Catégorie: ANTI-FOOTBALL

13.02.18

Permalien 10:45:28, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL, LONDON CITY  

Tottenham (5e) n'est plus qu'à 4 points du MU version Mourinho (2e) qui arsenalise les Red Devils

WHY WE LOVE MANCHESTER UNITED

Classement
1 Manchester City 72 pts 27/ 23 3 1/ 79 20 + 59
2 Manchester United 56 27/ 17 5 5/ 51 19 + 32
3 Liverpool 54 27/ 15 9 3/ 60 31 + 29
4 Chelsea 53 27/ 16 5 6/ 49 23 + 26
*************************************
5 Tottenham 52 27/ 15 7 5/ 52 24 + 28
6 Arsenal 45 27/ 13 6 8/ 51 36 + 15

Après la 5e défaite de MU à Newcastle (1-0, le 10-2-2018), Mourinho a déclaré:
“Les joueurs de Newcastle se sont battus comme des animaux. On aurait pu jouer pendant dix heures sans marquer !”
L’entraîneur de MU aurait sans doute souhaiter que Newcastle lui ouvre en grand le chemin des buts ! Traiter ses adversaires “d’animaux", quel mépris ! Jamais un manager de MU était tombé si bas. C’est à son image, celle d’un individu qui a enfoncé un doigt dans l’œil de Tito Vilanova, le regretté entraîneur de Barcelone alors assistant du Barça quand le Portugais était sur le banc du Real Madrid.
Avec sir Ferguson, Old Trafford c’était le Théâtre des rêves.
Avec Mourinho, c’est le Théâtre du cauchemar permanent.
Il n’est même pas sûr que MU soit en C1 2019 l’an prochain quand on voit le parcours chaotique de l’équipe de MU indigne de l’Histoire du club.
Les tensions sont visibles.
Liverpool, Chelsea et Tottenham arrivent à toute vitesse sur les talons de MU prêts à le dévorer.
Mourinho est un Wenger bis. Incapable de gagner la Premier League alors que Sir Ferguson a laissé la place depuis 2013 !
MU joue sans grinta. Rien n’y est réjouissant.
S’abonner pour voir MU c’est du gaspillage.
Et le club à refait signer le coach qui a fait resigner Ibrahimovic. MU n’est plus qu’une vache à lait. Triste constat.
Entre 1993 et 2013, ce fut le paradis.
L’enfer va-t-il durer encore longtemps ?
Le soleil n’est pas prêt de s’y lever.
Le football a disparu d’Old Trafford désormais le stade de l’ennui et de la peur.
Le rêve a cédé la place au cauchemar.

11.02.18

Permalien 17:54:48, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

Encore battu, le Man United de Mourinho n'est même pas l'ombre de celui de Sir Ferguson

Dimanche 11 février 2018
27e journée de Premier League
Newcastle 1-0 Manchester United
But pour Newcastle: Ritchie (65e)

Newcastle: Dúbravka, Yedlin, Lascelles ©, Lejeune, Dummett, Diame, Shelvey, Ritchie, Perez (Hayden 90e + 4), Kenedy (Atsu 84e), Gayle (Joselu 79e).

Manchester United: De Gea; Valencia ©, Smalling, Jones, Young; Matic (McTomminay 77e), Pogba (Carrick 66e); Alexis, Lingard (Mata 66e), Martial; Lukaku.
Sur le banc: Romero, Lindelof, Rojo, Shaw.

Classement
1 Manchester City 72 pts 27/ 23 3 1/ 79 20 + 59
2 Manchester United 56 27/ 17 5 5/ 51 19 + 32
3 Liverpool 54 27/ 15 9 3/ 60 31 + 29
4 Tottenham 52 27/ 15 7 5/ 52 24 + 28
************************************
5 Chelsea 50 26/ 15 5 6/ 46 23 + 23
6 Arsenal 45 27/ 13 6 8/ 51 36 + 15

