Galatasaray se fait démonter par Nice (0-4)

29.07.15 | par morlino | Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR

Mardi 28 juillet 2015
Nice 4-0 Galatasaray
Buts pour les Aiglons: Ben Arfa (sp 57e), Eysseric (71e), Benrahma (73e), Maupay (79e)

OGC Nice : Hassen – G.Puel, Bodmer (cap), Le Marchand, Boscagli – Koziello, Mendy, Seri – Ben Arfa – Plea, Germain

OGC Nice (à partir de la 60e) : Hassen - Honorat, Albert, Gomis, Borges - Traoré, Eysseric, Benrahma - P.Puel, Maupay, A.Mendy

Galatasaray : Eray – Sabri, Chedjou, Balta, Telles – Podolski. Hamit Altintop, Selguk Inan, Oztekin, – Sneijder, Yilmaz,

Galatasaray en a pris 4 dans la musette avec sa collection de stars qui ont pris le Gym par dessous la jambe.
Ce Nice réalise des matchs amicaux très prometteurs à l’inverse de Lyon qui s’est pris une grosse claque à Londres, 0-6 face à Arsenal. L’oral de rattrapage contre Milan est une petite consolation.
Attention personne ne doit s’enflammer. Le football est plein de mystères.
Cependant la machine à rêver est enclenchée à Nice.
Et si les Aiglons en passaient 4 à Monaco lors du premier derby de la saison en ouverture du championnat ?
Le gaucher Ben Arfa a ouvert le score sur penalty. Montrant l’exemple.
Ensuite Nice a marqué 3 buts en 8 minutes devant une grosse équipe K.O. debout.
Des automatismes, du mouvement, de l’envie, de l’animation, du réalisme, des nouveaux qui montrent de l’ambition. Quoi demander de plus ?
L’idéal pour Nice 2016: une bonne saison, Puel prolonge et Ben Arfa fait son grand retour en équipe de France car Deschamps est obligé de le rappeler suite au rendement du gaucher à Nice.
Prochain match, Nice-Naples le 2 août.

Le journal politico-littéraire inédit de Me Maurice Garçon

Si vous aimez Sacha Guitry, ne lisez pas Me Maurice Garçon (1886-1967) qui fut l’avocat de l’auteur du Roman d’un tricheur. Dès que le diariste évoque le dramaturge c’est pour le démolir. Il lui trouve le défaut majeur de vouloir parader en toutes occasions et il ne se gêne pour confier que Sacha Guitry était impuissant. C’est écrit noir sur blanc. On comprend mieux pourquoi Yvonne Printemps rétorqua à Guitry : «Je ferai écrire sur la vôtre : “Enfin raide…"» quand Guitry lui dit : «Sur votre tombe, on écrira : Enfin froide…” ».
Il faut une lecture serrée des 704 pages du Journal inédit pour tomber sur la ligne consacrée au cas médical du fils de Lucien Guitry. Quand il raconte que le comédien détestait qu’on le prenne pour un Juif, Me Garçon confirme l’antisémitisme régnant. L’avocat va jusqu’à dire qu’après-guerre les Français seront tous antisémites parce que les persécutés voudront se venger. On y lit aussi un portrait très peu flatteur de Jean Zay dont les cendres viennent d’entrer au Panthéon.
Le ténor du barreau, académicien français à partir de 1946, a tenu son Journal depuis 1912. Le succès critique que vient de connaître la publication des années de la Seconde Guerre va permettre de le découvrir de manière plus complète. L’avocat a laissé quarante-trois cahiers d’écoliers quasiment sans rature. D’abord favorable à Pétain, Me Garçon refuse ensuite l’armistice prononcée à la «Téhessef» et critique le «Vieux» maréchal dont la politique collaborationniste lui fait honte. L’avocat contre «Pétainville » estime le 29 juin 1940 que depuis Londres, De Gaulle n’en finit plus de «brailler ses décisions dans un haut-parleur». Me Garçon dénonce la médiatisation alors qu’elle en était à ses balbutiements, à une époque où il fallait que le plus de monde possible soit au courant des appels du chef de la France Libre. Paradoxe des paradoxes.
Qui aime la littérature, la politique, l’esprit caustique et la langue française doit se procurer d’urgence le grand livre rouge de Me Garçon. Rouge comme la saine colère du diariste rebelle.


-Journal (1939-1945), de Maurice Garçon. Edition de Pascal Fouché et Pascale Froment. Les Belles Lettres/ Fayard, 704 p., 35 €

Alors que Di Maria part au PSG, Mancheter United fait une belle impression contre Barcelone (3-1)

26.07.15 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS

Samedi 25 Juillet 2015
Levi’s Stadium, Santa Clara(68 416 spectateurs)
Barcelone 1-3 Manchester United
Buts pour le Barça: Rafinha (90e)
But pour Manchester United: Rooney (8e), Lingard (65e), Januzaj (90e)

Je n’ai pas vu le match mais une très bonne source m’a dit que MU méritait sa victoire.
Point positif: le très bon match de Schneiderlin qui “fait un bien fou à l’entrejeu".
Dommage que MU n’ait pas eu ce score flatteur contre le Barça, lors des deux dernières finales de C1 disputées par MU.
Les matchs amicaux augurent de rien du tout c’est pour cela que je ne les regarde jamais.

Barcelone: Stegen (Masip 46e), Adriano, Pique (Bartra 68e), Vermaelen (Mathieu 60e), Alba, Iniesta (Sandro 68e), Busquets (Gumbau 68e), Roberto, Rafinha, Pedro (Halilovic 68e), Suarez (Munir 68e).

