Archives pour: Août 2009

31.08.09

Permalien 22:45:45, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Les fans de l'Olympique Marseille acclament Robert Louis-Dreyfus mort alors qu'ils l'ont hué de son vivant, lui et sa femme

Les Marseillais ont rendu un bel hommage au défunt patron de l’OM.
Des larmes médiatiques de crocodiles.
Quand il était vivant, “RLD” a été maintes fois conspué, lui et sa femme.
“Casse-toi avec ton fric! L’OM c’est à nous!", entendaient-ils par le comité d’accueil.
On comprend que Mme Louis-Dreyfus aime mieux la musique classique.
Malade depuis 10 ans, “RLD” n’a jamais eu le moindre hommage alors qu’il dirigeait l’OM avec son propre argent, depuis 1996.
Les Marseillais ont donc applaudi le cadavre de “RLD".
Cela prouve que la France n’est pas un pays de sport.
Pouvez-vous me dire où se trouvent en France les statues des grands dirigeants ?
Il n’y en a pas une seule…
A l’entrée d’Old Trafford, il y a celle de Matt Busby.
Arsène Wenger a déjà son buste à Arsenal.
L’Espagne aussi sait être reconnaissante.
En France, on a mis une banderole avec l’effigie de ” RLD” au centre du terrain. Une banderole qui finira sans doute à la poubelle.
L’Angleterre, elle, n’a pas cessé de fêter Bobby Robson, gravement malade.
Le 26 juillet 2009, il a été honoré… Soit 5 jours avant sa mort…

Deux ans auparavant, on lui avait déjà dit merci pour tout ce qu’il a fait pour le football

D’un autre côté, on peut comprendre les fans de l’OM car Robert Louis-Dreyfus avait aussi des billes à Anderlecht. Vous imaginez quelqu’un dire: “J’adore Liverpool, c’est mon club!” avant de le retrouver cinq heures plus tard à l’Emirates Stadium avec le maillot d’Arsenal raconter la même chose aux fans des Gunners ?
Pour l’instant, la famille Louis-Dreyfus conserve le club pour faire plaisir aux deux jeunes héritiers du défunt. Cela fait cher l’album Panini…

Permalien 02:40:09, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Le jeune buteur Modeste, jadis sifllé à Nice, a reçu une standing ovation à Angers...

Le Cannois formé à Nice y brille de manière spectaculaire.

Modeste, 21 ans, a un bel avenir. Le hic c’est que le public niçois n’a aucune patience. La tribune présidentielle a sifflé plusieurs fois Modeste quand Antonetti le changeait en cours de match. Les Niçois ont donc hué le seul joueur du centre de formation de Nice ! Est-ce qu’une ville qui ose avoir un comportement aussi imbécile mérite Modeste?

Au cours de sa formation, Anthony Modeste s’est s’illustré en inscrivant 7 buts pour 21 matches dans la réserve niçoise.
En mai 2007, il signa un premier contrat professionnel d’une durée de trois ans avec son club formateur. Il fit ses débuts en Ligue 1 lors de Caen-Nice pour le compte de la première journée de la saison 2007-2008. Il marqua d’ailleurs son premier but en Ligue 1 contre Rennes (1-1), le 23 janvier 2008, d’une magnifique frappe des 30 mètres.

En juillet 2009, il est prêté au SCO Angers. Dès son premier match (amical contre Laval) il marqua d’une belle frappe croisée. Il a été plusieurs fois sélectionné dans les équipes de France de jeunes. Il est actuellement international en équipe de France Espoir.
Le 29 août, il a réalisé un double avec le SCO pour donner la victoire à son nouveau club, contre Ajaccio (2-1). Quand il quitta le terrain, à la 79 e mn, il reçut une standing ovation de 5 6 00 Angevins fous de joie de voir jouer un tel avant-centre.
A la 43e mn, il ouvrit la marque par une balle piquée, signe de grande classe.
A la 57e mn il mis un terme à son récital par une superbe frappe en pivot qui donna le frisson à tous le stade.
Il en voulait tellement qu’il écopa d’un carton jaune à la 71e mn…
Modeste a mis 4 des 7 buts de son équipe.

Permalien 01:43:26, Catégories: LA MAISON BLANCHE  

Le Real Madrid a une défense peu rassurante

Casillas- Arbelosa, Albiol, Garay, Marcello- L. Diarra, Xabi Alonso- Kaka (Guti, 83e mn), Raul (Granerà, 62e mn), C. Ronaldo- Benzema (Higuain, 72e mn).

Cette équipe a battu La Corogne (3-2) à San Bernabeu, devant 80 000 personnes. Les buts du Real ont été marqués par Raul (26e mn), Ronaldo( 35e mn, penalty) et Diarra (60e mn). La Corogne est revenu deux fois au score… Ce qui dénote d’une grande faiblesse défensive de la part du Real. Récemment, Ferguson a dit à Ronaldo: “Ils vont te faire jouer défenseur car ils en manquent…”
Et c’est vrai.
Quelle différence entre les joyaux de l’attaque et les obscurs de la défense qui n’est pas pour rassurer.
Elle est aussi solide que l’actuelle ligne défensive de l’OGCNice qui a pris 7 buts en deux matchs sans en marquer un seul…

-Álvaro Arbeloa Coca, 26 ans. C’est un revenant. Formé au Real Madrid, il tenta sa chance ailleurs, dont à Liverpool, avant de revenir à la “casa"…
-Raúl Albiol Tortajada, 24 ans. Il a été formé à Valence. Il arrive de Getafe. C’est un miraculé de la route: il a failli perdre la vie en voiture.
-Ezequiel Marcelo Garay, 23 ans. L’Argentin a la charge de remplacer Fabio Cannavaro…
-Marcelo, de son vrai nom Marcelo Vieira da Silva Júnior. Le Brésilien n’a que 21 ans. (Ne pas confondre avec Marcelo Kiremitdjian Djian, 33 ans)

Les autres défenseurs sont:
Pepe
Sergio Ramos
Miguel Torres
Christoph Metzelder
Royston Drenthe

Permalien 01:12:51, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

La défaite la plus idiote du week-end

No comment.

30.08.09

Permalien 19:37:51, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Toutes les grandes équipes ont une défense de fer avec Krol, Facchetti, Baresi, Puyol...

Sans grands défenseurs pas de football possible. La galaxie du foot parle trop des attaquants et pas assez des arrières. L’un des plus grands défenseurs fut l’Italien Facchetti. Impérial dans sa surface, il adorait monter en surnombre et fut don aussi un buteur fantastique. Il ne montait pas que sur corner. Son talent était si fantastique que l’ailier qu’il devait charger était obligé de se transformer tout le match en défenseur pour contrer Facchetti ! Aujourd’hui, on nous vend Lizarazu comme s’il avait été le Pelé des défenseurs. Je ne m’aventure pas à comparer Lizarazu à Facchetti, cela serait opposer une 2cv à une Ferrari dernier modèle. Lizarazu n’était qu’un enfant. Facchetti, lui, était un homme. Les trois plus grands latéraux français des 30 dernieres années sont Manuel Amoros, Lilian Thuram et Patrice Evra.

Du Wunderteam autrichien des années 1920-1930 à l’Ajax de Cruyff des années 1970, toutes les grandes équipes qui ont marqué l’Histoire avait une défense de fer, même celles dont on dit encore aujourd’hui qu’elles pratiquaient un football exclusivement d’attaque.
L’Ajax avait Cruyff mais derrière on trouvait Krol et Suurbier pour ne parler que d’eux.
Le Onze d’or de Puskas réputé pour ses buts à répétitions ? C’était une forteresse avec Jenő Buzánszky, Gyula Lóránt et Mihály Lantos.
Le Real Madrid de Di Stefano ? José Santamaria était un ministre de la défense meringue.
L’Inter de H.H. avec Sandro Mazzola ? Il y a un monstre défensif: Giacinto Facchetti.
L’AC Milan des trois Hollandais célestes (Gullit-Rijkaard-van Basten) ? Baresi veillait au grain, puis Paolo Maldini.
Même le Brésil 1970 était bon derrière.
Ne parlons pas de la France 1998 avec Blanc-Desailly-Thuram, les trois arbres de Zidane.
Le Barça de Messi ? Puyol en finale de la C1 a été énormissime.
Une équipe qui n’a pas de défense ne marquera jamais son époque.

Permalien 09:46:30, Catégories: LA MAISON BLANCHE, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

Ribéry et Robben enflamment Munich

Le président du Real Madrid s’est trompé: il fallait garder Robben et faire venir Ribéry…

Permalien 09:33:31, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

José Mourinho et l'Inter fracassent l'AC Milan orphelin de Kaka

L’Italie, immmense pays de football.
La science de la tactique.
Le realisme à outrance.
Le cobra qui vous étouffe.
La roublardise.
Question de vie ou de mort.
Tout, sauf un amusement.

José Mourihno ? Un des 5 plus grands entraîneurs du monde. On perçoit toujours son emprise intellectuelle sur le match auquel il participe. La saison dernière, l’Inter a perdu devant MU en C1 à cause d’Ibrahimovic, incapable d’en mettre une fond - idem pour Adriano- alors que l’Inter avait mangé MU…

MU 2-Arsenal 1. Un match qui n'aurait pas dû avoir de vainqueur...

Mes deux héros, Arshavin et Rooney, ont marqué mais Diaby donne la victoire à MU, par un “csc” rarement vu à ce niveau… Sir Alex Ferguson a applaudi ce but. Ce n’est pas très sportif de la part d’un tel manager.

Wayne Rooney est phénoménal.
Outre le fait qu’il obtint un penalty capital qu’il a transformé pour revenir à 1-1, il a dynamisé MU. Disons qu’il est à la fois Cristiano Ronaldo et Carlos Tevez. Rien que ça.
J’aimerais qu’une caméra le suive tout un match. Cela serait plus fantastique que le film sur Zidane.
A la fin du match, il a taclé de la tête! Et lui n’a jamais embrassé l’écusson de MU !
Oui, Wayne Rooney met la tête là où personne ne met le pied.
Attaquant et défenseur. Tel est ce joueur. Renversant !
Cela dit le match aurait dû se terminer par un nul.
MU n’a rien prouvé. Et Arsenal a frappé le montant, marqué un but refusé (hors-jeu) et surtout aurait dû bénéficier d’un penalty: faute de Fletcher sur Arshavin, à 0-0. (Peut-être si penalty, pas de but ensuite d’Arshavin…)
Wenger a été expulsé de manière incompréhensible. Il aurait franchi sa zone technique. Que l’UEFA en prenne leçon. Lors de la 1/2 finale de la C1, Chelse-Barça, Guardiola a fait la même chose quand Iniesta marqua le but qualifiant Barcelone pour la finale. Personne n’a rien dit. MU doit d’urgence recruter un attaquant de métier et de classe mondiale.
MU n’a pas su attirer Benzema et Robben…
Il faudrait mettre un peu plus la main au porte-feuille.

Manchester United:

Foster/ (8) A sauvé MU au début du match.
Evra. (8) Un as.
Vidic (7). Les Bleus vont souffrir face à lui…
Brown (6). On ne sait pas s’il joue au-dessus de ses moyens ou en dessous de ceux-ci…
O’Shea/ (6) Toujours vaillant.
Fletcher (9) Le Roy Keane actuel. Donc, il va souvent dans le rouge de son compte-tours
Giggs.(7) N’a pas déployé tout son talent mais grâce à son centre, les Gunners ont marqué contre leur camp. Puis Berbatov (84e mn). A rater le K.O… Ne pourrait-il pas se retirer ce serre-cheveux totalement immonde. Avec ça, il ressemble à Dugarry.
Carrick/ (6) Dur sur l’hommme. C’est son travail…
Nani (6) Un Cristiano Ronaldo à l’état de foetus.
Rooney (10) Exceptionnellement exceptionnel.
Valencia. (6) En rodage. Puis Park (4)(62e mn). Il a joué ? Oh, certes, il est entré pour mettre le pied sur le frein…

Ferguson (7). N’a pas trouvé la bonne formule. Peut dire merci aux 76 000 personnes d’avoir hurlé au point de paniquer Diaby. Old Trafford est un enfer auditif.

Remplaçants: Scholes, Anderson, Owen, Neville, Kuszczak

*******************************

Arsenal:

Almunia/ (7) Ne peut rien sur les deux buts.(Même s’il a provoqué le penalty, imparable…)
Sagna (7) Beau match.
Gallas (8) Toujours au top de sa forme.
Vermaelen (7) Belle acquisition.
Clichy/ (6) Correct.
Eboué. (6) Bien présent.
Song (7) Du répondant.
Diaby (2) Marque contre son camp par une tête inadmissible. Peu se dispenser d’aller à la Clairefontaine. Pas de sentiment au haut niveau.
Denilson/ (6) Moins en verve que lors des dernières sorties. Puis Eduardo (78e mn) Très compliqué d’entrer dans un tel match.
Van Persie (7) Ah! si ce joueur était plus combattif !
Arshavin. (7) S’il veut impressionner le monde entier, il doit se concentrer 100 % au foot. Puis Ramsay (80e mn) Non noté.

Wenger: (7). La chance n’était pas du côté des Gunners.

Remplaçants: Bendtner, Gibbs, Mannone, Silvestre, Wilshere

Le Bayern, le Real et l'Inter se régalent en nous régalant

Robben a fait un malheur avec Ribéry au Bayern Munich. Beau doublé du Néerlandais.
L’Inter Milan a explosé l’AC Milan. (4-0)
Le Real Madrid n’a pas raté son entrée en matière. Victoire 3-2.
Trois bonnes nouvelles pour la suite.

29.08.09

Mi-temps à Old Trafford: Man U 0- Arshavin 1...

Comme je vous le disais, Arshavin a déjà fait parler la poudre. Il a marqué le but qui flingue!
Tout seul, il a frappé soudainement. Il n’y a que les grands joueurs pour faire de la sorte.
C. Ronaldo le faisait tout le temps…. Sans Ronaldo, MAN ne sait plus tirer au but.
Dire que l’on a critiqué Ronaldo alors qu’il tenté tout pour forcer le destin…
MU n’a pas frappé une fois de manière intéressante en 45 minutes !
Arsenal joue bien. Un beau match à l’extérieur.
La seule vraie lunmière vient d’Arshavin.
Rooney joue trop compliqué, pour l’instant.
Giggs ? Il lui manque la seconde qu’il faut pour réaliser le geste en pleine course. Le poids des ans…
Heureusement que Flectcher a la grinta de Roy Keane (parfois trop…) Evra aussi est bien.
Nani et Valencia doivent apporter plus de vitesse.
Il serait temps que la famille Glazer sorte le carnet de chèques pour offrir à MU un grand avant-centre.
Si MU ne tire pas, les Red Devils ne peuvent pas marquer.
Pour l’instant, MU joue avec des fusils à bouchon.
Arsenal va essayer de marque encore. Tant mieux !
MU doit sonner la révolte.

PS: Je suis très déçu par Marcel Desailly qui a enterré Arshavin jusqu’à son but. Comment se fait-il qu’un tel joueur parle avec autant de méconnaissance d’un autre joueur? Parce que c’est un défenseur ? Non, car un défenseur passe son temps à lire le jeu des attaquants. A tout choisir, mieux vaut un Arshavin à 30% qu’un joueur quelconque à 100 %.

Manchester United 4-3-3. Equipe new look: ça passe du feu de Dieu ou ça casse !

Foster/
Evra
Vidic
Brown
O’Shea/
Fletcher
Giggs
Carrick/
Nani
Rooney
Valencia

Remplaçants: Scholes, Park, Anderson, Owen, Berbatov, Neville, Kuszczak (Et Macheda il est où? Au cinéma… Ferguson me déçoit dans son coaching.)

*******************************

Arsenal joue en 4-4-2. Une équipe plus ramassée avec deux missiles devant.

Almunia/
Sagna
Gallas
Vermaelen
Clichy/
Eboue
Song
Diaby
Denilson/
Van Persie
Arshavin

Remplaçants: Eduaordo, Ramsay, Bendtner, Gibbs, Mannone, Silvestre, Wilshere

The BIG match: MANCHESTER UNITED- ARSENAL

Depuis l’arrivée de Wenger qui a relancé Arsenal, les rencontres MU-Arsenal et MU-Liverpool ont remplacé le derby MU-Man City qui a perdu en intensité (quoique cette année avec Tevez qui a changé de camp, il va y avoir de l’électricité dans l’air…) Les MU-Arsenal ne sont jamais insignifiants. C’est la bataille entre la province et la capitale, comme entre Milan AC-Rome ou OM-PSG ou Barcelone-Madrid… Sans Keane et Vieira, le combat de rue est tombé de plusieurs crans mais sous la cendre, les braises peuvent rallumer l’incendie à chaque instant. On “marche toujours sur l’homme” lors de MU-Arsenal. Quand on aime le football, c’est le genre de match à ne pas rater. Je me vois mal aller au cinéma ou pousser un caddie, ou faire n’importe quoi d’autres, au coup d’envoi. Le football donne la vraie mesure au temps: 90 minutes et des poussières. On gagne ou on perd. La vie ou la mort. Match nul ? Le partage des points équivaut au partage du pain. Le football est une messe. Pour bien la suivre, il faut être à la fois croyant et pratiquant. Peut-on demander d’écrire à quelqu’un qui ne sait pas lire ? Le pape Ferguson reçoit le pasteur Wenger. Le stade est plein de fidèles, mais les joueurs ne sont pas des enfants de coeur ! L’attente du match est le moment le plus important pour le mental. Il ne faut pas céder un pouce à l’adversaire. Le couloir des vestiaires de MU est aussi très particulier. Il y passe quatre vent. On dirait une sortie de garage, ou un hall d’aéroport. Il n’est pas du tout confidentiel ou étriqué. Pas concentrique comme un entonnoir. Plutôt une canalisation où il est difficile de canaliser son énergie. Ce peut-être terrible pour qui n’est pas concentré.

29 Août 2009, OLD TRAFFORD Man U- Arsenal, 17 h 15 (Heure anglaise)

Tout l’été on n’a entendu parler que de la Liga et du Real Madrid.
Ce RED DEVILS-GUNNERS vient à point nommé pour démontrer que la Premier League est toujours attractive.
Il y a dix jours, Arsenal serait venu à O.T. pour y dévorer MU par un bon 1-4.
En une semaine MU a rectifié le tir. Est-ce un leurre ou MU a retrouvé un peu de carburation?
De son côté, Arsenal est en plein boum.
Soit MU est en rodage, sans trop savoir où cela va les mener, et les Red Devils s’écroulent devant Arsenal qui va leur donner une leçon de réalisme.
Soit MU a déja trouvé des solutions et ses cadres vont plier le match.
Alors que je donnais, il y a peu, Arsenal vainqueur à 70 %, je table sur un 50/50.
Toujours est-il que l’on attend ce match comme une 1/2 finale de C1.
C’est la force du football anglais, même s’il y a peu d’anglais sur la pelouse.
L’esprit anglais est là: se donner à fond dans les duels, de la vitesse et tirer sans cesse.

Wayne Rooney est dans mon TOP 5 des meilleurs joueurs en activité. Le premier footboxeur de l’Histoire. Il a un cerveau au bout de chaque pied. Des cerveaux en forme de gant de boxe.

Andrei Arshavin est dans mon TOP 10 des meilleurs joueurs en activité. Il peut “tuer” le match sans rien demander à personne. Il a du génie. On devrait étudier les visages des joueurs. Celui d’Arshavin dit tout: regard périphérique, intelligence, roublard, vivacité. Dès qu’il a le ballon, un frisson parcours le stade. Wenger tient avec Arshavin la merveille des merveilles.

28.08.09

Permalien 22:49:06, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

La Supercoupe de l'UEFA ne sert à rien:elle ne fut inventée que pour le Roi Cruyff 1er

En 1972, le journaliste Anton Witkamp eut l’idée de créer la Supercoupe dans le seul but de voir Johan Cruyff et l’Ajax imposait encore plus leur football dans toute l’Europe…
:p:p:p:p:p Fabuleuse vidéo avec le Roi Cruyff 1er, un des cinq plus grands joueurs de tous les temps: Maradona, Pelé, Puskas, Di Stefano et Cruyff. (Pour Puskas et Di Stefano, il s’agissait de jubilés…)Aucun autre footballeur n’est parvenu à égaler ces maîtres absolus du football, et j’ai la chance de les avoir vu jouer tous les quatre, en vrai ! De là, mon impossibilité à m’ennuyer et à trouver triste la vie. Quand on a vu de pareils virtuoses sur un terrain, on peut mourir sans regret. On a vu cinq fois le rarissime accord du pied et de la terre. Voilà pourquoi des sportifs comme Chabal sont des imposteurs.

La Supercoupe de l’UEFA ou Supercoupe d’Europe, créé officiellement en 1974, est une compétition européenne de football opposant le vainqueur de la Ligue des Champions au vainqueur de la Ligue Europa. Elle n’a aucun intérêt et je ne regarde jamais ce genre de match que je situe en dessous des grands matchs amicaux, genre France-Argentine (0-2) c’est dire… Cette saison, elle oppose, le 28 août 2009, le FC Barcelone au club ukrainien FC Chakhtior Donetsk, au Stade Louis-II, à Monaco. J’ai vu que le blessé Henry a joué le match… avant de sortir. à la 96 e mn… Cela lui a évité les soporifiques prolongations. Quel match pensum ! Sur la pelouse médiocre de l’ASM.
Seule la C1 est captivante.
La Supercoupe est qu’une occasion supplémentaire de faire de l’argent. La plaisanterie de Monaco s’est terminé par une victoire du Barça, grâce à Pedro Rodriguez (115e), ai-je lu dans un compte rendu sur le net. Et un trophée de plus pour “Titi” et dans son ancien jardin monégasque. Henry a dû se dire ce soir: “Quel chemin j’ai parcouru depuis mes débuts ici !” Oui, il faut lui tirer un grand coup de chapeau. Son palmarès est quelque chose de renversant.
Cela fait surtout un match bâclé avant une journée de championnat et deux matchs internationaux.
A l’origine, la Supercoupe d’Europe a été créé par Anton Witkamp, un journaliste sportif du journal néerlandais De Telegraaf, qui voulait que son équipe fétiche l’Ajax Armsterdam, menée Johan Cruyff, démontre le plus de fois possible son art du football total. Il a donc été décidé d’organiser un match entre le vainqueur de la Coupe des clubs champions européens et le vainqueur de la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes. Néanmoins, lorsque Witkamp tenta d’officialiser la compétition, l’UEFA n’a pas répondu positivement à sa demande. Deux ans après l’UEFA piqua l’idée au journaliste et organisation la Supercoupe !
Aujourd’hui, Anton Witkamp n’aurait pas besoin d’inventer une compétition pour ses favoris car il y a tant de chaînes télés qu’on voit tout ou presque…
A la vérité, cela fait un match supplémentaire. Un match inutile.
Un match qui use les organismes pour que l’UEFA se gave encore un peu plus d’euros.

27.08.09

Permalien 23:53:52, Catégories: LA MAISON BLANCHE, BECKENBAUEREMENT  

Le Bayern Munich engage Robben

Manchester U s’est encore fait souffler un joueur: Robben que Ferguson convoitait va signer au Bayern Munich qui a besoin de rectifier le tir après ses débuts ratés en Bundesliga. Le manager général allemand Uli Hoeness vient de déclarer que le transfert du Néerlandais sera finalisé le 28 août: “Nous sommes parvenus à un accord avec le Real Madrid". L’attaquant de 25 ans a finalement compris que Cristiano Ronaldo, Kaka, Karim Benzema et Xabi Alonso lui barraient la route au Real. Cela semble vouloir dire que Ribéry va s’en aller, tant Robben a le même registre. Le montant du transfert approche les 30 M€. Le Bayern reçoit samedi lors de la 4e journée du Championnat d’Allemagne le tenant du titre, Wolfsburg. La défaite est interdite. Déjà! Question revenu annuel, Robben va gagner 7 M€ par an… Robben va revivre en Bavière. Le feuilleton Ribéry n’est pas fini.

Permalien 22:33:15, Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRANDE DAME  

Mes favorites pour l'Euro Féminin 2009...

Présentation de l’équipe d’Allemagne. Impressionnant défilé.

Du 23 août au 10 septembre 2009 se déroule le “Women’s Euro” en Finlande.
L’Allemagne devrait s’y promener.
Les germaniques ont gagné les quatre dernières éditions, sans parler des deux dernières Coupes du Monde.
Il faudra être fortes pour les battre.
A ma grande désolation, je n’ai jamais pu regarder un match féminin alors que le tennis féminin, selon les joueuses, peut me passionner.
Techniquement, il y a de beaux gestes, de belles frappes. De l’intelligence de jeu.
La vitesse est là aussi.
Le hic, c’est au niveau des duels.
Ce n’est pas beau à voir.
Je me lasse vite du crépage de chignons…
Le football n’est pas un sport féminin, comme le rugby ou la boxe.
Le hand, le basket, le volley, oui.
Jacquet a voulu développer le football féminin: de rien, il l’a amené à pas grand chose.
Est-ce que le machisme voit dans le football féminin la fin d’une chasse gardée ?
Je ne crois pas.
Etrangement, le football féminin est moins esthétique que le masculin.
A la limite, les hommes sont plus gracieux que les femmes.
Alors, les joueuses sont-elles toutes des “garçons manqués"?
En Scandinavie, ce n’est pas le cas.
Qui peut me citer un grand match de foot féminin ?
Cet Euro 2009 passionne qui ?
Le plus grand mérite des compétitions feminines ? Il n’y a pas de hooligan.

Prix des places, très abordables pour attirer les gens:

• Billets adulte : 15/20 € (pour la finale 15/20/30 €).
• Billets enfant : 5/10 € (pour la finale 5/10/15 €), de 6 à 16 ans. Entrée gratuite pour les enfants âgés de cinq ans et moins accompagnés d’un adulte.
• “Billets famille” pour un seul match (1-2 adultes, 1-3 enfants, 5 personnes max.) : 25 €.
• Pass stade pour cinq matches dans un même stade : 60 € ou 48 € pour Lahti (4 matches).

Record de spectateurs… (Pas terrible) :

Qualifications : Allemagne - Belgique, Lubeck 2009, 17 000
Phase finale : Angleterre - Finlande, Manchester 2005, 29 092

Public record en 2009
Tour préliminaire : Croatie - Turquie, Tarsus-Mersin, 5 000
Tours de qualification : Allemagne - Belgique, Lübeck, 17 000

PS: L’Equipe du 27 août consacre 7 lignes à l’Euro feminin 2009. Deux résultats et deux matchs à venir. C’est tout. Pas un mot de commentaires. Rien que les scores. Les lectrices du quotidien, que l’on dit nombreuses, ne doivent pas être contentes… Mon blog est moins macho, si je peux m’adresser un auto-satisfecit.

Le tirage au sort de la C1. Bon appetit à l'OM !

Je le reconnais. Cette musique a un effet pavlovien sur moi. Dès que je l’entends, je dis comme E.T: “C1, C1, C1…”


Le premier tour de la Ligue des Champions n’a pas été tendre pour l’OM qui est tombé dans le groupe de Milan AC et du Real …
Bordeaux est guère mieux logé avec le Bayern et la Juve !
Lyon a aussi du travail sur la planche: Liverpool et la Fiorentina.
Les Français n’ont aucun chance d’aller en finale à San Bernabeu et même s’ils passent plusieurs tours, à la fin il y a aura des erreurs d’arbitrage.
Vous me trouvez cynique ? Non, lucide. Pourquoi la vidéo n’existe pas pour l’UEFA ? Je ne vous le fais pas dire.
Les grands clubs doivent passer… Souvenez-vous des erreurs d’arbitrage en faveur du Barça en 1/2 retour à Londres contre Chelsea… (A l’aller, je sais, en défaveur du Barça…)
A la fin on retrouvera Arsenal, le Real, le Barça, MU, Chelsea, Milan AC, l’Inter, Porto…
Séville est dans un super groupe. Arsenal aussi.
MU semble supérieur dans son groupe mais ce n’est qu’une impression.
Lyon est le club français le plus apte à aller loin.
Le groupe Barça, Inter, Kiev, fait rêver.
La Champions League est la plus belle compétition du monde.
On devrait l’appeler La Coupe Gabriel Hanot, du nom de son inventeur. Quoiqu’on en dise c’est ce Monsieur qui l’a inventée.
Je peux rester des heures à rêver sur ce tirage au sort.
Quelle saison ! Avec la Coupe du Monde, en plus…
Comment peut-on ne pas aimer le football ?
Tous ces noms sont comme des boules de noël dans un sapin.
Je ne pense pas un seul instant à l’argent, aux tricheries ou au dopage que je vois cette liste.
La magie est intacte.
Cette liste c’est la Pleiade du football.
Il me semble lire: Goethe, Rimbaud, Baudelaire, Pessoa…
Ou De Niro, Al Pacino, Jean Gabin, Toto, Gena Rowlands…
Ou Brassens, Brel, Ferré, Trenet, Gainsbourg…
Il y a aussi quelques Frédéric François. C’est cela qui est bien… N’est-ce pas Mr. Michel Platini?

GROUPE A : Bayern Munich, Juventus Turin, Bordeaux, Maccabi Haïfa

GROUPE B : Manchester United, CSKA Moscou, Besiktas Istanbul, Wolfsburg

GROUPE C : Milan AC, Real Madrid, Marseille, FC Zurich

GROUPE D : Chelsea, FC Porto, Atletico Madrid, APOEL

GROUPE E : Liverpool, Lyon, Fiorentina, Debrecen

GROUPE F : FC Barcelone, Inter Milan, Dynamo Kiev, Rubin Kazan

GROUPE G : FC Séville, Glasgow Rangers, Stuttgart, Urziceni

GROUPE H : Arsenal, AZ Alkmaar, Olympiakos, Standard de Liège

En ce soir de tirage, si je prends le pouls du football européen, je me dis:

1/ Le Real a le potentiel sur le terrain, mais le coach est-il à la hauteur ?
2/ Arsenal démarre fort. Cela semble être une très bonne année.
3/ Et si le Barça recommencait à nous faire danser ?
4/ MU est-il encore dans le coup, ou est-ce la fin de papy Ferguson?
5/ Et Mourinho ? S’il se rappelait à notre bon souvenir ?

Rappel instructif. Nombre de C1 par pays:

Football espagnol: 12 sacres
Football anglo-saxon: 11 sacres
Football italien: 11 sacres
Football allemand : 6 sacres
Football Hollandais : 6 sacres
Football portugais : 4 sacres
Football roumain: 1 sacre
Football serbe: 1 sacre
Football français: 1 sacre

Permalien 13:49:49, Catégories: BRUITS DE VESTIAIRES  

Mon pronostic pour la liste de Domenech

L’ancienne liste, celle pour les Iles Féroé.

Gardiens de But

Cédric CARRASSO FCG Bordeaux
Hugo LLORIS Olympique Lyonnais
Stève MANDANDA Olympique de Marseille

Défenseurs

Eric ABIDAL F.C. Barcelone
Julien ESCUDE F.C. Seville
Patrice EVRA Manchester United
Rod FANNI Stade Rennais F.C.
William GALLAS Arsenal F.C.
Bakary SAGNA Arsenal F.C.
Sébastien SQUILLACI F.C. Séville

Milieux de terrain

Alou DIARRA Girondins de Bordeaux. J’imagine ABOU DIABY à la place.
Lassana DIARRA Real Madrid
Yoann GOURCUFF Girondins de Bordeaux
Florent MALOUDA Chelsea F.C.
Moussa SISSOKO Toulouse FC nouveau. J’imagine PATRICK VIEIRA à la place
Jérémy TOULALAN Olympique Lyonnais

Attaquants

Nicolas ANELKA Chelsea F.C. J’imagine THIERRY HENRY à la place
Karim BENZEMA Real Madrid
André-Pierre GIGNAC Toulouse F.C.
Loïc REMY OGC Nice
Franck RIBERY Bayern Munich

Permalien 09:37:02, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Tout le Real Madrid se demande pourquoi Zidane n'adresse pas la parole à Benzema. Voici la raison de la mise à distance du Ballon d'or 1998

La brouille entre Benzema et Zidane date de 2008. (Voir la vidéo.) Je dis “brouille” car je ne veux pas utiliser le mot “guerre” comme d’habitude dans ce cas-là… Zidane se déplaça pour remettre un trophée à Benzema qui manifesta une totale indifférence à la démarche du champion du monde 1998. Cela aurait pu être une passation de pouvoir. Ce fut, un festival d’impolitesses de la part de Benzema. Il n’a même pas dit “Merci” à Zidane que l’on sent déçu et même attristé.


Dans notre monde de photocratie, l’absence de photo entre Zidane et Benzema est frappante.
Jusqu’à nouvel ordre, c’est un choix de Zidane qui en veut encore à Benzema de l’avoir traité comme un moins que rien devant les caméras de Canal +, au point de le mettre très mal à l’aise. Ce soir-là, le sans grade a manifesté une grande prétention alors que le couvert de gloire fut écrasée par sa célébrissime timidité.
Entre Benzema et Zidane ce n’est pas l’amour fou. On peut parler de rupture !
Pas sur la même longeur d’ondes.
Depuis qu’il s’est blessé en jouant avec son fils, début juillet, on n’a plus revu Zidane.
Tout le monde a vu qu’il brilla par son absence à la présentation de Benzema à San Bernabeu.
Si Ribéry y avait été accueilli, Zizou y serait venu.
Pour l’intronisation de Benzema, on n’a vu que l’image de Zidane sur un écran géant de télé.
Les deux hommes ne se parlent pas.
On sait que jamais Benzema n’a jamais cité une seule fois Zidane dans la liste des joueurs qu’il aime.
A Lyon, il n’a cessé de dire qu’il n’aimait que Ronaldo. Le Brésilien.
Bien sûr, on sentait qu’il refusait la comparaison comme on veut “tuer” le père.
N’empêche, à force de l’entendre dire sa passion pour Ronaldo 1er, j’étais véxé à place de Z.Z…
Le sommet de l’ingratitude fut atteint lors de la remise des Trophées de l’UNFP quand Benzema reçut ceux du meilleur joueur de la Ligue 1 en 2007-2008 et du meilleur buteur du championnat de France 2007-2008 (20 buts).
Ce soir-là, Benzema n’a même pas eu un mot, ou un regard pour Zidane qui l’attendait sur la scène pour le féliciter avec son beau sourire. Il lui a juste serré la main comme on salue un inconnu dans la rue. Certes Zidane est payé par Canal + pour faire acte de présence mais quand même, cette volonté de ne pas saluer un aîné -et quel aîné- fut non pas de l’insolence mais bien de la grossière dans ce qu’elle a de plus abjecte. Dans la famille Benzema, personne n’a-t-il appris la politesse au fiston ? Benzema a fait exprès de ne pas rendre hommage à Zidane. Ce fut un choix délibéré. La preuve ? Au lieu d’avoir un mot gentil à l’égard de Zidane, Benzema avait prévu de faire un coup de pub à un copain rappeur assis à côté de lui…
Une fois au Real, lors de la présentation, il a dit qu’il était content d’arriver dans le club de ses idoles: Zidane et Ronaldo. Et cette fois, il s’agissait du Portugais, de Ronaldo II. De Cristiano, quoi !
Manque pas d’air, le “Gone” !
Dans L’Equipe du 6 août, il fait semblant de ne se souvenir de rien:
-"Comment se fait-il que vous n’ayez jamais vu Zidane, conseiller du président ?
-(Hésitant). Je ne sais pas. J’ai discuté trente secondes avec lui, une fois, aux Trophées UNFP. Il y a longtemps maintenant. Il ne m’a jamais appelé, c’est comme ça.”
Quel culot ! Il fait passer Zidane pour quelqu’un de jaloux qui ne veut pas voir celui qui serait la nouvelle star du Real Madrid…
Benzema inverse tout: il pense que c’est à Zidane de lui téléphoner !
C’est le monde à l’envers.
Benzema a dit qu’il aimait Zidane devant les socios pour faciliter son intégration madrilène.
Il croit que Zidane est à sa disposition.
Il veut de Zidane quand Zidane peut lui faciliter la vie.
Par son silence, Zidane laisse Benzema se débrouiller tout seul.
Pour l’instant - et à mon étonnement- Benzema s’adapte bien sans l’aide de Zidane. Il prouve donc qu’il a du mental, mais il faut attendre le début de la Liga et de la C1. Les matchs amicaux et les entraînements c’est fait pour les enfants.
Tout le monde sait - et j’ai des dizaines de témoignages (le père de Louis Saha, entre autres)- que Zidane est un homme de grande classe, toujours disponible pour faire plaisir tant qu’on n’exagère pas.
L’attitude légère de Benzema, son non respect vis-à-vis d’un champion de la dimension de Zidane, est vraiment de très mauvais goût.
Zidane n’a pas de chance: d’un côté, Platini n’a eu de cesse de dire que Zidane était inférieur à Maradona; et de l’autre côté, Benzema, l’a joué hautain !
Concernant Platini, il faudrait peut-être lui dire qu’il était aussi très inférieur à Maradona. Tout comme Benzema.
Tout ce beau monde est composé de bons électriciens mais l’ingénieur de la lumière c’était Diego Armando Maradona.

Permalien 01:59:18, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Le derby West Ham-Millwall voit le retour des hooligans...

Millwall évolue cette saison 2009-2010 en Football League One (troisième division anglaise) tandis que West Ham est en Premier League…

La violence est de retour à Londres !
Le football a souvent été interdit en Angleterre au cours des siècles passés.
Certains rois ne supportaient pas de voir leurs sujets s’entretuer pour la conquête d’un ballon, ne saisissant pas la portée des équipes: en fait, les clans étaient les ancêtres des clubs.
A Manchester le football a longtemps été interdit.
(Il faut savoir aussi qu’en France, une loi toujours en vigueur interdit les jeux de ballons dans la rue afin de ne pas perturber l’ordre public ?)
La violence a toujours existait dans le public friand de foot.
Le rugby a été créé par des étudiants “bien élevés” comme on dit. Le foot, quant à lui, a pris son envol dès lors que des ouvriers ont battu des étudiants dissidents qui préféraient la balle ronde à l’ovale… Le football moderne est né d’une victoire des pauvres sur les riches. Le milieu populaire a toujours aimé la bagarre physique alors que la haute société se passionne pour les bagarres fincancières…
L’écrivain-gardien de but (ou le contraire…) Albert Camus pensait que le football était de gauche et que le rugby était de droite.

Mardi 25 août, à l’occasion d’un match de la Coupe de la Ligue anglaise, des centaines de supporteurs se sont affrontés et mesurés aux forces de l’ordre avant la rencontre opposant West Ham et Millwall. Un homme de 44 ans a été poignardé - il est hospitalisé. Des briques ont également été lancées et des feux furent allumés. A l’intérieur du stade, malgré l’intervention de la police et des stewards, le match qui a eu lieu a été remporté 3-1 par West Ham, a été interrompu à plusieurs reprises et le terrain envahi à la fin de la partie.

Le match était à haut risque puisqu’il opposait deux équipes en grande rivalité. Les deux clubs de l’Est londonien sont nés au sein de chantiers navals installés sur la Tamise. Le surnom des joueurs de West Ham, les “Hammers” signifie les “Marteaux” pour souligner le travail du monde ouvrier.
Cela faisait quatre ans qu’il n’y avait pas eu de duels entre les deux ennemis. 200 policiers anti-émeute et 20 autres à cheval n’ont pas suffi à dompter les milliers de supporteurs des deux équipes. La police londonienne a affirmé que ces agressions été prévues d’avance.
Les deux clubs ont sévèrement condamné ces échauffourées et coopèrent avec la police et la fédération anglaise qui a déclaré :"Nous voulons que les fauteurs de trouble soient bannis à vie des stades de football. Ils n’ont pas leur place dans notre sport". Gerry Sutcliffe, le ministre des sports, a qualifié ces incidents de “honte pour le football. Nous avons fait de grands progrès au cours des 20 dernières années dans la lutte contre le hooliganisme dans le football de ce pays et nous ne tolérerons pas un retour aux jours sombres des années 70 et 80 “. Les vidéos des incidents sont épluchées pour identifier les agitateurs.
Ces bagarres nuisent à la candidature de la Grande-Bretagne pour la Coupe du monde 2018 de football. Le hooliganisme avait disparu sauf dans les divisions inférieures…
Madame Tchatcher s’était servie du football bien policé pour redorer l’image de la Grande-Bretagne.
Les prochains jeux Olympiques d’été se dérouleront-ils sans hooligans ?

26.08.09

Si Lisandro Lopez est la star de la L1 cela veut dire que le football portugais est supérieur au français

Comme Lisandro López a claqué trois buts (26e mn, 32e mn et 41e mn) pour Lyon contre Anderlecht (1-3) c’est le nouvel héros des fans de l’OL qui en avaient bien besoin: ils étaient traumatisés depuis qu’ils ont vu Benzema embrasser l’écusson du Real. Sur les deux matchs de pré-qualifications de la C1, cela fait 8-2…
Lisandro Lopez, 26 ans ? Tout le monde s’accorde à saluer qu’il est la nouvelle star de la L1.
En trois semaines, il a frappé un très grand coup. Temps d’adaptation ? Zéro seconde !
Lisandro Lopez ? Un but en 7 sélections avec l’Argentine.
Disons que c’est un joueur moyen qui soudain arrive en France. On est loin de Skoblar, Keita, Bianchi ou Onnis.
S’il se promène si aisèment dans le football français on est obligé de se dire que la L1 est inférieure au championnat du Portugal que l’on ne voit pas beaucoup sur les écrans français sauf si on a les télés portugaises. Le FC Porto l’a fait signer en 2005. Ce club sait vraiment bien dénicher les talents dans le monde entier. Il a une audience tentaculaire: les agents se bousculent au portillon et Porto choisit.
Personne n’a voulu de Lisandro. Personne à part Lyon.
Quand il jouait à Porto, il n’a jamais eu un entrefilet dans les médias français.
Depuis qu’il joue en L1 c’est un génie !
Pour l’instant, il faut se calmer: Lyon n’a battu qu’un club qui n’est plus qu’une ombre. La C1 n’a pas réellement commencé…

Pauvre Anderlecht ! Le football belge est tombé bien bas. Plein de clubs sont ainsi en perdition: je pense à Honved. Beaucoup de clubs ne brillent que le temps du passage d’un immense joueur entouré de quelques artisans qu’il rend artistes. Honved=Puskas. Anderlecht=Paul Van Himst, divin milieu offensif, redoutable buteur.
Palmarès de Paul Van Himst avec Royal Sporting Club Anderlecht:
8 championnats de Belgique en 1962, 1964, 1965, 1966, 1967, 1968, 1972 et 1974
4 coupes de Belgique en 1960, 1961, 1965 et 1974
3 fois meilleur buteur du championnat de Belgique en 1964, 1966 et 1968
4 souliers d’or en 1960, 1961, 1965 et 1974

Le président de Lyon doit patienter un peu avant de parader. Pour l’heure, il jalouse la popularité de Marseille et la montée médiatique de Bordeaux/M6…
Voici la déclaration d’après match de J.-M. Aulas: “Aulas: “C’est un exploit de se qualifier pour la 10e saison consécutive. Nous avons besoin de gens qui soutiennent le football français. Les joueurs ont eu une réponse exemplaire". Selon lui, il faudrait ne regarder que Lyon, l’OM ou Bordeaux… C’est demander l’impossible. Chaque fan à son équipe. Il faudrait qu’un Rennais supportât Rennes lors de Rennes- Lyon et qu’il soit ensuite pour Lyon, lors d’Inter Milan-Lyon. Impossible à moins d’être le Docteur Jean-Michel et Mister Aulas…
Je ne veux pas décevoir les fans de l’OM, Bordeaux et Lyon mais ces trois clubs n’ont aucune chance de gagner la C1. Depuis 1956, seul l’OM l’a remportée en 1993. La C1 2010 ira en Angleterre, Espagne ou Italie.

Tous les vainqueurs de la C1 :

Real Madrid 9 victoires 1956, 1957, 1958, 1959, 1960, 1966, 1998, 2000, 2002
Milan AC 7 victoires 1963, 1969, 1989, 1990, 1994, 2003, 2007
Liverpool 5 victoires 1977, 1978, 1981, 1984, 2005
Bayern Munich 4 victoires 1974, 1975, 1976, 2001
Ajax Amsterdam 4 victoires 1971, 1972, 1973, 1995
FC Barcelone 3 victoires 1992, 2006, 2009
Manchester United 3 victoires 1968, 1999, 2008
Juventus 2 victoires 1985, 1996
Benfica Lisbonne 2 victoires 1961, 1962
Inter Milan 2 victoires 1964, 1965
Nottingham Forest 2 victoires 1979, 1980
FC Porto 2 victoires 1987, 2004
Celtic Glasgow 1 victoire 1967
Hambourg SV 1 victoire 1983
Steaua Bucarest 1 victoire 1986
Olympique de Marseille 1 victoire 1993
Feyenoord Rotterdam 1 victoire 1970
Aston Villa 1 victoire 1982
PSV Eindhoven 1 victoire 1988
Étoile rouge de Belgrade 1 victoire 1991
Borussia Dortmund 1 victoire 1997

Sacres par pays :

Football espagnol: 12 sacres
Football anglo-saxon: 11 sacres
Football italien: 11 sacres
Football allemand : 6 sacres
Football Hollandais : 6 sacres
Football portugais : 4 sacres
Football roumain: 1 sacre
Football serbe: 1 sacre
Football français: 1 sacre

Permalien 11:00:54, Catégories: LE GYM E BASTA, FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Rothen à l'OGCNice ? C'est impossible...à 160 000 euros par mois.

La rumeur parisienne diffuse que Jérôme Rothen pourrait signer à Nice …
Le joueur du PSG touche actuellement 160 000 euros par mois, qu’il joue ou pas.
Je ne vois pas un Niçois venir au Ray pour voir mal jouer un joueur qui touche autant.
Je ne suis pas le père la morale mais si un joueur doit toucher cette somme, j’aimerais mieux que cela soit Olivier Jadis, on criait; “Trop payé! ” quand un joueur ratait une passe. C’est mon ami Maurice Serrus -excellent Aiglon- qui me l’a rappelé.
Que devrait-on crier, aujourd’hui? “A Cayenne ! Au Goulag!"…
Etrangement, le public ne crie plus ce genre de choses.
Abasourdi par les chiffres, le fan reste muet sur les salaires de joueurs.
Remarquez, 160 000 c’est peu par rapport au 285 000 de Makelele…
J’aime mieux Nicollin père qui a dit: “Chez nous, à Montpellier, personne ne depassera 50 000 euros par mois. Je sais trop ce que gagne mes éboueurs…”
Nicollin n’ignore pas que C. Ronaldo ne viendra jamais jouer dans son club, même à 40 ans.
Le mieux pour Rothen c’est qu’il reste au PSG.
Qui peut croire qu’il viendra à Nice pour donner le titre de champion de France 2010 au Gym ?
Un joueur qui crache sur Zidane dans un bouquin qu’il n’a même pas écrit et puis qui s’échappe d’une salle de sports par une porte dérobée, pour éviter Zidane, cela s’appelle comment?
Un pan-bagnat dans une vielle assiette toute ébréchée fait plus rêver qu’imaginer Rothen en Rouge & Noir. S’il aime ces couleurs qu’il aille à Rennes ou Guingamp.
Le cauchemar des fans nissarts: “Voir Rothen bavasser sur l’écusson du Gym…”
Rothen a fait illusion à l’AS Monaco, depuis…
Deschamps qui aime récupérer ses ex soldats, pourquoi ne le reprend-t-il pas ?
Rothen gagne plus en 1 mois que Roger Piantoni dans toute sa carrière.
Vous trouvez ça encorageant pour le futur ? Moi pas.
De nos jours dans le foot c’est souvent: moins on a de talent, plus on gagne !
Les trésories ont vraiment de l’argent à jeter par les fenêtres.
Piantoni c’est Goya (Le peintre, pas la chanteuse…) tandis que Rothen n’est même pas Cabu.
La carrière éteinte de Piantoni reste plus vivace que le football présent de Rothen.

