser détacher de la sorte.
Brest devra payer l’addition.
Il y avait 9 points en jeu au Ray sur les 4 premiers matchs de L1 du calendrier nissart.
Pour l’instant, le Gym n’en a pris qu’un sur 6…
Malgrè les difficultés, il faut se ressaisir et se dire qu’on n’a pas perdu contre Toulouse, leader actuel.
Nous avons fait mal nul.
Il en faut plus pour m’abattre.
J’ai été beaucoup plus chiffon par le passé avec un Nice complétement galère.
Issa Nissa !

20.08.11

Focus sur le grand art du virtuose Lio Messi

Regardons de près les buts de Barcelone-Real Madrid (3-2) qui ont permis au Barça de remporter la Supercoupe d’Espagne 2011 après le match aller terminé 2-2 à Madrid.

1er but (Iniesta), sur passe décisive de Messi:
Du gauche, Messi met dans le vent toute la défense madrilène grâce à une passe en profondeur alors que tous les défenseurs de la Maison Blanche sont face à lui. Le temps qu’ils virevoltent sur eux-mêmes, le ballon est déjà dans le sens du but avec la flèche Iniesta décochée au même moment que la passe de Messi. Ce parfait synchronisme n’est pas du hasard. On voit que Messi donne le ballon quasi les yeux fermés, tant cette figure de style est intégrée dans le jeu des deux amis. Voilà pourquoi en Argentine, Messi est moins performant. Ses partenaires de l’équipe nationale le connaissent moins bien que les joueurs du Barça qu’il fréquente depuis sa plus tendre adolescence. La passe de Messi est belle et elle est encore plus belle car elle a eu droit à la finition de Iniesta, autre joyau actuel du football mondial.

2e but (Messi), sur talonnade de Piqué:
On prend presque les mêmes et on recommence. Cette fois Messi donne un ballon à Piqué qui lui redonne d’une talonnade. Ce geste fracasse la défense déjà aux abois dès le départ de Messi qui a mis dans le vent un adversaire grâce à une passe du torse à lui-même. On voit que le Madrilène retouche le ballon qui revient dans les pieds de Messi. La chance est une manifestation de la volonté. En voilà encore la preuve. Ensuite, Messi finit le travail de manière toujours aussi précise. Il marque du droit. On voit qu’il ne tire pas en force comme un idiot. Il envoie le ballon au-dessus du corps de Casillas, couché. Tout ça paraît simple mais il faut l’exécuter dans la défense adverse, à la vitesse grand V.

3e but (Messi), sur passe décisive d’Adriano:
Le but vient de Fabregas qui amorce l’action donnant la victoire finale au Barça. Au terme de ce mouvement, Messi reprend de volée pour marquer d’un coup de canon. Casillas ne voit passer qu’une boule de feu. La frappe du gauche de Messi est parfaite. Impossible de faire mieux. Très bonne lecture de la trajectoire du ballon, pied bien positionné, tempo de rêve. Messi vit le présent comme personne. Toujours là au bon moment. C’est un but digne de Gerd Müller, le cultissime bombardier de la RFA et Bayern Munich de la très grande époque.

Les trois buts proviennent d’un vrai collectif transcendé par le génie de Messi. Il se signe après ses exploits, mais Messi c’est: “Aide-toi et le ciel t’aidera". Dans le football actuel, il y a ceux qui jouent avec Messi, et les autres. A chaque but, les Catalans se congratulent tous ensemble.
Par contre, les buts du Real Madrid sont des ballons lancés dans le paquet. Il n’y a aucune construction élaborée. C’est à l’emporte-pièce. Du hourrah football. Et lorsqu’ils marquent, les Madrilènes sont moins unis. On voit même Benzema se dégager de la main d’un partenaire qui vient le féliciter. Attitude qui en dit long sur le besoin de reconnaissance d’un joueur qui cherche à atteindre le statut de star que lui donne la presse française.

Permalien 16:33:50, Catégories: LE GYM E BASTA, LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Nice-Toulouse, le match pour ouvrir le compteur des Aiglons

Toulouse de Nougaro est un chef d’oeuvre. Peu d’écrivains parviennent à s’y bien rendre hommage à leur ville natale.

Voici le groupe de Nice-Toulouse (19h):

Gardiens : Fernandez, Ospina
Défenseurs : Civelli, Gomis, Mabiala, Monzon, Pejcinovic
Milieux : Abriel, Diakité, Digard, Hellebuyck, Hennion, Meriem, Palun, Sablé
Attaquants : Goncalves, Mouloungui, Mounier, Poté

Absents: Clerc, Coulibaly, Faé (blessés), Veronese (sélection), Malaga, Quartey (choix de l’entraîneur)

Mon éditorial pour le match à lire sur le programme deux heures avant le match sur: http://www.ogcnice.com/accueil.php

“Solidarité, persévérance et réalisme
C’est triste et cela fait de la peine de voir le Gym déjà relégué dans les bas-fonds de la L1. On a la salle impression de revivre la fin du championnat de la saison dernière. Une fois que l’on a dit cela, on a la révolte qui monte en nous car on ne veut plus stagner en fin de classement. Le premier match de Nice au Ray reste en travers de la gorge car ensuite Lyon n’a pas battu Ajaccio à Gerland (1-1). La victoire de Lyon chez nous ne signifiait donc pas que les Lyonnais étaient imprenables mais plutôt que nous n’avons pas su conserver longtemps l’avantage à la marque. Ce Nice-Lyon nous a replongés dans la mauvaise vibration d’avoir l’épée de Damoclès de la L2 toujours au-dessus de nous. Le premier match à l’extérieur nous offrait l’occasion de rachat mais hélas ! le voyage à Evian-TG ne nous a pas rapporté le moindre point, en raison de notre fébrilité dans la finition. L’adresse nécessite de tuer le stress.
Ce Nice-Toulouse a beaucoup d’importance, vu notre déficit en points. Les Toulousains ont fait le contraire de nous : ils ont pris le maximum de points quand nous n’avons pas encore ouvert notre compteur. Cela serait un comble d’avoir peur de jouer dans notre enceinte. C’est chez nous que nous devons prendre le plus de points pour assurer notre maintien parmi l’élite. Les Aiglons ont déjà perdu 3 points sur les 9 qui sont en jeu au Ray dès le départ de la saison. Disons que Nice a connu un saut de chaîne car les Niçois ont dû grimper un col hors catégorie dès la première étape. Quand on regarde notre équipe il y a beaucoup de joueurs expérimentés et aussi plusieurs nouveaux Aiglons. La greffe doit se réaliser en rencontres de L1 comme on l’a aperçu en matchs de préparation.
Notre manque de réalisme nous a empêchés de ramener le nul ou la victoire lors de notre visite chez les Haut-Savoyards. Il nous faut mieux négocier nos périodes de domination afin d’y inscrire des buts qui soulagent notre secteur défensif. Nos temps forts doivent nous permettre de nous mettre à l’abri d’une mauvaise surprise. Tout le stade du Ray doit être à l’unisson derrière nos Aiglons pour les aider à connaître leur premier succès de cette saison 2011-2012. Notre esprit ne pense pas à Brest, le prochain match dans la foulée de celui-ci. Seul importe de mieux vivre le présent que les Toulousains qui ne doivent pas illustrer le dicton : jamais deux sans trois. Nous non plus nous n’en voulons pas de cet adage…
A-t-on déjà la pression ? Oui, celle de ne pas vouloir passer pour le fainéant de la classe qui se met toujours au fond de la salle, près du radiateur. La saison est longue mais il ne faut pas la rendre effrayante à cause de notre maladresse face à la cage adverse. Les statistiques sont faîtes pour être démenties. Nous n’avons pas su gagner nos deux premiers matchs. A nous d’inverser la tendance qui rime avec confiance. Issa Nissa !”

[Post dédié à Christian Laborde]

Wenger va-t-il faire payer à Nasri sa non reconnaissance du ventre?

La saison dernière, on a eu droit à un vif échange de politesse entre le mythique joueur puis entraîneur de Liverpool et l’ex joueur de Strasbourg. Loin de cette excitation, Dalglish rend hommage à Wenger sur le site des Reds qui devraient battre facilement Arsenal à Londres. Cela serait vraiment surprenant de voir les Gunners avoir un mental alors qu’ils n’en sont pas dotés habituellement.

2e journée de Premier League
Arsenal-Liverpool, 13 h 45

Pronostic: Arsenal 1-3 Liverpool

Une chose est sûre.
Les vacances sont terminées !
Je retrouve la compétition avec une affiche qui promet des coups d’éclats: Arsenal-Liverpool.
En effet, ll est question que Nasri soit sur la feuille de match d’Arsenal-Liverpool !
Est-ce un gag ?
Lors de sa conférence d’avant-match, Arsène Wenger a insisté sur le fait que Samir Nasri “allait tout donner pour Arsenal s’il l’alignait contre Liverpool…” Phrase pleine d’arrières-pensées car rien ne dit qu’il va le lancer dans la fosse aux lions, sachant que les fans ont dit que Nasri volait l’argent des supporters puisqu’il était payé à ne rien faire pour eux.
Le manager des Gunners a confirmé que le milieu de terrain était en lice pour une place de titulaire à l’Emirates Stadium malgré le fait qu’il soit en partance pour Manchester City, voir United (!).
Il faudrait que Nasri marque ou fasse gagner les Gunners pour que les fans d’Arsenal changent d’avis sur lui.
Dans le cas où il jouerait, Nasri aurait la pression comme jamais. Il va se faire huer.
Il est évident que Nasri s’est servi d’Arsenal pour avoir une dimension européenne. Le fait qu’il refuse de prolonger son contrat avec les Gunners signifie qu’il n’a pas la reconnaissance du ventre. Il doit plus sa renommée à Wenger qu’à son talent car il n’a fait gagner des titres au club. Ce n’est pas Cantona !
-"Si Samir joue contre Liverpool, il voudra prouver à quel point il appartient au club. Je n’ai jamais remis en question son amour pour ce club. Nous sommes des professionnels. Il a été suspendu contre Udinese. S’il n’était pas suspendu, il aurait joué. 
Qu’est-ce qui se passera après? Je ne sais pas. Chacun fait son travail jusqu’à la dernière journée de votre vie au club. Le reste est spéculation. Nasri est dans le groupe. Si je décide de le jouer, il jouera. Partout où j’ai travaillé dans ma vie, j’ai fait en sorte que jusqu’à la dernière seconde d’où j’étais, j’ai travaillé correctement. Nasri est payé ce mois-ci par Arsenal Football Club, alors pourquoi devrait-il pas jouer?”
Les fans haïssent Nasri qui veut partir à Man City pour gagner de l’argent ou à Man United pour gagner des titres.
Si les fans d’Arsenal conservent du respect pour Fabregas parti à Barcelone, le club de sa vie, ils ne regardent pas Nasri avec les mêmes yeux. En effet, le Français ne retourne pas à Marseille!
Wenger n’a pas fait jouer Nasri à Newcastle alors que Laurent Blanc l’a titularisé contre le Chili!
Cela fait désordre. On a vraiment pris les fans d’Arsenal pour des idiots.

Si je n’étais autant lié à Man United, Liverpool serait mon club.
Dalglish est l’un de mes héros modernes.
J’ai toujours aimé son jeu, sa rage de vaincre. Un winner.
Le fait qu’il revienne chez les Reds pour les diriger est une très bonne chose pour le football.
Dalglish est un homme qui sert le football au lieu de s’en servir.
Les retrouvailles entre Wenger et Dalglish risquent d’être périlleuses pour Wenger.
Il va falloir que les Gunners mettent leur âme sur la pelouse. Ce qu’ils ne savent pas faire.
C’est marche ou crève. Et à ce jeu-là, les Gunners disparaissent sur la pelouse surtout quand ils ne sont pas protégés par Song et Wilshere, les deux sécateurs d’Arsenal.
Si Arsenal bat Liverpool cela tiendra de l’exploit vu que le club de Wenger traverse une sale période avec la fuite en Espagne de son capitaine emblématique, Fabregas, et le transfert sans fin de Nasri. Plus les blessés et les suspendus.
Wenger a une image médiatique fort bien entretenue.
Dalglish lui a un palmarès et un passé d’immense joueur.
Ce 20 août 2011, ils sont derechef face à face.
Liverpool vient à l’Emirates Stadium pour prendre les trois points du match tant les Reds savent que les Gunners sont au plus mal de leur histoire wengerienne.
Arsenal est K.O. debout avec la fuite des grands joueurs et le peu d’enthousiasme des footballeurs de haut niveau qui ne veulent pas signer à Arsenal. Annoncé chez les Gunners, Mata a dit qu’il voulait aller à Londres mais de préférence à Chelsea !
Aux dernières nouvelles, Arsenal voulait un prêt de Lucho. Didier Deschamps n’a pas voulu entamer le dialogue avec Wenger car l’entraîneur de l’OM n’est pas favorable au prêt. Il ne discute que sur les transferts définitifs.
Le manager général d’Arsenal continue de faire son marché en L1.
Pour lui, Lucho est un joueur qui peut faire enfin gagner Arsenal.
Il a déjà épuisé Chamakh et Gervinho… exclu par la F.A. après un seul match en Premier League.
Rien ne peut me faire manquer Arsenal-Liverpool qui se déroule à 13 h 45 pour que la viande ivre anglaise ne sont
pas carbo comme en fin de journée !
En avant-match, Dalglish a rendu un bel hommage à Wenger:
-"Arsenal a perdu son capitaine Cesc Fabregas mais croyez-moi que le Français fera ce qu’il faut pour présenter un bon groupe (ce dont je doute vu le contexte actuel). Wenges est un fantastique vendeur de joueurs: Emmanuel Petit, Marc Overmars, Thierry Henry, Patrick Vieira, Nicolas Anelka. Il fait toujours de la plus-value pour son club qu’il a redressé. Il est toujours difficile de se rendre à l’Emirates Stadium…”
Il aurait pu rajouter la vente des appartements sur l’emplacement de l’ancien stade mythique.

Permalien 06:55:27, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

Rappel: Man United est le club le plus endetté au monde

La bande annonce est sublime mais il manque: “L’endettement: une honte!”

Voici les 10 clubs européens les plus endettés:

1/ Manchester United 816 M€ (1)
2/ Chelsea 798 M€
3/ Valence 570 M€
4/ Liverpool 400 M€
5/ Real Madrid 337 M€
6/ Barcelone 311 M€
7/ AS Rome 308 M€
8/ Schalke 04 266 M€
9/ Arsenal 231 M€
10 Fulham 225 M€

Les 10 clubs qui ont gagné récemment le plus d’argent:

1/ Real Madrid 438 M€
2/ Barcelone 398 M€
3/ Manchester United 349 M€
4/ Bayern Munich 323 M€
5/ Arsenal 274 M€
6/ Chelsea 274 M€
7/ AC Milan 235 M€
8/ Liverpool 225 M€
9/ Inter Milan 224 M€
10/ Juventus 205 M€

(1) Les nouveaux propriétaires (Glazer, USA) ont acheté le club en faisant un emprunt. Tout les gains du club servent sert à rembourser le crédit.

[Source L’Equipe. Cabinet Deloitte. Soccerlens.com] Voir le détail dans un post plus bas.

[Post dédié à Pierre]

19.08.11

La grâce de Messi et la pesanteur de Mourinho

A la fin de la vidéo, on voit le geste fou de Mourinho. Un geste de lâche qu’il n’assume pas en plus.

Le football donne à voir et à ressentir de l’absolu.
Messi est un donneur d’absolu ce que ne sont plus les acteurs depuis longtemps, hélas. (Je parle au cinéma)
Lors du match retour Barcelone-Real Madrid (3-2) remporté par les Catalans, on a vu une nouvelle que Lio Messi a répondu présent. Seul le nom de ce joueur mérite d’être précédé du mot “génie".
Les autres joueurs, dont Cristiano Ronaldo, sont loin derrière.
Messi est tout simplement grandiose.
Sa passe à Iniesta fut un trait de lumière. En une passe, il est capable de tuer le match. Sa passe fut si belle qu’on en oublie le but magique de Iniesta.
Quant au but de Messi, il est grandiose. Une frappe forte et précise. Incroyable acrobate!
Messi est l’un des plus grands artistes au monde.
Il s’exprime par le football, art majeur qui fait appel à l’intelligence, à l’esprit, à volonté, à la justesse.

Soit tout le contraire de José Mourinho qui déçoit beaucoup d’amateurs de football.
Cet entraîneur est un pragmatique.
Il a la chance de pouvoir acheter qui il veut .
Avec l’effectif de l’OGCNice serait-il en mesure de remporter la L1 ?
A coup sûr, non.
Depuis son passage à Porto, il ne résiste plus à la pression.
En ce moment, on sent qu’il veut gagner rien que pour justifier son salaire.
Il est d’une vulgarité sans nom.
J’espère ne jamais le voir à Man United. Il massacrerait la formation si précieuse à Matt Busby, Bobby Charlton, à Ferguson et aux fans dont moi.
Pepe et Marcelo sont pires que Roy Keane, ce qui n’est pas peu dire.
Marcelo a failli casser la jambe de Fabregas qui fêtait son retour au Camp Nou.
Le Real Madrid de Mourinho ne marquera pas l’Histoire du football.
Cristiano Ronaldo aurait mieux fait de rester avec Sir Alex Ferguson. On le sent triste.
De surcroît, Mourinho a détruit l’unité entre les joueurs du Real et ceux du Barça qui sont champions du monde ensemble. Il y a de la zizanie entre eux.
Il est temps que Mourinho aille faire ses ravages ailleurs que dans la Liga. Et si possible pas en Premier League.
Le Real Madrid a une Histoire qui l’écrase.

Permalien 19:59:20, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT, CERDANEMENT  

Voeckler et le cheval me rappellent Laurent Dauthuille...

Les commerçants du sport ont demandé à Voeckler de lutter contre un cheval, et c’est le cycliste qui a perdu.
Inutile de voir que je suis très opposé à ce genre d’épreuve.
Tout ça me rappelle des grands champions humiliés car désargentés, ils devaientt se plier à jeux du cirque qui font mal à l’amateur d’absolu que je suis.
Ainsi Laurent Dauthuille, immense boxeur français (1924-1971), a été obligé de mimer jusqu’à l’infini le combat qu’il a perdu contre Jack LaMotta lors du championnat du monde des poids moyens, le 13 septembre 1950 où il s’inclina devant l’américain Jack LaMotta par K.O à 13 secondes de la fin au 15e et dernier round, alors qu’il menait aux points : 72-68, 74-66, 71-69.
Voir Dauthuille refaire ce combat sous un chapiteau de cirque ce fut pénible.

Jules Ladoumègue aussi s’est produit à Médrano.
Et Julien Darui a été conduit également à faire du cirque.
Je n’ai rien contre le cirque, au contraire.
Cependant, je déteste voir de grands champions tomber aussi bas.

Je laisse Voeckler à ceux qui aiment plus Poulidor que Jacques Anquetil.
Je respecte Poulidor, mais il ne m’a jamais élevé l’âme comme Anquetil, Pantani, Ocana…

Messi et Cristiano Ronaldo en grève par solidarité

Bernard Blier avec des dialogues de Michel Audiard, un de plus grands écrivains français du XXe siècle.

Parce que beaucoup de clubs ne paient plus leurs salaires aux joueurs, les footballeurs pros de la Liga espagnole refusent de jouer les premiers matchs du championnat 2011-2012.
La crise financière touche tout le monde et les dirigeants du football ont tous été contaminés par la folie de grandeurs.
A la fin, la poule aux oeufs d’or ne pond plus!
A force de surpayer les joueurs, il n’y a plus d’argent dans les caisses.
D’une manière générale, les vautours se gavent de tout y compris du football.
Nous, le gros du troupeau, ne sommes que des cochons de payants.
Le football espagnol a une dette de 4 milliards d’euros !
Et bien sûr, personne ne peut rembourser.
Les clubs n’ont même plus de quoi payer leurs salariés.
Pourtant l’argent ce n’est pas ce qui manque !
Les autres pays ne sont pas des modèles non plus.

Voici les 10 clubs européens les plus endettés:

Manchester United 816 M€
Chelsea 798 M€
Valence 570 M€
Liverpool 400 M€
Real Madrid 337 M€
Barcelone 311 M€
AS Rome 308 M€
Schalke 04 266 M€
Arsenal 231 M€
Fulham 225 M€

Man United détient ce triste record car les nouveaux propriétaires ont acheté le club en faisant un emprunt ! Une vraie honte. A ce tarif-là, nous aussi on pouvait devenir acquéreur du club mythique. Ceux qui ont vendu le club à la famille Glazer sont partis sans laisser d’adresse… Quand on sait que MU a fait un bénéfice de 180 M€ la saison dernière. Tout l’argent sert à rembourser le crédit. Ecoeurant. Il faut vraiment que Ferguson soit fort pour faire le tampon entre le club que l’on aime tant et la famille de spéculateurs que l’on déteste autant !

En France, les dettes de clubs se chiffrent à 130 M€.

En Allemagne, les clubs ont perdu 103 M€, il y a deux saisons.

En Italie, c’est le jackpot ! 2,3 milliards de dette…

Tant de dettes alors que les clubs gagnent beaucoup d’argent. Voici la liste des clubs qui ont le plus empoché, en 2009-2010:

Real Madrid 438 M€
Barcelone 398 M€
Manchester United 349 M€
Bayern Munich 323 M€
Arsenal 274 M€
Chelsea 274 M€
AC Milan 235 M€
Liverpool 225 M€
Inter Milan 224 M€
Juventus 205 M€
Man City 152 M€
Lyon 146 M€
Marseille 141 M€

[Source L’Equipe. Cabinet Deloitte. Soccerlens.com]

Permalien 17:46:17, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, ANTI-FOOTBALL  

Que reste-il des bons voeux 2011 des joueurs d'Arsenal ?

