Archives pour: Septembre 2010

30.09.10

Permalien 23:45:09, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

On achève bien les footballeurs en Norvège lors de Tromsdalen 1-1 Nybergsund

Tromsdalen 1-1 Nybergsund… Cette affiche du football norvègien a été le rendez-vous des bouchers du ballon rond. L’arbitre ne maîtrisa pas la situation.
Voir le classement par curiosité: http://www.matchendirect.fr/foot-score/200011-tromsdalen-nybergsund.html

Permalien 16:01:24, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Payet présent et Ben Arfa absent dans la liste de Laurent Blanc

L’avenir de Ben Arfa demeure flou chez les Bleus aussi floue que cette vidéo… L’explication de Blanc ne m’a pas convaincu. Ce n’est que du blabla autour de: on ne peut pas prendre tout le monde, la porte de l’équipe de France nes fermée à personne… Blanc veut voir Ben Arfa progresser mais il ne le sélectionne pas…

A 14 h, Laurent Blanc a dévoilé la liste des joueurs retenus pour les matches France-Roumanie (9 octobre, SDF, 21h00) et France-Luxembourg (12 ocobre, à Metz, 21h00), comptant pour les éliminatoires du Championnat d’Europe de l’UEFA 2012.
Objectif six points.
On note l’absence de Ben Arfa alors qu’il fut très bon en Norvège. On ne peut pas s’empêcher de penser que Benzema et Ben Arfa ne peuvent pas cohabiter…
Payet fait sa première apparition.
Gourcuff revient chez les Bleus après sa suspension des instances internationales.
Abou Diaby est retenu alors qu’il n’est pas au mieux physiquement.
La faiblesse se situe au niveau des arrières. Personne n’est indiscutable, surtout sur les côtés.
La charnière centrale a besoin, elle, d’être stabilisée.
Qui sera capitaine ? Je mise sur Malouda.
Je n’ai pas écouté tout ce qu’a dit Blanc car son débit de paroles me donne envie de dormir.
Lit-il ses réponses ? C’est l’effet qu’il donne.
Il faut boire 50 cafés pour rester dans sa conférence et comme je n’en bois pas.
Blanc ferait un très bon politicien. Il a l’art de parler pour ne rien dire.
Il n’y avait rien à dire d’ailleurs.
A part la non convocation de Ben Arfa, sa liste ne suscite pas beaucoup de questions.
Les médias ont attendu des sardines, en vain.
Je respecte Blanc mais il m’est impossible de l’écouter parler plus de 5 minutes.
Il contrôle trop sa parole.
Il n’y a pas assez de naturel, de décontraction.
Domenech était insupportable d’arrogance infondée.
Blanc n’aime pas parler en public. On sent qu’il se force.
L’important c’est qu’il soit bien avec les joueurs. Tout le reste ce n’est que de la com.

Gardiens
CARRASSO Cédric F.C. Girondins de Bordeaux
LLORIS Hugo Olympique Lyonnais
MANDANDA Stève Olympique de Marseille

Défenseurs
CLICHY Gaël Arsenal (Angleterre)
MEXES Philippe AS Roma (Italie)
RAMI Adil LOSC Lille
SAGNA Bacary Arsenal FC
SAKHO Mamadou Paris Saint-Germain F.C.
TREMOULINAS Benoît F.C. Girondins de Bordeaux

Milieux
DIABY Vassiriki Abou Arsenal
DIARRA Alou F.C. Girondins de Bordeaux
DIARRA Lassana Real Madrid (Espagne)
GOURCUFF Yoann Olympique Lyonnais
M’VILA Yann Stade Rennais
MALOUDA Florent Chelsea FC (Angleterre)
MATUIDI Blaise A.S. Saint-Etienne
NASRI Samir Arsenal FC
VALBUENA Mathieu Olympique de Marseille

Attaquants
BENZEMA Karim Real Madrid
GAMEIRO Kevin F.C. Lorient
HOARAU Guillaume Paris SG
PAYET Dimitri A.S. Saint-Etienne
REMY Loïc Olympique de Marseille


Clap de fin pour Artur Penn et Tony Curtis

Le cinéaste américain est mort le 28 septembre à 88 ans.
Il a tourné plusieurs films qui ont été de grands succès populaires.
Il laisse deux films cultes: Alice’s Restaurant et Little big man
C’était un cinéaste qui peaufinait ses films au lieu de les bacler pour en tourner vite un autre.

1958 : Le Gaucher (The Left Handed Gun)
1962 : Miracle en Alabama (The Miracle Worker)
1965 : Mickey One
1966 : La Poursuite impitoyable (The Chase)
1967 : Bonnie and Clyde
1969 : Alice’s Restaurant
1970 : Little Big Man
1975 : La Fugue (Night Moves)
1976 : Missouri Breaks
1981 : Georgia (Four Friends)
1985 : Target
1987 : Froid comme la mort (Dead of Winter)
1989 : Penn and Teller get killed (Penn and Teller get killed)
1993 : Le Portrait (The Portrait) (TV)
1996 : Inside (Inside) (TV)

Ce n’est pas la première fois que cela arrive.
A peine vient-on d’apprendre la mort d’Artur Penn qu’on annonce celle de Tony Curtis.
L’acteur américain est décédé à son domicile, dans le Nevada, ce 29 septembre, à 85 ans.
L’artiste avait un verve qui crevait l’écran, entre autres dans Certains l’aiment chaud, avec Marilyn Monroe.
Pour le monde entier, il restera l’un des hèros d’Amicalement Vôtre, feuilleton d’anthologie tourné en compagnie de Roger Moore.
Pour raconter sa vie, il faudrait écrire plusieurs volumes.
Sa fille, la comédienne Jamie Lee Curtis était l’une de ses fiertés.
Dans les doublages français, Michel Roux lui prêtait sa voix. Parfaite osmose.

Permalien 13:22:27, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Le festival du King Samuel Eto'o: un triplé avec en prime du caviar à la louche pour Sneijder

La classe du Camerounais Samuel Eto’o a encore parlé contre le Werder Brême (4-0) en Champions League.
L’Intériste a été grandiose comme toujours.
Ses trois buts contre les Allemands sont d’une incroyable précision.
De surcroît, il a offert une louche de caviar à Sneijder.
Science du placement, appel, sans froid, technique, précision… Il a tout.
L’actuel meilleur buteur de la C1 avec 4 buts en deux matchs a réalisé un nouveau festival offensif.
Cette saison, il a déja marqué 11 buts en neuf rencontres.
Eto’o peut jouer aussi bien milieu offensif droite ou gauche qu’avant centre bien sûr.
Intelligence, élégance, force et sympathie. C’est l’un des plus grands footballeurs de son temps, et donc de l’Histoire.
Quand on songe que le PSG a refusé de lui accorder un essai parce qu’il était un sans papier…
Jamais je n’ai oublié l’explication qu’il a donné sur l’étymologie de son nom:
-"Pourquoi écrit-on Eto’o ? On a rajouté un O à la fin car lorsque l’on croit que j’ai fini mon action, elle peut encore durer… “

Permalien 11:21:27, Catégories: BLONDINEMENT A XV, ANQUETILLEMENT  

Pourquoi n'avoir pas évincé Contador du Tour de France 2010 s'il a été contrôlé positif ?

C’est très simple: parce qu’il fallait que le Tour de France se déroule sans faute note pour ramasser le plus d’argent possible.
Quand Maradona a été positif à un produit contre la grippe, il s’est fait éjecter de la Coupe du monde 1994 sans aucun ménagement.
En cyclisme, il faut virer les gens à la fin de la compétition. On parle de “investigations scientifiques complémentaires".
Alberto Contador, qui a remporté cette année son troisième Tour de France, vient donc d’être suspendu “à titre provisoire” après le résultat anormal de son contrôle antidopage dans le Tour de France qu’il a remporté, a annoncé l’Union cycliste internationale (UCI).
Des traces très faibles de clenbutérol, une substance interdite qui favorise la dilatation des bronches et peut avoir de puissants effets anabolisants, ont été retrouvées dans un échantillon prélevé le 21 juillet, lors de la seconde journée de repos du Tour de France. Un résultat confirmé par l’analyse de l’échantillon “B".
L’Espagnol compte à son palmarès trois Tours de France (2007, 2009, 2010). Il aussi à son actif, le Tour d’Italie 2008 et le Tour d’Espagne 2008.
Deuxième du Tour de France 2010, le Luxembourgeois Andy Schleck peut devenir vainqueur de cette édition dans quelques temps…
PS: Une nouvelle fois on met sur la place publique la pharmacie d’un champion cycliste alors que celle d’un footballeur nous reste fermée double tour. Il y a très peu de temps, des joueurs de L1 et L2 ont été contrôlés positifs mais à titre indicatif ! On n’a jamais donné les noms…

PS’ qui n’a rien à voir: le manager du Racing-Métro, Pierre Berbizier, a été suspendu 60 jours pour “atteinte aux intérêts supérieurs du rugby". Le rugbyman a été puni de banc et de vestiaire pour propos excessifs envers un arbitre. Je croyais que l’ovalie était un univers de “valeurs"… Ah! c’est pour cela qu’on le sanctionne… A part punir ce grand nom du sport français, qui n’a vraiment pas été insultant, n’ont-ils rien d’autre à faire ?

La France est la pire nation européenne du football

Le Real Madrid n’a rien à craindre pour cette année: il reste le club recordman en C1 avec 9 trophées.

Avant Chelsea-OM (2-0) et Auxerre-Real Madrid (0-1), les journalistes et consultants espèraient que les clubs français gagnent les deux matchs. Ils ont dit cela pour qu’on écoute la radio et regarde la télé…
Ils ont refait le coup avec Lyon qui se déplace à Hapoel Tel Aviv. On doit vibrer pour cette affiche ? Un match de L1 contre un club une Division d’honneur. Lyon a gagné ? Contre l’ASPTT Montoire, ils ont aussi des chances de l’emporter. Le joueur où l’OL gagnera la C1, les poules auront des dents de requins.

Il est temps de voir la réalité des statistiques.
La France n’a gagné qu’une C1: Marseille, en 1993. Et puis basta !
Même pas Saint-Etienne n’a réussi a gagné la C1 au faîte de sa gloire.
Quand on songe que les Verts ont fait un défilé de perdants sur les Champs Elysées. Honteux !

21 clubs depuis 1956 ont réussi à gagner la C1: ils ont raflé 53 trophées ! Le Real Madrid(9) et l’AC Milan(7) en ont gagné 16 à eux deux…

Il faut que les Français ouvrent les yeux et cessent d’être intoxiqués par leurs medias qui font beaucoup de bruit pour pas grand chose quand on voit le niveau du football français.
Avec ses 4 C1, le football portugais est plus fort que les clubs français.

En équipe nationale ?
Une Coupe du monde,, 1998.
Deux Euros: 1984 et 2000.

Palmarès de la Champions League depuis sa création en 1956:

Real Madrid: 9 victoires, 1956, 1957, 1958, 1959, 1960, 1966, 1998, 2000, 2002
Milan AC: 7 victoires, 1963, 1969, 1989, 1990, 1994, 2003, 2007
Liverpool: 5 victoires, 1977, 1978, 1981, 1984, 2005
Bayern Munich: 4 victoires, 1974, 1975, 1976, 2001
Ajax Amsterdam: 4 victoires, 1971, 1972, 1973, 1995
FC Barcelone: 3 victoires, 1992, 2006, 2009
Inter Milan: 3 victoires, 1964, 1965, 2010
Manchester United: 3 victoires, 1968, 1999, 2008
Juventus Turin: 2 victoires, 1985, 1996
Benfica Lisbonne: 2 victoires, 1961, 1962
Nottingham Forest: 2 victoires, 1979, 1980
FC Porto: 2 victoires, 1987, 2004
Celtic Glasgow: 1 victoire, 1967
Hambourg SV: 1 victoire, 1983
Steaua Bucarest: 1 victoire, 1986
Olympique de Marseille: 1 victoire, 1993
Feyenoord Rotterdam: 1 victoire, 1970
Aston Villa: 1 victoire, 1982
PSV Eindhoven: 1 victoire, 1988
Étoile rouge de Belgrade: 1 victoire, 1991
Borussia Dortmund: 1 victoire, 1997

Sacres par pays :

Football espagnol: 12 sacres
Football italien: 12 sacres
Football anglo-saxon: 11 sacres
Football allemand : 6 sacres
Football Hollandais : 6 sacres
Football portugais : 4 sacres
Football roumain: 1 sacre
Football serbe: 1 sacre
Football français: 1 sacre

Pour mémoire:
Coupes du Monde remportées par l’Italie: 1934, 1938, 1982, 2006.
Vice Champion du monde: 1970 et 1994
Euro: 1968
Vice Champion d’Europe 2000

29.09.10

Permalien 23:12:21, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Les jokers Chicharito et Macheda font gagner Manchester United

Un grand collectif de Man U a pris les 3 points à Valencia. Avec le duo recomposé Fletcher-Carrick, au milieu. Et la paire d’attaquants Macheda-Chicharito, l’avenir offensif de MU. Le présent même !

Valencia 0- 1 Manchester United
But pour MU: Chicharito (86e mn)

On vient, on claque et on s’en va!
Ferguson a bien fait d’aller voir Valencia et de faire l’impasse sur le match de la Coupe de Ligue.
De visu, il a pris la mesure des Espagnols…
MU a réalisé le parfait hold-up: 0-1. Rien ne fait plus mal à l’adversaire.
Le retour du duo Fletcher-Carrick a enfin redonné de l’étanchéité à Man U.
Depuis le début de saison, j’attendais le revoir ensemble Dupond et Dupont, le ciment armé de MU, à 99% efficace.
MU a besoin de ses deux anti-héros pour tenir la barraque, en premier obstacle.
Avec le milieu de ce soir, MU avait un rideau de fer. Avec en plus Park et Anderson. Sans parler de Vidic et Ferdinand.
Lassé de voir MU prendre trop de buts, Ferguson a reformé le 4-5-1 qui a fait des merveilles la saison dernière. Contre Valencia, MU présenta une équipe musclée avec en défense le retour de la charnière historique Vidic-Ferdinand. Berbatov fut seul devant, à la place de Rooney, blessé.
Nani faisait office de créateur au milieu. Ses quatre partenaires furent des pitbulls. Anderson était titulaire. Grande nouvelle. Un nul eut été un bon résultat mais MU a pris les trois points dans un contexte difficile. Il faudrait se mefier de Valencia au retour.

Van der Sar/ (8) Bon
Evra (8) On a revu le vrai Evra
Vidic. (8) Terminator a fait le ménage
Ferdinand (8) Superbe ministre de la défense.
Rafael/ (9) La tape dans le dos de Ferguson voulait dire: “C’est très bien mon petit.” Puis (90e + 1 mn) O’Shea
Park (8) Quel précieux poison !
Anderson. (8) Grand retour en titulaire. Puis (76e mn) Chicharito (10). Dix minutes lui a suffi pour claquer! Mourinho dirait: “Il est très intelligent! Il a fait beaucoup de banc et a tout compris!”
Carrick (9) Le moteur 4 temps a montré qu’il était toujours un travailleur indispensable dans les “gros” match.
Fletcher (9) Le diesel a fait le nécessaire et même le superflu.
Nani/ (9) Ce fut comme du crital dans une tranchée. Très bon pour son expérience. Le genre de match que Giggs n’a pratiquement jamais joué, protégé par Ferguson.
Berbatov.(5) Marque le pas depuis son récital lors Liverpool. Puis (84e mn) Macheda.(10) Incroyable porte-bonheur, dès qu’il entre MU marque toujours. Cette fois, il donne une passe décisive, à peine arrivé sur la pelouse !

Remplaçants: Kuszczak, Smallling, Gibson, Owen

Manager: Ferguson (10 +) Neuf entraîneurs sur 10 aurait choisi de faire entrer Owen car il marque souvent en ce moment. “Fergie", lui, a opté pour Chicharito… Coaching gagnant! Bravo monsieur. Et surtout merci pour votre trosième oeil. Que le ciel vous protège ! Avec Ferguson, je suis croyant. Certains croient en dieu. Moi, je crois en Ferguson. Faire sortir Anderson qui n’a pas 90 minutes dans les jambes. Remplacer Berbatov par Macheda pour tenter le contre assassin de fin de match… Tout cela est complétement génial. Pourvu que ça dure ! Remarquez ça dure depuis 1986…

Permalien 14:44:58, Catégories: EN MARGE, GRAND MONSIEUR  

La gardien "maudit" Kalid Askri s'exclut de lui-même !

Première toile…

Du jamais vu!
Un goal s’est auto expulsé d’un match.
Le joueur est désormais mondialement connu pour avoir commis deux bourdes:
1/Dans un match, il a fêté l’arrêt d’un tir au but, en Coupe du Trône, alors que le ballon, par un effet rétro est rentré dans la cage malgré son arrêt…
2 Khalid Askri a récidivé ce week-end en championnat. En effet, le gardien du FAR de Rabat, face à Kénitra, a voulu intercepter un ballon au pied mais un adversaire lui a chipé la balle pour marquer !

Furieux et honteux d’avoir fait une nouvelle boulette, le gardien marocain a retirer son maillot pour rentrer au vestiaire. Ses coéquipiers ont tenté de le retenir, en vain. Il fut remplacé par le gardien numéro 2, Mustapha Chadil. Les joueurs du FAR de Rabat ne sont parvienus pas à revenir au score (0-1).

La poisse poursuit Kalid Askri. Ne lui souhaitons pas “jamais deux sans trois…”
Au Brésil, le goal Barbosa fut mis à l’index lorsqu’il n’a pas stoppé le tir de l’Uruguay qui sonna la défaite du Brésil en 1950 au Maracana. Ensuite, Barbosa a été considéré comme un pestiféré le restant de ses joueurs. Les gens quittaient le bistrot dès qu’il arrivait. Plus personne ne voulait lui parler. Soyons indulgents avec Askri. Quand on a refait le terrain du stade, les ouvriers ont deposé devant chez lui les montants de la cage de la honte. Barbosa les a fait brûlés pour faire un barbecue…

Seconde toile…

Pas de surprise en C1 mais beau but de MEXES

L’important ce n’est pas que Benzema n’ait pas marqué. L’important c’est la victoire du Real Madrid contre le Petit Poucet auxerrois, grâce à une belle frappe de Di Maria.

Résultats du premier volet de la deuxième journée de Champions League:

FC Bâle 1 - 2 Bayern Munich
AS Rome 2 - 1 CFR 1907 Cluj
Chelsea 2 - 0 Marseille
Auxerre 0 - 1 Real Madrid
Ajax 1 - 1 AC Milan
Partizan Belgrade 1 - 3 Arsenal
Sporting Braga 0 - 3 Shakhtar Donetsk
Spartak Moscou 3 - 0 MSK Zilina

La soirée n’a réservé aucune surprise. Anelka a marqué sur penalty. John Terry ouvrit le score auparavant contre Marseille. L’an passé, le capitaine de Chelsea a été traité comme un chien par les médias. Cette année c’est au tour de Rooney. Faut bien que les canards anglais vendent leur paperasse… Mexès a marqué un beau but. Voilà qui va le remettre en confiance. On a besoin de lui contre la Roumanie. Arsenal poursuit sa promenade de santé dans le groupe le plus facile.

Que ça reste entre nous, de Francis Veber

Jacques Brel et Lino Ventura dans “L’emmerdeur” écrit par Francis Veber

Si des jeunes veulent se lancer dans le cinéma il vaut mieux qu’ils ne lisent pas les mémoires de Francis Veber. Ils risqueraient d’être dégoûtés pour toujours du 7e Art qui, grosso modo, est un ramassis d’ivrognes égocentriques produits par des ploutocrates affamés d’euros. Tout de suite après avoir pensé de la sorte, on se dit que ce milieu est comme les autres, avec son lot de grandeurs et de petitesses. On le rêvait paradisiaque mais il n’est qu’un domaine de la société… A chaque nouveau livre d’un « professionnel de la profession » on redevient fleur bleue le temps de lire la première page.
Le livre de Francis Veber n’est pas une œuvre littéraire qui va bouleverser la littérature. Il n’a pas cette prétention. Il est écrit sous forme de chronologie. Cependant, il a des accents de sincérité et des trouvailles stylistiques qu’aucun romancier n’a démontrés ces derniers temps. Si l’on croit la presse, il y a cinq nouveaux grands écrivains par semaine… L’ouvrage porte bien son titre puisque l’auteur nous met dans la confidence de séquences familiales. Ce n’est pas du people mais de la littérature. Francis Veber n’aime pas mentir sur la marchandise. Il n’embellit pas toutes les situations pour être à son avantage.
Francis Veber est un authentique écrivain qui s’exprime par le biais du cinéma. Dans sa famille, les lettres sont aussi présentes que le sport chez les Noah. On y recense Tristan Bernard, féru de littérature et de vélo : on lui doit ce mot : « Le travail n’est pas fait pour l’homme. La preuve c’est que ça le fatigue. » Voici quelques formules bien senties qui émaillent le livre du descendant inspiré. Sous le magma de souvenirs, il y a plein de pépites :
-« Je suis né à Neuilly, d’un père juif et d’une mère arménienne. Deux génocides, deux murs des lamentations dans le sang, tout pour faire un comique » (p. 7)
- Son fils aîné Jean, né prématuré, «ressemblait au Centre Pompidou » tant il avait de tubes et tuyaux dans le corps. (p. 76)
-« Ma pauvre petite maman squelettique à qui je n’ai pas voulu faire l’aumône de quelques mots au téléphone. » (p. 103)
-« J’étais pendant les premières années de notre union un mélange de Feydeau et d’ayatollah. » (p. 106)
-Quand ses deux fils font trop de bruit : « J’aurais dû mettre des préservatifs. » (p.122).
-Comme il aime courir au bois de Boulogne, la nuit, pour penser à son scénario en cours : « J’ai dû en interrompre, des pipes » (p.123)
-« Michel Constantin est le Canada Dray de Lino Ventura. » (P.129)
-« J’étais devenu un distributeur automatique de scénarios pour Gaumont. » (p.135)
-« Mon plus mauvais souvenir de scénariste a un nom: Philippe de Broca. » (p. 153)
-« Petit, trop vite chauve, au bord du bégaiement, Claude Berri n’avait rien pour plaire et c’était un séducteur. » (p. 169)
-« La vie de mon oncle Serge Veber n’a pas été gâchée par l’ambition. » (p.172)
-« Louis Jouvet disait qu’un bon acteur est un logement vide ». (p. 211)
-Lors de Détective de Jean-Luc Godard, il voit « des gens siffler en s’endormant. » (p. 229)
-Ivre mort, Jacques Villeret était « plus plein que le réservoir de sa voiture. » (p. 262)
-Aphorisme sur l’incinération ? « C’est un bon échauffement pour l’Enfer. » (p. 317)
On ne s’ennuie pas avec le livre de Francis Veber qui est direct. Son grand mérite est d’avoir laissé à la relecture ce qui pouvait le déranger à la publication, tant ses portraits sont sans complaisance. Y compris son autoportrait. C’est l’un des grands intérêts de l’ouvrage, loin de la brosse à reluire. Il nous présente un Pierre Richard avare alors qu’il refuse de jouer la star internationale qu’il est pourtant. Depardieu ? « Il était beau à cette époque-là.” (p.191). A présent l’acteur est devenu la caricature de lui-même, plus proche d’Obélix que ses rôles avec Truffaut et Resnais. Les plus belles pages sont consacrées à la femme de Veber –Françoise. Non pas qu’ils s’aiment à l’écart des autres. Leur intelligence commune est si grande qu’ils ne forment qu’une personne, avec le pôle masculin et le pôle féminin. La tolérance est leur unique pays. Le couple Veber fait plus rêver que Sartre et Beauvoir. Les Veber ne sont pas de la matière médiatique. L’auteur de L’Emmerdeur et du Diner de cons appartient au patrimoine cinématographique au même titre que Jacques Prévert, Henri Jeanson, Michel Audiard. Comme ces grands anciens, Francis Veber est un ami par écran interposé.

-Que ça reste entre nous
De Francis Veber, Robert Laffont, 323 p., 21 €

28.09.10

L'Equipe taille Critiano Ronaldo mais a passé sous silence le "pétage de plomb" de Thierry Henry

Ronaldo se moque complétement de ce que les journalistes français écrivent à son sujet. Qu’ont-il vécu ceux qui se permettent de le mettre plus bas que terre ? Il ne s’agit que de beaux parleurs qui vivent grâce aux talents des créateurs. Ronaldo est un artiste. Ceux qui le dénigrent ne sont que des impuissants jaloux de son salaire de 1 M€ par mois. Ronaldo ne fait pas rêver le peuple, mais peuple les rêves. Ce qu’il a donné à Man U est immense. Et si sa carrière devait s’arrêter aujourd’hui, elle resterait grandiose.

Les footballeurs sont des proies faciles pour les médias. Surtout quand ils sont étrangers.
Ainsi Maradona a toujours été traîné dans la boue où il se met souvent lui-même…
C. Ronaldo lui aussi a droit à son paquet.
En revanche, côté acteur c’est silence radio. Personne ne dézingue Depardieu quand il désoude Juliette Binoche, sans plus d’explication…
Je n’ai rien à voir avec un quotidien national. Mon crédo est celui de Tristan Tzara: soit l’admiration à la gloire de…, soit le pamphlet, contre l’imposture. Il n’y a pas d’intermédiaire possible.
Je suis toujours pour Manchester United, à l’étranger, et toujours pour l’OGCNice, en France.
Cela jusqu’à ma mort.
Cependant, je peux critiquer ceux que j’aime.
Un journal national comme L’Equipe se veut sans préférence… Vaste plaisanterie.
Ce 28 septembre 2010, le journal, par le biais de son correspondant en Espagne, massacre une fois de plus Cristiano Ronaldo.
Historiquement, il a fallu que Ronaldo soit vendu 94€ pour que L’Equipe daigne enfin dire que le Portugais était un grand joueur.
Depuis qu’il a signé au Real Madrid, celui qui traite de l’Espagne, tout acquis au Real Madrid et donc anti Barça, ne cesse pas de trouver tous les défauts du monde à Ronaldo et toutes les qualités à Karim Benzema.
Donc, ce 28 septembre, on lit sous sa plume:
-"Ronaldo va mal(…) Crise de confiance (…) Après six rencontres, il n’a inscrit qu’un seul petit but. Et encore sur penalty ! (…) L’ancien joueur de Man U semble a des années-lumière de ce footballeur fringant(…) Panne offensive (…) Stress constant (…) Agressif sur la pelouse (…) Irascible avec les supporters (…) Individualisme, voire égoïsme (…) Ne laisse à personne le droit de tenter des coups francs (…) Il abuse de frappes lointaines.”
Ce n’est plus de la critique, c’est un assassinat !
Cette prose se venge du triple affront public qu’a fait subir José Mourinho à Benzema: tu dors à l’entraînement, es-tu intelligent? et son entrée en jeu à la 90e mn…
Le fan de Benzema n’hésite pas à écrire que Ronaldo s’est fait recadrer par les patrons du vestiaires “sans broncher".
Qui lui a raconté cette connerie ?
Comment croire ces informations quand le même plumitif nous a dit cet été que Benzema serait l’attaquant de pointe choisi par Mourinho pour être titulaire. Et Higuain ? Allez ouste à la niche!
Ronaldo traverserait une mauvaise passe en raison de l’échec du Portugal en Coupe du monde 2010 [8e de finale…C’est toujours mieux que la France !] et d’une “paternité inattendue aux Etats-Unis .” (sic)
Quand Marcel Desailly passe devant le tribunal pour une éventuelle reconnaissance de paternité, cela ne déclenche pas d’articles de la part du concierge de la Maison Blanche.
Et quand Thierry Henry blesse de manière délirante un gardien aux Etats-Unis (1) cela n’est pas traité dans L’Equipe qui se dispense de publier la photo de l’acte insensé de l’ancien Gunner. Idem quand Wenger pousse un quatrième arbitre. L’Equipe est surtout efficace pour mettre en une la photo d’une fausse Laure Manaudo…
On va bien observer ce soir Auxerre-Real Madrid, à 20 h 45.
En attendant, je vous livre le palmarès de Ronaldo et celui de Benzema…
Le football est un remise en question permanente.
Ronaldo ne peut pas marquer 42 buts chaque saison comme en 2007-2008…

Cristiano Ronaldo, 25 ans
né le 5 février 1985
à Funchal, Portugal
76 sélections, 24 buts
Ballon d’Or 2008

Palmarès de C. Ronaldo:

Manchester United
Coupe du monde FIFA des clubs 2008.
Ligue des Champions en 2008.
3 Championnats d’Angleterre en 2007, 2008, 2009.
Coupe d’Angleterre en 2004.
2 Carling Cup en 2006, 2009.
Community Shield en 2007.

***************
Karim Benzema, 22 ans
né le 19 décembre 1987
29 sélections, 9 buts

Palmarès de K. Benzema:

Olympique lyonnais
4 Championnats de France 2005, 2006, 2007,2008
Coupe de France 2008
2 Trophées des Champions 2006, 2007

PS: La presse écrite institutionnelle perd du terrain sur Mediapart, Rue 89 et Bakchich. Très bonne nouvelle pour la liberté d’expression. Ou si vous voulez le pluralisme de l’informations, selon l’expression pompeuse. Quand on pense que Le Parisien peut passer dans les mains de la famille de l’un des deux plus gros vendeurs d’armes en France…. L’Equipe appartient au même groupe que Le Parisien… Cela doit claquer des dents, mais la presse intra-muros est un lieu où l’omerta règne. On met en Une “Va te faire enculer” mais motus et bouche cousue pour ce qui se dit dans les salles de rédaction…

(1)Voici les derniers “grands moments” de Thierry Henry. Main contre l’Irlande; il ne descend pas du bus de la honte en Afsud; il va voir le locataire de l’Elysée sans dire un seul mot sur sa démarche, et il blesse de manière totalement irresponsable un gardien de but. Cela fait beaucoup pour un seul homme. De quoi faire un bel article que L’Equipe n’a pas fait… Le titre était facile à trouver: LE DECLIN DE THIERRY HENRY.

Permalien 00:28:26, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le mea culpa de Vidic qui estime que Manchested United prend trop de buts

-"Nous devons défendre mieux. Il est inadmissible d’encaisser autant de buts.” Bien que MU ait pris un point à Bolton, le défenseur central de MU n’est pas content d’avoir vu Van der Sar aller rechercher deux fois le ballon au fond des filets..
Il est vrai que les Red Devils ont encaissé 9 buts sur leurs 4 derniers matchs:

Everton (3) + Liverpool (2) + Scunthorpe (2) + Bolton (2) = 9

Depuis le début de saison, MU n’a disputé que trois matchs sans encaisser le moindre but.

-"Au cours de ces dernières années notre défense était un point fort. On ne laissait pas beaucoup de chance à nos adversaires. Cette saison et surtout à l’extérieur nous sommes beaucoup trop attentistes en défense. On est trop lent dans la lecture du jeu… “
La déception de Vidic est d’autant plus grande que MU aurait pu reprendre trois points sur Chelsea qui avait perdu.
-"Les résultats des rivaux étaient en notre faveur. Nous n’avons pas su en profiter. On aurait dû gagner à Bolton.”
Vidic fait son autocritique mais il faut redire que MU ne va pas gagner tous les matchs que le club dispute. C’est impossible. Tous les clubs de Premier League- sauf Chelsea- jouent le match de l’année contre eux.

Voici les matchs de Man U en Premier League 2010-2011, avec la défense alignée:

MU 3-0 Newcastle
Van der Sar/ O’Shea, Vidic, Evans, Evra/

Fulham 2-2 MU
Van der Sar/ O’Shea, Evans, Vidic, Evra/

MU 3-0 West Ham
Van der Sar/O’Shea, Evans, Vidic, Evra/

Everton 3-3 MU
Van der Sar/ Neville, Vidic, Evans, Evra/

MU 3-2 Liverpool
Van der Sar/ O’Shea, Evans, Vidic, Evra/

Bolton 2-2 MU
Van der Sar/ O’Shea, Vidic, Evans, Evra/

Autres matchs:

Community Shield
MU 3-1 Chelsea
Van der Sar/ O’Shea, Vidic, Evans, Fabio/

Champions League
MU 0-0 Glasgow Rangers
Kuszczak/ Brown, Ferdinand, Smalling, Fabio/

Coupe de la Ligue
Scunthorpe 2-MU 5
Kuszczak/ Brown, Ferdinand, Smalling, Rafael/

27.09.10

Permalien 18:11:10, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Autour de ... Minuit, de Dan Franck

André Malraux a fait un discours historique sur Jean Moulin mais il fut un résistant très tardif, contrairement à ses demi-frères, Claude et Roland, deux héros tués par l’ennemi.

Dan Franck est nostalgique de la première partie du XXe siècle qu’il ne cesse pas d’explorer, au niveau culturel et sur le plan politique : Nu couché (1998), Bohèmes (1998) et Libertad ! (2004) nous ont permis de voyager dans le Paris d’Apollinaire et de Léon-Paul Fargue. De Montmartre à Montparnasse, on a tout revisité avec le guide Franck. Ensuite, il nous a projetés dans le bruit et la fureur des guerres, toujours du côté de ceux qui se battent pour la liberté. Du sang et larmes de partout. Dan Franck a bon goût et aime raconter des histoires. Ces ouvrages ne sont ni des romans ni des essais. Il s’agit de l’Histoire revu par quelqu’un qui ne l’a pas connue mais qui veut la vivre grâce à la littérature. Franck sait éveiller l’attention du lecteur, le reprendre par la manche.
Il a ses têtes aussi. Il ne peut pas encadrer Sacha Guitry, le réduisant au rang de collaborateur notoire alors que le virtuose du langage n’a pas écrit la moindre ligne à la gloire d’Hitler ou contre les Juifs, ce qui revient au même. On reproche à Guitry d’avoir travaillé sous l’occupation mais reproche-t-on à un boulanger d’avoir fait du pain ? Tout le monde n’a pas le courage de Jean Prévost. On n’en devient pas pour un autant un thuriféraire du nazisme tel Marcel Jouhandeau. Dan Franck fait comme le comité national des écrivains qui pourchasse Jean Giono pour une interview accordée à un journal germanophile alors qu’il ferme les yeux sur Marguerite Duras qui œuvra sous le contrôle des nazis à la Commission de contrôle du papier, accordant ou pas les droits d’impression. Dan Franck cite le nom de celle qui plus tard accusa d’infanticide une mère innocente, puis il rajoute : « Il fallait bien manger. » Donc Guitry fut une ordure et Duras, une victime. Il me permettra de préférer Guitry. Dans trois siècles, on jouera Guitry. Duras, elle, ne sera plus que la femme qui interrogea Platini…
Pour les férus d’Histoire littéraire – le théâtre, le cinéma et la peinture sont aussi traités- Dan Franck n’apprend rien. Qu’importe, il est toujours intéressant de passer en revue le parcours des écrivains pendant la Seconde Guerre mondiale. Il rappelle ce mot de Drieu la Rochelle sur sa première femme qui pourtant ne le laissa jamais tomber : « Je hais les juifs. J’ai toujours su que je les haïssais. Quand j’ai épousé Colette Jeramec je savais ce que je faisais et quelle saloperie je commettais. Je n’ai jamais su la baiser à cause de cela ». On voit toute la bassesse de Drieu qui fut l’un des plus grands amis d’Emmanuel Berl avant de la renier. Drieu était un homosexuel qui faisait semblant d’aimer les femmes. (Le mot est de François Mauriac qui savait de quoi il parlait…) Franck souligne aussi les paradoxes de Jean Paulhan qui collectionnait les compromissions et les changements d’avis.
Dans son sarcophage des écrivains sous la botte nazie, Franck fait peu de place à Philippe Soupault qui créa Radios-Tunis pour lutter contre le fascisme avant de rétablir l’AFP aux Etats-Unis et en Amsud. En revanche, il fait la part belle à Varian Fry qui facilita la vie à beaucoup d’artistes français en rupture avec leur pays cédé Allemands. Dans un chapitre consacré à Malraux, Franck s’étonne que Emmanuel Berl, « juif pacifiste de gauche » ait pu écrire les deux discours de Pétain, les 23 et 25 juin 1940. Il ne faut pas juger l’Histoire dans le confort de 2010. Remettons-nous dans le contexte : en juin 1940, la France est pétainiste. La IIIe République n’est pas abolie. Berl est l’un des observateurs politiques les plus en vue. Dans les deux discours, il n’y a pas un mot contre les futurs alliés. Pour ce qui est de la guerre, Berl avait vu les horreurs de 1914-1918. Pas Malraux qui était plus jeune. Berl m’a dit : « Seuls les lâches reviennent du front, tous les courageux meurent en premier… » Berl ne voulait pas faire sauter de pont parce que les Allemands tuer ensuite plusieurs Français en représailles… Le livre de Franck est une sorte de méthode Assimil pour apprendre l’Histoire. C’est un compliment.

-Minuit, de Dan Franck, Grasset, 505 p., 23 € avec un cahier photos.

Permalien 08:38:06, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Le Brésilien Nenê est le meilleur transfert de la saison en France

Je n’ai toujours pas compris pourquoi Nenê a quitté Monaco pour Paris, surtout au prix de moins 6 M€
Des joueurs de bien moindre qualité valent plus cher.
Depuis qu’il est au PSG, Antoine Kombouaré ne peut que se féliciter de ce transfert.
En effet, le milieu s’est tout faire: passeur, buteur, tireur de coup de pied arrêté…
Comment se fait-il que Lyon et Marseille soient passés à côté d’un tel talent sans éprouver le désir de la recruter ?
Les Aiglons devront faire très attention à Nenê en fin de semaine.
A lui seul, il peut tuer un match.
L’ex monégasque est né le 19 juillet 1981 à São Paulo.
Au Brésil, il y a tellement de joueurs qu’il passe inaperçu. Cela n’enlève pas une once à son talent.
A 29 ans, il a de surcroît de l’expérience.

Site officiel: http://www.nenefutebol.com.br/principal.php
La page d’ouverture le montre toujours sous le maillot de l’AS Monaco…

PS: A propos de Monaco, j’ai entendu une devinette sans doute connue mais je ne la connaissais pas.
Savez-vous quelle est la différence entre Nice et Monaco ?
A Nice, le public du Ray connaît le nom de tous les joueurs du Gym, et au Louis II, les joueurs de l’ASM connaissent tous le nom des spectateurs…. (On peut changer Nice par n’importe quel autre club…)

Le premier doublé de David Trezeguet en Liga, lors de Hercules-Séville (2-0)

Hércules CF 2 - 0 FC Séville
Buts pour Hercules: Trézéguet (21e sur pen. et 38e)

David Trezeguet est toujours autant un chasseur de but.
A noter l’absence de sponsor sur le maillot d’Hercules. A part la virgule américaine, rien.
C’est beau un mallot qui ne porte que les couleurs du club.
Les travaux de Trezeguet commencent bien à Hercules.
J’aimerais bien le revoir avec les Bleus dans le rôle de grand frère que n’a pas su tenir Thierry Henry en Afsud.

