Pour le remercier d'avoir fait tout le travail dans le Tourmalet, Contador a laissé gagner Schleck au sommet

22.07.10

Permalien 19:41:18, Catégories: ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Pour le remercier d'avoir fait tout le travail dans le Tourmalet, Contador a laissé gagner Schleck au sommet

Quand on a demandé, au sommet du Tourmalet, s’il croyait que son fils Andy Schleck a perdu le Tour 2010, Johnny Schleck a dit: “Non… Cet enfant m’a déjà tellement surpris tant de fois… Il n’a manqué que son frère, pour les voir batailler ensemble…” Que le vélo est grand !

Le Tour de France n’a pas donné son verdict mais on a vu une belle page du Tour de France.
Dans l’ascension du Tourmalet, A.Schleck et Contador ont demarré avec personne dans leurs roues.
Schleck a tout fait en tête et a demandé plusieurs fois à Contador de prendre le relais. L’Espagnol n’a jamais voulu…
Pendant de longues minutes on a vu les duellistes se tirer la bourre de la plus belle façon.
Ce fut de la boxe paralléle.
A un moment, en bon faux ami, Contador a planté une banderille pour placer un contre foudroyant.
Schleck est revenu chercher le maillot jaune, en as qu’il est aussi.
En gros, Schleck a fait tout le boulot. Contador est monté au train.
A quelques mètres de la ligne d’arrivée, Contador a laissé Schleck gagner.
Par ce geste de grand seigneur, Contador s’est racheté de sa tentative de délestage dans la pente du Tourmalet qui n’avait pas un gramme de panache.
Schleck a mis ses poursuivants un peu plus loin au classement général.
Descendus de leur vélo, les deux héros, enveloppés de brouillard pendant toute la montée, se sont félicités mutuellement. Contador sait que le Luxembourgeois n’est pas un champion à la petite semaine. Il s’est manifesté pour lui dire: tu es un grand, c’est sûr ! Tout ça avec un clin d’oeil complice.
En principe, Contador gagnera en principe à Paris car il est supérieur au contre-la-montre.
A l’heure qu’il est, il n’a toujours pas gagné une étape sur ce Tour. Cela sera fait sans doute samedi qui arrive.
On ne va pas souhaiter une chute à Contador.
Je souhaite que la différence entre Contador et Schleck ne restera pas figée à 8 secondes.
Sinon cela voudrait dire que l’Espagnol a gagné le jour où il attaqua alors que le Luxembourgeois était victime d’un saut de chaîne.
Contador est tout en fluidité.
Andy Schleck est très élégant. Beau aussi sur sa machine.
Merci au vélo de nous donner de tels moments à vivre.
Les internationaux français du bus de la honte en Afsud sont des minus auprès des cyclistes.
Ces footballeurs-là n’aiment plus le football. Et encore moins le sport.
Ils n’aiment que leur situation économique.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software