Archives pour: Juillet 2010

31.07.10

Top ten des plus grands sportifs français

Le mythique Cerdan appartient à mon Panthéon intime. Il m’est indispensable. (Dans la vidéo, un membre important de son staff lui souffle ce qu’il doit dire: il s’agit d’un homme-oreillette… On n’arrête pas le progrès.)

Mon classement des champions français en activité:

1/ Bernard (Natation), recordman mondial du 100 m nage libre
2/ Lemaitre (Athlétisme), champion d’Europe 100 m
3/ Jeannie Longo (Cyclisme) 72 titres nationaux et internationaux
4/ Loeb (Automobile), champion du monde rallye
5/ Karabatic (Handball), champion du monde…
6/ Absalon (VTT), champion du monde
7/ Onesta (Handball), entraîneur des mythiques Bleus
8/ Blanc (Football), sélectionneur des Bleus A
9/ Parker (Basket), trois titres de champion NBA avec les Spurs de San Antonio
10/Platini (football), actuellement Pt de l’UEFA

Mon top ten des plus grands sportifs français:

Marcel Cerdan, boxe
Jacques Anquetil, vélo
Christian d’Oriola, escrime
Jean-Claude Killy, ski
Alain Prost, F1
Marie-José Perec, athlètisme
Zinedine Zidane, football
Laure Manaudou, natation
Sébastien Loeb, auto rallye
Alain Bernard, natation

Hommage à Eartha Kitt, une voix que l'on a trop tendance à oublier

Eartha Kitt (1927-2008) - “C’est Si Bon". Paroles d’Henri Betti, de son vrai nom Ange Betti, compositeur et pianiste français né le 24 juillet 1917 à Nice et décédé le 7 juillet 2005 à Courbevoie. Cette chanson est un standard repris par d’innombrables chanteurs et chanteuses. Le parolier niçois en a eu l’idée, un jour d’après-guerre, en 1947, quand il se promenait sous le arcades du Casino place Masséna. Arcades hélas disparues… La légende dit que Betti a eu l’idée du refrain “C’est si bon” en voyant des dessous féminins dans une vitrine. Sans savoir cela, Orson Welles dit que Eartha Kitt était “la femme la plus excitante du monde…” (sic)

PS: Je mets ce post après avoir écouté Ertha Kitt sur France-Musique, dans la voiture.

Permalink 00:52:46, Catégories: GRAND MONSIEUR, PAAVO NURMI & ALAIN MIMOUN  

Christophe Lemaitre fait coup double sur 100 et 200 m !

Des racistes m’ont laissé des messages m’accusant d’être un raciste parce que je me réjouissais de l’éclosion de Lemaitre. Notre pays est vraiment tombé bas. Faudrait-il s’excuser d’être blanc, à présent ? Les racistes me trouveront toujours sur leur chemin. Quelque que soit la couleur de leur peau. Je parle de ce que font les gens sans dictinction de race.

Christophe Lemaitre réussit le doublé. Deux jours après avoir gagné le 100m, il est devenu champion d’Europe du 200m (20′’37, vent -0,8 m/s). Martial Mbandjock prend une nouvelle médaille de bronze en 20′’42.
Le nouveau roi du sprint européen est français. Des racistes ont laissé des commentaires pour dire que je célèbrais Laurent Blanc et Christophe Lemaitre parce qu’ils étaient blancs! Ils veulent sans doute que je consacre des posts à Michel Noir et à l’entreprise Black et Mortimer…
Qu’est-ce qu’ils doivent penser alors quand je taille Henry !
Quoi ? Comment ? Ils sous-entendent que j’ai condamné le bus de la honte parce qu’il avait des leaders noirs?
Seuls des racistes peuvent dire ça. De vrais racistes. Des racistes qui écrivent sous pseudos bien sûr, avec la lâcheté pour signature.
S’il y a des Blancs qui sont cons, des Noirs appartiennent aussi à cette catégorie.
Les cons et les prétentieux m’insupportent au plus haut point.
Qu’ils cessent de poluer ce lieu d’expression ouvert à tous, sauf aux intolérants. Je hais les intolérants. Pas de tolérance aux ennemis de la tolérance !
J’expulse et expulserai de mon blog la moindre attaque raciale. Que les racistes soient prévenus. Et surtout qu’ils aillent vomir leur haine ailleurs. Il y a des WC pour ça.
On avait eu un aperçu mardi avec le 100m du grand talent de finisseur de Lemaitre. On en a eu la confirmation vendredi soir. Sur la piste de Barcelone, Christophe Lemaitre est allé chercher sa deuxième médaille d’or dans ces championnats d’Europe. Il s’est imposé d’un cheveu devant le Britannique Christian Malcolm (20′’38), cassant sur la ligne d’arrivée pour finalement devancer son adversaire d’un petit centième alors qu’à la sortie du virage, il était
cinquième en sortant du virage.

Permalink 00:52:19, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, ANTI-FOOTBALL  

Thierry Henry du bus de la honte à la voiture tape à l'oeil

Dans cette vidéo, il y a tout. On y voit Henry avec un ballon de football… mais il ressemble à un joueur de basket. On comprend mieux sa main contre l’Eire.

Tout ce que je vous ai dit arrive.
Nous ne voyons que des papiers de com. sur Henry qui pleuvent de manière continue.
Il faut bien qu’il justifie son salaire.
H.S. pour le football européen, il a signé pour 4 ans et demi au Red Bulls…
Carbo pour le Barça, il est apte pour New York.
Je vous laisse juge. L’ex footballeur fait désormais de la représentation, rien de plus.
Quel talent ! Au lieu de vivre à New York sur ses deniers personnels, il y habite avec un contrat en or dans un club du niveau de l’ASPTT de Jouy-en-Josas.
La dernière déclaration de Th. Henry:
-"Si Laurent Blanc m’appelle ? Je n’y vais pas. C’est fini… Je ne reviendrai plus en équipe de France. “
Quel culot! Faire coire que c’est lui qui choisit de ne plus jouer avec les Bleus alors que son temps est passé depuis longtemps. Il peut dire merci à Zidane de lui avoir fait gagner la Coupe du monde 1998 dont il a disputé la finale sur le banc des remplaçants, au SDF…
Henry a réponse à tout mais je ne suis pas dupe de son football essentiellement basé sur la com.
J’ai horreur des prétentieux.
Avec les Bleus, Henry a inscrit 51 buts en 123 sélections en équipe de France, mais le plus grand buteur de l’équipe de France demeure Michel Platini: 41 buts en 72 sélections. Platini marquait sous toutes les positions des buts fantastiques et décisifs. Il n’avait pas besoin d’utiliser ses mains, lui.

Permalink 00:04:28, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Les Bleuets de moins de 19 ans champions d'Europe face à l'Espagne

Espérons que cette génération qui comporte plusieurs très bons joueurs ne se perdent pas dans un monde bling-bling avec des joueurs qui demandent à d’autres de signer avec tel agent véreux.

Tout n’est pas pourri au royaume de la FFF. La preuve, les coéquipiers de Gueida Fofana ont remporté la 9ème édition de l’Euro U19, sur la pelouse du Stade d’Ornano de Caen. Dominés en première période, les Bleuets ont su trouver les ressources pour faire basculer la rencontre dans les 45 dernières minutes. Gilles Sunu et Alexandre Lacazette ont offert à cette “génération 1991″ le titre européen.
Bravo à eux. J’espère que les nantis du bus des grévistes en Afsud ont regardé ce match pour voir que des joueurs de football cela existe…

Diallo/
Nego
C.Mavinga
Faure
Kakuta
Fofana (cap.)
Sunu. Puis Lacazette (69ème)
Griezmann. Puis Tafer (46ème)
Coquelin
Kolodziejczak
Bakambu

Sélectionneur:Francis Smerecki

Buts:
-18ème : Ouverture du score par l’ Espagne. Rodrigo, bien servi dans le dos de la défense française par Pacheco, place une frappe croisée du gauche à l’entrée de la surface qui trompe Diallo.

-48ème : Egalisation tricolore. Sur son premier ballon, Tafer lance Sunu en profondeur qui gagne son duel avec le gardien espagnol d’un plat du pied droit lobé. Entame de seconde mi-temps idéale pour la France !

-84ème : Lacazette donne l’avantage aux Bleuets. Kakuta bute une première fois sur Alex, récupère côté droit et centre en première intention. Lacazette reprend de la tête au second poteau et libère ses copains.

Réaction de François Smerecki:

“Les joueurs ont fait un excellent tournoi. Sur cette finale, il est certain qu’il faut oublier la première période qui a été très moyenne. Mais cela est dû au niveau de jeu des Espagnols qui ont été quant à eux très bons. En seconde période, le rapport de forces s’est inversé. Les joueurs sont rentrés sur la pelouse avec d’autres intentions. Ils ont fait preuve de beaucoup de générosité, d’envie. Pour contrer cette équipe espagnole, il faut l’empêcher d’avoir le ballon dans les pieds. C’est ce qu’on a réussi à faire après la pause avec plus d’agressivité. Pour préparer ce match, je leur avais d’ailleurs parlé de la finale de Coupe du Monde 1998 entre la France et le Brésil. C’est en privant les Brésiliens de ballons que les Tricolores avaient fait la différence.

Je suis très heureux du tournoi que l’équipe a réussi. Elle a produit du jeu, en faisant des matches de qualité. Tous les objectifs ont été remplis. Décrocher une qualification pour le Mondial de la FIFA 2011 en Colombie l’an prochain, atteindre la finale, puis la gagner. Ces joueurs, pour certains d’entre-eux que je côtoie depuis 4 ans, méritent vraiment d’être sacrés Champions d’Europe. Ils restaient sur une grande déception il y a deux ans en finale de l’Euro 17 ans face à cette nation. Ils voulaient absolument l’emporter ce soir.”

30.07.10

Balmont et Rémy dans les 16 premiers présélectionnés par Laurent Blanc

La surprise de Blanc: Charles N’Zogbia un des artisans lors de la victoire contre Arsenal… Quel délice pour un proche de Mau United comme “Lolo” et moi…

Stéphane Ruffier (Monaco)
Nicolas Douchez (Rennes)
Mathieu Debuchy (Lille), Adil Rami (Lille), Rio Mavuba (Lille), Florent Balmont (Lille), Yohan Cabaye (Lille)
Aly Cissokho (Lyon), Bafetimbi Gomis (Lyon), Jimmy Briand (Lyon)
Charles N’Zogbia (Wigan)
Philippe Mexès (AS Rome), Jérémy Menez (AS Rome)
Jérémy Mathieu (FC Valence)
Moussa Sissoko (Toulouse)
Loïc Rémy (Nice)

Je suis en phase avec Blanc, ce qui me change de l’autre enclume.
Voici ce que j’écrivais, il y a plus d’un mois:

22 Juin 2010
L’idéal serait de voir Laurent Blanc ne sélectionner que des footballeurs de L1
Written by morlino
Published on Juin 22nd, 2010 @ 12:40:30, using 589 mots
Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD

Permalink 14:36:26, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Métaphore du bus de la honte des Bleus, un bus coule à pic dans la Seine. Dans celui-ci, il n'y a pas de victimes...

Le 29 juillet 2010, un bus est tombé dans la Seine près de la Tour Eiffel… Il était vide, aussi vide que le vide intellectuel des Bleus en Afsud…

Permalink 09:49:47, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, BECKENBAUEREMENT  

Franck Ribéry n'a tué personne

France-Espagne 2006 (3-1). L’égalisation de Ribéry lança sa carrière internationale. On a attend que le Bavarois se reconcentre sur le football. Il a des qualités et non pas que des défauts. Jouer au Bayern Munich n’est pas donné à n’importe qui.

Didier Deschamps a tout dit et très bien dit:
“Sexe, argent et football. Il y a tout pour attirer la presse…”
Voilà son commentaire sur “l’affaire de moeurs” dans laquelle est mouillé Ribéry.
Dans la tonne d’articles sur la sitcom de l’été- avec l’affaire Bettencourt- je n’ai jamais lu que Ribéry était une victime.
S’il était latéral à Saint-Quentin, il n’y aurait pas eu une ligne sur lui et la jeune fille.
Il a été piégé par un tepu. Elle n’avait pas 18 ans au moment des faits.
On ne demande pas la CI d’une gonzesse quand on tire un coup.
Ribéry n’a pas violé son éphémère partenaire.
Elle était consentante.
Aujourd’hui on voit des canards titrés: “Ribéry à confesse"…
Cela ne me fait même pas sourire.
Dans le milieu de la chanson- pour ne parler que de lui- il se passe des choses mille fois plus olé olé.
Blanc a dit qu’il sélectionnerait Ribéry s’il estimait devoir le faire.
Le nouveau sélectionneur ne partage absolument pas les états d’ame des servantes présidentielles.
Ribéry est tombé dans un piège. C’est tout.
Et si Benzema, il y a. Lui aussi.
Par ailleurs, on apprend, qu’au Brésil, le goal de Flamengo aurait fait flinguer une de ses maîtresses parce qu’elle n’avait pas avorté d’un bébé qu’il ne voulait pas.
J’ai même lu que le corps de l’assassinée “aurait été découpé et donné à des chiens".
Le “aurait été” est de plus en plus à la mode dans la presse institutionnelle.
Avec des “aurait été” on peut en écrire des trucs.
Dans le fait-divers atroce du Brésil la toile de fond est: sexe, sang et football.
Lâchons Ribéry. Des mecs qui vont aux putes, il y en a des millions par jour.

Permalink 08:46:06, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Emportez Bob Dylan et Philippe Labro dans votre poche

Ce sarcophage de près de 400 pages relate le passage de la chrysalide Robert Zimmerman au papillon Bob Dylan : «J’ai mis un temps à répondre quand on m’adressait la parole.» Né en 1941 dans le Midwest, le chantre du folk a révolutionné la chanson, la musique au même titre que les Beatles et Jimi Hendrix. Ce n’est pas parce qu’il n’est pas mort d’une overdose qu’il faut faire comme s’il n’était qu’un chanteur de variétés parmi d’autres. Il y a Bob Dylan et puis il y a ceux qui font carrière comme on vend des voitures ou des aspirateurs. Quand les génies deviennent vieux on trouve qu’ils ne sont finalement pas si géniaux que ça. Quand on jette un œil dans cette anthologie d’intelligence on est frappé par la conscience de Dylan qui traverse son temps sans rien laisser de côté. Soyons heureux d’être son contemporain. John Lennon n’est plus là. Le discret George Harrison nous a quittés. Reste Bob Dylan grand lecteur de Dylan Thomas dont je n’ai pas oublié le mot: « Qui es-tu voyeur d’ombres ? » Il s’agit de Bob Dylan, sacré déchiffreur de l’invisible. Lire Dylan c’est passer un long moment avec un copain. Comme le temps passe vite quand on est bien ensemble.

-Chroniques, de Bob Dylan, Folio, 393 p., 7,10 €

********
Cette plongée dans le monde moderne, qui fabrique en quantité égale autant de solitude que de cynisme et d’imposture, met en scène un trio: Maria, belle plante californienne sans véritable racine, Caroline, Parisienne sans encrage non plus, et Marcus Marcus, animateur de télévision aussi mégalomane que superficiel. On se croirait dans “Tournée Manège” mais plus on avance dans le récit plus on se dit que ces personnages là sont plus près des héros de Tchekhov que des émissions de Guy Lux. Tout ce que l’on regarde comme des réussites sociales ne sont en fait que des échecs cuisants. Derrière la façade, il y a encore du fond de teint. Les masques cachent des masques à l’infini. C’est l’époque des ratés plein au as. Les tas d’or ne garantissent pas l’amour à perpétuité. La prose de Labro est aussi distinguée que lui. C’est un écrivain de bonne compagnie. Il a du tact et un grand savoir vivre. Sa première des politesses : ne pas lasser le lecteur. On le remercie.

-Les Gens, de Philippe Labro, Folio, 412 p, 6,60 €

29.07.10

Permalink 22:54:08, Catégories: GRAND MONSIEUR, PAAVO NURMI & ALAIN MIMOUN  

Christophe Lemaitre nous redonne envie d'être Français

Loin des footballeurs indignes de porter le maillot français, les exploits et la splendide simplicité de Christophe Lemaitre nous font un bien fou.

“Je remercie tous les bénévoles de mon club qui nous accompagnent, uniquement motivés par la passion".
Voilà ce qu’a déclaré Christophe Lemaitre aprés être devenu champion d’Europe du 100 m.
Il a du talent au lieu d’avoir des tatouages et des percings.
Il a du mental et non pas une cervelle d’oisillon, comme tous les joueurs du bus de la honte.
En quelques semaines, Christophe Lemaitre est devenu notre nouvel héros.
Avec lui, on est fier d’être français.
Il y a en marre de tous ces Charlots qui vivent sur la notoriété acquise à coup d’articles écrits par leurs petits copains qui font cul et chemise avec eux.
Grand merci à Lemaitre qui est simple dans un monde de prétentieux.
Et j’y inclus les comptables douteux, les milliardaires oisives, les faux artistes et les politiciens qui n’appliquent pas le mot d’Edouard Herriot: “Il faut choisir: ou l’argent ou la politique".
Les récitals de Lemaitre durent 10 secondes. Sur 200 m, un peu plus longtemps…
Faut pas les rater.
Il pioche lors des départs mais arrive premier, et avec quelle classe!
(Ce n’est pas facile d’anticiper les départs, avec le bon temps de réaction surtout avec le stress d’éviter le faux départ disqualificatif…)
Enfin, un vrai sportif !
Un passionné sincère.
Que d’heures, de semaines, de mois, d’années d’entraînement.
Ses parents doivent empêcher les financiers avides de chair fraîche qui veulent déjà pas le croquer.
Souvenez-vous de celui a couvert d’or Manaudo rien que pour ses beaux yeux.
Et l’autre qui a pris Gasquet sous son aile prédatrice.
On a vu les résultats…
Faut rester digne et ne pas se laisser acheter par des vautours dont la seule richesse est le compte en banque.
Lemaitre sort de l’anonymat et ne le doit qu’à son talent et à son travail. A sa famille, à ses amis.
Cela fait du bien de voir un sportif heureux de vivre, loin de ces corps tendus comme les faux seins des gueunons que l’on croise ici et là.
Tout beau tout nouveau ?
Oui et c’est exceptionnel de voir quelqu’un réaliser des exploits.
Même si tout peut s’arrêter là, Lemaitre a déjà marqué son temps.
Il restera. Comme Killy, Douillet ou Marie-Jo Pérec.
On a hâte de le voir évoluer.
Lemaitre a tout pour lui.
De surcroît, ll nous fait partager ses performances.
La marque des grands.
Les autres sont surtout bons dans les spots publicitaires et dans les interviews.

Résultats du 100 m, avec 4 sprinters à 10. 18. Du jamais vu.

1 Christophe Lemaître/ FRA 10.11
2 Mark Lewis-Francis/ G-B 10.18
3 Martial Mbandjock/ FRA 10.18
4 Francis Obikwelu/ POR 10.18
5 Dwain Chambers/ G-B 10.18
6 Jaysuma Saidy Ndure/ NOR 10.31
7 Emanuele Di Gregorio/ ITA 10.34

Vive l'éclosion d'Andy Schleck, de Lemaitre, de Kakuta, de Bakambu,... Quant à Laurent Blanc c'est le Barak Obama du football...

Le “président"- ici avec Pires et Trezeguet…- reste associé à de grands souvenirs, si on ferme les yeux sur France-Bulgarie de 1993…

Un vent de fraîcheur souffle sur tout le sport.
Les sprinteuses Véronique Mang er Myriam Soumaré, le décathlonien Romain Barras…
C’est un événement car les vieilles peaux font commerce sur des exploits qui remontent à Pépin le Bref.
On connaissait Laurent Blanc mais cela fait du bien de le revoir en première ligne.
Il fait l’effet d’un Barak Obama du football.
Les jeunes bleus de moins de 19 ans vont bientôt pousser dehors de Clairefontaine cette kyrielle de joueurs salis à jamais par ce qu’ils ont fait en Afsud.
Ceux de 1998 sont devenus champions du monde.
Ceux de 2010 sont à vie les champions de la connerie.
On a hâte de voir Cédric Bakambu et Gaël Kakuta en France A.
Sur le Tour de France, Andy Schleck a fait trembler Contador.
Armstrong nous a quittés. On ne l’oubliera pas.
Maradona a été mis dehors parce qu’il ne voulait pas oeuvrer sans son staff. C’est respectable.
Blanc a dit qu’il ne veut plus de joueurs sans amour de la Patrie et surtout il nous a dit:
-"Je pars… si je ne qualifie pas la France pour l’Euro 2012.”
Voilà qui nous change de l’autre dindon qui s’explique sur son fiasco à la tête des Bleus par le biais du téléphone. C’est ridicule. Comme d’habitude.

Henry ou le football qui ne sert à rien

A voir de toute urgence, les nouveaux exploits de celui qui a signé aux Red Bulls en jurant fidélité à Arsenal… Pauvres fans des Gunners, ce n’est plus des cornes qu’ils portent mais des bois de Caribou ! Titi 1er joue du football virtuel à force de vendre des jeux vidéo…

Il a fallu que je m’absente quelques jours pour que des insignifiants viennent encore vomir sur mon blog.
Un coup de javel et hop, tout est désinfecté. Allez houste, dehors les morpions !
Qu’ils aillent lire L’Equipe, voire Arsenal magazine, et surtout qu’il aille faire leurs cacas nerveux sur d’autres blogs.
Bon, je suis donc obligé de revenir sur celui qui en a encore déclaré une belle:
«J’ai l’impression d’être à la maison ». Du Henry dans le texte.
L’ex footballeur a célèbré son pion contre les Spurs, en amical, comme s’il avait été décisif en finale de la Coupe du monde 2010…
Iniesta en a fait moins contre les Pays-Bas !
Le voyageur-dans-le-bus-de-la-honte nous refait le coup de Monaco, d’Arsenal et du Barça. Partout c’est sa maison !
Même à New York où il vient de débarquer après son ultime fiasco bleu.
Il n’y a qu’en Italie, où il ne nous a pas dit qu’il était chez lui. Normal, en Serie A, il n’a pas touché un ballon. Si peu qu’il est vite allé rejoindre son mentor à Londres.
Hélas, les deux amis ne répondent pas présent quand on les attend : au SDF contre le Barça de Ronaldinho, Henry a été incapable de faire gagner la C1 à Arsenal. Aussi, il a fissa plié bagages pour Barcelone afin d’enfin remporter la Champions league.
L’inventeur du football simple messieurs ne gagne jamais rien quand il faut faire pencher la balance en finale. Il lui faut toujours être entouré de vraies stars : en 1998, Zidane lui a offert la Coupe du Monde alors qu’il était sur le banc des remplaçants; en 2009, Messi, Eto’o et Iniesta lui ont offert la C1 quand il ne fut pas prépondérant au cours de la saison, loin de là !
Les journalistes américains se moquent de tout cela. Pour eux, “il a gagné la Coupe du monde en 2010″… (sic)
C’est vrai puisque c’est la télévision américaine qui l’a dit.
En effet, Henry y a été présenté comme le vainqueur du trophée mondial. Pour faire du taux d’audience les Ricains sont prêts à tout, jusqu’à vendre leur âme. Comme ils ont vu qu’il arrivait de Barcelone et vu que l’Espagne a remporté le titre en Afsud, ils en ont conclu que Titi 1er était une nouvelle fois sur le toit du monde.
Les médias français mangent à la même enseigne: ils ont mis en une Henry, le félicitant d’avoir marqué un but pour les Red Bulls… qui ont perdu 1-2 contre Tottenham, dans un match dont l’intérêt pour le football est du niveau d’un bouquin de la collection Harlequin égaré sur le rayon des albums de la Pléiade.
Après son nouvel “exploit", il a désigné le sol : pour dire que le terrain a répondu… A répondu quoi ? Un but minable dans un pays qui traite le football comme on traite le curling à Tahiti. Henry porte le numéro 14.
Un chiffre rendu mythique par Johan Cruyff…

Permalink 15:16:49, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Tendre est l'ami ou Fitzgerald, vivre jusqu'à en crever

Clope au bec, voici Fitzgerald: “Toute vie est un processus d’autodémolition…”

Voici raconté en peu de pages, par Pietro Citati (grand spécialiste de Kafka), l’histoire d’amour entre Scott Fitzgerald et Zelda qui fait passer Richard Burton et Liz Taylor pour des lecteurs de Nous Deux sans imagination. Scott rêva sa vie au quotidien, et Zelda était le jour et la nuit réunis dans une même personne. Cela ne pouvait que donner des étincelles, des éclairs, des orages, des cris, des chuchotements, des rires, des pleurs, des livres, de l’amour, de la folie, de l’alcool, des disputes et une fille. Dans la famille de Zelda ont faisait de la névrose comme d’autres de la planche à voile. On s’y suicidait par distraction. Lisez ce petit livre sur ces grands désespérés de la littérature. Ils en savaient trop pour faire semblant. Ils sont morts, mais sommes nous plus vivants qu’eux ? Procurez-vous d’urgence aussi la correspondance entre Scott et sa fille. Vous aurez l’impression d’être un facteur céleste.

-La mort du Papillon, de Pietro Citati, Folio, 5 €
-Lots of Love, de Fitzgerald père et fille (1936-1940), Le livre de poche, 275 p., 6 €

22.07.10

Permalink 23:43:59, Catégories: EN MARGE  

Connaissez-vous Antoine Griezmann ?

Foin du passé bleu sans intérêt !
Voici la nouvelle génération qui pointe. Après GAEL KAKUTA (Chelsea), découvrons Antoine Griezmann (Real Societad). Ces deux jeunes de moins de 19 ans appartiennent au groupe des jeunes tricolores dont quelque-uns devraient devenir de superbes joueurs de France A.
Le 21 juillet, Griezmann a réalisé un doublé lors de France-Autriche (5-0).
Les autres buts furent l’oeuvre de Lacazette (deux buts aussi) et de Reale.
On devrait tous les retrouver lors du Mondial des moins de 20 ans, en Colombie, l’an prochain.
Né le 21 mars 1991, à Mâcon (Saône-et-Loire), le gaucher Griezman, milieu offensif, évolue au poste de milieu offensif à la Real Sociedad, club de deuxième division espagnole, où il a été formé en professionnel, après ses débuts à l’UF Macon.
Le 27 septembre 2009, pour sa première titularisation, il inscrit son premier but en pro. Il est sous contrat avec le club basque jusqu’en juin 2015. Il y a signé en 2005…
La Real Sociedad est remontée en première division au terme de la saison 2009-2010 en terminant à la première place du championnat de D2.

Permalink 19:57:25, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, ANTI-FOOTBALL  

Le football Canada Dry de Thierry Henry a commencé

Henry est l’exemple type des traders du football moderne. Il fait fructifier son nom comme une marque. Il n’est plus qu’une caricature de lui-même. Triste à voir. Ceci est mon adieu à Henry. D’aucuns racontent que Titi 1er la jouerait perso depuis que la FFF ne l’a pas soutenu après sa main contre l’Eire. Tu parles! Il a toujours la bonne excuse…

Depuis qu’il est aux Etats-Unis, Henry ne cesse pas d’être invité dans des talk-shows où il est traité en Paris Hilton du football. A juste titre car le retraité du football européen est allé à New York pour amasser encore plus d’argent car c’est un membre de la société bling-bling.
Les journalistes américains le traitent comme un produit exotique.
Ils le voient tel un Obama du football. Cela fait rigoler.
Les ignares de la presse américaine ne connaissent ni Ben Barek ni Trésor. Encore moins Tigana ou Lucien Cossou.
Quand on interroge Henry, les télés américaines diffusent en même temps sa main contre l’Irlande.
C’est tout ce qu’ils retiennent de sa carrière. Avec en prime, le bus de la honte.
Ils ne tiennent pas compte du reste.
Henry doit tout à Wenger, Zidane et Messi-Iniesta.
Il ne m’a jamais impressionné, le quart d’une seconde.
Le directeur général des Red Bulls a dit:
-"Nos ventes de maillot ont décollé et les connexions sur notre site internet ont explosé…”
Henry s’est définitivement beckhamisé.
On ne parle plus de buts ou d’actions de jeu, on cause maillots et connexions.
C’est un représentant du football qui me fait gerber.
Quand va-t-il poser à poil sur un calendrier?
Ses copains de L’Equipe vont profiter de sa présence aus Etats-Unis pour y aller faire des reportages aux frais de la princesse.
Henry n’est qu’un vecteur économique.
Aussi, il n’entre plus du tout dans l’esprit de mon blog.
C’est la dernière fois que je lui consacre un post.
Place à l’avenir. Je suis un homme de nostalgie mais pas du passé.
Ma mémoire a un filtre qui ne retient que les talents aussi évidents que le soleil dans le ciel.

PS: A 2 heures du matin ce 23 juillet, Henry est annoncé pour jouer New York Red Bull - Tottenham, un match bidon de chez bidon, comme Manchester U en joue aussi. Ces matchs-là me passionnent comme les livres à paraître de Van Cauwelaert. Henry va jouer sans avoir dans les jambes des entraînements dignes de ce nom. Vont-ils le laisser marquer dans cette parodie de football sans aucune pression ? C’est fort possible.
Interview de Titi 1er sur myfoxny.com :
http://majorleaguesoccer.football.fr/post/2010/07/22/L-interview-improbable-de-Thierry-Henry-!
A regarder si vous voulez rire un bon coup. Ne manquez pas les pataugas de l’ex joueur de football…

Red Bulls 1- Tottenham 2. J’ai vu juste, Henry a marqué son but ! Il le célèbre comme a son habitude: regardez ! j’suis le plus fort… [Tout semble faux. Pas de charge des arrières, aucun geste du goal, fausse joie des partenaires…] Je suis surpris qu’il n’embrasse pas l’écusson du nouveau club de sa vie ! Quelle mascarade de football ! Henry est en représentation à New YorK, comme ces divas à la voix cassée qui finissent leur carrière dans des opéras de province hantés par la présence des grands anciens. Le has been salue bien Domenech !

Permalink 19:41:18, Catégories: ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Pour le remercier d'avoir fait tout le travail dans le Tourmalet, Contador a laissé gagner Schleck au sommet

Quand on a demandé, au sommet du Tourmalet, s’il croyait que son fils Andy Schleck a perdu le Tour 2010, Johnny Schleck a dit: “Non… Cet enfant m’a déjà tellement surpris tant de fois… Il n’a manqué que son frère, pour les voir batailler ensemble…” Que le vélo est grand !

Le Tour de France n’a pas donné son verdict mais on a vu une belle page du Tour de France.
Dans l’ascension du Tourmalet, A.Schleck et Contador ont demarré avec personne dans leurs roues.
Schleck a tout fait en tête et a demandé plusieurs fois à Contador de prendre le relais. L’Espagnol n’a jamais voulu…
Pendant de longues minutes on a vu les duellistes se tirer la bourre de la plus belle façon.
Ce fut de la boxe paralléle.
A un moment, en bon faux ami, Contador a planté une banderille pour placer un contre foudroyant.
Schleck est revenu chercher le maillot jaune, en as qu’il est aussi.
En gros, Schleck a fait tout le boulot. Contador est monté au train.
A quelques mètres de la ligne d’arrivée, Contador a laissé Schleck gagner.
Par ce geste de grand seigneur, Contador s’est racheté de sa tentative de délestage dans la pente du Tourmalet qui n’avait pas un gramme de panache.
Schleck a mis ses poursuivants un peu plus loin au classement général.
Descendus de leur vélo, les deux héros, enveloppés de brouillard pendant toute la montée, se sont félicités mutuellement. Contador sait que le Luxembourgeois n’est pas un champion à la petite semaine. Il s’est manifesté pour lui dire: tu es un grand, c’est sûr ! Tout ça avec un clin d’oeil complice.
En principe, Contador gagnera en principe à Paris car il est supérieur au contre-la-montre.
A l’heure qu’il est, il n’a toujours pas gagné une étape sur ce Tour. Cela sera fait sans doute samedi qui arrive.
On ne va pas souhaiter une chute à Contador.
Je souhaite que la différence entre Contador et Schleck ne restera pas figée à 8 secondes.
Sinon cela voudrait dire que l’Espagnol a gagné le jour où il attaqua alors que le Luxembourgeois était victime d’un saut de chaîne.
Contador est tout en fluidité.
Andy Schleck est très élégant. Beau aussi sur sa machine.
Merci au vélo de nous donner de tels moments à vivre.
Les internationaux français du bus de la honte en Afsud sont des minus auprès des cyclistes.
Ces footballeurs-là n’aiment plus le football. Et encore moins le sport.
Ils n’aiment que leur situation économique.

Permalink 19:05:10, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Bel hommage de Pierre Daix à Elsa Triolet, le muse d'Aragon

Aragon parle ici d’Elsa. A Paris, les communistes habitaient un appartement du parc immobilier du premier ministre de la République française…Etant homme de parti, Aragon s’est plié aux ordres du PCF. Cela n’enlève pas une once à son génie littéraire. C’est un phare POETIQUE du XXe siècle.

Ancien déporté au camp de concentration de Mauthausen, Pierre Daix reconnaît qu’il doit son entrée aux Lettres françaises à sa bienfaitrice Elsa Triolet quand beaucoup d’ingrats n’aiment pas faire ce genre d’aveu, persuadé que seul le talent a tracé leur carrière. Du talent, Pierre Daix, n’en manque pas. Qui l’a entendu une fois parler gardera pour toujours sa voix dans l’oreille. Si Elsa Triolet a déclenché chez Aragon des poèmes qui sont parmi les plus beaux de notre littérature, je ne suis pas ému par ce couple. Ma préférence et mon respect va plutôt vers la sœur de Triolet, Lily Brick, la compagne de Maïakovski. Beaucoup de gens se méprennent sur la chanson Il n’y a pas d’amour heureux… Aragon n’a pas voulu dire qu’il n’était pas bien avec Triolet : il a simplement écrit cela sous le bruit des bombes, d’où l’origine du titre. Donc même si l’on est heureux, l’actualité peut briser notre rêve éveillé. Fin 1960, le couple Aragon-Triolet emménage au 58 rue de Varenne, « un immeuble classé aux monuments historiques du VIIe arrondissement ». Pierre Daix ne signale pas que cet appartement est une annexe de Matignon, soit un appartement que pourrait habiter le premier ministre ! Quoi penser des communistes qui vivent aux crochets d’un état qu’ils méprisent ? Après la mort de Triolet, Louis Aragon a réagi comme s’il avait perdu sa mère. Daix trouve extraordinaire que Triolet publie l’éloge de Soljenitsyne dans Les Lettres françaises (7 décembre 1962) à la sortie d’Une journée d’Ivan Denissovitch qui dénonce le goulag. Elle y parle du « grand désastre que l’Union soviétique a vécu pendant un quart de siècle. » Daix admire cette déclaration dans un journal financé par le PCF…
A propos d’Aragon, il dit : « Nous n’avions pas d’atomes crochus ». Daix est un honnête homme mais il faut aussi lire Jean Dutourd, surtout Les Voyageurs du Tupolev où il relate une visite de l’URSS avec Aragon et Triolet. Cet ouvrage est beaucoup plus agréable à lire car Dutourd est un écrivain qui écrit avec l’oreille : « À vingt-sept ans, je fis la connaissance d’Aragon et d’Elsa Triolet. Il s’ensuivit une amitié qui dura plus de quinze ans. Notre intimité culmina en 1957 lorsque les Aragon m’emmenèrent passer quinze jours avec eux en URSS. Ce fut pour moi un voyage extraordinaire. Je crois que par certains côtés, mon “retour d’URSS” est plus curieux et plus instructif que celui de Gide, car je n’y parle pas de politique mais je montre plutôt la manière d’être, le tempérament slave, les paysages, les moeurs, l’état des esprits et des âmes. Il ne m’a pas fallu moins de quarante-cinq ans de recul pour que tout cela se mette en place dans ma tête. » Dutourd montre surtout que le couple Aragon-Triolet circule dans une grosse voiture mise à leur disposition. En privée, ils étaient très critiques vis-à-vis du régime dont ils bénéficiaient sur place des largesses sans dénoncer ses dérives sur l’agora médiatique…

-Avec Elsa Triolet, de Pierre Daix, Gallimard, 267 p., 18,90 €
-Les Voyageurs du Tupolev, de Jean Dutourd, Plon, 120 p., 14 €

21.07.10

Xavi fait le forcing pour que Barcelone recrute Fabregas

Piqué et Puyol ont mis de force le maillot du Barça à Fabregas car ils savent que leur copain veut revenir au club qui l’a formé. Il va sans dire que Fabregas n’a absolument pas été formé par Arsenal qui se contente d’aller puisser dans les centres de formation étranger…

Pour son copain Cesc Fabregas, Xavi se transforme en agent car il ne supporte pas de voir son pote champion du monde être obligé de rester dans un club qu’il veut quitter au plus vite. Le milieu de terrain du Barça a confié au Daily Express que le Gunner n’avait qu’une hâte: quitter Wenger pour rejoindre Guardiola, entraîneur qui n’est pas marqué par la scoumoune. Tout le monde sait que Wenger a perdu trois finales de la Coupe d’Europe- ce qui est un record absolu que se garde bien de rappeler TF1…
Agacé de ne jamais rien gagner avec Arsenal, Fabregas sait qu’il va devoir une nouvelle fois être le dépositaire du jeu à Londres. Il va donner des passes décisives qui ne vont pas toutes se transformer en but. Quand il donne un caviar à Van Persie cela va soit dans les tribunes soit dans les pubs alors que lorsqu’il sert Iniesta avec la Roja, il gagne le Coupe du Monde !
- « Nous savons où Cesc veut être la saison prochaine, mais peut-être qu’il n’y a pas assez de temps pour Barcelone et Arsenal pour arriver à un accord (…). Arsenal a besoin de comprendre qu’ils sont seulement en train de retarder l’inévitable. Si nous n’arrivons pas à avoir cette signature cette saison alors Arsenal aura Cesc seulement comme un prêt pour un an. Parce qu’il n’y a rien à faire pour l’empêcher de nous rejoindre cet été ».
Peut-on être plus clair que Xavi ?
Wenger compte-t-il gagner la C1 en 2011 avec Fabregas?
Cela serait un miracle puisque les Gunners ne glanent rien depuis 2005…
On ne peut pas garder un joueur contre sa volonté.
Fabregas aura le corps à Londres et la tête à Barcelone.
Il suivra plus la Liga que la Premier League qui est le territoire exclusif de Chelsea et Manchester United. Les autres clubs n’étant que des seconds couteaux.
Wenger refuse de laisser partir Fabregas quand il a permis à Henry d’y aller pour gagner la C1 que les deux ex Monégasques ne sont jamais arrivés à remporter avec Arsenal. Il est vrai que Henry n’était plus qu’un papy du foot, lequel est désormais en maison de retraite au Red Bulls de New York qui doit êtré du niveau de Rouen.

Franck Ribéry déshonore la mémoire de James Dean

Ribéry c’est 4 buts en 19 matchs de Bundesliga quand Forlan en a marqué 18 en 33 matchs en Liga… Avec un rendement aussi minable, le médiocre buteur gagne plus de 800 000 euros par mois au Bayern Munich. Le football de Ribéry est pitoyable. Ce n’est qu’une produit inventé dans les médias. Depuis que Ribéry est devenu un VRP des hôtels de passe… Zidane ne parle plus jamais de Ribéry qu’il voulait voir au Real Madrid.

