Catégorie: BARCA ES MES QUE UN CLUB

16.01.18

Ballon d'or 2018 ? Les partisans de Messi "enterrent" déjà C. Ronaldo

Qui gagnera le Ballon d’or 2018 ?
Les paris sont ouverts.
Messi et Ronaldo en comptent 5 chacun.
80% des journalistes sont pour Messi qui fait plus petit frère que le Portugais. CR7 a le look du mec qui emballe toutes les gonzesses dans les boîtes. Les bouffons ne peuvent pas le voir, tant ils crèvent de jalousie. Ils roulent en métro quand il collectionne les bolides.
Comme le Real Madrid ne tourne pas rond cet hiver, Ronaldo est déjà écarté de la liste des lauréats puisque les Madrilènes ne gagneront pas la Liga 2018. Pour que Ronaldo remporte le Ballon d’or 2018, il lui faudra au minimum remporter la C1 2018.
Messi (Barcelone) lui n’a qu’à rafler la Liga 2018- ce qui est déjà acquis- pour devenir le favori n°1 ce qu’il est déjà en janvier 2018.
Le 3e favori de la presse c’est Neymar (PSG). Il va remporter la L1 2018, et devra bien se comporter en C1 pour rivaliser avec ses deux autres rivaux.
Comme nous sommes dans une année de Coupe du Monde, celle-ci sera déterminante.
Neymar (Brésil) et Messi (Argentine) sont mieux placés dans les pronostics que Ronaldo (Portugal).
Si Neymar remporte la Coupe du Monde 2018 c’est sûrement lui qui sera Ballon d’Or 2018.
Si Messi remporte la C1 et la Coupe du Monde 2018, la question ne se posera même pas.
Si Ronaldo est écarté de la C1 2018 par le PSG de Neymar dès les 8e, il ne pourra pas remporter le Ballon d’or 2018, sauf s’il gagne la Coupe du Monde, ce qui serait un exploit sans précédent.
La machine médiatique hostile à CR7 est déjà en route.
Début janvier 2018, ses détracteurs ont sorti avec jouissance l’artillerie lourde avec l’aspect financier.
Messi gagne 100 M€ brut par an au Barça, soit 50 M€ net.
Neymar gagne 37 M€ net par an au PSG.
Ronaldo gagne 21 M€ net par an au Real Madrid.
Conclusion: Ronaldo n’avance plus parce que le pt du Real n’a pas aligné le salaire de CR7 sur celui de Messi.
On ne peut pas donner tort à CR7: il vient de remporter les deux dernières C1.
Les médias ont vite fait de le renvoyer à MU.
La sagesse est d’attendre le 8e Real-PSG.
En cas de défaite du Real, on assistera à la passation de pouvoir médiatique entre CR7 et Neymar.
En cas d’élimination du PSG, qui sait si Neymar ne viendra pas au Real en 2018-2019 ? Il a déjà fait le voyage Barça-Paris.
Pour mettre tout le monde d’accord, CR7 pourrait signer en Chine contre une somme à faire pâlir le père de Messi et celui de Neymar !
CR7 en Chine ? Pourquoi pas, il y a tant de joueurs quelconques qui y évoluent pour des ponts d’or.
CR7 n’a pas encore raccroché ses crampons. Cela fait dix ans qu’il est au sommet alors que beaucoup de ses concurrents n’ont été que des intermittents de l’exploit, à part Messi.
Sans Benzema, CR7 n’a plus d’espace en attaque. Il est trop seul. Paris à trois artilleurs (Cavani, Mbappé et Neymar), le Barça deux (Messi, Suarez)…
Le Real est blessé. Attention ! à la bête blessée, elle peut encore mordre.

04.01.18

Le flamboyant Guardiola (Man City) ridiculise le prétentieux Mourinho (Man United) pendant que Wenger-(Arsenal) s'éloigne de la C1 2019

Classement
1 Manchester City 62 pts 22 m/ 20 2 0/ 64 13/ + 51
2 Manchester United 47 22/ 14 5 3/ 45 16 + 29
3 Chelsea 46 22/ 14 4 4/ 41 16 + 25
4 Liverpool 44 22/ 12 8 2/ 50 25 + 25
********************************
5 Tottenham 40 21/ 12 4 5/ 41 20 + 19
6 Arsenal 38 22/ 11 6 5/ 40 28 + 12
7 Burnley 34 22/ 9 7 6/ 19 19 0

