Le panache d'Armstrong qui tombe trois fois sans abandonner

11.07.10

Permalien 19:16:49, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Le panache d'Armstrong qui tombe trois fois sans abandonner

Immense Lance Armstrong. Encore plus grand que sa légende…

“Very bad day…” a dit Armstrong à son arrivée, avec un petit sourire.
Oui, très mauvais jour.
Ce soir, il est à plus de 13 minutes du leader Evans,nouveau maillot jaune.
Le 11 juillet 2010 restera le jour qui a vu Armstrong accepter de n’être plus un Dieu du vélo.
Immense champion, de la trempe d’Anquetil et Coppi. Un des plus grands maîtres de la galaxie sportive de tous les temps.
Andy Schleck a gagné l’étape de belle façon mais il aurait pu attaquer plus tôt Contador comme l’a dit Laurent Figon, pestant: “Ah! ce cyclisme moderne…", mais c’est Lance Armstrong qui fait la une.
Le septuple vainqueur du Tour de France est tombé trois fois ce jour sans renoncer au Tour.
Lors de la 2e chute, il a déjanté.
La 3e est survenue parce que son devancier a fait une fausse manoeuvre avec sa musette.
La chute qui lui a fait le plus mal se déroula sur un rond-point.
Blessé au coude, aux jambes et au dos, il est reparti.
“Tout est allé de pire en pire” a dit encore l’Américain.
Et aussi: “Ce fut un sale jour. J’en connaîtrai peut-être encore…”
Pour conclure:
-"Je ne vais pas me plaindre. Mon Tour est fini, mais je reste.”
Que tous les petits footballeurs français présents en Afsud aillent se cacher.
Ils n’ont sans doute pas assez de coeur pour aimer Armstrong.
La souffrance, ils ne connaissent pas.
Ils ne font du vélo que pour se promener en stage.
Le football c’est de la rigolade à côté du vélo.
Armstrong est l’un de mes héros et je ne laisserai personne le salir.
Et surtout pas Landis, ce raté du cyclisme.
Panache. Classe. Amour du vélo. Quand on voit Armstrong, on voit Cerdan, Owens, Nurmi.
Merci, monsieur. Grand Monsieur.

PS: Voir Armstrong blessé sur le Tour avec Fignon aux commentaires restera comme l’un grands moments de 2010. Fignon a dit: “Andy Schleck n’est pas un grand champion. Il aurait dû attaquer Contador. A sa place, Armstrong aura attaqué sans pitié. Quand on peut tuer le Tour, il faut le faire. Schleck a un plan ? Cela se change, un plan.” Merci, monsieur. Grand Monsieur.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software