Catégorie: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE

29.12.18

Permalien 20:21:49, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Le FC Emery pulvérisé par Liverpool (5-1)

L’Histoire a parlé: Arsenal petit club de Londres a été écrasé par le grand club de province, Liverpool. Liverpool est l’un des dix plus grands clubs européens: Real Madrid, Barça, Man United, Liverpool, Juventus, AC Milan, Inter Milan, Benfica, Ajax et Bayern Munich. Arsenal est loin de ce groupe, très très loin.

Samedi 29 décembre 2018
20e journée de Premier League
Liverpool 5-1 Arsenal
Buts pour les Reds: Roberto Firmino (14e, 16e, 65e p.), Sadio Mané (32e), Mohamed Salah (45e +2 p.)
But pour les touristes londoniens d’Arsenal: Ainsley Maitland-Niles (11e)

Comme je vous l’avais annoncé, Arsenal a été battu, platement battu par des Reds en pleine forme et super bien préparé par leur entraîneur: Klopp.
Les visiteurs arrivés d’Arsenal on été ballotés comme une paille dans l’océan.
Emery, qu’il soit à Paris ou Arsenal, c’est toujours esbroufe contre les petits et plus rien contre les gros.
Arsenal avec ou sans Wenger c’est la même chose: incapacité à encaisser les matchs à haute pression.
Il n’y a pas eu de match, tant Liverpool ne joue pas dans le même monde qu’Arsenal.
D’un côté l’Histoire du football.
De l’autre, un club qui bénéficie du foot-business. L’argent ne fait pas tout.
L’âme de Liverpool a crevé l’écran.
L’âme d’Arsenal ? On la cherche encore.
Merci à Liverpool.
Arsenal a perdu: ce n’est pas grave. La machine à cash tourne toujours.

25.12.18

Pendant la trève, le football continue. Demandez le programme: City, United, les Reds, les Blues, les Spurs, Napoli, C. Ronaldo, Messi...

Liverpool 3-1 Manchester United. Le match qui a scellé le destin de José Mourinho à Man United. La défaite de trop. Il y a un avant et un après ce match. L’avant, c’est la peur de jouer qui rend mauvais des joueurs médiocres. L’après, c’est le regain de confiance qui rend meilleur des joueurs moyens. En 2019, MU doit sauver les meubles après la gestion apocalyptique de l’ancien coach.

Pendant que les pros français se dorent la pilule au Brésil, comme Neymar qui a fui Bougival comme si c’était une favela, les autres pays européens (Italie, Espagne…)jouent au football. La vie ne s’arrête jamais ! La Fédération italienne imite dorénavant son homologue anglaise. Les Français, eux, feront leur entrée en Coupe de France, à partir du 5 janvier 2019.
On peut se régaler avec le Boxing Day en Angleterre qui a lieu le 26 décembre 2018. Une vraie journée de championnat. Boxing Day ? Cela signifie le jour des boîtes, c’est-à-dire le jour où l’on ouvre les cadeaux. Quel merveilleux nom ! Quel merveilleuse idée ! Chapeau bas aux Anglais. Voici une sélection de quelques affiches pour s’en mettre plein les yeux.

Mercredi 26 décembre 2018
Frosinone 0-0 AC Milan, Serie A
Fulham 1-1 Wolverhampton, Premier League
Atalanta 2–2 Juventus Turin, Serie A
Leicester 2-1 Manchester City, Premier League
Brighton 1-1 Arsenal, Premier League
Watford 1–2 Chelsea, Premier League
Inter Milan 1-0 Naples, Serie A

Jeudi 27 décembre
12 h 15(en différé), RMC Sport 1, Manchester United 3-1 Huddersfield, Premier League
18 h 30(en différé), RMC Sport 1, Liverpool 4-0 Newcastle, Premier League

Dimanche 30 décembre
13 h, RMC Sport 1, Crystal Palace - Chelsea, Premier League
15 h 15, RMC Sport 1, Southampton - Manchester City, Premier League
17 h 30, RMC Sport 1, Manchester United - Bournemouth, Premier League

Mardi 1er janvier 2019
16 h, RMC Sport 1, Arsenal - Fulham , Premier League
18 h 30, RMC Sport 1, Cardiff - Tottenham, Premier League

Mercredi 2 janvier
21 h, RMC Sport 1, Newcastle - Manchester United, Premier League

Jeudi 3 janvier
21 h, RMC Sport 1, Manchester City - Liverpool Premier League
21 h 30, beIN Sports 2, Villarreal - Real Madrid, Liga

Samedi 5 janvier
13 h 30, beIN Sports 1, Manchester United - Reading, Premier League
16 h, beIN Sports 1, Chelsea - Nottingham, Premier League
18 h 30, beIN Spors 1, Blackpool - Arsenal, FA Cup
20 h 55, Eurosport 2, Bourges - Lyon, Coupe de France

Dimanche 6 janvier
14 h 15, France 3, Andrézieux - Marseille, Coupe de France
14 h 15, France 3, Canet-en-R. - Monaco, Coupe de France
14 h 15, France 3, Reims - Lens, Coupe de France
14 h 15, France 3, Rennes - Brest, Coupe de France
15 h, beIN Sports 2, Manchester City - Rotherham, FA Cup
18 h 30, beIN SPORTS 1, Real Madrid - R. Sociedad , Liga
20 h 45, beIN SPORTS 1, Getafe - Barcelone, Liga
20 h 45, Eurosport 2, Pontivy GSI - Paris PSG, Coupe de France

