Catégorie: PARIS SERA TOUJOURS PARIS

20.02.19

Avec un Griezmann hyper actif, l'Atletico Madrid gagne la première manche 2-0 devant la Juve qui a vu Ronaldo matraqué de partout.

Mercredi 20 février 2019
8es aller de C1 2019
Schalke 04 2-3 Manchester City
Buts pour Schalke 04:Nabil Bentaleb (38e p., 45e p.)
Buts pour les Citizens:Sergio Agüero (18e), Leroy Sané (85e), Raheem Sterling (90e)

Atletico Madrid 2-0 Juventus Turin
Buts pour l’Atletico: José María Giménez (78e), Diego Godín (83e)

Après les matchs:
Dans un stade en osmose totale avec ses joueurs, du début à la fin du match, l’Atletico a mis une intensité insoutenable durant toute la rencontre.
Alignement des planètes: joueur, entraîneur et public, tous à l’unisson. Le chauvinisme à ce point c’est du grand art populaire. Ils aiment ce qu’ils aiment, et ceux qu’ils aiment.
Ce fut un très grand match. L’Atletico a laissé le ballon à la Juve afin de jouer en contre.
On connait ce football prôné par leur entraîneur Diego Simeone. Un immense coach.
Le milieu de terrain de l’Atletico a dicté sa loi.
En face, Ronaldo a fait ce qu’il a pu. Il a été matraqué. Si Neymar reçoit un tel traitement, il est conduit aux urgences dès la 20e minute du match.
La rage, l’intensité de l’Atletico cela fait du bien de voir ça.
Leur football est vraiment un don de soi à 200 %.
Antoine Griezmann a été exceptionnel. Bon partout. Devant, derrière, au milieu. Physique, technique, mental. Il a haussé son niveau et c’est formidable. Et toujours ce sourire épatant. Il incarne la joie de vivre. Il a enfin compris que le terrain c’était mieux que le net.
Attention, au match retour. La Juve n’a pas son dernier mot. Loin de là.

PS: en Allemagne, les Citizens ont fait le travail.

Les autres 8es aller de la C1 2019 déjà joués (en gras les favoris)

Manchester United 0-2 Paris
La Roma 2-1 Porto
Tottenham 3-0 Dortmund
Ajax Amsterdam 1-2 Real Madrid
Lyon 0-0 Barcelone
Liverpool 0-0 Bayern Munich

Avant les matchs:
Les deux scores vierges Lyon-Barça et Reds-Bavarois avantagent les Catalans et le Bayern. Les matchs aller à Lyon et dans la cité des Beatles furent décevants. On n’a rien vu. Personne ne se souviendra de ces matchs. Barcelone et le Bayern s’en moquent car ils sont sûrs de se qualifier au retour. Deux matchs sont encore un peu indécis: la venue d’United, même sans Pogba, peut déranger les certitudes parisiennes. On se sait jamais, même si c’est très mal barré.
Pour du jeu, il faut attendre CR7 à la Juve, et City en Allemagne.

13.02.19

Permalink 00:53:06, Catégories: THE RED DEVILS, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Un séduisant Paris fait gagner le football devant un MU à la dérive

Le nouvel entraîneur de MU a perdu son premier match comme coach de MU face à Paris. Il garde espoir pour le match retour. Ce sera mission impossible. OGS retiendra qu’il a disputé et perdu son premier match en C1, cette fois sur le banc des entraîneurs. La douleur est d’autant plus grande qu’elle s’est déroulée à Old Trafford. Le poids de l’Histoire a écrasé ses joueurs au lieu de les transcender. Tuchel a mieux préparé ses joueurs. Il faut lui tirer un grand coup de chapeau. Paris a vraiment tiré le gros lot. L’Emir du Qatar a fait un choix qui prouve sa compétence. RESPECT.

Mardi 12 février 2019
8e aller de C1
Manchester United 0-2 Paris
Buts pour Paris: Kimpembe (53e), Mbappe (60e).

