Archives pour: Octobre 2009

31.10.09

Permalien 12:38:10, Catégories: GRAND MONSIEUR  

La liste des joueurs qui veulent empêcher la France d'aller en Afrique du Sud 2010

L’Irlandais Rory Gallagher et sa gratte. Grand moment.

Les Irlandais ont remis leur sort entre les mains de deux Italiens. L’Angleterre a remis le sien entre celles de Capello. Voilà ce qui s’appelle avoir l’esprit ouvert. La France est plus insulaire qu’eux…
Voici les 25 Irlandais retenus par Giovanni Trapattoni pour les deux matchs entre la République d’Irlande et la France, samedi 14 et mercredi 18 novembre, lors des barrages aller-retour pour obtenir leur billet pour la Coupe du Monde de la FIFA 2010 en Afrique du Sud. Pour ces deux rencontres à Croke Park puis au Stade de France, Monsieur Trapattoni (épaulé par son adjoint Marco Tardelli) compte bien faire valoir sa science tactique qui lui a permis de devenir le mananger le plus titré de l’Histoire, en Europe. Ce n’est pas son homologue français, banal vainqueur du Tournoi espoirs de Toulon, qui l’impressionne. Tous ces joueurs évoluent en Premier League sauf Liam Miller, Anthony Stokes et Aiden McGeady, qui jouent en Ecosse.

Gardiens de but

•Shay Given (Manchester City, Ang)
•Keiren Westwood (Conventry City, Ang)
•Joe Murphy (Scunthorpe United, Ang)

Défenseurs

•John O’Shea (Manchester United, Ang)
•Richard Dunne (Aston Villa, Ang)
•Stephen Kelly (Fulham, Ang)
•Kevin Kilbane (Hull City, Ang)
•Eddie Nolan (Preston North End, Ang)
•Sean St. Ledger (Middlesbrough, Ang)
•Paul McShane (Hull City, Ang)
•Darren O’Dea (Reading, Ang)

Milieux de terrain

•Aiden McGeady (Celtic Glasgow, Eco)
•Damien Duff (Fulham, Ang)
•Darron Gibson (Manchester United, Ang)
•Glenn Whelan (Stoke City, Ang)
•Keith Andrews (Blackburn Rovers, Ang)
•Liam Miller (Hibernian, Eco)
•Stephen Hunt (Hull City, Ang)
•Andy Keogh (Wolverhampton, Ang)
•Liam Lawrence (Stoke City, Ang)

Attaquants

•Kevin Doyle (Wolverhampton, Ang)
•Robbie Keane (Tottenham Hotspurs, Ang)
•Shane Long (Reading, Ang)
•Leon Best (Coventry Cirty, Ang)
•Anthony Stokes (Hibernian, Eco)

Nombre d’habitants: 4 446 000 hab.

Écrivains irlandais : Oscar Wilde, James Joyce, George Bernard Shaw, Samuel Beckett, W.B.Yeats;

Groupes de musique ou artistes : Rory Gallagher, U2, The Cranberries, The Pogues, Van Morrison, The Corrs, Sinéad O’Connor, Westlife

Footballeurs de la République d’Irlande:
Pat Bonner
Liam Brady
Shay Brennan
Tony Cascarino
Denis Irwin
Roy Keane
Jason McAteer
Paul McGrath
Terry Phelan

Irlande du Nord:
George Best
Danny Blanchflower
Pat Jennings
John McClelland
Pat Rice
Norman Whiteside

Permalien 11:23:13, Catégories: BALLES NEUVES, ANQUETILLEMENT  

Pour vendre son bouquin, Agassi dit qu'il s'est dopé et qu'il avait une perruque...

Agassi portait perruque quand il jouait avec sa fillasse blonde sur la nuque.
On aura tout vu, tout entendu.
En France, pour vendre leur salade produite par un “nègre", les joueurs crachent sur Zidane (de Petit à Rothen).
Ailleurs, ils provoquent un scandale, avouant s’être dopé.
Tel est le cas d’Agassi testé positif à la METHAMPHETAMINE, une came “festive” a-t-il précisé.
Qu’est-ce qu’on rigole !
McEnroe avait déja réconnu s’être dopé. Un aveu intervenu bien sûr une fois qu’il était en retraite. A peine sa déclaration faite, elle fut aussitôt reniée. Exactement comme ce fut le cas avec Harald Schumacher qui avait reconnu être dopé lors de France-RFA 1982. Dans le cas de l’Allemand, on lui a demandé de se mettre au vert, fissa !
En tennis, le contrôle antidopage se fait à la tête du client.
Martina Hingis positive à la cocaïne ? On l’a mise deux ans au régime sec sans tennis!
Agassi contrôlé positif à un stupéfiant? On lui demande de fermer sa gueule. Et aujourd’hui, on précise qu’en 1997, année où il s’est déchiré la tête, il n’a gagné que dix matchs…
A mourir de rire !
L’ATP a blanchi son chouchou, dans le silence, et a donné le beau sourire d’Hingis en PATURE aux médias pour que les gens croient qu’au tennis le dopage est surveillé.
Deux poids, deux mesures.
Hingis devrait faire un procés pour cette justice a deux vitesses.
On voit que pas un seul tennisman de la génération d’Agassi ne s’exprime sur les aveux à retardement de l’Américain qui égratigne son image stupidement.
Cela ne lui nuira pas. Quand je dis que Marguerite Duras a travaillé pour le compte des nazis, on me demande de me taire. Pourtant elle a bien été chargée de donner ou pas le papier aux imprimeurs pendant un temps sous l’Occupation…
Quelques joueurs actuels ont dit leur tristesse, dont Tsonga: “Il a été une de mes idoles. Je suis déçu et triste".
Noah n’a rien dit. Normal il a fait l’apologie de l’herbe et du shit avec un animateur télé royaliste…
Agassi était-il défoncé quand il a lu les épreuves d’un livre qu’un “nègre” a écrit à sa place ?
Je vous laisse Agassi et garde Lance Armstrong.
L’annonce du dopage d’Agassi a été traité à la sauvette.
Quand on a trouvé le vieux pipi du septuple vainqueur du Tour de France cela a fait vendre beaucoup de papier.
A ce propos, Contador vient de déclarer: “Grâce à Lance je suis devenu populaire dans le monde. Avant, je n’étais connu qu’en Espagne…”
N’achetez jamais le bouquin d’Agassi.
(Re)lisons plutôt La vie de Rancé de Chateaubriand.

Permalien 01:30:16, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Cristiano Ronaldo est en plein boum

Poursuivant sa Beckhamisation, Cristiano Ronaldo, 24 ans, qui est déjà sous-contrat avec Armani, entre autres, sera désormais l’ambassadeur de la marque d’huile de vidange Castrol. Normal, il est une des grandes huiles du football mondial et il ne va pas laisser tout le magot de la pub à “Becks".
Ce que l’on ne savait pas c’est que la marque de lubrifiants dresse chaque année un classement des meilleurs joueurs de football de l’année, le “fameux” Global Castrol Rankings. Il n’y a pas que le Ballon d’or dans la vie…

Le classement 2009 est tombé. C’est Cristiano Ronaldo qui a dévoilé la liste, à Madrid, lors d’une conférence de presse:
1er, Thierry Henry (FC Barcelone, vainqueur de la Ligue des Champions)
2e, Lionel Messi (FC Barcelone, C1)
3e, Cristiano Ronaldo (Manchester United puis Real Madrid)
4e Piqué (FC Barcelone, C1)
5e Fernando Torres (Liverpool)

Lors de la conférence, il a fait rire tout le monde par son esprit caustique:

-"Comment ai-je fait à parler si vite l’anglais à Manchester? Au début j’avais du mal. Tout est allé plus vite dès lors que je suis sorti avec mon interprète! Avant, j’étais intimidité et n’osais pas lui parler…”
-"Le prochain Ballon d’or. Il faut regarder du côté de Barcelone. Outre Messi, ils sont au moins cinq à le mériter. J’aurais bien aimé que l’on récompense aussi Manchester U car ainsi j’aurais eu une petite chance de l’avoir une nouvelle fois…”
-"Le Barça a une bonne équipe mais aucun de ses joueurs ne serait capable de remplacer un de nos titulaires à Madrid!” [Là le pt du Real s’est levé et l’a applaudi. Et tout le monde rigolait, heureux de voir CR9 si en verve]
-"Laissez notre entraîneur Pellegrini en paix. C’est aux joueurs de se mobiliser pour gagner. Il n’y est pour rien dans les mauvais résultats…”
-"Monsieur Ferguson m’a laissé partir sans aucune opposition. Je lui ai dit: “Je veux partir au Real"… Et il m’a dit: “Très bien si tu seras plus heureux là-bas, tu iras quand tu le souhaiteras…” Ferguson est très important dans ma vie.”
Cela fait du bien d’entendre des grands joueurs qui parlent cartes sur table avec humour.
Le président Perez était ravi de voir que non seulement le Ballon d’or avait du rendement sur le terrain mais quand en plus il était un très bon communiquant, très à l’aide face aux médias sous le charme. En off, Perez a dit: “Alors que je craignais de voir Ronaldo en boîte nuit, il s’avère être un trés grand professionnel". Premier arrivé et dernier parti aux entraînements, le Portugais conserve sa passion du football comme lorsqu’il avait 10 ans. Il s’st qu’une carrière peut s’arrêter du jour au lendemain, surtout quand on a atteint les sommets.

30.10.09

Permalien 19:29:45, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRANDE DAME  

OM, terre de contrastes...

Dans Le Parisien du 30 octobre on voit le président de l’OM encadré par trois gardes du corps.
On dirait un politicien d’une république bananière ou pas.
Il a un “gorille” de chaque côté et un derrière lui.
Ils ont la tête de l’emploi. Un n’est pas commode. Les deux autres sont à l’affût. Leur tête ressemble à un périscope.
On voit rarement un dirigeant de foot escorté de la sorte.
Il est sorti par une porte dérobée.
Ce qui est frappant c’est que le journal publie la photo sans la recadrer… et sans dire un seul mot dans la légende sur les gardes du corps.

Dans L’Equipe du même jour, changement radical de politique de communication. (Les deux journaux sont du même groupe). Ici on voit en une, la veuve de l’ancien propriétaire du club phocéen. Elle est ultra glamour, genre Sharon Stone de Marseille. La dame dit ne pas vouloir vendre le club mais elle ne promet rien sur l’avenir. Louis Acaries a confié naguère qu’elle était plutôt musique classique que tacle glissé. La une de L’Equipe est plus Gala que Miroir du football, qui n’existe plus, hélas ! C’est le virage à 180°. On a déjà eu droit à Beckham et sa pisse girl, puis à la fausse Laure Manaudou (là c’était plutôt Voici). La nouvelle patronne de l’OM est une maman exemplaire- je ne dis pas exprès bonne mère… On sent qu’elle garde le club uniquement pour faire plaisir à ses fils qui sont fans de l’OM. Qui ne rêverait pas à leur âge de collectionner des Panini vivants ?
Si l’OM venait à devenir un gouffre financier je ne pense pas que la Dame Blanche(elle est vêtue de la sorte) s’éternise au Vélodrome. Aux loges du stade où son mari fut insulté, elle préfére les baignoires de l’Opéra.

29.10.09

Permalien 23:08:48, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

La carotte financière pour les Marseillais à domicile...

Un jour le public fera peut-être une Révolution à force d’entendre des choses aussi énormes…

Les primes des joueurs de l’OM seront augmentées en cas de victoires à domicile.
Est-ce la nouvelle présidence qui a trouvé cette carotte?
A la télé, on doit sans doute être augmenté quand l’audimat grimpe. OM dans la culture TF1.
Didier Deschamps a confié «ne pas être au courant».
Steve Mandanda, lui, ne s’est pas défilé à la Commanderie: «C’est au Vélodrome que s’est joué le titre l’an passé et il ne faudra pas reproduire l’erreur. On a eu du mal, je ne sais pas pourquoi. Nos dirigeants ont peut-être voulu mettre plus de piment pour qu’on puisse se dépasser.»
Finalement, Deschamps s’est fendu d’un: «Si c’est un facteur qui peut les stimuler, pourquoi pas ? Mais en L1, il y a de plus en plus de difficultés à gagner à domicile.»
Cela fait penser à ces cadeaux en euros que l’on donne aux elèves pour qu’ils ne sèchent pas les cours…
Allons plus loin: et si l’on payait les entraînements aussi car les joueurs sont payés pour jouer pas pour s’entraîner ?
Que doivent penser Raymond Kopa et Jean Tigana de ces primes ?

Permalien 19:50:24, Catégories: SPECIAL MARADONA, ANTI-FOOTBALL  

La FIFA peut suspendre 5 matchs Maradona...

“Maradona a agi sous le coup d’une émotion violente générée par un conflit avec des journalistes les jours précédents le match” ont expliqué les dirigeants de la Fédération Argentine qui ne veulent pas que la FIFA suspende pendant 5 matchs Maradona.
En 1994, la FIFA avait déjà mis Maradona dehors de la Coupe du Monde. Comme si l’Argentin était le seul dopé de l’Histoire de la Coupe du monde !
Aujourd’hui, ils veulent encore sa peau.
Pour cela ils ont ouvert une procédure disciplinaire suite à ses propos proférés à l’égard de la presse argentine lors de la victoire contre l’Uruguay (1-0) dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2010. Maradona sait excusé auprès des femmes mais il ne retire rien de ce qu’il a dit et fait. Outre les cinq matches de suspension, il est sous la menace de 13 000 euros d’amende.
De quoi se mêle la FIFA ?
Maradona n’a pas parlé de la FIFA même s’il n’en pense pas moins.

PS: On a sans cesse détruit Maradona qui s’est détruit lui-même…
Pendant ce temps Agassi était monté au sommet. Pourqui Agassi dit qu’il s’est dopé avec tant de retard ? Cela n’apporte rien, n’était de penser que dans le tennis il y a pas mal de junks !

Permalien 12:37:32, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Sochaux reçoit quatre fois sur 5 matchs...

Suite au report de la 11 e journée, la réorganisation du calendrier de la L1 favorise Sochaux, si l’on oublie le dicton qui dit qu’il est difficile de gagner deux fois de suite à la maison.

Sochaux va recevoir 4 fois sur 5 matchs:

24 octobre: SOCHAUX-LORIENT (1-0)
31 octobre: SOCHAUX-PSG
7 novembre: SOCHAUX-LENS
21 novembre: OM-SOCHAUX
28 novembre: SOCHAUX-NICE

Sochaux est 10 e avec 15 pts…

Cela doit être la première fois qu’un club reçoit autant depuis 100 ans…

Permalien 12:25:25, Catégories: LE GYM E BASTA, ANTI-FOOTBALL  

Pour effacer le 4-1 encaissé à Nice, Lyon achète des pages de pub dans les médias !

“EPOUSTOUFLANT !” Lit-on en gros.
“POUR LA 5e FOIS CONSECUTIVE DES RESULTATS BENEFICIAIRES.”
“PRODUITS DES ACTIVITES: 192 M€”
“RESULTAT NET PART DU GROUPE: 5,1 M€ soit 2,7% du C.A.”
“FONDS PROPRES AU 30-6-09: 168 M€”
“TRESORERIE NETTE D’ENDETTEMENT DE 62,3 M€”
“OL Groupe est une société solide” clame sur les toits son PDG.
Il se garde bien de dire qu’il en a pris 4 à Nice. Vite et bien fait !

Malgrè tous ses efforts, l’OL ne pèse rien face à la popularité de l’OM.
Cela ne s’achète pas.

PS: Ce qui est pour le moins bizarre c’est que plus aucune vidéo de Nice-Lyon (4-1) n’est disponible sur You Tube… En fait, il y en a mais écrire Nice-Lyon ne suffit pas…

Permalien 11:59:12, Catégories: LA MAISON BLANCHE  

L'entraîneur Pellegrini est déjà sur le siège éjectable du Real Madrid.

Liste des entraineurs du REAL MADRID depuis 1985, avec palmarès au club:

1985-1986 : Luis Molowny. Champion d’Espagne
1986-1989 : Leo Beenhakker. 3 fois champions d’Espagne. Coupe d’Espagne et 2 Supers coupe.
1989-1990 : John Toshack. Champion d’Espagne. Super coupe
1990-1991 : Alfredo Di Stéfano
1991-1992 : Radomir Antić
1992-1992 : Leo Beenhakker
1992-1994 : Benito Floro. Super coupe
1994-1994 : Vicente del Bosque
1994-1995 : Jorge Valdano. Champion d’Espagne
1995-1996 : Arsenio Iglesias. Coupe d’Espagne
1996-1997 : Fabio Capello. Champion d’Espagne. Super coupe
1997-1998 : Jupp Heynckes. Champions League
1998-1999 : Guus Hiddink
1999-1999 : John Toshack
1999-2003 : Vicente del Bosque. 2 Championnats. 2 Super coupe. 2 Champions League
2003-2004 : Carlos Queiroz. Champion d’Espagne.
2004-2004 : José Antonio Camacho (4 matchs seulement)
2004-2004 (déc.) : Mariano García Remón
2004 (déc.)-2005 (déc.) : Vanderlei Luxemburgo.
2005 (déc.)-2006 : Juan Ramón López Caro
2006-2007 : Fabio Capello. Champion d’Espagne
2007-Déc 2008 : Bernd Schuster. Champion d’Espagne. Super coupe.
Déc 2008- Juin 2009 : Juande Ramos.
2009 - … Manuel Pellegrini

24 changements d’entraîneurs depuis 25 ans !
Presque 1 entraîneur par an!
Dans le même temps Sir Alex Ferguson n’a pas quitté une seule journée son poste de manager, à MANCHESTER UNITED…
Je pense à Raymond Goethals qui avait dit: ” Quand on travaille à Marseille (sous Tapie, en plus…), mieux vaut ne pas s’installer dans une maison. Aussi j’habite à l’hôtel!”
J’espère que Manuel Pellegrini vit lui aussi à l’hôtel. Celui lui évitera les frais de déménagement.

Un journaleux en mal d’émotion se permet d’écrire: “A la mi-temps du naufrage à Alcorcon, Guti AURAIT DIT à l’entraîneur du Real “d’aller se faire enc…”
Inutile de vous dire que je ne partage pas cette vision de l’information.
Là, il s’agit de bruits de chiottes !
“AURAIT DIT"… Cela est de la branlette espagnole!
Soit c’est: “A DIT” ou alors on ferme sa gueule!
Et aussi son ordinateur.
C’est trop facile d’épicer… ses papiers de cette façon.
Quand on a rien à dire, on ne va pas inventer des histoires à la mort-moi-le noeud.
Mieux vaut signaler que sans le Ballon d’or 2008, le Real pédale dans la semoule.
Après la défaite des Madrilènes en match aller des 16e de la Coupe du Roi face à une équipe de 3e division, les journalistes madrilènes ont pris l’entraîneur Pellegrini pour cible.
La crise est là depuis la défaite en C1 devant l’AC Milan.
On parle déjà pour le remplacer de M. Laudrup, Ericksson et Luciano Spalletti sans club depuis son départ de la Roma…
Wenger a bien fait de ne pas aller au Real Madrid où la pression est intenable.
Le club consomme des coachs sur un rythme frénetique.
L’actuel entraîneur du Real est un homme posé. L’agitation ne lui convient pas.
C’est comme si on demandait à un guitariste de flamenco de se transformer en DJ pour le lancer dans une boîte branchée.
Beaucoup d’observateurs français demandent un entraîneur qui soit capable de mettre dehors Raul…
Et dans le même temps, ils ne cessent pas de dire: “Henry est indispensable aux Bleus. L’Equipe de France a besoin de cadre…” Faudrait accorder les violons !
Raul a le droit de jouer le temps qu’il le souhaite. Trois ans encore s’il en est capable.
Raul= Real Madrid.
Personne n’a jamais dit à Manchester U: “Giggs et Scholes, dehors!”
Si on les écoute, il suffirait d’enlever Raul pour que Benzema marque trois buts par match.
On ne peut pas souhaiter la “mort footballistique” de Raul alors qu’ils se sont mis à genoux devant Desailly.
On ne peut pas souhaiter le retour de Vieira chez les Bleus et désirer liquider Raul.
Raul est chez lui au Real.
Les autres ne sont que des invités: Ronaldo comme Kaka comme Benzema.
Le Real ce n’est pas Guingamp.
Un grand entraîneur doit composer avec Raul et Benzema.
Il ne faut se priver de personne.
Il est criminel d’abattre des chênes pour faire pousser des fleurs.
Tous les poissons du Real doivent cohabiter dans l’aquarium.

Permalien 11:32:03, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

La France a battu l'Estonie 12-0. Et si Bruno Bini remplaçait "l'autre"?

Même si le football féminin n’est pas assez physique pour moi, un Bleu de “l’autre” est-il capable de marquer un tel but contre l’Eire ? (Vous remarquerez que personne ne charge Sandrine Soubeyrand. En foot masculin, ce laxisme défensif est intolérable.)[Archives, France-Islande]

Pourquoi se casser la tête à chercher un sélectionneur pour les Bleus.
Il suffit de nommer celui des Bleues.
De fait, l’équipe de France de football féminin fait un remarquable parcours en qualifications pour la Coupe du monde 2011. Ne vient-il pas de battre l’Estonie, 12-0.
Quel carton !
La FFF a demandé à Lilian Thuram de venir féliciter la désormais plus capée de l’Histoire du foot français: Sandrine Soubeyrand, 143 sélections. Thuram a donc perdu son record…

Classement du groupe 1, celui de la France:
1/ France, Islande, 9 points
3/Irlande du Nord, 3 pts
4/ Croatie, Serbie, 1 pt
6/ Estonie, 0 pt.

Bruno Bini, né le 1er octobre 1954 à Orléans. Cet ancien footballeur français est à la tête des Bleues depuis le 16 février 2007, en remplacement d’Élisabeth Loisel. Il les a déjà qualifiées pour l’Euro 2009. En phase de qualifications, la France remporta tous ses matchs à l’exception de son opposition en Islande. À l’Euro 2009, les Françaises se qualifièrent pour la première fois de leur Histoire pour le second tour d’un tournoi international. La sélection affronta les Pays-Bas, mais à l’issue d’un match sans but (0-0), elle s’inclina lors de la séance de tirs-aux-buts.

On nous fait croire qu’il suffirait de retransmettre leurs matchs en direct pour que le pays se passionne pour les Bleues.
Il ne s’agit que de football Canada Dry.
Le basket, le volley, le hand, le tennis, l’équitation, l’escrime, l’athélisme, alpinisme, voilà des sports où les femmes s’expriment à merveille et parfois mieux que les hommes.
Par contre, la boxe, la F1, le rugby et le football sont exclusivement masculins.
J’attends que l’on me prouve le contraire.

Au stade du Havre, lors de France-Estonie (12-0), le président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes a vu dans un désert édifiant une “vraie fête"… Il y avait, dit-on, “9 500 spectateurs". Je pense que la police dirait moins… Qui a payé sa place ?

Déclaration du pt de la FFF. Il vit à coup sûr à DEMAGO-CITY:

“Une telle soirée est une excellente chose. C’était une vraie fête, telle qu’on la conçoit en football : une avalanche de buts (12-0), un public nombreux et enthousiaste. Malgré leur très net avantage, les filles ont continué jusqu’au bout à produire du jeu et à ravir les spectateurs, qui ont multiplié les olas et ont nourri les applaudissements jusqu’à la fin…”

France-Estonie : 12-0 au stade Deschaseaux du Havre.

Buts pour la France : Herbert (27ème, 57ème), Nécib (31ème), Abily (36ème), Thiney (37ème, 41ème, 47ème), Franco (40ème), Thomis (79ème), Delie (80ème et 90+1ème), Prants (90+4ème c.s.c)

France : Sapowicz - Dusang, Boulleau, Georges, Soubeyrand (cap., puis Tandia, 78ème), Franco, Herbert (puis Delie, 59ème), Abily (puis Le Sommer, 73ème), Thomis, Necib, Thiney.

Réserve : Philippe, Meilleroux, Bompastor, Bussaglia.
Sélectionneur : Bruno Bini.

Estonie : Meetur - Zlidnis (puis Prants, 59ème), Paulus, Raadik, Jaadla, Emajoe, Himanen (puis Palmaru, 70ème), Sasova, Loo, Morkovkina (cap.), Pajo (puis Aarna, 54ème).
Sélectionneur : Keith Boanas

Permalien 10:18:47, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Dans la nuit du 27 octobre 1948, Marcel Cerdan a trouvé la mort dans un accident d'avion

Les grands champions réinventent leur sport. Exemple: Marcel Cerdan. Il demeure le plus grand boxeur Français avec G. Carpentier. Cerdan fut un mythe vivant. Sa mort l’a déifié. Le jour du 60 e anniversaire de la mort de notre plus grand champion, le numéro spécial de L’Equipe n’est pas dans les kiosques…

Voici un voyage dans l’excellence. Un voyage en Noir et Blanc ou en sépia.
119 victoires et 4 défaites. Tel est le palmarès de Cerdan. Un parcours qui laisse K.O.
Après un match-exhibition à Troyes, sur un appel d’Edith Piaf, Marcel décide ne plus partir à New-York en bateau mais en avion…
Il voulait la rejoindre le plus vite possible.
Au lieu de retrouver l’amour, il a trouvé la mort.
Dans la nuit du 27 octobre 1948, le Constellation FDA-ZN s’écrasa aux Açores avec à son bord 48 passagers dont la violoniste Ginette Neveu, a-t-on l’habitude d’écrire, sans citer les autres passagers.
Jamais auparavant Air France n’avait connu le moindre incident sur la ligne Paris – New-York.
Il n’y a pas eu un seul survivant.
Cerdan est mort à 33 ans, comme une autre célèbre personne…
On continue de penser à cet homme, 60 ans après sa disparition.
Il appartient au clan fermé des sportifs mythiques.
Je ne crois pas que l’on pensera à Pantini ou à Sampras dans 60 ans comme on pense encore à Cerdan et Fausto Coppi.
Il suffit de voir ses photos dans l’album historique Cerdan Intime pour capter la dimension spirituelle du boxeur.
Il s’agit d’archives inédites confiées par le neveu de son meilleur ami, le boxeur Antoine Abad, et par Maurice Rouff, son sparring-partner pendant plus de dix ans.
La photo de couverture nous dévoile un Cerdan mélancolique à la manière de James Dean.
Le “dur” était si doux.
Maurice Rouff était lui-même un photographe amateur pourvu d’un trés bon matériel: un Rolleiflex et un Leica.
Les images jamais publiées nous montre le champion au Maroc, puis à Paris qu’il découvre en 1937.
On y voit Marcel Cerdan jouer à la pétanque, bois de Boulogne. Avec le pied sur une boule comme s’il s’agissait d’un ballon. Cerdan était d’ailleurs un très bon footballeur. Et il hésita longtemps entre le foot et la boxe.
Alors qu’on ne publie pratiquement plus de livres sur la boxe, sport en décrépitude en France, en tout cas au niveau télé, on n’en voit pratiquement plus, il est très agréable d’avoir ce livre dans les mains.
La qualité de la photogravure des reproductions est vraiment très au point. Elle permet de regarder longtemps les images, d’entrer à l’intérieur. De tout voir.
Quand on dévisage Marcel Cerdan, par exemple sur l’image arrêtée du 19 février 1944, on a l’impression que la photo a été prise… demain, tant Cerdan dégage de la modernité, dans le look.
Face à toutes les photos on est frappé par la rage de vivre de Cerdan. Dans les photos de groupe, on ne voit que lui.
Même sur image arrêtée sa présence crève la page !
Dans les instantanés de combat, on perçoit la force de ses coups et la panique de ses adversaires.
Ce n’est pas pour rien qu’on le surnommait le “bombardier…”
Dans la vie, il était trop gentil, victime de sa crédulité, de sa simplicité.
Autant il ne se méfiait de personne dans le quotidien autant sur un ring, il descendait les adversaires sans état d’âme…
Quand on voit le puncheur frapper Tony Zale, on ne se rend pas compte que Cerdan avait un petite voix.
Cerdan a pris l’avion pour aller voir Edith Piaf mais aussi pour disputer la revanche contre Jake La Motta qui l’avait battu le 16 juin 1949, pour devenir le champion du monde en titre…
Si voulez vous replonger dans les années Cerdan, il faut se procurer Cerdan Intime.
C’est un album de famille et Cerdan appartient à la notre tant il est proche de nous.
Il y avait un feu en lui.
Sa flamme nous réchauffe toujours.

CERDAN INTIME par Maurice Rouff et Franck Roubaud-Abad.
Textuel, 143 p., 39 euros

A voir sur France 5, le 22 novembre, à 22 h 30, le documentaire sur Cerdan signé par Jean-Christophe Rosé.

Anciennes publications à dénicher:

Dix ans avec Marccel Cerdan, Lucien Roupp, Editions du Scorpion, 310 p., 1948
Ma vie… mes combats, Marcel Cerdan, préface René Dunan, Bibliothèque France-Soir, 158 p, 1949
Marcel Cerdan, Jean-Claude Loiseau, Flammarion, 335 p. 1989
Les Anciens de la Boxe, Bulletin, 1990. Avec une belle photo de Maurice Rouff et Marcel Cerdan
Moi pour toi. Les lettres d’Edith Piaf et de Marcel Cerdan, J’ai lu, 157 p., 2004

Permalien 01:21:14, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Belle victoire des Gunners contre les Reds

Avec une équipe considérablement rajeunie, Arsenal, qui enregistrait par ailleurs le retour de Samir Nasri, a gagné Liverpool, à l’Emirates Stadium (2-1), en huitièmes de finale de la Carling Cup. Chelsea, vainqueur de Bolton (4-0) et Manchester City, qui a éliminé Scunthorpe (5-1), ont également obtenu leurs billets pour les quarts de finale.

Buts:
Pour Arsenal: Merida 19e mn; Bendtner 50e mn.
Pour Liverpool: Insua, 26e mn.

Arsenal

Lukasz Fabianski/
Kerrea Gilbert
Philippe Senderos
Mikael Silvestre ©
Kieran Gibbs/
Fran Merida. Puis Francis Coquelin (87e mn)
Craig Eastmond. Puis Mark Randall (75e mn)
Samir Nasri
Aaron Ramsey/
Eduardo
Nicklas Bendtner. Puis Sanchez Watt(75e mn)

Non utilisés
Wojciech Szczesny
Kyle Bartley
Emmanuel Frimpong
Gilles Sunu

********************

Liverpool

Diego Cavalieri/
Philipp Degen. Puis Nathan Eccleston (88e mn)
Sotirios Kyrgiakos
Martin Skrtel
Emiliano Insua/
Jay Spearing
Damien Plessis. Puis Alberto Aquilani(76e mn)
Ryan Babel
Andriy Voronin/
Dirk Kuyt ©
David Ngog. Puis Yossi Benayoun (74e mn)

Non utilisés:
Pepe Reina
Stephen Darby
Andrea Dossena
Daniel Sanchez Ayala

Plus de 60.00O personnes ont vu Arsenal battre Liverpool. Plus les millions d’autres à la télé.
Les matchs se suivent et ne se ressemblent pour les Reds.
Arsenal, par contre, maintient le bon cap.
Belle rentrée de Nasri.
Analysez bien la compo des équipes.

28.10.09

Permalien 13:13:26, Catégories: LA MAISON BLANCHE  

La grande victoire d'Alcorcon contre le Real Madrid

Voici les buts de ce qu’on appelle “l’HUMILIATION DU REAL” en Coupe du Roi. Match aller/ 16e

Buts: Borja (15 e mn, 53 e mn), Arbeloa (21e mn, csc), (Ernesto, 40e mn)

Real Madrid: Dudek/ Arbeloa, Garay, Albiol, Metzelder, Drenthe/ Mahamadou Diarra, Guti puis Gago (46e mn), Van der Vaart, Granero puis Marcelo (62e mn); Benzema, Raul puis Van Nistelrooy (72e mn).

Les héros de 3 e division espagnole:

Alcorcon: Juanma/ Nagore, Iñigo López, Borja Gómez, Rubén Anuarbe/ Rubén Sanz, Sergio Mora, Diego Cascón, Fernando Béjar puis Carmelo (74e mn)/ Ernesto Gómez puis Jeremy (64e mn), Borja Pérez puis Bravo (82e mn)

Permalien 01:28:53, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE  

L'équipe B de MU assure mais le Real Madrid en prend 4 contre une équipe de National !

La preuve que les Anglais ne sont vraiment sur leurs gardes qu’en Premier League. Sur le terrain de Barsnley, deux fans du club qui équivaut à la L2 française sont entrés sur la pelouse pour marquer un but à MU dans les arrêts de jeu. Cette situation est impensable en Premier League. Ici, les stewearts ne bronchent pas. Moralité: les Anglais sont aussi cons que les Français ! [Ils ont retiré la vidéo. Voici le résumé du match]

En Coupe de la Ligue/ Curling Cup, Manchester United a gagné à Barnsley (L2 anglaise) 0-2, grâce à Welbeck (5e mn) et Owen (58e mn)

United

Foster/
Neville
Brown
Evans
Fabio/
Obertan
Anderson
Rafael
Welbeck/ Puis Tosic
Owen. Puis De Laet.
Macheda

Non utilisés:
Amos
O’Shea
King
James

[Je n’ai pas vu le match car je ne mange pas de cette Orange-là…]

En Coupe du Roi, le Real Madrid avec Guti, Raul, Benzema… a été corrigé (4-0) par son voisin Alcorcon (3e division) en 16e de finale aller de la Coupe d’Espagne et se trouve au bord de l’élimination.
Alcorcon, club de la banlieue madrilène dispose d’un budget de 1,2 million d’euros, soit environ 400 fois moins que celui du Real Madrid !
Les heures de l’entraîneur chilien Manuel Pellegrini sont comptées.
Il n’est pas à la hauteur.
Le Pt du Real le surnomme le “Wenger de la Liga".
Mieux vaut l’original que la copie…
Mais il fait meilleur vivre à Arsenal qu’au Real.
Le groupe merengue devra marquer cinq buts sans en encaisser un seul dans 15 jours au stade Santiago-Bernabeu pour aller en 8e de finale… Inutile de vous dire que c’est possible mais c’est assez minable comme enjeu pour un club de ce rang.

Buts: Borja (15 e mn, 53 e mn), Arbeloa (21e mn, csc), (Ernesto, 40e mn)

Les en dessous de tout du Real Madrid:

Dudek/ Arbeloa, Garay, Albiol, Metzelder, Drenthe/ Mahamadou Diarra, Guti puis Gago (46e mn), Van der Vaart, Granero puis Marcelo (62e mn); Benzema, Raul puis Van Nistelrooy (72e mn).

Les héros du jour:

Alcorcon: Juanma/ Nagore, Iñigo López, Borja Gómez, Rubén Anuarbe/ Rubén Sanz, Sergio Mora, Diego Cascón, Fernando Béjar puis Carmelo (74e mn)/ Ernesto Gómez puis Jeremy (64e mn), Borja Pérez puis Bravo (82e mn)

Il est grand temps que Cristiano Ronaldo revienne jouer avec le Real qui l’a fait revenir trop tôt en compétition alors qu’il n’était pas remis de son entorse. Celle que lui a provoquée S. Diawara. Comme quoi le Portugais ne fait pas de cinéma, selon la légende orchestrée par les jaloux.
Ashley Cole vient de rendre hommage à Cristiano Ronaldo : « Manchester United ne semble plus être la même équipe sans Cristiano. Il est le meilleur joueur du monde. J’adorais nos duels. Quand je suis au top, je peux rivaliser avec n’importe qui, mais lui, il était extraordinaire. J’adore l’habileté de Cristiano, mais il m’a détruit la première fois que je l’ai affronté, après une feinte qui a eu raison de moi ».

27.10.09

Permalien 10:05:10, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

La faillitte intellectuelle des responsables du foot français

Parmi le délire urbain, un fan du PSG a été fauché par une voiture qui a pris la fuite dans les rues de Marseille mais on m’a retiré la vidéo… Le football n’a rien à voir avec cette agitation.

Je n’irai pas voir un seul match de l’Euro 2016 s’il se déroule en France.
Responsable mais pas coupable.
On va encore entendre ça de la part des responsables du foot français qui n’ont toujours pas su imiter les Anglais.
Le foot français n’a jamais trouvé sa Margaret Thatcher.
Les gens qui ont critiqué sans cesse la “Dame de fer” feraient mieux de reconnaître qu’elle a mis un terme au hooliganisme en Premier League.(Je précise qu’il se manifeste toujours dans les divisions inférieures et qu’il s’exporte…)
Elle a redoré l’image de l’Angleterre par le biais du football.
Les instances internationales du foot se saisirent du drame du Heysel 1985 pour suspendre les clubs anglais des Coupes d’Europe. Ce fut une occasion en or pour empêcher Liverpool and Co de les gagner !
En quoi les Reds et les Red Devils étaient responsables du Heysel ?
Aujourd’hui, la fête règne dans tous les stades anglo-saxons alors qu’en France et en Italie(où je n’irai pas non plus en cas d’Euro italien) c’est le bordel sans nom dès qu’on organise un match qui sort de l’ordinaire.
Quand vous comparez le Liverpool-Man United (2-0) du week-end dernier avec OM-PSG on est partagé entre la crise de rire, la colère et l’indignation.
A Anfield, les gens ont passé un moment festif. Ce fut une FETE DU FOOTBALL, sur et à côté du terrain. VOILA CE QUI S’APPELLE ETRE PROFESSIONNEL.
En France, on a reporté OM-PSF alors que les fans du PSG étaient déjà à Marseille. Tout ça pour la grippe de certains joueurs. Depuis le scandale du sang, les Français claquent des dents.
On se croyait revenu au temps de la peste. C’était Ben-Hur avec Charlton Heston !
A ce rythme-là pourquoi ne pas demander aux gens qui vont au stade s’ils n’ont pas la méningite?
La France devrait avoir honte.
La France du foot est en pleine faillite intellectuelle.
Et France-Eire va sans doute signer son arrêt de mort.
A part l’OGCNICE, la L1 ne n’intéresse absolument pas.
La Premier Leage, la Liga et la Bundesliga sont les trois championnats européens qui sont les mieux organisés.
La Serie conserve son intérêt sportif.
La Ligue n’est qu’un championnat à la petite semaine. Chacun à son club mais en dehors de son équipe fétiche on se moque complétement des autres affiches. Nos yeux sont tournés vers le Barça, vers le Real Madrid, vers Liverpool, vers l’Emirates Stadium, vers Chelsea, ainsi de suite…
Si les fans du PSG se sont mis en colère à Marseille, c’est compréhensible. Cependant, ce n’était pas la peine de foncer en voiture sur quelqu’un et de s’enfuir. Cela s’appelle de la lâcheté.
Triste spectacle.
Et maintenant, j’entends que le OM-PSG peut être organisé avant Eire-France ou entre Eire-France et France-Eire.
Quand je vous disais, que nous étions dans la faillite intellectuelle.
Je vous signale que l’un de nos dirigeants du foot français joue parfois dans des opérettes…

Permalien 01:14:32, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Dragan Stojkovic a marqué un but exceptionnel du banc de touche !

Et si Dragan Stojkovic venait de marquer le but du siècle ?
Aujourd’hui entraîneur du Nagoya Grampus Eight (Japon), il vient de reprendre un ballon du bord de la touche pour l’envoyer au fond des filets.
Un geste technique magistral. Une reprise de volée, signature d’un géant du football !
Ce n’est pas une surprise car le Serbe fut l’un des plus grands techniciens de sa génération.
Un orfèvre. Un fabriquant de caviar Petrossian.
L’ex Marseillais était un magicien.
En s’amusant, il vient donc d’expédier une frappe fabuleuse de l’extérieur du pied à plus de 50 m des buts depuis la zone “neutre” des managers. Et elle est allée finir au fond des filets !
Dépourvu de la moindre admiration pour Stojkovic, l’arbitre a déclaré ce geste comme un acte d’anti-jeu et a expulsé l’entraîneur qui est allé dans les tribunes.
Beau de voir son geste.
Triste de le voir puni comme si c’était un voyou.
Au lieu de l’expulser, il fallait l’applaudir et le déclarer trèsor national.

Permalien 00:31:56, Catégories: THE RED DEVILS  

Ferguson fait débuter Gabriel Obertan en Carling Cup

Sir Ferguson, à Anfield, juste après la défaite de Man U, O-2, face aux Reds. Il parle de ce qu’il estime être des erreurs d’arbitrage mais accepte la défaire et salue les Reds.

Demain en Coupe de la Ligue, Gabriel Obertan débute le match à Barnsley (L2 anglaise).
Le Français recruté à l’intersaison était blessé lors du transfert.
Grand seigneur, Ferguson n’a pas remis en cause le transfert.
Depuis la recrue était en soins intensifs avec l’ambition de retrouver vite son meileur niveau.
Il a donné satisfaction à Ole Gunnar Solskjaer avec la réserve des Red Devils.
Man U a besoin de sang neuf et Obertan doit être performant d’emblée au poste de milieu offensif.
Le plus urgent est de trouver un gros calibre en défense centrale. Rio Ferdinand n’est plus ce qu’il était.
Ferguson l’aime plus que les fans.
Vous savez ce qu’on dit de Ferdinand: “Il joue avec une glace pour se voir…”
En plus, il a évité un contrôle antidopage qui lui a valu une suspension…
Il n’a plus de vitesse et n’est plus concentré comme jadis.
Les agents devraient se manifester auprés de Ferguson pour vanter leur poulain.
Ferdinand doit songer à organiser son jubilé. Le plus tôt sera le mieux.

