Catégorie: GRAND MONSIEUR

18.08.18

Le Real Madrid vend le maillot d'un joueur qui n'existe pas !

Cruyff, Cruyff, Cruyff. Voilà ma réponse à Alex Hunter, aux matchs délocalisés du Barça et aux tractations de Piqué.

Vous connaissez Alex Hunter ?
Si vous êtes ultra connecté, sans doute.
Alex Hunter est un joueur virtuel. Une star du e-football.
Le Real Madrid a décidé de vendre des maillots floqués au joueur qui n’existe pas. (Et ce n’est pas comme si l’on vendait le maillot d’Hamlet ou de Cyrano de Bergerac).
Ce maillot est à vendre à côté de ceux de Benzema et Ramos.
Pour avoir ce maillot n°29 il faut débourser 144 €. Rien que ça !
On y est. On remplace C. Ronaldo, parti à la Juventus Turin, par Alex Hunter. Ce nom en anglais veut dire chasseur, quelle astuce!
Le pire là-dedans c’est que ce joueur a existé jadis: il s’agit d’un gardien écossais du nom d’Alex Hunter (1895-1984) qui a gagné la FA Cup 1921 avec Tottenham.
Donc les gens connaissent un joueur imaginaire et ignorent l’existence d’un football réel.
Autre phénomène écœurant: des matchs de Liga vont être délocalisés en Amérique du Nord.
Incroyable ! Et la télé, ils ne connaissent pas ?
Imaginons la clasico Real-Barça à Boston. C’est priver le public espagnol de sa culture. Les socios ont-ils vendu leur âme ?
Et pour couronner le tout, la clique financière de Gérard Piqué, entre autres, a réussi à détruire la Coupe Davis pour la remplacer par la World Cup of tennis qui lui succédera en novembre 2019. Et par votre majoritaire en plus ! 73, 43 % des pontes de la petite balle jaune étaient favorables à la mort de la compétition née en 1900. Les joueurs français qui l’ont gagné sont très mécontents. Cela se comprend car c’est le seul trophée important qu’ils sont capables de gagner. Historiquement, la France depuis les Mousquetaires ont fait, d’une manière générale, bonne figure en Coupe Davis. Toujours est-il que les décideurs les plus influents ont eu la peau de la Coupe Davis qui ne leur rapportait rien pour la remplacer par une compétition où ils vont amasser des dollars et des euros. Dans les yeux de Piqué j’ai vu le $ des dollars comme on le voit dans les dessins animés de Tex Avery.

17.08.18

Zidane entraîneur de Man United, chez Cantona ?

Mourinho et Zidane ne boxent pas dans la même catégorie. Mourinho veut gagner pour que l’on dise qu’il a gagné tandis que Zidane veut faire gagner son équipe.

L’Equipe du 15 août 2018 titrait sur Zidane qui aurait des vues sur Manchester United. Ce n’est pas demain la veille que l’ex coach du Real Madrid va arriver à Old Trafford mais il faut bien vendre du papier ou alpaguer sur le net.
La veine Neymar a été usée jusqu’à la corde. Et elle servira encore.
La Coupe du Monde 2018 remportée par les Bleus ont fait augmenter les ventes. Il faut maintenir le niveau.
Il n’y a pas trente six clubs pour Zidane.
Quand il a quitté le Real Madrid et que la France était encore loin de brandir la Coupe du Monde son nom est revenu dans le jeu de quilles. On en était venu à désirer que la France se fasse vite sortir en Russie pour que ZZ prenne la place de Dédé. Avec le titre mondial en poche, la vie de la FFF a changé. Deschamps est bien installé à son poste. Nike est aux anges et Zidane doit regarder ailleurs.
En Espagne: ZZ icône du Real Madrid ne peut jouer nulle part ailleurs et surtout pas à Barcelone.
Allemagne: il n’y a que le Bayern Munich.
Italie: la Juventus Turin s’impose.
Angleterre: Manchester United ou Liverpool. Man City, la place est déjà prise par Guardiola.
Liverpool: Kloop est bien à sa place.
Zidane serait parfait à MU. Mourinho ne devrait pas y faire des vieux os. Il n’a pas la culture club, trop marqué par son passage à Chelsea.
Cantona a toujours aimé Zidane qu’il a réclamé à ses débuts en Bleu.
Le King a offert le fanion du match lors de l’arrivée de Zidane en équipe de France. Il a été en quelque sorte son parrain. Cantona a senti le potentiel de son jeune coéquipier. Et Zidane n’a jamais oublié l’attention de Cantona à son égard.
Voir Zidane à Man United cela ne serait pas un contresens. Ce ne serait pas comme si Arsène Wenger, plus du tout désirable à Arsenal débarquait à MU. Zidane, lui, est neuf en Premier League. On connaît le joueur et l’entraîneur porté sur l’offensif. Rien à voir avec l’arrogant Mourinho.
Humainement, Zidane correspond mieux à MU que Mourinho. D’un côté la flamboyante humilité. De l’autre, la prétention d’un coach qui complexe de n’avoir jamais été un grand joueur. Sir Ferguson n’est jamais tombé dans ce travers.
Zidane à MU cela serait un grand moment. Espérons que ce souhait devienne réalité.
Pour l’instant, Cantona reste une statue vivante.
Depuis lui, personne n’a fait vibrer autant Old Trafford. Même Rooney, même C. Ronaldo n’ont pas effacé Cantona.
Cantona reste le joueur qui a relancé MU vers les sommets. Des sommets atteints en 1993 alors qu’ils étaient attendus depuis 1967.
Zidane pourrait-être celui qui relance MU, totalement endormi depuis la départ de Sir Ferguson en 2013.
Outre Manche, il faut d’abord gagner le championnat, la C1 passe en second.
D’abord être le Roi d’Angleterre. On le voit bien en politique puisque les Anglais ne veulent jamais vraiment être rattachés à l’Europe.

