Catégorie: GOOOOL DO BRASIL !

24.02.20

Neymar, le footballeur simple-messieurs

Garrincha s’amusait et faisait partager sa joie. Neymar est trop narcissique pour parvenir à communiquer avec un stade. Le seul joueur du PSG à savoir communiquer avec les fans s’appelle Cavani que l’argent n’a pas pourri. Il reste amoureux du jeu et respectueux du public. Un Homme égaré dans un univers de gamins de l’ère du virtuel, de Kardashian du football, le paraître avant l’être. Il est déconsidéré par des joueurs immatures qui lui manquent de respect alors qu’ils devraient lui cirer les chaussures.

Quand Neymar jouait à Barcelone, on ne le voyait pas souvent mais il promettait dans l’ombre de Messi. Au PSG, c’est Mbappé qui est dans son nombre mais il a un mauvais exemple à suivre, celui d’un joueur qui se place au-dessus du club.
Son père l’a fait venir à Paris pour qu’il gagne le Ballon d’or en gagnant la C1. En fait à Paris, il gagne surtout 3 M€ par mois.
Neymar est arrivé terrain conquis. Son nom sur la Tour Eiffel. Il a compris qu’il était alors plus célèbre que le club. Sans avoir rien gagné au PSG, il en était le Roi dès son arrivée.
Depuis deux saisons et demi, il a manqué plus de 50 matchs du PSG : soit blessé, soit suspendu, soit on le met sous cloche.
Neymar est un joueur qui ne supporte pas qu’on le charge. A Dortmund il a frappé dans le dos un adversaire qui l’empêchait de jouer- une faute non sanctionnée- puis il a pris un jaune pour avoir mis son avant-bras dans le visage d’un autre. Le match suivant, contre Bordeaux, il a pris un carton rouge pour une raison similaire, soit une faute de frustration.
A la fin du match contre Bordeaux, il a quitté le Parc des Princes sans venir sur le terrain fêter le 200e but de Cavani au milieu des joueurs. Cavani est un monument du PSG qui a subi un double affront d’être en position 2 derrière Ibrahimovic et Neymar.
Neymar n’aime pas le PSG, n’aime pas le Parc, n’aime pas la France. Il ne parle pas un traitre mot de français alors que d’habitude tous les Brésiliens apprennent vite le français.
Neymar voulait retourner à Barcelone lors du mercato de l’été 2019. Il s’exprime mieux dans le contexte barcelonais en lieutenant de Messi. Paris est un club sans C1. Il a honte d’y jouer alors que Messi joue à Barcelone et C. Ronaldo à la Juventus Turin.
Neymar a un fort potentiel mais il le gâche par manque e professionnalisme. On voit qu’il a pris du poids cet hiver 2020. Il a des kilos en trop. Il a du coup encore plus une encore médiocre coordination de gestes.
Neymar n’est pas un leader car il n’est pas exemplaire comme l’est Cavani mal traité par le club alors que c’est un joueur historique : meilleur buteur de l’Histoire du PSG.
Neymar est un footballeur simple-messieurs, il joue pour lui, pour sa carrière, pour avoir des sponsors, etc…
Neymar n’est pas heureux dans sa vie privée, cela se voit. La mère son enfant a plié bagage. Il n’irradie pas le bonheur de vivre comme le faisait Ronaldinho. Neymar illustre la sentence de Chamfort, poète du XVIIIe siècle : « Paris ville d’amusements, de plaisirs où les quatre cinquièmes des habitants meurent de chagrin ». A son anniversaire, il y a entre 300 et 400 invités. «Amis » dit-on. 400, et pourtant si seul.
Garrincha était surnommé « Le joie du peuple ». Neymar est très loin de cette popularité.
Contre Dortmund en 8e de C1, Neymar joue à quitte ou double. Paris qualifié, il entretiendra encore un peu l’illusion. Paris perd ? Il va s’ennuyer. Et le départ sera vite d’actualité. Encore et toujours.
Le football français n’a qu’une C1 : Marseille. Triste constat. La L1 est un centre de formation. Un réservoir de jeunes pour les autres pays. La France ne comporte aucun club du niveau du Real Barcelone, Real, la Juve, Liverpool ou le Bayern. Paris sans le Quatar redeviendrait anonyme. Ce n’est pas l’argent qui fait un grand club mais les Hommes.
PSG veut remporter la C1 mais le club fait n’importe quoi. Par exemple, à quoi cela sert de faire jouer Verratti le 23 février alors qu’il est suspendu contre Dortmund au match retour ? Il fallait déjà préparer un nouveau milieu de terrain.
Paris a une mauvaise défense - avec ou sans T. Silva- et pas de milieu de terrain du niveau de Matuidi et Rabiot que le club a vendus à la Juventus Turin. Quelle double erreur !
Le milieu de Dortmund est en revanche super bien équilibré, huilé: Hakimi-Can-Witsel-Guerreiro.
Une grande équipe sans grand métronome, grand récupérateur et grand relayeur cela n’existe pas.
Paris est un club plus connu pour ses esclandres en France que pour ses exploits européens. Le dernier plantage médiatique: les images d’une soirée entre joueurs sur les réseaux sociaux. Si les joueurs ne maîtrisent pas leur intimité comment peuvent-il maîtriser un match de C1 à élimination directe ?

