Archives pour: Janvier 2010

31.01.10

Place au football ! Place à Arsenal-Manchester United !

Quand on voit l’envahissement du terrain lors de Monaco-Nice le 30 janvier 2010, on se dit que le football français est au point 0 et encore je suis trop gentil.
Honte à notre pays qui laisse avoir lieu de tel débordement.
Il est vrai que Monaco n’est pas la France.
Heureusement que pour voir du football, il y a la Premier League.
Voir le 2e jouer chez le 3e ça c’est bien, ça c’est motivant.
Le football français est un quart-monde sportif.
Il faut avoir 10 ans pour le trouver intéressant, et encore avec la télé, maintenant nous sommes tous européens.
Je connais plein de Niçois qui ne vont plus au Ray mais à Milan ou à Turin!
Arsenal-Manchester United sera-t-il un beau match ?
On n’en sait rien mais sur la pelouse il y a de magnifiques joueurs et deux grands entraîneurs.
Le stade est beau.
Le public n’a pas de fumigènes.
La télé anglaise réalise super bien.
Il n’y a que les commentateurs qui vont nous gaver.
Quand est-ce qu’on n’aura que le son du stade ?
Wenger a vite compris: il a filé à l’anglaise en Angleterre. Bravo! Dis Arsène tu te souviens quand je te parlais de Manchester U en 1992 et que tu ne me parlais que de la Serie A ? Véridique.
Bon match à tous ?
Quoi vous allez au cinéma !

Classement
1 Chelsea 54 points 23 matchs/ 17 3 3/ + 38
2 Manchester United 50 23/ 16 2 5/ + 34
3 Arsenal 49 23/ 15 4 4/ + 34

Permalien 11:21:27, Catégories: LE GYM E BASTA, ANTI-FOOTBALL  

Les Aiglons vont-ils jouer un ou plusieurs huis-clos suite à l'envahissement du terrain à Monaco ?

Quand le public niçois reste calme, comme lorsque Auxerre vient voler les trois points de Nice-Auxerre, grâce à un but hors-jeu de Jelen, que la France a vu mais pas les arbitres, personne ne souligne le comportement irréprochable des jeunes niçois dans les tribunes.
Aucun journal ne parle jamais de ce qui va bien.
Aucun journaliste ne signale les trains qui arrivent à l’heure.
Par contre, dès que les Niçois font des excès, tous les médias se pourlèchent les babines car ils vont avoir du grain à moudre:
- Les fans de Nice massacrent le Louis II.
- Les Niçois ivres de rage à Monaco.
- Nice a les plus lamentables fans de L1.
Canal + fait passer les images en boucle. Cela leur permet d’oublier ces tribunes du Parc des Princes d’où la chaîne cryptée n’a jamais su extirper le racisme.
J’ai déjà dit 1000 fois, on ne peut pas toujours demander l’impossible aux supporters.
A Nice, ils n’ont pas bougé contre Auxerre alors qu’il y avait matière à colère: on ne va pas au stade pour voir son équipe voler par le corps arbitral. Erreur ? Non incompétence !
L’envahissement du Louis II et la violence qui va avec n’est que la suite du vol d’Auxerre. Bien sûr les Auxerrois n’y sont pas rien. N’empêche, ils ont pris trois points avec un but non valable !
Maintenant, Nice va payer la facture: une fois de plus.
Les instances parisiennes vont se régaler: Nice va leur permettre de démontrer que les dirigeants nationaux du foot française ont du caractère. Nice va trinquer !
Combien de matchs de suspension: un, deux, trois ? Comme si les joueurs y étaient pour quelque chose.
Faut passer à la caisse ? Combien de milliers d’euros ?
Quand tout va mal, les choses vont de plus en plus mal.
Rien ne m’étonne.
On n’abat pas deux piliers comme Roger Ricort et Fred Antonetti (et son staff) sans que l’édifice rouge et noir ne tremble sur toutes ses bases.
Nice a subi une très secousse sismique sur l’échelle de Richter du football.
***************************
DERNIERE MINUTE: La réaction officielle de Frédéric Thiriez, pt de la LFP:
-"Le déferlement sauvage qui a eu lieu sur la pelouse de Monaco est insupportable.
Après les récents incidents survenus à Lille et à Grenoble, provoqués là aussi par des « supporters » en déplacement, il faut, comme nous le réclamons depuis des années, appliquer réellement la loi qui permet les interdictions de stade à titre préventif par le préfet.
Faudra-t-il en venir à l’interdiction totale des déplacements de supporters sur certains matches ? Aujourd’hui, la question est posée. Je l’évoquerai avec le directeur de cabinet du Ministre de l’Intérieur et avec Rama Yade avec lesquels j’ai rendez-vous dès la semaine prochaine.”

Et s’ils retiraient des points à l’OGCNice ? Ainsi, ils seraient plus sûrs de voir disparaître le Gym de la L1. On s’est donné le baton pour se faire battre !:oops:

Permalien 01:28:14, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Arsenal et Manchester United, le RETOUR...

Le choc Arsenal-Man U est pour le 31 janvier 2010, à 17 heures.

Après on nul à Aston Villa (0-0), Arsenal poursuit son emploi du temps démoniaque qui va l’amener à croiser le fer avec Manchester United(31/1), Chelsea(7/2) et Liverpool(10/2). Un programme titanesque, en quinze jours.
Les Gunners sont sur une bonne série: neuf matchs de suite sans défaite (7 victoires et deux nuls).
On sait qu’ils misent sur la génération montante.
La presse de Londres plaisante sur Manchester United, disant que c’est une équipe de vieux (Ferdinand, G. Neville. Scholes, Giggs…)
Les Arsenal-Manchester sont toujours attractifs.
“Pour moi c’est toujours un des matchs importants de la saisons. Nous sommes sur une bonne série et nous avons une bonne dynamique. Nous voulons continuer” explique Wenger.
Emmanuel Eboué et Alex Song sont de retour après la Coupe d’Afrique des Nations. Sans la possibilité de jouer, semble-t-il.
“Je ne suis pas capable de spéculer sur les faiblesses de Man United", fait remarquer Wenger.
“Nous devons nous concentrer sur nos points forts et montrer que nous nous sommes amélioraré par rapport à l’année précédente. Contre Villa nous avons été trop absents.”

Permalien 01:28:00, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Pourquoi MU est mythique ?

PARCE QUE …

Permalien 00:52:39, Catégories: LE GYM E BASTA, FOOT FRANCHOUILLARD  

Montpellier brille, Marseille coule et Nice fait flipper

La joie des Monégasques après leur victoire sur Nice, 3-2. Le champion de F1, Massa, tient le micro !

Montpellier est deuxième de L1 - avec 3 anciens “Niçois", Jeunechamp, Pitau et Camara.
C’est comme si Hull City était dauphin de Chelsea en Premiere League !
Cela situe le niveau du football français.
On parle de Deschamps en équipe de France mais quand on voit jouer l’OM on se dit que les Bleus avec Dédé seraient encore plus pitoyables que sous Domenech…
Deschamps est loin d’avoir le rendement de Gerets. Et ne parlons pas du charisme. C’est comparer Bernard Menez à Charles Vanel ou à Robert de Niro, pour les plus jeunes d’entre-nous.
Mme veuve RLD va devoir raisonner ses fils et leur dire qu’ils ne vont plus pouvoir collectionner des Panini grandeur nature… Quand l’OM gagne son président actuel jacasse dans les médias mais quand l’OM perd, il n’y a plus personne. Paris Match nous l’a montré découper du jambon dans sa propriété. C’était une métaphore: le jambon symbolisait les fans de l’OM ! Ce président est une erreur de casting. Il a fait tout ce que Dédé a voulu. Pape Diouf a beaucoup plus de compétence. Diouf n’aurait jamais pris Morientes. Une bourde parmi d’autres.
Et ne parlons pas de Gerets, vrai meneur d’hommes.
Bordeaux a fait nul mais sans grande conséquence.
En queue de classement, Nice fait du surplace. Sa chance c’est la débacle du Mans qui n’avance plus du tout.
Nice n’a pris que 22 points sur 66.
A Monaco, on a encore vu une défense niçoise à l’agonie.
Les Aiglons ont eu quelques sursauts pour revenir 3 à 2.
A la fin, cela fait 0 point.
Sans le retour d’Apam, la ligne défensive ne sait plus se faire respecter.
Lille- la bête noire du Gym- va venir en conquérant au stade du Ray.
Bamogo, entré en cours de jeu, a eu des crampes.
Physiquement, les Aiglons tirent trop la langue en seconde mi-temps…
Depuis 1996, Monaco n’avait plus battu Nice au stade Louis II.
En six mois, Nice est revenu comme avant 2002.
Entre 2002 et 2009, il n’y avait pour ainsi presque pas de problèmes de terrain.
Aujourd’hui les problèmes de terrain réveillent tous les maux endormis.
Rohr était un “guerrier".
Cohen-Antonetti-Ricort avaient réussi à maintenir Nice en L1 et surtout à redorer l’image de Nice.
Histoire de compétence.
Il faut préciser que le foot n’a rien à voir avec les jeux du cirque.
On ne doit pas lever ou baisser le pouce selon le résultat.
Il faut de la stabilité.
Dire il fait soleil, quand il pleut, cela n’est pas raisonnable.

Résultats/
Bordeaux 0 - 0 Boulogne-sur-Mer
Le Mans 1 - 3 Toulouse
Lille 1 - 0 Lens
Monaco 3 - 2 Nice
Nancy 1 - 0 Lorient
Rennes 4 - 0 Grenoble
Montpellier 2 - 0 Marseille

Classement/
1 Bordeaux 48 points 22 matchs
2 Montpellier 42 22
3 Lille 40 22
4 Monaco 39 22
5 Lyon 36 21
6 Marseille 36 21
7 Auxerre 36 21
8 Rennes 34 22
9 Lorient 32 22
10 Toulouse 32 22
11 Valenciennes 31 21
12 Nancy 30 22
13 Paris Saint-Germain 29 21
14 Sochaux 29 20
15 Lens 27 22
16 Nice 22 22
17 Saint-Etienne 20 21
18 Le Mans 16 22
19 Boulogne-sur-Mer 16 22
20 Grenoble 7 22

Permalien 00:18:04, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, LA MAISON BLANCHE  

Benzema réalise un doublé contre La Corogne

Le doublé de Karim Benzema! Son copain de L’Equipe doit être content depuis le temps qu’il attend ça !

Qui va à la chasse perd sa place. Voilà ce que doivent penser Higuain (blessé) et Ronaldo II (suspendu).
En effet, Karim Benzema a profité de leurs absences conjuguées pour en claquer deux.
Il a fait un peu comme le coucou. Il a pris toute la place dans le nid du Real Madrid.
Et c’est exactement ce qu’il faut faire.
Les grands clubs sont des enclos pour loups.
Il faut aimer la compétition pour s’y imposer.
Faire jaillir l’individualité dans le collectif, tel est la grandeur du sport.
Grande métaphore.
Nani a MU est très mauvais quand il joue sa seule partition, et il est excellent quand il s’exprime au nom du collectif.
Seul, il s’embrouille les pinceaux. Dès qu’il ouvre son football aux autres, il est magnifique.
Benzema ne doit penser qu’au football sinon, il ne parviendra pas à trouver ses marques au Real.
Ce soir, il a rempli sa mission.
Et dèmain, il lui faudra recommencer.
Tel est l’emploi du temps des cracks.

PS: Très beau mouvement Kaka-Guti-Benzema lors du premier but de Benzema. La talonnade de Guti est capitale. Quel caviar! Il n’y avait plus qu’à marquer. Un enfant de quatre ans l’aurait fait.

Résultats/
Espanyol 1 - 0 Athletic Bilbao
Sporting Gijón 0 - 1 FC Barcelone (Pedro 30e mn)
La Corogne 1 - 3 Real Madrid (Granero 13emn, Benzema 40e et 90e mn)


Classement/
1 FC Barcelone 52 points 20 matchs
2 Real Madrid 47 20
3 Valence 39 19
4 Majorque 34 19
5 La Corogne 34 20

30.01.10

Permalien 18:30:23, Catégories: LE GYM E BASTA  

Monaco veut rompre la tradition du Clasico qui voit Nice gagner depuis la fin du XX e siècle...

:p:p:p:p VERSION FOLLE lors de Monaco-Nice (3-4), avec les commentaires des journalistes de Radio Bleu. Cela fait plaisir à entendre des reporters qui délirent. Ceux de la télé devraient prendre des leçons. Merci et bravo Messieurs, vous avez été à la hauteur des Aiglons.

André Amitrano qui a gardé la cage niçoise- et avec quel brio !- se méfie de Nice, un peu comme on fait attention à un animal blessé: “Un derby est quelque chose de spécial…”
Sacré Dédé toujours aussi passionné par le football.
“Une passion qui remonte à l’enfance a quelque chose de sacré” a écrit Gérard de Nerval. Une phrase taillée sur mesure pour Dédé.
Le gardien Ruffier a franchi un cap cette saison. L’entraîneur des gardiens de l’ASM- André Amitrano- n’y est pas pour rien. Amitrano est un homme compétent et passionné. Et en plus passionnant à écouter car il fait de l’émotion.
Même si le derby Monaco-Nice n’est pas décisif pour le GYM, c’est pénible pour les Niçois de se demander: “On va encore en prendre combien ce soir?”
Le Gym n’a pas d’assise défensive car le secteur est sinistré: départ (Kanté, Rool, Jeunechamp) blessés, suspendus et CAN.
Souvent Ospina est aux abois.
Il faut espèrer que les boulons soient resserrés lors cette édition du derby car sinon Nice va prendre une grosse rouste, vu que les Ascèmistes (superbe mot) ont le vent en poupe.
Si on se réfère aux derniers résulats de l’ASM, Nice devrait prendre sa raclée.
Est-ce que les Aiglons actuels savent l’importance du Clasico de la Côte d’Azur ?
Pour un Nissart gagner sous le Rocher princier - et non pas sur- cela équivant à gagner la Coupe de France!
Ces dernières années, les Aiglons y ont bien réussi.
Va-t-on tenir la cadence qui fait que Nice est invaincu en Principauté depuis 1996-1997 ?
Cela serait un exploit vu le comportement habituel de Nice depuis le début de saison.

Tous les derniers Monaco-Nice/

2008/09 : 1-2, Nice
2007/08 : 1-1, nul
2006/07 : 0-0, nul
2005/06 : 0-0, nul
2004/05 : 3-4, Nice
2003/04 : 1-1, nul
2002/03 : 0-1, Nice
1996/97 : 4-1, Monaco

Positions au classement L1:

Monaco : 6è avec 36 points (11v, 3n, 7d)
Nice : 16è avec 22 pts (6v, 4n, 11d)

Il faut enlever toute la pression à l’OCGNice.
Le derby du 30 février, 19 h, n’est absolument pas décisif.
Il restera un gros paquet de points en jeu, après la venue sous le rocher. L’important est de prendre des points à la maison. (Sauf que Lille arrive bientôt au Ray…)
Certes, il ne faut pas y aller pour perdre mais pas besoin de stresser inutilemment, d’autant que Nice aura encore une défense décimée. De fait, Didier Ollé-Nicolle doit faire face à trois forfaits: Larrys Mabiala (genou), Ismaël Gace (cheville)- ont repris l’entraînement mais ils sont à court physiquement- et Onyekachi Apam ne rentrera lui de la CAN qu’en début de semaine prochaine car le Nigeria est concerné par le match pour la troisième place de la CAN. L’entraîneur des aiglons récupérera ces trois joueurs pour la réception de Lille, mais devra alors se passer de Paisley, suspendu…
En cette veille de derby, Monaco est archi favori, ce qui change des années passées où Nice était quasi imbattable dans le match des frères ennemis de la Côte d’Azur. On se souvient du 3-4 d’anthologie, au temps de Gernot Rohr et de ses Aiglons ultra combattifs.
Pronostic logique: ASM 2- Nice 0
Monaco vainqueur ? A 90 %.
Nul ? 5 %
Nice vainqueur ? 5 %. Les Aiglons doivent se dire que l’ASM fait toujours un complexe face à Nice: soit de supérioté, du style nous sommes plus forts et plus riches que les Niçois; soit d’inférioté, du style, Nice joue sa vie contre nous et c’est le match de l’année pour eux, il n’y a rien donc à faire, sauf de subir…

:p VERSION DOUCE Lors de Monaco-Nice (3-4) Patrice Evra jouait avec l’ASM. Dommage que depuis, Nice n’ait pas eu la même progression que l’actuel Red Devil de Manchester United.

Permalien 13:53:10, Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR  

Federer qui rit ou Federer qui pleure

:p:p:p Magnifique partie de tennis verbal entre Federer et Courier, juste après la rouste reçue par Tsonga.

On a déjà vu souvent Roger Federer pleurer après un tournoi surtout quand il a perdu.
Et dans ce cas-là, il ne pleure pas parce qu’il fait comme le sale gosse auquel on n’a pas acheté le jouet derrière la vitrine.
Il pleure parce qu’il aurait voulu gagner c’est tout.
Ses larmes souvent minimisent la victoire du vainqueur mais il ne fait pas exprès de voler la vedette avec ses pleurs.
Cette fois, c’est Federer qui rit et non pas Federer qui pleure.
Il est interrogé par l’ex champion américain Jim Courier au terme de son écrasante victoire contre Jo-Wilfried Tsonga, en 1/2 finale de l’Open d’Australie 2010.
Le Français pris une grosse baffe:
6-2, 6-3, 6-2.
Tennis essaya de jouer au tennis pendant que Federer donna un récital.
Au micro de Jim Courier, Roger Federer n’a pas cessé de faire de l’humour.
Il a notamment dit à la cantonade:
“Andy [Murray, l’autre finaliste], si tu m’écoutes, voilà comment ça va se passer entre nous lors de la finale : je vais monter sur ton revers, tu vas faire un passing, mais je ferai une balle amortie pour que tu fasses un lob avant que je ne t’exécute par un coup entre mes jambes ! Voilà en gros ce qui t’attends!”
Si en plus Roger Federer se met à faire rire où va-t-on ?
Est-ce que ce garçon a un défaut ?
Pour lui arriver en finale d’un tournoi du Grand Chelem c’est le minimun. Ce qui est extraordinaire c’est quand il n’y parvient pas !
La planète sport à de la chance en ce début de XXIe siècle, deux des plus grands champions de tous les temps sont en activité:
Roger Federer et Usain Bolt.
Un sprint ne dure pas longtemps. Il faut beaucoup aimer le sport pour être en connexion avec un sprinter.
Heureusement, un match de tennis dure plus longtemps, quoique Federer les expédie parfois…
Un grand tennisman nous fait voyager dans son cerveau.
C’est le cas de Federer.
Merci, Grand Monsieur.
[Post dédié à Zola-Lampard.]

29.01.10

Le Barça est prêt à verser 100 M€ à Arsenal pour récupérer Fabregas

Aux dernières nouvelles Barcelone va tenter cet été de récupèrer Fabregas, 22 ans.
Les Catalans veulent voir revenir au bercail leur prodige formé au Barça.
Fabregas avait quitté l’Espagne car il estimait qu’il n’avait aucune chance d’être titulaire au Camp Nou.
Maintenant qu’il a terminé son rodage au haut niveau avec Wenger, il serait prêt à réintégrer la maison mère d’autant qu’il est assuré du maintien de Guardiola au poste d’entraîneur bien que ce dernier se laisse une petite porte de sortie parce qu’il lui arrive encore de dire: “J’ai tout gagné avec le Barça en 2009. Je n’ai plus rien à espèrer…”
Cette annonce arrive la veille d’Arsenal-Manchester United. Cela ne déstabilisera pas Fabregas.
Il a très grand mental. Je me souviens de son visage lors d’un MU-Arsenal quand il a dit à Cristiano Ronaldo de la boucler. Le Portugais n’a pas bronché.
Fabregas est actuellement en pleine forme et très performant.
Rooney aussi, dans le camp d’en face. Si Sol Campbell (Arsenal) sera chargé de surveiller Rooney, il va souffrir. A 35 ans, il se fait vieux le colosse qui a déjà joué à Arsenal, entre 2001-2006…
Fletcher devrait faire une bonne petite individuelle sur Fabregas, sinon MU va le sentir passer !
Fabregas peut gagner à lui tout seul. Sans parler d’Arshavin, diable d’homme !

Permalien 16:18:21, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Rio Ferdinand est suspendu 4 matchs... mais Vidic sera présent contre Arsenal qui jouera sans Vermaelen

MU perd Ferdinand car la Fédé est très sévère… mais MU récupère Vidic pour le choc contre les Gunners, le 31 janvier, 17 heures françaises.

Coup dur Manchester United. La commission de la Fédération anglais maintient les 4 matches de suspension pour le défenseur central de Manchester United.
Rio Ferdinand, revenu en défense centrale de MU après une longue blessure, avait fait beaucoup de bien à son équipe, remportant les deux matchs de son come back: conrte Hull City en championnat (4-0) et contre Man City lors de la qualification pour la finale de la Carling Cup (3-1).
«La commission de discipline a estimé que l’appel du joueur était frivole et a ajouté un match de suspension supplémentaire aux trois prévus pour des actes violents »; vient d’annoncer la Fédération anglaise de football.
Le défenseur central plaida non coupable dans un premier temps pour sa défense. Il a été impliqué dans une altercation avec l’attaquant de Hull City, Craig Fagan. On parle d’un coup sur le visage du visiteur.
La commission de discipline considére que l’acte de Rio Ferdinand est volontaire.
Sir Alex Ferguson est furax car il venait de récupérer son défenseur central après trois mois d’absence.
La suspension ravit Arsenal qui reçoit les Diables rouges ce 31 janvier.
Alors que MU avait retrouvé un moral d’acier, l’exclusion de Ferdinand arrive au plus mauvais moment.
Si Ferdinand a frappé le joueur, il n’a qu’à s’en prendre à lui même. Un joueur d’une telle expérience n’a pas le droit de tomber si bas dans un match gagné 4-0, à la maison en plus !
Ferdinand manquera donc:
Arsenal-Man U, le 31 janvier
Man U- Portmouth, le 6 février
Aston Villa - Man U, le 10 février
Everton - Man U, le 20 février (1)
Alors qu’on pensait que MU sera très handicapé à l’Emirates Stadium pour le premier grand match de l’année Ferguson vient de déclarer à Carrington qu’il a la joie de rappeler Nemanja Vidic parmi les Red Devils convoqués pour aller jouer à Londres, ce 31 janvier. Il a même dit :"Arsenal-Manchester, est la plus grande affiche de la saison". Sacré “Fergie", il commence à mettre la pression sur Arsène Wenger !
Vidic a manqué les six derniers matchs de MU pour un grave problème de nerf dans sa jambe droite.
Il y a 100 % de chance de le revoir dans la défense de MU contre Arsenal. Dire que MU aurait pu retrouver sa charnière-type contre les Gunners !
«Tout le monde a retrouvé un gros moral après notre victoire contre Man City. Désormais nous sommes en finale de la Carling Cup… Évidemment, nous sommes déçus pour Rio dont la suspension nous pénalise beaucoup” a commenté Ferguson.
Il a dit quelques mots sur Arsenal:
«Vu la configuration des trois premiers du championnat, Arsenal-Manchester est un match a trés fort enjeu. Arsenal s’est bien repris après un mauvais passage. Sa progression est parfaitement cohérente. En foot, si vous obtenez quelques victoires importantes, tout repart de l’avant. Ce fut le cas d’Arsenal. Espèrons que cela soit aussi le notre…»

PS: Moins gravement blessé que prévu Thomas Vermaelen devrait aussi être absent d’Arsenal-MU car les médecins lui ont préconisé du repos. C’est mieux que de manquer trois mois…

(1) Pourra-t-il jouer en C1 ? 16 février, AC Milan- Manchester U…

Rolland Courbis sera remis en liberté le 12 février

“LES ROIS DU SPORT” de Pierre Colombier (1937) avec Fernandel, Raimu… Voir la scène du match de foot et surtout le passage à la mi-temps. Quel bonheur ! :p Raimu dans le rôle de D.Deschamps et Fernandel dans celui de Mandanda…

La demande d’aménagement de peine pour l’ex-entraîneur de football Rolland Courbis, écroué depuis octobre (actuellement à la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone, Hérault), a été examinée en vue d’une remise en liberté.
Le juge a annoncé que Rolland Courbis pourra sortir de prison avec un bracelet électronique, le 12 février.
Il pourra refaire de la radio, avec ce ton imitable qui en fait une sorte de Raimu des consultants du football.

Ribéry était-il blessé ou plus titulaire au Bayern Munich ?

Le football bling bling est un grand reality show où la notoriété compte plus que le rendement sur le terrain. On parle sans cesse de Ribéry mais il n’est plus titulaire au Bayern Munich où l’on dit que le Français doit se refaire une santé dans un bon rythme. Formule diplomatique pour qu’il ne perde pas sa valeur marchande.

L’une des grandes figure du football bavarois, Karl-Heinz Rummenigge, pense avoir convaincu Franck Ribéry de prolonger au printemps son contrat avec le Bayern Munich. «Je ne suis pas si pessimiste» à propos de l’international français alors que beaucoup d’observateurs prédisent son départ pour le Real Madrid en juin 2010. Uli (Hoeness) et moi avons un très bon contact avec Franck. Il sait ce qu’il a au Bayern Munich, pourquoi devrait-il partir ? De plus, en Angleterre et en Espagne, l’imposition des revenus pour les étrangers a beaucoup augmenté et cela aussi joue un rôle.» On sait que pour l’instant le Français a gagné plus d’argent que de titres… Voilà pourquoi, l’ex star de la RFA, parle finance.
Le contrat de Ribéry, signé en juin 2007, expire en juin 2011. Le Bayern veut que l’ancien Marseillais prolonge dès ce printemps et lui a fixé rendez-vous pour négocier début mars. En cas d’échec de ces négociations, le Bayern songera à céder le milieu offensif cet été, contre 50 et 60 millions d’euros.
L’international français de 26 ans a rejoué le 23 janvier pour la première fois depuis le 3 octobre et une tendinite rotulienne au genou gauche : les 22 dernières minutes contre le Werder Brême (3-2), soit sa septième apparition de la saison en Bundesliga depuis août 2009. Le 26, il a participé à un match amical contre Ingolstadt (D3) destiné à lui permettre de retrouver le rythme de la compétition.
Ribéry a donc joué 60 minutes face à l’équipe leader de 3e division, Ingolstadt: très remuant, il n’a pas bien sûr perdu son sens du dribble, et fut impliqué sur les bons coups de son équipe, composée d’un mélange de jeunes et de joueurs en manque “de jeu” comme le Néerlandais Braafheid ou le Turc Haltintop.
Environ 500 personnes étaient présentes autour du terrain d’entraînement du Bayern, rendu très glissant par la neige, et qui avait été déblayé juste avant le match.
Le Bayern l’a emporté (2-0) grâce à des buts de l’amateur, Deniz Yilmaz (53e, 87e).
Ribéry aurait dû partir au Real Madrid la saison dernière: il y a des plats qui ne passent qu’une fois.
Quand on voit qu’il ne joue jamais au Bayern, est-ce que le Real va toujours le vouloir ?
Pourquoi ne joue-t-il jamais? Il a toujours quelque chose…
“Je n’ai pas assez de temps de jeu"… Cette formule cela veut dire: “Je ne suis pas titulaire".
Ribéry est-il blessé ou non titulaire ?
On ne discute pas ses qualités: spontané, enthousiaste, généreux, explosif, collectif, volontaire, passeur…
Il change trop souvent de club. Tout le monde n’a pas la faculté d’adaptation d’Anelka.
Ribéry dès que ça dans un club, il veut partir ailleurs. Il veut, ou l’on veut à sa place.
Le Bayern Munich est l’un des plus grands clubs du monde.
Mieux vaut être Kaïser à Munich que starlettes à Madrid où les stars s’appellent Ronaldo II, Kaka, Casillas et Raul.

28.01.10

Dominique de Villepin 1- le locataire de l'Elysée 0

La réponse de Dominique de Villepin

Villepin a été blanchi par la justice qui a démontré la séparation avec le pouvoir, comme le souhaitait le grand Tocqueville qui a dit: “Quand la justice met le nez dans la politique, c’est pour y découvrir des affaires mais quand la politique met le nez dans la justice c’est pour les étouffer…” (je cite de mémoire)
La politique est un univers de coup bas. Les accusations contre de Villepin ne visaient qu’à le désigner comme un politicard de bas étage. Peine perdue, il est lavé de tous soupçons.
Accuser quelqu’un pour s’acheter une conduite, c’était cousu de fil blanc.
Villepin a pour lui un charisme éclatant et surtout c’est un homme qui aime l’art sous toutes ses formes. Pour ne parler que de ça. Cela nous change des ignorants qui nous gouvernent.
DERNIERE MINUTE: Dominique de Villepin subira un second procès après la décision du parquet de faire appel de sa relaxe dans l’affaire Clearstream, un nouvel écueil que l’ancien Premier ministre impute à “l’acharnement” et à “la haine” de Nicolas Sarkozy à son encontre.
PS: La justice est vraiment une affaire de gros sous. Il faut faire tourner la boutique…

Permalien 21:08:25, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Comment se fait-il qu'il n'existe aucune interview croisée entre Benzema et Zidane ?

Le jour où Benzema marquera un but aussi important pour le Real Madrid que celui inscrit pas Zidane, en finale de la C1 2002, on pourra dire que Benzema est un grand joueur. Pour l’instant, il n’y a que le correspondant à Madrid de L’Equipe qui le dit.

Dans les grands clubs, il y a une pression énorme. On parle de l’OM… Ce n’est rien à côté du Real Madrid.
Benzema s’y impose si peu que ses détracteurs parlent déjà d’un transfert alors qu’il a un contrat de 6 ans !
S’il marquait plus souvent, il n’y aurait aucun problème. Vu son faible rendement (5 passes décisives, 5 buts) ont ne voit plus que ses défauts: nonchalant, peu explosif, des appels que l’on compte sur les doigts d’une main…
Vous vous souvenez de la réunion au sommet Brassens, Brel et Ferré réussit une seule fois grâce à un journaliste… Alors comment se fait-il qu’aucun journal ne parvienne à ressembler Zidane et Benzema?
On a réussi la réunion Platini et Marguerite Duras pourtant !
Les rapports Zidane-Benzema sont très compliqués.
Zidane voulait Ribéry au Real Madrid et c’est Benzema qui a été choisi…
Zidane qui a tant fait pour Dugarry ne lève pas le petit doigt pour aider publiquement Benzema
Tout le Real Madrid se demande pourquoi on ne voit jamais ensemble Zidane et Benzema.
Même en photo pourtant ce n’est pas demain la veille que Benzema transforme Zizou en vieille archive!
La brouille entre Benzema et Zidane date de 2008. Zidane se déplaça pour remettre un trophée à Benzema qui manifesta une totale indifférence à la démarche du champion du monde 1998. Cela aurait pu être une passation de pouvoir. Ce fut, un festival d’impolitesses de la part de Benzema. Il n’a même pas dit “Merci” à Zidane, déçu et même attristé devant si peu de reconnaissance d’un jeune qui n’avait encore rien prouvé hors de France. Il va sans dire que tous les grands français ont réussi à l’étranger: Bonifaci (Inter Milan), Kopa (Real Madrid), L. Muller (Barcelon), Platini (Juventus Turin), Cantona (Manchester United), Zidane (Real Madrid)…
Dans notre monde de photocratie, l’absence de photo entre Zidane et Benzema est frappante.
Jusqu’à nouvel ordre, c’est un choix de Zidane qui en veut encore à Benzema de l’avoir traité comme un moins que rien devant les caméras de Canal +, au point de le mettre très mal à l’aise. Ce soir-là, le sans grade a manifesté une grande prétention alors que le couvert de gloire fut écrasée par sa célébrissime timidité.
Entre Benzema et Zidane ce n’est pas l’amour fou.
Pas sur la même longeur d’ondes.
Tout le monde a vu que Zidane brilla par son absence à la présentation de Benzema à San Bernabeu.
Si Ribéry y avait été accueilli, Zizou y serait venu.
Pour l’intronisation de Benzema, on n’a vu que l’image de Zidane sur un écran géant de télé.
Les deux hommes ne se parlent pas.
On sait que jamais Benzema n’a jamais cité une seule fois Zidane dans la liste des joueurs qu’il aime.
A Lyon, il n’a cessé de dire qu’il n’aimait que Ronaldo. Le Brésilien.
Bien sûr, on sentait qu’il refusait la comparaison comme on veut “tuer” le père.
N’empêche, à force de l’entendre dire sa passion pour Ronaldo 1er, j’étais véxé à place de Z.Z…
Le sommet de l’ingratitude fut donc atteint lors de la remise des Trophées de l’UNFP quand Benzema reçut ceux du meilleur joueur de la Ligue 1 en 2007-2008 et du meilleur buteur du championnat de France 2007-2008 (20 buts).
Ce soir-là, Benzema n’a même pas eu un mot, ou un regard pour Zidane qui l’attendait sur la scène pour le féliciter avec son beau sourire. Il lui a juste serré la main comme on salue un inconnu dans la rue. Certes Zidane est payé par Canal + pour faire acte de présence mais quand même, cette volonté de ne pas saluer un aîné fut non pas de l’insolence mais bien de la grossièreté. Ce fut un choix délibéré. La preuve ? Au lieu d’avoir un mot gentil à l’égard de Zidane, Benzema avait prévu de faire un coup de pub à un copain rappeur assis à côté de lui…
Une fois au Real, lors de la présentation, il a dit qu’il était content d’arriver dans le club de ses idoles: Zidane et Ronaldo. Et cette fois, il s’agissait du Portugais, de Ronaldo II. De Cristiano, quoi !
Dans L’Equipe du 6 août 2009, il fait semblant de ne se souvenir de rien:
-"Comment se fait-il que vous n’ayez jamais vu Zidane, conseiller du président ?
-(Hésitant). Je ne sais pas. J’ai discuté trente secondes avec lui, une fois, aux Trophées UNFP. Il y a longtemps maintenant. Il ne m’a jamais appelé, c’est comme ça.”
Quel culot ! Il fait passer Zidane pour quelqu’un de jaloux qui ne veut pas voir celui qui serait la nouvelle star du Real Madrid…
Benzema inverse tout: il pense que c’est à Zidane de lui téléphoner !
C’est le monde à l’envers.
Benzema a dit qu’il aimait Zidane devant les socios pour faciliter son intégration madrilène.
Il croit que Zidane est à sa disposition.
Il veut de Zidane quand Zidane peut lui faciliter la vie.
Par son silence, Zidane laisse Benzema se débrouiller tout seul.
Pour l’instant, Benzema ne brille que dans les matchs amicaux du Real.
Zidane n’a pas de chance: d’un côté, Platini n’a eu de cesse de dire que Zidane était inférieur à Maradona; et de l’autre côté, Benzema, le traite à la légère
Concernant Platini, il faudrait peut-être lui dire qu’il était aussi très inférieur à Maradona. Tout comme Benzema.
Tout ce beau monde est composé de bons électriciens mais l’ingénieur de la lumière c’était Diego Armando Maradona.

Permalien 17:50:06, Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

M. Schumacher est froid comme la banquise alors que L. Armstrong donne la chair de poule

On voit ici Lance Armstrong embrasser son vélo qu’il a baptisé La Madone, en hommage au col de l’arrière-pays Niçois qu’il gravissait pour se maintenir en forme. Armstrong s’est classé 3e du du Tour 2009. Remarquable pour un come back. Au lieu de subir le néfaste impact des médias qui le salisssent sans cesse, louons plutôt sa longévité. Pour être sur le vélo à presque 39 ans, il faut avoir, et avoir eu, une hygiène de vie très stricte.

Michael Schumacher me renvoie-t-il éternellement à son insupportable homonyne Harald Schumacher qui frappa Patrick Battiston au risque de le tuer, à Séville en 1982 ?
Il y a des champions qui ne brisent pas la glace.
La lumière de L. Armstrong éclaire plus que celle de M. Schumacher.
Le retour en F1 de Schumacher me fait ni chaud ni froid par rapport à celui de Lance Armstrong.
Pourquoi ?
Je n’aime pourtant pas moins la F1 que le vélo.
Deux sports opposés mais deux grands sports quand même. Tous les deux sont septuples champions: l’un du monde de F1, l’autre recordman de victoires dans le Tour de France.
Avez-vous déjà roulé à 300 km/h ? Moi, non.
Avez-vous déjà descendu un col à 90 km/h sur des boyaux dont même pas un centimètre n’adhère au sol? Moi, non.
A première vue, le cycliste et le pilote sont froids tous les deux mais l’un est perceptible et l’autre vraiment pas. Masque-t-il ses émotions pour tout garde à l’intérieur ?
Face à l’Histoire, le pilote F1 est premier dans n’importe quel classement…
Impossible d’être plus brillant que lui, jusqu’à présent.
Titre mondiaux ? 7.
Victoires ? 51.
Podiums ? 154.
Au cours de sa première carrière, je n’ai pas vibré une seule fois avec Schumacher.
Avec Prost, non plus.
En revanche, avec Senna tout le temps.
Dès que je voyais Senna, j’étais ému, même s’il était caché sous son casque et de dos.
Etais-je une simple midinette face au Brésilien, issu du pays de Garrincha ?
Schumacher me glace-t-il le sang parce que je pense toujours aux guerres avec l’Allemagne?
Schumacher reste inaccessible.
Peut-être déteste-t-il faire du cirque, ce qui est louable?
Senna, ne faisait pas non plus de “cinéma".
Est-ce le fait qu’il soit Allemand joue inconsciemment contre lui?
Quand j’entends Schumacher, j’entends aussi Harald…
Il est vrai que je n’aime aucun sportif allemand, hormis Overath, Littbarski…
Boris Becker ne m’a jammais séduit.
Schumacher est froid comme Beckenbauer.
Le seul sportif allemand qui me séduit c’est Steffi Graf…
Je reconnais l’immense talent de Schumacher mais il ne fait rien partager.
Comment être proche d’un homme qui dit au moment de reprendre un volant de F1/ Mercedes: “Je n’ai rien à prouver à personne. Sauf à moi". Certes, on savait qu’il ne court pas pour nous. Eh bien, qu’il fasse donc joujou avec sa merveille. Mais sans moi. Je loue cependant son courage intact de recourir. A sa place, je ne le ferais pas. Trop content d’avoir échappé à la mort si souvent. Me remettre dans la gueule du loup, non merci.
Depuis la mort de Senna, j’ai un peu suivi Alonso, Lewis Hamilton, c’est tout.
J’ai été déçu par le fils Villeneuve.
Faussement froid, Armstrong n’est pas hermétique.
Il est vrai que le vélo laisse l’homme à l’air libre. On voit tout de lui alors que la F1 ne montre rien des pilotes, hormis leur conduite.
Armstrong a beaucoup de panache, contrairement à ce que raconte les médias qui ont un rapport maladif avec lui: ils vivent sur son dos mais ne veulent pas le reconnaïtre. Grâce à l’Américain, le quotidien sportif s’est arraché pendant le tour 2009.
Armstrong n’est pas un Martien qui descend du cosmos. Et cela n’a rien à voir au fait que l’on connaisse mieux sa vie que celle de M.Schumacher.
Quand il parle, on sent la présence d’Armstrong tandis que Schumacher s’exprime souvent avec un sourire figé presque de cire.
Armstrong est plein d’émotion et il nous en donne beaucoup.
En tout cas, les médias n’ont jamais réussi à me couper d’Armstrong.
L’été 2010, toute la France sera pour Armstrong.
Pour gagner un Grand Prix, il faut une bonne voiture.
Avoir un bon vélo, ne suffit pas.

Je reste un inconsolable de Senna. Il était calme mais pas glacial comme M. Schumacher.

Les dernières nouvelles de la galaxie football

Quand Ronaldo touche quelqu’un il se prend deux matchs de suspension. Précisons que le Portugais se fait découper depuis des années… Il faut aussi le protéger, messieurs les arbitres !

-Cristiano Ronaldo a été suspendu pour deux matchs suite à son carton rouge en championnat face à Valladolid. Tel est la sanction du Comité de discipline de la Fédération espagnole de football. Après avoir marqué deux buts en première mi-temps, il a donné un coup de coude dans la figure de son adversaire Patrick Mtiliga qui a subi une fracture du nez. Ce ne fut pas une agression volontaire. Le Ballon d’Or 2009 se dégageait d’un marquage à la culotte. Ceux qui frappent CR9 toute la saison ne sont pas jugés aussi sévérement.
-Le mercato d’hiver est un aveu d’échec pour ceux qui recrutent. Cela veut dire qu’il ont raté celui d’été.
-Rémy veut quitter Nice parce qu’on lui a craché dessus, au propre (sans jeu de mots…) Cela se comprend mais le crachat devient alors une bonne excuse. Désormais vous envoyez un copain vous cracher dessus et vous demandez à partir illico.
-Ederson veut partir aussi. Lui il estime que Puel lui crache aussi dessus sans cesse, mais au figuré… Cracher à la figure, au figuré (le français est vraiment une langue magique). Villarreal et la Lazio/Rome auraient des vues sur le Brésilien que Puel n’apprécie pas puisqu’il ne l’a mis que 4 fois dans le onze de départ depuis août 2009 en L1. Ederson est un bon joueur. Son seul défaut: pas assez solide dans les duels, et trop absent pendant de longues minutes dans les matchs.
-On a annoncé Feindouno à Nice mais la dernière fois que je l’ai entendu parler, il nous a dit qu’il avait quitté Saint-Etienne pour l’argent. A El-Saad (Qatar), il est grassement payé sans aucune pression. Certes, il aimerait ce beckhamisé en Europe pour rejouer en haute compétition. A-t-il gagné assez d’argent à ne rien faire pour revenir en France ?
-Le journaliste en pâmoison devant Benzema ne sait plus comment parler du Français qui ne marque pour ainsi dire jamais. Il nous l’a vendu tout l’été 2009 comme si l’ex Gone était le nouveau Di Stefano et maintenant il se retrouve avec un Obertan sous le clavier de son ordinateur !
-Une émission spéciale avec Domenech à la télé. On va parler de son passé. Une chose est certaine: ils éviteront de montrer le double attentat Domenech/Baeza sur Metzler dans les années 1970, lors d’un OL-Nice. L’Autrichien, les os brisés ne rejouea plus jamais au football…
-Dans cette même émission, Domenech espère qu’un jour Zidane dira qu’il n’aurait pas dû frapper Materazzi. “Pour tous les gamins", précise le sélectionneur. Ce dernier a t-il demandé à Henry de faire la même chose, après la lamentable main de “Titi” contre l’Irlande. Le geste de Zidane est celui d’un homme. Celui d’Henry, d’un gamin qui vole un pot de confiture.
-La chaîne privée qui diffuse la 1/2 finale de la CAN Egypte-Algérie a choisi de donner le match en clair uniquement à ses abonnés qui n’ont pas pris en option le foot, soit 2,5 millions de personnes, plus leur foyer et amis. Quand on y pense: payer pour voir du football à la télé… Pourquoi ne font-ils pas la même chose avec les allocutions du président de la République ?
-L’actuel locataire de l’Elysée dit toujours: “Oh! vous savez, moi, les polémiques… Je laisse ça à la presse.” Pourtant, il vient de clamer qu’il est choqué “par les salaires mirobolants de certains footballeurs.” Cette déclaration ne sert qu’à detourner l’attention du patron bourré aux as qu’il défend. Connait-il le salaire des joueurs en division inférieure: 4 000 euros de moyenne. Chassez le bling bling et il revient au galop !
-Ribéry? Son retour est encore différé. Ce garçon n’avance plus, toujours blessé pour un oui pour un non. Son actuel entraîneur ne compte pas sur lui. Pour garder le moral, le joueur parle toujours de “temps de jeu", ce qui signifie qu’il n’est titulaire. Il aurait dû aller au Real Madrid, l’an passé… A présent, cela semble compromis.

