Catégorie: LA REVUE DE STRESS

11.11.17

Permalien 17:08:47, Catégories: ANTI-FOOTBALL, LA REVUE DE STRESS  

Deschamps déroule le tapis bleu à Griezmann. Fekir va-t-il être sacrifié en Allemagne ?

Vendredi 10 novembre 2017
Match amical, kermesse commerciale
France 2-0 Pays de Galles
Buts pour l’EDF: Griezmann (18e), Giroud (71e)

Didier Deschamps a titularisé Griezmann contre les Pays-Bas et bien sûr la France a gagné.
Le match a permis à la nouvelle icône commercial de marquer. Tous les sponsors sont contents.
Niveau football, qu’a-t-on vu ?
Griezmann fait toujours pareil. Il récupère le ballon, le donne en retrait et fonce devant avec l’espoir qu’on le lui redonne. Avec Tolissso cela a fait une fois bingo !
Youpi! Tralala ! Vive la France !
La France est redevenue championne du monde des matchs amicaux et Griezmann Ballon d’or des matchs en bois.
Fekir, lui, n’a eu droit qu’à 27 minutes. La messe était déjà dite. Le tempo du match avait été donné. Il n’a eu droit qu’aux restes du repas. Il n’a pas pu s’exprimer car quand on rentre à ce moment-là cela veut dire que le sélectionneur n’a pas du tout confiance en vous.
Je suis quasi certain que Fekir va être aligné en Allemagne.
Imaginons que la France perde en Allemagne. Ensuite, les médias diront : vous voyez Fekir est moins bon que Griezmann.
La France a toujours brillé avec un grand stratège: Kopa, Platini et Zidane.
Fekir a plein de ballon dans les jambes. Il respire le football.
Griezmann a un football trop limité pour avoir la carrure d’un leader.
Après les crashs de Benzema, Ben Arfa, va-t-on assister à celui de Fekir ?
Et si Fekir jouait en Allemagne pour donner un concerto ! J’en rêve !

10.11.17

20 h Foot (jeudi 9-11-2017): La Marseillaise, l'Equipe de France, Fekir, Griezmann...

Jeudi 2 octobre 2017
20 h foot, Cnews
Présentation: le duo Pascal Praud et Julien Pasquet
Avec Giovanni Castaldi, Florian Anselme, Tidiany M’Bo, Bernard Morlino…

La Marseillaise lors de tous les matchs ?
Grotesque ! Fausse bonne idée.
Les sportifs ne sont pas des décérébrés. Il est naturel d’aimer la France comme ses parents.
Il ne faut pas toujours regarder ce qui ne va pas. Il faut aussi regarder ce qui va bien.
Les Français aiment leur pays.
Nous ne sommes plus sous Vichy !
Après les attentats, les pouvoirs se sont servis du football pour célébrer la France avec La Marseillaise. Ce fut magnifique. Là plus personne n’a dénigré le sport.
La Marseillaise devrait être chanté sur le podium du championnat de France cyclisme. C’est évident.
Elle est chantée pour les matchs internationaux, très bien. Cela suffit.
Peut-être d’ici peu, quelqu’un dire: “Il faut chanter La Marseillaise après chaque but d’un Français car en L1 il y a trop d’étrangers…” Et puis quoi encore !
Si on impose la Marseillaise avant les matchs de L1, il faudra aussi que les députés la chantent avant chaque séance parlementaire. Les comédiens de la Comédie française devront eux aussi la chanter.
La Marseillaise, il faudrait la chanter à chaque conseil des ministres parce que les politiques se conduisent souvent plus mal que les sportifs. La liste des-pris-la-main-dans-la-confiture est trop longue à énumérer.

06.11.17

Permalien 17:45:15, Catégories: LE GYM E BASTA, LA REVUE DE STRESS  

Mario Balotelli peut-il encore jouer au football ?

Mario Balotelli a été exclu de Nice-Dijon (1-0) pour un tacle derrière asséné sur un adversaire qui a manifesté de grandes dispositions pour la comédie: bon pour la Victorine, dit-on à Nice.
Balotelli est toujours victime de sa réputation de bad-boy, comme ils disent.
Rouge direct pour ça ?
Il y a la lettre et l’esprit.
Il pouvait écoper d’un jaune, rien de plus.
Il n’a pas voulu faire mal. C’est le tacle d’un attaquant, donc pas un défenseur de métier.
Nice avait match gagné, grâce au penalty de Balotelli, à la 40e minute.
On connaît bien Balotelli, ce n’est pas quelqu’un qui cherche à faire mal.
C’est à se demander s’il peut encore jouer au football.
Fekir enlève son maillot, nargue les Stéphanois et plein de gens le défendent. Moi le premier.
En Angleterre, c’est interdit d’agir de la sorte, surtout à l’extérieur devant les fans opposés afin d’éviter tout mouvement de foule. Et c’est bien ancré dans la tête des joueurs. De plus, si un fan va sur le terrain, il va en prison et ne ressort libre que s’il paie 10 000 euros. Cela vous calme d’emblée !
En France, tout est permis: il suffit de voir les fumigènes. On raconte que des femmes entre dans le stade en les planquant que leur partie intime…
Ce n’est pas la première fois que le stade des Verts est envahi mais on continue à dire que l’ASSE a les meilleurs fans de L1.
Pour revenir à Balotelli, on peut comprendre sa colère: il ne subit pas le même traitement que les autres. Quand on le charge sévèrement et qu’il tombe, on le suspecte de cinéma. Et quand, il serre un peu de trop un adversaire, il est traité en ennemi public n°1.