Manchester United: De Gea, Darmian, Jones, Blind, Shaw, Carrick, Schneiderlin, Mata, Young, Memphis, Rooney.

MU en seconde mi-temps à partir de la 63 minutes: Johnstone, Valencia, Smalling, McNair, Blackett, Lingard, Fellaini, Herrera, Wilson, Pereira, Januzaj.

Dans le cadre de l’International Champions Cup, Chelsea a gagné Paris Saint-Germain en match amical aux tirs au but (1-1, tab 6-5). Le match MU-PSG a lieu jeudi 30 juillet à 2 heures du matin.

La transfert de Di Maria au PSG est en passe de se réaliser contre 63 M€ alors que l’Argentin avait quitté le Real Madrid contre 75 M€ pour venir à Manchester United où il n’a jamais su s’imposer. C’est la faute à Van Gaal qui n’a pas su l’intégrer. Acheter un joueur aussi cher pour ne pas savoir quoi en faire est une très grave faute professionnel. L’entraîneur batave fait ce qu’il veut avec l’argent gagner grâce à Sir Ferguson. Van Gaal ne prouve rien, il achète sans compter, c’est écoeurant. Son MU 2016 sera-t-il meilleur que celui de 2015 ? Si chaque saison, il change toute l’équipe c’est impossible.
Si l’Argentin fait une grande C1 2016 avec le PSG cela signifiera que le Batave est vraiment incompétent.
Pour l’instant le PSG a recruté un joueur blessé.
Avec son physique maigrelet, Di Maria est un poids léger du football complétement surcoté. C’est la démesure actuelle, des joueurs coûtent une fortune pour ne pas montrer grand chose.

PS: ailleurs, Arsenal a humilié Lyon 6-0 ! Et l’armada offensive des Gunners n’était pas au complet.



Coupe du monde 2018: pas facile pour la France, l'Italie et l'Espagne

Le tirage au sort des qualifications de la zone Europe pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018, a eu lieu samedi 25 juillet 2015.
Placée dans le pot 2, la France a été versée dans le groupe A.
Elle affrontera en éliminatoires les Pays-Bas, la Suède, la Bulgarie, le Bélarus et le Luxembourg.
Les éliminatoires européens se dérouleront du 4 septembre 2016 au 10 octobre 2017.
Les neuf vainqueurs de groupe obtiendront leur sésame pour la Russie, les 8 meilleurs deuxièmes seront reversés en barrages en novembre 2017.

Le tirage au sort intégral de la zone UEFA :

Groupe A
Pays-Bas, France, Suède, Bulgarie, Bélarus, Luxembourg


Pas facile avec quatre grands pays de football. La France n’est pas favorite. Il faut attendre l’Euro 2016 pour savoir ce que les actuels bleus ont dans le ventre. Pour l’instant pas grand chose.

Groupe B
Portugal, Suisse, Hongrie, Féroé (Iles), Lettonie, Andorre


CR7 et ses partenaires devraient y arriver. Il s’agira de la dernière Coupe du Monde pour CR7

Groupe C
Allemagne, République tchèque, Irlande du Nord, Norvège, Azerbaïdjan, Saint-Marin


RAS pour les Allemands.

Groupe D
Pays de Galles, Autriche, Serbie, République d’Irlande, Moldavie, Géorgie


Cela se jouera entre trois pays.

Groupe E
Roumanie, Danemark, Pologne, Monténégro, Arménie, Kazakhstan


Ce groupe est indécis.

Groupe F
Angleterre, Slovaquie, Ecosse, Slovénie, Lituanie, Malte


Gros derby anglo-saxon.

Groupe G
Espagne, Italie, Albanie, Israël, ARY Macédoine, Liechtenstein


Choc italo-espagnol.

Groupe H
Belgique, Bosnie-et-Herzégovine, Grèce, Estonie, Chypre


La Belgique a une voie royale.

Groupe I
Croatie, Islande, Ukraine, Turquie, Finlande
La Croatie est favorite

Andreas Pereira, 19 ans, ouvre son compteur à Manchester United

23.07.15 | par morlino | Catégories: THE RED DEVILS, GOOOOL DO BRASIL !

Dernière minute: l’Espagnol Pedro peut devenir Red Devil, d’ici peu.

Mercredi21 juillet 2015
Avaya Stadium, San Jose
Manchester United 3-1 San Jose Earthquakes
Buts pour les Reds : Mata (32e), Memphis (36e), Pereira (61e)
Buts pour les Américains : Alashe (42e)

Le nouveau MU a commencé la saison sous le signe de la victoire. Cela ne veut rien dire pour la suite.
Andreas Pereira a inscrit le troisième but de Manchester United contre San Jose Earthquakes à l’occasion de l’International Champions Cup. Tout comme Memphis qui promet lui aussi.
On a déjà dit ça de Veron, Obertan, Nani, Anderson et Cie.
Le jeune milieu de terrain brésilien, Pereira, peut devenir important à Manchester United.
Né en Belgique de parents brésiliens, il a fréquenté les sélections des jeunes Diables Rouges belges avant de rejoindre les Red Devils et d’opter pour les Espoirs auriverde.
On a beaucoup parlé de Di Maria mais pas de Pereira dont on attend des prouesses.
Il est né en 1996, un an avant la retraite d’Eric Cantona !
Hier, pour moi. De la préhistoire, pour le Brésilien.

[Post dédié à Paul Scholes et Nicky Butt]

:: Page suivante >>

Le blog de Bernard Morlino

| Suivante >

Août 2015
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

powered by b2evolution free blog software