Catégorie: LONDON CITY

01.02.19

Tétanisé par l'enjeu, Liverpool est incapable d'augmenter son avance au classement

Malgré mon attachement à vie aux Beatles, je ne suis pas un fan des Reds.

Mercredi 30 janvier 2019
24e journée de Premier League
Liverpool 1-1 Leicester
But pour les Reds: Mané (1er)
But pour l’équipe de Claude Puel: Maguire (45e+ 2)

Fabuleux championnat anglais.
Les non connaisseurs croyaient que Liverpool allait plier le match à la maison contre le 10e du classement afin de mettre 7 points dans la vue de Man City battu 2-1 à Newcastle.
Je me suis bien gardé de traiter de Liverpool-Leicester avant l’heure: je connais et aime trop la Premier League pour en mal parler.
La défaite de City a en fait paralysé Liverpool incapable de gagner à domicile. Leicester a très bien joué le coup. Il faut dire que Maguire aurait dû être expulsé. Quant à Ricardo, l’ex Aiglon, il aurait dû être sanctionné d’un penalty en faveur des Reds. Comme quoi la vidéo aurait pu changer le cours du match.
Les Citizens restent donc à l’affût, à cinq points de Liverpool qui ne sait plus jouer le titre depuis que Sir Ferguson a régné en maitre dans le championnat.
Les Reds n’ont plus été sacrés depuis 29 ans !
A son arrivée à MU en 1986, le génial écossais avait dit:
-"Je vais faire tomber ce perroquet de son putain de perchoir !”
Perroquet car Liverpool avait l’habitude de remporter le titre national
Depuis que King Cantona a fait gagner le titre 1993 à MU, qui attendait un nouveau sacre depuis 1967, le balancier n’est plus aller du côté d’Anfield.
Le club le plus titré c’est maintenant Man United.
Hélas! depuis 2013, MU ne gagne plus car Sir Ferguson est parti.
Maintenant qu’il est revenu avec la présence de Solskjaer l’espoir revient à MU, et Liverpool cauchemarde.
Je vois City remporter le titre 2019 avec pour dauphin Liverpool.
Man United finira 3e ou 4e ce qui sera très bien vu le départ plombé par Mourinho.
MU n’est plus qu’à deux points d’Arsenal et de Chelsea qui a perdu 4-0 à Bournemouth, modeste 12e.
Plus MU revient, plus les autres ont peur.

Classement de la Premier League
1 Liverpool 61 pts 24 m/ 19 4 1/ 55 14 + 41
2 Man City 56 24/ 18 2 4/ 63 19 + 44
3 Tottenham 54 24/ 18 0 6/ 50 24 + 26
4 Arsenal 47 24/ 14 5 5/ 50 33 + 17
5 Chelsea 47 24/ 14 5 5/ 40 23 + 17
6 Manchester United 45 24/ 13 6 5/ 48 35 + 13

29.12.18

Liverpool et la Juve sont les derniers invaincus en championnat. Les Reds attendent les Gunners pour s'amuser à prendre les 3 points

Samedi 29 décembre 2018
20e journée de Premier League
Liverpool - Arsenal, 18 h 30, RMC Sport 1

Les Reds attendent les Gunners pour fêter avec leur public le parfum de titre qui commence par être entêtant. Ils sont dans la course, bien placés comme jamais d’autant que le City de Guardiola vient deux fois de suite de pédaler dans la choucroute, avec deux défaites cinglantes. Ce qui a donné 7 points d’avance aux Reds sur les Citizens. Ce n’est pas monnaie courante. Les Reds ont donc tout le jeu entre leurs pieds. S’ils ne font pas de faux pas, ils seront champions. Sublime fête en vue. Le match Liverpool-Arsenal devrait tourner vite à l’avantage des Reds. Avec Emery ou sans Wenger, Arsenal est un club sans C1 qui croit jouer dans la cours des grands. Ce n’est qu’une illusion. Depuis 1996, le club londonien n’a pas été fichu de remporter une C1. Dans les rangs d’Arsenal, il y a Koscielny qui souhaitait que la France ne gagne pas la Coupe du Monde 2018 vu qu’il était “out” sur blessure. Les médias et le sélectionneur ont dit comprendre son amertume. Quel patriotisme de pacotille. Si Haten Ben Arfa avait dit cela, on l’aurait passé à la guillotine médiatique. A suivre cependant à Arsenal, le jeune Mattéo Guendouzi: milieu de terrain très généreux et beau à voir jouer. Dynamique, toujours en mouvement, c’est Rabiot, en beaucoup mieux. Ce joueur ne va pas de faire de vieux os à Arsenal. C’est une star en veilleuse. Il lui faut trouver plus bel écrin que l’Emirates Stadium. Barça ? Real Madrid ? Il pourrait déjà y jouer vu son football haut de gamme.
En Angleterre, Liverpool est le dernier club invaincu. En Europe, dans les grands championnats, il n’y a plus que la Juve et les Reds qui n’ont pas connu la défaite en championnat.

