21.10.20

Permalink 00:43:51, Catégories: THE RED DEVILS  

Manchester United (1-2) humilie encore le PSG de Neymar/ Mbappé

A force de jouer contre des baltringues en L1, le PSG échoue en C1 quand il tombe sur un géant d’Europe, comme MU, le Bayern Munich, le Real Madrid ou le Barça. Normal, vous retirez les biftons du Qatar et il n’y a plus de PSG. Le prochain acquéreur sera sans doute un Chinois. Après la Coupe du Monde avec des sièges climatisés. Fournissent-ils aussi la vaseline pour éviter les couinements ?

Mardi 20 Octobre 2020
1ere journée de C1 2021
PSG 1-2 Manchester United
But pour PSG: Anthony Martial (55e csc)
Buts pour Manchester United : Bruno Fernandes (23e pen), M.Rashford (87e)

Incroyable, Man United a encore rendu ridicule le PSG conduit par le duo Neymar-Mbappé, aussi lamentable l’un que l’autre. Des joueurs boursouflés de suffisance. Leur arrogance est si grande qu’ils se permettent de changer de poste sur le terrain sans parler à leur entraîneur ! A force de lire les journaux, ils croient avoir du génie mais le génie du jeu est réservé à Puskas, Di Stefano, Kopa, Piantoni, Pelé, Garrincha, Cruyff, Maradona, Platini, Zidane, Iniesta, Xavi, C. Ronaldo, Messi et certainement pas à ces enfants gâtés. Ils ne sont même pas ce qu’est Djokovic par rapport à Nadal et Federer. Mbappé et Neymar sont surtout très forts dans les journaux.
Sans Navas et ses arrêts décisifs, Paris aurait pris trois buts supplémentaires.
Beaucoup d’observateurs- attachés de presse de Mbappé- pensent que “le champion du monde” est fait pour jouer en 9, à la pointe de l’attaque. Impossible ! A part courir à fond, Mbappé est très limité techniquement, incapable d’enchaîner les dribbles lors de face à face successif. Il ne sait que déborder sur les ailes. Son jeu de tête est égal au néant. Neymar ? Il s’est perdu dans des numéros de cirque habituels. C’est un joueur de football Copacabana simple monsieur. Sa façon de jouer ou plutôt de ne pas jouer ralentit tout le rythme de son équipe. Le temps qu’il fasse mumuse avec la baballe, l’équipe d’en face est déjà replacée. Neymar et Mbappé, des joueurs qui à eux deux gagnent plus de 5 M€ par mois. Ils pèsent si lourds qu’ils n’avancent pas. Ils forment un fiasco historique. On se souviendra d’eux à cause de leurs défaites cinglantes. Ils sont arrivés en finale de la C1 2000 grâce à un tirage finale très avantageux. Ce n’est pas demain qu’ils y retourneront. Ils sont à Paris pour engraisser leurs comptes en banque. Ils incarnent le sport business. Le sport des réseaux sociaux.
MU a très bien joué le coup. Les Reds Devils ont démarré pied au plancher jusqu’à l’ouverture du score. MU a joué en contre attaque avec le véloce Rashford. Le PSG a égalisé sur une bévue de Martial qui d’une tête maladroite a battu de Gea.
En fin de match, Rashford a marqué le but vainqueur. 1-2 !
MU a a joué avec une équipe très jeune. Pogba, entré en seconde mi-temps à 1-1, a été très bon. Totalement bien dans son rôle de meneur, défensif et offensif.
C’est la première fois que je perçois son amour pour MU. Il s’est dépensé sans compter.
MU a étouffé le PSG dont les joueurs ont été vite carbonisés.
Les joueurs du PSG sont très mal préparés physiquement. Ils se sont faits dévorés athlétiquement.
Ils ont joué un match de PH et non de C1. En face, il y avait MU, un géant de la galaxie du ballon rond.
Di Maria le savait bien: quand il jouait à Old Trafford, il passait son temps dans les panneaux de pubs. Un coup d’épaule, et good bye Argentina. N’est pas Maradona qui veut.
La compétition ne fait que débuter. L’ambiance était glaciale. Le football C-19 est morbide. C’est la danse dans un cimetière. Qu’importe, les droits télés doivent alimenter la machine à cash. Il faut payer les salaires de Mbappé et de Neymar.

