Catégorie: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS

01.07.17

La mort réunit Evelyne Sullerot (1924-2017) et Simone Veil (1927-2017)

Trois mois après la disparition d’Evelyne Sullerot, voici celle de Simone Veil, vendredi 30 juin 2017. Elles se connaissaient et s’appréciaient même si l’une était de gauche et l’autre de droite. La mort les réunit. Madame Veil a fait “JUSTES” les parents de Mme Sullerot car ils avaient sauvé des Juifs pendant la guerre. Mme Sullerot fut très touchée par cette décision.

Republication du post sur la mort d’Evelyne Sullerot:
Madame Sullerot est morte à quatre-vingt-douze ans, victime du cancer, vendredi 31 mars 2017. La fondatrice du Planning familial venait de corriger les épreuves d’un livre d’entretiens avec moi.
Évelyne Sullerot, née le 10 octobre 1924 à Montrouge, était de la génération de mes parents. Pas besoin d’insister pour vous dire ce que je ressens. La France vient de perdre l’une de ses plus grandes filles du XXe siècle. Je suis allé la voir pour lui dire que je voulais faire une livre avec elle et avec personne d’autre. Elle a accepté et nous avons remonté ensemble tout le fleuve de sa vie. Elle était contente mais ce fut douloureux pour elle. Je revois ses larmes quand elle évoquait sa maman. Peu à peu, cela lui a permis de revivre sa vie. Evelyne Sullerot était fantastique, aussi fantastique que ses parents. Pendant les six premiers mois de 2016, je suis allé régulièrement l’interroger, sur son enfance, sa famille, son travail. Elle n’a pas voulu que j’écrive un seul mot sur sa vie privée, ennemie de la médiatisation imbécile. J’ai décrypté ensuite les entretiens et le lui ai apporté la copie. Elle a tout relu et corrigé d’une main de fer jusqu’en décembre 2016. Maintenant le livre et là. Elle m’a dit que j’avais bien travaillé. J’ai du mal à réaliser que je ne pourrai plus aller chez, frapper à sa porte le jour convenu. On parlait. Je l’écoutais. Après j’allais faire chauffer l’eau du thé. Elle m’attendait dans le salon, sous le lustre “comme dans les tableaux de Vermeer”, avec de la brioche et de la confiture aux fruits rouges. Il y avait des journaux, des livres, des aiguilles à tricoter et les photos de sa famille.
Madame Sullerot m’a reçu pendant tout 2016 pour une série d’entretiens que j’ai tenu à réaliser pour célébrer son parcours que j’ai admiré à partir de l’instant où j’en ai eu connaissance. J’ai demandé à la rencontrer car j’estimais que son humilité rendait invisible tout l’apport de ses combats à notre société. Je m’attendais à trouver une intellectuelle et j’ai trouvé une humaniste. Madame Sullerot la grande féministe tricotait parfois tout en m’expliquant la genèse du Planning Familial qu’elle cofonda en 1956, avec la gynécologue, Mme Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé. Grâce à ses parents protestants, elle fut élevée dans une générosité de chaque instant. Son père à la fois pasteur et psychiatre voulait soulager les gens écrasés par les mystères sans réponse de l’existence, et sa mère lui enseigna tous les aspects de la sexualité sans aucun tabou. Toujours sensibilisée au bien-être des femmes, Mme Evelyne Sullerot a affronté l’hostilité des catholiques, des communistes et des médecins quand elle a combattu pour imposer l’usage des préservatifs et pour dépénaliser l’avortement alors pratiqué dans des conditions sordides. Ses prises de positions ont permis à Simone Veil de gagner beaucoup de temps pour faire passer les lois qui ont considérablement amélioré notre quotidien. Les médecins qui s’enrichissaient illégalement ne voulaient pas qu’on légalise l’IVG. Les catholiques ne supportaient pas qu’on enseigne aux enfants la sexualité, et les communistes, eux, voulaient qu’on fasse de plus en plus d’enfants pour agrandir toujours plus le parti. Opposée aux hypocrites, Madame Sullerot affronta tous ses