Catégorie: PARIS SERA TOUJOURS PARIS

21.08.18

Balotelli reste à Nice

Le feuilleton Balotelli-Nice-OM est terminé.
L’Italien reste au Gym.
Agent rime avec argent.
Le rapport de France n’a rien donné.
Finalement, l’attaquant rentre dans le rang.
Les fans de Nice ne lui en veulent pas.
A-t-il visiter la commanderie ? Pas certain. Et puis, qu’importe ! On connait les usages du mercato.
Nice a besoin de Balotelli.
Vieira va récupérer l’attaquant après ses matchs de suspension.
La recrue est intra-muros.
A part ça, les débuts de championnats anglais confirment que Emery à Arsenal ce n’est pas la solution: 0 point sur 6 !; Les fans de MU attendent toujours que Mourinho quitte le banc des entraîneurs tant il représente mal le club; Reims et Nîmes font un bon retour en L1; Neymar s’en est pris à son partenaire Nkunka en plein match; Ronaldo d’intègre bien à la Juventus Turin et l’assistance vidéo en L1 est en fait une catastrophe car on l’utilise n’importe comment: un coup oui, un coup non. C’est si pour faire ça, autant l’oublier !

10.08.18

Permalien 21:58:30, Catégories: GRAND MONSIEUR, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Bernard Lama dézingue la gestion de Neymar au PSG

Pour Neymar, Lama n’est qu’un animal du Pérou, qui crache de l’eau. Voilà ce qui se passe quand on n’entretient pas la culture du club.

Bernard Lama fracasse Neymar et le PSG dans le France Football de la rentrée. Il met le paquet et crache son venin. Bienvenue au club ! Il a de quoi en avoir gros sur le cœur : hier, Ibrahimovic a tiré un trait sur le passé du PSG et disait qu’avant lui, le PSG = le néant ; aujourd’hui, Neymar arrive au PSG sans rien connaître du club. Il serait amusant de demander la date de création du club à l’homme-sandwich du Qatar. Et s’il connait Mustapha Dahleb.
Bernard Lama reconnait cependant du talent à la publicité vivante de la L1. La question est de savoir ce qu’il en fait. Au service de qui ? Pas du PSG. D’abord, le Ballon d’or ! Le hic, c’est que désormais Mbappé est mieux placé que Neymar. Un champion du monde ne joue pas dans la même catégorie qu’un parachuté de Barcelone qui a pris la poudre d’escampette pour fuir Messi.
L’ancien gardien du PSG souligne bien que Neymar arrive en «pays conquis». Il n’a donc rien à prouver. Tout le monde s’écrase devant le poids économique qu’il représente :
-«L’institution PSG n’est pas assez solide pour avoir la main sur Neymar. Qui a-t-il en face de lui ? Nasser, Henrique, Maxwell… Des étrangers, très récents au club, qui n’en ont pas l’esprit et ne peuvent donc le transmettre.» Et pan sur le bec !
Et de préciser que Ribéry et Cie au Bayern Munich doivent faire face à Beckenbauer, Rummenigge et Hoeness. Le PSG a fait la faute historique de se séparer de Leonardo et de Carlo Ancelotti. Pas la reconnaissance du ventre. Le PSG voulait prendre Ben Arfa pour que la banlieue s’identifie à Ben Arfa. Hélas ! ils ont saccagé la carrière du virtuose. On prend et on jette, au besoin avec un paquet d’euros à la clef. Ce qui fut fait avec Antoine Kombouaré et Laurent Blanc. Qu’importe, quand on n’a pas d’idées on a du pétrole !
Bernard Lama aimerait que le PSG fasse avec Neymar – le conduire en banlieue pour lui montrer une autre France que celle de LVMH- ce qu’il n’a pas fait avec Ben Arfa qui lui vient vraiment de la banlieue. Mais comment des gamins sans un euro peuvent-ils s’identifier à quelqu’un qui gagne 100 000 € par jour ? Jadis, je ne savais pas ce que gagnait Puskas, et tant mieux. On parlait ballon, jeu, technique, classe. Pas fric, bijoux, voitures, appartements, gonzesses, villas et tout le reste qui va avec.
Le PSG «maintient Neymar dans sa bulle» insiste avec raison Bernard Lama. Au XXe siècle, Luis Fernandez, entraîneur, mettait Ronaldinho sur le banc. Au XXIe siècle, le président du PSG va avec Neymar en boîte de nuit. Et signalons que Fernandez a été nommé au centre de formation. Le silence s’achète. Les temps ont vraiment changé. Y forme-t-on des futurs noceurs roi de la bamboche ?
A vrai dire, pour le PSG l’important c’est d’avoir chapardé Neymar au Barça. D’habitude, la star ainsi captée va dans un club de même niveau ou plus genre Man City ou le Real Madrid. (Le PSG n’ayant pas de palmarès a tout misé sur l’argent.) Donc si Neymar va à Paris c’est que Paris est du même rang que le Real. Vaste plaisanterie. Pourtant le Qatar a mis le paquet : Neymar, Cavani et Mbappé. Quelle attaque ! Le problème ? Le Qatar confia ce trio à un entraîneur de cinquième zone. C’est confier une F1 de chez Ferrari à un chauffard.
Le comble dans tout ça ? Si la L1 s’exporte mieux parce que les décideurs y voient la présence de Neymar, alors qu’il y a très peu joué, la télé brésilienne Globo ne veut pas renouveler son bail de trois ans avec la L1 car les dirigeants de la chaîne brésilienne soupçonnent le père de Neymar de vouloir faire partir son fils sous d’autres cieux en 2019-2020. Globo sait très bien que les Brésiliens ne vont pas regarder la L1 pour y voir jouer T. Silva qui porte la poisse au pays. Globo ne veut pas payer au-delà de 4 M€ annuels pour la L1. Une misère en regard des droits demandés par la Premier League.
La saison 2018-2019, nous dira si Neymar-Cavani et Mbappé font faire mieux avec l’Allemand Tuchel, le nouvel entraîneur. Le Qatar a recruté Buffon, le gardien mythique pour faire un peu plus le poids en défense. Le gardien de 40 ans, en moins d’un mois, a su déjà mettre dans sa poche les fans du PSG. Question d’intelligence. Il a même une 2CV. Immatriculée à Roma comme pour dire que rouler sur l’or ne rend pas forcément stupide. Quand on voit des footballeurs décérébrés rouler en Ferrari ce n’est pas une grande publicité pour la marque au cheval cabré. Chapeau l’artiste !

