Catégorie: PARIS SERA TOUJOURS PARIS

27.03.17

Ben Arfa toujours marginalisé après le 6-1 encaissé au Barça. Y a-t-il un pilote au PSG ?

Samedi 1er avril 2017
Finale de la Coupe de la Ligue, à Lyon
Monaco-PSG
L’éphémère entraîneur du PSG 2016-2017 nous fait croire que Hatem Arfa n’a pas le niveau pour jouer au PSG ce qui signifie qu’il ne sait pas jouer en L1, lui qui a remis l’OGCN sur les hauteurs de la L1 avec Claude Puel. En fait, il faut rappeler un fait historique: Emery n’a pas gagné un seul match à l’extérieur en Liga 2015-2016, alors comment voulez-vous qu’il réussisse à faire en Espagne avec le PSG ce qu’il n’a pas réussi avec Séville ?
Les frasques d’Aurier, Ibrahimovic qui fait entrer ses enfants sur le terrain en plein match au mépris de l’arbitre et de l’équipe adverse (et du public!), le départ précipité de David Luiz, les arrivées ratées des recrues estivales, la râclée historique au Barça, Ben Arfa, outrageusement ostracisé, joueur perdu sans entraîneur, y a-t-il un pilote dans l’avion du PSG ?
Le PSG joue gros à Lyon après sa déroute en C1.
1er avril ? Nouvelle farce du PSG d’Emery ?
Alors que Monaco est en 1/4 de la C1, soit l’une des plus performantes équipes d’Europe, le PSG a reçu une gifle historique à Barcelone, 6-1. Une vraie honte. Un non professionnalisme certifié après avoir gagné pourtant 4-0 en 8e aller à Paris. L’accident est-ce le 6-1 ou… le 4-0 ?
Le match retour en Espagne a révélé une non préparation mentale face à l’événement capital.
Les joueurs étaient tous à la dérive. Ils ont attaqué le match, le cigare aux lèvres.
L’entraîneur pendant ce temps priait sur son banc, écrasé par le poids de l’événement.
A 5-1, il s’en remettait à Dieu pendant que Barcelone passait à l’assaut final.
Le PSG était dans le rôle du taureau a achevé. Neymar a fini le travail en 7 minutes. Neymar, que Paris recrutait dans ses rêves, est devenu le cauchemar du PSG.
Ensuite, on a eu droit à ce genre d’explications:
1/ Les joueurs n’ont pas respecté les consignes de leur entraîneur.
2/ Rabiot a joué blessé.
Vraiment de quoi rire. Tout cela n’est pas sérieux.
P. Guardiola a de son côté déclaré après l’élimination de Man City à Monaco: “Je n’ai pas su motiver mes joueurs pour qu’ils se battent. Une mi-temps de combat ça ne suffit pas.” Voilà un entraîneur qui assume ses responsabilités.
Luis Enrique, celui du Barça, a remis sa démission après le 4-0 encaissé à Paris.
Unai Emery, lui, a déclaré après la cuisante défaite 6-1, que son équipe était en train d’apprendre le haut niveau.
A la mi-temps, en Espagne, il a dit à ses joueurs qu’il avait plus d’expérience qu’eux, même s’il n’avait évolué qu’en L2. Est-ce un discours à tenir ? Non, ce fut des propos avant l’envoi à l’abattoir du Camp Nou.
Emery est un entraîneur d’Europe League qu’il a remporté trois fois mais il n’a aucune expérience de la C1 qui est d’un niveau supérieur.
L’ancien joueur de L2 est très à l’aise en Europe League, la L2 européenne.
Paris était bien plus compétitif avec Leonardo, Ancelotti et Blanc.
Quand on dit posséder une F1 on ne la confie pas à un conducteur de Solex.
Qui va vouloir entraîner Paris ?
Un entraîneur du niveau d’Emery pour se faire une notoriété ? Possible.
Un entraîneur sur le déclin qui va chercher à se relancer ? Fort probable.
Une vieille gloire pour le dernier tour de piste ? Non, elles vont faire fortune en Chine.
Une vraie star du management ? Impossible. Les vraies stars veulent entraîner un vrai grand club comme le Barça, le Real, le Bayern, la Juve ou Man United.
Le PSG est un jeune club sans C1. Un club sans C1 ne peut pas prétendre au haut du panier.
Pendant cette trêve internationale, Ben Arfa a fait vibrer la toile avec un message vidéo pour dire qu’il aime le PSG. Il s’exprime devant l’eau, symbole de l’amour. Le dernier romantique du football parle et marche comme Rimbaud voulait écrire en marchant. Avant Barcelone, Ben Arfa est le seul joueur du PSG à dire: “Je n’ai pas peur". Après, il fut le seul à consoler ses coéquipiers. Paris en a pris 6 contre le Barça sans Ben Arfa et l’entraîneur du PSG laisse encore Ben Arfa sur le banc.
D’aucuns disent qu’il faut sanctionner Ben Arfa pour avoir fait parler de lui loin du terrain.
Il est vrai que c’est plus grave que ce qu’ont fait Aurier -insulte dirigée contre Blanc- et Ibarhimovic, insulte contre la France.
Paris est un club qui semble n’avoir pas de directeur, pas de directeur sportif, pas d’entraîneur.
Le club français pulvérisé par Barcelone a tout d’une auberge espagnole.
Prochain entraîneur du PSG ? Pourquoi pas Luis Enrique, le bourreau du PSD d’Emery.

