Superbe "Looking for Rio" avec King Cantona

24.04.14 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, CANTONALAND

Mercredi 23 avril sur Canal+ à 22 h 50
Samedi 3 mai 17 h 50
Looking for Rio

Dans la série des Derbys, les frères Cantona font une halte à Rio de Janeiro qui a la chance d’avoir quatre grands club: Flamengo, Fluminense, Vasco de Gama et Botafogo.
Tous les précédents traitement des derbys ont été une pleine réussite.
Celui sur Rio est à la hauteur des autres.
Rio c’est la ville du football par excellence, et il est très émouvant d’y voir déambuler Eric Cantona, tout émerveillé d’être sur place.
Il ne faut pas oublier que King Cantona a lui-même était un héros du ballon rond.
Dans le document, un authentique fervent du football dit: “Dites-moi, je vais me faire engueuler quand je vais dire à mes amis que je vous ai vu. Ils vont me dire: “Tu as vu Cantona, et tu ne nous as pas appelés!” A ce moment-là, King Cantona, sourit à la fois fier et gêné, la marque des grands humbles.
Alors, il y a Vasco de Gama, le premier club à faire jouer des noirs dans le Brésil raciste du début du XXe siècle.
Il y a aussi Fluminense qui a de la poudre de riz dans son attirail du supporter: cette poudre de riz que les joueurs noirs étaient obligés de se mettre pour pouvoir jouer à “Flu". Au fil du match, le blanc disparaissait…
Il y a encore Flamengo, le club rouge et noir, et Botafogo, le club blanc et noir, qui a pris ses couleurs en hommage à la Juventus Turin. Blanc et noir, comme les footballeurs d’une équipe. Le football a imposé la coexistence dans la société. Merci au football que seuls les ignares méprisent.
Botafogo, le club du mythique Garrincha que l’on voit très bien dans le documentaire.
La ville de Rio est sans doute l’une des plus belles villes du monde: le soleil, la plage, l’océan, le ballon, la samba, les femmes.
Les mauvais côtés de Rio ? La perfection n’existe pas dans ce monde, mais Rio s’en approche !
Suivez Cantona dans les rues, au milieu des danseurs et danseuses, avec des haltes auprès de Romario et Zico.
Dieu que le temps passe vite !

Real Madrid-Bayern Munich, ACTE 1

23.04.14 | par morlino | Catégories: LA MAISON BLANCHE, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR

1/2 C1 aller
Mercredi 23 avril 2014 (20 h 45)
Real Madrid 1-0 Bayern Munich
But pour le Real: Benzema (19e)

Avant-match:
Après le 0-0 entre l’Atletico Madrid et Chelsea, voici la grande affiche des 1/2, soit la finale avant l’heure.
José Mourinho n’a pas réussi le match parfait puisqu’il n’a pas marqué le but à l’extérieur. Les Blues devront gagner à Londres car un match nul à partir de 1-1 qualifiera les Espagnols. Un 0-0 à domicile au match aller c’est aussi bon qu’un 1-0.
L’autre 1/2 devrait être plus spectaculaire car le Real à la culture de l’attaque.
On retrouve une sorte de Real-Bayern Barcelone car Guardiola a hispanisé le club bavarois.
J’espère voir un grand C. Ronaldo bien qu’il soit un peu à court de rythme mais le costaud va assurer.
J’imagine que Carlo Ancelotti va réserver un traitement de faveur à Robben.
Le joueur clé du Bayern c’est le Néerlandais et non pas Ribéry, trop limité techniquement.
Ribéry perfore et centre - ce qui est formidable- quand Robben peut tuer le match à lui tout seul.