Permalien 10:24:01, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Benzema joue au ballon avant de faire du foot

“Ce que les gens appellent la “folie du Real” c’est d’abord du foot. Je joue au ballon, voilà tout. C’est ce que je dis à mes parents et à mes amis quand il n’arrivent pas à réaliser que je suis devenu un joueur du Real". Karim Benzema a bien résumé l’essentiel.
Jouer au ballon, voilà ce qui est important.
Au début, on joue au ballon, contre un mur. On jongle pendant des heures.
On dort avec le ballon.
On joue au ballon à l’école avant de jouer encore en bas de chez soi, le soir avec ses copains.
Certains deviennent de pros, et d’autres restent amateurs. Le plus gros de la troupe est spectateur mais Karim Benzema est aussi spectateur quand il regarde Barça-Man U. La différence entre lui et moi, c’est qu’il joue au Real Madrid. Ce que ni vous ni moi ni Raymond Domenech n’a été capable de faire. Chacun son domaine et quoiqu’on fasse, il faut le faire le mieux possible sinon on est malheureux toute sa vie.
Si nous ne sommes pas Goethe nous ne sommes pas davantage Rimbaud.
Les spectateurs ne sont pas les acteurs.
Ce n’est pas parce que nous sommes Français que nous sommes plus Benzema que Ronaldo.
Le football est international. Il permet une ouverture d’esprit fantastique.
Benzema est Benzema. Finalement, il a bien fait d’embrasser l’écusson du Real.
Ainsi, il a coupé le cordon ombilical et il a souligné la solitude des fans.
Liverpool a beau dire qu’on ne marche jamais seul avec les Reds. Il faut le dire vite, surtout quand on voit que Owen joue désormais à MU après avoir fait un crochet à Madrid et encore ailleurs.
Un jour, j’ai dit au King: “Tu vois, j’ai plus de chance que toi parce que je te vois jouer…” Ca arrache, non ?
Celui qui fait ne se verra jamais faire. En plus, le foot cela va si vite. Un but à peine marqué, il faut déjà redonner le coup d’envoi…
Donc Benzema parle bien. On nous l’a changé le Karim !
Maintenant, il lui faut briller en compétition sous le maillot meringue.
Les matchs amicaux restent du grand tralala.
Rien ne remplace les matchs à enjeu.
Aux entraînements, des joueurs font des prouesses qui disparaissent en championnat.
En cette fin août, Benzema pourrait réécrire le mot de Neil Armstrong: “C’est un petit pas pour l’humanité mais un grand pas pour moi…”
Il évolue dans un monde où il doit faire face à Raul (le capitaine), Ronaldo, Robben, Higuain et Van Nistelrooy. Une suite de Rolls Royce du football…
Dans le haut niveau, c’est le mental qui fait la différence.
Ainsi, il faut oser frapper au but et ne pas être timoré.

Permalien 08:54:30, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Robben dans le viseur de Ferguson

Robben quittera-t-il Madrid pour Manchester ? C’est le voeu de Ferguson…

Manchester United a proposé 28 millions d’euros pour le transfert d’Arjen Robben, le milieu de terrain offensif du Real Madrid. Le joueur néerlandais sait qu’il aura du mal à être titulaire à la Maison Blanche avec des joueurs comme Kaka, Benzema ou Ronaldo, sans parle de Raul et Higuain mais d’un autre côté, il veut s’y imposer. Cependant, Robben pourrait prendre la destination de la Premier League car MU est en manque de cartouche offensive. C’est Sir Alex Ferguson en personne qui est intéressé par le profil du batave qu’il a pourtant jadis sérieusement “allumé": ” Robben est un grand talent mais il est paresseux…” Le coach écossais signifiait par là que Robben est un intermittent de l’exploit et qu’il ne se bat pas 90 minutes. N’empêche avec sa pointe de vitesse, il peut faire des ravages, et MU est toujours à la recherche de joueur dans ce style, tels Giggs (au temps de sa jeunesse), Ronaldo ou surtout Andreï Kantchelskis. A Manchester U, l’Ukrainien fit deux saisons extraordinaires en 1993 et 1994. Un véritable turbo semblait le propulser. Malgré sa promesse (fausse…) de ne plus vouloir prendre de joueur pour cette saison, Ferguson aimerait bien recruter Robben, “le paresseux” si talentueux…

Depuis le départ de Kanchelskis, Old Trafford est nostalogique d’un joueur-turbo.

Permalien 01:21:15, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE  

La presse espagnole "taille" déjà Cristiano Ronaldo, le Portugais...

A Manchester, on pardonnait tout à Cristiano Ronaldo comme on ferme les yeux sur les caprices de son dernier enfant. Il faut cependant ne pas trop se hâter d’enterrer le talent du Portugais. C’est un garçon très fier et non pas orgueilleux comme on le croit. Son mental, le sauvera toujours. Pour ce qui est du jeu, il va devoir évoluer au milieu de terrain offensif car le Real Madrid en manque. Ferguson l’avait averti: “Tu sais, là-bas, ils ne me mettront pas en pointe…” MU a fait CR7. Est-ce que le Real va défaire CR9 ? Si on l’isole dans le club, il va se mettre à déjouer pour n’être plus qu’un pitre incompris bredouillant ses dribbles.

Ronaldo est critiqué par la presse madrilène parce qu’il ne joue pas simple.
Les journalistes espagnols ne le savaient-il pas avant ?
Il n’y a pas que le Real Madrid dans la vie…
Il y a aussi le Barça, l’AC Milan, Man U…
Si Ronaldo s’enferme sur l’aile pour faire son numéro c’est qu’il n’a pas encore trouvé ses Ronney, Fletcher, Giggs ou Carrick madrilènes.
Je le voyais gros comme une maison. Dès qu’on n’entame pas un dialogue avec lui, il se renferme et joue en solo.
Attention quand il va marquer quelques buts décisifs, ils vont revoir leurs copies.
Soit Raul se dit: “Ronaldo va passer comme Beckham, Owen, Figo, Ronaldo 1er, Zidane…”
Soir Raul se dit: “Il faut que je parle à Cristiano pour qu’il me délivre caviar sur caviar…”
En cette fin août, Ronaldo a été critiqué après le match remporté par le Real Madrid face à Rosenborg (4-0) lors du Trophée Santiago-Bernabeu.
Pour Marca: “Le Portugais n’est pas parvenu à trouver sa place".
Pour El Pais: “Le Portugais cherche trop à plaire au public avec ses gestes techniques".
Pour As: “Le Portugais a livré un match discret, et n’a pas eu de chance malgré de nombreuses occasions".
Si Benzema se fond mieux dans le Real c’est qu’il n’a pas le statut de Ballon d’or.
Le Français a tout intérêt à se faire petit pour devenir grand.
Ronaldo, lui, a le palmarès d’un grand qui veut faire entendre sa musique dans l’orchestre.
Miles Davis ne portait pas les valises de Marcus Miller.
On ne refait pas Ronaldo, lui aussi un sacré footballeur simple messieurs qu’il faut dompter.
A Manchester U, il avait trouvé le club qui lui convenait.
Le Real lui conviendra-t-il ?
Son grand défaut ? Vouloir être plus grand que le club dont il défend les couleurs.
A son crédit, reconnaissons qu’il faut une sacré volonté pour agir de la sorte.
“Je me sens très à l’aise, tranquille, travaillant à ma vitesse et avec la certitude que lorsque le championnat commencera, je serai présent", a-t-il, habitué à être démonté par le médias qui ont besoin de lui pour la titraille. Faut se souvenir que Zidane a eu une période d’adaptation assez longue au football espagnol. Ce ne devrait pas être le cas du Portugais qui attend l’ouverture de la Liga pour flamber avec ses nouveaux partenaires. La compétition donne des ailes à Ronaldo, sauf en équipe nationale…

25.08.09

Permalien 15:21:50, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, ANTI-FOOTBALL  

Thierry Henry invente le football simple messieurs

Henry est un bon joueur mais pas un grand joueur. Il reproduit trop la même figure de style. Il fait toujours la même chose, à quelques variantes près. Garrincha aussi mais lui a donné deux Coupes du Monde au Brésil, surtout celle de 1962 quand Pelé s’est blessé… Chez les Bleus, Henry n’a jamais su remplacer Zidane, ni avant la première retraite de Zizou, ni après sa retraite définitive. Le coeur des français est à prendre: Gourcuff est en pool position. Ribéry est un amuse-gueule.

Depuis deux mois, Henry a joué grosso modo deux matchs…
Au Barça, en fin de saison 2008-2009, il a joué un bout de finale de la C1 pour quand même avoir l’impression de l’avoir gagnée.
Ensuite, il fait deux bouts de matchs de reprise pour gagner un nouveau trophée: la Supercoupe d’Espagne.
C’est un peu comme si Roger Federer n’entrait dans Roland-Garros qu’en 1/2 finale pour finalement remporter les Internationaux de France.
Henry a donc inventé le football simple messieurs puisqu’il juge les matchs auxquels il doit ou pas participer.
Ainsi, on l’a vu boycotter trois matchs de l’équipe de France: deux amicaux et un officiel, celui aux Iles Féroé, comptant pour la qualification en Coupe du monde 2010, le genre de match piège. Une galère qu’il vaut mieux éviter. Comme il évolue sur les hauteurs, vu son statut d’ex champion du monde 1998, il n’a même pas daigné prendre l’avion pour venir à la visite médicale, à Clairefontaine.
De quoi souffre-il ? Des tendons d’Achille. Cela n’est pas étonnant vu qu’il a enflé des chevilles depuis quelques temps…
A-t-il mal ailleurs ? Oui, au genou, dit-il grimaçant.
Est-ce parce qu’il ne voit pas assez sa fille ?
Est-ce en raison de son divorce qui n’est pas encore cicatricé ?
A-t-il oublié de dédier la C1 à son père ?
Henry sera de retour contre la Roumanie, sans doute avec Vieira et Ribéry.
Les médias seront ravis car ils pourront titrer sur eux.
Un commentateur à dit à propos du dernier match d’Henry: “Il a fait une passe décisive à Xavi mais celui-ci a manqué sa frappe…” Je n’avais encore jamais entendu une tel commentaire. A quand le classement des passes décisives qui n’ont pas été transformées en but par un tireur maladroit…
La France de Domenech aime mieux Henry blessé que Trezeguet en pleine forme. Ah! oui, c’est vrai “Trezegol” n’entre pas dans “le schéma tactique"…
Henry n’a pas joué aux Iles Féroé pour éviter une pluie de coups de la part de joueurs amateurs ou semi-pros.
Contre la Roumanie, il sera protégé par un arbitrage maison.
Mieux vaut joueur au SDF que de risquer le moindre bleu en Bleu aux Iles Féroé.
Henry nous fait avaler n’importe quoi.
On ne sait même pas de quoi il souffre puisqu’il a boycotter le service médical de la FFF en toute impunité.
Je ne suis pas procédurier mais je ne vois pourquoi on impose à Loïc Rémy ce que l’on dispense à Henry.
Pourquoi Rémy est-il allé aux Féroé pour ne pas y jouer alors qu’il déteste l’avion ?
On va voir si Henry va exposer ses tendons aux défenseurs du Sporting Gijon lors du match d’ouverture en Liga du Barça au Camp Nou, le week-end prochain…
Nous dira-t-il un jour le nombre d’infiltrations qu’il a reçues à Arsenal ?
Les douleurs aux tendons proviennent des infiltrations aux corticoïdes qui aggravent les lésions par leur effet antalgique …

Permalien 13:00:30, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Anelka fait comme Henry et évoque de vieilles blessures qu'il traîne depuis six mois...

Vieira irait mieux, selon Mourinho.
Henry est blessé pour les Bleus mais pas pour le Barça.
Ribéry c’est le contraire: il a joué un peu avec les Bleus mais pour l’instant le Bayern Munich l’a déclaré inapte à la compétition.
Avec retard, Anelka explique sa mauvaise prestation avec les Bleus aux Iles Féroé en raison de problèmes physiques dont il souffre depuis six mois. “J’ai toujours les adducteurs qui me font souffrir. J’ai en plus mal à un pied et ne suis donc pas à 100%". J’ai même été tenté par l’opération mais je n’ai pas voulu. J’ai bien fait: j’avais mal au dos et c’est parti tout seul…”

Mon choix d’équipe de France(4-3-3) pour jouer contre la Roumanie, au vu des derniers jours. Ma composition varie selon les journées des différents championnats, les infos sur tel ou tel joueur, leur état de forme, etc… Ce n’est pas figé. Un sélectionneur sélectionne. Ce n’est pas un entraîneur…:

*Mandanda/ Il n’aura pas beaucoup d’arrêts à faire.
*Fanni.
*Gallas.(Capitaine)
*Squillaci.
*Evra/
*Vieira, puisque personne ne s’impose à sa place.
*A. Diaby.
*Gourcuff/
*Henry
*Gignac.
*Benzema.

Remplaçants: Lloris, Escudé, L. Diarra, Sagna, Malouda, Ribéry, Rémy, Anelka…

Permalien 01:22:23, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

L'envahissement de Geoffroy-Guichard ne déclenche aucune critique dans le presse, ni de la part de la FFF et de la LFP...

En Angleterre, un spectateur qui se permet de descendre sur la pelouse doit payer 10 000 euros immédiatement sous peine de rester en prison…
A Saint-Etienne, vous êtes applaudi dans la même situation.
Scènes filmées dans Geoffroy-Guichard. Nous ne sommes ni au Vélodrome ni au Ray ni au Parc des Princes… Que va dire la FFF ? Que va faire Thiriez à LFP ? Pour l’instant c’est silence radio… L’Angleterre a su mettre un terme à ce genre de situations. Presque 25 ans après le Heysel, la France ne sait toujours pas mettre un terme à l’insécurité dans ses stades. Il suffit de voir ce qui a eu lieu à Geoffroy-Guichard. Et la France veut l’organisation de l’Euro 2016. Pour aller faire la peau aux Bleus s’ils ne gagnent pas l’Italie ou l’Allemagne à Saint-Etienne ?

Le dernier titre de champion de France L1 des Verts remonte à 1981.
Autrement dit les fans de Saint-Etienne qui ont 28 ans et moins n’ont jamais vu les Verts au sommet du football français…
De là à les excuser d’avoir envahi la pelouse de Geoffroy-Guichard au terme de la défaite des Verts contre Boulogne. (0-1) Tout le monde sait que “Sainté” devait l’emporter, vu le nombre d’occasions ratées…
Les spectateurs de la tribune d’honneur, donc ceux qui paient le plus cher pour venir au stade, ont applaudi les jeunes qui sont descendus sur la pelouse pour invectiver la direction du club.
Jadis on se contenait de crier: “Remboursez!”
A l’heure de la Nintendo, on croit que les joueurs sont virtuels !
Les spectateurs en veulent pour leur argent.
A la radio, beaucoup de gens à la jactance salariée ont pris leur défense.
On a pu entendre ce genre de commentaires :” Les jeunes qui sont allés manifester sur le pelouse ont très bien fait. Il gagne 1000 euros par mois et en consacre 500 aux Verts, pour acheter le maillot, des places et le reste. Il est légitime qu’ils manifestent quand les joueurs ne gagnent pas. A Saint-Etienne, ils n’ont que le football comme distraction. Il n’y a que ça là-bas".
Donc, à Saint-Etienne on peut envahir la pelouse car on ne dira rien au public tandis que les Marseillais, les Niçois et les Parisiens n’ont qu’a se tenir à carreau !
Comme toujours dans les médias, Saint-Etienne est intouchable et personne ne critique l’envahissement du terrain par le public mécontent. (Les trois intouchables sont l’ASSE, Nantes et Lens)
Est-ce que les fans des Reds sont descendus sur la pelouse de leur stade après la défaite de Liverpool contre Aston Villa ?
On peut tout faire à Saint-Etienne qui est protégé par la galaxie du foot qui échangerait bien Nice (L1) contre les Verts dans le cas où l’ASSE descendrait en L2.
A Nice, il a la mer. Il n’est pas nécessaire qu’on y trouve un club de foot en L1. Voilà ce que l’on sous-entend tout le temps. Les Niçois savent qu’ils sont frappés d’ostracisme en raison de leur situation géographique, de leur passé (la ville de Nice n’est rattachée à la France que depuis 1860) et de leur choix de maire toujours situé à droite. Cela n’est pas du goût des regents de la communication qui préfère se donner bonne conscience avec Saint-Etienne, c’est comme défendre la veuve et l’orphelin. Ils oublient que Nice est une ville ouverte qui a accueili les Arméniens, les Russes, les Italiens, les Pieds-Noirs, les Arabes…
A Saint-Etienne, il n’y a rien, disent-ils. Ils nous font croire qu’il n’y a pas un cinéma. Pas une scène de théâtre. Pas un restaurant.
Les bobos nostalgiques du temps de “l’épopée verte” des années 1970 veulent sauver leur enfance en sauvant l’ASSE de la L2. Ils se revoient en train de suivre les matchs des frères Revelli à la télé, alors que la télé ne donnait aucun match ! A cette époque, il était rarissime de voir du foot dans la petite lucarne. On y voyait les Bleus, la finale de la Coupe de France, la finale de la Coupe d’Europe des Clubs Champions et puis basta! C’est dans leur imagination qu’ils ont vu jouer les Verts.
Et puis savent-il que la grande ASSE c’est celle du début de sa renommée, dans les années 1950 avec Jean Snella à sa tête.
En quoi Nice est responsable de la décrépitude du bassin minier forézien ? On y peut quoi si les Français ne se chauffent plus au charbon ?
Saint-Etienne c’est surtout un club qui a défilé sur les Champs-Elysée pour y fêter sa défaite en finale de la C1 1976 contre le Bayern Munich. La défaite est donc liée aux Verts. Quand on a perdu on ne parade pas.

Permalien 00:47:17, Catégories: THE RED DEVILS  

LIVERPOOL - ASTON VILLA : 1-3. Les Reds sont dans le rouge....

Les Reds ont de nouveau perdu, et à la maison avec pourtant Torres et Gerrard.
Il y a quelque chose qui ne tourne plus rond à Liverpool.
Après trois journées, les Reds ont déjà concédé deux défaites après le revers subi face à Aston Villa (1-3).
Buts: Torres (71e) pour Liverpool - Lucas (33e c.s.c.), Davies (45e), Young (74e s.p.) pour Aston Villa.
Si les joueurs alignés sur la pelouse par Rafael Benitez sont tombés sur un Friedel en état de grâce dans les buts des Villans, ils ont bien sûr étaient maladroit dans le dernier geste.
Le plus inquiétant reste le secteur défensif où Liverpool affiche un manque de rigueur qu’on ne lui connaissait pas, encaissant deux buts sur des coups de pied arrêtés en fin de première période. Benitez va devoir trouver les solutions d’ici le déplacement à Bolton samedi.
Les tracas de Liverpool renvoient à ceux de Manchester U qui souffre depuis la reprise du changement.
Tous les observateurs se demandent si MU sans Ronaldo et Tevez va pouvoir sortir des “gros” matchs comme l’an passé. On a déjà eu un début de réponse à Wigan car les Red Devils y ont claqué 5 buts ! Quasiment un score de tennis.
Si MU vient à bout d’Arsenal, sa saison sera bien lancée. Sinon, il faudra prendre des solutions drastiques…

Classement:

1 Tottenham 9 points 3 matchs 3 victoires 0 nul 0 défaite + 6
2 Chelsea 9 3 3 0 0 5
3 Arsenal 6 2 2 0 0 8
4 Manchester United 6 3 2 0 1 5
5 Manchester City 6 2 2 0 0 3
6 Sunderland 6 3 2 0 1 0
7 Burnley 6 3 2 0 1 0
8 Birmingham City 4 3 1 1 1 0
9 Stoke City 4 3 1 1 1 -2
10 Liverpool 3 3 1 0 2 1

24.08.09

La saison 2009-2010, dominée par la Coupe du monde, démarre sur les chapeaux de roues...

Le 29 août, Manchester United-Arsenal, 18 h 15. Alors que MU était donné perdant contre les Gunners, les Red Devils se sont refaits une santé à Wigan. Avec Arsenal qui carbure d’emblée, le match sera-t-il à la hauteur de l’événement ? Je laisse quand même Arsenal en situation de favori car les Gunners sont en ce moment irrésistibles quand MU se cherche encore.
Le 29 août, Bayern Munich- Wolfsburg. 18 h 30. Les Bavarois sont ridicules en ce début de saison. Ils veulent mettre un terme à ce comportement désastreux.
Le 29 août, Milan AC-Inter Milan, 20 h 45. Le derby dès la deuxième journée du scudetto !
Le 29 août, Marseille-Bordeaux, 21 h. Le premier grand duel de la L1, avec Mme Dreyfus dans les tribunes ?
Le 29, 30 et 31 août, ouverture de la Liga. Champagne ! La Premier league n’a plus le monopole du beau jeu.

Ensuite, trève des championnats pour laisser la place aux matchs éliminatoires en vue de la Coupe du Monde 2010.

5 septembre, France-Roumanie, 21 h.
5 septembre, Argentine-Brésil, 21 h.
9 septembre, Serbie-France

Permalien 09:25:26, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Messi et Tevez rappelés par Diego Maradona

Tevez et ses nouveaux copains de Man City…

Lionel Messi et Carlos Tevez ont été rappelés en sélection d’Argentine de football par Diego Maradona en vue des deux matches décisifs de qualification Amsud au Mondial-2010 face au Brésil, le leader, le 5 septembre, et au Paraguay quatre jours plus tard.
Parmi les 19 joueurs retenus, aucun n’évolue dans le Championnat argentin, mais Maradona devrait faire appel à Juan Sebastian Veron (Estudiantes), Mario Bolatti (Huracan), Nicolas Otamendi et Emiliano Papa (Vélez Sarsfield), ainsi qu’à Sebastian Battaglia (Boca) pour compléter sa liste.
Après 14 journées de la poule unique, l’Argentine occupe la 4e et dernière place directement qualificative pour l’Afrique du Sud, avec seulement deux points d’avance sur l’Equateur, 5e, et deux de retard sur le Paraguay, 3e.

Les Argentins contre le Brésil et le Paraguay:

:: Gardiens

Juan Pablo Carrizo - Saragosse
Mariano Andujar - Catane
Sergio Romero - AZ Alkmaar/NED

:: Défenseurs

Javier Zanetti et Nicolas Burdisso - Inter Milan
Nicolas Pareja - Espanyol Barcelone
Fabricio Coloccini - Newcastle
Gabriel Heinze - Marseille

:: Milieux de terrain

Fernando Gago - Real Madrid
Javier Mascherano - Liverpool
Maximiliano Rodriguez - Atlético Madrid
Jesus Datolo - Naples
Jonas Gutierrez - Newcastle

:: Attaquants

Carlos Tevez - Manchester City
Lionel Messi - FC Barcelone
Sergio Agüero - Atlético Madrid
Diego Milito - Inter Milan
Lisandro Lopez - Lyon
Ezequiel Lavezzi - Naples

Imaginez-vous une Coupe du Monde sans l’Argentine, et qui plus est sans l’Argentine de Maradona ?

Rappel de la liste de DUNGA pour le Brésil:

:: Gardiens

Julio César - Inter Milan
Victor - Grêmio

:: Latéraux

Maicon - Inter Milan
Daniel Alves - FC Barcelone
Filipe - La Corogne
André Santos - Fenerbahce

:: Défenseurs centraux

Lucio - Inter Milan
Juan - AS Rome
Miranda - São Paulo FC
Luisão - Benfica

:: Milieux défensifs

Gilberto Silva - Panathinaikos
Josué - Wolfsburg
Lucas - Liverpool
Felipe Melo - Juventus
Ramires - Benfica

:: Milieux offensifs

Elano - Galatasaray
Julio Baptista - AS Rome
Kaka - Real Madrid

:: Attaquants

Robinho - Manchester City
Luis Fabiano - FC Seville
Adriano - Flamengo
Nilmar - Villareal

Classement

[Equ. Pts MJ G N P BP BC]
Brésil 27 points 14 matchs 7 gagnés 6 nuls 1 perdu 25 buts pour 6 contre
Chili 26 pts 14 8 2 4 23 14
Paraguay 24 pts 14 7 3 4 20 13
Argentine 22 pts 14 6 4 4 19 15
Equateur 20 pts 14 5 5 4 18 20
Uruguay 18 pts 14 4 6 4 23 16
Colombie 17 pts 14 4 5 5 7 11
Venezuela 17 pts 14 5 2 7 17 24
Bolivie 12 pts 14 3 3 8 19 30
Pérou 7 pts 14 1 4 9 7 29

Permalien 08:30:44, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

La Supercoupe pour Barcelone grâce à Messi et Bojan

Le Ballon d’or 2009 (qui peut le lui contester ?) a fêté son retour par un doublé !

Pour le Barça tout commence aussi bien que cela avait fini.
Après avoir bouclé la saison 2008-2009 par la conquête de la C1 face à un Manchester U complexé, le Barça démarre en trombe la saison 2009-2010 en gagnant la Supercoupe d’Espagne contre Bilbao lors du match retour au Camp Nou (3-0).
Le suspense n’a pas duré qu’une mi-temps au Camp Nou. Déjà vainqueurs la semaine passée lors du match aller (1-2), les Barcelonais ont tranquillement dominé Bilbao grâce à Leo Messi (50e, 68e) et Bojan (72e) qui a clôturé la marque dès qu’il a pris la place de Ibrahimovic, assez véxé de voir son remplaçant réussir aussi vite… Barcelone sait donc gagner sans Eto’o, ce qui est un grand soulagement pour les socios.
Henry, quant à lui, a joué 75 minutes.
Il connait mieux l’adresse du Camp Nou que celle de Clairefontaine.
C’est normal, Barcelone est son employeur.
Les douleurs aux tendons d’Achille de “Titi” l’empêcheront-elles de venir au prochain stage de l’Equipe de France ?
Sans doute, pas. Vieira aussi devrait être de retour car Mourinho l’a félicité de très bien suivre le programme des entraînements de l’Inter Milan.

Barcelone: Valdés/ Alves, Puyol, Piqué, puis Pedro, (76e mn), Maxwell/ Xavi, Touré, Keita/ Messi, Ibrahimovic, puis Bojan, (71e mn), Henry, puis Busquets, (75e mn).

Bilbao: Iraizoz/ Iraola, Ustaritz, X. Etxebarria, Koikili/ David López, puis Iturraspe, (60e mn), Orbaiz, Gurpegui, Gabilondo/ Etxeberria, puis Toquero, (56e mn), Díaz de Cerio, puis Ion Vélez, (46e mn).

Avertissements: Etxebarria (16′),David López (44′), Toquero (63e), Ustaritz (68e)/ Puyol (21′), Touré (34′) et Xavi (77′).

Buts:Messi (50e mn et 68 e mn; Bojan (72e mn)

Permalien 00:39:29, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Wayne Rooney a marqué 101 buts en 252 matchs à Manchester United

Attachant comme Paul Gascoigne (l’alcoolisme en moins) Wayne Rooney est un joueur considérable. C’est un candidat en puissance pour le Ballon d’Or. Son sourire de boxeur est unique dans la galaxie du football. Quand il rit, il perd son attitude de méchant compétiteur pour n’être plus qu’un minine fou de joie du joli coup qu’il vient de faire.

Contre Wigan, Rooney a réalisé un doublé et a donc porté à 101 le nombre de buts marqués sous le maillot des Red Devils. Si entre Cristiano Ronaldo, Tevez et Rooney, le club n’aurait dû garder qu’un seul joueur, 99 % des fans auraient dit: “Rooney!’” C’est donc le choix qu’a fait Ferguson. Voir CR7 devenir CR9 au Real, c’est quelque chose que l’on savait qui allait arriver: voir Tevez avec le maillot de Man City est inconcevable… Seul un Argentine pouvait faire cela et Tevez l’a fait. En revanche, il est impossible de voir Rooney avec un autre maillot que celui de MU, sous peine de vendre son âme à l’ennemi.

Quelles sont les qualités de Rooney?
A toujours semblé avoir 30 ans, tant il est difficile à “bouger” sur un terrain.
Il joue chaque match comme si c’était le dernier.
Il n’abandonne jamais.
Il est dur sur l’homme.
Il est très difficile à charger.
Il peut marquer sous tous les angles.
Il attaque et défend pendant 90 mn.
Sur une action, il peut être au départ, faire la touche, perforer, centrer, passer et finir par marquer!
Il défend ses couleurs jusqu’à la mort.
Il sait centrer.
Il est très altruiste.
C’est un équipier modèle.
On peut le remplacer sans qu’il rouspète.
Il a une frappe de mule.
C’est un grand technicien.

Quels sont ses défauts?
Peut voir rouge si un joueur lui fait une crasse.
Peut tacler à la sauvage.

Wayne Mark Rooney
Né le 24 octobre 1985
à Croxteth, quartier de Liverpool.
1.81 m
Attaquant
Surnom: “Wazza”

Parcours junior
1996-2002 Everton

Parcours professionnel
2002-2004 Everton 77 matchs(17 buts)
2004- Manchester United 242 (101)

Equipe nationale
2003- Angleterre 53 sélections (24 buts)

Palmarès avec Manchester United
Coupe du monde FIFA des clubs 2008
Ligue des Champions 2008
Championnats d’Angleterre de football 2007, 2008 et 2009
League Cup 2006 et 2009
Community Shield 2007, 2008

23.08.09

Permalien 16:16:08, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Abou Diaby devrait jouer contre la Roumanie et la Serbie...

Flash-back sur Post du 18 août:

“A. DIABY. Le Gunner doit être titularisé. Diaby est un relayeur de talent. Il doit être titularisé. Sinon, pourquoi L. Diarra et non pas Mavuba ? DOIT S’IMPOSER.”

Abou Diaby a réalisé un double face à Portsmouth (4-1).Il serait temps que Domenech le lance dans le grand bain. Comme Domenech à lancé Ribéry et Gourcuff, il devrait donner sa chance au Gunner.

Permalien 01:56:58, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Plus de 200 fans de Saint-Etienne déferlent sur la pelouse de Geoffroy-Guichard après la nouvelle défaite des Verts...

Boulogne n’est pas Al Capone mais ils ont fait le parfait holp-up à Saint-Etienne.
Les promus ne se laissent pas impressioner.
Burnley à battu Manchester U.
Mayence a battu le Bayern Munich.
Et Boulogne a battu Saint-Etienne…

Quelques 200 supporteurs ont envahi le terrain après la défaite des Verts contre le promu Boulogne (1-0), encaissant leur troisième défaite en trois matches. Dire que l’on cite toujours les Foréziens comme étant le “must” des amateurs de foot. C’était “à mort les dirigeants!” Presque du Jean-Pierre Mocky!
Saint-Etienne est de nouveau en crise. Le colère d’une partie du public du Stade Geoffroy-Guichard s’est exprimée samedi soir, au terme du beau succès de Boulogne chez les Verts (1-0). L’ASSE d’Alain Perrin se traîne à la 19e place, devant Auxerre qui fait moins bien à la différence de buts. La défaite de ce soir contre les hommes de Grégory Thil a été la goutte qui a fait déborder le Chaudron.
200 personnes ont déferlé sur la pelouse, tentant de gagner les vestiaires et les loges qui abritaient notamment les deux présidents Bernard Caïazzo et Roland Romeyer. Les supporteurs ont été repoussés, mais on pouvait les entendre scander : « Direction Démission ! ». Alain Perrin a exprimé son incompréhension face à l’attitude des supporteurs : « Vu la physionomie du match, je ne comprends pas cet envahissement du terrain. En Angleterre, l’équipe aurait été applaudi malgré la défaite. C’est injuste. Nous avons largement dominé [67 % de possession de balle, 29 tirs dont 4 cadrés]. Les joueurs sont malheureux, ils ne sont pas récompensés de leurs efforts. On ne peut pas leur reprocher de ne pas se battre. Il y a un manque de réussite. Il faut continuer à travailler, trouver des solutions. » Les heures qui viennent s’annoncent stressantes pour les friands de Saint-Etienne.
Quand A. Perrin entraînait Lyon, il fit le doublé. Depuis qu’il est à Saint-Etienne, les Verts ne sont pas fameux.
Est-ce un problème d’entraîneur ou de joueurs ? Il faut dire que lorsque les Verts laissent partir leur buteur Gomis à l’OL, ils ne risquent pas de marquer beaucoup de buts…

22.08.09

Permalien 23:58:53, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Jérôme Leroy n'est pas un joueur médiatique, il se contente d'être un footballeur

Le coup franc de J. Leroy contre Boulogne. Ce jour, face à Marseille, il a ouvert le score sur penalty mais l’OM a arraché le nul (1-1), Rennes n’ayant pas su “tuer” le match…

Depuis presque 15 ans que je vois Jérôme Leroy, il ne m’a jamais déçu.
C’est le genre de joueur de club qui est une denrée rare. Comme Hellebuyck ou Balmont.
Ces gars-là sont le ciment des équipes qui les utilisent.
Leroy a une très belle vista et une technique au-dessus du lot.
Il est aussi très intelligent et combattif.
Son physique l’a handicapé car nous sommes dans l’ère athlétique.
Il n’est pas élégant à voir jouer mais son football est élégant. Il est brouillage entre ce qu’il et ce qu’il fait.
J’ai toujours aimé son regard dur, et même violent. Un regard de montagnard fait a confiance dans la nature et les éléments mais qui se méfie des hommes.
Les joueurs comme lui ne sont pas médiatisés car ils ne sont pas du genre à faire de l’écume: “T’as vu m’a nouvelle gonzesse ? T’as vu mon “diam” à l’oreille ? Et mon centième tatouage de Yakusa, t’en penses quoi ? Ma caisse dernier cri, elle en jette un max non ? “
Ils m’ont pas non plus ce petit truc en plus qui les fait ressortir du lot, comme ont Ribéry et Gourcuff.
Si Leroy n’est pas un phare, il n’est pas non plus une lampe électrique jetable.
Le très bon milieu de terrain est un relayeur qui sait délivrer du caviar.
Il fait partie des “soldats” qui servent le football.

Ses clubs:

1995-1996 Stade Lavallois
1996-déc. 1999 Paris SG
déc. 1999-jan. 2002 Olympique de Marseille
jan. 2002-sep. 2003 Paris SG
sep. 2003-2004 EA Guingamp
2004-jan. 2006 RC Lens
jan. 2006-juin 2006 Betar Jérusalem
2006-2007 FC Sochaux
2007- Stade rennais

Palmarès:

Coupes de France 1998 (PSG) et 2007 (FC Sochaux)
Coupe de la Ligue française : 1998 (PSG)
Trophée des Champions : 1998 (PSG)

Le joueur de Rennes n’a pas non plus la langue dans sa poche;
”Je refuse la sélection [si Domenech m’appelle comme il a appelé Savidan]. La sélection a besoin de compétiteurs. Je n’en suis pas un. Je suis un gagneur, c’est différent. Si je mène 1-0 en fin de match, j’essaie de marquer le deuxième, puis le troisième. Un international n’hésitera pas à mettre en touche si c’est nécessaire.[Sauf Ginola…] Et si je perds 4-3 j’aurai quand même pris du plaisir. En Equipe de France, je ne serais pas dans mon élément. Les Bleus, c’est une institution. Maintenant ça devient pratiquement le poubelle: tout le monde veut y aller comme si c’était un dû". (JDD,28-12-2008).
Ce n’est pas avec ce genre d’excès de sincérité qu’il pouvait être appelé à Clairefontaine où certains ne se rendent que pour chercher un équipement qu’ils ne porteront peut-être dans leur jardin… Domenech a parfois besoin de nouveaux noms pour faire diversion auprès de la presse qui ainsi à de quoi bavarder car il y a tant de médiais aujourd’hui qu’il est nécessaire de leur balancer des sardines…

Permalien 18:55:10, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Manchester U se reprend bien et Arsenal poursuit sa bonne série

Quand on parle des meilleurs joueurs du monde, on parle de Messi, de C. Ronaldo, de Kaka, voire de Ribéry, mais jamais de Wayne Rooney. Et pourtant… Et s’il atteignait le sommet de son art en 2010? Rooney est le joueur rêvé pour les entraîneurs, les équipiers et les fans, mais pour les autres c’est un cauchemar vivant. Quasiment impossible à charger, c’est un bison caché dans un homme.

Il a fallu une mi-temps pour que MU chasse sa soudaine psychose de l’échec et trouve la solution pour venir à bout de Wigan. Auteur d’un doublé, Rooney a délivré les siens qui ont ensuite bien répondu présent à la demande de Ferguson, c’est-à-dire gagner pour éviter la gamberge, toujours néfaste. Les buteurs du jour furent: Rooney 55e m, 64e mn; Berbatov 57e mn; Owen 84e mn et Nani 90e mn. Owen a ouvert son compteur en championnat, ce qui est une bonne nouvelle.
Les revenants Neville et Vidic ont fait beaucoup de bien.
La veille, Lampard a motivé les Red Devils de la meilleure façon, disant que : “Seul Messi peut remplacer Cristiano Ronaldo. L’an passé, il faisait toujours la différence… C’était incroyable! Le gros plus pour nous c’est l’absence de Ronaldo à Manchester United. Nous, nous n’avons pas perdu nos meilleurs joueurs.” Le joueur de Chelsea vient d’avoir la réponse. MU a su se passer de Robson, de Cantona, de Cole, de Yorke, de Van Nistelrooy et, le club se passe donc de CR7. Rooney, Berbatov, Nani, Scholes, Vidic, Fletcher, Evra… MU a encore de grands joueurs et d’autres encore arriveront, ou naîtront sur place.

Man United

Foster/ (7) A fait des arrêts importants à 0-0.
Neville (7) Avec lui on sent toujours l’âme des “flowers of Manchester". Comble ses lacunes par un “fighting spirtif” haut de gamme.
Vidic (7) Le grand frère a réintégré la défense.
Evans. (7) Ne fait pas son âge tant il est déjà plein d’expérience. Puis O’Shea (6) Il est entré pour le “turn over” à 0-3. La messe était dite, et il a fini le service.
Evra/ (8) Quelle grinta !
Valencia.(8) Petit à petit trouve ses marques. Sait bien déborder et centrer.
Fletcher. (7) L’indispensable essuie-glace. Un Tigana anglo-saxon.
Scholes. (6) Le bon timing. Puis Owen. (6) Il a été récompensé d’un but. Dans chaque action, on sent son amour du football.
Nani/ (8) Il a du ballon plein les jambes. Monte en flèche depuis le départ de son pote Cristiano Ronaldo.
Rooney. (10) Il a fait le plus dur en mettant fin à la gamberge de MU. Puis Gibson. (6) A soif de jeu de haut niveau.
Berbatov (7) On dirait Droopy mais c’est Lucky Lucke.

N’ont pas joué:

29 Kuszczak
20 Fabio
11 Giggs
19 Welbeck

Football| Premier League Match

Arsenal 4 - 1 Portsmouth
Birmingham City 0 - 0 Stoke City
Hull City 1 - 0 Bolton
Manchester City 1 - 0 Wolverhampton
Sunderland 2 - 1 Blackburn
Wigan 0 - 5 Manchester United

PS: Arsenal(Diaby 17e mn, 21e mn; Gallas 50e mn et Ramsey 67e mn) continue sur sa bonne lancée.

Classement

[Pos. Equipe Pts J V N D +/-]

1 Arsenal 6 2 2 0 0 8
2 Tottenham 6 2 2 0 0 5
3 Manchester United 6 3 2 0 1 5
4 Chelsea 6 2 2 0 0 3
5 Manchester City 6 2 2 0 0 3
6 Sunderland 6 3 2 0 1 0
7 Birmingham City 4 3 1 1 1 0
8 Stoke City 4 3 1 1 1 -2
9 Liverpool 3 2 1 0 1 3
10 West Ham 3 1 1 0 0 2

Permalien 12:37:33, Catégories: BECKENBAUEREMENT  

Le Bayern Munich n'est pas assez beau pour Ribéry

Le personnage incarné par Romy Schneider dans L’important c’est d’aimer [1974, Andrzej Zulawski. D’après un livre de Christopher Frank]tourne des films X mais prétend valoir beaucoup mieux. Ribéry fait pareil quand il joue au Bayern alors qu’il dit mériter le Real…

Que celui qui n’aimerait pas jouer au Bayern Munich lève la main ?
Je ne vois pas grand monde…
Pourtant Ribéry, lui, estime que le Bayern Munich n’est pas assez beau pour lui alors qu’il doit tout au Bayern.
C’est le club bavarois qui lui a permis d’avoir une audience internationale.
Si Ribéry était un si grand joueur pourquoi le Real Madrid n’est-il pas venu le chercher à Metz ?
Quand C. Ronaldo jouait au Sporting, il ne valait pas 94 M€. C’est Manchester U qui lui a permis d’accéder au statut de star…

Palmarès essentiel du Bayern:
Coupes Intercontinentales 1976 et 2001.
Ligues des Champions 1974, 1975, 1976 et 2001.
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe 1967
Coupe UEFA 1996.
Championnats d’Allemagne 1932, 1969, 1972, 1973, 1974, 1980, 1981, 1985, 1986, 1987, 1989, 1990, 1994, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2005, 2006 et 2008.

Le Bayern Munich est l’un dix plus grands clubs au monde.
Actuellement, il n’a pris que deux point avant de se rendre chez le promu, Mayence, où il peut laisser des plumes comme Man U à Burnley.
Ribéry ne sera pas sur la feuille de match: “La question ne se pose pas", a dit l’entraîneur, Louis Van Gaal : “Ribéry est touché aux adducteurs. Je crois que nous avons fait une erreur samedi en le faisant jouer trente minutes contre Brême.” Comment se fait-il alors que les médecins des Bleus aient laissé jouer Ribéry aux Iles Féroé ? Les Bavarois pourraient en vouloir à Domenech mais ils ne se plaignent pas.
Ribéry s’est blessé lors d’une séance d’entraînement, à la mi-août.
L’international français a raté un mois de préparation en raison d’ampoules à un pied et d’une tendinite au genou gauche. l’imbroglio au sujet du possible transfert au Real Madrid n’a pas arrangé son moral. Et l’on sait que le corps et l’esprit marchent ensemble.
Il serait temps que Ribéry redevienne un footballeur et qu’on cesse de parler de lui comme d’une valeur marchande.
Je ne pense pas raisonnable de compter sur lui pour les deux matchs capitaux des Bleus début septembre.

PS: Mayence :p a battu le Bayern :oops: 2-1 et les trois buts ont été marqué par Mayence puisque le but pour les Bavarois est un “contre son camp". Le Bayern est donc tombé chez le promu, exactement comme Manchester U à Burnley. Le système bavarois est-il victime de sa Ribéry-dépendance ?

Permalien 00:58:16, Catégories: THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Mourinho et Ferguson désirent faire signer Sneijder mais le joueur ne veut pas quitter le Real Madrid

L’Inter Milan et Manchester U désirent tous les deux faire signer Wesley Sneijder, 25 ans, avec une offre de 15 M€ mais le joueur refuse de partir d’Espagne car il est vexé que le président du Real Madrid l’ait placé sur le liste des transferts sans même lui demander son avis. Comme il a un contrat avec le club madrilène et qu’il n’a commis aucune faute, il n’y a pas de raison de quitter Milan.
L’Inter et MU désirent étoffer le secteur milieu offensif. La presse italienne n’a fait que d’une question d’heures l’arrivée de Sneijder à San Siro mais alerté le joueur refusa de partir en Italie car il veut gagner une place de titulaire au sein du Real de cette saison.
Florentino Perez a, par ailleurs, reçu une offre en provenance d’Old Trafford. Les Red Devils pourraient donc jouer un mauvais tour aux Nerazzurri. Si Wesley Sneijder, connaît un revirement de situation, il privilégiera le club qui lui garantira un rôle de joueur clé. Plus que le nom du club, cette donnée sera décisive. Sir Alex Ferguson et José Mourinho vont donc essayer de séduire le mieux possible le Néerlandais.

Permalien 00:26:38, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Vidic réintégre la défense de MU en attendant Serbie- France...

Alors que Guardiola a tenté de l’attirer au Barça- le coach en rêve- le Serbe Vidic fait son retour dans la défense centrale de Manchester United, samedi 22 août. Ce pourrait être anecdotique mais cela ne l’est pas: MU ne donne aucune garantie défensive en ce début de championnat. Et comme l’attaque est en deuil de Ronaldo II et de Tevez, il est urgent de prendre le moins de but possible.
De surcroît, Vidic est aussi prévu pour disputer le match capital Serbie-France, en principe déterminant pour aller à la Coupe du Monde 2010…
A Wigan, Vidic devrait être associé à Gary Neville bien que ce monument de MU soit un latéral de formation.
Neville n’est pas très sûr en défense centrale. Il rappelle plus Abidal avec les Bleus contre l’Italie en 2008 que Franco Baresi à l’AC Milan.
Ce ne peut pas être pire qu’à Burnley où MU a pris l’eau.
Vidic revient-il trop tôt ?
Il s’entraîne sans douleur depuis dix jours, il est donc apte à la compétition.
Guardiola devrait patienter: Ferguson a mis le veto sur le transfert de Vidic.

21.08.09

Permalien 23:48:30, Catégories: FORZA ITALIA !, FOOT FRANCHOUILLARD  

La Seria A veut convaincre l'UEFA d'offrir l'Euro 2016 à l'Italie

Platini, président de l’UEFA, a deux amours: la France et l’Italie. L’attribution de l’Euro 2016 est un dilemme cornélien pour lui. Il se pourrait qu’il coupe la poire en deux…

Stades vétustes, violence omniprésente, racisme constant, relent fasciste, homophobie, grands joueurs qui ont tendance à fuir le calcio, le football italien est toujours dans une mauvaise passe depuis que Cantona a relancé le football anglais, à lui tout.
Le scudetto qui commence ce week-end est actuellement moins attractif que la Premier League et que la Liga. L’Italie est loin d’avoir les infrastructures allemandes. Les stades italiens sont délabrés. On se croirait en 1950, voire avant-guerre.