Man United: De Gea; Young ©, Bailly, Lindelof, Shaw; Matic, Herrera; Lingard (Alexis 45e), Pogba (expulsé en fin de match), Martial (Mata 46e); Rashford (Lukaku 84e).
Sur la banc: Romero, Dalot, Jones, Fred.
Manager: Solskjaer

PSG: Buffon, Kehrer, Silva, Kimpembe, Bernat, Marquinhos, Verratti (Paredes 75e), Alves, Draxler, Di Maria (Dagba 81e), Mbappe.
Sur le banc: Areola, Choupo-Moting, Kurzawa, Nkunku, Diaby.
Manager: Tuchel

Solskjaer a réenclenché le rêve mais Tuchel a fait redescendre sur terre le peuple rouge.
C’est le football qui a gagné, et c’est tant mieux.
Paris a laissé passer l’orage (in)offensif de MU au début du match avant d’augmenter le jeu à tous les niveaux: hargne, intensité, talent, volonté, intelligence tout ça était visible du côté parisien.
En face, on a vu un MU maladroit, frileux, sans imagination, et surtout avec une attaque transparente. MU aurait pu jouer 4 heures, il n’aurait pas marqué un seul but. Un tir cadré en 95 minutes. Quelle honte !
D’emblée Martial n’était pas dans le coup. On se demandait ce qu’il faisait dans le onze de départ.
L’absence de Neymar et de Cavani a transcendé le PSG. Un peu comme quand on joue a 10 contre onze. Le PSG avec Neymar et Cavani aurait-il été autant solidaire ? Les absents ont toujours tort. La victoire 0-2 c’est grâce au travail de Tuchel qui est un grand entraîneur à l’inverse de l’ex coach (aujourd’hui à Arsenal) qui ne diffusait que de la peur, du stress, de la frustration. L’Allemand diffuse lui de la confiance, de la compétence, de la force. Cela change tout.
Le PSG a donné une belle démonstration de maîtrise à l’extérieur.
MU ? Pour le voir bien jouer, il faut regarder YouTube !
On a vu toutes les faiblesses de MU. Il faut sortir le chéquier.
Il faut un cador à chaque ligne.
Paris a un pied en 1/4 de finale. Nous ne sommes pas dans la configuration Emery.
Tout le PSG est à féliciter: mention spéciale à Kimpembé, Marquinhos, Alves et Draxler. Mbappé a bien tenu son rang. Discret avant de trouver la faille.
J’aurais pu être à la place de Buffon tant le gardien italien n’a eu quasi aucun arrêt à faire, sauf au début du match
En face, De Gea a évité un humiliant 0-4.
Le match retour ? Il permettra aux Mancuniens de visiter Paris.
Quand il y a eu les attentats, on a entendu la Marseillaise dans les stades, même en Angleterre. A présent, Paris, souillé depuis des semaines et des semaines chaque week-end, redore son blason, par le biais du sport. Merci le football !

PS: MU a été aussi piégé par l’arbitre UEFA. En Premier League on laisse plus jouer les équipes dures sur l’homme. En C1, non. Paris a joué un match de C1 tandis que MU s’est cru en Premier League !

04.02.19

Paris, "orphelin" de Neymar, perd à Lyon devant Solskjaer

Neymar est annoncé absent pour jouer à Old Trafford, mais sait-on jamais s’il ne resta pas présent. On sait déjà qu’il ne va pas être opéré, donc… Toujours est-il que l’Histoire de MU devrait balayer les ambitions du Qatar. On n’achète pas les trophées.

Dimanche 3 février 2019
25e journée de Premier League
Leicester 0-1 Manchester United
But de MU: Scorer: Rashford (9e)

Leicester: Schmeichel; Pereira, Maguire, Evans, Chilwell; Ndidi, Mendy (Iheanacho 84e), Maddison (Ghezzal 62e); Gray (Okazaki 74e), Barnes, Vardy
Manager: Puel

Manchester United: De Gea; Young ©, Lindelof, Bailly, Shaw; Matic, Pogba, Herrera; Lingard (Jones 90e), Alexis (Martial 67e), Rashford (Lukaku 77e).
Sur le banc: Romero, Mata, Fred, Dalot.
Manager: Solskjaer

Classement provisoire de la 25e journée:
1er Liverpool 61 pts 24 matchs + 41
2 Man City 59 pts 25 m + 46
3 Tottenham 57 pts 25 m + 27
4 Chelsea 50 pts 25 m + 22
5 Man United 48 pts 25 m + 14
5 Arsenal 47 pts 25 + 15

Comme prévu, Arsenal a pris une tôle contre Man City (3-1) avec un triplé de Sergio Agüero (1e, 44e, 61e). Emery ou Wenger aucun changement. Arsenal est un club qui disparait dès que la pression monte. Tant que c’est de la représentation tout va bien. Dès qu’il faut répondre sur le terrain ? Faillite mentale assurée. C’est très bien pour MU qui dépasse enfin Arsenal. Chelsea est désormais dans la ligne de mire.
Le 4 février, Liverpool se déplace à West Ham. On va voir ce qu’ils ont dans le ventre.