Après-match:
Rien n’est joué dans ces 1/2 finale.
Pour ce qui est du choc entre les deux grands clubs européens, le Bayern Munich en a pris qu’un Espagne sans réussir à marquer. Ce n’est pas grave. Le match retour reste ouvert. Il faut gérer le match aller quand on joue à l’extérieur.
Le Real mérite sa victoire mais un but ce n’est rien à rattraper. Bien sûr Chelsea et le Bayern devront faire attention aux buts encaissés à la maison.
A Madrid, Benzema a marqué l’unique but. Il a très bien suivi l’action pour la conclure.
A l’origine, C. Ronaldo a fait une passe extraordinaire en profondeur à Coentrao qui a fait une percée pour centrer sur Benzema. A la réception, le Français a très bien marquer l’immanquable.
Ronaldo a livré un bon match de reprise.
Benzema a bien pesé.
Modric a été étincelant.
Casillas a fait de bons arrêts.
Côté allemand, Ribéry a été inexistant. Robben a été très surveillé.

Historique: les Ferguson Babes (Giggs, Scholes, Butt et P. Neville) prennent les commandes de Manchester United. Ils ont joué 2 453 matchs avec Man U...

23.04.14 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

J’aime quand les joueurs deviennent coachs: Guardiola, Ancelotti, Simeone… Il ne suffit pas d’aimer pour être compétent mais une chose est sûre: on a vu à l’œuvre Giggs, la finesse; Scholes, la puissance; P. Neville, le volontaire et Butt, le soldat dévoué jusqu’à la mort. Avec eux quatre, MU peut et doit renverser des montagnes.

Man United vient d’annoncer l’arrivée de Paul Scholes alors que je venais d’écrire:
-"Quoiqu’il arrive, Giggs, Butt et Scholes doivent entraîner MU.”
On y est! La génération 1992 est à la tête du banc des coachs de Man United.
Ryan Giggs, Nicky Butt et Phil Neville -conservé à son post- ont aujourd’hui reçu le renfort de leur ancien coéquipier, le légendaire Paul Scholes, au camp d’entraînement Aon. J’aime mieux dire camp que “complexe” qui a un autre sens en français.

Mardi 23 avril 2014, Giggs a pris ses fonctions de manager intérimaire de l’équipe première de MU et, le matin même de la première séance d’entraînement du nouveau coach, Butt, Neville et Scholes l’ont accompagné pour diriger la séance d’entraînement, suite aux départs de David Moyes, Steve Round et Jimmy Lumsden, soit les acteurs du règne de l’incompétence. Le vestiaire s’est finalement mis contre eux.

Jusqu’au 22 avril, Butt était entraîneur technique des M19 et des M21, alors que Scholes l’assistait lors des matches d’UEFA Youth League des jeunes Red Devils.

Giggs, Butt, Neville et Scholes présentent 2 453 matchs disputés sous le maillot de MU.
Le club a tenu à préciser que Ryan Giggs “conserve sa licence de joueur et qu’il pourrait être aligné lors des quatre matches restants face à Norwich, Sunderland, Hull et Southampton".

On se prépare à vivre des heures grandioses.
Il faut absolument que nos joueurs de 1992 prennent le pouvoir.
Tout redevient passionnant.
Je n’ai rien contre l’apport extérieur mais le prochain coach, si les fils Glazer choisissent d’en nommer un autre, devra être un des trois meilleurs du monde en activité, sinon ce n’est pas la peine.
Je l’ai dit cent fois, mille fois, la pression à MU est énorme.
Chaque match de MU c’est comme une finale de C1. Tous les clubs de MU veulent le scalp de MU. On l’a bien vu cette saison.
Pour diriger MU, il faut être un homme supérieur dans tous les domaines, humilité et humour y compris.
MU n’est pas Arsenal. Quand Arsenal perd, la terre entière s’en moque complétement. Quand MU perd, des millions de personnes sont ou tristes ou furieuses. Arsenal, c’est d’abord une place à Venise avant d’être un club. Manchester c’est Manchester. Il n’y a qu’un Manchester. UNITED !

Le 23 avril 2014 Ryan Giggs a pris le pouvoir à Manchester United où il a remporté 35 titres majeurs en 962 matchs !

