Catégorie: BARCA ES MES QUE UN CLUB

15.10.18

Exploit de l'Angleterre qui tombe l'Espagne chez elle (2-3)

L’Angleterre n’en finit plus de courir après son passé. Rooney, Scholes et Beckham ne sont pas arrivés à devenir champions du monde. La nouvelle génération rêve à son tour.

Lundi 15 octobre 2018
Ligue des nations · Aujourd’hui
Espagne 2-3 Angleterre
Buts pour la Roja: Paco Alcácer (58e), Sergio Ramos (90e +7)
Buts pour les Trois lions: Raheem Sterling (16e, 38e), Marcus Rashford (29e)

Rashford a joué un sale tour à son équipier De Gea. Les deux joueurs de Manchester United ont croisé le fer à l’avantage de l’Anglais venu battre son copain chez lui. Exploit ! Cela fait des lustres que l’Angleterre n’avait pas gagné en Espagne qui elle n’a pas la l’habitude de perdre à la maison.
Cette Ligue des Nations c’est bien mieux que les insipides matchs amicaux.
De Gea va encore être la cible des discussions tant il n’a pas le niveau de Casillas.
J’ai apprécie ses débuts à MU quand il était tout jeune mais le problème c’est qu’il n’a pas haussé son niveau. Bon gardien. Pas très grand. Lloris lui est supérieur. De beaucoup.
L’Espagne a eu la possession de balle sans l’emporter.
La Roja apprend à vivre sans Iniesta et Xavi. Parfois, elle y parvient. D’autres fois, non. Apprentissage du vol par ses propres moyens.
Un Iniesta nous manque est tout est dépeuplé, surtout le milieu de terrain.
Ramos ne peut pas toujours sauver son pays comme son club. Son but n’a pas suffi.
L’Espagne est en reconstruction. Et l’Angleterre toujours animée par son ambition d’égaler son glorieux passé de 1966.

PS: sans Ronaldo, le Portugal a perdu (0-1) contre l’Italie qui elle a gagné sans Balotelli qui n’en finit plus de gaspiller sa seconde chance avec la Nazionale.

09.10.18

Ballon d'or 2018. Tout est fait pour salir C. Ronaldo au profit d'un Français

C. Ronaldo a 33 ans. Beaucoup de médias n’en peuvent plus de sa domination. Certains sponsors croient qu’il est fini. Au lieu de saluer son talent, on fait tout pour l’abattre. Des prédateurs veulent sa peau. Il est loin d’être cuit. Au lieu d’aller en Chine, il se relance à la Juventus Turin après avoir brillé à Man U et au Real Madrid. Fait unique au monde. Réussir dans trois championnats différents !

La liste des nommés pour le Ballon d’Or France Football 2018

Celui qui ne doit pas l’avoir
Cristiano Ronaldo (POR / Juventus Turin)
Beaucoup de journalistes font le forcing pour le salir. Il faut l’abattre au profit d’un Français. Ils ne disent pas un mot sur ses records battus: trois C1 de suite, 6 fois meilleur buteur de C1 d’affilée, meilleur buteur de l’Histoire de la C1 et meilleur buteur de l’Histoire des grandes sélections nationales, européennes et mondiales.

Celui qui peut l’avoir
Antoine Griezmann (FRA / Atlético Madrid).
Chouchou médiatique. A le profil idéal pour les sponsors

Celui qui peut l’avoir car il a marqué la saison de son grand talent
Kylian Mbappé (FRA / PSG)

Celui qui aurait dû l’avoir si…
Neymar (BRE / PSG)

Ceux qui ne l’auront pas et qui auraient pu l’avoir
Luka Modric (CRO / Real Madrid)
Raphaël Varane (FRA / Real Madrid)

Celui qui parfois n’est pas loin
Paul Pogba (FRA / Manchester United)

Ceux qui mériteraient de l’avoir
N’Golo Kanté (FRA / Chelsea)
Edinson Cavani (URU / PSG)
Sergio Ramos (ESP / Real Madrid)

Ceux qui ne l’auront pas
Sergio Agüero (ARG / Manchester City)
Gareth Bale (GAL / Real Madrid)
Karim Benzema (FRA / Real Madrid)
Kevin De Bruyne (BEL / Manchester City)
Eden Hazard (BEL / Chelsea)
Isco (ESP / Real Madrid)
Harry Kane (ANG / Tottenham)
Sadio Mané (SEN / Liverpool)
Lionel Messi (ARG / FC Barcelone)
Ivan Rakitic (CRO / FC Barcelone)
Mohamed Salah (EGY / Liverpool)