En fin d’année, les joueurs d’Arsenal ont fêté la bonne année.
Au bout du compte les bons voeux ont débouché sur quoi ?
-toujours aucun titre depuis 2005
-départ de Gallas parce que Nasri ne le saluait même pas. A Tottenham, Gallas est au top
-défaite en finale de la Carling Cup devant un relégable
-départ du capitaine Fabregas qui est enfin à Barcelone après sa jeunesse gaspillée à Londres à ne rien gagner quand ses copains du centre de formation du Barça ont fait la razzia sur les trophées
-départ de Clichy pour Man City qui a perdu immédiatement le Community Shield 2011 devant Man United alors que les Citizens menés 2-0 avant de perdre 2-3 !
-chants insultants en direction de Nasri
-désir de départ de Nasri qui préfère gagner 200 000 euros par semaine à Man City que porter le maillot des Gunners…
-départ d’Eboué
-arrivée de Gervinho qui prend 3 matchs de suspension dès son premier match en Premier League tant il n’a rien compris au football anglais et au vice des défenseurs anglais
-Wenger risque une suspension en UEFA pour avoir communiqué avec son banc lors de Arsenal-Udinese alors qu’il était interdit de banc après ses déclarations concernant l’arbitrage du quart de finale entre Arsenal et Barcelone en C1 la saison passée
-cascade de blessures
-et le 19 août 2011, Wenger annonce dans sa conférence que Nasri est apte à jouer contre Liverpool…

En attente: la non qualification pour la C1 2012 face à Udinese tout près de l’exploit et la double défaite des Gunners contre Liverpool puis à Old Trafford, dans la forteresse de Man U

18.08.11

Permalien 19:29:30, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, ANTI-FOOTBALL  

Nasri quitte Arsenal sous les insultes et par la petite porte

Nasri est comme les joueurs actuels: il parle, parle mais sur le terrain c’est un intermittent du spectacle. Ils ont le statut médiatique de Cantona mais ni son talent, ni son rendement, ni son palmarès. Nasri pourrait reprendre le tube de Dalida: Paroles, paroles…

Le feuilleton Nasri à Arsenal touche à sa fin.
Il illustre le climat qui règne chez les Gunners où les joueurs font ce qu’ils veulent quand ils le veulent.
Fabregas voulait partir, il est parti.
Nasri veut partir, il va partir.
Il touchera 10 M€ par an, une broutille par rapport à Samuel Eto’o qui veut quitter l’Inter Milan pour Anzhi Makhachkala pour y toucher 20 millions chaque saison pendant trois ans.
Il est bien entendu que Eto’o rêve de jouer à Anzhi depuis qu’il est petit!
Le football est vraiment la poule aux oeufs d’or.
Tout le monde veut y croquer: joueurs, dirigeants, politiciens, télévisions, journalistes, agents…
Si Nasri va gagner 10 M€ par an, il faudrait payer 100 M€ par match, Lio Messi qui lui fait rêver tout en faisant gagner le Barça.
Nasri, il fait quoi à part amasser uen fortune ? C’est un grand homme d’affaires.
La Coupe Intertoto, voilà ce qu’il a gagné en tout et pour tout, à Marseille.
A Arsenal, il n’a gagné que de la considération internationale. Ce qui est important.
Question titres, rien.
Voilà pourquoi il ne laisse que des mauvais souvenirs aux fans de MU qui ont la certitude que le joueur s’est servi du club pour se faire de la pub au plan européen.
Les fans ne peuvent plus le voir en photo.
Les maillots au nom de Nasri ne se vendent plus du tout, à Arsenal.
Demain, il s’en vendra à Man City…

DERNIERE MINUTE: Nasri voudrait aller à Manchester, mais à tout choisir, il aime mieux UNITED que City ! Il va sans dire que s’il signait avec Ferguson, il trouverait un homme qui va lui permettre d’accèder au très haut niveau. Cela serait sa dernière étape de formation, après l’OM et Wenger. S’il va à City, il serait livré à lui-même. A UNITED, soit il passe le cap de bon à très bon joueur, soit il en est incapable. A City, il poursuivrait sa vie d’homme d’affaires du fooball royalement payé.

Permalien 14:36:23, Catégories: EN MARGE, GRAND MONSIEUR  

Pierre Quinon (1962-2011) s'est suicidé

Le concours olympique des JO 1984 qui a sacré Pierre Quinon. L’URSS boycotta ces jeux…

Pierre Quinon n’est pas mort.
Le champion olympique à la perche 1984 s’est suicidé, mercredi 17 août. Il a sauté par la fenêtre.
Son dernier saut. Dans le vide.
Ce n’est pas du tout la même chose.
Le suicide est tabou alors que dans notre beau pays, comme on dit, 10 000 suicides réussis par an ont lieu.
Sur le net, on n’ose pas écrire: Pierre Quinon s’est suicidé.
Ils ont peur de déclencher une épidémie qui existe déjà depuis des décennies.
Il faut titrer sur le suicide car l’on doit respecter le champion jusqu’à son dernier geste.
Le suicide de Pierre Quinon n’a sans doute rien à voir avec celui d’Allain Leprest.
Je ne peux pas parler de Pierre Quinon. Je ne le connaissais pas.
Dans les médias, on écrit avec les mots d’usage en cas de suicide:
“Champion solitaire", “doutes et incertitudes", “grave dépression", ainsi de suite.
L’entraîneur Jean-Claude Perrin a déclaré:
-«La première fois où je l’ai rencontré, il devait avoir 12-13 ans. C’était dans une salle à Bourgoin-Jallieu dans la banlieue de Lyon. On faisait de la détection pour le saut à la perche avec Christian Bourguignon. Et là j’avais vu ce gosse. Je ne sais pas ce qu’il avait mais il avait quelque chose de totalement différent et de plus que les autres. Evidemment je pourrais vous parler des records et du titre olympique mais non. Ca appartient au monde des hommes et il a dépassé ça.»
C’est bien dit et cela ne me surprend pas de la part de Perrin.
Pierre Quinon s’occupait d’une rotisserie dans le Var et qu’il aimait la peinture.
Il ne s’est jamais fait mousser avec sa médaille d’or.
Il peignait et avait une attirance pour l’oeuvre Nicolas de Staël, autre suicidé célèbre.
Peter Handke m’a dit il y a 20 ans:
-"Attention à toi, à chaque fin de décennie on a envie de se suicider…”

Grâce au génial Messi, Fabregas gagne une Coupe en 9 minutes alors qu'il n'avait plus rien gagné à Arsenal depuis 2005 !

Messi est l’un des 5 meilleurs joueurs de tous les temps avec Pelé, Maradona, Puskas et Di Stefano.

Barcelone 3 - 2 Real Madrid
Buts pour le Barça: Iniesta (15e) et Messi (45e, 87e)
Buts pour le Real: Cristiano Ronaldo (20e) et Benzema (81e)

Sur le site officiel des Gunners, Walcott dit que tout va bien à Arsenal.
Son nom commence par un W. comme Wenger. Cela me fait penser à un autre W., Winston Churchill qui a dit:
-"Le succès, c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme".
Thierry Henry avait quitté Arsenal pour aller remporter la C1 avec Barcelone parce qu’il était incapable de la faire gagner à Arsenal.
Fabregas a pris la même chemin que le Français.
A peine arrivé à Barcelone, il vient déjà de remporter la Supercoupe d’Espagne alors qu’il n’a joué que 9 minutes et des poussières !
Entre 2003 et 2011, il n’a soulevé que deux trophées dérisoires avec Arsenal.
Et depuis 2005, il n’a plus rien gagné avec Wenger.
Oui, dès son retour à Barcelone il remporte déjà un trophée avec Guardiola !(Il a gagné de la même façon la Coupe du monde 2010, à titre de remplaçant).
En 9 minutes au Barcelone, il a plus gagné de titre qu’à Arsenal entre 2005 et 2011 !
Fabregas va désormais se couvrir de trophées et d’or grâce à Messi, Iniesta et Xavi.
Et c’est ainsi que Arsenal est un club d’esbrouffe qui est surtout impérial dans les pages sports des canards français dont les ventes sont en chute libre.
Logique, les lecteurs ne sont pas idiots. Cela fait depuis 2005 qu’on leur dit que Arsenal va gagner la C1 et le club n’est même plus capable de remporter l’Emirates Cup !
Au tour de chauffe de la C1 2012, les Gunners - ou ce qu’il en reste- ont péniblement battu 1-O Udinese. A suivre…

Le capitaine d'Arsenal Fabregas a embrassé l'écusson de Barcelone

Arsenal ? Je t’aime moi non plus ! C’est le tube de l’été. Tous les joueurs se cassent: Fabregas, Nasri, Clichy, Eboué, Vela… Drôle d’hémorragie pour un club qui avait promis d’actif au mercato. Voici le nom des nouveaux: Jenkinson, Oxlade-Chamberlain, Miyaichi et Campbell. Cela ne fait grimper personne au rideau. Gervinho ? Il est déjà suspend !

Celui qui était il y a encore quelques heures le capitaine d’Arsenal a vite oublié son passage en Angleterre!
La comédie autour du transfert de Fabregas aura été un vrai show estival.
On entendait le manager des Gunners dire: je veux qu’il reste, je l’aime … mais je le laisse partir contre 40 M€.
C’est ce qui s’appelle l’amour comptable.
L’ex coach de Nancy pourrait chanter : “Tu veux ou tu veux pas…”
Ensuite, le joueur a dit: “C’est comme un père. Si je suis au Barça c’est grâce à lui…”
Merci, on a compris. On n’est pas complétement idiot!
Le transfert de Fabregas n’est qu’une affaire de gros sous.
L’amitié, le respect, l’amour, à d’autres. Tout ça c’est du baratin de communicant du monde bling-bling.
Heureusement que je vibre pour MU et Ferguson et non pas pour un club qui méprise ses fans: augmentation du prix des places à l’Emirates stadium, fuite de ses meilleurs joueurs depuis le départ des tauliers historiques, aucun trophée depuis 2005. Tout tourne autour du manager. On ne parle que de lui 365 jours par an. Les fans d’Arsenal sont-ils sous perfusion de formol? Ils acceptent tout et tout le temps.
Fabregas capitaine d’Arsenal, clame sa passion pour Arsenal et deux jours après, il embrasse l’écusson du Barça alors qu’il a encore du rouge aux lèvres de celui d’Arsenal. C’est l’amour dskanien : j’aime ma femme mais je tringle la boniche.
C’est le football que je hais. Et je ne parle pas de morale. Je suis dans le simple bon sens.
Fabregas n’aurait jamais dû quitter le Barça. A Londres, il s’est aliadièrisé
Il est allé à Arsenal à 16 ans pour gagner de l’argent rien de plus.
Son palmarès chez les Gunners fait pitié. (Community Shield 2004, Coupe d’Angleterre 2005)
Les vrais stars sont Iniesta, Xavi et Messi. Eux incarnent Barcelone.
Fabregas est un bon joueur mais pas un grand car il a été incapable de faire gagner Arsenal.
A Barcelone, il va remporter des titres sans être prépondérant. Il lui suffit de se laisser porter par les vagues catalanes.
Le transfert de Fabregas aurait ce montage. Je dis aurait car Arsenal c’est le flou artistique dès que cela ne va pas dans le sens de la bonne communication pour le club.
Donc le prix est de 29 M€, payable en deux versements dont le second en septembre.
Plus 5 M€ de bonus si le Barça gagne 2 Ligas et une C1 d’ici la fin du contrat de Fabregas, en 2016.
C’est ce qui s’appelle un compte d’apothicaire.
Il est pratiquement acquis que le Barça va gagner au moins 2 Ligas et une C1 d’ici 2016, même si Fabregas est remplaçant.
Par contre, il n’est pas certain du tout que les Gunners dans le même temps gagne 2 Premier League et une C1.
Wenger dit toujours qu’il n’a pas d’argent mais le club va bientôt avoir une bourse de 60 M€ plus le reste.
Qui va venir ? Des joueurs de L1 sans doute.
Ce n’est pas demain que Messi, Cristiano Ronaldo, Rooney ou Nani joueront à Arsenal ?
Les grands compétiteurs n’ont rien à faire dans un club sans rage de vaincre.
A Arsenal, ce n’est pas obligé de remporter des titres.

[Post dédié à Dias]

16.08.11

Permalien 08:21:36, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Allain Leprest (1954-2011) s'est suicidé

Le Allain Leprest est une langue forte, belle et sincère.

Allain Leprest a mis fin à ses jours, dans la nuit du 14 au 15 août 2011, à Antraigues-sur-Volane.
Beaucoup vont le connaître le jour de sa mort.
Ainsi va le destin des maudits.
Allain Leprest en était un.
Homme sans concession, il n’était pas du genre à faire des courbettes pour plaire aux régents de la communication.
Plutôt crever que d’être une catin médiatique comme 99% du show biz.
L’indépendance a un prix: la haute solitude.
Allain Leprest ne bénéficiait même pas de l’image du génie réfractaire associée à Gérard Manset.
Il écrivait et chantait parce qu’il ne pouvait pas s’en empêcher.
Ses chansons n’ont rien à voir avec le Top 50 ou France Musique.
Il vociférait des mots, question de survie. Il avait la rage comme tous les vrais tendres.
Qui m’aime me suive.
Il ne torchait pas des couplets pour avoir des passages radios.
C’est un chanteur Rive Gauche comme au temps de la grande époque des débuts de la chanson française moderne.
Entre Jean-Roger Caussimon et Maurice Fanon, il avait trouvé sa place.
Il avait un public qui le suivait.
Allain s’écrit avec deux “L” pour mieux voler et s’échapper.

15.08.11

Flowers of Manchester: la nouvelle génération de Ferguson Babes

Si comme l’indique L’Equipe du 15 août 2011, Manchester United joue avec des “poupons", Arsenal n’a alors sous la main que des foetus voire des spermatozoïdes en éprouvettes.
Quand Wenger recrute quatre gamins (voir post ci-dessus), Ferguson aligne déjà en équipe fanion des jeunes qui viennent de gagner deux matchs de suite: la finale du Community Shield contre Man City (3-2) et le premier match de Premier League 2011-2012 à West Bromwich (1-2).
Les nouveaux Red Devils ne sont recrutés que s’ils ont le fighting spirit.
Parfois Ferguson se trompe: il n’a pas le don de toujours trouver le nouveau talent.
Qui se souvient des deux Serbes Zoran Tosic et Adem Ljajic dont Ferguson nous promettait un avenir radieu ?
Et que dire de Prunier, Bébé et Obertan…
Sans parler de Djemba Djemba !
Il se trompe aussi avec des pointures: Veron… Même Forlan, ne s’est pas vraiment imposé avec MU.
On pardonne tout à Ferguson car l’erreur est humaine. Et aussi parce qu’il touche le jackpot assez souvent: Cantona, Giggs, Beckham, Scholes, Ole Gunnar Solsjkaer, Cristiano Ronaldo, Rooney, Vidic, Van Nistelrooy, Chicharito…

Voyons l’équipe de Man U qui a terminé le match à West Bromwich. Il s’agit des nouveaux Ferguson Babes:

De Gea (2O ans, NOUVEAU)/
Smalling (21 ans, arrivé à MU en 2010)
Jones (19 ans, NOUVEAU)
Evans ( 23 an,centre de formation de MU)
Fabio (21 ans, arrivé à MU en 2008)/
Nani ( 24 ans, arrivé à MU en 2007)
Cleverley (22 ans, centre de formation de MU)
Anderson (23 ans, arrivé à MU en 2007)
Young (26 ans, NOUVEAU. Joueur confirmé)
Rooney (25 ans, arrivé à MU en 2004)
Berbatov (30 ans. Joueur confirmé. Arrivé à MU en 2008) a remplace Welbeck (20 ans, centre de formation de MU)

Cette équipe de Red Devils à 24 ans d’âge moyen.
Qui dit mieux ?
Et nous sommes à Manchester United et non pas à la Semeuse (club Nissart).

Chaque début de saison, Fergie lance des jeunes dans le grand bain. Il teste le comportement de chacun au haut niveau.
Il ne grille pas ses joueurs: Nani, Anderson ont eu un temps d’adaptation.
Tout le monde ne s’appelle pas Rooney ou Chicharito pour s’adapter au quart de tour.

Cette saison, il a récupéré des joueurs prêtés (Welbeck, Macheda, Cleverley…)
Les journaleux de Londres vont tailler De Gea pour faire du mal à MU mais Ferguson va le protéger. Il faudrait vraiment qu’il n’y arrive pas pour qu’il le lâche. Je ne me prononce pas sur De Gea, je ne l’ai pas encore vu jouer 90 minutes dans de bonnes conditions.

L’Equipe titre sur “poupons” mais il faut plutôt parler de Ferguson Babes comme on a dit Busby Babes pour la générationde Matt Busby.
Ferguson est dans la grande tradition de MU: du spectacle, des jeunes et des tauliers.

PS: au rayon mauvaises nouvelles, Ferdinand, Rafael et Vidic sont déjà blessés ! Les matchs aux USA ont laissé de graves séquelles dans la préparation.

Nota Bene:
Barclays Premier Reserve League
Arsenal 2 -1 Manchester United
Buts pour Arsenal: Watt (30e), Aneke (74e)
But pour United: Diouf (42e)

Benzema, Ozil, Villa et Messi. Football champagne...

Benzema a bien fait d’aller voir son docteur Dracula.
Il ne marche plus sur la pelouse, il y glisse comme en apesanteur.
Ses dribbles, sa vitesse et sa passe à Ozil sont trois mouvements exceptionnels.
Villa a lui aussi inscrit un but fantastique mais celui-ci pour le Barça.
Ensuite Messi a fait un très grand numéro de haute voltige.
Et pour conclure, Alonso fit sortir les deux équipes, dos à dos (2-2).
La première manche de cette Supercoupe d’Espagne 2011 a été fantastique.
La match retour est programmé pour mercredi 17 août 2011, à 23 h.
A minuit on jouera encore au football au Camp Nou…

La peur de Cristiano Ronaldo vampirisé par les Turcs

Beaucoup de joueurs français sont traités en star alors qu’il s’agit de starlettes.
Ronaldo II lui a le statut de star et c’est justifié.
Quetion notoriété, regardez un peu ce qu’il lui est arrivé à Istanbul.
Quand un footballeur français signe un autographe à sa soeur, Cristiano est attendu par une ville entière.
Le joueur sourit mais il est tendu, on sent qu’il a peur.
Il enlève ses lunettes, ce qui est signe de beaucoup d’assurance. Ce n’est pas Anelka de retour d’Afsud.
Qui peut envier une pareille perte de liberté comme celle de pouvoir marcher dans la rue ?
La célébrité est un handicap. Il n’y a qu’à voir, celle qui l’ont récusée: Garbo, Bardot, Salinger…

Permalien 09:46:54, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Non, Dimitar Berbatov n'est pas devenu Dimitar Berbatoc !

Il faut sauver le soldat Berbatov !
Sir Alex Ferguson a tort de traiter Berbatov comme si c’était la dernière roue du carrosse.
Le Bulgare répond toujours présent quand on fait appel à lui.
Lorsque Rooney n’était pas en mesure de jouer, il a assuré le rôle de buteur décisif.
Il est faux de dire que Berbatov n’est bon qu’à réaliser des coups du chapeau face à des équipes bidons.
C’est un très grand footballeur.
L’un des meilleurs stylistes de la galaxie du football.
Actuellement, Sir Ferguson place Berbatov non seulement après Chicharito mais aussi après Welbeck, Macheda, Owen et je ne sais qui…
C’est humiliant, insultat pour le meilleur buteur de la Premier League 2010-2011.
On a annoncé Berbatov au PSG. Ferguson ne s’y serait pas opposé.
Son salaire est prohibitif pour l’équipe de la capitale française, dit-on, alors que les nouveaux proprios du club sont péter de fric.
Ferguson serait bien inspirer de ne plus traiter Berbatov par dessous la jambe.
Il faut arrêter de le déconsidérer.
Certes Chicharito apporte plus de vitesse quand il joue.
Quand le Mexicain est “out", Berbatov est le complément idéal de Rooney.
Le toucher de balle de Berbatov tient du génie.
Je ne m’en lasse pas à l’heure des joueurs qui se savent pas jouer sans ballon.
Berbatov est le dernier esthète du football moderne.
Question classe, il n’a rien a envier à Messi.
Chacun sa personnalité. Et je suis très attaché à celle du Bulgare.

[Post dédié à Saga]

Permalien 08:57:22, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Arsenal vend Fabregas et Nasri pour recruter des novices...

Gervinho est tombé dans le piège de Barton. L’ancien Lillois est déjà hors course…comme je l’avais prévu. La L1 est un monde de Bisounours à côté de la Premier League. Tout le monde ne peut jouer en P.L. Beaucoup d’appelés peu d’élus. Comment le manager des Gunners fait-il a endurer autant d’échecs sportifs depuis 2005 ? Faut lui tirer un grand coup de chapeau. Aucun grand compétiteur ne joue pour l’argent. Et maintenant, il fait face aux fuyards Fabregas et Nasri…

Fin mai 2011, Arsène Wenger a dit suite à la 4e place d’Arsenal en championnat:
-"On a montré que l’on avait la qualité technique pour gagner le championnat mais certainement pas la solidité défensive. Il nous faut gagner de la puissance dans certains secteurs du jeu. Je pense que je suis responsable des résultats et je suis très déçu. Les joueurs ont fait preuve d’une attitude exceptionnelle.[!?] On va tenter de rectifier cela cet été et acheter les bons joueurs. L’argent n’est pas toujours lié à la qualité mais si nous trouvons les bons joueurs, nous dépenserons l’argent. Même si les gens nous demandent de dépenser de l’argent, il faut être réaliste : on ne peut pas acheter des joueurs de 60 millions.”

A quinze jours de la fin du mercato, Arsenal n’a pas varié sans ses choix, puisque le club vient de ne recruter que des jeunes qui rejoignent la nurserie du club:

*Carl Jenkinson (défenseur), né le 8 février 1992, à Harlow (Angleterre)

*Alex Oxlade-Chamberlain (milieu offensif), né le 15 aout 1993, à Portsmouth (Angleterre)

*Ryo Miyaichi (milieu offensif), né le 14 décembre 1992, à Okazaki (Japon)

*Joel Campbell (attaquant), né le 26 juin 1992, au Costa Rica

Et Arsenal vient de perdre:

-Clichy (Ce n’est pas grave…)
-Fabregas (C’est très grave…)
-Nasri (C’est grave…)

Pour un club qui voulait se renforcer, nous sommes loin des bonnes intentions de mai 2011.
Que va-t-il se passer ?
Wenger parle de joueurs de 60 M€ mais Chicharito n’a coûté que 7 M€ à Manchester United ? Les bons joueurs ne se trouvent pas qu’en L1 comme le croit l’ex manager de Nancy qui achète Chamackh pour le laisser sur le banc et qui fait venir Gervinho, expulsé dès son premier match de Premier League. On a même vu Song marcher sur Barton qui n’en demandait pas tant. La commission anglaise de discipline est en droit de visionner la vidéo du match est de sanctionner Song de manière rétroactive. Song s’est mis dans le rouge car il est seul au milieu du terrain des Gunners à faire le ménage. Wilshere et Diaby sont “out".
Il va falloir des qualités mentales hors du commun aux Gunners pour se remettre des départs de Fabregas et de Nasri qui ont plombé l’ambiance. Et quand on sait que le mental est le point faible de tout le club….
Arsenal doit affronter deux fois Udinese pour espèrer disputer la C1 2012. En cas de non qualification, le club perdrait au bas mot, 30 M€…
Et que dire des prochains matchs en championnat, réception de Liverpool et déplacement à Manchester United.
On parle de Tevez à Arsenal. Là les fans pourront apprécier un grand buteur. Comme je l’ai dit Arsenal ramasse les miettes des Red Devils. Je dis ça sachant que Arsenal peut venir battre Man U à Old Trafford bien que je n’y crois pas un seul instant cette saison. Arsenal peut battre MU car pour les Gunners, Man U- Arsenal, c’est le match de l’année alors que pour nous ce n’est qu’un match parmi d’autres.
2011-2012 s’annonce l’année de tous les périls pour Arsenal.
Wenger a des nerfs d’acier pour endurer autant de désillusions.
Aucun trophée depuis 2005.
Fuite des grands joueurs.
Matchs catastrophiques lors de grands rendez-vous.
Il passe à travers les gouttes peut-être parce qu’il a l’habitude de la pluie strasbourgeoise…
Si ses joueurs n’ont pas de mental, lui en a un.
A sa place, je ne dormirais plus. J’aurais déjà plié bagages.
Il faut saluer sa constance dans l’échec sportif.