Classement:

1 Valence 13 points 5 matchs
2 FC Barcelone 12 pts 5
3 Real Madrid 11 pts 5
4 Atlético Madrid 10 pts 5
5 Villarreal 9 pts 4
6 Espanyol 9 pts 5
7 FC Séville 8 pts 5
8 Hércules CF 7 pts 5

26.09.10

Permalien 23:58:20, Catégories: LITS ET RATURES  

Pourquoi lire ? de Charles Dantzig

Diaporama des lecteurs par André Kertesz

On ne s’ennuie jamais à lire Charles Dantzig parce qu’il a un a rapport ludique avec la littérature. Il fait passer en premier l’intelligence. D’où l’intérêt de se procurer sa prose qui nous apprend toujours plein de choses. Parfois, trop. Notre cerveau ne peut pas retenir tant d’informations. En définitive, on traverse la prose de Dantzig comme un train les paysages. Les siens sont très beaux avec vue imprenable sur la magie littéraire. Ses essais sont la partie visible de l’iceberg. En dessous, il y a les romans et les poèmes.
Dantzig est doué pour prendre des angles inhabituels avec une disposition spéciale pour l’art du dressage de listes. Elles lui permettent de célébrer des personnages et d’en dézinguer d’autres. Dantzig aime autant qu’il déteste. Cela détruit toute monotonie de lecture. Lecteur avisé, il sait produire un texte sans lasser celui qui s’aventure à le lire. L’érudit parvient à éviter le pédantisme même lorsqu’il parle d’écrivains dont seul le dépôt légal de la BN se souvient. Son nouveau catalogue est consacré à la lecture, «ce vice impuni» dont parlait le cher Valery (sans accent, c’est Angelo Rinaldi qui me l’a dit) Larbaud.
En 6e, Charles Dantzig passa pour suspect aux yeux d’un enseignant parce qu’il lisait déjà Baudelaire. Ayant le dégoût très sûr, il laissait Paul Géraldy aux bons élèves. Dantzig tatoue les livres qu’il lit d’innombrables annotations. Tout prend de l’importance. Il se sermonne même d’avoir attendu vingt-quatre ans pour lire Le naufragé de Thomas Bernhard. Qu’avait-il à faire de s’y intéressant pour s’en dispenser si longtemps ? Dantzig n’apprécient pas tous les lecteurs : surtout les imbéciles qui lisent les auteurs persuadés que les Américains ont eux-mêmes organisés les attentats du 11 septembre 2001.
Comme tous les désespérés, Charles Dantzig s’aime beaucoup. La preuve, il a fait imprimer dix exemplaires de son nouveau livre sur vergé rives ivoire clair. Presque plus personne n’a droit à un tirage beau papier. Jadis, il était réservé aux grands noms de la NR et de chez Grasset. Il pique d’ailleurs une colère noire rien qu’à l’idée de ne plus lire des livres sur Japon impérial ! Au début, il nous confie qu’il est tant absorbé par la lecture qu’il lui arrive de dire pardon à un « horodateur ». On n’est pas obligé de le croire, mais l’image est forte. Dantzig veut plus que l’on dise : « Tout ça c’est de la littérature ! » parce qu’on ne dit pas : « Tout ça c’est de la charcuterie ! »
Plus on avance dans son ouvrage, plus on pense à l’album photo d’André Kertesz qui a photographié plein de gens, un livre, à la main, au hasard de ses rencontres dans la rue. Sur la couverture de l’essai de Dantzig on voit une lectrice peinte pas Harold Knight. Le choix est bon parce qu’elle lit avec une grande concentration alors que les femmes qui lisent dans l’œuvre d’Edward Hopper sont seules même avec un livre avec les mains. Ce qui n’est pas le cas lorsqu’on lit Charles Dantzig qui, comme tous les grands égoïstes, n’aime pas ceux qui ne pensent pas à lui.

-Pourquoi lire ?
De Charles Dantzig, Grasset, 250 p., 19 €

Permalien 19:15:44, Catégories: GRAND MONSIEUR, BEHRA, FANGIO, SENNA & NORTON  

Fernando Alonso et Ferrari sont en plein Boum !

Voulez-vous passer un moment avec Fernando Alonso ? Alors allez-y…
J’aime le sport auto et moto. Dompter la vitesse, et donc la mort, c’est très difficile. Oui, 100 % pour le circuit. Par contre, sur la route, non. On n’a pas a le droit de mettre en péril la vie d’autrui.

Alonso en gagnant les deux derniers Grands Prix revient fort au classement.
C’est le contraire pour Hamilton qui n’a pris aucun point lors des deux dernières courses…
A Singapour, Webber et Hamilton se sont accrochés…
Abandon du Britannique, roue arrière gauche pilée. Il a balancé son volant de rage.

Grand Prix de Singapour 2010:
1 Fernando Alonso (Ferrari)/ 1:57:53.579
2 Sebastian Vettel (Red Bull)/ + 0.293
3 Mark Webber (Red Bull)/ + 29.141
4 Jenson Button (McLaren)/ + 30.384
5 Nico Rosberg (Mercedes)/ + 49.394

Classement du championnat du monde de F1

1 Mark Webber (Red Bull) 202 points
2 Fernando Alonso (Ferrari) 191 points
3 Lewis Hamilton (McLaren) 182 points
4 Sebastian Vettel (Red Bull) 181 points
5 Jenson Button (McLaren) 177 points

Il reste 4 Grands Prix. Le prochain aura lieu au Japon, le 10 octobre.

Permalien 17:27:28, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Comment vont les Bleus de Blanc avant France-Roumanie ?


Dimitri Payet frappe à la porte de l’équipe de France

A quelques jours des rencontres France-Roumanie (9 octobre) et France-Luxembourg (12 octobre), Laurent Blanc ne doit pas être serein vu la production actuelle des Bleus dispersés un peu partout.
Ce week-end beaucoup de Bleus ont perdu: Lloris, Malouda, Sagna, Clichy, Nasri…
Ce n’est pas brillant.
Gourcuff, toujours out en raison d’un carton rouge, a été transparent à Lyon.
Ribéry, encore suspendu, à cause du bus d’Afsud, s’est blessé tout seul.
Evra a fait un match correct mais il n’est toujours pas sélectionnable.
Mexès a été expulsé et nous a fait une crise de nerf.

Un fait est incontestable. Pour l’instant, il n’y a pas de Kopa, pas de Platini, pas de Zidane.
Qui sera le prochain AS de coeur des Bleus ?

Les incontournables de Blanc:
-CARRASSO Cédric, LLORIS Hugo, MANDANDA Stève (Goals)
-RAMI Adil, MEXES Philippe, CLICHY Gaël, SAGNA Bacary (Défenseurs)
-DIABY Vassiriki Abou, DIARRA Alou, M’VILA Yann, VALBUENA Mathieu, MALOUDA Florent (Milieux)
-BENZEMA Karim, GAMEIRO Kevin (Attaquants)

Les probables de Blanc:
-SAKHO Mamadou, TREMOULINAS Benoît (Défenseurs)
-DIARRA Lassana, MENEZ Jérémy, NASRI Samir (Milieux)
-HOARAU Guillaume, REMY Loïc, SAHA Louis (Attaquants)

Les éventuels de Blanc:
-Stéphane RUFFIER, Nicolas DOUCHEZ (Goals)
-Aly CISSOKHO, Mathieu DEBUCHY (Défenseurs)
-Yohan CABAYE, Blaise MATUIDI, Charles N’ZOGBIA, Moussa SISSOKO (Milieux)
-Hatem BEN ARFA, Jimmy BRIAND (Attaquants)

Ceux du bus d’Afsud à réintégrer:
-Patrice EVRA, Sébastien SQUILLACI (Défenseurs)
-Yoann GOURCUFF, Franck RIBERY (Milieux)
-André-Pierre GIGNAC (Attaquant)

En réserve: Rod FANNI, Dimitri PAYET, Benoît CHEYROU, Jérémy MATHIEU, Rio MAVUBA, Mathieu FLAMINI, Alexandre LACAZETTE, Cedric BAKAMBU, Gael KAKUTA, Antoine GRIEZMANN

Les points d’interrogation:
-Eric ABIDAL, Anthony REVEILLERE, Jérémy TOULALAN, Nicolas ANELKA, Djibril CISSE

Permalien 12:40:42, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United ramène un point de Bolton

Bolton 2-2 Manchester United
Buts pour Bolton: Knight (6e), Petrov (66e)
Buts pour Manchester United: Nani (22e), Owen (73e)

Manchester United à l’extérieur est l’équipe à battre et même à abattre.
Voilà pourquoi un footballeur quelconque ne peut pas jouer à MU.
Faut pas croire que le Real Madrid, le Barça ou Mancherster United vont gagner tous les matchs de l’année !
Ne pas perdre à la maison c’est déjà bien.
Prendre un point dehors n’est pas donné à tout le monde.
A l’extérieur on voit ses failles.
Ce jour, l’excursion mancunienne avait lieu à Bolton.
On pouvait espèrer les 3 points car Chelsea avait perdu mais le football n’est pas aussi simple.
En Angleterre, excepté une poignée de clubs, tous les autres doivent impérativement gagner chez eux pour se sauver.
Avec la réception de Manchester U, Bolton jouait sa C1.
Là où beaucoup d’équipes auraient perdu, MU ramène un point. Ce n’est pas si mal puisque MU est revenu deux fois au score. Bolton mena 2-1 car Fletcher détourna un tir dans la cage de Van der Sar.
L’égalisation des Red Devils est arrivée grâce à … Owen. En peu de temps, il a réussi à mettre un super pion de la tête. Enfin, il parvient à s’insérer dans le match en cours.
Quand on oublie le football celui-ci se rappelle à vous.
Au début du match, grosse occasion pour MU mais au lieu de servir Giggs démarqué et bien placé, Berbatov frappa égoistement dans un angle impossible. La punition est arrivée ensuite: 1-0!
Berbatov n’avait pas le regard périphérique à Bolton.
Il a fallu, un exploit personnel de Nani pour égaliser une première fois… Cristiano Ronaldo sort de ce corps !
Sans le duo Carrick-Fletcher, le milieu a tendance à devenir une passoire. L’idéal c’était Valencia-Carrick-Fletcher-Nani mais actuellement Ferguson ne peut pas l’aligner. Faut faire sans.

Man U a joué en 4-4-2:

Van der Sar/ (6) N’a pas pu faire d’exploits pour conserver sa cage inviolée
Evra (6) On a revu pointer le bon Evra
Evans (5) Toujours au moins une toile par match
Vidic (5) Pas un match d’anthologie
O’Shea/(5) Pas dans un grand jour
Giggs (4) Ce genre de match très physique loin d’Old Trafford n’a jamais été sa tasse de thé. Puis Park (52e) (6)Solide dans son rôle préféré de ratisseur, de poison
Scholes (7) Le Pitbull a bien mordu quand il le fallait
Fletcher (5) Pas au mieux. Poissard en plus. Puis Owen (70e) (8) Donne un point au Reds. Bravo ! De la part d’un gards de Liverpool c’est fantastique…
Nani/ (8) Maintient son très bon niveau
Berbatov (3) Le Berbatov aans mordant
Rooney (3) K.O. debout… Puis Macheda (60e) (6) A bien joué ses 30 minutes pleines

Remplaçants: Kuszczak, Rafael, Smallling, Anderson

Manager: Sir Alex Ferguson. (9) Ses changements ont permis à Man U de rester invaincu.

Classement
1 Chelsea 15 points 6 matchs/ 5 0 1/ 21 2/ + 19
2 Manchester Utd 12 6/ 3 3 0/ 16 9/ + 7
3 Arsenal 11 6/ 3 2 1/ 16 7/ + 9
4 Manchester City 11 6/ 3 2 1/ 7 2/ + 5
5 Aston Villa 10 6/ 3 1 2/ 7 9/ -2
6 West Bromwich Albion 10 6/ 3 1 2/ 8 11/ -3

Le week-end a permis à Man U de revenir à 3 points de Chelsea qui avec son goal average supérieur à en fait 4 pts d’avance sur MU. Belle opération de Man City qui revient à hauteur d’Arsenal qui a une fois de plus démontré son manque de mental collectif. Quand ça va, ça va mais quand cela ne va pas, cela ne va pas ! Ils n’ont plus de pitbull, genre Vieira. MU a Scholes mordre les mollets ! Arsenal a joué avec 6 Français au coup d’envoi… Ceci explique cela.

Permalien 12:29:25, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Journal d'un vieux dégueulasse, de Charles Bukowski

Marqué au fer rouge par la crise de 1929, Charles Bukowski a épousé la dépression économique pour en faire sa compagne la plus fidèle. Il a passé sa vie dans la caricature de l’alcoolique sans foi ni loi, rejetant tous ceux qui jouent à l’écrivain. Reste l’œuvre aussi directe qu’une droite de Cassius Clay…
Allemand devenu américain, Charles Bukowski (1920-1994) se portraitura dans ses romans autobiographiques sous les traits de divers personnages dont Chinaski. Cette astuce lui permettait de forcer le trait sur certains souvenirs du «pas grand chose» et d’inventer des pans entiers de fausse mémoire, à seule fin de magie littéraire. Lire ou relire le « Journal d’un vieux dégueulasse »- anthologie de chroniques des années fin 1960- fait du bien quand on songe à tous les auteurs qui nous rapportent la banalité de leur divorce dans des bouquins écrits à la truelle.
Le style des écrivassiers mondains a mauvaise haleine alors que celui du pochtron puant l’alcool n’a rien de fétide. Pour tous ceux qui ne l’ont jamais lu, Charles Bukoswki reste celui qui a failli gerber sur les genoux d’un greffier des lettres de la télé. On ne peut pas inviter Gargantua est lui demander de se comporter comme Minou Drouet.
Bukowski se moquait complètement de faire de la retape. Invité en France, il voulait se bourrer la gueule dans le pays du vin. Il n’avait pas besoin d’entretenir sa mauvaise réputation qui le situe à la fois près de Céline, Henry Miller et Reiser. Détestant son père qui avait la main lourde, il s’est découvert un destin de Don Juan quand il vérifia que sa peau, aussi râpeuse que celle d’Eddie Constantine, ne l’empêchait pas de collectionner les conquêtes. Son existence de réfractaire sans concession oscilla entre l’écriture et l’à quoi bon, les boulots de laissé-pour-compte et des histoires d’amour où la liberté sexuelle vire à l’esclavage. Il faisait exulter la bête en lui dans un jeu dépourvu de sens interdit. Il jouait avec les femmes comme d’autres au jeu de dames. Bukowski fut un écorché vif qui vivait toujours comme s’il avait 20 ans. Il ne ménagea pas sa vieille carcasse. On le voit coucher avec une femme dans le seul but qu’elle publie ses articles. On le retrouve aussi plus distingué que jamais dans des poèmes que personne ne lisait. Le seul dénominateur commun à ces agissements reste la haine qu’il nourrit à l’égard des puissants de ce monde qui ne sont qu’un ramassis de ratés tous solidaires dans la ploutocratie internationale.
Avec le temps, Charles Bukoswki a compris qu’il était un authentique écrivain, soit une éponge qui absorbe tout pour le restituer dans un élan poétique que les faiseurs de produits dits culturels n’atteindront jamais. Le cinéaste Marco Ferreri a su porter à l’écran la démesure du Bukowski des « Contes de la folie ordinaire » avec l’immense acteur Ben Gazzara. L’épitaphe de Bukowski est un message pour ses pâles imitateurs : « DON’T TRY. » N’essaie pas, prévient-il.
Tous les ivrognes n’ont pas son talent. Il ne suffit pas de boire ou de se droguer pour devenir Jean Cocteau, André Malraux, Henri Michaux ou Jimi Hendrix. Un idiot reste idiot. Avec ou sans alcool. Bukoswki savait tout ça, et il en jouait génialement. Devant les caméras, il singeait la démence mais devant la page blanche, il ne trichait pas avec sa solitude.

-Journal d’un vieux dégueulasse
De Charles Bukowski, Grasset/Cahiers Rouges, 350 p., 10,40 €

25.09.10

Permalien 23:15:50, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Saint-Etienne bat Lyon qui a est désormais relégable avec 5 points au compteur...

La France est contente, St Etienne a battu Lyon à Gerland. Lyon a la particularité de ne plaire qu’à Lyon. Madame Roger Rocher morte il y a quelques jours n’a hélas pas éprouvé la joie de voir l’ASSE accomplir l’actuel beau parcours.

Rennes n’a été leader que deux heures.
Saint-Etienne a battu Lyon, grâce à un coup franc de Payet -futur Bleu- pleine lucarne.
Le ballon a décroché la toile d’araignée.
La tir était trop puissant pour Lloris pourtant sur la trajectoire.
A la fin du match, on a vu le pt de Lyon suivre à la trace l’arbitre pour lui dire que le coup était imaginaire.
Qu’importe ! Le résultat ne changera pas.
Une banderole dans le stade de Gerland a demandé la démission de Claude Puel.
Ils ne l’ont pas fabriqué pendant le match…
Cela faisait 17 ans que l’OL n’avait pas perdu devant l’ASSE à Gerland.
Dès que les Verts gagnent, la presse s’emballe car les journalistes étaient enfants quand St-Eienne dominait la D1…
Quand Nice a été leader avec Rohr on n’en a pas fait des tonnes.
Là, St-Etienne est en tête et cela devient la folie médiatique.
Les Verts sont en plein boum.
Lyon est 19e…
La Bourse va dégringoler.
Que va inventer Aulas ?
Il a dit qu’il faut attendre la fin octobre.
Puel a dit qu’il visait la C1 dans deux ans.
Mieux vaut en rire.
Lyon n’a pris que 5 points sur 21 possibles.
A la fin du match, on a vu Bernard Caiazzo (dirigeant ASSE) venir narguer Puel dans les vestiaires. Le coach de l’OL a fait celui qui ne voyait rien…
Lyon est la banlieue de St Etienne. Ce soir, c’est vrai.
St-Etienne champion de France 2011.
Calmos. Faut être né à St-Etienne pour penser de la sorte.

Permalien 21:33:16, Catégories: LE GYM E BASTA, FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Nice offre les trois points à Rennes...

Nice a imité Arsenal…
L’absence de Nemanja Pejcinovic n’était pas une bonne nouvelle.
Ce mauvais présage s’est révélé ô combien prémonitoire puisque son remplaçant Mabiala a offert la victoire aux Rennais une passe décisive de la tête. Un vrai caviar à l’adversaire. Une très mauvaise lecture du jeu est à l’origine de cette toile.
Cette monumentale bévue intervint au moment où les Aiglons avaient la victoire en vue.
En effet, après un début de match catastrophique, les niçois se sont bien repris pour égaliser par un superbe but collectif de Ljuboja.
Hélas, alors que le nul était équitable, dans la pire des hypothèses pour Nice, le défenseur du Gym a fait un cadeau à Antonetti. Pourtant nous sommes encore loin de Noêl.
On gagne ensemble, on perd ensemble… dit-on.
Montano, à la 77e mn, ne s’est pas fait prier pour exploiter la grosse erreur de Mabiala.
On ne peut en vouloir qu’à nous-mêmes.
Rennes n’a pas de quoi pavoiser.
Nice leur a donné les trois points du match.
Les Rennais ne m’ont pas fait grande impression.
Marseille n’a rien à craindre de Rennes.
L’OM reste mon favori.

Nice au coup d’envoi:

Ospina - Coulibaly, Civelli, Mabiala, Gace - Sablé ©, Faé, Diakité - Mouloungui, Ljuboja, Mounier

Remplaçants : Paisley, Clerc, Ben Saada, Traoré, Bamogo, Poté, Veronese

Les deux prochains matchs de Nice s’annoncent très chauds:
3 octobre: PSG - Nice
16 octobre: Nice - St Etienne

Permalien 18:53:16, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Arsenal se fait moucher à domicile par le ventre mou (Bromwich)...

La victoire n’est pas importante à Arsenal. Ce qui compte c’est l’argent gagné.

Arsenal 2 - 3 West Bromwich Albion
Buts pour Arsenal: Nasri (75e et 90e mn)
Buts pour Bromwich: Odemwingie (50e), Jara (52e) et Thomas (73e)

Houlala ! Le bide…
Au début, je pensais que les Gunners avaient perdu à l’extérieur… mais non la branlée a eu lieu à la maison.
Ce n’est pas important. Là-bas, seule la finance compte. Le football bling-bling, quoi ! A l’image de Thierry Henry parti aux Etats-Unis pour amasser encore plus.
Les Gunneurs se sont révoltés en fin de match mais c’était trop tard.
La grande nouvelle c’est que l’on peut venir faire ses courses à l’Emirates Stadium.
C’est bon à savoir au cas où Chelsea ou MU, voire Man City, ont besoin de se faire une santé.
Tout le monde sait que les Gunners ne jouent pas le titre.
Terminer troisième cela serait pas mal.
Même Wenger ne trouve pas indispensable de gagner:
-"Dans la vie d’Arsenal personne n’a été aussi proche que nous de gagner la C1. (…) Combien de clubs signeraient pour vivre les cinq ans que l’on vient de vivre ?”
Metz et Nantes, à coup sûr !
Vous en voulez encore?
-"Arsenal est l’un des clubs les plus populaires du monde.”
Il est vrai que le Real Madrid, Barcelone, l’AC Milan, la Juventus Turin, l’Inter Milan, Manchester U, Liverpool, le Bayern Munich, Benfica, Porto ne sont pas grand chose…
Où sont les C1 et les Ballon d’or dans les vitrines d’Arsenal ?
Wenger a eu sa pleine page dans L’Equipe du 22 septembre 2010.
Elle tombait très bien après son mauvais geste de pousser le quatrième arbitre de Sunderland-Arsenal (1-1).
Comme je vous l’ai annoncé, tout va très bien à Arsenal
Le club a réalisé un chiffre d’affaires de 446,5 M€ (contre 368, 2 M€ l’an passé) grâce à la vente de 262 appartements construits sur le site de l’ancien stade de Highbury.
Elle est pas belle la vie !
Arsenal a perdu ce 25 septembre 2010?
C’est une anecdote. Le titre ne l’intéresse pas.

PS: On a va voir si les Red Devils vont saisir la chance de gagner quand Chelsea et Arsenal ont perdu. Cela met un peu plus de piment. Je précise que chaque club qui reçoit MU joue son match de l’année. Tous les matchs de MU sont des matchs d’enfer. Il n’y en a pas un seul de facile. Pas un. Vous m’entendez bien, svp.

Résultats:

West Ham 1 - 0 Tottenham
Liverpool 2 - 2 Sunderland
Fulham 0 - 0 Everton
Arsenal 2 - 3 West Bromwich Albion
Blackpool 1 - 2 Blackburn
Birmingham City 0 - 0 Wigan
Manchester City 1 - 0 Chelsea

Pour voir les buts du match d’Arsenal: http://awesomegoals.blogspot.com/2010/09/arsenal-2-3-west-bromwich-video.html

Permalien 16:06:37, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

Carlos Tevez fait gagner Manchester City contre Chelsea...

Grâce à Carlos Tevez, Manchester United peut revenir à un point de Chelsea… Merci à l’ex Red Devil. Cela fait toujours plaisir quand un ami nous rend service, par ricochet.

Classement à 16 h 05:
1/ Chelsea, 15 points 6 matchs/ 5 0 1/ 21 2/ + 19
2/ Arsenal, 11 pts 6/ 3 2 1/ 16 7/ + 9
3/ Manchester Utd, 11 pts 5/ 3 2 0/ 14 7/ + 7
4/ Manchester City, 11 pts 6/ 3 2 1/ 7 2/ + 5

Demain, 13 h:
Bolton - Manchester United

Permalien 15:47:54, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Pour la venue de Rennes, les journées portes ouvertes de l'OGCNice sont terminées...

Le match de la saison dernière…

Eric Roy a retenu 18 joueurs pour recevoir Rennes.
La nouvelle recrue François Clerc fait sa première apparition.
On enregistre le retour de Nemanja Pejcinovic.

Gardiens : Ospina, Veronese
Défenseurs : Civelli, Clerc, Coulibaly, Gace, Mabiala, Pejcinovic
Milieux : Ben Saada, Diakité, Faé, Sablé, Traoré
Attaquants : Bamogo, Ljuboja, Mouloungui, Mounier, Poté

Absents: Digard, Hellebuyck, Letizi, Paisley (blessés), Bagayoko, Cantareil, Quansah (choix de l’entraîneur)

Les 18 Rennais retenus par F. Antonetti:

Carrasso, Douchez - Boye, Danzé, Kana-Biyik, Mangane, Souprayen, Théophile-Catherine - Brahimi, Marveaux, Dalmat, Doumbia, M’Vila, Leroy, Mandjeck - Camara, Kembo, Montano

Mon édito du programme:

“Que retenir ? Les deux défaites consécutives à Sochaux et à Saint-Etienne ou les 11 matchs sans défaite de l’OGCNice ? Ceux qui ont vu Sochaux-Nice savent qu’à 0-0, le portier sochalien a dû briller pour éviter l’ouverture du score par les visiteurs. Ospina aussi s’est mis en évidence… jusqu’à ces maudits derniers instants de la première mi-temps. Mercredi, en Coupe de la Ligue, on a réussi les 45 dernières minutes. Ce fut donc une note optimiste dans la douleur de la défaite.
Positivons : rester 11 matchs sans perdre fut une remarquable performance : elle symbolise un effort continuel. Ne pensons plus au passé récent afin de mieux nous concentrer sur Nice-Rennes. Le football c’est toujours le futur. Que l’on perde ou gagne, il faut repartir de l’avant, à l’écart des critiques et des louanges. Suivre son chemin, sans complexe et sans forfanterie.
Si on oublie les règles élémentaires du football celui-ci se rappelle à nous de la plus cruelle des façons. Donc, les maîtres mots sont : solidarité, collectif, audace, courage et précision. L’ennemi n’a qu’un visage : les impondérables. Comme on ne sait jamais ce qui peut arriver dans un match, il convient de rester sans cesse vigilant.
Si sept joueurs (plus le gardien) ne sont pas à 100 % dans le match, il est impossible de postuler à un résultat favorable. L’ambition est donc d’être tous à l’unisson le temps de la rencontre, et après aussi, du moins par la pensée. Si les équipes se faisaient d’elles-mêmes, les entraîneurs n’auraient pas besoin d’exister.
Il est impossible de trouver des hommes compétents qui aiment plus l’OGCN Nice que le triumvirat Roy-Marsiglia-Gioria, trois Aiglons historiques. (Je n’oublie pas bien sûr Roger Propos et Bruno Valencony, autre Aiglon légendaire.) Cette association unique en son genre est un événement en L1. Nous allons retrouver sur notre chemin, Frédéric Antonetti. On lui dit un grand bonjour et un merci pour tout ce qu’il a fait pour nous. Une fois cela dit, place à la compétition. On aura tout le loisir de parler avec lui, à la fin du match que l’on aborde sans stress supplémentaire.
On sait que Rennes est 3e avec 12 points. On n’ignore pas que les Rennais invaincus en L1 sont les seuls à n’avoir pas encaissé le moindre but à l’extérieur. Voilà de quoi nous motiver encore plus. En ce début de championnat, excepté Arles-Avignon, toutes les équipes jouent au yoyo. Il suffit de prendre les trois points en jeu ce soir pour nous hisser à la hauteur de nos visiteurs qui enchaînent deux déplacements à la suite. Après un nul au Parc des Princes, ils viennent chez nous avec un appétit d’ogre pour faire fructifier le point pris dans la capitale où nous nous rendrons la semaine prochaine. Nous redoublons de vigilance car Rennes a été aussi sorti de la Coupe de la Ligue…
Autant nous étions favoris contre Bordeaux, autant cette fois nous sommes dans la peau du challenger. Avant de nous confronter aux Girondins, nous revenions de Lille avec un point. Il y a une semaine, on s’est fait corriger à Sochaux. Chaque journée à son lot d’informations. Avec tout le respect qu’il nous inspire, nous disons à «Anto» : « Les journées portes ouvertes de l’OGCNice sont terminées… » Issa Nissa !”

A lire sur le site du Gym: http://www.ogcnice.com/accueil.php

24.09.10

Permalien 22:24:51, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

En hommage à MILOS DJELMAS: NICE-STRASBOURG (6-0)...

Ce vendredi, l’ancien ailier du Gym, Milos Djelmas était de passage à Nice. Une occasion en or de se rappeler du mémorable Nice-Strasbourg(6-0) de 1989 pour la remontée de Nice en L1.

A l’époque, Nice était entraîné par Carlos Bianchi, excusez du peu…
Le Luxembourgeois Langers marqua 4 buts. Les deux autres furent inscrits pas El Haddaoui et Jules Bocandé.

Permalien 15:49:39, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Lyon, orphelin de la classe de Juninho, va essayer de battre Saint-Etienne

Sans Juninho, Lyon est orphelin de l’immense tireur de coups francs souvent décisifs

“Derby” ?
En France, il n’y aucun vrai derby.
Un derby c’est la rencontre entre deux clubs d’une même ville.
Inter Milan-AC Milan, Real Madrid- Atletico Madrid, Manchester United-Manchester City…
Comme en France, il n’y a pas OGCNICE-CAVIGAL, alors on élargit à Nice-Monaco, Nice-Marseille et Lyon-St Etienne…
Ce 25 septembre à 21 heures a lieu Lyon-St Etienne, le 100e “derby” entre les deux clubs.

Classement actuel:
1er/ St Etienne, 13 pts, 4 victoires, 1 nul, 1 défaite/ 11 buts pour, 6 contre/ + 5
17e/ Lyon, 5 pts, 1 victoire, 2 nuls, 3 défaites/ 4 buts pour, 8 contre/ - 4

Après 6 matchs de L1, les Verts sont donc favoris, si l’on s’en remet au classement.
Est-ce que les joueurs de l’ASSE vont être assez costauds pour supporter leur rôle de favoris ?
Est-ce que Lyon va se ressaisir et rester maître sur son terrain.
St Etienne n’a marqué que 2 buts à l’extérieur. Une vraie misère.
Comme Puel se fait découper en deux par les fans de l’OL, Bernard Lacombe a volé à son recours dans les médias. Le directeur sportif est dans son rôle. Cependant si les Gones se font humilier sur leur pelouse, il ne pourra pas longtemps servir de paratonnerre…
Niveau supporters, Gerland sera quand même Lyonnais.
Sur le plan national, l’OL ne fait pas le poids face aux Verts qui avec Marseille reste le club fétiche des Français surtout en raison de son côté machine à remonter le temps sur les années d’enfance et d’adolescence des gens.
Est-ce que le vestiaire de Lyon va abandonner Puel ? Je n’en sais rien. Il arrive que lorsque des joueurs ne veulent plus d’un coach, ils perdent…
Je miserai plutôt sur le réveil de Lyon car ce genre de match c’est comme Manchester United-Liverpool. L’important est de rester maître chez soi !
Je ne vais pas si Lyon est en mesure d’élever son niveau.
Cela fait longtemps que le meilleur Gone… est le gardien niçois (!) Lloris…
Si Lyon se fait dominer en long en large, le stade va demander la démission de Puel.
Les fans des Verts sont contents de voir les leurs leaders. Cela n’était pas arrivé depuis février 1982, au temps de Platini and Co.
Dans le cas où les Verts auront le cigare au coup d’envoi, ils perdront.
Souhaitons de voir un vrai match. Est-ce que le football français peut nous le donner ?
La rencontre est diffusée sur Orange sport.
Un match en circuit fermé.
Réservé à une poignée de téléspectateurs…

Pronostics:
Victoire de Lyon: 50 %
St Etienne: 40 %
Nul: 10 %

Palmarès de Lyon, L1 et CDF:
7 Championnats de France: 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008
4 Coupes de France :
Vainqueur: 1964, 1967, 1973, 2008

Palmarès de St Etienne, L1 et CDF:
10 Championnats de France : 1957, 1964, 1967, 1968, 1969, 1970, 1974, 1975, 1976, 1981.
6 Coupes de France : 1962, 1968, 1970, 1974, 1975 et 1977.

Hommage à Juninho…

Permalien 10:26:21, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Retour sur Brescia - Roma (2-1). Julio Sergio pleure, Philippe Mexès fait sa crise et Adriano court dans l'indifférence.


Ce 22 septembre, il y a eu au moins trois temps forts au cours de Brescia-Roma (2-1).
1/ Dans une sortie hors de sa cage, Julio Sergio s’est gravement blessé dans un contact sévère. Il a repris sa place avec un bandage. La douleur était si insoutenable qu’il s’est mis à pleurer de douleur. Personne n’y a prêté attention [à part l’internaute Jackoss…]. Triste spectacle de voir autant de souffrance. Il était seul au monde Sergio. Le joueur est resté à son poste jusqu’à la fin du match !
Le gardien brésilien de l’AS Rome sera absent au moins un mois complet.
Pourquoi le goal est-il resté sur le terrain ?
L’entraîneur de la Roma Claudio Ranieri avait déjà effectué ses trois changements.
2/ Philippe Mexès, lui, a fait une crise de nerfs sur la pelouse quand l’arbitre l’a expulsé après un deuxième carton jaune. Le Français n’encaissa pas la décision de l’arbitre qui accorda un penalty aux locaux. Mexès avait taclé à l’extérieur de la surface…
3/ Autre fait marquant: la rentrée sur le terrain du Brésilien Adriano, de retour dans le calcio après son escapade dans le championnat brésilien. Il a joué une mi-temps, à la place de Menez, dans l’indifférence générale…
La Roma a un début de saison catastrophique: le club n’a pas gagné le moindre match et se retrouve à la 19e place de la série A. Il y a le feu dès la 5e journée du scudetto.

Les pleurs de Julio Sergio renvoient à la fois à “On achève bien les chevaux” et à “Rollerball…”

23.09.10

Permalien 18:34:44, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Liverpool est la risée de l'Anglerre après son élimination par Northampton

Les quatre gars de Liverpool chantent HELP ! Le tube des Beatles redevient à la mode à Anfield …

Après sa défaite à Old Trafford contre le Berbatov United Football Club… les Reds n’en finissent plus de plonger. En Coupe de la ligue, Liverpool a été éliminé aux tirs au but (4-2, 2-2 a.p.) sur sa pelouse d’Anfield par Northampton, équipe… de 4e division ! La honte…
Certes, cette Coupe passionne aussi peu que la Française et le manager Roy Hodgson fit tourner son effectif. Jovanovic ouvrit le score pour les Reds (9e) puis Northampton, qui n’a remporté qu’un seul de ses sept premiers matches, égalisa par McKay (56e). Les visiteurs prirent l’avantage durant la prolongation par Jacobs (98e). Liverpool parvint à revenir au score grâce à Ngog, à quatre minutes du coup de sifflet final. Hélas pour les Reds, le Français échoua dans sa tentative lors de l’épreuve des tirs au but, qui fut fatale à son équipe incapable de venir à bout d’un adversaire de division si inférieure.
Et c’est ainsi que le football est grand.
Descendu dans les bas-fonds du championnat, Liverpool connaît une nouvelle crise. Une de plus.
On marche de plus en plus seul quand on aime Liverpool…

Permalien 17:11:36, Catégories: FORZA ITALIA !, FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Victime d'une erreur d'arbitrage, Philippe Mexès est affaibli par les médias français

Philippe Mexès a pris trois matchs de suspension en Italie parce qu’il a mal réagi auprès des arbitres de Brescia-Rome (2-1)…

Voyons ce qui se déroula:
Mexès tacle hors de la surface en touchant le ballon.
L’arbitre de champ expulse le Français qui écope d’un deuxième carton jaune. De surcroît, un penalty est offert à Brescia.
L’injustice fait sortir de ses gongs Mexès.
Rien n’est plus compréhensible.
Comme Mexès a fait une mini crise nerveuse sur la pelouse, jusqu’aux larmes, les médias français l’ont dézingué, une nouvelle fois.
Ils en ont l’habitude depuis que Domenech l’a envoyé au casse-pipe en équipe de France.
Mexès porte depuis l’image du looser, du poissard.
Actuellement, il n’est pas au mieux dans son club car la Roma ne le considère plus comme titulaire. D’autre part, il est en fin de contrat…
Mexès est loin d’être un mauvais joueur.
Thuram l’a dit: “Jacquet aurait pu me virer puisque j’ai été mauvais à mes débuts…”
Mexès n’a pas cette chance. On est sans cesse en train de le critiquer. (Sauf en Italie, où les journalistes ont reconnu que Mexès n’avait pas fait faute à Brescia…)
Lâchez-le !
Quand Zidane donne un coup de boule, c’est un génie qui s’exprime.
Quand Mexès se met en colère, c’est un joueur “qui ne sait pas se contrôler.”
Luis Fernandez a dit qu’un pro ne doit pas se comporter de la sorte.
Faut-il que j’aille à l’INA retrouver certaines images de l’ex joueur du Racing Matra ?
La vérité est très simple: Mexès a été victime d’une erreur d’arbitrage.
On devrait le ménager au lieu de le faire passer pour joueur au faible mental.
L’Equipe de France a besoin de lui.
Il est plus difficile d’être remplaçant à la Roma que titulaire dans n’importe quelle équipe française.

Permalien 15:29:16, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Les coiffeurs de Manchester United ont fait un carton à Scunthorpe...

L’ex SDF BEBE est entré pour la première fois en équipe fanion de MAN U contre Scunthorpe.

Pour le match de la Coupe de la Ligue, les coiffeurs étaient de sortis à Scunthorpe, club qui évolue en Championship (deuxième division anglaise).
Ferguson fit mieux qu’exaucer mes voeux… Il joua avec un 4-3-3.
Il mit devant le vétéran Owen encadré par Macheda et Chicharito.
Ce fut le match du siècle pour Scunthorpe… qui mena pendant 5 minutes, de la 18e à la 23e… Ensuite, Man U déroula sans forcer.
Un match d’entraînement, avec des coifffeurs sérieux et Owen heureux de jouer. L’ancien Reds réalisa un doublé. Evénément: Bébé a joué son premier match officiel en équipe fanion puisqu’il entra en seconde mi-temps.