détracteurs pour devenir une féministe de haut rang qui dérangeait aussi le féminisme conventionnel parce qu’elle aidait aussi les pères pour qu’ils aient le droit de garder leur enfant, en cas de divorce. Ne voulant pas être médiatisée à outrance, Madame Sullerot refusa de devenir secrétaire d’Etat à la condition féminine de Valéry Giscard d’Estaing. Femme de gauche, avec des valeurs inaltérables elle restait fidèle à ses convictions. Jeune fille, en plein régime vichyste, elle fit de la prison parce qu’à l’école elle retourna contre le mur le portait de Pétain. Dans sa famille, on haïssait le maréchal qui s’associa à Hitler. Elle réécrivit « Maréchal, nous voilà… » pour chanter : « Général, nous voilà ! » Elle avait 17 ans ! Sa maman en 1938 au moment des accords de Munich s’habilla en noir, pour porter le deuil des démocraties. Ennemi de tous les sectarismes, Evelye Sullerot s’allia avec Lucien Neuwirth, notoire politicien de droite, afin de demander au général de gaulle de favoriser la contraception. Sans elle, on restait au Moyen Age.
Au début des années 1970, la grande féministe et sociologue a créé l’association Retravailler pour permettre aux mères de famille de retrouver du travail après avoir élevé leur enfant. Membre du conseil économique et social, Madame Sullerot a été appréciée par toutes les majorités successives en raison de sa compétence. Femme à la fois autoritaire et pleine d’attention, elle ne supportait pas la désinvolture. L’humour oui, le laisser-aller non. Pendant nos entretiens, elle se plaignait parfois de ne pas trouver le bon mot. Rien d’alarmant, cela m’arrive bien entendu. Elle s’exprimait à merveille, toujours intelligente, toujours sensible. Je la rassurais, sous le charme d’une dame qui à quatre-vingt-douze ans se souvenait de tout avec une précision fantastique. Notamment de la mort de sa mère qui était d’une modernité inouïe. Ses parents qui cachèrent des Juifs pendant l’Occupation lui ont enseigné de toujours aider ceux qui souffrent. «J’ai toujours agi pour les autres, jamais pour moi », me répondait-elle dès que je vantais ses mérites. Les artistes font des œuvres pour divertir ou nous faire prendre conscience de certaines injustices. Madame Sullerot, elle, a agi directement sur la société pour nous rendre la vie plus facile. Si les femmes peuvent choisir quand elles deviendront maman, c’est grâce à elle. Si les couples ne sont plus dans une sexualité non épanouie, c’est aussi grâce à elle. Si les pères divorcés ne sont plus éloignés de leurs enfants, c’est encore grâce à elle. Féministe de la première heure, elle ne faisait pas partie de celles qui rejetaient les hommes. Un comportement qui a conduit à la marginaliser car elle aimait trop la liberté pour perdre sa totale indépendance. Elle s’est toujours opposée à Simone de Beauvoir dont le comportement pendant la guerre l’écœurait. Les fausses résistantes la mettaient en colère. Pour Madame Sullerot on naît femme, on ne le devient pas. Plus la société invente des techniques libératrices, plus les femmes s’éloignent du carcan de la «féminitude».
Madame Sullerot ne voulait être connue que par son activité au service de ses semblables. Elle parlait sans cesse du bien public. Une façon de concevoir la politique qui est totalement absence lors de la campagne présidentielle 2017. La dernière fois que je l’ai vue, elle m’a remis tout le manuscrit de notre livre qu’elle a lu avec une très grande attention. En marge de notre ouvrage, elle lisait quatre livres en même temps, et ne ratait rien de l’actualité. Elle se passionnait pour la génétique et ne faisait confiance qu’à la science. Madame Sullerot refusait que la religion intervienne dans la vie des gens au point de nuire à épanouissement intellectuel et physique. Elle était un trésor national. Je conserve en moi, sa douce voix et la force de ses yeux. Un regard de lionne.