Permalien 00:17:04, Catégories: THE RED DEVILS  

Bravo à Liverpool qui a donné une leçon de sportivité

“Il y avait une ambiance histérique” a dit Sir Ferguson à propos de l’ambiance qui régnait à Anfield, avant, pendant et après Liverpool-Manchester United (2-0).
Je ne suis pas du tout d’accord avec ce jugement qui cache une certaine amertume.
De fait, Ferguson regrette la ferveur qui régnait à Old Trafford jusqu’à la fin de l’ère Cantona.
Depuis l’agrandissement du stade a donné la part belle aux bobos, ce qui a provoqué le départ de la classe ouvrière qui suit les matchs à la télé ou dans les pubs.
Anfield, a le mérite de n’avoir pas vendu son âme au diable. Je parle du public car le club est aux mains d’affairistres américains moins doué que la famille Glazer, à MU.
Dimanche, les fans des Reds ont été magnifiques.
Et pourtant, ils avaient des raisons d’être mécontents. Quatre défaites consécutives. Battu par Lyon en C1, à la maison.
Le pire: ce fut la défaite à cause d’un ballon lancé par un gamin.
Et bien au lieu de siffler les leurs, ils les ont applaudis à tout casser.
Voilà pourquoi j’aime tant l’Angleterre du foot.
J’ai entendu un spectateur lyonnais dire: “On parle des hooligans mais nous avons été superbement accueillis à Liverpool. Vraiment les Anglais, c’est quelque chose!” J’étais heureux d’entendre cela.
Dimanche, les gens lançaient des ballons pour se moquer du match du week-end précédant.
Ils étaient lancé par des supporters de MU mais aussi par des gars de Liverpool.
Pas un seul incident dans le match.Bi en dehors. Et pourtant, l’enjeu, la rivalité étaient considérables.
Les deux clubs ont gagné chacun 18 titres de Premier League.
Le “Clasico” c’est eux et non pas OM-PSG. Ce match-ci n’a pas eu lieu pour des raisons de grippe. Et si des joueurs ont des dents cariées, joueront-ils ? Et à Marseille, il y a eu des combats de rue minables. Le dégré zèro du football.
Le foot anglais a réglé les problèmes de violence en Premier League.
La France a toujours les siens en L1.
Les bagarres à Marseille ne donne pas envie de voir un EURO 2016 en France. Ni en Italie d’ailleurs, où le racisme est si présent.

26.10.09

Permalien 16:07:18, Catégories: LE GYM E BASTA  

Faites mieux connaissance avec Didier Ollé-Nicolle. Personne à Lyon ne l'a félicité !

Retour sur l’interview de Didier Ollé-Nicolle, fin juillet 2009.
On y entend des analyses et des remarques que d’aucuns comprendront mieux après la démonstration du Gym devant Lyon humilié 4-1 au stade du Ray. Nice a réussi là où Liverpool échoua !

Il était à deux doigts d’être limogé avant Nice-Lyon. “Ses jours sont comptés” disaient les mauvaises langues prêtent à se réjouir du malheur d’autrui.
C’est un héros, depuis la victoire des Aiglons sur l’OL, 4-1…
Ainsi va la vie dans le football. Et c’est tant mieux.
Plus la pression est grande, plus les performances sont grandes.
La conversation en début de semaine a porté ses fruits.
En dix matchs en L1, Ollé-Nicolle en a gagné 3- et quelles victoires (à Saint-Etienne, puis face à VA qui menait pourtant 0-2, et enfin contre Lyon ridiculisé par Nice, 4-1- et fait deux nuls, pour 5 défaites aussi cuisantes que les succès sont fantastiques.
Il est donc dans la moyenne.
Grandeur du foot.
Un jour en bas.
Un jour en haut.
Didier Ollé-Nicolle peut très bien être le coach de l’année.
J’ai remarqué en tout cas que ni le coach de Lyon ni son président n’ont félicité l’entraîneur de Nice.
Deux beaux goujats.
Ne pas saluer un nouvel arrivé en L1 est peut-être la plus haute forme de respect.
Cela veut dire qu’ils en ont peur !
Qui sait si un jour, le pt de Lyon ne va venir nous prendre Ollé-Nicolle comme il nous a pris Lloris et Ederson ?
Pour l’instant, Ollé-Nicolle a mis Lyon à terre.
Mieux que Benitez de Liverpool.
« Sans ce but évitable en fin de match, on pourrait dire que c’était le match parfait", a dit le coach niçois, au terme du 4-1 pour les siens.

Didier Ollé-Nicolle est un ancien footballeur, devenu entraîneur. Il est né le 2 septembre 1961 à Belley (Ain). En fin de saison 2008-2009 il quitte le Clermont Foot en Ligue 2 pour prendre en charge l’OGC Nice en Ligue 1

Permalien 10:57:51, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND  

Emir Cantona, le fils du King et de Rachida Brakni est né.

La comédienne Rachida Brakni vient de mettre au monde Emir qui vient agrandir la famille Cantona.
Le fils du King s’appelle Emir qui veut dire ROI. De coeur, bien sûr. C’est le petit frère de Raphaël et de Joséphine.
Je rappelle à ceux qui ne l’auraient pas compris que Cantona, prénom Eric, a relancé le football anglais à lui tout seul. Avant qu’il ne remporte la Premier League avec Leeds en 1992, on ne parlait que de la Serie A. Son impact a été si grand à Manchester U que peu à peu les médias, les financiers ont regardé ses exploits et ont investi dans le foot. Aujourd’hui, le foot anglais est suivi par toute la planète. Et Eric a choisi une autre moyen d’expression.
Bienvenue au fils du King !
Les parents du nouveau-né lui expliqueront qu’enfant il vaut mieux se fabriquer un arc avec du bois de la forêt que de jouer à la vidéo.

A coup sûr, Manchester United a un nouveau supporter: Emir Cantona, et peut-être un nouveau joueur, qui sait…

Permalien 09:45:26, Catégories: THE RED DEVILS, FOOT FRANCHOUILLARD  

La France a reporté OM-PSG quand la fête a eu lieu lors de Liverpool-Manchester United

D’un côté, la joie et le bonheur d’Anfied; de l’autre un désertique Vélodrome à Marseille.
D’un côté la compétence anglaise en matière de football depuis presque un quart de siècle; de l’autre, la culture du profit entre les dirigeants et les gens de l’audiovisuel.

LIVERPOOL 2 (Torres 65e mn, Ngog 96e mn ) - MANCHESTER UNITED 0

Liverpool (4-4-2): Reina/ Johnson, Carragher, Agger, Insua/ Lucas, Mascherano, Benayoun (Skrtel 90,5),Kuyt/ Aurelio, Torres (Ngog 81)
Non utilisés:Cavalieri, Voronin, Babel, Spearing, Degen.

Manchester United (4-4-2) :Van der Sar/ O’Shea, Ferdinand, Vidic, Evra/ Valencia, Carrick, Scholes (Nani 74,5), Giggs/ Berbatov (Owen 74,5), Rooney.
Non utlisés: Foster, Neville, Fabio, Evans, Anderson.

Spectateurs: 44,188 ont assisté au match à Anfied.
Ce fut la fête du football.

…………………….

En France pour cause de grippe A, le “clasico” Marseille-PSG a été reporté parce que trois joueurs parisiens ont la mauvaise grippe.
La Ligue national a très mal géré I’événement qu’il aurait fallu reporté dès hier soir au lieu de laisser descendre les milliers de fan dans le Midi. Cela leur a coûté au minimun 300 euros chacun.
A Marseille, il y a encore eu de la castagne entre fans opposés.

……………………..

La France est à des années-lumière de l’Angleterre…

Permalien 01:19:17, Catégories: LE GYM E BASTA, ANTI-FOOTBALL  

L'exploit de l'OGCNice est quasi passé sous silence

Maradona a vraiment raison de se moquer des médias qui manipulent l’opinion ! C’est le seul qui soit du côté du public.

Par curiosité j’ai regardé l’émission 100 % football sur M6.
De la radio filmée.
Pratiquement aucune image de matchs.
Rien de rien.
Que du plateau avec des cumulards que l’on voit, entend et lit partout. Toujours les mêmes !
Avec en prime le président de l’OL qui fait de la retape après la baffe reçue à Nice.
On n’a vu que lui après la punition que ses joueurs ont reçue au Ray.
Il lui fallait faire remonter la Bourse!
Une chose est sûre: sans Lyon, son pt ne serait qu’un anonyme.
Bien sûr, personne n’a parlé de la manière dont a joué Nice.
Personne n’a dit un mot sur Didier Ollé-Nicolle qu’ils méprisent car il vient de L2. C’est lui que l’on aurait dû inviter.
Ou Gilbert Stellardo, le pt de Nice.
Et surtout pas le représentant des perdants qui a eu le culot de dire que le PSG était plus médiatisé que l’OL !
Voilà ce que j’ai retenu de ce qu’on a dit dans cette émission sur la victoire de Nice a été tranformée en défaite de Lyon. (On voit tout le travail qu’il reste à faire pour imposer Nice parmi l’élite!):
“LA DEFAITE DE LYON A NICE EST UN ACCIDENT.”
“C’est à cause des adducteurs des joueurs de Lyon qui sont tous fatigués.”
“Lyon a perdu parce que Lloris ne jouait pas.”
“C’est la faute aux nouvelles chaussures des Lyonnais qui font du mal à la voute plantaire.”
“Lyon est déstabilisé parce que l’OL a un nouveau préparateur physique.”
“Devant Bordeaux, Saint-Etienne et Paris, les Lyonnais sont plus motivés que face à Nice.”
“Comme à Nice, il n’y avait pas d’enjeu, l’OL était moins mobilisé.”
Je n’invente rien. Tout ce mépris a suinté de l’écran.
La France n’est vraiment pas un pays de football.
Déconsidérer de la sorte son adversaire c’est de la politique et absolument pas du football.
Les médias ne parlent que des villes les plus peuplées de lecteurs potentiels: Paris, Lyon, Marseille.
Quand Lille, tourne bien, on en parle beaucoup car la presse écrite se vend bien dans cette région.
Saint-Etienne a droit à un traitement de faveur, en raison de la nostalgie.
Bordeaux a mauvaise presse car c’est un club beaucoup trop sage depuis la fin de l’ère Claude Bez.
Auxerre sans l’étendard Guy Roux n’intéresse plus.
Monaco est trop bling bling.
Toulouse trop rubgy.
Strasbourg et Nantes sont au purgatoire de la L2.
Le Mans ne passionne pas les foules, à l’identique du premier ministre natif de la région, homme qui manque de scandales pour les gros titres.
Lens (et son “meilleur public de France") sert à faire croire que la presse est proche des gens modestes.
Tous les autres clubs sont mis en évidence que lorsqu’ils réalisent un exploit.
Les médias n’aiment pas parler de Lorient, VA, Grenoble, Sochaux, Nancy…
Et Nice ?
Nissa la Bella est traitée comme une ville étrangère. Un ville de Serie B…

25.10.09

Permalien 22:46:21, Catégories: LE GYM E BASTA  

Cinq grands matchs de l'OGCNICE

Permalien 18:04:33, Catégories: THE RED DEVILS  

Liverpool a maîtrisé Manchester United, de A à Z

Liverpool était dans les cordes de la Premier League, avec son entraîneur R. Benitez mal mené par ses détracteurs.
La réponse est venue du terrain.
Par Fernando Torres (64e mn) et David Ngog (90e mn + 5e)
La victoire de Liverpool ne souffre d’aucune contestation.
Et la défaite de Manchester U n’est pas une catastrophe nationale. Ce match n’était pas décisif pour le titre. Nous ne sommes pas à 5 journées de la fin de championnat.
Ce fut un grand combat physique avec plein d’engagement.
On a vu des erreurs d’arbitrage. Un carton jaune donné en dépit du bon sens à Evra qui n’avait absolument pas touché Torres, tombé tout seul.
Carragher lui aurait dû écoper d’un rouge car en dernier défenseur, il a chargé irrégulièrement un Red Devil.
Cependant, ces deux fausses notes n’ont pas eu d’influence sur le score.
Ayant perdu 4 matchs de suite, Liverpool devait réagir et a bien réagi collectivement.
Jusqu’à la 64 e mn, c’était un grand 0-0.
Puis parti en profondeur, Torres fut servi de manière épatante par Benayoun. Torres prit le meilleur sur Ferdinand et fusilla van der Sar qui aurait mieux fait de rester debout sur sa ligne.
Ensuite, MU se livra davantage pour égaliser et dans ce cas cela se termine par 1-1 ou 2-0.
Dans un beau contre avec Kuyt, Ngog descendit tout le terrain pour aller tromper le portier hollandais de MU.
Le jeune homme, 20 ans, de Gennevilliers dégage tout le temps une joie de jouer.
La messe était dite: 2-0.
Le peuple rouge pouvait libérer sa joie.
le combat fut superbe.
Autant la violence directe du rugby ne m’a jamais subjugué, autant les duels des footballeurs toujours à la limite du permis sont fascinants.
Ce fut un grand match, assez équilibré. Pas comme Nice qui a fait cavalier seul devant Lyon. Donc Nice est plus fort que Liverpool. Dans la semaine, oui !
Manchester à mieux résisté que l’OL totalement sous l’éteignoir.
MU ne va pas gagner tous les matchs. Faut pas croire.
Liverpool a joué à la vie à la mort.
Le match se déroula dans une ambiance festive. Il n’y a pas eu les débordements des OM-PSG…
Ah! si Nice-Lyon avait eu un tel écrin!
La football reste le sport roi.
Ce flux et ce reflux…
La vie dans toute sa splendeur.
A la fin, il y avait un grand respect entre les adversaires.
Les Red Devils ont accepté la défaite même s’ils ont manifesté leur mécontentement auprès de l’arbitre à la mi-temps. Ce dernier aurait pu siffler un penalty pour une poussée dans le dos de Giggs.
Les fameux détails qui font basculer les matchs d’un côté ou de l’autre.
Laissons la mesquinerie et disons un grand bravo à Liverpool.
Pour l’instant nous sommes à 18 titres de Premier League chacun.
On va voir qui va passer à 19, le premier.
Le titre 2009-2010 ne s’est pas joué aujourd’hui.

Man United

Van der Sar (6). A bien tenu la boutique jusqu’à ce que sa défense explose sous la puissance du taureau Torres, avant-centre de rêve éveillé. Que d’harmonie dans son jeu. Un régal visuel. Ah! Ce visage poupin prêt à foncer tête première pour faire céder toutes les portes.
O’Shea (4) Parfois à force de jouer à toutes les places il n’est nulle part.
Ferdinand (1) Joueur has been. Il a été incapable de s’opposer à Torres qui l’a battu au bout de son sprint dans un corps à corps inégal tant l’Espagnol a de puissance. Ferdinand est aussi connu pour être producteur d’une émission télé. Qu’il s’y consacre désormais. Sa place est dans les tribunes. Evans est plus performant.
Vidic (4) A force de suppléer Ferdinand, il joue trop souvent dans le rouge, au point d’un récolter un de l’arbitre. Ce qui fut le cas contre les Reds. Averti deux fois, il a pris le chemin des vestiaires à la 88 e mn.
Evra (6). Tant d’énergie dépensée pour finalement prendre aucun point.
Valencia (6) Bon match. A frappé sur la transversale à 1-0. Grosse activité. N’a pas l’étincelle de Cristiano Ronaldo. C’est un travailleur technique mais il n’a pas le toucher de balle divin.
Scholes.(2) Dans ce genre de match on voit que sa carte vermeil ne lui donne pas accès à l’exploit. Puis Nani(74e mn) (0) Un disiel n’a rien à faire dans un Grand Prix. Erreur de casting.
Carrick (2) Là on a vu qu’il n’a pas la dimension de Fletcher. Trop besogneux.
Giggs (5). Correct sans plus. Très décevant dans ses coups francs.
Berbatov. (1) Peut jouer “DORMEUR” dans une prochaine version de Blanche Neige et les 7 Nains. Puis Owen(73e mn) 1. Trop léger dans les combats poids lourds. A été descendu vers la fin là où Torres serait resté debout.
Rooney (2) Absent des débats. Semblait chercher Cristiano Ronaldo. On le sent orphelin du Ballon d’or 2008.

Coach: Ferguson: (1). Devrait songer à recruter un attaquant de classe mondiale. Sans CR7, MU n’a plus de fantaisie réfléchie. Sans Tevez, MU n’a plus de puissance dévastatrice. Qui va marquer pour MU ? On se le demande. Ferguson a sans doute été aveuglé par son propre palmarès au mercato d’été. Il a dû se dire comme Napoléon: “Moi et 50 000 hommes cela fait 500 000 !” Ce n’est pas parce qu’il est sur le banc que MU va gagner tout le temps. Ferguson doit recruter au plus vite un grand 9. Et un arrière central comme on disait…

Non utilisés:
Foster
Neville
Evans
Fabio
Anderson

A Liverpool, un solide Carragher a bien tenu la maison, Kuyt fut royal dans la récupération et distribution, Benayoun (qui ressemble à Gary Neville) a été le chef d’orchestre, Torres est un modéle d’équilibre entre le physique, l’intelligence et la coordination de gestes. Mascherano a été explusé comme Vidic…

Résultats

West Ham 2 - 2 Arsenal
Manchester City 2 - 2 Fulham
Liverpool 2 - 0 Manchester United
Bolton 3 - 2 Everton

Classement

1 Chelsea 24 pts 10 matchs
2 Manchester United 22/ 10
3 Arsenal 19/ 9
4 Tottenham 19/ 10
5 Liverpool 18/ 10
6 Manchester City 18/ 9

Permalien 11:08:46, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

OM O - PSG 3 virus H1N1... Le match est reporté.

Aux dernières nouvelles, J.Clément a aussi la grippe A. Avec Ludovic Giuly et Mamadou Sakho cela fait trois parisiens qui ont contracté le virus H1N1 de la grippe A.
Ce qu’on appelle Clasico - pour imiter Real-Barça- est de plus en plus incertain… mais comme C+ nous vend ce match comme si c’était Barcelone-Real Madrid, il aura lieu. On ne peut pas attraper la grippe en regardant la télé…
En définitif, la rencontre a finalement été reportée.
Ce qui est stupide c’est que le PSG est descendu dans le Midi pour rien…
Rappelons que ce match n’était diffusé dans aucun grand pays de football.
A part la France, le monde entier se moque complétement de cette affiche.
En revanche, des millions de téléspectateurs, en Europe, Asie, Afrique, Amériques… ont suivi la retransmission en direct de Liverpool-Manchester United.

PS: Ce qui est contrariant c’est la diffusion du documentaire sur Marcel Cerdan, signé par Jean-Christophe Rosé qui nous a déjà donné un Maradona de grande qualité. France 5. 15 h 30. Voir un extrait: http://blog.leparisien.fr/brl-tv/2009/10/france-5-ressuscite-marcel-cerdan.html

Permalien 10:02:23, Catégories: LE GYM E BASTA  

Loïc Rémy ridiculise Lyon, son club formateur qui n'a pas cru en lui...

Pour le plaisir… Le quatrième but, celui de Rémy, est un chef d’oeuvre. Frapper de la sorte du gauche… Chapeau Monsieur ! Rémy mérite de participer aux barrages contre l’Eire. Henry ne peut plus faire ce que Rémy fait. Voir Henry et Remy ensemble, cela serait magnifique.

Quand on dit que la ville de Nice est maltraitée par les médias on nous traite de paranoïaques et pourtant !
C’est toujours pareil, L’Equipe titre sur Paris et non pas sur Nice…
Sur le côté on lit en petit :"Lyon en mille morceaux".
On voit ça en Une, au lieu de voir Rémy cavalait.
L’infos pour eux c’est la défaite de Lyon et non pas la victoire de Nice.
Si Henry nous sortait en ce moment un match comme celui de Remy hier soir, ils lui donneraient le Ballon d’or 2009 !
Comme je vous le disais, ils disent que Nice a gagné parce que Lyon a mal joué alors que Lyon a mal joué parce que Nice les a broyés !
J’aime mieux être Niçois avec tous nos défauts que Lyonnais avec toutes leurs qualités.
La Méditerranée, ils ne l’auront jamais alors qu’elle nous tend les bras tous jours.
Je signale à L’Equipe qu’il y a 350 000 habitants à Nice. Autant de lecteurs en moins.
Quand je faisais On refait le match… les gros bonnets médiatiques du foot me disaient en off: “Tu ne vas pas comparer Nice à Lyon, Marseille ou Paris…” Chaque fois que je parlais de l’OGCNice ils me regardaient comme un martien. Pour eux Nice = rien. Quand on aura, le nouveau stade, ils vont comprendre… Gagner Lyon c’est bien. Devélopper le club c’est mieux.

24.10.09

Permalien 23:58:04, Catégories: THE RED DEVILS  

Après Nice-Lyon (4-1) que la fête continue avec Liverpool-Man United

Demain les Diables Rouges viennent à Anfield pour dire:
“Bon c’est fini. Votre règne est terminé! Nous allons devenir le club qui a gagné le plus grand nombre de Premier League, et dès cette saison !” Les deux clubs ont leur compteur bloqué à 18 titres…

J’ai accompli la moitié du versant du week-end.
Nice a pulvérisé Lyon façon puzzle, laissant entrevoir ce que sera le nouveau stade de Nice en 2013.
La chaleur et la démesure niçoises vont faire du bien à la L1.
Restons vivants pour voir ça !
Quand Nice gagne, je dors bien.
Demain gros morceau : Liverpool-Manchester U à Anfield, 15 h (heures françaises, attention à votre montre avec le changement d’horaire…)
Si Nice a battu Lyon qui a battu Liverpool que va faire MU demain ?
Tout est possible.
Soit Liverpool se révolte et gagne.
Soit MU est conquérant et propose une nouvelle fois son football basé sur la patience dans la construction.
Un nul ? Je n’espère pas ça.
Les Reds ne gagnent plus depuis 4 matchs.
MU va à Liverpool pour prendre les 3 points.
S’endormir sur un 4-1 (Nice-Lyon) pour attendre un REDS- RED DEVILS cela s’appelle du rêve éveillé.
Ma passion pour le football n’a pas pris une seule ride.
Plus je vois des matchs, plus le football me plait.
C’est vraiment un jeu génial.
Par sa simplicité.
Par sa grandeur d’âme.

MU m’a tout donné. J’attends que ma ville natale, Nice, fasse la même chose.

Permalien 22:55:04, Catégories: LE GYM E BASTA  

Les Aiglons ont mangé du Lyon ! Miam miam...

On est vraiment un club spécial.
Les entraîneurs changent, les joueurs vont et viennent, mais il reste ce brin de folie spécial à Nice. C’est le brin qui est spécial et pas la folie, commune à presque tous.
On peut se faire taper par n’importe qui mais on peut aller gagner à Marseille et à Paris, on peut battre 3-4 Monaco alors qu’on perdait 3-0 sur le rocher, et on peut surtout exploser le leader Lyon, présentait comme le Barça des grands jours.
«Une fessée qui fait mal» a reconnu le président Aulas qui n’a pas eu besoin d’aller voir l’arbitre.
Lyon a battu Liverpool mais Nice a joué comme Manchester United !
Et un, et deux, et trois, et quatre à 1 !
Lyon c’est pris une grosse claque à Nice.
Il n’y a rien à en dire: sinon que l’OGCNice n’a pas volé sa victoire.
Je l’avais prévu dans l’édito du programme:
“Ce n’est pas parce que Lyon a battu Liverpool que les Gones vont nous laminer dans tous les compartiments du jeu. Leur triomphe à Liverpool peut-être notre chance car si les Lyonnais étaient restés sur la défaite enregistrée contre les Sochaliens, ils seraient venus au Ray dans un état de mobilisation générale. On saura à la fin de ce Nice-Lyon, si Liverpool nous a rendus un grand service sans le savoir. “
Et voilà, j’en ai rêvé, Nice l’a fait.
Je peux vous dire que si le Gym avait reçu Le Mans, les Aiglons auraient perdu.
Nice s’est toujours bien comporté devant les “gros bras".
Depuis toujours, c’est dans la fibre du maillot rouge et noir.
Dès l’entame du match, on vu que Nice n’avait pas de complexe.
Et ce soir, tout nous a souri.
Bye! bye! la poisse.
Bien sûr on n’est pas premier mais cela fait un bien fou de savoir que les victoires à St-Etienne et contre V.A. n’étaient dûes au hasard.
Avec ce qu’on a vu ce soir, on sait que Nice n’est pas mort.
Faut rester humble et jouer derrière avec sérieux comme lors de ce triomphe contre un épouvantail de L1.
Si Nice à battu Lyon qui a battu Liverpool cela signifie que Nice… Oui je sais, je m’enflamme !
On a vu ce soir, qu’avec un grand stade, Nice sera un grand de L1. Et après on verra.
Les Aiglons ont dévoré l’OL tout cru. Ils ont même rongé les os.
Les Aiglons c’étaient des vautours morts de faim !
Les médias vont dire que Lyon a mal joué, que Lyon était cuit, que l’on a fait un faux, que c’est un accident…
Si le PSG avait battu Lyon cela ferait l’ouverture du JT de 20 h !
A la vérité, c’est Nice qui a bien joué.

NICE- Olympique Lyonnais 4 à 1 (mi-temps 2-0)

10.800 spectateurs environ. Carton rouge aux Niçois qui ne sont pas montés au Ray !

Buts : Bagayoko (19e), Cissokho (40e csc) Hellebuyck (65e), Rémy (77e) pour Nice ; Ederson (81e) pour Lyon

Avertissements : Coulibaly à Nice ; Cissokho, Gonalons, Reveillère à Lyon

Nice :

Ospina/ 10+ Grandiose. Goal et en même temps libéro et stoppeur. Il a boxé un ballon à l’horizontale de manière féérique. Une valeur sûre du football international
Mabiala 10 Bien dans son match
Apam 10 +++ Enormissime.
Paisley 10 + A fait taire les critiques
Gace/ 10 Solide
Coulibaly/ 10 A bien marché sur l’homme
Sablé © 10 Enfin le gros match
Hellebuyck/ 10 Catapulte-man est de retour. A marqué un but de véritable avant-centre.
Rémy 10 ++++ Un homme quatre étoiles. Son but est de la race des seigneurs. Sa frappe divine. Seul un virtuose peut faire ça. Puis Bamogo (88e) Non noté
Bagayoko 10 + Lui aussi a répondu présent. Son but est tranchant, majestueux. Puis Echouafni (85e) Non noté
Mounier 10 Un Balmont technique

Entraîneur: Ollé-Nicolle 10+ Quand Nice gagne avec lui ce n’est pas petit bras. Ce succès lui sauve la vie. Bonne chance pour la suite. Quel entraîneur de L1 a mis 4 pions dans la tronche de Lyon ? Lui et puis qui ?

Lyon :

Vercoutre/ 0 Hors service
Réveillère 1 Une énigme
Cris 1 Balayé
Toulalan 1 Au bout du rouleau.
Cissokho/ 0 Bourde-man. Puis Bastos (46e) 0 Il a joué ?
Makoun 1 Dépassé par les événements
Pjanic, 0 A sa place à la Victorine, sans la pose maquillage
Gonalons/ 0 Ce n’est pas toujours la C1… Puis Ederson (67e) 8 En quelques minutes à montré sa classe. Le seul créateur sur le terrain. Il est très mal utilisé par Puel
Govou © 2 A fait illusion
Lisandro, 0 Court beaucoup mais où va-t-il ?
Gomis. 0 Rémy lui a montré comment on doit jouer devant. Puis Delgado (78e) 5 Heureusement qu’il n’a pas joué…

Entraîneur: Puel 0. Incapable de gérer l’après C1.

Quel malin ce Lloris. Il a préféré ne pas jouer. Quel visionnaire !
Ederson a mis son but… Encore un Nissart déguisé en Gone…

Nice doit travailler sur ce ONZE basique. Les absents ont eu tort.
C’est le match référence.
Faut pas que cela soit un exploit.
Faut confirmer contre Le Mans, au Ray.

«Match à oublier» a confié Claude Puel. Oui, sauf quand on est Nissart !

PS: Grâce à Nice, Bordeaux est 1 er de L1 avec 22 points devant Monaco, 21 pts, (Bravo!) et Lyon, 20 pts. Nice est désormais 14 e avec 11 points. Les flammes de l’enfer de L2 s’éloignent un peu.

Permalien 10:20:34, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Le Nissart de l'O.L. , Hugo Lloris, ne jouera pas Nice-Lyon

Un éditorial ce n’est pas un torrent de boue déverser sur son club ni une brosse à reluire.
Je suis là pour servir le club de ma ville natale. Et seule la mort me coupera de lui, et d’elle.
Toute ma famille repose dans la terre niçoise. Pas touche à Nice ! Pas touche à l’OGCNice !

Lloris a déclaré forfait pour Nice-Lyon.
De son côté Nice enregistre une impressionnante suite d’absents: Cid, Mouloungui, Poté (blessés), Diakité (malade), Traoré (reprise), Faé (suspendus), Quansah (sélection), Adu (choix de l’entraîneur).
Voici le groupe des Aiglons, avec la présence Quartey qui fut annoncé comme le nouvel Apam et la première apparition du jeune attaquant Serge Nyuiadzi.
Gardiens : Ospina, Letizi.
Défenseurs : Apam, Cantareil, Coulibaly, Gace, Mabiala, Paisley, Quartey
Milieux : Ben Saada, Echouafni, Hellebuyck, Sablé
Attaquants : Bagayoko, Bamogo, Mounier, Nyuiadzi, Rémy.

J’entends les ricanements de beaucoup qui disent: “C’est un effectif de L2 entraîné par un entraîneur de L2…” C’est avoir beaucoup de mépris pour les joueurs et pour les sportifs en général. Je ne tomberai jamais dans la facilité de nuire à un groupe dans la difficulté. C’est dans la douleur que les équipes naissent. Une association de copains n’a jamais fait une grande équipe. Seuls les résultats soudent les équipiers.

Voici le groupe Lyonnais qui a eu le bonheur de battre Liverpool à Anfield:

Les 19 lyonnais: Hartock, Vercoutre - Cris, Réveillère, Clerc, Cissokho, Kolodziejczak - Toulalan, Gonalons, Makoun, Pjanic, Bastos, Delgado, Ederson, Govou - Belfodil, Tafer, Gomis, Lisandro
Absents: Bodmer, C.Anderson, Boumsong, Lloris, Källström (blessés), Gassama, Beynie, Mehamha, Lacazette, Grenier, Seguin, Faure, Fontaine (choix de l’entraîneur)

Comme on le voit, si Nice gagne, on pourra parler d’exploit.

L’Edito du programme de Nice-Lyon. Je reste optimiste sinon mieux vaut déclarer forfait: “Impossible n’est pas Niçois:
Recevoir Lyon qui vient de battre Liverpool en Champions League (1-2), à Anfield Road, est un grand honneur. Si nous étions en L2 nous n’aurions pas le plaisir de voir cette affiche. L’ESPOIR FAIT VIVRE. N’ont-ils pas perdu chez eux lors de la dernière journée de L1 contre Sochaux (0-2) ? En football tout est possible, sur un match. Il n’est pas question de se dire: le match est perdu d’avance : nous sommes 19e avec 8 points et la plus mauvaise défense (20 buts) tandis qu’ils sont 1er et invaincus… Ce n’est pas parce que Lyon a battu Liverpool que les Gones vont nous laminer dans tous les compartiments du jeu. Leur triomphe peut-être notre chance car si les Lyonnais étaient restés sur la défaite enregistrée contre les Sochaliens, ils seraient venus au Ray dans un état de mobilisation générale. On saura à la fin de ce Nice-Lyon, si Liverpool nous a rendus un grand service sans le savoir.
L’idéal est d’aborder la rencontre de manière positive car nous ne sommes en fait qu’à 3 points du douzième (Toulouse). On a connu situation plus périlleuse. Voici des arguments en notre faveur : Lyon a joué un match européen à haute intensité pendant que nous étions tranquillement en récupération ; la victoire en terre anglaise peut avoir dans leur tête valeur d’aboutissement et donc provoquer un certain relâchement ; certains adversaires sont sans doute usés physiquement ; d’autres vont nous prendre de haut et croire qu’ils vont vivre une promenade de santé au Ray, persuadés de vaincre sans appuyer sur l’accélérateur… Les Aiglons sont loin d’avoir perdu dès le coup d’envoi. A eux d’être concentré 100% comme les Lyonnais le furent mercredi soir. Pour bien jouer, IL FAUT QU’AU MOINS 7 JOUEURS SOIENT A L’UNISSON. ON VA AUGMENTER LE POURCENTAGE POUR PASSER A 11 PLUS le banc, le staff, le Ray, bref tout le monde ! Le premier devoir est de stopper l’avalanche de buts : en 9 journées, nous en avons encaissés deux fois plus que la saison passée à la même époque. Facile à dire ; difficile à faire. Toute histoire à une fin, et il est urgent désormais de fermer notre maison à double tour pour éviter les cambriolages, en notre présence en plus…
Les talents individuels sont importants dans une équipe mais ils ne sont pas essentiels. On peut avoir les plus beaux joyaux du monde, si nous n’avons pas le fil commun pour les unir, on ne pourra jamais les réunir dans un collier. Il faut que le liant entre toutes les lignes de l’OGCNice embrouille celles de nos adversaires. Face à Lyon, on souhaite à nos Aiglons de se parler de la plus belle des façons avec le ballon pour langue commune. On salue aussi le passage à Nice de nos grands amis Ederson et Lloris auxquels nous sommes très attachés. «Eder» est le plus Niçois des Brésiliens et Hugo est la fierté de tous les Niçois. Voir un Nissart garder la cage de l’équipe de France est un bonheur permanent. Issa Nissa !”
Je m’en suis pas mal tiré vu qu’il y a le feu sportif dans la maison Rouge et Noir.
Nice ne peut pas jouer le nul. C’est la meilleure façon de perdre. Soit Nice crée la surprise de la journée. Soit Nice confirme dans le côté négatif. Le football est une fabrique de surprises, bonnes ou mauvaises. Si Nice perd, cela n’étonnera personne. Nous ne sommes plus dans les années passées, quand on pouvait rivaliser sans pour autant gagner. Aujourd’hui, le favori c’est Lyon à 90 %. Quand on a battu Liverpool, on vient à Nice en roues libres. Eh bien justement, des Niçois bien concentrés peuvent riposter et s’imposer.

Permalien 09:36:31, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, LA MAISON BLANCHE  

Les socios du Real traitent Benzema de "paresseux".

Benzema rêvait de jouer au Real. Maintenant qu’il y est, il faut qu’il y soit à 100 % au lieu de dormir quand il est aligné dans l’attaque madrilène. Alors que Raul suit l’action de jeu jusqu’au bout, Benzema tourne le dos à la cage de l’AC Milan. Cette action de non jeu de Benzema n’en finit plus de faire parler en Espagne où on le prend de plus en plus pour un touriste.

Le Français est en train de subir ce que Maradona et C. Ronaldo supportent tous les jours. Cela s’appelle la PRESSION.
L’apprentissage de l’école de la modestie…
A l’inverse des Français qui mettent l’étranger au sommet dès qu’il signe dans un club, les Espagnols dégaînent vite sur les étrangers pour mettre en évidence les qualités de leurs concitoyens.
Il suffit de voir ce qui se passe avec Benzema.
L’ancien protégé de Bernard Lacombe est en train de réaliser que les journaleux français ne peuvent plus le protéger en une de L’Equipe dans l’espoir d’inventer une nouvelle icône pour vendre leur paperasse. Pendant tous les matchs de préparation, Benzema fut monter au sommet par le quotidien français. Ce fut une grave erreur. Benzema n’avait rien prouvé du tout.
Aujourd’hui, Benzema pleurniche parce qu’il y aurait trop de joueurs avec le maillot meringue au point de penalty de la surface adverse. A lui d’y faire sa place ! Dans un aquarium, les poissons se bouffent entre eux ! San Bernabeu ce n’est pas une plage pour y jouer un tournoi de tennis-ballon !
Benzema apprend à se faire démonter par les médias.
Ainsi, il mesure ce que doivent encaisser à la longueur d’année, Maradona et Cristiano Ronaldo.
Voici ce qu’écrit AS:
“La paresse de Benzema se propage à Kaka. Le Français reste en crise, pas seulement de buts (trois en huit matches) mais aussi d’identité footbalistique".
Marca n’est pas plus tendre:
“Benzema donne l’impression de ne pas être encore arrivé à Madrid".
Cassé Karim! Cela flingue de tous les côtés. Il n’est pas assez humble pour attirer la clémence sur lui.
Cela décoiffe façon puzzle, comme diraient Bernard Blier/ Michel Audiard.
Allo, maman, bobo!
Les journalistes savent que l’ex Gone a dit qu’il n’était pas motivé pour jouer avec l’équipe de France dès qu’il se retrouvait remplaçant. Comme, il n’est pas titulaire au Real Madrid, on voit les ravages causées pas sa déclaration…
Ce week-end il est déclaré “forfait” pour le déplacement à Gijon. L’ancien Lyonnais souffrirait de contusions aux deux chevilles, résultats de tacles appuyés des défenseurs milanais. Et dire qu’en France, on a prétendu que S. Diawara n’avait pas touché C. Ronaldo, lui, qui a une grave entorse, à cause de la charge violente du Marseillais…
Les bobos de Benzema sont plutôt diplomatiques: Benzema a raté son match de C1. Il l’a abordé comme si c’était Lyon-Le Mans. Dommage car Gonzalo Higuain ne jouera pas non plus, suite à une blessure à la cuisse. Sans l’Argentin et le Portugais, le Français avait une belle carte à jouer ce week-end.
Raul démontre plus d’enthousiasme que Benzema.
On dirait que le jeune c’est Raul, et le vieux, Benzema.
Le silence de Zidane est frappant. Pas un mot sur Benzema. Rien de rien.
Zidane ne pardonne pas le fait que Benzema ne l’ait même pas regardé lors de la remise des Trophées de Canal +.
Ce soir-là, Benzema afficha un non respect des anciens. Comportement d’autant plus stupide que Zidane est vraiment quelqu’un d’attentif aux autres. Le joueur adulé par Benzema est le Brésilien Ronaldo et absolument pas Zidane et Cristiano R. comme il l’a prétendu le jour de sa présentation aux socios.
Qu’il se débrouille donc seul !
Benzema a mal aux chevilles ? Pas étonnant. Elles sont tellement enflées…
Les journalistes le testent pour voir ce qu’il a dans le ventre.
La réponse doit venir du terrain.

Benzema a perdu une belle occasion de se faire remarquer parmi la galaxie d’étoiles du magnifique Real-Milan (2-3). Lors de la présentation des équipes, tous les anciens coéquipiers de Kaka sont tombés dans les bras du Brésilien. Et après on nous parle des valeurs du rugby qui aurait le monopole de la fraternité…

Permalien 09:02:35, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

A J- 20 jours, hécatombe de blessés chez les Internationaux de "l'autre" [sic Zidane]

L’épatant Ouvrard.

Ribéry, Gignac, Lloris, Benzema… tous blessés.
“L’autre” a de quoi s’arracher les cheveux.
A trois semaines de la première manche des barrages, disputée en Irlande, les Bleus ne sont pas en bonne santé.
La faute à trop de matchs…
-Ribéry, totalement hors-service. Il souffre d’une tendinite au genou gauche. On doit le soigner par injections intra-dermiques de produits médicamenteux… ou alors l’opérer.
-Gignac est atteint d’une pubalgie. Il n’a pas joué en Ligue Europa."Il a un début de pubalgie. Il avait déjà ce problème en sélection, il avait fait des soins là-bas qui lui avaient fait du bien. Il faut faire très attention avec ce genre de blessure, car il y a un foyer infectieux. Ca part, ça revient… On veille à ne pas trop solliciter son organisme. On lui a fait un programme aménagé, il n’a fait que de la course. Ce n’est pas une très bonne chose car un joueur pour qui on fait un programme aménagé ne peut pas être à 100% le week-end», a déclaré l’entraîneur du Téfécé Alain Casanova.
-Lloris soufffre des adducteurs. Le staff de l’O.L. va sans doute le dispenser de jouer à Nice contre ses anciens équipiers du Gym, ce qui est toujours assez particulier. L’ex Aiglons- Niçois à vie puisqu’il est né à Nissa la Bella- a besoin de repos car il ne se ménage pas depuis le début de saison: L1, C1, Bleus…
-Henry, sorti à la 51e minute de France - Autriche (3-1), a accentué la blessure qu’il avait à la cuisse droite avant la rencontre: une contracture. “J’avais déjà mal avant, je suis rentré sur le terrain comme ça. C’était important d’être là quand même, d’aller au combat. Parfois, ça passe. Parfois non. Je me fais mal sur mon contrôle raté, celui où on prend le but. Rien n’a pété mais c’était inutile de continuer…” Depuis, il n’a plus rejouer avec le Barça. Ni en Liga ni en C1. Barcelone le paie pour qu’il risque de se blesser avec les Bleus. Etonnant !
-Vieira, n’est pas en forme olympique mais qui sait s’il ne va pas être rappelé en renfort ?
-Gourcuff se remet d’une blessure aux ischio-jambiers gauches.
-Benzema, lui, est blessé au moral ne jouera pas la prochaine journée de Liga. L’ancien Lyonnais souffre de contusions aux deux chevilles.
-Toulalan est touché aux adducteurs. C’est J-M Aulas qui l’a confié à Nice après le 4-1…

On le voit, la situation des Bleus n’est pas au beau fixe. Il peut s’en passer des événements d’ici le 14 novembre.
Il y a beaucoup trop de matchs, et avec les premiers froids qui arrivent, les corps dégustent. Imaginons, une pluie battante en Irlande le soir du match. La France et l’Eire veulent aller en Afsud mais il n’y a qu’un place de disponible. Il ne faut rien laisser au hasard. Jusqu’au coup d’envoi du 14, il y a déjà une bataille psychologique d’engagée…

Permalien 01:10:48, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Cadeau: Gary Lineker retrouve Maradona qui plaisante avec la main de Dieu...

