Catégorie: SPECIAL MARADONA

22.08.17

Permalien 23:40:45, Catégories: LE GYM E BASTA, FORZA ITALIA !, SPECIAL MARADONA  

En tout, Nice 0-4 Naples. Bye Bye ! la C1...

Lucien Favre est toujours intéressant dans ce qu’il dit ou ne dit pas. Tout chez lui est parlant. Il n’est pas du genre à compter fleurette pour faire passer la pilule. Nice a perdu beaucoup de joueurs et sans grande défense pas d’attaque possible.

Mardi 22 août 2017
OGCNice 0-2 Naples
Buts : Callejon (48e), insigne (89e)

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Dante ©, Le Marchand, Jallet - Seri, Tameze (Lees-Melou 66e) - Walter (Marcel 79e), Sneijder, St-Maximin, Balotelli (Ganago 77e)

SSC Napoli : Reina - Hysaj, Albiol, Koulibaly, Ghoulam - Allan (Rog 71e), Jorginho (Diawara 85e), Hamsik © (Zielinski 63e) - Callejon, Mertens, Insigne

32 103 spectateurs se sont déplacés pour voir Nice en prendre 2. Dur.
Ce Nice-là est inférieure au Nice de la saison dernière.
Plea est titulaire. Balotelli, remplaçant. Ce soir, on a vu l’Italien quitter les siens pour un bout de sparadrap. Nice réduit à 10 a pris un but.
La messe fut dite pour une peccadille mais Naples est plus fort que Nice: sur les deux matchs cela fait 4-0 il n’y a pas photo.
Balotelli et Favre c’est le feu et l’eau, la souris et le chat.
Favre peut penser avoir la saison de trop.
Les vieilles gloires ne font pas une équipe.
Nice a été dépouillée: Baysse, Belhanda, Esseyric, Ricardo, Dalbert… Cyprien, out. Cela fait beaucoup.
St-Maximin, bien mais cela ne suffit pas. Il veut tout faire en plus et donc en fait trop.
Sneijder pas dans le rythme.
Balotelli contre productif.
Seri, là sans être là.
Nice est reversée en Europa League.
Nice va devoir se concentrer sur la L1.
Si Ben Arfa revient, on peut espérer un déclic.

15.08.17

Permalien 23:21:46, Catégories: LE GYM E BASTA, SPECIAL MARADONA  

Pas assez adroit devant le but, Nice perd 2-0 à Naples

Mercredi 16 août 2017, 20 h45/ Bein Sports 1
Match aller du tour préliminaire de la C1 2018
Stadio San Paolo
Naples 2-0 OGCNice
Buts pour Naples: Mertens (13e), Jorginho (70e)
Expulsions : Koziello (80e) et Plea (80e)

Naples : Reina - Hysaj, Albiol, Koulibaly, Ghoulam - Allan (Rog 85e), Jorginho, Hamsik © (Zielinski 59e) - Callejon, Mertens (Milik 75e), Insigne.

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Dante ©, Le Marchand - Jallet (Burenr 94e), Lees-Melou, Seri, Koziello, Sarr (Boscagli 59e) - St-Maximin (Walter 82e), Plea.

APRES MATCH
Nice devra réaliser un match héroïque pour se qualifier au retour. Il faudra gagner 3-0 car si Naples marque 1 but, les Italiens passeront. Il s’agit donc d’une mission impossible. Le début de saison des Niçois est très difficile, on dirait le négatif de l’année dernière. Nice n’est pas en mesure de jouer en même temps la C1 et la L1.
A Naples, le premier but vient sur une sortie mal assurée de Cardinale. Passons…
Ensuite à 1-0, Nice a eu deux belles occasions par Koziello et St-Maximin, hélas! ratées.
Nice n’a pas marqué dans ses rares temps forts.
Naples a un redoutable jeu de contre-attaque. Les Napolitains sont les as du jeu en profondeur qu’ils alimentent sans cesse dans des rushs hyper tranchants.
Nice va devoir croire au miracle et même plus: le réaliser.