31.10.17

Permalien 00:28:23, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT, LA REVUE DE STRESS  

Pour France 2 le football serait peut-être de l'art

Stupéfiant !
Magazine sur France 2(30-10-2017)
Rien que le titre en dit long. Un titre à double tranchant. Niveau court de création CM2. On les imagines autour d’une table en train de chercher le titre.
Les intervenants se demandaient si le football était de l’art.
Pour certains, oui. Pour d’autres, non.
A la fin, on a vu un “raté bien sympathique", comme dit Charlebois, venir nous dire que le football n’était pas de l’art.
France 2 a attendu 2017 pour se demander si le football était de l’art.
Dans cette émission, on n’a jamais prononcé le nom de Pasolini et encore moins celui de Cruyff.
Pas un mot sur Rinus Michels. Rien sur Socrates ou Eusebio.
Rien sur Peter Handke.
Ils s’intéressent au football parce que Neymar a coûté bonbon au PSG.
France 2 aimerait bien diffuser des matchs de C1 mais ils n’ont même pas de quoi s’offrir un match de L1.
Le football c’est de l’art quand il est pratiqué par des artistes.
Est-ce qu’un navet c’est du cinéma ?
Est-ce qu’un roman d’aéroport c’est de la littérature ?
Le football ne plait pas à “l’élite” parce qu’il est populaire. Pour cette “élite” le football c’est les tribunes.
L’art est plein d’œuvres minables qu’on s’arrache en salle des ventes. Ce n’est pas de l’art mais du simple commerce, pire même de la spéculation sur du vide spirituel.
Se demander si le football c’est de l’art revient à s’interroger encore sur la rondeur e la terre.
Une chose certaine Stupéfiant ! ce n’est pas de l’art. Simple commérage. Programme en sursis alors que le football est une valeur sûre et même refuge.

29.10.17

Permalien 23:57:16, Catégories: LA REVUE DE STRESS  

Depardieu n'aime pas les journalistes

En Russie, il ne fait pas bon être dans l’opposition

Dans le JDD du 29 octobre 2017 et sur le net à l’adresse de l’hebdomadaire, on peut lire une interview de Gérard Depardieu où il donne son point de vue sur la presse:

-"Je n’aime pas les journalistes car ils avancent leurs propos et déforment mes ­réponses. Ils devraient se contenter de retranscrire ce que je dis mot pour mot. Je me méfie des journalistes comme je me méfie des flics. Quand j’étais jeune, parmi les administrations, la gendarmerie a contribué à m’éduquer en me fixant des règles et en m’inculquant des valeurs. J’ai appris : on ne dit pas ça, on ne fait pas ça. Les écoles, les églises, les polices ne m’ont rien enseigné du tout. Il y a eu beaucoup de grands journalistes, je pense notamment à ­Joseph Kessel, mais aujourd’hui tout le monde se prétend journaliste (…) Les journalistes ne sont plus des gens qui informent, mais des gens qui dénoncent. On est en garde à vue, avec eux. À l’heure des réseaux sociaux, un mot, une virgule suffit à vous faire condamner. Nous ne sommes pas loin de l’Inquisition. C’est déconcertant. J’ai plus ou moins d’affinités avec les journalistes. Je rends ce qu’on me donne. Je n’aime pas ceux qui ont peur de moi. Je les fuis. Je considère que je ne suis pas là pour les cajoler. Je refuse de faire des pipes aux journalistes. Vous parlez bien de cette manière-là dans les rédactions de presse ? À Libération, ils parlent comme ça.”

Sans journalistes, le président de la République serait en 2017, François Fillon. Depardieu confond journaliste avec attachée de presse.
Sans journaliste qui connaîtrait Depardieu ?
En Russie, on a tué une très grande journaliste. Elle en savait trop.
Sans journalisme, il n’y a pas de démocratie.
La démocratie a beaucoup de défauts mais on n’a pas trouvé mieux.
C’est la mode de cracher sous les journalistes mais ils ne font que rapporter l’actualité. Ils n’inventent rien.
Internet a permis de casser le monopole de la presse.
Le choix désormais est plus grand. Le net n’a pas que des tares, il faut savoir l’utiliser.
Prenez les footballeurs, ils se plaignent souvent de la presse mais une fois à la retraite ils envahissent les studios pour devenir des consultants !
Depardieu n’aiment pas les journalistes mais il ne refuse pas de se montrer dans les médias.
Sans presse, il n’y a pas le “J’accuse” de Zola.
La presse c’est le poumon de la liberté d’expression.
La presse parle sans cesse des comédiens, des chanteurs, des politiques qui accaparent le petit écran.
Il y a des acteurs dont on ne sait rien. Par exemple, Gérard Desarthe qui n’a pas créé de marionnettes médiatiques.

:: Page suivante >>

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software