Permalien 13:19:48, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le merveilleux Wayne Rooney est actuellement le Ballon d'Or 2010 en puissance

Old Trafford, 27-1-2010, 23 h 15. Messieurs Rooney et Fletcher, heureux après avoir sorti Man City. Cela fait plaisir de voir de vrais joueurs de football. Cela nous change des poupons de cristal, façon Ribéry.

Avec 19 buts en Premier League, Wayne Rooney est actuellement, le meilleur buteur européen des quatre grands championnat - le big four ! La L1 n’est pas dans la course. A côté de MU, c’est Colmar.

Wayne Rooney est absent des médias français. On ne le voit jamais.
Ai-je le droit de l’aimer plus que Ribéry ?
On fait tout pour m’en empêcher.
L’Equipe du 28 janvier 2010 ne donne que l’annonce du résulat du match fantastique MU-Man City (3-1) de la veille! Ce journal n’est-il plus qu’une assemblée de salariés non passionnés ? Et non professionnels. Ne pas traiter ce match est une faute. Et qu’on ne parle pas des délais de fabrication, svp. (La veille, le match a été évoqué, dans un petit papier très favorable à Tevez et City…)
Rooney fuit les interviews comme Kate Moss, cela entretient le mystère.
“Sam” Beckett fuyait les photographes mais il y a beaucoup de photos de lui… Il faut l’art et la manière pour approcher les gens. Aujourd’hui, tel ou tel journaliste s’estime souvent plus star que la personne interrogée…
Ribéry, quand il joue, est un joueur explosif. Il provoque. Collectif. C’est tout.
Ce n’est pas un buteur.
On ne le voit jamais enchaîner les matchs.
Il n’est pas constant.
Wayne Rooney, lui, ne déçoit jamais ou si peu.
Toujours à 100% dans le match. Du début à la fin. Il a mieux pris la mesure de la surface de réparation, comme s’il avait intégré les données de van Nistelroy, Tevez et Ronaldo II.
Actuellement, c’est le plus grand joueur du monde.
Imaginons une victoire en Premier League, une en C1 et une bonne Coupe du monde… Rooney serait alors Ballon d’or 2010.

En direct d’Old Trafford. 28 janvier 2010, 23 heures 15. Sir Alex Ferguson revient sur le match et évoque Wayne Rooney

Eric Cantona brûle les planches de la salle Popesco. Deutsch est impeccable. Rachida Brakni signe une mise en scène forte et sobre.

Eric Cantona fait une entrée fracassante au théâtre. Un torrent d’émotion contenue puis libérée dans un final déchirant. Entre Harry Baur (pour la force) et Marlon Brando (fragilié)

Il y a treize ans, Eric Cantona fit ses adieux au Théâtre des Rêves d’Old Trafford.
Enn 2010, il fait ses débuts sur la scène du Théâtre Marigny.
Un metteur en scène est né : Rachida Brakni.
Rigueur, poésie, force et direction d’acteurs.
On ne pense pas un seul instant que nous sommes en face de débutants: sur les planches (Cantona) et à la mise scène (Brakni).
Le texte de Nathalie Saugeon est une belle découverte. Sens du rythme, de la rupture, souci de clarté. On rit, on réfléchit, on y croit, et on pleure, si on a encore un peu d’humanité au fond de soi.
Deux hommes se retrouvent au fond d’un grand magasin lors de la destruction d’un immeuble. Ils sont sauvés parce qu’ils n’étaient pas à la surface alors que l’un deux aurait dû mourir puisqu’il est travaille d’habitude à la station service, en extérieur.
Est-ce une métaphore ? Faut-il être au fond des choses pour s’en sortir ? Mais très vite, on se réalise que rester vivant dans une tombe, cela ne sert à rien.
Lorant Deutsch joue l’employé de la station service. Il est vif comme l’éclair et s’il gagne au loto, il rêve de s’acheter une ville. Il est amoureux aussi de la caissière de la caisse 14.
Eric Cantona est un comptable, blessé à la jambe. C’est un colosse très fragile alors que Deutsch est léger comme une sauterelle. On connait sa volubilité que l’on retrouve ici. Il peut être aussi soudainement cruel comme les enfants quand ils vous disent leurs quatre vérités.
Ils se parlent sans se voir, sauf vers la fin par un petit trou mural. Dès que Deutsch touche la cloison, elle menace de s’effondrer sur Cantona.
Ils attendent la mort comme dans En Attendant Godot. Il y a du Beckett dans l’air. Et c’est un grand compliment. Ce n’est pas d’influence dont il s’agit mais de la qualité du silence et des mots qui se parlent entre eux. Tout s’enchaîne. Rien n’est gratuit.
Il leur faut survivre. Grignoter deux biscuits trouvés ici et là dans ce qui reste du supermarché. Quand Deutsch trouve une fiole d’alcool, Cantona réclame sa part. Cela fait des années qu’il noie son chagrin mais celui-ci surnage, tel un radeau à la dérive.
Leur duo est un couple qui fonctionne très bien. Deutsch tire vers lui Cantona dans une amitié qui ne veut pas dire son nom.
Dans ce spectacle chacun à sa part à valeur égale : de l’auteur aux acteurs en passant par le metteur en scène. On sent le souffle de l’esprit. « Le théâtre est bien le lieu où l’on entend le langage », comme le disait Antoine Vitez.
C’est le spectacle sur le rêve inaccessible. Le personnage joué par Cantona dit qu’il vaut mieux rêver quand on a de l’argent parce qu’on peut alors les finaliser.
Deutsch rêve plus que Cantona qui lui est plus terre à terre, grand blessé de la vie. Tous les deux ont une forte présence. Laurel et Hardy, version métaphysique.
A la fin, Cantona meurt, fracassé par la cloison qui s’écroule, à cause de Deutsch qui voulait le sauver. On assiste à son agonie où il appelle maman. Déchirant ! Tous les enfants meurent-ils en appelant leur mère ? Quand on voit Cantona c’est certain.
Il y a ceux qui font entrer le personnage en eux et ceux qui entrent dans personnage. D’évidence, Cantona appartient à la première catégorie.
L’ancien stratège des Red Devils est passé du Théâtre des rêves d’Old Trafford au Théâtre Marigny. Le plus naturellement du monde.

Face au paradis. Théâtre Marigny. Paris.

27.01.10

Permalien 22:04:19, Catégories: THE RED DEVILS  

Man United 3- Man City 1 (4-3). Rooney qualifie MU !

Tous les buts de la qualification de MU (3-1) contre City. A voir et revoir, le contrôle-amorti extérieur pied gauche de Giggs en pleine course sur le 1er but. Un instant absolument magique: ô temps suspend ton vol ! A voir aussi la passe de Fletcher à Carrick sur le 2e but. Et le centre de Giggs à Rooney, pour la victoire ! MU a fait plaisir à ses fans. Merci aux joueurs. Et merci à Ferguson qui a aligné une équipe de “warriors”

Rooney a gagné son duel avec Tevez, dans l’extra-time!
Voilà ce que c’est un grand joueur. On l’attend, il est répond “présent".
En début de saison, Ferguson a dit: “Comme Ronaldo (II) et Tevez sont partis, il va falloir que Rooney s’impose en attaque. Il devra prendre plus de responsabilités…”
Rooney fait le bonheur de MU, des fans, des amateurs de foot, d’où qu’ils soient.

Ce fut un match physique mais pas terrible en première mi-temps.
Nani fut titulaire mais moins tranchant que lors de son dernier match.
Pendant les 45 premières minutes City n’a pas voulu abdiquer.
MU ne semblait pas avoir les moyens de se qualifier…
Fait hallucinant, en plein match, Man U a fait un double “toro” sur Tevez. Olé! Olé! Olé! hurlait Old Trafford qui semblait redevenu populaire dans le grand sens du terme.

En début de seconde mi-temps, Scholes claquait d’entrée(51e mn) ! Un but comme il l’aime, à l’affût pour hériter d’un ballon en arrière.
MU était qualifié à cet instant!
Ferdinand fut insulté un long moment par une enclume de City. Il n’a pas bronché.
MU accentua son avance par Carrick (70e mn) mais Tevez marqua son 3e but en deux matchs contre MU ! Chapardant un ballon chaud devant la tête d’un Red Devil qui n’est autre que Ferdinand…
Egalité parfaite… Tevez était fier bien que City était dominé en seconde mi-temps, à l’inverse de la première.
Alors que l’on s’acheminait vers un 3-3… Rooney MARQUA d’une tête de bélier sur un bijoux de centre de Giggs !!!!!!! Nous étions dans le temps additionnel !
L’entraîneur Mancini rentra aux vestiaires la tête si longue qu’elle touchait le sol !
Ferguson sauta dans les bras de son staff!
Tout Old Trafford bascula dans le délire totale.
MU is back !
Arsenal est averti!
La finale de la Carling Cup, Manchester United - Aston Villa aura lieu le 28 février.
Hué tout le match par Old Trafford, Tevez a salué tout sourire, à la fin, ses anciens coéquipiers de MU.
Sur son visage tout à coup on vu qu’il restait un Red Devil de coeur. Il a été pris en flagrant délit d’humanité.

van der Sar/(7). Tevez lui a mis 3 buts dans la musette. Cela fait beaucoup…
Evra (8) Parfait.
Evans (5) Peut mieux faire.
Ferdinand (8) The Boss est de retour. 2 victoires en deux matchs…
Rafael/ (6) AB, comme on disait jadis. Puis Brown (74e mn)Non noté.
Scholes (7) A joué sur le diesel.
Carrick (7) De l’acier sur crampons.
Fletcher/ (8) Royal.
Giggs (9) Impérial. Il donne deux louches de caviar sur le 1er et le 3e buts.
Rooney (10) Génial
Nani(7) Original. Soudain collectif. Qu’il le reste. Puis Valencia (89e mn) Non noté.

Manager: Ferguson (10). Dès qu’il met des hommes sur la pelouse c’est différent: van der Sar, Evra, Ferdinand, Scholes, Carrick, Fletcher, Giggs, Rooney… Cela en fait huit. Tous indicutables dans le onze-type. Nani a-t-il franchi un cap ? C’est notre souhait. Evans et Rafael, sont encore tendres. Et surtout, dès qu’il n’y a pas Obertan et Owen sur la pelouse, MU ne joue plus à 9 !

Remplaçants:
Kuszczak
Vidic
Park
Berbatov
Owen

Avis aux adversaires de Man U. L’odeur de la Coupe attire les Red Devils comme le sang, les requins!
Vive United! Que de bonheur grâce à MU! Certains croient en Dieu… d’autres en United! J’en suis ! Avec le prêtre Ferguson, les messes sont si belles ! Que dis-je prêtre, c’est un Pape !

Permalien 20:08:34, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United-Manchester City, le retour

Rooney est décidé à sortir le grand match. Encore un de plus. Rooney ? Hargne-technique-force-intelligence-sensibilité-force physique. Il a tout, absolument tout. En plus, il défend. Et un attaquant qui défend perd des forces et de la lucidité. Chapeau ! Tevez va-t-il pouvoir jouer dans un stade hostile à sa présence ?

Le derby MU-Man City, 1/2 retour de la Coupe de la Ligue après la victoire 2-1 de City à l’aller, n’est pas traité en France par les médias institutionnels.
Seul une chaîne télé confidentielle diffuse le match.
Certes ce genre de match n’est pas programmable à l’avance puisqu’il est lié au tirage au sort.
N’empêche, il faut savoir anticiper.
Jamais je ne m’abonnerai à la chaîne qui le diffuse.
On en a assez de payer pour voir du football !

Permalien 18:57:15, Catégories: EN MARGE  

Séquence comique: tir au but refusé...

Etonnant cas lors d’un tir au but…
Les arbitres du quart de finale Espagne - Russie de l’Euro Futsal 2010 ont refusé un but à l’Espagnol Javi Rodriguez alors que le ballon avait terminé sa course dans les filets du gardien russe mais sans franchir la ligne de but au sol…
Malgré les protestations du clan espagnol, les arbitres ne sont pas revenus sur leur décision. L’Espagne a néanmoins remporté la rencontre (0-0, 7-6 t.a.b).

26.01.10

Eric Cantona de Matt Busby à Louis Jouvet

Ce n’est pas un but qu’il retient mais une passe.
Une sacrée passe.
Ce soir, 26 janvier 2010, Eric Cantona fait son lever de rideau officiel au théâtre, art vivant comme le football.
On appelle acteur, un footballeur mais on ne dit jamais joueur pour un comédien.
Eric Cantona, c’est la tête et les jambes.
Il suit son rythme.
Il a arrête la haute compétition à Old Trafford en 1997.
Et il monte sur scène devant un public, treize ans plus tard.
Combien auraient attendu autant de temps ?
Lui a vécu, appris, lu, regardé, répété, joué au cinéma, tout en devenant champion du monde de Beach Soccer.
Matt Busby a dit que “Manchester United doit toujours offrir un grand spectacle aux gens qui viennent à Old Trafford".
Et Louis Jouvet a précisé:” Les personnages? Résidus du divin".

FACE AU PARADIS (1)
De Nathalie Saugeon
Avec
Eric Cantona & Lorànt Deutsch
Mise en scène Rachida Brakni
Théâtre Marigny, Paris.

(1) “Un immeuble vient de s’effondrer sur un supermarché avec deux survivants, coincés sous les décombres. Chacun dans une cavité, ils ne peuvent pas se voir…”

Permalien 15:15:41, Catégories: FORZA ITALIA !, LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

La fête à Alberto Moravia

Le Mépris de J.-L. Godard d’après Moravia, avec B. Bardot, M. Piccoli, Fritz Lang… Le tournage a eu lieu dans la merveilleuse villa de Curzio Malaparte. L’une des plus belles maisons du monde.

Pour les 20 ans de la mort de l’écrivain italien plusieurs manifestations sont organisées. C’est le privilège des artistes importants. L’œuvre leur survie. René de Ceccatty signe une biographie de l’auteur avec lequel il fut lié à la fin de sa vie. Ce gros pavé sur l’antifasciste est bien sûr conseillé à ceux qui sont passionnés par l’Histoire de la Littérature. Un lecteur qui lit trois livres par an a d’autres choses à faire. Paradoxe des paradoxes, certains lecteurs lisent la biographie de tel ou tel écrivain alors qu’ils ne liront jamais un livre de celui-ci. Voici donc les grands traits de l’existence de Moravia à la fois artiste et engagé politique. Souvent il est difficile de les faire cohabiter dans un même individu. Moravia, lui, menait tout de front avec maestria. Fin lettré loin du pédantisme, De Ceccatty développe bien l’amitié Moravia-Pierre Paolo Pasolini et on n’ignore rien des femmes de sa vie dont Elsa Morante avec laquelle elle entretint éternellement un rapport attraction-répulsion. Ni avec, ni sans, comme disait François Truffaut. [Accusé parfois d’être homosexuel par ses détracteurs, Moravia a laissé dire car ce n’était pas un homme à se défendre d’une accusation qui pouvait mettre mal à l’aise la communauté homosexuelle.] De cinéma, il en sera aussi question à la Cinémathèque française avec un cycle Alberto Moravia, l’anticonformiste. La rétrospective se déroule entre le 3 et le 21 mars. On y verra des films tirés de son œuvre : Le Mépris de Jean-Luc Godard, Le Conformiste de Bernardo Bertolucci ou La Ciociara de Vittorio De Sica. Le 6 mars, il y aura une lecture d’un dialogue de 1961 entre Moravia et Claudia Cardinale qui sera présente : « Dans la vie, je suis une fille ordinaire, comme toutes les autres », avait-elle dit, pour le plus grand plaisir de Moravia qui n’en espérait pas autant. A signaler aussi, une Table ronde sur Moravia, à l’Institut Italien, 73, rue de Grenelle, à Paris. Entrée gratuite sur réservation : 01 44 39 49 39. Pour plus de renseignements joindre : irenemarta@gmail.com Tout ce qui se passe autour de Moravia mérite le détour. Je me souviens de l’avoir entendu dire : « J’écris toujours un premier jet. Et ensuite, je recommence à réécrire le livre. Ainsi de suite, jusqu’à attendre la bonne version. Quand j’en ai deux de suite qui concorde, je sais que j’ai fini…» C’est autre chose que de publier son petit bouquin à chaque rentrée littéraire pour se faire mousser avec le nom qu’on s’est déjà fait… Moravia n’a jamais été dans le cercle du pouvoir en place. Il fut la cible permanente de la droite la plus étroite d’esprit possible. Le fait qu’il soit un écrivain populaire dérangeait l’Italie fasciste.

-Alberto Moravia, par Renée de Ceccatty, Flammarion, 680 p., 25 €

Permalien 08:06:43, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, BARCA ES MES QUE UN CLUB  

Henry ne marque plus

Rang 67 des buteurs de la Liga: - Henry Thierry, FC Barcelone: 2 buts en 13 matchs, soit 0,15 but par match.

Depuis sa main contre l’Irlande, Henry fait du surplace au classement des buteurs.
Il “manque de temps de jeu” disent ses fans.
En gros, il n’est pas titulaire les yeux fermés.
Les barons des Bleus font des heures supplémentaires: Vieira, Henry…
Messi, lui, en a marqué 15 en 16 matchs.
Pour être un grand attaquant, il faut marquer sinon on vous critique sans cesse.
Il n’y a qu’à voir Benzema. S’il marquait souvent, on ne le critiquerait pas.
Henry, lui, est sur le chemin du retour. Sa carrière est derrière lui.
Après avoir joué avec sa main, il serait facile de dire qu’il joue comme un pied.
La presse institutionnelle n’en pipe pas un mot car il se sert d’Henry pour sa titraille de une et comme plus aucun Français ne brille, faut pas détruire les icônes encore un peu attractive.
Vieira ? Sisyphe qui n’arrive plus à remonter le rocher.
Ribéry ? La marmotte du football bling bling. Il ne joue que quelques matchs par an. Il gagne plus d’argent que de titres.
Gourcuff ? A la recherche d’un second souffle.
Benzema ? Est surtout excellent dans les articles du correspond permanent de L’Equipe à Madrid.
Nasri ? En rodage à Londres.
Obertan ? En vacances à Manchester.
Seul Patrice Evra donne des couleurs au drapeau tricolore.
Dommage que Fabregas ne soit pas Français.
Ah! Faut pas oublier Anelka qui a maintient haut la barre de l’exigence. Il a dit: “La force d’un joueur français c’est à l’étranger qu’on la mesure. En France, vous faîtes trois matchs et vous monte on sommet…”
Il a raison, loin de chez soi, on se confronte à une rude concurrence.
Regardez Benzema au Real Madrid il y a C. Ronaldo (un des maîtres actuels), Higuain (qui assure bien) et Raul (Dieu mardilène). Et en plus, Robben est parti, ainsi que van Nistelrooy… Difficile de se faire une place au soleil avec trois loups haut de gamme. A Lyon, Benzema était si sûr de jouer qu’il n’en faisait parfois pas une rame à l’entraînement. Il est en train de le payer maintenant. A l’étranger, vous avez un an pour vous acclimater. Un an au maximun. La nonchalence de Benzema fait très mauvais effet en plein match. Il n’est pas assez survolté. C. Ronaldo sait que le match ne dure pas trois heures. C’est pourquoi, il est électrique 90 minutes. Benzema doit s’inspirer du Portugais.

Permalien 01:06:59, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

1er hommage pour les 40 ans de la mort d'HENDRIX

Jimi Hendrix est mort le 18 septembre 1970 mais sa musique reste présente. On n’en dira pas autant des couinements de certains vivants. Toute l’année, j’Hendrixise le blog pour les 40 ans de sa disparition.

Pas besoin de donner des noms, vous savez de qui il s’agit.
Voilà ce que j’ai relevé au rayon énormité:
“Il a une vraie appréciation de la musique.
Il aurait pu être producteur de disques.
Il sent les trucs.
Quand on a enregistré Mademoiselle chante le blues ou Mon mec à moi, il m’a dit: “Ca va faire un carton
Vous voyez de qui il s’agit?
Le niveau créatif et intellectuel zèro.
Des marchands de lessive.
La politique de l’esbrouffe et le CAC 40 de la chansonnette.
La musique c’est tout sauf cela.
Dans le cas précis, il s’agit de tubes de variétoche merde in France.
La musique c’est Mozart, Satie, Mahler, Verdi, Miles Davis, Hendrix, les Beatles, Bob Marley, Brassens…

25.01.10

Permalien 22:26:51, Catégories: FORZA ITALIA !  

L'Interiste Materazzi se paye la tête de Berlusconi !

Après le succès de l’Inter Milan 2-0 dans le derby contre l’AC Milan, Materazzi s’est payé la tête du pt de l’AC Milan en faisant comme si ce dernier fêtait la victoire de l’adversaire!
Le pt du conseil italien a dû apprécier…
80 000 tifosi se sont déplacés pour voir le derby.

(L’Inter a été créé par des dissidents de l’AC Milan qui voulaient jouer avec des étrangers. Est-ce que Materazzi le sait? J’imagine que oui…-Voir commentaires. ]

Permalien 22:26:28, Catégories: LITS ET RATURES, GRANDE DAME  

Colette Guedj entend la voix de son frère dans un coquillage

Rien que par l’observation de l’oreille de son frère défunt, Colette Guedj nous fait descendre dans les profondeurs- et donc aussi les profondes heures- de l’être humain.

Universitaire et spécialiste du Surréalisme de la grande époque- celle des cofondateurs Breton et Soupault- Colette Guedj a le tact d’écrire de manière limpide, un égard qui d’habitude n’existe pas chez les universitaires. Comme les journalistes institutionnels ne parlent que des livres dont on parle, les siens ne bénéficient pas d’une large couverture médiatique. N’empêche sa voix se fait entendre par le réseau des lecteurs, les seuls critiques importants en définitive. Colette Guedj a publié il y onze ans, Le Baiser Papillon, vrai tombeau de sa fille Muriel transfusée… avec du sang contaminé: «On t’a injecté la mort», avait-elle écrit, en réponse déchirante au bus qui avait brulé le feu rouge pour le plus grand le malheur la famille Guedj. Certains se noient dans l’alcool pour oublier. Colette Guedj, elle, se réfugia dans le langage afin de refaire surgir la disparue comme le génie s’échappe de la lampe d’Aladin. Traduit dans plusieurs langues, Le Baiser Papillon, séduit tous ceux qui le lisent car son auteur a mis au grand jour la joie d’avoir été la mère de Muriel. Personne n’écrit sur la mort avec autant de vie. Aujourd’hui, Colette Guedj dit adieu à son frère, toujours avec ce regard à la fois perçant et attachant qui est sa signature. Une signature lisible et non pas le gribouillis d’une désorientée par le chagrin. Colette Guedj sait avancer dans un manuscrit. Elle a beaucoup lu et retenu ce qu’il faut ou ne pas faire. Face à la dépouille de son double au masculin, elle ne voit qu’une oreille dont la forme lui rappelle un fœtus. Avec elle on croit évoluer dans un Magritte peint par Ionesco. L’oreille est une spirale, un labyrinthe borgésien dans lequel elle se perd pour mieux se retrouver. Elle lui rappelle le pavillon des gramophones d’où elle entendait Berthe Silva chantait « Où sont tous mes amants, tous ceux que j’aimais tant ?» Elle fait rimer voyeuse avec joyeuse. Le livre est truffé de petites illustrations, à la manière du Paysan de Paris, d’Aragon. Il faut lire Colette Guedj pour réaliser qu’il y a encore du talent même si on ne le met pas à la devanture des librairies encombrées d’objets formatés à l’air du temps. Après Hergé, la romancière vient de nous donner son Oreille Cassée

Le perce oreille, par Colette Guedj, Les éditions Ovadia, 167 p. , 14

Permalien 18:04:05, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

La désertification des stades français

La Coupe de France ne fait plus recette dans les stades:

Thiers - Nancy (1-1, 2-3 aux tirs au but): 1 600 personnes (On a arrondi…) 32e de finale.
Mulhouse - Guingamp (0-1): 3 000 personnes (On a arrondi…) 16e de finale.
Monaco- Lyon (2-1): 4 818 personnes. Avec Ederson dans le rôle de Benzema qui ne s’impose pas. 16e de finale.
Saint-Etienne- Lorient (4-1): 11 009 personnes (Quelle précision!) 32 e de finale.
Paris- Evian-Thonon-Gaillard (3-1): 15 000 personnes (On arrondi…) 16e de finale.

Encore un petit effort et tout ce joli petit monde se regardera le nombril, tout seul.

Permalien 13:06:52, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

La famille Glazer de plus en plus détestée par les fans de Manchester United

Soutien aux fans anti-Glazer:p:>

Le peuple d’Old Trafford est en colère.
Et cela fait du monde, croyez-moi.
Le vrai peuple. Celui des pubs. Pas les gens des loges.
A chaque match, les fans manifestent leur désamour avec des chants de plus en plus violents contre les propriétaires de leur club mythique.
Sous la famille Glazer, la dette de Manchester United a atteint 826 millions d’euros au 30 juin 2009.
En 2008, elle s’élevait à 806 millions d’euros.
Les Glazer ont acheté Manchester United en empruntant et pour rembourser, ils se servent dans la caisse du club… C’est de l’ordre de plus de 50 M€ par an!
Cette famille américaine songe à vendre le nom “Old Trafford” pour l’appeler Trucmuche-Stadium ou je ne sais quel nom, en échange d’un paquet de dollars.
Le centre d’entraînement de Carrington pourrait être aussi vendu.
Les anciens actionnaires qui ont cédé le club on fait fortune mais peuvent-ils se regarder dans la glace?
Ils ont craché sur les tombes des Red Devils morts dans l’avion du 6 février 1958.
Ils ont renié l’éthique de Matt Busby.
Manchester United est un immense club qui était devenu une marque.
Aujourd’hui, les Glazer se servent de ce nom pour faire leurs affaires.
Le comble c’est que les Glazer vendent Ronaldo et font venir Obertan !
C’est comme si on achetait le Carnegie Hall pour en chasser Bob Dylan afin d’inviter Plastic Bertrand à y chanter…

La famille Glazer a pris l’habitude de venir à Old Trafford et d’en repartir en panier à salade !

Permalien 01:25:29, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Contre Malaga, Ronaldo II fait le show et le froid

REAL MADRID - MALAGA : 2-0/ Buts : Cristiano Ronaldo (36e, 39e)
A voir les deux buts de CR9 et son expulsion

Le Real Madrid a gardé le contact avec Barcelone en s’imposant face à Malaga (2-0) lors de la 19e journée. Auteur d’un doublé, Cristiano Ronaldo a marqué son premier but sur un beau mouvement collectif auquel a participé Benzema. Sur le second, il arme un coup fusil dont il a le secret, sur service de Guti qui fut aussi un des artisans de la construction du premier.
Après ses deux buts en trois minutes, CR9 a … été expulsé à la 70 e minute car le joueur incorrigible, trop marqué de près par Mtiliga, a voulu se dégager de la présence ennemie en donnant deux grands coups de bras en arrière dont l’un toucha assez fortement le poursuivant !
L’arbitre fit signe de jouer puis sorti le rouge.
CR9 fit celui qui tomba des nues car pour un joueur de ce calibre, qui subi tant le vice des défenseurs, se défendre avec ses armes fait partie du jeu. Pour CR7, l’adversaire n’avait pas à l’empêcher de jouer en le collant de si près. Le Portugais ne devait pas faire traîner ses bras, d’autant que pour une fois son poursuivant ne lui a pas donné un tacle par derrière pour stopper la course de celui qu’il n’arrivait pas à suivre.
Faut prendre Ronaldo II comme il est: un grand joueur qui ne supporte pas qu’on nuise à son rendement.
Il a les défauts de ses qualités.
Le match dure 90e mn. Sachant cela, CR9 est électrique tout le match.
Ce n’est pas un intermittent de l’exploit.
Un “guerrier” comme lui ne joue pas dans la même catégorie que celle de Benzema.
L’un est un poids lourd, l’autre un poids coq.

PS: A Manchester U, Ronaldo jouait beaucoup mieux qu’au Real Madrid. L’Espagne ne lui apporte rien sur le plan du football.

Classement:
1 FC Barcelone 49 19 15 4 0 39
2 Real Madrid 44 19 14 2 3 30

Permalien 00:34:17, Catégories: FORZA ITALIA !, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

L'Inter Milan gagne le derby massacré par l'arbitre

José Mourinho - coach de l’Inter Milan- prévoit tout, même le fait d’avoir à se confronter à l’idiotie d’un arbitre et hélas à celle des joueurs, les siens y compris. Je rêve de le voir entraîner l’Equipe de France. Avec lui, ça tournerait rond.

Certes, les joueurs n’ont pas à se transformer en proie idéale aux yeux de l’arbitre mais il est lamentable de voir des hommes de loi se comporter aussi stupidement qu’on individu plein de pouvoirs qui applique le réglement à la lettre et non pas à l’esprit.
Le match commença à la vitesse grand V avec une fantastique intensité comme seuls les “gros” rendez-vous peuvent en procurer.
L’Inter Milan jouait admirablement le contre. On eût l’Inter de Helenio Herrera des années 1960.
Les Intéristes ouvrirent le score dès la 10e minute en toute logique grâce à un somptueux but de Milito qui tira profit d’une énorme erreur d’Abate qui a voulu donner le ballon à Dida qui jusqu’àlors avait superbement tenu sa place d’ultime rempart. Ce Milito a le même regard que Francescoli.
Ensuite, la partie repartit de plus belle jusqu’à la 25 e m. A cet instant, l’arbitre donna un carton jaune à Lucio pour simulation. Elle restait à prouver. Il chuta sur un tacle d’Ambrosini, sans en rajouter.
Partageant cet avis Sneijder vint dire ce qu’il pensait de cette décision à l’arbitre, et en plus il l’applaudit, style: “Bravo mon bon con!” Sa bouche ne disait rien. Tout était dans le regard.
L’arbitre sortit alors le carton rouge quand d’autres aurait mis son poing sur la tronche de l’Interiste.
A 11 contre 10, le match baissa d’intensité.
J’ai attendu encore 5 minutes et j’ai fermé la télé.:>
Un arbitre venait encore de massacrer un match.
Il y en a assez de voir les arbitres traiter les joueurs comme si on était au jardin d’enfants.
Dans un derby, il est normal de voir des joueurs survoltés - tel Sneijder.
Quand ils ne cèdent pas “aux attentats", il faut savoir leur dire qu’ils dépassent les bornes sans les expulser.
L’arbitre de ce derby a détruit tout le football qui était très présent pendant 25 minutes.
Voir un nouvelle parodie de foot, non merci.
Je voulais voir Inter Milan- AC Milan pas Lorient- Le Mans !

Résultat final:
Inter Milan 2- AC Milan 0
Buts: Milito (10e mn) et Pandev (65e mn)

Classement:
1 Inter Milan 49 points 21 matchs
2 AC Milan 40 20

L’Inter reprend le large. Mourinho a très bien manoeuvré son équipe. J’ai bien aimé quand il a dit en hors-d’oeuvre du match: “Pour moi c’est un match à 3 points comme les autres. Etant Portugais, je ne peux pas me mêler à l’électricité séculaire du derby milanais…” Il avait trouvé sa phrase-clé. Il oublié de dire que son homologue d’en face est Brésilien mais il est vrai que Leonardo est l’un des monuments de l’AC Milan.

La désinvolture des gens qui nous gouvernent

La numéro 2 du ministère des sports a expliqué sur RTL que nous ne pouvons plus disputer trois compétitions de football en même temps: la L1, la Coupe de France et la Coupe de la Ligue.
Le journaliste qui l’interrogeait a même dit qu’elle souhaitait qu’on supprimât la Coupe de la Ligue alors qu’elle n’a absolument pas dit ça une seule fois dans l’émission !
Jamais je n’avais encore entendu une pareille contre vérité de la part d’un détenteur de la carte de presse, en présence même de la personne la plus concernée.
Ni la numéro, ni le journaleux n’ont expliqué que tous les grands pays européens de football font la même chose qu’en France…
La désinvolture est vraiment le plus grand maux actuel.
Les footballeurs ne devraient pas courir deux lièvres à la fois… alors que la représentante de l’Etat va le même jour parler sur RTL avant de se faire voir sur M6.

24.01.10

Bientôt un radar calculera la vitesse moyenne des véhicules pour mieux verbaliser les automobilistes

L’Etat pourrait très prochainement installer des radars dit “tronçons", un système qui permet de mesurer la vitesse moyenne d’un véhicule sur plusieurs kilomètres.
Concrètement, le radar ” tronçon ” calcule la vitesse moyenne d’un véhicule, sur une distance espacée de plusieurs kilomètres (de 5 à 30 km). Dans la zone définie, dépourvue de toutes sorties et aires de repos, trois caméras enregistrent les données d’un véhicule (dont sa plaque d’immatriculation). A la fin de la zone, à l’arrivée donc, l’ordinateur reconnaît le véhicule et calcule le temps mis pour traverser la zone, ainsi que la vitesse moyenne du véhicule.
Toutes les mesures sur la route sont faites à l’origine pour coincer un noyau de chauffards irresponsables mais ceux-ci, quoiqu’il arrive, conduisent sans permis, sans assurance, bourré ou plein de shit.
Pour une poignée d’assassins potentiels de la route, on emmerde toute la population.
J’ai une mesure encore plus radicale.
Sachant que l’on va tous mourir, l’Etait devrait nous mettre contre un mur et tous nous fusiller !

Permalien 11:41:00, Catégories: LE GYM E BASTA, LITS ET RATURES  

Il ne faut pas réduire Nice au crachat sur Loïc Rémy

Associe-t-on la ville de Paris aux nazillons des tribunes du PSG ?
Non.
Il faut faire la même chose avec Nice.
Le crachat (ou les crachats) que Loïc Rémy a reçu ne doivent en aucun cas signifier une fois de plus que Nice est une ville infréquentable.
Depuis le XIXe siècle, Nice est une des villes les plus connues au monde, grâce à sa qualité d’accueil et d’intégration des étrangers. C’est pour cela qu’elle est devenue une capitale du tourisme de luxe. Sa dimension cosmopolite prouve la diversité de sa population.
Nice a eu des vagues d’intégration successive:
-la main d’oeuvre italienne
-les Russes blancs
-les Arméniens
-les Juifs allemands qui s’échappaient des griffes nazies.
Lors de la guerre d’Algérie puis de l’indépendance algèrienne, Nice englobe beaucoup de Maghrébins.
C’est à partir de là que la France se met à dire que Nice est une ville raciste.
La caricature est grotesque !
Le crachat sur Rémy permet de rassurer les ennemis de Nice !
“Moi qui ai du sang de taupe et d’Hamlet dans les veines, me voici revenu à Nice, c’est-à-dire à la raison” a précisé Nietzsche, l’un des plus grands ambassadeurs de ma/notre ville natale.
Pas touche à Nice !
On a subi déjà tant d’attaques: entre 1543 et 1793, le France a envahi 7 fois le Comté de Nice qui était sous la protection du duc de Savoie.
Ce n’est pas des petites médisances des journaleux de Paris, à propos d’un geste immonde à l’égard de Loïc Rémy, qui vont faire perdre sa majesté à Nice.
[La ville de Nice est rattachée à la France depuis 1860. A l’occasion de cette anniversaire, je reviendrai toute l’année sur Nice pour célébrer sa beauté et son fort caractère. ]

Permalien 01:52:05, Catégories: THE RED DEVILS  

Ferguson félicite Rooney mais ne dit rien sur Nani qui a été exceptionnel

Nani, juste après son fantastique match contre Hull City, certes un club modeste et mal classé. Cependant, le Portugais a démontré toute sa classe dès qu’il se met au service du collectif. Nani a gagné sa place et cela serait vraiment honteux de ne pas l’aligner mercredi lors du derby de la Carling Cup, soit la 1/2 finale contre Man City. Nani parle beaucoup de “CONFIANCE". Celle que ne lui acccorde pas souvent Ferguson. Si le manager a voulu améliorer le mental du champion c’est très bien. En revanche, si Ferguson pense simplement que Nani n’est pas régulier, le Portugais doit quitter MU au plus vite. Ferguson a donné du “temps de jeu” à des joueurs qui n’arrivent pas à la cheville de Nani. Faut pas confondre Nani avec le piètre destin mancunien des Kleberson, Taibi, Bellion et autres Djemba-Djemba. Nani a assez de répondant pour s’imposer.

Dans la presse cela choquerait mais sur le site officiel du club, cela choque encore plus.
“Rooney est le «le principal homme du match” a dit Sir Alex Ferguson qui a loué Wayne Rooney pour avoir favoriser la victoire de Man United contre Hull City (4-0), d’écrivant le match des Red Devils avant comme étant un “excellent match pour améliorer le goal/average".
Avec ses quatre nouveaux buts, Rooney devient le meilleur buteur de la Premier League. Il a maintenant 19 buts, quatre de plus que Darren Bent, Jermain Defoe et Didier Drogba, tous avec 14 buts.
“Wayne Rooney a donc été l’élément prépondérant du match. C’est la première fois qu’il a inscrit quatre buts pour nous. Très beau à voir, tous ses buts ont étaient très différents. Il veut battre son précédent record de 23 buts, Je suis persuadé qu’il y parviendra. Il est en excellente forme. C’est encourageant pour Wayne parce qu’il a voulu développer lui-même sa façon de jouer.” Sir Ferguson sent que Rooney arrive à maturité et que son jeu s’est développé depuis le départ de Cristiano Ronaldo.
“Rooney a toujours pris ses reponsabiltés. Il est très rarement en méforme et il a toujours été un acteur principal pour nous. Je pensais que Wayne serait bien aux côtés de Michael Owen. C’est ce qui s’est passé…”
Sir Ferguson fait là de la provocation. Il ne veut pas reconnaître qu’il s’est trompé en faisant venir Owen.
Il a fallu que M. Owen quitte le terrain pour que MU marque trois buts grâce pour beaucoup à… Nani qui a délivré son meilleur match depuis qu’il est à MU. Il a suffi que le Portugais pousse une gueulante dans la presse pour que Ferguson l’aligne titulaire ! Sans doute le syndrome: Ferguson a peur que Nani aille flamber ailleurs…
Etrangement, Ferguson ne cite pas le Portugais alors qu’il parle d’Owen qui a réussi quelques gestes mais en a raté des capitaux!
Ferguson fait exprès de ne pas parler de Nani.
La preuve que le Portugais a réalisé un grand match ?
Il n’a pas été remplacé alors que d’habitude, Ferguson ne se gêne pas pour faire comprendre à Nani qu’il n’est pas à la hauteur de ses espèrances, en le renvoyant aux vestiaires avant la fin du match.
Si Ferguson ne reconduit pas Nani comme titulaire contre Man City, cela serait vraiment une injustice.
Contre Hull City, il a été grandiose en tous points de vue, et notamment comme distributeur de caviar.
Ce n’est pas de sa faute si Owen a transformé en plomb les ballons en or que lui a transmis Nani.
Art du placement, science du timing, dosage de passe, altruisme, soif de jouer, sang froid, bref Nani a réalisé un match de rêve. Wayne Rooney le sait très bien. Ferguson joue au silencieux, lui. Il est vraiment très dur!
Sans Nani dans une forme identique à celle affichée contre Hull City, MU va souffrir contre Man City.
Nani a apporté les décalages, les ruptures de rythme qui font la différence.
Quand Nani nous sort un match de ce calibre, on ne pense plus à l’absence de Ronaldo II.
(Regardez la vidéo du match ci-dessous, svp.)

Permalien 01:12:51, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Wayne Rooney 4 - Hull City 0. C'est sa réponse à Tevez !

Wayne Rooney est actuellement le meilleur avant-centre du monde. Si Nani reproduit ce qu’il a fait contre Hull City, on va retrouver un duo aussi fort que celui avec Ronaldo II. On peut rêver. On doit rêver.

En direct d’Old Tafford/
**1ere mi-temps de Manchester United 1 - 0 Hull City
But: Rooney (8e mn)

MU a bien débuté comme jadis, menant 1-0 au point de 8 minutes par l’inévitable Rooney.
On se disait: on va assisté à un carton… mais il a fallu attendre la 2e mi-temps!
Après l’ouverture du score MU retombait dans ses travers. Non pas en défense - quoique…- mais devant, avec un Owen absolument pas dans le rythme.
Plus ça, moins je peux encadrer Owen. Finalement ce n’est qu’un Red de Liverpool. Il n’a rien à faire à Old Trafford, sauf en tant de visiteur. C’est une grave erreur de casting. Il nuit à l’identité du club. Je n’aimerais pas voir Scholes à Liverpool. Je n’aime donc pas du tout Owen à Man U.
A la mi-temps: le score était trop étriqué. 1-0. Ce n’était rien du tout, une fumisterie de la part des Red Devils. Ils risquaient désormais une toile en défense et bonjour la catastrophe industrielle.
Toute l’équipe de MU avait cherché à faire marquer Owen qui a tout raté, absolument tout.
Les bijoux de passe de Nani étaient gaspillé par le joueur has been.
Owen c’est le meilleur allié de Chelsea et d’Arsenal…

NOTES de MU, 1ere mi-temps:

van der Sar/ (8) A sauver sa cage devant une toile d’Evans.
Evra (7) RAS.
Evans (3) A déjà fait sa bourde !
Ferdinand (capitaine) (7) Bien dans le match. Retour satisfaisant pour l’instant.
Rafael/ (7) Monte bien.
Nani (8) A donné un caviar à Owen qu’il a transformé en Vache qui Rit !
Scholes (7) Dans un bon jour. Sa frappe scholesienne de loin est à l’origine du premier but.
Fletcher (6) Récupère un paquet de ballons.
Park/ (6) Lui respecte les consignes du coach à 100 %.
Owen (1) A déjà raté au moins 2 buts ! Owen en 2010 c’est Papin en 1986 contre le Canada. Il va lui falloir 75 occases pour en mettre une au fond. Merde, c’est un Ballon d’or !
Rooney(8) A pris un carton jaune car il était allé rechercher un ballon dans son camp pour amorcer un contre mais comme il s’est emmêlé les pinceaux et qu’un adversaire lui a filé un grand coup d’épaule, il a perdu le ballon et de rage à fait un tacle assassin sur un joueur d’Hull City qui lui n’a pas inventé la poudre !

**2e mi-temps:

Rooney a marqué trois buts de plus (83e, 87e et 97e minutes!)
A 0-1, Gibson avait voulu tenter de loin alors que Rooney était bien placé. Cette attitude non collective est intolérable dans un club comme MU. Personnellement, j’aurais sorti illico Gibson. MU ce n’est pas Guingamp.
A la 83e cette fois Gibson n’a pas oublié Rooney qui libèra son équipe ! Rooney tapota sur la joue de Gibson pour lui dire: “Tu vois P’tit tout à l’heure je t’ai passé un savon mais là tu as bien joué pour l’équipe…” Si Rooney n’avait pas engueulé Gibson celui-ci aurait été moins concentré pour bien le servir.
MU s’est bien rattrapé en seconde mi-temps. Bravo !
Le derby s’annonce phénoménale, mercredi contre Man City.
MU est 1er de Premier League ?
C’est une totale anecdote.
Balle au centre.
A vous de jouer, Chelsea et Arsenal…

CLASSEMENT, 23 JANVIER 2010:

1 Manchester United 50 points 23 matchs/ 16 2 5/ 53 19/ + 34
2 Arsenal 48 22/ 15 3 4/ 59 25/ + 34
3 Chelsea 48 21/ 15 3 3/ 52 18/ + 34

(A noter que les trois premiers ont le même goal/average + 34. Ce qui est rarissime)

NOTES de MU, 2e mi-temps:

van der Sar/ (7) Il s’est bien reposé.
Evra. (7) Bon petit match. Puis Fabio (89e mn. Non noté.
Evans (5) N’a rien eu à faire ou si peu.
Ferdinand (capitaine) (7) Bon match de retour. Avec lui derrière, on respire. On n’a plus peur.
Rafael/(7) Cette fois n’a chargé personne comme une mule dans la surface !
Nani (10) Match extraordinaire. Une machine a caviar sur le 3e de Rooney, par un divin centre à la courbe paradisiaque, et il a été déterminant sur le 2e de Rooney.
Ce Nani-là est un génie absolu! En 1ere mi-temps, a demandé souvent le ballon qui n’est pas venu vers lui…
Scholes. (6) Sa sortie a correspondu à la transformation positive de MU. Il doit en être très touché… Puis Gibson (72e mn) (6) A part son manque de vista sur sa non passe à Rooney, bon match en peu de temps.
Fletcher (6) A bien tenu la boutique au milieu. Si bien que papy “Fergie” a laissé Carrick au garage.
Park/ (7) La conscience professionnelle faite homme. Le soldat est revenu !
Owen.(0) N’a pas sa place à MU. Pas plus lui qu’Obertan. Puis Berbatov (72e mn) Monsieur technique is back.
Rooney.(10+10) Historique. Spéciale dédicace à Mme Rooney: Merci, Madame, d’avoir mis au monde Wayne. Du fond du coeur, merci. Si ce garçon quitte MU, je tombe en dépression. J’ai souffert en voyant partir Ronaldo II et Tevez mais Rooney, pas question qu’il parte ! Non, non et non !