Superbe vidéo avec Gary Lineker qui recherche Maradona et le retrouve.
Maradona est heureux de le revoir.
Tous les deux ont joué le 1/4 de finale 1986. Celui où l’Argentine a gagné 2-1 l’Angleterre. 2 buts de Maradona- et quels buts!-contre 1 de Lineker.
Pour s’amuser Maradona déconne en agitant la “main de Dieu".
Grandiose.
L’Anglais, star lui-même, est totalement sous le charme de Maradona.
Lineker n’est plus qu’un simple fan.
C’est ainsi que Maradona est géantissime.

Permalien 00:56:54, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, ANTI-FOOTBALL  

Le saviez-vous ? L'entraîneur du Barça, Josep Guardiola, a été blanchi dans son affaire de dopage...

Ce n’est pas du foot mais c’est bien quand même…

Josep Guardiola, blanchi, ne sera plus inquiété pour son affaire de dopage.
Le Tribunal national antidopage du Comité olympique italien (CONI) vient de rejeté l’appel du procureur antidopage à l’encontre de Josep Guardiola, mais il y a un silence radio autour. Faut pas salir le Barça.
Le procureur antidopage du CONI avait fait appel d’une décision de la Cour de justice fédérale de la Fédération italienne de football (FIGC) qui avait blanchi l’ex-joueur de Brescia (2001-2002) suite à une demande de révision de son jugement.
Lorqu’il jouait à Brescia, Guardiola fut contrôlé positif à la nandrolone à deux reprises puis suspendu quatre mois. Une suspension qu’il a purgée à la régulière.
Sur la base de nouveaux éléments, Guardiola avait demandé il y a plusieurs mois à la FIGC une révision de son procès devant la justice sportive, expliquant que les règles de l’Agence mondiale antidopage (AMA), entrées en vigueur après sa suspension, prévoyaient diverses procédures d’analyse pour vérifier la positivité à la nandrolone.
Alors, le 8 mai 2009, la Cour de justice fédérale de la FIGC l’avait blanchi.
Cette décision demeure inchangée après le rejet de l’appel. Le procureur antidopage du CONI estimait pourtant que les nouveaux éléments apportés par Guardiola étaient insuffisants pour justifier qu’il soit blanchi.
Dans le cadre de cette affaire, la justice italienne avait condamné Guardiola à sept mois de prison avec sursis en première instance avant qu’il ne soit acquitté en appel.
On le voit tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
La FIFA est contente. Elle qui dit que le dopage n’existe pas dans le football.
La presse n’est pas revenue sur cette affaire: la quasi totalité des plumitifs étrangers sont pour le Barça.
Je rappelle que les exemples de dopage dans le football ne manquent pas: Harald Schumacher (lors de RFA-France 1982),la Juve, les champions du monde 1998 et l’usage de créatine ou/et nandrolone, le Mancunien Rio Ferdinand qui refuse d’être contrôlé, Fabio Cannavaro…
Quand un footballeur meurt sur un terrain c’est toujours à cause d’une crise cardiaque…

23.10.09

Permalien 16:51:26, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Miles Davis(1926-1991) Un ami qui nous voulait du bien

« Pourquoi jouer tant de notes alors qu’il suffit de jouer les plus belles ? »
Voilà un aphorisme de Miles Davis (1926-1991)que bien des footballeurs devraient méditer.
A commencer par Cristiano Ronaldo.
S’il gommait certaines séquences- tics de son enfance- il ferait taire les derniers spectiques et surtout il serait encore plus extraordinaire.
En ce moment, la France fête Miles Davis, par le biais de l’Expo We want Miles
Miles Davis aimait la France qui l’aimait.
C’est Boris Vian qui en a parlé la première fois, après guerre.
Miles sortait avec Juliette Gréco.
Il avait dit à la jeune chanteuse: “Un jour, j’aurais un chauffeur blanc…”
Et il l’a eu!
Pour contrer le racisme des Blancs, Miles était plus raciste qu’eux.
Eux, c’est la catégorie des gros cons.
Parce qu’avec un vrai être humain, il n’était pas raciste.
Miles n’était pas plus raciste que vous est moi.
Par provocation, il disait qu’il était “orange et bleu".
On a dit beaucoup de conneries à son sujet.
La plus grande: “Il méprise les gens car il joue de dos…”
Et lui de répondre: “Vous avez beaucoup vu de chef d’orchestre de face?”
Un jour à la télé, un gugusse des infos lui a demandé de jouer quelques notes.
Miles a répondu du tac au tac: ” Vous savez combien on me donne pour jouer ?”
Et il n’éclata pas de rire.
J’aimais sa façon hautaine de parler alors que je déteste les prétentieux.
Il n’était pas hautain. C’était un vrai prince.
Pas un prince de rang. Un prince divin.
Il avait la grâce.
Un talent foudroyant.
C’est l’un des créateurs qui me parlent le plus.
Sa trompette est une amie.
Dans l’expo on peut en voir plusieurs et se promener dans tout son univers mental.
Si on ne peut pas y aller, on peut acheter un très bel album de Textuel.*
Et aussi le livre son ami biographe ** qui nous avait déjà donné un super livre il y a vingt ans.
Son nouveau sarcophage opte pour le contraire de l’hagiographie. Il est sans pitié pour son Dieu. Et c’est très étonnant: plus il dépeint Miles tel un être odieux plus on aime Miles ! Cela nous change des commerçants du spectacle. Miles ne voulait qu’on l’aime que pour sa musique. De Wynton Marsalis, Miles a dit: “Je ne m’abaisserais pas à jouer cette musique…” Lisez ce livre de toute urgence. :p
Miles s’est toujours remis en question comme Picasso. Il a fait de la musique expérimental qui atteint le coeur dans le mile.
Ce n’est pas du bruit de laboratoire hermétique.
Pour donner autant, il faut être très généreux.
Sa musique est souvent mélancolique ou enthousiaste. Je perçois ce qu’il me dit tandis que Chet Baker ne me parle pas beaucoup, trop égocentrique.
J’ai vu dix fois Miles Davis sur scène.
Je m’en perdais pas une miette.
Il allait d’un musicien à l’autre. Quel accoucheur de talents! Quel dialoguiste !
Il a donné sa chance à plein de cracks alors inconnus.
Il ne disait pas un mot: ni bonjour, ni aurevoir. Quand il partait, il agitait sa trompette comme un mouchoir. Il ne revenait jamais nous resaluer après son départ. Aucun rappel. Le signe des très grands. Une fois parti, il était parti. Ce qui fait que l’on se retrouvait seul face à soi-même. C’est la grande leçon de sa musique. Nous sommes tous seuls, mais ensemble !
Lors de son avant-dernier concert, il a écrit en gros sur un carton le nom des musiciens et il le brandissait pour que l’on se souvienne de leur nom respectif
Miles Davis, Maradona, Garrincha, Brancusi, Coppi, Cerdan, Albert Camus, Orson Welles, Kurosawa, Lance Armstrong…
Voilà des grands personnages de ma vie.
Miles Davis est quelqu’un de ma famille pourtant je ne lui ai jamais parlé.
Je lui reproche qu’une chose: s’être trop défoncé!
Et je fais quoi moi maintenant ? Après tout ce qu’il m’a dit, il s’est cassé…
Lui et Hendrik n’auraient jamais dû nous quitter.
Nous on est là mais ils sont partis.
Reste leur musique.
On a la chance d’avoir leur véritable interprétation.
Hélas, on doit se farcir celles de ceux qui jouent Mozart !
Mozart par Mozart on ne l’aura jamais.
Voilà pourquoi la peinture est grande. On n’a besoin de personne pour regarder Rembrandt.

We Want Miles.
Du mardi au samedi de 12h à 18h/ Le dimanche de 10h à 18h/ Nocturne le vendredi jusqu’à 22h.
A la Cité de la Musique, à la Villette, Porte de Pantin.
211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
France
Localiser sur la carte.
Tél : 01 40 03 75 75
Site : www.villette.com

* We want Miles sous la direction de Vincet Bessières. Collectif.
244 p, 250 reproductions. 39 euros. Editions TEXTUEL.

** Miles Davis, par Quincy Troupe, Castor/Music, 202 p., 14 euros.

Permalien 12:10:27, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Michael Laudrup refuse d'entraîner l'Atletico Madrid. Flores est pressenti...

Michael Landrup qui devait reprendre du service en Liga vient de refuser de jouer les pompiers de service à l’Atletico Madrid: “C’est un honneur d’avoir été contacté par ce grand club mais je ne peux pas accepter ce poste. Le motif n’est pas financier mais sportif et personnel". Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas. Pauvreté de l’effectif ?

L’ancien footballeur danois né le 15 juin 1964 a joué milieu offensif dans les grands clubs européens: Juventus Turin, FC Barcelone, Real Madrid et Ajax Amsterdam. Il a remporté la Ligue des Champions avec le Barça et cinq titres de champion d’Espagne. C’était un joueur merveilleux, technicien étourdissant. Son frère cadet Brian a également mené une brillante carrière.
Atletico Madrid a une “short list” comme on dit en 2009…
Abel Resino viré, ils avaient trois noms en vue: Laudrup, Luciano Spalletti et Quique Sanchez Flores. Après le refus du Danois, le choix se porte pour le dernier des trois possibles. Flores a déjà travaillé en Espagne puisque dans le passé, il a dirigé Getafe et Valence…
Le changement de coach était inévitable, suite aux mauvais résultats du club. Des entraîneurs (Wenger) ou sélectionneurs ("l’autre") ont plus de chance ou plutôt se débrouillent mieux avec leur hiérarchie.
La dernière déclaration du président de l’Atletico, Enrique Cerezo, n’avait pas laissé planer d’autres issues possibles: “On ne peut pas continuer comme ça! “
Resino, 49 ans, était en place depuis février 2009. Il avait remplacé le Mexicain Javier Aguirre, démis de ses fonctions…
L’Atletico vient de se prendre un 4-0 sec à Chelsea. Et pointe à la dernière place de son groupe de C1, avec 1 point.
En Liga, la situation n’est guère plus honorifique: 15e place (une victoire, trois matches nuls, trois défaites) avec la plus mauvaise défense de Liga (17 buts encaissés).
Cela ne vous fait penser à rien, ni à personne…

Permalien 12:03:36, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Hommage perpétuel à El PIPE... de Oro...

On peut aimer la rigueur de Ryan Giggs et la démesure de Maradona.
On peut aimer Matisse et F. Bacon.
Le froid et le chaud ont chacun du bon.
Les marchands de pipe n’ont pas d’imagination. Ils devraient se servir d’El PIPE… de oro qui a pris le relais d’El PIBE de oro.
“Je demande pardon aux dames, à ma mère, aux femmes argentines, aux femmes uruguayennes, aux femmes du monde entier. Mais à elles seules. Pas aux autres. Je ne vais pas faire marche arrière", a précisé Maradona.
Après la qualification de l’Argentine, il avait dit: “Chacun sait ce qu’il dit. Il me semble que beaucoup de journalistes souhaitaient que la sélection ne se qualifie pas pour le Mondial. Ceux qui ont parlé savent très bien que leur comportement était anti-argentin et ça, je ne le pardonne pas".
La FIFA a ouvert une procédure disciplinaire contre le sélectionneur argentin, qui pourrait lui valoir une suspension de cinq matches, une interdiction d’accès au stade et une amende, pour avoir dit à la presse: “A ceux qui n’ont pas cru en nous, je demande pardon aux dames, qu’ils me la sucent et continuent à me sucer!”
Maradona est passé d’El Pibe de oro à El Pipe de oro… Sacré Diego !
Par ailleurs, il a pris ses distances avec Carlos Billardo: “Il outrepasse son rôle de manager. Il doit être avec le président de la fédération argentine (Grondona) dans les tribunes, en costard-cravate!” Bilardo, le manager de l’Argentine avait sauté au cou de Maradona à la fin d’Uruguay-Argentine (0-1) pour montrer aux gens par le biais des médias que lui et le sélectionneur étaient les meilleurs amis du monde. Il faut se souvenir que Bilardo était le sélectionneur de l’Argentine en 1986. Année qui a vu Maradona gagner la World Cup ! Maradona ne doit rien à Bilardo qui lui doit tout…

PS: L’image sexuelle qu’utilise Maradona existe dans tous les pays du monde. Une fois de plus, il est proche des gens et loin des puissants qui le détestent car cet homme d’origine pauvre s’est fait une place dans la cours des grands.

PS: “Maradona est tout sauf normal” a-t-on lu dans L’Equipe le 16 10 2009. Et de l’ancien président de la Fédération Internationale de l’Automobile, descendant de nazi, qui se fait fouetter par des putes, dans un décor de Dachau, ils en pensent quoi à L’Equipe (L’Auto), journal qui n’a pas cessé de paraître sous l’Occupation ?

Emmanuel Petit s'attaque à son mentor Wenger

Ce n’est pas exactement Bob Dylan et Joan Baez…

Emmanuel rompt l’ormeta et se permet d’écorner l’image de l’intouchable manager d’Arsenal.
Comme cadeau pour les 60 ans de l’ancien coach de Nancy qui fit tomber le club en L2, il a dit:
«Les Gunners doivent gagner quelque chose cette saison ou la pression sera énorme sur les épaules d’Arsène. Quand l’entraîneur ne remporte pas de trophée pendant quatre ans, dans n’importe quel autre grand club européen, il est viré. Si Arsène continue à ne rien gagner cette année, je pense que le conseil d’administration et les actionnaires agiront, sans parler des supporteurs et de la presse. Arsène fait un travail formidable, mais maintenant il doit gagner des titres, parce que le football c’est ça». Petit a lâché les chevaux sur la B.B.C…
Petit ose froisser le mythe franchouillard.
C’est étonnant de sa part car il doit tout à l’ancien entraîneur de Monaco qui le repéra à 15 ans alors qu’il évoluait à l’ES Arques.
Wenger a non seulement lancé Petit dans le monde pro mais il l’a fait venir ensuite à Arsenal.
On voit l’importance de Wenger dans la vie de Petit. Un rôle d’autant plus grand qu’il le fit évoluer d’arrière en milieu récupérateur. C’est à ce poste qu’il s’est affirmé totalement, entre autres en Coupe du monde 1998 où il fut sensationnel.
S’il y a quelqu’un qui doit quelque chose à Wenger, c’est bien Petit.
En fait, il ne fait que dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas.
Wenger a développé Arsenal mais depuis 2004, il stagne à n’en plus finir.
Un surnom lui colle à la peau: “Le seul entraîneur au monde a avoir perdu trois fois en finale de Coupe d’Europe…”
Domenech perd mais reste en place.
Wenger perd mais reste aussi en poste. La grande différence c’est que Wenger a déjà gagné beaucoup de titres. Et il reste l’entraîneur français le plus brillant de sa génération.
Il faut cesser de comparer Wenger à Ferguson. Wenger fait tout comme Ferguson mais en moins bien.
Mieux vaut l’original que la copie.
Pour percevoir la valeur de Ferguson, il suffit de penser à Robert Herbin, l’un de nos grands anciens joueurs (formé au Cavigal, à Nice) et entraîneurs de Saint-Etienne. Celui-ci est né le 30 mars 1939. Le Français, qui a donc deux ans de plus que l’Ecossais, a renoncé au métier d’entraîneur il y a presque 15 ans…

Palmarès de Wenger (60 ans) à Arsenal depuis 1996 (13 ans):

3 Championnats d’Angleterre : 1998, 2002, 2004
4 Coupes d’Angleterre : 1998, 2002, 2003, 2005
4 Community Shield : 1998, 1999, 2002, 2004

Plus la poudre aux yeux pour gagner quelque chose:
3 Tournoi d’Amsterdam : 2005, 2007, 2008
2 Emirates Cup : 2007, 2009

Total: 11 titres nationaux. 0 titre européen

**************************

Palmarès de Ferguson (68 ans) à Manchester United, entre 1986 et 1999 (13 ans):

Coupe intercontinentale 1999
Ligue des Champions 1999
Supercoupe de l’UEFA 1991
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes : 1991
5 Championnats d’Angleterre : 1993, 1994, 1996, 1997, 1999
4 FA Cup : 1990, 1994, 1996, 1999,
League Cup 1992
4 Community Shield : 1993, 1994, 1996, 1997

Total: 4 titres européens et 14 titres nationaux.

Depuis 1999, Ferguson a encore gagné:

Coupe du monde FIFA des clubs 2008
Ligue des Champions 2008 .

6 Championnats d’Angleterre : 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009
FA Cup 2004
2 League Cup : 2006, 2009
3 Community Shield : 2003, 2007, 2008

PS: Outre le fait que L’Equipe magazine ne cesse pas de faire des articles élogieux sur le manager des Gunners, faut se souvenir que Wenger fut sacré Meilleur entraîneur français 2008… Si Wenger est un génie alors Ferguson est un Dieu.

Précision:

France - Bulgarie (1 - 2)
17 novembre 1993
Stade Parc des Princes, Paris
48 402 spectateurs
Buts: Cantona (32′) pour la France; Kostadinov (37′ et 90′) pour la Bulgarie.

Bernard Lama - Marcel Desailly, Alain Roche , Laurent Blanc, Emmanuel Petit - Paul Le Guen, Didier Deschamps, Frank Sauzée (80′ Vincent Guérin), Reynald Pedros - Eric Cantona, Jean-Pierre Papin (68′ David Ginola)
Entraîneur : Gérard Houiller

Petit, Desailly, Blanc, Deschamps, Lama ont pu faire 1998. Et Cantona, non… Pourquoi ? Il a marqué dans ce match et eux n’ont pas stoppé Kostadinov.

Après l’épisode Cantona-fan fasciste, les joueurs de MU ont dit à Ferguson :"Si vous renvoyez Canto, on se met en grève dès aujourd’hui…”
J’aurais aimé que les Bleus fassent la même chose…

Permalien 11:26:51, Catégories: SPECIAL MARADONA, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

LA FIFA se sert de Maradona pour dire qu'à part lui, il n'y a pas de dopage dans le foot

3 mn 50 pour honorer nos morts qui ont perdu la vie à cause des cadences inhumaines imposées par les potentats du football.

Au lieu d’attaquer sans cesse Maradona, la FIFA ferait mieux de se réjouir que le plus grand joueur de tous les temps soit toujours vivant. Maradona n’était pas un dopé mais un intoxiqué. Il n’a jamais pris de produit pour bien jouer au football. Sans cocaïne, il aurait encore mieux jouer.
Doit-on se réjouir de la mort de Pantani, de “VDB” ? Non?
Quand Tom Simpson meurt, on dit qu’il était dopé.
Quand un football meurt, on dit qu’il étaitc cardiaque…
Une conférence médicale de la FIFA s’est tenue les 17 et 18 octobre 2009, à Zurich.
Nouvelle pantomine qui a réuni “le monde du football et les spécialistes médicaux de ses associations nationales", le week-end dernier à Oerlikon/Zurich. Ils y a 480 participants, issus de 183 des 208 pays membres. Le président du comité médical de la FIFA, Michel D’Hooghe, prétend que le football serait épargné par le dopage:
“Sur 30 000 contrôles en 2008, nous avons recensé 0,3% de cas positifs. Les produits sont essentiellement des drogues sociales, soit la marijuana et la cocaïne. Une dizaine de cas concerne les anabolisants, soit 0,03% des cas. Ces résultats montrent qu’il n’y a pas de culture du dopage dans le football. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de dopage, je ne peux pas me porter garant de 260 millions de footballeurs dans le monde…”
Cela fait mal aux oreilles et au cerveau d’entendre pareilles sornettes.

Extraits de l’interviewdu Pt du comité médical de la FIFA.
Lundi 19 octobre 2009/ «Le dopage est un petit problème» par Ariane Pellaton / Le Temps, Suisse.

Quelle est la réflexion actuelle de la FIFA sur la problématique du dopage?
-La prévention se situe au niveau de l’information. Il s’agit d’attirer l’attention sur les compléments alimentaires. Les études montrent que 25% contiennent des produits contaminés. Premièrement, nous doutons de l’efficacité de ces produits. Deuxièmement, ils sont dangereux car ils ne sont pas contrôlés.

Les chiffres que vous annoncez sont extrêmement faibles. Or, les footballeurs courent davantage et plus vite que par le passé, et se remettent de leurs blessures en des temps records…
–Je vous renvoie aux laboratoires antidopage, qui travaillent de manière indépendante. Ce n’est pas que ne voulons pas parler du dopage, mais les statistiques sont excellentes. En excluant Maradona du Mondial 1994, nous avons donné l’exemple.

La FIFA a été l’une des dernières fédérations internationales à ratifier le Code mondial antidopage. Actuellement, vous vous opposez à la localisation des athlètes voulu par l’AMA, pourquoi?
–Nous allons essayer de résoudre ce litige avec l’AMA dans les quinze prochains jours. L’AMA accepte la position de la FIFA. Il faut faire la différence entre un marathonien qui s’entraîne seul et un footballeur qui évolue tous les jours dans les infrastructures de son club. Notre position n’est pas encore acceptée par toutes les instances nationales antidopage. C’est encore une zone grise. Ce sujet est le seul problème qui reste avec l’AMA.” *

* Le pt de la FFF et Michel Platini(UEFA) ne veulent pas qu’on contrôle les footballeurs en dehors des structures de leur club alors qu’un cycliste doit pouvoir être contrôlé n’importe où n’importe quand. Pour les J.O. 2012, le CIO menace les athlètes de venir fouiller leur chambre à l’improviste…

La FIFA ferme les yeux sur Cannavaro…

Permalien 10:00:36, Catégories: LE GYM E BASTA  

Lloris ne devrait pas jouer contre Nice

Souffrant des adducteurs, LLoris sera sans doute menagé lors de Nice-Lyon qui n’est pour Puel le match du siècle.
Le but de Lloris est de pouvoir jouer les barrages avec les Bleus. D’ici là, il lui faut donc s’économiser d’autant que Lyon va prochainement recevoir l’ASSE- pour le derby- puis Liverpool avant d’aller au vélodrome…
Il n’y aura sans doute pas les retrouvailles avec ses fans du Ray.
Si les Aiglons ont de l’orgueil, ils devraient battre Lyon parce que les Gones ont déjà gagné à Nice alors que le match n’a pas commencé sur le terrain…

Voici ce qu’on peut lire sur le Site officiel de l’O.L. Dur à lire. Dur à vivre. Pour les Nissarts…

“OL J-2 22/10/09 - 08:41/ Du côté de l’OGC Nice

Les Aiglons ne vont pas très bien… Ils occupent la 19ème place du classement et possèdent la plus mauvaise défense de L1…

19ème avec 8 points ; 2 succès, 2 nuls et 5 défaites ; 9 buts inscrits et 20 encaissés. A domicile, 4 points (1 succès et 1 nul), 5 buts inscrits et 9 encaissés.

2 victoires : Valenciennes 3 à 2 et à St-Etienne 2 à 0.

2 nuls : Rennes 1 à 1 et à Lille 1 à 1

5 défaites : Montpellier 3 à 0, Monaco 3 à 1, à Bordeaux 4 à 0 et à Lorient 4 à 1.

9 buts inscrits en 118 tirs. Rémy 4 buts, Ben Saada 2, Echouafni 1, Traoré 1, CSC (VA) 1. 2 buts de la tête, 1 coup franc (Rémy à Lorient), 2 buts après coups francs, 2 après des centres.

Répartition par ¼ d’heure : 0, 0, 3, 0, 4, 2.

20 buts encaissés en 104 tirs adverses. 3 buts de la tête, 3 penalties (Rennes, Monaco, VA), 6 après des centres, 2 après coups francs. Nice a la plus mauvaise défense de L1.

Répartition par ¼ d’heure : 3, 0, 5, 4, 2, 6.

21 joueurs utilisés. Rémy, Ospina et Hellebuyck ont participé aux 9 rencontres. Rémy les a jouées en intégralité.

19 cartons jaunes : Diakité 3, Apam 3, Paisley 3, Faé 3…

2 cartons rouges : Faé et Apam.

Les Niçois ont été éliminés par l’ASSE en 1/16èmes de finale de la Coupe de la Ligue sur le score de 4 à 1 (but de Rémy).
Signé: R.B. “

Paroles d’avant-match de Claude Puel, coach de l’O.L:

Le déplacement à Nice ?
« Je verrais comment je vais constituer l’équipe. Chaque équipe française a envie de nous battre. Nous n’avons pas oublié ce qui s’est passé contre Sochaux. Il y a toujours après un match comme celui de Liverpool des interrogations sur le physique et le psychique. Nice pourrait effacer la défaite face à Sochaux. Le championnat est notre quotidien, notre fil rouge. On ne l’oublie pas. Il faut donc que l’équipe soit présente à Nice. Quant à cette formation niçoise, je ne me pose pas la question de sa situation actuelle et de son futur. Elle reste sur une défaite et elle est mal classée. Elle n’aura rien à perdre contre nous. Enchainer c’est toujours difficile. On l’a vu en France mais aussi dans les autres championnats ».

Auriez-vous préférer affronter une équipe plus huppée que Nice pour la motivation ?
« C’est vrai que c’est plus facile pour maintenir un degré de concentration. Après, cela fait partie du métier de la garder en toutes circonstances. Cela s’apprend. Contre Sochaux, cela nous a faits défaut ».

No comment.

22.10.09

Permalien 22:38:43, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Avant le choc Liverpool-Manchester United, chacun son record...

En France, on se sert toujours de Guy Roux pour évoquer le fait d’économiser, voire l’avarice… En Angleterre, Ferguson, lui, incarne l’autorité. Il est connu pour parler si fort aux joueurs dans le face à face des vestiaires qu’il leur fait dresser les cheveux sur la tête… On peut me reprocher de trop aimer Ferguson. Quand on aime, on ne compte pas n’est-ce pas. Cependant, je suis plus dans la vérité du football que L’Equipe qui a consacré un reportage en trois volets sur le coach d’Arsenal et puis sa couverture plus encore une longue entrevue sans aucun intérêt pour les initiés. Dans le même temps, il y a eu des pubs du manager pour un opérateur téléphonique dans le journal… Il fallait bien le remercier ! Je rappelle que Arsenal ne gagne plus aucun titre quand Man U les amasse.

Ce soir, pas de football.
Trop de football tue le football.
Pas question de regarder la Coupe d’Europe des loosers.

Victorieux à Moscou (0-1), Manchester United a battu un record d’Europe, vieux de 12 ans.
Certes ce n’est pas un trophée mais cela à du sens.
Invaincus pour la 14e fois de suite à l’extérieur en Ligue des Champions, les Red Devils ont détrôné l’Ajax qui est resté 13 matches sans perdre entre 1994 et 1997.
Alerté par cette performance, Sir Alex Ferguson a confié: “Je pense que nous pouvons êtes fiers de ce que nous avons fait. Ce n’est pas facile de rester invaincus à l’extérieur en Europe, d’autant que nous avons voyagé dans de nombreux pays».

Dans le même temps, Liverpool a lui aussi battu un record intra-muros. Les Reds n’avaient plus enregistré quatre défaites de suite (dont trois à l’extérieur) depuis 22 ans ! Du côté d’Anfield, on se pose beaucoup de questions avant la venue du leader MU, dimanche après-midi… Les Mancuniens savent d’un autre côté que leurs adversaires ne vont pas perdre indéfiniment. Le réveil aura-t-il lieu lors de ce choc dont Ferguson et les fans savent qu’il a remplaçé l’intensité du derby MU-Man City ? Réponse dans trois jours. En tout cas, Ferguson a fait fonctionner le turn over. avec succès. Rooney, quant à lui, était souffrant.

Les quatre défaites consécutives des Reds. En 4 matchs, ils en ont pris 7 et marqué 1 seul…

29 Sep, 2009 Fiorentina - Reds Champions League 2-0
04 Oct, 2009 Chelsea - Reds Barclays Premier League 2-0
17 Oct, 2009 Sunderland - Reds Barclays Premier League 1-0
20 Oct, 2009 Reds - Lyon Champions League Group Phase 1-2

Manchester U va jouer quatre matchs en 10 jours… Est-ce bien raisonnable docteur ?

21 Oct CSKA Moscow - UNITED 0-1
25 Oct Liverpool - UNITED, 15 h 00
27 Oct Barnsley - UNITED 20 h 45
31 Oct UNITED - Blackburn 18 h 30

Permalien 19:28:28, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Platini critique le transfert de Ronaldo puis se rétracte...

Platini en critiquant une nouvelle fois le transfert de Ronaldo au Real participe aux attaques infondées sur le Portugais pris en grippe par les novices du football. CR9 n’a volé personne et n’a pas pris un centime d’euros sur les 94 M€ que va encaisser MU grâce à lui. De surcroît, Ronaldo II est un superbe joueur. Aucun nouveau joueur du Real Madrid n’avait réussi a marqué un but par match officiel comme lui. Depuis 100 ans personne n’y était arrivé ! Si S. Diawara n’avait pas provoqué une une grosse entorse à Ronaldo, le Portugais aurait sans doute enchanté Platini, hier soir.

Le joueur fut fantastique, le sélectionneur malchanceux et impatient, l’homme est d’une intelligence haut de gamme, il a de l’esprit et du charme. Bref, c’est Platini.
Désormais pt de l’UEFA, il s’active pour de bonne chose, dont la présence en C1 des équipes dites “petites", le genre de celles qui battent le Barça au Camp Nou. Il a raison: on veut connaître les nouveaux Puskas et Florian Albert s’ils existent en Hongrie.
Hier, invité par le Real Madrid pour assister au match de Ligue des champions contre l’AC Milan (2-3), il a critiqué derechef la somme payée par le Real pour Cristiano Ronaldo (94 millions d’euros):
“La somme me paraît indécente…”
Puis: “Mais ça ne me dérange pas dans la mesure où le club a l’argent pour le faire. Et il n’y a pas de problème avec le Real Madrid “, a-t-il rectifié, assis à côté du président du Real, Florentino Perez.
Là, c’est le Platini, face ombre. Celui qui taille Zidane ou Wenger (avant de s’excuser à la demande de son père).
“Indécent” le transfert de Ronaldo ?
Non ! L’indécence ce fut de laisser aller en prison le président Roger Rocher parce qu’il orchestra une caisse noire pour payer ses joueurs “stars” de Saint-Etienne qui voulaient de l’argent noir pour ne pas payer d’impôt…
Si le Real a estimé devoir payer 94 M€ c’est qu’il les vaut.
Hier, qu’a fait le Real sans lui ?
Les Madrilènes ont perdu chez eux…
Les médias ont brouillé l’image de Ronaldo: Ferrari accidentée, “Taudis” Hilton qui le drague, lui faire une réputation de tricheur, ainsi de suite.
Ronaldo II ce n’est pas ça. Rien à voir avec Beckham qui ressemble à un parchemin avec ses tatouages.
On nous dit: “Beckham tire les coups francs et les corners…” Et Antoine Bonifaci m’a fait beaucoup rire en rajoutant: “Chez lui, il paraît qu’il tire la chasse aussi…”
Le Portugais est un jeune homme qui a passé le cap de bon à très bon joueur, grâce à Ferguson.
Que font pour l’heure Benzema, Ben Arfa, Nasri, Ribéry, Gourcuff… Du surplace !
En France, on nous bassine avec X et Y, les grands formateurs mais ils forment qui ?
Le dernier grand joueur qui s’est révélé au haut niveau c’est Ronaldo II.
Nous sommes en 2009. Il ne faut pas dire; “Ce transfert est indécent".
J’aimerais entendre Platini dire: “Monsieur Ferguson est un manager d’exception. Il recrute des jeunes joueurs dans l’espoir de les former pour la haute compétition. Ronaldo est sa plus grande réussite. Ensemble, ils ont gagné beaucoup de titres dont la C1. Personne n’oblige le Real a mettre 94 M€ dans un joueur…”
Je n’ai jamais entendu Platini parler de Sir Alex Ferguson. (Tous les deux de leur côté ont “cassé” la politique du Real…)
Platini a dit qu’il voyait Messi Ballon d’or 2009.
Qui peut en douter.
Le jour même de l’annonce du Ballon d’or 2008, les médias ont gaché la fête en disant: “Messi l’aura l’an prochain"; “Messi est génial…”
Tout le monde le sait maintenant: Messi est un intouchable. Ronaldo est jalousé.
Messi c’est le petit Poucet que l’on protège même quand il se traîne sur le terrain on lui invente des excuses.
“Le pôôôvre… Maradona le stresse"; “Il n’a plus Eto’o à ses côtés” (Tiens, tiens, Eto’o avait donc raison de demander à être payé autant que l’Argentin…); “Messi ne peut pas tout faire"; “Messi a besoin que le Barça se renforce"; “Guardiola ne sait plus l’utiliser…” Ils disent n’importe quoi alors que si Ronaldo ne marque pas pendant un match, on lit: “Ronaldo ne s’impose pas au Real"; “Ronaldo ne joue que pour lui"; “Le Portugais se perd dans des dribbles inutiles"; “Benzema est l’idole de San Bernabeu qui le préfère à Ronaldo” (Oui, j’ai lui ça…”
Dans FF de cette semaine, CR9 dit: “Nous ne sommes pas des machines.” Tout est dit.
Résumons: Platini devrait parfois se taire.
Guardiola est déjà en difficulté au bout de sa deuxième saison d’entraîneur au Barça.
Ferguson ? Lui, il se régale à MU depuis 1986. 23 ans de pur bonheur. Il retouche son équipe chaque année comme le peintre Bonnard aimait rectifier un tableau quand bien même il était exposé dans un musée depuis 30 ans…
Qui d’autres a pensé à recruter Valencia?
Personne. Et hier, Valencia a donné 3 points à MU, à l’extérieur…
Le football ce n’est plus Platini, désormais homme d’état de la FIFA.
Le football, c’est Ferguson, qui est toujours sur le terrain.
Fallait le voir, hier, rentrer au vestiaires avec van Der Sar.
La mananger parlait tout en marchant. Le portier l’écoutait en dressant l’oreille.
On eût Fellini et Mastroiani sur un tournage.
Ferguson était heureux.
Longue vie au Patron ! Patron au sens de Louis Jouvet. (Et pas au sens d’un certain marchand d’armes propriétaire d’un journal national qui a fait élire un prête-nom pour conserver sa place de politi/chien autocrate…Pardon pour le pléonasme !)

PS: Félicitations à Leonardo pour sa victoire à Madrid. Je souhaite que le Brésilien de grande classe devienne un entraîneur du niveau de Guardiola.

Permalien 16:11:50, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Pato, la nouvelle étoile brésilienne fait désormais partie de notre cosmos intime

Le joyau de l’AC Milan et de la Seleçao de demain

Son repositionnement sur son second but contre le Real Madrid est le signe des vrais footballeurs.
Il a vu qu’il était hors jeu, puis il s’est vite replacé devant le rideau blanc.
Pour faire ça, il faut savoir jouer sans ballon. 99% des joueurs sont attirés bêtement par le but. Ils marquent dans leur tête avant de faire trembler les filets. Pato ne mange pas de ce pain là. Il a la même présence d’esprit que le Norvégien Ole Gunnar Solsjkaer, ce merveilleux joueur de MU qui nous a enchantés. La presse française n’a jamais accordé la moindre place à OGS… Qu’importe, aujourd’hui OGS s’occupe de l’équipe réserve de MU. Pato lui ressemble beaucoup. Vive la jeunesse! Vive le talent !

On voit les grands joueurs lors des grands matchs. Donc Pato est un grand joueur.
Alexandre Rodrigues da Silva, alias Alexandre Pato, est né à Pato Branco (Brésil) le 2 septembre 1989.
Il mesure 1,80 m pour 71 kg.
Il est arrivé à Milan, début août 2007. Montant du transfert: 14.6 millions d’euros.
Il sera obligé d’attendre janvier 2008 pour jouer en équipe fanion car avant il était mineur.
Le jeune brésilien fut ivre de joie de jouer aux côtés de son idole Ronaldo 1 er, entouré de tous grands aînés qui veillaient sur lui: Dida, Kaká, Emerson et Ronaldinho.
S. Berlusconi, qui a des défauts mais aussi des qualités, fut séduit par Pato: ” Vif, intelligent et doté d’une technique exceptionnelle…” Vous imaginez l’actuel président de la RF propriétaire du … PSG !
Pato inscrivit son premier pro en Italie, le 12 janvier 2008.
En 2008/2009, il est très souvent aligné aux côtés de Kaká, Ronaldinho et Paolo Maldini. Pato s’impose là où Gourcuff a été renvoyé à ses études.
Lié à l’AC Milan jusqu’au 30 Juin 2014, Pato doit prendre la succession de Van Basten, Shevchenko et Inzaghi.
Si l’on veut s’amuser aux comparaisons, on peut dire que Pato est un mélange de Ronaldo 1er et de Kaka. Du premier, il posséde la conduite de balle et l’explosivité dans le un contre un. Du second, il a le toucher et la fluidité.
Pato sait conclure sans perdre de vue ses partenaires s’ils sont mieux placés que lui.
Il ne fait pas de gestes gratuits.
C’est un artiste réaliste.
En presque 100 matchs, il n’a pris que 5 jaunes et 0 rouge.

Site officiel: http://www.alexandrepatooficial.com.br/

Pato adore utiliser le flip flap qui consiste à faire passer le ballon sur l’extérieur du pied, puis d’un mouvement très rapide le rabattre sur l’intérieur du pied et changer ainsi d’une manière fulgurante la trajectoire du ballon. Avant lui, Rivelino, Ronaldinho, Ronaldo avaient le flip flap dans leur bagage technique.

La Coupe Gabriel Hanot est la plus grande compétition du monde

Le troisième but de Milan: décalage grandiose de Ronaldinho sur Seedorf qui attire à lui toute la défense meringue. Pendant ce temps, Pato remonte pour ne pas être hors jeu.(Voilà la lucidité du champion loin des joueurs qui ne savent pas jouer sans ballon) Puis Seedorf lobe tous les arrières du Real pour donner un caviar parachuté à Pato. Pan! But! Admirable…

Et L’Equipe trouve que ce match fut “décevant” !
Sans doute de l’italophobie primaire, celle qui est répandue par “l’autre", Guy Roux et Suaudeau, hélas!
Real-Milan c’était plus que de la C1. Un match pour dire: la Serie A est plus forte que la Liga! Le foot italien est meilleur que le foot espagnol ! Cela fait cours de récréation mais il faut assumer, c’est tout. Dans la première manche de ce choc, les Milanais ont repondu présents.
Merci éternel à Gabriel Hanot qui a inventé la Champions League, en 1956. Ce visionnaire fut pionnier du foot pro, international, sélectionneur de l’EDF, inventeur des stages d’entraîneur et journaliste à L’Equipe. (Des jaloux donnent la paternité de la C1 à plusieurs journalistes. Tu parles! Non, c’est lui, il en revaît depuis tant d’années…)
53 ans après, le spécialiste de la Liga dans le journal qui appella à vivre dans un “monde normal” prétend que Real Madrid-AC Milan fut “un spectacle décevant". C’est le fan intoxiqué de Benzema qui parle ! Chaque fois qu’il l’ouvre sur RMC c’est pour minimiser la Premier League et la Serie A, sauf le jour des transferts de C. Ronaldo et de Kaka. A ce moment-là, il a clamé: “La Liga a deux Ballons d’or !” Vous voyez le niveau. Nuisible pour la grandeur du sport roi.
Real Madrid-AC Milan fut grandiose car on y a vu tout ce que le football peut donner: l’intelligence, la classe, la peur, l’art du timing, la spontanéité, la roublardise, la panique, l’art du collectif, la vista d’exception, la technique ébouissante, la domination passagère, l’écroulement psychologique, le regain d’orgueil, le jeu sans ballon, l’appel de balle, des passes en profondeur, des contres, des fautes, des erreurs, des impondérables, des éclairs de génie…
Un vrai régal.
Il faut être soit blassé, soit hermétique à la POESIE visuelle pour trouver ce match “décevant".
En plus, il s’agit d’une victoire à l’extérieur devant 80 000 fans hostiles aux visiteurs!
Hier soir, les deux plus grands clubs de l’Histoire de la C1 se sont disputés la première place européenne.
C’est comme pour chaque MU-Liverpool. Le vainqueur de ces matchs-là peuvent dire qu’ils sont number One, et qu’importe l’issue du championnat…
Le 3 novembre il ne faut pas raté le match retour, à Milan.
Peut-être sera-t-il décevant?
On ne peut pas voir tout le temps des grands matchs.
Ce n’est pas parce que le Real a perdu qu’il faut parler d’un “spectable décevant".
On ne peut pas voir tous les matchs. Hier soir, le choc de San Bernabeu était à le match phare.
La C1 de Gabriel Hanot est plus belle que la Coupe du monde de Jules Rimet (deux Français, vous avez vu…)
Si la C1 était un championnat sur toute l’année, les championnaux nationaux n’auraient quasi plus d’intérêt.
Que pèse Le Mans-Valenciennes contre Bordeaux-Bayern Munich ?
Dans ce championnats européens on aurait: AC Milan, Inter Milan, Juve, Barça, Real, Séville, MU, Arsenal, Liverpool, Chelsea, Bayern, Ajax, Eindhoven, Rangers, Celtic, Porto, Olympiakos, Kiev, CSKA Moscou, Marseille, Lyon…

Cette saison, le niveau est très relévé.
Alors que les médias boudent Ferguson, Man U est toujours là et bien là: l’Ecossais sait toujours maintenir son club dans l’excellence: trois matchs, trois victoires ! Toujours par un but d’écart. Cela suffit…
Carton plein aussi pour Chelsea, Séville et Lyon.
Se comportent bien: Bordeaux et Arsenal.
Sont décevants: Bayern, Juve, OM…
Font pitié: Atletico, Liverpool, Inter Milan, Rangers et Liège.
Marque le pas: Real.
Peut rêver à nouveau: AC Milan.
Malchanceux: Maccabi Haïfa. Le club israëlien ne mérite pas d’avoir 0 point. Ils ont le tort de ne pas marquer dans leurs temps forts. Contre eux, Buffon a été grandiose.