Voici les deux premières journées:

Samedi 22 août - 1ère journée
Bologne - Fiorentina
Sienne - AC Milan

Dimanche 23 août
Inter Milan - Bari
Juventus Turin - Chievo Vérone
Catane - Sampdoria Gênes
Genoa - AS Rome
Udinese - Parme
Lazio Rome - Atalanta
Livourne - Cagliari
Palerme - Naples

Samedi 29 août - 2ème journée
Bari - Bologne
AC Milan - Inter Milan :p

Dimanche 30 août
AS Rome - Juventus Turin :p
Sampdoria Gênes - Udinese
Atalanta - Genoa
Cagliari - Sienne
Chievo Vérone - Lazio Rome
Fiorentina - Palerme
Naples - Livourne
Parme - Catane

L’enjeu de la saison est de convaincre les instances européennes de confier l’organisation de l’EURO 2016 à l’Italie qui a besoin de cette compétition pour faire tourner la boutique. Les Italiens veulent de l’argent pour rénover leurs stades. Les dirigeants italiens ne veulent pas entendre parler de la France qui elle veut aussi l’organisation. Que va faire Platini, partagé entre l’Italie et la France ? Il y a la solution du partage en deux. Ce qui est fort probable puisque la quasi totalité des stades français n’en sont qu’au stade (!) de projet dans les cartons… Ainsi les matchs auraient lieu à Paris, Saint-Denis, Marseille, Lyon, Milan, Turin, Rome… De la sorte, tout le monde serait content. La France semble sûr d’elle mais c’est dans son caractère. Souvenons-nous que les JO 2012 devaient de dérouler en France, selon les Français, et qu’ils ont été attribués à l’Angleterre…
Question palmarès international, l’Italie écrase la France à tous les niveaux: équipe nationale et clubs. Le football italien est bassé sur le réalisme et la force tactique. Et bien sûr la “médicalisation". Depuis les années 1990, le football italien a laissé la première place du prestige à l’Angleterre et à l’Espagne. L’argent n’est plus en Italie, ce qui agace Berlusconi. Il s’active en coulisses pour que l’Euro se passe en Italie. Laisser partir Kaka au Real reste une plaie ouverture pour lui.

Permalien 17:26:05, Catégories: LA MAISON BLANCHE  

Robben ou Ribéry ? That is the question... Comparer Ribéry a Maradona tient de l'imposture.

Depuis ces derniers temps, Ribéry est plus proche d’Ouvrard que de Zidane…

Depuis la tragi-comédie de son faux départ du Bayern Munich pour aller au Real Madrid, Ribéry ne joue quasiment plus au foot. Quelques minutes ici ou là. Un jour, il a une ampoule au pied… Ensuite c’est le genou. Il collectionne les tendinites et les bobos aux adducteurs. Tant de blessures sans jouer.
Pour ce week-end, l’entraîneur du club bavarois, Van Gaal, ne compte même pas sur lui puisque le Français est écarté du groupe qui va jouer à Mayence… Cela n’empêche pas Uli Hoeness, le manager général du Bayern, de soutenir que Ribéry en numéro 10 vaut Pelé, Cruyff, Zidane et qu’il dépassera C. Ronaldo et Messi. Hoeness oublie de citer Di Stefano et Puskas…
Il peut à la limite être leur chauffeur, si on doit le faire cotoyer quelques-uns de ces footballeurs de classe mondiale.
Aujourd’hui, on prend Paris Hilton et on déclare que c’est Grace Kelly.
Qu’on laisse Ribéry à sa place: un bon joueur de couloir offensif, capable de centrer et de marquer parfois.
Il n’a pas l’aura d’un tenor du football. On n’a pas la chair de poule quand il est sur la pelouse, sauf si l’on est l’un des proches. Il n’a pas le toucher de balle de Kaka. Comparer Ribéry à Cruyff est une insulte à la mémoire.
Hoeness dit que Ribéry vaut 100 M€ et pourquoi pas 1 milliard d’euros ?
Les magouilles financières du foot ne veulent rien dire.
Dans les années 1956, Kopa a été transféré pour 122 000 euros de Reims ou Real. Et Kopa c’est un génie quand Ribéry n’est qu’un besogneux. A part le jeu de tête- où il était nul- Kopa savait tout faire. Piantoni aussi mais Kopa avait l’âme d’un chef, ce que n’est pas Ribéry. Un chef ne dit pas: “Je voudrais être capitaine…” Un chef est nommé capitaine comme Kopa par Albert Batteux parce que 1+1= 2. On ne devient pas chef au terme d’une supplique. On est chef car cela coule de source.
J’ai vu jouer tous les cracks cités par Hoeness. Ribéry ne leur cire pas les chaussures !
Le Real Madrid a proposé au Bayern Munich d’échanger une grosse somme d’argent, en millions d’euros, plus Robben et un ou deux de ses compatriotes hollandais contre Franck Ribéry… Est-ce une bonne affaire pour le Real quand on voit ce qu’à fait Robben contre Dortmund ? Cela serait plutôt le Bayern qui gagnerait au change.
Bien sûr quand Robben traverse une période néfaste, Ribéry est meilleur que lui. Dans le cas contraire, Robben est au-dessus du Français. Notons que Ribéry est aussi spécialiste des longues traversées de désert en pleine saison, surtout l’hiver.
Les deux joueurs ont en commun d’être explosifs et d’aimer aller au contact pour dribbler l’adversaire. Parfois cela ne s’impose pas, il suffit de donner le ballon à un coéquipier pour aller vite se démarquer.
Le Real devrait faire venir Ribéry et conserver d’urgence Robben qui est un meilleur buteur.
J’ai vu aussi jouer Hoeness, attaquant ou milieu, très dur sur l’homme. Il jouait beaucoup mieux que Ribéry. Il a gagné l’EURO 1972 et la Coupe du Monde 1974.
Hoeness fait mousser un maximun Ribéry pour le vendre au prix fort.
Il est impossible que la mentalité allemande subisse une Ribéry dépendance.
Les Allemands sont des disciplinés purs et durs.
Le comportement de diva est incompatible avec le caractère tranché des Bavarois.
Jamais Lizararu ou Sagnol n’ont été aussi dévinvoltes que Ribéry.
Ribéry peut être bon au Bayern et totalement transparent au Real.
Ribéry est un joueur surcoté.
C’est un instinctif.
Il est plus doué qu’intelligent alors que Van Nistelrooy est plus intelligent que doué.
Le don doit se travailler sinon cela devient une manie. Ribéry semble ignorer ce mot de Georges Brassens.

********************************

Arjen Robben

Nationalité Pays-Bas
Naissance 23 janvier 1984
à Bedum, Pays-Bas
Taille 1m80
Poste Milieu offensif
Surnom(s) Robbie, Arjen Magic
Parcours:
1999-2002 FC Groningue
2002-2004 PSV Eindhoven
2004-2007 Chelsea
2007- Real Madrid

Equipe nationale

2003- Pays-Bas 42 sélections (11 buts)

Palmarès:


PSV Eindhoven
2003 : Champion des Pays-Bas
2004 : Vainqueur de la Supercoupe des Pays-Bas

Chelsea
2005, 2006 : Champion d’Angleterre
2007 : Vice-Champion d’Angleterre
2005, 2007 : Vainqueur de la League Cup
2005 : Vainqueur du Community Shield
2006 : Finaliste du Community Shield
2007 : Vainqueur de la FA Cup

Real Madrid
2008 : Champion d’Espagne
2008 : Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne

********************************

Franck Ribéry


Nationalité France
Naissance 7 avril 1983 (26 ans)
à Boulogne-sur-Mer, Pas-de-Calais
Taille 1m70
Poste Milieu offensif
Surnom(s) Scarface, Kaiser Franck
Parcours:
2001-2002 US Boulogne
2002-2003 Alès
2003-2004 Stade Brestois
2004-Jan. 2005 FC Metz
Jan. 2005-Juil. 2005 Galatasaray
2005-2007 Marseille
2007- Bayern Munich

Equipe nationale

2006- France 38 sélections (7 buts)

Palmarès:

Avec l’Équipe de France [modifier]
Finaliste de la Coupe du Monde 2006

Galatasaray
Vainqueur de la Coupe de Turquie en 2005

Olympique de Marseille
Vainqueur de la Coupe Intertoto en 2005 et 2006

Bayern Munich
Champion d’Allemagne en 2008
Vainqueur de la Coupe d’Allemagne en 2008
Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2007

Permalien 15:05:48, Catégories: THE RED DEVILS  

Manchester United joue gros à Wigan...

Sir Alex Ferguson devrait au moins faire cinq changements dans son équipe de départ contre Wigan, le 22 août par rapport à l’équipe qui a perdu à Burnley:
12 Foster/
22 O’Shea
6 Brown
23 Evans
3 Evra/
13 Park
16 Carrick
8 Anderson/
11 Giggs
7 Owen
10 Rooney
Le manager de MU enregistre en principe les retours de Jonny Evans et Gary Neville; Nemanja Vidic devrait être aligné. Rio Ferdinand, lui, n’est pas en mesure de jouer, tout comme Edwin van der Sar (blessé à la main) et Rafael (touché à l’épaule). Ferguson se demande s’il va poursuivre l’association Wayne Rooney/ Michael Owen sur le front de l’attaque… Dimitar Berbatov sera peut-être préféré à Owen, et Valencia espère avoir encore la confiance de Ferguson malgrè des débuts timorés.

Les 6 dernières confrontations en Premier League sont on ne peut plus en faveur de Manchester United… mais MU est une équipe à la recherche d’un bon résultat en Premier League. Rien ne dit que MU va dérouler son jeu. Tous les anti Red Devils attendent une nouvelle chute de la Maison Ferguson…

-0ctobre 2006 Wigan 1 - Man 3
Décembre 2006 Man 3- Wigan 1
-Octobre 2007 Man 4-Wigan 0
Mai 2008 Wugan 0- Man 2
-Janvier 2009 Man 1- Wigan 0
Mai 2009 Wigan 1 - Man 2

Man 18 points- Wigan 0 point
Man 6 victoires, 0 nul, 0 défaite
Man 16 buts pour/ 3 buts contre

Si MU perd à Wigan, on parlera de schisme historique avec le passé récent.

Permalien 09:59:38, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Avant d'affronter le Brésil (5 septembre), Maradona fait toujours le même cauchemar...

:p:p:p:p:p:p

Permalien 09:58:56, Catégories: BECKENBAUEREMENT  

Guingamp s'est fait démonter par Hambourg (1-5). En avant la défaite !

Hambourg a infligé une correction à Guingamp par Hambourg (1-5) en barrage aller de la Ligue Europa. Victor Zvunka, l’entraîneur de l’EA Guingamp a reconnu la supériorité des Allemands, qui rentrent à Hambourg «avec le sentiment du devoir accompli», selon leur coach Bruno Labbadia. Noël Le Graet, lui, Monsieur Quingamp a disparu de la circulation… Ce n’est pas lors de cette défaite qu’il peut se plaindre de l’arbitrage !

Victor Zvunka (entraîneur de Guingamp): «Hambourg a pris le match très au sérieux. On savait la qualité de cette équipe et de ces joueurs. Le premier but est arrivé trop vite, c’est dommage que Grax se blesse, mais ce n’est pas une excuse même si nous étions 10. On a vu le talent de ces joueurs sur ce but, et aussi sur le deuxième et la frappe de 25 m. On les a trop vite mis dans de bonnes dispositions. Après tu prends le troisième et tu veux éviter la volée. On a réagi en marquant un but, c’est déjà ça. On a vu la différence entre une très bonne équipe de première division allemande et nous. C’est ça le haut niveau. Mes joueurs ont sûrement appris. On espérait tous faire un autre résultat. Avant de penser au retour, on va déjà penser à Vannes en championnat.»

Bruno Labbadia (entraîneur de Hambourg): «On avait beaucoup de respect pour Guingamp. Une équipe qui gagne la Coupe de France a beaucoup de qualités. Notre but était de les étouffer et de les empêcher de jouer au football, c’est pourquoi j’avais demandé un pressing constant. J’avais également demandé un perpétuel mouvement et c’est ce qui nous a facilité le match. Le retour ne sera pas un match facile pour autant mais c’est le score idéal pour nous. Nous sommes ravis et nous pouvons rentrer chez nous avec le sentiment du devoir accompli».

Résultats:

Racing Genk 1 - 2 Lille
Trabzonspor 1 - 3 Toulouse
Guingamp 1 - 5 Hambourg
Bnei Yehoda 0 - 1 PSV

Permalien 09:32:48, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Dunga rappelle Adriano dans la Seleçao. Et Maradona provoque les Auriverde...

La superbe feinte d’Adriano, un petit pont éblouissant… :p:p:p:p:p:p

Dunga relance Adriano contre l’Argentine et le Chili. Le sélectionneur brésilien a dévoilé le 20 août, à Rio de Janeiro, sa liste des vingt-deux joueurs convoqués pour la rencontre choc du 5 septembre contre l’Argentine, à Rosario, ainsi que pour le match du 9 contre le Chili, à Salvador. En cas de succès contre les hommes de Maradona, la Seleção assurerait sa place pour le Mondial 2010 en Afrique du Sud.
La grande surprise de cette liste est le retour d’Adriano. Meilleur buteur du championnat brésilien avec 10 réalisations sous les couleurs du Flamengo, l’ex attaquant de l’Inter de Milan n’avait plus été appelé depuis le mois de février dernier lors d’un match amical contre l’Italie à Londres.
A noter également le retour du milieu de terrain de Liverpool Lucas qui remplace Kleberson blessé pour plusieurs mois.
Adriano a quitté le calcio car il s’y sentait malheureux. Il avait déclaré vouloir arrêter le ballon et il y est revenu, trop certain de finir alcoolique comme Garringa.

Les 22 Brésiliens:

:: Gardiens

Julio César - Inter Milan
Victor - Grêmio

:: Latéraux

Maicon - Inter Milan
Daniel Alves - FC Barcelone
Filipe - La Corogne
André Santos - Fenerbahce

:: Défenseurs centraux

Lucio - Inter Milan
Juan - AS Rome
Miranda - São Paulo FC
Luisão - Benfica

:: Milieux défensifs

Gilberto Silva - Panathinaikos
Josué - Wolfsburg
Lucas - Liverpool
Felipe Melo - Juventus
Ramires - Benfica

:: Milieux offensifs

Elano - Galatasaray
Julio Baptista - AS Rome
Kaka - Real Madrid

:: Attaquants

Robinho - Manchester City
Luis Fabiano - FC Seville
Adriano - Flamengo
Nilmar - Villareal

De son côté, Maradona a allumé le feu: “Je ne pense qu’à gagner, je n’envisage pas la défaite. Nous avons plus faim de victoire que le Brésil…” Cette rencontre pourrait être décisive pour l’Argentine. En cas de défaite, il ne restera plus beaucoup de matchs pour assurer le ticket gagnant pour le Mondial en Afrique du Sud.
“Mes joueurs sont à la quatrième place, dernière place à qualification directe, sous peine d’avoir à passer par les barrages. Le Brésil a une équipe fantastique mais les meilleurs sont Kaka et Robinho. Nous allons jouer contre notre plus grand rival. Il faut que nous restions tous unis, sinon le Brésil peut nous faire très mal.”

Permalien 09:16:40, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Kaka a donné un récital à Dortmund. Et Robben accomplit une performance de haut vol

Le Borussia Dortmund a choisi de fêter son centième anniversaire par un match de gala contre le Real Madrid.
D’un côté, les dirigeants allemands ont fait plaisir à leurs fans: ce n’est pas tous les jours que l’on voit le Real Madrid de visu. Le stade a applaudi les Madrilènes - sauf Ronaldo- et a sifflé la sortie de l’équipe locale en fin de match.
D’un autre côté, les fans auraient préféré accueillir Metz car prendre un 0-5 cela fait mal au moral !

L’artisan du score fleuve s’appelle Kaka. Il a donné une leçon de football.
Le grand Kaka semble être de retour.
A l’AC Milan vieillissant, il s’était endormi.
Au Real, il a pour partenaires des joueurs plus dans le coup. Il a échangé C. Ronaldo contre Beckham…
Kaka et C. Ronaldo s’entendent déjà très bien. Aucun problème d’ego.

1/A peine deux minutes de jeu et, déjà, le Brésilien se fit remarquer avec une ouverture sur l’Espagnol Esteban Granero, qui ouvrit le score (1-0). Une sublime ouverture. Un coup de joueur de grande classe !

2/ Kaka tira le corner qui provoqua le tir canon de Robben à la 47e mn

3/En seconde période, Kaka servit un caviar au Hollandais Robben mais l’angle était trop étroit… ce fut l’Argentin Higuain qui profita du tir manqué pour marquer à son tour(3-0, à la 73e mn).

4/A la 76e mn, le Brésilien boucla son récital par un pénalty astucieux… 5-0.

Kaka fut l’homme du match; trois passes décisives et un but.

Présent dans le match, Benzema en un fut un spectateur de choix. Il a failli marquer un but. Pendant ce temps Higuain et Raul ont mis le leur…

Robben fut lui aussi étourdissant de talent: un but fantastique, une passe décisive et il a obtenu un penalty après avoir été fauché dans la surface. Dans un jour comme celui-ci, le Hollandais n’a rien à envier à Ribéry. C’est plutôt le contraire ! Je n’échange pas un grand Robben contre le meilleur Ribéry. Voilà pourquoi Ribéry n’est pas l’un des cinq meilleurs footballeurs contrairement à ce que l’on raconte d’un point de vue économique. Avez-vous déjà vu Ribéry avoir le rayonnement de Kaka comme lors de ce match ? Moi, jamais. Ribéry est un bon joueur mais pas un grand joueur. Pas pour l’instant. Robben lui aussi est très inconstant. Souvent blessé, moral en dent de scie. N’empêche, dans un grand jour, c’est un seigneur du ballon rond. Un digne descendant de Cruyff 1er.

Permalien 00:04:43, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ferguson est lucide sur la défaite de MU chez le promu Burnley

Ferguson ou la vie sans Cristiano Ronaldo

On ne peut pas gagner tous les matchs, surtout ceux à l’extérieur. Telle est le dure loi du football et Manchester U l’a vérifiée en perdant devent Burnley, le promu qui s’est sorti les tripes pour battre le tenant du tenant du titre de la Premier League.
Les Red Devils ont trop hésité dans leurs phases de domination pour faire la différence:
“Nous avons été trop frivoles avec nos possibilités de marquer", a confié Ferguson.
“Souvent on touche trop le ballon alors qu’il serait temps que l’on frappe au but. Sans tir surprise, on n’a pas beaucoup de chance de surprendre l’adversaire. Cristiano Ronaldo a bien intégré ça… Quand on domine faut concrétiser sinon on se fait punir à la fin…”
Le manager de MU dit que le match aurait été bien différent si Carrick avait transformé le pénalty avant la mi-temps. C’est là que l’on a perdu la rencontre. Ce fut le tournant. A 1-1, ce n’était plus le match poursuite pour revenir au score. On n’a pas pu poser notre jeu comme d’habitude….”
“Michael Owen a gaspillé une grande occasion en première mi-temps et Ryan Giggs puis Wayne Rooney n’ont pas non plus été aidés par le petit signe du destin. On a fait une très mauvaise démonstration de football. La victoire de Burnley est méritée et ce n’est pas nous qui allons la contester. C’est eux qui ont gagné et pas nous qui avons perdu… Chaque membre de leur équipe a joué à fond et leur public a été fantastique. Burnley a disputé chaque ballon. Jouer contre Manchester United après 33 ans d’abstinence fut un grand moment pour eux et ils s’y sont bien préparés.
“Burnley cause beaucoup de problèmes quand ils ont le ballon. Leur goal a merveilleusement bien joué. Nos joueurs sont tous déçus et dès samedi nous avons l’opportunité de répondre à nos fans par une victoire à Wigan… “
Les Red Devils ont perdu la grinta. La preuve ? Ils sont traumatisés de jouer sans un joueur capable de faire la différence sur une attaque, comme le faisait Ronaldo. Ils attendent trop de Rooney et pas assez de Berbatov et d’Owen. MU a perdu le Community match aux tirs au but et ils viennent de rater un penalty… Cela signifie que plus personne ne veut prendre de responsabilité.

Les matchs du 19 août:

Birmingham 1-0 Portsmouth
Burnley 1-0 United
Hull 1-5 Tottenham
Liverpool 4-0 Stoke
Sunderland 1-3 Chelsea
Wigan 0-1 Wolverhampton

20.08.09

Permalien 23:28:09, Catégories: THE RED DEVILS  

Ferguson avait prévenu ses joueurs. Bien vu, Manchester U a perdu 0-1 à Burnley

Le splendide but de Blake qui envoya MU au tapis. MU joua en noir comme en signe de deuil… C’est la période pain noir. Une chose est certaine: Ferguson n’a pas apporté le sang neuf escompté. Pour l’instant, Owen est assez pathétique, Valencia loin du statut de grand joueur et Obertan reste une énigme. MU a besoin d’un ou deux gros calibres du football. On sent déjà arrrivé le sujet de papier: “Est-ce le déclin de Manchester-Ferguson ou s’agit-il d’un petit creux bien compréhensible ?” A Wigan, on en sera un peu plus. MU ne peut pas enchaîner deux défaites, fussent-elles enregistrées à l’extérieur. Un nul à Wigan serait aussi un échec. Dès le 3e match, l’heure de la révolte a déjà sonné.

Grandeur et beauté du football qui réserve toujours des moments rares qui sont impossibles en basket où le plus fort gagne toujours.
Ferguson avait averti ses joueurs qu’ils seraient confrontés à une enceinte pleine de 20 872 personnes plus bruyantes que les 76 000 d’Old Trafford parce que cela fait 33 ans qu’elles attendent un match de Premier League à la maison !
MU a encaissé un but à la 18e mn et n’a jamais pu revenir au score. La fameuse course poursuite…
Burnley a gagné son premier match de Coupe car pour eux le championnat sera une coupe.
Les nouvelles recrues mancuniennes, Valencia et Owen, lancées dans l’enfer de Burnley n’ont pas touché un ballon. Ferguson a fini par les enlever au profit d’Anderson et Owen. Cela ne servait à rien de s’entêter pour démontrer qu’il a eu raison de faire signer les deux nouveaux qui sont moins bons qu’en matchs amicaux.
Sans Ferdinand et Vidic, la maison rouge s’enrhume vite, en défense.
Et sans Ronaldo, Rooney est bien seul devant. Rooney a perdu son partenaire idéal. Le duo “Ro-RO” était si efficace car ses composantes étaient complémentaires
La défaite ne souffre d’aucune constestation.
C’est le moment de jouer contre MU, qui est au plus mal.
Fletcher n’a pas joué non plus et sans Fletcher, MU récupère moins de ballon.
Arsenal va venir chercher les 3 points à Old Trafford.
Toutes les failles aperçues dimanche ont réapparu ce soir.
MU est devenu besogneux.
MU n’a plus la fantaisie réfléchie de Ronaldo.
MU n’a plus la grinta argnetine de Tevez.
Ferguson doit casser la tirelire…

Samedi 22 août, MU se déplace de nouveau, cette fois à Wigan…
Rien ne lui sera épargné.

Résultats:

Liverpool 4 - 0 Stoke City
Birmingham City 1 - 0 Portsmouth
Burnley 1 - 0 Manchester United
Hull City 1 - 5 Tottenham

Classement

Pos. Equipe Pts J V N D BM BE +/-
1 Tottenham 6 2 2 0 0 7 2 5
2 Chelsea 6 2 2 0 0 5 2 3
3 Arsenal 3 1 1 0 0 6 1 5
4 Liverpool 3 2 1 0 1 5 2 3
5 Manchester City 3 1 1 0 0 2 0 2
6 West Ham 3 1 1 0 0 2 0 2
7 Wigan 3 2 1 0 1 2 1 1
8 Fulham 3 1 1 0 0 1 0 1
9 Birmingham City 3 2 1 0 1 1 1 0
10 Manchester United 3 2 1 0 1 1 1

Il y a tellement de temps qu’on n’avait pas vu de Burnley-Man U que le match avait un côté rétro… Hommage aux grands anciens qui ont écrit les premiers moments de notre sport favori.

Permalien 00:46:31, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Attention les yeux! MISSILE AIR ROBBEN et CAVIAR-PETROSSIAN KAKA

Le 2e but de Real contre Dortmund marqué par Robben…

Dire que le Real veut échanger Ribéry contre trois Hollandais dont Robben… En Allemagne, il été extraordinaire. C’est lui aussi qui a obtenu le penalty sur une de ses percées à l’aile. Les jours où il est en plein boum, Robben a un Ribéry dans chaque doigt de pied. Quand les dirigeants du Bayern vont voir le but de Robben, ils vont se dire qu’ils auraient dû céder Ribéry… Une reprise de volée du gauche à montrer dans toutes les écoles: être à l’affût à l’orée de la surface pour recevoir le ballon au cas où, timing parfait, impeccable lecture de la trajectoire, bonne position du pied, tout le poids du corps dans la frappe, les bras en forme de balancier, cadrage dans l’oeil, puissance et précision, le geste parfait du buteur. Du grand art. Le chef d’oeuvre.

La Maison Blanche a humilié le Borussia Dortmund 5 à 0 (mi-temps 1-0) en match amical pour célébrer le centenaire de la création du club de l’ouest de l’Allemagne, le 19 août. Les Madrilènes se sont imposés sur des buts d’Esteban Granero (3′), Arjen Robben (47′), Gonzalo Higuain (73′), Kaka (76 s.p.) et Raul (89′) à une dizaine de jours du début du Championnat d’Espagne. Le Portugais Cristiano Ronaldo, devenu le joueur le plus cher de l’histoire pour 94 millions d’euros, a notamment été pris pour cible par des supporteurs de Dortmund qui l’ont sifflé copieusement à chacun de ses ballons. Du racisme anti-portugais.

Le premier sur passe de Kaka n’est pas mal, non plus…

19.08.09

Permalien 18:46:18, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Quelqu'un pourrait-il dire à Claude Puel qu'il n'est plus joueur professionnel ?

Je n’ai jamais vu Trapattoni, Capello ou Beckenbauer en short pour disputer un match d’entraînement avec leurs joueurs.
Quand on voit Claude Puel au milieu des Lyonnais lors d’une opposition d’entrainement, on croit que c’est un joueur parmi d’autres.
On lui dit “Bravo!” pour sa capacité à conserver un physique aussi impeccable mais d’un autre côté, il faut lui dire: “Papy arrête de faire de la résistance!” De fait, il n’a plus vingt ans.
Puel est toujours pro dans sa tête et ce n’est pas bon pour les joueurs de toujours voir l’entraîneur au coeur de l’action, fût-ce à l’entraînement.
Un coach c’est quelqu’un qui observe sur le bord de la touche, pour voir ce que fait Ederdon ou Bodmer.
Il n’a pas à se frotter à eux sans cesse.
Puel devrait avoir plus de recul.
On dirait qu’il cherche à tutoyer son effectif alors que tout dans son comportement austère évoque le vouvoiement.
L’ancien monégasque veut-il leur prouver qu’à 48 ans, il reste meilleur que ses milieux défensifs?
Le pire c’est que la presse diffuse les images de lui entrain d’essayer de feinter une partie des ses troupes.
C’est quasiment lui la star !
Quand la page est tournée, il faut passer à autre chose.
A force de ne pas tourner les pages, on n’écrit pas d’histoire.
Et l’histoire de Puel à Lyon est loin d’être écrite.

Lyon-Anderlecht (5-1). Lisandro, Gomis, Bastos, Pjanic… Lyon est loin d’être has been. Il reste le candidat N°1 au titre national. Question C1, il faut rester humble: le match contre les Belges n’était qu’un oral de rattrapage…

PS: Lyon en a mis cinq à Anderlecht, au stade Gerland, lors du match aller, tours préliminaires de la C1. (5-1)
Voilà ce qui s’appelle du travail bien fait. L’OL est donc en principe qualifié pour la C1, à moins de perdre 4-0 en Belgique, ce qui semble impossible fut la faiblesse des Bekges. Où est le grand Anderlecht ?

Permalien 11:34:47, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester U craint le voyage à Burnley, le promu affamé de conquêtes

Le but de Wade Elliott qui envoya Burnley des Play-off à la Premier League. 33 ans d’attente pour recevoir ce soir le grand voisin Manchester United…

Après 33 ans passés dans les divisions inférieures, Burnley a retrouvé l’élite du football anglais à Stoke City, avec une défaite (2-0) Le retour en Premier League du modeste club de la ville ouvrière de moins de 80 000 habitants, située à quelques kilomètres de Manchester, n’est pas pour autant manqué. La joie d’être revenu sur les hauteurs du foot anglais n’est pas retombée. Burnley se prépare à affronter ce 19 août le géant MU avec le désir de le voir tomber. C’est possible, tout est possible. Sinon, le football s’appellerait basket… Les matchs de ce niveau en Angleterre équivalent au match de Coupe de France, entre géant et petit poucet, comme si Lyon se rendait à Rouen.
Inconnu en France, Burnley, créé en 1882, fait partie des membres fondateurs du football professionnel en Angleterre à la fin du 19eme siècle. La première version de son stade (Turf Moor) remonte à 1888. Burnley a gagné le droit de retrouver le sommet du football, en s’imposant à Wembley, contre Sheffield United (1-0) devant plus de 90 000 spectateurs. Une promotion méritée pour ce groupe qui a disputé plus de soixante matchs pendant la saison. Une saison magnifique si l’on ajoute à cette promotion, une demi-finale de League Cup en s’offrant au passage Arsenal (2-0) et Chelsea au tirs au but avant de tomber face à Tottenham (6-4 sur l’ensemble des deux matchs). Un paradoxe pour un club qui possède l’un des plus petits budgets de la L2 anglaise.
La première arme de Burnley qui joue sans vedette est de se livrer à fond.
Sir Alex Ferguson appréhende la venue de MU à Turf Moor: “Ce sera leur premier match à la maison en Premier League depuis 33 ans !” a-t-il rappelé à ses joueurs. “On s’attend à une déferlante ! C’est difficile de jouer un promu qui vient de monter: il joue sur l’euphorie… Ils ont l’occasion de s’offrir le scalp d’un grand d’Europe et c’est nous dont il s’agit !” Ferguson espère que les Red Devils sauront faire jouer leur expérience pour se tirer des mauvaises situations. “Burnley vit une fantastique histoire” a dit l’Ecossais admiratif. “Je les ai vus l’an passé contre Arsenal. Ils avaient réellement bien joué.” Ferguson a tout fait pour que les Red Devils respectent leurs adversaires.
La montée à l’étage supérieur a permis à Burnley de recevoir une prime de 70 millions d’euros. De quoi permettre au coach Owen Doyle de renforcer un effectif qu’il juge limité: « Nous n’avons peut-être pas la quantité, mais nous avons la qualité pour réussir une bonne saison.”

Palmarès

Champion d’Angleterre 1921, 1960.
Champion d’Angleterre D2 : 1898, 1973.
Champion d’Angleterre D3 : 1982, 1942.
Champion d’Angleterre D4 : 1992.
Vainqueur de la FA Cup 1914.

Effectifs

Goals
Brian Jensen, Danemark
Diego Penny, Pérou

Défenseurs
Graham Alexander, Écosse
Steven Caldwell, Écosse
Christian Kalvenes, Norvège
Carke Carlisle, Angleterre
Tyrone Mears, Jamaïque
David Edgar, Canada
Richard Eckersley, ( prêté par Manchester United)
Stephen Jordan, Angleterre
Andre Bikey, Cameroun

Milieux
Chris Eagles, Angleterre
Wade Elliott, Angleterre
Kevin McDonald, Écosse
Joey Guðjónsson, Islande
Remco Van der Schaaf, Hollande
Chris McCann, Irlande

Attaquants
Ade Akinbiyi, Nigeria
Martin Paterson, Irlande du Nord
Robbie Blake, Angleterre
Steven Fletcher, Ecosse
Steven Thompson, Écosse

Entraîneur: Owen Coyle (43 ans) , Ecosse

Guardiola verrait bien Vidic dans le coeur de la défense centrale du Barça

Depuis quelques semaines, le FC Barcelone s’active sur le marché des transferts pour trouver un nouveau défenseur. Pour Pep Guardiola (le coach blaugrana) Nemanja Vidic, le roc de MU, fait figure de priorité.
Le Serbe de 27 ans n’est pas insensible aux sirènes catalanes. C’est ce qu’a révélé son agent: “Vidic serait ravi de jouer au Barça, puisque son rêve est de rejoindre la Liga. Nous devons analyser la situation, mais en restant réaliste, les choses s’annoncent compliquées pour l’instant. Après avoir perdu Cristiano Ronaldo et Carlos Tevez, ils n’ont pas envie de perdre une autre pièce importante de leur équipe".
Guardiola a déjà réussi à énerver Ferguson. C’est de bonne guerre…
Messi- pardon… Mais si Vidic partait au mercato d’hiver cela voudrait dire que MU se met en situation inconfortable et même très inconfortable. En raison de la Coupe du Monde 2010, le championnat anglais se termine plus tôt que d’habitude et il faudra donc être en forme, non pas en avril-mai mais en mars-avril… Et comme MU a l’habitude de carburer plutôt en avril-mai…

Quelques heures après avoir révélé le désir de Guardiola de voir Vidic au Barça, Paolo Fabbri, l’agent de Nemanja Vidic, a tempéré ses propos peu appréciés à Carrington et à Old Trafford: «Nemanja est heureux à Manchester. Si le FC Barcelone veut le recruter, c’est à Manchester United de prendre la décision»… A suivre. Le Barça va-t-il faire son marché à Old Trafford comme le Real Madrid qui est venu y chercher Heinze, Beckham, Van Nistelrooy et C. Ronaldo ?

18.08.09

Permalien 23:43:14, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Beckham voit rouge mais heureusement rate sa cible. Il est d'habitude plus habile en coup franc...

David Beckham est sorti de ses gongs contre Seattle Sounders, le 16 août. L’international anglais a été expulsé au bout de 17 minutes de jeu, après un violent tacle sur Peter Vagenas. Les deux jambes en avant, il a sauté sur celles de son advseraire, face à lui, qu’il a ratées heureusement. Sinon, c’était la double facture pour Wagenas.
Le “Pisse boy” n’a plus tête au soccer. Après avoir goûté au calcio de la Serie A, avec Kaka et Pirlo, il se demande s’il joue encore au football quand il va aux USA. Sa femme lui dit que oui, tant elle a besoin de faire chauffer la master card Gold dans les boutiques de fringues. Par contre, Bechkam n’en peut plus. Il est plein aux as mais s’ennuie ferme sur la pelouse. Lui qui a joué avec Cantona se retrouve aligné avec des pingouins qui n’ont de footballeur que le nom… Le soccer c’est le Canada Dry du ballon rond. Si Pelé n’est pas arrivé à le développer alors pensez un peu Beckham…
L’Anglais erre sur le pelouse, fait admirer ses tatouages aux bouffeurs de McDo et se demande pourquoi Berlusconi ne vient pas le chercher puisque le patron de l’AC Milan a vendu Kaka pour une fortune (65 M€). Il est vrai que Berlusconi a d’autres chattes à fouetter…
Beckham n’attend plus qu’une chose: les matchs internationaux, en espérant que Capello l’appelle. L’Italien compte sur “Becks” car question sponsoring le natif de Londres est une valeur marchande aux yeux des sponsors de l’équipe aux trois lions.
La rencontre de championnat de Major Soccer League du 16 août dernier opposait donc Les Los Angeles Galaxy aux Seattle Sounders. Genre Metz-Laval. Les Américains vous leur donnez une bouteille de Coke avec deux cornflakes et ils avalent n’importe quoi.
Conspué par la majeure partie du public, David Beckham a subitement perdu ses nerfs. Sur une perte de balle anodine, “Becks” a commis l’irréparable : un tacle assassin sur la cheville du milieu de terrain Peter Vagenas. La sanction est immédiate, carton rouge et renvoi aux vestiaires du numéro 23.
C’est dur d’être un Ken du football.
Pourvu que Cristiano Ronaldo ne finisse pas comme ça.
Un maillot blanc sur les épaules, genre celui du Real Madrid.
Blanc comme un fantôme du jeune espoir qu’il fut jadis à Old Trafford.
Depuis qu’il a quitté Ferguson, Beckham n’est plus qu’un joueur sur le déclin.
Ronaldo, bis repetita ?

Permalien 22:36:22, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Arsenal sur son petit nuage joue en plus avec la baraka

En tour préliminaire de la C1, Arsenal a gagné la première manche contre le Celtic Glasgow sans avoir besoin de jouer pied au plancher. Quand tout va, tout va bien ! Arsenal mange son pain blanc en ce début de saison. Ce n’est pas volé, après tous les revers essuyés par les Gunners depuis 2005.
Le 4-3-3 de Wenger semble la bonne solution. Walcott était blessé:

Almunia/
Clichy
Vermaelen
Gallas
Sagna/
Denilson
Song
Fabregas/
Archavine
Bendtner
Van Persie

Le match a tourné à l’avantage des Gunners à la 43e mn: coup franc pour Fabregas et les Gunners. Aux 30 mètres, l’Espagnol trouva le dos de Gallas, qui déviea le cuir au point de penalty et surprit Boruc. La sphère vint se loger dans le petit filet gauche du portier du Celtic… Arsenal joue avec la chance. Cela lui permet à Archavine de ne pas forcer son talent. Wenger a tiré le gros lot. Ce joueur respire le football à plein nez. Je le vois faire très mal à Manchester United car les Red Devils sont toujours admiratifs devant les virtuoses qu’ils laissent trop jouer parce qu’ils les respectent. MU n’a plus de policier, genre Stam ou Keane…

A la 71e mn. Sur, pour son premier ballon chaud, Diaby s’infiltre plein axe et sert Clichy sur sa gauche. Le centre du latéral gauche est fort au premier poteau et oblige le défenseur central Caldwell à dévier la sphère… dans son propre but ! Quand je vous disais qu’il y a des soirs où tout sourit. Il y a parfois même des années…

Le match retour aura lieu dans une semaine à l’Emirates Stadium. Un match de Gallas…

Résultats match aller du tour préliminaire de C1 2009-2010:

Sheriff Tiraspol 0 - 2 Olympiacos
FC Copenhague 1 - 0 Apoel Nicosie
Celtic Glasgow 0 - 2 Arsenal
FC Timisoara 0 - 2 Stuttgart
Sporting Portugal 2 - 2 Fiorentina

Football| Premier League

Sunderland 1 - 3 Chelsea (Ballack 51e mn, Lampard 60e mn (pen.), Deco 69e mn.) Chelsea est bien là aussi. La Premier League démarre fort…

Wigan 0 - 1 Wolverhampton

Permalien 10:35:59, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

L'OM adore consommer des entraîneurs et des présidents. Un appétit d'ogre !

Le charisme, la faconde, en un mot la tchatche de Pape Diouf se mariait à merveille à la truculence marseillaise. La froideur de l’actuel président de l’OM ne devrait pas faire long feu à l’OM, (vu l’impressionnante liste des pts de l’OM), malgrè la propagation dans la presse d’images de lui encerclé de palmiers pour faire gars du Sud. Deschamps aussi arrive dans un univers marseillais plein de sièges éjectables.

Liste des présidents depuis le monumental et sulfureux Marcel Leclerc. Lui au moins était Marseillais, très couleurs locales. Pas comme le parachuté Dassier, un “Titi” de la capitale, soit un ennemi héréditaire pour tous les Marseillais qui se respectent. Vous voyez Liverpool dirigé par un ancien de Manchester U ? L’OM a eu six présidents différents depuis 2000. Pourquoi la liste s’arrêterait-elle ? Si Dassier était Matt Busby on le saurait depuis longtemps…

Marcel Leclerc 1965-1972
René Gallian 1972-avr. 1974
Fernand Meric avr. 1974-mars 1977
Norbert D’Agostino mars 1977-1978
René Gallian 1978-1980
Christian Carlini 1980-avr. 1981
Hamlet Setta avr. 1981-juin 1981
Jean Carrieu 1981-avr. 1986
Bernard Tapie avr. 1986-déc. 1994
Pierre Cangioni déc. 1994-jan. 1995
Bernard Caïazzo jan. 1995-fév. 1995
Jean-Michel Ripa fév. 1995-juin 1995
Jean-Claude Gaudin juin 1995-juil. 1995
Jean-Claude Gaudin, Jean-Michel Roussier juil.1995-sept.1996
Robert Louis-Dreyfus 1996-sept. 2000
Yves Marchand 2000-nov. 2001
Robert Louis-Dreyfus nov. 2001-2002
Christophe Bouchet 2002-jan. 2005
Pape Diouf jan. 2005-2009
Jean-Claude Dassier 2009-

Listes des entraîneurs de l’OM depuis 1986. Nommé à la même date, Ferguson est toujours en place… Pendant ce temps, l’OM a connu une quarantaine de changements au poste d’entraîneur. Pourquoi cette comédien s’arrête-t-elle avec Deschamps? Voilà pourquoi l’OM n’est qu’un grand club qu’en France, car les médias ont besoin de l’OM pour vendre leur salade. Ce n’est pas la frigide OL qui va faire bander le public. On l’a vu dans un récent sondage: l’OM reste le club préféré des Français qui aiment mieux le floklore phocéen à la fadeur de la cité de Guignol:

1985-1986 žarko Olarević
1986-août 1988 Gérard Banide
août 1988-sept. 1990 Gérard Gili
sept. 1990-janv. 1991 Franz Beckenbauer
janv. 1991-juil. 1991 Raymond Goethals
juil. 1991-oct. 1991 Tomislav Ivić
oct.1991-1992 Raymond Goethals
juil.1992-nov.1992 Jean Fernandez
nov.1992-1993 Raymond Goethals
1993-déc. 1994 Marc Bourrier
déc. 1994 Gérard Gili
déc. 1994-juil. 1995 Henri Stambouli
janv. 1995-juil. 1995 Henri Stambouli, Luka Peruzović
juil. 1995-sept. 1995 Henri Stambouli
sept. 1995-1997 Gérard Gili
1997-nov. 1999 Rolland Courbis
nov. 1999- juil. 2000 Bernard Casoni
juil. 2000-nov. 2000 Abel Braga
nov. 2000 Albert Emon, Christophe Galtier
nov.2000-avr.2001 Javier Clemente
avr.2001-juil. 2001 Tomislav Ivić
juil.2001-août 2001 José Anigo
août 2001 Josip Skoblar, Marc Lévy
août 2001-nov. 2001 Tomislav Ivić
nov. 2001-déc. 2001 Zoran Vujović
déc. 2001-juillet 2002 Albert Emon
2002-janv. 2004 Alain Perrin
janv. 2004-nov. 2004 José Anigo
nov.2004 Albert Emon
Jean-Philippe Durand
nov.2004-2005 Philippe Troussier
2005-2006 Jean Fernandez
2006-sept. 2007 Albert Emon
sept. 2007-2009 Éric Gerets
juin. 2009 Didier Deschamps

Dans Paris Match(1) daté 13 août, on peut voir jongler le nouveau président de l’OM. Image arrêtée bien sûr. On imagine que sa série n’a pas dû excéder un ou deux jonglages. Il a un jeans pour faire jeune. Madame, elle, est avec de grosses lunettes noires, pas du tout tranquille de voir des paparazzi pénétrer son intimité qu’elle a mis tant d’années à protéger. Lui a une montre dont Julien Dray doit connaître la valeur, au centime d’euro prés. Le petit-fils porte un maillot mais pas celui de l’OM. Comment n’y ont-ils pas pensé ?
Quatre pages de communication basées sur du vent. L’ancien directeur de LCI qui a mis aux infos des femmes au look de call-girl, et l’ex directeur des infos de TF1 qui a viré PPDA pour mettre Laurence Solex (c’est comme échanger Ronaldo avec Luyindula), s’est laissé photographier dans sa maison du bassin d’Arcachon en famille, à la manière de Beckham. Cela sent le nouveau riche et pas l’ancien pauvre, comme disait Coluche. TF1, LCI… Deux chaînes qui lobotomisent les Français.
Olivier Echouafni - et heureusement- n’a jamais eu droit à ce traitement médiatique.
La médiatisation n’est que le fait de l’entregent. Les gens sans talent ont besoin de pouvoir.
Echouafni n’a pas besoin de pouvoir parce qu’il a du talent.
La discrétion d’Echouafni est plus émouvante que la fausse image du bonheur.
Les gens heureux vivent cachés, on le sait.
Là, on voit un grand-père entouré de ses petits-enfants. Que viennent-ils faire là-dedans? Qu’un homme aussi puissant médiatiquemet expose ses petits-enfants dans Match cela veut bien dire qu’il a besoin de se fabriquer une image. Ses petits-enfants pourront étaper leurs copains. Dire: “Pépé, il est connu !” Cela vaut le bébé de S. Royal donné jadis en pâture aux Français afin d’augmenter sa popularité.
Le reportage vante-t-il un artiste du football ? Rien de tout ça.
On voit le médiatisé avec un livre ? Il y a dicotomie ! Il n’a pas dû beaucoup regarder Vol de nuit de PPDA …
On le voit manger avec du jambon dans son “cellier aux étagères bien garnies". (Quelle faute de montrer tant d’aisance finanicère en pleine crise…) Le jambon c’est, sans doute, le symbole des fans de l’OM…
“Cette année, on laisse le pistolet au vestiaire", dit le nouveau président qui gagne 70 000 euros par mois, soit 20 000 de plus que son prédécesseur Pape Diouf. Il s’agit d’un racisme salarial.
Dominique Grimault a été nommé dans l’organigramme de l’OMtv par celui qui l’avait viré de TF1.
Mieux vaut finir SDF que de recevoir le moindre euros de quelqu’un qui vous a auparavant évincé, bien que l’argent qu’il donne est celui de la famille Dreyfus qui conserve la danseuse de RLD.
Jusqu’à quelle nouvelle crise ?

:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p
Fernandel (1903-1971). Voilà un vrai fils de Marseille comme je les aime. L’authentique méridional est un écorché vif, comme Fernandel. Loin du cliché du comique ou de l’idiot plein de pastis ou de shit. [A la fin de cette divine interprétation, on voit dans le public G. Guétary, et à sa droite, Françoise Rosay, une de mes comédiennes fétiches, loin des poupées gonflantes actuelles.] Françoise Rosay (1891-1974) et Fernandel avait joué ensemble, entre autres, dans Le Rosier de Madame Husson (1932) et dans L’Auberge rouge (1951. Je ne suis pas passéiste. J’ai de la mémoire, au contraire de beaucoup de flemmards du cerveau. Fernandel et Rosay morts sont plus vivants que bon nombre de gens dont le coeur bat tout en ayant l’âme morte.


