Archives pour: Février 2011

28.02.11

Pendant que le Real Madrid, la Juve et le Bayern virent leurs entraîneurs, Arsenal vit en circuit fermé

Quand Lyon perd un match, la presse titre: “Claude Puel est sur le départ…” alors qu’aucun journal ne fait sa titraille sur Arsenal qui perd absolument tout depuis 2005: “Wenger est-il l’homme de la situation?” Drôle de journalisme institutionnel: Puel est une cible permanente quand Wenger est un intouchable. Pourquoi? Juste une question de communication. Est-ce que Puel a un contrat avec TF1 ?

Voici la liste des grands clubs avec celle des entraîneurs et le palmarès du club depuis 2006. On s’aperçoit que seul Wenger reste en place, sans remporter le moindre trophée. Ce qui prouve un instint de conservation, hors normes et un vrai talent de diplomate. A Arsenal, il n’y a aucune pression. La vie y est toujours belle. C’est un football de représentation. La victoire n’est pas indispensable. Les Gunners vont se refaire une santé le 2 mars en FA Cup (8e) contre Leyton Orient (D3), à 20 h 45, à l’Emirates Stadium… Et tout rentrera dans l’ordre au sein du club Bisounours dont la devise pourrait être: “Laissons passer l’orage.” Pas étonnant que ce club n’ait pas gagné la moindre Coupe d’Europe depuis 1956.

CAS UNIQUE:

**ARSENAL
Arsène Wenger: depuis 1996

Palmarès depuis 2005:
néant

Les autres entraîneurs valsent des qu’ils ne gagnent rien. Ferguson, lui, reste en place car il gagne presque tout le temps.

**REAL MADRID
Vanderlei Luxemburgo: 2004-2005
Juan Ramón López Caro: 2005-2006
Fabio Capello: 2006-2007
Bernd Schuster: 2007-2008
Juande Ramos: 2008-2009
Manuel Pellegrini: 2009-2010
José Mourinho depuis le 28 mai 2010

Palmarès depuis 2005:
2 Championnats 2007, 2008
Supercoupes d’Espagne 2008
……………………………
**BARCELONE
Frank Rijkaard: 2003-2008
Josep Guardiola: 2008-

Palmarès depuis 2005:
3 Championnats 2006, 2009, 2010
Coupe d’Espagne 2009
3 Supercoupes d’Espage 2006, 2009, 2010
Coupe du monde des clubs 2009
2 Ligues des champions 2006, 2009
Supercoupe UEFA 2009
……………………………
**INTER MILAN
Roberto Mancini: 2004-2008
José Mourinho: 2008-2010
Rafael Benítez: 2010-déc 2010
Leonardo: depuis déc 2010

Palmarès depuis 2005:
5 Championnats d’Italie: 2006, 2007, 2008, 2009, 2010.
2 Coupes d’Italie: 2006, 2010.
3 Supercoupes d’Italie: 2006, 2008, 2010
Coupe du monde des clubs 2010
Ligues des champions 2010
……………………………
**JUVENTUS TURIN
Fabio Capello: 2004-2006
Didier Deschamps: 2006-2007
Giancarlo Corradini: 2007
Claudio Ranieri: 2007-2009
Ciro Ferrara: 2009-2010
Alberto Zaccheroni: 2010
Luigi Delneri: depuis 2010

Palmarès depuis 2005
Néant
…………………………….
**AC MILAN
Carlo Ancelotti: 2001-2009
Leonardo: 2009-2010
Massimiliano Allegri: depuis 2010

Palmarès depuis 2005:
Ligue des champions 2007
Supercoupe d’Europe 2007
Coupe du monde des clubs 2007
……………………………..
**BAYERN MUNICH
Felix Magath: 2004- jan 2006
Ottmar Hitzfeld: jan 2006-2008
Jürgen Klinsmann: 2008-avr 2009
Jupp Heynckes: avr 2009-2009
Louis van Gaal: 2009

Palmarès depuis 2005:
3 Championnats d’Allemagne 2006, 2008, 2010.
3 Coupes d’Allemagne 2006, 2008, 2010.
Coupe de la Ligue 2007
Supercoupe d’Allemagne 2010
……………………………….
**LIVERPOOL
Rafael Benítez: juin 2004-juin 2010
Roy Hodgson: juin 2010

Palmarès depuis 2005:
Coupe d’Angleterre 2006
Community Shield 2006
………………………………
**MANCHESTER UNITED
Sir Alex Ferguson: depuis 1986

Palmarès depuis 2005:
3 Championnats d’Angleterre 2007, 2008, 2009.
3 Coupes de la Ligue 2006, 2009, 2010.
3 Community Shield 2007, 2008, 2010.
Coupe du monde des clubs 2008
Champions League 2008
………………………………
**CHELSEA
José Mourinho: 2004 – 2007
Avram Grant: 2007 – 2008
Luiz Felipe Scolari: 2008 – fév 2009
Guus Hiddink: fév 2009 – juin 2009
Carlo Ancelotti: depuis 2009

Palmarès depuis 2005:
2 Championnats d’Angleterre 2006, 2010
3 Coupes d’Angleterre 2007, 2009, 2010.
Coupe de la Ligue 2007
Community Shield 2009
………………………………..
**AJAX AMSTERDAM
Danny Blind: 2005-2006
Henk ten Cate: 2006-2007
Adrie Koster: 2007-2008
Marco van Basten: 2008-2009
Martin Jol: 2009 - décembre 2010

Palmarès depuis 2005:
3 Coupes des Pays-Bas: 2006, 2007, 2010
2 Supercoupes des Pays-Bas: 2006, 2007
…………………………………
**Porto
Co Adriaanse: 2005-2006
Jesualdo Ferreira: 2006-2010
André Villas Boas: depuis 2010

Palmarès depuis 2005:
4 Championnats du Portugal: 2006, 2007, 2008, 2009.
3 Coupes du Portugal: 2006, 2009, 2010.
3 Supercoupes du Portugal: 2006, 2009, 2010.
Coupe de la Ligue 2009
…………………………………
**Benfica
Ronald Koeman: 2005-2006
Fernando Santos: 2006-2007
José Antonio Camacho: 2007-2008
Fernando Chalana: 2008
Quique Sánchez Flores: 2008-2009
Jorge Jesus: depuis 2009

2 Championnats du Portugal 2005, 2010
2 Coupes de la Ligue: 2009, 2010

Le fait que le Français Arsène Wenger reste en poste à Arsenal sans rien gagner depuis six saisons sur le plan sportif est la preuve que Arsenal n’est pas un grand club. Les observateurs institutionnels entretiennent le mythe en répétant sans cesse que les Gunners “jouent bien". Discours de complaisance. Pourtant, il vaut mieux mal jouer et gagner, surtout en finale. Les palmarès ne retiennent que des dates. Celui d’Arsenal s’est arrêté depuis 2005. La presse est trés gentille avec Arsenal parce que son coach est un champion de la communication, consultant sur TF1 où il aussi peu loquace que Robert Herbin, en son temps. Il n’y a aucun pression à Arsenal, clubs sans C1. Arsenal gagne, tant mieux. Arsenal perd, tant pis. Les soirs de défaite, on fait le dos rond à Arsenal. L’important c’est l’image du club et la vente des appartements construits sur l’ère de l’ancien stade. Ce qu’il faut dire c’est que Arsenal ne sait plus aborder les matchs à couperet. Koscielny a perdu les pédales contre Birmingham ? C’est courant à Arsenal: il suffit de se souvenir des anciennes toiles de Gibbs et d’Abou Diaby qui tous deux ont fait des toiles monumentales contre Mau U, dans deux matchs importants dont un en C1. En un mot, les Gunners souffrent d’un complexe d’infériorité qui finit toujours par jaillir dans les “gros” matchs.
Une chose évidente: Wenger a inventé le football qui n’a pas besoin de gagner pour s’imposer médiatiquement. Ce jour, les médias parlent du carton rouge que Rooney aurait dû recevoir parce qu’il s’est chauffé avec un joueur de Wigan qui n’a d’ailleurs pas fait le moindre reproche à l’attaquant des Reds- le geste fut commis hors action de jeu déterminant. En revanche, aucun journal ne parle du carton rouge qu’aurait dû prendre le gardien d’Arsenal, Szczesny, qui a fauché un adversaire dans la surface à la deuxième minute de la finale de la Carling Cup…

Annie Girardot (1931-2011)

En 2010, il a plein d’actrices qui sont de fausses comédiennes.
Elles ne cessent pas de voir les producteurs pour “monter des projets".
Elles portent des fringues de grand couturier.
Elles font des pubs pour des cosmétiques.
Elles n’arrêtent pas de venir parler à la télé.
Elles racontent dans la presse écrite qu’elles vont manger dans tels restaurants.
Annie Girardot, elle, était une véritable artiste, sans parachute.
Et le public le savait très bien.
Le visage jeune de Girardot ressurgit le jour de sa mort.
Avec elle, c’est nous qui partons aussi.

Retour sur le week-end, de Coulibaly à Koscielny

Le but de Kafoumba Coulibaly (Nice) contre Saint-Etienne (0-2) est le plus beau du week-end, même s’il n’a pas “fait exprès".

Ce week-end on a vu:
-Chabal se Kournikovaniser, comme d’habitude
-Arsenal se faire battre en finale. Chassez le naturel, il revient au galop
-Birmingham City remporter la Carling Cup de fort belle manière
-Nice gagner à Saint-Etienne, club spécialisé dans la nostalgie verte
-Gasquet a dit qu’il ne jouera pas en Coupe Davis: est-ce une mauvaise nouvelle ?
-un animateur télé faire la une pour nous présenter la nouvelle gonzesse avec qui il baise, quoique…
-le futur champion Borussia Dortmund vaincre le Bayern Munich, en Bavière (1-3)
-Benzema raté un but tout fait contre La Corogne (0-0)
-Messi, Villa, Pedro marquer trois buts merveilleux contre Majorque (0-3)
-Laurent Blanc dire que Ribéry était indispensable, “si…". Le “si” a son importance
-Hazard faire de très beaux gestes qui attestent d’une évidente coordination de gestes
-Tom Hooper recevoir l’Oscar du meilleur film pour Le Discours d’un roi. Mérité !
-un président virer une ministre qui avait pris un wagon de cartons rouges…
-on a appris qu’un couturier star du Tout-Paris est un hitlérophile pleine peau
-l’AC Milan en a mis trois à Naples afin de confirmer sa place de leader deu scudetto

Après Gibbs, après Abou Diaby, face à Man U, voici la bourde culte de Laurent Koscielny contre Birmingham City. Les Gunners ont vraiment un problème mental pour se “manquer” de manière si répétitive à des moments hyper importants. La toile de Koscielny est la plus terrible du week-end, même s’il n’a pas “fait exprès".

Permalien 07:47:27, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Depuis 2005, Arsenal est le Poulidor du football

“Au football on joue à 22 et à la fin c’est Arsenal qui perd toujours". Voilà le slogan à la mode en Angleterre, depuis six saisons, clin d’oeil à Gary Lineker qui a dit que les Allemands,eux, finissent toujours par gagner. Voici en vidéo un nouveau trophée que les Gunners n’ont pas soulevé contrairement aux pronostiqueurs qui les donnaient gagnants. De fait la Carling Cup a été remportée par Birmingham (2-1) qui a été en désavantagé par l’arbitre qui a oublié deux penaltys en faveur du club dont le gardien Foster est issu de … Manchester United, le rival que ne cesse pas de vouloir imiter Arsenal, sans succés.

Que va-t-il se passer dans les prochaines semaines ?
Arsenal va être sorti de la C1, a Barcelone, au stade des 8es.
Arsenal va se faire éliminer de la FA CUP 2011, en 1/4, par Manchester United, à Old Trafford.
Et Arsenal finira derrière Manchester United, en Premier League, car les Red Devils sont “armés” pour remporter le 19e titre de Champion d’Angleterre de leur Histoire.
Comme quoi rien de nouveau sous le ciel d’Arsenal.
Quand MU gagne sans Ferdinand, Park et Valencia, Arsenal, lui, n’avance plus sans Fabregas et Walcott.
Gouverner, c’est prévoir.
Arsenal n’est vraiment pas devenu le grand club qu’on nous vend sans cesse. C’est une machine à perdre. Cette Carling Cup 2011 n’était pas difficile à gagner contre le 16e de Premier League. Arsenal n’a pas le fighting spirit car il y a trop de Français dans son effectif et donc pas assez d’anglo-saxon. Les Français se contentent de jouer dans un championnat meilleur que celui qu’ils ont quitté (L1). Cela leur suffit. Ces professionnels-là ne sont pas des gagneurs. On est loin de Cantona ! Juste des intermittents de l’exploit. Et puis une équipe qui fait 4-4 après avoir mené 0-4 à Newcastle a montré ses limites. Que vont inventer les médias pour expliquer la nouvelle déroute d’Arsenal ? Snif snif, Fabregas était absent; halte-là, il s’agit de jeunes joueurs qu’il faut laisser grandir; laisser dire, les Gunners vont gagner la Premier League et la C1… Tout ça n’est pas grave puisque Arsenal “joue bien” comme disent les fans des Gunners intoxiqués par le bourrage de cranes médiatiques.
Les Gunners ont vécu à nouveau le calvaire d’aller chercher leurs médailles en chocolat. Celles des perdants. Tant d’articles pour dire que se sont des génies du football alors qu’ils sont incapables de gagner une petite coupette. Dire qu’ils vont devoir venir disputer un 1/4 de FA CUP à Old Trafford… Et encore faut-il qu’ils battent une D3, en 8es. Désigné “homme du match de la finale de la Carling Cup 2011″, le goal de Birmingham, Ben Foster, est un ex joueur de Manchester United, club qui lui a appris à devenir gagneur…"Il a été brillant, énorme. Il a été très solide et a montré quel grand gardien il était” a dit son entraîneur écossais (Alex McLeish) l’ex joueur d’Aberdeen qui a gagné la Coupe des Coupes 1983 avec Ferguson. Cela lui a appris à vaincre en finale. Par contre, Wenger, lui, a confié la cage à un perdreau de l’année: Szczesny, puceau des matchs à hauts risques. Ce goal aurait dû être expulsé dès la 2e minute quand il a provoqué un penalty non signé. Comme quoi, il y a une justice. Quant à Koscielny il a craqué pour offrir le but de la victoire à Birmingham juste avant les possibles prolongations. Il ne faut pas l’accabler. C’est un simple joueur à qui l’on demande sans cesse de réaliser des exploits au-dessus de son niveau. N’est pas Vidic qui veut. Koscielny est un second rôle que l’on distribue dans un premier rôle.
Arsenal ne gagne pas depuis 2005 parce que le club vit dans le confort sans jamais se remettre en question.
Comme le club joue dans la cours des grands sans avoir remporté la moindre Coupe d’Europe, fût-ce la plus médiocre, ce nouveau statut lui suffit amplement.
Avant la finale de Carling Cup, Arsène Wenger a comparé au Manchester United de Ferguson:
-"L’important est de gagner le plus de trophées possible. Mais le plus difficile reste la constance au haut niveau. La preuve, il n’y a que deux clubs qui ont toujours été parmi les quatre premiers du championnat lors des 12 dernières années : Arsenal et Manchester United. Ce titre en Carling Cup éviterait qu’on soit toujours obligé de répondre à cette question et surtout, cela relancera le niveau de confiance de l’équipe pour le reste de la saison. »
Pour la première partie de la déclaration: le manager des Gunners s’accorde un satisfecit en Premier League. Pour la seconde partie, il repassera: ce n’est pas demain que Poulidor deviendra Anquetil.
Expert en communication, Arsène Wenger nous avait déjà fait le coup pour dire que s’il ne gagnait jamais la Champion Leagues, il s’y comportait mieux que le Real Madrid c’est dernière année.
Regardons de près les palmarès de Ferguson et de Wenger depuis 2005. Ne remontons pas plus haut car Ferguson a remporté 35 titres (Record mondial absolu), ce qui prouve qu’ils ne jouent pas dans la même catégorie:

*Trophées majeurs gagnés par Alex Ferguson (Man U) depuis 2005:
-Coupe du monde des Clubs: 2008
-Ligue des Champions: 2008
-3 Championnats d’Angleterre: 2007, 2008, 2009
-3 Coupes de la Ligue: 2006, 2009, 2010
-3 Commununity Shield: 2007, 2008, 2010

*Trophée majeur gagné par Wenger (Arsenal) depuis 2005:
Néant

Comment le manager d’Arsenal va-t-il expliquer son nouveau revers en finale d’une compétition?
Comme il le fait souvent dans ce cas, il va peut-être faire planer la menace d’un départ éventuel. De la sorte, les gens feront derechef le bilan d’avant Wenger. Ce qui permet d’oublier le dernier revers…jusqu’au prochain.
La presse institutionnelle qui a les yeux de l’amour pour Arsenal ne rend pas service à ce club en le brossant toujours dans le sens du poil.
Il faut se remettre en question tous les matins. Ce n’est pas en claironnant sans cesse: “Arsenal joue bien au football. Arsenal a le même jeu que Barcelone, et blablabla blablabla…”

"Le Discours d'un roi" oscar du meilleur film de l'année

“Mon” film favori, celui de Tom Hooper est récompensé par 4 Oscars majeurs: film, réalisateur, rôle masculin et scénario. C’est parfait, hormis le fait que le palmarès a oublié Geoffrey Rush qui aurait dû avoir l’Oscar du meilleur second rôle masculin bien que son personnage est aussi un premier rôle tant sa présence est au coeur du film avec le roi dont il est inséparable. Si Le Discours d’un roi est le meilleur film de l’année alors tous ses composants méritent d’être récompensés. Pour une fois, me voilà réconcilié avec les prix qui d’habitude ne sont que le résultat de magouilles. Ici, il s’agit de talents. Et à tous les étages.

Meilleur film:
The King’s Speech

Meilleur premier rôle masculin:
Colin Firth: The King’s Speech

Meilleure réalisateur:
Tom Hooper: The King’s Speech

Meilleur scénario original:
David Seidler: The King’s Speech

27.02.11

Permalien 16:53:59, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Birmingham City (16e) ridiculise Arsenal (2e) et sa réputation de "beau jeu"

Le 16e de Premier League vient de battre le 2e de Premier League, en finale de la Carling Cup… La presse institutionnelle à plat ventre devant Arsenal ne rend pas service aux Gunners, une nouvelle fois au tapis au terme d’une finale. Toute l’année, les joueurs d’Arsenal sont montés au sommet dans les médais complices, et à la fin, ils perdent le match important. Il ne manquerait plus que Nasri soit élu, joueur de l’année… Manchester United a un peu gagné la Carling Cup 2011 car l’entraîneur de Birmingham City, Alexander McLeish, a remporté la Coupe des Coupes 1983 avec Aberdeen entraîné alors par Alex Ferguson… Arsenal est vraiment le Canada Dry du Barça. Les Gunners jouent bien mais ils ne gagnent jamais rien. Ils viennent encore de perdre en finale ! Cette fois c’est la Carling Cup 2011 qui leur passe sous le nez. Le match c’est terminer dans le mur, voire le choc entre le jeune goal d’Arsenal et Koscielny. Le Français a montré ses limites. Le seul à plaindre c’est Wilshere. Lui c’est un vrai gagneur. Je lui souhaite de quitter au plus vite Arsenal. Il mérite de jouer dans un grand club.

Tout ce qui suit est le compte-rendu du match écrit en direct

Le onze de départ d’Arsenal qui affronte Birmingham en finale de la Carling Cup 2011 (17 h) :
Szczesny/
Sagna, Djourou, Koscielny, Clichy
Song, Wilshere/
Rosicky, Nasri, Arshavin/
Van Persie ©
Manager: Arsène Wenger(France)

Le onze de Birmingham City: Foster - Carr ©, Johnson, Jiranek, Ridgewell - Gardner Bowyer, Fahey, Ferguson - Larsson, Zigic
Manager: Alex McLeish (Ecosse)

Arsenal a l’occasion de rompre avec le signe indien qui l’empêche de remporter un titre depuis 2005, ce qui fait très mauvaise effet, mais attention, nous ne sommes pas en championnat. La position de mal classé de Birmingham ne veut plus rien dire. L’Ecossais Alex McLeish désire la coupe autant que Wenger, sinon plus car c’est un anglo-saxon.

PS: le match est réservé à Orange tv. Pas très démocratique. Cette exclusivité est triste et abjecte.

Dès le coup d’envoi, Arsenal se fait bouger.

-2e minute: après une déviation de Zigic, Bowyer se présente seul dans la surface de réparation et est fauché par le Szczesny gardien. Le penalty est flagrant et indiscutable! L’arbitre ne le siffle pas. Bowyer est signalé hors-jeu alors qu’il est couvert par le lent Clichy. Première énorme erreur arbitrage. Un vrai scandale. Les arbitres sont liés par une internationale de la connerie. S’il y a penalty sur une première action, il faut le siffler. Cela ne tuerait en rien la finale. Il restait 88e minutes de jeu.

-8e mn: Nasri trouve Arshavin qui dans la surface parvient à éliminer Jiranek en se retournant pour frapper en pivot. Il est position idéal pour marquer mais Foster repousse du pied. Je vous rappelle que le portier de Birmingham est un ancien Red Devil qui se plaignait que Ferguson le faisait trop travailler!

-de la 8e à la 12e mn: les équipes se neutralisent au milieu de terrain.

-13e mn: nouveau grand numéro de Nasri. Hélas, il va s’enfermer sur la ligne de corner mais n’obtient rien.

-de la 14e à la 18e mn: très bonne circulation de balle de Birmingham. Arsenal procéde en contre. A part Wilshere, je ne perçois pas le mental côté Gunners. Birmingham est plus tranchant dans ses attaques, même si cette équipe n’a pas d’artiste de la dimension de Nasri et Arshavin. Pour l’instant van Persie n’a pas de ballon, il semble absent. Le premier but peut venir des deux côtés.

-23e mn: Arsenal 0-0 Birmingham. R.A.S. Le match n’a plus de favoris.

-24e mn: comme van Persie n’a pas de ballon, il a décroché, “à la Anelka” pour distribuer le jeu sur le côté afin que Clichy monte en position d’ailier.

-26e mn: Birmingham fait un pressing haut, tout à coup.

-27e mn: corner car Sagna et Koscielny sont à l’agonie… Le ballon parvient à Nikola Zigic qui claque ! BIRMINGHAM 1-0 ARSENAL.

-28e mn: van Persie manque de peu l’égalisation de la tête!

-29e mn: gros plan sur Wenger qui a le masque. Est-il maudit au point de perdre encore une finale ?

-de la 30e à la 32e mn: après un court orage rouge, les Bleus contrôlent le match.

-33e mn: nouveau scandale !Szczesny remporte son duel avec Zigic mais Gardner qui lui a transmis le ballon est descendu dans la surface par Koscielny et Djourou après avoir transmis le ballon. Il y avait penalty pour Birmingham !

-de la 34e à la 37emn: Arsenal est archidominé: il y a le feu de partout dans la surface rouge…

-38e mn: Wenger quitte son siège et se met debout sur la ligne de touche pour attirer l’attention. Attitude à la Ferguson. Enfin !

-39e mn: EXTRAORDINAIRE séquence de jeu d’Arsenal qui égalise par van Persie! Au départ le superbe warrior Wilshere tire une frappe de mule qui s’écrase sur la transversale! Le ballon revient dans les pieds d’Arshavin qui contourne la défense adverse pour centrer sur van Persie Foster qui trompe acrobatiquement Foster. BIRMINGHAM 1-1 ARSENAL.

-40e mn: van Persie se plaint d’un genou mais il garde sa place.

-Le match est une vraie finale depuis l’ouverture du score par Birmingham. On va encore vivre de grands moments.

-45e mn: il y a 4 minutes de jeu supplémentaire.

MI-TEMPS: BIRMINGHAM 1-1 ARSENAL. Les Gunners ont évité le pire. Ils vont devoir afficher une très grande maîtrise pour battre des adversaires prêts à mourir sur la pelouse de Wembley.

-46e mn: le match a repris.

-de la 47e à la 67e, cela reste équilibré.

-68e mn: Bendtner remplace van Persie qui n’en peut plus.

-70e mn: Nasri a vraiment la clef du match dans les pieds. Il ferait bien de trouver la serrure car Birmingham a l’énergie peut créer l’exploit. Le trophée est promis aux Gunners, à eux d’aller le chercher, bonsoir de bonsoir !

-de la 71e à la 74e mn: Arsenal fait le forcinh mais Foster fait arrêt sur arrêt. L’ex Red Devil est en train d’écoeurer les Gunners. Comme quoi Manchester United est toujours sur le chemin de Wenger… Incroyable !

-76e mn: Wenger fait sortir Arshavin pour le remplacer par Chamakh. L’ex entraîneur de Monaco veut forcer le destin qui se refuse à lui depuis tant de saisons. Il a raison mais Chamakh n’est plus du tout dans le coup actuellement.

-Les Gunners n’arrêtent pas d’attaquer et justifient leur surnom historique (Canonniers)

-80e mn: coup franc de Nasri. Occasion gaspillé. Nasri n’est pas Cristiano Ronaldo. Cela se saurait.

-81e mn: attention! Dominer n’est pas gagner. Arsenal s’expose aux contres.

-82e mn: on se régale. Ah! ce football anglais (sans beaucoup d’anglais…) comme il est intense ! On perçoit la vie à chaque instant. Avec la démission de “MAM", la journée sera parfaite !

-84e mn: Birmingham reprend du poil de la bête. (Je pense à Ferguson qui doit regarder le match. Il est pour son pote, le coach de Birmingham, qui est l’un de ses anciens leaders d’Aberdeen!)

89e: 2-1 pour BIRMINGHAM ! Obafemi Martins profite d’une incompréhension entre Koscielny et Szczesny. But ! Le buteur venait d’entrer sur le terrain: il ne jouait que depuis 6 minutes.

C’est fini ! Birmingham remporte la Carling Cup !!!!

Wilshere pleure. Il devrait signer à Manchester United s’il veut remporter des trophées. Une victoire en Carling Cup aurait fait le plus grand bien aux Gunners mais elle n’est pas venue. La culture de la gagne on l’a ou pas. Wenger ne l’a pas. Pas besoin d’insister. Ils sont où ceux qui disent qu’Arsenal joue bien ?

Permalien 10:15:25, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice bat Saint-Etienne dans le chaudron, net et sans bavure

Comme l’an passé, Nice est allé gagner à Saint-Etienne

Saint-Etienne 0 - 2 OGCNice
Buts pour les Nissarts: Coulibaly (55e mn), Mounier (85e)

Stade Geoffroy-Guichard, 19.793 spectateurs

La composition de l’OGCNice
Ospina/ (8) Bien présent
Coulibaly (10) A mis un but à la Roberto Carlos. “Je n’ai pas fait exprès” a dit le héros du jour. Certes, mais la chance est la manifestation de la volonté
Civelli (8) La fierté argentine
Pejcinovic. (8) La fierté serbe. Puis (88e) Mabiala (non noté)
Clerc/ (7) Apporte toujours sa rigueur et son précieux jeu simple
Digard (7) Un Warrior
Faé (7) Poumon d’acier fait toujours son match
Sablé. (7) L’ex icône verte a bien mordu dans son ancien jardin. Puis (81e) Gace (non noté)/
Ben Saada (7) Sa touche technique est très importante, et même capitale
Mounier/(9) Le feu follet, plus Fred Aston que Jacques Rigaut (Là, je suis dans le jeu de mots très haut de gamme!)
Bellion. (6) Le scoumounard- temporaire- a touché un poteau. Puis (62e) Mouloungui (7) Speedy Gonzales a apporté sa vélocité Kanchelskienne mais hélas, il est trop stressé dans son dernier geste

Manager: Roy (10) A démontré des nerfs d’acier, autant dans sa gestion du match avec Marsiglia-Gioria-Propos que dans ses déclarations d’avant et d’après-match

La semaine dernière ne fut pas de tout repos avec une defaite au Ray devant Paris(0-3).
Pour se racheter, les hommes de Roy-Marsiglia-Gioria-Propos sont allés gagner à Saint-Etienne !
En plus ses adversaires directs n’ont pas ramassé la mise, ce soir.
L’Aiglon Coulibaly a marqué un but d’anthologie. Il est descendu le long de la ligne droite puis a frappé de l’extérieur le ballon qui avec un effet grandiose est allé se loger dans la lucarne du premier poteau. Un but MER-VEIL-LEUX! Même Yachine ne l’aurait arrêté. Etait-ce un centre ou un tir ? Un centre raté. Qu’importe le geste est grandiose.
Trente minute plus tard, Mounier corsa l’addition 2-0, sur un contre parfait. Sa frappe puissante du gauche fusilla Janot.
Nice fait une grosse opération, mettant le premier relégable (Monaco) à 4 points.
Les deux prochains matchs peuvent permettre à Nice de se refaire une santé pour un bon beau temps.
De fait, les Niçois vont recevoir: Lens (5 mars) et Auxerre (12 mars).
Les Aiglons ne devraient pas se priver pour creuser l’écart avec les moribonds de la L1.
Et à présent: place à la Coupe de France, avec Reims (L2)- Nice, le 1er mars. (1/4 de finale)

Bordeaux 3 - 0 Auxerre
Arles-Avignon 1 - 1 Brest
Monaco 2 - 2 Caen
Rennes 2 - 0 Lens
Sochaux 0 - 0 Montpellier
Valenciennes 0 - 0 Lorient

Classements des relégables:
12 Sochaux 32 points 25 matchs/ 9 5 11/ + 8
13 Valenciennes 31 25/ 7 10 8/ + 3
14 Caen 29 25/ 7 8 10/ -8
15 OGCNICE 29 POINTS 25 MATCHS/ 7 8 10/ -10
16 Nancy 28 24/ 8 4 12/ -13
17 Auxerre 26 25/ 4 14 7/ -4
18 Monaco 25 25/ 4 13 8/ -3
19 Lens 24 25/ 5 9 11/ -16
20 Arles-Avignon 11 25/ 1 8 16/ -32

[Post dédié à Saga]

Colin Firth et Geoffrey Rush méritent de recevoir un Oscar

Cette nuit se déroule la cérémonie des Oscars, soit les Césars en mieux de A à Z. Il ne s’agit bien sûr que d’autocélébration, cela n’a rien à voir avec l’art ou le cinéma. J’espère que The King’s Speech aura des récompenses afin d’inciter les gens à aller le voir. Ce film n’est pas un divertissement. Il s’agit d’un “drame psychologique” comme on disait jadis. Rien à voir cependant avec l’hermétisme orthodoxe d’Ingmar Bergman. L’aile de la grâce effleure nombre de scènes du film. Les deux acteurs principaux incarnent l’amitié comme on la voit rarement au cinéma. Depuis Macadam cowboy et L’Epouvantail, je n’avais pas vu un duo aussi exceptionnel sur ce thème. Tous les deux méritent d’être distingués. Ils sont inséparables. Ce film est doublement puissant car il raconte une histoire vraie transcendée par des artistes qui se sont sublimés.

Le roi George VI était si sensible et si peu truqueur qu’il ne pouvait pas parler en public sans bégayer. Ce film, en plus de ces qualités humaines et artistiques, est une réflexion sur le pouvoir. D’un côté, George VI et ses doutes; de l’autre, Hitler, pantin mécanique élaboré pour électriser les foules. Le roi communiquait quand le nazi faisait de la promotion.

Meilleur film:
127 Hours
Black Swan
The Fighter
Inception
The Kids Are All Right :p
The King’s Speech
The Social Network
Toy Story 3
True Grit
Winter’s Bone

Meilleur premier rôle masculin:
Javier Bardem: Biutiful
Jeff Bridges: True Grit
Jesse Eisenberg: The Social Network
Colin Firth: The King’s Speech :p
James Franco: 127 Hours

Meilleur second rôle masculin:
Christian Bale: The Fighter
John Hawkes: Winter’s Bone
Jeremy Renner: The Town
Mark Ruffalo: The Kids Are All Right
Geoffrey Rush: The King’s Speech :p

Meilleur second rôle féminin:
Amy Adams: The Fighter
Helena Bonham Carter: The King’s Speech :p
Melissa Leo: The Fighter
Hailee Steinfeld: True Grit
Jacki Weaver: Animal Kingdom

Meilleure réalisation:
Darren Aronofsky: Black Swan
Ethan Coen, Joel Coen: True Grit
David Fincher: The Social Network
Tom Hooper: The King’s Speech :p
David O. Russell: The Fighter

Meilleur scénario original:
Another Year : Mike Leigh
The Fighter : Scott Silver, Paul Tamasy, Eric Johnson
Inception : Christopher Nolan
The Kids Are All Right : Lisa Cholodenko, Stuart Blumberg
The King’s Speech : David Seidler :p

Meilleure musique:
Alexandre Desplat: Le Discours d’un Roi :p
John Powell: Dragons
A.r. Rahman: 127 Heures
Trent Reznor et Atticus Ross: The Social Network
Hans Zimmer: Inception

Meilleure photographie:
Matthew Libatique: Black Swan
Wally Pfister: Inception
Danny Cohen: Le Discours d’un Roi :p
Jeff Cronenweth: The Social Network
Roger Deakin: True Grit

26.02.11

Les Red Devils remettent les Gunners à quatre points derrière

Voici les deux buts de Chicharito qui s’est adapté à MU à la vitesse grand V. Exceptionnelle intégration.

Wigan 0-4 Manchester United
Buts pour MU: Hernandez (18e mn, 75e), Rooney (83e), Fabio (87e)

Classement:
1er Manchester United 60 points 27 matchs/ 17 9 1/ + 36
2 Arsenal 56 27/ 17 5 5/ + 30

Ce jour, Manchester United a joué en 4-3-3 face à une équipe à l’agonie en Premier League. D’habitude, ce genre de match est un voyage au bout de l’enfer. Celui-ci est passé comme une lettre à la poste. Comme toujours MU n’est pas là pour faire le spectacle. Le spectacle, c’est le cinéma, par exemple. Par contre, le football c’est du sport. Et chez les pros, il faut gagner, sinon cela ne sert absolument à rien de jouer. Ferguson a donc opté pour un 4-3-3 avec cette fois Chicharito à la place de Berbatov. Très intelligent choix: cela a permis au Bulgare de respirer car il marque le pas, et dans le même temps, le Mexicain a eu du “temps de jeu” qu’il a mis à profit au maximun.
Quelles leçons à tirer ?
MU a pris trois points assez facilement puisque MU n’a gambergé que 18e minute.
Maintenant on peut se reconcentrer sur les gros matchs à venir.