Man United a encore perdu et avec la manière en plus ! Celle d’un perdant, la risée du monde vu le statut mondial du club mythique.
Mourinho et ses prédécesseurs ont transformé MU en Arsenal.
Plus besoin de gagner le titre. Finir dans les 4 premiers cela suffit, voire 5e.
MU n’a plus d’âme.
Quelle tristesse de voir Carrick dans cette galère !
Et en plus sur le terrain de cette nouvelle défaite, il y avait encore 7 joueurs de Sir Ferguson: De Gea, Valencia ©, Smalling, Jones, Young, Pogba et (Carrick 66e)… Sept toujours là depuis 2013, date de la retraite de Fergie. (Pogba était parti puis revenu).
Jones et Smalling sont nullissimes. Des Rio Ferdinand et Vidic d’opérette. Des cadeaux empoisonnés de Sir Ferguson. Ils n’ont jamais fait de progrès. Des colosses sans flèches dans leur carquois. Ils sont indignes de MU.
Ce MU est le pire de l’Histoire.
Pourtant, les dirigeants ont fait resigner Mourinho.
Qu’il se le garde, mais sans moi.
C’est Guardiola qu’il fallait. Guardiola est un véritable entraîneur.
Mourinho ne veut gagner que pour lui.
Le déclin de MU se prolonge.

30.01.18

Permalien 18:22:48, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Ibrahimovic dit qu'il est victime de racisme en Suède qui le sélectionna 116 fois en équipe nationale

Zlatan Ibrahimović est né à Malmö, en Suède, le 3 octobre 1981, d’un père bosniaque et d’une mère croate.
Entre 2001-2016 il a été sélectionné 116 fois dans l’équipe nationale de Suède où il a marqué 62 buts.
En Suède, il a été élu Guldbollen (Ballon d’or national), titre décerné au meilleur joueur de football suédois de l’année, onze fois: 2005, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et en 2016.
Il a porté 58 fois le brassard de capitaine de la sélection nationale suédoise.
On peut dire que la Suède l’a fait roi.
Quant à la qualification pour la Coupe du Monde 2018, la Suède l’a obtenue sans Ibrahimović qui a pris sa retraite internationale.
Le joueur n’a jamais gagné de Champions League malgré ses passages dans de très grands clubs. Ne parlons pas de Coupe du Monde ou d’Euro, là nous sommes dans la science-fiction.
Ibrahimović croit qu’il est au-dessus des clubs ou de la Suède.
On l’a entendu traiter la France de “pays de merde".
On l’a vu interrompre un match de L1 pour faire entrer ses enfants sur le terrain.
C’est le contraire absolu de Roger Federer.
Ses parents ont très bien choisi son prénom: “Zlatan", d’origine slave du sud est dérivé du mot zlato qui signifie «or».
Cela signifie donc que leur fils est recouvert d’or.
Beau déterminisme. Et cela dispense le joueur du Ballon d’or.
Ibrahimović est un très bon joueur doté d’un mental hors du commun.
Cependant ce n’est pas un des meilleurs joueurs de l’Histoire, loin de là.
Arrivé à Manchester United en 2016-2017, il a prolongé une saison de plus malgré une très grave blessure grâce à José Mourinho qui lui a fait une fleur.
Des médias envoient Ibrahimović en Major League Soocer où aurait il déjà signé au Los Angeles Galaxy. Si c’est vrai, il pourra y couler une douce préretraite. Le Soccer aux Etats-Unis est du show avec des compétitions sans intérêt comme en Chine.
Ibrahimović va d’ici là toucher une fortune mensuelle à MU. Merci Mourinho !
Ce MU là, m’écoeure.

15.01.18

Permalien 11:30:18, Catégories: ANTI-FOOTBALL, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

L'arbitre Tony Chapron aurait-il expulsé Neymar ou Messi ?

Hier, le Marseillais Evra a frappé un supporter de l’OM. Aujourd’hui, un arbitre qui s’est cru agressé par un joueur, a réagi de manière violente. Calmos !

