Archives pour: Avril 2009

30.04.09

Permalien 20:04:51, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Wenger a joué avec 10 défenseurs face à Manchester United...

Tout Manchester United est déjà tourné vers l’Emirates Stadium, sans oublier le championnat… A MU, la Coupe est moins importance que la façon de la remporter. Tout l’art de Ferguson est dans cette différente approche de la compétition.

Qu’on ne vienne plus me parler du beau football de Wenger avec son jeu de passes paradisiaques et ses buts en pagaille, plus beaux les uns que les autres.
La réputation de Wenger est surfaîte, en tout cas écornée: alors qu’on le vante pour son football d’attaque, il est venu en marche arrière à Manchester où il a aligné une équipe bonne qu’à défendre ! Cela n’a pas dérangé MU qui est parvenu à faire un très grand match malheureusment le score étriqué du match ne reflète pas la physionomie des 90 mn. Ceux qui ont vu la rencontre savent que Arsenal peut s’estimer très heureux de n’avoir vu trembler les filets qu’une fois.
Les commentateurs salariés par Canal + étaient, lors de la diffusion de Man U-Arsenal (1-0), tous pour Arsenal. Et les consultants aussi: Aimé Jacquet n’a pas cessé de s’enthousiasmer dès qu’un Gunner avait la balle. Lizarazu s’est permis de comparer Nasri à Cristiano Ronaldo… Ils ne savent plus ce qu’ils disent !
Aucun de ces messieurs et aucun plumitif n’a dit l’évidence:
Arsenal n’est venu à Old Trafford que pour défendre. Wenger a joué avec un 5-4-1, soit, avec le goal, dix défenseurs et un seul attaquant (Adebayor). A la 71e mn, le coach a daigné faire un coup d’intox: enlever Walcott pour le remplacer par la pointe Bendtner. Donc pendant 1 h 11, Arsenal a joué ultra-défensif, un double mur de Berlin. Arsenal n’a obtenu aucun corner à Old Trafford où ses joueurs n’ont tiré que quatre fois au but…
Personne n’a osé dire ou écrire cette évidence parce que le lieu commun consiste à répéter que Wenger offre un jeu chatoyant. Malgré le Fort Chabrol made in Wenger, le vaisseau des Gunners a pris l’eau de partout et sans le goal Almunia en état de grâce, Arsenal repartait en lambeaux.
Jamais, au grand jamais, Sir Ferguson n’aligne autant de défenseurs.
La presse institutionnelle a pleurniché quand Chelsea a ramené le nul du Camp Nou: les reporters auraient tant voulu voir le Barça à la manoeuvre. Ce ne fut pas le cas: Hiddink a empêché de jouer les Catalans et il est reparti d’Espagne avec un 0-0, contrariant les journalitses qui voulaient voir un 5-0.
Manchester, en revanche, a fait exploser le coffre-fort des Gunners et sans l’ultime verrou (Almunia), Wenger repartait avec un cageot de melons.
Des quatre demi-finalistes, seul Manchester U a developpé son jeu, sa vraie personnalité.
Cela leur écorcherait la bouche de dire que Monsieur Ferguson est un virtuose du foot: son équipe était admirablement équilibrée.
Au match retour, Ferguson alignera, à l’Emirates Stadium, une équipe pour marquer, sans jouer la fleur au fusil. MU ne va pas aller à Londres pour camper dans son propre camp comme l’a fait Arsenal.
Si je reste froid analyste sur ces 1/2 finales, il faut reconnaître qu’on n’invente rien en football: venir chez l’adversaire en se couvrant pour ne pas prendre froid est une vérité séculaire. Chelsea et Arsenal ont adopté ce profil bas mais chez les clus qui recevaient seul MU est parvenu à s’exprimer. Là où le Barça a courbé l’échine, MU a pu s’exprimer.
Sur les quatre équipes vues, Manchester s’est montré le plus conquêrant.
Comme dit Ryan Giggs: “Cela devient de plus en plus difficile d’arriver au bout".
Celui qui gagnera l’édition 2009 pourra être fier.
Sir Alex a dit dans le couloir d’O.T.: “Je suis heureux qu’Arsenal n’ait pas marqué. On s’est donné une bonne chance de se qualifier, mais c’est vrai qu’on fait souvent les choses difficilement, ici, à Manchester".
Il a projeté les siens directement dans le match retour, leur faisant comprendre que si Almunia a tout arrêté c’est que les frappes n’étaient pas forcèment bien placées.
Contre Portsmouth, il avait sonné le signal d’alarme, mettant l’accent sur l’incapacité des siens à tuer le match dans les périodes favorables.
Contre Tottenham, MU a encore joué avec le feu.
Et contre Arsenal, ce n’est pas rentré, sauf une fois.
Ferguson n’est pas le genre d’homme à évoquer la malchance.
Ses joueurs savent ce qu’ils ont à faire lors du match retour.

PS: C’est la fête à Wenger: Karl-Heinz Rummennigge vient de le traiter de “voleurs d’enfants".(sic) La gloire du Bayern Munich est encore plus sévère que moi. En ce qui me concerne, je me contente depuis des années de dire que Wenger n’a jamais formé un seul jeune anglais au centre de formation d’Arsenal. Il se contente de faire son marché dans les centres de formations des autres pays. Il n’est pas le seul. Ferguson, lui, a formé Beckham, Giggs, Scholes, N.Butt, les frères Neville, O’Shea, Brown, Evans, Macheda, Rafael…

Permalien 07:23:14, Catégories: THE RED DEVILS, ANQUETILLEMENT  

Manchester United a développé le plus beau football

Des quatre équipes qui ont disputé les 1/2 finales de la Champions League, Manchester United est de loin, l’équipe qui a montré le meilleur visage du football. Alors que les Diables Rouges devraient avoir l’esprit, ils devront restés concentrés pour éviter une mauvaise surprise à Londres où Ronney, Ronaldo anc Co trouveront le chemin des buts.

1/ Manchester U qui recevait a archi dominé les débats. MU aurait dû gagner entre 3 et 5 à 0.
Almunia, le goal des Gunners, a sorti plusieurs tirs pourtant bien cadrés. Il était battu sur une frappe lointaine de Ronaldo sur la tranvsersale.
Les joueurs de Ferguson sont toujours allés de l’avant.
Ronaldo a été très bon. C’est un gagneur-né. Certains vont le casser parce qu’il a réclamé plusieurs fautes non sifflées. Et aussi en raison d’un plongeon dans ou prés de la surface (la caméra ne l’a filmé que de loin…) Ronaldo a plongé: genre, si l’arbitre ne siffle pas les vrais fautes peut-être va-t-il siffler les fausses ? On ne peut pas lui en vouloir d’avoir essayé. Ce n’est pas Nasri qui va faire ça.
Manchester a vraiment déployé son jeu.
Les Diables Rouges ont un pied en finale et si Arsenal devenait champion d’Europe cela serait voir des imposteurs sur le toit de l’Europe.
(A un moment, il y a eu un choc entre Tevez et Almunia. On a vu Tevez bien replier ses jambes pour ne pas blesser le goal. Il n’a pas fait comme Henry (Barça) qui balança ses crampons dans le visage de Butt (Bayern Munich)….)

2/ Chelsea a montré de grandes qualités d’organisation. Et un grand mental.
Faire O-0 au Camp Nou est une grande performance. Ils méritent d’aller en finale.

3/ Barcelone a été dominé dans tous les duels par Chelsea.
Messi a été aussi inexistant que Nasri à Old Trafford.
Henry a été secoué comme un prunier.
Eto’o a été sorti de manière injustifiée comme Tevez à Old Trafford…

4/ Arsenal a montré une équipe transparente. Il ne mérite absolument pas d’aller en finale. C’est quoi la méthode Wenger? Dresser un mur au milieu de terrain et basta ! Il peut féliciter son gardien, l’homme du match aller.

Résumons, sur la qualité de football:

1/ Manchester United. Match parfait, sans réussite au tableau d’affichage.
2/ Chelsea. Mental de grands compétiteurs.
3/ Barcelone. Intermittents de l’exploit.
4/ Arsenal. N’ont rien à faire dans ce quatuor.

La finale logique devrait être Manchester U- Chelsea. Hélas, la logique et le foot cela fait deux…
Certes un gardien (Almunia) est là pour arrêter les tirs mais quand même, les attaquants de MU ont été poissards et Giggs marqua un but valable qui lui a été refusé.
La logique n’existe pas. Manchester fera avec et ira chercher sa place de finaliste à Londres ou plutôt confirmera sa place de finaliste à l’Emirates Stadium.

Permalien 01:08:10, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Gourcuff ouvre le chemin du titre à Bordeaux

Comme je l’ai dit si Bordeaux ne joue pas “petits bras", Blanc peut gagner le titre de champion de France dans le cas où l’OM laisserait des points à la maison et dehors…
Gourcuff, auteur d’un doublé, et Bordeaux ont pris trois points à Rennes (2-3).
Très belle performance peut-être réalisée grâce au départ annoncé de Gerets de Marseille qui relance tout. Le fait de savoir Marseille en crise a donné des ailes aux Bordelais qui ont joué à dix. Autant Bordeaux peut faire le plein de points autant l’OM peut trébucher. Le départ annoncé de Gerets signifie un abandon. Pourquoi se battre quand l’entraîneur à déjà quitté le navire ? Gerets a sabordé la spirale de la victoire. Blanc est en position d’attente et à mis la pression sur l’OM. Bordeaux est comme Mimoun qui peut passer Zatopek sur le fil et il ne va pas s’en priver… Bordeaux a un joyau (Gourcuff) qui peut faire la différence à des moments clés. Je ne le vois pas à Marseille et encore moins à l’O.L.

Classement le 29 avril 2009

1er Marseille 67 points 33 matchs (+27)
2 Bordeaux 65 pts 33 m (+23)
3 Lyon 61 pts 33 m (+ 18)
4 PSG 60 pts 33 m (+13)

Bordeaux reçoit Sochaux, Le Mans et Monaco. 9 points en jeu.
Bordeaux va à VA et Caen. 6 points en jeu.
*(Si Bordeaux prend 9 pts + 6 = 15 pts

Marseille reçoit Toulouse, LYON et Rennes. 9 points en jeu. (Je vois l’OL perdre une fois à la maison)
Marseille va à Nice et Nancy. 6 points en au jeu. (Nice-OM, nul…)
*(Si l’OM prend 6 pts + 4= 10 pts)

Lyon reçoit Nantes et Caen. 6 points6 en jeu.
Lyon va à VA, OM.. 9 points en jeu. ( Si l’OL prend 6 pts + 6 pts= 12 pts)

Cela donne à la fin:

1er Bordeaux 80 points (65 pts + 15)
2 Marseille 77 pts (67 pts + 10)
3 Lyon 73 points (61 pts + 12)

Bordeaux et Blanc doivent compter sur un quasi sans faute d’eux-mêmes et sur un faux pas de l’OM au Vélodrome (défaite contre Lyon ou Rennes) et un nul à l’extérieur (à Nice)

Pour Lyon c’est cuit ! Et le PSG peut même les coiffer sur le poteau.
Puel, sur la corde raide, a tout à perdre, alors que Gerets et Blanc ont tout à gagner.

PS: Dire que Lloris et Ederson, les deux ex Nissarts se voyaient déjà en haut de l’affiche…

29.04.09

Arsenal évite le carton grâce à son gardien

Déçu que ses joueurs n’aient pas tué le match, Sir Ferguson est content de ne pas avoir encaissé de but…

La compostition de MU dévoile que Ferguson a musclé son milieu.
Il n’a mis sur le terrain que des combattants.
Tevez est récompensé: il débute. (Déterminant contre les Spurs)
Nani est sanctionné: il quitte le groupe. (Trop léger contre les Spurs)

Giggs et Scholes sont en réserve de la République.
Macheda laissé au repos.

MU joue en 4-3-3.
Et Arsenal en 4-5-1. Adebayor seul en pointe, un rideau au milieu de terrain avec Nasri. Wenger a construit un mur ambulant avec cinq joueurs. Il faudra le détruire…
Dans la défense centrale, il y a Silvestre qui a préféré aller à Arsenal plutôt que de fêter son Testimonial match à Old Trafford (10 ans au club, avec en cadeau une forte somme d’argent exonérée d’impôt pour le féliciter de sa fidélité. Il ne manquait plus qu’un an…)

Van der Sar/ (6) Soirée tranquille
Evra (6) Quelques belles montées
Vidic (6) Correct
Ferdinand. (7) De bons jaillissements. Puis Evans (non noté).
O’Shea/ (7) A le mérite de marquer
Fletcher (7) Ratisseur en chef
Carrick (7) Abnégation
Anderson/ (7) Grosse activité mais trop brouillon. Puis Giggs. (7) Bon timing. A marqué un but refusé injustement.
Tevez. (7) Il méritait de rester sur la pelouse. Puis Berbatov (6) A joué calmement.
Rooney (7) Pas de réussite
Ronaldo (7) Mal récompensé. Il a mis un but de la tête mais Almunia l’arrêté. Pelé avait dit ça de Banks.

Sur le banc:

Forster/
Rafael
Park
Scholes

Lizarazu sur Canal + avant le match compare Nasri à… Ronaldo.:crazy::crazy::crazy::crazy::crazy: Par politesse, j’aime mieux ne rien dire…

1er Mi-temps. MU-Arsenal 1-0 but d’O'Shea.
Ce n’est pas cher payé. MU devrait mener au minimum 3-0.
MU a sorti le grand jeu. Tout y est sauf la conclusion. Les tirs viennent mourir sur la poitrine du goal Almunia.
Cette mi-temps a été tout simplement exceptionnelle. Un football par vagues, par déferlantes.
Un football qui tue le hasard.
Il semble que ces 45 premières minutes n’ont duré que 10 minutes.
Ronaldo joue beaucoup mieux avec Tevez et Rooney qu’avec Berbatov et Tevez.
Berbatov et Ronaldo se marchent desssus. Ils ne défendent pas beaucoup. Une sorte de double emploi.
Tevez et Rooney défendent plus et laissent plus de manoeuvre à Ronaldo.
1-0 ce n’est pas un score logique après un telle démonstration.
MU doit en mettre encore au moins deux et ne pas en prendre un seul.
A un moment, il faudra sans doute l’apport de Giggs ou Scholes dans le cas où MU gaspillerait trop de ballons à cause d’unn excès de précipitation.
On a déjà vu beaucoup d’équipes jouaient de cette façon pour ne rien récolter au bout.
MU doit plus placé ses frappes pour éviter Almunia. Facile à dire, n’est-ce pas.
Une chose est certaine: le football de Manchester U de l’ère Ferguson n’a pas dit son dernier mot.

La deuxième mi-temps n’a rien donné… le match c’est terminé par 1-0 alors que les Gunners ont été laminés du début à la fin. Le score aurait dû être 3-0.
Ronaldo a tiré sur la transversale. Giggs a eu un but refusé sur un hors jeu imaginaire.
A partir du moment où Tevez est sorti, l’attaque de feu s’est éteinte.
Arsenal a failli réussir ce que Chelsea a fait à Barcelone… mais ils ont encaissé un but.
MU a gagné mais le goût d’inachevé domine.
Que se passera-t-il à Emirates Stadium ?
Arsenal peut-il gagner 2-0 et se qualifier? Oui.
MU peut-il marquer, perdre et se qualifier? 0ui, à 2-1.
MU peut-il faire nul et se qualifier? Oui
Mu peut gagner? Oui, qui sait…
Almunia permet à Arsenal de continuer à rêver.
MU devra aller à Londres avec un mur de Berlin. Et jouer le contre avec Rooney et Ronaldo au top.
Grosse déception: 1-0 au lieu de 5-0.
Il y avait 2 classes de différence.
Si au match retour, Arsenal a autant de chance que ce soir, MU ne devra pas baisser la garde d’un millimètre.
Arsenal a eu une chance de cocu !
Alors que MU devrait être déjà en finale, il va falloir batailler à l’Emirates Stadium.
Un stress que je n’imaginais pas.
Il va falloir gérer tranquillement et se dire que l’on mène 1-0 et jouer aussi bien à Londres qu’à Porto.
Oui, 1-0 c’est beaucoup mieux que 2-1.
Arsenal a un football très pauvre en imagination avec un Nasri à la traîne et un Abebayor fainéant.

Permalien 19:49:50, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Souvenirs, souvenirs entre les Reds Devils et les Gunners...

Vu la faiblesse indigente de Manchester City, le derby s’est déplacé et le “gros” match est devenu Manchester U- Arsenal…

Permalien 18:41:46, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

La preuve que Ronaldo n'est pas un tricheur

Regardez tous les coups que prend Ronaldo. Wenger l’a pourtant traité de tricheur pendant la Coupe du Monde 2006.
“Ronaldo est de la génération de la main de Maradona” a-t-il dit sur TF1 lors de Portugal-Angleterre. Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd… Et deux ans plus tard, quand Ronaldo est Ballon d’Or, Wenger nous dit: “Cristiano devait venir à Arsenal mais il a préféré Manchester…”

Permalien 18:41:28, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

La haine entre Manchester United et Arsenal

A NE PAS RATER POUR COMPRENDRE LE MATCH DE CE SOIR…
Regardez cette vidéo et vous allez comprendre ! Ames sensibles s’abstenir… Même sans Vieira et Keane, la haine persiste. Wenger a voulu dominer le football anglais mais Ferguson n’a jamais abdiqué. Wenger n’a pas gagné de C1… Il ne joue pas dans la même division que Ferguson. Un vrai fan de MU hait Arsenal plus que Liverpool et Chelsea. Ne dites pas que j’emploie des mots durs quand on voit qu’en France le vice-président de la FFF s’est permis de condamner un arbitre qui n’avait pas arbitré dans son sens…

Qui n’aime pas le football n’aime pas la vie.
La défaite est la mort.
La victoire, la vie.
Depuis que Wenger est à Arsenal, les Gunners ne supportent pas la suprématie de Manchester U.
Arsenal rêve d’abattre MU qui ne se laisse pas faire.
Parfois, Arsenal arrive à faire du mal à MU.
En 1/2 de la C1 c’est une autre chanson.
Plutôt mourir que de voir Arsenal venir battre MU à Old Trafford.
Le football est un sport de gladiateurs.
Les médias français n’ont d’yeux que pour Arsenal et le Barça car ils ne supportent pas les vainqueurs au sang froid comme Manchester, Anquetil ou Armstrong. Les médias français adorent les perdants: Saint-Etienne, Poulidor….
Les vrais connaisseurs savent que MU a un foot plus haut de gamme que celui d’Arsenal.
MU a une dimension mystique inconnue à Arsenal.
Ce jour, 16 h 30, Wenger sait déjà qu’il a déjà perdu le match aller contre Manchester.
La force mental de MU, et de ses fans, est si intense qu’il est obligé de la ressentir même dans la chambre de son hôtel.
Une fois arrivé à Old Trafford, la peur viendra s’immiscer dans toute la délégation des Gunners.
C’est ainsi que MU est le plus grand club au monde.
La possibilité d’une défaite en 1/2 contre Arsenal est impossible car MU a des individualités qui ont un caractère beaucoup plus affirmé que celui de leurs adversaires.

Permalien 18:38:23, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Et il est où Messi ? N'est pas Cristiano Ronaldo qui veut.

Ce soir en direct sur Canal +(20 h 45), le plus grand joueur du monde actuel vous donne rendez-vous avec ses copains Rooney, Vidic, Giggs et Scholes. Il n’y a pas que le Barça dans la vie. Le Barça est à présent sous la tente à oxygène.

Le plus grand joueur du monde c’est Cristiano Ronaldo.
Messi n’a aucun jeu de tête.
Aucune détente.
Ronaldo, lui, marque des têtes plongeantes les unes plus belles que les autres.
Bon des deux pieds, Ronaldo est passeur, buteur, tireur de coups de pied arrêté.
Messi fait toujours pareil. Que je te pique sur la droite et que je gagne le centre pour frapper.
On dirait Henry sur le flanc droit.
Contre Chelsea, Henry et Messi ressemblaient à deux petits garçons punis de dessert.
Dès que ça joue comme des hommes, il n’y a plus personne au bataillon.
Où il est passé le grand Barcelone qu’on nous a vendu comme l’équipe du siècle ?
Vaste plaisanterie de journalistes qui ignorent le Onze d’or et l’Inter de H.H. et combien d’autres temps forts.
Guardolia est retourné à ses versions latines.
Ce n’est pas lui qui a inventé la poudre.
Son équipe a fait long feu devant Chelsea.
Gagner devant Lyon c’est facile.
Ce n’est pas Benzema qui allait trouer leur défense.
Benzema est son football guimauve.
Vous n’allez pas mettre sur le même plan le laxiste Claude Puel au rigoureux G. Hiddink.
La France a de grands joueurs qui marquent contre la Lituanie et qui sont incapables de faire gagner le Bayern Munich, tel Ribéry, au point que son entraîneur allemand a été viré.
Benzema ne s’est même pas marquer contre la Lituanie. Comment voulez-vous qu’il marquât contre le Barça ?
En plus de donner un récital, Ronaldo doit faire briller Tevez, Rooney, Berbatov, Scholes et Giggs.
Ronaldo s’avance à grands pas vers un second Ballon d’Or.

Ronaldo a Old Trafford, entre Denis Law et B. Charlton vainqueurs de la C1 1968, sous les yeux éblouis de Ferguson. C’est ça la vie du plus grand club du monde avec le Real Madrid et l’AC Milan.

Il a déjà qualifié MU contre Porto.
S’il brille dans les trois matchs de C1 qu’il reste, il s’imposera une nouvelle fois sur le terrain alors que Messi lui est très bon surtout dans les journaux.
Ronaldo rouspète d’être chargé trop sévèrement.
Messi, lui, prend des coups et puis disparaît tant il a peur.
Messi est moins courageux que Ronaldo.
Messi a tout à prouver.
Ronaldo, prouve.

Pourquoi Manchester U va battre Arsenal ?

Parce que Ferguson a une équipe qu’il peaufine depuis 1986 pour qu’elle soit toujours complémentaire.
On ne va pas à Old Trafford pour se dire: “On va peut-être perdre". A O.T., le mot perdre signifie seulement: “Perdre des kilos pendant le match…” ou “Perdre ses clés avant de les retrouver". Rien de plus.
Ferguson a déjà fait cadeau de la finale de la FA CUP à son ami David Moyes. Noël c’est fini !
La nappe phréatique de MU est gorgée d’eau de source, doux mélange de Edwards, Busby, Law, Best, B.Charlton, Stiles, Robson, Hughes, Cantona, Schmeichel, Keane…
Si l’on s’égare dans le football Davidoff, on se dit: on porte un maillot du club qui a perdu toute une génération en 1958 dans le crash de Munich. Nous n’avons pas le droit de jouer comme des cons sans mémoire.
Sur un match tout est possible. En principe Arsenal a sa chance.
Le hic c’est que nous sommes en 1/2 finale de la C1 et que MU doit se mettre à l’abri d’une mauvaise surprise.
Le Théâtre des rêves ne porte ce nom que pour les amoureux de MU. Pour tous les autres, le stade d’Old Traffort n’est que le Théâtre de leurs cauchemars.
Liverpool dit que ses supporters ne marchent jamais seuls. Croyez-vous que ceux de MU soient des vagabonds solitaires sur la route comme Charlots ?
La nuit, l’âme de MU vient aussi nous envelopper dans notre sommeil étoilé.
Les soirs de victoires on irradie de bonheur.
Les lendemain de triomple nous sommes heureux.
Les jours de défaite nous sommes désespérés puis nous nous remobilisons vite.
Désespérés non pas pour nous mais pour le club.
A ce stade de la compétition, la défaite et l’élimination sont totalement interdites.
Ce n’est pas un club de Londres qui va impressionner Manchester.
Arsenal n’a jamais gagné la C1. Et depuis 2005, Wenger pédale dans la choucroute, incapable de gagner un titre.
A force ce parler de celui qui fait appel à des joueurs français, les téléspectateurs français croient que les Gunners sont en Ligue 1…
Wenger est à Ferguson ce que Daniel Auteuil est à Robert de Niro.
Ibrahim Asloum se mesure à Tyson. Cela peut faire de gros dégâts.
En 1/8 de finale, MU n’aurait jamais dû se qualifier au retour à Old Trafford. Les Mancuniens ont passé le tour mais ils ont été suffisants de manière grotesque. MU n’était plus qu’une équipe qui se regarde jouer, au mépris de son adversaire. Jamais depuis 1986, je n’avais MU tomber aussi bas moralement. De surcroît, Ibrahimovic et Adriano ont raté des buts faciles.
En 1/4, il y a eu la désillusion contre Porto en fin de match a Old Trafford.
Au retour, MU a sorti le “gros” match à l’extérieur et Cristiano Ronaldo a extirpé de son carquois, une éblouissante flèche empoisonnée.
Ce soir, Arsenal débarque à Old Trafford, le trouillomètre à zèro.
Ferguson a déjà gagné deux C1 alors que Wenger est un flambloyant “looser” puisqu’il est le seul entraîneur au monde à avoir perdu trois finales européennes différentes (C1, C2, C3).
Il est impossible que MU perde à la maison.
MU a une colonne vertébrale d’exception: Van der Sar- Vidic- Scholes/Giggs- Ronaldo-Rooney.
Ferguson a deux piliers porteurs: Giggs et Scholes.
Henry aurait pu faire office de ciment à Arsenal mais il a préféré l’argent du Barça.
Wenger n’a aucun patron dans son équipe.
Arsenal c’est tout ou rien.
Manchester U a un collectif huilé saison après saison.
Elle a deux tournevis: Carrick et Fletcher.
Un passe-plat: Evra.
Un cobra au sang froid: Berbatov.
Un accélérateur de particules: Park.
Un videur de night-club: Ferdinand.
Un robot indestructible: Vidic.
Un distributeur de caviar: Giggs.
Un génie: Cristiano Ronaldo.
Un attaquant-défenseur: Rooney
Une usine de passes parachutées.
Une légion d’ajusteurs.
Du sang frais.
MU pratique un football qui monte par rideaux successifs.
A toi, à toi. Un flux et reflux perpétuel.
Ce n’est pas un football à l’emporte-pièce comme Liverpool.
C’est un jeu posé, réfléchi avec une capacité de révolte.
Ferguson est un cinéaste qui ne montre jamais ses rushs.
Il tourne et monte ses séquences aussitôt.
Il aime les plans séquences continus et les fondus-enchaînés.
C’est de l’improvisation répétée.
Ferguson ne vous déçoit jamais.
Il ne triche pas avec le public.
Il nous convoque pour voir un grand match.
Exactement comme lorsque Miles Davis nous donnait rendez-vous.
Un match de foot est un récital et en aucune façon un meeting politique.
Tous les joueurs de MU sont nos amis.
Tous les joueurs de MU sont perceptibles.
Ils nous montrent leur véritable personnalité.
Aucun ne triche sur sa valeur.
Souvent, ils ont besoin d’être menés pour se transcender.
Ils n’en deviennent que plus redoutables.
L’expression “Diable Rouge” ne provient pas du hasard.

Scène historique entre Jean Gabin et Dalio, dans La Grande Illusion, de Jean Renoir.
Belle métaphore entre Ferguson et Wenger. Le jour où “Fergie” n’entraînera plus, Wenger sera très triste, même si Ferguson est son Anquetil… Entre les deux, il y a de l’amour et de la haine.

Permalien 14:00:39, Catégories: LITS ET RATURES  

Eugène Saccomano a été traité de "hooligan" par un imposteur

J’ai déjà été en présence de ce sinistre personnage qui vient de manière cyclique cracher sur le football: sa loghorrée le fait passer pour un “philosophe". Je plains les étudiants qui doivent se facir l’enseignement d’un individu si peu généreux et très dangereux. Quand je vois ce que cet universitaire dit sur le football, on prend peur devant tant d’intolérance.
Invité par Guillaume Durand dans L’objet du scandale, ce pitre diplômé a considéré Eugène Saccomano comme le dernier des imbéciles parce que le journaliste-écrivain n’a pas supporté entendre le torrent d’idioties proférées contre le football. Durand aime bien inviter des auteurs qui enfoncent des portes ouvertes, c’est son côté défenseur d’intellos en mal de tribunes. Il a tort de convoquer des pisseurs de copie et de repousser de son antenne des écrivains de la trempe de Christian Laborde (Corrida basta! Robert Laffont)
Ne se laissant pas insulter, Saccomano envoya sur les roses le contradicteur sans munition qui traita la légende radiophonique de “hooligan". Le combat était inégal: d’un côté, toute la passion du Midi; de l’autre, la froideur d’un bloc de glace de la banquise ou de ce qu’il en reste.
Je ne cite jamais le nom de l’écrivassier. Je n’ai pas envie de mettre un virus sur son ordinateur.
Cet imposteur condamne le football à partir de la dérive tribunes. Dans le football, il ne voit que les hooligans.
Il en voit tellemenent qu’il a vu un hooligan sommeiller en Saccomano.
Le Bachelard des culottes courtes croit qu’on l’a attendu pour dénoncer la violence des “fans", le dopage et tout ce qu’on ne cesse de dénoncer. Le piètre polémiste critique moins le football que Saccomano et moi ! Normal, il est complétement hermétique à ce sport qui est un art authentique. Pour lui ce n’est que 22 cons qui tapent dans une balle…
Il n’a pas encore compris que le pied n’est qu’un outil: l’artiste c’est le cerveau.
Il faudrait critiquer Zidane? C’est oublier que Zidane a reconnu publiquement lui-même s’être dopé…
Le Léon Bloy du niveau de maternelle s’en prend au football sans dire un seul mot sur le football.
Il n’en voit que la périphérie.
Faut-il être idiot pour procédé de la sorte.
Si on l’écoutait, on devrait condamner le cinéma car les films policiers et les westerns donnent le mauvais exemple.
Il faudrait aussi retirer les couteaux de nos cuisines car des gens tuent avec.
L’imposteur ingnare ne parle que du mauvais côtés des choses: il ignore que le football est en avance sur la société. La France a retenu sous son maillot le Sénégalais de Guyanne, Raoul Diagne, dès 1932. Le foot français intégre des étrangers depuis 100 ans, exactement comme Montparnasse et Montmartre de la grande époque faisaient une place au soleil à tous les exilés de talent. Quelle avance dans le domaine de la diversité ! Au lieu de reconnaître ces faits historiques, le donneur de leçons vend toujours le même bouquin depuis des années. Son cerveau est trop lent pour apprécier la vitesse du football.
Les intellos français sont vraiment en perdition.
Il n’ont plus que des médiocres pour les représenter.
Au lieu de s’acharner sur la dépouille de sa pensée morte-née signalons le nouveau livre de Saccomano qui se déroule dans le pays de Jean Giono (plateau du Contadour), le pacifiste désespérée des Lettres françaises. On y croise Aurélien- uu prénom cher à Louis Aragon- amoureux de Pauline. On se croirait dans une intrigue à la Gueule d’Amour d’André Beucler, le secrétaire de Léon-Paul Fargue. Saccomano est un vrai pièton de Marseille qu’il connaît comme le fond de sa poche. “Sacco” sait très bien tenir un stylo et il a le sens de l’intrigue. On lui doit Bandits à Marseille qui a servi de mouture à Borsalino, le célèbre film avec Delon et Belmondo qui ne lui a pas rapporté un centime contrairement à ce que l’on croit. Si son nouveau livre a pour dédicataire son père “Aimé” ce n’est pas un hasard. Au détour d’une fiction pleine de l’imagerie populaire de Marseille, entre truands et personnages pittoresques qui forment le fantastique social, Saccomano fils recherche les racines du passé familial. Qu’il soit à Paris ou à Moscou, Saccomano ne cesse pas de penser à son enfance dont il ne se remet pas. Personne peut croire que Saccomano a pris de l’âge, surtout pas lui. Ses cheveux blancs sont une plaisanterie. Il n’a pas tué l’enfance en lui. Soit l’inverse du ronchon anti-foot qui est un con d’adulte barbant et sans aucune fraîcheur d’âme. Lizez Saccomano et surtout pas l’imposteur. Un conseil d’ami.

Une romance marseillaise, d’Eugène Saccomano, Buchet Chastel, 325 p., 20 €

Permalien 08:12:50, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Le BALLON D'OR 2008 au Parc des Princes

Cristiano Ronaldo, le plus grand joueur du monde - ce n’est pas moi le dit, c’est le trophée qu’il a reçu qui le prouve- sera au Parc des Princes le dimanche 31 mai pour le jubilé de son compatriote, Pedro Pauleta. «Les deux hommes se connaissent bien, ils ont joué en sélection. Cristiano a donc répondu favorablement à Pedro» à déclaré un responsable du PSG. Sont attendus également Porte d’Auteuil, Lilian Thuram, Bernard Mendy, Gabriel Heinze, Jérôme Alonzo, Youri Djorkaeff et des joueurs portugais à l’image de Nuno Gomes, Fernando Couto, Ricardo Costa pour ne citer qu’eux.
En France, on ne peut voir jouer les grands joueurs que lors des jubilés…
Vous doutez que Ronaldo soit le meilleur du monde ?
Ecoutez:
“Je ne suis pas du tout le meilleur footballeur du monde. Le meilleur footballeur du monde c’est Cristiano Ronaldo: il a le Ballon d’Or et il a gagné la Coupe du monde des clubs et la Champions League. Donc c’est lui. Et je le félicite encore.” Paroles de “Lio” Messi.

Permalien 07:29:59, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Le danseuses du Barça se font broyer par le tank anglais

Hiddink n’a fait aucun cadeau à Guardolia lors de Barça-Chelsea(0-0)

Comme prévu, le football physique anglo-saxon ne s’en est pas laissé compter et a marché sur le Catalan.
Hiddink n’est pas aveugle: le Barça a pas mal de poupées de cristal qu’il faut vite calmer par une grosse présence physique.
Chelsea a défendu à mort car l’important était de ne pas prendre trop de buts pour pouvoir se qualifier à Londres ce qu’ils feront en principe. Le Barça ne sait pas défendre devant une équipe qui attaque. On a déjà vu qu’ils ne savent pas jouer devant une équipe qui défend. Le Barça de Guardolia ne sait jouer que lorsqu’il a le ballon dans un match euphorique. Le Barça est une équipe immature.
En contre, Chelsea pouvait marquer on l’a vu par la tentative de Drogba.
Nous avaons assisté à un très “gros” match nul.
Du football bien frappé.
Superbe match tactique.
Le Barça n’a pas réussi a marqué car Chelsea ne lâcha pas son étreinte.
Pour accéder en finale, il faut gagner la demi-finale !
Il ne faut pas faire mumuse avec le ballon comme aux tours précedents.
Pour l’instant le foot pudding tient bien la route.
Le foot champagne catalan est resté en cave.
Le bras de fer Hiddink-Guardolia fut passionnant.
On a failli voir un coup d’épée du Barça et un coup de clé anglaise mais rien n’est venu.
Hiddink mène aux points.
Guardolia a sorti Eto’o, on ne sait trop pourquoi.
Se priver d’un tel attaquant est une forme se suicide.
Hiddink a sorti de son côté Lampard sans doute pour des raisons de consignes non appliquées.
Chelsea est venu à Barcelone pour ne pas encaisser de but et pour en marquer un.
Hiddink a réussi son plan à moitié.
Hiddink n’est pas Claude Puel qui se laisse insulter par Benzema dans la presse.
Messi est comme Koné et M. Vahirua. Deux coups d’épaule et on ne le voit plus.
Ballack doit bien se marrer. C’est lui le bourrin qui sort vainqueur de la soirée.
Le Barça est éliminé à 99%.
Les Catalans peuvent marquer mais Chelsea mettra un but de plus qu’eux.
La saison du Barça est finie.
Le Barça fait fanstamer plein de gens surtout ceux de la pensée unique qui croit que l’Espagne est encore sous Franco! Ils voient en Barcelone un club de républicains qui contraste avec les fachos du Real Madrid, le club fétiche de l’ex dictateur. Aimer le Real vous fait passer pour un salaud !
Les Barcelonais vont se faire pulvériser par le Real Madrid dans le Clasico.
Le Real n’étant plus dans la C1 vont démontrer au Barça qu’ils sont les patrons de la Liga.
Le Barça va manger son pain noir après le blanc du début de saison.
Toutes les équipes qui jouent un football insouciants se font battre à la fin.
La Hongrie 1954 ? Fracassée par l’Allemagne.
Les Pays-Bas de 1974 ? Massacrée par la RFA.
La France de 1982 ? Humiliée par la RFA.
Hiddink est venu au Camp Nou livrer un match de gladiateurs et cela a marché.
On dit un grand bravo à Hiddink.
Guardolia débute dans le métier d’entraîneur.
Il est tout à fait logique que la hierarchie soit respectée.
Hiddink a fait ce que Ferguson aurait fait lui aussi.
La finale Chelsea-Manchester U serait plus ouverte que Barça-Manchester plus à la portée de MU.

Permalien 01:25:28, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Evénement :Pour la première fois Wenger salue Ryan Giggs !

Pour la première depuis 10 ans, Arsène Wenger a salué Ryan Giggs élu meilleur joueur de l’année par ses pairs. Wenger a dit tout le respect qu’il éprouvait pour Giggs qui a marqué un but si fantastique contre Arsenal en FA CUP 1999, en 1/2 finale. Wenger a mis une décennie pour avaler ce but d’anthologie.

Wenger se dit impressionné par Giggs qui dispute son 800e match sous le maillot de Manchester United contre son équipe en 1/2 finale aller de la C1. “J’admire Ryan Giggs parce qu’il a commencé sa carrière en 1991 et qu’il l’a poursuit encore en 2009… Quand un garçon joue à ce niveau pendant 18 ans vous ne pouvez que vous incliner pour dire tout le bien que vous pensez de lui. Il vient d’être élu meilleur joueur de l’année, c’est bien mais il faut se souvenir de tout ce qu’il a fait auparavant, c’est cela qui est fantastique…”
Giggs avait 25 ans quand il marqua son but mythique contre Arsenal, traversant seul la moitié du terrain avec le ballon pour aller marquer !
L’éloge de Wenger est tardif et on comprend que cela lui écorchait la langue de le dire tout haut.
Histoire de faire baisser la température à Arsenal, Ferguson a déclaré à Carrington:
“Arsenal est une trés bonne équipe depuis onze ans. On est coude à coude avec eux et tout ça c’est grâce à un homme qui s’appelle Arsène Wenger. “
Oups! Quand “Fergie” parle comme cela c’est qu’il est remonté à bloc!
Pour le déplacement à Old Trafford, en demi-finale aller de la Ligue des Champions, l’entraîneur d’Arsenal pourra compter sur ses défenseurs Mikael Silvestre et Johan Djourou, mais devra se passer de Gaël Clichy et Robin van Persie, blessés, et peut-être même de Carlos Vela, cantonné chez lui après avoir reçu la visite d’amis en provenance du Mexique et peut-être porteurs de la grippe porcine…
Le groupe d’Arsenal: Almunia, Fabianski - Sagna, Eboué, Touré, Djourou, Silvestre, Gibbs - Nasri, Diaby, Song, Ramsey, Denilson, Fabregas, Vela - Walcott, Adebayor, Eduardo, Bendtner.

“Je possède tout l’effectir sur le pont… sauf Gary Neville et Owen Hargreaves…” dixit Ferguson.

Le cinq majeur de Manchester U qui va gagner la Champions League 2009

Old Trafford attend Wenger. Tout est prêt. On va rappeler le bon vieux temps à Wenger, celui où Keane et Vieira se “chauffaient” juste avant d’entrer sur le terrain. Ce n’est pas à deux marches du podium que l’on va abandonner.

Comme Maradona et Messi, Ryan Giggs a traversé toute la moitié du terrain pour aller marquer pour Manchester U. Ce but est l’un des plus beaux de tous les temps. Wenger se garde bien de le rappeler dans les médias car Giggs a intercepté une balle de Vieira pour aller battre le gardien d’Arsenal.
Aujourd’hui Giggs est le régulateur de MU en Premier League. Ferguson l’utilise comme un DJ qui entre dans le match pour régler le volume de jeu. En C1, c’est différent: Giggs est l’expérience qui fait pencher le match du bon côté.

Ryan Giggs, le toucher de balle paradisiaque.

Nemanja Vidic, l’homme-machine à découper.

Wenger a 1% de chance de battre MU et ni Ferguson, ni les joueurs, ni les fans, ne lui laisseront ce pourcentage. “Aucun joueurs et fans de MU ne veut se laisser battre par l’homme qui a perdu trois finales de Coupe d’Europe", voilà ce qui se dit du côté d’Old Trafford et de Carrington. Dans le cas où Arsenal battrait MU à O.T., Arsenal serait laminé à l’Emirates Stadium. Ce n’est pas à deux matchs de la finale de la C1 2009 que MU va se laisser bananer par un club qui n’a jamais gagné la C1.
Wenger ne gagne rien depuis 2005. Il n’y a qu’en France qu’on ne le sait pas.
Wenger est un looser historique: aucun entraîneur au monde n’a perdu une C1, C2 et C3. La triple défaite est son palmarès international !
Wenger= “TPMG” ( “Tout pour ma gueule", dixit Platini)
La finale de la C1, il l’a regardera dans sa salle à manger ou dans les tribunes du stade de Rome.
On n’arrive pas en 1/2 finale de la C1 pour se faire taper par des seconds couteaux.
Arsenal n’a pas de joueurs emblématiques comme Giggs, Scholes, Neville et Rooney.
Arsenal n’a pas d’ingénieur de la lumière comme Ronaldo II.
Arsenal n’a pas de Terminator comme Vidic.
Arsenal n’a pas de turbo comme Park.
Arsenal n’a pas de fond de jeu british.
Arsenal n’a surtout pas Ferguson.
Wenger traite Ferguson de “méchant” c’est dire qu’il a peur de l’Ecossais.
A MU, on sait que Wenger n’a pas le fair-play que les médias racontent.

Paul Scholes, la science avec conscience

Ronaldo et Rooney, la fantaisie réflechie + le sauvage civilisé

Manchester U répond toujours présent dans les grands rendez-vous. La culture du club rend invincibles les joueurs.

28.04.09

Permalien 23:48:23, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Eric Gerets prend le risque de perdre le championnat

Le fait d’annoncer son départ de l’OM en fin de saison casse complétement la dynamique de l’OM.
Le football est très fragile et suite à cette annonce, Lyon et Bordeaux peuvent bien revenir dans la conquête du titre.
Gerets n’est pas viré par l’OM donc les joueurs ne vont pas se révolter pour sauver leur entraîneur.
Par expérience quand on brise l’élan d’une équipe elle marque le pas aussitôt.
Gerets avait une autoroute devant lui et maintenant il va rencontrer un tas d’embûches.
Gerets est décevant. Il est a l’image des mercenaires. Il se moque complétement de Marseille.
C’est un professionnel froid.
Il irait en Arabie Saoudite pour ramasser un tas de fric.
Cela me confirme que le football professionnel en France est vraiment un piètre spectacle.
A Marseille, Gerets dit qu’il part alors que le club peut gagner le titre.
Il a été heurté par le comportement du propriétaire du club qui l’a humilié en public:
“Des événements se sont déroulés dernièrement et m’ont obligé à réagir. L’interview de Robert Louis-Dreyfus m’a perturbé. Je ne l’ai pas comprise, je ne parviens pas encore à la comprendre. Malgré mon travail, il y avait un manque de reconnaissance, de confiance, surtout. Si avant la fin du mois de mars, on m’avait offert un contrat de deux ans à mes conditions actuelles voire un peu plus pour montrer une satisfaction de mon job, j’aurais signé tout de suite. Elle n’est jamais venue.”
Son départ a donc aussi un aspect code d’honneur.
L’an passé, l’O.L. a viré Alain Perrin qui a réalisé le doublé!
A Nice, Antonetti veut prendre la porte de sortie car on ne lui donne pas les moyens de progresser.
Tout cela ne donne pas envie de sauter au plafond.
Pauvres supporters. “Les cochons de payants"…

Permalien 20:25:01, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Boghossian signe à Barcelone...

…sa note de frais !

Alain Boghossian est présent au Camp Nou.
Il vient voir si Henry sait toujours jouer au foot !
Et si Malouda avance encore !
Ces voyages de sélectionneur ou de membre de l’encadrement d’une équipe nationale sont de la foutaise en barre.
Ils devraient dire: on vient voir un match à l’oeil. Cela serait plus simple et plus honnête.
A propos de l’équipe de France, on a vu a Téléfoot (TF1) un reportage sur Domenech en Afique du Sud.
Vaste rigolade. On n’est pas qualifié mais il va en réparage.
Là encore, c’est un voyage gratis !
Jadis c’est Henry Emile qui faisait ce genre d’expédition tout à fait justifiée. Chacun son rôle.
Domenech nous la joue tatillon… Il devrait être plus regardant la défense des Bleus au lieu d’aller en Afsud visiter des hôtels !
Domenech n’avait rien à faire en Afrique du Sud: il y est allé au moins déjà deux fois.
Quelle suffisance de s’afficher ainsi quand les qualifications pour 2010 ne sont pas terminées.
Grand manque de respect pour la Serbie.
Boghossian est à Barcelone pendant que Domenech porte les valises ?
Domenech ira peut-être à Old Trafford pour voir si Evra met bien les deux pieds derrière la ligne blanche au moment de faire une touche ?

Si on prend en considération la cote d’amour auprès des joueurs, Boghossian est le véritable sélectionneur des Bleus. Regardez les récents matchs des Bleus. Au moment des buts, on y voit les joueurs se précipiter sur Boghossian sans un regard pour Domenech qui a est d’une solitide extrême…

Permalien 19:14:11, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Connaissez-vous Tony Britten ?

C’est le compositeur qui a bidouillé l’hymne de la C1 qui nous donne la chair de poules, avec les larmes aux yeux.
En 1992, le compositeur Tony Britten est chargé d’écrire et d’arranger l’hymne de la Ligue des Champions. Une contrainte lui est cependant imposée : sa composition doit largement s’inspirer de l’hymne écrit par l’Allemand Georg Friedrich Haendel, “Zadok the Priest".
La version que nous connaissons est interprétée par le Royal Philharmonic Orchestra et chantée par l’Academy of Saint Martin in the Fields Chorus, deux prestigieuses institutions londoniennes.

Quant au contenu de l’hymne, il se décline dans les 3 langues officielles de l’UEFA, c’est-à-dire en anglais, en français et en allemand.
Les paroles ne sont ni compliquées ni difficiles à retenir.
Elles peuvent paraître débiles à certains idiots qui pensent que Fernando Pessoa jouait à Benfica avec Eusebio.

“Ce sont les meilleures équipes,
Sie sind die allerbesten Mannschaften
The main event
Die Meister, Die Besten, Les Grandes Equipes, The Champions
Une grande réunion
Eine grosse sportliche Veranstaltung
The main event
Ils sont les meilleurs
Sie sind die besten
These are the champions
Die Meister, Die Besten, Les Grandes Equipes, The Champions
Die Meister, Die Besten, Les Grandes Equipes, The Champions”

[Avant de connaître les paroles, j’en ai déliré des centaines d’autres, sans doute comme vous…]

Permalien 18:05:34, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

G 14 au Camp Nou dès 20 h 45

Didier Drogba et Samuel Eto’o, deux des cinq meilleurs n°9 face à face. Quel beau cadeau ! Noël un 28 avril…

D’aucuns - de vrais idiots- osent dire que les footballeurs ne sont pas intelligents…
Pour jouer comme Drogba et Eto’o, il faut être supérieurement intelligent.
Cela nécessite une capacité d’analyse ultra-rapide, une coordination de gestes hallucinante, une technique irréprochable, l’art de l’anticipation, la force physique, la souplesse du corps, un toucher de balle, une puissante frappe de balle, l’art de décider s’il faut placer ou frapper la balle, et tout ça au milieu d’adversaires qui veulent vous détruire. Le poste d’attaquant est le plus difficile. Dès que vous ne marquez pas vous êtes dans la peau de l’acteur qui a peur que plus aucun cinéaste ne l’appelle pour tourner un film. Un buteur qui doute perd 90 % de ses moyens.

Les membres du G 14:

Chelsea: Ivanovic/ Terry/ Essien/ Ballack/ Lampard/ Anelka/ Drogba…
Barcelone: Puyol/ Iniesta/ Xavi/ Touré/ Henry/ Messi/ Eto’o…

Ils sont entourés de sherpas très précieux.

Barcelone doit faire la différence en Espagne car à Londres, Chelsea devrait s’imposer.
Chelsea peut-il vaincre le Barça au Camp Nou? Oui. En 1/2 tout est possible.
Chelsea est avantagé car ils reçoivent au retour.
Nous assistons aussi au bras de fer Guardolia-Hiddink soit la culture/club contre l’esprit corsaire. Les deux ont du charme.
Une 1/2 finale de C1 est un rendez-vous mondial et non pas européen.
Le football anglo-saxon fait de force physique et de haute technique peut-il s’imposer sur le terrain de la spontanéité latine dotée de l’art de la feinte porté à son paroxysme ? OUI.
Un club bardé de trophées peut-il courber l’échine devant un club moins prestigieux ? NON.

PS: Par respect, ayons une pensée pour Liverpool qui n’est pas parvenu en 1/2. Barça-Liverpool, pas mal non plus…

Permalien 15:42:49, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND  

Qui va gagner la C1 2009 ?

Drogba, Messi, Ronaldo, Fabregas, Rooney, Lampard, Eto’o, Van Persie… Quel générique !
Les footballeurs ont pris la place des acteurs qui jouent tous en play back. Quelques idiots croient encore que le foot se joue uniquement avec les pieds… Barcelone-Chelsea ouvre le bal des 1/2 finales de la C1, compétition reine de la galaxie du football. Autant la Coupe du Monde est pour les intermittents de l’exploit, autant la C1 est pour les “forçats” du ballon rond, pour reprendre le mot d’Albert Londres concernant les cylistes du Tour de France. Le Barça, Chelsea, Manchester United et Arsenal sont à deux matchs de la finale qui se jouera à Rome, mercredi 27 mai 2009. Les fans de ces clubs se projettent tous en Italie. Il y aura trois clans en lambeaux… On sait déjà qu’un club anglais sera en finale. Il est fort probable que l’on assiste à la revanche de l’an passé: Manchester U-Chelsea. Le football bulle de champagne (Barça) va-t-il avoir le dessus sur les athlètes de Chelsea, costauds et techniques ? La fougue d’Arsenal peut-elle dominer la sagesse indienne de Manchester United ?

Voici un film sur Sir Alex Ferguson qui donne tant de bonheur depuis 1986 et aussi de souffrance à ses “victimes"…) Film avec plein d’invités prestigieux. Ont y sent perçoit le souffle de l’esprit, de l’amitié et de l’admiration non feinte. Dois-je préciser que MU est mon favori….

A lire ce jour: France Football, 28 avril 2009, pages 4-7, une interview de Ferguson ("Seul Barcelone peut lutter avec la Premier League") par Marc Beaugé (avec Philippe Auclair que l’on entend aussi sur RMC), transfuge de So Foot à France Foot. Très bon transfert.

Permalien 14:46:46, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Révolution culturelle dans le CALCIO: la nouvelle star du football italien est le superbe attaquant Mario Balotelli qui n'est pas une "pleureuse" comme James Mensah

L’Italie tient enfin sa perle noire: le jeune Mario Balotelli a une immense classe. Attention un génie du foot vient d’éclore en Italie.

Si vous cherchez “Mensah” sur le blog vous prendrez note que j’ai démonté “l’affaire Mensah” dès le premier jour. Les tribunes de foot ne sont pas des loges de la Comédie française. Quand un blanc se fait traiter “d’enculé", il ne fait pas intervenir le MRAP! Ce n’est pas parce qu’un frappadingue des tribunes a allumé le Ghanéen John Mensah qu’il fallait que le monde s’arrêtat de tourner. Mensah n’est pas Nelson Mandela et la France n’est pas l’Afique du Sud de l’apartheid! Mensah ferait mieux de bien jouer avec l’O.L. au lieu de gémir quand une voix l’insulte. Mensah n’est pas du tout victime du racisme comme peut l’être un inconnu ! D’ailleurs la commission de discipline de la Ligue de football professionnel a classé “l’affaire Mensah” sans suite. Aulas s’était servi de cette broutille pour se faire mousser une fois de plus.
Que dirait Mensah s’il jouait à l’Inter Milan? Ce n’est pas demain la veille car il ne pourrait qu’y couper les citrons à la mi-temps vu la faiblesse de son football. A Lyon contre le Havre, Mensah n’a rien connu par rapport à ce que Mario Balotelli a entendu par les “fans” de la Juventus Turin qui eux ont couvert d’insultes racistes celui qui a été naturalisé italien. Balotelli n’a pas quitté le terrain: il sait que ses coéquipiers l’adorent. Les “fans” de la Juve huent Balotelli car ce dernier leur a fait très mal au plan sportif.
A 18 ans, ce jeune joueur d’origine ghanéenne est un grand espoir du calcio. La saison passée, il élimina, à lui seul, de la Coupe d’Italie, en 1/4 de finale… la Juve grâce à un doublé ! Les tifosi de la “vieille dame” ne le portent donc pas dans leur coeur. Pour ne pas laisser les fans de la Juve impunis, la Ligue italienne n’a pas traîné pour sanctionner la Juve d’un match disputé à huis clos. Ce n’est pas la première que l’on insulte Mario Balotelli sur les terrains du calcio. Massimo Moratti, le président de l’Inter Milan, a demandé à la fédération de prendre des mesures pour éviter que des tifosi vocifèrent leur racisme de manière impunie. Des milliers de fans racistes cela n’a rien à voir avec une voix isolée qui se met à délirer. Quand Platini se prononce pour “l’arrêt d’un match pendant 10 minutes ou complètement en cas “de chants racistes” il ne précise pas s’il met sur le même plan une personne hostile et 10 000…
Les fans de la Juventus en veulent à l’Inter qu’ils accusent d’avoir élaboré le plan pour les faire exclure du palmarès au moment du scandale des matchs truqués qui a forcé la Juve a descendre en Serie B, en 2006, sur tapis vert.
Les fans de la Juve n’ont fait qu’imiter l’actuel chef politique de l’Italie qui traita Obama de “bronzé". Quand le leader politique du pays se permet de tel écart de langage par pure provocation cela ne fait qu’augmenter l’imbécilité de certaines personnes au QI de moules. Silvio Berlusconi joue avec les médias: un jour, il dépasse les bornes et un autre jour il pose en photo tout sourire avec Obama. Les Italiens bas du plafond n’y comprennent plus rien ! Je précise que si Berlusconi était raciste un homme de la dimension de Ruud Gullit ne serait pas resté deux jours au Milan AC, club de Berlusconi.
Outre les sifflets et les insultes racistes, Mario Balotelli a subi plusieurs attentats dans le match. Ibrahimovic a aussi été hués pour ses origines bosniaques et serbes. On le voit, les Italiens se sont pas tous du niveau intellectuel de leurs devanciers de la Renaissance…
Après avoir refusé de jouer pour la sélection ghanéenne, Mario Balotelli a été appelé en Équipe d’Italie Espoir après avoir obtenu la nationalité italienne le 12 août 2008 : jour de ses 18 ans. Contre la Grèce, il fit ses débuts et marqua son premier but !
La vie de Mario Balotelli est déchirante: abandonné tout petit par ses parents ghanéens, peu de temps après une hospitalisation pour des problèmes abdominaux, le bébé resta quatorze mois à l’hôpital Di Cristina. A deux ans, le Tribunal des Mineurs le confia à une famille de la région de Brescia, les Balotelli. C’est là qu’il grandit et joua dans diverses équipes de quartiers. Adolescent, il intègra le AC Lumezzane, club dans lequel il débuta chez les pros, en Serie C1. Une dérogation fédérale fut nécessaire puisqu’il n’avait à l’époque que quinze ans… En 2006, l’Inter le recruta.
Mario Balotelli mérite tout notre respect. A sa place, beaucoup n’aurait pas eu le mental pour se faire une place au soleil. Maintenant qu’il l’a, il ne va pas se laisser faire par des barbares de la civilisation moderne.
Si l’on doit parler de singes, parlons-en. Ils étaient dans certains endroits du stade Olimpico, à Turin. Ne sont-ils pas d’ailleurs derrière des grillages ? Comme des animaux de zoo…
Balotelli doit savoir que s’il a tant été sifflé c’est en raison de sa grande classe. Les Tifosi de la Juve aimeraient qu’il jouât à la Juve ! Ils se mettraient alors à plat ventre devant lui: c’est dire leur idotie.
Les “fans” de la Juve sont anti sportifs car ils ne supportent pas de voir peut-être s’échapper la deuxième place du scudetto synonyme de C1, au profit du Milan AC…
Face à tous les problèmes de la Juve, on voit que Platini, Deschamps et Zidane n’interviennent pas. Ils ne veulent plus associer leur image à un club qui incarne autant le racisme, la connerie et l’intolérance. Quand un club subi autant les bavures de ses “fans” cela veut dire qu’il est très mal dirigé.
Je peux vous assurer que si les tribunes d’Old Trafford laissaient fuser des paroles racistes, Ferguson monterait lui-même dans le foule pour prendre par le col l’imbécile et le virer du stade.
Dans ces questions d’insultes racistes, c’est une fois de plus Lilian Thuram qui a parlé juste:
“Le jour où l’on verra Didier Deschamps s’élever contre le racisme on aura fait un grand pas. Pourquoi viennent-ils toujours me chercher moi?” Thuram n’a pas parlé pour ne rien dire. Thuram ferait un très grand sélectionneur national à la place du bouffon Domenech.
L’Italien tient enfin sa star issue de l’Afrique.
Souvenez-vous de Mario Balotelli: il a un Benzema dans chaque doigt de pied.

Lilian Thuram devrait être sélectionneur de l’Equipe de France. Non pas pour ses origines mais parce qu’il a défendu de manière exceptionnelle le maillot Bleu et aussi bien sûr pour son intelligence, sa sensibilité, sa compétence, sa passion et ses qualités humaines hors du commun.

La nouvelle Formule 1 massacre la dimension humaine

Jim Clarke, né le 4 mars 1936, à Kilmany, Ecosse; mort le 7 avril 1968 lors d’une course de Formule 2 sur le circuit d’Hockenheim, en Allemagne…

Au volant avec D’Yeux Clark

Graham Hill, né le 17 février 1929, à Londres; mort le 29 novembre 1975 à Arkley dans un accident d’avion…

Les dirigeants de la F1 sont en train de massacrer la F1.
Pour le première fois depuis 1962, je ne suis pas la saison de F1 dont on ne comprend plus rien.
Les champions d’aujourd’hui sont-ils des briquets Bic(s) ? J’aimais mieux les Zippo(s) de jadis aux Cartier(s) actuels.
A peine ai-je fait connaissance avec Hamilton qu’on me le jette. Et Massa ? Et Alonso ? A la trappe !
Est-ce la F1 Academy ?
Le seul fait que j’aime dans la F1 moderne c’est que les pilotes ne meurent plus comme des mouches.
J’ai trop vu mourir mes héros: Siffert, Courage, Bonnier, Cevert, Depailler, les frères Ricardo, McClaren, Bandini, Schlesser père, Rindt, Clark, Williamson, Revson, Peterson, Villeneuve père, Ivy, Hailwood, de Angelis, Ratzenberger, Senna… Et les graves blessures de feu Regazzoni et des autres. Même si Alboreto est mort tragiquement, les accidents mortels sont devenus rares en course. Et c’est tant mieux.
Cette saison, on voit surgir en pool position des noms inhabituels, des marques de voitures que l’on ne connaissaient…
Je ne suis pas contre. Loin de là, n’empêche tout cela ne me concerne plus.
On dirait qu’ils s’amusent entre eux.
La France n’a même plus de Grand Prix…
Jadis, les champions avaient un charisme extraordinaire.
De nos jours, les pilotes ressemblent à des “traders".
Alonso, Massa, Räikkönen et Hamilton sont broyés par le réglement qui change tous les trois jours.
Que le décideur qui se fait fouetter par des gonzesses habillées en nazi aille voir ailleurs si j’y suis.
On m’a cassé mes Dinty Toy géantes.
De Norev à no future…
La conduite est un art majeur.
J’aime mieux les pilotes que les machines.
Jackie Stewart, Sterling Moss, Jack Brabham, Dans Gurney, Andretti, Prost, Ickx…
Que mes pilotes sont-ils devenus?
Le seul nom de Sterling Moss me fait rêver.
Conduite du ballon. Conduite au volant. La conduite de sa vie.
Tout ça est exactement la même chose.
On peut aller dans le décor à tout moment.
La vie n’aurait aucun intérêt si on ne risquait pas de mourir à chaque instant.
Si oublie une seconde qu’on est en vie, on peut pèrir immédiatement.
C’est l’angoisse de mourir qui fait bien vivre.
Les grands pilotes qui ne meurent pas en course sont les plus grands vivants de la terre.
Ceux qui meurent en course ont pris des obstacles en plein corps.
Ces obstacles furent autant de taureaux.
Les pilotes d’autos, de motos, les aviateurs, les alpinistes, les navigateurs et les cyclistes sont les derniers chevaliers sans armure.
Un écrivain aussi écrit sans armure.

Sir Sterling Moss vit comme dans un film de James Bond avec un zeste de Jacques Tati.