L’insoumise. Femmes, familles, les combats d’une vie. Evelyne Sullerot et Bernard Morlino. L’Archipel, 280 p., 20 €

20.05.17

Le FC Macron en L1 ! Strasbourg monte aussi, le Red Star et Laval tombent en National ! Auxerre reste en L2 et Troyes, barragiste.

Contre Reims, un but à la 96e mn, signé par Emmanuel Bourgaud, a propulsé Amiens en L1 tout en figeant Lens en L2. Pour une poignée de secondes…

Samedi 19 mai 2017, à 22 h 12, Amiens n’était pas en L1.
A 22 h 20, Amiens est en L1, accès direct ! A la place de Troyes qui devenait barragiste. Lens payait les pots cassés. Exit les Lensois.
Et à 22 h 12, Amiens était 6e !
Amiens en L1… C’est l’effet Macron. En 2017, le natif d’Amiens a tout: de l’Elysée à la L1.
Jamais un homme de 39 ans n’avait eu accès au fauteuil de président de la République, jamais le club picard, fondé en 1901, n’avait eu accès à la L1. Une histoire d’Emmanuel: de Macron à Bourgaud.

Classement final de la L1
1 Strasbourg 67 pts + 16
2 Amiens 66 pts + 18
3 Troyes 66 pts + 16
………………………….
4 Lens 65 pts + 19
5 Brest 65 pts + 14
6 Nîmes 64 pts + 18

La leçon à retenir c’est qu’il ne faut pas jamais bâcler le moindre match car à la fin le moindre point compte et le moindre but aussi. D’ailleurs le mot moindre est à bannir.
Voici donc le grand retour de Strasbourg en L1, c’est une très bonne nouvelle. Souhaitons que le club ne fasse pas l’ascenseur.
Amiens va découvrir l’élite. On va voir de quoi est capable ce club parmi l’élite.
Troyes va disputer les barrages. Grosse émotion en vue. Et désillusion si c’est le club de L1 qui tombe.
Lens, Brest et Nîmes n’ont plus que les yeux que pour pleurer.
Tout comme le Red Star et Laval qui eux tombent en National !
Auxerre est sauvé, et reste en L2.
Orléans va jouer les barrages contre le Paris FC, pour rester en L2 ou tomber en National, la division que veulent quitter les Parisiens.
CA Bastia et Belfort tombent en National 2. Tout comme le mythique Sedan !
Châteauroux et Quevilly-Rouen accèdent à la L2.
Et Pau, la ville de F. Bayrou se maintient en National. Comme quoi quand ça sourit, ça sourit.
Que de changements ! Que de rétrogradations ! Que de promotions !

17.05.17

Permalien 00:13:33, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

"Pour devenir député, il faut faire un emprunt de 40 000 euros" confie une candidate à la Chambre

Jean Gabin (acteur), Michel Audiard (dialoguiste), Georges Simenon (romancier), Henri Verneuil (cinéaste). Je vote pour eux, les yeux fermés.

