22.10.17

Permalien 01:04:23, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Pour voir bien jouer Man United, il faut regarder les vieux matchs sur YouTube

Samedi 21 octobre 2017
Huddersfield 2-1 Manchester United
Buts pour les locaux: A.Mooy (28e), L.Depoitre (34e)
Buts pour MU: M.Rashford (78e)

Classement
1 Manchester City 25 pts + 28
2 Manchester United 20 pts + 18

“On a été mauvais", a déclaré José Mourinho, l’entraîneur de MU. Si ce n’était que lors de ce match chez quelqu’un du ventre mou.
MU doit gagner et bien jouer à la maison comme dehors.
Cela fait maintenant 5 saisons que MU produit un football minable.
Pour bien joueur MU, il faut regarder les anciens matchs sur YouTube.

21.10.17

Permalien 10:49:34, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

La liste des 30 noms pour le Ballon d'or 2017 déjà attribué à KING C. Ronaldo

On l’a dit “cuit", “fini", “has been", tout ça parce Payet l’avait blessé gravement lors de la finale de l’Euro 2016… qu’il a gagné ! C. Ronaldo est loin d’être fini. Il est toujours là et bien là après 10 ans au sommet. CR7 a tout: technique, physique, mental et constance. Dans tous ces secteurs, il a 10 sur 10 au 9 sur 10. C’est l’un des 10 meilleurs joueurs de tous les temps.

La liste des 30 nominés:

Luka Modric, Marcelo, Sergio Ramos, Toni Kroos, Isco, Karim Benzema, Cristiano Ronaldo (Real Madrid)
Neymar, Edinson Cavani, Kylian Mbappé (PSG)
Paulo Dybala, Gianluigi Buffon (Juventus Turin)
N’Golo Kanté, Eden Hazard (Chelsea)
Messi, Luis Suarez (FC Barcelone)
Jan Oblak, Antoine Griezmann (Atletico Madrid
Robert Lewandowski, Matt Hummels (Bayern Munich)
Philippe Coutinho, Sadio Mané (Liverpool)

Dries Mertens (Naples)
Kevin De Bruyne (Manchester City)
David De Gea (Manchester United
Harry Kane (Tottenham)
Edin Dzeko (AS Rome)
Radamel Falcao (AS Monaco)
Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund)
Leonardo Bonucci (Milan AC)

20.10.17

Jean-Pierre Melville , une vie, par Antoine de Baecque (Seuil)

Très rare: Jean-Pierre Melville (1917-1973), sans chapeau ni luunettes

Parmi les livres que je conserve, il y a Le cinéma selon Melville, signé par Rui Nogueira (Seghers, 1974) avec une préface de Philippe Labro. Une merveille. Autre merveille qui vient de paraître: un album sur Melville.
Jean-Pierre Melville, phare du cinéma.
Une vraie légende. D’aucuns le disent infréquentable, toujours de mauvaise humeur.
Cela ne m’intéresse pas.
Il vouvoyait les acteurs, actrices, c’est dire.
J’ai vu tous ses films. 14 au compteur, une suite de grands films. Son talent est monté crescendo.
Je connais par cœur Le Samouraï et L’armée des ombres.
Du rythme, du silence. Du jazz sur images.
Le roi du Polar français. Les Américains le copient plus qu’il ne les a imités.
Melville, son chapeau, ses lunettes, sa voix.
Melville, la journée, fermait les volets pour écrire dans le noir, afin de ne pas être distrait par la lumière naturelle.
Il était né cinéaste comme on naît blanc ou noir.
Il portait le chapeau, et Audiard, le casquette. Tout leur cinéma se perçoit dans cette différence. Le chapeau, à la fois la classe et la pègre. La casquette, les fortifs et les Apaches de Paname.
Melville a tourné des films policiers qui nous hantent par son faux réalisme qui sonne si juste !
Melville, un immense écrivain du cinéma. Le même sens du détail que Tati ou Hitchcock.
Dans l’épatant album d’Antoine de Baecque il est partout.
Il est bon de retrouver celui qui voulait être artistiquement immortel car il était certain de mourir.
Pari réussi.
Meville est mort à 55 ans. Encore un que cette garce de Camarde nous a volé.

-Jean-Pierre Melville , une vie, par Antoine de Baecque. Seuil, 226 p., 32 €

Permalien 07:53:33, Catégories: PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

20 h foot, Cnews (jeudi 19-10-2017): PSG, M'bappé, Neymar, Man City, Europa League...

19.10.17

Permalien 14:39:55, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Histoire de moi-même, Henry David Thoreau. Traduit, présenté et annoté par Thierry Gillyboeuf. (Le Passeur)

En préambule, il faut saluer et remercier Thierry Gillyboeuf qui œuvre depuis des années pour remettre en librairie Henry David Thoreau, un indispensable dès que l’on se met à le lire. Sa dernière livraison est Histoire de moi-même, nouvel hymne à l’intelligence, à l’esprit d’indépendance, à la pensée autonome.
Quand on lit Histoire de moi-même, on n’a pas l’impression de lire des confidences mais plutôt notre propre pensée éclaircie.
Ce texte est la première mouture de Walden, cet appel au retour à la terre qui n’a rien à voir avec l’esprit vichysste que d’aucuns lui donnent parfois de manière grostesque.
Walden ou la vie dans les bois est le récit du séjour au sein de la nature de Thoreau qui se veut à l’écoute du monde, donc du vent, des chants des oiseaux, de la météo, du bruissement des arbres, ainsi de suite. C’est un appel à l’insoumission, à la désobéissance constructive.
Auteur de plusieurs écrits magistraux- tels Je suis simplement ce que je suis et De la désobéissance civile - Henry David Thoreau (1817-1862) est on ne peut plus moderne et d’actualité ce qui en fait un auteur universel, hors du temps. D’une exigence absolue, il a tout fait pour vivre en accord avec ses idées: il avait l’ambition de vivre au sein de la nature pour être en résonance avec l’univers, terre et cosmos. Un hippie avant l’heure.
Brillant étudiant, il combat l’esclavage et toutes les autres injustices avant de comprendre qu’il est trop seul pour changer la société. Autant changer de société ! Il remplace les hommes, par les arbres.
«Dans l’amitié nous adorons une beauté morale qui n’a pas le caractère formel de la religion (…) [C’est] un printemps éternel.» Il n’y allait pas avec le dos de la cuiller. Pour lui, un ami c’était «la chair de ma chair, l’os de mes os». Plus qu’un frère. Il plaçait les liens de l’esprit au-dessus de ceux du sang. L’apothéose, bien sûr, étant alors l’amitié avec un frère. Fait rarissime.

-Histoire de moi-même, Henry David Thoreau. Traduit, présenté et annoté par Thierry Gillyboeuf. Le Passeur. 215 p, 18 €. En numérique: 8,99 €

-Walden ou la vie dans les bois, Henry David Thoreau. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Louis Fabulet. Préface Frédéric Gros. Albin Michel, 431 p., 8,90 €. En vente dans cette très belle édition à partir du 1er septembre 2017.

-De la simplicité,Henry David Thoreau. Traduction Louis Fabulet. Folio, 105 p., 3,50 €

:: Page suivante >>

Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software