D’Yeux Jacques Tati dans Mon oncle

Permalien 00:55:05, Catégories: THE RED DEVILS  

PENDANT QUE LE BARCA ET LES AUTRES REVENT, MANCHESTER UNITED REGNE

L’AC Milan et le Real Madrid sont à la maison depuis longtemps.
Le Bayern Munich et Liverpool viennent d’y retourner.
Il ne reste plus que Arsenal, Chelsea et Barcelone.
Pendant que ces trois clubs rêvent, Manchester United est dans le réel absolu.
Barcelone n’a plus qu’un match pour s’amuser: la 1/2 finale aller de la C1 au Camp Nou contre Chelsea.
Ensuite, soit Chelsea à Londres ou Manchester à Rome démontrera à Messi and co que le foot cigale n’est que de l’esbrouffe pour le public. Le Barça fait du spectacle quand Manchester joue au football. Ferguson n’est pas du tout impressionné par Guardolia, mais alors pas du tout…
Le patron c’est Ferguson qui n’est pas disposé à céder la place de l’entraîneur en exercice le plus brillant.
Ferguson est aussi important dans l’Histoire que Helenio Herrera ou Rinus Michels.
Il a mis Manchester U au sommet et MU livre bataille au monde entier depuis 1986.
L’oeuvre de Ferguson est considérable.
Il s’est régénérer son équipe comme personne, toujours à l’affût des nouveaux talents et des joueurs au fort potentiel endormi.
Ferguson est un grand Monsieur qui prouve encore alors qu’il n’a plus rien à prouver !
Wenger, Hiddink et Guardolia n’auront que des miettes du festin mancunien.
MU joue pour gagner des titres et non pas pour amuser la galerie.
Le football de Ferguson est très sérieux. Et cela ne veut pas dire emmerdant !
Ce n’est pas un amusement pour oisifs.
Si vous suivez un match de MU, à la fin votre cerveau est en compote tant il réclame une concentration de chaque instant.
Tant que Ferguson est à MU, Manchester U reste la terreur des terrains.
Si vous aimez un autre club, vous n’avez plus qu’un mois pour rêver…
Manchester U depuis Cantona ne fait pas rêver mais peuple les rêves !

MANCHESTER UNITED: CHAMPION DU MONDE DES CLUBS, en titre.

MANCHESTER UNITED: CHAMPION D’EUROPE, en titre.

27.04.09

Permalien 20:03:05, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Giggs a promis de donner une quatrième C1 à Manchester !

Le jeune Giggs en 1988… Avec le numéro 6, il fait un festival et va chercher la Coupe. Déjà !

Toute la simplicité de Giggs, loin des parvenus du football. Lui reste simple comme les plus grands.

L’Europe n’a d’yeux que pour Messi mais GIGGS est un génie absolu du football !
Intra-muros, il a promis de donner une quatrième C1 à MU, après celles de 1968, 1999 et 2008. Jamais deux sans trois pour lui. Il veut celle de 2009…

Quel toucher de balle! Beau et efficace. Le geste juste.

Permalien 19:32:56, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

A une semaine du Clasico qu'il veut gagner, D'YEUX Raul a frappé trois fois à Séville

Les dirigeants du Real Madrid lui ont tout fait !
Tous les six mois, ils lui mettent dans les jambes une star ou une starlette.
Et pourtant, Raul est toujours là. Le Real c’est sa vie. Il y est depuis son enfance.
Quel joueur ! Toujours à son maximun.
La beauté du joyau pris dans un rayon de lumière.
Toute l’âme espagnole est dans sa personne.
Il n’est pas vaniteux comme les mauvais joueurs.
Seulement orgueilleux, à l’image des géants du football.
Son triplé réalisé à Séville devant 45 000 personnes a relancé l’intérêt de la Liga.
Barcelone(1er, 82 points) n’a plus que quatre points d’avance sur le Real Madrid…
La 34 e journée du week-end prochain donnera à voir le “Clasico” qui se jouera à San Bernabeu.
Raul a programmé la défaite du Barça pour revenir à un point du leader.
Il en est sûr parce que le Barça auparavant devra se fatiguer devant Chelsea en C1, au Camp Nou, même si le club londonien sera privé de son défenseur international portugais, Ricardo Carvalho, blessé aux ischio-jambiers.
Le match contre les Anglais devrait peut-être casser le mental du Barça,au match retour…
Il est fort possible que le Barça perde la Liga et la C1.
C’est d’ailleurs mon pronostic.
Le Barça m’a toujours fait penser au lièvre.
Rien ne sert de “speeder” en début d’année.
C’est en mai qu’il faut être en forme.
A 31 ans, avec trois C1 et six championnats d’Espagne à son palmarès, l’immense Raul a toujours fait.
Pour samedi, il a déjà mis le couvert et attend Messi et compagnie… Cela va barder !

Permalien 19:19:13, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

D'Yeux Giggs élu joueur de l'année en Angleterre !

“La rencontre avec Sir Ferguson a été déterminante. Je l’ai rencontré quand j’avais 13 ans…”
Ryan Giggs a été élu joueur de l’année en Angleterre par ses pairs. A 35 ans, le Gallois de Manchester United est récompensé pour son influence sur le jeu et sa carrière phénomènale !
L’Association des joueurs de football professionnels ne l’avait jamais récompensé… Cette saison ces adversaires le respectent tellement qu’ils mettent les gants pour le charger. Ils vénèrent le joueur et respectent l’homme. Tous, aussi bien ceux de Tottenham que ceux de Manchester City.
Le gaucher est un joueur extraordinaire qui a aboli la frime.
Il est l’anti-Beckham. Giggs n’est connu que par le football. Très loin de se faire mousser au bras d’une gonzesse au QI de moule… Lui les tatouages, il les a sur le coeur. Par exemple, celui de l’abandon de son père qui s’appelait “absent". Giggs a été élevé par sa mère.
Il faut le voir se promener dans les rues de Manchester, son sac de commission à la main comme monsieur-tout-le-monde. “Je ne suis pas un martien” aime-t-il répéter.
On le voit encore parfois venir aux entraînements à vélo !
Il accomplit toute sa carrière à MU.
Il mérite 100 fois le Ballon d’Or 2009, s’il parvient à remporter son 11e championnat d’Angleterre et sa 3 e C1 !
Giggs est le football par excellence.
La nuit, il m’arrive de penser à ses dribbles, à ses courses folles sur l’aile.
“L’ailier, cet enfant perdu” a dit H. de Montherlant.
Giggs rappelle souvent qu’il provient de la Sierra Leonaise.
C’est une flèche qui traverse les défenses comme Rimbaud, l’horizon.
Aujourd’hui, il joue au milieu de terrain. Un cerveau à l’air libre.
Il dose ses passes avec un calme incroyable au milieu de 76 000 mancuniens sous le charme de leur joueur emblématique.

PALMARES D’UN DES PLUS GRANDS GAUCHERS DE L’HISTOIRE:

1 Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008

1 Coupe Intercontinentale 1999

1 Supercoupe de l’UEFA 1991

2 Ligues des Champions 1999, 2008

10 Championnats d’Angleterre 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008

4 Coupes d’Angleterre 1994, 1996, 1999, 2004

3 Coupes de la Ligue 1992, 2006, 2009

7 Community Shield 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008

Mercredi contre Arsenal, il va participer à son 800 e match sous le maillot de MU…
“J’ai gagné beaucoup de trophée personnel mais celui-là est le plus grand car il vient des joueurs, mes semblables.”

Les joueurs de Man United récompensés par l’Association des joueurs:

1988/89 - Mark Hughes
1990/91 - Mark Hughes
1991/92 - Gary Pallister
1993/94 - Eric Cantona
2000/01 - Teddy Sheringham
2001/02 - Ruud van Nistelrooy
2006/07 - Cristiano Ronaldo
2007/08 - Cristiano Ronaldo
2008/09 - Ryan Giggs

INTERVIEW OU IL ANNONCE LE PROGRAMME 2009. QUEL VISIONNAIRE !

Deux jours avant de croiser le fer avec Wenger, Sir Ferguson félicite ses joueurs...

MU-Spurs (5-2) sert de tremplin à Ferguson pour affronter Arsenal qui va souffrir le martyr mercredi. Tous les fans de MU rêvaient d’Arsenal en 1/2 de C1, et Arsenal sera à O.T. dans le “Théâtre des Rêves". Wenger est le meilleur ennemi de Ferguson et il doit toujours “passer à la caisse” pour son comportement inadmissible à son arrivée dans la Premier League quand il a empêché le report d’un match de MU afin que les joueurs de MU se fatiguent. A Manchester, on n’a jamais oublié le manque de fair-play du Français. Il y a en plus tout le passif entre Vieira et Keane. Les MU-Arsenal et les MU-Liverpool ont remplacé le derby MU-Manchester City faute de combattants (Man City est trop faible)

Sir Alex Ferguson a encensé Carlos Tevez qui a permis à son équipe de revenir dans le match et de battre Tottenham (5-2). « Nous avons joué trop lentement en première période. Mais Carlos Tevez a tout changé et a enthousiasmé tout le monde. Il a transformé le jeu et a remporté le match pour nous. Même s’il est évident que tout le monde a joué un rôle » a déclaré le coach de Manchester United. Tevez rouspète de ne pas souvent jouer mais il a été sur le terrain autant de fois que Rooney et Berbatov…
Ferguson ne parle jamais pour ne rien dire.
Il peut allumer un joueur ou le monter au sommet.
Il vient aussi de féliciter Berbatov dont le public d’Old Trafford n’arrive pas à saisir la façon de jouer. C’est dire que les fans ne sont plus aussi connaisseurs que jadis. Il y a un paquet de gens qui viennent au foot comme on va en boîte de nuit ou au cinéma. Le foot est tant médiatisé que le stade est devenu le lieu à la mode surtout ceux de l’Angleterre…
“Contre les Spurs, Dimitar Berbatov n’a pas perdu un ballon. Il a été le meilleur avec des séquences magnifiques. Il a la classe mondiale et il est venu chez nous pour nous faire gagner. Ce n’est pas parce qu’il a manqué son tir au but contre Everton que l’on doit l’insulter tout le match. Je suis très déçu par les gens d’Old Trafford qui l’ont sifflé. Ce comportement n’existait pas avant… Nos valeurs se perdent et tant que je serai là, je ne le permettrai pas !” Berbatov fait parfois un complexe d’infériorité par rapport à ses partenaires qui ont tout gagné. Il est évident que le Bulgare est un joueur calme. Certes parfois, il contraste au milieu de la fougue des autres mancuniens. Ses qualités sont: un calme absolu, une vision de jeu hallucinante quand il y a panique dans la surface adverse, une remarquable technique, buteur et passeur.
Ferguson resserre ses troupes avant l’assaut final en Premier League et en Champions League.

Permalien 17:55:05, Catégories: BECKENBAUEREMENT  

Jürgen Klinsmann viré par le Bayern Munich !

Le Bayern Munich, troisième du Championnat d’Allemagne à trois points du leader Wolfsburg, a licencié Jürgen Klinsmann, 44 ans, en poste depuis juillet. Le champion en titre vire l’ex international, à cinq journées de la fin. Pourtant ce n’est pas n’importe qui. Bien que Wolfsburg ait perdu ce week-end, exit Jürgen !
Le licenciement, pressenti depuis plusieurs semaines, intervient deux jours après une nouvelle défaite du Bayern, à domicile devant Schalke 04 (1-0). Klinsmann sera remplacé jusqu’à la fin de la saison par Jupp Heynckes, 63 ans, ancien entraîneur du Bayern de 1987 à 1992 et sans emploi depuis janvier 2007.
On le voit, en Allemagne, on ne plaisante pas avec les résultats.
Ce n’est pas comme la France qui conserve Domenech à la tête de Bleus alors que son groupe a été ridicule à l’Euro 2008.
Il est vrai que le Bayern appartient au clan des dix meilleurs clubs du monde. Chez eux, on ne peut pas attendre.
Ce n’est pas comme Lyon qui conserve Claude Puel alors que le club a un comportement sportif catastrophique.
A Lyon, c’est différent car l’entraîneur n’est qu’un gugusse médiatique tant la présence d’Aulas est grande.
On n’est davantage à l’OLYMPIQUE AULAS qu’à l’O.L.
Alors qu’en Allemagne, malgrè la carrière de Beckenbauer, on parle du Bayern Munich et jamais du Bayern Beckenbauer.
Toute la saison, on n’a attendu parler de Ribéry comme si c’était un génie.
En quoi a-t-il fait gagner son club ?
Ribéry est un bon joueur mais pas un grand joueur.
Un grand joueur fait gagner au minimum le championnat à son club.
Marquer contre la Lituanie cela ne veut rien dire.
Ribéry s’est servi du Bayern plus qu’il ne l’a servi.

Permalien 11:27:15, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Le dopage par combinaison Full Metal Jaked !

Extrait de Full Metal Jacket de feu Stanley Kubrick, fabrique humaine de classiques du 7 e art…

La polémique autour de la combinaison Jaked avec laquel Alain Bernard est descendu sous la barre mythique des 47 secondes sur 100 m nage libre (46 secondes 94). Frédérick Bousquet a lui aussi réalisé une performance historique, nageant le 50 m en 20 seconde 94.
Comme cette combinaison n’est pas homologuée, les nageurs qui ne l’utilsent pas crient au scandale.
Bien sûr, les fédérations françaises et internationales ne se distinguent pas par leur autorité. Soit elles permettent toutes les compétitions, soit elles en interdisent certaines.
Je ne vois pas en quoi la combinaison pourrait être assimilée au dopage.
Sinon, elle faut donner la raquette de René Lacoste à Nadal.
Et il faut aller chercher le vélo de Louison Bobet pour le prêter à Lance Armstrong.
Et pourquoi pas ordonner à Cristiano Ronaldo de porter les anciens crampons de Just Fontaine ?
Si on venait à annuler le record mondial d’Alain Bernard, la natation ne serait plus crédible.
On a déjà abîmé le vélo, avec l’omniprésente chasse au dopage alors que les footballeurs ne risquent rien.
On a réduit au néant l’impact de la boxe avec une multitude de fédérations.
Pour suivre le basket, il faut avoir fait Sciences-Po.
Le rugby a des règles incompréhensibles pour 100 % des non initiés.
La natation est la proie des équipementiers comme le football:
Arena, Jaked, Speedo ou Tyr… comme entre Adidas, Nike, Puma…
On ne peut pas aller contre les progrès techniques.
Si des équipementiers sont en avance sur d’autres, tant mieux pour eux.
La combinaison d’Alain Bernard n’a pas un turbo-réacteur.
Là-dessous, il y a des affaires de gros sous.

Permalien 10:35:21, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Bordeaux peut gagner le titre si l'OM fait un faux pas....

Marseille semble favori mais Bordeaux, transcendé par l’effet Coupe de la Ligue, peut devenir euphorique lors de ses six derniers matchs…

Classement le 27 avril 2009

1er Marseille 67 points 33 matchs (+27)
2 Bordeaux 62 pts 32 m (+22)
3 Lyon 61 pts 33 m (+ 18)
4 PSG 60 pts 33 m (+13)

Si Bordeaux ne joue pas “petits bras", Blanc peut gagner le titre de champion de France dans le cas où l’OM laisserait des points à la maison et dehors…

Bordeaux reçoit Sochaux, Le Mans et Monaco. 9 points en jeu.
Bordeaux va à Rennes, VA et Caen. 9 points en jeu.
*(Si Bordeaux prend 9 pts + 7= 16 pts

Marseille reçoit Toulouse, LYON et Rennes. 9 points en jeu. (Je vois l’OL perdre une fois à la maison)
Marseille va à Nice et Nancy. 6 points en jeu. (Nice-OM, nul…)
*(Si l’OM prend 6 pts + 4= 10 pts)

Lyon reçoit Nantes et Caen. 6 points en jeu.
Lyon va à VA, OM et Toulouse. 9 points en jeu. ( Si l’OL prend 6 pts + 6 pts= 12 pts)

Cela donne à la fin:

1er Bordeaux 78 points (62 pts + 16)
2 Marseille 77 pts (67 pts + 10)
3 Lyon 73 points (61 pts + 12)

Bordeaux et Blanc doivent compter sur un quasi sans faute d’eux-mêmes et sur un faux pas de l’OM au Vélodrome (défaite contre Lyon ou Rennes) et un nul à l’extérieur (à Nice)

Pour Lyon c’est cuit ! Et le PSG peut même les coiffer sur le poteau.
Puel, sur la corde raide, a tout à perdre, alors que Gerets et Blanc ont tout à gagner.

PS: Dire que Lloris et Ederson, les deux ex Nissarts se voyaient déjà en haut de l’affiche…

Permalien 02:15:57, Catégories: GRAND MONSIEUR  

L'OGCNice n'a pas fait de cadeau à Saint-Etienne: Hognon fait pleurer les Verts...

Le score aurait dû rester 3-0 sans le coupable relachement final qui a permis à l’ASSE de sauver l’honneur.
Nice a délivré un très bon match devant une équipe en plein doute qui joue sans révolte comme si elle avait déjà les deux pieds en L2. On a vu des “Verts” peureux, sans imagination et pour tout dire résignés.
Gagner chez eux, s’ils le peuvent, ne sera pas suffisant: ils devront prendre des points à l’extérieur.
Les fans de l’ASSE aimeraient bien avoir encore pour entraîneur Fred Antonetti qui fait le bonheur de Nice.
J’espère qu’il restera au Gym. Je sais que sa famille s’y plait. C’est déjà beaucoup. On sait aussi que le projet sportif de Nice en gestation permanente risque d’être un obstacle pour Antonetti qui est très aimé par plusieurs présidents de club qui connaissent sa compétence. Comment pourrait-il en être autrement? Antonetti est une denrée très rare: grand professionnel, passionné, sérieux, meneur d’hommes, et adepte d’un football d’attaque sans oublier les fondamentaux défensifs.
Nice accompli une très belle saison. Sans le stress de la descente.
Si Antonetti part avec son staff, le Gym connaitra une grave crise de croissance.
On n’a rien à reprocher à son travail.
A Nice, on n’a aucun problème de terrain.

Notes

OGC Nice bat AS St Etienne 3 à 1 (mi-temps 2-0)

9.233 spectateurs

Buts : Ben Saada (27è), Hognon (44è), Mouloungui (73è) pour Nice ; Ilan (93è) pour St Etienne

Avertissement : Diakité à Nice

Ospina/ (8) Le sans faute, hormis le but encaissé et un ballon relaché sans conséquence dommageable. Pour sa première année en L1, le Colombien choisi par Roger Ricort, est classé deuxième meilleur goal de France après Mandanda, dans le hit parade des Etoiles/ France Football. C’est dire sa grande valeur.
Diakité (7)Un de ses meilleurs matchs.
Hognon (7) Belle tête gagnante sur centre de Rémy.
Apam (7) RAS. De l’Apam pur sucre.
Kanté/ (7) Jeu toujours aussi régulier.
Echouafni.(7) Le patron. Puis Faviana. Premier match mais trop peu de temps.
Faé (7) Précieux.
Sablé(7) S’est enfin fondu dans l’ensemble. Puis Ozokwo (7) Très beau prémier match. A du culot.
Ben Saada. (8) S’il le veut c’est le nouvel Ederson avec un zeste de Vahirua ou le contraire. Puis Mouloungui (6) A retrouvé le chemin des buts.
Hellebuyck (7) Grosse volonté de vaincre.
Rémy, (9) Un poison permanent. La lumière du Gym. Deux passes décisives.

A venir: Nice-Marseile, le 13 mai. Cela va être grand car Nice (8e 47 pts) ne veut pas fausser le championnat.

Permalien 00:39:42, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Wayne Rooney, l'indispensable Diable Rouge de Manchester

Pas besoin d’en rajouter. Les images parlent d’elles-mêmes.
Tous les entraîneurs au monde aimeraient avoir un tel jeune joueur dans son équipe.
On ne sait plus si c’est un attaquant qui défend ou un défenseur qui attaque…

Il faut aider Pierre Etaix, sans tarder.

PLUS QUE DEUX SEMAINES POUR SAUVER LES FILMS DE PIERRE ETAIX!

Le 10 mai 2009, il faut rassembler 50 000 signatures qui seront remises à Christine Albanel, Ministre de la Culture et de la Communication, quelques heures avant l’ouverture du 62e Festival de Cannes.

A quatre-vingts ans, Pierre Etaix, clown, dessinateur et cinéaste ne peut plus montrer ses cinq films(dont certains co-écrits avec Jean-Claude Carrière)aujourd’hui totalement invisibles, victimes d’un imbroglio juridique scandaleux qui prive les auteurs de leurs droits et interdit toute diffusion (même gratuite)de leurs films.

Pierre Etaix est dans la lignée de Sennett, Linder, Langdon, Llyod, Keaton, Laurel et Hardy, Jacques Tati…
Jerry Lewis le considère comme “le plus grand comique vivant".
Etaix est poissard. Coluche voulait tourner avec lui juste avant de se tuer en moto.
Etaix a de l’or au bout des doigts.

Si vous souhaitez comprendre les raisons de ce rapt culturel et signer la pétition pour la ressortie des films de Pierre Etaix, visitez ce lien:

http://www.lesfilmsdetaix.fr/fretaix.html

ou/et écrivez:

lesfilmsdetaix@gmail.com

Merci de votre aide. C’est maintenant qu’il faut aider Pierre Etaix, s’il vous plaît.
A sa mort, tous les gens de cinéma viendront dire qu’ils ont perdu un géant.
Un nègre de Nicolas Sarkozy dira: “La France perd un de ses talents les plus singuliers.”
Ainsi de suite.

A lire: Textes et textes Etaix, de Pierre Etaix, Le cherche midi, 90 p., 7 €. Jeux de mots plein d’esprit, la signature du maître.

26.04.09

Permalien 16:49:57, Catégories: LE GYM E BASTA  

Nice-Saint Etienne à 17 heures au Stade du Ray

Certains soirs le stade du Ray ressemble à Old Trafford. Comme quoi c’est possible…

Les AIGLONS NE VEULENT PAS SE LAISSER PLUMER

Nice que l’on se plait à classer dernière du classement fair-play vaut mieux que ce que l’on dit, vous le savez tous. Nice la ville où il fait soleil 365 jours par an- j’exagère à peine- est jalousée par le reste de la France. Nice serait donc la vilaine où cependant tous les Français voudraient habiter ! Si notre ville est la cité où le mètre carré est le plus cher ce n’est pas le fait du hasard. Quand Marama Vahirua a été remplacé lors de Nice-Lorient, il a reçu une ovation du Ray qui aurait pu le siffler parce qu’il avait jeté un jour le maillot du Gym sur la pelouse. Les Niçois ont préféré ne se souvenir que des bons moments avec le caresseur de cuir. Il n’y a pas qu’en Angleterre que l’on salue ceux qui reviennent dans le stade de leur ancien club. La presse ne s’intéresse aux fans niçois que lorsqu’un objet prohibé s’échappe des tribunes. Dommage.
Et comment ne pas être choqué aussi par le reportage sur le Gym, lors du voyage pour disputer Nantes-Nice, qui a fait passer les joueurs de l’OGCNice pour des touristes professionnels qui passent leur temps autour d’une « console DS pour jouer à Mario Kart », quand ils ne font pas la sieste dans des hôtels luxueux ? Inutile de vous dire que les Aiglons ne sont pas un tas de fainéants qui font semblant de travailler sous les ordres de Fred Antonetti qui lui aussi ne se tourne pas les pouces, entre deux matchs. Si l’on fait un focus sur Lyon ou Bordeaux, on trouverait autant à dire.
Toulalan ne lit pas Tostoï en écoutant du Debussy et Gourcuff ne traduit pas Marcel Proust en chinois, le temps d’un aller retour à Lille. Pourquoi ridiculiser Nice quand les joueurs de Marseille, de Lyon et du PSG font exactement la même chose ?
Ces mises au point sont nécessaires parce qu’il ne faut pas croire que nos joueurs et notre encadrement sont des professionnels qui se la coulent douce. Il y a d’autres angles pour parler du Gym. Par exemple: comment fait Antonetti pour obtenir de bons résultats avec un budget modeste ou qui sont les hommes de l’ombre du Gym qui préparent physiquement si bien les Aiglons ? Là nous sommes dans le football et non pas dans le superficiel. A force de s’intéresser à la périphérie du sport roi on s’éloigne de l’essentiel.
Ce soir Nice reçoit Saint-Etienne, aussi mal classé que Nantes qui nous a battus 2-0. Même si le premier but était hors-jeu, on pensait que Nice avait perdu l’habitude de relancer les équipes en mauvaise posture. Face aux Verts, on a l’occasion de démontrer à nos fans que nous n’avons pas lâché prise depuis la défaite contre Vannes, au seuil de la finale de la Coupe de la Ligue 2009. Sauvés de la relégation en L2 depuis un bon bout de temps, pas assez forts pour jouer les premiers rôles nous avons été contraints à l’immobilité, faute de projets immédiats. Une chose est certaine : le groupe conduit par Antonetti et son staff sont irréprochables sur le terrain. Nos joueurs sont bien préparés et on ne peut pas leur en vouloir d’être 8e avec 44 points et de nous maintenir en L1 depuis 2002 ! Attention aux Verts, ils viennent de battre Lille qui n’avait perdu que cinq fois en 31 matchs. L’ASSE va jouer avec l’énergie du désespoir pour rester en L1. Les Stéphanois entament un mini championnat de six journées. Ils jouent à la vie, à la mort. Ils nous voient comme une proie de trois points. A nous de contrarier leurs plans de prédateurs d’Aiglons. Et n’oubliez pas partout et tout le temps : ISSA NISSA !

[Editorial du Programme Nice-Saint Etienne, 26 avril 2009]

Voici le programme distribué au stade du Ray:
http://www.ogcnice.com/actualite/ogcnice.mag/ogcnicemag127.pdf

Permalien 16:35:03, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ferguson, le vrai patron du football mondial

Alors que Messi (Barça) et Torres (Liverpool, déjà écarté de la C1…) auront amusé la galerie pendant toute la saison, le trident rouge vif de Manchester United (Ronaldo-Rooney-Tevez) avance à pas de loups sur le trophée de la Champions League qui les attend à Rome. Ce bien leur appartient depuis l’an passé. Rira bien qui rira le dernier. Ronaldo et Rooney reviennent au top au bon moment. Ils forment la plus belle paire d’attaquants au monde. Réservez bien vos soirées… Préparez vos mouchoirs si vous aimez une autre équipe que MU. Ferguson écrit l’Histoire. Ses adversaires n’auront droit qu’aux miettes. L’écrivain s’appelle Ferguson. Wenger, Hiddink et Guardolia ne sont encore que des lecteurs. L’heure de passer le témoin n’est pas arrivée. “Rafa” Benitez ? Lui, il a déjà commencé à lire les Oeuvres complètes de Ferguson sur le papier bible de la Pléiade…
Ronaldo et Rooney sont les deux ventricules d’un même coeur. Ronaldo ne le voit-il? Au Real, il sera orphelin de Rooney. Une chose est certaine: Ferguson ne se séparera jamais de Rooney.

Blatter (FIFA) et Platini (UEFA) sont des imposteurs.
Le vrai patron du football mondial c’est Sir Alex Ferguson.
Le football use. Regardez Guy Roux qui court le cachet dans les médias parce que le banc l’a fracassé.
Houllier n’a pas tenu longtemps à Liverpool.
Où est G. Hoddle ?
Et regardez le mal qu’éprouvent Steve Bruce, Robson ou Hughes pour s’imposer au plus haut niveau.
Wenger ? Trois finales de Coupes d’Europe perdues !
Jacquet gagne la Coupe du Monde 1998 et s’éclipse à la vitesse grand V.
Hidalgo avait fait pareil après l’Euro 1984…
Wenger dit que Ferguson est “méchant". Cela veut dire “dur au mal” et “sans pitié” pour les joueurs qui mettent en péril l’unité de MU qu’il maintient au sommet depuis 1986.
Les coachs aboient et Ferguson passe.
Ferguson sait toujours retoucher son équipe en grand artiste qu’il est.
Je le connais assez pour savoir qu’il en a par dessus la tête d’entendre parler du Barça et des autres.
1/ Liverpool est écartée de la C1, et de la Premier League. Ferguson ne craint plus les Reds.
2/ Son prochain but: sortir Arsenal de la C1 et dès le match aller à Old Trafford! En Premier League, il y a 15 points de différence entre Ferguson et Wenger, plus d’innombrables trophées.
3/ Ensuite, il pulvérisera Chelsea ou le Barça. Dans le rôle des chauffeurs de salle de la saison 2008-2009. Hiddink (Chelsea) joue au poker menteur et Guardolia (Barcelone) ne sait pas subir les assauts d’une attaque de feu comme peut l’être celle de MU.
Ferguson ne lâchera rien: la C1 2009 est pour lui et les siens.
Ce qu’il aime ce n’est pas la Coupe d’Europe en elle-même mais le chemin qu’il faut parcourir pour l’atteindre.
Depuis janvier 2009, les médias institutionnels ne parlent que de Messi, Eto’o, Henry et Iniesta…
En mai, ils devront écrire que la C1 a été gagnée par Ronaldo, Rooney, Tevez et Giggs. Ferguson sait cela et les fans de MU aussi.
Qui sait si Berbatov ne marquera pas le seul but victorieux de la finale à Rome?
Ensuite, Ronaldo pourra aller au Real Madrid mais MU lui manquera vite !
On ne quitte pas MU c’est MU qui vous quitte.

Permalien 10:36:58, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Mesdames, Messieurs, la Tornade rouge vous salue bien

LA TORNADE ROUGE EST A NOUVEAU EN ACTIVITE

Exceptionnel but de Rooney, entre les jambes d’un joueur de Tottenham.

LE FOOTBALL SE JOUE A 22 MAIS A LA FIN C’EST TOUJOURS SIR ALEX FERGUSON QUI GAGNE !
Que vous soyez supporters du Barça.
De Liverpool.
De Chelsea.
D’Arsenal.
Ii va falloir être costaud mentalement.
Vos rêves sont fissurés.
Man U est de retour.
MU a laissé la balle à Messi pour qu’il fasse un peu mumuse au Camp Nou.
Liverpool a déjà les reins brisés par MU.
Liverpool est très bien pour faire des 4-4 mais 4-4 c’est de l’amuse-gueule.
Le temps de Ferguson n’est pas révolu.
Nous sommes au faîte de l’ère Ferguson.
Rien ni personne ne pourra arrêter l’Histoire.
Ce n’est pas de l’arrogance.
Juste un constat.
Ferguson fait peur à tout le monde.
Surtout quand il machouille son chewing-gum lorsque MU est mené 0-2 à Old Trafford.
Les murs du vestiaires ont tremblé, hier.
Ensuite, la tornade rouge a effectué le ménage.
Les Spurs se prononcent bien les S’PEURS… Ils n’étaient tous blanc comme un linceul.

Tous les adversaires de MU claquent des dents et se font la malle.
L’heure de la récréation est terminée! Ferguson a repris les cartes en mains.

J’espère que Messi a une parabole.
Si Ronaldo s’invite dans la Liga, il va devenir un figurant.
Hier Ronaldo a démontré qu’il était un vrai Diable rouge.
On peut le laisser aller construire des châteaux en Espagne.
L’esprit du foot souffle à Manchester.
Parfois un coup de vent va jusqu’à San Bernabeu.
Qui a vu MU-Tottenham, a vu…
Old Trafford est un Théâtre des Rêves qui fabriquent les cauchemars des autres.
Wenger, Hiddink et Guardolia vivent leurs dernières heures de bonheur de la saison 2008-2009.
SIR ALEX FERGUSON RESTE THE BOSS.
The BIG BOSS.
The Boss à la bosse du foot.
Merci, Monsieur Ferguson de peupler nos rêves pendant que les Wenger, Hiddink et Guardolia font rêver les peuples.
D’Yeux existe. Il est souvent assis dans les tribunes d’Old Trafford.
Et il mastique du chewing-gum.

Permalien 09:10:00, Catégories: THE RED DEVILS  

Esprit du football es-tu là? Oui, en Angleterre...

En une dizaine de jours, l’âme du football s’est réveillée de l’autre côté de la Manche.
Trois matchs à rebondissements perpétuels.
Le football est à la fois mystique et réel d’où son impact sur notre cerveau.
Voici 23 buts en 3 matchs !

14 avril 2009 Chelsea-Liverpool 4-4 (1/2 retour de la C1)

21 avril 2009 Liverpool-Arsenal 4-4 (Premier League)

25 avril 2009 Manchester United-Tottenham 5-2 (Premier League)

Pendant ce temps… Bordeaux-Vannes (4-0) Finale de la Coupe de la League. Un match de tournoi de sixte. Qui ne concernait que les habitants de Bordeaux et de Vannes…

25.04.09

Permalien 18:22:31, Catégories: THE RED DEVILS  

Mené 0-2, Manchester U sonne la révolte et l'emporte 5-2...,

Les 7 buts du match. MU était mené 0-2. A la mi-temps, Ferguson enlève Nani et aligne Tevez puis Scholes. Résultat: MU gagne 5-2 avec un doublé de Ronaldo et un doublé de Rooney. CQFD.

Giggs ne jouera pas son 800e face à Tottenham. Repos bien mérité pour le Gallois.
Cela peut attendre le match de Coupe d’Europe…
Manchester U connaît le résultat de Liverpool qui a gagné à Hull City (1-3)…
Donc défaite interdite, comme d’habitude…
MU a attaqué le match par le mauvais bout.
Les Diables Rouges jouent trop des ballons en retrait.
Il y a comme une paralysie faciale.
Ce qui devait arriver arriva:
Tottenham en a claqué deux !
Le 1er sur une double faute de la charnière centrale Ferdinand-Vidic pris dans le soleil comme le lapin dans les phares d’une auto. Pan! 0-1.
Le second (pas deuxième, j’espère…) vient de la gauche: bel amorti de la poitrine et pan! 0-2.
On repense à ce qu’a dit Ferguson dans la semaine:
“Contre Portsmouth(2-0), en première mi-temps nous aurions dû en marquer quatre ou cinq. On encourage l’adversaire quand on ne conclue pas. Je me suis dit: Portsmouth va marquer… Nous n’avons aucune marge de sécurité".
On ne peut pas mieux dire.
A rectifier après le repos:
-Confisquer lexomil à Berbatov qui risque l’overdose. Keaton était un rigolard à côté de lui. Berbatov est comme Henry: il ne rit qu’à la fin du mois quand il touche le virement bancaire du club.
-Nani doit muscler son jeu…
-Ronaldo doit jouer pour l’équipe et arrêter les numéros de cirque…
Le match a lieu en ce moment, en direct…
Le retour des vestiaires est triomphal.
58e m. Descente de Carrick… Le goal des Spurs touche Carrick, penalty… But de Ronaldo, plein cadre.1-2 …
Et qu’on ne parle pas de penalty bidon. L’entraîneur de Tottenham va situer le tournant du match à cet instant. Il va pleurer comme le président Aulas, à Lyon.
66e m. But de Rooney: 2-2!
La bête blessée s’est réveillée.
Je vous fais le discours de Ferguson à la mi-temps:
“Ecoutez, vous êtes la risée de l’Angleterre. Vous vous rendez compte du spectacle lamentable que vous donnez après les matchs qu’ont offert Liverpool, Chelsea et Arsenal… Pour le match de Coupe d’Europe, restez chez vous ! ” Je vous laisse deviner la suite.
68e m. But de la tête de Ronaldo ! 3-2 ! L’action est née de Rooney.
72e m. But de Rooney sur passe de Ronaldo. 4-2 !
78e m. But de Berbatov. 5-2 ! Le Bulgare a été pris en grippe par le stade. Ferguson ne sort jamais un joueur victime de l’hostilité du public. L’ancien Spur ne manifeste aucune joie.
La messe est dite.
Merci pour le récital.
Le patron du football c’est le Manchester United de Ferguson.
Liverpool, Chelsea et le Barça doivent apprendre à patienter encore quelques temps.
Maintenant, à nous Arsenal !

Van der Sar/ (5) Disons que le soleil l’a aveuglé en première mi-temps.
Evra (4) Pas à son avantage.
Vidic (3) A la ramasse en première période.
Ferdinand (3) Idem que son alter ego.
Rafael.(2) Trop léger dans ses replacements. Puis O’Shea. Bon redresseur de torts.
Nani. (0) Inexistant. Joue avec un Davidoff. Puis Tevez. Le taureau a transcendé son équipe.
Fletcher.(5) Correct. Puis Scholes. Papa “Scholesy” a remis ses enfants droit au but.
Carrick (7) Un poumon.
Ronaldo/ (10) Seconde mi-temps paradisiaque.
Rooney (10) J’embrasse ses parents. Ils ont mis au monde un génie !
Berbatov (5). Dimitar, il faut arrêter Lexomil!

Coach: Ferguson (1O+) J’ai aimé son attitude à 0-2. Pas un mot. Pas un geste. Tout en intériorité.
A la mi-temps, il a donné ses notes comme Louis Jouvet à l’Athénée… Cet homme est l’incarnation vivante du football. Nous vivons l’ère Ferguson. Je suis fier d’être son contemporain.

Sur le banc: Forster/ Evans, Anderson, Macheda.

CLASSEMENT

1 Manchester United 77 points 33 matchs + 38 :p
2 Liverpool 74 pts 34 m + 40 :roll:
3 Chelsea 71 pts 34 m + 36 :oops:
4 Arsenal 62 pts 33 m+ 26 :'(

Permalien 16:01:52, Catégories: GRANDE DAME  

Susan Boyle est à la fois Piaf, Frehel, Dion, Houston, Streisand et Yolande Moreau

Susan Boyle nous rappelle tout d’un coup qu’une chanteuse est une grâce, un don du ciel, qui n’a rien à voir avec les produits formatés par TF1 ou M6.

Attention vous allez pleurer…
L’Ecossaise Susan Boyle, 47 ans, a crevé l’écran de télé !
A l’équivalent de la Nouvelle Star, elle a conquis les Anglais avec une seule chanson.
Quand ils l’ont vue débarquer sur scène, le jury s’est moqué d’elle et le public aussi.
Les organisateurs, non: ils savaient qu’elle a de l’or dans la voix. Et pour cause, ils l’avaient déjà entendue, et deux fois plutôt qu’une!
Cette grande dame a le corps de Yolande Moreau: on l’a croit échappée d’un spectacle des Deschamps-Deschiens. Elle n’a pas que le corps de Yolande Moreau: elle a aussi la même générosité. Ces deux femmes mettent leur âme sur les planches quand elles jouent et chantent. On rêve sur le corps de M. Monroe mais on veut vibrer avec Y. Moreau et Susan Boyle !
Avec son physique de concierge de l’entre-deux-guerres, Susan Boyle a déclenché des rires moqueurs de pisseuses qui ne voient pas plus loin que le bout de leur clitoris.
Dès qu’elle a chanté, ses mêmes petites filles se sont mises à pleurer tant la fée Carabosse et en fait Cendrillon! La voix de Boyle vous vrille la tête et le coeur comme si elle était à la fois Cesaria Evoria, Céline Dion, Piaf, Whitney Houston, Streisand et Frehel! Rien que ça.
Pourvu que les relookeurs ne nous l’abîment pas quand on voit ce qu’ils nous ont fait de Céline Dion, chanteuse bionique. Entre la jeune et l’actuelle Céline Dion, il y autant de différence qu’entre l’Ego-lène Royal de 1980 et l’Ego-lène Royal de 2009… Attention, les hommes - j’allais écrire les zobs- eux aussi changent d’aspect: François Mitterrand a changé de dents pour parvenir à l’Elysée. Remarquez, il ne pouvait pas faire autrement: à force de rayer le parquet, elles étaient hors d’usage.
Susan Boyle c’est la catharsis des ondes: elle fait le grand ménage de la médiocrité.
Toutes celles qui chantent comme de vieilles casseroles sont renvoyées en cuisine.
Quand j’attends et vois Arielle Dombasle j’ai envie d’être sourd. C’est un attentat auditif. J’ai horreur des vieilles petites filles.
Les Jennifer, Nolwenn, Elodie et cie, peuvent aller se rhabiller. Ces chanteuses-là chantent avec leurs seins et le reste.
Pour interpréter comme Susan Boyle, il faut être une vraie vivante.
Ue éponge à émotions.
Cette grande dame à une âme de toute beauté.
Pour donner autant, il faut être une écorchée hyper sensible et supérieurement intelligente. Une instinctive capable de restituer les blessures de l’Humanité. Et ses espérances aussi.
En trois notes, elle a retourné la salle hostille à sa présence car les gens n’aiment voir que ce qu’il rêve d’être. Aucune fille au monde ne veut ressembler à Susan Boyle, de prime abord.
Une fois qu’elles l’ont entendue chanter, elles voudraient toutes avoir son magnétisme…

D’Yeux Frehel avec Jean Gabin. Serge Gainsbourg adorait la chanteuse réaliste.

Permalien 09:50:55, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Le vice-président de la FFF et le président de Lyon donnent le mauvais exemple

MM. Le Graët et Aulas ouvrent la chasse à l’arbitre.
Benny Hill ? Non un vrai match de football…

Le vice-président de la FFF (Noël Le Graët) a déclaré le 22 avril 2009:
” Nous avons gagné à dix contre douze… Je crois simplement que c’est quelqu’un qui est dépassé par les événements… Ce n’est pas méchant mais il ne peut plus arbitrer à un bon niveau. “
Le “quelqu’un” c’est Eric Poulat…

Le président de Lyon (Jean-Michel Aulas) a déclaré le 24 avril, après OL-PSG (0-0): ”On ne peut pas ne pas s’interroger sur un certain nombre de décisions arbitrales. Est-ce que la pression est trop forte pour les arbitres quand un certain nombre de gens les critiquent, ou suspectent que la force de Lyon réside dans cette capacité à gagner ses matches dans les temps forts? Au moins sur les deux derniers matches, et il y a eu deux autres matches dans la saison, on peut s’estimer déçus parce qu’on avait fait ce qu’il fallait. On se retrouve convaincu, en regardant les images, qu’il y a vraiment un problème. C’est une main complètement volontaire. Ce qui est grave, c’est que l’arbitre de touche avait signalé penalty, M. Layec me l’a d’ailleurs confirmé».

Permalien 01:46:16, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Benzema et Aulas sont des manipulateurs d'opinion

A la fin de la saison 2007-2008, président Aulas en flagrant délit de mensonge. Pour le patron de l’O.L., un bon journaliste c’est un journaliste mort ! “L’éthique” dont parle Aulas, il peut se la “carrer au cul” comme disait Marcel Aymé.

La saison dernière, Benzema contesta son entraîneur Alain Perrin qui fut remercié après avoir réalisé le premier doublé de l’histoire de l’O.L. Et bien sûr, exit Ben Arfa !(Cette saison “800 000 euros (brut) par mois” a aussi contesté Puel, l’erreur de casting 2009)…

Le 8 mars 2008, le pt Aulas donnait une nouvelle leçon de morale aux journalistes…

Le soir de la raclée reçue à Barcelone, le plus gros salaire du foot français dit :"Je ne parle pas de mon avenir…” Moins de 48 heures après, Aulas l’oblige à dire qu’il reste à Lyon. Faut pas désespérer le peuple de Gerland! Aulas se prend pour Sartre… Lyon est vraiment le pays qui a inventé Guignol.

Permalien 01:04:32, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

La chute annoncée de la maison lyonnaise qui se dirige vers "l'accident industriel" Puel

Monsieur Trapattoni. Voici l’entraîneur qu’il faudrait à Lyon mais le pt Aulas n’en veut pas car avec un homme comme l’Italien, le Français ne pourrait plus mettre un seul pied dans le vestiaire de Gerland. Puel ne pense qu’à sauver sa peau. Il a trop peur. Et les joueurs n’aiment pas les entraîneurs qui ont peur.

Retour sur le passé du blog… On a voulu me couper la tête sur certains sites amis pour ces paroles trop dures à entendre. Je ne suis pas Madame Soleil, juste son petit-fils !

19 avril 2009:
“On manque d’automatismes au niveau de toute l’équipe. Elle n’accompagne pas assez les offensives. Dimanche soir, le coach avait fait un choix en plaçant Ederson en pointe, comme point de fixation en quelque sorte, et moi plutôt sur le côté gauche, censé m’appuyer sur lui. J’ai donc essayé de bouger. Mais ça n’a pas trop marché entre nous, je le reconnais. Il y a des choix de la part du coach. Après, il faut trouver une manière de jouer en sachant s’adapter. Car les acteurs, ce sont les joueurs. Mais c’est vrai qu’avec tous ses changements, on a parfois du mal à s’y retrouver.” (Paroles de Benzema prononcées le 16 avril à Lyon)
Benzema prend des libertés. S’il s’amusait à parler de la sorte de Ferguson, de Trapattoni ou de Mourinho, il serait mis directement sur la liste des transferts. D’ailleurs, il se permet de parler ainsi car il se moque de Puel. Qui est Puel pour lui ? Rien du tout. Aucun grand club européen ne voudrait de Puel qui n’a pas les nerfs assez solides. Il suffit de le voir sur le banc où il est toujours dans le rouge.”

30 mars 2009:
“Le plus gros salaire de L1 (400 000 euros net par mois) a tellement les poches bourrées d’euros qu’il n’avance plus. Le président de l’OL ne lui a pas rendu service en lui donnant un tel salaire.
A l’heure qu’il est, Benzema ne vaut pas 100 M€ comme le prétend J.-M. Aulas.
Vaut-il seulement 10 M€ ?
Il vient d’encaisser une suite d’humiliation:

- son entraîneur, Puel, l’a fait jouer à gauche récemment en L1 - place qu’il déteste- dans un match où il n’a été que le spectateur d’Ederson qui marqua un but très important. Le Brésilien occupant la place d’avant-centre, soit celle de Domenech.

- lors de la double confrontation contre le FC Barcelone en 8e de finale de la Ligue des champions, il a été très médiocre alors que le trident Messi-Eto’o-Henry faisait voler en éclats la défense lyonnaise (1-1, 5-2). Au match aller, il s’attira la colère de Cris parce qu’il n’a pas servi Makoun en position idéale sur une contre-attaque. Les Brésiliens de l’OL ont Benzema dans le collimateur depuis que Fred est reparti au Brésil…

-muet depuis le 21 février, date de son dernier but toutes compétitions confondues, Benzema vit la plus dure humiliation de sa carrière et le choix du sélectionneur Raymond Domenech de le laisser sur le banc de touche pour le rendez-vous capital démontre que la France ne compte pas sur lui malgrè le forfait d’Anelka qui le désignait remplaçant naturel.

- Benzema a dû souffrir de voir arriver à Clairefontaine, le Toulousain André-Pierre Gignac (18 buts en L1) et le Parisien Guillaume Hoarau (15 buts) qui le devancent aux championnats des meilleurs buteurs de L1 car il fait du surplace avec 12 réalisations à neuf journées de la fin du championnat. Il a vu aussi venir sur ses plates-bandes, le Niçois Loïc Rémy…

- comble de tout, Benzema s’est même fait chiper la place de titulaire par Peguy Luyindula, qui n’était plus apparu en équipe de France depuis… le 13 octobre 2004 !

- rentré à Kaunas à la 64 e minute, il fut maladroit dans tout ce qu’il entreprit et a assisté sans y particper au but de Ribéry sur passe de Gourcuff…

- Benzema est donc en régression totale par rapport à son éclosion de 2007-08 avec titre de meilleur buteur de L1 (20 buts) à tout juste 20 ans et en faisait le remplaçant désigné de Henry (31 ans) et Anelka (30 ans).

- Chez les Bleus, il ne prouve jamais sa renommée qui tourne au fiasco: à l’Euro-2008, il n’a pas touché un ballon…

En 21 sélections, Benzema n’a jamais réussi à se montrer décisif dans les rencontres à enjeu, inscrivant trois de ses 5 buts en bleu dans des matches amicaux, son seul fait d’armes étant un doublé réussi… aux Iles Féroé (6-0) lors des éliminatoires de l’Euro-2008, en octobre 2007.”

Ce 24 avril, après OL-PSG (0-0), le président Aulas apporte de l’eau au moulin de Le Graët (le vice-président de la FFF). Les deux hommes se servent des arbitres en guise de punching-ball. Aulas dans les couloirs de Gerland: ” On ne peut pas ne pas s’interroger sur un certain nombre de décisions arbitrales. Est-ce que la pression est trop forte pour les arbitres quand un certain nombre de gens les critiquent, ou suspectent que la force de Lyon réside dans cette capacité à gagner ses matches dans les temps forts? Au moins sur les deux derniers matches, et il y a eu deux autres matches dans la saison, on peut s’estimer déçus parce qu’on avait fait ce qu’il fallait. On se retrouve convaincu, en regardant les images, qu’il y a vraiment un problème. C’est une main complètement volontaire. Ce qui est grave, c’est que l’arbitre de touche avait signalé penalty, M. Layec me l’a d’ailleurs confirmé».
Pour un président qui ne devait plus s’exprimer, Aulas parle beaucoup.
Il n’a pas encore compris que plus il parle, plus il affaibli “son” entraîneur Claude Puel.
Si M.Glazer père (propriétaire de Manchester U) descendait dans les vestiaires d’Old Trafford pour parler à la presse à la place de Sir Alex Ferguson, ce dernier se mettrait dans une colère noire!
Claude Puel devait être plus heureux à Lille. Plus épanoui, c’est sûr.
A Lyon, c’est un employé de maison qui peut être congédié à chaque minute.

24.04.09

Permalien 20:33:33, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Tout va bien pour Armstrong. Vive l'Américain !

Grandioses images ! Des champions à couper le souffle ! Ils sont plus beaux que des F1 ou des chevaux. Quel courage !
Le vélo est le plus grand sport du monde quand il est pratiqué par Armstrong.
TOUR de FRANCE 2003: Vinokourov attaque. Armstrong se dit que c’est à Beloki d’aller le chercher. Beloki se lance à fond dans la Rochette, suivi par Armstrong. Les ennemis deviennent alliés et prennent tant de risques que Hamilton, Mayo, Ullrich, Mancebo les laissent aller sur le goudron qui se liquéfie. Soudain, Beloki chute! Armstrong l’évite et fait du cyclocross. Beloki,lui, pleure: fracture du coude, du poignet, du fémur… Vinokourov gagne et pense à son compatriote et ami Kivilev qui s’est tué en course au printemps, du côté de ST-Etienne. “Vino” ignore alors la chute de Beloki… Quel sport peut donner autant d’émotions ? Ne dites plus de mal des cyclistes. Laissez-les vivre ! Respectez-les !

L’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) n’ouvre pas de procédure disciplinaire à l’encontre de Lance Armstrong qui avait pris une douche avant le contrôle antidopage inopiné effectué le 17 mars dernier dans le sud de la France.

“Le Collège de l’AFLD a décidé de prendre en considération les explications écrites du sportif et, en conséquence, de ne pas ouvrir de procédure disciplinaire à son encontre pour ces faits", a indiqué l’AFLD par communiqué. “L’analyse des prélèvements urinaires et sanguins de Lance Armstrong n’a pas révélé d’anomalie. Il n’a pas été procédé à l’analyse de l’échantillon de ses cheveux.”

L’AFLD devrait conserver tout ça pour le vendre à Drouot…
Ont-il conservé un poil du cul de l’Américain en souvenir ?

A l’issue d’une sortie d’entraînement, l’Américain septuple vainqueur du Tour de France n’a absolumenent pas tenté de se soustraire durant une vingtaine de minutes à l’attention du préleveur venu le contrôler, à Beaulieu-sur-Mer.

“Les explications de sa lettre nous ont convaincu de ne pas ouvrir de procédure disciplinaire, je n’en dirai pas davantage. Sa lettre est un document interne. C’est à Armstrong de la publier s’il le souhaite", a déclaré à l’Associated Press Pierre Bordry, le président de l’AFLD. “J’ai reçu sa lettre le 16 avril, j’ai convoqué le collège qui s’est réuni hier matin (jeudi), qui a étudié toutes les pièces du dossier y compris cette lettre. En tenant compte des explications de la lettre nous avons déclaré à l’unanimité ne pas ouvrir de procédure.”

Après trois ans et demi de retraite sportive, Armstrong est revenu à la compétition cette saison en annonçant sa décision de courir à la fois le Giro et le Tour de France où il briguera une huitième victoire. Sa participation à la Grande Boucle ne semble pas remise en cause par une fracture de la clavicule endurée récemment lors du Tour de Leon et Castille.

Le Dracula n’a donc pas pris en défaut le plus grand champion de vélo de l’Histoire.
Si vous ne me croyez pas, je veux bien ne prendre en considération que le Tour de France.
7 sacres ? Cela vous suffit-il comme démonstration ?
L’Américain est un homme exceptionnel.
Champion du monde puis donné pour mort par la médecine, il revient et fracasse le monde du vélo de toute sa classe.
On ne fait pas subir à Nadal le 1/4 de ce qu’on lui fait.
Beaucoup ont peur de lui parce qu’il a les yeux du killer !
Vive Armstrong !

PS: J’espère qu’il ne tombera plus sur le macadam.

Permalien 20:20:32, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Lyon voit le titre s'envoler devant Paris

Alors que Lyon aurait dû battre Paris, les joueurs de Claude Puel peuvent s’estimer heureux du mal.
Si Bordeaux ne gagne pas le championnat 2009, ce ne sera pas de la faute de Lyon qui est totalement has been.
Faut le faire: Puel ne gagnera rien. Et Ederson et Lloris ne gagneront à Lyon pas plus qu’ils n’ont gagné à Nice. Dire que Lyon devait leur donner un palmarès !
Benzema est toujours aussi peu décisif. On peut dire que le Barça a détruit Lyon, le peu qu’il en restait.
Après sept ans de domination, Lyon est en fin de cycle.
On ne s’en réjouit pas. C’est ainsi. 7 titres c’est déjà énorme.
Aulas va devoir reconstruire et sans Puel qui a le trouillomètre à zèro.
Benzema après avoir affiché un complexe de supériorité, souffre de l’inverse.
Il s’est auto-détruit dans les interviews. Un hara-kiri médiatique.
Quand on parle avant un match, on se vide.
Lyon n’avance plus.
Avant Juninho les sauvait par un coup franc. Ce n’est plus le cas.
Les joueurs de L1 n’ont pas le mental des joueurs de Premier League anglaise.
Il suffit de voir Nasri: star à l’OM, anonyme à Arsenal.

Je ne retire pas un mot à mon post du 14 avril:

“Si Bordeaux ne joue pas “petits bras", Blanc peut gagner le titre de champion de France
Published on Avril 14th, 2009 @ 11:45:16, using 91 mots
Catégories: GRAND MONSIEUR

Bordeaux reçoit LYON, Sochaux, Le Mans et Monaco. 12 points en jeu.
Bordeaux va à Rennes, VA et Caen. 9 points en jeu. (Si Bordeaux prend 12 pts + 6 = 18 pts

Marseille reçoit Toulouse, LYON et Rennes. 9 points en jeu.
Marseille va à Lorient, Lille, Nice et Nancy. 12 points en jeu. (Si l’OM prend 9 pts + 6= 15 pts)

Lyon reçoit PSG, Nantes et Caen. 9 points en jeu.
Lyon va à BORDEAUX, VA, OM et Toulouse. 12 points en jeu. ( Si l’OL prend 9 pts + 6 pts= 15 pts)

Cela donne à la fin:

1er Bordeaux 77 points (59 pts + 18)
2 Marseille 76 pts (61 pts + 15)
3 Lyon 75 points (60 pts + 15):roll::no:88|

Bordeaux et Blanc ont un boulevard devant eux.:p:p

Permalien 19:59:16, Catégories: BRUITS DE VESTIAIRES  

Divorce à l'amiable entre Adriano et l'Inter Milan

On peut être pro et avoir le bourdon c’est le cas du Brésilien Adriano.
José Mourinho a tout essayé pour sauver le joueur. Cette fois, il jette l’éponge et souhaite bonne chance à Adriano.

L’attaquant, dépressif depuis longtemps, noie sa mélancolie dans les boites de nuit sans se résoudre à soigner ce blues qui l’étouffe.
Les pauses qu’il réclame ne servent à rien.

Les dirigeants de l’Inter Milan on dit “toute leur affection à Adriano qui a joué pour eux huit ans et marqué 80 buts". La dépression ne fait rire personne. Et on ne veut pas qu’il arrive malheur à Adriano…

Le joueur âgé de 27 ans n’est pas revenu à Milan après sa dernière apparition publique, le 1er avril sur le banc de la Seleçao lors de la victoire du Brésil (3-0) contre le Pérou en qualifications pour le Mondial-2010.

Adriano était arrivé en 2001 à l’Inter. Son passage au sein de l’équipe a été entrecoupé de trois prêts, à la Fiorentina (janvier-juin 2002) puis à Parme (2002-janvier 2004) et à Sao Paulo (janvier-juin 2008).

En tout, il a participé à 177 matches de l’Inter, dont 123 en championnat (48 buts) et 35 en Coupes d’Europe (18 buts), remportant trois championnats (2006, 2007, 2008) et deux Coupes d’Italie (2005, 2006). C’est en 2004-2005 qu’il a réalisé sa meilleure saison, avec 28 buts (10 en Ligue des Champions).

Sol, playa et amor, c’est tout ce que l’on souhaite à Adriano.

Permalien 19:20:01, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ferdinand revient, et Giggs fête son 800e match sous le maillot des Diables Rouges !

Rio Ferdinand est de retour contre Tottenham et Rafael sera latéral droit en raison des blessures de Neville et O’Shea.

L’événement du jour sera bien sûr le 800e match de Ryan Giggs sous le maillot de MU. C’est la fête en ce moment, du côté d’Old Trafford, après le 600e match en rouge de Paul Scholes.

Si MU remporte la Premier League et la C1, je suis pour que l’on décerne au Gallois le Ballon d’or 2009
Son palmarès est l’un des plus beaux de la galaxie foot depuis la nuit des temps.
Je l’ai vu débuter avec King Cantona et il joue toujours… et à Manchester U !
Maintenant, il ne peut plus déborder à gauche comme au temps de sa jeunesse, où il électrisait Old Trafford. A présent, il joue avec la froideur d’un cobra et la précision diabolique d’un Tiger Woods. Il peut doser des ballons dans un magma de jambes. Son pied gauche est l’un des plus magiques de l’Histoire. Il sourit peu, sauf le jour du titre acquis où il est alors l’homme le plus heureux de la terre. Giggs est né compétiteur.

A Carrington, Ferguson a demandé à ses joueurs de “tuer” le match quand ils sont dans de bonnes périodes: “Contre Portsmouth(2-0)notre première mi-temps à été fantastique mais nous aurions dû en marquer quatre ou cinq. On encourage l’adversaire quand on ne conclue pas. Je me suis dit: Portsmouth va marquer… Nous n’avons aucune marge de sécurité". Ce qu’il m’a rappelé mon commentaire en direct:

“39e m. Ronaldo donne un caviar Petrossian à Giggs qui me mange la feuille de match !
40e m. Rooney marque… mais l’arbitre refuse pour hors jeu. Un hors jeu si infime qu’il ne doit pas exister.
43e m. Si MU écrase Portsmouth …1-0, cela me va très bien.
45e m. “Ro-Ro” (Ronaldo-Rooney) donne un nouveau caviar à Fletcher qui rate le cadre. Cela commence à faire beaucoup de caviar jeté par les fenêtres…
MU devrait mener au moins 3-0.
Mi-temps…
49e m. Ronaldo fait exactement ce que Ferguson lui a demandé: être un passeur. Il faudrait néanmoins qu’il mette un peu de folie pour son compte personnel car 1-0 c’est un score stressant…
51e m. O’Shea se blesse à son tour à la cheville. Rafael le remplace.
58e m. MU ce n’est pas le foot champagne des Reds, c’est plutôt scientifique. Ils me font penser à la phrase d’Anquetil: “En vélo, il faut aller vite en montant et doucement en descente.” Soit le contraire de ce que les gens pensent. En foot, à OT, cela donne: ne jamais jouer de manière brouillonne. Remettre son travail 100 fois sur le métier…
Rafael apporte beaucoup.
65e m. Attention, en contre, les visiteurs peuvent marquer.
Reste 15 minutes.”

Je suis en osmose totale avec MU depuis 1992. Et je le dis sans vantardise. MU a un foot perceptible. Ce n’est pas de l’emporte-pièce. Je perçois le MU de Ferguson comme si c’était un être humain. Une femme.

Les trois prochains matchs de MU, leader de Premier League

*25 Avril MAN UNITED-Tottenham

*29 Avril MAN UNITED- Arsenal

*2 Mai Middlesbrough- MAN UNITED

Permalien 19:10:54, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Le vice-président de la FFF a peté un plomb !

Le film de Jean-Pierre Mocky qui donne froid dans le dos.

Le vice-président de la FFF a pété un plomb lorsqu’il a dit:
” Nous avons gagné à dix contre douze… Je crois simplement que c’est quelqu’un qui est dépassé par les événements… Ce n’est pas méchant mais il ne peut plus arbitrer à un bon niveau. “
Le “quelqu’un” c’est Eric Poulat…
Noël Le Graët dit “nous” parce qu’il est aussi président de Guingamp qui malgré l’expulsion de Soumah a gagné la 1/2 de la Coupe de France contre Toulouse et se retrouvera donc en finale contre Rennes.
Le directeur national de l’arbitrage, Marc Batta, a déclaré que les propos de Le Graët “sont inacceptables".
Bonjour l’ambiance !
Et après on souhaite que les matchs se déroulent dans le calme…
Le crachat de Barthez ne pèse pas lourd face aux propos sans ménagement du vice-président de la FFF, excusez du peu. Nous sommes dans le très gros gibier!
Si le vice-président de la FFF se permet de descendre en flammes un arbitre où va-t-on ?
Dans la cas où demain le président de la FFF tiendrait de tels proposes se démissionnerait-il lui même…
Le Graët est des deux côtés du guichet.
Le vice-président de la FFF va-t-il sanctionner le président de Guingamp ?
Quelle triste spectacle ce football français!