AVANT MATCH
Pour le match aller, Nice joue à l’extérieur.
Personne ne donne Nice gagnant à Naples.
Nice entraîné par Favre ce n’est pas banal. L’entraîneur helvète n’est pas du genre à prêter le flanc à la défaite. C’est un pugnace.
Même avec une équipe remaniée, Nice ne part pas battu.
Nice doit jouer son jeu, faire abstraction du contexte, de l’enjeu.
Les deux matchs perdus en L1 doivent être laissés de côté.
En C1, Nice vient de sortir l’Ajax, c’est qui compte.

28.07.17

Permalien 04:03:35, Catégories: SPECIAL MARADONA  

Si Neymar vaut 300 M€ plus 50 M€ brut par an, Maradona vaudrait 100 000 milliards d'euros et 500 milliards par mois

Le football et le mercato c’est l’outrance, l’écœurement.
Tous les jours, il y a du nouveau.
Maintenant on apprend qu’avec les charges fiscales, le PSG devrait payer 300 M€ le transfert de Neymar qu’il faudrait payer par an 50 M€ brut par an pendant cinq saisons pour qu’il puisse toucher 30 M€ de salaire annuel.
A ce tarif là, il faut qu’il marque 10 buts par match avec 10 passes décisives.
Ce joueur bénéficie de tous les grands talents de jadis.
Il peut dire merci à Garrincha, Pelé, Di Stefano, Puskas, Eusebio, Cruyff, Platini, Maradona, Zico, Socrates, tous ces artistes ont fait du bien au football.
Neymar a plus besoin du Barça que le contraire.
S’il quitte le Barça, il gagnera beaucoup d’argent, encore plus mais fini la C1.
Neymar n’a encore rien prouvé.
A 17 ans, Pelé était champion du monde 1958.
A 23 ans, CR7 avait déjà un Ballon d’Or.

16.02.17

Le Real Madrid et le Bayern Munich sont les favoris de la C1 2017

8es de finale de la C1
Mercredi 15 février 2017
Real Madrid 3-1 Naples
Buts pour le Real: Benzema (18e), Kroos (49e), Venancio (54e)
But pour Naples: Insigne (8e)

Bayern Munich 5-1 Arsenal
Buts pour le Bayern: Robben (11e), Lewandowski (53e), Alcantara (56e, 63e), Müller (88e)
But pour Arsenal: Sanchez (30e)

Sous les yeux de Maradona (pour Naples) et de Rafael Nadal (pour le Real alors que sa famille est pour le Barça), les Madrilènes ont bien pris la mesure de Naples qui avait pourtant ouvert le score. On a vu un très bon Benzema, comme toujours dans son rôle de duettiste avec Ronaldo. Benzema a égalisé d’une très belle tête rageuse. Dans ce match on a vu aussi Ronaldo totalement au service du collectif. J’ai été stupéfait d’entendre le consultant de C+ découvrir que CR7 était collectif, et pourtant il s’agit d’un entraîneur ! CR7 a toujours été collectif, même à MU. Tous les grands joueurs sont collectifs. C’est la base du football. De nos jours, dribbler c’est égoïste. Je ne pense pas comme ça.

Dans l’autre match, en Bavière, les Bavarois d’Ancelotti ont laminé Arsenal. RAS. Chaque année, c’est la même chose. Arsenal ne gagne pas la Premier League et se place juste pour se qualifier en C1. Ensuite, trois petits tours et hop! on revient à la case départ. Arsenal est une entreprise de spectacles et non pas un club de hautes compétitions. L’important c’est de faire tourner la boutique. Ils viennent tellement de loin qu’ils s’en contentent. C’est comme l’équipe de France actuelle.

11.11.16

Le Brésil étrille l'Argentine de Messi si loin de Maradona

Messi n’est plus qu’une planche à tatouages. Di Maria, inexistant. Les Argentins s’éloignent de la Russie. Cristiano Ronaldo, lui, n’a pas de tatouage car on ne met pas de décalcomanie sur une Ferrari. Et surtout parce qu’il donne régulièrement son sang dans des centres de transfusion ce qui lui interdit le tatouage.

