Catégorie: LA MAISON BLANCHE

16.01.18

Ballon d'or 2018 ? Les partisans de Messi "enterrent" déjà C. Ronaldo

Qui gagnera le Ballon d’or 2018 ?
Les paris sont ouverts.
Messi et Ronaldo en comptent 5 chacun.
80% des journalistes sont pour Messi qui fait plus petit frère que le Portugais. CR7 a le look du mec qui emballe toutes les gonzesses dans les boîtes. Les bouffons ne peuvent pas le voir, tant ils crèvent de jalousie. Ils roulent en métro quand il collectionne les bolides.
Comme le Real Madrid ne tourne pas rond cet hiver, Ronaldo est déjà écarté de la liste des lauréats puisque les Madrilènes ne gagneront pas la Liga 2018. Pour que Ronaldo remporte le Ballon d’or 2018, il lui faudra au minimum remporter la C1 2018.
Messi (Barcelone) lui n’a qu’à rafler la Liga 2018- ce qui est déjà acquis- pour devenir le favori n°1 ce qu’il est déjà en janvier 2018.
Le 3e favori de la presse c’est Neymar (PSG). Il va remporter la L1 2018, et devra bien se comporter en C1 pour rivaliser avec ses deux autres rivaux.
Comme nous sommes dans une année de Coupe du Monde, celle-ci sera déterminante.
Neymar (Brésil) et Messi (Argentine) sont mieux placés dans les pronostics que Ronaldo (Portugal).
Si Neymar remporte la Coupe du Monde 2018 c’est sûrement lui qui sera Ballon d’Or 2018.
Si Messi remporte la C1 et la Coupe du Monde 2018, la question ne se posera même pas.
Si Ronaldo est écarté de la C1 2018 par le PSG de Neymar dès les 8e, il ne pourra pas remporter le Ballon d’or 2018, sauf s’il gagne la Coupe du Monde, ce qui serait un exploit sans précédent.
La machine médiatique hostile à CR7 est déjà en route.
Début janvier 2018, ses détracteurs ont sorti avec jouissance l’artillerie lourde avec l’aspect financier.
Messi gagne 100 M€ brut par an au Barça, soit 50 M€ net.
Neymar gagne 37 M€ net par an au PSG.
Ronaldo gagne 21 M€ net par an au Real Madrid.
Conclusion: Ronaldo n’avance plus parce que le pt du Real n’a pas aligné le salaire de CR7 sur celui de Messi.
On ne peut pas donner tort à CR7: il vient de remporter les deux dernières C1.
Les médias ont vite fait de le renvoyer à MU.
La sagesse est d’attendre le 8e Real-PSG.
En cas de défaite du Real, on assistera à la passation de pouvoir médiatique entre CR7 et Neymar.
En cas d’élimination du PSG, qui sait si Neymar ne viendra pas au Real en 2018-2019 ? Il a déjà fait le voyage Barça-Paris.
Pour mettre tout le monde d’accord, CR7 pourrait signer en Chine contre une somme à faire pâlir le père de Messi et celui de Neymar !
CR7 en Chine ? Pourquoi pas, il y a tant de joueurs quelconques qui y évoluent pour des ponts d’or.
CR7 n’a pas encore raccroché ses crampons. Cela fait dix ans qu’il est au sommet alors que beaucoup de ses concurrents n’ont été que des intermittents de l’exploit, à part Messi.
Sans Benzema, CR7 n’a plus d’espace en attaque. Il est trop seul. Paris à trois artilleurs (Cavani, Mbappé et Neymar), le Barça deux (Messi, Suarez)…
Le Real est blessé. Attention ! à la bête blessée, elle peut encore mordre.

14.01.18

Le Real Madrid traverse une période défaitiste qui propulse les Parisiens favoris des 8es de C1 2018

Le déclinisme frappe-t-il le Real Madrid ou les Madrilènes font-ils se ressaisir parce qu’ils se réservent pour la C1, désormais le seul objectif de la saison 2017-2018 ?