Mourinho se voit plus beau qu’il n’est mais un cochon qui se met du rouge à lèvres reste un cochon.
Le Portugais reproche à Paul Scholes de parler mais le manager est le roi de la parlotte pour éviter d’aborder les vrais problèmes, par exemple qu’il est totalement dépassé par le talent de Guardiola qui a 15 points d’avance sur lui, alors que nous en sommes à peine à la 22e journée de championnat.
En Angleterre, le championnat est la référence des références.
Man City joue très bien, avec un superbe collectif.
Guardiola a rendu des joueurs meilleurs qu’à leur arrivée à Man City.
A MU, rien ne se passe: Pogba le grand espoir ne s’est pas aligner les bonnes performances.
Mourinho n’a jamais révélé un jeune joueur quand Guardiola a fait faire des pas de géants à toute une génération de jeunes catalans. Et à City, il fait évoluer les meilleurs dans le bons sens.
Les fans de MU le reconnaissent tous: Guardiola a gagné le match du talent. Pour voir du beau football, les fans de MU regardent joueur Man City !
A Old Trafford, on ne voit que les défauts des joueurs de MU.
Aucun des joueurs de MU n’est épanoui. Il n’affiche que du stress.
Quant à Arsenal, ce n’est pas fameux. Les Gunners ont égalisé in extrémis devant Chelsea lors du derby à L’Emirates Stadium (2-2).
Les Gunners à l’heure qu’il est ne sont pas qualifiés pour le C1 2019 ni pour les barrages ! (Les 4 premiers sont qualifiés d’office et le 5e joue les barrages)
Man City, Man United, Chelsea, Liverpool et Tottenham sont devant Arsenal (6e). Les Spurs vont sans doute avoir quatre points d’avance sur les Gunners après Tottenham-West Ham (4-1-2018, 21 h)
Pendant ce temps Wenger explique que c’est la faute aux … arbitres.
En plus, il a reproché à Henry de parler, parler dans les médias.
C’est l’arroseur arrosé: durant des années, Wenger a été consultant sur TF1, à Téléfoot. Le plus amusant qu’on y entendait dire: “Merci, Arsène Wenger d’avoir accepté d’être interviewé…” alors qu’il était payé par la chaîne.
Wenger devrait plutôt remercier Henry d’avoir marqué beaucoup de buts sous le maillot d’Arsenal.
La vérité la voici: Wenger n’a pas su s’imposer dans le championnat anglais depuis le départ de Sir Ferguson (MU) tandis que Guardiola, à peine arrivé en Premier League, règne sur le football anglais.
Guardiola est largement devant Mourinho et Wenger.
Depuis la retraite de Sir Ferguson, Guardiola - le fils spirituel de Johan Cruyff- est le meilleur entraîneur du monde (pour sa carrière) avec Zidane (pour la rapidité de son palmarès).

29.12.17

Happy Birthday Sir Ferguson !

Né le 31 décembre 1941 à Govan, quartier de Glasgow, Sir Alex Ferguson fête en famille ses 76 ans.
La greffe post Ferguson n’a toujours pas prise.
MU n’a jamais trouvé son successeur.
David Moyes a été vite évincé alors qu’il présentait le meilleur profil.
Giggs a été nommé sans volonté de le maintenir.
Les autres ne sont que de passage.
Le bon c’est Mourinho mais il est déjà pris et chez l’ennemi, en plus. Le voisin, ennemi. Le voisin qui est désormais meilleur que MU.
Les fans de MU continuent d’aimer MU par habitude.

Lors du Boxing Day 2017, Arsène Wenger a égalé contre Crystal Palace le record de Sir Alex Ferguson, établi avec Manchester United: 810 matchs en D1 anglaise. Dans ce domaine, le Français va battre l’Ecossais qui au niveau des titres gagnés reste loin devant. Wenger souffre du complexe de la C1 qu’il n’a jamais gagnée. C’est en 2006 qu’il a raté son rendez-vous avec la C1 lors de la finale perdue face au Barça de Ronaldinho au SDF. Mine triste, Henry a quitté ensuite Londres pour aller gagner la C1… avec Barcelone.
Je publie ci dessous les palmarès des deux managers, plus celui de Guardiola futur champion d’Angleterre 2018 avec Man City. Paris doit faire attention: il n’y a pas que le Real Madrid, il y a aussi City !
Je ne tiens pas compte de Mourinho, entraîneur mercenaire dans le rôle de la grenouille qui se croit plus grosse que le bœuf. Le management de Mourinho ne peut pas fonctionner à MU car il se croit plus important que le club: Ibrahimovic est aussi dans ce cas.