Il aurait dû se faire floquer la tronche de Marc Dorcel ou celle de Rocco Siffredi. Voire Scarface (Al Capone) à la rigueur, mais pas James Dean que la vie n’a pas eu la temps d’abîmer.
La visage de Zahia surmonté du chiffre 69 eût été parfait!
Convoqué au palais de Justice de Paris pour une affaire de moeurs dans laquelle il est trempé avec Benzema, Ribéry s’est affiché avec un Tshirt comportant le portrait de James Dean.
Cela ne peut être du hasard.
Non seulement le footballeur surcoté a déshonoré l’équipe de France par sa présence dans le bus de la bonte et par son comportement de tyranneau, à présent il faut qu’il s’attaque à la mémoire de James Dean.
On ne va pas expliquer à la justice sa partie de jambes en l’air avec une pute mineure en portant sur sa poitrine James Dean comme s’il était un rebelle.
Tirer un coup en payant n’est pas un acte de rébellion.
Pas touche à James Dean !
Il connaît quoi de James Dean, Ribéry ?
Il ne doit même pas savoir qu’il était bi-sexuel.
Si James Dean a tourné La Fureur de vivre (Rebel Without a Cause, 1955) de Nicholas Ray, Ribery lui n’a pas touché un ballon en Afsud. Il a raté tous ses dribbles. On eût dit un joueur de corpo en méforme.
James Dean fut un superbe acteur. Hélas mort à 24 ans dans un accident de voiture.
Ribéry a la chance de jouer au football à une époque où la médiatisation compte plus que le talent sur le terrain.
Dire qu’il a voulu remplacer Zidane !
Le Real Madrid et le Bayern Munich “soutiennent” leur joueur respectif. Les deux clubs sont donc des souteneurs…

PS: Quand à l’autre pingouin, on a fait croire qu’il demanderait 2M€ parce qu’on l’a lourdé du poste de sélectionneur avant l’heure. Il est trp^facile de prouver qu’il a commis plusieurs fautes professionnelles: vente de la liste des Bleus à un opérateur de téléphone, lire le communiqué des joueurs devant la presse mondiale, ne pas serrer la main au sélectionneur de l’Afsud.

20.07.10

Permalink 23:30:42, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Je suis déjà nostalgique de Lance Armstrong. La tristesse commence à m'envahir...

Armstrong est un sportif mythique de la dimension de Coppi, Bartali, Anquetil, Fangio, Cerdan, Clay, Senna, Maradona… Ceux qui le critiquent sont des voyants aveugles.

J’ai toujours aimé Lance Armstrong.
Et pour aimer un sportif qu’on ne connaît pas il faut être en osmose avec lui.
Armstrong ne fait pas de chichis.
Miles Davis n’en faisait pas non pluq: il venait sur scène, jouait et puis il repartait. Sans mot dire.
Lance fait la même chose. Il joue du vélo comme Miles jouait de la trompette.
Si on peut toujours écouter le musicien, le septuple vainqueur du Tour de France ne pédalera plus que dans ma mémoire. Et dans celle de son ami Christian Laborde et de beaucoup plus qu’on ne le dit.
Il y a un “son” Armstrong.
Il mouline et s’arrache sans cesse.
Il est debout en danseuse.
Il est beau. Et toujours on voit l’enfant en lui.
Ses enfants mesurent-ils les qualités de leur père ?
Sa gueule de loup affamé avec les dents dehors n’est qu’un masque. Celui de la volonté.
C’est un coureur dans la mouvance de l’écrivain Henri Calet: “Ne me secouez pas, je suis plein de larmes.”
Je n’ai plus que quelques jours pour le voir exercer son art.
Ce 20 juillet, il a donné un très beau récital.
Après sa retraite, j’étais persuadé qu’il reviendrait et il est revenu.
Je lui dis un grand merci d’avoir si bien servi son sport qui est encore plus grand depuis son apport considérable.
Ne plus le revoir sur les routes du Tour cela fait mal.
Goodbye champion. See you !

PS: Alberto Contador a expliqué à l’arrivée de la 16eme étape qu’une victoire de l’ancien septuple vainqueur du Tour Lance Armstrong, qui a été devant toute la journée avant de céder au sprint (6eme), lui aurait fait plaisir : « Il devait avoir de très bonnes jambes. Il a attaqué dès le premier col, il est reparti ensuite dans le Tourmalet. Il m’a rappelé le Lance d’autrefois. S’il avait gagné l’étape, ça m’aurait fait très plaisir. » Moi, aussi. J’ai espéré que les compagnons d’échappée le laisse gagner…

Permalink 18:38:12, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Andy Schleck promet la "guerre" à Contador dans le Tourmalet. De surcroît, on annonce une météo dantesque...

L’Histoire du Tour de France c’est l’Histoire des duels. Contador et Schleck sont au seuil d’une étape mythique: celle de la montée du Tourmalet, le 22 juillet 2010.

Andy Schleck et Contador se sont réconciliés devant les caméras de France Télévisions.
Contador a dit que “leur amitié ne pouvait pas se terminer par un saut de chaîne".
Schleck reconnaît qu’il n’en veut plus à Contador car il s’agit finalement d’un fait de course.
Parlons plutôt de respect entre les deux champions.
Le Luxembourgeois a déclaré sans l’once d’une violence devant l’Espagnol:
-"Le Tour n’est pas fini. 8 secondes d’écart ce n’est rien. Nous allons vivre une guerre jeudi dans le Tourmalet. Celui qui sera maillot jaune au sommet du Tourmalet gagnera le Tour à Paris…”
Ensuite les deux coureurs se sont embrassés.
Là nous sommes dans le sport de haut parage, et non pas dans le monde abject de la politique ou de tant de milieux faussement humains.
La manière de parler des deux rivaux est si loin de la vulgarité de l’imposteur du football français qui a refusé de serrer la main du sélectionneur brésilien champion du monde 1994. Cette attitude inqualifiable est un crachat sur le drapeau français et donc sur nous.
Le cyclisme est grand, très grand.
N’en déplaise à ceux qui le salissent sans cesse.

Permalink 17:51:05, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Plein de panache, Lance Armstrong termine 6e au sprint à Pau !

Lance Armstrong a cloué une nouvelle fois le bec aux gens qui n’ont plus un gramme de fraîcheur d’âme.
Il a été un des principaux animateurs de l’étape de haute montagne dans les Pyrénées.
Il a fini au sprint, puis a coincé en plein effort, ce qui est bien compréhensible après avoir avalé les cols de Peyresourde, Aspin, Tourmalet, Aubisque… Rien que ça.
Merci Lance. Merci aux coureurs. Chapeau aux Français qui font un bon Tour avec une mention spéciale à Thomas Voeckler, homme infiniment sympathique. Au sein de l’échappée de neuf coureurs, Christophe Moreau a remporté de précieux points (60) en vue du classement général du meilleur grimpeur et ne compte plus que quinze points de retard sur Anthony Charteau. A sa descente de vélo, il a mis son paquet à Laurent Fignon qui avait brocardé un de ses démarrages pour grapiller des points dans une étape précédente :
-«C’est une information très importante pour Laurent Fignon parce que je crois qu’il n’a pas compris ma détermination pour le maillot à pois. Je crois que la plus belle réponse, c’était de lui montrer que je n’étais pas abruti et que j’arrivais à faire des choses, même à 39 ans. Mon intérêt n’est pas anodin. Jusqu’à jeudi, les points ne bougeront pas et c’est important. Je n’ai rien à perdre, ça va être dur mais je jouerai le coup pour prendre le maillot à pois. C’était bien de s’offrir ça, d’être à l’avant avec Armstrong. C’est glorifiant. Je ne gagne pas, bravo Pierrick Fédrigo mais c’est bon quand même. C’est mon dernier Tour, mes dernières émotions, mes derniers efforts. »
Belle réponse à Fignon qui l’avait en effet traité “d’abruti” à l’antenne. Belle passe d’armes entre deux beaux tempéraments. Les proches de Moreau ont dû lui rapporté les propos à chaud du double vainqueur du Tour qui vibre toujours autant pour sa passion.

16 étape - Bagnères-de-Luchon - Pau/ 199.5 km

CLASSEMENT INDIVIDUEL

1.FEDRIGO P.BTL
2.CASAR S.FDJ
3.PLAZA MOLINA R.GCE
4.CUNEGO D.LAM
5.HORNER C.RSH
6.ARMSTRONG L.RSH
7. VAN DE WALLE J. QSTEP
8. MOREAU C. CEPAR

Thierry Henry n'est qu'une girouette qui va dans le sens des Euros

Quand va-t-il signer au FC Branquignoles ? Henry incarne tout ce que je hais au plus haut point. Tout dans la forme, rien dans le fond.

- «Ce que je veux faire quand j’arrêterai ? Je ne sais pas mais je veux revenir à Arsenal. Quoi qu’il arrive, je veux y revenir. Même en tant que porteur d’eau, j’aime tellement ce club.»
A peine débarqué aux New York Red Bulls, Thierry Henry a indiqué qu’il souhaite retourner à Arsenal une fois sa carrière de joueur terminée.
Quelle honte !
Cela m’écoeur totalement.
Il m’a pas dit cela avant de signer. Je serai président des Red Bulls, je casserais immédiatement le contrat.
Henry, le grand joueur, blablabla… Je ne suis pas son attaché de presse.
Un journaliste est censé de ne pas donner son avis. A d’autres !
Je n’ai jamais adhéré un seul instant aux discours de Thierry Henry qui mène en bateau les médias depuis tant d’années.
Ce n’est qu’un carrièriste. Pas un champion. Surtout pas un champion. Un champion ça ne reste pas caché daus le bus de la honte en Afsud.
Henry prétend que la presse fait “partie du boulot".
Les médias ne sont pour lui qu’un moyen de se faire mousser de manière gratuite.
Pour tout le reste, il se fait payer.
Il vit sur la victoire des Bleus 1998 alors qu’il n’a pas beaucoup participé à la conquête du titre mondial. Il n’a d’ailleurs pas joué la finale.
Henry est un génie de la communication.
Il fait ce qu’il veut des médias.
Quand il n’est pas venu faire contrôler sa blessure à Clairefontaine, aucun journaliste n’a signalé qu’il mettait alors en péril l’unité. Aucun, sauf moi !
Cela ne l’intéressait pas d’aller aux Iles Féroé.
Cela fait des années et des années que Titi 1er nous chante son amour pour Arsenal alors qu’il a fui à Barcelone pour gagner la C1 grâce à Puyol, Messi, Xavi, Eto’o et Iniesta, incapable d’offrir le trophée majeur aux Gunners. Chaque fin de saison, il pleurnichait avec Vieira. Genre: On va partir si Arsenal ne se renforce pas…
Le Roi d’Arsenal est donc allé en Espagne.
A peine vient-il de signer aux Red Bulls de New York pour y gagner 8 M€ par an, il se fend d’une déclaration pour sous-entendre, en gros:
-Eh les gars, ne vous méprenez pas, je suis aux States pour la monnaie. Le vrai ballon c’est à Arsenal. J’y reviendrai…
Il pense à tout.
Il planifie sa carrière comme un haut fonctionnaire.
Il appartient aux mercenaires du football.
Les médias ont même sali Ryan Giggs, jurant que le Gallois allait quitter MU pour rejoindre Giggs !
Giggs n’est pas Henry.
Giggs= FIDELITE. Ce n’est pas un coeur d’artichaut !
Vous allez voir d’ici peu, on aura droit en une de L’Equipe Mag: “Henry roi d’Amérique", “Henry est sa nouvelle vie",etc… Cela me fera faire un peu d’économie.
Comme nous ne sommes qu’une bande d’imbéciles, Henry vient de déclarer:
- “En tant que fan d’Arsenal, je pense que Cesc Fabregas devrait rester à Arsenal, même si je comprendrais qu’il veuille retourner à la maison".
De quoi se mêle-t-il ? Il est bien mal placé pour parler, lui qui est allé au Barça uniquement pour gagner la C1 qui manquait sur son bristol de business man.
Tout va bien pour Henry.
Il est plein aux as.
Il a des contrats de pub en veux-tu en vois-là.
Qui a été la balance des vestiaires de France-Mexique ?
C’est le cadet de ses soucis.
Je vous laisse Henry et je garde Charly Loubet.
L’ex Aiglon joue mieux dans ma mémoire que Titi 1er sur un terrain.

Permalink 12:58:17, Catégories: ANQUETILLEMENT  

Contador a attaqué un homme à terre (A. Schleck sans vélo)...

Quand Contador a attaqué Schleck, le Luxembourgeois était “out” sans vélo.
Ce n’est pas l’attaque d’un géant.
Sur le podium, l’Espagnol s’est fait huer.
Le 20 juillet au matin, Contador a dit:
-"Peut-être me suis-je trompé, je le regrette. C’est une chose qui ne me plaît pas. Pour moi le fair-play est très important", a confié le double vainqueur du Tour de France (2007 et 2009) dans une vidéo placée sur Youtube dans la nuit de lundi à mardi, via son site internet officiel (www.albertocontador.com).
Il espère que “cette affaire n’affectera pas mes bonnes relations avec Andy Schleck".
Ce dernier avait critiqué l’Espagnol, qui n’a pas levé le pied et au contraire relancé l’offensive après un incident de dérailleur qui a mis à terre la Luxembourgeois à moins de 4 km du sommet du Port de Balès.
Contador, qui avait dans un premier temps affirmé que “la course était lancée” pour justifier son attitude, a ravi le maillot jaune à Andy Schleck à l’issue de la 15e étape, Pamiers - Bagnères-de-Luchon.
On va voir ce jour qui a quelque chose dans le ventre.
Contador va-t-il montrer qu’il est le patron ?
Schleck est-il en mesure de nous prouver que ce Tour est le sien ?
Beau programme avant le jour de repos.
Il va falloir tout donner ou alors nous sommes en présence de champion de l’esbrouffe.

Permalink 10:30:04, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Basile Boli, Ribéry, Benzema, Govou donnent à manger à la rubrique fait-divers

Ribéry est plus célèbre pour ses spots et pour sa vie extra sportive que pour la qualité de son football…

L’ancien international français de football et “cadre de l’UMP"(sic) Basile Boli sera renvoyé en correctionnelle dans un dossier “d’abus de confiance et recel", a-t-on appris.
Par ailleurs, Franck Ribéry et Karim Benzema sont entendus ce jour par la brigade de répression du proxénétisme à Paris dans le cadre d’une affaire de prostitution impliquant des joueurs de l’équipe de France. Et en garde en vues, svp. De la bonne titraille pour les canards en plein cagnard…
Ils ont été convoqués dans le cadre de l’affaire de “l’escort-girl” qui affirme voir eu, alors qu’elle était mineure, des relations tarifées avec plusieurs footballeurs français.
La jeune escort-girl a reconnu avoir eu des relations avec Sidney Govou (Olympique lyonnais), Franck Ribéry (Bayern Munich) et Karim Benzema (Real Madrid).
Je l’ai croisée moi-même quand je suis allé au TGI de Paris …

PS: Ribéry (Bayern Munich) a été mis en examen pour “sollicitation de prostituée mineure", apprend-t-on mardi 20 juillet. Le délit est passible de trois ans de prison et 45.000 euros d’amende. Le dossier devrait conduire à un procès en correctionnelle. Le journaliste de France 2 a dit que Ribéry était un joueur du “Real Madrid". Lapsus révélateur…

Permalink 09:45:48, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Sans Lance Armstrong en première ligne, le Tour de France manque déjà d'un lutteur épique

Je dédie les trois vidéos à tous les détracteurs de Lance Armstrong qui ne sont pas au parfum…

On ne va pas tourner autour du pot… belge (!)
La question du dopage est une obsession de la génération des journalistes nés dans les années 1950-1960 qui veulent marquer la différence avec leurs aînés qui d’après eux ont fermé les yeux sur des pratiques qui seraient condamnables.
Antoine Blondin n’a jamais consacré une ligne au dopage. Il est vrai que l’auteur de Monsieur Jadis était une pointure, lui. Il n’appartenait pas aux toutous qui aboyent quand la caravane passe.
Les plumitifs de la génération actuelle qui a le pouvoir en veulent à Armstrong car il les aurait obligés de vanter des exploits qui n’en seraient pas, because dopage, comme ils disent.
Foutaise que tout cela !
D’un côté, ils ridiculisent Armstrong, allant jusqu’à dire qu’il lui faudrait désormais rouler en tricycle; de l’autre, ils sont à genoux devant les Bleus de 1998 dont certains ont usé de produits illicites en Italie, et donc en France. Si le nuage de Tchernobil ne s’arrêtait pas aux frontières, leur sang non plus.
Lors de la remise du Ballon d’Or 1998, Zidane a expliqué dans France Football qu’il faisait usage de créatine.
Johnny Hallyday nous a parlé aussi d’une clinique avec des magiciens du sang…
Armstrong c’est l’arbre qui cache la forêt.
Daniel Bravo témoigna sur des pratiques dopantes à Parme. La loi de l’Omerta l’a fait taire. Où commence le dopage? Tout le monde sait que l’Epo (érythropoïétine)fait monter le taux d’hématocrite. Bravo a reconnu subir une piqûre chaque jour de match: «On nous disait que c’était des vitamines». En Allemagne et au Brésil, on use de produits interdits. En Espagne, on a parlé des cyclistes dans l’Affaire Puerto mais pas des footballeurs du Barça et du Real Madrid, ni des tennismen.
Quand tous les sports seront au même régime de sanctions que le vélo, on reparlera du dopage,svp
Et Carl Lewis, coincé puis blanchi!
Et le boxeur Ray Sugar Robinson qui buvait du sang de veau ?
Et les piqûres d’Actovégin prescrites aux joueurs du Bayern Munich? Willy Sagnol en avait conseillé à Vieira mais face à la rumeur de cette recette médicale pour cicatriser plus vite, l’ex Gunner a renoncé à l’usage de sang de veau déprotéiné. Ensuite, il s’est mis en colère de peur qu’on le prenne pour un dopé.
On ne compte plus les histoires sur le dopage.
Et Cannavaro et ses transfusions ?

Armstrong a gagné 7 Tours de France à la seule force de son intelligence tactique, de son courage et sa volonté.
Avez-vous vu Andy Schleck avoir un saut de chaîne en pleine attaque dans un col ? Contador en a profité… Ce n’est pas un grand moment du Tour.
Pendant 7 ans, Armstrong a dû éviter ce genre d’incident mécanique pour arriver en vainqueur à Paris. Et ce n’est pas rien.
En 2010, il est tombé. Cela grandit davantage son exploit, répété sept fois.
Que ceux qui salissent Armstrong, jamais contrôlé positif, jettent les livres de Sartre et Balzac, les CD d’Hendrix et Miles, ainsi de suite.
Que ceux qui crachent sur Armstrong cessent de s’alcooliser, de fumer du shit.
Que ceux qui vomissent sur Armstrong prennent une seconde pour se regarder dans une glace, s’ils y arrivent.
Ou dans les yeux de leurs femmes. C’est encore plus difficile.
Ou de leurs enfants. Cela leur fera encore plus mal!

PS: Je vous rappelle que ceux qui disent du mal d’Armstrong sont salariés à L’Equipe dont les patrons sont les propriétaires du Tour de France. Cela leur donne l’impression d’être des hommes libres…

(Post dédié à Christian Laborde)

19.07.10

Permalink 11:56:24, Catégories: THE RED DEVILS, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

Manchester United voudrait échanger Berbatov contre Ozil

La dextérité de Mesut Ozil qui jongle avec son chewing gum.

Cela ne se fera sans doute pas mais rien que le fait d’y penser me fait énormément plaisir.
Ferguson a contacté le Werder de Brême pour échanger Dimitar Berbatov contre Ozil.
Certes l’Allemand et le Bulgare ne jouent pas au même poste: le premier est milieu offensif et le second attaquant.
Comme toujours, non seulement MU ne communique pas sur le transfert possible mais en plus le staff brouille les pistes car Ferguson vient de se déclarer satisfait du Bulgare. Buteur face au Celtic Glasgow en match amical (3-1) Berbatov s’est rappelé au bon souvenir de son manager.
Berbatov doit être plus décisif en Premier League et en C1.
MU ce n’est pas Arsenal. Des Van Persie errant sur le terrain, on n’en veut pas.
Ferguson a déclaré: “Berbatov a été l’homme du match et je pense qu’il le mérite. Sa performance a été excellente. En seconde mi-temps, il a fait des actions fantastiques…”

Permalink 10:57:40, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Sous les yeux de Blanc, les Bleuets de moins de 19 ans font oublier la pitoyable conduite de leurs aînés en Afsud. La page Domenech est tournée pour toujours.

France 4-1 Pays-Bas. Très beau match des jeunes français des moins de 19 ans sous les yeux de Blanc… On est loin de la bande de fainéants qui furent livrés à eux-mêmes en Afsud, en présence de Domenech et de Thierry Henry.

Quand on a vu jouer les jeunes français, on s’est réconcillié avec le football tricolore.
Blanc était content. La fraîcheur d’âme fait toujours plaisir à voir.
Rien que le fait de voir Blanc dans le rôle du sélectionnneur est un plaisir immense.
On est satisfait de le savoir dans ce rôle.
Il est simple et sympathique cela nous change de son prédécesseur.
Il est aussi intelligent.
On l’a vu jouer des centaines de fois: grand sens de l’animation.
Domenech était surnommé le “boucher de Lyon” et lui le “Président"…
C’est la dernière fois que j’écris le nom de l’ancien sélectionneur. Plus jamais mon blog n’écrira son nom. (1)
Il faut savoir tourner la page. Et celle-là est lourde.
Blanc a peut-être découvert Kakuta, notre future étoile du milieu de terrain s’il a un mental aussi fort que sa technique.
Tous les jeunes français ont bien joué, avec une mention spéciale pour le Sochalien Cédric Bakambu, auteur d’un doublé.
Kakuta, lui, a ouvert le score. Ce qui est le plus important dans match…
Le quatrième but est un csc des Pays-Bas.
Dans ce réservoir bleu de jeunes, il y a des artistes que l’on va retrouver en A.
Le football français est loin d’être mort.
La renaissance est là.
Maintenant que nous nous sommes débarrassés de son boulet…
Blanc est allé féliciter les jeunes français dans les vestaires, accompagnés par Boghossian et Houllier.
Blanc na ve pas gagner tous les matchs mais on sait qu’avec lui tout sera fait le mieux possible.
C’est un professionnel compétent et non pas un désinvolte qui n’est pas à sa place.
Il sait que les jeunes de moins de 19 ans jouent sans la pression de leurs aînés qui ont été incapables de la gérer.
En Afsud, les Français se sont pris pour Rooney, Messi, C. Ronaldo, Kloze, Forlan ou Ozil alors que pas un seul n’est du niveau de ces grands seigneurs du ballon rond.

Découvrez les dix-huit joueurs retenus par le sélectionneur Francis Smerecki:

Gardiens de but
•Abdoulaye Diallo (Stade Rennais)
•Marc Vidal (Toulouse FC)

Défenseurs
•Sébastien Faure (Olympique Lyonnais)
•Johan Martial (SC Bastia)
•Thimothée Kolodziecziak (Olympique Lyonnais)
•Gaëtan Bussmann (FC Metz)
•Chris Mavinga (Liverpool FC)
•Loïc Nego (FC Nantes)

Milieux de terrain
•Gueida Fofana (Le Havre AC)
•Francis Coquelin (FC Lorient Bretagne Sud)
•Clément Grenier (O. Lyonnais)
•Enzo Reale (Olympique Lyonnais)

Attaquants
•Yanis Tafer (Olympique Lyonnais)
•Antoine Griezmann (Real Sociedad)
•Gilles Sunu (Arsenal FC)
•Cédric Bakambu (FC Sochaux)
•Gaël Kakuta (Chelsea FC)
•Alexandre Lacazette (Olympique Lyonnais)

(1) Le doyen du Conseil fédéral se prononce pour le licenciement de Domenech dont le court officiellement jusqu’à la fin juillet 2010. Logiquement, il doit retourner dans son placard doré de la Direction technique nationale, en CDI. «Je ne le vois pas donner des cours sur la façon de gérer une équipe, alors qu’il a apporté la preuve du contraire, commente Guy Chambilly. Oui, on demandera son départ lors du prochain conseil fédéral. Je suis pour son licenciement. On peut réfléchir à une faute grave, quitte à aller aux prud’hommes.» En cas de licenciement, celui qui a lu le communiqué des joueurs grévistes pourrra encaisser 2 M€. Aux innocents, les mains pleines ! Il aura fait fortune en massacrant l’équipe de France A. Rien que le fait de lire le communiqué des joueurs en grève est une faute grave et inadmissible.

Permalink 09:11:24, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Le Francophile Edouardo Arroyo a fui la France déçu par son inhospitalité actuelle

Dans cette vidéo, Arroyo parle de la peinture et de la lttérature, ses deux moyens d’expression.

Fuyant Franco en 1958, Eduardo Arroyo s’exile en France à 21 ans. Depuis le Madrilène s’est fait une place dans la peinture avec la particularité d’avoir plusieurs cordes à son arc : dramaturge, décorateur de théâtre, écrivain, mémorialiste, spécialiste de boxe, collectionneur de documents sur la boxe, biographe d’Arthur Cravan… Fer de lance de la « Figuration narrative » qui mixte la politique avec les mouvements sociaux, Arroyo publie à présent un pamphlet en guise de testament. Il écrit sans concession sur tout ce qu’il aime et donc sur ce qu’il déteste.
Avec un beau tempérament, il nous explique que le contribuable français qu’il était, propriétaire d’un atelier à Malakoff et d’un appartement rue de l’Odéon, à Paris, a été obligé d’aller au commissariat pour renouveler son permis de séjour. Au lieu d’user d’un passe-droit, il a voulu se mêler à une masse de 400 personnes. Comme cela se passa très mal, il se rendit aussitôt chez un avocat pour sortir fiscalement de la France. Depuis, il est résident en Espagne où il paye ses impôts. Cela apprendra à l’administration de mal traiter le peuple quand bien même l’un de ses membres a été fait chevalier des arts et des lettres. Tel est le lecteur de Defoe, Stendhal et Flaubert. Si on le cherche on le trouve. Parfois au cimetière, non loin de la tombe d’Oscar Wilde, recouverte de baisers, au Père Lachaise. Arroyo aime l’écrivain qui disait avoir eu son plus grand chagrin à la mort de Lucien Rubempré… Arroyo et pareil : il ne fait pas différence entre un personnage fictif et un réel. Il se sent même plus proche des êtres inventés parce qu’ils ne sont pas hypocrites et souvent plein de poésie. Devant une page vide ou une toile blanche, Arroyo, utilise la férocité des mots et des couleurs pour combattre l’abstraction qui a détournait les gens de l’essentiel : le combat pour la vie dont il est l’un des plus magiques représentants.
Si vous aimez l’étiquetage et le sectarisme, passez la route. Vous n’avez rien à faire chez Arroyo, sauf polluer son espace vitale où se trouve ses amis Michelangelo Antonioni, Klaus Michael Grüber (théâtre) et même le désormais célébrissime philosophe Jean-Baptiste Botul qui n’existe pas … Botul convenant à merveille à Arroyo puisque de la fiction, il est devenu un être de sang et de chair depuis que BHL lui a servi d’attaché de presse.

-Minutes d’un testament d’Eduardo Arroyo, traduit de l’espagnol par Fabienne di Rocco, Grasset, 412 p., 21,50 €

18.07.10

Permalink 23:57:24, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Greg LeMond n'a plus que Lance Armstrong pour exister...

Que ceux qui critiquent Armstrong gagnent 7 Tours de France. Après on en reparle… S’il était Français, L’Equipe serait prosterné perpétuellement à ses pieds comme elle l’est devant ceux de Zidane. Pas une seule fois le journal n’a fait une enquête sur le dopage à la Juventus Turin du temps du Ballon d’or 1998. Pas la moindre ligne…

Quand la presse se moque de Lance Armstrong parce qu’il tombe au cours de ce qui serait son Tour de trop, je ne vois qu’un héros qui a voulu aller au bout de ses limites.
En 2009, il est parvenu à se hisser à la 3e place du Tour de France.
Il avait toutes les raisons de penser pouvoir faire mieux.
L’an prochain, il manquera au Tour.
Contador et A. Schleck n’ont pas autant de densité que lui.
Après une enfance sans père, Armstrong s’est fait tout seul.
Le cancer est venu ruiner sa santé et il est sorti vainqueur de son Tourmalet intime.
Ensuite, il a repris le chemin du succès. N’oubliez pas qu’il fut champion du monde!
Les esprits intoxiqués par L’Equipe doivent penser que Raymond Poulidor adore Lance Armstrong, sans aucune restriction.
Il ne faut pas toujours se fier à la première impression.
Quand on voit le large sourire de LeMond on se dit: “Il a l’air sympa…”
Quand on voit le regard bleu acier trempé d’Armstrong on se dit! “Houlala il n’a pas l’air commode…”
Ala vérité, le plus sympathique c’est Lance et non pas Greg.
LeMond souffre d’un complexe d’infériorité. Il prend ses désirs pour la réalité: il rêve que l’on raye les 7 Tours de France d’Armstrong pour que ses 3 Tours à lui reprennent de la valeur…
La bonhomie de LeMond n’est que façade alors que la réserve d’Armstrong est un bouclier contre les emmerdeurs !
A chaque Tour de France, Greg LeMond dégaine sa haine et sa jalousie pour dire du mal de Lance Armstrong.
Tout le monde sait que l’aîné ne compte plus pour le monde de la pub américaine.
Ses trois Tours ne pèsent plus rien face aux 7 Tours de France de Lance Armstrong.
LeMond n’est plus qu’un nom qui s’efface au fil des ans dans la mémoire des gens.
Il n’existe que dans ses déclarations contre Armstrong.
-"Greg LeMond consacre sa vie à me combattre", a dit Armstrong sur France 2, le 18 juillet.
LeMond alias le rabat-joie professionnel attend juin-juillet pour salir le septuple vainqueur du Tour de France.
-"Je serai content le jour où Armstrong ne courra plus” a confié LeMond dans le JDD.
Le rabat-joie a bénéficié de 6 colonnes pour cracher sa haine.
Il rend service aux journalistes qui pensent la même chose.
LeMond n’existe plus que dans sa lutte contre Armstrong.
Il n’a plus rien d’autre pour intéresser la presse.
Discours d’un aigri qui se prend pour Monsieur Propre.
N’a-t-il pas d’autres chats à fouetter ?
Armstrong est l’os de LeMond.
A force de s’y faire les dents, il va se les casser…

PS: Christian Laborde dans la même édition du JDD a écrit une nouvelle ode à Lance Armstrong pour qu’il soit fait commandeur de la Légion d’honneur car il a permis que la France profonde- la seule qui existe vraiment- soit connue sur tout le territoire américain. A force de critiquer le champion, on oublie ce qu’on lui doit. Le Tour de France a désormais un impact mondial grâce à lui. Avant il n’était suivi qu’en Europe. LeMond n’a jamais réussi à imposer le vélo auprès de leurs compatriotes. LeMond tire la couverture à lui comme les mauvais comédiens. C’est un second rôle qui veut jouer le Roi Lear mais on ne le distribue que dans les hallebariers. LeMond n’accepte pas le temps qui passe: à savoir qu’un autre a fait mieux que lui. Armstrong, lui, prend bien la mesure du temps. Il est revenu sur le Tour car il a la perception de la mort. Il a donc refait de la compétition pour ne jamais connaître l’amertume des regrets. Laborde sait tout cela. Les journalistes regardent le pamphlétaire inspiré comme un illuminé. Ils ont raison: sa prose est lumineuse. Il n’écrit pas pour pisser la copie. Il a quelque chose à dire et surtout le bon instrument pour faire entendre sa musique.

Fabregas est hélas condamné à porter le maillot d'Arsenal

Tous les copains de Fabregas sont tristes car leur ami est obligé de rester à Arsenal. Peut-on garder un joueur contre sa volonté ? Son rendement ne sera pas au top tant il a la tête au Barça. Seul son corps jouera à Arsenal… Pendant que le Barça joue les premiers rôles en Europe, Arsenal gagne l’Emirates Cup !

ALors qu’il n’a qu’un seul rêve: rejouer à Barcelone… Fabregas est condamné à rester à Londres alors que de nos jour les contrats ne sont plus que des traités de chiffons…
-"Il y a eu trop de bavardage. J’ai toujours dit que nous voulons vraiment qu’il reste. Il est si important pour nous, c’est notre capitaine", a affirmé Wenger après la victoire de son équipe en match de préparation devant Barnet samedi (4-0).
-"C’est pourquoi nous n’écoutons aucune offre. Nous avons travaillé dur pour avoir des jeunes de talent et nous voulons les garder", a ajouté le manager, faisant allusion aux déclarations du nouveau président de Barcelone, Sandro Rosell qui a dit : “Arsenal ne veut pas entendre nos offres et ne veut pas s’asseoir pour négocier. J’ai parlé avec Fabregas, bien sûr. Comme d’habitude, je ne révélerai pas la teneur de nos discussions. Mais je pense que cette histoire doit se terminer maintenant puisque je n’ai rien à ajouter…”
En juin, Arsenal avait rejeté une offre de 35 millions d’euros du Barça pour Fabregas, qui démarra sa carrière dans l’académie des jeunes de Barcelone avant de rejoindre Arsenal à l’âge de 16 ans en 2003.
Tous les amis de Fabregas savent qu’il joue contraint et forcé avec les Gunners car son ambition est de rentrer au pays.
Quand Wenger dit: “Nous avons travaillé dur pour avoir des jeunes", cela veut dire en message décodé qu’il est allé capter “Cesc” dans le vivier du Barça car Fabregas a été formé à La Masía de Barcelone, avant d’être recruté à l’âge de seize ans par Arsenal.
Depuis qu’il est à Londres, l’Espagnol n’a rien gagné d’important. Faut-il souligner que depuis cinq saisons, Arsenal est vierge de titres…
Pendant ce temps, Barcelone dévore tout sur son passage !
Le comble de tout c’est que Wenger a laissé partir au Barça Henry son “chouchou” pour qu’il y gagne la C1 tandis qu’il garde l’Espagnol Fabregas qui veut rejoindre son club d’origine étant donné que les Gunners sont incapables de gagner la C1 ! Et même la Première League…

Le très maigre palmarès de Fabregas à Arsenal qui ne gagne plus rien depuis 2005:

Community Shield : 2004
Coupe d’Angleterre : 2005
Emirates Cup : 2007 et 2009
Tournoi d’Amsterdam : 2007 et 2008

Le fabuleux palmère de l’Équipe d’Espagne où il joue avec ses copains d’enfance du Barça:

Championnat d’Europe de football : 2008
Coupe du monde de la FIFA : 2010

Devenu champion du monde, Fabregas voulait prolonger sa joie de vivre avec ses amis du Barça.
Il va devoir se contenter de jouer avec des simples partenaires d’Arsenal…
Fabregas ne comprends pas pourquoi avec Arshavin et compagnie il n’arrive pas à gagner avec les Gunners.
Et là-bas, rien n’est jamais remis en question. C’est un club pépére.
Wenger préfére ne rien gagner à Arsenal que risquait sa peau en trois mois au Real Madrid.
Il est comme Henry: l’image avant les résultats.
Le fooball moderne perd la tête: Arsenal joue souvent avec 0 anglais dans son onze-type…
Coté Barça, le nouveau président du club a découvert que les caisses étaient vides à son arrivée, confiant même qu’ils avaient eu “du mal à payer les salaires des joueurs en juin". La solution ? Un prêt de 150 ME est donc demandé par Sandro Rosell, et il sera probablement accordé…
Certes, il y a pire prison que le club d’Arsenal.
Cependant la vie est courte.
Il faut se faire plaisir là où c’est possible.
Messi, le sait bien. En sélection d’Argentine, il ne gagne rien alors qu’au Barça…

Permalink 09:40:05, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Vinokourov est un vrai crack: In Vino véritas...

La descente du Gap en 2003 avec Beloki et Armstrong qui le chassent. Sept ans après, “Vino” a gagné la 13e étape du Tour 2010, Rodez-Revel. Le baroudeur ailé a placé une attaque foudroyante, non loin de l’arrivée. “Vino” a tenté seule ce coup d’éclat. Rien n’était prévu: c’est la signature des géants du vélo. C’est autre chose que ces lamentables français du bus de la honte !

Il y a sept ans, Beloki tomba lourdement dans une descente. Dans sa roue, Armstrong évita la catastrophe en réalisant un numéro d’équilibriste mémorable. Nous étions le 14 juillet 2003. La 9e étape du Tour arrivait à Gap. Armstrong était leader mais Beloki semblait en mesure de le mettre en difficulté. Vinokourov attaqua dans la côte de la Rochette pour aller remporter l’étape. Dans la descente, Beloki fila à toute blinde pour défendre sa deuxième place jusqu’au moment de sa chute dans un virage. Il ne se relèvera pas, victime de fractures au fémur, au coude et au poignet… Armstrong, lui, a eu très chaud. Il évita l’Italien de justesse et se retrouva dans les champs avant de rejoindre la route et le groupe de poursuivants un lacet plus bas.
Voilà un des épisodes les plus incroyables de l’Histoire du Tour.
Et l’on ose dire que Lance Armstrong manque de panache!
Et l’on a suspendu deux ans un as de la dimension de Vinokourov !
L’Equipe a fait beaucoup de mal avec son combat hypocrite sur le dopage dans le vélo alors que les dopés sont intouchables dans le foot, le tennis et la F1…
Vinoukourov est un immense champion.
Vive Vino!
In Vino veritas !

17.07.10

Permalink 23:18:46, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Thuram quittera son poste à la FFF si on ferme les yeux sur la mutinerie des Bleus

Les journalistes crient au scandale parce que Thuram demande l’exlusion d’Evra alors qu’eux-mêmes sont les premiers à flinguer leurs confères dès qu’ils ont le dos tourné. Dans la presse, il n’y a que Jean-François Revel qui ait demissionné lors du renvoi d’Olivier Todd (L’Express) Critiquer Thuram ça leur permet de s’acheter un costume de tolérant à bon marché.

Thuram enfonce toujours le même clou: celui des sanctions vis-à-vis des internationaux français en Afsud.
Il n’encaisse pas la grève des Bleus.
Pour lui, un joueur de l’équipe de France ne doit pas se comporter comme n’importe quel quidam.
Il ne veut pas que l’on sanctionne de la même façon le nouvel arrivé Planus comme un cadre (Evra, Gallas…)
On voit que Thierry Henry a pris les devants: il s’est exilé aux Etats-Unis où il joue la diva incomprise.
On l’a déjà vu plus s’entraîner avec son équipe newyorkaise …
Exilé, il ne risque plus d’être la cible d’une sanction.
Thuram ne veut pas donner le mauvais exemple auprès des jeunes.
Si les A se permettent de faire n’importe quoi, les cadets ne vont pas se gêner pour les imiter.
Il ne croit pas du tout à la solidarité du bus.
Thuram est le seul joueur qui s’est opposé aux envahisseurs de la pelouse du SDF lors de France-Algérie.
C’est le plus capé de l’Histoire.
Thuram n’a pas fait le tapin pendant le Mondial dans un média pour prendre la monnaie.
Les anciens Bleus sont forts pour pérorer.
Parmi ceux de 1998 deux seuls sont sur le terrain: Deschamps et Blanc.
Boghossian, lui, est dans l’ombre, en équipe de France.
Tous les autres sont des tchacheurs.
Thuram, lui, est dans la statue du Commandeur.
Un rôle qu’il occupe, loin de tout ridicule.
Ce n’est pas l’Edern-Hallier du foot.
Thuram c’est Thuram.
On se moque de lui parce qu’il a des lunettes mais à l’ASM il en portait déjà…
Des comiques ont “cassé” Domenech et maintenant ils ne veulent pas de sanctions.
Est-ce que Blanc va laisser à la maison les 23 de l’Afsud, pour sa première sélection en match amical ?
Cela sera spectaculaire mais sans grande portée, sauf si plusieurs joueurs s’imposent à leur poste, ce que je souhaite.
Il y a des joueurs qui n’ont plus rien à faire en équipe de France: Gallas n’a jamais été à la hauteur- si loin de la classe de Desailly- Evra a pris le melon- se prenant pour Facchetti- et Ribéry croit qu’il est un mélange de Cruyff et Zidane ! Henry s’est exclu de lui-même…
Ferguson a pris la défense d’Evra, genre Evra ne doit pas assumer tout seul la mutinerie.
Sir Alex est amusant: imaginons un seul instant, Giggs dire: “On ne joue pas contre Liverpool car vous avez viré Beckham!” Même en rêve une telle situation est impossible…

Permalink 22:46:10, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Giraudeau est parti, Fignon se bat et Armstrong a gagné

Des millions de gens ont le cancer.
Giraudeau s’est battu jusqu’au bout.
Fignon est en train de se battre.
Armstrong a mis K.O. le cancer.
Voilà pourquoi je ne supporte pas ceux qui ne cessent pas de massacrer Armstrong
Ils ont fermé les yeux sur le dopage d’Anquetil, de Coppi, et de la Juventus Turin car l’icône Zidane y évoluait mais ils tabassent Armstrong pour se fabriquer une image de journalistes incorruptibles.
Ils veulent que l’Américain leur fasse des risettes mais le septuple vainqueur du Tour de France n’est pas un public-relation…

Requiem pour Bernard Giraudeau (1947-2010)

«La mer enseigne aux marins des rêves que les ports assassinent.» Bernard Giraudeau, Les Hommes à terre

Je me souviens de ses larmes quand sa fille a parlé de lui à la cérémonie des Molières.
Sa fille parlait avec les yeux de l’amour pour son père.
Assis dans la salle, Bernard Giraudeau était si ému qu’il pleurait, dignement.
Devant lui, il y avait son bébé devenu femme.
Il pouvait partir maintenant…

Permalink 07:30:13, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Les dernières déclarations de "l'Américain" Thierry Henry

L’arrivée de Titi 1er aux Etats-Unis n’a pas fait la une des canards.
Qu’importe cela donne une nouvelle occasion de commu-niquer…
-"Beaucoup de choses ont été inventées.” (L’Equipe, 16 juillet 2010, p.9)
Et dire qu’il est allé à l’Elysée.
Et dire que Denisot s’est rendu à Barcelone.
Tout ça pour rien. Et maintenant, il nous parle d’inventions…
Quand on parle, il faut dire ou alors…

Usain Bolt ou la déconcertante décontraction

BOLT AU SDF AVEC POWELL ET LEMAITRE.