Remplaçants non utilisés:

Kuszczak
Brouw
Carrick
Valencia

Fascinant Rooney. Après son 4e but, il a refusé de le célébrer. Par pudeur, Hull City ce n’est pas Man City… Vous imaginez ce garçon au Barça ou au Real ? Moi, non ! Il doit rester à vie à MU. Ce loup sur le terrain est un agneau en dehors. C’est le Marcel Cerdan du football.

Permalien 01:08:32, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Colmar (4e div) élimine Lille en 32e de la Coupe de France

COLMAR (CFA) - LILLE : 0-0, 10-9 t.a.b.

Le troisième de L1, Lille - une équipe de “coiffeurs"- s’est fait surprendre par Colmar (0-0, 10-9 t.a.b.), pensionnaire de CFA, en 32e de finale en retard de la Coupe de France.
Magie de Dame Coupe de France. La machine à rêve est réenclenchée à Colmar.

23.01.10

Permalien 13:07:14, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

16 h retour de Ferdinand dans la groupe de Man U qui devrait redevenir leader momentané

Du côté d’Old Trafford, on n’en peut de voir MU se faire marcher dessus par les visiteurs. On veut voir le retour de Ferdinand aux commandes. Le vrai, celui qui a la rage de vaincre. Pas le distrait qui pense où il a garé sa bagnole ! Haut les coeurs ! MU doit se replacer en tête pour narguer les Blues et les Gunners ! Si les Red Devils n’en sont pas capables, qu’ils laissent leur tablier ! Le club avec près d’un 1 milliard € de déficit est à l’agonie financièrement. Le foot bling bling est écoeurant! Que les joueurs nous fassent au moins vibrer…

Après 19 matchs d’absence avec Manchester United, Rio Ferdinand revient dans le groupe.
Il est apte à jouer contre Hull City.
C’est une bonne nouvelle et il faut souhaiter qu’il soit pleinement en posssession de tous ses moyens car ses dernières prestations ne furent pas fantastiques, en raison de son mal au dos permanent.
À la conférence de presse de Sir Alex vendredi matin, le manager a déclaré:
-«Je crois que Rio Ferdinand jouera demain. C’est une bonne nouvelle. Il s’est bien préparé au cours des deux dernières semaines avec du travail d’endurance, un calendrier spécifique… Il est très bien et c’est le bon moment pour le relancer. On a besoin de lui. Il va nous donner un gros coup de pouce. Notre défense s’est considérablement affaiblie. Van der SAR, Vidic, Ferdinand, Neville, John O’Shea- out à présent- Wes Brown et Jonny Evans ont tous été blessés à divers moments de la saison. Nemanja Vidic en a encore probablement pour deux semaines à bien se remettre dans le rythme. Peu à peu, on va récupérer l’équipe complète». Ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour Chelsea et Arsenal… Quand je vous disais que le temps fort de la saison est pour avril-mai.
Le manager a aussi révélé que Dimitar Berbatov était aussi dans le coup. Ferguson a dit tout le bien qu’il pensait de Mame Biram Diouf qui s’est révélé. Il est vrai qu’il a fait forte impression. Espérons que cela ne soit pas comme Macheda qui ne confirme pas. Ne parlons pas d’Obertan…
-«Nous sommes très heureux avec Diouf. Il a fait une entrée exceptionnelle avec son but contre Burnley et jeudi, il a réalise un coup du chapeau pour la réserve, soit trois buts à la suite… Voir les buts:
http://www.manutd.com/default.sps?pagegid={B4CEE8FA-9A47-47BC-B069-3F7A2F35DB70}&newsid=6645479
Si Man U ne gagne pas aisément le 18 e de Premier League, ils n’ont plus rien à faire dans la course au titre.
Ce match d’entraînement doit bien les préparer pour le match qui arrive contre Man City, retour de la 1/2 de Carling CUP, à ne rater SOUS AUCUN PRETEXTE: le 27 à 21 h. :p:p:p
Quand MAN U aura gagné Hull City, les RED DEVILS seront premiers avec 50 points devant Chelsea et Arsenal qui auraient des matchs de retard: 1 pour les Gunners, 2 pour les Blues.
Je le redis: Hull City n’a qu’1% de chance de gagner à Old Trafford.
L’idéal: MU marque vite et Ferguson fait tourner l’effectif.
La cata ? Wayne Rooney se blesse et ne peut par jouer le derby de mercredi.
En France dans ces cas-là l’équipe qui doit gagner, perd… et on dit :"Ils avaient la tête au match contre Man City…”
Avec MU c’est impossible ou alors ce groupe ne mérite pas de porter les couleurs rendues célèbres par Duncan Edwards, Best et Cantona.

Permalien 00:27:59, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Plein feux sur le calcio

La beauté de la cathédrale Milanaise. Elle a deux noms: San Siro pour l’AC Milan et Giuseppe Meazza pour l’Inter Milan. San Siro est le quartier du stade; Meazza est le nom du joueur qui lui a joué dans les deux clubs…

Ce week-end, les grosses affichent viennent d’Italie. Ailleurs se dérouleront les affaires courantes.
Il ne faut pas toujours salir le football italien.
Faut-il vous rappeler le palmarès européen et le palmarès mondial de nos voisins transalpins?
Face au football italien, la France est une puce.

Italie, Calcio:
-Samedi 23 janvier
20h 45/ Juventus Turin - AS Rome , Stadio Olimpico, Turin
-Dimanche 24 janvier
20h 45 Inter Milan - AC Milan, Stadio Giuseppe Meazza, Milan

Classement Serie A
1 Inter Milan 46 20/ 14 4 2/ 24
2 AC Milan 40 19/ 12 4 3/ 16
3 AS Rome 35 20/ 10 5 5/ 9
4 Naples 34 20/ 9 7 4/ 5
5 Juventus Turin 33 20/ 10 3 7/ 6

Aprés le match Juve 1- 2 Roma 2
Buts : Del Piero (51e mn) pour la Juve et Totti (68e mn ), Riise (90e mn +3) pour l’AS Rome

Classement:
1 Inter Milan 46 20/ 14 4 2/ 24
2 AC Milan 40 19/ 12 4 3/ 16
3 AS Rome 38 21/ 11 5 5/ 10
4 Naples 34 20/ 9 7 4/ 5
5 Juventus Turin 33 21/ 10 3 8/ 5

22.01.10

Permalien 18:31:21, Catégories: LE GYM E BASTA, FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

L’OGCNICE A L’AUDIT D'UN COEUR NISSART

Peu de club donne autant d’émotion…

Attention, je vais aborder le GYM… Qu’on ne me dise que je suis pour X et contre Y.
Je ne suis pas bien sûr contre le club de ma ville natale.
Emettre un avis négatif sur tel point ne veut pas dire qu’on dise du mal de son club fétiche.
J’ai pour moi de ne jamais écrire sous pseudonyme. Si vous voyez ce que je veux dire… Je n’écris pas pour me défouler en m’abrittant derrière un nom d’emprunt.
Rien ne me rend plus fier que de faire l’éditorial du programme. Tout ce que je dis c’est ma conviction profonde. Je souhaite que le staff actuel réussisse le mieux possible, du Pt Stellardo à D. Ollé-Nicolle, et que le nouveau directeur sportif, l’Aiglon Eric Roy, fasse les meilleurs choix possibles. Je ne dis pas les quatre vérités à personne. J’essaie d’y voir clair car lorsque Nice est en L2, une part de moi devient sombre. Les journées de L1, je suis furax et blessé. Honteux aussi ! En L2 vous disparaissez du champ national. Et Nice est des plus belles villes du monde : soleil, mer, montagne. Un tiercé dans l’ordre qui fait envie à beaucoup, n’est-ce pas. Pour ma santé physique et morale, Nice en L1 m’est indispensable. Et je suis très sérieux en vous disant cela. Pas un jour ne se passe sans que je ne pense au GYM.
1/ Garder Rémy n’était pas vital. Notre club n’a pas la politique des vedettes que Remy est devenu depuis… sa venue au Gym. Avec la somme du transfert de Rémy on aurait pu faire venir un ou deux joueurs.
2/ On ne peut pas confier le club à un entraîneur non expérimenté en L1. Nice ce n’est pas le petit club d’une petite ville. Je n’ai rien contre D. Ollé-Nicolle. Nous sommes allés le chercher. Il n’est pas en cause c’est nous qui le sommes. Etre assistant d’un homme expérimenté, pourquoi pas, mais on ne peut pas donner les commandes à quelqu’un qui ne connaît pas la L1.
3/ Au temps de Cohen-Antonetti-Ricort nous n’avions pas de problèmes de terrain, sauf à un moment donné. Pourquoi ? Parce que F. Antonetti avait été choisi par Ricort avec la confiance du Pt Cohen. Le duo Antonetti-Ricort fonctionnait bien. Il y avait du respect et de la compétence au haut niveau.
3/ Roger Ricort était un remarquable directeur sportif. Il n’a pas tout réussi mais disons qu’à 80 % oui.
4/ Les recrues non indispensables ? Pas besoin de les nommer, vous les connaissez. Hier comme aujourd’hui. Qui ne fait pas d’erreur de casting ? Au PSG, à l’OM et à l’OL, les listes en sont pleines.
5/ Et l’encadrement du coach ? D.O.N. n’en avait pas. Il a été créé à Nice. Celui d’Antonetti était très performant. La préparation physique est capitale. Au début des matchs retour, les Aiglons souffrent plus qu’avant. Ils sont à la peine, ils piochent souvent en deuxième mi-temps. Les entraînements doivent être menés très sérieusement. C’est là que la forme se construit ou se déconstruit.
6/ Le cas Mounier. Pourquoi fait-il toujours la même action ? Il évolue dans le couloir. A Lyon, il débordait, centrait, provoquait plus.
7/ Analyse des classements récents à la 21e journée :
2004-2005= 26 points. A la fin : 46 pts. (Rohr)
2005-2006= 26 points. A la fin : 59 pts (Antonetti)
2006-2007= 16 points. A la fin : 43 pts (Antonetti)
2007-2008= 35 points. A la fin : 55 pts (Antonetti)
2008-2009=33 points. A la fin : 50 pts (Antonetti)
2009-2010= 22 points. A la fin : ? (Ollé-Nicolle)
8/ Vu ces chiffres, nous sommes donc dans aucune des configurations du passé. On a eu moins et aussi beaucoup plus.
9/ Il reste 51 points en jeu. C’est énorme.
10/ Il ne faut pas mettre la pression sur les joueurs. Nice peut perdre à Monaco et contre Lille. Car il restera encore 45 points en jeu. 9 matchs se dérouleront à Nice, donc 27 points en jeu au Ray. 8 à l’extérieur, dont 24 pts…
Restons soudés, arrêtons de critiquer les joueurs, voire de leur cracher dessus. Ne craquons pas physiquement ni moralement. Nous avons de bons joueurs. On peut vite redresser la barre. Attention à ne pas détruire ce que nous avons construit depuis 2002. On ne peut pas revenir à la case d’avant Rohr… Sous Cohen-Antonetti-Ricort, Nice avait très bonne presse. Il faut la restaurer au plus vite car c’est très important aussi.

Permalien 14:09:58, Catégories: THE RED DEVILS  

Nani & Ferguson ou "Je t'aime moi non plus" à Manchester United

Ferguson aimerait un peu moins de cirque et un peu plus de buts !

Certains se demandent pourquoi Nani ne joue pas plus souvent.
Ferguson le trouve pas assez décisif.
Quant au Portugais voici sa version des faits qui tourne à la ritournelle:
«Je ne joue jamais les matchs importants contre Liverpool, City ou Tottenham. Je suis triste de ne pas disputer ce genre de rencontres. Et puis, même lorsque je réalise une très bonne performance, je n’ai aucune garantie de disputer le match d’après. Cela ébranle ma confiance. Je sais que ça serait mieux si je marquais plus de buts, les gens attendent cela de moi, mais ce n’est pas facile. Ferguson c’est quelqu’un de très fort mais aussi très compliqué. Quand tout va bien alors c’est cool. Mais quand quelque chose ne va pas, c’est foutu. Il ne vous lâche plus. En cinq minutes il peut vous complimenter pour une action réussie et vous détruire pour une autre ratée. Ca m’est déjà arrivé et il me demande comment j’ai pu rater telle chose ou telle autre. Il vous attaque et vous humilie devant les autres joueurs. Et personne n’échappe à la règle, pas même Giggs ou Neville. Sans arrêt c’est fuck par ci, fuck par là. »
Nani devrait avoir moins d’absence quand il joue.
C’est un joueur par éclipses.
Capable d’actions grandioses avant de disparaître des débats.
Il a une bonne technique, de l’imagination, un beau feeling, ses buts sont souvent magnifiques… Le hic c’est qu’il est trop fragile physiquement: vous lui marchez dessus une ou deux fois et il disparaît de la circulation.
Il ne résiste pas aux charges.
C’est comme une flamme sur laquelle on souffle.
Ferguson espèrait, et espère encore, qu’il muscle son jeu, selon la fameuse expression de Jacquet destinée à Robert Pires.

Permalien 10:07:39, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Philippe Bordas, un grimpeur des lettres bon en ligne aussi

Philippe Bordas aime autant Jacques Anquetil que les écrivains qui en ont sous le capot. Bienvenue au club des stylistes !

Le nombre de livres publiés ne garantit pas la qualité d’un écrivain. Après Forcenés , l’écrivain-photographe Philippe Bordas publie un deuxième livre où l’on retrouve son style percutant qui tranche avec les livres de ceux qui n’ont rien à dire.
Voilà un écrivain prêt à mourir pour une virgule, tout comme Cioran qui n’aimait pas le relâchement du vocabulaire et encore moins celui de la grammaire. Bordas écrit simple et fort. Un homme fier, à n’en pas douter. Ce n’est pas lui qui va nous compter fleurette avec un bouquin insipide enrubanné d’un bandeau rouge destiné à appâter le lecteur dépourvu du goût de fureter en librairie car il leur faut, tout de suite, le plat à la mode de Paris. Bordas, il faut plutôt aller le chercher comme les menus alléchants des restaurants ennemis des trois traits verts de jus d’asperge sur une immense assiette blanche. On avait quitté Bordas avec les ténors du vélo de son maître livre (Forcenés ) et on le retrouve avec un écrivain tout aussi sincère que lui. En moins de 150 pages, il célèbre Frédéric Bruly Bouabré, ivoirien né en 1923, à Zéprégühé, dans la région de Daloa. On aura compris que l’artiste qu’il a choisi de mettre en lumière n’est pas exactement un auteur qui a pignon sur télévision. Bruly eut mieux à faire : il a carrément inventé son propre langage, soit un syllabaire composé de 448 signes. La connexion avec Bordas devait s’opérer puisque le portraitiste semble écrire dans une forge tant ses mots contiennent un feu sacré. Ceux de Bruly macèrent dans une remise forestière. L’artiste s’est inventé des hétéronymes comme Pessoa, dont Nadro qui signifie « je n’oublierai jamais ».
D’une lucidité implacable, Philippe Bordas, né en 1961, capte bien la beauté et le tragique des gens qu’il aborde. Son chant d’amour sur les champions cyclistes peut envoûter le moins féru de sport. Sa manière de parler des héros, heureux ou malheureux, le rapproche d’un La Bruyère qui choisirait les champions de la Petite Reine pour dresser le catalogue des caractères du genre humain. On y découvre Anquetil « plier la réalité à la forme du songe » et l’humble maman de Coppi transformer en armoire à chemises le réfrigérateur offert par son fils. Poète des anciennes routes sans goudron et des boyaux autour du cou, le conteur mystique prend ses distances avec les récents vainqueurs de la Grande Boucle réduits au rang d’escrocs de l’exploit. Très persuasif, Bordas met en parallèle la fin du cyclisme épique et la disparition de la poésie dans nos vies quotidiennes. Il injecte du lyrisme dans sa prose comme pour se consoler des paysages de plus en plus uniformes. Bordas aime les histoires de sang, de larmes et de sueur. Et surtout les exercices de style.
Son nouveau livre est un long poème en prose à la gloire d’un homme hors du commun: un vrai vivant. Nos contemporains mettent en avant des médiocres et laissent de côté un créateur de la dimension de Bruly. Bordas est là pour remettre les cadrans solaires à l’heure ! Grâce à lui on découvre l’auteur de contes de la tradition bété et des poèmes qui ont été publiés la première fois par Théodore Monod, autre être humain considérable. Quand il a fini un texte, Bruly ne cherche pas un éditeur : il le met dans un sac Tati, à la manière d’Emily Dickinson qui n’écrivait pas pour épater la galerie. « Quand un pauvre écrit des belles lettres et qu’il est sans moyens de les éditer, ses belles lettres sont rongées par des rats, et meurent. » Bruly et Bordas sont si proches qu’on ne sait plus qui de l’un ou de l’autre a écrit cette belle évidence.

- L’invention de l’écriture, par Philippe Bordas, Fayard, 140 p., 13,50 €
- Forcenés, Fayard (2008).

Permalien 07:21:53, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Ne tirez plus sur Domenech comme Larqué

Jean-Michel Larqué est en position d’arroseur arrosé puisqu’il accuse Domenech de n’avoir rien gagné comme sélectionneur - alors qu’il a remporté deux Tournoi de Toulon Espoirs (!)- tandis que lui comme entraineur n’a absolument rien gagné. D’ailleurs, il n’a pas eu le temps vu ses passages éclairs au PSG et au Racing Club Paris.

Larqué tient deux discours:
1/ Sur TF1. Très propre, “clean” comme on dit. Sur cette chaîne il faut utiliser le masque du bien-pensant car quand vous critiquez vous perdez automatiquement du public, celui que vous heurtez. Quand il commente les matchs des Bleus, il ne dit rien contre Domenech. C’est une évidence parce que TF1 est un sponsor des Bleus !
2/ Sur RMC… Là, il se lâche. Il n’a pas de mots assez durs contre Domenech qui un jour lui a refusé de monter dans l’avion de l’Equipe de France. Cette fois, le sélectionneur l’a joué: “L’équipe de France n’a pas à cotoyer les journalistes.” [Dans TV magazine on peut croire qu’il n’a pas pris cet vol-là mais dans Le Parisien du 22 janvier, il précise: “Quand Domenech m’a vu, il a fait un esclandre. C’était petit. Et ça na pas marché".]
Larqué joue au justicier mais il tire sur une ambulance qui est dans un parking, à l’abri des mauvaises rencontres et en partance pour l’Afsud.
On fait passer Larqué pour le Zola du football car on lui fait dire: “J’accuse!”
Tout ce qu’il dit sur Domenech a déjà été dit 10 000 fois:
-«Il est temps de dire les choses, depuis deux ans, l’équipe de France donne un piètre spectacle et une image catastrophique, confie-t-il sur Tv Mag. Au point que la Fédération perd des licenciés : un peu plus de 25 000 entre juillet 2008 et novembre 2009. C’est la première fois depuis 1982 ! Qu’elle ait une mauvaise image, c’est ennuyeux. Mais que cela rejaillisse sur le football amateur, ça c’est très embêtant. Aujourd’hui, si l’équipe de France n’avance pas, c’est parce que les choses ne sont pas claires dans la tête de son sélectionneur. Lors de la rencontre capitale contre la Roumanie, c’était un bordel sans nom ! Il donne l’impression de n’avoir aucune logique dans son travail. Ce qui m’attriste, c’est qu’on ne parle jamais de foot avec lui. Quand on lui demande : « Comment allez-vous jouer ce soir ? », et qu’il répond : « On va jouer en bleu et à onze », il se fout de la gueule du monde ! Sur le terrain, nous avons joué l’un contre l’autre et il ne m’a jamais impressionné. Je l’ai eu comme instructeur pour mon diplôme d’entraîneur professionnel et il n’y avait rien dans ses cours. Pour l’avoir vérifié et vécu, je peux mettre en doute ses capacités à parler football. La seule chose que je l’ai vu faire, c’est humilier les gens.»
Voilà ce que l’on pourra lire dans le livre signé J.-M. Larqué, Vert de rage (Calmann-Lévy), a propos du sélectionneur des Bleus Raymond Domenech.
Cela ne sert à rien de dézinguer celui qui a qualifié la France pour l’Afsud grâce à la main illicite de “Titi” Henry. Ce n’est pas lui qui a fait main !
Pour être à la page, il faut dire du mal de Domenech.
Petit et Rothen ont sali Zidane pour vendre leur bouquin.
Larqué fait de même avec Domenech.
Tout ça sent le réchauffé.
Dugarry et Lizarazu se sont fait aussi de la pub sur le dos de Domenech.
On sait très bien que Domenech est membre de la DTN, cette franc-maçonnerie du football.
Larqué, lui, est proche d’une coterie: celle du Variétés-Club.
Critiquer Domenech en 2010 est un coup d’épée dans l’eau.
Quand Larqué écrit: “Son palmarès se limite à une accession de L2 à L1. C’est un mauvais sélectionneur et une erreur de casting.”
C’est faux, il a gagné un peu plus.
Larqué se sert du nom de Domenech pour vendre son bouquin.
Il ressemble à l’ex mari d’Ingrid Bettencourt qui publie, lui aussi, un attrape-nigauds pour raconter qu’il a été plaqué par l’ex otage.
Tous ces produits d’édition écrits à la truelle, fabriqués uniquement pour faire du fric, masquent les vrais livres dont je vous parle régulièrement. Je n’ai peut-être pas bon goût mais j’ai le dégoût très sûr. (Hommage à Jules Renard).

Palmarès de Domenech/Joueur:

Champion de France D1 1979 avec le Racing Club de Strasbourg
Champion de France D1 1984 avec les Girondins de Bordeaux.
Coupe de France 1973 avec l’Olympique lyonnais
Coupe de France 1982 avec le Paris Saint-Germain.
Trophée des champions 1973 avec l’Olympique lyonnais.

Palmarès de Domenech/Entraîneur ou sélectionneur:

*Olympique lyonnais
Champion de France de Division 2 en 1989.

*Équipe de France espoirs
Tournoi de Toulon 1997 et 2004.
Tournoi de Casablanca espoirs en 1999.

*Équipe de France A
Vice-champion du monde en 2006.

******************

Palmarès de Larqué/ Joueur:

7 titres de Champion de France D1, record du genre (1967, 1968, 1969, 1970, 1974, 1975 et 1976 avec l’AS Saint-Étienne)
3 Coupes de France 1970, 1974 et 1975
Trophée des Champions 1969
Vice-Champion Europe des Clubs champions 1976

Palmarès de Larqué/ Entraîneur:
Nul.

1977-1978 : Paris SG
1981-1982 : RC Paris

La grande braderie littéraire sur France 5

Sur France 5, ce 21 janvier 2010, l’émission La grande librairie, présentée par François Busnel, avait, entre autres, pour invités Philippe Sollers et Jean-Jacques Schuhl.
Le premier publie Discours parfait , Gallimard, coll. Blanche, 928 p., 29,90 €
Le second, Entrée des fantômes, Gallimard, coll. L’infini, 152 p., 13,90 €

Il faut savoir que Ph. Sollers a édité le livre de J.-J. Schuhl…
Tous les deux ont vendu leur salade sans gêne.
Cela a détruit toute l’attention que je pouvais avoir pour Schuhl.
Son éditeur a un discours inaudible. Depuis le temps qu’on l’entend jacasser.
Schuhl a une parole beaucoup plus rare, proche de sa parole écrite.
Depuis que j’ai vu Sollers glisser sur un toboggan dans une émission de G. Durand, il me fait rire. Et que dire de son baiser au Pape, lui l’ex fan de Mao. “Il fait penser à l’époque de Sacha Distel” comme dirait Patrick Modiano.
Dans l’émission on a vu aussi comme intervenant, un journaliste de Lire, le journal que dirige F. Busnel… Chut! Faut pas le dire.
Le téléspectateur était de trop.
Que ces people de l’intelligentsia restent entre eux.
Tant de publicités clandestines sur le service public… Pas de quoi se vanter !
Quand on songe que Georges de Caunes fut viré de la télé de papa pour moins que ça.
Je ne suis pas un délateur. Je constate simplement que l’on prend le téléspectateur pour un con de bas étage.
Et sur une chaîne qui se veut culturelle…

21.01.10

Permalien 23:29:09, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Le 23 janvier 1910 naissait Django Reinhardt....

Jean-Baptiste Reinhardt, plus connu sous le nom de Django Reinhardt, est né le 23 janvier 1910 à Liberchies, Pont-à-Celles, en Belgique. Il y a tout juste 100 ans…
Son berceau fut la roulotte de ses parents, Jean-Baptiste Reinhardt et Laurence Reinhardt.
L’enfant fait partie d’une famille de Roms (gadjkénés) nomades habitués à traverser l’Europe de part en part.
Le fiston passe sa jeunesse à voyager en France, en Italie ou en Algérie pour fuir la Première Guerre mondiale avant que sa famille ne se fixe à Paris, d’abord sur les Fortif’, la zone jouxtant la Porte de Choisy, puis à la Porte d’Italie. Celle pleine d’apaches parigots.
A 10 ans, il prend le banjo de son oncle est toute la famille est sidérée par le don de l’enfant-roi.
Il a la musique dans le sang.
Il est né musicien comme Garrincha, footballeur.
Fasciné par l’instrument, le jeune Django joue tellement que ses doigts saignent souvent.
Sachant voir et écouter, il capte toutes les qualités des adultes qu’ils voient jouer, corrigeant leurs défauts.
On voit des hommes de 60 ans demander conseil au gamin dont la dextérité atteint des sommets car au talent il ajoute un travail sans fin. Ensuite, il fit du violon pour opter finalement pour la guitare.
A 18 ans, un incendie le blesse grièvement. Il ne lui reste que l’usage de deux doigts, à la main gauche. Les médecins lui annoncent qu’il est perdu pour la musique. C’était mal le connaître !
On connaît la suite…
Django Reinhardt reste le maître incontesté de la guitare, au XXe siècle.
Seul Jimi Hendrix a apporté autant à cet instrument.
Le Jazz manouche de Django continue de nous envouter grâce aux enregistrements
Le génie est mort à Samois-sur-Seine, le 16 mai 1953. Il y fut enseveli. Si jeune…

Permalien 15:08:04, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR  

Arsenal s'empare de la tête de la Premier League

Cela fait plaisir de voir Arsène Wenger revenir au premier plan ! Je le chambre beaucoup car je l’aime beaucoup. Un ami de mon père reste un bien précieux. Quand il le décidera, il sera un formidable sélectionneur

Arsenal - Bolton : 4-2
Buts :
- Rosicky (43e mn), Fabregas (52e mn), Vermaelen (65e mn), Arshavin (85e mn) pour Arsenal.
- Cahill (7e mn), Taylor (27e mn s.p.) pour Bolton.
Les Gunners de cette saison ont le mental qu’ils n’avaient pas avant.
D’abord victime de la pression parce que le match en retard pouvait leur permettre de prendre la tête du championnat, ils ont été menés 0-2.
Puis, soudain, ils se sont révoltés pour l’emporter 4-2.
On a vu un grandiose Fabregas.
Le milieu espagnol faut en état de grâce. On avait l’impression qu’il y avait 11 Fabregas sur la pelouse.
C’est lui qui a offert la passe décisive à Rosicky (43e) avant de marquer de près suite ç un contre favorable.
En 24 matches depuis le début de saison, Fabulous Fab a marqué 14 buts et fait 16 passes décisives !
Au terme du match gagné, Arsenal se retrouva au sommet de la pyramide.
La seule ombre au tableau: Diaby est sorti sur blessure.
La saison anglaise est de toute beauté.
Mieux vaut voir trois clubs se disputer la première place qu’un cavalier seul trop facile.
Arsenal semble avoir le répondant nécessaire pour gagner le titre. La détermination de Wenger est réelle. Hier soir, il sait qu’il occupe la première place et que cela ne signifie pas qu’il a gagné le titre. Aucune forfanterie. C’est signe d’élégance- ça on savait déjà- mais surtout de volonté d’aller au bout et de ne plus craquer comme depuis 2005…
Faire la course en tête pour se faire passer en avril-mai cela est la pire des choses.
Chelsea sera-t-il capable de maintenir son niveau d’excellence ?
Man U est trop mal en point. Seul l’expérience peut le faire gagner. Cette cuvée n’a aucune animation de jeu haut de gamme dans son jeu, hormis le duo Rooney-Giggs mais il oeuvre trop en dents de scie. Quand on voit Owen et Obertan sur la feuille de match on se demande s’il s’agit d’un match de Premier League ou du jubilé de Gary Neville qui a fait un doigt d’honneur à Tevez. On connait Neville, il lui faut être méchant- et parfois bête et méchant sans atteindre la provocation céleste du professeur Choron- car c’est un joueur très limité techniquement.

Classement/

1 Arsenal 48 points 22 matchs/ 15 3 4/ + 34
2 Chelsea 48 21/ 15 3 3/ + 34
3 Manchester United 47 22/ 15 2 5/ + 30

La 24e journée qui arrive vite va nous donner l’occasion de voir un Arsenal-Manchester U…

A signaler la victoire de Liverpool qui renoue un peu avec le lustre dû à son rang. Les Reds se sont imposés lors de leur match en retard de la 21e journée face à Tottenham (2-0). Ils ont ouvert le score par Kuyt, suite à une combinaison avec Aquilani. En toute fin de seconde mi-temps, Bassong a touché N’Gog dans la surface, offrant le doublé sur penalty à Kuyt. Ouf! Les hommes de Benitez remontent au classement et ne sont qu’à un point de la zone C1. L’entraîneur espagnol peut défaire ses valises…

Permalien 10:02:31, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

Manchester United a une dette de 826 millions d'euros

La comptabilité de MU est une bombe à retardement…

Ecoeurant !
La dette de Manchester United a atteint 826 millions d’euros au 30 juin 2009, selon les comptes de la holding qui détient le club anglais.
Le dernier chiffre communiqué l’an passé faisait état d’une dette de 806 millions d’euros.
La semaine dernière, Manchester United a annoncé qu’il allait lancer une émission obligataire de 576 millions d’euros destinée à refinancer sa dette, et qu’il comptait vendre son centre d’entraînement pour l’occuper en «leasing».
La famille Glazer a demandé aux joueurs de participer au reflouement des caisses des clubs en redonnant de l’argent qu’ils touchent par liasses !
Plus les joueurs touchent, plus le club coule.
Le football bling bling est vraiment lamentable du point de vue éthique.
Si un citoyen doit une poignée d’euros, on le massacre mais quand ces “grands de ce monde” jongle avec la comptabilité, on ferme les yeux.
Comme Platini a demandé au club de s’assainir financièrement, MU est dans de sales draps. Et en Angleterre, il y en a un paquet !
Certes MU a un grand patrimoine, joueurs, infrastructures…
On comprend mieux que MU fasse venir Oberta et non pas Villa…
Le club pète plus au haut que son cul !
Vous pouvez me traiter de vieux con, de réac ou de nostalgique, n’empêche j’aimais mieux le MU de Matt Busby.
Le luna park d’Old Trafford ne m’intéresse pas.
J’entends encore King Cantona me dire:
“Ber’ le foot qu’on n’aime c’est fini. Cela te plaira à toi de savoir que ta tête est sur des couettes et des barres de chocolat!”
Cantona n’a pas gagné un euro sur la vente d’objet fétiche à son nom.

Permalien 09:14:36, Catégories: LE GYM E BASTA, ANTI-FOOTBALL  

Soutien à Loïc Remy et à la famille Ospina

Des “fans” niçois s’en sont pris physiquement à des joueurs de l’OGCNice.
Jadis, les Niçois mécontents de l’arbitrage se rendaient à la sortie de l’ancienne tribune prédidentielle du stade du Ray (Ah!comme elle ne faisait rêver depuis les populaires…) pour dire ce qu’ils pensaient de l’arbitre au principal intéressé. C’était chaud mais cela n’avait rien à voir avec “A mort l’arbitre!” Parfois ce dernier quittait le stade en panier en salade avec Charles, le plus grand fan du Gym, qui courrait derrière…
Aujourd’hui quand l’arbitre fait perdre Nice, des “fans” se dirigent vers leurs propres joueurs pour les insulter!
Après la fausse victoire d’Auxerre(0-1) au Ray, Loïc Rémy a réçu des crachats. Il est évidemment furieux et on le comprend.
-"Je mouille le maillot pour des gens qui me crachent dessus, c’est inadmissible. Si c’est pour se faire cracher dessus, je vais envisager de partir avant la fin du mercato. La situation est critique au club, j’essaye de faire de mon mieux mais je ne suis pas un robot, je ne peux pas tout faire tout seul. Il y a des clubs qui se manifestent, on verra bien ce qu’il se passe », a dit Rémy
Pris dans un mouvement de foule, l’épouse (enceinte) de David Ospina, le portier des Aiglons, s’est retrouvée bousculée, elle aussi de façon intolérable.
Tout ça est minable.
Que les “fans” restent à leur place dans les tribunes.
Les joueurs ne font pas exprès de perdre.
Qui a vu Nice-Auxerre sait très bien que les joueurs n’y sont pour rien.
Si Rémy veut quitter Nice parce qu’on lui a craché dessus, il a 100 % raison.
Si Ospina veut le suivre, je lui dis grand merci car c’est un gardien de très grande envergure. Cette saison, il joue sans défense stable.
Dans le football, les tribunes sont le lieu le moins intéressant du stade.
Ceux qui ont craché sur Rémy et bousculé Mme Ospina, qui attend un heureux événement, ont encore donné du grain à moudre aux médias…

La presse institutionnel plaisante toujours sur Nice, disant qu’on y est parano. Cependant L’Equipe du 21 janvier titre: “AUXERRE LE MERITE QUAND MEME.” Donc, le canard sportif cautionne l’erreur d’arbitrage tout en saisissant la fristration niçoise… Pas joli, tout ça. Voilà de quoi alimenter le point de vue du président du Gym, Gilbert Stellardo, qui dit qu’il “vaut mieux sauver Saint-Etienne que Nice". J’en suis aussi persuadé.
ATTENTION ! LE DERNIER MATCH DE LA SAISON AURA LIEU A NICE… LE 15 MAI… UN CERTAIN NICE-SAINT ETIENNE !
L’Equipe met la photo de Jelen pour le mettre en évidence. En effet, le héros de la soirée a marqué un but en position de hors jeu.
Contre Auxerre, Nice était dans la peau de la République d’Irlande.
Le Gym a été traité comme un moins que rien.
Les arbitres ne craignent plus la foudre de Fred Antonetti.
Ils savent qu’un débutant en L1 a pris sa place.
Alors ils sont moins attentifs à ce qu’ils font lors de décision concernant Nice.
Dans leur tête, AUXERRE = GUY ROUX et NICE égale quoi ? Alors c’est Nice qui trinque…

Rappel d’un ancien post/

14 Janvier 2010
Veut-on chasser Nice de la L1 ? Bagayoko a-t-il encore le droit d’exercer son métier ?
Written by morlino
Published on Janvier 14th, 2010 @ 11:06:14, using 985 mots
Catégories: LE GYM E BASTA, LITS ET RATURES

Permalien 08:42:49, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Jean Fernandez et Benoït Predretti reconnaissent que Nice a été battu par l'arbitre

Réactions à chaud après la victoire d’Auxerre(0-1) à Nice, grâce au trio arbitral qui a validé le but hors jeu:

Jean Fernandez : “Injuste pour Nice”
« C’est injuste pour Nice. Je viens de voir les images, il y a un hors-jeu de deux mètres. Que voulez-vous que je vous dise, ce soir ça nous profite, on prend trois points importants. Pour reparler du match dans son ensemble, on fait une bonne partie, dans la conservation du ballon notamment. Nous avons aussi des occasions par Jelen, on a un peu pêché à la finition comme trop souvent cette saison. Je le regrette car ça semble être la marque de fabrique de l’AJA : solide derrière, on repart encore sans encaisser de but, mais il nous faut trop d’occasions pour marquer. Un coup du sort favorable nous donne la victoire, je comprends la colère des niçois. »

Benoît Pedretti : « Un petit hold-up »

« C’est vrai que le scénario des cinq dernières minutes fait penser à un petit hold-up. Nice tire sur la barre, on marque derrière sur un but qui n’aurait pas du être validé. Mais si on regarde la physionomie du match nous avons eu beaucoup d’occasions. Nous avons eu le mérite de ne pas lâcher. On a trouvé de bons décalages mais dans le dernier geste nous n’avons pas été bons. Ce manque de réalisme aurait pu nous plomber le match mais le sort en a voulu autrement. Je voudrais rajouter que ça fait du bien en cette période hivernale de jouer sur une pelouse magnifique comme celle-ci. Nice s’en sortira car ils sont solides.»

20.01.10

Permalien 21:25:03, Catégories: LE GYM E BASTA  

Auxerre bat Nice (0-1) avec la complicité du trio arbitral

Aucun Aiglon n’est responsable de la défaite de Nice face à Auxerre.
Le public niçois ne doit pas en vouloir aux joueurs. Ils n’y sont pour rien.
On ne doit pas les insulter ni de vive voix ni sur les forums du net. Et encore moins leur cracher dessus !
Cette saison Nice a déjà été volé de 4 points.
3 pts à Sochaux car les Sochaliens ont gagné 1-0 puisqu’on leur a accordé un but alors que le ballon n’avait pas franchi la ligne de la cage d’Ospina alors qu’un but de Bagayoko nous a été refusé.
1 pts à Nice car l’arbitre a validé un but hors jeu pour Auxerre qui a donc gagné 0-1.
Cela ce n’est pas de la parano. C’est tout à fait vrai.
Alors que Coulibaly venait de réaliser un superbe ciseau pour envoyer un missile sur la transversale, on se disait que Nice avait la scoumoune.
On s’acheminait vers un match nul quand, dans les dernières secondes des arrêts de jeu, Jelen, en flagrante position de hors-jeu, hérita du ballon… et marqua !
Aucun des trois arbitres n’avait rien vu.
Si Henry a qualifié la France en faisant une main, Jelen peut bien marquer un but hors jeu. Tout le monde s’en branle, à part les Niçois.
On voit encore une fois que l’usage de la vidéo éviterait ce genre d’erreur.
D’ailleurs, s’agit-il d’une erreur ou d’un vol avec complicité tacite du corps arbitral ?
Ne veut-on plus de Nice en L1 ?
Il faut le dire.
On demande aux supporters de garder leur sang froid mais il ne faut pas les prendre pour un ramassis de cons !
Aller au stade et voir son équipe voler de la sorte est inadmissible.
Il ne faut quand même pas exagérer.
Le football est malade de son arbitrage.
Si Noël Le Graet, vice-président de la fff, a allumé un arbitre qui ne lui convenait alors qu’il avait gagné le match avec son équipe de Guingamp… que doit faire le pt de Nice, M. Stellardo ?
Platini et tous les barons du football peuvent dormir tranquillement. Si Nice tombe en L2 parce qu’il manque 3 points on saura pourquoi.
Dans son malheur, Nice a la chance de voir que Le Mans a perdu et reste donc 18e à six points de Nice qui doit aller à Monaco et recevoir Nice…
Je n’écris pas le nom des arbitres car je ne souhaite pas salir le blog qui n’est pas une poubelle à ordures.
Nice n’a plus de poids.
Autrefois, les arbitres craignaient Frédéric Antonetti qui était très présent sur sa ligne de touche.
Il s’exprimait sans cesse, se faisait entendre, respecter. Tout cela comptait.
A présent, tout le pouvoir est dans les mains des arbitres.
On a vu Jean Fernandez rouspéter parce que l’arbitre n’avait pas accordé un penalty pour Auxerre. Une poignée de secondes après, ce même arbitre ne voit pas le hors-jeu de Jelen.
Pas besoin de faire un dessin…
Nice est en train de couler.
Un “Roger Ricort” nous manque et tout est dépeuplé.
Il était le ciment.
Depuis son départ, ce n’est pas brillant.
S’il me manque à moi c’est qu’il doit manquer à l’OGCNice.

Permalien 20:14:01, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Carlos Tevez a déterré la hache de guerre. Les fans de MU le haïssent depuis hier

Histoire sans parole. Tevez a demandé aux fans des Red Devils de la boucler ! Son accueil à Old Trafford ne sera plus ce qu’il aurait dû être ! Quand Tevez a tiré le penalty, Rooney lui a balancé une vacherie… Tevez n’a pas entendu car il était concentré.

Au match aller contre Man U, l’ex Red Devil, aujourd’hui tout acquis au rival ancestral Man City, n’a pas supporté la bronca des fans d’United au point de leur demander de la fermer dès qu’il a marqué le penalty.
Après son second but de la tête, il a fait signe aux mêmes fans qu’il ne les entendait pas !
Si on le respectait avant le coup d’envoi, c’est du passé !
On n’imagine pas Cristiano Ronaldo se comporter comme l’Argentin.
Il faut dire qu’il n’avait pas le même statut. CR7 était le fils spirituel de Ferguson tandis que Tevez hérita du rôle du mal-aimé.
Ferguson lui avait prouvé qu’il jouait autant que Berbatov mais l’Argentin a déguerpi d’Old Trafford.
Depuis, on considérait l’Argentin comme l’accident industriel de Ferguson.
A prèsent, tout a changé car Tevez a démontré toute son hostilité vis-à-vis des fans.
Au match retour, il va vivre un enfer rouge à Old Trafford.
Il lui faudra être très costaud pour jouer l’âme en paix.
Tevez le guerrier a déterré la hache de guerre. Les mots ne sont pas trop forts.
C’est une parabole qui tient la route.
L’Argentin avait dit à Patrice Evra qu’il allait casser la baraque. Il a tenu parole.
Tevez est un immense joueur, tout le monde est bien d’accord.
A ce titre, on ne lui fera aucun cadeau.
On attend la réaction d’orgueil de Wayne Rooney qui n’a pas marqué à l’aller.
Lors des United-City, le souffle du football nous décoiffe.

A noter sur votre agenda trois OPERAS de l'oeil avec l'Inter, l'AC Milan, Arsenal, Manchester City et Manchester United...

Dans 4 jours a lieu le sommet du Calcio, le derby de Milan. L’Italie et l’Angleterre sont deux vrais pays de football. Pas la France. Ma passion pour le football m’a été donnée par mes origines italiennes. C’est une évidence.

