Catégorie: LA MAISON BLANCHE

07.04.19

Permalink 00:10:05, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

Zidane: Hazard au Real ? Oui. Neymar ? Surtout pas !

Les médias français ont essayé de nous vendre Neymar au Real Madrid mais c’était pour vendre des feuilles de choux.
L’idée n’a jamais effleuré le Real. Impossible de faire venir un éclopé dont le Barça s’est débarrassé fissa !
Neymar est un joueur YouTube. A Copacabana vous en avez dix au mètre carré des joueurs comme lui.
Neymar est un joueur de ballon, ce n’est pas un footballeur. Il déteste l’opposition. La piste de cirque lui conviendrait mieux.
En revanche, Eden Hazard a de la classe à revendre. Bien plus complet que Neymar.
Eden Hazard respire le football. Un mélange de Kopa et Messi.
Il est tout proche de devenir encore plus fort.
Le Real a besoin d’un architecte comme Hazard.
Il est bien logique que le stratège Zidane soit sensible au stratège Hazard.
Eden Hazard a souvent dit qu’il aimerait jouer au Real.
Il n’a jamais fait croire qu’il allait y signer dans les prochains jours comme l’a dit Antoine Griezmann à propos de Man United. Un jour, on annonce Griezmann à MU. Le jour suivant, à Barcelone. Aucun des deux n’en veut.
Qui vivra verra au sujet d’Eden Hazard. A mes yeux, il y a sa place. Et à la baguette en plus.

23.03.19

Michels, Sir Ferguson et Sacchi, le trio de tête des 50 meilleurs entraîneurs classés par France Football au moment de la parution de la Pyramide inversée de Jonathan Wilson (Hachette)

Vous avez deux achats à faire.
France Football et La Pyramide inversée.
L’hebdomadaire a établi son classement des meilleurs entraîneurs que l’on retrouve dans La Pyramide inversée.

Voici le classement des 10 premiers d’après FF:

1 Rinus Michels, Ajax, Barcelone et Pays-Bas
2 Sir Alex Ferguson, Aberdeen et Manchester United
3 Arrigo Sacchi, AC Milan
4 Johan Cruyff, Ajax et Barcelone
5 Pep Guardiola, Barcelone, Bayern Munich, Man City
6 Valeri Lobanovski, Kiev
7 Helenio Herrera, Inter Milan
8 Carlo Ancelotti, AC Milan, Paris, Real Madrid, Naples
9 Ernst Happel, Feyenoord, Hambourg
10 Bill Shankly, Liverpool