Samedi 13 janvier 2018
19e journée de Liga
Real Madrid 0-1 Villarreal
But des visiteurs: Pablo Fornals (87e)

11 corners, 28 tirs au but… mais le Real a perdu 0-1 à la maison.
Le Real a dominé mais a été incapable de conclure. Dans les derniers mètres dans le camp adverse, il ne se passait rien. Là où tout souriait la saison passée pour le Real, plus rien ne réussit au Real.
Quand Ronaldo ne marque pas, le Real ne gagne pas.
Sans Benzema, blessé, Ronaldo joue moins bien car Benzema ne lui ouvre pas d’espace.
A l’heure qu’il est si les 8es de C1 entre Real et le PSG, les Parisiens auraient 99 % de l’emporter car Ronaldo est seul en attaque madrilène quand les Parisiens ont Cavani, Neymar et Mbappé. L’artillerie lourde du PSG a toutes les armes pour faire chuter l’armada madrilène au point mort, faute de combattants: Ramos est lui aussi blessé.
Zidane a laissé partir des joueurs au mercato estival sans recruter personne.
Comme le Real traverse une période sans, sa gestion est la cible de ses détracteurs.
En cas d’élimination en 8e par le PSG, le Real connaîtra une grande crise qui couve actuellement.
A présent, on se rappelle que Zidane a été présent dans les 4 dernières conquêtes de C1:
2002, joueur
2014, adjoint de Carlo Ancelotti
2016 et 2017, manager
N’ayant plus aucun chance de remporter la Liga 2018, pas assuré d’une place en C1 2019, le Real Madrid va-t-il être capable de tout miser sur la double confrontation Real-PSG ?
Je le répète, si Real-PSG et PSG-Real se déroulaient le 14 janvier 2018, les Madrilènes sans Benzema ni Ramos se feraient sortir de la compétition.

10.01.18

Permalien 07:15:57, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Zidane dit ses quatre vérités pour remobiliser son groupe qui va jouer sa saison lors du 8e Real Madrid-PSG

Mardi 9 janvier 2018, Zidane a haussé le ton en conférence de presse à Valdebebas:

-«Beaucoup pensent qu’on doit changer des joueurs. Moi, je ne suis pas d’accord. Il faut chercher l’unité. Quand les choses se passent mal, je ne pointe personne du doigt en particulier. Nous sommes dans le même bateau. C’est de la faute de tout le monde, moi le premier, de personne en particulier. C’est une équipe qui a gagné beaucoup de titres, beaucoup de choses importantes. Il faut trouver des sources de motivation. Qu’est-ce que je fais, qu’est-ce que je donne, pour essayer d’aller chercher encore quelque chose d’important ? Il n’y a pas que la Liga. Il faut essayer de trouver des solutions. Nous avons fait deux ans spectaculaires. Il est vrai que c’est du passé, mais nous nous servons du passé pour avancer. Selon vous, contre le Celta, c’était de la merde. Mais on a fait de belles choses. Je retiens ça. Nous avons raté des choses, comme la seconde période. Mais nous pouvons construire sur les bonnes choses que nous avons faites. Je ne suis pas à l’aise avec la situation. J’aimerais être mieux placé en Liga. On peut tout améliorer. Ce que je dois faire, c’est continuer à travailler. Donner mon maximum. C’est tout ce qui m’intéresse. Continuer à travailler avec mes joueurs, pousser tout le monde à donner un peu plus. La critique, c’est comme ça, il faut l’accepter. Mais quand j’ai la parole, je donne mon point de vue. Je savais que c’était un métier difficile. Je me suis préparé pour ça pendant trois ans et demi, en sachant que ça pouvait arriver, d’autant plus ici. Tout ne peut pas toujours être parfait. Personne ne m’enlèvera l’envie de continuer à travailler fort. Ni la critique, ni personne. Je sais que je suis de passage. Je me donne à 3 000% et je travaille à 3 000% parce que je crois à ce que je fais. Je crois en mes joueurs. Ce n’est pas parce que la situation est difficile que je vais retourner ma veste. Je ne suis pas comme ça. J’assume. Il faut travailler, encore plus que ce qu’on a fait jusqu’ici, parce que ce n’était pas suffisant. Un attaquant cet hiver ? Je n’ai besoin de personne. Je ne veux personne. Nous sommes ici, nous avons un effectif, nous avons commencé avec, je crois en lui. Nous avons commencé la saison de très belle manière. Nous allons voir ce qui se passe en fin de saison. C’est à ce moment-là que l’on dressera le bilan et qu’on verra s’il y a besoin de changement. Je crois en mon groupe. Pourquoi me déjuger ? Pour deux ou trois mauvais résultats ? Je ne changerai pas d’avis. Ce qui me dérange le plus, c’est que vous disiez que je vais m’opposer à mon président. Je ne suis qu’un homme de plus ici, je passerai de mode aussi, je le sais. Personne n’est au-dessus du Real Madrid. Ce sont mes valeurs, je les défendrai jusqu’à la mort. S’il faut changer parce que les gens pensent que c’est mauvais, on changera. Si je dois partir, je partirai. Mais je partirai en défendant mes idées.»