Officiel: Fabregas signe 5 ans avec Barcelone

Cette fois ça y est ! Fabregas retourne jouer avec ses amis de Barcelone, son club formateur. Désormais, il peut porter le maillot du Barça sans avoir peur de choquer les fans d’Arsenal qui se retrouvent une nouvelle fois dans la position du cocu. Ils aiment quelqu’un qui dit les aimer alors qu’il dégage fissa du club…

La transaction, entre Arsenal et Barcelone oscille autour de 40 millions, somme demandée par Arsenal.
Alors que Arsène Wenger n’a pas cessé de dire que le Catalan resterait à Arsenal, il souhaite à présent bonne chance à l’ex Gunner:
-"Nous avons été clairs et nous ne voulions pas laisser Cesc partir. C’est toujours le cas. Cependant, nous comprenons son désir de partir dans son club, celui de sa ville. Nous avons donc accepté l’offre de Barcelone. Nous remercions Cesc pour sa contribution à Arsenal et nous lui souhaitons beaucoup de succès.” (1)
Cesc Fabregas a disputé 303 matches avec Arsenal et inscrit 57 buts.
Arsenal a son argent, donc tout va bien pour le portefeuille du club
“Nous comprenons son désir de partir", dit Wenger sur le site officiel du club.
Il avait aussi compris la fuite de “Titi” Henry à Barcelone qui voulait absolument gagner la C1 après avoir perdu en finale de la C1 2006 avec… Barcelone !
Barcelone est un club qui fait beaucoup de mal à Arsenal. Les 40 M€ sont une compresse sur une jambe de bois.
Arrivé à 16 ans à Arsenal, Fabregas en repart à 24 ans après y être resté de 2003 à 2011.
Son palmarès en club fait peine à voir:
Community Shield 2004
Coupe d’Angleterre 2005
Une vraie misère par rapport à ses amis de Barcelone recouvert de titres importants.
Fabregas a compris qu’à Arsenal, il ne gagnerait jamais rien car la culture de la gagne n’y est pas inculquée. C’est juste un club qui cherche à finir dans les trois premiers pour pouvoir disputer la C1. Même la 4e place est satisfaisante. Certes Arsenal est un grand club par rapport à Metz mais vis-à-vis de Manchester United, c’est Lorient.

PS: En match aller de la Coupe du Roi, Real Madrid et le Barça on fait 2-2 avec deux beaux buts de Villa et de Messi.

(1) http://www.arsenal.com/news/news-archive/arsenal-agree-terms-with-barca-for-fabregas

14.08.11

Permalien 21:55:28, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United gagne de justesse avec ses jeunes

Même quand MU n’est pas flamboyant, les Red Devils gagnent. Attention, MU ne gagnera pas tous ses matchs. Cependant, MU revient avec 3 points d’un coupe-gorge. Bonne chance aux autres visiteurs !

West Brom 1-2 Man United
But WBA : Long (37 e)
Buts pour MU : Rooney (13e) et Reid (81e csc)

De Gea/
Fabio
Vidic. Puis Evans (51e)
Ferdinand. Puis Jones (74e)
Smalling/
Young
Cleverley
Anderson
Nani/
Rooney
Welbeck. Puis Berbatov (65e)
Non utilisés: Lindegaard, Carrick, Park, Giggs

Manager: Ferguson. Il devra mettre un peu plus d’expérience au milieu. Giggs et Park ne sont pas destinés à faire tapisserie mais je comprends l’Ecossais qui lance toujours des jeunes en début de saison. Ce n’est pas quand chauffe à mort qu’il faut les griller.

Je n’ai pas vu le match. Je ne peux en parler dans le détail. J’ai seulement compris que MU va beaucoup souffrir en défense car le jeune gardien De Gea n’est pas constant. Il peut faire une grosse cagade comme un exploit. Jamais je ne confierais la cage à un gamin comme lui. Il y a d’autres endroits pour se mettre du mercure au chrome au genou. Cela fait peur de remettre le destin de MU dans ses jeunes mains. Pour un autre poste, Ferguson fait patienter les jeunes et là pour le gardien, il met un gamin qui a du duvet à la place de la barbe. Si MU ne gagne pas la Premier League, De Gea en sera responsable pour une grande partie. Ferguson a toujours eu un problème avec le poste de gardien : à part Schmeichel et van der Sar, il a toujours fait mauvais pioche, y compris avec Barthez.
D’après ce que j’ai entendu, Young a bien joué et hélas Ferdinand et Vidic sont déjà blessés. Tout ça à cause de ces matchs insipides aux Etats-Unis qui sont une préparation douteuse au niveau musculaire. Comme souvent en début de saison, Ferguson teste des jeunes. Après, il ne peut plus. Cela a des limites et je trouve grossier de faire jouer Welbeck et non pas Berbatov. Quel mépris pour le Bulgare qui est un esthète du ballon rond ! D’accord pour préférer Chicharito à Berbatov mais pas Welbeck qui n’arrive pas à la cheville du meilleur buteur de la L1 2010-2011.
MAN U à de la chance d’avoir pris 3 points. Les Red Devils vont devoir maintenant confirmer à la maison cette première victoire.

Commentaires de Ferguson sur les jeunes:
“Young a été à l’origine de nos deux buts.
De Gea ? Après sa bourde, je lui ai dit:"Bienvenue dans le football anglais!” En seconde période, il s’est bien repris. Il n’a que 20 ans, il va falloir endurer une période d’apprentissage. Quand Schmeichel a signé à MU, il n’a pas été au top tout de suite mais il est devenu sans doute par la suite le plus grand goal de l’Histoire de Man U.
Cleverley a fait de bonnes choses.
Evans et Jones ont été fantastiques.
Quant à Rooney, il est toujours aussi génial. Quel joueur !”

Prochains matchs de Man U: (1)

22 août: Man U - Tottenham, 21 h
28 août: Man U - Arsenal, 17 h

(1)A partir de la prochaine journée, j’assiste de nouveau aux matchs de Man U.

Permalien 11:23:47, Catégories: LE GYM E BASTA  

Nice doit éviter de ne rien ramener d'Evian

L’OGCNice est handicapé par l’absence de Clerc. J’espère que David Ospina va sortir un gros match. Cela fait un moment qu’il est sous son vrai niveau. Il retrouve Civelli que les arbitres sanctionnent dès qu’il y a contact avec l’adversaire. Ils l’ont roolisé.

dimanche 14 août 2011, 17h, Ligue 1, 2e Journée
Evian TG - Nice

Pour Evian-Thonon-Gaillard, Eric Roy a convoqué un groupe de 18 joueurs.
Renato Civelli revient de suspension, Fabrice Abriel est qualifié.
François Clerc touché au psoas est forfait.

Gardiens : Fernandez, Ospina
Défenseurs : Civelli, Gomis, Mabiala, Monzon, Pejcinovic
Milieux : Abriel, Diakité, Digard, Hellebuyck, Meriem, Palun, Sablé
Attaquants : Goncalves, Mouloungui, Mounier, Poté

Absents: Clerc, Coulibaly, Faé (blessés), Veronese (sélection), Malaga, Quartey (choix de l’entraîneur)

Nice 1-3 Lyon. Le premier match de Nice au Ray reste en travers de la gorge des fans de l’OGCNice car Lyon n’a pas été capable de battre Ajaccio à Gerland (1-1). La victoire de Lyon à Nice ne signifait donc pas que Lyon était fort mais plutôt que Nice n’a pas su conserver longtemps l’avantage à la marque (1-0). Faute de cohésion -nouveaux joueurs et de mental, ce qui est plus vexant. Ce Nice-Lyon nous a remis dans la mauvaise vibration de la saison passée où l’épée de Damoclès de la L2 était toujours au-dessus de nous. Angoisse perpétuelle de nous voir descendre en enfer.
Le premier match à l’extérieur donne à Nice une occasion de rachat, déjà !
Aller chez ce promu est une grande inconnue.
Evian, je ne boirai pas de ton eau.
J’aime mieux celle de la Vésubie.
Et le Bellet aussi !

Prochains matchs de Nice en août:
20 (19h) Nice - Toulouse
27 (19h) Nice - Brest
31 (18h) Toulouse - Nice, Coupe de la Ligue

Permalien 10:28:38, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Rio Ferdinand: "Ferguson va réussir une fois de plus la greffe des jeunes et des anciens..."

Le nouveau Red Devil Tom Cleverley est un espoir qui est déjà une certitude.

Premier match en Premier League 2011-2012 de Man United:
14 août 2011, à 17 h
West Brom- Manchester United

Rio Ferdinand, comme moi, est persuadé que Sir Alex Ferguson va réussir la nouvelle greffe au sein de l’équipe première alors que le manager écossais n’en est qu’à la deuxième saison de son nouveau cycle de 5 ans qu’il instaure depuis qu’il est à Man U.
Le nouvelle greffe consiste à lancer de nouveaux jeunes dans le groupe, en mélangeant de manière savante les jeunes aux anciens comme on fait la balance d’un volume entre grave et aigu.

Ecoutons le défenseur de 32 ans:
-” Sir Ferguson est en train d’entremêler avec succès, l’âme du groupe Nemanja Vidic, Ryan Giggs, Patrice Evra et Ji-sung Park (il a l’humilité de ne pas se citer) avec une culture naissante des jeunes: Phil Jones, Chris Smalling, Jonny Evans, Fabio, Rafael, David de Gea, Ben Amos, Anders Lindegaard… Je pourrais continuer encore et encore sur les jeunes. Le mélange de joueurs expérimentés avec des nouveaux venus dans le haut niveau empêche tout le monde de dormir. Cela augure bien pour l’avenir. J’ai été très impressionné par Tom Cleverley lors de la pré-saison, notamment dans la victoire contre Manchester City (3-2) lors du Community Shield à Wembley. Peu de gens connaissaient Tom Cleverley avant ce match. Il a été magnifique. Danny Welbeck aussi. Sir Alex voit sans Cleverley un héritier de Paul Scholes. Nous sommes d’accord sur ce jugement. Le manager de United a dit que la réponse à la quête d’un nouveau milieu de terrain pourrait venir de l’intérieur du groupe…”

A tout ce que dit Rio Ferdinand j’ajoute d’autres données essentielles.
En effet, je vois MU comme un millefeuille:
1ere couche: l’Histoire, de Matt Busby à C.Ronaldo en passant par Best et Cantona.
2e couche: les taulieurs Ferdinand, Vidic, Evra, Park, Fletcher, Giggs, Carrick
3e couche: les joueurs de grand talent confirmé: Ronney, Nani, Anderson, Valencia, Young…
4e couche: les jeunes Rafael, Fabio, Smalling, Jones, De Gea…
5e couche: la présence de Ferguson. Avec lui, MU joue toujours à 12.

[Post dédié à Paul Scholes]

Guardiola met la pédale douce au transfert de Guardiola

Supercoupe d’Espagne 2011:
Real Madrid - FC Barcelone (aller), le 14 août à 23 h
Barcelone - Real Madrid (retour), le 17 août

L’entraîneur du Barça ne s’enflamme sur le retour de l’enfant du pays parti à 16 ans pour l’Angleterre.
Le manager catalan explique que tout n’est pas bouclé dans le dossier.
Certes, il ne nie pas le retour à la maison de Fabregas mais il dit qu’il ne tient pas compte de twitter et de tout le barnum de l’ère moderne.
Lui date de l’âge de pierre, celui de Cruyff 1er.
Fabregas est attendu pour fortifier le milieu de terrain et laisser parfois au repos Xavi ou Iniesta.
En aucun cas, Fabregas n’est un titulaire d’office.
La famille de l’exilé est très heureuse de voir revenir le fiston qui a pris une stature de star à Arsenal sans pour autant en afficher le curriculum vitae. Hélas, chez les Gunners, il y a quelque chose qui cloche du côté de Big Ben [Je l’aime bien celle-là…]
Pourquoi les Gunners sont-ils incapables de vaincre dans les matchs-clès depuis 2005 ?
Il y a plusieurs explications, et permettez-vous de les énumérer une nouvelle fois:
1/ Absence de gros bras anglais
2/ Disparition de tauliers
3/ Recrute trop de jeunes qui ont du talent mais pas de mental
4/ La défaite d’Arsenal en finale de la C1 face à Barcelone a mis Arsenal dans la spirale du complexe d’infériorité
5/ Aucune star internationale ne signe à Arsenal et quand cela arrive, le joueur ne joue plus que par éclipses (Arshavin…)
6/ Les joueurs moyens y signent pour trouver une chambre d’écho afin de se faire remarquer et partir ailleurs
7/ Le départ de joueurs importants (A. Cole, Henry, Vieira, Pires, Nasri, Fabregas…) plombent la confiance de ceux qui restent
8/ Des joueurs qui ne jurent que par Arsenal signent ailleurs (Henry à Barcelone puis New York/ Vieira, Inter Milan puis Man City)
9/ Défense trop fragile dans les matchs décisifs
10) Recrute trop d’attaquants et pas assez de destructeurs de jeu adverse

Il y a peu, Wenger a déclaré:
-"Si on perdait en même temps, Cesc Fabregas et Samir Nasri, on ne pourrait plus prétendre être un grand club, ni convaincre personne que nous sommes ambitieux.”
D’un auttre côté, il déclare:
-"Mon équipe est susceptible de jouer le titre et Arsenal sera l’un des cinq clubs les plus importants au monde quand Platini aurait mis en place le fair-play financier…”

Pour ce qui est d’un grand club. C’est non. Un grand club est obligé d’avoir gagné la C1, même si certains qui l’ont gagné ont disparu de la circulation.
Pour ce qui est de jouer la conquête du sacre. Oui, au même titre que Man U, Man City, Chelsea, Liverpool, Tottenham…
Actuellement, l’âme du club est incarnée par Jack Wilshere. Le meilleur jeune anglais découvert par Wenger. J’espère qu’il pourra assumer si jeune le statut de star. Voir décliner un tel winner, en raison d’une surcharge de responsabilités, sera très triste. Si tous les Gunners avaient son mental, Arsenal aurait déjà remporté une Champions League et laissé moins d’espace à Man United.

PS: Arsenal vient de faire signer Joel Campbell (né le 26 juin 1992 au Costa Rica). Encore un jeune. Encore un attaquant. Doit-on en rire ou en pleurer. Mourir avec ses idées… Ne vaut-il pas mieux vivre avec celles des autres quand elles sont bonnes ? J’aime mieux le maçon Ferguson que l’entrepreneur Wenger. Seul le terrain me passionne. La théorie m’insupporte.

13.08.11

Arsenal s'en sort bien. Man U attend son heure

Pour le peuple rouge, Man United sera le prochain champion d’Angleterre. Cela ne fait aucun doute. Voici la chanson préférée de Patrice Evra.

1ere journée de Premier League 2011-2012

Newcastle 0-0 Arsenal
Wigan 1-1 Norwich City
Fulham 0-0 Aston Villa
Blackburn 1-2 Wolverhampton
Liverpool 1-1 Sunderland
Queens Park Rangers 0-4 Bolton

14 août
14 h 30/Stoke City-Chelsea
17 h/ West Bromwich Albion-Manchester United

15 août
21 h/ Manchester City-Swansea City

La vie continue à Arsenal, sans Nasri et sans Fabregas.
Les Gunners ont fait un méritoire nul contre Newcasle.
L’Ivoirien Gervinho a été expulsé suite à une altercation avec Barton.
Le Lillois a connu un étrange baptême du feu. C’était prévu: en Angleterre personne ne le connaît. Il a tout à prouver. Au Brésil, il y a des milliers de joueurs comme lui. Rien que sur une plage de Rio, je vous en trouve un ou deux. Il suffit d’aller leur parler, comme Besnehard a parlé à Béatrice Dalle, et hop! vous avez un footeux bon pour la L1. Ensuite, outre Manche, il se chamakhise rien que dans les matchs aller. Une star à Bordeaux n’est plus qu’un figurant à Londres. Cela dit, le nombre de buts de la premier journée de Premier League ressemble à celui d’une banale journée de L1.
Ne pas perdre est un beau résultat pour Arsenal qui vit dans le flou artistique.
Wenger espère que le départ de ses deux “stars” libèrent certains de ses joueurs. Sa capacité à adapter son discours médiatique en fonction des événements n’est plus à prouver. Ce n’est plus “Arsène who ?”

Quelques nouvelles de Man United:
Evra a une douleur au genou qui remonte au Community Shield. Cela a permis au loser Clichy (City) de lui prendre sa place en équipe de France. Evra n’est pas certain d’être présent lors de la première journée de PL. Valencia et Fletcher reprennent doucement. Pour Valencia on ne se fait pas de souci mais Fletcher inquiète. A cause d’un persistant virus qui lui a fait perdre du poids- lui qui n’était pas déjà si gros- et l’a empêché depuis des mois de revenir dans le groupe alors qu’il était titulaire de base. On lui souhaite bonne santé. Et Chicharito ? Suite à un traumatisme crânien, Ferguson lui a imposé plusieurs semaines de repos car le Mexicain n’a pas cessé de jouer depuis un an : Coupe du Monde 2010, Premier League, Champions League, Coupes nationales, Goal Cup 2011… Il méritait un bon repos du guerrier.

Les derniers Man United - West Bromwich Albion

Décembre 2005 MU 3-0 WBA
Mars 2006 WBA 1-2 MU
Octobre 2008 MU 4-0 WBA
Janvier 2009 WBA 0-5 MU
Octobre 2010 MU 2-2 WBA
Janvier 2011 WBA 1-2 MU
Manchester U = 5 victoires, 1 nul, 0 défaite/ 18 buts pour, 4 contre/ + 14

Permalien 08:52:41, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND  

Nouvel hommage à Cantona qui a relancé MU et la Premier League

Dans un récent au Sunday Mirror (peut-être est-ce l’entretien de mon ami Robert Chalmers, je n’ai pas le journal sous les yeux), Eric Cantona compare l’arrêt brutal de sa carrière de son plein grè à quelqu’un qui stoppe l’héroïne sans faire appel à la médecine:

-"Si vous êtes accroc à l’héroïne, et que vous êtes passés par l’agonie que représente le sevrage, vous ne revenez pas en arrière pour reprendre contact avec votre dealer. Quitter Manchester United a été très, très dur, c’était comme abandonner une drogue dure. Les psychiatres ont démontré que le corps d’un joueur professionnel jeune retraité peut reproduire le genre de syndrome que vous pouvez avoir quand vous êtes dépendants à une substance. Vous prenez votre retraite mais vous avez toujours le besoin de jouer. Mais pour jouer, il faut s’entraîner dur, résister aux tentations, et je n’en avais tout simplement plus envie.”

Il faut rappeler que lors de son départ de MU, Cantona avait 31 ans. Il aurait pu jouer encore au moins 3 ans. Il est parti sur un nouveau titre de champion d’Angleterre.

12.08.11

Permalien 22:41:55, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ji-sung Park prolonge à Man United jusqu'en 2012-2013

Quand il est arrivé à Manchester United, les hostiles à MU on dit: “Bof! Encore une mobylette coréenne pour faire vendre le maillot en Asie…” Ridicule osbservation d’ignares du football.
Park est précisément le genre de joueur que ne savent pas détecter les entraîneurs qui ne batissent pas un groupe complémentaire.
En fin de contrat, Ji-sung Park vient d’être prolongé par Sir Alex Ferguson.
Les affaires n’ont pas traînées:
-"Park reste avec nous au moins jusqu’en 2013. Et j’en suis ravi. C’est un joueur à la mentalité exceptionnelle. Il a une capacité à se fondre dans l’événement qui nous galvanise. Il marque des buts décisifs et il est présent dans les grands rendez-vous neuf fois sur dix", a expliqué Ferguson.
Park a simplement dit:
-"Chaque minute que je passe à Man U, aux entraînements et en matchs je la vis à fond. Je sais que je suis dans un club historique. Je suis le plus heureux des hommes.”
A Manchester United l’ère Ferguson se poursuit dans la joie constante.
Les jeunes que vient de faire signer Ferguson sont déjà acclimatés.
La saison va être grande.

Voici le numéros que les joueurs de MU porteront en 2011-2012: (1) De Gea, (3) Evra, (4) Jones, (5) Ferdinand, (6) Evans, (7) Owen, (8) Anderson, (9) Berbatov, (10) Rooney, (11) Giggs, (12) Smalling, (13) J.S. Park, (14) Chicharito, (15) Vidic, (16) Carrick, (17) Nani, (18) Young, (19) Welbeck, (20) Fabio, (21) Rafael, (23) Cleverley, (24) Fletcher, (25) Valencia, (27) Macheda, (28) Gibson, (29) Kuszczak, (32) Diouf, (34) Lindegaard

NB: le 7 aurait dû revenir à Nani. Owen n’a pas à porter ce numéro mythique.
Remarquez Nani porte le 17, on peut y lire: 1er 7…

Carlo Ancelotti dans la salle d'attente du PSG

Le nouveau directeur du PSG, Leonardo, et Kombouaré c’est un mariage de circonstances appelé au divorce immédiat.
On se demande même si une défaite des Parisiens à Rennes n’est pas souhaitable pour clarifier la situation.
Antoine Kombouaré n’est là que par simple courtoisie: on n’a pas voulu le virer. Le terrain s’en chargera.
Pour construire une grande équipe, il faut un grand entraîneur de dimension mondiale.
Donc, on se tourne déjà vers Carlo Ancelotti, comme je vous l’avais annoncé.
Kombouaré ne fera pas de vieux os à la tête du PSG qatarisé. C’était écrit.
Pour conduire une F1, il faut une pilote chevronné.
Reste à savoir si le PSG est une F1…
Ancelotti est actuellement sans club.
Un grand entraîneur étranger va-t-il enfin venir en France ?
Depuis Kovacs et Jorge, on n’a pas vu de coach historique dans notre pays.
Goethals ne fut qu’un pantin à l’OM ?
Ancelotti au PSG, cela serait un événement plus grand que la venue de Pastore.
Le coach est un plus historique que l’Argentin.