10.03.17

Menés 0-2 par Caen, Nice fait une "remontada" et obtient un 2-2 tout en étant volé d'un penalty !

Les réactions des Aiglons après le match (images de Yannick Faraut). A la fin du match, Souquet a expliqué que l’arbitre de champ avait reconnu qu’il aurait dû écouter son assistant qui lui avait signalé qu’il y avait bel et bien un penalty pour Nice qui est donc freiné dans sa course au titre par l’arbitrage. Quand on voit ce qu’a fait le PSG à Barcelone et ce qu’a fait Nice contre Caen, on félicite Lucien Favre pour sa compétence, son élégance. Cela fait plaisir de voir à l’œuvre des entraîneurs de cette qualité. Le body langage de Favre est d’une très belle tenue. Celui d’Emery n’est que frustration ou exagération.

Vendredi 9 mars 2017
OGCNice-Caen
Buts pour Nice: Balotelli (71e), Donis (77e)
Buts pour Caen: Santini (36e), Karamoh (49e)

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Baysse ©, Dante, Dalbert - Seri, Cyprien (Le Bihan, 57e), Walter - Eysseric, Balotelli, Marcel (Donis, 63e).

SM Caen : Vercoutre - Da Silva, Yahia, Ben Youssef - Guilbert, Adéoti, Ferret ©, Bessat - Karamoh (Leborgne, 71e) - Rodelin, Santini

Classement
1 AS Monaco 68 29 + 58
2 Paris 65 29 + 38
3 OGC Nice 63 pts 29 m + 24
4 Lyon 50 28 + 27
5 Marseille 45 29 + 6

Après le match:
En première mi-temps, Nice n’a pas réussi à perforer le mur blanc de Caen qui en contre a marqué deux fois. Caen réussissait tout, à l’inverse de Nice qui semblait dans un jour maudit avec en plus la mauvaise blessure de Cyprien sorti sur civière. Bon rétablissement au cher Aiglon, touché gravement au genou lors d’une chute. Il rejoint Plea à l’infirmerie.
En seconde mi-temps, Lucien Favre injecta des attaquants et Nice transforma son jeu pour devenir hyper offensif. A force de lancer des vagues percutantes, Nice parvint à marquer deux fois en six minutes pour revenir 2-2. On espérait la “remontata” comme celle de Barcelone deux jours avant face à Paris. A la fin, on y arrivait à grand pas mais l’arbitre n’accorda pas un penalty à Nice alors qu’un joueur de Caen fit une main, bras levé que tout le stade a vu, sauf les arbitres. Nice aurait donc pu prendre les trois points en jeu.
A la fin du match, l’arbitre a reconnu que l’arbitre de touche lui avait signalé “penalty” mais qu’il ne l’avait pas accordé quand même. Donc Nice a été volé ! On ne peut pas s’empêcher d’imaginer que le représentant de la loi à penser inconsciemment: “Déjà que les Niçois sont revenus à 2-2, ils ne vont quand même pas gagner !” L’arbitre a reconnu son erreur. Bravo mais on fait quoi ensuite ? Ces deux points en plus ou moins sont très importants. Paris et Monaco ont gagné deux points sur Nice sans jouer.
Au plan comptable, Nice a plus pris un point que perdu deux car les Niçois ont très bien réagi à 0-2.
Nice reste en course. Paris et Monaco auront aussi des jours sans trop de réussite.
Bravo aux Aiglons de ne jamais abdiquer.

Avant le match:
Rétabli, Ricardo revient dans l’effectif, avec Obbadi, Donis et Sarr.
Absents: Plea (blessé jusqu’à la fin de saison), Younes Belhanda (suspendu) et Maxime Le Marchand.
Caen est la seule équipe avec Monaco qui a réussi à battre Nice depuis août 2016.
Début novembre 2016, Nice a perdu 1-0 à Caen, la première des deux défaites niçoises en 28 journées.
Nice doit saisir l’occasion de dépasser Paris pour revenir à la hauteur de Monaco.
Après sa cuisante élimination à Barcelone, en 8e retour de la C1 (6-1), le PSG va essayer de rebondir afin d’éviter de longues semaines de doute, de crise.
Nice a un traitement à part, on fait jouer les Niçois comme s’ils étaient des poussins en lever de rideau.
Nice poursuit sa route, mais “c’est Monaco et Paris qui jouent le titre” disent-ils à Paris. (Monaco reçoit Bordeaux, et Paris se déplace à Lorient). Laissons-les dire, et avançons vers la 38e journée.
Match après match. Pas d’excès de confiance et pas de blues stressant.

08.03.17

Barça 5 C1 + 3 finales reçoit Paris 0 C1 + 0 finale

La force de frappe du Barça va-t-elle éliminer Di Maria l’intermittent du spectacle ? Si le Barça c’est plus qu’un club les Catalans doivent nous le prouver.