N’oubliez pas de regarder les trois matchs annoncés ci-dessous. On ne sait jamais si la presse institutionnelle décidait de ne pas en parler… Pour le choc City-United, L’Equipe consacre le 20 janvier 2010, page 11… 3 lignes ! Oui 3 lignes: résultat, sans la composition des équipes. Quand on n’est pas capable de mettre en valeur un tel sommet de football, on fait croire que le match n’était pas terrible. Et c’est le journal leader en France ! Pour eux, le problème c’est: si on parle trop de City-United comment aborder ensuite Lorient - Le Mans…

**SERIE A/ Calcio, scudetto

- Dimanche 24 Jan, 20h 45, Inter Milan - AC Milan/ Stadio Giuseppe Meazza, Milano
L’Inter est premier (46 pts) et Milan, deuxième (40 pts)

**CARLING CUP/ 1/2 finale retour

-Mercredi 27 Jan, 21h, Man U - Man City/ Old Trafford, Manchester
A l’aller City a gagné 2-1, grâce a deux buts de Tevez contre un de Giggs… Au retour, Rooney va vouloir marquer et encore marquer…

**BARCLAYS PREMIER LEAGUE, FA

-Dimanche 31 Jan, 17 h/ Arsenal - Man U/ Emirates Stadium, Londres
Rencontre au sommet Wenger-Ferguson, le G2 du foot british entre les deux poursuivants de Chelsea

19.01.10

Permalien 21:37:19, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Tevez 2 - Giggs 1. L'Argentin a été génial. Rooney aussi mais il n'a pas marqué... Le match retour s'annonce énormissime.

Vu que Carlos Tevez a chambré les fans des Red Devils, changement de programme: il va se faire sérieusement chahuter à Old Trafford pour le match retour !

Man City (4-3-3):

S. Given/ Le grand copain Irlandais d’Henry mérite (10)
P. Zabaleta
M. Richards
D. Boyata Puis Onuoha (70e mn)
J.Garrido/
V. Kompany
N. De Jong
G. Barry/
S. Wright-Phillips. Puis Sylvinho (85e mn)
C. Tevez. Puis Benjani (79e mn) Tevez (10) et Benjani (0)
C. Bellamy

Remplaçants

S. Taylor
S. Ireland
M. Petrov
Robinho

Entraîneur
Roberto Mancini. Peut embrasser Tevez. Sans l’Argentin, son équipe n’est pas grand chose.

****************************************

Man U (4-5-1):

E. Van der Sar/ (4)
R. Da Silva. (1) Puis Diouf (90e mn) Non noté.
J. Evans (0)
W. Brown (0) Vidic tu nous manques !
P. Evra/ (5)
Anderson. (5) Puis Owen (72e mn) (0)
M. Carrick (5)
D. Fletcher (5)
A. Valencia.(6) Puis Scholes (88e mn) Non noté.
R. Giggs/ (7)
W. Rooney (9) Grandiose mais sans but.

Remplaçants:
T. Kuszczak
G. Neville
J. Park
F. Da Silva

Entraîneur
Sir Alex Ferguson. Devrait avoir honte de n’avoir pas su garder Tevez.

Ferguson a musclé son milieu, éliminant la danseuse Nani qui peut préparer ses valises Vuitton. Le Portugais n’a que le pays en commun avec Ronaldo II. C’est un intermittent du spectacle. Il pense trop à s’amuser. Il vaut mieux de vrais mecs comme Carrick, Fletcher et Anderson, trois policemen ! En moins d’une saison Valencia a démontré qu’il était plus fier de porter le maillot Rouge que Nani depuis qu’il est là.
Giggs est de la partie. Il a toujours soif de victoires. Jouer lui permet de rester sur sa vibration de jeunesse éternelle. Croyez moi que ce garçon aime mieux le ballon que faire le con en boîte de nuit. Il sait qu’il lui restera toute la vie pour faire semblant de s’amuser. La vraie vie c’est balle au pied. Et ce soir, il a encore prouvé sa concentration optimale en poursuivant une action, à l’ancienne, en chasseur de but comme le regretté Thadée Cisowski, immense centre-avant (comme on disait) après-guerre.
Ce qui devait arriver arriva:

:p:p:p 17e mn/ BUT de Giggs pour Man U ! Magnifique ouverture de la gauche vers la droite d’Evra pour Valencia qui dribble Bellamy et l’élimine grace à un petit-pont enchaîné avec un centre puissant repris par Rooney. Given est là et détourne…sur Giggs qui marque dans le but vide.

:p 37e mn/ Missile de De Jong plein axe, des vingt cinq mètres face à Van der Sar… Le portier de United détourne d’une main droite ferme avant de capter le ballon dans un second temps ! Merci Edwin. On t’aime !

:p:> 42e mn/ Immense respect… BUT de Tevez pour Manchester City ! MONSIEUR CARLITOS s’est chargé de frapper le penalty pour délivrer un obus au centre. Van der Sar est battu, City revient ! Le perdreau de l’année Rafael a tiré le maillot du feu follet Bellamy dans la surface. Mieux vaut se taire pour ne pas tailler un costard à Ferguson qui met un gamin face à l’ogre Bellamy. City ce n’est Ipanema! Il n’a rien d’autre (O’Shea est toujours out…) “Fergie” t’es pas fou d’avoir laissé partir Carlitos ! :crazy::crazy:

**************
Mi-temps. Je suis sûr que Cristiano Ronaldo regarde le match de chez lui à Madrid.
**************

56e mn/ Cela chauffe pour MU: City fond sans cesse sur les buts de van der Sar. Une parenthèse pour dire que le terrain est magnifique. Il ne pleut pas.

59e mn/ Sur un contre somptueux, Rooney lève la tête, centre et Giggs fait une tête cadré au premier poteau. Le goal est dessus. Ouf ! Pour City…

65e mn/ Mon Dieu a encore marqué: BUT de Tevez pour Manchester City! Sublime tête rageuse ! Message à Ferguson :>:>:crazy::crazy::no:

72e mn/ Ferguson fait sortir Anderson pour le remplacer par Owen… J’ai honte !

73e mn/ MU ressemble à une équipe d’agneaux contre une armée de loups. City peut encore marquer. Si MU égalise, il s’agira d’un miracle.

74e mn/ MU a failli revenir à 2-2. Le goal de City a fait la parade qu’il fallait.

78e mn/ Carlos Tevez sort alors qu’il n’est pas blessé. Il est remplacé par l’ancien auxerrois Benjani. Allez savoir pourquoi ? Tevez n’est pas content. Moi, oui. City ne va plus marquer!

80e mn/ Rooney manque l’égalisation d’un cheveu après une chevauchée solitaire et en finesse.

83e mn/ Très beau derby. City mériterait de gagner ce match aller.

86e mn/ Raid d’Evra, centre, Valencia rate la cage dans un angle impossible, il est vrai.

88e mn/ Ferguson joue son va-tout. Il sort Valencia au profit de Scholes…

90e mn/ Diouf remplace Rafael.

90e mn/ Sans Tevez, City est devenu quelconque et souffre…

C’est fini. MU a fait un final fantastique. La première manche est gagnée par City, 2-1. Ce n’est rien du tout. AU retour, il faudra serrer de près Carlitos. Et Rooney fera le travail.
Nous venons de voir un vrai derby. Match qui n’existe pas en France.
Il y avait de l’enthousiasme. De l’engagement. De beaux buts. De grands footballeurs. Merci à tous.

Honte à Canal - et à Mandarine (!) - pourquoi parler de ces autocrates et je ne sais quelles autres chaînes d’autocrates qui passent à côté d’un tel match.
Merci à Laurent Sagalovitsch qui m’a donné le bon tuyau.
Vive l’amitié ! Vive Manchester United! Vive Tevez ! Et Ferguson peut prier pour que Carlitos ne soit pas aussi brilant à Old Trafford car Tevez c’est vraiment un fils qui est parti de notre maison.
La défense de MU est du niveau minime 1ere année.
Wayne Rooney va être génialissime au retour. Il est sorti avec la haine sur le visage.
Rooney est orphelin de Ronaldo II et de Tevez.
Aura-t-on le plaisir de voir Patou Vieira en Bleu à Old Trafford pour le retour ?

Permalien 19:51:00, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Gros plans sur l'amitié entre Evra et Tevez qui se rencontrent lors du derby de Manchester

Quelle chance ont les habitants de Manchester… Avoir deux grands clubs dans la ville.
Le derby mancunien c’est comme si Montparnasse rencontrait Montmartre…
De la science-fiction en France.
Vous voyez le Col de Villefrance, à Nice, croiser le fer avec le quartie de Riquier ?
Si le football en France n’a pas la même portée qu’en Angleterre c’est que chez les anglais il y a des affiches de feu. Que pèse un PSG-OM face à MU-Liverpool ?
Ce soir donc, nouveau derby, en 1/2 finale aller de la Coupe de la Ligue.
Le match se déroule à Manchester City qui s’est renforcé à coup de millions de dollars.
L’argent ne leur donnera jamais les titres et le prestige de MU.
Jusqu’au rachat par un milliardaire, City était le club des pauvres et MU celui des riches.
Cette façon de voir n’existe plus.
Patrice Evra et Carlos Tevez n’ont pas cessé de se chambrer depuis qu’ils connaissent le tirage au sort.
Le Français des Red Devils a promis de faire passer une sale soirée à son ancien partenaire. Evra et tous les fans de MU pestent encore de voir l’Argentin avec le maillot bleu sur les épaules. “A l’intersaison, je voulais l’enfermer à Old Trafford pour qu’il ne s’en aille pas” a dit l’arrière international français, l’une des coqueluches du stade de MU.
-«Je suis très excité à propos de nos retouvailles,» a déclaré Evra. «Chaque jour j’ai bombardé Carlitos de textos. Je l’ai félicité pour son triplé contre Blackburn, et lui m’a dit que c’était simplement un galop d’entraînement avant de dynamiter la défense de Man U… Carlitos veut atteindre la finale. L’embêtant pour lui c’est que moi aussi. Je lui ai dit: «T’as aucune chance !»
Evra, désormais souvent désigné capitaine de MU est remonté à bloc. Depuis Eric Cantona, aucun Français n’avait plus porté le brassard:
-«Je vais me débattre pour l’emporter même à l’extérieur. Je ferai la même chose qu’en septembre lorsque nous avons gagné 4-3. A un moment, il avait un ballon de but et j’ai mis ma jambe… J’espère faire encore la même chose, car je ne veux pas le voir marquer contre nous, ni de mon côté, ni de l’autre ! Je n’en reviens toujours de le voir dans le camp adverse.»
Tevez a la caractère trempé des grands Red Devils. C’est un supplice de le voir à MU. Ferguson n’aurait jamais dû le lâcher. Tevez reste une figure emblématique du milieu populaire de Man U. Berbatov n’a pas encore su gagner le coeur des fans…
Son départ ne fut pas une décision facile.
Comme, il est étranger, il est passé d’un club à l’autre. Un Anglais ne pourrait pas.
-"Carlitos avait Manchester United dans cœur, mais c’est un champion qui n’était pas content de son sort. Et il faut respecter sa mentalité. C’est un immense joueur et j’espère qu’il ne nous le démontrera pas lors du derby” a souligné Evra qui s’oppose aux joueurs de City qui se voient l’emporter à l’aller.
-"Vraiment ? Ils pensent qu’ils sont favoris ? C’est une bonne chose, pour moi ! Nous pouvons parler pendant plusieurs heures avant le match, mais quand le jeu démarre nous sommes dans une autre dimension. S’ils pensent qu’ils vont nous battre, cela va nous offrir encore plus d’espace pour attaquer et marquer !»
Coup d’envoi à 21 h.
Verdict à 23 h.
City est favori car MU avance vers l’inconnu.

Dans les 100 buts de Messi en Liga, il y a celui marqué de la main ...

Surprotégé par les médias du monde entier, Messi a hérité du rôle du gentil garçon quand la presse a donné celui d’infecte arrogant à Cristiano Ronaldo.
Lorsque Messi hiberne pendant de longues semaines sur la pelouse, les plumes, qui sont maintenant des ordinateurs, font semblant de ne rien voir.
Et dès que Messi ressort de sa boite, ils recommencent à la mettre en une.
Le dernier week-end, le plus Espagnol des Argentins a marqué deux fois pour franchir la barre de ses 100 buts en Liga. Aussitôt, on a crié au génie, oubliant que Ronaldinho, lui, avait réalisé un triplé avec l’AC Milan ! Il est vrai que les médias traitent le Brésilien de noceur avec un cervelle d’huitre.
En 2007, Lionel Messi a marqué un but d’anthologie contre Getafe, qui ressemblait étrangement au but légendaire de Maradona durant la Coupe du Monde 1986 et à celui de Giggs contre Arsenal en 1999. (Le Gallois est toujours oublié parce que son but historique a été marqué sur passe à l’adversaire de Vieira. Et donc les copains de Wenger occultent tous ce but d’un autre monde !)
La même saison, durant la 37e journée et avant-dernière journée du championnat Espagnol, eut lieu le derby des clubs de Barcelone (L’Espanyol et le FC). Messi égalisa avec un but qui ressemble étrangement à un autre but de Maradona, celui de la “main de dieu". Bien que sa main fut visible, et très loin d’être aussi roublarde que celle de Maradona, le but fut accordé par l’arbitre.
Ce fait de jeu, comme ils disent, n’est jamais rappelé dans les sempiternels articles élogieux sur Messi qu’il faut montrer parfait sous toutes les coutures.
L’amour est vraiment aveugle.
Et je suis bien placé pour le savoir…
(Quand je vois ces trois points de suspension, je pense à Louis Nucéra qui me disait: “Les points de suspension sont un aveu d’échec. ” Il souhaitait qu’on les remplaçât par des mots.) Dans ce cas, pas la peine. Vous savez que cela veut dire: C. Ronaldo, MU, Nice et quelques autres !

Permalien 15:13:08, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Ederson, le talent placardisé par Puel, à Lyon

A son arrivée à l’O.L., Ederson s’était bien intégré, mais depuis que Puel est l’entraîneur, le Brésilien est sur le banc…

Comment se fait-il qu’un joueur de la classe d’Ederson ne s’impose pas à Lyon ?
Est-il trop gentil?
C’est posssible. On sait que le Brésilien est d’une courtoisie exceptionnelle. Ce n’est pas lui qui va mettre la tête d’un rival sous l’eau du robinet.
Claude Puel ne lui fait pas confiance comme titulaire.
Et en plus, on le place dans le couloir comme Beckham alors que c’est un joueur axial.
C’est comme si l’entraîneur disait:
-"Etre bon à Nice ne signifie qu’on le sera à Lyon…”
On peut lui retourner le compliment:
-"Etre bon coach à Lille ne prouve pas que l’on s’imposera à Lyon…”
Quand Lyon a transféré Lloris de Nice à Lyon, c’était pour le faire jouer: le pt Aulas n’est pas déçu.
Si on a mis en confiance Lloris, considéré comme titulaire dès ses debuts sur le Rhone, on ne réserve pas ce traitement de faveur à Ederson.
Ederson a des petits bouts de match pour s’exprimer.
Ce n’est pas assez. Faut pas confondre Ederson avec Obertan à Manchester U…
Ederson mérite d’être titulaire: il est collectif, volontaire, plein de technique, sait tirer les coups francs, à une bonne frappe dans le cours du jeu, un très bon esprit.
Que peut-on lui reprocher ?
L’AC Milan aurait des vues sur Ederson. Imaginons qu’il y flambe…
Cela lui rappellerait Nice, pour le maillot Rouge & Noir.
Frédéric Antonetti est aussi sur les rangs. Il sait que son ancien joueur est un as, un joueur “Champions League", comme il le dit.
Si Puel n’aime pas le jeu d’Ederson cela signifie qu’il n’aime plus le football !

Plein les poches: Giono, Ernaux, Uderzo et Allouche

Giono, ce Grand Monsieur que la France a balancé en prison car il était contre la guerre.

Un bouquet de lettres de Jean Giono

« Mon père fut profondément, violemment, égoïstement heureux » écrit l’une des filles de Giono, Sylvie, certaine d’avoir eu un père exceptionnel qui lui a appris à regarder un paysage, boire à une source, « si peu de choses pour enchanter une journée entière. » Dans ce recueil de «lettres intimes», on lit la correspondance d’ordre privée de l’écrivain, depuis 1900 à 1970 ! Soit depuis ses 10 ans jusqu’à sa mort. Giono appartient au clan très fermé des écrivains qui chantent la vie parce qu’ils l’aiment, telle Colette. Les autres écrivains prennent un malin plaisir dans la noirceur. Giono fut aussi un très grand pacifiste. Le 14 septembre 1939, il fut arrêté puis incarcéré pour diffusions de tracts hostiles à la guerre. On le met aussitôt en prison d’où il ressort le 11 novembre, dégagé de toute obligation militaire. L’ancien mobilisé de 1914 ne voulait plus entendre parler de boucherie ! Le 9 septembre 1944, Aragon et sa clique le rejettent en prison pour collaboration. Lui, collabo ? Absolument pas ! Son seul tort fut d’avoir accordé une interview au torchon antisémite et anticommuniste La Gerbe. Le 31 janvier 1945, il fut libéré mais resta interdit de publication jusqu’en 1947. Jean Giono n’a jamais écrit ou dit un mot en faveur d’Hitler. Il a été calomnié. Par contre, Louis Aragon a vanté la police communiste russe, celle qui vous envoyé au Goulag. Jamais personne n’a demandé des comptes à Aragon, par ailleurs, l’un de nos plus grands écrivains. Tout comme Jean Giono.

-J’ai ce que j’ai donné, par Jean Giono, Folio, 267 p.

**************************************

Il était une fois Annie Ernaux…

Pour fêter le 5 000e Folio, Gallimard publie Les Années d’Annie Ernaux. Un livre qui se laisse lire par les gens nés juste après la Seconde Guerre. Ceux qui sont nés avant et après peuvent aussi se le procurer. Annie Ernaux n’est pas nostalgie : elle fait le point pour mettre de l’ordre dans ses idées, comme disait Emmanuel Berl. Il s’agit d’un récit sur sa vie, les siens, les autres, avec en toile de fond, les années De Gaulle, pour l’enfance et les années Mitterrand, pour la désillusion. L’humaniste a été déçue par la gauche au pouvoir. Elle s’attendait à une période de haute probité politique et on a eu pas mal de scandales… N’empêche, elle a le cœur à gauche et pas la langue dans sa poche. Elle parle franc et déteste l’hypocrisie. On sent la solitude à couper au couteau. Une solitude acceptée et volontaire pour l’écrivain qui se respecte. L’ancienne maman de jeunes enfants se retrouve dans les supermarchés avec un petit panier alors qu’avant elle utilisait un grand caddie. Quand elle était jeune, elle voulait avoir des bébés et non pas des adultes ! On lit ce livre comme on lit la lettre d’une amie. Outre le fait que cet ouvrage se déguste avec délectation, on ressent aussi le besoin de l’offrir.

-Les années, par Annie Ernaux, Folio, 2 55 p., 6,60 €
***********************************

Astérix, Obélix et Uderzo sans Goscinny

Les dingues d’Astérix doivent livre Albert Uderzo se raconte car ils plongeront dans l’intimité du célèbre dessinateur qui est d’origine italienne. Il fit ses premiers pas français à Clichy-sous-Bois. Le petit Albert est né le 25 avril 1927. Quand il va à la communale, on s’aperçoit qu’il est daltonien… Au début, il souhaite être clown car il avait été séduit par un Auguste, au Cirque. La rencontre clef, celle avec René Goscinny, se passa en 1951. « Le courant passe très rapidement entre nous.» Uderzo n’est pas avare d’admiration pour son ami disparu : « C’est un génie de l’humour. » Les deux amis connaissent l’apothéose de leur collaboration avec la création d’Astérix et Obélix. Malheureusement, la mort vient interrompre ce beau duo en 1977. Le scénariste et dialoguiste succomba alors d’un test d’effort. Fin tragique mais toutes le sont. Hélas aucune potion magique ne nous le ramera jamais. Ses dialogues pour Astérix, Lucky Luke et le Petit Nicolas, eux, sont bel et bien là. Sa fille et Uderzo qui sert bien la mémoire de son frère de BD portent le flambeau du célèbre village gaulois.

-Albert Uderzo se raconte, par Albert Uderzo, Le Livre de poche, 255 p., 6,50 €

**************************************

Allouche en Israël comme Tintin en Amérique

Ancien correspondant de Libération à Jérusalem, entre 2002 et 2005, Jean-Luc Allouche est un humaniste qui n’a pas une vision étriquée du monde. “Me voici de retour en Israël, cette fois pour y travailler. Je veux renifler à hauteur de caniveau les odeurs sales, nauséeuses d’un conflit interminable.” On le voit, ce journaliste n’a rien à voir avec les révolutionnaires de plateau de télés parisiennes qui viennent bavarder sous les caméras, bien à l’abri des bombes et autres attentats. Le récit de Jean-Luc Allouche s’ouvre sur l’enterrement de son père. Quand les fossoyeurs brisent le cercueil pour ensevelir à même la terre la dépouille paternelle, ils disent au fils et au petits-fils, accompagnés de quelques proches, de s’éloigner un petit peu pour avoir moins de peine. En deux pages, on a le coeur brisé par Allouche, homme au caractère bien trempé qui connaît tant l’idiotie des hommes qu’il a choisi de rester calme. Il dit être venu à Jérusalem pour faire une “cure de modestie". Soit une thalasso de l’âme. C’est Philinte dans le corps d’Alceste, les deux géants du Misanthrope réunis dans le même homme. Le premier dit au second de ne pas sombrer dans le désespoir même s’il sait très bien que la Paix n’est pas pour demain et qu’il ne la verra donc pas. Puisque le travailleur acharné sait que la connaissance est l’une des plus belles occupations de la vie, il a appris l’hébreu et l’arabe. Cela lui permet de parcourir Israël, la Cisjordanie et Gaza pendant la seconde intifada. Toujours plein d’humour, il se balade dans Tel-Aviv avec une parka qui contribue à ce qu’on le traite de terroriste ! Tout le livre est clairsemé de “choses vues", comme nous a enseigné de voir Victor Hugo. Jean-Luc Allouche ne veut pas rivaliser avec les caméras de télé qui déversent des images. Son but est de rapporter des moments vrais pour faire partager la réalité aux lecteurs qui sont désorientés. Dans le livre du reporter inspiré, on ne voit pas de stars de l’actualité mais rien que ceux dont on dit à tort qu’ils sont des petites gens. Allouche ne laisse personne de côté. Toutes les couches de la population suscitent son intérêt. Son reportage littéraire, par les angles choisis et la qualité aérienne de l’écriture, nous fait penser à un Albert Cossery qui aurait daigné faire du journaliste, métier que l’écrivain égyptien détestait, le trouvant trop superficiel. On trouve chez les deux hommes, le même goût pour les êtres authentiques. Que vous soyez concerné ou pas par l’un des deux camps du confilt sans fin, vous pouvez lire les Jours redoutables, ouvrage qui réinvente le reportage, jadis porté au zénith par Albert Londres. Allouche est de la même famille que l’ancien aventurier car il porte sa plume dans la plaie.

- Les jours redoutables, par Jean-Luc Allouche, Denoël, 312 p., 22 €

Permalien 10:41:52, Catégories: THE RED DEVILS  

Info ou intox ? On annonce Guardiola pour remplacer Ferguson, tôt ou tard, à Manchester U qui a du pain sur la planche...

On dit tout et n’importe quoi.
On annonce Guardiola à Manchester U…
Et pourquoi pas avec Henry tant qu’ils y sont !
C’est comme si on disait que Blanc allait arriver à Marseille.
Dans combien de temps l’Espagnol arrivera-t-il à Old Trafford ? En 2030, tant Ferguson est rivé à son poste.
A MU on laisse dire, comme d’habitude.
Une indiscrétion a laissé entendre que la famille Glaser aurait demandé aux Red Devils de réinvestir dans … Manchester United.
Le club est tellement endetté que les propriétaires aimeraient que les joueurs réinjectassent (!) dans le club l’argent que la comptabilité mancunienne leur verse chaque mois. On aura tout vu ! Tout entendu !
Canal + ne donne pas ce soir la 1/2 finale de la Carling Cup, Man City - Man U.
C’est un match sans intérêt n’est-ce pas. Un derby ? Bof, de la petite limonade.
La L1 c’est tellement plus passionnant.
Il va falloir encore bidouiller sur le net.

Le programme hallucinant de MU dans les prochaines semaines:

19 Janvier/ League Cup/ Man City - Man U. Derby aller
23 Jan/ Barclays Premier League/ Man U - Hull City
27 Jan/ League Cup/ Man U - Man City. Derby retour
31 Jan/ Barclays Premier League/ Arsenal - Man U. Rencontre au sommet Wenger-Ferguson, le G2 du foot british

Février:

06 Fév/Barclays Premier League/ Man U - Portsmouth
10 Fév/ Barclays Premier League/ Aston Villa - Man U
16 Fév/ UEFA Champions League/ AC Milan - Man U. Choc européen
20 Fév/ Barclays Premier League/ Everton - Man U
27 Fév/ Barclays Premier League/ Man U - West Ham

Contre Séville, Henry a demandé à l'arbitre de siffler une main du gardien, hors de sa surface !

Henry parle remarquablement bien l’espagnol. Chapeau l’artiste !

Lors de la victoire de Barcelone contre Séville (4-0), Henry a demandé à l’arbitre de sanctionner le portier de Séville qui, d’après lui, a plongé devant lui en touchant le ballon de la main hors de sa surface de réparation.
Henry ne manque pas d’air!
On note cependant que c’est un très grand compétiteur qui joue spontanément les matchs, vivant les actions à 400 %. C’est d’ailleurs ce qu’il faut faire. Ceux qui ne le font pas ne vivent absolument pas le présent et n’ont aucune chance de bien jouer, d’être dans le tempo.
Contre l’Irlande, il a fait main car il n’y avait rien d’autre à faire de mieux pour son équipe, la France.
Contre Séville, il a réclamé une main car il avait sans doute raison, pour le plus grand bien de son club, le Barça.
N’empêche, il est insupportable de voir le Français interpeller un arbitre pour une main que l’homme de lois n’a pas vu alors que “Titi” n’a pas signalé la sienne contre l’Irlande. Et celle de “Titi” eut une conséquence dramatique pour les Irlandais. L’autre n’a eu aucune conséquence.

Permalien 10:20:10, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

C'est l'époque des meilleurs "vieux". Après Ronaldinho, on attend le grandiose Lance Armstrong

Les jeunes ont du souci à se faire.
Les anciens ne veulent pas laisser la place.
Ronaldinho peut redevenir le meilleur joueur du Monde si Dunga le prend pour l’Afsud 2010.
Et Lance Armstrong peut gagner le Tour de France 2010.
Pour Armstrong, il faut d’ailleurs écrire: “Il VEUT gagner le Tour".
Pour gagner la Grande Boucle, il ne suffit pas d’être en grande forme, il faut encore que les rivaux ne le soient pas. Et de surcroît, il ne faut pas tomber, pas avoir de défaillance; il faut que la météo ne soit pas défavorable.
Bref, c’est l’enfer sur terre.
Lance Armstrong est déjà arrivé 7 fois vainqueur à Paris.
Il veut donc encore monter sur la plus haute marche du podium.
Le Tour 2010 a de grandes chances d’être plus passionnant que la Coupe du monde 2010.

Lance Armstrong a appelé son nouveau vélo La Madone, en souvenir du col de la Madone, dans l’arrière-pays niçois. Quand il habitait le Victoria-Park, sous le Col de Villefranche, il allait se tester à la Madone. S’il gravissait bien ce col cela signifiait qu’il était en très bonne forme. Incroyable pour un Niçois d’apprendre qu’un homme né au Texas baptise “Madone” sa bécane.

Permalien 07:57:52, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Loin d'être Harald Schumacher, Steve Mandanda est un honnête homme

Steve Mandanda aurait pu frapper intentionnellement Chamakh comme Schumacher avait descendu Battiston. On ne peut pas reprocher le bon comportement de Mandanda qui est un footballeur plus honnête que “vicieux". Il appartient aux clans des goals “sages” et non pas à celui des “fous".

Les Français sont bien mal placés pour demander à Steve Mandanda d’être plus dur sur l’homme quand on songe à ce qu’a subi Patrick Battiston de la part d’Harald Schumacher, lors de France-RFA 1982. Ce jour, le goal allemand ressemblait à un assassin en liberté.
Depuis que l’arbitre de Bordeaux-OM a validé un but en faveur de l’OM suite à une charge de Chamakh sur Mandanda, on ne cesse pas de dire et d’écrire à propos du goal marseillais:
-Il est sorti sans conviction. Il n’a même pas rouspéter après…
D’ailleurs l’arbitre a dit:
-"J’ai accordé le but car Mandanda n’a rien dit…” Donc cela voulait dire qu’il était fautif!
A la vérité, c’est l’arbitre de touche qui aurait signalé la charge illégale de Chamakh. Certes, le Bordelais n’a pas voulu gêner ni toucher Mandanda, il s’est élevé dans le feu de l’action mais dans les airs il a heurté Mandanda et comme il est interdit de toucher le gooal. Et non seulement, il y a eu contact mais ce choc a fait glisser le ballon des mains de Mandanda qui a marqué contre son camp. Il est à parier que l’arbitre de champ a cru que c’est Chamakh qui a marqué de la tête.
Les observateurs ont tous dit que Mandanda avait “manqué d’autorité". Cela signifie en clair que Mandanda aurait du jouer des coudes, quitte a exploser une arcade sourcillière ! Certains goals ne se gênent pas pour aller taper dans les adversaires, certains que l’arbitre sifflera en leur faveur. A part en Angleterre, on l’on tolére les tampons entre goal et joueurs de champ, les autres pays reprimandent les charges sur le goal. Par le passé, les goals qui savaient se faire respecter dans la surface s’appelaient Schumacher et « Hans » van Breukelen (Pays-Bas). Il est évident que si Mandanda avait la réputation d’être violent, Chamakh n’aurait pas sauté afin de ne pas risquer de prendre un grand coup sur la tête.
On ne peut pas demander à Mandanda d’être dur sur l’homme. Ce n’est pas dans son caractère.
C’est un très bon goal.
Bien qu’il soit très jeune, il a une attitude paternelle, ce qui est rarissime.
On ne peut lui demander d’être un tueur.
Chez les gardiens, il appartient au régne des sages, tels Pierre Bernard, Georges Carnus, Dominique Baratelli, Jean-Luc Ettori, Bruno Martini, Joël Bats…
Il n’est pas de la famille des “fous” comme René Vignal, Yvan Garofalo, Pascal Olmeta, Hugo Lloris…
Un sage dégage de la pondération.
Un “fou” de l’électricité.
Attaqué de toutes parts, Steve Mandanda ne digère pas le but encaissé face à Bordeaux (1-1) en fin de première mi-temps, ce qui explique peut-être un léger manque de concentration car le ballon n’était pas trop compliqué à négocier bien que l’on sache que les sorties aériennes ne soient pas le point fort de Mandanda, ce qui peut paraître paradoxal pour un goal.
- “On nous répète qu’il ne faut pas contester les décisions arbitrales et là on me reproche de ne pas l’avoir fait… C’est ma nature. Et puis Brandao est allé voir l’arbitre et a pris un carton jaune. Chamakh arrive de côté, je ne le vois pas bien. De toute façon, on peut dire ce que l’on veut, mais il y avait faute…J’ai discuté avec l’arbitre. Il m’a dit que vu sa position et ma réaction, il pensait que c’était une faute de main de ma part. Alors je lui ai dit que la prochaine fois j’irais courir sur lui comme un débile pour crier. »
On parle toujours des buts encaissés par Mandanda mais des nombreux tirs qu’il arrête.
Un gardien paie cash sa moindre faute.
Mandanda est un footballeur des plus corrects.
C’est une énorme qualité.
Mandanda est un jeune grand seigneur.
Alors qu’il était titulaire chez les Bleus, il a dit:
-"Mon gardien préféré c’est Hugo Lloris".
Qui parle de la sorte ?
Personne, à part Mandanda.

Permalien 00:48:55, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Lilian Thuram, footballeur et philosophe

Certains régents de la communication craignent Thuram car il a beaucoup d’impact sur les Français. Son combat est respectable. Et Thuram a le droit de s’exprimer, n’en déplaise à ceux qui pensent qu’il y a trop de noirs en équipe de France.

Dommage que Camus, le portier du RUA, ne soit plus de ce monde.
Il aurait été heureux de voir et d’écouter l’humaniste Lilian Thuram reçu sur FR3 dans l’émission présentée par Frédéric Taddeï, ce 18 janvier 2010.
L’ancien footballeur est venu parler de son livre Mes étoiles noires, de Lucy à Barack Obama, édité aux éditions Philippe Rey, et écrit en collaboration avec Bernard Fillaire. Cet ouvrage passe en revue la destinée d’une quarantaine de personnalités noires, de Martin Luther King à Aimée Césaire, en passant par Billie Holiday, Mohammed Ali et Barack Obama. Etayé par de nombreux entretiens avec des historiens et des spécialistes, Lilian Thuram et son co auteur racontent la vie de noirs qui ont eu un impact fondamental dans l’avancée de la société. Tous ont aidé Thuram à différents moments de sa vie, afin d’éviter les clichés de la société.
Lors de cette émission, Ce soir ou jamais ! , Thuram n’a pas fait de la banale communication comme tout le monde le fait d’habitude. Surtout les intellos que l’on depuis tant d’années et qui nous pompent l’air avec leur discours usés jusqu’à la corde.
Il n’a pas vendu sa salade tel un robot.
Il a parlé posément, faisant oeuvre d’éducateur, d’historien perceptible.
On comprend mieux pourquoi la génération 1998 a gagné la Coupe du monde.
Thuram est intelligent, sensible et cultivé. Bel autodidacte.
Dans cette équipe de France, ils étaient plusieurs dans ce cas.
Pour Thuram, on a caché beaucoup de travaux fait par les noirs et il veut que l’on stoppe cette désinformation.
Le plus capé des Bleus n’en veut pas aux gens qui ignorent beaucoup de faits historiques pour la simple raison qu’ils ne peuvent pas savoir puisqu’on ne leur a rien appris. Qui est ce “on” ? Les puissants décideurs blancs, et les castes qui ont peur de perdre de leur pouvoir si on fait de la place aux autres.
Thuram nous a dit que c’est à partir de la victoire de Owens aux JO 1936 à Berlin que l’on a commencé à dire que les noirs étaient forts en athlétisme parce que leur physique le permettait. Thuram s’oppose à cette vision et affirme avec force que c’est le travail qui est le résultat des victoires. Il dit cela dans le monde actuel où règne la Playstation, a-t-il précisé, en riant.
Comme il est très rare à la télé, Thuram a du poids quand il parle.
Il a eu parfaitement raison de ne pas se laisser acheter par des télés dans un rôle de consultant.
Sur une chaîne on entend un beau parleur palabrer sans cesse pour faire oublier qu’il fut un piètre footballeur gavé de nandrolone. Grâce à la télé, ce dernier se rachète une conduite.
On est loin de Thuram qui a condamné le coup de boule de Zidane, et qui doit aussi détester la main de Thierry Henry contre l’Irlande. Par amitié pour “Titi", il n’a rien dit.
S’il l’avait voulu, Thuram serait aujourd’hui ministre des sports.
Il préfère se tenir à l’écart de la récupération.
Son passage à la télé à propos de Toussaint Louverture et d’Haïti nous a appris beaucoup de chose.
Les autres invités étaient tous à son image.
Qui sait que le mot Fraternité a été rajouté à Liberté, Egalité grâce à un Haïtien?
Pourquoi dit-on que Haïti est frappé par la fatalité alors que c’est une zone à risque de séismes qui forgent le caractère de ses habitants ?
Parfois la télé devient intelligente, loin des rhéteurs habituels que l’on voit s’autopromotionner depuis des décennies, tel le phraseur raciste qui a traité Thuram de “footballeur à lunettes".(1)

PS: Je rappelle que j’ai épinglé Thuram quand il a refusé de se rendre dans une manifestation anti racisme parce qu’on ne le payait pas comme il le souhaitait.

18.01.10

Permalien 19:58:45, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

La grande mascarade de la fifa avec la main d'Henry

La main de “Titi” Henry a contribué à éliminer l’Irlande. C’est le dégré 0 du football. Le meilleur buteur de tous les temps chez les Bleus a marqué son but le plus important de la main. Quelle rigolade ! N’est pas Maradona qui veut… Où est la part de lumière d’Henry ?

Thierry Henry ne sera pas sanctionné pour sa main contre la République d’Irlande qui a contribué à la qualification de la France pour la Coupe du Monde 2010.
La fifa vient de l’annoncer officiellement.
Quelle comédie ! Quelle fumisterie !
Jamais personne n’a cru une seule seconde que la main qui a empêché l’Irlande d’atteindre les tirs au but sera sanctionnée rétroactivement.
L’instance dirigeante avait engagé une procédure disciplinaire contre l’attaquant des Bleus uniquement pour faire diversion et faire tomber la pression médiatique.
Quand le pt de la fifa veut exclure Maradona, il n’a pas besoin d’attendre. Il le fait immédiatement !
La fifa est très heureuse que la France soit qualifiée pour l’Afsud car elle a 67 millions d’habitants quand l’Irlande en compte 6 millions.
La commission fantome de discipline de la fifa a estimé que la faute de Thierry Henry ne constituait pas un “fait grave” et ne pouvait être sanctionnée puisqu’elle avait échappé à l’arbitre.
Faut vraiment le faire de rendre un tel jugement !
“La commission de discipline est parvenue à la conclusion qu’elle n’avait pas de base juridique pour revenir sur ce cas puisque la faute de main ne peut pas être considérée comme un fait grave tel que l’exige l’art. 77a du Code disciplinaire de la Fifa", lit-on dans le communiqué.
Ecoeurant. Abject. Anti sportif.
Pas Vive la France !
De cette France-là je n’en veux pas!
Je ne veux que de la France de Claude Onesta !
Si tous les footballeurs s’appelaient Henry, mon site serait consacré 100% au handball.
“Aucun autre texte juridique ne permet à la commission de sanctionner un fait ayant échappé aux officiels de matches", poursuit le texte.
L’Irlande avait demandé à ce que le match soit rejoué, ce que la fifa avait refusé.
Il ne faudrait pas que l’Irlande acceptât l’organisation d’un match de “prestige” au terme duquel les Irlandais recevraient un trophée du fair-play.
Pour le coup cela serait vraiment les prendre pour des cons ou du moins les dindons de la farce.
Imaginons un Irlande-France qui se terminerait 5-1 (match bidon) avec Henry qui remet la Coupe symbolique. Et puis quoi encore !

Permalien 15:54:42, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Maradona est arrivé à Johannesburg

A voir:
http://www.youtube.com/watch?v=p1cUYL-YpVA

Le sélectionneur argentin Diego Maradona est arrivé ce matin, 18 janvier 2010, à l’aéroport de Johannesburg, en Afrique du Sud.
Le plus grand footballeur de l’Histoire accomplit son premier voyage officiel depuis la fin de sa suspension le 15 janvier, pour visiter les installations du camp de base de son équipe au Mondial-2010.
Il a été attendu à l’aéroport par des centaines de personnes.
Maradona est toujours autant aimé par le peuple.
Le pape a ses fidèles. Maradona a les siens.
“Je suis du côté des joueurs et non pas des dirigeants comme Pélé et Platini…” a-t-il souvent dit. On s’en souvient.
Le site de la fff fait état de ce voyage…

Permalien 14:28:19, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Serge Gainsbourg est un cadavre médiatique

Gainsbourg avec Denise Glaser. Mieux qu’un film de fiction ! Gainsbourg composait de belles chansons dans le désert jusqu’au jour où il a dédidé d’en écire de plus faciles pour les autres. Voici son raisonnement: si j’écris 12 chansons pour moi, 2 peuvent marcher alors que 10 iront aux oubliettes; si j’en écris 12 pour 12 personnes à la mode, je fais un carton 12 fois ! Bingo la martingale! En une nuit, il a écrit deux tubes pour Bardot ! Auparavant, il avait gagné des millions avec France Gall! La chanson cette de la plaisanterie pour un tel virtuose

Il est hors question pour moi d’aller voir le film sur Gainsbourg.
Il appartient trop à mon univers, à ma vie pour que j’accepte de le voir jouer par un autre.
(Je n’ai rien comme ceux qui ont tourné le film)
C’est comme si je voyais mon père incarné par un autre.
Hier, la télé a fait un film sur Camus, on eût dit un acteur porno.
Aujourd’hui, c’est au tour de Gainsbourg.
Je l’ai toujours apprécié grâce à ma mère.
C’est elle qui m’a fait remarquer, il y a fort, longtemps:
-"On le dit laid alors qu’il est beau.”
Ma mère était très sensible aux paroles de Gainsbourg.
Il l’aurait pu l’emballer !
Un jour, j’ai vu un péplum avec lui:
-"Il est obligé de faire ça pour manger. ” Et c’était vrai.
N’empêche, il fut formidable dans ce personnage antique.
Ce devait être Hercule se déchaîne de Gianfranco Parolini (Menistus, son rôle) ou Samson contre Hercule (Warkalla)
Il aimait beaucoup le cinéma. Il a piqué une grande colère après l’échec critique et public de L’Equateur (1983). En 1990, il a tourné Stan the Flasher avec Claude Berri en exhibitionniste. Je m’étais bien marré en voyant le producteur jouer cela !
Gainsbourg est aujourd’hui réduit à son passé de séducteur. C’est vendeur pour le cinoche.
On pourrait faire un film aussi sur B. Lapointe, le peintre Pascin (que le réalisateur du film connaît bien) ou Vince Taylor.
Les producteurs ont dit “banco” pour le film qu’ils appellent “biopic".
Les jeunes qui ne connaissent pas Gainsbourg vont peut-être l’aimé. C’est donc bien.
Moi, je reste avec le vrai Gainsbourg.
Celui qui a abandonné la peinture pour ne pas devenir fou dans la peau d’un fauch-man dans les rues de Paris.
Celui qui disait: “J’ai enterré trois cardialogues…”
Et aussi: “Si Dieu avait été mis sur une chaise électrique, on porterait autour du cou une petit chaise…”
Ou: “Pour mes analyses, je donne l’un de mes slips: il y a du sang, de la pisse et de la merde.”
Il était pour l’ordre et la justice. Il était très sévère. Contre la came pour les jeunes. Chez lui c’était un musée, un reliquaire.
Il adorait le noir. Comme s’il portait le deuil perpétuel de ses parents qu’il aimait tant.
Quand il parlait de Bourvil, il se mettait à pleurer parce que Bourvil était mort.
Enfant, il avait vu passer dans la rue la grande chanteuse Frehel.
Il haïssait la mort. Avec lui, j’étais en pays de connaissance.
Gainsbourg enfant fut fier de porter l’étoile juive sous l’occupation parce qu’il était fier d’être juif.
Un jour, il a fait repeindre en blanc tous les graffiti devant chez lui, rue de Verneuil. Et le soir, en rentrant, comme les murs étaient immaculés, il s’est écrié: “Putain, les salauds, ils ne m’aiment plus!”
Face à la “compil” de son oeuvre en CD, il a dit: “Pas dégueu heun le sarcophage. Classieu, hein…”
Il avait envoyé promener Guy Béart car Gainsbourg considérait la chanson comme un art mineur.