Scunthorpe 2- Man U 5
Buts pour les locaux: Wright (18e) et Woolford (90e)
Buts pour Man U: Gibson (23e), Smalling (35e), Owen (48e), Park (53e) et Owen (70e)

Kuszczak/ (6) Correct
Rafael (6) Bon match
Smalling (8) Très bon match
Ferdinand (7) Bien en jambes
Brown/ (5) R.A.S.
Anderson (7) Cela fait plaisir de le revoir faire un match plein
Gibson (8) Le nouveau Scholes. Un quasi clone en brun
Park/ (7) A rassuré sur sa forme. Puis Bébé (74e) (6)Bienvenue chez les Red Devils
Macheda (7) S’est bien démené. A donné un caviar à Owen
Owen (9) A très bien honoré le maillot de MU 90e. Pour un gars de Liverpool c’est un exploit…
Chicharito. (0) Inexistant. Ces prestations tournent au gag… Quelle déception ! Puis Obertan (67e) (4) Quelconque

Non utilisés: Van der Sar/ O’Shea, Delaet, Evans, Eikrem.

Manager: Ferguson (10) Parfait turn over Le manager de Manchester United n’a pas vu son équipe gagner le 3e Tour de Carling Cup contre Scunthorpe car il était en Espagne pour voir Valence, prochain adversaire de Man U en Champions League. Valence recevait l’Atletico Madrid (1-1), en Liga. Ferguson désigna comme remplaçant son assistant Mike Phelan, nommé sur la feuille de match: “Entraîneur par intérim".

PS: En Coupe de la Ligue française, Nice en a pris 2 à Saint-Etienne. Circulez, y’a rien à voir !

Permalien 14:33:46, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, BECKENBAUEREMENT  

Ribéry s'est blessé tout seul à Hoffenheim. Andreas Beck n'a rien fait "d'assassin"

En retombant, Ribéry s’est tordu la cheville droite, tout seul…

Beaucoup d’observateurs- comme ils disent- et Jérôme Rothen, en particulier, ont dit que Ribéry avait subi “un tacle assassin". C’est faux.
Ribery n’a pas été blessé: il s’est blessé.
Le défenseur et capitaine Andreas Beck n’y est pour rien: Ribéry s’est fait mal tout seul.
Sur les images, on voit que sa cheville se tord dans le gazon sous le poids du corps de Ribéry.
Il s’est mal réceptionné après sa frappe. Y avait-il un trou ?
Ce genre blessure est ma hantise. On se tord souvent la cheville dans un nid de poule sur des terrains non entretenus.
Au foot, il faut penser aussi à ses appuis, faire attention à la façon dont on retombe.
Quand on joue sur des terrains minables- c’est le lot des amateurs- on a toujours peur de ça.
On ne joue pas libéré car on doit regarder où l’on met les pieds.
Ribéry n’est vraiment pas veinard.
La scoumoune lui colle au corps depuis des années. Situons le début de ses ennuis lors de l’Euro 2008 au cours de France-Italie.
Avec les blessures à répétions, plus son histoire de tapin médiatique, il est poissard comme ce n’est pas permis.
En ce moment, il y a une pluie de chevilles blessés: Valencia, Messi, Ribéry…
L’incursion de Ribéry amena l’égalisation de Muller. (1-1)
Van Buyten donna la victoire finale au Bayern Munich(1-2) dans le temps additionnel.
Le débordement à toute blinde est la force essentielle de Ribéry. On l’a encore vu lors de ce match contre Hoffenheim.
Quand il s’y adonne à fond, il est magnifique.
Hélas! le voilà de nouveau “out". On lui souhaite bon rétablissement.

Permalien 10:51:35, Catégories: EN MARGE, LE CINEAC, AVENUE DE LA VICTOIRE  

Stjarnan, le club Monty Python du football

L’Ungmennafélagið Stjarnan ou Stjarnan Garðabær est un club islandais omnisports basé à Garðabær.
Le club évolue en ligue Úrvalsdeild (première division) à laquelle il a accédé à l’automne 2008.
Ses joueurs fêtent chacun de leur but par des petits numéros visuels qui éveillent la curiosité des internautes après avoir ravi leurs fans.

Site officiel du championnat: http://www.ksi.is/
Site officiel du club Stjarnan: http://stjarnan.is/

Permalien 09:52:00, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Deux chefs-d’œuvre sur la guerre signés par Gabriel Chevallier (1895-1969) et Jacques Chessex (1934-2009)

Verdun, en 1916…



Voici deux livres majeurs sur la guerre, et donc contre la guerre. L’un de Gabriel Chevallier sur celle de 1914-1918, et l’autre, sur celle de 1939-1945. L’auteur de Clochemerle a écrit un chef d’œuvre sur le traumatisme de la Grande Guerre. Son livre est un coup de poing qui dure plus de 400 pages. Il raconte de façon magistrale le déroulement de la boucherie, de la mobilisation générale aux tranchées. Chevallier rappelle que les Français n’avaient plus fait la guerre depuis plus de quarante ans. Vingt millions d’hommes ont accepté de « tout interrompre pour aller tuer d’autres hommes. Tous de bonne foi, tous d’accord…Vingt millions d’imbéciles… Comme moi ! » Il martèle que seuls les dirigeants en grand uniforme méritaient la mort quand ils ont pris la décision d’envoyer au casse-pipe leur peuple. L’ancien Poilu ne mâche pas ses mots qu’on ne lâche plus dès la première page tant ils sont percutants. Son langage est plein de vie. Gabriel Chevallier était un sacré écrivain. Aucun livre de la rentrée littéraire 2010 n’atteint ce niveau de percussion. Voilà un ouvrage de 1930 qui sonne vrai: « Les hommes sont des moutons. Ce qui rend possible les armées et les guerres. Ils meurent victimes de leur stupide docilité. » Pour moins de 7 euros, vous pouvez avoir un chef d’œuvre entre vos mains. Ici nous ne sommes pas dans la littérature people des actuels Alain Pacadis du riche. Nous sommes dans la magie littéraire. Ce n’est pas un livre de plus. Il s’agit d’un cri vital. Chevallier crevait de donner sa version de la guerre. Il y avait urgence. Il n’a pas déstructuré le français, comme l’a fait Céline. Il a simplement utilisé les mots, nos mots, pour les réinventer.
De son côté, Jacques Chessex a écrit son dégoût de la Suisse profonde qui a bouffé du Juif sous Hitler. Autant Chevallier a eu besoin d’un torrent de pages, autant Chessex a écrit un livre de moins de 100 pages qui ne sont pas moins fortes. A Payerne, un garagiste et un pasteur vont manipuler la population qui va tuer Arthur Bloch, un marchand de bestiaux. « On a tué ce Juif et on l’a débité exactement comme un cochon.» Ce livre aurait un film poignant sous la caméra de Chabrol. Reste Yves Boisset. Il semble impossible que personne ne le porte à l’écran. Il y a tout : la cruauté et l’idiotie s’y disputent le premier rôle. Juste avant de mourir, Jacques Chessex a publié ce livre qui fait office de testament. Il a voulu témoigner. Pour que personne n’oublie la sauvagerie du XXe siècle. Ensuite, il est mort. Tant qu’il porta le secret de l’abominable comportement de ses concitoyens, il resta en vie. Une fois qu’il le divulgua, il est mort.

-La peur, de Gabriel Chevallier, Le Livre de Poche, 409 p., 6,95€
-Un juif pour l’exemple, de Jacques Chessex, 90 p., 4,50 €

Permalien 01:18:14, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

IN MEMORANDUM JIMI HENDRIX mort il y a 40 ans

“Pourquoi jouer tant de notes, les bonnes suffisent.” Miles Davis.

Permalien 01:11:07, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Jeff Beck va donner 3 concerts en France

Jeff Beck, 66 ans, ex guitariste Yardbirds adore utiliser la distorsion, le feed back et la fuzz box.

Tournée de Jeff Beck

OCTOBRE
4/ Israel, Tel Aviv-Reading 3
5/ Israel, Ceasarea-Ancient Rome Theatre
9/ France, Nantes-Zenith
11/ France, Paris-Olympia
12/ Belguim, Brussels-Ancienne Belgique
13/ Holland, Utrecht-Vredenburg Leidsche Rijn
29/ France, Amneville-Le Galaxie

22.09.10

Permalien 08:08:27, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Ronaldo-Higuain-Benzema 3-0 Espanyol

Ronaldo a obtenu un coup franc- avec maestria…- qui a provoqué ensuite un penalty car un défenseur des visiteurs a fait main, dans le mur.
Ronaldo a marqué le penalty qu’il a dû tirer deux fois.
Ronaldo a ensuite donné un caviar à Higuain qui a marqué le deuxième but.
A la 80e minute, José Mourinho a fait sortir Higuain pour donner sa chance à Benzema.
Bien servi par L. Diarra, Benzema a inscrit un but sur un exploit personnel, trouvant l’espace dans un trou de souris.
Il a bien répondu présent.
Mourinho doit être satisfait. Sa méthode d’humiliation publique a bien marché.
Belle soirée pour le Real Madrid qui s’installe en tête de la Liga, avec 10 points pris sur 12 possibles.
La défense madrilène n’a encaissé qu’un but en quatre matchs.
Ce soir, Valence (contre l’Atlético Madrid) peut faire mieux que le Real. Soit 4 matchs gagnés sur 4.

PS: Ozil et Di Maria ont très bien joué.

21.09.10

Wenger est suspendu avec une amende. Ferguson passe à travers les gouttes...

Arsène Wenger s’est fait pincer par la F.A. mais pas Ferguson qui pourtant a aussi dit ses quatre vérités aux arbitres de MU-Liverpool (3-2) quand le score final n’était pas encore acquis. Deux poids, deux mesures ? [Archives: Arsène à Old Traffrod quand il s’est fait chambrer par les fans de Man U qui l’applaudissent. Grandiose.]

Arsène Wenger, a été suspendu un match et condamné à une amende de 8000 livres pour avoir poussé dans le dos le 4e arbitre du match des Gunners contre Sunderland (1-1) samedi, a annoncé la Fédération anglaise (FA).
-"Le manageur d’Arsenal Arsène Wenger a reconnu l’accusation d’utilisation de langage abusif et d’un comportement inapproprié. Il a accepté la sanction standard d’un match de suspension et 8000 livres d’amende", a expliqué la F.A.
Wenger sera donc absent du banc d’Arsenal pour le match de la Coupe de la Ligue contre Tottenham, ce jour.
Alors que les Gunners allaient prendre les trois points du match, à 90e + 4 minutes… les locaux de Sunderland ont égalisé, à la 95e minute ! Voilà pourquoi le manager français s’est mis en colère.
Il faut dire aussi que Ferguson a de son côté lui aussi invectivé le corps arbitral pendant Manchester United- Liverpool. Avant le 3-2, il est descendu dire ce qu’il pensait aux hommes en noir. Certes sans en venir aux mains et sans bousculer personne. Mais sur ses lèvres j’ai lu quelques mots bien formulés! Je vois que Ferguson n’a pas de rappel à l’ordre. Il faut dire qu’il avait raison de souligner le mauvais arbitrage à ce moment-là. Inutile de vous dire que lorsque l’arbitre M. Webb se trompa en défaveur de Liverpool, il n’a pas bougé…
Ainsi va le football. Ainsi va la passion.
D’un côté, on a vu le Français bousculer un arbitre; de l’autre, on a vu l’Ecossais en insulter un autre. C’est exactement la même chose, au propre et au figuré.
Les éducateurs de l’élite ne donnent pas l’exemple.
“Mieux vaut se perdre dans sa passion que perdre sa passion.” Saint Augustin.
PS: le 22 septembre Man U joue à l’extérieur contre Scunthorpe United en coupe de la Ligue. Un turn over s’impose. Faire jouer Berbatov sera très risqué car derrière arrivent le championnat et la C1. Pourquoi ne pas mettre d’emblée Macheda-Chicharito ou Owen-Chicharito ?

Permalien 21:10:53, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

La résurrection du géantissime bluesman Johnny Winter

Ecoutez JOHNNY WINTER en 2010, svp.

Le plus célèbre texan albinos du monde, l’immense guitariste Johnny Winter, 66 ans, fait son retour sur scène.
Ceux qui l’ont vu et écouté à Bobino en mars 2010 ont eu raison d’y aller. Je n’y étais pas. Si j’avais su !
On croyait que le dopé était mort mais ouf ! il est encore parmi nous.
“Le blues ne m’a jamais déçu… mais certains joueurs de blues, oui !” dit Winter.
Hendrix n’est plus là, lui, oui.

Ce soir, 21 septembre 2010, il joue à Portland, OR Aladdin Theater
Le 23 octobre: Agoura Hills, CA Canyon Club
Le 24 octibre: Redondo Beach, CA Brixton
Le 25 octobre: San Juan Capistrano, CA The Coach House

JOHNNY WINTER EN 1974

Hommage à Hendrix, ici à Woodstock- avec l’historique “Star Spangled Banner” et ses bombes qui tombent sur le Vietnam- où a joué aussi Johnny Winter. Jimi Hendrix est mort le 18 septembre 1970, à 27 ans… Hélas !

Site officiel http://www.johnnywinter.net/

à voir http://culturebox.france3.fr/all/20896/la-legende-du-blues-johnny-winter-en-tournee-francaise#/all/20896/la-legende-du-blues-johnny-winter-en-tournee-francaise

Permalien 18:45:02, Catégories: ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Mourinho et Drogba ont failli (re)venir en France... tout comme Elvis Presley, il y a 50 ans !

Elvis aussi a failli venir à l’Olympia mais il n’y est jamais venu…

-"Je rêve de terminer ma carrière avec un très grand entraîneur étranger. Il y a deux ans, j’ai essayé de faire venir José Mourinho avant Claude Puel. Je n’y suis pas arrivé parce que financièrement, ça ne tenait pas. Mais on essaiera peut-être d’avoir cette expérience après le bail de Claude Puel. »
Voilà ce que vient de déclarer Jean-Michel Aulas.
Cela ne coûte rien de dire ça.
C’est avouer que Puel est un second choix.
Jadis Maradona a falli venir à Marseille.
Hier, Drogba a failli revenir à Marseille.
Aujourd’hui, José Mourinho a failli venir à Lyon.
Tout me fait penser à Bruno Coquatrix.
Un jour, je lui ai demandé:
-"Comment se fait-il qu’Elvis Presley n’est jamais passé à l’Olympia ?”
Voici sa réponse:
-"J’ai essayé avec une belle offre… J’ai proposé une très grosse somme au moment de son immense popularité. Son impresario, le Colonel Parker m’a envoyé un télégramme: “Très bien pour moi. Et combien pour Elvis ?”
Et c’est ainsi que le King du Rock n’est jamais venu chanter à l’Olympia…

Permalien 18:44:35, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

La pitoyable fin de carrière de Thierry Henry. Il est temps qu'il parte en retraite

Après la main, voici le pied…
Thierry Henry a blessé le gardien du FC Dallas Kevin Hartman lors d’un choc qu’il aurait pu éviter.
-«Comme je le fais parfois, je voulais juste frapper la balle dans le filet», a expliqué l’ex Gunner.
Voulant taper la balle après l’action, Henry a frappé dans la cheville du gardien qui a dû être remplacé.
Jadis, il avait déjà blessé le gardien du Bayern Munich en lui mettant le pied en plein visage.
Il n’était même pas allé lui présenter ses excuses.
Là c’est la même chose, il reste loin du goal. Ce n’est pas une attitude de champion.
Cette fois, il fait un geste totalement stupide. Entièrement gratuit.
Il a dit qu’il a présente des excuses dans les vestiaires, à l’abri des regards.
“Je ne voulais pas le blesser” a-t-il dit.
Encore heureux! Il dit comme les enfants: je n’ai pas fais exprès… Qu’importe, cela ne change rien à la blessure.
Henry devrait raccrocher les crampons.
Sa fin de carrière est pitoyable.
Loin de Wenger, Henry n’est pas brillant.
A Monaco, il s’en sort. A Arsenal, aussi.
En Italie, rien. En Espagne, il vit sur le dos de Messi, Iniesta and Co.
Aux Etats-Unis, Oncle Picsou fait du tourisme.
Après la main de “Titi", voici son pied.
Henry va-t-il demander une audience à Obama ?

En Coupe d’Europe avec Barcelone il avait déjà mis les crampons dans la tête du gardien Hans-Jörg Butt. Quel besoin de lever les jambes à ce moment-là? Bien sûr, il ne blessa pas le goal volontairement…Ce jour-là, il n’a pas eu non plus un regard ni un seul geste de réconfort auprès du joueur qu’il blessa. Pire même, Henry fit semblant d’être touché aux cotes !

Permalien 08:10:08, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Claude Puel aura l'épée de Damoclès sur la tête lors du "derby" Lyon-Saint Etienne

Archives: en mai 2008, le pt de Lyon confirme Alain Perrin à son poste d’entraîneur mais en fin de saison il sera remercié alors qu’il a réalisé le triplé en 2007-2008!* (Sans parler de la Peace Cup en Corée du Sud…)En ce moment, Puel est maintenu même si Lyon n’a pas gagné un seul trophée avec lui, depuis deux saisons…

- «Il est remplaçable comme tous les entraîneurs d’un grand club mal classé. Il est menaçable, mais pas menacé» a déclaré le J.-M. Aulas a propos de Claude Puel qui est la cible de beaucoup de supporters. C’est le lot des entraîneurs de Lyon et d’ailleurs… A Lyon, Puel est très bien payé. Le revers de la médaille ? L’obligation de résultats. Puel a plus de pression à Lyon que Wenger à Arsenal, pour la simple raison que le manager des Gunners est à la base du développement spectaculaire d’Arsenal qui végêtait avant la venue du Français.
- «Fin octobre, après le match d’Arles, on aura joué dix matches de championnat, trois de Ligue des Champions, je serai en mesure de dire aux supporters s’ils ont une intuition pertinente» a poursuivi le président de l’O.L. sur la place publique.
D’ici là, il y aura Lyon-Saint Etienne, le week end prochain. Si les actuels leaders viennent ridiculiser leurs ennemis héréditaires, nul doute que le discours présidentiel ne sera pas le même… En cas de victoire, avec ou sans la manière, Puel pourra soupirer un grand OUF !

Matchs de Lyon en L1 d’ici la fin octobre:
25 septembre: Lyon-Saint Etienne
29 septembre: Hapoel Tel-Aviv FC-Lyon (C1)
2 octobre: Nancy-Lyon
16 octobre: Lyon-Lille
20 octobre: Lyon-Benfica (C1)
23 octobre: Arles-Avignon-Lyon
26 ou 27 octobre: 8e de la Coupe de la Ligue.
30 octobre: Lyon-Sochaux

Il y a donc 15 points de L1 en jeu. A part le match à Arles, rien n’est facile.
Le réveil peut intervenir contre l’ASSE qui sont néanmoins les favoris du match. Sur leur lancée, les Verts devraient s’imposer à Lyon, à moins que les Gones mangent de la viande enragée.

*Trophée des Champions 2007; Championnat L1 2008 et Coupe de France 2008.

Classement de Lyon, avec Alain Perrin, en 2007-2008:
Champion de France de L1, 79 points en 38 matchs/ 24 victoires, 7 nuls, 7 défaites/ 74 buts pour, 37 contre/ + 37

Classement de Lyon, avec Claude Puel, en 2008-2009:
3e de L1, 71 points en 38 matchs/ 20 victoires, 11 nuls, 7 défaites/ 52 buts pour, 29 contre/ + 23

Classement de Lyon, avec Puel, en 2009-2010:
2e de L1, 72 points en 38 matchs/ 20 victoires, 12 nuls, 6 défaites/ 64 buts pour, 38 contre/ + 26

Classement actuel:
17e de L1, 5 points en 6 matchs/ 1 victoire, 2 nuls, 3 défaites/ 4 buts pour, 8 contre/ - 4

Résultats de cette saison:

OL - AS Monaco 0-0,
Caen - OL, 3-2
OL - Stade Brestois, 1-0
Lorient - OL, 2-0
OL - Valenciennes- OL, 1-1
OL - Schalke 04 1-0 (C1)
Bordeaux - OL, 2-0

Les entraîneurs lyonnais champions de France:

2000–2002/ Jacques Santini: champion de France 2002

2002–2005/ Paul Le Guen: champion de France 2003, 2004, 2005

2005–2007/ Gérard Houllier: champion de France 2006, 2007

2007–2008/ Alain Perrin: champion de France 2008

Depuis 2008/ Claude Puel: RIEN

Sans Juninho, Lyon ne gagne plus les précieux points conquis grâce aux coups francs du maître brésilien…

Permalien 01:02:31, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

L'hommage de José Mourinho à Sir Alex Ferguson

Manchester United 3- 2 Liverpool. Le dernier splendide match de Man U sous les ordres de Sir Alex Ferguson. Le héros de Mourinho et de mon blog. Il y avait un parfum de King au-dessus d’Old Trafford…

“Je pense que je serai comme Ferguson. J’aurai 70 ans et la même passion d’entraîner” a dit José Mourinho pour fêter ses 10 ans de coach de haut niveau.

PS: A observer, la sortie de Berbatov. D’une simplicité hallucinante. Dans les vestiaires, il a répondu à la presse puis a dit: “Bon c’est bien beau tout ça mais à présent je dois rentrer chez moi pour jouer avec les enfants". Grand le Monsieur. Immense. Maintenant, il peut mal jouer. On fermera les yeux sur tout. Il nous a tant donné le 19 septembre. Battre Liverpool est un plaisir sans fin, une délectation grandiose. Sur l’instant, c’est aussi grand qu’une victoire en finale de la C1 ! Toute la ville de Liverpool doit rentrer dans le rang: oui les Red Devils sont les plus forts depuis 1993. Oui, les Reds n’ont pas gagné le titre national depuis 20 ans. Oui, le capitaine Gerrard est incapable d’offrir la Premier League à Liverpool…

20.09.10

Dimitar Berbatov est-il le sosie d'Andy Garcia ou est-ce le contraire ?

[Seules les deux premières images sont celles de Dimitar Berbatov…]
La finesse des traits du visage de Berbatov est proportionnelle à la finesse de son jeu.
Football cristallin. “Ne le secouez pas, il est plein de larmes". (Henri Calet)
Nani-Berbatov-Rooney… Beau trident. Hélas! manque à l’appel, Valencia, blessé par un joueur sans grâce.
J’espère que Chicharito les regarde bien jouer. Cela lui permettra de mieux voir ce qui le sépare du haut niveau.
Ferguson a de la patience dès qu’il sent un potentiel.
Mourinho en a beaucoup moins. Il suffit de voir ce qu’il fait subir à Benzema.
Le Portugais et l’Ecossais ont une manière différente d’aborder le banc des remplaçants.
Je pose la question: quels jeunes joueurs a fait éclore Mourinho ?
Balotelli ? Il l’a laissé tomber.
Ferguson,lui, a aidé tant de jeunes joueurs: Giggs, Scholes, Beckham, C.Ronaldo, Rooney…

Permalien 11:02:57, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Messi blessé par un boucher du football

Au cours d’Atletico Madrid 1-2 Barcelone, Messi a été abattu par un boucher du football alors qu’il avait déjà marqué un but à la 13e minute.
Agression stupide car la messe était dite. Le Tchèque Tomas Ujfalusi a fait une grossière faute sur Messi qui s’est tordu de douleurs, blessé à la cheville. Nous en étions à la 90e mn + 3…
Ujfalusi a commis “l’exploit” de sa carrière. On ne retiendra que ça de lui.
On pense à l’autre boucher. Celui qui envoya Maradona en salle d’opération. En Espagne, aussi, hélas! Un autre notoire boucher dont je n’écris pas le nom. Je n’aime pas salir le blog.
J’estime que Guardiola aurait dû faire sortir Messi avant. D’ailleurs, il a vite enlevé Iniesta ensuite.
Certes le score était de 1-2 mais ce n’est pas l’Atletico qui va faire trembler le Barca.
A ce propos Forlan a pris le cigare.
Il estime avoir droit au Ballon d’Or 2011.
Il faut qu’il se calme l’ex Red Devil qui n’a pas su s’imposer à Man U.
Le Ballon d’Or doit forcèment être du Barça et de ses champions du monde:
Iniesta est le favori numéro 1. Je me moque du charisme d’Iniesta. C’est un joueur de classe mondiale. Il a été décisif.
Si ceux qui votent aiment les joueurs people, ils n’ont qu’à élire Paris Hilton !
Chacun doit rester à sa place: Forlan y compris.

Permalien 00:56:00, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Claude Puel va-t-il rester entraîneur de Lyon ?

Le Bordeaux de Jean Tigana devait gagner pour éviter la crise.
Et les Girondins ont vaincu Lyon. Tant mieux pour eux.
Du coup c’est l’OL qui plonge au classement !
Y-a-t-il un entraîneur aux commandes des Gones ?
On sait qu’une grande partie du public de Gerland n’encadre pas leur coach.
Les fans de l’OL le trouvent bien trop petit bras. Il joue trop en fond de court.
Le Pt Aulas a viré Perrin qui avait remporté trois sacres et il conserve Puel, la machine à perdre le titre national.
Cela marque mal. La bourse va chuter. Au secours Madoff !
Il y a peu j’ai lu que Puel a pour ambition de gagner la C1. Quelle moral!
Lyon devrait commencer par gagner en championnat.
Les jours de Puel sont-ils comptés ?
Le 25 septembre, le “derby” Lyon-Saint Etienne va être capital.
Les leaders, en pleine bourre, arrivent à Gerland pour prendre les trois points.
Ils veulent le scalp de leurs voisins.
En cas de défaite, Puel ne va faire de vieux os à Lyon même s’ils diront le contraire.
Lyon quasi relégable cela fait désordre.
Et Lloris qui est allé à Lyon pour gagner des titres…

Les résultats du jour:
Bordeaux 2-0 Lyon
Paris SG 0-0 Rennes
Lille 1-0 Auxerre

Classement:
1 Saint-Etienne 13 pts 6/ 4 1 1/ + 5 :p
2 Toulouse 13 6/ 4 1 1/ + 5
3 Rennes 12 6/ 3 3 0/ + 5
4 Caen 11 6/ 3 2 1/ + 1
5 Sochaux 10 6/ 3 1 2/ + 5
6 Lille 10 6/ 2 4 0/ + 4
7 Nice 9 6/ 2 3 1/ -2
8 Marseille 8 6/ 2 2 2/ + 3 :roll:
9 Paris SG 8 6/ 2 2 2/ + 3
10 Monaco 8 6/ 1 5 0/ + 2
11 Brest 8 6/ 2 2 2/ + 1
12 Montpellier 8 6/ 2 2 2/ -2
13 Bordeaux 7 6/ 2 1 3/ 0
14 Valenciennes 7 6/ 1 4 1/ 0
15 Nancy 7 6/ 2 1 3/ -5
16 Lorient 5 6/ 1 2 3/ -2
17 Lyon 5 6/ 1 2 3/ -4 :oops:
18 Lens 5 6/ 1 2 3/ -5
19 Auxerre 4 6/ 0 4 2/ -3
20 Arles-Avignon 0 6/ 0 0 6/ -11

19.09.10

Permalien 23:35:36, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Monsieur Dimitar Berbatov a été le Ballon d'or du 19 septembre 2010

Le second but grandiose de Berbatov lors de son hat-trick contre Liverpool. Deux buts de la tête et un retourné.

Sans la moindre contestation, Berbatov a été le plus grand joueur du monde ce week end.
On l’attendait. Il a répondu présent.
Man U devait gagner et MU a gagné.

PS: Chicharito n’était même pas présent sur la feuille de match. Il va devoir s’armer de patience. Il est loin du niveau de la Premier League. Ferguson l’a testé. On n’a rien vu, à part ses vaines prières… Jouer un ou deux bons matchs cela ne suffit pas à Man U. Il faut tout le temps être au-dessus de son niveau moyen. Cela demande un effort considérable.

Classement après Chelsea - Blackpool (4-0):
1 Chelsea 15 pts
2 Arsenal 11 pts
3 Manchester United 11 pts
………………
16 Liverpool 5 pts

Meilleurs buteurs:
1 Dimitar Berbatov 6 buts/ Manchester United
1 Florent Malouda 6/ Chelsea
3 Didier Drogba 5/ Chelsea

Permalien 23:35:15, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

MANCHESTER UNITED IS BACK !

:p:p:p:p:p:p VIDEO EXCEPTIONNELLE. A NE PAS RATER.

Cette nouvelle édition de Manchester United-Liverpool (3-2) a encore tenu ses promesses. Match fantastique a tous les sens du terme. Avec un Dimitar Berbatov génialissime. Et un Nani grandiose.
Quand Berbatov a marqué son second but héroïque, Giggs et Rooney étaient fou de joie pour leur partenaire.
Ferguson est le roi des alliages.
Il marie la puissance de Rooney à la finesse de Berbatov. Ainsi de suite.
Retour sur le match…
L’ambiance. La pluie.
L’intensité. Les matchs dans le match.
Les fautes non sifflées par les arbitres.
Nani qui rejoint le niveau de Cristiano Ronaldo.
La classe impériale de Dimitar Berbatov qui nous énerve parfois parce qu’il laisse son génie en sommeil. Ce 19 septembre, il a été phénoménal!
Quand Giggs a été sorti du match, il a filé aux vestiaires. On eût un maréchal d’Empire sans son cheval. Fierté d’une légende vivante.
Les Manchester U-Liverpool sont des rendez-vous historiques. C’est comme mille Lyon-Saint Etienne en même temps.
D’abord MU-Liverpool, ensuite MU-Man City, puis de nos jours MU-Arsenal et MU-Chelsea.
A la fin du match, les deux héros Nani et Berbatov avaient écrit sur leur visage:
“On a gagné un match pas le titre 2010-2011…”
Merci messieurs. Vous êtes grands, très grands. Ce match fut de la musique.
Ce match du 19 septembre a été vécue comme une finale de Coupe d’Europe. Il fallait gagner pour montrer qui était le patron. Et le patron c’est Manchester United. Cela fait 20 ans que les Reds n’ont pas gagné le titre national. Steven Gerrard a marqué deux buts mais il est incapable de gagner le championnat!
Liverpool ne nous a pas fait souffrir longtemps.
Le football est le plus grand sport du monde.
Dans ce Man U-Liverpool, il y avait tout: la peur, la force, la volonté, la détresse, l’espoir, la grandeur, l’intelligence, la grâce, la pesanteur, France-RFA 1982 et France-Brésil 1986… C’est comme une guerre qui dure 90 minute et qui finit par la paix à la fin de la journée.
Les fans de Liverpool sont fracassés.
Ceux de Man U croient qu’il est midi à minuit.
D’ailleurs, il est midi à minuit!

Permalien 17:11:29, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

On achève bien Liverpool, par Dimitar Berbatov auteur d'un triplé

A la fin du match, Berbatov n’a manifesté aucune prétention. Absence totale de frime. La classe de A à Z.

Match plein d’émotions. Match plein de rebondissements. Match plein de belles choses. Match plein de vices. Match plein de classe. Match plein de conneries de l’arbitre, des arbitres.

42e/ BUT DE BERBATOV ! Sur un corner de Giggs, il marque d’une tête au premier poteau ! Une tête placée. Bon dosage. Bon timing.
Manchester United 1-0 Liverpool

59e/ BUT DE BERBATOV ! Sur un centre de Nani, le Bulgare marque d’un magnifique retourné ! Divin contrôle du genou. Grandiose. Le but de l’année, pour l’instant.
MU 2-0 Reds

64e/Penalty pour Liverpool car Torres est fauché par Evans alors que le Red avait perdu le ballon. Gerrard transforme.
MU 2-1 Reds

70e/ O’Shea descend Torres à la limite de la surface de réparation. Le Red Devil simule l’emmêlement des pinceaux… Coup franc. Gerrard marque car Fletcher s’écarte du mur pour laisser passer le ballon. Incroyable !
MU 2-2 Reds

Tout MAN U pense que le spectre des matchs précédents est revenu. Le spectre des deux points perdus…

84e/ BUT DE BERBATOV ! Le Bulgare reprend un centre d’O'Shea de la tête.
MU 3-2 Reds

Old Trafford est en délire total! Moi aussi!

Van der Sar/ (6) Pas grand chose à faire
Evra (6) Regain de forme
Vidic © (6) Pas fantastique
Evans (4) A relancé les Reds…
0′Shea/ (7) A démontré son grand mental
Giggs. (7) Bon match. Puis Macheda (82e) Non noté mais a encore porté chance
Fletcher (4) A remis sur les rails les Reds. On lui pardonne.
Scholes (6) Moins bien que d’habitude
Nani/ (9) Rampe de lancement. Digne d’un grand C. Ronaldo sur ce match-là. Puis Anderson (88e) Non noté pour son retour
Berbatov.(10+) Exceptionnel. Du génie. Puis Gibson (88e) Non noté.
Rooney (7) A temporisé quand il le fallait. Parfois en-dedans.

Remplaçants: Kuszczak, Brown, Smalling.

Entraîneur: Sir Alex Ferguson (10) En sortant Giggs, il a peut-être créé un électrochoc car le Gallois n’avait rien à se reprocher.

Permalien 09:44:04, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

A 14 h 30, Manchester United attend Liverpool...

L’historique rivalité entre les Red Devils et les Reds
[Météo prévue à Old Trafford, 15 °, risque de faibles pluies.]

Première partie:

Deuxième partie:

Troisième partie:

Quatrième partie:

Permalien 09:04:29, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Incroyable scénario à Sunderland où Arsenal perd deux points à la 94e minute

Sunderland 1 - 1 Arsenal A voir, l’égalisation de Bent après le but casquette marqué par Fabregas…

Arsenal a imité Manchester United.
En effet, les Gunners ont offert le partage des points aux locaux, à Sunderland, alors qu’ils avaient le match gagné, exactement comme les Red Devils à Everton, la semaine dernière. Le football est grand. C’est pour cela qu’on l’aime.
Ce n’est que justice si on analyse le but d’Arsenal:

13e minute: Fabregas à la hauteur du milieu de terrain s’avance vers A.Ferdinand qui dans la précipitation se met à tirer sur l’Espagnol. Aux 40 mètres, ce dernier a le bonheur de voir que son contre lui est favorable puisque le ballon prend la direction de la cage de Sunderland pour lober le gardien Mignolet, trop avancé. Les Gunners ouvrent le score. Fabuleux. Quand je vous dis que la chance sourit aux audacieux. [voir sur http://awesomegoals.blogspot.com/2010/09/sunderland-1-1-arsenal-video-highlights.html ]

90e+4 Réduits à dix, suite à l’expulsion de Song, les Gunners trop recroquevillés sur leur défense n’arrivent plus à s’organiser sans stress. Darren Bent profite alors d’un cafouillage dans la surface d’Arsenal pour battre Almunia à bout portant.

Lors de ce match Wenger a aligna une ligne défensive 100% made in France: Sagna-Squillaci-Koscielny-Clichy… Cela pourrait donner des idées à Blanc, si ces quatre joueurs réunis venaient à fournir chaque semaine des performances grandioses. A Sunderland, ils ont hélas pris l’eau dans le temps additionnel…

Permalien 08:34:09, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Le magnifique but du gauche de Ben Arfa. Pourra-t-il cohabiter avec Benzema chez les Bleus ?

Ben Arfa a marqué un but magique qui a marqué les esprits car il a permis à Newcastle de gagner à Everton qui venait de s’illustrer en arrachant le nul face à Manchester United.
Il a pris la décision de frapper de loin avec 100% de réussite.
Sa frappe est d’une grande pureté.
Il a bien armé, bien frappé.
Haute technicité.
Seul un grand joueur peut marquer un tel but.
S’il se concentre entièrement au football, Ben Arfa va devenir un sacré joueur.
Il faut que le mental soit au rendez-vous.
Après son match en Norvège, il se pose en titulaire pour France-Roumanie.
On sait que Benzema et Ben Arfa ont eu des frictions à Lyon.
Qu’en est-il de leurs rapports en 2010 ?
A mes yeux, ils sont actuellement indispensables aux Bleus.
Le fait de ne pas être titulaire au Real, va-t-il amoindrir la forme de Benzema puisqu’il ne joue pas à haut niveau ?
Cela peut faire l’effet inverse.
Ben Arfa et Benzema doivent conjuguer leur classe. Blanc doit parvenir à les faire cohabiter. C’est le rôle d’un sélectionneur.

Permalien 01:46:19, Catégories: LA MAISON BLANCHE  

José Mourinho a fait entrer Benzema à la 90e minute...

Samedi 18 septembre 2010
3e Journée de la Liga
Real Sociedad 1 - 2 Real Madrid
But pour la Sociedad: Tamudo (62e mn)
But pour Madrid: Di María (51e mn) et C.Ronaldo (74e mn) sur coup franc dévié dans la cage.

L’histoire je-t’aime-moi-non-plus entre Mourinho et Benzema a connu un nouvel épisode.
L’entraîneur du Real Madrid a demandé au Français de remplacer Higuain, alors qu’il restait trois minutes à jouer dans le temps additionnel.
Imaginons un instant que cette situation se passe à Lyon avec Claude Puel…
Benzema accepte au Real Madrid ce qu’il ne supporterait pas en France.
Titulaire en équipe de France avec Laurent Blanc, l’avant-centre est un remplaçant de la dernière minute quand il porte le maillot du Real Madrid.
Cela veut dire que le Real est plus fort que la France.
Cet été, L’Equipe a osé écrire que Mourinho avait décidé de faire de Benzema son avant-centre titulaire…
Fantasme du correspondant permanent qui ne sait plus quoi écrire actuellement…
Higuain est devant Benzema.
A noter la bonne adaptation de Di Maria, le chouchou de Mourinho.
De son côté, C. Ronaldo a enfin remarqué un but. Il est vrai sur coup franc dévié… mais la chance n’existe pas. Elle est la manifestation de la volonté.
Ronaldo a donc été décisif. Cela lui a fait plaisir et encore plus à ses coéquipiers. Les images le prouvent. L’an passé, il n’a rien gagné alors qu’à MU, après son arrrivée en 2003, il remporta toujours un trophée, sauf en 2005.
Le Real 2010-2011 est mieux équilibré que celui de l’an passé. Le gagneur Ronaldo veut redevenir gagnant.

PS: En Angleterre, l’ancien partenaire de Benzema, l’ex Gone Ben Arfa a offert la victoire à Newcastle qui est allé battre Everton sur ses terres… Chapeau l’artiste !

Permalien 00:04:18, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Il est temps que Ferguson retitularise ensemble Fletcher et Carrick...