Le credo de MU ? Attaquer et attaquer encore. Mourinho est incapable d’avoir un tel programme. Il a trop peur de perdre.

14.08.18

A peine arrivé à la Juventus Turin, C. Ronaldo marque déjà alors que le Real Madrid sans CR7 s'est fait plumer par l'Atletico de Madrid 2-4 ! La vérité ? Le Real est en crise totale !

L’entente C.Ronaldo et Dybala fonctionne dès à présent. On sent que Ronaldo est content de jouer avec Dybala, encore une façon de se démarquer de Messi qui n’a pas voulu de son jeune compatriote dans le onze de départ de l’Argentine en Russie lors de la Coupe du Monde 2018. CR7 n’est pas venu à la Juve pour faire le malin avec son passé brillantissime. Il repart à la conquête de nouveaux titres, en immense champion qu’il est.

CR7 a l’art de se relancer. Après des débuts sensationnels à Manchester United il est parti s’épanouir au Real Madrid. Après avoir tout gagné sous le maillot de la Maison Blanche au point de rejoindre Di Stefano dans la légende, dépassant Zidane, il a choisi de se remettre en questions en Serie A, à la Juventus quand d’autres à sa place seraient partis en Chine contre un pont d’or. Lui choisit d’abord la compétition, contre l’avis de son agent. Les ennuis avec le fisc espagnol ? Ce n’est pas Ronaldo qui se charge de remplir ses déclarations de revenus.

PS: à mourir de rire, l’habituel roquet médiatique qui cire les pompes à Benzema ne cesse pas de dire que le Real à tourner la page CR7 très facilement. Aurevoir et merci ! Entendre ça… Vaste mascarade. Ils vont sentir la différence. Comme si Bale allait claquer autant de buts que CR7. Comme si Benzema allait remplacer CR7 au niveau du charisme sur le terrain pour impressionner les adversaires. Il s’agit de deux bons joueurs mais il n’est pas question de les comparer à Ronaldo, un monument du football, lui.

PS’: Supercoupe d’Europe/ Mercredi 15 août 2018 /Real Madrid 2-4 Atletico de Madrid.
Grâce notamment à Diego Costa, auteur d’un doublé, l’Atletico a battu le Real dans le derby européen pour désigner le roi d’Europe. Match honorifique mais tout de même match très important concernant l’hégémonie madrilène. Sans CR7 et sans Zidane, le Real vient de prouver qu’il n’était plus grand chose. Le club a perdu deux membres essentiels: le coach et son leader. L’aboyeur médiatique qui ne cesse pas de casser du Ronaldo 24 h sur 24, 356 jours par an, est une nouvelle ridiculisé par les faits. Le championnat va se jouer entre Barcelone, favori, et l’Atletico. Le Real est au tapis. On ne perd pas deux as sans de terribles conséquences sportives. La vérité actuelle c’est que la Maison Blanche est en crise totale! Benzena et Bale sont incapables d’être des leaders de terrain et de vestiaires. Ramos est vieillissant. Le Real a perdu deux cerveaux: CR7 et Zidane. On ne remplace pas deux personnalités d’un tel rang comme s’il s’agissait de Messieurs Dugland et Duduche. Le Real s’enfonce bel et bien dans une longue crise.

PS'’: on doit dire et écrire Real Madrid et Atletico de Madrid. A la radio et à la télé, on entend trop souvent “Real DE Madrid” et “Atletico Madrid” soit le contraire de ce qu’il faut dire.

Permalien 20:56:32, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Trois champions du Monde 2010 disent adieu à la Roja: Iniesta, Silva et Piqué

Je n’ai jamais manqué un match d’Iniesta dans la possibilité des diffusions. Un régal pour les yeux et le cœur. Jamais de plainte. Correction exemplaire. L’anti-héros par excellence, donc le vrai héros. Je donne tous les matchs de Neymar contre une seule action d’Iniesta. Le football c’est Iniesta !