Nota bene: C. Ronaldo reste meilleur buteur avec 4 buts alors qu’il n’a pas joué. Dommage que S. Diawara lui ait massacré la cheville sinon dans ces dernières semaines il reprendrait le Ballon d’or 2009 à Messi qui n’est plus que l’ombre de son ombre. Messi est dix fois plus surveillé qu’avant. Plus vous êtes star plus les défenseurs vous laminent. Il n’y a qu’à voir l’impact physique affiché par les arrières en C1…

Le collectif de MU est toujours là et bien là.

Permalien 00:23:55, Catégories: FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Le volcan de l'AC Milan s'est réveillé à San Bernabeu privé de CR9 Ronaldo

Berlusconi a vendu Kaka mais il a Pato, Brésilien de 20 ans…

Résultats de la soirée de C1
Bordeaux 2 - 1 Bayern Munich
Juventus Turin 1 - 0 Maccabi Haifa
Wolfsburg 0 - 0 Besiktas
Real Madrid 2 - 3 AC Milan
FC Zurich 0 - 1 Marseille
FC Porto 2 - 1 Apoel Nicosie
Chelsea 4 - 0 Atlético Madrid
CSKA Moscou 0 - 1 Manchester United

On voit que les clubs français se sont bien débrouillés avec Lyon, hier.
Cela doit mettre en confiance les Bleus de Domenech.
Le sommet de la soirée fut bien sûr Real Madrid- AC Milan. Platini était dans les tribunes. Il n’est pas allé voir Marseille ou Bordeaux…
Les Madrilènes ont ouvert le score sur une erreur du gardien Dida qui laissa échapper le ballon que le chasseur de buts Raul (19e mn)envoya au fond des filets de pied de maître. Il a fallu ensuite attendre une fulgurance de Pirlo(62e mn) qui déclencha de loin un missile que n’a pas pu stopper Casillas. Le gardien de la Maison Blanche sortit ensuite de manière inconsidérée devant Pato qui l’évita pour marquer un superbe but(66e mn). Pato est un gamin qui rappelle Ole Gunnar Solskjaer. Tous les deux sont des “assassins à la figure d’ange". C’est la première fois que les Milanais menaient dans le match. Ce ne fut pas du goût de Drenthe qui égalisa à la 66e mn.
A la 85e mn, Milan reprit l’avantage d’une tête valable mais dans le cafouillage l’arbitre refusa le but.
Qu’importe, les Milanais repartirent à l’assaut du Real.
C’est là que survint le chef d’oeuvre, à la 88 e mn:
RONALDINHO dans un geste génialissime décala divinement sur sa gauche Seedorf qui adressa un caviar Petrossian à Pato, évitant à merveille le hors jeu, qui fusilla Casillas. Pan! 2-3…
Grand, grand, grand match. UN OPERA DE l’OEIL. Des gestes techniques de très haut parage et d’incroybales bourdes de gardien. Casillas ne pouvait pas prendre le ballon lors de sa sortie au-devant de Pato car il était hors de sa surface.
Benzema n’a pas beaucoup pesé sur les débats. Tout comme Kaka. Un Ronaldo manque au Real Madrid et tout est dépeuplé.
Benzema se fait déjà tailler dans la presse. Ainsi, il voit un peu ce qu’endure C. Ronaldo quand il rate un match. Quand S. Diawara blessa Ronaldo, on n’a pas pensé que cela rendrait service à l’AC Milan…

PS: Carton rouge à Canal + qui n’a pas diffusé le dernier match de Premier League de Manchester U et qui ce soir n’a pas diffusé non plus le match de C1 des Red Devils alors que ce week-end ils vont ramper devant Liverpool-Manchester U… En prévision du match d’Anfied, Ferguson a laissé au repos Evra, Giggs, Rooney, Fletcher, Park… Van der Sar, lui, a bien gardé la maison. Cela fait du bien d’avoir enfin un bon gardien dans la cage mancunienne.

21.10.09

Permalien 15:53:14, Catégories: EN MARGE  

Seize ans après Rivaldo, Luis Mario marque un but de 55 m pour le même club !

But de 55 mètres de Luis Mario lors de Mogi Mirim contre Rio Preto, le 18 octobre 2009

Lors d’un match du championnat Paulista A1 entre Mogi Mirim et Rio Preto(3-1), Luis Mario a marqué un but de 55 mètres. Gagnant un duel avec un adversaire, le Brésilien s’est avancé puis a accéléré et frappé de sa moitié de terrain, lobant le gardien adverse, trop avancé.
Il n’y avait que 288 spectateurs payants et heureusement la télévision locale.
Si ce but avait été marqué par Messi, je ne vous dis pas…

Ficha Técnica

Mogi Mirim 3 x 1 Rio Preto

Local: Estádio Papa João Paulo II, em Mogi Mirim-SP

Público: 288 pagantes
Árbitro: Marcelo Duarte
Cartões Amarelos: Macalé, Fernando Gabriel, Allan e Luís Mário (Mogi Mirim); Willian Goiano e Gilberto (Rio Preto)
Cartão Vermelho: Marcinho (Mogi Mirim)
Gols: Nando aos 29’/1T e aos 21′/2T e Luís Mário aos 46’/2T (Mogi Mirim); Marquinhos aos 5′/1T (Rio Preto)

Mogi Mirim
Alex Alves; Macalé, Everton e Anderson Conceição (Luís Mário); Danilo, Rogério, Marcelo Nascimento, Fernando Gabriel (Marcinho) e Allan; Nando e Rafael Costa (Adilson).
Técnico: Wagner Velloso

Rio Preto
Ricardo; Willian Goiano, Gilberto e Jales; Marcelo Ferreira, Paulinho, Anderson (Marcelo Ville) (Rafael Conceição), Marquinhos (Marcus Vinícius) e Jackson; Bady e Thauan.
Técnico: Sérgio Caetano.

EN 1993, RIVALDO fit presque la même chose, dans le même club !

Permalien 15:33:12, Catégories: LE GYM E BASTA  

L'Aiglon Abeiku Quansah est champion du monde des moins de 20 ans

Il a joué la 1/2 finale et la finale. C’est ainsi que le Niçois Quansah est devenu champion du monde des moins de 20 ans avec le Ghana contre le Brésil, victoire 4-3 aux tirs au but.

Abeiku QUANSAH

Milieu offensif, Attaquant
Né le 02 novembre 1990 à Kumasi
Nationalité Ghanéenne
175 cm - 68 kg
A Nice depuis juillet 2008
Fin du contrat en juin 2011

Permalien 08:12:22, Catégories: GRAND MONSIEUR  

En souvenir de Valeri LOBANOVSKI

Vous connaisssez cette équipe ? Un de ces joueurs ?
Ryzhikov/ Salukvadze, Sharonov, Navas, Ansaldi/ Semak, Noboa/ Ryazantsev, Karadeniz, Kaleshin/ Domínguez.
Entraîneur: Kurban Berdyyev.
Il s’agit du club russe qui a battu le Barça à Barcelone: Rubin Kazan.
La soirée a secoué le cocotier de la Champions League pour récompenser des équipes que l’on n’attendait pas.
La hiérarchie a été bousculée. Certes nous ne sommes pas en 1/2 finales mais cela apporte un vent frais sur la compétition que Michel Platini ne veut pas voir confisquer par les géants d’Europe.
Est-ce que ces résultats inattendus se reproduiront ?
On verra bien.
Toujours est-il que cela fait du bien de voir de nouveaux joueurs, de nouveaux visages.
Jadis, il fallait attendre la Coupe du monde pour découvrir des footballeurs.
Aujourd’hui, à cause (et non pas grâce), on sait ce qui se passe sur les terrains les plus éloignés.
La Coupe du monde n’a plus d’exotisme.
Tous les cracks, ou presque, sont en Europe.
Hier, on a vu des Russes et des Hongrois…
On était content de faire connaissance avec des passionnés comme nous.
Merci à Michel Platini.
On se croirait revenu dans les années 1950 mais habillé en astronaute.

Le Dynamo Kiev est un club historique, une vraie fabrique à Ballons d’Or: Oleg Blokhine, Igor Belanov et Andriï Chevtchenko qui est revenu dans la maison mère. Je n’échange contre rien un grand match d’Andriï Chevtchenko: c’est la grâce à l’état pur, un mélange de Francescoli et de Skoblar, au zénith. Kiev c’est aussi l’ancien antre de Maître Valeri Lobanovski (1939-2002), coach mythique.

Permalien 00:15:52, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Le gagnant de la soirée s'appelle Michel Platini

Sochaux bat Lyon(à Gerland) qui a battu Liverpool(à Anfield).
Et c’est ainsi que le football est grand.
Lyon a joué devant une équipe faiblarde, dépourvue de Torres et de Gerrard (en deuil de son physique sur le banc).
N’enlevons pas le mérite aux Gones et à leurs épigones.
Lloris a permis aux Lyonnais de rester dans le match. Il a fait un arrêt de Banks… de France. Et un autre au sol, fantastique. Il rend leur fierté aux Nissarts ! A l’ancienne, il aime capter le ballon et le conserver un temps au creux de ses bras. C’est un homme chat.
Ferguson a tout dit des Reds en début de saison: “Je ne les vois pas faire une grosse saison après leur beau parcours de l’an passé. Deux fois de suite c’est impossible pour eux…” Cassés… les Reds! Ferguson de Nice… a frappé fort. Leur a-t-il massacré le moral de manière subliminale? La bonne nouvelle de ce soir c’est que les Reds forment une équipe zombiesque qui ne jouera pas le titre cette année.
Attention, si Lyon a gagné à Anfield Road, l’inverse peut se produire au match retour.
On avait déjà vu Zurich gagner à Milan…
Ce soir on a vu Barcelone perdre au Camp Nou 1-2 contre Rubin Kazan.
Autre résultat inattendu: Glasgow Rangers 1 - 4 Unirea Urziceni.
Platini peut boire du champagne.
Il avait raison: faut pas laisser toutes les parts du gâteau aux clubs les plus puissants d’Europe.
Ce soir, l’adage: “Il n’y a plus de petites équipes…” existe plus que jamais.
Claude Puel a fait un bon coaching. Cris est sorti sur un K.O et il a fait un turn over avec des jeunots qui ont claqué leur buts.
Les Lyonnais sont-ils crevés ?
Cela serait une grande nouvelle pour l’OGCN qui va les affronter d’ici peu.

Résultats de la soirée de C1
Liverpool 1 - 2 Lyon
Debrecen 3 - 4 Fiorentina
FC Barcelone 1 - 2 Rubin Kazan
Inter Milan 2 - 2 Dynamo Kiev
Stuttgart 1 - 3 FC Séville
Glasgow Rangers 1 - 4 Unirea Urziceni
AZ Alkmaar 1 - 1 Arsenal
Olympiakos 2 - 1 Standard Liège

Permalien 00:15:07, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Maradona et Cantona, même combat

Maradona salue bien la presse argentine… Un geste digne de Rabelais, Sade et Coluche ! Maradona donne-t-il le mauvais exemple aux jeunes ? Non, pour ça, il faut voir regarder du côté des cols blancs qui magouillent dans la haute finance, les marchands d’armes propriétaires de journaux …

Le King aussi avait ses bonnes raisons pour dire ses quatre vérités à la presse…

Arrêtons d’aseptiser le football!
Bientôt, il y aura dans les stades des gens avec des pancartes pour dire quand il faut applaudir.
Les footballeurs sont les derniers gladiateurs.
Si vous voulez des gens corrects allez au rugby et foutez-nous la paix!
Maradona ne s’est jamais mis à poil pour attirer le public!
A l’inverse des rugbymen français, lui c’est avec son talent qu’il faisait plaisir aux gens. Pas avec des photos où les mecs ne sont plus que des catins!
Les allusions sexuelles sont courantes.
Dans tous les stades de France on crie: “Oh hisse enculé!” dès que le gardien adverse dégage, et ces messieurs de la presse et tel dirigeant en mal de gloire viennent nous donner des leçons de morale.
Le football est un sport populaire. Ce n’est pas l’Opéra de Paris et sa salle Garnier.
Encore que les Parisiens ont hué un jour Maria Callas quand elle se cassa la voix sur scène.
Huer La Callas voilà la véritable vulgarité des gens bien élevés, dit-on.
On n’a jamais entendu un stade siffler un joueur qui se blesse.
L’écrivain Jean Guéhenno eut un grave problème de conscience quand il grimpa dans la hiérarchie sociale: il avait l’impression de renier ses origines modestes. Fréquenter les nantis le faisait culpabiliser. Il ne voulait pas se couper de ses racines.
Maradona, lui, n’a jamais rompu avec son passé.
C’est un enfant du peuple, et il veut le rester.
Son statut de star interplanétaire aurait pu le faire ricocher de rois en palaces. Comme Pelé.
Maradona sait qu’il a eu un bidonville pour berceau.
Depuis qu’il a dix ans, il attire la convoitise car il a de l’or dans les jambes.
Il est aussi très intelligent.
Il a les défauts de sa qualité: ce n’est pas un calculateur.
Il suit son inspiration.
A la conférence de presse, il a réglé ses comptes avec ses mots à lui.
Cela n’a rien de vulgaire.
Chaque jour des millions de gens disent ce qu’il a dit et font les mêmes gestes.
Avec lui cela prend des proportions énormes car c’est l’un des hommes les plus médiatiques de la terre.
Le président de Bordeaux vient de dire:
“Cela me gêne de comparer un voyou à un type bien. Maradona a sûrement été un grand joueur mais c’est un petit monsieur et Domenech est un grand homme.”
Maradona un “voyou” ? Maradona, “un petit monsieur” ?
Le pt de Bordeaux est un vrai lecteur de L’Equipe qui appelle à vivre dans un “monde normal".
Madadona a-t-il tué quelqu’un ? En préambule, il a même la délicatesse de demander pardon aux dames. Quelle classe ! Quelle finesse! Quel tact !
Maradona est un des plus grands créateurs du XX e siècle. Il conserve la grâce divine même quand il parle la langue des quartiers pauvres d’Argentine. Rien n’est vulgaire. Il maîtrise à merveille son vocabulaire. Parle posèment.
“L’autre” serait un “grand homme"?
Un “grand homme” qui a dit “L’arbitre de France-Italie espoirs 2007 était acheté…”
Un “grand homme ” qui a fait croire qu’il avait cassé la jambe de l’Autrichien Metzler pour se faire une réputation de méchant à moustache.
Un “grand homme” qui a envoyé trois mois à l’infirmerie Charly Loubet, à cause d’un tacle irrégulier.
Un “grand homme” qui vend des billets de la World Cup 1994 sous le manteau, aux USA.
Un “grand homme” qui monnaye la liste des présélectionnes à un opérateur téléphonique.
Un “grand homme” qui masque l’élimination des Bleus à l’Euro 2008 avec une demande en mariage.
Vive Maradona !
Vive Cantona !
Je ne veux pas du “monde normal” de L’Equipe.*
“Le monde normal” c’est Hitler et Staline qui voulaient le faire!

*"Dans un monde normal, ses insultes en direct lui vaudraient un licenciement immédiat. Maradona est tout sauf normal". L’Equipe, 16 octobre 2009, page 7.

20.10.09

Permalien 18:44:30, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Le réveil de Liverpool devrait avoir lieu face à Lyon. Le score c'est déjà 5 Champions League à 0 !

Les Gones vont se prendre ça dans les oreilles…
Liverpool c’est la terre du football. Et Lyon, c’est quoi ?

“Liverpool fait moi peur…”
“Les Reds en plein doute…”
Sont-ils devenus fous dans les rédactions ?
Et Lyon qui perd à Gerland contre Sochaux c’est quoi. Le Brésil 1970 ?
Je vois qu’ici et là, on parie sur une victoire de l’OL à Anfield Road…
Quel faux optimisme!
C’est le monde à l’envers !
Ce n’est plus du journalisme, c’est du fanatisme.
Ils disent ça pour faire de l’audimat!
Lyon est tellement un grand club que son espoir number one a déserté la ville pour aller à Madrid.
Certes, il ne faut pas désespérer Gerland mais quand même, faut être réaliste.
Lyon n’a que 0,05 % de chance de gagner. Ce
Le background des Reds est bien plus important que celui de Lyon. Trois fois Aulas ! pour les Gones…
Aux yeux des Reds, Liverpool-Lyon ce n’est pas le match de l’année.
Ils respectent Lyon mais c’est quoi Liverpool ? La ville de Guignol, du TNP de Planchon, d’Edouard Herriot… De tout ça, ils ne connaissent rien. Tandis que Liverpool… Il suffit de dire Beatles !
Aucun joueur de Liverpool, ou presque, ne sait même pas situer la ville sur une carte de presse.
Paris, Marseille, Monaco… La capitale, la ville du bord de Méditerranée, la principauté des casinos et de la FI, ils savent où ça trouve mais Lyon, mystère et boule de gomme.
Dans un “monde normal” comme dirait L’Equipe, Lyon doit en prendre 4 ou 5 avant de reprendre l’avion.
Dire que “Liverpool semble au bord du gouffre” c’est vraiment ne rien comprendre au football.
Des gars comme Gerrard, Carragher, Kuyt deviennent des loups quand ils jouent en C1.
Si Liverpool a déjà 7 points de retard sur le leader Man U en Premier League, les Reds ne comptent pas se faire battre à la maison par une équipe qui n’est jamais allé bien loin en C1.
Par rapport à Vannes, Lyon est un grand club mais si on le compare aux Reds, hum, hum, hum…
Au mieux, Lyon peut faire un hold up.
A Anfield Road, le public est un vrai douzième joueur.
Ce qui est bien avec la C1 c’est que l’on voit les limites de certains joueurs. Ou leurs qualités bien sûr.
Je ne serai pas pour Lyon même si mon “pays” Lloris y joue.
Je le redis: on ne peut pas être Niçois ou Nantais six jours par semaine et être Lyonnais le septième !
Liverpool est mon club anglais N°2 bien que je sois un accro de MU. (Seul un étranger peut aimer à la fois MU et les Reds…)
Me demander de supporter Lyon cela revient à m’interdire les films de Clint Eastwood pour me réserver exclusivement à ceux d’O. Assayas et d’A. Desplechin.
Je n’aime pas le football pour m’ennuyer.
Et si Lyon gagne tant mieux pour eux.
La seule équipe de l’OL qui me plaisait ce fut celle entraînée par G. Houllier.
A ce propos, Houllier a entraîné les deux équipes qui se rencontrent ce soir.
D’après vous, son coeur bat pour qui ?
A 100 % pour les Reds. De surcroît, un médecin de Liverpool lui a sauvé la vie au cours d’une opération - au coeur précisément. Un “geste opératoire” qui a duré plus de 10 heures, sauf erreur de ma part.
Parlons football, et arrêtons avec l’esprit cocardier.
Le foot c’est l’Angleterre avec plus de 30 Coupes d’Europe dans les vitrines des clubs.
A part, le SDF où sont les autres beaux stades de foot sur le sol français ?
Soyons grand seigneur: que le meilleur gagne !
Ce soir, le président de l’OL n’a pas intérêt à descendre dans le vestiaire des arbitres…

Clint Eastwood est venu à Lyon pour rendre hommage aux frères Lumière (Ah! Lyon = cinéma…) Il a donné le coup d’envoi de Lyon-Sochaux puis a quitté Gerland dans la foulée. S’il était allé à Anfield Road, il ne serait pas parti tant l’ambiance y est hypnotique.

Palmarès des Reds:

3 Supercoupes de l’UEFA: 1977, 2001 et 2005.
5 Ligues des Champions: 1977, 1978, 1981, 1984, 2005.
3 Coupes UEFA: 1973, 1976 et 2001.
18 Championnats d’Angleterre: 1901, 1906, 1922, 1923, 1947, 1964, 1966, 1973, 1976, 1977, 1979, 1980, 1982, 1983, 1984, 1986, 1988 et 1990.
7 FA CUP: 1965, 1974, 1986, 1989, 1992, 2001 et 2006.
7 Coupes de la Ligue: 1981, 1982, 1983, 1984, 1995, 2001 et 2003.
15 Community Shield: 1964, 1965, 1966, 1974, 1976, 1977, 1979, 1980, 1982, 1986, 1988, 1989, 1990, 2001 et 2006.

Permalien 11:42:53, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Raul fait taire tous les journalistes français qui voulaient voir Benzema prendre sa place

Cadeau: le dernier but de Raul, 32 ans, en Liga

On se souvient qu’avant France-Espagne en Coupe du monde 2006, la presse espagnole a “enterré” Zidane, disant qu’il ne valait plus rien. Et c’est ainsi que Zidane a battu l’Espagne pour arriver en finale du Tournoi, perdue aux tirs au but, sans sa participation…
Cet été, les médias français ont imité leurs homologues espagnols. A partir de l’instant où Karim Benzema signa au Real, les plumitifs franchouillards n’ont pas cessé de dire que l’ex joueur de l’OL avait séduit tout Madrid et qu’il allait prendre la place de Raul. Pendant ce temps, Raul était en vacances et ne disputait pas les matchs amicaux…
Sur RMC, l’aboyeur attitré des matchs en Liga, qui déteste la Premier League parce qu’elle domine trop la C1, a sans cesse crié sur les toits: “Pellegrini n’est pas l’entraîneur qu’il faut au Real. Pourquoi ? Parce qu’il n’osera jamais mettre sur la touche Raul au profit de Benzema….”
C’est tout de même incroyable d’attendre des spécialistes dire de pareilles énormités.
Ces mêmes spécialistes disent qu’il ne faut pas toucher à Henry, titulaire indiscutable en équipe de France. Qu’il est le capitaine emblématique des Bleus…. Qu’il a marqué plus de but que Platini… Le contraire serait étonnant: celui-qui-est-parti-au-Barça-pour-gagner-la-C1-qu’il-n’a-jamais-été-capable-d’offir-aux-Gunners a 43 sélections de plus que le patron de l’UEFA! 115 matchs, 51 buts/ 72 m, 41 b…
Les esprits franco-franchouillards n’ont d’yeux que pour ce qui est Français.
Ils aiment Henry et Benzema et jalousent à mort C.Ronaldo et Raul.
Il faut vraiment être aveuglé pour ne pas voir que Raul est une légende vivante.
Cela revient à regarder le panorama du champ de Mars à Paris et à dire: “Tiens, ils ont enlevé la Tour Eiffel…”
Ce garçon est né pour jouer au Real Madrid.
Benzema est beaucoup plus intelligent que les journalistes made in France qui nous font croire qu’ils déjeunent trois fois par semaine avec le président du Real.
Benzema n’a jamais demandé de jouer à la place de Raul.
Depuis qu’il est au Real, il a dit: “A Lyon, je n’avais pas besoin de me défoncer aux entraînements, je savais que j’étais titulaire indiscutable…” Pas terrible, n’est-ce pas ? On ne peut pas le lui reprocher car Lyon n’a pas les moyens d’avoir quatre ou cinq n°9 de classe mondiale.
Raul est moins indiscutable au Real que Benzema ne l’était à Lyon !
Benzema sait qu’il a signé pour un long bail au Real. Et qu’il doit bien faire son nid dans la Maison Blanche sans pour autant être un coucou…
Un jour, il peut prendre la place de Raul quand celui-ci dira: “C’est bon. J’arrête…”

Palmarès de Raul, Madrilène historique:

2 Coupe Intercontinentale: 1998 et 2002
Supercoupe de l’UEFA 2002
3 Ligues des Champions: 1998, 2000 et 2002
4 Supercoupes d’Espagne: 1997, 2001, 2003 et 2008
6 Championnats d’Espagne : 1995, 1997, 2001, 2003, 2007 et 2008
2 Championnats d’Espagne cadets: 1992 et 1993
13 Trophées Santiago Bernabéu: 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2000, 2003, 2005, 2006, 2007, 2008 et 2009.

711 matchs avec le Real Madrid(record)
Meilleur buteur de toute l’histoire du Real Madrid: 317 buts.
Meilleur buteur de toute l’histoire de la sélection espagnole: 44 buts, 102 sélections.
Deuxième meilleur buteur de toute l’histoire de la Ligue des Champions: 67 buts. (1er Filippo Inzaghi, 70 buts)

19.10.09

Permalien 23:32:34, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Trapattoni :"La FIFA tue le football..."

La nouvelle colère de Giovanni Trapattoni est justifiée car il a noté que la FIFA a tout fait pour éviter les “grosses affiches” lors des barrages. Et par ailleurs, il note que l’Eire est considérée comme une petite équipe par les gros bonnets installés en Suisse. L’Italien et ses warriors/combattants vont tout mettre en oeuvre pour démontrer que sur deux matchs tout est possible. Oui, David peut dévorer Goliath ! Le football ce n’est pas le basket. 1-0 peut être suffisant. Pas besoin de score fleuve dérisoire, genre 87- 55.

Avant le tirage au sort, l’entraîneur de l’Irlande se montra très sévère à l’égard de la FIFA. Giovanni Trapattoni ne digère pas que la FIFA ait mis en place un système de têtes de série pour les barrages des qualifications de la Coupe du monde 2010: “Cette solution, c’est un peu comme tuer le football. Il y a quelques années, les grands clubs européens pensaient créer une Superleague, mais ils ont abandonné l’idée parce qu’ils en ont vu les risques. Cette solution revient au même…” De fait les 4 nations, obligées de disputer les barrages, qui n’occupent pas les quatre meilleurs places au classement FIFA, bénéficient du statut de tête de série afin de ne pas se rencontrer.

L’équité sportive n’existe donc pas puisque les équipes dites plus fortes ne peuvent pas se rencontrer entre elles. La France, la Russie et le Portugal sont protégés et ne joueront pas l’une contre l’autre, mais contre des équipes moins bien classées au classement FIFA. Une bonne nouvelle pour les Bleus, 9e, mais plus mauvaise pour l’Irlande, 38e. “Toutes les équipes nationales ont les mêmes droits et mettre en place des têtes de série va à l’encontre de ces principes. Mais bien sûr, le business des grosses équipes contrôle tout” rouspète Trapattoni qui ne digère pas que le règlement des play-off ait été précisé il y a peu.
Avec ce système, la FIFA réduit les risques de ne pas voir de grosses formations comme la France ou le Portugal, pourvoyeuses d’audience, de ne pas aller an Afsud. Cette décision intervient alors que les grosses équipes ont justement du mal à se qualifier… Car après tout si ce sont de grandes nations, elles n’ont qu’à le prouver sur le terrain devant n’importe lequel de ses adversaires.

Permalien 22:42:50, Catégories: FORZA ITALIA !, FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Eire-France ! Bienvenue dans le monde de Trapattoni...

Signe des signes: Mr. Trapattoni est né un 17 mars… Jour de la Saint-Patrick, fête nationale irlandaise qui célèbre le saint patron de l’Irlande. Grâce à l’achat des billets sur le net, on estime entre 20 et 30 000 Irlandais présents au SDF. Et moins de 5 000 Français en Irlande….

“Cela va se jouer sur deux matches.” Ansi “l’autre” commenta le tirage au sort… Grosse information !
“L’autre” est si peu estimé d’une grande partie du public que des Français peuvent siffler les internationaux, ce qui est impossible en Irlande. France-Eire, le 18 novembre, peut être le dernier match à la tête des Bleus de l’actuel sélectionneur. Ce qui transformera la tristesse de l’élimination en une immense joie libératrice. Ceux qui l’ont maintenu au poste auront aussi des comptes à rendre…
La France de “l’autre"(comme l’appelle Zidane) est tombée en barrages contre l’Eire de Trapattoni, avec le match retour à la maison. “C’est un avantage” disent les fans. Cela reste à prouver. Les buts compteront double à l’extérieur…
L’Eire c’est le pire tirage. Le sélectionneur italien de l’Eire est un vrai homme de fer.
Je donne l’Eire gagnante à 70 % sur le seul fait de la présence de ce grand Monsieur.
Si Domenech parvient à qualifier la France avec en face Trapattoni cela signifiera qu’il méritait d’être à la tête des Bleus.
Trapattoni est un sélectionneur qui haït le hasard. Sa sélection reste invaincue en qualification.
A prèsent, faut tout oublier et repartir de zéro.
L’Eire est un collectif.
La France a tout à perdre contre l’Eire.
Si l’Eire perd, on dira: “C’est normal…”

Giovanni Trapattoni, né le né le 17 mars 1939 à Cusano Milanino (Milan). Cet ancien demi défensif est l’entraîneur le plus titré du football européen. C’est un maître du football.

Palmarès de joueur

Ligue des champions 1963 et 1969, Milan AC :p:p
Coupe intercontinentale 1969, Milan AC
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1968, Milan AC :p
Champion d’Italie 1962 et 1968, Milan AC
Coupe d’Italie 1967, le Milan AC

Palmarès d’entraîneur

Champion d’Italie 1977, 1978, 1981, 1982, 1984, 1986, Juventus Turin et 1989, Inter Milan
Coupe d’Italie de football 1983, Juventus
Champion d’Allemagne 1997, Bayern Munich
Coupe d’Allemagne 1998, Bayern Munich
Champion du Portugal 2005, Benfica Lisbonne
Champion d’Autriche 2007, Red Bull Salzbourg
Supercoupe de l’UEFA 1984, Juventus
Ligue des champions 1985, Juventus :p
Coupe intercontinentale 1985, Juventus
Coupe des coupes 1984, Juventus :p
Coupe UEFA 1977 et 1993, Juventus et 1991, Inter Milan.

***************************

Raymond Domenech, né le 24 janvier 1952 à Lyon. C’est l’inoubliable double vainqueur du Tournoi de Toulon Espoirs…

Palmarès joueur

Coupe de France 1973, Olympique lyonnais
Champion de France 1979, Racing Club de Strasbourg
Champion de France 1984, Girondins de Bordeaux

Palmarès entraîneur

Champion de France de D2 1989, Lyon
Tournoi de Toulon Espoirs 1997 et 2004
Tournoi de Casablanca Espoirs 1999

*****************

Programme:

Matches aller (samedi 14 novembre):

Eire - France

Portugal - Bosnie

Grèce - Ukraine

Russie - Slovénie

**Matches retour (mercredi 18 novembre):

France - Eire

Bosnie - Portugal

Ukraine - Grèce

Slovénie - Russie

Permalien 19:19:51, Catégories: LE GYM E BASTA  

Un être nous manque et tout est dépeuplé...

Sans Roger Ricort, les Aiglons battent de l’aile…

L’Aigle noir de la L2 rode au-dessus du Ray…
SVP, quelqu’un peut-il le chasser ?

Permalien 17:59:43, Catégories: FORZA ITALIA !, FOOT FRANCHOUILLARD  

«L'engagement des Irlandais allié à la tactique de Trapattoni, ça peut faire des dégâts.» ( Michel Hidalgo)

Un but décisif du Gunner Henry, très important pour aller en Coupe du monde 2006.

Le dernier Eire-Italie, 2-2.

Tout est possible.
Au niveau des sélectionneurs, il n’y pas d’hésitation. D’une côté, un des plus grands entraîneurs de l’Histoire; de l’autre, un pion de la DTN.
Ce qu’il a bien avec Trapattoni c’est qu’il instaure une schéma tactique. Une trame. C’est comme dans les tableaux de CEZANNA: on voit des pommes mais il s’agit avant tout de volume.
L’Eire de Trapattoni = le mariage entre la rigueur italienne + la générosité anglo-saxonne.
La France de “l’autre"? Même lui ne le sait pas… Hidalgo ce fut une ligne magique, H.Michel a repris le flambeau, Platini avait deux monstres devant(JPP et le King), Houllier (n’a pas eu de chance), Jacquet avait Zizou et des arbres à l’arrière, Lemerre a pris la succession, Santini ce fut un “l’autre” avant la l’heure, “l’autre” c’est je-sauve-ma-peau-d’abord…
Niveau joueur, la plupart des Irlandais jouent en Premier League: Robbie Keane (Tottenham), O’Shea (Man U)… L’Eire est un collectif compact et solidaire. De son côté, la France a des vedettes qui jouent dans les plus grands clubs européens. C’est une équipe d’individualités qui ne vont pas tous dans le même sens.
Il s’agit de deux matchs de Coupe où tout peut arriver: but hors jeu accordé ou refusé, expulsion, penalty ou non, tirs sur montant, blessé inattendu, condition météo…
Robbie Keane est le buteur attitré(40 buts en 94 sélections). C’est le stratège.
La France a plusieurs joueurs qui peuvent se distinguer.
Point fort de l’Eire: fighting spirit. Les Irlandais sont près au combat physique jusqu’à la dernière seconde.
Point fort des Français: au moins trois joueurs dans un grand jour peuvent plier le match à lui seul.
Point faible: l’Eire joue le retour en France.
Point fort des Irlandais: Trapattoni ne vit que pour les matchs à pression.
Parcours de l’Eire en qualifications pour l’Afsud 2010: invaincue face à l’Italie et la Bulgarie…
Parcours de la France en qualifications: battue en Autriche, incapable de battre la Roumanie au SDF…
Le SDF: 80 000 personnes
Crocke Park: 82 000 personnes

Que dire sur “l’autre": Rien.

Que dire sur Trapattoni: “La clé avec lui, c’est que quand tout va de travers, il faut rester dans le match. Ne pas offrir de buts faciles. C’est ce que nous avons fait durant toute la campagne", explique l’arrière gauche Kevin Kilbane. La méthode de “Trap” est simple: deux milieux récupérateurs et des consignes défensives strictes qui s’appliquent à tous, notamment aux latéraux. Celui qui n’écoute pas ses consignes a de gros soucis à se faire !
Trapattoni reste sur deux mauvais souvenirs en Coupe du monde. Comme joueur en 1962, il n’avait pas pu participer à cause d’une blessure. Comme sélectionneur de l’Italie en 2002, il s’était fait sortir par la Corée du Sud en quarts de finale dans des conditions très controversées. Avec l’Irlande, il veut sa revanche.
“Certains pays se sous-estiment", dit-il. “Nous ne devons pas être arrogants, mais nous ne devons pas nous sous-estimer. Il faut montrer du coeur, de la volonté. Nous ne sommes pas brésiliens, nous ne sommes pas portugais, mais nous resterons fidèles à notre style".

Si les Français ont des états d’âmes, ils regarderont la Coupe du monde 2010, à la télévision.

David Blood, le président de la Fédération irlandaise de football, a déclaré que la France devait s’attendre combat à la vie à la mort le 14 novembre et le 18 novembre: “Personne ne voulait tomber sur nous car nous avons terminé invaincus dans notre groupe de qualification. Avec Trapattoni , on ne gagne pas en marquant beaucoup de buts mais on ne perd pas souvent non plus. Je m’attends à une bataille intense de 180 minutes. Pour nos supporteurs, c’est aussi très excitant de pouvoir revenir à Paris, au Stade de France. Ils viendront nombreux. Ils sont très bruyants mais très bien élevés. Avec Domenech et Trapattoni, il y aura une bataille de styles sur le banc de touche, a également indiqué M. Blood. La France a de très grands joueurs, comme Henry, Ribéry. Mais on a prouvé que l’on pouvait être à la hauteur des grandes équipes comme face à l’Italie. Les Irlandais sont souvent meilleurs contre les équipes plus fortes, et la France fait justement partie des meilleures nations du monde…”

18.10.09

Mourinho se trompe, Arsenal n'a jamais gagné la Carling Cup il y a 6 ans...

Que va gagner cette année, José Mourinho? Le Scudetto ? La C1 ? Les deux… Chaque année, il offre un titre à son club, au Portugal, en Angleterre ou en Italie. C’est l’un des plus grands entraineurs actuels avec Ferguson, Guardiola, Lippi, Capello, …

“Suis-je “arrogant” ? Les fans savent que je donne tout pour le club et pour eux. Mais je ne pourrais pas travailler autrement", a confié Jose Mourinho. “Wenger a été le coach d’Arsenal depuis 15 ans, mais il n’a gagné que la Carling Cup depuis 6 ans. (Quant à Rafael Benitez, il n’a pas gagné un seul titre de champion en 6 ans, mais il est toujours à la tête de Liverpool…) Ce n’est pas la mentalité italienne. Pour rester, je dois continuer à gagner et à faire les choses bien.” Voilà la précision donnée par l’entraîneur de l’Inter Milan.
Il s’est trompé, celui qui a fait tomber Nancy en D2 n’a jamais gagné la Coupe de la Ligue anglaise. Son dernier trophée est la FA CUP 2005. Sans parler des broutilles qu’il amasse comme la Coupe créée par Arsenal pour gagner quelque chose, à la maison en plus. L’Emirates Cup, cela est de la valeur du Tournoi de Toulon remporté par Domenech.

Palmarès de Wenger, 60 ans:

AS Monaco
Champion de France 1988
Coupe de France 1991

Nagoya Grampus Eight
Coupe J-League 1996
Coupe de l’Empereur

Arsenal FC
Champion d’Angleterre : 1998, 2002 & 2004
Coupe d’Angleterre : 1998, 2002, 2003 & 2005
Community Shield : 1998, 1999, 2002 & 2004
Et pour augmenter ce palmarès:
Tournoi d’Amsterdam : 2005, 2007, 2008
Emirates Cup : 2007 & 2009

******************

Palmarès de Mourinho, 46 ans:

2003
Coupe UEFA avec le FC Porto
Coupe du Portugal
Supercoupe du Portugal
Champion du Portugal

2004
Ligue des Champions
Championnat du Portugal

2005
Carling Cup avec Chelsea FC.
Champion d’Angleterre
Community Shield

2006
Champion d’Angleterre

2007
Carling Cup
FA Cup

2008
Supercoupe d’Italie avec l’Inter Milan.

2009
Championnat d’Italie

Chaque année, Mourinho gagne quelque chose où qu’il soit.
Quand il est arrivé en Angleterre, on lui a dit: “Vous êtes sûr d’avoir le niveau?”
Et lui de répondre: “Je viens de gagner la C1 et vous me demandez si j’ai le niveau! Vous feriez mieux de vous demandez si vous l’avez vous le niveau …”
Chaque fois que Mourinho parle c’est un régal d’intelligence, de malice.
Il n’a pas ce ton professoral des gens qui savent tout et qui ne gagnent plus rien.
On sait tous que pour entrainer au Real Madrid ou à l’Inter, il faut savoir subir la pression.
Là-bas vous êtes virer au moindre faux pas.
Cela n’a rien à voir avec le confort d’un club pépére où perdre ne remet rien en cause…
Il faut se remettre sans cesse en question, comme Miles Davis.

En ce moment, l’Inter Milan de Mourinho est déjà numero 1 en Serie A

1 Inter Milan 19 pts 8 matchs
2 Sampdoria Gênes 16/ 7
3 Juventus Turin 15/ 8

Realisant un bon début de saison, Arsenal est à quatre points de Man U, et compte un match en moins.
Wenger espère que 2010 ne sera pas une nouvelle année vierge de trophée majeur. Il se console en disant qu’Arsenal a fait mieux que le Real lors des dernières éditions de la C1.


1 Manchester United 22 pts 9
2 Chelsea 21/ 9
3 Tottenham 19/ 9
4 Arsenal 18/ 8

La liste des 30 joueurs en course pour le Ballon d'or

Il n’y a aucun suspense.
C’est Messi qui l’aura même s’il a été lamentable avec la sélection argentine.
Il a fait une belle saison 2008-2009 et gagné la C1 2009

La liste des 30
Andreï Archavine (Russie, Arsenal). Génial mais irrégulier.
Karim Benzema (France, Lyon puis Real Madrid). Gros potentiel. Le seul Français qui peut l’avoir.
Iker Casillas (Espagne, Real Madrid). Le meilleur gardien du monde. Yachine est le seul goal primé par FF.
Cristiano Ronaldo (Portugal, Manchester United puis Real Madrid). Le Ballon d’or 2008 n’a pas été un frein. Hélas, S. Diawara lui a massacré la cheville.
Diego (Brésil, Werder Brême puis Juventus Turin). Joueur à suivre de très près.
Didier Drogba (Côte d’Ivoire, Chelsea). Meriterait de l’avoir pour l’ensemble de son oeuvre.
Edin Dzeko (Bosnie, Wolfsburg). N’a pas de présence internationale.
Samuel Eto’o (Cameroun, FC Barcelone puis Inter Milan). Je lui décerne celui de 2009.:p
Cesc Fabregas (Espagne, Arsenal). Un intermittent du talent.
Fernando Torres (Espagne, Liverpool). Doit faire gagner Liverpool en C1.
Diego Forlan (Uruguay, Atletico Madrid). A échoué à MU.
Steven Gerrard (Angleterre, Liverpool). N’a jamais gagné la Premier League…
Ryan Giggs (Pays de Galles, Manchester United). Lui aussi le mérite pour l’ensemble de son oeuvre.
Yoann Gourcuff (France, Bordeaux). Talent trop franco-français.
Thierry Henry (France, FC Barcelone). Ne l’aura jamais. A présent, il dit qu’il est blessé avant le match, pendant le match, et après le match.
Zlatan Ibrahimovic (Suède, Inter Milan puis FC Barcelone. Capable du pire comme du meilleur.
Iniesta (Espagne, FC Barcelone). Pas assez médiatique. Dans un “monde normal” comme dit L’Equipe, on devrait lui donner l’édition 2009…
Julio Cesar (Brésil, Inter Milan). Peut mieux faire.
Kakà (Brésil, Milan AC puis Real Madrid). Génial ou transparent.
Frank Lampard (Angleterre, Chelsea). Talent trop régional.
Maicon (Brésil, Inter Milan). Un second couteau.
Lionel Messi (Argentine, FC Barcelone). BALLON D’OR 2009 car chouchou des médias.
Luis Fabiano (Brésil, FC Séville). Dans un grand club peut prétendre au Ballon d’or.
Franck Ribéry (France, Bayern Munich). Que vient-il faire dans cette liste ?
Wayne Rooney (Angleterre, Manchester United). Peut l’avoir s’il décroche une nouvelle C1 avec MU en marquant un paquet de buts.
John Terry (Angleterre, Chelsea). Trop tard.
Nemanja Vidic (Serbie, Manchester United). Si Baresi ne l’a pas eu, il ne l’aura jamais.
David Villa (Espagne, Valence). Doit s’exprimer dans un grand club.
Xavi (Espagne, FC Barcelone). Un joueur qui ne plait qu’aux vrais passionnés.
Yaya Touré (Côte d’Ivoire, FC Barcelone). Si Eto’o et Drogba ne l’ont pas, il ne peut pas l’avoir.