Sans M. Carrick au milieu de terrain, Manchester United perd des points idiots. Ferguson devrait cesser de punir le joueur coupable de n’avoir pas bien joué un match l’an passé. M. Carrick est traité comme un enfant car il n’a pas le statut de star. Il est souhaitable que papa Ferguson relance le fiston M. Carrick pour le bien de l’équipe qui ne sait plus conserver un résultat… Carrick est un très soldat. Il mérite de rejouer et fissa.

Sir Alex Ferguson en veut à M. Carrick, mit en quarantaine.
Il ne le titularise plus en Premier League depuis la saison passée.
Le manager à la rancune tenace. Il lui reproche un match important raté…
Il est temps de passer l’éponge car sans le duo Fletcher-Carrick, le milieu de Manchester United prend l’eau.
C’est bien beau d’avoir des amuseurs de galeries tel Nani qui marque des buts. Il faut aussi des ratisseurs de ballon au milieu de terrain…
Faut pas oublier les besogneux Dupont et Dupond qui savent barrer la route aux adversaires trop gourmands.
Comment est-ce possible que Ferguson ne se rende pas compte que le milieu de terrain manque de maçons ?
Il y a trop d’architectes et pas assez de manoeuvres.
Carrick est apparu deux fois sur le banc sans jamais rentrer…
Ferguson est cruel. Faut savoir que Carrick a toujours été efficace à 95% du temps.
J’espère le revoir au plus vite. Avec lui, MU est waterproof.
Sans lui, MU a perdu 4 points à l’extérieur: deux à Craven Cottage et deux autres à Goodison Park.
Cela fait beaucoup pour un prétendant à la couronne.
Paul Scholes a déclaré vouloir battre Liverpool sans le moindre être d’âme.
-"On a déjà abandonné trop de points. Maintenant, on doit gagner.” On doit et non pas il faut.
Il a poursuivi:
«Chaque fois que l’on joue contre Liverpool, c’est un jeu hyper physique. Les deux équipes veulent vaincre et je ne pense pas que cela changera un jour. Il y a une grande rivalité entre les clubs et il est toujours agréable de les battre. C’est très jouissif. Pour nous, et les fans… Ce match-là est encore plus important que d’habitude puisque nous devons effacer la déception de la semaine dernière à Everton qui est venue après celle de Fulham. Nous n’avons pas l’habitude de nous liquéfier de la sorte. Nous sommes impatients d’arriver à l’heure du coup d’envoi…”
Elu joueur du mois d’août, il serait très étonnant de ne pas voir Scholes, 36 ans, sur la pelouse d’Old Trafford.

PS: Depuis 1990, Liverpool a remporté:
-une Ligue des Champions (2005), une Coupe de l’UEFA (2001), deux SuperCoupes d’Europe (2001, 2005), trois FA Cup (1992, 2001 et 2006) et trois Coupes de la Ligue (1995, 2001 et 2003). Pas un seul championnat…

Dimanche 19 septembre 2010
Coup d’envoi de Man U- Liverpool, à 14 h 30 (Heures françaises), Old Trafford
Le match est à guichets fermés: 76 000 personnes.

18.09.10

Permalien 23:49:38, Catégories: EN MARGE  

Je hais la boxe féminine...

Scandaleux. Abject. Inhumain.
Les Droits des Femmes cela n’existent pas …

Permalien 22:02:06, Catégories: THE RED DEVILS  

Coup d'arrêt de Nice qui en prend 4 à Sochaux

Archives: Ryad Boudebouz est un très bon joueur. Il a une belle carrière devant lui. Né le 19 février 1990, à Colmar, le franco-algérien a été formé au FC Sochaux-Montbéliard. Il a 5 sélections en équipe nationale d’Algérie.

Sochaux 4 - 0 Nice
Buts pour Sochaux : Ideye (45e mn), Boudebouz (66e mn), Martin (78e mn) et Maïga (89e mn).

Sochaux a mis un terme à la série de 11 matchs sans défaite du Gym, sous l’ère Roy-Marsiglia…
La victoire était quasi impossible en terre sochalienne car les locaux avaient gagné tous leurs points - sept au coup d’envoi- chez eux et pas un seul à l’extérieur. La règle se confirme avec la très belle victoire face à des Aiglons qui à 0-0 n’ont pas su marquer dans leurs épisodiques temps forts.
La première mi-temps permit aux portiers de se mettre en évidence. Surtout Ospina qui méritait 10 jusqu’à la fin des premières 45 minutes. Une poignée de secondes avant la pause: il a pris un but ras de terre alors qu’auparavant il réalisa des prouesses aériennes.
En seconde période, on assista à un récital.
J’ai cru que nous étions revenus au temps d’Ollé-Nicolle. Le cauchemar…
Les jeunes Sochaliens se sont régalés à faire tourner en bourrique les Nissarts qui ne savaient plus où donner de la tête.
Sochaux a inscrit des buts somptueux.
Ces jeunes ont tous beaucoup de talent.
A la fin du match, la complicité de Boudebouz et de Martin était belle à voir.
On voyait qu’ils n’ont pas l’habitude d’être interrogés par la télé.
Que de joie! Magnifique! C’est ça le football !
Je suis comme Jean Snella. Il ne sert à rien de minimiser la victoire des adversaires.
Il faut leur dire bravo.
Et puis se remettre en selle pour le prochain match.
On sait que Nice vaut mieux qu’un 4-0 à Sochaux.
La victoire contre Bordeaux est loin.
Le football est toujours tourné vers le futur.
Demain sera un autre jour.

La composition de Sochaux au coup d’envoi:
M. Dreyer/ J. Faty, D. Perquis, J. Bréchet, D. Sauget/ K. Anin, R. Boudebouz, N. Maurice-Belay, M. Martin/ B. Ideye, M. Maïga

Résultats:

Lorient 0 - 1 Caen
Monaco 0 - 0 Toulouse
Nancy 0 - 2 Brest
Saint-Etienne 3 - 0 Montpellier
Sochaux 4 - 0 Nice
Valenciennes 1 - 1 Lens
Arles-Avignon 0 - 3 Marseille

Classement provisoire:


1 Saint-Etienne 13 points
2 Toulouse 13 pts
3 Rennes 11 pts
4 Caen 11 pts
5 Sochaux 10 pts
6 Nice 9 pts

Traîne pas trop sous la pluie, de Richard Bohringer

Loin de la démagogie, Richard Bohringer met tout son coeur et sa rage dans ses livres parce qu’il ne peut pas faire autrement et aussi pour aider les gens qui se reconnaissent en lui. Il se veut porte-parole des Gueux. Qui dit mieux ?

Le titre est aussi beau que C’est beau une ville la nuit ou Le bord intime des rivières. Traîne pas trop sous la pluie… On pense à la photo de James Dean, marchant seul sous la flotte. Richard Bohringer est très aimé du public. Disons par son public. L’un des plus sensibles. Ils sont très nombreux à l’aimer. Il suffit de le voir signer ses livres lors des salons qu’il visite. Il y a beaucoup de dames qui l’attendent. Celles de sa génération et puis les autres. Il y a aussi des hommes, souvent des oiseaux de nuit qui n’ont plus de branche où se poser. Bohringer parle avec eux. Il n’est pas puant comme certains people qui signent un torchon qu’ils n’ont pas écrit, rien que pour faire du fric. Bohringer c’est autre chose même si l’éditeur met le visage de l’acteur sous toute la couverture afin que le livre soit identifiable instantanément. Pas une photo banale : les yeux y sont chargés d’une infinie mélancolie. Léo Ferré a écrit qu’elle était un « désespoir qu’a pas les moyens… » Bohringer dément cette fulgurance poétique. En effet, il en a pris plein la tronche dès sa naissance. « Mon père était Allemand. Paysan et soldat. Simple paysan, brillant soldat. Il n’aimait pas les Juifs, mais, disait-il, je les laisse tranquille. (…) Mon frère me manque. Il s’appelait Gérard, je l’ai déjà dit. Tant pis. J’ai son sourire. Il est mort à vingt ans. Mon père me manque, ma mère, ma sœur. Je sais maintenant ce que c’est de vivre avec l’absence. Il faut que je grimpe cette putain de montagne.» Atteint d’une hépatite C et ensuite d’un cancer de la peau, Bohringer couche sur le papier toutes ses émotions en vrac. Cela nous change des livres qui sonnent creux tant les auteurs ne donnent rien d’eux-mêmes. Mieux vaut lire un récit intime qu’un roman idiot et mal écrit. Bohringer est sincère et il aime s’exprimer par écrit. On ne demande rien de plus à quelqu’un qui publie. Dans son sarcophage de l’amour et de l’amitié, il convoque aussi ses amis Philippe Léotard et Roland Blanche, compagnons de zincs qui ont rendu l’âme. Traîne pas sous la pluie est l’un de ses meilleurs livres car Bohringer est y présent à 100 %. Depuis la mort de Lino Ventura, le cinéma n’a plus de vrai vivant. Bohringer, homme à la belle voix rocailleuse- celle des gouffres plein d’ombre- sait qu’il pourrait être déjà mort mais sa capacité à aimer la vie est si grande qu’il est celui qui s’agrippe au rocher, refusant d’être emporté par les flots du naufrage. Il veut encore voir, écouter, ressentir, aimer. Richard Bohringer est complétement présent dans son nouveau livre mais cela n’a rien à voir avec l’impudeur et Narcisse. Il a des poussées de vérité.

-Traîne pas trop sous la pluie, de Richard Bohringer Flammarion,, 171 p., 15 €

Permalien 00:38:53, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Après 11 matchs sans défaite, Nice va-t-il conserver son invincibilité à Sochaux ?

Depuis le 17 avril 2010, Nice n’a pas perdu un seul match en L1.
On doit tirer un grand coup de chapeau aux Aiglons pour cette belle performance étalée sur le temps.
Regardons de près, le parcours de l’OGCNice depuis l’entrée en fonction du trio d’Aiglons, Eric Roy, René Marsiglia et Fred Gioria (plus Propos et Valencony):

Mars 2010, de la saison 2009-2010
13 mars, Le Mans - Nice 0-1
20 mars, Nice-Sochaux 1-0
28 mars, Toulouse - Nice 0-2

Avril 2010
3 avril Nice - Sochaux 0-0
10 avril, Marseille -Nice 4-1. DEBUT DE LA SERIE
17 avril, Nice - Lens 0-0
24 avril, Nice - Grenoble 2-1

Mai 2010
2 mai,Boulogne-Nice 3-3
5 mai, Nice - Bordeaux 1-1
8 mai, Rennes- Nice 2-2
15 mai, Nice- Saint-Etienne, 1-1

Nouvelle saison ******************

AOUT 2010-2011
Nice - Valenciennes 0-0
Lorient - Nice 1-2
Nice - Nancy 1-1
Lille - Nice 1-1

SEPTEMBRE 2010
Nice - Bordeaux 2-1
sam 18, Sochaux - Nice

Bilan de l’ère ROY-MARSIGLIA-GIORIA-PROPOS-VALENCONY, STELLARDO-P.GOVERNATORI
16 matchs joués, 6 gagnés, 9 nuls, 1 perdu. Buts pour : 20. Buts contre: 16. Soit + 4

18 Aiglons font le déplacement à Sochaux de samedi 18 septembre, 19 h. On note le retour de Bagayoko.

Gardiens : Letizi, Ospina
Défenseurs : Civelli, Coulibaly, Gace, Mabiala, Pejcinovic
Milieux : Ben Saada, Diakité, Digard, Faé, Sablé
Attaquants : Bagayoko, Bamogo, Ljuboja, Mouloungui, Mounier, Poté
Absents: Hellebuyck, Paisley (blessés), Traoré (malade), Cantareil, Quansah (choix de l’entraîneur)

Nice est 4e avec 9 points; Sochaux est 10e avec 7 points.
Attention, Sochaux a gagné tous ses points à domicile !
Si les Aiglons parviennent à faire match nul cela serait déjà un exploit.
Pronostics:
Sochaux 2 - 1 Nice 1 :60 %
Sochaux 1 - 1 Nice: 30 %
Sochaux 1 - 2 Nice: 10 %

17.09.10

Permalien 21:45:19, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Les Diables Rouges attendent Liverpool pour oublier leurs déboires...

Dimanche à 14 h 30, aura lieu à Old Trafford l’affiche que tout le monde attend à Manchester- tout le monde sauf les fans de Man City qui espèrent voir tomber les Red Devils…
Kuyt est annoncé forfait, côté Reds.
A Carrington, Ferguson a déclaré sa flamme à Dimitar Berbatov dans la presse d’avant match, ce qui est rarissime:
-"Dimitar a beaucoup d’admirateurs, notamment au sein de ce club. Il a déjà fait quelques matchs prodigieux pour nous. Cette saison, il s’exprime très bien. Il connaît son football à merveille et il va jouer dimanche contre Liverpool.”
Le patron s’est montré optimiste concernant Valencia: “Il semble pouvoir reprendre l’entraînement avec nous, plus tôt que prévu: en février 2011…”

Les derniers Red Devils- Reds:

Décembre 2007: Liverpool 0 - Manchester United 1
Mars 2008: Manchester United 3 - 0 Liverpool
Septembre 2008: Liverpool 2 - 1 Manchester United
Mars 2009: Manchester United 1 - 4 Liverpool
Octobre 2009: Liverpool 2 - 0 Manchester United
Mars 2010: Manchester United 2 - 1 Liverpool

6 maths. 3 victoires Man U. 0 nuls. 3 victoires Liverpool
Buts pour Manchester U: 8 pour, 9 contre
Buts pour Liverpool: 9 pour, 8 contre

Pronostics: 3-1 pour Manchester United.

Et on ose dire que les Latins ont le monopole de l’exubérance…

Rothen, Kezman et S.Traoré: trois joueurs du PSG payés pour ne pas jouer

A l’inverse des Parisiens qui encaissent des gros gains sans jouer en équipe première, le Brésilien Socrates, lui, donna sa démission à la Fiorentina, s’estimant ne pas mériter l’argent qu’on lui donnait. C’était en 1985…

C’est la nouvelle mode aux PSG: on paie des joueurs professionnels qui ne jouent jamais ou si peu.
L’entraîneur ne comptant pas sur eux, ils vivent plus ou moins mal leur mise à l’écart.
Arrivé au PSG, en 2004, Jérôme Rothen (32 ans) sait qu’il ne jouera jamais en 2010-2011.
Il s’est une fois répandu dans les médias pour dire sa tristesse. Une tristesse dorée puisqu’il touche 180 000 euros par mois. Il ne sait pas pourquoi il est banni de l’équipe fanion. Rothen a toujours été maladroit dans la presse. Il a d’abord raconté une vieille dispute avec Zidane pour vendre son bouquin. Cela faisait vraiment minable, non pas de s’en prendre à une icône mais ce qu’il racontait arrive chaque week end sur des centaines de terrain, en France.
Sa façon de raconter ses états d’âmes n’a pas été appréciée par le monde du football qui adore l’omerta.
- “Antoine Kombouaré m’a simplement dit qu’il ne comptait pas sur moi et que j’étais à la disposition de la CFA. Moi, je voulais juste qu’on me laisse au moins m’entraîner avec les pros. Même si je ne jouais aucun match, j’aurais pu apporter mon expérience. Je ne comprends pas cette décision de l’entraîneur, surtout vu mon salaire. Je me sens humilié. J’aurais aimé un peu plus de respect. Mais à mon avis, cette décision n’est pas que sportive. Je ne peux pas être passé en un an d’un statut de cadre du PSG à celui de la plus belle merdre du groupe».
Question football, on conserve un bon souvenir de Rothen au temps de son passage à l’AS Monaco sous les ordres de D.Deschamps. Rothen n’est pas le seul joueur marginalisé au PSG. Mateja Kezman est à peine mieux traiter. Le Serbe de 31 ans, arrivé en 2008, est un laissé-pour-compte qu’on n’utile qu’à chaque mort d’évêque. Niveau salaire, Kezman apparaît à la 3e place du hit-parade parisien, derrière Claude Makelele (280 000 euros) et “Ludo” Giuly (260 000 euros).
Autre “indésirable” en équipe première: Sammy Traoré qui n’entre plus non plus dans les plans du coach. Son salaire est moins énorme que celui des “stars” du club. Le Malien de 34 ans, encaisse 70 000 euros par mois. Une broutille pour le club de le capitale ! Arrivé en 2006, il a reculé dans la hiérarchie des défenseurs pour n’être plus qu’un figurant.
Ces trois joueurs quitteront le PSG en juin 2011. Jadis, Socrates cassa son contrat à la Fiorentina car il estimait “être payé à ne rien faire". Il quitta l’Italie pour retourner au Brésil. Il y devint médecin.

Permalien 16:00:10, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

José Mourinho va-t-il réussir à faire passer un cap à Karim Benzema ?

Solskjaer n’a jamais complexé d’être sur le banc. En 1999, il ne lui a fallu que 12 minutes pour offrir la C1 1999 à Manchester United… Benzema doit s’inspirer du désormais entraîneur de la réserve de Man U

En peu de temps, José Mourinho a “taillé” deux fois Benzema.
Il a commencé par lui reprocher de dormir à l’entraînement.
Ensuite, il l’a mis sur le banc avec cette déclaration:
-"Depuis cet endroit on voit bien ce qu’il est nécessaire d’accomplir sur la pelouse pour gagner une place de titulaire. On se rend compte des changements de positions, de l’agressivité des coéquipiers… J’aime le fait que Benzema ne soit pas content d’être le second d’Higuain".
Voilà qui est clair, net et précis. Et sur la place publique de surcroît!
Le Portugais cherche à déstabiliser le Français pour le faire sortir de son train train.
Soit Benzema va se faire violence pour franchir ce fameux cap: du bon au très bon joueur.
Soit il stagne et Mourinho en tirera les conclusions qui s’imposent.
Higuain est solide sur ses jambes, résiste mieux aux charges, fait plus d’appels.
Higuain vit mieux le présent.
Un match ne dure que 90 minutes et des poussières.
Un match ne revient jamais.
A Man U, Ferguson a plus de patience avec les joueurs. Il en a eu beaucoup avec Andy Cole.
Concernant le banc de MU, Ferguson aimait y mettre O. G. Solskjaer.
Paroles du Norvégien:
-"Jamais je n’ai vécu le banc des remplaçants comme une punition ou la signification que j’étais moins bon que les autres. Etre sur le banc, cela me donnait la possibilité d’analyser le match, la position des adversaires. Ainsi quand je rentrais, je mettais en application ce que j’en avais conclu…”
On se souvient que “l’assassin à la figure d’ange” a offert la C1 1999 à MU dans les arrêts de jeu !

Permalien 14:57:55, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Le top 5 des plus récentes déclarations stupides

Dmitri Medvedev aime chambrer: il accrédite le Phocéen Azpilicueta d’un bon match. Il faut dire qu’il a fait cadeau d’un but au Spartak Moscou, un but décisif ! (0-1)…

-"Le football dans son ensemble représente une puissance économique dans le monde. Ce qu’il faut maintenant, c’est lui donner une reconnaissance sociale et culturelle.” Le président de la Fifa. On ne l’a pas attendu…

-"Nous avons fait le plus beau mercato de Ligue 1″. Le président de l’OM. Et Deschamps, il en pense quoi ?

-"Le Spartak Moscou a battu Marseille. Cesar Azpilicueta a joué brillamment.” Le président de Russie. Le joueur cité est une nouvelle recrue de l’OM qui a marqué contre son camp l’unique but du match qui a fait perdre l’OM…

-"Ce qui est arrivé en Afsud fait partie du passé.” Anelka. Quel analyste !

-"Je voulais voir comment Javier Hernandez se comporterait dans un match entier". Sir Alex Ferguson. Il était temps… Man U 0- Glasgow Rangers 0

Permalien 01:14:13, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ferguson reconnaît son erreur d'avoir laissé au repos Dimitar Berbatov

Berbatov est actuellement indispensable à Manchester United. Il est ce que Rooney était l’an passé: l’homme providentiel. Le football du Bulgare est aussi fin que les traits de son visage. Les fans de MU ont mis du temps à l’apprécier. Dorénavant, ils ne jurent plus que par lui.

On sait que Tevez a quitté MU car il était mécontent de son temps de jeu avec les Red Devils et surtout de sa non titularisation en finale de la C1 2009, perdue contre le Barça.
Moins emporté, Berbatov a sans doute mal encaissé lui aussi sa mise au repos contre les Rangers (0-0) alors qu’il est très grande forme. En ce début de saison, c’est lui qui maintient la tête de MU hors de l’eau.
Pour l’instant MU a perdu des points dans de piètres matchs nuls. Aussi bien en championnat qu’en C1.
-"Berbatov est dans une forme absolument fantastique et sa capacité à créer dans des situations tendues aurait pu faire la différence contre les Rangers. Mais je voulais voir comment Javier Hernandez se comporterait dans un match entier.”
Ferguson nous endort car il a déja fait débuter Chicharito à Fulham (2-2). On a vu ce jour-là que le Mexicain ne pèse pas sur les défenseurs. Il se place assez bien et bon de la tête, mais pour le reste ce n’est pas fameux. On s’est un peu vite enflammé à propos du jeune attaquant. Il a encore tout à prouver à MU.
Dimanche 19 septembre 2010, à 13 h 30, Ferguson promet l’enfer à Liverpool qui se déplace à Old Trafford.
Contre les Rangers, il a laissé au repos des titulaires vu qu’il y avait trois matchs dans la semaine. Ferguson voulait des jambes fraîches contre les Reds. Il ne pourra pas hélas compter sur Valencia, indisponible jusqu’à l’été 2011, en raison de sa très grave blessure à la cheville.
-"Le match contre Liverpool est capital pour nous relancer. La déception à Everton a beauoup touché mes joeurs qui ont conscience d’avoir abandonné en fin de match. Ils ne veulent pas commettre à nouveau des telles erreurs…”
MU jouera-t-il en 4-5-1 ou selon le traditionnel 4-4-2 ?
-"Il faut attendre dimanche, pour voir l’état de chacun… Nous avons certains joueurs en très bonne forme en ce moment, cela rend la vie facile pour moi".
Faussement optimiste, Ferguson a fait de mauvais ces derniers matchs:
1/ A Everton, il a laissé au repos Rooney pour éviter qu’on l’insulte dans son ancien stade. Les tabloïds se moquent de lui depuis que des filles ont reçu du fric des médias pour salir le joueur.
2/ Contre les Rangers, il n’a pas fait jouer Berbatov…
Le point positif c’est le retour de Rio Ferdinand, absent pendant quatre mois avec une blessure au genou.
Contre les Rangers, il a fait du bien à toute l’équipe. Espérons qu’il se concentre bien contre les Reds: parfois, il a une absence coupable au cours des 90 minutes.
Ryan Giggs a reconnu que “c’était bon de voir Rooney et Ferdinand sur la pelouse".
Le Gallois est convaincu que les récentes contreperformances vont rendre encore plus fort Man U.
Au lieu de se dire: On va souffrir contre les Reds car nous sommes dans le creux… les Red Devils adoptent le discours opposé: comme on a mal joué, on va tout casser contre Liverpool.
Au niveau historique, il faut savoir que Man U et Liverpool ont gagné chacun 18 championnats anglais.
Man U nous a tant habitués à l’excellence qu’on ne lui pardonne pas le moindre faux pas.
Cela s’appelle la pression. C’est le revers de la médaille des grands clubs.
Les autres se réjouissent des victoires et font le dos rond quand ils perdent pour qu’on n’en parle pas.
Ferguson assume ses choix, bons ou mauvais, et va toujours de l’avant.
MU ne peut pas bien sûr gagner tous les matchs.
Aussi quand les Red Devils marquent un peu le pas, on se frotte les mains, curieux de voir leurs réactions.

PS: En Ligue Europa, Liverpool vient de battre Steaua Bucarest, 4-1.

16.09.10

Permalien 22:01:17, Catégories: LITS ET RATURES  

Renault, le culte du défi, d' Alain Frerejean

Superbe: un ingénieur fait chanter l’hymne anglais à une Renault F1…

Derrière chaque marque de voiture, il y a un homme. Les jeunes pourraient l’oublier. Ford, Citroën, Ferrari ou Porsche furent des passionnés d’automobiles. Louis Renault aussi. J’en ai parlé tant de fois avec son neveu Philippe Soupault qui ne le portait pas dans son cœur. C’est le moins que l’on puisse dire… La « réussite » de son oncle dégoûta pour toujours le poète qui ne supportait pas que l’argent soit la valeur reine de la société. « La chance de mon oncle a un nom : la guerre ! » Soupault m’a répété plusieurs fois cette phrase. En 1914-1918, Louis Renault fit fortune avec des chars mis à la disposition de la France et en 1939-1945, il fit tourner ses usines au profit de l’armée nazie. Ces deux réalités ont écœuré Soupault qui ne voulait plus entendre parler de son oncle qu’il a portraituré dans Le Grand Homme. « C’est mon livre qui se venda le mieux parce que Louis Renault les fit tous acheter en librairie pour les détruire ! », me confia le cofondateur du surréalisme. Sans être aussi affirmatif que Soupault, Alain Frerejean ne cache rien de tout ce pan de la vie de Renault. Il rappelle que Albert Camus, favorable à l’épuration, a écrit dans Combat, le 27 septembre 1944: « Le jour où les tribunaux du monde absoudraient Renault et le reconnaîtraient irréprochable au regard du droit, ce jour-là nous affirmerions encore qu’il relève d’une loi plus haute, claire à la conscience populaire comme à la réflexion la plus spécialisée. Le gouvernement doit donner sa nouvelle loi à la vérité de toujours qui condamne Louis Renault ». Conduit à la prison de Fresnes, le patron industriel, souffrant d’urémie et d’aphasie, connaît le stress de l’enfermement avec des gardiens qui ne lui font aucun cadeau. Passé à tabac, Renault est hospitalisé en urgence. Il agonisa une semaine avant de mourir le 24 octobre 1944. Le radiologue convoqué sur place, par l’épouse, diagnostiqua « le coup du lapin… » Il fit une radio du crâne et de la nuque « à travers le cercueil». Le 15 novembre 1944, le conseil des Ministres, présidé par le général de Gaulle, nationalise les usines Renault sans la moindre indemnisation à la famille, au motif de « collaboration particulièrement importante de Louis Renault avec l’ennemi ». En 1946, la 4 CV Renault fit sensation au Salon de l’Automobile, au Grand Palais, le premier depuis huit ans. Grâce à ce modèle, Renault reconquiert la première place du marché national et redore son nom en compétition sport auto. La saga complète de la Régie est narrée dans le détail : Pierre Lefaucheux, la Dauphine, Pierre Dreyfus, Georges Besse, Raymond Lévy, Louis Schweitzer, Carlos Ghosn… Louis Renault a eu une triste fin mais son nom est encore sur toutes les lèvres en 2010.

-Renault, le culte du défi, d’Alain Frerejean, Flammarion, 490 p., 24 €

Permalien 21:31:17, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Ecrivains fin-de-siècle, de Marie-Claire Bancquart

Le pamphlétaire Léon Bloy. Un n°10 des lettres.

Voici des extraits des textes de superbes écrivains, de Villiers de l’Isle-Adam à de Gourmont, via des plumes oubliées (Eekhoud, Poictevin, Rebell…) [Pas d’aller vérifier le dico, c’est tout bon niveau ortho…] La littérature est confidentielle. Zahia est plus connu que Huysmans ! L’important c’est de lire de bons livres. La collecte de M.-C. Bancquart est magnifique. En deux pages, elle présente chaque écrivain de manière directe et donne envie de les lire ou de les relire. On doit ouvrir d’urgence Léon Bloy et plus précisément Le Désespéré : « Il était de ces êtres miraculeusement formés pour le malheur, qui ont l’air d’avoir passé neuf cent ans dans le ventre de leur mère, avant de venir lamentablement traîner une enfance chenue dans la caduque société des hommes. » Voilà une littérature coup de poing comme je les aime. Pourquoi lire toutes ces nouveautés insignifiantes de 2010 qui déclenchent des tonnes de papiers de complaisance ? Relisons Bloy ou Marcel Schwob (Le Livre de Monelle, Vies imaginaires…) Tous ces écrivains qui semblent crépusculaires sont en fait des éveilleurs d’horizons intimes et surtout des voyeurs d’ombres.

-Ecrivains fin-de-siècle, de Marie-Claire Bancquart, Folio, 380 p., 6, 75 €

Anelka est un héros à Chelsea pendant que Evra a perdu son brassard de capitaine à Manchester United

D’habitude quand Anelka marque il réunit ses mains pour faire un oiseau qui vole.
Suite à son excommunication par la FFF, il a fêté sa réussite de buteur contre Zilina en tenant ses mains comme si elles étaient menotées par la fédération française. Belle réponse.
Après le fiasco des Bleus, Anelka est celui qui s’en tire le mieux sur le terrain alors qu’on le fait passer pour le responsable n°1 de la faillite des Bleus en Afsud 1010.
Si personne n’avait rapporté à L’Equipe le clash entre Domenech et Anelka, le joueur n’aurait pas été désigné comme cible de tous les maux.
Depuis, trois internationaux ont déclaré à la commission de l’Equipe de France que c’était Domenech qui avait rapporté les mots au journal… L’ex sélectionneur n’a pas démenti.
Anelka prouve qu’il a un gros mental mais on le savait déjà. Il réussit dans toutes les équipes où il passe.
A Londres, sous la conduite de Carlo Ancelotti il se comporte très bien car l’Italien est un très grand entraîneur, lui.
Malouda joue aussi très bien depuis son retour d’Afsud.
En C1, en Slovaquie, a un moment le trio d’attaque des Blues était composé de trois Français: Kakuta, Anelka et Malouda. Kakuta est appelé à jouer un grand rôle en équipe de France quand Blanc daignera le convoquer.
Alors que Nicolas Anelka brille de mille feux - réalisant un doublé en C1- Benzema lui a été tenu à l’écart du Real Madrid car Mourinho fait passer Higuain avant lui. Ce qui est logique vu la différence de classe entre les deux joueurs. Mourinho laisse entendre que Benzema n’aurait pas l’esprit assez éveillé pour être titularisé d’emblée.
En Espagne, Abidal a reconnu être fautif sur le but encaissé par le Barça, en C1: “Il s’est passé beaucoup de choses avant le début de saison. Le Mondial a affecté pas mal de monde…”
Abidal nous a démontré qu’il n’avait pas un mental extraordinaire. Quand Domenech l’a titularisé défenseur central, il s’est fait expulser !
En Afsud, il n’a pas voulu jouer contre l’Afrique du Sud car il avait le moral à zèro…
Pas terrible mais au Barça, lui ou un autre c’est la même chose, étant donné le nombre de stars au mètre carré qu’il y a au Camp Nou.
En Angleterre, Evra n’a plus le rayonnement de l’an passé.
Cette saison, il s’est vu perdre le brassard. Ferguson lui a retiré pour le donner à Vidic, sachant que le vrai capitaine est Ferdinand. Il est vrai que Rio Ferdinand a un impact évident sur les siens et sur les autres.
A l’heure qu’il est nous nous trouvons daus un paradoxe:
Le banni des Bleus, Anelka a été l’avant-centre de Chelsea pendant 90 minutes en C1 contre Zilina, en Slovaquie (1-4).
Et le nouveau titulaire au poste de n°9 des Bleus, Benzema, n’a pas joué une seconde de Real Madrid-Ajax Amsterdam (2-0)…
Absent en Afsud, Samir Nasri revient au premier plan et se positionne en n°10 des Bleus pour rencontrer la Roumanie. Il a joué tout le match d’entraînement contre les Portugais de Braga (6-0) en vacances à l’Emirates Stadium. Les Gunners ont joué avec 5 Français… Koscielny ne va pas tarder à être appelé chez les Bleus car dès que l’on joue à Arsenal on est convoqué en équipe de France. En C1, le groupe d’Arsenal et celui de Barcelone sont les deux plus faciles.

Palmarès de Nicolas Anelka:
En équipe nationale
Championnat d’Europe de football 2000
Coupe des Confédérations 2001
Championnat d’Europe des moins de 19 ans 1996
69 sélections, 14 buts

PSG
Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe 1996
Coupe Intertoto 2001

Arsenal
Championnat d’Angleterre 1998
Coupe d’Angleterre 1998
Community Shield 1998

Real Madrid
Ligue des Champions 2000

Fenerbahçe
Champion de Turquie 2005

Chelsea
Vice champion de la Ligue des Champions 2008
Championnat d’Angleterre 2010
2 Coupes d’Angleterre 2009 et 2010
Community Shield 2010

Le Real Madrid de Mourinho a haussé le ton

Le second but du Real Madrid contre l’Ajax. Une superbe mouvement à trois: Di Maria, Ozil, Higuain…

Résultats du soir de seconde vague des matchs de C1:

-Bayern Munich 2 - 0 AS Rome
Les deux héros de l’Allemagne en Afsud, Muller et Klose ont fait craquer le club de Totti qui a encore organisé une soirée portes ouvertes.

-CFR 1907 Cluj 2 - 1 FC Bâle
Match aussi intéressant qu’un film de Max Pécas.

-Marseille 0 - 1 Spartak Moscou
Didier Deschamps a dû penser à Luis Fabiano…

-MSK Zilina 1 - 4 Chelsea
Auteur d’un doublé, Anelka salue bien les supporters des Bleus.

-Real Madrid 2 - 0 Ajax
Ozil a été grandiose. Mourinho a déjà bien remodeler la Maison Blanche: Ozil, C.Ronaldo, Higuain, Di Maria, c’est plus que très bien. Présent sur la feuille de match, Benzema n’a pas joué.

-AC Milan 2 - 0 Auxerre
Auxerre a fini par craquer devant la toucher de balle de Ronaldinho, de Robinho et d’Ibrahimovic, auteur d’un doublé.

-Arsenal 6 - 0 Sporting Braga
Fábregas, Arshavin et Chamakh ont fait mumuse avec la baballe devant un club qui n’a quasiment jamais rien gagné depuis 1921, ou si peu.

-Shakhtar Donetsk 1 - 0 Partizan Belgrade
Pour regarder un tel match, il fallait avoir de grandes tendances suicidaires ! Niveau division d’honneur française.

Résumé des deux soirées:
Favori: Barcelone. Sur un petit nuage
Ousider n°1: Chelsea. Ancelotti connaît la chanson
Outsider n°2: Real Madrid. Avec Mourinho on peut s’attendre à tout
Outsider n°3: Bayern Munich. Van Gaal sait aller jusqu’au bout
Outsider n°4: Inter Milan. Benitez a pris les miettes de Mourinho
MU ne semble pas dans une grande année. Arsenal a le handicap de n’avoir jamais gagné la C1…
Les autres sont là pour faire de la figuration. A moins que l’AC Milan ne redevienne le grand Milan.

Permalien 15:46:05, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

L'équipe de France poursuit sa dégringolade au classement Fifa...

Après l’apothéose de 1998 et 2000, la France est rentrée dans le rang. Dans l’attente de son nouveau messie, depuis la retraite de Zidane, les Bleus sont en chute libre. Laurent Blanc est en train de les remettre sur le bon chemin. Il faut attendre France-Roumanie pour voir si l’équipe de France a vraiment commencé son renouveau.

La victoire contre la Bosnie n’a pas effacé les deux revers contre la Norvège et la Biélorussine, puisque la France perd six places aux classement Fifa.
Les Bleus occupent la 27e place. C’est la pire position depuis la création de ce hit-parade en 1993.
Remarquons aussi la nouvelle place de l’Italie, 13e…
L’Espagne reste sur le toit du monde.
Dans le genre déclin, il faut noter que TF1 vient d’enregistrer sa pire audience en C1 avec un club français.
Pas plus de 5 millions de teléspectateurs n’ont regardé Lyon-Schalke 04 (1-0). Ce qui représente 20% de part de d’audience alors que le divertissement avec Gérard Jugnot chez les Chipayas a attiré 6 millions de gens. Les Français ont préféré l’émotion du comédien au football quelconque des Gones. Il faut dire que l’OL n’a jamais atteint la popularité de l’OM ou de Saint-Etienne. Lyon manque de “folie". C’est un football trop besogneux, surtout depuis le départ de Juniniho, grand ingénieur de la lumière.

Classement Fifa:

1 Espagne 1824 points
2 Pays-Bas 1663
3 Allemagne 1490
4 Brésil 1480
5 Argentine 1351
6 Angleterre 1191
7 Uruguay 1182
8 Portugal 1049
9 Egypte 1034
10 Chili 1004
11 Croatie 998
12 Grèce 973
13 Italie 965
14 Norvège 958
15 Serbie 945
16 Slovaquie 919
17 Paraguay 904
18 Etats-Unis d’Amérique 899
19 Slovénie 897
20 Ghana 889
21 Suisse 882
21 Turquie 882
23 Côte d’Ivoire 877
24 Australie 874
25 Russie 868
26 Ukraine 838
27 FRANCE 835
28 Mexique 795
29 Danemark 781
30 Japon 773

Permalien 15:35:33, Categories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

"Le voyou cultivé" Caravage par Michel Nuridsany

A l’inverse des biographes qui font passer Caravage pour ce qu’il n’était pas, Michel Nuridsany, lui, donne à voir toutes les facettes du peintre : de son goût pour les jeunes garçons des rues au crime qu’il a commis un soir lors d’une rixe idiote. Ecrivain, critique et organisateur d’expositions, Nuridsany nous livre un Caravage qui tient à la fois de Rimbaud et de Pasolini. « Le voyou cultivé » (1571-1610) a, lui aussi, traversé la vie comme une balle l’horizon. Mort à moins de 40 ans, il a vécu à tombeau ouvert sans cesser de peindre jusqu’au bout de sa courte vie. Le réduire au clair-obscur est trop facile. Nuridsany démontre bien que les tableaux du peintre « suscitent non pas une immobilité mais un jeu d’aller et retour » entre le spectateur et la toile. La peinture vivante de Caravage est toujours « près de la source qui l’a fait naître ». Le but c’est d’obtenir un « réalisme retors, disjoncté ». Après son enfance lombarde, Caravage part à Rome, alors centre de la religion, de la politique et de l’art. Rome plutôt que Venise et Florence… A Rome, il loge chez l’habitant, passant du propriétaire de deux bordels à la demeure d’un cardinal ! Dupe de rien, Caravage fréquente les hommes d’église, les princes, les collectionneurs et les mécènes car aucun paysan n’achètent de tableaux… Caravage ne fut pas un maudit : aux commandes publiques s’ajoutait les commandes privées. Cela ne calme en rien sa réputation de rebelle qu’il entretient avec un malin plaisir. Ne supportant pas les imposteurs, il en vient souvent aux mains quand ses mots ne font pas mouche. Dans sa biographie, Nuridsany convoque de grands esprits : Francis Ponge, André Berne-Joffroy, Maurice Blanchot ou Chamfort. Rien que du beau monde. Il cite même Johnny Hallyday, histoire de décloisonner la culture. En exergue, il a choisi Pierre Bonnard : « Il ne s’agit pas de peindre la vie. Il s’agit de rendre vivante la peinture. » C’est ce qu’il s’efforce de faire avec succès. De quoi est mort Caravage, le 18 juillet 1610 ? Syphilis, saturnisme, malaria, blessures mal soignées ? Le mystère demeure et tant mieux

-Caravage, de Michel Nuridsany, Flammarion, 385p., 25

Permalien 12:40:40, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Auxerre va-t-il perdre tous ses matchs en C1 ?