Permalien 17:58:48, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Le plus difficile est de jouer simple

En sport, le plus difficile est de jouer simple.
Pas besoin de chercher midi à 14 heures.
En chanson, c’est la même chose.
Regardez et écoutez Léonard Cohen.
Magique et il ne fait presque rien.
Presque rien, sauf qu’il nous offre son âme !

La même chanson 40 ans plus tard… D’Yeux Léonard Cohen, 74 ans, “In London” son nouveau CD.

Permalien 12:55:41, Catégories: GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Podium des cinq géants du sport français

La performance du nageur Alain Bernard bouscule la hiérarchie du sport mondial et donc français.
Il vient coiffer sur le poteau les plus grands pour prendre la première place de l’Histoire depuis le début du XXe siècle.
Ce n’est pas parce qu’il n’a pas construit de personnage médiatique avec quelques scandales qu’il faut le mésestimer. Ce garçon ne tient compte que de la performance. En dehors, c’est monsieur tout le monde.
Si tous les Français (Chabal, Gasquet, Mauresno…) avaient son mental, la France serait une très grande nation de sport.
Alain Bernard est à l’opposé de David Douillet qui comble la faible médiatisation du judo par une omniprésence médiatique qui m’indiffére. Douillet appartient à la catégorie people. Douillet est plus connu dans les pays asiatiques qu’en France. Je n’ai jamais vibré pour des combats de judo. Je respecte ce qu’il a fait mais même au ralenti, le judo me fait l’effet de la mire de la télé des années 1960. Le judo est un sport à pratiquer. Pas à regarder. La natation n’est pas non plus très photogénique. Cependant quand on a un champion qui descend sous les 47 secondes au 100 m nage libre, on dit: “Bravo Monsieur!” Et qu’on cesse de parler de la combinaison. Quand Armstrong gagne, il est dopé… Et quand Alain Bernard pulvérise le record mondial du 100 m, c’est grâce à la combinaison !

1/Alain Bernard, Médaille d’or J.O 2008 [100 m nage libre] Premier homme à nager sous les 47 secondes.
2/Marie-José Perec. Trois médailles d’or aux J.O. [400 m 1992 et 1996, 200 m 1996]
3/Alain Prost. Quadruple champion du monde des pilotes de Formule 1.[1985, 1986, 1989, 1993]
4/Jean-Claude Killy. Trois médailles d’or aux J.O 1968 [Descente, Géant, Slalom]
5/Marcel Cerdan. Champion du monde boxe poids moyens 1948 contre Tony Zale.

Classement de la raison:

*Alain Bernard. Jamais personne n’avait nagé sous 47 secondes. La réalité du chronomètre.

**Marie-José PEREC: MEDAILLE D’OR 400 m J.O. 1996. La perfection d’une diva de la piste.

*** Hommage à Alain Prost. La froideur de la performance d’un maître du volant.

****Le style Killy. La fluidité onirique.

****** Le killer instinct du très gentil Marcel Cerdan.

Classement du coeur:

1/ Marie-José Perec
2/ Marcel Cerdan
3/ Jacques Anquetil
4/ Eric Cantona
5/ Jules Ladoumègue

Permalien 12:27:49, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Alain Bernard dans le Top Ten des dix plus grands champions français de tous les temps

Alain Bernard a écrit une nouvelle page de l’Histoire du sport, devenant le premier homme au monde à descendre sous les 47 secondes sur 100m nage libre. L’Antibois a repris le record du monde en 46″94 :p:p:p en demi-finales des Championnats de France. Nouvelle combinaison ou pas, la performance est unique, fantastique.
Cette histoire de combinaison commence à être lassante.
Est-ce que le vélo de Lance Armstrong, lors d’un contre la montre, ressemble à celui de Jacques Anquetil?
Est-ce que les chaussures de Cristiano Ronaldo sont les mêmes que celles de Raymond Kopa ?
Est-ce que la raquette de Nadal est la même que celle de Rod Laver ?
La Formule 1 d’Alonso a-t-elle quelque chose à voir avec le bolide de Fangio ?
Ainsi de suite…
J’entends beaucoup de gens qui disent: “Alain Bernard a une drôle de tête? Il n’est pas beau… “
Je les vois venir, ils rangent Alain Bernard dans le clan de Paul Scholes, c’est-à-dire les gens qui n’ont pas le look play-boy ou minet à la Beckham.
Cela s’appelle “délit de sale gueule".
Alain Bernard a la morphologie de sa discipline et c’est tant mieux.
En 2009, le champion olympique est le plus grand champion français en exercice. Un des plus grands athlètes du monde, toutes disciplines confondues.
D’habitude, les stars de son calibre nous viennent des Etats- Unis !
Il est donc l’un des 10 plus grands sportifs français de tous les temps.
Vous n’allez pas comparer ce géant des performances avec les gugusses médiatiques que sont Chabal, Gasquet ou Benzema.
L’absence totale de prétention le rend encore bien plus extraordinaire.
Je crois d’ailleurs que sa simplicité l’aide à se sublimer parce que ce garçon vit bien la compétition, grâce à un mental exceptionnel.
Mes compratriotes ne font-ils plus différence entre descendre sous les 47 secondes sur 100 m et un but de Ribéry contre la Lituanie ?

Proposition d’un classement des 10 plus grands champions français de tous les temps:

Marcel Cerdan, boxe
Jacques Anquetil, vélo
Christian d’Oriola, escrime
Jean-Claude Killy, ski
Alain Prost, F1
Marie-José Perec, athlètime
Zinedine Zidane, football
Laure Manaudou, Natation
Sébastien Loeb, auto rallye
Alain Bernard, natation

Faut jamais désespérer

Trés beau film muet ou presque…

“Signs", de Patrick Hughes

Jason, un homme célibataire s’ennuie, puis un jour au travail…

Distribution:
Jason - Nick Russel
Stacey - Kestie Morsaai

Produit par : Victoria Connors Bell, Jen Beitler, Rob Galluzzo.

Musique : Dmitri Golovko

Ecrit par : Patrick Hughes
Karl Fleet
Nick Worthington

Directeur Photographie : Cameron Barnett

Voir le site officiel de Patrick Hughes http://patrickhughes.com.au/reel/

Permalien 11:20:50, Catégories: LITS ET RATURES  

Dans les couloirs de la RATP on peut voir des pistolets mais pas de cigarettes...

Géniale improvisation de Jacques Tati en gardien de but, filmé par la RAI

On nous a déjà privé de la cigarette de Sartre, Malraux et Lucky Luke.
On a retiré sa pipe à Jacques Tati alias Monsieur Hulot.
Cette fois, on retire sa cigarette à Coco Chanel.
Je propose d’interdire la loi Evin tant qu’elle s’appelle Evin.
Dès que je vois écrit “loi Evin” j’ai envie de me bourrer la tronche !
La loi Evin est une incitation à la débauche du seul fait de son nom.
Je demande donc qu’on l’appelle “loi Eeau"…
Notre pays est vraiment un pays hypocrite.
On ne peut plus fumer mais l’étatique SEITA vend le tabac.
On ne peut pas dépasser le 130 km/h sur l’autoroute mais on vend des voitures qui dépassent le 200 km/h.
On ne doit pas boire mais on est encerclé par l’alcool.
On retire les cigarettes mais on laisse le revolver sur toutes les affiches ?
Ne pourrait-on pas interdire la connerie ?

En France, il est interdit de voir sur les murs du métro Jacques Tati avec une pipe et Audrey Tautou avec une cigarette alors que l’on peut y croiser des pistolets sur le affiches…

Permalien 10:15:44, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

La Juventus Turin est-elle raciste ? Son silence ne plaide pas en sa faveur

Le but de l’Intériste Mario Balotelli contre la Juventus Turin

Certains “fans” de la Juventus Turin se sont encore distingués lors de Juve-Lazio (1-2) en Coupe d’Italie, le 23 avril, où ils afffichèrent de nouveau des attaques racistes contre Mario Balotelli (Inter Milan) qui n’était même pas sur la pelouse. Outre le racisme, ces insultes sont effrayantes par leur caractère répétitives. Elles font planer une menace physique. Je suis persuadé que ces “fans” de la Juve lyncheraient le joueur s’ils tombaient sur lui au détour d’une rue.
Déçus de l’élimination en 1/2 de la Coupe, les “fans” s’en sont aussi pris à Claudio Ranieri: “Dehors! Dehors!” Ce club est à la dérive depuis la mort de G. Agnelli qui n’aurait jamais permis de tels comportements à l’égard de Balotelli et de Ranieri.
Les “fans” veulent diriger le club comme s’ils jouaient à la Play Station. La “Juve” est à leur merci comme le PSG de Canal + face aux excès des tribunes du Parc des Princes.
La Juve actuelle est-elle raciste au-delà de certains “supporters” ?
Sur vingt-six joueurs professionnels, la Juventus Turin n’a qu’un seul joueur d’origine africaine, le français Lamine Sissoko 24 ans, né à Mont Saint Aignan. Dans le football moderne enrichi par la présence des joueurs issus d’Afrique, l’équipe italienne tranche avec les grands clubs européens puisque, hormis son joueur qui a des ancètres maliens, elle n’a que des joueurs blancs.
Une chose est sûre: les dirigeants ne tiennent pas à perdre leur identité italienne sous peine d’être eux-mêmes conspués par les tifosi. Contre l’Inter Milan(1-1), Mario Balotelli a non seulement été humilié par le public turinois mais il a en plus subi un attentat de Tiago aussitôt expulsé. Mario Balotelli a connu un dimanche très spécial puisqu’il ouvrit le score à la 64e minute.
A 18 ans, le jeune joueur d’origine ghanéenne est un grand espoir du calcio. La saison passée, il élimina, à lui seul, de la Coupe d’Italie, en 1/4 de finale… la Juve grâce à un doublé ! Les tifosi de la “vieille dame” ne le portent donc pas dans leur coeur. Pour ne pas laisser les fans de la Juve impunis, la Ligue italienne n’a pas traîné pour sanctionner la Juve d’un match disputé à huis clos. Ce n’est pas la première que l’on insulte Mario Balotelli sur les terrains du calcio. Massimo Moratti, le président de l’Inter Milan, a demandé à la fédération de prendre des mesures pour éviter que des tifosi vocifèrent leur racisme de manière impunie. Des milliers de fans racistes cela n’a rien à voir avec une voix isolée qui se met à délirer. Quand Platini se prononce pour “l’arrêt d’un match pendant 10 minutes ou complètement en cas “de chants racistes” il ne précise pas s’il met sur le même plan une personne hostile et 10 000…
Les fans de la Juventus en veulent à l’Inter qu’ils accusent d’avoir élaboré le plan pour les faire exclure du palmarès au moment du scandale des matchs truqués qui a forcé la Juve a descendre en Serie B, en 2006, sur tapis vert.
Les fans de la Juve n’ont fait qu’imiter l’actuel chef politique de l’Italie qui traita Obama de “bronzé". Quand le leader politique du pays se permet de tel écart de langage par pure provocation cela ne fait qu’augmenter l’imbécilité de certaines personnes au QI de moules. Silvio Berlusconi joue avec les médias: un jour, il dépasse les bornes et un autre jour il pose en photo tout sourire avec Obama. Les Italiens bas du plafond n’y comprennent plus rien ! Je précise que si Berlusconi était raciste un homme de la dimension de Ruud Gullit ne serait pas resté deux jours au Milan AC, club de Berlusconi.
Outre les sifflets et les insultes racistes, Mario Balotelli a subi plusieurs attentats dans le match. Ibrahimovic a aussi été hués pour ses origines bosniaques et serbes. On le voit, les Italiens se sont pas tous du niveau intellectuel de leurs devanciers de la Renaissance…
Après avoir refusé de jouer pour la sélection ghanéenne, Mario Balotelli a été appelé en Équipe d’Italie Espoir après avoir obtenu la nationalité italienne le 12 août 2008 : jour de ses 18 ans. Contre la Grèce, il fit ses débuts et marqua son premier but !
La vie de Mario Balotelli est déchirante: abandonné tout petit par ses parents ghanéens, peu de temps après une hospitalisation pour des problèmes abdominaux, le bébé resta quatorze mois à l’hôpital Di Cristina. A deux ans, le Tribunal des Mineurs le confia à une famille de la région de Brescia, les Balotelli. C’est là qu’il grandit et joua dans diverses équipes de quartiers. Adolescent, il intègra le AC Lumezzane, club dans lequel il débuta chez les pros, en Serie C1. Une dérogation fédérale fut nécessaire puisqu’il n’avait à l’époque que quinze ans… En 2006, l’Inter le recruta.
Mario Balotelli mérite tout notre respect. A sa place, beaucoup n’aurait pas eu le mental pour se faire une place au soleil. Maintenant qu’il l’a, il ne va pas se laisser faire par des barbares de la civilisation moderne.
Si l’on doit parler de singes, parlons-en. Ils étaient dans certains endroits du stade Olimpico, à Turin. Ne sont-ils pas d’ailleurs derrière des grillages ? Comme des animaux de zoo…
Balotelli doit savoir que s’il a tant été sifflé c’est en raison de sa grande classe. Les Tifosi de la Juve aimeraient qu’il jouât à la Juve ! Ils se mettraient alors à plat ventre devant lui: c’est dire leur idotie.
Les “fans” de la Juve sont anti sportifs car ils ne supportent pas de voir peut-être s’échapper la deuxième place du scudetto synonyme de C1, au profit du Milan AC…
Face à tous les problèmes de la Juve, on voit que Platini, Deschamps et Zidane n’interviennent pas. Ils ne veulent plus associer leur image à un club qui incarne autant le racisme, la connerie et l’intolérance. Quand un club subi autant les bavures de ses “fans” cela veut dire qu’il est très mal dirigé.
Je peux vous assurer que si les tribunes d’Old Trafford laissaient fuser des paroles racistes, Ferguson monterait lui-même dans le foule pour prendre par le col l’imbécile et le virer du stade.
Alors que les “fans” de la Juventus ne cessent pas de proférer des insultes racistes contre l’Intériste Mario Balotelli, le gardien de la Juve, Gianluigi Buffon, a reconnu que son équipe, désormais hors du coup pour le titre en championnat et éliminée par la Lazio en demi-finale de la Coupe d’Italie, avait mal joué au cours des vingt derniers jours:
“Jusqu’à il y a vingt jours, nous avions disputé une saison remarquable, déclare le champion du monde 2006 sur son site web. Mais depuis, nous avons gâché trop d’occasions. En ce moment, nous ne pouvons faire autrement que demander des excuses à nos supporteurs qui, j’en suis sûr, sont aussi déçus que nous".
Pas un mot pour Balotelli…

1 Inter Milan 74 32 22 8 2 34
2 Milan AC 64 32 19 7 6 30
3 Juventus Turin 64 32 19 7 6 27

Mario Balotelli, la nouvelle star du football italien, s’il reste concentré sur le jeu. Souvenez-vous de son nom. José Mourinho l’adore.

23.04.09

Permalien 22:35:33, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Manchester U dit merci a Archavine

En marquant quatre buts contre Liverpool, Andreï Archavine a empêché les Reds de prendre trois points qui auraient fait mal à Manchester U. Même si Arsenal n’a pas gagné, Archavine a accompli une sacrée deuxième mi-temps. Tous les fans de MU le remercient. Et ils sont aussi très contents qu’il ne soit pas qualifié en C1 pour disputer la 1/2 finale contre Manchester U…

Permalien 12:17:39, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

21 chevaux morts en même temps, tous dopés

A Wellingtonn Floride, sept chevaux sont morts juste avant une partie de polo, sur la pelouse. Et 14 autres à l’écart du terrain. Intoxication ? Effet secondaire à un traitement médical commun ? On se dirige vers une affaire de dopage…
Comme il s’agit d’animaux, il n’y a pas de contrôles anti dopage…
Il semble évident qu’on est trop forcé sur la dose de stéroïdes, à l’origine d’hémorragies mortelles…
Je n’ai pu m’empêcher de penser aux morts dans le football…

Permalien 09:52:21, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Manchester et Liverpool par Marie Laforêt

Les deux noms magiques réunis dans la chanson de Marie Laforêt.

Comme celle de M. Laforêt est triste écoutons Les Beatles, les gars de Liverpool. Comment se fait-il que rien ne se démode chez eux ? Quand on est avance, on le reste.

Permalien 08:27:20, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ole Gunnar Solskjaer rend hommage à Ferguson pour fêter les 10 ans de la victoire de MU en C1

INTERVIEW. Ole Gunnar Solskjaer nous parle de sa façon d’être remplaçant, de son nouveau métier de formateur (Macheda) et de Ferguson. Totalement laissé de côté par les médias institionnels qui n’ont d’yeux que pour les tatouages de Beckham, Solskjaer est l’une des plus grandes découvertes de Ferguson, au même titre que Giggs et Scholes qui ne bénéficient eux non plus d’aucune couverture médiatique quand Chabal à 100 articles pour ne rien dire. Le Norvégien était doté d’une technique fantastique et d’un grand instinct de buteur.

L’assassin au visage d’ange a changé de vie. Après une longue carrière riche en exploits et en triomphes, Ole Gunnar Solskjaer est l’entraîneur au sein de la réserve de Manchester United. Un poste qu’il occupe alors que son pays lui avait offert sur un plateau la sélection nationale. OGS est trop lié à Manchester U pour rejoindre la Norvège qui devrait patienter quelques années.

Avec ses 261 buts en 453 matches, l’ex attaquant norvégien avait des qualités de finisseur que n’a pas oublié le Bayern Munich… Le titre de légende vivante lui a été attribué après la victoire de Manchester U en finale de la Ligue des champions de l’UEFA 1999. Ce soir-là, Solskjaer entra en jeu alors que la victoire semblait promise aux Allemands dont la délégation s’apprêtait à monter à la tribune pour aller chercher le trophée… C’était sans compter sur Teddy Sheringham, un autre remplaçant, qui remit les deux équipes à égalité (1-1). Le public pensait avoir droit à la prolongation, mais Solskjaer arracha la victoire, marquant dans le temps additionnel. C’est ainsi que l’on devient mythique.

Commentaires du héros:

“Tous les attaquants se disent qu’ils vont marquer en pénétrant sur la pelouse mais moi, moi j’en étais certain. :p:p:p Je ne me lasse jamais de parler de ce match. J’étais remplaçant et, pour être franc, cette situation ne me plaisait pas beaucoup. J’avais vraiment envie de participer, d’autant que les choses ne se passaient pas très bien pour nous. Je savais que je pouvais faire la différence et je sentais que cette soirée serait spéciale pour moi. L’entraîneur a décidé de faire rentrer Sheringham assez tôt en seconde période, mais j’étais vraiment convaincu que je pouvais apporter un plus à l’équipe. Je ne me souviens plus trop de ce qui m’est passé par la tête à ce moment-là, mais quand je revois les images de mon entrée sur le terrain, je me rappelle toute ma détermination. Dans les vestiaires avant le match, Jimmy Ryan, un des assistants d’Alex Ferguson, m’avait dit : “Nous allons gagner !” Je lui avais répondu : “Oui, je sais. Je vais rentrer et je vais marquer…” Heureusement, ça a marché ! Sinon, je passais pour un bidon ! Peu importe combien de buts j’ai pu inscrire pour le compte de Manchester United. Qu’il y en ait 50 ou 500, celui-là aura toujours une place à part. C’est le but qui nous a fait gagner la Ligue des champions au bout du suspense.”

Le 27 août 2007, Solskjaer mit un terme à sa carrière à l’âge de 34 ans, handicapé depuis quatre saisons par une série de blessures au genou. Voulant absolument conservé OGS dans le staff, en raison de ses qualités humlaines exceptionnelles, le club lui proposa immédiatement de prendre en charge le travail spécifique des attaquants à l’entraînement, ce qu’il fera pendant une saison avant de prendre en mains les destinées de l’équipe réserve.

“Je n’ai rien perdu de mon enthousiasme. J’aime beaucoup mon nouveau métier. En revanche, le changement est énorme. Jusque-là, je n’étais responsable que de moi-même. Désormais, je dois prendre en charge un groupe d’adolescents qui ont leur carrière devant eux. C’est un vrai défi. En tant que joueur, j’ai eu la chance de travailler avec le même entraîneur pendant 11 ans. Cela fait maintenant près de deux ans que je fais partie du staff d’Alex Ferguson. La façon dont il gère son groupe et ses joueurs m’impressionne vraiment. Si je ne devais avoir qu’un modèle, ce serait évidemment lui. Aujourd’hui, j’ai davantage l’occasion de discuter avec lui. Cela m’a permis de comprendre comment il jugeait les gens et de quelle façon il s’y prend pour les aider à progresser. Quand j’étais joueur, nos discussions tournaient souvent autour de mon jeu. :p:p:p En tout cas, il est vraiment très fort. Il connaît le football par cœur et il est très habile dans sa façon d’aborder les relations avec les joueurs. J’ai vraiment de la chance de travailler à ses côtés.”

Ole Gunnar Solskjaer

Clubs : Clausenengen (1990-1994), Molde (1994-1996), Manchester United (1996-2007).
Equipe nationale : 67 sélection (23 buts)

Palmarès : Ligue des champions de l’UEFA (1999), Supercoupe de l’UEFA (1999), Coupe Intercontinentale (1999), Champion d’Angleterre (1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007), FA Cup (1999, 2004).

A Manchester U, on sait que OGS préfère mourir plutôt que de voir périr Man U…

Permalien 01:12:12, Catégories: LA MAISON BLANCHE, ANTI-FOOTBALL  

Pepe confond agression et agressivité...

Au cours de Real Madrid-Getafe (3-2), le Madrilène Pepe a craqué en fin de rencontre, provoquant un penalty parce qu’il frappa au sol Cascero, l’attaquant de Getafe. Ce geste risque de lui valoir une lourde sanction. « Je ne sais pas ce qu’il va se passer maintenant. J’ai peu de cartons jaunes cette année et j’espère que ça va jouer. Mais j’ai très mal agi et je sais que je serai puni », a confié le fautif qui a complétement péter un plomb. S’il avait frapper la tête de son adversaire comme il souhaitait le faire - d’après les images- cela aurait été encore plus grave. Le Portugais risque entre 6 et 10 matchs de suspension. Ce matin, il a été dispensé d’entraînement afin de lui éviter la presse, ce qui aurait fait une mauvaise publicité au Real Madrid.

Le football est particulier: quand le Portugais du Real Madrid blesse volontairement un joueur sans masquer ses gestes, lorsqu’il cherche à frapper dans la tête de sa victime sans y parvenir, il risque plusieurs matchs de suspension alors qu’il n’a pas blessé son adversaire, mais quand Henry n’évite pas Butt et le blesse en masquant son agression en accident, il ne prend ni carton ni suspension.

Quel besoin Henry a-t-il eu de tendre les jambes? Geste inacceptable mais chut! Henry est un produit commercial…

22.04.09

Permalien 20:47:15, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Moralité: Mieux vaut gagner 1-0 que faire 4-4...

Cela sent le titre…


Ferguson a choisi un 4-3-3 ou 4-5-1 selon les actions. Ferdinand est porté pâle (Toujours son dos ou ses adducteurs… Cela justifie son tir au but raté, hum hum hum…) Rooney-Giggs-Ronaldo avec Scholes derrière… En principe, la poudre devrait parler.

Van der Sar/(7) Service minimum mais bien présent quand il le fallait
Evra (5) Match de tournoi de sixte
Vidic (6) Costaud, en roue libre. A fait un tampon nécessaire et a pris un carton
Evans (5) Sans forcer
Neville (Non noté)/ Puis O’Shea (5) A assuré jusqu’à sa blessure. Puis Rafael (6) A apporté de la vitesse
Anderson. (7) Gros volume de jeu. Très sérieux. Puis Carrick. (7) Bonne rentrée et “tue” le match
Scholes (6) A bien serré les boulons
Fletcher/ (6) Un parapluie déguisée en ombrelle
Rooney (8) Grosse activité. Ce gamin est plein d’expérience
Giggs (7) Sa présence est porteuse de sécurité
Ronaldo (7) Avait un carnet à souches de chez Petrossian mais son caviar n’a pas trouvé preneur…

Sur le banc:

Kuszczak/
Nani
Berbatov
Tevez

Coach: Ferguson (10) Mieux vaut mieux gagner 1-0 que faire 4-4 car 1-0 cela fait trois points tandis que 4-4, 1 point… :p:p

Souhaitons une victoire pour fêter le 600e match de “Scholesy” sous le maillot des Diables Rouges.
9e m. But de Rooney sur service de Giggs qui était hors-jeu, ou juste sur la ligne défensive des visiteurs, sur son aile gauche à la réception sur la poitrine du ballon d’Anderson.
Giggs a donné un caviar dosé à merveille, un plat du pied en forme de rateau. Une passe d’école.
13e m. Sorti de Neville qui a été touché à la cheville.
Anderson assume ses responsabilités de meneur, selon le désir de Ferguson qui lui a donné les clés de la maison à Porto.
29e m. Belhadj sauve sur sa ligne … On voit beaucoup l’ancien joueur de Sedan que m’avait signalé mon ami Yanny Hureaux, superbe écrivain de la veine populiste de Henry Pourrat. (Malheureusement, la racaille moderne a trop la main mise sur la fausse littérature pour parler de son oeuvre ô combien sincère et musicale) En ce début de match, on voit beaucoup Belhadj.
33e m. Beaux mouvements de MU, avec Scholes et Giggs qui donnent du caviar à la louche.
MU joue à son habitude: des passes d’ajusteurs, des ballons parachutés. Pas de football à l’aveuglette.
1-0, cela ne suffit pas.
38e m. Pour l’instant, on est encore dans le match piège, vu le score étriqué.
39e m. Ronaldo donne un caviar Petrossian à Giggs qui me mange la feuille de match !
40e m. Rooney marque… mais l’arbitre refuse pour hors jeu. Un hors jeu si infime qu’il ne doit pas exister.
43e m. Si MU écrase Portsmouth …1-0, cela me va très bien.
45e m. “Ro-Ro” (Ronaldo-Rooney) donne un nouveau caviar à Fletcher qui rate le cadre. Cela commence à faire beaucoup de caviar jeté par les fenêtres…
MU devrait mener au moins 3-0.

Mi-temps…

Ferguson regagne sa place, avec son célèbre chewing-gum. Il est en poste depuis 1986 et nous sommes en avril 2009…
46e m. Le match piège se poursuit…
49e m. Ronaldo fait exactement ce que Ferguson lui a demandé: être un passeur. Il faudra néanmoins qu’il mette un peu de folie pour son compte personnel car 1-0 c’est un score stressant…
51e m. O’Shea se blesse à son tour à la cheville. Rafael le remplace.
58e m. MU ce n’est pas le foot champagne des Reds, c’est plutôt scientifique. Ils me font penser à la phrase d’Anquetil: “En vélo, il faut aller vite en montant et doucement en descente.” Soit le contraire de ce que les gens pensent. En foot, à OT, cela donne: ne jamais jouer de manière brouillonne. Remettre son travail 100 fois sur le métier…
Rafael apporte beaucoup.
65e m. Attention, en contre, les visiteurs peuvent marquer.
Reste 15 minutes.
76e m. Carrick remplace Anderson.
80e m. MU cette année à un fond de jeu très Inter Milan d’Helenio Herrera des années 1960: le bon 1-0.
81e m. Scholes sert Carrick qui marque d’un beau tir croisé, placé. 2-0 !
C’est fini. Sans souffrance.

Classement

1 Manchester United 74 points 32 matchs + 35 :p
2 Liverpool 71 pts 33 m + 38 :roll:
3 Chelsea 68 pts 33 m + 35 :oops:
4 Arsenal 62 pts 33 m + 26

Permalien 18:10:34, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

PAUL SCHOLES va fêter son 600e match avec Man U

Hommage à Paul Scholes, immense serviteur du football. C’est le joueur le plus humble du monde alors qu’il aurait mille raisons de frimer. Il faut le voir pousser son caddie dans le centre de Manchester. Il est étonné qu’on l’arrête et c’est lui qui nous demande un autographe ! Cet homme nous tire des larmes.

Voici le club très fermé des joueurs qui ont disputé plus de 600 matchs sous le maillot de Manchester U:

Ryan Giggs: 798 matchs (147 buts), série en cours.
Sir Bobby Charlton: 758 matchs (249 buts)
Bill Foulkes (défenseur): 688 matchs (9 buts)
et
Paul Scholes, pour l’instant 599 matchs (145 buts)…, série en cours.

Contre Portsmouth, le 22 avril, Paul Scholes devrait fêter son 600 e match avec MU.
Fantastique, d’autant qu’il a eu quatre graves blessures et une rare maladie des yeux qui a failli l’éloigner à tout jamais des terrains car il voyait trouble dès qu’il se mettait à courir …
L’anti Beckham se consacre corps et âme, à sa famille, à ses amis et à son club de toujours.
Nè tout près d’Old Trafford, il rêvait d’y jouer dès ses 7 ans.
C’est beau quand ce genre de rêve se réalise.
On l’a surnommé le Cantona roux en raison de son exceptionnelle vision du jeu, sa capacité à faire jouer les autres en se fondant dans le collectif et aussi à cause de son caractère en acier trempé.
Ce très gentil garçon dans la vie, contient quatre Roy Keane et deux Cyril Rool en lui, dès qu’il met le maillot de MU.
Merci à Paul Scholes. See you this evening !

En 1968, Sir Bobby Charlton gagne la C1. Sur la pelouse de Wembley, il pleure tous ses partenaires morts dans l’avion de 1958… Depuis 40 ans, plus personne n’a vu sourire B. Charlton.

L’historique but de Giggs contre Arsenal en 1999 grâce à une passe à l’adversaire de Vieira que Wenger se garde bien de raconter. Ce but est l’un des plus beaux de l’Histoire du football de tous les temps. Seul un génie peut faire ça. S’il vous plaît, M. Giggs, ne pourriez-vous pas marquer le même contre Arsenal, le 29 avril 2009, en 1/2 de la C1… pour fêter les 10 ans de votre exploit ?

Permalien 18:09:49, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Archavine est-il capable de marquer un penalty de la tête ?

Voilà, ce que j’écrivais le 17 mars:
“Moi qui rêve de voir un joueur marquer un penalty d’un coup de tête plongeante au sol…
Andreï Archavine m’a presque donné cette joie. Regardez ce qu’il a tenté en plein match ! Je dis grand bravo à Wenger qui a fait signer à Arsenal le joyaux russe qui scintille de mille feux.”

Ce 21 avril, il a marqué quatre buts contre Liverpool à Anfield Road …
Ce joueur fait un bien fou au football.
On a besoin de lui.
Merci à Wenger d’avoir rendu visibles des matchs. Ils n’en seront que plus beaux.

Permalien 16:28:56, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

La soirée de FOLIE d'Anflied Road

L’âme du football est en Angleterre.
L’ignorer c’est passer à côté de l’essentiel.
L’Allemagne est rugueuse.
L’Italie tactique.
L’Espagne fougueuse.
Le Portugal joueur.
La France à la remorque. [Une seule C1. On se fait donc tout petit, svp]
Les Pays-Pas trop m’as-tu vu.
L’Angleterre chevaleresque.
Hier, le football était de sorti dans son habit de lumière.
Chez nous, on dit que Lyon a la pression.
Quelle pression ? Celle pour tirer la bière d’un fût ?
Les matchs de championnats français ne sont suivis que par la France et quelques pays francophones.
Les grands pays de foot ne diffusent aucun match et aucune image de L1.
En revanche, le football anglais est acheté par la terre entière.
Et cela se comprend tant il est festif, jouissif, magnifique.
On s’y donne à 200 %. Il n’y a pas de temps mort.
Liverpool ne cesse pas de nous régaler.
4-4 à Chelsea, en 1/4 de finale de la C1.
Et 4-4 en Premier League contre Arsenal, à Anfield Road.
Quelle débauche d’énergie!
Je n’accorde pas un regard à Grenoble-Rennes, Toulouse-Guincamp, en 1/2 finales de la Coupe de France.
Le résultats de ces matchs m’indifférent au plus haut au point. Pour s’y intéresser, il faut être concerné par l’un de ces quatre clubs. Je ne regarderai pas davantage Bordeaux-Vannes, la finale de Coupe de la Ligue. Je n’aime pas cette compétition, même quand Nice peut la gagner. C’est une invention pour que la Ligue gagne encore plus d’argent avec les droits télés.
Je ne suis pas né à Liverpool. Ni à Londres. Pourtant, je ne rate pas un Liverpool-Arsenal.
La France n’avait pas qu’à diffuser des matchs anglais. Le foot français est minable à côté de celui que l’on pratique en Angleterre. Maintenant, c’est trop tard. Les clubs français ont 50 ans de retard! Même la réalisation télé anglaise est mieux que la française. Cela va si vite que le ralenti est rarement utilisé.
Tous les matchs anglais ne sont pas beaux. A preuve, Everton-Manchester U (équipe de coiffeurs renforcée) m’a endormi.
Cependant quand un match anglais est beau, tout devient magique.
Cela joue à fond pendant plus de 90 minutes.
Hier les deux entraineurs étaient étrangers: Wenger (Arsenal) et Benitez(Liverpool). N’empêche le fighting spirit était là, des deux côtés. Quand bien même les deux équipes sont pour l’essentiel composées par des footballeurs qui ne sont pas des sujets de la Reine.
L’ambiance du stade, la façon de gérer les clubs- sans la présence des patrons dans les vestiaires et les médias- la façon dont sont filmées les rencontres (j’insiste), la qualité technique des joueurs, tous ces paramètres réunis forment un ensemble d’exception.
En 1985, a eu lieu la tragédie du Heysel lors de la finale de la Coupe d’Europe des Clubs Champions, entre Liverpool et la Juventus Turin.
Vingt-cinq ans plus tard, Liverpool se porte très bien sur le plan sportif: 1/4 de finale de C1 et toujours en course pour être champion.
Pendant ce temps, la Juventus Turin n’est plus en C1 et elle occupe la 3e, à 10 points du leader du Scudetto…
Grâce à la télé, Liverpool régale les spectateurs du monde entier avec
son football attractif tandis que les fans de la Juve crient leur chants racistes…
Vive l’Angleterre ! Honte à l’Italie !
PS: Les détracteurs du foot anglais disent toujours que l’Angleterre n’a qu’une Coupe du Monde, celle de 1966. Qu’importe, cette compétion se déroule tous les quatre ans. La C1 elle revient chaque année…

Liverpool nous a donné les quatre Beatles et les Reds d’Anfield Road. Eternelle réconnaissance. Nous sommes tous des enfants de Liverpool. Et chacun de nous doit respecter cette ville comme on respecte le Brésil pour son football ou Ferrari pour ses F1. Très lié à MU je n’en reste pas moins respectueux de Liverpool. Là-bas, un Gerrard vous manque et tout n’est pas dépeuplé.

Permalien 11:32:02, Catégories: LITS ET RATURES  

Quand la réalité rejoint la fiction de Gérard Mordillat

Scène d’anthologie. Un idiot à Paris (1967) de Serge Korber, d’après le roman de René Fallet, dialogues de Michel Audiard. Avec Bernard Blier…

Les patrons séquestrés devient le sport national. Partout en France, on croque du patron. Une cinquantaine de salariés de la Fnac et de Conforama, où 1.200 suppressions de postes sont prévues, ont bloqué il y peu pendant près d’une heure dans un taxi le PDG de leur groupe, François-Henri Pinault, avant qu’il soit dégagé par la police. Le PDG, qui sortait d’un comité européen de PPR à Paris, a été bloqué, mardi 31 mars, entre 18H00 et 18H55 dans un taxi à proximité du 164 rue de Javel (XVe arrondissement) où se tenait la réunion. Les forces de police sont alors intervenues pour que le véhicule puisse poursuivre son chemin.
“C’est scandaleux, le commissaire a fait semblant de discuter avec nous” et les forces de police “en ont profité pour nous foncer dessus pour sortir M. Pinault d’une situation délicate", a déclaré Karl Ghazi, responsable de la fédération CGT commerce.
On assiste de plus en en plus souvent à des tentatives ou a des prises d’otages de patron par des salariés au bout du rouleau dont on ne parle jamais dans la littérature contemporaine sauf dans les romans de Gérard Mordillat qui dénonce la guerre économique qui ne dit jamais son non.
Il est vrai que notre société, et la télé par dessus tout, ne met en évidence que les “réussites” et jamais les “échecs” sauf dans des reportages où les victimes du capitalisme bling-bling ne sont désignés que par leur prénom comme dans les jeux débiles avant les grandes messes des JT du 13 h et du 20 h.
Il y a quatre ans, Gérard Mordillat, a publié nn grand roman populaire (Les Vivants et les Morts), dans lequel les ouvriers sont anéantis par la fermeture de “leur” usine. D’un côté, “les vivants” qui ne se résignent pas et conservent hargne, dignité, de l’autre, “les morts” qui subissent les plans sociaux et restent sur le bas côté. Quand on dit a Gérard Mordillat qu’il tombe dans la caricature, il décoche une droite (!) dont il a le secret: “Et Hugo, avec le couple Thénardier, il fait quoi ?” Personne ne peut douter de la sincérité de Mordillat qui peint notre société comme Zola se glissa dans les interstices de la sienne. Cela fait des années que Mordillat nous prévient de la dépréssion économique actuelle mais on n’écoute jamais celui qui dit: “Il va pleuvoir ” quand il fait plein soleil. Sa peinture crue de notre monde réel est élaborée sur des dialogues qui sonnent vrais. Il n’y pas moins à la mode que Gérard Mordillat. N’est-ce pas le beau des compliments ? Le visionnaire a pour héros des personnages issues du fantastique social si cher à Léon-Paul Fargue. Mordillat dit plus avec le roman qu’avec un film, car le roman est un espace de liberté sans fin. Il souligne le gouffre entre les propriétaires d’usines et les ouvriers qui ne font que subir.
Quand on songe à ces patrons qui ont une collection de tableaux achetés grâce au travail de personnes qu’il paie au lance-pierre, on peut évoquer le terme “exploitation". Certes, il faut des patrons mais la situation actuelle est nouvelle car “l’économiquement faible” a changé. Les jeunes licenciés n’ont plus la mentalité de nos parents. Ils ne veulent plus qu’on les traite comme des briquets jetables. Avant on travaillait près de chez soi, maintenant on ne parle que de délocalisation. Les personnages de Mordillat parlent de “guerre". L’évidence même.
Début 2008, le romancier a publié Part des ténèbres, épopée d’un groupe de jusqu’au-boutistes qui prennent d’assaut le “Nausicaa", un paquebot où les chefs de leur ancienne usine, offerte à un fonds de pension américain avant d’être cédée à un groupe indien, fêtent leurs excellents profits. Le bateau va tanguer sous le poids de la violence économique: «Plus on est lucide, plus on est désespéré», fait dire Mordillat à un des personnages. Ecoutons le romancier: “J’avais à peine terminé Les Vivants et les Morts que j’avais déjà l’impression d’être en retard sur ce qui se passait. Un tabou que je croyais inviolable était brisé: celui de la destruction de l’outil de travail. Or, au fur et à mesure que j’écrivais, les exemples de telles destructions se multipliaient. Il m’est alors apparu que pour les victimes de plans sociaux, l’étape suivante, après les machines, serait de s’en prendre aux personnes. En voyant un paquebot de luxe à quai, au Havre, je me suis dit: voilà, c’est là. C’est l’endroit idéal où l’on pourrait se saisir de personnes qui seraient directement ou indirectement responsables d’une catastrophe sociale". On y est.

Les Vivants et les Morts, de Gérard Mordillat (2005), Calmann-Lévy, Paris, 660 pages, 20,95 €
Notre part des ténèbres, Calmann-Lévy(2008), 496 p., 21,90 €

Permalien 00:44:36, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Le football anglais est le plus beau du monde

Liverpool-Arsenal s’est terminé par un 4-4 de toute beauté.

Sacré Arsène Wenger: dire que pendant des années, il n’a juré que par le football italien !

Que doit-on dire:
Grandiose ? Exceptionnel ? Historique ? Génial ? Magnifique ? Beautiful ? Very Nice ?
Tout à la fois !
Ce match de Premier League, Liverpool-Arsenal nous a offert un 4-4 d’anthologie.
Cela devient banal avec Liverpool.
Et quand vous saurez que Archavine a marqué 4 buts !!!!!!!!
Ce fut le jeu du chat et de la souris. A toi, à moi.
Un football à la vitesse grand V avec un engagement total.
J’aime le football anglais depuis 1968.
J’ai tout de suite aimé sa vitesse. Le fighting spirit. La joie. Le sérieux.
Le football anglais était alors pratiqué par des sujets de la Reine, par des Ecossais, des Irlandais, des Gallois…
Aujourd’hui, le jeu est toujours aussi enlevé mais les équipes sont pleines d’étrangers !
La magie reste imprégnée dans la culture des clubs.
Depuis 1968, chaque année, les équipes sont retouchées mais le fond de jeu reste et s’améliore.
Les pelouses sont magiques!
Quand je pense que Wenger a osé me dire en 1992: “Il n’y a qu’un football: c’est l’Italien…” J’avais beau lui raconter ce que je voyais à Old Trafford et à Anfiel Road où j’allais, il ne voulait rien savoir et restait sur sa position dans le bar de mon père au Col de Villefranche.
Je ne vous cache pas que Manchester U va devoir sortir un très “gros” match pour évincer les Gunners de la C1. Arsenal dans un grand soir est irrésistible !
Outre Manche, il faut être en forme optimale en avril-mai, ce que fait Arsenal avec le retour des blessés et l’apport d’Archavine, footballeur de rêve éveillé. Son quatrième but est à se frapper la tête sur la table comme le loup de Tex Avery.
Grand merci a Arsenal et à Wenger d’avoir empêché Liverpool de prendre trois points.
Qui a gagné ce soir ?
Manchester U sans jouer ? Liverpool grâce au nul arraché à la fin ? Arsenal qui jouait à l’extérieur ? L’arbitre qui a bien arbitré laissant le jeu se dérouler sans le côté flic français ? Le public ?
Non, le gagnant c’est le football, rien que le football.
Je n’ai rien à dire à ceux qui n’aiment pas le football.
Pour ne rien vous cacher, vivre sans aimer le football c’est rater complétement sa vie.
Ne pas aimer le foot c’est être mort de son vivant.
C’est transporter son cadavre d’un point à un autre.
Dustin Hoffman a dit que le cinéma lui permet de réveiller son cadavre.
Le football a le même pouvoir.
Je veux rester le plus longtemps possible en vie pour voir un maximun de talents éclore.
J’ai du mal à penser que le football continuera d’exister sans moi…
Ma vie c’est un ballon qui un jour s’immobilisera pour ne plus jamais rouler.
Nous sommes tous des ballons !

Classement

1 Liverpool 71 points 33 matchs + 38
2 Manchester United 71 pts 31 m. + 33
3 Chelsea 67 pts 32 m. + 35
4 Arsenal 62 pts 33 m. + 26

Spectateur normalement constitué quand il regarde un match de foot anglais dans lequel joue souvent Liverpool…

21.04.09

Magistral Pierre Vernier en Charles de Gaulle

Canal + et Laurent Herbiet ont offert à Pierre Vernier le rôle de sa vie, celui de Charles de Gaulle dans Adieu de Gaulle diffusé la première fois, lundi 19 avril 2009, sur Canal +. A voir et revoir. Les téléfilms de grande classe sont très rares.
On y voit un Charles de Gaulle plus vrai que nature interprété par un Pierre Vernier en état de grâce. A 71 ans celui qui fut un Rocambole de grande facture dans les années 1960, à la télé, donne le meilleur de lui-même. L’ancien éléve du Conservatoire National d’Art Dramatique, de la promotion de son ami Jean-Paul Belmonde, est l’un de nos meilleurs comédiens. Malheureusement notre pays subit la dictature des médias institutionnels qui parlent tout le temps des mêmes personnes.
Homme de grande discrétion et distinction, Pierre Vernier ne s’est jamais prostitué dans les médias comme certains, suivez mon regard… Il s’est contenté d’être un artiste. Vedette c’est un autre métier.
Il a donc joué toute sa vie au théâtre avec Michel de Ré, Jean Mercure et Robert Hossein. Au cinéma, il a tourné avec Carné, Chabrol, de la Patellière, Verneuil, Le Chanois, Resnais, Losey… Près de 100 films, entre la télé et le cinéma !
Son de Gaulle est tout intérieur. Il montre l’âme avec parfois un minétisme époustoufflant !
La main dans les discours, l’humour ravageur, le ton cassant, le brio, le génie, la tritesse, tout y passe.
La partition de Vernier est celle d’un Rostropovitch de l’art dramatique.
Le plus antigaulliste restera bouche bée et se mettra à pleurer tant il s’apercevra être passé à coté d’un homme d’exception, avec ses qualités et ses défauts.
Le téléfilm scrute Mai 1968.
Tous les acteurs sont remarquables. On ne sait plus si l’on doit dire Didier Bezace dans Pompidou ou Pompidou dans Didier Bezace !
Le réalisateur Laurent Herbiet a un très bel oeil.
Brio des acteurs, beaux dialogues, montage parfait, rythme excellent. Cela sonne juste.
Quoi rêver de mieux?
Ceux qui sont nostalgiques de Jacques Chirac, en 2009, doivent être très jeunes…

La bande annonce du téléfilm de Laurent Herbiet, Adieu de Gaulle

Le grand communicant Charles de Gaulle interdisait les médias d’approcher sa vie privée, à de rares exceptions.

Permalien 00:30:36, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

L'absence de vidéo fait perdre Lyon et Manchester

Ferguson pique une colère parce que l’arbitre ne siffla pas penalty en faveur de son joueur Welbeck, fauché en pleine surface par un adversaire d’Everton. A 1-0 pour MU, cela changeait tout.

Platini n’a pas de quoi être fier: Lyon et Manchester United ont perdu ce week-end à cause de l’absence de vidéo.
Au début de Bordeaux-Lyon, Ederson se fait cisailler par Matthieu Chalmé dans la surface bordelaise. Il y a penalty flagrant et indicustable. Il ne sera pas sifflé par M. Bré: “J’ai eu le réflexe de me relever rapidement. Je n’allais pas dire que je l’avais touché. Aucun footballeur n’aurait fait cela. C’est vrai qu’il y a eu contact et j’ai pris le risque de faire ce geste de la main et de me relever". Voilà comment on abuse un arbitre. Dans le cas où Lyon aurait marqué et ouvert le score 0-1 qui peut nous dire que Lyon n’aurait pas pris les trois points ?
A Wembley, ce fut Welbeck qui fut fauché par un joueur d’Everton dans des conditions assez proches de celles vues à Bordeaux… Le joueur de MU ne bénéficia pas non plus du penalty qu’il méritait. A 1-0, cela changeait tout.
Pour ce qui est de Lyon si trois points leur manque à la fin pour aller en C1, cela sera la faute à l’absence de vidéo. Aussi, il est temps de remédier à cette situation. On en a assez de voir des matchs se terminer sur des scores qui ne reflètent pas le vrai match. Toute une économie peut être mise par terre en raison d’une décision erronée.
Comment se fait-il que Platini puisse acepter une pareille situation anti sportive, à savoir aller contre le cours du jeu à cause de mauvaises appréciations arbitrales ?
J’ai toujours la même version des faits: l’UEFA et la FIFA ne veulent pas de vidéo car à la Coupe du Monde, en cas de Brésil-Belgique et Allemagne-Suisse, en 1/2 finale, il faudra faire gagner le Brésil et l’Allemagne. Il vaut donc mieux pas de caméras… Pour Platini et Blatter, elles ne servent qu’à gagner de l’argent avec les droits télés.

20.04.09

Permalien 23:02:26, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Le gardien Itandje fait passer les Français pour des grossiers personnages

Le gardien français s’est fait suspendre par Liverpool parce qu’il s’est amusé dans une cérémonie à la mémoire des 96 morts d’Hillsborough.

Une fois de plus, les médias institutionnels ne font pas grand bruit sur le comportement d’un Français qui a sali l’image de la France par une attitude irresponsable. Cela s’appelle de la désinformation car en Angleterre et même dans les vrais pays de foot (Espagne et Italie) on commente l’incident, photos à l’appui.
Qu’est-ce qui est plus abject: frapper un fasciste dans les tribunes, comme Eric Cantona, ou cracher symboliquement sur 96 morts, comme Charles Itandje ? Les instances du foot avait suspendu huit mois Canto alors que Liverpool a suspendu Itandje deux semaines suite à son comportement lors de la cérémonie en l’honneur du 20e anniversaire du drame d’Hillsborough où il s’est mis à rigoler et à déconner sans aucun respect pour le souvenir des 96 victimes de la tragédie. Cependant l’ancien gardien de Lens ne fera pas de vieux os sur les bords de la Mersey où il n’a jamais été que le 3 e gardien, autrement dit la roue de secours de la roue de secours. Cette doublure lumière n’a pas porté une seule fois le maillot des Reds en compétition officielle. On en est là: on donne plein d’argent à quelqu’un qui ne joue pas. Finalement Liverpool n’a qu’à mieux choisir les joueurs qu’elle engage. Pour Itandje, 96 fans de Liverpool cela ne représente rien.
Bill Clinton a dit: “Aujourd’hui, on n’a que 5 minutes pour réagir si on a fait une bêtise.” Après Internet se met en route…
«Charles Itandje est officiellement suspendu pour 14 jours par Liverpool pendant l’enquête sur son comportement», peut-on lire sur le site officiel des Reds qui ne rigole pas avec le souvenir des fans morts par amour du club que n’éprouve pas Itandje. «Dégoûté», Rafa Benitez a demandé à son joueur de ne pas venir à l’entraînement.
L’attitude du Français a fortement déplu à ses dirigeants mais les réactions les plus virulentes sont venues des supporters du club d’Anfield Road. Sans parler des familles des victimes… «Si mon comportement a offensé qui que ce soit, je ne peux que m’excuser. Je suis désolé. Mille fois, je suis désolé, pour le club, les supporters et surtout les familles des victimes. Ces évènements ont été une tragédie et je n’ai pas voulu manquer de respect à ce qu’il s’est passé il y a 20 ans. Je ne ferais jamais ça.» Le mal est fait et avec Internet, il ne fera que s’accroître. Outre la suspension, le goal remplaçant devra payer une amende de 30.000 euros.
Il est déjà arrivé que des gens, et même des très proches d’un défunt, aient un fou rire nerveux lors de l’enterrement. Là ce n’est pas le cas. Itandje n’a pas mesuré le poids de la cérémonie. Il a cru se trouver dans la remise du trophée du meilleur joueur du mois. Il aurait dû fermer les yeux et voir 96 cadavres. Ce qui est sûr c’est qu’il n’aime pas Liverpool comme l’aimaient les 96 morts gravés dans le coeur et la pierre d’Anfield Road.

Permalien 17:26:48, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Focus sur l'attentat d'Henry non sanctionné contre le goal du Bayen Munich

J’ai retrouvé la vidéo retirée après le match, sur le pied haut de Thierry Henry en plein visage de Hans Jörg Butt lors du quart de finale aller de la Ligue des Champions Barcelone-Bayern Munich (4-0) du mardi 06 avril 2009. L’attaquant Barcelonais ne sera pas averti pour ce geste qu’il aurait pu éviter. Ensuite son comportement est celui d’un gamin irresponsable et pas celui d’un homme responsable.


Le goal ne lui fait pas mal et lui fait tout un cinéma. Quel besoin a-t-il eu de tendre les jambes? Son geste est celui d’un joueur qui ne joue au foot que trois jours par an. Geste inacceptable mais chut! Henry est un produit commercial. Chut!

L’attentat sous un autre angle.

L’attentat d’Henry filmé par la télé allemande. Encore plus flagrant: là on voit qu’il tend les pieds exprès et qu’il regarde la balle rater le cadre. Il fait croire qu’il n’a pas marque à cause du goal alors qu’il a tiré avant le choc. Ensuite, il s’aperçoit qu’il a fait mal au goal et commence son cinéma. Attitude déplorable. Face à Harald Schumacher, il aurait senti sa douleur en 1982! Là c’est lui Schumacher! Butt a été bien gentil d’être si sportif et courageux.

Faites-vous votre opinion. Je trouve incroyable qu’un joueur de ce niveau poursuive son geste de la sorte: au lieu de ramener les genoux vers lui, il met ses jambes en extension. C’est dégueulasse ! Incroyable aussi son cinéma car Henry n’a absolument rien au torse comme il le simule. Incroyable qu’il ne se soit à aucun moment préoccupé de sa victime. Pas un regard, pas un geste, pas la moindre attention. Incroyable aussi que la presse institutionnelle n’ait pas fait un focus sur ce comportement anti sportif. Fallait-il que le Français tue le goal pour être averti par l’arbitre?

Un groupe de stars au rabais jouent au SDF...

Dans la vidéo, on y voit Lara Fabian, dans la position d’une anonyme, qui chante sans aucun succès. Personne ne s’arrête. C’est dire qu’elle chante mal, très mal. Elle joue au SDF car elle ne remplit pas le SDF.
Je peux vous dire que si Edth Piaf avait chanté à sa place, elle aurait créé une émeute et ramassé beaucoup d’argent parce qu’elle était une vraie chanteuse des rues. Sans spots sur elle, sans micro et sans table de mixage, Lara Fabian est inaudible. Elle imite Catherine Lara que l’on n’entend plus que dans le clip des Enfoirés.
Comme par hasard, Lara Fabian sort un nouveau disque le 25 mai 2009: Toutes les femmes en moi . Un titre de circonstances…
On y voit aussi, Fiona Gélin. Là, j’ai cru que la fille de Daniel Gélin était vraiment devenue une SDF. A part aller couiner sur des histoires de dope chez Mireille Dumas, elle fait quoi ? Elle n’est liée à l’art de la comédie que par le nom de son père. Hélas le talent n’est pas héréditaire. Il ne suffit de se déclarer comédienne pour l’être. L’art de la comédie réclame de la présence et un travail sur les sens. Il ne suffit pas de se faire photographier ou filmer. Fiona Gélin n’est même plus une people.
On y voit Marek Halter. Lui est prêt à tout pour que l’on parle de lui. Cela fait des lustres qu’il oeuvre dans la solidarité. C’est son métier. Il est docteur honoris causa de la Charité bizness… Il lui faut vendre sa soupe littéraire. Des histoires à dormir debout pour lecteurs qui confondent Beigbeder avec Faulkner et Chantal Goya avec le peintre espagnol. Depuis la faillite du communisme, il a perdu son emploi qui consiste à défendre les dissidents du régime totalitaire de l’URSS. Il se recycle comme il peut. Dans sa jeunesse, il fut tenter par le mine. Dommage qu’il ait renoncé à sa première vocation…
On y voit aussi Bruno Wolkovitch. Cet abonné aux feuilletons télévisés a réalisé que personne ne reconnait personne dès que l’on est hors d’un contexte favorable. Si on devait s’arrêter sur tous ceux qui font la manche on ferait du surplace dans les rues de Paris.

Les passants que l’on a piègé devraient tous faire un procés et réclamer de l’argent car ils sont dans la peau des salauds qui ne donnent pas 20 centimes d’euros ou davantage. Si l’on fait le geste de donner 1 centime, la caméra nous filme comme si l’on donnait plus… Quelle mascarade ! Cette vidéo sert à démontrer l’indifférence des gens. C’est trop facile. Que dirait-on d’un pays où tous les gens s’arrêteraient pour donner de l’argent? Ces gens ne roulent pas sur l’or. Ils doivent se fatiguer à gagner leur vie sans mettre un sous de côté.
On parle de star mais il n’y en a aucune dans ce clip. Une star c’est Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, Brigitte Bardot, Johnny Hallyday et Catherine Deneuve, ou Bod Dylan, Robert de Niro, Barbara Streisand, Céline Dion… Si Fiona Gélin est une star, il faut mettre toutes mes légendes vidéos dans la collection de la Pléiade. Si c’est une star, je suis alors un génie absolu. Ah! cela décontracte le cerveau de se mesurer à une Mireille Darc de Prisunic…

Cette vidéo est aussi ridicule que les photos de jadis où l’on voyait Guillaume Durand et Christine Ockrent jouer aux journalistes morts afin de militer pour la protection des journalistes, eux qui interrogent les gens dans le confort du service public. Leur seul risque c’est de se mordre la langue à force de parler pour ne rien dire.
La France est le pays au monde où les gens bénéficient de la plus grande protection sociale.
Nous sommes encercler d’impôts et de taxes multiples qui nous étranglent. Avant on produisait pour consommer davantage. Aujourd’hui, on travaille quand on peut pour payer les factures.
On paye toute la journée: il n’y a plus que l’air et le soleil de gratuit.
Si la France, terre d’accueil par excellence, était l’enfer sur terre pourquoi tant de gens veulent-ils y venir?
On ne cesse pas de nous culpabiliser. On nous met dans la position de l’ordure non solidaire.
Si un type tabasse sa femme, c’est de notre faute.
Si une femme a eu un enfant ou plusieurs avec une salaud c’est encore de notre faute.
Et si des gens se font exploiter ou sont à la dérive c’est toujours de notre faute.
Un jour, on nous demande d’aider la croix rouge. Un autre jour, on doit donner de l’argent pour sauver l’Afrique. Le surlendemain, il faut mettre la main à la poche pour sauvegarder le romarin en perdition sur les flancs de montagnes provençales.
Tout ce vend, même le désespoir.

Edith Piaf morte en 1963 est dans le coeur de tous les Français car elle chantait sans penser à sa note de pressing. Aucune chanteuse actuelle dans le monde entier n’atteint la vérité de Madame Piaf. Edith Piaf et Jacques Brel sont morts de nous avoir tout donné sur scène. Piaf était une vraie chanteuse des rues. Elle ne faisait pas semblant, elle.[Maîtrise totale. Pas un seul clignement d’oeil !]

La mort du censeur Yvon Bourges

En 1967, Yvon Bourges censura La Religieuse qui fut finalement interdit au moins de 18 ans. Ce n’est qu’en 1987, sous François Mitterrand, que l’interdiction fut levée.

Autant on a sali Maurice Druon, à sa mort, pour des broutilles autant la presse institutionnelle dans sa grande majorité s’est donnée le mot pour passer sous silence le passé de censeur d’Yvon Bourges, la nouvelle victime du printemps 2009… Censurer Diderot (et Rivette) en plein XX e siècle comment est-ce possible ?
Membre de presque tous les gouvernements entre 1965 et 1980, et Yvon Bourges, mort à 87 ans, restera comme le censeur gaulliste du film de Jacques Rivette, Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot, parfois appelé La Religieuse, adapté du roman de Diderot. Au XVIIIe siècle, Suzanne Simonin est cloîtrée par ses parents qui la destinent à la vie réclusion religieuse sans qu’elle en ait la vocation. La jeune femme subira notamment la cruauté d’une abbesse sadique et le harcèlement sexuel d’une autre. Anna Karina, Liselotte Pulver, Micheline Presle et Francine Bergé étaient les principales comédiennes du film.
Le 22 mars 1966, la commission de contrôle autorisa la distribution du film frappé de l’interdiction aux moins de 18 ans. Une semaine plus tard, Yvon Bourges (secrétaire d’État à l’Information) réunit à nouveau la commission et y convoqua le directeur de la sécurité nationale, Maurice Grimaud, afin d’exposer les troubles à l’ordre public que pouvait provoquer le film. La commission ne changea pas son vote, mais son avis n’est que consultatif et le soir du 31 mars 1966, Yvon Bourges interdit la distribution et l’exportation du film.
La censure d’Yvon Bourges provoqua un tollé général: Jean-Luc Godard interpella André Malraux qu’il nomna “ministre de la Kultur". Malraux n’empêcha pas le film d’être sélectionné pour le Festival de Cannes et d’y être projeté. Georges de Beauregard et son avocat Georges Kiejman se lancèrent dans une bataille juridique. En 1967, le tribunal administratif annula la décision d’interdiction, pour vice de forme. Le nouveau ministre de l’Information, Georges Gorse, lui accorda finalement un visa d’exploitation mais confirma l’interdiction aux moins de 18 ans. La décision d’annuler la censure du film sera définitivement confirmée par le Conseil d’État en 1975. Le scandale fit de la publicité au film qui aujourd’hui ne dérange plus personne. Si la France avait été laissée aux mains d’Yvon Bourges, on aurait eu droit qu’aux Aventures de Mickey.

Permalien 08:53:04, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Lyon n'est plus que L'OLYMPIQUE BENZEMA...

Métaphore de Claude Puel dans la cage de Lyon…

1 Marseille 64 points 32 matchs + 26
2 Bordeaux 62 pts 32 m + 22
3 Lyon 60 pts 32 m + 18
4 Paris SG 59 pts 32 m + 13
5 Toulouse 56 pts 32 m + 16
6 Lille 56 pts 32 m + 13

Le football a-t-il une morale ?
Le président de Lyon liquida Alain Perrin à la fin de la saison dernière sur l’autel de la prétention alors que l’entraînueur avait donné à Lyon son premier doublé de l’histoire.
Pour vendre l’humiliation publique de Perrin, J.-M. Aulas inventa une histoire de pleins pouvoirs sportifs attribués au nouveau coach: Claude Puel.
Résultats à six journées de la fin, Lyon n’est même pas pas qualifié pour disputer la C1 !
Qui sait si Marseille et Bordeaux ne le seront pas à sa place.
Aulas est tellement sûr de lui que les fans des 19 autres clubs sautent de joie quand Lyon est plus bas que terre.
Benzema, lui, fait toujours sa “com", avant et après match. Ce garçon est hors réalité.
On ose dire qu’Aulas est plus discret qu’avant!
Après l’élimination de l’OL de la C1, Aulas est venu bavasser devant les micros que la L1 n’était pas de niveau. Ce n’est pas Lyon qui va l’améliorer…
Puel “serait le coach idéal pour gagner la C1″. A qui fera-t-on croire une pareille sornette?
Puel n’a pas le CV. Wenger ne l’a déjà pas alors pensez un peu Puel…
Ce n’est pas une question de CV mais une attitude: Puel claque des dents sur le banc. Un entraîneur qui claque des dents ne peut pas aller loin.

