Archives pour: Juillet 2010, 10

10.07.10

Permalien 20:23:56, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Le retour des rois fainéants

Permalien 20:08:24, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Est-ce Thierry Henry la balance d'Anelka ?

Je vous livre cette légende d’une photo du vestiaires des Bleus lors de France-Mexique (0-2):
“17 Juin, Polokwane, Peter Mokada Stadium. Forcément, on ne peut s’empêcher de remarquer que les six places de droite sont occupées par les cadres et que Thierry Henry est juste à portée de voix de Nicolas Anelka. C’est là que, quelques heures plus tard, aura lieu le clash entre ce dernier et Raymond Domenecj à la mi-temps.”

Odre des places: Cissé, Gignac, Abidal, Ribéry, HENRY, ANELKA, Evra, Gallas…

Cette légende se trouve dans L’Equipe Magazine, 10 juillet 2010.

Si je sais encore lire cette légende est très ambigue…

Permalien 18:45:25, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Des mots et des silences de Wenger lourds de sens.

Voici le nouveau joueur de Wenger issu du célèbre centre de formation d’Arsenal, oh pardon! de Brive… Encore un Français chez les Gunners. Les fans font être contents… Après on s’étonne que les Anglais ne gagnent pas la Coupe du monde. Si on rajoute la nouvelle recrue, le Marocain Chamakh… J’aimerais bien voir Wenger entraîner l’OGCNice en l’état actuel pour voir à quel place il terminerait…

Quatre pages et même pas une question sur le comportement d’Henry en Afsud !
On couverture de L’Equipe Magazine du 10 juillet 2010 il y a une photo d’Arsène Wenger.
Le journal aime bien interroger l’entraîneur. Il y a peu, il lui ont consacré un article qui a duré sur trois numéros du magazine. Du jamais vu !
Le publi rédactionnel continu.
Le titre de l’article ?
-"Sans joueurs intelligents, tu ne peux pas gagner.”
Si ce n’est pas de la langue de bois ça y ressemble.
Certes le titre n’est pas de lui, mais il est d’une faiblesse affligeante.
Quelques phrases:
-"Tu ne crées pas une équipe de Coupe du monde un mois à l’avance.” Merci de la précision
-"Il y a depuis longtemps une forme de solidarité de façade chez les Bleus. Un discours d’unité feint qui ne s’est jamais concrétisé sur le terrain. Ni solidarité, ni unité.” Alors pourquoi ne nous l’a-t-il pas dit sur TF1 quand il est pris en sandwich entre Jeanpierre et Larqué?
Quand on lui dit: “Il manquait de l’intelligence chez les Bleus…", il répond:
-"Les miens en ont. Clichy, Diaby, Sagna. GALLAS, LUI, N’EST PLUS CHEZ NOUS.” Eh bien! Cela s’appelle un délestage en direct ! Wenger est sans pitié!
Wenger dit qu’il n’a pas plus d’infos que nous sur l’affaire du bus. Avec 6 joueurs à l’intérieur dont il est ou a été proche (Anelka, Henry, Clichy, Diaby, Gallas et Sagna) cela semble impossible.
Si on lui pose une question gênante à propos des brouilles connues entre joueurs, il rétorque:
-"Je ne pense à personne!"(Sec)
Wenger est un communicant. Faut pas s’attendre à un langage autre que du convenu. D’ailleurs, il a un conseiller en image qui lui dit de faire là où il faut… Il travaille bien ce collaborateur car cela fait quand même 5 ans que Wenger ne gagne rien à part des trophées maison qu’Arsenal a créé pour faire plaisir à son public docile. Le palmarès récent de Wenger est aussi maigre que celui de Domenech. Il n’y a que la forme qui change.
Wenger à une image de gentleman. Domenech, lui, a celle d’un piètre professionnel qui a assisté impuissant à la chute libre des Bleus depuis 2008. Au lieu de se retirer, Domenech a continué à s’enliser profitant de la situation pour prendre ce qu’il y avait à prendre, niveau pesetas.
Sur l’équipe de France, Wenger dit: “C’est le rêve de tous. C’est unique. Magique.”
Dire qu’il a piqué des colères parce qu’il était obligé de céder ses joueurs à Domenech, à contre coeur !
Dans le monde de la com. on prend des légéretés avec le public.
Il faut rester très vigilant pour ne pas rater des épisodes.
Pour conclure, Wenger précise: “Bien avant la Coupe du monde, j’ai dit: “Envoyer un entraîneur en fin de contrat, c’est lui mettre une épine dans le pied.” (1)
A qui a-t-il dit ça ?
Pas sur TF1 en tout cas. TF1 où il exerce à titre de consultant, même au temps où il pestait de voir que les clubs prêtaient gracieusement des joueurs qui risquaient de se blesser en sélection nationale…
La saison va reprendre tranquillement à Arsenal où la pression est inexistante par rapport au Real Madrid. Vous imaginez Wenger cinq ans à la Maison Blanche sans rien gagner ? Wenger et son conseiller ont bien raison de rester bien au chaud à Londres, dans le confort de leur réussite, sans aucune remise en question.