Palmarès de Carlo Ancelotti comme entraîneur:

Juventus
Coupe Intertoto 1999

Milan AC
2 Ligues des champions en 2003 et 2007
Champion d’Italie 2004
Coupe d’Italie 2003
Supercoupe d’Italie 2004
Supercoupe de l’UEFA 2003 et 2007
Mondial des Clubs 2007

Chelsea FC
Champion d’Angleterre 2010
FA Cup en 2010
Community Shield en 2009

Nasri et de Fabregas massacrent la pré-saison d'Arsenal

Bye bye Nasri ! Ciao Fabregas ! A Arsenal, la nurserie se vide…

Grosse tension à Arsenal.
Si les Gunners ne se qualifient pour la C1 2012, contre Udinese, le club perdra … 30 M€ !
“Au mercato, on sera actif” avait annoncé Wenger quand le club termina 4e de Premier League 2010.
On fit croire: basta les jeunes!
Mais chassez le naturel, il revient au galop…
Qui a recruté Wenger ?
Carl Jenkinson, Alex Oxlade-Chamberlain et Ryo Miyaichi.
Si on leur appuie sur le nez, il sort encore du lait.
Ces joueurs sont bons pour jouer l’Emirates Cup mais pas la Premier League. Ne parlons pas de la C1 que le club n’a jamais gagné. C’est son plus gros problème: depuis la défaite en finale de la C1 2006 au SDF devant Barcelone, Arsenal est en chute libre.
Avec les départs de Nasri et de Fabregas, Arsenal dynamite le club qui devrait néanmoins encaisser 60 M€.
(Ouvrons une parenthèse pour dire que lorsque Ferguson laisse partir Ronaldo II, Man U empoche 93 M€… Et quand Rooney menace de partir, le problème est réglé fissa ! L’unité du vestiaire est primordiale pour Ferguson.)
Arsenal le club qui soit disant n’a pas d’argent, n’a pas les caisses vides. Loin de là.
Il a gagné beaucoup d’argent avec la vente d’appartements sur le site de l’ancien stade.
Depuis peu, on a appris que le manager était plus payé que les joueurs: 7 M€ par mois.
On comprend mieux pourquoi il fait bon rester à Londres.
Cependant tout le monde sait que l’argent ne fait pas le bonheur. Après nous avoir pompé l’air avec le tube wengerien de l’été :"Je veux que Nasri et Fabregas restent…", voilà que tous les médias annoncent leur départ alors que le manager d’Arsenal fait toujours la sourde oreille.
Les spéculations sur les transferts de Nasri et de Fabregas ont permis à Arsenal de se faire de la publicité gratuite tout l’été. On n’a parlé que d’Arsenal et de Wenger. Dans notre monde de l’idiot-visuel c’est ce qui compte le plus. Les résultats sportifs ? Bof, ce n’est plus nécessaire. Des gens sont assez moutons de Panurge pour s’abonner à l’Emirates Stadium pour voir les Gunners perdre depuis 2005. Youpie tralala !
Si Man United perdait Rooney et Nani, le club s’en sortirait. Depuis 1992, MU s’est remis des départs d’immenses joueurs. Et parfois, Sir Ferguson fait le ménage lui-même dès qu’il sent que le vestiaire est en péril par la faute de tel ou tel élément.
Que se passe-t-il à Arsenal, club qui a la prétention de jouer dans la cours des grands, celle de Barcelone, Man U, AC Milan et Real Madrid ?
On y a toléré la très mauvaise entente Gallas et Nasri : les deux partenaires ne s’adressaient même pas la parole ! On y laisse partir les tauliers qui veulent aller gagner ailleurs, certains que le club de Londres ne leur donnera jamais la Champion League. La défaite contre Barcelone en finale de C1 2006 a pulvérisé l’âme du club qui ne cesse de plonger depuis.
Sur le site officiel, on met à toutes les sauces de la communication Jack Wilshere. Un gamin ! Et aujourd’hui, on s’apprête à massacrer son milieu de terrain qui n’a plus de créateur. Décimé, ce secteur de jeu ne comporte plus que: Abou Diaby, Rosicky, Ramsay, Song, Wilshere, Frimpong, Eastmond, Landsbury… Une vraie misère question créative. Nous sommes à la mi-août. Qui peut vouloir venir à Arsenal sachant que ses deux meilleurs joueurs question toucher de balle ont pris la porte pour aller gagner beaucoup d’argent (Nasri à Man City) et beaucoup de titres (Fabregas à Arsenal) ?
Avec ses deux ventes, Wenger a devant lui 60 M€. Il ne pourra plus dire qu’il n’a pas les moyens : son couplet favori pour expliquer qu’il ne gagne rien depuis 2005. S’il n’a rien gagné avec Nasri et Fabregas, comment pourra vaincre sans eux ?

Le départ du Marseillais vers le club ridiculisé par Manchester United lors du Community Shield 2011 (3-2) est donc officiel. Laurent Blanc a confirmé que Nasri « ne prolongera pas à Arsenal». Le fait que Nasri joue avec les Bleus et pas avec Arsenal contre Benfica nous avez déjà alerté. Désormais Nasri va rejoindre Clichy. Entre losers on se comprend.
Arsène Wenger pour ne pas perdre la face voit partir les deux joueurs qui avait la clef de la maison. Si l’ex entraîneur de Nancy avait dit non au transfert, Nasri partait l’an prochain contre 0 euro… A l’heure actuelle, le club le cède pour plus de 20 M€.
On sait que Nasri part pour gagner 200 000 euros par semaine. Man City est prêt à faire n’importe quoi pour nuire à Man United. Comme les Citizens savaient que les Red Devils étaient sur les rangs, ils ont aligné le pognon.
Wenger avait prévenu : « Nasri n’ira jamais à Man United… » Qu’il aille à Man City le dérange moins. Une chose est certaine, Nasri est un mercenaire. Il se moque autant de Man City que d’Arsenal. A tout choisir, il serait resté à l’OM, mais le club phocéen ne peut pas dilapider la fortune de sa propriètaire.
Question titre ? Pour l’instant, le Marseillais n’a pas fait gagner Marseille, et il n’a jamais su offrir le moindre titre à Arsenal. Un vrai porte poisse. Nasri sera le Pastore du PSG. Un joueur surcoté bon qu’à accorder des interviews.
Je l’observe depuis des années. Il n’a pas de mental. Pendant les matchs, il disparaît pendant de très longues séquences. Dès qu’il y a un match chaud, il glande sur le terrain. Il gagne bien sa vie ? Tant mieux pour lui. Question football, on n’a rien à attendre de lui. Bon joueur, oui. Très bon joueur, non.
Arsène Wenger mise sur des joueurs qui fuient le navire comme les rats lors d’un naufrage. Arsenal sert de tremplin à des nantis du football qui se font remarquer avec le maillot des Gunners. De nos jours, un match ici ou là suffit à déclencher un torrent médiatique. Il y a tellement de télés, radio, sites internet.
Et Fabregas ?
Lui n’a que le Barça en tête.
Seul, il a été incapable de doter Arsenal de trophées importants. Il sait qu’il a besoin de Messi et cie pour enfin avoir des titres en club. Un champion du monde 2010 ne peut pas conserver un palmarès aussi pauvre que le sien.
Son futur coéquipier Piqué a déclaré que Fabregas allait le rejoindre au Barça.
Arsenal en 2012 a tout d’un club du ventre mou de Premier League.
Le manager français d’Arsenal a refusé lors d’une conférence de presse de confirmer les départs annoncés de l’Espagnol et du Français:
-"Je m’attends à ce que personne ne quitte le club. Le plus important, à la veille du début du championnat, est de se focaliser non pas sur les possibles départs mais sur les joueurs qui peuvent aider l’équipe. Pour l’instant, il n’y a pas de nouvelles. Je vais décider de ce qui sera le mieux pour le club car je veux des joueurs qui veulent jouer pour ce club et sont prêt à tout donner. Nasri et Fabregas ont été professionnels. Les spéculations de transfert sont perturbantes mais ce n’est pas une excuse".
Le Gunner Ramsay n’a honte de rien. Il vient déclarer:
-"Pour être honnête, nous aimerions tout gagner.”
Un vent de folie souffle vraiment sur Arsenal.

11.08.11

Permalien 22:25:21, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Charles Aznavour nous convoque à l'Olympia pour fêter la langue

Pas aussi fraternel que Brassens, pas aussi revendicatif que Ferré, pas aussi mysogine métaphysique que Brel, pas aussi désespéré hilare que Trenet, Charles Aznavour est un cinéaste de la chanson, capable de nous embarquer dans un film dont il a écrit le scénario mais qu’il nous laisse tourner à notre guise. Il a le sens des formules sans jamais en abuser gratuitement. Il vise juste et bien, là où ça fait mal, évitant le pathos et le facilité d’écriture. De surcroît, il a la lucidité d’être humble. Il a souvent dit: “Qui se souvient de l’auteur de Plaisir d’amour que tout le monde connaît?"(1) Personne. On se souvient des paroles, rarement de l’auteur. Après une grosse période de vache enragée, il a atteint le coeur des Français pour ne plus jamais le quitter.

Du 7 septembre au 6 octobre 2011, 20 h 30
Olympia
Places de 75 € à 200 €
Ensuite, tournée en France du 14 octobre au 4 décembre.

Oyez ! Oyez ! Braves gens, Charles Aznavour revient à la maison, c’est-à-dire , à l’Olympia après y avoir débuté il y a plus d’un demi siècle…
Si je ne m’abuse, il y a quelques années, il avait dit qu’il faisait sa tournée d’adieu. Peut-être le souhaitait-il ? Aujourd’hui, la retraite n’est plus d’actualité. A 87 ans, il remet ça. Pour notre plus grande joie. Depuis la mort de Piaf, Brassens, Ferré, Brel, Ferrat, Lapointe, Gainsbourg, Barbara, Bécaud, Trenet et Nougaro, c’est le dernier des géants qu’il nous reste. Je n’oublie pas Guy Béart, Eddy Mitchell, Jacques Higelin, Michel Jonasz, Maxile Le Forestier et Alain Souchon. On peut citer aussi Michel Delpech, Michel Fugain, Serge Lama, Christophe, Polnareff et Yves Duteil. Tous les autres sont des membres du showbiz, rien de plus. Et certains de sinistres imposteurs qui ne ressemblent en rien à ce qu’ils chantent. Chacun ses goûts. Comme disait Jules Renard, je ne sais si j’ai bon goût mais j’ai le dégoût très sûr.
On a tout dit de et sur Charles Aznavour.
Naît à Paris, en France, rue Monsieur-le-Prince, le 22 mai 1924, c’est un parfait autodidacte.
Il a fréquenté l’école de la vie et n’a jamais raté les grandes personnalités qu’il a croisées. Aussi bien Piaf que Jean Cocteau.
Dans Paris Match (11 août 2011, interview bien menée par Katherine Pancol), il nous dit qu’il travaille «onze heures par jour. Avant c’était dix-sept heures! J’ai dû ralentir… » Voilà une information qui prouve que le talent n’est rien sans la transpiration. Gide l’a dit mieux que moi : « 5% d’inspiration et 95% de transpiration ». Rien ne tombe du ciel. Il faut aller le chercher.
On apprend aussi que sa femme a «épousé l’homme, pas le chanteur ». Sa femme qui dit : «Charles n’a jamais grandi, car un artiste ne doit pas vieillir».
Le soir, il se couche à 21 h pour lire jusqu’à minuit.
Il aime lire les dictionnaires, les encyclopédies,Molière et Guitry.
A 7 heures, il se lève et va à la piscine avec des flotteurs car il ne sait pas nager. (J’ai déjà noté que beaucoup de grands artistes ne savent ni nager ni conduire.)
Tous les jours, il écrit. «L’écriture est un muscle. Il faut l’entretenir.»
Il a toujours appris des gens.
«Je suis né sérieux. Je ne suis pas un homme galipettes.»[Vu l’actualité, on ne peut pas ne pas penser à …]
«La colère est un moteur. Je suis très colérique.»
«De la vie, j’attends la longévité.»
«Un homme qui travaille beaucoup et un homme qui n’est jamais là. Il y a beaucoup d’absence en moi. Ce n’est pas parce que je suis dans la pièce d’à côté que je suis là. Je suis un solitaire.»
«Je connais mes lacunes et préfère me taire.»
Ne pas aller voir et écouter Charles Aznavour serait un manque de respect et une grande faute de goût.
Si vous êtes fumeur, une place d’Olympia coûte un peu plus qu’une cartouche de clopes américaines. Ce n’est donc pas cher pour aller voir un chanteur phare du XXe.
Quand Nasri est annoncé à 200 000 euros par mois, on peut acheter une place pour aller voir Aznavour entouré de musiciens qu’il faut payer.
Si vous n’allez voir qu’un spectacle dans l’année, déplacez-vous pour Charles Aznavour, acteur, auteur, musicien et interprète.
On ne peut plus aller voir ni Trenet, ni Brassens, ni Brel, ni Nougaro, ni Miles Davis.
Il nous reste Aznavour, le plus connu des chanteurs français depuis la mort de Maurice Chevalier.
Né en 1928, il est encore sur scène en 2011. Faut le faire !
Aznavour est un très grand serviteur du français.
Sa langue est superbe.
C’est un véritable écrivain qui chante.

Charles Trenet a dit à Pascal Sevran: “C’est un hétéro qui a fait la plus belle chanson sur les pédés !” Et cela le rendait jaloux, fraternellement jaloux. Aznavour est aussi un comédien de premier plan. Il chante aussi avec les mains comme Piaf. Et ses yeux disent autant que sa bouche.

(1) Plaisir d’amour(1784) est une romance de Jean-Pierre Claris de Florian mise en musique par Jean Paul Égide Martini.

[Post dédié à mon amie Mireille que Charles Aznavour aimait beaucoup, et Lycée de Versailles…]

Nasri gagnera 10 M€ par an dès qu'il aura signé à Manchester City

Nasri et Fabregas n’ont qu’un rêve: fuir Arsenal au plus vite, tandis que Mata (un crack de Valence) ne veut pas y mettre les pieds. Qui peut vouloir signer à Arsenal qui ne gagne rien depuis 2005 ? Personne d’important. Gervinho y est venu parce que Lille = Trifouillis-les-Oies… Depuis six saisons, Arsenal n’est plus qu’un tremplin. Les Gunners qui restent vont éprouver un énorme sentiment d’abandon. Les meilleurs partent. Est-ce dire que les moins bons restent ? Il va y avoir de graves conséquences psychologiques. “Annus horribilis” en vue. C’est une prédiction et non les voeux d’un fan de Man U.

C’est Laurent Blanc qui a vendu la mèche: “Naceri ne prolongera pas avec Arsenal".
Entre Arsenal et Man City, le portefeuille de Nasri n’hésite pas.
Si Arsenal le cède à Man City contre 25 M€, le club fera un bénef d’à peu près 10 M€ par rapport à son transfert de Marselle à Londres.
S’il joue sous le maillot des Citizens, le Marseillais encaissera quasiment 10 M€ par an rien qu’en salaires accumulés.
C’est à dire qu’il est considéré comme Messi à Barcelone alors qu’il n’a jamais rien gagné d’important.
Faut savoir que Ribéry touche autant au Bayern Munich.
Cela me détourne totalement de ces joueurs qui profitent d’un système économique abject.
Ils sont connus pourquoi ?
Nasri est un people depuis qu’on l’a vu avec une ex joueuse de tennis.
Ribéry est ultra célèbre depuis sa rencontre avec un escort girl.
Nous sommes à l’ère du football reality show.
Je vous les laisse. J’aime mieux regarder dess vieilles VHS avec Cruyff.
La génération actuelle de Français se sert du football mais elle ne lui donne rien.
Ce n’est pas de sa faute. Les joueurs sont surcotés par les médias qui ont besoin de locomotive pour vendre la presse.
Sans Zidane, il n’y a plus de leader médiatique.
Hugo Lloris est actuellement le meilleur joueur français mais comme sa biographie tient sur une feuille de papier à cigarette, il n’intéresse personne.
Pour faire la une, il faut soit taper avec une gonzesse connue, soit être au coeur d’un scandale.
Pour l’instant, le scandale c’est le salaire des joueurs qui rendent des copies blanches.
Nasri et Ribéry font peut-être rêver des gosses, mais c’est en fonction de leurs comptes bancaires et en aucun cas grâce à leurs exploits sur la pelouse où ils sont sans aucune magie.
Leurs pieds ne sont pas du tout en accord avec la terre, pour reprendre le mot de Camus.

Grosso modo voici la grille des salaires annuels du personnel d’Arsenal. C’est le coach qui rafle la mise:

Arsène Wenger 7 M€, fin de contrat 2014
Cesc Fabregas 5 M€, 2015
Roobie Van Persie 5 M€, 2014
Jack Wilshere 4,5 M€, 2016
Andrey Arshavin 4,5 M€, 2012
Samir Nasri 3,5 M€, 2012
Abou Diaby 3,5 M€, 2015
Marouane Chamack 3,5 M€, 2014
Theo Walcott 3,5 M€, 2013
Niklas Bentdner 3 M€, 2014
Bacary Sagna, 1,5M€, 2014

En France, l’argentin Pastore devrait toucher un salaire de 5 millions d’euros par an, ce qui ferait de lui le plus payé de L 1, devant Yoann Gourcuff, autre joueur excellent dans la presse mais dérisoire sur un terrain. Tant d’espoir pour en arriver à ne plus savoir mettre un pied devant l’autre. Je songe à Fargeon. On nous le prédisait aussi fort de Gerd Muller. Ce ne fut même pas Gondet. (Il est temps que la compétition reprenne car je ne suis plus qu’un opposant du football actuel. J’aime toujours autant le football mais j’en veux à ceux qui le massacrent par des Heysel économiques. Seuls les grands matchs font vibrer. Seuls les joueurs qui ne se cachent pas méritent notre respect.)

Permalien 07:17:12, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Nasri blessé pour Wenger mais valide pour Blanc...

Avant le match, Sagna confia que Wenger n’aimerait pas que son joueur dispute le match en entier. Le Gunner a quand même joué 80 minutes. 80 mn a errer sur le terrain. Et l’autre Gunner en sursis, Nasri, est resté 65 minutes sur le terrain. Pour quelqu’un qui n’était pas sûr de pouvoir débuter la saison avec Arsenal, cela tient de l’exploit ou alors Blanc n’a pas marché dans la combine de la blessure diplomatique. Nasri est autant blessé que je suis apte à faire décoller Ariane XXL. D’habitude le manager d’Arsenal est aux commentaires sur TF1. Pas cette fois….

Que dire de France-Chili (1-1) ?
Il suffisait de voir la tête de Michel Platini (Pt UEFA) pour comprendre que ce match était l’importantce d’un tournoi de plage.
Arsène Wenger s’est ou a été dispensé du pensum. Il a bien fait, cela lui évita de se justifier sur le fait de ne pas avoir titularisé Nasri dans le match que Arsenal a perdu contre Benfica. De fait le 6 aôut 2010, Wenger disait sur le site officiel des Gunners:
-« Nasri ? Il a un problème musculaire… Peut-être sera-t-il en mesure de commencer la saison…»
Et quatre jours après Nasri a été aligné au départ de France-Chili ! Les médecins de la FFF sont très forts ou alors le manager nous a menés en bateau… Qu’ai-je vu ? Un beau centre de Benzema et une belle tête de Rémy. Nasri ? Transparent sauf une avant-dernière passe décisive. C’est peu pour un joueur susceptible de gagner 200 000 euros par semaine. Il court dans tous les sens pour rien. Souvent parterre, il ne tient pas sur ses jambes. Pourvu qu’il ne vienne jamais à Man United. Parfois, il prend le ballon comme s’il avait le rendre vivant mais hélas cela reste une lettre morte.
Dans ce match, Clichy fut titulaire et joua 90 minutes… alors qu’il n’a dû sa convocation qu’à un petit bobo de Patrice Evra. Clichy en équipe de France explique bien le niveau actuelle de l’EDF. Suffit-il de jouer à Arsenal pour avoir sa place à Clairefontaine ? La réponse est oui.
La France est devenue si pitoyable qu’elle a peur de l’Albanie.
Quand Rémy a marqué son but, il a hurlé comme s’il venait de remporter la Coupe du Monde 2014 face au Brésil.
Un peu de décence ne serait pas de trop.
Loin de s’ennuyer comme Michel Platini et votre serviteur… Laurent Blanc a déclaré au site de la 3 F:
-"J’ai passé une super soirée.”
On est content pour lui.

Les notes des titulaires au coup d’envoi:
Lloris (3)/ Sagna (2), Kaboul (4), Abidal (4), Clichy (0)/ M’Vila (3), Martin (3)/ Malouda (3), Nasri (3)/ Rémy (7), Benzema (6)

10.08.11

Permalien 23:08:56, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Javi Poves jette le ballon-éponge à 24 ans

Joueur de l’ombre, Javi Poves entre dans la lumière par la grande porte, celle du refus de perdre sa dignité

Javi Poves quitte le football à 24 ans alors qu’il avait intégré l’équipe première du Sporting Gijon en Liga.

-"Je suis écoeuré par le monde du football, dégoûté par le foot business où tout n’est qu’argent. Plus tu connais le football, plus tu te rends compte que tout n’est qu’argent, que c’est pourri, et tu perds un peu tes illusions. Je ne veux plus entendre parler du football professionnel qui n’est qu’une affaire d’argent et de corruption. C’est du capitalisme, et le capitalisme c’est la mort. Ce que je sais, c’est que je ne veux pas vivre prostitué comme 99% des gens. Je ne veux pas être dans un système qui se base sur les profits qui se font sur la mort d’autres personnes en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie.”
En voilà, un qui ne sera pas imité par Nasri, Gourcuff, Benzema and co qui font fortune dans le football sans n’avoir jamais rien prouvé. A chaque gros match, ils disparaissent sous la pelouse, et ils ne brillent que dans des rencontres qui ne comptent pas. En 2011, il faut au moins réussir 8 matchs sur dix et non pas 2 sur 10.
Bravo à Javi Poves. J’espère qu’il ne sera pas un Glassman espagnol.

Le loser Clichy a remplacé le winner Evra pour France-Chili con carne

Manchester United et Evra se sont encore trouvés sur la route de Clichy pour lui faire mordre la poussière. A Man City ou Arsenal c’est la même punition: Clichy perd les matchs très importants contre Evra.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres.
Blessé lors du Community Shield, Patrice Evra a été remplacé par l’ex Gunner qui ne s’attendait pas à cette convocation tant il y a un fossé entre les deux joueurs. Question jeu, Clichy ne monte quasi jamais et question mental, Clichy est loin derrière. Pour être titulaire à Manchester United il faut jouer à la vie à mort chaque match au lieu de rechercher le cendrier pour faire tomber la cendre de son cigare, à l’image de Clichy, un de ses fonctionnaires du ballon rond qui voit leur salaire tomber qu’il joue bien ou mal.
Pas plus tard que le 7 août, Man U a remporté le Community Shield face à Man City, grâce à la double faute de Kompagny et de Clichy, le cul au sol tous les deux après le passage express du génial Nani. Comme dit Platini: “sans faute, il n’y a pas de but…”
Ce fut beau à la fin de voir Nani expliquer à Welbeck comment il avait baisé les deux défenseurs et le goal Hart qui est loin d’être un manche. Le jeune Welbeck était à la fois admiratif et envieux. Heureusement que la télé anglaise sait laisser traîner les caméras après les matchs pour voir de tels moments. Canal + se tfinise trop et ne nous montre plus grand chose à part les coulisses la L1 dont je me tape la veilleuse, sauf quand Nice joue, of course. Bientôt les caméras suivront Gourcuff jusque sur le “trône” pour ne pas en perdre une miette.

Donc Clichy a été appelé par Laurent Blanc pour suppléer Evra. C’est tout bénef pour le Red Devil qui va pouvoir se reposer avant le début du championnat anglais. Cette saison, je suis quasi certain que Evra va devoir être costaud pour faire tous les matchs sur son aile gauche car Fabio a les dents longues. C’est la grandeur de MU, de voir les jeunes postuler au poste de titulaire mais d’abord ils passent dans l’antichambre du succès. Ferguson a été très patient avec Anderson et Nani.
Clichy, lui, a coupé le cordon avec papa Wenger pour aller enfin gagner quelque chose avec Man City. Hélas pour lui, il perd toujours autant les matchs qu’il ne faut pas perdre. Entré à la fin du match, Clichy n’a même pas eu le court bonheur de mener 0-2 face à MU… Pire, il était sur le terrain quand Man United a marqué le 3e et dernier but qui a donné le trophée aux Red Devils.
L’appelé à la dernière minute était titulaire sur la feuille de match de France-Chili qui a servi à justifier l’énorme salaire de Laurent Blanc et à a faire tourner la boutique de FFF, TF1.
Je ne voulais pas regarder ce match de pacotille où l’on pouvez nous dire que Nasri est l’égal de Messi et que Benzema méranonisé va prendre la place de Ronaldo II. Voir Boghossian donnait des conseils comme le faisait jadis Bruno Martini est tout simplement grotesque. Boghossian fut champion du monde 1998 mais si Rool avait été présélectionné, Rool aurait été aussi champion du monde. Je ne voulais pas voir mais je vais jeter un oeil car Nasri et Clichy étaient titulaires !

