Catégorie: ANTI-FOOTBALL

12.05.20

Permalink 08:30:48, Catégories: ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Il suffit de payer le infirmières comme Neymar

A présent, ils ont fêté, disent-ils, les infirmières, le “personnel” médical, comme ils disent.
Ils ont fait défiler des visages de soignants, sans mettre leur nom.
A peine: “Infirmières” ou “Infirmiers” sous chaque visage affiché sur la Tour Eiffel.
Le dernier qui avait droit à ça ce fut Neymar.
Pour lui, ils n’ont pas mis “Footballeur” sur son visage parce ce Neymar c’est une marque et non pas un artiste du football. Un artiste c’est Socrates.
Neymar touche 3 M€ par mois à Paris. Avec ou sans confinement, il ne joue pratiquement pas.
De ce joueur, il ne restera rien dans 30 ans. C’est l’équivalent des starlettes d’un reality show.
Si les infirmières étaient filmées en permanence. Chez elles, au travail, avec leurs enfants, en train de laver les malades, ainsi de suite. Si on ne parlait que d’elles. S’il existait l’équivalent de L’Equipe pour parler d’elles, leur salaire respectif serait aussi de 3M€ par mois.

11.03.20

Permalink 11:35:26, Catégories: SPECIAL MARADONA, BECKENBAUEREMENT, ANTI-FOOTBALL  

A Liverpool, un grand Atletico Madrid bat et élimine les Reds tandis que Paris sauve sa peau grâce à son pressing

Diego Simeone a dans le sang des globules rouges, blancs et des ballons. Un Argentin de la plus belle espèce. La grinta innée. Beau à voir. Depuis tant d’années. Le joueur était déjà accrocheur. L’entraîneur n’a rien perdu de son mordant qu’il sait communiquer. C’est l’anti Wenger par excellence.

Mercredi 11 mars 2020
8e C1 2020 Retour
Liverpool 2-3 Atletico Madrid
Buts pour les Reds:G. Wijnaldum (43e), Roberto Firmino (94e)
Buts pour Madrid: Marcos Llorente (97e, 105e +1), Morata (120e +1)

PSG 2-0 Borussia Dortmund
Buts pour le PSG: Neymar (28e), Juan Bernat (45e + 1)

A Paris, Dortmund a perdu.
A Liverpool, le football a gagné.

Pourquoi Paris a gagné ? Ses joueurs ont étouffé les adversaires par un pressing constant. Quand vous entourez à trois chaque “ennemi” porteur du ballon celui-ci panique et n’a plus aucune lucidité pour le transmettre. Pour jouer de la sorte, il faut que toute l’équipe se donne à fond. Les Parisiens ont répondu présent. Bravo à eux mais la route est encore longue. La C1 c’est l’enfer sur terre. Le paradis ne s’ouvre qu’à la fin de la finale.
Paris a fait le travail devant un Dortmund très peu concerné par le match et encore moins par la qualification. Lucien Favre m’a déçu. Ce n’est pas demain qu’il entrainera le Bayern Munich. Dès qu’il y a un gros match il disparait.
Neymar a fait craindre le pire au début. Ensuite, il a mis un très beau but de la tête. Une royale anticipation. A la fin, il a pleuré comme un gamin. C’est dire qu’il jouait gros. On le sent seul. Perdu sentimentalement.
Paris a joué soudé. Une manière qu’on ne lui connaissait pas à ce niveau.
A vrai dire, ils ont sorti l’équipe la plus faible. Dortmund a bien joué à la maison mais à Paris des joueurs ont été absents des débats: Witsel et Hazard bis ont été lamentables. On a vu des zombies habillés de jaune.
Paris a réussi à passer en 1/4 dans un stade vide, cela veut-il dire qu’ils avaient peur de leur public ? C’est possible, vu la communion finale avec les fans restés dehors. Une fête comme si Paris avait gagné la C1. Ils se contentent de peu. Etre dans les 8 meilleurs clubs européens. Le plus dure reste à venir. D’autres matchs à couperet. Liverpool a été viré à Liverpool, cela donne une idée de la dureté de cette compétition.
Bonne nouvelle: Marquinhos a été un très bon capitaine, hurlant tout le match pour tenir en éveil ses partenaires. Le contraire de T. Silva heureusement resté en tribune.

Le vrai exploit s’est produit à Liverpool.
Les Madrilènes ont été fantastiques.
Les Reds n’ont plus rien dans les chaussettes.
Vaincre, se qualifier chez le vainqueur sortant cela signifie beaucoup.
Les Madrilènes de Simeone sont désormais parmi les favoris.
Menés 2-0, ils sont parvenus à l’emporter 2-3. Qui est capable de faire ça, à part eux ?