“Un grand peintre, disait-il, doit être capable de dessiner un homme qui se balance dans le vide, le temps de la chute” . Ce constat était de Géricault ou Delacroix.
Il a voulu que sa fille fasse les Beaux-Arts.
Il collectionnait les plaques de commissariats de police.
Il a écrit plein de chansons admirables, à la va-vite souvent car il avait la grâce.
Je l’ai entendu dire: “J’ai bouffé de la vache enragée et puis je me suis dit: “Pas la peine d’écrire des chansons trop belles. Je vais fabriquer de la variétoche c’est plus fastoche pour toucher les gens…”
Il acceptait de faire toutes les émissions télés car dans le show biz si on ne vous voit pas vous êtes has been. Il n’y a qu’à voir Johnny Hallyday… J’ai vu Gainsbourg a des émissions sur le maquillage, genre Aujourd’hui Madame, peut-être… Faire le gugusse devant les caméras, et la loi du genre.
Gainsbourg était toujours bien à la télé car il respectait le public.
Le cou de brûler le billet de 500 F fut un grand coup de pub. Il a visé juste. Frappé fort. “Cela m’a rapporté beaucoup plus de 500 balles ” a-t-il, éclatant de rire.
Je vois sa vie comme un lent suicide.
Sans clope et alcool, il serait encore vivant.
Il venait sur les plateaux télé avec son bar portatif!
Un animateur lui a offert un jour un immense paquet de Gitanes plein de paquets de Gitanes.
Face à plein de gamins habillés en Gainsbarre, il a pleuré.
En 1980, il a publié Evguénie Sokolov, un conte parabolique. C’est l’histoire d’un jeune peintre français d’origine slave, talentueux, reconnu, chef de file du courant de l’"hyperabstraction” qui doit son succès à son oeuvre née sous les vibrations offertes par ses pets ! Grand livre.
Tout ce qu’il l’a fait, il l’a bien fait.
C’est un touche-à-tout comme Jean Cocteau et Boris Vian.
Ce fut un homme ultra sensible, hautement intelligent, aimant l’esprit et la culture.
Un très grand érudit qui n’a pas oublié de vivre.
“Toute vie qui n’est pas légendaire n’existe pas” a prévenu André Malraux.
Gainsbourg s’est donc beaucoup agité pour faire de l’écume qui nous parvient encore, même s’il est mort.
C’est un maudit qui a connu le succès.
Il savait que Van Gogh a dit: “Un artiste doit vivre dans le dépouillement".
Gainsbourg aimait trop la vie pour appliquer ce conseil à la lettre.
Au lieu de peindre dans l’anonymat, il a chanté dans la célébrité.
“La postérité ? Pfff… qu’est-ce qu’elle a fait pour moi ?” a-t-il soupiré pour nous faire comprendre que Lautréamont, Baudelaire ou Kafka ont connu une gloire posthume.
Gainsbourg fut un vrai vivant.
Ce n’est pas donné à tout le monde.
Je conserve son sourire de timide et son regard brillant.
Et je me souviens de Charles Trenet qui disait:
-"Je vais vous chanter J’ai ta main, la chanson (de moi…) qu’aimait le plus Serge Gainsbourg.”

L’immense Philippe Duquesne et la non moins talentueuse Yolande Moreau. Duquesne aurait pu jouer Gainsbourg. La ressemblance ne n’intéresse pas. J’aime mieux la démesure. Duquesne est l’un de nos meilleurs acteurs.

- A lire: Pensées, provocs et autres volutes, par Serge Gainsbourg, Le Livre de poche, 152 p., 5 €. Ce livre contient tout l’humour au scalpel du Beau Serge.

Pour fêter le triplé de Ronaldinho du 17 janvier 2010

Quand Ronaldinho donne un récital, Messi et C. Ronaldo redescendent dans l'orchestre...

Le Ballon d’Or 2005 n’a que 29 ans.
Quand Ronaldinho est à la baguette avec son poids de forme, on se rend compte qu’il est l’artiste dans un monde de besogneux.
Tout est facile, aérien, magique dans son football.
Il réussit et il saute de joie.
Il rate et il sourit: “Eh ! vous avez-vous ? Incroyable, non, ce que j’ai raté… Ce n’est pas possible d’être aussi con! Mais pourquoi, diable, mon pied a dévissé alors que ma tête voulait faire le bon geste ?”
Après son tour de magicien, ses partenaires l’entourent pour le féliciter.
Ils deviennent tous alors spectateurs et supporters.
Quand Ronaldinho est au sommet on a l’impression que Pirlo est un petit garçon qui joue pour la première fois avec un ballon.

Palmarès:

-Gremio
Vainqueur de la Copa Sul : 1999
Champion du Rio Grande do Sul : 1999

-Paris SG
Finaliste de la Coupe de France : 2003
Vainqueur de la Coupe Intertoto : 2001

-FC Barcelone
Finaliste championnat du monde des clubs en 2006
Vainqueur de la Ligue des Champions : 2006
Champion d’Espagne : 2005, 2006
Supercoupe d’Espagne 2005 2006
Trophée Ramon de Carranza 2005
Coupe de Catalogne 2003 et 2004
Trophée Gamper 2003 et 2004, 2006 et 2007

-Milan AC
Trophée Luigi Berlusconi : 2009
Dubai Football Challenge :2009

-Avec le Brésil
Vainqueur de la Coupe du monde 2002 (2 buts et 3 passes décisives)
Vainqueur de la Coupe des Confédérations 2005 (3 buts)
Vainqueur de la Copa América 1999
Finaliste de la Coupe des Confédérations 1999
Tournoi pré-olympique 2000
Champion du monde Cadets 1997

Permalien 01:07:50, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Le choc Bordeaux-Marseille a accouché d'une souris

La Ligue 1 nous emmerde. Heureusement que Ronaldinho est là pour nous apporter du soleil

La rencontre Bordeaux 1 - 1 Marseille a été lamentable.
On a vu des joueurs presqu’au bout du rouleau alors que nous n’en sommes qu’au début des matchs retour.
Il faut dire qu’on nous a vendu cette affiche comme si c’était l’Inter Milan- AC Milan, les premier et deuxième de Serie A du Calcio.
Pour voir l’équivalent, il aurait fallu voir Bordeaux-Lille ! Soit Juventus Turin-Chievo…
Les entraîneurs des deux camps on dit avant le match que leurs joueurs n’étaient pas encore au top physiquement et que le match venait trop tôt.
Le but de Bordeaux accordé par l’arbitre en fin de première mi-temps est une honte.
Chamakh a fait faute sur Mandanda et n’a pas touché le ballon. L’ouverture du score n’aurait pas dû être accordée. En deuxième mi-temps, l’arbitre a expulsé le Bordelais Planus, par simple compensation car il a dû voir la vidéo dans les les vestiaires !
En définitive, l’OM aurait dû gagner. [Cheyrou a marqué à la 81e mn]
“Allo, Michel ? C’est vous… Bonsoir, Mr Platini. C’était pour vous parler de la vidéo…”
Dans le match, on a rien vu.
Que des besogneux.
Pour voir du beau jeu, il fallait aller en Italie, en Espagne ou en Angleterre.
La L1 est vraiment pas terrible.
Lors de cette journée, on a vu des gardiens à la ramasse.
Aucune joie de jouer.
La seul joueur heureux sur le terrain de ce week-end ce fut Ronaldinho.
Lui, il tente et sourit tout le temps.
Il joue à San Siro comme s’il faisait un tennis-ballon avec ses potes à Ipanema.

17.01.10

Permalien 21:30:13, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Leonardo a redonné des ailes à Ronaldinho. L'unique GENIE en activité est de retour. Son troisième but contre Sienne est à pleurer

Pour le plaisir: le chef d’oeuvre de Ronaldinho en fin de match. Qui ose tenter un tel geste ? Les génies, rien que les génies. Le revoir à ce niveau c’est comme si Rudolf Noureev quittait le tombeau pour dire: “Salut les Copains! Je suis de retour… Je reviens pour danser de nouveau! Vous voulez ?”

Ce que l’on attendait comme le Messie vient d’être confirmé:
Ronaldinho est bel et bien de retour. Son entraîneur et ami Leonardo a trouvé les mots qu’il faut pour faire prendre conscience à “Ronnie” qu’il est l’un des plus grands joueurs de l’HISTOIRE du football et qu’à ce titre il n’a pas le droit de nous décevoir. On ne vit qu’une fois. Van Gogh a peint: il n’a pas joué du violon.
La vie de Ronaldnho c’est d’être footballeur et il doit l’être tant que son corps le lui permet.
Pour cela, il ne doit pas s’éparpiller dans une vie dissolue.
La joie c’est le football.
Il a le temps de vivre autre chose ensuite.
Cet après-midi, 17 janvier 2010, est à marquer d’une pierre blanche: Ronaldinho a réalisé un triplé contre à San Siro:
AC Milan 4- 0 Sienne
Buts : Ronaldinho (12e mn s.p., 72e mn, 90e mn), Borriello (28e mn). [Le but de Borriello est somptueux]
Grâce à cette victoire, les Rossoneri reviennent à six points de l’Inter Milan, avec un match en moins.
Le derby milanais de dimanche prochain s’annonce grandiose.
L’entraîneur brésilien de l’AC Milan a rendu un hommage appuyé à son génie:
-"C’est normal, quand quelqu’un ressent de l’amour, il répond. Ronaldinho fait plaisir à tout le monde, c’est un grand joueur. Il fait une très bonne saison, il est en train de redécouvrir le goût de bien jouer et de marquer des buts.”
Leonardo s’est aussi réjoui de l’affiche du week-end à venir:
-"C’est un moment intéressant et cela va créer de l’intérêt parce que nous nous rapprochons de l’Inter. Il y aura beaucoup d’attention et d’attente. Je suis ravi d’en faire partie.”
Face à la lanterne rouge - il est vrai…- ses hommes n’ont eu besoin que de 12 minutes pour tuer tout suspense, Ronaldinho transformant le penalty consécutif à la faute, synonyme d’exclusion, du gardien Curci. Le milieu offensif brésilien n’a eu ensuite qu’à delivrer son récital avec des tentatives en veux-tu en voilà !
Pour finir le match en beauté, il a marqué dans la foulée deux buts en fin de partie, signant son premier triplé pour le club Rouge et Noir. Un de la tête sur corner magnifiquement tiré par Beckham - c’est l’une de ses specialités- et un autre à la limite de la surface: un bijou, un chef d’oeuvre, une apothéose. Quelle classe! On peut le dire de manière officielle: PHENIX RONALDINHO NOUS EST REVENU :p:p:p:p:p:p:p Dites-le de partout, il est là, il est à nouveau parmi nous. C’est un événement majeur: il a réenclenché le rêve.
Vive Ronaldinho! Merci à lui! On a besoin de sa lumière pour nous éclairer.
Il y a trop de ténèbre autour de nous.
Manchester United est averti, le Ballon d’Or brésilien a refait surface avec son divin toucher de balle et avec sa vitesse d’autrefois qu’il parvient à retrouver ici et là. A présent, il joue avec son âge. Il a toujours l’explosivité, l’invention, la précision, le timing. Je suis prêt à accepter la défaite de MU si “Ronnie” nous sort un match comme ça contre les Red Devils. Ferguson s’est trompé ce n’est pas Owen qu’il fallait faire signer, mais Ronaldinho.
On souhaite le voir aussi en Afsud. Le sélectionneur Dunga ne doit pas hésiter entre Robinho et Ronaldinho. Il n’a qu’à prendre les deux !

Résultats:

Parme 0 - 0 Udinese
Chievo Vérone 1 - 0 Juventus Turin
Sampdoria Gênes 1 - 1 Catane
Atalanta 3 - 0 Lazio Rome
Fiorentina 1 - 2 Bologne
AS Rome 3 - 0 Genoa
AC Milan 4 - 0 Sienne
Bari 2 - 2 Inter Milan
Cagliari 3 - 0 Livourne
Juventus Turin 0 - 3 AC Milan

Classement:

1 Inter Milan 46 pts 20 matchs
2 AC Milan 40/ 19

Rappel d’anciens POSTS/

06 Novembre 2009
La renaissance de Ronaldinho, adepte du football automatique
Written by morlino
Published on Novembre 6th, 2009 @ 16:46:13, using 384 mots
Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR
****************************************
23 Novembre 2009
Phenix Ronaldinho est de retour. Il mérite d’aller en Afsud !
Written by morlino
Published on Novembre 23rd, 2009 @ 02:19:31, using 181 mots
Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR
****************************************

Permalien 19:29:45, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR  

Arsenal repart avec les 3 points de la boucherie de Bolton

Fabregas a franchi un cap. Il a compris qu’il était inutile de frapper comme une mule devant le but. Désormais, il place ses frappes. Et cela fait mouche !

Grâce à Fabregas (28e mn) et Mérida (78e mn), Arsenal a remporté un match très dur physiquement: Bolton 0- 2 Arsenal. Pour être champion d’Angleterre, il faut sortir vainqueur de ce genre de coupe-gorge. Il n’est jamais facile d’aller jouer chez les relégables qui n’ont que chez eux pour espèrer prendre des points. Lors d’un mouvement magique, Fabregas a ouvert le score par un beau but né du collectif.
Ensuite, on a vu un combat de rue instauré par Bolton. Notamment par Robinson qui méritait le rouge pour son attentat dans le dos de Fabregas. Ceux qui ont vu le match savent maintenant combien il est difficile de jouer en Angleterre, pays où le physique est une donnée fondamentale. Les grands joueurs doivent s’exprimer dans un contexte plein de fureur. Robinson n’a eu qu’un jaune. Le virtuose décisif Fabregas a perdu au moins 40 % de son influx du jour dans ce contact. Il faut que chacun admette les coups qu’a pris Ronaldo II à MU. Tous les défenseurs adverses voulaient lui faire sa fête. Fabregas a été touché, et puisqu’il est resté sur la pelouse pourquoi personne n’a dit qu’il faisait du cinéma ? Ronaldo II ne faisait pas plus de cinoche que Fabregas ! Fermons la parenthèse. Nasri n’arrive pas à aligner plusieurs matchs de suite à cause des coups reçus. Cet après-midi, on a vu un bon jeune gunner: Eastmond, dur sur l’homme, bonne lecture.
Arsenal reste bien sur le podium.
Le titre 2010 se joue désormais entre Chelsea, Manchester U et Arsenal.
C’est la grande information du wwek-end. Le 4e Tottenham est à 7 points des Gunners, 3e.
Chelsea et Arsenal ont un match de retard.
La Premier League va devenir de plus en plus belle au fur et à mesure qu’on avance dans la saison.
Chelsea est le grand favori.
Arsenal est l’outsider number one.
Manchester U va nous la jouer en embuscade pour finir en trombe comme chaque année, si les Red Devils arrivent à être à la hauteur de la réputation du club mythique.

Classement:
1 Chelsea 48 21
2 Manchester United 47 22
3 Arsenal 45 21

Permalien 19:08:23, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Bordeaux archi favori pour la réception de Marseille

Blanc a le grand mérite de ne pas mépriser le public. On lui dit merci. Il a la politesse d’être perceptible.

Si Marseille a la meilleure attaque à l’extérieur avec 20 buts est-ce que cela veut dire que les Phocéens vont gagner à Bordeaux: sans doute pas bien que cette statistique ne leur ferme pas une possible victoire avec cependant un très faible pourcentage, disons 10 %. Ce qui n’est déjà pas si mal.
Le stade Chaban-Delmas est une forteresse. Les Girondins n’y ont encaissé que 3 buts en 9 rencontres !
Au classement, Bordeaux est leader avec 11 points d’avance sur Marseille. La grande force de Bordeaux entraîné par Laurent Blanc c’est que cette saison ils ne font jamais de match nul. Les Girondins ont perdu quatre matchs et fait un seul nul… L’OM aussi n’a abandonné la victoire que 4 fois mais a fait 5 partages de points.
Pronostic:
Bordeaux vainqueur: 80 %
Nul: 10 %
Victoire de Marseille ou… défaite de Bordeaux: 10 %

Clé du match: Gourcuff si l’OM ne le cisaille pas trop. Gourcuff est le seul joueur français en activité qui fasse jouer les autres.

Bordeaux-Marseille ce n’est plus comme à l’époque Bez-Tapie.
Actuellement, Marseille est dans le rang. Juste au-dessus du ventre mou de L1. Si Bordeaux perd, Marseille sera à 8 points des Girondins. A ce jour, les rivaux de Bordeaux se nomment Lille et Montpellier. Va pour Lille… Montpellier n’est que de la poudre aux yeux. Chaque saison, on voit un équipe briller puis s’écrouler comme jadis Nancy ou Nice. Lyon va revenir sur le podium. Monaco ? Leur handicap reste le Louis-II. Hier, il n’y avait que 5 600 spectateurs ! A ce sujet, rappelons que Lille n’a pas de stade…
Bordeaux fait donc cavalier seul.
L. Blanc est un grand monsieur du football français.
Il ne la ramène pas.
Il vieillit bien.
Il a créé une équipe ayant une forte animation de jeu.
Il sait réagir et changer de tactique en plein match.
Comme joueur, il n’a pas trop flambé à l’étranger.
Comme entraîneur, il pourrait y réussir aussi bien que Wenger dont il a le même calme… apparent.

Permalien 16:08:49, Catégories: LA MAISON BLANCHE  

Barcelone distance le Real Madrid déçu par Benzema muet devant les Basques de Bilbao

L’Athletic Bilbao a démarré le match pied au plancher. Fallait pas manquer le début. Llorente a marqué dès la 3e minute. Ensuite, le Real Madrid (0-1) s’est cassé le nez sur la défense de l’équipe de la cathédrale de San Manes pleine à craquer de 40 000 Basques.

Il ne sert à rien de monter au sommet Karim Benzema comme le fait depuis l’été 2009, le correspondant permanent de L’Equipe.
Il ne sert à rien non plus de toujours se moquer de l’ex Gone qui n’a marqué que 6 buts, comme le font ses détracteurs qui aimeraient l’avoir… dans leur équipe !
A Lyon, Benzema avait le statut de Cristiano Ronaldo au Real Madrid. En Espagne, ce n’est pas la même chanson: il doit prouver que c’est un grand joueur. Etre bon dans un club phare de la galaxie football cela ne suffit pas. Benzema est barré par Gonzalo Hinguain qui a inscrit 13 buts cette saison. On dit souvent: “Attention, Benzema est si jeune, il n’a que 22 ans…” C’est vrai, il est né le 19 décembre 1987 alors que Higuain lui est né le 10 décembre… 1987 ! On mesure mieux ainsi la partialité des thuriféraires de Benzema… 9 jours de différence, 9 comme le poste qu’il brigue tous les deux.
Le fait que le Franco-Argentin soit blessé a remis en selle Benzema au centre de l’attaque madrilène. Contre Bilbao, le fait d’avoir été préféré au légendaire Raul lui a mis une pression supplémentaire. C’est comme si le néo mancunien Diouf jouait à la place de Rooney, à Man U. (Oui, je sais Wayne R. est plus jeune que Raul)
A Bilbao, Benzema avait Ronaldo II et Kaka en soutien. Mazette, deux ballons d’or ! Au cours du match, Benzema a eu une bonne occasion, à la 34e mn, mais il a frappé le montant sur service de Kaka. Manque de chance ? Je dirais plutôt défaillance de la maîtrise de soi dans un volcan humain. Ensuite, il a tiré trois fois au but, en vain. A la 78e mn, Benzema a cédé sa place à Raul. Le Français était soudainement Hors Service, cuit, raplapla… Rien ne dit que Benzema sera titulaire le 24 janvier contre Malaga à San Bernabeu. Raul peut très bien lui être préféré. Il n’y a pas de favoritisme. Pour le match contre Bilbao, le Français a bénéficié d’un sondage favourable à sa titularisation mais Raul est un monument madrilène et tous les momunents sont difficiles à soulever.
Le football est un art majeur et donc difficile. Il y a des plats qui ne passent qu’une seule fois. Celui de Bilbao est passé sans voir Benzema marquer et faire gagner le Real. Cette semaine à l’entraînement, tout sera remis à plat. Il va falloir cravacher. Benzema joue sans confiance. Dans la peau du remplaçant, il sait qu’il doit briller dès qu’il touche le ballon. Ce que l’on ne demande pas à Messi, à Ronaldo II ou à Kaka car, eux, ont déjà une kyrielle d’exploits dans leur bagage.
A tout choisir, Benzema aurait dû aller à Manchester United. Là-bas, il n’aurait eu aucune pression parce que Sir Alex Ferguson prend soin des joueurs dont il sent un énorme potentiel. Il aurait protégé Benzema des médias dévoveur de chair fraîche. Ferguson a interdit aux médias d’approcher le jeune Giggs pendant cinq ans ! Ferguson aurait titularisé au compte-goutte Benzema pour ne pas le griller. Souvenez-vous de l’arrivée de Patrice Evra. Ferguson l’a lancé d’emblée pour lui faire comprendre la différence entre la L1 et la Premier League. Le match se déroula à l’extérieur: Evra ne savait plus où donner de la tête, une vraie toupie. MU prit une baffe gigantsteque et Evra compris qu’il lui fallait apprendre. Il a appris et aujourd’hui il lui arrive de porter le brassard ! C. Ronaldo s’est beaucoup démené à MU avant de signer au Real Madrid. Si Beckham, van Nilstelrooy, Heinze, Ronaldo II, sont partis de MU pour Madrid pourquoi Benzema ne ferait-il pas le voyage inverse ? On ne sait jamais bien que MU n’aime pas acheter cher un joueur.
A 22 ans, Benzema n’est qu’au début de sa carrière. Il doit poursuivre son apprentissage au haut niveau. Et rester très soudé à Ronaldo II qui est un superbe équipier. Ceux qui pensent le contraire n’ont qu’à interroger Evra. Des mauvaises langues prétendent que Ronaldo II souhaite faire venir Rooney au Real Madrid. Pure science-fiction ou alors cela voudra dire que Ferguson quitte aussi MU dans les plus brefs délais.

Le Barça n’a pas raté l’occassion de creuser l’écart avec le Real: Barcelone 4- 0 FC Séville. Escudé a encore marqué contre son camp: c’est sa grande spécialité. Sakho (PSG) et lui fontt un concours !

16.01.10

Permalien 18:10:12, Catégories: THE RED DEVILS  

Chelsea cartonne, MU sauve les meubles et Liverpool s'enlise

Chelsea a joué au jeu de massacre avec Sunderland: 7-1, sans Drogba.
Cela promet pour la suite. Les Blues de Carlo Ancelotti assurent un grand rythme de croisière.
MU a du mal à suivre mais se cramponne à sa deuxième place d’autant que les Gunners de Wenger ne jouent que demain.
Les buts de Chelsea sont l’oeuvre de: Anelka 8e mn, 65e mn, Malouda 18e mn, Cole 22e mn, Lampard 34e mn, 90e mn et Ballack 52e mn.
Quand on gagne des matchs avec autant de marge de sécurité c’est que le club avance à pas de loup vers le titre. Il va falloir être très costaud pour empêcher Chelsea de remporter la Premier League 2010. Les Blues vont devoir gérer la pression d’avril-mai, c’est là que tout se joue.
Pour ce qui est de MU, Ferguson a aligné:
Van der Sar/
Evra
Evans
Brown
Neville/
Nani,
Carrick. Puis Anderson
Scholes
Valencia/
Berbatov. Puis Owen.
Rooney. Puis M. Diouf.

Buts: Berbatov (63e mn), Rooney (68e mn) et Diouf (90 e mn+ 1) qui ouvre son compteur.

Pas de notes car je n’ai pas vu le match, par la faute de C+ qui a fait son choix depuis longtemps: 1/ Arsenal. 2/ Tous les autres. Je ne suis pas comme ces faux envoyés spéciaux bien au chaud dans un studio parisien et qui font semblant d’être en direct d’Angleterre. C’est vraiment nous prendre pour une bande de nazes.
Je note que le puissant Diouf marque des points par rapport aux autres postulants encore bien tendres. Nani a fait un come back gagnant. Si Ferguson l’a laissé sur la pelouse c’est bon signe. Le Portugais est plein de ballon. S’il travaillait son physique, il deviendra un cador de première bourre. C’est fou le grand nombre de joueurs de talent qui stagnent. Je ne parle pas bien sûr d’Obertan qui a le niveau P.H., et encore je suis trop gentil. Un intermittent du talent n’a pas sa place à MU. On l’a vu avec Prunier. On le voit avec Obertan. Oh, il n’y a pas que des Français dans la liste. Ferguson se trompe aussi souvent dans le recrutement…

Résultats:

Stoke City 1 - Liverpool 1
Chelsea 7 - 1 Sunderland
Manchester United 2 - 0 Burnley
Tottenham 0 - 0 Hull City
Wolverhampton 0 - 2 Wigan

Classement:

1 Chelsea 48 pts 21 matchs
2 Manchester United 47 22
3 Arsenal 42 20 13 3 4 30
Liverpool est à 14 points de Chelsea. Les Reds sont dans le rouge…

Permalien 14:21:58, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Le retour de Maradona alors qu'en France un entraîneur traite d'ânes des dirigeants français

:p:p:p Cadeau: Pelé & Maradona enfin réunis. Historique ! Que d’humour! Maradona l’appelle “Maître” et Pelé dit: “Quoi? Qu’ai-je entendu ? Tu peux répéter…” Je place Pelé et Maradona parmi les 10 hommes les plus importants de notre époque. Ces deux champions auraient réussi dans n’importe quel domaine. Ils ont une intelligence infinie.

Monté sur ses grands chevaux, Victor Zvunka, l’entraîneur de Guingamp, a dit tout son désaccord de voir les quatre premiers du dernier championnat de L1 être protégés lors du tirage au sort des quarts de finale de la Coupe de la Ligue : «A la Ligue, ce sont des ânes. Lors du Trophée des Champions, des représentants de la LFP m’avaient dit que le tirage au sort serait intégral pour les quarts de finale. Ils ne font rien pour arranger l’image d’une épreuve déjà décriée. Il n’y a plus de charme, plus de surprises. Ce n’est plus une coupe.»
Le président de la Ligue, F. Thiriez, s’est pris cette volée de bois vert sur la tête.
Volant au secret du dirigeant ainsi insulté sans le nommer, Noël Le Graet, vice-président de la fff et accessoirement président du club breton, a écrit à la Ligue pour s’excuser des propos de son entraîneur.
Le Graët est habitué aux excuses. Lui même a dû faire profil bas après avoir sali publiquement un arbitre.
Que va faire le conseil de l’éthique au sujet de Zvunka ?
Et S. Blatter quand pense-t-il ? Lui qui a suspendu deux mois Maradona quand le génie argentin avait dit qu’il voulait une fellation de la part de la presse argentine qui l’avait mis plus bas que terre.
Le pt de la fifa s’était mêlé de chose qui ne le regardait pas.
Pourquoi alors n’intervient-il pas en France quand un coach traîne dans la bas des hauts dignitaires du foot français ?
La suspension de Maradona vient de se terminer. On espère maintenant qu’il ne va plus donner du grain à moudre à la bande d’autocrates de Zurich qui n’attendent qu’une chose: évincer Maradona de la Coupe du Monde 2010.
On va revoir Maradona pour les deux matchs amicaux de l’Argentine à Mar del Plata contre le Costa Rica (26 janvier) et l’Argentine (10 février). Et c’est tant mieux !
Voir un dirigeant du foot sanctionner Maradona c’est comme entendre un politicien dire à un écrivain de se taire.

Permalien 13:31:49, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, BRUITS DE VESTIAIRES  

Après ses meilleurs vieux... Vieira se dégonfle et ne jouera pas contre Manchester United le 19 janvier...

Vieira nous la joue comme Marcel Zanini. Un jour c’est oui, et le lendemain c’est non…

Le transfert- un prêt honéreux- de “Pat” Vieira, qui a quitté l’Inter Milan où il ne jouait pas pour Manchester City où il ne joue pas, oui le transfert tourne déjà au fiasco. Tony Cascarino a eu raison quand il a comparé l’has been à un “ancien combattant". On le voit outre Manche cela taille sec alors qu’en France, les consultants ont pris la place des journalistes réduits aux rôles de speakers. Et les anciens internationaux, bien sûr, ne disent jamais un mot contre un international. Ils ne sont bons qu’au bavasser sur Domenech: aujourd’hui, pour être tendance, il faut mépriser Domenech.
A l’heure actuelle, Vieira ne s’est toujours pas remis de sa blessure au mollet droit contractée face au Chievo Vérone, le mercredi 6 janvier. En tout cas, c’est la chanson qu’on nous chante du côté de Manchester City. Ce samedi 16 janvier, “Patou” ne fera donc pas sa première apparition sous les couleurs de Man City à Everton. Ainsi en a décidé Roberto Mancini, le nouveau manager des Citizens, qui ne veut pas envoyer à l’abattoir le milieu de terrain français pour son retour en Premier League où on ne l’a plus vu depuis 2005.
Ce qui encore plus incroyable c’est que le transféré à grand bruit, avec force reportage et plein de photos, est déjà annoncé porté pâle contre Manchester United, mardi 19 janvier, en 1/2 finale aller de la Coupe de la Ligue, pourtant disputée à la maison bleue, au stade d’Eastland. On prévoit de faire débuter “Patou” le 24 janvier en Cup (16e) contre Scunthorpe, un foudre de guerre de L2… City ne veut pas voir Vieira exploser en plein contre Phil Neville (Everton) ou contre Darren Fletcher (Man United) qui se régalaient d’avance d’avoir face à eux l’ancier Gunner qui ne représente plus que lui-même. En effet:
-Il appartient à L’inter Milan qui ne veut plus de lui…
-Il a signé à Man City qui ne veut pas de lui…
-Il est, dit-on, un Dieu vivant à Arsenal mais voir “Patou” le Gunner à Man City cela revient à voir B. Charlton avec le maillot de Liverpool.
-Il veut jouer en équipe de France mais Domenech lui chante du Marcel Zanini: “Tu veux ou tu veux pas…”
“Patou” Vierra n’est plus que le VRP d’himself, soit tout ce qui est déplorable dans le football moderne.
Pour qu’un enfant porte le maillot floqué “Vieira", il faudrait en confectionner un avec des bouts d’au moins deux clubs.
Quel dommage de ne pas voir “Patou” contre Man U.
A Old Trafford, on rêve qu’il fasse encore une passe à l’adversaire pour Ryan Giggs, comme celle de 1999 qui a permis au Gallois mythique de marquer l’un des plus grands buts du XXe siècle.
Merci “Patou” ! See you soon… Peut-être le 27, à O.T., pour le match retour en Coupe de la Ligue. On veut rajeunir avec le vieux!

PS: Une fois de plus Canal + ne donne pas Man U - Burnley diffusé sur TPS Star. Faut-il s’abonner à 75 000 chaînes pour voir tout le football? Payer pour voir du foot à la télé, quand on y pense… Avec tout l’argent qu’il nous pompe déjà. Ah! Ils peuvent bien sourire à l’antenne ceux qui vivent grâce à nous. C+ a en revanche programmée Bolton - Arsenal… comme d’habitude. Les chouchous sont servis en premier. Y-a-t-il plus de fans d’Arsenal que de MU en France ? Cela reste à prouver.

Permalien 08:15:56, Catégories: BRUITS DE VESTIAIRES  

Les dégradantes excuses de Rafael Benitez auprès des fans de Liverpool

Depuis que Liverpool a encaissé ce but gag à cause d’un ballon rouge lancé par un gamin fan des Reds cela ne tourne plus rond du côté d’Anfield.

Rafael Benitez, le manager de Liverpool, a présenté ses excuses aux supporters de Liverpool pour le niveau de jeu actuel de son équipe. C’est la nouvelle mode dans le football: la repentance.[En France, on a entendu, Gomis, lors de son époque verte, faire la même chose au niveau de son cas personnel.]
Elle est très mal venue. Un entraîneur n’a pas à s’excuser publiquement des mauvais pas de son équipe ou alors il n’a qu’à demisssionner.
A ce compte-là, pourquoi l’entraîneur de Reading, qui a éliminé Liverpool de la FA CUP, ne demande-t-il pas pardon aux fans des Reds pour s’excuser d’avoir battu leur équipe favorite?
On depasse le grotesque dans le football bling bling.
Il faut dire que Liverpool, comme la plupart des clubs anglais est tès endetté (275 millions d’euros)- y compris Manchester United. Avec la nouvelle loi platinienne, bientôt instaurée qui éliminera des compétitions européennes les clubs qui n’ont pas les finances saines, on commence à claquer des dents en Premier League où il faut une loupe pour rechercher les Anglais. Liverpool s’est lancé pour défi de réinjecter dans ses caisses 100 M€ d’ici le mois de mars. Comment ? That is the question… De gros nuages noires sont au-dessus d’Anfield.
Alors qu’il tangue sous l’effet des éliminations successives de toutes les grandes coupes 2010, Rafael Benitez fait son mea culpa public. Cela ne le grandit pas. A-t-on vu un jour Cruyff 1er dire aux socios du Barça: “Pardon, on a perdu…” Il faut préciser que le manager des Reds n’a présenté ses excuses que sur le site officiel du club : «Nous ne jouons pas bien, et tout le monde ici se sent désolé pour nos fans. Mais les choses peuvent changer dans le football et nous avons confiance que nous pouvons améliorer, à commencer par Stoke[10e], samedi. »
Et viva Espana !
Souvent à l’agonie, Liverpool est désormais privé de Fernando Torres (genou) et Steven Gerrard (cuisse), qui seront absents respectivement six et deux semaines. Sans eux, Liverpool ressemble à l’ASPTT de Sucy-en-Brie.
D’un autre côté, Christian Purslow, le directeur général de Liverpool, a confirmé que Rafael Benitez n’était pas menacé malgré la défaite face à Reading bien que Liverpool ait perdu dix de ses vingt derniers matchs, soit éliminé de la Ligue des Champions, de la FA Cup, de la League Cup et pointe à la septième place de Premier League à douze points du leader Chelsea. Tout cela n’est que du vent pour mieux masquer la vérité. A Liverpool, on est furax de voir Manchester City leur piquer la place dans le Big Four. Désormais, devant il y a aussi Tottenham et Aston Villa. Liverpool n’est plus qu’un parent pauvre de la Premier League et cet état de fait est inadmissible pour un tel club phare. Liverpool ce n’est pas exactement Nice ou Nantes… [Là je fais mal à des amis, n’est-ce pas? Dont moi !]
Parmi les joueurs de Liverpool, Ryan Babel s’est autorisé une critique sur l’entraîneur qu’il ne porte pas dans son coeur: « Le boss ne compte pas sur moi contre Stoke. Il va me laisser dehors sans d’explication », a commenté l’attaquant néerlandais sur sa page Twitter.
Sur les bords de la Mersey, Benitez est à la merci d’un renvoi car Liverpool n’est pas Man U et Arsenal.
Seuls Ferguson et Wenger sont intouchables en Angleterre.
Eux ne s’excusent jamais d’une défaite, trop occuper à vouloir tout le temps gagner.
Ferguson et Wenger sont des boss.
Benitez n’est qu’un intérimaire.

Permalien 00:24:05, Catégories: LITS ET RATURES, GRANDE DAME  

Le souvenir de Sylvia Plath revient en 2010

Voici un livre qui remet dans la lumière Sylvia Plath (1932-1962), météore de la littérature.

Ne vous fiez pas au titre qui ne donne même pas envie d’ouvrir le livre. Claude Pujade-Renaud a beaucoup de talent mais pas celui de titrer ses ouvrages : La danse océane, Le Sas de l’absence ou Le désert de la grâce, sont tous de bons livres avec des titres épouvantables. Pareil pour son nouveau roman: Les femmes du braconnier. On dirait un nanar avec Jean Richard à la fin des années 1950. Dans la galaxie littéraire des déjantés célestes, il n’y a pas que Scott et Zelda Fitzgerald. La nouvelliste et romancière le sait bien puisqu’elle a choisi de faire un grand voyage romanesque avec Sylvia Plath et Ted Hughes, deux autres enfants terribles des lettres. A propos de braconnier, Claude Pujade-Renaud n’a pas pu prendre le fantastique titre : Le cœur est un chasseur solitaire car il a déjà été pris par Carson McCullers, autre grande déchirée de la littérature (que je vous recommande de lire illico presto). Dans ce sombre roman, Mme Pujade-Renaud tisse les liens étroits qui unissent et désunissent un trio infernal qui n’a rien à voir avec ceux des vaudevilles, fussent-ils de l’esprit de Feydeau. On suit ici Ted Hughes qui se partage entre la blonde poétesse Sylvia Plath et la brune poétesse Assia Wevill. On est loin d’Au théâtre ce soir ! Il n’est question que de tourments métaphysiques avec ce qu’il faut d’attirance vers le suicide au bout du tunnel non pas noir mais blanc de lumière incandescente. « L’amour est un crime où l’on ne peut pas se passer de complice » avait prévenu Baudelaire. Peu de gens ont retenu la leçon et surtout pas les membres du triangle affectif trop angoissés par l’idée de ne vivre qu’une fois. Finalement, Sylvia jette son cadavre à la figure de Ted et d’Assia pour bien fracasser leur duo d’amants parmi des milliers d’autres. Aucune histoire n’est exceptionnelle. Elles se ressemblent toutes. Pas la peine de se tuer. La mort s’en chargera. Lisez Claude Pujade-Renaud c’est l’un des écrivains les plus généreux des lettres contemporaines. Elles nous parlent à l’oreille. C’est une amie que l’on n’a jamais vue. Elle sait tenir un stylo dans la main. Une politesse qui se perd.

-Les femmes du braconnier, par Claude Pujade-Renaud, Actes Sud, 350 p., 21 €

15.01.10

Luther KIng, les Kennedy et Mme Politkovskaïa ont été assassinés parce qu'ils dérangeaient

Luther King est-il mort pour rien ou est-ce son assassinat qui a contribué à lutter contre le racisme avec plus de force ? Telle est le sens du livre de Lacouture et Guillebaud qui vient de paraître. Leur livre ne mentionne hélas pas l’assassinat du cinéaste roi de la provoc, Théo Van Gogh. Sur la vidéo, il marche sur l’eau…

Avec pour sous-titre «un demi-siècle d’assassinats politiques», ils s’y sont mis à deux pour passer en revue les grandes personnalités du XX e siècle tuées au nom d’une cause qui reste floue presque toujours. L’association n’est qu’en couverture car à l’intérieur, chacun se partage le sommaire. Pour Jean-Lacouture : John et Robert Kennedy, El-Sadate, Olof Palme, Thomas Sankara, Mohamed Boudiaf, Yitzhak Rabin, Rafic Hariri. Pour Jean-Claude Guillebaud : Luther King, Aldo Moro, Louis Mountbatten, Béchir Gemayel, Indira Gandhi, Alexandre Men, Anna Politkovskaïa et Benazir Bhutto. Dans cette fresque de l’horreur, il y a trois femmes pour treize hommes. Qui peut nous dire le nom de l’assassin de John Kennedy et pourquoi il a été tué ? Près de cinquante ans plus tard, on n’en sait rien. Lee Oswald a tout l’air d’être un leurre et en plus il fut tué quelques heures après le crime contre le président des Etats-Unis. Quelques jours avant son assassinat, John Kennedy, avait dit qu’il voulait réduire la présence des soldats américains dans la Sud-Vietnam… Son frère, Robert, fut lui aussi liquidé pour les mêmes raisons, semble-t-il.
Comme le pasteur Martin Luther King n’a jamais été confronté à la misère et qu’il est issu de la classe moyenne, il ne connut la consécration que de manière posthume. Une fois mort, tué par un Blanc, il fut traité en prophète. Plus proche de nous, dans le temps, le meurtre d’Anna Politkovskaïa fut commenté par Poutine avec un mépris inqualifiable : «Sa disparition fera plus de dégâts à la Russie que ses articles ». La journaliste a été passée par les armes car il n’a pas accepté d’être soumise au régime politique en place. La grande dame n’était pas une éditorialiste ou un porte-parole de l’opposition : elle fut une enquêtrice méticuleuse et ses reportages regorgeaient de précisions. Entre 2000 et 2006, près de 35 000 meurtres ont été commandités dans toute la Russie. J.-C. Guillebaud rappelle que la journaliste, Natalie Estimirova a elle aussi était tuée, d’une balle dans la tête. Dans ce catalogue de l’insoutenable qui recense tous les gens célèbres assassinés par des illuminés ou par le crime organisé, on remarque l’absence du réalisateur Théo Van Gogh (1957-2004), assassiné par un intégriste qui ne supportait pas la liberté de ton du provocateur. C’est assez incompréhensible que les deux auteurs aient oublié le cinéaste descendant de la famille du peintre si cher aux Français. Le meurtre de Van Gogh est-il un assassinat religieux ? Disons politico-religieux. Il avait sa place dans ce volume. Lacouture et Guillebaud se demandent si tous les gens qu’ils ont retenu sont morts pour rien. A la vérité, ils ont été massacrés car ils dérangeaient certaines personnes.

-Sont-ils morts pour rien ? par Jean Lacouture et Jean-Claude Guillebaud, Seuil, 270 p., 18 €

Permalien 14:30:44, Catégories: EN MARGE  

Conor Clifford, 18 ans, rend le football facile

Le très jeune irlandais de Chelsea qui évolue en réserve a marqué un but de 30 mètres lors de la vctoire 4-0 contre Nottingham Forest, au cours d’un match de FA Youth Cup

Le milieu de terrain irlandais Connor Clifford a inscrit le troisième but d’une frappe de 30 mètres qui est allé se loger sous la barre du gardien adverse.
Conor Clifford est né le 1er Octobre 1991, à Dublin.
Parfois le football c’est facile.
“Pourquoi jouer tant de notes, les bonnes suffisent” a préconisé Miles Davis.
En football, c’est la même chose.
Le jeune capitaine vient agrandir la belle famille des Gens de Dublin, si chère à Joyce.

Permalien 09:08:03, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Cristiano Ronaldo est le nouveau préparateur physique de Karim Benzema...

Karim Benzema vit un rêve éveillé. Il a rencontré son Dieu vivant, Ronaldo 1er, et il bénéficie de l’attention sans faille de Ronaldo II qui fait tout pour améliorer le Français.

Aux dernières nouvelles madrilènes, Karim Benzema est donné favori par les fans pour suppléer Gonzolo Higuain dans l’attaque du Real Madrid. La question se pose: qui va remplacer dans le onze de départ le Franco-Argentin blessé ?
Le socios penchent pour Benzema, à 85 % selon AS.com. Ce sondage est à prendre avec des pincettes car il est divulgué dans la presse institutionnelle française par le correspondant permanent de L’Equipe qui officie aussi sur le site AS.com sans le signaler à ses lecteurs Français et Espagnols. Ce gars-là est ubiquiste. Il mange à tous les rateliers, c’est évident. Il vaut mieux qu’il n’écrive pas sur le Barça. Il risquerait d’être aussi objectif que moi lorsque je me penche sur… Arsenal !
Mon petit doigt me dit que Raul a de grandes chances de jouer. En tout cas à part égale avec Benzema.
Une équipe c’est un ensemble. L’important reste la victoire.
Attentif au Français, pour le bien du club, Cristiano Ronalo a pris sous son aile Karim Benzema et lui a conseille d’améliorer sa condition physique pour gommer sa lenteur. En effet, l’ex Gone, s’il a une bonne lecture du jeu et de bonnes intentions, son corps ne lui permet pas de les réaliser. Souvent ses actions meurent avant de naître. Il n’a pas l’explosité électrique du Portugais.
Le Ballon d’or 2008 a donc demandé à Benzema de parfaire sa condition physique et d’être dur au mal.
Il lui a concocté des plans de travail au gymnase. Il lui a expliqué: “Si tu n’as pas un physique costaud tu perds 70 % de ton football". Pour ne plus avoir autant de déchets dans le jeu, Benzema aurait tort de ne pas suivre le programme que lui a élaboré Ronaldo II qui sait de quoi il parle. A ses débuts à Manchester United, il était assez gringalet. Et quand il en est parti, c’était un bel athlète. Ne voyait pas là les effets du dopage. Ronaldo ne se dope qu’à la volonté et au travail incessant. Il se remet toujours en question et il n’y pas pire critique à son égard que lui-même.
Ronaldo II a insisté sur le fait que Benzema devra aussi soigner son physique loin du stade. Chez lui, il devrait faire encore et encore des exercices. Le Français a acheté une machine moderne pour la musculature qu’il a installée à domicile.
Benzema a bien de la chance d’être ainsi épaulé par Cristiano Ronaldo qui gagne a être connu loin de l’image superficielle qu’en donne les médias qui aiment gagner de l’argent sur son dos en racontant n’importe quoi. Parfois Ronaldo II leur lance quelques sardines pour s’amuser du comportement des mouettes. L’autre fois, il leur a même lancé un thon: Paris Hôtel de passes…

Ronaldo II prodigue des conseils à Benzema pour essayer de lui faire franchir le cap de bon à… très bon joueur. Cela ne se fait pas tout seul. Le football de haut niveau réclame 100% de concentration 24h/24h sinon le jour du match les gestes ne viennent pas naturellement. Entre 20 et 30 ans, il faut tout donner.