Les deux premiers sont indiscutables. Rinus Michels a instauré le Football Total. Sir Ferguson est le plus titré. Pour la 3e place, cela se bouscule au portillon. On y trouve Sacchi. On pourrait en mettre d’autres. On note la forte présence du Barça (1er, 4 et 5) et de l’Ajax (1er et 4).
Dans les 10 premiers, aucune présence n’est surcotée. Rien que des cadors. Ils méritent tous d’y être.
Plus loin on retrouve des noms hélas ! oubliés: Nereo Rocco (AC Milan)et Bela Guttman (Benfica, deux maîtres du football. Aujourd’hui, ils seraient sur les tablettes des plus grands clubs comme ils l’ont été de leur vivant. Rocco jouait le catenaccio sans négliger l’offensif. Guttman fit triompher un Benfica dont la devise était qu’importe d’encaisser des buts si on en marque plus que les adversaires.
Dans le classement, on tombe sur des noms qui ne diront rien à beaucoup de monde: Viktor Maslov (23, Kiev) et Vic Buckingham (36, Ajax).
Et bien sûr, des noms inoubliables: Giovanni Trapattoni (12, AC Milan, Inter Milan, Juventus Turin), Brian Clough (15, Nottingham Forest), Herbert Chapman (24, Arsenal), Bob Paisley (26, Liverpool), Jock Stein (Celtic Glasgow).
Parmi les entraîneurs en activité: Mourinho (13), Klopp (27), Simeone (31), Conte (49)…
Côté français: outre Herrera, il y a Zinedine Zidane (22, Real Madrid), Albert Batteux (28, Reims, équipe de France), Arsène Wenger (32, Arsenal) et Jean-Claude Suaudeau (50, Nantes).
Le rédacteur en chef, Rémy Lacombe, souligne l’exploit de Zidane d’être aussi bien placé en si temps de temps. Lui, comme nous, on attend avec impatience la séquence “Zidane, le retour", surtout qu’il n’a plus C. Ronaldo. En France, j’entends dire de MBappé: “le génie français"… Si le gamin de 20 ans est un génie, CR7 est alors le Dieu des Dieux. Zidane sans CR7 c’est Marcel Proust sans stylo.
Wenger ? Il est bien placé pour un entraîneur sans C1. Nous ne sommes plus en 1950-1960. Un grand entraîneur de nos jours doit avoir au moins une C1.
Suaudeau ? J’aurais mis plutôt José Arribas, un autre entraîneur de Nantes, celui qui a donné l’identité au club. Deux grands noms de Saint Etienne n’ont pas été retenus: Herbin et Snella. Lucien Leduc, grand nom de Monaco, aurait pu être lui aussi être sélectionné.
Des absences sautent aux yeux: Luis Fernandez (il a pourtant donné un C2 au PSG) et Guy Roux (Auxerre), la référence des références françaises.
Tous les autres entraîneurs français sont portés disparus. A l’image de nos clubs en Europe.
A la fin des commentaires sur le classement des entraîneurs, FF citent aussi les grands sélectionneurs, sans jamais nommer Hidalgo, H. Michel, Jacquet et Deschamps. Trois vainqueurs !
Gérard Houllier livre ses confidences. Il n’a pas été fichu de remporter une Premier League. Pas plus que S. Gerrard. En Angleterre, si vous n’avez pas gagné le championnat, vous devez vous taire. A retenir sa phrase: “Au haut niveau, tu perds deux fois, tu fais nul et c’est la crise…” C’est pour cela que Wenger s’est enterré à Arsenal, club si loin de MU, du Real Madrid ou du Barça. Houllier nous dit que Ferguson prenait les “joueurs au bon moment". En fait, il faisait appel à de grands joueurs pas encore révélés mondialement. Aussi bien Cantona que Carrick. Ah ! ce n’est pas lui qui ferait signer Neymar ou Mbappé. Sir Ferguson a fait éclore C. Ronaldo. Voilà la différence entre un grand entraîneur et Mourinho qui n’a jamais formé personne.
Pour aller plus loin dans l’étude des grands entraîneurs, il faut vous procurer de toute urgence La Pyramide inversée, livre indispensable destiné à tous les vrais passionnés de football. Il y a tout, rien ne manque. A lire, à compulser, à conserver. Ici le football est traité comme la littérature, la peinture, la musique ou le cinéma. Un art. Un moyen d’expression. Avec ses maîtres et ces disciples. Qui a fait quoi ? Qui fait quoi ? Magnifique ouvrage.

-France Football, n°3800, mardi 19 mars 2019. 68 p., 3, 50 €_
-La Pyramide inversée, Jonathan Wilson. Hachette/ Sport, 742 p., 25 €

12.03.19

Permalink 10:23:03, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Zidane revient à la Maison Blanche

The King of Real is back !
Zinedine Zidane est de nouveau aux commandes sportives du Real Madrid.
Rien de plus logique. Le Marseillais y habite la ville avec sa famille. Il est Madrilène de cœur et d’esprit. Ce n’est pas demain qu’il signe à l’OM.
Le Real c’est le club de sa vie.
Il y a joué pour y régner, puis il a fait son apprentissage d’entraîneur avant de tout rafler avec l’équipe fanion.
Il est iconique au même titre que Di Stefano, Gento, Kopa, Puskas et Raul.
Il ne pouvait pas aller en équipe de France car elle est verrouillée par les mains de D. Deschamps, champion du Monde.
Il restait la Juventus Turin. Il fallait attendre le verdict du 8e retour de C1.
Entretemps, le Real s’est fait sortir de la C1 2019 en 8e par l’Ajax Amsterdam, et se traîne en Liga. Trop c’est trop.
Zidane s’est bien reposé. Il revient dans de bonnes conditions puisqu’il va pouvoir s’offrir tous les joueurs qu’il veut, lui qui n’avait pas dépensé un euro avant son départ du poste qu’il reprend.
Le Gallois Bale va partir. Ce n’est pas un grand joueur. Il court vite et puis rien. Comme Mabappé. Des sprinters du football. Absolument pas des virtuoses.
Eden Hazard, lui, a le profil pour le Real. Le Sénégalais Sarr est aussi un très bon joueur, bien plus fort que Mbappé.
Neymar au Real ? Quelle catastrophe en vue pour le Real ! Je n’y crois pas. Ce que je vois, Zidane le voit aussi. Neymar est un joueur YouTube. Rien de plus. Bon contre Dijon. Absent contre MU.
Mbappé au Real ? Je n’y crois pas non plus. Mbappé a plus besoin du Real que le contraire. Mbappé n’a pas les épaules assez larges pour porter un club. Neymar non plus. Neymar a gagné avec le Barça mais le patron c’était Messi.
Zidane revient sur le terrain et c’est formidable.
On voit que désormais Mourinho ou Wenger n’ont plus la cote.
Avec la nomination de Zidane, le Pt du Real a tué la crise dans l’œuf.
Désormais, tout est positif. Le négatif a été chassé.
L’économie peut reprendre le leadership. Et Zidane va devoir assurer et assumer l’aspect sportif, soit la locomotive du club mythique.
Etre entraîneur du Real Madrid c’est aussi important qu’être premier ministre de l’Espagne.