Van der Sar/ (10) N’a pas encaissé de but. A fait deux arrêts décisifs quand le match était loin d’être plié
O’Shea/ (9) Ce garçon est un dur à cuir. Mis “out” par Rafael, il a reconquis sa place. Ferguson est vraiment fort: il a profité d’un Rafael en plein boum, et à présent, O’Shea est à son tour au top. Ces deux latéraux jouent aux vases communicants pour le plus grand bien de l’équipe
Smalling (8) Copie propre
Vidic (10) Terminator is back ! Dans les rares moments chauds se sert de sa tête de manière divine
Evra/ (7) En pilotage automatique
Fletcher (6) N’a pas eu besoin de puisser dans ses réserves et c’est tant mieux
Carrick (6) N’a pas usé non plus sa batterie. A Chelsea et à Liverpool, Dupont et Dupond vont laisser des plumes croyez-moi !
Scholes (8) Le métronome était de sortie, au plus grand plaisir de Rooney qui lui a donné une tape amicale sur la tête juste avant le coup d’envoi, style “Scholesy, t’es là mon pote! T’sais que je t’aime, toi!” / Puis (78e) Gibson. Le clone de Scholes a enfin répondu présent par un caviar pour Berbatov qui a servi ensuite “Wazza”
Nani (7) A la mi-temps, van der Sar lui a expliqué d’être plus collectif pour le bien de tout le monde. Puis (87e) Fabio (7) Le jeune brésilien a marqué son premier but pour MU en pro. Cela se fête. Diabolo menthe pour tous !
Hernandez(10) Le Mexicain peut prier toutes les prières du monde, cela ne me dérange plus mais alors plus tout. Quel réaliisme! Plus proche de Zapata que de Zavatta. Je dédie l’année du Mexique à Javier Hernandez dit Chicharito.Puis (78e) Berbatov (8) Ce joueur de très grande classe est aussu un très grand professionnalisme. Qu’il joue au pas, il assure. Ce jour, il donne un caviar à Rooney
Rooney (9) L’ALTRUISTE a été omniprésent

Remplaçants:Kuszczak, Brown, Rafael, King

Manager: Ferguson (10) Parfait.

Le mois de Mars de Manu:
1 Mar/ Premier League: Chelsea–MAN U, 20 h 45
6 Mar/ Premier League: Liverpool–MAN U, 14 h 30
12 Mar/ FA Cup 1/4: MAN U – ARSENAL ou Leyton, 18 h 15
15 Mar/ Champions League: MAN U- Olympique de Marseille, 20 h 45
19 Mar/ Premier League: MAN U-Bolton, 16 h

25.02.11

Le duel Manchester United-Arsenal annonce de grandioses moments

J’aime mieux la course poursuite Arsenal-Manchester United que celle qui oppose le Real Madrid à Barcelone, et pourtant je suis un latin. Je trouve plus d’émotions en Premier League qu’en Liga. Le mois de MARS va être grandiose alors que d’habitude, il faut attendre avril-mai

-"Le travail effectué par Arsène Wenger à Arsenal est fantastique", dixit Sir Alex Ferguson.
Ce jugement sincère n’est pas beaucoup repris par les observateurs institutionnels qui aiment mieux le conflit que la paix. Cela fait plus vendre. Il suffit de regarder actuellement la presse écrite. Je suis persuadé que ce qui se passe dans les pays arabes fait monter en flèche la courbe des ventes des journaux.
Revenons au football, j’aime mieux le simulacre de la guerre que la vraie guerre, nécessaire hélas pour éliminer les ordures humaines.

Dans les jours à venir, il y a de sacrées affiches !
Arsenal est le seul club qui soit en mesure de contester la suprématie de Man U qui règne sur le football anglais sans discontinuité depuis 1993.
Ce n’est pas moi qui vais dire cette ineptie: Arsenal joue bien sans rien gagner tandis que Man U gagne sans bien jouer…
Le duel Man-Arsenal est magnifique à vivre. C’est le football avec un grand F.
Je souhaite un grand Arsenal car mieux Arsenal défend ses chances, plus Manchester devient fort.
Quand je dis “fort” cela n’a rien à voir avec la force idiote. Je parle d’inspiration, de création, de mysticisme, de POESIE dans l’espace. Je crois dans les hommes et non pas dans les dieux invisibles que je laisse aux mythomanes. Manipuler les foules, quelle horreur !

Parcours de MANCHESTER UNITED :
26 Fév/ Premier League: Wigan-MAN U, 16 h
1 Mar/ Premier League: Chelsea–MAN U, 20 h 45
6 Mar/ Premier League: Liverpool –MAN U, 14 h 30
12 Mar/ FA Cup 1/4: MAN U – ARSENAL ou Leyton, 18 h 15
15 Mar/ Champions League: MAN U- Olympique de Marseille, 20 h 45
19 Mar/ Premier League: MAN U-Bolton, 16 h

Parcours d’ARSENAL :
27 Fév /Carling Cup (Finale, Wembley): ARSENAL-Birmingham City, 17h
2 Mar/ FA Cup (8e): ARSENAL-Leyton Orient,20 h45
5 Mar/ Premier League: ARSENAL- Sunderland, 16 h
8 Mar/ Champions League: Barcelone-ARSENAL, 20 h:45
12 Mar/ FA Cup (1/4): MAN U-ARSENAL, 18 h 15
19 Mar/ Premier League: W.B.A., 16 h

Nota Bene: le parcours de l’OM avant le match retour en 8e de C1

27 Fév/ L1: Nancy-OM
6 Mar/ L1: OM-Lille
11 Mar/ L1: Rennes-OM
15 Mars/ C1: Man U-OM

Le fantôme du capitaine, de Gilles Jacob

Gilles Jacob, le pt du Festival de Cannes, évite le traditionnel livre de souvenirs: il a choisi de privilégier l’imaginaire. Voici dans cette vidéo un florilège d’instants cannois qui illustre mal son ouvrage. La nostalgie est toujours ce qu’elle est: une machine à remonter le temps.

Si François Bott avait écrit jadis à des écrivains morts, Gilles Jacob lui n’hésite à écrire des lettres de personnes encore de ce monde. Au lieu de les poster, il les a réunis dans un livre, très attractif qui entremêlent des corresponds vivants et d’autres disparus. Disparus de la surface de la terre mais pas de notre mémoire. Le président du Festival de Cannes a la particularité de ne pas poster son courrier, en tout celui-ci. Il le met directement sur la place publique pour en faire profiter tout le monde. Ce n’est pas lui qui enverrait des lettres anonymes. Les siennes sont réunies dans un impressionnant volume moins fantaisiste qu’on ne le croit. En effet, s’il peut paraître farfelu d’écrire à des gens qu’on ne connaît pas forcément, cette méthode permet d’atteindre des instants de grande sincérité puisque l’écrit reste à l’inverse des paroles.
Quand il écrit à Rita Hayworth, l’admirateur ne supporte pas qu’on ne la traite que sous l’angle du sex-symbol. Bien sûr les acteurs et actrices sont très présents : Gary Grant, Harpo Marx, Anouk Aimé…Son choix donne des indications sur les goûts prononcés de l’esthète cinématographique. Il écrit même une missive au loup de Tex Avery : il souhaite que l’animal cesse de renvoyer l’image des hommes qui ne « pensent qu’à ça ». A Chiara Mastroianni, il rappelle que “Le Monde” avait annoncé le suicide de Monica Vitti, comme s’il fallait que la comédienne ait une issue proche de ses rôles. Gilles Jacob attribue cette fausse annonce à la plume de Danièle Heymann « chef de service, dans les années 1980 ». Pour être exact, je précise que la fausse mort de Vitti a été annoncée par Jacques Siclier qui fait le papier nécro et par Colette Godard qui signa C.G. un billet pour dire qu’il y avait une femme blessée derrière l’harmonie affiché. Pour rattraper la bourde, « D.H. » signa un papier d’excuse, le lendemain. Nous étions début mai 1988. Je dis tout ça pour tester ma mémoire. Gilles Jacob nous précise dans un autre courrier qu’il a confié à sa fille l’album des photos de famille : « le temps s’écoule goutte à goutte comme les perles irisées que fait naître sur le gazon l’arrosage automatique ». On voit que l’auteur n’a pas peur des formules qu’on n’ose plus écrire. A son cousin François Jacob, le cinéphile averti parle de l’écrivain autrichien Joseph Roth : « Sa fécondité littéraire est le contraire de moi et pourtant comme il me ressemble ! » Joseph Roth ? Un écrivain désespéré mais un homme libre. Le livre est titré Le Fantôme du capitaine parce que lorsqu’il était enfant, Gilles Jacob se prenait pour le capitaine Nemo. Il tient cette faculté de rêver au grand jour de sa grand-mère qui lui racontait jadis des histoires. « Nemo signifie personne, en latin » Allant de l’abstrait au concert comme on va du grenier à la cave, Gilles Jacob nous invite à voyager en faisant du surplace. C’est la définition de l’art.

-Le Fantôme du capitaine
De Gilles Jacob
Robert Laffont, 342 p., 20 e

Le centre de formation d'Arsenal c'est aussi la Masia, le réservoir d'espoirs du FC Barcelone

Arsenal vient de capter un nouvel espoir du Barça. Pour se venger, Barcelone veut récupèrer Fabregas le plus tôt possible. L’axe Londres-Barcelone n’est pas de tout repos. Arsenal ressemble de plus en plus à une annexe du Barça, ne dit-on pas que les Gunners jouent à la manière des Catalans, d’autant plus quand des Espagnols quittent leur pays pour exercer à Arsenal.

Comme le célébrissime Ferguson, le Français Arsène Wenger aime aussi se servir dans le centre de formations des autres, quasi sur échographie. Le nouvel élu s’appelle Jon Miquel Toral Harper né le 5 février 1995.
Le lieu privilégie du manager d’Arsenal est la Masia, le vivier du Barça qui a donné entre autres Xavi et Iniesta. A la recherche du nouveau Messi, Wenger ne perd jamais de vue les jeunes du Barça. Cela lui a valu un surnom que Ferguson ne veut plus entendre à Old Trafford.
Une chose est certaine. Les dirigeants de Barcelone sont encore plus décidés à éliminer Arsenal de la C1 2011 que leurs propres joueurs. Le match retour ne manquera pas d’intensité, sur et en dehors du terrain. Suite au départ de leur jeune espoir de 16 ans, le Barça vient de déclarer officiellement :
- «C’est très important pour le club de garder ces jeunes joueurs ensemble et de les faire grandir avec les valeurs du Barça. Nous n’apprécions pas de voir d’autres clubs venir avec de l’argent juste avant le seizième anniversaire de certains joueurs. C’est légal mais immoral.» Huit ans après la captation de Francesc « Cesc » Fabregas, Arsenal rafle une pépite d’or à l a Masia, usine à joueurs de classe mondiale. En échange de Toral, le Barça touchera l’indemnité de formation, moins de 500 000 euros, dit-on. A la revente, le joueur offensif vaudra une fortune, à moins que tout cela ne se termine comme pour Jérémie Aliadière capté par Arsenal à INF Clairefontaine quand il avait 16 ans. L’attaquant français n’a jamais fait son trou chez les Gunners…
Toral est à la fois Espagnol et Anglais car sa maman, annoncent certains journaux non sans malice, vit à … Manchester, paraît-il ! Pour faire pleurer dans les chaumières, ils racontent que le gamin a toujours voulu jouer à Arsenal. Pour le féliciter de ce transfert surprise, les dirigeants Blaugrana lui ont interdit de revêtir le maillot catalan jusqu’à son départ … à Arsenal ! Dans ce dossier ultra épineux avec plein de conditionnel- cet ennemi du journalisme- certaines informations révèlent que l’agent de Toral n’est autre que le frère de l’entraîneur catalan, Pep Guardiola…

Le Maître et Marguerite, de Boulgakov (Folio)

Les Rolling Stones ont affirmé que le roman Le Maître et Marguerite était la clef de leur chanson Sympathy for the Devil.

Livre phrare. Il y en a peu dans la vie des lettres. La vraie, pas celle du box-office. Ce livre est un miracle tant son édition a été maintes fois compromises, jusqu’aux flammes qui ont fait plus que lécher des pages manuscrites certains soirs de désespoir. Cet ouvrage a été écrit avec le sang, la sueur et les larmes de Mikhaïl Boulgakov (1891-1940) qui a vécu avec ce manuscrit de 1928 à 1940, date de sa mort au terme de grandes souffrances. Presque aveugle, il dicta les dernières pages à son ultime femme. Né dans une famille ouverte à l’art, Boulgakov devint médecin et s’engagea à ce titre dans la Croix-Rouge en 1916, sur le front de la Galicie. Suite à un traitement médical, il devient toxicomane, obligé de se droguer sans cesse à la morphine. En 1917, il apprend l’abdication du tsar et l’instauration de la république avec à sa tête Kerenski. L’écrivain est effondré au moment du renversement de Kerenski au profit de la prise du pouvoir par les bolcheviks. Entretemps, il a demandé à sa femme d’alors d’avorter… Tatiana se plie à ses exigences. Ni elle ni d’autres ne le rendront père. Boulgakov ne veut pas et n’aura pas d’enfants. Sa vie lui suffit. Pas besoin de se dupliquer. Tout ne tourne pas comme il le voudrait.
Au début des années 1920, il devient journaliste, bénéficiant de l’appui d’amis communistes. Très vite on le suspecte de s’opposer à la vie soviétique : son appartement est fouillé, on lui vole des écrits. Il écrit des pièces qui ne sont pas au goût du pouvoir. Dès lors que son théâtre est censuré, il se plonge dans l’écriture du Maître et Marguerite. Pendant qu’il écrit sur Molière, la famine fait des millions de morts et le parti communiste opère son grand ménage. Staline pousse le vice en l’appelant au téléphone pour lui parler de la pluie et du beau temps. Le tyran soviétique lui accordait d’une main ce qu’il reprenait de l’autre. Plusieurs fois, l’écrivain s’estima totalement détruit: il était plus écœuré par le genre humain que par le bolchevisme. La bureaucratie n’engendre que des adeptes de la reptation. Quand il observait la société, l’ex médecin diagnostiqué un cancer généralisé. Il se réfugia dans l’imaginaire pour trouver la poésie que le réel lui confisquait.
Le Maître et Marguerite est une œuvre posthume qui ne paraît en intégralité qu’en 1967, à Francfort, soit vingt-sept ans après la mort de son auteur. Moscou n’aura droit à son édition qu’en 1973. Le livre commence à partir d’une journée dans le Moscou de la décennie 1920 qui met en présence Satan et Ponce Pilate. Le chef d’œuvre de Boulgakov est un hymne à la liberté d’expression et un pamphlet contre la pensée conformiste. Sa vie durant, il a été brimé par les dirigeants communistes qui l’ont persécuté, lui et tant d’autres. A la différence de Maïakovski, le natif de Kiev ne chercha que très rarement l’exil. Loué dès ses débuts sans doute pour mieux le cadenasser par la suite, Mikhaïl Boulgakov a éprouvé l’horrible sentiment d’être un indésirable dans son propre pays. D’où son statut d’émigré de l’intérieur.

-Le Maître et Marguerite
de Boulgakov
Edition et traduction de Françoise Flamant, Folio, 730 p. , 7, 80 €

24.02.11

"Le discours d'un roi". Film à ne pas rater, svp.

The King’s Speech/ Le Discours d’un roi
de Tom Hooper, d’après le scénario de David Seidler
Avec Colin Firth : Albert, duc d’York, le Roi George VI (1895-1952), « Bertie»
Geoffrey Rush. : Lionel Logue(1880-1953), australien spécialiste en élocution.

Résumé : dans les années 1930, le prince Albert, deuxième fils du roi George V, souffre de bégaiement. L’abdication de son frère aîné l’oblige à monter sur le trône. Pour se soigner, il rencontre Lionel Logue, orthophoniste autodidacte.
Voici un film à ne pas manquer. Il raconte l’histoire vraie entre le roi George VI et un orthophoniste.
Le réalisateur est parvenu à tirer le meilleur de son équipe comme un grand entraîneur.
Cela parle de la famille, d’amour, d’amitié, du pouvoir et des médias.
L’amitié entre le roi et l’orthophoniste est splendide, pleine de finesse.
Les deux amis périront presque ensemble. Le roi précédera l’orthophoniste de quelques mois.
Outre son bégaiement, le roi doit affronter les médias, à l’époque la radio. Cele change tout dans la manière de gouverner.
En même temps, on voit qu’en Allemagne Hitler joue à fond son rôle d’orateur avec tous les effets que l’on connaît.
Le roi, lui, s’en sert mais pas à des fins partisanes.
Tom Hooper a réalisé un très grand film.
Maintenir une équipe divinement concentrée sur un temps de tournage toujours long tient du miracle.
Il est présent au centre de l’écran durant toute la projection du film.
Esprit, intelligence, fond et forme, il y a tout.
Là nous sommes dans la création et non pas dans le divertissement à but industriel.
Ce film montre bien que ceux qui nous gouvernent sont tous des acteurs.
Si George VI avait autant d’humanité que l’acteur qui l’incarne, c’était un homme d’exception, loin des ces pantins qui s’agitent sur les écrans de télévision.
Quand on voit ce film, on sent la différence entre un roi, un président et un dictateur.
Le titre ne me plait pas. J’aurais opté pour: L’homme qui ne voulait pas être roi.
Quand on voit des navets comme ceux sur Coluche, Edith Piaf ou Gainsbourg, on est tout heureux que le talent existe encore au cinéma. Le discours d’un roi en est la preuve vivante.
Beaucoup de faux cinéastes devraient renoncer au 7e art. Ils encombrent les écrans de manière inutile.
Les faux artistes empêchent les vrais talents d’avoir l’audience qu’ils méritent.

PS: Je viens de lire quelques critiques sur ce film. Elles sont assez lamentables. L’un ne cite que la scène totalement anecdoctique du frère qui ne veut pas être roi. C’est périphérique. Cela revient à repousser une Rolls Royce parce qu’elle a un moucheron sur le pare-brise. Un autre dit que c’est larmoyant. Les critiques sont des “ratés sympathiques” a chanté Charlebois, à juste titre. Sauf quand ils jouent le jeu des artistes sincères.

Permalien 12:52:39, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Bartleby, le scribe, d'Herman Melville

A lire d’urgence. Livre culte. Livre initiatique. Melville, Pessoa et Hopper, même combat. La solitude a coupé à couteau, mais aussi la réalité à son stade ultime. Plus on est naturel, plus on est vrai. A force d’être réel on devient surnaturel. Vous me suivez ? Chez moi, l’abstrait conduit au concret, et surtout pas l’inverse. D’où ma passion pour la littérature et le football. Un livre sort du néant habité. Une phase de jeu sort d’un ensemble d’esprits en osmose totale et qui pourtant découvrent ce qu’ils font au moment où il le font.

« Je préférerais pas. » Tout vient de là.
A l’inverse des écrivains qui veulent changer le monde, le scribe de Melville, lui, est inerte. Un Pessoa plus vrai que nature. Il semble échappé d’un tableau d’Edward Hopper.
Celui qui rase les murs « préférerait ne pas donner de réponse». L’employé de bureau ne souhaite plus faire ce qu’on lui demande de faire. Il fait sa révolte zen. Un mai 1968 sans pavé. Ce conte de 1853 a des accents de Télémaque de Fénelon. En effet, le quiétisme de Fénelon nous enseigne que le plus sage est de ne rien faire afin de ne pas commettre l’irréparable. On ne doit rien tenter car toute vie est condamnée à l’échec puisqu’elle se termine par la mort. Certes ce n’est pas optimiste mais être lucide permet de vivre sans jamais tricher.

-Bartleby le scribe
d’Herman Melville,
Traduit de l’anglais par Pierre Leyris. Dossier et notes d’Olivier Rocheteau. Lecture d’image par Alain Jaubert.
Folio plus classiques, 146 p.

Permalien 12:32:10, Catégories: THE RED DEVILS, FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Dans 20 jours, Marseille quittera la C1 par la petite porte

OM 0-0 Man U, 8e de C1, match aller, 23 février 2011
Notes des joueurs de MU:

Van der Sar/ (6) R.A.S.
O’Shea (6) Moins tranchant que Rafael mais beaucoup plus sécurisant
Smalling (7) Remarquable. Lizarazu l’a taillé tout le début du match: ” C’est le point faible. S’il y en a un qui paniquera cela sera lui.” Remarques grotesques. Celui-qui-a-raté-son-tir-au-but-contre-l’Italie-en 1998 devrait apprendre à se taire. Il confond Le Mans avec Manchester United… Croit-il que Ferguson est le dernier des idiots ?
Vidic (8) Terminator ? Présent!
Evra/ (7) Très bon match. Ceux qui l’ont sifflé et insulté sont des minables. Evra a été traité toute la soirée “d’enculé". Il est où le comité d’éthique? A Old Trafford, les fans de l’OM vont voir ce que c’est un grand public. Voir et entendre. Ce n’est plus comme en 1995 mais cela reste grand quand il le faut
Fletcher (7) A veiller au grain
Carrick (6) Seul les incompétents ne l’apprécient pas. Comme si un joueur quelconque pouvait jouer avec Ferguson… Quand on veut un rideau, on en met à la fenêtre. Eh bien, Carrick est un rideau et non pas un projecteur de lumière.
Gibson/ (4) N’a pas le niveau de Scholes au même âge. Puis (73e mn) Scholes. “Papa” a surveillé les enfants pour éviter qu’ils ne fassent une connerie de dernière minute
Nani (7) L’homme lumière a été présent au Vélodrome. Depuis Magnuson, Waddle et Loubet, le Vélodrome n’avait pas vu un ailier de cette classe. Un commentateur de TF1 a dit: “Comme Cristiano Ronaldo, Nani en rajoute un petit peu". Ce reporter mérite la palme du lieu commun; je lui décerne le 7 d’or du cliché.
Berbatov (6) A paralysé les défenseurs phocéens. Au début du match, il a donné un caviar à Nani. Caviar transformé hélas en oeuf de lump
Rooney (5) Rien que sa présence a donné la caguette à l’OM. Lizarazu a traîté “Wazza” de “pétard mouillé". Et Dugarry c’était quoi alors ? La fusée Ariane sponsorisée par Ferrari…

Remplaçants: Kuszczak, Brown, Fabio, Hernandez, Obertan, Rafael

Manager: Ferguson (5) A travaillé surtout dans la presse pour tuer l’intensité du match. Ferguson est le plus gran manipulateur de presse que je connaisse. Sur le terrain, il a mis un 4-3-3 évolutif en 4-4-2, rien que pour paralyser les intentions de “Dédé". Bingo!

Ferguson a bien géré son match à Marseille.
Toute la semaine, il n’a pas cessé d’endormir les Français par des déclarations ultra favorables pour les Marseillais, genre: Oh! le Vélodrome, quelle ambiance! Deschamps ? Grand entraîneur; vous avez vu ce qu’il a fait avec Monaco?
Ainsi de suite. Rien que des louanges. Sacré “Fergie"! Bien joué boss! Comme il m’a fait rire. Il est vraiment merveilleux dans tous les domaines, même dans celui des petites phrases d’avant-match. Il a accordé une interview à L’Equipe car il savait que les joueurs la liraient.
Tout ça pour apaiser les tensions. Avec des mots, il a tué l’agressivité de l’OM. Chapeau ! (Au match aller, il ne chantera pas la même chanson…)
Cela lui a permis d’aligner Evra qui a été remarquable comme d’habitude. J’aime mieux Evra qu’Abidal. A Barcelone, même un aveugle jouerait bien. A MU, si un joueur ne dépasse pas le stade “moyen", il est éjecté d’office.
Ensuite et surtout, Ferguson arendu inoffensif Deschamps.
En effet, le fait d’aligner Rooney et Berbatov cela voulait dire que l’OM ne pouvait pas partir à l’abordage.
Marseille a été incapable de marquer un but dans son stade. C’est vraiment peu glorieux.
Les Marseillais espèrent peut-être gagner 1-4 à Old Trafford devant 76 000 personnes…
C’est quoi le Vélodrome à côté d’O.T.?
Pas grand chose. Les Marseillais ont traité toute la soirée Evra “d’enculé".
Ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas Shakespeare qu’ils sont Pagnol !
Si Ferguson avait eu vraiment peur de l’OM, il aurait aligné un milieu plus musclé d’emblée. Ce ne fut pas le cas, il a laissé trois créatifs sur le terrain (Nani, Rooney et Berbatov).
Ce schèma a paralysé Deschamps et les Marseillais.
Bravo à Ferguson.
MU n’a pas marqué au Vélodrome ? Aucune espèce d’importance.
A prèsent, le championnat va reprendre et c’est là qu’il va falloir être fort car de très gros matchs arrivent alors qu’Arsenal n’a pas dit son dernier mot. Et quand Arsenal sera sorti de la C1 par le Barça, les Gunners vont devenir encore plus menaçants au plan national.
Marseille peut vendre quelques maillots de plus d’ici le 15 mars. Cela ne rendra pas meilleure son image dégradée depuis 1993, soit l’ère de la magouille poussée à son Zénith. La C1 1993= corruption de VA-OM. D’ailleurs, ce 24 février 2011, Mark Hatelay vient d’annoncer qu’une personne a essayé de le corrompre avant OM-Glasgow Rangers en avril 1993… comme quoi, l’OM est associé à jamais à la magouille. Ce n’est pas une vue de mon esprit. C’est un fait.
Pour la qualification, MU est favori à 95%.
J’en viens à regretter les matchs à élimination directe.
Là en deux matchs, cela tourne à la kermesse audiovisuelle. La machine à fric. Rien que ça.
D’ailleurs, le match retour sera à … élimination directe !
C’est Marseille qui a du souci à se faire. Pas Manchester U. On le sait depuis le tirage…

Permalien 12:07:46, Catégories: FORZA ITALIA !, LITS ET RATURES  

"Monsieur Caméléon", Malaparte, vies et légendes, de Maurizio Serra

Le Mépris de Jean-Luc Godard (1963), d’après le roman d’Alberto Moravia a été tourné dans la maison de Malaparte. Je considère cette villa comme la plus belle du monde, par sa situation géographie, rivée à la roche, dominant la mer, à la merci du soleil, du vent et de la pluie. Elle a été conçue et construite en 1937, à l’est de Capri (Italie) par l’architecte Adalberto Libera suite à la demande de Curzio Malaparte.

« Il est désormais indiscutable qu’en Italie les caméléons ont toujours raison. » Voici ce qu’on lit page 173 dans Monsieur Caméléon, fable baroque qui met en scène Mussolini séduit par un Caméléon au point de le nommer ministre ! Vous remplacer Mussolini par qui vous voulez- en ce moment, il y a l’embarras du choix…- et la satire tient toujours le coup. Le Duce a dit de ce pamphlet romanesque de 1928 paru en feuilleton: « C’est un coup de pistolet ». Il ne pouvait pas mieux le définir car Malaparte a écrit :
-« Mes coups de pistolet, ce sont mes livres ». Et de poursuivre : « Par mes livres j’ai connu la gloire et la prison, par mes coups de pistolet j’ai gagné, en Italie, la sympathie de tous ceux qui aiment les hommes libres… » Nous sommes dans le voisinage de Voltaire, Machiavel, Gogol et Jarry. Curzio Malaparte (1898-1957) est un homme qui a bouffé de la politique et qui a été bouffé par la politique comme D’Annunzio et Drieu la Rochelle. A moins de 17 ans, il traverse les Alpes pour faire la Première Guerre mondiale alors que l’Italie est encore neutre. Gazé, il est décoré de la croix de guerre avec palme. On le retrouve attaché culturel à Varsovie, avant de le voir adhérer au parti national fasciste. C’est la période d’avant Monsieur Caméléon.
Sa notoriété atteint des sommets avec Technique du coup d’Etat, un essai avec les dictateurs pour personnages centraux. Il y compare Hitler à un « Jules César en tyrolienne ». Cet ouvrage interdit en Italie et en Allemagne lui procure… une condamnation à 5 ans de prison ! En résidence surveillé, il vitupère contre les fascistes. En 1939, il fonde une revue qui est considérée comme le fer de lance de la résistance italienne. Toujours aussi ambigu on le retrouve sur le front soviétique où il boit du champagne avec les nazis. On dirait que la vie n’est à ses yeux qu’un vaste Carnaval. Il meurt dans la peu d’un catholique ayant sa carte du parti communiste.
Malaparte est difficile à suivre. Un mélange d’opportuniste et de désespéré. Un Maurice Sachs italien. La biographie de Maurizio Serra, de haute facture, nous le confirme. Quand on se prend à l’aimer, il fait tout pour qu’on le déteste. A la fois caméléon et Arlequin. Tissu de contradictions, Malaparte a passé son temps à brouiller les pistes, ne voulant être ni bon ni méchant. Il reste un maudit des lettres comme Céline. On pardonne aux gens de gauche d’avoir être Stalinien mais pas à ceux qui se sont compromis avec l’autre bord. Il faut lire de lui Kaputt et La peau qui en 1949 compare Naples au tiers-monde. Livre prémonitoire. Pour le centenaire de sa naissance, en 1998, l’Italie l’a fêté du bout des lèvres même si l’éditeur Mondadori la remis en librairie. Malaparte est un écrivain auquel on reproche sans cesse sa face fasciste. Pour le positif, il fut un grand européen. Pour le négatif, il était trop attiré par tout ce qui brille. Miroir aux alouettes. En 1932, il écrit dans Le bonhomme Lénine : « Pour arriver à devenir ce qu’on appelle un monstre, la condition indispensable, c’est d’être un petit bourgeois ». Je possède ce livre dédicacé par Malaparte au « Président Paul Painlevé, ce portrait d’un scientifique de la révolution ». Collector déniché à Drouot. Pour une miette de pain.

-Monsieur Caméleon
de Curzio Malaparte, la petite vermillon, 318 p., 8,50 €
-Malaparte, vies et légendes
de Maurizio Serra, Grasset, 618 p., 22, 50 €

Permalien 00:29:42, Catégories: THE RED DEVILS, FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Le 15 mars, Marseille viendra visiter Old Trafford

Le match OM-Manchester United a accouché d’une souris.
On n’a rien vu.
Pour Marseille c’était le match de l’année. Pour MU ? Rien qu’un 8e de C1 aller.
Ferguson n’a pas eu peur car il a joué avec deux attaquants et un milieu à 4.
Quand il se méfie grandement d’une équipe il joue avec seul Ronney devant et un milieu à 5.
Tout ce décidera à Old Trafford… RAS donc.

Tous les résultats des 8es aller de C1:

Marseille 0-0 Manchester United/ Favori Man U
Inter Milan 0-1 Bayern Munich/ Favori Bayern
Milan 0-1 Tottenham/ Favori Tottenham
Valencia 1-1 Schalke/ Favori Schalke
Roma 2-3 Shakhtar Donetsk/ Favori Shakhtar
Arsenal 2-1 Barcelone/ Favori Barcelone
København 0-2 Chelsea/ Favori Chelsea
Lyon 1-1 Real Madrid/ Favori Real

Calendrier de Manchester United
26 Fév/ Wigan - Manchester United
1 Mars Chelsea - Man U
6 Mars Liverpool - Man U
12 Mars FA Cup TBC Man U - Arsenal ou Leyton Orient
15 Mars Champions League Man U- Olympique de Marseille
19 Mars Man U- Bolton

******
Suite à Arsenal 1- 0 Stoke City, disputé ce jour, en championnat anglais:

Classement Premier League
1 Manchester United 57 points 26 maths/ 16 9 1/ 57 25/ + 32
2 Arsenal 56 27/ 17 5 5/ 57 27/ 30

23.02.11

Permalien 16:36:43, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Fernandez et "Le Parisien" rêvent que le Vélodrome "lynche" Evra

L’UEFA devra surveiller de près le traitement que l’OM va réserver à Patrice Evra. Je suis Français et 100 % contre Marseille. C’est quoi Marseille ? Zatelli, Skoblar, Magnuson et puis c’est tout.
Quand Marseille a dominé le football en 1993, c’était l’époque du dopage, du trucage, de l’argent enterré dans le jardin… L’apologie du Bling Bling on ne peut plus vulgaire. De cette réussite, je n’en veux pas.
Manchester United c’est autre chose. Une véritable Histoire avec des hommes et non pas une suite d’anecdoctes avec des tricheurs. L’ancien bateleur qui a présidé l’OM en 1993 c’est quoi à côté de Sir Ferguson. C’est d’un côté un berlusconien qui se sert du foot pour se faire mousser, et de l’autre, un esthète qui exerce dans le football comme Fellini faisait du cinéma ou Picasso de la peinture. Entre celui qui s’est emparé du football pour le salir, et celui qui lui donne des lettres d’or, je n’hésite pas un millième de seconde.

A quelques heures de Marseille-Manchester United, ce 23 février à 20 h 45, je rappelle que Jean Fernandez et Le Parisien ont émis sur la place publique un souhait qui ressemblance à un lynchage.
L’entraîneur d’Auxerre et le quotidien, avec de lourds sabots, viennent de nous dire que le Vélodrome sera peut-être hostile à Patrice Evra. On sait que ce genre de déclarations équivaut à une incitation à la haine envers autrui. Il suffit d’eun mot pour déclencher la furie de la foule. Là il y a plusieurs mots. Je vous laisse juge. Evra sert de bouc émissaire pour symboliser le fiasco des Bleus en 2010. Pendant ce temps Gourcuff, Henry et Domenech rasent les murs.

Jean Fernandez: “Ce sera son premier match en France depuis la Coupe du Monde 2010, le public va certainement le siffler. Dechamps peut en jouer et demander à l’adversaire direct de Patrice de le provoquer au maximum pour qu’il disjoncte et prenne éventuellement un carton. Si cela arrive, Evra ne pourra plus défendre efficacement. Ca peut être décisif puisque l’agressivité dans la récupération du ballon sera essentielle et qu’il ne faudra pas lâcher le milieu."(Equipe Magazine, 19 février 2011).

Le Parisien: “Evra peut s’attendre au pire (…) Une réception très chaude de la part du public olympien qui a l’image du reste du pays n’a pas toujours pardonné à l’ancien capitaine des Bleus la mutinerie de Knysna. (…) Un Vélodrome en fusion (…) Des sifflets et huées qui l’accompagneront pendant tout le match (…)” (23 février 2011)

Au lieu de salir Patrice Evra, les médias auraient dû insister pour dire que l’arrière venait de resigner à Manchester United un contrat qui lui permet de rester à MU jusqu’en 2014. C’est dire la confiance qu’à en lui Sir Alex Ferguson. Evra est une victime de l’incompétence de l’ex Boucher de Lyon.

PS: Le pompon de la déclaration la plus inconcevable revient à Stéphane Mbia:
-"Rooney, Nani et Berbatov, ils ne passeront pas. Je suis sûr de mes qualités.”

Permalien 16:27:43, Catégories: LE GYM E BASTA, FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Jean Baeza est mort. Hommage à Helmut Metzler.