Usain Bolt est resté inaccessible sur 100 mètres (9.84), au meeting Areva de la Ligue de diamant,à Saint-Denis.
Le champion olympique et du monde a pris le meilleur sur Asafa Powell, deuxième en 9.91, alors qu’un troisième Jamaïquain, Yohan Blake, s’st hissé sur le podium en 9.95.
Bolt a fait la course en tête, impérial.
Au départ, il est toujours autant arérien, quasi en apésanteur, quand les autres sont hyper concentrés.
Sa manière de se préparer reste la décontraction.
Puis juste avant le départ, fini la régolade.
Ensuite, il est impressionnant.
La pointe de ses pieds griffe le sol. Il est penché, les yeux braqués le sol.
Il s’extirpe pour pénétrer l’air comme personne.
Technique c’est parfait. Ses bras très puissant l’aident aussi.
Quel bel athlète! Bien plus harmonieux que Carl Lewis.
Bolt est le digne héritier de Jesse Owens.
Il sourit tout le temps comme le prestigieux américain de 1936…
Les Etats-Unis sont furieux de voir que la distance reine est désormais le royaume du Jamaïcain.
Avant la course, Bolt a dit qu’il était seulement “à 80%", en raison d’une inflammation récente au tendon d’Achille gauche…
A la fin, le désormais roi du 100 et 200 m a confié:
“Ce n’est pas la meilleure course de ma vie… La première moitié de course a été affreuse. Aux 50 mètres, j’ai cru qu’Asafa) me reprenait. J’ai dû pousser pour revenir dans la course…”
Bolt reste invaincu sur 100 mètres après 14 finales de rang. “La détermination a fait la différence", a-t-il précisé, éclatant de rire.
Loin d’être ridicule, Christophe Lemaitre, sacré champion de France en 9.98 la semaine dernière, a fini cinquième en 10.09…
Inutile de vous dire que 10.09 c’est magnifique.
Le jeune français a fait une belle course. J’espère que Lemaitre n’est pas champion météore.
On veut le voir au J.O 2012.
Les Chariots de feu, vous dis-je !
Vous imaginez la qualité de ses rivaux !

Permalink 00:38:11, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, HENDRIXEMENT  

Dans leur Ipod, Evra et consorts n'écoutaient par Bob Marley

Permalink 00:14:50, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

James Marshall Hendrix, né le 27 novembre 1942 à Seattle(USA), est mort le 18 septembre 1970 à Londres.
Sa musique reste. Ecoutez plutôt…

Ici, j’ai mis en ligne “Who Knows” extrait de Band of Gypsys, le dernier album du vivant du plus grand guitariste de tous les temps. Il y a un avant Hendrix et après… C’est le batteur Buddy Miles qui chante.
Hendrix joua deux soirs de suite le 31 décembre 1969 et le 1er janvier 1970, au Fillmore East, à New York.

L’album est ainsi présenté:

Who Knows - 9:32
Machine Gun - 12:33
Them Changes (Buddy Miles) - 5:10
Power Of Love - 6:53
Message To Love - 5:22
We Gotta Live Together (Buddy Miles) - 5:46

Les musiciens
Jimi Hendrix – Guitare électrique, chant
Billy Cox – Basse
Buddy Miles – Batterie, chant

Peu d’albums ont fait l’objet d’autant de controverses que le Band Of Gypsys. Il y a les pour et contre.
D’aucuns ont dit que Jimi cédait au commercial. Eh bien! du commercial de ce niveau-là j’en veux des tonnes!
D’autres considèrent que “Machine Gun", est l’une des œuvres majeures du guitariste.
Hendrix a déclaré:
« Je n’étais pas trop satisfait de l’album Band Of Gypsys. Si ça n’avait tenu qu’à moi, je ne l’aurais jamais sorti. »
Il l’avait commercialisé car il le devait aux producteurs…
Miles Davis ne partageait pas l’avis de Jimi: “Band of Gypsys est l’album d’Hendrix que j’aime le plus.”

15.07.10

Permalink 23:03:32, Catégories: EN MARGE, BRUITS DE VESTIAIRES, LONDON CITY  

Gaël Kakuta, le futur des Blues et des Bleus...

Gaël Kakuta, 19 ans, est milieu de terrain offensif, en réserve à Chelsea.
Il a déjà joué et bien joué en équipe fanion.
C’est l’avenir des Blues et des Bleus.
Il a une technique largement au-dessus de la moyenne.
Il est plein de ballon et l’on devrait le voir en équipe de France dans peu de temps.
Certes, il faut aller pianissimo avec un tel talent. Ne pas le brûler surtout.
Voici ce que disent de lui, trois joueurs de Chelsea…
Joe Cole: «Il est vraiment très doué, et je pense qu’un avenir doré l’attend à Chelsea et en équipe de France. Il est très intelligent, il sait ce qu’il veut et il devrait devenir un grand joueur mais nous ne devons pas lui mettre trop de pression et lui laisser le temps d’apprendre.»
Carlo Ancelotti: «Il possède un excellent caractère. À cet âge, je n’ai jamais vu un joueur de ce talent. Il n’est pas très puissant mais, techniquement, il est prêt à jouer.»
John Obi Mikel: «En termes de qualité technique, il est le meilleur du club. Quand il a le ballon, ses qualités sont tellement évidentes qu’on sent que c’est naturel. C’est un joueur fantastique et la seule manière de l’arrêter, c’est de lui mettre des coups. C’est ce que nous faisons à l’entraînement !»

Pour effacer le bus de la honte, Henry met le paquet: visite à l'Elsyée, signature à New York et adieu aux Bleus

Aujourd’hui, on préfére Beigbeder à Modiano. Je n’en suis pas. La quantité ne fait absolument pas la qualité. Henry dit qu’il renonce aux Bleus mais c’est l’équipe de France qui renonce à lui… Regardez-les Henry, Gallas, Domenech, Escalettes et Martini se réjouir de la victoire contre l’Irlande grâce à la main de Thierry Henry. En plus, le passeur décisif avec la main est allé consoler les Irlandais. Il est vraiment parfait: il pense à tout ! J’aurais pu retenir aussi le jour où il mis ses crampons dans le visage d’Hans-Jörg Butt (Bayern Munich) alors qu’il aurait pu garder les pieds au sol sans les décoller. En plus, il fit semblant d’avoir mal aux cotes. Tout un cinoche ! Et pour couronner l’ensemble, il n’a pas eu la moindre attention pour le gardien. Rien, pas un geste, pas un mot. Tout pour éviter qu’on fasse tout un plat de son mauvais réflexe. Là, il a réussi. Sa main contre l’Eire, ce fut impossible de la masquer… Chacun retient ce qu’il veut de “Titi". Aux Etats-Unis, il va retrouver un peuple inculte qui ne connait ni Puskas ni Garrincha et encore moins Sivori. Là-bas, Henry sera une star car ils seront ébloui par son palmarès. Je me moque complétement des titres de Th. Henry. Platini lui est mille fois supérieur dans tous les compartiments de jeu.

D’habitude, je suis triste quand un bon joueur quitte la sélection.
Le départ de Th. Henry ne me fait ni chaud ni froid.
Je n’ai établi aucun lien avec lui. Il ne m’a jamais fait vibrer.
C’est un footballeur du plaisir solitaire. Il ne partage rien.
Ce n’est pas en passant tel un courant d’air au SDF que l’on tisse un lien avec le public.
La France pour lui n’est qu’un aéroport.
On l’a bien à son retour d’Afsud.
Il est allé voir le président de la république comme on va célébrer son César aux Fouquet’s.
Les journaux n’ont parlé que de ça.
Il a fait exprès pour effacer le bus de la honte. Celui fait des grévistes millionnaires. Des Jean Moulin de l’ASPTT Médrano.
Le spectacle continue toujours avec Henry qui use des médias selon la formule de pub TEASING.
Le 14 juillet, il dit qu’il va jouer aux Etats-Unis. Le 15, il dit qu’il ne veut plus jouer avec les Bleus. Comme si c’était à lui de décider ! Avec lui, c’est aujourd’hui j’enlève le haut. Et demain, le bas.
Le grand capitaine, il a fait quoi dans le bus de la honte ?
Ah, il n’était plus capitaine. On ne savait qu’ils étaient encore aux scouts !

Henry a inscrit 51 buts chez les Bleus. C’est le record. Ce n’est pas impressionnant puisqu’il compte 123 sélections dont 57 matchs amicaux.
Michel Platini a moins marqué (41 buts) mais il compte… 72 sélections dont 30 matchs amicaux.

Parcours en Coupe du monde de Henry:
1/ 1998 ? Il ne joue pas la finale…
2/ 2002 ? Il est incapable d’inscrire le moindre but. Fiasco total.
3/ 2006 ? Il est dans l’ombre de Zidane qui écrase de toute sa classe le Mondial.
4/ 2010 ? Il essuye le banc des remplaçants et se terre dans le bus de la honte.

Après la première retraite de Zidane, Henry a été incapable d’assumer le rôle de leader.
C’est le retour de Zidane qui a tout changé en positif.
Henry restera l’homme des records.
C’est un super champion de la promotion. Parlez de moi, il en restera toujours quelque chose.
Il ne m’a jamais rien donné en tant qu’amateur de football.
Quand je le voyais, je ne ressentais rien.
Quand il marquait, je restais froid.
Il ne sait pas partager avec le public.
C’est un carriériste.
La fin de parcours est très importante.
Lui, il fait main dans un match décisif. Pourquoi pas ?
L’abject c’est qu’il va consoler les Irlandais qu’il venait de berner par une main.
Encore un peu il pleurait avec eux. Comportement inadmissible.
Ensuite, il a mendié sa place pour le Mondial 2010 à Domenech.
Il n’y jouera jamais ou presque.
Dans le bus de la honte, il ne broncha pas.
On dit de lui qu’il est le roi d’Arsenal. Un roi qui a fui son royaume pour Barcelone, certain d’être incapable de faire gagner la C1 aux Gunners.

PS: Si les Etats-Unis veulent tuer le football en Europe, c’est facile. Ils n’ont qu’à proposer des millions de dollars aux joueurs, et ils partiront tous. Footballeur n’est pourtant pas le plus vieux métier du monde….

Thomas Bernhard n'acceptait les prix littéraires que pour en toucher le prix ...

Thomas Bernhard est un écrivain qui tire la langue en permance à tous les pouvoirs(1). Son oeuvre est considérable. Sa piéce de théâtre “L’ignorant et le Fou” est injustement méconnu alors que c’est l’une de plus grandes du XXe siècle. A découvrir, son nouveau livre posthume. Un cadeau du ciel.

Thomas Bernhard (1931-1989).
Voilà tout ce qu’il reste.
Parfois on a des enfants. Bernhard n’en a pas voulu. Il ne voulait mettre personne en enfer sur terre.
De Bernhard, nous reste son oeuvre.
Un jour, il y a 25 ans, j’étais comme en prison mental. Tout me dégoûtait.
Et puis j’ai commencé à lire Bernhard qui était vivant.
Là je suis tombé en pays de connaissance.
Si lui tenait, je devais tenir aussi.
Quand il est mort, en page intérieure de Libération, j’ai lu: “THOMAS BERNHARD NE S’EST PAS SUICIDE".
Titre parfait. Je ne me souviens plus s’il était de Jean-Pierre Thibaudat. C’est possible.
Hervé Guibert avant de mourir a dit: “J’ai dans les mains, le dernier livre de Bernhard… Je suis déjà triste de savoir que bientôt je l’aurais fini. Aussi, je le lis à petite dose…” Guibert était en sursis mais il pensait surtout à la fin de “son” livre de Bernhard qu’il voulait prolonger.
Si vous ne connaissez pas Bernhard dites-vous que c’est un désespéré hilare.
Il a un humour qui maintient en vie, même si la lucidité est une souffrance.
Bernhard ne croyait en rien, excepté en l’art.
Je ne parle pas de l’amitié et de l’amour qui sont des grâces si l’on sait voir.
Le nouveau livre de Thomas Bernhard est donc un nouveau cadeau posthume qu’il fait à ses lecteurs.
Il s’agit d’une suite de textes sur les différents prix qu’il a reçus.
On a retrouvé la liasse de ses ultimes écrits, chez lui.
Mes prix littéraires se déguste comme un vieux Cognac tout en s’avalant comme du petit lait.
Tous les réfractaires doivent lire ce livre qui s’oppose à tous les pouvoirs et à toutes les récupérations possibles.
Avec un cynisme diabolique, Thomas Bernhard accepte les prix uniquement pour l’argent qu’ils rapportent.
Il ne tombe pas dans la gloriole: je suis le plus grand, le plus génial des écrivains.
Bien sûr, il savait qu’il avait du talent, ou plutôt, il savait qu’il mettait sa peau sur la table quand il écrivait alors que les auteurs dans leur globalité ne sont que des faiseurs de produits qui font leur pipi de chat de manière cyclique, disons tous les deux ans.
Les auteurs publient des Gendarmes 1, Gendarmes 2, Gendarmes 3…
Ils tirent le fil alors que lui, casse le fil.
Quand il reçoit le prix Grillparzer, il prend place parmi le public quand tout le monde s’impatiente de ne pas le voir arriver. On mesure ici le dérisoire de la situation. Tout ça n’est que comédie. Tout le monde se fout complétement de Bernhard et de son oeuvre. On ne lui remet le prix que parce qu’il est aprécié à l’étranger.
Pour le prix du Cercle culturel de la fédération de l’insdustrie allemande, il aura la surprise de découvrir ensuite que son nom a été oublié dans le liste des lauréats. Ce fut une délectation supplémentaire.
Au moment de l’attribution du prix de la ville de Brême, il songe à l’acquisition d’une maison dans laquelle “il pourrait s’enfermer". C’était l’époque de Gel (1962), écrit après cinq ans d’abstinence littéraire… En 1964, le prix Julius-Campe lui donne l’occasion de s’acheter une Triumph Herald, blanche, qu’il transforma en tas de tôle froissée au terme d’un accident.
En 1967, le prix d’Etat autrichien de littérature lui permet de rejoindre la liste des anciens lauréats, rien que des “trous du cul". Ce prix sanctionne les membres d’un franc-maçonnerie de l’édition. Comme toujours, Bernhard a en ligne de mire le pactocle du prix. Il n’a que mépris pour le jury. Lui se donne tant de mal à écrire qu’ils ne méritent même pas de le célébrer. Ce n’est pas de la mégalomanie. C’est la stricte réalité. Bernhard écrit avec son sang, ses larmes et sa sueur. Il n’use pas de la notoriété qu’il s’est fabriqué comme tous les autres, à 99%. Seul Peter Handke est dans sa catégorie. Il n’aime pas plus Handke, lui reprochant d’avoir une fille quand lui tient le coup tout seul. Ce n’est pas vrai! Bernhard est toujours avec sa tante. Cela en devient hyper amusant. Il finit par ressembler à Benny Hill et son vieil ami!
Le plus délectable c’est que Bernhard déteste écrire des discours de remerciements. Chaque fois cela tourne à l’ultime provocation ! Dès qu’il parle, il fait fuir les sommités politiques tant il cogne sur les édiles.
Écrivain et dramaturge d’exception, l’Autrichien misanthrope a vécu une relation d’attraction et de répulsion avec l’Autriche. Les 159 pages forment un pur bonheur littéraire. Si vous ne devez acheter qu’un livre cet été, achetez celui-ci. Un ami vous parlera à l’oreille. Cela fait chaud au coeur. Quand on lit Bernhard on n’est jamais seul.

-Mes prix littéraires, de Thomas Bernhard, traduit de l’Allemand par Daniel Mirsky, Gallimard, 162 p., 12,50 €

(1). J’utilise l’expression “tirer la langue” que j’emprunte au metteur en scène Emmanuel Daumas qui mit en scène L’Ignorant et le Fou en 2007 à l’Athénée, avec Dominique Valadié, Roland Bertin, Vincent Deslandres et Michel Fau.

Permalink 14:13:04, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United va-t-il vendre son âme aux Etats-Unis ?

Comme par hasard quand on annonce le départ d’un ex Gunner aux Etats-Unis, il faut que l’on abîme Manchester United en disant que Giggs irait rejoindre Henry…

Le Red Devil historique aux Red Bulls ?
Vous me direz que c’est déjà fait puisque le club est aux mains d’Américains qui ont mis MU dans le rouge puisqu’ils ont acheté le club à crédit et qu’ils le remnboursent avec les recettes annuelles du club!
Alors quand j’apprends que Giggs irait rejoindre Henry aux Red Bulls de New York cela ne m’étonne même pas.
Giggs et Henry sont incomparables: Giggs n’a jamais quitté MU où il a gagné 11 championnats et 2 C1 ! Henry ne joue pas dans la même division: ses deux titres nationaux en Premier League font tout riquiqui !
Pour service rendu, Giggs a bien le droit de partir.
Il nous a fait rêver et il a peuplé nos rêves.
Giggs s’est très bien que le MU actuel n’a plus rien à voir avec celui de Matt Busby, même si Ferguson entretient l’illusion de la continuité.
Cette annonce est aussi un moyen de “mouiller” Giggs genre: “Ne critiquez pas Henry car même Giggs est un candidat possible pour jouer aux Red Bulls…”
A l’heure qu’il est Giggs est fait la tournée 2010 de la Red Army. Aux Etats-Unis…
Je ne le vois pas quitter MU.
Giggs n’est pas un homme d’argent.
Il gagne très bien sa vie mais aurait pu amasser encore plus.

Permalink 10:46:54, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Remettant à sa place Lizarazu, "Nico" Anelka demande que l'on se souvienne du fiasco des Bleus en 2002...

Le tir au but raté par Lizarazu lors de France-Italie 1998…

-"Lizarazu, c’est qui ? C’est juste un ancien joueur en manque de reconnaissance". Voilà ce que vient de déclarer Nicolas Anelka dans France-Soir. Le banni des Bleus 2010 commence à en avoir assez d’être la tête de Turc de l’équipe de France.
Anelka enfonce le clou sur son ex partenaire à l’Euro 2000:
-"Tout ce qu’il a trouvé comme reconversion, c’est le torpillage. A-t-il oublié qu’il était à la Coupe du monde 2002?”
“Nico” doit lire mon blog… ou alors c’est tout comme.
Il y a quelques jours je vous ai rafraichi la mémoire avec le rappel du parcours des Bleus en 2002.
Lizarazu a commencé à être médiatisé dès lors qu’il est passé dans les pages people suite à sa liaison avec une chanteuse…
Maintenant, c’est un monsieur-je-sais-tout qui intervient sur RTL, TF1 et L’Equipe.
En politique, on appelle ça le cumul des mandats…

Les Bleus qui pérorent dans les médias ne se référent qu’à 1998.
Voici le parcours des Bleus à la Coupe du monde 2002, sous l’ère Lemerre.
Pas de quoi se vanter. On comprend pourquoi, on les appelle ceux de 1998…

Sénégal 1-0 France, 31 mai 2002
BARTHEZ Fabien (Manchester United)
THURAM Lilian (Juventus Turin)
LEBOEUF Frank (Olympique de Marseille)
DESAILLY Marcel C. (FC Chelsea)
LIZARAZU Bixente (Bayern Münich)
VIEIRA Patrick (FC Arsenal)
PETIT Emmanuel (FC Chelsea)
WILTORD Sylvain (FC Arsenal). Puis (81e) CISSE Djibril (AJ Auxerre)
DJORKAEFF Youri (FC Bolton). Puis (60e) DUGARRY Christophe (F.C. Girondins de Bordeaux)
HENRY Thierry (FC Arsenal)
TREZEGUET David (Juventus Turin)

Uruguay 0- 0 France, 6 juin 2002
BARTHEZ/ THURAM, LEBOEUF. Puis (16e), CANDELA Vincent (AS Roma), DESAILLY, LIZARAZU/
VIEIRA, PETIT, WILTORD. Puis (93e) DUGARRY/ MICOUD Johan (Parma A.C.)/
HENRY Expulsé (25e), TREZEGUET. Puis (81e) CISSE

Danemark 2- France 0, 11 juin 2002
BARTHEZ/ CANDELA, THURAM, DESAILLY, LIZARAZU/
VIEIRA. Puis (71e) MICOUD, MAKELELE Claude (Real Madrid), WILTORD. Puis (83e) DJORKAEFF, ZIDANE Zinedine (Real Madrid)/
DUGARRY. Puis (54e) CISSE, TREZEGUET

Thierry Henry quitte la France par la petite porte pour échouer aux Etats-Unis

Un des grands exploits de Thierry Henry. Il prend à contre-pied Coupet pour marquer un but contre son camp lors de France-Italie 2008 qui contribue à l’élimination de la France. A l’heure du bilan, faut se souvenir de tout et pas seulement des plans de com. comme celui qui a conduit Henry auprès de Nicolas Sarkozy, à la demande du joueur. Le peuple n’a jamais su ce qu’ils se sont dit. Ce n’est pas grave: Henry n’a jamais établi de lien avec les Français. Seul compte le football simple messieurs qu’il a inventé. Bon vent! On lui dit merci pour les deux ou trois buts décisifs qu’il a marqués en Bleu. Si Blanc sélectionne encore Henry, ce dernier sera définitivement un génie de la com., réduisant J. Séguéla au rang de novice. J’ai toujours regardé Henry comme s’il était dans une papamobile. Il y a une vitre entre lui et moi. Je suis plus proche de Trezeguet qui a été évincé des Bleus alors qu’il nous a donné l’Euro 2000. Henry s’est mieux se vendre que Trezeguet.

Exilé aux Etats-Unis pour 8 M€, Thierry Henry aura raclé tous les fonds de tiroir.
L’ambassadeur du football bling-bling est allé jusqu’à se faire inviter à l’Elysée comme on demande une audience au Vatican.
Ce footballeur-là est plus un client du Fouquet’s que de McDO.
Je ne suis jamais arrivé à être en connexion avec lui.
“Ne vous inquietez pas, je parlerai bientôt” avait-il dit aux médias après le fiasco en Afsud.
Parler pour ne rien dire. Tel est la grande spécialité des poupons médiatiques.
L’idée c’est d’occuper l’espace médiatique.
Quand cela tourne mal comme la main face à l’Irlande on invente des parades, genre: “Je ne suis senti seul, personne ne m’a épaulé.” Et Ginola en 1993 qui l’a aidé ? Henry veut le beurre et l’argent du beurre.
Il n’a même pas dit qu’il renonçait à l’équipe de France.
Juste avant de signer aux Etats-Unis cela tournait à l’erreur de com.

«Depuis que j’ai commencé le foot à 6 ans, j’ai toujours été critique envers moi-même. Exigeant, j’attends beaucoup de moi et c’est pareil pour les spectateurs. Ils s’attendent à ce que vous marquiez des buts et à ce que vous fassiez des passes. C’est pour cela que je suis venu à New York, pour faire tout ça avec l’aide de mes coéquipiers bien sûr. Je suis un compétiteur, je n’aime pas perdre, que ce soit en compétition ou en jouant avec des amis. Je ne dis pas que nous allons remporter tous nos matches, mais je vais faire tout ce que je peux pour qu’on les gagne. Mon unique but ici est d’aider le club à obtenir son premier titre de champion».
Voilà la nouvelle déclaration langue de bois de Thierry Henry.
Peut-on être plus gnangnan?
On sait ce que Thierry pense de la presse: “Cela fait partie du boulot…”
Pouvez-vous me trouver une interview intéressante de “Titi” ?
Je n’en connais pas.
Il ne fait que de la communication.
Je n’ai jamais vibrer une seule fois lors d’un but de “Titi” sauf lors de France-Brésil 2006, suite a une passe de Zidane. L’unique passe…
Henry a voulu faire la Coupe du monde 2010 rien que pour que l’on puisse dire qu’il en a fait quatre:
1/ 1998 ? Il ne joue pas la finale…
2/ 2002 ? Il est incapable d’inscrire le moindre but. Fiasco total.
3/ 2006 ? Il est dans l’ombre de Zidane qui écrase de toute sa classe le Mondial.
4/ 2010 ? Il essuye le banc des remplaçants et se terre dans le bus de la honte.
Ce n’est pas le parcours d’un champion.
Henry est un champion médiatique, à coup sûr.
Son attaché de presse perpétuel c’est Arsène Wenger.
Tout Arsenal a joué en fonction d’Henry. Ce n’est pas moi qui le dit mais Ashley Cole qui a fui Arsenal pour Chelsea.
Henry n’a été que deux fois champions d’Angleterre avec Arsenal, entre 1999 et 2007, c’est peu, très peu. Souvenez-vous de Cantona: 5 fois champions d’Angleterre en 6 ans ! Cantona jouait pour MU et non pas le contraire.
Quand Cantona marquait des buts en Angleterre, les journalistes français disaient: “Là-bas, il n’y a pas de défense…” Dès que “Titi” a marqué pour Arsenal, ils ont crié au génie!
Henry a inscrit 51 buts en 123 sélections en équipe de France, dont 57 matchs amicaux. C’est le meilleur buteur à ce jour… Pas pour moi. Le plus grand buteur des Bleus reste Michel Platini: 41 buts en 72 sélections dont 30 matchs amicaux.

Pendant que Casillas irradie de bonheur, l'Equipe de France de Domenech, est bien à sa place: 21e au rang mondial FIFA

Voilà un homme heureux: Iker Casillas. Alors que Domenech tout penaud après son fiasco à l’Euro 2008 balbutia une pitoyable demande en mariage, le portier de la Roja et du Real Madrid, lui, embrasse l’élue de son coeur. Et c’est ainsi que toute l’Espagne fut témoin de la love story en direct. Enfin de la spontanéité ! Au diable la pudeur, Casillas ne pouvait plus faire de cinéma. Bon goal, bon fils et bon amant. Bravo champion ! Et félicitations. Tous les footballeurs tournaient autour de Sara Carbonero, reporter très appréciée en Espagne, mais c’est Iker qui l’a emballée! Classieux? Affirmatif ! Pendant ce temps, nous on a Pierre Ménès !

Loin derrière l’Espagne, les Pays-Bas et le Brésil, qui occupent le podium, la France est désormais la 21e nation au classement mondial établi par la Fifa à l’issue de la Coupe du monde. Avec une dégringolade de douze places, elle est maintenant devancée par l’Uruguay (6e), l’Egypte (9e), le Chili (10e), les Etats-Unis (13e) ou le Paraguay (16e), des pays qu’elle dominait régulièrement au temps de sa splendeur, après ses titres mondiaux et européens. Voilà où nous ont conduits Escalettes, Domenech, Evra, Gallas, Henry et Ribéry…

La France est au 21e rang du football mondial:
1 Espagne 1883 points
2 Pays-Bas 1659
3 Brésil 1536
4 Allemagne 1464
5 Argentine 1289
6 Uruguay 1152
7 Angleterre 1125
8 Portugal 1062
9 Egypte 1053
10 Chili 988
11 Italie 982
12 Grèce 975
13 Etats-Unis d’Amérique 969
13 Serbie 969
15 Croatie 968
16 Paraguay 961
17 Russie 956
18 Suisse 940
19 Slovénie 917
20 Australie 911
21 France 890
22 Norvège 878
23 Ghana 874
24 Mexique 872
25 Ukraine 870

14.07.10

Permalink 23:19:59, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Et si Andy Schleck gagnait le Tour de France 2010 ?

Deuxième du Tour de France 2009, coincé entre Contador et Armstrond, le Luxembourgeois Andy Schleck me fait très grande impression cette année.
Libéré de la présence de son frère Fränk (30 ans), non par volonté mais par imprévu de course, le plus jeune des Schleck- très grande famille de cyclistes- est-il en mesure de battre Contador ?
Jusqu’à présent, on a vu que l’Espagnol était au bord de la rupture le 13 juillet à Morzine-Avoriaz.
Fignon a reproché à Schleck de ne pas avoir attaqué pour faire mal à son rival.
Sacré Laurent, quel punch ! Il a aussi flingué Moreau qui a fait illusion avec une attaque dérisoire pour prendre une poignée de points au classement à la montagne.
Quel plaisir de voir Andy Schleck!
J’avais peur que la presse avait eu la peau du cyclisme à force de le détruire dans les médias.
En Espagne, les autorités ont interdit que l’on révèle le nom de poches de sang des footballeurs et tennismen, liés au dopoge. Elles n’ont balancé aux médias que le nom des cyclistes !
Le vélo est un sport fantastique.
Il permet d’aller au bout de soi et encore plus loin encore.
Il y a les rouleurs, les baroudeurs, les grimpeurs…
Les descentes à fond imposent la lucidité après s’être mis chiffon en montant.
Le contre-la-montre.
Le langage corporel.
Les Pyrénées vont nous dire si Schleck en a gardé sous les pédales pour ajuster Contador ou si ce dernier a caché son jeu pour mieux montrer qu’il restait intouchable.
2e du Giro 2007
2e du Tour de France 2009
2010 peut être son année. Il est temps qu’il marque l’Histoire du Tour.
Ce puncheur est un superbe grimpeur.
Au soir du 14 juillet, le classement général nous indique:
1.SCHLECK A.SAX, 49h 00′ 56″
2.CONTADOR A. AST, 00′ 41″
Le 22 juillet, ils ont rendez-vous au Tourmalet…
La traversée des Alpes atout montré la supériorité collective d’Astana en montagne face à une équipe Saxo Bank qui compte plus de rouleurs sur classiques (Voigt, O’Grady, Cancellara, Breschel, N. Sorensen) que de grimpeurs de métier. A ce constat, Schleck répond:
-«Peut-être qu’on n’a pas autant de grimpeurs qu’Astana mais cela n’a pas d’influence. Il faut des coureurs pour rouler sur le plat. Et je l’ai déjà dit, la situation est simple: l’équipe n’a plus qu’un coureur à surveiller. Avec ce qui s’est passé dans les dernières étapes, je sais que je grimpe mieux que tous les autres.»
J’ai hâte de savoir si Andy Schleck est autant volontaire que doué.
Il me donne l’impression d’être un surdoué qui hésite encore à se mettre dans le rouge.
Contador est un aigle qui attend le bon moment pour déployer ses ailes.
Bluffe-t-il en 2010 ?
Schleck nous a promis d’attaquer. Va-t-il faire?
Armstrong, quant à lui, va nous réserver une surprise, tôt ou tard.

L'homme d'affaires Henry signe aux Reds Bulls de New York

Que restera-t-il de Thierry Henry ? Son but contre le Brésil en 2006, sa main contre l’Eire et son attitude passive en Afsud. Le record de buts en équipe de France ? Allons, allons soyons sérieux. Il l’a battu car il était toujours titulaire. Le vrai buteur historique des Bleus reste Michel Platini. Regardez la vidéo jusqu’au bout, svp, on y voit la joie immonde du staff des Bleus qui danse sur la qualification pour l’Afsud suite à la main de “Titi". Et gros minet, il est où ? Bien mal acquis ne profite jamais.

LE FOOTBALL TEL QUE JE CONCOIS C’EST SCHOLES, INIESTA, GIGGS et XAVI.
L’homme d’affaires Thierry Henry va rejoindre les New York Red Bulls.
Ce non événement fait l’ouverture du 20 h de TF1, du moins dans la titraille.
Henry a de vrais copains sur TF1.
Cela fait longtemps que ce joueur n’est plus un footballeur.
C’est un businessman.
Il est allé à Barcelone pour que Messi et Iniesta lui fassent gagner la C1.
A Arsenal, il ne mettait plus un pied devant l’autre.
La Coupe du monde 1998, il l’a gagné grâce à Zidane. Faut-il vous rappeler que “Titi” a disputé toute la finale contre le Brésil… sur le banc des remplaçants!
“Mon objectif est de les aider à remporter le titre» a dit l’ex footballeur, au sujet de son prochain club qui va faire sa promo avec le roi de la promo.
Les Red Bulls vont pouvoir dire dans leur programme qu’ils ont un champion du monde sans bien sûr rappeler que leur joueur a fait une double main pour éliminer illicitement l’Eire de la qualification pour l’Afsud. Ils ne diront pas non plus que leur joueur était planqué dans le bus de la honte.
La jet-set à Paris Hilton.
L’imagerie du football à Henry et David Beckham qui ont passé leur carrière à se paniniser pour se faire mousser à des fins personnels.
Heureusement que des joueurs comme Iniesta parviennent à s’illustrer au plus niveau.
Iniesta fait vibrer dès qu’il touche le ballon.
Iniesta a un jeu varié.
Iniesta est un footballeur, lui.
Il est fort possible que dans un avenir prochain, les Etats-Unis deviennent le nouvel Eldorado du football.
Si les Américains décident d’injecter des fortunes dans le Soccer, les joueurs européens les plus médiatisés s’y précipiteront même s’il s’agit d’un championnat d’intensité corpo…
Pelé, Cruyf, Best et Beckenbauer y ont joué pour lancer le Soccer.
Aujourd’hui, Henry et Beckham représentent le second choix.
Dans ce championnat, Ribéry ferait office de Maradona tant le niveau y est faible.
En Coupe du monde, les Etats-Unis ne vont jamais bien loin. Cette fois ils étaient le Brésil 1970 à côté de la France de Domenech.
Et Domenech qu’est-ce qu’il attend pour signer aux Etats-Unis ?
Il y ferait un très bon entraîneur.

Permalink 21:22:15, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Il y a 17 ans, Léo Ferré nous a hélas quittés

“La mélancolie est un désespoir qu’a pas les moyens” a t-il écrit. Quelle lucidité ! Même au fond du trou, il se jugeait sévérement… Des êtres humains comme lui ne devraient jamais mourir. Léo Ferré reste un phare qui éclaire mes nuits pour mieux vivre la journée. Dans la France des escrocs qui parlent d’argent et jamais d’artistes, il est urgent de ne pas oublier nos grands amis de la grande chanson populaire. Ecoutez les paroles de La Mélancolie. Buvez-les. Elles sont excellentes. C’est du vécu tout ça. Cela sonne juste. Eternel merci à Léo Ferré. Mort il reste plus vivant que bon nombre de médiocres accrochés à leur micro comme Cicéron l’était à son urinal…

Léo Ferré(1916-1993) est mort le 14 juillet 1993 à Castellina in Chianti (Toscane).
J’avais rendez-vous avec lui à la rentrée 1993 car il devait chanter en banlieue parisienne.
L’attachée de presse n’avait dit que j’aurai le rendez-vous.
Jamais je n’avais pu interviewer Léo Ferré.
Là étant salarié, je pouvais enfin avoir le rendez-vous.
Hélas, Léo est mort.
Je ne dis pas hélas pour l’interview.
Je dis hélas parce qu’il ne vit plus.
Je l’avais rencontré dans ses chansons, c’est le plus important.
Et une fois dans les rues de Monaco où il m’avait invité à venir l’écouter à la Salle Garnier de sa ville natale.
Un grand moment: il apostropha une emperlouzé: “Eh! madame, elle est où la musique ? Elle est dans la rue, madaaaaame!”
De tous les gens de la chanson française, c’est Léo Ferré qui a créé le plus longtemps. Presque 50 ans…
J’aime les Beatles, Hendrix et Miles Davis. Brassens, Brel et Trenet, mais Ferré est celui qui m’a le plus parlé quand j’avais 17 ans.
Contrairement à Rimbaud, j’étais très sérieux à 17 ans.
Personne ne parlait alors plus juste que Léo Ferré.
C’était mon ami. Il le reste.
Son amour du français était infini.
Il arrivait à mettre le mot sur l’émotion.
Signe des grands écorchés vifs.
Immense talent.
Il m’a toujours consolé des imposteurs qui occupent la scène et les ondes.

(Post dédié à Sophie Delassein)

Permalink 00:54:34, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Lance Armstrong est de la race de Coppi et Anquetil: celle des géants de la route

La presse française n’a jamais brisé le mythe Anquetil parce qu’il était français. Pourtant, Maître Jacques a toujours dit qu’il avait besoin de “stimulants"… Pour se venger, les médias français ne cessent pas de dire du mal d’Armstrong. Cela n’a aucune importance, les vrais connaisseurs savent que l’Américain est un crack parmi les cracks. Je le remercie d’être encore sur les routes où il risque sa vie. Ceux qui sont tombés sur le macadam savent de quoi je parle…

Quand je vois Armstrong sur les routes du Tour de France, c’est comme si je voyais Coppi grimper un col à côté de Contador. Armstrong c’est une fleur qui s’échappe toujours de l’herbier pour revenir dans la terre sous le soleil. Et même s’il tombe un orage terrible, la fleur est heureuse.
Les journalistes sont victimes par leur insensibilité.
Ils veulent nous faire croire que la presse fait son travail d’information tandis que les écrivains délirent sur les sportifs.
Pourtant ce qui suit cela n’a rien à voir avec de l’information:
“Tant de chutes devraient inciter Lance Armstrong à mettre deux petites roues stabilisatrices à l’arrière de sa bicyclette. Ca le ralentirait un peu, mais franchement, sur la route de sa retraite sportive, il n’est plus à une ou deux heures près et cela rassurera sa famille".
Voilà ce que l’on pouvait lire dans L’Equipe du 12 juillet 2010, page 15.
Ce n’est pas Antoine Blondin qui aurait écrit ces lignes irrespectueuses.
Je vous rappelle que le quotidien appartient à la famille qui est propriétaire du Tour…
Les journalistes maison en veulent à l’Américain car ce n’est pas un cire-pompe !
La veille des phrases moqueuses,- et Roger Rivière quand il chuta n’avait-il pas lui aussi besoin d’un tricycle ?- le septuple vainqueur du Tour de France chuta et se blessa à plusieurs endroits mais sans grande gravité. On le vit même s’amuser ensuite avec un spectateur qui se mit à sa hauteur quelques instants.
Voir arriver Armstrong avec 11′45′’ de retard est un évenement qui fit passer le vainqueur de l’étape (Andy Schleck) au second plan.
L’an dernier, il finit 3e après son come back. Ce qui reste un exploit fantastique.
“Mon Tour est fini mais je reste” a-t-il dit sur la ligne d’arrivée.
D’aucuns disent qu’il est venu participer à la Grande Boucle 2010 pour gagner encore plus d’argent.
Foutaises ! Le vélo est sa passion. Il est revenu que le Tour quand il a vu celui de 2008 à la télé. Là il s’est dit: ” Je peux encore le faire. Ces jeunes ne m’impressionnent pas…”
L’Equipe frappe sur Armstrong car Lance est un homme affectif.
Il ne peut se donner à quelqu’un que s’il sent un échange et du respect.
Il lui est impossible de faire semblant auprès des petits esprits qui ont déjà oublié qu’il a eu des métastases dans le cerveau !
Ceux qui ne trouvent pas les mots pour saluer le combat de Fignon contre le cancer continuent de cracher sur Armstrong.
Il en sera toujours ainsi.
La presse n’aiment pas ceux qui la fait vivre: tels Armstrong, Anquetil et Merckx.
A ces trois immenses champions, elle oppose le franchouillard Poulidor qui, contrairement à ce que l’on croit, a gagner plein de course.
La vérité c’est que Armstrong a fait beaucoup vendre L’Equipe l’an passé au moment du Tour. Il a même été à l’origine d’un record de vente! Bien sûr, pour L’Equipe, le retour d’Armstrong n’y est pour rien.
On verra dans les années à venir si le vélo nous donnera un crack comme l’Américain qui est l’un des plus grands sportifs de tous les temps.
Pour faire suer la presse, il parle en américain alors qu’il se débrouille très bien en français.
La presse adore salir Armstrong dès qu’il revient sur le Tour: cette année, ils ont sorti le lapin Landis. Ils n’ont rien trouvé d’autres comme cadavre.
Armstrong sera toujours dans le collimateur de la presse, comme Maradona.
Les journalistes anti-Armstrong n’ont jamais écrit un mot contre Anquetil alors que le Normand céleste a toujours dit être obligé de prendre des “stimulants” car un pro n’est pas un cycliste du dimanche.
A force de faire passer les as pour des moins que rien, la presse a tué toutes les classiques.
Plus personne ne parle de la souffrance que le vélo impose à ses pratiquants.
Au foot quand un joueur est fatigué, il peut gagner un match grâce à ses copains.
En vélo, quand on est cuit, on abandonne. Sauf si l’on s’appelle Lance Armstrong…

Tirage de L’Equipe sans forte actualité!
471 759 exemplaires (17 juin 2010)

Tirage lors du “bus de la honte":
567 640 ex.: “Les Imposteurs". Le lendemain de France 0-2 Mexique (18 juin)
533 663 ex.: “Va te faire enculer, sale fils de pute". (19 juin)
811 710 ex: “La fin d’un monde". (23 juin 2010)Elimination officielle des Bleus

La bagarre Andy Schleck-Alberto Contador fait moins vendre que le duel Armstrong-Contador alors qu’ils étaient dans la même équipe. Armstrong a écrit son histoire, à eux de proposer la leur…

PS: Le 13 juillet, deux jours après sa défaillance dû à des chutes, Armstrong a fait une belle étape de montagne, finissant à 2′ 50′’ de Casar. Au général, il était ce soir-là, 31e à 15′54′’ d’Andy Scheleck. Au classement du courage, il est dans le trio de tête…

13.07.10

Puyol et Piqué envoient une carte postale à Wenger: Fabregas avec le maillot du FC Barcelone !