Le Real Madrid est un club à haute pression, ce n’est pas Arsenal qui n’a jamais gagné de C1.
Les Madrilènes appartiennent à un club qui détient le record de C1: 12 !
1956, 1957, 1958, 1959, 1960, 1966, 1998, 2000, 2002, 2014, 2016 et 2017.
Plus 3 finales perdues : 1962, 1964 et 1981.
On peut voir qu’il y a eu un grand trou entre 1966 et 1998. Puis un autre, entre 2002 et 2014.
Actuellement, le Real traverse une crise de résultats après avoir été au sommet.
Deux possibilités: soit le groupe actuel se remobilise, soit on se dirige vers la fin d’un cycle.
Une évidence, le mercato estival 2018 devrait être actif au Real, pour ne pas laisser toutes les cartes au Barça.
Pour ce qui est de la saison en cours (2017-2017), Zidane a choisi de laisser partir des joueurs et de n’en recruter aucun. Ce fut un signal pour fort en direction de son effectif. Cela signifiait qu’il leur faisait confiance, aux anciens et surtout aux jeunes.
Les joueurs de “Z.Z.” vont-ils tous répondre “Présent!” contre Real-PSG qui n’est après tout qu’un simple 8e de finale pour Madrid alors que pour Paris, vierge de C1, c’est le match du siècle ?
Le Real doit beaucoup à Zidane:
En 2002, il remporte la C1 comme joueur !
En 2014, il remporte la C1 comme entraîneur-adjoint de Carlo Ancelotti !
En 2016 et 2017, il remporte deux nouvelles C1 comme manager !
Impossible n’est pas Zidane !

07.01.18

Le duel Real-PSG: les Madrilènes piétinent contre Celta Vigo (2-2) pendant que les Parisiens s'amusent à Rennes (1-6) grâce à un irrésistible football samba

Dimanche 7 janvier 2018
Liga, 18 e journée
Celta Vigo 2-2 Real Madrid
Buts pour Celta Vigo: D. Wass (33e), M. Gomez (88e)
Buts pour le Real: G. Bale (36e, 38e)

32e de Coupe de France
Rennes 1-6 PSG
But pour Rennes: B.Bourigeaud (66e pen.)
Buts our Paris: K.Mbappé (9e), Neymar (17e), A.Di Maria (23e), Neymar (43e), A.Di Maria (74e), K.Mbappé (76e)

Classement Liga
1 Barcelone 48 pts 18 m/ + 41
2 Atlético de Madrid 39 18/ + 19
3 Valence CF 37 18/ + 20
4 Real Madrid 32 17/ + 16
5 Séville 29 18/ -4
6 Villarreal 28 18/ + 4

Les deux futurs adversaires en C1 2018 (Aller, Real-PSG, 13-2-2018; retour, PSG-Real, 6-3-2018) n’ont pas connu le même week-end.
Paris s’est promené à l’extérieur, évitant le match piège. La balade du PSG s’est terminée par un impressionnant 1-6 devant des faiblards rennais. Depuis des années, on nous promet un grand Rennes. Vaste rigolade. On a donc pu voir que tout le manque de rigueur du PSG- sur les retards des joueurs d’Amsud- n’a pas eu de conséquences malheureuses. On le sait, tout dépend du terrain. Tant que ça gagne, tout baigne.
Le PSG fait taire toutes les critiques. Vive le football samba! C’est celui que l’on aime le plus. Il n’y a pas que Man City ou le Barça qui s’est cartonné: Paris aussi. Le Real est averti.