Jean Baeza vient de mourir. N’étant ni Lyonnais, ni Cannois et encore moins Monégasque (ouf!), je n’incline devant sa dépouille et adresse mes condoléances à sa famille.
Il y a fort longtemps, je me suis aussi incliné devant la fin de carrière prématurée d’un joueur dont le seul tort fut de croiser la route de Jean Beaza qui dans les années 1960-1970 a joué à Monaco, Cannes et Lyon.
C’était un défenseur très énergique, trop énergique parfois.
Le 12 août 1970, lors de Nice- Lyon, Jean Beaza a sauvagement taclé Helmut Metzler, jeune espoir autrichien, alors âgé de 25 ans, qui venait de signer à l’OGCNice. J’étais dans le stade, tout se passa sous mes yeux. On appelle ça un fait de match, un accident de travail…
Raymond Domenech a taclé Metzler qui se mit à hurler tandis que Jean Baeza vint se heurter dans les deux joueurs. Dans la confusion personne ne savait qui toucha salement Metzler. Moi, je le savais, j’étais le témoin occulaire avec d’autres qui ont peut-être oublié. Moi, pas.
Comme l’on dit: première lame, plus seconde lame…
Metzler venait d’ouvrir le score. Il était en plein boum, virevoltant, plein d’explosivité. Les arrières adversaires ne supportent pas trop de voir ça. A l’époque, il n’y avait pas de caméras. On ne revoyait jamais l’action. En tout cas pas dans tous les matchs.
La rumeur colporta que c’était Domenech qui blessa Metzler.
-«Baeza et moi avions la même coupe de cheveux. Les journalistes nous ont confondus. Je n’ai rien fait pour les contredire. Je débutais, il me paraissait important que l’on parle de moi, en mal ou en bien. Il y avait une sorte de bravade. Je suis alors entré dans mon personnage.» Dixit Domenech.
Ainsi naquit naît la la réputation de «boucher de Lyon» que Domenech traînera jusqu’à la fin de sa carrière de joueur. Avec la barbe, il faisait encore plus méchant.
La carrière de Metzler,elle, s’acheva le jour de cette triste agression.
L’Autrichien ne retrouva plus jamais son niveau.
Il ne fut plus qu’une ombre de lui-même, jamais remis complètement des fractures du tibia et du péroné…

Palmarès de Jean Baeza:
Coupe de France 1973 avec l’Olympique lyonnais
Trophée des champions 1973
8 sélections en équipe de France

Permalien 11:01:57, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Brassens ?, par Bertrand Dicale (Flammarion)

Deux géants: Brassens connaissait toutes les chansons de Charles Trenet. Lors de la fameuse rencontre au sommet Ferré-Brel-Brassens, il manquait Trenet.

Pour le 90e anniversaire de sa naissance et le 30e anniversaire de sa mort, on va beaucoup entendre parler de Georges Brassens. Qui s’en plaindra ? Bertrand Dicale a pris la décision de revisiter une légende vivante. En fin de volume, il confie que sa mère lui avait donné la permission d’écouter du Brassens sur ses propres disques. A l’époque des vinyles, ils pouvaient se rayer facilement, d’où la confiance de la maman envers son fiston. Dicale est donc très attaché à Brassens. On ne le dirait pas toujours à la lecture de son ouvrage tant il met de la distance entre lui et le poète. C’est très rare de parler de Brassens avec tant de distance car le chanteur est un homme infiniment sympathique, très éloigné de ces produits du show-biz qui chantent la fraternité alors qu’ils sont abjects dès que les micros sont débranchés. Il arrive que sous le masque du troubadour pacifiste se cache un facho de la pire espèce. Chasser le naturel, il revient au galop. De ce côté, on est tranquille avec Brassens, humaniste certifié à 100 %.
Si quelqu’un n’a pas caché sa personnalité c’est bien Georges Brassens. Il s’est mis à nu dans ses chansons. Ce n’est pas donné à tout le monde. Brassens est aimé pour ce qu’il est, à la différence de ses clones notoires qui font commerce de bons sentiments. Comme l’enquêteur répète trop souvent qu’il se démarque du «clergé jaloux», on se dit que Bertrand Dicale n’est pas plus un extra-lucide infaillible que les admirateurs de Brassens sont tous des intoxiqués à plat-ventre devant leur icône. Il faut se garder d’un tel jugement surtout qu’avec Brassens (et Ferré) nous sommes sous l’enseigne «ni dieu ni maître». Si Ferré est un anarchiste de gauche quand Céline est un anarchiste de droite, Brassens, lui, est un anarchiste tout court qui traverse sur les clous – aujourd’hui passage protégé- pour ne pas avoir affaire à la police, comme il nous l’a expliqué lui-même. Le lecteur n’a que faire de sans cesse tomber sur la méfiance envers la «brassensologie orthodoxe » et les «brassensologues du canal historique». Aimer Brassens c’est la garantie de ne jamais aimer quelqu’un les yeux fermés. D’abord de méfier de soi-même. Alors pensez un peu des autres !
La particularité de Brassens c’est de n’avoir aucun discipline. Au mieux, il a des amis. Si Brassens bouffait du curé alors qu’il les fréquentait cela ne veut rien dire de particulier, hormis le fait qu’il était tolérant et qu’il ne pratiquait donc aucun ostracisme ni mise à l’index, sauf envers les cons ! Suivez mon regard. Ils volent pas escadrille, a dit Audiard, Michel de son prénom.
Le livre de Bertrand Dicale passe en revue tout ce que l’on sait déjà : enfance sétoise, cambriolage de jeunesse, STO, la Jeanne de l’impasse Florimont à Paris, chroniqueur au Libertaire… La biographie en résumé express occupe le premier chapitre. Dès le second, nous assistons à la gentille tentative de destruction de la statue du commandeur.
En farfouillant dans l’œuvre de Brassens, Bertrand Dicale a trouvé certaines ressemblances avec Jean Richepin et avec Gustave Nadaud qui « s’est révélé être son plus influent professeur de chansons ». (p.44) S’ensuit une longue démonstration, preuves à l’appui, de différents emprunts de Brassens dans l’œuvre de l’oublié Nadaud. De là à accuser Brassens de plagiat, il y a un pas que ne franchit pas Bertrand Dicale. Cela me fait penser à La Femme d’à côté de Truffaut qui s’est permis de citer, tout au début de son film, l’introduction de La tête vide de Raymond Guérin, sans la moindre citation au générique. Tous les artistes ont des influences ; cela n’enlève rien à leur talent quand ils en ont, bien sûr. Les copieurs font beaucoup de mal à l’œuvre de ceux qu’ils copient. Bertrand Dicale signale que Paul Fort est les « seul poète que Georges Brassens ait rencontré régulièrement ». Bonne information. Je propose au biographe de vérifier aussi l’emploi du temps d’autres chanteurs plus fantaisistes avec leur biographie.
Page 111, Bertand Dicale écrit que Brassens, à la trentaine, « entame la tournée des cabarets parisiens où le pistonne le grand chansonnier Jacques Grello ». Le verbe pistonner est bien mal choisi. Parlons plutôt d’aide, de coup de pouce. D’amitié, d’estime. De parrainage affectif. Et que dire de ce passage : « Jamais Brassens n’a été un marginal vivant à l’écart des médias. Pourtant, c’est l’image qu’il projette ça et là… » Que l’on projette, peut-être, mais pas lui. Il ne faut tout de même pas comparer l’attitude médiatique de Brassens avec celle de Johnny Hallyday ! Brassens n’a jamais mis en scène sa vie privée, ainsi de suite. Ce n’est pas lui qui a décliné son nom à toutes les sauces pour ramasser le maximum d’argent. Il était digne, ne s’éloignait jamais de la parole de son œuvre. Il ne refusait pas les interviews ni “Le Grand échiquier” à Jacques Chancel. Cependant jamais il n’a fait le tapin comme d’autres qui sont devenus aussi connu qu’une marque de lessive ou tel PQ triple épaisseur. Si Bertrand Dicale n’a pas publier un livre inutile sur Brassens, il finit par être ridicule par ses mises en boîtes répétitives sur les «brassensistes» qui tournent à l’obsession. On dirait qu’il cherche à réhabiliter quelqu’un qu’il ne nomme pas. En fin de volume, Bertrand Dicale, met en lumière les contradictions du chanteur et de l’homme: « Plus personne n’ose le détester parce qu’il n’y a plus de raison de le détester». Pourquoi détester Brassens ? Le livre n’en donne même pas la moitié d’une possibilité. Le créateur des Copains d’abord était un cœur pur. On ne peut pas écrire ce qu’il a écrit si l’on n’est pas sincère. Il a mis sa peau dans ses chansons. 70% des chanteurs ne sont que des versificateurs qui font la queue pour passer chez Michel Drucker comme hier ils se précipitaient auprès de Guy Lux. Le livre de Bertrand Dicale, travail sérieux, nous le prouve avec éclat.

-Brassens ?
Par Bertrand Dicale, Flammarion, 280 p., 20 €

Permalien 09:39:26, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Proust, Eclimont, Sagan & Nourissier

Desproges-Sagan: un grand classique qui prouve la générosité de Françoise Sagan

Toujours spirituel, Alain de Botton nous fait voyager dans l’œuvre de Marcel Proust, en neuf chapitres qui tournent sur l’amour pour l’essentiel. On sait que l’auteur d’A la Recherche du temps perdu nous enseigne que l’amour peut naître de l’indifférence, comme celui de Swann pour Odette. Proust ne croyait ni en l’amour ni en amitié. Emmanuel Berl ne l’avait pas ménagé, disant à son aîné qu’il confondait l’amour avec l’onanisme ! Proust se mit en colère et lui balança au visage ses pantoufles. Ce fut une rupture d’amitié bien que l’auteur d’A la recherche du temps perdu ne se faisait pas d’illusion sur l’amitié. Pour lui c’était « un mensonge qui cherche à nous faire croire que nous ne sommes pas irrémédiablement seuls». Triste constat.

-Comment Proust peut changer votre vie
Alain de Botton
J’ai lu, 219 p., 6 €

A la fois « fou » de vélos et de littérature- il y a d’autres beaux spécimens (Buzzati, Blondin, Nucéra, Boudard…) - Christian-Louis Eclimont nous donne un livre érotique bien troussé. L’ouvrage se présente sous forme de mails entre deux personnes qui ne se verront jamais. Tout est dit : on communique avec tout le monde mais plus personne ne se voient. Mieux que le préservatif et la pilule : l’absence des corps. L’imaginaire au pouvoir … Avec ce genre de rapports, on ne risque pas d’avoir le sida. Cela fantasme dure mais on ne prend plus de risque. On se considère comme des stars pour quitter son quotidien au ras des pâquerettes. L’héroïne insaisissable dit à son internaute préféré qu’il voit tout à travers le « bordel de ses yeux ». On s’excite à coups de mots. Sans aucune photo, on songe davantage à Jean-François Jonvelle qu’à Helmut Newton et Hamilton. Nous sommes entre Balthus et Molinier. Un bon voisinage. Voici un ouvrage à ranger à côté de 1929 (B.Péret, Aragon, Eluard), de Nadja (Breton) et de La confession impudique (Tanizaki).

-Petits mails entre amants
Christian-Louis Eclimont, Hors-Collection, 168 p., 12 € 90

Le livre est déjà collector car il n’est pas paginé. Ce livre de 1957 est la confession de Françoise Sagan, devenue intoxiquée à la morphine suite à un accident de voiture. A force de prendre du palfium elle fait un séjour en clinique pour essayer de se désintoxiquer. Lors de son séjour, elle note sa souffrance, ses angoisses. Peur de la mort. Une solitude à couper au couteau. Ce livre renvoie à La difficulté d’être de Jean Cocteau. « Il y a longtemps que je n’avais pas vécu avec moi-même » dit Sagan. Ceux qui considèrent Sagan comme une mondaine ferait bien de lire ce livre. François Sagan était un écrivain. Françoise Giroud, un auteur. C’est toute la différence entre une vraie désespéré et une fausse souffrance. L’ambition n’a jamais été l’ambition de Sagan. Elle a cédé à “Paris Match” car pas assez de gens ne lisaient “Les Nouvelles Littéraires". On peut se faire photographier pieds nus dans une décapotable est avoir du talent. On peut aussi écrire dans des revues élitistes sans avoir aucune notion de la musicalité des mots.

-Toxique
Françoise Sagan,
Illustrations Bernard Buffet, Le Livre de Poche, 5, 50 €

Autre livre sur la descente en enfer. Celui de Nourissier sur sa femme rongée par l’alcool. Je pense à mon père qui disait : « Un homme qui boit, c’est atroce, mais une femme, alors… » Mon père n’avait pas de mots pour dire combien il était dégoûté quand il voyait une femme se biturait. Nourissier, lui, a les mots. L’ouvrage qu’il consacre à Reine est celui d’un homme qui n’a pas vu sa femme plongée dans l’alcool. Elle a voulu noyer ses chagrins mais hélas, ils ont tous surnagé… Au soir de sa vie, Nourissier atteint de la maladie de Parkinson a semble-t-il ponctué son œuvre avec celle qui a ponctué sa vie.[J’ai écrit cette notule avant sa mort] De tout, il est passé à rien. Sa prose déchirante inspire le respect. Depuis le 15 février dernier, on connaît les deux dates de Nourissier (1927-2011). Je pense aux conciliabules et autres tractations du jury du Prix Goncourt. Que de temps perdu. L’homme disait qu’il ne s’aimait pas. D’où l’attrait du pouvoir pour qu’on l’aime. Il voulait qu’on aimât François mais les gens ne s’adressèrent qu’à Nourissier.

Eau-de-feu,
François Nourissier, Folio, 204 p

Interview: l'hommage de Gabriel Heinze à Sir Alex Ferguson

A la veille de recevoir Manchester United à Marseille, G. Heinze reconnaît qu’il a eu tort de quitter les Red Devils. S’il y jouait encore, il aurait gagné plein de trophées.

Quelle est la différence entre Old Trafford et le Vélodrome ?
-"Contre Arles-Avignon, le public marseillais nous a sifflés. Tu ne verras jamais ça à Old Trafford! A la fin de 2005, on a fini 3e de Premier League avec une défaite à domicile lors de notre dernier match à O.T.: 1-3 contre Chelsea. Les dirigeants nous ont obligés de sortir du stade pour aller voir les supporters qui nous acclamaient. Je me demandais ce qui allait se passer. A ma stupéfaction, tous les fans nous ont acclamés comme si nous avions gagné le titre ! Ils nous félicitaient pour notre saison, la première en Angleterre pour moi, d’où mon appréhension quand nous sommes sortis. Cette situation est impossible à Marseille. Finir 3e et avec une défaite, tu ne peux plus sortir du Vélodrome !”

-Est-ce que le 7-1 contre l’AS Roma en 2007 reste le sommet de vos trois ans passés à Man U ?
-"Oui. On a perdu 2-1 à Rome, puis 7-1 à Old Trafford. Au match retour, Ferguson m’a dit: “Garçon, si tu fais une passe en retrait, je te fais sortir!” C’est la première fois qu’un entraîneur m’a dit une telle chose… Au bout de moins de 18 minutes de jeu, on menait déjà 3-0. Tout Man U était dans le camp italien, sauf le goal. J’ai le DVD du match chez moi…”

-Est-ce difficile de s’adapter à Man U ?
-"C’est très facile! Sur mon côté gauche, j’ai trouvé Giggs qui m’a fait jouer le mieux possible. Manchester U continue de gagner des titre grâce à ces anciens qui restent, d’authentiques guides. Ils connaissent tout et accueillent les nouveaux dans les meilleures conditions. Gary Neville, Scholes, Giggs… Chapeau !”

-Paul Scholes à dit: “Quand j’ai rencontré Ferguson, j’étais terrifié. Je le suis toujours!” Et vous ?
-"Je n’ai pas peur de Ferguson. Je le respecte. C’est le patron. Dès que j’ai parlé anglais, je suis allé dans son bureau plusieurs fois. Il m’a donné des conseils qui me servent encore. Il m’a dit: “Tu sais, si tu joues mal, c’est toujours de ta faute…” Il m’a mis en bonne condition pour la Coupe du Monde 2006. Ferguson, tu l’écoutes. Il te donne une telle confiance ! Tu peux accomplir des miracles sous ses ordres.”

-Vous a-t-il “tué” selon le mot de Cristiano Ronaldo ?
-"Oh! oui… Souvent! Il ne regarde pas votre identité, votre statut. Il ne parle que de la production du joueur. Il n’y a alors plus de Ronaldo, plus de Scholes, plus de Heinze… Quand il s’énerve, il est impressionnant. Il a toujours les mêmes expressions. Il passait des après-midis à nous pourrir. On le méritait.”

-Vous relations se sont dégradées à l’été 2007…
-"Pour des questions juridiques. J’ai mon caractère. Ferguson a le sien… Il a fait partir des monstres: Keane, Beckham, van Nistelrooy. Il y a eu des étincelles mais dans ma carrière je ne regrette qu’une seule chose: je n’aurais pas dû quitter Manchester United.”

-A Marseille, Deschamps peut-il imiter Ferguson ?
-"Non. Ici c’est différent. A Manchester, Ferguson est décisionnaire. Il faudrait donner les clés à Deschamps…

[Merci à Mathieu Grégoire]

22.02.11

Anelka & Benzema, la force de frappe française

Une fois n’est pas coutume: les Français se sont distingués en attaque.
A peine entré en jeu, Benzema a marqué un très beau but. Pas facile du tout. Il a frappé au bon moment. Magnifique football! Le Gone marque contre son équipe et l’élimine pour ainsi dire.Lyon a égalisé ensuite par Gomis mais le 1-1 met le Real Madrid en situation ultra favorable pour se qualifier. Ronaldo a fait un beau match. Il a frappé le montant sur coup franc. Le public l’a sifflé… Ce n’est pas grave: Ronaldo, le public de Gerland, il ne voit le jouer d’habitude que sur C+ ou TF1 !
Au Danemark, Anelka a marqué deux fois. Il est donc l’artisan de la quasi qualification en 1/4 de Chelsea.

Résultats de la troisième journée des 8es de C1:
Lyon 1 - 1 Real Madrid
FC Copenhague 0 - 2 Chelsea

Permalien 20:36:09, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

The show Cristiano Ronaldo must go on

Cristiano Ronaldo subit 10 agressions sur un terrain quand Messi ne reçoit que deux sales coups. C’est une étude statistique qui le prouve.

On le jalouse. Moi, pas.
On le trouve moins bon que Messi. Moi pas.
On le dit frimeur. Moi pas.
On le critique sans cesse. Moi pas.
Quand Ronaldo est sur une pelouse, je ne vois que lui.
Il a les jambes pleines de lumière.

21.02.11

Permalien 23:58:34, Catégories: LE GYM E BASTA, THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Officiel: Evra a resigné à Manchester United jusqu'en 2014

Beau lundi pour Evra: il resigne à MU et il sait qu’en FA CUP, les “enfants” de Wenger vont encore venir à Old Trafford…

Depuis ce matin, Patrice Evra, 29 ans, est lié à Manchester United jusqu’en 2014.
Cela est beaucoup plus important que la polémique déclenchée par l’actuelle ministre des Sports, à savoir faut-il que l’ex Aiglon joue ou pas en équipe de France ?
Il est autrement plus difficile de jouer avec Man U sous les ordres de Sir Ferguson que d’être sélectionné par Laurent Blanc, le remplaçant du Boucher de Lyon.
Evra a déjà joué 226 matchs avec MU. Et 32 en équipe de France… Aller tous les joueurs à Carrington c’est plus valorisant que de traînasser à Clairefontaine.
-"C’est juste un rêve de jouer ici", a déclaré sobrement l’ex Aiglon. On imagine son bonheur, jouer avec Giggs, Vidic, Rooney, Nani, van der Sar… pour Ferguson. Oui, juste un rêve.
-"Patrice est l’un des plus grands arrières gauche du monde. Il est capital dans le vestiaire. Son expérience et son talent font du bien au club et à tous les jeunes", a expliqué Sir Alex Ferguson quand l’encre de leurs signatures n’étaient pas encore sèche.
Tout ça est d’un autre niveau que le bus des Bleus en Afsud 2010. Quand vous avez aux commandes un homme de la qualité de Ferguson c’est autre chose que l’incompétent qui dirigeait l’équipe de France…
Avec MU, Evra va gagner encore plein de titres (Premier League, FA CUP, C1…) Que de succès à venir!
En équipe de France, il n’y a rien au bout. Qui peut croire que la France peut redevenir championne du monde ?
Pas moi.
A MU, il y a des joueurs d’exception alors que l’avant-centre des Bleus est remplaçant au Real Madrid…

Parcours:
1998-1999 S.C. Marsala
1999-2000 AC Monza
2000-2002 OGC Nice
2002-jan. 2006 Monaco
jan. 2006 Manchester United

Palmarès:
AS Monaco
Coupe de la Ligue 2003

Manchester United
Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Ligue des Champions 2008
3 Championnats d’Angleterre 2007, 2008, 2009
2 Community Shield 2007, 2008
3 Carling Cup 2006 , 2009 , 2010

Permalien 23:58:16, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Partir, de Blaise Cendrars (Quarto/Gallimard)

Au lieu de partir en Tunisie et en Egypte, en Dictature Air Lines, les politi/chiens français feraient mieux de lire Partir, somptueux volume qui regroupe les poèmes, romans, nouvelles et mémoires sur le théme des voyages effectués par Blaise Cendrars (1887-1961) qui n’a pas cessé de bourlinguer sur la planète.
Il ne sert à rien de voyager pour vérifier les cartes postales. Seuls les poètes savent regarder. De surcroît, de nos jours, on ne voyage plus mais on se transporte d’un point à un autre. Il s’agit de trajets express et non plus de voyages. Cendrars, lui, écarquillait les yeux du début à la fin.
Les politi/chiens apprendraient à voir s’il lisait tout ce que contient Partir. En effet, Claude Leroy a très bien choisi les textes qui sont autant de guides poétiques par excellence : Les Pâques à New York, Prose du Transsibérien, Le Panama, Moravagine, Dan Yack, Vol a voile… Lorsqu’on lui disait qu’il inventait certains voyages, Cendrars rétorquait que cela n’avait aucune espèce d’importance puisque sa prose avait fait voyager ses lecteurs !
On lui doit ce vers merveilleux si souvent attribué à d’autres qui ne démentent pas, hélas : «Quand tu aimes, il faut partir ». D’aucuns ont critiqué Cendrars de faire l’apologie du voyage au lieu de vivre par procuration grâce à la littérature. Cendrars détestaient les écrivassiers qui ne vivaient que pour écrire. Lui voulait d’abord vivre avant d’écrire. Sur ce point, il s’entendait très bien avec Philippe Soupault, autre grand voyageur sans bagage. Tous deux étaient des adeptes de la poésie du vécu, présente dans toutes les pages choisies par Claude Leroy. Au cœur de Dan Yack, Cendrars désire que les pages soient sonores. Il y est parvenu et cela n’a rien à voir avec ces éditions livrées sur CD avec la voix d’un comédien qui en fait des tonnes. Ecrit pour l’essentiel à Saint-Segond, quartier paradisiaque au-dessus de la rade de Villefranche-sur-Mer, Le Lotissement du ciel fait croiser les saints, les aviateurs et les oiseaux. Au fait, Dieu à quelle vitesse vole-t-il ?
Beaucoup de gens traitent à la légère Cendrars. Je me suis rendu compte que cela tenait au fait qu’il avait vu le jour en Suisse, comme Jean-Jacques Rousseau… Les Français aiment surtout les Français. Pour ce qui est de Cendrars, il fait partie des plus grands poètes de l’Histoire. Sa fille lui rend le plus bel hommage visuel possible dans L’or d’un poète, titre du beau catalogue de la Collection Découvertes /Gallimard. On y voit Blaise Cendrars, clope au bec, sous toutes les coutures. Sa trogne en fait un Gabin des lettres qui ressemble à W.C. Fields. Comme on l’amputa du bras droit lors d’une offensive de son bataillon en 1915, il signait tout son courrier «Ma main amie», reprenant l’expression d’Apollinaire. Soupault entretint ensuite la tradition avec cette formule en bas de correspondance. A présent, je signe toutes mes lettres par «Ma main amie». Et ce jusqu’à ma mort. Cela fait son effet surtout que je n’écris jamais de lettre anonyme. Blaise Cendrars est le pseudonyme choisi par Freddy Sauser. Blaise=Braise. Cendrars=Cendres. Son œuvre est bel et bien un feu qui réchauffe le cœur. Pour fêter le triste anniversaire du cinquantenaire de sa disparition, lisons et relisons Cendrars.

-Partir, de Blaise Cendrars, édition établie et présentée par Claude Leroy, Quarto/Gallimard, 1372 p., 29, 50 €.
-Dan Yack, Folio, 454 p.; Le Lotissement du ciel, 580 p., Folio. Le deux ouvrages de Cendrars sont présentés et annotés par Claude Leroy.
-Blaise Cendrars, L’or d’un poète, de Miriam Cendrars, Découvertes/Gallimard, 128 p.

Manchester United - Arsenal en 1/4 FA CUP, si les Gunners se qualifient devant un D3...

Voici le but dans un style qui fait penser à Ronaldo 1er. Ce but impose un match d’appui à Arsenal! Il est l’oeuvre de l’attaquant Jonathan Kahne Tehoue… né le 3 mai 1984 à Paris !

Les 12 et 13 mars se dérouleront les 1/4 de finales de la FA CUP avec Manchester United contre Leyton Orient ou Arsenal !
En plus, le match aura lieu à Old Trafford. Plus que jamais les Red Devils sont sur la route du triplé de 1999.
Les deux clubs n’en finissent plus de croiser le fer.
Hier, Arsenal a été incapable de vaincre une équipe de L3 pourtant les “coiffeurs” d’Arsenal n’étaient pas n’importe qui. Tout arrive en football même le pire. Arsenal va se mettre un match en plus dans les jambes, comme s’il n’y en avait pas assez. A l’Emirates, les hommes de Wenger devraient passer facilement. Comme quoi on peut battre le Barça chez soi et ne pas vaincre des joueurs inconnus au bataillon.

Leyton Orient 1 - 1 Arsenal
But pour Leyton: Tehoue (88e)
But pour Arsenal: Rosický (53e)

Leyton Orient
Jamie Jones/ Andrew Whing, Ben Chorley, Terrell Forbes, Charlie Daniels/ Jimmy Smith, Stephen Dawson, Jason Crowe(Puis Thomas Carroll, 46e mn), Dean Cox/ Scott McGleish (Puis Jonathan Tehoue, 61e), Alex Revell (Puis Paul-Jose M’Poku, 82e)
Remplaçants: Lee Butcher, Elliot Omozusi, Mike Cestor, Harry Kane
Manager: Russell Slade

Arsenal
Manuel Almunia, Bacary Sagna, Ignasi Miquel, Sebastien Squillaci, Kieran Gibbs/ Alex Song, Denilson, Andrey Arshavin/
Nicklas Bendtner, Tomas Rosicky, Marouane Chamakh
Remplaçants: Wojciech Szczesny, Cesc Fabregas, Laurent Koscielny, Samir Nasri, Jack Wilshere, Gael Clichy, Emmanuel Eboué
Manager: Arsène Wenger

Permalien 16:28:14, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

210 € le prix des places la moins chère pour la finale de la Champions League

Le manager de Manchester United, Sir Alex Ferguson est fort mécontent du prix des places pour assister à la finale de la C, C2: 210 euros pour la moins chère !
-"C’est incroyable et décevant. C’est même scandaleux. Les managers et les joueurs ne peuvent rien faire à ce sujet. Je ne sais pas ce qu’on pourrait faire… En plus, il y a des frais de réservation de 26 livres sterling ou quelque chose comme ça. Mon dieu !”
Les billets de la catégorie la moins onéreuse coûteront deux fois et demi plus qu’en 2009 à Rome où les tickets les plus abordables se vendaient 80 euros.
Malgré les sommes énormes qui circulent dans le foot, l’Ecossais sait d’où il vient.
A l’origine, le football est le sport de la classe populaire. Ils nous l’ont tranformé en US Open.

20.02.11

Permalien 23:50:42, Catégories: LE GYM E BASTA, FOOT FRANCHOUILLARD  

La chance de Nice c'est que beaucoup de clubs pédalent dans la choucroute. Attenton danger!

Classement de la L1 concernant les clubs concernés par la rélégation en L2:

11 Sochaux 31 24 9 4 11 8
12 Bordeaux 31 24 7 10 7 -1
13 Valenciennes 30 24 7 9 8 3
14 Caen 28 24 7 7 10 -8
15 Nancy 28 24 8 4 12 -13
16 Auxerre 26 24 4 14 6 -1
17 Nice 26 24 6 8 10 -12
18 Monaco 24 24 4 12 8 -3
19 Lens 24 24 5 9 10 -14
20 Arles-Avignon 10 24 1 7 16 -32

Prochaine journée du bas de classement:

Samedi 26 février
19:00 Arles-Avignon-Brest
Monaco-Caen
Rennes-Lens
Saint-Etienne-Nice
Sochaux-Montpellier
Valenciennes-Lorient
21:00 Bordeaux-Auxerre

Dimanche 27 février
17:00 Nancy-Marseille

Quand on voit cette 25e journée, on se dit que Nice peut encore perdre à St-Etienne sans trop de dommage. On se demande ensuite ce qui va se passer lors du 1/4 de la Coupe de France, Reims-Nice…
Ce qui sera vitale pour Nice ce sont les 26 et 27 journées, soit Nice-Lens et Nice-Auxerre. Là il faut prendre 6 points et l’on sait que ce n’est pas facile de recevoir deux fois coup sur coup.
Aujourd’hui, Nice a pris 3 buts à 0 contre le PSG au Ray. Le portier du PSG a fait au moins deux beaux arrêts mais Paris a surclassé Nice. On pouvait jouer 3 jours sans marquer. Et Ospina a fait au moins 2 arrêts décisifs…
L’an passé au terme de la 24e journée, Nice avait 23 points.
Au même moment cette année, Nice en à 3 de plus, soit 26.
Les bataille vont être très chaudes, au Ray.
Au terme de la saison 2010-2011, Nice avait 44 points.
Il faut donc encore 18 points à glaner. Pas facile.
Il reste 14 journées à jouer donc 42 points en jeu…

Permalien 00:11:12, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Mon éditorial pour Nice-PSG: "Le match de la révolte"

Comme tous les clubs de bas de tableau ont perdu ou fait nul, Nice ferait bien de gagner au Ray. Voici mon édito pour le programme du match:

“Au foot, il y a aussi des révoltes. Sportives, s’entend. Des esprits mal intentionnés nous voient déjà en L2. Un ex joueur qui blessa salement Roger Ricort a dit : «Je me fais du souci pour Nice. » Moi, je m’en fais pour la sélection qu’il entraîne ! On le sait, les bonnes réponses viennent toujours du terrain et non pas d’un éditorial. Je compte donc sur les Aiglons. Depuis le temps que je suis le Gym (le demi-siècle bien sonné), notre club a une constance, à travers le siècle : nous avons les pires difficultés à nous motiver devant des clubs sans grande Histoire mais nous mettons nos tripes sur la table dès qu’un gros bras veut nous broyer. Autant je n’attends rien de certains déplacements autant la venue des clubs prestigieux me fait espérer le meilleur de nous. A Nice, le Real Madrid de Puskas est tombé de haut. Cette saison, Marseille et Lyon ont connu la défaite au Ray. Soyons positifs et déterminés, d’autant plus que nous venons de perdre à Rennes. Comme les Parisiens viennent de faire match nul contre Lens au Parc des Princes, il est évident qu’ils viennent chez nous avec l’intention de ramasser la mise puisqu’ils jouent pour une place en Champions League.
Il se trouve que nous avons aussi un immense besoin au niveau comptable. Il y a urgence, et en sport seule la victoire est belle car elle ramène trois points. Chaque match à son histoire, et celle de ce Nice-PSG doit démontrer que les Aiglons ont un mental qui va leur permettre de répondre présent dans un grand match de L1. Puisque nous aimons les grands défis : en voici un ! Il nous faut concrétiser dans nos périodes de domination. Sans but, on n’avance pas au classement. Est-ce mettre la pression sur nos joueurs d’écrire la réalité des faits? Non, Nelson Piquet sénior a dit sur la grille de départ d’un Grand Prix que la « pression il l’a réservée aux pneus !» Les meilleures intentions sans la victoire au bout ne rassurent personne.
Restons tous soudés pour transformer notre espérance en certitude. La dernière passe et la finition sont les deux derniers gestes d’une phase de jeu réussie. Ils sont le plus difficile à réaliser. D’où notre attrait passionnel pour ce sport. Le PSG est favori puisque les Parisiens sont dans les cinq premiers. La grandeur du football permet de déjouer tous les pronostics dès lors qu’on le pratique le mieux possible. La hiérarchie peut être contestée, ce qui est quasi impossible au basket. N’attendons pas d’être au seuil des matchs couperets. Agissons au lieu de réagir. Notre destin est entre nos mains. Et aussi entre nos pieds. Issa Nissa !” (1)

(1) A lire demain avant le match sur http://www.ogcnice.com/accueil.php

Résultats de L1:

Lorient 5 - 1 Bordeaux (Gameiro a réalisé un triplé)
Auxerre 1 - 1 Arles-Avignon
Brest 2 - 0 Monaco
Caen 2 - 2 Valenciennes
Lens 2 - 3 Sochaux
Marseille 2 - 1 Saint-Etienne
Lyon 4 - 0 Nancy (Briand a marqué le même retourné que celui de Rooney contre Man City)

Dimanche 20 février
17h: Montpellier - Lille et Nice - Paris SG
21 h: Toulouse - Rennes

Classement:
1 Lille 45 points 23 matchs/ 12 9 2/ + 20
2 Marseille 42 24 11 9 4 14
3 Lyon 41 24 11 8 5 14
4 Rennes 40 23 11 7 5 9
5 Paris SG 38 23 10 8 5 10
***************************
11 Sochaux 31 24 9 4 11 8
12 Bordeaux 31 24 7 10 7 -1
13 Valenciennes 30 24 7 9 8 3
14 Caen 28 24 7 7 10 -8
15 Nancy 28 24 8 4 12 -13
16 Auxerre 26 24 4 14 6 -1
17 Nice 26 points 23 matchs/ 6 8 9/ -9
18 Monaco 24 24 4 12 8 -3
19 Lens 24 24 5 9 10 -14
20 Arles-Avignon 10 24 1 7 16 -32

19.02.11

Permalien 18:13:22, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Les "coiffeurs" de MU écrasent... 1-0 une Division 5 .

Pour recevoir une équipe de D5 en FA CUP (8e), Ferguson fit un turn over avec les “coiffeurs” pendant que Marseille - prochain adversaire de MU en C1- a gagné contre Saint-Etienne 2-1.
Les observateurs de MU qui se sont déplacés à Old Trafford ont dû être contents du voyage! Ils ont vu une équipe B de MU. Il n’y a rien à retenir de ce match. Nul a tous points de vue. Brown a marqué de la tête- un but assez chanceux- et puis nada. Fabio s’est peut-être blessé. Obertan est redevenu mauvais comme à son arrivée. Sur ce match, le Français a perdu des points. Quant à Bebé, c’est une énigme. Il a le corps d’un bel athlète mais ses gestes ne sont pas ceux d’un footballeur qui respire le ballon. Je ne sais plus quoi penser de lui. Pour l’instant je n’en pense pas du bien au niveau technique et vision de jeu. Dans ces deux compartiments, je lui mets 2 et 0.
Contre Crawley Town (1-0), Ferguson avait quand même mis un rideau de fer devant le trio d’attaquants. J’adorais la composition avec les deux jumeaux en latéraux et la charnière centrale inédite mais on n’a pas pu pas vraiment les tester.
Les visiteurs ont été éliminés, tête haute.
MU est donc en 1/4 de la FA CUP 2011, avec le triplé toujours en vue.
Chelsea s’est fait sortir aux tirs au but par Everton.