17.10.09

Liverpool, l'Inter et Montpellier les trois gags du 17 octobre 2009

Un gosse dans la foule lança un gros ballon publicitaire rouge sur la pelouse.
Un joueur de Sunderland (Darren Bent) frappa au but et le ballon du match fut dévier dans la cage par le ballon illégal !

Et c’est ainsi que Liverpool a perdu le match à Sunderland…
En match officiel, tout ballon qui entre dans la cage est valable !
Dieu est-ce possible de voir une chose pareille!
Je pense que l’Angleterre doit penser à mettre du grillage…
Que fait la police ?
Que va faire la FA ?
Ce but c’est l’enfance de l’Art.
Le gamin a confondu Premier League et jeu vidéo…

Vous remarquerez que les tifosi de l’Inter sont parqués dans une cage de verre comme des fauves… Vision atroce du football.

En France, Montpellier est 1er ex aequo de L1 ! Avec Jeunechamp, l’ex Aiglon devenu le héros de l’Herault avec S. Camara, autre ex Nissart…
Avec Lyon qui a perdu à Gerland 0-2 contre… Sochaux.
Bordeaux a aussi perdu à Auxerre. 1-0.
Marseille touche le gros lot avec sa victoire 0-3 à Nancy.

Lyon en prend deux à la maison.

Ce fut la soirée des gags.
Montpellier premier cela revient à voir Portsmouth leader de la Premier League. Ce qui tient de la science fiction. A quelques heures de jouer en C1, l’OL et Bordeaux ont la tête ailleurs… Triste mais “normal” comme dirait L’Equipe. La France compte deux Coupes d’Europe quand l’Angleterre, l’Italie et l’Espagne en ont remporté une trentaine chacune !

Permalien 18:30:31, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

La vulgarité ce n'est pas Diego Armando Maradona, la vulgarité c'est le Parrain du football...

Immense respect au courageux journaliste Andrew Jennings

La vulgarité ce n’est pas Maradona.
La vulgarité c’est tel puissant qui nous enfume pour mieux nous rouler dans la farine.
Exemple: l’autocrate de la FIFA ou le Français marchand d’armes patron de presse qui a fait élire une ombre pour conserver son fauteuil politique. Et cette manipulation du suffrage universel n’a pas déclenché la moindre campagne de presse.

La rumeur raconte que la FIFA cherche à condamner Maradona à cinq matchs de suspension parce qu’il a dit ses quatre vérités aux médias. Ce qui est incroyable c’est que la condamnation ne vient pas des médias. La presse argentine sait qu’elle vit sur le dos de Maradona depuis des lustres.
La chasse à Maradona est à nouveau ouverte !
Diego M. a eu le tort de donner des munitions à celui que le journaliste anglais Andrew Jennings ne parvient pas à interroger.
Andrew Jennings est l’honneur du journalisme.
Cela fait des années qu’il veut poser des questions sur la corruption et le détournenement de fonds à un homme qui fuit toujours.
Dans notre société médiatique les gens ne répondent qu’aux questions bidons qui tiennent de la communication.
Dès qu’il y a investigation, les visages se ferment.
Vive Andrew Jennings !
Viva Diego Maradona !

Manchester United leader de la Premier League

Ne vous laissez pas endormir par l’arsenalisation des esprits. Manchester United est bel et bien là. Et Ferguson aussi !

Chelsea a perdu contre Aston Villa,2-1. L’ouverture du score par Didier Drogba n’a pas été suivi d’une belle performance de ses coéquipiers en défense.
Pendant ce temps les Red Devils ont battu Bolton grâce à Valencia et un défenseur des visiteurs qui a marqué contre son camp.
Canal + n’a pas diffusé le match des Mancuniens. Pour la chaîne payante ce n’est pas important un double champion d’Europe. Il ne fallait pas rater une miette de Arsenal-Birmingham (3-1)…
Les abonnés n’ont qu’à fermer leur gueule dès lors qu’ils ne sont pas pour l’équipe de la capitale.
Après un triple reportage sur l’entraîneur qui a fait tomber Nancy en Division II, l’Equipe Magazine lui a fait ce matin de nouveau la part belle. C’est une véritable dévotion. L’interview est tellement un publi-rédactionnel qu’on a retiré les questions.
“Je veux laisser une trace". Telle est la titraille.
D’habitude on n’est pas trop propre quand on laisse des traces…
Cinq pages pour nous endormir sur la formation et le baratin habituel. Le coach s’autopromotionne sans le moindre contradicteur.
Tout les voeux du triple perdant en Coupe d’Europe a été réalisé par Matt Busby.
Vainqueur de la C1 1968, Matt Busby a demandé qu’après sa mort il fallait toujours former des jeunes et faire le spectacle.
Ferguson a donc pris la suite et il a gagné la C1 1999 et la C1 2008.
En France on aime mieux mettre en évidence un club qui perd tout depuis 2005 plutôt qu’analyser la méthode Manchester United, à ce jour le club NUMERO 1 au Monde, devant le Real Madrid et le reste.
Ce n’est pas étonnant de la part d’un pays qui a applaudi Saint-Etienne sur les Champs-Elysées, le lendemain de leur défaite en finale de la C1.
Vive Busby! Vive Ferguson ! Vive Man U !


Clubs Pts J G N P P. C. Dif
1 Man Utd 22 points 9 7 1 1 21 9 12
2 Chelsea 21 pts 9 7 0 2 19 8 11
3 Tottenham 19 pts 9 6 1 2 21 13 8
4 Arsenal 18 pts 8 6 0 2 27 11 16
5 Man City 16 pts 7 5 1 1 15 8 7

Aston Villa 2 - 1 Chelsea
Arsenal 3 - 1 Birmingham
Stoke City 2 - 1 West Ham
Portsmouth 1 - 2 Tottenham
Sunderland 1 - 0 Liverpool
Everton 1 - 1 Wolverhampton
Manchester Utd 2 - 1 Bolton

16.10.09

Connaissez-vous Erik Arnaud ? Il a écrit une superbe chanson sur le football, entre Gérad Manset et Joy Division.

Erik Arnaud est un chanteur français né “vers 1975″.
En 1998, il sort son premier album sur le petit label indépendant bordelais Aliénor Records.
En 1999, il participe notamment au Festival de La Route du Rock de Saint-Malo.
Son deuxième album (Comment je vis) sort le 5 février 2002 en imposant un ton cynique et désabusé.
En 2005, Erik Arnaud apparaît sur l’album Music For Girls de Minizza.
En 2006, il participe au deuxième album de Florent Marchet Rio Baril (qui parait le 8 janvier 2007). À l’occasion de cet album, une tournée est prévue où Erik Arnaud accompagnera Florent Marchet à la basse et à la guitare.
A l’automne 2009, Erik Arnaud sort son troisième album.
Il est membre de Nodiva, un collectif de création musicale : chansons (paroles, compositions, arrangements) + réalisation + musique de film + performances à la croisée de la musique et de la littérature.
http://www.myspace.com/erikarnaud

PS: Sur la vidéo on voit Jacques Spiesser, acteur de la trempe de Jean-Pierre Léaud et Jacques Perrin. Il s’agit d’un extrait de L’homme qui dort (1974) de Bernard Queysanne, d’après le livre de l’immense Georges Perec. Ce troisième roman de Perec publié en 1967 s’adresse directement au lecteur en le tutoyant, lui donnant ainsi l’impression d’être concerné par ce qui se passe. Histoire d’un étudiant qui se renferme sur lui-même, dans sa chambre, et pense. Tout est gris, sauf une “bassine de matière plastique rose". On est, a été ou sera tous un jour ce narrateur.

Permalien 10:41:16, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Pour rétablir la vérité, voici l'Intégralité de la conférence de Monsieur Diego Armando Maradona

La démocratie c’est quoi?
Un régime dans lequel on doit condamner certaines choses faites par les gens mais par pour ce qu’ils disent. C’est les fondamentaux de notre pays de liberté.
Maradona a cogné sur la presse. C’est son droit le plus absolu. La presse le traîne dans la boue depuis tant d’années. Les journalistes se sont moqués de sa toxicomanie, de ses cheveux blonds, de sa surcharge pondérale. Si Maradona est encore vivant il le doit à sa femme qui ne l’a jamais laissé tomber.
Sans le moinde dérapage verbal, Maradona a le courage de dire face à la presse argentine qu’il est content pour le peuple, seulement pour le peuple et en aucun cas pour la presse qui l’écoute avec une très grande attention et un très grand respect. Maradona parle calmement, à l’opposé de la caricature que l’on colporte. En France, un journaleux ose écrire le 16 10 2009: “Dans un monde normal, ses insultes en direct lui vaudraient un licenciement immédiat. Mais Maradona est tout sauf normal".(L’Equipe, page 7) Seules les dictatures utilisent le mot “normal". Je pense à Orson Welles: “Les cancres sont les moteurs de la société. Les autres ne font que copier.” Cela fait peur de lire qu’un scribouillard parle de “monde normal". Cela fait même très peur. Quand on parle d’une montagne, il faut évoquer ses deux versants, sinon on patauge dans la désinformation. Dans un “monde normal” est-ce que le quotidien sportif est obligé d’offrir une chronique chaque mardi à un champion du monde 1998 contrôlé positif à la nandrolone ?

Ecouter Maradona. Et ne lisez jamais ce que d’aucuns racontent sur lui.
Ne vous laissez pas intoxiquer par ceux qui n’attendent qu’une chose: enterrer Maradona selon le principe “on lèche, on lâche, on lynche".
Cela fait 30 ans, grosso modo, qu’ils gagnent de l’argent sur son dos, en faisant de la titraille en veux-tu en voilà.
Maradona fait vendre et beaucoup vendre.
Ce jour et depuis hier, les médias franchouillards- qui haïssent ce qui vient de l’étranger comme Armstrong ou Maradona- ne cessent de citer les insultes proférées par Maradona à l’égard de la presse dans un mouvement d’humeur bien compréhensible après tous les coups qu’ils lui ont donnés pendant les qualifications, faisant peser sans cesse son renvoi de la sélection.
Jacquet quand il a gagné la Coupe du monde a fait la même chose, en version soft.
Quant à “l’autre", il se moque de la presse dans chaque prise de parole. De la présélection des Bleus vendue à un opérateur de téléphone à sa demande en mariage, il prend les journaleux pour des dindons. Que les médias passent leurs nerfs sur l’autre et qu’ils laissent tranquille Maradona ! D’ailleurs, il se moque complétement des médias français qui pour lui ne sont même pas une goutte d’eau dans l’océan.
Les journaux français jouent les vierges effarouchées car le champion du monde 1986 a utilisé une langue verte, celle de Rabelais, Boudard et Coluche.
Maradona est grossier, jamais vulgaire.
Dès qu’on est du côté de Maradona, ses détracteurs nous considèrent comme un fan aveuglé.
Je prends mon miel où je le trouve.
Maradona n’est pas un robinet d’eau tiède. Il n’est pas “gris” selon ses propres mots.
Il ne se laisse pas manipuler comme “l’autre". Ce dernier boit de l’eau bleu infecte d’un sponsor lors des conférences de presse. Maradona lui, quand il est encerclé par les flacons gazeux du sponsor américain, il boit de l’eau non sans avoir auparavant embrassé les hôtesses. L’Argentin refuse d’ingurgiter de l’Amérique du Nord… [A voir dans la première partie de la conférence que You tube ne me laisse pas mettre en ligne, voir http://www.youtube.com/watch?v=pIhxAThee6E]
La pornographie verbale n’est pas pratiquée par Maradona. Voyez plutôt du côté de la Porte de Versailles, à Paris, lorsque le premier élu de notre pays envoie valser un opposant le traitant comme un chien.
Maradona est l’un des plus grandes personnages de notre temps.
Un Rodin du football.
Si on avait fait le 10 ième de ce qu’il a fait, on serait déjà mort depuis 10 ans.
Je refuse de vivre dans le “monde normal” dont parle le journaleux de L’Equipe.

Selon Joseph Blatter, pt de la FIFA, les propos de Maradona seront étudiés par la Commission disciplinaire de la FIFA. On n’a pas fini d’embêter Maradona qui dérange l’ordre établi. La FIFA a toujours tout fait pour éliminer Maradona: en 1994, elle l’a évincé de la Coupe du monde car il faut savoir que depuis 1930, Maradona est le seul dopé de la Coupe du monde ! Maradona n’avait pas besoin de se doper pour bien jouer au football. Maradona était un toxicomane et non pas un dopé. La FIFA ferme les yeux sur le dopage avéré de Cannavaro et elle sanctionne Maradona dès qu’il prend du sirop pour la toux. Deux poids deux mesures.

PS: Christian Laborde m’a rafraîchi la mémoire, me rappelant que le jour où le Grand Charles remit la légion d’honneur à Anquetil, un conseiller élyséen se permit de dire :” Mon Général, vous savez, on parle de dopage à son endroit.” Réponse du Grand Charles: ” Anquetil, a-t-il oui ou non fait retentir la Marseillaise?". A part son mépris, il a fait retentir quoi l’écrivassier de L’Equipe qui mange grâce à Maradona et à Armstrong ?

PS’: Et Albert Dupontel, qui laisse tomber en direct un speaker des infos de F3, faut-il le mettre au ban de la société ?

Diego Armando “Maradroga", le meilleur imitateur de Diego

Permalien 00:29:52, Catégories: LE CINEAC, AVENUE DE LA VICTOIRE  

Quelques footballeurs chanteurs....

Cruyff 1er. Collector !

Beckenbauer. Encore du lourd. Ah! la discipline allemande.

Les Allemands champions du monde 1974. Pendant ce temps, les Hollandais fumaient de l’herbe…

Joel Bats. Il était meilleur gardien de but…

Roger Boli et Cris Waddle. Est-ce possible ?

Maradona. Superbe. Même là, il m’épate.

King Cantona. Avec Johnny et Goldman, svp.

Youri Djorkaeff. Houlala ! C’est bien le Snake et non pas un sosie.

Emmanuel Petit. Le flop 50 !

Zidane, Figo, Ronaldinho… Un clip. Charity football.

Cristiano Ronaldo. C’est fait exprès qu’il chante faux !

Bob Marley. Chanteur ou footballeur?

Permalien 00:00:43, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Des vers de Baudelaire sur des bouteilles de vin sont interdits aux Etats-Unis...

La charogne. Poème phare. [Ce montage est fort beau. La voix est parfaite. Je l’imagine avec une telle voix. Qui sait ?]

152 ans après avoir été interdit, le gigantesque Charles Baudelaire (1821-1867) renoue avec la censure comme au temps des Fleurs du mal. À l’époque, son génie fut condamné par le tribunal de la Seine.
Aujourd’hui, on lui reproche d’avoir écrit “L’Âme du vin », « Le Vin des chiffonniers », « Le Vin de l’assassin », « Le Vin du solitaire » et « Le Vin des amants ».
“On” c’est une frange d’Américains. Ces derniers n’acceptent pas de voir les vers de Baudelaire sur des étiquettes de bouteilles de vin.
Guillaume de Tastes, vigneron et négociant bordelais, l’a appris à ses dépens: “Sur mon Château Haut Gay (AOC Bordeaux supérieur), une étiquette comportant des vers de Baudelaire vient d’être refusée sur le marché des États-Unis par le Bureau of alcohol, tobacco, firearms and explosives (BATF)", explique le propriétaire de Beaulieu (10 hectares), deux châteaux de Haute Gironde.
Et le ministre de la Culture pourquoi laisse-t-il tomber Baudelaire ?

En cause, huit vers de Baudelaire: « Un soir, l’âme du vin chantait dans les bouteilles/Homme, vers toi je pousse, ô cher déshérité/Sous ma prison de verre et mes cires vermeilles/Un chant plein de lumière et de fraternité./Puis, en toi je tomberai, végétale ambroisie/Grain précieux jeté par l’éternel Semeur/Pour que de notre amour naisse la poésie/Qui jaillira vers Dieu comme une rare fleur. »

15.10.09

Permalien 17:52:32, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Félicitations à Maradona: il a réussi à qualifier l'Argentine pour l'Afsud. Pelé est content...

Cette image arrêtée ressemble à un Andy Warhol…
Vous voyez Wenger, Ferguson, Mourinho, Lippi ou “l’autre” faire ça ?
“Mieux vaut se perdre dans sa passion que perdre sa passion” (Saint Augustin)
Pantani, Garrincha ou VDB ne sont pas parvenus à illustrer ce dicton… Phénix Maradona, oui.
Cette joie solitaire est l’un des clichés de l’année.
Tout ce que fait Maradona est touché par la grâce.
Le “roi” Pelé vient de déclarer à la TV Globo: “Je n’étais pas contre l’Argentine: les Argentins sont mes amis. J’avais déclaré avant le match qu’une Coupe du monde sans l’Argentine, ce ne serait pas la même chose. Cela a été bon pour Maradona que l’Argentine gagne contre l’Uruguay). Moi, je préfère vaincre l’Argentine pendant un Mondial. Pour tous ceux qui aiment le football, l’Argentine ne pouvait pas rester en dehors de la Coupe du monde".
Ah! Les grands esprits se rencontrent…

Permalien 15:54:17, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Le triple Ballon d'or, Platini, met de l'huile sur le Bleu...

“Tu veux jouer au foot ?” lui dit son père, Aldo Platini. “Alors, vois avant les autres…”

On connaît Platini par coeur.
C’est un chambreur de première et aussi une intelligence haut de gamme.
Dans le documentaire sur les arbitres diffusé sur C+, un arbitre lui confie: “C’est plus facile de votre temps…”
Et lui réplique du tac au tac: “Jeune, il vaut mieux être footballeur mais quand on vielli, c’est mieux la politique!” (Je cite de mémoire)
Platini peut être dur, voire méchant, mais jamais il n’est idiot.
En 1993, avant les fatidiques France-Israël et France-Bulgarie, il avait dit qu’il ne fallait pas tout de suite reconduire G. Houiller à la tête des Bleus… On a vu le résultat!
Il a dit à Agnelli: “Zidane va vous divertir…”
Il a dit de Zidane: “Ce qu’il fait avec un ballon, Maradona le faisait avec une orange".
En 1998, il a commencé par applaudir du bout des doigts le parcours de la France avant d’enfin mettre le maillot des Bleus comme Jacques Chirac ! Il avait eu ce commentaire: “Je ne peux pas me manifester car je suis l’organisateur…”
Platini exprime souvent le plus et le moins de sa personnalité comme une pile. Par exemple: il a tout fait pour que la Coupe du monde 1998 se déroule en France et quand plus la France avançait dans la compétition plus il rageait de ne pas l’avoir gagnée en 1986 !
Platini n’a jamais aimé ceux qui le font vieillir.
Avant France-Autriche du 14 octobre, il a déclaré:
“On n’a pas forcèment une grande génération. D’autres pays comme l’Italie connaissent ça..”
A la fin du match, les intéressés ont commenté le dézingage de Platoche.
-Domenech: “L’essentiel c’est que l’on ait une génération pour la Coupe du Monde…”
-Escalettes: “Je ne rejoins pas Platini. On a une génération de joueurs de grand talent qui jouent dans les grands clubs européens”
-Henry: “On est en démocratie. Il dit ce qu’il veut…”
-B. Gomis: “C’est son point de vue. Tout le monde sait qu’il y a de grands joueurs".
-Clichy: “On a vu contre l’Autriche, un grand Benzema, un grand Henry. Tous les titulaires n’étaient pas là. On a une grande équipe".
-Lloris: “On a un groupe de bons joueurs avec unbon état d’esprit…”
Qui sait si Platini n’a pas dit pour surmotiver les joueurs.
Si la France passe les barrages, on pourra dire: “Tiens Platini n’a pas parlé pour ne rien dire…”
Sacrè Platini!
Quand il était sur la pelouse, je ne regardais que lui. Un joueur monumental.
Je ne ratai jamais ses matchs.
J’ai assisté à France-Islande(2-0) au Parc des Princes, le 29 avril 1987.
Quand il jouait, tout s’arrêtait pour moi.
(Comme lorsque Miles Davis venait à Paris.)
Le stade était à moitié vide, disons.
Ce fut son ultime match en Bleu.
Il annonça sa retraite internationale à la fin de la rencontre et non pas au début.
C’est ça Platini.
La classe jusqu’au bout.

Permalien 15:50:15, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Le football féminin ne m'emballe pas

Le football féminin a aussi ses dérives…

Le football féminin ne me plait pas.
A-t-on le droit de le dire sans passer pour le dernier des misogynes ?
J’ai déjà fait le test plusieurs fois.
Soit je me dis: “Tous des garçons manqués.”
Soit je me dis: “Elle est jolie cette fille.” C’est souvent des scandinaves…
Je fais tout pour ne pas penser comme ça mais c’est plus fort que moi.
Ensuite, je m’intéresse au jeu.
Elles imitent les hommes. Tout en moins bien.
Il manque l’impact physique (sauf quand elles se bagarrent!)
Certes, il y a de bonnes choses mais elles n’apportent rien.
Autant le tennis féminin existe complétement. Autant l’athlètisme féminin n’a rien à envier au masculin, autant le football de ces dames est un piètre spectacle. Une parodie de football.
Où sont les émissions télés avec des débats enflammés sur le foot féminin?
Où sont les journaux de foot féminin ? Où est la rubrique foot féminin dans l’Equipe?
Où est l’équivalent de Kaka chez les femmes ?
Où est la Sharapova du football?
Quelques journalistes en parlent 10 secondes par courtoisie.
Je n’ai pas encore croisé une journaliste de foot qui m’intéresse. Ce ne sont que des présentatrices.
Quelques-unes ont chopé le truc des mecs. C’est à dire parler avec instance, parler haut et fort pour faire croire que. Ce n’est qu’illusion. Truc de journalistes. Zidane murmure, lui.
Personne ne parle de foot en tant qu’art. Vous me direz qu’ils ne parlent pas non plus de cinéma en tant qu’art. Ni littérature. C’est de l’industrie, au mieux de la culture. De l’art, jamais.
Les télés promotionnent les films qu’elles produisent…
Parfois à la radio, j’entends des auditrices qui sont vraiment passionnées. Hélas, trois fois hélas, elles ne sont pas engagées par les stations. On dit juste leur prénom… A la télé, on ne voit que des ex de joeurs, des ex miss France. Des potiches. Le sommet, c’est sur C+, le week-end avec la barmaid qui ne dit pas un seul mot. Les misogynes ils sont là: ce n’est pas moi. Ils mettent des gonzesse à l’antenne pour attirer le public féminin, basta.
En 1998, il nous ont mis les femmes de joueurs en guise d’hameçon afin de faire mordre la ménagère de moins de 50 ans…
Jacquet met le foot féminin en avant, mais cela ne prend pas.
Les Espoirs hommes ça ne prend pas non plus. Les A ont déjà tant de mal…
Il existe une C1 de foot féminin, à ce qu’on me dit… Qui en parle?
L’Euro féminin 2009 s’est déroulé dans un désert.
La FFF a essayé de nous faire croire que le foot féminin a fait une perçée dans la société. C’est faux.
On est passé du néant à pas grand chose.
J’attends de voir des entraîneuses…

Permalien 14:43:46, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Voulez-vous passer un petit moment avec le musicien Ronaldinho ?

Juste après le match nul sur la pelouse de l’Atalanta Bergame, le Brésilien a quitté Milan pour s’envoler vers Paris. En compagnie de Clarence Seedorf, Ronaldinho fut invité à participer à la Fashion Week. Et le soir, il s’est retrouvé à l’Ermitage, une salle de concert parisienne, avec bières et musique. Ronaldinho a donné un coup de main au groupe musical. Pas mal du tout. Bien dans le rythme.
Cela ne me choque pas. Ronaldinho a tout gagné et il nous a fait rêver très souvent.
La seule chose importante c’est qu’il ne se ruine pas la santé comme Best, Gascoigne…

Permalien 02:18:26, Catégories: SPECIAL MARADONA  

L'Argentine qualifiée sans éclat. Maradona n'a pas fait l'otarie...

:p:p:pHommage aux pionniers de 1930, année de la première Coupe du monde inventée par le Français Jules Rimet, par ailleurs président de la FFF, de la FIFA et fondateur du Red Star. Il est bien dommage que la Word Cup ne s’appelle plus la Coupe Jules Rimet.

Ouf ! L’Argentine s’est qualifiée pour la phase finale de la Coupe du monde 2010 en venant à bout de l’Uruguay au Centanario de Montevideo (1-0), sur un but du milieu Bolatti (84e), entré en jeu à la place d’Higuain quelques instants plus tôt. C’est la première victoire de l’Argentine en territoire uruguayen depuis 1976.
Une victoire aux forceps mais une victoire ô combien capitale.
A la fin du match, Maradona n’a pas voulu s’approprier la qualification et a fait dans la discrétion.
Il faut savoir que le latéral gauche uruguayen Martin Caceres a été expulsé à la 83e minute. Une minute avant le but argentin. Match bizarre. Je me suis demandé s’il n’était pas arrangé en faveur de l’Argentine… Je n’ai pas pu m’empêcher d’y penser tant l’Uruguay gaspilla des occasions.
Le résultat fixe l’Argentine à la quatrième place directement qualificative pour le Mondial, devant l’Uruguay, cinquième et barragiste dans un duel aller-retour à disputer contre le quatrième de la zone CONCACAF. L’Equateur, sixième après sa défaite au Chili (1-0) est éliminé.

L’Argentine- qui devra montrer une autre visage en Afsud- a rejoint la Suisse et la Slovaquie, les deux nouveaux pays qualifiés.

Résultats de la dernière soirée des qualifications:

Chili 1 - 0 Equateur
Brésil 0 - 0 Venezuela
Uruguay 0 - 1 Argentine
Pérou 1 - 0 Bolivie
France 3 - 1 Autriche
Angleterre 3 - 0 Biélorussie
Suède 4 - 1 Albanie
Danemark 0 - 1 Hongrie
Portugal 4 - 0 Malte
Estonie 2 - 0 Belgique
République tchèque 0 - 0 Irlande du Nord
Pologne 0 - 1 Slovaquie
Saint-Marin 0 - 3 Slovénie
Turquie 2 - 0 Arménie
Bosnie-Herzégovine 2 - 5 Espagne
Eire 0 - 0 Montenegro
Italie 3 - 2 Chypre
Bulgarie 6 - 2 Géorgie
Roumanie 3 - 1 Iles Féroé
Lituanie 2 - 1 Serbie
Suisse 0 - 0 Israël
Grèce 2 - 1 Luxembourg
Lettonie 3 - 2 Moldavie
Liechtenstein 0 - 2 Pays de Galles
Azerbaïdjan 1 - 1 Russie
Allemagne 1 - 1 Finlande
Andorra 0 - 6 Ukraine
Kazakhstan 1 - 2 Croatie

Les 22 pays que l’on retrouvera à la Coupe du monde 2010, en Afsud:

Afrique du Sud, qualifié d’office, pays organisateur.
Allemagne
Angleterre
Argentine
Australie
Brésil
Chili
Corée du Nord
Corée du Sud
Côte d’Ivoire
Danemark
Espagne
Etats-Unis
Ghana
Italie
Japon
Mexique
Paraguay
Pays-Bas
Serbie
Slovaquie
Suisse

Les Barragistes : Portugal, Grèce, Slovénie, Russie, Bosnie-Herzégovine, Ukraine, France, République d’Irlande.
Le tirage au sort des matchs décisifs aller/retour entre deux équipes aura lieu la 19 octobre.
Les Bleus seront opposés à l’Eire, à l’Ukraine, à la Bosnie ou à la Slovénie…

PS: La France a battu l’Autriche 3-1. A la fin de la rencontre, Domenech est venu frimer devant les caméras de TF1. Cette rencontre a permis à Henry de marquer son 51e but en bleu. Celui-ci fut inscrit sur un penalty totalement imaginaire. Le salarié du Barça n’a été aligné que pour ça. Benzema a inscrit un surperbe but de la tête et Gignac a claqué le sien qui ne doit rien à personne. Un but à la Ginola des grands soirs. Un but comme Henry aime aussi en marquer. Lloris, à 0-0, fit un arrêt à la René Vignal, surnommé par les anglais le goal-volant. Pour la France le plus dur reste à faire: le double match de barrage. Cela peut-être une formalité qui peut vite se transformer en enfer…

14.10.09

Permalien 11:00:07, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Diego Forlan ou l'ennemi public N° 1 de l'Argentine de Diego Maradona

Le “gros” match du jour ce n’est pas France-Autriche, le match officiel, devenu match amical, organisé au SDF devant 80 000 badauds qui sont victimes de l’ultra médiatisation du football. France-Autriche a autant d’intérêt que la sortie d’un nouveau disque de Plastic Bertrand.
Quand on aime le football, il faut dormir entre 20 et 00 h si possible puis regarder Uruguay-Argentine, chez soi ou chez des amis. Après on peut se recoucher entre 2 et 6 h…
L’Argentine de Maradona qui s’est révélée une équipe quelconque dans ce mini championnat des qualifications pour l’Afsud va-t-elle se montrer plus performante dans un match a l’esprit de Coupe ?
C’est la bonne question puisque les Argentins sous la houlette de Maradona ont un bilan déplorable à l’extérieur: 1 seule victoire pour 2 nuls et 5 défaites. Dans la course de fond, ils sont mauvais. Victoire contre la France à Marseille. Pas de quoi se vanter…
Vont-ils être meilleurs en sprint ? A la maison, contre le Pérou, ils ont répondu à moitié puisqu’ils ont gagné dans les arrêts de jeu, grâce à Palermo et aussi à l’arbitre qui aurait pu siffler hors-jeu.
Le match de ce soir, Uruguay-Argentine, est à hauts risques. Les Argentins ont tout intérêt à tuer le suspense en gagnant, ce qui les qualifierait d’office, car en cas de nul ou de défaite, ils pourraient n’être même pas barragistes ! En effet, demain aura lieu Chili-Equateur. Les Chiliens, eux, sont déjà qualifiés…
Si l’Equateur gagne et que l’Argentine perd, l’Uruguay sera qualifiée et l’Equateur barragiste pendant que les Argentins regarderons la World Cup à la maison !
Si l’Uruguay et l’Argentine font match nul et que l’Equateur gagne largement, l’Equateur est qualifié et les Argentins barragistes.
On le voit nous allons assister à un football hithcockien…
Le danger N°1 pour les Argentins s’appelle Diego Forlan. Dans un grand jour, l’attaquant de l’Atletico Madrid peut faire la différence. Ce joueur qui ne s’est pas imposé à Manchester U avant de s’épanouir à Villarreal a atteint la maturité. A 30 ans, il est intelligent, malin, doué, technique, volontaire et efficace. Cela fait beaucoup de qualités quand tous les voyants sont allumés ensemble. Deux fois meilleur buteur de la Liga, ce Pichichi a marqué près de 160 buts en 390 matchs depuis ses débuts en pro.
Ce sosie de B.Borg est magnifique à voir jouer même s’il a beaucoup de déchets dans son jeu.
Il aime partir à la limite du hors. Il ressemble alors à un cheval blond indomptable.
Crinière au vent, il peut aller battre n’importe qui grâce à ses driblles fous qu’il enchaîne à la vitesse grand V.
Il est né à Montevideo, la ville chère aux amoureux de la littérature: Lautréamont, Jules Supervielle et Jules Laforgue y sont nés. Forlan ne doit pas les connaître, mais qui sait…
Il ne faut pas oublier non plus que l’Uruguay est une grande partie de football. Jules Rimet désigna Montevideo pour être le berceau de la première Coupe du monde de l’Histoire, en 1930.
L’Uruguay gagna deux fois le titre olympique, en 1924 et 1928, ce qui équivalait à être champion du monde car la World Cup n’existait pas.
L’Uruguay a gagné deux Coupes du monde, en 1930, à la maison, et en 1950, au Maracana, devant le Brésil, alors avec un palmarès mondial vierge.
Tout ça est loin, mais existe dans les têtes de manière subliminale.
Concernant le passé, faut savoir que le premier match officiel de l’Uruguay fut… Uruguay-Argentine (2-3), le 16 mai 1901. La plus large défaite de l’Uruguay ? Le 20 juillet 1902, lors d’un certain… Uruguay-Argentine (0-6) !
Ce soir, le match va être rugueux. On va marcher sur l’homme !
L’Uruguay a le jeu le plus viril de la planète: c’est culturel.
L’Argentine est ni plus ni moins l’Allemagne de l’Amsud…
Au vu de ce qu’elle a montré jusqu’ici, l’Argentine ne part pas favorite. On dirait que le fantôme de Riquelme empêche Messi de jouer. Maradona a choisi Messi au détriment de Riquelme comme Jacquet préféra Zidane au détriment de Cantona. Maradona comme Jacquet nous prive d’une association historique.
L’Uruguay va jouer devant plus de 76 000 au Centenario.(1)
Je donne vainqueur l’Uruguay à 70 %.

Classement actuel:

1/ Brésil, 33 pts
2/ Paraguay, 33 pts
3/ Chili, 30 pts
Ces trois pays sont déjà qualifiés
4/ Argentine, 25 pts, 22 buts pour, 20 contre, + 2
5/ Uruguay, 24 pts, 28 buts pour, 19 contre, + 9
6/ Equateur, 23 pts, 22 buts pour, 25 contre, - 3

(1) Si vous voulez voir quels sont les plus grands stades du monde:
http://www.blogabebop.fr/2008/07/23/les-10-plus-grands-stades-du-monde/

13.10.09

Permalien 19:26:08, Catégories: GRAND MONSIEUR  

S. Diawara s'excuse de contraindre Cristiano Ronaldo a être absent des terrains pour au moins un mois

S. Diawara a sorti la faucheuse. Résultat: Ronaldo ne va pas jouer pendant 1 mois. Le Barça est très content. Ses Socios aussi.

“Je suis triste et c’est quelque chose qui me tourmente ces jours-ci. Je n’ai jamais voulu lui faire du mal", a indiqué S. Diawara, ajoutant qu’il espérait “du fond du coeur que Ronaldo récupère le plus vite possible".
S. Diawara a tout emporté sur son passage, la cheville et le ballon. Il faut être très courageux pour être attaquant car l’attaquant est un gibier pour les défenseurs mal intentionnés. Diawara n’a pas voulu blesser Ronaldi ? C’est sûr mais cela lui fait une belle jambe à Ronaldo !
La blessure de CR9 est à la reponse à ceux qui disent qu’il plonge sans cesse.
Pourtant très costaud, le Ballon d’or 2009 a repris trop vite son activité. *
L’entorse à la cheville de C.Ronaldo provoquée par S.Diawara, en C1, lors de Real Madrid- OM s’est réveillée au cours de Portugal-Hongrie (3-0). Le staff médical du Real Madrid a déclaré que le Portugais sera absent des terrains entre un mois et six semaines.
Le Real Madrid a interdit à Cristiano Ronaldo, blessé à la cheville, d’assister au match Portugal-Malte en éliminatoires pour le Coupe du Monde 2010. Le club merengue a mis son veto à ce déplacement à Guimaraes (Portugal) en demandant à l’attaquant portugais de se concentrer sur son programme de récupération qu’il a entamé à Madrid. La blessure de Ronaldo va coûter cher - 2 millions d’euros - au Real Madrid, compte tenu de l’amortissement de son prix d’achat record (94 M d’euros) et de son salaire annuel brut de quelque 13 M d’euros.
D’aucuns avancent que sa blessure est le fait d’un sorcier qui a fait des séances de magie noire avec des clous et bougies afin d’attirer le mauvais sort sur la cheville de Cristiano Ronaldo. Là on atteint la bassesse. Ils sont prêts à tout pour se faire de la pub. Comment la presse dite sérieuse ose-t-elle donner du crédit à des Charlots pareils et sans commentaires en plus ? On dirait même qu’ils se réjouissent de l’indisponibilité de Ronaldo. Ils s’en réjouissent d’ailleurs car ils sont supporters du Barça ! On va jusqu’à dire que ce serait “Paris taudis” qui aurait manigancé tout ça car Ronaldo a préféré dormir seul plutôt qu’avec elle! [Veuillez m’excuser pour cette intrusion dans le monde people…]

* Hier Lizarazu a dit sur RTL que les défenseurs de l’équipe de France étaient chargés de protéger Zidane et que s’il était trop surveillé de prés, eux se chargeaient de rendre coup pour coup à ceux qui le marquaient de manière trop virile. Cela n’a pas empêché Zidane de récolter 14 cartons rouges… C.Ronaldo encaisse plein de coups mais il est rare qu’il riposte.

Permalien 19:06:37, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Félicitations à la Serbie qualifiée pour l'Afsud 2010

Quittons cette pestilentielle ambiance franco-française qui ne cesse de s’autocélébrer après le 5-0 dérisoire contre les amateurs des Iles Féroé. Mettre 5 buts aux Féroïens ne signifie rien du tout. Ce fut du non-football, un vulgaire attaque-défense. Contre l’Italie, on en aurait pris combien ? La France est allée se réfugier à Guingamp. J’ai cru voir Astérix à Guingamp.” La FFF est allé chez le vice-président- qui s’est pris pour Gosciny et Uderzo- pour fuir les sifflets et autres noms d’oiseaux contre “l’autre” qui n’en finit plus de lasser les vrais amateurs de football. Le people qui veut se marier n’a toujours pas d’équipe type.
Pour voir le niveau des Bleus, il suffit de comparer deux matchs avec un adversaire digne de ce nom.
Ce qui est sûr c’est que la Serbie n’a pas volé son billet pour l’Afsud, pour le plus grand plaisir de Peter Handke, Patrick Besson et Emir Kusturica.
La France, elle, est en salle d’attente.

France-Roumanie (1-1)

Serbie-France (5-0)

Le Brésil et l'Espagne me font les yeux doux

Très bonne surprise, mon livre Portraits légendaires du football (Tana éditions) avec une préface du King Cantona, joliment traduit CRAQUES DO FUTEBOL, est très bien accueilli au Brésil. C’est mieux que d’avoir une Rolex ! Au Brésil, les médias regardent le livre. En France, ils regardent qui a écrit le livre. Je n’ai pas l’habitude de jouer au fanfaron, mais là c’est spécial. J’ai la reconnaissance du pays du football. Quatre pays me sont chers, la France, terre natale. L’Italie, les racines. L’Angleterre, la terre du football moderne. Le Brésil [et son frère le Portugal], parce que sa trilogie est soleil, musique et football.

http://gazetaonline.globo.com/index.php?id=/local/a_gazeta/materia.php&cd_matia=522954

http://www.copa2014.org.br/noticias/1047/O+LIVRO+DOS+CRAQUES.html

http://www.portaljj.com.br/interna.asp?Int_IDSecao=17&Int_ID=85595

L’Espagne aussi me fait les yeux doux:

http://www.libreriadeportiva.com/L22959-futbol-retratos-legendarios.html

Permalien 16:45:30, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Le sélectionneur de l'Equipe de France le plus antisportif depuis 100 ans

La preuve par l’image. Rogvi Jacobsen veut la balle pour vite effectuer la touche et “l’autre” la balance au sol pour que les Bleus se replacent. En plus, “l’autre” fait acte de délation auprés de l’arbitre. A ce moment-là, le score était 0-0…

Jamais depuis que je me passionne pour le football, je n’avais vu une scène aussi antisportive de la part d’un homme d’expérience.
Voir un sélectionneur - donc un éducateur- balancer le ballon pour ne pas le donner à l’adversaire… Cela en dit long sur son auteur.
En plus de la demande en mariage et autres pitreries voilà maintenant qu’il maltraite de simples amateurs.

Rappel des faits:
A la 29e minute de France-Iles Féroé, alors que le score était 0-0, “l’autre"[la paternité de ce surnom revient à Zidane] a ramassé le ballon qui était en touche et refusa de la donner à Rogvi Jacobsen quand le Féroïen voulut le prendre. “L’autre” préféra balancer la balle au sol.
“L’autre” fit son offusqué parce qu’il fut bousculé et désigna de la main: “Le 6, le 6 !” pour que l’arbitre intervienne. Ce ne fut pas le cas. A chaud, “l’autre” commenta: “Je ne sais pas ce qui lui arrive, cela doit être le match de sa vie. Il est fou furieux.” Que de sous-entendu dans : “Je ne sais pas ce qui lui arrive…”

L’incident n’est pas clos car “l’autre” vient de dire à propos de sa minable attitude:” Non, je ne m’en souviens même pas… Par contre, je me souviens du jeu et dans le jeu, il n’y avait rien à jeter.” On sent qu’il veut une dire, une fois de plus: “Vous, la presse, vous n’y comprennez rien et ne parlez que du négatif. L’important c’est le match…” Quel match ? Du football Canada Dry devant des footballeurs du dimanche qui jouent quand ils en ont le temps.

Vous me permettrez de préférer la classe de Michel Hidalgo qui n’aurait jamais ramasser la balle pour la mettre hors de portée d’un adversaire aussi modeste que le Féroïen. “L’autre” n’aurait jamais fait ça à Roy Keane ou Gattuso… Aimé Jacquet non plus n’aurait pas eu ce réflexe honteux.

Nota Bene: A noter, le commentaire outré de Jean-Michel Larqué. Sur TF1, il reste mesuré car TF1 est un sponsor des Bleus alors que sur RMC, il lâche les chevaux…

Permalien 08:05:50, Catégories: BRUITS DE VESTIAIRES  

La liste des dix joueurs anglais et étrangers les plus payés dans la Premier League

Un jour Beckham se mordra les doigts d’avoir vendu son âme au sponsoring au lieu de jouer au football dans un vrai club. Aux Etats-Unis, il gagne plein d’argent mais il abîme son football. Il peut s’estimer heureux que Fabio Capello l’appelle en sélection au titre de monument national capable encore de faire de grandes choses pour l’Angleterre.

