Catégorie: PARIS SERA TOUJOURS PARIS

16.11.17

20 h foot (Jeudi 16-11-2017): Cantona, Neymar, Rivelino, Pelé, Saint-Etienne...

15.11.17

Permalien 15:46:51, Catégories: FORZA ITALIA !, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

La France redevient championne du monde des matchs amicaux

Kylian M’Bappé est jeune mais c’est lui qui est le vrai leader de l’EDF. Il tente le plus et toujours de manière intelligence. A 18 ans, il est même à l’aise en interview. La FFF l’envoie face à la presse, lui, le plus jeune !

Mardi 15 novembre 2017
Match amical
Allemagne 2-2 France
Buts pour l’Allemagne: Werner (56e), Stindl (90e +3)
Buts pour l’EDF: Lacazette (33e, 71e)

La France a un grand réservoir de joueurs, si grand que le sélectionneur s’est payé le luxe de ne pas faire jouer Fekir en Allemagne. Même à la fin du match contre l’Allemagne, il a préféré faire entrer Griezmann que Fekir, à la 75e mn, ce qui n’a rien apporté. Griezmann a comptabilisé une nouvelle sélection. A part ça, le néant absolu. Il vaut mieux d’ailleurs que Griezmann soit entré car si Fekir avait joué un quart d’heure, il aurait eu droit à un beau costard dans la presse tandis que Griezmann lui est épargné. Des consultants ont même dit que c’était bien d’avoir protégé Griezmann car en fin de semaine se déroule le match de Liga Griezmann-C. Ronaldo. (Atlético Madrid - Real Madrid, 18-11-2017, 20 h45, beIN Sports 2).
Les Français ont fait un beau match en Allemagne mais il est évident que les Allemands n’ont pas joué à 100 % pendant 90 minutes. Ils ont chaque fois accéléré pour égaliser, sinon rythme de croisière.
Il ne faut pas du tout tenir des matchs amicaux qui sont là pour faire tourner la machine à cash.
Revue des Français:
Mandanda n’a pas été bon dans ses dégagements qui conduisent souvent à donner le ballon aux adversaires, ce qui est grotesque et dangereux.
Digne, a pris du volume. Puis Kurzawa (82e) qui n’a pas la carrure d’un titulaire.
Varane pas toujours au top.
Umtiti a gagné sa place. D’ailleurs Koscielny a dit qu’il partira après 2018. Autant qu’il prenne dès maintenant sa place sur le banc.
Jallet fait de la résistance, mais c’est un remplaçant qui fait du rab. Puis Pavard (64e) qui a la jeunesse pour lui et un talent supérieur.
Rabiot, fébrile au point d’être méconnaissable. Joue sans confiance puisqu’il sait qu’il sera remplaçant.
Tolisso, souvent bien inspiré.
Matuidi aurait dû être dispensé de match. On le connaît assez pour savoir qu’on peut compter sur lui. Puis Nzonzi (64e) qui débute à 28 ans une carrière internationale, comme quoi il ne faut jamais désespérer.
M’Bappé, tente beaucoup. Danger constant. Le vrai leader c’est lui. A 18 ans. Bravo l’artiste !
Lacazette, plus avant-centre de métier que Giroud. Puis Griezmann (75e) qui est apparu dans le match comme un spot publicitaire.
Martial, gros match, sait semer la panique
Pour juger ce groupe, il faut attendre les matchs décisifs en Coupe du Monde 2017.
Il faut bien sûr féliciter les joueurs et le staff d’aller en Russie car l’Italie et les Pays-Bas sont restés à quai.
En sport professionnel seul le résultat est important, c’est pour cela que la défaite au SDF lors de la finale de l’Euro 2016 France-Portugal (0-1), sans Ronaldo blessé par Payet, est une issue lamentable pour la France. La finale il faut la gagner et non pas la jouer.

PS: [Post dédié à Hans Schäfer (1927-2017). Attaquant champion du monde 1954]

31.10.17

Les "coiffeurs" d'Emery étaient de sortie...