Dernières infos? Le grand formateur de jeunes va en lancer un nouveau: Laurent Koscielny… qu’il vient d’acheter à Lorient ! Il forme si bien les jeunes depuis 1996 qu’il a fait venir chez les Gunners, lors de ce mercato, Chamakh de Bordeaux. Le meilleur centre de formation d’Arsenal c’est le carnet de chèques des dirigeants!
On ne peut toujours servir la soupe: genre avant Wenger, les Gunners n’étaient pas où ils en sont aujourd’hui. Je ne suis pas l’attaché de presse d’Arsenal. La presse va périr du fait de n’être plus que des relais de la com. On le voit dès que L’Equipe a alerté ses lecteurs des insultes d’Anelka que la FFF a été obligé de rompre avec Esclalettes. La presse est le nerf principal de la démocratie. Celle qui n’est pas aux ordres des marchands d’armes ou des autres régents de la communication. On dit que la presse ne doit pas commenter. Cette presse-là ne m’intéresse pas. Parler, c’est bien? Dire, c’est mieux !

(1). Voir ci-dessous un post du blog posté le 6 janvier 2010…

Permalien 18:45:14, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Un post du 6 janvier 2010: Domenech n'est plus le sélectionneur de l'Equipe de France

Voici en intégralité un post publié sur le blog le 6 janvier 2010.
Avec le titre de l’époque, vous pouvez vérifier:
“Domenech n’est plus le sélectionneur de l’Equipe de France”
Written by morlino
Je n’ai pas changé un seul mot, ni le chapô, ni la vidéo.

C’est Henry qui a fait main mais c’est Domenech qui prend le carton rouge de la fff… Dehors! Domenech… Allez, ouste! Au placard doré de la DTN… Oui, ils l’ont fait: virer le sélectionneur avant la Coupe du monde 2010! Et cette fois ce n’est pas un poisson d’avril !

Le titre est accrocheur… mais il est juste.
En effet, le pt de la fff (en minuscules) vient d’annoncer que le successeur de R. Domenech sera désigné intra-muros avant le début de la Coupe du monde 2010 en Afsud.
Donc, Domenech est en sursis. Donc, il n’est plus sélectionneur que pendant six mois. C’est officiel.
Imaginons que la France soit sacrée championne du monde, ils auront l’air de quoi les dirigeants du foot tricolore ?
Il est tout simplement honteux de déclarer que Domenech va valser dans pas longtemps.
On lui aura tout fait à “l’autre” (dixit Zidane), même si c’est lui qui a donné les outils pour se faire taper dessus.
Annoncer que Domenech n’est plus qu’un sélectionneur sur la voie de garage revient à lui plomber toute sa préparation. C’est lui retirer toute confiance. Déjà qu’il en possédait bien peu.
Désormais, un joueur peut lui dire ou du moins penser: “J’en ai rien à foutre de ce mec puisqu’il va gicler!”
Les successeurs éventuels s’appellent:
-Laurent Blanc. Il ne devrait pas accepter car il a mieux à faire à l’étranger. Le site de Manchester U parle de lui mais il faut savoir que le club ne communique jamais sur les transferts.
-Jean Tigana. Bon candidat. Il serait magnifique. Il accepterait sans doute. Cependant, la génération 1984-86 n’est plus dans les petits papiers de la fff.
-Alain Boghossian. Un remplaçant de 1998 qui a les dents tellement longues qu’elles creusent la pelouse du SDF.
-Pierre Mankowski. Le personnage dans l’ombre de Domenech en rêve mais on n’a jamais entendu le son de sa voix. Est-il trappiste ? Cela serait la continuité: Jacquet, Lemerre, Santini, Domenech…
-Arsène Wenger. S’il avait déjà gagné la C1, il serait sans doute partant pour les Bleus. C’est l’homme idéal mais il a trop d’orgueil pour renoncer à la C1 avant d’accepter d’être un sélectionneur qui est avec son équipe à chaque mort d’évêque…
-Erick Mombaerts. Encore un gars de la fff, actuellement à la tête des Espoirs. Ne dirait pas non.
-Didier Deschamps. L’archi favori car Blanc a d’autres ambitions, pour l’instant… Cependant, comme “Dédé” est de 1998, la FFF et la DTN ont peur d’être dépossédées de leur joujou favori: l’EDF (équipe de France).
Celui qui prendra la place de Domenech est sans doute dans cette short-list
Quelqu’un lâchera le nom dans les médias.
Il serait incroyable que personne ne caquette le nom du nouveau sélectionneur avant le 11 juin 2010, date du début de la Coupe du monde 2010…
En attendant, Domenech est seul au monde.”