Le magazine FourFourTwo a publié la liste des dix joueurs anglais ou alors étrangers jouant en Angleterre les plus riches. Par ordre décroissant, on y trouve 4 joueurs de Chelsea, 4 de Man U, 1 de Liverpool et “l’Américain milanais” Beckham…:

N°10 : Didier Drogba : 17,3 millions d’euros
L’attaquant de Chelsea gagne un peu plus de cinq millions d’euros par an, plus des bonus s’il marque plus de 15 buts par saison.

N°9 : John Terry : 19,5 millions
Le défenseur de Chelsea touche 173 000 euros par semaine, mais il a négocié des primes qui s’élèvent à 2,7 millions d’euros.

N°8 : Steven Gerrard : 21,7 millions
Le milieu de terrain de Liverpool gagne 130 000 euros par semaine, mais peut compter sur des contrats (Adidas) qui lui rapportent plus de 800 000 euros par an.

N°7 : Frank Lampard : 22,7 millions
Cet élément majeur de Chelsea a resigné pour cinq ans et 36 millions cet été. Adidas lui offre également un peu plus d’un million d’euros chaque année.

N°6 : Michael Ballack : 23,8 millions
Encore un Blue! L’Allemand reçoit 141 000 euros par semaine, et peut compter sur ses sponsors (Adidas, McDonald, T-Mobile…) pour gagner 2 millions supplémentaires par an.

N°5 : Ryan Giggs : 26 millions
“Pixie” de Man U a signé un contrat de 81 000 euros par semaine, mais profite de ses 20 années de carrière et de ses contrats avec Reebok ou Givenchy.

N°4 : Rio Ferdinand : 32,5 millions
Le défenseur sur le déclin des Red Devils gagne 130 000 euros par semaine auxquels son contrat avec Nike et les 60% de la maison de disques White Chalk.

N°3 : Wayne Rooney : 40 millions
L’attaquant de Manchester U, 24 ans, gagne plus de 100 000 euros par semaine. Il faut y ajouter ses publicités pour Nike, EA Sports ou Coca-Cola, l’avance de 5,4 millions pour sa biographie en cinq volumes.

N°2 : Michael Owen : 41,2 millions
L’ancien prodige de Liverpool, aujourd’hui à Manchester U a signé un contrat de 54 000 euros par semaine, soit 50% de son salaire de Newcastle. En marge, il a négocié des primes pour chaque but marqué. Il a aussi des contrats avec Umbro et PES. Le Ballon d’Or 2001 gagne au final un peu plus de 8 millions par an.

N° 1 : David Beckham : 135,4 millions
“Becks” domine le hit parade grâce à son contrat de 138 millions sur cinq ans avec les Los Angeles Galaxy. Il est aussi lié avec Adidas, Pepsi ou Armani…

Eric Cantona est devenu un acteur très aimé par le public

Cantona est aussi fort que modeste. Ce mélange le rend particulièrement attachant. Partout dans le monde, il est apprécié. La France peut être fier qu’il soit Français. Et honte à la génération de 1998 qui n’a pas réclamé son retour en équipe de France ! Avec lui, ces Bleus-là c’était le Brésil 1970 ! L’association Zidane-Cantona cela aurait été aussi grandiose que Tostao-Pelé…

Le téléfilm La liste avec Eric Cantona, sur TF1, a attiré 6.922.000 téléspectateurs soit 29,1% de PDA. Ce fut le plus beau score de la soirée face à des séries estampillées « made in USA ». A la même heure, France 2 a eu 4.476.000 téléspectateurs pour le magazine Envoyé spécial soit 19,0% de part d’audience.
Cantona sur sa seule présence a fait quasi aussi bien que les Bleus dont la parodie de match contre les Iles Féroé, au stade du Roudourou, à Guingamp a été suivi par 7.09 millions de téléspectateurs.
On le sait Cantona est désormais acteur. Cela ne sert plus à rien de dire: “L’ex vedette de football". La page de Cantona footballeur à Man U a été tournée en 1997. Treize ans bientôt!
A présent, il faut le voir comme un acteur, au cinéma. En attendant, de le découvrir comédien, au théâtre.
Dans La Liste il incarnait un rôle de justicier expéditif sur fond de rapports fraternels. Avec Cantona on ne sait jamais s’il joue un personnage bon ou méchant. Il ne donne pas une vision manichéenne. Sa présence est incontestable mais ça on le savait déjà car sur le terrain tous ses faits et gestes nous parvenaient avec force alors que des joueurs traversent les matchs tels des ombres.
Son avant-dernier téléfilm Papillon noir avait été apprécié par 8,6 millions de téléspectateurs (34,6 % de part d’audience). Ce soir-là, l’autre programme phare était l’affligeante soirée de Molière, kermesse du Moi boursoufflé des théâtreux. A quand la Nuit des docteurs, des infirmières et des boulangers ? Ces professions nous intéressent aussi. Pourquoi la télé n’est-elle que la chasse gardée des politiques, journalistes, sportifs et “saltimbanques” ? Quand ils ont du talent, ça va, sinon bonjour les dégats.
Cantona est très à l’aise devant les caméras. Pas une seule seconde, on songe au football quand on le voit.
Il a beaucoup à donner à son nouveau moyen d’expression.
Hasta luego amigo!

Grande séquence souvenir: les Red Devils après leur victoire en FA CUP 1994 contre Chelsea (4-0).
Le match fut bloqué jusqu’aux penaltys marqués par Cantona (60e et 66e mn). Hughes et McClair marquèrent aussi. J’étais dans le stade, le vieux Wembley aujourd’hui détruit pour faire place à une nouvelle enceinte. Ce match-là m’a consolé de France-RFA 1982. Voir un Français régner dans Wembley devant 80 000 personnes fut un moment inoubliable. Je n’avais jamais rien vu d’aussi beau. Cantona tira le premier penalty alors que Hughes voulait le tirer, lui. C’est ça aussi Cantona ! Voilà la marque du grand champion. Faut le faire de s’imposer devant Hughes qui n’est pas n’importe qui. Quand on voit tous les joueurs de cette époque on s’aperçoit qu’ils ont tous du caractère, de très fortes personnalités. Là aussi c’est la marque d’un grand entraîneur: Alex Ferguson sait dompter un aéropage de lions.

12.10.09

Permalien 23:38:10, Catégories: ANQUETILLEMENT  

Frank Vandenbroucke retrouvé mort. Un nouveau sacrifié du vélo comme Pantani.

Son père a dit un jour: “La souffrance dans notre famille est génétique.” Alors, s’il vous plaît, ne jouez pas que la complainte du dopage.
Hendrix, Malraux, Miles Davis, Cocteau, se camaient et personne ne les a jamais réduits à la toxicomanie.

Le cycliste Frank Vandenbroucke est mort le 12 octobre d’une embolie pulmonaire à l’âge de 34 ans, selon un proche du coureur qui se trouvait au Sénégal au moment de sa mort.

“Frank a été retrouvé inanimé dans une chambre d’un hôtel au Sénégal. Les circonstances du décès ne sont pas connues". VDBa-t-il dit sans trop de précision.

Réputé ingérable, Vandenbroucke a changé à douze reprises de formation depuis ses débuts professionnels en 1994. Le Belge était pourtant considéré par beaucoup d’observateurs comme le cycliste le plus doué de sa génération dans son pays.
Son nom a souvent été cité dans des histoires de dopage. En 1999, il avait été arrêté dans l’affaire du “Docteur Mabuse", du nom du médecin Bernard Sainz, avant d’être blanchi par la justice. En 2002, des produits dopants avaient été trouvés à son domicile et il avait été suspendu pendant six mois. Il expliqua alors que les stupéfiants étaient pour son chien…
Il avait tenté de mettre fin à ses jours.
Le cyclisme s’enlise de plus en plus.
L’image de ce sport est à jamais détruite.

Permalien 13:50:21, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Extraits de l'interview de Zidane diffusée sur RTL

France-Brésil(1-0) 2006 ou le plus beau match de Zidane.

“Sortir ["l’autre"] maintenant n’est pas une solution".
Zizou n’a pas taillé “l’autre", à partir du moment où on l’a gardé cela ne sert à rien, a-t-il expliqué.
Il voit la France faire une belle Coupe du monde… Il n’a pas évoqué les barrages. Là, il est politique.
Il espère Ribéry l’an prochain au Real Madrid…

Ce soir, entre 20 et 21 heure, RTL a diffusé la rencontre Lizarazu-Zidane.
Rien que par cette interview, Lizarazu justifie son émission.
On le sait, l’ancien défenseur fait défiler au micro tous ses copains.
C’est bien logique. Il se distinguerait s’il invitait en direct José Marie Guti, son ennemi préféré du Real Madrid.
Donc dans son catalogue de relations, il y a Zidane.
Le Ballon d’or 1998 a eu la gentillesse de faire plaisir à son copain de Bordeaux. Il agit de même avec Dugarry sur Canal +.
On n’imagine pas Zidane être payé par RTL pour parler à Lizarazu pourtant les annonces de pub sur la station ont été sans doute réévaluées mais “Liza” doit avoir un bulletin de paie assez salé. Il y a si peu de Français champions du monde de foot qu’ils en profitent: c’est la loi économique.
La parole de Zidane se fait rare. Le footballeur trappiste réussit l’exploit d’être le consultant le mieux payé de France alors que pour l’instant, il parle peu sur C+. On le sait: il a un complexe quand il s’exprime, un peu comme Johnny Hallyday. Il doit penser que sur ce terrain, Platini est meilleur… Zidane devrait parler plus cette saison les soirs de C1. Tant mieux car les grands silencieux sont en principe perceptibles. Pensons à Modiano, aussi fantastique à l’oral qu’à l’écrit. Ce qui est rarissime. On se souvient que l’auteur de Villa Triste a comparé le style de Ph. Sollers a du Sacha Distel! C’est le plus grand dézingage que j’ai entendu en direct et en plus en présence du descendu en flammes. A côté de Modiano, Rinaldi est gentil !
Qu’a dit Zidane à Lizarazu ? Il s’agit d’une conversation à battons rompus sur le foot: Panenka, Materazzi, “l’autre", Benzema, Ribéry…
Le fait d’entendre Zidane fait plaisir: il s’agit du joueur le moins prétentieux de sa génération.
D’autres à sa place friment alors qu’ils n’ont pas donné 10% de ce que lui a offert au football.
Lizarazu peut dire merci à Zidane qui lui a fait un beau cadeau.
Avec “Liza", Zidane était en confiance.
Je ne suis pas opposé au fait de voir deux amis converser de la sorte.
Beaucoup de journalistes utilisent un ton de procureur ou de policier.
Bien sûr c’est un procédé mais ils se servent des invités pour se faire prévaloir.
Face à Zidane, les journalistes ne sont rien.
L’acteur c’est lui.
Le système est perverti depuis que les journalistes sont plus stars que les vrais stars !
Zidane a raison: pourquoi aller servir la soupe à quelqu’un qu’il ne connaît pas.
L’amitié c’est plus important.

Ecoutez svp des extraits sur la Panenka et Materazzi:
http://www.rtl.fr/fiche/5928955245/zinedine-zidane-invite-exceptionnel-du-club-liza.html

Permalien 10:39:07, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

La L1 avec Blanc et Puel est plus intéressante que les matchs des Bleus de "l'autre" comme l'appelent Zidane

La magie est plus présente dans le récital de ce poussin que lors de France-Iles Féroé.

Comment les Français peuvent-ils suivre les deux matchs des Bleus?
En quoi France-Iles Féroé et France-Autriche sont-elles des affiches passionnantes ?
Cette génération a réussi à transformer des matchs de qualifications en matchs amicaux.
Les médias nous vendent ces deux rencontres comme si c’étaient des chocs de titans.
Auparavant, les Bleus ont pris 2 points en deux rencontres et les médias ont hurlé leur bonheur! Faut que l’esprit boutiquier domine les débats. L’Afsud n’est plus qu’un terrain économique. Il faut y écrire pour question de gros sous, audimat et cie. La qualité du foot est secondaire.
France-Iles Féroé cela revient à dire Lyon-Bougival. Les milliardaires internationaux (et non pas le contraire) sont des pros et les Féroïens des amateurs qui travaillent comme le commun des mortels, en semaine. Les Bleus ont tant d’argent que deux d’entre eux voulaient aller en dépenser au Casino de Perros-Guirec. Je ne dis pas leur nom car je ne suis pas comme “l’autre” qui crie à l’arbitre de coincer “le 6″ des Iles Féroé…
Cette équipe de France ne fait pas vibrer. On nous a monté au sommet Ribéry qui est sans cesse blessé alors qu’il ne joue jamais! Moins il joue, plus il est inapte à joueur. Fascinant. Ce joueur est un intermittent du spectacle. A l’entrée des mauvais jours il entre en hibernation. C’est une cigale qu’on n’entend qu’en été, en principe. Ribéry reste une énigme. On l’annonce au Real Madrid et il ne joue plus au Bayern Munich. Les footballeurs modernes sont souvent blessés. Faudrait m’expliquer. Cadences infernales? Dolce vita à la Ronaldihno?
Gourcuff ? Ne s’use que si l’on s’en sert. Et comme on s’en sert beaucoup, Wonder man est out pour les deux matchs des Bleus. Tant mieux pour lui. Il s’agit de football pensum.
Benzema ? “L’autre” préfère aligner le buteur de Toulouse que l’attaquant du Real Madrid. Gignac a marqué 3 buts comntre les Iles Féroé. Gerd Müller doit trembler au fond de sa Bavière… Peut-être Benzema en aurait inscrit 5 à Gungamp comme jadis Thadée Cisowski lors d’un match international.
Gallas-Abidal ? “L’autre” n’a toujours pas trouvé sa charnière centrale. Si celle-ci- la moins pire de toutes- venait à voir ses titulaires blessés, on ne sait pas qui peut les remplacer.
La L1 est plus séduisante que les matchs de la sélection nationale. Le week-end dernier, j’étais déçu de ne pas assister à une nouvelle journée de championnat. J’aime mieux prendre connaissance des choix de Claude Puel à Lyon que de me farcir “l’autre” 24h sur 24h non stop pendant toute la semaine. Ce sélectionneur est prétentieux dans la défaite alors imaginez si la France parvenait à gagner le sacre mondial dans quel état serait celui qui n’a même pas dit merci à Zidane d’avoir sauvé sa place à la tête des Bleus.
80 000 personnes vont se déplacer pour voir France-Autriche au SDF, le 14 octobre… Est-ce possible ?
Tous conditionnés par la méthode de Pavlov.
A quoi sert ce match bidon de chez bidon ?
A faire tourner le football-business.
J’aime mieux aller voir un match de poussins.
Le football c’est toujours du futur.

Permalien 01:24:07, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Sous un déluge de pluie, à Buenos Aires, Martin Palermo a réalisé un miracle dans une ambiance christique

Le but du gauche de Palermo, 36 ans, qui donne vainqueur les Argentins contre le Pérou, 2-1. A voir et revoir, le plongeon de Maradona. Les amoureux de la tunique albiceleste espèrent plus que jamais de voir l’Argentine en Afsud.

La fin du match contre le Pérou fut christique: il pleuvait des cordes ! Une ambiance de fin du monde. Le but inattendu du Péruvien Hernán Rengifo fit planer l’effroyable spectre de l’élimination dans toutes les têtes du peuple argentin. Les supporters commençaient à siffler et Maradona n’en pouvait plus. La pluie ruisselait sur son visage comme autant de larmes. C’est alors que “Zorro” Palermo surgit… au deuxième poteau. On ne vit que lui, comme s’il avait rendez-vous avec l’HISTOIRE. La défense péruvienne l’avait oublié. Palermo poussa le ballon au fond de la cage. On eût dit que c’était écrit.

Alors qu’il n’avait plus été appelé en équipe nationale depuis dix ans, Martin Palermo a marqué un but capital, dans les arrêts de jeu pour donner la victoire à l’Argentine, 2-1 contre les Péruviens, furieux.
Palermo, entré en deuxième mi-temps, a quitté son statut de maudit pour revêtir le costume du héros. Il y a dix ans, il rata trois penaltys lors d’un même match, à la Copa América paraguayenne. Le coup de génie de Maradona fut de rappeler le pestiféré aux 10 sélections.
Maradona eut l’idée de reconvoquer Palermo parceq qu’il a fêté ses 200 buts marqués dans le championnat argentin. Parmi ces réalisations, l’une des plus mémorables est celle inscrite la semaine dernière. Un coup de tête de… 38 mètres ! (voir vidéo ci-dessous):p:p:p

Palermo, surnommé “l’optimiste du but” par l’ancien entraîneur de l’OGCNice, Carlos Bianchi, est depuis hier fêté dans les médias de toute l’Argentine, au seuil de l’Afsud.
“Ça vient récompenser tous les sacrifices que j’ai faits. C’est l’un des plus grands moments de ma vie” confia Martin Palermo, héros national, voire mondial tant l’Argentine est aimée.
“Franchement, je pensais ne jamais revivre quelque chose comme ça. Sur le terrain, avec la pluie et la désillusion, c’est difficile d’avoir les idées claires… Les hommes pleurent, eux aussi, bien sûr. Il y a eu tant de souffrances mais ce soir c’est une très grande émotion. Ce but, il m’a fait vivre et ressentir tant de choses", précisa Palermo, qui a gagné sa place grâce à son doublé contre le Ghana, disputé une semaine avant ce match décisif contre les Péruviens.
Palermo ne se contente pas de ce but, de l’ovation qui lui a été réservée et de la reconnaissance de ses coéquipiers: il sait que le match du 14 octobre contre l’Uruguay sera le plus important de sa fin de carrière. “Ce qui s’est passé aujourd’hui est incroyable. J’espère que j’ai enfin pu entrer dans le cœur des supporters argentins, mais le plus important, ça va se passer en Uruguay. Ce sera une autre finale, nous allons jouer notre vie là-bas.”

Cette nouvelle prouesse de Palermo, victime de deux ruptures des ligaments du genou - et de la chute d’une tribune lors de la célébration d’un but de Villarreal - n’a pas échappé à Diego Maradona : “Que dire de plus sur Martín ? À la mi-temps, je lui ai dit qu’il allait entrer et faire la décision. Je lui ai confié: “Martin, vas-y et règle moi ce problème", mais je n’aurais jamais imaginé qu’il le ferait de cette manière. Nous avons assisté à un nouveau miracle de San Palermo", sanctifia le Pibe de Oro.
“Auquel de mes buts je le compare ? Aucun. Les buts que j’ai mis dans ma carrière, ils étaient normaux, mais les miracles… les miracles, c’est Palermo qui les réalise. Il entre et réalise des choses incroyables. C’est pour ça que les gens me demandaient de le faire jouer et ils avaient raison. Il entre et tout le monde sait qu’il va se passer quelque chose.”
Le sélectionneur argentin n’a pas été le seul à s’exprimer sur l’exploit du joueur de Boca. Le capitaine Javier Mascherano a reconnu que “Martín nous a tous sauvés, il faut être réalistes. Son histoire, ça pourrait faire un film incroyable. Il a un don, il est fait pour sortir de sa boîte dans ce genre de moments. J’espère qu’il ne va pas s’arrêter là, qu’il va remettre ça. Ça serait bien de l’avoir à la Coupe du Monde", affirme le Red de Liverpool.
Grâce à la victoire contre le Pérou, l’Argentine est remontée à la quatrième place, la dernière de la zone directement qualificative pour la Coupe du monde. Mais elle ne compte qu’un point d’avance sur l’Uruguay (5e), qu’elle va affronter mercredi à Montevideo lors de la dernière journée.
“L’espoir est intact. Si l’on avait mis cinq buts au Pérou, je serais plus optimiste, mais nous allons jouer notre va-tout en Uruguay pour nous qualifier", a encore déclaré Maradona.


Le parcours de Martín Palermo né le 7 novembre 1973 à la Plata, Argentine.
1991 - 1997 : Estudiantes LP ( Argentine)
1997 - 2000 : Boca Juniors ( Argentine)
2001 - 2003 : Villarreal CF ( Espagne)
2003 - 2003 : Betis Séville ( Espagne)
2004 - 2004 : Deportivo Alavés ( Espagne)
2004 - : Boca Juniors ( Argentine)

Permalien 00:25:39, Catégories: SPECIAL MARADONA  

Les 19 pays qualifiés pour l'Afsud

On connait déjà 19 pays qualifiés.
On les retrouvera à la Coupe du monde 2010, en Afsud:

Afrique du Sud, qualifié d’office, pays organisateur.
Allemagne
Angleterre
Australie
Brésil
Chili
Corée du Nord
Corée du Sud
Côte d’Ivoire
Danemark
Espagne
Etats-Unis
Ghana
Italie
Japon
Mexique
Paraguay
Pays-Bas
Serbie

Pour l’heure, l’Argentine, la France, le Portugal n’ont pas encore leur billet en poche. Billet d’avion… Il est inconcevable que la Coupe du monde se déroule sans Messi, Maradona et Cristiano Ronaldo, absent contre Malte, car son entorse à la cheville s’est réveillée.[Un souvenir du tacle de S.Diawara lors de Real Madrid-OM…] Benzema, Gourcuff et Lloris seront-ils en Afsud? That is the question… Leur sélectionneur y est déjà allé pour réserver l’hôtel… Soit mettre la charrue avant les boeufs.

Permalien 00:24:46, Catégories: GRAND MONSIEUR  

L'Algérie et la Tunisie restent en course. Les Etats-Unis et le Mexique sont qualifiés...

Si l’Algérie fait match nul en Egypte, elle ira en Afsud.
Ménés au score, à domicile, contre le Rwanda, les Algériens ont gagné le match 3-1.
Buts pour l’Algérie: Karim MATMOUR, Abdelkader GHEZZAL et Rafik DJEBBOUR.
La Tunisie du Niçois Ben Saada, elle, sous la menace du Nigeria, ira au Mozambique chercher sa qualification

Qualifications 2010 Afrique
Algérie 3 - 1 Rwanda
Mali 1 - 0 Soudan
Guinée 1 - 2 Burkina Faso
Nigeria 1 - 0 Mozambique
Tunisie 1 - 0 Kenya
Benin 1 - 0 Ghana

Qualifications 2010 Amsud Match
Bolivie 2 - 1 Brésil

Qualifications 2010 CONCACAF Match
Honduras 2 - 3 Etats-Unis
Costa Rica 4 - 0 Trinidad and Tobago

11.10.09

Permalien 20:00:21, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

La Squadra Azzura et Marcello Lippi seront en Afsud

Les Italiens seront une nouvelle fois à la Coupe du monde. Une belle habitude.
Il faut dire qu’ils les collectionnent.
Le football italien est de très loin supérieur au football français.
Plus de trente Coupes d’Europe en club et quatre Coupes du monde. 1 Euro et 1 JO.
Je suis heureux d’avoir du sang italien dans mes veines.
Florence, Venise, Rome… Plus de 35% du patrimoine culturel mondial se trouve en Italie.
Il n’y a pas que Paris dans le monde.
Le Français croit qu’il a tout inventé.

Parcours de l’Italie en Coupe du monde

1930 : Non inscrite
1934 : Vainqueur
1938 : Vainqueur
1950 : 1er tour
1954 : 1er tour
1958 : Phase éliminatoire
1962 : 1er tour
1966 : 1er tour
1970 : Finale
1974 : 1er tour
1978 : Demi-finale, 4e
1982 : Vainqueur
1986 : Huitième de finale
1990 : Demi-finale, 3e
1994 : Finale
1998 : Quart de finale
2002 : Huitième de finale
2006 : Vainqueur
2010 :

Championnat d’Europe

1960 : Non inscrite
1964 : Phase éliminatoire
1968 : Vainqueur
1972 : Phase éliminatoire
1976 : Phase éliminatoire
1980 : Demi-finale, 4e
1984 : Phase éliminatoire
1988 : Demi-finale
1992 : Phase éliminatoire
1996 : 1er tour
2000 : Finale
2004 : 1er tour
2008 : Quart de finale

Parcours aux Jeux Olympiques

1896 : Non inscrite
1900 : Non inscrite
1904 : Non inscrite
1908 : Non inscrite
1912 : Tour Préliminaire
1920 : 1er tour
1924 : 2e tour
1928 : Demi-finale, 3e
1936 : Vainqueur
1948 : 2e tour
1952 : 1er tour
1956 : Non inscrite
1960 : Demi-finale, 4e
1964 : Forfait
1968 : Non inscrite
1972 : Non inscrite
1976 : Non inscrite
1980 : Non inscrite
1984 : Demi-finale, 4e
1988 : Demi-finale, 4e
1992 : Quart de finale
1996 : 1er tour
2000 : Quart de Finale
2004 : Demi-finale, 3e
2008 : Quart de finale

Permalien 18:44:17, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Vive le Brésil!

Les Jeux Olympiques 2016 se dérouleront à Rio de Janeiro.

La Coupe du Monde 2014 se déroulera au Brésil.
Les Anglais ont inventé le football mais c’est au Brésil qu’on y joue de la plus belle façon

Voilà deux grandes nouvelles.
Qui aime le foot, aime le Brésil.
Qui aime la voiture, aime Ferrari.

Domenech et Wenger même combat

“L’autre” et le coach des Gunners sont-ils de la même école ?

A la 29e minute de France-Iles Féroé, alors que le score était 0-0, Domenech a ramassé le ballon qui était en touche et refusa de la donner à Rogvi Jacobsen quand le Féroïen voulut le prendre. “L’autre” (le surnom donné au sélectionneur par Zidane) préféra balancer la balle au sol. Attitude lamentable de la part, anti-sportive. Ah ce n’est pas au rugby que l’on voit ça ! (Et c’est moi qui parle…)
“L’autre” fit son offusqué et désigna de la main: “Le 6, le 6 !” pour que l’arbitre intervienne. Ce ne fut pas le cas. R. Jacobsen a très bien fait de se ruer sur “l’autre” qui commenta ensuite: “Je ne sais pas ce qui lui arrive, cela doit être le match de sa vie. Il est fou furieux.” Que de sous-entendu dans : “Je ne sais pas ce qui lui arrive…”
L’entraîneur d’Arsenal fit un jour le même cirque que “l’autre". Et Mark Hughes est venu lui dire de quel bois il se chauffe!

Permalien 10:55:49, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Je n'ai pas regardé Guingamp-Iles Féroé. Lors d'une promenade, le talentueux Benzema a été obligé de jouer à Jean-Paul II...

Images de propagande tournées par la FFF. Hier l’équipe de France n’était plus que l’équipe de Guingamp… Benzema a la gentillesse de poser avec des enfants ou de les saluer affectueusement. Il est obligé de jouer un rôle comme le Pape Jean-Paul II. Il n’y a plus rien de spontané. La bonne nouvelle de la soirée. L’avenir des Bleus c’est Karim Benzema. Quand l’horizon sera dégagé des boulets qu’il a aux pieds, il nous regalera.

J’ai regardé le match jusqu’à 2-0. Alors que les Tricolores, transformés en joueurs de Guingamp, fêtaient le but, leur sélectionneur fit semblant d’être concentré pour voir si les joueurs étaient bien en place.
Grotesque. C’est le mot. L’ex Boucher de Lyon est vraiment un mauvais comédien.
Il a surjoué le rôle de sélectionneur hermétique à l’euphorie parce qu’il pensait déjà au futur.
Le vainqueur du Tournoi Espoirs de Toulon- son seul palmarès- ne m’inspire pas confiance.
Hier, les Français ont joué contre des joueurs amateurs.
Il n’y aucune conclusion à tirer de ce match.
J’ai une incompatibilité d’humeur avec ce sélectionneur depuis la dramatique charge sur l’Autrichien Metzler (avec Jean Baeza) lors de Nice-Lyon du 12 août 1970. Au cours de ce match, les commentateurs ainsi que tous les spectateurs attribuèrent, à tort, à l’actuel sélectionneur un tacle agressif porté sur l’Autrichien Metzler.
J’étais au stade du Ray, et en fait, c’est Baeza qui commit “l’attentat” et non pas l’actuel sélectionneur de l’équipe de France.
Tout en sachant que l’auteur véritable du fameux tacle était Jean Baeza, “l’autre” (comme l’appelle Zidane) n’a pas démenti publiquement l’acte violent, car à partir de cette méprise il s’est construit une image de méchant avec sa moustache, à travers toute la France. Il exploitera l’étiquette de “joueur violent” tout au long de sa carrière, pour impressionner l’adversaire mais il n’était qu’un pitbull de pacotille.
J’ai le tort d’avoir de la mémoire et je n’ai donc pas oublié que “l’autre” a fini le sale boulot de son coéquipier.
L’internationnal autrichien, Metzler, la jambe en miettes, n’a plus jamais rejoué au football.
Alors, vous me permettrez de ne pas encourager “l’autre".
Les joueurs de l’équipe de France n’y sont pour rien.
Cependant, le cirque autour des Bleus est pitoyable.
Tout le cinéma de Guingamp a signifié que la FFF a opposé la Bretagne au reste de la France.
On a bien senti que la FFF a puni Marseille et les Parisiens, entre autres, d’avoir sifflé les Bleus.
Les fans de Guingamp ne risquaient pas de huer les Bleus. Jamais un “trou du cul du monde” n’avait vu une sélection nationale. Ils ne risquaient pas de conspuer les internationaux.
Pourquoi, ce match ne s’est-il pas déroulé à Bordeaux, la ville des champions de France ?
Se réjouir de la victoire de la France face à des amateurs, non merci.
Nous avons un incompétent à la tête des Bleus qui est en plus un délateur.
Sa façon de désigner C. Jacobsen à l’arbitre pour que le Féroïen récoltât un carton fut un instant qui m’a rappelé à la fois les années noires de la France et la cours de récréation.
Auparavant, le sélectionneur conserva le ballon dans les mains au lieu de le donner à Jacobsen. Minable attitude.
Piètre spectacle. Quand j’ai zappé, je suis tombé sur cette image.
Je n’aime pas cette équipe de France.
Au temps de Platini, j’avais l’impression de jouer avec les Bleus. J’étais malade quand la France perdait.
Ensuite, j’espérais avec “mon” Cantona puis appréciais le talent de Zidane.
Aujourd’hui, les Bleus représentent une secte.
Cette secte a fait une halte à Guingamp, à l’exclusion de la France entière.
Je n’ai pas honte de le dire: j’attends l’élimination des Bleus pour qu’on parle enfin de football.
Je souhaite ardemment un vrai sélectionneur avec Gourcuff et Benzema en pool position.
Un sélectionneur qui oeuvre pour la France et non pas pour lui.
J’aimerais voir un homme diriger des joueurs et non pas un sous-marin de la DTN égaré au milieu de vedettes.
Quand on voit ce dernier boire une boisson bleu, au point presse, avec insistance à plusieurs reprise, on se pince pour constater qu’on est dans le réel.

Permalien 09:11:23, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Maradona, le stress jusqu'au bout de la nuit

A ne pas manquer, le plongeon au sol de Maradona, en joie solitaire. Il n’y a qu’un Maradona. Il a conservé sa joie enfantine et c’est le plus important. “Toute passion qui remonte à l’enfance est sacrée ” Gérard de Nerval. “Mieux vaut se perdre dans sa passion que perdre sa passion” ‘(Saint Augustin)

Maradona et l’Argentine(Carlos Tevez n’a pas été aligné par Diego M.) ont vécu une nuit d’enfer jusqu’à la délivrance à la 93 e minute, avant de se reconcentrer sur le choc Uruguay-Argentine. Un nul suffit à l’Argentine pour aller en Afsud. Facile à dire, difficile à faire. Si l’Uruguay gagne, c’est le pays natal de Lautréamont qui sera qualifié. Et dans ce cas, pour que l’Argentine soit barragiste, il ne faudrait pas que l’Equateur gagne au Chili, surtout sur un score fleuve- si l’Uruguay et l’Argentine font match nul- après un grand arrangement entre amis, puisque le Chili est déjà qualifié… L’angoisse n’est pas fini pour Maradona et ses compatriotes. Pour moi aussi - et je ne suis pas le seul- car je souhaite voir les Argentins en Afsud.

Argentine 2 - 1 Pérou
Buts argentins Gonzalo HIGUAÍN (47′), Martin PALERMO (90′+3),
But péruvien: Hernan RENGIFO (90′)

Résultats
10/10/09 19:00 Buenos Aires, Argentine 2-1 (0:0) Pérou
10/10/09 17:30 Puerto Ordaz, Venezuela 1-2 (0:0) Paraguay
10/10/09 17:00 Medellin, Colombie 2-4 (1:2) Chili
10/10/09 17:00 Quito, Equateur 1-2 (0:0) Uruguay

Classement
Brésil * 33 points 16 matchs 9 victoires 6 nuls 1 perdu 32 buts pour 9 buts contre
Paraguay * 33 pts 17/ 10 3 4/ 24 14
Chili * 30 pts 17/ 9 3 5 /31 22
Argentine 25 pts 17/ 7 4 6/ 22 20
Uruguay 24 pts 17/ 6 6 5/ 28 19
Equateur 23 pts 17/ 6 5 6/ 22 25

* Pays d’ores et déjà qualifiés

Restent à jouer

11/10/09 16:00 La Paz, Bolivie - Brésil
14/10/09 15:00 Lima, Pérou - Bolivie
14/10/09 18:00 Campo Grande, Brésil - Venezuela
14/10/09 18:00 Asuncion, Paraguay - Colombie
14/10/09 19:00 Santiago De Chile, Chili - Equateur
14/10/09 20:00 Montevideo, Uruguay - Argentine

Les quatre premières équipes seront qualifiées pour la Coupe du Monde de la FIFA 2010. La cinquième disputera un barrage (aller-retour) face au quatrième de la Zone Amérique du Nord, centrale et Caraïbes.

10.10.09

Permalien 20:09:09, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Les résultats de la soirée.... En Europe, l'Italie, l'Allemagne et la Serbie ont leur billet.

La France peut retouver sur sa route l’Irlande de Trapattoni, l’un des maîtres du football. Il gagnerait déjà la bataille des coachs. Hier, on a vu Domenech désigner avec ses mains le “6″ des Iles Féroé pour demander à l’arbitre de l’expulser. En cinquante ans de football, c’est la première fois que je vois cela…

La Serbie, L’Italie, L’Allemagne, le Danemark, la Cote d’Ivoire sont les nouveaux pays qualifiés pour L’Afsud 2010.
A part la France et le Portugal, les grandes nations de football ont gagné leur billet pour le Coupe du monde 2010. La France sera barragiste et le Portugal est en bonne voie de l’être. C.Ronaldo avait trop mal à la cheville pour jouer le match où il n’a tenu que 20 minutes. Voilà la preuve que S. Diawara l’a taclé comme un boucher lors de Real Madrid-OM. Ce n’est pas parce qu’on est grand et costaud qu’il faut envoyer l’adversaire à l’abattoir. Que le Français ait touché le ballon avant ou après n’importe peu. Le football est un sport un contact mais c’est trop facile de stopper la course d’un joueur sans ménagement. Ronaldo est un artiste du football. Faut le protéger. Il n’y en a pas tellement.

Gignac a libéré les Bleus grâce à un doublé. Ensuite Gallas, Anelka, Benzema ont marqué. La France va devoir jouer un barrage, les 14 et 18 novembre. L’adversaire sera connu le 19 octobre, jour du tirage au sort effectué à Zürich. En l’état actuel des choses, les Bleus pourraient jouer leur qualification contre la Bosnie, l’Irlande, la Slovénie ou l’Ukraine. Un nouveau classement FIFA doit être publié d’ici le tirage. L’Irlande est à éviter… Leur sélectionneur Gioavanni Trapattoni est l’un des meilleurs entraîneurs du monde.

2010 Europe Match
Eire 2 - 2 Italie
France 5 - 0 Iles Féroé
Israël 3 - 1 Moldavie
Belgique 2 - 0 Turquie
Serbie 5 - 0 Roumanie
Autriche 2 - 1 Lituanie
République tchèque 2 - 0 Pologne
Slovaquie 0 - 2 Slovénie
Grèce 5 - 2 Lettonie
Danemark 1 - 0 Suède
Liechtenstein 0 - 2 Azerbaïdjan
Montenegro 2 - 1 Géorgie
Chypre 4 - 1 Bulgarie
Ukraine 1 - 0 Angleterre
Estonie 0 - 2 Bosnie-Herzégovine
Arménie 1 - 2 Espagne
Luxembourg 0 - 3 Suisse
Biélorussie 4 - 0 Kazakhstan
Russie 0 - 1 Allemagne
Finlande 2 - 1 Pays de Galles
Portugal 3 - 0 Hongrie

Qualifications 2010 Afrique Match
Gabon 3 - 1 Maroc
Cameroun 3 - 0 Togo
Malawi 1 - 1 Côte d’Ivoire
Zambie 0 - 1 Egypte

Permalien 17:39:46, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Guivarc'h numéro 1 des attaquants les plus bidons de la Premier League

Le journal Daily Mail publie le palmarès des attaquants qui ne se sont pas imposés en Angleterre. C’est un rituel en Angleterre. La palme revient à Stéphane Guvarc’h qui par ailleurs ne fut pas à la hauteur de la finale de la Coupe du monde 1998. Un autre Français figure dans ce hit-parade catastrophique. On relève même la présence d’un Ballon d’Or….

Dans le palmarès des attaquants en panne d’inspiration on trouve même un Ballon d’Or qui est pourtant un joueur
fantastique mais le Ballon d’or fut trop lourd à porter…

1 Stephane Guivarc’h, Newcastle

2 Marc Boogers, West Ham

3 Bosko Balaban, Aston Villa

4 Ali Dia, Southampton

5 Steve Marlet, Fulham

6 Ade Akinbiyi, Leicester

7 Tomas Brolin, Leeds

8 Andrei Shevchenko, Chelsea

9 Jason Lee, Nottingham Forest

10 Sergei Rebrov, Tottenham

Ce ne fut vraiment pas la semaine de Guivarc’h. Alors qu’il croyait recevoir une invitation de la FFF pour le matchs des Bleus à Guingamp, le Breton n’a pas reçu le billet d’entrée. “C’est une honte” a-t-il commenté. Pourquoi s’en étonner? En 1998, la FFF n’avait pas invité Kopa, Piantoni et Hidalgo, considérés comme de vieux croutons cacochymes… Alors pensez un peu comme si la FFF allait inviter celui qui rata complétement la finale de la Coupe du monde 1998.

Read more: http://www.dailymail.co.uk/sport/football/article-1219047/THE-LIST-The-worst-strikers-played-Premier-League-Nos-10-1.html#ixzz0TXwXmuGv

09.10.09

Permalien 18:00:08, Catégories: BRUITS DE VESTIAIRES  

Et si les Féroïens ne se laissaient pas battre par la France ?

Bienvenue chez les ploucs de Guingamp… Les milliardaires du foot français chez les ploucs bretons. Voilà le thème de France-Iles Féroé. Quand la scèance dédicace n’est pas prévue. Il faut tenir le peuple à distance, la FFF ne paie plus ses arbitres, mais elle a l’argent pour louer un avion…

Voici le classement actuel du Groupe 7:

Serbie 19 Points 8 matchs 6 victoires 1 nul 1 défaite 16 buts pour 6 buts contre
France 15 pts 8 4 3 1 10 8
Autriche 11 pts 8 3 2 3 11 11
Lituanie 9 pts 8 3 0 5 7 8
Roumanie 9 pts 8 2 3 3 9 12
Féroé (Iles) 4 pts 8 1 1 6 4 12

Le nul des Iles Féroé:
11/10/08 16:00 Torshavn Féroé (Iles) 1:1 (0:0) Autriche

Leur seul match gagné:
09/09/09 17:15 Toftir Féroé (Iles) 2:1 (2:1) Lituanie

Le quatrième but marqué par les Iles Féroé:
05/09/09 20:30 Graz Autriche 3:1 (2:0) Féroé (Iles)

La presse ne parle que de la France. C’est écoeurant. On dirait que ce France-Iles Féroé est le nouveau livre de VGE ou de Jean d’O. C’est écoeurant une telle médiatisation.
Les émissions radios et télés se suivent et se ressemblent. On y entend des avis autorisés. On dirait qu’il parle d’une guerre. C’est grotesque. L’adversaire n’est même pas pris en compte. Il y a un grand mépris pour les Féroïens. Tous les médias veulent que les Bleus disputent la Coupe du monde 2010, uniquement pour l’aspect économique. Personne ne se dit: ” La France joue si bien qu’on veut la voir à l’oeuvre.”
Domenech vient de dire: “Mandanda et Lloris sont d’un niveau très proche. Comme Lloris est suspendu, cette fois il n’y a pas de hiérarchie. C’est plus facile à choisir…”
Un sélectionneur qui ne sait pas choisir son goal est un très mauvais sélectionneur, mais ça on le savait déjà.
Si les Féroïens gagnaient la France, ou même juste un match, cela serait une victoire pour l’esprit sportif.
La France manque de respect pour les Iles Féroé.

Bien sûr si l’on regarde le passé, c’est impossible:

Parcours en Coupe du monde
1994 : Tour préliminaire
1998 : Tour préliminaire
2002 : Tour préliminaire
2006 : Tour préliminaire
2010 : Tour préliminaire

Parcours en Championnat d’Europe
1992 : Tour préliminaire
1996 : Tour préliminaire
2000 : Tour préliminaire
2004 : Tour préliminaire
2008 : Tour préliminaire

Karim Benzema se fait un peu d’argent de poche… Faut pas tout laisser à Pierre Arditti!

