Des mots et des silences de Wenger lourds de sens.

10.07.10

Permalien 18:45:25, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Des mots et des silences de Wenger lourds de sens.

Voici le nouveau joueur de Wenger issu du célèbre centre de formation d’Arsenal, oh pardon! de Brive… Encore un Français chez les Gunners. Les fans font être contents… Après on s’étonne que les Anglais ne gagnent pas la Coupe du monde. Si on rajoute la nouvelle recrue, le Marocain Chamakh… J’aimerais bien voir Wenger entraîner l’OGCNice en l’état actuel pour voir à quel place il terminerait…

Quatre pages et même pas une question sur le comportement d’Henry en Afsud !
On couverture de L’Equipe Magazine du 10 juillet 2010 il y a une photo d’Arsène Wenger.
Le journal aime bien interroger l’entraîneur. Il y a peu, il lui ont consacré un article qui a duré sur trois numéros du magazine. Du jamais vu !
Le publi rédactionnel continu.
Le titre de l’article ?
-"Sans joueurs intelligents, tu ne peux pas gagner.”
Si ce n’est pas de la langue de bois ça y ressemble.
Certes le titre n’est pas de lui, mais il est d’une faiblesse affligeante.
Quelques phrases:
-"Tu ne crées pas une équipe de Coupe du monde un mois à l’avance.” Merci de la précision
-"Il y a depuis longtemps une forme de solidarité de façade chez les Bleus. Un discours d’unité feint qui ne s’est jamais concrétisé sur le terrain. Ni solidarité, ni unité.” Alors pourquoi ne nous l’a-t-il pas dit sur TF1 quand il est pris en sandwich entre Jeanpierre et Larqué?
Quand on lui dit: “Il manquait de l’intelligence chez les Bleus…", il répond:
-"Les miens en ont. Clichy, Diaby, Sagna. GALLAS, LUI, N’EST PLUS CHEZ NOUS.” Eh bien! Cela s’appelle un délestage en direct ! Wenger est sans pitié!
Wenger dit qu’il n’a pas plus d’infos que nous sur l’affaire du bus. Avec 6 joueurs à l’intérieur dont il est ou a été proche (Anelka, Henry, Clichy, Diaby, Gallas et Sagna) cela semble impossible.
Si on lui pose une question gênante à propos des brouilles connues entre joueurs, il rétorque:
-"Je ne pense à personne!"(Sec)
Wenger est un communicant. Faut pas s’attendre à un langage autre que du convenu. D’ailleurs, il a un conseiller en image qui lui dit de faire là où il faut… Il travaille bien ce collaborateur car cela fait quand même 5 ans que Wenger ne gagne rien à part des trophées maison qu’Arsenal a créé pour faire plaisir à son public docile. Le palmarès récent de Wenger est aussi maigre que celui de Domenech. Il n’y a que la forme qui change.
Wenger à une image de gentleman. Domenech, lui, a celle d’un piètre professionnel qui a assisté impuissant à la chute libre des Bleus depuis 2008. Au lieu de se retirer, Domenech a continué à s’enliser profitant de la situation pour prendre ce qu’il y avait à prendre, niveau pesetas.
Sur l’équipe de France, Wenger dit: “C’est le rêve de tous. C’est unique. Magique.”
Dire qu’il a piqué des colères parce qu’il était obligé de céder ses joueurs à Domenech, à contre coeur !
Dans le monde de la com. on prend des légéretés avec le public.
Il faut rester très vigilant pour ne pas rater des épisodes.
Pour conclure, Wenger précise: “Bien avant la Coupe du monde, j’ai dit: “Envoyer un entraîneur en fin de contrat, c’est lui mettre une épine dans le pied.” (1)
A qui a-t-il dit ça ?
Pas sur TF1 en tout cas. TF1 où il exerce à titre de consultant, même au temps où il pestait de voir que les clubs prêtaient gracieusement des joueurs qui risquaient de se blesser en sélection nationale…
La saison va reprendre tranquillement à Arsenal où la pression est inexistante par rapport au Real Madrid. Vous imaginez Wenger cinq ans à la Maison Blanche sans rien gagner ? Wenger et son conseiller ont bien raison de rester bien au chaud à Londres, dans le confort de leur réussite, sans aucune remise en question.

Dernières infos? Le grand formateur de jeunes va en lancer un nouveau: Laurent Koscielny… qu’il vient d’acheter à Lorient ! Il forme si bien les jeunes depuis 1996 qu’il a fait venir chez les Gunners, lors de ce mercato, Chamakh de Bordeaux. Le meilleur centre de formation d’Arsenal c’est le carnet de chèques des dirigeants!
On ne peut toujours servir la soupe: genre avant Wenger, les Gunners n’étaient pas où ils en sont aujourd’hui. Je ne suis pas l’attaché de presse d’Arsenal. La presse va périr du fait de n’être plus que des relais de la com. On le voit dès que L’Equipe a alerté ses lecteurs des insultes d’Anelka que la FFF a été obligé de rompre avec Esclalettes. La presse est le nerf principal de la démocratie. Celle qui n’est pas aux ordres des marchands d’armes ou des autres régents de la communication. On dit que la presse ne doit pas commenter. Cette presse-là ne m’intéresse pas. Parler, c’est bien? Dire, c’est mieux !

(1). Voir ci-dessous un post du blog posté le 6 janvier 2010…

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software