19.10.20

Permalink 16:01:44, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Les réponses de John Lennon et de Philippe Soupault

Les responsables de la décadence française:

Un polygame
Un carriériste
Un pipole
Le remplaçant d’un accusé de viol
Une erreur de casting

A venir: la fille de… Histoire de toucher le fond.

Le vers extraordinaire de Philippe Soupault qui colle à l’accablante actualité liée à la solitude extrême d’un professeur, abandonné par sa hiérarchie, qui a croisé un échappé du ventre de la bête immonde qui est encore fécond: “Ceux qui préfèrent la mort d’un autre à leur propre vie".

15.10.20

Permalink 00:13:11, Catégories: FORZA ITALIA !  

Le FC Deschamps gagne en Croatie, 1-2

Il n’y a plus aucune discussion possible sur Didier Deschamps. Il a gagné la Coupe du monde comme joueur puis comme sélectionneur. Il sait communiquer sa grinta. L’Histoire retiendra ses résultats mais pas sa façon de jouer qui est plus près d’un mur en béton armé ambulant que d’une belle nappe en dentelle. On ne peut pas lui donner tort car la finalité du sport c’est la victoire. Bien jouer et perdre n’a aucun intérêt. Bien jouer et gagner ? Il faut remonter au Brésil 1970. Une fois par siècle. Sinon, circulez ! il n’y a rien à voir. Achetez le journal le matin cela vous fera gagner du temps.

Mercredi 14 octobre 2020
Ligue des Nations
Croatie 1-2 France
But pour les Croates: Vlasic (65e)
Buts pour l’EDF: Griezmann (8e), Mbappé (79e)

Meilleurs joueurs français du match ? Lloris, haut la main. Et Rabiot, excellent, avec un jeu propre, sans fioriture, solide, sachant bien relancer. Poumons en acier. Et en plus, beaucoup d’élégance dans la gestuelle.
A part eux, l’équipe de France de Deschamps a gagné avec un jeu d’une grande laideur.
Comme toujours, on a vu un bloc défensif qui repose toujours sur l’excellent Lloris, gardien d’une sécurité optimale. Varane et les latéraux savent qu’ils peuvent se “trouer” car derrière il y a le Niçois qu’aucun autre gardien ne parvient à déloger tant il est bon. Après c’est advienne que pourra avec des ballons pour une attaque où tout repose sur l’explosivité de Mbappé.
Deschamps est en fait la star de l’équipe: il y a lui et puis les autres, les joueurs qui leur doivent beaucoup parce qu’il fait leur carrière internationale.
Deschamps a le grand mérite d’avoir créer un club avec une équipe nationale. Un tour de force car il ne voit pas souvent les joueurs qui ne jouent pas ensemble la plupart du temps.
Etant la star de l’équipe, il a un grande emprise sur le groupe dont beaucoup de joueurs lui doivent énormément.
Giroud peu souvent titulaire à Chelsea.
Griezmann ombre au Barça.
Pogba, inexistant à Man United. Même quand Mourinho ne le faisait pas jouer à Manchester United, Deschamps le titularisait. Quand vous faites autant confiance à un joueur, il se met “chiffon” pour vous.
Deschamps a inventé un Pavard international qui grâce à cette promotion a signé au Bayern Munich !
Ces trois joueurs sont dans les petits papiers du sélectionneur qui les défend contre vents et marées.
Ces joueurs mal en point dans leur club jouent gros en équipe nationale qui les relance chaque fois.
En retour, ils donnent tout à Deschamps.
Hatem Ben Arfa n’a pas bénéficié de ce passe-droit perpétuel. Lui dès qu’il rate une passe, “on” demande sa sortie du groupe. Et la presse l’exécute ensuite. Surtout à la radio où un procureur abject et un ancien grand perdant qui se prend pour Cruyff ne cessent pas de le mettre plus bas que terre. C’est de l’acharnement médiatique.
Mbappé peut rater un but facile devant la cage vide: il est consolé, lui !
Griezmann peut errer 80 minutes sur le terrain, c’est toujours une icône.
Deschamps a appris la culture de la gagne en Italie. Il faut éviter la défaite. Le reste il s’en moque. Bien ou mal jouer quelle importance puisque seul le résultat est retenu. Le sport doit primer le spectacle. Sous cet angle, il a raison. Du temps de Platini joueur, on aurait été un peu plus de ce football réalité et un peu moins de beauté de l’art pour l’art. N’empêche, il est évident que personne ne se souviendra du jeu à la Deschamps. Ne restera que les trophées.
Grand politicien du football, l’actuel sélectionneur s’est maintenu à son poste après la finale de l’Euro 2016 disputée en France. C’est dire sa qualité de politicien pour évoluer dans la marécage du football français.
Il faut saluer son commandement efficace, si loin de Raymond Domenech qui donnait une très mauvaise image du football français: grotesque demande en mariage, lecture d’un torchon signé par un cerveau mal intentionné en Afsud 2010. Ce n’est pas Deschamps qui tomberait si bas. Avec lui, ça file droit.
Avec Deschamps, les joueurs savent se tenir, et ne ternissent pas la renommée de la France. En plus, elle gagne, mais on sait très bien que ce n’est pas la Hollande de Cruyff. Bien jouer et perdre, cela n’intéresse pas Deschamps.