Voici la composition de l’équipe de MU qui s’est qualifiée. Aucune note tant le niveau fut affligeant.
Lindegaard/
Fabio
O’Shea
Brown
Rafael/
Anderson
Carrick
Gibson/
Obertan
Chicharito
Bebé

Remplaçants: Kuszczak, Smalling, Fletcher, King, Tunnicliffe Pogba, Rooney.

Manager: Ferguson

Jean Fernandez incite l'OM à faire "disjoncter" Patrice Evra

A l’inverse de Jean Fernandez, j’annonce que Manchester United se qualifiera pour les 1/4 de finale à Old Trafford contre Marseille.

Quand j’ai vu que l’on a demandé à Jean Fernandez ce qu’il pensait de OM-Manchester United, je n’ai pas résisté à l’achat de L’Equipe Magazine, daté 19 février 2011.
On l’interroge comme un monsieur-je-sais tout.
Vous savez ce qu’a gagné Jean Fernandez en 26 ans de carrière d’entraîneur, au niveau des compétitions françaises?
Le championnat de D1 2001 avec Sochaux…
Jean Fernandez est si brillant que les Auxerrois qu’il entraîne occupe actuellement la 17e place en L1:
17e/ Auxerre 25 points 23 matchs/ 4 13 6/ 28 29/ -1
En 23 matchs, ses joueurs n’ont su gagner que 4 fois…
Au lieu d’afficher l’humilité, il choisit le camp du donneur de leçons.
Je vous livre ce qu’il dit sur le “cas Patrice Evra", page 62:
-"Ce sera son premier match en France depuis la Coupe du Monde 2010, le public va certainement le siffler. Dechamps peut en jouer et demander à l’adversaire direct de Patrice de le provoquer au maximum pour qu’il disjoncte et prenne éventuellement un carton. Si cela arrive, Evra ne pourra plus défendre efficacement. Ca peut être décisif puisque l’agressivité dans la récupération du ballon sera essentielle et qu’il ne faudra pas lâcher le milieu. Tu gagnes les, tu avances. Tu les perds, tu recules".
Pour Jean Fernandez, l’une des solutions c’est de tout faire pour que Evra disjoncte. Dire que les entraîneurs sont des éducateurs… Entre Materazzi et Zidane, Jean Fernandez apprécie donc surtout l’Italien.
Jamais Fernandez n’aurait demandé qu’on fasse disjoncter Sagna ou Clichy si Marseille avait rencontré Arsenal au lieu de Man U. Là, il se lâche. Il sait que Ferguson ne lira jamais l’article. Il n’aurait jamais osé dire une pareille énormité antisportive contre un joueur de Wenger.
Jean Fernandez dit que MU joue en 4-4-2 ou 4-3-2-1. Il n’a même pas vu le 4-5-1 !
Il est bien à sa place: 17e de L1. Cela ne vole pas plus haut.
Son pronostic:
-"Je vois 1-0 à Marseille, puis 1-1 à Manchester. L’OM se qualifie donc.”
Je m’oppose bien sûr à tout ce discours lamentable.
Ferguson est si intelligent- ce qui nous change…- qu’il peut laisser Evra à la maison car Fabio saura très bien tenir sa place sur le flanc gauche.
OM-MU pour Marseille c’est le match de l’année, pour Ferguson- et pour moi!- ce n’est qu’un 8e aller de C1. Rien de plus. Autrement dit du pipi de chat. MU ne va pas jouer sa vie au Vélodrome, stade vétuste, cancer visuel. (Laissez le Ray de côté, svp. Ici je parle de MU). OM-MU c’est comme Wolverhampon-MU, rien de plus.
Par contre, lors de MU-OM les Red Devils vont laminer les Marseillais qui s’en souviendront, croyez-moi.

PS: Les médias prétendent que LLoris et Valbuena sont convoités par Ferguson. Lloris, why not ? Valbuena, c’est de la science-fiction.

PS: Au vélodrome, j’espère que l’OM ne mettra pas un double contrat sur Nani et Rooney…

Permalien 01:55:19, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

"Nani est en train de devenir l'un des meilleurs joueurs du monde", dixit Sir Ferguson

Immense entraîneur, Sir Alex Ferguson sait complimenter ses joueurs sur l’agora médiatique quand d’autres managers passent leur temps à critiquer les joueurs des camps adverses:
- “Je n’ai pas besoin de vanter l’amélioration de Nani. Il est constant depuis le début de la saison. A 24 ans, Nani est devenu un joueur décisif. Il marque des buts et en fait marquer à ses partenaires. Il a frappé sept fois au but contre Man City, ce qui est énorme pour un ailier, en particulier dans un match au niveau élevé. Dans cette rencontre, il a inscrit notre premier but avant de donner un caviar à Ronney pour le second. Désormais, chaque fois qu’il s’approche de la surface de réparation adverse, on pense qu’il va se passer quelque chose de très important. Il a vite mûri. Cristiano Ronaldo n’est pas devenu exceptionnel tout de suite: il a pris le temps de s’installer et se développer dans le jeu anglais. Nani, lui, a été un peu plus rapide à passer de bon à très bon joueur. Nani est en train de devenir l’un des meilleurs joueurs du monde".

18.02.11

Permalien 22:09:55, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

HISTORIQUE: Ryan Giggs (862 matchs, 158 buts) a signé pour sa 21e saison à Man United !

Beaucoup croient en Dieu. Moi, je crois en Giggs.
“Quand le match est fini, les souvenirs commencent". (RYAN GIGGS)
Voilà pourquoi la flèche galloise repousse les limites. L’attaquant ne veut pas appartenir au passé.
Il veut jouer des nouveaux matchs, encore et encore, pour vivre au présent de l’indicatif.
Tout me fascine chez lui: sa classe, sa longévité, sa rage, son regard laser, son visage famélique, son gauche de folie furieuse, sa vitesse, sa science du dosage, son élégance, son intelligence de jeu, sa finesse… A-t-il un défaut? Il me rend heureux. C’est la mission des grands sportifs qui ont le rôle de nous faire oublier la médiocrité quotidienne. Lui y parvient. Bravo et merci. Cantona, Yorke, Andy Cole, van Nistelrooy, C. Ronaldo sont passés et lui est toujours là. ô Giggs suspends ton vol ! Je le sais capable de nous donner un 19e sacre de champion d’Angleterre et une 4e C1.

Tout change, tout meurt, lui reste en place.
Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles. En voici, un bonne: ce 18 février 2011, Ryan Giggs vient de prolonger officiellement d’une année son contrat avec Manchester United.
Le Gallos va donc jouer une 21e saison sous le maillot des Red Devils pour le plus grand plaisir des millions de fans du club mythique. On est sûr de le voir jusqu’en 2012. Il aura 38 ans. C’est notre nouveau Stanley Matthews qui joua pro jusqu’à… 50 ans !
Giggs se dirige vers 21 ans en équipe première de Man U!
On n’a plus de superlatif pour qualifier ce joueur et surtout cet homme du commun.
Ryan Giggs n’est pas du tout à la mode: il aime ce qu’il aime dans un monde qui se marie… parce que le divorce est possible.
Ryan Giggs est un joueur historique. Il a gagné tous les titres de MU depuis 1991. Cela en fait 31 ! Record mondial absolu. Mieux que Pelé! Mieux que Cruyff! Mieux que tout le monde.
Il est évident que si Giggs était Brésilien ou Anglais, il aurait déjà eu le Ballon d’Or.
Et s’il avait signé au Real Madrid les médias le suivraient à la trace.
Giggs se moque de toute l’écume du foot. Lui joue dans un grand club. Et il a remporté plein de titres avec ce club.
Il est parfaitement épanoui.
Giggs est l’honneur du football quand tant de joueurs abîment ce sport magnifique.

Sir Alex Ferguson a déclaré ce jour:
- “On manque de mots pour décrire Ryan Giggs. C’est un joueur merveilleux et un homme merveilleux (soit mes propres mots ou presque!). Avoir le désir et la capacité de jouer au plus haut niveau pendant si longtemps et en attaque en plus, nécessite une condition physique et une hygiène de vie qui appartient au domaine de l’extraordinaire. Le mental de Giggs est un exemple pour tous les joueurs. Cette saison, il nous offre des matchs de très grande qualité et je vous assure que les performances du club doivent beaucoup à l’expérience de Giggs qui est est si vitale pour les jeunes joueurs.”
De son côté, Ryan Giggs a déclaré:
- “J’ai toujours voulu jouer pour MN United depuis mon enfance. J’ai eu la chance de le faire pendant 20 ans, il est bon de savoir que je suis toujours dans le coup pour contribuer au succès de l’équipe. C’est un bonheur permanent de m’endormir et de me réveiller avec mon sac aux couleurs de MU. J’ai encore beaucoup à offrir sur et hors du terrain. J’aime toujours autant le football, Man U, les entraînements, les matchs, Old Trafford. Je suis très heureux de prolonger. C’est un moment passionnant de ma vie d’être encore sur le terrain avec tous ces jeunes si doués. Tant que je suis avec eux, je ne vieillis pas. Je leur dois beaucoup.”
Le Gallois de 37 ans est le joueur le plus titré de toute l’Histoire. Cela fait deux décennies qu’il joue sans discontinuité à Manchester United.

Ryan Giggs
né le 29 novembre 1973 à Cardiff (Pays de Galles)
Ailier ou Milieu de terrain
A signé à MU le 9 juillet 1990
1er match pro, le 2 mars 1991 contre Everton, à Old Trafford

Palmarès de Giggs (31 trophées):

Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Coupe Intercontinentale 1999
Supercoupe de l’UEFA 1991
2 Ligues des Champions 1999, 2008
11 Championnats d’Angleterre 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008 et 2009
4 Coupes d’Angleterre 1994, 1996, 1999, 2004
3 Coupes de la Ligue 1992, 2006, 2009
8 Community Shield 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010

Total de matchs à Manchester United: 862 matchs, 158 buts
Radioscopie de ses matchs:
606 matchs de championnat
131 matchs de Ligue des Champions,
3 de Coupe de l’UEFA
1 de Coupe des Coupes
66 de FA Cup
37 de Coupe de la League
18 divers (amical, prestige, tournoi…)

L'hallucinant palmarès de Sir Alex Ferguson, le manager le plus titré de l'Histoire du football

A l’heure où une nouvelle fois, les médias ne cessent de monter au sommet Arsenal, il est bon de rappeler la réalité des palmarès. Nous sommes dans le monde professionnel, et non pas dans des tournois de sixte… Je rappelle que le club d’Arsenal est un club de Premier League et non pas de L1. D’aucuns semblent l’oublier.

*Trophées gagnés par Alex Ferguson (Man U) depuis 2005:
-Coupe du monde des Clubs: 2008
-Ligue des Champions: 2008
- 3 Championnats d’Angleterre: 2007, 2008, 2009
-3 Coupes de la Ligue: 2006, 2009, 2010
-3 Commununity Shield: 2007, 2008, 2010

*Trophées gagnés par Wenger (Arsenal) depuis 2005:
3 Tournois d’Amsterdam : 2007, 2008
3 Emirates Cup : 2007, 2009, 2010

**Palmarès de Ferguson (68 ans) à Manchester United, entre 1986 et 2010:

Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Coupe intercontinentale 1999
2 Ligues des Champions 1999, 2008
Supercoupe de l’UEFA 1991
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1991
11 titres de Champion d’Angleterre 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009
5 Coupe d’Angleterre 1990, 1994, 1996, 1999, 2004
4 Coupe de la Ligue 1992, 2006, 2009, 2010
9 Trophées du Community Shield 1990, 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010

**Palmarès de Wenger (61 ans) à Arsenal depuis 1996:

3 Championnats d’Angleterre : 1998, 2002, 2004
4 Coupes d’Angleterre : 1998, 2002, 2003, 2005
4 Community Shield : 1998, 1999, 2002, 2004

***Depuis qu’il a signé à Manchester (1986) Sir Alex Ferguson a remporté 35 trophées.
A partir de 1990, il a gagné chaque année un titre sauf en 1995, 1998, 2002 et 2005.

Manchester United (1986)

-FA Cup 1990
Community Shield 1990
-Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1991
Supercoupe de l’UEFA 1991
-League Cup 1992
-Champion d’Angleterre 1993 (Arrivée de King Eric Cantona)
Community Shield 1993
-Champion d’Angleterre 1994
FA Cup 1994
Community Shield 1994
-Champion d’Angleterre 1996
FA Cup 1996
Community Shield 1996
-Champion d’Angleterre 1997
Community Shield 1997
-Champion d’Angleterre 1999
FA Cup 1999
Ligue des Champions 1999
Coupe intercontinentale 1999
-Champion d’Angleterre 2000
-Champion d’Angleterre 2001
-Champion d’Angleterre 2003
Community Shield 2003
-FA Cup 2004
-League Cup 2006
-Champion d’Angleterre 2007
Community Shield 2007
-Champion d’Angleterre 2008
Ligue des Champions 2008.
Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Community Shield 2008
-Champion d’Angleterre 2009
League Cup 2009
-League Cup 2010
Community Shield 2010

Autres titres:
Aberdeen FC
3 Championnats d’Écosse 1980, 1984, 1985
4 Coupes d’Écosse 1982, 1983, 1984, 1986
League Cup écossaise 1986
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1983
Supercoupe de l’UEFA 1983

St Mirren FC
Champion d’Écosse D2 1977

Permalien 18:28:59, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Charles Trenet, 10 ans d'absence si présente

“Sans Charles Trenet, nous serions tous des experts-comptables.” (Jacques Brel)

Charles Trenet (18 mai 1913- 19 février 2001)

Mon année du Mexique, d'Artaud à Chicharito via Eisenstein

Au Mexique, on pratique des rites ludiques autour de la mort (extrait de Que Viva Mexico!)

On parle beaucoup du Mexique actuellement.
Pour moi, le Mexique ce n’est pas un fait divers mis à la une, ni les livres de Le Clézio. Je hais la politique basée sur l’émotion liée à l’actualité du moment.
Pour moi, le Mexique c’est la culture Aztèque, le voyage d’Artaud qui dans les années 1930 est allé chez les Tarahumaras, Pancho Villa, Zapata, la peintre Frida Kahlo, le témoignage de Soupault, les J.O. 1968, les Coupes du monde de football 1970 et 1986, la révolte estudiandine de 1968, la pollution de Mexico, le buteur du Real Madrid (Hugo Sanchez), l’attaquant de Manchester United (Chicharito), mon interview féérique au Lutétia avec Octavio Paz (quelques heures après avoir été père pour la première fois), la chanson Un Mexicain de Marcel Amont (qui faisait le boucher chez mon père- pour lui rendre service- le dimanche après-midi dans les années 1970), André Breton et Léon Trotsky…

Le Mexique c’est aussi Que Viva Mexico !, long-métrage de Sergueï Eisenstein (1898-1948) tourné aux débuts des années 1930. Après 70 000 m de pellicule le producteur américain a interrompu le tournage. Le film fut monté beaucoup plus tard par Grigori Aleksandrov avant d’être diffusé en 1979, date à laquelle je l’ai vu. Les images sont signées Edouard Tissé (1897-1961), opérateur letton. Images exceptionnelles. Cadrages d’oeil de lynx. Haute poésie cinématographique.
Que Viva Mexico! est un chef d’oeuvre du genre, entre fiction et documentaire.

A voir tout le début de cet extrait

Permalien 12:11:23, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

La "philosophie de jeu" de Barcelone provient de Rinus Michels

A l’heure où l’on ne parle plus que de Barcelone, de Messi, Guardiola et de Cruyff, il est bon de rappeler que Barcelone joue actuellement selon les principes inculqués à Cruyff par Rinus Michels, le vulgarisateur du football total. Le grand entraîneur hollandais a entraîné deux fois Barcelone, dont une fois en même temps que la sélection des Pays-Bas. Et ne parlons pas d’Arsenal, le “Barcelone de Londres", comme on dit. Mieux vaut la version originale que la copie.

Palmarès d’entraîneur du Néerlandais Rinus Michels (1928-2005):

Coupe des champions (C1) 1971 (Ajax)
Championnat d’Espagne 1974 (Barcelone)
Coupe d’Espagne 1978 (Barcelone)
Coupe d’Allemagne 1983 (FC Cologne)
4 Championnats des Pays-Bas 1966, 1967, 1968, 1970 (Ajax)
3 Coupes des Pays-Bas 1967, 1970, 1971 (Ajax)

Championnat d’Europe des Nations 1988 (Pays-Bas)
Vice champion du Monde 1974 (Pays-Bas)

Parcours d’entraîneur:

1960-1964 : JOS (Pays-Bas, amateurs)
1965-1971 : Ajax Amsterdam
1971-1975 : FC Barcelone
1973-1974 : Équipe des Pays-Bas (en même temps qu’il était à Barcelone)
1975-1976 : Ajax Amsterdam
1976-1978 : FC Barcelone
1978-1980 : Los Angeles Aztecs
1980-1984 : FC Cologne
1984-1986 : DTN des Pays-Bas
1986-1988 : Équipe des Pays-Bas
1988-1989 : Bayer Leverkusen Allemagne
1990-1992 : Équipe des Pays-Bas

Permalien 07:39:43, Catégories: THE RED DEVILS, FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Didier Dechamps nargue Manchester United

Voici l’intégralité de la déclaration de l’entraîneur de l’OM que je viens d’entendre sur RMC:
-«Manchester n’a pas la même philosophie de jeu que Barcelone ou Arsenal. On a une chance mais il faut être réaliste, si on se qualifie, ce sera un exploit. Il faudra que l’on soit au maximum de nos possibilités en espérant qu’eux ne le soient pas. Il leur manquera peut-être quelques joueurs importants… Il faut y croire, mais le grand favori c’est Manchester.»

Donc “Manchester n’a pas la même philosophie de jeu que Barcelone ou Arsenal".
Cela voudrait dire que Arsenal et Barcelone jouent mieux au football.
C’est faux, archi faux !
Parlons de façon différente de jouer au football.
Les Gunners de Wenger ne ramènent rien dans les vitrines depuis 2005.
S’ils jouaient si bien, ils gagneraient des titres.
La dernière fois qu’ils ont gagné quelque chose c’est au temps de Vieira, un destructeur de jeu de réputation mondiale. Wenger critique Scholes qui sait marcher sur l’hommme mais que doit-on alors dire de Song…
Les Gunners bénéficient d’un matraquage permanent de la part des médias français qui sont à plat ventre devant leur entraîneur tant la L1 est si médiocre. Depuis qu’ils ont gagné le match aller contre Barça, rien qu’un 8e de C1 (!), on monte au sommet des joueurs qui ont encaissé 4 buts à Newcastle comme une anonyme petite équipe de la banlieue de Londres.
Le 16 février, à 0-1, les Catalans ont exprimé un complexe de supériorité qu’ils n’auront plus au match retour. Si Arsenal sort le Barça, les poules auront des dents dans la nuit suivante.
Le Barça joue-t-il un beau football? Oui. Philosophie de jeu de Cruyff et de Rinus Michels.
Le schéma tactique d’Arsenal, lui, n’a rien d’original. Rien de nouveau.
Deschamps parle de “philosophie"… Donc, il s’agit de celle venu des Pays-Bas des annes 1970.
Ce qui est sûr, c’est que pour gagner deux C1, MU n’a pas eu besoin de corrompre des joueurs avec de l’argent enterré ensuite au fond d’un jardin.
Ce qui est sûr, c’est que MU n’est pas une pharmacie sauvage comme la Juventus Turin de l’époque de sinistre mémoire qui a obligé Deschamps et Zidane a témoigner au titre de témoins.
La philosophie de MU existe. Je ne vais pas vous rappeler le crash de 1958 qui impose le respecter du maillot.
La philosophie de MU a été édictée par Sir Matt Busby:
-"Il faut toujours que nos joueurs - des garçons de chez nous renforcés par des virtuoses que l’on forme- pensent que le public a travaillé toute la semaine et que les gens viennent au stade pour voir un beau spectacle offensif. ” Depuis l’après-guerre Sir Busby puis Sir Alex Ferguson appliquent cette philosophie à la lettre.
Donc, Marseille peut faire un résultat au Vélodrome mais à Old Trafford, les Phocéens vont comprendre ce que grand club veut dire.
Ce cliché que Arsenal joue mieux que Manchester United provient de la reptation des journalistes institutionnels qui sont incapables d’approcher Rooney, Giggs, Nani et Berbatov. Je vous rappelle que Wenger est sous contrat avec TF1. Quand on parle 1 fois de Man U on parle 100 fois d’Arsenal.
Je suis Français mais pas schizo.
Si on écoute les médias, il faudrait que l’on supportât son club préféré de L1 (pour moi, Nice ma ville natale), sauf en C1 où l’on ne devrait avoir d’yeux que pour Lyon, l’OM et Arsenal. On nous traite en franchouillard.
Non, non, et non.
On reste fidéle à son club, et si l’on n’est pas né à Lyon ou à Marseille, on n’a rien à voir avec l’O.L. et l’O.M.
Quant à Arsenal, ça pèse quoi face à George Best, Sir Bobby Charlton, Law, Old Trafford, Busby, Ferguson, Cantona, 1958, 1968, les deux C1, Giggs, C. Ronaldo, Rooney ? Le comique là-dedans c’est que si Wenger entraînait Fulham, tous ceux qui se disent aimer Arsenal supporteraient Fulham.
Moi, j’aimais déjà MU quand Eric Cantona avait 1 an…

17.02.11

Permalien 23:31:08, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Douglas Costa, du Chakhtar Donetsk, futur Red Devil ?

Sir Alex Ferguson n’y va pas par quatre chemins à propos du jeune brésilien de 20 ans qui provient de Grêmio(Brésil). Le gaucher du Chakhtar Donetsk est considéré par le manager des Red Devils comme le plus grand talent d’Amérique du Sud. Interrogé au sujet d’un éventuel transfert en Angleterre, celui qui a été transféré en Ukraine contre 6,5 M€ a déclaré:
-«Si je devais choisir, j’aimerais vraiment pouvoir jouer à Manchester United. C’est mon club préféré… »

Au total, il y a 7 Brésiliens dans le groupe du Chakhtar Donetsk: Fernando Luiz Roza, Jádson da silva, Willian Borges da silva, Douglas Costa de Souza, Alex Teixeira, Luiz Adriano de Souza et Bruno Renan Trombelli. Plus Leonardo José Aparecido Moura et Ilson Pereira Dias Júnior, tous deux prêtés.

Voici le groupe de joueurs présents sur la feuille de match à Rome lors de la victoire 2-3: Chygrynskiy/ Pyatov, Rat, Douglas, Rakitskiy, Hübschman, Jadson, Srna, Willian, Adriano, Mkhitaryan. Remplaçants: Chyzhov, Khudzhamov, Stepanenko, Teixeira, Eduardo, Mykola Ishchenko, Vitsenets.
Buteurs: Jadson (29e), Douglas (36e) et Adriano (42e).

Eduardo, Brésilien naturalisé Croate, a confié à la fin du match: “J’avais entendu et lu qu’après le tirage au sort, la Roma était satisfaite et s’attendait à un huitième facile. Mais petit à petit, nous montrons que les clubs d’Europe de l’Est comme le Shakhtar peuvent créer la surprise, et pourquoi pas atteindre les demi-finales de Champions League. Je pense qu’on peut étonner toute l’Europe…”

Permalien 18:09:12, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Lyon, Marseille et Arsenal peuvent rêver. Cela ne coûte pas cher...

Un choix de 25 buts en Champions League

15 février 2011
*Milan 0-1 Tottenham. Milan est obligé de gagner, ce qui semble difficile, surtout en laissant Pato sur le banc et sans Ronaldinho qui fut excellent l’an passé, mais Milan l’a laissé partir. Milan peut nous sortir un match extraordinaire mais je n’y crois pas beaucoup.
*Valencia 1- 1 Schalke 04. Schalke devrait se qualifier en Allemagne.

16 février
*Roma 2- 3 Shakhtar Donetsk. Avec 3 buts à l’extérieur, les Russes - oh! pardon, les Ukrainiens devraient passser.
*Arsenal 2- 1 Barcelone. Il faut être supporter des Gunners pour croire au père Noël avec un match retour au Camp Nou. A l’Emirates Stadium, le Barça n’a pas tout donné.

-22 février
*København - Chelsea. Chelsea a 80%
*Lyon - Real Madrid. Cette fois le Real Madrid devrait assumer son rang.

-23 février
*Marseille - Manchester United. MU à 100%.
*Internazionale Milan - Bayern Munich. Les Italiens, forcément. Je ne m’appelle pas Morlibauer…

Pronostics pour les 1/4 de finale
Tottenham, Schalke 04, Shakhtar Donetsk, Barcelone, Chelsea, Real Madrid, Manchester United, Inter Milan

Rêve de finale:
Manchester United-Real Madrid

16.02.11

Arsenal gagne la première manche contre Barcelone

AS Rome 2 - 3 Shakhtar Donetsk
Arsenal 2 - 1 FC Barcelone

Rome est quasi éliminé et Arsenal aussi malgré leur victoire contre Barcelone à l’Emirates Stadium, 2-1.
Menés 0-1, les Gunners sont parvenus à gagner 2-1, grâce à la rentrée d’Arshavin.
Hélas pour Arsenal, les 8es se jouent en deux matchs. Le Barça est qualifié pour les 1/4 de finale à 90%.
A Londres, il leur manquait Puyol. En Espagne, il leur manquera Piqué, suspendu. Un Puyol nous manque est tout est dépeuplée.
Arsenal était ivre de bonheur à mi chemin de la qualification. Les Gunners se contentent de pu. Gagner la première manche ne signifie rien du tout.
J’en viens à souhaiter la qualification d’Arsenal, ainsi les 1/4 seraient plus faciles dans Barcelone.
Si Arsenal sort le Barça au Camp Nou cela ferait des Gunners les premiers favoris de la C1 2011.
J’ai regardé ce match en simple spectateur.
Le Barça a parfois archi dominé mais sans conclure.
A 0-1, les Catalans ont joué trop facile. Le match n’a plus eu lieu pendant au 20 minutes.
Le seul point noir des Catalans: ne pas avoir su “tuer” le match.
Après deux soirées de C1, on note que le football anglais est bien présent: Tottenham a gagné 0-1 l’AC Milan en Italie, et Arsenal s’et imposé devant Barcelone.
Messi ? De beaux moments, une passe décisive, mais sans plus vu le niveau du joueur.

Arsenal vat-il prouver qu'il n'est pas le Canada Dry de Barcelone ?

2e soirée des 8es de la Champions League 2011
16 février 2011, 20 h 45
*Roma - Shakhtar Donetsk, Stadio Olimpico, Rome (ITA)
*Arsenal - Barcelone, Emirates Stadium, Londres (ENG)

On va bien voir si Arsenal est officiellement ou pas un Barcelone, version Canada Dry.
Les journalistes qui s’ennuient à suivre la L1 n’ont d’yeux que pour l’équipe la “plus française de Premier League".
Il suffit de les lire et de les entendre.
Le beau jeu sans victoire cela ne m’intéresse pas du tout.
Nous sommes en C1 pas en train de jouer à la bataille avec des enfants.
J’aime même mal jouer et gagner.
Bien jouer et gagner, c’est mieux, bien sûr, mais bien jouer et perdre, c’est atroce.
Je viens de lire dans France Football page 10 cette confidence d’un consultant très pro Arsenal:
-"Pour discuter souvent avec lui, je sais qu’Arène [Wenger] n’en peut plus de ne plus gagner…”
Ah! quand même, cela fait plaisir de lire autre chose que des plans de communication.
Je vois que Marco van Basten partage aussi mon avis. A un journaliste qui lui dit: “Arsenal est agréable à jouer…", le triple Ballon d’Or rétorque, toujours dans FF (p.39):
-"Mais ça n’a rien à voir avec Barcelone. Le 4-4 de Newcastle après avoir mené 0-4 ne serait jamais arrivé aux Barcelonais. Jamais! Leur concentration et leur discipline collective sont au niveau de leurs qualités techniques et de leur défense. Personne ne joue dans le même jardin qu’eux.”
Réponse ce soir. Soit Arsenal bat le Barça. Soit le Barça se promène.
Ce soir Arsenal joue un match très important de son Histoire.
Souvenons-nous que Arsenal n’a jamais gagné la C1. C’est club qui joue dans la cours des grands sans avoir le palmarès requis.

Permalien 00:08:40, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

On se fout du "retour" médiatique du boucher de Lyon

Le “retour médiatique” de l’homme qui voulait être champion du monde…

Vous avez remarquez ? On recommence à nous les gonfler avec ce qu’ils appellent “le retour médiatique” du boucher de Lyon. Lui qui a fait tant de monstrueuses sorties médiatiques !
J’ai renoncé à acheter L’Equipe Mag quand ils ont titré en une :"Que devient-il ?”
On se moque complétement de ce qu’il devient.
Aujourd’hui, c’est un autre canard qui le remet dans le circuit. Le canard d’une ex femme qui a osé porter la médaille de la résistance qu’on avait attribué à sa soeur.
Ce boucher de Lyon a massacré l’équipe de France et on lui donne encore la parole.
Il faudrait penser comme Platini qui a dit: “En 2006, il a failli gagner la Coupe du Monde…” Non, pas du tout. C’est Zidane qui a failli nous le redonner à nouveau.
Les médias sont parfois abjects.
Plus le temps passe, plus j’excuse les joueurs.
En effet, celui qui les a sélectionnés nous dit maintenant qu’ils s’est trompé dans la liste.
C’est lamentable.
Le bus de la honte a encore de l’essence ! Il roule cette fois avec pour le boucher de Lyon comme chauffeur.
Tout cela ne fait pas du bien à Laurent Blanc qui veut tourner la page.
Les responsables du fiasco des Bleus sont les dirigeants.
Qui commande, les employés ou les patrons ?
“Le retour médiatique"… comme si le boucher de Lyon était important au plan national, comme si sa parole comptait.
J’ai interviewé Raymond Kopa mais si je croisais le boucher de Lyon je lui parlerais du match où il a cassé la jambe de Metzler (international autrichien de l’OGCNice) avec un de ses partenaires aussi peu reluisant que lui. Blessé sauvagement, le jeune aiglon n’a plus jamais rejoué au football.
Le boucher de Lyon n’est qu’une catin médiatique: un jour il nous parle de sa gonzesse, un autre jour il ne serre pas la main d’un entraîneur champion du monde, un autre jour il va voir un match de rubgy pour se faire voir, un autre jour il fait de la pub pour un jeu de cartes, un autre jour il va parader avec des poussins et des minines…
Il n’avait aucune classe comme joueur.
Il n’a aucune classe comme homme.
Si j’étais son fils, je demanderais à changer de nom.

15.02.11

Permalien 23:42:47, Catégories: LA MAISON BLANCHE, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

Raul est éternel tandis que l'AC Milan s'est fait battre

Le Real Madrid aurait dû conserver Raul dans son effectif. Il vient de marquer ce soir. Il en est à 70 buts en Coupe d’Europe… Recordman des buteurs en Coupe d’Europe avec P. Inzaghi.

-Première soirée des 8es de C1 2011, 15 février 2011

*Valence 1-1 Schalke
But pour Valence: Soldado (17e)
But pour Schalke: Raul (64e)

*Milan 0- 1 Tottenham
But pour les Spurs: Crouch (80e mn)

Milan n’a pas été fameux. Les joueurs locaux ont moins pensé à jouer au foot que les Spurs. Gattuso a été la caricature de lui-même.

AC Milan-Tottenham en hors d'oeuvre des 8es de C1

Est-ce que Arsenal fera mieux que nul à la maison cette saison contre Barcelone ?

Les huitièmes de finale aller de la Champions League se déroulent entre le 15 et le 23 février 2011. C’est bien car cela permet de ne pas faire l’impasse sur certains matchs. L’AC Milan-Spurs ouvre les hostilités, sur fond d’affaire Berlusconi, pt de l’AC Milan…

-15 février 2011, 20 h 45
*Milan - Tottenham
Stadio Giuseppe Meazza, Milan (ITA)

*Valencia - Schalke
Estadi de Mestalla, Valence (ESP)

-16 février 2011, 20 h 45
*Roma - Shakhtar Donetsk
Stadio Olimpico, Rome (ITA)

*Arsenal - Barcelone
Emirates Stadium, Londres (ENG)

-22 février, 20 h 45
*København - Chelsea
Parken Stadion, Copenhague (DEN)

*Lyon - Real Madrid
Stade de Gerland, Lyon (FRA)

-23 février, 20 h 45
*Marseille - Manchester United
Stade Vélodrome, Marseille (FRA)

*Internazionale Milan - Bayern Munic
Stadio Giuseppe, Milan (ITA)

Permalien 10:46:23, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Pascal Feindoumo a changé 5 fois de clubs en 2 ans

L’attaquant qui vient de signer à l’AS Monaco a battu un record, me semble-t-il.
En effet depuis son départ de Saint-Etienne, en septembre 2008, il n’a pas cessé de changer de club, au Qatar:

-septembre 2008-août 2009: Al-Saad Doha
-août 2009-février 2010: Al-Rayyan
-février 2010-mars 2010: Al-Nassr Riyad
-mars 2010-juillet 2010: Al-Rayyan
-juillet 2010-novembre 2010: Al-Sass Doha

Et depuis janvier 2011, il est de retour en France, à l’AS Monaco.
No comment.

14.02.11

Permalien 18:27:26, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND  

Wayne Rooney perpétue l'esprit du King Cantona

Pour beaucoup de fans, c’est le but de Cantona contre Sunderland (1996) qui est le plus beau de MU. (Je ne partage pas l’avis de Ferguson qui considère que le but de Rooney contre Man City, ce 12-2-2011, est le plus beau jamais marqué à Old Trafford. Rien que cette saison, le retourné de Berbatov contre Liverpool est somptueux.)

[Post dédié à yann-martins]

Deuil mondial: Ronaldo 1er arrête définitivement sa carrière

Avec 15 buts en phase finale, Ronaldo 1er est le meilleur buteur de l’Histoire de la Coupe du monde. Il appartient au cercle très fermé des 10 meilleurs joueurs de tous les temps: Maradona, Pelé, Garrincha, Di Stefano, Puskas, Cruyff, Ronaldo 1er, Ronaldinho, Zidane et Beckenbauer.[Platini et Eusebio restent hélas au seuil de la porte de ce top Ten. Les Italiens aussi…] Au niveau du face à face avec défenseurs et gardiens, Ronaldo 1er occupe la première place mondiale. Avec sa retraite, un style disparaît. Respect.