Les copains de Fabregas- Reina, Puyol et Piqué- lui ont mis de force le maillot du Barça car ils savent qu’il en rêve… tant il sait qu’à Londres, il n’a aucune chance de gagner la C1.

Tout le monde sait que Fabregas n’a qu’une hâte c’est de revenir à la maison mère du Barça qui l’a formé.
Il est parti à Arsenal car une constellation de stars au Camp Nou l’empêchait d’être titulaire.
Avec le nombre décuplé de matchs annuels, il a désormais la certitude d’y jouer plus souvent.
Arsenal lui a permis de s’exprimer au haut niveau même si depuis 2005 c’est la vache maigre au niveau des trophées.
Puisque Henry a été autorisé par Wenger à partir au Barça pour gagner la C1 grâce à Messi, Puyol, Iniesta, Xavi et Eto’o, pourquoi interdire à Fabregas de faire la même chose ?
En plus Fabregas est espagnol.
Désormais champion du monde, Fabregas ne va pas s’éterniser longtemps à Arsenal qui a un palmarès vierge de C1.
Le fait d’avoir joué avec ses copains du Barça vient de permettre à Fabregas d’être champion du monde.
Cela lui donne des idées…
Quand il donne un caviar à Iniesta, cela finit au fond des filets.
Quand il en donne un à Van Persie, cela finit dans les tribunes…

Permalink 12:00:33, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Le PSG de Robin Leproux vient de tirer le gros lot avec le transfert de Nenê

Monsieur Robin Leproux est d’évidence le meilleur président de l’histoire du PSG.
En premier lieu, c’est l’unique président qui a pris le problème du racisme par les cornes.
Tous ses prédécesseurs, sans exception, ont laissé faire.
Lui, il a déclaré la guerre au racisme des tribunes.
D’autre part, il vient de recruter le Brésilien Nenê a un prix dérisoire.
Même pas 6 M€ !
Je ne comprends pas l’ASMonaco. Comment peut-on se séparer d’un tel joyau des pelouses?
Nenê est un immense footballeur.
Il sait tout faire.
Et le prix de son transfert… nous ne sommes pas le 1er avril pourtant!
Des joueurs quelconques sont proposés à 15 M€ alors qu’ils n’ont pas 2% de son talent.
Je dis bravo à Monsieur Robin Leproux.
Il vient de réaliser le transfert de l’année.
Je n’échangerai pas Nenê contre Ribéry.
Lui non plus !

Véritable show-man, Pepe Reina présente tous ses amis Champions du monde 2010. Quel vent de fraîcheur !

:p:p:p:p:p:p Les dirigeants du football espagnol peuvent être heureux et fiers de leur travail. Ils sont récompensés par la génération en Or, celle des Iniesta. La relève est déjà là. Tant mieux !

Magnifiques aussi dans le vie privée, tels sont les Espagnols.
Ils ont mis de force le maillot du Barça à Fabregas ! Wenger va être fou de joie !
Vive l’Espagne!
Et on plaint tous les occupants du bus de l’équipe de France, le désormais “bus de la honte"…
J’ai hâte de voir la liste de préselectionnés par L. Blanc.
Va-t-on encore devoir se farcir des prétentieux ?
Vous savez ce qui pétent plus haut que leur QI…

Le FIFA Ballon d'or France Football sera attribué le 10 janvier 2010 à Iniesta ou Casillas

Depuis Luis Suarez en 1960, plus aucun espagnol n’a reçu le Ballon d’or. Dans six mois, INIESTA devrait recevoir le Ballon d’or 2010 qui s’appelle désormais le FIFA Ballon d’Or. En France, France Football a obtenu la permission de le dénommer le FIFA Ballon d’Or France Football… Une façon de ne pas perdre son âme.

Un accord officiel a eu lieu entre France Football, créateur du Ballon d’Or en 1956, et la FIFA, qui avait lancé son propre trophée, le FIFA World Player, en 1991. Désormais, le journal et la FIFA s’associent pour créer le FIFA Ballon d’Or. L’annonce a été faite à Sandton, une banlieue cossue de Johannesburg. L’état-major d’Amaury Sports Organisation, conduit par Madame Marie-Odile Amaury, et François Morinière, le directeur général de la SNC L’Equipe, ont annoncé la signature d’un protocole de cinq ans entre les deux organisations. Pourquoi cinq ans? Soit un an pour essayer, soit tout le temps. Va pour Cinq ans… Cela fait perdre du prestige à FF. On a l’impression que rien ne doit échapper à la FIFA. On parle plus du Ballon d’or que de FF…
Sepp Blatter (pt de la FIFA), a déclaré : «A partir de janvier 2011, on aura un seul trophée : le Ballon d’Or, que nous présenterons le 10 janvier 2011 à Zurich.»
Le mode d’élection du meilleur joueur de l’année implique la disparition du FIFA World Player et du Ballon d’Or sous sa forme actuelle. Le classement sera établi en fonction du vote des 208 sélectionneurs des pays membres de la FIFA, des 208 capitaines des sélections ainsi que d’un panel de 208 journalistes représentant les pays qui composent la FIFA. Chaque collège pèsera un tiers dans le décompte final. D’autres récompenses internationales sont désormais associées à ce FIFA Ballon d’Or : le prix de la meilleure joueuse féminine, ainsi que le prix de l’entraîneur de l’année.
Au vu de la saison, j’établis le podium suivant:
1/ INIESTA, champion du monde 2010. Il a été passeur décisif et surtout il a marqué le but qui a donné le titre mondial à l’Espagne.
2/ CASILLAS, champion du monde 2010. Il a été décisif en plusieurs occasions en Afsud.
3/ SNEIJDER, vainqueur de la C1. Le champion d’Italie 2010 a donné un caviar à Robben qui n’a pas marqué en finale, hélas pour les Pays-Bas.

BALLON D’OR
**1956 - MATTHEWS, 1957 - DI STEFANO, 1958 - KOPA, 1959 - DI STEFANO
**1960 - SUAREZ, 1961 - SIVORI, 1962 - MASOPUST, 1963 - YACHINE, 1964 - LAW, 1965 - EUSEBIO, 1966 - B.CHARLTON, 1967 - ALBERT, 1968 - BEST, 1969 - RIVERA
**1970 - G. MÜLLER, 1971 - CRUYFF, 1972 - BECKENBAUER, 1973 - CRUYFF, 1974 - CRUYFF, 1975 - BLOKHINE, 1976 - BECKENBAUER, 1977 - SIMONSEN, 1978 - KEEGAN, 1979 - KEEGAN
**1980 - RUMMENIGGE, 1981 - RUMMENIGGE, 1982 - P. ROSSI, 1983 - PLATINI, 1984 - PLATINI, 1985 - PLATINI, 1986 - BELANOV, 1987 - GULLIT, 1988 - VAN BASTEN, 1989 - VAN BASTEN
**1990 - MATTHÄUS, 1991 - PAPIN, 1992 - VAN BASTEN, 1993 - R. BAGGIO, 1994 - STOITCHKOV, 1995 - WEAH, 1996 - SAMMER, 1997 - RONALDO, 1998 - ZIDANE, 1999 - RIVALDO
**2000 - FIGO, 2001 - OWEN, 2002 - RONALDO, 2003 - NEDVED, 2004 - CHEVTCHENKO, 2005 - RONALDINHO, 2006 - CANNAVARO, 2007 - KAKÁ, 2008 - C.RONALDO, 2009 - MESSI

Iniesta manque de charisme ?
Aujourd’hui cela veut dire people…
Iniesta a tous les talents, balle aux pieds.
Il lui manque quelques scandales !
Et si l’humilité, la gentillesse, l’altruisme, la loyauté, la morale redevenaient des qualités ?
Il les a aussi.
Ce n’est pas parce que Iniesta n’est pas une catin médiatique qu’il faut le priver du Ballon d’or 2010.
Le palmarès a plus besoin de lui que lui n’a besoin du palmarès.
Tout le monde sait que Iniesta n’a rien à envier à Messi et à C. Ronaldo.

Permalink 09:12:30, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Les Bleus de 1998 ont oublié leur fiasco de 2002 ...

En 2002, il n’y a pas eu de bus de la honte mais ce ne fut pas brillant. Les joueurs parlent toujours de 1998. Pour eux, 2002 n’a jamais existé…

Les Bleus qui pérorent dans les médias ne se référent qu’à 1998.
Voici le parcours des Bleus à la Coupe du monde 2002, sous l’ère Lemerre.
Pas de quoi se vanter. On comprend pourquoi, on les appelle ceux de 1998…

Sénégal 1-0 France, 31 mai 2002
BARTHEZ Fabien (Manchester United)
THURAM Lilian (Juventus Turin)
LEBOEUF Frank (Olympique de Marseille)
DESAILLY Marcel C. (FC Chelsea)
LIZARAZU Bixente (Bayern Münich)
VIEIRA Patrick (FC Arsenal)
PETIT Emmanuel (FC Chelsea)
WILTORD Sylvain (FC Arsenal). Puis (81′) CISSE Djibril (AJ Auxerre)
DJORKAEFF Youri (FC Bolton). Puis (60′) DUGARRY Christophe (F.C. Girondins de Bordeaux)
HENRY Thierry (FC Arsenal)
TREZEGUET David (Juventus Turin)

Uruguay 0- 0 France, 6 juin 2002
BARTHEZ/ THURAM, LEBOEUF. Puis (16′), CANDELA Vincent (AS Roma), DESAILLY, LIZARAZU/
VIEIRA, PETIT, WILTORD. Puis (93′) DUGARRY/ MICOUD Johan (Parma A.C.)/
HENRY Expulsé (25′), TREZEGUET. Puis (81′) CISSE

Danemark 2- France 0, 11 juin 2002
BARTHEZ/ CANDELA, THURAM, DESAILLY, LIZARAZU/
VIEIRA. Puis (71′) MICOUD, MAKELELE Claude (Real Madrid), WILTORD. Puis (83′) DJORKAEFF, ZIDANE Zinedine (Real Madrid)/
DUGARRY. Puis (54′) CISSE, TREZEGUET

Juan Carlos Ier d'Espagne reçoit le plus simplement possible la Roja championne d'Europe et du Monde

Simple et beau à la fois. Le Roi Juan Carlos 1er est un grand d’Espagne. Il a permis de passer de Franco à la démocratie sans que ne soit versé la moindre goutte de sang.

12.07.10

Permalink 22:52:28, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Le géant Johan Cruyff tire au bazooka verbal sur les vaincus par l'Espagne sa patrie de coeur

Avec Di Stefano, Puskas, Pélé et Maradona, Johan Cruyff est l’un des 5 plus grands joueurs de tous les temps. Notons que parmi ces 5 astres, 2 seulement ont été champions du monde. Pour ce qui est de Cruyff et de Neekens, je porte le deuil permanent de la défaite des Pays-Bas conduits par eux en finale 1974.

Ce n’est pas avec Van Persie en pointe que les Bataves pouvaient espèrer battre l’Espagne.
Cet attaquant ne confirme pas les espoirs placés en lui. Il n’y a que Wenger- son actuel entraîneur- pour s’extasier: “Quelle qualité passe chez Van Persie…” Piqué et Puyol ont passé une trés belle soirée face à van Persie. Il n’est pas plus dangeureux qu’un chat dans la cages des tigres.
Passer de Van Basten à Van Persie, on dégringole de la terrasse au sous-sol.
Déçu du jeu pratiqué par la sélection néerlandaise, Johan Cruyff qualifie d’«anti-football» le match proposé par les Hollandais face aux Espagnols.
Johan 1er décrit en trois mots l’attitude de ses compatriotes:
- «Lamentable, triste, et sale».
L’équipe du sélectionneur Bert van Marwijk n’a pas été à la hauteur de l’évènement, soit une finale de Coupe du monde.
Et Cruyff insiste:
- «Laid, vulgaire, dur, hermétique».
Voilà ce qu’il a vu et retient de la soirée du 11 juillet 2010.
L’ancien stratège néerlandais a estimé que l’arbitre, Howard Webb, aurait dû expulser deux Bataves en première mi-temps.
Tout le monde sait que Cruyff était pour l’Espagne. Il vit à Barcelone, le club de sa vie d’homme, après sa période à l’Ajax. L’Espagne de Del Bosque joue comme le Barça de Guardiola, et donc comme le Barça de Cruyff, lui-même inspiré par son mentor: l’immense Rinus Michels.
Les Pays-Bas ont marché sur les Espagnols avec l’espoir de voir Sneijder et Robben tuer le match en contre. Et les Pays-Bas ont failli réussir ce que l’Allemagne n’a pas su faire, en 1/2.
Heureusement que Iniesta, est passé par là.
Dans 20 ans, on ne souviendra plus de la dureté des Bataves.
On ne verra que: 11 juillet 2010, Espagne 1-0 Pays-Bas. But de Iniesta, 116e minute.
Cruyff casse ses compatriotes mais lui-même n’est pas exempte de tout reproche.
En 1974, il aurait dû mieux aborder la finale de la Coupe du monde contre l’Allemagne.
Sur le sol allemand, il a été trop suffisant et s’est liquéfié au fil des minutes contre Berti Vogts qui l’a empêché de jouer. Après avoir ouvert le score par Neekens sur penalty, les Pays-Bas s’inclinèrent 1-2.

Finale de Coupe du monde 1974. RFA 2-1 Pays-Bas, Munich
Jan Jongbloed/
Wim Suurbier, Ruud Krol, Arie Haan, Wim Rijsbergen/ Puis Theo de Jong (69′)
Wim Jansen, Johan Neeskens, Wim van Hanegem
Johan Cruijff, Johnny Rep, Robert Rensenbrink. Puis René van de Kerkhof 46′
Sélectionneur: Rinus Michels

Finale de la Coupe du monde 1978. Argentine 3-1 Argentine, Buenos-Aires
Jan Jongbloed/
Jan Poortvliet, Ruud Krol, Ernie Brandts, Wim Jansen. Puis Wim Suurbier (73′)/
Johan Neeskens, Arie Haan, Willy van de Kerkhof/
René van de Kerkhof, Johnny Rep. Puis Dick Nanninga (59′), Robert Rensenbrink
Sélectionneur: Ernst Happel

Finale de la Coupe du monde 2010. Espagne 1-0 Pays-Bas, Johannesburg
Maarten Stekelenburg/
Gregory van der Wiel, John Heitinga, Joris Mathijsen, Giovanni van Bronckhorst. Puis Edson Braafheid (105′)/
Mark van Bommel, Nigel de Jong. Puis Rafael van der Vaart (99′)/
Arjen Robben, Dirk Kuyt. Puis Eljero Elia (71′), Wesley Sneijder/
Robin van Persie
Sélectionneur: Bert van Marwijk

Les Pays-Bas ont donc le lourd passif d’avoir perdu trois fois en finale.
Pour avoir vu les finale, je les classe dans le même ordre que la chronologie naturelle.
En jouant comme des POETES (1974) ou comme des BRUTES(2010), les Pays-Bas perdent à chaque fois.

Messaline fait passer Paris Hilton pour une jeune communiante

James Dean, people météore du XXe siècle.

Cet ouvrage très original nous permet de voir que l’attrait pour le people n’est pas né au XX e siècle. Que pèse Paris Hilton a côté de Messaline, nymphomane qui tirait plus vite que son ombre (hombre?)… Pas grand-chose. Et que dire de Médée qui tue son frère pour régler les problèmes de son amant ? On le voit nous sommes des ringards si on se mesure aux déboussolés de l’Antiquité. Les noctambules les plus délurés de 2010 sont des louveteaux à côté de la débauche des empereurs romains. L’internet de l’époque s’appeler la rumeur. Elle circulait très vite et parfois cela devenait de l’information. Plutarque faisait office de journaliste de haut parage et rien ne tombait dans l’oreille d’un sourd. Comme aujourd’hui, les gens voulaient savoir qui était avec qui…
Ce remarquable livre qui est un Voici pour passionnés de la grande et de la petite Histoire. On y apprend que Néron aimait chanter en public comme Elvis Presley… La devise de Sardanapale est tout un programme : « Mange, bois et fornique : tout le reste est néant.» On n’a plus besoin de regarder Paris Match et Gala après une telle lecture. Merci aux deux érudits qui nous ont fait ce cadeau que nous n’oublieront pas dans la salle d’attente de notre dentiste.

-Celebriti, textes réunis et présentés par Romain Brethes et Laure de Chantal, Les Belles Lettres, 342 p., 13 €

Permalink 15:36:26, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Andrés Iniesta: "Le football c'est de l'intuition, pas du physique".

Iniesta est l’un des rares joueurs actuels de niveau international à savoir donner des passes d’une très grande précision. Messi n’a pas l’équivalent en Argentine.

Andrés Iniesta (Barcelone)
Naissance 11 mai 1984
à Fuentealbilla, Espagne
1m70, 64kg
Milieu Offensif
Droitier
Formé à Barcelone.
Surnom(s): Sweet Iniesta, Don Andrés, Andresito, El Ilusionista, El Cerebro

Iniesta a une vision du jeu qui fait la différence car il voit avant tout le monde ce qu’il faut faire et surtout ne pas faire.
Son regard périphérique lui permet de bien distribuer le jeu.
Il improvise avec une qualité d’anticipation hors norme.
Sa technique est la respiration naturelle sans laquelle, il n’y a pas de grands joueurs.
Sa très grande concentration lui permet de tenter et de réaliser des gestes de toute beauté dans le un contre un.
Il adore les duels de face. Il a l’art et la manière d’effacer son vis-à-vis d’un petit crochet réalisé à la vitesse grand V.
Van Bommel, le pitbull des Bataves, a essayé de le faire sortir de ses gongs et il y est parvenu un fois.
L’arbitre a eu l’intelligence de ne pas sanctionner Iniesta qui se fit justice sur le Quasimodo.
Après avoir frappé sans arrêt les Espagnols, les Néerlandais ont eu la présence d’esprit de faire une haie d’honneur aux nouveaux champions du monde. Une façon de dire: on a tout essayé mais vous étiez trop forts.
Cruyff a condamné sans appel les Pays-Bas qui ont refusé le match à la loyal.
Ce mondial aura mis en lumière des footballeurs, 100 % pur jus: Iniesta, Xavi, Villa, Ozil, Forlan, Müller, Suarez…
Les icônes: C. Ronaldo, Messi, Rooney, Drogba et Eto’o n’ont rien montré.
Les surcôtés ont été en dessous de tout: Anelka, Ribéry en première ligne: lacunes techniques et mentales.
Parfois, le monde est bien fait.
Les plus méritants sont récompensés.

Palmarès
Avec l’Espagne :
Coupe du monde 2010 (unique buteur en finale)
Euro 2008

Avec le FC Barcelone :

2 Ligues des Champions 2006 et 2009
4 Championnats d’Espagne 2005, 2006, 2009 et 2010
Copa del Rey 2009
Coupe du monde des clubs 2009
Supercoupe de l’UEFA 2009
3 Supercoupes d’Espagne 2005, 2006 et 2009

Le footballeur étoile DIEGO FORLAN élu meilleur joueur FIFA du Mondial 2010

Autant par son rendement que par son état d’esprit, Diego Forlan est illuminé le Mondial de toute sa classe. Contre l’Allemagne, il a inscrit un but exceptionnel. Que les Français Anelka, Gignac, Cissé et Henry retournent à l’école. Les Coq auront des dents quand ils seront marquer de cette facture-là.

Palmarès officiel de la Coupe du monde:

Champion du Monde: ESPAGNE
Vice champion du monde: Pays-Bas
3e: Allemagne
4e: Uruguay

Ballon d’Or adidas : Diego Forlán (Uruguay)
Les journalistes accrédités ont finalement préféré l’attaquant uruguayen au Néerlandais Wesley Sneijder et à l’Espagnol David Villa. Le joueur de l’Atlético de Madrid a été à l’origine du bon parcours de son équipe en Afrique du Sud. Auteur de cinq buts, il a ramené à lui seul la Celeste en demi-finale, quarante ans après sa dernière apparition à ce niveau. Au cours des dernières semaines, il s’est imposé comme le maître à jouer de son équipe. Les Sud-américains ont chuté aux portes de la finale, battus de justesse par les Pays-Bas (2:3), alors que qu’un ultime coup franc de Forlán s’écrasa sur la tranversale. Le fabuleux joueur à jouer plus 70 matchs cette saison! Je n’ai qu’un regret: Sir Alex Ferguson l’a fait venir trop tôt à Manchester United. En 2010, j’aimerais qu’il y resignât !
Ballon d’Argent adidas : Wesley Sneijder (Pays-Bas)
Ballon de Bronze adidas : David Villa (Espagne)

Soulier d’Or adidas : Thomas Müller (Allemagne) - cinq buts, trois passes décisives
En marquant lors de la finale pour la troisième place contre l’Uruguay, Thomas Müller a pris la tête du classement du Soulier d’Or adidas. L’attaquant du Bayern Munich a inscrit sont cinquième but de la compétition face à la Celeste. Il devance ainsi l’Espagnol David Villa et le Néerlandais Wesley Sneijder, eux aussi buteurs à cinq reprises. L’Allemand décroche finalement le titre à la faveur d’un plus grand nombre de passes décisives, nouveau point du réglement pour départager les ex aequos. Ce fut un plaisir de découvrir ce nouveau joueur qui va nous accompagner dorénavant. Son physique longiligne tranche avec les robots du football. Il est d’une trés rare élégance. Il célébre ses buts, avec baiser et main en l’air, tel Raul.
Soulier d’Argent adidas : David Villa (cinq buts, une passe décisive)
Soulier de Bonze adidas : Wesley Sneijder (cinq buts, une passe décisive)

Gant d’Or adidas : Iker Casillas (Espagne)
Le portier du Real Madrid a été parfait. Grand seigneur. Grand compétiteur. Ses larmes à la fin furent comme celle d’un accidenté de la route qui revoit toute sa vie. Oui, l’ex petit Iker est champion du monde comme Pélé, comme Maradona. Que de chemin parcouru! Lloris est un gardien de la famille de Casillas. Hélas ce n’est pas avec sa bande de Charlots de 2010 qu’il peut espèrer gagner quelques chose.

Prix du fair-play de la FIFA : Espagne
L’Espagne n’est pas seulement la meilleure équipe de ce tournoi, elle est aussi la plus correcte

Mon onze type de la Coupe du monde 2010.

Iker Casillas (Espagne)/ Décisif en 1/4 de finale
Philipp Lahm(Allemagne). Assurance tous risques
Diego Lugano (Uruguay). Solide
Carlos Puyol (Espagne). Du fer incandescent
Van Bronckhorst (Pays-Bas)/ La puissance de l’expérience
Weisley Sneijder (Pays-Bas). Génial électron libre
Bastian Schweinsteiger (Allemagne). (Capitaine) Un homme sur qui on peut compter
Andres Iniesta( Espagne). Le cerveau. Pertinence dans l’analyse des informations. Laser humain
Mesut Ozil (Allemagne)/. Regard périphérique. Art de la temporisation
Miroslav Klose (Allemagne). L’opportuniste est un tueur de match
David Villa (Espagne). Technique + vista. Art de la frappe placée

Entraîneur: Vincent Del Bosque (Espagne). Personnage considérable. Monument historique. Homme culte du Real Madrid capable de travailler avec un socle catalan, c’est dire sa lucidité et son intelligence. Grande capacité d’analyse. Ne tire jamais la couverture à lui. Laisse toute la gloire aux joueurs.

Remplaçants: Lloris (France), Maicon (Brésil), Fabio Contrao (Portugal), Frank Lampard (Angleterre), Yasuhito Endo (Japon), Arjen Robben (Pays-Bas), Landon Donovan (Etats-Unis), Keisuke Onda (Japon), Diego Forlan (Uruguay), Asamoah Gyan (Ghana), Carlos Tevez (Argentine), Robert Vitek (Slovaquie), Thomas Müller (Allemagne)

Les meilleurs espagnols de l'Histoire sont champions du monde

Iniesta a tout du futur Ballon d’or 2010 devant Casillas et Sneijder. Assez de people bling-bling ! Vive les vrais footballeurs.

Face aux bouchers bataves, les artistes espagnols ont failli perdre la Coupe du monde.
Heureusement, les meilleurs footballeurs ont gagné.
Cela nous console des défaites en finale de Puskas en 1954, des Hollandais de Cruyff en 1954 et de Maradona en 1990. Ces trois champions d’exception avaient rendu l’âme devant les Allemands. Exactement comme Platini en 1/2 lors des Coupes du monde 1982 et 1986.
Cette fois, les Allemands sont tombés en 1/2 contre les Espagnols, et sans jouer avec agressivité, ce qui est rare pour des compétiteurs de cette trempe.
Si la finale avait été Allemagne-Pays-Bas, une guerre de tranchées était à prévoir.
Donc ce 11 juillet 2010, on a vu des Pays-Bas jouer avec des sécateurs, des haches, des matraques.
Rien qu’en première mi-temps, les Bataves méritaient deux rouges.
Ils avaient décidé non pas de marcher sur l’homme mais de casser de l’Espagnol. Une authentique ratonnade collective.
L’arbitre anglais a voulu conserver les 11 Néerlandais pour ne pas fausser les débats mais il a massacré une bonne partie de la finale, en laissant les Bataves jouer avec autant de violence, jusqu’à planter les crampons dans le plexus d’un rival(28e mn, véritable attentat de De jong sur Xabi Alonso qui a pris le pied du Néerlandais en pleine poitrine), sans parler d’un tacle assassin par derrière (22e mn, Van Bommel sur Iniesta).
N’en pouvant plus, Iniesta s’est fait justice lui-même contre Van Bommel qui venait une nouvelle de l’agresser. L’artbitre, cette fois, a eu l’intelligence de ne pas expulser Iniesata qui a réagi comme Zidane en 2006. Si Iniesta avait pris le rouge là, il n’aurait donc pas inscrit le but de la victoire. La preuve que Zidane aurait dû rester sur la pelouse de Berlin…
Iniesta a marqué le but capital pour son pays, presque à la fin des prolongations (116e).
Il a ainsi évité le supplice des tirs au but.
Auparavant, Fabregas avait été trop gourmand. Après un bonne percée, au lieu de servir Villa mieux placé, il a tenté sa chance sans succès.
Son entrée fit du bien aux siens, et il est dans le coup sur le but victorieux de Iniesta qu’il a bien servi.
Côté héros espagnols citons: Casillas, Iniesta et Fabregas (dans le rôle de Pires, joker de luxe)
Côté Bataves, citons Van Bommel et de Jong, aux rayons bouchers bataves, et Fabregas a fait la différence en un peu plus de 30 minutes.
L’entraîneur Del Bosque réjoint la mythologie du foot. Il était déjà grand. Il est immense.

Les équipes de départ:

PAYS-BAS : Stekelenburg - van der Wiel, Heitinga, Mathijsen, van Bronckhorst - van Bommel, de Jong - Robben, Sneijder, Kuyt - van Persie

L’ESPAGNE : Casillas - Ramos, Piqué, Puyol, Capdevila - Busquets, Xabi Alonso - Xavi, Iniesta, Pedro - Villa.

11.07.10

L'Age d'or du sport espagnol, de Nadal à Xavi et Nesta

Xavi… Voilà un vrai joueur de football comme on les aime. Il répond toujours présent sur le terrain. Pas de cirque à l’extérieur. Ce n’est pas un fifrelin comme ces Bleus qui font grève parce qu’un des leurs a piqué sa crise de nerfs dans les vestiaires au lieu de marquer des buts. Xavi, lui, ne nous raconte pas de pipeaux pour nous endormir…

Les derniers grands résultats du sport espagnol

BASKET
Champion du Monde 2006
Champion d’Europe de basket 2009
Euroligue de Basket 2010 (Barcelone

FOOTBALL
Champion d’Europe de football 2008
Champion League 2009 (Barcelone)
Champion du monde 2010

CYCLISME. TOUR DE FRANCE

2006: Óscar Pereiro
2007: Alberto Contador
2008 Carlos Sastre
2009 Alberto Contador

TENNIS
Numéro 1 ATP Tennis: “Rafa” Nadal vainqueur de 8 tournois du GRAND CHELEM
Roland Garros 2010: Nadal
Wimbledon 2010: Nadal
Coupe Davis 2008 et 2009

FORMULE 1
Champion du monde 2005 et 2006: Fernando Alonso

MOTO GB
Jorge LORENZO domine le championnat du monde GP
Grand Prix d’Espagne 2010
Grand Prix de France 2010
Grand Prix de Grande Bretagne 2010
Grand Prix des Pays-Bas 2010
Grand Prix de Catalogne 2010

Permalink 19:16:49, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Le panache d'Armstrong qui tombe trois fois sans abandonner

Immense Lance Armstrong. Encore plus grand que sa légende…

“Very bad day…” a dit Armstrong à son arrivée, avec un petit sourire.
Oui, très mauvais jour.
Ce soir, il est à plus de 13 minutes du leader Evans,nouveau maillot jaune.
Le 11 juillet 2010 restera le jour qui a vu Armstrong accepter de n’être plus un Dieu du vélo.
Immense champion, de la trempe d’Anquetil et Coppi. Un des plus grands maîtres de la galaxie sportive de tous les temps.
Andy Schleck a gagné l’étape de belle façon mais il aurait pu attaquer plus tôt Contador comme l’a dit Laurent Figon, pestant: “Ah! ce cyclisme moderne…", mais c’est Lance Armstrong qui fait la une.
Le septuple vainqueur du Tour de France est tombé trois fois ce jour sans renoncer au Tour.
Lors de la 2e chute, il a déjanté.
La 3e est survenue parce que son devancier a fait une fausse manoeuvre avec sa musette.
La chute qui lui a fait le plus mal se déroula sur un rond-point.
Blessé au coude, aux jambes et au dos, il est reparti.
“Tout est allé de pire en pire” a dit encore l’Américain.
Et aussi: “Ce fut un sale jour. J’en connaîtrai peut-être encore…”
Pour conclure:
-"Je ne vais pas me plaindre. Mon Tour est fini, mais je reste.”
Que tous les petits footballeurs français présents en Afsud aillent se cacher.
Ils n’ont sans doute pas assez de coeur pour aimer Armstrong.
La souffrance, ils ne connaissent pas.
Ils ne font du vélo que pour se promener en stage.
Le football c’est de la rigolade à côté du vélo.
Armstrong est l’un de mes héros et je ne laisserai personne le salir.
Et surtout pas Landis, ce raté du cyclisme.
Panache. Classe. Amour du vélo. Quand on voit Armstrong, on voit Cerdan, Owens, Nurmi.
Merci, monsieur. Grand Monsieur.

PS: Voir Armstrong blessé sur le Tour avec Fignon aux commentaires restera comme l’un grands moments de 2010. Fignon a dit: “Andy Schleck n’est pas un grand champion. Il aurait dû attaquer Contador. A sa place, Armstrong aura attaqué sans pitié. Quand on peut tuer le Tour, il faut le faire. Schleck a un plan ? Cela se change, un plan.” Merci, monsieur. Grand Monsieur.

Permalink 18:51:26, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

L'un des conseillers de Toulalan a rédigé le communiqué des lâches internationaux

C’est l’époque des con/seillers en com…

Par sa déclaration d’exclusion à vie d’Evra, Lilian Thuram a laissé croire qu’il pouvait en savoir plus que nous. En fait, Evra était le capitaine mais pas le seul leader décisif.
A prèsent, nouvelle donne.
J’ai déjà dit que chaque nouvelle information fait varier notre jugement.
Aujourd’hui demander des sanctions individuelles ne rime à rien.
Il faut une sanction collective pour les leaders de pacotille et pour les suiveurs moutons de Panurge.
Tous ces joueurs sont à mettre au même niveau.
Y compris celui qui se cache, Henry. Dire qu’il a le titre de Champion du monde 1998…
Quant aux rôles des conseillers, ils sont encore plus minables puisqu’ils se terrent.
Il s’agit de fantômes. Ils tirent les ficelles en coulisses. Rien que des maquignons qui prennent la monnaie sur le cheptel du football.
Tout cela massacre le football français.
Ils ont tous des conseillers, de Wenger à Ribéry.
Conseillers d’image, conseiller financier, conseiller en com.
Tout ça est ridicule.
Les internationaux français de 2010 sont des robots de l’économie sportive.
Quand on parlera d’Henry, il restera sa main et le bus.
Quand on parlera de Ribéry, il restera son histoire de tapin.
Quand on parle de Kopa, on parle de 1958, de Reims et du Real Madrid.
Quand on parle de Platini, on pense à 1982, 1984 et 1986.
Quand on parle de Zidane on pense à ses deux têtes de 1998 et à son tir de la C1 2002.

Permalink 12:19:35, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Des nouvelles de Manchester United et de son nouvel héros: JAVIER HERNANDEZ

La saga de la Famille Hernandez. Cela fait du bien. Enfin une belle Histoire. La France a appris à connaître Javier Hernandez. Il a participé à la destruction de l’imposture de la génération Domenech. Merci à lui. Et bienvenue au nouveau Red Devil. Il a tout pour réussir à Old Trafford.

Tout le staff de MU se réjouit de la bonne Coupe du monde de Javier Hernandez, la nouvelle recrue des Red Devils. Un match est prévu face à son ancien club C.D. Guadalajara, le 30 juillet. A Mexico, il receva un bel accueil pour le féliciter de ses beaux matchs contre la France et l’Argentine.
Le directeur adjoint de MU, Mike Phelan, a dit, face à la presse aux anges:
-"Nous sommes très satisfaits de ce que nous avons vu de Javier en Afrique du Sud. Nous l’avons fait signer avant la Coupe du monde. Sir Alex est vraiment grand car aujourd’hui, il vaut beaucoup plus cher!”
Actuellement en vacances, Hernandez rejoindra ses nouveaux partenaires de MU à Houston le 27 juillet.
Ferguson lui a demandé de bien se ressourcer loin du football car il a fondé de trés grands espoirs sur lui dès la saison 2010-2011. Pendant ce Mondial les fans de MU ont aussi été très heureux de voir le beau parcours de Forlan (Uruguay)car ils restent très attaché à ce jouer qui a les valeurs du clubs: compétence, professionnalisme et passion. Tout ce qu’a oublié Evra avec le bout de tissu qu’il avait au bras en Afsud.

Tour 2010
16 juillet/ Celtic - Manchester United, Toronto
21/ Philadelphia Union - MU
25/ Kansas City Wizards - MU
28/ MLS All Stars - MU, Houston
30/C.D. Guadalajara - MU, Mexico
4 Août/ Eire XI - MU, Dublin

Premier League:
14 août/ MU - Newcastle United
21 Fulham - MU
28 MU - West Ham United
11 septembre Everton - MU
18 MU - Liverpool
25 Bolton Wanderers - MU
2 Sunderland - MU
16 MU - West Bromwich Albion
23 Stoke City - MU
30 MU - Tottenham Hotspur

Permalink 11:07:38, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Toulalan avoue être impliqué dans la rédaction du communiqué lu par Domenech

En un siècle, jamais l’équipe de France n’avait autant craché sur le football français, celui de Kopa, Trésor, Platini, Giresse, Papin… Quel carnaval de lâchetés et autres bassesses ! Ils osent dire qu’ils pensent “aux enfants” dont ils sont les “modèles"… Pour penser, il faut avoir un cerveau et non pas un QI de moule.

Alors que va avoir lieu la finale de la Coupe du monde, la 19e du nom, les Bleus continuent de déballer leur linge sale en public. Ils le déballent et ne le lavent pas.
Cette fois, c’est Toulalan qui jacte dans le JDD (Joueur Du Dimanche?)
Quelle spontanéité ! Aussi rapide que lent que le terrain. Tout là lent…
Et on parle de lui comme futur capitaine!
L’an prochain je supporte les Iles Féroé…
Il confie avoir participé à la rédaction de la lettre des rebelles de pacotille qui voulaient que “Nico” restât avec eux:

“Comment vous êtes-vous retrouvé à l’initiative de cette lettre?
-En fait, avec quelques joueurs, on a couché des idées pour expliquer notre démarche. Puis avec nos conseillers, on a essayé de mettre ça en forme pour être bien compris. On a essayé de maîtriser les choses, même si c’était peut-être indéfendable.

Qu’avez-vous ressenti dans le bus quand Raymond Domenech a lu la lettre?
-Je n’étais pas bien. Je l’avais dit : c’était au capitaine d’aller la lire. Mais on était dans un tel truc que c’était compliqué.”

Et dire que les rigolos du bus ont des conseillers !
Ils nes savent plus quoi faire de leur argent.
Ont-il aussi quelqu’un qui vient les border le soir ?
Toulalan et consorts ont confondu Coupe du monde avec le tournoi Danone au Parc des Princes.
Ils sont tous à mettre dans le même sac, leaders et suiveurs, révolutionnaires sponsorisés par la marque aux trois bands, faux dictateurs et couchés sur la carpette, tous des joueurs qui profitent d’un système économique pour s’enrichir grassement.
Les internationaux bidons du football bling-bling de la fff sont des incompétents.
Ils sont à des années lumières des internationaux du handball conduits par Claude Onesta.
Un bleu (en minuscules) au cerveau d’huître touche 800 000 euros par mois quand un coureur du Tour de France gagne 5 000 euros dans le même temps.
Dans le bus des Bleus, il n’y en a pas un pour sauver l’autre.
C’est ça la France ? Beurk!
Et ils tous y revenir manger.
La première liste de Blanc nous en dira long sur Blanc.
S’il reconvoque tous les passagers du bus, il se sera associé à leur mentalité.
Il faut une rupture.
Quand on éteint un incendie, il faut qu’il ne reste plus aucune braise, sinon le feu repart…

10.07.10

Permalink 20:23:56, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Le retour des rois fainéants

Permalink 20:08:24, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Est-ce Thierry Henry la balance d'Anelka ?