Les records de matchs des entraîneurs en Premier League :
Ferguson : 810
Wenger : 810
Redknapp : 641
Moyes : 508
Allardyce : 494

*Palmarès de Sir Alex Ferguson/ 76 ans, à la retraite. Ex manager de MU
48 TITRES
Manchester United
Coupe du monde des clubs de la FIFA 2008
Coupe intercontinentale des clubs 1999
2 Ligues des champions 1999 et 2008
Supercoupe d’Europe 1991
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1991
13 Championnats 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007, 2008, 2009, 2011, 2013
5 Coupes d’Angleterre 1990, 1994, 1996, 1999, 2004
4 Coupes de la ligue 1992, 2006, 2009, 2010
10 Community Shield 1990, 1993, 1994, 1996, 1997, 2003, 2007, 2008, 2010, 2011

Aberdeen FC
3 Championnats d’Écosse 1980, 1984, 1985
4 Coupes d’Écosse 1982, 1983, 1984, 1986
League Cup écossaise 1986
Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes 1983
Supercoupe d’Europe 1983

St Mirren FC
Championnat d’Écosse D2 1977

*Palmarès de Pep Guardiola/ 46 ans, manager de Manchester City
22 TITRES
FC Barcelone B
Championnat d’Espagne D4 2008

FC Barcelone
2 Coupes du monde des clubs 2009, 2011
2 Ligues des Champions 2009, 2011
2 Supercoupes d’Europe 2009 et 2011
3 Championnats d’Espagne 2009, 2010, 2011
2 Coupes du Roi 2009 et 2012
3 Supercoupes d’Espagne 2009, 2010, 2011

Bayern Munich
Coupe du monde des clubs 2013
Supercoupe d’Europe 2013
3 Championnats d’Allemagne 2014, 2015 et 2016
2 Coupes d’Allemagne 2014 et 2016

*Palmarès d’Arsène Wenger/ 68 ans, manager d’Arsenal
21 TITRES
AS Monaco
Champion 1988
Coupe de France 1991

Nagoya Grampus
Coupe de l’Empereur 1995
Supercoupe du Japon 1996

Arsenal
3 championnats 1998, 2002 et 2004
7 Coupes d’Angleterre 1998, 2002, 2003, 2005, 2014, 2015 et 2017
7 Community Shield 1998, 1999, 2002, 2004, 2014, 2015 et 2017

Nota Bene: les médias qui ont l’exclusivité de la Premier League ne cessent pas de clamer que le Boxing Day dure les trois journées de championnat anglais au moment de Noël. Pas du tout, le Boxing Day a lieu le 26 décembre et c’est tout. Cela signifie que l’on ouvre les boîtes de cadeaux.

26.12.17

La perte de la Liga par le Real Madrid, au profit du Barça, n'est pas une grande nouvelle pour le PSG

La défaite du Real Madrid 0-3 devant Barcelone est une grande nouvelle pour le Barça qui a quasiment gagné le championnat 2018 mais ce n’est pas une information très satisfaisante pour le PSG car les Madrilènes vont jouer leur saison sur la double confrontation du 8e de finale de C1, Real Madrid - PSG et PSG - Real Madrid.
Deux façons de voir ce duel.
Si le Real se qualifie, on dira que le groupe de Zidane avait lâché le championnat certain de ne plus être en course pour le titre.
Si le Real est éliminé, on dira ce cycle du Real est fini: faut-il conserver Zidane ? la page C. Ronaldo ne doit-elle pas être tournée ? Benzema n’est plus l’attaquant qu’il faut…
On voit que toutes ces questions mettraient le Real en crise totale.
Le Real va axer sa nouvelle préparation sur le 8e de C1. Ronaldo, lui, va jouer sa réputation.
Si le PSG de Neymar évince le Real de C. Ronaldo, CR7 n’aura pas le Ballon d’or 2018 à moins de gagner la Coupe du monde 2018, ce qui serait un exploit sans précédant.
Le PSG va affronter un Real ultra motivé qui ne peut plus se permettre de rater un autre grand rendez-vous.
Il faut attendre donc février et le début mars 2018 pour voir ce que le Real et Paris ont dans le ventre. Paris est dans le cas contraire du Real puisque les Parisiens sont assurés de remporter la L1 2018 à 99 %.
Paris a l’énergie d’une attaque flamboyante, et le Real doit faire valoir son expérience.
C’est Mbappé contre Ramos.
C’est aussi CR7 contre Neymar.
C’est Zidane contre Emery.
C’est l’Histoire contre l’actualité.
Qui vivra verra !

22.12.17

Le Barça a corrigé 0-3 le Real. L'adversaire du PSG risque d'être le Barça de Messi et d'Iniesta XXL !