Ceux qui ne l’auront jamais
Alisson (BRE / Liverpool)
Thibaut Courtois (BEL / Chelsea)
Roberto Firmino (BRE / Liverpool)
Diego Godin (URU / Atlético Madrid)
Hugo Lloris (FRA / Tottenham)
Mario Mandzukic (CRO / Juventus Turin)
Jan Oblak (SLO / Atlético Madrid)
Luis Suarez (URU / FC Barcelone

31.08.18

Champions League 2019: Paris dans le groupe de la mort avec Liverpool et Naples

Ronaldo veut remporter la C1 avec la Juventus Turin. Quel défi fabuleux !

Tirage de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2018/2019

Groupe A

- Atlético Madrid
- Borussia Dortmund

- Monaco
- FC Bruges

Groupe B

- FC Barcelone
- Tottenham
- PSV
- Inter MIlan

Groupe C

- Paris Saint-Germain
- Naples
- Liverpool
- Etoile Rouge de Belgrade

Groupe D

- Lokomotiv Moscou
- FC Porto

- Schalke 04
- Galatasaray

Groupe E

- Bayern Munich
- Benfica

- Ajax Amsterdam
- AEK Athènes

Groupe F

- Manchester City
- Shakhtar Donetsk
- Olympique Lyonnais
- Hoffenheim

Groupe G

- Real Madrid
- AS Rome

- CSKA Moscou
- Viktoria Plzen

Groupe H

- Juventus
- Manchester United
- Valence
- Young Boys Berne

En gras les favoris dans chaque groupe

Matchs du PSG:
18 septembre: Liverpool-PSG
3 octobre: PSG-Belgrade
24 octobre: PSG-Naples
6 novembre: Naples-PSG
28 novembre! PSG-Liverpool
11 décembre: Belgrade-PSG

Rien n’aura été évité au PSG de Thomas Tuchel: il est tombé dans le groupe C, celui de la mort. La bataille sera terrible pour les deux premières places qualificatives. Naples, Liverpool et le PSG vont se les disputer. Et Belgrade a son mot à dire. Avec le groupe B, le groupe C est le plus difficile. De plus, le PSG va devoir commencer à Liverpool !
Paris a une équipe digne de la Premier League. C’est historique. Jamais une équipe en Franc n’a été aussi forte sur le papier.
Tuchel a hérité d’un tirage atroce. Emery à côté avait eu de la petite bibine.
Cette saison, les gros vont être encore là: Bayern et Barça.
Le Real ? Je n’y crois pas.
La Juve ? Cela serait énorme pour Ronaldo s’il gagnait encore une C1 cette fois en Italie.
Lyon peut sortir dans les deux premières places de son groupe. Monaco ? Non, l’ASM a été encore une fois dépouillée.
On va se régaler. La C1 est bien plus passionnante que la Coupe du Monde qui n’offre que sept matchs par équipe.

20 h foot, Cnews, présenté par Julien Pasquet. Jeudi 30 août 2018:
https://www.cnews.fr/emission/2018-08-30/20h-foot-du-30082018-792644

18.08.18

Le Real Madrid vend le maillot d'un joueur qui n'existe pas !

Cruyff, Cruyff, Cruyff. Voilà ma réponse à Alex Hunter, aux matchs délocalisés du Barça et aux tractations de Piqué.