Je vous livre cette légende d’une photo du vestiaires des Bleus lors de France-Mexique (0-2):
“17 Juin, Polokwane, Peter Mokada Stadium. Forcément, on ne peut s’empêcher de remarquer que les six places de droite sont occupées par les cadres et que Thierry Henry est juste à portée de voix de Nicolas Anelka. C’est là que, quelques heures plus tard, aura lieu le clash entre ce dernier et Raymond Domenecj à la mi-temps.”

Odre des places: Cissé, Gignac, Abidal, Ribéry, HENRY, ANELKA, Evra, Gallas…

Cette légende se trouve dans L’Equipe Magazine, 10 juillet 2010.

Si je sais encore lire cette légende est très ambigue…

Permalink 18:45:25, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Des mots et des silences de Wenger lourds de sens.

Voici le nouveau joueur de Wenger issu du célèbre centre de formation d’Arsenal, oh pardon! de Brive… Encore un Français chez les Gunners. Les fans font être contents… Après on s’étonne que les Anglais ne gagnent pas la Coupe du monde. Si on rajoute la nouvelle recrue, le Marocain Chamakh… J’aimerais bien voir Wenger entraîner l’OGCNice en l’état actuel pour voir à quel place il terminerait…

Quatre pages et même pas une question sur le comportement d’Henry en Afsud !
On couverture de L’Equipe Magazine du 10 juillet 2010 il y a une photo d’Arsène Wenger.
Le journal aime bien interroger l’entraîneur. Il y a peu, il lui ont consacré un article qui a duré sur trois numéros du magazine. Du jamais vu !
Le publi rédactionnel continu.
Le titre de l’article ?
-"Sans joueurs intelligents, tu ne peux pas gagner.”
Si ce n’est pas de la langue de bois ça y ressemble.
Certes le titre n’est pas de lui, mais il est d’une faiblesse affligeante.
Quelques phrases:
-"Tu ne crées pas une équipe de Coupe du monde un mois à l’avance.” Merci de la précision
-"Il y a depuis longtemps une forme de solidarité de façade chez les Bleus. Un discours d’unité feint qui ne s’est jamais concrétisé sur le terrain. Ni solidarité, ni unité.” Alors pourquoi ne nous l’a-t-il pas dit sur TF1 quand il est pris en sandwich entre Jeanpierre et Larqué?
Quand on lui dit: “Il manquait de l’intelligence chez les Bleus…", il répond:
-"Les miens en ont. Clichy, Diaby, Sagna. GALLAS, LUI, N’EST PLUS CHEZ NOUS.” Eh bien! Cela s’appelle un délestage en direct ! Wenger est sans pitié!
Wenger dit qu’il n’a pas plus d’infos que nous sur l’affaire du bus. Avec 6 joueurs à l’intérieur dont il est ou a été proche (Anelka, Henry, Clichy, Diaby, Gallas et Sagna) cela semble impossible.
Si on lui pose une question gênante à propos des brouilles connues entre joueurs, il rétorque:
-"Je ne pense à personne!"(Sec)
Wenger est un communicant. Faut pas s’attendre à un langage autre que du convenu. D’ailleurs, il a un conseiller en image qui lui dit de faire là où il faut… Il travaille bien ce collaborateur car cela fait quand même 5 ans que Wenger ne gagne rien à part des trophées maison qu’Arsenal a créé pour faire plaisir à son public docile. Le palmarès récent de Wenger est aussi maigre que celui de Domenech. Il n’y a que la forme qui change.
Wenger à une image de gentleman. Domenech, lui, a celle d’un piètre professionnel qui a assisté impuissant à la chute libre des Bleus depuis 2008. Au lieu de se retirer, Domenech a continué à s’enliser profitant de la situation pour prendre ce qu’il y avait à prendre, niveau pesetas.
Sur l’équipe de France, Wenger dit: “C’est le rêve de tous. C’est unique. Magique.”
Dire qu’il a piqué des colères parce qu’il était obligé de céder ses joueurs à Domenech, à contre coeur !
Dans le monde de la com. on prend des légéretés avec le public.
Il faut rester très vigilant pour ne pas rater des épisodes.
Pour conclure, Wenger précise: “Bien avant la Coupe du monde, j’ai dit: “Envoyer un entraîneur en fin de contrat, c’est lui mettre une épine dans le pied.” (1)
A qui a-t-il dit ça ?
Pas sur TF1 en tout cas. TF1 où il exerce à titre de consultant, même au temps où il pestait de voir que les clubs prêtaient gracieusement des joueurs qui risquaient de se blesser en sélection nationale…
La saison va reprendre tranquillement à Arsenal où la pression est inexistante par rapport au Real Madrid. Vous imaginez Wenger cinq ans à la Maison Blanche sans rien gagner ? Wenger et son conseiller ont bien raison de rester bien au chaud à Londres, dans le confort de leur réussite, sans aucune remise en question.

Dernières infos? Le grand formateur de jeunes va en lancer un nouveau: Laurent Koscielny… qu’il vient d’acheter à Lorient ! Il forme si bien les jeunes depuis 1996 qu’il a fait venir chez les Gunners, lors de ce mercato, Chamakh de Bordeaux. Le meilleur centre de formation d’Arsenal c’est le carnet de chèques des dirigeants!
On ne peut toujours servir la soupe: genre avant Wenger, les Gunners n’étaient pas où ils en sont aujourd’hui. Je ne suis pas l’attaché de presse d’Arsenal. La presse va périr du fait de n’être plus que des relais de la com. On le voit dès que L’Equipe a alerté ses lecteurs des insultes d’Anelka que la FFF a été obligé de rompre avec Esclalettes. La presse est le nerf principal de la démocratie. Celle qui n’est pas aux ordres des marchands d’armes ou des autres régents de la communication. On dit que la presse ne doit pas commenter. Cette presse-là ne m’intéresse pas. Parler, c’est bien? Dire, c’est mieux !

(1). Voir ci-dessous un post du blog posté le 6 janvier 2010…

Permalink 18:45:14, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Un post du 6 janvier 2010: Domenech n'est plus le sélectionneur de l'Equipe de France

Voici en intégralité un post publié sur le blog le 6 janvier 2010.
Avec le titre de l’époque, vous pouvez vérifier:
“Domenech n’est plus le sélectionneur de l’Equipe de France”
Written by morlino
Je n’ai pas changé un seul mot, ni le chapô, ni la vidéo.

C’est Henry qui a fait main mais c’est Domenech qui prend le carton rouge de la fff… Dehors! Domenech… Allez, ouste! Au placard doré de la DTN… Oui, ils l’ont fait: virer le sélectionneur avant la Coupe du monde 2010! Et cette fois ce n’est pas un poisson d’avril !

Le titre est accrocheur… mais il est juste.
En effet, le pt de la fff (en minuscules) vient d’annoncer que le successeur de R. Domenech sera désigné intra-muros avant le début de la Coupe du monde 2010 en Afsud.
Donc, Domenech est en sursis. Donc, il n’est plus sélectionneur que pendant six mois. C’est officiel.
Imaginons que la France soit sacrée championne du monde, ils auront l’air de quoi les dirigeants du foot tricolore ?
Il est tout simplement honteux de déclarer que Domenech va valser dans pas longtemps.
On lui aura tout fait à “l’autre” (dixit Zidane), même si c’est lui qui a donné les outils pour se faire taper dessus.
Annoncer que Domenech n’est plus qu’un sélectionneur sur la voie de garage revient à lui plomber toute sa préparation. C’est lui retirer toute confiance. Déjà qu’il en possédait bien peu.
Désormais, un joueur peut lui dire ou du moins penser: “J’en ai rien à foutre de ce mec puisqu’il va gicler!”
Les successeurs éventuels s’appellent:
-Laurent Blanc. Il ne devrait pas accepter car il a mieux à faire à l’étranger. Le site de Manchester U parle de lui mais il faut savoir que le club ne communique jamais sur les transferts.
-Jean Tigana. Bon candidat. Il serait magnifique. Il accepterait sans doute. Cependant, la génération 1984-86 n’est plus dans les petits papiers de la fff.
-Alain Boghossian. Un remplaçant de 1998 qui a les dents tellement longues qu’elles creusent la pelouse du SDF.
-Pierre Mankowski. Le personnage dans l’ombre de Domenech en rêve mais on n’a jamais entendu le son de sa voix. Est-il trappiste ? Cela serait la continuité: Jacquet, Lemerre, Santini, Domenech…
-Arsène Wenger. S’il avait déjà gagné la C1, il serait sans doute partant pour les Bleus. C’est l’homme idéal mais il a trop d’orgueil pour renoncer à la C1 avant d’accepter d’être un sélectionneur qui est avec son équipe à chaque mort d’évêque…
-Erick Mombaerts. Encore un gars de la fff, actuellement à la tête des Espoirs. Ne dirait pas non.
-Didier Deschamps. L’archi favori car Blanc a d’autres ambitions, pour l’instant… Cependant, comme “Dédé” est de 1998, la FFF et la DTN ont peur d’être dépossédées de leur joujou favori: l’EDF (équipe de France).
Celui qui prendra la place de Domenech est sans doute dans cette short-list
Quelqu’un lâchera le nom dans les médias.
Il serait incroyable que personne ne caquette le nom du nouveau sélectionneur avant le 11 juin 2010, date du début de la Coupe du monde 2010…
En attendant, Domenech est seul au monde.”

PS: J’ai horreur des vantards mais parfois je suis obligé de mettre les points sur les “i".

Permalink 17:04:29, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ils n'ont jamais gagné la Coupe du monde: Di Stefano, Puskas, Kopa, Cruyff, Platini, Zico, Socrates, P. Maldini...

Si les Pays-Bas de Sneijder et Robben deviennent champions du monde 2010 cela n’enlèvera pas une once de talent à Cruyff, Neekens…

Tous les grands joueurs ont fait des feintes, des mouvements, des actions que l’on ne revoit plus quand ils raccrochent les crampons.
Beaucoup de géants du ballon rond n’ont pas gagné la Coupe du monde mais cela n’enlève rien à leur talent.
On est simplement triste pour eux.
Si je vous dis que Dugarry est champion du monde et que Falcao ne l’a pas été, je n’ai pas besoin d’en rajouter.
Cantona et Baggio n’ont pas eu le bonheur de soulever le trophée. Cantona n’a même disputer une phase finale, hélas.
Di Stefano, Puskas, Kopa, Cruyff, Platini, Zico, Socrates et Maldini fils non plus.
Cantona a toujours dû batailler ferme pour gagner des trophées, à Montpellier comme à Leeds.
D’autres n’ont eu que le talent de faire partie d’un bel effectif. Cherchez vous aller en trouver…

Permalink 12:25:56, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

L'absence du Brésil fait mal à tous les amoureux du beau jeu

Si le football est devenu si populaire c’est grâce au BRESIL car le boum médiatique a commencé en 1970 avec la victoire du Brésil en Coupe du monde.

Garrincha reste le plus spectaculaire ailier de tous les temps. Il a gagné la Coupe du monde 1958 avec Pelé et celle de 1962 alors que Pelé blessé ne jouait plus. Cent fois plus provocateur que C. Ronaldo, Garrincha a écrit les plus belles pages du football brésilien avant la folie médiatique qui met en une des joueurs qui ne font rêver personne et surtout qui ne peuplent aucun rêve. Garrincha, Best et Maradona appartiennent à la lignée des GEANTS qui ont fait don de leur personne au football.

Le parcours du Brésil en Coupe du monde:

1930 : 1er tour; 1934 : 1er tour; 1938 : Demi-finale, 3e
1950 : 2eme (mini-championnat); 1954 : Quart de finale; 1958 : Vainqueur :p
1962 : Vainqueur :p; 1966 : 1er tour
1970 : Vainqueur :p; 1974 : Demi-finale, 4e; 1978 : Demi-finale, 3e
1982 : Quart de finale; 1986 : Quart de finale
1990 : Huitième de finale; 1994 : Vainqueur :p; 1998 : Finaliste
2002 : Vainqueur :p; 2006 : Quart de finale
2010 : Quart de finale; 2014 : Qualifié d’office (pays organisateur)

La Coupe du monde a besoin de Brésil, non pas comme carte postale obligée.
Le Brésil apporte la grandeur du jeu, sa “folie” créatrice.
Le preuve que le foot n’est pas truqué ? Le Brésil a été éliminée par les Pays-Bas.
Souhaitons que dans quatre ans, le Brésil soit au sommet de son art mais pas avec un clone de Dunga. Pitié !

Regardez ce lien avec Zagallo, l’entraîneur aux quatre Coupes du monde 1958, 1962 comme joueur, et 1970, 1994 comme entraîneur. Grande émotion. Le vrai football. Enfin ! On est loin des imposteurs du Ballon dort…
http://www.youtube.com/watch?v=Ptk6oivOXAs

Permalink 00:32:43, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Michel Platini victime d'un malaise à Johannesburg...

Informations contradictoires à propos du malaise de Michel Platini.
D’un côté, on nous dit qu’il a eu un malaise vagal sans perte de connaissance.
De l’autre, que son coeur s’est arrêté et qu’il a repris connaissance après un massage cardiaque, sur place.

Voici la version officielle qui se veut rassurance. Et souhaitons qu’elle le soit.
Vendredi 9 juillet, en début de soirée, Michel Platini a été victime d’un malaise dans un restaurant du quartier de Sandton, à Johannesburg. En se levant de table, le président de l’UEFA s’est senti mal avant de faire son malaise. Ses amis présents, dont Gérard Houllier, ont immédiatement fait le nécessaire pour l’emmener dans un hôpital de la ville où il a été pris en charge.
Depuis quelques jours, Platini couvait quelque chose car il a eu un rude emploi du temps, avec de fréquents déplacements. Depuis le 21 juin, Platini est âgé de 55 ans. William Gaillard, l’un des conseillers de l’UEFA : “Il était très fatigué et surmené. En plus, il souffrait d’une grippe.”
Aux dernières nouvelles, “Platini récupère et il va bien".
Le président de l’UEFA passe des examens et reste en observation.

Souhaitons bon rétablissement à l’ancien capitaine de l’équipe de France (72 sélections).
J’y vois un symbole. L’Equipe de France étant K.O. Il l’est aussi.

PS: le 10 juillet, on confirme le malaise vagal et on nous affirme que Platini récupère bien.

Permalink 00:26:04, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Dans le vent de l'Histoire, le sprinter Christophe Lemaitre court le 100 m en 9"98.

La course du 100 m historique, le 9 juillet 2010 à Valence. Il y a un parfum de “Chariots de feu".

En 9″98, Christophe Lemaitre a amélioré d’un centième le record de France du 100m en remportant la course des championnats de France à Valence. Il prend la succession de Ronald Pognon (9″99 établies à Lausanne, le 5 juillet 2005) et devient aux yeux de l’Histoire de l’athlétisme “le premier sprinteur blanc sous les 10 secondes.”

Poussé par un vent favorable de 1,3 mètre par seconde, le Savoyard de 20 ans est devenu le 72e athlète à franchir cette marque symbolique depuis l’apparition du chronométrage électrique et la course de l’Américain Jim Hines aux jeux Olympiques de Mexico, en 1968 (9″95). En finale de la ligne droite, le récent bachelier a devancé Martial Mbandjock (10″08) et Ronald Pognon (10″34).

“Avant de partir je savais que ça irait vite. Je ne me suis pas focalisé sur le chrono mais sur la première place. Il y avait déjà l’objectif du titre mais c’est vrai qu’on parlait beaucoup de ces 10 secondes. C’était un passage obligé. C’est historique pour moi. J’ai eu peur pour le vent quand j’ai vu qu’il avait été trop favorable pour la course des dames un quart d’heure plus tôt. Maintenant je veux faire descendre le chrono", a expliqué l’ancien champion du monde juniors du 200m (2008)
Le 19 juin dernier, Lemaitre avait couru en 10″02 lors de la Coupe d’Europe par équipes à Bergen.
La prochaine étape ? Barcelone et les Championnats d’Europe évidemment : “Je viserai deux médailles individuelles, sur 100 et 200 m". Question mètre, Lemaitre s’y connait.

Vous entrez dans une nouvelle dimension, allez-vous changer?
-"Ca ne va pas changer ma nature, mon comportement. Mon entraîneur Pierre Carraz va me faire travailler un peu plus. Plus que d’entrer dans l’histoire, c’est d’abord mon histoire que je crée et j’espère que ça va se poursuivre. Si j’ai envie d’être champion olympique, je dois m’entraîner plus dur. Passer sous les 10 secondes, c’est commencer à ouvrir la porte de la cour des grands. Les chronos qui vont suivre, ça va être que du bonus. A Barcelone, il faut que je reste concentré. En tant que compétiteur, je cours pour gagner. Mais il faut aussi savoir se modérer avec un podium.”

Avec Usain Bolt en ligne de mire?
-"C’est un peu trop tôt. Mais on va continuer à s’entraîner, faire son “taf” pour être fort dans les prochaines années, aux JO de Londres. A Paris, contre Bolt et Asafa Powell, ce sera une bonne répétition avant Barcelone. Je manque de l’expérience internationale que je n’ ai pu avoir l’an dernier à Berlin.” [Aux Mondiaux, il avait été éliminé en quarts de finale pour faux départ].

Premier Blanc, ça vous chauffe un peu les oreilles?
-"Même contre ma volonté, je l’entendrai partout. Il faut que je me fasse à cette idée. Parfois ça me fait sourire.”

:p:p Vidéo au ralenti. Avant de descendre sous les 10″, Christophe a fait un chrono de 10″05 en qualifications, à Valence, ce 9 juillet 2010, jour historique. Il ne se désunit pas un seul instant. Grande maîtrise technique et mental de champion. La France tient une nouvelle étoile du sport. Dans la distance reine.

09.07.10

Permalink 23:38:37, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Qui fut la taupe des Bleus? Qui a écrit le communiqué des joueurs lu par Domenech ? Blanc est assis sur un volcan.

Pourquoi Domenech a-t-il écarté les Français d’origine algérienne: Benzema, Nasri et Ben Arfa ? La touche technique des joueurs aux racines issues du Maghreb est historique et réelle: de Mekhloufi à Zidane. Il y a une façon astucieuse de toucher le ballon très caractéristique. Elle est un plus pour une équipe. La non sélection de Benzema est une exclusion. On nous a raconté qu’il aurait mis la zizanie dans le groupe… On a vu le résultat sans lui ! Pensons à la France d’Albert Camus en Suède: “Nous écrivains algériens…”

La fff (minuscules) est vraiment incroyable…
La campagne française en Afsud fut un bordel sans nom diffusé en mondiovision.
Tout le monde entier a vu des internationaux français à l’abandon se déchirer en direct avec un sélectionneur désorienté traité comme une boniche par les joueurs tous dans la peau de Ballon plaqué or.
Malgré toute cette lamentable actualité, aucune commission extraordinaire n’a été mis en place pour prendre des sanctions.
La démission du pt de la fff et le départ officiel de l’ex sélectionneur ne suffisent pas à mettre une grosse pierre sur les autres questions qui subsistent.
Le football français est d’une lâcheté sans borne.
Evra, Henry, Abidal ont parlé à la télé pour mieux se cacher ensuite.
Ribéry est venu chialer en direct sur TF1 pour essayer de nous embobiner.
D’autres se taisent: Lloris, Toulalan, Gourcuff, Sagna, Diaby, Mandanda…
Desailly et Thuram, deux statues du commandeur de 1998, ont mis Evra plus bas que terre.
Evra a dit que le problème n’était pas les insultes d’Anelka proférées en direction de R. Domenech, l’ex sélectionneur. Son combat devant les journalistes était de trouver le traître qui a balancé l’info à L’Equipe. Depuis, c’est silence radio. Personne n’en parle plus alors que les Français attendent la réponse…
D’autre part, qui a écrit le communiqué des joueurs en grève lu de manière hallucinante par Domenech réduit au rang de porte-parole de la révolte ?
Ce texte a été reçu par fax à l’hôtel de luxe. Il était tapé à la machine.
Tout été donc prémédité.
Le choix de faire un clash devant les caméras était prévu.
Des rumeurs commencent à circuler.
Des noms aussi.
En première ligne celui de l’un des principaux acteurs dans le match truqué VA-OM, en 1993.
C’est l’agent de Blanc et Ribéry…
Cette situation est incompatible avec la fonction de sélectionneur.
D. Rocheteau qui vient de s’engager avec Saint-Etienne abandonne la présidence du conseil d’éthique.
Une autre rumeur prétend que Thuram a cassé Evra sous le contrôle de Jacquet.
On le voit, l’ère L. Blanc commence sur le terreau explosif d’une guerre clanique.

Permalink 10:52:16, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Tu seras un homme mon fils, de Rudyard Kipling (1865-1936)

Dans le prolongement de Kipling, “L’Indifférence"(1977) de et par Gilbert Bécaud(1927-2001) mérite une écoute attentive, surtout en 2010. Chanteur, parolier, compositeur, Bécaud est trop mésestimé dans l’Histoire de la chanson. Il n’a jamais été tendance dans la branchitude. Il détestait trop la connerie pour faire des simagrées aux régents de la communication. Bécaud fut un grand réfractaire, hors des idées reçues. Cette chanson d’il y a 30 ans n’est pas démodée du tout… Ferrat c’est bien mais Bécaud aussi. Pas de mise à l’index, svp.

Tu seras un homme mon fils de Kipling

Si tu peux rester calme alors que, sur ta route,
Un chacun perd la tête, et met le blâme en toi;
Si tu gardes confiance alors que chacun doute,
Mais sans leur en vouloir de leur manque de foi;
Si l’attente, pour toi, ne cause trop grand-peine:
Si, entendant mentir, toi-même tu ne mens,
Ou si, étant haï, tu ignores la haine,
Sans avoir l’air trop bon, ni parler trop sagement;

Si tu rêves, - sans faire des rêves ton pilastre;(1)
Si tu penses, - sans faire de penser toute leçon;
Si tu sais rencontrer Triomphe ou bien Désastre,
Et traiter ces trompeurs de la même façon;
Si tu peux supporter tes vérités bien nettes
Tordues par les coquins pour mieux duper les sots,
Ou voir tout ce qui fut ton but brisé en miettes,
Et te baisser, pour prendre et trier les morceaux;

Si tu peux faire un tas de tous tes gains suprêmes
Et le risquer à pile ou face, - en un seul coup -
Et perdre - et repartir comme à tes débuts mêmes,
Sans murmurer un mot de ta perte au va-tout;
Si tu forces ton coeur, tes nerfs, et ton jarret
A servir à tes fins malgré leur abandon,
Et que tu tiennes bon quand tout vient à l’arrêt,
Hormis la Volonté qui ordonne :"Tiens bon !”

Si tu vas dans la foule sans orgueil à tout rompre,
Ou frayes avec les rois sans te croire un héros;
Si l’ami ni l’ennemi ne peuvent te corrompre;
Si tout homme, pour toi, compte, mais nul par trop;
Si tu sais bien remplir chaque minute implacable
De soixante secondes de chemins accomplis,
A toi sera la Terre et son bien délectable,
Et, - bien mieux - tu seras un Homme, mon fils.

Rudyard Kipling, 1910 (Rewards and Fairies)

Traduction : Jules Castier - 1949 dans Tu seras un homme mon fils / Lettres à son fils- Rudyard Kipling - Editions des Milles et un Nuits

(1) Pilier

Et si Messi avait du talent et Iniesta du génie ?

Les oubliés des médias ont pris le pouvoir.
On voit Villa et pas Torres
On voit Iniesta et pas Gerrard
On Xavi et pas Gourcuff
On voit Sneijder et pas Pirlo
On voit Robben et pas Ribéry
Pendant la Coupe du monde, les stars que l’on vend toute l’année se cachent.
On n’a pas vu Drogba, Eto’o, Rooney, Anelka, Gilardino, Messi…
Histoire, la seule référence qui compte, ne se montre pas ingrate avec la lumière de Iniesta, Xavi ou avec celle de Robben et Sneijder.
Cette Coupe du monde met sur le devant de la scène des joueurs d’exception qui sont trop humbles pour se vanter d’être parmi les meilleurs du monde. Pourtant, ils le sont.

Permalink 00:27:59, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Inesta et de Xavi sont de vrais stars alors que Messi et C. Ronaldo n'ont éclairé que leur garage

L’artiste c’est le cerveau, le pied n’est qu’un instrument.

On comprend que Messi soit bon au Barça quand il joue avec Iniesta et Xavi, deux distributeurs de caviar.
Ils ne paient pas de mine mais quels joueurs !
Iniesta et Xavi, la lumière de l’Espagne.
Sneijder et Robben, la lumière des Pays-Bas.
Les journaux préférent mettre en une les bling-bling, Beckham, Henry et C. Ronaldo mais ces trois joueurs ne sont plus que des intermittents de l’exploit.
Beckham et Henry sont bons pour aller faire joujou aux Etats-Unis, pantins dérisoires du monde de l’âge d’or du football qui ne sait plus quoi faire de son argent.
Comme par un cruel effet de boomerang, le talent étincellant de Iniesta, Xavi, Robben et Sneijder atteint la finale.
La justice divine s’est prononcée en faveur des vrais footballeurs.
C. Ronaldo a perdu sa magie en signant au Real Madrid. Espérons qu’avec Mourinho, il retrouve n’ont pas le sens du but mais la joie de jouer qui était la sienne à Old Trafford.
Loin d’Old Trafford beaucoup d’étoiles s’éteignent. Exemple, Rooney.
Cette Coupe du monde aura dégonflé les chevilles d’un paquet de joueurs.
Chez les Français, Ribéry c’est pris pour Zidane. Il a fini en pleurs sur le plateau de Télé-foot.
Henry s’est pris pour un sauveur. Il a fini en costard chez Sarkozy.
Gallas s’est pris pour Beckenbauer. Il a fini par faire un doigt d’honneur.
Anelka s’est pris pour Ronaldo 1er. Il a fini déguisé à l’aéroport.
Abidal s’est pris pour le Che. Il a fini par avoir peur de jouer contre l’Afsud.
Evra s’est pris pour Facchetti. Il a fini par se faire épingler par Thuram et Desailly.
Forlan s’est pris pour Forlan et il est arrivé en 1/2.
Domenech s’est pris pour Ferguson et il a fini par lire le communique des joueurs comme un porte-parole du néant intellectuel.

08.07.10

Permalink 23:44:08, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Pays-Bas- Espagne ou une love story made in Cruyff

J’ai eu la chance de voir jouer Cruyff, l’une des merveilles du monde. Avec Neekens, il a revolutionné le football.

«Je suis Néerlandais mais je défends le football que pratique l’Espagne. Je veux profiter de cette finale intensément.»
Cruyff a deux amours: Les Pays-Bas et Barcelone.
Je le vois pencher plutôt du côté de l’Espagne tant la ROJA joue comme le Barça qu’il aime tant et qui porte sa signature indélébile.
Dans un entretien accordé au journal El Periodico de Catalunya, Johan Cruyff, vice champion du monde 1974, estimé que l’Espagne est «la grande favorite» pour remporter la Coupe du monde sud-africaine, face aux Pays-Bas:
-«La sélection de Del Bosque est montée en puissance et se retrouve en finale alors qu’elle est à son apogée dans le jeu. Mercredi, l’Allemagne qui nous avait séduits contre l’Argentine, a joué son football (…) un football qui aurait suffi pour battre n’importe quelle sélection mais pas l’Espagne.”
L’ancien joueur et entraîneur du FC Barcelone, premier pourvoyeur d’internationaux espagnols (sept joueurs sur la pelouse mercredi pour affronter l’Allemagne), s’est réjoui de constater que «l’Espagne, copie du Barça, est la meilleure pub pour le football». Quoiqu’il arrive, il ne sera pas malheureux quand le capitaine, de l’une ou de l’autre équipe, soulèvera le trophée de la Coupe du Monde.
On donne un peu trop facilement l’Espagne gagnante.
Si avec le recul, on dit que l’Argentine était vraiment très simple puisque l’Allemagne lui a mis quatre buts, ne peut-on pas dire que l’Allemagne était plus faible que les Pays-Bas.
On verra bien.
Les Néerlandais sont liés au Barça.
Actuellement, Philip Cocu, ex joueur du Barça est l’entraîneur adjoint de la sélection néerlandaise.
On se souvient de Rijkaar, Keoman…
Le Espagnols sont très forts pour conserver le ballon.
Faire ce qu’ils ont fait contre l’Allemagne est hallucinant.
Les Allemands n’y ont vu que du feu.
Iniesta et Xavi ont écarté le feu. Jamais ils ne vont bêtement s’embourber vers le point de penalty.
Iniesta est un caresseur de ballon qui adore longer la ligne de touche, au besoin.
Les Pays-Bas ne devront pas rester bouche bée comme les Allemands.
Ils leur faut aller se casser les dents sur la meilleure centrale du monde: Puyol et Piqué.
Robben et Sneijder ont les moyens de s’imposer s’ils jouent leur football qui est hispanisant.
On n’en sort pas.
J’image que les Néerlandais font trier hors de la surface espagnole.
Il n’y a pas de hasard: les deux finalistes produisent du jeu. Ils méritent la finale.
Imaginons que l’Espagne soit championne du monde.
Les Suisses alors se considèreront irrésistibles puisqu’ils ont battu l’Espagne 1-0 au premier tour.
La Hongrie de Puskas avaient passé 8 buts aux Allemands avant de perdre la finale 1954 contre les Allemands…

Permalink 23:21:37, Catégories: LE GYM E BASTA, LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Voyage chez Francis Gag, Colette et Copeau...avec Raymond Dumay

Le grand écrivain Francis Gag qui avait la particularité de se moquer complétement de Paris. C’est un Pagnol ignoré. Tant pis pour eux ! [Son défectueux mais c’est un document…]

Qui se souvient de Raymond Dumay (1916-1999) ? Pas grand monde.
La Table Ronde a le courage de rééditer d’un coup quatre livres du romancier et historien du bien vivre qui a écrit une trentaine de livres. Nous sommes heureux de renouer avec cette littérature du voyage entre Alexandre Vialatte et Valery Larbaud. On suit ce guide inspiré qui sait approcher les gens comme s’il vivait avec eux alors qu’il ne fait que les croiser avec sa moto Terrot, son cheval d’acier. L’homme sans l’armure des idées reçues nous fait partager sa passion de l’autre et son goût de la découverte des lieux.
Nous voyageons avec l’érudit sur les routes d’Aquitaine, de Bourgogne, du Languedoc et de Provence. A Saint-Sauveur (Yonne), le berceau de Colette, il s’étonne de ne pas trouver Sido chez le libraire du coin. Dans la village de Pernand, il fait une halte chez Jacques Copeau, grand homme de théâtre et cofondateur de la NRF. Chez l‘animateur du Vieux-Colombier est nostalgique des jeunes Jouvet et Dullin qu’il fit débuter. Raymond Dumay va toujours à l’essentiel. Il est franc et direct. Sa prose est vive et vivante. On ne s’ennuie jamais tant le conteur n’aime pas faire suer ses lecteurs avec des histoires sans intérêt. Tout ce qu’il dit fait partie du sel de la vie. « La matinée était légère et superbe. Elle s’étalait sur cette basse vallée de Dordogne dont la douceur repose le regard après le pittoresque violent de Domme. » Il ne se regarde pas écrire. Il aime la littérature qu’il sert à merveille. Jamais pédant. Toujours accessible.
Qu’il soit dans les pas de Montaigne ou dans ceux d’Apollinaire, Dumay ne rate rien ni personne. Partout où il va, il met dans le mille. Arrivé à Nice, il va voir directement Francis Gag, un Nissart pur et dur. Le grand écrivain et comédien donnait deux spectacles par soir : « dans une prairie au sommet d’une colline » et dans une école primaire. Cela situe un homme. « Sans vulgarité et sans démagogie, Francis Gag a su trouver le ton qui convient pour parler au cœur et à l’esprit du peuple. » Lucide sur sa popularité, Gag disait qu’il devait tout à la radio qui diffusait les aventures de la vieille Tante qu’il inventa. Avant de quitter la Côte d’Azur, Dumay fit un détour par Villefranche-sur-Mer pour saluer Blaise Cendrars, « torse de portefaix, visage de ruffian candide. » Il le compare à Homère racontant l’Iliade. Avec Dumay, on n’en est pas loin. Ses quatre livres tombent à pic pour l’été. Quatre tomes d’un seul homme. C’est autre chose que de lire les débiles bouquins pour la plage. Gros pavés indigestes juste bâclés pour toucher un à-valoir conséquent.
Les livres de Dumay sont fins et aériens. De la finesse à chaque page. Pourquoi les lecteurs boudent-ils ce genre d’ouvrages qui divertissent et rendent meilleur ? L’intelligence n’a jamais été à la mode. La poésie encore moins. Faut en profiter. Ce n’est pas tous les jours Dumay.

-Ma route de Bourgogne, de Raymond Dumay, La Table Ronde. Quatre volumes, avec index des noms cités, d’à peu près 260 pages, entre 15 € et 16 €.

Desailly est plus un sage "Betclic" qu'un justicier

Même si “Marcello” a fait un Euro de trop (2004) on retient de lui son talent sur le terrain. Dur à passer et dur sur l’homme. Que demande-t-on de plus à un défenseur ? Desailly reste dans l’Histoire avec Mattler, Jordan, Marche, Bosquier, Quittet, Trésor… Gallas ? Le verdict de la postérité ne semble pas favorable au souvenir impérissable. Grande personnalité, hors et sur le terrain, Desailly gère bien l’après carrière. Il sait très bien parlé dans les médias. Cependant, il n’est plus sur le terrain. De la génération 1998, seuls Blanc, Deschamps et Boghossian sont entraîneurs.

Gallas n’a jamais su remplacer Marcel Desailly.
Voilà une réalité que personne ne peut nier.
Et lui le premier.
Blessé, il n’a pas revenir pour le Mondial, à l’inverse de ce qu’avait dit Wenger.
Gallas ne laissera pas une grande place dans le coeur des supporters malgrè son wagon de sélections.
On retiendra de lui sa tête après la main d’Henry, et son visage fermé à double tour en Afsud.
Et le fiasco du bus.
Le reste, on a déjà tout oublié.
Ce Prix Citron a toujours eu le cigare.
On ne se décréte pas champion.
Il n’a jamais su faire oublier Desailly qui fit une grande Coupe du monde 1998, en France, il est vrai.
Pourtant, Gallas en avait la possibilité. Domenech l’alignait chaque fois.
Pour tous remerciements, le défenseur fustige l’ex sélectionneur.
Après Evra, Henry, Malouda, Abidal, Ruffier, Thuram et Gallas, c’est Marcel Desailly qui est sorti de son silence, dans les colonnes de Métro.
L’Homme pèse 116 sélections plus les titres de champion du monde 1998 et champion d’Europe 2000.
Zidane l’appelait “L’ARBRE".

Sur Domenech ?
-"Nous savions depuis le début qu’il ne serait pas à la hauteur de cette génération de joueurs.”

Sur les Bleus d’Afsud?
-"Ils ont beaucoup de talent mais ils sont très difficiles à gérer. Ils n’avaient pas vraiment l’ambition de devenir champions du monde. Ils étaient plus préoccupés par l’idée de se cacher et de ne pas se faire taper dessus par la presse.”

Sur Evra ?
-"Le président de la Fédération et le sélectionneur ont déjà payé. Et je crois qu’Evra, qui est à l’origine de la grève, devrait payer lui aussi. Le capitaine s’est trompé et il doit assumer les conséquences de ses actes. Il a décidé de ne pas s’entraîner, avant de réaliser son erreur et de s’excuser. Mais il mérite au moins une exclusion temporaire. C’est un excellent joueur, notre meilleur arrière gauche, mais il devrait être suspendu deux mois, parce qu’un capitaine est le premier à devoir montrer l’exemple. Son comportement a affecté l’image de la France à travers le monde.»

Sur Blanc?
-"Il doit bâtir la meilleure équipe possible avec les meilleurs joueurs possibles à chaque poste.”

PS: Notons qu’aucun Bleu d’Afsud n’a déclaré: “Je prends ma retraite internationale".

Permalink 14:30:08, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Carles Puyol candidat au Ballon d'Or 2010

Pendant que Gallas parle dans les journaux, Puyol, lui, écrit l’Histoire. Il vient de marquer un but de la tête qui a propulsé l’Espagne en finale de la Coupe du monde. Voilà ce qui s’appelle un footballeur.

L’Espagne a la colonne vertébrale:
Casillas/ Piqué-Puyol/ Xavi-Iniesta/Villa

Puyol… Ah! Puyol…
Je l’ai toujours apprécié.
Au lieu de tendre le micro aux joueurs totalement surcotés qui ont sclérosé l’équipe de France, nous ferions bien de célébrer les vrais footballeur.
Les journaux mettent en avant ceux qui ont une belle gueule, genre Beckham et C. Ronaldo. Le premier n’est plus qu’une icône, et le second a perdu 40% de son football depuis qu’il a quitté Manchester United et Fergsuon.
Carlos Puyol fait partie des joueurs excellents dont on ne parle jamais car il joue derrière.
Dans le Puyol, ne plaît qu’aux puristes.
Ce doit être grand de jouer avec lui.
En 2009, en C1, il fut héroïque lors des matchs clés.
Au four et au moulin, telle est sa devise.
Et non pas “j’tire la tronche et je t’emmerde” la marque de fabrique des Bleus depuis 4 ans.
Carles Puyol, 32 ans, est un joueur des années 1970 égaré dans le monde de 2009. On le croirait échappé d’un album Panini du temps de l’Ajax de Cruyff. Il a du coeur, de l’intelligence, de la technique, de la grinta. Un exemple. Un régal. On va au stade voir Kaka et Messi mais l’on ne voit que Puyol.
Avec Piqué, le dur à cuire Puyol, docteur ès défense, forme la muraille d’Espagne.
C’est la ligne Maginot qui sert à quelque chose. Le mur de Berlin reconstruit au Camp Nou. Pardonnez cette salve de métaphores mais cet homme est un battant d’exception.

Carles Puyol
Naissance 13 avril 1978
à Lleida, Espagne
178cm
Arrière central, arrière droit ou gauche. Toute sa carrière à Barcelone.
Surnom(s) Tiburón, Toro, el Tarzán de La Pobla, Charlie, Puyi

PALMARES de Puyol
Ligue des Champions en 2006 et 2009
Champion d’Espagne en 2005, 2006, 2009, 2010
Supercoupe d’Espagne en 2005, 2006, 2009
Coupe d’Espagne en 2009
Coupe du Monde des Clubs 2010
Super Coupe UEFA 2009

Espagne
Médaille d’argent aux jeux Olympiques 2000
Euro 2008
Finaliste de la Coupe du monde 2010

Permalink 09:07:26, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Gallas parle ? Cela nous fait une belle jambe

Raymond Domenech a été trop gentil. Il n’avait pas la poigne d’un Alex Ferguson qui vire tous les joueurs qui font office de virus dans un ordinaire. Domenech n’avait même pas de pare feu ni gratuit ni payant. Qui peut imaginer le bus allemand avec des joueurs en révolte ? Beckenbauer arriverait en urgence. La France n’a pas de Beckenbauer.