La nouvelle officielle est tombée lundi 14 février 2011, à 16 h.
C’est la date de la petite mort de Ronaldo 1er qui est en fait une grande mort vu la dimension historique du joueur.
Attaquant d’exception, le joueur était explosif et adroit. Ce qui est rare.
Il est aussi supérieusement intelligent.
Il y a des joueurs plus doué qu’intelligent: Ribéry.
Il y a des joueurs plus intelligent que doué: Desailly
Il y a des joueurs intelligent et doué: Ronaldo 1er.
Le genre humain est si bête parfois que ceux qui ont insulté dimanche Ronaldo vont pleurer à l’annonce de sa retraite.
Donné plusieurs perdu pour le football, il est revenu à chaque fois au premier plan. Le professeur Saillant était fier de ce patient.
Un grand styliste se retire des terrains.
C’est comme si Patrick Modiano renonçait à écrire.
Le style de Ronaldo ?
Rapide et frontal. Puissant et fin. Efficace et spectaculaire.

Palmarès de l’avant-centre Ronaldo Luis Nazário de Lima
né le 18 septembre 1976 à Rio de Janeiro (Brésil)

Cruzeiro (1993-1994)
Campeonato Mineiro 1994
Copa do Brasil 1993

PSV Endhoven (1994-1996)
KNVB Cup 1996
Johan Cruijff-schaal 1996

Barcelone (1996-1997)
Copa del Rey 1997
UEFA Cup Winners’ Cup 1997
Supercopa de España 1996

Inter Milan (1997-2002)
UEFA Cup 1998

Real Madrid (2002-2007)
La Liga 2003, 20007
Intercontinental Cup 2002
Supercopa de España 2003

AC Milan (2007-2008)
Néant

Corinthians (2008-2011)
Campeonato Paulista 2009
Copa do Brasil 2009

Palmarès international:

Coupe du monde 1994 (sans jouer), 2002
Copa América 1997, 1999
Coupe des confédérations 1997
Jeux olympiques d’été: Médaillé de bronze 1996
97 sélections: 68 victoires, 20 nuls et 9 défaites
62 buts avec la Seleçao
Ballon d’Or 1997 et 2002

[Je ne suis pas de ceux qui disent: “Ronaldo, le vrai", parce que son homonyne portugais est aussi un très grand joueur.]

Permalien 11:35:21, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Chassés par des idiots, Ronaldo 1er et Roberto Carlos quittent les Corinthians

Ne supportant plus d’être ménacé physiquement par les “fans” des Corinthians qui s’en sont pris au bus des joueurs, Ronaldo 1er met un terme à sa carrière professionnelle et Roberto Carlos, lui, quitte le Brésil. Quand on voit le comportement débile de la nouvelle génération d’"amateurs” de foot au Brésil on n’a pas du tout envie d’aller assister à la Coupe du monde organisé par le pays de Pelé. Très mauvaise publicité pour le ballon rond.

Parce que le Sport Club Corinthians Paulista été éliminé trop tôt de la Copa Libertadores 2011, les “fans” du club s’en sont pris aux joueurs de Sao Paulo. Une véritable chasse à l’homme a été organisé pour faire la peau à Ronaldo 1er et à Roberto Carlos. Si la foule étaient tombés sur eux, les deux joueurs risquaient le lynchage. Il y a donc aussi des tarés au Brésil qu’on nous vend toujours comme le paradis du football. Playa, sol y amor mais aussi cons dangereux ! Ce qui est risible c’est que les Corinthians n’ont jamais gagné la Copa Libertadores. Conséquence de cette violence, Ronaldo 1er arrête sa carrière et Roberto Carlos quitte le pays. Ils sont 100 % raison.
L’arrêt de Ronaldo 1er est une bonne chose même si c’est triste. Cela fait longtemps qu’il aurait dû raccrocher. Il avait choisi de jouer chez lui pour le plaisir. On ne lui donne plus ce droit. On se moque sans cesse de son poids. Son surnom est GRONALDO… En son temps, Puskas a été lui aussi mis plus bas que terre pour son surpoids. Vu toutes les opérations qu’il a subies c’est un miracle qu’il ait pu encore jouer à ce niveau. Sans parler des piqûres que tous ses tendons ont dû encaissées. Espèrons que Ronaldo ne tombe pas dans la dépression d’après carrière. Imaginons Picasso sans pinceau à 34 ans…

-"Je n’en peux plus… Je voulais continuer, mais je n’y arrive plus. Je pense à une action, mais je n’arrive pas à l’exécuter comme je le souhaite. Il est temps que j’arrête de jouer. C’est le corps qui me fait mal. La tête veut continuer, mais le corps n’en peut plus", a-t-il a expliqué Il Fenomeno qui fait appartient au clan très fermé des 20 plus grands joueurs de tous les temps.

Les deux géants du football brésilien sont des hommes comme vous et moi. C’est cela que n’ont pas compris les imbéciles qui les ont menacés.

De son côté, Roberto Carlos, l’historique latéral gauche brésilien, a quitté précipitamment Sao Paulo pour rejoindre la Russie et le club de l’Anji Makhachkala (que je vais désormais suivre de près). Ce club anonyme, même pour les fondus de footballl, est à présent très puissant financièrement car il appartient à un multi-milliardaire. Ecoeuré par l’attitude de ses compatriotes qui jalousent sa réussite, Roberto Carlos n’a pas supporté que de sinistres individus menacent sa famille après l’élimination précoce des Corinthians en Copa Libertadores.

Le latéral mythique du Brésil a de l’acier trempé dans les jambes. Une force de frappe inouïe.

Palmarès de l’arrière gauche Roberto Carlos da Silva Rocha
né le 10 avril 1973 à Garça (Brésil)

Unia Sao Joao (1990-1993)
Néant

Club Palmeiras (1993-1995)
Campeonato Brasileiro Série A 1993, 1994
Campeonato Paulista 1993, 1994
Torneio Rio-São Paulo 1993

Inter Milan (1995-1996)Néant

Real Madrid (1996-2007)
UEFA Champions League 98, 1900, 2002
La Liga 1997, 2001, 2003, 2007
Supercopa de España 1997, 2001, 2003
Intercontinental Cup 1998, 2002
UEFA Super Cup 2002

Fenerbahçe (2007-2009)
Turkish Super Cup: 2007, 2009

Corinthians (2009-2011)
Néant

FK Anji Makhatchkala (2011)
En cours…

Palmarès international

Coupe des confédérations 1997
Copa América 1997, 1999
Coupe du Monde 2002
125 sélections, 11 buts

Permalien 01:19:34, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Attention, le retourné de Wayne Rooney cache les 9 buts et les 13 passes décisives de Nani...

On parle beaucoup de Wayne Rooney, et pour cause: son retourné acrobatique a donné trois points à Manchester United avant de faire le tour du monde.
Il ne faudrait pas oublier l’ouverture du score par Nani, auteur d’un somptueux but collectif.
Le même Nani adressa ensuite une passe décisive à … Rooney pour son but d’anthologie.
Nani n’a plus rien à voir avec celui qu’il était à son arrivée: à savoir un intermittent du talent.
Cette saison, il est au top dans tous les matchs.
Par moment, il incarne la survivance de son ami Cristiano Ronaldo.
Chargé de près, il parvient à se démarquer des adversaires pour filer au but ou adresser des centres au millimètre.
Oui, Nani a considérablement augmenté son niveau de jeu.
-"C’est plus facile pour moi de m’épanouir depuis que Cristiano Ronaldo est parti au Real Madrid. Cela a libéré un espace pour les autres joueurs qui ont ainsi eu l’occasion de briller. J’ai profité de cette occasion pour démontrer aux supporters que j’ai aussi des qualités” a déclaré l’attaquant de 24 ans.
L’ancien joueur du Sporting Lisbonne, acheté 22 millions d’euros voici quatre saisons, est magnifique à voir jouer car c’est un créatif qui cherche sans cesse à fabriquer de belles actions.
Depuis le début de la saison 2010-2011, l’ailier droit est à l’origine de 22 buts pour son équipe, avec 9 buts à son actif et 13 passes décisives. Face à Manchester City (2-1), Nani a une fois de plus illuminé de toute sa classe le Théâtre des Rêves. Maintenant, il ose et parvient à réaliser ce qu’il entreprend alors que jadis, il ne proposait que des intentions. L’espoir est devenu une certitude. Le bon joueur est dorénavant un grand joueur.
Faisant un appel plein d’à propos, il a été lancé dans le trou par Giggs. Le Portugais a réalisé un beau contrôle suivi d’une sublime conduite de balle pour enchainer une frappe pleine de lucidité tranquille face au portier Joe Hart, cloué sur place. Ensuite, il a divinement dosé sa passe pour Rooney qui fit le reste…
Sir Alex Ferguson ne sait plus où donner de la tête tant il a de talent à féliciter:
- “Nani a toujours été dangereux et a marqué un but fantastique.”
En Champions League, j’espère que l’Argentin Gaby Heinze ne va pas couper en deux Nani.

13.02.11

Permalien 22:59:49, Catégories: LE GYM E BASTA  

Gros plan sur le combat pour éviter la rélégation en L2

Nice serait bien inspiré de battre Paris au Ray…

Comme Arles-Avignon est déjà condamné à la descente en L2 et vu que Lorient et Brest avec 31 points sont bien installés dans le ventre mou, huit clubs restent en course, si je puis dire, pour accompagner “A-A” en L2: Sochaux, Nancy, Caen, Valenciennes, Nice, Auxerre, Monaco et Lens.
Sochaux vient de perdre à la maison contre l’OM, mais il devrait se sauver.
Nancy vient de battre Auxerre.
Caen vient de vaincre Bordeaux, à l’extérieur, sans gloire: un défenseur a fracassé la cheville de Gouffran sans même être averti… Gouffran est “out” pour de longs mois…
V.A. vient de gagner contre Brest.
Nice a perdu à Rennes.
Monaco a renoué avec la victoire au Louis II.
Lens a fait un bon nul à Paris.
Il semble qu’en fait six clubs voient l’étau se resserrer sur eux:
Nancy, Caen, V.A., Nice, Auxerre, Monaco et Lens. A preuve, Nancy et Lens ne sont séparés que par 3 points.

La prochaine journée des concernés par la relégation:

19 février - 24e Journée
Auxerre - Arles-Avignon
Brest - Monaco
Caen - Valenciennes
Lens - Sochaux
Lyon - Nancy
Dimanche 20 février
Nice - Paris SG

La classement des clubs qui vont combattre pour éviter de descendre en L2:

12 Valenciennes 29 points 23 matchs/ 7 8 8/ 28 25/ + 3
13 Sochaux 28 23/ 8 4 11/ 36 29/ 7
14 Nancy 28 23/ 8 4 11/ 26 35/ -9
15 Caen 27 23/ 7 6 10/ 24 32/ -8
16 Nice 26 23/ 6 8 9/ 15 24/ -9
17 Auxerre 25 23/ 4 13 6/ 28 29/ -1
18 Monaco 24 23/ 4 12 7/ 23 24/ -1
19 Lens 24 23/ 5 9 9/ 22 35/ -13
20 Arles-Avignon 9 23/ 1 6 16/ 11 43/ -32

Permalien 11:45:16, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

La vérité sur le schéma tactique de Ferguson: contre City, Manchester United a joué en 4-5-1 puis en 4-4-2

Le terme génial est rare chez moi. Je ne l’utilise que pour Ferguson car c’est un génie du football.
Contrairement à ce que racontent les médias français, MU n’a pas débuté le match en 4-3-3
mais en 4-5-1, soit au milieu et devant:
Giggs-Scholes-Anderson-Fletcher-Nani
Rooney
Dans ce schéma tactique, réservé pour les gros matchs, MU est moins porté sur l’attaque. Les Red Devils jouent alors en contre. Ce qu’ils ont fait sur sur le sublime but de Nani.
C’est quand même incroyable que des reporters présents dans le stade soient incapables de voir cette configuration.
Avec cette densité au milieu, Rooney était très isolé. Le premier but est venu d’un caviar de Giggs qui a fini au fond des filets grâce à intelligence de Nani qui a placé le ballon au lieu de frapper en force comme un idiot angoissé par l’idée d’échouer.
Après l’égalisation de City, Ferguson a fait sortir Anderson pour faire entrer Berbatov. A ce moment-là, MU a joué en 4-4-2, soit au milieu et devant:
Giggs-Scholes- Fletcher-Nani
Rooney-Berbatov
Cela a permis de plus stresser les défenseurs de City qui ont dû charger le Bulgare et donc laisser plus d’espace et de liberté à Rooney qui en a profité pour marquer le but de la victoire.
Tout de suite après le 2-1, Ferguson a fait sortir Scholes pour mettre Carrick afin de mettre plus de ciment prompt, soit:
Giggs-Carrick-Fletcher-Nani
Rooney-Berbatov
Si on n’est pas attentif à la vision globale d’un match, le football n’a aucun intérêt.
Ceux qui n’aiment pas le football ignorent tout de ses subtilités.
Il me semble que de plus en plus de gens vont au stade pour voir gagner, sans percevoir toute la grandeur tactique des matchs.
Ferguson est l’un des entraîneurs les plus intelligents de l’Histoire.
Il arrive à diriger, tel un architecte.
Et au moment des buts, il hurle comme un fan basique.
Beau à voir. Cet homme à conserver toute sa fraîcheur d’âme.
J’aime aussi sa colère rentrée, les jours de défaite.
Je vous rappelle que Ferguson porte dans sa poitrine un pacemaker.
Cet homme se lève, vit et se couche avec la pression.
Il faut se réjouir de le voir toujours à l’oeuvre, même s’il fait souffrir des millions de fans qui aiment un autre club que Man U…

Permalien 11:07:05, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

"C'est le plus beau de toute ma vie" (Wayne Rooney)

“Après mon but, j’ai pu voir la joie du public, le bonheur des joueurs, du manager, des autres joueurs et de tout le staff. Ce fut un moment fantastique", a dit Rooney.
Ferguson, lui, a mis le paquet: “C’est le plus beau but jamais marqué à Old Trafford… mais celui de Nani était très beau aussi", a commenté Sir Alex.
Il ne faut pas se laisser emporter. Un but moins beau donnant la victoire eut été aussi bien.
Des beaux buts, il y en a eu d’autres, marqués par Cantona, Ronaldo, Giggs, Scholes, Nani et Berbatov.
Le but de Rooney est spectaculaire. Il a été inscrit lors d’un derby. D’où sa large médiatisation.
Ne faisons pas la fine bouche mais cette saison, Berbatov a au moins marqué 3 buts aussi beaux que celui de Rooney.
La grande nouvelle est ailleurs. En effet, à MU, les buts peuvent venir de Berbatov, Rooney, Giggs, Nani et Chicharito. A bon entendeur, salut!

Permalien 10:37:35, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Le Niçois Lloris fait gagner Lyon à Saint-Etienne

Si Lyon a gagné contre Saint-Etienne(1-4) c’est grâce à Hugo LLoris.
Je n’ai regardé le match que d’un oeil.
J’ai tout de suite vu que Lloris était l’homme du match.
Il a maintenu les siens dans le match.
Il a réalisé des arrêts décisifs.
Cela permis à l’OL de revenir dans le match et de l’emporter.
José Mourinho est resté bouché bée devant la classe du Niçois.
Peut-on être moins prétentieux que le Niçois ? Impossible !
Je ne comprends pas que Ferguson ne fasse pas tout son possible pour le recruter.
Avec LLoris, MU serait tranquille pendant 10 ans.
Lloris est un homme chat.

Permalien 08:44:15, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Wonderful Rooney is back avec sa bicyclette!

Scholes écarte sur Nani qui caviardise le ballon pour Rooney. Quel collectif ! L’art du football dans toute sa splendeur. Réussir un tel but en match… Chapeau ! Et dans un derby en plus. Un but décisif ! Cet exploit a été vu dans le monde entier.
A part en France, personne n’a vu Saint-Etienne-Lyon, dont tout le monde se moque complétement, moi le premier. Lyon a gagné, bof ! Cela réjouit les habitants de Lyon, rien de plus.
La planète s’est enivrée avec le derby mancunien. Après on est allé se promener. Plus question de football. Il fallait faire durer le rêve. Et surtout pas l’effacer. Merci à “Wazza".
Et dire que d’aucuns osent écrire que Manchester United à un jeu minable.
Pauvres voyants aveugles… Leurs yeux ne servent plus que pour pleurer.
La Catalan Xavi lui a les siens en face des trous:
-"Rooney est extraordinaire, il pourrait jouer à Barcelone. Ce que je veux dire par là, c’est que ce joueur correspond au profil requis. Mais maintenant, il y a un problème : il coûte très cher. Je pense qu’il va finir sa carrière à Manchester United", a prédit l’international espagnol. MU n’a rien à envier à Barcelone. Rien du tout.

Voici le but de Rooney sous toutes les coutures.
Le monde entier n’a D’yeux… que pour lui.
Il faut que les autres clubs l’acceptent: Rooney ne jouera jamais pour eux.
Man City a essayé de détourner le boxeur du football des Red Devils, avec un pont d’or, mais il est resté à Old Trafford pour crucifier le voisin qui a du pétrole mais pas d’idées.
Et c’est ainsi que Manchester United se dirige vers le triplé toujours possible.
Qu’est que l’on risque avec Rooney, Nani, Berbatov, Giggs, Chicharito, Fletcher, Vidic, van der Sar et Ferguson ?
Rien a part de gagner plein de trophées.
L’Histoire de MU sous l’ère de Ferguson est loin d’être finie. Elle n’en est même pas à son automne.
Nous sommes même en plein printemps.
Les rivaux de MU n’ont pas de chance, ils jouent bien en pleine apogée de Ferguson !

Permalien 00:47:38, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

SVP, n'oubliez pas King Dimitar Berbatov

J’entends de partout que Rooney aurait marqué “le but de l’année", ce 12 février 2011.
Faut raison garder, comme disait celui des emplois fictifs à la mairie de Paris.
Certes, la bicyclette de Rooney, qui a donné la victoire à MU contre City, est magnifique et importante, mais tous les buts de Dimitar Berbatov ne le sont pas moins. Il a marqué des buts somptueux cette saison. Et ce n’est pas fini.
Il a inscrit des buts en veux-tu en voilà. Contre Liverpool, il a scoré un but somptueux: je le classe avant celui de Rooney. Nous étions le 19 septembre 2010.
Si le but de Rooney c’est le but de l’année, celui de Berbatov est celui de la saison.
Rooney c’est bien mais Giggs, Berbatov, Chicharito et Nani c’est très bien aussi. Sans oublier Valencia.
Le football que j’aime est un art collectif.
Il faut penser au bien de l’équipe.
Voilà pourquoi, on doit toujours servir son partenaire s’il est mieux placé pour marquer, voire pour faire une passe décisive ensuite.
Manchester U a de superbes solistes qui brillent à tour de tour.
Rien n’est plus triste que de voir un joueur tenter sa chance au lieu de faire une superbe passe qui offre plus de possibilité.
MU a une force collective évidente. Arsenal aussi.

12.02.11

Permalien 09:48:54, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND  

Le Christ ROONEY s'est arrêté à Old Trafford dans une Cantona attitude

Je suis content d’être en vie, rien que pour voir jouer Wayne Rooney. Cela me suffit. Que pèse le France-Brésil de 2011 face à ce Man U - Man City. Rien. France-Brésil c’est le dégré zèro de la compétition. United-City, du pur football. Evra peut être fier. Il est plus important de jouer à Man U qu’en équipe de France. Dans le camp de MU, il y avait Gary Neville. Il a raccroché les crampons mais reste dans le groupe. Dans les tribunes, il y avait Beckham et ses enfants qui avaient le bonnet aux couleurs des… Red Devils! Beckham est un rentier milliardaire qui joue à la baballe aux USA pendant que ses copains de promo Giggs et Scholes jouent encore en Premier League, FA CUP et C1.

Samedi 12 février 2011
27e Journée, Old Trafford
Manchester United 2 - 1 Manchester City
Buts pour MU: Nani (41e mn), Rooney (77e)
But pour City: Silva (65e)

Quand Rooney marqua son but sublime, comme Berbatov en a déjà marqué, l’avant-centre des Red Devils s’est mis les bras en croix dans une Cantona attitude. Magique. Magnifique. Merci Messieurs. Merci de peupler nos rêves. Merci de nous donner ce qu’on attend. Le titre est on ne peut plus en vue. Si MU perdait, c’était la fin des haricots. La victoire relance tout. Rooney a gagné la bataille des nerfs contre Tevez qui a mesuré la différence entre un club historique (MU) et un club anecdotique (MC).
Sous un soleil étincellant, à 15 minutes du coup d’envoi (13 h 45), vu l’échauffement de MU, je tablais sur un 4-5-1. Bingo ! C’est dire que Ferguson édifia la muraille d’Old Trafford. Il se méfiait donc terriblement de MU et de Tevez… Il préféra même O’Shea à Rafael. O’Shea, il est vrai avait remplacé le Brésilien de manière divine quand le jumeau de Fabio fut suspendu. Pour la réception des voisins, “Fergie” privilégia l’expérience.
Le match fut assez bloqué en 1ere mi-temps. Bataille du milieu.
Sur dégagement de van der Sar, Rooney disputa le ballon avec un Citizen. La sphère parvint à Giggs qui d’une touche de balle sans contrôle dévia sur Nani. Le Portugais se présenta seul face au gardien des visiteurs qu’il trompa d’un sublimissime but, placé et surtout pas tiré en force. 1-0, à la 40e mn. Du jeu en contre. A la l’Italienne. Un match à l’extérieur, à la maison. Le but de Nani ressembla a un tir des Tontons Flingueurs. Il mit le silencieux dans le cratère d’Old Trafford. Du sang froid de cobra. Un imbécile aurait tiré en force… sur le goal ! Le football de Nani est aussi fin que les traits de son dépositaire.
Ensuite, Anderson a été poussé dans la surface. Marcel Desailly a dit que le Citizen n’avait pas touché le Brésilien. Erreur! Le Citizen a griffé le tendon d’Achille d’Anderson. Comment un ancien international comme Marcello ne peut pas voir ça ? Si le penalty ne s’imposait pas, le contact, lui, fut réel.
En seconde période, City égalisa sur un but de raccro. Le ballon ricocha sur le dos peu glorieux de Silva (65e). Du côté de MU, on se disait qu’on ne pouvait pas en rester là. Trop dommage d’offrir un point aux Citizens. Cela sera du gaspillage tant il est évident qu’ils sont incapables de gagner le titre. Ils n’ont que des billets de banque. Pas un gramme d’âme dans ce groupe. Rien que des mercenaires. Le foot bling bling. On se demande si leur coach ne s’appelle pas Nico S….
Pour en finir une bonne fois pour toutes, Ferguson fit entrer Berbatov et retira Anderson. Il fallu donc un moment pour donner le “la” au nouvel l’ensemble rouge, à savoir plus de poids devant et forcément moins au milieu, ce dont profita un temps les Citizens mais leur pauvreté de style ne donna rien de bon. En revanche, Nani délivra un caviar à Rooney qui tua le match d’un retourné historique. Tout le stade se mit debout, moins la poignée de fans de City. Le clan de MU était au paradis: les joueurs du banc rouge s’embrassèrent. Pendant ce temps (77e), Rooney était dans le coin du corner, les bras en croix. Oui, le christ s’est arrêté à O.T. Et ce jour, il s’appelait WAYNE ROONEY. La messe était dite: MANCHESTER UNITED 2-1 manchester city (en minuscules).

Van der Sar/(10) L’autorité dans toute sa splendeur
Evra (8) Du grand Evra. Laurent Blanc doit changer de lunettes
Smalling (9) Son meilleur match dans sa jeune carrière pro
Vidic (10 +5) EXCEPTIONNEL
O’Shea/ (8) Parfait. Plus serein que Rafael
Giggs (9) La barbe lui mange le visage et lui mord toujours autant dans le ballon
Anderson. (7) Essuie-glace, à petite vitesse. Puis (66e) Berbatov (5) La lumière a accepté d’être dans l’ombre. Le rôle ingrat du jeu sans ballon mais ô combien important
Scholes. (5) Du petit “Scholesy". Puis (80e) Carrick (5) Bien entré dans le match sans tour de chauffe
Fletcher (7) Du ciment prompt
Nani (10 + 10) Buteur et passeur. Le match parfait
Rooney (10 + 10) Un match christique. Il a marqué à la 77e mn. 77 ? Un chiffre cantonesque

Manager: Sir Alex Ferguson (10). Que Dieu vous préserve. Et merci à votre femme de vous laisser encore travailler. Embrassez-la de ma part. Grâce à elle, MU est encore au sommet.

Remplaçants: Lindegaard/ Brown, Rafael, Chicharito, Owen

Classement temporaire
1 Manchester United 57 points 26 matchs/ 16 9 1/ 32
2 Arsenal 53 26/ 16 5 5/ 29
3 Manchester City 49 27/ 14 7 6/ 19

Sunderland 1 - 2 Tottenham
Arsenal 2 - 0 Wolverhampton
West Bromwich Albion 3 - 3 West Ham
Liverpool 1 - 1 Wigan
Blackpool 1 - 1 Aston Villa
Birmingham City 1 - 0 Stoke City
Blackburn 0 - 0 Newcastle
Manchester United 2 - 1 Manchester City

Permalien 09:20:01, Catégories: THE RED DEVILS, SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

WANTED CARLOS TEVEZ

Rafael est entré dans le coeur des fans de MU lorsqu’il a riposté à Tevez. Ce jour-là, Gary Neville a compris que le jeune Brésilien avait désormais le sang de la Red Army dans les veines. Gary pouvait prendre sa retraite, tranquille. On sait que Rafael est un warrior. Il a même dépassé le remplaçant attitré, John O’Shea, joueur de grandes qualités, quoique celui-ci n’a pas son dernier mot…

Mauvaise nouvelle pour Manchester United et donc pour ses fans… Rio Ferdinand ne jouera pas le derby United-City à 13 h 45, ce 12 février. Toujours blessé au mollet, il n’est pas apte à jouer. Autre tuile, Jonny Evans ne peut pas assurer l’intérim, ou au moins être sur la feuille de match car il est souffrant depuis le match international de la semaine. Reste donc Cris Smalling. “J’ai confiance en lui. Son intégration se passe bien. A chaque fois que j’ai fait appel à lui, il a toujours bien assuré” confie Sir Alex Ferguson. Ce qui est bien entendu faux. Smalling, autant que Evans, n’est pas constant. Il faudrait un mélange des deux pour obtenir le rendement de Rio Ferdinand. L’an dernier on a néanmoins remarqué que la paire Evans-Vidic avait de meilleure statistique que Ferdinand-Vidic. Comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences.
Lors du derby nous allons donc espèrer que le duo Smalling-Vidic contienne bien Carlos Tevez car l’ex Red Devil est intenable. Quand il marque, City gagne toujours ! On connaît la valeur de l’Argentin: ce battant a tout ce dont rêve un attaquant: puissance, santé, technique, intelligence, astuce, précision, courage… Je le regrette encore plus que Cristiano Ronaldo car Tevez n’a pas pu se réaliser pleinement avec la Red Army alors que Ronaldo, oui.
Je ne conçois pas une défaite de MU. Elle voudrait dire de manière officielle que MU n’est pas digne de gagner la Premier League.
Rooney et Berbatov vont une fois de plus devoir faire la différence. Nani aussi. Sans oublier Chicharito.
Les médias français parlent plus de Saint-Etienne - Lyon que de United-City pourtant ASSE-OL est un faux derby.

Les 6 dernières confrontations entre United et City:
Mai 2009/ United 2-0 City
Sep 2009/ United 4-3 City
Jan 2010/ City 2-1 United
Jan 2010/ United 3-1 City
Avr 2010/ City 0-1 United
Nov 2010/ City 0-0 United

4 victoires pour United, 1 nul, 1 défaite: 11 buts pour, 6 contre

A voir la video sur http://www.mcfc.co.uk

Classement Premier League:
1 Manchester United 54 points 25 matchs/ 15 9 1/ 55 24/ + 31
2 Arsenal 50 25/ 15 5 5/ 54 27/ + 27
3 Manchester City 49 26/ 14 7 5/ 42 22/ + 20

Classement meilleurs buteurs:
1 Berbatov Dimitar/ Manchester United 19 buts 22 matchs/ Moyenne: 0.86
2 Tevez Carlos/ Manchester City 18 23/ 0.78

Permalien 02:07:24, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Sir Ferguson a demandé à Neville de rester à la disposition de Manchester United

Voici la déclaration de Sir Alex Ferguson au sujet de Gary Neville qui a renoncé à sa vie professionnelle en pleine saison alors qu’il avait un contrat en poche qui lui permettait d’être grassement payé. A cette position avantageuse, Gary Neville a préféré l’honnêteté: il ne se sentait plus capable de jouer dignement en Premier League. Ce choix a traumatisé le groupe au point de perdre son premier match en championnat.

“Nous voulons qu’il reste et qu’il participe au fonctionnement du club. Gary restera avec l’équipe. Il s’entraînera quand il voudra. La prochaine étape pour notre club est de lui donner un rôle au club qui lui donnera satisfaction. C’est parce que je pense que ce qu’il a apporté, et ce qu’il pourra encore apporter dans le futur, nous convient parfaitement. Nous sommes une famille et il en a toujours fait partie. Il a su créer cette atmosphère familiale dans les vestiaires tout au long de ces années” dixit le manager de Manchester United.
Il est possible que G. Neville devienne responsable de la réserve de MU.

Permalien 01:44:59, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS, GRANDE DAME  

Après la Tunisie, le jour se lève en Egypte

11.02.11

Le président Obama est un vrai démocrate, lui

Le Pt Obama a accepté d’être interrompu 48 fois. Merci Monsieur, vous honorez votre fonction. Et le journaliste, la sienne.

C’est autre chose que la mise en scène sur Télé Franchouillarde 1.
Ce qui m’a le plus choqué c’est qu’avant la réunion télé organisée entre le locataire et les ploucs déjà oubliés c’est qu’à la fin du JT de 20 h et le début du Blablabla show, présenté par le présentateur le plus beauf du PAF, il n’y a pas eu de spots de pub… Quelle hypocrisie! Cela voulait dire: “Soyons sérieux! On ne va pas mélanger la politique avec l’argent…” Un comble à l’ère du tout bling bling.

Permalien 19:40:18, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Le fœtus récalcitrant, de Gustave-Henri Jossot

Quelques caricatures de Jossot dans L’assiette au beurre

Publié en 1939, à compte d’auteur, sans le moindre succès, Le fœtus récalcitrant est un coup de poing littéraire. Sa prose contient une force intacte qui saute aux yeux du lecteur tout heureux de découvrir un écrivain de talent. Caricaturiste de métier, Gustave-Henri Jossot (1866-1951) a écrit parce qu’il avait quelque chose à dire, ce qui nous change des pensums illisibles qui nous tombent des mains au bout de la première page. N’oublions pas que l’édition est un commerce : il faut vendre. La quantité au lieu de la qualité. Pour une fois c’est le contraire. Les éditions Finitude sont depuis leur création les spécialistes des vrais livres écrits par de vrais écrivains. De nos jours, on est obligé d’écrire «vrai»…
De manière incroyable, la réédition du Fœtus récalcitrant, édité à Tunis, intervient lors de la révolution tunisienne de 2011. Jossot se convertit un temps à l’islam avant de tâter du soufisme pour finir athée, anarchie oblige. Le plus grand drame vécu par Jossot fut la mort de sa fille de 11 ans. A 41 ans, le père fut condamné au deuil à perpétuité. Le fœtus récalcitrant est un autoportrait sur 106 pages. Sa lecture est aussi bien sûr un vent d’air frais, surtout en 2011, dans une France, à la dérive intellectuelle, en tout cas au sommet de l’Etat qui est dans un drôle d’état, à force d’avoir la vulgarité pour moteur. Quand on est inculte cela finit par se voir.
La vision du monde de Jossot est à contre courant de la pensée unique: «Aujourd’hui tout le monde sait lire ; la lecture tue la pensée (…) Un illettré, s’il est intelligent, pense par lui-même; il a des idées qui sont bien à lui, des aspirations qui augmentent son âme, des soubresauts d’indignation qui peuvent le libérer ; mais s’il apprend à lire, il adopte les idées de ses déformateurs et bêle avec le troupeau».
Ecoutez ce que Jossot pense de la politique en 1939: «Dès que le candidat est élu, sa probité court les plus grands dangers. Qu’il soit blanc, rouge ou noir, il risque fort de prendre, dans la fosse, une teinte excrémentielle». Ce qu’il écrit sur le travail et la paresse est très proche du Droit à la paresse (1880) de Paul Lafargue, avec des variations supplémentaires, et de la trilogie de Jules Vallès avec Jacques Vingtras pour héros.
Jossot déteste le jeu qui entretient l’abêtissement des foules: « Véritable passe-temps d abrutis, le jeu supprime toute cogitation : il rend l’esprit déliquescent; le concentre sur des bouts de cartons enluminés(…) Le jeu passionne les agités et met le penseur en fuite.» Jossot n’aime pas tout ce qui rassemble les gens dans des jeux du cirque. « Participant tous au même divertissement, ils contractent le goût du vivre en troupeau. Ils jouent encore à d’autres jeux où règne la discipline : aux barres, au foot-ball (sic), à des jeux où l’on se bouscule, où l’on donne et reçoit des coups comme à la guerre. Les déformateurs veillent surtout à ce qu’aucun d’eux ne s’écarte en quelque coin pour rêvasser ». Visiblement, il n’y connaissait rien au football. Il fait l’amalgame et ne voit sur le terrain et dans la tribune que des bas du plafond. Si le football c’est le Heysel et les Bleus en Afsud 2010, le football c’est aussi Albert Camus et Pier Paolo Pasolini. La peinture ce n’est pas que les pompiers!
Je vous conseille de lire Jossot surtout par les temps qui courent. Il vaut mieux se procurer une réédition de premier plan que perdre son temps avec des produits actuels. Jossot ? J’apprends son existence, 60 ans après sa mort. Je viens de me faire un nouvel ami. Il est beaucoup plus vivant que le pantin qui nous gouverne sous les ors de la République. Il faut se méfier des gens qui ne lisent jamais. Cela signifie un repli sur soi. Tous les présidents de la République que j’estime aimaient la littérature. Ce n’est pas un hasard.

-Le fœtus récalcitrant
De Jossot
Présenté et annoté par Henri Viltard
Finitude, 128 p., 13,50 €

A consulter: http://www.finitude.fr
Je vous signale aussi La pointe du Raz dans quelques-uns de ses états, de Georges Perros avec une préface de Michel Butor, coéditions Finitude & fario, 60 p., 20 €. Il s’agit du fac-similé d’un manuscrit de Perros qui a enluminé son texte de nombreux dessins. Perros, lui, était un grand amateur de football, joueur lui-même. On possède une photo de lui en train de jongler.

