Le procés de D le Maudit est lamentable

01.07.10

Le procés de D le Maudit est lamentable

“Ma vérité sur le bus” Voilà un titre de livre qui se vendrait bien. Quel éditeur va signer un gros contrat à Domenech ? Il pourrait toucher un à-valoir considérable, même s’il ne fait aucune révélation choc…

Quand j’ai vu Domenech figé, au supplice, les yeux fermés sous les flashs des photographes, je n’avais pas le coeur à rire.
L’Assemblée nationale a convoqué l’ex sélectionneur et le futur ex président de la fff.
C’est les nouveaux qu’il fallait recevoir!
Pitoyable spectacle de deux perdants livrés à la presse.
On eût dit deux coupables aux Assises.
J’ai pensé à Peter Lorre dans M le Maudit de Fritz Lang.
Domenech a failli être champion du monde en 2006: il s’en est fallu d’un cheveux.
Jacquet a failli se faire éliminer par l’Italie, aux tirs au but, dans sa la conquête du titre mondial 1998.
Le football est plein de rebondissements.
En 2008, tous les connaisseurs savaient que Domenech n’aurait jamais dû être reconduit à son poste.
Il a voulu y rester, à ses risques et périls.
Son discours était invariable: “Mon but c’est le 11 juillet 2010″, jour de la finale de la Coupe du monde.
Croyait-il à ce qu’il disait ?
Il s’est bunkérisé dans sa solitude.
Il a avalé tant de couleuvres: des gens qui devaient l’aider à la fff, Boghossian, la promesse d’être plus correct avec la presse…
Domenech a perdu toute sa crédibilité car il a été trop gentil.
Jamais il n’aurait dû passer tous ses caprices à Henry qui a été son fossoyeur en chef dès lors qu’il n’est pas venu faire contrôler sa blessure à Clairefontaine. A partir de là, Henry a choisi ses matchs. Iles Féroé-France ? Niet ! France-Roumanie ? “Ah! oui, of course…”
Quand les autres joueurs ont vu ça, ils se sont dit: “Henry a un régime de faveur… “
Ce fut le début de la fin.
Tout se liquéfia. Le point d’orgue des qualifs fut la main de “Titi 1er” contre l’Eire.
Mis à mal par les médias, Domenech perdit le contrôle de son groupe qui n’eut plus aucune considération pour celui qui a la réputation d’un “looser", d’un “chat noir…”
Les joueurs dits cadres passaient de Ferguson à Domenech, d’Ancelotti à Domenech, de Guardiola à Domenech…
Un choc thermique à chaque fois.
Les clubs de Man U, de Chelsea, d’Arsenal et de Barcelone sont mieux organisés que la fff, panier de crabes.
Les joueurs de Domenech ont pris le pouvoir mais ils n’ont pas su quoi en faire.
Ils ont été aussi incompétents en coulisses que sur le terrain.
A la fin du navet qu’ils ont proposé, Henry a été reçu à l’Elysée comme s’il était Adenauer à la fin de la guerre tandis que Domenech a été balancé à la fosse aux lions.
Henry a voulu démontré qu’il avait été mis de côté par le sélectionneur.
Domenech et le pt de la fff portent le chapeau de la défaite.
Malheurs aux vaincus !

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software