(1) Dans le corps du papier, on lit: “Le nouveau président, ce n’est pas un marrant…, lâche un Niçois convertit à l’OM.” Autant je conçois que l’on puisse vibrer en même temps pour un club Français et pour le Barça ou l’AC Milan ou je ne sais quoi(vu la faiblesse du football de nos clubs), autant être né à Nice et supporter l’OM me semble incompatible. “Niçois” ne veut peut-être pas dire né à Nice: des “Niçois” ne font qu’y habiter. Quand on est allé au Ray enfant on ne peut pas aimer le vélodrome. Etre Niçois et aimer l’OM c’est se renier. (Idem pour l’ASSE et l’OL, ou Lille et Lens, ainsi de suite). Le foot est une affaire de passion, d’exagération, d’identité, de clan… Un fan n’est pas un pro qui change sans cesse de club. Je ne connais aucun Niçois qui aime plus l’OM que l’OGCNice. J’aimerais bien que l’on m’en présente un. On m’a souvent dit que le journal local de Nice était plein de fans de l’OM. Ces écrivassiers parle-t-il le Nissart comme moi ? Et si des Niçois sont pour l’OM, il ne vont plus savoir où il habite quand ils verront le Gym dans un écrin à sa mesure: celle du premier rôle qui était le sien dans les années 1950, bien avant l’invention de la C1. Nice a battu le grand Real Madrid au Ray. Cela pourrait se reproduire d’ici peu, dans la plaine du Var…

Permalien 09:11:32, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Les clubs s'exportent à l'heure de la télévision toile d'araignée...

Depuis que Manchester United est le club n°1 dans le coeur des Asiatiques, tous les clubs européens rêvent d’atteindre la popularité des Red Devils. Les Italiens ont imité les Anglais avec la finale de la Super Coupe d’Italie 2009, disputée à Pékin, le 8 août…

Les Romains de la Lazio, avec le Suisse Stefan Lichtsteiner - qui a fini la rencontre avec un bandage à la tête, suite à une collision avec un adversaire- ont battu l’Inter Milan 2-1. Matuzalem (63e mn) et Rocchi (66e mn) se faufilèrent dans la défense du champion en titre qui n’a pu que réduire le score grâce à sa nouvelle recrue Eto’o (78e mn).
Devant 65 000 spectateurs dans le fameux nid d’oiseau, la Lazio a conquis sa troisième Super Coupe, après 1998 et 2000. Bien que battu, l’Inter a laissé une meilleure impression de groupe. Les Milanais ont manqué d’efficacité, ratant l’égalisation deux fois en fin de rencontre par Eto’o et Suazo.
Stefan Lichtsteiner a disputé l’intégralité de la rencontre. Il a cependant fini le match avec un bandage à la tête, suite à une collision avec un adversaire.
Le football s’exporte au bout du monde pour des raison commerciales mais est-bien raisonnable de couper un club de son public ? Les fans romains et milanais ont été privé de leur drogue visuelle. Idem pour le football français qui a organisé le Trophée des champions à Montréal. Cette exportation est assez grotesque quand on sait que les matchs sont télévisés ! Qu’un match se déroule à Pékin ou à Rome, ses images parviennent toujours dans nos téléviseurs, chez nous, qu’on habite Nice, Paris ou Los Angeles…

Isolés des leurs, les joueurs de la Lazio et de l’Inter se la sont coulés douce à Pékin… Après le match, ils claquèrent 8 000 euros- service compris- en boisson. Je ne sais pas s’ils ont descendu du bon vin ou de la vinasse infâme. Quand le vin est très bon, la qualité empêche la quantité, vu les prix…

Permalien 08:45:28, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Javier Saviola, 28 ans, n'a jamais pu assumer le rôle de virtuose

Les médias qui ont besoin de leader mettent en épingle des joueurs puis les laissent tomber comme des vieilles chaussettes: ils font la même chose avec les jeunes comédiennes. Besoin de chair fraîche…
Désormais, les clubs font la même chose: ils transfèrent des joueurs à la mode soudaine pour vendre des maillots, attirer un public qui n’y comprend rien au ballon. Qui veulent voir celui dont la presse parle, celui qui a des tatouages, celui qui sort avec machine… On est loin du football.
Certains réussissent: tel Cristiano Ronaldo, parce qu’ils trouvent le bon entraîneur. Même si CR9 connaissait une longue traversée du désert, il aura connu le sommet.
Ce ne fut pas le cas de Javier Saviola, traité en dieu vivant puis jeté aux orties…
Le nouveau Madrilène, Benzema, aurait-il le destin héroïque de Ronaldo II ou le futur d’un maudit, comme Saviola qui a traîné son âme en peine au Real ?
Personne ne le sait. Ce n’est pas les louanges de la presse française qui vont construitre la carrière madrilène du Français.
Vainqueur de la Coupe du monde 2001, des moins de 20 ans, Javier Saviola (né en 1981) fut comparé à Maradona. Sa photo était dans les journaux du monde entier. On criait au génie interplanétaire !
Pourtant six ans après, l’Argentin était sur le banc du Real Madrid, dans l’indifférence générale.
Doué, l’attaquant ricocha de club en club sans jamais parvenir à s’imposer.
C’est dire que le talent ne suffit pas. Sans mental, personne ne parvient à s’exprimer. Dans n’importe quel domaine. Certains joueurs se laissent démonter par la critique. Que pèse la remarque d’un dégénéré des tribunes face à un beau contrôle en pleine course ? Rien. Les tribunes sont des niches à ratés. Le football est sur le terrain. Seuls les acteurs sont les joueurs. Les spectateurs qui hurlent des insanités, eux, ne sont que des voyeurs qui ne prennent aucun risque. Ils viennent au stade chercher la lumière qu’ils n’ont pas. Chez eux la lumière, elle n’est mise en évidence que le soir quand ils actionnent l’interrupteur de leur chambre, chez papa maman. Saviola aurait dû penser à tout cela, au lieu de se laisser influencer par les sifflets d’imbéciles malheureux.

Parcours de Saviola:

1998-2001 CA River Plate 86 matchs(44 buts)
2001-2004 FC Barcelone 133 m. (58 b.)
2004-2005 AS Monaco (prêt) 41 m. 17 b.)
2005-2006 FC Séville (prêt) 36 m.(11 b.)
2006-2007 FC Barcelone 24 m.(10 b.)
2007-2009 Real Madrid 8 m.(1 b.)
2009… Benfica

Malgrè un nombre élevé de buts, il ne s’imposa pas au Barça. Il y avait toujours quelqu’un pour lui reprocher quelque chose. Depuis, il était sur un chemin d’errance. Il fut pourtant meilleur joueur sud-américain à 18 ans.
Au Real, il fut barré par l’Historique Raul. Et par Van Nistelrooy quand il n’est pas blessé.
Le footballeur est fragile.
Il faut trouver la bonne équipe, ne pas rater les matchs clés, savoir se faire aimer…
Tout ça est très complexe.
Il faut laisser s’épanouir les joueurs.
Ferguson a su mettre en évidence les qualités de Scholes et Giggs.
Saviola sait trop reposer sur ses lauriers.
Regardez Nasri. Depuis ses deux buts contre Manchester United, c’est une ombre sur crampons.
Zidane, lui, a eu besoin de l’équipe de France pour s’affirmer.
Pour devenir un très grand joueur, il faut vraiement un mental aussi grand que la technique.
N’oublions pas Saviola qui va cherche à se relancer à Benfica, svp.
En 2001, il avait été transféré de River Plate à Barcelone, pour 35 M€. La même somme déboursée par le Real Madrid pour faire venir Benzema de Lyon…

Permalien 07:37:42, Catégories: BRUITS DE VESTIAIRES, GRAND MONSIEUR  

Et si demain les équipes nationales intégraient les étrangers comme le font les clubs ?

Le Brésilien Zico a joué au Japon avant d’entraîner le Japon. Cela n’a dérangé personne…

Ecrivant ce post, je ne savais pas que Manuel Almunia pouvait devenir Anglais après cinq ans passés au Royaume-Uni. Alerté de cette éventualité, Fabio Capello, le sélectionneur italien de l’Angleterre a déclaré: “Pour c’est un Espagnol!” Il ne peut pas jouer pour le maillot aux trois lions… Capello oublie qu’il est Italien! Sa nommination représente une extraordinaire ouverture d’esprit de la part des insulaires sujets de la Reine.

Encore un petit effort et on y arrivera.
Le Brésilien Zico a écrasé une larme lors de l’hymne Brésilien juste avant Brésil-Japon. Il était alors le sélectionneur du Japon…
Le Roumain Stefan Kovacs relança le football français avant de passer le témoin à Hidalgo.
Des joueurs ont déjà jouer pour deux pays: tel Altafini pour le Brésil et l’Italie.
Dans les clubs, on voit que l’identité locale est bafouée sans cesse. Wenger a réussi l’exploit d’aligner à Arsenal, un onze de départ sans aucun Anglais !
Personne ne se plaint à Londres que Chelsea soit alimenter financièrement par un oligarque russe.
Depuis cent ans les Tricolores ont été défendus par des joueurs d’origine étrangère: Ben Barek, Kopa, Piantoni, Platini, Amoros, Zidane…
Pourquoi l’Italie ou l’Espagne ne seraient-elles pas représentées par des étrangers ?
On dit bien le “Marseillais Baby Koné” alors qu’il est né en Côte d’Ivoire.
Quand Lyon gagnait avec Juninho aucun Lyonnais ne se plaignait que le virtuose ne fût pas né à Lyon.
J’aimerais bien voir Messi jouait en équipe de France.
Si la France gagne la Coupe du Monde 2022 avec 4 Italiens, 3 Brésiliens, 2 Français et 2 Espagnols, je ne vois pas ce qui serait choquant.
Cela serait même fabuleux.
Les films français ne sont pas garantis 100 % Français. Heureusement, sinon que de navets !
Le cosmopolitisme fait peur aux intolérants de toutes sortes.
Je connais des Portugais naturalisés Français plus Français que le pire nationaliste hexagonal.
Les étrangers en équipe nationale reste un tabou quand tous les clubs s’arrachent les joueurs de toutes les nationalités.

17.08.09

Permalien 20:15:03, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB  

Le capitaine des Bleus, Henry, a refusé le stage d' Iles Féroe-France mais a joué contre Bilbao, quatre jours après, et tout le monde trouve ça normal. Voici la preuve que le public est totalement manipulé par les médias.

Henry s’est bien moqué des Français: le mercredi, il a mal aux tendons et refuse de venir à Clairefontaine et quelques jours après il court comme un lapin sous le maillot du Barça. Les fans des Bleus ont été pris pour une bande de charlots par “Titi".
Depuis le 1er avril 2009 (FRANCE 1-0 LITUANIE), celui qui porte le brassard de capitaine refuse de jouer en Equipe de France. Il a fait l’impasse sur 3 matchs (2 juin 2009/ FRANCE 0-1 NIGERIA; 5 juin / FRANCE 1-0 TURQUIE et 12 août/ ILES FEROE 0-1 FRANCE) pour se réserver exclusivement à Barcelone. Et pourquoi Gourcuff ne fait pas pareil, à Bordeaux ? Et Evra, pourquoi ne se réserve-t-il pas à Manchester United ?
Tout le monde n’est pas sur le même pied d’égalité: en France, on vire Cantona, on vire Pires, on vire Trezeguet, on vire Giuly mais on se met à genoux devant Henry. Pas étonnant qu’il soit le meilleur buteur. Il peut jouer jusqu’à 40 ans. Les Bleus sont mis à sa disposition et non pas le contraire…
C’était mieux de dire, je fais l’impasse sur ses trois matchs que de jouer du pipeau.

Bilbao 1 - FC Barcelona 2 (Final Supercopa IDA) - 16/8/09

Le FC Barcelone effectua sa première sortie officielle de la saison à l’occasion du match aller de la Super Coupe d’Espagne sur le terrain de l’Athletic Bilbao. Forfait avec l’équipe de France contre les Féroé, Thierry Henry ne ressentit plus de douleurs au tendon d’Achille et intègra le groupe concocté par Pep Guardiola.

Le premier match officiel de la saison des Catalans aura permis de mettre en lumière le jeune Pedro Rodriguez Ledesmales (22 ans).

Pour le match aller de la Supercoupe d’Espagne face à l’Athletic Bilbao (victoire 2-1), Pep Guardiola fut privé de Lionel Messi, souffrant d’une inflammation aux adducteurs de la jambe gauche, et de Zlatan Ibrahimovic, opéré à une main. Mais cela n’a pas empêché le technicien espagnol de débaler son précieux 4-3-3 en positionnant Pedro, dit Pedrito, en attaque aux côtés de Bojan et Henry. Une titularisation étonnante mais ultra efficace. Une passe décisive pour Xavi et l’égalisation barcelonaise (59e, 1-1), et un but en prime pour le joueur de 22 ans (68e, 2-1).

Henry a préféré jouer le super Coupe d’Espagne que d’essayer de qualifier la France pour 2010… Belle mentalité! L’intouchable bénéficie d’un statut spécial chez les Bleus: il peut faire ce qu’il veut quand il veut. Tout simplement parce qu’il représente les joueurs issus de l’institut national du football de Clairefontaine; autrement dit un enfant de la FFF dès le berceau. Critiquer Henry c’est donc critiquer la FFF, d’où le fait que la FFF ferme les yeux sur tout ce qu’il fait.
Henry ne s’est même pas déplacé auprès du service médical des Bleus pour faire constater sa blessure aux tendons… Bravo ! Il a économisé un voyage d’avion, a quasiment dit Domenech. Henry choisit les matchs qu’il veut ou pas jouer en équipe de France.
Henry a préféré rester chez son employeur qui le paie grassement (le Barça) plutôt que de venir faire encore un match avec la sélection nationale qui ne lui sert que de vitrine international. Il en a besoin pour une question de lisibilité auprès de ses sponsors.
Un joueur dit grand se doit d’être international sinon il est ridicule au milieu la galaxie d’internationaux qu’il fréquente aux entraînements.
Etant surprotégé par la FFF et les médias hexagonaux tous à son service, Henry est parvenu à faire ce dont Wenger a toujours rêvé: que les joueurs décident les matchs internationaux qui méritent ou pas d’être joués.
Pas celui des Iles Féroé.

PS: Vous remarquerez que j’use quelques fois de :p et autres :. ou :crazy:. J’ai noté que la nouvelle maquette de l’Equipe Magazine utilise à présent l’effet stabilo. C’est pour faciliter la lecture à ceux qui cherchent les pages à colorier.

Permalien 18:26:30, Catégories: GRAND MONSIEUR  

73 ans après. A Berlin, Bolt règne après Owens

“Ma journée parfaite, c’est de ne rester à la maison et ne rien faire, dormir et jouer aux jeux vidéos", a déclaré Bolt qui est bien un garçon de son temps. Sauf que c’est un des plus grands champions de tous les temps et non pas un veau humain vautré dans le living parental comme dans de ces contemporains rivés à Secret Story. Ce qu’il ne dit pas c’est qu’il a un mental à couper l’acier rien qu’en le regardant.
Son hymne à la paresse renvoie à Baudelaire qui parlait de la “féconde paresse” et à Owens, himself. Quand j’ai fait mes travaux d’Hercule pour écrire mon livre référence sur les J.O. (eh! oui…), je suis tombé sur cette déclaration d’Owens: “Avant une course, il ne faut pas marcher. Il faut marcher le moins possible pour gagner des sprints. Mon rêve serait qu’on me conduise sur une civière jusqu’à la ligne de départ. Mon influx musculaire serait alors à son comble!” Bolt fait comme Owens sans le savoir!

Aux JO 1936 de Berlin, Owens court le 100 m en 10″ 3.

Aux championnats du monde 2009 à Berlin, Bolt court le 100 m en 9″58

Je vous signale que jamais personne n’évoque le dopage dans le cas de Bolt.
Quand Armstrong grimpe le Ventoux, tous les vampires sont autour de lui.
Quand Bolt court, il n’y a pas de Dracula à sa suite.
A propos de Bolt on parle “de génie comme Mozart en musique".
Comparer le génie cérébral à la biomécanique. Et puis quoi encore !
Bolt est un show-man. Ce que n’est pas Lance Armstrong.
Chacun son caractère. Lance n’est pas du genre à faire le gugusse devant l’objectif.
Si Mozart avait envoyé valser les médias actuels on le comparerait à Richard Clayderman, le Gasquet de la musique.

Franck Ribéry ne sait plus sur quel pied danser

Ribéry est fin prêt pour enregistrer la chanson de Marcel Zanini.

“Je n’ai jamais dit que je voulais partir au Real Madrid. Si j’avais voulu partir, je l’aurais annoncé. Ce qui me dérange, c’est que je n’ai jamais parlé", a déclaré Ribéry qui n’a pas froid aux yeux. Il est fort pour fasifier la vérité. On l’y encourage quand on voit la photo en Une de l’Equipe Mag du 15 août. La photo entièrement trafiquée par les effets de lumière, le flou et la retouche, nous montre un Ribéry qui n’a rien à voir avec le réalité. Où sont ses cicatrices qui font sa particularité ? Envolées par enchantement ! Quand on retouche les poignets d’amour de Sarkozy cela fait une affaire d’Etat… Là, on a retouché la photo du joueur comme s’il était Sharon Stone. Avec ce système, il va bientôt ressembler à G. Clooney.
Pour ce qui est de son transfert au Real, il avait dit début juillet: “C’est décidé, j’ai envie de partir. Ce sera le Real ou rien.” On le sait, Ribéry n’est pas à un bobard près. On l’a vu raconter tout et son contraire quand il était à l’OM où un jour, il disait blanc et le lendemain, noir.
“Maintenant, je ne peux pas empêcher des clubs de faire des offres. D’ailleurs, il n’y avait pas que le Real. Il y avait aussi Barcelone, Manchester United et Chelsea, a-t-il confirmé. Ce que je peux leur dire, c’est que je suis aujourd’hui toujours au Bayern. Et les portes sont vraiment fermées. Mes dirigeants veulent vraiment que je reste.”
Ribéry est obligé de dire cela en début de saison.
Remplaçant face au Werder Brême la veille (1-1), lors de la deuxième journée de Bundesliga, le milieu de terrain des Bleus est entré en jeu et a apporté sa percussion habituelle. Louis van Gaal(entraîneur) en a besoin pour relancer son équipe, qui reste sur deux résultats nuls.
On a eu droit à tous les épisodes pour alimenter la chronique l’été:
1/ “Ribéry arrive au Real", mais il n’y va pas au contraire de Kaka, C.Ronaldo et Benzema.
2/ “Ribéry doit tout au Bayern sans lequel il ne serait rien", s’emballa Beckenbauer.
3/ “Ribéry est un grand pro", reprisent en choeur ses dirigeants pour le défendre.
4/ “J’ai eu tort de parler. Ribéry n’a pas de racines allemandes. Il n’est pas d’ici mais il vaut 94 M€". Par ici, les euros se ravise Beckenbauer qui lui non plus n’a pas peur d’être ridicule.
De son côté, le président maguignon du Real Madrid est prêt a échanger Ribéry contre 30 millions d’euros plus Wesley Sneijder, Rafael van der Vaart et Arjen Robben. Le football est vraiment devenu un grand cirque. Echanger un joueur contre deux ou trois autres. C’est le marché des esclaves dorés. Chacun des trois footballeurs dans la balance est loin d’être un minable.

Palmarès de Ribéry, 26 ans, à part le Bayern, rien que des miettes:

Avec Galatasaray
Coupe de Turquie en 2005

Avec l’Olympique de Marseille
Coupe Intertoto en 2005 et 2006

Avec le Bayern Munich
Champion d’Allemagne en 2008
Coupe d’Allemagne en 2008
Coupe de la Ligue en 2007

Ribéry a-t-il gagné la C1, comme Ronaldo ?
Ribéry a-t-il gagné la C1 et la Coupe du Monde comme Kaka ?
Il a tout à prouver.
Ce n’est pas deux buts contr la Lituanie qui font les grands joueurs.
Raymond Kopa n’a perdu qu’un seul match en trois ans au Real Madrid.
Si Ribéry est un grand joueur alors Kopa fut un dieu vivant. Et c’est vrai qu’il en fut un.
En plus d’être un superbe joueur, Kopa était un leader.
En 2009, Ribéry est un bon joueur qui apporte de la vitesse. Il a de l’explosité qui dynamise une équipe. C’est déjà beaucoup. De là à le comparer à Platini, Zidane, Maradona ou Cruyff, il faut se calmer.
Son agent, les médias et tout ce qui va avec, ont besoin de créer des locomotives pour faire tourner la machine.
Regarder, en rugby: on nous présente Chabal comme si c’était le Facchetti du rugby !
Quand il n’avait pas le look préhistorique personne n’a jamais parlé de Chabal.
Ribéry n’est pas aussi surfait que le rugbyman. C’est un authentique talent avec de réels qualité.
C’est de surcroît un créateur et non pas un bucheron des pelouses bon qu’à casser le jeu des autres, tel Didier Deschamps jadis. L’actuel entraîneur de l’OM pourrait faire don de ses membres inférieurx au Musée des sports pour que l’on y exposât les plus beaux pieds carrés des Bleus. Dire que Paul Scholes joue au même poste que D.D. : l’Anglais enraye des millers d’attaques comme le Français, mais en plus, il marque des buts décisifs….

Permalien 11:36:31, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Dani Jarque (1983-2009) est mort épuisé par le football. En France, Nice- Rennes a été joué en pleine chaleur sous le diktat de l'idiot-visuel. Ce fut au péril de la santé des joueurs....

Dani Jarque est mort d’une crise cardiaque, dit-on.
Sans même faire planer le doute du dopage, il est évident que les matchs à répétions sont la cause de sa mort.
Sous les maillots, il y a des hommes.
Les stades ne sont pas des consoles de jeu.
Nice-Rennes à la télé ce n’est pas de la Nitendo…

Finalement, Henry et Vieira ont raison: il vaut mieux faire l’impasse sur certains matchs plutôt que crever à cause du football, au mépris des décideurs de l’idiot-visuel.

Permalien 11:22:31, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

Manchester United a une défense sinistrée à cause des cadences infernales imposées par l'économie dominante...

Malgré les apparences, Vidic n’est pas un repos. Actuellement, il est blessé car il joue trop, alors que MU a besoin de lui. Et aussi la Serbie pour battre les Bleus de Domenech qui veulent aller à la Coupe du Monde 2010, à la place desz Serbes…

Malgré la victoire de ses joueurs face à Birmingham (1-0), Manchester United faire face à une hécatombe dans le secteur défensif. Sir Ferguson va devoir inventer une nouvelle défense pour éviter de grande désillusion:

-Rio Ferdinand souffre d’un problème à la cuisse et va passer des examens complémentaires pour déterminer la nature de la blessure.
-Nemanja Vidic a quant à lui repris le chemin de l’entraînement mais ne devrait pas être complètement opérationnel d’ici une semaine.
-Le Nord-irlandais de 21 ans, Jonny Evans, a fait une rechute et se retrouve de nouveau indisponible.
-Gary Neville, peu épargné par les blessures, vient tout juste d’entamer sa reprise.
-Le latéral droit brésilien Rafael est toujours sur la touche après s’être déboité l’épaule.

Voilà ce qui arrive quand on fait des tournées pendant la trève.
Le football moderne demande trop aux joueurs.
Il n’y a plus de plage de repos.

Matchs de MU au début de la saison:

16 August/ UNITED V Birmingham H 1 - 0

19 August/ Burnley V UNITED

22 August/ Wigan V UNITED

29 August/ UNITED V Arsenal

Toutes les équipes sont soumises à ce rythme infernal. Quatre matchs en 13 jours. C’est inhumain.
Je suis totalement opposé au football spectacle. Seul l’aspect sportif m’interesse.
Les joueurs surpayés sont des esclaves de l’idiot-visuel…
Il faut que les gens voient dans leur salon MU, Arsenal ou Nice.
Hier, Nice a joué à un horaire scandaleux pour les organismes.

Permalien 10:06:14, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Jorge Nuno Pinto da Costa engrange des euros mais va-t-il pouvoir maintenir son club au sommet alors qu'il l'amoindrit sans cesse ?

Le but (talonnade) de Madjer lors de la finale de la Champions league 1986-1987, à Vienne. But légendaire de l’algérien Rabah Madjer, contre le Bayern Munich (2-1). Ce fut le début de la légende.

300 millions d’Euros a encaissé le FC Porto grâce à la vente des ses joueurs phares, depuis ces dernières années !
Le Futebol Clube de Porto est un club qui sert de pourvoyeur de talents aux autres grands clubs européens qui viennent y chercher la perle rare. Avec un budget inférieur aux plus grosses écuries française, ce club a des résultats exceptionnels. Un peu comme le PSV Eindhoven.
C’est un plus grand club que Arsenal et Manchester City tout simplement parce que Porto a gagné deux Coupes d’Europes des clubs champions, soit la C1:
1987 avec à sa tête Artur Jorge.
2004 sous la direction technique de José Mourinho.
On le voit, Porto est dirigé de main de maître par des hommes qui connaissent admirablement le football.
Les simples arrivistes et opportunistes n’y ont pas droit de cité.
Depuis le début des années 1970, seuls deux présidents y ont exercé:
-1972-82 : Dr. Américo Gomes de Sá
-1982- :Jorge Nuno Pinto da Costa
Porto aime dénicher des jeunes joueurs et les former. Ou relancer de bons joueurs oubliés. Une double attitude que partage aussi Man United.
Cependant le club va-t-il éternellement pouvoir se passer de ses meilleurs éléments ?

Liste des plus gros transferts en partance de Porto:

Anderson : transféré pour 30 millions d’euros à Manchester United.
Pepe : transféré pour 30 millions d’euros au Real Madrid.
Ricardo Carvalho : transféré pour 30 millions d’euros au Chelsea FC.
Lisandro Lopez : transféré pour 24 millions d’euros à l’Olympique Lyonnais.
Bosingwa : transféré pour 20.5 millions d’euro au Chelsea FC.
Paulo Ferreira : transféré pour 20 millions d’euros au Chelsea FC.
Ricardo Quaresma : transféré pour 24 millions d’euros à l’Inter de Milan.
Lucho Gonzalez : transféré pour 18 millions d’euros à l’Olympique de Marseille (potentiellement 24 millions suivant les résultats du club phocéen).
Maniche : transféré pour 16 millions d’euros au Dynamo de Moscou.
Deco : transféré au FC Barcelone pour 21 millions d’euros.
Jardel : transféré pour 15 millions d’euros à Galatasaray.
Cissokho: transféré pour 15 millions d’euros à Lyon.
Zahovic : transféré pour 13.5 millions d’euros à l’Olympiakos le Pirée.
Jorge Andrade : transféré pour 13 millions d’euros au Deportivo la Corogne.
Yourkas Seitaridis : transféré pour 10 millions d’euros au Dynamo de Moscou.
Hélder Postiga : transféré pour 9 millions d’euros à Tottenham.
Derlei : transféré pour 8 millions d’euros au Dynamo de Moscou.
Diego : transféré pour 6 millions d’euro au Werder de Brême.

Le 16 août, Paços de Ferreira et FC Porto ont fair 1-1 pour la première journée de championnat.
Ricardo a marqué dès la 11ème minute pour le Paços de Ferreira.
Le FC Porto a raté de nombreuses occasions.
Fait marquant: Hulk a reçu deux cartons jaunes qui ont entrainé son expulsion à la 55ème minute.
Il a fallu attendre la 78ème minute du match pour que Falcao marque le but d’égalisation pour le FC Porto.

Hulk et Bruno Alves font rêver les grands clubs européens. Ils ne devraient pas faire de vieux os à Porto qui pour l’heure a besoin d’eux pour sauver les meubles mais ces deux joueurs n’ont pas apprécié voir partir au mercato, Lucho Gonzalez, Lisandro et Aly Cissokho…

Arsenal cartonne, Manchester U assure, et Liverpool perd.

La démonstration d’Arsenal à Everton, 6-1. Il y a des jours où il fait bon être fan des Gunners. Dès le 29 août aura lieu Man U-Arsenal… MU sera-t-il prêt ou Arsenal est en forme trop tôt, comme d’habitude ? Trois petits tours et puis s’en vont.

Arsenal a bien débuté la saison à l’extérieur, par un 1-6 à Everton ! Pour les journalistes basés à Londres et qui sont pour les Gunners c’est Byzance ! Faut dire que la presse anglaise est moins faux-cul que tous les écrivassiers français qui se la jouent objectif alors qu’ils ont leur équipe fétiche. Le journalisme engagé fait peur car lorsque vous abattez vos cartes vous heurtez ceux qui ne partagent pas vos vues et donc vos les perdez en tant que lecteurs. Philippe Soupault a été viré d’un journal car en disant que la guerre allait éclater, les ventes baissaient chaque jour davantage…
Lverpool est tombé à Tottenham et Manchester U a gagné son premier match de championnat, orphelin de C. Ronaldo et de Tevez.
Tout ça ne veut rien dire du tout.
En Angleterre, le championnat se joue en avril-mai. C’est la qu’il faut être au top. Vous connaissez l’histoire du lièvre et de la tortue ?
Partir à fond la caisse est une bonne chose pour le moral. Arsenal a eu 100 % de réussite. Cela arrive parfois. Ils ont été aidés par la défense perméable d’Everton dont la cage est gardée par Tim Horward, le quelconque gardien américain qui fut une vraie passoire à MU. Quand on songe que ce goal avait piqué le place de Barthez à MU ! Faut-il Ferguson ait vraiment un problème avec le poste de gardien…
Les Gunners ont fait parler la foudre par Denílson (25’), Vermaelen (36’), Gallas (40’), Fábregas (47’et 69’), da Silva (88’). Le plus étincellant a été Arshavin qui a de la lumière au bout des chaussures. Il est trop bon pour être à Arsenal.:p
Arsenal avait un besoin vital de ce genre de score fleuve pour dire: “On n’est pas mort! On est encore là…”
A Old Trafford, MU a joué avec les anciens Scholes et Giggs. Faut le faire ! C’est peut-être un peu trop d’aligner deux monuments en même temps… Et Macheda ? Faudrait qu’on le voit un peu plus.
Et Tosic ? Faut pas le réserver à la réserve…
Les observateurs estiment que Ferguson privigégie la notion d’équipe aux individualités. C’est une méconnaissance absolue de dire cela. S’il n’a pas pris les joueurs qu’il voulait c’est qu’il n’a pas pu: il attendait Benzema ou Ribéry. Chou blanc! Il voudrait Sergio Agüero mais cela ne se fait pas…
Certes, il a transféré Ronaldo car “il se croyait plus important que MU…”
Cependant, Ronaldo apportait de la fantaisie réfléchie qui n’existe plus pour l’heure à O.T.
Il était aussi très précis dans ses passes.
Valencia a un football trop téléphoné. Pour l’instant.
Nani, fait de très belles choses mais il encore trop fragile dans les duels.
Tel n’est pas le cas de Rooney, vrai bison lâché dans une arène.

Notes des Red Devils:

Foster. 9. A fait un “gros” match. Empêcha l’égalisaton
Fabio. 6. Ose mais parfois met en péril par son football trop offensif.
O’Shea. 7. La détermination
Evans. 6. Sorti sur bessure. Puis Brown. Correct.
Evra 8. Encore un beau match, plein.
Valencia 5. Trop désordonné. Pas encore en osmose avec l’équipe.
Scholes 7. A tenté plusieurs tirs en dehors de la surface, sans succès. A fait de difficiles passes. On n’en voit presque plus comme ça.
Fletcher. 7. La rigueur qui a manqué à MU contre le Barça.
Nani. 6. Très en verve puis s’est éteint comme d’habitude. Puis Giggs. 7. Parvint à faire oublier son état civil.
Rooney 10. Le but, et aussi un caviar de la poitrine que Owen n’a pas su transformer en but.
Berbatov. 6. Manque juste un ou deux centimètres de précision dans ses grands matchs. Puis Owen. N’a pas su ajuster le gardien d’en face. Un Ballon d’or doit envoyer ce genre de ballon au fond des filets…

Entraîneur Ferguson: 7. En rodage 2010…

Remplaçants non utlisés :

29 Kuszczak
8 Anderson
28 Gibson
30 De Laet

Le but de Rooney face à Birmingham.

Résultats de la première journée de la Premier League

Chelsea 2 - 1 Hull City
Aston Villa 0 - 2 Wigan
Blackburn 0 - 2 Manchester City
Bolton 0 - 1 Sunderland
Portsmouth 0 - 1 Fulham
Stoke City 2 - 0 Burnley
Wolverhampton 0 - 2 West Ham
Everton 1 - 6 Arsenal
Manchester United 1 - 0
Tottenham 2 - 1 Liverpool

15.08.09

La polémique autour de Benzema n'existe pas ...

Dès sa première apparition à San Bernabeu, Benzema a embrassé l’écusson du Real Madrid. Ce geste me dégoûte au plus haut point. S’il aime tant le Real qu’il devienne Espagnol et qu’il oublie les Bleus qui riment avec malheureux dès qu’on y est pas titulaire. Entre Henry qui ne vient pas à Clairfontaine comme les convenances l’exigent et Benzema qui boude, l’équipe de Domenech n’est pas un modèle de société. C’est à chacun pour soi!

Au nom de quoi Benzema serait-il titulaire d’office chez les Bleus?
Parce qu’il a été transféré au Real Madrid, hurlent ses fans dans les médias.
On le dit “mal-aimé” mais est-ce qu’il nous aime, lui ?
Certainement pas.
Je ne suis pas Lyonnais- heureusement, j’ai horreur de cette ville surtout l’été- mais quand j’ai vu Benzema bavassait sur l’écusson du Real lors de sa présentation devant trois pelés et deux tondus, cela m’a révulsé. (30 000 personnes à San Bernabeau, ce n’est pas grand chose…)
Je n’ai vu sourire Benzema que depuis son transfert au Real!
Sinon, il tire toujours la tronche.
Dire que Benzema est maltraité par Domenech est une fausse polémique.
Benzema n’a pas de passe-droit.
On dit qu’il est considéré comme la meilleure recrue du Real…
Il y a de quoi rire tout l’été.
Benzema n’a pas joué un seul match en Liga !
Cette polémique est une fumisrerie d’été. Un truc pour vendre sa salade.
L’Equipe doit moins se vendre sans Armstrong sur le Tour de France…
On prétend que si le Real a mis 35 M€ sur Benzema c’est la preuve qu’il n’est pas un bidon…
Si on se réfère à cette échelle de valeur, Benzema ne pèse rien à côté de C. Ronaldo (94 M€) et de Kaka (67M€)…
Soyons sérieux cette défense de Benzema est ridicule et risible.
Benzema est un bon joueur mais pas encore un grand joueur.
Le sera-t-il un jour ?
Avec l’entraîneur actuel du Real, j’en doute.
Je ne donne pas beaucoup d’avenir à Manuel Pellegrini.
C’est sans doute un PPH… (Passera pas l’hiver)
Wenger n’est pas fou.
S’il va à Madrid c’est pour visiter le Prado et non pas pour aller à la guillotine.
Benzema n’a rien prouvé dans un grand championnat. Ni sur le plan européen. Ainsi de suite.
La patron technique des Bleus c’est Yoan Gourcuff.
Ce n’est pas Benzema ni Ribéry.
Ribéry est explosif, centre bien, peut marquer ou faire marquer- c’est déjà beaucoup- mais il n’a pas d’emprise sur l’équipe comme l’a déjà eu Gourcuff, vrai cerveau.
Gourcuff n’a plus besoin de jouer à l’AC Milan pour démontrer qu’il sait très bien jouer au football.
Et sans nous faire subir ses humeurs.
Y en a marre des danseuses !
Pitié, pas de Chabal dans le Onze de France !
Domenech a très bien fait de lancer dans le grand bain Gourcuff et Gignac.
Domenech ne fait pas que des conneries.
Quand il s’en tient au foot, il peut assumer son rôle.
Il a donc sélectionné Gourcuff et Gignac.
En équipe de France, il ne faut pas se rater.
Zidane a réussi d’emblée son intégration chez les Bleus.
Platini aussi.
Benzema a toujours été quelconque, chez les Bleus.

Nous sommes tous des sélectionneurs; voici mon équipe de France :

Carrasso/ Puisque Lloris et Mandanda n’arrivent pas à se départager, voyons Carrasso.
Fanni. Sait monter et descendre à la vitesse grand V.
Gallas. La vigie.
Squillaci. Doit plus monter en surnombre, comme Blanc, jadis.
Evra./ Indiscutable quand il monte et descend comme à Man U.
L. Diarra. On attend qu’il se révèle au plus haut niveau.
A.Diarra. Il n’a pas les pieds carrés comme Toulalan.
Gourcuff. Le Cerveau.
Ribéry. L’explosivité.(Ce joueur en est aucun cas un des cinq meilleurs footballeurs actuels)
Gignac. Un footballeur-rugbyman. On peut voyager avec lui.
Rémy. Finisseur et altruiste.

Remplaçants: Mandanda, Lloris, Benzema…

PS: Je le vois gros comme une maison, Henry sera retenu contre la Roumanie, marquera et on dira que c’est un génie. Ensuite, il sera blessé au tendon pour le “big” match en Serbie mais il viendra peut-être dans les tribunes pour faire le beau en cas de qualification. Il a des obligations de sponsoring. Depuis que “Titi” fait la pub Gillette, j’achète des Wilkinson. Je ne veux pas me blesser en me rasant…

Permalien 00:36:11, Catégories: LE GYM E BASTA  

RENNES S’APPELLE « TROIS POINTS » COMME LES AUTRES…

Mon édito pour le progamme de Nice- Rennes du 16 août, à 17 heures :

“Bienvenue dans notre bon vieux Ray, en attendant un écrin nissart plus conforme avec le IIIe millénaire. Notre record d’affluence est de 22 749 spectateurs (Nice-RCP, 1-0, 1952) alors que la capacité actuelle est de 17 415 places. Le Bayern Munich a augmenté ses recettes de 33% depuis que le club allemand a refait ses infrastructures…. A Nice, on a tous compris qu’il était suicidaire de s’engager dans une course de F1 avec une de Dion-Bouton. Poursuivons donc notre marche de progression, commencée en 2002, car qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse !
Après un mercato qui nous a fait passer par toutes les couleurs -en raison de perpétuelles pressions lyonnaises- nous avons porté haut le Rouge & le Noir pour que les Verts fassent chou blanc chez eux. On est entré mentalement plus tout que prévu dans la saison car nous avions hâte de renouer avec la réalité du terrain. Pour notre plus grand plaisir, l’ère Cohen/Ollé-Nicolle/Roy a démarré par une victoire qui ne souffre d’aucune contestation. Alain Perrin a d’ailleurs félicité les Aiglons «bien en place qui ont su attendre patiemment». L’art du contre demande une concentration défensive optimale. Et bien sûr des artificiers à la précision chirurgicale.
Le calendrier n’y est pas allé de main morte : entre deux voyages, à Saint-Etienne et à Bordeaux, nous recevons Rennes conduit par «Fred» Antonetti lors de notre premier match à domicile. Pour lui démontrer que Nice n’a pas que des défauts ou pour rappeler qu’il a bien fait de nous quitter ? Son successeur, Didier Ollé-Nicolle, n’est pas dans ce genre de pensées et il a bien raison. S’il faut respecter le passé, on ne doit pas en être dépendant. A sa prise de fonction, «DON» a dit qu’il avait conscience d’hériter d’un groupe très bien entraîné. N’empêche, l’OGCNice a l’occasion de tourner la page Antonetti plutôt que prévu. On reçoit «Fred» avec des fleurs mais on ne lui fera aucun cadeau. Lui, non plus. Et c’est tant mieux. On a tous une haute idée du football.
Avec Ollé-Nicolle, Nice n’a rien perdu en passion, compétence et sérieux. Antonetti possède l’expérience tandis qu’Ollé-Nicolle a la fraîcheur d’âme du débutant qui a la particularité d’être un poulain avec le cerveau d’un cheval. Les anciens combats de rues dans les divisions inférieures sont un avantage pour évoluer parmi l’élite. Ollé-Nicolle sait d’où il vient et le Président Maurice Cohen et les actionnaires ont eu le courage de donner sa chance à un novice en L1 plutôt que de nommer un vieux de la vieille. Le but est de poursuivre la greffe entre les Aiglons en place et les nouveaux arrivés, dans une spirale positive.
Sans être prétentieux, dix équipes ne nous font pas peur: Boulogne, Montpellier, Grenoble, Valenciennes, Sochaux, Le Mans, Lorient, Lens, Auxerre et Saint-Etienne. Trois ont un statut supérieur: Toulouse, Rennes, PSG. Trois sont un peu comme nous: Nancy, Lille et Monaco. Et trois autres semblent intouchables : Lyon, Marseille, Bordeaux. Le Gym a une colonne vertébrale qui a de l’allure, d’Ospina à Rémy en passant par Echouafni, Hellebuyck et Ben Saada. Il y a du beau monde sous notre maillot, des chevronnés et des espoirs qui sont déjà des certitudes. A nous (les Aiglons et le peuple nissart) de faire plier la supériorité annoncée de Rennes. Issa Nissa !”

14.08.09

Permalien 16:36:00, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Wenger est champion d'Angleterre par ordre alphabétique...

Wenger a osé mettre Henry sur le portail d’ARSENAL avec la C1 dans les mains. Une vraie insulte pour les fans d’Arsenal. Je parle des fans anglais, pas des fans d’Arsenal français qui ne voient les Gunners qu’à la télé.
“Voyez mon “Titi” comme il est fort… Ne perdez pas patience, un jour nous la gagnerons cette C1″, nous dit de manière subliminale Wenger. Il oublie de dire que “Titi” l’a gagnée grâce à Messi, Eto’o, Pujol, Iniesta, Xavi…

http://www.arsenal.com/news/news-archive/wenger-why-henry-got-special-treatment

Cette me fait aux yeux. Voir ARSENAL avec HENRY avec le maillot du Barça est intolérable.
Pauvres fans d’Arsenal! Ils sont vraiment pris pour une bande de gogos.
Si un jour je vois le Madrilène Ronaldo avec la C1 sur le portail de MU, je renie Manchester U dans la seconde.

Pas un gramme d’humour! Rien de rien. Comme il est aussi mauvais dans les pubs que Jacquet et Domenech, A. Wenger a un grand avenir chez les Bleus…
En plus, il parle de défaite… Un signe. C’est bel et bien un looser qui ne fait rêver que son copain Gilbert Gress qui s’est déjà fait jeter de Strasbourg… Comment peut-on faire une pub par le biais de la défaite? Fascinant ! Remarquez, il perd tout depuis 2005. C’est donc normal qu’on ait choisi le thème de la défaite. Vous voyez Mourinho tourner un spot avec pour thématique la défaite ? Il est vrai que Ferguson, Mourinho ce n’est pas la même division que Wenger. “Eux ont gagné la C1…” comme dirait Adebayor qui a fui Wenger avec K. Touré…

Il n’y a qu’en début de saison qu’Arsèn/al Wenger a la sensation de pouvoir gagner le championnat. Et pour cause: Arsenal est le premier club du pays… par ordre alphabétique !

Premier League

1 Arsenal
2 Aston Villa
3 Blackburn
4 Bolton
5 Chelsea
6 Everton
7 Fulham
8 Hull
9 Liverpool
10 Man. City
11 Man. Utd.
12 Middlesbrough
13 Newcastle
14 Portsmouth
15 Stoke
16 Sunderland
17 Tottenham
18 W.B.A.
19 West Ham
20 Wigan

DANS LA REALITE ARSENAL A FINI A 18 POINTS DE MANCHESTER UNITED EN 2008-2009…:p:p:p

Ce 14 août, Wenger s’est exprimé dans The Guardian.
Pour parler, c’est le champion par excellence.
- “Nous sommes assez mûrs pour le titre.” dit-il. :crazy::crazy:
- “Cette saison sera le test pour ma politique de jeunes…” :roll::roll:
Il nous refait le coup chaque mois d’août… Cette fois, il dit: “Test-limite", où cas où l’on perdrait patience.
Des jeunes ? Comme Kieran Gibbs qui perd tous ses moyens dès le début de match (C1,1/2), mettant en l’air la saison du club sur une seule intervention… (Faut protéger les jeunes, tel Ferguson avec Tosic ou Cristiano Ronaldo). Faut pas les envoyer au casse-pipe à la manière de Wenger. Il nous a fait croire qu’il lançait Gibbs: il n’avait rien d’autre !
Wenger qui se plaint de ne pas avoir d’argent pour recruter de grands joueurs (sympas pour ses joueurs actuels…), il a refusé d’aller au Real Madrid car il a peur de la pression. Au Real Madrid, il pourrait faire la pub pour Lotus !
-"2009-2010, sera déterminant", confie le diplomate du foot. Il fait encore peser la menace de son départ: sa specialité.
Wenger n’a plus rien gagner depuis 2005 et il a laissé passer sa chance en 2006 face au Barça en finale de la C1, celle ou Henry a tout raté. On eût un pupille au stade de l’Oli, à Nice.
Il a suffi que “Titi” parte au Barça pour qu’il gagne la C1 2009 grâce à ses prestigieux partenaires.
Exactement comme, autrefois, Kopa.
Avec Reims, Kopa ne gagnai pas la C1… Il partit au Real et bingo ! Merci qui ? Merci Di Stefano !
Comme Benzema était sûr de ne jamais gagner la C1 avec Lyon, il est parti au Real…
A prèsent c’est au tour de Jack Wilshere, 17 ans… Wenger se fait déjà de la pub sur son dos: “Il a 17 ans… On ne peut pas lui demander de jouer tous les matchs… Mais l’an prochain…” Toujours l’an prochain. On dirait Dalida: “Paroles, paroles, tu dis toujours des paroles…”
Dommage que Wilshere ne soit pas né à Manchester U. Avec Ferguson, il aurait eu le temps de passer toutes les étapes de sa progression sans subir la moindre pression. Ainsi Ferguson n’a pas aligné Macheda en finale de la Community Shield: “C’est trop tôt…” Il est vrai que lorsqu’on voit le goal Foster se ratait comme Gibbs, ça fait peur…
Ryan Giggs,lui, peut rater un tir au but. Il en a vu d’autres mais Macheda, mieux vaut éviter. Le traumatisme pourrait être trop grand. J’espère que Wilshere ne finira pas comme Jérémie Aliadière, recruté à 16 ans par Wenger et puis ensuite à Middlesbrough Football Club car Wenger l’a complétement grillé.
Wenger nous endort avec sa politique de jeunes.
On ne voit rien venir. Ashley Cole était à Arsenal bien avant Wenger.
Depuis 1996, il n’a pas formé un seul joueur. Tous viennent d’ailleurs.