Finitude a entrepris aussi la réédition de la trilogie de “Seule, la vie…” de Julien Blanc (1908-1951), un maudit des lettres. Le premier volume de cette autobiographie sans concession s’intitule Confusion des peines (1943). Orphelin de père, Blanc finit en prison, à l’égal de Jean Genet. Tous les deux écrivent de la même façon: plus près de Ronsard que Céline. Il y a de l’imparfait du subjonctif et du plus-que-parfait du subjectif. Les amateurs de témoignages véridiques transcendés par la littérature ne doivent pas faire l’impasse sur cet écrivain. Jean Paulhan lui avait conseillé de “cracher sa vie” au lieu de se perdre dans des romans. Il s’exécuta. Accéssoirement, il fut nègre de Léon-Paul Fargue, comme André Beucler. Finitude rééditera ensuite les deux derniers volets consacrés entre autre aux bagnes militaires: Joyeux, fais ton fourbis, et Le Temps des hommes.

A lire: L’anarchisme dans les textes, d’Irène Pereira, Textuel, 144 p., 9, 90 €. Lutte des classes, humanisme libertaire, anarchie individuelle, Proudhon, Bakounine, Kropotkine, Elisée Reclus, Nietzsche…

Permalien 13:08:54, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le duel des deux Manchester(s) en 3D sur Canal +

Ce week-end, C + innove grâce à la technologie 3D, diffusant Manchester United- Manchester City “comme si nous y étions", samedi 12 février à 13h35 sur Canal+ 3D (chaine 18), en direct d’Old Trafford. Dorénavant la chaîne cryptée propose un grand rendez-vous football en 3D tous les mois. Si on ne posséde pas la télé qu’il faut, on peut suivre le match de la 27ème journée du championnat anglais sur Canal+ Sport (chaîne n° 11) en HD.

Classement de la Premier League
1er Manchester United 54 points 25 matchs/ 15 9 1/ 55 24/ + 31
2 Arsenal 50 25/ 15 5 5/ 54 27/ + 27
3 Manchester City 49 26/ 14 7 5/ 42 22/ + 20

Ce 12 février 2011, à 13 h 45, les deux Manchester(s) croisent de derechef le fer à 13 h 45 à Old Trafford.
C’est autre chose que France-Brésil, match bidon de chez bidons. Ce France-Brésil, sans enjeu, n’a été organisé que pour faire tourner la machine à fric, une Nike party sur TF1. Rien n’est plus porno!
Le football sans haute pression c’est la mort du football. C’est comme l’actuel locataire de l’Elysée contre des citoyens dociles qui n’ont rien dans le ventre. Bon passons!
Le fait que MU vient de perdre est très bon signe. Cela veut dire que MU va dévorer Man City.
Si MU perd contre son frère ennemi, cela voudrait dire que Arsenal redevient le candidat n°1 au titre.
J’estime que City n’a que 1% de chance de gagner à Old Trafford.
Les deux seuls clubs en course pour le titre sont MU et Arsenal. City n’est que de la poudre aux yeux.
Je m’attends à voir un United impérial, hyper concentré.
Dans ce derby, les Red Devils vont attaquer à fond la caisse dès le coup d’envoi.
J’espère que ce match va nous permettre de voir du vrai football et non pas du commerce autour du football.
Je veux de l’engagement, de l’intelligence, de la création, de la volonté, de la grâce.
Du stress chez l’adversaire.

Le calendrier de Manchester United, février/mars

12 Fév/ Premier League: Man U - Man City, 13 h 45
19 Fév/ FA Cup: Man U - Crawley Town, 18 h 15
23 Fév/ Champions League: Marseille - Man U, 20 h 45
26 Fév/ Premier League: Wigan - Man U, 16 h
01 Mar/ Premier League: Chelsea - Man U, 20 h 45
06 Mar/ Premier League: Liverpool - Man U 13:30
15 Mar/ Champions League Man U - Marseille, 20 h 45
19 Mar/ Premier League Man U - Bolton, 16 h

Le calendrier d’Arsenal, février/mars

12 Fév/ Premier League: Arsenal - Wolverhampton, 16 h
16 Fév/ UEFA Champions League: Arsenal - FC Barcelone, 20 h 45
20 Fév/ FA Cup: Leyton Orient - Arsenal, 17 h30
23 Fév/ Premier League: Arsenal - Stoke City, 20 h 45
27 Fév/ Carling Cup (finale, Wembley): Arsenal - Birmingham City, 17 h
02 Mar/ FA Cup: Arsenal - Leyton Orient, 20 h45
(Possible FA Cup 5th Round Replay)
05 Mar/ Premier League: Arsenal - Sunderland, 16 h
08 Mar/ UEFA Champions League: FC Barcelone - Arsenal, 20 h 45
12 Mar/ FA Cup 1/4 finale
19 Mar/ Premier League West B.A. - Arsenal, 16 h

Permalien 01:10:27, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le Mexique bat la Bosnie, adversaire de la France...

Suite des matchs amicaux internationaux:
Mexique 2 - 0 Bosnie-Herzégovine; Venezuela 2 - 2 Costa Rica et Honduras 1 - 1 Equateur.
Les buts mexicains ont été marqués par Chicharito (48e mn) et Pacheco (55e).
Adversaire de la France pour le groupe D des éliminatoires de l’Euro 2012, la Bosnie de Safet Susic s’est donc inclinée face au Mexique (0-2) en amical sur la pelouse synthétique du Georgia Dome d’Atlanta (Etats-Unis). Dans le temps additionnel de la première période, Javier Hernandez a eu une occasion en or de donner l’avantage au Mexique mais il mangea la feuille de match avec un plat du pied droit raté à bout portant après un centre au millimètre de Giovani Dos Santos. Le joueur de Manchester United, alias “Chicharito", s’est rattrapé dès le retour des vestiaires en héritant d’un penalty pour une faute du défenseur de Montpellier et capitaine bosniaque Emir Spahic. Le gardien Kenan Hasagic était sur la trajectoire mais la balle est revenue sur Chicharito, au coude à coude avec le milieu de Lyon (L1) Miralem Pjanic. Dans la bataille, le ballon, on n’arrive pas à voir si le ballon est poussé par une jambe de Pjanic ou par celle de Chicharito. Toujours est-il que le but fut accordé au Mexique. Sacré Chicharito ! Il est toujours là même quand ça foire. On se souvient de son but lors du Community Shield. Tête ou torse ? Ce joueur frappe par son sourire radieux. Ce que ne sait pas faire Ronaldo II. Le Portugais sourit de manière crispée. Chicharito, lui, est resté un gamin émerveillé. Cela ajoute à sa magie. Il est déjà loin le temps où je pestais de le voir prier de manière insistante. Il peut faire ce qu’il souhaite, du moment qu’il soit épanoui. Et qu’il marque pour MU !
Quelques minutes après l’ouverture du score, le défenseur bosniaque Besic fit une passe trop molle à son gardien et Edgar Pacheco, très en vue sur aile gauche, en profita pour doubler la mise. La Bosnie a continué d’attaquer mais de façon désordonnée et Pjanic n’a pesé d’aucun poids offensif, au grand dam de ses supporters.
Au niveau comptable, Chicharito a marqué 12 buts pour le Mexique en 22 sélections, si ce dernier penalty lui est attribué par la Fifa.

[Post dédié à Julien]

10.02.11

La France à 11 bat le Brésil à 10 dans le tournoi NIKE

La France a gagné 1-0 contre le Brésil, au SDF. Un but de Benzema sur passe de Menez.
Les conclusions de la soirée? Laurent Blanc occupe très bien sa fonction de sélectionneur.
La désinvolture de son prédécesseur n’est plus qu’un lointain souvenir.
Il a déjà trouvé un triangle défensif (Lloris-Mexès-Rami) et un avant-centre (Benzema).
Avec un bon Nasri au milieu, il aura déjà 5 titulaires.
Il a su redonner la confiance à Mexès et à Benzema.
Blanc est quelqu’un sur qui on peut compter.
Le Brésil ? C’était une équipe B.

Les matchs amicaux de la soirée du 9 février 2011:
Espagne 1 - 0 Colombie
Argentine 2 - 1 Portugal (Messi et Ronaldo ont marqué…)
Maroc 3 - 0 Niger
Ecosse 3 - 0 Irlande du Nord
Allemagne 1 - 1 Italie (Rossi a répondu à Klose)
Belgique 1 - 1 Finlande
Pays-Bas 3 - 1 Autriche
Malte 0 - 0 Suisse
Pologne 1 - 0 Norvège
Luxembourg 2 - 1 Slovaquie
Danemark 1 - 2 Angleterre (Agger a ouvert le score mais Bent et Young ont riposté)
Albanie 1 - 2 Slovénie
Estonie 2 - 2 Bulgarie
Suède 1 - 1 (5-6) Ukraine
Chypre 1 - 1 Roumanie
Israël 0 - 2 Serbie (Oh! Luis Fernandez…)
Turquie 0 - 0 Corée du Sud
Azerbaïdjan 0 - 2 Hongrie
Croatie 4 - 2 République tchèque
Macédoine 0 - 1 Cameroun
Iran 1 - 0 Russie
Lettonie 2 - 1 Bolivie
Grèce 1 - 0 Canada
Biélorussie 1 - 1 Kazakhstan
Andorre 1 - 2 Moldavie

09.02.11

Permalien 15:29:34, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Lors de France-Brésil 1986, le Christ s'est arrêté à Guadalajara

Brésil-France 1986 reste l’un des plus grands matchs de l’Histoire. Que pèse la finale Allemagne-Italie 1990 à côté ? Rien du tout. Voici l’instant où tout bascula. Passe divine de Zico… faute de Bats sur Branco: penalty. Zico et les Brésiliens s’embrassent. Zico tire et … Bats sauve la France ! Platini, lui, a l’élégance de consoler Zico d’une tape amicale sur la joue. Plus tard, Platini rata son tir au but.

Pour l’Histoire, France-Brésil 1998 reste important pour les Français puisque les Bleus sont devenus champions du monde (3-0), en France, faut-il le rappeler. Oui, au SDF, spécialement construit pour eux.
A mes yeux, France-Brésil 1986(1-1), victoire des Bleus au tirs au but, reste le plus grand choc entre les deux pays. Ce match se déroula, très loin de la France, au Mexique, à Guadalajara sous une chaleur torride. C’était un 1/4 de finale de Coupe du Monde. La France venait d’éliminer l’Italie (2-0): un succès net et sans bavure.
Au début de France-Brésil 1986, le Brésil a marqué un but éblouissant de Careca. Frappe tendue au terme d’une action collective divine. Cette équipe du Brésil était magnifique mais elle semblait conduite par une génération maudite: Zico, Socrates. Rien en Espagne et on se demandait si le ciel allait être enfin en leur faveur. On sait le poids de la réligion au Brésil. M’inspirant du titre Le christ s’est arrêté à Eboli (Cristo si è fermato a Eboli, roman autobiographique de Carlo Levi, 1945), le Brésil a vu le destin favorable lui tourner le dos pendant ce match.
Après sa passe divine- extérieur fouetté pied droit- qui provoque le penalty, Zico et ses amis brésiliens se congratulent dans la surface de vérité avant même de tenter de se faire justice… Ils font comme si le score allait passer à 2-1 ! A Ce moment-là, j’ai crié: “Ils sont fous! Bats va le sortir…” Et c’est ce qui est arrivé ! Bats a eu la présence d’esprit de faire faute pour empêcher le but. Il aurait pu prendre un rouge en plus mais au lieu de la double peine, il arrête le tir de Zico, le Pelé blanc. A partir de là, les Brésiliens se sont mis à penser des trucs du genre : “Dieu est contre nous. Le ciel ne nous aime pas. On va encore perdre". Ils ne se sont pas révoltés. Et c’est ainsi que la génération Zico-Socrates n’a rien gagné. Ils sont les perdants magnifiques de leur pays. Dunga et Romario gagneront en 1994 mais sans génie car Socrates et Zico avait du génie. Romario, lui, du talent.

Joël Bats fut le grand héros du match de 1986. L’actuel entraîneur des gardiens de Lyon se souvient:

“J’ai brisé le mythe de Zico.”

-"Zico venait d’entrer en jeu, il fait une passe à Branco que je fauche dans la surface de réparation. Dans ma tête, cela va très vite : Zico utilise beaucoup l’intérieur du pied, je me suis dit qu’il allait certainement ouvrir son pied, j’ai attendu le dernier moment pour partir sur ma gauche et il s’est avéré que j’ai arrêté ce penalty-là. Je viens de répondre à une interview pour TV Globo, ils m’ont dit que j’avais brisé la légende de Zico. D’ailleurs, tous les joueurs brésiliens que j’ai côtoyé, Leonardo, Ricardo, Valdo, Caçapa, Juninho… m’en ont parlé. Sonny [Anderson] me dit souvent que j’ai fait pleurer le Brésil et que j’ai brisé un mythe ! Je me suis surpris à tomber sur ce match en regardant ESPN Classics, je me suis retrempé là-dedans en me disant que je n’étais pas si mauvais !”


“Lors de la séance des tirs au but Dieu est avec nous.”

-"Je le dis souvent : dans une séance de tirs au but, un gardien a cinq chances de réaliser un arrêt alors que le joueur n’a qu’une seule chance, le rapport de forces est donc favorable au gardien. J’avais vu Socrates marquer un penalty lors du premier tour contre la Pologne en s’arrêtant dans sa course d’élan puis en frappant croisée en hauteur. Avant qu’il ne s’élance pour le premier tir au but, je me suis dit : “Attends, ne bouge pas, ne lui donne pas de solution et pars comme s’il allait frapper de la même façon.” Et j’ai repoussé ce tir au but sur ma droite avec la main opposée, comme je l’avais imaginé. Cette série fut pleine de rebondissements… Il y a le penalty de Bellone qui tape le poteau puis le dos du gardien avant de rentrer dans les filets. Au départ, on ne sait pas si le but est bien valable, c’était marrant (sic). Il y a l’échec de Platini qui tire au-dessus. Ensuite, il y a le penalty de Julio César, qui utilisait beaucoup la force : je me suis dit qu’il allait frapper fort sur ma droite, je suis parti du bon côté et le ballon a heurté le poteau. Enfin, la délivrance arrive avec le tir de Luis [Fernandez] : quand il s’approche, je lui dis :"Tu vas marquer, Dieu est avec nous".

Voir l’intégralité de l’interview de Joël Bats sur http://fr.sports.yahoo.com/09022011/70/matches-amicaux-bats-j-ai-fait-pleurer-le-bresil.html

[Post dédié à Maurice Serrus]

08.02.11

Permalien 23:50:56, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Ce que je sais d'Alphonse [Boudard], de Laurence Jyl

La Métamorphose des cloportes, de Pierre Granier-Deferre, adapté du livre d’Alphonse Boudard. L’adaptation a été signée par Michel Audiard, en 1965. Dans l’extrait, on voit la très grande Françoise Rosay avec Georges Géret.

Ce livre sur Aphonse Boudard en dit trop ou pas assez. Trop car il met sur la place publique la double vie de l’écrivain, homme pudique. Pas assez car l’auteur ne dit pas tout afin de ne pas froisser l’autre versant de la vie de l’écrivain, c’est-à-dire celui avec sa femme qu’il n’a jamais quittée. Nous sommes donc sur du velours.
La prose oscille sans cesse entre la pudeur et la sincérité. Laurence Jyl a eu l’intelligence de ne pas écrire comme Alphonse Boudard, ce qui aurait «tué» le livre. Ceux qui rechercheront des secrets d’alcôve resteront sur leur faim, et c’est tant mieux. J’entends encore Alphonse me dire: “C’est dingue tous ces gens qui viennent parler de leurs problèmes de cul à la télé…” Laurence Jyl est passée à l’acte parce qu’elle estime qu’on ne parle plus de l’homme de sa vie. Elle a raison : Boudard est au purgatoire. Ce n’est pas grave : sa littérature est bien plus vivante que tous les produits formatés à l’air du temps qui occupent les émissions télés. Quand les auteurs à la mode crèveront, leur œuvre ira directement à la poubelle.
Les livres de Boudard n’ont rien à craindre de la postérité. Ils auront toujours de lecteurs. Les gens ne sont pas fous : ils vont là où est le talent. Encore faut-il leur dire où il se trouve. Il suffit de lire Mourir d’enfance pour réentendre la voix de Boudard. Il est aussi présent dans le livre de Laurence Jyl qui fait ressurgir la tendresse de celui qui avait l’apparence d’un ours. Cet ouvrage est la biographie de la rencontre Laurence Jyl-Alphonse Boudard. Il manque toutes les autres. La romancière parle très bien de ses parents qui sont omniprésents dans le livre comme dans sa vie. Personne ne s’en plaindra. Leur petit-fils possède désormais un ouvrage qui peut lui servir de mode d’emploi. Pour ma part, étant lié à Alphonse Boudard, je témoigne de son immense culture au sens large, littéraire autant que politique. Il fallait l’entendre dire: “Il faut en finir avec le romantisme des écrivains ex prisonniers, style Jean Genet. En prison, on n’est pas enfermé avec des gens qui lisent Ronsard. La réalité c’est le pet et le rot toute la journée, du matin au soir!” On a trop fait passer Boudard, pour le taulard de service. Ce grand styliste avait le sens de l’amitié que j’ai apprécié grâce à Louis Nucéra. Avec leur mort, un pan entier de ma vie s’est effondré. Tous les deux étaient des hommes qui basaient l’amitié sur l’estime. Ils détestaient les gens qui basent tout sur la stratégie. Dupes de rien, ils dénonçaient les imposteurs avec une violence inouïe. Le temps des copains c’était Boudard, Nucéra, Devos, Brassens, Ventura… Tous au cimetière, quand de belles ordures salissent encore la planète. Même leur corps polluera la terre. Nucéra et Boudard, eux, ont été aimés pour ce qu’ils ont été vraiment. C’est ce qui les différencie de la vermine du show biz et de l’intelligentsia. Sans parler des politichiens. Ai-je besoin de le rappeler? Surtout ceux qui volent sur Air Dictature Airlines. Le jour des obsèques d’Alphonse à Saint-Germain, on a refusé du monde dans l’église. Un enterrement à guichets fermés. Il y a avait les proches et les lointains. Des résistants certifiés authentiques avec le drapeau tricolore, des écrivains, des prisonniers- on le reste à vie- des flics et des voyous. Des putes et celles de la haute. Il ne manquait que sa mère mais elle l’avait devancé au boulevard des allongés. J’imaginais que Laurence Jyl était dans la foule mais non, elle confie être restée loin des adieux officiels. Avoir été aimée par Alphonse Boudard est le plus grand prix littéraire de la femme cachée. Leur fils, un livre vivant. Sur le bandeau du livre, il y a une photo d’Alphonse signée Ulf Andersen, là où d’habitude on réécrit le nom de l’auteur en très gros, ce qui n’apporte rien. Ici, on fait un face à face avec Boudard, casquette à la Mac Orlan, et veste en jeans. Les yeux droits vers nous. Un homme de classe. Présent sur et dans le livre de Laurence Jyl.

Ce que je sais d’Alphonse
de Laurence Jyl
Table Ronde, 217 p., 16 €
A lire : Les Métamorphoses d’Alphonse. Mourir d’enfance. L’étrange Monsieur Joseph, La fermeture
D’Alphonse Boudard, préface de Régine Desforges, Robert Laffont.

La France est la bête noire du Brésil

Sur cinq grands rendez-vous, la France a battu quatre fois le Brésil depuis 1958. Ici, les matchs amicaux ne sont pas comptabilisés. Seuls les matchs de grandes compétitions peuvent donner des matchs de légende. La rencontre France-Brésil 2011 est une bande publicitaire pour Nike, rien de plus. Tous les matchs dont on se souvient sont des matchs de Coupe du monde ou d’Euro. France-RFA 1982, France-Portugal 1984, France-Italie 1986 ainsi de suite. Les matchs amicaux beckhamisent, chabalisent, kournikovamisent… Très peu pour moi. Non merci, je n’en reprendrai pas.

-France 2- 5 Brésil 1958
24 juin 1958, 1/2 de Coupe du Monde
Buts pour France: Fontaine (9e), Piantoni (83e)
Buts pour Brésil: Vavá (2e), Didi (39e), Pelé (52e, 64e, 75e)

-France 2 - 0 Brésil 1984
11 août 1984, finale des J.O.
Buts pour France: Brisson (55e), Xuereb (62e)

-France 1-1 Brésil 1986
21 juin 1986, 1/4 finale de Coupe du Monde
But pour France: Platini (40e)
But pour Brésil:Careca (17e)
La France après prolongation, 4-3 aux tirs aux buts.
Réussis : Stopyra, Amoros, Bellone, Fernandez; Alemão, Zico, Branco.
Manqués: Platini; Sócrates et Júlio César.

-France 3-0 Brésil 1998
12 juillet 1998, finale de Coupe du Monde
Buts pour France: Zidane (27e, 45+1e), Petit (90+3e)

-France 1-0 Brésil 2006
1er juillet 2006, 1/4 finale de Coupe du Monde
But pour France: Henry (57e), sur coup franc de Zidane

Ronaldo et Messi, le duel au sommet du football

Ronaldo vient de marquer 67 buts en 70 matchs. Mieux que Puskas et Di Stefano !

“Je ne le changerai pour personne. Plus que Messi, je pense que Cristiano Ronaldo est le Di Stefano du XXIe siècle. D’ailleurs il porte le même maillot", a déclaré Jorge Valdano, le directeur général. A sept points de Barcelone au classement, le club merengue continue à rêver après le doublé de sa star contre la Real Sociedad (4-1). Pour qu’il lui ressemble complètement, il devra remporter plusieurs fois la C1. Di Stefano a gagné 5 C1 de suite, entre 1956 et 1960 !
Obsedé par Lio Messi, les médias oublie trop de célébrer Ronaldo.
Je viens de lire dans la presse française: “Mourinho ménage Benzema". Il vaut vraiment ne rien comprendre au foot ou alors être un ami de l’ex joueur de l’OL pour écrire une pareille ineptie. Le seul quotidien sportif français fait sa une sur “le mystère Gourcuff". Comme quoi, il n’y a que les mauvaises nouvelles qui font la une. Le football est universel: il est plus urgent de se pencher sur la formidable rivalité entre Ronaldo et Messi, les étendards du Real Madrid et de Barcelone.
Il ne faut pas être victime des médias qui ont fait passer Cantona pour un méchant et Zidane pour un gentil. Depuis son arrivée à Madrid, l’été 2009, Cristiano Ronaldo est en train de battre tous les records sous le maillot du Real Madrid. Ses statistiques sont en train de pulvériser celles de Puskas et de Di Stefano.
Au niveau de l’efficacité, sur le même nombre de matchs, Puskas est resté à 55 buts et Di Stefano à 52.
En effet, le Portugais a inscrit la bagatelle de 67 buts en… 70 rencontres disputées sous le maillot merengue.
Ce dimanche face à Osasuna, CR7 a porté son compteur à 51 buts en 51 matchs en Liga.
Cristiano Ronaldo, c’est monsieur un but par match.
Le Ballon d’Or 2008 est l’attaquant le plus efficace de l’Histoire du Real Madrid qui a pourtant eu de très grands numéros 9. Pourtant, la réalité des chiffres saute aux yeux: ni Puskas (156 buts en 180 matches), ni Di Stefano (216 buts en 282 matches) et ni Ronaldo 1er (83 buts en 127 matches), n’ont fait mieux que le Portugais.
Qui va gagner le titre de meilleur buteur?
Messi et Ronaldo sont en passe de battre le record de 38 buts en Liga, en une seule saison. Cet exploit n’a été réalisé en Espagne que par Hugo Sanchez et feu Telmo Zarra.
Le duel entre Cristiano Ronaldo et Leo Messi est devenue l’attraction numéro 1 en Espagne.
Les 51 buts en 51 matchs de Cristiano font penser que la barrière de 40 buts va sans doute être dépassé en 2010-2011 pour la première fois dans l’Histoire.
Auteur de 24 buts en Liga, Messi a signé ce week-end son 4e triplé de la saison! L’Argentin vient d’inscrire 40 buts en 33 matches officiels!
Le double Ballon d’Or, 2010 et 2011, est le quatrième buteur de toute l’histoire de Barcelone, avec 167 buts, derrière César (235 buts), Kubala (194 buts) et Samitier (178 buts). Samitier signa à l’OGCNice au moment de la guerre d’Espagne. Dans quelques saisons, il va devenir le meilleur “pichichi” de l’Histoire du Barça.

Classement des meilleurs buteurs de Liga 2010-2011:
1 Messi Lionel/ FC Barcelone: 24 buts en 19 matchs, moyenne 1.26/match
- Ronaldo Cristiano/ Real Madrid: 24 buts en 22 matchs 1.09/match

-Argentine-Portugal, le 9 février 2011, à Genève.

07.02.11

Permalien 17:54:37, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Interview exclusive. Trente minutes avec Raymond Kopa

Dimanche 6 février 2011, j’ai passé un bon moment avec Kopa, dans les locaux de France-Télévisions. Les interviews improvisées sont mes préférées. Evocation de Maradona, Anquetil, Messi, Iniesta, Puskas, dopage, sa suspension, son combat pour la liberté de travail des joueurs….

Avant le tirage au sort, j’ai parlé 30 minutes avec Raymond Kopa. Je suis arrivé à l’avance à France 2 car je savais qu’il était invité. Il est arrivé lui aussi avant le début de l’émission (Stade 2)…
Raymond Kopa est venu avec sa femme, l’une de ses filles et une forte délégation rémoise (7 me semble-t-il). J’ai pu parler à battons rompus avec le Ballon d’Or 1958. J’ai été frappé d’emblée par sa petite taille. Petites jambes aussi.
-C’est un grand moment de rester avec vous… (je lui dis ça tout en observant son fameaux doigt sectionné par un wagon dans la mine.)
-Vous êtes gentil… Vous êtes Niçois ?
-Oui!
-Alors dites moi qui a marqué lorsque vous avez gagné contre le Real Madrid ?
-Un triplé de Vic Nurenberg!
-Ah! vous êtes un vrai niçois!
-Je suis impressionné de voir votre doigt: la mine…
-Je m’en suis bien tiré. J’aurais pu y laisser la main.
-Comment allez-vous ? Votre genou…
-Pourquoi me parlez-vous du genou ?
-J’ai lu qu’une opération était prévue…
-Non, non. J’ai eu une opération à la hanche. Ca va maintenant..(Kopa parle vite, très vite. Les yeux très perçants.)
-Enfant, j’ai été marqué par la mort de votre fils. A l’époque on parlait moins de football qu’aujourd’hui, mais je n’ai jamais oublié la mort de votre fils. Je me disais que cela pourrait être moi. J’avais quasi le même âge que lui… Je me souviens aussi que la FFF vous a suspendu à ce moment-là… Le sélectionneur vous avez allumé dans les médias alors que vous me parliez pas de la très grave maladie de votre fils…
-Puisque vous me parlez de ces moments tragiques, sachez que je me m’entendais pas avec le sélectionneur [Georges Verriest] qui me critiqua dans les journaux alors que mon fils était en train de mourir… Ils m’ont suspendu 6 mois…
-Et votre combat pour que les joueurs cessent d’être des “esclaves” afin de pouvoir quitter leur club d’origine… A ce propos qui a amorcé ce combat, vous ou Fontaine et N’Jo Léa ?
-C’est moi… Et aujourd’hui, je le regrette presque parfois ! Avant, le joueur appartenait à vie à son club et aujourd’hui les contrats ne veulent plus rien dire.
-Je vous donne ma liste des dix plus grands joueurs: Pelé, Di Stefano, Puskas, Cruyff, Maradona, Beckenbauer…
-(Il me coupe) Enlevez le dopé. D’accord sur le début de la liste mais enlevez-moi vite le dopé…
-Vous parlez de Beckenbauer car il y a pas de mal de suspicion autour de la sélection allemande: 1954, 1982… ?
-Non pas lui, l’autre ?
-Maradona… Vous n’aimez pas Maradona!
-L’homme… L’homme est un minable. Tout ce qu’il a fait, c’est honteux. Pour être un grand joueur, la qualité de l’homme compte aussi.
-Et son talent vous laisse indifférent ?
-Son fameux but de 1986 quand il dribble tout le monde…. Au départ de l’action, il avait deux possibilités de passes sur des partenaires. Au lieu de les servir, il n’a pensé qu’à lui et il est parti tout seul..
-Vous ne pouvez pas dissocier le joueur de l’homme et vice-versa ?
-Non, c’est pour cela que mon joueur préféré c’est Ferenc Puskas…
-Moi aussi je le place au sommet.
-Quand il a signé au Real Madrid la presse espagnole l’appelait “le major bedonnant” et non plus le “major galopant". J’ai averti les journalistes qu’un joueur de classe ne perd jamais sa classe. Ses deux premières années au Real, il a fini deux fois meilleurs buteurs! Vous savez Ferenc faisait peur aux défenses quand il avait le ballon à 35 mètres de la cage. Au plan humain, il accueillait chez lui les réfugiés politiques. Son appartement étaient toujours plein de réfugiés! A sa mort, je n’ai pas pu aller à son enterrement: je suis tombé soudainement malade… Impossible de bouger. Rétabli, je suis allé me recueillir sur sa tombe. Puskas était mon idole et j’ai joué avec lui. Vous pouvez imaginer ce que cela représente pour moi…
-Oh oui, très bien…
-Pour vous c’est quoi un grand joueur ? me dit-il du tac ou tac. (Comme je vous l’ai dit, Kopa est d’une vivacité inouie…)
-D’abord, il faut qu’il gagne. Le fait de participer, comme l’a dit Coubertin, me m’intéresse pas.
(Là, il me tend la main pour me la serrer…)
-… disons qu’il faut la classe + le palmarès + les qualités humaines…
-Ah! vous pensez comme moi! Donc le Ballon d’or 2010 vous l’auriez donné à qui?
-Pas à Messi, ah! ça non…
(Il me ressert la main)
-Moi, non plus car il n’a rien gagné d’important vu son niveau.
-Je l’aurais donné à Iniesta ou Xavi.
-Moi aussi, me dit-il. A Iniesata en priorité. Lui a les trois qualités alors qu’en 2010, Messi n’a pas le palmarès réclamé. Il y a eu plus performant que lui…
-Vous parliez du dopage… les deux héros de mon enfance furent Anquetil et vous-même. Anquetil a dit qu’il se dopait, cela n’enlève rien à l’admiration que j’ai pour lui… Chez moi on était pour Anquetil et non pas pour Poulidor… La presse a tué le cyclisme ! Blondin, lui, n’a jamais parlé du dopage d’Anquetil.
-Anquetil était mon ami. On était très proche. Je sais tout de lui. Dans le cyclisme vous savez comment cela se passe. Alors Jacques… mais les courses, il les gagnait !
-Avez-vous conscience d’avoir eu un parcours exceptionnel même s’il vous manque la Coupe du monde?
-J’ai joué dans la meilleure équipe du monde de mon temps. Le Real Madrid était au sommet et j’ai participé à la maintenir au sommet.
-Pour parler d’aujourd’hui, êtes-vous pour ou contre le retour d’Evra en équipe de France?
-Ce qu’ils ont fait l’été dernier est vraiment minable. On ne peut pas faire ça!
-Oui, mais comment peut-on frapper d’interdiction Evra alors que d’autres ont été réintégrés ? Ce n’est pas juste. Les responsables furent le staff, tous les dirigeants. Avec Ferguson, Evra n’aurait pas bougé le petit doigt. Il est impossible de fermer les yeux sur Lloris et cie tout en punissant à vie Evra…
-Vu comme ça, vous avez raison…
-Je voudrais vous parler de Jean Snella et d’Albert Batteux… Mekhloufi a dit qu’il préférait Snella car il parlait plus directement de football alors que Batteux parlait beaucoup de tableau noir…
-Ah bon, il a dit ça…
-Oui, oui…
-Vous savez mes liens avec Batteux…
-Mekhloufi… Ce fut un grand joueur…Vous êtes d’accord ?
-(Kopa opine du chef, sans rien dire d’autre)
-Et Joseph Ujlaki, que j’aime aussi ?
-Oui… mais bon il était spécial….
La conversation s’interrompt, je n’ai plus le temps de lui parler de la rivalité au même poste entre Mekhloufi, Ujlaki et lui-même…
(A ce moment-là, arrive le président de Reims. Celui-ci offre une bouteille de champagne à “Tchouki” Djorkaeff qui est le responsable de la Coupe de France à la FFF).
Kopa intercepte la bouteille et rapproche ses yeux de l’étiquette avant de la rendre à Djorkaeff, en disant:
-"Tu peux être tranquille, c’est une bonne bouteille! “
Sacré Kopa! On sent sa propension à diriger. Un chef naturel. Djorkaeff, lui dit:
-"Tu sais on a joué ensemble une fois…”
Kopa l’arrête:
-"Tu veux dire l’un contre l’autre!".
Djorkaeff: “Oui, oui, bien sûr".
Et alors Kopa, magnanime: “Tu te rappelles du score…”
Djorkaeff: “On a perdu…”
Kopa, du tac au tac: “Je ne te le fais pas dire!”
Raymond Kopa reste un gagneur dans l’âme même plus d’un demi-siècle après ce match.
Un Reims-Lyon a coup sûr.
Djorkaeff a interrompu notre discussion.
C’était l’instant d’aller sur le plateau de Stade 2, en direct.
Après le tirage, Kopa a dit qu’il était satisfait de l’affiche Reims-Nice. Un peu trop satisfait.
C’était en fin d’émission.
D’habitude on interroge les représentants du club après chaque tirage, cette fois c’était une façon d’opérer très anarchiste.
Pendant l’interruption entre les sujets, j’ai bien surveillé que personne ne touche les boules. Personne ne les a touchées quand il n’en restait plus que 4.
Voyant que le temps filait et que le présentateur allait zapper ou moins trois réprésentants de clubs, j’ai demandé a avoir la parole (je sais comment ça marche), surtout que Kopa a expliqué avoir plus peur de Chambéry que de Nice:
-"Bien sûr je respecte Monsieur Kopa mais attention Reims-Nice, affiche rétro au parfum nostalgique, comprend l’OGCNice qui est aussi un grand club. Si Reims à Kopa, nous avons Antoine Bonifaci. Croyez-moi, nous serons présents !” Estimant avoir dit l’essentiel, j’ai passé le micro aux autres représentants qui n’avaient pas osé réclamer leur temps de parole… Je voulais être équitable car je sentais qu’ils étaient aussi contrariés de n’avoir pas été invité à s’exprimer.
Hors caméra, Kopa m’a alors fait signe, en levant son pouce et m’a dit:
-"On vous attend…”
Je lui ai dit tout sourire: “On sera là, croyez-moi…”

Raymond Kopaszewski dit Kopa (Polonais d’origine)
né 13 octobre 1931, à Nœux-les-Mines (Pas-de-Calais)
Taille 1,68 m
Milieu offensif ou avant-centre
1941-1949 US Nœux-les-Mines
1949-1951 SCO Angers
1951-1956 Stade de Reims
1956-1959 Real Madrid
1959-1967 Stade de Reims
1952-1962 équipe de France, 45 sélection, 18 buts

Palmarès essentiel
4 Championnats de France DI : Stade de Reims, 1953, 1955, 1960, 1962
Copa Latina 1953
Trophée des champions 1955
Championnat de France D2 1966
Vice Champion d’Europe 1956
2 Championnats d’Espagne Liga: Real Madrid, 1957, 1958
Coupe d’Europe des Clubs Champions (Champions League): 1957, 1958, 1959
Copa Latina 1957
Avec la France, 3e de la Coupe du Monde 1958

Ce week-end, Michel Platini a remis un trophée UEFA pour célébrer son immence parcours de joueur. “Ce prix me fait certes très plaisir, mais je souhaite le partager avec ma famille et mes anciens coéquipiers “. Raymond Kopa fut ému de recevoir «la Coupe du Président de l’UEFA 2010», sans oublier ses anciens coéquipiers du Stade de Reims, dont certains - Michel Hidalgo, Roger Piantoni, Armand Penverne, Dominique Colonna, Michel Hidalgo, Just Fontaine - étaient présents à Reims auprès de leur ami.
Michel Platini, pt de l’UEFA, souhaite que ce prix revienne à des footballeurs et non plus à des économistes ou des politiques. “C’est l’occasion de de rendre hommage à l’excellence professionnelle et aux qualités personnelles exemplaires. Raymond nous a ouvert la voie. Il possédait un dribble ensorcelant. Ceux qui l’ont vu jouer parlent d’un phénomène presque chorégraphique, avec une couverture de balle diabolique” a dit Platini, lié aux grands anciens par le biais de son père, Aldo, proche de Piantoni, à Nancy. Et « Platoche » de conclure : « Son héritage est immense. c’est l’un des fondateurs du football français ».