Le premier but d’Ibrahimovic est servi par le duo Ronaldinho-Robinho et sur le second, Ronaldinho attire sur lui toute la défense avant de donner une louche de caviar Petrossian au Suèdois. Admirable.

Auxerre a tenu jusqu’à la 66e minute puis les Auxerrois se sont écroulés pour encaisser un nouveau but à la 69e minute. Les deux coups de massues ont été données par Ibrahimovic, bucheron entouré de bijoutiers délicats et autres marchands de caviar.
On sait que l’AJA se trouve dans le groupe de la mort.
Sur le papier, l’AJA est dans la peau de la victime, contre l’AC Milan et le Real Madrid.
Jean Fernandez n’a pas le même carnet de commandes que José Mourihno.
Le Portugais voulait Ozil et il a eu Ozil ! Il faut savoir que le jeune allemand a un toucher de balle divin et une vision de jeu périphérique. Ozil est déjà l’un des plus grands joueurs du monde.
Contre l’Ajax cela semble plus équilibré, surtout à l’Abbé Deschamps.
Si Milan et Madrid ne font pas un complexe de supériorité et respectent l’AJA, les joueurs de J. Fernandez devraient perdre 4 fois contre ces deux équipes.
Il se peut que l’AJA perdent tous ses matchs en C1… Ses fans ne le voient pas cet oeil. On va voir si le football va nous réserver des surprises.
A Milan, seul Grinchting manifesta de la grinta.
Sur sa ligne d’attaque, l’AJA n’a pas de joueur de niveau international.

15 septembre: AC MILAN - AJA (2-0)
28 septembre: AJA - REAL MADRID
19 octobre: AJAX ARMSTERDAM - AJA
3 novembre: AJA - AJAX ARMSTERDAM
23 novembre AJA- AC MILAN
8 décembre: REAL MADRID - AJA

Permalien 12:11:09, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

L'opération de Valencia s'est bien passée

Le staff médical de Manchester United vient de déclarer que l’opération de Valencia s’est très bien déroulée.
Les médecins l’ont opéré d’un déplacement et de la rupture de la cheville gauche.
L’ailier équatorien devrait être écarté de la compétition pendant toute la saison 2010-2011 mais “il reste dans la bonne humeur".
Un porte-parole du club a expliqué:
-"Une plaque a été insérée pour stabiliser la rupture mais il est évident que les ligaments sont très touchés suite à la dislocation… Antonio est très positif et très déterminé.”
Prompt rétablissement à l’ailier de Man U qui est le dernier grand transfert réussi par Ferguson.

15.09.10

Les Catalans de Guardiola ont-ils déja gagné la Champions League 2011 ?

L’orchestre philharmonique de Barcelone a donné un grand concert au Camp Nou

FC Barcelone 5 - 1 Panathinaïkos
Buts pour le Barça: L.Messi (22e, 45e), D.Villa (33e), Pedro (78e) et D.Alves (90e+3)
But pour le Pana: Govou (20e)

Nous sommes tous des Catalans. Et on va l’être pendant longtemps.
A tout les coups on gagne !
Tel pourrait être la devise du Barça de Guardiola
L’ouverture du score est intervenue à la 20e minute sur un but de Govou qui a enrhumé Abidal. Genre bronchopneumonie!
Si Blanc a vu le match… l’arrière catalan ne l’a guère rassuré. Quant à Gouvou, il a inscrit un but inutile.
Govou a presque fait un tour d’honneur. J’ai cru qu’il avait gagné la Coupe du monde.
Quelle indécence! Quelle manque d’humilité! A-t-il pu croire qu’il avait match gagné ?
Attitude grotesque du joueur qui est plus content pour lui que pour l’équipe.
Deux minutes après, Messi a remis les deux équipes à égalité.
Ensuite, le festival catalan s’est poursuivi avec des joueurs qui se parlent après les buts comme s’ils étaient à l’entraînement. Fantastique !
Ils ont inventé le football participatif!
Disons que toute les grandes équipes jouent ce foot-là. De la Wunterteam autrichienne de Sindelar à l’Ajax de Cruyff, via le Onze d’or de Puskas et l’AC Milan de Sacchi.
Le Barça joue vite, à une touche de balle, et ses joueurs sont toujours en mouvement, dans un but ultra collectif.
Il y a des une-deux en veux-tu en voilà. Du caviar à la louche. Cela frôle l’indigestion !
C’est de l’intelligence à l’air libre.
Ils sont déjà Champion d’Europe 2011.
Qui peut les battre ?
Un Chelsea en très grande forme et dans un grand jour…
Tous les autres ne sont que des figurants.
La joie de jouer du Barça est une fête visuelle, un opéra de l’oeil.
Les Grecs ont été promenés comme des enfants en bus qui vont en classe verte.
La défense a été lamentable: Kanté et Boumsong n’étaient plus que des plots d’autoroute.
On eût dit des enfants égarés dans un grand magasin et qui attendent qu’on les appelle au haut-parleur pour qu’ils rejoignent papa, maman…
Kanté, Boumsong et Govou ont quitté la L1 pour se relancer.
Du haut d’une falaise ?

Voici les musiciens de l’orchestre philharmonique de Barcelone:
V.Valdés/
D.Alves, G.Piqué. Puis G.Milito (75e), C.Puyol (c.), E.Abidal/
Xavi Hernandez. Puis J.Mascherano (79e), A.Iniesta, S.Busquets/
Pedro, D.Villa. Puis K.Bojan (70e), L.Messi

Permalien 10:57:10, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Le but de Monsieur Samuel Eto'o contre Twente

La classe de Samuel Eto’o a encore parlé lors de Twente 2- 2 Inter Milan.
Il est très rare de voir ce genre de but.

Samuel Eto’o Fils
né le 10 mars 1981, à Nkon, Cameroun

Palmarès
RCD Majorque
Coupe d’Espagne (2003

FC Barcelone
2 Ligues des champions 2006 et 2009
3 Championnats d’Espagne 2005, 2006 et 2009
Coupe d’Espagne 2009
2 Supercoupes d’Espagne 2005 et 2006

Inter Milan
Ligue des champions 2010
Champion d’Italie 2010
Coupe d’Italie 2010
Supercoupe d’Italie 2010

Equipe nationale du Cameroun
Champion olympique 2000.
2 Coupes d’Afrique des Nations 2000 et 2002.
50 buts en 100 sélections

14.09.10

Permalien 21:48:24, Catégories: THE RED DEVILS  

Manchester United fait déplacer 76 000 personnes pour voir Valencia se blesser très gravement.

Au cours du soporifique Man U-Glasgow Rangers (0-0) Valencia a eu la cheville brisée lors d’un tacle assassin réalisé de profil par un boucher du football: “Valencia est à l’hôpital, a expliqué Ferguson. Il semble qu’il s’agisse d’une dislocation et d’une fracture. C’est une vilaine blessure. Elle le tiendra éloigné pendant longtemps.". Tous mes voeux à Valencia, merveilleux footballeur qui se donne toujours à fond et toujours de manière intelligente. Hélas, ce soir, Ferguson l’a envoyé à l’abattoir. Tout le jeu passer par lui.

Quand on aligne une équipe de coiffeurs, les seuls titulaires présents sur la pelouse sont obligés de surjouer pour combler les lacunes des autres.
C’est exactement ce qui est arrivé à Valencia. A force d’aller au contact, il s’est fait casser en deux par Broadfoot, piètre footballeur qui confond agressivité et agression.
Résultat, il a broyé Valencia qui est sorti sur une civière avec un masque à oxygène. Pas moins de dix personnes s’affairaient autour de lui. Image de guerre. Atroce.
Voilà ce qui arrive quand on tacle un joueur de profil, en pleine vitesse: cheville brisée.
Prompt rétablissement à Valencia, remarquable joueur qui va manquer à MU. Beaucoup manquer.
A part ce fait de jeu, MU a montré son incapacité à marquer.
Tout cela vient de la perte de confiance depuis le lamentable 1-3 qui est devenu 3-3 à Everton.
MU est en perte de vitesse.
Ferguson a laissé au repos Berbatov qui est en pleine bourre.
Qu’on ne s’étonne pas du score final: 0-0 devant de très faibles Ecossais.
Ce fut attaque de la Red Army en permission… contre la défense de Glasgow Rangers.
Match minable. Nice-Bordeaux était cent fois plus intéressant.
A l’heure qu’il est, MU ne gagnera ni le championnat ni la C1.
C’est une équipe du ventre mou.
Ferguson était cloué à son fauteuil.
Il est temps qu’il réagisse.
Son turn over a viré à la faillite.
Le recrutement du mercato d’été ne fut qu’une illusion avec Chicharito et Bébé. A part prier, il sert à le Mexicain? La caméra a évité de nous le montrer en appeler aux cieux. Aide-toi et le ciel t’aidera, il ne connaît pas…
MU n’a pas le niveau de la C1. Juste de la Coupe d’Europe sans les grandes oreilles, celle des loosers.
Seul une révolution intra muros peut servir de secousse sismique.
Triste de voir MU baltutier son football de classe primaire. On s’embête, on perd son temps.
Une soirée balancé à la poubelle.
Avec la grande tristesse de savoir Valencia en train de souffrir parce qu’il a fait le boulot pour trois.

Kuszczak (7) A bien fait le peu qu’il a fait
Brown (2) Un remplaçant dépassé par l’événément
Smalling (5) A jouer son premier match de C1 mais cela ne fait pas avancer le Schmilblick..
Ferdinand (7) Bonne rentrée
Fabio/ (6) Fait toujours une bourde par match. Puis Evans (76e mn)(6) Est bien rentrée dans ce match bidon
Park. (2) Maladraoit Puis Owen (76e mn) (-10) Il est temps qu’il aille s’inscrire en vétérans chez lui, à Liverpool. L’erreur de casting me tape sur le système !
Gibson(5) Le petit Scholes ressemble à Scholes mais ce n’est pas Scholes
Fletcher (7) Trop esseulé
Valencia/ (8) Je pense fort à lui. Il ne m’a jamais déçu. Qu’il guerisse vite ! Puis Giggs (63e mn) (2) Hors service
Chicharito (1) Plus il joue moins il a montre ses limites. N’a rien d’un Red Devil. Mon enthousiasme me l’a fait comparer à Cristiano Ronaldo jeune. Mille excuses à CR7 !
Rooney (6) Ne peut pas tout faire. Défendre, être passeur et marquer.

Remplaçants: Van der Sar, O’Shea, Anderson, Macheda.

Manager: Ferguson (0) Faut-il lui acheter une paire de lunettes à triple foyer: ne voit-il pas que Macheda est plus performant assis dans les tribunes que son “chouchou” Owen qui n’est qu’un mort vivant égaré à Old Trafford ? “On va me demander pourquoi je n’ai pas aligné une équipe plus forte. Mais c’était une forte équipe. Il ne faut pas oublier que huit de ces joueurs avaient affronté Chelsea lors du Community Shield. Ils auraient dû gagner mais il faut reconnaître le mérite des Rangers. Leur système de jeu était très difficile à attaquer. Ils ont bien fait leur boulot. Nous avons eu la possession, mais nous ne nous sommes pas créé de grosses occasions. Les seules sont venues de tentatives de loin. Le premier corner est arrivé au bout de 70 minutes…” a commenté Ferguson qui est très fort pour jouer du violon. Ce soir, j’ai cru voir VA-Glasgow Rangers. Pas mieux… Quand on va voir La Callas on ne veut pas entendre Mireille Mathieu. Manchester U a besoin de globules rouges. Les Glazer, à part rembourser leur emprunt, ils font quoi de l’argent que ramasse MU chaque saison ?

Les résultats de la première soirée de C1:

FC Twente 2 - 2 Inter Milan
Werder Brême 2 - 2 Tottenham
Lyon 1 - 0 Schalke 04
Benfica 2 - 0 Hapoel Tel Aviv
Manchester United 0 - 0 Glasgow Rangers
Bursaspor 0 - 4 Valence
FC Barcelone 5 - 1 Panathinaikos
FC Copenhague 1 - 0 Rubin Kazan

Permalien 19:02:58, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Anthony Mounier a-t-il tapé dans l'oeil de Laurent Blanc ?

Si Nice joue bien depuis l’arrivée du trio Roy-Marsiglia-Gioria (sans oublier Propos et Valencony) il le doit à tout son groupe et quelques individualités au service des autres. Boghossian était à Nice. L’adjoint de Blanc est venu voir les Bordelais qui jouent en équipe de France mais il a surtout vu les Aiglons. J’espère qu’il va dire à Blanc tout le bien que je pense de Mounier. Très bon sur le côté gauche du Gym.
Né le 27 septembre 1987 à Aubenas en Ardèche, il joue au poste de milieu offensif.
Il n’y a pas que Ribéry sur ce couloir.
Mounier n’a pas la prétention du Bavarois qui s’est vu plus gros qu’un boeuf.
Le Bavarois nous a pompé l’air pendant un an avec son prochain transfert au Real Madrid avant de réaliser qu’il joue de manière inespérée au Bayern Munich…
A 23 ans, l’Aiglon Mounier est un candidat pour l’équipe de France.
Il doit jouer sans se poser de questions superflues, et faire encore des progrès.
Je pense aux corners qu’il gaspille trop.
Sa vitesse, son sens du jeu, sa volonté sont des atouts considérables.
On en a besoin à Nice et en équipe de France.
Lyon n’en a pas voulu dans son équipe fanion.
Pas assez bon pour l’O.L… Juste bon que pour le Gym !
Etonnant car Lloris jouait à Nice avant de faire les beaux jours de Lyon…

A voir l’émission 100% sur Gym:
http://www.ogcnice.com/actualite/news.php?clef=6426

Permalien 18:18:25, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

"Lettres à Lou", ou Apollinaire, l'homme couvert de femmes

Apollinaire (à gauche) avec son ami André Rouveyre.

Lou est passée à postérité grâce à son postérieur. La destinataire de ces lettres n’a pas réalisé qu’elle atteindrait l’immortalité littéraire par le fait d’avoir eu une liaison avec Apollinaire. Sans lui, plus personne ne se souviendrait de Louise de Pillot de Coligny-Châtillon. Au septembre, le trentenaire a eu le coup de foudre pour la jeune divorcée du même âge, à un an près. Lui à 34 ans, elle 33. Pendant une semaine, les deux corps fusionnent. Ensuite, Apollinaire sera toujours nostalgique de cette électricité corporelle d’autant plus qu’il est incorporé dans l’armée française, à Nîmes alors que sa maîtresse est restée à Nice où sa façon de vivre le rend jaloux. Apollinaire joue à fond sa posture de dominant. Du 28 septembre 1914 au 18 janvier 1916, l’auteur d’Alcools lui écrit tous les jours et attend des lettres en retour, dans la peau de l’amoureux trépignant. Ce qui démarre dans la sexualité n’est plus qu’un amour platonique. Moins Apollinaire voit Lou plus il la désire. Tout est dans le manque, l’absence. Il rêve d’une femme qui n’existe pas. Thème classique que l’on a vu chez Nerval, Lamartine… et dans les amours proustiens entre garçons. Je le dit tout net : cette Lou était une ravissante idiote. Jean-Louis Trintignant qui l’a rencontrée ne me démentira pas. (Le comédien et sa fille Marie ont incarné cette correspondance sur scène, de fort belle manière). Je reste persuadé que Lou n’a jamais ouvert un seul livre d’Apollinaire. J’aimerais bien lire ses lettres. Où sont-elles ? Perdues dans les tranchées ? L’écrivain c’était lui. Pas, elle. Heureusement, Lou a transmis son trésor épistolaire à l’éditeur Pierre Cailler. Il a fallu attendre l’intervention de Michel Décaudin pour enfin le proposer en librairie de manière abordable. Bien sûr, je vous conseille de vous procurer cet ouvrage de 12 €. Apollinaire y est présent dans chaque page, chaque phrase. Le poète s’y met à nu. Il livre toutes ses émotions, mot qui fait peur en 2010. 90% auteurs actuels écrivent avec leur cerveau parce qu’ils ne savent pas faire tinter les mots entre eux. Un ami d’Apollinaire compare le poète à un papillon qui s’est arrêté sur une fleur, sans trop savoir pourquoi. Un jour, Apollinaire reçoit 42 lettres d’admirateurs. Et pas une seule de Lou… Apollinaire a des crises de jalousies, à distance. Parfois, elle lui ment. Vers la fin de leur histoire, il réalise qu’il aime en fait «l’ombre» d’une femme. Après Lou, il ira se consoler auprès de Madeleine rencontrée dans un train. Il finira sa vie avec Jacqueline… L’éternel amoureux est mort le 9 novembre 1918, atteint par la grippe espagnole. Il n’avait que 38 ans… Grâce à Apollinaire vous pourrez voir si vous savez aimer ou pas. Apollinaire est mon écrivain préféré. Avec Pessoa. Deux phares dans la nuit. Leur portée est sans fin. « Hommes de l’avenir, souvenez-vous de moi… » a écrit Apollinaire. Je me souviens de lui. Ce clairvoyant est plus vivant que tous ces ivres de pouvoir qui respirent l’air de 2010. D’eux, il ne restera rien. Lui, nous a légué une œuvre. « Ta langue ce poisson rouge dans le bocal de ta voix. » Apollinaire a fait connaître Matisse et Picasso. Il a deviné l’impact du cinéma. Il a inventé la publicité, les logos. 38 ans de talent. 38 ans de génie. C’est mieux qu’être un simple tube digestif qui vise à devenir centenaire.

-Lettres à Lou, de Guillaume Apollinaire, L’Imaginaire, Gallimard, 531p., 12 €. Préface et notes de Michel Décaudin. Nouvelle édition revue et complétée par Laurence Campa.

Permalien 01:17:16, Catégories: THE RED DEVILS  

Manchester United est obligé de battre Glagow Rangers avec la manière

Manchester United reçoit Glasgow Rangers à Old Trafford, ce mardi en Champions League. Une bonne occasion de remettre les pendules à l’heure car MU ne rassure pas ses fans en ce début de saison pour le moins sans consistance. Incapable de conserver un résultat, MU laisse filer de précieux points en en championnat, passant du chaud au froid en une poignée de secondes. Les joueurs en ont pris pour leur grade, à Everton. “Fergie” leur a fait le coup du séchoir qui fait redresser les cheveux ! Quand MU a raté un match, en principe l’adversaire suivant paye les pots cassés…

Manchester United ne domine plus le football anglais comme les saisons passées.
C’est normal. Il y a une usure du pouvoir.
Ferguson est en place depuis 1986.
Il lui faut chaque année trouver des astuces pour relancer son groupe.
Certes, MU n’est pas en crise comme Liverpool qui ne brille plus en premier League depuis deux décades!
Arsenal espère toujours a rejouer le premier rôle mais depuis 5 ans s’écroule au fil de la saison.
Seul Chelsea tient bien son rang.
Voyons ce qui cloche dans les rangs de MU:

Edwin van der Sar. En bonne forme
Tomasz Kuszczak. Doublure
Ben Amos. Doublure de la doublure
Gary Neville. Vieux cheval sur le retour.
Patrice Evra. Ferguson lui a retiré le brassard depuis l’histoire du bus. N’est plus qu’une ombre
Rio Ferdinand. Cabossé de toutes parts. Et sur la voie de garage
Wesley Brown. Eternel remplaçant
Chris Smalling. Débutant
Nemanja Vidic. N’a plus jamais retrouvé son niveau de 2008-2009
Fábio. Quasi jamais utilisé
Rafael. Pas constant
John O’Shea. Bouche-trou
Jonny Evans. Irrégulier
Ritchie De Laet. En réserve
Corry Evans. Formation
Joe Dudgeon. Formation
Oliver Gill. Formation
Owen Hargreaves. Il est surnommé “Saha” car il est toujours blessé
Anderson. Des saisons en dents de scie
Ryan Giggs. On ne peut pas être et avoir été
Ji-Sung Park. Soldat plein de volonté mais sans invention
Michael Carrick. A perdu la confiance de son entraîneur
Paul Scholes. Le pitbull est parfois fatigué
Darren Fletcher. Irréprochable
Antonio Valencia. Répond toujours présent
Darron Gibson. L’espoir le plus sûr
Magnus Eikren. Formation
Michael Owen. Le fantôme de Liverpool égaré à Old Trafford
Dimitar Berbatov. La grande satisfaction du début de saison
Wayne Rooney. Perdu dans sa période Zahia
Javier Hernández. Prie avant les matchs mais se fait prier pour marquer
Nani. Grand talent mais a de graves périodes d’absence dans chaque match
Gabriel Obertan. Touriste
Federico Macheda. Joker marginalisé
Bebé. SDF en période d’adaptation

Ferguson: est actuellement dominé par Carlo Ancelotti (Chelsea)

13.09.10

Sans Juninho Lyon ne gagne plus rien

Lyon n’aurait pas du se séparer de Juninho.
Sans lui, le club n’a plus gagné un seul trophée, sauf en amateurs ou en football féminin. (Le football féminin c’est du Canada dry: il y a la technique mais les duels sont grotesques. Le foot, le rugby, la F1, la moto et la boxe ne sont pas des sports pour femmes. Toutes les autres disciplines n’ont pas cette exclusivité. Les filles peuvent jouer au foot si elles le désirent, mais sans moi).
Juninho aurait dû devenir le Ryan Giggs de l’OL.
Il aurait été fantastique toute la semaine et dans les vestiaires.
Il était capable d’être encore déterminant.
Force est de constater que sans les coups francs de Juninho, Lyon est orphelin de talent.
Juninho Pernambucano, est franco-français depuis 2007. Il est né le 30 janvier 1975 à Recife, au Brésil. Il joue actuellement à Al Gharrafa Doha. C’est dire qu’il est encore pro. Avec Lyon, il a marqué 100 buts.
Lyon n’a jamais trouvé le remplaçant de Juninho. Et comme Benzema est parti aussi…
Lyon a perdu son leader et son espoir n°1.
En septembre 2010, Lyon traîne son âme en peine dans le championnat français.
Son entraîneur en sursis a déclaré: “On vise la Champions League, d’ici deux ans…”
L’espoir fait vivre. Puel nous rappelle que Lyon est la ville de Guignol… Il nous parle de C1 quand on lui parle de L1…
Il faut savoir diriger les clubs en fonction de leur identité.
Mourinho l’a compris. Il s’est acclimaté à Chelsea, à l’Inter Milan et au Real, en se fondant dans la culture de chaque club.
Quel est la culture de Lyon ?
Je me souviens des larmes de Bernard Lacombe au départ de Juninho.
Le directeur sportif savait qu’une page se tournait.
Le nouveau livre n’a pas encore commencé. Les pages sont froissées.
Où est le nouvel écrivain?
Juninho est parti avec ses livres sous le bras…

Parcours
1992-1995 Sport Recife
1995-2001 CR Vasco da Gama
2001-2009 Lyon 344
2009- Al Gharrafa Doha

Palmarès
Sport Club do Recife
Champion de l’État du Pernambouc 1994

Vasco da Gama
Copa Libertadores 1998
Copa Mercosul 2000
2 Championnats du Brésil 1997 et 2000
Champion de l’État de Rio de Janeiro 1998
3 Coupes de Rio 1998, 1999, 2001
Coupe Guanabara 1998, 2000

Olympique lyonnais
7 Championnats de France 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007 et 2008
Coupe de France 2008
6 Trophées des Champions 2002, 2003, 2004, 2005, 2006 et 2007

Al Gharrafa Doha
Champion du Qatar 2010
Coupe crown prince de Qatar 2010

Équipe du Brésil
7 buts en 44 sélections, entre 1999 et 2006
Coupe des Confédérations 2005

Permalien 12:23:50, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

En 16 matchs, l'OGCNice n'a perdu qu'une seule fois...

L’info ce n’est pas : “Une nouvelle défaite de Bordeaux” comme le caquette la presse institutionnelle. L’info c’est : NICE POURSUIT SA BELLE SERIE DE 11 MATCHS SANS DEFAITE ! Bravo à Roy, Marsiglia, Gioria…

Depuis 16 matchs, seul Marseille a réussi à vaincre Nice.
Voici une belle série dont personne ne parle.
Imaginez un peu si le PSG pouvait se vanter d’un tel exploit…

Regardons de près, le parcours de l’OGCNice depuis l’entrée en fonction du trio d’Aiglons, Eric Roy, René Marsiglia et Fred Gioria (plus Propos et Valencony):

Mars 2010, de la saison 2009-2010
13 mars, Le Mans - Nice 0-1
20 mars, Nice-Sochaux 1-0
28 mars, Toulouse - Nice 0-2

Avril 2010
3 avril Nice - Sochaux 0-0
10 avril, Marseille -Nice 4-1. DEBUT DE LA SERIE
17 avril, Nice - Lens 0-0
24 avril, Nice - Grenoble 2-1

Mai 2010
2 mai,Boulogne-Nice 3-3
5 mai, Nice - Bordeaux 1-1
8 mai, Rennes- Nice 2-2
15 mai, Nice- Saint-Etienne, 1-1

Nouvelle saison ******************

AOUT 2010-2011
Nice - Valenciennes 0-0
Lorient - Nice 1-2
Nice - Nancy 1-1
Lille - Nice 1-1

SEPTEMBRE 2010
Nice - Bordeaux 2-1
sam 18, Sochaux - Nice
sam 25, Nice - Rennes

OCTOBRE 2010
sam 2,Paris SG - Nice
sam 16, Nice - St Etienne
sam 23, Lens - Nice
sam 30, Auxerre - Nice

NOVEMBRE 2010
sam 6, Nice - Toulouse
sam 13, Lyon - Nice
sam 20, Nice - Montpellier
sam 27, Monaco - Nice

DECEMBRE 2010
sam 4, Nice - Marseille
sam 11, Caen - Nice
sam 18, Nice - Brest
mer 22, Arles-Avignon - Nice

Bilan de l’ère ROY-MARSIGLIA-GIORIA-PROPOS-VALENCONY, STELLARDO-P.GOVERNATORI

16 matchs joués, 6 gagnés, 9 nuls, 1 perdu. Buts pour : 20. Buts contre: 16. Soit + 4

[Poste dédié à Yo]

12.09.10

Permalien 22:49:18, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

L'OGCNice balaye Bordeaux lors de son onzième match sans défaite en L1

“On a cru s’ennuyer” dit le speaker des infos. En voilà un qui n’a pas vu Nice-Bordeaux.(2-1). Quand il voit les Nissarts s’éclater en tribunes, il pérore, moqueur: “On dirait San Siro". On lui donne rendez-vous le jour de l’inauguration du grand stade…

Nice 2-1 Girondins de Bordeaux ( 1-0)
10.309 spectateurs
Buts pour Nice: Mouloungui (35e mn), Bamogo (90e mn + 4).
But pour Bordeaux: Modeste (90e mn + 5 pen.)
Avertissements : Gace, Mouloungui, Bamogo(Nice); Sané, Gouffran (Bordeaux)

Description des buts:

35e mn : Mounier lance Eric Mouloungui sur la gauche. Le gabonaise crochète Chalmé qui pense que l’Aiglon va frapper du gauche mais l’attaquant trompe sa sangsue pour tirer du droit et ajuster Carasso d’un tir imparable dans la lucarne gauche. 1-0.

90e mn + 4 : Lors d’un contre, Mouloungui adresse un superbe ballon à Digard qui transmet à Bamogo. L’attaquant qui venait de rentrer ne gaspille pas le caviar et trompe Carrasso d’un plat du pied. 2 - 0.

95e mun + 5 : L’arbitre M. Castro siffle un penalty injustifié pour Bordeaux. En effet, lors de son centre Trémoulinas tire sur le coude de Civelli qui a son bras dans le dos. C’est le ballon qui est allé à la main et non pas le contraire. De plus, le coude n’a pas dévié un ballon décisif. L’arbitre a choisi la lettre et non pas l’esprit. Hélas ! L’ex Aiglon Modeste a réussi la transformation. Un but pour rien. Nice 2 - Bordeaux 1.

Nice :

Ospina/ (8) Très bon match
Coulibaly (7) Correct
Civelli (7) Solide
Pejcinovic (8) Maître de la situation
Gace / (7) A bien tenu son couloir
Sablé © (7) Bon ciment
Faé (8) Grand ratisseur de ballon et sert de corde à l’arc du Gym
Diakité/ (7) Bon aussi à ce poste. Puis Digard (52e mn) (8) A tout de suite trouvé le tempo
Mouloungui (10) Au vu de ce match, on se demande si Marseille ne s’est pas trompé en recrutant Rémy…
Ljuboja. (7) Honorable début. Puis Traoré (69e mn) (7) On eût qu’il débuta le match tant il s’est bien imposé
Mounier. (9) Le Ribéry de l’OGCNice, l’humilité en plus. Doit cependant mieux tirer les corners. Puis Bamogo (85e mn) (8) Marquer en moins de dix minutes de jeu… Chapeau !

Entraîneur: Roy (+ Marsiglia + Gioria)(10) Le sans faute, coaching compris. Sa tête est déjà à Sochaux Nice.

[Bordeaux : Carrasso - Chalmé, Ciani, Sané, Tremoulinas - Diarra ©, Plasil, Fernando (Jussiê) - Ben Khalfallah, Gouffran, Modeste]

C’est toujours la même chose: Nice n’a pas bien joué… c’est Bordeaux qui a perdu.
Voilà ce que ne cessent pas de raconter les médias.
“Nice a gagné 2-1. Une piètre performance pour Bordeaux qui n’arrive plus à gagner” a commenté le préposé de France 2. Bordeaux devrait donc avoir honte de perdre chez les ploucs de Nice, voulait ce que veut dire ce gugusse.
Il dit ça parce que Bordeaux a un budget de 80 M€, soit presque 3 fois de Nice!
Ils devraient alors féliciter Nice…
On ne parle pas assez de ce qui se passe à Nice.
En effet, les dirigeants sont Niçois et le staff aussi.
Eric Roy et Fred Gioria sont nés à Nice. René Marsiglia, non, mais c’est un Aiglon comme Roy et Gioria.
Pour les Niçois voir des anciens joueurs du Gym diriger les actuels aiglons, rien n’est plus beau.
Tous les fans des autres clubs rêvent d’une telle situation. Et en premier ceux de Manchester United qui détestent voir leur club diriger par des Américains spéculateurs.
Depuis que les Mousquetaires s’occupent de l’équipe fanion, elle ne perd plus. La dernière défaite (4-1) a été encaissée au Vélodrome (Marseille) le 10 avril 2010. Soit 11 matchs sans défaite.
Etre en Niçois ne signifie pas exclure les autres mais en période de mondialisation, Roy et ses copains montrent qu’ils ont plus de compétence que celui qu’on était allé chercher avant eux. Le costume était trop large pour lui. Chaque match était un stress permanent.
A présent, non. C’est le football qui est de mise.
Modeste avait dit que Nice ne produisait pas du jeu… Celui qui a été formé à Nice n’a pas été mécontent du voyage ! Il est reparti bredouille. Nice qui n’était pas assez important pour lui a pris les trois points du match. Rien de plus normal.
Guy Roux -un monsieur-je-sais-tout- n’a pas cessé de dire que Bordeaux n’était pas au point. Pas une seule fois, il n’a dit que c’était à cause de Nice qui jouait très bien…
Nice a très bien fait circuler le ballon lors de la première mi-temps qui fut parfaite. Il ne manquait qu’un but.
En seconde mi-temps, le but est venu et on a trop attendu le second car Nice s’est fait peur à la fin, parce que l’arbitre accorda un penalty bidon à Bordeaux.
L’arbitre a laissé en plus 6 minutes de temps additionnel. Un temps inventé… En première mi-temps, il a sifflé à la 45e sans tenir compte des arrêts de jeu…

Classement

1 Toulouse 12 pts, 5 matchs/ 4 0 1/ 8 3/ + 5
2 Rennes 11 5/ 3 2 0/ 7 2/ + 5
3 Saint-Etienne 10 5/ 3 1 1/ 8 6/ + 2
4 Nice 9 5/ 2 3 0/ 6 4/ + 2

Permalien 16:47:32, Catégories: LE GYM E BASTA, FOOT FRANCHOUILLARD  

Pour Anthony Modeste: l'OGCNice "ne produit pas du jeu"...

Ce Nice-Bordeaux va voir les grands débuts de DANIJEL LJUBOJA sous le maillot rouge et noir

Sur le site officiel du Gym, Anthony Modeste a déclaré:
-"Nice n’est pas une équipe qui va produire du jeu".
On mettra cette déclaration sur le compte de la jeunesse et de la maladresse.
Modeste a été formé à Nice. Il reconnaît ce qu’il doit à son club formateur.
Cependant, il ne s’intéresse plus à son ancien club.
Cela se voit car depuis que Roy, Marsiglia, Gioria et Propos sont à la téte de la partie sportive de l’équipe fanion, Nice produit beaucoup de jeu, même si elle joue en contre parfois.
Depuis le début de saison, les Aiglons jouent très bien.
Ce jour, Modeste va constater que Nice produit du beau jeu…
Il va être étonné, d’autant que Danijel Ljuboja va jouer son premier match en Rouge et Noir au Ray.
Il y a beaucoup d’attente autour du Serbe car un buteur doit concrétiser la domination de Nice dans ses temps forts.
Le Bordeaux de Tigana est en cours de construction, sans Chamakh et sans Gourcuff.
Pour l’instant, Bordeaux ne fait peur personne et surtout pas à Nice. On les respecte, sans plus.
Le Gym sans Apam et sans Rémy a fort bien recruter.
Le trident défensif: Ospina, Pejcinovic et Civelli, est l’un des plus sûrs de L1.
Modeste a dit des mots qui vont encore plus motiver les Aiglons. Grand merci à lui.
Lors de ce Nice-Bordeaux, le capitaine nissart Sablé fête ses 30 ans.

Le groupe de l’OGCNice:
Gardiens : Letizi, Ospina
Défenseurs : Civelli, Coulibaly, Gace, Mabiala, Pejcinovic
Milieux : Ben Saada, Diakité, Digard, Faé, Sablé, A.Traoré
Attaquants : Bamogo, Ljuboja, Mouloungui, Mounier, Poté

Absents: Hellebuyck, Paisley (blessés), Bagayoko, Cantareil, Quansah (choix de l’entraîneur)

Le groupe bordelais: Carrasso, Olimpa - Chalmé, Ciani, Henrique, Sané, Savic, Trémoulinas, Marange - Ben Khalfallah, Diarra, Fernando, Plasil, Ducasse - Gouffran, Jussiê, Maazou, Modeste, Saivet.

Voici mon éditorial pour le programme du match qui sera en ligne avant le match, à 17 heures:
http://www.ogcnice.com/accueil.php

” NICE=NIKAIA=VICTOIRE
Après une trêve internationale, il est important de repartir d’un bon pied. Lors de cette 5e journée, nous sommes les favoris contre Bordeaux, ce qui nous change des autres fois. En effet, les Girondins ont été sauvés de la défaite contre l’OM grâce à Anthony Modeste, jeune aiglon du centre de formation qui vole à présent de ses propres ailes. Bon vent à lui ! Dans le même temps, le milieu relayeur Abdou Traoré a fait le trajet inverse pour nous rejoindre. Bien sûr, nous savons que chaque match à sa vérité. Oublier les bases du football conduit toujours à la catastrophe. N’empêche depuis le 7 août Nice développe de belles séquences de jeu, appréciées à leur juste valeur. Dire que nous sommes favoris est le meilleur moyen pour redoubler de vigilance. D’autant que nous recevons une cylindrée de 80 M€, soit presque trois fois le budget du Gym. Jean Tigana, héros éternel de la génération Platini, arrive donc au Ray, avec la volonté de nous faire chuter pour la première fois de la saison. Nous ne sommes évidemment pas d’accord. Certes nous n’avons pas troqué notre habituelle humilité contre la néfaste prétention mais nous comptons rester invaincus, motivés par le fait que nous ne voulons plus le partage des points à domicile, comme nous l’avons fait face à Nancy et Valenciennes. Si Bordeaux, orphelin de Gourcuff et de Chamakh a repris un peu confiance contre Marseille (1-1), les Aiglons, eux, ont fait match nul à Lille (1-1) devant des Dogues qui s’en sont bien sortis après avoir été menés. Guidés par Eric Roy et les Mousquetaires du Gym, les Aiglons font preuve d’une grande solidarité qui leur permet de créer une belle animation. Les observateurs s’accordent pour dire qu’il est plaisant de voir évoluer l’OGCNice. Les Nissarts cultivent le sérieux et la joie de jouer. Il ne leur manque plus qu’à concrétiser leur domination dans les temps forts. Nous comptons beaucoup sur Danijel Ljuboja, qui débute sous nos couleurs, pour faire trembler les filets adverses. On ne lui met pas de pression supplémentaire car un buteur est là pour marquer. Pour l’avoir vu jouer maintes fois, nous savons que le fin technicien a un mental d’acier. Avec une attaque performante, nos vaillants défenseurs seront encore meilleurs car ils n’auront pas pendant 90 minutes la responsabilité du score. Nice ne perd pas mais n’a gagné qu’une seule fois sur quatre matchs, et de surcroît à l’extérieur. Voici donc l’occasion d’ouvrir notre compteur de victoires à domicile. Se présenter la fleur au fusil ne nous ressemble pas. Parader avec le cigare non plus. L’équipe qui vit le mieux le présent l’emportera toujours. Nous sommes à Nice, en L1. Nous recevons Bordeaux, l’un des plus grands clubs de l’hexagone. A l’heure qu’il est on ne peut pas rêver mieux. A nous de faire scintiller le tableau d’affichage. Place au football limpide et sans complexe. Issa Nissa !”

