Catégorie: BALLES NEUVES

15.07.19

Permalink 08:52:31, Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR  

Wimbledon 2019: Djokovic gagne devant Federer qui ne fut pas un perdant

Dimanche 15 juillet 2019
Finale de Wimbledon
Novak Djokovic - Roger Federer
(7-6, 1-6, 7-6, 4-6, 13-12)

Il y a autant de différence entre le match Federer-Djokovic et le combat de boxe Dimitrenko-Yoka qu’entre une rose éclatante et une fleur en plastoc. Le combat de boxe du 13 juillet 2019 fut la négation du sport. Le vrai combat de boxe ce fut Djokovic contre Federer alors que sur le ring ce fut du catch de très mauvaise qualité, encore un match de pacotille dont on connait la fin avant le début.
A Wimbledon, on a vu du vrai sport: Djokovic fut à l’image de sa mère qui pendant tout le monde a conservé le poing fermé à hauteur du visage pour montrer à son fils qu’il ne fallait rien lâcher. Cette rage maternelle crevait l’écran. Djokovic fut à belle école. Quand on a une mère de cette trempe, on file droit et on est un combattant né. Les Djokovic savent d’où ils viennent.
En face, Federer n’a rien du parvenu, ou du bien-né. C’est un compétiteur de la plus grande espèce. Un géant du sport avec Pelé et M. Ali. Trois phares éternels.
Federer et Djokovic ont été exemplaires, hormis une saute d’humeur du Serbe qui se manifesta contre la chaise de l’arbitre.
Le match a trouvé son issue dans le 1er tie-break décisif de l’Histoire en simple au cours du dernier set de la finale de Wimbledon.
Djokovic a conservé son titre de 2018 devant Federer vainqueur en 2017.
Djokovic a gagné son 5e Wimbledon devant Federer qui en a gagné 8. A eux d’eux, ils pèsent 13 Wimbledon.
Ce match a été héroïque, et donc historique comme le célébrissime Borg-McEnroe du XXe siècle.
Ce fut comme un match de football avec plusieurs prolongations en forme de tie-break. Les trois tie-break du match furent gagnés par Djokovic. C’est dire la rarissime conjonction entre forme, mental, précision et tout le reste à l’unisson.
Federer a eu des sursauts d’orgueil comme lors du 2e set, une vraie promenade de santé.
Federer a cédé à la fin mais il a eu deux balles de matchs ! Il n’a pas pu en concrétiser une seule.
On a assisté à un magnifique bras de fer.
Djokovic a eu parfois le bras qui tremblait tandis que Federer a donné des points car il a voulu abrégé des échanges par peur de les perdre inéluctablement.
Les deux champions ont eu tour à tour des passages en leur faveur et d’autres moins bien, selon l’intensité de l’un ou l’autre.
Ce fut du tennis de très haute volée. Un mach inoubliable, d’anthologie.
Deux êtres humains de haut calibre.
Federer et Djokovic ne jouent pas pour l’argent, à l’inverse de Neymar qui ne pense qu’à ça, guidé par son père victime de l’appât du gain. Neymar père vit à travers son fils.
Les pères (Federer et Djokovic) ont une autre mentalité: ils n’interviennent pas et surtout ne traitent pas leur fils comme une vache à lait.
Djokovic arrive à s’immiscer dans le trou de souris laissé par Nadal et Federer.
Au total, il y a trois monstres sacrés dans le tennis au même moment.
A la fin du match, Djokovic n’a pas sauté en l’air. Aucun triomphalisme. L’élève n’a pas battu le maître car il s’agit de deux maîtres.
Avec une belle dose d’humour, Djokovic s’est agenouillé pour manger de l’herbe, comme il aime le faire (genre le pt Borelli du PSG qui embrassait le gazon du Parc des Princes). Quel showman !
Oui, du grand art.
Merci messieurs, et honte aux tennismen français qui à part compter leur argent dans les coffres en Suisse ne sont bons à rien.

08.06.19

Permalink 12:14:51, Catégories: BALLES NEUVES, GRANDE DAME, GOOOOL DO BRASIL !  

