Catégorie: BARCA ES MES QUE UN CLUB

14.08.19

Telenovela Neymar «Kadarshian» : parti pour rester (?), il fallait l’opérer pour le guérir et non pas le soigner

Lors de sa seconde grave blessure, au début de 2019, Neymar se blesse tout seul. C’est dire la fragilité de sa cheville. Comme en plus, elles sont enflées par son manque d’humilité, imaginez les dégâts. Le souvenir que j’ai de Puskas est plus grand que tous les matchs à venir de Neymar dont le football est à celui de Di Stefano ce que les chansons de Grand Corps Malade sont à celles de Jacques Brel. D’un côté l’éphémère, l’air du temps, de l’autre l’universalité, l’authenticité. Le talent contre la mode. Neymar est un joueur Copacabana comme il y en a tant au Brésil. Il sait jongler mais rien à voir avec la grâce technique de Gerson, Tostao et Rivelino. Ne parlons pas de Pelé, on ne compare pas une mobylette avec une Bonneville ! D’aucuns voudraient le voir capitaine du PSG. Un capitaine c’est Dante: un joueur capable de s’élever dans les airs, au cours des arrêts de jeu, afin de donner un grand coup de casque pour faire gagner l’OGCNice. Le jour où Neymar fait ça, les poules auront des dents au sein des favelas. Neymar n’a fait qu’un grand match: Barça-PSG (6-1) en 8e retour de C1, le 3 mars 2017. A part ça, rien. Ou trois dribbles pour des gens qui confondent ballon et football.

Neymar ce n’est pas le pied ! Ce n’est pas le pied, et il ne sait plus sur quel pied danser. Il risque à présent de jouer comme un pied. On n’en finirait plus et cela lui fait une belle jambe, tatouée bien sûr. Tout l’été, son nom a occupé le PAF. C’est bon signe : cela voulait dire qu’il n’y avait rien dans l’actualité. D’aucuns disent que c’est très bien que le public l’a insulté lors de la première journée de championnat au Parc des Princes, ainsi on a parlé de la L1 et du PSG dans le monde entier. L’éthique n’existe plus. Seul domine le “dieu argent", selon le mot de Leconte de lisle.
Allons à l’essentiel : Neymar n’a jamais voulu venir au PSG. Comme il est plus doué qu’intelligent, il a avalé la pilule : «Tu verras le niveau est si faible en France que tu vas pouvoir gagner la C1 et le Ballon d’or». Il y a cru alors que la C1 n’a rien à voir avec la L1… C’était sans compter sur les défenseurs. Il a été blessé, genre Payet qui charge C. Ronaldo en finale de l’Euro.
Accumulant blessure sur blessure : il ne joue plus et ne peut plus jouer. Il a été même été blessé lors de Brésil-Qatar par un joueur du Qatar, son employeur ! Et en Chine, il a été blessé à l’entraînement ! Neymar n’est plus qu’un joueur en porcelaine.
En hiver 2018, fissure du 5e métatarsien. Les médecins brésiliens des Auriverde décident du protocole pour l’opération.
Le 23 janvier 2019, il se blesse- tout seul en se tordant le pied- à nouveau dans la même région du pied. Le professeur Gérard Saillant, de renommée mondiale, et le docteur Eric Rolland(PSG) estiment que Neymar a mal été opéré par les médecins brésiliens qui lui ont mis une vis trop courte lors de l’ostéosynthèse, c’est-à-dire le raccordement de deux petits os.
Les médecins français étaient favorables à une seconde opération pour retirer la vis et regreffer. Indisponibilité du joueur ? Six mois. Sans cette deuxième opération pour rectifier la bévue, la rechute est inévitable.
Si Neymar avait été réopéré selon le vœu du protocole français, il serait actuellement en état de rejouer. Comme ce ne fut pas le cas, l’épée de Damoclès est sur lui. Au moindre contact rugueux, il va quitter de nouveau le terrain, claudiquant.
L’autre facteur très important est son désert affectif : il vit loin de son fils, et c’est un célibataire qui a du mal à se projeter dans une nouvelle rencontre car ce n’est plus qu’une marionnette médiatique. L’homme n’est plus perceptible.
Il est obligé de changer d’air, pour se reconstruire loin de Bougival, sa cage avec des barreaux dorés. S’il reste à Paris, il va devoir marquer 3 buts par match pour faire oublier qu’il préfère le Barça au PSG. Et s’il ne dit pas qu’il voudrait aussi jouer au Real Madrid - si Barcelone renonce à lui- ce n’est que pour ne pas heurter les Socios catalans.
S’il part au Real Madrid, Zidane va devoir avaler une couleuvre.
S’il retourne au Barça, il y a embouteillage en attaque.
S’il reste au PSG, il sera souvent à l’infirmerie.

