Gallas parle ? Cela nous fait une belle jambe

08.07.10

Permalien 09:07:26, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Gallas parle ? Cela nous fait une belle jambe

Raymond Domenech a été trop gentil. Il n’avait pas la poigne d’un Alex Ferguson qui vire tous les joueurs qui font office de virus dans un ordinaire. Domenech n’avait même pas de pare feu ni gratuit ni payant. Qui peut imaginer le bus allemand avec des joueurs en révolte ? Beckenbauer arriverait en urgence. La France n’a pas de Beckenbauer.

Gallas parle pour tirer sur une ambulance. Que dis-je, un cercueil !
Il aurait dû parler au Hérisson ou à la Bougie du Sapeur ou à Picsou magazine
Quand un joueur massacre l’unité d’un groupe, il faut le pulvériser. Ferguson a agi de la sorte avec Kanchelskis, Beckham, Stam, Keane, Ince, Van Nistelrooy… Dans le vestiaire des Bleus, il y en avait un paquet de Bleus qui avait un esprit néfaste à l’unité. Résultat la France a massacré le Mondial, en coulisses. Heureusement que je n’ai pas 10 ans car on ne peut qu’être dégoûté par des gens qui se moquent autant d’une Coupe du monde. Les fans en rêvent plus que les joueurs qui se sont moqués du public…
Attendre quatre ans un tournoi mondial et voir des gens nier complétement de cet événement est gravissime. On n’a pas envie d’aimer le football quand on a vu l’équipe de France de Domenech.
Le désigner coupable ne sert à rien.
Gallas voulait le capitanat alors que Wenger lui a retiré celui d’Arsenal.
Le choix d’Evra fut encore pire !
On nous présente maintenant les joueurs comme s’ils avaient quelque chose à dire.
On s’est fait une nouvelle fois avoir avec Evra, Henry et Abidal.
Gallas parle dans un canard de la branchitude et pas dans France Football.
Me voyez-vous me précipiter pour lire ce qu’il dit ?
Ce n’est pas du journalisme mais de la communication.
Ce canard confidentiel va peut-être battre un record.
Dire qu’il se targue de parler de la culture qui compte.
C’est le négatif de Télérama, rien de plus.
Gallas n’a pas dit un mot aux médias et à présent, il se met à causer.
Je vais pas acheter ce publi-rédactionnel. Il serait chez mon coiffeur que je ne l’ouvrirais pas.
J’aime mieux relire Molloy de Samuel Beckett.
C’est avant qu’il fallait parler. Après l’Euro 2008…
En 2010, aucun joueur n’a déclaré: je renonce à l’équipe de France.
Pas un seul.
Dans la bus, ils y ont tous renoncé.
Blanc, nommé. Ils veulent tous y rejouer.
La soupe est bonne.
Miam miam, par ici la monnaie.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software