Voici à quoi pourrait ressembler Arsenal en 2009-2010. Ils sont où les jeunes du centre de formation ? Cela dit, si Arsèn/al peut l’aligner souvent, elle a du répondant cette équipe. Les grands joueurs il les a, pas besoin d’aller au Real. Je veux bien m’abonner à l’Emirates stadium pour voir ce onze à l’oeuvre !

………………..Almunia……………….
Sagna……..Gallas………Djourou….Clichy
…………………Song
Walcott…………Fabregas…………..Rosicky
……………………..Arshavin
………..Van Persie

Le véritable formateur c’est FERGUSON, lui forme des jeunes anglais ou des étrangers qu’ils améliorent, tel C. Ronaldo ou dynamise (Cantona, Van Nistelrooy…)
Depuis 1986 il a révélé Beckham, les frères Neville, Giggs, Scholes, Butt, O’Shea, Brown… Ces joueurs ne sont pas n’importe qui. Il va aussi chercher dans les autres clubs, anglais ou de pays anglo-saxon, des pépites d’avenir qu’il peaufine (Carrick, Fletcher…)
Ferguson n’est pas un saint, et c’est tant mieux.
Le football est une compétition.
Si tel n’est pas le cas, on peut aller jouer au curling avec un balai et un bout de carrelage…

La nouvelle génération de Red Devils:

MANCHESTER UNITED
1. Ben Amos
2. Matt James
3. Richard Eckersley
4. Corry Evans (capitaine)
5. Ritchie de Laet
6. Rodrigo Possebon
7. Danny Welbeck
8. Danny Drinkwater
9. Federico Macheda
10. Lee Martin
11. Zoran Tošic

Dès le 29 août aura lieu Manchester United-Arsenal à Old Trafford… Sans Van der Sar dans la cage mancunienne, les Gunners peuvent faire un vrai jeu de massacre. Ferguson pense à tout sauf au poste de gardien. MU a toujours eu des problèmes de goal, sauf avec Peter Schmeichel. Les autres c’est un jour, oui, un jour, non… Van der Sar est le second bon gardien de l’ère Ferguson… mais il se fait vieux.

Permalien 10:29:18, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, SPECIAL MARADONA  

Qui est le sélectionneur des Bleus: Domenech, Boghossian ou le coach du sélectionneur ?

Ribéry marque et hop! il se jette dans les bras de Boghossian sans même un regard pour Domenech. Il n’y a donc aucune osmose entre le sélectionneur officiel et les Bleus.

Je le redis: Domenech est un bloc de banquise à la dérive.
J’aime mieux Maradona et son exubérance.

Je suis un latin. Et je me reconnais complétement dans Maradona.
Pas touche à Diego !

“Tout ce qui est excessif est insignifiant” a dit Talleyrand. Ce politichien n’est pas une référence, il s’est couché devant tout les pouvoirs. Napoléon a dit de lui: “De la merde dans un bas de soie". Beau tacle !

Maradona est excessif, tant mieux.
S’il n’y avait que des Domenech, le football serait aussi populaire que le curling !

Vous ne savez pas la dernière. L’Equipe Mag a donné un large écho à Jean-Pierre Doly, le coach du coach. Quelle poilade ! Est-ce le coach qui dicte ses choix à Domenech ? Après les signes du zodiaque voici l’entraîneur du sélectionneur national. Il nous aura tout fait celui-là.
Coach toujours, tu m’intéresses ! Il doi vraiment être naze ce coach pour que son client demande en mariage sa gonzesse au moment de l’élimination de la France à l’Euro 2008. C’est Freudien: quand la France se retire… il a peur de perdre sa monture.
Non seulement Domenech a un contrat avec une agence de communication qui doit redorer son image mais en plus il a un coach.
J’ai un nouveau nom pour le prochain sélectionneur: Isabelle Tessier !

Maradona s’est vibré avec son équipe. L’Argentine joue à 12 ! Regardez la vidéo vers 2′29′’.

Permalien 07:51:21, Catégories: BRUITS DE VESTIAIRES, GRAND MONSIEUR  

Combat fratricide à Manchester United: les Serbes Tosic et Vidic vont chambrer le Français Evra jusqu'au 9 septembre, jour du duel dévastateur Serbie-France

La France ne sera pas favorite en Serbie, c’est une évidence.
Tosic, entré en cours de jeu, a fait un festival contre l’Afsud. Le joueur de Manchester United, dont personne ne parle à part votre serviteur- et pour cause!- commence à inquiéter les fans d’Arsenal. Encore un joyau que Wenger a raté !

Dans le football, et en sport d’une manière générale, dès que la France joue il faut être pour la France.
Les journalistes institutionnels jouent cette carte à fond.
Ils sont tous pour la France. Et pour l’OL, l’OM, le PSG en C1 quand ces villes y sont.
Jamais pour Nice - sauf moi !- toujours pour Saint-Etienne et Nantes…
Vous remarquerez qu’ils s’agit des trois plus grandes villes françaises (Marseille, Lyon et Paris), et donc un gros potentiel de lecteurs et de téléspectateurs…
Bordeaux est elle aussi la mal-aimée de la L1.

La France de Platini fut la plus belle à voir jouer. Elle a réalisé des matchs héroïques. Elle fut la première a gagne un titre majeur: l’EURO 1984. Elle jouait souvent à la perfection.
Celle de Zidane a gagné la Coupe du Monde mais elle n’a pas retenu Cantona. Je n’étais donc pas pour elle. Quand je vois que l’on pardonne tout à Henry alors que l’on la FFF n’a rien pardonné à Cantona, cela me dégoûte.
En football, il n’y a pas que la France.
Mon équipe française c’est l’OGCNice. Pas la France.
Mon club étranger, c’est Manchester U. Ensuite Liverpool (cela peut surprendre mais je suis Niçois et pas Mancunien de naissance), le Barça, l’AC Milan, l’Inter Milan et le Real Madrid.
Victime du matraquage des médias institutionnels, les Français sont pour Arsenal, le Real ou le Barça.
Dès qu’un Français jouent quelque part, il faut être pour tel ou tel club.
Quand Cantona jouait à Manchester, l’Equipe traitait ses matchs avec des entrefilets et avec quatre coquilles!
Sans Cantona, aucun joueur aucun entraîneur Français n’aurait jamais mis un pied en Angleterre.
Avant Cantona, les footballeurs faisaient hurler de rire les Anglais. Didier Six n’y avait pas brillé.
Il a fallu que Cantona s’impose en Angleterre pour que les Anglais aime les Français.

Chacun à son club. Il passe avant la sélection nationale.
Comme nation de football, j’aime mieux le Brésil, l’Argentine, l’Italie, l’Angleterre, la Hollande, l’Espagne, le Portugal que la France surtout celle de Domenech. Je n’ai rien contre les joueurs actuels: 90 % meritent la sélection et jouent dans de très grands clubs, c’est dire leur excellent niveau. Il nous faudrait un vrai entraîneur et non pas une ombre humaine.

Tout ça pour vous dire que je trouve antisportif le traitement de la Serbie par les médias français.
Le match amical Afrique du Sud-Serbie (1-3) a été boycotté.
J’espère que la FFF y a envoyé Boghossian, ou je ne sais qui, pour superviser les plus grands adverses des France pour aller à la Coupe du Monde 2010. Les Serbes ont une superbe génération, solide et technique.

“LA SERBIE C’EST FACILE PARCE QU’ON SAIT CE QU’ON DEVRAIT Y FAIRE. JE REDOUTE PLUS LA ROUMANIE…” a dit Evra qui se motive comme il le peut. Donc, en Serbie, la France devra gagner. Devra, oui. Gagner sera une toute autre histoire. La Serbie va-t-elle manquer son rendez-vous avec l’Histoire ?
En attendant, à Carrington et à Old Trafford, Vidic et Tosic ne vont pas manquer de prédire une sale soirée à Evra, le 9 septembre… Rira bien qui rira le dernier.
Evra a raison si la France ne prend pas 3 points contre la Roumanie, elle dira sans doute adieu à la première place du Groupe qui qualifie d’office le premier.
Actuellement, la France est en position de barragiste, encore que son goal-average est très mauvais (+2)
Match piège pour la Serbie en Lituanie…
Dans ce Groupe 7, l’Autriche a fait très mal à la France et à la Serbie qui ont perdu dans le pays de Peter Handke (l’écrivain fut un très bon ailier amateur qui jouait sur les côtés pour que les filles le voient mieux…)
La Serbie mérite de se qualifier mais le mérite en football n’est pas toujours récompensé. C’est ce qui fait sa grandeur.

Voici la composition de la Serbie avec notes:

A Prétoria, le 12 août 2009

Afrique du Sud (Mphela 90e mn)
Serbie (Tosic 57e et 78e mn; Lazovic 90e mn)

Stojkovic/ 7. Sérieux, solide.
Ivanovic. 7. Bien meilleur qu’avec Chelsea en finale du Community Shield.
Subotic. 9. Le défenseur central du Borussia Dortmund est un colosse. Une armoire difficile à contourner.
Lukovic. 8. Le remplaçant de Nemanja Vidić a été plus qu’un remplaçant.
Obradovic/ 7. Un joueur d’expérience.
Krasic. 7. Le milieu droit offensif du CSKA Moscou a du ballon à revendre.
Petrovic. 8. Le milieu défensif est un pion essentiel du Partizan Belgrade. Une montagne de granit.
Kacar. 7. Herta Berlin est fier de ce joueur tonique. On comprend pourquoi.
Ninkovic. 7. Un fer de lance du Dynamo Kiev.
Jovanovic. 7. Le buteur du Standar de Liège a pour surnom “Le serpent…” en raison de ses superbes slaloms.
Zigic 6. L’attaquant du Racing Santander mesure plus de 2 m…

Remplaçants
Danko Lazovic 8. Trés adroit.
Zdravko Kuzmanovic
Zoran Tosic 10. Le Red Devil est un joueur à l’ancienne de très petite taille avec un talent qui se situe entre Kopa et Giresse, c’est à dire adroit, fier et généreux.
Antonio Rukavina
Nenad Tomovic

Sélectionneur: Antic. 8. Bon changement de joeurs.

Le classement du Groupe 7

Pl Equipe Pts Jo G N P Bp Bc Dif

1 Serbie 18 7 6 0 1 15 5 +10
2 France 13 6 4 1 1 8 6 +2
3 Lituanie 9 7 3 0 4 6 6 0
4 Autriche 7 6 2 1 3 7 9 -2
5 Roumanie 7 6 2 1 3 7 10 -3
6 Iles Féroé 1 6 0 1 5 1 8 -7

Samedi 5 septembre 2009
Match éliminatoire Mondial 2010
France-Roumanie

Mercredi 9 septembre 2009
Match éliminatoire Mondial 2010
Serbie-France

Samedi 10 octobre 2009
Match éliminatoire Mondial 2010 à Guingamp
France-Iles Féroé
SERBIE-ROUMANIE

Mercredi 14 octobre 2009
Match éliminatoire Mondial 2010
France-Autriche
LITUANIE-SERBIE

Mercredi 3 mars 2010
Match amical au Stade de France
France-Espagne

13.08.09

Permalien 17:20:23, Catégories: ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Il faut aider Romario qui est en pleine dépression

Comme Romario a cassé Pelé, il est devenu tricard au Brésil:
- “Pelé est un poète quand il ferme sa gueule !”

Il a les mains trouées. Des fortunes lui sont passées entre les doigts.
Il a été arrogant, hautain et prétentieux mais Romario doit avoir aussi quelques qualités.
Loin des gestionnaires froids, des calculateurs cyniques, Romario est l’un des derniers aventuriers des pelouses.
Un flambeur comme seul le Brésil nous en donne.
Il est plus près de Garrincha que de Pelé.
Evitons qu’il ne meurt comme “l’homme oiseau", cet ailier perdu qui noya son chagrin dans l’alcool sans savoir que tous les chagrins surnagent à la surface de notre vie.
Il faut sauver le soldat Romario qui fut un superbe footballeur.

En juillet dernier, Romario a été comdamné à trois ans et demi de prison pour fraude fiscale. Cependant il pourra transformer sa peine en travail d’intérêt général pour la même période. Il n’avait pas déclaré ses revenus en 1996 et 1997. De plus il devra s’acquiter d’une amende de 623 000 €.
Le champion du monde 1994 et la star du Barça version Cruyff, Romário de Souza Faria, croule sous les ennuis judiciaires et financiers. Avec des dettes estimées à plus de 8 millions d’euros, «o baixinho» («le Petit») est ruiné. Son ex-femme lui réclame 3,5 millions pour des pensions non versées.
Accusé d’avoir coupé des arbres dans une réserve écologique, il doit par ailleurs 2,8 millions à un voisin pour un dégât des eaux. On se demande si on n’est pas dans un feuilleton brésilien quand on lit ça! De surcroît, l’ancien sélectionneur Mário Zagallo exige 500 000 euros, pour insultes, car Romário l’avait caricaturé sur un mur des toilettes de son restaurant. Romario a aussi été condamné à verser 220 000 euros à un supporter de Fluminense (son ancien club) parce qu’il l’a tabassé à l’issue d’un entraînement. En plus des amendes, il doit plus de 1,5 million au fisc pour des oublis de déclarations de revenus et de paiements de taxes foncières…
A 43 ans, Romario (43 ans) vient de vendre son appartement qu’il aimait tant. Situé dans une zone résidentielle du bord de mer de Rio de Janeiro, il a été vendu aux enchères pour 4,37 millions de dollars en 20 minutes à une société immobilière de Sao Paulo. L’appartement, de 800 m2 en penthouse, était estimé à 4,86 millions par les experts. L’argent ne reviendra pas directement à Romario mais doit être mis sous séquestre par la justice pour couvrir les dettes.
A la mi-juillet, il a passé 22 heures en garde à vue au commissariat de Barra de Tijuca (ouest de Rio), à l’issue de laquelle il avait accepté de payer 45′000 dollars d’arriérés de pension alimentaire à sa première épouse mère de deux de ses sept enfants dont une handicapée.
Totalement détruit mentalement, Romario, qui n’a pas joué depuis novembre 2007, compte rejouer avec le club de 2e division America de Rio de Janeiro.
«Je jouerai un ou deux matches officiels, pour réaliser le rêve de mon père», a déclaré Romario à la presse. Son père, Edevair, récemment décédé, était un passionné de football. Romario sait qu’il a donné tant de joie et tant de peine à son papa.
La déchéance financière de Romario fait plaisir à ses détracteurs qui ont toujours condamné sa façon de vivre, sans structures. On se souvient de larmes de Romario exclu de la seleçao en 1998 à quelques heures de la Coupe du Monde en France.
Le Carioca ne s’est pas vu vieillir.
Que s’est-il passé ?
“La vie et je suis devenu vieux” comme disait Louis Aragon.

Romário de Souza Faria
né le 29.01.1966
à Rio de Janeiro

Carrière
Clubs 1985-1988: Vasco de Gama-RJ
1988-1993: PSV Eindhoven - Pays-Bas
1993-1994: FC Barcelona - Espagne
1995-1996: Flamengo-RJ
1996-1997: Valencia - Espagne
1998-1999: Flamengo-RJ
1999-2002: Vasco de Gama-RJ
2002-2003: Fluminense-RJ
01/2003-04/2003: Al Saad - Qatar
05/2003-21/10/2004: Fluminense-RJ
01/2005-30/03/2006: Vasco da Gama-RJ
01/04/2006-24/09/2006: Miami FC - Etats Unis
29/09/2006-8/10/2006: Adelaïde United - Australie
09/10/2006-15/10/2006:Tupi-MG
16/10/2006-02/01/2006: Adelaïde United - Australie
04/01/2007-14/04/2008: Vasco da Gama-RJ



Titres par équipe Championnat de l’Etat de Rio de Janeiro: 1987, 1988, 1996, 1999
Coupe Guanabara (Rio): 1986, 1987, 1995, 1996
Coupe Stanley Rous (Londres): 1987
Tournoi du bi-centenaire de l’Australie: 1988
Coupe des Pays-Bas: 1989, 1990, 1991
Championnat des Pays-Bas: 1989, 1991, 1992
Copa América: 1989, 1997
Super Coupe des Pays-Bas: 1992
Championnat d’Espagne: 1993, 1994
Coupe du Monde FIFA: 1994
Coupe des Confédérations: 1997
Coupe Mercosul: 1999, 2000
Tournoi Rio - São Paulo: 1999
Coupe du Brésil: 2000
Coupe de Rio de Janeiro: 2001

Trophée Ramon de Carranza (Cadix): 1987, 1988
Trophée Theresa Herrera: 1993


Titres personnels Meilleur buteur du championnat sud-américain (- de 20 ans): 1985
Meilleur buteur du championnat de l’état de Rio: 1986, 1987, 1996, 1997, 1998, 1999, 2000
Meilleur buteurs des Jeux Olympiques: 1988
Meilleur buteur du championnat des Pays-Bas: 1989, 1990, 1991, 1992
Meilleur buteur de la Coupe des Pays-Bas: 1989, 1990
Meilleur buteur de la Coupe des Champions (Brésil): 1990
Meilleur buteur de la Ligue des Champions (Europe): 1990, 1993
Meilleur buteur du championnat espagnol: 1994
Meilleur joueur sud-américain du championnat espagnol (trophée EFE): 1994
Meilleur joueur de la Coupe du Monde: 1994
Onze d’Or (meilleur joueur de l’année pour le magasine Onze Mondial): 1994
Meilleur joueur FIFA: 1994
Meilleur buteur de la Coupe des Confédérations: 1997
Meilleur buteur du Tournoi Rio-São Paulo: 1997, 2000
Meilleur buteur de la Coupe du Brésil: 1998, 1999
Meilleur buteur de la Copa Mercosul: 1999, 2000
Meilleur buteur de la Coupe João Havelange: 2000
Meilleur joueur de la finale de la Coupe Intercontinentale: 2000
Ballon d’argent brésilien (Placar): 2000
Journal El Pais (meilleur joueur): 2000
Meilleur buteur du championnat brésilien: 2001, 2005

Permalien 16:37:32, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Puel et Domenech ont rendu moins bon Lloris. Quant à Rémy, il aurait dû jouer tant il est en forme...

Rémy méritait de jouer contre les Féroé mais Domenech avait trop peur.

Lloris n’a pas été à la hauteur de nos espérances face aux Féroé: il n’a pas su saisir le chance que lui donna Domenech.
Dans ce genre de match piège, où le gardien ne voit pas beaucoup le ballon, il faut être excellent les trois fois où les adversaires se présentent devant lui. D’où le difficulté d’être le gardien du Barça, dans une équipe ultra dominatrice si peu sollicité en défense.
A force de ne pas choisir entre Mandanda et Lloris, la France n’a pas de gardien.
Mandanda est redevenu dans l’actualité du fait que Lloris fut si décontenancé.
Domenech voulait voir le Lyonnais dans un match à pression.
Il a été servi quand Lloris dégagea du pied n’importe où. Une relance de minime égaré en chez les pros.
A Nice, Lloris garantissait 10 points par saison.
A Lyon, il est devenu agressif- l’incident avec Koné, son ex partenaire du Gym désormais à l’OM .
Dire que la France n’a pas de goal a fini par perturbé et Mandanda et Lloris.
Il faut que la guerre des goals cesse !
Le titulaire sera celui qui s’imposera lors des deux duels contre la Roumanie et la Serbie, et qui qualifiera la France pour l’Afsud 2010.
Antonetti avait gonflé à bloc LLoris qui jouait avec plein de spontanéité.
Mandanda a pour lui d’être bon et très sympathique. Il a dit que son goal préféré était Lloris !
Lors de la première journée de L1 2009-2010, il a déclaré: «J’ai raté une sortie qui aurait pu coûter cher. J’ai eu de la chance… » Belle honnêté.
Concernant Rémy, il avait sa place contre les Féroé. Rémy a plus soif de ballon que Nicolas Anelka, totalement coincé sur le terrain.

Mon équipe de France :

Carrasso/ Puisque Lloris et Mandanda n’arrivent pas à se départager, voyons Carrasso.
Fanni. Sait monter et descendre à la vitesse grand V.
Gallas. La vigie.
Squillaci. Doit plus monter en surnombre, comme Blanc, jadis.
Evra./ Indiscutable quand il monte et descend comme à Man Un.
L. Diarra. On attend qu’il se révèle au plus haut niveau.
A.Diarra. Il n’a pas les pieds carrés comme Toulalan.
Gourcuff. Le Cerveau.
Ribéry. L’explosivité.(Ce joueur en est aucun cas un des cinq meilleurs footballeurs actuels)
Gignac. Un footballeur-rugbyman. On peut voyager avec lui.
Rémy. Finisseur et altruiste.

Faut du jeu. Arrêtons d’avoir peur comme Puel et Domench qui ont «tué» la folie de Lloris.
La France est trop frileuse.
Revenons à un milieu plus créatif qui est la marque française depuis Kopa et Piantoni.
Toulalan est vraiment d’une grande médiocrité. Il n’a aucune frappe, aucune précision.
J’ai eu honte pour lui. Il n’a en plus aucune élégance.
Quant à Escudé, ce fut le nouveau gadget de Domenech.
Maintenant qu’il a essayé Escudé, j’espère qu’il le dispensera de convocation la prochaine fois.

Permalien 09:39:52, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Et si Ronaldo 1er participait à la Coupe du Monde 2010 ?

“Ronaldo, le vrai", comme l’appellent les détracteurs de son homonyme portugais, est un génie du ballon rond. Tous les esthètes du ballon rond rêvent de le voir participer à la Coupe du Monde 2010. C’est possible et ce ne serait que justice, pour service rendu à la beauté de notre sport favori. Son corps a en assez vu comme ça. L’artiste virtuose mérite un dernier tour de piste en Afrique du Sud. Vive Ronaldo !

Le Phénix parvint à renaître chaque fois de ses trois importantes opérations. Un triple exploit! Un triple miracle ! Ses blessures ne l’ont pas empêché de faire une carrière exceptionnelle.
Pour son plus grand plaisir- et pour le notre- Ronaldo, 33 ans, joue actuellement au Corinthians et il y joue très bien. En 27 matchs, il a déjà marqué 17 buts ! Tous ses fans, dont moi, rêvent de le voir participer à sa cinquième Coupe du Monde, en 2010… Il en a gagné déjà deux: 1994, sans jouer, et en 2002.
En 2010, il pourrait être un “guest star", comme Henry chez les Bleus.
Henry est plus “diva” que Ronaldo alors que le Brésilien est l’un des meilleurs footballeurs de tous les temps.

Henry souffre des tendons, comme Ronaldo. On sait qu’au PSV Eindhoven administra à Ronaldo des anabolisants parce qu’il était pas assez musclé. Cela a conduit à lui façonner une musculature si extraordinairement puissante qu’à chaque instant ses genoux sont à la limite de la rupture tandis que si l’on développe son corps de façon naturelle, par l’exercice et la musculation, il y a une harmonie entre les tendons et les muscles. La fragilité de Ronaldo a conduit qu’il vit trois fois céder ses tendons rotuliens dont une fois tout seul, sans charge d’un adversaire.

Liste des blessures de Ronaldo, double Ballon d’or:

Septembre 1995: Tendinite du genou gauche.

Mars 1996: Ablation d’une excroissance osseuse au genou droit (séquelle de maladie d’Osgood-Schlatter)

Juillet 1998: Crise convulsive, sept heures avant la finale de la Coupe du monde au Stade de France. On a dit qu’il avait trop joué à la Playstation !
Souffre des deux tendons rotuliens. Traitement anti-inflammatoire

Janvier 1999: Sévère claquage à la cuisse (écarté des terrains pendant deux mois)
Novembre: Lésion du tendon rotulien droit. Opération. :'(

Avril 2000: Récidive de rupture du tendon rotulien droit. Opération. :'(

Septembre 2001: Elongation à la cuisse droite (ischio-jambiers) . Arrêté un mois.
Novembre: Déchirure du biceps fémoral de la cuisse gauche.
Décembre: Récidive de déchirure du biceps fémoral de la cuisse gauche.

Janvier 2002: Déchirure à la cuisse à l’entraînement.

Juillet 2006: Opéré d’une calcification près du tendon rotulien du genou.

Juillet 2007: Blessé aux ischio-jambiers de la cuisse droite. Arrêté 4 mois.
Novembre 2007: Blessé au mollet gauche en s’échauffant alors qu’il s’apprêtait à entrer en jeu contre Benfica à Lisbonne en Ligue des Champions.

Février 2008: Rupture complète du tendon rotulien du genou gauche lors de match Milan AC-Livourne. Opération. :'(

Dans le un contre un face au gardien de but, Ronalo reste la référence absolue !

12.08.09

Permalien 23:57:44, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, ANTI-FOOTBALL  

A propos de l'affaire Thierry Henry, retour sur les déclarations de Daniel Bravo, Emmanuel Petit et Arsène Wenger à propos du dopage... J. Guardiola, l'actuel entraîneur de "Titi" Henry, était dopé en Italie

Pour ce qui est du dopage, l’actuel entraîneur de Thierry Henry en connait un rayon (mais pas de vélo…)
De fait, le procureur antidopage du Comité olympique italien, Ettore Torri, vient de rouvrir le dossier de Josep Guardiola, suspendu quatre mois pour dopage à la nandrolone en 2001, durant son passage à Brescia, dans le calcio.
L’entraîneur du Barça vainqueur de la C1 2009 avait été blanchi, suite à une demande de révision de sa suspension. Torri a fait appel contre la décision de la cour de justice fédérale de la Fédération italienne. L’audience devant le tribunal national antidopage devra se tenir le 15 septembre 2009.(1)
Aucun journal ne parle de cette affaire. Vous imaginez, salir le Barça ! Tous les fans du club espagnol font barrage dans les médias.

En octobre 1998, Daniel Bravo a tenté de mettre les pieds dans le plat:
-"A Parme comme partout, on nous faisait des piqures de vitamines et, pour moi, il n’a jamais été question d’autre chose. Mais il peut y avoir un problème avec les produits que l’on y placait. Les titulaires recevaient systématiquement des piqures chaque jour de match. Si tu ne le faisais pas, tu allais contre le club. “
Cette déclaration survint après la victoire de la France en Coupe du Monde 1998.
Elle arriva donc très mal.
Et Bravo entra vite dans les rangs. Chut ! Motus et bouche cousue.
D’autant que la France était encore en train de parler de l’Affaire Festina, en vélo, qui servait d’écran au dopage dans le football.
Emmanuel Petit aussi fit dans l’annonce tonitruante avant de ne plus piper un seul mot sur la question:
-"En ce moment, on parle de créatine en Italie alors que tout le monde en prend. Cela se trouve d’ailleurs en pharmacie. Et ce n’est qu’au delà d’une certaine dose que cela peut devenir un produit dopant". (22 août 1998)
Le meilleur moyen que posséde un milieu pour vos faire taire, c’est de vous donner un rôle à jouer. Dèsormais Bravo et Petit sont consultants et ne parlent plus que de la face visible de l’iceberg. Ils ont mis la burqa sur la face noire du football. Et Petit vit sur la réputation de franc-parler bien qu’il ne confie pas 10 % de ce qu’il sait…
D’autre part, quand il reçut le ballon d’or 1998, Zidane reconnut utiliser la créatine à la Juventus Turin avec les effets prolongées chez les Bleus.

Petit était-il un joueur sans créatine ? On peut l’imaginer.
Alors que sa notoriété de people fut acquise par son liaison avec une comédienne qui a fait l’essentiel de sa carrière dans sa cuisine, alors qu’il posait en long en large pour un couturier qui devait grassement le rémunérer, Petit cracha dans la soupe un moment, juste le temps d’affiner son image de rebelle. Dans un bouquin édité par Prolongations/ L’Equipe…, il tailla en pièces Zidane pour que les médias reprennent ce passage dans le lancement du livre-paquet-de-lessive:
-"En Equipe de France, on ne s’est pratiquement jamais parlé. Je lui reproche de ne pas prendre position sur des sujets de société. Quand les banlieues brûlaient, un mec comme Thuram a eu le courage de parler, pas Zidane. Ce que je lui reproche surtout, c’est d’être trop proche des grands patrons français.”
Rien n’est plus démagogique. Comme si Zidane devait changer le cours du monde! Pour les gens, Zidane c’est celui qui a donné la Coupe du Monde 1998 à la France grâce à deux buts de la tête en finale. Plus personne ne se souvient du 3e but de Petit. D’où son aigreur. Se plaindre du football dirigé par des personnes qui ont pour seule optique de faire de l’argent sans forcément gagner des titres, c’est dire il pleut quand il pleut… On n’a pas attendu Petit pour savoir qu’il n’était plus nécessaire de remporter des titres pour vivre du football. Il gagne quoi Beckham à part de l’argent ? Comme le cinéma, le foot est devenu une industrie. D’ailleurs, Petit enregistra un disque avec l’ex miss France Sophie Thalmann qui ne fut pas du niveau de Bob Dylan-Joan Baez…

Le 30 avril 1999, Christophe Dugarry (Olympique Marseille) fut contrôlé positif à la nandrolone. La commission antidopage ne retient pas de sanction en raison d’un vice de forme : le médecin n’était pas encore habilité à faire le contrôle antidopage!

La même année(1999), Fabio Cannavaro se laissa filmer dans une chambre d’hôtel avant OM-Parme où il reçut une injection de Neoton. On est là, dans la même configuration que pour le cyclisme avec des soigneurs qui s’occupent d’injecter des produits à des compétiteurs…

Daniel Bravo parlait de l’Italie mais en France cela existait aussi puisque Jean-Jacques Eydelie est passé à table concernant l’OM 1993. Ensuite, en 1997, Vincent Guérin (PSG) fut déclaré positif à la nandrolone. Et comme pour Dugarry, la sanction fut annulé… Cette fois, en Mars 2000, par le tribunal administratif de Versailles.
On a connu aussi des affaires de dopage avec Antoine Sibierski, Dominique Arribagé, Cyrille Pouget et David Garcion qui fut transféré de Lille à Guingamp, le club de Noël Le Graet. Comme quoi une sommité des instances du football français peut engager un dopé…

Le dopage appelé “médicalisation” est donc une réalité du football où circulent les piqûres.
Pour faire chic au pays du ballon rond, on parle de préparation physique et/ou biologique.
Cela permet de dire qu’un joueur piqué n’est pas “chargé"…
Qu’y a-t-il dans les seringues ? De l’EPO (érythropoïétine) puisque l’hématocrite suspecte fut relevée chez 21 joueurs de Parme. Glenn Hoddle, l’entraîneur de l’équipe d’Angleterre, préconisait aussi l’usage régulier de vitamines, ce qu’approuvait Gary Neville (Manchester United): «Les Allemands, les Brésiliens, les Italiens font cela depuis des années». En France, on avoue du bout des lèvres, des perfusions de récupération, à base de sucre et de vitamines les lendemains de match. Les cyclistes n’ont pas le monopole des intraveineuses… Les joueurs ne demandent pas ce qu’il y a dans la seringue puisqu’ils sont des salariés dociles.

On administre aussi aux footballeurs des corticoïdes qui permettent de réduire la douleur. Des joueurs, aux tendons ou aux articulations douloureuses, ont subi des infiltrations locales de corticoïdes, comme le Brésilien Ronaldo Luis Nazário de Lima, dit Ronaldo. On raconte que des joueurs font croire à ds blessures pour en bénéficier de traitement dopant ! Cela s’appelle des toxicomanes…

En 2003, l’actuel capitaine de Manchester United, Rio Ferdinand, refusa de se présenter à un test de dopage. Il fut suspendu de son club et de la sélection pendant huit mois.

Le 10 octobre 2004, The Independent avait rapporté les propos du manager d’Arsenal qui participait à Bruxelles à un débat sur l’apport du football à l’intégration européenne. Arsène Wenger avait évoqué que certains de ses joueurs étrangers avaient utilisé des produits dopants avant de rejoindre Arsenal. Sans citer de noms, Wenger avait révélé que certains de ses joueurs présentaient des symptômes évoquant l’utilisation d’EPO :
-"Nous avons eu plusieurs joueurs qui sont venus à Arsenal depuis l’étranger et leur taux de globules rouges dans le sang était anormalement élevé. Ce genre de choses vous fait vous interroger. Il y a des clubs qui dopent des joueurs à leur insu. Le club peut dire au joueur qu’on lui injecte des vitamines et celui-ci ne saura pas forcément qu’il s’agit d’autre chose. Le dopage est un problème dans tous les sports de haut niveau. Je ne dirais pas que c’est un problème majeur dans le football, mais je ne dirais pas que cela n’existe pas.»[>:XX: dans les autres médias]

Thierry Henry avoua avoir disputé le match contre l’Argentine le 7 février 2007 au Stade de France sous infiltration.
Il en reçut aussi à Arsenal en 2006-2007, son ultime saison chez les Gunners où il joua peu de matchs car il souffrait de plusieurs maux corporels.
On sait que les infiltrations fragilisent les tendons.
Il est donc logique que Thierry Henry soit mal en point.
D’ailleurs depuis son départ d’Arsenal, son rendement n’est plus celui du début des années 2000.
Son dernier temps fort fut en 2005-2206.
Au lieu de faire constater sa blessure par les médecins de la FFF, avant Iles Féroé-France (0-1), Henry a téléphoné à R.Domenech pour lui dire qu’il ne comptait pas se rendre à Clairefontaine. Il a dit qu’il souffrait des tendons…
Henry agit comme s’il était un joueur de tennis qui ne veut pas disputer un tournoi.
Quand un footballeur joue sous infiltration, comme il est arrivé aussi à Torres à Liverpool, cela s’appelle de la médicalisation. Quand un cycliste court sous infiltration, on le déclare dopé…

(1)L’audience a été renvoyé au 20 septembre pour “motifs administratifs". On se prépare à classer l’affaire…

Permalien 21:46:56, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Une équipe de France maladroite prend 3 points dans le match piège des Iles Féroé avec comme toile de fond l'Affaire Henry, cet enfant gâté qui bénéficie du favoritisme de la FFF

Le but de Gignac contre les Féroé, sur service de Malouda

Je n’ai aucun lien avec les Bleus comme TF1 et cie qui ne peuvent pas se permettre la moindre critique car les Bleus sont un de leurs produits industriels. Si un journaliste de TF1 dit du mal des internationaux, il pourrait être sanctionné pour non solidarité avec la chaîne qui l’emploie. Il faut donc saluer mon copain Christian Jeanpierre qui a dit à la fin de la retransmission: “Ce match ne restera pas dans les annales…”
Il a raison. Match affligeant entre des pros nantis et des amateurs. La médiocre qualité du match provient de ce décalage car à juste titre on dit que pour bien jouer au football il faut être deux. Ce ne fut pas le cas et souvent par la faute de Bleus maladroits dans la dernière passe et dans les frappes au but. Seul Gignac, sur service de Malouda, a fait la différence. Et il méritait de jouer cent fois. Bravo à Domenech de l’avoir aligné. C’est désormais un élément très important dans le onze de départ.
Les matchs de reprise du mois d’août sont toujours médiocres.
On ne peut pas juger la cohésion des Bleus sur ce match.
Faut attendre le 5 septembre pour France-Roumanie au SDF.
La France a pris trois points. Tout le reste est anecdotique.

Lloris. Un mannequin de sable aurait fait aussi bien. Non noté.
Sagna. 3. Est moins offensif et moins solide que Fanni.
Gallas ©. Indiscutable, faute de mieux
Escudé. 1. Squillaci est plus offensif. Il suffit que l’on parle trop de Squillaci pour que Domenech choisisse Escudé!
Evra. 2. En Bleu, il est plutôt l’ombre du joueur tranchant et euphorique de Manchester U.
L. Diarra. 2. Il joue au Real ? C’est sûr ?
Toulalan. 1. Toujours autant les pieds carrés.
Gourcuff. 2. Pas dans son élément. Méthodique mais pas de tonicité. Normal, vu la période.
Malouda. 3. A donné la passe décisive. Puis Ribéry (65e). Non noté. Il avait soif de ballon. Il était aussi lourd, très lourd dans ses déplacements.
Anelka. 1. Aussi souriant qu’une porte de prison. Le football l’emmerde à ce point ?
Gignac. 10. Parfait. Appliqué. Joueur. Solide. Adroit. Buteur.

Sélectionneur: Domenech. 7. Car il a aligné Gignac qui a marqué.
Sinon O, pour la gestion du cas Henry qui s’est dispensé d’aller aux Féroé parce que ce match l’emmerdait.
Henry est le dernier joueur de 1998. Cela fait onze ans ! Il est grand temps qu’il s’en aille.
Il se réserve pour d’autres matchs
Quand Gignac aura fait le sale boulot aux Féroé, lui va venir frimer contre le Roumanie à la maison !
Pour expliquer le forfait de “Titi” sans aucune consultation du staff médical des Bleus, Domenech a dit:
“Pour Thierry, l’équipe de France est un rêve permanent. C’est plus judicieux de lui épargner un déplacement pour constater qu’il pouvait retourner dans l’avion et faire deux heures de vol supplémentaire".:crazy::crazy::crazy:
Henry bénéficie donc d’un traitement de faveur disproportionné.
Henry n’a pourtant jamais eu l’importance d’un Platini ou d’un Zidane.
Hormis dans les médias…
Et Loïc Rémy, ne pouvait-on pas non plus le dispenser de prendre l’avion car il n’a pas joué ?
Il aurait été mieux à Nice pour préparer Nice-Rennes.
En plus, Rémy déteste l’avion !
Quand on voit ce qu’on a fait subir à Ginola, Cantona, Giuly, Pires et Trezeguet !
Le favorisme autour de “Titi” n’est bon signe pour le futur.
Et Benzema, c’est le dindon de la farce ?
L’Equipe de France n’appartient ni à Henry ni à Vieira.
Loïc Rémy, Trezeguet et Benzema y ont autant droit que Henry.
Vous voulez que je vous diffuse Barça-Arsenal, finale de la C1 2006 pour y voir un Henry ratait la cage vide?
Henry est un joueur comme un autre. Rien de plus.
Il a la tête si grosse qu’il ne peut plus passer par la porte d’entrée de Clairefontaine.
Il devait prendre l’avion est venir à Clairefontaine.
Si les Bleus partaient pour l’Afsud, il y serait venu sur une jambe, celle qui n’a pas subi les infiltrations au temps d’Arsenal…

PS: Un plumitif a demandé à Loïc Rémy: “Si vous disputez la Coupe du Monde 2010, cela sera en tant que Lyonnais ou Niçois ? L’Aiglon a répondu: “Niçois! Je le suis à 100%” Il est vrai qu’à l’intersaison, il peut réjoindre Lyon… Cependant demande-t-on a Benzema s’il est Lyonnais ou Madrilène ? à Henry s’il est du Barça ou encore Gunners ? Vivement que Nice ait un Grand Stade pour faire taire les pisse-froids.
D’autre part, les médias soulignent “la fierté du Nord-Pas-de-Calais” qui compte en L1, Boulogne-sur-Mer, Lens, Lille et Valenciennes… Et Nice- Monaco, Marseille et Montpellier, jouent-ils en Universitaires !

Dommage que David Trezeguet ne puisse pas imiter Higuain qui déteste la France de Domenech. Trezeguet est frappé d'ostracisme alors que "Titi" Henry se permet de ne pas venir à une convocation de la FFF dans une attitude d'une prétention sans borne

Le superbe attaquant du Real Madrid, Gonzalo Higuain, a unz fois tenu à mettre les choses au point concernant son avenir international.
Le joueur franco-argentin a démenti catégoriquement la rumeur en Espagne qui faisait croire qu’il s’était ravisé sur son jugement de la France et qu’il voulait jouer avec les Bleus:
“Je ne sais pas d’où est venue cette fausse nouvelle qui dit que je voulais jouer pour la France, ni dans quel but elle est sortie. C’est totalement faux, et mon choix est fait depuis longtemps. Jamais je ne jouerai pour la France….”
Le joueur a précisé qu’enfant, il n’avait jamais rêvé une seule fois de se voir avec le maillot avec le coq qu’il n’a jamais porté, même tout petit garçon.
Le Merengue ne désire qu’une d’une seule sélection : l’Albiceleste!
“Dans ma tête, je ne veux que l’Argentine. Je l’ai déjà dit par le passé et j’ai été très clair. C’est mon rêve de jouer le Mondial avec ma sélection. L’échéance est proche et je veux faire une grande saison. », a expliqué le buteur du Real. Benzema a du souci à se faire…
Quant à David Trezeguet, c’est bien dommage qu’il ne soit pas en mesure de jouer à présent avec la sélection argentine puisque Domenech le traite comme un vulgaire joueur du dimanche, que je respecte, mais là nous sommes dans le domaine internationale et il ne faut pas rire.
David Trezeguet ce n’est pas exactement n’importe qui.
C’est l’homme qui a donné l’EURO 2000, sur service de Pires, un autre Bleu que ne peut pas blairer Domenech.

Le tiercé des trois pubs de football les plus nullissimes

Palme d’or à Arsène Wenger

Prix spécial du Jury à Aimé Jacquet

Prix du meilleur second rôle à Raymond Domenech

Le tiercé des trois meilleures pubs du football

Ballon d’or à la bière brésilienne Faz Igual

Ballon d’argent à Nike

Ballon de bronze à Adidas

Permalien 14:50:16, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Domenech est enfin disposé à titulariser Lloris dans la cage bleue.

Flash-back sur un POST du 26 février 2009
Written by morlino
Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD

“Parce que Lloris n’a pas été mauvais - je ne dis pas bon car il a pris un but- contre Barcelone, les journalistes institutionnels commencent par dire qu’il serait peut-être temps de mettre Lloris dans la cage Bleu.
Au départ, Lloris avait l’handicap de jouer à Nice.
On a vu qu’il a suffi à Fanni d’aller à Rennes pour qu’il soit convoqué à Clairefontaine. Et ensuite, on parle d’égalité des chances!
Si Mandanda était resté au Havre, il serait aujourd’hui inconnu du grand public.
Lloris est meilleur que Mandanda dans tous les secteurs du poste.
Rien qu’au plan énergique, quand je vois Mandanda, j’ai envie d’aller me coucher.
Je n’ai jamais vu un goal aussi mou.
Je veux bien qu’on me parle du self-control de Georges Carnus.
Du stoïcisme de D’Yeux Yachine, mais de grâce, regardez Mandanda, du début à la fin, on dirait qu’il est sous Temesta.
Lloris a déjà pour lui d’être le Gilbert Bécaud des goals. C’est Monsieur 100 000 volts.
Il y a de la folie dans ses yeux et dans son jeu. Son désir de ne pas perdre est si fort qu’on a vu qu’il peut sortir comme un “fadoli” ! Ah, il ne veut pas faire mal, c’est sûr… mais les conséquences sont les mêmes que s’il souhaitait frapper l’adversaire. Avec ses trois arrêts “limites” en L1 s’est-il déjà fait une réputation de goal qui n’a peur de rien ? C’est possible. Lors de sa sortie fantastique devant Henry au début d’OL-Barça (dont personne ne se souvient) a montré un Henry assez peureux d’aller au contact avec Lloris. Au match retour, Lloris va faire un grand show.
Lloris a un temps de réaction plus rapide que celui de Mandanda. Il est meilleur dans les airs, peut intervenir dans les 16 mètres comme un défenseur de champ.
Il lui faut éviter de dégager loin du pied car il perd trop de ballon lors de ses relances.
C’est Lloris que Domenech aurait dû mettre en 1.
A ce poste, le sélectionneur en place a perdu beaucoup de temps.
Lloris commande sa défense tandis que Mandanda a autant de voix que feu le Mine Marceau.
A Nice, Lloris ne manque pas [Ospina est superbon]. C’est Ederson qui nous manque…”

Bien sûr, Lloris n’est pas à l’abri d’une cagade aux Iles Féroé…

Permalien 14:31:42, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Deux footballeurs sont pistés par l 'agence contre le dopage mais Blatter, Platini, Escalettes et Mme Bachelot font silence radio...

Alors que Dani Jarque, le capitaine de l’Espanyol Barcelone, vient de mourir, d’une crise cardiaque, bien sûr, l’actualité de la lutte antidopage dans le football nous apprend que deux footballeurs “de la L1 ou/et de la L2″, qui ont déjà reçus deux avertissements pour ne pas avoir averti de l’endroit où l’on pouvait les joindres pour un contrôle antidopage inopiné, sont sous la menace d’un troisième, synonyme de sanction.”
Ces deux cas sont à ajouter aux 7 autres professionnels de L1 et L2 contrôlés positifs. (La FFF interdit que l’on divulgue leur nom respectf!”
La lutte antidopage dans le football est une véritable mascarade.
1/Elle ne concerne que les capitaines !
2/Ceux-ci doivent dire où ils se trouveront dans les 3 mois.
3/Ils doivent dire où on peut les joindre entre 6 h et 23 heures.
Deux footballeurs ont déjà manqué à ces obligations et s’ils recommencent à nier la nouvelle loi sportive et éthique, ils risquent trois mois à deux mois de suspensions. Dix-neuf autres ont fait sujet d’un rappel et treize ont reçu un premier avertissement.
On se souvient de M. Bachelot, ministre des sports et de la santé, qui a dit avant le départ du Tour de France: “On surveillera tout particulièrement, tout particulièrement, (deux fois!) Lance Armstrong. La ministre de la République française a désigné l’Américain à la vindicte populaire. Quelle stigmatisation ! Elle s’est permise cette apostrophe parce que l’Etat finance à 90% (ou presque) l’AFLD, l’Agence Française de Lutte contre le Dopage.
Pourquoi Mme Bachelot manifesta une si grande sévérité à l’égard d’Armstrong et du cyclisme alors qu’elle est d’un laxisme édifiant dès lors qu’il s’agit du football hexagonal ?
On le sait, le football est intouchable, en France. Et ailleurs.
Dèjà, le fait de ne contrôler que les capitaines est une mesure surprenante.
A part, les capitaines, tous les autres peuvent se doper comme des malades.
Ensuite, quand des footballeurs se font attraper (7 en LI et L2) on tait leurs identités par “mesure préventive". Faut l’entendre ça :
Tout le football se mobilise pour faire barrage à la formule du contrôle antidopage inopiné.
Les puissants font boucliers pour protéger leurs acquis financiers.

-"On a été immédiatement contre la localisation des joueurs telle qu’elle a été définie. Un joueur n’est pas capable de donner son programme qui dépend du club et qui peut être modifier à tout moment. Pour un footballeur d’un certain âge, la suspension d’un an ou deux, ce peut-être la fin d’une carrière pour un simple oubli” a dit Philippe Piat, coprésident de l’UNFP, le syndicat des joueurs et le président de la division Europe de la FIFPRO.
Cette déclaration est incroyable. Et les cyclistes qu’on suspend, a-t-il pensé à leur carrière ? Un footballeur serait con au point de ne pouvoir tenir un emploi du temps !
Le président de la FIFA (Blatter) pense la même chose. Platini(UEFA) aussi: “A l’exception de cas particulier à déterminer” a-t-il dit de manière enigmatique. Il doit se souvenir que lorsqu’il jouait à la Juventus Turin on n’y buvait pas que du Bitter San Pelligrino…

-"Il faut organiser une réunion dans les meilleurs délais afin de prévenir les graves incidents qui ne vont pas tarder à se produire. La localisation des joueurs est très peu réaliste” a écrit Ecalettes (FFF) a Ph. Piat. Le Pt de la FFF commence à avoir les chocottes, lui qui a déjà interdit que l’on diffuse les noms des 7 dopés connus en L1 et L2.