Vous connaissez Alex Hunter ?
Si vous êtes ultra connecté, sans doute.
Alex Hunter est un joueur virtuel. Une star du e-football.
Le Real Madrid a décidé de vendre des maillots floqués au joueur qui n’existe pas. (Et ce n’est pas comme si l’on vendait le maillot d’Hamlet ou de Cyrano de Bergerac).
Ce maillot est à vendre à côté de ceux de Benzema et Ramos.
Pour avoir ce maillot n°29 il faut débourser 144 €. Rien que ça !
On y est. On remplace C. Ronaldo, parti à la Juventus Turin, par Alex Hunter. Ce nom en anglais veut dire chasseur, quelle astuce!
Le pire là-dedans c’est que ce joueur a existé jadis: il s’agit d’un gardien écossais du nom d’Alex Hunter (1895-1984) qui a gagné la FA Cup 1921 avec Tottenham.
Donc les gens connaissent un joueur imaginaire et ignorent l’existence d’un football réel.
Autre phénomène écœurant: des matchs de Liga vont être délocalisés en Amérique du Nord.
Incroyable ! Et la télé, ils ne connaissent pas ?
Imaginons la clasico Real-Barça à Boston. C’est priver le public espagnol de sa culture. Les socios ont-ils vendu leur âme ?
Et pour couronner le tout, la clique financière de Gérard Piqué, entre autres, a réussi à détruire la Coupe Davis pour la remplacer par la World Cup of tennis qui lui succédera en novembre 2019. Et par votre majoritaire en plus ! 73, 43 % des pontes de la petite balle jaune étaient favorables à la mort de la compétition née en 1900. Les joueurs français qui l’ont gagné sont très mécontents. Cela se comprend car c’est le seul trophée important qu’ils sont capables de gagner. Historiquement, la France depuis les Mousquetaires ont fait, d’une manière générale, bonne figure en Coupe Davis. Toujours est-il que les décideurs les plus influents ont eu la peau de la Coupe Davis qui ne leur rapportait rien pour la remplacer par une compétition où ils vont amasser des dollars et des euros. Dans les yeux de Piqué j’ai vu le $ des dollars comme on le voit dans les dessins animés de Tex Avery.

Adresse de la boutique du Real Madrid:
http://shop.realmadrid.com/stores/realmadrid/fr/c/maillots/équipe/29-hunter

14.08.18

Permalien 20:56:32, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Trois champions du Monde 2010 disent adieu à la Roja: Iniesta, Silva et Piqué

Je n’ai jamais manqué un match d’Iniesta dans la possibilité des diffusions. Un régal pour les yeux et le cœur. Jamais de plainte. Correction exemplaire. L’anti-héros par excellence, donc le vrai héros. Je donne tous les matchs de Neymar contre une seule action d’Iniesta. Le football c’est Iniesta !

Andrés Iniesta (né le 11 mai 1984, 34 ans)
2006-2018, 131 sélections, 13 buts dont celui de la finale de la Coupe du Monde 2010 (Espagne 1-0 Pays-Bas, après-prolongations)
Milieu de terrain, à la fois défensif et offensif. A mérité mille fois sa préretraite à Vissel Kobe, au Japon.
Avec Barcelone, il a remporté 4 Ligues des Champions (2006, 2009, 2011 et 2015).
Joueur d’exception, à l’activité harassante. Capable de défendre et d’attaquer. Un relayeur aux poumons d’acier et à la précision d’un laser. As du timing, machine à délivrer du caviar. L’un des plus grands joueurs de l’Histoire. Il aurait du recevoir le Ballon d’or 2010. Erreur historique de la FIFA qui l’octroyait à l’époque, de préférence à Messi.

Palmarès exceptionnel avec la Roja:

Coupe du monde 2010
Championnat d’Europe 2008 et 2012
Championnat d’Europe des moins de 19 ans 2002
Championnat d’Europe des moins de 16 ans 2001

David Silva (né le 8 janvier 1986, 32 ans)
2006-2018, 125 sélections, 35 buts.
Milieu offensif à Manchester City. Magnifique joueur, aussi intelligent que son compatriote Iniesta. A su se faire sa place en équipe nationale alors que régnait le duo Xavi-Iniesta. (Xavi, autre joueur féerique, a déjà pris sa retraite internationale). Silva est rapide, malin, agile. Equipier modèle. Sait marquer des buts décisifs. Un régal à voir jouer. Infatigable travailleur. Des pieds en or.

Sublime palmarès avec la Roja:

Coupe du monde 2010
Championnat d’Europe 2008 et 2012
Championnat d’Europe des moins de 19 ans 2004

Gérard Piqué (né le 2 février 1987, 31 ans)
2009-2008, 102 sélections, 5 buts.
Défenseur central à Barcelone.
En clubs, il a remporté 4 Ligues des Champions (2008 avec Manchester United/ 2009, 2011 et 2015 avec Barcelone.
Joueur d’excellent niveau même s’il n’a pas le rayonnement constant de Puyol (Barça) et de Ramos (Real Madrid) qui sont les deux piliers fondamentaux de la grande Roja.

Très bon palmarès avec la Roja:

Coupe du monde 2010
Championnat d’Europe 2012

:: Page suivante >>

Octobre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software