23.04.14 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

L’arrivée de David Moyes n’avait déclenché aucun engouement. On s’était persuadé de la réussite d’un inconnu au bataillon. L’arrivée de Giggs en revanche fait très plaisir et on veut que ça marche !

Les quatre prochains matchs de Manchester United avec Ryan Giggs comme entraîneur:
26 avril Manchester United - Norwich City (18 h 30)
03 mai Manchester United - Sunderland (16 h)
06 mai Manchester United - Hull City (20 h 45)
11 mai Southampton - Manchester United (16 h)

Ce 23 avril 2014 s’est déroulé le premier entraîneur avec Ryan Giggs aux commandes de l’équipe.
Cela a impressionné les joueurs de voir leur ami diriger sa première séance d’entraînement.
Il y avait des rires et une immense émotion.
Le Gallois est épaulé par Nicky Butt, autre Red Devil de la génération 1992.
Quelle plaisir de les voir, tous ensemble !
Je souhaite que Ryan Giggs prennent le pouvoir et qu’il réussisse.
Quoiqu’il arrive, Giggs, Butt et Scholes doivent entraîner MU.
Giggs va démontrer qu’il a la stature d’un coach.
C’est un gagneur né, un compétiteur de haut parage.
Tout le Peuple rouge est avec lui.

Est-ce que Ryan Giggs va s’aligner pour jouer contre Norwich City ?
Sans doute non.
J’imagine son premier onze:
De Gea/
Rafael, Vidic ©, Ferdinand, Evra
Valencia, Carrick, Fletcher, Valencia
Rooney, Chicharito
Je suis certain que le MU de Giggs va gagner les quatre derniers matchs de la saison.

Ryan Giggs dit le Feu follet
né le 29 novembre 1973, à Cardiff, Pays de Galles
A Manchester United depuis 1987
Gaucher
Ailier puis milieu de terrain
Joueur-entraîneur adjoint juillet-21 avril 2014
Entraîneur de l’équipe première depuis le 22 avril 2014, à 9 h 30, avec pour adjoint Nicky Butt
1er match professionnel le 2 mars 1991, MU-Everton
962 matchs, 169 buts
C’est le joueur qui a joué le plus avec Man United depuis la création du club.

Palmarès de Ryan Giggs: 35 titres majeurs, record mondial

2 Ligues des champions 1999, 2008
Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Coupe intercontinentale 1999
Supercoupe de l’UEFA 1991
13 Championnats d’Angleterre 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011, 2013
4 Coupes d’Angleterre 1994, 1996, 1999, 2004
4 League Cup 1992, 2006, 2009, 2010
9 Community Shield 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010, 2013

Notre tant aimé Red Devil Ryan Giggs nommé entraîneur de Manchester United

22.04.14 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR

Ryan Giggs est l’entraîneur intérimaire de MU mais il est si intelligent qu’il est capable de s’installer pour longtemps.

Tout repars ! Ouf ! Vive Ryan Giggs !
Nous redevenons le peuple rouge.
Certains vont dire que Ryan Giggs est trop gentil. C’est mal le connaître, le Gallois est un gagneur enragé.
J’ai déjà oublié David Moyes qui ne laissera aucun souvenir à MU à part celui d’une erreur de casting.
L’Ecossais est remplacé par le Gallois Ryan Giggs.
Le joueur mythique assure un intérim jusqu’à la fin de saison a précisé le club qui ne communiquera plus jusqu’à la nomination officielle du coach pour 2014-2015.
Cela ne sert à rien de citer tel ou tel nom.
Tous les coachs du monde rêvent d’entraîner MU. On verra sur qui va se porter le nouveau choix.
L’heureux élu devra faire attention: MU a besoin d’excellence.
Et attention à Ryan Giggs, il est fort possible qu’avec les prochains matchs, il enlève la décision !
MU a repris la donne. Il faut servir MU et ne pas s’en servir.

:: Page suivante >>

Le blog de Bernard Morlino

| Suivante >

Avril 2014
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

powered by b2evolution free blog software