14.01.10

L'ultime interview de Philippe Seguin, grand supporter du PSG

Philippe Séguin, mort jeudi 7 janvier 2010, a été inhumé mercredi après-midi dans le caveau familial de Bagnols-en-Forêt (Var), village situé au nord de Fréjus Saint-Raphaël. Le passionné de football repose aux côtés de ses grands-parents et de sa mère morte en octobre 2009… Le fils n’a pas survécu trois mois à la disparition de sa maman.

Permalien 16:37:11, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Guardiola, l'entraîneur de Barcelone, élu meilleur coach du monde 2009

Contrairement à ce qu’écrit L’Equipe(14-1-2010), Guardiola n’a pas dit, hier soir, que “L’avenir est noir". Voici sa conférence après la victoire du Barça 0-1 à Séville qui n’a pas suffi à qualifier Barcelone en 1/4 de la Coupe du Roi 2010… Ce n’est pas grave. Chaque équipe qui rencontre le Barça joue le match de sa vie. Le Barça de Guardiola est loin d’être fini. Vous remarquerez que lorsque Messi a un passage à vide, la presse ne dit rien alors que si Cristiano Ronaldo rate un dribble cela fait la une. Messi et Ronaldo II ont le droit de parfois mal jouer car tous les deux osent des gestes que les autres joueurs ne tentent jamais.

Belle récompense justifiée pour Pep Guardiola, vainqueur de 6 titres avec le Barça en 2009: il vient d’être élu par la IFFHS (L’International Federation of Football History & Statistics) meilleur entraineur. L’Espagnol a remporté tous les titres possibles en national, continental et mondial, de sorte que le Barça a été le leader incontesté en 2009 de la planète football.
Sir Alex Ferguson (Man U) est deuxième, et José Mourinho (Inter Milan) est 3ème.
Guardiola n’a pas bien fêté sa récompense car le Barça vainqueur à Séville (0-1) a néanmoins été éliminé de la Coupe du Roi en 8e de finale retour car Barcelone avait perdu, à l’aller, (1-2). Le but de Xavi au retour n’a pas suffi.
Séville est la première équipe espagnole à battre le Barça cette saison. Le Rubin Kazan, en Ligue des champions, est le seul autre club à avoir fait chuter le Barça de Guardiola cette saison, également au Camp Nou (1-2).
Guardiola a reconnu avoir mal géré le duel avec Séville car il a trop enlevé de titulaires lors du premier match au Camp Nou étant sûr d’y gagner: Valdés, Puyol, Piqué, Xavi, Busquets et Ibrahimovic n’étaient pas alignés au coup d’envoi à Barcelone.
Séville avec Julien Escudé à donc évincé le Barça avec Puyol, Messi, Iniesta, Ibrahimovic et Henry sur la pelouse.
Guardiola vient donc déjà d’abandonner l’un des six titres qu’il a remportés en 2009.
Il n’y a rien de désolant.
C’est impossible de tout gagner chaque année. Question de cycle. Il n’y a que Man U sous Ferguson qui parvient depuis 1986 à remporter un titre presque chaque saison.
«Cela me fait mal d’être éliminé de cette compétition, a dit l’entraîneur catalan. Ce n’est pas une bonne nouvelle, même si certains disent déjà que nous allons pouvoir nous concentrer sur la Liga et la Ligue des champions. Nous n’avons pas appris à perdre et cela nous a touchés. Avec cette équipe et ces joueurs, nous n’aurions pas du nous faire éliminer si tôt, je suis désolé d’avoir failli. Le vestiaire était affecté et c’est pour moi un bon signe. Ce revers les touche, je suis heureux de cela. J’ai vu des réactions qui me plaisaient. Cela prouve que nous avons encore la rage de vaincre. Nous sommes restés fidèles à notre style de jeu et maintenant nous devons nous rassembler à nouveau pour l’avenir.»
Guardiola n’a jamais dit: “L’avenir est noir” comme le quotidien sportif français le raconte.
Prochain match : samedi au Camp Nou contre… le FC Séville !

Permalien 11:06:14, Catégories: LE GYM E BASTA, LITS ET RATURES  

Veut-on chasser Nice de la L1 ? Bagayoko a-t-il encore le droit d'exercer son métier ?

Je signale aux incultes et aux bas du plafond que Nice n’est Française que depuis 1860. Si on ne veut plus de Nice en France qu’on nous le dise tout de suite. On pourra reprendre notre liberté et revenir un comté. Dans tout vrai Niçois sommeille un rebelle. La manière de traiter l’OGCNice est inadmissible. Nice n’est pas au-dessus des lois mais pas en dessous non plus ! Il n’y a que les Français pour ne pas aimer Nice. Tous les étrangers en sont amoureux. Dans le monde entier, on vous parle de Paris et de Nice quand on ne sait pas où situer Lyon, Lille, Toulouse, Bordeaux et Strasbourg.

Bien sûr, Apam n’avait pas à se faire justice en donnant un coup de tête à G. Heinze qui a été à peine décoiffé deux secondes.
Bien sûr, Bagayoko n’avait pas à mal parler à l’arbitre qui l’avait expulser au cours de Lens-Nice (2-0).
Pour ce qui est du cas Mamadou Bagayoko, il faut dire que son expulsion était totalement injustifiée. Il avait fait un pied en l’air dans le feu de l’action sans blesser personne.
Non seulement, il fut renvoyé aux vestiaires de manière abusive, non seulement on lui a en plus infligé une suspension jusqu’au 31 janvier mais comme si cela ne suffisait pas les instances du football français viennent de prolonger son exlusion jusqu’au 15 février.
Il s’agit-là d’une suspension abusive et d’un excès de pouvoir intolérable.
Bagayoko a-t-il tué quelqu’un ? Où est le corps ?
A la vérité, Bagayoko souffre de sa réputation depuis qu’il eut un différent avec un arbitre M. Poulat en janvier 2009: les invectives et la bousculade lui avaient coûté six semaines de mise à l’index. Rappelons que N. Le Graet ne prit qu’un mois de suspension pour avoir dit de M. Poulat:
-"En tant que vice-président de la Fédération française de football, je me dois d’être courtois avec les arbitres, mais là c’est vraiment dur de jouer à dix contre douze surtout quand on joue à l’extérieur. Ce n’est pas un problème d’arbitrage, c’est un problème d’arbitre. Je crois que cet homme (M. Poulat) est dépassé depuis très longtemps et il faut qu’il arrête". Ce fut lors de la victoire de Guingamp contre Toulouse (2-1) sur le terrain du TFC, en Coupe de France 2009 (1/2 finale). Le Graet étant accessoirement président du club breton. Voir un dirigeant si haut placé dans la hiérarchie tenir de tels propos est autrement plus grave que l’écart d’un joueur, fait assez banal.
On se moque souvent des fans niçois d’afficher une parano car ils rouspètent souvent.
Pourtant faut-il rappeler que le Gym a perdu un match à Sochaux sur une erreur d’arbitrage.
But accordé à Sochaux alors que le ballon n’avait pas franchi la ligne.
Dans ce même match, Bagayoko marqua un magnifique but de la tête réfusé on ne sait toujours pas pourquoi. Ce but aurait dû rapporter trois points à Nice.
En fait, on sait pourquoi: parce que c’est Bagayoko qui l’a marqué!
Peut-il encore jouer au football ?
On pardonne à un assassin son crime et l’on sanctionne sans cesse Bagayoko qui a le tort de ne pas être un hypocrite.
On fait tout pour Nice connaisse des problèmes.
Je vous le dis et le redis: si Nice tombe en L2 et même disparaît du football pro, aucun journal institutionnel ne fera son oraison funèbre.
Chez les régents de la communication, seuls comptent St-Etienne, Nantes et Auxerre. Je ne parle pas bien sûr de Marseille, Lyon, Paris et Bordeaux qui sont les locomotives.
On traite Nice comme si la ville n’était pas Française mais Italienne.
Notre situation géographique est si loin de Paris…
Tout le monde est jaloux du soleil et de la mer qui veillent sans cesse sur Nissa la Bella.
On dit que l’on a un patois alors que nous avons une langue.
Notre patrimoine culinaire est plus aussi important que celui de la France entière.
Nice a rendu heureux Tchekhov, Nietzsche, Matisse, Vigo et Chagall. De quoi énerver l’intelligentisa ! Et les ridicules bobos parisiens qui se prennent pour Jean Cocteau dès qu’ils tirent sur un joint. Tiens, Jean Cocteau… En voilà un autre qui aimait Nice et la cidatelle de Villefranche/Mer.
Cette année nous fêtons les 150 ans de notre rattachement à la France(1860).
J’y vois plus une annexion.
Notre comportement a toujours été irréprochables vis-à-vis de la République.
Les idiots, les incultes pensent que nous sommes une ville xénophobe alors que Nice a toujours ouvert les bras aux Anglais, Italiens, Russes, Arméniens, Algériens, Algérois…
Les instances du football ont tombé le masque: ils sanctionnent Nice comme ils n’oseraient pas traiter Marseille, Lille ou Toulouse.
Et ce n’est pas fini.
Est-ce que le fait d’être Niçois est un handicap de naissance dans la France actuelle ?
Pour percevoir la méconnaissance de Paris et de la France entière par rapport à Nice, il suffit de voir la salade niçoise qu’on sert dans les restaurants. Elle n’est jamais comme il le faut: ils y mettent de la carotte, des pommes de terre, de la laitue… Est-ce que l’on nous propose de la choucroute avec de la betterave !

A Nice, on un humour aussi fort que l’humour juif ou l’humour anglo-saxon. La preuve, Noëlle Perna, digne héritiaire non pas de Fernand Raynaud mais de Francis Gag. Est-ce que les membres de la FFF et de la LFP ont simplement déjà entendu une seule fois le nom de Francis Gag qui est notre Molière ? Sans doute pas. En dehors du foot, il ne connaissent rien. En encore, je ne suis pas sûr qu’ils connaissent le foot…

13.01.10

Permalien 23:54:08, Catégories: SPECIAL MARADONA  

Le déclin de Liverpool. La cuvée est indigne du club mythique qui n'a pas le droit de tomber aussi bas

Liverpool n’a joué que devant 31 000 spectateurs. C’est dire que les Reds sont boudés par leurs fans purs et durs.

Les joueurs gavés d’argent non plus d’orgueil.
Le football bling bling a massacré l’honneur de porter un maillot rouge qui a remporté 18 titre national.
Liverool ne peut pas perdre comme Arsenal qui n’a jamais gagné la C1.
Liverpool est l’un des cinq plus grands clubs du monde avec le Real Madrid, Barcelone, l’AC Milan et Manchester United.
Je connais des supporters de Liverpool qui ne dorment plus à force de voir leur club sombrer.
Pendant ce temps, les joueurs gèrent leur portefeuille monétaire.
Lors du troisième tour de la Cup, Reading a réalisé l’exploit d’éliminer Liverpool mais est-ce un exploit tant les Reds ne sont plus que des ombres qui attendent un nouvel entraîneur ?
Bill Shankly, Bob Paisley et Joe Fagan doivent se retourner dans leur tombe!
Quand on voit Liverpool rater tout ce qu’il entreprend, on se dit qu’à force de remettre les clés du club à des étrangers, la culture maison n’est plus qu’un souvenir lointain.
Liverpool ce n’est pas le PSG ! (1) On n’a pas le droit de se virer par plus petit que soi.
Près du fleuve Mersey on a d’habitude plus de fierté.
Virés de la course des plus grands trophées de la saison, les Reds n’ont plus que le championnat où se traînent comme des moribonds.
Quand Gerrard n’avance plus c’est tout Liverpool qui est grippé.
Les Reds ont imité Manchester United sorti de la compétition par un club de D3 anglaise.
Liverpool a touché le fond en étant éliminé de la Cup à Anfield par le premier non relégable de la D2 anglaise, Reading (1-2, a.p.).
Après avoir déjà frôlé le ridicule le 2 janvier en concédant le nul lors du troisième tour de la FA Cup à Reading (1-1), Liverpool s’est fait battre à la maison devant ses supporters lors du “replay": 1-2, a.p.
Pourtant dotés de Gerrard, Torres, Benayoun et Kuyt devant, les Reds n’ont rien montré contre une équipe qui est la première non relégable de la D2 anglaise. Les Reds ont de nouveau perdu Torres sur blessure. Quelques secondes avant la mi-temps, une passe de Gerrard a été déviée par Bertrand dans ses propres filets.
Pas découragés pour autant, les joueurs de Reading ont fini par égaliser à quelques secondes de la fin du match: Benayoun a brisé son équipe, en faisant faute sur Long, et le penalty fut transformé par Sigurdsson… Auteurs d’un exploit, les Royals joueront contre Burnley au prochain tour. Rafael Benitez, lui, a du souci à se faire: éliminés de la C1, de la Cup, de la League Cup et très loin en Premier League, les Reds n’ont plus que leurs yeux pour pleurer.

(1) Le PSG vient de se faire sortir de la Coupe de la Ligue (8e) par Guingamp vainqueur grâce à un but de Sakho contre son camp. Le troisième en pro de sa jeune carrière…

Permalien 23:08:46, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Inventaire à la Prévert: la liste des Internationaux qui ont joué plus de 100 fois en équipe nationale.

Mohammad Al-Deayea , né le 2 août 1972 à Hayel, gardien de but de l’équipe d’Arabie saoudite et de Al Hilal Riyad, détient le record mondial des sélections en équipe nationale avec 181 sélections.
Ici on voit son club marquer un but après 20 passes de suite. Tout Marseille est nostalgique de son entraîneur: Eric Gerets, car son successeur ne fait rêver personne avec son style poussif.

Mohammad Al-Deayea Arabie saoudite 181
Claudio Suárez Mexique 178
Hossam Hassan Égypte 170
Adnan Al-Talyani Émirats arabes unis 164
Cobi Jones États-Unis d’Amérique 164
Sami Al-Jaber Arabie saoudite 163
Iván Hurtado Équateur 161
Ahmed Hassan Égypte 157
Martin Reim Estonie 157
Vitālijs Astafjevs Lettonie 153
Lothar Matthäus Allemagne 150
Ali Daei Iran 149
Pavel Pardo Mexique 146
Mohammed Al-Khilaiwi Arabie saoudite 143
Marko Kristal Estonie 143
Thomas Ravelli Suède 143
Cafú Brésil 142
Lilian Thuram France 142
Kiatisuk Senamuang Thaïlande 141
Majed Abdullah Arabie saoudite 140
Hong Myung-Bo Corée du Sud 136
Dorinel Munteanu Roumanie 134
Jeff Agoos États-Unis d’Amérique 134
Bashar Abdullah Koweït 134
Javier Zanetti Argentine 133
Rigobert Song Cameroun 130
Walter Centeno Costa Rica 131
Jorge Campos Mexique 130
Edwin van der Sar Pays-Bas 130
Peter Schmeichel Danemark 129
Marcelo Balboa États-Unis d’Amérique 128
Fabio Cannavaro Italie 128
Luís Figo Portugal 127
Warren Barrett Jamaïque 127
Andoni Zubizarreta Espagne 126
Amado Guevara Honduras 126
Hussein Saeed Irak 126
Paolo Maldini Italie 126
Gheorghe Hagi Roumanie 125
Ibrahim Hassan Égypte 125
Roberto Carlos Brésil 125
Peter Shilton Angleterre 125
Hany Ramzy Égypte 124
Luis Marín Costa Rica 124
Jari Litmanen Finlande 124
Abdelmajid Dolmy Maroc 124
Yoo Sang-Chul Corée du Sud 123
Malik Awab Singapour 123
Abdullah Zubromawi Arabie saoudite 122
Masami Ihara Japon 122
Roberto Palacios Pérou 122
Aide Iskandar Singapour 121
David Carabott Malte 121
Cha Bum-Kun Corée du Sud 121
Lee Woon-jae Corée du Sud 121
Ramón Ramírez Mexique 121
Theodoros Zagorakis Grèce 120
Pat Jennings Irlande du Nord 119
Mart Poom Estonie 119
Karel Poborský Tchécoslovaquie 118
Rüştü Reçber Turquie 118
Gilbert Agius Malte 117
Angus Eve Trinité-et-Tobago 117
Heinz Hermann Suisse 117
Marcel Desailly France 116
Yoshikatsu Kawaguchi Japon 116
Roland Nilsson Suède 116
Landon Donovan États-Unis d’Amérique 116
Abdulrahim Jumaa Émirats arabes unis 116
Roberto Ayala Argentine 115
Hao Haidong Chine 115
Noureddine Naybet Maroc 115
Gheorghe Popescu Roumanie 115
Shunmugham Subramani Singapour 115
Björn Nordqvist Suède 115
David Beckham Angleterre 114
Ian Goodison Jamaïque 113
Thierry Henry France 113
Viktor Onopko Russie 113
Zuhair Bakhit Émirats arabes unis 112
Andres Oper Estonie 112
Oleg Blokhine Union soviétique 112
Frank de Boer Pays-Bas 112
Alain Geiger Suisse 112
Claudio Reyna États-Unis d’Amérique 112
Hakan Şükür Turquie 112
Dino Zoff Italie 112
Carlos Valderrama Colombie 111
Abdulsalaam Jumaa Émirats arabes unis 111
Kristen Viikmäe Estonie 111
Ali Karimi Iran 111
Mehdi Mahdavikia Iran 111
Carmel Busuttil Malte 111
Paul Caligiuri États-Unis d’Amérique 110
Nader El-Sayed Égypte 110
Nohair Al-Shammari Koweït 110
Fernando Couto Portugal 110
Carlos Gamarra Paraguay 110
Mauricio Solís Costa Rica 110
Sadok Sassi Tunisie 110
Geremi Njitap Cameroun 109
Wail Sulaiman Al-Habashi Koweït 109
Álex Aguinaga Équateur 109
Alberto García Aspe Mexique 109
Fan Zhiyi Chine 109
Rolando Fonseca Costa Rica 109
Niclas Alexandersson Suède 109
Stern John Trinité-et-Tobago 109
Jürgen Klinsmann Allemagne 108
Bobby Moore Angleterre 108
Zinedine Zidane France 108
Jamal Mubarak Koweït 108
José Manuel Rey Venezuela 108
Patrick Vieira France 107
Abdel El-Saqua Égypte 107
Tarak Dhiab Tunisie 107
Thomas Helveg Danemark 107
Mahieddine Meftah Algérie 107
Durrant Brown Jamaïque 107
Li Weifeng Chine 106
Imants Bleidelis Lettonie 106
Bobby Charlton Angleterre 106
Rúnar Kristinsson Islande 106
Diego Simeone Argentine 106
Eric Wynalda États-Unis d’Amérique 106
Hussein Sulimani Arabie saoudite 106
Lee Young-pyo Corée du Sud 106
Héctor Chumpitaz Pérou 105
Muhsin Musabah Émirats arabes unis 105
Jürgen Kohler Allemagne 105
Steve Sumner Nouvelle-Zélande 105
Theodore Whitmore Jamaïque 105
Billy Wright Angleterre 105
Henrik Larsson Suède 105
Sargis Hovsepian Arménie 104
László Bölöni Roumanie 104
Mihails Zemļinskis Lettonie 104
Kim Tae-young Corée du Sud 104
Grzegorz Lato Pologne 104
Thorbjørn Svenssen Norvège 104
Michael Laudrup Danemark 104
Franz Beckenbauer Allemagne 103
Stéphane Chapuisat Suisse 103
Didier Deschamps France 103
Andreas Herzog Autriche 103
Hwang Sun-Hong Corée du Sud 103
Kasey Keller États-Unis d’Amérique 102
Joe Brincat Malte 102
Jon Dahl Tomasson Danemark 102
Kenny Dalglish Écosse 102
Bülent Korkmaz Turquie 102
Borislav Mikhailov Bulgarie 102
Morten Olsen Danemark 102
Raúl Espagne 102
Steve Staunton République d’Irlande 102
Brian Turner Nouvelle-Zélande 102
Abdulrazzaq Mohamed Bahreïn 102
Indrek Zelinski Estonie 102
Savo Milošević Serbie 102
Phillip Cocu Pays-Bas 101
Thomas Häßler Allemagne 101
Jorge Soto Pérou 101
Earnie Stewart États-Unis d’Amérique 101
Taffarel Brésil 101
Leonel Álvarez Colombie 101
József Bozsik Hongrie 101
Henning Berg Norvège 100
Luis Capurro Équateur 100
Ari Hjelm Finlande 100
Angelos Basinas Grèce 100
Andrejs Rubins Lettonie 100
Ulf Kirsten RDA/ Allemagne 100
Tony Meola États-Unis d’Amérique 100
Joe-Max Moore États-Unis d’Amérique 100
Dario Šimić Croatie 100
Mohd Nazri Bin Nasir Singapour 100

Permalien 21:37:24, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Les funérailles d'Albert Scanlon, l'ancien Busby Babe

Viennent de se dérouler, les funérailles d’Albert Scanlon, ancien partenaire de Boby Charlton dans la première grande génération de Red Devils, celle des années 1950 dont l’équipe a été massacrée dans le crash de Munich 1958.
Dans la carlingue enneigée, on a retrouvé le corps calcinés des héros.
Depuis, on n’a jamais oublié ceux qui sont morts pour le maillot rouge de Manchester United.
On n’a pas la mémoire courte.
On n’oubliera pas le rescapé de la tragédie.
Mort le 22 décembre 2009, à 74 ans, Albert a été enterré avec les honneurs de son club de toujours, éternellement reconnaissant.
Le fait qu’il soit un survivant de la catastrophe fit de lui un personnage déifié.
On le regardait respirer.
A Manchester United, on aime les joueurs de leur vivant et on les aime encore quand ils meurent.
Le convoi funèbre s’est arrêté à Old Trafford.
Le cercueil est passé devant la statue de Matt Busby.
Voilà pourquoi j’aime Manchester United. C’est le club je ne suis trouvé car celui de ma ville natale, Nice, est en construction depuis 50 ans… Je serais mort qu’il le sera encore !
J’aime Nice dans le vide alors que Manchester me donne tout, à moi le Niçois né si loin d’Old Trafford.
Quand Joseph Ujlaki meurt, Nice ne fait rien.
Quand Poitevin meurt, Nice ne fait rien.
Ouste, à la trappe !
Un peu de dignité, svp.
Et du respect pour ceux qui ont fait l’histoire que d’autres se contentent de poursuivre, à la hauteur des anciens.
En France, on enterre vite car on a peur de tomber dans la tombe avec le mort !

Permalien 16:53:16, Catégories: LA MAISON BLANCHE, ANTI-FOOTBALL  

L'Equipe se réjouit de la blessure de Gonzalo Higuain parce que ça arrange Benzema...

Superbe but de Gonzalo Higuain. Puisque le Franco-Argentin a décidé de jouer avec l’Argentine, il se fait sans cesse casser dans les médias institutionnels… Ridicule. C’est un superbe joueur. Un crack.

Du jamais lu ! Et dans le quotidien référence- dit-on - du sport…
Le correspondant permanent de L’Equipe en Espagne- à Madrid bien sûr et non pas à Barcelone…- qui ne cesse pas de nous jouer du violon à propos de Karim Benzema, depuis que l’ex Gone y a signé, s’est lâché ce 13 janvier 2010. Encore plus que d’habitude. En effet, il se réjouit de la blessure de Gonzalo Higuain:
“Alors que Karim Benzema (22 ans) devait se contenter d’un poste de remplaçant au Real Madrid, voilà que s’offre à lui une excellence occasion de montrer sa valeur. Hier, les médecins deu club madrilène ont diagnostiqué une déchirure musculaire derrière la cuisse gauche de … Gonzalo Higuain, son principal concurrent en attaque. La blessure est plus grave que prévu. Le meilleur réalisateur des Madrilènes (13 buts) sera absent au moins trois semaines…”
On croit rêver… Se réjouir de la blessure d’un joueur dans le seul but de voir un autre joueur titulariser !
L’écrivassier parle de Gonzalo Higuain comme d’un adversaire - “concurrent"- alors qu’ils sont coéquipiers…
On devrait sauter de joie parce que le Franco-Argentin s’est blessé…
Quelle manque de sportivité !
Cela fait penser à cette patineuse qui en avait blessé une autre afin d’espèrer la battre en compétition. Ou a ce père qui donner des somnifères aux rivales de sa tenniswoman de fille.
Eh bien non !
On souhaite très bon rétablissement à Gonzalo Higuain et bon match dans le cas où Benzema jouerait plus souvent.
Tous les deux sont des joueurs du Real Madrid. Ils ne sont absolument pas l’un contre l’autre.
Nous sommes dans un sport collectif.
Higuain travaille pour Benzema et Benzema travaille pour Higuain.
Se féliciter de la blessure d’un partenaire ce n’est pas fameux.
On se souvient du cri de joie de Leboeuf quand il comprit que Blanc serait suspendu pour la finale de la Coupe du monde 1998. Là il était question d’exclusion totalement injustifiée face à un Croate simulateur… C’est ainsi que Blanc ne joua pas contre le Brésil. Lui qui fut héroïque tout le tournoi !
Certes ce n’est pas Benzema qui hurle son bonheur de savoir Gonzalo out plusieurs matchs, ne l’oublions pas.
Il s’agit simplement de L’Equipe qui laisse passer cette prose de supporter aveuglé. Il lui laisse forcer le trait depuis août afin de vendre leur salade car il espère tous que Benzema fasse fonctionner les rotatives comme Zidane. Avec Cantona, “Zizou” fut le seul footballeur à faire beaucoup vendre quand il est en une. Il n’y en a pas d’autres. Qui peut s’identifier à Ribéry toujours clopin-clopant… A Henry ? Pas un capitaine populaire. A Vieira ? C’est un destructeur de jeu et non pas un créateur.
Benzema, lui, est en course pour la titraille de une.
Il a quitté la France mais le Real Madrid c’est très vendeur.
D’où le forcing de L’Equipe pour faire croire que Benzema sera titulaire le temps de la blessure d’Higuain avec le désir qu’il lui pique la place.
On ne peut pas titrer sur un remplaçant.
Et si Benzema se blessait à son tour, il aurait l’air fin l’autre enclume.

A-t-on le droit d'appeler au boycott de la CAN 2010 sans passer pour un salaud ?

Grâce à l’attaque du bus du Togo plein de victimes innocentes, le monde entier connaît le Cabinda et ses revendications. A la vérité, jamais les footballeurs togolais n’auraient dû passer par l’enclave pleine de gens armés à l’arme de guerre. Cette fois il n’y a ni responsable ni coupable… Personne ne fait son mea culpa à la caf ou à la fifa. Tout le monde se lave les mains avec le sang des victimes.

2 morts à 0 !
Y en a-t-il un troisième. Un mort csc… Un mort auto-goal ?
Je m’y attendais depuis l’annonce du mitraillage du bus du Togo. (Cela fait beaucoup de “du"…)
Dés lors que l’on demande l’annulation de la Can (je replace une majuscule pour le compréhension) ou du moins le boycott, on passe pour un salaud, si ce n’est pas la dernière des ordures. En gros un froussard de la pire espèce.
Cela revient à être pro-munichois lors des funestes accords de Munich 1938 qui ont fait la part belle à Hitler.
Voici le grand argument des baveurs en chef au micro de l’idiot-visuel:
-"Bien sûr, il faut maintenir la CAN - eux ils mettent des majuscules partout- parce que annuler les matchs serait céder aux terroristes qui peuvent déjà être fiers que l’on connaisse le Cabinda depuis quelques jours alors que le monde entier ignorait tout de cette région et du Front de Libération de l’enclave du Cabinda…”
Les beaux parleurs de la géopolitique sont convoqués dans les médias dès que le sang coule.
Ils viennent en studio parisien se faire maquiller comme les petits marquis sous Louis XIV ou tels ceux épinglés dans l’oeuvre magistrale de Molière, ce qui est peut-être pire.
On les voit avoir la science infuse. Ces messieurs-je-sais-tout ont la parole facile, brevetée par les speakers de l’infos qui ont toujours besoin de “spécialistes". Ce qui rend inutile le métier de journaliste qui consiste dorénavant à présenter X ou Y. D’Albert Londres on est passé à l’ère des speakerines. Il ne faut pas s’en étonner. Il vaut mieux présenter la météo que la rubrique littéraire, si on a quelques envies d’être reconnu dans la rue…
Le règne de la pensée unique est vraiment à son apogée: tout le monde doit penser la même chose.
Plus personne ne doit sortir de la parade, en démocratie totalitaire.
A-t-on encore le droit de s’exprimer librement quand on n’est pas d’accord avec la majorité?
Peut-on dire non à la Can parce qu’on ne veut pas que le football soit confisqué par les terroristes ?
Aujourd’hui, on peut tuer des personnes de l’encadrement d’une équipe sans que cela ne dérange le déroulement d’une compétition. Hier, les blessés algériens. Aujourd’hui, les morts togolais.
C’est cela l’incroyable. Et non pas le fait de demander l’annulation de la Can 2010.
La supprimer ne rimerait à rien ?
Et la poursuivre, cela rime à quoi…
On vient d’apprendre que la fifa a reçu le 27 octobre 2009 un courrier de la “communauté cabindaise de Suisse” qui disait:” La guerre existe au Cabinda et les jeux de la CAN ne pourront pas se dérouler dans la paix.” La fifa a dû se demander si cette lettre n’émanait pas d’un Groland quelconque… La fifa aurait transmis la lettre à la Caf (Confédération africaine de football)
Pourquoi avoir laissé le bus togolois traverser l’enclave pleine d’armes de guerre ?
Silence radio. Chut! Balle au centre.
Jouez messieurs !

PS: Pour rendre hommage à Camus… Je préfére les deux Togolais- Abalo Amelete er Stanislas Ocloo, hélas assassinés- que la justice.
Et le chauffeur du bus, l’Angolais Antonio Quaresma est-il blessé ou mort ?

Permalien 01:16:26, Catégories: THE RED DEVILS, GRANDE DAME  

Edwin van der Sar élu meilleur gardien 2009 par l'UEFA

“Chaque année cela devient de plus en plus difficile de conserver un bon niveau et d’être titulaire dans son propre club car ils inventent de nouvelles règles et de nouveaux ballons…” Voilà la déclaration officielle du portier Hollandais de Manchester United quelques heures après avoir été élu meilleur gardien 2009 par l’UEFA.
“Nous avons fait une bonne année, avec une bonne série de matchs invaincus. Quelques jeunes se sont bien intégrés dans le groupe. Bien sûr ce fut dur d’échouer en finale de la C1 contre le Barça car nous avions gagné beaucoup de titres auparavant. On a dominé les 10 premières minutes sans parvenir à marquer. Ensuite, le Barça a ouvert le score et ils nous ont promené…”
A 39 ans, van der Sar reste indiscutable à Man U quand il n’est pas blessé.
Ses derniers jours, il a quitté Manchester pour se rendre auprés de sa femme malade, victime d’une hémorragie au cerveau.
Lundi, il s’est présenté à l’entraînement, à Carrington, où tout le staff l’a entouré d’affection.
Pour sa femme, lui et leur famille.
Homme de grande élégance, ce super professionnel à l’hygiène de vie irréprochable a confié à Ferguson qu’il avait l’intention de raccrocher les crampons en mai 2010.
A Old Trafford, on aimerait voir Lloris lui succéder dans la cage de MU.
Le Niçois peut y jouer même si l’AC Milan lui fait les yeux doux.
Ceux qui annoncent Lloris à Arsenal se mettent le doigt dans l’oeil car Wenger a laissé entendre il y a quelques années qu’il n’était pas “convaincu” par le talent de Lloris. Parfois, il vaudrait mieux être sourd.

Parcours d’Edwin van der Sar qui a gagné deux C1, en 1995 et 2008:
Né le 29 octobre 1970, à Voorhout, Pays-Bas.

1992-1999 Ajax Amsterda
1999-2001 Juventus
2001-2005 Fulham
2005- Manchester United
130 sélections avec les Pas-Bas

Palmarès:

-Avec l’Ajax Amsterdam
Coupe UEFA 1992
Coupe intercontinentale en 1995
Supercoupe de l’UEFA en 1995
Ligue des Champions en 1995
Champion de Pays-Bas 1994, 1995, 1996 et 1998
Coupe des Pays-Bas 1993, 1998 et 1999

-Avec la Juventus de Turin
Trophée Luigi Berlusconi 2000 et 2001
Trophée Birra Moretti 2000

-Avec Fulham
Coupe Intertoto 2002

-Avec Manchester United
Coupe d’Angleterre 2009
Coupe de la Ligue anglaise 2006
Champion d’Angleterre 2007, 2008 et 2009
Community Shield 2007 et 2008
Ligue des Champions 2008
Coupe du monde FIFA des clubs 2008

12.01.10

Pour Benzema et Ginola l'étranger c'est mieux que la France

Charles Trenet aimait l’étranger mais il n’a jamais critiqué la France…

Il est étonnant de voir que pour les footballeurs français, l’étranger c’est toujours mieux que la France.
Dès qu’ils partent ailleurs, ils acceptent des choses qu’ils ne supportaient pas en France.
Benzema n’aurait jamais encaissé le fait d’être remplaçant à Lyon comme l’est Ederson, pourtant lui aussi est plein de talent.
A Lyon, Benzema était tellement certain d’être titulaire qu’il n’en foulait pas des masses à l’entraînement.
Au Real Madrid, l’ex Gone accepte sans problème d’être remplaçant.
Au début, il espérait être titulaire.
Il faut dire que s’il lisait L’Equipe, il pouvait le croire tant le correspondant permanent du journal en Espagne est un fan aveuglé de Benzema. Qu’il joue bien ou mal, il le monte au sommet de son Panthéon.
Cela devient touchant à force d’être répétitif.
Le plumitif est allé jusqu’à dire qu’il fallait virer Raul pour mettre le Français. Cela revient à virer Giggs de MU pour mettre Obertan. Oui, je sais Benzema a plus de ballon que l’ex Girondin de Bordeaux.
Ecoutez Benzema: “Je suis remplaçant. Cela fait partie du métier. Je suis dans un grand club et j’apprends. Je travaille pour que l’entraîneur me fasse confiance. Au moins, je fais des apparitions.” Quand Benzema entre dans le match, souvent il est déjà plié grâce à Higuain ou Ronaldo.
A propos d’Higuain, l’écrivassier ose dire que le franco-argentin a préféré donner une mauvaise passe à Ronaldo plutôt qu’une bonne à Benzema, “idéalement placé, à la 77e mn". Comment peut-on dire une telle désinformation ? L’amour est décidément aveugle.
Très revanchard, David Ginola vomit sur la France qui n’a pas voulu de lui en 1998:
-"En France, les gens protestent sur tout. Il y a toujours des grèves, ce qui est très frustrant. Les Français se plaignent beaucoup plus que les Anglais. Il y a aussi trop de jalousie en France. L’argent y est tabou. Les gens pensent qu’ils savent tout sur tout, en particulier sur la nourriture et le vin. Les Anglais sont beaucoup moins envieux de leur voisin. Ils apprennent beaucoup plus des autres. Même s’il n’y a pas toujours le soleil, l’Angleterre est un pays magnifique.”
On se souvient aussi de la récente volée de bois vert lancée par Anelka:
-"Je ne comprends pas qu’en France, un jeune au volant d’une Ferrari puisse choquer. J’ai les moyens de le faire, j’achète. Que ça puisse choquer ceux qui ne touche pas beaucoup d’argent en France, tant pis. Le Français, il cache ce qu’il a. Moi, ce n’est pas ma mentalité. La France est un pays hypocrite.”
Pour aimer l’étranger nul besoin de renier sa patrie.
Faut avoir le coeur plus grand et aussi plus de largesse d’esprit.
Avec le temps, on finit par aimer ce qui est devant sa fenêtre.
Encore faut-il le voir.

Permalien 19:28:51, Catégories: BECKENBAUEREMENT, ANTI-FOOTBALL  

L'honneur perdu de la Caf

La caf- en minuscules- c’est déshonoré en “disqualifiant” le Togo du tournoi.
C’est vraiment mal utiliser le langage que d’utiliser le verbe disqualifier dans ce cas-là.
Les joueurs du Togo ont été sulfatés à la mitraillette !
Il y eu deux morts. Ou trois, selon les informations.

L’entraîneur du Togo, Hubert Velud, vient de taper du poing sur la table:
“Au début, on a tenté de minimiser le truc. Ça a ajouté au traumatisme psychologique. La Confédération africaine de football (caf) a tenté de se protéger. Mais humainement, il y a eu trop de coups durs pour faire comme si de rien n’était. Alors que l’on venait de nous tirer dessus et que nous n’étions pas en sécurité à l’hôpital dans le village, on nous a parlé des problèmes d’accréditation. Au niveau de l’organisation, l’équipe n’avait jamais été aussi bien préparée pour une can. Avec beaucoup de frustration, je ressens que nous avions un super groupe. On avait beaucoup investi. Quand on accueille comme ça les gens à la frontière, c’est qu’on cautionne leur moyen de transport. Accuser le Togo par rapport à notre moyen de transport, c’est hallucinant. Le groupe était déjà très proche avant. On a vu nos amis mourir. Maintenant, nous sommes tous liés pour la vie. Hayatou [le président de la caf] nous a précisé que, pour les can suivantes, le Togo ne serait pas pénalisé. Car normalement, en cas de forfait, on ne peut pas faire les deux épreuves à suivre. C’est essentiel, car sinon le football togolais sera rayé de la carte.”
Il est tout à fait hallucinant de voir que l’on traite le Togo comme si ces joueurs avaient la grippe tant mise en épingle alors qu’on vient de leur tirer dessus.
Fallait-il qu’on tuât toute l’équipe du Togo pour que la compétition-Orange sanguinaire soit annulée ?

Permalien 17:57:09, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Yes we CAN not ! Le maintien de la "can" signifie que tous les morts n'ont pas le même prix

Nous sommes totalement désinformés sur l’attentat du bus togolais. On nous le montre avant mais pas après. Pourquoi tant de silence? Pourquoi tant de mystère? La “can” aurait du être supprimée. Yes we CAN not !

La can est sponsorisée par Orange.
L’Orange n’est plus sanguine mais sanguinaire.
Depuis le caillassage du bus de l’Algérie on attendait une décision de la fifa.
Rien n’est venu.
Le pt de la fifa n’est bon qu’à suspendre Diego Maradona pour des pécadilles verbales.
Les Français ne sont bons qu’à demander qu’on arrête un match en cas d’insultes racistes. Quand on fait feu sur des footballeurs, loin de la France, tout le monde se tait.
A prèsent, c’est le bus du Togo qui a été mitraillé à l’arme de guerre.
Puisque personne n’a rien dit lors de l’attaque du bus de l’Algérie autant massacrer celui du Togo.
Eh bien dans ce cas là, non plus, personne n’intervient: pas plus la fifa que la caf (instances du football africain)
Tout est occulté: on n’a même pas vu le bus ou ce qu’il en reste.
De trois morts on serait passé à deux morts.
De surcroît, on a entendu que le Togo avait été “exclu” de la Can. Oui, exclu… Quelle délicatesse de la part des organisateurs!
C’est le silence total à part les déclarations de circonstances habituelles, notamment celles venues de la fifa.
Platini lui ne l’ouvre pas. Il dirige l’uefa… Ouf ! Il a eu chaud !
C’est le carnaval des lâchetés!
Et Arsène Wenger qui déclare que l’attentat contre le bus du Togo est un “moindre incident” (Téléfoot, 10 janvier 2010).
Le sang algérien, sur le macadam égyptien.
Le sang africain, sur le sol d’Afrique.
Tout ce sang, ce n’est pas du sang de Ballon d’or blanc.
On n’a pas tué de grandes stars sponsorisées par X ou Y.
Est-ce qu’on empêche de voir les images du bus, des blessés et des morts dans le but ne ne pas diffuser dans le monde entier des survêtements Puma plein de sang ?

(PS: les caractères minuscules- fifa, can, uefa- sont volontaires.)

Les médias puissants bredouillent les mêmes images. Rien à se mettre sous la dent. En 2010, aucun reporter n’a réussi à filmer le bus mitraillé. Est-ce possible à une époque où les enfants de 10 ont tous un portable…

Permalien 12:44:45, Catégories: BRUITS DE VESTIAIRES  

A part les joueurs d'Algérie-Malawi, y avait-il un seul spectateur dans le stade de la CAN qui tourne au tragi-comique ?

Quel beau stade ! Sans public, à part trois pelés (sans jeu de mot avec Pelé) et un tondu.

Les journaux institutionnels ne signalent même pas le nombre de spectateurs de Malawi-Algérie (non traité ici du point de vue sportif, en hommage aux morts pour rien). Certains osent un 1500 personnes. D’autres 1000. D’autres encore: “938″… Tout cela à vu d’oeil. C’est du très grand n’importe quoi. Quand on scrute les images, on ne voit personne, hormis le staff des deux équipes. On se croirait au Stade Louis II, et pour être gentil, disons un jour de repos de l’ASM. Combien de gens étaient présents au stade flambant neuf de Luanda ? Moins de 100, y compris les participants au match ?

On nous vend la CAN avec une pluie d’articles et de publicités mais l’ORANGE … a des pépins.
Et ces pépins furent des salves de mitraillettes qui ont tué trois hommes.
Ensuite, on nous dit que le chauffeur du bus n’est que blessé…
Personne ne nous a montré le bus mitraillé.
Les joueurs togolais ont voulu quitter la CAN avant de revenir sur leur décision. Et à la fin, ils en ont été exclus!
La compétion a été maintenue… et le stade de Malawi-Algérie est vide.
La Coupe du monde en Afsud sera-t-il un aussi grand fiasco que cette CAN ?

Stade national du 11 novembre
Adresse Luanda, Angola
Début construction: 23 février 2008
Inauguration: 27 décembre 2009
Surface: Pelouse naturelle
Capacité: 50 000

Permalien 02:15:03, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Tevez réalise un triplé pendant que Vieira est déjà blessé...

Carlos Tevez régale Manchester City tandis que Manchester United le pleure encore.

Enfin du football ! Loin des bus mitraillés…
L’Argentin Carlos Tevez a réalisé un triplé lors de Manchestr City-Blackburn (4-1). Un résultat qui replace bien Man City dans le groupe de tête.
Pendant ce temps, Vieira est déjà à l’infirmerie, souffrant d’un mollet.
C’est le football clopin-clopant !
Quand ce n’est pas l’orteil de Ribéry, c’est le mollet de l’ex “Gunner emblématique", dit-on, qui fait la une.
Tony Cascarino a fêté à sa manière le retour de Vieira en Premier League :
“Je ne suis pas convaincu que cela va changer quelque chose. Il a 33 ans et n’a pas sa place dans une piètre équipe de France. Il n’a joué que 16 matchs avec l’Inter Milan et s’il avait été si bon que cela, Arsene Wenger l’aurait gardé au lieu de le vendre à la Juve en 2005. Vieira a perdu de sa mobilité alors qu’il évolue dans une zone du terrain très éprouvante physiquement. De plus, je pensais que City cherchait des futurs stars internationales et non des joueurs en fin de carrière".
On est loin du publi-réactionnel de L’Equipe, toujours à genoux devant les Internationaux tricolores.
Man City n’a pas eu besoin de Vieira pour battre les visiteurs du soir.
Tevez s’est chargé de célébrer la messe.
Il a fait un festival. Un but de la cuisse, et les deux autres de grande classe.
A Old Trafford, on se demande encore pourquoi Ferguson n’a pas retenu l’Argentin.
Quand on voit jouer Owen et Obertan, on s’arrache les cheveux sur la tête, si on en a encore un peu. Et que dire de Berbatov, lent comme un TGV à l’arrêt.
Désormais, il faut aller voir jouer Man City pour voir du ballon.
Rien n’est plus pénible pour un fan de MU !
On n’en veut pas à Tevez.
On en veut surtout à Ferguson.
Quand on voit Obertan sur la pelouse, on se demande s’il ne s’agit pas d’un fan qui s’est invité sur le terrain pour faire signer un maillot à Rooney.
On dit bravo à Tevez !