19.02.20

Permalink 10:01:05, Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Le Borussia gagne la 1ere manche dans un match sans VAR

Haaland a volé la vedette à Neymar et Mbappé. Ce 9 puissant est né pour jouer au Bayern Munich

Mardi 17 février 2020
8es de C1 2020
Borussia Dortmund 2-1 PSG
Buts pour le Borussia: Haaland (69e, 77e)
But pour Paris: Neymar (75e)

Paris a frôlé l’exploit du match nul. C’est ce qu’était venu chercher Thomas Tuchel contre son ancien club. L’entraîneur aligna ultra défensive pour essayer d’arracher le nul dans le temple jaune allemand.
Les Allemands ont dominé, ce qui est bien logique, à la maison.
Le gardien Navas a sauvé Paris au moins deux fois, bien nettement.
Avant qu’il ne marque, le jeune Haaland (19 ans)a réclamé 3 fois qu’on lui donne le ballon alors qu’il était bien placé. Ce sublime athlète est un mixte de Skoblar-Bianchi-Van Basten. Un homme-canon. Une merveille de 9 surgit du passé. Bon sang ! son père l’a super bien formé. Il a le mental des cracks. Avec le fluide qu’à Cristiano Ronaldo et que n’a pas Neymar.
Neymar a court de rythme a été très agressif: il a poussé un adversaire dans le dos alors que l’action était finie, puis il a mis volontairement son bras dans le visage d’un autre. Il méritait l’expulsion. Les deux fois, il s’excusa sans aucune sincérité, juste pour la caméra. Le joueur des réseaux sociaux déteste l’opposition. Il voudrait jouer seul, en démonstration comme au cirque ou au music-hall. Il incarne le football simple-messieurs, tout comme Mbappé.
Tuchel a failli faire 1-1. Visiblement ce n’est pas un entraîneur courageux. S’il avait vraiment la trempe d’un cador, il aurait évité la défaite. Là, il a prouvé qu’il ne jouera jamais l’attaque à part à la maison ou à Amiens !
Neymar mauvais perdant a expliqué que le PSG aurait dû le faire jouer au lieu de laisser au placard pendant 4 matchs. Ce n’est pas l’élégance qui l’étouffe.
Au match retour, il faudra lâcher les chevaux.
Au Parc, Di Maria sera plus protégé par l’arbitre. Il est en cristal, l’Argentin.
Neymar fera son numéro. Lui aussi est surtout un joueur pour domicile.
Neymar est formaté pour le Barça avec Messi en n°1. Ce n’est pas un leader. Il n’est pas assez exemplaire.
Neymar est riche mais triste. Il n’a pas la joie de vivre de Ronaldhino.
Son aîné s’amusait dans les boites de nuit et s’amuse encore. Neymar lui ne fait que de la com. avec 300 et 400 “amis".
Mbappé est un très mauvais avant-centre de pointe. Haaland lui a donné une leçon avec son doublé.
Mbappé n’a qu’un poste. Ailier jouant sur la vitesse. Il n’a rien d’autre: ni coup franc, ni jeu de tête. C’est une icône pour vendre de la paperasse en France. Bon joueur mais pas grand joueur.
La deuxième mi-temps fut superbe car on n’a pas vu la VAR.
L’arbitre espagnol Mateu Lahoz a été remarquable.
La VAR casse la dynamique du match.
Avant j’étais pour, je croyais à son utilité.
Elle est tellement mal utilisée qu’il faut la retirer.
Sans la VAR, le jeu revient, avec sa fougue, son intensité par vagues successives.
Au match retour, Paris devra l’emporter 1-0, 2-0 ou 3-1.
Dortmund est favori pour aller en 1/4.
Paris reste trop une équipe de mercenaires. En C1,dans les matchs difficiles, les joueurs ne font jamais bloc. Aucun leader de terrain. Ils n’ont qu’un leader de communication médiatique.

