Catégorie: BALLES NEUVES

03.02.17

Permalien 00:43:28, Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR  

Roger Federer ou la catharsis du monde par la beauté gestuelle

Je n’arrive pas à m’en remettre. Et c’est tant mieux !
Dimanche 29 janvier 2017 fut un très grand jour mais personne n’en a vraiment parlé comme il le fallait.
La finale de l’Open d’Australie 2017 a été historique avec deux grands champions. Rafael Nadal a été digne dans la défaite. Quelle classe !
Les politiciens devraient prendre exemple sur Nadal et Federer.
Après Borg et McEnroe, je ne pensais pas revoir des champions d’un tel calibre. Et depuis leur baisse de forme, je pensais que leurs duels appartenaient au passé, plus visible que sur YouTube.
Ce match a eu un vainqueur: le tennis. Et plusieurs perdants: tous les absents.
Murray et Djokovic, eux, me laissent de marbre.
Federer parvient à me faire entrer dans sa tête comme autrefois Senna.
Quand Federer a été père, les observateurs ont dit : “C’est fini. Il est passé à autre chose…”
Non, Federer aime ses enfants mais aussi toujours s’entraîner et jouer au haut niveau.
C’est du jamais !
Lui, ne joue pas pour l’argent cela se voit.
Nadal, non plus.
Un vœu: les revoir encore et encore.

30.01.17

Roger Federer sait faire partager l'émotion sportive

Mes cinq sportifs de chevet:

PELE. Il a rendu populaire le football
COPPI. Il a sublimé l’effort physique
ALI. Il a démontré que le sportif était très intelligent
CRUYFF. Il a fait comprendre que le football était un art
FEDERER. Le doux mélange en apesanteur de l’élégance et de la force

En sport, il faut d’abord gagner, sinon cela n’a aucun intérêt.
Il y a sportif et sportif.
Par exemple, un milieu défensif je lui demande d’être efficace, rien de plus.
L’élégance est souvent dans la panoplie des créateurs.
Les footballeurs de grande classe ont une gestuelle synchronisée avec leur technique.
Dans mon top 5, tous étaient beaux à voir jouer.
Trois sont hélas! morts.
Le vélo de Fausto Coppi semblait être son prolongement.
Cruyff ressemblait à un pur sang sauvage.
Pelé avait le fameux centre de gravité très près du sol, comme Maradona et Messi.
Ali dansait sur le ring.
Tous diffusaient un esthétisme.
Cinq stylistes.
Seul, Federer est encore en activité.
Je ne suis pas du tout passéiste. La preuve, j’aime Federer.
Qu’on ne me demande pas d’aimer tous les sportifs interchangeables qu’on nous vend comme des champions.

29.01.17

Permalien 17:36:07, Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR  

King Federer vainqueur en Australie devant un grand Nadal.

Pour voir un grand match, il faut deux grands champions. Voir ci-dessous des points fabuleux de leur nouveau duel historique.

Dimanche 29 janvier 2017
Finale de l’Open d’Australie
Roger Federer - Rafael Nadal
(6-4, 3-6, 6-1, 3-6, 6-3

Au cours du 5e set, de manière symbolique bien sûr, les graveurs des pompes funèbres commençaient à graver dans le marbre le nom de R.F., breaké d’entrée, puis mené 1-3 quand soudain, le Suisse a mis fin à la grande période de domination de Nadal qui venait de remporter le 4e set. Seul un immense champion du calibre de Federer peut laisser passer un long orage pour enfin renouer avec un temps fort quand beaucoup craquent et abandonnent le match. Ce que font sans cesse les tennismen français. A quoi cela sert de voir jouer Monfils, Gasquet et Tsonga, ces machines à perdre des matchs capitaux ?
Donc Federer, pour finir, a repris le leadership du match pour revenir 2-3, puis 3-3, 4-3, 5-3 afin de conclure 6-3.
Match absolument fabuleux avec deux cracks du tennis et du sport tout simplement.
Il ne fallait pas rater ce duel de toute beauté très mal vendu par les médias car quand un match n’est pas sur France 2 c’est silence radio ! Notre pays se passionne pour le handball, le nouvel hobby des oisifs.
Nadal et Federer ont profité que le tableau était dégagé de la double présence de Murray et de Djokovic. Les Français ne savent pas non plus saisir cette chance.
Pendant tout le match, Nadal a obligé Federer à faire des efforts inhabituels pour l’user. Cela a marché très bien dans le 4e set.
Premier set (6-4): Ce fut serré mais Federer a pris le dessus. La grâce contre la force.
Deuxième set (3-6): Nadal ne fut pas du genre à prêter le flanc à une correction et avec une belle riposte revint à égalité.
Troisième set (6-1): le premier jeu a été un combat de Titans qui tourna à l’avantage de Federer. Le Suisse donna soudain un récital. Le maestro is back !
Quatrième set (3-6): l’entame fut équilibrée, puis Federer accusa le coup physiquement et aussi mentalement. Le marathonien Nadal montra au sprinter Federer qu’il en avait encore sous le capot. Federer subit une punition et sembla perdre le match.
A 2 manches partout, Federer a demandé à aller au vestiaire. Cette fois c’est lui qui nous a fait une Wawrinka ! le cinéma en moins. Ce fut comme une mini mi-temps de football. Moi-même j’en avais besoin, j’étais 100 % pour Federer avec toute l’immense admiration que j’ai pour Nadal.
Cinquième set (6-3): C’est au septième jeu que le match a basculé comme c’est souvent le cas. Federer mena 4-3, pour ne plus rien lâcher et enchaîner 5-3, 6-3.
Lors des remerciements Roger Federer a dit:
-"J’aurais été content de perdre…”
Il faut quand même le dire.
Deux champions, deux amis. Rarissime.
Voir Federer c’est revoir Cruyff, Senna, Ali, Cerdan. La beauté n’est pas que dans les sculptures de Camille Claudel ou les vers de Molière.
Federer et Nadal ne sont pas des sportifs de pacotille bons qu’à exhiber des tatouages. Voir jouer Federer et Nadal c’est voir l’intelligence en action.