Le Brésil retire le N°10 à Neymar pour le donner à Willian

Willian, le trentenaire de Chelsea remplace Neymar pour la Copa america.
Enfin ! une bonne nouvelle.
La Confédération brésilienne a retiré le n°10 à Neymar. Il salissait la légende de Pelé.
Pour un match ou pour toujours, on n’en sait rien. En tout ça, ils auraient pu donner un autre numéro à Willian. Lui donner le 10 c’est un signe hostile envers l’intermittent du spectacle.
L’ailier ou milieu de terrain est très bon, dynamise l’attaque.
Le Brésil a besoin qu’on revienne vite au football.
Neymar abime tout ce qu’il touche, depuis trop longtemps.
C’est un fiasco retentissant. Une invention des réseaux sociaux.
Le talent sportif ? Federer, Nadal, Messi, C.Ronaldo et Lewis Hamilton, pour citer les grands noms actuels. Tous d’authentiques champions.
Neymar n’est qu’une vedette, une starlette du PAF.

Willian, lui, est un très bon footballeur qui n’est pas surmédiatisé comme Mbappé ou Neymar.
Le football est désormais comme la politique, la littérature ou la chanson: on met en avant des produits. Le terrain passe en second.
Pogba, Griezmann, Varane ne sont pas des grands joueurs. Rien que des produits.
Les footballeuses françaises viennent de rafraîchir le football français: joie d’être ensemble, fraîcheur d’âme, simplicité, bonnes ondes, sérieuses et talentueuses.

25.01.19

Permalink 17:08:51, Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR  

Lucas Pouille nous offre la finale rêvée Djokovic-Nadal à l'Open d'Australie 2019

Djokovic a déjà 6 fois en finale de l’Open d’Australie. Nadal, une fois.

Vendredi 25 janvier 2019
1/2 finale de l’Open d’Australie
Novak Djokovic: 6| 6| 6
Lucas Pouille : 0| 2| 2

Laminé ! Inexistant !
Dès qu’il est entré sur le cours, le Français avait la mine du perdant.
Quand il est sorti du tunnel, il s’est retourné pour voir si le Serbe le suivait bien.
Ce fut la seule fois où Lucas Pouille fut le premier.
Battu à tous les niveaux, le Français n’a même pas fait illusion.
En 1/2 finale c’était la fin du voyage. On l’avait senti très vite, à part les deux ou trois premières minutes du match.
La différence entre Djokovic et Pouille est énorme. Cela revient à voir Barcelone-Lille.
Les deux tennismen ne boxent pas dans la même catégorie. Le Serbe est un virtuose.
Les tennismen français réussissent un grand match avant la finale puis ils s’écroulent.
Cela fait des décennies que ça dure.
C’est incroyable de voir qu’un classé 30e mondial ne semble plus savoir jouer devant le n° 1.
On aurait un enfant face à un adulte.
Tout simplement un champion mondial face à une vedette française.
La veille du match, le seul quotidien sportif français a mis en une Pouille: “L’Etoffe d’un champion".
Le lendemain, on pourrait titrer: Un champion qui manque d’étoffe.
Ce qui est fantastique, c’est que Djokovic va rencontrer en finale Nadal, dimanche 27 janvier 2019, à 9 h 30.
On voulait la voir, on va la voir.
Nadal-Pouille c’était couru d’avance.
Pour voir un Français vainqueur en Australie, il faut remonter à Jean Borotra. En 1928 !
Depuis plus aucun français n’est parvenu à l’imiter.
Aucun Français ne me donne envie de les encourager.
La vieille rengaine: l’important c’est de participer. Très peu pour moi. Je suis Anquetilien pas Poulidoriste.
Djokovic, Federer et Nadal, sont trois champions d’exception.
Ils sont humbles dans la victoire quand les français restent arrogants dans la défaite.

23.11.18

Permalink 18:38:08, Catégories: BALLES NEUVES  

Black Friday: la France dans la ligne de mire de la Croatie en Coupe Davis

Vendredi 23 novembre 2018
Finale de Coupe Davis, la dernière
France-Croatie

1er match:
Borna Coric (12e ATP, 22 ans) bat Jérémy Chardy (40e ATP, 31 ans) en trois sets (6-2, 7-5, 6-4)

2e match:
Jo-Wilfried Tsonga (259e ATP, 33 ans) contre Marin Cilic (7e ATP, 30 ans)
Râclée en vue. Le distributeur de barres chocolatées est en panne. Souvenons-nous qu’un jour, il a demandé à Noah de ne pas le déranger alors que son capitaine est là pour l’encourager et non pas pour le passer une bouteille d’eau. Le tennis est un sport individuel. C’est une évidence criante.