14.10.20

Permalink 00:52:50, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

La mauvaise idée d'A. Wenger: une Coupe du Monde et un Euro tous les deux ans

S. Blatter lui aussi voulait une Coupe du monde tous les deux ans. Evidemment cela ferait rentrer plus d’argent dans les caisses de la FIFA.

Arsène Wenger est sorti de son placard de responsable du développement à la Fifa pour préconiser un nouveau calendrier des grandes compétitions internationales. Il aimerait qu’on supprimât la Ligue des Nations au profit d’une Coupe du monde et d’un Euro tous les deux ans. Comment ne peut-on pas souhaiter la disparition de la Ligue des Nation qui est mieux que les matchs amicaux sans avoir la saveur des grandes compétitions inventées auparavant.
Pour ce qui est de sa proposition d’une Coupe du monde et d’un Euro tous les deux ans, et non tous les quatre ans, il a dit que cela ferait un calendrier “plus approprié pour un monde moderne”:
-“Personnellement, je pense que ce serait un pas en avant. Je dis toujours aux gens qui disent cela que l’image n’est pas liée au temps que vous attendez pour rejouer mais plutôt à la qualité de la concurrence. Après tout, les gens regardent aussi la Ligue des champions chaque année.”
Phrase incompréhensible. Je l’ai relue cinq fois, surtout: “Je dis toujours aux gens qui disent cela que l’image n’est pas liée au temps que vous attendez pour rejouer mais plutôt à la qualité de la concurrence". C’est quoi cette langue tarabiscotée. S’il parlait ainsi aux Gunners à la mi-temps, pas étonnant qu’ils n’aient jamais gagné la C1. Est-ce une faute de traduction ?
Il poursuit:
-"Nous devons nous débarrasser de la Ligue des Nations et trouver des événements plus clairs que tout le monde comprend. Si vous allez dans la rue et demandez aux gens ce qu’est la Ligue des Nations vous ne trouverez pas beaucoup de personnes capables de l’expliquer".
Si on leur demande : “Comment est élu un sénateur ?” Même résultat.
La Ligue des Nations est là pour faire marcher la machine à cash. Il est évident qu’on peut la supprimer. On ne peut pas faire des matchs amicaux en plus.
Quant aux Coupes du monde et Euros intercalés tous les deux ans. Non, non et non. Il y a déjà trop de matchs.
Si Wenger connaissait bien l’Histoire du football, il aurait retenu cette phrase d’Alfred Aston (1912-2003):
-"Je ne suis pas du tout content de faire la Coupe du monde. Je suis lessivé. La saison en club nous met sur les rotules et ensuite ont doit briller en équipe nationale. J’ai plus besoin de repos que de Coupe du monde!”
L’ailier droit du Red Star (31 sélections, 5 buts) se plaignait déjà avant la Coupe du Monde 1934.
Que dirait-il aujourd’hui quand certains joueurs s’ils vont au bout des compétitions peuvent disputer plus de 75 matchs voire près de 100 s’ils sont Anglais et jouent en Premier League.
Les cadences actuelles sont de la pure folie ! C’est la porte ouverte aux blessures et au dopage.
Il ne faut rien changer au calendrier des Coupes du monde et de l’Euro. La rareté, l’attente font la grandeur de ces compétitions.
S. Blatter avait déjà milité pour des Coupes du monde rapprochées.
Wenger, ex éducateur, devrait plus penser aux joueurs et moins à la rentabilité du football.
Ce qu’il faut souligner ? Les dirigeants français ont vendu la L1 au groupe de presse le plus offrant. Tout ça pour que les clubs gagnent encore plus d’argent. Revers de la médaille: presque plus personne ne peut voir les matchs et ce groupe ne veut plus honorer le contrat. C’est comme si je ne désabonnais de C+ car je ne peux plus voir autant de L1 comme me le proposait jadis la chaîne.
Enfant je n’ai pas entendu une fois Puskas, Kopa, Di Stefano, Eusebio, Pelé, Garrincha parler d’argent.
Je ne les voyais jamais jouer. Pourtant, je les aimais. Je lisais leurs exploits dans la presse écrite. Cela développait l’imaginaire, et les journalistes de l’époque étaient très bons. Ce n’était pas des avis de consultants. Platini a dit: “Les joueurs passent mais les journalistes restent” Ce n’est plus valable: les joueurs restent, ils sont partout. L’époque d’ouvrir un bar-tabacs ou un kiosque à journaux est terminée. Maintenant, ils touchent gros pour blablater dans le vide. N’est pas Roger Piantoni qui veut. Sur et hors du terrain.
Le football c’est rare d’en voir sur la pelouse: ce n’est pas tous les matins que naissent des grandes équipes comme le Real, l’AC Milan, Barcelone, Kiev, l’Ajax… Je parle de temps forts de ces clubs avec des stylistes à la baguette. Le football sans style c’est une purge pour bellicistes refoulés.
Le football doit être respecté comme tout le reste. Il faut arrêter de manger sans cesse sur son dos.
Pour l’instant, la Coupe du Monde et l’Euro se suivent tous les deux ans et c’est très bien comme ça:
2010: World Cup
2012: Euro
2014: Word Cup
2016: Euro
2018: World Cup