L’UNFP a déposé plainte pour atteinte à la vie privée.
Fooballeurs dormez tranquillement. Vous êtes protégés par vos instances supérieures.
Vous pouvez vous déchirer grave ! Personne ne vous sanctionnera.
Pendant ce temps d’autres Dani Jarque vont crever.
Tant qu’une megastar internationale ne crèvera pas sur la pelouse, le dopage français dans le football sera ultra protégé.

Permalien 14:31:04, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

La macabre liste des footballeurs pros morts pendant un match... 12 professionnels sont morts en pleine activité depuis l'an 2000. Dopage, surmenage, cadences frénétiques...

L’autopsie du capitaine de l’Espanyol de Barcelone, Dani Jarque, mort le 8 août, a été effectuée.
D’ici peu on dira:” Il est mort d’une crise cardiaque…”
Cette nouvelle mort précoce d’un footballeur intervient au moment où l’on s’apprête à rouvrir le dossier de Josep Guardiola, suspendu quatre mois pour dopage à la nandrolone en 2001, durant son passage à Brescia, dans le calcio.
Vous voyez beaucoup d’articles sur l’actuel entraîneur de Barcelone ?
Il n’y en a pas un seul. Rien de rien !
Platini ne veut surtout pas que l’on associe la drogue aux vainqueurs de la dernière C1.
Il ne faut pas salir l’UEFA !
Parler de dopage n’est pas vendeur pour les médias.
Ils aiment mieux mettre en photo Beckham et sa pisse-girl ou dire que Ronaldo palpe 200 000 euros par semaine au Real Madrid.
Depuis que L’Equipe confond cyclisme avec dopage, le vélo est l’une des dernières préoccupations de leur lectorat.
Voilà pourquoi, ils n’ont jamais mis le focus sur Zidane et le dopage alors que Zizou a dit qu’il usait de créatine à la Juventus Turin dont les effets se prolongeaient en équipe de France.
Pas touche à Zidane, car Zidane c’est Adidas, Canal +, Danone, Riboud, Generali…
Zidane se dope? Ta gueule !
Zidane frappe Materazzi ? Ta gueule !
J’aime le football mais je ne passerai jamais sous silence la mort de ces joueurs qui aimaient ce que nous aimons. Je ne cultive pas l’indifférence comme les journaux institutionnels qui ne veulent pas voir la face noire du football de peur de faire chuter la courbe des ventes. La presse ne sait même plus ce qu’elle raconte: sur les ondes on entend des journalistes encartés dire que “la France combat le dopage en cyclisme pour voir enfin éclore des champions héritiers de Virenque et de Fignon” alors que ces deux coureurs furent des dopés notoires !
Le 25 janvier 2004, l’international hongrois Miklós Fehér meurt en plein match, à 24 ans. Cela m’émeut pas plus Platini et Blatter qui ne veulent pas qu’on salisse le football avec des histoires de dopage. Tous les footballeurs qui meurent disparaissent d’une crise cardiaque ou d’une rupture d’anévrisme. Dans le sport, il n’y a que Lance Armstrong qui se dope c’est bien connu ! Je ne crois pas un seul instant à ces crises cardiaques qui font florès. Depuis les années 2000, nous assistons à une hécatombe de morts dans le football jusqu’à celle de Dani Jarque.
Dans le cas où le dopage ne serait pas la cause de leur mort, c’est le surmenage qui les a tués. Trop de matchs tuent les footballeurs. Le football est un sport très stressant tout en courses rapides, en ruptures incessantes, en démarrages brutaux. Ces sprints courts fatiguent énormément.
Un footballeur a besoin d’importantes plages de repos et aussi de périodes de méformes où il récupère. A ces moments-là, ses partenaires doivent le relayer. Chacun à son tour des pics de formes ou le contraire. Le dopage sert à fabriquer un effort constant. Il a toujours existé en Italie, du temps de Bonifaci jusqu’à Zidane via Platini. La médicalisation existe aussi en Espagne: affaire Puerto où l’on cache les 150 noms de footballeurs et de tennismen dopés pour ne révéler que les cyclistes! On l’a vu s’exercer en France à Marseille dans les années sombres qui lui ont permis de gagner la C1. Et il existe en France de nos jours. La FFF et le LFP interdisent que l’on divulgue le nom des 7 dopés de L1 et L2.

En cyclisme, dès qu’un professionnel meurt on dit: “Normal, tous des dopés!”
En football quand un joueur meurt, on s’empresse d’écrire: Il est mort d’une crise cardiaque…
Il ne faut pas déranger les comptes en banques plein d’espèces sonnantes et trébuchantes de la FIFA, de l’UEFA, de la FFF et de la LFP…
Pas question d’évoquer le moindre soupçon de dopage. Cela équivaut à une insulte comme nous l’a fait comprendre Jacquet avant 1998.
Quand on parle de dopage dans le foot, on nous répond que chaque année des centaines de Français meurent de la mort subite du sportif.
Ces messieurs Platini et Blatter sont contre les contrôles inopinés en dehors des structures officielles.
Claude Makelele a dit qu’il serait impossible de le suivre dans ses voyages en vacances tant il change de place.
Pendant ce temps les vampires s’abreuvent du sang du campionnissimo Lance Armstrong qu’ils ne lâchent pas d’une semelle, 24 h sur 24, 365 jours par an.

REQUIEM POUR LES MARTYRS DU FOOTBALL MODERNE

-30 octobre 1977, l’Italien Renato Curi né le 20 septembre 1953 à Montefiore dell’Aso meurt dans le stade de Pérouse pendant Pérouse Calcio - Juventus.

-En avril 1980, le français Omar Sahnoun meurt au cours d’une séance d’entraînement avec le club des Girondins de Bordeaux, après avoir connu une alerte en 1977 et avoir arrêté provisoirement le sport.

-4 janvier 1997: Hédi Berrekhissa, footballeur de l’équipe nationale de Tunisie décède lors d’un match amical contre l’Olympique lyonnais tenu au stade Chedly-Zouiten.

-5 octobre 2000: Georghe Hâldan était un footballeur roumain né le 3 février 1976 à Bucarest, mort le 5 octobre 2000 à Oltenita au cours d’un match amical contre l’équipe locale. Le joueur du Dinamo Bucarest a succombé subitement des suites d’une rupture d’anévrisme.

-29 septembre 2001: l’international marocain Youssef Belkhouja meurt en plein derby (Raja -Wydad) comptant pour la demi-finale de la Coupe du trône.

-26 juin 2003, Marc-Vivien Foé, international camerounais, s’écroule sur le terrain du stade de Gerland de Lyon durant un match de la Coupe des Confédérations, les yeux révulsés.

-25 janvier 2004, l’international hongrois Miklós Fehér s’éteint à 24 ans, en plein match (Benfica - Vitoria Guimarães), juste après s’être vu infliger un carton jaune par l’arbitre. Transporté à l’hôpital, Feher n’a jamais repris connaissance.

-27 octobre 2004, Serginho, footballeur brésilien de Sao Caetano (1re div. brésilienne), 30 ans, s’effondre sur la pelouse au cours d’un match contre Sao Paulo. Sa mort avait créé une énorme polémique au Brésil car l’autopsie avait révélé que le cœur du joueur était malade et pesait 600 grammes, soit environ deux fois le poids normal.

-25 juin 2005, Hugo Cunha, milieu de terrain du club de football Uniao Leiria (1re div. portugaise), 28 ans, décède alors qu’il disputait un match avec des amis. Le joueur, victime d’un malaise cardiaque, est tombé sans connaissance sur le terrain et n’a pu être réanimé par les pompiers.

-29 novembre 2005, David di Tommaso décéde, chez lui, à De Meern (Pays-Bas). Il avait été finaliste du Championnat d’Europe espoirs 2002 avec l’équipe de France des moins de 21 ans.

-11 avril 2006, Victor Alfonso Guerrero, joueur d’Envigado FC (1re div. colombienne de football), 17 ans, qui jouait avec la réserve du club, décède subitement lors d’un entraînement. Il avait perdu conscience sur le terrain et son corps était arrivé sans vie à l’hôpital.

-31 août 2006, l’international égyptien Mohamed Abdelwahab décède d’une crise cardiaque alors qu’il s’entraîne avec son club Al Ahly.

-25 août 2007, lors d’une rencontre entre le FC Séville et Getafe CF, l’international espagnol Antonio Puerta est victime d’un premier arrêt cardio-respiratoire sur le terrain. Réanimé sur la pelouse, il subit quatre autres arrêts cardiaques dans les vestiaires. Transporté à l’hôpital dans un état grave, il y fait un nouvel arrêt cardiaque, puis est placé en soins intensifs. Les médecins découvrent une dysplasie ventriculaire droite arythmogène. Il meurt le 28 août des complications de ses troubles cardiaques.

-29 décembre 2007, l’international écossais Phil O’Donnell, capitaine du club de Motherwell, s’écroule pendant un match contre Dundee United alors qu’il s’apprête à être remplacé. Il est emmené en urgence à l’hôpital mais décède durant le trajet.

-22 janvier 2009, le Grassois Clément Pinault, joueur de Clermont foot, décédé le 22 janvier 2009 au service réanimation du CHU de Clermont-Ferrand (Auvergne). Le 18 janvier, le joueur fut victime d’un malaise cardiaque alors qu’il se trouve à son domicile.

-8 Août 2009, le Capitaine de l’Espanyol de Barcelone Dani Jarque a été retrouvé sans vie dans sa chambre d’hôtel de Florence, ou l’Espanyol etait en stage d’avant-saison. Le joueur a succombé à une asystolie alors qu’il parlait avec sa compagne au téléphone, il avait 26 ans. Telle est la version officielle.

Les mécanismes les plus souvent évoqués dans le cadre des morts subites : décés brutal, instantané, avec affaissement en plein effort par fibrillation ventriculaire. Les facteurs déclenchants peuvent être mixtes, en rapport avec des conditions de pratique exceptionnelle : dopage, stress, froid, chaleur, fatigue, troubles diététiques, déshydratation, maladie virale…

Conduites à tenir :
Les facteurs de risque sont à surveiller attentivement. Il s’agit :

• de la prise de produits et substances illicites
• les antécédents familiaux
• les sports à risque particuliers
• des quelques vagues antécédents pouvant alerter le médecin
• des morts subites dites « récupérées »
• des infections virales concomitantes

On se souvient des cas de Nwankwo Kanu, Lilian Thuram et Steve Savidan… Tous sauvés après des examens poussés.

Permalien 00:22:06, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Glassman et Eydelie sont des pestiférés médiatiques

Quand vous vous mettez soudainement à parler vrai, vous êtes interdit d’antenne sur les médias institutionnels. Exemple Eydelie…

Dans l’affaire VA-OM de 1993, on a vu que la corruption a régné à l’OM à cette époque.
Beaucoup des corrupteurs se sont refaits une santé sociale et financière comme Jean-Pierre Bernès et son patron de l’époque.
Deschamps qui en savait long est même revenu sur les lieux de la corruption puisqu’il est entraîneur de l’OM.
Les deux pestiférés restent Jean-Jacques Eydelie qui fut au coeur de la magouille avec l’argent enterré. Eydelie ne raconte pourtant pas d’histoires: tout ce qu’il dit est vrai. Il n’y a qu’à voir: il est quasiment interdit de médias. Dès qu’il dit un mot il se fait casser par Di Méco, Boli et compagnie. Eydelie a raconté le dopage, la tricherie qui sévissait à l’OM à l’époque.
L’autre maudit, c’est Jacques Glassman qui a fait éclater l’affaire, refusant de toucher de l’argent pour jouer mal et laisser gagner l’OM à Valenciennes, sans blesser un phocéen.
Glassman a toujours dit la vérite.
Eydelie dit la vérité après avoir beaucoup menti.
Ces deux personnalités du football- dans des genres opposés- n’ont pas le droit d’être consultants. On les éloigne des micros et des caméras.
Les médias ne font travailler que les people: Petit, Lizarazu…
Ou recycle les retraités: W. Sagnol…
Ou les coachs virés: Elie Baup…
Ou les copains de Platini: O. Rouyer…
J’aimerais bien le voir consultants Eydelie et Glasman: pourquoi ne pas donner la chance à celui qui a finalement dit la vérité (Eydelie). Il a fait son mea culpa. Les gens du football le maintiennne à distance et le font passer pour un éternel tricheur.
Vous imaginez VA-OM 2009-2010 commenté par le duo Glassman-Eydelie sur Canal +.
Notre société ne donne plus la parole à Glassman car il a dit la vérité. On le fait passer pour une balance.
Notre société ne donne plus la parole à Eydelie car il a fait machine arrière. On le fait passer pour un traitre.

11.08.09

Permalien 22:57:57, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Loïc Rémy peut gagner les Iles Féroé à lui tout seul.

Si le nouveau Madrilène Benzema avait marqué un but comme celui de Loïc Rémy à Saint-Etienne, il aurait fait le tour du monde. Cela fait un paquet de temps que je n’avais pas vu une telle feinte de frappe face à trois adversaires. Il n’y avait que ça à faire, et il l’a fait. C’est le signe de la connexion entre l’intelligence et la spontanéïté. Cette coordination dans les gestes fait la différence entre les bons et les trés bons joueurs.

Avec sa forme actuelle et son mental, Rémy peut “tuer” le match aux Iles Féroé.
J’espère qu’il sera titulaire car ce ne serait pas sympa de l’envoyer là-bas vu qu’il n’aime pas du tout l’avion et qu’il se force à le prendre, ce que n’a jamais ou faire Dennis Bergkamp, l’ex Gunner.
Loïc Rémy est un vrai joueur de football.
Thierry Henry et Patrick Vieira, s’ils aiment la France, n’ont qu’à nous délivrer de leur présence.
Ils ont plus besoin de la France que la France n’a besoin d’eux…
Oui, Henry et Vieira ont besoin du statut des Bleus pour négocier leurs contrats en club et avec les sponsors.
Est-ce que Rool fait de la pub?
Est-ce que Echouafni est invité dans des émissions people comme Lizarazu ?
Non, dès que vous êtes international, il y a une agitation autour de vous.
Henry serait la risée des entraînements du Barça s’il n’était plus international !
Rémy sait jouer sur tout le front de l’attaque, il fait des appels sur les ailes ou plein axe, il sait servir ou marquer.
Ce n’est pas parce qu’il est à Nice que c’est un bidon.
La France l’a bien compris.
Aulas et Lacombe ont besoin de consulter un oculiste dans les plus brefs délais.
Ne pas voir en Rémy un superbe joueur est proche de la cécité.
Domenech pourrait aligner:

-Mandanda, puisqu’il ne jure que par lui/
-Fanni, sait monter.
-Gallas. (Capitaine) Qu’il devienne enfin un arbre comme Desailly en 1998.
-Squillaci. En gros progés. Titulaire indiscutable.
-Evra/ Le poumon d’acier.
-Toulalan. Le pitbull tricolore bien que souvent il ne mord pas.
-Las Diarra. Le Makelele en meccano.
-Gourcuff/ Le cerveau de l’équipe.
-Gignac. La flèche empoisonnée.
-Anelka. Il pèse bien.
-Rémy. L’homme en forme.

Henry se croit tout permis.
Ce joueur n’est même pas venu faire constater sa blessure à Clairefontaine.
C’est au niveau de sa prétention.
Henry n’est qu’un homme d’affaires du football.
Et Domenech pardonne une fois de plus sa désinvolture.
Henry est vraiment le chouchou de la FFF.
La FFF s’est plié en quatre pour la réussite de Thierry Henry et ça continue.
Anelka fait moins de cinéma.
Trezeguet, quant à lui, est traité comme un voyou.
Pourquoi avoir fait une croix sur Trezeguet qui a donné l’Euro 2000 à la France ?
Henry n’a pas levé le petit doigt pour que Domenech réincorpore Trezeguet en équipe nationale.
Dugarry,lui, a eu bien de la chance d’avoir Zidane pour copain…

Permalien 10:21:29, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Wenger tient-il enfin un bon jeune (Jack Wilshere) dans son centre de formation si peu efficace ?

Grande nouvelle ! Un jeune vient enfin de sortir du centre de formation d’Arsenal sous le contrôle de Wenger. C’est la première fois que ça arrive.(Ashley Cole étant à Arsenal avant Wenger) Attention, les yeux ! (C’est le N° 10 dans la vidéo…) :p:p:p Jack Wilshere a l’éclat d’un diamant noir. Quelle classe ! Enfin un joueur de football, loin des sprinters des pelouses qui jouent en regardant leurs pieds. Là je dis: “Bravo!” Et que les médias m’entravent pas son éclosion. Son toucher de balle est la signature des grands stylistes. Quelle beauté gestuelle ! Là nous ne sommes plus dans la communication wengerienne. Nous sommes dans le talent à l’état pur.

Alors que ses amis journalistes ne cessent pas de lui servir la soupe en France, Wenger n’a jamais sorti un seul joueur du centre de formation d’Arsenal, contrairement à la légende entretenue.
En la personne de Jack Wilshere, il semble possible qu’il ait enfin l’oiseau rare. Depuis 1996, il était temps !
Le jeune milieu de terrain(17 ans) fait parler de lui car il vient d’être sélectionné pour la première fois en Equipe d’Angleterre Espoirs. Le protégé d’Arsène Wenger avait impressionné le sélectionneur des « Three Lions », Fabio Capello, lors de la récente Emirates Cup, le seul trophée que Wenger soit capable de remporter depuis 2005…
“Tout dépend de Wenger. S’il fait jouer Wilshere, je peux le prendre pour l’Afsud dans la présélection pour la Coupe du Monde… Ce jeune m’a surpris. Il joue sans peur, avec confiance” a dit Capello.
Les journalistes amis avec Wenger parlent du nouvel as comme d’un joueur qui ressemble à la fois à Gascoigne et à Rooney. Cela serait une grande nouvelle pour le football.
Jack Wilshere est doté d’une belle technique et d’une percussion impressionnante. C’est vrai qu’il tente des gestes magnifiques et qu’il les réussis !
Auteur de 13 buts en 16 matches la saison dernière avec les moins de 18 ans d’Arsenal, il inscrivit en fin de saison deux buts en quatre matches avec la Réserve des Gunners. Il devient le plus jeune joueur de tous les temps à jouer en Championnat et en Premier League pour Arsenal, à 16 ans et 256 jours, lors de la victoire 4-0 de Arsenal face aux Blackburn Rovers, le 13 septembre 2008. Par ailleurs il inscrit son premier but en pro le 23 septembre 2008 lors de la victoire 6-0 de Arsenal face à Sheffield United en Coupe de la Ligue anglaise.
Actuellement, il jouit d’un contrat de six ans avec un salaire annuel d’un million d’euros.
Wilshere va-t-il éclore en équipe première?
Wenger n’a toujours pas trouvé de Cristiano Ronaldo, de Macheda…
Est-ce lui ?
Si Wenger le protège aussi bien que Ferguson a protégé Giggs, Rooney et Ronaldo, c’est possible.
Je note cependant que Nasri ne réussit pas à Arsenal. Soit blessé, soit insignifiant. Il est vrai que Nasri n’a pas la culture anglo-saxonne. Pas de vitesse, pas de puissance. Deux paramètres que possédent Wilshere.

Permalien 09:35:14, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

L'éternel pistonné Henry déclare forfait pour les Bleus sans se déplacer à Clairefontaine !

Pour tourner dans les pubs, Henry n’est jamais blessé. Henry serait l’idole de Loïc Rémy mais Rémy est dix fois plus fort que Henry au même âge… Il se prend pour qui Henry quand il décide de passer outre la visite médicale des Bleus? Pour Pelé ? Pour Maradona ? Il est temps que Rémy l’envoie à la retraite !

Thierry Henry a déclaré forfait pour le match des Bleus comptant pour les éliminatoires à la Coupe du monde 2010, contre les Iles Féroé. Le capitaine de l’équipe de France en l’absence de Patrick Vieira souffrirait des tendons d’Achille.
Quelle bande d’éclopés !
Quand Wenger vend des joueurs, ils sont tous dans un sale état. Totalement hors-service.
Depuis qu’ils ont quitté Arsenal, Vieira et Henry ne sont plus que des plaies ouvertes.
Ils fréquentent sans cesse les infirmeries.
On sait que “Titi” a joué pendant des semaines et des semaines sous infiltrations à Arsenal.:oops::oops::oops:
Une infiltration s’appelle dopage dans mon vocabulaire.
Un long séjour chez Wenger, bonjour les dégâts !
Ce qui est honteux c’est le fait que “Titi” n’a pas daigné se déplacer à Clairefontaine pour faire constater sa blessure. Viendra-t-il comme l’exigence la convenance ?
Voilà ce qui arrive quand on traite en chouchou Henry.
Les tendons… Cette blessure survient toujours après les infiltrations. Voire le Brésilien Ronaldo…
Henry est un intouchable depuis des années. Il fait ce qu’il veut.
Un coup, il ne veut pas jouer. Un autre, il est partant.
“Out", il lui arrive de venir faire le beau dans les tribunes du SDF.
Henry est un surcoté. Il joue toujours pareil, aucune variation dans son jeu depuis des années.
Quand il disparaîtra des terrains, on ne s’apercevra pas tant son football ne plaît qu’aux médias français.
Il n’a jamais su prendre la place de Zidane dans le coeur des Français.
Il n’a aucune ascendance au sein des Bleus sur le terrain.
Il a un beau palmarès ?
Il peut dire merci à Zidane qui a porté les Bleus sur ses épaules pendant tant d’années.
Il a marqué des buts à Arsenal qui jouait pour lui, rien que pour lui.
Il a gagné la C1 2009?
Oui, grâce à Eto’o, Messi, Xavi, Iniesta et Pujol.
Déjà forfait en juin dernier lors des deux matches amicaux contre le Nigéria et la Turquie, Thierry Henry manquera donc le déplacement aux Iles Féroé.
On a appris la nouvelle sur le site officiel du FC Barcelone !
Version officielle du Barça: “Revenu d’une tournée en Amérique du Nord", l’ex favori de Wenger souffre des deux tendons d’Achille car “la douleur s’est réveillée ces derniers jours et notamment lors du match amical contre les Chivas de Guadalajara durant lequel le Français a joué 45 minutes".
Henry se sert de l’Equipe de France pour ses besoins dans le sponsoring.
Comme il est international, il peut négocier aux prix forts tous ses contrats dans la pub.
Comme d’habitude, Domenech va s’écraser devant lui.
Domenech passe tous ses caprices à Henry mais il a jeté David Trezeguet qui a pourtant donné à la France l’Euro 2000 !
En proie à des problèmes physiques depuis la fin de la saison dernière, Thierry Henry ne souhaite pas prendre de risques et compromettre l’entame du nouvel exercice en Liga.
L’éternel blessé a juste montré le bout de son nez en finale de la C1, histoire de dire qu’il l’a gagnée sur le terrain.
Raymond Domenech a d’autres cartes offensives: Karim Benzema, Nicolas Anelka, André-Pierre Gignac et Loïc Rémy.
Vieira, Ribéry et Henry sont des bras cassés dès l’ouverture de la saison…
Pendant ce temps Echouafni pète la santé.
J’a plus de respect pour “Chouf” que pour les trois nantis de la FFF qui sont d’une suffisance extrême.
Ribéry est un amuseur tant qu’il est titulaire. Mettez-le sur le banc et adios sa bonne humeur!
Ne vous faites pas de souci, Henry sera là si la France se qualifie pour la Coupe du Monde 2010.
Dans ce cas, il aura beaucoup d’argent à gagner.
Même sur une seule jambe, il ira en Afsud.

Permalien 08:06:35, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Tous les Niçois qui aiment le foot doivent monter au Ray pour voir Rémy, un joueur XXL, et ses copains

Si les Niçois ne remplissent pas le Ray pour la venue de Rennes, c’est à désepérer de tout.
Rémy est un grand joueur, un joueur XXL.
Bientôt on ne le verra plus qu’à la télé !
Il faut se dépêcher de le voir en vrai.
ASSE-Nice: 0-2. Nice a bien démarrré sa saison avec un Saada en aiguilleur et un Rémy impressionnant.

A moins que Nice ait acheté une boîte de Davidoff à Saint-Etienne, le gym a démontré que la mayonnaise avait pris avec l’arrivée de Didier Ollé-Nicolle. Regardons le onze des Aiglons qui a joué contre l’ASSE, avec celui qui a fait venir chacun d’eux:

Ospina (Roger Ricort) Gardien solide, un corps de 20 ans avec l’expérience d’un vieux briscard. A-t-il été gardien dans sa vie intra-utérine ? C’est un homme très courageux.
Diakité (Ricort) Quelle application!
Mabiala (Eric Roy) Volontaire.
Cid (Ricort) Une élégance à l’italienne. Coriace.
Paisley (Roy) L’énigme. A revoir. Contre l’ASSE, il nous a fait une Sammy Traoré, ouf !
Sablé (Antonetti) Va-t-il enfin nous faire la grosse saison ?
Echouafni (lui-même !) Papa, papa, papa !
Traoré (Ricort) Une finesse de félin affâmé de proies à dévorer.
Ben Saada (Antonetti) Un technicien qui fait du bien à nos yeux. Un vrai joueur de football.
Hellebuyck (Antonetti) Catapulte-man. L’anti-Beckham. Un rustre comme on les aime. On peut aller à la guerre avec lui. On sait qu’il ne nous tirera jamais dans le dos.
Rémy (Ricort) Il a un Henry dans chaque doigt de pied. Il ne joue pas qu’à l’aile comme “Titi". Rémy va droit au but. Il sait tout faire. Et en plus de tout, il est énormément sympathique et pas du tout prétentieux. Soit le contraire de “Titi” qui se croit indispensable alors que ce n’est plus qu’un commerçant du football, un VRP de luxe.

Entraîneur: Ollé-Nicolle (Maurice Cohen). La découverte du chef ! Le président du Gym a découvert un vrai passionné passionnant. Et pitié, ne dites surtout pas que c’est le “nouveau Wenger"!

Voilà une belle unité. Et j’aimerais que l’on salue Ricort au lieu de le traîner dans la boue sur les forums ! Avec peu de moyens, il a fait beaucoup.
On lui a reproché Moussilou… mais Lacombe qui laisse partir Rémy et qui engage Piquionne c’est quoi ? Lacombe a au moins raté 20 transferts: Mensha c’est quoi ? Nilmar c’est quoi ? Fred qui se casse c’est quoi ? Le raciste Baros c’est quoi ? Grosso c’est quoi ? La liste est trop longue et en cours…

Si on avait un grand stade, personne ne serait parti.
Ni Fanni, ni Llooris, ni Ederson, ni Koné.
Rémy ne partirait pas.
On jouerait le haut du tableau.

Nice est un club mythique du football français.
Savez-vous qu’avant la création de la Coupe d’Europe, en 1956, l’OGCNice était demandé dans le monde entier pour y disputer des matchs de prestige ?
Au début des années 1950, Nice allait en Amérique Latine pour faire la démonstration du “meilleur football européen".
Oui, on invitait Nice et pas Manchester United ni Liverpool !
Les médias parlent toujours des Verts des années 1970 et ne disent jamais un mot sur les Nissarts 1950.
C’est comme si on parlait de Chirac en oubliant De Gaulle.

Attention, Nice is back !
ISSA NISSA !

Permalien 00:59:08, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Le Nice de Didier Ollé-Nicolle prend les trois points à Saint-Etienne !

A quoi voit-on qu’Opisna est un grand gardien? A Nice personne n’a la nostalgie de LLoris! Quant à Loïc Rémy: c’est le nouveau Salif Keita. Il est mille fois plus axial que Thierry Henry qui n’a pas un jeu aussi riche que l’Aiglon. Lacombe et Aulas ont besoin de s’acheter des paires de lunettes triple foyer. Ils ont cru que Rémy était Moussilou ! Merci à Roger Ricort d’avoir fait signer Rémy à Nice. Et merci à Ricort, pour Ospina.

Grâce à un but de Mahamane Traoré(38e mn), Nice ouvrit le score du match et l’ère Cohen/Roy/Ollé-Nicolle.
A la 87e mn, Rémy acheva le travail: suite à une double erreur défensive stéphanoise entre Varrault et Bayal, Rémy en profita pour récupérer, fixer les défenseurs, et tromper Janot à 10 mètres. Du grand art !

Gagner lors de la première journée, c’est très important pour le moral, d’autant que Nice démarre souvent mal le championnat.
Prendre 3 points à Saint-Etienne, c’est superbe pour les fans du Gym qui ont toujours une dent contre les Verts depuis les années Snella quand ce maître entraînait le Gym !
Vous savez très bien que parfois, il faut trois nuls de suite pour prendre autant de points!
Le premier but victorieux a été marqué par le biais de Ben Saada- bien décalé par Rémy- qui a crochetté Varrault avant de frapper à ras de terre. Janot dégagea des deux pieds mais Traoré, à l’affût, envoya une frappe des 25 mètres en pleine lucarne !
Nice joua très bien, à l’italienne.
Solide derrière avec un grand Ospina.

Ollé-Nicolle peut être fier.
Roy aussi, il a bien pris le relais avec Roger Ricort.
Le Nice-Rennes qui arrive va être grand.

David OSPINA (10) Impérial, le Ricort Baby.
Gérald CID (8) Solide.
Larrys MABIALA (8) Costaud, le Roy Baby.
Grégory PAISLEY (7) Belle rentrée pour lui aussi.
Drissa DIAKITÉ (7) Comme d’habitude: sérieux.
Olivier ECHOUAFNI (8) Il est là “Chouf” et bien là. Merci MONSIEUR.
David HELLEBUYCK (7) Coriace
Julien SABLÉ (7) Les fans de l’ASSE sont verts… de le voir passer à l’ennemi.
Chaouki BEN SAADA (8) L’Ederson d’Ollé-Nicolle puis Habib BAMOGO (72′) Consciencieux (6)
Mahamane TRAORÉ (9) Le Ricort Baby a été à la hauteur de tous les espoirs placés en lui. Son premier but est capital.
Loïc RÉMY (9) Peu de ballon mais le buteur a frappé à la moindre occasion.

Entraîneur: Didier Ollé-Nicolle (10). Parfait coach !

Remplaçants

Lionel LETIZI 16
Alain CANTAREIL 3
Ismaël GACE 18
Eric MOULOUNGUI 11
Mickaël POTÉ 9
Abeiku QUANSAH 12

1ere journée

Auxerre 0 - 1 Sochaux
Grenoble 0 - 2 Marseille
Le Mans 2 - 2 Lyon
Monaco 1 - 0 Toulouse
Montpellier 1 - 1 Paris Saint-Germain
Rennes 3 - 0 Boulogne-sur-Mer
Saint-Etienne 0 - 2 Nice
Valenciennes 1 - 3 Nancy

Classement

1/Bordeaux 3
Rennes 3
Nancy 3
Marseille 3
Nice 3
Lorient 3
Sochaux 3
Monaco 3
9/Le Mans 1
Lyon 1
Montpellier 1
PSG 1
13/Lille 0
Auxerre 0
Toulouse 0
Valenciennes 0
Grenoble 0
Saint-Etienne 0
Lens 0
Boulogne-sur-Mer 0

10.08.09

Permalien 11:06:35, Catégories: THE RED DEVILS, FOOT FRANCHOUILLARD  

Les trophée des champions n'est qu'une affligeante copie du Community Shield. Comme le football français de Thiriez pète plus haut que son cul, il va péter à Montréal...

Wembley, 85 000 spectateurs.:p:p:p:p:p Tout fut fantastique, sauf l’incident Ballack-Evra. L’Allemand aurait dû être sanctionné pour obstruction mais Evra qui en a fait des tonnes a perturbé MU et lui même…[Qualité exceptionnelle de la vidéo]

Montréal, 34 000 spectateurs. Match affligeant.

Le Trophée des champions n’est qu’une copie de l’invention anglaise qui remonte à 1908… Rien que la Coupe made in France est minable. Un nid à poussière.

09.08.09

Permalien 22:48:33, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

L'anniversaire de Salomon Kalou a coûté 140 000 euros à ses partenaires...

On ne peut pas passer sous silence une telle orgie de chiffres même s’ils appartiennent à la galaxie du football dans laquelle 100 000 euros équivalent à 1 000 euros pour nous.
Les joueurs de Chelsea ont dépensé un peu plus de 140 000€ lors d’une soirée pour fêter les 24 ans de l’international ivoirien Salomon Kalou, le 5 aout.
John Terry a dépensé 70 000€ dans du vin mousseux et des cocktails, et a laissé 12 000€ de pourboires aux employés du prestigieux Whisky Mist, situé dans le quartier Mayfair de Londres.
Terry ferait mieux de donner de l’argent à sa mère et sa belle-mère qui ont été arrêtées en début d’année pour vol à l’étalage: Sue Terry, 50 ans, et Sue Poole, 54 ans, furent appréhendées dans le Surrey en possession de plus de 800 livres (environ 850 euros) de fournitures vôlées. Les deux femmes avaient notamment dérobé des vêtements et de la nourriture dans un magasin Marks & Spencer et un supermarché Tesco, deux partenaires de l’équipe d’Angleterre de football.
John Terry est l’un des joueurs les mieux payés d’Angleterre, avec un salaire hebdomadaire avoisinant les 135.000 livres (145.000 euros), auquel s’ajoutent primes de victoire et contrats publicitaires.
Les deux quincagénaires mènent depuis plusieurs années une vie de “jet-set” au crochet du défenseur de Chelsea, qui leur a notamment acheté deux pavillons à Oxshott (Surrey), où il réside lui-même avec sa femme.
Pour ce qui est de l’anniversaire de Kalou, les joueurs se sont installés au quartier VIP, habituellement réservé au Prince Harry, qui a du se déplacer, mais qui a offert une bouteille de champagne à Kalou.
La star de la soirée était accompagnée de sa compagne, Najah Wakil. Lui qui ne boit pas d’alcool, aurait tout de même dépensé 34 000 livres en boissons alcolisées, ce soir là. Michaël Essien, Michael Ballack, Paulo Ferreira, John Obi Mikel étaient également de la partie.
Au total, les Blues ont commandé 30 bouteilles de Dom Perignon, un Jeroboam de Cristal, 10 bouteilles de vodka, 10 bottles deJack Daniels, 10 de Patron Tequila, 2 Magnums deDom Perignon, un Methuselah et 10 Quaich Trophy cocktails.
Voilà le sujet de conversation qui agite actuellement le milieu anglais du football.
Le football est désormais une vache à alcool.
Ballack était-il encore bourré quand il a agressé Evra ?
Il faudrait un alcool-test quand Chelsea joue pour voir un peu leur taux d’alcool.
Sont-ce des sportifs ou des Bastareaud du football ?
Govou a trouvé plus fort que lui.
Dalmat aussi.
Best, Gasgoigne et Adams ont des héritiers…
Pendant ce temps, Richard Gasquet s’est fait filmer avec Platini lors de Montpellier-PSG pour démontrer qu’il était quelqu’un de bien, puisque Platini ne le fuyait pas.
Le foot ressemble de plus en plus à Roland-Garros. Beurk !

Permalien 19:41:11, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

Manchester United offre le Community Shield à Chelsea

Le but de Lampard qui pose problème car Ballack a fait un attentat sur Evra…

Ballack a fait une Harald Schumacher à Patrice Evra: il méritait l’expulsion et une longue suspension. Au lieu de ça, il a permis à son équipe de gagner. Dans son geste, il y avait :"Tu vas un peu arrêter de nous faire chier avec tes attaques incessantes". Son geste était aussi raciste. C’est pire qu’une insulte de supporter. On l’a déjà vu dans son club s’en prendre à Drogba…
Devant 85 000 personnes, Chelsea a remporté le Community Shield aux dépens de Manchester United (2-2, 4 t.a.b à 1) à Wembley, en inscrivant un but entaché d’un geste d’antijeu de Michael Ballack qui donna un coup de coude volontaire dans Evra, sans être sanctionné pas l’arbitre. Ses copains de MU s’arrêtèrent de jouer et Chelsea pris marqua le but qui lui donna alors l’avantage 2-1. La règle qui consiste à donner les pleins pouvoirs à l’arbitre pour stopper le match est stupide. Avant, l’accord tacite et universel entre les joueurs faisait que l’un d’eux- de n’importe quelle équipe- envoyait le ballon en touche quand un homme était à terre. C’était beau, juste, efficace et humain. Aujourd’hui, l’appréciation de l’arbitre est trop aléatoire: les joueurs connaissent mieux le foot que ces ramassis d’imbéciles. Finalement les 90 % des arbitres anglo-saxons sont aussi incompétents que 90 % de leurs homologues français. On comprend pourquoi la Fédération anglaise a interdit que l’on parle du “referee” avant les matchs. Heureusement qu’après les matchs on peut se déchaîner ! Chris Foy est aveugle: il n’a pas vu que Ballack a visé Evra et n’a pas joué le ballon ! Là, ce n’est plus “marcher sur l’homme", mais “tuer l’homme".
Les Red Devils se sont promenés en première mi-temps mais comme l’an dernier ils ne savent pas se mettre à l’abri dans leurs phases de domination. Nani ouvrit le score sur un exploit personnel, puis ensuite toutes leurs attaques furent avortées, dont l’une de Berbatov qui fit tout bien, jusqu’à un extèrieur droit de toute beauté mais en face il y avait le très bon portier Petr Cech dont la présentation est inutile.
Dans le camp d’en face, ce ne fut pas la même chanson: Foster fut lamentable. Revenu avec de meilleurs intentions, Chelsea eut sa mi-temps quand MU eut la sienne auparavant. Foster leur facilita la tâche et l’arbitre aussi. Ferguson a un gros problème avec les gardiens. Il est incapable d’en former un au centre de formation: il n’aura eu que deux grands goals (Schmeichel et Van der Sar, blessé). On dirait qu’il se moque du poste. Des gardiens, il y en a pourtant de forts bons.
Ferguson aurait dû changer de gardien à la mi-temps. Carlo Ancelotti,lui vira Ivanovic, en dessous de tout. Si on change de joueur de champ, il faut aussi enlever le gardien ! Chelsea reprit du poil de la bête après la pause, en égalisant par Carvalho (52′), puis en prenant l’avantage sur le but controversé de Lampard (70′). L’international anglais a en effet trompé Foster alors que Patrice Evra, touché au visage par un coup de coude volontaire de Ballack non sifflé, se trouvait toujours au sol et que les joueurs de MU semblaient attendre que les Blues mettent le ballon en touche. A un quart d’heure de la fin, on vit Giggs, Scholes et Owen entraient sur le terrain pour tenter d’égaliser. Ce fut chose faite grâce à un caviar de Giggs que ne gaspilla pas le fantastique Rooney pour égaliser 2-2 dans le temps additionnel. On pouvait organiser les tirs au but:
Lampard aréussi le sien. 1-0
Giggs a raté le sien,tira sans conviction sur Cech. 1-0
Ballack marqua à son tour. 2-0
Carrick inscrivit le premier pour MU. 2-1
Drogba ne se fit pas prier pour inscrire le sien. 3-1
Puis on vit se présentait Evra avec la mine du perdant. Que vint-il faire dans cet exercice? Il envoya un tir d’enfant stoppa sans mal par Cech. Une chique molle. Ni force, ni précision. Un tir d’enfant. 3-1.
Et Kalou donna la victoire à Chelsea. 4-1.
Les matchs MU-Chelsea restent captivant. Vivememt le championnat et bravo à Ancelotti qui découvre le foot anglais avec un titre. Chapeau!

Les tirs au but. A noter, à la fin, l’attitude de grande classe de John Terry qui va saluer un par un les Mancuniens qui lui ont fait si mal à la finale de la C1 1999…

C’est ainsi que Chelsea remporta le premier trophée de la saison. Sans gloire. C’est Manchester U qui le lui offrit sur un plateau.
Le match fut très beau et intense. On a vu des gestes superbes. D’un autre niveau que Bordeaux-Guigamp au Canada !
Le trophée des Champions français n’est qu’une pâle imitation du Community Shield.
Idem pour les trophées Canal + qui pompent les cérémonies anglaises.
Idem pour la Ligue 1 qui copie la Premier League.
Il faut se souvenir que le premier club français fut Le Havre, pour imiter les Anglais.

Buts: Ricardo Carvalho (50e), Lampard (71e) pour Chelsea - Nani (10e), Rooney (90e+3) pour Manchester United.

Foster (0) Ce goal est irrégulier. Un jouer fantastique. Un autre jour, l’ombre de son ombre.
O’Shea. (6) Correct. Puis Fabio. Non noté.
Evans (6) Bon mais moins méchant que Vidic et quand Ballack est en face…
Ferdinand (7) Es toujours-là quand son dos le laisse tranquille.
Evra (5) Alterna le très bon, le bon et le pire. Soit Ballack lui fait mal, et il sort; soit, il n’a rien comme souvent Baky Koné…
Park.(6) Hargneux, prompt, généreux mais toujours aussi peu habile. De vrais pieds carrés. A mettre au musée ! Puis Giggs. (6) Donne un caviar en moins d’un quart d’heure puis ne met pas MU sur la bonne voie aux tirs au but.
Fletcher. (8) Il a tant manqué à MU en finale de la C1 2009 contre le Barça. Puis Scholes. Non noté.
Carrick. (7) La conscience faite homme.
Nani.(8) Parfait jusqu’à sa blessure à l’épaule qui confirme sa faiblesse physique. Puis Valencia. (0) Très loin de ce qu’il nous montré en amical !
Berbatov.(7) Le technicien doit être plus déterminant. Puis Owen. Inexistant.
Rooney (9) Mais pourquoi n’a-t-il pas été le premier tireur aux tirs au but ?

Remplaçants non utilisés: Kuszczak et Gibson

Entraîneur: Sir Alex Ferguson (2) A rater son coaching. Quant à la liste des préposés aux tirs au but, elle a fait pitié. Il devrait engager Villa en toute urgence !

Le beau but de Rooney qui n’a servi à rien…

Permalien 06:38:47, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Alain Perrin rend hommage aux Niçois. Attitude rarissime chez les entraîneurs.

Alain Perrin a rendu hommage à l’OGCNice qui est venu battre Saint-Etienne à la maison. C’est le plus beau compliment que l’on pouvait faire au Gym.

« C’est bien évidemment une déception de débuter la saison par une défaite à domicile. Il va d’ores et déjà falloir cravacher pour prendre des points durant le mois d’août. Il faut rendre hommage aux Niçois qui étaient bien en place et ont su attendre patiemment. Nous, on a buté sur une défense bien regroupée, et face à une telle défense, il faut plus de créativité. Il faudra être vigilant, parce que ce genre de scénario risque de se reproduire souvent à Saint-Etienne. En fin de match, il nous a manqué de la fraîcheur et donc du dynamisme. Il nous faut pas moins de quatre ou cinq joueurs. Nous avons une attaque décimée. C’est évident que c’est un problème de débuter avec ce handicap. Ces recrues doivent arriver le plus vite possible. Mais cela devrait bouger la semaine prochaine. Pour le prochain match, peut-être aurons-nous un, deux voire trois joueurs supplémentaires. »

08.08.09

Permalien 23:36:50, Catégories: ANTI-FOOTBALL, LA MOUETTE DE TCHEKHOV  

Mort du footballeur Dani Jarque. Dopé ? Non, cardiaque. Of course !

Les médias espagnols annoncent ce samedi 8 août, la mort de Dani Jarque, le capitaine de l’Espanyol Barcelone.
Le joueur de 26 ans a “été retrouvé sans vie” par des coéquipiers dans sa chambre d’hôtel.
“Sans vie” cela veut dire mort. La presse ne veut vraiment pas que l’on parle de la mort des footballeurs !
Membre de l’Espanyol depuis 2002, Dani Jarque faisait partie de l’équipe vainqueur de la Coupe d’Espagne en 2006 et finaliste de la Coupe de l’UEFA en 2007.
Savez-vous de quoi est mort Dani Jarque ?
Il a bien sûr succombé à une crise cardiaque alors qu’il se trouvait en stage d’avant-saison avec son équipe en Italie, à Coviciana.
Vous savez bien que tous les footballeurs meurent d’une crise cardiaque.
Il n’y a que les cyclistes pour se doper. Et Armstrong en tête, n’est-ce pas ?
Armstrong a tous les défauts c’est bien connu.
Le footballeurs eux ne se dopent pas !
A peine un joueur meurt qu’on l’enterre à la sauvette.
Vite, vite, vite.
Le spectacle doit continuer !
Pas une seule radio française ne consacrera plus de 5 secondes à cette triste nouvelle.
Version officielle du club:
“Le joueur espagnol de 26 ans, formé au club, s’était entraîné normalement dans la matinée mais s’est écroulé alors qu’il téléphonait à un proche en début de soirée”
Circulez, il n’y a rien à voir !
L’important pour les médias c’est d’insulter Lance Armstrong.
Il leur sert à dire que le football est propre.
Qui parle du dopage dans le football ?
Aucun média: ils sont trop occupé à faire du fric sur le dos du footballeurs.
Ah pour parler pendant des heures, des semaines et des mois de la crise au PSG ou d’ailleurs, ils sont bons !
Blatter et Platini ne veulent pas que le produit FOOTBALL soit associé au dopage.
C’est pour cela que la FIFA s’est bien servi de Maradona qui lui était un camé par vice et absolument pas un dopé pour mieux jouer.
L’Equipe n’a pas consacré un seul article aux 7 dopés de la L1 et L2. Rien de rien. Et c’est le quotidien sportif par excellence, dit-on. Excellent aussi dans l’omerta.
Si un jour ces 7 joueurs meurent, on écrira: “7 footballeurs sont morts, tous d’une crise cardiaque…”
Le dopage dans le foot n’est pas nouveau: j’ai un gros doute sur le Onze d’or de Puskas. Presque tous ces Hongrois sont morts d’une crise cardiaque…

Antonio Puerta,Miklos Feher,Marc-Vivien Foe… Tous morts aux combats.

Permalien 10:21:24, Catégories: LA MOUETTE DE TCHEKHOV  

Au Brésil, on a joué devant un public protégé par des masques. Psychose de la grippe A...

Le 5 août, lors de Coritiba 0 - 1 Santos, le public a été obligé de porter un masque.