Puel qui devait donner la C1 à Lyon à 80 % de chance (!) de ne pas gagner le titre. Cela fait huit ans que cela n’est pas arrivé !
Lyon est une vieille équipe avec Juninho et Cris au soir de leur carrière. Des vieux encombrés du gamin Benzema qui fait des caprices.
Aulas va se ressourcer souvent à Saint-Tropez.
On se souviendra de lui comme le président qui a payé 800 000 euros un joueur qui n’a rien prouvé du tout: Karim Benzema.
En leur temps, Kopa, Platini et Zidane gagnaient des clopinettes, à 21 ans.
On ne peut pas avoir le football et l’argent du football.
Benzema, en 2009, n’a que l’argent du football.
Tant mieux pour lui.
Tant pis pour les fans de Lyon.
Quand Benzema tacle sans cesse Puel dans la presse, on va droit dans le mur.
Olympique Benzema voit le titre s’envoler et peut-être la deuxième place.
J’espère que Puel n’a pas fait venir à Lyon sa famille car il ne va pas y faire de vieux os.
Il devrait se faire sponsoriser par Louis Vuitton, le marchand de valises…

Permalien 07:44:39, Catégories: THE RED DEVILS  

Les coiffeurs de Manchester United ratent leur Coupe...

Les tirs au but de MAN U-EVERTON. Les deux anciens Diables Rouges ont donné des regrets à Ferguson: le gardien américain Tim Howard a été le héros et Phil Neville a bien assuré. Par contre Berbatov et Ferdinand peuvent aller se cacher. On ne se présente pas devant un goal comme Bossis et Six en 1982 face à Schumacher. Quand on a peur, faut pas y aller. Maintenenant, on sait que Ferdinand peut avoir peur. C’est une grosse info pour Arsenal…

La jeunesse de Man U a montré ses limites en 1/2 finale de la FA CUP devant une piètre équipe d’Everton, entraîné par le meilleur ami de Ferguson: David Moyes que le coach de MU désigne comme son héritier.
Voilà pourquoi les jeunes et les remplaçants feraient mieux de travailler au lieu de réclamer une place de titulaires.
Au début du match, Ferguson a dit: “Les jeunes de la réserve mérite ma confiance.”
Pendant le match, il a vu la différence entre son équipe-type et celle des coiffeurs: il a eu beau appeler en urgence, Evra, Scholes et Berbatov, c’était trop tard.
A la fin du match, il a dit: “Quand vous jouez le mercredi puis le samedi, et puis encore le mercredi puis le samedi, ainsi de suite, c’est impossible de mettre toujours les mêmes joueurs. J’ai choisi de laisser au repos certains de mes titulaires pour le bien du club". Ah! on préfère l’entendre parler de la sorte.
Si MU devait perdre une finale, il valait mieux que cela soit la FA CUP.
Maintenant, il reste le championnat et la C1. Pas de plaisanterie, hein!
Il faudra respecter Arsenal et ne pas mettre en face des jeunes qui ont encore du lait qui coule de leur nez.
Vidic a dit: “Nous avons bien joué et les tirs au but sont une loterie".
Deux mensonges.
Ils ont très mal joué et Ferdinand et Berbatov n’étaient pas prêts dans leur tête pour le tirage de la loterie.
Cristiano Ronaldo est le grand gagnant de la soirée.
Sans lui, MU n’est plus Versailles. Juste un cabanon avec une bougie éteinte.

Permalien 00:09:23, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Un Ronaldo nous manque et tout est dépeuplé

Sans Ronaldo et Rooney, Manchester United n’est qu’une équipe de coiffeurs.
Ferguson a tenté un coup de bluff mais il a perdu le droit d’aller en finale de la FA CUP.
Foster/ Coiffeur
Rafael. Coiffeur
Ferdinand. Est devenu coiffeur dans une équipe de coiffeurs
Vidic
Fabio/ Coiffeur
Welbeck. Coiffeur
Anderson. Coiffeur
Gibson Coiffeur
Park/ Coiffeur
Macheda. Coiffeur
Tevez. Coiffeur

Coach. Sir Figaro… Ferguson.

Il va falloir que Ferguson songe au remplaçant de Ronaldo car lorque CR7 jouera au Real Madrid qui va le remplacer ?
Contre Everton, sans jouer, il a montré qu’il était indispensable, tout comme Rooney.

19.04.09

Permalien 22:44:16, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Laurent Blanc 1- Claude Puel 0

Le sourire est venu de Bordeaux.
Je vous annonce déjà la déclaration d’après match de Jean-Michel Aulas, le pt de Lyon:
” L’arbitre a donné le match à Bordeaux. Vous avez vu comme moi Ederson fauché dans la surface…Que voulez-vous que je vous dire, nous ne pouvons pas lutter à armes égales si les arbitres se mettent à être du côté de nos adversaires…”
Aulas ferait mieux d’engager un vrai entraîneur. Un homme capable de dire à Benzema: “Tais-toi et marque !”
Benzema est très fort pour parler dans la presse avant les matchs (Barça, Bordeaux).
Sur le terrain, c’est autre chose.
On voit le maçon au pied du mur.
Et le buteur, au pied de la cage.
Devant celle de Ramé, il a tiré au-dessus.
84e mn. Bordeaux-Lyon (1-0)
Benzema rentrera-t-il bredouille aux vestiaires ?
6 minutes d’arrêt de jeu… Cela n’est-ce pas trop ?
Puel peut faire ses valises.
Et Benzema prendre des cours de communication. Difficile d’être plus stupide.
Bravo à Bordeaux et à Laurent Blanc.
“Lyon a retrouvé son jeu” a dit Benzema, après le match car en plus, il parle à la fin. Pour dire encore des conneries.
Aulas a attendu ses joueurs au seuil de la porte des vestiaires de l’OL. Cela me dégoûte profondément.
Ce n’est pas la place d’un président. Pas étonnant que les joueurs ne respectent pas Puel.
Tous les présidents français sont dans les vestiaires.
Et les maires aussi, les soirs de victoires.
Laissons le football aux footballeurs.

Permalien 22:10:07, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Maurice Druon était un rebelle en bicorne

La pensée unique frappe encore à la disparition de Maurice Druon.
La milice litéraire qui s’attaque à Maurice Druon mort auraient fait de bons collaborateurs ! On dirait des vautours sur la dépouile d’un vieux lion.
Maurice Druon a combattu les nazis, à 22 ans. Il nous a donc prouvé son courage quand la France a vendu son âme à Hitler, avec la majorité de Français pour la lui donner.
Maurice Druon était un Mousquetaire, un homme d’honneur, un aristocrate à l’âme russe, qui a eu la particularité d’écrire une oeuvre populaire alors qu’on le traite de snobinard recouvert de médailles. Quelle contradiction ! Ceux qui le haïssent dans la presse alors qu’il n’est pas encore enterré ne lui arrivent pas à la cheville. Druon aimait qu’on le récompense par des prix et médailles parce qu’il n’a pas eu de père. Il était fier d’être Français comme Apollinaire qui était lui orphelin de patrie.
Maurice Druon était le fils de Lazare Kessel (Russe immigré à Nice en 1908, natif d’Orenbourg), lauréat du premier prix du Conservatoire et membre de la Comédie Française, suicidé par balle en plein coeur à l’âge de 21 ans, au moment de la naissance de son fils. (Sa mère lui fit croire que son père était mort de la grippe espagnole.) Il le croira jusqu’au jour où il apprendra le drame, à l’âge de 18 ans, le laissant anéanti. Le petit Maurice porta dès ses 7 ans le nom de Druon, celui de son père adoptif. Pour que Druon soit vraiment Druon, il lui faudra un troisième père, un mentor plutôt, son oncle Joseph Kessel (le frère de Lazare…), qui lui ouvrira les portes de la presse et du monde littéraire. Ensemble, en 1943, ils écriront les paroles du Chant des partisans.
Libération ne rappelle que les faits qui intéressent sa boutique de prêt-à-penser.

Le Larousse en ligne dit de Maurice Druon :” Il participe en 1940 à la bataille de la Loire qui lui inspire la Dernière Brigade (1946), et compose avec son oncle Joseph Kessel le Chant des partisans . La Fin des hommes, son cycle romanesque en trois volumes (les Grandes Familles, 1948 ; la Chute des corps, 1950 ; Rendez-vous aux Enfers, 1951), propose une peinture impitoyable de la classe dirigeante de l’entre-deux-guerres. Il se consacre au roman historique dans un autre cycle, les Rois maudits (en sept volumes, 1955-1977), pour évoquer la malédiction qui pèse sur la descendance de Philippe le Bel. Druon a aussi écrit des essais, des récits pour enfants (Tistou les pouces verts, 1957) et des pièces de théâtre (Un voyageur, 1954). Il fut un moment ministre des Affaires culturelles (1973-1974).”

J’ai parcouru la presse pour voir ce qu’on dit de Druon:

Je ne suis pas étonné de tomber sur le fossoyeur en chef de Libération, Laurent Joffrin, qui mange à tous les râteliers. “Druon, écrit-il, a résisté avec acharnement à la modernité et au changement social". Dès qu’on ne pense pas comme Libération on est un bon à rien. Il n’y a pas plus intolérant qu’un journal sectaire aux mains du grand capital. Cela écorche les lèvres de Joffrin d’écrire que Druon, “jeune officier de cavalerie, participe à l’héroïque combat des cadets de Saumur contre la Wehrmacht, en juin 1940″. Cela aurait tellement arrangé Libé que Druon fût un collabo ! Druon passait pour un vieux ronchon (style Noël Roquevert dans Un signe en hiver) parce qu’il aimait notre langue française et qu’il ne voulait pas qu’on nommât cafetière, la tenancière d’un café… Le talent de polémiste de Druon était bien au-dessus de Joffrin qui est dans la tradition de son canard: vomir sur les morts; par exemple, Patrick Dewaere… Cela a un avantage: ils ne peuvent plus répondre.

Banni par Libération, Druon le fut aussi par Le Figaro qui n’a plus ouvert ses portes à Druon parce qu’il était trop libre, très loin de l’eau tiède déversée par Jean D’Ormesson qui séduit tout le monde à force de rouler dans la farine les téléspectateurs. Jean d’O surfe sur ce qui est tendance, exactement comme Johnny Hallyday. Quand Ophélie Winter était au sommet de sa médiatisation, il a posé avec elle en photo. A prèsent, le vieux beau s’affiche avec une autre éphémère: Olivia Ruiz, luciole de la chanson.
Druon ne pouvait donc plus s’exprimer à la fin de sa vie. Ses articles étaient si bien écrits qu’ils dérangeaient les gens de télés qui régnent jusque dans la presse écrite.
Le Parisien (15 avril 2009), qui se veut populaire, annonça la mort de Druon dans les pages “Spectacles: ils croient que le Résistant a combattu les nazis dès 1940 dans un feuilleton télé tourné par Josée Dayan.
Beaucoup reprochent à Druon d’avoir eu des nègres à son service mais Druon n’a jamais été un écrivain de l’intime comme Jean Genet ou Cioran- sauf dans ses mémoires. Druon était un auteur à l’ancienne comme ceux qui écrivaient des feuilletons dans la presse écrite avant la domination de l’idiot-visuel. Entre Alexandre Dumas et Willy, une usine à “nègres".
Le JDD ne consacre à la mort de Druon que quelques lignes. Là, cela ne m’étonne pas: ils ne savent si peu écrire qu’ils vont appel à une floppée de plumes parisiennes: Sollers, Pivot… Ce Baudelaire nommait “la racaille moderne".
Druon était un infréquentable car il s’est permis de ne pas être du côté de la révolte de Mai 1968 et qu’il a conservé son amitié à Maurice Papon, comme le général de Gaulle. Le grand résistant n’a pas renié Papon, le donneur de juifs. Cela peut être choquant. Je ne me permets pas de juger Druon - ennemi de la première heure des nazis- parce qu’il ne se brouilla pas avec Papon alors que ceux qui crache sur son cadavre conservent toute leur admiration à François Mitterrand, décoré de la francisque par Pétain et ami de René Bousquet, autre grand pourvoyeur de juifs.
Maurice Druon disait qu’il ne resterait de lui que le Chant des partisans. Il a raison. De 1968, il ne reste pas même une chanson! On sait que les moments historiques sont tous accompagnés de chanson. Cela a l’air idiot mais c’est ainsi: La Révolution, 1914-1918 (La chanson de Craonne) [auteur inconnu], 1939-1945… Daniel Cohn-Bendit vit depuis des décennies sur l’imagerie populaire de Mai 1968 qui en a fait une icône grâce à Gilles Caron qui l’a immortalisé souriant devant un CRS de cette compagnie créée par François Mitterrand. Cohn-Bendit est un membre de la photocratie. Il doit sa postérité à un poster comme Le Che. Bien sûr, Cohn-Bendit fait plus branché que Druon. Il joue au foot, rendez-vous compte ! Joffrin qui aime fouillait dans le passé des gens, évite de farfouiller dans celui de Cohn-Bendit: il ne tient pas à relire Le Grand Bazar (1975) qui contient des aveux de Cohn-Bendit qui ne grandissent pas le soixante-huitard…

Le Chant des Partisans est aussi important que La Marseillaise et que La Chanson de Craonne (ci-dessous)

Permalien 20:00:30, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Benzema motive magnifiquement Bordeaux

Un grand joueur ça ne parle pas dans la presse pour faire sa promo, comme Benzema avant Bordeaux-Lyon.
Un grand joueur ça marque des buts décisifs qui envoient Manchester United en 1/2 de C1, comme Ronaldo. Il est vrai que Ferguson interdit à ses joueurs de parler bêtement dans les médias. Il est vrai aussi que l’entraîneur de Lyon ne sait pas qu’un grand entraîneur contrôle tout, même les interviews des joueurs, mais Puel n’est pas un grand un grand entraîneur. Ce n’est que le guignol de son président qui tire les ficelles en coulisses.

Laurent Blanc a bien de la chance: Karim Benzema vient de lui donner la phrase à afficher dans le vestiaire du stade Jacques Chaban-Delmas:

Que faudra-t-il faire pour gagner à Bordeaux dimanche?

-"Jouer, montrer notre envie de gagner, leur marcher dessus. “:crazy::crazy:

Il faut vraiment être à côté de la plaque pour dire une pareille énormité.
De culture, Bordeaux est une équipe qui “marche sur l’homme” et qui ne s’en laisse pas compter. Benzema ne connaît pas André Chorda qui jouait bas baissés pour mieux montrer aux adversaires qu’il n’avait pas peur. Chorda vous dessoudait si vous le passiez une fois. Et Didier Couécou était un attaquant qui se faisait respecter ! J’avertis Benzema: il va se faire asticoquer les chevilles.
La politique de communication est lamentable à Lyon. C’est de la folie de laisser Benzema parler avant les matchs. En C1, il a déjà démontré ses limites, menaçant de quitter Lyon si l’OL ne battait pas le Barça. Après avoir été ridicule dans les matchs contre le Barça, il a vite hurler sur les toits qu’il restait à Lyon.
Maintenant alors qu’il va affronter Bordeaux… à Bordeaux, il refait la même faute: parler en dépit du bon sens.
Il devrait prendre exemple sur CRISTIANO RONALDO. Pas un mot dans la presse avant le match à Porto, et ensuite, BUT DECISIF pour envoyer Manchester U en 1/2 finale de la C1. Au lieu de toujours parler de Ronaldo 1er (le Brésilien) il ferait bien de prendre pour modèle CR7 !
Suite des paroles inconcevables de Benzema:

Que pensez-vous de Bordeaux?

-"C’est une très bonne équipe, avec de bons joueurs dans toutes les lignes : Gourcuff, Alou Diarra, Wendel, Chamakh Mais nous n’avons rien à leur envier…”

Lyon pourra-t-il se satisfaire d’un résultat nul?

- “Dans ma tête, nous allons à Bordeaux pour gagner.”

Le perdant de Bordeaux-Lyon devra-t-il dire adieu au titre de champion de France?

- “Pour le perdant, ce sera très difficile. Mais on ne sait jamais comment la situation évoluera lors des trois ou quatre journées suivantes.”

L’OL peut-il tout perdre, y compris une qualification pour la prochaine Ligue des Champions?

- “Nous n’allons rien lâcher, ce n’est pas dans notre mentalité. Il est inimaginable de penser que Lyon ne participera pas à la Ligue des Champions la saison prochaine. Ce serait une catastrophe.”

Catastrophe pour lui. Dans ce cas-là, il ne toucherait sans doute plus 800 000 euros brut par mois…

Pronostic: Bordeaux- Lyon 2-1.

Permalien 17:33:47, Catégories: THE RED DEVILS  

Une lamentable équipe bis de Man U offre la finale à un Everton transparent

[Notule écrite en direct pendant le match sauf les notes des joueurs.]

En 1/2 finale de la FA CUP, pour affronter Everton, entraîné par son fils spirituel, David Moyes, qu’il souhaite voir à la tête de MU après son depart à la retraite, Sir Alex Ferguson a mis titulaire, à peine renforcé par Vidic/Ferdinand, à l’arrière, Park/Anderson, au milieu, et Tevez en attaque. Les six autres proviennent du centre de formation de MU! Qui fait ça à part Ferguson ? Personne. Et Manchester est le club le plus riche du monde ! Rooney, Giggs et Ronaldo sont laissés au repos complet. Pas même sur la feuille de match.

Equipe de départ de MU:

Foster/ Il était troisième gardien début de saison. (1) Aucune intuition sur les tirs au but.
Fabio. Centre de formation ! (3) Bof… / Puis Evra. (2) Bof…
Vidic (7) Bien présent.
Ferdinand (2) Bon dans le match mais sans rage ni précision lors de son tir au but. N’aurait jamais dû tirer.
Rafael/ Centre de formation !(3) (Frère jumeau de Fabio.) Bof…
Park.(0) Totalement à côté du sujet. Puis Scholes. (1) Aucune influence sur le jeu.
Gibson. Centre de formation ! (2) Inexistant.
Anderson.(4) A part sa présence physique, rien. Quand marquera-t-il un but ?
Welbeck/ Centre de formation ! (4) A eu quelques occasions mais n’a pas montré du tranchant.
Macheda. Centre de formation!(0) Retour à la case départ. Des joueurs à la naissance spontanée cela n’existe pas. / Puis Berbatov. (0) Une ombre de 18 heures, longue et molle. Un football aussi triste que son visage. Si le ballon rond l’exaspère, il devrait aller jouer au bilboquet ou au curling, à Vancouver avec Laurent Sagalovitsch, l’auteur de Loin de quoi ? (Actes Sud)…

Remplaçants. S’il y a un problème, Ferguson peut puisser sur le banc:

Kuszczak/
Gary Neville
Evans/
Nani

Ferguson dit clairement à ses jeunes:"Montrez-moi ce que vous savez faire dans un match à élimination directe! Montrez qui vous êtes ! Aujourd’hui vous allez comprendre ce que Cristiano Ronaldo et Rooney endurent chaque journée!” Je le connais assez pour deviner ses paroles à 80 %…
Attention aux fautes ! Les jeunes défenseurs peuvent tirer le maillot ou provoquer des coups francs idiots voir des penaltys…
Dans le camp d’en face, il y a Phil Neville qui à présent déteste Ferguson car son ex coach l’a transféré… Il y a aussi Louis Saha que Ferguson apprécie mais qu’il a laissé partir car il était trop souvent blessé. Ces deux anciens Mancuniens aimeraient donner des regrets à Ferguson… Et dans la cage, on retrouve Tim Howard, l’Américain qui piqua la place à Barthez dans la cage des Diables Rouges…
MAN U a une configuration qui démontre le courage de Ferguson qui ose faire jouer une équipe bis en 1/2 finale de la FA CUP.

Match/
Arrivés à la 36e mn: On n’a rien vu.
Le round d’observation s’éternise.
Paul Scoles s’échauffe. Il faudrait qu’il vienne organiser le jeu. Personne dans les quatre milieux qu’a aligné Ferguson n’est capable de le faire.
Ce MU est laborieux mais c’est normal. La lumière peut venir de Tevez ou d’un coup de jeune ( Macheda et Welbeck).
On dirait que le match n’a pas encore commencé !
Je n’ai pas vu grand chose dans le nouveau Wembley où les rugbymen n’ont pas le droit de jouer pour ne pas abîmer la pelouse. Le XV de la Reine va se faire voir ailleurs…

Mi-temps. Match soporifique. “Fergie” doit faire rentrer quelques bolides, sinon on va vers la qualification d’Everton.

Ce que j’ai vu de plus beau jusqu’à présent. Dans le résumé de Chelsea-Arsenal(2-1), un petit garçon en pleurs le visage contre une barre de protection de Wembley. Son père, sans doute, lui demandait de son calmer son chagrin. Malgrè le réconfort, le jeune supporter d’Arsenal pleurait toujours. C’est ça le foot. Et surtout pas Charles Itandje qui se marre alors que lors de l’hommage aux 96 fans de MU, morts il y a 20 ans. Ce petit garçon a tout comopris du football. Il a déja saisi la portée mystique de ce sport.

Reprise du jeu.
Tevez est bien isolé. Benzema a pleurniché dans la presse pour dire qu’avec Ederson ce n’était pas terrible… Jamais Tevez ne dira: “Conte Everton, j’ai joué sans Ronaldo et Giggs… Personne ne me donnait le ballon. Ce n’est pas avec des gosses du centre de formation que je peux m’exprimer !”
On s’ennuie ferme.
Ferguson doit inventer quelque chose…
61e mn. Tevez semble aller vouloir marquer seul mais il s’emmêle les pinçeaux au bout de son effort, trop pressé par un adversaire.
62e mn. Beau mouvement de MU. A la conclusion, Park rate sa frappe, ce qui es très courant: il a les pieds carrés. On ne peut pas tout avoir.
63e mn. Evra a pris la place de Fabio, HS.
66e mn. PAPA SCHOLES prend la place de Park qui retourne au Parking…
67e mn. Penalty sur Welbeck non sifflé par l’arbitre! Ferguson fait s’emballer son pacemacker! L’arbitre ressemble à un mort vivant, maigre comme un cadavre oublié depuis des mois au fond d’un vestiaire. Ce “referee” est une star outre Manche…
72e mn. Je sens plus Everton capable de marquer. Dans les matchs pourris c’est toujours comme ça.
73e mn. Scholes n’est pas encore rentré dans le match. J’attends que le chef d’orchestre s’exprime.
77e mn. MU ne m’a pas habitué à souffrir. Depuis le début d’année, on dirait que j’ai pris un abonnement à l’Entente Saint-Gratien qui joue le maintien en National !
78 mn. Macheda n’est pas loin de marquer…
90e mn. Toujours rien. On s’achemine vers les prolongations.
Je ne suis pas concerné par ce match. Ce MU c’est du Manchester U version Canada Dry…

Prolongations à venir. David Moyes, le coach d’Everton, ressemble à Christophe Hondelatte, la suffisance en moins.
Je suis sûr que Bordeaux-Lyon sera plus beau que cette insipide finale qui ressemble à un match du championnat d’Albanie, s’il existe !
Dire que j’ai failli tuer ma famille en voiture pour arriver à temps pour voir le match sur France 4 [Pour les incivilités en voiture je déconne: j’ai perdu trop d’amis sur la route, pour y faire le con.]

Début du premier 1/4 d’heure des prolongations. Berbatov a remplacé Macheda qu’on n’a peu vu. On ne peut pas toujours avoir la chance de marquer des buts décisifs. Cauchemar possible: après ses deux premiers matchs historique, Macheda rate sa carrière !
92e mn. Scholes griffe la cheville d’un adversaire. Carton jaune.
99e mn. Berbatov donne un caviar à Welbeck qui rate la balle et frappe dans le vide.
100e mn. MU risque l’élimination, épée de Damoclès.
101e mn. Everton a la chance de pouvoir gagner devant une équipe de MU de série B. Ferguson est gentil avec son fils spirituel…

Deuxième 1/4 d’heure des prolongations.
L’animatrice de France 4 est capable de tenir un sourire, toutes dents dehors pendant 15 secondes chrono! Est-elle la petite fille de Jean Lecanuet, ex maire de Rouen qui fut candidat à l’Elysée en 1965.
107e mn. Occasion en or d’Everton mais le joueur qui a la balle de match mange la feuille de match…
109e mn. Qui peut marquer pour MU ? Une tête de Vidic sur corner ? Un assaut fatal de Tevez ? Une frappe aux 18 m de Scholes ?
110e mn. Le fait d’aligner une équipe B signifie en fait que Ferguson ne respecte pas beaucoup Everton. Un comble puisqu’il dit que son homologue, David Moyes, est son héritier… Dès qu’on prend son adversaire de haut, on perd. Donc MU pourrait perdre…
118e mn. Coup franc pour Everton. Un coup pour rien…
120e mn. Fin. Tirs au but à venir.

Tireurs possibles: Scholes, Berbatov, Tevez, Welbeck et Vidic. Dans cet ordre ?

Ferdinand gagne le tirage au sort et chosis la cage côté fans de MU !

Everton tire en 1er: Tir raté, au dessus de la cage. Everton:O
Berbatov se présente et tir sur le goal: 0-0.
Everton tire et marque: 1-0.
Ferdinand se présente et rate: 1-0.
Phil Neville: 2-0.
Vidic arrive et marque: 2-1.
Everton marque: 3-1.
Anderson se présente et marque: 3-2.
Evert on se présente et marque: 4-2 !
C’est fini: Everton est en finale. Tant mieux pour eux.
Ferguson a perdu avec son équipe bis.
Il s’est mis le doigt dans l’oeil.
Ce match prouve une chose: il n’existe qu’un seul onze par club. Le turn over c’est de la connerie en barre.
Manchester U sans Van der Sar, Giggs, Rooney et Ronaldo c’est de la daube. Genre Bolton.
MU ne gagnera pas tout cette année. Faut pas être trop gourmand.
Ferguson a fait cadeau de la finale à David Moyes.
Il y aura un Neville en finale mais il se prénommne Phil et il joue à Everton…

(Les tirs au but de MU ont été tentés par, dans l’ordre: Berbatov (rate), Ferdinand(rate), Vidic, Anderson…/ J’aimais mieux ma liste: Scholes, Berbatov, Tevez, Welbeck et Vidic.)

Et l’autre leçon à retenir: l’équipe qui tire en premier gagne souvent l’exercice.

Chelsea peut déjà construire une vitrine pour la FA CUP 2009. A 99%, elle ira à Londres.
Ferguson n’a réussi qu’un chose: mettre la défaite dans la tête de ses joueurs et aussi un peu plus de certitude dans la tête de Ronaldo et Rooney qui sont les deux cracks de MU. Quand ils jouent….

Permalien 11:25:02, Catégories: THE RED DEVILS  

Manchester United-Everton est un affrontement entre le père et le "fils"

La bande annonce de la 1/2 de la FA CUP. Encore un sommet du football que nous offre l’Angleterre. Madame Tchatcher avait dit :"Je reconstruirai l’image de l’Angleterre grâce au football". La dame de fer a vu juste.

Alors que Manchester United et Everton vont s’affronter ce week-end en demi-finale de la FA Cup à Wembley, Alex Ferguson a encensé son collègue David Moyes pour le travail effectué à Everton depuis plusieurs saisons : « David Moyes est en train de construire un grand club. C’est une jeune équipe qui va s’améliorer. Il a fait un excellent travail. Nous allons faire face à une équipe et un manager qui ont très faim de victoires » a déclaré le coach des Red Devils sur Sky Sport.
Il y a quelques jours, Ferguson avait confié qu’il designait David Moyes comme le seul entraîneur habilité à le remplacer à Manchester United, le jour de son départ à la retraite. Cela va être bizarre de voir le père et le fils spiriuel s’affronter demain.
C’est un peu l’inconnu ce match.
Everton a les dents longues.
MU sort d’une qualification en 1/2 de la C1 après un long passage à vide entrecoupé de victoires miraculeuses.
Ferguson va sans doute faire un turn over.
Le match perturbe les fans de MU car Ferguson a désigné Moyes comme son entraîneur favori de la nouvelle génération. Il est très rare pour ainsi exceptionnel que Ferguson parle ainsi d’un entraîneur.
On savait qu’il aimait Mourinho mais on ignorait cet attachement à son compatriote écossais.
Moyes peut-il barrer la route à Ferguson qui l’a désigné son successeur, sans demander l’avis à la famille Glazer, propriétaire de MU…

Voici la liste des 1/2 finales victorieuses de MU depuis 1994 :

1993/94: Man United 4 Oldham 1
1994/95: Man United 2 Palace 0
1995/96: Man United 2 Chelsea 1
1998/99: Man United 2 Arsenal 1
2003/04: ManUnited 1 Arsenal 0
2004/05: Man United 4 Newcastle 1
2006/07: Man United 4 Watford 1

Permalien 11:24:06, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

L'amitié magnétique, de 1919 à 2009...

Philippe Soupault parle du suicide, de René Crevel qui a dit: “Le suicide est une solution".

Il y a 90 ans, André Breton et Philippe Soupault ont écrit Les Champs magnétiques (1919), premier texte en écriture automatique. Pour fêter cet ouvrage écrit sans le contrôle de la raison, un concours de circonstances me pousse à évoquer l’un de mes amis: Jean-Marie Bartel, cofondateur de la célèbre page courrier qui a fait le renom de Libération dans les années 1980. Son licenciement tout à fait injuste de Libé l’a conduit a une grave dépression jusqu’à se tuer.
“Au journal on me jalouse pour le succès de la page courrier; plein de journalistes disent que ce je fais n’est pas du journalisme. Ils ne veulent plus qu’on me donne ma carte de presse… Ils veulent ma peau !”
Quelques temps après, il titra “Barbie boom” une lettre d’un facho pour faire polémique et attirer des lettres dans le sens contraire.
La direction lui a dit :"Tout ce qui est dans le journal est revendiqué par la direction… Donc tu nous fais passer pour des fachos…” Quelle mauvaise foi! Bartel, facho? Plus cool, c’était impossible. Un beau procès stalinien. Jean-Marie Bartel passait souvent des lettres de lecteurS dont les idées n’étaient pas les siennes.
Tous les matins, il n’y avait que sa page qui contenait des choses à découvrir. On eût que la France n’était plus qu’un pays d’écrivains.
Le succès de Jean-Marie Bartel lui a coûté sa place puis sa vie.
Ensuite, la page courrier sans lui (et sans Françoise morte d’un cancer) a perdu toute sa saveur.
Libé a tué la page. Ensuite, Jean-Marie Bartel s’est tué.
Mon hommage, est une goutte d’eau dans l’océan mais continuons quand même: je vois que sur le net aucune occurence ne renvoie à son nom.
J’ai écrit ces quelques premières lignes, il y a deux mois et puis je me suis dit: à quoi bon parler de Jean-Marie. Tout le monde s’en moque, à part moi et sa famille, j’espère, mais hier, de passage à Trouville, j’ai fait le détour par un bouquiniste que j’apprécie: un jeune homme encerclé de livres de Léon-Paul Fargue et des dialogues d’Henri Jeanson ne peut me laisser indifférent.
A peine arrivé devant la vitrine, j’aperçois l’un de mes propres livres sur Emmanuel Berl: Les tribulations d’un pacifiste, écrit il y a bientôt 20 ans ! Et non loin, Les Champs magnétiques d’André Breton et Philippe Soupault, dans la réédition NRF de 1967.
Mon premier réflexe m’a pas été de me précipiter dessus. J’ai d’abord rêvassé un peu :"A qui pouvait-il appartenir? (Le livre est comme neuf)? Sans doute pas d’envoi de ma part car les gens arrachent la page quand ils le vendent…”
Finalement, j’entre dans le magasin et demande la permission au bouquiniste de me saisir de l’ouvrage.
Je vois que “je” coûte “18 euros avec envoi de l’auteur". En effet, je lis de ma propre écriture: “A Jean-Marie, qui m’a reçu aussi gentiment que Philippe Soupault".
Jean-Marie ? Qui était-ce? Mon oncle? Non, je ne lui envoie pas mes livres. Le Clézio ? Non, il ne les lirait pas.
Tout à coup, j’ai su: “Bartel ! Oui, c’est Jean-Marie…”
Assez secoué, je dis au bouquiniste: “Excusez pour cet instant de gloriole mais ce livre est de moi. Il provient de la famille Bartel?” Il se déplaça aussitôt, s’en saisit et me dit: “Bartel, Bartel… Attendez… Oui, c’est ça…” Je vis dans ses yeux, non pas qu’il était impressionné d’être en face de l’auteur mais qu’il était stupéfait de mes dons de limier! Vous rendez-vous compte découvrir le nom de quelqu’un dont on ne lit que le prénom…
Il m’expliqua avoir acheté un lot de livres et de disques: “Il y en avait peu mais tout était de fort bon goût…”
Et moi de lui dire:” Guy Debord… Les surréalistes…”
Lui: “Oui…” Et il extripa de ses piles magiques, un Debord, des Bukowski avec l’écriture de Jean-Marie que je reconnue (comme une évidence) puisqu’il y avait inscrit son nom… Il prit aussi en vitrine… Les Champs magnétiques… Là, mon sang ne fit qu’un tour et je décidais de l’acheter: il viendra s’ajouter à la collection de ce livre phare dont je posséde au moins cinq éditions différentes, hors le tirage original, trop cher aux enchères à Drouot. Cet exemplaire trouvé à Trouville a de la valeur: Soupault, Bartel… Deux de mes amis. Il coûtait 35 euros. Sans que j’en discute le prix, le bouquiniste me demanda 30 euros.
Le livre est impeccable. C’est le dernier livre publié avec l’accord de Breton, mort aussitôt aprés avoir corrigé les épreuves. Le livre est protégé par une couverture papier cristal. Et à l’intérieur, Jean-Marie y avait glissé la coupure de presse d’un article du Monde de Marguerite Bonnet, une spécialiste du surréalisme qui n’avait d’yeux que pour Breton, minimisant le rôle de Soupault qui pourtant a été capital dans la fondation de ce mouvement, entre 1917 et 1924, Aragon n’étant alors qu’un figurant puisqu’à la fin de la première guerre mondiale, il était encore mobilisé tandis que Breton et Soupault publiaient la revue Littérature avec l’argent de Soupault.
Le titre de l’article du Monde (4 octobre 1969) est: “Le livre par quoi tout commence".
Dans ce cas précis, c’est plutôt: Le livre par quoi tout fini…
Je ne suis retrouvé dans les rues de Trouville, à la fois désemparé et content du “hasard objectif” pour reprendre l’expression de Breton qui cherchait “l’or du temps” (l’inspiration).
Jean-Marie s’est suicidé et j’ai achété Les Champs magnétiques qui contient aussi les pièces dramatiques de Breton et Philippe… Au cours de la représentation théâtrale de l’une d’elles, on frôla la tragédie puisque Breton et Soupault avait décidé de faire un tirage au sort en scène pour savoir qui des deux devait se suicider en premier devant le public ! Aragon leur interdit de mettre en acte leur funeste projet..
Que le monde est petit: Berl, Soupault, Bartel… Tous retrouvés à Trouville… comme trou perdu, comme trou d’une balle dans la tête ou dans la bouche.
Le jour de la mort de Patrick Dewaere- encore un suicidé- un plumitif de Libé écrivit que le comédien jouait “comme une chaussette molle pleine de merde". Jean-Marie Bartel publia dans la page courrier la lettre où j’incendiais celui qui vomissait de la sorte sur Dewaere. Cela n’arrangea pas les liens de Bartel avec le reste de la rédaction…
Les surréalistes étaient hantés par le suicide. Beaucoup sont passés à l’acte: le précurseur Vaché, ensuite Rigaut, Crevel, Drieu (surréaliste de circonstance).

Le feu follet de Louis Malle d’après Drieu La Rochelle, avec Maurice Ronet. Chef d’oeuvre.

Un jour Jean-Marie Bartel m’a dit à la sortie de l’exposition Soupault à Montreuil: “Ils vont tous mourir: Miles Davis, John Cassavetes, Soupault…” Ce n’était pas un scoop ! On s’était tu… Je m’en souviens bien.
Soupault n’était pas venu voir cette magnifique expo qui retraçait tout son parcours: ” C’est un tombeau vivant. Je n’irai pas…” Il n’y est pas allé. Ensuite, il est mort…
Quand j’ai feuilleté le livre chez le bouquiniste, je suis tombé sur ce passage p. 92: “Je ne pus m’empêcher de grincer des dents en lisant dans ses yeux la résignation passionnée des suicidés"…
Dans les rues de Trouville, je sentais la présence de Jean-Marie, de Berl, de Soupault, de Bertrand Bonvoisin, autre ami (un Normand, comédien magnifique, sosie d’Artaud, mort d’angoisse)… J’étais porteur de Champs magnétiques… C’est mon ami, Stéphane Vallet, qui m’a dit ça quand je lui ai rapporté cette aventure à Trouville…

La tombe de René Crevel

Permalien 07:31:11, Catégories: ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Claude Puel se laisse humilier en public par Benzema

Le jour où Puel recadrera Benzema comme D’Yeux Giovanni Trapattoni recadra les joueurs du Bayern Munich, Puel sera un grand entraîneur. Trapattoni est l’un des cinq plus grands entraîneurs du monde, en activité. (Compétence + passion)

Puel n’est pas un grand entraineur car il ne tient pas ses joueurs médiatiquement et surtout Karim Benzema.
Non seulement, Benzema a motivé les joueurs de Bordeaux quand il a dit: ” on va marcher sur eux” mais en plus, il conteste les méthodes de son entraîneur:
“On manque d’automatismes au niveau de toute l’équipe. Elle n’accompagne pas assez les offensives. Dimanche soir, le coach avait fait un choix en plaçant Ederson en pointe, comme point de fixation en quelque sorte, et moi plutôt sur le côté gauche, censé m’appuyer sur lui. J’ai donc essayé de bouger. Mais ça n’a pas trop marché entre nous, je le reconnais. Il y a des choix de la part du coach. Après, il faut trouver une manière de jouer en sachant s’adapter. Car les acteurs, ce sont les joueurs. Mais c’est vrai qu’avec tous ses changements, on a parfois du mal à s’y retrouver.” (Paroles de Benzema prononcées le 16 avril à Lyon)
Benzema prend des libertés. S’il s’amusait à parler de la sorte de Ferguson, de Trapattoni ou de Mourinho, il serait mis directement sur la liste des transferts. D’ailleurs, il se permet de parler ainsi car il se moque de Puel. Qui est Puel pour lui ? Rien du tout. Aucun grand club européen ne voudrait de Puel qui n’a pas les nerfs assez solides. Il suffit de le voir sur le banc où il est toujours dans le rouge.
Si Puel était un grand entraîneur, il interdirait ce genre de déclarations de la part de l’un de ses joueurs et il sanctionnerait les joueurs qui dépasseraient les bornes.
En plus Benzema met en cause Ederson car il fait croire aux novices que s’il a mal joué c’est à cause du Brésilien.
Je ne voudrais pas avoir pour partenaire Benzema.
A-t-il entendu Scholes, Giggs ou Cristiano Ronaldo se plaindre quand Ferguson les met sur le banc?
N’a-t-t-il pas remarqué que Ferguson change de schéma tactique à chaque match et qu’aucun de ses joueurs ne dit un seul mot contre l’Ecossais?
A-t-il vu l’attaquant Rooney défendre et attaquer pendant 90 minutes?
Il faut dire que si Puel n’est pas un grand entraîneur, Benzema est un petit joueur par rapport à Scholes, Giggs, Ronaldo II et Rooney.
Benzema parle en France car les médias l’ont fait roi d’un royaume qui n’existe pas.
A l’étranger, il rentrerait vite dans les rangs.
S’il était assis dans le vestiaire à côté d’un Ballon d’or, il se rendrait compte qu’il pèse moins lourd que les euros qu’il amasse à coup de 400 000 euros par mois, sans justifier son statut de grand joueur.
Benzema est un grand joueur devant Caen et le Havre
Face à Barcelone, il devient l’homme invisible.
Entre Aulas qui le prend pour un Guignol et Benzema qui le méprise publiquement, Puel est plus à plaindre qu’à blâmer. Il devrait se faire respecter davantage ou alors rester dans un club plus modeste.

Permalien 07:30:43, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR  

Wenger a encore perdu: il a été renvoyé aux vestiaires par D'Yeux Drogba

Didier Drogba est dans le top 5 des actuels meilleurs attaquants de la galaxie du ballon rond. IL trouve la solution à tous les problèmes. En C1, le duel à distance Drogba-Eto’o va être un sommet dans le sommet.

D’habitude Wenger perd en finale de Coupe d’Europe- trois fois déjà.
Contre Chelsea, à Wembley, il a perdu dès la 1/2 finale de la FA CUP.
Wenger sait-il gérer les grands événements?
Depuis 2005, il ne gagne plus rien, sauf de l’argent.
Sa courbe est en baisse considérable. Vu ses piètres résultats, il est surcoté.
Il n’y a que les médias français pour le trouver irrésistible. L’Equipe Mag lui a consacré trois articles successifs ! Un vrai suicide journalistique !
Contre Chelsea, il n’a rien trouvé de mieux que de mettre Silvestre dans sa défense centrale. Ce fut encore plus désastreux que Neville aligné par Ferguson!
Il est vrai que Wenger n’a plus de défenseur valide et comme on le sait, il n’achète que des attaquants ou presque.
Son coaching du jour a surpris: il n’a pas mis d’emblée Andrey Arshavin. Samir Nasri, lui, n’a été transféré à Londres que pour de la figuration: il n’est rentré que cinq minutes avant la fin. Personne ne compte sur Nasri pour gagner: ni Wenger, ni Domenech. Nasri est un gadget pour journaliste français en mal de copie. Dire que Canal + a dépêché une équipe entière pour faire un direct depuis le domicile du Marsellais…
En 1/2 de la FA CUP, Walcott ouvrit le score à la 18e minute sur une demi-volée, déviée par Ashley Cole, l’ex Gunner. Chelsea étant un diesel, les Blues égalisèrent quatorze minutes plus tard par Malouda, d’un tir croisé, sur une longue ouverture d’Essien. La victoire pencha du côté de Chelsea, une nouvelle fois grâce à Drogba, six minutes avant la fin, sur une balle en profondeur de Lampard. L’Ivoirien pris de vitesse Papy Silvestre, contourna le goal Fabianski et marqua dans le but vide. 2-1. Wenger pouvait aller se cacher dans les vestiaires.
Comme prévu Guus Hiddink a pris le meilleur sur son homologue beaucoup trop tendre et sans imagination dès que son équipe a des blessés. On le voit, si Wenger avait l’effectif du Havre, il serait lui aussi dernier de L1 et si Eric Gerets avait l’effectif de Wenger, il serait peut-être en tête de la Premier League.
Wenger n’a plus que la C1 à disputer et accessoirement le championnat pour une place d’honneur.
Hiddink reste en course en championnat, en FA Cup et en C1.
Ferguson,lui, a déja gagné les trois premiers trophées de l’année et espère poursuivre sa récolte avec la FA Cup, le titre national et la C1.
Nouvelle devise: le football se joue à 22 et vers la fin c’est toujours Wenger qui perd.

Permalien 00:56:32, Catégories: LE GYM E BASTA, ANTI-FOOTBALL  

L'Equipe fait passer les Aiglons pour une "grave" bande de glandeurs professionnels

La partie de cartes entre Platini, Giresse, Tigana et Fernandez, ce n’est plus possible. Pas de nostalgie !

Un article dans L’Equipe daté 18 avril 2009 fait passer les joueurs de l’OGCNice pour un tas de branleurs payés à ne rien faire et ce n’est pas la défaite à Nantes (2-0) qui va arranger la situation…
“Nice en 24 heures chrono. Quel est l’emploi du temps d’une équipe de L1 en déplacement? Les Niçois racontent leur voyage à Nantes. ” Tel est le titre et le chapeau de l’article.
On apprend que dans l’avion les Aiglons sont autour d’une “console DS pour jouer à Mario Kart".
“Emmerse Fae adore mais ne finit pas souvent aux premières places, plutôt réservées à Saada, Rémy ou Modeste.”
Bamogo lui “provoyait de finir “un livre de James Patterson.
“A Nantes, les Niçois étaient au Westotel. En chambre simple ou double.”
“Moi, je dors seul, dit Loïc Rémy. Avant j’étais avec Ospina mais il ronflait trop…”
“On a droit à une bouteille de vin la veille au soir, ça fait relâcher la pression” confie Kanté. Avant le match? très mal expliqué.
“Les Niçois dorment-ils avec un pyjama rouge et noir?” se demande le reporter mal inspiré. “Mais oui, avec l’écusson dessus! ” se paye sa tête, Bamogo.
“Hellebuyck se réveille à cinq heures du matin", rapporte Bamogo.
“Je suis un gros dormeur” confie Létizi.
Les Niçois mangent au choix du boeuf, poulet ou poisson; pâtes, riz ou légumes, avec un petit café.
Après la sieste, visionnage d’une vidéo.
On finit par éteindre les portables pour aller au stade.

Total, les Aiglons sont un tas de fainéants grassement payés.
Hier, le journal annonçait que Bamogo ira sans doute à Auxerre.
Ensuite, on choisit Nice pour raconter l’insignifiance.
Croit-on que Toulalan lit Tostoï?
Que Gourcuff traduise Proust en chinois?
Et Landreau sait-on qu’il restaure des tableaux du XIIe siècle à l’arrière du bus?
Pourquoi ridiculiser Nice quand les joueurs de Marseille, de Lyon et de Bordeaux font exactement la même chose ?
Parce que nuire à Nice cela ne dérange personne.
Quand un journaliste n’a rien à dire, il devrait aller faire une partie de Mario Kart avec ses confrères !

18.04.09

Permalien 22:48:32, Catégories: LE GYM E BASTA, ANTI-FOOTBALL  

Nice fait cadeau des trois points à Nantes

A Nantes, Stade de la Beaujoire, FC Nantes bat OGC Nice 2 à 0 (mi-temps 1-0)

19.357 spectateurs, mais pas moi.

Arbitre : M. Lannoy

Buts : Bekamenga (19è), Bagayoko (90è) pour Nantes

Avertissements : Maréval, Bagayoko, Vainqueur à Nantes ;
Apam, Cid, Kanté à Nice

Expulsion : Cid (55è) à Nice

Nantes : NDy Assembé - Tall, Pierre, N’Daw, Maréval - Da Rocha ©, Vainqueur, De Freitas, Capoue (Abdoun, 78è) - Bagayoko (Rodelin, 91è), Bekamenga

Nice : Ospina - Coulibaly, Apam, Kanté, Cid - Echouafni (c ; Sablé, 62è), Faé, Hellebuyck - Bamogo (Diakité, 58è), Rémy, Adeilson (Traoré, 37è)

Il n’y a rien d’autres à dire…

Classement des derniers:

15e Nancy Lorraine 36 pts 32 m
16e Nantes 33 pts 32 m
17e Sochaux-Montbéliard 32 pts 32 m
18 Saint-Etienne 32 pts 32 m
19e Caen 31 pts 32 m
20e Havre AC 21 pts 31 m

Nantes peut dire un grand merci à Nice… Si par malheur, un jour Nice est dans le besoin, j’espère que les Canaris ouvriront leur cage pour le plus grand bonheur des Aiglons…

Permalien 18:49:29, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Antonetti rend hommage à Chaouki Ben Saada

Chaouki Ben Saada ?
-"Je suis très très content de lui, en ce moment. Il doit désormais passer du statut de joker à celui de titulaire. Je l’ai essayé à trois, quatre reprises et ça n’a pas pris. Mais c’est sur la bonne voie. Il faut faire des matchs pleins. Chaouki, c’est un joueur que je compare à Marama Vahirua. Ils sont tous deux capables de faire pencher un match à eux seuls comme ils peuvent être absents une heure. Et c’est dommage, quand on a autant de talent…”

Saada a de la technique à revendre et une bonne vista. Il devrait être le nouvel Ederson du Gym.

PS: Suite de l’entretien sur http://www.actufoot06.com/article.php?id=5984

Permalien 17:16:07, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Le football castagne à la fin de Reims-Nimes (2-1)

DEUX CONCEPTIONS DU JOURNALISME.

L’INFORMATION AVEC LA BAGARRE FINALE :p

LA DESINFORMATION SANS LA BAGARRE FINALE :crazy:

Dans le temps additionnel, les Nîmois ont contesté le but de la victoire rémoise, inscrit par Reims à la 94ème minute par le défenseur Ibrahim Thiam, auteur, selon les “crocodiles", d’une faute non sanctionnée. Les Gardois ont refusé de reprendre le match après la castagne générale (sur le vidéo on y voit Fernandez maîtrisé par un ami qui lui veut du bien). La bagarre générale entre joueurs et staff de chaque équipe a duré quelques longues minutes. Il n’y aurait eu aucun blessé… [La L2 est un enfer. On en a eu une nouvelle fois la preuve au cours de ce match; si en plus vous êtes menacés de descendre en National, cela devient invivable.]

Il faut dire que les Nimois et Reims ont débuté le match avec ce classement:

16e Troyes 33 points 31 m
17e Brest 32 pts 30 m
18e Chateauroux 31 pts 31 m
19e Reims 30 pts 30 m
20e Nimes 30 pts 31 m

Et à la fin du match Reims-Nimes (2-1) cela donne:

16e Brest 35 pts 31 m
17e Chateauroux 34 pts 32 m
18e Reims 33 pts 31 m
19e Troyes 33 pts 32 m
20e Nimes 30 pts 32 m

Le match Reims-Brest(0-1) est à rejouer. Le litige portait sur l’entrée en jeu de Moïse Brou-Apanga, non inscrit sur la feuille de match brestoise et qui a remplacé un de ses coéquipiers à la dernière seconde. Le maudit tapis va sans doute rendre un gros service à Fernandez mais le match sera sous haute tension

Quand un entraîneur pèse médiatiquement comme Luis Fernandez cela joue auprès de l’arbitre. Personne ne parlera de Reims-Nimes si l’ancien Bleu n’était pas à la tête de Reims. A la fin du match, il a sprinté comme en 1986 quand il a marqué son tir au but qui propulsa la France en 1/2 finale. Ce jour-là il sauva du ridicule Platini qui rata la sien. Grâce à Luis Fernandez, la souffrance de Platini fut de courte durée… Platini peut lui dire merci, encore aujourd’hui.

Permalien 11:50:21, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

La prétention du football bling-bling de Benzema contre le réalisme foudroyant de Ronaldo II

Générique de L’Argent de Robert Bresson. Cela illustre bien le football de Benzema qui est davantage connu pour son salaire que pour ses exploits. Son salaire est régulier alors qu’il est intermittent des prouesses. Ces derniers, il est omniprésent dans les médias français car Henry, Ribéry et Nasri jouent à l’étranger. La presse hexagonale cherche sa nouvelle icône alors que les sondages révèlent que Gourcuff est le joueur préféré des femmes et de beaucoup d’hommes. Un peu de Benzema, ça va. Beaucoup, bonjour les dégats! Gourcuff a lui aussi droit à une grande couverture médiatique.

D’un côté, Benzema.
De l’autre, Cristiano Ronaldo.
Benzema = plan médiatique, publi-rédactionnel.
Le Français est dans la promo, toujours la promo, rien que la promo.
Il agite le fanion de l’OL comme un fan pour que J.-M. Aulas ait des retombées médiatiques de son vecteur économique.
Benzema n’appartient pas du tout à l’actualité de la semaine écoulée. Il n’est même pas titulaire en équipe de France.
Ronaldo=actualité. Il a marqué le but qui a propulsé Manchester United en 1/2 finale.
Benzema a été déplorable en C1 qu’il regarde désormais à la télé !
Benzema ne fait que parler dans la presse: “On va marcher sur les Bordelais…” ou ” On n’est pas morts, c’est Marseille qui a la pression".
La veille de Bordeaux-Lyon, il fait la une de partout.
Ce qu’il dit est d’une banalité consternante.
Je ne le lis d’ailleurs plus ce qu’il dit. Juste les gros titres.
Il parle comme les chanteurs des émissions tremplins. Des M’Pokora qui se la jouent Bob Dylan.
Cette fin semaine, j’aurais aimé voir en une Drogba ou Ronaldo, les deux héros des matchs retour des 1/4 de la C1.
Mes confrères mettent en une Benzema car il a le profil tendance.
Pourtant, à l’heure de la mondialisation et de la télévison à outrance qui nous montre tout le football européen, Arsenal-Chelsea en FA CUP est une affiche autrement plus alléchante que Bordeaux-OL.
Benzema ne suffit pas à nous déplacer ou à nous faire acheter un journal.
Gourcuff a plus donné au football tricolore car il nous a mis des buts capitaux.
Pourquoi Gourcuff ne bénéficie-t-il par du même traitement que Benzema ?
Voici les questions qu’on ne pose pas à Benzema ?
-"Cela ne te dérange-t-il pas de gagner 400 000 euros net par mois?”
-"Oui, tu ne les voles pas mais Kopa, Platini et Cantona gagnaient beaucoup que toi en leur temps…”
-"Tu sais que des médecins opérent chaque matin à coeur ouvert pour des sommes dérisoires…”
-"Tu n’as rien prouvé du tout pour gagner autant d’argent…”
-"Que penses-tu de la France qui te donne tellement d’argent ?”
-"40 000 euros par mois cela serait déjà pas mal…”
-"Moi, jaloux? Non, non, je me réfère au discours de Platini qui parle de remettre les bonnes valeurs dans le foot…”
-"Tu n’as pas l’impression que les journalistes victimes du complexe d’infériorité sont à tes genoux parce qu’ils ne gagnent que trois misèrables euros par mois qui se mordent la queue ?”
-"Vu la tronche que tu tires sans cesse, l’argent ne te rend-t-il pas heureux ?”
-"A quoi joues-tu en provoquant ainsi Bordeaux quand tu dis que tu vas leur marcher dessus alors que l’on ne te voit jamais jouer comme Wayne Rooney?”
-"Aulais veut te vendre 100 M€ mais aucun grand club ne te veut. Ronalo II a été transféré à MU à 18 ans, Macheda a 16 ans…Et toi à 21 ans 1/2 tu végêtes toujours à Gerland…”
-"N’es-tu pas un imposteur qui profite de la poule aux d’or?”
-"Si tu es un si grand champion pourquoi n’as-tu pas battu le Barça à toi tout seul?”
-"As-tu conscience que les journalistes français te protégent parce que tu es un produit économique auprès des jeunes consommateurs?”
-"Tu dis que l’OM va craquer car ils n’ont pas l’habitude d’assumer le rôle de leader… parce que tu as l’impression de l’assumer toi ?”
Bon match et ne viens pas te plaindre si contre Bordeaux tu te fais fracasser les chevilles par la défense. Chevilles enflées avant même que tu entres sur la pelouse… Le Girondin PLANUS doit se faire une joie de te charger…
Joue au football au lieu de tchacher dans la presse où tu es particulièrement nullissime…

Ce but de Gourcuff ressemble à celui marquer par CR7 à Porto. Ici, Gourcuff se rue dans les bras de Boghossian et ignore Domenech, le “Boucher de Lyon"…

Permalien 01:35:26, Catégories: LE GYM E BASTA  

Nice n'a toujours pas de stade à la différence de Valenciennes...

Le chantier du nouveau stade de Valenciennes. Bravo aux dirigeants et aux politiciens autochtones qui font du très bon travail, contrairement à Nice où tout reste dans les cartons depuis 30 ans !

Le nouveau stade de Valenciennes se construit à la vitesse grand V. Esthétique et écologique, il sera prêt dans un an. Les politi/chiens niçois devraient en prendre de la graine, eux qui n’arrivent pas à construire un terrain de boules sans faire 85 commissions et 125 réunions, avant de réduire en cendres le projet pour vice de forme…

A Valenciennes, on n’a pas mis 75 ans pour se mettre d’accord sur les problèmes de financements, écologiques et politiques. Voté, à une très large majorité, le 23 mars 2006 par la Communauté d’Agglomération Valenciennes Métropole, le futur stade Nungesser a eu l’obtention du permis de construire fin 2007, les travaux ont rapidement débuté et devraient se terminer en 2010. Quatre ans devraient suffire pour réaliser cette enceinte de A à Z! A Nice, on en est encore au plan avec la gomme…

VA pourra évoluer dans son nouveau domicile dès la reprise de la saison 2010-2011. Doté d’une capacité de 25 000 places, son coût est raisonnable: 60 millions d’euros, au total, alors que Le Mans dépense 100 millions pour son MMArena. Le Stade des Alpes à Grenoble (20 000 places) a, quant à lui, coûté 85 millions d’euros. Implanté dans le sud du département, à quelques mètres seulement de l’Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis, le stade va être un véritable quartier à lui tout seul. Le centre de formation et d’entraînement sont, également, en plein travaux et devraient être rapidement fonctionnels.

Les architectes de cette future enceinte sont ceux qui avaient réalisé le SDF, à Saint-Denis. Respectueux de l’environnement (récupération des eaux pluviales, pompe à chaleur), le stade sera esthétique grâce à une façade de grandes baies vitrées multicolores. Si le club arrive à se maintenir en Ligue 1, les supporteurs de Valenciennes pourront vivre de grandes émotions dans un lieu flambant neuf.

A Nice, on n’a pas de nouveau stade mais on a de la Socca !

PS: Cauchemar: Nice descend en L2 puis en National pendant que VA est champion de France L1. 25 000 places ? Je m’en conterai bien quand on voit qu’à peine 8 500 Niçois sont montés voir au Ray, Nice-Lorient…

17.04.09

Permalien 15:04:11, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Interview d'après match de CR7 dans les vestiaires de Porto

L’interview de MONSIEUR Cristino Ronaldo après son but décisif contre Porto.Il y a de beaux moments, sous-entendus, dégagements en touche. Si jeune… Tout ce qu’il a déjà fait. Et tout ce qu’il va encore faire.

Un de mes amis, Lino Barbosa, me signale que la frappe tendue d’hier au soir de Ronaldo lui a rappelé certaines attitudes d’Eusebio, dans la coordination des gestes, le repli instantané de la jambe après le tir et le buste droit.

16.04.09

Permalien 23:55:26, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Londres est la banlieue de la France

Paul Morand, bon styliste mais humainement un zéro, nous avait prévenu: au bout de l’avenue de l’Opéra, à Paris, on observerait bientôt les lueurs de Londres. C’est fait avec l’Eurostar… et le football.
Ce soir a eu lieu des matchs de Coupe UEFA avec deux clubs français qui ont été éliminés:
Marseille - Shakhtar Donetsk (1-2)
Dynamo Kiev - Paris SG (3-0)
Je n’ai pas regardé ces matchs. Je ne regarde pas l’UEFA. Une Coupe pour loosers.
La France n’a gagné que deux Coupes d’Europe depuis 1956. C’est dire le faible niveau.
En 2009, on se passionne pour d’autres championnats dont celui d’Angleterre. Tous, ou presque, les grands footballeurs y évoluent. On y trouve aussi les grosses pointures du coaching.
Après des matchs comme Chelsea-Liverpool (4-4) on ne peut plus retourner en arrière et regarder des matchs insipides.
Chacun reste lié aux couleurs du club de sa ville natale mais on va chercher les émotions ailleurs.
Il ne fallait pas nous montrer à la télé ces clubs mythiques.
Aulas pleurniche toujours sur sa “misérable” condition de Français mais Porto a un budget (84 M€) deux fois moins élevé que celui de l’OL (158 M€)… Pourtant Porto est allé jusqu’en 1/4 de la C1… Alors que le pt Aulas commence par faire des économies au lieu de proposer 800 000 euros bruts par mois à Benzema.
Désormais, on regarde du côté de Manchester ou de Barcelone comme s’il s’agissait de Marseille ou PSG…

Permalien 22:40:49, Catégories: THE RED DEVILS  

Anderson est appelé à remplacer bientôt Paul Scholes

A Porto, Ferguson a fait débuter Anderson comme titulaire, ce qui est une marque de confiance.
Certes, il a fait exprès de faire jouer un ancien joueur de Porto contre Porto, ne serait-ce que pour faire un truc bizarre dans la tête des joueurs de son ancien club.
Plus sûrement, il forme Anderson depuis 2007 afin que le Brésilien remplace Paul Scholes le moment venu.
Anderson a un gros volume de jeu, une présence physique haut de gamme, bonne technique. Il lui faut avoir juste un peu plus de rage et il sera parfait.
Hier, il a bien tiré son épingle du jeu. A un moment, il a protégé sa balle pendant près de cinquante mêtres devant un adversaire, jusqu’à la ligne de six mètres. Son opposant n’est pas parvenu à lui chiper le ballon.
On attend toujours son premier but sous le maillot des Diables Rouges, mais il n’est pas là pour ça.