Permalien 17:22:53, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Karim Benzema devrait faire comme Ole Gunnar Solskjaer

Le jour où Solskjaer marqua 4 buts en moins de 12 minutes…

Pourquoi l’Histoire du football n’est-elle pas enseignée, au même titre que la technique ?
Cela ferait le plus grand bien aux jeunes joueurs doués mais inexpérimentés.
Aimer Modiano n’empêche pas de lire Camus.
Doit-on jeter les disques de Georges Brassens parce que le rap est à la mode ?
Karim Benzema a dit qu’il n’était pas content d’être remplaçant dans l’équipe de Domenech alors qu’il accepte le turn over au Real Madrid. Il faut dire qu’il compte parmi les perdeaux de l’année à côté de Kaka et Cristiano Ronaldo.
Au lieu de se lamenter, il pourrait s’inspirer d’Ole Gunnar Solskjaer, surnommé Babyface Killer ou Super Sub pour sa propension à effectuer des rentrées fracassantes. Le Norvégien n’a jamais émis la moindre contestation auprès de Ferguson qui, il est vrai, est un très grand Monsieur du football, lui.
L’assassin à la figure d’ange a expliqué comment il vivait le fait d’être remplaçant:
“Je n’ai jamais rongé mon frein sur le banc. J’en ai tiré un grand avantage. En effet, quand vous êtes dans le match vous ne voyez pas très bien le positionnement des adversaires car vous êtes trop dans le jeu. Sur le banc, j’observais tout et cela me permettait d’exploiter les failles de nos adversaires. Dès que je rentrais sur la pelouse, j’essayais deux ou trois trucs. Et souvent cela marchait. En plus, un remplaçant peut utiliser sa fraîcheur physique pour faire des démarrages…”
On le voit, Olly avait un esprit positif qu’il a toujours eu.
Parmi ses grandes rentrées il y a celle contre le Bayern Munich lors de la finale de la Ligue des Champions de 1999 : Manchester U égalisa (1-1) dans le temps additionnel par Teddy Sheringham avant que Solskjaer ne terrasse le Bayern. Je me souviens aussi de son quadruplé en 12 minutes face à Nottingham Forest en 1998-1999, année du triplé historique de Manchester United. A la fin de la rencontre, Lizararu, absent des débats, erra sur le terrain, en costume.
Pour récompenser son joker, Sir Ferguson a nommé OGS à la tête de l’équipe réserviste où il fait des merveilles.
Le Norvégien est un Red Devil historique. Il fut le représentant de MU aux obsèques de George Best. Beaucoup de joueurs de MU auraient voulu avoir cet honneur.
Benzema ferait bien de s’inspirer du héros de la C1 1999.
Le Madrilène vient de déclarer: “En dix minutes, je ne sais pas ce qu’on peut faire…”
En 1999, Benzema avait 11 ans. Il faudrait lui rafraîchir la mémoire avec Olly. Cela lui ferait le plus grand bien.
Avoir de la mémoire ne signifie pas penser en sepia!

Pour sauver les Red Devils, OGS avait le sens du sacrifice. C’est pour cela qu’il est tant aimé à MU

Permalien 17:11:33, Catégories: LITS ET RATURES, LA MOUETTE DE TCHEKHOV  

Les livres qui m'ont pas changé le monde, hélas

Apollinaire (à gauche) et son ami André Rouveyre. Voix, Léo Ferré.
Quand on songe à la qualité d’Apollinaire et à la médiocrité de ce début de l’AN 2000, on l’aime encore plus.

Le Monde publie 20 livres sous la publicité: “Les Livres qui ont changé le monde…”
Beaucoup de penseurs. Je m’en méfie comme de la peste. Ils veulent que l’on pense comme eux.

1/ L’origine des espèces, Darwin
2/ Comment je vois le monde, Einstein
3/ La richesse des nations, Smith
4/ L’avenir d’une illusion, Freud
5/ Réflexions sur l’esclavage des Nègres, Condorcet
6/ Les Discours qui ont changé le monde
7/ L’Affaire Calas, Voltaire
8/ Les Règles de la méthode sociologique, Durkheim
9/ Les déclarations des droits de l’homme
10/Pour la liberté d’imprimer sans autorisation de la censure
11/ Emile ou de l’éducation, Rousseau
12/Qu’est-ce que la propriété, Proudhon
13/ L’Ethique protestante et l’Esprit du capitalisme, Weber
14/ Psychologie dees foules, Le Bon
15/ Ecrits scientifiques et médicaux, Pasteur
16/L’Encyclopédie, Diderot et d’Alembert
17/Introduction à l’étude de la médecine expérimentale, Bernard
18/ De la guerre, Clausewitz
19/ Manifeste du Parti Communiste, Marx et Engels
20/La Pensée monétaire de l’âge classique à nos jours

Voici ma liste des livres qui hélas n’ont pas changé le monde:

-Les Essais, Montaigne
-Le Roi Lear, Shakespeare
-Don Quichotte, Cervantes
-Robinson Crusoe, Defoe
-Le Misanthrope, Molière
-Traité de la Tolérance, Voltaire
-Les chants de Maldoror, Lautréamont
-Les Fleurs du mal, Baudelaire
-Alcools, Apollinaire
-La Mouette, Tchekhov
-La métamorphose, Kafka
-Le Droit à la paresse, Paul Lafargue
-Les champs magnétiques, Breton & Soupault
-Le Livre de l’Intranquilité, Pessoa
-1984, Orwell
-Oraison funèbre à Jean Moulin, Malraux
-Vie et destin, Grossman
-Manhattan Transfer, Dos Passos
-Dedalus, Joyce
-Fictions, Borges

Ce texte de Malraux est un temps fort de l’Histoire des lettres. On a la chance en plus qu’il soit lu par son auteur. Vous remarquerez qu’à cette occassion, Malraux n’a pas écrit un discours pour le Général de Gaulle. Malraux était un vrai écrivain et non pas un “nègre” sans personnalité… Ce texte vaut tous les livres.

Permalien 14:51:04, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL, ANQUETILLEMENT  

Fabio Cannavaro, le Ballon plaqué Or à nouveau positif...

La sinistre vidéo avec Cannavaro en train de se doper

Cannavaro a été contrôle positif à la cortisone, le 29 août 2009.
C’est la faute à une pommade contre une piqûre d’abeille.
On vit une drôle d’époque: quand un tennisman est positif à la cocaïne, il accuse une fille de l’avoir embrassé, la
salive encore pleine de poudre et quand un footballeur est positif à la cortisone, il parle d’une abeille qui lui a butiné le bras.
On a déjà au droit: à l’histoire abracadabradantesque du consultant numéro 1 de C+. Lui a fait fort: contrôlé positif à nandrolone, il a trouvé le moyen de prouver que celui qui fait les analyses n’avait pas le droit de les effectuer. Depuis, ce joueur, qui fut une ombre au Barça et un fantôme à l’AC Milan, est le chouchou des Français, paraît-il.
Vu ce tour de passe, il ne faut pas que l’on ne s’étonne pas de voir Cannavaro nous mener en bateau. Son sport favori.
Au palmarès, il est choquant de voir son nom et pas celui de Facchetti, voire Baresi et P. Maldini.
Chaque fois qu’un footballeur est positif on parle du cyclisme et du dopage, pour noyé l’affaire.
En 1998, pour éviter de mettre le focus sur le dopage à l’EPO qui régnait à la Juventus, avec deux français célèbres, on fit éclater l’affaire Festina.
Cette année, juste avant de rendre compte des résultats tous négatifs d’après Tour de France 2009, on a balancé l’affaire autour d’Astana pour dire que ses coureurs avaient bénéficié de beaucoup de temps pour se plier aux exigences des contrôleurs de l’AFLD. Quand on n’a pas de cycliste dopé sous la main, on en invente…

PS: L’affaire va être classée, comme d’habitude. On dira: “C’est à cause de la pommade. On n’avait pas lu la notice…”

Permalien 06:32:45, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Salif Keita a inauguré le stade qui porte son nom à Cergy Pontoise

:p Très beau reportage de Lucien Gavinet et Michel Dhrey, le mythique magazine Cinq colonnes à la Une. On y voit Albert Batteux.


Le premier Ballon d’or africain (1970) et premier footballeur du continent à s’être imposé en Europe [hors Ben Barek et Raoul Diagne], Salif Keïta est le premier sportif malien et africain à donner son nom à un stade français. L’inauguration a lieu le dimanche 27 septembre, à 15 heures, en présence d’officiels, de grands joueurs de football et de Salif Keïta lui-même. La presse n’en a pas parlé. Les bonnes nouvelles n’intéressent pas les rédactions.
« Le stade Salif-Keïta incarne le symbole du renforcement de la fraternité et de la solidarité entre les peuples grâce à la magie du sport », a dit le mairie de Cergy-Pontoise pour rendre hommage à l’apport du sport africain en France, de rendre « hommage à l’homme, au travers de valeurs de diversité, de solidarité et de fraternité qui sont aussi le reflet de l’identité plurielle présente sur le territoire cergypontain ».
Le nouveau site comprend trois terrains de football en gazon synthétique, qui seront complétés dans les prochains mois par un quatrième terrain d’entraînement ainsi qu’une tribune de 500 places.
Le Malien Salif Keita, international, a fait les beaux jours l’équipe nationale de son pays et de plusieurs équipes françaises dont Saint-Etienne. Il était buteur et passeur. Fin technicien, doté d’une grande vista, il savait tout faire.
Salif Keita entre une nouvelle fois dans l’histoire. Le plus jeune international de football de l’histoire du Mali - c’est à 15 ans qu’il a chaussé pour la première fois les crampons des Aigles - donne son nom à un stade français. Jamais avant lui un footballeur africain n’avait reçu un tel honneur.
« A six mois de la Coupe du monde en Afrique du Sud, la ville de Cergy souhaitait rendre hommage à l’apport du sport africaine ne France et trouver un lien emblématique, fort, entre l’Afrique et la France » a souligné le maire. Aujourd’hui, l’enfant de Bamako a 62 ans. On se souvient avec grand plasir de son passage à l’Olympique de Marseille , Valence (Espagne), le Sporting Club du Portugal et New England Tea Men Boston (Etats-Unis). Il a été trois fois Champion de France (1968, 1969 et 1970) avec les Verts.
Il fut deuxième meilleur buteur européen 1971, avec 42 réalisations. Il a marqué 120 fois en 149 matches pour l’AS Saint-Etienne, avec qui il a remporté la Coupe de France (1968 et 1970) et le Trophée des champions (1967, 1968 et 1969). La “panthère noire” fut leur emblème.
Lors de l’inauguration, a eu lieu un match entre le Club des internationaux de football (Jean-Pierre Papin, Bernard Lama) et une équipe d’amis sportif du footballeur malien ( Joseph-Antoine Bell…)
Salif Keïta a été élu en juin 2005, président de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) pour un mandat de 4 ans. Salif Kéita est propriétaire de l’hôtel Mandé qu’il a construit aux berges du fleuve Niger à Bamako il y a plus d’une dizaine d’années.
J’ai souvent vu jouer Keita. C’était un Opéra de l’oeil à lui seul. Lui et Skoblar furent des immenses joueurs de Division I.
Il adorait provoquer les adversaires, à la manière de Garrincha et de Cristiano Ronaldo.
Il fallait le voir narguer le défenseur. C’était un jeu. L’art de la roublardise que les entraîneurs actuels ne veulent plus voir et c’est bien dommage.

Parcours:

1963-1964 : Pionniers de Ouolofobougou - Mali
1964-1965 : AS Real Bamako
1965-1966 : Stade Malien
1966-1967 : AS Real Bamako
1967-1972 : Saint-Étienne
1972-1973 : Olympique de Marseille
1973-1976 : Valence CF - Espagne
1976-1979 : Sporting Portugal
1979-1980 : New England Tea Men Boston - États-Unis

Palmarès:

Coupe du Mali 1967
Championnats de France en 1968, 1969 et 1970 avec l’AS Saint-Étienne
Coupes de France 1968 et 1970 avec l’AS Saint-Étienne
Trophées des Champions 1967, 1968 et 1969 avec l’AS Saint-Étienne
Coupe du Portugal 1978 avec le Sporting Club de Portugal

08.10.09

Permalien 23:06:46, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Henry et les cadres demandent que cesse la "chasse" au Domenech....

Six cadres de l’équipe de France ont demandé à Noël Le Graët, vice-président de la FFF, que cesse la “chasse à l’homme” contre Raymond Domenech. “Les joueurs m’ont dit que ça devient désastreux cette communication contre Raymond Domenech, que ça n’a pas de sens, indique Le Graët sur RTL. Ce n’est pas normal que notre entraineur soit traité comme ça : Et j’avais les huit cadres autour de moi. Avec Thierry Henry, avec Anelka, avec Toulalan, tous les anciens. C’est un peu un appel. Cette chasse à l’homme est un peu dérangeante.”
Le vice-président de la FFF se sert des joueurs pour protéger Domenech si j’en crois Toulalan qui a précisé: “Il n’y avait pas de but particulier, c’était pour nous dire que le président de la Fédération et la Fédération étaient derrière nous. Ce sont eux qui ont sollicité la réunion. On a eu une discussion, mais cela doit rester entre nous.” Le Graët prône la réussite de Domenech car il était l’un de ses partisans après la faillitte à l’Euro.
Il n’y avait pas Benzema dans ce lot de joueurs (Henry, Anelka, Gallas, Evra, Toulalan et Abidal) dont certains ne seraient pas sûrs d’être encore Bleus au cas d’un changement de sélectionneur. Un sélectionneur qui aurait choisi Trezeguet à la place d’Henry…
Ces joueurs sont comme le léche-cul qui va voir le proviseur d’un bahut.
Nous sommes dans l’enfantillage.
Jadis Kopa et Fontaine luttèrent contre l’esclavage des joueurs trop à la merci des présidents de club. Ce combat avec plus de classe.
J’ajoute que Raymond Kopa fut un jour accusé de ne pas tout donner à la sélection alors qu’il luttait contre la leucémie de son fils. Ce mal emporta l’enfant mais Kopa ne médiatisa jamais ce drame.
Domenech maltraité ? Foutaise! On ne parle plus que de lui.
Les joueurs disent qu’il se met en avant pour protéger le groupe. C’est un cliché!
On l’a vu en une du Parisien, les pieds dans l’eau, éclatant de rire. Celle-là de chasse à l’homme!
Domenech est plus médiatisé que les joueurs!
Est-ce de l’information le fait de montrer Domenech, hilare, les pieds dans l’eau, avec ses “claquettes” dans les mains ?
Moi, j’aurais mis en une Gomis, les yeux révulsés, avec ce titre:"Halte-là, Gomis a failli mourir à l’entraînement.”
Quand on songe que Domenech paye une agence de communication pour revaloriser son image…
La France est tombé dans le ruisseau. Qui va la relever?
On parle de France-Iles Féroé comme si c’était France-Brésil en 1/2 finale en Afsud 2010…
Le vainqueur du Tournoi Espoirs de Toulon n’est pas à la tête des Bleus pour son mérite. Cette nommination résulte de la main mise de la DTN sur le football français. Voir la France gagner 5-0 serait d’une grande banalité. On pourrait parler sport si les Féroé gagne le match à Guingamp qui n’est qu’une kermesse pour faire plaisir à un haut-dignitaire de la république bananière du foot français…
Le football est devenu si important dans la société civile qu’il faudrait songer à élire le sélectionneur aux suffrages universels…
Le gag de dernière minute: la FIFA menace de retrancher un point à la Serbie si ses “fans” se font encore remarquer par le hooliganisme qui a coûté la vie au Toulousain Brice Taton.
Faut-il enlever un point aux Serbes sur tapis vert pour qualifier la France à la phase finale de la Coupe du monde 2010?

Permalien 19:18:15, Catégories: GRAND MONSIEUR, CANTONALAND  

Les Bleus vont-ils regarder Eric Cantona dans La Liste ?

Ce soir, à 20 h 45, Eric Cantona sera sur les écrans de télé dans La Liste sur TF1.
Un polar.
Les Bleus feraient bien de le regarder, pour lui rendre hommage.
Il tout simplement relancéé le football anglais, rien que ça.
Avant 1992, on ne parlait que du Calcio.
Après son passage à Manchester United, on ne jurait plus que par la Premier League.
Si Cantona n’avait pas illuminé de sa classe le football anglais, ni Ginola ni Henry ni Wenger ni personne n’auraient été acceptés outre Manche.
Avant la venue de Cantona en Angleterre, les Anglais considéraient les footballeurs français comme des joueurs sans mental.
Les Bleus doivent le respect à Cantona.
Il n’a pas gagné de C1 ? Pas de Coupe du monde ?
Cela n’a aucun importance. Il a régné dans le pays qui a inventé le football moderne.
Gagné 5 fois le championnat de suite c’est autrement plus difficile que de gagner la Coupe du monde en France ou ailleurs. La Coupe du monde, c’est une poignée de matchs, rien de plus.
Ce soir, je regarde Cantona. Cela fait toujours plaisir de le voir, à la télé ou en vrai.
Quand il a arrêté, je lui ai demandé: “Tu es sûr que c’est fini ?”
Il m’a dit “oui".
J’étais triste. Lui, fut triste avant.
Il fallait passer à autre chose.
Pendant six ans, il m’a fait vivre de près sa vie de champion humain.
Eternel merci.
C’est un grand Monsieur.
(A Nice, cela veut dire beaucoup quand on dit ça de quelqu’un.)

Permalien 15:54:54, Catégories: LE GYM E BASTA  

Voilà pourquoi l'OGCNice est mythique

On parle toujours de l’OM, l’OL, l’ASSE… et l’OGCN ? Ce n’est pas rien. La preuve par trois.

Nice-Strasbourg, 6-0

Monaco-Nice, 3-4

Nice-Valenciennes,3-2

Dans des cas similaires, Manchester United ne fait pas mieux. Les Aiglons sont les Red Devils français.

Permalien 01:33:53, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Maradona menace de quitter la sélection

Manu Chao a raison, la vie est une tombola. Et Maradona est en train de le vérifier une nouvelle fois. Hélas, il n’est plus sur le terrain. Je n’imagine pas l’Afsud sans Maradona.

Diego Maradona s’estime trahi par le manager de “l’albiceleste", Carlos Bilardo, à trois jours d’un match contre le Pérou décisif pour la qualification pour le Mondial-2010.
“El Pibe de Oro", sous pression avec les piètres résultats de l’Albiceleste lors de ces éliminatoires de la zone Amsud, n’a pas le soutien du peuple et des dignitaires de la fédération argentine.
“Après les éliminatoires, je parlerai avec Julio (Grondona, le président de la Fédération argentine de football). Je verrai si je continue et ce sera à mes conditions. Quand Julio m’a offert ce poste, j’étais l’homme le plus heureux au monde, mais depuis, il y a des choses qui ne m’ont pas plu", a lancé Maradona.
Bilardo a été nommé par Grondona au poste de manageur en fin d’année dernière pour aider Maradona qui débute comme sélectionneur mais Maradona reproche à celui qui fut son entraîneur lors des Coupes du monde 1986 (victoire de l’Argentine) et 1990 (défaite en finale contre l’Allemagne, de manière malhonnête car les Allemands ont bénéficié d’un penalty bidon…) de conspirer contre lui. Sans le nommer, il s’est plaint que Manchester City n’ait pas libéré plus tôt Pablo Zabaleta et Carlos Tevez, alignés lundi soir lors d’un match au cours duquel le premier s’est fait une déchirure, laissant Maradona sans latéral droit. “Quelqu’un aurait dû y aller, leur demander et les ramener. Nous avons deux matches décisifs, tandis que pour Manchester, il y a encore 100 points en jeu", a déclaré Maradona, même si City a libéré les joueurs dans les délais prévus par la Fifa.
Par ailleurs, Maradona en veut Bilardo qui divulgua sans le consulter la liste des joueurs locaux convoqués pour un match amical contre le Ghana, fin septembre. “Je prends les décisions moi-même. On ne m’impose rien. Je suis sous contrat jusqu’en 2011.”
La tension est grande car dans la zone Amsud les quatre premiers sont qualifiés directement pour la Coupe du monde et le 5e doit disputer un barrage contre le 4e de la zone Concacaf. L’Argentine de Maradona occupe cette cinquième place à un point de l’Equateur (4e) et avec seulement un point d’avance sur l’Uruguay (6e), avant de recevoir le Pérou, dernier de la zone, et de finir chez leur voisin uruguayen.
Maradona, Dieu du football, est aussi mal placé que Domenech, l’ex Boucher de Lyon…
Si l’Argentine ne va pas en Afsud, Maradona sera déshonnoré.
Si la France ne va pas en Afsud, la France sera déshonnoré.





Permalien 01:02:13, Catégories: EN MARGE  

Gomis a fait un malaise vagal en plein entraînement

Mercredi 7 octobre, l’attaquant Bafétimbi Gomis, 24ans, a fait un malaise vagal lors de l’entraînement des Bleus au stade du Roudourou de Guingamp avant de reprendre normalement la séance.
Le joueur, qui avait déjà connu quatre malaises semblables récemment, s’est soudainement écroulé alors qu’il participait à une opposition sur un demi-terrain. Après l’intervention rapide de l’encadrement médical, Bafetimbi Gomis s’est relevé sans problème avant de regagner le vestiaire. Le buteur de l’OL est ensuite revenu sur la pelouse après une dizaine de minutes et a participé normalement à la suite de l’entraînement avec ses coéquipiers..
Vous me permettrez d’être inquiet.
Voilà un garçon qui est passé de Saint-Etienne à Lyon, ce qui n’est pas évident.
Il s’est en plus très bien adapté à O.L. où il est performant depuis le début de saison.
Gomis subit pas mal de pression depuis plusieurs mois.
Quand il jouait chez les Verts, Geoffroy-Guichard l’a sifflé sans ménagement. Je m’en souviens. Il s’était même excusé de ne pas avoir marqué. Après, on parle des fans de l’ASSE comme le meilleur public de France, avec Lens… Quel cliché!
Au lieu de le laisser récupérer, on le convoque à la place de Ribéry: pression supplémentaire.
Ce malaise vagal est tout sauf du hasard.
Un joueur tombe, inanimé, puis on le sort et il revient.
Il fallait le laisser se reposer. Domenech l’a convoqué mais je suis sûr qu’il ne le fera pas jouer.
Je n’aime pas ça du tout.
Je ne peux pas m’empêcher de penser à Foé et à tous les morts du football.
On a sauvé Thuram, Savidan, Sommeil… mais combien de morts?
Je me rappelle aussi de Youri Djorkaeff qui s’écroula en plein match des Bleus.
On n’a jamais su ce qu’il a avait eu.
Attention aux cadences infernales: Championnats, Coupes nationales, Coupes d’europes, matchs internationaux.
Ce n’est pas parce qu’ils gagnent bien leur vie qu’il faut presser autant le citron des joueurs.
Si Armstrong avait fait un malaise vagal sur le Tour de France, je ne vous dis pas…

07.10.09

Permalien 19:17:22, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

La très instructive liste de présélectionnés de Capello

Aaron Lennon.En avant la musique!

Ce qui est frappant dans la liste de Fabio Capello pour les deux derniers matchs éliminatoires de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud, c’est la présence de joueurs qui évoluent tous en Angleterre sauf Beckham, à Los Angeles. Dans les autres grands pays de football, c’est rare cette configuration. On remarque aussi la forte présence de joueurs de Manchester United (4) et l’absence de Gunners. Cela signifie que Wenger n’utilise quasiment pas d’Anglais.(Theo Walcott a été jugé encore trop juste après sa blessure au dos.)
Le plus fantastique de la part des Anglais c’est d’avoir nommé un Italien à la tête la sélection.
En Italie, il n’y a qu’un seul entraîneur étranger: José Mourinho.

La liste des 24 sélectionnés

Gardiens
Joe Hart (Man City), Robert Green (West Ham), David James (Portsmouth)

Défenseurs :
Ashley Cole (Chelsea), John Terry (Chelsea), Glen Johnson (Liverpool), Wayne Bridge (Man City), Gary Cahill (Bolton), Wes Brown (Man United), Rio Ferdinand (Man United), Matthew Upson (West Ham)

Milieux :
James Milner (Aston Villa), Frank Lampard (Chelsea), David Beckham (LA Galaxy), Steven Gerrard (Liverpool), Gareth Barry (Man City), Shaun Wright-Phillips (Man City), Michael Carrick (Man United), Aaron Lennon (Tottenham)

Attaquants :
Gabriel Agbonlahor (Aston Villa); Emile Heskey (Aston Villa), Peter Crouch (Tottenham), Carlton Cole (West Ham), Wayne Rooney (Man United)

06.10.09

Permalien 22:39:29, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

L'équipe de Domenech évite le bain de foule avec les supporters

Quand des fans demandent à Ryan Giggs de s’arrêter à Carrington, le centre d’entraînement de Manchester United, “Pixie” [Petit démon espiègle] s’arrête. Et c’est un plaisir. “Cela ne fait pas partie de son job” comme dit Henry. Il est vrai que le Gallois n’est pas un mercenaire qui change de club comme de chemise. Lui sait ce que cela veut dire d’aimer un club. Alors il comprend bien les fans de MU, car, lui et eux, aiment la même chose. Que les Bleus suivent son exemple…

L’avion des Bleus s’est posé à 18 h 48 sur le tarmac de l’aéroport de Lannion.
Le plan médiatique ne prévoyait pas une halte avec la centaine de personnes qui attendaient les internationaux.
Bien sûr parmi ces gens, il n’y avait aucun ministre ou président de la République.
Il n’y avait que des gens simples. Des moins que rien pour les millionnaires en Euros qui sont dans le bus. On peut pour certains parler de milliardaires. A 700 000 euros par mois, la fortune augmente vite.
Ils ne sont pas milliardaires en générosité.
Par ma part, jamais je n’irai voir ces joueurs de prés ou de loin.
Ils ne m’intéressent pas. Quand je pense que Lloris est là-dedans. Comme quoi la collectivité abîme même les moins prétentieux.
Dans quelques heures, les Bleus signeront des autographes à tout va car l’attaché de presse leur dira de s’adonner à cette contrainte. Les Bleus font comme les toutous, ils font là où on leur dit de faire.
Et si les visiteurs réalisaient l’exploit de battre la France de Domenech? Pour l’instant la France, les prend de très haut. Ah! S’ils pouvaient être la Bulgarie de Domenech.
C’est possible car la France a peur des deux matchs qui restent.
Domenech m’a conduit à ne plus être pour l’équipe de France.
Je ne suis pas le seul dans ce cas puisque Benzema ne voulait pas jouer lors du dernier match…
Depuis le départ de Zidane, la FFF a offert les Bleus à l’ex Boucher de Lyon qui a osé parler de sa vie privée pour faire oublier la piètre performance de “ses” joueurs à l’Euro 2008.
Il s’est servi de sa compagne pour faire diversion. Ce n’est vraiment pas très sport.

Permalien 16:16:23, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB  

Pedro pousse Henry sur le banc du Barça

Grâce à Pedro, qui a marque l’unique but du Barça face à Almeria, Barcelone reste sur sa bonne série. Henry a du souci à se faire: il est poussé sur le banc de touche par ce joueur de 22 ans.

Henry s’est le passé. Pedro, l’avenir.
La fameuse petite mort d’Henry arrive à pas de loup. Ce week-end, il est allé se faire applaudir à Arsenal, comme s’il avait besoin d’amour. Il n’était pas très à l’aise car il appartient au Barça… Si Henry était resté à Arsenal, il serait de la dimension de Raul et Totti encore que les Romains sifflent aussi Totti car il prolongé son contrat avec la Roma alors que les fans auraient voulu qu’avec cet argent le club se renforce.
Pedro Rodríguez Ledesma, lui, est sous contrat avec le Barça jusqu’en 2014 avec une clause libératoire qui s’élève à 75 millions d’euros.
C’est lui qui a offert la victoire en Supercoupe d’Europe au FC Barcelone, en inscrivant le seul but de la rencontre à la 116e minute contre le Chakhtior Donetsk.
Buteur et passeur, ce joueur est un régal pour l’équipe et pour les amateurs de beau jeu.
Le Barça tient là une nouvelle merveille.
La Real Madrid ne sait qu’acheter les joueurs. Le Barça, lui, les forme. Cela fait une grande différence.
Un grand entraîneur n’hésite pas entre un nouveau joueur et une ancienne gloire… On va voir ce que va faire Guardiola.

Pedro Rodríguez Ledesma
Espagnol
Né le 28 juillet 1987
à Santa Cruz de Ténérife
1 m 69
Ailier
Surnom Pedrito

Permalien 14:53:04, Catégories: GRAND MONSIEUR  

LES PLUS GRANDS ENTRAINEURS DE L'HISTOIRE, DE CHAPMAN A MOURINHO

Hongrie 7- Angleterre 1. Monumentale équipe de G. Sebes adepte du 4-2-4 révolutionnaire.

HIT PARADE des managers d’exception. Tous ont apporté quelque chose au football. Il est bon de penser à ceux qui ont honoré le foot et qui l’honorent encore dans une semaine où l’actuel sélectionneur des Bleus va encore polluer de sa suffisance stérile les ondes, les écrans et les journaux. Lui s’est toujours servi du football. Eux, le servent tous.

-HERBERT CHAPMAN, l’inventeur du WM.
-JIMMY HOGAN, génie méconnu, vulgarisateur du WM et ensuite du 4-2-4
-VITTORIO POZZO, offre deux Coupes du Monde à Mussolini. Cela ne lui enlève en rien ses qualités de meneur d’hommes.
-HELENIO HERRERA, a vulgarisé le catenaccio tout en ayant une attaque de feu à l’Inter Milan.
-HUGO MEISL, le fondateur de la grande équipe d’Autriche des années 1920-1930, au foot de passes courtes et d’astuces en tous genres.
-JOHN STEIN, le père du Celtic de Glasgow mit fin à l’hégémonie du foot latin en C1.
-RINUS MICHELS, l’inventeur du “football total": attaquer et défendre ensemble. Son fils spirituel est CRUYFF.
-MATT BUSBY, le père fondateur de Manchester U désirait un football spectaculaire pendant 90 mn avec des joueurs qu’il formait.
-GUSZTAV SEBES, il fonda le Onze d’Or avec Puskas. Leur 4-2-4 fut une révolution.
-NEREO ROCCO, l’âme de l’AC MILAN. Son credo :"Sans fondation défensive autant aller à la pêche!”
-HELMUT SCHON, il a fait plier les Pays-Bas de MICHELS/ CRUYFF en 1974. BECKENBAUER s’inspira de lui.
-GIANCARLO BONIPERTI, a gagné neuf championnats d’Italie et la C1 1985 avec la Juventus Turin.
-ENZO BEARZOT, apôtre du réalisme italien, vainqueur de la Coupe du Monde 1982.
-ARRIGO SACCHI, le football est un art ou alors ce n’est rien du tout.
-MARIO ZAGALO, THE MONUMENT. 4 fois champions du monde avec le Brésil! L’essence du jeu.
-MENOTTI CESAR LUIS “El flaco” a gagné la Coupe du Monde 1978. Un football de prises de risque. Gant de fer. Pieds de velours.
-FABIO CAPELLO, il gagne partout où il y travaille.
-VALERI LOBANOVSKI, le père du Dynamo Kiev de légende. A formé trois Ballons d’Or: Blokhine, Belanov et Shevchenko.
-MARCELLO LIPPI, un ton paternel mais un discours sans concession afin de gagner la Coupe du Monde 2006.
-GIOVANNI TRAPPATONI, fit le beau temps à la Juventus Turin. Désire toujours des défenseurs durs sur l’homme.
-ALEX FERGUSON, depuis 1986 porte au sommet du football mondial Manchester United dont il recompose sans cesse un effectif grandiose. Ne jamais gaspiller un ballon, tel est son credo.
-JOSE MOURINHO a remporté la C1 avec Porto. Puis a remporté deux championnats d’Angleterre avec Chelsea. A peine arrrivé en Italie, il a décroché le titre de Serie A avec l’Inter Milan. Faut le faire! C’est le leader de la nouvelle génération. Il prône un football costaud et généreux. “Le caractère cela ne s’achète pas” dit-il. On l’a ou pas. Lui, il l’a.
Mention spéciale à BRIAN CLOUGH qui remporta deux C1 avec Nottingham Forest, donnant ses lettres de noblesse au “Kick & Rush", spécialisé dans l’art de la contre-attaque, avec nombreuses chandelles et transversales.
PS: Quelques grands entraîneurs français Albert Batteux, Jean Snella, José Arribas, Lucien Leduc, Arsène Wenger…

José Mourinho, le 3 octobre 2009. Le Portugais de l’Inter Milan s’exprime à la perfection en anglais, en français, en italien… Il a un talent multi-formes. Un homme de classe. Cela fait du bien.

05.10.09

Permalien 23:59:11, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Le Monaco de Guy Lacombe a une belle carte à jouer

Quand on écoute les commentaires de D. Roustan et de Jean-Marc Ferreri, sur OMTV on se rend compte qu’ils ne sont plus que des supporters. Ils ne se laissent d’ailleurs pas assez aller. Ils sont gênés de n’être que des fans, surtout Roustan qui a peu de perdre sa crédibilité. Il veut le beurre et l’argent du beurre. Et dire que d’aucuns me reprochent d’aimer Nice et MU qui ne m’ont jamais donné un centime. Jean-Louis Pacull serait cent fois mieux. Lui au moins affiche ses couleurs et sa voix est sublime. A quoi cela sert-il d’entendre Roustan et Ferreri qui ne se lâchent pas ?

Et si Monaco renaissait de ses cendres avec Guy Lacombe ?
C’est possible.
Gagner à Marseille, voilà un beau match référence.
Cela fait longtemps que Monaco a perdu son statut de leader.
Le club du temps du Prince Rainier a toujours joué les premiers rôles, presque toujours.
Et le Prince était un fin connaisseur de football.
Il a fait venir de superbes entraîneurs dont Lucien Leduc un de mes maîtres en football.
Le Prince ne sait pas servi du foot pour se faire mousser.
Aujourd’hui, Guy Lacombe peut réussir.
C’est un gars du coin.
De Cannes, il est passé à Monaco. Cela a l’air de rien mais c’est un pas de géant.
Quand on est à Cannes, Monaco semble inaccessible.
Lacombe est de la race des entraineurs passionnés et compétents comme Antonetti.
Ils n’ont pas le palmarès qu’ils méritent.
Lacombe a avec lui, André Amitrano, l’ancien goal du Gym. Lui aussi un passionné-compétent.
Je leur souhaite que des bonnes choses.
Un Niçois aime Nice mais garde toujours un oeil sur Monaco.

Permalien 22:56:09, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Pourquoi les Bleus vont-ils jouer dans une ville de moins de 8 000 habitants ?

La ville de Perros-Guirec se prépare à accueillir l’équipe de France du 6 au 12 octobre. Les internationaux feront dodo dans un hôtel quatre étoiles, rue des Bons-Enfants, en vue d’affronter les Iles Féroé, le 10 octobre à Guingamp. Les Bleus ne font-ils plus recette pour jouer dans une agglomération aussi petite ?
La ville De Perros-Guirec a anticipé la réfection de la pelouse de son stade Yves-Le-Jannou. Erven Léon, premier adjoint au maire, se félicite bien évidemment d’accueillir le groupe France qui compte une cinquantaine de personnes sans compter les cent cinquante journalistes de la presse nationale et internationale qui seront hébergés dans les différents hôtels de la région: “Ça nous permettra de démontrer notre savoir faire en matière d’organisation événementielle, et ça jettera un coup de projecteur sur le parc hôtelier de la ville et la côte de Granit rose dans son ensemble".
Pourquoi organiser une rencontre de qualification de Coupe du monde à Guingamp, modeste commune française, de 7 693 hahitants, située dans le département des Côtes-d’Armor et la région Bretagne?
Parce que le vice-président de la FFF, natif de la région, est en plus président de L’En Avant de Guingamp, sans parler qu’il fut maire de la ville, entre 1995 et 2008. Ce club a la particularité d’avoir un stade de plus de 18 000 places alors que la commune compte moins de 8 000 habitants. (Lens est aussi dans ce cas.)Le choix du stade du Roudourou est donc un arrangement entre amis, au mépris d’autres grands villes de football. Certes Lille et Nice n’ont pas de stades digne de ce nom. Cependant, Strasbourg, oui !
Les Strasbourgeois méritaient de voir ce match, eux qui ont un club en crise permanente depuis des années. Sinon, Lyon pouvait aussi avoir cet honneur, pour récompenser la ville de représenter la France en C1. Il y a encore Saint-Etienne, Marseille (qu’importe si le vélodrome a déjà était le cadre de France-Argentine), Rennes, Nantes… Tout sauf Guingamp ! Bordeaux, champion de France, était la ville indiquée pour le match. Ou Montpellier, ou Boulogne pour leur remontée. Et Grenoble, super écrin. Guingamp cela ne correspond à rien du tout. La fameuse république des copains et des coquains. Le président de Guingamp est récompensé pour avoir dit accusé un arbitre de mal faire son travail: “En tant que vice-président de la FFF je me dois d’être courtois avec les arbitres, mais là c’est vraiment dur de jouer à dix contre douze surtout quand on joue à l’extérieur. Ce n’est pas un problème d’arbitrage, c’est un problème d’arbitre[Mr. Poulat]. Je crois que cet homme est dépassé depuis très longtemps et il faut qu’il arrête".
Aurait-on organisé France-Pays-Bas, ou France-Angleterre à Guingamp ? Sans doute pas.
Les Iles Féroé n’ont pas de Hooligans!
Si le football était de la politique à 100 % on parlerait de prise d’intérêt…
Le choix de Guimgamp est un choix sans faire appel à la concurrence. La FFF y est habituée. Elle va devoir payer 900 000 euros d’amende “pour entente afin d’éliminer toute concurrence dans la commercialisation des drois marketing des Bleus et de la Coupe…”
Parler de Perros-Guirec permet ce citer Georges Perros fantastique auteur des Papiers Collés. Cet auteur d’aphorismes fut un excellent écrivain dont presque plus personne ne parle. Je vous conseille de lire un volume de Perros et vous allez mordre à l’hameçon. Il aimait beaucoup le football, surtout les matchs de PH. Vive Georges Perros, mort trop tôt!
Le vice-président a réussi à offir France-Les Féroé à Guingamp car son rôle de chargé des finances lui pa permis de négocier le nouveau contrat des Bleus avec un équipementier. Après la Coupe du mond 2010 et pendant 8 ans, la FFF touchera 4 fois plus d’argent qu’avec Adidas qu’elle abandonne. L’argent à ses raisons que le coeur ne connait. Adieu les trois bandes, vive la virgule américaine! Nike va donner 42,6 millions d’euros à la FFF contre 10 millions actuellement de la part d’Adidas…
“Notre gestion n’est pas liée aux résultats et nos contrats non plus. Donc je ne suis pas inquiet économiquement. Si on ne se qualifiait pas pour l’Afrique du Sud, nos recettes ne seraient pas affectées", dixit le vice-président de la FFF.
Donc tout va bien et vive Domenech!

PS: Gomis a été appelé par Domenech. Il y a une pluie de blessés: Ribéry, Gourcuff, Squillaci, Henry…

Permalien 17:50:17, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Domenech grille-t-il des joueurs ?

Le sélectionneur des Bleus est vraiment un enfant de Lyon, la ville de Guignol. Vous voyez Trapattoni, Capello céder à une communication aussi pitoyable ?

C’est à se demander si l’actuel sélectionneur ne grille pas certains joueurs ?
MEXES… Très bon joueur mais dépourvu de confiance depuis que Domenech l’a fait jouer en Bleu sans l’ambition de l’imposer à son poste. Depuis le Romain a perdu son football.
MANDANDA… Il était dans une bonne période mais le fait de n’être plus titulaire chez les Bleus l’a fragilisé. LLORIS lui a un mental plus costaud. Il me montre rien de ses sentiments. C’est du granit.
MAVUBA… Domenech le fait venir 6 fois puis plus rien. Depuis le grand espoir de la récupération, jadis Bordelais, est dans l’anonymat, au LOSC.
RAMI… Domenech, le convoque une fois et puis plus rien. Le défenseur va bientôt regretter de ne pas avoir choisi la sélection du Maroc…
CHIMBONDA… Domenech le fait jouer 2 minutes contre le Danemark puis plus rien. A quoi sert cette sélection ?
REMY, GOMIS…
La liste pourrait être plus longue.
Le sélectionneur convoque des joueurs pour donner de la matière à la presse.
On ne joue pas avec les joueurs.
Faire venir à Clairefontaine des joueurs qu’on m’appelle plus n’est pas recommandé pour améliorer le mental des convoqués épisodiquement.

Permalien 17:11:50, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Après le forfait de Gourcuff, voici celui de Ribéry

Nouveau forfait pour les Bleus !
Franck Ribéry, victime d’une tendinite au genou gauche, renonce à France-Iles Féroé et à France-Autriche, pour les qualifications au Mondial 2010.
Le milieu de terrain du Bayern Munich a fait constater sa blessure. Aucun renfort n’a pour l’heure été appelé.
Après Gourcuff, voici donc un autre joueur blessé.
Ribéry reste un mystère. Cela fait des mois qu’il n’est pas au mieux.
Un jour blessé, un autre jour aligné. Puis de nouveau absent, puis remplaçant. Il ne joue que des bouts de match. Quand, il est sorti, il fait la tête; et quand, il joue, il se blesse.
Ribéry n’est plus que l’ombre de lui-même.
Je ne suis pas certain que le Real Madrid soit encore disposé de “l’acheter” à prix d’or.
Benzema doit profiter de l’absence de Gourcuff et de Ribéry pour casser la baraque sinon c’est à désespérer. Si Domenech ne l’aligne pas dans le onze, je lui conseille de faire ses valises et d’attendre un nouveau sélectionneur.
Benzema ne voulait pas jouer l’autre fois. Cela se comprend. Quand on joue au Real Madrid, l’équipe de Domenech c’est le Club Med’. Et je ne parle pas de Lyon. Il a dit: “A Lyon, comme je savais que j’étais titulaire, je n’avais pas envie de m’entraîner à fond…”
Et Henry dans tout ça ?
Il ne joue pas avec le Barça parce qu’il est blessé.
Domenech promet qu’il sera prêt pour les Bleus.
En fait, Barcelone donne des millions d’euros à Henry pour qu’il joue avec Domenech…

Permalien 12:12:56, Catégories: BLONDINEMENT A XV  

Le directeur des sports du service public prétend que le football génére plus de violence que le rugby. Et si c'était le contraire ...