05.03.19

Permalink 23:43:51, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR, CRUYFFEMENT  

Les héritiers de Cruyff pulvérisent le Real chez lui !

Depuis les années 1970, les Pays-Bas sont une nation reine du football mondial.

Mardi 5 mars 2019
8e retour de C1. Aller (1-2)
Real Madrid 1-4 Ajax Amsterdam
But pour le Real: Marco Asensio (70e)
Buts pour l’Ajax: Hakim Ziyech (7e), David Neres (18e), Dušan Tadić (62e), Lasse Schöne (72e)

C’est fait ! Le Real est en fin de cycle. Le départ de C. Ronaldo a transformé le Real en vaisseau fantôme.
Ronaldo réclamait plus d’argent car il faisait gagner le club. Il avait 100 % raison !
Le Barça, lui, conserve Messi coûte que coûte.
Le Real a tout perdu. Triple tenant du titre, il sort en 8e par la petite porte, écrasé par une bande de jeunes hyper talentueux, publicité vivante de l’école Cruyff, conduite par Rinus Michels, soit le football total.
Au Real, Benzema avec le brassard n’est pas un leader.
Varane, archi nul sans Ramos.
Tout le Real doit faire table rase, dégager Bale et Modric, au bout du rouleau. Modric est écrasé par le Ballon d’or qu’il ne méritait pas.
L’Ajax est en 1/4 de finale. Le football a gagné !

[Post dédié à J. Neekens]

Permalink 10:31:23, Catégories: LA MAISON BLANCHE, ANTI-FOOTBALL  

Le pitoyable Real sans Ronaldo joue à quitte ou double

Mardi 5 mars 2019
8e retour de C1
Real Madrid - Ajax Amsterdam, RMC Sports 1, 21 h

En septembre 2018, un Footix à la solde du Real Madrid a clamé sur les ondes:
-"La page Ronaldo est tournée!”
On voit le résultat…
Le Real vient de perdre deux fois contre Barcelone à Madrid.
Sans Ronaldo, le Real est hors course en Liga, 3e à 12 points de Barcelone (1er) et à 5 points de l’Atletico Madrid (2e).
Déjà éliminé en Coupe du Roi, par Barcelone, le Real n’a plus que la C1 pour briller.
Au match aller le Real a gagné 1-2 contre le cours du jeu.
Le Real reçoit l’Ajax sans aucune garantie.
Les Madrilènes ont raté l’après Ronaldo.
Zidane n’est pas fou: il a quitté le Real !
CR7 marquait 50 buts par an !
Personne ne l’a remplacé.
Modric n’a que le titre de Ballon d’or. Ce n’est pas un leader. Il est incapable d’être le N°1. Il ne supporte pas la pression. Modric est un Ballon d’or déjà plein de toile d’araignée. Il honore mal son rang car il a un trophée bien trop lourd à porter.
N’est pas Ronaldo qui veut.
Les médias français ont dans le collimateur CR7. Comme cela fait trois matchs qu’il ne marque plus, il serait fini.
La vérité ?
CR7 est leader du Calcio avec la Juventus Turin, et meilleur buteur du Calcio.
Le Real va-t-il se réveiller en C1 ?
L’Ajax n’a rien à perdre et tout à gagner.

[Post défié à King Cruyff]

:: Page suivante >>

Avril 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software