Luis de Abreu Anderson :

Né le 13 Apr 1988
à Porto Alegre, Brésil
Milieu de terrain
69 matchs avec Manchester United
0 buts
A signé à MU le 1er Juillet 2007
Débute ne équipe fanion le 1er Sept 2007 contre Sunderland
International Brésilien (8 Sélections)

Permalien 21:16:29, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Sir Ferguson a fêté hier soir sa 150 eme victoire en Champions League

Le but de Ronaldo à Porto a permis à Ferguson de fêter son 150 e match gagné en C1, à la tête de MU. Quand il a marqué son but, le Ballon d’or 2008 a lancé un superbe regard noir à son coach: “Alors t’as vu que je ne suis pas devenu un bidon !” Magnifique réponse à Ferguson tout heureux d’avoir poussé CR7 vers l’excellence. [A la fin de la vidéo, les applaudissements de Ferguson racontent l’admiration du coach pour son jeune joueur. Pensez un peu à la richesse de leur rapport. Au Real Madrid, Ronaldo va cruellement sentir l’absence de son père sprirituel…]

Vous vous rendez compte de l’exploit: à Porto, Sir Alex Ferguson: 150e victoires en Champions League !
Dès le coup de sifflet final, l’Ecossais a été entouré par Gary Neville et par Federico Macheda. Quel beau moment de communion fraternelle ! Le jeune et l’ancien qui viennent féliciter le chef indien Cochise. J’étais d’autant plus ému que j’ai vu débuté Gary Neville à Old Trafford.
“Je pense que la stabilité de notre défense avec le retour de Ferdinand épaulé par Vidic a été le point fort de la soirée pour notre équipe” a dit Sir Alex, si fier des siens.
Rio Ferdinand et Nemanja Vidic n’avait plus joué ensemble depuis la victoire contre l’Inter Milan 2-0. Il a fallu attendre le retour de la solide charnière centrale pour que MU n’encaisse pas de but ! “Leur association reconduite est une très bonne nouvelle nouvelle car elle nous garantit une concentration optimale. L’équipe joue mieux quand ils sont là car elle est moins stressée” a confié l’heureux coach.
« C’est incroyable, nous sommes la première équipe anglaise à gagner à Porto. On a commencé le match avec un bon rythme et je n’ai jamais eu l’impression que Porto allait nous mettre en danger. »
Sur Ronaldo, il n’est pas avare d’éloges:
“Ce qu’il a fait est incroyable, une prise de risque que seule un grand footballeur peut oser. Absolument fantastique! Qui peut croire marquer à plus de 30 mètres quand rien ne se passe. C’est oublier qu’avec Cristiano on peut s’attendre à tout, et souvent au meilleur. Vous avez vu comme le goal a été cueilli à froid? Enjoy the match ?
Ferguson était très content que son récent recadrage public de Ronaldo ait porté ses fruits.
Avant de s’éclipser, Ferguson a rendu hommage à Wayne Rooney:
“Vous pouvez demander à certains joueurs de tenir un rôle: ils vous écoutent mais en match ils oublient tout et tentent des choses pas intelligentes. Rooney n’est pas comme ça: il va plus loin dans la direction que vous lui avez donné. Unique !”

Ne taillez pas la pipe de Jacques Tati , l'un de mes D'YEUX !

Géniale improvisation de Jacques Tati en gardien de but, filmé par la RAI

Au nom de la loi Evin, un imbécile ou une idiote a remplacé la pipe de Jacques Tati par un moulin à vent, sur l’affiche des Vacances de Monsieur Hulot.
Pas touche à Tati!
Quelle est la main invisible qui s’est autorisée cette retouche ? Nouvelle forme de censure: il est interdit de toucher à une oeuvre artistique sans l’accord de son créateur.
Si Tati était vivant, il serait furieux !
En plus, l’affiche retouchée a rapport à la Cinémathèque Française. Jamais Henri Langlois n’aurait accepté un pareil manquement à l’éthique. Que fait Costa-Gavras, l’actuel président de la cinémathèque ?
C’est la régie publicitaire de la RATP qui a pris cette initiative d’un autre âge.
En 1996, on a déja retiré la cigarette aux lèvres d’André Malraux à l’occasion d’un timbre en hommage à l’auteur de l’oraison funèbre de Jean Moulin, un des plus beaux textes jamais écrit en français. Ensuite, on fit de même avec la Boyard de Jean-Paul Sartre, en 2005.
Lucky Luke a vu son mégot remplacé par une brindille d’herbe.
Bientôt on va mettre des maillots de bain aux statues du Louvre !
On va mettre un slip à L’origine du monde de Gustave Courbet!
La France est dirigée par des imposteurs:
L’Etat français a le monopole du tabac !
La France vend des cigarettes mais on ne peut plus fumer ! [Je suis devenu non fumeur depuis 1993, par devoir parental]
Laissez tranquille la pipe de Jacques Tati, un génie du 7e art.
On n’a pas besoin d’enlever l’intelligence de ceux qui ont retiré la pipe de Jacques Tati: ils en sont dépourvu de naissance.

Permalien 11:56:21, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

D'YEUX RYAN GIGGS AVANCE VERS SA TROISIEME CHAMPIONS LEAGUE. CLASSE PHENOMENALE !!!

INTERVIEW OU IL ANNONCE LE PROGRAMME 2009. QUEL VISIONNAIRE !

Pour tous ses titres, pour son comportement, pour sa classe, pour sa fidélité à son club, GIGGS MERITE LE BALLON D’OR 2009, s’il gagne à nouveau la C1. IL en aura alors trois !!!!!

Oubliez un peu Messi !

Giggs c’est Bob Dylan !

Pour l’instant Messi, c’est Julien Doré. Rien de plus.

Vive Giggs! Vive Giggs! Vive Giggs !

Permalien 11:23:29, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le but qui ridiculise le football d'Arsène Wenger

Sur une monumentale passe à l’adversaire de Patrick Vieira, le grandiose Ryan Giggs va marquer l’un des plus beau but de tous les temps.
Comme les médias sont complétement aveuglés par leur ignorance, ce but n’est jamais cité quand on ne cesse de parler des buts identiques de Maradona et de Messi.
Ce but est dans le coeur de tous les fans de Man United.
Ce but n’est jamais cité par Arsène Wenger qui peut déjà faire une croix sur la 1/2 finale.
Wenger n’a que 0,00001 % de chance d’éliminer MU. Et ce faible pourcentage, on ne lui laisse pas.
Ce n’est pas avoir un comportement antisportif de prèvoir la défaite d’Arsenal.
Pour les fans de MU, Arsenal est le club à abattre.
On respecte plus Liverpool et Chelsea.
Les médias français sont en reptation permanente aux pieds de Wenger.
Pas moi.
Avant France-Argentine, TF1 a diffusé les buts de Maradona et Messi mais Arsène Wenger n’a pas rappelé que son club a encaissé un but identique! Les consultants font mal au métier de journaliste. Un journaliste doit mettre les trois buts sur le même niveau alors que Wenger cache la vérité aux téléspectateurs. J.-M. Larqué, lui, n’a qu’une mémoire sélective de beaufoïde.

Permalien 11:08:13, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Spéciale dédicace à Arsène Wenger

VIDEO SUR WENGER LE LOOSER. DES QU’IL ENTEND LES NOMS DE FERGUSON et DE MANCHESTER, WENGER SE LIQUIFIE SUR PLACE.

Wenger n’est pas ma tasse de thé.
Il est trop hypocrite.
Un jour, il allume Bernard Tapie et ensuite plus un mot.
Un autre jour, il empêche un report de match de MU.
A la Coupe du Monde 2006, il a expliqué que Cristiano Ronaldo avait mauvais esprit “parce qu’il appartenait à la génération de la main de Maradona” (Sic. Commentaire dit lors de Portugal-Angleterre, lors de la friction Ronaldo-Rooney)
C’est le plus grand manipulateur de médias que je connaisse.
On dit qu’il est un grand formateur mais il n’a jamais formé un seul anglais depuis qu’il est à Arsenal.
Le formateur c’est Ferguson (Scholes, Butt, Giggs, les frères Neville, Beckham, O’Shea…)
Wenger fait ce qu’il veut avec les journalistes parce qu’il n’a pas ce look de cul-terreux de Guy Roux.
Les reporters sont impressionnés comme des petites filles devant Claude François.
Avec moi, cela ne marche pas.
Porto m’a fait peur.
Arsenal ne m’impressionne pas du tout. Cela va être un match d’entraîneurs. On va faire du turn over !!!!
Les Gunners forment une équipe surcotée. Comme leur entraîneur qui est un looser européen de premier choix.
Wenger c’est Poulidor.
Et moi, j’aime mieux Anquetil, Armstrong et Ferguson.
Arsenal est à MU ce que Metz est à l’OM.

Permalien 11:07:22, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

LE BALLON D'OR CLOUE LE BEC AUX COMMERES

La classe a parlé. Frapper de loin quand tant d’idiots veulent entrer dans la cage avec la balle. Le tir soudain, l’arme des compétiteurs-nés. Il a estimé qu’il fallait tirer par surprise pour surprendre le goal. Ronaldo est dangereux à 30 mètres du but ! Génial le beau gosse. Vous savez ce qu’il dit à ses détracteurs qui n’y comprennent rien au football ?

Le but de Cristiano Ronaldo cloue le bec aux commères de France et de Navarre.
Lizarazu devrait éviter de citer le Barça car on sait qu’il ne peut pas encadrer MU depuis 1999… Cette année-là, il était dans les tribunes le jour du sacre européen de MU contre le Bayern Munich. Manuel Amoros jouait cent fois mieux que Lizarazu. Le talent de Lizarazu s’appelle Zidane…

1/ Il a répondu présent, le jour J.
2/ Il marque le but qui propulse MU.
3/ Malgré sa dévotion pour le Real Madrid, il tient à assumer son rang de Ballon d’or.
4/ Il n’a pas marqué un but dans cet hourrah-football de Chelsea-Liverpool. Le foot ce n’est pas du grand cirque. MU a joué comme l’Inter Milan de Helenio Herrera: on vient, on claque et on s’en va ! 0-1, le plus beau score du monde.
4-4 avec Steven Gerrard dans les tribunes, j’en ai rien à foutre. J’aime mieux 0-1 avec CR7 sur le terrain qui fait gagner. 4-4, c’est presque du basket…
5/ Quand il a marqué, il a eu un regard noir vers Ferguson. Un beau regard noir. Ferguson est vraiment un chef psychologue. Il appuie là où ça fait mal pour surmotiver le joueur.
6/ Ses copains, ont tenu le résultats. Signe d’un collectif retrouvé avec le duo Vidic-Ferdinand.
7/ Quand Ronaldo aura gagner une seconde C1, va-t-on encore entendre les groupies énamourées sur Canal +, RMC, RTL, M6 et j’en passe: “C’est le petit Messi le meilleur joueur du monde!” Messi, il faut le chabaliser par un gros tampon “maouss costaud” et on ne le verra plus du match. Scholes s’en chargera. Les danseuses de Degas on les accroche sur les cimaises du Louvre. Messi c’est un Marama Vahirua qui a réussi.
8/ Henry a-t-il fait tourner le magnétoscope ? Ainsi, il apprendra peut-être à varier son football…
9/ Et Wenger, il en pense quoi, lui, qui a dit: “En vieillissant, Ferguson devient moins méchant…” ? Ce n’est paa Nasri qui va faire peur à Vidic à Scholes.
10/ Manchester U, le tenant du titre, est à nouveau en 1/2… Ferguson est en voie de gagner les 6 trophées majeurs de la saison 2008-2009. Je vais désormais vivre, serein. Bravissimo ! Au fait, les Italiens, ils sont où ?

Permalien 10:51:53, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

La réponse du fils au père

Merci les gars! C’est reparti!

Hier à Porto, Ronaldo a démontré à Ferguson qu’il pouvait encore compter sur lui.

NOMBRE DE BUTS INSCRITS PAR Cristiano Ronaldo, entre août 2007 et mai 2008 :

Août 2007 : 2 buts
Septembre : 5 buts
Octobre : 9 buts
Novembre : 13 buts
Décembre : 18 buts
Janvier 2008 : 17 buts
Février : 15 buts
Mars : 12 buts
Avril : 9 buts
Mai : 8 buts

Total : 108 buts marqués, toutes compétitions confondues. Sur ses cinq saisons passées à Manchester U, il a marqué 68 % de ses buts après Noël.

Merci à “Fergie” !

15.04.09

Permalien 22:51:02, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ferguson et MU ont toujours en vue de gagner 6 titres !


MU revient de l’enfer et plus personne ne l’y remettra. Avec Ferguson, on a encore de grandes heures à vivre.

L’Histoire ne s’est pas arrêtée à Porto.
MU reste en course pour tout gagner sur son passage.
Contre Arsenal, MU va éviter de prendre deux buts à la maison.
Arsenal est dores et déjà averti.
Seule une grande équipe pouvait gagner 0-1 à Porto.

Comme d’habitude nous trouvons 3 clubs anglais en 1/2 finales de la Champions League.

-Manchester-Arsenal, match aller 28 avril, retour 6 mai.
-Barcelone-Chelsea, match aller 29 avril, retour le 5 mai.

Inutile de vous dire que je vois en finale Manchester-Chelsea, comme l’an passé.

Les équipes que l’on monte en épingle depuis le début de la compétition ne vont pas jusqu’au bout ou pas souvent. Elles permettent d’amuser la galerie. De faire délirer les journalistes qui ne voient pas plus loin que le bout de leur ordinateur. Et que dire de Lizarazu, au négligé si calculé, qui dit avec son regard le plus emphatique possible: “Mon favori est Barcelone…” Lizarazu parle de football comme s’il était chercheur au CNRS dans la section “je me prends très au sérieux". Il faudrait lui rappeler son tir au but raté contre l’Italie au SDF en 1998.
Manchester a une nappe phréatique qui remonte à 1986.
Nous vivons l’ère de Manchester/Ferguson depuis 23 ans, et ce n’est pas fini.
Je crains plus Chelsea que Barcelone.
Chelsea a sorti Liverpool.
Le Barça? La plaisanterie a assez duré.
Messi et son boys band ont battu Lyon, l’équipe de la ville qui a inventé Guignol, et le Bayern Munich qui dépend de la forme de Ribéry, c’est dire…
MU est un vrai collectif et Chelsea aussi.
Arsenal vient de vivre sa finale contre Villarreal. Maintenant, Wenger doit retourner dans le bac à sable.
Ce n’est pas un coach qui a perdu trois finales de Coupe d’Europe qui va faire peur à Ferguson.
Wenger ne joue pas dans la même catégorie que Ferguson et G. Hiddink.
J. Guardolia (Barça) et Wenger vont pouvoir rêver, c’est déjà bien.
Ferguson et Hiddink, eux, ne rêvent plus depuis longtemps.
Moi, non plus.
Je n’aime que le foot hyper réaliste.

Notes des Mancuniens:

Van Der Sar/ (7) Papa a veillé au grain.

Evra (6) Dur au mal.
Vidic (9) Iron man est de retour.
Ferdinand (9) Retour gagnant
O’Shea/ (7) L’obscur a de la lumière.

Giggs (8) Le ciment promt.
Carrick (7) L’essuie-glace indispensable. Enlève les mouches sur le pare-brise.
Anderson/ (7) Une présence physique. Toujours en rodage. Puis Scholes(7) A apporter la colle.

Rooney (8) Le bucheron infatigable.
Berbatov (5) N’a joué qu’à 50%, suite à sa cheville douloureuse. Puis Nani (5) A assuré mais pas rassuré.
Ronaldo (10) Face à un tel but décisif, on se tait. Sans lui, c’était fini.

Joueurs non utilisés:

Foster/
Neville
Evans
Tevez
Macheda

Coach: Ferguson (10) Fantastique. A humilié publiquement Ronaldo qui marque le but qui envoye MU en 1/2.

Le programme qui attend MU. Le club joue sur tous les tableaux, soit six compétitions. Les Diables Rouges en ont gagné déjà trois: Comm. Shield, Coupe du Monde des Clubs et Coupe de la Ligue. Il reste la FA CUP, la Premier League et la Champions League.
On a besoin de tous les joueurs sur le pont.

15 Avril (UEFA Champions League) FC Porto-MU (0-1)
19 Avril (FA Cup) Everton-MU
22 Avril Premier League MU-Portsmouth
25 Avril Premier League MU-Tottenham
28 Avril Champions League MU-Arsenal

Mai 2009

03 Mai Premier League Middlesbrough-MU
05 Mai Champion League Arsenal-MU
10 Mai Premier League MU-Man City
13 Mai Premier League Wigan-MU
16 Mai Premier League MU-Arsenal
24 Mai Premier League Hull City-MU

Permalien 20:10:38, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Cristiano Ronaldo "le Mal aimé" propulse Manchester U en 1/2 finale !

Le missile sol-sol CR7 qui détruit Porto.

Manchester va se présenter en 4-3-3 exactement comme Porto.
MU affiche d’entrée la couleur: on vient, on claque et on s’en va !
Que Pessoa reste dans sa malle !

Van Der Sar/ (l’expérience des gros matchs)

Evra (la fougue)
Vidic (la dureté)
Ferdinand (revient de blessure sinon intraitable)
O’Shea/ (150 % Red Devil)

Giggs (le cerveau)
Carrick (le suceur de jambes)
Anderson/ (doit se faire violence pour montrer son aisance technique, sa grande classe, frappe de loin. C’est le coup de poker !)

Rooney (l’homme orchestre)
Berbatov (se plaint encore de la cheville)
Ronaldo (tout ou rien; avant sa “fuite” au Real Madrid, il serait temps qu’il nous rende ce qu’on lui a donné !)

Sur le banc:

Foster/ (ex futur espoir)
Neville (fils spirituel de Ferguson)
Nani (doit muscler son jeu car c’est une pépite d’or)
Scholes (cerveau bis)
Evans (le jeune briscard…)
Tevez (le taureau)
Macheda (la grâce)

Coach: Ferguson (le génie capable du bluff gagnant)

Manchester U joue sa réputation.
Et Ferguson aussi: il a gagné deux C1…
Il est temps que MU frappe un grand coup de poing sur la table.
Ferguson nous sort du chapeau, Anderson. Il met titulaire celui qui ne l’est jamais. Et il choisit de l’aligner d’entrée face … à son ancien club !
Le Barça et son Barnum commence à me taper sur le système !
Les canards me gavent avec Liverpool. D’aucuns pensent que Liverpool est le gagnant de Chelsea-Liverpool alors que les Reds sont éliminés. Il faut être Français pour penser de la sorte. En 1982, c’est la RFA qui a gagné la 1/2 finale et non pas la France. Personnellemment, je n’ai jamais aimé draguer une fille et rentrer seul chez moi…
On parle peu de Chelsea qui sont là et bien là. En C1, il faut passer tous les tours et gagner la finale. Tout le reste n’est que littérature.
Arsenal reste un invité surprise. Et si Pires qualifiait Villarreal, quel bonheur cela serait !
Porto est-elle l’équipe qui va mettre tout le monde d’accord ?
MU va-t-il sortir le “gros” match comme on l’attend.
Il faut que MU sorte du tunnel…
Bon match ! Bons matchs !

5e mn: Cristiano Ronaldo frappe de 30 m et marque !!!!!!!!! Bingo dans la lucarne! Il veut me faire mourir ou quoi !!!!! Ferguson a réussi: il a piqué l’orgueil du Ballon d’or en disant que CR7 faisait du cinéma.
6e mn: Que j’aime cette équipe frappée du poiçon Ferguson: il a mis un 4-3-3 pour flinguer le moral des joueurs de Porto. Le 4-3-3 cela veut dire on n’a peur de rien et surtout pas de vous!
7e mn: Je suis au 7 e ciel. Vais-je y rester? Je ne conçois pas que MU abdique.
8e mn: Je ne veux plus entendre parler du Barça et de Liverpool. L’EQUIPE CHAMPIONNE DU MONDE C’EST MANCHESTER UNITED. ILS N’ONT QU’A GAGNER LES TITRES, LIVERPOOL ET BARCELONE QUI SONT SURTOUT BONS DANS LA PRESSE. C’est à Rome que la finale a eu. Avant ce n’est que de la petite bibine. Les gros bras ont rendez-vous à Rome. Avant, on fait mumuse.
9e mn. Revenons dans le match…
19e mn: Tir de Bruno Alves qui fait pschitt… Je n’éprouve rien.
22e mm: MU va t-il me donner la joie de voir en 1/2 MU-Arsenal et en finale MU-Barça. J’aurais le fou rire du siècle si Chelsea allait en finale à la place du Barça.
23e mn: Attention, si Porto revient à 1-1. C’est Porto qui est qualifié… La désillusion m’attend peut-être. Restons concentrés. Il faut que MU en mette un autre.

// Dans l’autre 1/2, Arsenal a le match en main 1-0 face à Villarreal. La presse française est contente: elle croit que les Gunners jouent en L1 à cause de la présence de Wenger au poste d’entraîneur.//

30e mn/ Lucho sort sur blessure. Une cartouche de moins pour Porto. C’est un match où l’on marche sur l’homme mais là, il se blesse tout seul. Aux novices, je rapelle que MU est le champion d’Europe en titre. Vidic et Ferdinand doivent nous tenir la maison. Il ne faut aucun relachement. On s’est mis la pression tout seul, avec ces 2 buts de Porto encaissés à Old Trafford. La moindre faute peut nous renvoyer à la maison, comme des malheureux…
45e mn: Mi-temps. Ferguson est mon père-fils-frère-oncle-parrain-ami. Je l’aime tellement que je n’ai plus besoin de penser à lui. J’aime Ferguson comme Bernadette Soubirous aimait la vierge. Elle était si seule qu’elle a vu la Vierge en imagination. Moi, il me suffit de prendre l’avion, le train ou le bateau pour voir celui qui donne du bonheur à des millions de gens depuis 1986.
D’Yeux le père existe, je l’ai rencontré. En plus, il mache du chewing-gum.
Encore 45 minutes à attendre.

46e mn: C’est reparti, sous la pluie.
47e mn: MU doit “tuer” le match, sinon on risque de périr…
55e mn: Evra touché, ou pas ? Il finit par se relèver. Evra est très aimé des fans. Evra est un vrai Red Devil. Il n’est pas passé à côté. Il s’est un jaune, hum, hum…
56e mn: Chaude alerte… Hulk fait peur !
57e mn: J’ai quitté le 7e ciel pour le purgatoire. Je suis entre le paradis et l’enfer.

// Arsenal vient de marquer son second but par Adebayor: 2-0. Arsenal s’est fait peur mais ils ont fait l’essentiel, à savoir marqué un autre but.//

58e mn: Des occases, mais rien au fond…
60e mn: Encore une 1/2 heure… En principe, on sait tenir le 1-1 quand il y a Vidic-Ferdinand…

// Arsenal marque sur penalty: 3-0, c’est fini. Ils y sont déjà… en 1/2 finale//

66e mn: Temps pourri. Météo anglaise? Je ne vais pas dans ce genre de délire…
67e mn: 1-0, ce score a la fragilité du cristal.
71e mn: Voilà “les minutes de sirop” qui n’en finissent plus. Cette expression est de mon ami Philippe Soupault.
“Minutes de sirop” cela veut bien dire ce que cela veut dire. Des minutes qui n’en finissent plus. Et quand on gagne 4-0, les matchs se finissent à la vitesse grand V…
71e mn: NANI REMPLACE BERBATOV.
72e mn: Attention, la moindre connerie de Manchester nous envoie en enfer et pour un paquet de temps! Pas de penalty contre nous, pitié!
77e mn: SCHOLES REMPLACE ANDERSON.
78e mn: Un missile de Porto rate sa cible.
80e mn: Porto joue son va tout. Dire qu’on risque la correctionnelle d’une seconde à l’autre.
82e mn: Rooney a le 0-2 au bout du pied.
85e mn: 0-1. Reste cinq minutes… et plus sans doute.
87e mn: MU a quelques contres favorables.
88e mn: Mes parents m’ont donné une bonne constitution…
89e mn: Scholes conserve le ballon et provoque une faute en sa faveur.
89e mn: Ronaldo est à deux doigts d’inscrire un doublé.
90e mn: La défaite est INTERDITE. Faut pas stresser.
90e +1: Long ballon pourri. Que je n’aime pas ça.
90e +2: On l’a fait! C’est fini ! Pour nous ce fut une finale. On était trop mal !
Faut que je souffle. J’ai joué avec eux.

Permalien 17:34:34, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Tout Manchester rêve que Macheda qualifie MU pour les 1/2 de la C1

Buteur décisif lors des deux dernières rencontres des Red Devils en Premier League, Federico Macheda, 17 ans, pourrait bien avoir sa chance, dès le coup d’envoi, face au FC Porto, en quart de finale retour de Ligue des champions. Sir Alex Ferguson ne peut pas être insensible aux deux premières entrées du Romain en équipe première: “C’est difficile de le laisser de côté, non ? Il a quelque chose de spécial. Il a cet instinct caractéristique des buteurs. Il se déplace bien dans les espaces et il est rapide. Rien ne le perturbe". Si Macheda devrait débuter sur le banc, il pourrait bien se voir offrir sa première apparition en C1, malgré la présence de Rooney, Berbatov et Tevez dans les rangs mancuniens.
“Fergie” rêve au fond ce que tous les fans de MU ont en tête:
Que Macheda soit royal pour “flinguer” Cristiano Ronaldo qui n’aime pas Manchester…
Ronaldo a porté haut les couleurs de MU sans aimer le club. Quel paradoxe !
L’affront suprême: Ronaldo ne joue pas et Macheda qualifie MU.
Coup de théâtre: vexé, Ronaldo fait un malheur contre Porto et renvoie Macheda au centre de formation.
Ce soir, MU doit jouer avec la présence des morts de 1958 qui les pousse dans le dos. C’est la force du club.
J’attends ce match comme une finale de Coupe du Monde.
Le vrai football c’est toujours du futur.

Permalien 17:34:28, Catégories: GRAND MONSIEUR  

L'écrivain et résistant Maurice Druon(1918-2009) est mort

Composé à Londres par Anna Marly pour devenir l’indicatif de l’émission “Honneur et Patrie", le Chant de la Libération - plus connu sous le nom de Chant des Partisans - fut largué par la Royal Air Force sur la France occupée. Et ensuite mis en paroles par Maurice Druon et Joseph Kessel, son oncle. Le Chant des partisans est l’hymne de la Résistance française durant l’occupation allemande,lors de la Seconde Guerre mondiale. Il est ici interprété par Yves Montand [1921-1991]:

A 24 ans, Maurice Druon a rejoint les Forces françaises libres.
Maurice Druon avait de la présence, c’est le moins que l’on puisse dire. C’est bien simple, on ne voyait que lui !
Rien qu’avec sa carrure, il occupait tout l’espace. Et sa voix, quelle voix ! Caverneuse, usée et forte. Des années de tabac pour arriver un pareil timbre. Un choc auditif !
Il m’a fait penser à Sacha Guitry. Même allure de prince russe en exil.
Jeune, il a dû tomber les femmes tel Don Juan. Comment résister à une telle personnalité? Il avait tout. Pour moi, un homme c’était Maurice Druon.
Il avait plein d’humour et la dent très dure.
La gauche bien pensante l’ignorait comme s’il était un pestiféré.
Les journaleux de la gauche caviar et de la gauche merquez le considéraient tel le représentant de la haute bourgeoisie. Ils vomissaient l’auteur des Rois Maudits comme si on pouvait comparer Alexandre Dumas et Beckett!
Libération anc Co aiment mieux faire la publicité des histrions du genre anciens animateurs de Mai 1968 que de rencontrer un grand écrivain à l’ancienne- ceux des feuilletons- qui fut un héros de la Résistance.
La gauche désignait Druon sous l’angle de l’homme de droite type alors que c’était sans doute le dernier aristocrate de la capitale: l’honneur avant l’argent.
Druon, homme de droite ?
Un homme de droite qui a dézingué Valery Giscard d’Estaing qu’il ne voulait pas voir à l’Académie française. Dans Le Figaro, il a écrit un article au vitriol contre VGE qui ne s’en remettra jamais même s’il est devenu “immortel". Druon a rappelé que VGE n’était pas un écrivain et même pas un auteur. Il était juste un ex président de la République qui se faisait mousser, usant de son pouvoir de nanti.
La France vient de perdre l’un de ses plus courageux fils: un Résistant qui a contribué à mettre les Nazis dehors de notre pays pour que nous puissions vivre en liberté comme nous le sommes aujourd’hui.
Hommes de l’avenir, souvenez-vous de Maurice Druon !

PS:Un jour où les Niçois de Paris m’ont gentîment célébré, grâce à François Cérésa (qui est très triste ce matin), il était venu me saluer en hommage à Louis Nucéra car il savait que j’étais l’un des fils spirituels de son ami tué par la barbarie routière d’un irresponsable du volant. Sa présence ce jour-là vaut tous les diplômes ! Comme je vous l’ai dit, il m’arrive de parler aux D’Yeux vivants…

PS: J’imagine que la presse de gauche qui se nourrit du grand capital va cracher sur le cadavre de Druon. Ceux qui vont le traiter de vieux réac pensent que Sartre, c’est le bon copain, la clope au bec qui va aux putes tandis que Druon, c’est le bourgeois à maîtresses cachées entouré de femmes du monde.
Druon fut un homme d’honneur. Il n’aurait jamais accepté comme Sartre de voir Les Mouches (pièce de JPS) montée sous les nazis qui avaient les quatre premiers rangs réservés dans le théâtre. En plus, il fallut prouver qu’aucun acteur, technicien ne fût juif. J’ajoute que Sartre pendant la guerre a pris la place d’un professeur juif déporté. Par ailleurs, Simone de Beauvoir draguait des jeunes filles, les obligeait à coucher avec elle (en usant de son pouvoir de prof) et ensuite leur imposait de coucher avec Sartre. Bien sûr, il faut taire tout ça… Chut !
Druon marchait la tête haute.

Permalien 12:28:08, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Dernière déclaration de Sir Alex Ferguson

Ferguson a mis 23 joueurs dans l’avion qui a amené les joueurs de Manchester à Porto…
C’est dire qu’il veut que tout le monde soit concerné par ce Porto-MU.
Il admet que ce match est capital pour la suite…
Après le 2-2 à Old Trafford rien n’est joué.

“Nous allons jouer un grand match de Coupe d’Europe cette nuit et pour être honnête c’est un plaisir de se retrouver ici au Portugal. L’atmosphère à Porto est toujours fantastique, il y a une bonne pelouse, un beau stade et nous allons jouer contre une belle équipe. J’espère vivre une grande nuit… Porto a très bien joué contre nous à Old Trafford. Leurs attaquants sont fameux et leur équipe démontre une grande détermination. Je le redis: nous savons que nous avons un grand travail à faire pour délivrer un “gros” match. Je ne sais pas ce qui va se passer mais je sais que Porto va être fin prêt pour nous recevoir. Nous savons ce que nous avons à faire…”

Les trois dernières confrontations n’ont pas souri à MU :

Man United 2-2 Porto (07/04/09)
Man United 1-1 Porto (09/03/04)
Porto 2-1 Man United (25/02/04)

Ce qu’il faut savoir:

* Porto ne s’est jamais incliné face à un club anglais à domicile en compétitions européennes.

* Aucun club anglais n’a réussi à marquer plus d’un but sur la pelouse de Porto, en C1.

* Manchester U est invaincu lors de ses 22 derniers matches de C1.

* Manchester U est invaincu lors de ses 10 derniers déplacements en C1(six nuls, quatre victoires).

* Porto n’a perdu qu’un seul de ses 14 derniers matches à domicile en C1.

* Porto a maintenu ses cages inviolées lors de quatre de ses six derniers matches à domicile en Ligue des Champions.

* Cristiano Ronaldo est le joueur ayant tenté le plus de tirs cette saison dans la compétition (48), il n’a pourtant marqué qu’un seul but.

Permalien 11:59:20, Catégories: ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

A quoi joue L'Equipe ?

Dans son édition du 15 avril, L’Equipe octroie un “8″ royal à Franck Ribéry pour son match contre le Barça tandis que Didier Drogba hérite de la même note pour sa production lors de Chelsea-Liverpool (4-4) où il fut grandiose en deuxième mi-temps.
On marche sur la tête!
C’est le monde à l’envers…
Ribéry sort de la compétition, la queue basse. Qu’importe son but qui ne sert à rien! Le football est un sport collectif!
En protégeant un vecteur économique L’Equipe se discrédite complétement.
Sa performance contre le Barça équivaut à du pipi de chat sur la moquette.
Il n’a pas fait accéder le Bayern Munich en 1/2 finale…
En revanche, Drogba a été déterminant.
L’Equipe ne cajole pas Drogba autant que Ribéry parce qu’il joue à l’étranger.
Ribéry mérite 5 et Drogba 10 !
Les titres du journal vont dans mon sens:
“Ribéry, sauve l’honneur"/ “Drogba, la force et l’intelligence".
Ribéry n’est pas aussi humble qu’on le raconte: il a réclamé le brassard des Bleus et il est monté sur ses grands chevaux quand il fut mal classé dans le hit parade du Ballon d’or 2008.
Ribéry est pour l’heure un intermittent de l’exploit.
Drogba est un Ballon d’or en puissance s’il venait à remporter la C1 2009.
L’Equipe ne peut perdre que des lecteurs quand elle attribue la même note à Ribéry et Drogba.
Elle juge Ribéry comme si c’était un jour de football, simple messieurs…
L’Equipe met en une une immense photo de Chelsea-Liverpool alors qu’aucun média anglais ne consacre la moindre ligne à PSG-OM…

PS: Je vois que d’après L’Equipe, Ferguson aurait laissé Macheda à Manchester. Le journal a mis l’Italien dans les “ABSENTS” de PORTO-MU… “Choix de l’entraîneur"… Les journalistes de L’Equipe dorment-ils ? Beaucoup de lecteurs de L’Equipe sont plus désormais plus compétents que certains de ses salariés, sans flamme ni conscience professionnelle. Le laisser-aller finit par être de la désinformation… On nous propose en plus des compositions d’équipes alors que les entraîneurs ne les ont pas encore composées !

Permalien 11:31:33, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Dans la défaite, Ribéry est "content" comme Perrin est "satisfait"

Le Kaiser (le vrai) Franz Beckenbauer n’a pas apprécié l’autotocélébration que s’est décerné Ribéry. En son glorieux temps, le mythique double champion du monde (joueur et puis séllectionneur) ne tirait pas la couverture à soi les jours de défaite.

Franck Ribéry, s’est montré satisfait de sa première expérience en Ligue des champions, malgré l’élimination du club bavarois en quart de finale par le FC Barcelone (4-0 à l’aller, 1-1 mardi soir). Pour l’international tout va très bien du moment qu’il est marqué son but.
Je ne conçois pas le sport de cette façon. Quand on a perdu, on se fait discret.
Barcelone-Bayern Munich, cela donne 5-1 et Ribéry est content.
On le comprend, il est grassement payé. Niveau bourse, il ne voit pas le changement: dans la défaite, il touche autant, via sponsoring et tout le reste.
Ecoutez de quoi il se félicite:
“Je suis content, notre objectif était de sortir de la phase de groupes et on est allé en quart de finale où on est tombé contre la meilleure équipe d’Europe actuellement. Il nous manque peut-être un plus gros effectif", a-t-il reconnu pour expliquer les difficultés du Bayern, qui n’a plus dépassé les quarts de finale de la C1 depuis 2001.
Ribéry fait comme Henry et Vieira, sous le maillot d’Arsenal. Quand les Gunners gagnaient c’était grâce à eux, et dès que cela virait au vinaigre, on avait droit de la part de chacun des deux Bleus : ” Si on ne se renforce pas, je vais songer à partir… ” Comportement lamentable. Comportement de gamins. Henry et Vieira ne devaient-ils pas contribuer à faire gagner Arsenal en C1?
Aujourd’hui, Vieira est un mort vivant à l’Inter Milan où il n’a plus sa place. Il devrait faire un séjour à Lourdes pour espèrer retrouver ses jambes d’il y a dix ans. Vieira va sans doute rajouter une ligne à son palmarès: celle de champion d’Italie 2009. Grâce au grand club! A part toucher son mois, il n’a rien fait outre Alpes. Je précise que lorsque je parle football, j’écarte toute sensiblerie: genre, le pôôôvre, il est blessé…
Pour sa première saison en Ligue des champions, Ribéry, 26 ans, a disputé huit matches sur les dix de son équipe et marqué quatre buts. Tout cela n’a aucun intérêt quand un club du niveau du Bayern se fait jeter en 1/4 de la C1. Il semble que Ribéry n’est plus l’humilité qui fait sa pub. Attention que le football ne se rappelle pas à lui. Dès qu’on a le cigare, on ne touche plus un caramel.
Le “Je suis content” de Ribéry fait écho à la phrase d’Alain Perrin dont l’équipe a été battu 1-0, à Rennes. L’entraîneur de Saint-Etienne n’a rien trouvé de mieux que de dire dans les vestiaires, alors que l’ASSE est en position de descendre en L2 à sept journées de la fin du championnat.
“J’ai trouvé ça satisfaisant.”
Ribéry et Perrin même combat.
C’est le nouveau discours à la monde: “A tous les coups l’on gagne”
Ils ont leur place à la foire du TRONE.
Le foot est vraiment devenu un sport individuel.

Permalien 11:31:23, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Drogba 1er a été le roi de la finale de la C1 made in England, avant celle de Rome...

Sans l’ombre d’un doute, Didier Drogba est l’un des cinq meilleurs NUMERO 9 du monde, avec Eto’o, Torres, Raul, Ibrahimovic…
Liverpool menait 0-2 et puis en seconde mi-temps, Drogba a sorti le grand jeu. Performance éblouissante de l’Ivoirien. Le Championnat de France est toujours orphelin de sa présence.

Incroyable générosité du football anglais!
Même avec plein d’étangers des quatre coins du monde, le football anglais conserve sa marque de fabrique: tout donner!
Cela n’a rien à voir avec la tactique italienne.
Chelsea-Liverpool 4-4 !
Huit buts en quart de finale retour.
Le match aller avait donné 3-1.
Soit 7-5…
Du football de haut niveau.
Des drapeaux de partout.
Pas de banderole.
Pas de pétard.
Pas de fumigène.
Que les dirigeants français en prennent de la graine.
Et les supporters aussi.
L’essence du football est sur les pelouses anglaises.
Didier Drogba a été grandiose.
Dans l’autre 1/2 finale le Barça s’est qualifié dans un fauteuil 1-1, à Munich.
Ribéry regardera les 1/2 chez lui, devant sa télé.
Gerrard aussi…
Les matchs retour n’ont rien changé.
La vitesse d’exécution de ce match fut un hymne à l’intelligence.
Les pauvres voyants aveugles qui n’aiment pas le football devraient être interdits de musée, de théâtre, de cinéma, de littérature: que peuvent-ils voir s’ils ne voient que les grands footballeurs sont des gens qui pensent à la vitesse supersonique.
Un match de football n’est qu’une somme d’échecs, un mélange de Bacon et de Giacometti.
Et parfois, des traits de lumière: les buts.
Merci aux artistes de ce Chelsea-Liverpool.
Le gagnant fut le football.

PS: Le football va vite. Il n’y a pas si longtemps Liverpool 2009 devait révolutionner le jeu…

Permalien 00:43:59, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Rio Ferdinand retrouve Vidic dans la charnière centrale de MAN United

A Porto, Ferdinand is back !

“Rio Ferdinand est O.K., il jouera contre Porto” a dit Sir Alex Ferguson dans sa confèrence de presse au Portugal. “Rio s’est entraîné normalement toute la fin de semaine. Il est partant pour jouer au Estadio do Dragao …”

Ferdinand et Vidic n’ont plus joué ensemble depuis la qualification pour les 1/4 contre l’Inter Milan 2-0 à Old Trafford. C’est aussi le dernier match où MU n’encaissa pas le moindre but…

“Rio fait toujours la différence quand il joue", a insisté Ferguson qui aime bien mettre la pression sur ses joueurs de manière subtile bien sûr: il sait que Ferdinand ne va pas se miner le moral pour savoir s’il va être à la hauteur du compliment.. “C’est l’expérience et la qualité dans le jeu".

Si la défense de MU retrouve son efficacité, le milieu de terrain devrait être soulagé et participer plus aux attaques.

Le champion d’Europe en titre ne vient pas à Porto pour rendre la Coupe d’Europe brandit par Ferdinand dans le ciel de Moscou. Les Reds Devils savent qu’ils doivent s’imposer au stade du Dragon ou obtenir un 2-2 pour jouer la prolongation ou un nul avec plus de trois buts (3-3, 4-4…) pour se qualifier au bénéfice du but à l’extérieur.

Porto a un léger ascendant psychologique car, à l’aller, il ont égalisé à 2-2 en toute fin de match alors que United venait de prendre, contre le cours du jeu, l’avantage par Tevez. Le but de Gonzalez rappelle des bons souvenirs aux Tripeiros (mangeurs de tripes, le surnom des habitants de Porto). En 2004, l’équipe alors entraînée par Jose Mourinho arracha sa qualification à Old Trafford dans le temps additionnel, en 8e de finale (1-1, 2-1 à l’aller… avant de finir championne d’Europe

MU doit empêcher de s’exprimer la puissance d’Hulk qui semble venir des anciennes images de flipper, et bien contrôler Lisandro Lopez, la tête pensante adverse avec Gonzalez.

“Nous pouvons regarder nos adversaires les yeux dans les yeux et jouer d’égal à égal", a dit Hulk qui sait qu’en face, il va retouver les tenants du titre décidés à en découdre jusqu’au fin fond de la nuit si nécessaire. Le match gagné contre Aston Villa a démontré que MU en avait encore sous le capot.

Ronaldo doit assumer son rang de Ballon d’or.
Rooney peut faire basculer le match à des moments clés.

Manchester United devrait se présenter sous ce onze de départ: van der Sar - O’Shea, Vidic, Ferdinand (cap.), Evra - Fletcher, Scholes, Carrick - C. Ronaldo, Berbatov, Rooney. Un 4-3-3 offensif à moins que le Bulgare ne souffre encore de sa cheville. Tevez n’est pas loin. Et Macheda aussi… Ferguson a fait venir 23 joueurs à Porto ! Tout le club ou presque. L’union fait la force.

MU est un ogre qui a une fin de saison sans répit:

15 Avril (UEFA Champions League) FC Porto-MU
19 Avril (FA Cup) Everton-MU
22 Avril Premier League MU-Portsmouth
25 Avril Premier League MU-Tottenham

Mai 2009

03 Mai Premier League Middlesbrough-MU
10 Mai Premier League MU-Man City
13 Mai Premier League Wigan-MU
16 Mai Premier League MU-Arsenal
24 Mai Premier League Hull City-MU

14.04.09

Permalien 21:51:52, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le président de la Lazio est fou furieux d'avoir laissé échapper le joyau Macheda

Federico a déjà mis deux fois le feu dans le coeur des amoureux de Man U. Aurait-il la grâce de Best, Robson, Hughes, Cantona, CR7, Giggs, Scholes, Rooney? On le souhaite, sans l’avoir vu jouer 90 minutes ! On n’attend de lui d’autres miracles.

“Nous avons toujours su que le garçon avait du talent. Nous avons tenté de le conserver dans notre effectif, mais Manchester a fait tout son possible pour l’enrôler malgré nos avertissements. Ils ont fait ce qu’il fallait pour. Je trouve cela scandaleux et contre l’éthique, mais la loi est ainsi faite. Ce n’est pas le fruit de leur travail, et j’en suis écoeuré” a déclaré Claudio Lotito, le président de la Lazio de Rome, à propos de Federico Macheda, ce grand gamin de 17 ans que Ferguson a fait signer à Manchester United sans mettre le couteau sur la gorge de ses parents. Il n’y a pas photo entre Manchester U et la Lazio, même si Macheda est un Romain de naissance.
Depuis qu’on a vu Di Canio afficher son amour pour Mussolini, la Lazio Roma ferait bien de ne plus s’appeler la SS Lazio (Società Sportiva Lazio) au profit du simple nom de Lazio Rome… d’autant qu’à l’origine son président fondateur ne fut pas solidaire du régime fasciste. Fermons la parenthèse…
En deux matchs sous le maillot de MU, Macheda a connu plus de bonheur que la Lazio n’aurait jamais pu lui donner en dix ans de contrat.
Véritable héros face à Aston Villa et Sunderland, le jeune attaquant surnommé “Kiko” est très heureux sous l’autorité de Sir Alex Ferguson qui est en train d’en faire un footballeur de haut parage.
Le président fait tout un foin parce que les parents de Federico Macheda ont fait signer leur fils à Manchester en juillet 2007, soit un mois avant son 16e anniversaire, l’âge requis en Italie pour proposer un contrat à un jeune. Et c’est justement pour mettre fin à ce genre de polémique que Platini souhaite interdire les transferts des joueurs de moins de 18 ans. J’imagine que si le fils de Platini avait été contacté par Liverpool quand il avait 15 ans, l’actuel président de l’UEFA l’aurait conduit dans l’heure qui suit à Anfield Road, fissa fissa !
Macheda est à Manchester United parce que Ferguson est un génie du football.
Je me demande s’il ne voit pas le potentiel d’un joueur quand il n’est encore qu’un foetus…
Gloire au maître de Manchester ! Il l’a dit: longue vie à Sir Alex !
Je n’ai pas peur d’être ridicule même devant ceux qui rit de ma passion.
“Mieux vaut se perdre dans sa passion que perdre sa passion” Saint Augustin.
Mes D’Yeux sont sur terre. Mes D’Yeux me serrent la main. Il m’arrive de rire avec mes D’Yeux. Et même de diner avec eux.
Aimer quelqu’un d’invisible… Je ne suis pas assez dingue pour entrer dans ce délire.
MU payait jusqu’ici 450 euros par mois Macheda qui va désormais avoir un salaire de 11 000 euros.
Chaque chose en son temps.
Gloire à Macheda! Il l’a déjà: longue vie à Macheda!
“Allo, Federico… Ne pouvez-vous poursuivre votre série de but décisif jusqu’à demain soir ? Merci, galopin !”
Macheda n’est pas Julien Doré où je ne sais quel pipeau-people qui ont une plume dans le cul.
On ne joue pas au football en play-back.
“Ronaldo c’est l’histoire; Macheda, c’est notre futur…” dixit Richard Kurt, la plume du fanzine Red Issue.
Quant à Ferguson, il n’a pas pleurniché comme le président de Lyon (Aulas, trois fois Aulas!) quand il a dû disputer un 1/4 de finale de la C1 avec seulement 2 jours de repos…
Il a fait un coaching d’enfer avec Macheda.
Je m’arrête, ici, on ne peut pas comparer Ferguson avec Claude Puel qui explose quand il sauve sa tête lors d’une égalisation de “son” équipe. Puel n’est que de passage à Lyon. Ferguson, lui, est l’âme du club.
Je n’ai rien à dire à quelqu’un qui n’apprécie pas Sir Alex Ferguson.
Idem avec ceux qui n’aiment pas Jimi Hendrix et Charles Trenet.
Je n’ai pas de temps en perdre.
Que Fred Antonetti reste à Nice et que MU aille en 1/2 de la C1.
Après, on verra.

Permalien 21:50:06, Catégories: BLONDINEMENT A XV, CANTONALAND  

Les Lièvremont défient les Cantona, le 1er mai 2009

Le Rugby Bordel Football Club réunit enfin le rêve de Blondin: une mi-temps football, une mi-temps rugby.
Le 1er mai, rendez-vous à Vernet-les-Bains pour voir les frangins Lièvremont croiser le fer avec les frères Cantona.
Match au sommet. Les clans opposés feront deux duels: un version foot, l’autre version rugby.
Le lendemain, si l’infirmerie n’est pas trop pleine (!), il y a un concert à Argeles-sur-Mer avec Cali.
Le clip de la rencontre met l’eau à la bouche. Faut voir la mimique du King quand on lui demande s’il a peur des Lièvremont! De très grands moments en perspective. Moments d’amitié, bien sûr. On est loin du Variétés Club de France !

Pour tous les renseignements pratiques voir le site officiel: http://www.rbfc.fr/rbfc.php

Permalien 11:45:16, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Si Bordeaux ne joue pas "petits bras", Blanc peut gagner le titre de champion de France

Bordeaux reçoit LYON, Sochaux, Le Mans et Monaco. 12 points en jeu.
Bordeaux va à Rennes, VA et Caen. 9 points en jeu. (Si Bordeaux prend 12 pts + 6 = 18 pts

Marseille reçoit Toulouse, LYON et Rennes. 9 points en jeu.
Marseille va à Lorient, Lille, Nice et Nancy. 12 points en jeu. (Si l’OM prend 9 pts + 6= 15 pts)

Lyon reçoit PSG, Nantes et Caen. 9 points en jeu.
Lyon va à BORDEAUX, VA, OM et Toulouse. 12 points en jeu. ( Si l’OL prend 9 pts + 6 pts= 15 pts)

Cela donne à la fin:

1er Bordeaux 77 points (59 pts + 18)
2 Marseille 76 pts (61 pts + 15)
3 Lyon 75 points (60 pts + 15)

Permalien 09:43:41, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Antonetti partira-t-il de Nice pour aller à Marseille ou Rennes?

F. Antonetti est un grand entraîneur. S’il entraînait Arsenal avec l’effectif dont dispose Wenger, il démontrerait encore mieux son savoir faire. Par son refus d’évoluer, question infrastructure, Nice pousse Antonetti vers la sortie alors qu’il s’entend très bien avec Roger Ricort, le directeur sportif. Si Antonetti quittait le Gym, Nice perdrait beaucoup sur le plan foot et sur le plan humain.

Ce que réalise Frédéric Antonetti à Nice ne laisse pas indifférent les autres clubs. On sait que Nice a un budget qui devrait ne pas l’autoriser à être devant Saint-Etienne et Monaco, et pourtant le Gym est loin devant.
Antonetti n’aime pas travailler dans le flou et on le comprend. A Nice, on lui promet un stade, un centre de formation mais aucun projet n’aboutit. On ne fait que parler, promettre et balancer les maquettes au feu, en raison du panier de crabes politiques. Quand “X” fait une confèrence de presse pour apporter la bonne nouvelle du grand stade, “Y” parvient à réduire en cendres les plans sur la comète. Et vice versa.
Fin 2008, Frédéric Antonetti avait dit tout le bien qu’il pensait de Marseille, avant de s’y rendre (2-1): «Sur le contenu, c’est une des meilleures équipes de France; sur les résultats, ils ne sont pas en réussite mais ça viendra car quand on a le contenu, les points viennent toujours. Avec Bordeaux et Lyon, ce sont les trois meilleures équipes suivies de près par Rennes et Paris. A chaque fois que je vois jouer Marseille, il y a toujours des choses très intéressantes. S’il continue à progresser, l’OM va redevenir ce qu’il était dans les années 90. Avec Erik Gerets, L’OM a fait le bon choix. C’est le meilleur entraîneur en situation en France.»
Nous étions le 4 décembre 2008. On voit que la vision de l’entraîneur niçois n’était pas un commentaire dit pour faire plaisir. Le staff olympien a dû être sensible a tant de bien vaillance et de justesse. Comme un écho à ses paroles clairvoyantes, on entend de plus en plus le nom d’Antonetti siffler aux oreilles des fans de l’OM. Il est sur la short-list de l’Olympique de Marseille, et serait en première ligne pour remplacer le coach belge si Erik Gerets finissait par partir cette saison. Comme Gerets n’a pas encore dit s’il partait ou restait, la rumeur est forcément au rendez-vous. On n’imagine mal Gerets partir avec un titre de Champion de France. Déjà aimé, il serait alors le personnage le plus important de la cité phocéenne.
N’empêche cela fait toujours plaisir de voir que Antonetti est un possible futur entraîneur de l’OM. Les mauvaises langues disent: “Il ne fera pas le poids… Il perd toujours en finale… Il n’est compétent qu’avec de petits clubs…” Ceux qui l’apprécient, et qui sont les plus nombreux sont tous admirateurs: ” Antonetti est sérieux comme il n’est pas permis de l’être. Il est d’une grande rigueur morale. Vous pouvez lui laisser les clés de la maison: il vous la rendra dans un meilleur état qu’à son arrivée. Il transforme en bons joueurs, les joueurs moyens. Donnez-lui un bel effectif et vous allez voir ce que vous allez voir!” Je suis à ranger dans cette seconde catégorie.
A la fois, dur et tendre, Antonetti est un vrai gars du Sud. Sa passion est magnifique. Il est aussi proche de Le Guen qu’un brasier d’une bouteille d’eau glacée.
Le Corse ne s’est pas triché. On lit tout dans ses yeux.
Sur le bord de la touche, il ne cesse de rectifier ses joueurs comme s’il avait dans les mains une commande de Playsation. On ne s’ennuie jamais avec lui et il a fait du très bon travail partout où il est passé. Tout le monde le regrette. A Saint-Etienne on chante son nom quand il revient avec le Gym. Au Ray, on a chanté son nom pour ne pas qu’il parte. « J’ai été forcément sensible aux réactions des supporters. Je préfère ça à me faire cracher dessus. C’est la preuve que mon travail a été apprécié. On va voir ce qu’il convient de faire. Comme je l’ai dit, je suis en période de réflexion, mais de toute façon je ne lâcherai rien lors des sept derniers matches », a précisé l’entraîneur du Gym.
Comme on ne prête qu’au talent, la piste menant à Frédéric Antonetti est aussi d’actualité à Rennes, dans le cas ou Guy Lacombe prendrait la poudre d’escampette.
Si Antonetti quitte le Ray, il ne faudra pas lui en vouloir. Il a rempli son devoir mieux qu’on a pu l’imaginer. Les joueurs sous son autorité se sont tous améliorés (Lloris, Balmont, Ederson, Bellion, Kobé, Apam, Kanté, Vahirua…) Le terrain sous ses ordres n’est jamais parti à la dérive. Par contre, il ne voit jamais les promesses tenues question infrastucture. Face à ce constat, il sait que Nice ne peut plus progresser et risque de connaître un préjudiciable retour en arrière. A force de voir casser son travail, en transférant ses forces vives en fin de saison, le technicien s’est lassé.
Si de belles propositions arrivaient, il est évident qu’il pourrait aller relever d’autres challenges.
Le grand stade de Nice promis en 2013 n’est jusqu’à présent qu’un lapin qu’on nous a sorti d’un chapeau !
Antonetti peut quitter Nice alors que sa famille se plaît dans notre ville natale.
Les fans du Gym savent qu’on perdrait beaucoup avec son départ.
Sous son ère, les joueurs sont toujours dans une condition physique irréprochable.
D’habitude, Nice renvoie ses entraîneurs.
Avec Antonetti, on verra le contraire.
On comprend son impatience.
Quand on change d’entraîneur, on joue à la loterie.
Avec Antonetti, Nice a touché le gros lot:
Bon classement, bonne condition physique, grosse assise défensive, jeu toujours porté sur l’attaque, bon esprit au club (avec le ciment des anciens, René Marsiglia, Gioria, Mattio…), pas de problème de vestiaire, très bonne complémentarité entre les lignes, très grande entente professionnelle avec Roger Ricort (et on sait l’importance du rapport coach-directeur sportif), union entre Cohen-Antonetti-Ricort…
La ville de Nice va-t-elle briser toute cette réalité si difficile à atteindre pour une question de grand stade et de centre d’entraînement qui ne sortent jamais de terre depuis 20 ans ?
Si tel est le cas, cela veut dire que Nice ne veut pas d’un grand club car le Gym n’a jamais été dans d’aussi bonnes mains.
Il serait idiot et dangereux de détruire tout ce qui a été fait depuis 2002. (Rohr puis Antonetti)
Nous sommes en 2009, et Nice qui a dépensé une fortune pour faire le malin avec la candidature des JO d’Hiver n’a qu’un stade délabré que ne nous envie pas l’Albanie !
On n’a jamais demandé une piste de bobsleigh !

13.04.09

Permalien 23:48:12, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Alain Perrin n'a-t-il pas un coup de chaud ?

Débarqué de Lyon alors qu’il avait réalisé le doublé, Alain Perrin n’est pas au mieux depuis qu’il est à Saint-Etienne.
Battue 1-0, à Rennes, l’ASSE est en position de descendre en L2 à 7 journées de la fin du championnat.
Savez-vous ce qu’à déclaré Alain Perrin, à la fin du match:
“J’ai trouvé ça satisfaisant. Je ne retiens que l’état d’esprit. C’est un motif de satisfaction.”:crazy::crazy:
Je ne connais pas de propos plus maladroits, juste après une défaite.
Est-ce une provocation ?
De l’inconscience?
Ne sait-il plus où il habite à force de passer de Lyon à Saint-Etienne ?
Les supporters des Verts ont été ravis d’entendre l’entraîneur de leur équipe favorite.
Et Varrault qui a quitté Nice parce que le Gym était trop petit pour son talent…Il n’a pas fait le voyage pour rien. Au lieu d’être bien classé avec Nice, il se retrouve aux portes de L2.
Alain Perrin se moque-t-il de Saint-Etienne ?
Hier Lyonnais, aujourd’hui Stéphanois et demain Grenoblois….
Une chose est certaine quand Saint-Etienne et Nantes sont dans la wagon pour Terminus L2, la presse est morose. Les 3/4 des journalistes veulent que Saint-Etienne reste en L1 comme on veut sauver son enfance: “Ah! Les Verts… Tu te souviens, Rocheteau, Larqué… Quelle équipe !” En effet, ils ont defilé sur les Champs-Elysées après avoir perdu la Coupe d’Europe des Clubs Champions. Inoubliable! En Italie, on leur aurait jeté des pierres…
Et le couplet sur Nantes: “Il faut sauver l’école nantaise ! Ce n’est pas possible qu’elle disparaisse! Faut faire revenir tous les anciens! Allez chercher “Coco” Saudeau! “Bud” [Budzinski] au secours, reviens !”
99% des Français jetteraient volontiers Nice et Sochaux en L2. Dans la France personne ne se souvient que si la C1 existait en 1951 et 1952, l’OGCNice l’aurait sans doute gagnée. Ces années-là, le Gym était demandé de partout dans le monde. Les journaux titraient: “Very Nice !” pour vanter le jeu niçois de passes courtes en mouvement, avec Antoine Bonifaci et Yeso Amalfi à la baguette. Faut pas avoir la mémoire sélective. Et Sochaux, au temps d’Etienne Mattler se promenait aussi…
Si Perrin se satisfait de voir Saint-Etienne 19 eme, l’intendant de l’ASSE peut déjà ouvrir le guide Michelin pour trouver la liste des hôtels d’Amiens, Vannes, Guingamp, Sedan, Dijon…
“J’ai trouvé ça satisfaisant"… Perrin doit faire dans le cynisme.
Perrin trouve une chose: avec de bons joueurs à Lyon, il a fait le doublé, et avec les joueurs quelconque de l’ASSE, il est dans les profondeurs de la L1…
Y a le feu dans la Maison Verte et aucun pompier n’est appelé …

Permalien 20:09:14, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND  

Il était contre le dopage et la corruption. Il s'appelle Eric Cantona. Et il est à l'origine de la renaissance du football anglais.

Un peu d’histoire ne fait jamais de mal. Surtout à 48 heures de Porto-Man U qui doit prolonger le rêve de MU. Mettons un coup de projecteur sur Cantona pour nous donner de bonnes ondes.

Grâce au clash Cantona-Henri Michel, Platini en a profité pour piquer la place de sélectionneur à Henri Michel. Claude Bez(Bordeaux) et Fournet-Fayard (Pt FFF) ont pris Cantona comme bouclier pour mieux évincer Michel et mettre Platini à sa place. Ceux qui vous dirons le contraire n’ont pas vécu l’histoire en direct.

Les débuts inoubliables à Leeds. Une saison, un titre! Leeds le pleure encore aujourd’hui

Par sa façon de s’entraîner et sa concentration optimale, Cantona relance Manchester United et en même temps tout le football anglais. Avant son arrivée en Angleterre, c’est l’Italie qui dominait l’Europe. Le charisme de Cantona et ses résultats furent si exceptionnels que tout le monde de l’argent se tourna vers l’Angleterre (sponsors, pubs, mécénes…)

Le football est un sport de gladiateurs ou il n’est pas.

Merci pour tout. Merci d’avoir peuplé nos rêves. Vidéo du Testimonial match de Ferguson. Grande émotion.

Quelques bonnes chansons et bières avant d’aller exploser Porto ! Shakespeare aura la peau de Pessoa !

Permalien 18:50:23, Catégories: LE GYM E BASTA  

Monsieur Antonetti, ne quittez pas Nice, s'il vous plaït....

Jamais je n’ai vu un entraîneur français aussi sincère face aux médias

Voici le onze que Nice devrait avoir en 2009 si la ville de Nice aimait vraiment le football:

Ospina/
*Evra
Kanté
Apam
*Fanni/
*Ederson
Faé
Hellebuyck
Echouafni/
*Koné
Rémy

* Les joueurs partis, et je ne compte pas Lloris car Ospina est un goal de classe mondiale.

Avec le maintient dans l’effectif d’Evra, Fanni, Ederson et Koné, on aurait bien quatre victoires de plus, soit
44 points + 16 = 60 poinst et nous serions premier de L1 !

Il faut se donner les moyens de ses ambitions.

Antonetti, Ricort et Cohen forment un trio de grande qualité.

Jamais depuis 2002 notre club a été aussi stable en L1.

Ils méritent qu’on leur donne les moyens d’aller plus haut.

Si Antonetti part, il n’y aura rien à lui reprocher.

On lui a fait miroiter un grand stade mais lui, Ricort et leur président ne voient rien venir.

Les autres président de club ne sont pas aveugles: ils voient la compétence, la passion, le professionnalisme et le talent d’Antonetti. Et de Ricort qui réussit à faire venir au Gym des jeunes qu’il découvre aux quatre coins du monde.

L’OGCNice connaîtrait une sérieuse crise sur le terrain si F. Antonetti quittait le club.

Avec lui aux commandes, le Gym a toujours répondu présent sur le terrain. Pourtant, certains esprits mal intentionnés ont voulu sa peau à un moment donné…

Pourquoi les politi/ chiens de ma ville natale font toujours tout fait pour faire avorter les projets de grands stades ?