Donc c’est incompréhensible le changement. S’agit-il d’une fake news ?

12.10.20

Permalink 00:11:01, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Contre le Portugal (0-0), la France a paralysé son jeu à force de miser sur Pogba

Le passage de Pogba à MU ne laissera pas un bon souvenir aux fans. On est loin des années Cantona.

Dimanche 11 octobre 2020
Ligue des Nations
France 0-0 Portugal

Quand la France dispute un vrai match, on ne voit pas un 6-1.
Il était où Giroud, le grand buteur qui a “battu Platini” (sic) ?
Dans ce match, on a vu tous les Français jouer sur Paul Pogba. Dès qu’ils avaient le ballon c’était pour lui.
Pogba fait beaucoup de passes à l’adversaire avec parfois une occasion de but contre son camp.
Il a réussi parfois à créer des brèches. C’est la moindre des choses.
Les Bleus ont voulu relancer leur copain et cette attitude a “tué” toute la spontanéité du jeu.
On ne voyait que Pogba sur le terrain car il appelait toujours le ballon par ses démarquages.
Ainsi ce match n’avait plus aucun attrait au sens du jeu proprement qui était paralysé par la stratégie française.
Parmi les Français, les meilleurs ont été Lloris et Rabiot.
Les moins bien: Griezmann et Mbappé qui ont rendu des partitions gavées de fausses notes.
Cristiano Ronaldo surveillé par des policemen tricolores n’a pas pu inscrire un but. Il s’est quand même illustré quelques fois.
On a vu un match serré. Les Français étaient obsédés par les consignes défensives de D. Deschamps.
Le Portugal était plus porté sur l’attaque sans parvenir à tromper Lloris.
Le fait de faire de Pogba un stratège a échoué.
Il veut jouer comme Zidane ou Platini mais il ne parvient même pas à être Vieira.

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Octobre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software