Catégorie: LA MAISON BLANCHE

23.02.18

Permalien 00:08:07, Catégories: LA MAISON BLANCHE, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

20 h Foot, CNews(22-2-2018): Nice, Marseille, Garcia, Paris....

22.02.18

Le gardien De Gea sauve Man United du naufrage

Les 8es aller de la C1 2018
Juventus Turin 2-2 Tottenham
Bâle 0-4 Manchester City
Real Madrid 3-1 PSG
Bayern Munich 5-0 Beþiktaþ
Chelsea 1-1 Barcelone
Séville 0-0 Manchester United
Chakhtar Donetsk 2-1 Rome

Sont déjà quasiment qualifiés:
Manchester City, Liverpool, Bayern Munich

Sont quasiment éliminés:
Porto 0-5 Liverpool

Bâle, Porto, Besiktas

Devraient se qualifier:
Tottenham, Real Madrid, Barcelone, Rome

Outsiders qui peuvent se qualifier:
Séville, PSG, Juventus

Pourraient être éliminés:
Chelsea, Manchester United, Chakhtar Donetsk

Séville 0-0 Manchester United

Possession: Sevilla 55% United 43%
Tirs: Sevilla 25 United 6
Tirs cadrés: Sevilla 8 United 1
Corners: Sevilla 12 United 4

Séville: Rico, Lenglet, Banega (Pizarro 89e), Correa, N’Zonzi, Navaz, Sarabia, Escudero, Muriel (Ramirez 85e), Vazquez, Mercado.
Sur le banc: Soria, Carrico, Ben Yedder, Nolito, Roque.

Manchester United: De Gea, Valencia, Lindelof, Smalling, Young, Matic, McTominay, Herrera (Pogba 17e), Mata (Martial 80e), Alexis (Rashford 75e), Lukaku.
Sur le banc: Romero, Bailly, Darmian, Lingard.

Le meilleur homme du match ? David De Gea, le gardien de MU. Il a fait 8 parades décisives.
Pendant ce temps, MU n’a cadré qu’une seule frappe. Quelle honte !
Plus de 600 M€ de dépensés pour ça !
Ce MU mérite de passer à la trappe.
Pogba est rentré dans le match parce que Herrera s’est blessé.
Pogba ? A part sa coiffure, on n’a rien vu.
Le meilleur français du match ce fut M. Turpin, l’arbitre.
Sinon, Séville aurait dû l’emporter largement, tant MU est faible.
Avec Mourinho, MU n’a plus que le nom de MU.

20.02.18

Le temps des légendes, Olivier Margot. (JC Lattès)

Belle galerie de champions qui ont marqué leur époque.
Rien que des Français. L’auteur les a tous connus, sauf Marcel Cerdan.
Tous ces sportifs ont redonné espoir aux gens qui sortaient fracassés de la guerre.
On y trouve, avec une immense joie, des cracks dans leur discipline respective : Bobet et Anquetil, deux as du vélo. Mimoun, le gaulliste de la piste et du macadam. Killy, le skieur au physique de Clint Eastwood. Albaladejo, l’ami que l’on voudrait tous avoir. Kopa, le style fait homme.
Une seule femme, une dame : pianiste et athlète, Micheline Ostermeyer.
En bonne place, les frères Boniface, séparés par la mort.
Il y en a d’autres. Tous appartiennent à la voile lactée de Margot qui nous livre de sublimes exercices d’admiration.
De nos jours, les sportifs nous font moins rêver car la télévision les rend faussement populaires. Ce n’est pas parce qu’on les voit à l’écran qu’on les connaît.
Jadis la presse écrite et la radio entretenaient le mystère et développaient l’imaginaire.
On reste persuadé que celle magnifique brochette de sportifs est plus importance qu’une équivalence de politiciens. A part de Gaulle et quelques autres, on les a tous oubliés tandis que les champions de haut parage sont tous dans notre mémoire.
Merci à Olivier Margot de les faire revivre sur le papier rien qu’avec des mots.
Les yeux du journaliste-écrivain voient mieux qu’une caméra.