Autre 8e:
Atletico Madrid 1-0 Liverpool
But pour l’Atletico: Niguez (4e)

07.02.20

Neymar peut dire merci à Garrincha

Neymar gagne 3 M€ par mois mais il n’apporte rien au football.
Paris n’a jamais gagné la C1. Ce n’est donc pas un grand club.
Vous retirez le Qatar est Paris n’existe plus.
Garrincha gagnait des clopinettes mais il a fait le football.
Si Neymar gagne 3 M€ par mois c’est grâce à Garrincha.
Garrincha a rendu heureux le Brésil.
Neymar ne joue que pour lui. C’est un représentant du football simple messieurs, comme Mbappé. Comme tant d’autres. Il fait son numéro à Paris car il ne s’est pas imposé au Barça. Le pire dans tout ça c’est la fausse entente Neymar-Mbappé. C’est Neymar qui porte le PSG et pas du tout Mbappé, d’où la mauvaise humeur du “champion du monde".
Pour voir Neymar rejouer au football, il faudra le revoir au Barça.
A Paris, il joue sans pression. Il fait mumuse avec la baballe.
Messi attend le retour de Neymar. Son attente avec Griezmann est au point zéro.
Le Barça soit recomposer le trio Neymar-Suarez-Messi.

18.12.19

Permalink 23:18:59, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !, CRUYFFEMENT  

Le onze de rêve (The Dream Team) de King Cruyff

YACHINE
KROL - BECKENBAUER - CARLOS ALBERTO
B. CHARLTON - GUARDIOLA - DI STEFANO
KEIZER - MARADONA - GARRINCHA
PELE

Quelle équipe !

Il a mis trois de ses amis: Krol, Keizer et Guardiola (son ancien joueur du Barça).
Il a retenu son meilleur ennemi: Beckenbauer ! L’Allemand était à la fois dur sur l’homme et d’une élégance inégalable.
Tous les autres sont des monuments historiques du football.

J’aimerais rajouter PUSKAS et… CRUYFF mais je ne vois pas où car Cruyff à penser à défendre au milieu avec Guardiola et Keizer !

04.12.19

Le plus grand joueur du Monde c'est Pelé !

Messi n’est pas le meilleur joueur de tous les temps. Il ne faudrait pas oublier le passé. Messi et Ronaldo règnent sur leur époque et l’on verra au moment de leur retraite respective où ils se situent dans la renommée mondiale d’après Dame postérité.

Le top 5 sera difficile à atteindre, voire impossible. Pelé et Maradona sont indélogeables aux deux premières places. Mon classement comprend trois sud-américains dont deux argentins de naissance. Plus deux européens. Aucun Français ou Italien. Ni Allemand, Anglais ou Espagnol.

1er Pelé
A 17 ans, il réalise un triplé en 1/2 et un doublé en finale de Coupe du Monde 1958. Il est un acteur principal du premier succès mondial du Brésil, lavant l’affront de la défaite du Brésil au Maracana en finale de la Coupe du Monde 1950, au Maracana. Bon des deux pieds et de la tête. Buteur et meneur de jeu, il avait tout. Magnifique à voir jouer, respirant l’intelligence du jeu. C’est Pelé qui a rendu aussi important le football dans le monde entier. L’équivalent de Louis Armstrong dans le Jazz.

2e Maradona
Génial joueur aussi fort que Pelé mais il ne le dépasse pas. Maradona a porté l’Argentine sur ses épaules pour faire gagner son pays en 1986 mais le premier titre mondial fut conquis en 1978, sans lui. En 1990, il a été volé en finale de la Coupe du Monde face à l’Allemagne qui a bénéficié d’un penalty inexistant. En 1994, il revenait en grande forme mais la FIFA l’a éliminé pour une affaire de dopage totalement grotesque.

3e Di Stefano
Le stratège argentin est à l’origine de l’hégémonie du Real Madrid qu’il a mondialement rendu célèbre. Excellent technicien, passeur et buteur, c’était en plus le patron sur le terrain et dans le vestiaire. Tout passait par lui. Ainsi, il a préféré garder avec lui Puskas, tout en se séparant de Raymond Kopa qui gardait trop le ballon selon Di Stephano.

4e Puskas
Immense joueur qui a rendu historique le football en Hongrie. Il a été volé en finale 1954 où l’Allemagne a gagné contre le cours du jeu. Il ne fallait pas qu’un pays communiste gagne la Coupe du Monde. Le Major Galopant était un joueur et un homme d’exception. A Madrid, il accueillait les réfugiés politiques qui fuyait le communisme, comme lui auparavant.

5e Cruyff
A la fois grand joueur et grand entraîneur, il a révolutionné le football avec le Football-Total qu’il a imposé dans son pays natal (Pays-Bas) et dans son pays d’adoption, la Catalogne (Barcelone). Eblouissant technicien, il reste l’un des plus grands penseurs du football: une intelligence animée par la malice et la sensibilité hors normes. Jouer parfois avec trop de facilité et devenait donc suffisant par péché d’orgueil comme en finale de la Coupe du Monde, bêtement perdue contre l’Allemagne en Allemagne. Le réalisme de la RFA a fini par vaincre les artistes bataves.

:: Page suivante >>

Avril 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software