Dimanche 14 janvier 2018
20e journée de L1
FC Nantes 0-1 PSG
But pour les visiteurs: Di Maria (12e)

En fin de match, alors qu’une action se déroulait normalement, le Nantais Diego Carlos a fait tomber l’arbitre de manière totalement involontaire, le heurtant par derrière. Mécontent d’avoir été touché, M. Tony Chapron tout en se relevant, fit un croche-patte au joueur nantais, pris en flagrant délit d’une réaction instinctive, signe de sa très mauvaise humeur. D’évidence, l’arbitre a très mal accepté de tomber et peut-être même a-t-il cru qu’il fut tamponné de manière délibérée ?
Dans le feu de l’action, l’arbitre adressa un carton jaune à Diego Carlos qui fut expulsé puisqu’il avait déjà été averti à la 29e minute du match.
Tout cela est grotesque.
Diego Carlos n’a pas fait exprès. C’est un fait de jeu, totalement imprévu.
L’arbitre a eu une très mauvaise réaction, et il est à parier qu’il n’aurait absolument pas réagi de la sorte si c’était Neymar ou Messi qui l’avait fait chuter malencontreusement.
Dans le match, par ailleurs, l’égalisation nantaise a été refusée à juste titre: le buteur de la tête (Sala) n’était pas hors-jeu mais ses deux partenaires (Diego Carlos et Pallois), oui. Les deux Canaris, en position de hors-jeu, ont gêné le gardien parisien (Areola): sa lecture du mouvement n’a pas pu se faire sereinement. L’annulation du but est justifiée puisque les deux joueurs ont participé à l’action de façon litigieuse.
En résumé, Paris a mérité sa victoire.
Dans le même temps, le Real Madrid est en train de manger son pain noir.
Il faudra un très grand Real pour battre Paris actuellement au-dessus du lot.
La tendance a changé: le balancier est largement favorable à Paris.

NOTA BENE: Futur retraité du sifflet, M. Tony Capron s’est excusé auprès du joueur et a reconnu que le second carton jaune suivi de l’expulsion est une mauvaise interprétation. Devant ce constat à posteriori, il a retiré les sanctions. Diego Carlos pourra donc jouer le prochain match. Voilà une très bonne décision rétroactive de l’arbitre qui veut éteindre le feu. M. Capron a été convoqué pour passer devant la commission des arbitres afin d’expliquer pourquoi il a réagi de manière si agressive sans analyser la situation. A mes yeux, l’incident est clos: on a beaucoup parlé de M. Capron alors qu’on ne dit pas un mot sur les arbitres amateurs insultés chaque week-end. Sans arbitre, pas de football.

13.01.18

Neymar fait de la pub pour son sponsor au mépris du corps arbitral

Neymar a mis sa chaussure sur la tête comme Charlie Chaplin jongle avec le globe terrestre dans Le Dictateur. Métaphore de la domination. Le ballon de Chaplin a éclaté. Et celui de Neymar ?

Lors du 1/4 de finale de la Coupe de la Ligue 2018, Neymar a marqué un penalty lors d’Amiens-PSG (0-2) puis a célébré le but en mettant sa chaussure sur le front.
Cette figure a plusieurs interprétations:
1/ Pub pour son sponsor, comme le faisait Bolt
2/ Il nargue ses adversaires (et ses partenaires, genre je suis le plus fort et surtout plus fort que Cavani), du style venait me cirer les pompes
3/ Il se moque des arbitres
Concernant les arbitres, il réclame que l’on protège les artistes. Cela va contre l’équité. Tout le monde doit être protégé. Lui comme les autres.
Florian Maurice a pris jadis un carton jaune quand il s’est déchaussé volontairement en plein match.
On peut perdre ses crampons dans une action ou demander à les changer mais on ne doit pas narguer le public en se déchaussant volontairement. C’est comme retirer le maillot ou fêter un but au grillage.
Les arbitres n’ont pas sanctionné Neymar.
Le Brésilien fait ce qu’il veut quand il veut.
La L1 est une cours de récréation pour Neymar.
Le football donnera son verdict en C1 et pas qu’en 8e.
Le football est plus grand que Neymar.
Neymar est très loin de Pelé, Garrincha, Tostao, Gerson, Socrates, Zico, Ronaldo 1er, Ronaldinho… La liste est longue. Neymar est un bon joueur de l’Histoire brésilienne mais en aucun cas le plus grand.
Neymar ne m’a impressionné qu’une fois: lors de Barça-PSG où il fit chuter le PSG sur trois actions en fin de match.
Depuis, il vit sur sa réputation. Les médias font le reste.

:: Page suivante >>

Février 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software