PS: J’ai horreur des vantards mais parfois je suis obligé de mettre les points sur les “i".

Permalien 17:04:29, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ils n'ont jamais gagné la Coupe du monde: Di Stefano, Puskas, Kopa, Cruyff, Platini, Zico, Socrates, P. Maldini...

Si les Pays-Bas de Sneijder et Robben deviennent champions du monde 2010 cela n’enlèvera pas une once de talent à Cruyff, Neekens…

Tous les grands joueurs ont fait des feintes, des mouvements, des actions que l’on ne revoit plus quand ils raccrochent les crampons.
Beaucoup de géants du ballon rond n’ont pas gagné la Coupe du monde mais cela n’enlève rien à leur talent.
On est simplement triste pour eux.
Si je vous dis que Dugarry est champion du monde et que Falcao ne l’a pas été, je n’ai pas besoin d’en rajouter.
Cantona et Baggio n’ont pas eu le bonheur de soulever le trophée. Cantona n’a même disputer une phase finale, hélas.
Di Stefano, Puskas, Kopa, Cruyff, Platini, Zico, Socrates et Maldini fils non plus.
Cantona a toujours dû batailler ferme pour gagner des trophées, à Montpellier comme à Leeds.
D’autres n’ont eu que le talent de faire partie d’un bel effectif. Cherchez vous aller en trouver…

Permalien 12:25:56, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

L'absence du Brésil fait mal à tous les amoureux du beau jeu

Si le football est devenu si populaire c’est grâce au BRESIL car le boum médiatique a commencé en 1970 avec la victoire du Brésil en Coupe du monde.

Garrincha reste le plus spectaculaire ailier de tous les temps. Il a gagné la Coupe du monde 1958 avec Pelé et celle de 1962 alors que Pelé blessé ne jouait plus. Cent fois plus provocateur que C. Ronaldo, Garrincha a écrit les plus belles pages du football brésilien avant la folie médiatique qui met en une des joueurs qui ne font rêver personne et surtout qui ne peuplent aucun rêve. Garrincha, Best et Maradona appartiennent à la lignée des GEANTS qui ont fait don de leur personne au football.

Le parcours du Brésil en Coupe du monde:

1930 : 1er tour; 1934 : 1er tour; 1938 : Demi-finale, 3e
1950 : 2eme (mini-championnat); 1954 : Quart de finale; 1958 : Vainqueur :p
1962 : Vainqueur :p; 1966 : 1er tour
1970 : Vainqueur :p; 1974 : Demi-finale, 4e; 1978 : Demi-finale, 3e
1982 : Quart de finale; 1986 : Quart de finale
1990 : Huitième de finale; 1994 : Vainqueur :p; 1998 : Finaliste
2002 : Vainqueur :p; 2006 : Quart de finale
2010 : Quart de finale; 2014 : Qualifié d’office (pays organisateur)

La Coupe du monde a besoin de Brésil, non pas comme carte postale obligée.
Le Brésil apporte la grandeur du jeu, sa “folie” créatrice.
Le preuve que le foot n’est pas truqué ? Le Brésil a été éliminée par les Pays-Bas.
Souhaitons que dans quatre ans, le Brésil soit au sommet de son art mais pas avec un clone de Dunga. Pitié !

Regardez ce lien avec Zagallo, l’entraîneur aux quatre Coupes du monde 1958, 1962 comme joueur, et 1970, 1994 comme entraîneur. Grande émotion. Le vrai football. Enfin ! On est loin des imposteurs du Ballon dort…
http://www.youtube.com/watch?v=Ptk6oivOXAs

Permalien 00:32:43, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Michel Platini victime d'un malaise à Johannesburg...

Informations contradictoires à propos du malaise de Michel Platini.
D’un côté, on nous dit qu’il a eu un malaise vagal sans perte de connaissance.
De l’autre, que son coeur s’est arrêté et qu’il a repris connaissance après un massage cardiaque, sur place.