-Reims-Nice, 1/4 de finale de la Coupe de France 2011, 1er mars à 20h 45.

Permalien 14:29:22, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Mort du guitariste Gary Moore

Le Nord-Irlandais Gary Moore (né le 4 avril 1952 à Belfast) est mort le 6 février 2011 à Estepona en Espagne, dans son sommeil, vient-on apprendre.
Il aimait jouer des sons saturés, entre hard rock et blues.
[Post dédié à Eric, le fruitier]

Permalien 01:37:19, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, ANTI-FOOTBALL  

Info ou intox ? Tomas Rosicky suspecté d'être au centre d'un match truqué: Newcastle-Arsenal...

Alors qu’en Angleterre, on ne parle que ça, la France médiatique n’en pipe pas un mot, ou presque.
Pas une ligne dans L’Equipe
Toute cette histoire sur le match annoncé comme truqué est-t-elle bidon? Il semble que oui, même si on fait courir le bruit que Interpool enquête sur le match Newcastle-Arsenal.
Le milieu offensif des Gunners “serait” dans le viseur des enquêteurs car à partir de son entrée dans le match, le score a évoluer de manière étrange.
De 0-4 pour les visiteurs, le tableau d’affichage est passé à 4-4 et presque à 5-4 en faveur des locaux…
Il y a eu de nombreux mouvements d’argent autour de cette rencontre.

Rappel du score avec minutage des buts:
Samedi 5 février 2011
26e Journée Terminé St. James’ Park
Newcastle 4 - 4 Arsenal
Buts pour Newcastle: Barton (68e mn pen., 83e pen.), Best (75e), Tioté (87e)
Buts pour Arsenal: Walcott (1e), Djourou (3e), van Persie (10e, 26e)

Rappel des faits:
Tomas Rosicky a remplacé Arshavin à la 70e minute quand le score était 1-4.
Avant l’entrée du Tchèque, les Magpies avaient été menés 0-4 dès la 26e minute.
A partir de son intervention dans le match, les locaux vont marquer trois buts: Best (75e), Barton (83e pen.) et Tioté (87e).
Interpool aurait remarqué que Rosicky a provoqué le penalty de la 83e minute quand il poussa Williamson de manière grotesque.
Que va-t-il se passer?
J’imagine que l’affaire va être classée fissa…
Comment Rosicky pourait à lui seul influer autant sur le match et donc l’arbitrage ?
Arsenal peut attaquer France 2 parce que l’info non prouvée abîme l’image des Gunners.

Permalien 01:36:55, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, LA MAISON BLANCHE  

Emmanuel Adebayor a marqué deux buts en deux matchs...

Dimanche 6 février 2011
22e Journée, Bernabéu
Real Madrid 4 - 1 Real Sociedad
Buts pour le Real Madrid: Kaká (8e), Cristiano Ronaldo (21e, 42e), Adebayor (89e)
But pour Real Sociedad: Arbeloa 72’ (csc)

Benzema est resté tout le match sur le banc.
Dire que c’est l’avant-centre de l’équipe de France.
Il est à sa place. Et la place aussi, très loin des premiers aux classement UEFA…
89e minute: au terme d’une action collective, le Togolais Adebayoir a marqué d’une frappe croisée.
En deux matchs, l’ex joueur de Manchester City a marqué deux buts… autant que Benzema en 21 matchs de Liga!
Mourinho a laissé Adebayor sur le terrain tout le match.
Maintenant Benzema vient après Hinguain et Adebayor.
Triste spectacle.
Benzema ne dit pas un mot contre Mourihno.
En France, il aurait déjà envoyé promenener Claude Puel comme vient de le faire Gourcuff…

Classement
1 FC Barcelone 61 points 22 matchs / 20 1 1/ 70 11/ + 59
2 Real Madrid 54 22/ 17 3 2/ 52 19/ + 33

Permalien 00:14:14, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Stade de Reims- OGCNice, en 1/4 de finale de la Coupe de France

•Stade de Reims (L2) - OGC Nice (L1)
•Paris-SG (L1) - Le Mans Football Club (L2)
•SO Chambéry (CFA2) - SCO Angers (L2)
•LOSC Lille Métropole (L1) - FC Lorient (L1)

Voici les 1/4 de finale de la Coupe de France 2011 effectué par Amélie Mauresmo et Claude Onesta. récemment sacré. Si l’on regarde de près on se dit que Paris, Lille sont superfavoris, et que Chambéry peut atteindre les 1/2. Le match le plus indécis est Reims-Nice, une affiche au parfum rétro des années en Noir et Blanc, celles des années 1950. Lors du tirage, tout le monde voyait Reims déjà en 1/2. J’ai tempéré cette ardeur, expliquant que Nice n’était pas n’importe qui. J’ai cité Antoine Bonifaci, héros niçois du doublé 1952.
Mal classé de L2- un peu comme Nice en L1- Reims est meilleur à domicile qu’à l’extérieur.
Voici le classement des Rémois, chez eux:
9e/ Reims 19 pts 11 matchs/ 5 gagnés 4 nuls 2 perdus/ 17 10/ + 7
Après avoir battu Clermont Foot (L2, 3-1), déjà à l’extérieur au tour précédent, les hommes d’Hubert Fournier ont réalisé un nouvel exploit mardi en disposant du Stade Rennais au terme de la prolongation, 3-4.
Les 1/4 se dérouleront les mardi 1er et mercredi 2 mars.
N’en déplaise aux Rémois, Nice n’est pas battu d’avance.
Faudrait pas manquer de respect aux visiteurs.

06.02.11

Premier League 41- 13 Ligue 1, pendant que Torres crache sur Liverpool

Fernando Torres devra à l’avenir éviter de boire un coup dans un pub de Liverpool. Aujourd’hui a lieu Chelsea-Liverpool et non pas le contraire. Heureusement pour lui…

Faut pas s’étonner que le football anglais soit désormais très suivi en France.
Hier le football anglais a inscrit 41 buts pendant que son homologue français faisait du surplace avec 13 buts, avec un match en moins.
Il ne faudrait pas dire: cela prouve que les défenses d’outre-Manche sont des passoires.
On peut dire l’inverse: leurs attaques sont fantastiques, à l’inverse des notres symbolisées par Benzema, l’avant-centre des Bleus…
Si le football est un spectacle alors la Premier League est une sacrée salle de spectacles. On y voit des scores fleuves qui donnent envie de retourner au stade.
En France, Rennes a battu le PSG et l’OM a écrasé Arles-Avignon… 1-0 !
Et Nice s’est fait du bien, en battant Sochaux 1-0.
En Angleterre, tout n’est pas rose. Ecoutez ce que vient de dire Fernando Torres qui passe de Liverpool à Chelsea:
-"Je n’ai jamais embrassé l’écusson de Liverpool. Jamais. Je ne l’ai jamais fait quand j’étais un joueur de l’Atletico. Et pourtant, j’aime l’Atletico. J’ai vu des joueurs le faire quand ils arrivent dans un club. Mais la romance dans le foot, c’est terminé. C’est différent maintenant, les joueurs viennent et partent.”
C’est ce que l’on appelle le real-football.
Ryan Giggs, non plus, n’a jamais embrassé le maillot de Manchester United. Et il y joue depuis plus de 20 ans… En amour, seules les preuves comptent. Pas l’esbrouffe.
Si j’étais fan de Chelsea, je n’aimerais pas voir arriver Torres, un joueur aussi froid qu’un bout de marbre d’une tombe. Ce qui est rare pour un gars du Sud.
Si j’étais fan de Liverpool, je serai heureux de ne plus voir ce mercenaire porter le maillot des Reds. Pour Torres, il n’a pas plus de valeur qu’une serpillière. Je comprends mieux pourquoi l’Espagnol affiche toujours son visage de je-m’en-foutiste. A part, son salaire, rien ne l’intéresse. Il n’arrive pas à la cheville de David Villa.
Si on ne lui demandait pas d’embrasser le maillot des Reds, on ne lui demandait pas non plus de cracher dessus.

Permalien 08:47:47, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Louis Saha a marqué 4 buts pour Everton

Everton 5 - 3 Blackpool
Buts pour Everton: Saha (22e, 47e, 76e, 84e), Beckford (80e)
Buts pour Blackpool: Baptiste (37e), Puncheon (62e), Adam (64e)

S’il n’avait pas été sans cesse blessé, Louis Saha n’aurait jamais quitté Manchester United. Ferguson l’avait désigné successeur de Ruud van Nistelrooy.
Laurent Blanc aurait été bien inspiré de faire appel à l’ancien joueur de Soisy-sous-Montmorency pour France-Brésil…

Permalien 00:36:02, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Grâce à sa défaite, Manchester United fait plaisir à Arsenal

Les loups de Wolverhampton, derniers de la classe, ont battu les Red Devils, 2-1. Les locaux n’ont pas volé leur victoire, tout à fait logique sur la vue du match. Ils avaient plus envie de gagner que les visiteurs.

Wolves 2 1- Manchester United
Buts pour les locaux: Elokobi (10e), Doyle (39e)
But pour les visiteurs: Nani (3e)

Les Red Devils étaient-ils traumatisés par la retraite soudaine de Gary Neville ?
Ne cherchons pas d’excuse même si c’est troublant.
Pour une fois, c’est MU qui n’a pas supporté la pression.
Alors que les Red Devils savaient qu’ils pouvaient avoir 7 points d’avance sur Arsenal, ils ont perdu et n’ont plus que 4 points de plus que les Gunners qui croyaient avoir tout perdu en laissant filer la victoire alors qu’ils menaient 0-4 contre Newcastle avant de faire 4-4…
La défaite de MU n’est pas une surprise.
D’abord, MU jouait à l’extérieur, ce qui n’est jamais aisé, et en plus, comme je vous l’ai dit cent fois, les derniers de la classe de la Premier League n’ont qu’un moyen de rester en Premier League: il leur faut gagner à la maison.
20e et dernier du championnat, Wolverhampton a tout donné dans ce genre de match coupe-gorge, à la vie à la mort, même leur entraîneur ressemble à un loup !
Il fallait bien que MU perde un jour. C’est fait. On est débarrassé de ce record idiot qui ne ramène aucun titre.
MU a perdu. Maintenant, on va pouvoir passer à autre chose.
Tout avait commencé par un but de Nani.
Menant 0-1, MU s’est vu trop beau.
En plus d’une mi-temps, les Red Devils ne sont pas parvenus à égaliser, c’est dire la faiblesse de leur match.

Manchester United:
Van der Sar/ (4) N’a eu aucune autorité sur les deux buts
Rafael (3) Joue trop au-dessus de ses moyens. Il faut lui dire qu’il est titulaire…
Vidic (2) Match raté
Evans. (0) Incapable de prendre la mesure des adversaires. Puis (65e) Smalling (0) Mauvais placement. Relance nuisible.
Evra/ (4) Quelconque
Nani (7) Bon début puis a disparu de la circulation
Fletcher (5) Jeu sans directive
Carrick.(0)A tout raté. Puis (45e) Scholes (-10) Nous a refait le coup de la main, comme au Louis II. Lamentable. A paru complétement dépassé.
Giggs/ (0) Pas dans le coup
Rooney (2) Trop désordonné
Berbatov. (0) Absent des débats. Puis (65e) Chicharito. Inexistant


Remplaçants: Kuszczak, Owen, O’Shea, Anderso

Manager: Ferguson (0) Mauvais coaching.

Classement
1 Manchester United 54 points 25 matchs/ 15 9 1/ + 31
2 Arsenal 50 25/ 15 5 5/ 27
3 Manchester City 49 26/ 14 7 5/ 20
4 Chelsea 44 24/ 13 5 6/ 25
5 Tottenham 44 25/ 12 8 5/ 8

La journée:
Wolverhampton 2 - 1 Manchester United
Wigan 4 - 3 Blackburn
Tottenham 2 - 1 Bolton
Newcastle 4 - 4 Arsenal
Manchester City 3 - 0 West Bromwich Albion
Everton 5 - 3 Blackpool
Aston Villa 2 - 2 Fulham
Stoke City 3 - 2 Sunderland

La déclaration d’après-match de Ferguson:

-"Nous sommes très déçus, surtout parce que nous avons très vite ouvert la marque pa Nani. La défaite a été causé par notre déplorable défense lors des coups de pieds arrêtés. Nous n’avons eu ni les boulons, ni les écrous! A part à un ou deux moments, nous n’avons jamais été en mesure de gagner le match. Avoir la balle sans savoir quoi en faire est ridicule. Ce fut notre cas. Le terrain était lamentable mais ce n’est pas une excuse. Nous avons été handicapé par la mauvaise surprise de l’échauffement. En effet, Rio Ferdinand s’est blessé au mollet pendant le warm-up. Le docteur m’a dit qu’il sera “out” pendant une quinzaine de jours. Je me suis un peu emmêlé les pinceaux avec Evans et Smalling…. Wolverhampton mérite amplement les 3 points. “

05.02.11

Permalien 16:40:13, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR  

Arsenal mène 0-4 puis fait 4-4 à Newcastle. Adios au titre !

Il n’y a qu’en Angleterre qu’on voit ça !
Au bout de 25 minutes, Arsenal mènai 0-4 à Newcastle…
La tableau d’affichage scintillait d’un:
Newcastle 0 - 4 Arsenal
Buts Arsenal: Walcott (49 secondes), Djourou (3e mn), van Persie (10e, 26e)
Dur, dur, pour les locaux.
Encore plus rapide que Rooney, Walcott a ouvert le score à la 49e seconde…
Newcastle digèrait mal la vente à Liverpool de son attaquant Carroll.
Newcastle fut cloué sur place par les Gunners qui portaient bien leur nom: les canonniers d’Arsenal.
En ce début d’après-midi, ils firent parler la poudre.
MU était averti, au moindre faux pas, les Gunners seraient là.
A bon entendeur salut!

Ensuite, changement de ton.
Newcastle marchait sur l’homme est les Gunners redevenaient des poupées.
Sur C+, cela defendait à mort les joueurs de Wenger. Il ne faut pas les toucher ces petits. Ah ! Evra a bien raison.
Gunners = Enfants.
La défense d’Arsenal a pris l’eau. Bon courage à Blanc ! Le Brésil va bien s’amuser… Koscielny, Sagna et Clichy sont des toupies humaines.

Après le 4e but, Arsenal n’a plus rien marqué. Pire même, Newcastle est revenu au score de façon incroyable:
Newcastle 4- 4 Arsenal !
Buts Newcastle: Barton (68e, pen. 83e, pen.), Best (75e), Tioté (87e)
On a vu Koscielny- le Beckenbauer (!) de Lorient- complétement à la ramasse.
Arsenal a cru s’en sortir car l’arbitre refusa un but valable à Newcastle pour un hors-jeu imaginaire(74e) mais le calvaire dure jusqu’à la fin du match.
On a encore vérifié l’absence de mental des Gunners.
Point fort du match: 50e minute. Taclé par Barton, Diaby perd ses nerfs et frappe son adversaire. Carton rouge ! On n’a pas à riposter de la sorte.
Les amis de Wenger au micro de C+ se sont étranglés. Ils n’admettent pas qu’on touche aux “joueurs techniques” mais quand on découpe en morceaux Ronaldo, ils se taisent…

Permalien 15:28:41, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United reçoit un club amateur en FA Cup

Arsenal et Manchester United ont hérité d’adversaires modestes pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Angleterre. Les Gunners qui se sont difficilement qualifiés, à domicile, contre une D3, Huddersfield, dimanche (2-1), devront se méfier sur le terrain de Leyton Orient.
Manchester United recevra les amateurs de Crawley, un petit club du Sussex. Va-t-on vers un score fleuve 20 à 3 ? Verdict le 19 février à partir de 18 h 15.

West Ham - Burnley (D2)
Notts County (D3) ou Manchester City - Aston Villa
Stoke - Brighton (D3)
Birmingham - Sheffield Wednesday (D3)
Leyton Orient (D3) - Arsenal
Everton ou Chelsea - Reading (D2)
Manchester United - Crawley (amateurs)
Fulham - Bolton ou Wigan

Permalien 10:17:20, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Les rescapés de L1 en Coupe de France ne sont pas des nuls: ils ont disputé 26 finales de Coupe de France

Quand Saint-Etienne gagne trois matchs, les médias font la Une pour dire: “La magie verte est de retour!” mais quand Nice et Reims se qualifient pour les 1/4 de finale de la Coupe de France, les journaux institutionnels se lamentent sur la décrépitude de la Coupe de France. Je rappelle que Nice et Reims sont des clubs phrares du football français. Il n’est pas interdit d’avoir de la mémoire. J’en connais un paquet qui vont moins rire quand ils viendront dans le Grand Stade de Nice.

Ici et là, on se permet d’écrire ou de dire que l’édition de la Coupe de France 2011 est minable pour le seule raison qu’il ne reste que 4 équipes de L1 alors que nous allons disputer les 1/4 de finale. “L’élite… Quelle élite ?” ose clamer certains esprits déçus. Sans doute des supporters de Marseille ou de Lyon, deux clubs éliminés!
Restent donc en course pour les 1/4:
LILLE, LORIENT, NICE, PSG
LE MANS, ANGERS, REIMS
SO CHAMBERY

Sur les 8 clubs, 5 ont déjà rapporté la Coupe… Ce qui n’est pas rien.
Ces 8 clubs ont disputés 26 finales de Coupe de France !
On peut même dire que les 4 clubs de L1 sont des spécialistes de l’épreuve puisqu’ils totalisent en tout, 17 trophées! Si l’on rajoute Reims, on atteint 19 trophées !

On est loin d’un Coupe au rabais comme le racontent les médias.

Palmarès en Coupe de France:

PSG: 1982, 1983, 1993, 1995, 1998, 2004, 2006, 2010
Finaliste : 1985, 2003, 2008

LILLE: 1946, 1947, 1948, 1953 et 1955.
Finaliste : 1945 et 1949.

NICE: 1952, 1954 et 1997
Finaliste : 1978

REIMS: 1950, 1958
Finaliste 1977

LORIENT: 2002

Le tirage au sort sera effectué par Amélie Mauresmo et Claude Onesta.
Dimanche 6 février 2011, sur Stade 2, France 2. 17 h 30
Je serai présent dans les studios.

Nota Bene: Le président drancéen remercie l’OGC Nice dans un courrier:
“Le Club de la JA Drancy, son président et tous ses membres remercient l’OGC Nice, son président Gilberto Stellardo, son Directeur général Patrick Governatori d’avoir laissé à notre club sa part de la recette du match. Je remercie MM. Governatori et Eric Roy également pour leur coutoisie et leur disponibilité lors de la reception d’après-match.
Alain Melaye. Président de la JAD”

Permalien 10:16:26, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ferguson et Berbatov lauréats des trophées de janvier

Hier, il y avait de la joie à Carrington.
Sur le camp d’entraînement de Manchester United on a fêté les deux héros du jour.
Ferguson a été élu meilleur manager de janvier 2011 avec 13 points pris sur 15 en Premier League.
Cela fait 25 fois qu’il remporte ce trophée.
Berbatov, lui, a été élu meilleur joueur de janvier, suite à sa série de buts, les uns plus beaux que les autres.
Ce n’est que son second trophée individuel: il en avait déjà reçu un en avril 2007 quand il jouait à Tottenham.
Voici des trophées en guise de hors-d’oeuvre.
Dans quelques temps, ils recevront du plus lourd…

Permalien 10:01:43, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Comment Proust peut changer votre vie, d'Alain de Botton

Toujours spirituel, Alain de Botton nous fait voyager dans l’œuvre de Marcel Proust, en neuf chapitres qui tournent sur l’amour pour l’essentiel. On sait qu’il nous enseigne que l’amour peut naître de l’indifférence, comme celui de Swann pour Odette. Proust ne croyait ni en l’amour ni en amitié. Emmanuel Berl ne l’avait pas ménagé, disant à son aîné qu’il confondait l’amour avec l’onanisme ! Proust se mit en colère et lui balança au visage ses pantoufles. Ce fut une rupture d’amitié bien que l’auteur d’A la recherche du temps perdu ne se faisait pas d’illusion sur l’amitié. Pour lui c’était « un mensonge qui cherche à nous faire croire que nous ne sommes pas irrémédiablement seuls». Triste constat. Il faut rappeler que Proust regardait les humains comme des fantômes. Pour apaiser les brûlures de son sang- comme on disait jadis- il fallait qu’il voit quelqu’un transpercer un rat avec des aiguilles à tricoter. Le rat devait en plus être dans une cage. C’est Joseph Kessel qui a raconté tout ça…

Comment Proust peut changer votre vie
d’Alain de Botton
J’ai lu, 219 p., 6 €

Permalien 09:59:07, Catégories: LE GYM E BASTA  

L'éditorial de Nice-Sochaux, à 19h au stade du Ray

Nice-Sochaux ? Show devant !
“Entre le 30 janvier et le 5 février, on aura joué trois matchs dont un 8e de Coupe de France, soit Bordeaux-Nice (30/1), Drancy-Nice (2/2) et Nice-Sochaux (5/2). Cela fait beaucoup d’autant que la CFA resta au repos pendant 10 jours, à cause d’un risque de légionellose dans les canalisations des vestiaires ! Si le tirage au sort avait désigné Drancy-Lyon l’affiche aurait été transférée au Parc des Princes. Pour le Gym, on a estimé que le stade de La Courneuve était largement suffisant… Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse du succès. Grâce à Mounier et à une grande solidarité nissarte, le Gym s’est qualifié 0-1: c’est peu mais c’est beaucoup. Désormais, Nice est en quart de finale. Cela apprendra aux joueurs de Drancy de regretter de ne pas pourvoir échanger leur maillot avec celui d’un Lyonnais. Quelle leçon à tirer de la qualification ? Avoir su conclure et conserver le résultat. Le dernier geste et la finition furent au rendez-vous. Une seule fois peut suffire. L’aventure en Coupe se poursuit. Les 1/2 sont en vue…
Place au championnat ! Après avoir, comme c’est souvent le cas, relancé un club en perte de vitesse (Bordeaux), nous devons nous ressaisir à la maison. Pas question de tomber dans la zone de la relégation qui plombe le moral, même celui des plus optimistes d’entre nous. Disons qu’il y a deux championnats : celui à domicile, et l’autre à l’extérieur. Nous devons engranger un maximum de points lorsque nous évoluons au Ray. C’est exactement ce que fait Sochaux, irrésistible à Auguste-Bonal. Par contre, les Sochaliens ne brillent pas hors les murs: 19e au classement. Leur ambition est de faire mentir la statistique loin de chez eux: 8 défaites en 10 matchs. Il faut laisser les Sochaliens dans leur dicton : vérité en deçà de Bonal, erreur au-delà, y compris dans notre forteresse.
S’il n’y a pas péril en la demeure, il est grand temps de se donner une bouffée d’oxygène pour éviter la néfaste gamberge. Si l’on peut battre tout le monde, il faut éviter de faire la même chose dans le sens inverse… Les Niçois sont très contents de recevoir Sochaux mais au-delà de l’hospitalité nous devons penser au présent immédiat, et non pas tirer des plans sur la comète. Avec la victoire à trois points, on peut vite se refaire une santé ou se mettre du plomb dans l’aile et pour les Aiglons cela nous empêche de voler. S’il faudra ne rien lâcher contre Lens, Auxerre, Monaco, Caen commençons par être à la hauteur de l’événement du soir car Sochaux a partagé les points l’an passé. A Bonal, ils nous avaient battus grâce à un but imaginaire. Ayons la rage, la bonne rage face à des adversaires vexés d’avoir été évincés de la Coupe par Chambéry… Issa Nissa !”

Le groupe de l’OGCNice:
Gardiens : Letizi, Ospina
Défenseurs : Cantareil, Civelli, Clerc, Paisley, Pejcinovic
Milieux : Ben Saada, Coulibaly, Diakité, Digard, Faé, Sablé, Traoré
Attaquants : Bagayoko, Bellion, Ljuboja, Mounier

Absents :Hellebuyck, Mouloungui, Quansah (blessés), Bamogo, Gace, Mabiala (choix de l’entraîneur)

Manager et staff: Roy, Marsiglia, Goria, Propos

Patrice Evra est en France la cible à abattre

Si la France ne veut plus de P. Evra, celui-ci pourrait dire qu’il ne veut plus de la France. Pour l’instant, Evra ne s’est pas exprimé alors qu’il sert de punching-ball à la France entière…

Sur la liste des présélectionnés pour France-Brésil du 9 février au SDF, 11 joueurs étaient présents en Afrique du Sud, et les médias plus une ministre ne cessent pas de matraquer Patrice Evra le faisant passer pour seul responsable de la faillite collective des Bleus en Coupe du Monde 2010. On désigne le défenseur pour unique responsable parce qu’il portait le brassard… Alors pourquoi Henry est-il allé voir le président de la République puisque le capitaine c’était Evra ?
La chasse à l’Evra rappelle la chasse aux Roms de cet été.
Ne dit-on pas: on perd ensemble, on gagne ensemble…
Il est plus difficile d’être titulaire à Manchester United qu’en équipe de France.
Patrice Evra a juste eu un peu de mal en début de saison mais il est vite revenu a son niveau d’excellence. Il joue mieux qu’avant. Il gaspille moins ses ballons quand il monte.
Voici la ligne-type défensif de Man U: Evra, Vidic, Ferdinand, Rafael. Si Clichy était supérieur à Evra, il jouerait à Manchester United et non pas à Arsenal. Tout le premier choix joue avec Ferguson. Les autres n’ont que les joueurs qu’il ne veut pas.
On fera les comptes en fin de saison.
J’observe qu’un torrent de boue ministérielle et médiatique a été déversé sur Patrice Evra alors que lui n’a pas dit un seul mot pour l’instant.
Je l’ai déjà dit… A sa place, je renoncerais aux Bleus, comme Scholes a dit non à l’équipe aux trois lions.
Avec MU, il va gagner encore plein de titres.
Avec les Bleus, il n’y a rien à espèrer.
Les Bleus c’est un repaire de loosers:
Les Lyonnais ? Depuis que Puel est là, ils se sont arsenalisés: ils ne gagnent plus rien.
Gourcuff ? Il a besoin de son papa bis (Blanc) pour jouer à la baballe.
Rémy ? Il n’y a qu’à Nice qu’il jouait bien.
Benzema ? Un Higuain Canada Dry.
Abidal ? N’importe quel arrière de L1 peut jouer au Barça à sa place tant il y a de génies.
Ne pas jouer France-Brésil est finalement une bonne chose car les Français ne vont pas gagner à moins que le match ne soit qu’une mise en scène agencée d’avance par Nike, le sponsor des deux nations.

Les joueurs ci-dessous retenus par L. Blanc étaient tous présents en Afsud, excactement comme Ribéry.

Gardiens. Hugo Lloris (Lyon), Steve Mandanda (Marseille), Cédric Carrasso (Bordeaux)
Défenseurs. Eric Abidal (FC Barcelone/ESP), Bakary Sagna (Arsenal/ENG), Gaël Clichy (Arsenal/ENG), Anthony Réveillère (Lyon)
Milieux de terrain. Abou Diaby (Arsenal/ENG), Alou Diarra (Bordeaux), Yoann Gourcuff (Bordeaux), Florent Malouda (Chelsea/ENG)

04.02.11

Permalien 16:22:59, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

L'instant de gloire de Walter Pandiani: "cracher" sur Ronaldo

“Ce qu’il doit faire c’est apprendre du meilleur joueur du monde qu’est Messi, comment il joue, et abandonner son attitude typique de Madrid. Il doit savoir d’où il vient et être humble. Il lui manque une case! Il y a des footballeurs du Real Madrid qui ne méritent pas d’être sifflés à l’extérieur, mais ils paient pour les conneries des autres. A l’inverse, quand ils voient jouer le Barça, les supporters d’autres clubs applaudissent. Madrid paie pour l’attitude arrogante de Cristiano.”
Voilà ce que Walter Pandiani a déclaré au sujet de Ronaldo II avec lequel il s’est chauffé le week-end dernier. Le train train habituel. Ronaldo a un contrat sur lui a chaque match - à l’inverse du chouchou Messi. Ronaldo n’a jamais mis un coup de boule zidanien pour riposter…
Je ne connaissais pas l’Uruguayen jusqu’à cette déclaration de l’actuel joueur d’Osasuna qui a battu le Real Madrid 1-0 en Liga. L’éphémère international uruguayen connait son fameux quart d’heure de gloire, annoncé par Andy Warhol.
Pandiani, 16e de Liga, n’est qu’un footballeur parmi d’autres.
Qui est-il pour parler de la sorte ? Il a prouvé quoi ? Le seul moyen qu’il a de faire parler de lui est de “cracher” sur le Ballon d’Or 2008. Sur le net, un pet sur la toile cirée fait la Une. A 34 ans, Pandiani n’a pas fait 1% de ce qu’a déjà accompli Ronaldo qui a dix ans de moins que lui. Quand Ronaldo passe, Pandiani aboie…

Permalien 15:01:35, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Les adieux définitifs de Gary Neville

Gary Neville a décidé de prendre sa retraite en pleine saison. C’est tout à son honneur. Il pourra rajouter le titre de Champion d’Angleterre 2011 quand ses partenaires l’auront officiellement gagné car il a joué cette saison. Les Red Devils veulent lui offrir ainsi qu’à van der Sar qui va nous quitter aussi. Grande saison de MU, au plan émotionnel. Gary qui s’en va, cela met un coup au moral. Il était un pilier des vestiaires.

“J’ai été un fan de Manchester United toute ma vie et j’y ai accompli tous mes rêves. J’ai joué dans les équipes les plus belles de l’Histoire de Man U, avec et contre les meilleurs joueurs du monde. J’ai eu la chance de participer aux succès du club. Quand j’ai signé ici j’aurais été content de ne jouer que 10 matchs en équipe première. Alors pensez un peu à la joie que j’ai eue d’en jouer 600 !” ainsi a parlé Gary Neville lors de son adieu à ses coéquipiers.
Il faut le faire! Quitter le groupe, en pleine saison… C’est dire l’éthique de ce grand monsieur. Beaucoup de gens parlent de lui mais ils ne le connaissent pas. Gary Neville est prêt à mourir pour Manchester United. On les compte sur les doigts d’une main, les joueurs capables de dire une chose pareille.
Depuis l’an passé, il a senti une baisse de régime physique. Il ne veut mettre en péril le club si on fait appel à lui.
Il quitte le monde pro, estimant ne plus être à la hauteur. Ce geste rappelle celui de Socrates qui mit un terme à son contrat à la Fiorentina car il disait être trop payé pour les services qu’il rendait.
Gary Neville avait la rage de vaincre. Elle se lisait sur son visage. Un tête en lame de couteau.
Après dix-neuf saisons passées à Manchester United, Gary Neville alias “le syndicaliste” a donc décidé de raccrocher les crampons….
Il a choisi de prendre sa retraite avec “effet immédiat"…
Il nous fait vieillir d’un coup !
Aië ça fait mal. Comme on va souffrir quand Ferguson… Et Giggs et Scholes…
Bon restons sur Gary. Lucide, le Red Devil de légende a été poussé par la sortie du fait de l’éclosion au haut niveau de Rafael, latéral droit. Gary sait aussi que O’Shea lui est supérieur…
A 35 ans, l’ex capitaine des Red devils n’avait joué que quatre fois depuis août.
Le rêve de Gary est de s’occuper de la réserve de MU car Ole Gunnar Solsjkaer est retourné en Norvège. Ferguson va trancher d’ici peu.
Neville fut un grand warrior.
Limité techniquement, il compensait ses lacunes par un amour fou pour MU, renforcé par un immense rejet de tous les autres clubs.
Beaucoup de pros se moquaient de lui mais ces joueurs-là sont loin d’afficher son palmarès et son nombre de sélections en équipe nationale: 85.

Gary Neville, né le 18 février 1975
A signé à MU le 8 juillet 1991
Debut pro: 16 septembre 1992, contre Torpedo Moscow (UEFA Cup)
602 matchs avec MU, 7 buts
85 sélections avec l’Angleterre

Palmarès de Gary Neville avec Manchester United:

2 Ligues des Champions 1999 et 2008
Coupe du monde des clubs 2008
Coupe Intercontinentale 1999
8 Championnats d’Angleterre 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007 et 2009
3 Coupes d’Angleterre 1996, 1999 et 2004
2 Coupes de la Ligue, 2006 et 2010
3 Community Shield 1996, 1997 et 2008

Gary Neville est le 5e joueur de l’Histoire de Man U, au nombre de matchs disputés sous le maillot des Red Devils:

1/Giggs: 860 matchs (série en cours)
2/Charlton: 758 matchs
3/Foulkes: 688 matchs
4/Scholes: 661 matchs (série en cours)
5/Neville: 602 matchs

Une caméra invisible mise au point par Ferdinand avec Giggs …

[Post dédié à Cyril]

Permalien 10:30:06, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Le retour de KING Ronaldinho au Brésil

Que tous les consultants, anciens de 1998 ou pas, marquent un peu plus de respect vis-à-vis de Ronaldinho quand ils parlent de lui. Qui sont-ils en regard du Brésilien? Rien du tout. Que des joueurs quelconques, sans aucune créativité. Des tacherons interchangeables. On ne compare pas la lumière avec des lampes électriques. Des phares avec des briquets pour concert de Patrick Bruel. Et encore moins un magicien du football avec d’obscurs numéros de la Sécu.