Mort du cinéaste bon vivant Claude Chabrol qui a passé au scanner la nature humaine

Le cinéaste Claude Chabrol est mort, ce dimanche matin 12 septembre, à l’âge de 80 ans
On avait toujours plaisir à le voir à la télévision car il s’y amusait comme Michel Serrault.
Chabrol était un très bon vivant.
Il aimait bien manger, prolongeant la tradition des gastronomes du cinéma: Hitchcock, Bernard Blier, Gabin, Ventura…
Cela peut paraître anecdotique de parler ainsi d’un artiste qui vient de disparaître mais cela ne l’est pas.
Le réel cela compte, surtout pour ceux qui vivent perpétuellement dans la rêverie, la fiction.
Chabrol était un vrai vivant.
Certes, un cinéaste se juge sur ce qu’il nous a donné. Et lui nous donné quelques grands films qui traite de la nature humaine. Il est bien sûr le cinéaste qui a le mieux regarder la province, ses parvenus. Il y a les mêmes dans la capitale…
C’est bien pour cela qu’on ne peut pas oublier son oeil qui s’allumait dès qu’il parlait des femmes.
Il avait un humour fantastique. Il regardait Tournez manège ou Le Juste prix sur TF1 avec le regard de l’ethnologue. Ces émissions faisaient apparaître la France profonde dans toute sa grandeur et aussi toute sa solitude. Paris n’en a pas le monopole ! Chabrol se délectait des signes qui de dégageaient de ces programmes dont je me délectais aussi. J’y ajoute Cherchez la femme, sur la défunte 5.
Le cinéaste aimait les gens qui passent à la fin, ceux qui la regardent mais à 90% surtout pas ce qui la font !
Chabrol a lui même conçu des émissions de télé qui étaient remarquables.

Question cinéma, j’ai mes préférences:
1959 : À double tour
1960 : Les Bonnes Femmes
1963 : Landru
1969 : Que la bête meure
1969: La Femme infidèle
1970 : Le Boucher
1970 : La Rupture
1971 : La Décade prodigieuse
1982 : Les Fantômes du chapelier
1995 : La Cérémonie

Chabrol était un jouisseur qui aimait tourner des films.
Très influencé par Hitchcock, il aimait le suspense, créé sur l’attente et la peur.
Parfois cela virait au navet. Qu’importe, il faisait son métier.
1972 : Docteur Popaul. Voilà son plus grand navet. Si grand qu’il est cultissime, avec Belmondo qui collectionne les boudins.
Chabrol a bien dirigé Michel Bouquet, Jean-Paul Belmondo, Jean Yanne, Michel Serrault, Stéphane Audran, Maurice Ronet, Isabelle Huppert, Sandrine Bonnaire…
En 1958 ou 1959, avec François Truffaut, Jean-Luc Godard, Jacques Rivette, Éric Rohmer, Pierre Kast, Jacques Doniol-Valcroze ils ont inventé la Nouvelle Vague, mot inventé par F. Giroud. Ils ont fait descendre le cinéma dans la rue.
On leur dit merci.

Permalien 11:44:34, Catégories: LE GYM E BASTA  

Gérald Cid quitte la L1 et renonce au football pro

“Rodrigue, as-tu du cœur?” demande-t-on au Cid, dans l’oeuvre de Corneille.
Le “Cid” cela correspond à un surnom de guerre.
Gérald Cid ne voulait plus la faire sur les terrains pros.
Précisons tout de même que le football n’est que le simulacre de la guerre.
Ceux qui confondent guerre et football n’ont rien compris.
Peu utilisé la saison passée, avec 13 matches de L1 (10 titulaires), Gérald Cid a décidé d’arrêter sa carière pro à 27 ans.
Il comptabilise 42 rencontres de championnat avec Nice, qu’il avait rejoint en janvier 2008 après avoir évolué à Bordeaux, son club formateur, Istres et Bolton.
Le défenseur natif de Talence (Gironde) prend sa retraite sportive pour retourner dans sa région d’origine afin d’ songer à sa reconversion.
-"Quelle sera-t-elle? Je ne sais pas encore, j’ai des idées. Mais ce ne sera pas dans le milieu du football professionnel qui a beaucoup changé ces dernières années” a dit-il après avoir trouvé une solution à l’amiable avec les dirigeants niçois.
-Comme tout le monde, j’ai vécu des bons moments et des plus difficiles. Tout en veillant à rester fidèle à mes valeurs, à respecter les gens. J’espère que je laisserai cette image de moi…
-"Il me restait une saison de contrat, je ne comptais pas faire du banc pour faire du banc (…) Ça faisait bien quelques mois que je me posais la question(…) Je souhaite bonne continuation au club, à l’équipe. Que la saison soit bonne. Car finalement, Nice restera mon dernier club…”
Cid n’est pas le premier a interrompre sa carrière.
Il rejoint la liste des footballeurs qui ont des postures inhabituelles.
Chiesa n’a plus voulu jouer avec les Bleus pour rester en famille, à Lyon.
Horlaville n’a pas voulu devenir pro.
Socrates a renoncé à jouer avec les Fiorentina car il estimait être trop payé pour son rendement!
Inutile de vous dire que ce genre de décision ne court pas les rues…
On souhaite bonne chance à Gérald Cid pour sa nouvelle vie.

Gérald Cid
né 17 février 1983
à Talence (Gironde)
Défenseur
Parcours
2002-2005 Girondins de Bordeaux
2005-2006 FC Istres
2006-2007 Bordeaux
2007-jan 2008 Bolton Wanderers
2008-2010 OGC Nice

Palmarès:Coupe de la Ligue 2007 avec Bordeaux

PS: voir l’interview sur http://www.ogcnice.com/actualite/news.php?clef=6294

Permalien 11:07:12, Catégories: LITS ET RATURES, BLONDINEMENT A XV  

Etes-vous Charlie Bauer ou Sébastien Chabal ?

On n’entend pas beaucoup Charlie Bauer. Je lui ouvre mon blog pour qu’il s’exprime pleinement sans censure. Depuis, la mort de Léo Ferré on n’entend plus ces propos-là dans les médias…

Par contre, on nous inflige du Chabal à toutes les sauces: en moine en vampire, en femme et même en Napoléon. Il use de son image d’homme des cavernes jusqu’à la corde. Pendant ce temps, les regents de la com. se plaignent que Christophe Lemaitre parle trop comme un lycéen acnéique. Pourtant, question talent il n’y a pas photo entre le double champion d’Europe des deux disciplines reines du sprint et le rugbyman réduit au rang d’icône publicitaire. Et ensuite, on nous parle des valeurs de l’ovalie… Valeures boursières, sans nul doute.
Feuilletant le nouveau Paris Match (9 septembre), je tombe sur un barbu pleine page (la 33) et je me dis:
-Chabal encore!
Erreur, il s’agit de Charlie Bauer dont on n’avait plus de nouvelles. La légende de la photo dit: “Communiste, anarchiste, adepte de la guerilla, compagnon de Mesrine, braqueur et trafiquant recherché par toutes les polices, puis prof de philosophie, il a fait vingt-cinq ans de prison. Diplômé d’anthropologie, il…”
Je ne peux m’empêcher de penser à la campagne de pub qu’il y avait hier dans L’Equipe: plusieurs portraits en pleine page de Chabal, barbu… pour vanter les mérites de je ne sais plus quoi.
C’est bien fait pour eux: à force de voir Chabal partout on ne sait plus ce qu’il vend.
Chabal est une figurine Panini du rugby. Sans la barbe, et les cheveux longs, personne ne parlait de lui.
On ne le célèbre pas pour ses exploits sportifs mais pour son look.
Il ne faut surtout pas l’entendre parler ni le voir jouer.
D’aucuns le comparent à Cantona mais c’est mettre sur le même niveau Navratilova et Kournikova…
D’un côté le talent et le palmarès, de l’autre, l’image et des broutilles.
Je ne fais pas l’apologie de Charlie Bauer.
Je constate que les Français ont désigné Chabal comme leur sportif préféré.
Ce n’est pas mon cas: Loeb(auto), Bernard (natation), Karabatic (handball) et Riner (judo) sont dix mille fois plus performants que le rugbyman.
Au lieu de toujours prendre Chabal, on pourrait parfois prendre Bauer pour faire de la pub.
Avec lui, au moins, il n’y a pas tromperie. Il a une superbe présence. Un regard intense.
Il est totalement perceptible, lui.
Il ne joue pas. Il est.

A paraître: Le redresseur de clous de Charlie Bauer. Editions, Le cherche midi.

La piqûre de rappel de Léo Ferré…

Permalien 08:57:45, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Après la perte des trois points à Everton, Ferguson a passé un savon à ses joueurs indignes de l'esprit combatif de Manchester United

Espérons que nous n’assiterons plus jamais à la faillite mentale des joueurs de Manchester United qui ont fait 3-3 après avoir mené 1-3 à Everton.
L’absence sur la feuille de match de Chicharito commence à faire problème.
Que se passe-il ?
Chicharito a-t-il déçu à ce point Ferguson qu’il ne le fait plus jouer ?
Il est vrai qu’en Premier League, le Mexicain a explosé en plein vol mais jadis Evra avait connu le même sort avecd de devenir titulaire indiscutable.
Ferguson doit sans doute réserver le jeune sud-américain pour Old Trafford…

Résultats de la 4e journée:

Manchester City 1 - 1 Blackburn
West Bromwich Albion 1 - 1 Tottenham
West Ham 1 - 3 Chelsea
Newcastle 0 - 2 Blackpool
Arsenal 4 - 1 Bolton
Wigan 1 - 1 Sunderland
Fulham 2 - 1 Wolverhampton
Everton 3 - 3 Manchester United

Classsement de la P. League
1 Chelsea 12 points, 4 matchs/ 4 0 0/ + 16
2 Arsenal 10 4/ 3 1 0/ + 10
3 Manchester United 8 4/ 2 2 0/ + 6

Permalien 01:47:51, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANQUETILLEMENT  

Hercules bat Barcelone 0-2 au Camp Nou...

La victoire des promus à Barcelone…

Trezeguet n’a pas marqué mais il a superbement joué avec son nouveau club.
En effet, il a bien pesé, ce qui a permis à Valdez de faire un doublé !
Dans le même temps, Benzema s’est aussi bien comporté avec le Real Madrid qui a battu Osasuna 1-0 grâce à Carvalho, le fidèle lieutenant qui suit partout Mourinho. C. Ronaldo a tenu son rang. Ozil, lui, fut admirable. L’Allemand est un tout grand.

[PS: En France, Lyon pédale dans la choucroute. Les Gones n’ont pris que 5 points sur 15… Le 11 septembre, ils ont fait 1-1 à Gerland contre Valenciennes. A la fin du match, une partie du public a demandé la démission de Claude Puel dont la frilosité dans le jeu n’est pas dans le goût des fans… Je me demande encore pourquoi Lyon n’a pas recruté le milieu Brésilien Nené qui a signé au PSG pour une poignée de figues vu son niveau d’excellence ?]

Permalien 01:24:55, Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR  

Au terme d'un combat de titans, Djokovic sort Federer au seuil de la finale...

Alors qu’il a gagné l’US Open, entre 2004 et 2008, Federer est tombé cette année en 1/2 et l’an passé en finale de l’US OPEN 2010…

Ce 12 septembre à 22 heures aura lieu la finale de l’US Open, Nadal-Djokovic.
Nadal s’est facilemement qualifié en 3 sets.
Djokovic, lui, est allé au bout de lui-même pour sortir Federer.
A la fin du match, le 12 septembre à 00 h 50 minutes, le Serbe à déclaré:
-"Incroyable tennis ! Il y a quelques minutes, je croyais avoir perdu… et j’ai gagné!”
Le match fut de toute beauté.
Au dernier set, nous en étions à 5-5. Djokovic est parvenu a prendre le service de Federer pour mener 6-5. Après le break, il est parvenu à gagner son service pour finir à 7-5 alors qu’il fut mené 0-30 sur le dernier jeu. Federer a fait plusieurs bois à la suite! Le Suisse a quitté le court en seigneur.
Une chose est certaine: Djokovic a fini le match sur les rotules. Il était complétement cuit. Tenant à peine debout. Il recherchait son souffle avant de servir les derniers points.
La nuit sera courte.
La finale dans 21 heures!
Plus frais, Nadal devrait gagner.

Novak Djokovic SRB (3) 5 6 5 6 7
Roger Federer SUI (2) 7 1 7 2 5

******

Rafael Nadal ESP (1) 6 6 6
Mikhail Youzhny RUS (12) 2 3 4

Dernière minute:
La finale messieurs de l’US Open a été reportée à lundi en raison de la pluie. Djokovic aura droit à son jour de repos.

11.09.10

Permalien 16:59:46, Catégories: THE RED DEVILS  

Incapable de tenir le score, Manchester United se fait rejoindre sur le fil de manière inadmissible par Everton (3-3)

D’habitude, c’est Manchester United qui égalise à la fin du match.
Cette fois ce fut Everton et de façon admirable.
Si l’on est du camp de Manchester United, on est passé de la joie de prendre trois points à l’extérieur, sur le même score que l’an passé mais en sens inverse, 1-3, cette fois… au cauchemar vivant car Everton a marqué deux buts dans le temps additionnel pour revenir à 3-3 !
Il faut dire un grand bravo à Everton qui n’a jamais abandonné.
Ce match fut grandiose. Du grand et beau football.
Regardons cependant de plus près le déroulement de la rencontre.
En début de match, Tim Howard a fait des arrêts décisifs. Manchester United aurait dû mener 0-2 mais comme le portier américain a maintenu ses coéquipiers dans le match, ceux-ci ouvrirent le score sur un violent contre.

39e mn: sur une contre-attaque des Toffees, Evra se troue en voulant faire un retourné incongru. Arteta échoue sur Van der Sar, mais Heitinga récupère aux seize mètres et décale pour Pienaar. Le Sud-africain frappe dans le but vide. 1-0.

Le rêve d’Everton fut de courte durée car les Mancuniens se mirent à bien jouer:

44e mn: Nani, isolé côté droit, centre au point de pénalty, Fletcher surgit, entre Distin et Jagielka, pour égaliser d’un plat du pied imparable. 1-1.

Mi-temps (1-1)

Toujours sous le coup de massue de l’égalisation, Everton ne bouge plus et laisse MU aux commandes:

48e mn: sur le corner de Nani, la défense d’Everton renvoit plein axe devant sa surface. A l’affût, Scholes décale côté droit sur Nani qui centre trouve sur la tête de Vidic qui très malin pique la balle au sol car Howard dans un grand jour était en état de grâce… 1-2.

MU joue comme à la maison et se promène:

65e mn: lancé en profondeur par Scholes, légèrement à droite, Berbatov devance Baines, trop lent, pour se présenter face à Howard. Il ajuste le portier toffee d’un somptueux extérieur qui se loge dans le petit filet opposé. 1-3.

A 1-3, Manchester United se met alors à se reposer sur les lauriers coupés d’avance. Les Mancuniens deviennent amorphes. On sent bien qu’ils estiment que la messe est dite. C’est un comportement indigne d’une grande équipe. Les Red Devils ne géraient pas. Ils ne jouaient plus du tout.

69e minute: David Moyes fait deux changements dans son équipe, pour lui redonner de l’influx.

81e minute: Ferguson fait sortir Evra pour le remplacer par Park qui prend la place de O’Shea (devant la surface) qui glisse à l’arrière.

Arriva ce qui devait arriver dans un tel cas. La punition:

91e mn: Cahill s’éleva haut, libre de marquage aérien, pour placer une tête au milieu de plusieurs mancuniens. But! 2-3. Le match était relancé de manière incroyable dans une ambiance extraordinaire.

93e mn: sur un nouveau ballon venu du côté gauche des Toffees, Arteta hérite du ballon au point de pénalty. Devant une forêt de jambes, il fusille Van der Sar. But! 3-3

On dit bravo à Everton. Chapeau bas messieurs. Les Toffees ont tous joué jusqu’au bout.
Côté MU, on n’a que ce que l’on mérite.
Quand on est 1-3 à la 90e on doit plier boutique!
Les Red Devils se sont faits avoir comme des poussins 1er année.
Leur refus de jouer à 1-3 fut lamentable.
Ils ont raté l’occasion de gagner 1-6 à cause de l’individualisme forcené de plusieurs joueurs, qui au lieu de servir leur partenaire mieux placé, ont voulu briller personnellement.
Alors qu’ils pouvaient préparer en toute confiance leur match de C1 contre Glasgow, ils se sont injectés le venin du doute.
Tant pis pour eux. Ils ne méritaient pas les trois points.
La saison dernière, ils ont perdu le titre à Everton.
Il se peut que ce soit la même chose en 2010-2011…

Van der Sar/ (6) De beaux arrêts mais n’a pu su réveiller sa défense en fin de match
Neville (1) Le mieux c’est qu’il prenne un abonnement à Old Trafford. Sa place est dans les tribunes
Vidic (3) Fin de match complétement bâclée
Evans (3) N’a pas tenu non plus 90e et plus…
Evra/ (2) On se moque de ses problèmes avec les Bleus. Il est temps qu’il se réveille. Il perdu le brassard. Il peut perdre sa place. Puis Park (81e) (0) Il a joué ?
Fletcher (6) Ne peut pas tout faire
Scholes (2) A disparu après le 1-3.
0′Shea (3) Le bouche-trou de MU n’a pas le rayonnement d’un caïd du milieu défensif
Nani (5) De très belles choses mais il est incapable de remettre une copie sans faute. N’est pas C. Ronaldo qui veut.
Giggs/ (3) N’a jamais été fait pour jouer des “gros” matchs à l’extérieur. Ni à 20 ans, ni à 30 ans, ni à 36 ans…
Berbatov (6) Brillantissime. Serait parfait s’il ne mangeait pas si souvent la feuille de match.

Non utilisées: Kuszczak, Rafael, Smalling, Gibson, Owen, Macheda

Entraîneur: Ferguson (0) A laisser Rooney de côté pour une affaire de moeurs, comme ils disent dans la presse institutionnelle. On se moque avec qui couche Rooney. Il fallait le faire jouer. Le coaching de Ferguson a été raté. Pourquoi enlever Evra ? Park est bon quand MU est mené et non pas quand MU méne. Il fallait enlever Giggs et Scholes et mettre Gigson et Macheda. J’aurais dû lui envoyer un texto !

Permalien 11:18:03, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ferguson a demandé à Ryan Giggs de refuser d'être le sélectionneur du Pays de Galles

Si Giggs était Anglais, Italien ou Brésilien, il aurait au moins deux Ballons d’Or. Je considère que c’est un génie du football, au même titre que Diego Maradona. L’Argentin est extraverti. Le Gallois est introverti. Balle au pied, ils sont tous les deux irrésistibles.

La grandeur de Ferguson c’est qu’il sait rendre un hommage public à ses joueurs. Voyez ce qu’il a dit sur Giggs:
-"Ryan me connaît. Il sait que je suis égoïste avec lui. C’est un joueur capital de Manchester United qui doit rester son unique domaine de travail. Je ne veux pas qu’il parte et même qu’il se partage".
Quand il a quitté ses responsabilités à la tête du Pays de Galles, John Toshack a suggéré à sa Fédération d’engager Ryan Giggs pour lui succéder au poste de sélectionneur. Le Gallois de Manchester United a été sensible à cette demande mais Alex Fergusson lui a fait comprendre qu’il comptait sur lui.
Tout le monde sait que le manager des Red Devils est le père spirituel de Giggs qui n’a jamais voulu “tuer” le père, selon le cliché de la psy. Ferguson et lui ont batti MU de tout leur talent respectif.
L’expérimenté Gallois de 36 ans est l’emblème de MAN U. Tout le groupe tomberait en dépression sans lui et sans Scholes.
Hier, Ferguson a expliqué aux médias:
-"J’ai parlé avec Ryan. Je vous demande de cesser la rumeur de son départ. A son âge, Ryan doit être au maximum de son énergie et de sa concentration pour jouer avec nous. C’est totalement impossible de cumuler les deux activités. Je ne m’imagine pas négocier quoi que ce soit à ce sujet.”
Giggs est attaché à son pays mais MU est sa maison principale. Il n’a pas cherché un seul instant à discuter avec Ferguson pour être à la fois joueur de MU et sélectionneur de son pays.
Bien sûr les Gallois sont tristes car avec Giggs, le focus serait revenu sur la sélection.
Giggs avait renoncé à sa carrière internationale en 2007 pour se consacrer à MU. Un choix qui a porté ses fruits. Il faut savoir que Giggs et Ferguson ont tout gagné ensemble depuis le début des années 1990. Leur duo est historique. C’est l’une des plus grandes histoires d’amitié du football mondial. Giggs est à Ferguson ce que B. Charlton fut à Matt Busby. Un fils et un patron du vestiaire.
Ryan Giggs ne s’est pas exprimé. Il a laissé le boss seul face à la presse.
Avant de quitter la forêt de micros et caméras, Ferguson a dit, très ému:
-"Il s’agit peut-être de la dernière saison de Ryan… Vous pouvez imaginer ce que cela représente pour nous. On veut donc le voir tout le temps à l’oeuvre à nos côtés. Au lieu de dire qu’il va peut-être disputer sa dernière saison, je préfére d’ailleurs dire qu’il s’agit sans doute de son avant-dernière saison…”
Beau, non ?

PS: Chris Coleman semble à présent être en haut de la liste des dirigeants de la Fédération galloise pour succéder à Toschak qui n’a pas su bien commencer la campagne pour qualifier le Pays de Galles à l’Euro 2012.

PALMARES EXCEPTIONNEL DE RYAN GIGGS, A MANCHESTER UNITED, RICHE DE 31 TITRES MAJEURS:

*Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
*Coupe Intercontinentale 1999
*Supercoupe de l’UEFA 1991
*2 Ligues des Champions 1999 et 2008
*11 Championnat d’Angleterre 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008 et 2009
*4 Coupes d’Angleterre 1994, 1996, 1999 et 2004
*3 Coupes de la Ligue 1992, 2006 et 2009
*8 Community Shield 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008 et 2010

Permalien 10:30:19, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

La connexion Manchester United-Everton

Le coup d’envoi d’Everton-Manchester United est prévu à 13 h 45, ce 11 septembre. Les Red Devils devront se méfier de Diniyar Bilyaletdinov, très bon joueur d’Everton entraîné par David Moyes, très lié à Sir Ferguson.

MU craint le voyage à Everton car, la saison dernière, la Red Army s’y est inclinée 1-3. Ces trois points ont fait perdre le titre à MU…. Cette saison, Everton a mal commencé le championnat: le club est 18e et n’a pas gagné un seul match en trois rencontes. MU est donc l’occasion rêvée pour briller. Attention donc à l’animal blessé qui peut mordre. “Ils ont une meilleure équipe qu’ils l’ont montré jusqu’à présent", a souligné Scholes, hier à Carrington. Everton a un fort contingent d’ex Red mais Louis Saha ne jouera pas car il s’est blessé en équipe de France. Phil Neville, lui, déteste MU depuis que Ferguson ne l’a pas retenu dans l’effectif. Il est toujours exceptionnel face à son ancien club, plus pitbull que jamais ! Et le gardien américain Tim Howard joue beaucoup mieux depuis qu’il a quitté Old Trafford, devenant un portier d’expérience. “Tim est toujours un obstacle difficile à franchir” a dit Scholes, en forme d’hommage.
En l’espace de huit jours, MU se déplace à Everton avant de recevoir Glasgow Rangers(C1, le 14) et Liverpool (le 19). Vaste programme… Giggs ne s’en plaint pas: ” C’est vraiment agréable d’être autant impliqué dès le debut de septembre. Cela veut dire que le club est toujours au top. Jusqu’à présent, nous avons eu un match par semaine… Cela nous a fait du bien mais pour un club comme MU, il faut se tester sur des matchs à répétition afin de sonder l’effectif… Beaucoup d’entre-nous se sont un peu trop reposés. Il est temps de passer à l’action… Seules les grandes équipes sont capables d’enchaîner plusieurs matchs avec de bons résultats à la clé. Nous sommes concentrés sur ce qui doit être fait…” Paroles de très grand joueur.

Cinq joueurs de Manchester United jouent ou ont joué à Everton.

Phil Neville, ex Red Devil, joue à Everton
United 1994-2005: 263 matchs, 5 buts
Everton 2005-: 166 matchs, 3 buts

Tim Howard-Goal, ex Red Devil, joue à Everton
United 2003-07: 45 matchs| Everton 2007-: 123 matchs

Louis Saha, ex Red Devil, joue à Everton
United 2004-2008: 86 matchs, 28 buts | Everton 2008-: 69 matchs, 31 buts

Andrei Kanchelskis, ex Red Devil, a joué à Everton
United 1991-95: 123 matchs, 28 buts | Everton 95-96: 52 matchs, 20 buts

Wayne Rooney, natif de Liverpool côté Everton, joue à Manchester United
Everton 2002-04: 6Y matchs, 15 buts | United 2005-: 191 matchs, 92 buts

PS: Actuellement, une campagne de presse cherche à déstabiliser MU à travers Rooney. Chaque année c’est la même chose.

10.09.10

Permalien 23:02:29, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Passeur, buteur, découpeur d'adversaires, Paul Scholes est élu pour la 4e fois meilleur joueur du mois de la Premier League...

A MAN U, Scholes a marqué 150 buts en 647 matchs… Quel classe ! Scholes est le rêve éveillé pour un entraîneur et les fans. Il est donc la hantise des adversaires… Je n’échange pas un but de Paul Scholes contre toute la carrière de Bechkam. Le mari de la pisse girl se sert du football dont il abîme le prestige mondial, allant au plus offrant… Scholes, lui, est un immense artiste qui sert le football. Le natif de la banlieue du Grand Manchester a toujours joué pour les Red Devils. Il n’a jamais vendu son âme. Touche pas à mon Scholes ! Il est victime du racisme des roux. Les médias lui préfèrent des danseuses qui confondent la pelouse avec le trottoir…

Depuis 18 ans qu’il est pro à Manchester United, Paul Scholes a donc été élu 4 fois meilleur joueur du mois. C’est peu et beaucoup car la concurrence est rude. Certains pros ne sont jamais élus.
Voici le hip parade des joueurs les plus élus:
5 fois: Steven Gerrard (Liverpool) et Wayne Rooney (MAN U)
4 fois: Denis Bergkamp (Arsenal), Thierry Henry (Arsenal), Frank Lampard (Chelsea), Cristiano Ronaldo (MAN U), Alan Shearer (Newcastle).
Pour mémoire Giggs ne l’a été que 3 fois: septembre 1993, août 2006 et février 2007.

Les 4 trophées personnels de Paul Scholes, 35 ans:

- Août 2010
- Octobre 2006
- Décembre 2003
- Janvier 2003

Carlo Ancelotti (Chelsea) a élu meilleur entraîneur de Premier League, en août.

voir vidéo http://www.youtube.com/watch?v=PRNDtynR6HI

Permalien 18:08:37, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Manchester United et le Real Madrid sont les plus gros vendeurs de maillots

Les maillots floqués au nom de ROONEY se vendent comme des petits pains… Les supporters adorent cet attaquant rusé, technique et puissant. Winner et Warrior… Le Real Madrid voudrait reformer le duo C. Ronaldo-Rooney mais c’est du domaine de la science-fiction tant Rooney et Man U ne font qu’un.

A leur estimation la plus forte des ventes de maillots par an, Manchester United et le Real Madrid dominent le marché grâce à leur présence en Asie. Ils y font des tournées et cela leur permet de trouver de nouveaux fans qui les suivent ensuite à la télé ou sur le net:

Manchester United (Nike): 1 500 000 maillots
Real Madrid (Adidas) : 1 500 000 maillots
Barcelone (Nike): 1 200 000 maillots
Arsenal (Nike): 900 000 maillots
Bayern Munich (Adidas): 900 000 maillots
Liverpool (Adidas): 900 000 maillots
AC Milan (Adidas): 600 000 maillots
Inter Milan (Nike): 600 000 maillots
Juventus Turin (Nike): 600 000 maillots

Alors que j’installe ce post en ligne, je m’aperçois que l’on vient de communiquer le classement des clubs les plus aimés d’Europe. Comme par hasard, le Barça est désigné premier ! Question: dans ce cas pourquoi Barcelone ne vend-il pas plus de maillots que MU ? (L’Asie n’explique pas tout…) Une chose est certaine, les clubs ont besoin de stars et vice versa. Depuis 2009, le Barça fait beaucoup parler de lui avec Messi. C.Ronaldo a quitté MU pour le Real. On sait que les gens sont capables d’aimer Beckham comme si c’était Pelé et l’Anglais a quitté Madrid…

Les 20 clubs les plus supportés d’Europe:
1. FC Barcelone (Espagne): 57,8 millions
2. Real Madrid (Espagne): 31,3 millions
3. Manchester United (Angleterre): 30,6 millions
4. Chelsea (Angleterre): 21,4 millions
5. Bayern Munich (Allemagne): 20,7 millions
6. Arsenal (Angleterre): 20,3 millions
7. Milan AC (Italie): 18,4 millions
8. Inter Milan (Italie): 17,5 millions
9. Liverpool (Angleterre): 16,4 millions
10. Juventus Turin (Italie): 13,1 millions
11. Zénith Saint-Pétersbourg (Russie): 12,6 millions
12. CSKA Moscou (Russie): 10,5 millions
13. Spartak Moscou (Russie): 9 millions
14. OM (France): 7,8 millions
15. Ajax Amsterdam (Pays-Bas): 7,1 millions
16. Galatasaray (Turquie): 6,8 millions
17. OL (France): 6,6 millions
18. Fenerbahçe (Turquie): 6,1 millions
19. AS Rome (Italie): 6 millions
20. Dynamo Kiev (Ukraine): 5,3 millions

[Ce classement de fans provient d’Allemagne.]

Permalien 01:12:46, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Dès son retour, Ronaldo Luis Nazário de Lima retrouve le chemin des filets...

Atlético Paranaense - Corinthians (1 - 1)

Pour son retour en championnat du Brésil, après quatre mois d’absence, le double Ballon d’Or 1997 et 2002, Ronaldo Luis Nazário de Lima, l’attaquant du Corinthians, a marqué un but sur penalty, à la 35 e minute, lors du match nul face à l’Atlético-PR.
Durant tout le match, le numéro 9 s’est crée plusieurs occasions.
Sa surcharge pondérale ne l’empêche pas de jouer. Autrefois, Ferenc Puskas joua aussi avec un poids inhabituel pour des champions de ce rang-là.
Ronaldo est vraiment un joueur à part. Plusieurs fois gravement blessé, il est toujours revenu sur le terrain. C’est un Phénix du football.
On se moque souvent de “Gronaldo” mais son amour du foot est intact.
L’incroyable c’est que le dernier but de Ronaldo remontait au 9 mai 2010. En effet, ce jour-là, Ronaldo marqua aussi sur penalty… contre l’Atéltico Paranaense !
Le Sport Club Corinthians Paulista -où sont aussi Roberto Carlos- pointe au 2e rang du championnat et compte trois points de retard sur Fluminense.

20e Journée: 20 /08/09/2010

Fluminense - Ceará 3-1
Cruzeiro - Internacional 1-0
Grêmio - Atlético-GO 2-0
Goiás - Guarani 3-1
Vitória - Palmeiras 1-1
Atlético-PR - Corinthians 1-1
São Paulo - Flamengo 2-0

Classement

1. Fluminense 41 points
2. Corinthians 38
3. Cruzeiro 34
4. Santos 31
5. Internacional 31
6. Botafogo-RJ 31
7. Atlético-PR 28
8. São Paulo 28
9. Vasco 26
10. Guarani 26
11. Ceará 25
12. Palmeiras 25
13. Avaí 23
14. Grêmio 23
15. Vitória 23
16. Flamengo 22
17. Atlético-MG 17
18. Atlético-GO 17
19. Grêmio Prudente 16
20. Goiás 16

La classe de Ronaldo est intacte. Il est dans le Top Ten des 10 plus grands joueurs de tous les temps.

09.09.10

La "diététique" est remise à la mode par Blanc et Lizarazu

La Grande Bouffe(1973), de Marco Ferreri. Coscénariste et dialoguiste: Francis Blanche. Avec Marcello Mastroianni, Philippe Noiret, Michel Piccoli, Ugo Tognazzi et Andréa Ferréol, entre autres. Ce film est encore en avance sur ce qui se fait. C’est l’histoire d’un suicide collectif pour la bouffe. Allégorie grandiose. Remplacez-la par l’argent et vous obtenez…

Laurent Blanc s’est félicité des “sacrifices” que Karim Benzema se dit prêt à faire pour s’imposer définitivement, “à Madrid et en équipe de France". Le sélectionneur a déclaré en présence de son avant-centre:
-"Au niveau de son état d’esprit, ça veut dire qu’il est prêt dans sa tête, prêt à faire certains sacrifices notamment au niveau diététique".
On sait que Benzema a pour modèle le Brésilien Ronaldo qui lui n’est pas un exemple en matière de diététique, grossissant parfois à vu d’oeil.
Quelques jours plus tard, Lizarazu écrit dans L’Equipe (9 septembre):
-"Zidane n’a pas fait son immense carrière seulement sur son talent. Il avait des lacunes physiques. Il a bossé à en vomir. C’était un maniaque de la diététique.”
Quand Blanc a parlé de diététique, il a regardé d’un oeil taquin le ventre de Benzema… voulant dire que l’attaquant devait surveiller son alimentation est perdre deux à trois kilos pour être aussi affuté que Cristiano Ronaldo.
Concernant Zidane, il est vrai qu’on ne l’a jamais vu en surcharge pondérale. Il s’est toujours présenté avec son poids de bonne forme.
Où commence et où s’arrête la diététique ?
Ce mot peut paraître ambigu…

Un OVNI littéraire du virtuose Michel Audiard

Bernard Blier porte-parole de tout le génie verbal de Michel Audiard. ("Un idiot à Paris".)

Pendant une nuit d’errance dans Paris, le plus grand dialoguiste du cinéma français- avec Jacques Prévert- convoque ses souvenirs comme s’il était au jugement dernier. Tout le Paname populo remonte à la surface, y compris celui sous la botte nazie. On n’oubliera pas la tondue Quenotte et Myrette, la pute aux yeux couleur d’huître comme souvent le ciel de la capitale. Il y a aussi Clodomir, la basketteuse joueuse de banjo, et Pamela l’emperlousée. Michel Audiard (1920-1985) ne s’estimait pas à hauteur de son talent. Il vouait un grand respect pour Céline, sans jamais se prendre pour Audiard. Il a eu tort. Son œuvre est considérable. Audiard avait trouvé sa voie dans le cinéma. La France a parlé le Michel Audiard dans les années 1970. Il appartient à notre famille qui va de Brassens à Lapointe, en passant par Brel, Ferré… La nuit, le jour et toutes les autres nuits est le plus grand livre d’Audiard. Il l’a écrit après la mort de l’un des fils, tué dans un accident de la route. Je n’avais encore jamais lu ce livre que pourtant Alphonse Boudard m’avait conseillé de lire au plus vite mais il était indisponible en librairie et je n’ai pas poussé plus loin ma curiosité. A tort. On y entend la voix d’Audiard pour une fois non filtrée par celle de Jean Gabin ou Bernard Blier. « Chaque journée qui finit est une journée en moins à soustraire du temps me séparant encore de ceux que j’ai perdus. Les autres, ceux d’Azincourt, de Douaumont, du Bazar de la Charité, de Stalingrad, du Pakistan, je m’en branle !… C’est clair comme ça… » On le voit, il n’écrit pas avec le dos de la cuiller. Audiard était si doué pour écrire des scénarios qu’il avait le sentiment de ne créer que des babioles que le temps effacerait à la vitesse grand V. Il s’est trompé, beaucoup de ses expressions sont entrées dans le langage commun. «Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche » ou «Si tous les cons volaient tu serais chef d’escadrille.» Quand il balançait un bon mot, ses narines frémissaient de plaisir. L’amateur de cyclisme était un baroudeur du langage, éternel maillot jaune du verbe.

-La nuit, le jour et toutes les autres nuits, de Michel Audiard, Denoël, 230 p., 17

Quatre poids lourds du cinéma: Gabin, Audiard, Simon et Fernandel, chez Pierre Tchernia.

Permalien 00:24:29, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Blanc doit-il rappeler Ribéry ?

Gael Kakuta sera appelé dans pas longtemps par Laurent Blanc…

A-t-on parlé de Ribery depuis 10 jours ?
Non. On voit donc l’importance d’être international pour la lisibilité d’un joueur par rapport au sponsoring.
Il faut être aussi discret que Scholes pour renoncer à la sélection.
Regardez Beckham. Quand on lui disait de s’asseoir, il se couchait pour pouvoir jouer avec l’Angleterre.
Certains internationaux ne sont plus que des pubs vivantes. L’important c’est d’être au stage. Le match n’est qu’un prétexte.
Laurent Blanc est entrain de faire le ménage et on lui dit grand merci.
Enfin, il y a un pilote à Clairefontaine.
D’aucuns lui reprochent de ne pas voir de charisme mais Blanc c’est le Clint Eastwood du football.
Il s’exprime avec un économie de moyen. Cela en devient plus fort.
Doit-il faire revenir les bannis qui étaient dans le bus ?
Il a déjà réintégré ceux qui n’étaient pas leaders.
Ribéry sera-t-il a Blanc ce que Cantona fut à Jacquet? Attention, je dis cela dans le seul sens de l’exclusion car niveau classe, Ribery ne joue pas dans la même division que celle de Cantona.
Je ne vois pas pourquoi casser ce qu’on a vu à Sarajevo. Les absents ont eu tort.
Il n’est pas question de retirer de l’équipe M’Vila qui s’est décarcassé pour le bien de l’équipe.
Doit-on rappeler les bannis ? La colère est passée. A Blanc de décider. On sait qu’il ne mettra pas en péril le groupe avec l’intrusion d’une brebis galeuse.
Si Ribéry revient, il devra faire sa prière au vestiaire et non pas devant les caméras. La religion ne doit pas tourner au prosélytisme ostentatoire.
Question foot, il n’est plus que l’ombre du joueur de 2006.
La saison dernière c’est Robben qui a fait tout le boulot au Bayern Munich. D’ailleurs, le Néerlandais est la nouvelle coqueluche des fans bavarois.
Si Ribéry revient à Clairefontaine, il devra adopter un profil bas et jouer là où Blanc l’installera sur le terrain.
Blanc va autant tenir compte du comportement d’un joueur en équipe de France qu’en club.
Si Benzema n’est pas titulaire au Real Madrid, il sera quand même convoqué par Blanc, vu le match accompli à Sarajevo.
Voyons qui est indispensable ou pas?