Classement:

1 Chelsea 45 points 20 matchs
2 Manchester United 44/ 21
3 Arsenal 42/ 20
4 Manchester City 38/ 20
5 Tottenham 37/ 20

11.01.10

L'hécatombe se poursuit: Eric Rohmer ne tournera plus

Après, Philippe Seguin

Mano Solo…

Et Kristina Rady

C’est au tour d’Eric Rohmer de partir

La mort n’arrête pas

Permalien 11:52:02, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Où est le bus mitraillé du Togo ? Pourquoi nous cache-t-on les photos ? Le chauffeur est-il vivant ?

Alors que la CAN a débuté- la blog ne la traitera pas sur le plan sportif puisqu’on aurait dû l’annuler en signe de deuil et de protestation pour non respect de l’intégrité physique des participants- beaucoup de questions se posent:
1/ Pourquoi n’a-t-on pas vu une seule image du bus mitraillé ? A l’heure du tout-image, alors que nous sommes dans le monde de la communication à outrance et non-stop, on nous cache le bus ! Comment se fait-il qu’aucune photo du véhicule ne circule sur le net ? Cela paraît impossible en 2010 de nous cacher ce bus, ne serait-ce que pour temoigner de l’attentat. Il apparaît pour le moins étrange que l’on parvienne à cacher ce qu’on nous a présenté comme le cercueil d’au moins trois personnes… Un autocar ce n’est quand même pas de la taille d’un dès à coudre.
2/D’autre part, une source nous apprend que parmi les trois victimes annoncées, le chauffeur du bus, lui, serait… vivant ! Et on nous précise que c’est grâce à sa présence d’esprit qu’on a évité le massacre général de tous les joueurs du Togo! Selon Carlos Zeca, Secrétaire provincial de la santé à Cabinda, ANTONIO QUARESMA (le chauffeur) “va bien. Conscient, il arrive à décrire tout ce qui s’est passé.” Agé de 38 ans, de nationalité angolaise, ANTONIA QUARESMA souffrirait de blessures à la paroi abdominale.
3/ Comment se fait-il que personne ne s’inquiète de la non publication des photos de l’attentat. Ou du moins de la photo du bus qui a été mitraillé ? Passe encore qu’on ne nous les montre pas mais ne rien dire sur ce silence paraît tout aussi incroyable !
4/ Lors du caillassage du bus de l’Algérie, un joueur avait filmé l’attentat avec son téléphone portable. Parmis les Togolais aucun joueur n’a eu le réflexe de filmer… Est-ce bien certain ? Il y a toujours un plus courageux que les autres. Il est vraiment impossible à croire que pas un seul Togolais n’ait pris une seule photo après la tragédie …
5/ De la tragédie on semble tout à coup basculer dans le virtuel…

PS: A Téléfoot, A. Wenger a parlé de l’attentat à l’arme de guerre en ces termes: “Si au moindre incident…” Du moment qu’on n’a pas touché aux joueurs d’Arsenal, tout va bien.

Mano Solo s'est cassé

Mano Solo (1963-2010)

Vu qu’il n’aimait pas parler pour ne rien dire, mieux vaut se taire.

Permalien 00:07:47, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Beckham et Ronaldinho ont fait vivre le ballon contre la Juventus Turin

JUVENTUS - MILAN AC : 0-3
Buts : Nesta (29e mn) et Ronaldinho (72e mn, 88e mn)

Quand Beckham et Ronaldinho se rencontrent qu’est-ce qu’ils se racontent ?
Des histoires de football magique.
Leur duo continue de faire des étincelles.
La Juventus n’y a vu que du feu.
A la fin du spectacle de son et lumière, Del Piero est tombé dans les bras du Brésilien qui a souri tout le match: “Bravo Ronnie, tu m’as régalé!” En gros, il lui a dit ça.
Le Milan AC a plié le match (0-3), choc de la 19e journée de Serie A.
Grâce à un doublé de Ronaldinho, les Milanais confortent leur deuxième place avec quatre points d’avance sur la Juve et huit de retard sur l’Inter Milan. La Serie A 2010 est d’un grand cru, semble-t-il.
Plus personne ne mésestime Leonardo, aussi talentueux que sympathique.
J’ai encore sa voix dans l’oreille quand il disait: “Le Parc des Princes, c’est mon jaaaardin !”
Cet homme parle français aussi bien que vous et moi. En costume, il dégage la même classe qu’il avait ballon au pied.
Les joueurs de la Vieille Dame ont pris une leçon d’opportunisme.
Certes, le Turinois étaient privés de Buffon, Caceres, Sissoko, Camoranesi et Trezeguet.
Cela fait beaucoup.
L’AC Milan ne s’est pas promené: il a été réaliste.
Ferrara- le coach de la Juve- a dû pester contre Ronnie et Becks qui ont tout réussi. Becks en marchand de caviar et Ronnie en homme orchestre.
On ne se lasse pas de voir l’AC Milan jouer avec autant de confiance.
Si les Italiens débarquaient en ce moment à Old Trafford, ils auraient 99% de chance d’élimier Manchester United de la C1.
Ici, on a le droit de critiquer MU car on aime MU. L’Equipe, elle, éreinte les Red Devils dès qu’ils ont un mauvais passage alors que l’ancien journal d’Antoine Blondin ferme les yeux sur les contre-performances d’Arsenal depuis 2005… Et l’on parle d’objectivité ! Mieux vaut l’imparfait du subjectif qui a l’avantage d’être un temps sincère.

Classement Serie A:

1 Inter Milan 45 points 19 matchs/ 14 3 2/ 41 17/ 24
2 AC Milan 37 18/ 11 4 3/ 31 19/ 12
3 Juventus Turin 33 19/ 10 3 6/ 32 25/ 7

10.01.10

Permalien 19:08:41, Catégories: FORZA ITALIA !  

Beckham fête bien son retour en Serie A

L’AC Milan c’est autre chose que L.A Galaxy. N’est-ce pas David ?

Permalien 16:29:29, Catégories: LE GYM E BASTA, THE RED DEVILS, FOOT FRANCHOUILLARD  

Nice se fait éjecter par Plabennec, une équipe de National

32e de finale de Coupe de France:

Plabennec 2- Nice 1

Buts: Abiven 45’, 45’
Nice: Remy 13’

Les Bretons ont battu les Aiglons. Bravo à eux! Cependant, leur but décisif ressemble à celui encaissé par Nice à Sochaux. On ne sait pas si le ballon a vraiment franchi la ligne. Ce n’est pas une excuse.
Nice devait battre Plabennec comme Manchester United devait vaincre Leeds (D3).
La Coupe a son charme.
La différence entre Nice et Man U c’est que lorsque MU ne tourne pas rond… le club est deuxième du championnat !

Permalien 11:55:42, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Yes, we CAN ... not! En hommage aux Togolais Abalo Amelete, Stanislas Ocloo et au chauffeur du bus, tous trois assassinés, le boycott de la CAN s'impose

Trois morts ? Ce n’est rien. La machine à fric doit continuer.

Tant qu’on n’a pas tué un Ballon d’or dans un bus ou un grand dirigeant blanc, la vie continuera tranquillement. Tous les morts n’ont pas le même poids. Il y a une hiérarchie du cadavre.
D’après la lettre du pt de la fifa, la fusillade à la mitraillette et les trois morts ne sont que des “événements tragiques".
Tout est contenu dans cette façon de présenter la réalité.
Le crime est transformé en “événement tragique".
Le nom des morts n’est même pas mentionné.
Circulez ! Il n’y a rien à voir.
L’attentat du bus du Togo ce n’était qu’un jeu vidéo.
Les morts n’existent pas. Ils sont déjà virtualisés.

En hommage aux trois victimes, formulons exactement la réalité:

Le chauffeur du bus transportant l’équipe nationale du Togo est mort sur le coup, lors de la fusillade, à Cabinda. Les terroristes ont tiré à la mitraillette. Je ne connais pas son identité. Cet homme faisait son travail.
L’entraîneur adjoint, Abalo Amelete, et le chargé de communication, Stanislas Ocloo, sont morts des suites de leurs blessures.
Trois innocents assassinés. Trois de plus.
Comme le football est une chambre d’écho mondiale, on le prend en otage.

Voici la réaction officielle du pt de la fifa, S.Blatter, destinée au pt de la confédération africaine de football (caf), Issa Hayatou:

“Cher Président,
Au moment où l’une des associations membres de la FIFA et de la CAF, en l’occurence son équipe nationale, est victime d’événements tragiques à quelques heures du coup d’envoi de la principale compétition de la Confédération Africaine de Football, la Coupe d’Afrique des Nations en Angola, je tiens à vous assurer, en mon nom propre comme au nom de la famille internationale du football, de mon plus grand soutien.
La FIFA et moi-même avons une pensée particulièrement émue pour les victimes et nous associons pleinement à la peine de leurs familles et de leurs proches.
Cette situation terrible ne saurait faire oublier que le football africain a écrit de très belles pages de l’histoire du football mondial. Il est également le berceau de purs joyaux du football. Il accueillera bientôt sur son sol, pour la toute première fois, la Coupe du Monde de la FIFA, ce qui est lui rendre justice. J’ai confiance en l’Afrique et c’est fort de cette confiance que nous organiserons ensemble la compétition phare du football mondial en 2010.
En ces moments particulièrement douloureux, nous sommes a vos côtés et vous réitérons notre fraternité.
Avec toute mon amitié.
Joseph S. Blatter
Président de la FIFA”

Pour les puissants du foot, the show must go on.

Les morts “cardiaques” sur la pelouse, le Heysel, le bus algérien caillassé et le bus togolais mitraillé…
Tout ça ce n’est rien du tout pour les décideurs du football.
Quand on n’est pas capable de protéger les footballeurs, ceux-ci doivent quitter les lieux immédiatement.
Qui souhaite regarder la CAN après le carnage qui a provoqué un bain de sang ?
Le football n’est pas responsable des trois crimes.
On se sert de lui, une fois de plus.

09.01.10

Permalien 23:22:39, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

«On s’est fait mitrailler comme des chiens pendant 20 minutes " a dit le Nantais Thomas Dossevi, présent dans le bus du Togo attaqué par des terroristes

Requiem pour les trois morts dans le bus du Togo. (Ecoutons ici la voix de Philippe Seguin disparu avant l’attentat du bus des internationaux angolais.)

La vie n’a plus aucun prix puisque l’on continue à jouer au ballon quand on a tué trois hommes en ouverture de la CAN.
Depuis 1985, on n’a pas encore compris que l’on a eu tort de laisser Platini, la Juventus et Liverpool jouer au football dans un Heysel rempli de cadavres.
En France, on a entendu des joueurs et des dirigeants demandaient qu’on arrêtât les matchs en cas d’insultes racistes. Ces mêmes personnes sont muettes comme des carpes quand on tue trois membres de la délégation togolaise !
Arsène Wenger dit que renoncer à la CAN revient à aller dans le sens des assassins. Il est tombé dans le panneau. Renoncer à la CAN parce qu’on vient de ramasser trois cadavres n’a rien à voir avec l’appel d’un boycott pour les JO de Pékin ou ceux de Moscou.
Si on avait tuer son ancien joueur Emmanuel Adebayor, capitaine du Togo, qu’aurait-il dit?
Un journaleux qui pointe à C+ et à RTL pour bavasser des banalités a osé dire: “Il faut espèrer que le retrait de l’Angola ne fasse pas tache d’huile…” La tache c’est lui!
Il faut être solidaire avec le Togo (comme on l’a été avec l’Algérie au moment du caillassage de leur bus en Egypte).
Non à la CAN ! Stop ! Assez !
Le gouvernement togolais a rappelé son équipe, a annoncé Pascal Bodjona, porte-parole du gouvernement à Lomé:
“C’est nécessaire parce que les joueurs sont sous le choc.”
L’entraîneur du Togo a confié: «J’ai cru que j’allais mourir.»
«On s’est fait mitrailler comme des chiens. Ils étaient cagoulés, armés jusqu’aux dents. On est restés vingt minutes sous les sièges du bus. C’est horrible” a confié l’international togolais du FC Nantes, Thomas Dossevi.
Le mitraillage du bus du l’équipe nationale de football du Togo dans l’enclave angolaise de Cabinda, a fait trois morts:
-le chauffeur du bus est mort sur le coup. (Je ne connais pas son identité.)
-l’entraîneur adjoint, Abalo Amelete.
-le chargé de communication, Stanislas Ocloo.
Le bilan officiel pourrait s’alourdir car il y a eu une dizaine d’hommes touchés par les balles de mitrailleuses.

En Angola, pays organisateur de la CAN 2010, cette attaque meurtrière contre la délégation togolaise n’entame pas la ferveur de Luanda qui affirme qu’il s’agit d’«un acte isolé» et que la sécurité des équipes est «garantie».

Entraîneur du Cameroun, le Français Paul Le Guen demande aux instances du football de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des équipes. «Ce qui s’est passé est problématique. Il ne faut pas que cela dégénère. Il faut que les autorités, la CAF soutenue par la FIFA, soient capables de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des équipes».

L’entraîneur d’Arsenal, Arsène Wenger a appelé à ne pas annuler la CAN, à laquelle prennent part plusieurs de ses joueurs, mais a jugé que les joueurs devaient être autorisés à renoncer s’ils avaient peur: “Personnellement, je pense que la compétition doit continuer. Je ne crois pas que l’on puisse arrêter une compétition au premier incident, car cela récompenserait les gens qui provoquent ces incidents". C’est facile de dire ça dans le confort de sa situation à Londres, à peine contrarié par un match nul sous la neige.

Sans donner d’explication, le milieu de terrain de Valenciennes Fahid Ben Khalfallah ne portera pas les couleurs de son pays en Angola. Il renonce à participer à la CAN. “Il avait été convoqué officiellement. On lui avait même envoyé un billet d’avion", a expliqué l’attaché de presse de la FTF. “On ne peut pas faire venir quelqu’un contre son propre gré", a souligné la Fédération qui ne s’est pas exprimée quant à une éventuelle sanction contre le joueur.
Bravo à Ben Khalfallah qui ne veut pas jouer avec un ballon plein de sang.

Eto’o et Drogba gardent le silence. Attitude déplorable.
La fifa se mure dans son silence. La politique du fric.

Est-ce que la Coupe du monde 2010 en Afsud va aussi être le lieu de crimes ?
Est-ce que les JO 2012 de Londres vont être un bain de sang ?

Moins la fifa et le cio - tout en minuscules- ne prennent des décisions et des sanctions, plus les terroristes se régalent.

Permalien 22:14:47, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Tout comme Arsenal, Manchester United évite le pire

Arsenal est parvenu à faire nul à la maison alors que les Gunners étaient menés. Le Wenger Orchestra aurait dû l’emporter dans les arrêts jeu.
Idem, pour Manchester United qui revient de Birmingham City avec le point du partage, mais eux auraient pu perdre le match.
Une journée pour rien, en attendant le match de Chelsea qui devrait s’imposer à Hull City, très mal classé.

Sir Alex Ferguson a musclé son milieu, sans succés.
En fin de match, Fletcher s’est fait expulser car il a reçu deux jaunes.
Finalement prendre 1 point fut une belle opération, vu la faible animation de jeu de MU qui joue de manière très brouillonne. Personne n’arrive à jouer finement dans la surface adverse. C’est un football coup de poing à l’image de Rooney, boxeur-footballeur.
L’hiver sera rude pour MU.

Man Utd

Kuszczak/ (9) L’un de ses meilleurs matchs/
Rafael (6) Méritait sa place de titulaire.
Brown (3) Pas terrible. Fébrile. Ne rassure personne.
Evans (3) Joue moins bien que l’an passé.
Evra/ (7) Le capitaine au grand coeur est à l’origine de l’égalisation: son centre est devenu un CSC…
Fletcher (5) A fait des fautres grossières et visibles. Deux cartons jaunes et donc un rouge !
Scholes.(2) Pas dans son assiette. Puis Diouf. Son premier match en Premier League. Non noté.
Carrick/ (4) A fait ce qu’il a pu.
Valencia (6) Le seul joueur du mercato d’été à mériter de porter le maillot des Red Devils.
Rooney (4) Dans un jour sans.
Park.(3) Inexistant sauf sur le but où il stressa les adversaires auteurs d’un auto-goal. Puis Giggs. Non noté.

Non pas joués:
Amos
Neville
Owen
Anderson
Fabio

Entraîneur: Ferguson. (4) Fait ce qu’il peut.

Résultats:

Birmingham City 1 - 1 Manchester United
Arsenal 2 - 2 Everton

Classement:

1 Chelsea 45 20 14 3 3 29
2 Manchester United 44 21 14 2 5 27
3 Arsenal 42 20 13 3 4 30

Permalien 15:37:35, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Trois morts dans le bus mitraillé du Togo, en lever de rideau de la CAN... Tant qu'on ne tuera pas un footballeur blanc, la fifa restera les bras croisés alors que le coupe est pleine de sang

La fusillade contre le car des joueurs du Togo a fait trois morts.
Le chauffeur du bus, un entraîneur adjoint et l’attaché de presse de l’équipe de football du Togo
Comme nous sommes le week-end, ces messieurs de la fifa font la sieste.
Voici ce que l’on peut lire sur le site officiel de la fifa après l’attentat à la mitraillette cntre le bus des joueurs togolais:
“La FIFA et son Président, Joseph S. Blatter, sont profondément touchés par les incidents qui ont affecté aujourd’hui l’équipe nationale du Togo, pour laquelle ils expriment leur profonde sympathie.
La FIFA reste en contact avec la Confédération Africaine de Football (CAF) et son Président, Issa Hayatou, et attend un rapport complet sur la situation.”
Même pas de “sincères condoléances” pour saluer les victimes.
La fifa va laisser se dérouler la CAN comme si de rien n’était car on n’a pas tué de grands footballeurs blancs.

La Beckhamisation de "Pat" Vieira

Le come back en Premier League de la machine à cartons jaunes et rouges, Patrick Vieira alias l’auteur de la plus grande passe à l’adversaire du XXe siècle, est un événement à … Manchester UNITED ! A Old Trafford et à Carrington, on a bu le champagne ! Souvenirs, souvenirs…

C’est la nouvelle mode: la polygamie footballistique.
Elle permet d’appartenir à un club et de jouer dans un autre.
Tel Beckham qui hurle son “amour” pour Manchester United alors qu’il est parti en Espagne puis à Los Angeles. Crevant d’ennui dans le football américain, il est parvenu à se faire prêter à l’AC Milan dans le but de jouer la Coupe du monde 2010.
Et tel Vieira, “l’historique gunner” qui est parti à l’Inter Milan avant de se faire propulser à Manchester City pour aller aussi en Afsud.
Le retour de “Pat” Vieira ravit les fans de MU.
1/ On le présente comme un Gunner historique… Quelle plaisanterie ! Est-ce que Cantona a signé ailleurs après avoir eté King à Old Trafford ? Est-ce que Ryan Giggs a joué au Barça ? Est-ce que Vieira a fait gagner la C1 à Arsenal ?
2/ Il signe en plus à Manchester City. L’ennemi héréditaire de Manchester United. Tout pour me plaire !
3/ On va pouvoir recommencer à le chambrer. Même si Keane n’est plus là… Fletcher, Carrick ou Scholes vont se le farcir aux petits oignons.
4/ On attend tous le choc MU-MCity en Carling cup. J’en rêve nuit et jour. Philippe Seguin préférait la cigarette au football, sinon il serait encore en vie. Plutôt mourir que de ne pas voir ce nouveau derby !
5/ On va trinquer au souvenir de la passe à l’adversaire que Vierra a donnée en 1/2 finale de FA CUP 1999 à Ryan Giggs. Notre cher “Pixie” a ensuite marqué un but d’anthologie. Un pion maradonesque. Seule Messi en a claqué un pareil ensuite. Wenger n’a jamais parlé de ce but est pour cause !
6/ On se régaler à entendre Wenger nous endormir avec le retour de son Patou en Premier League. Il va être bien embêté pour nous expliquer que son ex capitaine a signé à Man City. En Angleterre, c’est comme de voir sa femme se barrer avec son “meilleur ennemi!” [Hommage à Laurent Sagalovitsch qui aime bien cette expression…]
7/ Vieira va pouvoir augmenter son nombre de cartons. Jusqu’à présent, il a récolté 181 JAUNES ET 17 ROUGES. Quel record !
8/ Merci à José Mourinho d’avoir permis le retour de Vieira en Premier League. Cela nous manquait de le voir sortir les sécateurs.
9/ On a encercle la date du 17 avril, jouer de MCity-MU, en Premier League.
10/On souhaite que Vieira ne se blesse pas afin qu’il ne manque aucun rendez-vous contre MU. Maintenant qu’il est de retour on veut l’affronter. Bienvenue Patou ! You are welcome. La Premier League devient encore meilleure avec Vieira.

:p:p:p Ce que Vieira n’a jamais connu et ce qu’il ne connaîtra jamais: jouer dans un grand club anglais ayant gagné la C1. Ne lui demandons pas l’impossible: faire gagner la C1 à son employeur. A Arsenal, il n’y est jamais arrivé. A l’Inter non plus… Et à MCity, il n’y arrivera pas davantage. Il n’est pas là que pour essayer d’aller en Afsud. Rien de plus.

08.01.10

Permalien 20:26:31, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Au cours d'un attentat, le chauffeur du bus du Togo a été tue. La CAN est ensanglée avant même de commencer. Il faut l'interdire. Le football est pris en otage.

L’un des chauffeurs du bus de la sélection togolaise, mitraillé par des rebelles à la frontière entre le Congo et l’Angola, a été tué. Il y a neuf blessés dont deux joueurs: le goal Kodjovi Obilale et l’arrière Serge Akakpo.
La région est déchirée par un conflit séparatiste depuis l’indépendance de l’Angola en 1975. Les Eperviers ne veulent plus jouer alors qu’ils devaient commencer la compétition face au Ghana, le 11 janvier, à Cabinda
On les comprend.
Abebayor n’a pas été touché, a déclaré Manchester City.
Qu’attend la FIFA pour annuler la CAN qui doit débuter dimanche ?
Le terrorisme, la politique s’invitent dans la compétition sportive.
C’est inadmissible.
Il faut annuler la CAN. Où est le président de la fifa (en minuscules), S. Blatter ?
Après le bus de l’Algérie caillassé au Caire voici que l’on mitraille le bus de l’Angola.
Il vaut mieux que notre cher Albert Camus ne voit pas ça.
Le football est pris en otage.
Arrêtons le massacre.
Le football ce n’est pas la guerre.

Permalien 11:46:12, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Officiel :Vieira veut faire de l'Afsud 2010 son jubilé de luxe


C’est fait! Patrick Vieira est officiellement à Manchester City, pour 6 mois. Le milieu de terrain international français est prêté par l’Inter Milan jusqu’à la fin de la saison. C’est la première recrue du nouveau manager des Citizens, Roberto Mancini. Vieira portera le numéro 24.
A voir pour la première fois Vieira avec le survêtement de son nouveau club: http://www.mcfc.co.uk/
Plus langue de bois c’est impossible.
L’ex Gunner revient en Angleterre après l’Italie.
C’est un peu comme si le Gallois Giggs avait quitté Manchester United pour aller à la Juventus Turin avant de signer à Liverpool ! Autrement dit de la science-fiction.
On est sûr que Giggs aime Manchester United.
Croyez-vous que Vieira aime Arsenal, l’Inter et Man city ?
Cela s’appelle un mercenaire ou si vous êtes plus clément, un professionnel.
Tout cela pour vous dire que la France n’a aucun grand club car Vieira est allé chercher ailleurs ce qui n’existe pas chez nous.

C’est le temps qui court, qui court, chante Alain Chamfort.
On n’arrête pas le progrés ou la nostalgie.
Le retour en Premier League de “Pat” Vieira est annoncé.
Ne jouant pas assez à l’Inter Milan, il a choisi Manchester City pour se relancer.
Rien ne dit qu’il y jouera beaucoup plus. Vu l’effectif de City… N’empêche le coach italien de City, Roberto Mancini, ne fait pas venir le Français pour le laisser d’emblée sur le banc.
A 110 000 euros par semaine cela ferait cher le lustrage.
Vieira cherche à jouer plus car il a en ligne de mire la Coupe du monde en Afsud 2010 qui sera son jubilé de luxe.
Des jeunes internationaux français peuvent faire une croix sur l’Afsud car avec Vieira au top en avril, leur place chez les Bleus sera compromise. Exit le gunner Diaby ? Mavuba n’a plus rien à espérer malgré un bon retour avec les Dogues du LOSC…
Vieira aura 34 ans en juin 2010. Fera-t-il un dernier tour de piste honorable ou va-t-il pédaler dans la choucroute comme Marcel Desailly qui a voulu défendre ses titres de champion du monde et de champion d’europe des nations jusqu’au bout du bout pour ne pas perdre une miette de butin. Résultat ? Le glorieux défenseur a quitté le football internationaux par la petite porte.
Souvent blessé ses derniers mois, voire ses dernières années, Vieira joue sa dernière carte.
Il pourra jouer le match aller de la Carling Cup contre Man U.
Le site officiel de City affiche ses tarifs:
“Carling Cup Semi Final 1st Leg
MCFC v Manchester United
19 th January 2010
Kick Off – 7.45pm
Tickets are priced as follows:
£40.00: Adults
£20.00: 16–21yrs/Over 65s
£5.00: Under 16s
If the supporter number used is that of an adult, then only an adult ticket may be purchased. This also applies to Under 16s and Over 65s.”
Va-t-on revoir le face à face Vieira-Giggs qui avait permis au Gallois de marquer le plus beau but de sa carrière ?

Si les footballeurs ont pu changer de club c'est grâce à Philippe Seguin qui vient de mourir

Très attaché à la Fondation du football, Philippe Seguin était la voix off des spots publicitaires qui réclament le respect d’autrui

Adieu l’ami gaulliste !
Il avait une voix magnifique. Une voix d’orateur en majesté.
Son physique en imposait. Digne de Welles ou d’Harry Baur.
Son sourire, ses yeux qui se plissaient. Craquant colosse.
Ce fut un homme politique qui était l’accro dans la dentelle de la médiocrité contemporaine de ses confrères.
Opposé à l’Europe des brigands, il s’était opposé à François Mitterrand avec une admiration sans borne car ce n’était pas un tueur. On eût que c’était Séguin, l’homme de gauche. Il avait gardé la table du débat en souvenir. Signe d’une très grande tendresse.
Un autre anecdote me revient: il confia un jour avoir un poste de télé dans chaque pièce de chez lui, cuisine et wc compris. Verité ou provoc ? Un poste par pièce, quelle démesure.
Au moment où l’on célèbre le 50e anniversaire de la disparition d’Albert Camus, l’enfant de l’Algérie française, on apprend la mort de Philippe Seguin, décédé cette nuit à 66 ans, d’une crise cardiaque. Philippe Séguin, lui, était né le 21 avril 1943, à Tunis.
Les deux hommes étaient des passionnés de football. Des vrais, pas des people à la recherche de micros.
Ils avaient en commun aussi le fait d’être orphelin de père. Celui de Séguin périt à l’âge de 22 ans, pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que son fils avait un an.
Philippe Seguin, Falstaff des temps modernes, ne ménageait pas sa carcasse, grand fumeur et amateur de repas pantagruéliques.
En janvier 1973, le diplômé de Sciences Po remit un rapport qui rassembla les différents points de vue “des parties du football". L’énarque préconisa une remisee à plat qui incita le nouveau président de la FFF, Fernand Sastre, à le nommer président d’une commission chargée de rédiger uen charte du football. Fut ainsi mis en place le régime des contrats à durée déterminée, au terme desquels les joueurs sont libres de signer où bon leur semble et qui établissent les indémnités en cas de rupture prémédité.
On le voit, Philippe Seguin fut un acteur majeur du football, après le combat de Kopa, Fontaine et N’Jo Léa qui dénoncèrent l’esclavage des joueurs liées à vie au club, et avant l’arrêt Bosman qui ouvre les vannes à tous les excès.
L’ancien ministre des Affaires sociales et de l’Emploi (1986-1988), ex président de l’Assemblée nationale (1993- 1997, était le Président de la Cour des comptes, depuis 2004. Cela ne l’empêchait d’être à la tête de l’organisation chargée d’évaluer l’état des enceintes françaises en vue du Championnat d’Europe des Nations 2016.
Il a toujours refusé la Légion d’honneur car son père ne l’a pas reçue.

PS: J’ai entendu l’annonce de la mort de Philippe Seguin à la radio. Pendant un quart d’heure, je me suis demandé s’il était mort ou non tant les intervenants dansaient déjà sur son cadavre. A la mort de Georges Pompidou, les radios se mirent en deuil avec de la musique classique… Aujourd’hui, la mort est une denrée médiatique. Au suivant! Notons cependant que François Fillon, le premier ministre en fonction, a rendu un sincère hommage à son ami. C’est si rare qu’il faut le signaler.

Permalien 00:15:40, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Albert Camus, Humphrey Bogart et Fernandel...

Albert Camus cherchait à imiter Humphrey Bogart parce qu’on le comparait trop à Fernandel.

Pour célébrer le 50e anniversaire de la mort d’Albert Camus(4-1-1960), la télévision française n’a pas fait beaucoup d’effort, si l’on s’en tient aux principales chaînes. Qu’a-t-on diffusé le 6 janvier 2010?
TF1: rien. Pas étonnant, cette chaîne prône le degré zéro de l’intelligence.
France 2: un téléfilm titré Camus. Sans rien d’autre. On nous a montré un Camus essenttiellement baiseur.
France 3: rien.
Canal +: plouf! Eux ne font rien comme les autres.
France 5: rien.
M6: rien. Eux, ils imitent TF1…
Arte: rien.

Et le lendemain, 7 janvier.
TF1: toujours rien.
F2: rien. Ils ont déjà donné…
F3: nada.
C+: nothing.
F5: La librairie, de François Busnel. Très bonne émission avec en plus un documentaire sur Camus et le journalisme. Sur le plateau, on a entre autres entendu: “Lourmarin c’est le Colombey de Camus…” Comment n’y avais-je pas pensé ? Cette formule est définitive.
M6: ils doivent se demander si la soirée Camus sur F2 n’était pas consacrée au Cognac du même nom…
Arte: rien.

Par un concours de circonstances, Arte ce 7 janvier propose une soirée thématique sur Humphrey Bogart. Camus cultivait en secret la ressemblance avec l’acteur alors que d’aucuns le comparaient à Fernandel…


Grandiose Fernandel :p:p:p Un jour, il dit à son fils alors qu’une dame traversait la rue devant eux: “Tu vois cette femme… C’est ma mère !” Et Fernandel se mit à pleurer sans pouvoir l’arrêter.

06.01.10

Dans le feeling d'Albert Camus, Zinedine Zidane a été sollicité pour rejoindre l'Algérie en Afsud

:p:p:p Zidane lors de son match chef d’oeuvre contre le Brésil en Coupe du Monde 2006, 1-0. Ce joueur-là faisait jouer les autres. C’est rarissime. Encore Merci.

La visite de Zinedine Zidane à l’équipe nationale d’algérie pendant son stage de préparation pour la CAN à Toulon n’a pas beaucoup été commentée en France. Et pour cause, les journalistes institutionnels ont eu peur d’en faire des tonnes alors que les démagogues de la politique ne cessent pas d’agiter le drapeau tricolore lors du débat infondé sur l’identité nationale. La société française n’a pas a débattre sur l’axe choisi par les gens de pouvoir. Les Français ne sont pas des lycéens qui préparent le bac philo! L’identité nationale ce n’est pas une journée gadget comme celle de la femme ou des mémés. L’identité nationale c’est une question quotidienne comme la vie, la mort, le suicide…
Ce n’est un secret pour personne que Zidane vibre pour l’Algérie. Tout comme Luis Fernandez aime l’Espagne et Platini, l’Italie. Etre Français ne veut pas dire renier ses racines ou cracher sur le berceau. On l’a bien vu avec Albert Camus qui a expliqué qu’il n’avait pas à choisir son camp. Camus aimait et l’Algérie et la France. Zidane est dans le même cas.
Ce n’est pas choquant de le voir aller rendre visite aux internationaux algériens dont on parle si peu. Il n’y est pas allé avec 400 journalistes. On connaît sa discrétion. Il est évident que se rendait à Clairefontaine, il y aurait une ras de marée médiatique. Il ne l’a jamais fait et c’est tout à son honneur. Il n’a pas à cautionner les Bleus de Domenech qui ne lui a jamais dit merci publiquement d’avoir conduit la France en finale de la Coupe du monde 2006. Personne n’ignore que le retour de Zidane a été à l’origine du beau parcours de la France de la fin 2005 à 2006. Sans Zidane, la France se fracassait dans le mur.
Vu son intérêt pour les Fennecs, les responsables de la Fédération aimerait que Zidane Zizou assistât le sélectionneur national, Rabah Saâdane, lors du Mondial d’Afrique du Sud. S’il accepte, l’ancien capitaine de l’Equipe de France serait nommé au poste de conseiller ou d’assistant technique auprès du coach de l’Algérie. «The Daily Mirror» affirme que Zidane n’est pas “contre une telle idée et qu’il y songe sérieusement".
Les dirigeants se souviennent que Zidane a fait plier l’Angleterre à l’Euro 2004, grâce à deux buts décisifs. Et comme l’Algérie va recontrer les Anglais en Afsud…
Loin des nationalistes bornés, Zidane est un Français qui aime l’Algérie et un Marseille qui aime le Real Madrid. Ne suis-je pas un Niçois d’origine italienne qui aime Manchester United ? Et vous n’aimez-vous pas Arsenal avec votre carte d’identité nationale ? On ne peut pas nous demander à la fois d’être Européen et de rester un frileux calfeutré dans sa France profonde.
L’ouverture d’esprit et de coeur contribue à la grandeur de la France.
Zidane a très bien servi la France, dotant le pays de son unique Coupe du monde (1998). (1)
Libre à lui d’aider qui bon lui semble.
Un fonctionnaire zélé qui murmura: “Anquetil s’est dopé…", fut repris de volée par Charles de Gaulle qui épinglait la Legion d’honneur sur le torse du champion: “Ce garçon a fait jouer la Marseillaise…”
Zidane, le descendant de Kabyle, aussi.

(1). Commentant les deux buts de la tête de Zidane en finale, “Lolo” Blanc avait dit: “Dis donc Zizou toi tu choisis bien tes matchs!” Et de rire un bon coup tous les deux. Ce qui distingue Blanc de beaucoup d’entraîneurs c’est son intelligence. Tout ce qu’il dit ou ne dit pas est bon à entendre ou à taire. Le fait de ne pas disputer la finale de la Coupe du monde, sur un coup du sort, lui a sans doute apporter la sagesse, le recul qu’il avait déjà en lui sans les avoir développés.

Permalien 09:53:13, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Les 50 buts de Fernando Torres marqués en 72 matchs de Premier League

En fin d’année 2009, Fernando Torres a inscrit son 50ème but en Premier League.
L’attaquant espagnol de Liverpool n’a pourtant joué que… 72 matchs !

Fernando José Torres Sanz est né le 20 mars 1984 à Fuenlabrada (Espagne). On le surnomme El Niño («Le gamin»).
Puissant, adroit, doué et intelligent c’est l’un des meilleurs attaquants au monde. De surcroît, il est d’une très grande élégance sur le terrain, avec une coordination de gestes, hors du commun. Attaquant racé.
Il a été formé à l’Atletico Madrid. C’est peut-être pour cela que le Real Madrid ne le recrute pas. Pourtant il semble être né pour porter le maillot madrilène qui lui irait à merveille. Avec C.Ronaldo en 9 1/2, Torres y ferait un malheur en pointe.
Très difficile à charger, il résiste bien aux défenseurs adverses. D’une correction exemplaire, il n’a pris que 8 cartons jaunes en Premier League. Et zéro rouge. En 367 matchs de carrière en cours, il n’a jamais été expulsé d’un match. On ne vante pas assez les joueurs de son calibre ayant une telle éthique.

Statistiques:

2007-2008. Premier League: 33 matchs, 24 buts. Coupes: 2 m, 3 b. Europe: 11 m, 6 b. Espagne: 12 m, 3 b. Total: 58 matchs, 36 buts.
2008-2009. Premier League: 24 m, 14 b. Coupes: 5 m, 1 b. Europe: 9 m, 2 b. Espagne: 13 m, 5 b. Total : 51 matchs, 22 buts.
2009-2010. Premier League: 15 m, 12 b. Coupes: 1 m. Europe: 4 m. Espagne: 4 m, 1 b. Total: 24 matchs, 13 buts.

Total actuel depuis 2007-2008, série en cours: 133 matchs, 71 buts.
Dont 104 matchs, 62 buts avec Liverpool.
Et 29 matchs, 9 buts avec l’Espagne.


Palmarès:

Équipe d’Espagne
Euro 2008
Champion d’Europe des moins de 16 ans 2001
Champion d’Europe des moins de 19 ans 2002

En clubs:

Atletico de Madrid
Champion d’Espagne D 2 2002

Liverpool FC
Vice-Champion d’Angleterre 2009

On remarque la pauvreté de son palmarès en club. Liverpool avec Torres et Gerrard ne parvient pas à remporter le titre national en Angleterre. Triste constat.

Permalien 00:29:28, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Domenech n'est plus le sélectionneur de l'Equipe de France

C’est Henry qui a fait main mais c’est Domenech qui prend le carton rouge de la fff… Dehors! Domenech… Allez, ouste! Au placard doré de la DTN… Oui, ils l’ont fait: virer le sélectionneur avant la Coupe du monde 2010! Et cette fois ce n’est pas un poisson d’avril !

Le titre est accrocheur… mais il est juste.
En effet, le pt de la fff (en minuscules) vient d’annoncer que le successeur de R. Domenech sera désigné intra-muros avant le début de la Coupe du monde 2010 en Afsud.
Donc, Domenech est en sursis. Donc, il n’est plus sélectionneur que pendant six mois. C’est officiel.
Imaginons que la France soit sacrée championne du monde, ils auront l’air de quoi les dirigeants du foot tricolore ?
Il est tout simplement honteux de déclarer que Domenech va valser dans pas longtemps.
On lui aura tout fait à “l’autre” (dixit Zidane), même si c’est lui qui a donné les outils pour se faire taper dessus.
Annoncer que Domenech n’est plus qu’un sélectionneur sur la voie de garage revient à lui plomber toute sa préparation. C’est lui retirer toute confiance. Déjà qu’il en possédait bien peu.
Désormais, un joueur peut lui dire ou du moins penser: “J’en ai rien à foutre de ce mec puisqu’il va gicler!”
Les successeurs éventuels s’appellent:
-Laurent Blanc. Il ne devrait pas accepter car il a mieux à faire à l’étranger. Le site de Manchester U parle de lui mais il faut savoir que le club ne communique jamais sur les transferts.
-Jean Tigana. Bon candidat. Il serait magnifique. Il accepterait sans doute. Cependant, la génération 1984-86 n’est plus dans les petits papiers de la fff.
-Alain Boghossian. Un remplaçant de 1998 qui a les dents tellement longues qu’elles creusent la pelouse du SDF.
-Pierre Mankowski. Le personnage dans l’ombre de Domenech en rêve mais on n’a jamais entendu le son de sa voix. Est-il trappiste ? Cela serait la continuité: Jacquet, Lemerre, Santini, Domenech…
-Arsène Wenger. S’il avait déjà gagné la C1, il serait sans doute partant pour les Bleus. C’est l’homme idéal mais il a trop d’orgueil pour renoncer à la C1 avant d’accepter d’être un sélectionneur qui est avec son équipe à chaque mort d’évêque…
-Erick Mombaerts. Encore un gars de la fff, actuellement à la tête des Espoirs. Ne dirait pas non.
-Didier Deschamps. L’archi favori car Blanc a d’autres ambitions, pour l’instant… Cependant, comme “Dédé” est de 1998, la FFF et la DTN ont peur d’être dépossédés de leur joujou favori: l’EDF (équipe de France).
Celui qui prendra la place de Domenech est sans doute dans cette short-list
Quelqu’un lâchera le nom dans les médias.
Il serait incroyable que personne ne caquette le nom du nouveau sélectionneur avant le 11 juin 2010, date du début de la Coupe du monde 2010…
En attendant, Domenech est seul au monde.

05.01.10

Permalien 23:15:18, Catégories: THE RED DEVILS  

Le Derby tant attendu entre Man U et Man City est reporté

Pour le derby de Manchester c’est partie remise… Ce n’est pas grave, qui aime Man U n’est jamais seul. Vivent avec nous les Flowers de Man U 1958, Edwards, Best, Law, Hughes, Canto et tant d’autres. Qui n’est pas allé à Old Trafford ne peut pas comprendre. MU n’est pas une secte. MU n’est pas un parti politique. MU est une famille d’amoureux indestructibles. [Très belle vidéo, à voir jusqu’au bout, svp…:p:p:p ]

En raison de fortes chutes de neige qui s’abattent sur le Nord de l’Angleterre, le derby de Manchester entre United et City a été reporté. Les demi-finales aller de la League Cup n’auront donc pas lieu ce 6 janvier puisque la rencontre Blackburn-Aston Villa a aussi été reportée.
Voici les nouvelles dates pour le choc des 1/2 finale de la Carling Cup.
Manchester City - Manchester United, 19 janvier (aller).
Manchester United- Man City, 27 janvier 2010 (retour).

C’est dommage car on voulait voir un MU revanchard avec la baffe infligée par Leeds en FA CUP. (0-1)
Avant le 19 janvier, MU jouera deux matchs de Premier League:

9 janvier Birmingham - UNITED
16 janvier UNITED - Burnley

Voici la déclaration officielle de Man U:
-"Après discussions avec les parties concernées, y compris Manchester Police, le comité consultatif de sécurité, le Football League et Manchester United, la décision a été unanimement prise que le derby aller était reporté pour des raisons de sécurité, particulièrement en ce qui concerne le voyage des fans.
Le service ambulancier de North West a déclaré la région comme très accidentelle incident. Manchester Police ne doit répondre qu’aux appels d’urgence. Le bureau de mise en application a été également consulté et avec des températures de entre - 4 et - 6 à venir dans la nuit, toutes les parties ont convenu qu’un Report était la seule solution.”

Qui parle de neige, de Man U ne peut pas ne pas penser au 6 février 1958 car à Munich, il neigeait… “Manchester united will never die”

Permalien 16:47:03, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, BECKENBAUEREMENT  

Allo ? Maman bobo... En 2009-2010, Ribéry n'a participé qu'à 6 matchs en Bundesliga

Franck Ribéry ou Ouvrard, même combat…

L’énigme Ribéry se poursuit.
Il n’a plus joué dans le championnat allemand depuis le 3 octobre 2009, en raison d’une tendinite rotulienne.
L’ancien marseillais avait quitté l’OM en disant qu’il ne jouerait plus jamais en France tant les clubs sont faibles, sur le plan sportif, au niveau des résulats, sans parler des infrastructures.
Contre toute attente, il est devenu la coqueluche des Bavarois peu connus pour leur ouverture sur l’extérieur.
Ensuite, il se replia sur lui-même, n’ayant plus que le Real Madrid en tête. Le Bayern Munich étant devenu un royaume trop petit pour sa vitesse.
Depuis, il s’est fait reprendre de volée par plusieurs grands noms du football allemand.
Somatise-t-il au point d’être toujours blessé ?
On peut le penser car depuis que le Bayern n’a pas voulu le transférer en Espagne, le Français souffre toujours de quelque chose.
Il ne peut feindre les blessures. A ce niveau de surveillance c’est impossible.
J’opte pour le lien entre le psychisme et le corps.
Comme il n’est plus heureux en Allemagne, Ribéry produit de la mauvaise humeur qui ne le met pas en bonne condition physique.
Cela n’a rien à voir avec l’horoscope ou je ne sais quelle connerie.
Quand on n’a pas le moral, on a mal partout.
S’il n’a pas une ampoule au pied, il a un problème musculaire à la cuisse. Ainsi de suite.
Si Ribéry signe au Real, il retrouvera ses jambes.
Pour l’instant, il a une inflammation aux deux gros orteils.
Ne dites pas ce que je n’ai pas dit: “Il a plutôt les chevilles qui enflent…”
Ce jour, il a néanmoins fait quelques petites courses avec ses coéquipiers, en stage à Dubaï.
On n’y comprend plus grand chose. A 7 heures, on nous dit qu’il est blessé et à 14 h, il s’entraîne.
Faut s’étonner de rien à l’époque où le Paris-Dakar se déroule en Argentine.
A quand le Tour de France au Paraguay ?