Permalien 17:06:31, Catégories: EN MARGE, HENDRIXEMENT  

Manchester est aussi gagné par les émeutes

Dans les années 1960, les Beatles parlaient pour nous. Aujourd’hui qui parle pour nous ?

Dans la vie, il n’y a pas que le football.
La preuve, Manchester est aussi le théâtre de la violence urbaine qui s’abat ces jours-ci sur l’Angleterre.
D’habitude, il s’agit de la France quand on voit des images de guerre en temps de paix.
D’habitude, il s’agit de Man United ou de Man City quand on parle de Manchester.
Cela fait longtemps que les politichiens se moquent du monde.
Où qu’ils soient, ils ne pensent qu’à leur carrière.
Cela fait longtemps que le G je ne sais combien ne passionne plus personne.
Ceux qui cassent des vitres n’en peuvent plus d’entendre parler de millions d’euros à la télé. Eux aussi, ils veulent leur écran plat.
Quand vous n’avez rien vous n’avez rien à perdre.
Il est évident qu’on ne casse pas les vitres par acte politique.
Ces jeunes ne veulent être que des consommateurs.
Il n’y a rien de politique là-dedans.
Depuis que l’euro règne nous sommes tous pauvres.
Et les Anglais aussi, même s’ils n’ont pas voulu de cette monnaie de singe.
Casser des vitrines n’est pas une solution mais frapper les casseurs n’en est pas une non plus.
Quand je dis “nous", je parle des vrais gens pas des exploiteurs.

Permalien 15:05:48, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Chamakh se permet de contester le coaching de Wenger

Adebayor est déjà parti, Fabregas risque d’être le prochain partant. (Avec Nasri) Ne restera que van Persie…Pour un mercato actif, s’en est un !

Alors que son manager vient de communiquer sa liste pour la C1, avec les présences de Nasri et Fabregas, Marouane Chamakh a annoncé leur départ sur Skysport. Nouveau couac de communication à Arsenal ! Le Bordelais se permet de s’interroger sur la manière d’agir d’Arsène Wenger qui n’a pas resigner Nasri au moment idoine alors que lui-même à quitter Bordeaux pour Arsenal sans que le club anglais ne débourse la moindre livre anglaise:

-«Je pense que les deux vont quitter Arsenal. Arsène est en train de chercher des joueurs capables de les remplacer. Quand il les aura trouvés alors ils pourront partir. Nasri n’a plus qu’une année de contrat. S’ils ne le vendent pas, il partira alors gratuitement l’été prochain. Est-ce que le club est prêt à refuser 20 millions d’euros pour un joueur à qui il ne reste plus qu’un an de contrat ? C’est étrange qu’un club comme Arsenal n’ait pas fait signer plus tôt un renouvellement de contrat à Nasri.»

Le Marocain parle alors qu’il n’est même pas titulaire. Sa venue devait dynamiser les Gunners mais van Persie, bien meilleur que lui, l’a renvoyé sur le banc. L’ex Bordelais a fait illusion quelques matchs comme tant de joueurs en Premier League où les défenseurs vous bougent comme des livreurs de pommes de terre. Et je suis quasi certain qu’il en sera de même pour Gervinho. Vérité à Lille, erreur au-delà.

Permalien 14:44:10, Catégories: THE RED DEVILS, FOOT FRANCHOUILLARD  

OFFICIEL: après son fiasco à Manchester United, Obertan signe à Newcastle

Qui échoue à Man U peut-il réussir à Newcastle ?
L’avenir nous le dira. Pour expliquer son départ, le Français confie qu’il y a trop de rivaux intra muros à Man U…
Cette explication me fait rire.
La vérité c’est qu’il ne s’y est pas imposé.
Cantona, lui, a pris la place fissa de Robson…
Sir Ferguson ne réussit pas tous ses transferts.
Celui d’Obertan restera l’un des plus grands fiasco concernant un Français.
Il y a déjà eu Prunier, Bellion…
Ferguson s’est donc trompé sur Obertan qui ne jouait pas à Bordeaux comme titulaire.
Il a donné plusieurs fois sa chance à Obertan qui n’a jamais été en possibilité de la prendre parce qu’il n’a pas le talent pour ça.
Trop maladroit, pas de coordination de gestes quand il court, l’attaquant français n’avait pas le calibre pour MU.
Son départ était programmé. Bon vent à ce second couteau du football. Je ne suis pas mécontent de le voir partir: dès qu’il entrait sur le terrain MU jouait à 10.
A MU, il y a un autre joueur qui ne réussit pas: Bébé.
Son football est toujours à l’état de couche-culotte. Même pas du niveau de minime. Il aura fait illusion sur cassette vidéo.
Une fois à Old Trafford, on la vu incapable de centrer devant la cage.
Il centre, oui, mais derrière les bois!
A moins d’un miracle. Et la clinique Merano ne servirait à rien (!), Bébé est sans doute le plus grand fiasco de l’ère ferguson.
J’aimerais bien qu’il joue lors de la première journée de championnat, Newcastle-Arsenal et qu’il marque un coup du chapeau.

PS: Et Gaël Kakuta que devient-il ? J’espère qu’il a un mental proportionnel à son talent, sinon il ne s’imposera pas au haut niveau. On peut reprocher à Zidane ses nombreux cartons rouges mais ils témoignent de la rage de vaincre sans laquelle un sportif de grand calibre ne s’impose pas.

Permalien 11:04:09, Catégories: LA MAISON BLANCHE, ANTI-FOOTBALL  

Bientôt un foetus signera au Real Madrid

Le Real Madrid ne sait plus où donner de la tête.
Hier, les Madrilènes ont joué contre 109 petits Chinois, un match grotesque digne du cirque.
Aujourd’hui,les dirigeants font signer un gosse de 7 ans. Jusqu’ici rien de choquant. Tous les clubs ont des équipes de poussins, minimes, etc… Le hic c’est qu’on nous le présente en tenue et au téléphone comme si c’était Ronaldo II. On nous fait croire que c’est le nouveau Messi parce qu’il se prénomme Léo, Leo Angel Coira exactement.
Zidane a eu l’intelligence de faire jouer ses fils sous le nom de jeune fille de sa femme afin qu’on ne les embête pas avec leur héros de père.
Demain le Real va recruter sur échographie si on continue dans la folie furieuse.
Faire un pari sur l’avenir, c’est bien mais je n’aimerais pas être ce gamin argentin.
A l’âge de collectionner les images Panini, on ne fait pas la une de Marca.
Les voleurs d’enfance occupent de plus en plus les terrains de football, parfois avec l’accord des parents, des ratés à la recherche de sensations.
Angel Coira un nom qu’il ne faut pas retenir.
Je ne crois pas au Joselito du ballon rond.
On nous a déjà fait le coup 100 fois.

Permalien 10:28:28, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Oxlade-Chamberlain signe à Arsenal pour gagner la Premier League à la Saint Glinglin

Le centre d’entraînement d’Arsenal

-"Il est temps pour Arsène Wenger de dépenser de l’argent sur des joueurs d’expérience pour empêcher une nouvelle saison sans titre l’année prochaine.” L’historique Gunner Ian Wright n’a pas été entendu par l’ex entraîneur de Nancy qui avait dit: “Nous serons actifs au mercato".
Chasser le naturel, il revient au galop.
Pour l’instant on a vu arriver Gervinho. Bon à Lille ne signifie pas bon en Premier League.
Et on a surtout vu Clichy partir d’Arsenal … pour perdre le Community Shield devant Man U.
On a vu aussi, Patrick Vieira devenir un membre du staff des Citizens, ce qui fait très mauvais effet quand on pense à la carrière de “Pat” à Arsenal où l’on nous sort toujours Pires, Henry et Vieira pour nous vanter la méthode Wenger…
Au lieu de recruter du lourd, Wenger table de nouveau sur l’avenir avec l’arrivée à Arsenal du jeune Alex Oxlade-Chamberlain, 17 ans, qui a signé un contrat “longue durée". Le jeune ailier arrive en provenance de Southampton, contre 17 millions d’euros ! Ce qui énorme quand on sait que Wenger a dit être prêt à conserver Nasri, contre son grè, avec le risque de le voir partir l’an pochain contre 0 euro, mais entre ce qu’on dit et ce qu’on fait…
Ce n’est pas avec des joueurs au profil d’Oxlade que l’on gagne le titre de Premier League 2012. Et de surcroît si c’était un grand joueur, Ferguson l’aurait déjà recruté. L’Ecossais ne laisse que des miettes aux autres.
Par ailleurs, le feuilleton Nasri-Fabregas se poursuit jusqu’à l’overdose.
On annonce de plus en plus Nasri à Man City. Si Wenger l’avait laissé partir à Man U, il aurait déjà gagné le Community Shield 2010. On comprend pourquoi l’ex coach de Monaco ne veut pas que Nasri signe avec Ferguson…

09.08.11

Le Gunner Sagna est dérangé par les émeutes comme une ancienne ministre des Affaires Etrangères...

En conférence de presse, le 9 août 2011, le Gunner Bacary Sagna a dit le fond de sa pensée sur les émeutes qui se déroulent en Angleterre pays qui lui permet de gagner une fortune:
- «Je commence à m’inquiéter parce que ça se rapproche de chez moi. C’est inadmissible. Les jeunes ont décidé de se révolter. Je ne sais pas trop pourquoi. C’est embêtant. C’est difficile de voir ces images et j’espère que les autorités vont régler les choses assez rapidement».
Il est comme une certaine ancienne ministre qui voulait envoyer les forces de l’ordre de la République Française dans les rues lors de la révolte en Tunisie… Il croit qu’on retire la souffrance à coups de matraques. Si des casseurs existent, le malaise social aussi.
Il ne lui viendrait pas à l’idée que ceux qui cassent tout n’ont pas le salaire de footballeurs quand ils en ont un. Entre deux entraînements, Wenger devrait enseigner l’Histoire à ses joueurs. Pas celle de France Football mais celle de Mourre. N’allons pas chercher Michelet. Ne demandons pas l’impossible. De nos jours, être plein aux as dispense d’être intelligent. Et surtout cultivé, au minimum. Vous avez du fric, c’est bon. Vous en avez pas, aïe! On n’a plus le droit d’être pauvre.
Sagna n’est pas le seul à briller par son sens politique et sa pertinence dans l’analyse…
Wayne Rooney y est allé aussi de son petit couplet:
- «Ces émeutes, c’est de la folie. Pourquoi est-ce que les gens feraient ça à leur propre pays, leur propre ville ? C’est une honte pour notre pays. Arrêtez, s’il vous plait ».
J’aime mieux “Wazza” avec un ballon qu’avec les mots. Il n’a pas la science du contre verbal- loinde là- comme l’avait George Best. Mieux vaut voir Rooney servir Nani que commenter les émeutes.
Rio Ferdinand, lui, est un natif de l’un des quartiers les plus touchés :
-« Angleterre-Hollande est annulé, bonne décision. Qui veut voir un match de foot quand le pays est dans le chaos ? Ces scènes sont choquantes. A quoi bon ? Les maisons et le gagne-pain de gens innocents partent en fumée. Pourquoi ? » C’est déjà mieux mais ce n’est pas suffisant.
On pense à Eric Cantona qui espèrait qu’un jour tout le monde retirât son argent des banques afin de mettre en crise tout le système économique. Le King a un cerveau et il s’est s’en servir. Les autres ont comme un claquage aux neurones.

Permalien 15:13:17, Catégories: LA MAISON BLANCHE, ANTI-FOOTBALL  

Le maillot de Real Madrid pris en otage par Adidas

Dommage que Guy Lux soit mort sinon il aurait pu entraîner le Real Madrid qui s’est abaissé à disputer une parodie de match qui tient plus d’Intervilles et ses vachettes que du football.

Il vaut mieux que Puskas soit mort et qu’il ne voit pas ce que les dirigeants actuels de la Maison Blanche ont fait.
Pour draguer les petits Chinois et moi et moi, le Real Madrid a mis sur la pelouse deux Ballons d’Or Kaka et Ronaldo dans un match contre 109 petits Chinois. Ils en ont rajouté 8 pour ne pas qu’on pense aux 101 Dalmatiens.
Grotesque, honteux, décadent, ploutocratique, en un mot minable.
En ce moment, c’est la mode est de porter de graves atteintes au football, le sport Roi.
1/ On a vu Henry et Wenger essayaient d’estorquer à un arbitre la possibilité de voir Henry jouer à la fois pour New York et Arsenal dans le même match.
2/ On a dû subir le spectacle affligeant de Ginola et de M’Pokora avec le maillot de MU sur les épaules. Heureusement un faux ! Ferguson n’est pas fou au point de rejouer un remake des Bidassses en folie.
3/ Et maintenant, on nos impose le Real avec des 109 mioches à leurs basques.
A l’occasion de sa tournée de préparation en Chine, le Real Madrid a joué un drôle de match. Les joueurs ont en effet affronté une équipe de 109 enfants. Tout ça pour satisfaire Adidas.
Dans la rue, je viens de croiser quelqu’un avec le maillot du Barça affichant Qatar. Beurk ! Ils sont partout! Nous sommes tous des hommes qui voient le Qatar partout.
Quand je vais pisser, j’ai peur de lire Qatar sur ma bite !

PS: Benzema a été élu meilleur joueur/buteur de la pré-saison. Voilà encore un trophée bidon !

[Post dédié à Yo]

Nasri, Ribéry, Gourcuff et Benzema, des Paris Hilton du football

Blessé pour Arsenal, Nasri est valide pour les Bleus… Pour tourner des pubs, il est en pleine forme. Bling bling, les euros ça pleut mais pas les buts ni les passes décisives. Le palmarès de Nasri est vierge comme une Rosière.

Paris Hilton n’a jamais rien fait de sa vie mais c’est elle est connue de tous.
Il suffit qu’elle sorte d’une voiture pour que crépitent les flashs, qui ne crépitent plus d’ailleurs.
Les footballeurs français de la nouvelle génération sont exactement comme elle.
Nasri marque deux buts contre MU et on crie au champion!
Gourcuff fait un passage éclair à l’AC Milan et l’on croit avoir un Kaka en France. (Le Brésilien, lui, aussi n’est plus dans le coup…)
Ribéry signe au Bayern Munich et on le confond avec Overath. Le Français est connu pour ses frasques et non pour ses buts.
Gignac passe de Toulouse à Marseille, et il se prend pour Skoblar.
Cantona a régné sur le football anglais de 1992 à 1997. C’est plus grand que de gagner la Coupe du Monde 1998 en une poignée de matchs.
Aujourd’hui, il faut être maigre pour jouer au football. Est-ce le syndrome Pastore?
Puskas, Théo et Bonifaci avaient une surcharge pondérale mais ils avaient tous de la classe, eux.
Sans parler de Ronaldo. Gros mais génial. Comme s’il suffisait d’être fin pour mieux jouer ballon.
C’est qui Nasri face à Nani et Rooney ? Un communicant.
Les Français de la nouvelle génération sont des Paris Hilton du football.
Ils ne sont que des icônes dorlotées par la presse spécialisé en perdition.
Sur le terrain on ne voit rien d’eux dans les grands matchs.
Des intermittents de l’exploit.
On peut y rajouter Gignac.
Actuellement, la grande mode est d’aller voir un Dracula de la médecine.
Gignac, Gourcuff et Benzema sont allés le retrouver avec l’espoir de devenir aussi bon que Zidane en 1998-2006.
Benzema vit dans l’ombre de Cristiano Ronaldo.
Gignac s’est fait piquer sa place par Rémy.
Ribéry croit qu’il est Messi.
Quant à Nasri il estime qu’il est un grand joueur parce qu’il lit trop les canards franchouillards.
A Arsenal, on dit qu’il est blessé mais “Lolo” Blanc l’a retenu en équipe de France pour le nouveau match bidon contre le Chili.
Il paraît que les commentaires télés sur TF1 seront aussi assurés par son manager. Si tel est le cas, que va dire A. Wenger ? Comment un joueur “out” pour Arsenal peut être “in” pour la FFF ?
Nous sommes vraiment dans l’air du grand n’importe quoi!
Pastore a coûté 42 M€ au PSG et Nasri toucherait 1 M€ par mois s’il signait à Man City pour y rejoindre le looser Clichy et l’ex winner Vieira, deux Gunners en vadrouille.
Heureusement que Patrice Evra entasse les trophées à Man U. Au moins, lui, sait pourquoi il joue au football.
A Marseille, ils ont sifflé Evra qui a gagné 13 titres avec MU.
Normal, le Français aiment les perdants: de Poulidor à Voeckler.

Permalien 06:25:06, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Mort de Charlie Bauer, un rebelle non institutionnel

Quand un histrion meurt, les scribouillards des politichiens torchent deux ou trois phrases pour saluer la dépouille de l’insignifiant.
Pour le libre-penseur, ils n’écriront rien.
Charlie Bauer né en 1943 à Marseille vient de mourir le 7 août 2011 d’une crise cardiaque à Montargis dans le Loiret. On a tout dit de lui: révolutionnaire d’ultra-gauche, complice de Jacques Mesrine, abonné au QHS…
Allons à l’essentiel, ce fut un vrai réfractaire.
Les rebelles n’ont pas de chroniques télés ou dans la presse écrite institutionnelle.
Cela faisait du bien d’entendre ce qu’il disait. On n’entend plus des gens comme lui, entre Léo Ferré et Daniel Herrero, le rugbyman au ruban rouge. Le sien était noire, couleur de l’anarchie.
On a réduit Charlie Bauer au rang de voyou illuminé.
Ceux qui ne baissent pas la tête devant tous les pouvoirs se souviendront de lui.
Un vraie vraie vient de s’étendre.
Ce n’était pas un poids léger du PAF.
Il était interdit d’antenne comme tous les gens qui ont vraiment quelque chose à dire.

[Post dédié à Cyril]

08.08.11

Dans les coulisses du Community Shield 2011

On y voit Patrick Vieira et Gaël Clichy qui ont exporté la poisse d’Arsenal à Man City. Patrice Evra est au 7e ciel. Et nous avec lui. Les victoires comme celles de Man U dans les dernières secondes sont les plus grandes. Les plus belles. Les plus intenses. Quelle classe ces Red Devils. Du costard au survêt. Magnifique. Ferguson est un tueur de hasard.

Evra qui rit et Clichy qui pleure

Patrice Evra peut être content. Il vient d’empocher un 13e titre avec Man United. 13 trophées depuis 2006 (!) alors que Clichy n’a rien gagné avec Arsenal depuis 2005. C’est pour cette raison que le Gunner est parti à Man City où il vient de perdre encore… Dans la vidéo, Evra parle des jeunes qui ont tous un mental assez fort pour porter le poids du maillot rouge de Man U chargé de tant d’exploits.

«Samir Nasri ne rate jamais un grand match à la télévision ». Voilà comment débute l’article du lundi 8 août 2011, page 7. Ils ne se rendent même plus compte de ce qu’ils écrivent. Donc Nasri ne rate jamais un grand match… à la télé (!), mais il rate tous ceux qu’il joue sur le terrain.
J’ai regardé comment L’Equipe avait traité la victoire de Manchester United qui a ridiculisé Man City alors que les Citizens menaient 0-2. Pour le quotidien sportif c’est une nouvelle occasion de titrer sur un joueur … d’Arsenal !
Le titre de l’article ? «City s’incline en pensant à Nasri ». Faut se pincer pour croire que c’est vrai. Comme si Nasri allait faire gagner City par sa seule présence ! Il y en a qui croit au Père Noël, en plein été.
A 26 ans, Gaël Clichy a quitté Arsenal pour enfin gagner quelque chose. Hélas, il a fait mauvaise pioche ! Dès qu’il arrive à Man City, il perd… C’est un porte scoumoune de premier choix. Il n’est en plus entré qu’en fin de match. Loin de papa Wenger, il n’est plus titulaire. Désormais, c’est un joueur parmi d’autres. Un football quelconque qui palpe beaucoup d’argent car il est tombé dans l’après Zidane.
Entre 2003 et 2011, il n’a rien gagné avec Wenger sauf le champion d’Angleterre 2004 que je lui attribue par charité, vu qu’il n’a joué qu’une dizaine de matchs de cette saison-là. En fin de Community Shield 2011, il a été passé en revue par le génial Nani. Lorsque que le Red Devil est passé pour aller donner la victoire à Man United 3-2, Clichy n’y a vu que du feu !
Dans l’équipe de Man United, il y avait Evra, l’ex Aiglon. Un football de la rue, comme je l’aime. Le Red Devil a remporté un nouveau trophée sans quasi rien faire. Voilà ce qui arrive quand on joue dans une vraie grande équipe, un vrai grand club. Evra pense comme moi : Arsenal est en perpétuelle crise. C’est pour cela que Wenger ne veut pas que Nasri vienne à Man U. Il y aurait déjà gagné un titre s’il avait signé à ce mercato. En ce qui me concerne, en définitive, Nasri peut rester là où il est.

Palmarès Gaël Clichy à Arsenal 2003-2011:
Champion d’Angleterre 2004

Palmarès de Patrice Evra à Man United 2006-2011:
Coupe du monde des clubs 2008
Ligue des Champions 2008
4 Championnats d’Angleterre 2007, 2008, 2009 et 2011
4 Community Shield 2007, 2008, 2010 et 2011
3 Carling Cup 2006, 2009 et 2010

Patrice Evra est heureux et cela s’entend. On est heureux avec lui. On sait ce qu’il ressent. Lui est arrivé au club en 2006. Nous avons beaucoup de titres en avance sur lui.

Permalien 10:57:41, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

La force de frappe des Red Devils en 2011-2012

Voici le fantastique but de Nani, sur passe de Rooney au coeur de sa surface de réparation, qui donne la victoire de MU dans le Community Shield 2011. Pendant ce temps, Ribéry se prend pour Messi, Benzema maigri comme si c’était Kate Moss et Nasri ne veut plus jouer à Arsenal car il croit être un grand joueur.

Ce n’est pas pour rien que les Red Devils s’appellent les Diables Rouges.
Courir comme un beau diable. Le diable sort de sa boîte. Ces deux phrases s’appliquent à Nani.
Ferguson a une sacrée force de frappe en 2011-2012:
Wayne Rooney, Dimitar Berbatov, Michael Owen, Danny Welbeck, Federico Macheda, Mame Biram Diouf, Nani, Valencia, Young et Giggs…
-"J’ai beaucoup d’attaquants mais je les ai tous voulus", confie The Boss.

Les deux héros: Nani et Rooney

Permalien 09:50:40, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

Londres, après la Grèce, Paris, l'Espagne...

Des fans des Spurs en colère parce que Man U a remporté la Community Shield ?
Non, c’est un mouvement de violence, comme il y en a dans de nombreux pays européens.
Hier, j’ai vu une tarte affichée à 49 euros…
Nous prend-t-on pour un ramassis de cons ?
On n’est pas né pour se faire entuber par des ploutocrates, de Bruxelles et d’ailleurs.

Permalien 07:47:15, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Sir Alex Ferguson vient de remporter son 47e trophée !