Les incontournables* de Blanc:
-CARRASSO Cédric, LLORIS Hugo, MANDANDA Stève (Goals)
-RAMI Adil, MEXES Philippe, CLICHY Gaël, SAGNA Bacary (Défenseurs)
-DIABY Vassiriki Abou, DIARRA Alou, M’VILA Yann, VALBUENA Mathieu, MALOUDA Florent (Milieux)
-BENZEMA Karim, GAMEIRO Kevin (Attaquants)
*Clichy et Sagna ne sont pas du niveau d’Amoros, Sagnol, Thuram ou Lizarazu. Il est vrai qu’ils jouent à Arsenal, club sans C1, qui ne gagne rien depuis 2005…

On ne change pas une équipe qui gagne mais faut penser au cas où…

Les probables de Blanc:
-SAKHO Mamadou, TREMOULINAS Benoît (Défenseurs)
-DIARRA Lassana, MENEZ Jérémy, NASRI Samir (Milieux)
-HOARAU Guillaume, REMY Loïc, SAHA Louis (Attaquants)

Les éventuels de Blanc:
-Stéphane RUFFIER, Nicolas DOUCHEZ (Goals)
-Aly CISSOKHO, Mathieu DEBUCHY, Mamadou SAKHO (Défenseurs)
-Yohan CABAYE, Lassana DIARRA, Blaise MATUIDI, Charles N’ZOGBIA, Moussa SISSOKO (Milieux)
-Hatem BEN ARFA, Jimmy BRIAND (Attaquants)

Ceux du bus d’Afsud à réintégrer:
-Patrice EVRA, Sébastien SQUILLACI (Défenseurs)
-Yoann GOURCUFF, Franck RIBERY (Milieux)
-André-Pierre GIGNAC (Attaquant)

En réserve: Rod FANNI, Benoît CHEYROU, Jérémy MATHIEU, Rio MAVUBA, Mathieu FLAMINI, Alexandre LACAZETTE, Cedric BAKAMBU, Gael KAKUTA, Antoine GRIEZMANN

A ne plus retenir:
-Eric ABIDAL, William GALLAS, Marc PLANUS, Anthony REVEILLERE, Jérémy TOULALAN, Nicolas ANELKA, Djibril CISSE, Sidney GOVOU, Thierry HENRY

Les maudits d'hier, Benzema et Malouda, sont les héros de Blanc

Les deux joueurs totalement déconsidérés par Domenech sont les deux héros de Bosnie-France. Comme quoi, il ne faut jamais désespérer…

Voici trois déclarations, en direct de Sarajevo, après Bosnie-Herzégovine/France (0-2)

Karim Benzema : « C’est mon but le plus important en équipe de France mais je ne suis pas le sauveur. On n’a pas battu que la Bosnie… Cela fait plaisir de marquer dans les grands rendez-vous surtout que c’était un match où tout le monde attendait l’équipe de France et moi. J’ai 22 ans, j’ai encore tout à prouver et à faire pour faire une grande carrière en équipe de France. Je savais qu’il fallait que je fasse un gros match. Il fallait que je percute, que je me crée des occasions. J’étais revanchard parce qu’on ne m’a pris pour la Coupe du Monde. »

Florent Malouda: “Benzema est là pour marquer. Un attaquant ne doute pas. S’il rate une occasion, il sait qu’il en aura d’autres…”

Laurent Blanc: “Benzema a le potentiel. Dans notre groupe on n’a pas tellement de buteur et lui en a marqué 9 buts à présent. Il nous fait du bien, et sa présence fait mal aux adverses qui sont stressés par sa seule présence.”

A 0-0, Benzema a tiré un beau coup franc. Le goal était battu. Il s’en est fallu de peu…
Les deux buts des Bleus sont importants car ils ont été marqué en plein mouvement.
Le football moderne attend trop les coups de pied arrêté pour faire la différence. C’est anti-spectaculaire.

Permalien 00:07:49, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Archive musicale: BB KING, CLAPTON, GUY & VAUGHN

08.09.10

Permalien 16:35:48, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Et dire que l'ex Boucher de Lyon a un conseiller chargé de son image...

Et s’il enregistrait une nouvelle version de cette chanson avec Zahia? Tube garanti !

Savez-vous que l’ex-sélectionneur des Bleus a dans son entourage un individu “chargé de son image” ?
L’homme parade actuellement dans les médias…
Quel conseiller!
On a vu son protégé aller de catastrophe en catastrophe.
La dernière en date ?
Trois joueurs présents dans le bus ont dit que le coach viré avait balancé l’infos du clash entre Anelka et lui à L’Equipe !
Le conseiller a confié que son “client” était un homme très demandé qui recevait des propositions:
-"On ne les a pas toutes analysées, ni acceptées, mais il est très sollicité. Beaucoup de gens veulent surfer sur la vague et se faire un coup de pub. Nous cherchons ce qui est le mieux pour lui. Mais il est trop tôt pour dire ce que l’on va faire. Il y a 20-25 propositions de contrats à étudier, nous en choisirons trois. Il ne parle pas car nous sommes dans une logique de protection après la période extrêmement difficile qui vient de passer. Il ne faut pas se précipiter et il faut savoir tourner la page. Il y a des projets vraiment décalés et drôles".
Laurent Blanc a déjà plus fait pour l’équipe de France en trois matchs que l’ex sélectionneur tout le temps de son règne en circuit fermé.
Voici mes propositions, dans le sens décalés…:
-Un remake d’un Idiot à Paris
-Incarne Tartuffe ou l’Imposteur sur FR3 Lyon
-Entraîneur d’un club de Promotion de déshonneur…
-Démarcheur dans une agence matrimoniale
-Porteur de valises de Laurent Blanc
-Technicien de surface au SDF
-Représentant aux éditions du Désastre
-Boucher dans une supérette près de Gerland
-Eleveur de chats noirs
-Vendeur de balances…
Léo Ferré nous avait prévenus: “Tout se vend, même le désespoir…”

Louis Nucéra ou Les Copains d'abord

Au début des années 1950, Louis Nucéra a signalé aux lecteurs- juste après René Fallet- le génie de Georges Brassens. Nucéra avait le don de l’amitié. La réédition de “Mes ports d’attache” (Les Cahiers Rouges/Grasset) est une belle occasion pour relire Nucéra qui a consacré sa vie à sa femme, aux livres, au vélo, à ses amis et aux chats.

Pour les dix ans de la mort de Louis Nucéra- tué par un assassin de la route- les éditions Grasset republient Mes ports d’attache, hymne à la littérature et à l’amitié. Pourquoi avoir attendu dix ans avant cette remise en vente ? Pourquoi ne pas republier Avenue des Diables-Bleus ? Nucéra est dans le fonds Grasset. On ne le rééditera que de manière éparpillée. Il en va ainsi des écrivains qui n’ont pas construit un personnage médiatique de leur vivant. Remarquez qui lit Edern-Hallier ? Qui lit Malraux ? La littérature est confidentielle. Je parle de la bonne, pas celle formatée. Alors, je dis merci aux éditions Grasset. Il vaut mieux peu et bien que rien du tout. En quatre pages, la préface cerne bien Louis Nucéra : c’est la vie qui l’a rendu écrivain et non pas l’université. Etrangement, le nom du préfacier n’apparaît pas. Il s’agit de Jean-Marc Parisis. On lui dit bravo et merci. Il a bien lu le livre qu’il présente. Cela nous change des habituels tartiniers de service. Mes ports d’attache… Qui sont-ils ? Tous les écrivains ou artistes proches de Louis Nucéra. Il leur rend hommage car ils ont été ses béquilles. La connerie humaine est si omniprésente que Nucéra se réfugiait dans les livres et chez les écrivains qui lui manifestaient de la fraternité. En retour, il recevait une amitié étincelante. J’ai assisté à cette conversation : Pierre Drachline- écrivain, éditeur, critique- confia à Louis Nucéra qu’il se réveillait chaque nuit, à 3 heures (avant ou après, aussi). Louis le Niçois eut cette réponse : « Tu peux m’appeler si tu le souhaites… » Cette proposition fut dite sans humour, et même plutôt avec un sérieux de cardinal. N’est-ce pas la définition de l’amitié ? Dans son éloge de la solidarité, il met en évidence Kessel et Cocteau- ses deux pères spirituels- et bien sûr ses amis, Boudard, Brassens, Devos, Cioran, de Monfreid, Hardellet… Une guirlande de noms qui sont autant de décorations. Les seules qui comptent. Toutes sont frappés du poinçon de l’admiration, celle basée sur l’estime, loin des magouilles d’un intriguant qui cherche à se faire mousser. Tendre le plus souvent, Nucéra devient violent dès qu’il débusque l’imposture contemporaine. Stendhal se manifestait souvent auprès de ses amis « afin de ne pas permettre à l’herbe de pousser sur l’herbe de l’amitié ». Hélas, le chemin qui conduisait à Louis est plein de ronces, d’orties et de vipères… Reste son œuvre. Et comme Louis Nucéra n’a pas triché. Il y est présent partout. Son livre de souvenirs évoque des artistes tandis que toute son oeuvre ne cesse pas de mettre en lumière les gens simples et anonymes qui ne sont pas n’importe qui. Nucéra appartient à la grande veine populiste- dans le grand sens du terme- qui va de Henri Pourrat à Louis Guillou, en passant par Georges Navel et Thierry Metz. Des compagnons du langage, authentiques ébénistes du verbe.

-Mes ports d’attache, de Louis Nucéra, Les Cahiers Rouges/Grasset, 306 p., 9, 80 €

L'Argentine met un terme au cavalier seul de l'Espagne

Avec un brillantissime Carlos Tevez, auteur de deux passes décisives et un but, l’Argentine s’est offert le sclap du champion du Monde et du champion d’Europe, d’une fort belle façon: 4-1, le 7 septembre, au stade Monumental de Buenos Aires.
Deux mois après avoir été laminée par l’Allemagne en Coupe du monde (4-0), l’Argentine- désormais sans Maradona sur le banc- a marqué deux buts en trois minutes, grâce à Lionel Messi (9e), cependant hors jeu sur l’action, et Gonzalo Higuain (12e), ne gachant pas le caviar servi à la louche par Tevez.
L’attaquant de Manchester City- hélas! car c’est un ex Red Devil…- a ensuite bénéficié d’une maladresse du gardien de la Roja, Pepe Reina, qui perdit ses appuis, pour frapper victorieusement (34e). Le gendre de Maradona, Sergio Agüero conclu le récital contre des Epagnols qui sauvèrent l’honneur par Fernando Llorente.
Ce match n’avait d’amical que le nom. Messi a battu ses copains de Barcelone. Cela va chambrer cette fin de semaine dans les vestiaires du Barça…

Argentine - Espagne 4 - 1 (3-0)
Monumental (Buenos Aires)
50.000 spectateurs
Buts de l’Argentine: Messi (9e), Higuaín (12e), Tévez (34e), Agüero (90e)
But de l’Espagne: Fernando Llorente (83e)
Cartons jaunes: Argentina (Milito (11e), Cambiasso (19e), Heinze (63e), Di María (76e), Mascherano (87e)
Espagne: Arbeloa (22e), Fábregas (22e)

Argentine: Sergio Romero/ Javier Zanetti, Martín Demichelis, Gabriel Milito, Gabriel Heinze/ Ever Banega, Javier Mascherano, Esteban Cambiasso/ Lionel Messi. Puis Dalessandro (89e), Gonzalo Higuaín. Puis Sergio Agüero (67e), Carlos Tevez. Puis Angel Di María (59e)
Sélectionneur: Sergio Batista.

Espagne: José Manuel Reina. Puis Víctor Valdés (46e)/ Alvaro Arbeloa, Gerald Pique, Carlos Marchena, Ignacio Monreal/ Sergio Busquets, Xavi Alonso. Puis Pedro Hernández (70e), Andrés Iniesta. Puis Santiago Cazorla (46e), Cesc Fábregas. Puis Xavi Hernández (11e)/ David Villa. Puis Fernando LLorente (46e), David Silva. Puis Jesús Navas (46r)
Sélectionneur: Vicente del Bosque

07.09.10

Motivé par Blanc, Karim Benzema fait gagner la France !

Ecarté par l’ancien sélectionneur, Karim Benzema a répondu présent pour le plus grand bonheur de Laurent Blanc. Son sourire fait plaisir à voir. Domenech n’a jamais su le mettre en confiance… Blanc, oui !

Domenech = communication. Blanc = communion.
Quand la France a perdu contre la Biélorussie, L’Equipe a titré: CATASTROPHIQUE. Catastrophique pourquoi? Pour le tirage du journal… Ce titre était totalement hors sujet. On ne titre pas comme cela après le premier match de la campagne pour l’Euro 2012. AU lendemain de la victoire contre la Bosnie, vont-ils titré: GRANDIOSE ? Ce qui fut catastophique c’est le jour où L’Equipe a mis en une une fausse Laure Manaudou…
On attendait que Benzema marque et il a marqué!
Quoi demander de plus ?
Karim Benzema a inscrit le premier but des Bleus, celui qui a libéré l’équipe.
D’aucuns vont rigoler parce que la France a battu la Bosnie chez elle, soit pas grand chose.
Je ne suis pas de cet avis car même du temps de Platini, la France a toujours souffert à l’extérieur.
Hier, j’étais contre la France.
Une fois le “boucher de Lyon” évincé, je suis redevenu Français.
Laurent Blanc est l’homme de la situation. On sait que ce n’est pas un imposteur.
A la fin du match, il a sprinté criant: “Où il est Safet?” Il voulait saluer Susic, et il l’a retrouvé pour lui serrer la main. La grande classe. Il a chambré aussi Benzema pour lui dire qu’il aurait pu tuer le match à la 89e minute.
Quand Benzema a marqué son but, le Madrilène est allé trouver son sélectionneur. Il ont topé ensemble ! Ce fut comme Platini et Hidalgo… Cela fait longtemps qu’on n’avait pas vu une telle communion.
Les Bleus recommencent à retrouver les valeurs de caramaderie qui font la grandeur du sport.
Il ne faut pas bouder son plaisir.
Ce soir, la France a très bien joué.
Elle a évité le match piège.
Il ne s’agit pas de penser que le France a battu l’Allemagne à Berlin.
Les Bleus ont été sérieux. Ils n’ont pas été tétanisés par la pression.
Faut prendre match après match. Celui-ci est une parfaite réussite.
Blanc a trouvé sa charnière central Mexès-Rami.
Les milieux de terrain ont dominé leurs vis-à-vis.
Benzema a été à la hauteur de l’événement.
Le jeu a été écarté sur les ailes.
Bon état d’esprit pendant 90 minutes.
Evra, Ribéry, Toulalan et Gourcuff vont devoir être très humbles pour revenir dans la farandole de Blanc. Ils vont devoir se faire tout petit, tout petit parce que les jeunes ont relevé l’équipe tandis que les cadres l’avaient mise dans le caniveau.
Ce match servira de référence sur l’état d’esprit.
Quand on joue avec tant d’application et de concentration, on n’a peur de personne.
La France a dominé presque tout le match.
Les Bleus de Blanc viennent de gagner leur premier match.
En trois rencontres, ils ont déjà trouvé des automatismes.
Le collectif a été rendez-vous en Bosnie.
Il y a donc beaucoup d’espoir.
Quand les Bleus sont minables en Afsud, il faut le dire.
Et quand ils ont du panache à Sarajevo, il faut le dire aussi.

Description des deux buts de Bosnie-Herzégovine-France (0-2):
71ème : Benzema récupère le ballon dans la surface bosniaque, efface Spahic et bat de près Hasagic. But de grande classe.
76ème : Diaby décale Valbuena qui parvient à transmettre à Malouda, seul aux 6 mètres, qui pousse le ballon au fond des filets.

Lloris/ (6) Pas grand chose à faire mais l’a bien fait
Sagna (7) L’un de ses meilleurs matchs en Bleus
Rami (8) Bon match du stoppeur
Mexès (8) Bon match du libéro
Clichy (7) A démontré qu’il pouvait prétendre à être titulaire
M’ Vila (8) Très bon. Plein d’initiatives
A. Diarra (cap.)(8) Le nouveau Vieira
Diaby (8) Sait contrer, se dégager du marquage et relancer
Malouda.(8) Maudit sous Domenech, il est star avec Blanc. Ce qui contrarie l’Estelle Boy de C+ qui s’est fait un nom en cassant sans cesse l’as d’Ancelotti. Puis Matuidi (78ème) Non noté.
Valbuena (8) Grand match
Benzema (9) A fait le plus dur: marquer le premier but.

Sélectionneur: Blanc (10). A bien réagi après la défaite au SDF. Pendant 10 jours, il a su mettre un bon climat à Clairefontaine où le football est de retour. “Quand on perd c’est la faute des mauvais choix du staff et quand on gagne, c’est grâce aux joueurs” s-t-il dit, grosso modo, dupe de rien. Une chose est certaine, désormais tout le pays est redevenu proche des Bleus. Les Français savent que l’incompétence et la prétention ne sont plus au pouvoir.

Permalien 19:21:36, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Quelle ingratitude ! Fernando Morientes a mis un terme à sa carrière dans un désert médiatique

Morientes a conduit Monaco en finale de la C1 avec Edouard Cissé et Evra…

D’un joueur, on dit qu’il ne reste que le palmarès. Voici donc celui de Fernando Morientes Sánchez, né le 5 avril 1976, à Cilleros (Espagne). Sans club, il vient d’annoncer la fin de sa carrière d’attaquant au cours de laquelle, il a marqué plus de 280 buts en moins de 600 matchs. Morientes est parvenu à s’imposer au Real Madrid en pleine gloire de Raul. Ce n’était pas facile.

Palmarès

Real Madrid CF (1997-2003 et 2004-2205)
3 Ligues des champions 1998, 2000 et 2002.
2 Championnats d’Espagne 2001 et 2003.
Supercoupe d’Espagne 2001.

AS Monaco (2003-2004)
Vice Champion d’Europe 2004.

Liverpool FC (2005-2206)
Supercoupe de l’UEFA 2005.
Coupe d’Angleterre 2006.

Valence CF (2006-2009)
Coupe d’Espagne 2008.

Olympique de Marseille (2009-2010)
Championnat de France 2010.
Coupe de la Ligue 2010.

Equipe d’Espagne: 27 buts en 47 matchs.

PS: Je préfére rendre hommage à Morientes plutôt que d’écrire sur Enzo Zidane. J’ai déjà écrit sur ce grand espoir. Il faut le tenir à l’écart de la presse qui veut déjà l’utiliser. Laissons-le grandir, svp.

Permalien 18:33:35, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, LA MAISON BLANCHE  

Benzema va jouer son match le plus important chez les Bleus

Voici un ancien reportage sur Benzema. On l’a monté au sommet avant l’heure. Contre la Bosnie-Herzégovine, il a une occasion en or de nous prouver qu’il est un grand joueur et non pas une simple vedette médiatique. L’apprentissage c’est fini. Attention, le Bosniaque de Montpellier, Spahic, va se mettre sur son chemin, et c’est un sacré client !

A moins de 23 ans, Karim Benzema va jouer ce soir son match le plus important.
Il en a dejà joués à Lyon sinon le Real Madrid ne l’aurait pas engagé. Il en jouera encore au Real …
Ce soir, contre la Bosnie, il va être titulaire dans un contexte défavorable: équipe en reconstruction et match à l’extérieur dans un cratère bosniaque.
La France entière du football attend que le buteur fasse gagner le pays.
Jadis, il n’était pas content de jouer le bouche-trou sous l’ère Domenech.
Il est temps de nous prouver qu’il a le mental d’un champion.
On sait qu’il est capable de bien jouer avec et sans ballon.
Cela ne suffit pas.
Il a enfin l’occasion de nous démontrer ce qu’il vaut réellement.
On nous prévient déjà que ce n’est pas le Messie. Ni Messi.
On le savait déjà.
On aimerait retrouver le Benzema qui a marqué 66 buts en 148 avec Lyon.
Est-ce possible ?
Rémy, n’est pas un 9. Il joue trop sur les côtés.
Gignac garde trop le ballon pour un exploit personnel.
Saha est toujours blessé.
Hoarau est timoré.
Gameiro est trop inexpérimenté (bien que très volontaire).
Seul Benzema est vrai un 9.
A lui de nous le rappeler.
S’il rate son match, cela voudra dire qu’il est surcoté.
On ne peut pas toujours jouer pour rien.
Les buts à l’entraînement cela nous fait ni chaud ni froid.
S’il le réussit, il aura franchi un cap.
L’adversaire du soir ne compte pas. Il s’agit de la Bosnie. On rencontrerait le Brésil cela serait la même chose.
Il y a trois points à prendre. Benzema doit être décisif.
Les champions aiment briller quand le focus est sur eux.

C’est le cas ce 7 septembre.

Karim Benzema, né le 19 décembre 1987, à Lyon.

Palmarès à Lyon:

Champion de France : 2005, 2006, 2007, 2008
Vainqueur de la Coupe de France : 2008
Vainqueur du Trophée des Champions : 2006, 2007

Permalien 18:33:16, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Blaise Cendrars ou la vie à tombeau ouvert

Patrice Delbourg parle de Blaise Cendrars, le sujet de son nouvel opus. Une biographie céleste qui a valeur aussi d’autoportrait…

Si moderne qu’il est encore en avance. Voilà ce qui pourrait servir d’épitaphe à Blaise Cendrars. Sans le savoir, il annonça le surréalisme, Dada, le mouvement hippie et la Beat génération. Dès son plus jeune âge, Philippe Soupault est allé le voir pour lui dire qu’il était un géant de la poésie, tout comme Apollinaire. Pour ma part, j’ajouterai aussi Max Jacob. «Jacob a été déterminant mais personne ne le dit. » Je tiens cet avis tranché d’Edmond Jabès, un soir des années 1980. Patrice Delbourg distingue trois phares dans la lignée de Cendrars : Desnos, Soupault et Prévert. De fait, ces trois poètes n’étaient pas sentencieux comme Char, ou hermétique comme Saint John Perse. Ils restaient naturels face aux événements. Ouverts et réceptifs. Ils prenaient la plume tels les enfants un bout de craie. Delbourg fait chanter sa lyre pour célébrer Cendrars. La couverture du livre dit tout : l’écrivain est sur un bateau, béret basque, clope et pochette blanche. Il nous regarde adossé à la rambarde du navire, près de la bouée de sauvetage. Même en costume, Cendrars donne l’impression d’être en salopette. Cela provient de son visage d’ouvrier mais lui mettait la main dans le cambouis du langage. Celle qui lui restait parce que la droite, il l’avait perdue à la guerre de 1914-1918. Au nom de la France. Et c’est ainsi qu’il signait ses lettres : « Ma main amie. » Apollinaire faisait de même. Soupault également. Enfant du siècle de la vitesse acheta l’Alfa Roméo de Braque qui lui permettait de se balader avec ses chiens et son inséparable machine à écrire : une Remington aussi cabossée que lui. Le train fut cependant son moyen de transport favori. Quand on lui disait qu’il n’avait pas pris le Transsibérien comme nous le métro, il rétorqua : « Qu’importe ! Si je vous l’ai fait prendre … ». Sous forme d’abécédaire, l’ouvrage servira désormais de Sésame à l’œuvre de Cendrars, réédité chez Denoël. A « Bourlingue », Delbourg souligne que Cendrars publia Anthologie nègre (1921) pour dire tout sa haute estime pour l’Afrique. On se rafraîchit la mémoire quand on tombe sur sa réponse de à l’enquête de Littérature : « Pourquoi écrivez-vous ? ». La réponse fusa : « Parce que.» Rien de plus. Cendrars voulait vivre la poésie avant de l’écrire. Delbourg aussi. Dans ce genre de livre, le biographe inspiré apparaît toujours en filigrane. Badaud de lui-même, comme disait Jean Carmet.

-L’odyssée Cendrars, de Patrice Delbourg, Ecriture, 220 p., 17,95 €
-L’homme aux lacets défaits, de P. Delbourg, Le cherche midi, 204 p., 15 €. Un désenchantement, fin de siècle. Le XIXe, pas le XXe… Du Delbourg, pur jus. Un roman ABCD soit Allais, Bove, Calet et Delbourg. Une bonne compagnie SARL.

Permalien 17:31:13, Catégories: GRAND MONSIEUR  

La Bosnie-Herzégovine de Safet Susic veut prendre les trois points contre la France

Voici la victoire (0-3) de la Bosnie contre le Luxembourg. Contre la France, les Bosniaques alignent une superbe équipe avec le duo d’attaquants Dzeko-Misimovic, le milieu de l’OL Pjanic et la charnière centrale Spahic-Nadarevic. Attention, ces 5 joueurs sont de très grands footballeurs. Jamais ce pays n’a eu une telle génération.

La France de Blanc n’a pas droit aux états d’âme car dès le 7 septembre à 21 h elle rencontre la Bosnie-Herzégovine à l’extérieur. La Bosnie est actuellement 57e au classement FIFA. Cela ne doit pas rassuré les Bleus qui viennent de perdre au SDF contre la Biélorussie, 78e… La France occupe, elle, la 21e place. C’est dire qu’elle n’est pas reluisante.
La France contre la Biélorussie a trop fait de passes inefficaces. Personne ne sait donner la dernière louche de caviar et encore moins inscrire le but libérateur. Hoarau, Saha et Rémy sont blessés. Faut-il aller rechercher Henry ! Qui va s’imposer ? Nos espoirs sont sur les jaunes épaules de Kévin Gameiro… Blanc a convoqué en renfort l’attaquant lyonnais Jimmy Briand pour le match qui se jouera mardi à Sarajevo dans le cadre des éliminatoires pour l’Euro 2012.
Au début du match contre la Biélorussie, les Bleus ont joué les corners à la Rémoise, c’est-à-dire que le tireur donna le ballon à un propre partenaire au lieu de tirer vers la cage biélorusse. Etrange décision quand on sait que Hoarau attendait des ballons aériens… Wenger a dit: “Il faut toujours tester le gardien adverse, en début de match…” Bien parlé. Mieux que lorsqu’il a pris la défense de Sagna qui n’a jamais su centrer comme Sagnol. Et que dire de ces moqueries incessantes en direction de son ancien joueur, le remarquable technicien HLEB, fin stratége que son sélectionneur a baptisé: “Mon Maradona…”
Pour leur entrée dans le Groupe D, les Bleus de Laurent Blanc ont dominé parfois sans parvenir à scorer. Le manque de réalisme a été sanctionné par Sergey Kislyak dans les dernières instants du match.
En revanche, la Bosnie-Herzégovine, elle, a rapidement réglé son compte au Luxembourg, inscrivant trois buts en 16 minutes par Senijad Ibricic, Miralem Pjanic et la star Edin Dzeko (3-0).
Dans le Groupe D, l’Albanie est allée chercher un nul en Roumanie sur un but de Gjergj Muzaka à trois minutes de la fin (1-1).
Après sa défaite au SDF conntre les Biélorusses, la France n’est pas favorite en Bosnie qui devrait s’imposer.
La presse n’a pas été tendre avec les nouveaux bleus car les “supports” comme on dit ont besoin des Bleus pour vendre leur paperasse. La télé aussi a besoin de faire de l’audimat.
Il faut le redire. Hormis au temps de Kopa, Platini et Zidane, La France n’appartient pas au gotha des grandes nations de football. Elle n’a gagné qu’une coupe du monde, deux euros, depuis 1930. En club, une seule C1 depuis 1956. La France est à sa place. Les grands joueurs français se sont tous exprimés à l’étranger: Kopa, Platini, Cantona et Zidane… La France n’est qu’un tremplin.

Groupe D
1 Bosnie-Herzégovine 3 points/ 1 1 0/ 0 3/ + 3
2 Belarus 3 pts/ 1 1 0/ 0 1/ + 1
3 Albanie 1 pt/ 0 1 0/ 1 1/ 0
4 Roumanie 1 pt/0 1 0/ 1 1/ 0
5 France 0 pt/ 1 0 1/ 0 1/ -1
6 Luxembourg 0 pt/ 0 0 1/ 0 3/ -3

Meilleur classement mondial FIFA
25 - août 2007. .
Classement mondial FIFA le plus bas
173 - septembre 1996.
Meilleure progression dans l’histoire
23 - avril 1997
Plus grande régression dans l’histoire
-14 - septembre 2007

Les dix derniers matchs de la Bosnie-Herzégovine:

*Luxembourg 0 - 3 Bosnie-Herzégovine
*Allemagne 3 - 1 Bosnie-Herzégovine
*Suède 4 - 2 Bosnie-Herzégovine
*Bosnie-Herzégovine 2 - 1 Ghana
*Bosnie-Herzégovine 2 - 3 Iran
*Bosnie-Herzégovine 2 - 1 Oman
*Ouzbékistan 0 - 0 Bosnie-Herzégovine
*Slovénie 3 - 4 Bosnie-Herzégovine
*Bosnie-Herzégovine 1 - 2 Bulgarie
*Bosnie-Herzégovine 1 - 0 Azerbaïdjan

5 victoires, 1 nul, 4 défaites. 18 buts pour, 17 contre.

06.09.10

Permalien 23:38:30, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, LA MAISON BLANCHE  

Depuis novembre 2009, les Bleus n'ont gagné qu'un match...

Avec Domenech:
18 novembre 2009 - FRANCE 1-1 Rép. IRLANDE/ Qualification Coupe du Monde 2010
3 mars 2010 - FRANCE 0-2 ESPAGNE/ Amical
26 mai 2010 - FRANCE 2-1 COSTA RICA/ Amical
30 mai 2010 - TUNISIE 1-1 FRANCE/ Amical
4 juin 2010 - FRANCE 0-1 CHINE/ Amical
11 juin 2010 - URUGUAY 0-0 FRANCE/ Coupe du Monde 2010
17 juin 2010 - FRANCE 0-2 MEXIQUE/ Coupe du Monde
22 juin 2010 - FRANCE 1-2 AFRIQUE DU SUD Coupe du Monde

Avec Blanc:
11 août 2010 - NORVEGE 2-1 FRANCE/ Amical
3 septembre 2010 - FRANCE 0-1 BIELORUSSIE/ Qualification Championnat d’Europe 201

10 matchs joués: 6 défaites, 3 nuls et 1 victoire/ 6 buts pour, 13 contre

Permalien 23:00:34, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Archive musicale: Marcus Miller

Site officiel du bassiste virtuose: http://www.marcusmiller.com/

Permalien 17:26:18, Catégories: FORZA ITALIA !, FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Laurent Blanc devrait rappeler Trezeguet !

Si les Pays-Bas font jouer Ruud Van Nistelrooy (34 ans), la France devrait aligner Trezeguet (33ans)…
En 71 sélections avec les Bleus, David Trezeguet a marqué 34 buts.
Qu’attend Blanc pour le faire revenir en sélection ?
Quand on voit que les jeunes internationaux n’arrivent pas à en mettre un au fond, il est temps de refaire parler la poudre.
Trezeguet a la classe internationale, lui.
Hoarau, Saha et Rémy étaient si stressés qu’ils se sont blessés.
A présent, Blanc va relancer Benzema. Pourquoi pas?
Je propose le retour de Trezeguet. Et fissa! Lui sait marquer. On l’a traité comme un minus. Il mérite le respect!
Le franco-argentin vient de quitter la Juventus Turin après 10 ans de fidélité.
Il faut surtout se rappeler de sa frappe somptueuse qui a donné l’Euro 2000 à la France. Ce but en or reste un grand moment dans l’Histoire des Bleus.
On se moque de son tir au but raté en 2006… C’est comme pour Fignon: on dit qu’il a perdu le Tour de France 1989 sans dire qu’il en a gagné deux: 1983 et 1984.
Les médias Français n’ont d’yeux que pour Thierry Henry qui est parti aux Etats-Unis pour gagner encore un peu plus d’argent.
Trezeguet, lui, joue en Espagne (Hercules club). Il a encore faim!
Quand il y a 100 articles sur l’ex Gunner, il n’y en a qu’un seul sur “Trezegol".
Trezeguet est un buteur à l’ancienne. Un vrai renard des surfaces.
Marquer des buts en Italie c’est beaucoup plus difficile que de scorer en Premier League …
Il est le 4e buteur de l’Histoire de la Juve: 171 buts.
Seuls Roberto Bettaga (178 buts), Giampiero Boniperti (179 buts) et Alessandro Del Pierro (275 buts) on fait mieux que lui. Là nous sommes dans le cosmos du football.
Trezeguet n’est pas un joueur qui fait de la com. comme certains bon qu’à ça.
Il a encore un rôle à jouer avec les Bleus.

Palmarès de David Trezeguet:

Equipe de France (34 buts en 71 sélections) :
Coupe du monde 1998
Championnat d’Europe 2000
Vice champion du monde 2006
Championnat d’Europe des moins de 19 ans 1996

AS Monaco :
Champion de France 1997 et 2000
Trophée des Champions 1997.

Juventus Turin :
Champion d’Italie 2002, 2003, 2005 et 2006 (Ces deux derniers titres ont été retirés suite aux magouilles en Serie A auprès des arbitres)
Supercoupe d’Italie 2002 et 2003
Champion de Serie B 2007

Permalien 10:43:30, Catégories: LITS ET RATURES, BLONDINEMENT A XV, GRAND MONSIEUR  

Sébastien Chabal prend la suite d'Antoine Blondin...

Chabal un rebelle ? Vaste plaisanterie… Un rebelle, c’est par exemple Jacques Rigaut. Ne confondons pas réfractaire avec vecteur économique.

Antoine Blondin doit se retourner dans sa tombe!
Remarquez comme il avait déjà lu les chroniques de Dugarry, il doit être à sa place…
La mode veut que des sportifs ultra médiatisés signent des chroniques à la place d’authentiques écrivains.
Sébastien Chabal a sa chronique dans le JDD. Certainement pas pour ses qualités de plume.
Non, simplement à cause des vidéos sur le net qui le montrent en train de démonter des adversaires.
On est passé de la finesse de Zidane aux tampons de Chabal…
Les sponsors ont construit une image d’Epinal du rugbyman dans les pubs.
“C’est la rentrée. Il y a un signe qui ne trompe pas: les bouchons sont de retour à Paris.”
Voilà les premiers mots du nouveau chroniqueur. Quelle science de la trouvaille !
Chabal se permet de donner des leçons de morale aux footeux:
“Il ne viendrait à l’esprit d’aucun joueur de rugby de renoncer à s’entraîner pour changer de club.”
Pan sur le bec de Ben Arfa sans le nommer…
Chabal a raison: les valeurs du rugby ne sont pas les mêmes que celles du football.
Au rugby, on a vu un ancien capitaine du XV de France abattre sa femme dans une soirée privée parce qu’elle ne voulait plus vivre avec un ivrogne… Au rugby, on a vu un international faire passer la Nouvelle-Zélande pour un pays de racistes parce qu’il n’a pas eu le courage ni l’honnêteté intellectuelle de dire qui lui avait mis la tête au carré !
“Quand j’entends que le rugby pourrait perdre ses valeurs et prendre le chemin du foot, cela relève du débat d’esthètes". Faut-il lui rappeler que dans une très célèbre famille de rugbymen français deux frères se haïssent au plus haut point ? Et que dire des anciens internationaux qui se détestent comme les pires ennemis de la terre ? Aucune équipe de France de football n’a demandé à ses joueurs de montrer leur cul sur un calendrier pour attirer dans les stades un public de novices.
Chabal ricane quand Blanc invite Zidane à Clairefontaine: “Je me demande s’il n’y a pas un peu de com’ derrière tout ça". Et derrière sa chronique, il y a quoi ?
Vive Blondin ! Vive Jacques Perret ! Vive Guy Lagorce ! Vive Albert Batteux ! Vive Louis Nucéra !
De nos jours, Philippe Bordas, François Bott ou Paul Fournel pourraient remplacer Chabal, haut la main. Quant à moi, mon blog me suffit. Signer des chroniqueurs dans la presse papier: rien n’est plus ringard. C’était bon au XXe siècle !
La différence entre Chabal et moi, c’est que si on me demandait de jouer avec le XV de France, je dirai non.
Tant d’excellents chroniqueurs crèvent de ne pas pouvoir s’exprimer.
Je signale aux fans de Chabal que le rugbyman sera présent une fois par mois dans le JDD.
A quand Chabal dans La Pléiade ?
Faut que j’appelle Antoine Gallimard au plus vite.
On pourrait demander la préface à Zahia… et la postface à Domenech.

Permalien 08:57:36, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Daniel Rondeau par... Johnny Hallyday, dans le JDD

Je préfère écouter Johnny Hallyday plutôt que de lire du Johnny passé à la moulinette de D.Rondeau.

Beckett n’a jamais eu droit à 4 pages dans un canard pourtant il en avait des choses à dire.
Depuis que L’Equipe paraît le Dimanche, je n’achète plus le JDD.
Cette semaine je l’ai pris pour voir ce que disait Johnny Hallyday.
Avec le titre: LA CONFESSION D’OUTRE-TOMBE !
La référence à Chateaubriand fait croire qu’il est mort
Je reste attentif à son destin car comme beaucoup de Français il est lié à mon enfance.
La première fois que ma mère m’a laissé seul prendre le bus ce fut pour acheter l’un de ses premiers disques, et peut-être le premier: “T’aimer follement". En 1963, je l’ai vu au Casino Municpale de Nice, avec ma mère. Nous étions assis sur des chaises pliantes. Grand souvenir.
Le JDD a fait un joli scoop car cela faisait longtemps qu’on n’avait pas entendu le chanteur.
Pourquoi la presse écrite et non pas la télé? Cela reste un mystère…
Il y a deux écrivains dans l’entourage de Johnny: François Weyergans et Daniel Rondeau.
Ils écrivent sur lui de temps à autre, et Rondeau le plus souvent.
Dans Le Monde, Rondeau révéla que le chanteur usait parfois de cocaïne.
Le hic c’est qu’il s’agit de propros recueillis sans questions apparentes.
Les fans de Johnny n’apprendront rien d’essentiel, sauf quelques anedoctes. C’est toujours bien quand on suit quelqu’un depuis tant d’années.
On sent que son fils David a un trop vite fait le ménage autour de son père quand il était hospitalisé.
On apprend une nouvelle fois que Johnny est très marqué par l’absence de son père. A ce sujet, Rondeau a oublié de rappeler que Johnny était la seule personne présente aux obsèques de son paternel. Johnny et les fossoyeurs. Personne d’autre. “Même pas un ami…” commenta le fils bouleversé. Jamais je n’ai oublié cette confidence.
L’impression générale de ces pages, c’est qu’on perçoit plus la prose de Rondeau que la présence de Johnny.
C’est le danger du genre. J’ai passé ma vie a réécrire les entretiens que j’ai réalisés! Quand je n’avais rien récolté d’intéressant, je brodais pour rendre intelligent mon interlocuteur. Dans chaque interview, je mets au moins 60 % de moi. Dans celle de Johnny, Rondeau a mis aussi beaucoup de lui.
Trois exemples ?

