18 Novembre 2018

13 h Foot, CNews. Samedi 17 octobre 2018

Written by morlino
Published on Novembre 18th, 2018 @ 09:59:14, using 4 mots

17 Novembre 2018

Cavani prend un carton jaune pour un balayage sur Neymar

Written by morlino
Published on Novembre 17th, 2018 @ 10:33:31, using 241 mots

Vendredi 16 novembre 2018
Match amical (!) à Londres
Brésil 1-0 Uruguay
But pour le Brésil: Neymar (76e pen.)

Dans le stade d’Arsenal, Cavani et Neymar ont encore démontré qu’ils n’étaient pas les meilleurs amis du monde.
Malmené techniquement par Neymar, Cavani a commis une faute sur son partenaire du PSG sans jouer le ballon. Il l’a balayé comme une feuille morte.
Neymar a roulé parterre sans faire de cinéma.
Cavani est venu soulever Neymar mais ce n’était qu’un geste de professionnel, rien de plus.
Neymar n’a rien dit mais n’en pensait pas moins.
Cavani, lui, a fait les yeux noirs et dit quelques mots pas très en faveur de Neymar.
Cette épisode traduit un contentieux qui remonte à ce clash autour d’un penalty lors d’un match du PSG où Neymar voulait tirer le péno que finalement Cavani… a raté !
Aucun entraîneur n’a réussi à les réconcilier: ni Emery, ex coach du PSG, ni Tuchel, son remplaçant.
On sait maintenant que leur entente cordiale n’est qu’une façade.
D’un côté le duo Neymar-Mbappé. Cavani lui est seul.
C’est sans doute la dernière saison de Cavani au PSG. Il est temps qu’il parte.
Il lui faut aller dans un club qui le défende à 100 %.
Son immense talent mérite mieux que de commettre des “attentat” et autres jeux de massacre.
Cavani est l’un des plus grands n°9 de l’Histoire.

16 Novembre 2018

La France coule contre les Pays-Bas qui ont gagné 2-0

Written by morlino
Published on Novembre 16th, 2018 @ 23:40:05, using 312 mots

Le virtuose Frenkie de Jong. Un diamant de la famille des Hazard, Bernado Silva et Dybala. Peut-être même plus s’il confirme. En France, nous n’avons pas d’équivalent.

Vendredi 16 novembre 2018
League des Nations
Pays-Bas 2-0 France
Buts pour les Pays-Bas: Wijnaldum (44e), Memphis (90 + 5 pen.)

Lamentable sur toute la ligne, à part Lloris. Sans leur capitaine, les Bleus perdaient 5-0.
L’équipe de Deschamps ne vaut rien sans un état d’esprit commando.
Ce ne fut pas le cas contre les Pays-Bas.
Les Français n’ont pas su défendre et encore moins attaquer.
Milieu de terrain transparent. Kante abandonné à son sort.
Matuidi hors du coup.
Toute la défense HS, y compris Varane et Pavard.
Giroud ? Il a passé son temps à tacler !
Mbappé a une sélection de plus: youpie !
Griezmann s’est rasé. Barbant comme match.
Les remplaçants: Sissoko, Dembélé et Ndombele ont été inutiles.
Pléa est resté sur le banc. Deschamps l’a pris pour le match amical à venir et encore ce n’est pas certain. Il ne lui serait pas venu à l’idée de le faire jouer contre les Pays-Bas. Zidane un marqué deux buts lors de sa première sélection. Un sélectionneur doit aussi savoir oser, sinon autant prendre un quidam dans la rue et lui donner l’équipe de France.
La France a été championne du monde. Dur retour sur terre.
On ne peut rien reprocher à Deschamps. Son football était aussi proche de Platini, Piantoni et Kopa que je suis proche d’un spécialiste du grec ancien.
L’équipe de France de Deschamps n’a pas de style, hormis la grinta.
Donc c’est logique de perdre contre les Pays-Bas, à l’extérieur.
Circulez, il n’y a rien à voir, à part le renouveau néerlandais.
Ce retour est une très bonne nouvelle.
Du très bon jus d’Oranges.

[Post dédié à Johan Cruyff]

20 h Foot/ CNews. Jeudi 15 novembre 2018

Written by morlino
Published on Novembre 16th, 2018 @ 08:23:47, using 6 mots
Catégories: LA REVUE DE STRESS

14 Novembre 2018

Lettres de la vie littéraire, Arthur Rimbaud (L’Imaginaire/ Gallimard)

Written by morlino
Published on Novembre 14th, 2018 @ 17:52:11, using 461 mots

Rimbaud avait la dent dure. Il n’était pas tendre avec sa région natale où il s’ennuyait ferme : «Je suis rentré à Charleville. Je meurs. Je me décompose dans la platitude, dans la mauvaiseté, dans la grisaille», écrit-il le 2 novembre 1870.
Aujourd’hui, il aurait toute la région contre lui qui l’attaquerait en diffamation. Le 25 août de la même année, il en avait déjà mis une couche : «Charleville. Ma ville natale est supérieurement idiote entre les petites villes de province. Vous êtes heureux vous, de ne plus habiter Charleville».
Dans l’ouvrage on retrouve des traits de lumière :
-«Le poète est voleur de feu.»
- «Je est un autre.»
- «Le poète se fait voyeur.»
- «J’assiste à l’éclosion de ma pensée.»

En 2018, et depuis fort longtemps, on n’entend jamais des poètes à la télévision. Hier, comme aujourd’hui, ils font peur. Pourtant, à la fin, il ne reste souvent qu’eux. Si vous allez en librairie, le rayon poète est le plus petit. Les as tiennent sur quelques rayon alors qu’autour d’eux il n’y a que des romanciers. C’est dire que la poésie est le moyen littéraire le plus casse-gueule. Combien de raseurs pour un Rimbaud ou un Apollinaire ? La poésie ne supporte pas les imposteurs. Un mauvais versificateur est vite ridicule.
Lire Rimbaud, même sa correspondance, est un enchantement car il s’exprime librement. Comme ça sonne juste cela ne vieillit pas. Ses colères, ses goûts et dégoûts sont là présents, devant nous, sans une seule ride.
A Paul Verlaine, il écrit de Londres en direction de Bruxelles : «Non, tu ne peux m’oublier. Moi, je serai toujours là. Dis réponds à ton ami. Est-ce que nous ne devons plus vivre ensemble. Sois courageux. Réponds-moi vite. Je ne puis rester ici plus longtemps. N’écoute que ton cœur. A toi pour toute la vie». Il poursuit : «Je t’aime, je t’embrasse et nous nous reverrons (…) Voilà deux jours que je ne cesse de pleurer. Reviens».
Pour 7 euros nous avons d’innombrables émotions diffusées par l’un des plus grands poètes de l’Humanité. Même s’il n’avait jamais écrit un livre, Rimbaud aurait vécu la vie d’un poète. D’ailleurs, il a arrêté d’écrire. L’important c’est de vivre. “Ecrire c’est superflu", me disait toujours Soupault. Voir Soupault me mettait directement en connexion avec Rimbaud, Verlaine, Lautréamont, Baudelaire et Apollinaire.

-Lettres de la vie littéraire, Arthur Rimbaud. Réunies et annotées par Jean-Marie Carré. L’Imaginaire/ Gallimard, 128 p., 7 €

Le blog de Bernard Morlino

| Suivante >

Novembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Miscellany

XML Feeds

Users Currently Online

  • Visiteurs: 74

The Extras

Contact the admin