Voici le 47e trophées remporté par Sir Alex Ferguson. C’est l’Antoine Vitez du football, celui qui donne sa chance aux jeunes, à l’inverse d’autres qui les carbonisent ! Ferguson aide les jeunes à se réaliser, exactement comme Miles Davis. Ferguson a la science du dosage: tauliers + jeunes + talents mûrs venus d’ailleurs. Et bien sûr merci à Madame Ferguson de laisser son mari si souvent loin d’elle. Cette dame n’est pas une mégère d’intérieur.

Quand beaucoup d’entraîneurs sont surtout à leur avantage dans les journaux grâce à leurs petits copains pisseurs de copies, Ferguson lui aligne les trophées les uns après les autres. Ferguson n’arrête jamais de travailler: en cours de saison ou au mercato, c’est un acteur majeur. Faut agir et non pas parler. MU perd parfois des matchs mais sa régularité n’est plus à démontrer depuis 1986. A la fin du Community Shield 2011, Ferguson s’est avancé vers les fans de Man U amassés dans Wembley- déserté par le peuple bleu de City- pour nous lancer son poing rageur: “On est encore là et pour longtemps!” Voilà un manager qui nous change de ces pleureuses insupportables toujours en train de se plaindre sur leur sort de pauvre milliardaire !

FERGUSON = 47 TROPHEES MAJEURS !

Sir Alex Ferguson est né le 31 décembre 1941, à Glasgow.
Il est manager de Manchester United depuis 1986.

Palmarès d’entraîneur:

**St Mirren FC (1975-1978)
Champion d’Écosse D2 1977

**Aberdeen FC (1978-1986)
3 Championnats d’Écosse 1980, 1984, 1985
4 Coupes d’Écosse 1982, 1983, 1984, 1986
League Cup écossaise 1986
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1983
Supercoupe de l’UEFA 1983

**Manchester United
Coupe du monde FIFA des clubs 2008
Coupe intercontinentale 1999
2 Ligues des Champions 1999, 2008
Supercoupe de l’UEFA 1991
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1991
12 Championnats d’Angleterre 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011
5 Coupes d’Angleterre (FA Cup) 1990, 1994, 1996, 1999, 2004
4 Coupes de la Ligue (Carling Cup) 1992, 2006, 2009, 2010
9 Community Shield 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010, 2011 (1)

(1) On peut lui attribuer le Community Shield alias le Charity Shield de 1990, partagé.

Permalien 06:13:52, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Man United joue très bien, n'en déplaise aux désinformateurs

Lors du Community Shield 2011, le 7 août, Manchester United 2-2 Man City, les Red Devils ont marqué un deuxième but de grande beauté:
-58e minute du match: égalisation de Nani ! Action collective magique en une touche de balle entre Rooney, Cleverley, Welbeck et Nani. Du grand art.

Cela fait des décennies que j’entends:
-"Manchester United gagne mais ne joue pas bien…”

Ce faux mythe est entretenu par les médias institutionnels qui sont à genoux devant les équipes de la capitale de l’Angleterre. A Londres, les rédactions sont pleines de fans de Chelsea, Arsenal et Tottenham qui haïssent Manchester United parce que les Red Devils dominent le football anglais depuis 1993 et le passage de Cantona. En France, aussi, les journaleux sont à genoux devant un club de Londres parce qu’ils connaissent son manager, consultant sur TF1, donc de la maison, quoi ! Cent articles sur l’ex coach de Nancy quand ils n’en consacrent qu’un seul sur Sir Ferguson. C’est ce qu’on appelle le journalisme à oeillères.

Permalien 00:16:46, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Un éblouissant Manchester United impose déjà sa loi

Community Shield, 7 août 2011
Wembley, 77 189 spectateurs
Manchester United 3-2 Manchester City
Buts pour MU: Smalling (52e), Nani (58e et 90 e+ 3e)
Buts pour City : Lescott (38e), Dzeko (45e)

Focus sur les 5 buts du match :
38e/ Coup franc tiré côté droit par Silva, l’Espagnol dépose le ballon sur la tête de Lescott qui trompe De Gea.
45e/ DZEKO, à 25 mètres plein axe, tire à ras de terre et surpend De Gea. City mène 0-2.
52e/ Chris Smalling marque pour MU, suite à un coup franc tiré par Young .
58e/ Egalisation de Nani ! Action collective magique en une touche de balle entre Rooney, Cleverley, Welbeck et Nani. Du grand art.
90e + 3/ Sur un corner de City, le ballon est renvoyé par Rooney. Mésentente entre Clichy et Kompany. Nani dit : « Salut la compagnie ! » et part seul en contre pour éliminer le goal Hart d’un crochet avant de pousser le ballon tranquillement au fond des filets!

Gaël Clichy n’aurait pas dû quitter Arsenal, c’est un porte-poisse. A peine arrivé à Man City, il connaît à nouveau la défaite ! Man City n’est qu’une banque pour ambitieux sans fierté. A 0-2, les Citizens ont cru avoir le match gagné. C’est à ce moment là, au début de la seconde mi-temps, que Ferguson a fait entrer du sang neuf et ce fut un coaching gagnant. Les nouveaux joueurs qu’il a fait venir promettent beaucoup même si le gardien De Gea nous a fait deux frayeurs. Sur le premier but encaissé, il hésite à sortir: cela contribue à le placer dans une situation sans choix ferme; sur le second, il reste figé sur sa ligne comme un santon de Provence alors qu’il avait la lecture de la trajectoire à portée de regard. Comme il démarre sa carrière à MU par le gain d’un trophée, on ne lui en veut pas mais attention jouer à MU ce n’est pas jouer au PSG ou à Arsenal : il faut être au top pendant 90 minutes et des poussières. Au début de la seconde mi-temps, on a eu l’impression que MU jouait sans goal tant De Gea ne touchait plus le ballon. Il n’est pour rien dans le 2-2. En revanche, il a fait ensuite un arrêt décisif qui a permis le 3-2.

Déclaration de Nani, dans les vestiaires de Wembley:
«C’est Manchester United ! Nous jouons toujours jusqu’à la dernière seconde du match. Sir Alex nous a dit à la mi-temps, alors qu’on était mené contre le cours du jeu : « Marquer le premier but et après tout sera plus facile, vous verrez… » C’est exactement ce qui est arrivé ! L’apport des jeunes a tout changé. Je sais que nous avons fait plaisir aux fans …» expliqua Nani tout heureux de ce nouveau grand jour pour Man U. Le Portugais a été immense. Cela augure d’une saison grandiose pour lui. On est loin des séjours en clinique de Benzema auprès d’un Dracula de la médecine. Nani c’est le talent à l’état naturel. Un joueur racé. Il a encore beaucoup à nous donner.

Manchester United
De Gea/ (6) Doit mieux prendre les informations et avoir plus de tranchant dans ses choix. Pas question de tergiverser dans des sorties hasardeuses. Il lui faudra être excellent, et même plus. Il a donné des signes de grand talent mais trop en discontinuité.
Smalling (9) En latéral, il a bien assuré. Auteur d’un superbe but. Plat du pied en extension qui a relancé la Red Army
Ferdinand. (4) Match terne; (Jones 46e) (8) Un vrai warrior
Vidic (3) Match raté. (Evans 46e) (7) Renait de ses jeunes cendres
Evra (5) Correct, sans plus (Rafael 72e ) (7) Beau jeune capitaine/
Nani (10 + 5) Génialement génial/
Carrick (5) Dupont sans Dupond (Fletcher) (Cleverley 46e) (7) Du répondant
Anderson (8) Un pit-bull brésilien
Young (7)/ Très bon renfort.
Rooney (10 +5) Remarquable. Il distribue comme Scholes.
Welbeck (5) Volontaire, mais cela ne suffit pas. (Berbatov 89e).Non noté mais j’ai aimé sa façon de saluer Welbeck. Signe fraternel d’un aîné. C’est un comportement de seigneur qui n’a rien à voir avec celui de la tête à claques de Balotelli.

Non utilisés: Lindegaard, Park,
Manager: Ferguson. (10 + 10) Le sans faute. Un très Grand Monsieur à la joue enfantine. Beau à voir.

Man City: Hart; Richards, Kompany, Lescott, Kolarov (Clichy 74e); Milner (Johnson 67e), De Jong, Toure Y, Silva; Balotelli (Barry 59e), Dzeko
Non utilisés: Taylor, Savic, Wright-Phillips, Aguero

Il faut retenir du match que le test des jeunes imposés par Ferguson a réussi. Quan MU était mené 0-2, le manager a fait entrer Tom Cleverley, Phil Jones et Jonny Evans qui ont rejoint sur la pelouse David De Gea et Danny Welbeck. Sans parler de Smalling et Rafael .Il y avait aussi le nouveau, Young. Et de grands absents : Valencia, Giggs et Chicharito.

Voici la déclaration d’après-match de Ferguson :
-"Ce fut une grande performance. Nous étions la meilleure équipe dans la première moitié du match mais City a de solides joueurs qui jouent sur leur physique… Les Citizens ont mené sans rien nous démontrer au plan du jeu. Le but de Smalling nous fait revenir dans le match, et le premier but de Nani est « assassin ». Ne parlons pas du 3e, encore de Nani, au sommet de son football. Je voulais exposer Jones, Evans et Cleverley à une situation comme celle d’aujourd’hui. C’était un grand défi et ils ont bien fait. Nous sommes confiants dans ce groupe de joueurs. Les ajouts de Jones et De Gea nous donnent un bon avenir. Ces deux sont en pleine intégration. Ashley Young est plus âgé, c’est un élément de maturité que j’aide à aller plus loin. J’ai besoin de lui, il le sait. Je suis dans la deuxième année d’un nouveau cycle.Rappelez-vous que nous avons beaucoup de jeunes joueurs qui vont s’améliorer. Nous avons repris Cleverley, de retour de Wigan. Nous avons réintégré Welbeck et Diouf. Ces garçons sont de bons joueurs. J’ai confiance dans tous mes jeunes mais vous ne pouvez jamais être sûr de rien. La Premier League est très difficile : il y a au moins six équipes qui veulent gagner le titre…”

07.08.11

Permalien 22:55:57, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le chef d'oeuvre de Rooney et de Nani

Le 3e de but de MU qui a donné la vitoire de Man United sur Man City lors du Community Shield 2011 a été marqué par Nani après une longue course solitaire où il a dribblé un adversaire et le goal. Au départ c’est Rooney qui lui donna la balle alors que l’avant-centre de MU était dans sa surface de réparation ! Chef d’oeuvre absolu.

Man U a remporté 19 Community Shield : 1908, 1911, 1952, 1956, 1957, 1983, 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010, 2011.
Titres partagés : 1965, 1967, 1977, 1990.

Permalien 17:47:48, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Man U 3- 2 Man City. Dieu a joué à Wembley et il s'appelait Nani

Ce 7 août 2011, Nani joua à la fois comme Messi et Cristiano Ronalo. Nani a flotté sur la pelouse de Wembley comme un autre a marché sur l’eau. Dans son ombre, Rooney, le génie du bien. Vive Man U ! Et merci, messieurs de ne jamais abandonner ceux qui vous aiment.

Sir Alex Ferguson est définitivement un génie du football.
Lors de ce Community Shield, il a tenté de faire gagner la nouvelle génération de Red Devils et il est parvenu.
A la fin du match, le capitaine de Man U était Rafael mais c’est Vidic qui est allé chercher le trophée.
Ferguson a fait la jonction entre l’actualité et l’Histoire.
Sir Alex Ferguson a envoyé un signe fort à tous les fans de MU du monde entier et ce message est le suivant:
-"Mes enfants quoiqu’il m’arrive, j’ai mis en place un réservoir de joueurs qui est là pour au moins dix ans.”
Ce texto est pour les adversaires aussi !
MU a soulevé le dernier trophée de 2010-2011, celui du titre national, le plus grand, et MU soulève le premier de 2011-2012.
En première mi-temps, les Citizens ont mené 0-2 car De Gea nous a fait des Arconada !
En seconde mi-temps, MU a sorti la rage habituelle et a remporté le match 3-2, avec deux joueurs d’exception, Rooney et Nani.
Nous repartons de Wembley avec un moral d’acier.
Que tout le monde soit prévenu: MU va encore dominer le football anglais.
Le PSG a acheté Pastore mais MU a deux joyaux: Rooney et Nani.
Et un génie: Ferguson.
La Red Army a vite remis de l’ordre dans la maison.
Les Citizens ont été dominés pendant 85 minutes !
Le réalisme italien que l’on peut attribuer à leur manager Mancini ne fut qu’une illusion, à l’image de Balotelli, un prétentieux très décevant.

[Compte-rendu du match tard dans la soirée. Champagne !]

Permalien 10:48:50, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

La Red Army contre les Citizens à 15 h 30, Wembley

7 août 2011, 15 h 30, Wembley
Community Shield
Manchester United - Manchester City

Les matchs bidons et autres jubilés sont remisés au placard.
Voici venu le temps de la reprise de la compétition officielle en FA.
Cela débute par le traditionnel match entre le Champion de la Premier League et le vainqueur de la FA Cup que la France copie à sa façon.
Cette année le Community Shield oppose donc les frères ennemis de Manchester: United contre City. les historiques Red Devils contre les Citizens… D’un côté Ferguson et la Red Army; de l’autre, Mancini et le pognon sans limite. (Certes MU n’est pas à plaindre dans ce registre…)
Aucune ville en France n’a deux équipes en L1; cela veut tout dire de la faiblesse de notre football.
Le vainqueur du Community Shield est toujours content de bien démarrer son année.
On va voir si Man U a mis à profit la “Tournée aux Etats-Unis” ou si tout ce temps consacré au business est un handicap pour le football de haut niveau.

Les 6 derniers derbys mancuniens:

Janvier 2010: City 2-1 United
Janvier 2010: United 3-1 City
Avril 2010: City 0-1 United
Novembre 2010: City 0-0 United
Février 2011: United 2-1 City
Avril 2011: City 1-0 United

Mini classement
1/ United 10 points/ 3 victoires, 1 nul, 2 défaites/ 7 buts pour, 5 contre/ + 2
2/ City 7 points/ 2 victoires, 1 nul, 3 défaites/ 5 buts pour, 7 contre/ - 2

Permalien 06:28:51, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

L'émouvante soirée d'adieu à Paul SCHOLES par le peuple rouge

D’un joueur, on dit que seul compte son palmarès, alors voici celui de Paul Scholes.

Palmarès de Paul Scholes né le 16 novembre 1974, à Salford (Grand Manchester)

Equipe d’Angleterre (1997-2004, 66 sélections, 14 buts):
Champion d’Europe des moins de 18 ans, 1993

Avec Manchester United (1994-2011, 676 matchs, 150 buts):
2 Ligues des champions 1999 et 2008
Coupe intercontinentale 1999
Coupe du monde des clubs 2008
10 Championnats d’Angleterre 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009 et 2011
3 Coupes d’Angleterre 1996, 1999 et 2004
League Cup 2009
5 Community Shield 1996, 1997, 2003, 2008, 2010

06.08.11

Permalien 23:38:03, Catégories: LE GYM E BASTA  

Paris, Nice, Auxerre, Valenciennes et Ajaccio sont les premiers battus de la nouvelle saison

A Nice, Stade du Ray, 14.445 spectateurs
OGC Nice 1-3 Lyon (mi-temps 1-2)
Buts pour Lyon: Lisandro (10e), Gomis (32e), Gonalons (73e)
But pour Nice: Mounier (5e)
Avertissements : Meriem, Diakité à Nice

Nice : Ospina - Clerc (Gomis, 48e), Mabiala, Pejcinovic, Monzon - Digard ©, Sablé (Diakité, 74e), Hellebuyck (Poté, 60e) - Meriem, Mouloungui, Mounier

Lyon : Lloris - Reveillère, Cris ©, Lovren, Cissokho - Briand (Pied, 85e), Gonalons, Källström, Bastos - Lisandro, Gomis (Belfodil, 76e)

Première journée de Ligue 1 2011-2012

Nice 1-3 Lyon
Paris SG 0-1 Lorient
Nancy 1-1 Lille
Marseille 2-2 Sochaux
Ajaccio 0-2 Toulouse
Montpellier 3-1 Auxerre
Caen 1-0 Valenciennes
Brest 2-2 Evian Thonon

Paris (et ses millions d’euros jetés par les fenêtres) a déjà perdu… au Parc des Princes !
Kombouaré peut préparer ses valises. Carlo Ancelotti a les épaules assez large pour lui succéder.
L’OM l’a échappé belle mais Rémy a obtenu le nul.
Rémy, voilà un joueur qui manque à Nice. Depuis que l’Aiglon est parti à Marseille, Nice n’a plus de buteur. Et dire que des Niçois lui ont craché dessus !
Nice a ouvert le score par le remarquable Mounier mais ensuite Ospina n’a pas su conserver l’avantage. Cinq minutes après l’ouverture du score des Niçois, l’OL égalisait. Le plus gros était fait. Ensuite, Nice n’a plus été en mesure de tenir la dragée haute aux visiteurs. C’est bien triste de perdre à la maison dès le premier match. On a les sentiment de retourner à la saison dernière. Pour qu’une équipe tienne la route, il faut avant tout une bonne défense. Sans une assise efficace, l’équipe n’a aucune chance de gagner un match. Ospina ? Il est moins bon qu’avant. Il faudrait lui mettre un rival dans les jambes. Les joueurs qui se nasri/sent, très peu pour moi! Le côté, je reste à Nice mais si… n’est pas à mon goût. Nice a déjà perdu 3 points sur les 9 qui sont en jeu au Ray dès le départ de la saison. Ensuite, au milieu, Faé manque énormément… Devant, on n’a pas grand chose, à part Mounier. Disons que Nice a connu un saut de chaîne car les Niçois ont dû grimper un col hors catégorie dès la première étape. Quand on regarde l’équipe, il y a beaucoup de joueurs expérimentés. Il faut que le triangle Ospina- Pejcinovic-Civelli refonctionne. J’attends beaucoup du retour de l’Argentin et j’espère que les arbitres ne vont pas l’aligner dès qu’il fait un tacle.

Permalien 18:41:03, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice-Lyon en ouverture de la saison 2011-2012

Le gardien colombien arrivé à Nice grâce à Roger Ricort reste au Gym au plus grand bonheur d’Eric Roy et de René Marsiglia. En face, il y aura Lloris qui a sauvé… Nice de la relégation grâce à son grand match à Monaco lors de la dernière journée de L1 de la saison dernière mais quand le Nissart de l’O.L. revient à Nice cela ne tourna pas souvent en sa faveur.

L’ancien attaquant du Gym (2001-05) Christophe Meslin donnera le coup d’envoi de Nice-Lyon, ce 6 août à 21 h.
Après une bonne saison en National à Pacy-sur-Eure (31 matches, 8 buts), l’ancien buteur rouge et noir a décidé de retourner vivre sur la Côte d’Azur. Il s’entraîne actuellement avec la réserve du Gym en attendant de trouver un défi en amateurs. On a tous plaisir à revoir “Poussin” grand acteur de la renaissance du Gym quand nous étions en L2

Gardiens : Fernandez, Ospina
Défenseurs : Clerc, Gomis, Mabiala, Malaga, Monzon, Pejcinovic
Milieux : Diakité, Digard, Hellebuyck, Meriem, Palun, Sablé
Attaquants : Goncalves, Mouloungui, Mounier, Poté

Absents: Coulibaly, Faé (blessés), Civelli (suspendu), Abriel (non qualifié), Veronese (sélection), Quartey (choix de l’entraîneur)

Entraîneur: Eric Roy. Directeur sportif: René Marsiglia

Voici mon édito (1) pour le premier match de L1 2011-2012 de l’OGCNice que je vois gagner contre Lyon, au Ray. A Nice, on doit tout faire pour battre à domicile, Monaco, PSG, Bordeaux, St Etienne, Lyon et si possible Marseille:

“Tout l’OGCNice vous souhaite la bienvenue pour démarrer la saison avec une affiche prestigieuse qui nous propulse d’emblée au cœur de notre nouvel élan. Soit ne gaspiller aucun point afin d’éloigner au maximum la menace de la relégation pour nous placer dans une position moins stressante. N’ayez crainte, on sait d’où l’on vient… et où l’on va. Dès cette première journée de L1, le Gym met cap sur l’Olympic Nice Stadium dont l’inauguration est prévue pour 2013-2014. Ainsi en a décidé l’assemblée municipale de Nissa la Bella, au plus grand bonheur du député-maire Christian Estrosi et de Jean-Pierre Rivère le nouveau PDG du Gym qui va assister à son premier match au Ray comme président. Nous accomplissons le rêve de Michel Platini qui se plaint de la perte d’identité des clubs à l’image du PSG qatarisé… Qui en L1, à part Nice, a un staff composé par des enfants du pays ? Personne ! Cela ne veut pas dire que nous vivons entre nous, à l’exclusion de tous les autres. A l’image de la ville, depuis plus d’un siècle l’OGCNice a toujours accueilli des vagues successives d’étrangers, sans perdre son âme. Nice c’est Catherine Ségurane, Garibaldi, le Vieux-Nice, la baie des Anges, la pissaladière, le Carnaval, Louis Nucéra… et l’OGCNice d’Amalfi et Eriksson à Ospina et Monzon. On profite de Nice-Lyon pour saluer ceux qui sont partis et encourager les nouveaux porteurs du maillot Rouge & Noir avec Didier Digard pour capitaine.
Entre le 6 et le 27 août, notre début de championnat se déroule en grande partie au Ray où il y a 9 points en jeu. Nos joueurs ont donc trois fois sur quatre l’avantage du terrain pour donner un bon tempo à leurs matchs aller. La saison 2011-2012 nous permet d’accueillir d’emblée les Lyonnais et le Nissart Hugo Lloris à la recherche du lustre qui les fuie depuis 2008. Les premières journées de championnat ont souvent leur cortège de surprises. Nous devons nous faire respecter dans notre forteresse. Les matchs amicaux ont permis d’installer une osmose entre les lignes renforcées par de nouveaux apports. Le coup d’envoi du nouveau championnat est l’occasion rêvée pour étalonner nos forces et faire apparaître les faiblesses de l’opposition. C’est tout l’art du football que l’on aime tant dans un monde que d’aucuns transforment en enfer alors que c’est le paradis. L’OGCNice est une fabrique de bonheur renouvelable. Il est évident qu’une nouvelle impulsion vient d’être donnée au club. Elle doit être illustrée de manière concrète sur le terrain. Le football professionnel a besoin d’authentiques acteurs et non pas de fausses vedettes qui se servent plus du football qu’elles ne le servent. Issa Nissa !”

Nota Bene: L’Aiglon Emerse Faé vient de perdre sa mère. L’OGCNice et ses supporters lui présentent leurs plus sincères condoléances. Une minute de silence sera observée en la mémoire de la disparue.