11.08.19

Permalink 06:44:19, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Le récital de Dembélé-Suarez-Griezmann contre Naples, 4-0

Samedi 10 août 2019
Ann Arbor, Michigan (USA): 60 043 spectateurs
Coupe Liga-Serie A
Barcelone 4-0 Naples
Buts pour le Barça: Suarez (48e, 58e), Griezmann (56e), Dembélé (63e)

Antoine Griezmann a attendu son 5e match avec le Barça pour marquer son 1er but avec le FC Barcelone. Avant qu’il y parvienne, on a vu que Suarez s’est appliqué à toujours bien le servir pour qu’il ouvre son compteur. Ces deux-là s’entendent bien. Suarez n’est aussi qu’un Diego Costa (son ex partenaire de l’Atletico Madrid) dix fois plus fort: même grinta, mais plus technique. Griezmann irradiait de joie: c’est l’anti Neymar par excellence. Griezmann s’est considérablement amélioré tandis que Neymar s’est dégradé.
Barcelone a joué sans Messi.
On a vu un trio de feu: Dembélé, Suarez et Griezmann. Deux Français. Cela fait plaisir.
On imagine les ravages de ce trident avec Messi en soutien.
Les deux favoris pour la C1 sont: Barcelone et Man City.
Les outsiders: Liverpool et la Juventus Turin.
Le mal-barré: le Real Madrid.
PSG: le club parisien qui avait misé toute sa communication sur Neymar fait machine à arrière à tel point que même France Football n’a pas mis Neymar sur sa une du numéro spécial pour 2019-2020. Cela sent la poudre d’escampette. Zidane va-t-il enrôler Neymar car il n’a plus de star ? Hazard a-t-il déjà implosé sous la pression ? Il est arrivé enrobé comme un loukoum ou un soufflé au fromage. Quelle déception ! Le Belge a besoin de vite se ressaisir sinon sa réputation de joueur pour petits clubs va s’installer. Alors Zidane a-t-il besoin d’un gros coup médiatique avec la venue de Neymar ? La vérité est ailleurs: non opéré, Neymar a un pied très fragile. Il suffit de le charger sévèrement pour l’envoyer à l’infirmerie. Tous les joueurs le savent. Au lieu d’aller se faire soigner au Brésil, il aurait dû rester en France comme l’avait fait Ronaldo 1er, son aîné. Neymar est très mal conseillé. Il n’est plus qu’un homme-sandwich pour réseaux sociaux. En quittant le Barça il a tout perdu. Comme si un titre de L1 pouvait le rendre heureux. Les 100 000 € qu’il amasse chaque jour depuis deux saisons pèsent tant qu’il n’avance plus. Ce n’est plus qu’une tire-lire pour ceux qui profitent de lui.

19.07.19

Deux barils du Barça contre un baril du PSG ?

Coutinho + Rakitic + 40 M€ contre Neymar.
Voilà ce qu’a proposé Barcelone au PSG.
Le milieu de terrain ou ailier brésilien Philippe Coutinho, 27 ans, est sous contrat avec Barcelone jusqu’en 2023.
Le régulateur croate Yvan Rakitic, 31 ans, est sous contrat avec Barcelone jusqu’en 2021.
L’attaquant brésilien Neymar junior, 27 ans, est sous contrat avec le PSG jusqu’en 2023.
Neymar junior est venu à Paris parce que le PSG-Qatar a proposé 100 000 euros par jour au fils de Neymar senior.
Le père de Neymar- un mentor très axé sur la manne financière- a pensé que son fils, libéré de la présence de Messi, allait gagner facilement la C1 avec le PSG ce qui lui ferait obtenir enfin le Ballon d’Or, le hochet suprême. La mégalomanie aidant, Neymar junior a cru que la L1 serait un jeu d’enfants pour lui, genre bac a sable.
Le football n’est pas un jeu aussi facile à domestiquer.
Si on le prend à la légère, rien ne se déroula comme prévu.
En face, il y a quelqu’un qui vous empêche de jouer. C’est tout l’intérêt du sport.
Neymar junior, jouant sans pression, n’a pas arrêté de se blesser.
Il n’est plus qu’un produit économique car pour beaucoup d’ignorants, la notoriété suffit à rendre star. Voir toutes les baudruches du PAF mises en avant.
Affaire à suivre. Evidemment, comme dirait France Gall, avec Michel Berger.

