Derniers commentaires

En réponse à: La France en Russie est-elle une équipe diesel ?

saga [Visiteur]
M'est avis qu'elle ne garde rien du tout ! Elle joue comme elle peut, elle espère et elle prie, elle se laisse transpercer deux, trois fois par les ailes - le plus inquiétant de mon humble point de vue - elle marque des buts très étranges sur des occasions qui n'en sont pas mais elle passe, c'est l'essentiel. Pour le reste, quand la pente s’élèvera un peu on demande en voir tout en espérant qu'elle soit au rendez-vous de ses promesses jamais tenues jusqu'alors.
PermalienPermalien 22.06.18 @ 02:39

En réponse à: France-Pérou avec Matuidi ou sinon retour à la maison

morlino [Membre]
Bien vu. Trop d'individualisme, oui.
PermalienPermalien 17.06.18 @ 16:38

En réponse à: France-Pérou avec Matuidi ou sinon retour à la maison

Saheb Jaw [Visiteur]
Bonjour,
Le talent de certains jeunes joueurs occulte des carences dans le jeu de l’équipe de France et ça personne n’a voulu le voir ni l’admettre. Didier Deschamps, Noël Le Graët et quelques médias sont les principaux responsables de cette stagnation. On ne s’intéresse plus au jeu, qui est l’essence même du football mais au rendement individuel de tel ou tel joueur en négligeant au passage la responsabilité incontestable du sélectionneur sur les contenus des matchs.
PermalienPermalien 17.06.18 @ 13:28

En réponse à: La symphonie faite homme: Maestro Cruyff

Pierre [Visiteur]
En finale, Holzenbein a provoqué exactement le même penalty avec la même faute que contre la Pologne en demi. Holzenbein tombe de la même maniere, au même endroit. Etonnant. Malins les teutons...
PermalienPermalien 14.06.18 @ 19:26

En réponse à: Alain et Maurras, deux penseurs nombrilesques

morlino [Membre]
Je vais mettre en ligne un article sur Pessoa.
PermalienPermalien 02.06.18 @ 08:43

En réponse à: Zidane met fin à sa love story avec le Real Madrid (2001-2018)

morlino [Membre]
En 1998, il fait gagner à la fin.
Ce n'est pas l'heure pour prendre l'EDF. A moins d'un accident industriel en Russie.
Il est trop jeune. Un club tous les jours c'est mieux.
PermalienPermalien 02.06.18 @ 08:31

En réponse à: Zidane met fin à sa love story avec le Real Madrid (2001-2018)

patoun [Visiteur]
2006 il a fait perdre la France
et 2018 il recommence, merci Mr Zidane
PermalienPermalien 01.06.18 @ 22:10

En réponse à: Zidane met fin à sa love story avec le Real Madrid (2001-2018)

Merengue [Visiteur]
Il très intelligent Zidane, il sait que la chance ne vas pas durer.
Il a voulu partir de la grande porte.

Maintenant, c'est le tour de Benzema !
PermalienPermalien 01.06.18 @ 18:58

En réponse à: Zidane met fin à sa love story avec le Real Madrid (2001-2018)

Pierre [Visiteur]
Talleyrand : " Il ne restait qu'un seul parti à prendre, c'était de céder avant d'y être contraint et quand on pouvait encore s'en faire un mérite".
PermalienPermalien 01.06.18 @ 11:15

En réponse à: Alain et Maurras, deux penseurs nombrilesques

Pierre [Visiteur]
Bernard, le chef d'oeuvre de Pessoa est enfin publié sous le titre "Livre(s) de l'inquiétude". (L'intranquillité', c'était snob non ?.L'inquiétude me réconcilie avec lui).
PermalienPermalien 31.05.18 @ 16:55

En réponse à: Alain et Maurras, deux penseurs nombrilesques

morlino [Membre]
Ce qui saute aux yeux aussi c'est le débraillé vestimentaire de Céline et de Léautaud. Ils n'accordaient de l'importance qu'à leur style littéraire.
PermalienPermalien 31.05.18 @ 11:56

En réponse à: Alain et Maurras, deux penseurs nombrilesques

Pierre [Visiteur]
Dans 'Mea Culpa' relu récemment, je suis tombé en arrêt devant cette phrase de Celine : "Le moindre obstrué du cul se voit Jupiter dans la glace. Voilà le grand miracle moderne." Jupiter ! Ça fait tout de suite penser à un jeune homme qui s'est autoproclamé jupiterien. Étonnant que dans un pays oú subsistent quelques lettrés, personne n'ait fait le rapprochement...
PermalienPermalien 31.05.18 @ 10:55