Samedi 23 décembre 2017, 13 h
17e journée de Liga
Real Madrid 0-3 Barcelone
Buts pour les Catalans: Suarez (54e), Messi (64e pen.), Vidal (90e + 3)

APRES MATCH
Ronaldo a marqué de la tête à la 30e seconde du match, but refusé pour hors-jeu réel.
Ensuite, le Real a eu la possibilité d’ouvrir le score, mais le poissard Benzema a mis une belle au ras du montant. Pas dans un grand jour, il a été hué quand Zidane a procédé au changement. C’est un joueur de complément, pas un buteur-né, je l’ai toujours dit.
En 2e mi-temps, le Barça a vite marqué sur une superbe contre attaque.
Puis le Real bousculé a fait n’importe quoi: le défenseur merengue Dani Carvajal a repoussé de la main un ballon ulta chaud. Carton rouge direct et penalty transformé en force par Messi. La messe était dite. Vidal a ensuite donné le coup de grâce sur une passe du même Messi.
Zidane s’est trompé sur toute la ligne. Dans son onze de départ, il a mis Kovacic, joueur limité, techniquement et agressivement. N’a pas sa place dans un tel match.
Zidane a ensuite trop tardé à faire les changements à 0-1, cela a provoqué la punition du 0-2 !
Dans ce genre de match, il fallait Isco et Bale, dès le coup d’envoi.
Le Real a joué frileux.
En face, Iniesta a été impérial. Fabuleux ! Ce joueur méritait au moins deux Ballons d’or.
Messi a été très collectif et bon aux bons moments.
Suarez, bagarreur impeccable.
Le Real a montré de grandes faiblesses qui pourront profiter au PSG. Marcelo, Ramos, Kroos ont été très mauvais. Absents des débats. Peut-être savaient-ils que c’était fichu pour le Liga ? Le Barça avec 14 points d’avance est à l’abri de tout. Le Real n’a plus que la C1. C’est la seule mauvaise nouvelle pour le PSG. Et si le PSG sort le Real en 8e… attention à l’armada du Barça, roi du pressing. Le Barça amorce un nouveau cycle. Déjà !
C. Ronaldo ? Il doit tout faire et ne peut pas toujours tout faire. Face à la cage, il a fait un loupé extraordinaire quand il a raté le ballon dans un geste qu’il a pourtant accompli des milliers de fois. Comme quoi un multiple Ballon d’or peut manquer une reprise qu’un minime aurait réussie.
Benzema est vraiment un associé qui n’est pas à la hauteur de son partenaire. Pas assez décisif dans les “gros” matchs.

Classement
1 FC Barcelone 45 pts 17 matchs/ 14 3 0/ 45 7 + 38
2 Atlético Madrid 36 pts 17/ 10 6 1/ 25 8 + 17
3 Valence 34 pts 17/ 10 4 3/ 36 17 + 19
4 Real Madrid 31 pts 16/ 9 4 3/ 30 14 + 16
5 FC Séville 29 pts 17/ 9 2 6/ 20 22 - 2

AVANT MATCH
Le Real Madrid est à 9 points du Barça.
Si le Real gagne le clasico, les deux clubs ne seront plus séparés que de 6 points.
Et si le Real remporte ensuite son match en retard, plus que trois points d’avance seront dans le camp de Barcelone.
Donc le clasico du 23 décembre est capital.
En France, il n’y a pas d’équivalent à ce clasico.
A noter: si le match a lieu à 13 h, c’est pour permettre sa diffusion télé en Asie.
La première partie du choc Ronaldo-Messi va avoir lieu. Il alimentera la chronique de l’attribution du Ballon d’or 2018.
Pour l’instant:
Ronaldo 5-5 Messi
Neymar: 0
Cette année entre en ligne de compte:
La Liga
Le clasico. Il y en a deux, et peut-être plus.
La Champions League
La Coupe du Monde
Si l’un des trois gagne la Coupe du Monde 2018, il sera sans doute lauréat.
C. Ronaldo est obligé de gagner au minimum la C1.
Neymar est désavantagé par sa venue au PSG. Ce jour, 650 000 millions de personnes vont voir Ronaldo et Messi. Donc les sponsors sont contents. Neymar on ne le voit plus qu’à Angers ou Metz. Pas très “sexy” comme ils disent, les branchés.
Au coup d’envoi du clasico, Neymar est en vacances et s’apprête à un jouer un match de “prestige". A 26 ans, il est très en retard par rapport à ses aînés. A 23 ans, CR7 avait déjà remporté un Ballon d’or à Manchester United.
D’aucuns ricanent parce que CR7 a demandé au Real une rallonge salariale car il estime anormal que Messi et Neymar soient plus payés que lui à Barcelone et au PSG. Le Madrilène a 100 % raison. La star sportivo-économique number one c’est lui. Messi boxe dans sa catégorie mais pas Neymar qui joue dans un club sans C1.

:: Page suivante >>

Janvier 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software