Catégorie: LE GYM E BASTA

08.02.18

Permalien 07:21:56, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Adieu à Charly Marchetti, gardien de l'OGCNice

Il appartient à la lignée des grands gardiens de but de l’OGCNice: de Zamora à Baratelli, de Lamia à Aubour, de Colonna à Amitrano, de Létizi à Looris.
Je le revois avec son maillot vert faisant des sorties très courageuses dans les pieds des adversaires.
Goal spectaculaire, il rappelait René Vignal.
Le côté bondissait de Charly Marchetti provenait sans doute de son enfance passée à jouer au basket.
J’étais dans les populaires du Ray, juste derrière lui. Mes années d’apprentissage de mon regard car le football c’est aussi l’école du regard.
Il vient de mourir à 75 ans, mercredi 7 février 2018.
Le gardien de but a gardé 137 fois la cage de l’OGCNice entre 1963 et 1967 puis de 1968 à 1972. Avec une parenthèse à Ajaccio.
L’ancien du Cavigal avait eu la joie de voir que le stade Saint-Roch porté son nom.
Ce quartier ce fut toute sa vie. Notamment dans le bar-tabacs familial qu’il a tenu à sa retraite sportive.
Quand il débuta professionnel au Gym, en 1963, le club fini 18e et tomba en D2. Il avait partagé la cage avec Garofalo.
La saison suivante, le Gym retrouve immédiatement l’élite, finissant champion de France de D2 avec Roger Piantoni et Bruno Rodzik, deux gloires du football français. Il y avait aussi le duo défensif inséparable: Francis Isnard et Maurice Serrus. Cette saison-là, et la suivante, Marchetti fut dans l’ombre de L. Ferry.
Il a fallu attendre 1968 pour le revoir doublure d’Aubour. Cette saison 1968-1969 voit Nice (18e) redescendre en D2 avant de s’en extirper de nouveau dès 1968-1970 ! Nice avait un certain talent pour jouer l’ascenseur. Au cours de ce cuvée d’Aiglons, Marchetti est seul titulaire dans la cage niçoise. Poste qu’il occupe jusqu’en 1972, année de la titularisation de “Doumé” Baratelli.
Au vu de sa carrière, d’aucuns diront qu’elle a été assez brève.
Cela n’enlève rien à son grand talent, surtout si l’on sait qu’il souffrait d’une maladie qui l’empêchait de jouer avec tous ses moyens physiques.
J’étais jeune mais je me souviens que l’on disait: “Il me peut pas bloquer le ballon suite à des problèmes de circulation". Les anciens supporters niçois disaient cela en niçois. Jamais on aurait pu penser qu’il était diminué tant il dégageait de la force, véritable boule de muscles. Le torse bombé, en guise d’armure.
Marchetti aimait beaucoup Nice. Cela se sentait dans ses interventions.
Il se serait fait tuer pour empêcher un but.
Encore un défenseur historique de Nice qui s’en va, après André Chorda, Bruno Rodzik, Guy Cauvin, Carlos Azoberry, Francis Isnard, Georges Lamia, André Boragno…
Maurice Serrus constate cette malédiction.
“Charly est mort à 17 heures", m’a-t-il confié dans la pudeur qui le caractérise.
A 17 heures, Nice a perdu l’un de ses plus grands fils.

21.01.18

Permalien 19:13:07, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice bat les Verts sur un coup france de maître signé Cyprien

En 2016-2017, Cyprien avait déjà marqué contre l’ASSE.

Dimanche 21 janvier 2018
OGC Nice 1-0 Saint-Etienne
But pour le Gym: Cyprien (22e)

OGC Nice : Benitez - Burner, Dante ©, Sarr, Coly - Lees-Melou, Cyprien, Seri - Srarfi (Perraud 92e), Balotelli (Ganago 87e), Saint-Maximin (Makengo 32e).

AS Saint-Etienne : Ruffier - Janko, Lacroix, Perrin ©, G. Silva - M’Vila, Diousse (Soderlund)

Classement
1 Paris 56 21/ 18 2 1/ 67 15 + 52
2 Marseille 47 22/ 14 5 3/ 45 22 + 23
3 Lyon 45 21/ 13 6 2/ 49 21 + 28
4 Monaco 43 21/ 13 4 4/ 48 21 + 27
5 Nantes 34 22/ 10 4 8 /19 21 -2
6 OGC Nice 34 pts 22 m/ 10 4 8/ 28 31/ -3

Huitième match sans défaite pour Nice ! Série en cours.
Cyprien revenu depuis deux matchs a marqué l’unique but du match sur coup franc, sa spécialité !
Balotelli voulait le tirer mais il a laissé la tentative à son jeune partenaire.
Cyprien absent des terrains, suite à sa grave blessure, renaît tel un Phénix.
On a retrouvé le Nice aimant jouer.
Beaucoup de jeunesse !
Les Verts ont été valeureux mais cela n’a pas suffi.
Battre l’ASSE cela reste un infini plaisir pour un Niçois.
L’entraîneur de Nice, Lucien Favre, est vraiment un as.
Que ferait Emery à Nice ?