Andrés Iniesta (né le 11 mai 1984, 34 ans)
2006-2018, 131 sélections, 13 buts dont celui de la finale de la Coupe du Monde 2010 (Espagne 1-0 Pays-Bas, après-prolongations)
Milieu de terrain, à la fois défensif et offensif. A mérité mille fois sa préretraite à Vissel Kobe, au Japon.
Avec Barcelone, il a remporté 4 Ligues des Champions (2006, 2009, 2011 et 2015).
Joueur d’exception, à l’activité harassante. Capable de défendre et d’attaquer. Un relayeur aux poumons d’acier et à la précision d’un laser. As du timing, machine à délivrer du caviar. L’un des plus grands joueurs de l’Histoire. Il aurait du recevoir le Ballon d’or 2010. Erreur historique de la FIFA qui l’octroyait à l’époque, de préférence à Messi.

Palmarès exceptionnel avec la Roja:

Coupe du monde 2010
Championnat d’Europe 2008 et 2012
Championnat d’Europe des moins de 19 ans 2002
Championnat d’Europe des moins de 16 ans 2001

David Silva (né le 8 janvier 1986, 32 ans)
2006-2018, 125 sélections, 35 buts.
Milieu offensif à Manchester City. Magnifique joueur, aussi intelligent que son compatriote Iniesta. A su se faire sa place en équipe nationale alors que régnait le duo Xavi-Iniesta. (Xavi, autre joueur féerique, a déjà pris sa retraite internationale). Silva est rapide, malin, agile. Equipier modèle. Sait marquer des buts décisifs. Un régal à voir jouer. Infatigable travailleur. Des pieds en or.

Sublime palmarès avec la Roja:

Coupe du monde 2010
Championnat d’Europe 2008 et 2012
Championnat d’Europe des moins de 19 ans 2004

Gérard Piqué (né le 2 février 1987, 31 ans)
2009-2008, 102 sélections, 5 buts.
Défenseur central à Barcelone.
En clubs, il a remporté 4 Ligues des Champions (2008 avec Manchester United/ 2009, 2011 et 2015 avec Barcelone.
Joueur d’excellent niveau même s’il n’a pas le rayonnement constant de Puyol (Barça) et de Ramos (Real Madrid) qui sont les deux piliers fondamentaux de la grande Roja.

Très bon palmarès avec la Roja:

Coupe du monde 2010
Championnat d’Europe 2012

12.08.18

C. Ronaldo sait se faire aimer par les tifosi de la Juve

CR7 sait parler aux fans, il n’est pas une marionnette comme Neymar qui ne fait que répéter ce que son staff de com. lui dit de dire.

Alors que Ronaldo 1er- le vrai comme disent les immondes- est hospitalisé- avec tous nos vœux de prompt rétablissement le plus tôt possible- Ronaldo II continue son opération séduction auprès des tifosi de la Juventus Turin, de la manière la plus naturelle. C. Ronaldo c’est le contraire de Neymar. Le Portugais est passé de MU au Real pour aller à la Juve, soit un niveau d’excellence, alors que Neymar a choisi la décrépitude : de Barcelone au PSG. C’est quitter Gallimard pour Harlequin !

Cristiano Ronaldo a tenu a précisé qu’il n’est pas prêt d’oublier la standing ovation des tifosi de la Juventus à l’Allianz Stadium après son exceptionnel retourné acrobatique, le 3 avril 2018 en 1/4 de finale aller de Ligue des champions sous le maillot du Real Madrid. CR7 a expliqué qu’il n’avait jamais connu un pareil salut de supporters d’un club adverse, même son retour à Old Trafford ne fut pas aussi impressionnant. Il a souligné que ce comportement des fans italiens avait contribué à pencher favorablement pour signer dans le club piémontais. On va se régaler avec CR7 et je rêve déjà d’un Juve-PSG en C1. (Je n’ai rien contre Paris sauf que le PSG est une sorte de sélection nationale du Qatar, donc la concurrence est disproportionnée).

-«C’était incroyable. J’y pense chaque jour, ça ne m’était jamais arrivé avant. En Ligue des champions, en quart de finale, vous marquez un but à l’extérieur et voyez toutes les personnes présentes dans le stade se lever et vous applaudir… C’était un sentiment incroyable. Ca m’a surpris au début. Je suis la Juve depuis longtemps et j’ai toujours bien aimé ce club, mais depuis ce moment, je l’aime encore plus. Je ne dirais pas que ça a été le facteur clé dans ma décision, mais chaque détail compte. Bien sûr, ça aide quand vous voyez que les gens vous aiment, que les supporters et que le club vous aiment, ça change complètement votre impression. Je dois tous les remercier pour leur soutien. »

PS: lors de PSG-Caen du 12 août 2018 combien de buts Neymar va-t-il marquer ? 4, 5 ou 6… Et autant de passes décisives ?

PS’: PSG 3-0 Caen. Les joueurs du Qatar se sont entraînés dans un match gagné d’avance. Quel intérêt d’aller voir ça ? Neymar a marqué au bout de 9 minutes, puis rien. Avant la fin, il est sorti. Il a toujours sa mine renfrogné. On dirait un prisonnier qui a attend sa libération. Passer du Camp Nou au Parc des Princes c’est quitter l’Olympia pour le Point Virgule.

:: Page suivante >>

Août 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software