Jeudi 10 novembre 2016
Qualifications pour la Coupe du Monde 2018, Zone AmSud
Estádio do Mineirão, em Belo Horizonte
53.490 spectateurs
Brésil 3-0 Argentine
Buts pour les Auriverde: Philippe Coutinho, (24e), Neymar (45e), Paulinho (59e)

Brésil: Alisson, Daniel Alves, Marquinhos, Miranda (Thiago Silva), Marcelo; Fernandinho, Paulinho, Renato Augusto, Neymar, Philippe Coutinho (Douglas Costa); Gabriel Jesus (Firmino)
Sélectionneur: Tite

Argentine: Sergio Romero, Pablo Zabaleta, Nicolás Otamendi, Funes Mori, Emmanuel Más; Javier Mascherano, Enzo Peréz (Sergio Agüero), Lucas Biglia, Angel Dí Maria (Correa); Lionel Messi, Gonzalo Higuaín
Sélectionneur: Edgardo Bauza

Autres résultats de la 11ème journée:
Colombie 0-0 Chili
Uruguay 2-1 Équateur
Paraguay 1-4 Pérou
Venezuela 5-0 Bolivie

Classement:
1 Brésil 24 pts 11m / 7 3 1/ 26 9 + 17
2 Uruguay 23 11/ 7 2 2/ 23 8 + 15
3 Colombie 18 11/ 5 3 3/ 15 12 + 3
4 Équateur 17 11/ 5 2 4/ 19 16 + 3
5 Chili 17 11/ 5 2 4/ 18 16 + 2
6 Argentine 16 11/ 4 4 3/ 11 12 - 1
7 Paraguay 15 11/ 4 3 4/ 11 16 - 5
8 Pérou 14 11/ 4 2 5/ 18 18 0
9 Venezuela 5 11/ 1 2 8/ 14 26 - 12
10 Bolivie 4 11/ 1 1 9/ 9 31 - 22

Le Brésil a mis une belle petite rouste à l’Argentine dans le clásico, le pays de Pelé (1er) et l’Uruguay (2e), qui a dominé l’Équateur, sont sur la bonne voie pour s’octroyer deux des quatre places directes de la Zone Amérique du Sud pour la Coupe du Monde 2018 disputée en Russie.
Le Brésil a largement battu l’Argentine pour enchaîner cinq victoires de suite.
Finalement, Lionel Messi aurait dû rester sur sa position quand il avait dit ne plus vouloir jouer pour l’Albiceleste, qui en est à quatre matches sans victoire. Les sponsors lui ont demandé de revenir mais il n’arrive pas à faire gagner l’Argentine. Messi n’est pas Maradona. Messi n’est même par C. Ronaldo qui lui a fait gagner un titre au Portugal: l’Euro 2016.

-"Nous avons joué bien en-dessous de nos possibilités, ils nous ont dominés dans tous les secteurs. Quand une équipe n’est pas bien, un but encaissé suffit à la faire s’écrouler. Il n’y a pas un bouton qui permet de se remettre en selle. On s’est mis dans cette situation, c’est à nous d’en sortir", a confié courageusement Javier Mascherano.
Deux ans après sa terrible déroute (7-1) en demi-finales du Mondial 2014, disputé à la maison, le Brésil est remonté sur la pelouse du stade Mineirao de Belo Horizonte pour chasser les démons.
Messi n’a pas su faire vivre le ballon alors que son partenaire au FC Barcelone, Neymar a offert un caviar et a marqué son 50e but en 74 sélections, à seulement 24 ans !
Neymar est en route pour égaler puis battre record de Pelé (77 buts).
Si Messi ne va pas disputer la World Cup en Russie, il sera complétement ridicule.
Il l’est déjà avec tous ses tatouages et ses cheveux peroxydés.
Il ressemble a un poussin oxygéné.
Il a toujours été complexé par rapport à CR7.
Messi n’a pas compris que sa simplicité et son humilité étaient ses meilleurs atouts dans un monde frelaté qui est pollué par les bobos, le bling-bling et autres snobinards. CR7, lui est à part car il a du talent. Messi aussi, mais au lieu de se faire tatouer entièrement tout le bas d’une jambe comme si c’était une chaussette, il devrait se concentrer sur le ballon. La bataille du look avec CR7 il ne la gagnera jamais.

:: Page suivante >>

Septembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software