Ils ne touchent pas assez de dessous de table?

Nice est le quart-monde du football hexagonal.

J’ai vu que Nice était une “solution de repli” dans le cas où se disputerait l’EURO 2016 !

De “repli"… Nous sommes vraiment totalement déconsidérés !

Si nous avions un grand stade, Antonetti porterait Nice encore plus haut.

Et nous aurions encore plus de bons joueurs.

Sans Manchester United, on n’entendrait jamais parler de Manchester !

L’Equipe a mentionné : “Le Maire de Nice, M. Estrosi, affiche sa volonté de voir le projet se concrétiser".
Cela fait une belle jambe aux fans du Gym ! Nous, de la “volonté” affichée en panneau électoral, on s’en moque… On sait où ce genre de parlottes nous conduit… Nous, on veut un stade. On ne le souhaite même plus. On le veut!

Nice… D’un côté, la Promenade des Anglais, la vitrine pour la frime.

Et puis derrière, le stade le plus pourri de France !

Le Ray c’est pour la nostalgie.

A Nice, no future !

Qu’on me prouve le contraire !

Le 11 avril 2009, il y avait 8 684 spectateurs pour Nice-Lorient.

Voilà le noyau dur: il y a donc moins de 10 000 amoureux du Gym.

Electoralement, cela fait sourire les candidats à la mairie.

Je suis obligé d’aller chercher à Manchester, ce que Nice ne m’a jamais donné!

Le soleil, la mer, la montagne, tout ça nous est offert par la nature.

Les politi/chiens n’y sont pour rien dans la beauté de Nice.

Et il faut veiller à ce qu’ils nous l’abîment pas en plus!

Le Nice de mon enfance n’existe plus que dans ma mémoire et sur quelques vieilles cartes postales.

Si Nice avait une équipe en Champions League, notre ville ne s’en porterait que mieux.

Et sans nouveau stade ce n’est même pas la peine de penser à l’Europe.

On peut juste jouer en L1.

Pour combien de temps?

Un malheur est vite arrivé.

On nous parle de 2013 pour un nouveau stade auquel je ne crois pas.

Si Antonetti, Ricort et Cohen partent, Nice sera peut-être en L2, dès la saison 2010-2011…

Moins de 10 000 niçois en souffriraient…

Ah! si 100 000 Niçois défilaient dans la rue pour avoir un grand stade…

Si 100 000 Niçois se mettaient en grève pour avoir un grand stade…

“Sisi L’impératrice” comme on dit.

Cela fait sourire beaucoup de monde quand je demande ce nouveau stade.

Surtout ceux qui vont à l’Opéra, un des plus beaux d’Europe.

D’aucuns me disent que construire des écoles et des hôpitaux c’est plus urgent…

Ah! oui… mais est-ce urgent de construire des bombes atomiques ?

Messieurs Antonetti, Ricort et Cohen ne quittez pas Nice avant de savoir si le stade de 2013 est un nouveau leurre électoral.(1)

Si tel est le cas, je vous souhaite bonne chance ailleurs car cela voudra dire qu’on vous a pris une nouvelle fois pour des dindons.

(1) Le public du Ray, le Kop de la BSN, les autres, aussi seraient alors pris pour une belle bande d’idiots a qui l’on promet monts et merveilles juste pour avoir leur bulletin électoral. Résultat des courses, on monte toujours au vieux Ray. A la fin des années 1960, Charles de Gaulle a obligé l’architecte du Parc des Princes de ne prévoir que des places assisses. Quarante ans plus tard, Nice n’a toujours pas de stade moderne…

Le Kop des Verts sait ce que Saint-Etienne doit à Frédéric Antonetti.

Permalien 13:27:05, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Un beau final de L1, avec Marseille favori

Eric Gerets est en mesure d’amener l’OM vers le titre. Après Raymond-la-Science (Goethals), voici Eric-le-Dur-à-cuire… On a toujours plaisir à voir et entendre Gerets.

Il n’y a pas que la Premier League, le Scudetto ou la Liga…
La Ligue 1 est tout à fait passionnante cette année, et même haletante.
Nous sommes victimes de la télévision. A force de voir le Barça, Liverpool, Manchester U, on fait la fine bouche quand on va dans nos stades en France… On voit mange tant de caviar dans notre salon en provenance d’Espagne ou d’Angleterre qu’on ne veut plus de soupe au pistou!
En haut, rien n’est joué à sept journées de la cloture de la saison.
Marseille et Bordeaux peuvent faire tomber du trône Lyon.
Comme toute l’Angleterre veut voir Manchester United perdre le titre, la France veut voir Lyon renvoyer à ses études.
Vous noterez que l’attitude de Claude Puel, quand son équipe de sauve d’un mauvais pas, est significative: il est content de sauver sa peau, momentanément, au lieu d’encourager ses joueurs à développer leur jeu collectif.
Vu le comportement du coach de Lyon, je vois Marseille ou Bordeaux gagner le championnat. Cela serait même moral: Lyon a remercié Alain Perrin qui avait pourtant réalisé le doublé; et Lloris et Ederson ont quitté Nice pour aller gagner le titre… (D’un point de vue éthique, ce n’est pas terrible tout ça…) Comme Marseille a un entraîneur qui a de la bouteille, je vois l’OM enlever le sacre: Gerets n’a rien perdu de son charisme. Le joueur était pratiquement impassable. Il avait une grande autorité, ne s’en laissait pas compter. Technique haut de gamme et mental d’acier. Sur le banc, on le sent à l’aise. Il communique avec ses joueurs. C’est un père qui sait être grand frère et parfois copain, mais attention, il ne fait aucun cadeau.
Blanc aussi est très bon. Il peut m’être tout le monde d’accord, sur le fil.

“Grosses affiches”

32e journée: Bordeaux-Lyon
33e journée: Lyon-PSG/ Lille-Marseille
36e journée: Marseille-Lyon

Belles affiches

32e journée: Monaco-Rennes
33e journée: Lille-Marseille
34e journée: PSG-Rennes
35e journée: Nice-Marseille
37e journée: Bordeaux-Monaco
38e journée: Marseille-Rennes
38e journée: PSG-Monaco

Duels dramatiques

32e journée: Caen-Nancy
33e journée: Nancy-Nantes
34e journée: Saint-Etienne- Nancy
36e journée: Caen-Sochaux
37e journée: Sochaux-Nantes
38e journée: Saint-Etienne- Valenciennes

Permalien 13:14:26, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Ferguson reprend de volée Cristiano Ronaldo qui ralentit trop le jeu de Man United

Sympathy for the [Red]devil…

La star de Manchester United n’est en aucun cas Cristiano Ronaldo.
La star c’est le club.
Ronaldo doit tout à Manchester United qui ne lui doit rien.
Le Portugais a bénéficié de toutes les conditions optimales du club, de son coach et de ses partenaires.
Certes, il a du talent, certes il a bien joué depuis son arrivée à MU mais le fait qu’il ne soit pas à 100 % Red Devil joue en sa défaveur, dans son jeu et auprés des fans.
On sait que Ferguson ne se séparera jamais de Rooney qui s’installe sur la durée comme Scholes. Rooney est une pièce maîtresse, il se fond dans le club sans cacher sa personnalité.
Ronaldo, lui, n’arrive pas à faire ça et surtout depuis quelques semaines où il s’acharne à faire perdre de précieuses secondes à son équipe dans d’inutiles figures de style.
Le jeu de MU perd de son liant quand il joue. Bien sûr, Ronaldo peut plier le match d’une action ou d’un coup de tête, voire d’un coup franc.
Cependant, il ralentit le jeu à trop vouloir épater la galerie.
Comme je l’ai dit cent fois: soit il se plie à l’esprit collectif, soit on le met directement dans un vol Manchester-Madrid, billet aller sans retour.
Contre Porto, en C1 retour, je ne le mettrais que remplaçant.
Il n’est pas tolérable de voir Ronaldo rester au sol et rouspéter quand il estime que l’arbitre n’a jamais sifflé faute en sa faveur. A ce moment-là, il met en péril son équipe qui ne joue plus qu’à dix…
A la veille de Porto-Manchester U, Sir Alex Ferguson a reproché au milieu de terrain mancunien - pour combien de temps?- de trop compter sur la bienveillance des arbitres lorsqu’il est malmené:
“Il a tout le temps le sentiment que les arbitres ne le protègent pas suffisamment, ce qui est parfois vrai, mais pas toujours. C’est difficile, pour un joueur qui aime faire le jeu, d’accepter que tout ne tourne pas toujours en sa faveur. Mais les choses ne peuvent pas toujours tourner en votre faveur. Cristiano est frustré quand il a le sentiment que l’arbitre ne siffle pas une faute sur lui. Je crois qu’il se cause surtout du tort à lui-même et à l’équipe qu’il pénalise en ne participant plus au jeu. Je n’accepte pas que sous prétexte qu’il perde des ballons sous prétexte qu’il est un joueur de grande qualité matraqué et je le lui ai dit. C’est quelque chose que je n’accepte de personne". Contre Aston Villa (2-1), puis contre Porto en 1/4 aller de la Ligue des champions (2-2), une perte de balle du Portugais a conduit à un but de l’adversaire, ce qui a agacé Ferguson et tous les fans.

Le Portugais estime sans cesse qu’il n’est pas assez protégé par les arbitres, et que les défenseurs adverses le dépossèdent souvent du ballon en commettant des fautes. Le public anglais l’a pris en grippe, estimant qu’il avait fait tendance à se laisser tomber et à implorer l’arbitre. Il est évident qu’un Ballon d’or en prend plein les jambes. Ce n’est pas nouveau. Ronaldo n’arrive pas encore à jouer uniquement pour l’équipe. S’il ne fait pas à MU, il ne le fera pas du tout au Real Madrid.

Quand Federico Macheda a marqué contre Aston Villa, le visage de Ronaldo s’est décomposé. Cela lui a fait tout drôle de ne pas être le sauveur de MU. Tout à coup, son doublé passait à la trappe. Là, on a bien compris que la star c’est le club! A tour de rôle, MU a des vedettes qui portent haut ses couleurs: Best, Charlton, Law, Robson, Hughes, Cantona, Cole, Yorke, Van Nisterlrooy, Ronaldo, Macheda…
Manchester United a donné 1,5 millions d’euros au père de Macheda pour le faire venir de la Lazio de Rome. Le joueur n’a reçu que 80.000 euros du total mais Ferguson réussit à convaincre les parents en offrant une somme énorme pour un adolescent". Macheda, 17 ans, a fait ses débuts professionnels lors du succès de Manchester United contre Aston Villa, marquant le but de la victoire dans les arrêts de jeu.
Né en août 1991, Macheda quitta Rome pour Manchester en 2007. Michel Platini ne veut plus que les recruteurs des clubs riches pillent les meilleurs jeunes joueurs au club moins armé financièrement. A-t-il demandé son avis à Macheda qui vit le paradis sur terre ?
L’avis de Ferguson sur Macheda: “Il a quelque chose de spécial. Un de ces coéuipiers dit que Macheda a vraiment essayé de marquer lors du but contre Sunderland quand il a repris le ballon du côté du pied comme il venait. Il a cette faculté de penser rapidement que les buteurs ont. Il a cet instinct. Il sait le rôle que nous voulons qu’il joue, nous voulons qu’il pénètre dans le dos des défenses. Il a de bons mouvements, il est rapide et il l’a montré quand il est entré. Il ne s’est pas enflammé. Déjà contre Aston Villa, il était rentré tout de suite dans le match et il a produit de bonnes minutes pour nous. “Joue simple comme tu sais le faire". C’est par ces mots qu’Alex Ferguson a lancé dans le grand bain de la Premier League, le jeune italien Federico Macheda. Inconnu du grand public, le jeune joueur n’a pas déçu Ferguson.
Federico Macheda ne pouvait rêver meilleurs débuts: deux buts qui rapportent six points ! « C’est le jour de mes rêves. Marquer un but comme ça pour mes débuts, c’était mon rêve". Pour en arriver là, la nouvelle pépite de Manchester United a bénéficié des blessures de Wayne Rooney et Dimitar Berbatov, qui ont obligé Alex Ferguson a pioché dans sa jeune garde pour garnir son banc.
Le pari de lancer Macheda a réussi, au plus grand bonheur de Ferguson qui prouve une fois de plus sa faculté à injecter du sang neuf à MU pour maintenir le club au sommet, ce qu’il fait depuis 1986 ! «J’ai dit à Macheda, à la fin du match contre Aston Villa: Bien joué ! Il a fallu ensuite qu’on lui garde les pieds sur terre pour bien gérer la publicité autour de lui. On a réussi car il a de nouveau été au rendez-vous dans la victoire contre Sunderland. Federico a cette faculté de penser rapidement que les buteurs ont. Il a cet instinct… » Et si Macheda marquait encore un but décisif contre Porto? Jamais deux sans trois… A moins que Ronaldo ne nous sorte un “gros” match. A MU, on aime tant les belles histoires qui font la grande Histoire du club séculaire.

Macheda lors de son premier but sous le maillot de l’équipe première de Man U, le 5 avril 2009. Pour le remercier d’avoir être décisif deux fois, son salaire sera sérieusement augmenté.

Permalien 10:37:40, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Le Stade du Ray a acclamé Marama Vahirua

Cette information semble anecdotique et pourtant elle ne l’est pas.
Nice, qu’on se plaît à classer dernière équipe au classement du fair-play, vaut mieux que ce que l’on raconte à son propos. Nice, la ville où il fait soleil 365 jours par an- j’exagère à peine- est jalousée par le reste de la France. Oh! la vilaine Nice, ville cependant où toute la France rêve d’habiter. Si notre ville est la cité de France où le mètre carré est le plus cher ce n’est pas un hasard…
Quand Marama Vahirua a été remplacé lors de Nice-Lorient, le stade du Ray lui a réservé une belle ovation.
Il n’y a donc pas qu’en Angleterre que l’on salue ceux qui reviennent sur les lieux de leur ancien club alors qu’ils portent le maillot d’une nouvelle équipe.
On dit trop de mal des supporters de l’OGCNice pour ne pas les saluer quand ils le méritent et il le mérite souvent: sans la BSN et les autres fans sincères, le Ray serait une coquille vide d’amour.
Les journalistes se précipitent sur leur clavier dès qu’un pétard explose au Ray.
En revanche, cela leur écorcherait la bouche de souligner le comportement sportif des tribunes du Ray qui a dit son amitié à un joueur qui a bien porté le maillot rouge et noir. La technique de Marama Vahirua est un régal. Buteur et passeur, il a plein de ballon. Il aurait pu être notre Iniesta. Il a été notre Vahirua c’est déjà très bien. Maintenant quand Nice vend des joueurs, ils vont à l’OM, l’OL, au PSG, à Lorient… Ce n’est pas exactement des voies de garage.

12.04.09

Permalien 18:42:59, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Le coup de blues d'Adriano qui ne veut plus du football bling-bling

Girl from Ipanema avec les légendaires Tom Jobim and Joao Gilberto (chant et guitare). Une des plus belles chansons du monde. A Garota de Ipanema est la chanson la plus connue de la bossa nova. Elle fit un hit mondial dans les années 1960 . Elle a été écrite en 1962 par Jobim pour la musique et par Vinícius de Moraes pour les paroles portugaises originales.

Jadis, Socrates renonça à la Fiorentina parce qu’il était “payé pour ne rien n’y faire". Quel salarié à ce courage? Je n’en connais pas à part le merveilleux grand frère de Raï.
Ce n’était pas le prermier a renoncé à la carrière pro: en France, on a vu Serge Chiesa ne plus vouloir être international et aussi Horlaville préférait le monde amateur à la pression professionnel.
Dans le monde entier, il y a des cas de renoncement.
Il ne faut pas s’étonner si Adriano renonce aux 400 000 euros mensuels que lui donnait l’Inter Milan. Le Brésilien ne veut plus entendre parler du football bling-bling.
“J’ai perdu l’envie, la joie de jouer. Tout le monde a le droit d’être heureux au travail. Je ne le suis plus en Italie. Je n’en pouvais plus !”
C’est un cri du coeur. Jose Mourinho le martyrisait-il ? Sûrement pas.
L’obligeait-on à se doper? Qui le sait… En Italie, la médicalisation est obligatoire. Question de ne pas connaître de baisse de rendement.
Reviendra-t-il sur sa décision ? Est-il un enfant gâté incapable d’honorer son contrat?
Dans les années 1950-1960, il arrivait à Garrincha d’aimer mieux jouer avec ses copains de Pau Grande (quartier de Rio) plutôt que d’aller disputer le match de championnat au Maracana! Le virtuose préférait jouer sur du sable devant 100 personnes que d’être en représentation devant 200 000 Cariocas. Les dirigeants d’alors toléraient les frasques de Garrincha parce que c’était un génie du football.
Les médias font passer Adriano pour le dernier des alcooliques. Un bon à rien, ivre du soir au matin qui chasse le gibier dans toutes les boîtes de Milan ou de Rio.
Le célibataire a dégaîné: “Les seules femmes qui me passionnent sont ma mère et ma grand-mère". Sa réponse est presque aussi bien que du Michel Audiard ou du Reiser…
“Je ne suis ni malade, ni alcoolique, ni drogués” a-t-il été obligé de confier.
Sur le terrain, Adriano prouve des qualités d’attaquant déménageur presque impossible à charger.
Il a une belle frappe, de l’initiative.
Il n’y en a pas beaucoup dans son genre.
C’est un ouvreur de brèches comme on n’en voit peut.
On sait qu’il a toujours été nostalgique du Brésil.
L’Inter Milan l’avait déjà envoyé faire un séjour non prévu dans le contrat mais cela n’a servi à rien.
Il semble que Adriano n’accepte pas d’avoir gravi dans l’échelle sociale. Son compte en banque est garni mais il n’arrive pas à communiquer avec des gens aisés: il préfére être avec ses potes des favelas. S’il ne triche pas avec sa solitude pourquoi pas, mais s’il a un grand train de vie, il va vite voir la différence entre un gros salaire et trois clopinettes.
Au Brésil, le docteur Marco Aurelio Cunha s’est autorisé à s’exprimer sur Adriano qu’il “connaît bien", dit-il. Le médecin le suivait quand celui-ci a été prêté au São Paulo FC. A ses yeux, l’attaquant a de sérieux problèmes d’ordre mental: “Adriano ne peut pas se contrôler. Il a besoin d’aide, il devrait être suivi par des psychologues et des psychiatres parce qu’il a des troubles qu’il ne peut contrôler. Un exemple? Il veut boire, alors il sort et il ne peut s’arrêter de boire. et il déteste qu’on le lui reproche le lendemain. Ensuite, il devient dépressif…
Son problème, c’est lui-même".
Il ne faut pas rire avec la dépression. Ceux qui se suicident voudraient en fait vivre mais autrement…
Le Médecin du São Paulo FC n’est pas tendre: “Adriano est entouré de groupies mais n’a pas d’amis. Il n’y en a aucun qui soit capable de lui tenir tête alors qu’il a besoin qu’on lui rappelle ses responsabilités…”
Adriano ne se sent bien qu’en tong et short à Vila Cruzeiro.
Glander, voilà ce dont il a besoin.
Y a-t-il un Adriano qui mène une vie secrète qu’il ne veut pas dévoiler?
S’il aile mieux jouer au foot sans être un produit c’est son droit.
Le plus important est qu’il soit bien dans sa peau.
J’ai toujours eu plaisir à le voir.
Un vrai tank mais avec la finesse d’une danseuse.
Contre MU a Old Trafford, en C1, il a failli être le héros.
Loin de la C1, Adriano est un rêveur que le football bling-bling n’amuse plus.
Peut-il vivre dans l’anonymat?
Redevenir une étoile sans lumière.
Il sera toujours le champion de sa rue.
Avec le talent qu’il a, des agents vont vouloir l’engager s’il joue sur la plage de Copacabana…

Permalien 10:34:09, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Pour la FIFA Cristiano Ronaldo est un has been...

Le site de la FIFA se permet de publier cette phrase:

“A seulement 17 ans, l’Italien Macheda est la nouvelle star de MU qui en a bien besoin tant son jeu est devenu pauvre et ses stars, Cristiano Ronaldo en tête, absentes. “

Celui (ou celle) qui a écrit ça doit être encore 100% pour Barcelone.
Pourquoi le club de Barcelone plaît-il autant aux journalistes ?
Ils s’identifient à l’histoire du Barça: cela les arrange que Barcelone=républicains espagnols quand Real Madrid= fascisme de Franco.
Il y a un côté bien-pensant à aimer le Barça.
Cela fait bien d’aimer Barcelone.
Aimer le Barça cela veut dire que l’on est bon, sympa, ouvert sur les autres, parfait quoi !
Aimer le Real cela veut dire que l’on est égoïste, frileux, repli sur soi, facho, xénophobe, immonde quoi !
Et puis, il y a eu Cruyff au Barça, avant. Ah! Cruyff…
Di Stefano-Kopa-Puskas, bien sûr, ce n’est pas grand chose…
Ils regrettent même que Zidane ait joué au Real. Sa place était au Barça, n’est-ce pas!
Aujourd’hui, ils n’ont d’yeux que pour Messi.

La saison de l’an dernier de Ronaldo ce ne fut pas rien.
Et cette année, c’est bien aussi: déjà 20 buts marqués alors qu’il fut blessé en début de saison.
Le week-end dernier, il a réalisé un doublé capital qui a relancé complétement Manchester.
Ce n’est pas parce qu’un jeune (17 ans) est en réussite optimale qu’il faut jeter dans la fosse commune Ronaldo, ce vieillard de 24 ans!

Ronaldo a un jeu énervant ?
J’aimerais bien en connaître d’autres comme lui.
Il driblle, ose, provoque…
Bon des deux pieds, de la tête, sur coup franc, penalt, passe et marque. Et ce n’est pas un avant centre !
Ballon d’Or à 23 ans…
Ceux qui le critiquent ne sont peut-être pas titulaire à 28 ans en CFA…

On ose écrire que l’équipe de Pep Guardiola équivaut au Onze d’or des années 1950 !
Guardiola entraîne le Barça depuis moins d’un an !

Sir Alex Ferguson porte haut Manchester United depuis 1986.
Où sera Guardolia… en 2032 ? Sûrement pas au Barça!
J’ai déjà vu tant d’équipes réputées imbattables terminer droit dans le mur.

L’Europe n’en peut plus de la domination de Manchester.
C’est de la jalousie, ou plutôt de l’envie…
Plus d’un quart de siècle au sommet !
Imaginez un peu la joie que ce club procure à ses fans depuis tant d’années.

Mercredi, MU va jouer à quitte ou double.

Toute l’Europe- à part 3/4 de la ville de Manchester- attend la défaite de MU.

Qui sait si Ronaldo ne va nous sortir un “gros match” avec Rooney?

Et Macheda va-t-il qualifier le club à la 93e minute ?

Il faudra que Porto soit très costaud pour sortir de la C1 les tenants du titre.

MU aime jouer dans les ambiances hostiles…

Ronaldo sort-il l’équipe du collectif quand il a la balle ?

Tous les grands joueurs donnent cette impression parce que précisément ils conservent la balle quand les autres la donnent vite telle une patate chaude…

Je n’ai rien à reprocher à Ronaldo, il a donné beaucoup de chose à Man U.

Le soliste joue-t-il une partition quand tout le reste de l’orchestre en lit une autre?

Ferguson n’est pas fou au point de mettre en péril la Maison Rouge pour les beaux yeux d’une star.

Faisons confiance à Ferguson.

Soit Ronaldo a la tête au Real Madrid et le corps à Manchester. Dans ce cas là, il n’a plus sa place à MU.

Soit il est capable d’assumer son rang. Et il doit contribuer à faire passer MU en 1/2 de la C1.

“NOUS SAVONS CE QUE NOUS AVONS A FAIRE AU MATCH RETOUR” Sir Alex Ferguson.

Permalien 01:59:20, Catégories: LE GYM E BASTA  

Loïc Rémy a réalisé un doublé et donné la victoire à Nice

Nice-Lorient 2-0 : deux buts de Loïc Rémy

Propos d’après-match du buteur:
« Cela faisait six rencontres sans victoire. Nous avons tout mis en oeuvre pour accrocher ce succès et faire le match qu’il fallait. En première période nous avons tout de même eu des lacunes, des difficultés pour se trouver. Mais après la pause nous avons réagi et les deux buts nous ont fait du bien. Lorient revenait bien sur nous au classement, les jouer maintenant c’était une bonne chose. Nous avons eu l’état d’esprit et la hargne qu’il fallait.
Les buts me font du bien évidemment, c’est le premier doublé de ma carrière. J’ai eu un creux au retour de blessure mais je ne me suis pas découragé, je sais que le travail paye à un moment donné, j’ai toujours travaillé aux entraînements en attendant que ça fonctionne à nouveau. Je mets l’accent sur la solidarité de l’équipe et notre jeu d’ensemble, on ne peut pas gagner des matches seul, c’est un travail de tout un groupe. Je suis attaquant, c’est mon rôle de conclure les actions. »

Le buteur n’a rien demandé à personne.
S’il avait joué à Lorient, les visiteurs auraient pris les trois points…

Permalien 00:55:35, Catégories: THE RED DEVILS  

Macheda est-il le nouveau Solskjaer ?

Le but de raccro de Macheda.

Richard Kurt, l’un des animateurs du fanzine leader Red Issue, m’a confié que Macheda lui faisait penser à Ole Gunnar Solskjaer dit “l’assassin à la figure d’ange":
“Macheda est sur le banc, il surveille, attend et marque dès qu’il entre !”
Cette fois, à Sunderland, il a marqué en deviant dans la cage un tir de Carrick, une nouvelle fois sur le côté gauche de la surface adverse qu’il affectionne tant.
On le voit, l’Italien ne perd pas son temps.
En deux matchs, il a frappé deux très grands coups à la porte de la légende du club.
Rendez-vous compte, il a donné 6 points au club lors des deux premiers matchs professionnels de sa vie !
Et encore, il n’en a disputé que des bribes.
A l’heure où Julien Doré devient star parce qu’il a fait 10 émissions télé, Macheda a l’avenir tout tracé à Manchester.
On oubliera jamais qu’il a permis au club de ne pas être distancé par Liverpool à un moment crucial de la saison où MU traversait sa période noire.
Désormais MU a quatre jours pour préparer et attendre le match décisif contre Porto au Portugal.
Le genre de rencontre qu’il ne faut pas rater sinon la saison mancunienne aurait un grand coup d’arrêt.
Tout perdre sur un match est-ce possible? Les clubs anglais ne réussissent jamais face à Porto.
Manchester n’est pas un club comme un autre.
On peut s’attendre à tout de lui.
Ferguson devrait aligner un 4-4-2. Les Diables Rouges vont jouer dans un ambiance des plus hostiles.
Il leur faudra laisser passer l’orage en première mi-temps et attaquer très fort le début de la seconde mi-temps pour éviter le match course poursuite en fin de partie.
A l’heure qu’il est, les voyants ne sont pas dans la zone périlleuse.
MU a gagné deux fois en Premier League.
Il n’y a pas de raison de stresser inutilement.
Ferdinand sera-t-il d’aplomb? C’est la seule inquiétude.

Ole Gunnar Solskjaer

Classement

1 Man Utd 71 points 31 matchs/ + 33
2 Liverpool 70 pts 32 m/ + 38
3 Chelsea 67 pts 32 m/ + 35
4 Arsenal 61 pts 32 m/ + 26

11.04.09

Permalien 18:57:40, Catégories: GRAND MONSIEUR  

La passion du foot selon Gérard de Nerval...

“Une passion qui remonte à l’enfance est sacrée” GERARD DE NERVAL

“Mieux vaut se perdre dans sa passion que perdre sans passion” SAINT AUGUSTIN

Permalien 17:15:52, Catégories: THE RED DEVILS  

Oha! Oha! Oha! Macheda!

Quand Ferguson lance un jeune, cela fait très mal aux adversaires. Macheda, le jeune romain c’est du lourd, du trés lourd. Le formateur c’est Ferguson et non pas Wenger comme on se plaît à le faire croire aux novices. Macheda c’est 6 points en deux matchs pro ! Ferguson maintient MU au sommet depuis 1986. Un peu de respect, svp.

Macheda donne encore la victoire à Manchester United !
Sir Alex Ferguson a laissé au repos Ronaldo, Evra et Giggs (tous sur le banc) qui ont besoin de souffler avant de qualifier leur équipe au Portugal. C’est ce que tout le monde souhaite à MU. Van der Sar, lui, n’est même pas sur la feuille de match. Ce qui est une grande surprise car un goal ne joue jamais trop. Le Hollandais n’étant pas blessé, cette mise à l’écart n’intervient pas pour laisser respirer le gardien. J’y vois une forme de sanction. Jadis, Barthez avait perdu tout son crédit auprès de Ferguson lors d’un match de Coupe d’Europe où il avait été impuissant face à Ronaldo. Ferguson avait dit: “Je n’ai pas fait venir Barthez pour des articles dans la presse. S’il est champion du monde qu’il nous le montre dans les grands matchs…” Van der Sar a-t-il perdu sa place au profit de Foster. On le saura mercredi prochain face à Porto. Avec Ferguson, je m’attends à tout. Il est même capable de ne pas aligner Ronaldo au match retour en C1.
Face à Sunderland, MU joue en 1-4-4-2… Dans l’équipe adverse, il y a D. Cissé qui se fait plus d’effet à l’extérieur du stade que sur le terrain. Il a garé son voiture au parking des joueurs non sans se faire remarquer: normal, il était habillé tout en jaune et sa bagnole n’est ni plus ni moins qu’une… Rolls Royce bleue ! Cissé se prend-il pour un Beatles ? Avec tout l’argent que gagnent les footballeurs actuels, l’achat d’une Rolls ne plombe pas le budget de la famille Cissé. Le chef de famille s’est fait un plaisir égoïste. Je ne peux m’empêcher de penser à Puskas qui lui n’avait pas de quoi s’acheter une mobylette- j’exagère à peine. Maradona a bien raison de demander 100 000 euros par interview. Car à côté de l’Argentin, Cissé n’est même pas une ombre. Sunderland est à trois points du premier candidat à la division inférieure et Cissé roule en Rolls. Quand Platini parler des “valeurs” du football, cela me fait doucement rigoler. J’irais plutôt me cacher à la place de Cissé. Paroles vaines. Aujourd’hui, les joueurs se moquent complétement des équipes qu’ils défendent(Auxerre- là, il jouait bien; Liverpool et Marseille). Avant d’y jouer, Cissé n’avait sans doute jamais entendu parler de Sunderland. Ne l’accablons pas: il n’est pas le seul profiteur d’un système qui vit sous le régime de la poule aux oeufs d’or. Demain, Cissé peut jouer à l’Inter Milan: il y roulera en Ferrari. Depuis cinq saisons, Cissé ne fait que baisser de niveau. Ses blessures n’ont pas arrangé son rendement. Je parle de Cissé: il n’y a rien d’autre à dire sur le match ennuyeux au possible.
19e mn: Centre de Rooney, but de Scholes ! 0-1.
MU joue sans forcer.
Petit match sans intérêt.
Une après-midi sans panache.
Sunderland fait partie de ces équipes qui joue moins bien que Metz ou Lorient.
Fin de la 1er mi-temps: 0-1.
En début d’après midi, Liverpool a battu Blackburn 4-0. Buts: Torres (5e mn e 33e mn), Agger (83e mn) et N’Gog (90e mn)
MU doit donc prendre les trois points pour reprendre la tête du championnat, avec un match en moins.
55e mn: Sunderland égalise sur une belle bourde de Forster qui relâche un ballon: 1-1. Si Ferguson avait l’intention d’écarter un moment Van der Sar, le goal remplaçant vient de lui prouver qu’il doit remettre au plus vite dans la cage macunienne le gardien internationale des Pays-Bas.
Incapable de tuer un match, MU se met toujours dans de sales draps.
Les Diables Rouges sont encore obligés de courir après le score …
Il est temps que Ferdinand revienne dans la défense.
75e mn: Alors qu’il vient d’entrer, Macheda est marque d’entrée !!!!!! 1-2. L’Italie a détourné dans la cage un tir raté de Carrick. Le jeune Italien de 17 ans transforme le plomb en or. Il nous le faut à Porto. C’est le nouveau porte-bonheur de MU ! La chance reviendrait-elle dans le camp rouge ?
82e mn. Tevez sort. On a besoin de lui à Porto. Berbatov souffre encore de la cheville. Il est sur le bord du terrain avec une poche de glace. Il est revenu trop tôt.
Cissé peut penser aux clés de sa Rolls. Les a-t-il bien mises dans la poche de son blouson?
Il gagne beaucoup d’argent mais son équipe est minable. D’ailleurs à la 85e mn, Yorke rentre alors qu’il jouait il y a 10 ans à MU. On voit donc que Sunderland est une maison de retraite…
La Premier League c’est dix bonnes équipes et dix équipes de second couteaux. Comme dans tous les championnats du monde. Inutile de vous dire que Sunderland est dans le second groupe.
Qu’importe, ce soir, Cissé repartira en Rolls. En 2009, les intermitents de l’exploit roulent en Rolls.
“Les valeurs” du foot professionnel, tant vantées par Platini, ne sont pas les miennes.
Il y a 20 ans, Socrates a quitté la Fiorentina car il estimait y être surpayé. Il est vrai qu’on était au XXe siècle !
L’arbitre donne quatre minutes supplémentaires: 90 + 4…
Focus une nouvelle fois sur Macheda. Quel campionissimo !
1-2. L’Italien permet à MU d’être dans la spirale de la victoire. C’est parfait pour la tête.
J’attends que MU lui compose une chanson digne de son talent.
Oha!Oha!Oha! Macheda!

Foster/(2) Un but pour sa pomme…
O’Shea (6) Costaud dans sa tête.
Evans (6) Revient peu à peu à son meilleur niveau.
Vidic (7) Son retour confirmé fait du bien.
Neville/ (5) A part une grosse frayeur a bien été présent.
Rooney (7) Le point fort.
Scholes (7) Ouvre le score. But important.
Carrick (7) Gros volume de jeu.
Park/(5) Travail de sape toujours précieux. Puis Ronaldo(67e mn) (3) Improductif.
Tevez.(6) Un poison qui peut s’avérer mortel. Puis Anderson (82e mn) Non noté, pour éviter le zéro…
Berbatov.(4) A joué sur une jambe. Mal remis de sa blessure. Puis Macheda (74e mn)(10) Quand on marque le but décisif, qu’il soit beau ou de raccro cela n’a aucune importance. Ce garçon a donné 6 points à son équipe en deux matchs.

Remplaçants:

Kuszczak(g)
Macheda
Nani
Giggs
Anderson
Evra

Tous les fans de MU sont atteints de la machedaïte aigüe…

Permalien 11:17:42, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

L'Angelisme de Michel Platini

Pour Michel Platini, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil.
Il est vrai que lorsqu’il y a des tragédies comme au Heysel, il préfère tailler la route.
Les familles touchées par le drame survenu avant la finale de la Coupe d’Europe des Clubs Champions 1985 espèrent toujours qu’il vienne partager leur chagrin lors des commémorations en hommage aux victimes mais l’actuel président de l’UEFA n’aime pas qu’on lui rappelle les mauvais souvenirs. On comprend que sauter de joie alors que des cadavres de fans de la Juventus gisent à quelques mètres de lui cela ne fait pas bon effet. Passons à autre chose, d’autant que les joueurs ne savaient rien bien sûr du mouvement de foule assassin orchestré par les spectateurs anglais qui ont provoqué l’étouffement de 39 personnes, et l’évacuation de 600 blessés. Une tribune dévastée cela ne se remarque pas depuis la pelouse, n’est-ce pas….
Un quart de siècle plus tard, Platini nous compte fleurette:
-"Le football est un jeu et il doit le rester”
-"Il y a un an nombreux étaient ceux qui célébraient le football-business”
-"Les valeurs du football sont éternelles”
-"Respect des règles, respect de l’arbitre, respect de l’adversaire, respect de la diversité, respect de soi-même et lutte contre le dopage, respect de l’environnement”
-"Dans la logique du tout-fric, cela n’était pas gagné”
-"On s’engage dans le flair-play financier”
-"Equilibre et sécurité, voilà les objectifs”
-"Un développement durable de notre sport”
-"Le football de base est un extraordinaire facteur de citoyenneté”
-"Les centres de formation des clubs offriront un passeport pour l’avenir”
-"Les portes de l’intégration sociale”
-” Avec nos amis de la FIFA nous engageons la lutte contre le trafic d’enfants”
-"La vigueur morale de cette pyramide qui trouve ses fondations dans l’herbe du petit patelin de nos provinces et culmine, un beau soir de juillet, au Stade de France”
(L’Equipe, 10 Avril 2009)

A Abidjan, le 29 mars 2009, il y a eu 19 morts et 132 blessés à la suite d’une bousculade lors de Côte d’Ivoire-Malawi. Une bousculade a eu lieu à cause de la corruption et d’un trafic de billets. Platini s’en lave les mains. Il est vrai qu’il n’est que le président de l’UEFA….

Permalien 10:56:52, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

La tristesse de Lance Armstrong prêt à renoncer...

Lance Armstrong est un mythe vivant. Il est de la race de Coppi et d’Anquetil. Une race à abattre en France, le pays de Poulidor, Chabal, Alesi, Domenech… Quand il annonce sa possible retraite définitive c’est comme si Bob Dylan disait qu’il allait arrêter de chanter…

L’annonce de son retour a rendu “malade” les organisateurs du Tour de France qui ont dit tant de mal sur le champion.

Voir la vidéo que Lance Armstrong sur son site officiel ( http://www.livestrong.com/ , en haut, à droite) où il explique l’acharnement de la France qui fait tout pour qu’il ne participe pas au Tour de France.
Non seulement le champion est blessé mais encore un Dracula est venu l’embêter alors qu’il a été contrôlé 24 fois depuis son retour. (Pour mémoire, MM. Blatter et Platini ont interdit ce genre de contrôle inopiné dans le football…)
J’opte pour sa retraite définitive.
Il lui faut tourner la page.
Il n’a pas besoin de me prouver qu’il est un immense champion.
Il a gagné 7 Tours de France !
“Il y a de fortes chances pour qu’ils m’empêchent [l’association Dracula and co] de courir le Tour", dit le septuple vainqueur de la Grande Boucle dans la vidéo diffusée sur le site de sa fondation de lutte contre le cancer.
J’ai honte d’être Français.

Permalien 10:50:14, Catégories: ANTI-FOOTBALL, ANQUETILLEMENT  

Le Dracula de l'Agence française antidopage a-t-il conservé l'urine 1998 de Zidane et Deschamps?

Zidane pouvait faire tout ce qu’il voulait sans jamais être contrôlé.

Le chef Dracula n’aime que le sang des cyclistes.

On va empêcher Armstrong de participer au Tour de France parce qu’il a pris une douche !

Permalien 08:31:04, Catégories: ANTI-FOOTBALL, ANQUETILLEMENT  

Le pistard Jobie Dajka est mort dans son sommeil

Le pistard australien n’était qu’une épave humaine selon les médias français.

Jobie Dajka, 27 ans, champion du monde du keirin 2002 a été retrouvé mort chez lui, le 7 avril.
Avait-il une malformation cardiaque comme tous les footballeurs qui meurent dans des conditions similaires ?
On n’en saura jamais rien.
L’important c’est de retenir qu’il fut exclu du camp d’entraînement pré-olympique de 2004 car il a été accusé d’avoir menti aux enquêteurs dans le cadre l’affaire de dopage de Mark French. Il faut aussi souvenir qu’en 2005, un tribunal prononce à son encontre une suspension de trois ans en raison d’une agression sur l’entraîneur national australien de cyclisme sur piste Martin Barras. Souffrant d’une dépression et d’un stress lié à l’alcool, il effectue un séjour à l’hôpital d’Adelaide.
Dopage, dépression, stress, alcool, séjour à l’hôpital… Le tableau est bien chargé.

Quand Anquetil est mort, on n’a jamais parlé de sa vie de patachon qui la conduit a vivre au sein de sa famille comme Terence Stamp dans Théorème de Pasolini… Séduisant tout ce qui se présente à lui.

Au football, on se contente de dire que les nombreux cas de joueurs professionnels retrouvés ivres mort au petit matin ne sont le fait que d’écarts de conduite momentanés.

La mort de MIKLOS FEHER sur le terrain. C’est la première fois dans l’Histoire du football que des joueurs meurent sur la pelouse. Avant, cela n’arrivait pas. Bien sûr, il était cardiaque et absolument pas dopé.

10.04.09

Permalien 18:58:41, Catégories: BRUITS DE VESTIAIRES  

Le perchiste Mesnil vaut 23.650 euros....

Les enchères mises en place par Romain Mesnil sur Internet afin de se faire sponsoriser pour la saison 2009 se sont terminées le 10 avril.
On peut lire sur le site de celui qui a vendu son âme sur ebay:

“Très satisfait et heureux du résultat des enchères, je vais débuter ma saison en juin avec 2 nouveaux partenaires: une entreprise et un particulier.
Nous ferons ensemble une conférence de presse mardi 14 Avril au Café Rouge, rue de Picardie (Paris 3ème) afin d’annoncer ces nouveaux partenariats.
Les montants sont de 16100€ pour le partenariat Entreprise et 7550€ pour le partenariat particulier (la somme revient à l’ARTC), conclus pour 6 mois.
Ma nouvelle tenue de compétition sera confectionnée prochainement. A la fin de la saison, je donnerai cette tenue à l’association Un Maillot pour la vie qui la mettra aux enchères lors de leur soirée de Gala.
Mes entrainements se déroulent toujours pour le mieux.”

Son coup de pub a tourné au fiasco, ce qui me surprend à une époque en pleine chabal/isation des esprits.
La place d’un sportif n’est pas de ridiculiser sa discipline, à poil dans les rues de Paris.

Permalien 13:59:27, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Dylan est toujours vivant

Dylan et son groupe au Palais des Congrès, Paris, le 7 avril 2009.

Pour nous Français, Bob Dylan, 68 ans, est à la fois Georges Brassens, Alain Bashung, Gérard Manset et Johnny Hallyday.
Avec tout ce qu’il a fait dans les années destroy c’est un miracle qu’il soit encore en vie.
Les 7 et 8 avril, il était sur la scène du Palais des Congrès, à Paris. Deux dates parmi les 100 concerts qu’il donne chaque année.
Les ignares parlent de come back alors qu’il n’a jamais cessé de se produire sur scène et de créer de nouveaux albums. Ainsi, le 27 avril, il sort Together through life dont on peut entendre un extrait, “I Feel A Change Comin’ On", sur le superbe site officiel de D’Yeux:

http://www.bobdylan.com/#/music/together-through-life

Son 46e album comprend “Life is hard", chanson pour le nouveau film d’Olivier Dahan, My own Love Song, dans lequel joue Renée Zellwegger.
Cela fait un bien fou de savoir que ce monument de la musique et de la littérature soit encore parmi nous.
Où sont Hendrix, Morrison et tant d’autres gloires ?
Tous sous terre. Des bouches d’ombre…
Voir Dylan, c’est à peu près comme si le soleil descendait nous dire bonjour avant de remonter dans le ciel. Le soleil ou la lune.
On ne veut surtout pas qu’il parle sur scène pour dire des conneriers du genre : « Paris, I love you ! » Faut pas confondre Dylan avec Bruel. Dylan ne sait d’ailleurs pas qui est Bruel.
A Paris, comme ailleurs, il vient, chante, joue et puis se casse.
C’est parfait. On n’en demande pas plus.
D’aucuns se plaignent qu’il chante de dos ou de profil.
On a dit ça aussi de Miles Davis.
Seuls les mauvais acteurs jouent face public.
Dylan refuse le rôle de l’icône des années 1960 qui chante avec la guitare en bandoulière.
Le Dylan de 1965 est mort.
Reste celui de 2009.
Cela ne l’empêche pas de jouer de l’harmonica sous son chapeau.
Il ressemble à un Zorro aux tempes argentées, sans son cheval.
Jamais Dylan ne reproduit le son d’un disque.
Il réinvente tout et toujours.
Sa voix n’est plus celle de jadis. Elle est éraillée par l’alcool, le tabac, le shit, l’herbe et le chant. Que d’années à extirper de sa gorge son monde intérieur qu’on aime tant. Entre mélancolie et violence. Rêverie et réel absolu.
Dylan respecte trop son public pour lui balancer dans la tronche les vieux standards comme s’il était un vieux disque rayé.
La vie ne s’est pas arrêtée pas en 1966. On prend Dylan en marche.
A la fois star interplanétaire et totalement mystérieux, Dylan donne tout sur scène et rien de sa vie privée.
Les nostalgiques veulent le figer dans les années Kennedy mais nous sommes dans l’Amérique d’Obama.
C’est fatiguant d’être toujours Bob Dylan. Lui n’en veut pas de la panoplie de l’idole adulée 24 h sur 24 h.
Ceux qui s’amusent à dire que Dylan n’est plus que l’ombre de lui-même et qu’il massacre sur scène ses chansons du temps où il avait du talent confondent De Gaulle avec Nicolas Sarkozy.
Dylan n’est pas la peluche de notre enfance.
Les chiens aboient et le Dylan passe.
Soyons fiers d’être son contemporain.

Dylan et John Lennon, pour l’éternité. Parfois quand on les écoute chanter, on est frappé par la ressemblane de leur voix.

Si on veut voir le Dylan d’autrefois il faut regarder les vieilles vidéos. Dylan marche comme l’homme de Giacometti, ce n’est pas un fossile. Pour avoir une idée de sa notoriété, imaginez vingt Maradona en même temps. Il est à la fois Pelé, Warhol, De Niro, Mandela, les Beatles, Francis Bacon, Jean Paul II, Piaf, le Che, James Dean et Marilyn Monroe et Cassius Clay alias M.Ali

La célébrissime conférence de Bob Dylan de 1965. Humour cinglant ! Beaux sourires. Vive intelligence. Quelle bonne tête ce gamin de 24 ans !

Ce qu’il a chanté le 7 avril, à Paris:

Cat’s In The Well
The Times They Are A-Changin’
I’ll Be Your Baby Tonight
Stuck Inside Of Mobile With The Memphis Blues Again
John Brown
Rollin’ And Tumblin’
Chimes Of Freedom
Tweedle Dee & Tweedle Dum
Masters Of War
Honest With Me
Beyond The Horizon
Highway 61 Revisited
Po’ Boy
Thunder On The Mountain
Like A Rolling Stone
All Along The Watchtower
Spirit On The Water
Blowin’ In The Wind

Ce qu’il a chanté le 8 avril, à Paris :

The Wicked Messenger
Lay, Lady, Lay
Things Have Changed
When the Deal Goes Down
Til I Fell In Love With You
Stuck Inside Of Mobile With The Memphis Blues Again
Sugar Baby
It’s Alright, Ma (I’m Only Bleeding)
The Lonesome Death Of Hattie Carroll
Tweedle Dee & Tweedle Dum
Beyond The Horizon
Highway 61 Revisited
The Times We’ve Known (by Charles Aznavour)
Thunder On The Mountain
Like A Rolling Stone
All Along The Watchtower
Spirit On The Water
Blowin’ In The Wind

A lire l’interview historique de Dylan dans Play Boy de 1978:

http://www.bobdylan-fr.com/articles/playboy1978.html

"Titi" à quatre matchs de rejoindre "Zizou", "Fab", "Marcello"...

Qu’ont en commun Zidane, Barthez, Desailly, Karembeu, Deschamps et Liza ?
D’avoir gagné la Coupe du Monde, l’Euro et la Champions League…
Si Henry venait à remporter la Champions League, il rejondrait les Mousquetaires du football français.
Pour l’instant, Henry a déjà un fantastique palmarès, plus inmportant que celui de Kopa ou Platini.
D’un joueur, il ne reste que le palmarès.
Adulé à Arsenal, Henry est venu à Barcelone dans l’unique but de remporter la Champions League, seule compétition qui lui manque au tableau de chasse.
Avec Vieira, il disait toujours en fin de saison: “Si on ne se renforce pas, je partirai dans un grand club pour enfin gagner la C1…”
Il ne semblait pas alors se tenir responsable dans les échecs respectifs d’Arsenal… Ni lui, ni Vieira.
Ils ont eu une étrange façon de dire: “Je m’en lave les mains…”
Au Barça, il n’est pas la star, devancé à l’audimat du Camp Nou par Messi et Eto’o.
Ayant moins de pression, il joue mieux.
Les adversaires occupés à charger Messi et Eto’o, lui semblent plus de champ libre.
En équipe de France, il a bénéficié des talents de 1998. Depuis qu’ils sont partis à la retraitre, il n’a pris le pouvoir dans les vestiaires ni sur le terrain.
Aujourd’hui, il est à quatre matchs de conquèrir le Graal.
On l’a souvent vu embrasser l’écusson d’Arsenal qu’il a néanmoins quitté.
Peut-on dire que l’on aime un club quand on choisit d’aller ailleurs?
Incapable d’offrir la C1 à Arsenal - il a raté ce qu’il a voulu en finale 2006 au SDF contre… le Barça de Ronaldihno- Henry a signé à Barcelone pour enfin remporter le trophée qui manque à sa collection.
A Arsenal, il occupait le rôle de leader alors qu’au Barça, les leaders sont Iniesta, Xavi, Messi et Eto’o.
Ce qui serait amusant et cruel c’est de voir Arsenal battre le Barça, en finale, à Rome, le 27 mai…
Wenger qui a perdu trois finales de Coupes d’Europe finira bien par vaincre le signe indien.

Permalien 07:34:44, Catégories: LE GYM E BASTA  

Nice prend Lorient-Express pour aller vers la Victoire


Frédéric Antonetti ne laisse pas indifférent plusieurs présidents de club qui observent qu’avec un petit budget il maintient Nice parmi l’élite. Pourtant chaque année, il perd des forces vives que Roger Ricort comble le mieux possible. Depuis 2002, le président Cohen fait son possible dans l’attente de ce fameux grand stade qui pourrait avoir pour non: “L’Arlésienne"…


“La dernière victoire des Aiglons en L1 remonte au 14 février, avec le succès au Mans (1-2). Pour trouver un score favorable au Ray, il faut aller encore plus loin : le 17 janvier, 2-0 contre Auxerre. Il n’y a pas besoin de faire un dessin pour signifier que cela serait une très bonne idée de vaincre Lorient car six matchs sans gagner en L1 et ne plus prendre les trois points lors des rencontres au stade du Ray c’est une situation dont on ne peut pas se satisfaire.
Au plan comptable, on s’est mis à l’abri d’une catastrophe avec un confortable matelas de points confectionné en grande partie à l’extérieur. Cela nous a permis de faire du surplace à la huitième place, tenant à distance les crocs de nos poursuivants qui rêvent d’être tous à notre place. Comme quoi le ventre mou peut engendrer des envieux.
Quand on voit les noms des clubs menacés par la relégation en L2 (Sochaux, Le Mans, Nancy, Nantes, Saint-Etienne, et Caen), on réalise que Nice a fait une très belle saison quand on voit ceux qui pataugent dans les profondeurs du classement alors qu’ils devaient jouer les premiers rôles. Si on reprenait les déclarations d’intentions de début de saison, certains iraient se cacher au fond de leurs vestiaires.
Vu que nous sommes l’un des plus «petits» budgets de L1, notre classement est loin d’être celui d’une bande de fonctionnaires. Nos joueurs font ce qu’ils peuvent, sachant que le contexte économique de l’OGCNice, qui n’a pas les yeux plus gros que le ventre, a contraint les transferts de Fanni, Lloris, Ederson, Balmont et Koné. On imagine aisément que si le groupe actuel des Aiglons comptait dans ses rangs ces cinq anciens niçois, nous ferions peur à beaucoup d’équipes leaders. Cela ne sert à rien de ruminer l’évidence. Vous savez tous que nous dépendons de l’amélioration de nos infrastructures pour franchir un nouveau cap.
Nos actionnaires ne peuvent pas fabriquer l’argent qu’ils n’ont pas. Sous l’ère Antonetti, Nice a formé de bons Aiglons qui se sont envolés ailleurs. Nous ne pouvons pas faire autrement sans les recettes supplémentaires que nous procurerait une nouvelle enceinte. Par ailleurs, lancer des fumigènes n’est pas la meilleure façon d’encourager son équipe. Cela ne conduit qu’à de graves sanctions contre le Gym ! Vous avez déjà vu un fumigène dans le ciel d’Anfield Road à Liverpool ?
La rengaine : « On veut jouer l’Europe » ne tient pas longtemps la route. Faut se regarder dans la glace : comment prétendre croiser le fer avec l’Ajax Amsterdam en UEFA quand on ne parvient pas à éliminer Vannes pour aller en finale de la Coupe de la Ligue ? Le nouveau Nice n’a que 7 ans, ne l’oublions jamais. La vérité du terrain a heureusement le dernier mot.
Ne soyons pas plus royaliste que le roi. Aujourd’hui notre réalité ce n’est pas d’affronter Barcelone mais de battre Lorient ! Nos visiteurs ne sont qu’à trois points de nous et ils se débrouillent très bien loin de Lorient puisque leur attaque est la deuxième de L1 à l’extérieur, avec 22 buts marqués. Seul Marseille a fait mieux qu’eux. On va donc souhaiter aux Aiglons d’être réalistes face au but dans nos phases de domination. Nous devons « tuer » les matchs quand nous bougeons le mieux nos concurrents. Et n’oubliez pas partout et tout le temps : ISSA NISSA !”
[L’éditorial pour le programme de Nice-Lorient, 11 avril]

09.04.09

Permalien 23:00:18, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Wenger perd William Gallas

.

Touché au genou droit, dans un choc avec Guiseppe Rossi, lors de la rencontre face à Villarreal en Ligue des Champions (1-1), William Gallas est indisponible pour le reste de la saison. Entre méforme, problèmes relationnels et grave blessure, le défenseur a connu une saison noire. Arsène Wenger, le manager général des Gunners, l’a annoncé ce jour: William Gallas souffre d’une rupture du ligament médian du genou droit. Une blessure qui le privera de terrain pendant de longues semaines. Un coup dur pour Arsenal qui termine la saison en trombe et comptait sur l’expérience de son défenseur français pour aller le plus loin possible en Ligue des Champions, car Arsenal est hors du coup pour le titre national.
L’absence de William Gallas se fera également sentir au niveau de l’équipe de France. Les Bleus de Raymond Domenech doivent disputer deux matchs amicaux en juin prochain face au Nigéria (le 2 à St-Etienne) et la Turquie (le 5 à Lyon).Gallas va pouvoir se remettre d’une saison à oublier. Après un Euro 2008 au rabais avec les Bleus, il a subi les foudres de la presse anglaise lors de la sortie de son autobiographie dans laquelle il révélait des secrets de vestiaires. Chose sacrée de l’autre côté de la Manche… Dans la foulée, le joueur a perdu son brassard de capitaine au profit du jeune Espagnol Cesc Fabregas… Son absence en Bleu va relancer sans doute Mexès

Permalien 20:41:04, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Henry ou l'agression masquée

Jamais Henry n’aurait dû décoller les pieds comme il l’a fait. Son attitude est écoeurante: au lieu de s’inquiéter de la santé de celui qu’il vient de blesser, Hans-Jörg Butt, il mine une fausse blessure car il s’est rendu compte de son geste imbécile. Henry met sa main sur les cotes alors que les pieds du goal ne l’ont pas touché. Sa douleur passe avant celle de celui qu’il a blessé. Sa fausse douleur car il n’a rien du tout. Comme il a peur de ce qu’il vient de faire, il se met à miner la souffrance. Comportement minable.

Henry est un immense comédien. Je l’ai remarqué depuis de nombreuses années.
Son plus grand numéro de cinéma, il l’a fait contre le Portugal quand il plongea dans la surface, sur un simple contact avec Ricardo Carvalho, le 5 juillet 2006, en 1/2 finale de la Coupe du Monde, à l’Allianz Arena de Munich, devant 66 000 spectateurs et quelques millions de téléspectateurs. La faute était inexistante. Le comédien Henry joua bien le coup. Grâce à cette supercherie, la France ouvrit le score par Zidane à la 33 e mn et la France atteignit la finale de la Coupe du Monde. Les Français qui ont applaudi Henry ce jour-là sont les mêmes qui critiquèrent Maradona pour sa “main de Dieu” de 1986.


Contre le Bayern Munich, le 8 avril 2009, il a donné une nouvelle fois la mesure de son talent pour la comédie. Cette fois en version beaucoup plus méchante.
On ne me l’a fait pas. J’aime autant le football que lui. Et je sais voir. Ce n’est pas de la prétention de ma part. J’ai le regard aiguisé de ceux qui jouent leur vie dans la perception des choses. Le football est d’abord une affaire de lecture. Voir avant les autres. C’est la rapidité d’exécution qui me passionne dans ce sport. La vitesse des gestes. Grâce au football, j’ai su voir les grands tableaux des maîtres de la peinture qui nécessitent une vision globale instantanée. Il ne sert à rien de rester des heures devant un tableau: il faut le percevoir à la seconde, ou jamais. Il en est de même du geste de l’ailier gauche du Barça. J’ai tout de suite vu où il voulait m’embarquer.
A la 24e minute, alors qu’il était en position de marquer, il se fit contrer par le goal allemand, Hans-Jörg Butt.
Terrible choc !
La sortie du gardien fut à l’origine du tir manqué par le Français.
Au lieu de se laisser glisser naturellement, les jambes au sol, Henry soulèva les pieds qui vinrent frapper le visage de Butt!
Les novices vont diront qu’il n’a pas fait exprès de faire mal.
C’est vrai: il n’est pas tombé avec l’intention de balancer ses crampons en pleine tête de son adversaire. Ce qui est vrai aussi, c’est qu’un pratiquant comme lui n’avait pas à lever les pieds comme il l’a fait!
Les commentateurs de TF1 n’ont rien dit car à la télé française on ne dit jamais du mal des Français.
Quand on a joué au foot pourtant on sait très bien que Thierry Henry n’avait pas à décoller les pieds du sol.
Il aurait dû abandonner toute raideur.
Le pire c’est que constatant les blessures au visage du gardien du Bayern, il fit semblant d’être blessé !
Il nous a délivré de grandes grimaces de souffrances, des rictus de blessés de la guerre de 1914-1918.
Quel cinoche! Et il insista avec de gros sabots, auprès des soigneurs sur le bord de la touche.
De surcroît, il n’a pas eu un regard, pas une attention pour sa victime.
La même attitude que celle d’Harald Schumacher vis-à-vis de Patrick Battiston.
La différence c’est qu’en 1982, Schumacher a commis un attentat prémédité alors que Thierry Henry a mal réagi dans le mouvement. Les conséquences sont les mêmes: blessures de l’adversaire.
Henry a coupé court à toutes critiques, puisqu’il a miné la blessure corporelle sur sa personne alors qu’il n’avait rien. J’aimerais bien voir son torse…
Si le goal du Bayern avait été un latin, il aurait été remplacé.
Il n’y a qu’un Allemand de 35 ans (ou un Anglais) pour résister autant au mal.
Henry avec ses pieds auraient pu atteindre les cervicales de Butt.
Son geste déplacé n’est pas à son honneur mais cela ne m’étonne pas de lui.
Il a dans sa panoplie le vice que d’autres non pas.
Il a appris ça à l’école Wenger, si fan de Vieira.
Domenech, alias le “Boucher de Lyon", a sans doute apprécié.
Qu’on ne vienne pas me dire que Henry a été emporté par le mouvement.
Il a tellement eu peur d’avoir blessé gravement Butt qu’il a tout inventé un cinéma qui devrait lui ouvrir en grand les portes d’Hollywood.
Henry peut dormir tranquille: c’est un intouchable.
C’est un vecteur économique qui fait vendre.
Depuis le retraite de Zidane, il a pris la succession.
La mayonnaise Benzema, Nasri ou Gourguff n’a pas prise pour l’instant.
Ribéry, encore trop en dents de scie.
Le produit Henry doit servir le plus longtemps possible.
Contre le Bayern, il a fait un trés beau match.
Du grand art, jusqu’à sa démonstration de ses dons pour la comédie.

Henry peut s’estimer heureux de n’avoir pas toucher les cervicales de Butt.

CETTE VIDEO PROUVAIT TANT LE CINEMA DE HENRY ET LA VIOLENCE DE SON GESTE IRRESPONSABLE QUE LA CENSURE EST INTERVENUE

Permalien 18:03:55, Catégories: THE RED DEVILS, BARCA ES MES QUE UN CLUB  

Liverpool et Manchester n'ont pas dit leur dernier mot. Le Barça se voit déjà trop beau...

Le duo Ronaldo-Rooney est capable de ramener du Portugal la qualification pour les 1/2 finales de la C1. Ils ne vont pas lâcher prise comme des petits toutous.

1/4 de finales aller de la C1 2008-2009:

*Villareal 1
Arsenal 1

*Manchester United 2
FC Porto 2
*************************
*Liverpool 1
Chelsea 3

*Barcelone 4
Bayern Munich 0

On s’achemine vers les 1/2 finales vers:
*Arsenal-Porto ou Manchester.
*Chelsea ou Liverpool-Barcelone.

-Arsenal devrait atteindre les 1/2 finales à moins d’une déroute à la maison.
-Seul un Manchester U retrouvé peut se qualifier au Portugal. Un Man U avec ses forces vives qui jouent à l’unisson.
-Un grand Liverpool peut gagner à Londres contre Chelsea.
-Le Barça ne devrait pas être inquiété à Munich.