Gallas parle pour tirer sur une ambulance. Que dis-je, un cercueil !
Il aurait dû parler au Hérisson ou à la Bougie du Sapeur ou à Picsou magazine
Quand un joueur massacre l’unité d’un groupe, il faut le pulvériser. Ferguson a agi de la sorte avec Kanchelskis, Beckham, Stam, Keane, Ince, Van Nistelrooy… Dans le vestiaire des Bleus, il y en avait un paquet de Bleus qui avait un esprit néfaste à l’unité. Résultat la France a massacré le Mondial, en coulisses. Heureusement que je n’ai pas 10 ans car on ne peut qu’être dégoûté par des gens qui se moquent autant d’une Coupe du monde. Les fans en rêvent plus que les joueurs qui se sont moqués du public…
Attendre quatre ans un tournoi mondial et voir des gens nier complétement de cet événement est gravissime. On n’a pas envie d’aimer le football quand on a vu l’équipe de France de Domenech.
Le désigner coupable ne sert à rien.
Gallas voulait le capitanat alors que Wenger lui a retiré celui d’Arsenal.
Le choix d’Evra fut encore pire !
On nous présente maintenant les joueurs comme s’ils avaient quelque chose à dire.
On s’est fait une nouvelle fois avoir avec Evra, Henry et Abidal.
Gallas parle dans un canard de la branchitude et pas dans France Football.
Me voyez-vous me précipiter pour lire ce qu’il dit ?
Ce n’est pas du journalisme mais de la communication.
Ce canard confidentiel va peut-être battre un record.
Dire qu’il se targue de parler de la culture qui compte.
C’est le négatif de Télérama, rien de plus.
Gallas n’a pas dit un mot aux médias et à présent, il se met à causer.
Je vais pas acheter ce publi-rédactionnel. Il serait chez mon coiffeur que je ne l’ouvrirais pas.
J’aime mieux relire Molloy de Samuel Beckett.
C’est avant qu’il fallait parler. Après l’Euro 2008…
En 2010, aucun joueur n’a déclaré: je renonce à l’équipe de France.
Pas un seul.
Dans la bus, ils y ont tous renoncé.
Blanc, nommé. Ils veulent tous y rejouer.
La soupe est bonne.
Miam miam, par ici la monnaie.

07.07.10

Des Espagnols éblouissants de maîtrise collective renvoient les Allemands à l'aéroport

La tête foudroyante de Puyol qui propulse l’Espagne en finale, crucifiant du même coup l’Allemagne. Bastian Schweinsteiger est resté longtemps prostré sur la pelouse. Scotché sur le gazon. Immobilisé dans son angoisse. Grand moment de détresse sportive. A signaler que les Espagnols n’ont pas été arrogants. Nous avons vu un match entre gens qui se respectaient mutuellement mais les regrets sont dans le camp allemand.

Cet Allemagne-Espagne, ce fut Federer-Nadal mais l’Espagnol n’a rien laissé à son rival.
Même pas les miettes d’un set. L’Allemagne a joué fond de court tandis que l’Espagne est montée au filet, entre autres par Puyol.
Au coup d’envoi, je n’étais pas contre l’Espagne mais pour l’Allemagne.
On ne peut pas nier l’évidence: cette génération espagnole est un temps fort de l’Histoire.
Ses représentants gagnent toujours par un petit score mais ils ont une défense qui n’encaisse quasiment jamais de but: 2 en poule de phase finale. Et 0 en 1/8, 1/4 et 1/2.
Dès le coup d’envoi, la toile d’araignée hispanique s’est mise en action.
A toi, à moi. C’était la passe à quarante et non pas à dix.
Les Espagnols n’hésitent pas à rester dans leur camp, à avancer deux pas et à reculer de deux autres. L’important est de ne pas perdre le ballon. Fascinante technique en mouvement. Fascinante confiscation du ballon. Il faut une très grande confiance pour jouer autant avec le feu. Il ne faut pas avoir peur que son copain fasse une connerie.
Les Allemands cuits physiquement ont été passifs 93 minutes.
L’Espagne peut être fière d’avoir battu l’équipe qui a sorti l’Angleterre et l’Argentine. Soit dit en passant les Argentins étaient très faibles pour en prendre 4 face aux Allemands.
Avant de s’incliner aux points et à la marque, l’Allemagne nous a offert deux finales:
Allemagne-Angleterre (4-1)
Allemagne-Argentine (4-0)
Pour la troisième, Allemagne-Espagne (0-1), ils n’ont pas pu répondre présents.
Beaucoup de joueurs étaient lessivés. Certes cela n’est pas pour mésestimer la victoire espagnole qui ne souffre d’aucune constestation.
Les Allemands n’ont même pas pu marcher sur les Espagnols. Ils ont un peu essayé sur Me Iniesta mais Me Iniesta n’a pas flanché.
Je n’ai même pas cru à “dominer n’est pas gagner” tant la Roja a été impériale pendant 90 minutes. Et Casillas doit être très vigilant car dans cette configuration, il a peu de ballons à négocier mais ils sont très chauds.
Les Allemands avaient ce soir 2 classes en moins que l’Espagne.
Ils n’ont rien pu faire. Aucun pressing pour essayer de récupérer et d’empêcher les Espagnols de développer leur jeu étourdissant.
Comme la situation était quand même bien bloquée dans la surface germanique, Puyol, ce taureau humain, est monté sur corner et d’une tête fracassante a donné la victoire à son équipe (73e mn). Il est monté en surnombre. Puyol est un joueur à l’ancienne. Que tous les jeunes s’en inspirent ! Talent plus amour de son métier. Je ne l’ai jamais vu mauvais. Ce n’est pas un artiste. Il s’agit d’un artisan, d’un compagnon du football. C’est un père. Oui, il est plus qu’un frère. On ne peut qu’aimer Puyol.
A un moment (82e mn), Pedro a eu la balle du K.O. mais au lieu de servir Torres pour tuer le match, il a voulu aller au bout, et trop gourmand, il a tout raté. Cette occasion ratée aurait pu remettre en cause tout le match si les Allemands avaient égalisé.
Del Bosque n’ayant pas supporté de voir Pedro jouer en solitaire, une action collective qui s’imposer, fit sortir l’égoïste. Il se pourrait qu’il ne débute pas la finale. Je connais l’exigence de Del Bosque. Le football ce n’est pas du tennis simple-messieurs, sauf quand on s’appelle Henry…
Les Allemands émoussés n’ont pas pu élever leur niveau de jeu.
On ne leur en veut pas: s’ils ne l’ont pas fait c’est qu’ils n’avaient plus d’essence dans les jambes.
L’Allemagne n’a pas marqué dans ces brefs et peu nombreux temps forts.
L’Espagne, elle, a eu beaucoup de possession de balle.
L’Allemagne m’a fait rêver pendant plusieurs jours mais l’Espagne a peuplé les rêves de cette 1/2.
A la fin, on a vu Löw qui a félicité Del Bosque. On est entre gentleman. Il n’y a pas de Domenech dans cette catégorie de sélectionneurs.
David Villa a demandé le maillot à Klose. Pas fou Villa !
Puyol a relevé et félicité les joueurs allemands effondrés.
On a vu le suspendu Thomas Müller en survêtement. On le reverra sur la pelouse. Ses copains sans lui non pas gagné.
On va donc voir Espagne-Pays-Bas.
Aucun de ces deux pays n’a jamais été champion du monde.
Les Néerlandais sont allés deux fois en finales malheureuses pour eux (1974 et 1978).
L’Espagne va jouer sa première finale de Mondial.
Les Espagnols ont un jour en moins de récupération.
Cela va compter d’ici dimanche, 20 h 30.
Pronostic ?
Difficile, tant chaque match à sa propre histoire.
Toujours est-il que l’on va voir les plus grands joueurs du monde sur la pelouse.
Qu’on ne me parle pas de Messi ou de C. Ronaldo, svp.
Les meilleurs du monde sont ceux qui se hissent en finale de la Coupe du monde.
Restent en course pour le Ballon d’Or: Casillas, Villa et Iniesta.
Côté Bataves: Sneidjer et Robben.
Donner le Ballon d’Or 2010 à un joueur d’un autre pays ferait beaucoup de tort au palmarès de ce prestigieux trophée.


Casillas/ (8) Le portier madrilène a bien préparé son mondial. Chapeau !
Ramos (7) Bien en place
Piqué.(9) Solide
Puyol. (10) Un monument du football mondial. Infatigable!
Capdevila (7)/ Discipliné
Busquets (7) N’a rien lâché
Alonso. (7) Le joueur de club qui répond présent en sélection. Puis Marchena (90e mn) Non noté
Iniesta (9) Omniprésent. Avec Puyol et Xavi, l’âme du groupe. Quelle intelligence de jeu!
Xavi (9) Un architecte du football
Pedro (5) Trop personnel. /Puis D. Silva (86e mn)Non noté
Villa. (8) A deux doigts de marquer. Puis Torres (81emn). (6) Attendait un caviar de Pedro qui n’est pas venu.

Sélectionneur: Del Bosque (10) Le sans faute. Dans son équipe, il n’y a pas de star comme Ronaldo au Portugal. Il y a onze stars et quelques autres. Les champions d’Europe 2008 sont à un match d’un doublé historique.

Permalink 10:01:26, Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

Aimer la Mannschaft dans la France de 2010 me met dans la position de Drieu la Rochelle en 1942

La plupart de mes/nos compatriotes sont bêtes et pas amusants.
Ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas Goebbels qu’ils sont automatiquement Jean Moulin !
En 2010, aimer l’Allemagne de Joachim Löw, me fait passer pour Marcel Déat ou Drieu la Rochelle quand ce n’est pas Darquier de Pellepoix voire Xavier Vallat.
Ceux qui me voient comme un descendant de la Milice remonte tranquillement dans leur Renault sans se douter un instant que Louis Renault mis ses usines à la disposition des occupants. Son neveu, Philippe Soupault, mon ami - un géant si humble- m’a dit: “La chance de mon oncle porte un nom: la guerre.” Celle de 1914-1918 qui lui permit de vendre plein d’engins militaires, et puis la Seconde Guerre mondiale… Soupault haïssait l’industriel: “Ce qu’on appelle sa réussite l’a fait passer du statut de “raté” à celui de “grand homme". Voilà pourquoi je veux qu’on me siffle !” Malgré Hitler et sa barbarie, Soupault a toujours aimé l’Allemagne même quand elle était devenue folle. Il n’a jamais dit que Beethoven était Belge…
Je vérifie chaque jour la germanophobie des Français: quand je dis que je suis pour l’Allemagne, on me dit:
-"Pas toi, ce n’est pas possible. Après tout ce qu’ils nous ont fait…”
Alors,je réponds:
-"Tu parles de 1982 ou de 1939-1945…”
Là soudain je déclenche le malaise…
-"Non, non, je parle de Schumacher et Battiston…”
Harald Scumacher, ce n’est pas l’Allemagne, c’est un Allemand.
Ce match remonte à 28 ans! J’aurais tant aimé voir Ettori foutre une baffe au puissant Horst Rubesh.
Paris n’est plus occupé par les nazis et les collaborateurs vichystes.
Nous sommes en 2010.
L’Europe n’existe pas dès que l’on parle football.
Il est évident que l’Allemagne est la patronne de l’Europe.
Les Français en ont encore peur.
Les Anglais, eux, sont sur leur île. Ils n’ont jamais baissé pavillon devant l’Allemagne.
La France, oui. C’est pour cela qu’inconsciemment, les fans français de la Dream-team de Löw sont si peu nombreux.
Aimer l’Espagne c’est plus tendance. C’est plus cool. Ramblas et tapas, olé !
De l’autre côté, Messerschmitt et Stuka…
Jusqu’en 1/2 finale, les Allemands ont developpé un football ultra collectif. C’est donc le plus beau.
L’Espagne compte sur Iniesta, Xavi, Puyol et Casillas. Et puis basta!
Si les Espagnols deviennent finalistes, ils sont en mesure de battre les Néerlandais.
Sinon, leurs rivaux allemands seront à quelques heures de leur 4e étoile.
Pourquoi j’aime le groupe mis en place par Löw ?
Parce que ses joueurs jouent toujours vers l’avant, en profondeur.
Les Espagnols sont plutôt adeptes des passes latérales.
Allemagne-Espagne ?
J’espère un nouveau récital de la Nationalmannschaft.
Avec Ozil à la baguette.

Permalink 08:29:46, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

L'Uruguay de Forlan ne rejoint pas l'Histoire

Alors qu’il a joué blessé, Forlan a presque réussi son pari. Faire disputer à l’Uruguay une nouvelle finale de la Coupe du monde, après celle remportée par son pays en 1950, contre le Brésil, à Rio de Janeiro

Très diminuée par des suspensions et blessés, l’Uruguay n’a pas pu faire mieux que 2-3 contre les Bataves et leur horrible tenue orange. Ces derniers ne sont même pas sponsorisés pas l’opérateur téléphonique…
L’Uruguay est passée prés de l’exploit: elle s’arrête en 1/2 finale.
C’est un très beau parcours pour un pays de 3,5 millions d’habitants.
L’Uruguay est une plus grande nation de football que la France.
Les Bleus étaient inférieurs au Mexique et à l’Afrique du Sud.
Domenech est parti en laissant la France au trente-sixième dessous.
C’est une équipe en ruine.
Le coq n’est plus de plumes.
Bravo à l’Uruguay que l’on reverra avec plaisir pour le match des perdants sans doute contre l’Espagne…

Permalink 08:27:50, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Armstrong est déjà distancé et Frank Schleck a abandonné

Le vélo ne fait pas de cadeau. Voilà pourquoi les footballeurs désinvoltes, comme les Français au Mondial, sont insupportables. Savent-ils ce que c’est de chuter sur le macadam ? [Laurent Figon commente en direct.]

La 3e étape du Tour 2010, Wanze - Arenberg-Porte du Hainaut, a bien vu le Carnage annoncé par Lance Armstrong qui est déjà à 2′30′’ de Cancellara, le nouveau leader qui a pris le maillot jaune à Chavanel.
Frank Schleck a abandonné. Victime d’une lourde chute à moins de 30 kilomètres de l’arrivée, dans la traversée du secteur de Sars-et-Rosières, il a été contraint à l’abandon. Cinquième en 2009, le champion du Luxembourg a été évacué vers l’hôpital de Valenciennes.
Il souffre d’une triple fracture de la clavicule.
Avec une facilité déconcertante, le Norvégien Hushovd a pris tout le monde de vitesse et passa la ligne en tête devant Geraint Thomas et Cadel Evans.

Lance Armstrong (USA/RadioShack)analyse la journée sans concession: “Comme souvent dans ces courses, c’est une question de chance. Frank Schleck a chuté et fait éclater le groupe, puis j’ai crevé et je suis resté derrière. On a beau changer le pneu au plus vite, c’est très difficile de revenir. Je ne change pas d’avis sur cette étape, c’était une bonne idée. On a perdu un certain temps, maintenant il faut garder la tête haute et saisir les occasions dans la montagne. Nos chances (de victoire finale) ont pris un coup aujourd’hui mais on ne rentre pas à la maison. C’est frustrant mais je ne vais pas me chercher d’excuses. Parfois on est le marteau, parfois on est le clou. Aujourd’hui, j’étais le clou. Andy (Schleck) était devant et il avait une grande équipe, il n’a rien eu à faire. Il est entré sur les pavés complètement reposé. Nous on se battait pour prendre leur roue. Quand on est arrivé sur les secteurs clé… Je ne vais pas mentir, j’étais à la limite. C’était très différent de la reconnaissance.”

L'Allemagne a battu Puskas, Platini et Cruyff...

En 1974, les Allemands ont tué notre rêve de voir Cruyff, Neskeens et leurs copains champions du monde…

Les Allemands me hantent depuis tant d’années.
En 1954, ils ont empêché Pukas d’être champions du monde alors qu’il avait ridiculisé la Mannschaft en poule !
En 1982 et 1986, ils ont empêché deux fois Platini d’aller en finale.
Seuls Maradona a réussi à ne pas se faire marcher sur les pieds en 1986.
Les Allemagne-Pays-Bas sont toujours des duels au sommet.
Depuis 1982, j’ai appris à apprécier le football allemand de haute voltige.
Je ne leur vois aucun défaut.
Souvent une équipe attaque bien mais a une faible défense, ou le contraire.
L’Allemagne, elle, par toujours d’une très bonne assise défensive, puis améliore les autres lignes.
L’Espagne va plier bagages en 2010, sans la Coupe Jules Rimet dans la main.
Oubliez les clichès de la Guerre d’Espagne, de Guernica…
Cessez cette germanophobie d’un autre âge.
Ceux qui cassent l’Allemagne seraient aux premières loges d’un nouveau Vichy.
Que de démagogie !
Finalement, ont n’entend jamais parler de l’Allemagne sauf quand il y a un Euro ou un Mondial.
Terminus pour l’Espagne, à moins que Iniesta nous sortent encore un très grand numéro.
Iniesta est un Ballon d’Or non reconnu.
A nn match de la finale je ne vois pas les Löw Babes rentrer à la maison.
Toute l’Europe est contre l’Allemagne. C’est choquant.
Angela Merkel dansait seul lors d’Allemagne-Angleterre. (4-1).
La finale sera Pays-Bas-Allemagne.
Si Cruyff n’a pas gagné la Coupe du monde, je vois mal Sneijder aller chercher la Coupe Jules Rimet.

PS: Fontaine peut dormir tranquille. Ce n’est pas Van Persie qui va battre son record. Avec Van Persie, les Pays-Bas jouent à dix…

Nouveau sommet de la pornographie idiot-visuel: M6 déprogramme une émission de téléréalité suite au suicide d'un candidat...

Comme m’a dit Peter Handke: “Pensons toujours à ce qui nous a déjà sauvé…” Par exemple, à notre magnifique Léo Ferré qui a chanté: “Tout se vend même le désespoir. Mais qui donc inventera le déspespoir ?” C’est fait ! L’émission de télé-réalité était en boîte. Le candidat y est… Witold Gombrowicz(1904-1969) a écrit “la Pornographie", qui vous démontre que l’infantilisme est destructeur et vide. Une impression de simulacre et de fausseté surgit de ces romans…

Ce qui suit ressemble à une nouvelle d’un écrivain mais c’est le réel absolu.
L’émission de télé-réalité s’appelle TROMPE-MOI SI TU VEUX !
Elle devait passer sur la chaîne des jeunes qui emploie Thierry Roland…
La première diffusion était prévue pour le 8 juillet.
Elle vient d’être déprogrammée en urgence suite au suicide de l’un des candidats: Jean-Pierre, coiffeur de 32 ans.
Avant de mettre un terme à sa vie, il a laissé un message d’adieu où il explique son geste définitif.
Certes, il y a 10 000 suicides annuels dans notre beau pays.
En voilà un parmi d’autres.
Il faut quand même souligner que la débilité de ce jeu n’a pas dû remonter le moral au “suicidé de la société” pour reprendre le mot d’Artaud.
Je suis persuadé que nous verrons bientôt des jeux où des candidats atteints de maladie incurable se tueront en direct devant les caméras. Les téléspectateurs choisiront: révolver, défénestration… Il y aura une cagnotte qui reviendra au téléspectateur qui devinera quand et où le candidat se flinguera. On va y arriver, vous verrez.
Pour ce qui est de TROMPE-MOI SI TU VEUX ! tout est dans le titre. Sexe et torture mentale assurés.
Voilà ce que j’appelle la vraie pornographie.
Et le CSA allait autoriser une telle programmation.
Je ne suis pas procureur ni professeur de morale.
Cependant certains producteurs et programmateurs ne sont pas mes amis.
L’émission avait été enregistrée.
Le suicidé a préféré crever avant sa starisation momentanée.
J’apprends son existence le jour de sa mort.
Voilà ce que l’on pouvait lire dans un article qui vantait l’émission:
-"Cela semble plutôt bien parti à la vu du casting venant d’être révélé par M6.
Côté filles :
- Sophie, lesbienne qui nous a déjà fait l’honneur de quelques déclarations.
- Émeline, une femme fatale de 25 ans.
- Anne-Laure, 21 ans, mannequin pour cheveux qui serait donc la compagne de Sophie.
- Camille, monitrice de ski de 21 ans.
- Karina, 28 ans, stripteaseuse la nuit et femme au foyer le jour : voilà qui n’est pas banal.
Côté garçons :
- Ange un steward de 25 ans.
- Diego, 39 ans qui adore son corps : une profession comme une autre !
- Jean-Pierre, un coiffeur-dragueur (un métier à part entière) de 32 ans .
On veut bien croire la chaine quand elle déclare : “Jamais une émission n’est allée aussi loin".

En effet ! Nouveau slogan: “La petite chaîne qui descend…”

06.07.10

En Afsud, Forlan est beaucoup plus brillant que le fantômatique Van Persie

Intelligent, talentueux, beau. Forlan a tout pour être heureux et il est heureux. Voilà le genre de footballeur qui partage ses émotions avec le public. Ce n’est pas le cas des portes de prison qui jouaient en équipe de France.

A Arsenal ou en Afsud, Robin Van Persie semble dormir debout.
Certes, il revient de blessure et manque de rythme. Tout comme l’Espagnol Torres et l’Anglais Rooney. Deux autres spectres en vandrouille.
Surtout que personne ne compare Van Nilstelrooy et Van Persie. C’est le jour et la nuit. Le sélectionneur Bert Van Marwijk a voté pour le second. C’est mieux pour le groupe d’avoir quelqu’un qui a moins de personnalité. Ce n’est pas grave: Robben et Sneijder en ont à revendre. Et ne parlons pas de Van Bommel qui a tant de caractère qu’on le croit allemand. Ne joue-t-il d’ailleurs pas au Bayern Munich. Remarquez Ribéry y joue, surtout pour y coller des Malabars sur les poignées de portes et y raconter ses frasques dans les hôtels de passes décisives. Ah! Paris sera toujours Paris…
Van Persie est comme tous les Gunners: gros problème mental. Depusi 5 saisons dès qu’il y a un enjeu considérable cela devient un obstacle infranchissable. Les Gunners n’ont qu’à regarder jouer Van Bommel pour savoir ce que veut dire avoir la grinta. On le dit truqueur ? Je réponds malin et roublard. Le football ce n’est pas une partie de bridge entre femmes oisives de conseiller spécial de président. Mental? Kuyt en a aussi plein son carquois. Quand je vois que Van Persie est en pointe des Oranges, je reste optimiste pour tous les joueurs médiocres de la galaxie du foot. Ils auront donc un jour leur chance. Passer de Van Basten à Van Nistelrooy pour arriver à Van Persie, c’est pénible à voir. Que Van Persie vienne contredire mon constat à l’amiable. Quand je le vois jouer, je ne comprends rien du tout à ce qu’il fait. Il ne sait pas jouer sans ballon. C’est un Dugarry au pays de la tulipe.
Lors de ce mondial, on ne compte plus les n°9 en crise d’identié: Van Persie, Rooney, Gilardino, Drogba, Torres, Eto’o… Ils ont plié bagage, une fois leur championnat respectif fini.
Et que dire de Gignac et Anelka, deux touristes qui ont perdu l’adresse de leur Club Med’.
Reste Forlan qui lui ne joue pas comme en club. A l’Atletico Madrid, il cherche toujours l’exploit. En sélection, il au service du collectif. La démarche inverse des footballeurs européens, à 70%.
Grand Forlan. Des yeux laser. Un visage qui semble sortir d’un film de Sergio Leone.
Forlan fait la nique à toutes les stars du football européen.
Il a marqué les esprits des fans de Manchester U. C’est un Diable Rouge éternel.

Permalink 14:05:24, Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Beckenbauer estime que Schwensteiger postule au Ballon d'Or 2010

Séquence people ? Non, esthétisme… Qui a dit que l’Allemagne était le pays de la pomme de terre et de la bière ? Il faut en finir avec le cliché de l’Allemagne. Nous ne sommes plus en 1940 ! Les commentateurs français parlent tous avec un second dégré comme si les Nazis étaient encore à Paris. Ils oublient de rappeler que Vichy était bien content qu’ils y soient. Tous les Français ne s’appellent pas Jean Moulin ou Jean Prévost…

Avec sa compagne mannequin, Bastian Schweinsteiger n’a pas l’intention de revivre un été sans trophée.
Le coriace milieu de terrain veut sa revanche sur les Espagnols qui ont battu l’Allemagne en finale de l’Euro 2008:
-"C’est fantastique de rentrer à Berlin pour faire la fête avec des centaines de milliers de supporters mais, je ne veux pas rentrer si on n’a rien à montrer. Je l’ai déjà fait deux fois, ça suffit ! On a terminé troisièmes au Mondial 2006 et deuxièmes à l’Euro 2008 donc il nous a manqué quelque chose à deux reprises et on compte bien combler ce manque”
Si on ajoute la finale de la Ligue des champions 2010 qu’il a perdu avec le Bayern Munich, Bastian Schweinsteiger n’a aucune envie de perdre contre l’Espagne mercredi 7 juillet en demi-finale du Mondial sud-africain.

De son côté, Franz Beckenbauer, légende mondiale vivante, ne tarit pas d’éloges sur la nouvelle Mannschaft de Löw:
-"L’Allemagne n’a jamais joué comme ça ! La façon dont ils jouent, leur style, est fantastique. Tout le monde est en mouvement, demande la balle, l’équipe a un formidable état d’esprit… Personne en Allemagne ne s’attendait à les voir jouer si bien. Les joueurs méritent ce qui leur arrive. Il faut regarder 20 ans en arrière pour voir une équipe allemande aussi forte, jouer aussi bien, quand nous avions gagné le Mondial en 1990. C’est l’histoire, il faut toujours compter sur l’Allemagne. On n’a pas de joueurs comme Pelé, mais le sens du combat, la culture tactique, et aussi la capacité de se concentrer au maximum pour la Coupe du monde, où nous atteignons toujours au moins les quarts (depuis 1954), et enfin l’esprit d’équipe. Schweinsteiger réussit une saison exceptionnelle, c’est la nouvelle superstar, il est le meilleur joueur du Mondial pour l’instant. Si l’Allemagne gagne, il sera candidat au Ballon d’Or. Le nouveau visage de l’Allemagne, grâce à (Mesut) Özil, (Sami) Khedira, (Jerome) Boateng… qui ne sont pas nés en Allemagne mais ont un passeport allemande. Je table sur une finale Allemagne - Pays-Bas !”
L’ancien capitaine (1974) et sélectionneur (1990) de l’Allemagne championne du monde à deux reprises est fier de sa sélection. Et moi avec lui.
Les imposteurs français, les frimeurs italiens, les frileux portugais, les maladroits brésiliens, les fragiles africains et les liquéfiés argentins sont tous à la maison.
En définitive, les tricoteurs espagnols, les insouciants néerlandais, les puissants allemands et les courageux uruguayens forment les quatre meilleurs sélections de la nouvelle donne mondiale qui va durer quatre ans.

Permalink 13:26:51, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Laurent Blanc estime que le noyau de joueurs que lui laisse Domenech "n'est même pas le pépin d'un melon"...

F.Ribéry rejouera sans doute en équipe de France de L. Blanc parce qu’ils ont le même agent et que le football français n’est plus qu’une vitrine pour sponsors. Blanc nous a parlé d’un temps qui n’existe plus en France: l’amour du maillot. Va-t-il pouvoir changer la tendance ?

Bien-sûr personne n’a demandé à Laurent Blanc s’il comptait conserver comme agent Jean-Pierre Bernès qui est aussi celui de Ribéry. On aurait pu lui poser cette question quand il a dit que les agents devront avoir une réflexion pour faire comprendre à leur joueur que l’équipe de France devait avoir une place à part dans une carrière.
Tout a commencé de manière modianesque avec un “Président” qui avoue n’être pas le plus grand orateur de France.
Ce n’est ni BHL ni R. Courbis…
Il a taclé aussi Thuram de manière indirecte, disant que des gens ont beaucoup parlé et qu’il n’avait pas l’intention de leur répondre.
Tout d’abord, Blanc a lu un texte. Parfois sa langue a fourché sur ses propres mots.
Rien de grave. L’hésitation du premier communiant.
S’il a bredouillé quelques fois, sa machoire, elle, était carnassière.
En gros, il a parlé de compétence et de plaisir.
Il a déclaré sa flamme à l’équipe de France: rien n’est trop beau pour elle.
Un club c’est bien mais la joie de jouer avec les Bleus doit redevenir essentielle car c’est du pur bonheur.
Après la lecture de son discours, il a répondu à quelques questions.
Sur les leaders du bus, il a précisé qu’il n’était pas un coupeur de tête.
Il compte sélectionner les meilleurs à leur poste.
Ceux qu’ils ne considère pas comme étant les plus brillants ne seront pas convoqués.
Donc les sanctions vont arrivées par la sélection ou non de tel ou tel joueur.
On ne peut pas mieux agir.
Certes ceux qui ont fait passer l’intérêt d’Anelka avant celui des Bleus vont se faire huer un temps par le public s’ils jouent au SDF et qu’ils y jouent très mal.
Le public- et c’est normal- va vouloir lui aussi s’exprimer au moment voulu.
D’aucuns diront que Blanc n’a pas dit grand chose.
La forme ne fut pas terrible car pas spontanée du tout.
Le fond ne donna pas lieu à sauter au plafond.
Souhaitons qu’il laisse les clowns à la maison.
On fait des révolutions pour sauver des traditions.
Blanc ne fait pas autre chose quand il refait venir à la FFF, l’intendant (H.Emile) et le chef de presse (Ph. Tournon), des hommes de 1998 que Domenech avait chassés avec le succès que l’on sait…
Il a dégagé beaucoup de calme.
Il était simple et déterminé.
On a senti qu’il était vraiment fier de son nouveau travail.
Il a évolué avec discrétion et classe.
Je ne le vois pas appeler Anelka qui n’est vraiment pas un buteur irrésistible et donc indispensable.

La France bien placée dans la Coupe du monde de la corruption

Contrairement à la rumeur qui le dit partant, Maradona n’a pas dit qu’il renonçait à la sélection

Si 64 % des Français considèrent que les politiciens actuels sont corrompus, 100 % des vrais passionnés de football aiment Maradona.
Le revoir sur le banc de l’Argentine fut une joie car on sait que loin du football il n’est plus rien.
C’est le seul professionnel- et quel professionnel!- à mettre le maillot de son pays quand il voit jouer l’Argentine. Dans les tribunes, il ressemble alors à un supporter.
Personne ne fait pas. Absolument personne.
Pour un joueur mettre le maillot hors du terrain cela est impossible.
Il n’est pas du genre à planifier son rôle de sélectionneur.
Il croyait à son groupe mais ce dernier n’a pas su réagir aprés l’ouverture du score par les Allemands.
Les Allemands avaient plus envie de gagner.
Les Argentins n’étaient plus que des Français planqués dans un bus.
Maradona a été déçu par les siens comme Platini, autrefois avec pourtant Papin et Cantona.
Souhaitons qu’il reste encore un peu sélectionneur.
Et la France dans tout ça ?
Le football du terrain n’existe plus.
Laurent Blanc connaît son baptème ce matin dans son rôle de sélectionneur.
Le football ne fait plus écran à la politique intérieure qui fait état de malversations diverses.
On se balance au visage des enveloppes pleine de flouze.
La France est dans le caniveau.
Peut-on encore tomber plus bas ?
En 2010, la France n’est plus qu’un pays de soupçons, suspicions, délations, réglements de compte, coups bas, combinaisons, influences, attaques en tous genres, déstabilisations, collusions, avantages monétaires, enveloppes d’espèce sonnante et trébuchante… Drôle d’ambiance. Climat exécrable. Genre fin de règne. Affaiblissement du pouvoir. Déficience éthique. Déchaînement médiatique.
Le football français a enfin commencé à faire le ménage, il était temps.
Et les électeurs que vont-ils faire en 2012 ?
Aubry United, genre le vote sanction ?
En 1974, Emmanuel Berl m’a dit: “Dans le mot socialisme, il y a le mot social… Dans la devise républicaine, il y a le mot fraternité… Si la gauche vient au pouvoir, je crois hélas que cela ne sera qu’un changement de personnel…” Il est mort deux ans après et n’a donc pas vu Mitterrand (le vrai) à l’Assemblée.
Il m’a dit encore: “Edouard Herriot m’a souvent repété: “Il faut choisir soit la politique, soit l’argent…” Le plus grand maire de Lyon choisi la politique.
A propos de Berl, je vous conseille de lire La France Irréelle. (1957, réédition Les Cahiers Rouges) Essai visionnaire sur notre pays. Livre hors du temps.
Aujourd’hui, il ne serait pas étonné du tout de voir que l’on confié le Ministère de la Culture de son ami André Malraux à un animateur de télévision.

05.07.10

Permalink 23:12:51, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Laurent Blanc ne chasserait aucun Bleu de la sélection

Le but en or de Laurent Blanc contre le Paraguay en 1998. Sur service de Pires relayé par Trezeguet. On le voit Trezeguet et Pires ont rendu de grands services à la France. En 2000 aussi. Pour les remercier, Domenech ne les a plus retenus… Et maintenant, on critique Thuram parce qu’il conseille que l’on fasse les grandes soldes avec les gugusses du bus. Ils ont fait quoi Gallas, Abidal et Evra pour les Bleus ? Ah! la tête de Gallas contre l’Eire suite à la main de Titi 1er… Maintenant on dit pour excuser la mascarade du bus qu’ils ont été dépassés par les événements. Ce n’est plus de la tolérance, c’est du piston, du copinage. Blanc ne peut pas débuter son ère par une mesure d’exclusion…

Thuram risque d’être déçu !
Le nouveau sélectionneur ne peut pas ne pas sélectionner F. Ribéry puisqu’ils ont le méme agent… vous savez l’un des protagonistes du match acheté VA-OM, 1993 avec des biftons enterrés au fond du jardin.
Quand l’actuel Pt de l’OM a voulu l’engager cela déclencha un tollé général.
Et là, l’omerta est de retour…
Mon petit doigt me dit que Laurent blanc ne va pas faire table rase avec son prédécesseur qui a pourtant poussé les Français à être contre notre propre pays
“Lolo” irait voir Abidal, Evra et consorts pour voir leur état d’esprit.
Autrement dit tout ce qui est arrivé dans le bus ce n’est pas grave, c’est même rien.
Laurent Blanc prend ses fonctions à la tête des Bleus ce mardi 6 juillet 2010.
Il y a une attente énorme. Il va être reçu comme un chef d’état, un nouveau pape du football.
Je l’entends déjà dire avec son bel accent du sud:
-"Attention ! je ne suis pas un magicien… J’ai besoin de tout le monde.”
Enfin, nous verrons une responsable du football qui a les épaules larges.
Blanc arrive avec une immense cote d’amour.
Une chose est certaine, ses partenaires de 1998, Lizarazu (RTL, L’Equipe, TF1…) et Dugarry (L’Equipe, C+…) vont le protéger. Il part avec un très gros bouclier médiatique. Ce que n’aura jamais eu Domenech…
Comme il ramasse le football tricolore dans le ruisseau, il ne peut que le relever. Les Bleus ne peuvent pas tomber plus bas. Des millions de joueurs rêvent de disputer une Coupe du monde, et les Bleus de Domenech ont traité la compétion suprème comme si c’était le tournoi de sixte d’un festin de lieu-dit au fin fond du Massif Central.
Comme joueur, Blanc a été toujours grand. Sportivement et humainement.
Ne l’appelait-on pas “Président” ?
Thuram souhaite suspendre à vie Evra…
Blanc n’ira pas jusque-là. Il se contentera de ne plus sélectionner certains joueurs au profit d’autres…
Un jour, on a demandé à un responsable soviétique: “Pourquoi l’oeuvre d’Alexandre Soljenitsyne est-elle censurée ?” Avec superbe, il répondit: “Elle n’est pas censurée, on ne l’édite pas, c’est tout… ” Fantastique mauvaise foi!
Imaginons qu’il retienne encore Evra, Gallas ou Ribéry. Ces joueurs vont être hués par les fans. En tout cas lors de leur premier match au SDF… Ce n’est pas cela qui va faire bien débuter l’ère Blanc.
Je suis pour lancer des joueurs qui évoluent en L1. L’Allemagne et l’Espagne le font bien. Certes nous n’avons pas l’équivalent de Barcelone ou du Bayern Munich.
Je suis certain que Blanc va galvaniser ses joueurs.
Un sélectionneur c’est quoi?
Quelqu’un qui sait faire cohabiter des individualités complémentaires comme un peintre choisit ses couleurs.
Il faut qu’il fasse bien vivre ses joueurs ensemble, sur le terrain, à Clairefontaine et dans les hôtels de passages et non de passes…
Question déontologique:
Compte-t-il se séparer de son agent qui est l’agent de Ribéry, Nasri, Deschamps…?
Question pratique:
Va-t-il faire comme l’OM, à savoir interdire les casques audio aux joueurs dès lors qu’ils sont dans l’espace public ? (Trés bonne initiative).
C’est un détail mais dans la vie tout est question de détail. C’est l’accumulation de détails qui fait les grandes oeuvres.
C’est le “Président” que N. Sarkozy aurait dû recevoir…
Henry c’est le passé dépassé. Blanc c’est le présent et l’avenir.
Bonne chance à Laurent Blanc !

PS: Un sélectionneur sait aussi quelqu’un qui doit savoir gérer ses plages hors compétitions. J’espère que Blanc ne va pas poser dans la presse avec sa femme. Je ne le vois pas vendre la liste des présélectionnés à un opérateur de teléphone. J’en passe et des pires ! On veut un sélectionneur compétent, heureux et digne.

Permalink 22:45:20, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Hommage à la Céleste et sa garra charrúa,

:p:p:p L’Uruguay est le berceau de la Coupe du monde 1930. Des millions d’incultes l’ignorent. Forlan et ses partenaires vendent chèremement leur peau. D’après ceux qui vont les empêcher d’aller en finale ne sont pas encore nés…Pour les Français, l’Uruguay c’est le pays natal d’Isidore Ducasse dit Lautréamont. Nous ne pouvons qu’aimer ce pays, n’en déplaisé à Cruyff que nous aimons aussi. Van Persie a besoin de se réveiller…

Voici tous les héros de la Celeste, fantastique équipe de vrais footballeurs.
Hélas, les qualifiés en 1/2 ne pourront pas tous joués, l’Uruguay souffrant de maux différents mais l’essentiel est intact: leur sens du combat. On l’a vu avec le sacrifice de Suarez, avant centre transformé en goal illicite !
L’Uruguay n’a que 3,5 millions d’habitants… Question licenciés de football, elle en possède 187 500. Ce qui signifie que c’est un grand pays de football.
La nouvelle génération veut enfin rattraper leur passé riche de deux titres mondiaux (1930 et 1958).
Forlan et ses amis ont décidé depuis le début reverser une partie de leurs primes à leurs concitoyens dans le besoin.
L’Uruguay a ce que la France n’a plus: respect des aînés, fierté du drapeau, amour du football, bonheur d’être en Afsud… Ses joueurs font un pressing très haut pour lancer vite leurs attaquants.
Les Pays-Bas n’ont pas encore gagné… Ils en sont même très loin.

*Fernando Muslera(Lazio Roma, 24 ans)/ Goal vif ayant une très bonne lecture du jeu. Grande capacité d’anticipation. Bon sur sa ligne. Energie à revendre. Eveil constant. Intelligent dans le placement.
*Jorge Fucile (Porto, 26 ans). Défenseur latéral aux qualités multiples : consciencieux dans les duels, adroit avec le ballon, intelligence tactique, véloce, grand relanceur. Peut jouer à gauche comme à droite.
*Diego Lugano (Fenerbahce, 30 ans). Prototype de la fameuse garra charrúa, la combativité légendaire des footballeurs uruguayens. Dur au marquage, très bon dans le jeu aérien, autoritaire, le défenseur central de la Celeste mérite le brassard. Ah si Mexès pouvait atteindre son niveau !
*Mauricio Victorino (Universitad de Chile, 28 ans) L’arrière central est un champion des duels dans l’espace, très doué dans le un contre un. Frappe puissante du pied droit.
*Maximiliano Pereira (Benfica, 26 ans)/ Le polyvalent par excellence.
*Diego Pérez (Monaco, 30 ans) Superbe milieu axial: increvable, rusé et combatif. Sens tactique. Gros tempérament. Enorme abattage.
*Egidio Arévalo Ríos(Penarol, 28 ans) Milieu axial ultra discipliné et expérimenté.
*Edinson Cavani (Palerme, 23 ans) Buteur né: sang-froid, précision, rapidité d’exécution, opportuniste. Un Dugarry qui sait jouer au football.
*Álvaro Fernández (Universitad de Chile, 25 ans)/ Milieu de terrain rapide, incisif et bon de la tête. Sait offrir des centres bien dosés.
*Diego Forlan (Atletico Madrid, 31 ans) Vit sa pleine maturité. Footballeur de rêve.
*Luis Suarez (Ajax Armsterdam, 23 ans)d’Uruguay. Buteur d’exception. Grâce à sa très grande technique peut frapper sous tous les angles. Peu de déchets. Puissant et rapide. A la fois Tevez et Rooney. Ne vasrester longtemps à l’Ajax. Ferguson veut-il que lui donne son portable ?