Lundi 7 janvier
20 h 45, beIN Sports 2, Wolverhampton - Liverpool, FA Cup
21 h, Eurosport 2, Lille - Sochaux, Coupe de France

Mardi 8 janvier
19 h, beIN SPORTS 1, Nantes - Montpellier, Ligue 1
19 h, beIN SPORTS 2, Amiens - Angers, Ligue 1
21 h, Canal+, Lyon - Strasbourg, Ligue 1

24.12.18

La liste de la galaxie-foot pour le Père Noël

Sir Ferguson, Manchester United: une bonne santé pour aider MU à revenir au sommet.
Henry, Monaco : maintenir l’ASM en L1.
Vieira, Nice : des joueurs capables de marquer des buts.
Mourinho, nulle part : un rabot pour enlever sa suffisance.
Modric, Real Madrid : du respect vis-à-vis de C. Ronaldo et Messi.
Mitroglou, Marseille : apprendre à jouer au football.
Choupo-Moting, PSG : suivre le même conseil donné à Mitroglou.
Mbappé, PSG : des dribbles réussis.
Ibrahimovic, USA : des livres de Cioran pour apprendre à faire des aphorismes.
Neymar, PSG: qu’il se rapproche encore plus de Messi et CR7. C’est le seul capable d’y parvenir.
Favre, Dortmund : remporter la Bundesliga devant le Bayern Munich.
Klopp, Liverpool : gagner la Premier League avec les Reds qui l’attendent depuis presque 30 ans !
Guardiola, Manchester City : remporter la Premier League devant les Reds.
Thuchel, PSG : vaincre en finale de la C1.
Emery, Arsenal : 10 % du talent de Guardiola.
Ben Arfa, Rennes : continuer sa vie d’artiste dans un monde de besogneux.
Buffon, PSG : gagner enfin une C1 derrière laquelle il court depuis toujours.
Aulas, Lyon : finir 2e de L1.
Manchester United : ne plus perdre un seul match en Premier League d’ici la fin de saison.
Balotelli, Nice : jouer plus et parler moins.
Payet, Marseille : apprendre à tirer un penalty.
C. Ronaldo, Juventus Turin : soulever la C1 2019 pour clouer le bec à ses détracteurs.
Thiago Silva, PSG : protéger mieux la cage parisienne que son domicile visité par des voleurs.
Giroud, Chelsea : marquer des buts.
Wenger, nulle part : un club qui pourrait lui faire gagner enfin une C1.
Di Maria, PSG : savoir résister au charge ou au moins les éviter.
Saint-Maximin, Nice: lever la tête pour mieux finir ses fantastiques chevauchées.

PS: à vous tous Joyeux Noël ! Bonne soirée ! Celle-là et les autres aussi.

17.11.18

Cavani prend un carton jaune pour un balayage sur Neymar

Vendredi 16 novembre 2018
Match amical (!) à Londres
Brésil 1-0 Uruguay
But pour le Brésil: Neymar (76e pen.)

Dans le stade d’Arsenal, Cavani et Neymar ont encore démontré qu’ils n’étaient pas les meilleurs amis du monde.
Malmené techniquement par Neymar, Cavani a commis une faute sur son partenaire du PSG sans jouer le ballon. Il l’a balayé comme une feuille morte.
Neymar a roulé parterre sans faire de cinéma.
Cavani est venu soulever Neymar mais ce n’était qu’un geste de professionnel, rien de plus.
Neymar n’a rien dit mais n’en pensait pas moins.
Cavani, lui, a fait les yeux noirs et dit quelques mots pas très en faveur de Neymar.
Cette épisode traduit un contentieux qui remonte à ce clash autour d’un penalty lors d’un match du PSG où Neymar voulait tirer le péno que finalement Cavani… a raté !
Aucun entraîneur n’a réussi à les réconcilier: ni Emery, ex coach du PSG, ni Tuchel, son remplaçant.
On sait maintenant que leur entente cordiale n’est qu’une façade.
D’un côté le duo Neymar-Mbappé. Cavani lui est seul.
C’est sans doute la dernière saison de Cavani au PSG. Il est temps qu’il parte.
Il lui faut aller dans un club qui le défende à 100 %.
Son immense talent mérite mieux que de commettre des “attentat” et autres jeux de massacre.
Cavani est l’un des plus grands n°9 de l’Histoire.

13.11.18

Permalien 23:16:20, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR  

L'excellent Andreï Archavine prend sa retraite

Le milieu offensif, ou ailier, russe Andreï Archavine prendra sa retraite de joueur samedi 24 novembre 2018.
Agé de 37 ans, il a été professionnel pendant 17 ans.
On l’avait découvert à Saint-Pétersbourg et en équipe nationale.
Vif, très malin, il affichait un très beau football.
Malheureusement il a signé à Arsenal où entre 2009 et 2013, il n’a rien gagné, aucun titre, rien de rien !
Il a gâché son talent à Londres, perdant tout l’éclat de son football dans un club surcoté.
Il n’a pas trouvé l’entraîneur qu’il lui fallait pour atteindre le firmament.
On lui souhaite le meilleur pour sa nouvelle vie dans le coaching.

:: Page suivante >>

Janvier 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software