Voici la version officielle qui se veut rassurance. Et souhaitons qu’elle le soit.
Vendredi 9 juillet, en début de soirée, Michel Platini a été victime d’un malaise dans un restaurant du quartier de Sandton, à Johannesburg. En se levant de table, le président de l’UEFA s’est senti mal avant de faire son malaise. Ses amis présents, dont Gérard Houllier, ont immédiatement fait le nécessaire pour l’emmener dans un hôpital de la ville où il a été pris en charge.
Depuis quelques jours, Platini couvait quelque chose car il a eu un rude emploi du temps, avec de fréquents déplacements. Depuis le 21 juin, Platini est âgé de 55 ans. William Gaillard, l’un des conseillers de l’UEFA : “Il était très fatigué et surmené. En plus, il souffrait d’une grippe.”
Aux dernières nouvelles, “Platini récupère et il va bien".
Le président de l’UEFA passe des examens et reste en observation.

Souhaitons bon rétablissement à l’ancien capitaine de l’équipe de France (72 sélections).
J’y vois un symbole. L’Equipe de France étant K.O. Il l’est aussi.

PS: le 10 juillet, on confirme le malaise vagal et on nous affirme que Platini récupère bien.

Permalien 00:26:04, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Dans le vent de l'Histoire, le sprinter Christophe Lemaitre court le 100 m en 9"98.

La course du 100 m historique, le 9 juillet 2010 à Valence. Il y a un parfum de “Chariots de feu".

En 9″98, Christophe Lemaitre a amélioré d’un centième le record de France du 100m en remportant la course des championnats de France à Valence. Il prend la succession de Ronald Pognon (9″99 établies à Lausanne, le 5 juillet 2005) et devient aux yeux de l’Histoire de l’athlétisme “le premier sprinteur blanc sous les 10 secondes.”

Poussé par un vent favorable de 1,3 mètre par seconde, le Savoyard de 20 ans est devenu le 72e athlète à franchir cette marque symbolique depuis l’apparition du chronométrage électrique et la course de l’Américain Jim Hines aux jeux Olympiques de Mexico, en 1968 (9″95). En finale de la ligne droite, le récent bachelier a devancé Martial Mbandjock (10″08) et Ronald Pognon (10″34).

“Avant de partir je savais que ça irait vite. Je ne me suis pas focalisé sur le chrono mais sur la première place. Il y avait déjà l’objectif du titre mais c’est vrai qu’on parlait beaucoup de ces 10 secondes. C’était un passage obligé. C’est historique pour moi. J’ai eu peur pour le vent quand j’ai vu qu’il avait été trop favorable pour la course des dames un quart d’heure plus tôt. Maintenant je veux faire descendre le chrono", a expliqué l’ancien champion du monde juniors du 200m (2008)
Le 19 juin dernier, Lemaitre avait couru en 10″02 lors de la Coupe d’Europe par équipes à Bergen.
La prochaine étape ? Barcelone et les Championnats d’Europe évidemment : “Je viserai deux médailles individuelles, sur 100 et 200 m". Question mètre, Lemaitre s’y connait.

Vous entrez dans une nouvelle dimension, allez-vous changer?
-"Ca ne va pas changer ma nature, mon comportement. Mon entraîneur Pierre Carraz va me faire travailler un peu plus. Plus que d’entrer dans l’histoire, c’est d’abord mon histoire que je crée et j’espère que ça va se poursuivre. Si j’ai envie d’être champion olympique, je dois m’entraîner plus dur. Passer sous les 10 secondes, c’est commencer à ouvrir la porte de la cour des grands. Les chronos qui vont suivre, ça va être que du bonus. A Barcelone, il faut que je reste concentré. En tant que compétiteur, je cours pour gagner. Mais il faut aussi savoir se modérer avec un podium.”

Avec Usain Bolt en ligne de mire?
-"C’est un peu trop tôt. Mais on va continuer à s’entraîner, faire son “taf” pour être fort dans les prochaines années, aux JO de Londres. A Paris, contre Bolt et Asafa Powell, ce sera une bonne répétition avant Barcelone. Je manque de l’expérience internationale que je n’ ai pu avoir l’an dernier à Berlin.” [Aux Mondiaux, il avait été éliminé en quarts de finale pour faux départ].

Premier Blanc, ça vous chauffe un peu les oreilles?
-"Même contre ma volonté, je l’entendrai partout. Il faut que je me fasse à cette idée. Parfois ça me fait sourire.”

:p:p Vidéo au ralenti. Avant de descendre sous les 10″, Christophe a fait un chrono de 10″05 en qualifications, à Valence, ce 9 juillet 2010, jour historique. Il ne se désunit pas un seul instant. Grande maîtrise technique et mental de champion. La France tient une nouvelle étoile du sport. Dans la distance reine.

Juillet 2010
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software