A quand le masque Adidas ou Nike anti-grippe A ?
Vite, vite, fabriquons des masques aux couleurs de MU, de Nice, de Liverpool, de l’OM, des Verts…
La grippe A est-elle un moyen de nous imposer la Burqa ?
Les supporteurs qui assistaient au match opposant Santos à Curitiba, mercredi au Brésil, ont porté un masque en raison des craintes de propagation de la grippe A/H1N1. Sur décision de justice.
20 500 masques chirugicaux ont été distribués gratuitement aux supporters à Cascavel (sud du pays).
Une juge brésilienne avait rendu obligatoire le port du masque, pour ne pas avoir à annuler la tenue de la rencontre en raison des risques de propagation de la grippe A/H1N1…
En cas de non-respect de la mesure, le club s’exposait à une amende de 300000 reales (120 000 €).
C’est la première fois au monde qu’un match de football est organsisé dans ces conditions.
Le Brésil dénombre déjà 139 décès imputables à la grippe A qui a déjà tué plus de 1000 personnes dans le monde depuis son apparition en mars dernier (chiffres OMS).
Que va-t-on faire en Angleterre touchée elle aussi par la grippe A ?
Et en France ?

Les joueurs du match au Brésil n’avaient pas de masques… Est-ce bien raisonnable ?
Atchoum!
A vos souhaits!

Permalien 06:03:01, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Plein feux sur le Red Devil Federico Macheda, la star montante dans le paradis terrestre de Manchester United du magicien Sir Alex Ferguson

Si vous êtes malheureux, aimer MU. C’est mieux que l’alcool, la dope, le shit et tous les autres artifices destructeurs.
La jeunesse est en route à Manchester U… Federico marque ici son premier but en équipe fanion et va voir ses copains du centre de formation, tous regroupés au même endroit à chaque match dans Old Tafford selon les voeux de Matt Busby prolongés par Ferguson. Tel est l’esprit de MU et voilà pourquoi ce club est si attachant, si performant.
“Flowers of Manchester” dit-on. Oui, les fleurs. En 1958, une sale piste allemande d’avion nous a massacré un superbe bouquet mais les jardiniers Busby et Ferguson en ont fait pousser d’autres, au plus grand bonheur de Bobby Charlton, le survivant.

Tant que Ferguson sera à MU, tant que Giggs, Scholes et G. Neville y joueront, les fans de MU vivront dans le bonheur permanent. Et cela dure depuis 1986 ! Merci à eux. Nous viellissons ensemble, encerclés de jeunes qui nous galvanisent. La caravane de Manchester U passe et les Arsenal, Real et consorts aboient.
On parle du Real Madrid, du Barça, de je ne sais qui mais l’excellence est à Manchester United.
Depuis 1986, Sir Alex Ferguson y réalise un travail exceptionnel.
Pendant que les autres occupent l’actualité, lui fabrique l’Histoire.
Ce n’est faire injure à personne que de reconnaître: “Ferguson est le meilleur entraîneur au monde en exercice.” Cela écorcherait la bouche à Wenger de dire une pareille évidence. Le Français est un pâle imitateur de l’Ecossais. Le rêve de Wenger ? Que Ferguson disparaisse du devant de la scène afin de pouvoir enfin se retrouver avec des gens de piètres qualités!
A chaque fois que l’on a cru Manchester U au creux de la vague, Ferguson relance le club avec brio.
Après l’ère flamboyante d’Eric Cantona, qui a relancé MU et le football anglais, tout le monde disait que MU était fini. Il faut dire que Cantona avait tout simplement fait passer l’intérêt du foot d’Italie en Angleterre. Pas étonnant que la FIFA ait voulu lui briser les reins, le suspendant quasi une saison.
Cantona parti, MU maintint la cadence et enchaîna les titres jusqu’à remporter le C1 1999.
Le Marseillais a la satisfaction de voir son oeuvre se poursuivre sans lui. Tous les jeunes ont capté son esprit, mélange de classe et d’hargne. De courage et de fierté.
Nous avons donc, tour à tour, vu l’éclosion de Giggs, Scholes, Beckham (A MU, il jouait au foot au lieu de se pavaner avec sa pisse-girl), Cole, Yorke, Van Nistelrooy, Rooney, Cristiano Ronaldo… MU sous Ferguson est un temps fort de l’Histoire. On croit chaque fois le club mort et le Phénix renaît. A tel point qu’aujourd’hui, on sait très bien que Ferguson nous prépare encore quelque chose de gigantesque.
Cristiano Ronaldo et Tevez sont partis ?
Cela n’a aucune importance.
Le club est plus fort que les joueurs.
Le club est plus fort que l’Equipe !
Quand vous allez à Old Trafford, vous avez l’impression d’entrer dans un pays, tellement son identité est forte.
Cette saison 2009-2010, Ferguson n’a pas fait de folie, quoiqu’il ait dans le visieur l’attaquant espagnol Villa… Ferguson a déclaré à l’issue de la victoire des siens 2-0 contre Valencia: ” J’ai un problème de casting… Macheda est trop bon pour son jeune âge. Chaque fois que je le vois en équipe première, il m’impressionne. Je comptais le 9 août aligner Owen contre Chelsea mais j’hésite entre lui et Macheda pour débuter le match… Pour son âge, Macheda est grandiose. Nous tenons-là un grand, un très grand joueur. Croyez-moi ! D’habitude, le Community Shield sert à donner du temps de jeu à plusieurs joueurs, cette fois-ci, j’ai beaucoup de joueurs qui peuvent être des titulaires indiscutables. A moi, de bien choisir…” La parole de Ferguson nous change des idioties habituelles de Puel ou Deschamps, j’en passe et des pires !
Né le 22 août 1991 à Rome, Federico Macheda est sous l’aile de Ferguson depuis que le technicien hors pair l’a vu jouer à la Lazio Rome. L’éducateur de haut parage eut le coup de foudre comme pour Giggs et C. Ronaldo. “Ce gars-là est né pour jouer avec nous” a dit le manager et il fit le nécessaire auprès des parents de l’attaquant pour le convaincre de le laisser partir avec leur fils… Quelle chance pour les Macheda! Ils ont fait ce que les Benzema n’ont pas su faire. Benzema au MU serait devenu un mega joueur; au Real, ce n’est qu’une star inventée par la presse qui demande à être vue dans de “gros” matchs.
Macheda joue vite et bien. Il résiste bien aux charges des adversaires, protège bien le ballon, a une bonne couduite de balle en pleine course, et sait contrôler dans le feu de l’action. Il a une réelle frappe de balle qu’il peut armer sous tous les angles. C’est en plus un guerrier et non pas un Nasri qui se cache 70 % du match. Après avoir fait ses premières armes avec la réserve de MU, le prodige fit sa première apparition professionnelle contre Aston Villa le 5 avril 2009 où il marqua le but de la victoire dans les arrêts de jeu. Le 11 avril 2009, il inscrivit de nouveau à sa deuxième apparition, contre Sunderland, débloquant encore une situation très périlleuse. Grâce à ces deux prestations en équipe première, MU conserva toutes ses chances de remporter le titre. Macheda a donné 6 points capitaux en deux matchs! Aussitôt, Ferguson demanda que le salaire du Romain soit multiplié par 25. Aujourd’hui, à la veille de ses 18 ans, Macheda gagne 23 000 € par semaine. Ferguson aime récompenser ses joueurs au niveau du travail qu’ils fournissent.
La révélation de la saison passée a depuis été approchée par l’Inter de Milan mais Mourinho n’a aucune chance de revoir l’Italien jouer en Italie, sauf avec Manchester U en C1 !
“Federico a donné sa part la saison dernière et a marqué deux buts essentiels pour nous. Mais il est encore jeune et doit progresser dans son jeu. L’avoir à nos côtés est comme disposer de deux nouveaux joueurs. Nous avons de grands espoirs pour lui, c’est l’une des grandes raisons pour laquelle nous n’avons cherché personne d’autre sur le marché” volà ce qu’a dit Ferguson aux médias anglais il y a quelques heures.

Manchester est un immense club car tous ses acteurs ont conscience de la mort.(C. Ronaldo l’a enfin compris quand il a failli se tuer en Ferrari, juste avant un entraînement…) Les éducateurs de MU enseignent que des joueurs sont morts pour le club. Des disparus de 1958, ils tirent une force mystique que ne savent pas extraire les dirigeants du Torino, club lui aussi marqué par un crash d’avion (1949). Si un jour une équipe de dirigeants tourne la page de 1958 de manière imbécile, les forces de l’esprit disparaîtront et le club deviendra aussi banal qu’Arsenal. Lors du 50e anniversaire du drame, jour du derby MU-Man City, la hache de guerre a été enterré 24 heures. Jamais en 100 ans, on n’avait vu les deux clubs de la ville pactiser…

Federico Macheda. Il est grand comme Giacinto Facchetti, guerrier comme Marco Materazzi, finisseur comme “Gigi” Riva. Il incarne l’Italie mais se réalise pleinement à Manchester. C’est la grandeur de Ferguson, ce génial Geppetto, amoureux fou des joueurs et du jeu.

Numéro 41

Naissance 22 août 1991
à Rome (Italie)
Taille 1,84 (77Kg)
Poste Attaquant
Surnom Kiko

Parcours junior

2006-2007 Lazio Rome
2007-2008 Manchester United

Parcours professionnel

2008- Manchester United (7 matchs, 4 buts)

Les nouveaux Ferguson Babes entraînés par le Norvégien Ole Gunnar Solskjaer, “l’assassin à la figure d’ange":

Foster, Ben. Gardien de but
Evans, Jonathan. Défenseur central
Eckersley, Richard. Défenseur central
Da Silva, Fabio. Défenseur gauche
Da Silva, Rafael. Défenseur droit
De Laet, Ritchie. Défenseur
Drinkwater, Daniel. Milieu
Gibson, Darron. Milieu central
Possebon, Rodrigo. Milieu défensif
Cleverley, Tom. Milieu offensif
Tosic, Zoran. Ailier droit
Macheda, Federico. Attaquant
Welbeck, Danny. Attaquant

Old Trafford ou “le Théâtre des rêves” qui se réalisent. Pas une seule banderole. Aucun fumigène. Jamais un seul cri raciste. Pas de pétard. Aucune revendication. Aucun mégaphone. Aucune violence. Que les Français et les dirgeants hexagonaux en prennent de la graîne. Je le maintiens, la France n’a pas dix ans de retard sur les Anglais mais 100 ans! La France a construit à la va vite le SDF pour avoir droit à l’organisation de la Coupe du Monde 1998. A présent, c’est panique à bord pour poser la candidature à l’Euro 2016. Quel petit comportenement ambitieux ! La France n’est qu’un centre de formation. Regardez Chamakh: il n’a qu’une hâte, se casser fissa de France. Dès que Benzema a eu le dos tourné, il a embrassé l’écusson du Real Madrid ! Les joueurs se servent de la France comme d’un paillasson. Ensuite, ils reviennent quand ils sont vieux comme Coupet ou Giuly pour prendre encore un peu de monnaie. Triste spectacle. La meilleure équipe française c’est la parabole sur le toit ! Sans elle, on serait puceaux de la beauté.

07.08.09

Patrick Vieira est un "has been". Plus personne n'en veut.

La plus belle passe de Patrick Vieira ?
Celle à l’adversaire qu’il a faite à Ryan Giggs, en 1999, en CUP contre Manchester U !
Quel caviar, mes amis!
Tous les fans de MU se la repassent en boucle.
Pas étonnant que Wenger ne cite jamais Giggs qui a marqué ce jour-là un des plus grands buts de l’Histoire. Le même à gauche que ceux de Maradona et de Messi, à droite.
A Old Trafford, Vieira est considéré comme un comique. Une sorte de Boghossian des vestiaires, version clown blanc et non pas Auguste.

Wenger a sans doute voulu rendre service à son ancien joueur, en faisant croire qu’il était intéressé par un retour de son ex capitaine. Déjà que les Gunners ne sont pas brillants depuis 2005 si en plus il reprend les vieux, il court à la catastrophe.
Vieira est sur le pente déclinante depuis des années. Ce n’est plus qu’un papy sur le voie du garage. On l’a vu pitoyable avec l’Inter Milan à Old Trafford en C1. On eût dit un amateur perdu parmi des professionnels. Vieira ne veut un club que pour retrouver les Bleus de Domenech. Il se moque de la destination. Comme tous les joueurs dits grands, il lui faut la vitrine internationale pour justifier les prétentions salariales. Au bout du rouleau, il a déja essayé de revenir en Bleus pour se relancer en club. D’habitude c’est le contraire: il faut être bon en club pour être devenir internationale. Vieira ne restera pas dans l’Histoire des Bleus. Les destructeurs de jeu adverse sont oubliés. On ne retient que les créateurs. Vieira nous a déja massacrer l’Euro 2008 par sa présence inutile. Sélectionne-t-on des éclopés ?
L’Inter Milan n’a pour l’instant reçu aucune offre. «S’ils le veulent, il faudra qu’ils nous le disent. Pour l’instant, je dois dire que ni Arsenal ni Tottenham n’a contacté le club», a déclaré José Mourinho à Pékin, où l’Inter doit disputer samedi, au stade olympique, la Super Coupe d’Italie contre la Lazio. Vieira, 33 ans, sera sur le banc des remplaçants, a précisé l’entraîneur portugais, qui ne veut plus de Vieira, sauf si une épidemie de grippe A frappe 80 % des Intéristes, à part le Français. Domenech ne l’a heureusement pas retenu pour les Féroé le 12 août. Si la France a besoin de Vieira pour gagner là-bas, pas besoin d’aller en Afsud. Vieira est un joueur surcôté qui a eu la chance d’appartenir à la génération de Zidane, Blanc, Desailly, Djorkaeff et Cie. Il est monté dans le train. D’autres auraient fait aussi bien que lui.
Vieira croit qu’il est indispensable mais il n’a jamais été ni Platini ni Zidane.
“Il n’a pas de maison ?” comme on dit à Nice. Le mot “retraite", il ne connait pas ?
En Italie, il gagne 6 M€ par an sans jouer. Elle n’est pas mal la vie ?

Dommage que Vieira ne revienne pas à Arsenal, Vidic aurait repris le rôle de Keane pour le “flinguer” dès le tunnel.

Permalien 16:24:37, Catégories: GRAND MONSIEUR  

On a tous quelque chose en nous de Bobby Robson (1933-2009)

Vidéo déchirante qui arrache des larmes. Les grands joueurs du football anglais de la fin du XXe siècle- et comment!- saluent Bobby Robson sachant qu’il va nous quitter… et il s’est éteint 5 jours après!
:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:no::no::no::no::no::no::no:

Le 26 juillet 2009 (soit 5 jours avant de sa mort), Bobby Robson reçoit un homme fantastique alors que tout le monde sait qu’il est au seuil de la mort. C’est ça l’Angleterre! Voilà pourquoi j’aime tant l’Angleterre. Et s’ils ont bombardé une partie de notre flotte pendant la guerre, ils ont bien fait car la France c’est un pays qui s’est vautré dans les bras d’Hitler ! La France est un tout petit de football, un pays de rien du tout. Certes, il y a des joueurs mais au niveau des clubs, c’est le quart-monde du ballon rond: 1 C1 depuis 1956! Quelle honte ! Alors que la mort est sur les épaules de Robson, le pays le fête en héros. Ce fut sa dernière grande joie. Quant au cancer, je maudis tous ceux qui crachent sur Lance Armstrong. Ils peuvent tous crever du cancer la gueule ouverte. Je ne ferai pas le moindre geste.

Sir Robert William Robson, surnommé Bobby Robson est mort le 31 juillet 2009 dans le comté de Durham (Angleterre) d’un cancer du poumon : « Mon état est considéré comme stable et n’a pas changé depuis ma dernière séance de chimiothérapie… Je vais mourir plus tôt que plus tard. Mais en fait chacun doit partir un jour et j’ai profité de chaque minute. Merci et aurevoir… »

Parcours du joueur, un l’attaquant, genre 9 1/2…:

1950-1956 : Fulham
1956-1962 : West Bromwich Albion
1962-1967 : Fulham
1967-1969 : Vancouver Royals

-Palmarès

20 sélections et 4 buts avec l’équipe d’Angleterre entre 1957 et 1962.
Quart de finaliste de la Coupe du monde de football 1962.
Participation à la Coupe du monde de football 1958.

Parcours de l’entraîneur:

1968 : Fulham
1969-1982 : Ipswich Town
1982-1990 : Angleterre
1990-1992 : PSV Eindhoven
1992-1994 : Sporting Clube de Portugal
1994-1996 : FC Porto
1996-1997 : FC Barcelone
1998-1999 : PSV Eindhoven
1999-2004 : Newcastle United
2006-2007 : Irlande (conseiller technique)

-Palmarès

Ipswich Town
Coupe UEFA 1981.
Coupe d’Angleterre 1978.
Texaco Cup 1973.

PSV Eindhoven
Championnats des Pays-Bas 1991 et 1992.

FC Porto
Championnats du Portugal 1995 et 1996.
Coupe du Portugal 1994.

FC Barcelone
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe 1997.
Coupe d’Espagne 1997.

Equipe d’Angleterre
95 matchs comme sélectionneur: 47 victoires, 30 nuls et 18 défaites entre 1982 et 1990.
Quatrième de la Coupe du monde de football 1990.
Quart de finaliste de la Coupe du monde 1986.
Participation au Championnat d’Europe de football 1988.
Rous Cup en 1986, 1988 et 1989.

Sir Alex Ferguson: «Bobby était un bon ami, pour moi et pour beaucoup de monde dans le football. Il mérite notre gratitude pour tout ce qu’il a réalisé. Il a démontré beaucoup de passion et d’amour pour le jeu. Sa mort est une très triste nouvelle».

José Mourinho, ex assistant de B. Robson au Barça et au Sporting Lisbonne: «Il est difficile d’accepter qu’une personne comme lui ne soit plus parmi nous, mais il reste immortel pour tous ceux qui l’ont connu. C’était un grand entraîneur, mais plus que ça encore, un grand homme.»

Alan Shearer: «Il va manquer à tout le monde, pas seulement à la famille du football, mais à tout le monde. C’est un triste jour pour nous tous, spécialement pour sa famille, ses amis proches et tous ceux qui ont travaillé avec lui.»

L’amour du football en Angleterre c’est ça… Quelle standing ovation ! Et on dit les Anglais froids ! Pas besoin d’être Latin pour avoir le sang chaud.

Permalien 09:49:37, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

L'Equipe a augmenté ses ventes grâce à Lance Armstrong. N'en déplaise à Laurent Jalabert

L’Equipe du 7 août 2009 consacre une page entière à une auto-publicité.
Voilà ce que dit le texte:

“MERCI à TOUS! GRACE A VOTRE FIDELITE, LES VENTES DE VOTRE QUOTIDIEN SPORTIF FAVORI ONT AUGMENTE DE 5,7% EN JUILLET 2009.”

Voilà plutôt ce qu’il fallait écrire:

“MERCI A LANCE ARMSTRONG. GRACE A SA PRESENCE DANS LE TOUR DE FRANCE, LES VENTES DE NOTRE QUOTIDIEN SPORTIF FAVORI ONT AUGMENTE DE 5,7 % EN JUILLET 2009.” (1)

(1) L’an dernier l’Américain n’a pas participé au TDF…

Toute l’aigreur et la jalousie de “Jaja". Le doigt dans le nez, en prime! A 40 ans sa place est bien sur la place passager de la moto de France 2 pour y parler d’Armstrong qui n’a qu’un peu plus de deux ans de moins que lui !

Mon blog est à 100% pour l’OGCNice, Manchester United, Armstrong, Ferguson, Giggs, C. Ronaldo, Rooney, Scholes, Eto’o, Mourinho, Messi, Drogba, Maradona, Cantona, McEnroe, Federer, Rives, Albaladejo, Coppi, Anquetil, Garrincha, Cruyff …
Mon Blog est à 100% contre Jalabert, Beckham, Chabal, Kournikova, Rothen, Vieira, Gasquet, Dugarry, Lizarazu, ceux qui embrassent les écussons du club où ils débarquent, ceux qui crachent sur les cyclistes alors qu’ils ne parlent pas du dopage en L1 et L2…

Permalien 09:48:02, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Wenger est-il maudit ?

Le manager d’Arsenal est-il devenu maudit ?
Il ne gagne plus rien depuis 2005.
La saison 2009-2010 n’est pas commencée que Nasri est déjà “out".
Idem pour Rosicky qui a rechuté.
Et tout ça aux entraînements intra-muros.
Il y a un sacré problème dans l’effectif: les joueurs ont-il besoin de se mettre chiffon à l’entraînement pour gagner leur place de titulaire?
Wenger est trop vague. Il ne doit pas savoir lui-même quel est son onze de départ…

Eloigné des terrains officiels depuis janvier 2008, Tomas Rosicky s’est blessé à nouveau. Le Tchèque, perturbé pendant un an et demi par des problèmes aux adducteurs et au genou, s’est refait mal aux adducteurs dès qu’il retrouva les Gunners sur le terrain. Le manager d’Arsenal n’a pas précisé si le milieu, qui a récemment joué lors de l’Emirates Cup, serait indisponible pour le début de saison.

Je suis trop dur avec Wenger ?

Vous avez raison, regardez son récent palmarès:

Emirates Cup :
Vainqueur : 2007 et 2009

Tournoi d’Amsterdam :
Vainqueur : 2005, 2007, 2008

Il ressemble à celui de Domenech. Wenger est obligé d’organiser des tournois à la maison pour gagner quelque chose !

PS: Manchester United a aussi une cascade de blessés, au terme de sa tournée en Asie et des matchs amicaux: Wes Brown, Nemanja Vidic, Gary Neville et Edwin van der Sar sont tous absents pour la Community Shield du 9 à Londres… La défense est donc très diminuée.

Permalien 07:53:46, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ferguson et Giggs = 2 Champions League + 11 "Premier League" !

ATTENTION LES YEUX ! :p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p
GIGGS ? UN DES PLUS GRANDS AILIERS DE TOUS LES TEMPS. REGARDEZ SA TECHNIQUE EN MOUVEMENT. LA COORDINATION DE SES GESTES. SA CONDUITE DE BALLE. SON INTELLIGENCE. SA VITESSE. UN VRAI GENIE DU FOOTBALL. :p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p. S’il était parti de MU, sa carrière serait plus sous les projecteurs. Il suffit de voir C. Ronaldo: quand le Portugais était à MU, on le maltraitait dans les médias et à présent parce qu’il vaut cher, la presse est à genoux devant CR9 :>:>:>:>:>:>

“L’AILIER EST UN ENFANT PERDU.” (MONTHERLANT)

Ils ont tout gagné ensemble: 2 C1 et 11 championnats d’Angleterre… Unique au monde. Vous rendez-vous compte de l’exploit que cela représente ? Et le 9 août 2009 , ils vont essayer de gagner une nouvelle Community Shield. Ils écrivent l’une des plus belles histoires du football mondial qui n’est pas qu’une guerre économique. Vive Ferguson ! Vive Giggs !
Dans le monde du monde où les mercenaires ignorent le mot fidélité et reconnaissance du ventre, il est bon de voir que certaines personnes ne se lassent pas d’aimer toujours le même club, d’aimer toujours la même personne. Ferguson et Giggs en sont l’exemple le plus frappant. Leur duo fantastique se poursuit en 2009-2010. Courtisés par les plus grands clubs du monde, ils restent là où ils sont. Jamais ils n’ont dit: “On va partir si l’on ne se renforce pas!” Eux, ils gagnent les titres ! Ils sont fidèles non pas parce que personne ne veut d’eux. Ils sont fidèles par amour. Quand Ferguson regagne sa place à Old Trafford, il regarde toujours le stade de son regard périphérique, heureux d’avoir poursuit et dépasser son maître et compatriote écossais, le géantissime Matt Busby, le fondateur de l’ère moderne dont la statue honore la façade d’Old Trafford. Les pigeons sont si respectueux du glorieux Red Devil que nul volatile ne se pose jamais sur la statue.

SIR ALEX FERGUSON
né le 31 décembre 1941, à Glasgow, Scotland
En poste à Manchester United depuis le 06 Novembre 1986
24 ans d’activité à MU.

Palmarès:

Premier League 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009
FA Cup 1990, 1994, 1996, 1999, 2004
League Cup 1992, 2006, 2009
UEFA Champions League 1999, 2008
FIFA Club World Cup 2008
UEFA Super Cup 1992
UEFA Cup Winners Cup 1991
Inter-Continental Cup 1999
FA Charity / Community Shield 1990 (shared), 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008

Giggs et Ferguson sont inséparables. Ryan est le fils spirituel de “Fergie", il suffit de les voir ensemble, comme sur cette vidéo sur les débuts du Gallois. Quel respect ! Quelle fierté !

RYAN GIGGS
né le 29 Novembre 1973
à Cardiff, Wales
805 matchs à MU
148 buts
Formé au Club
Debut pro: le 2 Mars 1991

Palmarès:

Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Coupe Intercontinentale 1999
Supercoupe de l’UEFA 1991
2 Ligues des Champions 1999, 2008

11 Championnats d’Angleterre 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008 et 2009
4 Coupes d’Angleterre 1994, 1996, 1999, 2004
3 Coupes de la Ligue 1992, 2006, 2009
7 Community Shield 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008

COLLECTOR. FANTASTIQUE VIDEO. :p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p:p

D’ascendance Sierra Leonaise, sa fierté, Ryan Giggs est le joueur le plus titré de MU et du Royaume-Uni. Il est le joueur ayant disputé le plus de matchs avec MU de toute l’Histoire. Paul Scholes (604matchs, 142 buts) et Gary Neville (570 matchs, 7 buts), sont dans le Top 5. L’ailier joue à présent davantage milieu offenfif. Il fait partie des rares joueurs liés à vie à leur club, à l’instar de Carles Puyol pour le FC Barcelone, Iker Casillas et Raul pour le Real Madrid, Alessandro Del Piero pour la Juventus, Steven Gerrard pour le FC Liverpool et Francesco Totti à l’AS Rome.

La Gallois est un indien égaré dans un monde de cow-boys.

Effectif de Manchester United pour 2009-2010:
Ben Amos/ Anderson/ Dimitar Berbatov/ Febian Brandy/ Wes Brown/ Fraizer Campbell/ Michael Carrick/ Craig Cathcart/ James Chester/ Tom Cleverley/ Ritchie De Laet/ Daniel Drinkwater/ Richard Eckersley/ Jonny Evans/ Corry Evans/ Patrice Evra/ Fabio/ Rio Ferdinand/ Darren Fletcher/ Ben Foster/ Darron Gibson/ Ryan Giggs/ David Gray/ Owen Hargreaves/ Tom Heaton/ Sam Hewson/ Matthew James/ Tomasz Kuszczak/ Federico Macheda/ Manucho/ Nani/ Gary Neville/ Gabriel Obertan/ John O’Shea/ Michael Owen/ Ji-sung Park/ Rodrigo Possebon/ Rafael/ Wayne Rooney/ Paul Scholes/ Danny Simpson/ Zoran Tosic/ Antonio Valencia/ Edwin Van der Sar/ Nemanja Vidic/ Danny Welbeck/ Ron-Robert Zieler

TRES MAUVAISE NOUVELLE POUR ARSENE WENGER: FERGUSON RESTE A MANCHESTER UNITED !

Permalien 07:36:27, Catégories: LITS ET RATURES  

En direct du Brésil...

Mon hommage à Garrincha (entre autres) en vente libre au Brésil. J’embrasse l’écusson de Larousse !
Aujourd’hui, il jouerait au Real Madrid, à Barcelone ou à Manchester United… Il est mort alcoolique car il ne pouvait pas vivre sans jouer au football. Qu’aurait fait Picasso si à 30 ans on lui avait dit: “Bon, mon coco, la peinture c’est finie ! Maintenant, tu passes à autre chose…”

ESTADAO.COM.BRO - ESTADO S. PAULO - JORNAL DA TARDE

Craques do Futebol mostra os grandes nomes do esporte e textos do cronista francês Bernard Morlino

Par Luiz Zanin Oricchio

“O que seria do futebol sem as imagens que o imortalizam? É o que se pensa ao ver (e ler) o livro-álbum Craques do Futebol (Larousse do Brasil, 224 págs., R$ 129), com fotos feitas por profissionais de várias agências e textos do cronista esportivo francês Bernard Morlino. Na edição francesa, o prefácio era escrito por um desses ídolos, o atacante Eric Cantona; na tradução brasileira, o prefácio é do jornalista Milton Neves.

Boleiro fanático, torcedor do Nice, time da cidade onde nasceu, Morlino faz, em seu livro, uma verdadeira ode ao esporte que adora. Os grandes nomes, do passado e do presente, são divididos em categorias. As fotos - estupendas - vêm acompanhadas de textos breves, que não se pretendem fichas biográficas completas, mas perfis dos atletas. O livro é dividido nas seguintes categorias: os virtuoses, os pioneiros, as muralhas, os arquitetos, os rebeldes, os reis, os pit bulls e os atiradores de elite. A capa só poderia ser dedicada ao maior de todos, ele, Pelé, fotografado no esplendor dos 17 anos, quando conquistou sua primeira Copa do Mundo.

A divisão do livro mostra que Morlino pretende abarcar as várias funções e aspectos de que se compõe o jogo da bola. Nele há espaço tanto para um virtuose como Diego Maradona quanto para um pit bull como Gennaro Gattuso. Para rebeldes como George Best e Sócrates e arquitetos, como Tostão e Wolfgang Overath. E se o gol é o grande momento desse jogo, também são fundamentais os que se empenham em evitá-lo, goleiros como Dino Zoff ou zagueiros magistrais como Franco Baresi e Paolo Maldini.

Se Morlino quer contemplar a experiência do futebol em seu todo, é óbvio que seu coração balança na direção dos grandes craques. Não por acaso, o livro abre com o capítulo sobre os “virtuoses", no qual se inclui Pelé. Vejam só quem ele coloca em companhia do Rei: Puskas, Di Stéfano, Eusébio, Cruyjff, Maradona, Platini, Cantona e Zidane. Atacantes, armadores…e um goleiro de gênio, que brilhou na Copa de 1958 na meta da antiga URSS e ganhou o apelido de Aranha Negra - Lev Yashin, tido como melhor de todos os tempos, titular da seleção do seu país por 13 anos e do Dínamo de Moscou por duas décadas. Uma instituição. Pelé, em seu primeiro livro de memórias, fala da dificuldade de marcar um gol em Yashin. Mesmo assim, ele tomou dois da seleção brasileira no mitológico jogo de 1958, quando Pelé e Garrincha estrearam na seleção. Dois gols de Vavá, que aliás não está no livro.

Mas o Brasil não pode se queixar. Lá estão Pelé, Tostão, Sócrates, Romário, Ronaldinho, Garrincha, Ronaldo, além de José Altafini, o Mazzola, famoso no futebol italiano, embora nascido em Piracicaba e jogador da seleção brasileira antes de emigrar para a terra dos antepassados.

Nem poderia ser diferente. Amante do jogo bonito, Morlino intitula seu artigo inicial de O futebol considerado como uma das belas artes e coloca o Brasil no topo do mundo. E sabem de quem é a epígrafe desse texto? De ninguém menos que Manoel Francisco dos Santos, o Garrincha. Diz Mané: “O futebol não tem mistério. É você que cria o mistério.” Grande Mané Garrincha, citado também em seu verbete em outra de suas frases imortais, aquela que dizia que a Copa do Mundo era um torneio sem graça e fácil de ganhar porque nem segundo turno tinha. Aliás, Morlino tem uma queda por esses outsiders do mundo da bola. Trata-os com toda a simpatia mesmo quando obrigado a falar de alcoolismo, como em Garrincha ou George Best, ou do vício da cocaína em Maradona.

Em alguns momentos, o estilo de Morlino lembra o do uruguaio Eduardo Galeano (autor de Futebol ao Sol e à Sombra), um dos que melhor escrevem sobre esse fascinante jogo da bola. Porque tanto a um como a outro interessa o futebol naquilo que tem de humano e mítico. Em seu aspecto de expressão cultural e, em muitos casos, redenção de condições de vida muito desfavoráveis. As fotos desses grandes boleiros olham para nós e nos interrogam. Os textos parecem tão humanísticos que algum idiota da objetividade não hesitaria em tachá-los de “românticos". Esquecido de que se existe alguma coisa em falta no futebol de hoje é justamente um pouco de romantismo. “

O autor: Bernard Morlino
“Nascido em Nice em 1952. Tem três filhos e 20 livros publicados. Jornalista há mais de 25 anos. Descobre o futebol em 1959, no estádio Du Ray, onde é cativado pelo charme do time do Nice, que ele celebra intensamente no editorial do programa do clube. Sua outra equipe fetiche é o Manchester United. Crítico literário. Biógrafo de Emanuel Berl e de Philippe Soupault, de quem foi muito amigo. Memorialista, escreveu Manchester Memories, considerado um dos cinco melhores livros de 2000 pela revista L’Équipe, e Louis Nucéra, achévé d’imprimer. Acaba de publicar JO nostalgie, com prefácio de Christine Caron. Pratica futebol, ciclismo, motociclismo e caminhada. Foi nomeado Cavaleiro da Ordem das Artes e Letras da França no governo de François Mitterrand. Ama o futebol do ponto de vista do campo. Esta obra do olhar torna-se grande arte quando vista por meio de seus olhos e de sua paixão.”

Craques do Futebol
Autor: Bernard Morlino
Editora: Larousse do Brasil
Pág: 224
Preço: R$ 129,90
Tradução: Paola Morselho e Antonio de Pádua Danesi
Prefácio: Milton Neves

Mon hommage à Cruyff (entre autres) disponible à Rio de Janeiro. J’embrasse les écussons de Botafogo et de l’Ajax !

Demain c'est aujourd'hui: Balotelli, Gourcuff,Tosic, Giovinco...

Vous en connaissez déjà certains et si vous ne connaissez pas les autres, nous allons apprendre à les connaître dans les mois et années à venir. Tous sont de très grosses pointures du football.

Sebastian Giovinco, 22 ans, 1 m 64, millieu de terrain offensif ou attaquant italien (Juventus Turin). Son jeu plein de fantaisie prend sa mesure dans l’axe. Il a les trois V: vista, vitesse, volonté. L’avenir de l’Italie. Ce “petit” est immense.

Marco Motta, 23 ans, 1 m 89, latéral droit ou milieu italien (AS Roma). Dur et élégant. Italien au grand classicisme.

Mario Balotelli, 19 ans, 1 m 89, attaquant italien d’origine ghanéenne, (Inter Milan). Puissant et véloce, il est aussi très habile devant la cage. De la graine de grande star.

Gojko Kacar, 23 ans, 1 m 83 m, défenseur serbe (Herta Berlin). Costaud, dur sur l’homme et adroit.

Mezuts Ozil, 21 ans, 1 m 80, milieu de terrain offensif allemand (Werder de Brême). Ce gaucher d’origine turque est un grand espoir de l’Allemagne.

Micah Richards, 21 ans, 1m 80, latéral droit (Manchester City)

Lee Cattermole, 21 ans, 1 m 78, millieu terrain défensif anglais (Wigan). Grosse activité. Très Roy Keane…


Manuel Neuer, 24 ans, 1 m 92, gardien de buts. (Schalke 04) Courageux et solide.

Yoann Gourcuff, 23 ans, 1 m 95, meneur de jeu français (Bordeaux). Superbe toucher de balle

Marcus Berg, 23 ans, 1 m 83, attaquant suédois. ( FC Groningue). Opportuniste et adroit.

Sergei Kislyak, 22 ans, 1 m 80, milieu de terrain biélorusse (Dynamo Minsk). Intraitable.

Zoran Tosic, 22 ans, 1 m 71, ailier serbe (Manchester United). Intelligence de jeu et adresse. Il a la taille des “grands” du football.

06.08.09

Permalien 23:05:47, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Berlusconi vend Kaka 66 M€ et se plaint des "sommes folles du Real Madrid"...

Ma petite entreprise, du regretté Alain Bashung

Le Pt du gouvernement italien et proriétaire de l’AC Milan ne manque pas d’air.
On le savait mais quand même: dire que le Real Madrid exagère avec ses “sommmes folles ” et puis encaisser 67 M€ des Madrilènes pour le transfert de Kaka, faut le faire.
On n’est plus étonné par Berlusconi, la vulgarité à son zénith.
Il n’est pas le seul car ceux qui critiquent la télé berlusconienne font la même chose: TF1 est plein de gonzesses qui ont plus besoin de metteur en seins que de metteur en scène. Et Canal + est la chaîne de la pornographie.
Si Berlusconi pouvait le faire, il ferait comme le Real Madrid qui a dépensé 255 M€ au mercato d’été.

En deuxième position, on trouve Manchester City avec 112 M€.
Puis le Barça: 86 M€.
Enusite:
L’Inter, 76 M€.
Lyon, 73 M€.
Marseille, 41 M€.
Bordeaux, 30 M€.

Cette débauche m’empêchera pas Manchester U et Barcelone de dominer une nouvelle fois l’Europe.
On ne pourra pas revenir en arrière.
Désormais, les footballeurs changent aussi souvent de club que les acteurs changent de cinéastes.

Iker Casillas rend un superbe hommage à Samuel Eto'o

Le gardien était le mieux placé pour parler de Samuel Eto’o.
Samuel Eto’o s’est exprimé en français à son arrivée à Milan. Dire que cet immense footballeur a été refoulé lors d’un entraînement du PSG car “j’étais sans-papier"… Quelle bande d’incapables ces parisiens ! Ils signent pour une fortune Rothen et ils ne voient pas le talent d’Eto’o.

Casillas vient de dire:
“JE SUIS PLEINEMENT HEUREUX DU DEPART A L’INTER MILAN D’ETO’O CAR IL ETAIT UN CAUCHEMARD VIVANT ! A CHAQUE FOIS QUE LE BARCA JOUAIT CONTRE LE REAL JAMAIS LA HANTISE DE LE VOIR ME PLANTER DES BUTS. CE DIABLE D’HOMME ME FUSILLAIT PRESQUE TOUT LE TEMPS !”
Peut-on mieux dire la classe d’un avant-centre ?
Bravo à Casillas d’avoir ouvert son coeur et libéré sa parole.
Eto’o peut être fier.

Eto’o a refusé d’embrasser le maillot de l’Inter. “Non, cela ne se fait pas. C’est un truc de commerçant!” a-t-il dit. Cet homme serait-il parfait?

Eto’o? La classe absolue. En une seule action, il a “tué” Manchester United en finale de la C1 2009.
Manchester U s’était vu trop beau en début de match, jouant avec le cigare. Et un Davidoff en plus ! Un truc qui pue à 20 mètres à la ronde.
Eto’o a hérité d’un ballon et comme il le fait souvent et il est entré dans la surface de vérité avec une volonté de fer et une puissance de camion conduit par Juan Manuel Fangio ! Les défenseurs de MU n’étaient plus que des cônes de chantiers, ceux volés par Guy Roux pour entraîner la PH d’Auxerre…
Pan! Quand Eto’ o tire ça fait mouche.
Eto’o ? “Mon nom a deux 0 car quand on croit que mon action est finie, j’en ai encore sous le pied. Exactement comme mon nom. Eto ? Eh bien! non, c’est Eto’o !” Explication complétement géniale du buteur d’exception.
Mourinho a tiré le gros lot. Eto’o, 28 ans, a encore beaucoup à nous donner.

Contrôle en pleine course. Ensuite, il effaça un arrière rendu à l’état de santon, puis frappa de l’extérieur du pied. La poudre a parlé! Pour faire ça, il faut une intelligence hors du commun. Quelle prise d’information! Quelle vivacité! Quelle maestria! Tant que Samuel Eto’o sera sur une pelouse, je ne serai jamais malheureux. Même face à Manchester United… Perdre devant un tel génie de l’attaque est un honneur.

Permalien 16:38:19, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Les fadas de l'OM ont insulté RL Dreyfus et sa femme

Margarita Dreyfus, la veuve de l’ancien patron de l’OM, avait décidé de ne plus jamais mettre les pieds au Vélodrome parce qu’elle y avait été insultée comme son mari. On annonce pourtant sa présence au stade le 30 août, pour OM-Bordeaux, soit Deschamps-Blanc, si l’enquête autour des deux morts, suite à l’effondrement du toit de la scène, lors du montage du décor du spectacle de Madonna, est terminée.
Va-t-elle conserver le club?
Je ne vois pas très bien pourquoi.
Pour honorer la mémoire de son mari?
Vu de l’extérieur, on aurait dit que RLD ne pouvait pas se retirer du club comme si quelqu’un le rackettait.
Je suis peut-être outrancier, mais c’est l’effet que cela me faisait.
A quoi bon perdre des millions d’Euros ?
A qui profite ce crime financier qui consiste d’investir à perte ?
Rien que de faire tous les mois un chèque de 70 000 euros à J.-C. Dassier, il faut vraiment en avoir envie!
Les journées ne durent que 24 heures. Il fait quoi Dassier ? Il mange et va à la selle comme vous et moi. Si c’était une lumière du foot, on le saurait. Quand vous pensez à Ferguson et à Dassier vous avez autant de différence qu’entre une Formule 1 et une Panhard-Levassor !
L’OM était l’un des danseuses du milliardaire.
Le milliardaire est mort.
Que la danseuse se trouve un nouveau cavalier!
Pour remercier RLD, la France a mis en examen Dreyfus…

PS: Jean-Luc Lagardère a vite arrêté les frais avec le Matra-Racing que son fils n’a pas relance pourtant Lagardère aimait aussi le foot ! Madame veuve RLD ferait bien d’imiter Arnaud Lagardère et stopper net avec l’OM qui est une perpétuelle source de tracas.

Permalien 16:04:13, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

La relève de Manchester U est déjà assurée pendant que Wenger n'a pas 10 M€ pour acheter Chamakh. Le coach d'Arsenal agit comme un marchand de tapis...

A la différence d’Arsenal et de Wenger qui ne forment des jeunes joueurs que dans la presse française, les Seniors de Manchester United entrainés par le Norvégien Ole Gunnar Solskjaer - dit l’Assassin à la figure d’ange- ont remporté la Senior Cup 2009 à Bolton contre la réserve de Bolton Wanderers 0-1, grâce à un coup franc détourné de Zoran Tošic;, le nouveau talentueux Serbe déniché par Ferguson. Un magnifique gaucher.
Voici la relève de MU. On en connaît certains et pas des moindres. Ce club a une organisation qui ressemble à une source intarissable.

MANCHESTER UNITED
1. Ben Amos
2. Matt James
3. Richard Eckersley
4. Corry Evans (capitaine)
5. Ritchie de Laet
6. Rodrigo Possebon
7. Danny Welbeck (16. Oliver Gill 74)
8. Danny Drinkwater (14. Magnus Eikrem 86)
9. Federico Macheda
10. Lee Martin
11. Zoran Tošić (15. Cameron Stewart 87)

Joueurs non utilisés:

12. Joe Dudgeon
13. Conor Devlin

Permalien 06:50:59, Catégories: THE RED DEVILS  

Lors de MU 2-Valencia 0, devant 71 000 personnes, un éblouissant Antonia Valencia a fait oublier Cristiano Ronaldo !

71 000 fans de MU se sont précipités à Old Trafford pour voir les débuts à la maison de Owen, de Valencia. Ils ont vu en même temps le premier but pro du jeune Tom Cleverly.

Manchester U en a terminé avec ses matchs amicaux face à Valencia battu 2-0 à Old Trafford devant 71 000 personnes.
MU a joué en 4-4-2: Foster- De Laet, Ferdinand, Evans, Evra- Valencia, Carrick, Fletcher, Tosic- Owen, Rooney.
On vit les débuts à OT de Michael Owen et d’Antonio Valencia, auxquels il faut rajouter le jeune homme de 19 ans, Tom Cleverly, le nouvel espoir de Sir Ferguson qui a donné beaucoup de responsabilité à Tosic, un pur joyau. Un petit joueur par la taille, mais un XXL par le talent.
Owen est bien intégré, on sent qu’il va claquer des buts importants dans la saison. Sa concentration est exceptionnel. Ilr revit !
Tosic? Renversant de technicité.
Valencia? Il a fait oublier Ronaldo sur un seul match. Des descentes sur l’aile de grande qualité, sans besoin de chichis. Deux centres. Du pur caviar… Deux buts à la clé !
Tosic et Valencia sont les nouveaux atouts coeur du jeu de MU. Le seul hic: Van der Sar lui est “out” pour quelques matchs.
A la 52e minute, A. Valencia permit à Rooney d’ouvrir le score.
Et à la 73e, Valencia, encore lui, fut à l’origine du premier but en équipe fanion de TOM CLEVERLY.
Le club formateur c’est bel et bien Manchester United et absolument pas Arsenal.
Wenger ne fait que copier Ferguson, en beaucoup moins bien.
Wenger c’est Ferguson version Canada Dry.
Pourquoi Wenger est plus connu que Ferguson en France, parce que l’Ecossais n’a pas de contrat avec TF1 !
Et parce que Ferguson a un papier par an dans les médias français quand Wenger en a un par jour…
Pour apporter de l’eau à mon moulin, je vous livre la preuve de ce que je dis: L’Equipe du 6 août ne signale même pas le score de MU-Valencia… C’est dire que ce quotidien n’a d’yeux que pour l’Alsacien.
Ferguson a fait une revue d’effectif avant le Community Shield du 9 août contre Chelsea, la véritable ouverture de la saison.
Le coach des Red Devils a déjà mis le feu à la Premier League en disant que “seul Chelsea” l’impressionnait. Il a taillé Liverpool en pièces: ” L’an passé, il ont fait leur plus belle saison en championnat depuis 20 ans et ils ont fini à quatre points de nous ! Liverpool ne peut pas faire deux années de suite à bloc… ” Sacré “Fergie” toujours au top de la dialectique d’avant saison. Il pense que Chelsea sous Ancelotti jouera comme l’AC Milan puisque “cela lui a rapporté deux C1.” Une fois de plus, on sent que Ferguson veut d’abord gagner la Premier League… ce que n’arrive plus à faire Liverpool!
Arsenal ? Ferguson n’en a pas parlé. Wenger ne joue pas dans la même division que Ferguson. Wenger n’est un grand entraîneur que pour les Français. Un grand entraîneur cela ne refuse pas d’entraîner le Real Madrid… Wenger a trop peur de la pression pour aller en Espagne. A Arsenal, il peut rester 20 ans sans rien gagner. Cela ne dérange personne.

Le match contre le Bayern au cours duquel Van der Sar s’est blessé à la main gauche pendant la série des tirs au but. Il sera en soins pendant 8 semaines. Cette vidéo est d’une qualité technique exceptionnelle.

05.08.09

Paul Scholes et Ryan Giggs n'ont jamais embrassé l'écusson de Manchester United alors que Benzema et Ibrahimovic ont eu un comportement très putassier au Real et au Barça

Le podium des coeurs d’artichaud qui ont embrassé le maillot de leur nouveau club au mercato d’été 2009:

-1/ Zlatan Ibrahimovic a embrassé l’écusson de Barcelone. Il avait déjà dit: “Mon rêve, c’était de jouer à la Juventus” et puis :” Mon rêve, c’était de jouer à l’Inter". Je plains sa gonzesse. Elle a tant de cornes qu’elle ne peut plus passer la porte de chez elle.

