Bel hommage de Pierre Daix à Elsa Triolet, le muse d'Aragon

22.07.10

Permalien 19:05:10, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Bel hommage de Pierre Daix à Elsa Triolet, le muse d'Aragon

Aragon parle ici d’Elsa. A Paris, les communistes habitaient un appartement du parc immobilier du premier ministre de la République française…Etant homme de parti, Aragon s’est plié aux ordres du PCF. Cela n’enlève pas une once à son génie littéraire. C’est un phare POETIQUE du XXe siècle.

Ancien déporté au camp de concentration de Mauthausen, Pierre Daix reconnaît qu’il doit son entrée aux Lettres françaises à sa bienfaitrice Elsa Triolet quand beaucoup d’ingrats n’aiment pas faire ce genre d’aveu, persuadé que seul le talent a tracé leur carrière. Du talent, Pierre Daix, n’en manque pas. Qui l’a entendu une fois parler gardera pour toujours sa voix dans l’oreille. Si Elsa Triolet a déclenché chez Aragon des poèmes qui sont parmi les plus beaux de notre littérature, je ne suis pas ému par ce couple. Ma préférence et mon respect va plutôt vers la sœur de Triolet, Lily Brick, la compagne de Maïakovski. Beaucoup de gens se méprennent sur la chanson Il n’y a pas d’amour heureux… Aragon n’a pas voulu dire qu’il n’était pas bien avec Triolet : il a simplement écrit cela sous le bruit des bombes, d’où l’origine du titre. Donc même si l’on est heureux, l’actualité peut briser notre rêve éveillé. Fin 1960, le couple Aragon-Triolet emménage au 58 rue de Varenne, « un immeuble classé aux monuments historiques du VIIe arrondissement ». Pierre Daix ne signale pas que cet appartement est une annexe de Matignon, soit un appartement que pourrait habiter le premier ministre ! Quoi penser des communistes qui vivent aux crochets d’un état qu’ils méprisent ? Après la mort de Triolet, Louis Aragon a réagi comme s’il avait perdu sa mère. Daix trouve extraordinaire que Triolet publie l’éloge de Soljenitsyne dans Les Lettres françaises (7 décembre 1962) à la sortie d’Une journée d’Ivan Denissovitch qui dénonce le goulag. Elle y parle du « grand désastre que l’Union soviétique a vécu pendant un quart de siècle. » Daix admire cette déclaration dans un journal financé par le PCF…
A propos d’Aragon, il dit : « Nous n’avions pas d’atomes crochus ». Daix est un honnête homme mais il faut aussi lire Jean Dutourd, surtout Les Voyageurs du Tupolev où il relate une visite de l’URSS avec Aragon et Triolet. Cet ouvrage est beaucoup plus agréable à lire car Dutourd est un écrivain qui écrit avec l’oreille : « À vingt-sept ans, je fis la connaissance d’Aragon et d’Elsa Triolet. Il s’ensuivit une amitié qui dura plus de quinze ans. Notre intimité culmina en 1957 lorsque les Aragon m’emmenèrent passer quinze jours avec eux en URSS. Ce fut pour moi un voyage extraordinaire. Je crois que par certains côtés, mon “retour d’URSS” est plus curieux et plus instructif que celui de Gide, car je n’y parle pas de politique mais je montre plutôt la manière d’être, le tempérament slave, les paysages, les moeurs, l’état des esprits et des âmes. Il ne m’a pas fallu moins de quarante-cinq ans de recul pour que tout cela se mette en place dans ma tête. » Dutourd montre surtout que le couple Aragon-Triolet circule dans une grosse voiture mise à leur disposition. En privée, ils étaient très critiques vis-à-vis du régime dont ils bénéficiaient sur place des largesses sans dénoncer ses dérives sur l’agora médiatique…

-Avec Elsa Triolet, de Pierre Daix, Gallimard, 267 p., 18,90 €
-Les Voyageurs du Tupolev, de Jean Dutourd, Plon, 120 p., 14 €

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: colon cleanse [Visiteur]
I have to confess that i sometimes get bored to read the entire thing but i think you can add some value. Bravo !
PermalienPermalien 04.06.11 @ 20:07

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software