Les socios du Real traitent Benzema de "paresseux".

24.10.09

Permalink 09:36:31, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, LA MAISON BLANCHE  

Les socios du Real traitent Benzema de "paresseux".

Benzema rêvait de jouer au Real. Maintenant qu’il y est, il faut qu’il y soit à 100 % au lieu de dormir quand il est aligné dans l’attaque madrilène. Alors que Raul suit l’action de jeu jusqu’au bout, Benzema tourne le dos à la cage de l’AC Milan. Cette action de non jeu de Benzema n’en finit plus de faire parler en Espagne où on le prend de plus en plus pour un touriste.

Le Français est en train de subir ce que Maradona et C. Ronaldo supportent tous les jours. Cela s’appelle la PRESSION.
L’apprentissage de l’école de la modestie…
A l’inverse des Français qui mettent l’étranger au sommet dès qu’il signe dans un club, les Espagnols dégaînent vite sur les étrangers pour mettre en évidence les qualités de leurs concitoyens.
Il suffit de voir ce qui se passe avec Benzema.
L’ancien protégé de Bernard Lacombe est en train de réaliser que les journaleux français ne peuvent plus le protéger en une de L’Equipe dans l’espoir d’inventer une nouvelle icône pour vendre leur paperasse. Pendant tous les matchs de préparation, Benzema fut monter au sommet par le quotidien français. Ce fut une grave erreur. Benzema n’avait rien prouvé du tout.
Aujourd’hui, Benzema pleurniche parce qu’il y aurait trop de joueurs avec le maillot meringue au point de penalty de la surface adverse. A lui d’y faire sa place ! Dans un aquarium, les poissons se bouffent entre eux ! San Bernabeu ce n’est pas une plage pour y jouer un tournoi de tennis-ballon !
Benzema apprend à se faire démonter par les médias.
Ainsi, il mesure ce que doivent encaisser à la longueur d’année, Maradona et Cristiano Ronaldo.
Voici ce qu’écrit AS:
“La paresse de Benzema se propage à Kaka. Le Français reste en crise, pas seulement de buts (trois en huit matches) mais aussi d’identité footbalistique".
Marca n’est pas plus tendre:
“Benzema donne l’impression de ne pas être encore arrivé à Madrid".
Cassé Karim! Cela flingue de tous les côtés. Il n’est pas assez humble pour attirer la clémence sur lui.
Cela décoiffe façon puzzle, comme diraient Bernard Blier/ Michel Audiard.
Allo, maman, bobo!
Les journalistes savent que l’ex Gone a dit qu’il n’était pas motivé pour jouer avec l’équipe de France dès qu’il se retrouvait remplaçant. Comme, il n’est pas titulaire au Real Madrid, on voit les ravages causées pas sa déclaration…
Ce week-end il est déclaré “forfait” pour le déplacement à Gijon. L’ancien Lyonnais souffrirait de contusions aux deux chevilles, résultats de tacles appuyés des défenseurs milanais. Et dire qu’en France, on a prétendu que S. Diawara n’avait pas touché C. Ronaldo, lui, qui a une grave entorse, à cause de la charge violente du Marseillais…
Les bobos de Benzema sont plutôt diplomatiques: Benzema a raté son match de C1. Il l’a abordé comme si c’était Lyon-Le Mans. Dommage car Gonzalo Higuain ne jouera pas non plus, suite à une blessure à la cuisse. Sans l’Argentin et le Portugais, le Français avait une belle carte à jouer ce week-end.
Raul démontre plus d’enthousiasme que Benzema.
On dirait que le jeune c’est Raul, et le vieux, Benzema.
Le silence de Zidane est frappant. Pas un mot sur Benzema. Rien de rien.
Zidane ne pardonne pas le fait que Benzema ne l’ait même pas regardé lors de la remise des Trophées de Canal +.
Ce soir-là, Benzema afficha un non respect des anciens. Comportement d’autant plus stupide que Zidane est vraiment quelqu’un d’attentif aux autres. Le joueur adulé par Benzema est le Brésilien Ronaldo et absolument pas Zidane et Cristiano R. comme il l’a prétendu le jour de sa présentation aux socios.
Qu’il se débrouille donc seul !
Benzema a mal aux chevilles ? Pas étonnant. Elles sont tellement enflées…
Les journalistes le testent pour voir ce qu’il a dans le ventre.
La réponse doit venir du terrain.

Benzema a perdu une belle occasion de se faire remarquer parmi la galaxie d’étoiles du magnifique Real-Milan (2-3). Lors de la présentation des équipes, tous les anciens coéquipiers de Kaka sont tombés dans les bras du Brésilien. Et après on nous parle des valeurs du rugby qui aurait le monopole de la fraternité…

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Septembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software