Premier League
1er Liverpool, 51 points 19 matchs/16 3 0/ 43 7 + 36

Les Reds sont leaders. Evénement considérable pour le club qui n’a plus remporté le championnat depuis… 1990 ! Sir Ferguson et MU ont laminé Liverpool entre 1993 et 2013. Les Red Devils ont tout écrasé sur leur passage. Liverpool ne parvenait plus à gagner le titre national. En 2019, les Reds peuvent y croire tant MU est moribond à cause de Mourinho qui heureusement a été limogé du club. Ce coach aux ondes néfastes a détruit tout le travail en amont fait par Sir Ferguson au fil du temps (1986-2013). MU ne sera pas champion, ni Man City, non plus, sauf accident industriel à Liverpool. Tottenham ? Soyons sérieux, ce n’est qu’un club londonien parmi tant d’autres.

Quinze ans après son premier grand trophée chez les professionnels, la FA Cup 2004 avec Manchester United, Cristiano Ronaldo est toujours en piste pour remporter d’autres titres majeurs. Après avoir écumé les compétitions anglaises et espagnoles, il est en Italie où il est venu pour remporter la Serie A et aussi la Ligue des Champions 2019. CR7 n’est pas Buffon. A l’inverse du gardien italien, le Portugais, lui, collectionne les C1. Déjà 5 sur sa table de nuit !
En cette fin 2018, Ronaldo est leader de la Serie A où il est invaincu en 18 journée.

Seria A
1er Juventus Turin, 50 points 18 matchs/ 16 2 0/ 36 10 + 26

24.12.18

La liste de la galaxie-foot pour le Père Noël

Sir Ferguson, Manchester United: une bonne santé pour aider MU à revenir au sommet.
Henry, Monaco : maintenir l’ASM en L1.
Vieira, Nice : des joueurs capables de marquer des buts.
Mourinho, nulle part : un rabot pour enlever sa suffisance.
Modric, Real Madrid : du respect vis-à-vis de C. Ronaldo et Messi.
Mitroglou, Marseille : apprendre à jouer au football.
Choupo-Moting, PSG : suivre le même conseil donné à Mitroglou.
Mbappé, PSG : des dribbles réussis.
Ibrahimovic, USA : des livres de Cioran pour apprendre à faire des aphorismes.
Neymar, PSG: qu’il se rapproche encore plus de Messi et CR7. C’est le seul capable d’y parvenir.
Favre, Dortmund : remporter la Bundesliga devant le Bayern Munich.
Klopp, Liverpool : gagner la Premier League avec les Reds qui l’attendent depuis presque 30 ans !
Guardiola, Manchester City : remporter la Premier League devant les Reds.
Thuchel, PSG : vaincre en finale de la C1.
Emery, Arsenal : 10 % du talent de Guardiola.
Ben Arfa, Rennes : continuer sa vie d’artiste dans un monde de besogneux.
Buffon, PSG : gagner enfin une C1 derrière laquelle il court depuis toujours.
Aulas, Lyon : finir 2e de L1.
Manchester United : ne plus perdre un seul match en Premier League d’ici la fin de saison.
Balotelli, Nice : jouer plus et parler moins.
Payet, Marseille : apprendre à tirer un penalty.
C. Ronaldo, Juventus Turin : soulever la C1 2019 pour clouer le bec à ses détracteurs.
Thiago Silva, PSG : protéger mieux la cage parisienne que son domicile visité par des voleurs.
Giroud, Chelsea : marquer des buts.
Wenger, nulle part : un club qui pourrait lui faire gagner enfin une C1.
Di Maria, PSG : savoir résister au charge ou au moins les éviter.
Saint-Maximin, Nice: lever la tête pour mieux finir ses fantastiques chevauchées.

PS: à vous tous Joyeux Noël ! Bonne soirée ! Celle-là et les autres aussi.

17.12.18

8es C1 2019: Man United- PSG, Atletico-Juve, Bayern-Reds et Spurs-Borussia

Tirage des 8e de la C1 2019: lundi 17 décembre 2018 à 12 h
Matchs aller: 12 et 13 & 19 et 20 février 2019
Matchs retour: 5 et 6 & 12 et 13 mars 2019

Schalke 04 - Manchester City
Les hommes de Guardiola sont plus que favoris.

Atlético de Madrid - Juventus Turin
Superbe affiche: avantage CR7 car il reçoit Griezmann au retour.