Avant le 2e match:
Depuis des lustres, les tennismen français sont en quête d’un titre du grand chelem.
A part, Noah rien, nada, nothing.
Les tennismans français sont plus proches de Kournikova que de Federer. Tout dans la com. Rien sur le court. Et l’un d’eux s’est même permis de critiquer le joueur suisse- le plus grand tennisman de l’Histoire. Les bras m’en tombent ! Il critiquait le pouvoir extra sportif de Federer. Faut le faire ! Federer joue au tennis. Les Français un sport qui n’existe pas.
La Coupe Davis le seul endroit où ils ont brillé ne va pas leur sourire lors de la dernière édition car les forces en présence sont disproportionnées.
D’un côté des Croates en pleine forme. De l’autre, des joueurs au tennis quelconque.
Noah ne peut pas inventer des grands joueurs.

Dernière MINUTE:
Comme prévu, le Français a perdu devant un adversaire qui n’a pas eu à forcer son talent (3-6, 5-7, 4-6). Inutile de parler du match. Il n’a pas eu lieu. Une simple formalité. Bravo aux Croates ! J’ai entendu les commentaires à la radio et à la télé. Quelle chauvinisme ! Ecœurant ! Tout ça pour une question d’audimat. Pour être un vendredi noir, cela en est un.

Dimanche 25 novembre 2018
4e match: Marin Cilic - Lucas Pouille(7-6, 6-3, 6-3)
Après l’illusion du double où la France est revenue à 2-1, Lucas Pouille s’est fait battre dans le 4e match sans opposer un grand tennis. La France est tombée comme prévu. Noah n’avait aucun joueur sous la main. Rien que des vedettes surtout fortes dans la presse. Quand il faut venir sur le court, il n’y a plus personne. Le public français ne peut pas vibrer avec des sportifs antipathiques qui se prennent pour ce qu’ils ne sont pas. Songez qu’un sans-grade a eu le culot de critiquer Federer ! Tant de suffisance ! Félicitations à la Croatie qui mérite mille fois la Coupe Davis 2018.

10.06.18

Permalink 20:42:24, Catégories: BALLES NEUVES, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

King Nadal, 11e Roland-Garros. Les Français au tapis !

Dimanche 10 juin 2018
Finale Roland-Garros
Rafael Nadal-Dominic Thiem
6-4/ 6-3/ 6-2

Pendant la quinzaine, les commentateurs français ont tous été contre Nadal.
Un vraie vague contre l’Espagnol.
Les Français sont pour Poulidor.
Les tennismen français ont juste été ridicules, Porte d’Auteuil.
Ils ont gagné en double. Grand bien leur fasse. Il faut qu’ils s’y mettent à deux !
Pour les Français, il n’y a que la terre qui est battue à R-G. A part, ça le verbe battre ils ne connaissent pas.
En plus, ils ont fait croire que Nadal avait gagné facilement.
Faux ! Au début du match, l’Autrichien a bien joué mais dès qu’il marquait un point il en perdait un paquet derrière tant il lui fallait récupérer de ses efforts.
Nadal, 11 titres à R-G. La France toujours bloqué à Noah (1983).
Merci Mr Nadal.

Les onze sacres de Rafael Nadal, 32 ans:

23-05-2005 Rafael Nadal - Mariano Puerta 6-7, 6-3, 6-1, 7-5
105 29-05-2006 Rafael Nadal - Roger Federer 1-6, 6-1, 6-4, 7-6
106 28-05-2007 Rafael Nadal - Roger Federer 6-3, 4-6, 6-3, 6-4
107 25-05-2008 Rafael Nadal - Roger Federer 6-1, 6-3, 6-0
108 24-05-2009 Roger Federer - Robin Söderling
109 23-05-2010 Rafael Nadal - Robin Söderling 6-4, 6-2, 6-4
110 22-05-2011 Rafael Nadal - Roger Federer 7-5, 7-6, 5-7, 6-1
111 27-05-2012 Rafael Nadal - Novak Djokovic 6-4, 6-3, 2-6, 7-5
112 26-05-2013 Rafael Nadal - David Ferrer 6-3, 6-2, 6-3
113 25-05-2014 Rafael Nadal - Serbie Novak Djokovic 3-6, 7-5, 6-2, 6-4
114 24-05-2015 Stanislas Wawrinka - Serbie Novak Djokovic 4-6, 6-4, 6-3, 6-4
115 22-05-2016 Novak Djokovic - Andy Murray 3-6, 6-1, 6-2, 6-4
116 28-05-2017 Rafael Nadal - Stanislas Wawrinka 6-2, 6-3, 6-1
116 27-05-2018 Rafael Nadal - Dominic Thiem 6-4, 6-3, 6-2

:: Page suivante >>

Septembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software