26.01.17

Permalien 13:36:45, Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR  

Haut la main, King Federer se qualifie pour la finale en Australie où il rencontera... Nadal !

Dégoûté par le tennis de Federer, Wawrinka en a cassé sa raquette et ensuite, il revenu avec un pansement !

1/2 finale de l’Open d’Australie
Jeudi 26 janvier 2017
Roger Federer - Stan Wawrinka
(7-5, 6-3, 1-6, 4-6, 6-3)

Federer est de nouveau en finale après six mois hors du circuit. Et Australie, svp, où affrontera Nadal ou Dimitrov.
On peut retrouver un duel Federer-Nadal alors que les deux joueurs songeaient à organiser des tournois de charité pour se retrouver à nouveau.
Les grincheux diront que le tennis est en panne de nouveaux champions.
Federer a éliminé son compatriote en 5 sets.
Au cours des deux premiers, Federer a donné un vrai récital.
Wavrinka a même cassé sa raquette en deux avec l’aide de son genoux.
Mené 2-0, il a demandé à retourner au vestiaire. Il avait l’air de pleurer dans sa serviette.
J’avais un sentiment bizarre: on sentait bien qu’il arrêtait pour casser la dynamique de Federer.
Il est arrivé à briser l’élan de Federer car ensuite, le challenger revint à 2-2 !
Cependant, très intelligemment Federer repris le dessus au 5e set et s’imposa haut la main.
Ce ne fut que justice: il méritait sa place en finale.
A noter qu’à 2-2, Federer demanda lui ausai à aller au vestiaire. On sentait bien que c’était pour rendre la monnaie de sa pièce à son adversaire. Belle gifle tactique !
Ce fut un grand moment de tennis avec de sacrées vibrations.
Quand Federer joue, ma vie s’arrête. Je n’ai plus d’yeux que pour lui.
Une nouvelle fois j’éprouve un dégoût profond pour la politique.
Le bonheur, une nouvelle fois, provient du sport. Merci Monsieur Federer.
Ce n’est pas un hasard si Hugo Lloris aime Federer. Ils ont de nombreux points en commun. En premier lieu, ils masquent leurs sentiments profonds pour mieux les contrôler et donc les vivre. Et bien sûr pour ne rien montrer à l’adversaire: dans le cas contraire c’est un signe de faiblesse. Pas de place pour l’esbroufe. Avec eux, on sait sur qui compter.

Résultat de l’autre 1/2 finale:
NADAL - DIMITROV
6-3, 5-7, 7-6, 6-7, 6-4

Comme au bon vieux temps, les deux amis vont croiser le fer.
Il y a quelques temps, Federer est allé chez Nadal pour inaugurer ce centre d’entraînement, une académie.
Ce jour-là, les deux champions se sont dits que pour rejouer, il leur faudra faire des matchs de charité !
La finale entre les deux champions a lieu dimanche 29 janvier 2017 à 9 h 30.

PS: 20 h foot, itélé, jeudi 26 janvier 2017: Evra, OM, OL, Monaco, PSG, Ben Arfa…
http://www.itele.fr/magazines/20h-foot/20h-foot-du-26012017-172576

24.01.17

Permalien 18:35:45, Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR  

King Roger Federer is back !

Federer est de la famille des champions du rang de Pelé, M. Ali et Cruyff. Des Noureev du sport.

Au tournoi de Wimbledon, Roger Federer s’est qualifié pour les 1/2 finales en trois sets. Pour accéder en finale, il devra battre son compatriote, le sympathique et talentueux Wawrinka qui lui a éliminé Tsonga, sans forcer son talent.
Après une très longue interruption, le champion suisse est de retour.
Le voir jouer est un bonheur constant.
On observe ses mouvements et son visage? celui d’un homme enfermé dans lui-même.
Depuis A. Senna, je n’avais plus jamais revu un champion de sport individuel de ce calibre.
Roger Federer a tout: le mental, le physique et la technique. En plus, il a la grâce, l’élégance.
Ce n’est pas un monstre de muscles comme tous ces tas de barbaque dont on ne cesse pas de dire qu’ils ont des valeurs.
Federer est de la famille des champions du rang de Pelé, M. Ali et Cruyff. Des Noureev du sport.
Federer c’est James Dean qui n’est pas mort.
Il est parfois en apesanteur. Et nous avec lui. Rien n’est plus beau de s’identifier à Federer. Le sport permet ce délice.
Quand l’adversaire essaye d’anticiper un geste de Federer, l’as helvétique fait le contraire !
Ni gros, ni maigre. Ni grand, ni petit. Federer est taillé sur mesure pour le tennis.
Il a une harmonie de gestes qui est régal visuel.
C’est un vrai champion, et non pas une invention médiatique comme les tennismen français qui ne gagnent rien d’important en simple depuis la retraite de Noah. Plus de trente ans sans rien.
Les footballeurs français ressemblent de plus au plus aux tennismen français. Des gravures de modes. Jamais je n’achèterai une montre dont un tennisman français fait la pub: j’aurais trop peur d’être en retard.

:: Page suivante >>

Février 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software