En France, Paris a perdu à Lyon, 2-1. Sans Neymar, Paris n’a plus de créativité surprenante et Mbappé mange souvent la feuille de match. Le milieu de terrain de Paris est une Bérézina: il n’y a plus rien de costaud. MBappé est un intouchable. Plus il joue de manière brouillonne, moins les médias le critiquent. On n’abîme pas une icône qui doit doper l’audimat. Sous médiatisé, Moussa Dembélé a été bien meilleur que MBappé. Le Lyonnais, auteur d’une tête brillantissime, et à l’origine du penalty 100 % justifié pour une grossière poussette de T. Silva, devrait bientôt jouer à la pointe de l’équipe de France à la place de Giroud. Mbappé semble parfois déjà un vieux joueur, tant il semble usé mentalement.
Ole Gunnar Solskjaer a fait le voyage à Lyon pour voir le PSG à l’extérieur. L’entraîneur de MU respecte vraiment le PSG. Il aurait pu regarder le match à la télé, bien au chaud. C’est un signe très fort, d’un coach qui veut voir de prés ce qu’il va affronter. Je l’imagine dire à ses joueurs: “Eh! les gars. Paris n’a pas de latéraux qui savent monter et centrer. Leur capitaine est toujours dans une grande fébrilité. Mbappé court vite mais dans le vide. Paris joue sans 6, 8 et 10 de métier. Et Cavani n’a aucun ballon propre à négocier…” Donc, tous à l’abordage ! MU joue en contre attaque avec un jeu basé sur la vitesse. Le départ de Fellaini, en pleine saison, est un signe fort. Cela signifie que les joueurs qui ont un football très médiocre n’ont plus leur place dans l’effectif de MU.

Les prochains match de Man United, avant MU-PSG, en 8e aller de C1, le 12-2-2019:
9 février: Fulham-Man U

Les prochains matchs de Paris, avant MU-PSG, en 8e aller de C1, le 12-2-2019:
6 février: Villefranche (N)-PSG (8e de Coupe de France). Attention aux blessures !
9 février: PSG-Bordeaux

A l’heure actuelle, MU est favori au match aller. Paris va devoir contrer la furia d’une équipe qui a retrouvé ses valeurs: fierté, volonté et envie d’aller de l’avant.

26.01.19

Ole Gunnar Solskjaer fait renaître Man United

Le beau sourire de Solskjaer. Même à 90 ans, il aura l’enfance sur le visage. Un Doinel du football.

Mardi 12 février 2019
Manchester United-PSG

Les prochains match de Man United
29 janvier 2019: Man U-Burnley, Premier League
3 février: Leicester-Man U
9 février: Fulham-Man U

Les prochains matchs de Paris
26 janvier: PSG-Rennes, Ligue 1
3 février: Lyon-PSG, Ligue 1
9 février: PSG-Bordeaux

“L’assassin à la figure d’ange” a renvoyé Arsenal et Emery à leurs études:1-3, circulez, il n’y a plus rien à voir. Il fallait être à l’Emirates Stadium.
Mentalement, les Red Devils ont mangé les Gunners, toujours autant timorés. On les connait les Gunners, avec ou sans Wenger, ils n’ont pas grand chose dans le carafon. C’est à croire que leur vestiaire est plein de mauvaises ondes. Ils sont incapables de se transcender.
Depuis le départ de Mourinho, Man United a retrouvé des couleurs, les siennes: courage, volonté et fierté. Le maillot a repris son vrai poids: celui du prestige des anciens.
Avec Mourinho, il pesait des tonnes.
Sans lui, il a la grâce d’une plume au vent.
Les joueurs ont enfin compris derechef qu’il faut être heureux de jouer pour MU, plus heureux que les joueurs d’en face.
Contre Paris, voilà ce qui va faire la différence.
D’un côté, une immense institution.
De l’autre, une fabrication à coup de millions d’euros.

A cause de l’accident industriel Mourinho, Man United a rétrogradé au classement des clubs les plus riches dont il occupait la première place en 2017. Désormais, le Real Madrid grâce à Cristiano Ronaldo. (Il suffit de voir la débandade du Real depuis qu’il est parti pour être persuadé que sa présence était déterminante, comme elle est depuis à la Juventus Turin).