Du côté Real Madrid ce n’est pas brillant. Les Madrilènes n’ont pas fait mieux que 2-2 à l’extérieur, eux en championnat contre un club du ventre mou. Le Real a joué sans Ramos et Benzema, blessés mais avec CR7 et Bale. La Liga est destinée au Barça qui est loin devant le Real. Les joueurs de Zidane ne sont pas actuellement assurés la C1 2019 puisqu’ils sont 4es, talonnés par Séville et Villarreal. Le Real sans Ramos n’est pas le Real car Varane est incapable d’assumer le rôle de leader en défense. Il semble jouer avec un miroir à côté de lui. Il stagne dans sa progression. C’est l’éternel espoir, pas un patron.

Si le choc Real-PSG avait lieu en ce moment, Paris serait super favori, autant à l’aller qu’au retour.
Il faudra un Real au sommet pour éliminer Paris. CR7 va devoir sortir le très grand jeu avec Benzema-Bale pour rivaliser contre le trio Neymar-Cavani-Mbappé. .
Comment seront les deux équipes dans un mois ?
On ne peut pas le savoir.
La tendance actuelle est largement en faveur du PSG. Si quelqu’un peut trembler c’est le Real. Si Paris élimine le Real, les Madrilènes seront en crise totale avec sans doute un Zidane très critiqué en raison de son absence de recrutement.
D’où la belle attente de ce match.
Paris a beaucoup d’enthousiasme offensif. Le Real n’a plus que l’expérience à faire valoir.
Paris est meilleur que l’an dernier, grâce aux arrivées de Neymar et Mbappé.
Le Real est moins bon que la saison dernière: son recrutement estival 2017 a été inexistant.

Espérons de voir deux superbes matchs et que le meilleur gagne sans erreur d’arbitrage.
Au fond, ce n’est qu’8e. La compétition est si longue et difficile.

26.12.17

La perte de la Liga par le Real Madrid, au profit du Barça, n'est pas une grande nouvelle pour le PSG

La défaite du Real Madrid 0-3 devant Barcelone est une grande nouvelle pour le Barça qui a quasiment gagné le championnat 2018 mais ce n’est pas une information très satisfaisante pour le PSG car les Madrilènes vont jouer leur saison sur la double confrontation du 8e de finale de C1, Real Madrid - PSG et PSG - Real Madrid.
Deux façons de voir ce duel.
Si le Real se qualifie, on dira que le groupe de Zidane avait lâché le championnat certain de ne plus être en course pour le titre.
Si le Real est éliminé, on dira ce cycle du Real est fini: faut-il conserver Zidane ? la page C. Ronaldo ne doit-elle pas être tournée ? Benzema n’est plus l’attaquant qu’il faut…
On voit que toutes ces questions mettraient le Real en crise totale.
Le Real va axer sa nouvelle préparation sur le 8e de C1. Ronaldo, lui, va jouer sa réputation.
Si le PSG de Neymar évince le Real de C. Ronaldo, CR7 n’aura pas le Ballon d’or 2018 à moins de gagner la Coupe du monde 2018, ce qui serait un exploit sans précédant.
Le PSG va affronter un Real ultra motivé qui ne peut plus se permettre de rater un autre grand rendez-vous.
Il faut attendre donc février et le début mars 2018 pour voir ce que le Real et Paris ont dans le ventre. Paris est dans le cas contraire du Real puisque les Parisiens sont assurés de remporter la L1 2018 à 99 %.
Paris a l’énergie d’une attaque flamboyante, et le Real doit faire valoir son expérience.
C’est Mbappé contre Ramos.
C’est aussi CR7 contre Neymar.
C’est Zidane contre Emery.
C’est l’Histoire contre l’actualité.
Qui vivra verra !

:: Page suivante >>

Janvier 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software