Mardi 31 octobre 2017, 20 h 45
C1 2018, phase de groupes, 4e journée

FC Bâle 1-2 CSKA Moscou
Manchester United 2-0 Benfica
PSG 5-0 Anderlecht
Celtic Glasgow FC 1-2 Bayern Munich
Atletico Madrid 1-1 Qarabað
AS Roma 3-0 Chelsea
CP Sporting CP 1-1 Juventus
Olympiakos Pirée 0-0 FC Barcelone

APRES LE MATCH
RAS pour Paris qui a déroulé devant des Belges très flemmards.
La Roma a pris une bel option devant les joueurs de Conte, pas prophète en son pays.
Le Barça est tombé sur un os à Olympiakos.
Le Bayern Munich est désormais déjà qualifié pour les 8es comme Paris.
Griezmann et l’Atletico Madrid sont mal barrés, 3e avec seulement 3 points en 3 matchs.

AVANT LE MATCH
PSG accueille Anderlecht, l’ombre du grand club belge de jadis.
Les Belges en sont à 3 défaites sur 3 matchs.
L’entraîneur du PSG va sans doute faire jouer ses “coiffeurs” Di Marie et Draxler.
Lucas, lui, est tricard. Il a été mis à l’écart comme Hatem Ben Arfa, traité en paria depuis des mois.
Le PSG champion d’Europe ?
Avant cela, il faudra écarter Man City, le Real Madrid, le Bayern Munich, Barcelone…
J’attends de voir PSG-Barça. Qui vivra, verra
Ou le PSG-City soit Emery-Guardiola. Le terrain va parler au printemps. La C1 n’a pas encore commencé. Pour l’instant, il s’agit de l’hors-d’œuvre.
Le PSG avait déjà un bel effectif.
Neymar et Mbappé n’étaient pas un besoin vital, sauf pour faire de la com. pendant tout l’été 2017.

27.10.17

Face à Nice, le talent de Cavani réduit Neymar (absent) à un gadget

Vendredi 27 octobre 2017
11e journée de L1
PSG 3-0 OGCNice
Buts : Cavani (3e, 31e), Dante (52e csc)

Paris SG : Areola - Dani Alves, Thiago Silva ©, Kimpembe, Berchiche - Rabiot (Lo Celso, 66e), Verratti, Draxler - Di Maria, Cavani (Lucas, 85e), Mbappé (Pastore, 80e)
Manager: Unai Emery

OGC Nice : Benitez - Jallet, Marlon, Dante ©, Le Marchand, Burner - Lusamba, Mendy (Tameze, 66e), Lees-Melou (Saint-Maximin, 78e) - Sneijder - Balotelli (Plea, 72e)
Manager: Lucien Favre

Il n’y a pas eu de match. Se déplacer et payer pour ça ? Une telle purge… Il faut vraiment le faire. Regarder est déjà un supplice.
Paris sans Neymar joue beaucoup car il est enfin collectif et non plus dépendant d’un joueur capricieux qui fait tout pour qu’on le regarde.
Le grand joueur du PSG c’est Cavani. Alors que le départ d’Ibrahimovic aurait dû en faire le leader, on lui a mis Neymar dans les jambes.
Il est fort possible que la présence du Brésilien soit un handicap pour le PSG. On le saura à partir des 8es en C1. Soit ça passe, soit sa casse.
Pour l’instant la Diva n’en fait qu’à sa tête.
Le constat c’est que Paris n’a pas besoin de lui. Le Barça qu’il a quitté non plus ! Sans Neymar, Messi est rayonnant, et sans Messi, Cavani l’est tout autant.
Et Nice ? Une ombre par rapport à l’an passé. Sur le match contre le PSG, Nice n’a plus de latéraux offensifs, pas de milieu et pas d’attaque.
Et Lucien Favre ? Cette mauvaise série est surprenante.
La défaite contre l’OM a grippé tout l’OGCNice qui mena 2-0 dans ce match contre les Marseillais. La remontée marseillaise a cassé la confiance nissarte.

20 h Foot, Cnews (Jeudi 26-10-2017): Neymar, PSG, Ben Arfa, Cruyff, Elvis Presley...

:: Page suivante >>

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software