La Coupe du Monde 2010 peut virer au fiasco sportif

En 1970, on n’avait jamais vu jouer Tostao, Gerson, Rivelino, Jaïrzinho et tous les géants brésiliens qui entouraient Pelé. On ne voyait pas davantage à la télé Facchetti et Riva, côté italiens. Et tout à coup, on les vit tous en direct du Mexique. Magique! Merveilleux! Féérique! Tout ça a disparu avec la parabole satellite…
En 2010, ils joueraient tous au Barça, au Real Madrid, à Chelsea ou à l’AC Milan. Au XXIe siècle, la World Cup a perdu en prestige.

A cause de son hyper médiatisation le football a perdu sa magie exotique.
En effet, disons que depuis les années 1990, le rendez-vous mondial du football a moins d’attrait qu’avant, par la faute de son omniprésence à la télévision.
Autrefois, on attendait la Coupe du Monde pour découvrir de nouveaux visages, une nouvelle façon de jouer. Bref, le choc des cultures.
Aujourd’hui, on connaît tout le monde avant même le début du tournoi, par le simple fait que tous les meilleurs joueurs de la planète jouent en Europe.
L’effet de surprise est au point mort.
Qui va-t-on découvrir en Afrique du Sud 2010 ?
Un Coréen du Nord dont on oubliera vite le nom.
Un Chilien le temps de trois corners.
Un Américain qui se fera remarquer une mi-temps.
Un goal inconnu de nous mais que les agents n’arrivent pas à caser en Angleterre.
Les Drogba, Vidic, Rooney, Eto’o… n’ont plus de secret pour nous.
On les voit tellement jouer toute l’année qu’on a l’impression d’être leur copain.

Au plan strictement sportif: il est à craindre de voir des joueurs complétément carbonisés en fin de saison.
Les championnats nationaux européens se terminent vers la mi-mai 2010. Les différentes Coupes un peu avant.
La finale de la Champions League est fixée au 22 mai.
Les joueurs seront donc sur les rotules à cette époque-là.
Ils n’auront pas le temps de décompresser, en tout cas les Internationaux retenus pour l’Afsud, car ils devront se préparer alors pour la Coupe du monde qui débute le 11 juin pour se terminer le 11 juillet.
Si Albert Londres revenait sur terre, il dirait désormais que les footballeurs sont des forçats au même titre que les cyclistes.
Trop de football tue le football, et aussi les footballeurs: beaucoup meurent d’une crise cardiaque -dit-on…- à force de toujours être sur la corde raide.
-"J’en ai assez du football. Cette Coupe du Monde m’énerve au plus haut point. J’avais besoin de vacances!” Voilà ce qu’a dit Fred Aston, alias le “Feu follet", lorsqu’il a été présélectionné pour participer à la Coupe du monde 1938 organisée en… France !
Garrincha, lui, riait un bon coup: “Rien n’est plus facile que de gagner ce trophée. Il n’y a que 6 ou 7 matchs. Un championnat en compte 40, c’est autrement plus difficile !” Le Brésilien en gagna 2… en 1958 et 1962.
Les joueurs de 2010 n’ont pas besoin de se faire remarquer en Coupe du monde afin de jouer en Europe dans les plus grands clubs. Ils y évoluent déjà tous avec de somptueux contrats. Un titre mondial ne leur procureait pas grand chose en plus, question argent.
Quelques anciens rêvent d’y briller, pour faire un dernier tour de piste aux étoiles, tels Henry, Vieira, Cannavaro, Beckham…
Gourcuff, lui, peut espèrer y réussir dans le but de repartir de la France pour un club plus huppé que Bordeaux.
Le Bavarois temporaire Ribéry espère y démontrer qu’il n’est pas un joueur fini malgré ses blessures répétitives. Il a toujours mal à un orteil… Il mérite bien le Ballon d’Or/teil 2009. Et en 2010, cela repart comme en 1914…
Les joueurs le plus concernés sont ceux des Pays africains. Chacun d’entre eux aimerait remporter le titre suprême sur le sol de leur continent.
Par ailleurs, Maradona aimerait bien faire comme Beckenbauer, à savoir remporter le titre sur le banc après l’avoir gagné sur le terrain.
Depuis que la France s’est qualifiée grâce à un but de Gallas, sur passe décisive de Thierry Henry qui fit une double main auparavant, non sifflée par l’arbitre, oui depuis que les commerçants du foot français savent que le pays sera en Afsud 2010, les affaires ont repris le dessus. Ouf! Ils ont eu chaud. Cela s’est joué à deux doigts…
Tout le monde est satisfait que l’incident industriel a été évité de justesse.
Jusqu’au 11 juin, les médias vont vendre le produit Coupe du monde.
On sait que les Français ont déjà partagé des millions d’euros rien que pour aller en Afsud.
Tout le reste sera du bénéfice supplémentaire.
Un hôtel de grand luxe les attend. Wait and see…
Les joueurs, eux, n’ont pas de nostalgie.
En 1966, les Bleus ont touché chacun 350 F pour s’être qualifiés à la World Cup 1966 in London.
C’est sûr, mieux vaut être international en 2010 qu’en 1960.
Du fait de la mondialisation des joueurs, la Champions League est devenue la plus belle compétition au monde.
Elle est supérieure à la Coupe du Monde qui ne fait plus rien découvrir.
Dès qu’un joueur de haut niveau est repéré, il vient en Europe.
La Coupe du Monde 2010 sera surtout une kermesse financière.
Elle peut virer au fiasco sportif, avec des joueurs au bout du rouleau.
Le football de clubs a pris le dessus sur le football de sélections.
A ce propos, chaque équipe fanion de clubs a tellement d’internationaux qu’elle ressemble à une sélection multi-pays !
L’Euro et la Coupe du monde peuvent disparaître mais pas la C1 qui revient chaque année, toujours plus intéressante.
La finale de la Ligue des Champions du 22 mai à Madrid est plus attendue que celle de la Coupe du Monde du 11 juillet à Johannesburg.
Jusqu’en 1990, j’attendais la Coupe du monde avec impatience.
Depuis, non.
1990: la RFA gagne le titre sur un pénalty imaginaire accordé pour empêcher Maradona de faire le doublé…
1994: le Brésil gagne le titre aux tirs au but parce que Baggio tire à côté…
1998: la France l’emporte mais je reste hermétique parce que la FFF a chassé Cantona.
2002: tournoi minable.
2006: une Italie sans envergure gagne devant la France qui méritait mieux.

La Coupe du Monde oppose des nations.
La C1 des villes…
Pensez vous que l’Histoire de l’équipe de France soit supérieure à celle de Manchester United ou à celle du Real Madrid ?

Permalien 01:02:45, Catégories: GRAND MONSIEUR  

La naissance du football africain, de Ben Barek à Didier Drogba, radiographée par la compétence de MM. Paul Dietschy et David-Claude Kémo-Keimbou

Quelques perles rares données par l’Afrique.

L’habitude qui consiste à ne parler que des nouveaux livres n’est pas une bonne habitude. Ainsi, il ne faut pas oublier de se procurer ce somptueux album qui remonte à novembre 2008. Une éternité pour les éditeurs et les libraires de 2010. Très peu de médias ont signalé cet ouvrage bien écrit et bien présenté, avec une maquette attractive et ô combien riche en documents. Les deux auteurs, MM. Dietschy, ancien élève de l’Ecole normale, et Kémo-Keimbou, maître de conférences, ont donné un volume qui fait autorité en la matière. Ils s’éloignent du lieu commun de l’Afrique pauvre pour nous présenter la puissance et la modernité des footballeurs africains que l’Europe s’arrache avec parfois des excès quand des exploiteurs laissent sur le côté de la route des joueurs qui ne leur conviennent plus. Beaucoup de présidents de clubs mal intentionnés veulent engager des Africains, trouvés au petit bonheur la chance, à la seule fin de ne pas payer la prime de formation ! Jadis on a découvert les pionniers Raoul Diagne et Ben Barek, bien présents dans ce travail considérable. Ensuite, on a apprécié Rachid Melkhloufi et Salif Keita. Quatre joueurs à la très grande technique. Puis, on a vanté les qualités athlétiques de leurs successeurs. Aujourd’hui, on constate que les joueurs africains sont à la fois physique et technique, d’où leur succès. Des joueurs comme Drogba et Eto’o sont des footballeurs exceptionnels. De grandes figures du football du XXIe siècle naissant. Ils sont intelligents et doués. En huit chapitres denses et très bien organisés, on fait une plongée dans le football africain : de la colonisation à la décolonisation, en passant par l’insertion de l’Afrique dans la galaxie mondiale jusqu’à la construction d’un football continental avec la lutte contre l’apartheid et la diaspora africaine. Rien n’est oublié, du star-system au racisme. L’iconographie passe de la couleur au noir & blanc avec un égal bonheur. Tous les amateurs de football doivent avoir cet album afin de le consulter souvent et de laisser son regard se poser sur le visage de Jean-Marc Guillou avec le jeune Baky Koné, et de beaucoup d’autres. En fin de volume, on trouve un index des noms cités- une tradition qui se perd- et une table des matières qui rendent bien service aux lecteurs. Voici un authentique livre référence. Un pur bonheur visuel. Enfin, un livre qui parle d’Histoire au lieu de nous raconter des histoires… En avant-première, il faut savoir qu’une exposition Footballeurs africains en France se déroulera au Musée du sport, en mars-avril 2010, sous la responsabilité de Claude Boli, remarquable érudit du sport.

- Le football et l’Afrique, par Paul Dietschy et David-Claude Kémo-Keimbou, editions E.P.A., 384 p., 39 € ou beaucoup moins cher si d’occasion.
Musée National du Sport, 24 rue du Commandant Guilbaud, 75016 Paris.

04.01.10

Permalien 23:50:07, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Après les frères Neville, les jumeaux Rafael et Fabio représentent l'avenir de Manchester United...

Ferguson est très fier des deux jumeaux cariocas de 20 ans. Deux défenseurs qu’il prépare à la très haute compétition. Il les voit s’installer longtemps en équipe fanion. On dirait deux Harpo Marx en brun. Quelle complicité ! Les attaquants adverses et les arbitres vont voir double. Pour le plus grand plaisir de leur entraîneur.

Après la pluie, le beau temps, ou presque.
Estimant peut-être avoir été trop destructeur avec son groupe qu’il a enguirlandé au terme de la défaite contre Leeds en FA CUP, Sir Alex Ferguson positive à nouveau 48 h avant de rencontrer Manchester City en Carling Cup(1/2 finale), cette fois.
Le manager a tenu en mettre en lumière les deux jumeaux: Fabio (latéral gauche) et Rafael (latéral droit), nés à Rio de Janeiro, le 9 juillet 1990.
Leur récente association dans la défense des Red Devils pourrait bien représenter l’avenir immédiat.
Les deux cariocas apprennent vite et ils ont pour exemple Patrice Evra.
A chaque extrémité de la défense de Manchester United, les Brésilens montrent de l’enthousiasme et un savoir faire.
La première moitié de la saison des jumeaux a été anéantie par des blessures, mais leur participation contre Wigan Athletic et Leeds United a laissé entrevoir ce que sera demain.
Rafael a marqué son deuxième but pour le MU contre Wigan (5-0)tandis que Fabio a été l’un des rares rescapé du naufrage collectif contre Leeds (0-1)
-"Rafael a été exceptionnel contre Wigan. Il a montré l’énergie fantastique et désir", a déclaré Sir Alex.
-"Nous avons toujours pensé hautement à Rafael et à son frère. Vous ne pouvez pas les séparer en talent pur– ils sont tous les deux aussi bons et il est impossible de faire la différence sans voir les numéros sur le maillot!”
Rafael et Fabio sont en lice pour la demi-finale Carling Cup contre Manchester City.
S’ils jouent, ils seront la nouvelle association de frangins aprés celle de Gary et Phil Neville dans les années 1990 et celle de Brian et Jimmy Greenhoff dans les années 1970
-"Le derby sera un nouvelle fois un match difficile contre notre propre ville ! Un combat local avec la férocité habituelle et l’intensité,» a déclaré Ferguson qui a rajouté: “J’espère que nous récupérons presque tout le monde… ” Les fans aussi l’espèrent.

Il y a 60 ans, Albert Camus se tuait en Facel Vega qu'il ne conduisait pas. En 2010, on le pleure encore, très loin du Panthéon.

Camus et Léo Ferré, même combat. Ni Dieu ni maître.

Jour pour jour, il y a 60 ans, la France était endeuillée par la perte d’Albert Camus, l’un de ses meilleurs fils.
Mort dans le fracas d’une auto contre un arbre. Quelle mort absurde! Surtout que l’écrivain était passager. Camus haïssait la vitesse….
Le fils d’Albert Camus, Monsieur Jean Camus, frère jumeau de Catherine, s’oppose aux transferts des cendres de son père au Panthéon alors que sa soeur n’a pas tranché pour ne pas heurter l’actuel locataire de l’Elysée qui voudrait voir l’auteur de L’Etranger honorer par la France.
Merci à Jean Camus. Et surtout qu’il ne se laisse pas amadouer par les cireurs de pompes, funèbres ou pas.
L’ancien gardien de but du RUA n’a pas besoin de publicité post-mortem: son oeuvre est lue.
Elle n’est pas au purgatoire même si des écrivaillons contemporains ne cessent pas de lui cracher dessus pour se faire mousser dans les médias, tel le dernier histrion qui a eu le prix Renaudot, soudain dévalorisé.
Camus n’est pas un incompris qui a besoin d’être réhabilité.
Il faut laisser Albert Camus dans la terre de Lourmarin. En plein soleil. Sous le vent. Et parfois la pluie. De jour comme de nuit. Loin de la froideur d’un monument de Paris qui “n’est pas franc du collier".
La classe politique au pouvoir a besoin de Camus pour redorer son image écornée au fil des ans. La fameuse usure du pouvoir est venue bien vite cette fois.
Comme il serait bon de lire et d’entendre pendant plusieurs mois que les politi/chiens qui ont les clés de la République se placent sous l’aile protectrice de Camus qui a prôné toute sa vie la tolérance, l’intelligence, la primauté du coeur sur le cerveau, la morale sans faille, la culture dans sa plus belle expression, la haine du pédantisme… Soit le contraire de l’humus politique.
Grâce à Camus, les dépositaires de la politique bling bling se rachèteraient une conduite.
Qu’on laisse Albert Camus en paix !
Il est plus vivant que toute la “racaille moderne", celle dont parlait déjà Charles Baudelaire et qui sévit toujours contre nous, les cochons d’électeurs.

Pour amadouer Old Trafford, avant Manchester U- AC Milan, Beckham fait son cinéma

Un jour à Los Angeles, un jour à Madrid, un jour au camp d’entraînement d’Arsenal, un jour à San Siro, Beckham, le trader du foot bling bling ne sait plus où il habite… Dans une pub, il est allé jusqu’à salir le maillot de MU.

En prévision des matchs AC Milan- Manchester United (16 février 2010) et Man U- AC Milan (10 mars), des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, David Beckham y va de sa complainte de VRP du football bling bling. Le VIP des soirées mondaines a besoin de préparer le terrain afin de minimiser les sifflets qui pourraient accueillir son retour à Old Trafford, s’il est retenu par Leonardo pour y jouer…
Dans un premier temps, le Ken de chez Barbie a fait son grand numéro de séduction après le tirage au sort de la C1 qui met le joueur de LA Galaxy, prêté à l’AC Milan, face à son ancien club formateur, MU:
-"J’ai presque pleuré en prenant connaissance de cette affiche. Old Trafford est un endroit très spécial pour moi. Je n’y ai pas joué depuis près de sept ans. J’ai beaucoup d’amis à Manchester et j’ai une relation très spéciale avec les fans.”
Quels fans ?
Pour les Bobos, il incarne la réussite financière.
Pour les fans, purs et durs, c’est quelqu’un qui a préféré écouter sa pisse-girl que Ferguson. Au lieu de rester à MU comme Scholes ou Giggs, il a préféré l’appât du gain et partir aux Etats-Unis pour y jouer dans un championnat sans intérêt, hormis celui de se faire les couilles en or. Vu qu’il s’y emmerde comme un rat mort, il a fait sa courbette à Berlusconi pour faire des piges grassement payées à Milan. Tout ça est écoeurant.
Que reste-il de Beckham à MU ?
Quelques centres et corners, tel celui délivré à Cantona lors de la finale de la FA CUP 1996 qui a offert un but décisif au King.
En guise de préambule à la prochaine confrontation au sommet, il en a remis une couche sur la BBC:
-"J’aurais adoré rester à Manchester United toute ma carrière, oui j’aurais aimé ne jamais en partir, mais les choses ne se sont pas passées comme ça.”
Oubliant son conflit avec Ferguson qui ne supportait plus de le voir se disperser dans la communication plutôt que de se concentrer sur le football, Beckham loue la carrière de Ryan Giggs qui, lui, a tout donné aux Red Devils, refusant d’aller ramasser du fric ailleurs:
-"En tant que personne et en tant que joueur, il faut posséder des qualités particulières pour demeurer aussi longtemps dans le même club comme le fait Giggs. Ryan s’y trouve depuis toutes ces années, et il sera pour toujours associé à Manchester United".
Voilà qui est bien dit… Cantona aussi reste associé à MU puisqu’il a pris sa retraite définitive après son départ de MU sans aller ramasser de l’oseille aux Etats-Unis qui l’attendaient les bars ouverts, s’il avait voulu.
Beckham est une girouette qui réagit à l’air du temps, selon les sponsors.
C’est un Coucou qui fait son nid dans le lit des autres.
Il peut revenir à O.T. marquer trois buts, on s’en moque complétement.
Sa place est au musée et absolument pas dans le coeur des fans qui eux ne changent pas de club comme de maillot.
On pardonne plus à Cristiano Ronaldo car ses origines portugaises l’ont rapproché du Real Madrid tandis que Beckham, lui, est un Anglais, il est vrai natif de London…
D’autre part, Beckham veut jouer à Milan pour conserver sa place dans la présélection anglaise. Etant le joueur de champ le plus capé de l’Histoire anglaise (115 sélections) il souhaite disputer la Coupe du Monde 2010 pour une question de lisibilité auprès de ses sponsors.
Comme il est irréprochable dans les vestiaires, le sélectionneur Fabio Capello garde un oeil sur l’oeil et n’est pas hostile à sa convocation. Beckham restant une grande figure du foot anglais actuel. Dans le registre joueur de couloir ne rechignant pas à défendre, il est très précieux.

Beckham a beau nous compter fleurette, il n’aura jamais le statut de Cantona. Question d’authenticité. Cantona n’a pas un coeur d’artichaut.

Permalien 10:36:30, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND  

Depuis 1990, Manchester United gagne toujours un trophée majeur, à l'exception de 4 saisons. 2010 sera-t-elle une année sans ?

Lors de la pitoyable production de Manchester United contre Leeds (0-1), seul Antonio Valencia, entré en cours de match, a démontré qu’il méritait de jouer à MU. Tous les autres ont été promenés par des joueurs de D 3 ! Le derby du 6 janvier contre Manchester City est désormais un tournant capital. [Images d’archives]

Le club mythique modernisé par Matt Busby inquiéte ses fans car son graphisme actuel joue aux montagnes russes. Beaucoup de ses joueurs ne méritent pas de jouer en équipe première. On se demande même ce qu’is font à Old Trafford, fût-ce dans ses tribunes.
Manchester United 0- Leeds 1, en FA CUP, a mis en évidence le manque de fierté des successeurs de Duncan Edwards, George Best, D. Law, N. Stiles, M. Hughes, Eric Cantona et Cristiano Ronaldo. Hormis Valencia, tous furent indignes de porter le maillot des Red Devils.[Ferguson a pensé la même chose. Je sors aussi du lot Fabio et Rooney qui ont manqué de réussite et de justesse…] Il est temps que certains touristes égarés sur la pelouse du théâtre des rêves aillent faire un tour au le Musée de Man U pour se rafraîchir les idées. Quand on a les épaules trop étroites faut renoncer à porter le souvenir des Flowers of Manchester de 1958. Ce 3 janvier 2010, les morts de Man U étaient plus vivants que les fantômes sur le terrain.
Man U n’est pas un club comme les autres.
On n’a pas le droit de perdre sans savoir jouer au football.
MU doit vaincre Man City sinon les deux récentes victoires n’auront été de des coups d’épées dans l’eau.
Le derby qui arrive doit laver le déshonneur de ce début d’année.

Arrivée de Ferguson à MU en 1986.
Depuis cette date, le club a toujours gagné un ou plusieurs titres par an, sauf en 1987, 1988, 1989, 1995, 1998, 2002 et 2005. Attention à 2010…

1987: RIEN
1988: RIEN
1989: RIEN
FA CUP 1990
Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe 1991
Supercoupe de l’UEFA 1991
Coupe de la Ligue 1992
Championnat d’Angleterre 1993. ARRIVEE D’ERIC CANTONA
Community Shield 1993
Championnat 1994
FA CUP 1994
C. Shield 1994
1995: RIEN. SUSPENSION DU KING
Championnat 1996. RETOUR DU KING
FA CUP 1996.
C. Shield 1996.
Championnat 1997. DEPART DU KING
C. Shield 1997.
1998: RIEN
Championnat 1999
C1 1999
FA CUP 1999
Coupe Intercontinentale 1999
Championnat 2000
Championnat 2001. ARRIVEE DE VAN NISTELROOY
2002: RIEN
Championnat 2003. ARRIVEE DE CRISTIANO RONALDO
C. Shield 2003
FA CUP 2004
2005: RIEN
C. de la Ligue 2006. DEPART DE VAN NISTELROOY
Championnat 2007. ARRIVEE DE CARLOS TEVEZ
C.Shield 2007
Championnat 2008
C1 2008
C. Shield 2008
Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Championnat 2009. DEPART DE CRISTIANO RONALDO ET DE CARLOS TEVEZ
C. de la Ligue 2009

Les fans sont habitués au caviar. On ne supportera pas longtemps le pâté de campagne avarié…

03.01.10

Permalien 23:37:52, Catégories: LE GYM E BASTA, HENDRIXEMENT  

Nice sans ses Africains risque de prendre froid en janvier

L’Ivoirien Alpha Blondy, très grand Monsieur de la scène contemporaine

Lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2010 qui débute le 10 janvier en Angola, sept Niçois sont retenus par leur sélection nationale. Drissa Diakité (Mali), Kafoumba Coulibaly (Côte d’Ivoire) et Jonathan Quartey (Ghana) n’ont pas été préselectionnés par leur pays. La République Démocratique du Congo de Larrys Mabiala, elle, ne s’est pas qualifiée pour le tournoi.
Le Gym est donc très handicapé par ses absents de marque. Les Aiglons non compétiteurs à la CAN risquent de laisser des plumes dans les prochains combats de janvier…

Onyekachi APAM - NIGERIA

Nigéria - Egypte (12 janvier)
Nigéria - Bénin (16 janvier)
Nigéria - Mozambique (20 janvier)

Emerse FAE - COTE D’IVOIRE

Côte d’Ivoire - Burkina Faso (11 janvier)
Côte d’Ivoire - Ghana (15 janvier)
Côte d’Ivoire - Togo (19 janvier)

Eric MOULOUNGUI - GABON

Gabon - Cameroun (13 janvier)
Gabon - Tunisie (17 janvier)
Gabon - Zambie (21 janvier)

Mahamane TRAORE & Mamadou BAGAYOKO - MALI

Mali - Angola (10 janvier)
Mali - Algérie (14 janvier)
Mali - Malawi (18 janvier)

Chaouki BEN SAADA - TUNISIE

Tunisie - Zambie (13 janvier)
Tunisie - Gabon (17 janvier)
Tunisie - Cameroun (21 janvier)

Habib BAMOGO - BURKINA FASO

Burkina Faso - Côte d’Ivoire (11 janvier)
Burkina Faso - Togo (15 janvier)
Burkina Faso - Ghana (19 janvier)

Mickaël POTE - BENIN

Bénin - Mozambique (12 janvier)
Bénin - Nigéria (16 janvier)
Bénin - Egypte (20 janvier)

1/4 de finale : 24 et 25 janvier
1/2 de finale : 28 janvier
3e place : 30 janvier
Finale : 31 janvier

Dans le même temps Nice jouera quatre matchs:

10/1: Coupe de France - 32/ Plabennec - Nice
16/1: L1/ Montpellier - Gym
20/1: L1/ Gym - Auxerre
30/1: L1/ Monaco - Gym

L’inégalable Sénégalais Youssou N’Dour avec Neneh Cherry. Le Sénégal ne s’est pas qualifié pour la Can 2010.

Permalien 17:18:49, Catégories: THE RED DEVILS  

Le turn over de Ferguson vire au cauchemar pour le plus grand plaisir de Leeds qui a éliminé son voison Manchester United

Il faut savoir féliciter le vainqueur qui vous a ridiculisés… Maintenant, direction Manchester City. Et que ça saute !

Le turn over est une utopie qui vire à la catastrophe dans 95 % pour des cas.
MU est bien placé pour le savoir.
Dès que l’on retire les titulaires au profit de footballeurs Canada Dry, MU montre toutes ses lacunes.
“Tout le monde me dit que nous sommes plus faibles sans Ronaldo mais…” blablatait Ferguson il y a peu pour nous dire que sans le Ballon d’Or 2008, son groupe se tirait bien d’affaire. Au passage, il oublia de parler de Carlos Tevez qui a quitté MU car il ne fut que remplaçant en finale de la C1 2009.
Il faut que Ferguson ouvre les yeux: sans Ronaldo, MU n’a plus d’imagination libératrice. Et sans Tevez, MU a perdu 50% de sa force mentale.
Face à Leeds, au 3e tour de la CUP, MU a exposé devant tout le monde ses limites actuelles surtout à cause des absences conjuguées de Vidic, Evra, Carrick, Fletcher et Scholes, c’est-à-dire sans son quintette de pitbulls. Les visiteurs qui jouent actuellement en D3 anglaise ont joué sans complexe. Mission accomplie: 0-1. Sans jamais trembler, ils ont éliminé les Red Devils qui auraient pu perdre 0-2 ou 0-3.
Après l’ouverture du score par Beckford à la 19e minute, les Mancuniens ne sont jamais parvenus à devenir patrons sur le terrain alors qu’il restait plus d’une heure de jeu. L’arbitre a même sifflé la fin du match à la 96e mn…
Leeds n’a pas volé sa qualification, bien au contraire. Grand bravo à eux !
Leur coach, Simon Grayson, peut être fier des siens qui ont réussi le match de l’année, pour l’instant. C’est comme s’il avait gagné la C1. Cependant, ils peuvent se faire sortir le tour suivant…
Signalons que la CUP a perdu de son prestige à cause du trop plein de compétitions.
En 1992, Ferguson aurait aligné son équipe-type ou la plus proche.
En 2010, il privilégie le championnat et la C1.
N’enlevons pas le mérite à Leeds même si MU fut d’une faiblesse accablante.
En début de match, Gibson a tiré de loin au lieu de servir Rooney en très bonne position pour effacer son adversaire et filer au but.
On a vu là une défaillance collective.
Leeds faisait plein de petites fautes que ne voyait pas l’arbitre alors que MU jouait avec de gros sabots en défense.
A tout choisir, les fans de MU préfèrent perdre en CUP contre Leeds, à Old Trafford, et gagner en Carling Cup (1/2) contre Man City dès le 6 janvier à l’extérieur.
“Avec Eric [Cantona] j’attendais qu’il se manifeste. Depuis son départ, j’attends la manifestation de la chance….” Voilà ce que m’a dit Ferguson au jubilé du King, il y a plus de dix ans. Ensuite est arrivé Cristiano Ronaldo…
Aujourd’hui, on attend un nouveau sauveur.
Parfois on peut perdre par malchance. Ce jour, MU n’a qu’à aller se cacher tant l’équipe fut minable. Les remplaçants ne sont qu’une bande de coiffeurs prétentieux qui ne savent pas jouer simple.
Le onze de départ aligné par Ferguson n’était qu’un puzzle incomplet. Tous ces joueurs ne sont pas compatibles. Ils ne sont pas complémentaires. Ce n’est qu’un patchwork de vacanciers pour centre aéré.

Notes de Man Utd:

Kuszczak (-1) Insignifiant. A été sauvé du 0-2 par l’équerre de sa cage.
Neville (0) N’est plus qu’un remplaçant.
Evans (1) Peut être correct à condition d’avoir un cador à ses cotés.
Brown (-3) N’est qu’un remplaçant du remplaçant.
Fabio (3) A eu l’égalisation deux fois au bout du pied mais n’a pas le réflexe et la précision d’un attaquant. Quand on pense au jeune latéral Facchetti des années 1960… Comme j’en suis nostalgique !
Welbeck (-4) N’a pas le niveau professionnel. Puis Valencia (58e mn) (6) Le seul à son niveau qui n’est pas exceptionnel.
Anderson (2) On lui confie le rôle de Keane ou de Carrick mais il n’assume qu’une fois sur dix. Puis Owen (68e mn) (-5) Pas dans le rythme.
Gibson (0) Trop personnel.
Obertan (-10) Affligeant de suffisance. Puis Giggs (58e mn) (2) Lancé sur le Radeau de la Méduse.
Berbatov (0) A encore fait la sieste.
Rooney (3) Un seul joueur ne peut pas faire une équipe.

Non utilisés:

40 Amos
16 Carrick
21 Rafael
14 Tosic

Entraîneur: Ferguson (0) S’il met Tosic sur la feuille de match pourquoi ne le fait-il pas jouer ? Le Serbe est petit de taille mais il a un grande vision de jeu alors que le Français Obertan n’a de grand que la taille. Recruter Obertan et l’aligner est une double faute professionnelle. Ferguson a un besoin urgent de changer de lunettes. MU fait parfois illusion en Premier League mais son niveau actuel est vraiment honteux pour un tel club. Et Macheda, il compte le laisser encore longtemps au jardin d’enfants ? Faire croire qu’Obertan peut remplacer Cristiano Ronaldo est une insulte pour le Portugais.

Hommage à la FA CUP

La FA Cup [Coupe d’Angleterre] est une compétition à élimination directe fondée en 1871. C’est la plus ancienne compétition au monde.
Sa finale est retransmise dans les plus grands pays de la planète.

Résultats du 3e tour de la FA CUP 2009-2010:

Reading 1 - 1 Liverpool :roll:
Stoke City 3 - 1 York City
Millwall 1 - 1 Derby County
Tottenham 4 - 0 Peterborough United
Middlesbrough 0 - 1 Manchester City
Huddersfield Town 0 - 2 West Bromwich Albion
Milton Keynes Dons FC 1 - 2 Burnley
Nottingham Forest 0 - 0 Birmingham City
Preston North End 7 - 0 Colchester United
Aston Villa 3 - 1 Blackburn
Portsmouth 1 - 1 Coventry City
Sunderland 3 - 0 Barrow
Wigan 4 - 1 Hull City
Everton 3 - 1 Carlisle United
Fulham 1 - 0 Swindon Town
Plymouth Argyle 0 - 0 Newcastle
Bolton 4 - 0 Lincoln City
:oops: Manchester United 0 - Leeds United 1 :p
West Ham 1 - 2 Arsenal :p
Sheffield United 1 - 1 Queens Park Rangers
:pChelsea 5 - 0 Watford
Tranmere Rovers 0 - Wolverhampton 1

Record de victoires:

1 Manchester United 11
2 Arsenal 10
3 Tottenham Hotspur 8
4 Liverpool 7
5 Aston Villa 7
7 Newcastle United 6
6 Blackburn Rovers 6
8 Everton 5
9 West Bromwich Albion 5
10 Chelsea FC 5

Permalien 00:07:02, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Le gag du début d'année: le Real Madrid aimerait recruter Wayne Rooney

Non content d’avoir engagé plusieurs Red Devils: Beckham, van Nistelrooy, Heinze, Cristiano Ronaldo… le Real Madrid songe à recruter un nouveau Diable Rouge en la personne de Wayne Rooney.
Pour le mercato estival 2010, les Madrilènes qui ont déjà dépensé 250 M€ pour faire venir Cristiano Ronaldo, Kaka, Benzema et Xabi Alonso, sont prêts à dépenser encore plus de millions malgré une dette inchiffrable tant elle augmente de jour en jour, mais l’on sait que l’ancien club fétiche du dictateur Franco est dans les bons papiers du Roi…
Le président meringue, Florentino Perez, a des vues sur Wayne Rooney, Sergio Agüero et David Villa. Tous ces joueurs ont une valeur supérieure à 40 M€. Cependant, rien que pour faire venir Rooney à Madrid, Perez serait prêt à mettre près de 68 M€ sur la table, au minimun. MU ne l’entend pas de cette oreille et se prépare à offrir un nouveau salaire de 190 000 € par semaine à son meilleur buteur actuel. Une offre qui est donc destinée à couper court aux vautours madrilènes.
Alors qu’on nous parle sans cesse de la venue de Ribéry, on voit que le choix biburque sur Rooney.
Les Madrilènes voudraient reformer le duo Ronaldo-Rooney.
“Ro-Ro” fut une association dont on parle encore à Old Trafford.
Décidément, il est beaucoup question de Manchester United à San Bernabeu.
Ronaldo vient de dire :
«Nous savons que nous avons une dette envers le public et que nous devons faire le spectacle mais ce n’est parfois pas possible. Les Socios du Real devraient quand même être derrière nous. A Manchester United, lorsque l’on reçoit City ou Liverpool, on sent que l’atmosphère devient intimidante pour l’adversaire. Si le public à Madrid faisait de même, je suis sûr que l’on serait boosté sur le terrain ». Bien parlé. Comme quoi il n’y a pas que des Bobos dans le Théâtre des Rêves d’O.T…
Le coup du transfert de Rooney sert à déstabiliser MU. Vendre Rooney au Real tiendrait du suicide collectif.
Rooney est un taulier des Red Devils.
Il est intransférable comme G. Neville, Giggs et Scholes.
Que Ronaldo soit parti au Real c’est dans l’ordre des choses, vu que le Real Madrid était le club fétiche du petit Cristiano au sang portugais.
Rooney, lui, est un Anglais et rester sur son sol n’est pas une punition.

PS: En ouverture de la Liga 2010, le Barça n’a pas mieux fait que nul au Camp Nou devant Villarreal (1-1), vingt-quatre heures avant Osasuna-Real Madrid. En cas de victoire, le Real peut rejoindre le Barça en tête du classement voir être simple leader avec 40 points et un meilleur goal-average.

PS’: Dans une autre tentative de déstabilisation, le Real pourrait vendre van Nistelrooy à … Liverpool, cela reviendrait à voir un Red Devil historique passer à l’ennemi.

02.01.10

Permalien 15:43:10, Catégories: GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

LE TOP TEN DES SPORTIFS 2009: Bernard, Loeb, Riner, Karabatic, Absalon, Onesta, Melain, Parker, Henry et Blanc.

Alain Bernard est le premier nageur sous les 47 secondes (100 m nage libre). On n’a pas homologué son record du monde pour une dérisoire histoire de combinaison. Le record est actuellement détenu par le Brésilien César Augusto Cielo Filho

L’Equipe a interrogé 1 060 personnes pour désigner le sportif français favori de 2009. Les sondeurs ont soumis aux votants une liste de 50 noms. Ils n’ont pas frappé à ma porte, ça c’est sûr ! Ils précisent “sportif favori". Ainsi on ne peut pas confondre avec champions français. Chabal est une vedette pas un compétiteur de haut parage: il gagne plus d’argent que de titres… Faut pas confondre acteur et artiste, auteur et écrivain, présentateur des infos et journaliste.
Exemple: leur liste ne comprend pas Julien Absalon, double champion olympique VTT cross-county 2004 et 2008. Parmi tous ses autres trophés signalons 5 Coupes du monde 2003, 2006, 2007, 2008, 2009.
Par contre, ils ont sélectionné Gasquet, Ben Arfa, Nasri, Ribéry, Malouda, Pires, Gallas et la main d’Henry, lequel est classé troisième derrière Chabal et Loeb.

Mon classement des champions français en activité:

1/ Alain Bernard, plus grand nageur français de tous les temps.
2/ Sébastien Loeb, champion du monde des rallyes
3/ Teddy Riner, quadruple champion du monde judo poids lourds.
4/ Nikola Karabatic, champion du monde de handball.
5/ Julien Absalon, champion du monde de VTT.
6/ Claude Onesta, entraîneur des mythiques Bleus du handball( JO, Europe et Monde)
7/ Cathy Melain, championne d’Europe 2009 de Basket
8/ Tony Parker. Champion basket-ball NBA avec les San Antonio Spurs en 2003, 2005 et 2007
9/ Thierry Henry, champion d’Europe de football 2009.
10/Laurent Blanc, entraîneur champion de France de L1.
Mention spéciale: A Mariama Signate et à l’équipe de France de handball féminin vice-championne du monde 2009.

Top 10 des Français depuis le XXe siècle/

Marcel Cerdan, boxe
Jacques Anquetil, vélo
Christian d’Oriola, escrime
Jean-Claude Killy, ski
Alain Prost, F1
Marie-José Perec, athlètime
Zinedine Zidane, football
Laure Manaudou, Natation
Sébastien Loeb, auto rallye
Alain Bernard, natation.

Top 5 de la raison:

1/Alain Bernard, Médaille d’or J.O 2008 [100 m nage libre]
2/Marie-José Perec. Trois médailles d’or aux J.O. [400 m 1992 et 1996, 200 m 1996]
3/Alain Prost. Quadruple champion du monde des pilotes de Formule 1.[1985, 1986, 1989, 1993]
4/Jean-Claude Killy. Trois médailles d’or aux J.O 1968 [Descente, Géant, Slalom]
5/Marcel Cerdan. Champion du monde boxe poids moyens 1948 contre Tony Zale.

Top 5 du coeur:

1/ Marie-José Perec
2/ Marcel Cerdan
3/ Jacques Anquetil
4/ Eric Cantona
5/ Jules Ladoumègue

RAPPEL/ TOP TEN BM 2008

” 09 Décembre 2008
Mon TOP TEN des sportifs français de l’année 2008
Written by morlino
Published on Décembre 9th, 2008 @ 14:23:04, using 157 mots
Catégories: ARSENAL N’EST PAS EN FRANCE, EN MARGE
1/ Alain Bernard, pour son titre mythique sur le 100 m dans la piscine olympique des JO 2008
2/ Sébastien Loeb, pour sa formidable capacité à se maintenir au sommet des rallyes
3/ Coralie Balmy, pour avoir confirmé son statut de super championne de natation
4/ Mahiedine Mekhissi Benabbad, pour sa médaille d’argent sur 3000 m steeple des JO
5/ Patrice Evra, pour avoir remporté la Champions League avec Manchester United
6/ Franck Ribéry, pour sa capacité à redorer le blason du Bayern Munich dont il est le nouvel héros avec Toni
7/ Yoann Gourcuff pour s’être imposé patron des Bleus en deux temps trois mouvements
8/ Alain Perrin, pour son doublé à la tête de l’OL
9/ Laurent Blanc, pour faire entrevoir de trés grandes qualités de coach
10/Fred Antonetti, pour maintenir l’OGCN parmi l’élite alors qu’on l’a dépouillé de son ossature.
Mention spéciale à Amaury Leveaux qui a battu le record du monde du 100 m détenu par Alain Bernard.”

Permalien 14:49:45, Catégories: LE GYM E BASTA, THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ils ne verront pas la Coupe du Monde 2010

Hommage à Sir Robby Robson. Le Prix du Fair-play de la FIFA 2009 a été décerné à titre posthume à Sir Bobby Robson, décédé le 31 juillet dernier à l’âge de 76 ans, rongé par le cancer. Lady Elsie, sa veuve, a fait le déplacement au Palais des Congrès de Zurich pour recevoir le prix. Ce trophée vient récompenser les qualités humaines et l’attitude toujours grande classe du gentleman joueur, entraîneur et sélectionneur.

Karl Koller (First Vienna, 79 ans)
Giacomo Bulgarelli (Bologne, 69 ans)
Ray Lambert (Liverpool, 87 ans)
Joop Ville (Harlem, 85 ans)
Johnny Dixon (Aston Villa, 85 ans)
Aage Rou Jensen (AGF, 84 ans)
Vladimir Fedotov (CSKA Moscou, 66 ans)
Dani Jarque (Espanyol Barcelone, 26 ans). Cardiaque
Clément Pinault (Clermont-Foot, 23 ans). Cardiaque
Antonio de Nigris (Mexique, 31 ans). Cardiaque
Jan Sillo (Sud Africain, 32 ans) Mort en voiture
U-20 colombien Hernan Cordoba (Colombie, U-20). Mort en voiture
Christopher John Banda (Malawite, 35 ans, 70 sélections)
Oraine Simpson (Jamaïcain, 26 ans) Poignardé
Salem Saad (Émirats arabes unis, 31 ans) Cardiaque
Robert Enke (Hanovre, 32 ans) Suicide
Juan Carlos Munoz (Afrique du Sud, 90 ans)
Friaca (Vasco de Gama, 84 ans)
Zequinha (Palmeiras, 74 ans)
Juvenal (Brésil 1954, 85 ans)
Ze Carlos (Brésil, 47 ans)
Fernando Cornejo (Chili, 39 ans)
Francisco Valdes (Chili, 66 ans)
Aubrey Powell ( Pays de Galles, Leeds United, Everton, 90 ans)

Giuseppe Chiappella (Italien, 85 ans)
Léon Glovacki (Français, 81 ans)
René Bliard (Français, 79 ans)
Willy Kernen (Suisse, 80 ans)
Norbert Eschmann (Suisse, 75ans)
Tomislav Crnkovic (Yougoslave, 79 ans)
Nikola Kovachev (Bulgare, 75 ans)
Ammo Baba ( Irakien, 74 ans)
Alan Kelly ( Irlandais, 72 ans)
Stelios Skevofilakas (Grec, 69 ans)
Sandor Katona (Hongrois, 66 ans)
Frantisek Vesely (Tchécoslovaque, 65 ans)
Bobby Thomson (Anglais, 65 ans)
Peter Persidis (Aurtichien, 61 ans)
Safar Iranpak (Iranien, 61 ans)
Best Ogedegbe (Nigérien, 55 ans)
Andrei Ivanov (Russe, 42 ans)
Albert Scanlon (Manchester United, 74 ans)
Robert Louis-Dreyfus (OM, 63 ans)
René Matteudi (OGCNice, ancien secretaire général dans les années 1960, 1970 et 1980…)
David Will (Vice-président honoraire de la FIFA et Commandeur de l’Ordre de l’Empire Britannique, 75 ans)
Dr Abdel Halim Mohammed, (Grand dirigeant du football africain, 99 ans)
Pablo Porta (Ancien président de la Fédération Espagnole, 85 ans)

01.01.10

Entre le 25 novembre 1959 et le 4 janvier 1960 eut lieu une hécatombe poétique: Gérard Philipe, Fausto Coppi et Albert Camus nous ont laissés sur le carreau.

Gérard Philipe (4 décembre 1922 - 25 novembre 1959)
Fausto Coppi (15 septembre 1919 - 2 janvier 1960)
Albert Camus (7 novembre 1913 - 4 janvier 1960)

Gérard Philipe meurt à 37 ans, de maladie.
Fausto Coppi meurt à 41 ans, de maladie.
Albert Camus meurt à 47 ans, fracassé dans une auto qu’il ne conduisait pas.

Un comédien.
Un cycliste.
Un écrivain.

Trois champions. La classe et la grâce.

Camus a vécu la mort de Philipe et de Coppi.

En direct: le premier match de 2010 avec Nietzsche, Schopenhauer, Platon...

Janvier 2010
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software