-2/ Karim Benzema a embrassé l’écusson du Real alors que son maillot ne possédait même pas de numéro… Il s’est montré très ingrat envers les fans de l’OL- club qui lui a donné 400 000 euros net par mois- et il s’est révélé très pute avec ceux de Madrid. Cristiano Ronaldo,lui , n’a pas embrassé l’écusson de son maillot. Il est resté digne. Benzema a bavassé sur l’écusson du Real, au plus grand mépris des fans de l’OL tous cocus ! Dire qu’ils ont acclamé ce joueur pendant des années… Un joueur qui n’en a rien à foutre d’eux.

-3/ Kolo Touré a embrassé l’écusson de Manchester City tout en disant le plus grand mal d’Arsenal/Wenger.

A Manchester United depuis 1987 et 1991, Ryan Giggs et Paul Scholes n’ont jamais embrassé l’écusson de leur club. Ils n’ont pas besoin de bavasser de la sorte.

Samuel Eto’o vient de dire à l’Inter Milan: “Je n’embrasse pas l’écusson. J’aime mieux démontrer sur le terrain ce que je peux apporter au club.”

PS: Des imposteurs disent que C. Ronaldo a embrassé son maillot lors de sa présentation. C’est faux. Il l’a fait ensuite sans trop insister, à la demande de son président qui, lui, a beaucoup insisté… Quitter Manchester U c’est autre chose que de partir de Lyon… Benzema était un inconnu à Madrid. Pas Ronaldo.

Par respect pour MU, Ronaldo n’a pas embrassé le maillot madrilène quand il avait le plein feu des caméras sur lui .

Permalien 22:24:43, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, LITS ET RATURES, ANTI-FOOTBALL  

Les consultants "tuent" le journalisme et donc les journalistes

Robert Chapatte est un cycliste reconverti dans le journalisme où il fut excellentissime. Il n’était pas consultant comme les ex sportifs actuels qui disent: “Par ici la monnaie !” En 2009, personne ne félicite Armstrong comme Chapatte félicitait Anquetil, en 1962…

Spéciale dédicace à Jean-Yves Allizan

Pendant la guerre, les journalistes télés cèdent la place à des militaires. On l’a vu à outrance sur la défunte 5 de Berlusconi.
Pendant la paix, les journalistes sportifs s’effacent de plus en plus au profit des anciens joueurs.
La multiplication des médias a provoqué un véritable boum du nouveau métier: consultant.
Jadis, Robert Chapatte a quitté le vélo pour devenir journaliste. Il fut tellement excellent qu’on oublia le pratiquant. Il faut dire qu’il n’a jamais gagné le Tour de France. Il n’est pas le seul dans ce cas: P. Dominguez parle sur le tennis mais il n’a pas remporté Wimbledon, sauf en rêve.
On a écouté Piantoni et Drucker. C’était bien. Tel ne fut pas le cas de Robert Herbin: le superbe entraîneur a une voix monocorde qui ne passe pas: le Sphinx ne voulait pas parler pour ne rien dire. Donc, il ne parlait pas!
Aujourd’hui, c’est la folie. Les anciens sportifs sont partout.
Pour cela, il faut qu’ils aient la fameuse “carte", celle dont parlait Philippe Noiret et qui ouvre toutes les portes. Au cinéma, Depardieu l’a. Jean-Pierre Marielle, non.
«L’important c’est qui le dit et non pas ce qu’on dit », a précisé Christian Montaignac dont il faut lire le nouveau livre Petit traité de la connerie des sportifs et autres concernés (Editions Prolongations, du Groupe L’Equipe) Le talentueux et sympathique Montaignac (et oui cela existe !) n’est pas du genre a signé un papier qu’il n’a pas écrit comme le font les consultants de luxe payés pour dire trois trucs qu’un détenteur de la carte de presse va mettre en ordre.
Les journalistes de presse écrite ne sont plus que des secrétaires.
Et les écrivains sont laissés sur la touche ou dans les vestiaires. On ne veut plus d’eux car ils ont trop de personnalité.
Les rédactions préfèrent rémunérer de manière beaucoup plus généreuse les consultants sportifs, c’est-à-dire les ex gloires qui ont gagné un grand titre et qui savent se vendre.
Pendant longtemps, on a vu les anciens de 1958 (3e en Suède), puis ceux de 1982-1986 (la bande à Platini).
A présent, on doit se farcir les Mondialistes 1998. Ils ont été mis à toutes les sauces : pubs, radios, télés, canards… On va encore en manger pendant des années !
Alors, oui, ce qui compte c’est de voir le visage de Dugarry dans L’Equipe qui lui ouvre ses colonnes. Et ça c’est la mort du JOURNALISME. Pensez-vous que l’ex fantôme du Barça et de l’AC Milan va parler du dopage dans le foot ?
Sur les antennes on ne voit plus que Emmanuel Petit (France 2, L’Equipe TV…) et consorts. Dès qu’un entraîneur est au chômage, il est mis à l’antenne de Canal + qui recycle aussi les anciens footballeurs qu’ils ont à la bonne. Par exemple, Olivier Rouyer, le pote à Platoche. Rouyer est à Platini ce que Dugarry est à Zidane. Et Barthez, pourquoi n’est-il pas consultant ? Comment se fait-il qu’on ne le voit jamais ? Que d’argent il perd ! Lui aussi pourrait signer des textes qu’il n’écrit pas…
Lizarazu a quitté momentanément Canal + qui lui réclamait l’exclusivité quand elle permet à Guy Roux de bavarder sur Europe 1.
En plus des consultants, on doit subir les auditeurs qui s’expriment sur les radios.
Quel attrape nigauds ce système d’interactivité !
On fait parler des auditeurs, dont on ne dit que le nom, pour lui donner l’illusion d’être journaliste. Pendant ce temps, l’heure passe et l’argent de la pub est engrangé. Quatre beaux parleurs autour d’une table et un téléphone suffisent à faire une émission :
-Allo, comment du t’appelles ?
-Kevin …
-Bon qu’est-ce t’as à dire ?
-J’appelle pour Lyon que vous critiquez toujours. Tout à l’heure, un auditeur a dit…
-Dis-donc, t’es qu’un bof de supporter alors que moi j’suis un pro de l’info mon beau connard ! C’est pas un auditeur qui a parlé, c’était moi, patate !
-Laissez-moi m’exprimer, je n’ai pas fini…
-Crache ta Valda, y a plein de mecs qui attendent…
-Ederson ne joue au poste de son choix, à Nice…
-Tu vas pas comparer Nice et Lyon, mon con…
-On l’a quand même payé cher…
-Arrête de comparer “ça"(sic) à Messi… Casse-toi maintenant ! Au suivant, svp…
-Bonsoir, c’est …
Voilà ce que l’on peut entendre chaque jour sur RMC qui use exprès d’un ton cassant. Courbis a un côté Pagnol, c’est amusant. Luis fait rire aussi. N’empêche, entre consultants et auditeurs, le journaliste n’est plus que le jambon immangeable. Le sport national consiste à inventer des sujets de conversations. A la radio et sur les forums. Tout n’est plus qu’une vaste pétaudière. Tout est noyé dans le brouhaha.
Quand Didier Deschamps (« Je ne suis pas un David Copperfield… ») et Laurent Blanc (« Il ne faut pas nous demander de jouer les fakirs») s’expriment c’est de la communication et plus du tout un débat entre un interviewé et un intervieweur.
L’autre soir un auditeur a déclaré : «18 M€ pour Chamak c’est dérisoire.» En fait, il voulait dire que la somme demandé à Arsenal par Bordeaux était trop importante. 10 M€ lui paraissait un chiffre plus correcte avec la situation du joueur. L’auteur a dit le contraire de ce qu’il pensait !
On est loin de Cioran, prêt à se faire tuer pour une virgule.
Les consultants ne disent jamais rien. Ils commentent, c’est tout.
Il faut parler et dire, sinon ça n’a aucun sens.
Quand ils ont détruit Domenech c’était pour prendre le pouvoir.
Les coups de gueule de Lizarazu et de Dugarry ont servi à placer Boghossian dans le vestiaire de Domenech. Une première victoire des anciens de 1998. Il faut savoir que leur ancien coach (Aimé Jacquet) leur fait barrage, à la DTN, car cette dernière est une sorte de loge maçonnique qui place ses hommes et rien que ses hommes. La DTN a empêché G. Roux de devenir sélectionneur des Bleus, Jacquet et Domenech en tête. C’est G.R. qui me l’a dit !
Internet a sauvé l’écrit par le biais des blogs.
Un jour, le journaleux branché Arnaud Viviant a dit que l’ordinateur était une plaie pour la création. Je n’ai jamais rien entendu de reflexion aussi stupide sur le computer. Est-ce que le piano a fait du mal à la musique ?
Les Blogs permettent de ne pas se laisser manger par les puissants qui détiennent tous les médias et tous les postes-clés.
Tout se passe comme ça: vous sortez un bouquin pour passer dans tous les médias. C’est de l’économie et non pas de la littérature. Bien souvent l’éditeur appartient aux médias qui vous invitent sans rien dire…
Les consultants-football encouragent l’omerta. Ils ne veulent pas cracher dans la soupe.

Louis de Funès, le N°10 des comiques made in France

Spéciale dédicace à Laurent Sagalovitsch

Que l’on s’appelle de Funés ou Alfredo Di Stefano, le talent n’est pas un hasard. “Discipliné, ponctuel, attentif aux techniciens comme à ses partenaires", tel était l’acteur selon son biographe attentionné.
Si vous êtes très friand des films dans lesquels étincelle Louis de Funès vous devez vous procurer la biographie du maître ès comique signée par Bertrand Dicale qui a répertorié tout le parcours professionnel de l’acteur. Un vrai parcours du combattant ! Ce n’est pas un livre people. Le biographe a retrouvé le moindre cacheton de l’acteur. Un vrai travail de bénédictin. L’art de la comédie est éphémère. Heureusement que feu de Funès a trouvé sa fourmi qui a tout retenu de lui. La cascade de chiffres: ses cachets, le nombre de spectateurs pour chaque films, tout ça donne le vertige. Louis de Funès avait, à la fois, la peur d’être un raté et l’orgueil des grands, au-delà des critiques et des louanges. Il a fallu du temps mais Louis de Funès devint un vrai boxeur du box-offixe.
Nöel Roquevert, l’un des maîtres de Louis de Funès, lui apprit à jouer en fonction de la caméra pour ne pas que ses effets se perdent sur le tournage.
De Funès était un angoissé de la perfection. Il faisait semblant d’être heureux le matin des tournages pour masquer sa concentration de chaque instant. Son art oscillait entre le plaisir inavouable de jouer et le stress lié à la performance du jeu. Il se comportait en athlète du spectacle, ne laissant rien au hasard. Il est plus facile de faire pleurer que de déclencher le rire.
Qui savait que ce diable d’homme tourna 19 films en 1954 ?
De le panouille au rôle plus conséquent, il est toujours l’attraction dans l’écran.
Quand il avait fini de jouer du piano dans des établissements pour oisifs, il fonçait au théâtre jouer avec “Les Branquignols” de Robert Dhéry et Colette Brosset où il retrouvait le couple Bussières-Poivre et Duvaleix, Francis Blanche, Jean Carmet… Il y avait aussi le poète-pharmacien André Frédérique et le cinéaste Clouzot. De Funès se fit remarquer dans Ah! Les belles bacchantes! qui triompha au théâtre Daunou.
Dans la foulée, il tourna La Traversée de Paris avec Gabin et Bourvil. Le film de Claude Autant-Lara fut un triomphe plébiscité. Les trois acteurs y demeurent grandioses.

La vache enragée fut le plat de résistance de Louis de Funès qui n’a conquis sa place au soleil que sur le tard.
L’ouvrage archi documenté nous révèle que l’acteur à mimiques avait la crainte de tourner sans être payé. On voit que le comique souffrit longtemps en silence de ne pas avoir le statut de premier rôle comme l’avaient Fernandel et Bourvil. A 50 ans, il se demandait si les producteurs de cinéma allaient enfin miser sur son nom car au théâtre, il faisait un malheur dans Oscar qu’il joua 600 fois. Dans ce temps fort de sa carrière, il accomplissait un exploit sportif: il donnait tout et finissait exténué. A la fois Polichinelle et Arlequin, il brûlait aussi les planches en même temps qu’il se consumait sur place. Il usa sa santé, en allant jusqu’au bout de lui-même.
Après les représentations, il était calme, timide et plein de mélancolique. Comme tous les grands comiques, Louis de Funès était un pessimiste hilare. “L’humour est la politesse du désespoir", a toujours dit Boris Vian. Dans le privé, l’acteur dégageait une mélancolie à couper au couteau. Quelques détracteurs disaient qu’il “faisait toujours le même numéro". Pourtant ces mauvaises langues ne critiquaient pas Grock de faire toujours la même chose au cirque. Et Toto s’auto-plagiait en Italie, pour notre plus grand bonheur.
En 1964, Louis de Funès, de travail comme un éternel débutant, tourne trois films au cours de l’été: Fantomas, Le Corniaud et Le Gendarme de Saint-Tropez. Avec ses films d’André Hunebelle, de Gérard Oury et de Jean Girault (cinéaste méprisé par l’intelligentsia), il atteint enfin le rang de star du grand écran.
Pour le Gendarme, Louis de Funès fait engagner Michel Galabru qu’il désigne tel un héritier. Gababru et lui ont connu de nombreuses galères. Lors de duo, touche 80 000 francs et Galabru, 5 000 francs. Ce qui est vraiment très peu vu l’argent que va rapporter ce long métrage, à la surprise générale de tous ses participants. Il faudra attendre les répliques suivantes pour que Cruchot-de Funès et Gerber-Galabru soient payés en rapport de leur immense talent respectif.

“Fufu” aimait tester ses gags sur son entourage. Il s’animait au détour d’une conversation avant de retomber dans la méditation du champion qui se réserve pour la course finale. Le rythme et la précision sont les deux données essentielles des effets comiques. De Funès savait que les acteurs dits comiques sont moins appréciés par la critique que les acteurs dits dramatiques. Le Festival de Cannes n’aime pas décerné ses Prix aux comiques. Le Corniaud de G. Ouvry propulsa Louis de Funès au firmament du cinéma français. Bourvil et de Funés n’avaient pas le même caractère: Bourvil n’était jamais grave dans la vie quotidienne alors que de Funès était toujours sérieux comme un pape, très réservé, à mille lieues de son comportement au cinéma. On a la sentiment que la reconnaissance tardive de son génie est venu trop tard. Il est vrai que c’est à 20 ans que l’on a envie d’avoir de l’argent et non pas à 55 ans. En même temps, les habitudes du public ont changé avec la télévision, la fermeture des grands paquebots cinématographiques et l’ouverture des complexes multi-salles. Les gens choisissent mieux leurs films et les vedettes attirent plus que le nom du réalisateur, sauf quand il s’appelle Jacques Tati ou Alfred Hitchcok. Près de 12 millions de spectateurs voient en salle Le Corniaud.

Aujourd’hui acteur culte, de Funès a souffert de son vivant d’être méprisé par la critique qui déconsidère les artistes populaires. On l’a traité de “cabot", “d’acteur populiste"… Quand sur un tournage, il lisait un quotidien, il arrachait les pages spectacles pour éviter de tomber sur une prose hostile à son savoir faire ! C’est le public qui le fit passer des seconds rôles au statut de star. Il ne doit rien à la presse écrite qui avait alors du pouvoir. (Aujourd’hui, grâce au net, la donne a changé, ouf!) Henri Chapier et Michel Cournot ont fusillé sans cesse de Funès parce qu’il avait trop de succès. Un comble pour un artiste qui a tellement connu de déboires! Chapier et Cournot, deux cinéastes ratés… Leurs films ne sont même pas de navets. Il faut être aveugles pour ne pas voir que de Funès était toujours supérieur au film qu’il tournait. Chapier (hermétique également à Tati) et Cournot auraient dit du mal de Molière parce qu’il faisait mourir de rire la France.
Quand Ouvry associe de nouveau le tandem de Funès-Bourvil, les deux acteurs touchent la même somme. De Funès a la satisfaction d’être l’égal de Bourvil. Le cinéma français est si riche de talents qu’il donne à la fois Oury et Tati. Deux styles totalement différents. Il ne faut pas les opposer ni les comparer. On peut aimer à la fois un cassoulet et une assiette de sushis. Tout n’était pas rose sur les tournages, notamment sur celui d’Oscar porté à l’écran par Edouard Molinaro toujours à cran avec de Funés. Ils étaient incompatibles. Le metteur en scène était jugé sans aucun sens du comique, et l’acteur n’était perçu que comme un sac d’angoisse n’ayant pas confiance en lui. Autre grande mésentente: celle du duel au sommet de Funès-Gabin dans Le Tatoué. Gabin symbolise le passé et de Funés le présent économique… Mariage explosif. Il est vrai que de Funès n’aimait pas le sport et les bons repas comme Gabin. Pour de Funès, Gabin n’était qu’un beauf, adepte du tiercé. Et pour Gabin, de Funés paraissait être un banquier reconverti en saltimbanque…
Au terme de cette biographie, on comprend que la part de création de Louis de Funès est immense dans tous les films qu’il a tournés, du plus petit au plus grand. Tous les acteurs, jouent. Lui, jouait encore plus que les autres. Dans les années 1970, il voit d’un mauvais oeil les triomphes d’Emmanuelle et de Gorge profonde car il n’aime pas que le cinéma passe du divertissement au voyeurisme. Pour se consoler, il tourne Sur un arbre perché où il se contente de faire de Louis de Funés. La pauvreté du scénario réactive la haine de la critique. Si on regarde la filmographie de Michel Simon, de Fernandel et de Raimu, il n’y a pas que des classiques. De Funès, comme tous les acteurs de génie, fait entrer le personnage en lui au lieu d’entrer dans le personnage. Il compte plus que le rôle qu’ils incarne.

En 1975, un infarctus lui fait entrevoir la mort de près. Les médecins lui conseillent de ne plus se déchaîner sur scène et de faire attention aux tournages qui ruinent sa forme physique. De Funès est soulagé de retrouver son jardin! La pression était trop forte: le succès des films reposait sur ses épaules. Un tel travailleur n’a pas pu rester longtemps loin des caméras. Il renoue avec son métier afin de ne pas sombrer dans la dépression. Si on lui demandait pourquoi, il ne tournait pas de rôle dramatique, il répondait: “Mais je joue sans cesse des rôles méchants!”
Pour L’aile ou la Cuisse, de Funès exige que le nom de Coluche soit écrit aussi gros que le sien. A ceux qui s’étonne de son esprit de fraternité, il répond: “A sa demande, Bourvil partagea l’affiche avec moi dans Le Corniaud.” Pudeur et grande classe. Coluche avoua:"Travailler avec de Funès c’est comme si je tournais avec Chaplin.” Il y avait dans l’air du passage de relais. Le dernier film de Louis de Funès fut Le Gendarme et les Gendarmettes de Jean Girault mort avant la fin du tournage. Il déclencha le bazzoka des critiques qui n’aiment pas les films qui n’ont que la prétention de faire rire. Laurel & Hardy ont toujours été eux aussi maltraités par la presse car ils n’ont pas l’ambition d’avoir plusieurs niveaux de lecture comme Keaton. Le manque d’originalité du scénario de la dernière farce tournée par de Funés en fit une cible de choix. Ce genre de cinéma est désuet. Le produit de Funès ne rapporte plus. On l’accuse de tourner des films sans importance mais n’avait-il pas commencé sa carrière par des “nanards"? Petit à petit, de Funès s’éteint comme la flamme d’une bougie arrivée à son terme, sans avoir besoin qu’on lui souffle dessus. Il se sent dépérir. Le boxeur ne montera plus jamais sur le ring. Son époque est passée. Le 27 janvier 1983, il meurt avec un nouveau malaise cardiaque, à l’hôpital de Nantes, à 68 ans et des poussières…

Qui ose jouer comme ça au cinéma ? Personne. Même pas Michel Serrault. En Italie, Toto.

04.08.09

L'Angleterre interdit que l'on parle des arbitres avant les matchs

A mort l’arbitre ! de Jean-Pierre Mocky

La fédération anglaise de football a décider de frapper un grand coup avant le début du championnat : «Les clubs sont avertis que tout commentaire dans les médias par un entraîneur, joueur ou dirigeant à propos des arbitres désignés pour une rencontre avant le début de celle-ci ne sera plus accepté. De tels propos d’avant match seront considérés comme abusifs et traités en conséquence.»

Il sera néanmons possible de parler de l’arbitrage après les matchs, à condition qu’il n’y ait pas «d’attaques personnelles, partiales ou mettant en doute l’intégrité» des arbitres.
La réglementation a été modifiée sur le terrain, où un club pourra être sanctionné à partir du moment où au moins trois de ses joueurs auront entouré l’arbitre de «de manière provocatrice». Le système disciplinaire sera également accéléré outre -Manche, pour que les sanctions soient prises plus rapidement.

Ce qui est bizarre c’est que l’on pourra parler des arbitres après match car un aprés-match est aussi un avant-match, le prochain!

La France ferait bien de s’inspirer de l’Angleterre… La saison n’a pas encore commencé que le pt de Lyon, Aulas, vient de dire: “Il a fallu un paquet d’erreurs arbitrales, à Bordeaux et à Paris, pour qu’on ne soit pas champions". Et il rajouté que s’il avait été plus présent dans les médias, l’OL aurait été champion! (Voir L’Equipe du 4 Août 2009, page 3)

Permalien 00:52:43, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Domenech ne veut toujours pas de Trezeguet qui entame sa 10e saison à la Juve

La France est vraiment peu reconnaissant envers David Trezeguet auquel, dans une large mesure, on doit l’EURO 200O .
Concernant sa vie en club, le buteur vient de dire:
“Je reste à 100% à la Juve cette saison.” On ne peut pas être plus clair. L’attaquant de la Juventus Turin a clarifié son avenir. Annoncé notamment à Lyon ou Marseille, l’attaquant restera fidèle à la Vieille Dame une année supplémentaire.

02/07/2000 - Championnat d’Europe
Kuip (Rotterdam) - 51000 spectateurs ITALIE 1-2 FRANCE

-90′ (1:1) Wiltord (90+4), tir croisé à ras de terre, de 7 m à gauche, à la suite d’un dégagement de Barthez dévié de la tête par TREZEGUET à 25 m puis mal dégagé de la tête par Cannavaro aux 20 m.

-103′ (1:2) TREZEGUET (103), reprise en demi-volée, à gauche du point de penalty, d’un centre en retrait de Pires après une percée en diagonale sur la gauche.

Sur le site de la FFF, la finale de l’Euro a disparu dans la liste des matchs de Trezeguet.
Etrangement la 21 e sélection de “Trezegol” n’y est plus…

“19/ 21 juin 2000 - PAYS-BAS 3-2 FRANCE
Championnat d’Europe Détail
20/ 28 juin 2000 - PORTUGAL 1-2 FRANCE
Championnat d’Europe 106′ Détail
22/ 16 août 2000 - FRANCE 5-1 SELECTION FIFA
Amical Détail
23/ 02 septembre 2000 - FRANCE 1-1 ANGLETERRE
Amical 45′ Détail “

03.08.09

Permalien 23:27:50, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Hommage éternel à Ryan Giggs qui n'a pas besoin d'embrasser l'écusson de Manchester United

Spéciale dédicace à René Marsiglia

Avec Raul (Real Madrid), Totti (Roma), Scholes et G. Neville (Manchester United), Ryan Giggs représente une espèce en voix de disparition: le footballeur attaché à son club qu’il ne quittera jamais. Sollicité par plusieurs clubs, dont l’Inter Milan, le Gallois a refusé des ponts d’or. Dans notre monde où la fidélité est devenue une tare, où la loyauté est un défaut, où le respect est démodé, Giggs défend des valeurs qui sont pourtant essentielles. Inutile de vous dire qu’il n’est pas fidéle parce que les occasions lui manquent!
Aujourd’hui on se marie sans réfléchir car le divorce est si facile. Il est fort probable que des femmes tombent enceinte car l’avortement est possible !
Cela fait du bien de savoir que Ryan Giggs reste à Manchester United car il aime Manchester United qui l’aime.
Ce joueur a une élégance inouie. Une classe si grande qu’elle fait parfois mal aux yeux.
Voici une sélection de vidéo qui valent la vision. L’essence du football jaillit de partout.
Ryan Giggs est l’un des plus grands joueurs de l’Histoire mondiale.
Il n’a pas besoin de tatouage et de piercing pour se faire remarquer. Et encore moins de cheveux péroxydés.
Son talent lui suffit.
Il nous régale depuis plus de vingt ans!
Lui a autre chose à faire que de s’afficher avec des morues du style de Paris Hilton.
Les dindes, il les laisse au poulailler !
Giggs est frappé d’ostracisme parce qu’il est Gallois.
Comme on ne l’a jamais vu en Coupe du Monde, on fait la fine bouche devant ses exploits répétés.
Et comme en plus, il joue depuis tant d’années à Manchester United, les médias ne sont pas à ses basques.
Il a fallu que Cristiano Ronaldo signe au Real Madrid pour qu’on cesse de le critiquer !
Dans notre monde l’esbrouffe, Giggs a tout contre lui.
Aujourd’hui, on préfère Lizarazu, qui ne fait rien sans caméras braquées sur lui (son ex Elsa, sa nouvelle, le surf, le sport de combat…), à Giggs qui fait tout pour éloigner les paparazzi de lui.
On ne sait pas avec qui baise Giggs… Aujourd’hui, c’est un handicap.
Regarder Beckham et sa pisse-girl que l’on voit partout.
Giggs et Beckham ont commencé ensemble à Manchester United.
Beckham s’est fait virer par Ferguson car “Défaita” a pris plus de place dans sa vie médiatique que le football.
Giggs, lui, travaille encore avec Ferguson. Quelle association! 2 Champions League et 11 championnats d’Angleterre !
Série en cours…
En août, ils remettent ça à MU.
Merci, Monsieur Ryan Giggs de nous donner tant de joie, tant de plaisir, tant de belles choses.
Vous méritez cent fois le Ballon d’Or.

Ryan Giggs
né le 29 novembre 1973
à Cardiff, Pays de Galles
Taille 1,80 m
Milieu de terrain et Ailier Gauche
Surnom(s) The welsh wizard, Giggsy et The welshman

Clubs amateurs
1985-1987 Manchester City. C’est là que vient le chercher Sir Alex Ferguson pour ne plus jamais le quitter.
1987-1990 Manchester United

Parcours professionnel
1990- Manchester United 806 matchs, 148 buts

Palmarès avec Manchester United

Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Coupe Intercontinentale 1999
Supercoupe de l’UEFA 1991
Ligues des Champions 1999, 2008
Championnats d’Angleterre 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008 et 2009
Coupes d’Angleterre 1994, 1996, 1999, 2004
Coupes de la Ligue 1992, 2006, 2009
Community Shield 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008

Permalien 18:29:14, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Le footballeur bling-bling Beckham une nouvelle fois hué aux Etats- Unis

Beckham a été une nouvelle fois insulter par une partie du public de Los Angeles Galaxy qui ne peuvent plus voir en photo un joueur qui s’est permis de venir les narguer en portant le maillot de leur club préféré pour jouer devant l’AC Milan où… Beckam a joué tout l’hiver. Ce fut vraiment un match bidon, inutile, de la pure provocation. L’Anglais est pris en grippe par des gens qui paient leur place pour voir autre chose qu’une parodie de football.
Qu’on ne s’étonne pas ensuite que le soccer ne soit pas le sport n°1 aux Etats-Unis.
Beckham veut le beurre et l’argent du beurre.
Ce Ken de chez Barbie n’est qu’un homme-sandwich du football moderne.
Il ne fait rêver que les pucelles asiatiques qui rêvent d’un étalon aux yeux non bridés pour ne pas dire plus…
Avec ses tatouages et tout son bazar à la mode, il est une insulte pour le football qu’a porté au sommet par Di Stefano, Puskas, Pelé… Il est aussi ridicule que D. Cissé.
“Becks” s’est trompé de porte: il aurait dû aller dans un cours d’art dramatique là où il n’est pas obligé d’avoir du talent pour “réussir".
Il n’a plus rien à faire sur un terrain.
Capello le prend en sélection car il est imposé par les sponsors.
Beckham représente tout le côté négatif du foot: bling-bling, esbrouffe, mode, cheveux péroxydés, gonzesse au look de call-girl, frime, médiatisation de sa progéniture…
La haine des fans américains contre lui n’a rien à voir avec la bêtise des tifosi qui ont sifflé Paolo Maldini lors de son dernier match à San Siro ou avec la démence des Romains sous l’Antiquité.
Leur mépris est justifié car il prend les Américains pour des pauvres types bons qu’à payer.
Ils espèraient voir un magicien du ballon rond et ils n’ont vu qu’un tireur de coups francs.

Permalien 09:12:27, Catégories: FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

En France, le silencieux Zidane est le Modiano du football alors qu'en Italie, il parle comme Luchini !

En Italie, Zidane est à l’aise comme un poisson dans l’eau. Il n’est pas sur ses gardes comme en France.
Comment peut-on résister à la sympathie de Zidane ? Impossible. Son sourire dévastateur nous fait oublier toute la face obscure du champion. D’ailleurs, personne n’est parfait sur cette terre. Et heureusement!

On sait que Zidane en France n’est pas un grand parleur devant les micros de télés et radios.
Il réussit quand même a être consultant sur Canal + qui le paye de façon astronomique pour rigoler avec Dugarry qui est à Zidane ce que O. Rouyer est à Platini. Le copain placé par la star.
En revanche, dès qu’il est en Italie, il est méconnaissable.
Autant en France, il est muet comme Patrick Modiano, autant en Italie, il est volubile comme Fabrice Luchini.
Une vraie métamorphose.
En France, il est donc sur la réserve et joue le rôle du footballeur trappiste. Il faut lui arracher les mots.
Henry Emile, l’ex intendant des Bleus, lui avait d’ailleurs conseillé de ne pas parler dans les pubs pour rester mystèrieux comme Clint Eastwood.
Zidane est un vrai polyglotte: français, italien, espagnol, anglais, kabyle…
La force populaire de Zidane c’est de n’avoir jamais été prétentieux.

02.08.09

Manchester United entame sa 23e année sous la conduite de Sir Alex Ferguson

MU ne se prépare jamais à la légère. Des buts et des gestes somptueux.

Qu’est-ce qu’un grand club ?
Un grand club, c’est Manchester United. Le champion du monde de la stabilité du coaching.
Monsieur Alex Ferguson est arrivé au club en 1986. Et en 2009-2010, il y est toujours et non pas encore…
Quand il affronte un club moins fort, personne ne rigole et tout le monde respecte l’adversaire. Résultat: les Red Devils ont claqué 8 pions à Greenton, en Asie…

Asia Tour match in Hangzhou
Yellow Dragon Stadium, Sun 26 July

United: Van der Sar (Foster, 45′); Fabio, Evans, Ferdinand (Brown, 59′), Evra; Nani, Scholes (Anderson, 59′), Fletcher (Giggs, 59′), Tosic (Park, 59′); Berbatov (Gibson, 70′), Owen (Rooney, 45′).

Goals: Owen 23′, 39′; Berbatov 30′, Tosic 32′, Nani 50′, Giggs 71′, 81′, 88′.

Greentown: Jiang Bo (Han Fen, 45′); Zhang Ye (Fan Xiaodong, 62′), Varbanov, Chang Lin (Xie Zhiyu, 81′), Wu Weichao (Liu Bo 45′); Yan Song (Yang Fushong, 37′), Otto, Jiao Feng Bo (Wang Hong You, 62′), Cai Chu Chuang (Huang Long, 62′); Ma Cheng, Francisco (Chukwuma, 45′).

Goals: Wang Hong You 78′, Otto 90′.

Lors de ce mercato d’été Ferguson a été très peu dépensier: Luis Antonio Valencia, Michael Owen et Gabriel Obertan. MU a dépensé moins que Marseille! C’est dire que MU ne pète pas plus haut que son cul, comme le fait Deschamps dont Dassier assouvit tous ces caprices: le dernier en date étant celui de Heinze. D.D. veut moins échouer que faire réussir l’OM …
Attention tout de même: Ferguson a dans le collimateur David Villa et Sergio Aguero. Rien que ça ! Il est capable de les faire signer à tout moment ! :p:p:p
Quand on analyse la composition de MU, on note: la présence des monuments locaux: Giggs et Scholes. Giggs a marqué trois but en 17 minutes.
Owen est tant appliqué que l’on commence à penser qu’il va être la “révélation” du championnat !
Rien n’a été chamboulé: l’expérience est le maître mot avec la jeunesse montante.
Anderson doit prendre encore plus de volume.
Nani doit enfin donner toute la mesure de son immense talent. La gestation est finie!
Tosic? La nouvelle merveille d’Old Trafford: vista + intelligence de jeu + technicien haut de gamme. Il y a du divin en lui. Tosic démontre une fois de plus qu’il n’est pas obligé de mesurer 1 m 86 pour jouer au football. Beaucoup sont de petite taille: Pelé, Kopa, Maradona… (Owen n’est pas grand non plus)
Barbatov, quant à lui, a fait cette précision: “Cette saison, je dois élever mon niveau de jeu. J’ai conscience de ne pas avoir encore donné la pleine mesure de ma capacité à produire du jeu pour MU. Cet été, j’ai pris conscience que sans Ronaldo et sans Tevez, j’ai un grand rôle à remplir.” On n’entend pas souvent ce genre de déclaration. On sait qu’il a des éclairs de génie.

Après le long communiqué du Havre paru sur son site officiel, accusant Manchester United d’avoir enrôlé le jeune Paul Pogba(1), 16 ans, malgré “un accord de non sollicitation", le club anglais répond: “Toute cette histoire est complètement absurde. Tout a été fait en respect avec les règles de l’UEFA". Pourtant, le doyen des clubs français s’était outré du comportement des dirigeants mancuniens, les accusant d’avoir offert de très fortes sommes d’argent aux parents du joueur, les mettant ainsi “hors la loi". Malgré le démenti de MU, les dirigeants normands devraient donc en appeler aux instances compétentes pour sanctionner le comportement de leurs homologues anglais.

(1)Le 15 mai 2009, je vous avais annoncé dans un POST: “Arsenal voulait engagner Paul Pogba, 16 ans, mais le jeune homme va devenir un Red Devil à compter de la saison prochaine. Le milieu défensif du HAC, habitué de la sélection tricolore des moins de 16 ans, n’a pas voulu aller à Arsenal.” (Cf.5e NUIT/ Wenger reconnaît le talent de Ferguson car demain il ne veut pas se faire chambrer à Old Trafford.)

Permalien 10:14:20, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Le campionissimo Lance Armstrong opéré du cancer des testicules a de sacrées couilles !

D’aucuns reprochent son manque de panache à Lance Armstrong (38 ans) mais revenir sur le Tour de France 2009 pour y terminer 3e après quatre ans d’absence cela s’appelle comment ? L’Américain n’a plus rien à prouver: il est le plus grand détenteur de victoires sur LA course la plus importante du monde.
Tout au long de son parcours, il n’a pas cessé d’avoir du panache, regarder la vidéo ci-dessus svp
:p:p:p:p:p:p:p

Il a fait de l’ombre à Contador n’a-t-on pas arrêté de dire pendant tout le TDF 2009.
On a dit la même chose de Miles Davis quand il était sur scène alors qu’en fait il libérait la musique de la guitare du bassiste Marcus Miller.
Avez-vous vu L’Equipe Magazine du 1er août 2009 ?
Ce journal n’est plus à un paradoxe près. Il est vrai que les deux rédactions (quotidien et hebdo) sont étanches. Cette fois, on voit dans le Mag un Armstrong en noir et blanc comme on ne l’a jamais vu dans les médias.
On va encore dire que c’est de la communication !
La photo au balcon de L.A. Eblouissante! Le corps de L.A appartient au patrimoine mondial. Que de coups il a encaissé !
D’un côté le corps cabossé des grands anciens et de l’autre l’ordinateur qui incarne tant la modernité, le contact avec les siens, avec Livestrong, les graphiques magiques de sa préparation digne de la NASA.
Et le pot de Nutella ! On est loin de la coke de Gasquet !
Le sport ce n’est pas qu’une double page d’un voilier dans le creux des vagues. Le quotidien d’un champion est spectaculaire aussi.
Le journalisme c’est informer, haïr ou aimer. L’objectivité n’existe pas. Pour ce qui me conserve, j’écris toujours à l’IMPARFAIT DU SUBJECTIF. Je laisse la lecture des dépêches de l’AFP aux professionnels de la profession…
En confiance, Armstrong s’est laissé photographier par sa compatriote Elizabeth Kreutz, enceinte de cinq mois, qui a suivi Armstrong pendant tout le TDF 2009. Rien que l’image de la une est somptueuse: Armstrong ressemble à Grock tant il se marre en toute décontraction. Certes le champion a de superbes Nike aux pieds. Et alors? On n’est plus en 1932, année cruelle où les dirigeants mondiaux de l’athlétisme ont empêché Jules Ladoumégue et Paavo Nurmi de participer aux JO parce qu’ils avaient touché des clopinettes. (On accusa le Français d’avoir bénéficié d’une paire de pointes…)
Aucun journaliste français n’est jamais parvenu à approcher Lance Armstrong d’aussi près. C’est dire qu’ils ne savent pas se faire aimer, incapables de briser la vitre qui les separe des autres.
On dit du mal d’Armstrong parce qu’il réserve ses déclarations à qui il veut. Les mêmes qui l’assassinent ont tout accepté de Zidane qui se détournaient de leurs micros parce qu’il réservait ses silences à Canalsat, chaîne qui le payait grassement. (Canal + continue de le rémunèrer pour trois conneries dites avec Dugarry qui ne serait rien sans lui.)
Un journaliste ne doit pas être ami avec les gens ?
Que faisait Laurence Ferrari au 14 juillet de l’Elysée ? On a même vu un reportage sur son nouveau mari au JT de Claire Chazal, comme si le musicien classique était connu pour sa musique… L’actuel monsieur Laurence Ferrari est people comme Lizarazu. On le connait comme étalon. Sa musique ? Jamais entendu le moindre son. Quant à Claire Chazal, elle a montré au JT les journées de juin du Conservatoire national d’art dramatique d’une manière pour le moins tendancieuse. Quel professeur a-t-on interrogé? La brillantissime Niçoise Dominique Valadié? Faut pas rêver! Philippe Torreton, son ex… Et on ose dire que Armstrong fait de la communication ! Armstrong c’est 7 Tours de France ? Torreton c’est quoi ? 7 ronds de jambes autour de Ségolène Royal? Torreton se prend pour Jaurès comme Serge Lama s’est pris pour Napolèon. S’il suffisait d’être de gauche pour avoir du talent, les rues seraient pleines de génies. A droite, les salauds. A gauche, les braves gens. La presse bien pensante fracasse Armstrong parce qu’il est Texan comme la famille Bush. Si Armstrong avait la couleur de peau d’Obama il serait intouchable en France. (Je me repète, bien obligé…) En France pour que l’on dise du mal d’un noir ou d’un métis, il faut qu’il soit extrêmiste comme Dieudonné.
Desailly a affaibli les Bleus en faisant le Tour de France de trop. Personne n’a jamais dit un mot contre “Marcello".
Loin de ces considérations franchouillardes, Armstrong dit “merde” aux voyants aveugles.
Beaucoup ne voient pas qu’il tue le hasard.
Ce tacticien de haut parage est la ressurgence de Jacques Anquetil. La froideur des calculateurs.
Le vélo est un sport qui appelle le calcul sinon on finit dans le ravin.
Anquetil, encore lui, disait: “Les plus grands coureurs grimpent vite et descendent lentement".
Il faut en finir avec le jugement négatif sur Lance Armstrong.
C’est l’un des hommes vivants les plus brillants de notre monde contemporain.
Il restera comme l’un des plus grands sportifs de l’Histoire.
Il a d’une intelligence belle à voir.
Cela suffit d’entendre des sportifs qui n’ont rien à dire.
Armstrong respire l’intelligence qui est la respiration de son art, comme la technique fut celle d’Auguste Renoir.
Les universitaires n’aiment pas que l’on compare les sportifs aux artistes. C’est normal de la part d’auteurs qui sont complexés de ne pas être écrivains.
Il faut être incompétent en cyclisme pour reprocher à Lance Armstrong d’aller rechercher des échappés pour les remettre dans le peloton. Il faut être hypocrite pour dire que Armstrong a été dur avec Contador. Ceux qui avancent une telle évidence sont les premiers à mettre la tête de l’autre sous le robinet pour le noyer dans la course au pouvoir. Coppi et Bartali se haïssaient divinement. Les grands champions évoluent sur des hauteurs qui restent inconnues au commun des mortels.
Dès que Lance Armstrong est sur un vélo c’est beau, grand. Aujourd’hui, il devrait être un cadavre rongé par la vermine! Lance Armstrong a dit :"Merde à la mort. Sale chienne crève!”
La vermine médiatique (à part Michel Drucker et Christian Laborde) qui lui crache dessus n’est pas grand chose pour le champion du monde 1993 qui sera sur le Tour de France 2010.
D’ici juillet prochain, je bois du petit lait. Celui que Pierre Mendès-France me donnait à boire dans la cours de récréation de mon enfance qu’entretient si magnifiquement Lance Armtrong.
Pas touche à Armstrong ! (La petite main jaune de SOS RACISME c’est pour lui!)

Les sans-coeur trouvent Armstrong dopé, arrogant, accroché à la célébrité, trafiquant de dollars sur le dos des cancèreux… Clichés propagés par les médias français qui manipulent les lecteurs.

01.08.09

Permalien 21:32:26, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Cyril Heinze et Gabriel Rool… enfin réunis grâce à feu R.-L. Dreyfus qui continue à payer d’outre-tombe

Didier Deschamps a bien de la chance. Monsieur Dreyfus est mort mais il peut confectionner l’équipe de ses rêves. Bien sûr, s’il ne peut pas aligner Kaka, C. Ronaldo et Messi, il a néanmoins la possibilité de composer un superbe 11 de départs aves des remplaçants haut de gamme. Les supporters de l’OM peuvent dire merci à « RLD » qui continuent de payer d’outre-tombe pour faire plaisir à toute une ville. Cet homme richissime a vécu dix ans avec l’épée de Damoclès sur la tête. Dix ans avec la mort qui peut surgir à tout instant. La leucémie a eu le dernier mot. Le vélodrome n’a pas su aimer son bienfaiteur qui ne savait pas être à l’aise devant la presse. Les micros et les caméras bloquaient sa personnalité. Il était l’opposé de l’ancien président de l’OM qui remporta la C1 1993….
Ayant revu son salaire madrilène à la baisse (ne le plaignons pas, svp), Gabriel Heinze arrive à l’OM pour en principe jouait dans l’axe central. Les fans du PSG doivent en manger leur échappe, eux qui considèrent encore l’Argentin comme un Parisien expatrié… Toutes les déclarations d’amour du défenseur en direction de Paris n’étaient que de la poudre aux yeux. Quand on dit que l’on n’aime X on se sort pas avec Y à moins d’être bigame ! En 2009, quand un joueur dit qu’il est fou d’un club cela veut dire qu’il va le quitter…
On connaît la hargne de « Gaby », une pugnacité de légende qu’il a exprimée à Manchester U comme au Real Madrid. Le guerrier de la Pampa est connu pour la vigueur de ses interventions. On comprend pourquoi l’ancien récupérateur Deschamps soit friand de Heinze qui ne recule devant rien. A Madrid, en 2008-2009, il a reçu un carton rouge et 8 jaunes.
Ce qui va être cocasse en 2009-2010, c’est l’union de Heinze avec Cyril Rool, son jumeau français ! La ressemblance est frappante : physique et technique. On va y voir double ! Et question carton Rool n’a pas de leçons à recevoir, il en compte plus que l’Argentin, non pas parce qu’il les mérite mais parce que les arbitres lisent trop les journaux qui disent que Rool est un «bad boy». Rool n’est jamais « méchant » gratuitement. Il réagit quand l’arbitre siffle contre lui en raison de sa réputation. Le latéral Rool va se régaler avec Heinze, et beaucoup de monde vous y voir double…

Permalien 21:29:47, Catégories: LE GYM E BASTA, THE RED DEVILS, BECKENBAUEREMENT  

Beckenbauer fracasse Ribéry puis se vante que le Français peut rapporter 94 M€ au Bayern Munich. Le «mercato» est un vrai film comique…

La Kaiser n’est pas toujours à la hauteur de sa renommée…

Quand Franz Beckenbauer a dit que « Ribéry n’en avait rien à cirer du Bayern et qu’il s’était servi du club pour se faire un nom sur la scène international », c’était la stricte vérité mais il fut désavoué par Karl-Heinz Rummenigge (Pt du Bayern) et Uli Hoeness (coach) qui ont besoin de leur joueur fétiche. Jamais l’ex gloire, aujourd’hui président du conseil de surveillance du Bayern Munich, n’avait été contesté dans le club de sa vie. Les temps ont bien changé. Aujourd’hui on s’oppose au plus grand joueur de l’Histoire de l’Allemagne, à la fois champion du monde, sur le terrain (1974) et sur le banc des entraîneurs (1990). Le Kaiser s’exprima pour défendre l’honneur du club et Rummennigge/Hoeness rectifièrent pour le bien de l’équipe. Qu’est-ce qui est le plus important, le club ou l’équipe ? A peine ai-je le temps d’écrire ça que, le lendemain de sa condamnation du cœur d’artichaut du Français, le Kaiser monta sur ses grands chevaux pour annoncer que le Bayern a refusé les 80 M€ offerts par le Real Madrid (1) pour accueillir Ribéry à la Maison Blanche : « Si Cristiano Ronalo vaut 94 M€ alors Ribéry les vaut aussi ! Actuellement, Ronaldo, Ribéry, Messi voire Kaka sont les quatre meilleurs footballeurs du monde. Si personne ne nous propose 94 M€ alors Ribéry reste chez nous… » Beckenbauer vient prendre place dans la longue liste des imposteurs. On ne peut pas reprocher à Ribéry de vouloir partir de Munich et d’un autre côté de demander autant d’argent pour le libérer. Le Kaiser doit regretter d’être né trop tôt car aujourd’hui il vaudrait 200 M€ ! A la vérité, pour qu’un joueur soit transféré au prix fort il doit jouer dans un grand club. Pour ce qui est de Ribéry, il souhaite désormais «s’éclater avec ses coéquipiers et fans du Bayern».

(1) Le Real Madrid a laissé croire qu’il avait fait cette offre venue en fait de la part de… Chelsea !

Aoűt 2009
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software