Catégorie: PARIS SERA TOUJOURS PARIS

06.04.17

CNews, 20 h Foot. Jeudi 6 avril 2017: PSG, Monaco, Hatem Ben Arfa, Lyon, Metz, Nice, Favre, Ibrahimovic...

Le récital de Ben Arfa: un doublé plus une passe

Mercredi 5 avril 2017
1/4 de finale Coupe de France 2017
Avranches 0-4 Paris
Buts pour le PSG: Ben Arfa (35e, 53e), Lucas (56e), Pastor (82e)

Même quand Hatem Ben Arfa joue titulaire, marque deux buts plus une passe décisive à Pastore, les médias le massacrent, disant qu’il ne s’agissait que d’une équipe de National et que s’il a joué c’est pour la simple raison que l’entraîneur du PSG voulait faire reposer Cavani.
Chacun interprète comme il le veut.
Pour ma part, je reste persuadé que la France aurait remporté l’Euro 2016 avec lui. Idem pour le PSG qui n’aurait pas pris 6-1 à Barcelone en 8e retour de C1.
Les médias adorent quand Pastore dribble mais ils condamnent Ben Arfa quand il dribble à son tour.
Ben Arfa joue pour l’équipe, quand il dribble ou pas.
Cette saison le groupe du PSG joue exactement comme si L. Blanc était encore au poste d’entraîneur. Celui qui a pris sa place semble occuper un emploi fictif tant sa façon de jouer est calquée sur celle de Blanc.
Le PSG a eu comme grands constructeurs Leonardo, Ancelotti et Blanc. On attend le prochain avec une certaine expérience.
Si le PSG avait Lucien Favre comme entraîneur, le PSG aurait pu remporter la C1 dès cette saison.
Heureusement, le maître à jouer est à l’OGCNice.

PS: la célébration des 15 ans d’ACTUFOOT
http://www.actufoot.com/national/bernard-morlino-actufoot-cest-france-football-football-amateur/

02.04.17

Nice maintient le cap dans la tempête bordelaise

Depuis 1952, les Nice-Bordeaux sont très rugueux. En 1952, Bordeaux pouvait espérer un titre mais c’est Nice qui a fait le doublé. Bordeaux ne l’a jamais oublié. Les années passent mais les Nice-Bordeaux sont toujours hyper physique.

Dimanche 2 avril 2017, 21 h
31e journée de L1
OGCNice 2-1 Bordeaux
Buts pour Nice: Balotelli (16e pen.), Eysseric (27e)
But pour les visiteurs: Laborde (9e)

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Dante ©, Le Marchand, Dalbert - Koziello, Seri - Ricardo, Belhanda (Le Bihan 78e), Eysseric (Sarr 89e) - Balotelli.

FCG Bordeaux : Carrasso - Sabaly, Lewczuk, Jovanovic, Contento - Vada (Menez 71e), Toulalan © , Sankharé - Malcolm, Laborde (Rolan 71e), Kamano (Ounas 78e).

Classement
1 AS Monaco 71 30/ 22 5 3/ 87 26 + 61
2 Paris 68 30/ 21 5 4/ 60 21 + 39
3 OGC Nice 67 pts 31 m/ 19 10 2/ 50 25/+ 25

Plea et Wyan Cyprien sont toujours hélas ! en convalescence. Paul Baysse, Mounir Obbadi et Rémi Walter, eux, sont blessés.
Malgré cet handicap, Nice n’a pas perdu contre les Girondins. 2 défaites en 31 matchs, depuis août 2016 !
Un parcours fantastique. Un collectif toujours sur le pont.
En seconde mi-temps, Nice a résisté à l’abordage des Girondins qui avait ouvert le score en première mi-temps.
Nice a encore remporté un match bien mal engagé.
Nice est diminué mais pas sur le plan de la grinta.
Nice reste dans la course pour le titre mais chut! faut pas le dire.
Nice reste dans la course pour la deuxième place.
Rien n’est joué. Faites vos jeux.
Rira bien qui rira le dernier.