Sélectionneur: Oscar Tabarez, a composé un beau groupe homogène. Va à l’essentiel. Déteste perdre son temps. Ne supporte pas les joueurs stupides qui n’ont aucun chance auprès de lui… Suivez mon regard ! Hélas, Tabarez va disputer une 1/2 sans Suarez, sans Fucile, suspendu et sans doute son capitaine Lugano, gravement blessé au genou. La défense est donc décimée et l’attaque n’a plus son fer de lance…

Permalink 18:14:01, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Info ou intox ? Maradona démissionne de son poste de sélectionneur

Enfant Maradona a dit: “J’ai deux rêves: jouer et gagner la Coupe du monde…” Il les a réalisées en 1986. Messi a été incapable de lui offrir celle de 2010… Messi n’est pas le meilleur joueur du monde. Il n’a été que le meilleur joueur d’Europe en 2009. Le meilleur joueur du monde sera Klose, Iniesta ou Sneijder. Le Ballon d’Or 2010 doit être décerné à l’un des vainqueurs de la Coupe Jules Rimet. Klose est l’un des meilleurs buteurs de tous les temps du tournoi majeur. C’est donc un footballeur d’anthologie comme Ronaldo 1er, Fontaine et G. Müller.

Nouvelle petite mort de Maradona.
J’en porte le deuil.
Aux dernières nouvelles, il arrêterait la sélection. Il abandonnerait l’Argentine. Cela me paraît inconcevable…
Certes, il n’est pas du genre à s’accrocher à son poste comme certains grabataires du ballon rond s’accrochent à leurs fonctions comme le mourant à son urinal.
Il est vrai que Maradona n’a plus rien à prouver: c’est le plus créatif de tous les joueurs depuis 100 ans.
C’est un homme d’émotions. Il réagit toujours à chaud. Ce n’est pas un politicien du football.
La fédération devrait le retenir. Il n’a pas démérité.
Messi l’a déçu: il n’a rien fait, à part des dribbles aussi inoffensifs que ceux de Ribéry.
“Mon cycle est terminé. J’ai donné tout ce que j’avais” a déclaré El pibe de oro.
Alors qu’il avait un contrat jusqu’en 2011, il s’en irait…
Sous le coup de massue de l’Allemagne.
Je me souviens de Joachim Löw au début du match quand il a regardé Maradona s’installer debout dans la zone technique. Le sélectionneur allemand a dit avec ses yeux: “Tiens, il est là Diego… ” Genre il va nous faire son numéro mais on va le vite le calmer…” Löw a eu une magnifique attitude de compététiteur. C’est quelqu’un ce Löw.
Messi n’a pas le niveau de Maradona qui, lui, faisait gagner tout seul son pays.
Sans Iniesta, sans Xavi, sans Puyol, sans le Barça… Messi est infirme.
Que les démons ne viennent pas à nouveau tirer par la manche l’immense Maradona.
Maradona ne peut pas vivre sans football.
Que va-t-il faire ?
Hendrix ne pouvait pas vivre sa guitare.
Miles ne pouvait pas vivre sans trompette.
Maradona n’est pas une master card comme Pelé.
Maradona ne veut pas devenir un dirigeant comme Platini.
Ne laissons pas tomber Maradona.
Il n’a jamais tué le petit garçon en lui.
Diego reviens ! Diego reste !

Il y a beaucoup de monde qui ont le cigare: politiciens, Bleus...

Domenech a le cafard, c’est la faute aux canards.
La presse est toujours responsable de tous les maux mais elle fait son travail.
L’Equipe, le Canard Enchaîné, Médiapart ont fait craquer le vernis des apparences.
On remarquera que ses trois titres sont indépendants ou presque…
Il ne s’agit pas de titres leaders detenus à 100% par les deux marchands d’armes.
Si ces derniers ont des journaux, des radios… ce n’est pas un hasard, cela leur permet de manipuler l’opinion.
Heureusement que quelques organes de presse peuvent encore travailler sans servir la soupe.
Pour qu’on évite le “tous pourris", il est essentiel que l’on sache le plus de choses possibles.
Lilian Thuram et Bernard Lacombe ont brisé l’omerta.
On connaît les deux joueurs. Ils ne sont pas du style à avoir une “blacklist”
Si le “capitaine” Evra a pris le cigare, ils ont raison de l’éteindre.
Dans le bus, il y en a un paquet qui l’avait le cigare !
Si l’on ressent le besoin de dire: “Dehors! On ne veut plus vous voir! “, c’est notre droit.
Il y a des dizaines de joueurs qui méritent de jouer en équipe de France.
Puissons dans la L1 ! Sélectionnons des joueurs qui crèvent de ne pas y jouer !
On ne veut plus des poupées médiatiques qui veulent que l’on parlent d’elles en bien ou en mal qu’importe !
Les Bleus n’étaient plus qu’un parking pour Paris Ibis du ballon rond…
Si on sélectionne un bon joueur et qu’on lui dit: “J’ai confiance en toi! “, ce joueur à des grandes chances de s’imposer à l’étage supérieur.
C’est ce qu’à fait Jacquet avec Thuram and Cie. Il a repris Petit qui devint formidable.
A l’inverse, si vous dites à Mexès: “Vas-y prouve leur que t’es pas un bidon…", là vous le flinguez ! C’est en gros ce qu’à fait “l’autre” que l’on entend plus: il doit nous préparer sa Pléiade sur papier bible…
Tant qu’il était dans la com. on l’a vu jusqu’au 20 h de TF1 nous balancer ses joueurs parmi lesquels un bon nombre de danseuses.
Aujourd’hui, il n’y a plus personne.
On le voit juste dans les canards en train de faire le plein d’essence.
On eût dit un tableau raté d’Edward Hopper.
La France vit toujours sous le pavillon de la vulgarité.
Le drapeau claque au vent.

PS: Quand je vois des articles sur des Bleus, je passe les pages sans m’y arrêter. Ainsi ce week-end, un long reportage sur Malouda n’en finissait plus dans L’E. Mag. Le côté, je fais dans l’humanitaire, on connaît. Quel besoin de faire de la com. là dessus. Il est vrai que la discrétion, ils ne connaissent pas chez les Bleus du bus. A ce propos, pourquoi “l’autre” n’a jamais téléphoné à Vieira pour lui dire qu’il ne le sélectionnait pas? Finalement c’est un bien pour “la Pieuvre". Il sort grandi par le fait de ne pas être allé en Afsud.

Permalink 08:38:44, Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

L'Allemagne est la mal-aimée du football mondial

Franz Beckenbauer incarne à merveille l’Allemagne, fascinant mélange d’élégance et de force. L’Allemagne est la mal-aimée du football car elle fait peur par sa capacité a atteindre la perfection. On ose dire qu’elle ne fait pas rêver !

Depuis 1934, l’Allemagne a été présente 12 fois dans le dernier carré des 19 Coupes du monde Jules Rimet de l’Histoire.
C’est véritablement un exploit répété à l’infini!
Le Brésil n’est parvenu que 10 fois en 1/2 finale. [La France 5 fois: 1958 (Kopa); 1982, 1986 (Platini); 1998, 2006 (Zidane)
Certes, les Brésiliens comptent cinq Coupes du monde tandis que les Allemands en comptabilisent trois. Une quatrième leur tend les bras.
D’ici deux matchs, Philipp Lahm peut aller chercher la Coupe du monde Jules Rimet. (C’est tellement plus beau que la Coupe du monde fifa…)
L’Allemagne est toujours mal-aîmée, à cause de la guerre 1939-1945.
On caricature le jeu agressif made in germanique.
A la vérité, la Mannschaft a toujours su mélanger la fine technique à la puissance physique.
Le pays maintient cette double spécificité.
Les Allemands jouent à la vitesse grand V.
Leur football a l’art de paralyser le jeu adverse avec la faculté de tuer un match grâce à leur science de la contre-attaque qui va rien à envier aux Italiens.
Les Allemands ne friment pas dans la presse. Ils attendent l’heure des matchs et les remportent avec une voracité de morts de faim.
Pendant quatre ans, on a vu des centaines d’articles sur Messi, C.Ronaldo, Drogba, Eto’o, Ribéry et lors du tournoi mondial on ne voit que Klose et ses partenaires, boudés par les médias europées.
La constance germanique est impressionnante.
Ils ont une capacité à se renouveler qui force l’admiration.
Sans cesse, ils forment des joueurs emblématiques.
Leur sentiment patriotique est au paroxysme.
Qu’est-ce qu’un nationaliste? Quelqu’un qui haït les autres.
Qu’est-ce qu’un patriote ? Quelqu’un qui aime son pays.
Ils savent être complémentaire et avoir une très grande animation de jeu.
Ils ont aussi une horloge dans le cerveau qui leur fait percevoir le temps qui passe avec une intense perception.
Les Allemands ont toujours eu de très fins techniciens.
Et comme, ils savent se faire respecter, leur gamme est complète.
Ils vous griffent la cheville quand elle est en l’air.
Leur football est superbe à voir car ils parviennent très souvent à clore leur action en cours.
Chez eux on ne vante pas dans les médias des poupons gonflants.
Beckenbauer ? Oui, mais aussi Breitner, Vogts et G. Müller.
Wolfang Overath avait un toucher de balle que l’on retrouve chez Ozil.
Le football allemand réussit à détruire le jeu adverse car il réduit en cendres le mental d’en face.
Les rivaux du jour perdent leurs moyens. Ils souffrent tous d’un complexe d’infériorité.
Le Brésil a des danseurs étoiles qui ne savent pas bien marcher sur l’homme. Voire la cuvée 2010.
Par contre, l’Allemagne impressionne autrui avec ses danseurs étoiles qui savent manier le sécateur.
J’aime l’Allemagne depuis 1974 quand ils sont arrivés à vaincre les Pays-Bas de Cruyff. Certes en Allemagne…
Cette génération 2010 est une très beau groupe.
Vision globale du dernier carré:
Pays-Bas: doit atteindre la finale car les Bataves ont beaucoup d’enthousiasme, et Sneihder + Robben.
Uruguay: un bel était d’esprit remonté comme une horloge mais double handicap: blessés et suspendus.
Espagne: Iniesta peut faire très mal à l’Allemagne.
Allemagne: favori.
Pronostics pour la finale: Pays-Bas-Allemagne (60%), Pays-Bas-Espagne (40%)

04.07.10

Le meilleur onze de la Coupe du monde 2010

Messi n’est plus Ballon d’Or, tant il a été terne au cours du Mondial. Sont encore en course: Iniesta, l’homme de la passe décisive, joueur d’exception, l’anti-star absolue; Forlan, joueur aussi doué que sympathique (on se demande encore pourquoi Ferguson l’a laissé partir de MU. Hélas, son équipe est diminuée en 1/2…); Sneijder, footballeur de haut parage; Villa, la joie de vivre est la signature de ce chasseur de but rarissime; Klose, joueur au mental en acier trempé…. Le futur Ballon d’Or sera titulaire parmi les vainqueurs du Mondial 2010.

La Coupe du monde est le tournoi majeur qui étalonne les vrais et les faux talents.
Enfin des matchs capitaux loin des journaux qui nous vendent des faux artistes.
Ce Mondial 2010 a fait mis en évidence la faillite d’un grand nombre de joueurs.
Les surcotés se sont cassés le nez au pied du mur: Ribéry, Evra, Abidal, Gilardino, Luis Fabiano…
Les blessés ont été obligés de jouer, hors de forme: Gallas, Pirlo, Torres (encore en course), Rooney, Drogba…
Les has been étaient “carbos": Henry, Gattuso, Cannavaro, Veron…
Les Ballon d’Or n’ont rien montré: Kaka (a frôlé la rennaissance), C. Ronaldo (hors de forme), Messi (un gamin égaré dans un monde d’adultes)…

Iker Casillas (Espagne)/ Décisif en 1/4 de finale
Philipp Lahm(Allemagne). Assurance tous risques
Diego Lugano (Uruguay). Solide
Carlos Puyol (Espagne). Du fer incandescent
Jérôme Boateng (Allemagne)/ La puissance de la jeunesse
Weisley Sneijder (Pays-Bas). Génial électron libre
Bastian Schweinsteiger (Allemagne). (Capitaine) Un homme sur qui on peut compter
Andres Iniesta( Espagne). Le cerveau. Pertinence dans l’analyse des informations. Laser
Mesut Ozil (Allemagne)/. Regard périphérique. Art de la temporisation
Miroslav Klose (Allemagne). L’opportuniste est un tueur de match
David Villa (Espagne). Technique + vista. Art de la frappe placée

Remplaçants: Lloris (France), Maicon (Brésil), Frank Lampard (Angleterre), Yasuhito Endo (Japon), Arjen Robben (Pays-Bas), Landon Donovan (Etats-Unis), Keisuke Onda (Japon), Diego Forlan (Uruguay), Asamoah Gyan (Ghana), Carlos Tevez (Argentine), Robert Vitek (Slovaquie), Thomas Müller (Allemagne)

Permalink 22:47:14, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Haro sur le Thuram ! La démagocratie fait le spectacle.

Thuram en a assez du “responsable mais pas coupable". Thuram on le connaît. Il n’a jamais pris l’équipe de France pour un équipe de corpos à la disposition d’ X ou Y. Les médias chargent Thuram mais pas un seul mot contre Anelka. Ils claquent des dents dès qu’ils parlent d’Anelka.

Le joueur le plus capé de l’Histoire de l’équipe de France dérange comme tous les hommes libres.
Avez-vous remarqué qu’il est l’un des rares anciens de 1998 à n’être pas consultant ?
En période de Mondial, il perd donc beaucoup d’euros…
Etant libre, il n’est pas défendu par un groupe médiatique, dont les deux plus importants sont des marchands d’armes comme autrefois Joao Havelange, l’ex président de la fifa (en minuscules).
L’argent n’a vraiment pas d’odeur. Surtout celles de la poudre et du sang.
L’Equipe ne manque pas d’air!
Le 3 juillet 2010, elle titre page 11.S: “THURAM FRACASSE EVRA", avec juste à côté un billet titré: “Démagogie".
D’un côté, elle se sert de Thuram. De l’autre, elle le critique.
Il ne doit pas y avoir de miroir dans ce journal où alors ses rédacteurs sont tous des “schizos". Une part d’eux-mêmes fait la titraille et l’autre dit :"Beurk” quand ils passent devant un kiosque. On voit bien qu’ils n’achètent jamais leur journal… Ils ne font que vivre sur sa carcasse.
Depuis que Thuram a estimé que Evra ne doit plus jamais jouer en équipe de France, on le fait passer pour un Stalinien.
Les mêmes qui se payent Thuram ont chez eux les oeuvres de Louis Aragon qui a fermé les yeux sur les 100 milllions de morts du communisme! Ils nous récitent du Paul Eluard sans même savoir que ce marchand de tableaux- ce qu’il fut- a écrit une ode à Staline. Vive Soupault ! Voilà un vrai surréaliste, un vrai dadaïste. Les autres n’ont été que des “grands hommes", des peoples pour intellos.
L’Intelligentsia du ballon rond -ou la prétendue…- tombe sur Thuram. Guy Roux en première ligne.
Tous les prêtre de la pensée unique de France et de Navarre jouent aux chantres de la démocratie.
Ils ont flingué Henry, Abidal et Evra parce qu’ils n’ont rien dit mais ils ne supportent pas quand Thuram élève la voix.
A propos de ce trio de refractaires d’opérette, il faut savoir qu’ils ont raconté n’importe quoi à propos de la solidarité du bus. A la vérité, beaucoup de joueurs voulaient quitter le bus…
Thuram n’est pas du genre à salir le maillot de la France comme Evra qui a pensé à l’intérêt d’Anelka avant de penser à ceux de l’équipe de France.
Et que dire d’Abidal incapable de jouer contre l’Afsud.
Que de chochottes dans cette sélection de Domenech!
Thuram est la conscience du football tricolore.
Ceux qui le mitraillent s’achètent une conduite de gentleman, grâce à Thuram.
On connaît Thuram pour l’avoir vu sur un terrain.
Ses détracteurs ne sont que des beaux-parleurs, des dialectitiens médiatiques.
Les langues de vipères sont pacifistes sur les ondes de marchands d’armes !
Un ancien nandroloné de 1998- blanchi pour vice de forme pour ne pas dire forme de vice- se permet de tacler Thuram.
Rien de plus logique. Cette ombre de Zidane n’a pas supporté quant Thuram critique fermement le coup de boule de “Zizou” contre Materazzi…

Permalink 17:35:14, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le pays natal de Lautréamont, l'Uruguay, ne pouvait pas mourir grâce à la légendaire garra charrúa (Grinta)

Est-ce que l’Uruguay est protégé par Lautréamont, et les deux Jules: Laforgue et Superveille ?
Vous savez que le football a une dimension mystique.
Comment se fait-il que l’Uruguay n’a pas perdu devait contre le Ghana alors que toutes les ondes étaient pour l’ultime représentant de l’Afrique. Toutes sauf les 3,5 millions de l’Uruguay, plus moi et quelques autres.
En manquant un penalty à l’ultime seconde de la prolongation, le Rennais Asamoah Gyan a permis à l’Uruguay de disputer la qualification pour les demi-finales, grâce aux tirs au but. La Celeste n’a pas laissé passer l’occasion…
Quarante ans après sa dernière demi-finale d’une Coupe du Monde de la FIFA, l’Uruguay, double champion du monde (1930 et 1950) est donc dans le carré magique des 4 plus grand pays du football actuel. Le terrain a parlé! La France, elle, oui la prétentieuse France, aussi vulgaire que ses dirigeants politiques, est derrière de la classe ou presque. Elle est plus proche de Malte que de la Serbie.
La Celeste a brisé les rêves du Ghana et de toute l’Afrique qui espéraient voir les Black Stars devenir la première équipe africaine atteindre la finale d’un mondiale.
Avant que le ballon de Gyan ne frappe la transversale, Luis Suarez a été l’auteur d’un geste qui restera gravé dans les récits de la Coupe du monde 2010. A l’ultime minute de la prolongation du quart de finale, l’attaquant de la Celeste a repoussé sur sa ligne de but une tête normalement victorieuse de Dominic Adiyiah. Suarez s’est sacrifié: il a empêché le but, avant d’écoper d’un carton rouge et d’être expulsé. Il n’a pas triché. On peut arrêter un ballon de la main dans un réflexe d’autodéfense. Le talent de Suarez est de s’être placé sur la ligne pour suppléer son goal. Quelle présence d’esprit ! Il n’a pris qu’un match de suspension et pourra donc jouer la finale au cas où… Vous allez me dire: Et la main de Thierry Henry était-elle aussi un exploit ? Non, rien à voir. Là nous sommes dans la double main, mouvement calculé et donc non volontaire- nuance !: une pour empêcher le ballon d’aller de sortir, deux pour mieux la contrôler. Suarèz lui a arrêté un bolide qui lui arrivait en pleine tête. Henry n’a pas été sanctionné. Suarez, oui, et son équipe aussi.
Hélas pour le Ghana, Asamoah Gyan a raté le penalty consécutif à l’acte d’anti-jeu, laissant les Sud-Américains s’imposer quelques minutes plus tard lors de la séance de tirs au but.
Et si l’Uruguay gagnait la Coupe du monde ?
Cela serait fantastique.
Le victoire du football de rue sur le football des frimeurs quoiqu’ils ont tous disparus depuis.
Messi est considéré comme un Dieu alors que personne n’a fêté Luis Suarez, le meilleur buteur européen 2009-2010: 37 buts en 35.
Le joueur de l’Ajax Armsterdam ne pourra pas jouer la 1/2 contre ses amis néerlandais.
Attention, la hiérarchie peut nous réserver encore de belles surprises parmi les 4 pays phares de la nouvelle galaxie.
J’ai aussi une tendre particulière pour EL Loco, Sébastian Abreu, l’homme de la Panenka qui a envoyé son pays en 1/2 finale.
Lautréamont serait content.
“JE TE SALUE VIEIL EL LOCO…”

Permalink 14:39:12, Catégories: ANQUETILLEMENT  

Pour Miroslav Klose et contre Thierry Henry, futur joueur de CFA du foot américain

Henry n’est qu’un homme sandwich, une icône de la pensée unique. Ce n’est ni Garrincha ni Weah. Place aux vrais footballeurs, tels Klose et tous ses copains de la Mannschaft. Les Français de 2010 ne sont que des amuseurs de galeries marchandes. Le professionnalisme et le talent sont du côté de l’Allemagne. Le G4 a pour membre l’Allemagne, l’Espagne, L’Uruguay et les Pays-Bas. Merci à ces quatre délégations. La vérité du terrain a parlé. Tous les autres paramètres n’entrent pas en ligne de compte. Les Français de 2010 ne sont pas ceux d’Hidalgo. En 1982, on a pleuré avec Platini et Tigana. En 2010, toute la France était contre Henry, Evra et Ribéry.

Avec 100 sélections et 50 buts, Miroslav Klose force l’admiration.
Comment se fait-il qu’on ne parle jamais de lui ?
En France, il est frappé d’ostracisme car c’est un Allemand issu de la Pologne.
Chez les sociétaires de la pensée unique ce n’est pas tendance.
Ils préfèrent vanter à longueur de temps Thierry Henry qui n’est plus qu’une ombre du football. Un has been de la plus belle facture. On annonce Henry aux Etats-Unis, mais je m’en fous complétément ! Là-bas, le foot est du niveau de la CFA…
Alors qu’il n’a pas sa place à Troyes, il signe aux Etats-Unis…
Ce gars-là ne se sert des médias que pour communiquer.
Il a même utilisé le pt de la République à des fins personnels.
On critique Berlusconi, mais lui au moins, il possède l’AC Milan. Le pt du conseil italien ne joue pas dans la même division !
Henry c’est le football bling-bling. Pour lui, l’équipe de France est un écrin à sponsors.
Il n’a jamais été capable de gagner une C1 avec Arsenal et Wenger.
Il a fui à Barcelone pour se servir de Iniesta et tous les autres Catalans.
Henry ne joue que pour lui.
Je suis 100 % pour Klose, joueur de classe mondiale.
On entend parler toute l’année de “Titi 1er” mais quand vient le Mondial, il reste au fond d’un bus.
On n’entend jamais parler de Klose mais quand arrive le Mondial on n’entend plus parler que de lui.
Il compte désormais 14 buts en Coupes du monde, toutes confondues. Autant que G. Müller.
Il est a un but du record de Ronaldo 1er.
Pendant ce temps, Rooney, Drogba, Messi et C.Ronaldo sont devant leur écran plat, très plat.
Anelka lui est un attaquant pour centres aérés.
Et Henry ? Il ne marque plus que dans les pubs, comme Kaka.
Henry et les Bleus ne font parler d’eux que dans la presse, tandis que Klose est i
un joueur d’exception.
Après une saison assez décévante, il s’est concentré pour le Mondial et avec quelle réussite.
Cela s’appelle le professionnalisme.
Heureusement que le football sait faire la part entre les frimeurs et les vrais stars du football.
Merci à Miroslav Klose qui sert le mieux possible le foot.
Dans ce Mondial, il y a ceux qui nous ont pris pour des bananes, tels Henry, Ribéry, Gallas, Domenech, Abidal, Evra… et puis les autres, les authentiques artistes: Forlan, Iniesta, Casillas, Sneijder, Robben, David Villa, Ozil et Klose…

Permalink 10:31:31, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Laurent Terzieff (1935-2010), entre Belmondo et Artaud

La jeunesse éclatante de Brigitte Bardot et de Laurent Terzieff captées dans À cœur joie, film franco-britannique réalisé par Serge Bourguignon (1967), réalisateur, scénariste et acteur français, né le 3 septembre 1928 à Maignelay (Oise).

Laurent Terzieff a quitté le monde des vivants, lui qui a passé son temps dans les limbes de la création théâtrale, pure et dure.
Ce n’est pas lui qui allait se vautrer dans des émissions débiles pour essayer de remplir des salles.
Il fallait aller vers lui. Ce n’était pas une catin comme ceux qui lui rendent hommage.
De manière un peu poussive, il disait que le public et le privé étaient les deux revers d’une même médaille.
Pourtant, il a repoussé le vedettariat imbécile de la pipolisation pour se consacrer uniquement au théâtre avec un grand T.
Au lieu de céder à la facilité que lui procurait son physique, il a préféré le cerveau à l’enveloppe.
Non, le théâtre public et le théâtre privé ne sont pas la même chose même si c’est le privé qui a imposé Beckett et Ionesco.
Terzieff fit ses débuts sur scène en 1953 au Théâtre de Babylone de Jean-Marie Serreau dans Tous contre tous d’Adamov. Dans le même théâtre où fut créé, le 3 janvier 1953, En attendant Godot (Beckett) par Roger Blin, avec Lucien Raimbourg, Pierre Latour, Jean Martin et Serge Lecointe et Blin, lui-même, dans le rôle de Pozzo.
On ne peut pas mettre sur le même plan, le théâtre facile des gens qui cherchent à faire du fric avec des intrigues idiotes, et l’exigence d’un Serreau.
Terzieff a refusé le monde de la connerie du show biz pour la grande aventure de l’esprit, la seule qui compte.
Il est de la famille des Pitoeff, Copeau, Dasté, Baty, André Antoine, Jouvet, Artaud, Dullin, Blin, Vilar, Vitez, Cuny, Chéreau, Clévenot, Françon,…
D’abord le texte, d’abord l’intelligence, d’abord le danger de la création sans concession.
Tout le reste n’est que mauvaise littérature.

PS:Attention, je respecte autant Molière, Feydeau, Labiche, Pagnol que Tchekhov.
Tous les talents authentiques me touchent.

Permalink 09:56:50, Catégories: ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Le Campionissimo Lance Armstrong prévoit un "CARNAGE" pour mardi 6 juillet

Lance Armstrong a ébloui de toute sa classe le prologue de Rotterdam. Lance is back! Il est venu pour gagner, je vous le dis ! Regardez un peu sa pénétration dans l’air. Il ne se désunit jamais. Et moi qui le croyait résigné dans le contre-la-montre, vu son âge. Il est plus polyvalent que jamais !

L’historique septuple vainqueur du Tour de France annonce la couleur pour la 3 e étape, celle de mardi 7 juillet:
-"Comme j’ai fait la reconnaissance de l’étape des pavés, je vous préviens: ça va être un carnage ! En ce qui me concerne, c’est très bien d’être avec les gars de l’équipe RadioShack…”
Paroles de Boss!
Cela promet. Avant même le départ de la course, l’Américain a mis la pression sur la course.
On ne se refait pas, surtout à presque 39 ans.
Maître cerveau sur son homme perché n’est pas né de la dernière pluie.
Le passage sur les pavés du nord de la France les pavés pourrait être un temps fort du Tour surtout s’il pleut…
On a vu aussi la Cervélo de l’Espagnol Carlos Sastre et la Saxo Bank des frères Schleck reconnaître les lieux maudits.
Armstrong a ausculté le moindre pavé- ce n’est pas un vain mot car des pavès sont plus protubérants que d’autres- des quatre secteurs habituellement empruntés par Paris-Roubaix.
Au terme du prologue officiel, le Texan, a fait très forte impression. Il a terminé 4e:

CANCELLARA F.SAX
MARTIN T.THR/ 00 10″
MILLAR D.GRM/ 00 20″
ARMSTRONG L.RSH/ 00 22″

Le leader de Radioshack a terminé à 22 secondes du vainqueur Fabian Cancellara, devant tous les favoris du Tour, prenant cinq secondes à Alberto Contador, 17 secondes à Cadel Evans et plus de 30 à tous les autres leaders.
Sacré Lance! Encore une grande gifle aux pisses copies qui font la fine bouche devant ses exploits à répétitions. Hier j’ai lu: “Armstrong n’est plus qu’un people, auprès de Clinton… Il a été reçu à l’Elysée. Il communique mais ne s’exprime plus". Le plumitif de service voulait sans doute parler de THIERRY HENRY ! (T’es riche Henry comme on l’appelle dans les cours de récré…)
Sur la route, Armstrong était très affûté.
Magnifique position sur la selle. Aérodynamique à souhait.
Quelle claque visuelle !
On va se régaler pendant un mois.
Le courageux Laurent Fignon a déclaré sur Europe 1: “Armstrong m’impressionne plus que l’an passé. Il est beaucoup mieux physiquement.” Voilà, une parole qui compte comme celle de Thuram.
La semaine dernière, Armstrong a escaladé trois fois de suite le Tourmalet dans la même journée pour tester les braquets. A la plus grande admiration de Christian Laborde qui a déclaré: “Où sont les coureurs français ?”
Longue vie à Lance Arsmtrong. Merci à lui d’être sur le Tour 2010.
Quand on voit Armstrong, on voit Coppi, Anquetil, Bobet, Bartali, Ocana…
Il colorise tous nos vieux souvenirs.

Nota Bene: A ne pas rater, mardi 6 juillet, Wanze - Arenberg Porte du Hainaut, 213 km. Au total, il y a 13,2 kilomètres de pavés. Les favoris vont déguster dans cette classique au bout de 4 jours de course… Armstrong peut nous faire un grand numéro d’équilibriste sur les bordures. Qui aime plus le Tour que lui ? Depuis l’enfance, il est passionné par cette course. Il vient même de dire qu’il ne devrait plus y participer à l’avenir, à la demande de ses enfants alors que lui voudrait encore être au départ l’an prochain. Qui sait ?

Permalink 01:21:27, Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

On voulait voir Messi, on n'a vu que Klose et Schweinsteiger

Loin de Barcelone, Messi est moins bon que Florent Balmont…

Voici l’Allemagne qui a renvoyé l’Argentine au pays:

Neuer/ (Schalke 04) 24 ans
Lahm (Bayern Munich) 27 ans
Mertesacker. (Werder Brême) 26 ans
Friedrich. (Hertha Berlin) 31 ans
Boateng/ (Hambourg) 22 ans. Puis Jansen (72e)/(Hambourg) 25 ans
Khedira. (VTB Stuttgart) 23 ans. Puis Kroos (78e)/(Bayer Leverkusen) 20 ans
Schweinsteiger. (Bayern Munich) 26 ans
Müller. (Bayern Munich) 21 ans. Puis Trochowski (84e)/ (Hambourg) 26 ans
Özil. (Werder Brême) 22 ans
Podolski/ (FC Cologne) 25 ans
Klose (Bayern Munich) 32 ans

Beau groupe compact. Avec un as: Özil un virtuose de la temporisation bienfaitrice. Avec un buteur sans pitié: Klose. Complémentarité totale. De la jeunesse, du culot, de la force, de l’expérience…
Pas de frimeur. Pas de prétentieux. Pas d’icône.
Rien que des gens heureux de faire un beau métier qui pratiqué comme ils le font est un art.
Pour beaucoup de gens, à 99% pour ceux qui n’ont pas fait la guerre, l’Allemagne est toujours le pays d’Hitler.
Quels petits esprits !
Ils parlent comme s’ils avaient fait Dachau!
Nous ne sommes plus en 1940 !
Les Nazis ne sont plus à Paris!
Les biens-pensants me font gerber.
Ils flinguent Thuram parce qu’il a dézingué Evra.
Et ils sont pour l’Espagne, car il y a beaucoup de joueurs du Barça. Tout le monde sait que le Real Madrid était l’équipe de Franco…
On dépasse le ridicule.
Personne ne va critiquer Messi comme on a sali C. Ronaldo.
Messi? Plus inexistant, tu meurs.
Pas un pied devant l’autre.
On eût dit un Bleu de Domenech !
J’espère que les Allemands vont plier en deux l’Espagne.
Les Allemands savent produirent un jeu comme le Brésil mais sans les bouquets de fleurs inutiles.
L’Espagne, sorti de Iniesta, Iniesta et Casillas, il n’y a pas grand chose.
Iniesta a été à l’origine du but contre le Paraguay.
Il méritait autant le Ballon d’Or 2009 que Messi, l’homme invisible en Afsud.

Voici les deux demi-finales:

- Pays-Bas - Uruguay, 6 juillet 20 h 30
- Allemagne - Espagne, 7 juillet 20 h 30

Trois européens et un pays d’Amérique latine.
La France n’est plus rien. Elle rivalise avec Malte et San Marin.
L’italien a fait illusion.
Les Anglais n’avaient plus d’essence.
Les Portugais trop brouillons.
Le Brésil est sans grandeur d’âme, à l’image de Luis Fabiano. Le spécialiste des matchs amicaux. Quand on laisse Ronaldinho a la maison, on laisse le génie à la consigne de la gare.

Pronostics pour la finale:
Uruguay - Espagne= 10 %
Uruguay - Allemagne= 10 %
Pays-Bas - Espagne = 20 %
Pays-Bas - Allemagne= 60%

03.07.10

Permalink 18:03:46, Catégories: SPECIAL MARADONA, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

L'ALLEMAGNE VA GAGNER LA COUPE DU MONDE 2010

Tous les internationaux allemands évoluent en Allemagne. C’est l’une des clés de leur réussite. Chapeau ! Pour que les autres pays redeviennent compétitifs, il faut abolir l’arrêt Bosman. Les clubs ne devraient pouvoir jouer qu’avec trois étrangers. Vive l’Allemagne 2010 ! Immense génération ! Beau mélange de jeunes et d’expérimentés. Que tout le monde s’en inspire. Blanc en premier ! Et que le sélectionneur fainéant qui a osé s’occuper des Bleus pendant 6 ans aille s’achète un lexique de football…

Les Allemands restent d’exceptionnels briseurs de rêves.
Hier, ils ont empêché Puskas (1954), Cruyff (1974) et Platini (1982 et 1986) de devenir champions du monde.
Seul Maradona a réussi à éviter le rouleau-compresseur teuton en 1986. En 1990, il l’a pris en pleine tronche à Rome. Et en 2010, il vient encore de se faire écraser par la machine humaine allemande.
Les Allemands ont dominé les débats du début à la fin.
Ils ont ouvert le score très vite. Tuant tellement le match à la vitesse grand V que les Argentins sont restés spectateurs. Aucune révolte argentine. Le premier but est venu d’une tête à peine effleurée de Müller; celui-là même que Maradona avait traité comme un vulgaire second rôle, à la conférence de presse.
Maradona m’a déçu. Il n’a jamais rectifié le tir.
Totalement passif. Un Domenech bis.
L’Argentine a joué avec un coach résigné.
L’Allemagne a quadrillé le terrain en pieds de maîtres.
C’est le football à l’état pur.
Net et précis. Haine de la frime et du geste superflu.
J’ai bu du petit lait. Cette Allemange est l’une des plus grandes équipes de l’Histoire.
C’est un 4X4 avec tout l’attirail de l’Aston Martin de James Bond.
Elle a réponse à tout.
Après l’ouverture du score, les Allemands ont massacré les chevilles adverses. Des coups de griffes comme eux seuls savent le faire, sans que l’arbitre ne soit capable de les voir faire cette basse besogne.
Voilà pour le côté sombre.
Pour la face lumineuse, ils ont un football cristallin.
De la lumière en veux-tu en vois-là.
Que de joyaux dans cette équipe.
Joyaux défensifs. Joyaux de l’entre-jeu. Joyaux en attaque.
Le plus brillant, c’est OZIL. Je suis amoureux de son style. Il ne force pas. Joue simple et propre. Récupère. Sait s’excentrer au bout moment. S’isole pour mieux recevoir et distribuer. Ne perd jamais de ballon. Il a dans chaque jambe un distributeur de caviar. Honte à moi de ne pas suivre assez la Bundesliga. Canal + nous intoxique avec le foot anglais.
Le plus réaliste, c’est Klose. Avec 14 buts en Coupe du monde, il a rejoint Gerd Müller, à un but de Ronaldo 1er. Désormais, il devance Fontaine (13 buts, en un seul tournoi, lui…)
Quand les Allemands perçoivent que leurs adversaires sont usés à force d’attaquer sans marquer, ils sortent de leur camp et réussissent à scorer dans leurs nouveaux temps forts.
Quelle impressionnante maîtrise !
Quel football enchanteur !
Quels talents!
Que le football est grand quand il est joué par cette bande de copains.
Joachim Low a composé un groupe d’anthologie.
Tous les Allemands sont complémentaires, de par leur talent respectif, leur taille, leur poids, leur force de pénératation, leur capacité de réaction, leur sens du collectif, leur façon de récupérer le ballon et surtout leur sens de créativité.
Les Allemands seront champions du monde car mentalemenet ils sont au-dessous de toutes les Nations.
On se dirige vers une finale Allemagne-Pas-Bas.
On connaît le contentieux entre ces pays depuis la guerre de 1939-1945.
Ils se haïssent. A chaque confrontation sur un terrain de foot, un climat ôdieux s’installe.
Il se peut que les nouvelles générations sont moins au parfum de cette haine. Souhaitons-le.
Est-ce que Sneijder va venger Cruyff ?
J’espère voir Allemagne-Pays-Bas, comme sommet de ce Mondial 2010.
L’Uruguay devrait s’arrêter en 1/2 face aux Pays-Bas.
L’Espagne doit sortir vainqueur de son 1/4 contre le Paraguay avant de se casser les dents en 1/2 contre les Allemands.
Les schroumphs espagnols vont plier bagage face à Klose et Ozil.
Si l’Espagne sort l’Allemagne cela serait un événement sans précédant dans la galaxie du football.
Attention, je souhaite que les Espagnols (s’ils se qualifient pour les 1/2…) nous sortent un grand match et même battent les Allemands s’ils en sont capables. Et surtout, qu’ils trouvent des solutions au lieu d’abdiquer comme les Argentins.

Argentine 0 -4 Allemagne
Buts: Thomas MULLER (3′), Miroslav KLOSE (68′, 89′), Arne FRIEDRICH (74′)

Argentine:
Romero/ (2)Gardien médiocre. Epouvantable lecture du jeu. Ne sait pas commander sa défense.
Ottamendi. (0) Indigne de porter le maillot de l’Argentine. Puis Pastore (70e). (1) Est rentré sur le radeau de la Méduse.
Demichelis/ (0) Le joueur du Bayern Munich doit regretter de ne pas être Allemand!
Burdisso (1) Maladroit.
Heinze/ (2) Quand on joue à Marseille, on n’est plus un grand défenseur.
Mascherano (4) Trop seul à marcher sur les Allemands.
Rodríguez (1) Beaucoup d’agitation pour rien.
Di María. (2) Léger à ce nveau. Puis Agüero (75e) (0) Son beau-père lui a fait une fleur empoisonnée…
Messi/ (0-10) Lamentable. Quand on est Ballon d’Or on ne se cache pas. Il suffit d’une individuelle sur lui pour qu’il disparaisse vite se planquer dans son camp. Que ceux qui critiquent C. Ronaldo fassent aussi leur examen de conscience…
Tévez (1) Impuissant.
Higuaín (0) Minable mais Milito n’aurait pas fait mieux.

Sélectionneur; Diego Armando Maradona (0-20) N’a servi à rien. A dormi 90 minutes.

Allemagne:
Neuer/ (8) Pas grand chose à faire mais l’a bien fait.
Lahm (7) Correct mais n’avait pas à forcer son grand talent.
Mertesacker (8) Costaud. Le rêve pour un entraîneur.
Friedrich (8) Solide et buteur en plus.
Boateng/ (7) Mieux vaut l’avoir dans son équipe… Puis Jansen (72e) (7) S’est adapté tout de suite.
Khedira. (7) Dur sur l’homme. Puis Kroos (78e) Non noté.
Schweinsteiger (10) Un homme de fer. Quelle chance d’avoir un tel joueur !
Müller. (9) Aussi longiligne que talentueux. Il respire le football. Puis Trochowski (84e) Non noté.
Özil (10) Ballon d’Or en herbe. Je suis sous son charme. Platinien, Zidanien et Cruyffien. J’embrasse ses parents. Merci Madame Ozil. Merci Monsieur Ozil. Au nom du football, merci d’avoir mis au monde un tel champion.
Podolski/(10) Merveilleux footballeur.
Klose(10+10) Un des joueurs les plus intelligents de son temps. Si l’Allemagne gagne le trophée, il faut lui donner le Ballon d’Or 2010.