L’anglophobie est si grande en Europe que tous les médias sont pour Barcelone à 99 %.
La moitié des 1/4 finaliste est anglaise !
Pour battre le Barça, il faut priver de ballon ses joueurs. Quand ils ont le ballon, ils vous le confisquent. Si vous les dominez, ils ne savent pas subir et c’est panique à bord.
Il faut charger au maximun Iniesta afin qu’ils ne s’expriment pas. Tous les ballons passent par l’aiguilleur en chef.
La victoire de Chelsea à Liverpool me laisse croire que Man U peut aller chercher la qualification en terre étrangère et qui plus est hostile.
Qui dit que Liverpool et Manchester ne vont pas parvenir en 1/2 finales ?
Les deux grandes équipes étaient sur les rotules.
MU a été en forme trop tôt. Après le passage à vide actuelle, le bout du tunnel n’est peut-être pas loin.
Les Reds Devils ne vont pas abandonner facilement leur titre européen.
Gerrard-Torres (Liverpool) et Ronaldo-Rooney (Manchester U) seront peut-être les hèros des matchs retour.
Aux matchs aller on a vu des joueurs à bout de souffle. Ils pourraient se réveiller, aux matchs retour.
Manchester U a trop laissé de force le 5 avril contre Aston Villa (3-2). Ils n’ont pas pu donner toute la mesure de leur talent, deux jours après.
Les commentateurs n’ont pas assez d’adjectifs qualificatifs pour dire tout le bien qu’il pense du Barça.
On a déjà vu Liverpool et Manchester jouer aussi bien que le Barça en 2009.
Qui peut nous assurer que le quatuor Iniesta-Henry-Eto’o-Messi ne va pas connaître un jour sans au pire moment ?
A lire les journaux, écouter les radios, regarder la télé, le Barça est déjà champion d’Europe 2009 alors qu’il reste encore quatre matchs à jouer (retour des 1/4; deux 1/2 finales et la finale).
Il ne faut pas mépriser de la sorte les adversaires encore en lice.
Le football connaît des renversements de situations extraordinaires, des coups de théâtre de dernière minute.
Le sport roi dépend de la forme et de la méforme des joueurs, des suspensions, des blessures, des erreurs d’arbitres…
Rien n’est encore joué !

Attention au réveil de Liverpool en 1/4 de finales retour de C1

Permalien 14:11:30, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Les "mesurettes" de la lutte antidopage dans le football

Lors d’une réunion organisée le 6 avril, au siège de la FIFA, entre le président de la Commission Médicale de la FIFA, le Dr Michel D’Hooghe, le Médecin en chef de la FIFA, le Prof. Jiri Dvorak, et le directeur général de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), David Howman, l’AMA a reconnu le nouveau Règlement antidopage de la FIFA.

La FIFA estime que, dans “le cas des sports collectifs tels que le football", il est suffisant de fournir les informations de localisation géographique pour toute l’équipe, et non pour chaque joueur individuellement, car les joueurs sont la plupart du temps avec leur équipe et sont donc facilement localisables. Les nouvelles règles de l’AMA prévoient cette localisation géographique des équipes et cette mesure, qui permet donc d’adopter une approche différente pour les équipes, a été saluée. Blatter et Platini sont contents. Pas question de chasser le Thierry Henry comme si c’était un vulgaire cycliste !

L’AMA a pris acte du nouveau règlement antidopage de la FIFA qui va désormais être mis à l’essai en pratique, avant d’être réexaminé pour 2010. Pour toutes les fédérations sportives, cette année est une étape importante dans la lutte contre le dopage et, maintenant que de nouvelles règles sont entrées en vigueur, leur application sera déterminante. “Mis à l’essai"? Faut le faire !

En outre, l’AMA s’est dite satisfaite des nombreux programmes médicaux de la FIFA et de ses efforts en matière de lutte contre le dopage. Les deux organisations ont souligné l’importance de leur étroite collaboration, en particulier en matière de recherche et d’éducation.

La FIFA a invité l’AMA à assister à la conférence du réseau médical de la FIFA qui aura lieu les 17 et 18 octobre ainsi qu’à la prochaine séance de la Commission Médicale de la FIFA.

Bravo a Blatter: il a mis tout le monde au pas. Dans la direction souhaitée. Celle du simulacre de la chasse au dopage dans le football.

08.04.09

Permalien 21:36:21, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB  

Le Barça candidat n°1 à la victoire finale à Rome

La leçon magistrale de football de la première mi-temps du Barca.

Des grandes équipes attendues lors de ces 1/4 de finales de la C1, le Barça est la seule à avoir assuré le spectacle haut de gamme.
De leur côté, Chelsea a créé la surprise- vraiment inattendue- et Porto a bien assuré. Le Bayern de Munich et Liverpool sont passés à travers.
Au Nou Camp, le Barca a donné un récital en première mi-temps.

9e m. BUUUUTTT DE MESSI !! A la suite d’une superbe phase de jeu, Eto’o décala parfaitement Lionel Messi qui trompa le dénommé H.-J. Butt d’une du plat du pied gauche. 1-0.

13e mn. L’assaut catalan se poursuit sur le but du Bayern. Une nouvelle perforation de Messi offre un caviar à Eto’o dans le dos de la défense munichoise. Le Camerounais ne se fait pas prier et trompa Butt à bout portant d’une frappe du droit entre les jambes. Tout ça avec une aisance insultante ! 2-0

18e mn. A la suite d’un récital technique, Messi fut fauché par Lell au coeur de la surface munichoise. L’aribtre, M. Webb, l’avertit pour simulation alors qu’il y avait bel et bien penalty. Cet"referee” anglais, désormais starifié, est aussi incapable qu’un arbitre de district. Dire qu’on nous le vend comme un génie du sifflet! Pep Guardiola se mit en furie et l’arbitre l’explusa en tribune.

38e mn. Doublé de Messi. Bien décalé sur le coté droit, Henry, piqua un sprint et servi parfaitement Messi, qui poussa le ballon au fond des filets. 3-0.

A la 44 e mn, Henry marqua son but, sur son côté gauche de prédilection. Juste avant, Van Bommel donna volontairement un coup d’épaule dans le visage de Messi. 4-0.

Dans les tribunes, il y avait Domenench, Cruyff et Beckenbauer. Pas à côté: le sélectionneur est venu faire du tourisme à Barcelone. Il a pu constater ce que c’était une équipe qui jouait avec un vrai schéma tacttique.
Cruyff eut la staifaction de voir qu’il était toujours celui qui imprima la marche à suivre à Barcelone: passes en mouvement.
Domenech a pu remarquer que Thierry Henry mouille beaucoup plus le maillot avec le Barça qu’avec les Bleus. Il faut dire que l’Histoire du Barça est bien plus importante que celle des Bleus. Henry dans cette équipe est loin d’être le pion essentiel. En Bleu, on l’a installé en position de Dieu vivant. Au Barça, ce n’est qu’un apôtre.

49e mn. Ecoeuré par la maitrise technique de Messi sur le coté gauche, Lell fit un d’un tacle très appuyé. Carton jaune!

73 e mn. Henry fut remplacé par Keita. Henry n’est pas indispensable au Barça. Que Domenech en prenne de la graine, lui qui a mis Henry sur un autel.

Iniesta est la plaque tournante du Barça quand Ribéry n’est qu’une individualité au Bayern. Beckenbauer doit avoir honte d’un tel Bayern. Prendre 4 buts au Camp Nou cela fait mauvais effet.

A 4-0, il n’y avait plus du tout de match.
A la fin, Henry et Ribéry se sont parlés en mettant la main sur leur bouche pour qu’on ne puisse pas lire ce qu’ils se disaient.
J’imagine, Ribéry: “Quelle claque vous nous avez donnée! Tu as vu les Charlots avec qui je dois jouer! J’ai hâte de me barrer de ce club…”
Il ne craint rien: les journaux français qui traînent dans la boue Ronaldo II, quand il rate un match, diront du Français: “Le pauvre, il est trop seul dans cette équipe…’
Le Bayern Munich n’a pas su faire taire les artificiers du Barça.

Dans l’autre quart de finale de la C1 de la soirée, Liverpool est tombé sur un os: Chelsea qui est venu gagné à Anfield Road alors que les Reds avait ouvert le score à la 6e mn par Torres, sans parvenir à tuer le match. Chelsea a ensuite passé la surmultipliée pour marquer trois fois: Ivanovic (39e mn et 62e mn) et Drogba (67e mn). Chelsea a fait ce que le Bayern n’est pas parvenu à faire: battre le favori dans son jardin… Guus Hiddink est vraiment un sacré entraîneur.
Liverpool était au sommet jusqu’à ce soir.
Fantastique football qui permet les plus belles surprises et les non moins inattendues catastrophes.
La défaite de Liverpool à la maison doit redonner le moral à MU. Qui sait si Manchester ne va pas aller chercher la qualification pour les 1/2 au Portugal alors que Ferguson escomptait faire la différence au match aller, à Old Trafford ?
On n’a pas plus vu Gerrard à Liverpool qu’on n’avait vu Ronaldo à Old Trafford.
Les héros sont fatigués.

Permalien 16:09:56, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

La preuve que la génération Platini ne chantait pas La Marseillaise

La France de Platini ne chantait pas la Marseillaise en 1980

19/11/1980 - Amical [Arbitre: M. NYHUS Rolf ( Norvège)]
Niedersachsenstadion (Hanovre) - 63000 spectateurs RFA - France (4-1)

Buts:

6e mn: Kaltz (penalty)
37e mn: Briegel
39e mn: Larios (penalty)
62e mn: Hrubesch
89e mn: K. Allofs

Ni les Français, ni les Allemands des années 1980 ne chantaient leur hymne national respectif.
A l’époque cela ne dérangeait personne alors que l’Allemagne a toujours été trés nationaliste…

DROPSY Dominique (R.C. Strasbourg)
JANVION Gérard (A.S. Saint-Etienne)
SPECHT Léonard (R.C. Strasbourg)
LOPEZ Christian (A.S. Saint-Etienne)
BOSSIS Maxime (F.C. Nantes)
LARIOS Jean-François (A.S. Saint-Etienne)
TIGANA Jean (Olympique Lyonnais)
PLATINI Michel C. (A.S. Saint-Etienne)
ZIMAKO Jacques (A.S. Saint-Etienne)
ROCHETEAU Dominique (Paris-St Germain F.C.). Puis (60e mn) ROUYER Olivier, (A.S. Nancy-Lorraine)
AMISSE Loïc (F.C. Nantes). Puis(79e mn) SIX Didier (Cercle Bruges)
Sélectionneur: Michel HIDALGO.


ALLEMAGNE

SCHUMACHER Harald
KALTZ Manfred
FÖRSTER KarlHeinz
SCHUSTER Bernhard
DIETZ Bernhard
ALLGÖWER Karl
VOTAVA Mirko
MÜLLER Hans
BRIEGEL Hans Peter
HRUBESCH Horst
ALLOFS Klaus
Sélectionneur: Jupp Derwall

Permalien 12:59:51, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Les Dracula(s) français persécutent Armstrong


Lance Armstrong n’en peut plus des Dracula(s) qui lui pompent le sang alors que messieurs Blatter et Platini protègent les footballeurs.
Le super champion américain s’est défendu de tout mauvais comportement lors d’un contrôle antidopage sur la Côte d’Azur en mars qui a fait l’objet d’un rapport, accusant en retour les instances françaises antidopage de s’en prendre à lui.
Informée de la présence d’Armstrong dans le sud de la France, l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) avait vite mandaté un médecin-préleveur le 17 mars à Saint-Jean-Cap-Ferrat pour lui faire passer un triple test urinaire, sanguin et capillaire, mais selon l’AFLD l’attitude du septuple vainqueur du Tour de France était telle que ce contrôleur avait rédigé un rapport comme quoi Armstrong avait tardè à se rendre disponible. D’évidence, l’Américain a changé tout son sang avant de se présenter au Dracula !

“Le test en question était mon 24e contrôle inopiné depuis que j’ai annoncé mon retour au cyclisme à l’automne dernier. Les 23 premiers ont été réalisés sans la moindre question et sont tous revenus négatifs. Je suis désolé qu’ils soient déçus que les contrôles soient négatifs, mais je ne prends pas de produits dopants", vient de déclarer Armstrong: le jour du dernier contrôle par un préleveur inopiné, il venait juste de revenir à son domicile après un long entraînement. “C’est ce genre de comportement qui nuit au système entier et m’incite ainsi que d’autres athlètes à demander des réformes en général et une amélioration de la conduite des autorités et des laboratoires français en particulier. Je n’avais jamais entendu parler de laboratoires ou de gouvernements qui faisaient des contrôles et je n’avais aucune idée de qui il s’agissait et s’il disait la vérité ou non. Je ne savais pas qu’en France le gouvernement testait les athlètes et qu’il pouvait tester tous les athlètes résidant ou de passage en France.”

Armstrong a ajouté qu’il se trouvait en compagnie de son directeur sportif Johan Bruyneel au moment du contrôle. Le boss de l’équipe Astana a alors passé plusieurs coups de téléphone pour vérifier auprès de l’UCI que le préleveur était bien en règle. Armstrong en a profité pour prendre une douche.

“Une fois que les coups de fil ont été passés, ce qui a pris une vingtaine de minutes, nous avons commencé les tests", raconte Armstrong. “J’ai immédiatement donné mon sang, mon urine, et des échantillons capillaires comme il le demandait. J’ai appris qu’après le retour des tests négatifs, le laboratoire avait maintenant suggéré que le délai de 20 minutes devait faire l’objet d’une enquête. Je trouve ça incroyable d’avoir été contrôlé 24 fois sans incident et que le premier contrôle que je passe en France débouche sur des accusations scandaleuses et des fuites négatives dans la presse.”

Le Texan n’a donc pas essayé de s’échapper ou de retarder les contrôles.

Permalien 12:09:49, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

La FFF ou l'argent jeté par les fenêtres

Sur le site officiel de la FFF, on peut lire:
Observations.
Place à l’Europe
Raymond Domenech et les membres de son staff seront à travers l’Europe pendant trois jours pour superviser les quarts de finale aller de l’UEFA Champions League et de la Coupe UEFA. Pas moins de cinq rencontres seront suivies par l’encadrement tricolore.

Raymond Domenech
Mardi 07/04 : Villarreal – Arsenal (Champions League)
Mercredi 08/04 : Barcelone – Bayern (Champions League)
Jeudi 09/04 : Paris-SG – Kiev (Coupe UEFA)

Pierre Mankowski
Mercredi 08/04 : Liverpool – Chelsea (Champions League)
Jeudi 09/04 : Paris-SG – Kiev (Coupe UEFA)

Bruno Martini
Jeudi 09/04 : Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille (Coupe UEFA)”

“Pas moins de cinq rencontres seront suivies par l’encadrement tricolore", nous précise-t-on. Tout ça pour aller voir si Patrice Evra et Thierry Henry savent encore jouer au football.
De qui se moque-t-on?
A quoi cela sert-il d’aller assister à ces matchs alors que le prochain match des Bleus pour la qualification en Afsud 2010 est programmé le 12 août (Iles Féroé-France) ?
Une revue d’effectif sera effectuée les 2 et 5 juin, lors de France-Nigeria et France-Turquie, en amical.
Il n’y a pas urgence à mandater Domenech auprès de Pires et de Giuly qu’il ne peut pas encadrer !

Ces voyages aux frais de la princesse c’est du grand n’importe quoi.
Les membres de la FFF sont vraiment des sociétaires de la société du football bling-bling.

Pendant ce temps, J.-L. Valentin, le directeur délégué des Bleus et Alain Boghossian, adjoint de Domenech, sont en Afrique du Sud pour “approfondir celle du mois précédent". (sic) Le but est de décourvrir de nouveaux sites capables de recevoir les Bleus au cas où ils feraient la Coupe du monde 2010, entre le 11 juin et 11 juillet, s’ils vont jusqu’au bout. La FFF est bien confiante quantà l’avenir des Bleus. Ils pourront toujours sous-louer leur logement si la France ne se qualifie pas…

Domenech, 40 000 euros par mois, et son staff aiment mieux aller à Barcelone et à Liverpool que d’aller aux Iles Féroé… (Ils ne sont pas allés non plus à Manchester: ils doivent penser qu’Arsenal, entraîné par Wenger, est un club français…)

Permalien 11:44:00, Catégories: LE GYM E BASTA  

Remy confie vouloir rester Niçois en 2009-2010

La dernière victoire de l’OGCNice au stade du Ray remonte au 17 janvier 2009, 2-0 contre Auxerre, buts de Rémy et Bamogo.

L’avant centre du Gym revient sur PSG-Nice (2-1) et évoque son avenir dans un monde du foot où les contrats ne veulent plus rien dire.
Lors de France-Lituanie, on l’a vu, au début du match, encourager Henry dans le couloir du SDF.
Scène touchante, tant Loïc Rémy était respectueux et admiratif. On lui souhaite la même carrière que celle d’Henry.

A titre personnel, c’était un drôle de match PSG-Nice. Vous avez marqué et êtes également impliqué sur les deux buts parisiens…

-"J’ai déjà vécu des matches difficiles. A Paris, je sais que j’y suis pour beaucoup dans la défaite de l’équipe. Sur la première action, c’est moi qui mets un mauvais ballon en retrait qui amène le premier but. Sur le deuxième but, je suis battu de la tête. Ça arrive. C’est vrai que c’est difficile. Mais je ne suis pas abattu pour autant. Au contraire, ça me forge. Pour les matches à venir, je saurai les erreurs à ne pas commettre.”

Sur le deuxième but, est-ce qu’il n’y a pas une petite faute de Sammy Traoré ?

- “Oh… il pousse un peu quand même. (Rire) On peut toujours se trouver des excuses mais je sais que je suis impliqué sur les deux buts. Comme dit le coach, il faut être responsable et savoir tirer partie de ses erreurs. C’est vraiment la première saison où je suis ancré dans le championnat. Je vais en tirer des leçons.”

Vous étiez à nouveau dans le groupe France face à la Lituanie. Le fait de rester à Nice ne peut-il pas vous empêcher d’y retourner ?

- “Moi, je ne pense pas que l’équipe de Nice soit un handicap pour la suite de ma carrière. C’est là que j’ai eu la possibilité de m’exprimer et d’obtenir cette sélection en équipe de France. Nice est un bon club pour moi. C’est un club qui me permet de m’exprimer au mieux. Même si on a cette 8e place dans le ventre mou, je continue à travailler. D’abord pour le collectif et ensuite pour moi. Et on verra ce qui se passer. Mais, pour l’instant, je suis à 100 % à Nice et je n’envisage pas d’aller ailleurs.”

[ Merci à Anthony PROCUREUR / Eurosport]

Permalien 08:33:33, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

Trop de football tue le football

Les footballeurs sont devenus des galériens du football bling-bling.

Calendrier de Manchester United, entre le 1er et le 19 avril 2009…

1er avril 2009/ Match international

5 avril/ Championnat/ Manchester United - Aston Villa (3-2)

7 Avril/ Champions League/ Man U - FC Porto (2-2)

11 avril/ Championnat/ Sunderland - Man U

14 avril/ Champions League/ FC Porto - Man U

19 April/ FA CUP/ Everton - Man U


On considère les joueurs comme des robots.
Après les rencontres internationales, Ferguson a préféré jouer le dimanche 5 avril pour que ses joueurs se reposent davantage: Tevez était parti en Bolivie jouer avec l’Argentine.
Ce gain d’un jour est devenu un inconvenient par rapport à la journée de Champions League du 7 avril, soit 48 heures après MU-Aston Villa qui fut si intense.
Comment les organismes résistent-ils a de pareilles cadences ?
La FIFA et l’UEFA encouragent le dopage, et contribuent à la baisse de qualité des matchs.
Hier, il fallait étre fan de Porto pour aimer MU-Porto.
MU n’a pas joué sur sa vraie valeur. Moins à cause de la qualité de l’opposition qu’en raison de leur fatigue physique.
Les joueurs étaient “carbos".
Quand je vois les matchs de MU - et c’est la même chose lors des matchs avec d’autres équipes- je sais qu’il n’est pas impossible de voir un joueur mourir sous mes yeux. Le coeur n’est pas une machine. Toutes ses courses en rupture. Tout ce stress des rencontres. Tout ça se paie.
Pendant ce temps Blatter et Platini se promènent dans le monde entier, bien installés dans le fauteuil de leur avion. Ils descendent dans les plus luxueux hôtels. Vont dans les meilleurs hôtels. Platini a-t-il oublié qu’il fut joueur?
Zidane doit être bien content d’avoir arrêté de jouer au haut niveau.
Je suis lassé de voir tant de football sur les écrans, alors imaginez ce que doivent penser les joueurs…
Je n’ai regardé MU-Porto que d’un oeil. Effacer si vite MU-Aston Villa. C’est du gâchis !

07.04.09

Permalien 23:00:47, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

Canteloup a manqué de respect aux victimes du seïsme d'Aquila, sur EUROPE 1 chez Fogiel

Le comique Canteloup, en mal d’inspiration avec sa bande d’écrivassiers, a sali la mémoire de près de 300 morts au cours du séisme dans a Aquila, en Italie. L’Italie n’étant pas un pays musulman, on peut ridiculiser son peuple sans crainte. Canteloup n’est plus un comique pour moi. Europe 1 s’était mis à genoux pour demander pardon d’avoir laissé Geluck comparer les Arabes à des souris. Par contre, Europe 1 trouve normal que Canteloup plaisante sur les Italiens morts dans leur sommeil lors du tremblement de terre du 6 avril.

Le 7 avril, la morbide comptabilité annonce 179 morts, des disparus et des sans-abri.
Sur Europe 1, le comique Canteloup fit ses clowneries verbales autour des victimes du tremblement de terre,en Italie.
Ce fut lourding, déplacé, groteste, horrible sur fond de rires gras de l’animatrice Julie et de l’animateur Fogiel. Ces deux derniers rient sur commande, tous les matins, vers 8 h 45, du lundi au vendredi. Ils sont payés pour ça.
Si la tremblement de terre avait eu lieu dans un pays musulman, Canteloup n’aurait pas dit un mot sur la tragédie. C’est la première fois que je l’entends franchir la ligne jaune.
On sentait qu’il était heureux de faire de l’humour sur le dos des italiens morts. Ainsi, il démontrait sa liberté d’expression. Son absence de tabou.
Il a fait de l’humour noir alors que des gens sont encore sous les décombres.
On peut rire de tout? La preuve que non.
Canteloup a lu des textes qu’il n’écrit même pas.
On n’a pas a rire sur un tremblement de terre.
Dieudonné avait déjà fait son sinistre numéro chez Fogiel, à la télé.
Cette fois encore, le dérapage se déroule chez Fogiel. Deux fois de trop.
Je suis contre la censure mais pour la dignité.
Ce matin, Canteloup et son équipe d’écrivassiers, et donc Fogiel et Europe 1 ont sali la mémoire des victimes du tremblement de terre de L’Aquila, capitale des Abruzzes dévastée. Il y aurait 50.000 sans-abri.
Canteloup a craché sur les morts d’un pays catholique car on ne risque rien quand on se moque de l’Italie. Il a fait preuve d’une grave lâcheté.

Je rappelle qu’en octobre 2008, Europe 1 diffusa ce communiqué : “Alexandre Bompard, le président-directeur général d’Europe 1, déplore que les propos mis en cause, tenus en direct sous forme de boutade “par cet humoriste d’une grande rigueur morale"( Philippe Geleluck), aient pu choquer des auditeurs de confession musulmane. Dans ce même communiqué, Alexandre Bompard assure que Drucker et Geluck sont profondément navrés et n’avaient aucune intention de heurter ou provoquer les musulmans de France. Ils viendront s’en expliquer lundi matin à l’antenne.”

Lors de l’émission de Michel Drucker sur Europe 1, le 15 octobre 2008, Joël Dehasse, spécialiste des félins expliqua qu’au Moyen-âge “le chat a suivi les souris et les rats”
Le créateur du “Chat", Philippe Geluck déclara alors: “A l’époque Charles Martel a essayé d’arrêter les souris à Poitiers mais, il n’y est pas arrivé". Les propos de l’humoriste firent rire l’animateur mais ont aussi offusqué le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Dans la bouche de Geluck, souris=Arabes.
La direction d’Europe 1 décida de réagir immédiatement suite à ces déclarations, notamment sur le site de la station en présentant des excuses.
On le voit, en France, et sur Europe 1 on peut salir les Italiens et les catholiques sans aucun souci du respect d’autrui.

Ecoutez ici, svp:

http://www.europe1.fr/Radio/ecoute-podcasts/humour/Revue-de-presque-Nicolas-Canteloup/Revue-de-Presque-Nicolas-Canteloup-07-04

PS: Vous savez que mon nom se termine pas “o” et non pas par “eau".
Je suis donc solidaire des victimes par mes origines italiennes.
Je trouve immonde de se moquer de personnes mortes écrasées sous le poids de leur logement.
Si le drame avait touché l’Espagne ou l’Iran, j’aurais eu le même sentiment de compassion envers les victimes.
Quand on a la chance de pouvoir s’exprimer, on doit faire attention a ce que l’on dit.
Mettre en boîte les “grands” de ce monde, bravo, mais faire trois plaisanteries douteuses sur le commun des mortels le lendemain de leur mort, c’est dégueulasse.
Par la bouche de Canteloup, Europe 1 rit sur le dos des Italiens morts dans le séisme.
Par la bouche de Geluck, Europe 1 n’a pas voulu rire sur le dos de la religion musulmane.
Les fameux deux poids, deux mesures…
Bientôt, on va entendre:
“300 morts en Italie ? Bien fait pour Berlusconi!”
C’est ça que l’on entendait derrière le rire déplacé de Canteloup et sa bande.

PS: Le 8 avril 2009, Berlusconi, Pt du Conseil Italien, aurait dit: “Les rescapés feront du camping…”
Encore plus déplorable que Canteloup !

Permalien 20:14:57, Catégories: THE RED DEVILS  

2-2. Porto en position de force contre MU

CONTRE PORTO, SIR ALEX FERGUSON, fait rarissime, ALIGNE UN:

1- 4- 5- 1. Pas une super idée…

VAN DER SAR/ (7) A empêcher la défaite.
EVRA (5) Il était cuit.
EVANS.(4) Pas terrible. Puis NEVILLE (3) Là ou pas c’était pareil.
VIDIC (5) Match de rentrée.
O’SHEA/ (4) Trop limité en C1.
PARK. (4) Pas aussi tranchant que d’habitude. Puis GIGGS:(5) Pas l’influence habituelle.
RONALDO(5) Ne peut pas faire des exploits si on lui demande de jouer tous les deux jours.
SCHOLES (3) L’ombre de lui-même. Puis TEVEZ (7) A marquer le but de la victoire qui s’est transformée en match nul.
CARRICK (4) Dupond était sans imagination.
FLETCHER/(4) Dupont n’en avait pas davantage.
ROONEY (9) Le seul à la hauteur de son talent.

Sur le banc, non utilisés:

FOSTER (Goal), ECKERSLEY, MACHEDA et NANI.

A cause d’une double mauvaise relance de Ronaldo et d’Evans, Porto a ouvert le score dès la 4 e minute. Cela prouve que Porto ne gaspille pas ses occasions.
Nous sommes dèjà dans un autre match. MU, qui a joué dimanche, commence son match poursuite. Porto a marqué le fameux but à l’extérieur si précieux.
Tout se présente mal pour MU qui ne vient comme tout le monde!
Une fois est sûre: le délire de MU-Aston Villa est déjà une vieille histoire.
13 e mn: Ronaldo a failli égaliser de la tête…
15 e mn: grosse bourde défensive de Porto. Gooooooooooool de Rooney: 1-1. Rooney hérite d’un ballon de Porto et fusille le gardien, avec un sang froid de cobra.
37e mn: match claustrophobique. On s’ennuie.
Y a trop de monde, au milieu de MU. On dirait le métro aux heures de pointe.
Mi-temps: 1-1. Football insipide.
Les Diables Rouges vont-ils nous proposer du football en seconde mi-temps?
50e mn: MU ne tire pas souvent au but…
57e mn: Papa Giggs remplace Park.
68e mn: Porto mertite de gagner vu que MU n’est pas au mieux.
70e mn: Ferguson devrait jouer à quitte pu double car à Porto, il faudra un miracle pour se qualifier.
Porto est bien la bête noire de MU…
73e mn: Tevez remplace Scholes. Et Neville, Evans sans doute blessé… On ne verra pas Federico Macheda…
75e mn: coup franc de Ronaldo… dans le mur.
79e mn: Mu n’arrive pas à faire l’avant dernière passe.
Faut dire qu’entre le championnat, les coupes, les matchs internationaux et la C1, les héros sont fatigués.
Manchester joue toutes les compétitions depuis le mois d’août. C’est INHUMAIN.
Je ne cherche pas d’excuses. C’est un constat.
85e mn: touche pour MU, Rooney reçoit la balle qu’il dévie d’une aile de pigeon et GOOOOOOOOL de Tevez ! 2-1.
89e mn: Porto égalise. 2-2. C’est mérité.
C’est fini: 2-2…
Si MU veut aller en 1/2, il faudra aller gagner à Porto ou alors faire 3-3, 4-4, 5-5, du jamais vu quoi !
Y a rien à dire: MU avait la victoire à sa portée, de manière inespérée, et n’a pas su la conserver.
Sur le match de ce soir, Porto mérite d’aller en 1/2 finale.

Permalien 17:48:38, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

KING II CRISTIANO RONALDO

Ce n’est pas parce qu’il aime le Real Madrid et qu’il joue à Manchester United qu’il faut maltraiter Cristiano Ronaldo.
Les médias l’ont sacrifié sur l’autel de la partialité.
Ils préfèrent Messi parce que Messi ressemble à un jouet.
Ils jalousent Ronaldo qui a tout: intelligent, grand, beau et riche. Ah, j’oubliais… et quel talent!
Ce jeune homme de 24 ans, sacré MEILLEUR JOUEUR DU MONDE 2007-2008, aurait pu s’écrouler dans la facilité.
Que peut-on lui reprocher ?
Rien a part d’avoir failli se tuer en Ferrari en début d’année.
Quand il rate deux passes, il se fait fusiller dans les médias.
Quand Messi ne touche pas un ballon avec l’Argentine qui en prend six dans le buffet en Bolivie, la sous performance de Messi ne fait pas deux lignes.
Ce n’est pas parce que Ronaldo ne restera pas toute sa vie à MU, comme P. Maldini au Milan AC, qu’il faut mal le juger.
Vous en connaissez beaucoup des joueurs qui sont tiraillés entre MU et le Real Madrid…
Après la saison grandiose de l’an passé, Ronaldo a répondu encore présent cette année:

Le 7 avril, il est:
Meilleur buteur de Premier League, avec 15 buts.
Meilleur buteur de MU, avec 20 buts.
Je rappelle que Ronaldo n’est pas avant-centre !
Cette saison, 2008-2009, il a déjà gagné:

*Community Shield 2008
*Coupe du monde FIFA des clubs 2008
*Vainqueur de la Carling Cup 2009.

Le sans faute pour l’instant !
Dans la ligne de mire, il y a la Premier League, la FA Cup et la C1.

Ronaldo n’est pas Giggs et Scholes, deux Diables Rouges à vie.
C’est un latin égaré dans le football anglo-saxon.

Cette saison, il n’est pas moins en vue.
Contre Aston Villa, il a marqué deux buts capitaux.

Chaque fois que l’on parle de lui, c’est pour montrer les filles avec qui il est sorti.
La Ferrari qu’il a pliée.
Son transfert au Real Madrid.
Il a le rôle du mauvais fils, lui l’orphelin !
“Je ne dis pas que Cristiano Ronaldo n’est pas bon. Son style de jeu est très attractif. Mais si je devais faire un choix en ce moment, je prendrais Gerrard", s’est autorisé Guus Hiddink, l’entraîneur de Chelsea. Hiddink est bien mal placé pour parler, lui le coach mercenaire qui va là où on lui donne plus de fric! Gerrard et Ronaldo n’ont rien à voir: cela revient à comparer Jean-Paul Belmondo et Alain Delon.

Ronaldo est un passionné de foot. Ce n’est pas S.Dalmat ou Govou que l’on retrouve ivre mort aux heures pâles de la nuit ! Combien de joueurs auraient pété un cable à sa place ! D’ailleurs tant qu’il sera sous l’autorité de Ferguson, il restera cadré par un des plus grands mâitres du football de tous les temps. Au Real, il sera livré à lui-même et donc en grand danger.

Contre Aston Villa, on a vu que le compétiteur était toujours-là. Son doublé vaut de l’or.
Le buteur a conservé sa percussion pour perforer les défenses.
Sans Rooney, Ferdinand, Scholes et Berbatov, il a porté la Maison Rouge sur ses épaules avec Giggs.

Seuls les grands joueurs assument le JOUR J. Ronaldo ne s’est pas dérobé. Il a réalisé un doublé dans un match essentiel. “Nous pouvons tout gagner cette saison. Nous devons battre Porto et après il faudra continuer", prévient le Portugais.

Avant MU-Porto, en quart de finale de la C1, match aller, on dit à Ronaldo ce qu’a dit Serge de Diaghilev à Jean Cocteau: ” Étonne-moi ! “

La LUMIERE du football de Cristiano Ronaldo me touche autant que la VOIX d’Amalia Rodrigues, les POEMES de Fernando Pessoa et l’AMITIE de mon ami Lino Barbosa.

Permalien 13:35:59, Catégories: THE RED DEVILS  

Manchester United est une femme que je ne peux pas décrire

Alors que le quart de finale Manchester United - Porto approche à grands pas, j’ai toujours en tête Manchestet U- Aston Villa (3-2).
Ce match de championnat a eu l’intensité d’une finale de Coupe du Monde pour qui aime MU, et nous sommes quelques millions dans ce cas.
Entre la 1ere et 13e mn, on n’eut pas trop le temps de gamberger puisque Ronaldo marqua à la 13e mn.
Entre la 13e et 29e mn, tout allait bien, jusqu’à l’égalisation de Carew.
Entre la 29e mn et la 58e mn, on espérait un but de MU sans écarter la menace des adversaires qui se confirma par le but d’Agbonlahor, à la 58e mn.
Entre la 58e mn et la 80e mn, nous avons vécu une torture mentale. 22 minutes à se ruiner la santé: “C’est fini: Liverpool va être champion et Porto va nous chasser de la C1. On a été en forme trop tôt dans la saison. On est cuit. Et Ronaldo qui à la tête au Real Madrid… ” 22 minutes de stress intense. Aussi quand Ronaldo réalisa le doublé à la 80e mn par un belle frappe lointaine, à ras de terre, ce fut du délire. Entre les mains du goal et le montant, il n’y avait que la place pour le ballon. Cela a suffi et ce ne fut pas du hasard: Ronaldo a placé son tir et n’a pas frappé n’importe où. Ronaldo a rempli à merveille son contrat de grand champion.
Entre la 80e mn et la fin du match, on attendait le troisième but. Il ne pouvait pas en être autrement. Et le but libérateur arriva d’un jeune romain de 17 ans, Federico Macheda. Quelle folie ! Ce fighting spitit anglo-saxon c’est quelque chose d’unique et quand il est finalisé par un Italien c’est encore plus fort pour un moitié camenbert moitié parmesan comme moi.
Suite au but de F. Macheda, je n’ai presque pas dormi.
L’Italie donnait enfin un champion à MU…
Je pensai au tribunal des morts qui me fait souvent face: mes parents, mes grand-parents, Berl, Soupault, Nucéra… La nuit je rends des comptes aux disparus qui sont invisibles mais pas absents.
Quand Macheda marqua, je n’étais pas beau à voir, un vrai chiffon.
J’étais dans la peau d’un cadavre qu’on arrache du tombeau, juste avant la fermeture, au ciment
Vers 3 heures du matin, j’ai compris:
MU n’est pas un club, c’est une personne humaine authentique.
Oui, la force de MU c’est d’être pour les fans un ETRE Humain.
Pour moi, c’est une femme mais je ne peux pas la décrire…
Brune ou Blonde ? Je n’ai sais rien.
Je ne cessais pas de me dire:
“Macheda n’a pas raté son rendez-vous avec l’Histoire.
Ce club est vraiment fantastique. Que de joies il nous a déjà données. Des joies nées sur la tragédie du crash de 1958.
Macheda aurait pu transmettre le ballon à un partenaire, mais non, il prit ses responsabilités.
Grâce au net, j’ai découvert qu’il adorait marquer des buts à cet endroit du terrain, légérement à gauche du cadre, pour mieux frapper à droite.
Entre la 80e mn et la 93e mn, le 5 avril, on attendait la bonne nouvelle et elle est venue, grâce à Giggs qui a bien servi Macheda. Giggs savait-il que l’Italien adore cette position ? Sans doute, oui.
Le matin, 6 avril, je fus estomaqué d’apprendre qu’un tremblement de terre avait eu lieu dans le nuit du 5 au 6 avril, à 100 km de Rome, la ville natale de Macheda.
Il y a chez moi, une part médiumnique…
On ne peut jamais être heureux très longtemps.
La presse parlait de 30 morts mais vu les images avec les maisons et les immeubles au sol comme un Légo demonté, il devait y avoir beaucoup plus.
Le 7, on atteint les 179 morts…

Permalien 11:42:41, Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

Le graffiti de Grafite dans la défense du Bayern Munich

Grafite, de son vrai nom Edinaldo Batista Libânio, a marqué un splendide but qui aurait fait le tour du monde s’il avait été réalisé par Messi ou Kaka.
Il s’agit du but marqué à la 77e minute de Wolfsburg-Bayern Munich (5-1), du 4 avril. Trois minutes auparavant, le Brésilien de 30 ans avait déjà inscrit un but à Michael Rensing.
A la 77e mn, l’ancien joueur du Mans reçut un ballon sur le côté gauche, le contrôla puis passa entre deux Bavarois(Andreas Ottl et Christian Lell)avant de se jouer de la sortie du portier adverse.
C’est à ce moment-là qu’il choisit de faire un sorte de talonnade rateau qui met dans le vent Philipp Lahm et Breno arrivés trop tard à la rescousse.
Jurgen Klinsmann, l’entraîneur du Bayern, ne pouvait qu’être admiratif.
Heureusement que Grafite ne joue pas dans le football des années 1970, sinon Beckenbauer l’aurait envoyé sur les roses bien avant son grand numéro.
Au classement, le Bayern se retrouve 4e, à trois points de … Wolfsburg (51 points).
Grafite est leader du classement des buteurs avec 20 buts. En tout, son équipe en compte 58…
Le Bayern Munich a fait une bien mauvaise répétition avec de rencontrer Barcelone en C1…
Ribéry a dû trouver le temps long puisqu’il est resté sur la pelouse pendant 90 mn.

Permalien 01:37:39, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

LA METHODE DE MAITRE FERGUSON

LA FORCE: NEMANJA VIDIC

LE CERVEAU: RYAN GIGGS

L’INSPIRATION: CRISTIANO RONALDO

LA JEUNESSE: FEDERICO MACHEDA

Permalien 01:32:41, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Giggs passe en revue ses copains


Passeur décisif sur l’offrande à Federico Macheda, Ryan Giggs est toujours au sommet de son art.
Hier, il était le jeune; aujourd’hui, il tient le rôle du patriarche.
Merci, Monsieur Giggs !

Hello Ryan Giggs, quel est le Red le plus intelligent ?
“A par moi ?(rire) Probablement Nev [Gary Neville]. Il est comme le politiciens: il a un avis sur tout ! S’il a tort sur un sujet, il va vous démontrer qu’il a raison! Il a toujours quelque chose à dire…”

Le joueur le plus déconneur?
“Patrice [Evra]. Il est plein d’esprit et a toujours le mot qu’il faut pour te mettre en boîte. C’est un très animateur de vestiaires. Sans lui, qu’est-ce qu’il nous manquerait !”

Le plus sapé de tous?
“Patrice, encore lui! Il adore Dolce & Gabbana, il fait son shopping à Monaco et à Milan, et il est toujours hyper élégant, toujours à la recherche de la fringue qui en jette.”

Le moins bien sapé?
“[Après une longue pause] Cristiano [Ronaldo]… Je ne sais pas pourquoi, il semble tout le temps vouloir battre le record du monde du mauvais goût ! (rire) Chaque jour, une nouvelle tentative ! (rire)”

Qui est le meilleur Red aux entraînements?
“Paul Scholes… Impossible de lui prendre la balle. C’est le plus grand passionné de football que je connaisse. Il a le foot dans la peau, du matin au soir. Sa peau est en ballon! Il travaille dur et ne se ménage jamais. Il ne veut pas qu’on dise qu’il a la vie facile. Il m’impressionne.”

Et le plus flemmard?
“[Longue pause] Vous voulez que je me fâche avec quelqu’un ! (rire). Mais Anderson exagère parfois… Rien à voir avec la paresse: c’est dans son caractère, une forme de cool attitude qui fait qu’il ne force jamais ce qu’il doit faire. Il est relaxe dans toutes les choses de sa vie mais il fait tout sérieusement, pas pas être dupe de son comportement qui donne l’air qu’il ne force jamais…”

Qui sont les indispensables?
“Rio Ferdinand, l’assurance en défense; “Scholesy” [Scholes], le patron du milieu; Cristiano and Wayne Rooney, les fers de lance de l’attaque… Avec eux, vous pouvez éviter les buts et espèrer en marquer. C’est la garantie de la paix et de l’action, juste ce dont vous avez besoin…”

Permalien 01:14:36, Catégories: THE RED DEVILS  

Pour faire connaissance avec Federico Macheda

Le buteur providentiel de Manchester United qui donna la victoire à son club, le 5 avril 2009, aura eu la joie de marquer les esprits contre Aston Villa et la douleur d’apprendre le lendemain que son pays l’Italie fut frappé, dans la nuit du 5 au 6, par un tremblement de terre meurtrier.

Né à Rome, le 22 août 1991, le buteur s’est plié au jeu des questions:

Points forts ? - ” Jai une bonne technique. Je suis costaud et je suis un finisseur.”
Avez-vous le don d’improvisation ? - “A chaque instant, oui. Je dois improviser partout sur le terrain et surtout de la tête, un de mes points forts. J’essaye d’inventer à chaque entraînement. Après l’entraînement de groupe, je reste et travaille mes frappes.”
Qui admires-tu à Manchester United ?: “Rooney and Tevez. Ils travaillent durs sur le terrain à la demande de Ferguson et pourtant il s’agit de deux grands attaquants ! Ils sont deux des meilleurs buteurs du monde mais on sent qu’ils apprennent toujours en jouant. Berbatov, c’est différent. Il a plus de hauteur.”
Un premier souvenir de MU ?: “J’ai été content d’être détecté par ce club mythique. Manchester m’a toujours plu et je ne dis pas cela pour faire plaisir. “
Ta vie à United ?: “Jouer ici est vraiment un luxe. Je ne suis pas un joueur de passage. Ici, je joue dans la meilleure équipe du monde. J’aime être proche avec les joueurs de l’équipe fanion.”
Meilleur moment dans le foot?: ” Quand j’ai signé mon contrat avec Manchester.”
Le pire moment ? : “Quand j’ai perdu mon collier avec la date de naissance.”
Vos autres sports favoris?: “Je joue au tennis.”
Aujourd’hui vous écoutez quoi ?” De la musique napolitaine…”
Que mangez-vous? “De L’Italien ! ”
TV ? Je la regarde le soir. J’ai les chaînes italiennes… “
Film ? : “J’aime Gladiator; comme je suis de Rome j’ai l’impression d’être un gladiateur. “
Ennemi? : Aucun.

06.04.09

Permalien 14:42:33, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Le rêve de C1 est de nouveau dans les esprits

1/COUPE D’EUROPE DES CHAMPIONS 1968

2/CHAMPIONS LEAGUE 1999

3/CHAMPIONS LEAGUE 2008

4/ Tout est prêt. On attend d’aller à Rome pour disputer la finale de la C1 2009…

Les joueurs de MU et Ferguson à leur Hôtel (à Moscou) après la conquête de la C1 2008

Permalien 10:54:14, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

MACHEDA UNITED FOOTBALLL CLUB

Le but de Federico Macheda, bien servi par Ryan Giggs, symbolise tout Manchester United.
Le Gallois Ryan Giggs, né le 29 novembre 1973, donna une balle au Romain Macheda, né le 22 août 1991, qui la transforma en caviar pour lui-même avant de frapper au but, touché par la grâce du THEATRE DES REVES d’Old Trafford.
“L’ancien” transmit au nouveau qui jouait son premier match.
Cette transmission incarne le passage du passé au futur, avec la double particularité spécifique à MU qui conjugue le passé et le futur au… au PRESENT !
Cette année, MU va être champion d’Angleterre- plus personne ne peut arrêter le vaisseau Rouge en Premier League- en ayant fait appel à la jeunesse du centre de formation:

Foster, Ben. Gardien de but
Evans, Jonathan. Défenseur central
Eckersley, Richard. Défenseur central
Da Silva, Fabio. Défenseur gauche
Da Silva, Rafael. Défenseur droit
Gibson, Darron. Milieu central
Possebon, Rodrigo. Milieu défensif
Tosic, Zoran. Ailier droit
Macheda, Federico. Attaquant
Welbeck, Danny. Attaquant


Repéré par Maître FERGUSON dans le centre de formation de la Lazio de Rome, Federico Macheda a rejoint United en septembre 2007. Ferguson a décelé un énorme potentiel chez cet athlète qui semble avoir 30 ans tant il réunit le physique, la classe, la roublardise et le mental. Attaquant super puissant et tenant bien sur ses appuis, Macheda à l’instinct inné du buteur. “Kiko"- sur surnom- est d’ores et déjà une pointure, mélange de Materazzi et de Luca Toni. Sa couverture de balle est si bien protégée par son corps qu’il semble impossible à charger.
Assoifé de ballons, Macheda a grimpé les échelons à United à une vitesse si grande que Ferguson, surpris lui-même par cette progression hallucinante, l’a mis dans le groupe contre Aston Villa pour combler les absences de Berbatov et de Rooney. Avant son exploit en équipe première, il s’illustra chez les moins de 18 ans de Paul McGuinness, puis est devenu titulaire dans l’équipe réserve sous les ordres d’Ole Gunner Solskjaer. Le coach norvégien dit à Ferguson:
“Boss ! L’Italien marque de si beaux buts avec moi qu’il faut lui donner vite sa chance à O.T. Je le sens capable d’un truc… Plus le match est important mieux Macheda joue!” Bingo ! Quand il marqua son but, Macheda est allé immédiatement embrasser tous ses équipiers de la réserve, à l’entrée du tunnel des vestiaires. Il est plus proche d’eux que des pros.
Ferguson aime tant Macheda que, sans le lui dire, il l’a inscrit, en début de saison, sur la liste des joueurs de MU appelés à disputer la Champions League 2008-2009. Il ne lui a avoué la bonne nouvelle que lorsqu’il lui a convoqué la veille de MU-Aston Villa: “Federico, tu es sur la feuille de match de demain [4 avril…]!” Voilà comment on travaille quand on est le plus grand entraîneur du monde.
Dans les couloirs d’Old Trafford, après la victoire 3-2, Ferguson a dit : “Macheda a réalisé un contrôle orienté et une frappe en lucarne d’une précision qui continue de m’enchanter à l’instant où je vous parle, deux heures après la fin du match…” Moi, elle m’enchante encore, un jour après…

“What a goal ! A star is born to day !!!!”

La joie du peuple d’Old Trafford après le but de son nouvel héros.
Vous connaissez une ambiance comme celle-ci en France?
Notre pays est le quart-monde du football.
PS: Exemple: le presse institutionnelle annonce: Monaco est sur le point de refaire signer dans le staff M. Keller car “il est très apprécié au Palais". C’est exactement ça, il faut “être très apprécié"… Chez nous, le talent n’est pas prioritaire. Ce qui compte c’est d’être “très apprécié au Palais"…

Permalien 04:09:54, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Les trois buts du bonheur absolu

Manchester United- Aston Villa restera dans le coeur des fans comme le match qui nous a remis dans le rêve.
Un match a émotion, à ENORMES EMOTIONS:

1/ Pas de round d’observation: on espère.
2/ Le but de Ronaldo tue le suspens, en notre faveur.
3/ L’égalisation d’Aston Villa nous fait redescendre sur terre.
4/ Quand Aston Villa se met à mener 1-2, nous sommes en plein calvaire. Chaque minute nous assassine un peu plus.
5/ L’égalisation de MU par D’Yeux Ronaldo nous repropulse au paradis.
6/ Le but libérateur de Macheda, nous remet dans la bonne vibration du succès.
7/ On est a nouveau en route vers le titre et la C1.
8/ MU est un grand club qui a une grande équipe.
9/ Sans Vidic, sans Ferdinand, sans Rooney, sans Scholes, sans Park, MU s’est imposé dans le match qu’il ne fallait pas perdre.
10/ MU a renoué avec son âme au moment clé de la saison, grâce à Ronaldo, auteur d’un doublé, et à un Italien de 17 ans: Federico Macheda. Ce jeune Romain a de l’empereur en lui. Il a embrassé la caméra après son but qui est pour l’instant THE BUT de l’année des Diables Rouges qui portent si bien leur nom. A la fin du match, on eût dit qu’il y avait sur la pelouse 35 joueurs habillés de rouge. Il y en avait de partout.
Merci, merci, merci, trois fois merci.

Permalien 04:09:46, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND  

SIR ALEX FERGUSON, KING OF FOOTBALL

Les trophées de Sir Alex Ferguson à Manchester United depuis 1986. On se lève tous pour Ferguson !

Je m’en veux.
J’ai été défaitiste cet après-midi quand MU était mené à la maison 1-2 face à Aston Villa.
C’est le mauvais côté français qui s’est mis en évidence.
La perte de confiance est le mal français.
Depuis Balzac, on connaît ce fléau. Les Illusions perdues ont fait beaucoup de mal aux jeunes français. Il ne faut pas perdre ses illusions sinon on a la psychose de l’échec.
Lors d’un MU-Blackburn du temps de Cantona, il fallait une victoire de MU pour espèrer gagner le titre.
Là, aussi j’avais douté… jusqu’à la victoire de MU grâce à une tête de Cantona.
A la fin du match, je dis à Eric: “J’ai eu peur à 0-0, je n’y croyais plus…”
Et Eric m’a repris de volée: “Si tu penses comme ça, ce n’est pas la peine de venir! Si j’avais pensé comme toi jamais je n’aurais marqué le but…”
Comme il avait raison !
Ensuite, chaque fois que je voyais Eric, j’attendais qu’il dénoue la situation et il le faisait !
Alors, je m’en veux d’être retombé dans la tristesse de voir MU perdre le titre quand les Diables Rouges étaient menés 1-2…
A 2-2, j’ai de nouveau eu pleinement confiance en eux.
Je savais qu’ils allaient marquer.
A 1-2, j’étais pourtant tellement abattu.
MU a donc assumé l’incroyable pression du match.
Ferguson et Ronaldo font comme s’il ne c’était rien passer en coulisses cette semaine.
Pas question d’évoquer le départ de Ronaldo.
Ils font comme si… pour ne pas mettre le club en péril aux moments stratégiques de la saison;
Et ils ont eu raison car Ronaldo a réalisé le doublé dans un match capital.
Les lourds nuages ont quitté le ciel de MU.
La vie redevient belle.

Interview de Ferguson, juste après MU- Aston Villa du 5 avril 2009. Cette année, il a mis en équipe première de très nombreux jeunes.

Permalien 04:09:30, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Cristiano Ronaldo, l'enfant roi d'Old Trafford

Cristiano Ronaldo a prouvé aux fans de MU qu’il sera correct jusqu’à son départ au Real Madrid.
Il a tout fait pour faire taire les critiques qui auraient pu tomber sur lui.
Il a démontré non pas qu’il était le meilleur joueur du monde- son titre actuel- mais qu’il était un joueur sur qui on pouvait compter. Contre Aston Villa, il a marqué deux buts de gagneur.
Il a répondu par le terrain, son moyen d’expression.

Permalien 04:09:15, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Federico Macheda, le héros du jour

Le but historique de Federico Macheda: 1er match avec MU, 1er but! Le but qui remet en selle MU !

Il a marqué un but d’anthologie.
Il a marqué THE but. Celui qui a donné les trois points à Manchester United.
Il a marqué le but qui relance MU.
Il a marqué le but qui donne le titre à MU, à moins d’une catastrophe.
Il a marque le but qui fait pleurer de joie Manchester U et qui fait pleurer de tristesse Liverpool.
Federico Macheda est né pour les fans, ce 5 avril à la 93 e minute de MU-Aston Villa.
Plus jamais on ne l’oubliera.
Il ressemble à Materazzi.
Et quand il a marqué, il regarda la caméra droit dans les yeux avec la même harge de Maradona en 1994.
A l’égalisation de Ronaldo, à 2-2, je l’avais déjà remarqué par sa façon de dire bravo à Ronaldo. Il lui a tapé plusieurs fois dessus de manière fantastique.
Federico Macheda a marqué un but grandiose.
Dos au mur, il a fait un coup du foulard pour se faire une passe à lui-même. Puis, il s’est retourné et a tiré au but d’une frappe enroulée qui est allé mourir sous la lucarne dans le petit filet!
Un but irréel tant il est beau.
Un but réel tant on l’attendait.
Il n’y a qu’une grande équipe pour réaliser un pareil revirement de situation. Mené au score (1-2), MU a fini par l’emporter.
Cinq minutes d’arrêt de jeu ? Merci monsieur l’arbitre. Il n’y en avait pas autant en fait.
Le but est venu à la 93 e mn. Donc, il n’y a pas à crier au scandale.
Federico Macheda est italien.
Il réunit enfin “mon” Italie à Manchester United !
Pour son premier match en équipe fanion, il donne le gain du match et le titre à 90 %…

Federico Macheda
Né le 22 Aug 1991 à Rome
A signé à Man U le 1er Sep 2007

Ferguson a donc formé un nouveau jeune qui nous a marqué un but capital lors de son premier match. A 17 ans !

Federico Macheda a marqué contre Aston Villa un but dans une position qu’il aime beaucoup.
Dans la vidéo, on le voit marquer presque le même dans l’équipe de MU des 18 ans.

Permalien 04:07:32, Catégories: LE GYM E BASTA, THE RED DEVILS  

Manchester United reste au sommet après un match héroïque

Comme les deux matchs PSG-Nice et MU-Aston Villa se jouent à la même heure, je les suis tous les deux en même temps.
Antoine Blondin serait content: lui qui rêvait de suivre un match qui serait du foot en première mi-temps, et du rugby en seconde…
Le match Manchester United-Aston Villa n’a pas eu le temps d’angoisser les fans des Reds:
Ronaldo a marqué sur coup franc, à la 13 e minute.
Cela permet d’oublier son départ pour le Real Madrid que tout le monde semble vouloir ignorer à part le Guardian, Marca et moi ! On verra bien le moment venu qui aura raison… Rira bien qui rira le dernier.
Comme beaucoup de journaux n’ont pas eu l’info du transfert de Ronaldo (fin mai), ils l’ignorent. C’est une technique de presse bien connue.
29e mn: égalisation de Carew qui met dans le vent G. Neville au centre de la défense rouge. Neville est aussi à l’aise à ce poste que Abidal lors de France-Italie en Coupe du Monde 2006. Deux passoires! 1-1 Le mental ne suffit pas. Dèjà que Neville est limite en latéral… Imaginez-le en position de demi-centre comme on disait jadis. Mieux valait un junior… Outre la suspension de Vidic, Ferdinand blessé a dû renoncer.
55e mn: Aston Villa prend l’avantage ! 1-2 ! A cause de Ronaldo qui a fait une monumentale passe à l’adveraire, comme Rémy et Luyindula à Paris (!).
JE VOUS L’AVAIS DIT: RONALDO N’A PLUS RIEN A FAIRE DANS CETTE EQUIPE !
FERGUSON NE VOIT-IL PAS L’EVIDENCE ? :crazy::crazy::crazy: : RONALDO A SON CORPS A MANCHESTER MAIS SA TETE A MADRID.:>:>:>:>
On assiste en direct au déclin de MU, en Premier League cela semble évident.
Le mental semble dans les chaussettes.
Je ne suis pas un fan démeuré.
Quand Mu déjoue, je suis le premier à le dire.
Et j’ai situé la cassure dans le jeu de MU, lors de MU-Inter Milan. Les Diables Rouges n’auraient jamais dû gagner ce match: ils ne méritaient la qualification sur ce soir-là. Ils étaient trop suffisants.
79e mn: GOOOOOOOOOOOOOl de ROOOOOOOOOOONALDO !!!!!!!!!!!!! :p:p:p
Une frappe lointane au ras du montant !!!!!!!!!!!
Dieu est-ce possible !!!!!
Oui, avec D’Yeux c’est possible !
Il a été servi par Giggs.
Le dernier quart d’heure fut héroïque, avec les arrêts de jeu!
Et MU remporta le match pour se remettre dans le bon chemin.
Que d’émtions!
Le football est un art majeur.
Qui peut en douter ?
(J’ai abandonné PSG-Nice, match sans intérêt.)
Alors que MU était mort et que l’on se voyait encore manger du pain noir pendant des semaines, les Diables Rouges se sont réveillés à partir du 2-2.
Je connais mon MU par coeur: dans ces moments-là, ils sont irrésistibles.
Vous vous souvenez de la C1 1999, contre le Bayern Munich ?
Et combien d’autres configurations identiques.
Quand MU revient de l’enfer, les joueurs fracassent tout sur leur passage.
Les vagues rouges deviennent alors incessantes.
On ne voudrait alors plus que le match s’arrête.
Au cours de ces instants divins, on voit le football dans toutes sa grandeur.
93e mn: Goal de Federico Macheda, l’OVNI de MU marqua un but d’anthologie !
3-2 !
Amen.

Composition de MU:

Van der Sar/ (5) Un bel arrêt. Rien de plus. A remis son maillot jaune porte-bonheur.
Evra (8) Impérial par moment.
Evans (5) Ne peut pas tenir la barraque sans Ferdinand ni Vidic.
O’Shea (4) Trop souvent débordé/
Neville/ (2) Insignifiant.
Ronaldo (9) A répondu présent. Avec toute la pression qu’il avait sur les épaules.
Flecher (7) Bon porteur d’eau.
Carrick (7) Bon porteur d’eau bis.
Nani/ (2) Trop fragile pour ce genre de match au couteau. Puis Macheda (61e mn) (10) La perfection incarnée.
Tevez. (8) Grosse activité de pilonnage. Puis Welbeck (87e mn) Non noté. A failli être le héros du jeu à la place de Macheda, sur sa première tentative.
Giggs (8) De la passe décisive en veux-tu en vois-la.

Ferguson (10). Alors que j’étais aux urgences du SAMU (!), sous la tente à oxygène, Sir Alex a simplement sorti Nani. Et le remplaçant Macheda a marqué le but libérateur pour ses premiers pas à Old Trafford en équipe première…. Grâce à ce but, la machine à gagner est repartie. Merci messieurs !

Classement

1er Man Utd 68 points 30 matchs/ 21 5 4/ +52 -20/ +32
2 Liverpool 67 pts 31 m/ 19 10 2/ +55 -21/ +34
3 Chelsea 64 pts 31 m/ 19 7 5/ +51 -17/ +34
4 Arsenal 58 pts 31 m/ 16 10 5/ +50 -27/ +23
5 Aston Villa 52 pts 31m/ 15 7 9/ +45 -39/ +6 52

05.04.09

Permalien 09:42:56, Catégories: SPECIAL MARADONA, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Marama Vahirua est une "pleureuse"

En septembre 1983, le boucher Andoni Goikoetxea réalisa un tacle assassin sur Maradona car il ne voulait plus être dribblé par El Pibe del Oro (le gamin en or). L’assassin cisailla par derrière l’Argentin. Très gravement blessé, cheville pulvérisée, il fut opéré et immobilisé de longs mois.
A son retour sur les terrains, Maradona devint beaucoup plus agressif et quand il retrouva l’Athletic Bilbao en finale de la Coupe du roi 1984, il se fit vengeance lui-même avec tous ses copains.
Ensuite, Maradona quitta la Liga car il ne pouvait plus tolérer la xénophobie des Espagnols qui détestent les Sud-Américains, sauf quand ils se naturalisent comme Di Stefano

Tous les grands joueurs sont surmédiatisés, confrontés à une énorme pression. Jalousés, ils sont la cible d’innombrables attaques. Maradona en sait quelque chose. Vahirua ne semble pas admettre cette réalité. Il est vrai que ce n’est pas un grand joueur. Ce n’est qu’un bon joueur. Faut pas confondre Maradona et Marama…

Pour cet attentat délibéré sur Maradona, l’ignoble Andoni Goikoetxea ne fut pas radié à vie par la FIFA. Alors que Marama Vahirua et la famille Gourcuff se taissent, s’il vous plaît.