Permalien 10:28:11, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Liverpool se paie Luis Suarez et Andy Carroll

Heureux football anglais ! Liverpool vend Torres à Chelsea et puis achète dans la foulée l’Uruguayen Luis Suarez la machine à marquer de l’Ajax Amsterdam, et aussi Andy Carroll. Après les chaises musicales voici les crampons musicaux.
En Angleterre, les clubs ont tous une trésorie dans le rouge mais les Reds (Liverpool)et les Red Devils (Man U) vivent au-dessus de leurs moyens car ils font prévaloir leur capital joueur.
Torres qui ne mettait plus un pied devant l’autre est parti à Chelsea. On se demande bien pourquoi.
Suares, lui, va bénéficier d’une plus grande exposition médiatique. Au Pays-Bas, il marquait des buts sublimes mais personne, ou si peu, ne les voyait.
C’est un joueur qui frappe sous tous les angles. Un vrai buteur qui ne vit que pour marquer.
L’Uruguayen de 26 ans a marqué 81 buts en 110 matches sous le maillot de l’Ajax, rien qu’en championnat. D’autre part, il totalise 16 buts en 39 sélections avec la Celeste.
Suarez a quitté l’Ajax contre un chèque de 26,5 M€.
Il arrive chez les Reds avec l’attaquant Andy Carroll. L’ex joueur de Newcastle United FC est désormais le joueur britannique le plus cher de tous les temps: 40,25 M€

Permalien 10:15:55, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Le "matador" Edinson Cavani, le nouveau buteur du calcio

Avec Luis Suarez, Edison Cavani est le nouveau joyau de l’Uruguay. Deux attaquants fantastiques.

Parcours d’Edinson Cavani né le 14 février 1987, à Salto (Uruguay)
2005-2007 : Danubio Fútbol Club
2008-2010 : US Palerme
2010 : SSC Naples

Avec son 1,84 m pour 71 kg et ses origines italiennes, Edinson Cavani séduit tout Naples qui n’a d’yeux que pour lui. Les Napolitains espèrent que le buteur uruguayen les propulse au sommet, comme jadis l’avait fait Maradona.
Au bout de 23 journées de Scudetto, Naples est second à 5 points du leader, l’AC Milan. Cela fait longtemps que l’on n’avait pas vu Napoli si bien se comporter dans le calcio. Depuis le départ de Maradona, Naples est entré dans le rang.
Actuellement meilleur buteur de Serie A, avec 17 buts, Cavani a faim.
17 buts en 23 journées, c’est très bien.
Le chasseur de buts a le chic pour trouver les espaces: il part tel un obus, fait des appels en profondeur toujours de façon très intelligente.
C’est un mixte d’Ibrahimovic et de P. Inzaghi.
Cavani va devoir être constant. La marque des grands. Cette saison, par exemple, on ne voit plus Diego Milito…

France- Brésil est un match à la gloire de Nike ta mère...

Adidas faisait office de fidèle accompagnatrice auprès des Bleus, quasiment d’une mère. Aujourd’hui, c’est fini. Après 38 ans de collaboration avec Adidas, la FFF a choisi d’aller chez Nike qui va payer 320 M€ jusqu’en 2018. Vous savez comment ça s’appelle quelqu’un qui se vend au plus offrant ? Adidas a refusé de s’aligner sur un contrat qui massacre l’éthique. Nike récompense un pays qui a sali le foot en Afsud.

On ne parle que de la non sélection de Patrice Evra alors que la vraie info c’est le sponsoring de la FFF qui a laissé tomber Adidas pour Nike qui lui allonge plus de fric. Cela dépasse l’entendement puisqu’il est impossible que Nike s’y retrouve avec un pareil contrat: la FFF va toucher 320 millions d’euros sur sept saisons et demie entre le 1er janvier 2011 et la fin de l’exercice 2017-2018, plus une dotation en équipements de 2,5 millions d’euros par an et des primes de résultats lors des grandes compétitions internationales.
Les Bleus ont donc touché le gros lot. Les résultats ne comptent même plus.
Le France-Brésil amical du 9 février n’est qu’un kermesse du foot bling bling.
Si Evra a “sali la France” (sic), les Bleus eux ont sali le football et ils continuent avec ce contrat de 320 M€ qui n’a rien à voir avec la méritocratie.
Blanc n’a pas pris Evra mais plusieurs Bleus présents en Afsud sont retenus pour jouer contre le Brésil.
Evra est un bouc émissaire alors que le gouvernement français conserve un ministre condamné pour racisme et une ministre qui part en vacances dans un pays au bord de la révolution.
Au plan sportif, j’espère que le Brésil va gagner.
Va-t-on assister à un arrangement entre amis?
Evra serait devenu soudainement un joueur qui ne mérite pas d’évoluer en équipe de France…
Parce que Gourcuff, Rémi et Benzema méritent, eux, d’y être ?
Ces trois joueurs ne sont plus que des ombres. Bons que pour l’équipe de rance…
Evra, lui, est titulaire à Man U.
Mieux vaut jouer pour Manchester U que pour l’équipe de France.
Moi qui croyait être redevenu un supporter des Bleus depuis le départ de l’ancien sélectionneur.
Eh bien, non, je suis pour le Brésil. A 100 %.

03.02.11

Permalien 18:39:57, Catégories: GRAND MONSIEUR  

La renaissance de Mickaël Landreau à Lille

Pourquoi Landreau n’est plus appelé pour jouer chez les Bleus?

Mickaël Landreau, 31 ans, est en train de vivre une grande saison.
Il prouve qu’il a grand mental.
Quand on le croit K.O., il rebondit.
Actuellement, il est premier de L1 et en quart de finale de la Coupe de France.
A peine arrivé à Lille, il s’est blessé début juillet. Rupture des ligaments croisés du genou droit.
Alors que les médecins prévoyaient une absence de 6 mois, il fut de retour sur le terrain de L1 le 31 octobre 2009 face à Grenoble.
Quand on dit qu’il est fini, il revient au premier plan.
Pendant longtemps, on l’a dit partant pour l’étranger. Cela ne s’est pas fait.
N’empêche, Laudreau accomplit une très belle carrière.
En équipe de France, on ne lui a jamais vraiment fait confiance.

Parcours
1996-2006 FC Nantes
2006-2009 Paris SG
2009- Lille

Palmarès:

Championnat de France 2001 / Nantes
2 Coupes de France 1999 et 2000
Trophée des Champions 1999 et en 2001
Coupe de la Ligue 2008/ PSG

Patrice Evra non retenu pour France NIKE-Brésil NIKE

Vous voulez rire ? Regarder cette vidéo de promo pour Nike… Pitoyable campagne de pub. Rien n’a changé depuis Domenech, c’est toujours la politique du fric. Quand Blanc parle il y a maintenant, derrière son dos, la virgule noire américaine. Ce France-Brésil ne sert qu’à vendre NIKE, rien de plus.

“Je ne m’en tiens qu’aux critères sportifs” a expliqué Laurent Blanc pour justifier l’absence de Patrice Evra.
A qui va-t-il faire croire cela ?
Patrice Evra n’a pas été convoqué pour France-Brésil-9 février au SD- match bidon de chez bidon qui ne sert qu’à faire la promotion de NIKE, le nouveau sponsor de l’équipe de France.
En mesure d’être sélectionné, au terme des 5 matchs de suspension, Evra n’a été convoqué à Clairefontaine, suite à la campagne de presse hostile à son égard menée par l’actuelle ministre des Sports. On ne chasse pas que les Roms en France. On chasse aussi les joueurs de l’équipe de France. Pendant ce temps une ministre d’état a volé dans un jet privé peu recommandable.
Si j’étais Evra je ne mettrais plus les pieds en équipe de France.
Il vaut mieux plaire à Ferguson qu’à Blanc.
Il vaut mieux jouer à Manchester United qu’en équipe de France.
Comme si l’équipe de France allait de nouveau gagner la Coupe du Monde !
La ministre ne veut plus d’Evra ?
Et Lloris, n’était-il pas aussi en Afsud ?
Les responsables en Afsud furent le sélectionneur et les dirigeants de la FFF.
Evra est une victime de l’incompétence de la FFF.
Evra ne joue pas contre le Brésil? Tant mieux, ainsi il se réserve pour Manchester United.
Critère sportif ?
Gourcuff, Benzema et Rémy sont-ils au top actuellement ?
Je vois que KOSCIELNY est déjà en équipe de France, suite à sa poignée de matchs en Premier League. Vous ne saviez pas ? C’est le nouveau Beckenbauer… Dès que l’on joue à Arsenal, on intégre les Bleus.
Cette saison, Evra va être sacré champion d’Angleterre 2011 c’est plus important que de jouer avec les Bleus.
Sélectionné ou pas, ce n’est pas Evra qui va marquer trois buts par matchs sous le maillot tricolore.
Son rôle est de défendre. Il ne faudrait pas l’oublier. On parle beaucoup trop de lui. Il sert de leurre…

Gardiens
CARRASSO Cédric/ F.C. Girondins de Bordeaux
LLORIS Hugo/ Olympique Lyonnais
MANDANDA Stève/ Olympique de Marseille

Défenseurs
ABIDAL Eric/ FC Barcelone
CLICHY Gaël/ Arsenal
KOSCIELNY Laurent/ Arsenal F.C.
MEXES Philippe/ AS Roma
RAMI Adil/ Lille
REVEILLERE Anthony/Olympique Lyonnais
SAGNA Bacary/ Arsenal
SAKHO Mamadou/ Paris Saint-Germain F.C.

Milieux
CABAYE Yohan/ Lille
DIABY Vassiriki Abou/ Arsenal
DIARRA Alou F.C. Girondins de Bordeaux
GOURCUFF Yoann/ Olympique Lyonnais
M’VILA Yann/ Stade Rennais
MALOUDA Florent/ Chelsea FC
MATUIDI Blaise/ A.S. Saint-Etienne

Attaquants
BENZEMA Karim/ Real Madrid
GAMEIRO Kevin/ F.C. Lorient
HOARAU Guillaume/ Paris SG
MENEZ Jérémy/A.S. Roma
REMY Loïc/ Olympique de Marseille


Permalien 17:39:46, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Toutes les possibilités en quart de finale pour l'OGCNice

Le dernier capitaine de l’OGCNice a avoir soulevé la Coupe de France a été Frédéric Gioria aujourd’hui dans le staff avec Eric Roy et René Marsiglia. Est-ce un signe favorable du destin ?

Toutes les possibilités de match pour l’OGCNice en 1/4 de finale de la Coupe de France 2011:

NICE-LILLE/ LILLE-NICE
NICE-LORIENT/ LORIENT-NICE
NICE-PSG/ PSG-NICE
NICE-LE MANS/ LE MANS-NICE
NICE-ANGERS/ ANGERS-NICE
NICE-REIMS/ REIMS-NICE
NICE-CHAMBERY/ SO CHAMBERY-NICE

Palmarès en Coupe de France:
PSG: 1982, 1983, 1993, 1995, 1998, 2004, 2006, 2010
Finaliste : 1985, 2003, 2008

LILLE: 1946, 1947, 1948, 1953 et 1955.
Finaliste : 1945 et 1949.

NICE: 1952, 1954 et 1997
Finaliste : 1978

REIMS: 1950, 1958
Finaliste 1977

LORIENT: 2002

Permalien 09:21:10, Catégories: LA MAISON BLANCHE  

Benzema: 83 minutes et rien. Adebayor, 10 minutes et un but...

Suite à un bel amorti de la poitrine, et à une reprise à bout portant, Adebayor a marqué un beau but. Le premier de sa vie au Real Madrid. En 10 minutes de jeu… Chapeau !

UD Almería 0 - 3 FC Barcelone
Real Madrid 2 - 0 FC Séville

Depuis 21 ans, on n’avait pas vu le Real Madrid et Barcelone se rencontrer lors de la finale de la Coupe du Roi. L’afffiche va mettre en présence les deux plus grands clubs d’Espagne pour le plus grand plasir des amateurs de foot.
Hier, le Barça a fait le métier. Le Real aussi mais avec plus de difficulté. Ozil a marqué à la 82e minute et… Adebayor a signé la fin de la messe à la 90e minute (+ 3).
Notons un fait capital: Benzema a joué 83 minutes. Encore un match quelconque. Le même que Ronaldo actuellement en veilleuse. Cela peut se comprendre après avoir porté le Real sur ses épaules depuis son arrivée. Entré à la 83e mn, à la place du Français, Emmanuel Adebayor a marqué alors qu’il n’a joué que 10 minutes. Pas besoin de faire un dessin pour dire que Benzema vient de voir sa cote chuter entre davantage.

Permalien 01:41:17, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe de France

Drancy 0- 1 NICE
LILLE 1 - 1 Nantes (3-2)
Nancy 1 - 2 LE MANS
FC Martigues 1 - 4 PARIS SG
SO CHAMBERY FOOT 2 - 1 Sochaux
ANGERS 2 - 0 Strasbourg
LORIENT 3 - 0 Metz
Rennes 3 - 4 REIMS

Restent donc en course pour les 1/4 de finale de la Coupe de France 2011
LILLE, LORIENT, NICE, PSG
LE MANS, ANGERS, REIMS
SO CHAMBERY

Après avoir sorti Créteil et Lyon, Nice a éliminé Drancy sans trop forcer.
Dès l’entame du match, Nice a failli ouvrir le score à deux reprises.
Ensuite nous avons assisté à une domination niçoise pendant vingt bonnes minutes.
Soudain, la CFA se réveilla mais sans grande conviction.
On a senti tout de suite, une nette différence à la fois physique et technique en faveur de Nice.
Il y avait vraiment un fossé entre les deux formations.
Pas une seule fois, on s’est dit que Drancy pouvait être une L1.
Drancy a eu le mérite de ne pas sortir les sécateurs.
On se disait parfois que si Nice restait 0-0, les Aiglons allaient se mettre eux-mêmes en difficulté tant ils pêchaient dans le dernier geste, la finition.
Le match virait à l’attaque niçoise contre la défense de Drancy.
Juste avant le repos, Mounier donna l’avantage à Nice. Rien de plus logique car les Aiglons respectaient les locaux, légérement délocalisés. De Drancy à La Courneuve.
Mounier fut l’homme du match, ne cessant pas de tenter quelque chose.
Tous les Aiglons sont à féliciter.
Ce n’est pas tous les ans que Nice arrivent en quart.
Je me prends à rêver d’une Nice-Reims, au parfum d’autrefois.
Nice est a deux matchs de la finale.
Il ne reste que deux gros poissons: Lille et le PSG
D’aucuns diront, trois, car Nice a aussi son mot à dire.
Dans les vestiaires, les Aiglons étaient heureux sans céder à l’euphorie.
C’était beau. Beaux moments de fraternité entre Niçois.
J’ai été très heureux de partager de grand moment avec le club de ma vie.
Nice, c’est ma mère.
A la fin du match, quand je suis parti, un dirigeant de Drancy m’a souhaité “bonne chance” pour la suite.
J’ai vu dans ses yeux, qu’il aimerait qu’on aille jusqu’au bout pour dire: “Nous, Drancy, on a été sorti par Nice, le vainqueur de la Coupe de France 2011…”

Déclaration d’après match:

-Eric Roy : « On a fait le boulot, on a été sérieux et on a fait le match qu’on attendait. A l’arrivée, on est au prochain tour et c’est l’essentiel. Ils ont eu de petites occasions mais dans l’ensemble le match a été assez bien maîtrisé. Sur le contenu c’est bien, en plus sur un terrain difficile. On a été dangereux sur les coups de pied arrêtés. Je n’ai pas de préférence pour le prochain tour.
On voulait donner l’occasion à certains joueurs comme Mabiala de jouer un peu plus. Il a fallu faire des choix puisqu’on a un match dans trois jours et il faut cravacher jusqu’au bout. C’est toujours bien de se qualifier mais ca ne veut rien dire pour le championnat, la preuve avec notre victoire contre Lyon suivie de la défaite contre Bordeaux. »

-Anthony Mounier : «On savait que ça n’allait pas être facile, contrairement à ce que beaucoup pouvaient penser. On gagne par le plus petit des scores mais l’essentiel est fait. Sur le but, Greg Paisley me fait un bon centre, je vois que le défenseur est lobé, je contrôle et je frappe. On aurait pu se mordre les doigts en deuxième période s’ils avaient égalisé vu les occasions de faire le break que l’on a manqué. Il reste encore deux matches avant la finale, mais va mettre la Coupe entre parenthèses pour l’instant pour penser au championnat et essayer de sortir de la situation compliquée dans laquelle nous sommes. »


Prochains Tours:
Mardi 1er et mercredi 2 mars 2011/ Quarts de finale
Mardi 19 et mercredi 20 avril 2011/ Demi-finales
Samedi 14 mai 2011/Finale (20h45)

Tirages au sort:
Dimanche 6 février 2011/ Tirage des 1/4 de finale, sur Stade 2, France 2
Dimanche 6 mars 2011/ Tirage au sort des 1/2 finales, Stade 2

02.02.11

Permalien 17:53:55, Catégories: THE RED DEVILS, FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Patrice Evra et le scandale du Mediator

Il ne faut pas se tromper de cible. Dans l’échelle de Richter de l’abject, Evra ne fait pas bouger l’aiguille.

Patrice Evra n’a tué personne.
Contrairement au Mediator qui, entre 1976 et 2009, aurait tué plus de 500 patients en France, sans parler des 3500 personnes hospitalisées suite à la prise de ce médicament.
Alors lâchons la grappe à Patrice Evra qui est un très grand arrière latéral gauche.
S’il était nullissime, il ne serait pas titulaire sous les ordres de Sir Alex Ferguson.
Evra s’est mal comporté en Afsud car les dirigeants qui l’encadraient étaient tous des incompétents.
Evra a été suspendu cinq matchs en équipe de France.
Sir Ferguson lui a retiré le brassard de capitaine Red Devils sans pour autant lui retirer un gramme de respect et de confiance, donc Laurent Blanc doit convoquer Patrice Evra pour France-Brésil en amical.
Il faut savoir passer l’éponge.
L’Afsud n’est plus qu’un mauvais souvenir.
Patrice Evra, lui, est redevenu un grand défenseur.

Permalien 10:45:24, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Voici les Red Devils champions d'Angleterre 2010-2011

Manchester United 3- 1 Aston Villa. Une chanson de gestes. Au bout de 50 secondes de match, van der Sar dégage sur Rooney qui marque. A deux, ils ont “tué” la rencontre en moins d’une minute !

Il n’y a aucune arrogance a dire que MU est déjà champion d’Angleterre.
Cela n’a rien à voir avec vendre la peau de l’ours avant de l’avoir flingué.
C’est un constat: les joueurs actuels de MU avec Ferguson sont un temps forts de l’Histoire quand leurs rivaux ne sont que des clubs à la recherche de gloire.
MU écrit l’Histoire. Les autres font l’actualité…
Lorsqu’un club recrute en hiver, cela veut dire que son mercato d’été a été raté.
Man U n’a eu besoin de personne. Ferguson a tout sur place. Même sans Valencia et Park, il n’a pas connu la défaite.
Quand vous regardez la composition de l’équipe concoctée par Sir Alex Ferguson contre Aston Villa (3-1) on est frappé par l’âge des joueurs. Il est impossible que cette équipe ne soit pas championne d’Angleterre. Il faudrait une cascade de blessures pour l’empêcher d’aller au bout. Tous ces joueurs à 80% sont dans la force de l’âge. A l’heure qu’il est les Red Devils sont invaincus. C’est une anecdote. Leur complémentarité doit les guider vers le triplé, 12 ans après celui de 1999. C’est possible !

Edwin van der Sar/ 40 ans. Monument du football
Patrice Evra 30 ans. Une constance jamais démentie
Rio Ferdinand 32 ans. Ne provoque quasi jamais de coup franc
Nemanja Vidic © 29 ans. Terminator
Rafael/ 20 ans. Défenseur-attaquant
Ryan Giggs 37 ans. Un des 10 meilleurs aiiers de l’Histoire
Darren Fletcher. 28 ans. Joueur exemplaire à tous les niveaux
Michael Carrick. 29 ans. Le joueur de club par excellence
Nani/ 24 ans. Diffuseur de lumière
Wayne Rooney. 25 ans. Génie du football
Dimitar Berbatov. 30 ans. Immense artiste

Manager: Sir Alex Ferguson (69 ans) Un des 20 plus grands entraîneurs de l’Histoire

Remplaçants
Premier choix: Tomasz Kuszczak (29 ans), John 0′Shea (30 an), Jonny Evans (23 ans), Paul Scholes (36 ans), Chicharito (22 ans), Ji-Sung Park (30 ans), Antonio Valencia (25 ans)
Second choix: Anders Lindegaard, Fabio (2O ans), Chris Smalling (21 ans), Darron Gibson (23 ans), Gabriel Obertan (22 ans), Michael Owen (31 ans), Bebé (20 ans)

Permalien 10:45:00, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Vies de Job, de Pierre Assouline (Gallimard)

Que dit le dictionnaire sur Job?
“Personnage de la Bible. Dieu l’ayant accablé des malheurs, il se révolta, maudissant le jour de sa naissance, puis accepta son état de misère. Sa soumission lui valut de retrouver la prospérité. Le Livre de Job (Ve s. avant J.-C.), livre de sagesse de 42 chapitres est l’un des plus beaux poèmes de la littérature hébraïque. - Proverbe: Pauvre comme Job, dénué de tout”
Partant de là, Pierre Assouline a voulu en savoir plus sur les 25 siècles qui nous séparent du texte resté anonyme. Ah! on était loin de la foire aux écrivains qui publient surtout pour mettre en évidence leur nom. Pierre Assouline, ce Tintin du monde littéraire, a visité le globe pour trouver les traces de celui qui le hante. A la différence du reporter de Hergé, Assouline, lui, remet sa copie. Cela fait trois décennies qu’il nous fait voyager dans des biographies qui font autorité (Gallimard, Simenon…) Devenu romancier, (La Cliente…), il ne peut pas s’empêcher d’être toujours à la lisière du réel et de la fiction. Ainsi, il a écrit Lutetia, la vie du célébrissime hôtel qu’il traita comme s’il s’agissait d’une personne humaine, et Le portrait , celui d’un tableau qui voit les badauds passer devant lui…
Cette fois, il nous embarque sur le sillage de Job. La couverture NRF signale “Roman". Avec Assouline c’est plus complexe: il s’agit d’une autobiographie noyée dans un combat pour débusquer Job. Chacun son Graal. Homme public pudique n’aime pas parler de lui. Pourtant, il est présent en transparence dans tous ces livres: du premier au dernier. Dans celui-ci plus que dans les autres. Page 352: “J’avais seize ans. Je suis né à cet âge avec Job pour invisible parrain". A cette époque, il découvrit Le Livre de Job, dont cette phrase qui fit tilt en lui: “L’Eternel avait donné, l’Eternel a repris, que le nom de l’Eternel soit béni!” L’enfance est la saison des promptes soudures et des cicatrisations rapides, a écrit Victor Hugo. Il s’y connaissait. Pierre Assouline aussi. Au rayon des “promptes soudures” il a dû survivre à la mort de son frère ainé. Les pages qu’il lui consacre appartiennent à celles que l’on n’oublie pas. Elles sont découpées dans le silence de son éternelle prière dirigée vers les grands absents de sa vie. Entendons par prière, dialogue incessant. Aussi bien la nuit que dans le métro à l’heure de pointe. Au tribunal des morts, Assouline a pris perpétuité. Il ne quitte personne. Ce livre marque un temps fort dans son oeuvre. Celui du passage à l’acte qui met l’intime en vitrine. Si un jour, il nous donne un livre sans aucune référence, il est évident qu’il s’agira du point final. Peu d’écrivains parviennent à écrire “Fin". A part Proust, je n’en connais pas. Si vous aimez, l’esprit, l’intelligence, la sensibilité, la culture, la littérature, l’humilité, Vies de Job a été écrit pour vous. On y croise même Jean Demélier, l’auteur oublié de (La Constellation de Chiens). Alors que des écrivains minables vendent de la glace à des Esquimaux, Demélier, lui, ne sait pas proposer Les Chants de Maldoror à un lecteur de Germain Nouveau… Avec ses 500 pages, le livre de Pierre Assouline paraît indigeste. Ce préjugé est dissipé dès l’ouverture du volume présenté sous trois grandes séquences de plusieurs courts paragraphes qui laissent respirer l’ensemble.(Grand lecteur, Assouline sait ne pas lasser son semblable baudelairien…) Rien ne s’annule, tout s’additionne. Non pas comme dans un puzzle, vieux cliché. Parlons, d’une château de sable, construit loin des vagues. Quand on fait un gros plan, on voit plein de grain. Il s’agit des larmes de Pierre Assouline.

Vies de Job au pluriel… Comment un personnage qui, selon vous, n’a jamais existé peut-il avoir plusieurs vies ?
Pierre Assouline — C’est précisément le cas des gens qui n’ont pas existé ! Sinon, ce ne serait pas possible. Même si certains le croient réel, beaucoup le considèrent comme une parabole, ce qu’on peut dire de bien des personnages bibliques. Je suis donc parti sur les traces et à la recherche d’un homme que tout esprit rationnel, même porté sur le spirituel, pense n’avoir jamais existé.
Job fait toucher du doigt le paradoxe qui fait que certains hommes, qui ont vraiment existé, n’ont eu qu’une influence précaire et limitée, alors que d’autres, qui n’ont pas existé, exercent une influence considérable, attestée sur une très longue durée.

Qu’est-ce qui vous fascine le plus dans le personnage ?
Pierre Assouline — Tout. Bien que lecteur de la Bible, je n’avais
jamais exploré ce qui se trouve derrière les Livres de la Bible. Là, j’ai exploré les coulisses du Livre de Job, et tout ce que j’y ai découvert m’a fasciné. Mais le trait de caractère de Job que je retiens le plus est sa capacité de résistance. Tout se ligue contre lui, à commencer par son dieu, ce qui n’est tout de même pas
rien ! Son corps est martyrisé, il est abandonné de tous, et même là, au plus profond de cette solitude absolue, il continue à résister. Il ne renonce pas. C’est une leçon extraordinaire.

Et ce qui vous aura le plus fasciné dans vos recherches ?
Pierre Assouline — Les personnages de toutes conditions que j’ai rencontrés, écrivains, poètes ou anonymes. Tous m’ont beaucoup appris et beaucoup éclairé, en particulier ceux que j’ai rencontrés à Jérusalem, au couvent des Dominicains de
Saint-Étienne, qui abrite l’École biblique française. Vivre, étudier, écrire parmi eux a été pour moi quelque chose de fascinant. Et puis j’ai fait ce que j’aime en m’emparant du Livre de Job, qui est peut-être le plus beau poème que l’on ait jamais écrit, et en l’explorant par toutes les facettes, tant par l’exégèse, aussi bien
chrétienne que juive et même musulmane, que par le biais des poètes, des cinéastes, de la peinture, de la sculpture, du théâtre… Tout cela est passionnant, et le résultat ne pouvait être
qu’un roman. J’étais parti pour écrire une biographie, je me suis retrouvé à écrire le roman d’un biographe qui me ressemble beaucoup, qui part sur les traces de quelqu’un qui n’existe pas, mais qui a éclairé sa vie et celle des autres.

Donc, plutôt qu’une biographie, une autobiographie, et plutôt qu’une enquête, une quête ?
Pierre Assouline — Une enquête, oui, parce que j’enquête sur le biographe, c’est-à-dire moi. À mi-chemin, il se rend compte qu’il ne va pas pouvoir faire l’économie d’une introspection et d’une quête autobiographique. Si le biographe ne fait pas sa propre analyse, un moment arrive où il ne peut plus avancer. Face au Livre de Job, qui remet en question rien moins que la justice
divine, la souffrance et le mal, le biographe est acculé à essayer de trouver en lui les racines de son interrogation sur Job : pourquoi se passionne- t-il pour lui depuis si longtemps ? Et il va se retrouver face à des vérités sur lui-même qui sont douloureuses.

Interview: © www.gallimard.fr, 2011

Vies de Job
De Pierre Assouline
Gallimard, p. 495, 21, 50 €
A consulter: http://passouline.blog.lemonde.fr/

Manchester United poursuit sa marche vers le titre 2011

Les Red Devils invaincus de 2010-2011 sont fabuleux. Ils forment une équipe en pleine maturité avec des joueurs d’expérience qui ont une confiance en acier trempé. Ils sont aussi soudés que l’équipe de France de handball

Manchester United 3 - 1 Aston Villa
Buts pour MU: Rooney (50e secondes, 45e minute), Vidic 63’
But pour Aston Villa: Bent (58e)


Toujours invaincu, MU avance à pas de loup vers son 19e trophée. Les autres regardent passer la caravane de la Red Army. A part demander des autographes et des maillots, les adversaires ne peuvent rien proposer de menaçant. Ils arrivent à Old Trafford, vont visiter le mégastore et puis ils repartent offrir des cadeaux frappés MU à leurs enfants.

van der Sar/ (9) A donné une passe décisive à Rooney sur le premier but
Evra (8). Bon match. J’espère que Blanc va le sélectionner. Evra ce n’est pas plus Ribéry que Chabal. Evra plait à Ferguson. C’est mieux que de cirer les pompes à la politicaille
Ferdinand (7) R.A.S.
Vidic© (9) A marqué un très beau but
O’Shea/ (7) Correct
Giggs (9) Epatant
Fletcher. (Non noté) Sorti sur entaille. Puis (34e) Anderson (7) Bien dans le rythme
Carrick (7) Dupond a été parfait
Nani/(9) Merveilleux, magique
Rooney (10) Animateur + Buteur + Passeur
Berbatov (7) Danger constant

Remplaçants: Lindegaard, Fabio, Smalling, Scholes, Owen, Chicharito,

Manager: Ferguson (10) N’a pas manqué de respect à Aston Villa

Autres résultats
West Bromwich Albion 2 - 2 Wigan
Arsenal 2 - 1 Everton
Sunderland 2 - 4 Chelsea

Classement Premier League
1 Manchester United 54 points 24 matchs/ 15 9 0/ + 32
2 Arsenal 49 24 15 4 5 27
3 Manchester City 45 24 13 6 5 17
4 Chelsea 44 24 13 5 6 25

01.02.11

Permalien 11:39:41, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND  

Giggs, Cantona et Best élus par les fans de Manchester United

La Gallois est le footballeur le plus titré de l’Histoire du football depuis la création des trophées en 1872

Entre décembre 2010 et janvier 2011, des milliers fans de Manchester United ont voté par le net pour élire les meilleurs joueurs du club.

Voici le classement final:

1. Ryan Giggs
2. Eric Cantona
3. George Best
4. Sir Bobby Charlton
5. Cristiano Ronaldo
6. Paul Scholes
7. David Beckham
8. Roy Keane
9. Peter Schmeichel
10. Wayne Rooney

Ce n’est pas la première fois que MU demande aux fans de voter pour le meilleur joueur.
On remarque que les anciens n’y figurent pas.
Sir Alex Ferguson sait que les fans d’avant-guerre ne surfent pas tous sur le net:
“Je suis étonné de ne pas voir Law et Duncan Edwards dans le top 10″, a souligné le manager historique.
Les deux joueurs tant appréciés ont hérité des 11e et 13e places.
Quand on a alerté Giggs pour lui annoncer les résultats du hit-parade, il a déclaré:
“Je suis heureux et impressionné. Vous avez-vu la liste ? Tant de grands joueurs ! J’ai joué avec huit d’entre eux. Je sais de quoi je parle. Sans eux, je n’aurais rien gagné.”
Le Gallois incarne une trilogie que peu de joueurs parviennent à illustrer: talent + longévité + palmarès.
Aujourd’hui on est dans: argent + trahison + esbrouffe.
Giggs n’a pas peur d’aimer ce (et ceux) qu’il aime.
Ce n’est pas un coeur d’artichaut qui se vend au plus offrant comme les …
Il sait ce qu’il doit à MU et à Ferguson. Aussi, il veut toujours gagner pour rendre ce que qu’on lui a donné.
Cette saison, il est très content de l’équipe qui a une bonne défense et une belle ligne d’attaque avec Nani, Rooney, Berbatov, Chicharito et Valencia.
L’avenir appartient à Ryan Giggs.

Tous à la poursuite de Manchester United

Avec l’une des pires défenses de P.L., Gérard Pires reste optimiste: «Nous avons les armes pour bousculer les hommes de Sir Alex et pourquoi pas faire un coup. Je suis plutôt confiant.» Le Français doit aimer les romans de science-fiction…

Au programme de la Premier League:
1 fév, 20:45 Arsenal - Everton, 20 h 45
Sunderland - Chelsea
Manchester United - Aston Villa, 21 h
West Bromwich Albion - Wigan
2 fév, Birmingham City - Manchester City, 20 h 45
Blackpool - West Ham, 21 h
Blackburn - Tottenham
Fulham - Newcastle
Liverpool - Stoke City
Bolton - Wolverhampton

Classement
1 Manchester United 51 23/ 14 9 0/ 51 21/ + 30
2 Arsenal 46 23 14 4 5 48 22 26
3 Manchester City 45 24 13 6 5 37 20 17
4 Chelsea 41 23 12 5 6 42 19 23
5 Tottenham 38 23 10 8 5 32 26 6
6 Sunderland 37 24 9 10 5 28 24 4
7 Liverpool 32 24 9 5 10 31 31 0
8 Blackburn 31 24 9 4 11 31 37 -6
9 Newcastle 30 23 8 6 9 36 33 3
10 Stoke City 30 23 9 3 11 28 28 0
11 Bolton 30 24 7 9 8 34 35 -1
12 Blackpool 28 23 8 4 11 34 41 -7
13 Aston Villa 28 24 7 7 10 27 40 -13
14 Everton 27 23 5 12 6 27 29 -2
15 Fulham 26 24 5 11 8 25 26 -1
16 West Bromwich Albion 25 23 7 4 12 29 43 -14
17 Birmingham City 23 22 4 11 7 21 31 -10
18 Wigan 22 24 4 10 10 20 39 -19
19 Wolverhampton 21 23 6 3 14 24 41 -17
20 West Ham 21 24 4 9 11 24 43 -19

Classement des buteurs
1 Dimitar Berbatov (Man U)19 buts
2 Carlos Tévez (Man City) 14
3 Andy Carroll (Newcastle) 11

Permalien 01:02:46, Catégories: GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

! Viva España ! Fernando Torres à Chelsea !

Liverpool a lâché Torres contre un gros chèque. Chelsea espère se relancer…

En toutes dernières minutes du mercato d’hiver, Chelsea vient de débourser 60 M€ pour recruter Fernando Torres! Le même jour sur le portail de son site officiel, le club annonçait que pour la première fois de sa nouvelle ère, Chelsea avait des comptes bénéficitaires…
Anelka et Drogba ne doivent pas voir arriver d’un bon oeil le champion du monde espagnol qui n’est plus qu’une ombre depuis très longtemps.
Avec l’arrivée de Torres, Chelsea espère conserver son titre de champion d’Angleterre….
Dernière minute: Ancelotti a auss obtenu l’arrivée, en provenance de Benfica Lisbonne, du défenseur David Luiz contre 24 M€.

Février 2011
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software