(1) http://www.ogcnice.com/actualite/ogcnice.mag/ogcnicemag168.pdf

Permalien 11:07:22, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

A l'orée de la saison 2012, Arsenal n'est plus qu'une infirmerie

Arsenal a de plus en de plus de mal à connaître sa route. Nasri veut partir à Man City et Fabregas à Barcelone…

Sur le site officiel d’Arsenal, Arsène Wenger explique les absences de son équipe pour le voyage à Benfica (1), le 6 août. C’est un vrai cataclysme. Arsenal n’est plus qu’une vaste infirmerie. Et Arsène Wenger a le mérite de ne pas cacher la réalité de l’état de santé et de forme de ses joueurs. Il y a quelque chose qui cloche dans la préparation physique du côté de Big Ben…
Avant même le début de saison, il y a une hécatombe de blessures parmi les Gunners. Non seulement ce ne va pas fort dans leur tête mais désormais leur corps craque aussi. Il faut dire que les deux sont liés. A l’heure qu’il est Arsenal n’est pas en mesure de postuler aux trois premières places de Premier League 2011-2012. Voici mon pronostic : 1er Man U, 2e Man City, 3e Chelsea, 4e Liverpool…

Walcott ?
-«Il est de retour dans la formation mais il n’est pas prêt pour l’instant. »

Wilshere ?
-«Il est blessé à la cheville. Je suis incapable de fixer une échéance concrète sur son come-back… »

Nasri ?
-« Il a un problème musculaire… Peut-être sera-t-il en mesure de commencer la saison…»

Diaby ?
« Il est blessé… » [Abou Diaby a été opéré de la cheville début juillet. Il est abonné aux blessures. ]

Koscielny ?
-« Il un petit problème musculaire. Il est possible qu’il soit rétabli pour le début de saison…»

Bendtner ?
-« Il n’est pas dans le groupe car il pourrait nous quitter… »

Eboué ?
-« Lui aussi est susceptible de partir… »

Fabregas ?
-« Cesc est juste de retour de blessure. Il n’est pas apte à jouer un match. Je ne pense pas que Fabregas soit prêt à commencer la saison car il a été sans jouer pendant une longue période. Il n’est pas en mesure d’être aligné dans un match mais il n’est pas blessé. Je ne veux pas parler du transfert de Fabregas, parce que cela fait trois ans maintenant que j’en parle dans chaque conférence de presse. Donc je ne pense pas qu’il soit nécessaire de rajouter quelque chose de plus. J’aime Fabregas et je veux qu’il reste, c’est cela l’essentiel… Tous les gens sont libres de penser ce qu’ils veulent. Nous ne pouvons pas empêcher les gens de se poser des questions… »

Voici le très difficile calendrier du début de saison d’Arsenal. Il ne pouvait pas y avoir pire:

13 août/ Premier League, Newcastle United - Arsenal
16 UEFA Champions League, Udinese - Arsenal
20 Premier League, Arsenal - Liverpool
24 UEFA Champions League, Udinese - Arsenal
28 Premier League, Manchester United - Arsenal

Si Arsenal ne se qualifie pas pour la C1 2012, il est probable que la machine à perdre se remette en route…

(1)Benfica 2-1 Arsenal, Estadio da Luz
Buts pour Benfica: Aimar (49e), Nolito (60e)
But pour Arsenal: van Persie (33e)

La valse-hésitation de Nasri et celle de Fabregas plombent encore plus le mental d'Arsenal

Fabregas embrasse l’écusson d’Arsenal. Ce n’est qu’un geste de communicant. Il n’a qu’un rêve dans la vie: rejoindre à Barcelone ses copains Messi et Iniesta car avec Wenger il ne gagne rien de rien. Le Barça offre 38 M€ ce qui énorme pour un remplaçant de la finale de la Coupe du Monde 2010 mais Arsenal veut 45 M€… et après on nous parle du romantisme d’Arsenal.

Voici le tirage au sort d’Arsenal qui doit livrer bataille avec Udinese afin d’avoir le droit de disputer la C1 2012 ce qui est encore loin d’être fait car le match retour a lieu en Italie:

Arsenal - Udinese Calcio
16 août, 20 h45
Emirates Stadium

Udinese Calcio - Arsenal
24 août, 20 h 45
Stadio Friuli

L’ambiance n’est pas au beau fixe à Arsenal.
Aux dernières nouvelles, on a fait deux photos de l’équipe:
une avec Fabregas et une autre… sans Fabregas !
C’est du grand cirque. C’est la première fois que j’ai connaissence d’une telle manipulation.
La rumeur a été démenti mais c’est trop tard, on croit que c’est vrai.
A la vérité, on a reporté la séance photo à une autre fois !
Nasri sera peut-être sur la photo mais il est possible qu’on l’efface ensuite comme les soviétiques faisaient/font disparaître sur les clichés tel ou tel dirigeant dézingué pour faire le ménage. Doit-on en rire ou en pleurer ?
Tout ça n’est pas bon pour les Gunners qui ont déjà le mental dans les chaussettes depuis 2005.
Ils ont recruté Gervinho comme si un joueur de type Gerd Müller. Il est fort possible que l’ex Lillois se Chamakhise assez vite vu le traitement que vont lui réserver les défenseurs adverses. En L1, ses chevilles étaient en vacances !
Alors que Arsenal va jouer son premier match de championnat le 13 août à Newcastle, les Gunners ne savent toujours pas s’ils vont jouer avec Fabregas et Nasri. On a connu mieux comme préparation…
Depuis la reprise de l’entraînement, Fabregas est aux abonnés absents, sous prétexte d’une blessure et Nasri lui ne sait pas non plus où il habite: Londres ou Manchester? Les Citizens lui proposent 1 M€ par mois. Cela fait beaucoup pour un joueur qui n’a jamais rien gagné d’important en club ou alors rien que des médailles en chocolat. Nasri a raison de profiter de cette époque qui monte au sommet des joueurs complétement inconstant. Nasri est un intermittent du spectacle, exactement comme Ribéry qui ose se comparer à Messi. Imagine-t-on Plastic Bertand vouloir devenir Frank Sinatra ? Si le PSG a déboursé 43 M€ pour acheter Pastore- puceau de l’exploit- Arsenal peut bien demander 45 M€ à Barcelone pour que le Catalan Fabregas rejoigne sa maison mère en Espagne. Précisons que Fabregas n’a jamais donné un titre à Arsenal depuis que les tauliers de Wenger ont tous pris la poudre d’escampette pour ailleurs gagner ailleurs (Barcelone, Chelsea, Man City…)
Les joueurs de Wenger vivent un pré-saison très difficile au plan mental, leur point faible commun de tous. Cela annonce des jours très sombres à venir.

Permalien 09:02:40, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Paul Scholes est déjà nostalgique du temps des copains

Pour le dernier match de sa carrière, Paul Scholes a marqué un but typiquement scholesien: contrôle de balle hors de la surface et frappe violente en hauteur. Une merveille !

Pour faire honneur à Paul Scholes, Sir Alex n’a pas voulu aligner une équipe de comiques comme à Monaco. Il a mis sur la pelouse d’Old Trafford l’armada complète de la Red Army. MU a joué à guichets fermés, ce qui est exceptionnel pour un jubilé. 76 000 personnes ont applaudi Paul Scholes à tout casser.
Les Red Devils ont passé 6 buts au Cosmos de Cantona qui a conduit une équipe réunis à la va-vite. Faut pas juger le King dans ce soir festif. Ce n’était qu’une équipe pour un rendez-vous festif.

L’équipe de Man U:
De Gea (Lindegaard 45e)/ Rafael (Evans 45e), Ferdinand (Smalling 45e), Vidic (Jones 45e), Evra (Fabio 45e); Nani (Cleverley 62e), Scholes (Pogba 74e), Giggs (Anderson 45e), Young (Diouf 62e); Berbatov (Welbeck 45e), Rooney (Macheda 62e)

Paul Scholes qui fuient toujours les micros et les sun-lights a fait un tour d’honneur avec ses trois enfants (2 fils et une fille). Il a dit adieu au centre de la pelouse d’Old Trafford dans un silence de cathédrale suivi d’une bronca furiosa ! (Désormais, il a intégré le staff du club. On ne se sépare pas d’un homme de la qualité de Scholes.)

-"Merci à tous d’être venus si nombreux. Au cours des 16 ou 17 dernières années- juste après mes débuts- vous avez toujours été avec moi. J’espère seulement que je vous ai offert de beaux souvenirs comme vous m’en avez donnés. Je veux dire merci à quelques personnes en particulier: au manager Sir Alex Ferguson, à tous les gens qui sont impliqués dans la vie du club. Au fil des années nous avons tissé des liens indestructibles. Concernant les joueurs, j’ai eu le privilège de jouer avec tellement de bons footballeurs que je ne veux citer personne… Je les remercie tous ! Ma famille et moi nous sommes très touchés par l’organisation de cette soirée qui n’a pas été facile à organiser: je tiens a remercier spécialement Eric Cantona et au Cosmos de New York d’avoir été capable d’inventer une équipe pour un soir. J’adresse un merci particulier à mes amis de toujours: Nicky Butt et Gary Neville. Nous avons passé temps de temps ensemble ! Ce soir je suis aussi très content car j’ai marqué un but pour mon dernier match…” sous les yeux de Pelé, s’il vous plait.

PS: Beckham était absent car son club de Los Angeles l’a empêché de participer au match. Ecoeurant. La rivalité entre Los Angeles et le Cosmos ne fait que démarrer… D’un autre côté, Beckham c’est l’icône du foot bling bling quand Scholes est le footballeur par excellence. Un homme qui n’a existé que par le biais de son art. Pas de putasserie médiatique chez Scholes. Cela le rend encore plus grand.

05.08.11

Permalien 22:29:35, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

5 août 2011, 20 h 39: le dernier but du Red Devil Paul Scholes

Quand on le voit aussi svelte, on se demande pourquoi il raccroche les crampons ? Le vestiaire de MU est orphelin de la présence du grandiose modeste Paul Scholes qui a vécu toute sa carrière à Man United. Voici le dernier chef d’oeuvre de notre grand Red Devil qui est né non loin d’Old Trafford. Adieu et merci. Rideau!

Jubilé Scholes, 5 août 2011, 20 h 30
Manchester United 1992- Cosmos New York
Old Trafford

Au coup d’envoi
Man United: De Gea/ Rafael, Ferdinand, Vidic, Evra/ Nani, Scholes, Giggs, Young/ Berbatov, Rooney
Manager: Ferguson

New York Cosmos: Friedel/ Salgado, Reyering, Cannavaro, Bridge/ Iraheta, Butt, Murphy, Keane/ Yorke, Dimitrov
Manager: Cantona. Président: Pélé

1er Mi-temps
MU 2- 0 Cosmos
Buts pour MU: Scholes (9e), Rooney (29e, penalty)

Sir Ferguson a aligné une belle équipe, deux jours avant le Community Shield. Fini le temps avec les Pingouins alignés à Monaco.En seconde mi-temps sont entrés en jeu Lindegaard, Jones, Smalling, Evans, Fabio, Welbeck, Anderson, Macheda, Diouf…

2° Mi-temps (en cours)
MU 6 - 0 Cosmos
But pour MU: Anderson (51e), Welbeck (59e), Diouf (69e, 74e)

Nota Bena: certes cette équipe du Cosmos n’était qu’un puzzle improbable mais le score veut bien dire ce qu’il veut dire. La ligue américaine ne vaut rien sur le plan football. J’espère voir Eric Cantona manager un jour une vraie grande équipe européenne car le voir perdre de la sorte ne me plait pas du tout.

75e minute du match: ce fut le moment où Paul Scholes quitta la pelouse pour être remplacé par Paul Pogba. Séquence émotion ! Plus jamais on ne verra Scholes défendre les couleurs de MAN U. Cela fait mal. Coeur brisé de voir un tel warrior nous quitter. Et dire que Wenger a osé émettre des réserves sur un footballeur de ce calibre. Il est vrai que ce n’est pas Nasri qui va faire mal à une mouche. Totalement inoffensif le gamin. Ce n’est pas avec ce genre de touriste que l’on gagne la Premier League. Didier Deschamps ne marquait jamais de but alors que le rouquin divin était une machine à marquer des buts décisifs.

Paul Scholes me manque déja…

Permalien 21:37:00, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le vibrant hommage de Paul Scholes à King Cantona 1er

Dans la vidéo, c’est Cantona qui rend hommage à Scholes… (A la tribune, à la droite du King, il a le Roi Pelé. Nom de Dieu!)

Paul Scholes est impatient d’accueillir Eric Cantona de retour à Old Trafford, et accepte avec joie que le Français lui vole la vedette lors de son jubilé. C’est Paul Scholes qui a voulu revoir le King à Old Trafford afin de boucler la boucle :
-"C’est mon jubilé mais je sais que les médias vont se ruer sur Eric qui est à la tête du Cosmos de New York. Si nous avons vendu tous les billets c’est grâce à Eric ! Les fans en sont toujours amoureux ! Et j’en fais partie. Eric est quelqu’un qui donne le meilleur de lui dès qu’il entreprend quelque chose. Il suffit de voir ce qu’il a fait sur le terrain et ce qu’il fait au cinéma. Comme entraîneur à New York ou ailleurs, il donnera toujours le meilleur. C’est ce qu’il m’a appris. Quand il est arrivé à Manchester United, il nous a fait comprendre l’importance des entraînements tout en nous expliquant que nous devions tout donner lors des matchs que l’on soit un grand technicien ou un joueur aux moyens plus modestes. Ce fut la clé de la réussite de notre génération. Eric a donné le tempo.”

Permalien 15:32:47, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Les Qatartictes du PSG ont déjà claqué 120 M€

James Dean dans Géants

Un cochon a qui l’on met du rouge à lèvres reste un cochon. S’il suffisait d’injecter des euros ou des dollars dans un club pour remporter la Champions League, Man City et Chelsea l’auraient déjà gagné. Où est le centre de formation du PSG ? Manchester United et Barcelone ont une âme ? Le Real Madrid aussi, et pourtant il peine à retrouver son lustre d’antan. Les Galactiques ont fait quoi avec Beckham, Zidane, Owen and Cie ? Il a fallu un exploit de Zizou pour que le Real gagne la C1 ?
Désormais plus aucun journaliste institutionnel ne pourra critiquer la Premier League et son opulence financière, au risque de passer pour un fumiste, en regard de ce qui se passe actuellement en L1 où le Dieu argent règne en maître absolu. Quand le commun des mortels retire 10 000 euros dans sa banque en France, on lui demande : «Qu’allez-vous faire avec cet argent ? » mais lorsque de richissimes étrangers apportent leur flouze on baisse son froc au même guichet. Les ploutocrates sont au pouvoir. Comme si le fric allait bien faire jouer le PSG !
Dans quel schéma va-t-il jouer ? Personne n’en parle.
Où est le Ferguson du PSG ? Le Guardiola de la Porte d’Auteuil ?
Leonardo est bien sympathique mais il n’a pas inventé la martingale qui va faire gagner une équipe à coups de millions. Le Matra Racing nous l’a prouvé. Le football va se venger parce que c’est un art majeur. Qui bafoue le football est immédiatement puni. Le Qatar a choisi le PSG « because » c’est le club de la capitale française. L’Etat créé par le Royaume-Uni n’a pas choisi d’aider Strasbourg ou Rouen…
Le PSG peut demain s’acheter les meilleurs joueurs du monde : Messi ou Ronaldo II, sauf qu’ils ne se laisseront pas acheter comme de vulgaires tapins qui vont au plus offrant. Si un soir quelqu’un du PSG nouvelle version lance « Berbatov ? ». Le lendemain, on crie : « Le Bulgare arrive …» D’Old Trafford au PSG, quelle décadence ! Dans quelques semaines ou mois, arrivera un entraîneur de renom: Kombouaré est en sursis avant même la première journée de L1 2011-2012. Ensuite, Leonardo retournera au Brésil, bien gavé d’euros.
Quand un Niçois (Jean-Pierre Rivère) injecte quelques millions d’Euros de ses deniers personnels cela n’intéresse quasi personne mais quand des financiers du Qatar ne regardent pas à la dépense, cela fait la une continuelle des canards. Platini a dit qu’il n’était pas très heureux de du PSG Qatarisé mais depuis la Suisse il n’a pas félicité Nice qui conserve son identité. On risque de parler plus de Nice que de Paris dans les années à venir.
Racheté par les Qatariens en juillet 2011, le PSG nouveau ne cesse pas d’acheter des joueurs au point d’aligner 42 ou 43 M€ pour le transfert de l’Argentin Javier Pastore : record dans l’Histoire de la L1. Où ira tout cet argent ? Combien pour Palerme, son ex club ? Combien pour les intermédiaires ? On n’en saura jamais rien. Motus et bouche cousue. Ou alors dans quelques années on le dira mais seuls les lampistes trinqueront, comme d’habitude.
Je reste lié à Nice, ma ville natale et je suis de près la Premier League. Ensuite, le Real Madrid, Barcelone et l’AC Milan. Cela fait déjà beaucoup. La L1 s’ouvre à l’argent pour imiter ce qui se passe en Angleterre où personne ne met le nez dans la provenance de l’argent. Jadis les fachos du club insultaient tous ceux qui n’étaient pas blancs. Aujourd’hui, ces mêmes bas du plafond sont à plat ventre devant les nouveaux actionnaires majoritaires qui au passage ont viré le président Robin Leproux qui a fait le ménage dans les tribunes, ce que personne avant lui n’avait su faire.

Récapitulons :

*Des membres de l’Emirat du golfe Persique s’offre 70% des parts du PSG : près de 40 M€

*Transfert de Javier Pastore : plus de 40 M€

*Et les arrivées des gardiens Nicolas Douchez (Rennes) et Salvatore Sirigu (Palerme), du défenseur Milan Bisevac (Valenciennes), des milieux Mohamed Sissoko (Juventus Turin), Blaise Matuidi (Saint-Etienne), Jérémy Menez (Roma) et de l’attaquant Kevin Gameiro (Lorient) représentent en tout une dépense globale de : 40 M€, à la plus basse estimation.

Avec 80 M€, le Qatar fait rêver la peuplade du Parc des Princes qui croit que le PSG va gagner la L1 et la C1 2012. Il faut une nappe phréatique pour cela. Le PSG n’en a pas.
Avec son beau sourire, le Brésilien Leonardo, est un directeur sportif qui fait fructifier son carnet d’adresses. Qui peut résister aux millions d’euros? Personne parmi les joueurs de second rideau. Ce n’est pas demain qu’on verra Wayne Rooney au PSG.
On fera les comptes en fin de saison.
Je parle des points pas des euros.
L’argent n’a pas d’odeur, dit-on. Au PSG, il sent le pétrole.
Le Qatar est la 3e réserve mondiale de pétrole et gaz naturel. Dommage que la Corse ne soit pas gorgée de la sorte car on aurait alors en tête de la L1, Bastia et Ajaccio.
Vous avez remarquez que dans les hautes sphères politiques personne n’a émis la moindre réserve. Tout le monde est au garde à vous devant un pays qui a déjà hérité de l’organisation sur son territoire de la Coupe du Monde 2022. Les Qatariens ne cessent d’investir dans le sport pour le plus grand contentement de beaucoup d’industriels. C’est une toile d’araignée. Qui va construire les stades ? J’vous dis pas le pognon qui à prendre.
Où est la beauté du sport là-dedans ? Celle qui fait monter Auxerre jusqu’en L1 grâce à l’Abbé-Deschamps puis à Guy Roux. Je ne suis pas fleur bleue, ni romantique à bon marché, cependant le football est un sport de terrain et pas de coulisses.
Allo, l’UEFA ? Pouvez-vous me passer Michel Platini, svp…

[Post dédié à Yanny Hureaux, l’âme de Sedan]

04.08.11

Omerta totale sur le nouveau Karim Benzema

Beaucoup de journaux (Marca ,27 juillet 2011 ; L’Equipe, 3 août…) rapportent que Karim Benzema a séjourné dans le Tyrol Italien pour y subir une cure dans l’Espace Henri Chenot au cœur du Palace Merano. L’endroit a déjà accueilli plusieurs clients de renom: Zidane, Maradona, Johnny Hallyday ou Sharon Stone…
Le lieu est réputé pour son un traitement de libération des toxines, basé sur un régime alimentaire approprié et des massages à l’eau thermale.
Aucun des médias (1) ne fait état que la libération des toxines peut aussi se faire par prélèvement de grandes quantités de sang, qui est oxygéné avant d’être réinjecté au patient.
Personne ne communique là-dessus parce que cela fait partie du sacro-saint secret médical. Est-ce une rumeur ? Une pratique existante ?
On est en droit à se poser la question, surtout que Johnny Hallyday a parlé de transfusions.
Quand un cycliste cède à cette pratique, on le met à l’index immédiatement mais lorsqu’un footballeur y a recours (ou y aurait eu), la loi de l’omerta règne de partout.
Au total, Benzema a perdu 7 kg et beaucoup d’euros – une semaine de soins intenses coûte plus de 4 000 euros- quoique le club a peut-être pris en charge les frais de soins et de séjour. J’écris « beaucoup d’euros » sachant très bien que dans la galaxie du foot international, cette somme équivaut à 0,40 centimes.
Le régime de « détoxination » a parmi à Benzema de réduire sa surchage pondérale et d’avoir des ailes quand désormais il court. En matchs amicaux, il a marqué 6 buts mais c’est son habitude de marquer des buts qui ne servent à rien. Ronaldo lui garde ses cartouches pour les matchs importants. Quand, il a signé au Real Madrid, L’Equipe a osé écrire qu’il était la priorité de José Mourinho, soit avant Ronaldo et Higuain… A présent, le quotidien écrit que “Benzema semble prêt à s’imposer comme l’attaquant n°1 de Mourinho".
Bien entendu, Cristiano Ronaldo lui n’est là que dans le rôle du coupeur de citrons à la mi-temps.
D’aucuns racontent que Y.Gourcuff a fréquenté aussi les lieux, en Italie…
Dans le cas du Bordelais, il faut espérer un miracle.
Et Ribéry, il n’y va pas ?

Lien sur le Palace Merano
http://www.henrichenot.com/IMG/pdf/palace_fra_video.pdf

Lien sur Henri Chenot
http://www.palace.it/fr/hotel-espace-henri-chenot.htm

(1) Sur le net, TF1.fr en a parlé. Voir post ultérieur sur le sujet.

Permalien 07:26:44, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Le ch'ti Wallemme nouveau supporter de l'OGCNice

Contrairement aux apparences, Nice ne bulle pas… il s’agit d’une séance d’abdominaux bien menée.

“Nice peut-être une équipe surprise. Le club a vecu deux dernières années pénibles avec un maintien difficile. Mais ces deux épisodes ont permis à Eric Roy, qui connaît bien la maison, de contruire un socle solide.”
Telle est la réponse de Jean-Guy Wallemme quand on lui a demandé quelle équipe pourrait être la surprise de la saison ? (L’Equipe, 3-8-2011).
L’ancien joueur et défenseur de Lens dit du bien d’une équipe du Sud de la France et qui plus est de Nice, et non pas de Marseille ou Montpellier. C’est très rare pour ne pas le signaler. D’habitude on oppose toujours “Lens et son meilleur public de France” avec Nice, la “ville pour retraités qui a les supporters les plus hooligans avec ceux du PSG". Loin du cliché, il fait un pari sur l’avenir de Nice qui se construit peu à peu depuis 2002, date de son retour parmi l’élite. Après avoir été sauvé de la descente en L2 sur le fil, grâce au Nissart Hugo Lloris qui dans la cage de Lyon a permis à son équipe de gagner face à Monaco qui est du coup descendu en enfer…
Quelle est l’équipe type de 2011-2012:

Ospina/
Clerc, Civelli, Pecjinovic, Monzon/
Digard ©, Coulibaly, Sablé, Meriem
Mouloungui, Mounier/

On pourrait s’approcher de ce onze évolutif sachant que le groupe rouge et noir comprend aussi:
Fernandez/
DIAKITE, Mabiala, Gomis/
FAE, ABRIEL HELLEBUYCK, Malaga, Palun/
Poté

Le recrutement a été intelligent et le dégraissage aussi…
A part un manque évident d’attaquants- hormis Mounier et Mouloungui- le Gym a du répondant avec de très beaux tempéraments sur le terrain. A ce sujet, il faudrait que le arbitres arrêtent leurs préjugés sur Civelli, genre “argentin truqueur et violent". Les arbitres et la presse ont roolétisé Civelli. Au moindre contact, il a toujours tort lui. Trop c’est trop.
Meriem va apporter la touche technique.
Ospina doit revenir à son vrai niveau.
Roy, Marsiglia, Gioria, trois Aiglons à la tête du sportif dans une équipe de L1.
Platini devrait être content !
La nommination du nouveau PDG Jean-Pierre Rivère a permis de conserver les meilleurs éléments au sein de l’effectif. C’est la première fois que cela arrive depuis très longtemps.
Wallemme a donc vu juste. C’est mon souhait.