Sélectionneur: Joachim Löw. (10+10). Bravo. Félicitations.


PS: Une chose me frappe: le regard des Allemands. Quelle intensité! Quelle détermination!
PS’: Le sélectionneurr du Paraguay, Gerardo Martino, a le même.


Permalink 13:06:05, Catégories: SPECIAL MARADONA, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

Maradona a eu tort de traiter Thomas Müller de "ramasseur de balles"

Entre Maradona et la Coupe du monde Jules Rimet, c’est une très grande histoire d’amour. Cet immense personnalité contemporaine était déjà un génie du football à son berceau. Regardez-le ce petit Diego Armando. Unique au monde !

Là nous sommes dans le lourd: 5 titres de champions du monde. 3 pour l’Allemagne, 2 pour l’Argentine.
Attention aux clichés: l’Argentine n’est pas une nation de truqueurs. La preuve, l’Allemagne a fait appel au dopage, en 1982. Harald Schumacher était chargé comme une mule.
L’Allemagne est le football qui attire le plus de monde dans les stades. Loin devant l’Angleterre, l’Italie et l’Espagne. Des stades magnifiques alors qu’en France c’est le quart monde.
La veille de ce match historique, comme il ne connaissait pas le joueur allemand qu’on annonçait, Maradona a quitté la conférence de presse, en disant:
-"Bon si vous n’avez que ça, appelez-moi le ramasseur de balles…”
Ensuite, quand on lui a dit qu’il s’agissait d’un joueur de la Mannschaft, il est revenu.
Maradona ne connaissait que Gerd Müller…
Thomas Müller a raconté la scène à ses partenaires.
Nul doute que cela les a remontés à bloc.
Ils veulent que Maradona se souvienne de THOMAS MULLER…
Du piment en plus pour le match du 3 juillet à 16 h, Argentine-Allemagne.
Va-t-on assister à la revanche de 2006 ?
De fait, lors de la dernière coupe du monde, l’Argentine a perdu son quart de finale contre l’Allemagne, aux tirs au but.
Les deux équipes se sont affrontées 5 fois en coupe du monde.
L’Argentine ne l’a emporté qu’une seule fois, lors de la finale 1986…
Les deux équipes sont proches.
Le mental va être déterminant.
Ce match auraît dû être la finale.
On peut voir plus Ozil que Messi.
Le football allemand est magnifique: collectif, discipliné, dur, volontaire, intelligent, réaliste, créatif et tranchant. C’est un Brésil qui laisse les chichis de côté. Mentalement, les Allemands craquent rarement.
Le football argentin est dur sur l’homme, divinement roublard, véloce et hyper créatif. Il faut passer sur le corps des Argentins pour parvenir à les battre.

Permalink 11:51:49, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Alors qu'elle a flingué Cantona, L'Equipe n'a pas honte de donner une leçon de morale à Thuram

Je partage l’avis de Thuram: Evra exit ! Il n’a affiché que de la morgue pendant ce Mondial. Il recherchait le “traitre” des vestiaires, celui qui a balancé les insultes d’Anelka à L’Equipe… sans même avoir la présence de dire: “Messieurs les reporters de L’Equipe pouvez-vous me donner ce nom car vous le connaissez !” J’ai enfin compris pourquoi Evra monte sans cesse sur son aile à Man U et foire toujours la fin de son action… Maintenant, je sais.

Un gros plein de soupe qui mange à tous les râteliers s’est permis de traiter de haut Thuram parce qu’il porte des lunettes, ce qui le figerait dans la posture d’intello. C’est oublié que Thuram portait déjà des lunettes à l’ASM, après les matchs…
Exactement dans le même surcharpe pondérale de suffisance, L’Equipe ne recule devant rien.
De fait, le journal a le culot de reprendre de volée Thuram parce qu’il a demandé l’exclusion à vie d’Evra qu’il ne veut plus voir en équipe de France.
L’Equipe c’est le canard qui a titré en une: INDEFENDABLE le lendemain du coup de sang de Cantona contre un nazillon des tribunes.
Oui, L’Equipe ne voulait pas que l’on juge Cantona qui devait aller directement à Cayenne !
L’Equipe c’est le canard qui a traité Jacquet de “brave type", avant la Coupe du Monde 1998. (Qu’importe que la rédaction change, le nom du journal reste, lui)
L’Equipe c’est le canard qui a traîné dans la boue Maradona quand il était en pleine période de dope.
L’Equipe c’est le canard qui n’a pas démonté Gasquet dans l’affaire de Coke parce que le joueur est lié au groupe Lagardère.
L’Equipe c’est le canard qui a mis une fausse Manaudou en une.
L’Equipe c’est le canard qui a publié une photo people de Beckham et sa pisse-girl.
L’Equipe c’est le canard qui en a fait des kilos sur Terry et sa maîtresse.
L’Equipe c’est le canard qui a publié des extraits d’une lettre d’un tapin qui a écrit à Domenech.
L’Equipe c’est le canard qui a vécu sur Armstrong avant de le détruire juste pour mieux remanger ensuite sur son dos!
Et le 3 juillet, L’Equipe c’est le canard qui ose écrire que Thuram s’est “égaré dans la démagogie".
Le canard dit que Thuram peut briser la carrière d’Evra. Quand les faux-culs ont détruit Cantona, se sont-ils posés cette question ?
D’un côté, on se plaint que Evra-Henry-Abidal convoquent la presse pour ne rien dire, et de l’autre on condamne Thuram parce qu’il n’use pas de la langue de bois.
Lilan Thuram a toute la légitimité pour prendre la parole, et la sienne porte loin.
Thurma a l’autorité pour donner son avis.
Thuram n’est pas un consultant payé pour délirer sur un match.
Thuram est la conscience du football français.
Je lui redis merci.
Les Bleus de l’EDF ne furent que des Jean Moulin de bacs à sable.
Thuram, lui, reste un des plus grands latéraux de l’Histoire du football depuis un siècle.

PS: Je remarque que les courageux de L’Equipe ne critiquent pas Bernard Lacombe qui est encore plus dur que Thuram puisque, non seulement, il ne veut plus entendre parler d’Evra mais en plus il dézingue Anelka comme personne. Il ne veut même pas le rencontrer: “Anelka a été nul et il trouve le moyen d’insulter Domenech". (Sic) Il vaut mieux ne pas dire un mot contre Lacombe qui est un acteur important de la L1…

Permalink 01:29:46, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Robben, Forlan, Abreu et Muslera sont les premiers héros d'Afsud. WEISLEY SNEIJDER, lui, est candidat au BALLON d'OR

Messi est dans ses petits souliers car Sneijder est mieux placé que lui pour avoir le Ballon d’Or 2010… Intelligent, technicien hors pair, malin, toujours à l’affût, Sneijder est un excellentissime footballeur. José Mourinho doit être embêté car il a fait venir Sneijder du Real Madrid à l’Inter Milan mais le coach vient d’effectuer le chemin inverse…

Ribéry, Anelka, Gilardino, C. Ronaldo, Rooney et Kaka n’ont été que des baudruches médiatiques dans ce Mondial.
Bons que dans les journaux. Les Français, même pas !
Alors que tous les observateurs clamèrent que le Groupe A, celui des Bleus, était facile, j’avais placé l’Uruguay et le Mexique avant la France. Bingo !
Et la Céleste dépasse mes espérances: elle est en 1/2.
Suarez c’est sacrifié: il a été expulsé après une main qui a sauvé son équipe… puisque le penalty n’a pas été transforme. Forlan a encore été une fois fantastique. Intelligence de jeu, esprit de décision… La grande classe!
Il ne doit pas être loin des 70 matchs disputés cette saison quand Ribéry en a juste joué une vingtaine.
L’Uruguay c’est 3,4 millions d’habitants et presque 42 000 licenciés.
Immense pays de football, couverts de trophées:
-Deux titres olympiques: 1924 et 1928
-Deux Coupes du monde: 1930 ey 1950
On peut dire 4 titres mondiaux car avant la première Coupe du Monde Jules Rimet (1930), le tournoi olympique faisait office de Coupe du monde.
Ses joueurs mythiques sont: José Andrade, la première perle noire de l’Histoire, Hector Scarone, Juan Alberto
Schiaffino, Alcides Gigghia (toujours vivant, héros de 1950) et Enzo Francescoli.
Désormais, Washington Sebastián Abreu Gallo (né le 17 octobre 1976 à Minas en Uruguay), surnommé « El loco » (le fou), est entrée dans la légende de son pays, grâce à sa Panenka qui a envoyé l’Uruguay en 1/2 finale.
Le performance du groupe de Monsieur Oscar Tabarez et de son gardien titulaire Fernando Muslera souligne encore davantage la suffisance française.
Au lieu de voir France-Pays-Bas, on va voir Uruguay-Pays-Bas,
La France a toujours de la tendresse pour l’Uruguay car Lautréamont, Laforgue et Supervielle y sont nés.
C’est aussi le pays choisi par Jules Rimet pour y créer la première Coupe du Monde.
Que dire de Robben et Sneijder, à part qu’ils sont deux joyaux du football moderne.
Wesley Sneijder est en course pour le Ballon d’Or 2010.
Le Néerlandais a gagné cette saison:
La Champions League 2010 avec l’Inter Milan
Le scudetto Serie A
La coupe d’Italie
Il est pour l’instant déjà en 1/2 de la Coupe du Monde.
S’il gagne la Coupe du monde, la question ne se posera pas: il sera Ballon d’Or 2010 !

Permalink 00:39:14, Catégories: THE RED DEVILS, FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Soutien à Monsieur Lilian Thuram, recordman de sélections, qui demande l'exclusion à vie de Patrice Evra

Thuram a raison: on veut voir en Bleu des joueurs qui aiment la France comme lui. On a en assez des hautains bornés qui se croient géniaux parce qu’ils ont de gros salaires. A Man U, la star c’est le club. Evra n’est que de passage.

Cela n’a rien à voir avec la chasse à la sorcière.
“Coupable pas responsable". On connait la chanson…
Dans notre beau pays, on ne voit plus que des gens sans responsabilité.
Ce n’est pas moi, c’est l’autre !
Cela conduit à ce que l’on condamme un président du PSG sans que l’on n’entende même le son de la voix de son patron de l’époque, un PDG de chaîne cryptée célébrissime.
Ah! Elle est belle la France de 2010 !
Quand Thuram brise l’omerta, on le désigne coupeur de tête !
Comme s’il était un Jivaros. C’est bien le fantasme du blanc ça !
Thuram est un homme courageux, lui. On l’a vu balle aux pieds.
Ce n’est pas un procureur de salon parisien, coincé entre un ministre de droite, un député de gauche et un artiste bidon.
Il est totalement habilité à se prononcer sur le football.
Les autres ne sont que des commentateurs appointés par des marchands d’armes…
Le recordman des sélections en équipe de France, Lilian Thuram (142 sélections) a fait part ce 2 juillet de son souhait de ne plus jamais voir Evra jouer avec les Bleus:
-« J’ai demandé que les joueurs soient durement sanctionnés et que Patrice Evra ne revienne plus jamais en équipe de France. Quand vous êtes capitaine de l’équipe de France, il y a une responsabilité, un respect du maillot et des gens à avoir. Quand les joueurs s’enferment dans le bus, et que c’est l’entraîneur qui lit le communiqué, cela montre que l’entraîneur n’est plus respecté. Les joueurs ont été incapables d’assumer certaines choses ».
Bravo! Enfin un joueur qui ne fait pas de la solidarité clanique.
On connaît Thuram. On sait ce qu’il a dans le ventre.
En 1998, il a été héroïque.
En 2002, il a été le seul à tenir son rang.
En 2005, il est revenu.
En 2006, il a fait de son mieux.
Lors du désastreux France-Algérie, c’est le seul bleu a avoir dit ses quatre vérités aux morveux qui sont descendus sur la pelouse du SDF.
Après le coup de boule de Zidane, il a critiqué ouvertement son partenaire.
Evra s’est pris pour Facchetti. Il a affiché une prétention odieuse.
Désormais membre du conseil fédéral de la Fédération Française de Football en tant que représentant des sportifs d’élite où il a pris la place de Michel Platini, Thuram un fois de plus évité la langue de bois.
Après avoir participé à la réunion du conseil fédéral du fin de règne de la doublette Escalettes-Domenech, le double buteur face à la Croatie n’a pas mâché ses mots à l’intention de Patrice Evra, qui n’aurait jamais eu comportement aussi lâche avec Manchester United.
S’il avait demandé à Ferguson de lire un communiqué, il se faisait couper en deux par Ferguson.
Beckham a pris des crampons en pleine tronche comme Berl avait reçu les pantoufles de Proust !
Ferguson a viré Ince, Stam, Keane, van Nistelrooy…
Evra doit désormais ce faire tout petit, tout petit.
Merci à Thuram d’être mon porte-voix!
Lui et moi, nous sommes 5 sur 5…sauf que je souhaite aussi la radiation de Gallas, Abidal, Malouda, Govou, Ribéry, Anelka et Henry.
Qu’ils restent tous à la maison devant leur tas d’Euros.
On n’en veut plus des nantis. On veut voir des joueurs heureux de vivre, passionnés par le jeu.

02.07.10

La victoire des Pays-Bas sur le Brésil prouve que la Coupe Jules Rimet n'est pas truquée

Grande nouvelle: le football n’est pas magouillé !
La victoire des Pays-Bas sur le Brésil (2-1) nous le prouve.
Alors que je croyais qu’un tapis rouge était mis pour que la Seleçao aille jusqu’en finale, les Auriverde ont été éliminés en 1/4 par les Oranges mécaniques droits sortis des années Cruyffiennes.
Wesley Sneijder et Arjen Robben semblent les enfants de Johan 1er et de Neekens.
Van Bommel est un pitbull de légende.
Kuyt un footballeur comme on voudrait en avoir en France. Une sorte de Sauzée hollandais mais avec la réussite en plus.
Le moins bon c’est van Persie, frappé du syndrome poissard des Gunners.
(A ce propos, je m’attends à ce que Fabregas se lamente auprès de Wenger: “Coach! puis-je repartir au Barça pour gagner la C1 comme Henry?")
Ce qui est terrifiant avec le foot, c’est la sanction du terrain.
Telle est sa grandeur sacrée.
Avant le match, les Brésiliens se voyaient sur les traces de Pelé et Garrincha.
A la fin, ils sont maudits comme Zico et Socrates…
Oui, dans les vestiaires des Auriverde, il n’y a plus que des joueurs qui ne dépassent pas les 1/4.
2006 et 2010, même punition !
Kaka n’a plus que les yeux pour pleurer.
Robben et Sneijder sont des footballeurs somptueux.
Ils n’ont pas le look à la Beckham mais ils jouent mieux que lui.
Le Real Madrid les a transférés à tort, au Bayern Munich et à l’Inter Milan.
Ribéry n’est plus qu’une ombre quand Robben est un phare dans la nuit.
Sneijder respire l’intelligence.
Je ne suis pas triste de la sortie du Brésil car Dunga est un tacheron du football, un besogneux, un calculateur, un obscur milieu de terrain qui fait jouer le Brésil contre nature. Contrairement à la légende, le Brésil a toujours eu de grands défenseurs mais il a surtout eu des attaquants divin.
J’espère que Luis Fabiano ne viendra jamais à Man U. On a déjà Owen et Berbatov, dans le rayon has been.
Quand on perd, tout devient erreur: Bastos, arrière ? Et pourquoi pas Maicon, avant-centre.
Le grand gagnant de l’élimination s’appelle Ronaldinho.
Quand on se prive de la lumière, on n’y voit plus rien.
Vive Garrincha !
Gloire éternelle à l’oiseau de feu.
Garringa mort et plus vivant que Dunga.

PAYS-BAS - BRESIL : 2-1
Melo (csc, 53e) et Sneijder (68e) pour les Pays-Bas.
Robinho (10e) pour le Brésil.

Permalink 16:55:52, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Laurent Blanc doit revenir à la méritocratie en puisant dans la L1

Qui fut responsable du fiasco 1993 ? Ginola ou Blanc, voire Desailly. Tous mon général. On perd et on gagne ensemble…

Le comportement des Internationaux français a fait éclater la bêtise crasse de cette assemblée.
On me parler de Toulalan, Lloris… mais sont-ils sortis du bus ?
Non !
Ne parlons pas de “Titi 1er” qui n’est plus qu’une icône pour sponsor, une figurine de Vache qui rit.
Aucun joueur n’a quitté ce bus de la médiocrité.
Le mieux est de leur remettre la tête à l’endroit.
Je donnerais le brassard à Toulalan car il joue avec ses tripes.
Gourcuff doit être le dépositaire du jeu.
Il faut le mettre en bonne condition.
Le protégé comme a fait Jacquet avec Zidane.
Gallas, Abidal, Malouda, Govou, Ribéry, Anelka, Henry et Evra devraient être exclus.
On leur dit: “Aurevoir et pas merci".
Que laisseront-ils comme souvenirs?
Un bus à l’arrêt.
Ribéry ? Il s’est pris pour Zidane mais des joueurs comme lui, il y a en 150 à l’heure actuelle. Il n’a pas 80 % de la classe de Robben. Qu’il joue au Bayern Munich est inespéré pour un joueur de son niveau. Cela fait des années qu’il stagne. Il s’y connaît plus en hôtel de passes qu’en passes décisives…
Henry? Un but contre le Brésil en 2006… Il a battu des records parce qu’il était toujours sélectionné. Il a détruit son image avec le contrôle volontaire de la main- double contact- contre l’Eire, son visage de perdant lors du Mondial 2010, sa présence dans le bus et sa visite à Sarkozy qui est celle d’une Paris Hilton aux abois.
Blanc ne doit pas déclarer la guerre aux médias, comme Domenech.
Sans les médias on ne saurait pas que des politiciens magouilles à mort en bénéficiant d’une position de “haut dessus de tous soupçons". (Souvenez-vous du grand acteur Gian Maria Volonte…)
“Je regrette de m’être trompé dans le choix de joueurs et de ne pas avoir été assez autoritaire” a dit Domenech alors que son travail consistait à choisir des joueurs complémentaires et non pas de fausses vedettes.
Domenech allait voir jouer le Barça comme un simple fan bénéficiant du privilége de sa situation. Ce n’est pas Liverpool qui va l’engager…
Domenech a autorisé Henry a faire l’impasse sur des contrôles médicaux, imposés pourtant par Clairefontaine…
Qu’il ne vienne pas se plaindre à présent.
Blanc devrait puisser davantage dans la L1. Il faut revenir à la méritocratie.
Je le redis: Blanc ne devrait pas avoir le même agent que Ribéry…
Nasri et Benzema doivent être essayés de nouveau.
Les oueurs ne doivent plus manger en clans séparés comme en Afsud.
Le football est fragile.
En 1993, contre la Bulgarie, Houllier a massacré Ginola mais c’est Blanc qui a été incapable de contenir Kostadinov… S’il avait réussi son tacle, la France allait aux Etats-Unis…
On souhaite bonne chance à Blanc.
A propos de Domenech ?
Son visage a complétement changé depuis le fiasco ?
On dirait un élève qui a dit à ses parents: “Oh laissez-moi tranquille! J’aurais le bac et avec mention…” avant de se faire étendre aux examens!
Il a le visage chiffonné.
Il a perdu son combat avec la presse.
Il s’est trompé d’adversaire.
Les Bleus ont joué contre L’Equipe au lieu de penser au Mexique et à l’Uruguay …

Permalink 09:48:31, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Maradona, Messi et Ozil en Afsud. Armstrong en France. Bel été 2010 ! Et n'oubliez pas de lire Christian Laborde, le La Grange de Lance....

Dès le 3 juillet, le septuple vainqueur- incroyable!- est sur le Tour de France pour se mesurer à la nouvelle génération. Comme J. Longo, Lance ne lâche pas le morceau. On lui dit un grand merci ! Je ne mange pas le pain de ceux qui lui crachent à la gueule avant d’aller lui demander de signer leur fiche de paie, tels les plumitifs de L’Equipe et les cols blancs de la course… Tous ces laquais-là devraient cirer les chaussures de l’Américain. Ils sont passés à côté de Lance comme ils passent à côté de Diego Armando Maradona.

Nous vivons une période historique:
Maradona va gagner la Coupe du monde et Armstrong, le Tour de France!
Cela serait fantastique…
Maradona peut y arriver, à 90 %.
Pour Armstrong, l’important c’est de participer et de bien arriver à Paris. Pour gagner, il lui faut attendre la contre-perfomance de ses rivaux. A presque 40 ans, il a beaucoup perdu de vitesse au contre-la-montre. En montagne, il peut s’accrocher avec sa volonté légendaire. Cependant, il lui faudra attaquer pour bien finir sur les Champs-Elysées.
D’aucuns vont me dire: “Tu aimes deux camés, beurk! Toi qui parles toujours d’éthique…”
“Anquetil dopé ? Il fait souvent entonner la Marseillaise, oui ou non !” Voilà en gros ce qu’a répondu Charles de Gaulle…
Si Arsmtrong ne devait sa classe qu’à la dope, il ne serait plus sur un vélo.
Armstrong a eu des métastases dans le cerveau.
Laurent Fignon sait ce que cela veut dire, lui qui lutte contre la mort avec un immense courage.
Armstrong n’a plus été qu’un cadavre sur une litière.
Sur un vélo, Armstrong reste le plus exemple d’intelligence, de sens tactique, de lutte, de volonté et d’autorité, depuis Coppi et Anquetil, deux autres cracks traînés eux aussi dans la boue.
L’Américain est jalousé par beaucoup d’anciens coureurs dont il a fossilisé le palmarès.
Jalabert qui fait la fine bouche c’est Leboeuf qui critique Zidane !
Il faut être aveugle et avoir le coeur sec pour ne pas vibrer quand on voit Armstrong sur sa “Madone".
Ce n’est pas un champion de laboratoire.
Avant le cancer, il a été champion du monde !
Son retour sur le Tour de France a redonné tout son intérêt à la Grande Boucle.
“Go Lance! Go Lance!” comme ne cesse de le dire Christian Laborde l’écrivain le mieux inspiré par les as du vélo depuis la mort de notre grand ami Antoine Blondin.
Laborde sait tout du Tour et encore plus que ça. Il est à Armstrong ce que La Grange fut à Molière. Il pense en noir et blanc dans un monde en couleurs.
Sa plume gravit le Tourmalet en même temps que les ténors de la bécane.
Il écrit en danseuse, avec des pleins et des déliés.
Il dévale les paragraphes, tête baisée et sans casque.
Il est aussi bien Vietto que Christophe, Robic que Merckx, Ullrich qye Ocana.
Son pouls bat au rythme des cols et des faux plats.
Le nouveau livre qu’il nous donne est comme écrit par L’Oncle Paul qui ne veut pas que l’on dorme avec des histoires à dormir debout. A six heures du matin, on dit: “Tonton, encore une, s’il te plaît…” Et après, on enfourche le vélo sans le dire à maman. Voilà ce que procure la lecture de Laborde.
Il a soif de mots mais ce n’est pas du bidon !

-Le Tour de France dans les Pyrénées, de Christian Labord, Le cherche-midi, 202 p., 17 €

Permalink 09:27:01, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Maradona: "Pantani est mort seul"

Il faut se réjouir de voir Maradona revenu de l’enfer de la came.
La campionissimo Pantani n’y est pas arrivé.
Dans cette vidéo(archives), Maradona insiste pour dire que Pantani “est mort seul".
Oui, mort seul dans une chambre hôtel anonyme.
“On boit ensemble mais on est saoul tout seul” (Antoine Blondin)
En ce ne moment, Maradona n’est pas seul.
Il vit une belle histoire avec son groupe au Mondial 2010.
Les joueurs vont tout faire pour que l’on ne voit jamais Maradona en train de pleurer parce que l’Argentine est éliminée.
La force mystique est du côté de l’Argentine.
Il s’agit de la création spontanée dans un monde hostile.
Messi en est détenteur.
Le jeune Ozil(Allemagne) aussi…

Permalink 00:45:16, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Gallas, Ribéry, Abidal, Evra, Anelka et Rooney dans le onze des plus minables internationaux du Mondial 2010

Hanot, Barreau, Batteux, Snella, Kopa, Piantoni, Trésor, Platini, Tigana, Deschamps, Desailly, Jacquet, Zidane et Domenech. Chercher l’erreur…

Voici mon onze le plus minable du Tournoi mondial 2010:

Federico Marchetti (Italie)/ Gardien craintif, exécrable lecture du jeu, aucun réflexe. Joueur de Serie B.
Patrica Evra (France). Incapable d’assumer le capitanat, il a été inexistant sur la pelouse et suffisant hors du terrain.
Gallas (France). Le prix Citron à vie. Hautain, prétentieux comme s’il était à la fois Beckenbauer et Baresi, enfermé dans sa tour d’ivoire, jeu stéréotypé. Il était “out” à Arsenal. Il ne pouvait pas être “in” en équipe de France. “Il sera prêt pour le Mondial” avait dit Wenger…
Abidal (France). N’a jamais eu le niveau international, même en latéral. Il dispute à Gallas la palme du joueur le plus antipathique du Mondial. A craqué nerveusement et a demandé à ne pas jouer contre l’Afsud.
Domenico Criscito (Italie)/ Transparent. N’a pas touché un ballon. On est loin de la culture défensive italienne.
Gareth Barry (Angleterre). Il est temps qu’il prenne sa retraite internationale. Tout le monde ne s’appelle pas Paul Scholes, hélas!
Daniele de Rossi (Italie)/ Le ventripotent a plombé le milieu de la Nazionale, avec Gattuso…
Franck Ribéry (France). S’est mélangé les pinceaux à 90%. S’est fait opérer à la fin du Mondial. C’est tout dire !
Wayne Rooney (Angleterre). Nous a présenté une cure de sommeil. Etait-ce son frère ?
Nicolas Anelka (France). Il a joué ? Au casino, peut-être…

Sélectionneur: Raymond Domenech. A part sa mensualité de 50 000 euros n’a jamais rien gagné à ce poste de sélectionneur qui était fait pour lui comme un aveugle est fait pour piloter une F1.

Les équipes les plus joueuses sont en 1/4 de finale: Pays-Bas, Brésil, Argentine, Allemagne, Espagne...

Talent, sympathie, joie de jouer, Diego Forlan est un joueur qui sert son art au lieu de le bafouer comme beaucoup trop d’internationaux français.

Il n’y a pas de hasard.
Malgrè les grossières erreurs d’arbitrage, les équipes qui fournissent le plus d’animation de jeu sont encore dans le Tournoi majeur:
Uruguay-Ghana: les deux équipes aiment produire du jeu.
Pays-Bas-Brésil: dans chaque équipes, il y a des tripoteurs de ballon.
Argentine-Allemagne: deux très grandes nations de football.
Paraguay-Espagne: le puissant Paraguay va-t-il punir les lutins espagnols?

01.07.10

Permalink 22:58:23, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Le sélectionneur mexicain a démissionné alors que pas un seul international français n'a renoncé aux Bleus

Le Mexique a gagné la France mais c’est le sélectionneur des Aztèques qui s’en va. Après le fiasco des Bleus, aucun Français n’a dit qu’il ne jouerait plus en équipe de France. Certains s’ils restent se feront huer au SDF. Ces footballeurs has been n’ont aucun panache.

Javier Aguirre, le sélectionneur de l’équipe de Mexique, a dit qu’il renoncé à la sélection suite à l’élimination des Aztèques en huitièmes de finale de la Coupe du Monde sud-africaine.
- «Je dois partir. C’est la chose la plus honnête à faire. L’objectif était la qualification pour les quarts de finale, d’être au nombre des huit meilleures équipes du monde. Cela ne s’est pas produit. J’en assume l’entière responsabilité. L’équipe et moi-même avons décidé qu’il était impossible de continuer », a-t-il dit.
Pendant ce temps, Domenech accusait la presse d’avoir massacré le Mondial des Bleus…

Permalink 22:33:55, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

L'EMOTION MARADONA

Jimi Hendrix est mort.
Les Beatles n’existent plus.
Otis Redding est parti.
Barry White aussi.
Orson Welles ne tourne plus.
Miles Davis a crevé.
Senna s’est tué.
Garrincha ne joue plus que dans notre mémoire.
Il ne nous reste plus que Maradona.
Le 11 juillet il regardera ses joueurs soulever la Coupe du monde.
Et ses joueurs le soulèveront, lui.

Permalink 16:12:27, Catégories: SPECIAL MARADONA, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

L'Argentine joue gros contre l'Allemagne, avec au-dessus le spectre de la fifa...

En 1990, l’Allemagne a gagné la finale de la Coupe du monde avec un bon coup de main de l’arbitre: explusion d’un Argentin, carton jaune à Maradona et penalty généreux accordé à l’Allemagne. Stop! N’en jetez plus…

Argentine-Allemagne… Voilà la finale avant la lettre. Le vainqueur de ce match devrait aller en finale et battre le Brésil. Le Brésil a un tableau facile par rapport à l’Argentine, l’Allemagne, l’Espagne, à moins que les Pays-Bas se révèle une équipe de cadors intraitables.
Tout semble fait pour que le Brésil soit champion du monde…
En 2006, les Allemands éliminèrent les Argentins, en quarts de finale, après un nouveau match houleux qui se termina par les tirs au but.
Les deux équipes sont assez proches. Elles pratiquent un beau football tout en étant dur sur l’homme.
L’Argentine a un léger avantage car l’Allemagne connaît toujours des temps morts dans le match.
L’Argentine sait jouer dur. D’ailleurs, on les appelle les Allemands d’Amsud…
Il va falloir avoir l’oeil sur l’arbitrage car Blatter n’est pas le meilleur ami de Diego Armando.
Je ne vois pas le pt de la fifa lui tendre la Coupe du monde.
En 1994, la fifa a exclu Maradona du Mondial parce qu’il s’est soigné avec des cachets contre la grippe. Maradona est le seul exclu de toute l’Histoire pour dopage. Quelle rigolade !
Il y a peu, Blatter a suspendu Maradona quand le champion du monde 1986 a envoyé promener toute la presse. Cela ne concernait en rien la fifa… Maradona ce n’est pas Domenech qui pleurniche parce que l’Equipe a eu un bon tuyau.
Bref, je vous l’annonce d’ores et déjà: si l’Argentine ne surclasse sa rivale, et si l’Allemagne ne domine pas les Argentins de manière évidente, les Allemands vont se qualifier pour les 1/2 sur une erreur d’arbitrage…
Les Allemands sont intouchbles:
-en 1954, ils ont battu en finale les Hongrois de Puskas qui les avaient pulvérisés au tour préliminaire. Quelques heures après le match, les Allemands étaient tous malades: la jaunisse…
-en 1982, le goal Schumacher était dopé contre la France. C’est lui qui l’a dit plus tard…
-en 1990, les Allemands battent les Argentins à Rome dans un match très bizarre…
-en 2006, encore une rencontre en défaveur des Argentins…
Par contre, en 1986 l’Argentine a battu haut la main les Allemands en finale de la Word Cup même si les Allemands avaient réussi à revenir score…
Argentine-Allemagne. Les deux méritent d’aller en finale.
Je suis pour l’Argentine mais je reconnais que l’Allemagne à un sacré groupe avec à la fois l’école de la discipline et celle de la haute créativité.
Je ne peux pas être contre une équipe qui posséde Lahm, Thomas Müller, Ozil, Schweinsteiger, Klose et Podolski.
Coté Argentine, Heinze, Mascherano, Veron, Messi, Higuain, Tevez, Milito et Maradona… Qui dit mieux ?

Permalink 13:13:09, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Dans le bus des Bleus il y avait 6 joueurs proches de Wenger et 3 de Blanc...

Incapable de remporter la C1 avec Arsenal, Henry est parti à Barcelone pour que Messi, Iniesta et Eto’o la lui fassent gagner. Ensuite, il a voulu faire la Coupe du monde pour rester médiatique. Comme tout a viré au vinaigre, il est vite allé voir le pt de la République pour se redorer le blason. Henry est vraiment un grand professionnel de la communication. Il ne marque plus de but, n’est plus qu’un lustreur de banc mais malgrè sa chute libre, le “has been” réussit à faire parler de lui. Où est le football là-dedans? Présent dans le bus, il n’a pas bougé le petit doigt. Ce comportement est indigne de son rang de meilleur buteur en sélection nationale…

Partout je lis et entends que si les joueurs avaient été ceux de Wenger ils n’auraient pas agi comme des “sénateurs"… C’est oublier que 6 rebelles d’opérette sont ou ont été proches de Wenger…
Wenger n’y est pour rien mais que l’on arrête, svp, avec le vieux cliché éculé: Wenger formateur.
Henry a surjoué le gars bien élevé: “Monsieur Denisot… Monsieur Tigana…”
Et Monsieur Anelko ou “Nico” ?
Les parvenus du bus sont persuadés que les Français sont jaloux de leurs salaires. On les attaquerait parce que nous sommes leurs pauvres. Cela signifie que pour eux l’argent est la valeur n°1.
Et les autres branquignoles sont proches de quels entraîneurs ?
Rappelons en même temps la grille des salaires des 23 sélectionnés français pour l’Afsud 2010 qui se sont comportés comme des gamins de CP dans la cours de maternelle:

-6 joueurs proches de WENGER
Thierry Henry (Barcelone/ESP) 666 000€/mois
Nicolas Anelka (Chelsea/ANG), 400 000€/mois
William Gallas (Arsenal/ANG), 320 000€/mois
Abou Diaby (Arsenal/ANG), 292 000€/mois
Gaël Clichy (Arsenal/ANG), 292 000€/mois
Bacary Sagna (Arsenal/Ang), 216 700€/mois

-3 joueurs proches de BLANC
Yoann Gourcuff (Bordeaux), 367 000€/mois
Alou Diarra (Bordeaux), 233 300 €/mois
Cédric Carrasso (Bordeaux), 166 700€/mois

-2 joueurs proches de DESCHAMPS
Steve Mandanda (Marseille), 192 000€/mois
Mathieu Valbuena (Marseille), 192 000€/mois

-5 joueurs proches de PUEL
Sidney Govou (Lyon), 267 000€/mois
Jérémy Toulalan (Lyon), 258 000€/mois
Hugo Lloris (Lyon), 208 300€/mois
Djibril Cissé (Panathinaïkos/GRE), 208 000€/mois
Anthony Reveillère (Lyon) 208 000€/mois

-Les autres joueurs:
Franck Ribéry (Bayern Munich/ALL) 833 000€/mois
Lassana Diarra (Real Madrid/ESP), 416 000€/mois
Eric Abidal (Barcelone/ESP), 400 000€/mois
Patrice Evra (Manchester United/ANG), 400 000€/mois
Florent Malouda (Chelsea/ANG) 292 000€/mois
André-Pierre Gignac (Toulouse), 242 000€/mois
Djibril Cissé (Panathinaïkos/GRE), 208 000€/mois
Sébastien Squillaci (Séville/ESP), 180 000€/mois

Le procés de D le Maudit est lamentable

“Ma vérité sur le bus” Voilà un titre de livre qui se vendrait bien. Quel éditeur va signer un gros contrat à Domenech ? Il pourrait toucher un à-valoir considérable, même s’il ne fait aucune révélation choc…

Quand j’ai vu Domenech figé, au supplice, les yeux fermés sous les flashs des photographes, je n’avais pas le coeur à rire.
L’Assemblée nationale a convoqué l’ex sélectionneur et le futur ex président de la fff.
C’est les nouveaux qu’il fallait recevoir!
Pitoyable spectacle de deux perdants livrés à la presse.
On eût dit deux coupables aux Assises.
J’ai pensé à Peter Lorre dans M le Maudit de Fritz Lang.
Domenech a failli être champion du monde en 2006: il s’en est fallu d’un cheveux.
Jacquet a failli se faire éliminer par l’Italie, aux tirs au but, dans sa la conquête du titre mondial 1998.
Le football est plein de rebondissements.
En 2008, tous les connaisseurs savaient que Domenech n’aurait jamais dû être reconduit à son poste.
Il a voulu y rester, à ses risques et périls.
Son discours était invariable: “Mon but c’est le 11 juillet 2010″, jour de la finale de la Coupe du monde.
Croyait-il à ce qu’il disait ?
Il s’est bunkérisé dans sa solitude.
Il a avalé tant de couleuvres: des gens qui devaient l’aider à la fff, Boghossian, la promesse d’être plus correct avec la presse…
Domenech a perdu toute sa crédibilité car il a été trop gentil.
Jamais il n’aurait dû passer tous ses caprices à Henry qui a été son fossoyeur en chef dès lors qu’il n’est pas venu faire contrôler sa blessure à Clairefontaine. A partir de là, Henry a choisi ses matchs. Iles Féroé-France ? Niet ! France-Roumanie ? “Ah! oui, of course…”
Quand les autres joueurs ont vu ça, ils se sont dit: “Henry a un régime de faveur… “
Ce fut le début de la fin.
Tout se liquéfia. Le point d’orgue des qualifs fut la main de “Titi 1er” contre l’Eire.
Mis à mal par les médias, Domenech perdit le contrôle de son groupe qui n’eut plus aucune considération pour celui qui a la réputation d’un “looser", d’un “chat noir…”
Les joueurs dits cadres passaient de Ferguson à Domenech, d’Ancelotti à Domenech, de Guardiola à Domenech…
Un choc thermique à chaque fois.
Les clubs de Man U, de Chelsea, d’Arsenal et de Barcelone sont mieux organisés que la fff, panier de crabes.
Les joueurs de Domenech ont pris le pouvoir mais ils n’ont pas su quoi en faire.
Ils ont été aussi incompétents en coulisses que sur le terrain.
A la fin du navet qu’ils ont proposé, Henry a été reçu à l’Elysée comme s’il était Adenauer à la fin de la guerre tandis que Domenech a été balancé à la fosse aux lions.
Henry a voulu démontré qu’il avait été mis de côté par le sélectionneur.
Domenech et le pt de la fff portent le chapeau de la défaite.
Malheurs aux vaincus !

Permalink 00:21:52, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Jacquet et Domenech, il y a 33 ans, ont fait grève pour rester en famille...

Une grève pour rester en famille…
Le début du football bling-bling ou une blague de 1er avril comme Domenech en a l’habitude ?
Optons pour la seconde hypothése.
Domenech et Jacquet ne sont pas mauvais comédiens…
Comme quoi on fait dire ce que l’on veut aux images, surtout celles d’archives.
Serge Chiesa fut plus radical: il renonça à tout jamais à l’équipe de France afin de ne pas quitter les siens.
Et c’était un très bon joueur.
On comprend que Domenech fut soutenu par Jacquet au poste de sélectionneur après le fiasco de 2008.
Depuis la mascarade d’Afsud, Jacquet a eu des mots durs sur la fin de règne de Domenech.
Poudre aux yeux pour les médias.
Les deux amis se connaissent depuis trop longtemps pour se brouiller.
Je ne crois pas un seul instant à leur rupture d’amitié.
Cela serait triste.

Permalink 00:06:11, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Cristiano Ronaldo n'est pas un robot

Ronaldo fait du cinéma ? A vous de juger…

Que tous ceux qui critiquent Cristiano Ronaldo observent le palmarès du Ballon d’Or 2008 âgé de 25 ans:

Avec Manchester United:

Vainqueur de la Coupe du monde FIFA des clubs 2008.
Vainqueur de la Ligue des Champions en 2008.
Vainqueur du Championnat d’Angleterre en 2007, 2008 et 2009.
Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 2004.
Vainqueur de la Carling Cup en 2006 et 2009.
Vainqueur du Community Shield en 2007[28].
Vice Champion d’Europe en 2009.

Donc respect.

Juillet 2010
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software