Les 4 premiers qualifiés pour les 1/4 de finale:

Leipzig
Bergame
A. Madrid
Paris

Devraient se qualifier la semaine prochaine:

Bayern Munich
Juventus Turin
Manchester City ou Real Madrid
Barcelone

09.03.20

La France offre à Dortmund un huis-clos au 8e contre le PSG

Mercredi 11 mars 2020
8e C1 2020 Retour
PSG- Borussia Dortmund

Incroyable ! Quel cauchemar !
La France impose un huis-clos pour le 8e de finale retour.
A l’aller, les Allemands ont gagné 2-1.
La France facilite la tâche à Lucien Favre.
Le PSG communique en plus sur le peu de temps de jeu de Neymar tout empâté, sur la blessure de T. Silva et sur l’angine de MBappé.
Le plus fort mentalement se qualifiera. Rien à voir avec le talent footballistique.
Quelle coup de massue !
Nous vivons un monde de fous !
Ils traitent un virus comme si c’était le nazisme.
C’est en 1940 que la France aurait dû arrêter les Allemands.
Ils nous demandent de nous laver les mains, comme si nous étions des débiles.
Après les attentats, les grèves, la France sans dessus sans dessous, les Gilets Jaunes, voici le Coronavirus !
Les élections municipales sont faussées. Aucun débat démocratique. Meeting sous la moquette.
Tout va bien pour le gouvernement qui reprend les cartes en mains.
On voit les ministres de partout.
Dormez bien, l’Etat veille sur vous.
Pauvre France ! Pauvre humanité !
Nous assistons à la répétition générale des années 2050.
Je serai mort. Et je ne regretterai pas ce monde qui traite les citoyens comme si nous avions des QI d’huitres. J’ai vécu l’après-guerre, dans un monde qui savait ce que cela voulait dire souffrir. Rien à voir avec les bobos actuels qui s’inventent des responsabilités. Une grippe devient cholera. Ces bobos robots n’ont jamais lu Le Hussard sur le toit de Jean Giono.
Le Barnum continue. Quand ce n’est pas le cinéma français qui s’auto-détruit comme le football en 2010, on voit le sport attaqué par les politiciens.
Hier 3000 Italiens à Lyon. Aujourd’hui, aucun Allemand au Parc des Princes.
De Gaulle reviens, ils sont devenus fous !

12.02.20

Permalink 19:10:09, Catégories: ANTI-FOOTBALL, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Unai Emery ou tout ce qu’il ne faut pas faire

Dans France Football de mardi 11 février 2020, Unai Emery ne se rend même pas compte qu’il explique ses échecs à Paris (Un seul championnat en deux saisons avec le meilleur effectif de France) et rien du tout à Arsenal (avec une galaxie d’internationaux). Il parle sans vraiment se rendre compte des énormités qu’il profère.

Exemples :
-«On se fait éliminer à Barcelone car le VAR n’existait pas encore. On a clairement été éliminés par des décisions arbitrales». Comme si la vidéo rétablissait la réalité des faits. Avec elle, c’est pire qu’avant !

-Pourquoi a-t-il sorti Thiago Silva avant un match clé en C1 ?«Je voulais qu’il sorte de sa zone de confort». On a vu le résultat. Quel fiasco !

-«Quand on a été sur le point de faire signer Neymar, ç’a été à moi en personne d’expliquer à «Ney» que l’on allait faire l’équipe autour de lui». Quel aveu de faiblesse ! Comme si Neymar avait l’impact de Messi ou de C. Ronaldo…

-«Neymar prend des coups à chaque match, mais c’est lui que l’on critique pour avoir dribblé. J’ai construit l’équipe pour que lui fasse la différence». Tout ce qu’il ne faut pas faire. Neymar peut tout faire mais Hatem Ben Arfa lui n’avait pas le droit de dribbler.

-«Je préférerais toujours un joueur contre moi car c’est un compétiteur». Pffff… Quel cliché !

-«Après le 6-1 à Barcelone, je n’ai pas perdu le contrôle». Ah ! bon, et pourquoi alors a-t-il fait le signe de croix, tel un désespéré dépassé par les événements. Coaching en perdition.

-«J’ai dit à Nasser et à l’émir que Paris peut gagner la C1 cette saison». Quel mépris pour Dortmund, la Juve, le Barça, le Real, City et les Reds.

Emery aime lire, confie-t-il. Je lui conseille, de lire toutes les interviews de Johan Cruyff pour essayer d’apprendre son métier et surtout d’éviter de dire des banalités. L’important dans le football - sur le terrain s’entend- c’est de penser dans son camp et d’agir dans le camp des autres.

07.02.20

Neymar peut dire merci à Garrincha

Neymar gagne 3 M€ par mois mais il n’apporte rien au football.
Paris n’a jamais gagné la C1. Ce n’est donc pas un grand club.
Vous retirez le Qatar est Paris n’existe plus.
Garrincha gagnait des clopinettes mais il a fait le football.
Si Neymar gagne 3 M€ par mois c’est grâce à Garrincha.
Garrincha a rendu heureux le Brésil.
Neymar ne joue que pour lui. C’est un représentant du football simple messieurs, comme Mbappé. Comme tant d’autres. Il fait son numéro à Paris car il ne s’est pas imposé au Barça. Le pire dans tout ça c’est la fausse entente Neymar-Mbappé. C’est Neymar qui porte le PSG et pas du tout Mbappé, d’où la mauvaise humeur du “champion du monde".
Pour voir Neymar rejouer au football, il faudra le revoir au Barça.
A Paris, il joue sans pression. Il fait mumuse avec la baballe.
Messi attend le retour de Neymar. Son attente avec Griezmann est au point zéro.
Le Barça soit recomposer le trio Neymar-Suarez-Messi.

:: Page suivante >>

Mai 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software