-Le temps des légendes, Olivier Margot. JC Lattès, 475 p., 23

19.02.18

Permalien 05:28:55, Catégories: LA MAISON BLANCHE, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Le Real Madrid claque 5 buts à l'extérieur !

Tous les buts du match.

Dimanche 18 février 2018
Betis Seville 3-5 Real Madrid
Buts pour le Betis: Mandi (33e), Iglesias (37e csc), Leon (85e)
Buts pour le Real: Asensio (11e, 59e), Ramos (50e), C Ronaldo (65e), Benzema (90e + 2

Mené 2-1, le Real a su revenir et gagner 3-5.
Vers la fin, Zidane a fait sortir Ronaldo pour faire entrer Benzema qui a marqué… Voilà une nouvelle différence avec Emery qui a peur de Neymar !
Paris a battu Strasbourg 5-2 en laissant de grands boulevards dans sa défense. Le Real a fait la même chose, mais à l’extérieur.
Le PSG-Real s’annonce grandiose à condition que les joueurs du PSG prennent le pouvoir.
Point noir, la blessure de Marcelo qui devrait se rétablir avant le match retour contre Paris qui lui va risquer des blessures, deux fois contre Marseille et une fois à Troyes.
Marcelo est sorti à la 30e mn, de lui-même après un mouvement suivi d’une douleur à la cuisse: déchirure ou juste petit bobo ? Sans lui, le Real a encaissé 3 buts mais en a marqué … 4 ! A l’extérieur, svp.
Paris a la chance de rencontrer deux fois Marseille, au Parc des Princes, où ses joueurs seront plus protégés par les arbitres.

17.02.18

Permalien 10:14:37, Catégories: LA MAISON BLANCHE, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Le PSG reprend le train train de l'interlude de la L1

Samedi 17 février 2018
26e journée de L1
PSG 5-2 Strasbourg
Buts pour PSG: Draxler (10e), Neymar (21e), Di María (22e), Cavani (73e, 79e)
Buts pour les visiteurs: Aholou (6e), Bahoken (67e)

APRES LE MATCH
En voici, la preuve: si le vestiaire parvient à aligner le onze idione au match retour des 8es contre le Real à Paris, le PSG pourra éliminer les Madrilènes.
Pour cela il faut écarter l’esprit malfaisant et destructeur qui a fait prendre des décisions incompréhensibles avant le match aller à Madrid. Des décisions qui ont avantagé le Real !
J’aime le PSG quand il est entrainé par Kombouaré, Ancelotti et Blanc.
Le PSG est un grand restaurant avec plein de bons ingrédients.
Pour faire de bons plats, il faut un bon chef.
Les tauliers doivent prendre le pouvoir !

AVANT LE MATCH
Après la défaite à Madrid, le PSG va reprendre le train train du championnat.
Combien vont-ils en marquer contre Strasbourg: 5, 6, 8 ?
Neymar va-t-il faire combien de sombreros ?
L’entraîneur Emery doit faire face à plusieurs problèmes qu’il a créés:
Exclusion de Motta.
Envoi sur le banc de Silva, le capitaine.
La titularisation du gamin Lo Celso à un poste défensif-clé.
L’indifférence vis-à-vis de Di Maria.
Le changement de Cavani par Meunier qui a facilité le travail de Zidane car le replacement de Mbappé au centre de l’attaque parisienne a libéré le couloir de Marcelo qui s’en est donné à cœur joie.
Donc, soit les joueurs montrent qu’ils peuvent sortir le Real, soit, il faut déjà vite prévoir un nouvel entraîneur.
En cas d’élimination du PSG dès les 8e de C1, il n’est pas saugrenue de remplacer le manager illico par Zouma Camara, un historique du PSG présent dans le staff.
Dire que Paris avait Ancelotti !
Pourquoi avoir enlevé Blanc pour le remplacer par un entraîneur qui n’a pas gagné un seul match à l’extérieur en Liga 2015-2016 ?

:: Page suivante >>

Février 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software