Manchester United - Paris-SG
Bonne pioche pour Tuchel. Le MU de Mourinho est sans âme. Match retour à Paris ! (Dernière minute: le Portugais a été licencié du club le 18/12/2018 dans la matinée. Grande nouvelle pour MU mais pour le PSG)

Tottenham - Borussia Dortmund
Lucien Favre est bien placé pour les 1/4. Lloris et les Spurs sont mal tombés.

Lyon - FC Barcelone
L’O.L. vont se casser les dents sur l’os à éviter.

AS Rome - FC Porto
Match équilibré avec un léger avantage à Porto.

Ajax Amsterdam - Real Madrid
Le Real joue encore sa saison en C1 mais sans CR7 ce n’est pas la même chanson.

Bayern Munich - Liverpool
Le choc de titans. Jurgen Klopp en position de force.

Les favoris: Juventus Turin, Man City et Barcelone
Outsider N° 1: PSG
Outsiders reconnus: Atletico Madrid, Borussia Dortmund, Liverpool
Clubs en baisse: Man United, Real Madrid, Bayern Munich
Pour la figuration: Ajax, Porto, Schalke 04, Rome, Tottenham et Lyon

Les qualifiés dans le premier groupe, ceux qui ont terminé 1er dans leur poule:
PSG
Bayern Munich
Borussia Dortmund
Barcelone
Real Madrid
Porto
Juventus Turin
Manchester City

Les qualifiés dans le second groupe, ceux qui ont terminé 2e dans leur poule:
Lyon
Ajax Amsterdam
Rome
Atletico Madrid
Liverpool
Tottenham
Manchester United
Schalke 04

Chaque club du 1er groupe ne peut pas rencontrer un club qui était déjà avec lui en phase de poules et un club de leur même championnat.
Donc Paris ne peut pas jouer contre Liverpool et Lyon.

Les adverses possibles du PSG en 8e:
Ajax
Rome
Atletico Madrid
Man United
Tottenham
Schalke 04

Le club le plus coriace semble être l’Atletico. Man U est très faible. Les autres défendront très durement leur chance quand ils joueront à domicile.

Qualifiés en 8e par pays:
Angleterre (4): Man United, Man City, Liverpool et Tottenham
Espagne (3):Barcelone, Real Madrid, Atletico Madrid
Allemand (3): Bayern Munich, Schalke 04, Borussia Dortmund
France (2): PSG, Lyon
Italie (2): Juventus Turin, Rome
Portugal: Porto
Pays-Bas: Ajax Amsterdam

Par villes:
Manchester (2): City et United
Madrid (2): Real et Atletico
Liverpool, Londres (Tottenham), Barcelone, Munich (Bayern), Gelsenkirchen (Schalke 04), Dortmund, Paris, Lyon, Turin(Juventus), Rome (AS Rome), Porto, Amsterdam

15.10.18

Exploit de l'Angleterre qui tombe l'Espagne chez elle (2-3)

L’Angleterre n’en finit plus de courir après son passé. Rooney, Scholes et Beckham ne sont pas arrivés à devenir champions du monde. La nouvelle génération rêve à son tour.

Lundi 15 octobre 2018
Ligue des nations · Aujourd’hui
Espagne 2-3 Angleterre
Buts pour la Roja: Paco Alcácer (58e), Sergio Ramos (90e +7)
Buts pour les Trois lions: Raheem Sterling (16e, 38e), Marcus Rashford (29e)

Rashford a joué un sale tour à son équipier De Gea. Les deux joueurs de Manchester United ont croisé le fer à l’avantage de l’Anglais venu battre son copain chez lui. Exploit ! Cela fait des lustres que l’Angleterre n’avait pas gagné en Espagne qui elle n’a pas la l’habitude de perdre à la maison.
Cette Ligue des Nations c’est bien mieux que les insipides matchs amicaux.
De Gea va encore être la cible des discussions tant il n’a pas le niveau de Casillas.
J’ai apprécie ses débuts à MU quand il était tout jeune mais le problème c’est qu’il n’a pas haussé son niveau. Bon gardien. Pas très grand. Lloris lui est supérieur. De beaucoup.
L’Espagne a eu la possession de balle sans l’emporter.
La Roja apprend à vivre sans Iniesta et Xavi. Parfois, elle y parvient. D’autres fois, non. Apprentissage du vol par ses propres moyens.
Un Iniesta nous manque est tout est dépeuplé, surtout le milieu de terrain.
Ramos ne peut pas toujours sauver son pays comme son club. Son but n’a pas suffi.
L’Espagne est en reconstruction. Et l’Angleterre toujours animée par son ambition d’égaler son glorieux passé de 1966.

PS: sans Ronaldo, le Portugal a perdu (0-1) contre l’Italie qui elle a gagné sans Balotelli qui n’en finit plus de gaspiller sa seconde chance avec la Nazionale.

:: Page suivante >>

Février 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software