03.08.11

Permalien 15:51:35, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

Insulte à la mémoire des victimes du crash 1958: Ginola et M'Pokora ont porté le "maillot" de Man United

Sir Ferguson a sali la mémoire des grands anciens de Man U en réduisant Manchester United, club qui détient 3 C1, à une équipe de branleurs défigurait par la présence de Ginola et de M’Pokora. Que cette vidéo serve de catharsis !

Porter les couleurs d’un club c’est sacré. Ginola et M’Pokora n’ont rien à voir avec Man U, d’autant plus que Ginola a évolué à Newcastle et à Tottenham. Ginola a joué 17 minutes pour le compte des Red Devils, dix-sept minutes de trop. Man U a tendance à devenir un grand cirque durant la morte saison.
Mes lecteurs sont encore plus intransigeants que moi. Certains ne me laissent pas le temps de respirer. Et ils m’allument si je ne réagis pas du tac au tac.
Il faudrait que je sois 24 h sur 24 devant mon blog pour les satisfaire. Pourtant je leur lance pas mal de sardines…
Je ne peux pas enchaîner les posts sans répit. J’ai le droit de laisser reposer la plume. Le clavier, de nos jours.
A peine ai-je tourner le dos qu’une pluie de mécontents s’abat sur moi.
D’aucuns croient que je suis sous la coupe d’un gourou nommé Ferguson.
Ceux qui me lisent de près savent que je lui mets son paquet quand il coache comme un mulet.
Pas exemple lors de la finale de C1 2009.
Son dernier coup de n’importe quoi date de ce 2 août 2011 où il a sali la renommée de Manchester United en alignant une équipe de peintres à Monaco pour une parodie de match.
On aurait dit le temps des Polymusclés de retour. (C’était une équipe people avant la lettre avec Jean-Paul Belmondo).
Dès que j’ai vu la composition de l’équipe, j’ai cru qu’il voulait tester Jones et Smalling mais quand j’ai su qu’il comptait faire jouer Ginola et M’Pokora je n’ai pas regardé le match qui s’est terminé par un 8-2 pour l’OM.
Certes, ce fut un match pour la bonne cause- celle des enfants malades- mais de grâce pensons à nos grands anciens (les morts dans l’avion de 1958 et Matt Busby).
Le nom de Manchester United a été souillé par le match disputé à Monaco.
Heureusement pas le maillot. L’écusson du club n’y apparaissait pas.
En finale de l’Emirates Cup 2011, Wenger voulait voir Henry jouer à la fois pour New York et pour Arsenal.
Lors de OM-MU, Ferguson lance sur la pelouse Ginola et M’Pokora qui est à Dylan ce que M. Farmer est à Barbara. Et contre Arsenal, fin aôut, pourquoi ne pas titulariser un clown de chez Gruss dans l’équipe de Ferguson ?
J’ai une haine farouche pour le football bling bling. C’est la mort du respect et de la déontologie sportive.
J’observe que le site officiel de Man U ne fait pas figurer le match de Monaco dans son calendrier.
Cela en en dit long. Il valait mieux appeller le match OM-Bouffons de MU.
Si c’est la relève de Man United le club est appelé à tomber en division inférieure.
Présent à Monaco, j’avais je ne serais aller voir ce match.
Tout cela ne rime à rien.
Je vois qu’après la tournée aux USA, le nom de Man U a été associé à un match de gala à Monaco, le 2 août.
Le 5 août a lieu le Jubilé Scholes à Old Trafford. Encore un match de gala que je n’aurais pas placé à cette date.
Le 7 août se déroule le community Shield, à Wembley, entre Man U et Man City.
Ce planning n’est très professionnel. Je sais maintenant que Man U peut perdre contre les Citizens. Une porte c’est ouverte en ce sens.
Le 14 août, les Red Devils se déplacent à West Brom pour le premier match de championnat.
Ils pourraient bien y perdre. Cela ne me surprendrait pas du tout.
Qui sème n’importe quoi ne récolte rien.
Je ne suis pas du tout solidaire d’un Man U qui s’arsenalise.
Je le rejette de toutes mes forces.
Sur le banc de MU, Ferguson était entouré par le fils de Grace Kelly et un homme de presse.
On aurait dit une loge de Roland Garros.
Matt Busby a dû se retourner dans sa tombe.
Si le football se met au niveau du calendrier des rugbymen, très peu pour moi.
J’aime mieux m’inscrire dans un club de curling plutôt que de voir un soir le capitaine de Man U une plume dans le cul.
Au Louis II on en a eu un avant-goût, si je puis dire… Beurk!

Permalien 15:51:10, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le jubilé de Paul Scholes est mal placé dans le calendrier

Plus je regarde le calendrier de MU plus il m’inquiète.
Après sa tournée promotionnelle aux Etats-Unis, MU enchaîne par un match people puis par un jubilé avant d’attaquer fort contre Man City.
La sagesse aurait dû commander une autre date pour fêter Scholes.
C’est mon avis et je le partage. (Hommage à Pierre Dac)
Quant au match de Monaco, il faudrait éviter de servir une bonne cause en ridiculisant un club.
Si l’on continue de la sorte, Arsenal va venir faire ses courses, le 28 août à Old Trafford.
Il ne faudra pas venir se plaindre.

Les matchs d’août 2011 :
2/8 Marseille 8-2 Bouffons MU “renforcés” par Ginola et M’Pokora, à Monaco (*), amical
5/ 8 MU- New York Cosmos, jubilé Scholes avec Eric Cantona comme adversaire invité
7/ 8 MU – Man City, à Wembley, Community Shield
14/8 Premier League, West Brom - MU, début du championnat
22/8 Premier League, MU- Tottenham
28/8 Premier League , MU- Arsenal

Permalien 07:01:16, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

L'acteur Eric Cantona de retour à Old Trafford pour Scholes

A Manchester United, il y a eu un avant et un après Cantona. C’est lui qui a relancé le club. Et le football anglais. Il a professionnalisé les entraînements et la préparation, à la plus grande joie de Ferguson qui n’a plus eu à combattre pour donner la marche à suivre aux jeunes.

Quatorze ans après sa retraite, Eric Cantona revient à Old Trafford.
Il y est déjà revenu pour y disputer son jubilé et d’autres matchs.
Cette fois, il vient dans le camp d’en face… pour faire honneur à Paul Scholes, le “Cantona roux".
Voir s’opposer Cantona et Sir Alex Ferguson est une situation inédite !
Nous allons donc assister aux adieux de Paul Scholes sous le maillot de Manchester United qui va croiser le fer avec le New York Cosmos qui a désormais Cantona pour directeur sportif et Pelé pour président d’honneur.
Côté Man U, il y aura la classe 1992, celle de Scholes, Giggs, les Neville Brothers et Nicky Butt. Et bien sûr Bechkam qui a eu l’interdiction de jouer dans le camp de Cantona car le père de famille nombreuse est lié sous contrat avec le club de Los Angeles.
Coté Cosmos, Eric Cantona devrait composer un groupe de joueurs du club de moins de 23 ans renforcé par Fabio Cannavaro, Robbie Keane, Wayne Bridge, Patrick Vieira.
-”Je tiens à féliciter Paul pour son incroyable carrière à Manchester United et j’ai hâte de revenir à Old Trafford dans mon nouveau rôle au New York Cosmos. Ça va être un match mémorable pour tout le monde", a dit le King.

Joueurs annoncés: Les Neville, Butt, Chad Calderone, Sol Campbell, Fabio Cannavaro, Ibrahim Diaby, Stefan Dimitrov, David Diosa, Brad Friedel, Marvin Iraheta, Robbie Keane, Brian McBride, Dane Murphy, Yanik Reyering, Michel Salgado, Moriken Sangary, Patrick Vieira

Le vice-président du Cosmos, Terry Byrne ex manager de Beckham a confié:
-"Au début, ce fut difficile pour Eric de comprendre ce que nous voulons faire, mais après deux ou trois réunions, il est venu à New York et a aimé la ville. Sa plus grande passion est le développement des jeunes joueurs de talent. C’est son rêve et sa vision. Il a une stratégie très claire de ce qu’il veut faire. Quand on lui a montré un documentaire sur Cosmos, il se leva et dit: ” Ceci est une combinaison entre le sport et l’art. J’aime ça!” On ne refait pas Eric Cantona. Le moule il est cassé.

Permalien 06:05:31, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

La barque silencieuse, de Pascal Quignard

Comme toujours, dès que Pascal Quignard écrit un livre à partir de sa facette la plus littéraire, l’ouvrage est dense et riche en références. On ne s’en plaint pas tant l’écrivain fait partager ses connaissances qui n’ont rien à voir avec l’esbroufe des faux auteurs qui ont un lexique de citations. Toujours intelligent et sensible, son récit est un bonheur permanent car c’est un hymne à l’intelligence. Par courtes séquences, brefs fragments, le mémorialiste érudit nous embarque dans un nouveau voyage spirituel à travers les époques dont il a le secret. Ce livre a été guidé par la défense de l’athéisme et de l’idée du suicide auquel on doit penser comme au reste. Cet ouvrage est à conseiller aux imbéciles pour qu’ils le soient un peu moins. Hélas, ils lisent les livres pour la plage…

-La barque silencieuse
Pascal Quignard
Folio, 247 p.

02.08.11

Permalien 21:27:15, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Eric Cantona est déjà à Manchester pour le Jubilé Scholes

N’en déplaise à Arsène Wenger qui a des réserves sur Paul Scholes (1), moi j’aime Paul Scholes sans réserve ! Ce joueur se ferait tuer pour Manchester United, ce que ne feraient pas Nasri et Fabregas pour Arsenal.
Voilà un vrai footballeur. Un homme 100 % football et non pas un imposteur comme il y en a tellement, des bons que dans les journaux.
Scholes a du sang rouge dans les veines. Rouge comme le maillot de MAN U. D’ailleurs c’est un rouquin ! Les médias le lui ont fait payer. Parce qu’il est rouquin, on ne le mettait jamais en une comme le métro sexuel Beckham qui est l’image vivante du football bling bling celui que je hais.
Le 5 août 2011, les deux anciens partenaires seront réunis pour le Jubilé de Scholes.
Eric Cantona est déjà sur place pour diriger le Comos.
Cantona et Scholes ont été décisifs pour MU.
Le club a gagné plein de titres grâce à eux.
MU ce n’est pas Arsenal qui croit qu’un joueur de Lille va leur faire gagner la Premier League.
Voilà encore un joueur qui va se chamakhiser. Tout nouveau, tout beau.
Et après, pffff, il n’y a plus personne sous le maillot.
Eternelle réconnaissance à Scholes et à Cantona. De vrais artistes du football, eux.
Les deux ont en commun un mental d’acier.
Paul Scholes savait distribuer le jeu, changer d’axe, donner des balles en profondeur, c’était un passeur et un finisseur, un tacleur et un relayeur, un leader, un constant, un fidèle, un courageux, un costaud, un généreux, un guerrier. On pouvait compter sur lui.
Il avait beaucoup appris avec King Cantona.
“Scholesy” a intégré le staff des entraîneurs de Mancheste United.
Ferguson ne l’a pas laissé filer ailleurs.
Scholes n’est pas Vieira. En effet, le grand Gunner officie désormais pour Manchester City !

(1)
http://www.blogmorlino.com/index.php/2011/07/17/arsene_wenger_n_est_pas_bergsonien_a_l_i

Permalien 10:36:33, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Sir Alex Ferguson a reconduit le contrat de Valencia jusqu'en 2015.

Sir Ferguson a la science pour trouver la perle rare que personne ne voit.

A la plus grande joie de Sir Ferguson et des fidèles de Manchester United- j’use du mot fidèles à dessein- Antonio Valencia a signé un nouveau contrat de quatre ans avec Man United. L’Equatorien jouera donc à l’aile de l’équipe des Red Devils jusqu’à la fin 2014/15. Cela équivaut à un nouveau transfert maison après celui de Park. On s’en réjouit doublement.
L’International de 25 ans en provenance de Wigan Athletic à l’été 2009 a joué 69 fois avec MU, marquant 10 buts. On se souvient de son retour tonitruant après une très grave blessure.
-"Antonio a fait une contribution fantastique depuis son arrivée, grâce à sa vitesse, sa capacité à s’adapter à toutes les situations et aussi à sa polyvalence. C’est un grand atout pour nous. Je me félicite chaque jour de sa venue. C’est un homme qui diffuse beaucoup de calme autour de lui et donc dans les vestiaires. Il est très discret dans sa façon de vivre, ce qui me réjouit car je suis peu client des joueurs qui se prennent pour des stars de la chanson. Il a une très grande force de caractère: il suffit de voir comment il a géré son rétablissement et son retour, la saison dernière. Seuls les très grands champions sont capables de se comporter de la sorte.”
On voit que Sir Ferguson n’est pas avare d’éloges sur Valencia. C’est sûr, ce n’est pas Ribéry…
Valencia a déclaré:
-"Je suis ravi de rester à United. Depuis mon premier jour à Carrington, je suis heureux ici, et j’espère que je vais pouvoir développer encore plus mon jeu pour le plus grand bien du club. Je ne rêve pas de jouer ailleurs. A Man United je vis un rêvé éveillé. Je suis impatient d’ajouter mon grain de sel pour aider l’équipe à remporter de nouveaux trophées. Chaque saison qui commence, on sait que l’on va gagner un ou plusieurs trophées. C’est génial à vivre.”

PS: Pour le match de charité OM-MU, à Monaco, 2 août 2011, Ferguson aligne Park, Evra mais surtout Jones et Smalling en défense centrale. Même en match de ce genre, il teste des joueurs. Score final: 8-2 pour l’OM. Même en match de gala, je n’aime pas que MU subisse une telle raclée. Dommage que les Marseillais ne jouent pas aussi bien… en C1 ! Quant à la compo de MU, elle avait Barthez dans la cage et non pas De Gea. Ouf !

Permalien 10:14:03, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Hommage au chanteur niçois Mauris Sgaravizzi (1942-2011), entre Brassens et Dylan

Mauris a rejoint Francis Gag et Louis Nucéra au Panthéon niçois

A Nice, on connaît Nissa la Bella(1912),du barde niçois Menica Rondelly, mais il ne faut pas ignorer Nissa Rebella de Mauris:
-« …De nos ancêtres Ligures, nous avons hérité l’opiniâtreté, la dignité et la liberté, Nissa rebella ».
Il est étrange d’apprendre l’existence d’un homme- et qui plus est d’un POETE- le jour de sa mort.
C’est ainsi, les grands réfractaires ne passent pas à la radio ou à la télé qui n’acceptent que les rebelles institutionnalisés, ce que n’était pas Mauris.
Mauris a fait en nissart ce que Brassens et Dylan ont fait en français et en anglais/américain.
Faut un sacré courage car son auditoire se rétrécissait au fil des ans. Une vraie peau de chagrin.
S’il n’en restait qu’un, c’était lui.
Le niçois est devenu une langue hélas très peu pratiquée.
Tant pis pour nous si nous appauvrissons notre champ culturel au profit de conneries imposées par les dictateurs médiatiques.
Le niçois est une grande langue avec sa grammaire et son vocabulaire merveilleux.
Au lieu de répéter ce qui a été dit écrit et fort bien écrit, je vous invite a lire ce beau texte de Jean-Claude Peyrolle:

http://chroniquescathares.blog.lemonde.fr/2011/07/29/hommage-a-mauris/

Voir aussi sur un site nissart:

http://lacountea.com/2011/04/04/rencontre-avec-mauris-sgaravizzi/

[Post dédié à Siou]

01.08.11

Permalien 15:23:36, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Javier Pastore: 42 M€ pour 25 buts... Talent ou imposture ?

Ils sont forts ces Siciliens pour caser Pastore au PSG contre 42 M€…

Le PSG me fait l’effet d’une femme quelconque qui s’achète des talons hauts pour ressembler à Sharon Stone…
123 matchs, 102 titularisations, 25 buts, 13 cartons jaunes, 3 rouges.
Voici les statistiques de Javier Pastore, né le 20 juins 1989.
L’Argentin de 22 ans mesure 1 m 87 et pèse 78 kg.
Donc pour un milieu de terrain qui a marqué 25 buts, si j’en crois ses statistiques, le PSG va donner 42 M€ à Palerme.
Le club de la ville sicilienne… est vraiment très fort.
Il vient de toucher le gros lot.
Je demande à voir.
Si ce joueur était si fort, il jouerait au Real Madrid, au Barça, Chelsea, à l’AC Milan ou à Manchester United, voire Man City.
Je crains le pire mais pour le Qatar, 42 M€ c’est 10 euros pour moi/nous.
Pastore marque peu de but et je ne sais pas s’il en fait marquer beaucoup.
Le beau garçon va plaire aux filles. C’est un métro-sexuel en puissance.
Les maillots floqués à son nom vont s’arracher.
Est-il décisif ? Je n’en sais rien.
Toujours est-il que son palmarès est vierge.
Il fait plus penser à Kempes qu’à Messi.
Je lui souhaite d’avoir 10% de leur talent respectif.
Pastore sera-t-il au PSG ce que Maradona fut à Naples ou allons-nous droit vers le fiasco ?
Le nouveau PSG sent le Matra Racing. C’est le fric jeté par les fenêtres.
Plus personne ne parle de Tracfin ou du reste.
Si le PSG perd des matchs importants assez vite, ils diront c’est la faute à Kombouaré: il nous fait un entraîneur de renom mondial. Ainsi de suite. On en reparlera. Plus tôt que prévu.
Il y a fort à parier que ce transfert soit de la poudre aux yeux.
Ronaldinho a été le moins bon quand il jouait au PSG…

Résultats de Palerme avec Pastore:
2009-10 : 5e de Serie A. Qualification pour l’Europa League
2010-11 : 8e de Serie A. Finaliste de la Coupe d’Italie. Qualification pour l’Europa League

Permalien 15:05:27, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Le Coiffeur de Chateaubriand, d'Adrien Goetz (Le livre de Poche); Le dernier pharaon, Méhémet-Ali (1770-1849), de Gilbert Sinoué (Folio, Gallimard)

Voici un splendide exercice de style de la part d’un écrivain trop peu connu qui s’est promis d’écrire sur le coiffeur de l’auteur des Mémoires d’outre-tombe. C’est une idée qu’on peut avoir un soir mais ils sont peu ceux qui arrivent à la développer jusqu’au bout. Le Figaro aime tant l’écrivain qu’il conserve les cheveux qui tombent à terre pour en faire des tableaux au lieu de les couper en quatre… Très bien écrit, ce livre se dévore d’un traite. On s’y croirait. Goetz utile le mensonge pour dire la vérité.

-Le Coiffeur de Chateaubriand
d’Adrien Goetz
Le Livre de Poche, 121 p., 5,50 €

************

Scénariste et dialoguiste, Gilbert Sinoué est aussi un romancier. Il a l’art et la manière pour nous plonger dans une époque qu’on ne voulait pas forcement visiter. Il nous conte l’histoire d’un analphabète qui devient pharaon en quatre ans, trente siècles après Ramsès II. L’ambition du Méhémet-Ali est de ressembler à Napoléon. Le parcours du Pharaon est très utile à son pays. Paris lui doit l’obélisque de la place de la Concorde.

- Le dernier pharaon, Méhémet-Ali (1770-1849)
De Gilbert Sinoué
Présentation de Christiane Desroches Noblecourt
Folio, 645 p., 8,90 €

Merci à l'arbitre Martin Atkinson qui n'a pas cédé aux exigences de Wenger et Henry qui voulaient que l'ex Gunner joue dans les deux équipes du match Arsenal-Red Bulls (1-1)

-"Il y a un réglement stupide et c’est dommage. Les supporters aurait adoré ça.”
Voilà comment Henry a commenté la décision de l’arbitre qui a fait respecter le réglement.
Lors de la finale de l’Emirates Cup 2011, compétition Canada Dry, Arsène Wenger et Thierry Henry s’étaient mis d’accord pour que l’ex Gunner joue la fin du match Arsenal- Red Bulls (1-1) sous le maillot d’Arsenal alors que le reste de la partie aurait été disputée sous les couleurs du club de New York, le nouvel employeur du champion du monde 1998.
Cette demande était vraiment inconcevable.
Les deux communicants ont fait jouer leur notoriété pour amadouer l’arbitre qui a refusé. Ouf! l’honneur du football est sauf.
Nous devons dire merci à M. Martin Atkinson qui a fait respecter la loi: il est impossible de changer d’équipe d’une mi-temps à l’autre.
Si l’arbitre avait cédé aux exigences du consultant de TF1 et de l’ex icône de Gillette, le football aurait été une nouvelle attaqué dans sa morale.
Au lieu de voir Henry rejouer cinq minutes avec Arsenal, comme les marionnettes qui font trois petits tours avant de s’en aller, Wenger aurait mieux fait d’empêcher Henry de signer à Barcelone puis à New York.
Pour moi, il ne fait aucun doute que si Henry était resté à Arsenal, le club aurait gagné au moins un nouveau titre depuis 2005. Henry était l’emblème du club. Tous les jeunes auraient progressé avec lui. Je le maintiens: c’est une faute professionnelle de l’avoir laissé partir.
Jamais Ferguson n’a transféré de Man U Scholes et Giggs qui ont servi de locomotives quand Beckham n’était qu’un mondain à l’égo surdimentionné, plus apte à montrer ses couilles dans une pub de slip que de les mettre sur la pelouse d’Old Trafford.
Un grand joueur ne quitte pas un club sans lui avoir donné la C1. C’est ce qu’à fait Cristiano Ronaldo, parti au Real Madrid après avoir tout gagné avec Man U.
Henry lui est parti à Barcelone pour remporter la C1 grâce à Messi, Xavi et Iniesta, certain qu’il ne la gagnerait pas avec Arsenal. Ce n’est pas l’attitude d’un joueur prêt à mourir pour son club.
Voir Henry se faire photographier avec le maillot d’Arsenal lors de Arsenal-Red Bulls cela aurait sali à la fois le maillot des Gunners et celui des Red Bulls. Quand on appartient à un club, on ne porte pas le maillot d’un autre.
Vraiment merci à M. Martin Atkinson. Il a empêché une nouvelle dérive du football bling bling.
Henry n’aurait jamais dû quitter Arsenal. Voilà la vérité.
Un grand manager ne vend jamais les joueurs essentiels.
La preuve, Arsenal sans A. Cole, K. Touré, Vieira et Henry, pédale dans la choucroute depuis 2005.
D’Alsace, of course !

Aoűt 2011
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software