20.01.18

Permalien 09:26:30, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Vincent Koziello quitte l'OGCNice pour Cologne

Vincent Koziello, 22 ans, a quitté l’OGC Nice pour être transféré à Cologne, en Bundesliga. Le milieu de terrain formé au Gym y a joué 84 matchs de L1 et 12 de Coupe d’Europe.
Peu titularisé par Lucien Favre, il a choisi de partir.
Le jeune aiglon va voler de ses propres ailes.
Totalement à contre courant des physiques à la mode, il a démontré de grandes qualités de bagarreur, inlassable harceleur, ratisseur, relayeur, c’est une cheville ouvrière de chaque instant. Une abeille qui ramène le futur miel. Courageux, solidaire.
Malin, râblé, passe-partout, infatigable, généreux, hyper intelligent, il rend de grands services.
Merci et bonne chance dans le club de Wolfgang Overath.
L’Aiglon quitte la L1 pour la Bundesliga. Il ne perd pas au change.

17.01.18

Permalien 08:16:14, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Avec un superbe Balotelli, une belle équipe de Nice rate de peu la victoire à Monaco

Mardi 16 janvier 2018
21e journée de L1
Monaco 2-2 OGC Nice
Buts pour Monaco: Diakhaby (33e), Falcao (90e + 2)
Buts pour les Aiglons: Balotelli (47e, 68e) .

Monaco : Subasic - Sidibé, Glik, Raggi, Jorge - Moutinho, Ndoram (Ghezzal 80e) - Baldé (Lopes 68e), Lemar, Diakhaby (Jovetic 75e) - Falcao ©.
Manager: Jardim

OGC Nice : Benitez - Burner, Marlon, Dante ©, Le Marchand (Sarr 60e)- Lees-Melou, Cyprien, Seri - Saint-Maximin, Balotelli (Srarfi 92e), Plea.

Menée, Nice a réussi à égaliser puis à mener 1-2, d’autant plus méritoire que l’ouverture du score par Monaco n’était pas valable, puisqu’un Monégasque s’aida de la main. Le plus dur était fait sauf que les Niçois n’ont pas pu, pas su “tuer” le match. Ils ne sont pas arrivés à inscrire le 3e but pour que la messe soit dite à 1-3. Plea et Balotelli ont essayé mais ils n’avaient plus d’essence. D’autres ont eu aussi le 3e au bout des pieds mais ils ne sont pas parvenus non plus à marquer.
A la fin du match, Monaco attaquait sans cesse et Nice s’arc-boutait dangereusement. Un coup-franc très généreux permis à Monaco de revenir 2-2 car beaucoup de Niçois se sont arrêtés de jouer, suite au coup de sifflet de l’arbitre à l’avantage de l’ASM. Falcao a eu 100 % de réussite.
Dommage pour Mario Balotelli qui marqua un doublé de très grande classe.
L’Italien est le chaînon manquant de l’Italie qui serait allée en Russie avec lui. Les dirigeants du football italien ne sont pas des lumières. Balotelli est actuellement indispensable à l’Italie comme à Nice. Le Gym serait bien inspiré de conserver l’attaquant italien. Si c’est pour recruter un joueur moins cher et ne plus gagner de match, cela est un mauvais calcul.
Avec Balotelli Nice fait peur et joue très bien.
A Monaco, on a retrouvé le grand Nice de la saison dernière, avec une grande circulation de balle, beaucoup d’animation. Du rythme. A juste manquer de la rigueur, un peu de maturité comme l’expliqué Lucien Favre, l’un des meilleurs coachs en activité.
Nice est invaincu depuis sept matchs de L1.
Nice a vraiment perdu deux points à Monaco.
Bien sûr, au début du match, on aurait signé pour un 2-2 mais à la vue du match, Nice méritait de gagner.
Le match fut un vrai derby. Il suffit de voir la pluie de cartons, parfois non justifiés comme celui contre Balotelli qui contesta une mauvaise décision arbitrale.
Avertissements : Glik (17e), Baldé (53e), Moutinho (63e), Diakhaby (75e) pour Monaco
Cyprien (34e), Plea (34e), Le Marchand (57e) Balotelli (61e) pour Nice.
Nice est repartie de Monaco avec la sensation de s’être fait berner stupidement dans les arrêts de jeu.

19.12.17

Permalien 08:19:20, Catégories: LE GYM E BASTA, FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Mario Balotelli mérite de jouer avec l'Italie contre la France, le 1er juin 2018, à Nice

Match amical, à Nice
Vendredi 1er juin 2018
France-Italie

Dix jours avant le début de la Coupe du Monde 2018, la France rencontrera l’Italie, en match amical à l’Allianz Riviera, à Nice.
Y verra-t-on Mario Balotelli sous le maillot de l’Italie ?
L’attaquant mérite de retrouver la sélection.
Alors que nous arrivons à la fin des matchs aller de L1 2017-2018, Balotelli affiche la grande forme.
A la 18e journée, il a inscrit 10 des 23 buts marqués par l’OGCNice en L1.
Nice, 6e, sait utiliser l’Italien le mieux possible grâce à Lucien Favre.
Balotelli marque souvent des buts décisifs.
Contre la Suède, l’Italie a aligné une attaque très faible. En trois heures de match contre les Suédois, les Italiens n’ont jamais été dangereux.
Balotelli, difficile à charger, sait se démarquer, frapper soudainement.
Il fait aussi jouer les autres.
Le voir avec l’Italie dans son stade fétiche serait un grand moment.
De plus, il s’agit d’un match amical, l’idéal pour tester des joueurs.

:: Page suivante >>

Février 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software