J’aime bien dire Chambre des députés car rien ne change contrairement aux apparences.
Une jeune femme aperçue à la télévision a déclaré texto:
-"Je suis candidate ?". [Je ne dis pas de quel parti pour ne pas influencer pour ou contre]
-Qui finance dit le journaliste ? Le Parti ?
-"Non, dit-elle. J’ai fait un emprunt… Il faut compter 40 000 euros…", dit-elle un peu gênée.
On nous fait croire que tout le monde peut prétendre au poste de député.
Foutaise !
Qui a 40 000 euros à risquer. On ne gagne pas à tous les coups !
On nous dit que la société civile va arriver en masse dans la prochaine législature.
Combien d’ouvriers ? Ils osent même parler de chômeurs … Seront-ils gadgetisés ?
A l’élection présidentielle, le seul ouvrier (Poupou) a été moqué sans cesse parce qu’il ne portait pas de costume !
On ne verra que des professions libérales, en puissance des avocats. Des enseignants, chefs d’entreprise, cadres supérieures, retraités à l’abri du besoin. Tous à 95 % plus blanc que blanc.
Un député gagne en gros plus de 7 000 euros sans compter les avantages.
Un habitué de l’hémicycle a osé que l’on porte le salaire à 9 000 euros pour “éviter la corruption". On croit rêver ? Niveau éthique cela fait peur. Alors il faut aussi augmenter tous les salariés de France qui eux aussi peuvent être tentés par la corruption !
Quelle est la banque qui va prêter 40 000 euros au premier venu ?
Aucune.
Le parti peut miser sur X mais il faut l’assurance d’un retour sur investissement.
Vous verrez que la nouvelle assemblée vis-à-vis de la sortante cela sera bonnet blanc contre blanc bonnet, comme disait feu Jacques Duclos, haute figure du PCF à la grand-papa.

[Post dédié à mon grand-père maternel maire de Contes (Alpes-Maritimes) révoqué par Vichy car il a refusé d’appliquer les lois anti-juives à la population]

15.05.17

Permalien 11:12:03, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

Le début du quiquennat Macron

Le retournement de vestes est en pleine activité.

Celui qui déteste le nouveau président de la République était près à travailler avec lui.
Celui qui voulait devenir premier ministre des relents vichystes, après la perte des élections a quitté celle qu’il avait rejointe.
Des encartés à droite ou a gauche tournent, au gré des postes à pourvoir, comme des girouettes.
Ceux qui disaient que celui qui est devenu président n’était qu’une “bulle médiatique” sont désormais les champions de la reptation.
Celle qui s’y voyait déjà a été renvoyée à ses études. Marianne n’a pas voulu d’elle.
Les jeunes loups ont les dents qui rayent le parquet présidentiel.
La génération de 1968 fait tout pour éviter la lame de la Grande faucheuse.
Le président élu a présenté une image mitterrandienne (au Louvre) et gaullienne (en command-car) sur les Champs Elysées et en visitant les soldats blessés.
Le command-car signifie: vous n’avez pas choisi un gamin, je saurai défendre la France. Ce choix brise toutes les caricatures sur sa jeunesse qui sous-entend une incompétence. Ces prédécesseurs n’ont pas osé la command-car car ils avaient peur que l’image soit trop forte. La réalité ne se discute pas. La command-car = autorité. Cependant l’actualité est plus forte que tout. On ne peut la contrôler complétement.
En revanche, la pipolerie, les conseillers véreux comme on a trop vu ces derniers temps, tout ça peut s’éviter. Tout comme la vulgarité. Quand on est président de la République, on est marié à la France et la mariée n’est jamais trop belle.
Un président est parti (1), vive le président !
Pour l’instant, le nouveau président élu de 39 ans a mis un gros tacle à toute la classe politique qui l’a traité par dessous la jambe.
DSK devait être président et ce fut Sarkozy.
Fillon devait être président et c’est Macron.
Qui vivra verra.

Liste des 10 Présidents de la République le temps de leur règne depuis ma naissance:

IVe République
Vincent Auriol 16 janvier 1947 - 16 janvier 1954
René Coty 16 janvier 1954 - 8 janvier 1959

Ve République
Charles de Gaulle 8 janvier 1959 - 28 avril 1969
Georges Pompidou 20 juin 1969 - 2 avril 1974
Valéry Giscard d’Estaing 27 mai 1974 - 21 mai 1981
François Mitterrand 21 mai 1981 - 17 mai 1995
Jacques Chirac 17 mai 1995 - 16 mai 2007
Nicolas Sarkozy 16 mai 2007 - 15 mai 2012
François Hollande 15 mai 2012 - 14 mai 2017
Emmanuel Macron 14 mai 2017

08.05.17

Marianne 1-0 Marine


[Post dédié à tous les Résistants]

:: Page suivante >>

Juillet 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software