Classement de 2018:
1er Real Madrid: 750,9 M€
2 FC Barcelone: 690,4 M€
3 Man United: 666 M€
4 Bayern Munich, 629,2 M€
5 Man City, 568,4 M€
6 PSG, 541,7 M€
7 Liverpool, 512,7 M€

25.12.18

Pendant la trève, le football continue. Demandez le programme: City, United, les Reds, les Blues, les Spurs, Napoli, C. Ronaldo, Messi...

Liverpool 3-1 Manchester United. Le match qui a scellé le destin de José Mourinho à Man United. La défaite de trop. Il y a un avant et un après ce match. L’avant, c’est la peur de jouer qui rend mauvais des joueurs médiocres. L’après, c’est le regain de confiance qui rend meilleur des joueurs moyens. En 2019, MU doit sauver les meubles après la gestion apocalyptique de l’ancien coach.

Pendant que les pros français se dorent la pilule au Brésil, comme Neymar qui a fui Bougival comme si c’était une favela, les autres pays européens (Italie, Espagne…)jouent au football. La vie ne s’arrête jamais ! La Fédération italienne imite dorénavant son homologue anglaise. Les Français, eux, feront leur entrée en Coupe de France, à partir du 5 janvier 2019.
On peut se régaler avec le Boxing Day en Angleterre qui a lieu le 26 décembre 2018. Une vraie journée de championnat. Boxing Day ? Cela signifie le jour des boîtes, c’est-à-dire le jour où l’on ouvre les cadeaux. Quel merveilleux nom ! Quel merveilleuse idée ! Chapeau bas aux Anglais. Voici une sélection de quelques affiches pour s’en mettre plein les yeux.

Mercredi 26 décembre 2018
Frosinone 0-0 AC Milan, Serie A
Fulham 1-1 Wolverhampton, Premier League
Atalanta 2–2 Juventus Turin, Serie A
Leicester 2-1 Manchester City, Premier League
Brighton 1-1 Arsenal, Premier League
Watford 1–2 Chelsea, Premier League
Inter Milan 1-0 Naples, Serie A

Jeudi 27 décembre
12 h 15(en différé), RMC Sport 1, Manchester United 3-1 Huddersfield, Premier League
18 h 30(en différé), RMC Sport 1, Liverpool 4-0 Newcastle, Premier League

Dimanche 30 décembre
13 h, RMC Sport 1, Crystal Palace - Chelsea, Premier League
15 h 15, RMC Sport 1, Southampton - Manchester City, Premier League
17 h 30, RMC Sport 1, Manchester United - Bournemouth, Premier League

Mardi 1er janvier 2019
16 h, RMC Sport 1, Arsenal - Fulham , Premier League
18 h 30, RMC Sport 1, Cardiff - Tottenham, Premier League

Mercredi 2 janvier
21 h, RMC Sport 1, Newcastle - Manchester United, Premier League

Jeudi 3 janvier
21 h, RMC Sport 1, Manchester City - Liverpool Premier League
21 h 30, beIN Sports 2, Villarreal - Real Madrid, Liga

Samedi 5 janvier
13 h 30, beIN Sports 1, Manchester United - Reading, Premier League
16 h, beIN Sports 1, Chelsea - Nottingham, Premier League
18 h 30, beIN Spors 1, Blackpool - Arsenal, FA Cup
20 h 55, Eurosport 2, Bourges - Lyon, Coupe de France

Dimanche 6 janvier
14 h 15, France 3, Andrézieux - Marseille, Coupe de France
14 h 15, France 3, Canet-en-R. - Monaco, Coupe de France
14 h 15, France 3, Reims - Lens, Coupe de France
14 h 15, France 3, Rennes - Brest, Coupe de France
15 h, beIN Sports 2, Manchester City - Rotherham, FA Cup
18 h 30, beIN SPORTS 1, Real Madrid - R. Sociedad , Liga
20 h 45, beIN SPORTS 1, Getafe - Barcelone, Liga
20 h 45, Eurosport 2, Pontivy GSI - Paris PSG, Coupe de France

Lundi 7 janvier
20 h 45, beIN Sports 2, Wolverhampton - Liverpool, FA Cup
21 h, Eurosport 2, Lille - Sochaux, Coupe de France

Mardi 8 janvier
19 h, beIN SPORTS 1, Nantes - Montpellier, Ligue 1
19 h, beIN SPORTS 2, Amiens - Angers, Ligue 1
21 h, Canal+, Lyon - Strasbourg, Ligue 1

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Avril 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software