Ligue des champions, 8e retour
Mercredi 8 mars 2017, 20 h 45
*Borussia Dortmund - Benfica/ beIN Sports 1HD
*Barcelone - PSG/ Canal +

Barcelone et Paris ne boxent pas dans la même catégorie.
Cependant, le PSG a mis KO le Barça en 8e aller, lui infligeant un sévère 4-0.
Pour accéder au 1/4, Barcelone doit vaincre à domicile 5-0 ou 6-1. Personne ne l’a jamais fait depuis 1956 !
Si le Barça veut assumer son rang, les Catalans doivent éliminer Paris. Gagne ne suffira pas.
Il est certain que Paris peut marquer le but important mais le football ce n’est pas le basket ou le rugby, voire le handball. Le plus fort ne gagne pas toujours, et il faut dire aussi que Paris peut même gagner le match aller pour faire taire les critiques.
Au coup d’envoi, on sait que le manager Luis Enrique ne sera plus l’entraîneur du Barça l’année prochaine. Il n’avait pas fait cette annonce au match aller. Maintenant, les joueurs ont les clés et peuvent faire ce qu’ils veulent.
Côté Paris, le manager Emery a besoin de grands succès pour asseoir sa renommée ou entrer dans le rang des entraîneurs quelconques.
Les dirigeants du PSG l’ont nommé pour gagner la C1, ce qui est très méprisant pour Ancelotti et Blanc qui l’ont précédé sur le banc.
Il faut garder la tête froide, si le PSG évince le Barça de la C1, les Parisiens ne seront qu’en 1/4. Il restera encore au maximum 5 matchs avant d’éventuellement soulever le trophée.
L’Histoire ne s’achète pas. Le Qatar a acheté des joueurs mais il ne peut pas acheter un palmarès, heureusement !
Il faut savoir qu’en 1/4, il y a déjà le Bayern Munich d’Ancelotti. Imaginons un prochain PSG-Bayern, soit Emery-Ancelotti.
Il y a aussi le Real Madrid qui a sorti Naples, grâce à un superbe Ramos, auteur d’un doublé. Ce joueur est le plus grand arrière central du monde. Contrairement à ce que d’aucuns racontent, Zidane a mis au point une superbe équipe ultra collective avec un grand trio: Bale, Benzema et C. Ronaldo, tous complémentaires.
Que le spectacle commence !

03.03.17

CNews 20 h foot Jeudi 2 mars 2017

Le tour d’horizon de l’actualité avant la mort de Raymond Kopa.

01.03.17

Le Barça cartonne à nouveau, Monaco s'impose à Marseille et C.Ronaldo sauve le Real Madrid d'une défaite à la maison

Le Romain Totti est entré en cours de match, en vain. Reste le match retour de la 1/2 finale entre les clubs de la capitale italienne. On n’a pas ça à Paris.

Mercredi 1er mars 2017

Coupe de France, 8e
*Niort (L2) 0-2 PSG
Buts pour PSG: Pastore (78e), Cavani (90e + 3)
Le match s’est déroulé dans des conditions météo exécrables sur un terrain antique. Un match qui ressemblait à ceux des années 1930-1940.

Liga
*Barcelone 6-1 Gijón
But pour les visiteurs: Castro (21e)
Buts pour le Barça: Messi (9e), Rpdriguez (11e csc), Suarez (27e), Alcacer (49e), Neymar (65e), Rakitic (87e)
Gros réveil du Barça qui dynamite un très faible adversaire. Le Barça a repris la tête du championnat. Paris est averti pour le retour de la seconde manche des 8es. 4-0, cela ne suffit peut-être pas. Autre grande information: Luis Enrique a annoncé son départ à la fin de saison. On comprend mieux l’attitude du groupe catalan à Paris: il a tout simplement lâché son entraîneur. Il est fort possible que Xavi soit le prochain coach du Barça.

*Real Madrid 3-3 Las Palmas
Buts pour le Real: Isco (8e), C. Ronaldo (86e pen., 89e)
Buts pour les visiteurs: Tana (10e), Viera (56e pen.), Boateng (59e)
Le Real a fait une belle remontée avec C. Ronaldo déchaîné qui en 3 minutes a obtenu l’égalisation. Sur son centre, un adversaire a fait penalty de la main. CR7 l’a transformé de pied de maître. Ensuite, il a marqué un but sublime de la tête. Bravo !

Calcio Coupe d’Italie, 1/2 aller
*Lazio Rome 2-0 La Roma
Buts pour la Lazio: Milinkovic et Immobile

Coupe de France, 8e
*Marseille 3-4 Monaco
L’OM est revenue chaque fois au score, sauf après le 4e but monégasque.
Victoire logique de Monaco: plus de talent, plus d’intelligence, plus d’agressivité, plus de classe. L’OM est une équipe B pleine de titulaires qui seraient remplaçants dans un grand club. Dans le même temps que Monaco, Man City a aussi marqué un wagon de but. Cela promet pour le 8e retour de C1 sur le Rocher entre l’ASM et les Citizens.

:: Page suivante >>

Mars 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software