-"J’ai essayé de revoir des amis, pour rigoler, mais je n’avais plus envie de rire. Un jour, tu m’avais parlé d’un écrivain qui avait écrit cette phrase: “Ne me secouez pas, je suis plein de larmes.” Eh bien, j’étais cet homme plein de larmes.”
Rondeau cite la phrase de la fin de Peau d’ours, ouvrage posthume de Calet, Henri de son prénom. L’un de mes écrivains de chevet. Rondeau aurait pu au moins citer Calet.

-"Chaque nuit, j’ai peur. J’ai peur de m’endormir et de ne plus me réveiller". Là nous sommes à la fois dans Shakespeare et Cioran. La formule est synthétisée à merveille. Au moins 90% de la planète pense de la sorte.

-"Pourquoi dans mon délire ai-je appelé mon père? Peut-être parce que j’ai pensé à la personne qui m’a le plus manqué. Le docteur a aussitôt prévenu Laeticia: “He is calling his father.” J’aurais pu appeler ma mère qui a passé les dernières années de sa vie près de moi, à Marnes, mais non, c’est lui que j’appelais: “Papa, viens me chercher.” Bien résumé. Théme de l’abandon. C’est à rapprocher de l’enterrement de son père, le grand solitaire.

-"Je n’ai plus entendu parler de lui jusqu’au jour où, pendant mon service militaire, en Allemagne, un officier m’appelle: “Smet, votre père est là, devant la porte de la caserne, allez le saluer, c’est un ordre.” Je sors, je vois un monsieur avec un Borsalino et un long manteau. Il s’avance, me serre dans ses bras et sort de son manteau un ours en peluche. A ce moment-là, des photographes apparaissent et photographient la scène. Mon père avait été payé pour cette mise en scène. C’était un vagabond, alcoolique, il vivait à l’Armée du Salut. Je lui ai acheté une garde-robe complète, je lui ai trouvé un appartement. Il a essayé de revendre ce que je lui avais acheté et a mis le feu à l’appartement où je l’avais installé pour retourner à l’Armée du Salut.” Rondeau rapporte cette scène que tous les fans connaissent par coeur. On sent bien la technique de Rondeau.

-"J’ai souffert à un point tel que je tapais la tête contre les murs.” No comment…

Résumons: vous pouvez acheter le JDD car le texte de Rondeau est très bien écrit.
Pour ma part, j’aurais souhaité le question-réponse car Johnny Hallyday aime rythmer ses phrases par le silence et des hésitations qui font son charme. Johnny a le sens de l’amitié: Rondeau (le rédacteur) et Daniel Angeli (le photographe) peuvent en témoigner…

Daniel Rondeau est actuellement ambassadeur de France à Malte. Je ne savais même pas que ce poste existait… On se croirait dans Ubu Roi. Cela dit, j’ai vu un reportage sur France 3 qui a bien montré que cette île de toute beauté avait une grande Histoire culturelle. Ambassadeur de France à Malte? C’est le comble du grand chic.

A consulter: http://www.lejdd.fr/Culture/Musique/Actualite/Johnny-La-confession-d-outre-tombe-218282/

Permalien 01:04:15, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

A part Malouda et Lloris, aucun international français n'est décisif dans son club

Force est de constaster que beaucoup de Bleus jouent dans des clubs étrangers gavés de stars qui font le boulot pour eux:
LLORIS (OL). Important à Lyon
CLICHY (Arsenal). Joue avec des Fabregas, Walcott, Arshavin…
MEXES (Roma). Souvent remplaçant dans le clubde Totti
RAMI(Lille). Important à Lille
SAGNA (Arsenal). Joue avec des Gunners cité plus haut
M’VILA (Rennes). En progression constante
DIABY V.(Arsenal). A perdu de sa superbe
MENEZ (Roma). Trop inexpérimenté. Puis (69e) SAHA (Everton). Trop malchanceux. Puis (79e) GAMEIRO (Lorient). Espoir.
MALOUDA (Chelsea). Très bon à Londres.
HOARAU (PSG). Déjà blessé.
REMY (OM). N’a rien prouvé en Bleu. Puis (33e) VALBUENA (OM). De l’énergie à revendre quand on fait appel à lui.

Il faut avoir de la patience et espérer les retour d’Evra, Gourcuff et Ribéry. Voire de Toulalan et Abidal…

Voici la liste des Bleus de France-Bulgarie (1-2) de 1993 qui ne sont pas parvenus à se qualifier pour la World Cup 1994. Parmi eux 5 sont devenus champions du Monde 1998 alors que Blanc n’a pas su contrer Kostadinov sur le but bulgare qui empêcha la France de participer à la Coupe du Monde 1994. On se focalisa sur le ballon balancé n’importe où par Ginola alors que les défenseurs français ont été épargnés par la critique:

LAMA. Champion du Monde 1998
DESAILLY. Champion du Monde 1998.
ROCHE
BLANC. Champion du Monde 1998
PETIT. Champion du Monde 1998
DESCHAMPS. Champion du Monde 1998
LE GUEN
SAUZÉE. Puis GUÉRIN
PEDROS
PAPIN. Puis GINOLA
CANTONA

Si Jacquet avait viré Desailly, Blanc, Petit et Deschamps, la France n’aurait pas gagné en 1998.
Jadis il fallait jouer en équipe de France pour se faire remarquer.
Tel n’est plus le cas. Il faut d’abord appartenir à un club très bien géré.
Man U, Chelsea, Arsenal… sont des sélections multi nationales.
Les joueurs de Blanc sont en rodage.

Permalien 00:20:56, Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

Le Bosniaque Džeko a le talent pour battre la France

En sélection, Edin Džeko a déjà marqué 16 buts… en 28 sélections avec la Bosnie. Depuis 2007, son compteur à Wolfsbourg affiche 59 buts en 96 matchs. Remarquables statistiques.

LLoris et sa défense vont souffrir devant les assauts incessants d’Edin Džeko qui sait tout faire. Très costaud physiquement et mentalement, il est capable de frapper sous tous les angles. Doté du troisième oeil, il a le regard périphérique. La France n’a pas l’équivalent. Benzema a tout à prouver. On connaît ses qualités physiques mais question mental, on est toujours au point mort. Quand va-t-il éclore avec les Bleus ? Blanc lui fait confiance. Au Madrilène de l’honorer.
Džeko, surnommé le “Diamant bosniaque” a débuté sa carrière professionnelle en 2003 dans son pays natal au FK željezničar Sarajevo, où il jouait milieu de terrain offensif. Ensuite, il partit dans le championnat tchèque en signant au FK Teplice où il a marqué 16 buts en 45 matchs, soit meilleur buteur de la saison 2006-2007.
A la recherche d’un attaquant de grand talent, Felix Magath le fit signer à Wolfsbourg (4 millions d’euros).
Avec Grafite, il forme un duo offensif qui marqua but sur but: cela permet au VfL Wolfsbourg de remporter la Bundesliga 2009. Au cours de cette saison, Džeko marque 45 buts : 26 en Bundesliga, 4 en coupe UEFA, 6 en coupe d’Allemagne, et 9 en sélection nationale.
A 24 ans, il a déjà été approché par l’AC Milan, Chelsea , Manchester City et la Juventus Turin.

Edin Džeko
Naissance 17 mars 1986 (1986-03-17)
à Sarajevo, Yougoslavie
Taille 1m92

Permalien 00:13:05, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Archives: David Bowie, l'un des derniers géants

[Post dédié à MagDaléna Scht / Laurent]

04.09.10

Boby Lapointe était l'un des chanteurs préférés de Laurent Fignon

Après Brassens, voici Boby Lapointe. Aux obsèques de Laurent Fignon sa famille a fait diffuser La Maman des poissons, une chanson de Lapointe qu’aimait le double vainqueur du Tour de France. Etre un admirateur de Lapointe ça vous situe l’amateur d’esprit qu’était le champion disparu à 50 ans du cancer comme le chanteur-acteur-musicien-auteur…

Georges Brassens plus que jamais d'actualité

Superbe archive, rien que du beau monde…

Cette chanson convient bien au paysage politique actuel. Le talent ne se démode pas.

Permalien 08:10:44, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

La France coule une bielle contre la Biélorussie

Le but biélorusse… Au départ, il y a une position de hors-jeu.

La Biélorussie a réussi le hold-up car c’est une véritable équipe avec des joueurs qui sont assemblés depuis longtemps. La France, elle, est un puzzle en formation. La défaite est donc logique. Le football est un grand sport. Ce n’est pas de la rigolade.
“Aucun joueur n’est indiscutable actuellement…” Laurent Blanc avait prévenu, avec raison.
L’actuel sélectionneur a hérité d’une sélection au degré zéro.
Domenech a tout massacré depuis 2006 ou du moins rien construit. Ce qui revient au même…
Il faut repartir de rien.
La FFF est de surcroît stupide d’avoir exclu Ribéry pendant 5 matchs.
Ce soir, il était devant sa télé, à Munich!
Est-ce qu’il vaut mieux gagner avec Ribéry ou perdre 0-1 sans lui ?
On avait plus de chance de l’emporter avec le joueur du Bayern Munich.
Je vous l’avais dit: la France a eu peur de la Biélorussie qui l’a battue 0-1.
Domenech a dû boire du champagne. Gallas aussi. Sans parler des autres bannis…
Il est trop tôt pour flinguer les nouveaux bleus qui sont en reconstruction. Il faudra du temps.
Kopa, Platini, Zidane… Qui le prochain ?
Ce groupe n’a aucun stratège au milieu de terrain. Rien que des destructeurs.
On attend le retour de Gourcuff. Nasri doit enfin éclore mais je n’y crois plus. Et Ben Arfa doit montrer ce qu’il sait faire, s’il en est capable.
Il fallait nommer Blanc en 2008. On n’en serait pas là.
Le meilleur joueur du match a été le superbe gardien biélorusse: Zhevnov (cap). Cela est donc rassurant.
Il faut de la patience. On a vu un semblant d’animation par intermittence.
Hélas, la pression veut que la France aille à l’Euro 1912 pour alimenter la machine à fric.
La France sans buteur n’a pas su conserver le score vierge.
Ce soir, on a vu aucun leader naître.
Ce qui me frappe le plus c’est le nombre de blessés: Benzema dans les tribunes, Rémy n’a pas tenu longtemps et le malchanceux Saha est sorti au bout de 5 minutes…
Une équipe d’éclopés ?
Blanc n’est pas un magicien. Les jeunes qu’il a pris débutent ensemble sur la scène internationale.
On ne peut pas leur demander de transformer le plomb de la FFF en or.
Hugo Lloris était-il maudit ? Il a perdu une finale de la Ligue avec Nice. Il signe à Lyon qui ne gagne plus la L1 depuis qu’il y joue. Il fait une Coupe du monde qui est la pire de l’Histoire des Bleus. Il perd le premier match au SDF de l’ère Blanc…
On attend la première victoire de Blanc comme on enclenche la première d’une voiture qui va nous transporter loin.
Je préfère perdre avec Blanc et Mexès contre la Biélorussie que de gagner face à l’Eire avec Domenech et Henry…
Le groupe de Blanc débute. C’est un LEGO dans sa boîte.
Il faut les laisser trouver leur langage. Espérons qu’ils le découvrent.
Notre pays n’est pas un pays qui se fait une haute d’idée du sport, hors son aspect économique. La preuve ?
La FFF n’a pas pensé à demander une minute de silence pour Laurent Fignon, double vainqueur du Tour de France.

Lloris/ (3) N’a pas fait l’arrêt qui aurait pu sauver son équipe de la défaite
Sagna. (1) N’a pas le niveau international, bien que Wenger ait dit: “Ses chiffres sont bons” alors que son joueur ne sait pas centrer comme Sagnol jadis
Rami. (5) A sa place
Mexes. (4) Manque d’autorité
Clichy/ (1) Trop timoré
Diaby. (2) Quelconque
M’Vila (7) La seule satisfaction
Menez. (5) Brouillon. Puis Saha (69ème). Non noté. Encore blessé! Puis Gameiro (79ème) (5) A du mordant. Doit être titularisé.
Malouda/ (cap). (6) A bien tenté sans parvenir à faire la décision
Hoarau (3) Peut mieux faire
Rémy. (3) N’a pas pu s’exprimer pleinement. Puis Valbuena (33ème) (3) De bonnes vaines intentions.

Quelques résultats des qualifications pour l’Euro 2012:
France 0 - 1 Biélorussie
Portugal 4 - 4 Chypre. Sans C. Ronaldo
Angleterre 4 - 0 Bulgarie. Triplé de Defoe
Belgique 0 - 1 Allemagne. But de Klose
Saint-Marin 0 - 5 Pays-Bas. Triplé de Huntelaar. Van Nistelrooy a marqué
Liechtenstein 0 - 4 Espagne. Doublé de Torres. Villa a claqué
Estonie 1 - 2 Italie. Cassano et Bonucci ont inscrit chacun un but
Luxembourg 0 - 3 Bosnie-Herzégovine. Coach Susic était aux anges

Sélectionneur: Blanc (5). Fait avec les moyens du bord…

Les Pays-Bas n’ont pas fait de détail à Saint-Marin…

Permalien 08:10:29, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

La France a peur de la Biélorussie (78e à la FIFA)

Le Biélorusse Aleksandr Hleb représente un grand danger pour la France de Blanc. Au lieu d’être sûr de plier le match par un bon 5-0, on part dans la grande inconnue… J’espère que le SDF ne sifflera pas les joueurs, ni Malouda, ni personne…

L’époque n’est plus à l’euphorie: la France a peur de la Biélorussie qui occcupe la 78e place au classement FIFA. Il faut dire que les Bleus ont chuté à la 21e place. Qu’il est loin le temps de Zidane… même s’il est venu à Clairefontaine, en touriste sympathique.
La réalité c’est celle-là: la France reçoit la Biélorussie, le 3 septembre, au SDF, sans aucune certitude.
L’ombre de Domenech va encore planer sur la rencontre puisque si la France est allée dans le mur depuis 2008 c’est de la responsabilité de l’ancien sélectionneur et des gens qui l’ont laissé en place. Parmi eux Escalettes, Jacquet, Houllier, Platini… A cause des sanctions, on doit se passer de Ribéry qui peut être précieux dans l’explosivité, s’il se contente de jouer de manière collective. Dans le cas où il croit toujours être le stratège des Bleus, mieux vaut le laisser à Munich… Justo Fontaine, homme d’esprit, a déclaré: “On a dit que Ribéry était le cerveau des Bleus, et il l’a cru…” Sacré Justo! Cela fait du bien d’entendre le buteur: il a toujours eu la langue bien pendue.
A propos de Domenech, trois joueurs l’ont désigné “traitre” à la commission spéciale de la FFF. La balance du vestiaires c’est tout simplement celui qui a décrit le clash Domenech/Anelka, à L’Equipe. Les Bleus étaient tombés bien bas… Espèrons que Blanc soit en mesure de les remettre dans le bon sens.
La France a peur d’une Nation de 9 685 768 habitants. Dans les rangs des visiteurs, le plus impressionnant c’est l’entraîneur, Bernd Stange, ex membre de la STASI, police secrète de l’ex RDA. Sinon, on peut citer Aleksandr Hleb, milieu de terrain de 28 ans. Après des passages à Stuttgart, Arsenal, où il dispute une finale de Champions League en 2006, et Barcelone, où il remporte cette compétition trois ans plus tard, il a signé à Birmingham City, prêté par le “Barça". Le capitaine est la star de la Biélorussie.

Meilleur classement mondial FIFA de la Biélorussie:
57e: juin 2008.
Classement mondial FIFA le plus bas:
146e: décembre 1992.
Meilleure progression dans l’histoire:
34e: octobre 1995

Derniers matchs de la Biélorussie:
•11.08.2010 : Lituanie-Biélorussie : 0-2
•02.06.2010 : Biélorussie-Suède : 0-1
•30.05.2010 : Biélorussie-Coée du Sud : 1-0
•27.05.2010 : Biélorussie-Honduras : 2-2
•03.03.2010 : Arménie-Biélorussie : 1-3
•18.11.2009 : Monténégro-Biélorussie : 1-0
•14.11.2009 : Ar. Saoudite-Biélorussie : 1-1
•14.10.2009 : Angleterre-Biélorussie : 3-0
•10.10.2009 : Biélorussie-kazakhstan : 4-0
•09.09.2009 : Biélorussie-Ukraine : 0-0
Bilan : 4 victoires, 3 nuls, 3 défaites. 13 buts marqués, 9 encaissés.

Groupe D des qualifications pour l’Euro 2012:
Albanie, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, France, Luxembourg, Roumanie.

Wenger, Petit et Thuram sont les parrains de la Coupe du monde des SDF

Wenger, Petit et Thuram imitent Eric Cantona qui a lancé la Coupe du Monde 2007 des SDF. Comme toujours, il a eu un temps d’avance sur eux…

Les trois anciens Monégasques ont participé à une conférence de presse pour annoncer la prochaine Coupe du monde des sans-abris qui aura lieu du 19 au 29 août 2011.
-"Je crois profondément que le sport peut changer des vies. Ne serait-ce qu’en donnant envie de se lever le matin et de faire quelque chose que l’on aime", a expliqué l’entraîneur devant les journalistes, à la Fédération française de football.
La neuvième édition de cette compétition rassemblera 70 délégations sur le Champ de Mars, à Paris. Le budget espéré est de deux millions d’euros. Avec un million déjà réuni, il manque donc la moitié pour organiser l’évènement et instaurer des structures plus durables. Les trois médiatiques espèrent que leur présence attirera de nouveaux sponsors.
-"Le but est de créer un lieu de vie pérenne: Un centre national d’insertion par le sport", précise Wenger, tandis que Lilian Thuram estime lui que ce genre de manifestation est “le meilleur moyen de mettre en lumière le problème de ces personnes que l’on ne regarde pas et qui seront pour une fois regardées".
Il faut savoir que Manchester United vient de recruter le Portugais Bebé, un ex SDF.

03.09.10

La France de Platini ne chantait pas "La Marseillaise", mais les racistes ne se plaignaient pas car l'équipe était plus blanche que noire...

L’important n’est pas de chanter “La Marseillaise". L’important c’est que LLoris arrête tout et que les Bleus marquent un but de plus que leurs opposants. Tout le reste n’est que du blabla. Un match de foot ce n’est pas la Seconde Guerre mondiale, ni la Première!
Quand les Bleus jouaient avec 10 blancs et 3 noirs- remplaçants compris- jamais personne ne s’est offusqué par la bouche fermée à double tour des Français pendant l’hymne national.
Les racistes ont commencé à jeter leur fiel dans les médias dès lors que les noirs ont été plus nombreux à porter le maillot tricolore !
Ce problème de “La Marseillaise” est donc un faux problème. Il n’est là que pour servir la cause des petits esprits.
Lors de ce match de 1980 de l’époque Hidalgo-Platini, personne n’a chanté “La Marseillaise".
Il suffit de voir les images ci-dessus…
Nous étions le 19 novembre 1980, jour d’Allemagne 4-1- France, en amical, au Niedersachsenstadion, à Hanovre.
Buts pour l’Allemagne: Kaltz (sp, 6e), Briegel (37e), Hrubesch (62e) et Allofs (89e)
But pour la France: Larios ( sp, 39e)

Il faut observer aussi que les Allemands ne chantaient pas davantage leur hymne. Eux que l’ont dit pourtant si patriotiques!

Equipe de France:
DROPSY Dominique (R.C. Strasbourg)
JANVION Gérard (A.S. Saint-Etienne)
SPECHT Léonard (R.C. Strasbourg)
LOPEZ Christian (A.S. Saint-Etienne)
BOSSIS Maxime (F.C. Nantes)
LARIOS Jean-François (A.S. Saint-Etienne)
TIGANA Jean (Olympique Lyonnais)
PLATINI Michel C. (A.S. Saint-Etienne).
ZIMAKO Jacques (A.S. Saint-Etienne)
ROCHETEAU Dominique (Paris-St Germain F.C.). Puis ROUYER Olivier, [60e] (A.S. Nancy-Lorraine)
AMISSE Loïc (F.C. Nantes). Puis SIX Didier, [79e] (Cercle Bruges)

Allemagne:
SCHUMACHER Harald, KALTZ Manfred, FÖRSTER Karl-Heinz, SCHUSTER Bernhard, DIETZ Bernhard, ALLGÖWER Karl, VOTAVA Mirko, MÜLLER Hans, BRIEGEL Hans-Peter, HRUBESCH Horst, ALLOFS Klaus

Permalien 11:45:36, Catégories: THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Grosse pression sur la rentrée des classes de Laurent Blanc

On demande l’avis des fans des Bleus et ensuite on leur coupe le sifflet au montage. Bel exemple de censure !

A quelques heures de France-Biélorussie, personne ne peut dire qui va gagner…
Le classement FIFA largement en faveur de la France ne signifie rien du tout. Il ne donne aucune garantie. Les premiers instants du match seront primordiaux pour la confiance d’un groupe qui part du point zèro. Pour une fois, le tableau d’affichage du début de la rencontre France 0-0 Biélorussie résume à merveille la situation. Nous partons de rien, à part que Laurent Blanc a toute notre sympathie. On l’a vu à l’oeuvre sur un terrain pendant des années. On sait qu’il n’est pas un imposteur. Suivez mon regard…
“Laurent Blanc, on s’en fout. Ce qui compte, c’est l’équipe de France. Ne nous trompons pas d’objectif. L’objectif, c’est que l’équipe de France gagne. Moi, mon rôle, c’est de transposer ma sérénité et mes certitudes à l’équipe.” Voilà ce qu’a dit le nouveau sélectionneur. Cela fait du bien de l’entendre parler de la sorte. On est loin du discours bêtifiant de son prédécesseur qui est devenu invisible médiatiquement. Ce silence confirme qu’il n’était vraiment pas fait pour le rôle qu’on lui confia. Il n’a fait que profiter de l’exposition médiatique. Ces derniers thuriféraires- s’il en reste- disent que l’ex “Boucher de Lyon” a failli gagner la Coupe du Monde 2006. Oui, failli! Blanc n’a pas besoin de frimer. Sa carrière parle pour lui. Son palmarès aussi.
Dorénavant sélectionneur, il s’efforce de recomposer un groupe compétitif.
L’équipe de France est en chantier avec des Bleus qui sont presque tous des bleus… Il suffit de voir leur nombre de sélections. A part Malouda (57), Sagna (23), A. Diarra (26) et Benzema (28), ils sont tous en dessous des 20 capes. Niveau but, cela fait peur:
-Gameiro, 0 selec, 0 but
-Rémy, 2 sélect, 0 but
-Hoareu, 1 sélect, 0 but
-Benzema, 28 sélect, 8 buts
-Saha, 18 sélect, 4 buts
-Valbuena, 3 sélect, 1 but
-Malouda, 57 sélect, 4 buts

Soit, 17 buts en tout.
Les Biélorusses qui se présentent au SDF affichent un total de 52 !
Inutile de vous dire que les visiteurs débarquent en France en position de favoris.
Dire le contraire serait mentir.
Cela fait mal aux oreilles mais les Biélorusses savent qu’ils peuvent faire un gros hold-up au SDF contre la France.
Blanc a-t-il pris des joueurs au fort mental ?
C’est la bonne question. Le groupe le plus fort mentalement gagnera. On en est là.

Platini et le G17 se prononcent pour l'arbitrage à 5 en UEFA

Platini sélectionneur était favorable à la vidéo. Platini président de l’UEFA est pour la présence de deux arbitres en plus. Petit à petit on avance pour ne pas être trop à la traîne du rugby dont l’impact médiatique avance chaque année…

A Nyon, dix-sept entraîneurs de clubs d’élite de l’UEFA ont opté pour un arbitrage à cinq: l’arbitre de champ, deux sur le bord de la touche et deux derrière chaque but. Voilà ce qui est sorti des débats entre les techniciens majeurs en Europe, mercredi et jeudi, à la plus grande satisfaction du Pt de l’UEFA, Michel Platini que l’on est content d’avoir vu en bonne santé. L’essai des deux arbitres assistants supplémentaires est prolongé dans les compétitions de clubs de l’UEFA pendant les deux prochaines années. Il y a toujours aussi la présence du quatrième arbitre hors du rectangle.
Le rôle des nouveaux assistants est de surveiller ce qui se passe dans la surface de réparation. Tirage de maillot et tout le reste. La présence humaine est préférée à la technologie. Les deux nouveaux arbitres ont aussi un rôle dissuasif et j’espère qu’ils seront attentifs pour voir si le ballon a franchi ou pas la ligne de but lors des matches de l’UEFA Champions League et de l’UEFA Europa League pour les saisons 2010/11 et 2011/12, et pour la Super Coupe de l’UEFA 2011.
Autre changement: les matches de qualification pour l’UEFA EURO 2012 se dérouleront le vendredi et le mardi, au lieu du samedi et du mercredi.
Voici la listes des entraîneurs qui étaient présents à Nyon :
Massimiliano Allegri (AC Milan), Carlo Ancelotti (Chelsea FC), Didier Deschamps (Olympique de Marseille), Sir Alex Ferguson (Manchester United FC), Jean Fernandez (AJ Auxerre), Jesualdo Ferreira (Málaga CF), Thorsten Fink (FC Basel 1893), Josep Guardiola (FC Barcelona), Roy Hodgson (Liverpool FC), Jorge Jesus (SL Benfica), Martin Jol (AFC Ajax), Felix Magath (FC Schalke 04), José Mourinho (Real Madrid CF), Nikos Nioplias (Panathinaikos FC), Claude Puel (Olympique Lyonnais), Claudio Ranieri (AS Roma) et Thomas Schaaf (SV Werder Bremen).
On note les absences d’Arsène Wenger (Arsenal), Luis Van Gaal (Bayern Munich), Rafael Benitez (Inter Milan), Luigi Del Neri (Juventus Turin)… Les absents ont sans doute tort. Qu’ils ne viennent pas ensuite se plaindre.
Les nouvelles décisions sont le fait des entraîneurs et non pas des présidents. On a vu Puel et non pas Aulas… Bravo à Platini !

02.09.10

Permalien 15:42:11, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Acheté 42 M€ par Man City, Robinho a été revendu 18 M€ à l'AC MILAN

Juste avant la fin du mercato d’été, et après avoir enrôlé le Suédois Ibrahimovic, les Rossoneri ont frappé fort avec le recrutement de Robinho, acheté au rabais vu qu’il appartient au haut du panier.
Il faut se rappeler que le Brésilien fut transféré du Real Madrid à Manchester City au prix astronomique de 42 M€. Trés mauvaise affaire car le joueur ne flamba pas plus en Premier League qu’en Liga.
Et dire qu’on l’a comparé à Pelé. Physiquement, surtout…
L’AC Milan n’a pas cassé sa tirelire. Tout est relatif, bien sûr…
Il faut cependant savoir que le club de S. Berlusconi a déboursé 18 M€ pour recruter son ultime renfort de l’été.
La valeur marchande de Robinho a donc pour l’instant perdu 24 M€.
Quand on songe que paraît-il le Real Madrid voulait Ribéry pour plus de 70 M€… Du côté de la Maison Blanche, on doit être content que le Bayern Munich n’a pas cédé à l’offre alléchante qui ne va pas se reproduire demain matin…
L’AC Milan devient une succursalle du Brésil avec Thiago Silva, Robinho, Pato et Ronaldinho.
L’entraîneur Massimiliano Allegri va devoir composer avec une sacrée concurrence…
A 43 ans, peut-on entraîner l’AC Milan alors qu’on vient de Cagliari ?

IN MEMORANDUM JEAN-LOUIS BARRAULT (1910-1994)

L’amitié, l’amour, la mort. Les trois maîtres mots. Avec vue sur la liberté.

Pour fêter le centenaire de la naissance de Jean-Louis Barrault- né le 8 septembre 1910 au Vésinet- nous pouvons et même devons lire la réédition Souvenirs pour demain, préfacé par l’un de ses lecteurs avisés : Denis Podalydès. Pour l’éternité, Barrault reste le mime des Enfants du Paradis. C’est la force du cinéma. Le théâtre, lui, est un art éphémère qui persiste dans la tête des gens avant de disparaître pour toujours. « On est. On croit être. On veut paraître. » Voilà comment Barrault voit la vie. Au départ, il se destine à la peinture mais son destin bascule lors de sa rencontre avec Charles Dullin qui accepte l’apprenti comédien de 21 ans dans son cours de l’Atelier, à Montmartre. Barrault était si fauché qu’il dormait sur scène dans le lit de Volpone. La nuit, Barrault s’enivre de silence et des petits craquements dans la pénombre. Dormir sur les planches ? Rien n’est plus onirique … La vie de Barrault est rythmée par les rencontres : Cendrars, Artaud, Claudel, Sartre, Camus, Copeau, Jouvet, Blin, Beckett et bien sûr Madeleine Renaud, sa muse permanente dont mon ami Edmond Desportes de Linières m’a dit beaucoup de mal… Le grand choc de sa vie fut la mort de son père (pharmacien), tué lors de la Guerre de 1914-1918. Il partit ensuite dans une quête sans fin du père pendant qu’il avait l’impression d’être le frère de sa mère. Au cours d’une lecture de Meyerhold, Barrault note cette phrase : « Ce n’est qu’à travers le domaine sportif qu’on peut aborder le domaine théâtral ». Ce constat est a rapproché du mot d’Artaud : « L’acteur est un athlète affectif ». Le parcours du metteur en scène Barrault à quatre temps forts: Marigny (1946-1956), Odéon (1959-1968), Orsay (années 1970, Rond-Point (années 1980), avec plein de périodes d’errance. Son maître mot était l’alternance qui lui permettait d’imposer de nouveaux auteurs. Barrault entremêlait très bien les classiques et les modernes. Il fut toujours nostalgique de l’amitié qui régnait parmi les gens de théâtre de jadis. Il admirait Dullin qui pourtant ne le fit pas beaucoup jouer. Il aimait beaucoup aussi Jouvet qui lui dit : « Tu es Scapin et non pas le Misanthrope… » Un conseil sous forme de critique. Le côté libertaire de Barrault fut froissé par la jeunesse de 1968 qui le maltraita à l’Odéon. Il pensait que les étudiants étaient proches de lui depuis le scandale déclenché par la mise en scène des Paravents de Genet signée Roger Blin. Conspué par les jeunes, Barrault est sacrifié par Malraux… Son livre de mémoires est constellé de rendez-vous historiques. La vie de Barrault est un tourbillon d’émotions. Un hymne à l’intelligence. Il a passé son temps à se cultiver. Soit le contraire de ce que l’on fait aujourd’hui. La gloire du cinéma ne l’intéressait que pour faire du théâtre. Il en fut de même pour Dullin et Jouvet. De la page 379 à la 385, il écrit des phrases superbes sur les « Sept Chevaux de Lumière » : vocation, métier, conversion, développement, épreuve, collectif, reconversion… Cela vaut le coup de s’y arrêter et de bien réfléchir à tout ce qu’il dit, sur fond de philosophie orientale. Les entretiens Barrault-Guy Dumur complètent à merveille les mémoires car ils développent certains passages qui méritent des éclaircissements. Si vous aimez le théâtre et l’histoire littéraire, ces deux livres sont indispensables pour voyager dans le temps et dans l’esprit.

-Souvenirs pour demain, de Jean-Louis Barrault, Seuil, 422p., 23€
-Une vie sur scène, interview de Jean-Louis Barrault par Guy Dumur, Flammarion, 231 p., 20€

Permalien 01:16:18, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Giggs et Ferguson sont aux petits soins auprés de "Chicharito" alors qu'on ne sait toujours pas si Hargreaves est apte pour rejour en Premier League...

“Chicharito” appartient à une dynastie de joueurs: trois générations! Ferguson va le former pour le haut niveau. “Chicharito” a fait ce qu’aurait dû faire Karim Benzema…

Sir Alex Ferguson vient de désigner à l’UEFA les 25 joueurs qui disputeront la Premier League et la Champions league.
On note la présence d’Owen Hargreaves qui soigne ses genoux aux Etats-Unis alors que le manager avait promis qu’il reviendrait dans le groupe à la fin des matchs retour de 2009-2010. Le joueur n’a joué que 2 minutes en 18 mois… Les supporters, eux, ne comptent plus sur lui, à preuve du contraire:

- Van der Sar, Kuszczak, Amos/ Brown, Evans, Ferdinand, Vidic, G. Neville, O’Shea, Evra/ Gibson, Giggs, Scholes, Carrick, Fletcher, Hargreaves, Anderson, Park/ Nani, Valencia, Berbatov, Chicharito, Owen & Rooney.

Plus les moins de 21 ans : Fabio, Rafael, De Laet, Obertan, Bebé, Smalling & Macheda.

On note les absences de Danny Welbeck (prêté à Sunderland) et de Mame Biram Diouf (prêté à Blackburn Rovers).

Ryan Giggs a tenu à faire l’éloge de Javier “Chicharito” Hernandez pour louer sa rapide adaptation qui lui a permis
d’apparaître sur la feuille de matchs de plusieurs matchs officiels de United:
-"Il a fait une grosse impression. Il continu d’apprendre le jeu, pas seulement sur le terrain, mais aussi en dehors. C’est un caractère pétillant et c’est superbe de l’avoir dans le vestiaire. Cela a été très facile de le connaitre parce qu’il parle parfaitement l’Anglais. Il nous a rejoint en tournée ce qui aide toujours l’adaptation d’un joueur, et nous avons directement constaté à quel point il est important au Mexique. Il apparait comme une grande acquisition, sur et en dehors des pelouses.”
Sir Alex Ferguson a aussi commenté les débuts de l’international mexicain en Premier League qu’il titularisa contre Fulham (2-2) se gardant de parler de la prière m’as-tu-vu du joueur:
-"Je pense que nous pouvons encore un peu mieux utiliser Hernandez. Il y a des moments où on aurait pu lui passer la balle en profondeur, mais nous ne l’avons pas fait. Nous n’avons pas profité de cette facette de son jeu, mais il s’est bien débrouillé.”
Ferguson n’a pas dit que “Chicharito” n’avait pas pesé sur la défense adverse. Pour l’instant, il ne fait pas le poids face à Berbatov mais cela est compréhensible. “Chicharito” a un très bon jeu de tête qui devrait lui permettre de marquer bientôt avec l’équipe fanion de MU.

01.09.10

Clichy, Rami et Hoarau sous le charme de Zidane

Laurent Blanc fait ce que j’ai toujours dit. Prendre en considération les anciens. Aucun n’arbre ne pousse sans racines. Il a invité Zidane à passer un moment avec les nouveaux Bleus. Tous ont été émerveillés. Je suis pour mettre dans tous Clairefontaine des portraits de Diagne, Ben Barek, Mattler, Delfour, Mekhloufi, Piantoni, Aubour, Platini, Tigana, Giresse, Rocheteau, Trésor…

Clichy (Arsenal): “C’est la première fois que je le vois, ça fait quelque chose. C’est tellement de souvenirs… On est assez grands pour savoir ce que représentent les Bleus. Mais c’est toujours bon à prendre d’écouter les anciens. Et lui, encore une fois, c’était extraordinaire. Zidane nous fait confiance pour faire pareil qu’eux. Il nous a dit qu’il fallait être fier de l’équipe de France. C’est quelques années dans la carrière, mais elle est encore en nous quand on s’arrête. Et elle a des répercussions sur toute la France et tous les Français. Il y a une vérité dans tout ça. On a senti quelqu’un d’un peu gêné, de réserve. Cela fait quelque chose de le voir comme ça avec tout ce qu’il a gagné. Rencontrer Zidane ne nous a pas éloignés de l’enjeu du match. Le sélectionneur était très clair là-dessus, on doit monter crescendo et avoir la gagne en tête dès le premier jour. “

Rami (Lille): “On était tous émus, j’ai pu le remarquer. On l’a toujours vu à travers les photos, la télé la pub, et ça nous a fait quelque chose. C’est un sacré personnage, il a du charisme. Je l’avais déjà aperçu à Cannes cet été dans un tournoi en salle pour ELA. Là c’était plus intime, un moment magique. Il nous a conseillés, mais ce conseil restera entre quatre murs. C’est bien rentré dans nos petites têtes et on compte bien faire quelque chose de grand à notre tour. Tout se déroula dans la décontraction, à l’aise, il ne nous a pas mis de pression. Il nous a dit plutôt des choses pour nous apaiser l’esprit. Il nous a parlé de l’amour du maillot. Savoir que l’homme qui a été l’un des meilleurs joueur du monde pense la même chose que toi, tu te dis que tu es sur la bonne route. Etre champion d’Europe et du monde, aujourd’hui, on en rêve. Mais on a le droit de rêver, je n’hésite pas à le dire. Ils l’ont fait. Pourquoi pas nous?” ”

Hoarau (PSG): . “Ça booste. Quand on voit certaines scènes de joie, on se dit qu’il n’y a que le foot pour ça. La route est tracée. A leur époque aussi ce n’était pas facile pour eux. L’élimination pour la Coupe du monde 1994 a été compliquée, il a fallu enchaîner. Derrière, ils ont fait demi-finale à l’Euro et victoire en Coupe du monde. Zidane voulait tout simplement nous dire que le foot est une éternelle remise en question et que les vérités hier par les mêmes qu’aujourd’hui. Il n’a pas fait pas de long discours mais ce qu’il dit, on sent que ça vient du coeur. Tout à l’heure, je regardais quatre champions du monde faire du tennis ballon. Je me disais : “Eux l’ont fait et ils sont comme nous, tout simplement". Il y avait un mental à part. Les joueurs qui sont ici savent tous jouer au foot, pas de problème. Alors il faut trouver le petit truc qui fait qu’il y a un seul discours et que tout le monde y adhère.”

Le prochain invité devrait être Raymond Kopa s’il arrive à se déplacer car il va subir une nouvelle intervention. Fontaine est près à venir. Ce n’est que justice, Fontaine a tout fait pour que les footballeurs soient libres de leurs mouvements. Tous lui sont redevables.

Permalien 20:56:43, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Archives: Marvin Gaye au micro et avec son père qui le tua

Le 1er (!) avril 1984, le pasteur (à gauche) a tué son fils Marvin de deux coups de revolver. Atroce fin du prince de la Soul qui avait 45 ans.

Septembre 2010
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software