08.05.19

Permalink 00:20:51, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

L'âme de Liverpool renverse le Barça et va en finale de C1 2019

L’ambiance du stade a transcendé les joueurs de Liverpool.

Mardi 7 mai 2019
1/2 retour de C1.
Liverpool 4-0 Barcelone
Buts pour les Reds : D. Origi (79e, 7e), G. Wijnaldum (56e, 54e)

La moralité du match ? Le club est plus fort que les joueurs. La preuve ? Liverpool sans Salah et Firmino a éliminé le Barça avec Messi!
Le football a encore gagné. On a vu le jeu offensif de Liverpool prendre le meilleur sur le stress catalan. Messi au match retour ne fut qu’une ombre.
Au match aller, Dembélé a raté le 4-0 sur caviar de Messi qui n’a pas aimé du tout ce ratage. Il savait que 3-0 cela ne suffirait pas.
Au match retour, Liverpool a mis plein d’intensité. Barcelone était paralysé de peur. Tétanisé d’angoisse. Incapable d’agir. Les Catalans ont subi pendant tout le match.
Milner, le soldat des Reds, se moque de Messi ou du Barça. Il a tout donné. Personne ne le connaît Milner, à part les gens qui suivent de près le football.
Avoir Messi cela ne suffit pas. Il faut aussi Milner.
Paris a Neymar mais où est son Milner ?
Le 4e but de Liverpool est un chef d’œuvre. Un but de joueurs attentifs face à des adversaires amorphes.
La victoire de Liverpool est justifiée. Les Reds sont allés la chercher.
Le Barça a joué sur sa réputation de grand club. Cela ne suffit pas car Liverpool n’a rien à envier au Barça.
Ce match ce fut une finale avant l’heure. Liverpool ne doit pas céder à l’euphorie. En plus, les Reds doivent encore penser au championnat.
Imaginons en finale Liverpool-Ajax. Grande affiche.
Liverpool a déjà renversé des situations. En finale de C1, l’AC Milan menait 3-0 à la mi-temps et à la fin du match Liverpool est revenu à 3-3 pour gagner le match aux tirs au but.
Rien n’est encore fait. Ni en Premier League. Ni en C1.
Pour le Ballon d’Or non plus, rien n’est fait. C. Ronaldo revient dans la course.
Il faudra le donner à un joueur de l’Ajax, me semble-t-il car l’Ajax est en passe de réaliser le triplé: championnat (pour l’instant 1er exæquo), coupe (c’es fait) et C1.
De Jong, Ballon d’or ? C’est possible. Ou un autre héritier de Cruyff.
J’opterai pour Virgil van Dijk, somptueux défenseur. Leader de vestiaire et de terrain.

04.05.19

Permalink 13:19:55, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Messi, coup franc d'anthologie contre Liverpool, le 30 avril 2019

En 1/2 finale aller de C1, contre Liverpool (3-0), Messi a marqué deux buts dont un sur coup franc d’anthologie.
Voyant que son équipe tergiversait trop, il a décidé d’obtenir délibérément un coup franc vers les 25 mètres, en face de la cage anglaise, d’un soir.
Le temps qu’il positionne le ballon, il a pris tous les paramètres en compte: placement du mur, hauteur de la taille des joueurs, distance de la cage, placement du gardien.
Il a choisi le côté où tirer, la puissante du tir, son positionnement du pied sur le ballon.
Résultat: but pleine lucarne.
J’étais sûr qu’il marquerait.
Dans son visage, il y a avait tant de détermination.
Messi est déjà Ballon d’or 2019, avec huit mois d’avance.
Messi est l’anti Neymar par excellence. Aucune frime. Pas people. Tout pour le football et sa famille, ses amis.
Messi jouera toute sa carrière à Barcelone.
Messi et C. Ronaldo sont au sommet depuis 15 ans.
Après eux qui ? Ils sont comme Nadal et Federer, avec Djokovic, un Neymar du tennis qui réussit à s’intercaler entre eux.
Messi et C. Ronaldo sont différents.
Messi est doué et intelligent.
Ronaldo est plus intelligent que doué. Il comble par son mental, son physique.

:: Page suivante >>

Août 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software