01.04.17

Permalien 09:33:46, Catégories: GRAND MONSIEUR, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Devant un PSG très motivé, Monaco rime avec fiasco

Finale de la Coupe de la Ligue
Samedi 1 er avril 2017
Monaco 1- 4 Paris
Buts pour le PSG: Draxler, Di Maria, doublé de Cavani

Après match
Monaco a visiblement fait l’erreur de vouloir mieux jouer que le PSG et n’a pas pris le match à bras le corps. Erreur de management: une finale se gagne sans forcément de la qualité de jeu élitiste. Il faut gagner une finale et non pas penser à bien jouer.
Dès la première seconde, le PSG a montré les dents, beaucoup plus motivé, concentré que Monaco.
C’était le meilleur moyen de chasser le doute dans le camp parisien.
Le premier but est arrivé assez vite. Un système vidéo aurait signalé un hors-jeu.
Monaco n’est jamais vraiment entré dans le match.
PSG a remporté plus de duels.
A 1-1 puis 2-1, l’espoir monégasque n’a pas duré longtemps.
La victoire est logique. Paris avait plus envie et on sait pourquoi.
Paris a un trophée Canada Dry en plus.
Monaco va vite se consoler: mieux vaut être en 1/4 de finale de la C1 que d’avoir un trophée en bois.
C’est mon avis et je le partage.
Paris va regarder les 1/4 de C1 dans la salle à manger ou la cuisine.

Avant match
Le match se déroule à Lyon. Point noir pour le PSG car le stade sera en grande partie pour Monaco, Paris étant l’épouvantail de la capitale.
Il faut savoir que la saison dernière en Liga, Emery n’a remporté aucun match à l’extérieur.
Le PSG en plein doute va devoir éviter de prendre un but d’entrée de jeu, ce qui pourrait déclencher un nouveau fiasco.
Les Parisiens vont devoir afficher de la résistance et une immense envie d’aller de l’avant, sinon une nouvelle punition risque de se produire, sachant que Monaco possède des flèches percutantes.
Paris joue gros, une fois de plus. Eliminé de la C1 en 8e retour à Barcelone, le PSG est encore convalescent du 6-1, soit un immense coup sur la tête.
Dans le même temps, Monaco a fait le chemin inverse. Battus à Manchester City, à l’aller, les Monégasques sont parvenus à se qualifier en 1/4, lors du 8e retour en Principauté.
Monaco est donné favori de la finale car la pression est forte sur Paris qui a besoin impérativement d’un succès important pour sortir du déclinisme conjugué à toutes les sauces dans les médias depuis un mois.
Le PSG a confirmé Unai Emery dans ses fonctions d’entraîneur. On sait très bien que cette annonce n’a aucune valeur sur l’avenir.
A quelques matchs de la fin de saison, il est déconseillé de changer d’entraîneur sauf si le club était 17e de la L1, ce qui n’est pas le cas.
Dans le cas de la victoire du PSG, ce nouveau trophée éteindrait un peu le feu du 6-1.
Si le PSG perd, le feu reprendra de manière intense.
L’entraîneur portugais de Monaco, Leonardo Jardim, accompli un excellent travail. Son équipe propose un très beau football, beau et efficace.
En face, le PSG a un style poussif. Pour l’efficacité offensive, tout repose sur Cavani. Les Parisiens encore traumatisés sont-ils en mesure de passer à autre chose et de livrer bataille pour cicatriser leurs récentes blessures à leur orgueil ? La meilleure façon d’oublier serait de gagner.
Un fait étrange: la saison 2015-2016 a vu le limogeage de Laurent Blanc, pourtant reconduit avec un nouveau contrat, parce que le PSG fut évincé de la C1 après avoir perdu en 1/4 de finale contre … Manchester City. Cette saison 2016-2017 peut-elle confirmer Emery à son poste alors que le PSG a quitté la C1 dès les 8e ? Deux poids deux mesures. Ejecter Emery après une saison très terne confirmerait l’erreur de casting et signifierait une incompétence de la direction. D’où le peu d’empressement à clarifier la situation.
Avant la finale, certains clubs européens souhaitent recruter Jardim.
Emery, lui, n’aura sans doute pas les mêmes portes de sorties que l’un de ses glorieux prédécesseurs: Carlo Ancelotti qui est allé ensuite au Real Madrid puis au Bayern Munich. Il est vrai que l’Italien, lui, est un coach de C1 et non pas d’Europe League.

30.03.17

Permalien 23:56:04, Catégories: GRAND MONSIEUR, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Cnews 20 h Foot, jeudi 30 mars 2017: Ben Arfa, PSG, Monaco, Emery, Jardim, Edgar Morin, Skoblar, Chicharito, C1 féminin...

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Mai 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software