En réponse à: Leonard Cohen (S.Simmons) et Graeme Allwright(J. Vassal), deux biographies références

morlino [Membre]
Leonard Cohen a publié de nombreux ouvrages, dont plusieurs recueils de poèmes, ce qui n'a pas fait Bob Dylan.
PermalienPermalien 28.05.18 @ 23:54

En réponse à: Leonard Cohen (S.Simmons) et Graeme Allwright(J. Vassal), deux biographies références

saga [Visiteur]
Mais Dylan aussi voyons a publié des livres !!!
PermalienPermalien 28.05.18 @ 15:46

En réponse à: Le Real Madrid bat Liverpool trop stressé par la finale, 3-1

morlino [Membre]
Amis !
Zidane a perdu 3 finales européennes avant de basculer dans le camp des winners.

Quand Payet a dézingué CR7 pendant la finale de l'Euro 2016, silence radio !

Ce Real restera. Sa définition : il laisse les adversaires s'illusionner puis il les étouffe, digne de Machiavel. Grandiose, magnifique ! Kroos exceptionnel joueur subliminal ! Le gardien des Reds n'a pas mal joué. A la vérité, il était totalement stressé par le Real. But de Benzema ? Inattendu. Les deux buts de Bale ? Inattendus. Le football à l'état pur.
PermalienPermalien 28.05.18 @ 13:11

En réponse à: Le Real Madrid bat Liverpool trop stressé par la finale, 3-1

Merengue [Visiteur]
Zidane l'homme le plus chanceux au monde !
C'est impressionnant !
PermalienPermalien 27.05.18 @ 20:09

En réponse à: Le Real Madrid bat Liverpool trop stressé par la finale, 3-1

saga [Visiteur]
De toutes les façons, ne nous y trompons pas, cette équipe du Real ne restera pas dans l'Histoire. Rien à voir avec l'Ajax ou le Barca ou le Milan. Beaucoup trop de mansuétude du corps arbitral, répétée et constante, entachent la plupart de ses succès au point d'en être grotesque. La liste est tellement longue que je n'ai même pas le courage de la réciter !
PermalienPermalien 27.05.18 @ 17:18

En réponse à: Le Real Madrid bat Liverpool trop stressé par la finale, 3-1

saga [Visiteur]
Je ris !!!!!!!!!!! N'importe quel défenseur aurait commis la même faute sur Ronaldo, tu en aurais parlé jusqu'à la fin du monde et aurais réclamé la peine capitale.

Sinon match clownesque digne d'une prestation d'otaries savantes dans un aquarium.
PermalienPermalien 27.05.18 @ 17:03

En réponse à: Le Real Madrid bat Liverpool trop stressé par la finale, 3-1

morlino [Membre]
Bonjour et merci !
Cela m'a marqué ses adieux aux Bleus. Cela prouve une très grande sensibilité. Nous n'étions que 27 000 dans le Parc pour un match international. A la fin, il a dit: "C'était mon dernier match avec l'équipe de France". Pas un mot avant. La grande classe.
PermalienPermalien 27.05.18 @ 13:46

En réponse à: Le Real Madrid bat Liverpool trop stressé par la finale, 3-1

Pierre [Visiteur]
Bravo pour votre belle défense de Platini ! On vous a repliqué : "Il n'y a pas de fumée sans feu". Mais il n'y a pas de feu ! Le dossier Platini est vide. Il y a de la fumée, très dangereuse, celle des médias puis de la rumeur (la même chose en fait) , qui fabriquent un coupable puis peuvent même le tuer. Lorsque la jolie journaliste invitée prononce cette phrase, "pas de fumée sans feu", elle est tout à fait consciente non seulement d'avoir un pouvoir d'influence mais qu'elle peut l'utiliser contre quelqu'un, même présumé puissant. Ce qu'elle a affirmé en fait, c'est : "Si je suis visible d'un grand nombre de gens depuis un certain temps, c'est que je suis légitime, j'ai donc un pouvoir et je l'exerce. La justice suisse statue que Platini est innocent. A mon avis, il y a un doute, c'est don qu'il doit être coupable". Hallucinant quand on y pense.
PermalienPermalien 27.05.18 @ 12:47
Juin 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software