La réponse de Maradona, un an plus tard…

Christian Gourcuff se plaint du traitement que font subir les défenseurs adverses à Marama Vahirua et à son fils: “Yoann me raconte que sur le terrain, il entend parfois: “La prochaine fois, je te casse la jambe.” Comment un entraîneur pro peut-il s’étonner d’une pareille intimidation qui fait partie intégrante du football ! Il y a des joueurs, il suffit de leur dire deux ou trois trucs dans ce sens pour qu’ils se cachent ensuite tout le match.
Marama Vahirua dit de son côté: ” J’en ai marre. A chaque fois c’est comme ça pour moi: je suis dos au mur, je conserve le ballon, et donc je ne vois pas l’adversaire qui me met un tampon. Je me fais éclater.” Quelle découverte!
Vahirua est d’abord victime de sa taille: peu grand, il ne resiste pas au duel. Il n’a qu’a joué d’une autre façon. Il fait partie des poupées de cristal de L1. A Nantes ou Nice, il est toujours allé au sol, après un duel. Koné subit le même traitement quand il ne parvient pas à dribbler le joueur qui veut lui barrer la route. S’il faut protéger les attaquants, il faut aussi prendre en considération que le foot est un sport de duels, de contacts.
G. Müller aussi joué dos au mur au Bayern Munich: cela ne l’a pas empêché de devenir le “bombardier” tant redouté.
Yoann Gourcuff et Vahirua doivent savoir que plus on joue bien plus les adversaires doivent vous empêcher de jouer.
Voilà pourquoi il est si difficile de s’appeler Pelé, Puskas, Cruyff, Maradona, Cantona, Zidane, Ronaldo 1er, Ronaldo II…
Si “Yo” Gourcuff a peur des coups, on comprend mieux pourquoi le Milan AC ne le veut plus.
La difficulté du foot c’est de s’exprimer dans l’hostilité.
Un footballeur n’est pas un guitariste au centre de la scène.
Il doit faire entendre son “son” dans un monde de bruit et de fureur !

Permalien 09:33:17, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Le Parrain Don Ferguson joue sa réputation en 6 jours

Résultats de la Premier League du 4 avril:

Fulham 0-1 Liverpool
Newcastle 0-2 Chelsea
Arsenal 2-0 Man City
Bolton 4-1 Middlesbrough
West Brom 0-2 Stoke City
West Ham 2-0 Sunderland
Blackburn 2-1 Tottenham
Hull City 0-0 Portsmouth

Classement avant MU-Aston Villa

1er Liverpool 67 points 31 matchs/ 19 10 2/ +55 -21/ +34 :p
2 Manchester United 65 pts 29 m/ 20 5 4/ +49 -18/ +31 :>
3 Chelsea 64 pts 31 m/ 19 7 5/ +51 -17/ +34
4 Arsenal 58 pts 31 m/ 16 10 5/ +50 -27/ +23
5 Aston Villa 52 pts 30 m/ 15 7 8/ +43 -36/ +7

Grâce à son buteur providentiel, Yossi Benayoun, qui marque souvent des buts importants alors qu’il n’est que remplaçant, Liverpool occupe la place de leader du championnat d’Angleterre, avec deux matchs d’avance sur Manchester United qui s’apprête à recevoir Aston Villa.
Comme on le voit rarement, MU a un énorme pression sur les épaules alors que d’habitude on se dit que MU a 90 % de gagner à Old Trafford. A présent, on ne sait plus, car le club est secoué par des turbulences.
Man United fait le dos rond et fait comme si l’accord du transfert de Ronaldo au Real n’existait entre les dirigeants des deux puissances qui se sont entendues en coulisses sur le montant de 80 M€. Pour que CR7 n’aille pas au Real, il faudrait que la Maison Blanche tombe en division inférieure, ce qui est impossible.
Le 5 avril, au matin, les Red Devils conservent la sécurité des match en retard mais ils souffrent des deux défaites d’affilée, contre Liverpool et à Fulham, qui ont relancé la compétition.
A part 3/4 de la population de Manchester, l’Angleterre attend un nouveau faux pas des hommes de Sir Alex Ferguson qui n’a pas commenté l’annonce du prochain départ du Ballon d’or 2008.
Manchester ne se présente pas dans les meilleures conditions contre Aston Villa à O.T.: le défenseur Nemanja Vidic, le milieu Paul Scholes et l’attaquant Wayne Rooney seront suspendus. Et Dimitar Berbatov (cheville) est forfait. Rio Ferdinand, touché aux adducteurs en sélection, étant incertain, la charnière centrale pourrait être expérimentale. 88| Devant, Alex Ferguson s’en remettra à Carlos Tevez, revenu d’Amérique latine, et qui devra gérer le décalage horaire et le traumatisme de la correction reçue (6-1) par l’Argentine sur les hauts plateaux de Bolivie.
Dépassés par Liverpool, alors que Manchester n’a pas joué, les Mancuniens ont les cartes en main mais ne peuvent plus bluffer: il leur faut gagner pour reprendre la tête de la Premier League.
Qu’il gagne ou qu’il perde, Aston Villa restera à la cinquième place. Un succès lui permettrait de revenir quand même à trois longueurs du quatrième Arsenal.
Manchester, qui affronte le FC Porto mardi en Ligue des champions, doit se refaire un moral sur le terrain sinon la confiance va fuir les cerveaux des hommes de Ferguson qui joue aussi sa réputation. Tout le monde se demande s’il a su remobiliser ses troupes. Ferguson n’est pas un homme aimé des médias comme Wenger à qui il suffit de gagner trois matchs de suite pour être désigné : “Le plus entraîneur du monde", comme l’a dit Leboeuf; vous savez celui qui a joué la finale de la Coupe du Monde, grâce à la suspension de Laurent Blanc…. Ce n’est pas Leboeuf qui va rappeler que l’ex entraîneur de l’ASM est en fait: “L’homme qui a perdu trois finales de Coupe d’Europe” (C1, C2 et C3). Phénomène unique dans l’Histoire du football.
MU traverse une période très délicate avec la défaite humiliante à domicile contre Liverpool (1-4) et le revers à Fulham (0-2). La mini-trêve internationale a-t-elle permis aux hommes de Ferguson de repartir dans le bon sens?
« Peu importe ce qui s’est passé lors des précédents matchs. Nous sommes là où nous sommes, et c’est une excellente place au classement», a ironisé Alex Ferguson. Manchester United est invaincu depuis 26 matches (19 victoires, 7 nuls) face à Aston Villa. Le dernier succès du club de Birmingham remonte au 19 août 1995 (3-1), mais cela ne veut plus rien dire au coup d’envoi…

04.04.09

Permalien 10:23:52, Catégories: THE RED DEVILS  

Le Diable Rouge CR7 à la Maison Blanche pour devenir CR9

Le clip on ne peut plus d’actualité: Love Him or Hate Him, avec CR7 déguisé au milieu de la pub.

Depuis l’annonce de l’accord officiel signé entre MU et le Real Madrid pour le transfert de Ronaldo dans le club madrilène, le Ballon d’or 2008 s’est mis dans une situation très inconfortable:

1/ Les fans de MU déteste qu’un joueur les quitte pour un autre club même si le Real n’est devenu qu’une annexe de MU depuis que Madrid a recruté Beckham, Heinze,Van Nistelrooy…

2/ Ses compatriotes du Portugal voient d’un très mauvais oeil la venue de CR7 dans la capitale espagnole…

3/ Ses partenaires de la sélection nationale n’ont pas du tout aimé la réponse de Ronaldo à un journaliste qui lui demandait: “Pourquoi semblez-vous moins concerné dans les matchs avec la sélection nationale que lors de vos productions avec Manchester ?” Ronaldo a répondu, très énervé: “Si mes partenaires avaient autant donné que moi à la sélection, le Portugal aurait été champion du monde!” Ses partenaires ont encaissé le coup…

Ferguson va devoir gérer au plus vite et au mieux le K Ronaldo qui ne doit pas mettre en péril la Maison Rouge dans la semaine décisive qui arrive.

Cristiano Ronaldo poursuit sa Beckhamisation. De MU il passe au Real Madrid.
Ses agents ont déjà renégocié ses différents contrats avec les sponsors.
Au Real, il est prévu que Ronaldo joue avec le NUMERO 9.
CR7 va devenir CR9.

Permalien 08:52:42, Catégories: THE RED DEVILS  

La Révolution rouge du 5 avril 2009

Après la certitude du départ de Ronaldo en fin mai 2009 pour le Real Madrid, contre 80 millions d’euros, et après le désir de Ferguson d’être bientôt remplacé par David Moyes d’Everton, la Maison Rouge est en pleine Révolution.
Tout le club est sans dessus dessous.
Le 5 avril, MU joue sa saison.
Sur un seul match.
En cas de nouvelle défaite, Liverpool deviendra le super favori à 99 %.
MU va-t-il se relever sachant en plus que les joueurs vont perdre Ronaldo dans deux mois?
Faut-t-il que le Ballon d’or 2008 joue encore sour le maillot des Diables Rouges?
Si, oui, il lui faudra vraiment se surpasser sur chaque action.
S’il réussit sa sortie, par la conquête du titre 2009 et de la C1, il partira par la grande porte, sinon, il ne sera plus qu’un nom fossilisé dans la longue liste des anciens Reds…

Manchester United sera privé de Dimitar Berbatov, le 5 avril, à l’occasion du match face à Aston Villa. Blessé à la cheville contre Fulham il y a quinze jours, l’international bulgare n’est pas remis. Son retour est espéré le 19 avril prochain pour la demi-finale de Cup face à Everton… le club entraîné par celui que Ferguson a choisi pour le remplacer, sans l’accord de la famille Glazer !

L’horlogerie fergusonienne de MU s’est déréglée lors de Manchester U-Inter Milan lorsque Giggs, Scholes et Ronaldo se sont mis à jouer avec le cigare en même temps. A partir de cet instant néfaste, tout s’est désaccordé et l’on n’a plus jamais entendu le bon tic tac, tic tac… Par miracle, MU se qualifia pour le tour suivant de la C1. Depuis, MU est une équipe-fantôme. Seul Rooney honore son rang quand il ne se fait pas expulser…

5 Avril 2009/ Premier League UNITED V Aston Villa (17 h)

7 Avril 2009/ Champions League UNITED V FC Porto (20 h 45)

11 Avril 2009/ Premier League Sunderland V UNITED (16 h)

Permalien 01:55:28, Catégories: THE RED DEVILS  

Officiel: RONALDO QUITTE MANCHESTER

La vérification de mes deux scoop/s :

THE GUARDIAN/Daniel Taylor guardian.co.uk, Friday 3 April 2009 22.10 BST Article history
Cristiano Ronaldo ready to leave for Real Madrid in £75m transfer
Manchester United forward ‘wants to quit Old Trafford in May’
Real Madrid believed to have held secret negotiations
http://www.guardian.co.uk/football/2009/apr/03/cristiano-ronaldo-real-madrid-transfer

Comme je vous l’avais annoncé, Ronaldo va quitter Manchester United pour le Real Madrid.
Cette fois ce n’est plus une rumeur: il s’agit d’un fait réel.
Dès l’annonce de son transfert officiel, j’ai senti un sentiment de tritesse m’envahir.
L’abandon m’a traversé le corps et l’esprit.
Ensuite, j’ai fait le deuil…
Incroyable football!
C’est une fabrique d’émotions.

Les trois quarts de la ville de Manchester va se réveiller avec une infinie tristesse. (L’autre 1/4 est pour Man City)
Le peuple d’Old Traffor va apprendre de manière brutale que Cristino Ronaldo n’aime vraiment pas assez MU pour y rester.
Cela fait très mal aux fans.
Quoi penser d’un joueur que Manchester United a hissé au sommet et qui s’en va faire le beau au Real Madrid ?

Que veut-il prouver?
On verra.
Il est si jeune.
On ne doit pas écrire à chaud.
Les blogs sont une nouvelle forme d’écriture.
Il faut alors aller au-devant de la nouveauté.

Je dis merci à Ronaldo mais je ne le considère plus digne de jouer pour Manchester United.
Que va-t-il faire ? Jouer divinenement pendant deux mois encore pour MU ?
Ronaldo est déjà au Real Madrid.
Il faudrait qu’il soit un pro aux nerfs hors du commun pour arriver encore à se motiver pour tout donner à MU.
Si on n’avait pas connu le transfert, cela aurait été possible.
Aujourd’hui, l’annonce de son départ, fragile MU; ça passe ou ça casse…

On va voir Ronaldo en Rouge comme si c’était déjà un souvenir.
Il n’est qu’un nom du passé.
S’il venait à remporter le titre national et la C1 2009, il aurait un statut spécial.
Dans le cas contraire: le désarmour envers CR7 est programmé.

Il est désormais à ranger dans la catégorie des Beckham, des TMPG [Tout Pour Ma Gueule]
Rien à voir avec l’impact de Cantona, Diable Rouge à vie.

Les trois prochains matchs de MU au cours desquels le club joue sa saison:

5 Avril 2009/ Premier League UNITED V Aston Villa (17 h)

7 Avril 2009/ Champions League UNITED V FC Porto (20 h 45)

11 Avril 2009/ Premier League Sunderland V UNITED (16 h)

Comment va réagir Ronaldo ?
Et Old Trafford ?
Que va faire Ferguson?

*************

“DAVID MOYES is Alex Ferguson’s choice to succeed him as Manchester United boss.”

http://www.thesun.co.uk/sol/homepage/sport/football/article2359781.ece

03.04.09

Permalien 23:10:06, Catégories: THE RED DEVILS  

Gros Scoop en exclusivité mondiale! CRISTIANO RONALDO VIENT DE DIRE OUI AU REAL MADRID

Pourvu que Ronaldo honore bien le maillot de MU jusqu’au bout de son contrat pour offrir le titre national 2009 aux fans et si possible la C1…

Grâce à mon contact le plus précieux à Manchester au coeur du KOP (merci à Richard K.) le plus authentique du club, je suis en mesure de vous délivrer l’info du jour, après la venue d’Obama en France:

Avis de tempête à Old Trafford, au pire moment de la saison:

RONALDO a donné son accord, avec son agent, pour jouer la saison prochaine (2009-2010) au REAL MADRID.

Le transfert a été conclu sur la somme de 80 Millions d’euros.

Samedi 4 avril, The Gardian et Daily Mail annoncent la nouvelle qui va faire l’effet d’une bombe.

Je suis donc le premier média au monde à donner l’info du transfert officiel de Ronaldo au Real :p:p:p

Ma passion est récompensée et l’amitié avec mon informateur n’est pas prête de s’éteindre !

Les deux clubs -Manchester United et le Real Madrid- finalisent l’accord pour la plus grande satisfaction de Ronaldo. Sir Ferguson n’est pas vraiment satisfait…

Par ailleurs, The Sun va sortir son scoop : Ferguson a choisi son successeur: David Moyes, d’Everton qu’il considère comme son meilleur ami. L’entraîneur est un compatriote écossais de 46 ans.

Les dirigeants de Man U. ne sont pour l’instant pas d’accord du tout sur le nom de son successeur à Man United.

Toutes ces infos vont sans doute affaiblir MU pour la course au titre.

Ces rebondissements semblent mettre Liverpool sur orbite!

Attention, les fans de MU n’aiment les joueurs que lorsqu’ils servent l’intérêt du club.
Quand Ronaldo ne sera plus à MU, il sortira aussitôt de la tête des gens. Je dis tête et non pas coeur.
Lorsque Cantona a quitté MU ce fut pour renoncer au football. Il n’a pas signé dans un autre club.
Ronaldo, lui, va au Real. C’est donc qu’il aime plus le Real que MU.
Steven Gerrard, lui, vient de prolonger à Liverpool.
Il est vrai que Ronaldo est un latin exilé dans le foot anglo-saxon. On peut comprendre son envie de retourner vers ses racines latines.
Cependant, il va falloir qu’il termine la saison anglaise à 101 % de ses possibilités.
Que le Portugal n’aille pas en Afsud en 2010, les fans de MU s’en moquent.
L’important c’est le titre national et la C1 2009.
Il ne faudrait pas que l’annonce de son départ plombe l’ambiance des vestiaires et au-delà…

Au Real, il aura beaucoup plus de pression qu’à MU.
Cette saison, il a joué pour la première fois avec plus de pression et il assure moins…

A l’annonce de son départ demain, Ferguson est capable de laisser Ronaldo sur le banc; ça va barder !

La semaine dernière, un journaliste portugais a demandé à Ronaldo: “Pourquoi semblez-vous moins concerné dans les matchs avec la sélection nationale que lors de vos productions avec Manchester ?” Ronaldo a répondu, très énervé: “Si mes partenaires avaient autant donné que moi à la sélection, le Portugal aurait été champion du monde!” Ses partenaires n’ont pas apprécié du tout…

Tout Madrid est aux anges dans l’attente de la venue de son nouvel héros

PS/ The Guardian donne l’Info après votre serviteur… J’ai eu mon premier scoop !
Allez-y voir, c’est en ligne désormais.

http://www.guardian.co.uk/football/2009/apr/03/cristiano-ronaldo-real-madrid-transfer

Permalien 23:08:10, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Second Scoop ! David Moyes, le fils spirituel de Sir Ferguson

Les deux entraîneurs écossais lors d’un duel entre MU et Everton

Sir Alex Ferguson souhaite que lorsqu’il prendra sa retraite, les dirigeants Manchester United engage David William Moyes pour le remplacer au poste d’entraîneur. Il s’agit de l’actuel coach d’Everton, un ancien footballeur écossais né le 25 avril 1963 à Glasgow, qui évoluait au poste de défenseur central.

Sorti du centre de formation du Celtic Glasgow, il a notamment joué à Dunfermline ainsi qu’à Preston North End.

Par la suite, il est devenu entraîneur. Il officie à Everton depuis sept ans et il est actuellement reconnu comme étant l’un des meilleurs managers anglo-saxons.

Carrière de joueur

1980-1983 : Celtic Glasgow - Écosse
1983-1985 : Cambridge United - Angleterre
1985-1987 : Bristol City - Angleterre
1987-1990 : Shrewsbury Town - Angleterre
1990-1993 : Dunfermline - Écosse
1993 : Hamilton Academical - Angleterre
1993-1998 : Preston North End - Angleterre
1998-2002 : Preston North End - Angleterre (entraîneur-joueur)

Carrière d’entraîneur

2002- : Everton - Angleterre

Permalien 16:19:32, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

Sarkozy 5 - Berlusconi 1

Bienvenue en photocratie…

Le pt Sarkozy (PSG) doit aimer que Obama ressemble un peu à Hoarau

Jean-Michel Aulas devrait nommer Nicolas Sarkozy à la têté de l’OL.
Alors que hier, Berlusconi (Milan AC) avait pris l’avantage à l’extérieur (Londres) sur Sarkozy, en marqua une belle frappe de volée lors de la prise de la photo du G 2O, Nicolas Sarkozy a surmonté l’obstacle et s’est refait une santé en une seule nuit.
Au match retour, à domicile, Sarkozy (PSG) a tout de suite égaliser, d’une tête plongeante, dès l’accueil de Mr et Mme Obama.
Ensuite, il a pris l’avantage quand Barack Obama lui a décerné sans cesse des bons points tout au long de son discours.
Il n’y avait plus de match, la messe était déjà dite juste après le coup d’envoi.
L’amitié franco-américaine est cent fois plus évidente en 2009 que la tentative d’approche de Berlusconi qui ne fut qu’un assaut manqué.
Sarkozy sait que sans les Américains, les Nazis seraient encore à Paris, au commande des Etats-Unis d’Europe.
Et vous et moi, serions Allemands si les Etats-Unis n’étaient pas entrés dans le Seconde Guerre Mondiale, surtout que plein de Français étaient du côté des occupants…
Par un signe de la main, le président Sarkozy a précisé qu’il était lié à Obama avant même la conquête de la Maison Blance par l’actuel président des Etats-Unis, au charisme grandiose. Lors de l’hymne américain, Mr et Mme Obama ont porté leur main sur leur coeur. On ne l’oubliera jamais.
Bon séjour en France, à l’homme le plus important de la terre.
La classe n’est pas une question de peau.
La classe c’est une question de talent.
Cela ne s’apprend pas.
On naît avec.
Ensuite, il faut la servir avec son intelligence et sa sensibilité.
La quasi totalité de nos dirigeants ne sont portés que par l’ambition personnelle.
Cela fait du bien de voir quelqu’un au bon endroit au bon moment.
Quand Obama parle de la lutte contre le terrorisme personne ne semble entendre ce qu’il dit comme s’il ne devait être qu’un homme la fleur au fusil.
Il a demandé à la France de s’impliquer davantage dans cette lutte qui est en fait une guerre…

Jean Lacouture craint que le journalisme ne soit en perdition alors qu'il a contribué à son discrédit

Jean Lacouture fut un si grand journaliste qu’il fit le panégyrique de Pol Pot responsable de 2 millions de morts !

Né en 1921 à Bordeaux, Jean Lacouture, ex étudiant chez les jésuites, est bien mal placé pour nous donner des leçons de journalisme: “C’est un métier assez risqué en effet. Et non pas parce que l’on peut se retrouver sur un champ de bataille, mais parce qu’en diffusant une information erronée, on peut être taxé de malhonnêteté, d’imprudence ou de trahison". Dans Le Point, il auraît dû poursuivre sa démonstration en nous rappelant qu’il fit l’apologie du régime de Pol Pot dans les colonnes du Monde. Lacouture tressa des lauriers au dictateur qui plongea le Cambodge dans l’une des plus grandes catastrophes humaines du XXème siècle, entre 1975 et 1979, avec près de 2 millions de personnes tuées.
Lacouture passait à la télévision pour chanter les khmers rouges jusqu’au jour où il comprit qu’il s’était mis le doigt dans l’oeil et fit machine arrière pour revêtir la panoplie du tribun des droits de l’homme. Pour Lacouture, les khmers colons qualifiés de rouges étaient d’abord un mouvement de résistance contre un gouvernement fabriqué par les Américains. On a connu mieux comme analyste politique…
En 2009, il s’inquiète de l’avenir du journalisme alors que, par aveuglement, il a lui-même participé à sa dégradation : “Je suis inquiet pour le journalisme que j’ai pratiqué, qui est le journalisme “papier". Parce que c’est vers le Net que l’information va passer, avec ses insuffisances en matière de vérification. Avec le Net et les blogs, on a l’impression que tout le monde va être le journaliste de tout le monde. On va vers un brouillage général. Mais je ne veux pas parler comme un vieux grincheux qui aurait raté le char de la modernité. Il n’est pas question pour moi de faire le procès du journalisme d’aujourd’hui, seulement de rendre hommage aux grands noms de ce métier".
Pour un homme de plume, il fait peu de cas des mots. Utiliser l’expression “insuffisances en matière de vérification” ne manque pas de morgue. Ecrire cela après avoir écrit tant de fausses informations sur Pol Pot !
Et que dire de son oeuvre de biographe? Lacouture ne raconte que ce qui est bon à entendre. Il ne dit pas ce qui le dérange. Par exemple, l’homosexualité (1) de François Mariac qu’il évacua de son livre consacré à l’un des plus grands prosateurs français. Un biographe qui agit de la sorte s’appelle un censeur. Peut-on parler de Paris sans évoquer tous ses arrondissements ?
Lacouture use de l’éclairage sélectif. Parce qu’il est né à Bordeaux, il pense être de la veine littéraire qui a donné Mauriac. C’est une manie bordelaise qui touche aussi Philippe Sollers. Dans son dernier bouquin(2), Lacouture met en évidence les journalistes baptisés “les impatients de l’histoire". Sa formule est moins belle que celle d’Albert Camus: “Les historiens de l’immédiat". Camus est curieusement absent de son palmarès: il a dit trop de mal de la gauche pour retenir l’attention de Lacouture qui sélectionne Renaudot, Rivarol, Desmoulins, Daumier, Carrel, Rochefort, Lazare, Londres, Mauriac, Tabouis, Giroud, Beuve-Méry, Pivot et Jean Daniel… A l’évocation de Bernard Pivot, on retrouve l’obséquiosité de Lacouture qui l’a fait ramper à Phnom Penh. Pivot est un homme de télévision et en aucun cas un écrivain. Au meilleur de lui, il a été le greffier des lettres de manière plus abordable que Pierre Dumayet et moins élitiste de Michel Polac. Si Pivot est à l’académie Goncourt c’est par attrait du pouvoir, n’en déplaise à … Pivot qui a déclaré sur RMC: “J’ai horreur du pouvoir que je déteste exercer: j’exerce une influence, c’est différent". Pivot devrait ouvrir le dictionnaire. Influence: ” Effet, pression, ascendance, domination, emprise, pouvoir, puissance, autorité, poids, créance, crédit, importance, prestige, appui, rayonnement…” L’ex animateur d’émissions littéraires n’hésite pas à s’auto-proclamer incorruptible : “Je suis un homme tout à fait honnête” (RMC, 3 avril 2009, 12 h 55- faut être précis) Mieux vaut entendre ça qu’être sourd. Lacouture a titré sa séquence de cirage de pompes, sans doute pour service télé rendu: “Pivot, le livre parle…” Des livres qui parle je n’en connais pas. Qui nous parle, oui.
Le journalisme n’est pas en péril par l’omniprésence des blogs de lecteurs qui n’en peuvent plus de lire et d’entendre des sornettes. L’inquiétant c’est de voir des patrons de presse écrire une chronique littéraire dans “leur” journal. Ainsi sous le titre “Un Adam de l’amer", Denis Olivennes a écrit dans Le Nouvel Observateur (6 mars 2009), un article à la gloire de Yasmina Reza, à l’occasion de la réédition de Adam Haberberg, roman rebaptisé Hommes qui ne savent pas être aimés (3) : “On a dit de Yasmina Reza qu’elle était un mélange de Molière et de Woody Allen: satire sociale et raillerie du moi. Ici, c’est plutôt à Cioran que l’on songe, un Cioran qui connaîtrait les ressorts du roman et de la légèreté". N’en jetez plus, la corbeille est pleine. Comme si Cioran ne connaîssait pas les ressorts de la légèreré…

(1) François Mauriac, biographie intime, Jean-Luc Barré, Fayard, 643 p., 28 €
(2) Les Impatients de l’histoire, Jean Lacouture, Grasset, 418 p., 19 ,50 €
(3) Hommes qui ne savent pas être aimés, Yasmina Reza, Albin Michel, 260 p., 15 €

Permalien 09:15:54, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

Berlusconi triomphe dans le régime photocratique du G 20 de Londres 2009

G20, 2 avril 2009 ou la comédie du pouvoir. La Reine d’Angleterre dit à l’assemblée de paraître “heureux” pour la photo de groupe puis elle demande à Silvio Berlusconi, président du Conseil italien, de ne pas “hurler” le nom de Barack Obama. Ensuite, Berlusconi insiste pour poser entre le président américain et le président russe. Obama se plie à cette exigence de la photocratie. A la fin, Berlusconi dit tout le bien qu’il pense d’Obama. Berlusconi est le plus garnd manipulateur de médias de la planète. Il fait ce qu’il veut quand il veut. En fin d’année, il avait parlé du “bronzage” d’Obama: sa phrase fit le tour du monde. Cette fois, il a eu l’opportunisme de se faire photographier avec les deux plus grands réprésentants des puissances du monde pour que la photo fasse la une de tous les quotidiens de la planète. Pari réussi. Le 3 avril 2009, Berlusconi est au centre de la couverture du Parisien, entre Obama qui lève le pouce et Dimitri Medvedev qui nous salue. Une “une” à l’image de toutes les autres, de Moscou à Tahiti. Trois sourires de la photocratie. De l’image, rien que de l’image. De l’esbrouffe rien que de l’esbrouffe. Nicolas Sarkozy s’est fait voler la vedette. Dans le domaine de la politique bling-bling Bersluconi est un géant sans adversaire. Il n’y a pas de match possible entre le patron du Milan AC et le supporter du PSG… Au G 20, Berlusconi nage comme un poisson dans l’eau. N’oubliez jamais que ses émissions débiles avec des femmes dénudées lui permettent d’entretenir son immense train de vie: il possède la villa San Martino à Arcore, près de Milan et la luxueuse villa Certosa, dont le domaine est plus vaste que celui du Vatican, à Porto Rotondo (Sardaigne), où il a invité fastueusement plusieurs chefs d’État, dont Vladimir Poutine et Tony Blair. Obama y sera convié d’ici peu. Berlusconi lui fera admirer ses tableaux de maîtres: Le Tintoret, Canaletto, Cascella, Briante… Rien que des toiles exceptionnelles acquises grâce aux jeux télés qui débilisent les Italiens.

Il n’y a pas si longtemps, le 6 novembre 2008, Berlusconi avait manifesté un racisme mondain à l’égard de Barack Obama… Et ses joueurs de Milan AC (Gullit, Rijkaard, Seedorf, Dida, Ronaldinho), ils sont comment ? Jamais un seul joueur du club de Berlusconi n’a accusé de racisme leur patron qui les couvre d’or. Berlusconi s’amuse avec les journalistes institutionnels qui font là où il dit de faire… Un jour, il fait une remarque sur la couleur de la peau d’Obama, les reporters pissent de la copie. Un autre jour, il pose avec Obama et les foutrographes s’exécutent. Les deux fois, c’est lui qui a donné l’ordre. Il n’est pas à la tête d’une galaxie médiatique pour rien. Moi, je dis chapeau, mais malgrè son art du dribble, il ne passe pas. Avec “Sua Emittenza", j’applique le “catenaccio": je le tacle grave !

Piqûre de rappel de Léo Ferré. Merci Léo !

La bande annonce de Looking from Eric, de Ken Loach

Voici la bande annonce du film qui sera projeté au Festival de Cannes.

Extraits du dialogue:
- “Je ne suis pas un homme… Je suis Cantona !” (Sourire…)

02.04.09

Permalien 23:42:05, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

L'exceptionnel Seedorf fête ses 33 ans de talent

Coup franc magistral du Milanais

Bon anniversaire Monsieur Clarence Seedorf ! Le monumental joueur est né le 1er avril 1976 à Paramaribo (Surinam).
Quadruple vainqueur de la Ligue des champions de l’UEFA avec trois clubs différents, le milieu de terrain, toujours sous contrat avec le Milan AC, conserve sa passion pour le football qu’il n’est pas prêt à abandonner.

Interview toute chaude:

*La Coupe du Monde de la FIFA 2010 va se disputer en Afrique pour la première fois de son histoire… Est-ce une source de joie pour vous ?
-"Une joie immense. C’est un rêve qui se réalise. Il y a tellement de personnes exceptionnelles qui se sont investies pour que cet événement soit possible. Mais il y en a une qui a compté encore plus que les autres : c’est Nelson Mandela. Je serai très honoré d’aller en Afrique du sud et d’être au cœur de cette compétition.”

*Espérez-vous y participer en tant que joueur ?
-"Si je peux revenir en sélection, ce sera d’autant plus intense pour moi. Pour l’instant, ce n’est pas d’actualité, mais je suis persuadé que la porte n’est pas fermée. Je joue bien en ce moment et je suis disponible. Je ne connais pas Bert van Marjwik (le sélectionneur des Pays-Bas), mais ce n’est peut-être pas plus mal, car cela donne la possibilité de tout reprendre à zéro.”

-Après plus d’une décennie dans le football professionnel, appréciez-vous encore le contact quotidien avec votre sport ?
-"Je l’apprécie encore plus qu’il y a dix ans. Ma passion n’a pas du tout faibli. En fait, plus les années passent, mieux je me sens. Tant que je me sentirai comme ça et que j’aurai le sentiment de pouvoir progresser, rien ne pourra m’arrêter.”

*De tous les entraîneurs avec lesquels vous avez travaillé au fil des années, lequel a eu la plus grosse influence sur vous ?
-"Des entraîneurs, j’en ai eu un paquet et ils ont tous eu une influence sur moi. Louis van Gaal m’a lancé [avec l’Ajax] à 16 ans. Il m’a accordé une grosse confiance. A la Sampdoria, Sven-Goran Eriksson m’a donné de bonnes leçons, des leçons de vie plus que des leçons de foot… Il m’a monté ce qu’il faut faire pour s’en tirer en dehors de sa zone de confort. Fabio Capello m’a donné confiance en moi et m’a inculqué l’importance d’une bonne organisation. Marcelo Lippi m’a aidé à développer mon instinct créatif. Puis au Milan, toutes ces choses se sont imbriquées sous les ordres de quelqu’un qui voulait le package intégral, à savoir toutes les choses que j’avais apprises depuis le début de ma carrière. A l’Ajax, à la Sampdoria et au Real, j’étais encore très jeune. Carlo Ancelotti a su tirer profit de mon bagage technique, de tout mon potentiel. Plus important encore, il a identifié mon meilleur poste, à savoir milieu axial derrière les attaquants. Grâce à ce placement, j’ai marqué 10 buts par saison pendant deux ou trois ans, à savoir quatre de plus que ma moyenne habituelle. Ce repositionnement a été pour beaucoup dans ce meilleur rendement. Ancelotti et le Milan sont arrivés à point nommé dans ma carrière.”

Palmarès

Ajax Amsterdam

Coupe des Pays-Bas 1993
Supercoupe des Pays-Bas 1993
Supercoupe des Pays-Bas 1994
Championnat des Pays-Bas 1994, 1995
Ligue des Champions 1995

Real Madrid

Supercoupe d’Espagne 1997
Championnat d’Espagne de football 1997
Coupe Intercontinentale 1998
Ligue des Champions 1998

Milan AC

Coupe du monde des clubs 2007
Ligue des Champions 2003 et 2007
Supercoupe de l’UEFA 2003 et 2007
Coupe d’Italie 2003
Supercoupe d’Italie 2004
Championnat d’Italie de football 2004

87 sélections nationales avec les Pays-Bas, 11 buts

Permalien 21:26:34, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Le très beau retour de Gignac à Toulouse

Voici, le retour, ce 2 avril 2009, de Gignac à l’entraînement de Toulouse avec ses partenaires heureux de son bonheur. Voilà pourquoi le football est si beau. Le rugby n’a pas le monopole de la fraternité ! Je ne vois que le théâtre pour donner de pareilles émotions et Albert Camus le savait bien. On dirait Gérard Philipe encerclé par ses partenaires du TNP. Les Toulousains forment un très beau groupe.

Voila ce qu’on pouvait lire sur le blog mi-février. Un peu se satisfecit ne fait pas de mal :"Qu’attend Domenech pour sélectionner Gignac ? André-Pierre Gignac est né le 5 décembre 1985 à Martigues (Bouches-du-Rhône).Il claque beaucoup de buts,sous des angles différents.
Il est grand, costaud, tient bien sur ses jambes, gagne souvent les duels, n’a pas peur d’avance et sait effacer l’adversaire à un contre un. Et surtout,il marque des buts, beaux et importants. Autrement dit il a tant de qualités que Domenech ne les voient pas.
Gignac ne se pose pas trente-six questions quand il joue au football."(15-2-2009)

“Loïc Rémy n’a pas encore l’impact de Gignac. Il faut le laisser s’affirmer.
Gignac c’est un joueur qui explose comme Ribéry.
Il faut le prendre et ne plus l’enlever.
Lizarazu et Cie, on leur a dit: vous êtes bons… à la fin, ils ont eu un moral d’acier.
Gignac est taillé dans le roc. C’est Iron man.
Son pied droit fait mal. Et le gauche bon qu’à monter dans l’autobus, ce n’est pas grave.
Domenech a pris deux gadgets (Gomis et Savidan) et laisse Gignac à la maison.
Dans les yeux de Gignac on voit les éclairs du winner.” (16-2-2009)

Maintenant, il faut mettre à droite Gignac et ne pas le laisser à la Maison. Gignac ce n’est pas un leurre pour journalistes en mal de papier pendant le stage de Clairefontaine.
Les yeux de Gignac sont plein d’étoiles du bonheur d’être international.
Il mérite de l’être et la France a besoin de lui.
Luyindula est un remplaçant à n’utiliser qu’en cours de match au cas où la France menée aurait besoin de vitesse.

Clubs:
Centre de Formation : FC Martigues
2004- 2005 : Lorient
2005- 2006 : Pau
2006- 2007 : Lorient
Depuis 2007: Toulouse

Permalien 18:27:47, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Une minute de violence contre la FIFA

Les images très dures à voir de la tragédie minimisée par les médias institutionnels. La télé ne les a pas montrées.

Le jeune Dianguiné Kouyaté,14 ans, a été piétiné à mort dans le stade Houphouët-Boigny, avant le coup d’envoi de Cote d’Ivoire-Malawi, le 29 mars 2009.
Hier la FIFA (donc S. Blatter) a demandé que soit respectée une minute de silence pour saluer lui et les 21 Ivoiriens morts à Abidjan.
Cela coûte moins cher un hommage que de financer des infrastructures en Afrique.
La presse entière, écrite, parlée et filmée n’a pas beaucoup couvert la tragédie de la Côte d’Ivoire.
Il ne s’agissait que de Noirs. 22 Noirs en moins, tout le monde s’en moque.
Et en plus, ils étaient pauvres.
22 Noirs pauvres ça ne compte pas dans l’actualité.
Abigjan ce n’est pas le Heysel.
L’Afrique ce n’est pas l’Angleterre, non plus.
Si la catastrophe s’était produite à Lens ou à Marseille, France-Lituanie aurait été réportée sans doute.
Blatter n’a pas dit un mot sur la corruption responsable de la tragédie (les forces de “l’ordre” ont revendu les billets d’entrée des fans déjà dans le stade, ce qui créa une surpopulation et donc des bousculades.)
Blatter n’a pas dit un mot sur les conditions de sécurité.
Sa minute de silence sur tous les stades où se déroula un match de qualification pour la Coupe du Monde 2010, c’est de la poudre aux yeux.
Exactement comme lorsque les joueurs tiennent en main, un carton: “Non au racisme".
Au cours d’une cérémonie, ce 1er avril, le Président ivoirien, Laurent Gbagbo, a éclaté en sanglots avant de s’écrier « Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire » et de regagner sa place.
Des larmes de crocodile.
Quelle est sa réponse pour expliquer que des gens en place, pour surveiller le bon déroulement de l’entrée dans le stade, ont revendu des tickets (non déchirés de manière volontaire) à des gens à l’extérieur, tout en empêchant l’accés à des spectateurs qui avaient acheté légalement leur place (ces derniers sont devenus furieux et sont entrés de force) ?
A peine le président Gbagbo avait-il tourné les talons que des parents laissaient éclater leur colère. Désemparée, une jeune femme en deuil exigea qu’on lui remette la dépouille mortelle de son frère, Dianguiné Kouyaté,14 ans, piétiné à mort dans le stade Houphouët-Boigny, afin de pouvoir l’enterrer. En raison de l’enquête judiciaire en cours, les corps des victimes sont actuellement conservés à la morgue d’Abidjan, pour être subir une autopsie. Comme si la souffrance n’était pas déjà assez grande? Autopsier des personnes écrasées cela sert à quoi?
Une minute de silence. Voila la réponse de Blatter au drame. Une minute. Pas une de plus.

Permalien 18:00:58, Catégories: GRAND MONSIEUR  

L'Equipe de France ou l'Equipe de Franck...

Grandiose amitié entre Franck Ribéry et Luca Toni. Ecoutez bien, ce qu’ils se disent. Belles réparties ! C’et ça le football, une faternité sans faille et l’enfance qui ne finit jamais.

Après la double confrontation des Bleus contre la Lituanie, en tout 2-0, il se dégage une équipe du groupe des Tricolores.

Goal: Lloris ou Mandanda
Latéral gauche: Evra. Remplaçant: Clichy
Doublette centrale: Gallas et Squillaci. Remplaçant: Mexès
Latéral droit: Fanni. Remplaçant: Sagna.
Milieux récupérateurs: Lass Diarra et Toulalan (selon le match à domicile ou à l’extérieur, créatif ou défensif). Remplaçant: A. Diarra
Milieux offensifs: Gourcuff et Ribéry (L’un ou l’autre si le choix est plus ou moins offensif) Remplaçants: Ben Arfa et Nasri
Ailier gauche: Henry ou Ribéry
Avant centre: Anelka ou Benzema. Remplaçant: Hoarau
Ailier droit: Gignac . Remplaçant: Luyindula

Pas mal du tout.
Les quatre indispensables: Gourcuff, Ribéry, Henry et Anelka
Vieira n’étant plus appelé.

Donc, au coup d’envoi, pour France-Lituanie, cela aurait donné:

Lloris- Evra, Gallas, Squillaci, Fanni- Lass Diarra, Gourcuff, Ribéry- Henry, Benzema (puis Hoarau), Gignac.

Permalien 17:56:49, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Maradona est un beau perdant

Au lieu de chercher mille excuses à la défaite des siens, Maradona a salué la victoire de la Bolivie qui a gagné l’Argentine 6-1.
Le bon esprit de Maradona a tellement frappé les journalistes qu’ils l’ont applaudi à la conférence d’après-match.

Permalien 17:49:21, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

La Bolivie claque 6 buts à l'Argentine de Maradona...

Voici les 6 somptueux buts marqués à l’Argentine par les Boliviens.
Joaquim BOTERO, le Bourreau de l’Argentine a réalisé un triplé. Né le 10 décembre 1977, il joue au Pumas de la UNAM. Bientôt 32 ans et tout son talent.

Erwin SANCHEZ, vous connaissez ?
Désormais vous allez vous en souvenir de ce sélectionneur. Il vient de mettre à terre Maradona, qui a pris une grosse claque en Bolivie.
L’Argentine a été pulvérisé par la Bolivie.
Grandeur du football. Beauté de ce sport aux multiples surprises.

Est-ce un 1er avril ?
Il s’agit d’une blague…
Quoi! C’est vrai?
Domenech doit être plus content de la défaite de Maradona que de la victoire contre la Lituanie.
La sélection de Diego Maradona s’est écroulée sur les hauteurs de La Paz, lors de la 12e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2010, zone Amsud. Un revers historique !

Les Boliviens menaient de deux buts (3-1) à la pause. Lucho Gonzalez a sauvé l’honneur (24e) alors que l’Argentine a joué à dix une demi-heure après l’expulsion de Di Maria. Cataclysmique en défense et nulle en attaque, l’Argentine garde de bonne chances de qualification mais Messi rêvait sûrement d’une autre soirée pour son premier match avec le 10. Maradona se souviendra longtemps de sa première défaite à la tête de l’Argentine. Sa sélection n’avait encore jamais pris de but…

Est-ce que Diego avait donné un cigare hecho in Cuba à chacun de ses joueurs ?
Henry va chambrer “Lio” Messi à son retour à Barcelone…
Et Tevez… Qu’est-ce qu’il va prendre de “Pat” Evra…

Maradona va évoquer l’altitude. Il connait pourtant les vapeurs de la hauteur avec les paradis artificiels…

Le onze de départ argentin
Juan Pablo Carrizo - Javier Zanetti, Martín Demichelis, Gabriel Heinze, Emiliano Papa - Luis González, Javier Mascherano, Fernando Gago, Maximiliano Rodríguez - Lionel Messi, Carlos Tevez

Les buts boliviens:

Martins (12e mn), Botero (34e mn , 54e mn , 66e mn), Da Rosa (45e mn) et Torrico (87e mn)

Les HEROS Boliviens. Ils sont avant-derniers de leur groupe…:

Carlos ARIAS
Juan Manuel PENA ©
Ronald RIVERO
Leonel REYES
Luis RIBEIRO
Ronald GARCIA puis Walter FLORES
Joaquim BOTERO
Alex DA ROSA puis Mauricio SAUCEDO
Abdon REYES puis Ignacio GARCIA
Didi TORRICO
Marcelo MARTINS

Non utilisés:

Pablo ESCOBAR
Hugo SUAREZ
Mauricio SAUCEDO
Diego CABRERA
16 Ronald RALDES

Classement Groupe Amsud, les 5 premiers iront en Afsud en 2010

Paraguay 23 Points 11 matchs/ 7 2 2/ 18 8/ + 10
Brésil 21 pts 12 m/ 5 6 1/ 19 5/ + 14
Chili 20 pts 12 m/ 6 2 4/ 17 14/ + 3
Argentine 19 points 12 m/ 5 4 3/ 18 13/ + 5
Uruguay 17 pts 12 m/ 4 5 3/ 21 10/ + 11
Colombie 14 pts 12 m/ 3 5 4/ 6 10/ - 4
Equateur 14 pts 12 m/ 3 5 4/ 14 19/ - 5
Venezuela 13 pts 12 m/ 4 1 7/ 14 22/ - 8
Bolivie 12 pts 12 m/ 3 3 6/ 19 25/ - 6
Pérou 7 pts 12 m/ 1 4 7/ 6 26/ - 20

Permalien 16:14:33, Catégories: GRAND MONSIEUR  

La fulgurante ascension de Ribéry

Ribéry est devenu le joueur étranger le plus aimé des Bavarois. Faut le faire ! Les Bavarois sont connus pour être particulièrement répliés sur la question identitaire. Chapeau l’artiste !

Franck Ribéry
né lé 7 avril 1983 (26 ans)
à Boulogne-sur-Mer, Pas-de-Calais
Taille 1m70
Poste Milieu offensif
Surnom(s) Scarface, Franky, Kaiser Franck
3 sélections, 7 buts

Parcours

1989-1995 FC Conti de Boulogne-sur-Mer
1995-1999 Lille OSC
2001-2002 Boulogne US Boulogne
2002-2003 Olympique Alès
2003-2004 Brest
2004-Jan. 2005 Metz
Jan. 2005-Juil. 2005 Galatasaray
2005-2007 Marseille
2007- Bayern Munich

Palmarès

Avec l’Équipe de France
Vice Champion du Monde 2006

Avec Galatasaray
Coupe de Turquie 2005

Avec l’Olympique de Marseille
Coupe Intertoto 2005 et 2006

Avec le Bayern Munich
Champion d’Allemagne 2008
Coupe d’Allemagne 2008
Coupe de la Ligue 2007
Meilleur joueur de la saison 2007-2008 de Bundesliga avec le Bayern Munich

Qualité: Intelligent, entreprend, combattant, généreux, volontaire, naturel, humble, aime la vie, homme de très bonne compagnie.
Force: “Gros” mental, bonne technique, bon dribbleur, culot, buteur décisif.
Particularité: Ne fait jamais mal à l’adversaire, ne triche pas. Sait communier avec le public.
Son style: Explosif, aime percuter les défenses. Fluidité. Aime aller au contact. Très accrocheur.

Sa plus grande réussite: être passé de bon joueur à trés bon joueur.

Permalien 11:42:41, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Ne brûlons pas déjà Gourcuff

Alors que Henry bénéficie d’un traitement de faveur chez les Bleus, ainsi que Mandanda, il ne faut pas prendre Gourcuff pour bouc émissaire. Domenech l’a épuisé contre l’Argentine et puis le sort contre la Lituanie. C’est de la boucherie et non pas du coaching. Je n’ai qu’un voeu: que Gourcuff parte vite à l’étanger. Ainsi, le sélectionneur des Bleus le respectera plus.

Cela flingue de tous les côtés.
Le ball-trap au Gourcuff a commencé.
Quelle est sa date de naissance?
11 juillet 1986…
Il n’a pas 23 ans !
Dans le registre “il y a 60 millions de sélectionneur en France", j’en ai fait le meneur de jeu des Bleus.
Un héritier de Kopa, Platini et Zidane.
Zidane est né le 23 juin 1972.
Que faisait-il à moins de 23 ans?
En 1994, donc…
Il était à Bordeaux, comme Gourcuff…
Arrivé de Cannes, en 1992, Zidane était un joueur en rodage, au potentiel en devenir en 1994.
Le 17 août 1994 à Bordeaux, il est pour la première fois sélectionné en équipe de France, contre la République tchèque, sur la pelouse de son club au Parc Lescure. Entré en jeu à la 63e minute alors que la France est menée 2-0, Zidane marque en deux minutes les deux buts du match nul. Il lui faut néanmoins encore attendre près d’une année pour devenir un titulaire à part entière au sein de l’équipe de France, et ce n’est qu’en 1995, au cours des éliminatoires pour l’Euro 1996, que le sélectionneur national Aimé Jacquet fait de Zidane son meneur de jeu titulaire.
Gourcuff est donc en avance par rapport au Zidane de 1994.
Quand je compare Gourcuff à Zidane, il ne faut pas prendre le Zidane de 1998.
Je souhaite à Gourcuff de poursuivre sa marche de progression.
Pour cela il lui faut partir à l’étranger.
Zidane est allé à la Juventus Turin en 1996, à 24 ans…
Gourcuff appartient au Milan AC depuis qu’il a 20 ans… Là encore il est en avance !
Désormais, il ne faut pas que cette avance tourne à l’handicap.
Je remarque une chose: quand Henry se traîne sur le terrain comme contre la Lituanie, Domenech ne le sort pas pour mettre Benzema à sa place ! Henry est un intouchable. Contre les Lituaniens au SDF, il n’a pas tout donné. Si le match avait été Barcelone-Lituanie, il se serait défoncé davantage. Pour Henry, France-Lituanie, c’est juste un vidéo-gag.
La presse institutionnelle n’a jamais taillé Zidane, ni quand il était jeune, ni après.
La FFF a toujours protégé Zidane.
Lui évitant de jouer certains matchs sans intérêt.
Zidane incarnait l’intégration pour les bien-pensants.
Dire du mal de Zidane cela tenait du racisme !
Ce n’est pas parce que Gourcuff est un petit blanc bien de chez nous qu’il faut titrer comme Le Parisien: “Gourcuff a tout fait à l’envers".(2 avril 2009)
Gourcuff n’incarne que Ploemeur dans le Morbihan !
Je souhaite à Gourcuff de quitter au plus vite la France pour aller dans un grand club: Milan ou ailleurs.
Et qu’il marque des buts importants comme il l’a déjà fait pour faire taire toutes les critiques.
Pas touche à Gourcuff !
Quand Luis Fernandez jouait, il ne fallait pas non le critiquer car il venait des Minguettes.
Les incultes du football ne savent pas la FFF est le lieu français où le racisme n’existe pas.
La FFF a montré la voie à la France.
Le magnifique défenseur Raoul Diagne et l’immense Ben Barek ont intégré les Bleus dès les années 1930.
Ben Barek a été hué pendant 90 mn en lors d’un Italie-France parce qu’il était originaire du Maroc.
Le foot a toujours été en avance sur la société.
Ce qui se passe en tribune n’a rien à voir avec le terrain.
Dans un monde adulte, il ne faut prendre en compte que le talent.
Voltaire: considérer les gens pour ce qu’ils sont et n’ont pas pour ce qu’ils réprésentent.

Permalien 00:29:28, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Fabio Capello, le plus grand sélectionneur en exercice

Capello est moins expansif que son compatriote Trapattoni qui est aussi un as du coaching.

L’Angleterre n’ayant plus gagné la Coupe du Monde depuis 1966 a décidé de frapper un grand coup, nommant à la tête de la sélection, Maître Fabio Capello. Faut le faire… Voir les Anglais remettre les clés de leur football à un Italien. Les Anglais ne sont pas si insulaires…
Les Anglais sous son contrôle font un beau parcours, ainsi que l’Espagne et les Pays-Bas.
Angleterre 2- Ukraine 1. Buts anglais Crouch (29e mn) et Terry (85e mn). L’Ukraine égalisa par Shevchenko (74 e mn)

Classement du Groupe 6

1 Angleterre 15 points 5 matchs/ 5 0 0/ +12
2 Croatie 10 points 5 ma/ 3 1 1/ + 6

Palmarès de joueur:

Juventus de Turin

***Championnat d’Italie 1972, 1973 et 1975

Milan AC

*Championnat d’Italie 1979
* Coupe d’Italie 1977

Palmarès d’entraîneur

Milan AC

*Ligue des Champions 1994
*Supercoupe d’Europe 1994
****Championnat d’Italie 1992, 1993, 1994 et 1996
***Supercoupe d’Italie 1992, 1993 et 1994

Real Madrid

**Championnat d’Espagne 1997 et 2007

AS Rome

*Championnat d’Italie 2001
*Supercoupe d’Italie 2001

Juventus de Turin

**Championnat d’Italie 2005 et 2006

Permalien 00:08:20, Catégories: GRAND MONSIEUR  

La Baffe de Trapattoni à l'Italie

“La Trap” a encore frappé, avec le précieux point pris par l’Irlande en Italie. Je rêve de le voir à la tête des Bleus. Quelle passion ! Quel professionnalisme ! Quelle classe !

Giovanni Trapattoni a réussi son coup: il est venu arracher le nul en Italie, son pays natal !

Robbie Keane a marqué pour la République d’Irlande à la 89 e mn.
L’Italie de Marcello Lippi avait ouvert le score à la 10e mn par Iaquinta.
Fait incroyable, l’avant centre de la Squadra Azzurri, Pazzini, a pris un carton rouge… à la troisième minute !
On n’a pas fini d’en parler en Italie… Il y aurait eu une intervention illicite sur O’Shea.
La presse transalpine titre : “Il vecchio Trap ci gioca un brutto scherzo".
Il l’avait dit à ses joueurs, ils l’ont fait.
Le 10 Octobre 2009, Irlande - Italie vaudra le déplacement !

Classement actuel du Groupe 8
1er Italie 14 points 6 maths/ 4 2 0/ +9 -3/ +6
2 Irlande 12 pts/ 6 m/ 3 3 0/ +7 -4/ +3

01.04.09

Permalien 22:07:10, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Football besogneux au SDF

Dans l’attente du match, Arsène Wenger a encore sorti une nouvelle remarque qui a fait tilt: “Si vous pouvez m’expliquer comment un Portugais peut se retrouver sélectionneur de la Lituanie ?” :roll::roll: Cela n’a fait rire que lui. Quand Thierry Roland dit ce genre de monstruosité, on fait intervenir la LICRA et le MRAP. Quand la xénophobie a un col blanc, on se bouche les oreilles. Wenger est distingué. Et un Alsacien qui commence en principauté de Monaco avant d’aller au Japon et de finir à Arsenal cela s’appelle comment: un arriviste, un ambitieux, un loup aux dents longues, un imposteur qui prend la place d’un autre ?
Devant des bucherons de Lituanie, les Français ne trouvent pas la solution à leurs problèmes offensifs.
Je pense à mon ami Antoine Bonifaci. Comme il doit s’ennuyer au SDF !
Bonifaci si intelligent balle au pied. Il est obligé de se farcir ce spectacle affligeant.
La France de Domenech nous ennuie.
Domenech n’aime que les défenseurs.
A partir du milieu de terrain, il n’y comprend plus rien.
C’était vrai en tant que joueur.
C’est vrai en tant que sélectionneur.
Son milieu de terrain est d’une pauvreté inouïe.
Gourcuff n’est pas une machine.
Dans l’univers de Domenech, les attaquants restent sur le banc avec la couverture sur les genoux.
Au mieux, ils s’épuisent à s’échauffer.
Dire que l’on pronostiquait une large victoire.
Karcemarskas, le gardien de la Lituanie, n’est pas disposé à se faire battre.
On l’a déjà vu à l’oeuvre: il est très bon.
Un pays qui ne bat pas la Lituanie, chez lui, n’a rien à faire en Afsud.
Je ne comprends pas la façon de jouer de la France.
58 mn. Domenech sort Gourcuff pour le remplacer par Benzema.
C’est comme si Jacquet sortait Zidane !
Domenech a donc expulsé son meneur de jeu !
Il a fait un heureux: Laurent Blanc, son entraîneur à Bordeaux.
Quand je vois parler Domenech, Mankowski et Boghossian cela me fait mal aux yeux et à la tête. Quelle brochette de seconds couteaux du football! Je suis pour donner leur chance à des anonymes mais il faut qu’ils aient du talent !
68e mn. Luyindula est remplacé par Gignac. Quand la France est à l’agonie, Domenech met des attaquants…
Domenech sait rien… ou tout !
Les Lituaniens vendent chèrement leur peau.
Ils jouent franchement le jeu. Ne sont pas venus en France pour donner le match.
Ils font honneur au football.
Leur force: marcher sur l’homme. Cela doit faire plaisir à Domenech…
Mandanda n’a pas touché un ballon: je crains le pire en cas de contre assassin.
76e mn Ribéry, le sauveur, ouvre le score! 1-0.:p
La Bavarois a marqué un beau but d’équipe.
Benzema fut au départ de l’action, il a servi Henry sur la gauche qui a renvoyé le ballon à droite sur Gignac qui a bien levé la tête pour servir Ribéry qui claqua le but.
Résumons: les deux nouveaux attaquants (Benzema, Gignac) ont participé de près au but. Comme quoi si Domenech avait été plus courageux en début de match…
Fin du match.
Avant qu’il ne soit fini, j’ai déjà oublié ce match.
Laissons les derniers mots à Ribéry: “C’est dur parce qu’on joue beaucoup de matchs. On est content. On a faim. Bisous à ma femme, à ma famille, et surtout à mes deux enfants".

NB: Arsène Wenger est payé pour aussi peu parler ? Il devrait reverser la somme à Emmaüs. Ce qu’il fait frôle l’emploi fictif. Il est présent mais ne pipe pas un mot.

Composition de la France:

Mandanda (3) A fait un seul arrêt. Cool comme situation.
Evra (4) Est monté assez souvent.
Gallas (4) RAS.
Squillaci (4) Sera difficile à déloger à son poste. Est plus sérieux que jadis.
Sagna (4) Correct, sans plus.
L.Diarra (4). Moins bon qu’au Real Madrid.
A.Diarra (4) On ne l’a pas vu. Ce n’est pas mauvais signe.
Ribéry (9) Le meilleur bleu: attaques incessantes. Unique buteur. A donné 6 points en deux matchs.
Gourcuff (4)Emoussé. Puis Benzema.(5)Bonne rentrée.
Luyindula(2) Transparent. Puis Gignac. (5) Une passe décisive.
Henry (4) N’a pas forcé son talent

Classement du Groupe 7


1 Serbie 12 points 5 matchs/ 4 0 1/ +7
2 France 10 pts 5 m/ 3 1 1/ +1
3 Lituanie 9 pts 6 m/ 3 0 3/ 0

Permalien 20:01:45, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

L'hommage de Diego Maradona à Messi

Quinze ans après les adieux de Maradona au Mondial (1994), Messi fait rêver les Argentins…

Juste avant Bolivie-Argentine, en éliminatoires du Mondial 2010, Diego Maradona et toute l’Albiceleste comptent sur le talent de Lionel Messi pour remporter les trois points. Premier fan de Lionel Messi, le sélectionneur a une nouvelle fois loué les qualités de son jeune prodige, le considérant comme son propre successeur. “C’est bien que certaines personnes nous comparent l’un à l’autre. Il ne perd jamais le ballon, je me revois en lui… Leo est un gamin exceptionnel. Il est calme mais quand il a quelque chose à dire, il n’hésite pas. Sur le terrain, il a l’orgueil digne des plus grands joueurs, mais il pense toujours au bien de l’équipe. Il fait un autre sport que les autres. Le ballon semble ne faire qu’un avec son corps. Tout ce qu’il fait semble impossible, compte tenu de sa vitesse d’exécution. C’est un joueur phénoménal".

Les hommes d’El Pibe de Oro se déplacent en Bolivie, trois jours après avoir infligé un cuisant 4-0 aux modestes péruviens. Cette dernière rencontre a revêtu un intérêt particulier, puisqu’il s’agissait du tout premier match du sélectionneur Maradona sur les terres argentines. Messi a profité de cette occasion pour sortir, comme souvent, une énorme prestation. Avec un tel duo à sa tête, l’Albiceleste est dores et déjà favorite pour le titre mondial 2010. Quelle revanche pour Maradona que la FIFA a voulu “tuer” et a tue symboliquement! Quelle coup de génie des dirigeants de la sélection ! Nous n’en sommes pas là. Cependant, savoir que Maradona est sélectionneur de l’Argentine est la plus grande nouvelle pour les vrais passionnés de football qui étaient si tristes de voir son talent abîmé. La mort nous a volé James Dean, J. Hendrix, John Lennon, Albert Camus et tant d’autres. Pas touche à Diego !

Permalien 12:05:43, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Antoine Bonifaci et ses amis de 1949 fêtés lors de France Lituanie au SDF

D’Yeux “Toine” Bonifaci a quitté, quelques heures, Villefranche-sur-Mer qu’il aime tant pour être honoré par la FFF.

La FFF deviendrait-elle sensible à la mémoire?
En 1998, les anciens de 1984-1986 n’avaient pas été invités à un seul match de Coupe du Monde. Que dire alors de ceux de 1958…
Réjouissons-nous de voir que lors France-Lituanie au SDF les lauréats d’il y a un 60 ans sont mis à l’honneur par le président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes, qui a tenu à rendre hommage à l’ Equipe de France Juniors , victorieuse du tournoi de l’UEFA organisé aux Pays-Bas en 1949. Plusieurs de ces vainqueurs seront ainsi honorés, avant la rencontre des éliminatoires du Mondial 2010 France-Lituanie.

L’Equipe de France Juniors lauréate du tournoi de 1949 comptait dans ses rangs : Salvadéo, Vincent, Boulet, Vigier, Fournet-Fayard, Bonifaci, Sergent, Flament, Capton, Piatek, Kuhnapfel, Beraudo, Foix, Guehel et Méano.

Parmi ces “Juniors", plusieurs avaient ensuite poursuivi leur carrière en Equipe de France A, comme Jean Vincent, Antoine Bonifaci, Jacques Foix ou Francis Méano.

Quant à Jean Fournet-Fayard, il a succédé en 1985 à Fernand Sastre à la présidence de la FFF, qu’il a occupée jusqu’en 1993.

Antoine Bonifaci est donc monté dans la capitale, avec son fils Alain.

Tout un passé qui remonte.

Les Bleus d’aujourd’hui ne doivent pas oubliés leurs devanciers. Le public non plus.

Rappel de son palmarès:

Champion de France 1951 et 1952 (Nice)
Coupe de France 1952 (Nice)
Champion d’Italie 1954 (Inter Milan)
Elu meilleur milieu de terrain au monde en 1954 par un jury de journalistes anglais. (Le Ballond d’Or n’existait pas.)
Elu trois fois meilleur numéro 6 d’Italie, 1955, 1956, 1957.
12 sélections en Equipe de France, 2 buts. Il était un titulaire indiscutable mais la FFF ne le sélectionna plus car ses dirigeants italiens demandaient trop cher pour l’assurer en cas de blessure sous le maillot Bleu. Sinon, il aurait eu autant de sélections que Raymond Kopa.

Avril 2009
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software