Les valeurs du Rugby? Tourner des pubs et perdre…

Le directeur des sports de France Télévisions, chaîne du service public qui diffuse la Coupe de la Ligue et la Coupe de France, s’est permis de critiquer le football lors de la présentation de la Coupe d’europe de rugby, au parc Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux. “J’ai l’âge d’être un vieux schnock, je peux me permettre de vous donner un conseil : gardez vos valeurs, c’est ce qui vous permettra de gagner de l’argent. Ne tombez pas dans les dérives d’un autre sport auquel nous pensons tous, où le public est détestable, les joueurs trichent et les violences sont nombreuses», a-t-il dit aux rugbymen présents. Quelle suite de clichés ! Comme si le football avait quelque chose à voir avec le hooliganisme ou les droits télés. Le football c’est le terrain. Si des hooligans se tuent entre eux ou tuent un spectateur pacifiste cela n’a rien à voir avec le football.
Le football est donc réduit à ses “dérives":
-Son “public est détestable".
-"Les joueurs trichent".
-"Les violences sont nombreuses.”

C’est exactement ce que je pense du rugby.
-Sport gangréné par l’argent. On y voit un joueur surcoté se prendre pour Eric Cantona parce qu’il se laisse pousser la barbe et les cheveux. Ce rugbyman n’a de champion que le nom. C’est une Paris Hilton de l’ovalie.
-C’est un sport prétentieux qui a besoin de vendre ses internationaux à poil, sur des calendriers, tels des catins qui font le tapin.
-Pour attirer la foule, ce sport a besoin de faire venir des chanteurs, des danseuses, des acrobates et je ne sais quoi car le rubgy seul est un non événement. Ses règles sont si complexes que 50% du stade les ignorent.
-Le rubgy est si peu populaire en France qu’il squatte le SDF, tel un coucou, car il n’a pas de lieu approprié. En Angleterre, Wembley est réservé au foot tandis que le stade de Twickenham est le temple du rubgy.
-Les valeurs du rugby? Ses thuriféraires veulent sans doute parler de celles du joueur qui a dit s’être fait frapper par des blancs parce qu’il est noir. Histoire inventée de A à Z. La vérité ? On ne la saura jamais. Encore une histoire de vinasse.
-La violence du football ? Il est vrai qu’aucun capitaine de l’Equipe de France de football n’a tué sa femme parce qu’elle voulait divorcer. En rugby, c’est arrivé. Ils ont des valeurs,eux, je vous le dis!

Trop facile de toujours attaquer le football. Faut balayer devant sa porte avant de parler.
Si l’univers du foot n’est pas parfait, celui du rugby est loin de l’être.

PS: On a le Roger Couderc que l’on mérite.

Le Real perd sans Ronaldo, Anelka au top, Marseille K.O. et Ribéry fait un flop

Le Real Madrid est tombé à Séville(2-1), sans son joueur déjà emblématique: Cristiano Ronaldo.
Kaka n’a pas pu faire pencher la balance de son côté. Benzema est sorti pour laisser sa place à Higuain. Si Puel avait fait ça, il aurait piquer une grosse colère à Lyon. Avec le maillot du Real, il ne pipe pas un seul mot…
Sans un Casillas flamboyant, le Real repartait avec un 4 ou 5-1.
A part Pepe, derrière ce n’est pas terrible.
Le Barça vainqueur petit pied de Almeria(1-0) est en tête de la Liga, avec 3 points d’avance sur les Madrilènes.

En Allemagne, le Bayern Munich a fait 0-0 à la maison contre Cologne, le 16e de la Bundesliga. Les Bavarois sont à 8 points du premier Bayer Leverkusen. Ribéry n’est pas dans son assiette. Il attend le match contre les Féroé pour refaire surface à la une des journaux. Encore faut-il que Domenech l’aligne dans le onze de départ…

L’Inter Milan est co-leader de la Serie A avec la Sampdoria Gênes. La Juventus a perdu à Palerme. L’AC Milan est déjà à 7 points des premiers. Les Milanais devaient perdre contre l’Atalanta mais Ronaldinho s’est rappelé à notre bon souvenir en égalisant, 1-1, six minutes avant la fin du match.

Anelka en pleine réussite a participer à la victoire de Chelsea (2-0) contre Liverpool. Les londoniens occupent la place de leader de la Premier League, devant Manchester U. Le week-end a permis à Arsenal d’exposer sa force de frappe: 6 buts contre Blackburn. Plus le temps passe, plus Anelka devient super performant. Cerise sur le gateau, Malouda a fini le travail pour signer le 2-0.

La L1 offre un visage inhabituel, avec Lyon qui reprend les commandes et le Montpellier de “Loulou” Nicollin(on imagine sa joie !) sur le podium temporaire. Paris est absent, et Marseille n’est pas au mieux: vaincu au vélodrome (2-1) par le Monaco de Guy Lacombe qui n’a rien à apprendre de Deschamps. L’OM ne va pas tarder à être en crise. Le public s’ennuie au Vélodrome. Les recrues ne sont pas très brillantes… Morientes est un fantôme. Quant à Ben Arfa ce n’est pas un foudre de guerre. Deschamps dit que l’OM est reconstruction, pour excuser les maladresses chroniques des Marseillais. Au début de saison, on a entendu pérorer l’actuel président de l’OM sur toutes les ondes, dans tous les journaux y compris Paris Match anetre machine à couper le jambon, épouse et petis-enfants: soit disant l’OM devait jouer les premiers rôles en championnat. Quand a la C1: le remplaçant de Pape Diouf “aimait cette poule” (sic) Le hic c’est que cette poule n’aime pas Marseille: Milan, Madrid ont déjà détruit Marseille. Et Zurich peut en faire autant. Depuis que l’OM perd match sur match, on n’entend plus le président qui confond supporter et responsable de club. Cela doit être ça diriger un club de foot à la française… Monaco est venu faire son marché au vélodrome 1-2 sans que personne ne vienne contredire les plans de Guy Lacombe. Cela fait plus de 15 ans que Marseille est en reconstruction et cela continue.

1 Lyon 20 points
2 Bordeaux 19 pts
3 Montpellier 17 pts
4 Monaco 15 pts
5 Marseille 14 pts

04.10.09

Permalien 18:17:40, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR  

Arsenal pulvérise Blackburn, 6-2, avec six buteurs différents

Deux fois mené au score, Arsenal est revenu chaque fois avant de ridiculiser les visiteurs qui en ont pris 6 dans la musette!
Voici la liste des buteurs du jour pour le plus grand bonheur de Wenger dont l’équipe compte 24 buts en sept matchs de Premier League. Donc une moyenne de plus de 3 buts par rencontre. Ce qui est remarquable:
Vermaelen 17e mn. Ce transfert est une grande réussite pour Wenger.
van Persie 33e mn. A eu le mérite d’égaliser vite pour le 2-2 qui a permis ensuite aux Gunners de donner un récital.
Arshavin 37e mn. Ah! Arshavin, s’il prend conscience de son talent hors norme et de la fugacité d’une carrière, il deviendra Ballon d’or.
Fábregas 57e mn. Olé! L’Espagnol quand il le veut est un patron taile XXXL.
Walcott 75e mn. De la classe et encore de la classe.
Bendtner 89e mn. Ce remplaçant à Arsenal serait titualire au PSG et à Marseille. Et même à Lyon.

Manager: Wenger 9. Très bon coaching car il n’a pas retiré un seul joueur quand son équipe déjouait en debut de match. Il a fait confiance à son onze de départ. Et n’a fait son premier changement que lorque les Gunners menaient 4-2.

Permalien 17:45:28, Catégories: THE RED DEVILS  

Ferguson devrait faire venir Hugo Lloris à Manchester United...

Il a suffi que Ferguson vante son milieu pour que celui-ci soit en panne contre Sunderland. Comme souvent après une journée de Chanpions League, l’équipe a souffert d’autant plus que Ferguson avait laissé au repos Giggs qui connaît un éternel chant du cygne. Pour revenir à la marque, Ferguson a changé trois milieux !
Steve Bruce a presque réussi à prendre le gain du match à son ex coach, grâce à K. Jones, un mixte entre Drogba et B.Gomis. MU est revenu au score à la 93e mn grâce à Evra dont le tir a été détourné par Anton Ferdinand (Ses parents aiment-ils Anton Tchekhov?) dans ses propres buts, sous les yeux de son frère Rio assis dans les tribunes des remplaçants. Le frère ainé est sans cesse blessé depuis plusieurs mois. La retraite est-elle pour demain ou après-demain? Il ne devrait pas faire de vieux os sur les terrains. En tout, Rio n’est plus ce qu’il était. Comme on dit à Old Trafford: “Il joue en se regardant dans une glace…”
Notes des Red Devils:

Man United:

Foster, 2. Gardien trop limité pour jouer à MU, mais il y a eu pire. Ferguson ne s’est jamais passionné pour ce poste. Je ne comprends pas que les agents ne lui proposent pas de grands goals. J’aimerais que Lloris joue à MU. Looris en méforme vaut Foster en super forme.
O’Shea 3. Le soldat était en permission…
Evans 7. Il a pris la place de Rio Ferdinand et c’est tant mieux.
Vidic 5. A souffert devant Jones qui ne va pas moisir longtemps à Sunderland. On ne laisse pas une F1 au garage…(Je vais dans le sens de Laurent Blanc, n’en déplaise à Steve Bruce)
Evra 8. Sans lui MU perdait à la maison.
Welbeck. 1 . Particulièrement nul. Trop jeune, trop tendre, trop pas assez ! Puis Valencia. Faut arrêter de dire que c’est le remplaçant de CR7. Valencia a déjà tant de mal à être Valencia.
Scholes 0. Absent des débats. Puis Anderson 7. A peu joué mais bien joué.
Fletcher 2. Trop fatigué. Puis Carrick. 7. A pris le bon tempo d’emblée.
Nani 2. Il joue comme Ronaldo, il se prend pour Ronaldo mais ce n’est pas Ronaldo. Ce n’est même plus Nani.
Rooney 3. Rouspète trop auprés de ses partenaires. Le futur papa est orphelin de CR7. [Bon sang qu’est-ce qu’il nous manque celui-là. Le truc de dire sans lui on joue plus collectif c’est du pipeau… ]
Berbatov 8. A mis un but berbatovien, genre papinade. Un retourné que personne n’aurait osé faire. Lui, oui. Il a de l’or dans les pieds. Le problème ce qu’il nous montre trop souvent que le plaqué or…

Manager. Ferguson 7. Mauvais turn over. Bon coaching. Et Macheda, il est où? Non utilisés:
Kuszczak
Ferdinand
Brown
Fabio

Permalien 01:10:43, Catégories: LE GYM E BASTA  

Nice prend les trois points face à VA après avoir connu l'enfer sur terre

Nice nous a refait le coup de l’historique Monaco-Nice (3-4)… Ben Saada a changé la donne du match…

Les 9.443 spectateurs présents au Ray ne l’oublieront jamais. Ce Nice-VA (3-2) restera dans les annales du club.
L’ère de la direction Stellardo commence par une victoire à la maison. Le nouveau directeur a connu dans le même match le désamour (le public a demandé sa démission à 0-2) et le bonheur total. C’est à l’image du Gym: une vie en dents de scie faute de m’avoir pas des infrastructures dignes de l’An 2000.
Les Aiglons nous ont refait le coup de Monaco-Nice quand le Gym remporta le match 4-3 après avoir été mené 3-0 !
Cette fois le film fantastique se déroula au Ray: le Gym finit par l’emporter 3-2 alors que VA avait eu le match en main à 0-2. De l’enfer, le Gym a rejoint le paradis. C’est toujours ça de pris.
Nice est coutumier du fait de parfois sortir des matchs héroïques: Strasbourg s’en souvient. Ils en ont pris 6 en pleine face. Les hommes changent mais le maillot reste. Ce Rouge & Noir c’est le maillot de ma vie: le plus beau du monde. Les fans de l’AC Milan le savent bien.
Nice fut mené 0-2 contre le cours du jeu: victime d’un penalty et d’un but gag.
Nice a-t-il fini de manger son pain noir ?
L’avenir nous le dira.
Ce qui est sûr, c’est qu’il faut faire jouer des joueurs qui ont le niveau de la L1.
La L1 ce n’est pas de la rigolade.
On l’a vu sur l’attaque d’Audel. Le joueur formé au Gym récolta un carton jaune pour simulation de penalty mais juste auparavant il reçut en pleine cote un violent coup de jambe de Mabiala qui rata le ballon. Ce coup fit très mal à Audel. D’ailleurs après il demanda à ête remplacé. Ce coup n’a pas du lui faire que du bien. Tout ça pour dire que les duels au haut niveau font très mal. La L1 ne tolère pas l’à peu près. Il faut être au top physique et technique. La L1 ce n’est pas la L2 tout comme la Ligue des champions ce n’est pas la L1.
Des joueurs Niçois de 2009-2010 n’ont pas le niveau pour jouer 90 minutes en L1. Ils sont vite dépasser par les événements.
Menant 0-2, Valenciennes se disait: “Nice est cuit, on va prendre les trois points…”
C’est alors que Nice se rebiffa. Buts : Ben Saada (67e mn), Echouafni (73e mn) , Samassa (76e csc). Les observateurs non Niçois ont crié “Hors jeu” sur le second but nissart: cela compense les buts valables qu’on nous a refusés ! Comme dit Antonetti, à la longue cela s’équilibre…
Son successeur, Ollé-Nicolle, a eu la bonne idée de faire trois changements à la 63 e minute pour donner un coup de fouet à son équipe. Pari gagné. La période Ollé-Nicolle vient enfin de connaître son deuxième beau passage après sa victoire en ouverture du championnat, contre l’ASSE à Saint-Etienne (0-2).
En deux matchs, nul à Lille et victoire à Nice, le Gym a pris 4 points en 6 possibles.
Un Nice aussi conquétant ne risque pas de tomber en L2.
Les joueurs ont eu la grinta. Un mental qui a fait plaisir à voir.
Il ne faut pas que cela soit un feu de paille.
“Don” doit dégager un onze de ces deux matchs et considérer les absents comme des remplaçants.
L’an passé Nice produisait beaucoup de jeu comme ce soir. Il faut rester dans cette dynamique.
Les Notes:
Ospina/ 6. On est content pour lui. Il est important pour son moral que Nice gagne.
Diakité 6. Titulaire indiscutable.
Mabiala 5. Toujours en rodage. N’est pas serein.
Cid 5. Pas constant. On attend plus de lui.
Apam/ 7. Revient à son niveau.
Echouafni © 8. A tenu son rôle de leader.
Faé 7. Un milieu indispensable.
Hellebuyck 4. Pas dans son assiette quand Nice ne tourne pas rond. Puis Ben Saada (9). La touche technique capitale. Je l’ai toujours dit: c’est le nouvel Ederson. C’est un vrai joueur de football. Il n’y en n’a pas beaucoup. Son entrée a tout changé.
Poté 3. De la bonne volonté mais cela ne suffit pas. Puis Bamogo 7. Son volume de jeu et son sens collectif font de lui un indispensable.
Rémy 7. Pèse bien sur la défense. Et son jeu sans ballon est primordial sur le jeu nissart.
Mounier 3. Veut trop prouver sur le plan personnel. Peine à trouver ses marques dans l’équipe. Puis Mouloungui 6. Capable de faire des choses admirablles et d’autres moins reluisantes.

Entraîneur: Ollé-Nicolle (8). Très bon coaching.

03.10.09

Permalien 15:24:52, Catégories: LA MAISON BLANCHE, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Lors de son tacle sur Ronaldo, Diawara a embarqué la cheville et le ballon du Madrilène, "out" ce week-end

Les Français supporters de l’OM ont tous dit: “Il n’y avait pas penalty” lors de Real Madrid-OM (3-0) à 1-0. Pour un peu, ils disaient que Ronaldo avait plongé.
Pour moi, il y a penalty. Tous les entraîneurs disent: “Pas de faute dans la surface et surtout pas de geste que l’arbitre peut interpréter en votre défaveur…” Sachant ces deux conseils, Souleymane Diawara a déja agi comme un pupille. Et en plus, il a chargé le Ballon d’or 2008, star du Real Madrid dans son nouveau jardin! Au vélodrome, passe encore, mais dans l’antre de la Maison Blanche, c’est vraiment prendre un grand risque. L’arbitre a sifflé penaly car Diawara venait de si loin pour passer Ronaldo à la machette.
Ensuite, Ronaldo a continué le match car il était chaud. Et il a même marqué un autre but. Ensuite, la douleur étant trop forte, il a quitté la pelouse pour être au soin. Il l’est encore. Vu l’état de sa cheville, il ne joue pas à Séville.
Si j’ose dire, il faut être maître de son véhicule. Les fans de l’OM semblent-dire: Diawara a heurté Ronaldo mais c’était feu vert… Si Diawara a fait un tel geste c’est parce que Ronaldo l’a promené sur son premier but. Ne supportant plus d’être ridiculisé, le nouveau marseillais a voulu montrer sa force. Au lieu de jouer de manière inconsidérée, Diawara ferait mieux de se concentrer sur le foot au lieu de se faire serrer par la police à des heures où on ne devrait plus voir dehors un joueur pro. Vaut-il mieux jouer contre le Real Madrid ou délirer avec des copains jusqu’à pas d’heure ? J’ai l’air d’un vieux con mais quand vous oubliez le foot, le foot se rappelle à vous. Et fissa !

Permalien 08:22:24, Catégories: LE GYM E BASTA  

La «Ray-action» pour gagner à la maison

L’édito du programme Nice-Valenciennes:

“Nous sommes tous de passage, tous sauf le club. L’ère Cohen/ Rohr-Buscher-Antonetti/ Ricort vient donc de se refermer. Elle prend place dans notre Histoire centenaire. Nous ne retenons que les bons souvenirs pour reprendre notre marche. Il y a cent ans, les Niçois aimaient déjà leur ville à travers le Gym car en plus d’être des footballeurs, les joueurs sont aussi nos ambassadeurs sur tous les terrains de France et d’ailleurs. Ils sont également les représentants de nos sponsors. D’où la fameuse pression qu’il faut savoir dominer. C’est mieux de dire les choses comme elles sont, cela permet de les affronter de face. On est tous de grands garçons et ce n’est pas Nice-Valenciennes qui va nous faire fuir nos responsabilités. Tous les adversaires s’appellent trois points : Marseille, Lyon comme VA et Lorient. Pour Manchester U. c’est la même chose quand ils affrontent Stoke City ou Liverpool. On doit le respect à tous. Et contrairement à ce que l’on raconte, le rugby n’a pas le monopole des valeurs. Au football, la solidarité existe aussi.
Voici donc le premier match avec Gilbert Stellardo nommé officiellement à la présidence du club, et Patrick Governatori, à la direction générale. Rien n’est plus logique que les principaux actionnaires prennent les commandes du Gym. Jusqu’à preuve du contraire, un appartement appartient au propriétaire et non au locataire. Que les patrons soient patrons est une situation tout à fait normale et compréhensive. On souhaite bonne chance à la nouvelle organisation, en disant un grand merci à l’ex président, Maurice Cohen, qui a servi le mieux possible l’OGCNice. Il serait de très bon goût de voir le premier match de la présidence Stellardo se dérouler dans le meilleur climat sportif possible pour faire fructifier le bon point pris à Lille.
Avant d’aller à Lorient et de recevoir Lyon, il faut confectionner un matelas qui nous permettent de connaître des nuits sans cauchemar. Ayons à l’esprit que nous avons dépassé le premier tiers des matchs aller. Depuis notre retour parmi l’élite en 2002, on a déjà connu un départ poussif en 2006-2007 où il nous avait fallu attendre la 9e journée pour compter sept points. Si l’on pouvait abréger cette attente, nous serions tous très contents.
De Lille, on a presque ramené trois points. Il n’a pas manqué grand-chose pour renouer avec la victoire alors que tout le monde nous voyez prendre une rouste. Tout le monde, sauf les joueurs, sinon ce n’était pas la peine d’aller à Lille. C’est au pied du mur que l’on voit le maçon. C’est donc face à Valenciennes que l’on va voir les Aiglons. Les forces en présence sont très simples: VA a gagné deux matchs sur trois à l’extérieur et le Gym veut gagner pour la première fois à la maison. Etre en bas de classement suscite autant d’intérêt que de jouer les premiers rôles. Les médias sont braqués sur nous davantage pour voir si l’on va poursuivre notre chemin de croix que pour superviser la résurrection nissarte démarrée à Lille. Je vous l’ai dit cent fois, la France tremble toujours pour Auxerre, Nantes et Saint-Etienne. Pas pour Nice. C’est une réalité. Quand on gagne c’est toujours parce que les autres ont mal joué ! On ne doit compter que sur nous. C’est notre force. Issa Nissa !”

A lire sur http://www.ogcnice.com/accueil.php juste avant le match de 19 heures et ensuite dans les archives du programme/

02.10.09

Permalien 16:34:13, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Sir Alex Ferguson rend hommage à ses milieux de terrain mais oublie Park...

“Quand j’arrêterai de jouer, je vais essayer de devenir entraîneur. J’aime trop le football pour m’en exclure. Je ne me donnerai pas de carton rouge!", vient de dire le phénoménal Paul Scholes, Red Devil né à côté d’Old Trafford. Scholes est un vrai footballeur et non pas une invention médiatique ou une poupée de cristal.

On parle toujours beaucoup des attaquants ou des défenseurs mais rarement des milieux de terrain.
Les novives ne savent pas qu’il y a les milieux offensifs et les milieux défensifs. Et même, hélas, des milieux inoffensifs…
Jadis on disait les demis. Aujourd’hui les offensifs ont repris le rôle des inters d’autrefois.
On disait aussi: “C’est un 6.” Ou: “Quel bon 8 !".
Ferguson sait combien est ingrat le rôle des milieux de terrain à la fois au four et au moulin. Des porteurs d’eau (Didier Deschamps) aux essuies-glaces(Jean Tigana), ils sont très précieux. Sans eux, le jeu adverse prend le dessus.
A Manchester U, ils sont beaucoup appréciés. On sait qu’ils sont les poumons de l’équipe, les fers de lance, les tremplins, les architectes…
Le manager de Manchester United est tellement soucieux du milieu de terrain qu’il en possède plusieurs, on ne sait jamais en cas de blessure. Quand ils sont tous au top c’est difficile de choisir. Ferguson se plaint d’avoir l’embarras du choix mais au fond de lui, il est heureux d’avoir autant de missiles sol-sol à sa disposition.
Il sait que les rouages du milieu sont les pièces maitresses de l’équipe.
Alors il épice, muscle ou sucre selon ses besoins et jamais selon ses goûts. Agir de la sorte, c’est la marque des grands.
Quand on regarde les noms des joueurs du milieu de terrain de MU, on croit être sur la grille de départ d’un Grand Prix de F1. Voici la liste des “midfielders” de l’écurie des Red Devils:
-Paul Scholes ou le Cantona roux.
-Ryan Giggs, l’ailier gauche recyclé en tour de contrôle.
-Darren Fletcher, l’arme fatale. Une hyène humaine.
-Michael Carrick, le soldat connu prêt à mourir pour Manchester United.
-Owen Hargreaves, infatigable diesel quand il n’est pas au garage (blessé…)
-Darron Gibson, l’espoir number 1.
-Anderson, un avaleur d’espace.
“Nos vaillants Carrick et Anderson ont été fantastiques contre Wolfsburg, ultra solidaires. J’aurais pu aussi faire débuter Fletcher et Scholes. Parfois je vis un véritable casse-tête…", a dit le chef historique des Red Devils. Quand Ferguson a sorti Valencia pour le remplacer par Fletcher, le jeu de MU a cessé de bredouiller.
“Michael Carrick a un démarrage lent", précise Ferguson. Une fois lancé dans le match, Carrick pète le feu et sait marquer des buts décisifs. “Anderson m’a impressionné aussi et sa forme, au cours des dernières semaines il a tout simplement été renversant!”
Et la relève: “Darron Gibson est exceptionnel, mais il faut aller doucement et ne pas l’envoyer au casse-pipe. Il aura des occasions de jouer cette saison, et je suis certain qu’il sera à la hauteur de nos espérances.”
Le monument Scholes? «Lors de son dernier match avec nous contre Stoke City, il a fait 78 passes avec seulement 4 ballons perdus… Oui, quatre! C’est un rendement phénoménal!", s’extasie Ferguson. Tony Pulis, l’entraîneur de Stoke, a tenu à dire après le match: “J’adore Scholes. C’est le plus meilleur joueur de MU que j’ai vu jouer…”
A propos des doyens Giggs et Scholes, Ferguson signale: “Ils défient le temps! Ils ont l’enthousiasme, le mental et la maturité. Tout ça se voit dans leur jeu. C’est fantastique de voir leur concentration de chaque instant. Ils aiment le football comme a leur début. Ils se préparent avec grande minutie.” Les deux joueurs ont vu défiler beaucoup de monde dans les vestiaires mais eux sont toujours là. Comme ils sont près de ces deux joueurs humbles, aucun jeune ou nouvel arrivé peut-être prétentieux. Face aux deux légendes, on ne la ramène pas bêtement.
Dans sa célébration, Ferguson a oublié Park. Si j’avais été dans la salle de presse, je lui aurais signifié cet oubli. C’est un oubli car, arrivé à MU en provenance du PSV Eindhoven en 2005, Park Ji-Sung vient de signer un nouveau contrat de trois ans avec les Red Devils. L’international sud-coréen de 28 ans est désormais lié à Ferguson jusqu’en 2012. Peut-être le manager le considère davantage comme attaquant d’où son omission…
Voici la liste détaillé des milieux de MU 2009-2010, avec leur provenance et leur position sur le terrain:
Owen Hargreaves/ Milieu défensif/ Angleterre/ Bayern Munich
Luis Anderson/ Milieu axial/ Brésil/ FC Porto
Ryan Giggs/ Milieu latéral/ Pays de Galles/ Formé au club
Park Ji-Sung/ Milieu latéral/ Corée du Sud/ PSV Eindhoven
Zoran Tošić/ Milieu gauche/ Serbie FK/ Partizan Belgrade
Michael Carrick/ Milieu central/ Angleterre/ Tottenham Hotspur
Paul Scholes/ Milieu axial, droit/ Angleterre/ Formé au club
Darren Fletcher/ Milieu droit/ Écosse/ Formé au club
Antonio Valencia/ Milieu latéral/ Équateur/ Wigan
Darron Gibson/ Milieu central/ Irlande/ Formé au club
Sam Hewson/ Milieu central/ Angleterre/ Formé au club
Rodrigo Possebon/ Milieu central/ Brésil/ Internacional (en prêt Sporting Braga)
Tom Cleverley/ Milieu défensif/ Angleterre/ Formé au club
Adem Ljajić/ Milieu offensif/ Serbie/ FK Partizan Belgrade

Permalien 10:51:41, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Le mois d'octobre a vu naître beaucoup d'excellents footballeurs

Joseph UJLAKI: 10 octobre 1929- mort le 13 février 2006
Lev YACHINE: 22 octobre 1929
Raymond KOPA: 13 octobre 1931
GARRINCHA: 28 octobre 1933 - mort le 20 juin 1983
Omar SIVORI: 2 octobre 1935 - mort le 17 février 2005
Bobby CHARLTON: 11 octobre 1937
PELE: 23 octobre 1940
MARADONA: 30 octobre 1960
Marco van BASTEN: 31 octobre 1964
George WEAH: 1er octobre 1966
Paul INCE: 24 octobre 1967
Wayne ROONEY: 24 octobre 1985

Est-ce le “hasard objectif” dont parlait André Breton ? Je suis tombé sur une, puis deux, puis trois dates en octobre…
Comme je ne suis pas cartomancien, j’ai regardé les autres mois: ils ne sont pas aussi généreux en virtuoses, me semble-t-il…

01.10.09

Permalien 18:17:45, Catégories: LA MAISON BLANCHE, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

L'avenir des Bleus s'écrira avec Karim Benzema. Il faut attendre un vrai sélectionneur pour le voir vraiment à l'oeuvre sous le maillot de l'Equipe de France.

Benzema est enfin heureux, loin de la France. On est content pour lui. Benzema arrive sur le marché publicitaire et sa présence est réelle. La France tient sa nouvelle star. En ce mois d’octobre, ce n’est ni Ribéry ni Henry ni Gourcuff. La star c’est Benzema qui avoue être intéressé par le cinéma, comme Eric Cantona. Benzema fait preuve d’un mental qu’on ne lui connaissait pas en France. (Gourcuff va devoir quitter la France s’il veut connaître une grande carrière… ) Quand on est doué, intelligent, volontaire et en bonne santé, c’est le mental qui hisse vers le haut. Regardez ce que fait Ronaldo: sur le terrain c’est un mort de faim. Il faut du courage pour jouer comme Ronaldo car les défenseurs prédateurs veulent vous découper…

Celui qui squatte le poste de sélectionneur de l’Equipe de France a dévoilé la liste des joueurs retenus pour les matches France-Iles Féroé (samedi 10 octobre, au Stade du Roudourou - Guingamp, à 21h00, pour faire plaisir à Noël Le Graet, vice président de la FFF- et France-Autriche (mercredi 14 octobre, au Stade de France, à 20h00), comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010.

Gardiens de But

Cédric CARRASSO Toulouse F.C.
Nicolas DOUCHEZ Stade Rennais nouveau
Hugo LLORIS Olympique Lyonnais. Suspendu contre les Féroé.
Stève MANDANDA Olympique de Marseille

Défenseurs

Eric ABIDAL FC Barcelone
Gaël CLICHY Arsenal F.C.
Julien ESCUDE FC Seville
Patrice EVRA Manchester United
Rod FANNI Stade Rennais
William GALLAS Arsenal F.C.
Bakary SAGNA Arsenal F.C.
Sébastien SQUILLACI F.C. Seville

Milieux de terrain

Abou DIABY Arsenal F.C.
Alou DIARRA Girondins Bordeaux
Lassana DIARRA Real Madrid
Florent MALOUDA Chelsea F.C.
Moussa SISSOKO Toulouse F.C.
Jérémy TOULALAN Olympique Lyonnais

Attaquants

Nicolas ANELKA Chelsea F.C.
Karim BENZEMA Real Madrid
André-Pierre GIGNAC Toulouse F.C.
Sidney GOVOU Olympique Lyonnais
Thierry HENRY F.C. Barcelone
Franck RIBERY Bayern Munich

L’ex “boucher” de Lyon a fait son numéro habituel:
-"Lors de cette conférence, il y a des gens au fond. J’ai des supporters…”
-"Je ne suis pas journaliste…”
Ainsi de suite.
Il a bu sans cesse de l’eau bleue… Il a touché combien pour cette pub ?
Gourcuff, blessé, n’a pas été retenu.
Rémy reste à Nice.
Douchez? Le gadget habituel.
Gomis qui flambe n’a pas été appelé.
La France n’a toujours pas de sélectionneur digne de ce nom.
Thierry Henry ne s’est-il pas dispensé de la visite médicale de la FFF au match aller des Féroé et Benzema ne vient-il pas de dire qu’il n’avait pas tout donner la dernière fois qu’il était remplaçant ?
Un sélectionneur de la trempe de Fabio Capello n’aurait jamais accepté d’être traité de la sorte. D’ailleurs, les joueurs n’auraient pas osé. Avec celui qui occupe le poste en France, ils se permettent tout car ce dernier ne les impressionne pas.
Il est quand même incroyable de voir Benzema heureux au Real Madrid et malheureux avec les Bleus.
Benzema nous a prouvé qu’il pouvait jouer et très bien jouer au Real Madrid.
Se priver de lui dans le onze titulaire de l’Equipe de France relève de l’incompétence. Et même de la faute professionnelle.
Il y a vraiment un gros problème en équipe de France.
Il est beaucoup plus difficile de jouer au Real Madrid qu’en équipe de France.
Il vaut mieux être heureux en Espagne que malheureux en France.

Si Benzema joue avec Kaka et Ronaldo 2, Benzema doit jouer avec Henry er Ribéry. En octobre 2009, Benzema est l’unique footballeur français capable d’obtenir le Ballon d’Or de FF. Il doit rester concentré sur le football sinon son talent s’amenuisera.

Permalien 18:17:26, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Lizarazu, le consultant sans humilité

Lizarazu fait parfois la retape en slip… Les gens aiment Lizarazu pour plein de raisons mais absolument pas pour son football. Comme Chabal, en rugby.

Lizarazu gagnerait a avoir plus d’humilité. Il devrait pourtant savoir ce que c’est, à force de fréquenter Zinedine Zidane…
Partout où Lizarazu intervient, il semble avoir la science infuse.
Il use à 300 % de sa condition de champion du monde 1998.
On sait qu’il est devenu people dès lors qu’il est sorti avec une chanteuse.
On l’a vu dans Voici et autres canards de ce genre.
Par ailleurs, il est le Nicolas Hulot du foot: surf, écologie et tutti quanti.
Il joue beaucoup sur son physique, comme Paris Hilton et Beckham.
Il use également de la basquitude….
Bref du bain béni pour les médias dont il a tout compris des mécanismes.
Lors de Real Madrid- Marseille (3-0) on l’a entendu dire:
1/ “Ronaldo devrait prendre exemple sur Benzema pour jouer collectif.”
2/ “Ronaldo a marqué deux buts dans un match moyen.”
3/ Et tout un passage à dézinguer Guti, superbe footballeur. Il a une dent contre le Madrilène.
Lizarazu a un palmarès plus beau que sa façon de jouer.
Les grands latéraux français sont ou ont été, Manuel Amoros, Lilian Thuram et Patrice Evra.
La chance successive de Lizarazu s’appelle: Aimé Jacquet puis Zidane puis Barthez-Desailly-Blanc-Thuram. 100 autres défenseurs auraient pu prendre la place de Lizarazu dans ce quatuor de légende. Je reconnais à Lizarazu un très grand mental, mais question football pur, il avait les pieds carrés.
Lizarazu n’a rien à voir avec Puskas, Di Stefano, Facchetti, Cruyff, Platini, Cantona et Zidane.
Pourtant, il s’exprime comme si le football n’existait pas avant lui.
J’ai vu jouer 200 fois Lizarazu. Il n’avait aucune inspiration.
Ce ne fut qu’un destructeur de jeu adversaire: il était payé pour ça. Et il en faut.
Pour le faire redescendre sur terre, il faudrait lui rappeler qu’il a raté son tir au but contre l’Italie en 1998…
Ronaldo fait plus pour la grandeur du football en une mi-temps que Lizarazu pendant toute sa carrière.
C’est très bien que Lizarazu se recycle dans les médias: il fait plaisir à sa famille. C’est un bon fils.
Il lui faut taire son arrogance et être humble, comme seuls les vrais champions le sont.
On peut être champion du monde sans être un champion. Juste une vedette.

Permalien 00:08:40, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Auteur d'un doublé, Ronaldo a répondu présent face à Marseille

Le troisième but madrilène. Grand mouvement collectif avec à la conclusion un relais de Benzema pour offrir un caviar à Ronaldo. La défense marseillaise n’était plus qu’un bout de gruyère abandonné dans l’eau du Vieux Port.

Ronaldo a marqué deux buts et a obtenu un penalty. Qu’il a laissé tirer à Kaka. (S’il l’avait tiré lui-même, on aurait dû: “Quel comédien! Il se roule au sol et ensuite il frappe le penalty…")
Mission accompli.
Il a tué le match avec un but qui définit son intelligence basée sur le ludique.
Il a inscrit son premier but à bout portant de Mandanda mais au lieu de frapper en force, telle une mule, comme 9 joueurs sur 10 dans ce cas, lui a choisi l’option ras de terre. Celle qu’il convenait le mieux, puisque le goal marseillais était en extension. Le geste juste, tout en douceur et précision. Bravissimo ! Pour un joueur donné pour mort par L’Equipe pendant tous le mois d’août, Ronaldo est bien vivant. Il a fait taire toutes les critiques et ce depuis le terrain. Beaucoup de journalistes, qui ont de la m… dans les yeux, sont jaloux de Ronaldo parce qu’il peut se permettre de plier une Ferrari par week-end s’il le désire. Ronaldo a tout: beau, riche, talentueux et jeune. De quoi écoeurer pas de “ratés” comme le chantent Robert Charlebois. Moi, c’est le contraire: j’encourage tous les jeunes à se surpasser pour se réaliser. Depuis un siècle, aucun nouveau joueur fraîchement arrivé à la Maison Blanche n’avait autant marqué de buts: ni Di Stefano ni Puskas ni Van Nistelrooy ni personne! Ronaldo est vraiment un fantastique Ballon d’or. Il a su se relancer au Real au lieu de rester bien au chaud à Manchester U. A mes yeux, il reste le meilleur joueur du monde, devant Messi et Kaka. Chacun son classement, parfois les trois noms changent d’ordre. Ronaldo est autant doué qu’intelligent. (Les deux autres aussi) Je signale que je place le football au-dessus de la littérature car au football vous ne pouvez pas tricher. Quand on voit tous les imposteurs qui squattent les émissions littéraires à se faire mousser avec le nom qu’ils se sont construits au prix de magouilles incalculables. Pauvres lecteurs qui n’ont jamais lui Henri Calet, Bove, Perros, Tchekhov, Cioran ou Pessoa. Pourquoi la presse se permet-elle de flinguer Ronaldo pendant qu’elle loue sans cesse des écrivaillons ? Tout simplement parce que les plumitifs connaissent les écrivaillons et ne voient Ronaldo qu’en photo. Ronaldo ne sait même pas que les journaleux le dézinguent: il ignore jusqu’à leur existence.

Ouvrant le score, il avait fait le plus difficile car l’OM résistait bien.
Ensuite, il fit une descente comme il fait souvent. Ce ne fut pas du goût de Diawara qui s’élança pour le cisailler.
Il a joué le ballon ? Oui, mais il faut se mettre dans la peau de l’arbitre car l’attitude du Marseillais voulait dire: “Ah bon tu veux encore nous en planter un autre. Tu vas voir ce que tu vas voir…” Et pan! Diawara a tout simplement oublié qu’il jouait devant le Real à San Bernabeu et qu’il a chargé Ronaldo, le Ballon d’Or 2008. Face au Real, l’OM cela ne vaut rien. Dans son balayage, Diawara pouvait très bien casser la jambe de Ronaldo. C’est mon avis et l’arbitre a réagi comme moi. Un défenseur doit penser à ne pas intervenir de manière aussi grossière. Varrault le faisait souvent à Nice. On a vu un bon Benzema, passeur et très remuant. On le sent tellement heureux que son bonheur rejaillit sur nous, en tout cas sur moi. Benzema vit un rêve éveillé. On le sent moins timide avec ses coéquipers.
“Moi aussi j’aimerais marqué 2 buts en étant moyen” a commenté Lizarazu qui se compare à un Ballon d’or.
Il a vraiment le cigare le Basque. Je vais lui envoyer Antoine Kombouaré !

Dans la soirée, Zurich a battu l’AC Milan à San Siro ! Sans Kaka, l’AC Milan a perdu son cerveau. Ronaldinho était sur la pelouse. C’est ce qu’on a dit. Je ne l’ai pas vu. L’AC Milan n’a plus de fond de jeu. Quand on pense qu’ils ont gagné au Vélodrome!

A Old Trafford, Giggs a encore fait le show. Un but sur coup franc et une passe décisive à Carrick. Je n’ai plus de mots pour fêter Ryan Giggs que j’aime tant. Je ne sais plus quoi dire pour MAGIC GIGGS. Cet homme lutte contre le temps. Il tord le cou à chaque année qui se présente. Il faut absolument lui décerner un Ballon d’or ! Ferguson a fait sortir Owen au bout de 20 minutes. L’ex Red de Liverpool n’a pas dû respecter les consignes du maître Ecossais.(Il ne m’a pas semblé blessé…) Berbatov l’a remplacé. Bien remplacé. Son toucher est trop beau et trop efficace. Valencia semble incompatible avec MU. Il lui faut se fondre plus dans le collectif. On dirait qu’il est invité. Il n’a pas encore réalisé le transfert dans sa tête.

A retenir aussi, le superbe but de Nico Anelka. Un but décisive.

Barça, le Real Madrid et Séville marchent fort.
On va retrouver en quart des Espagnols et des Anglais, comme d’habitude.

Avec le Bayern Munich, Ribéry a failli marquer un but d’anthologie. Il a cloué sur place deux défenseurs en passant au milieu d’eux puis tenta un lobe. Il a presque réussi.

Marseille souffre plus que Lyon et Bordeaux.

Le penalty qui va faire débat à l’OM. Cela n’a aucune importance: le Real a pris les trois points.

Résultats de la suite de la 2e journnée de C1:


Bayern Munich 0 - 0 Juventus Turin
Bordeaux 1 - 0 Maccabi Haifa
Manchester United 2 - 1 Wolfsburg
Real Madrid 3 - 0 Marseille
AC Milan 0 - 1 FC Zurich
FC Porto 2 - 0 Atlético Madrid
Apoel Nicosie 0 - 1 Chelsea

Le but d’Anelka. Il reçoit un très beau ballon en retrait, arme bien sa frappe et pan! Du travail bien fait. Du grand art. Cela semble facile mais ce n’est qu’un impression. Après, il a fait l’oiseau avec ses mains, comme d’habitude sur sa poitrine.

Octobre 2009
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software