-France Football, N°3769. Mardi 7 août 2018. Spécial Guide Ligue 1. 90 p., 4,20 €

06.08.18

Neymar en Chine, Neymar et le champagne, Neymar sur le podium (où il a failli se blesser!), Neymar et l’enceinte….

Neymar et sa cheville c’est loin d’être fini. Il est toujours ménagé par le PSG qui couve la poule aux œufs d’or. Le Brésilien n’a pas besoin de jouer, sa présence suffit à faire tourner la boutique. Au plan historique, c’est la première fois qu’un Brésilien fait tant de mal au football de terrain. Certes on a déjà essayé de nous faire prendre des vessies pour des lanternes mais jamais on avait hypermédiatisé un joueur du FC Copacabana. Des jeunes comme Neymar, il y en a plein les plages de Rio. Le football est devenu comme la littérature, la chanson et le cinéma: on formate quelqu’un à l’air du temps et hop ! les voyants-aveugles tombent dans le panneau. Il y a pire: le e-football !

Il n’y a pas si longtemps d’aucuns critiquaient Ronaldinho d’avoir une vie dissolue, et aujourd’hui le PSG est à plat ventre devant Neymar. Quelle différence de traitement. Hier, Luis Fernandez, entraîneur du PSG, mettait Ronaldihno sur le banc parce qu’il était sortie en boîte. A présent, le président du Qatar SG va en boîte avec Neymar. Les deux joueurs n’ont rien à voir: Ronaldinho était un véritable artiste quand Neymar n’est qu’une starlette de Reality Show. Le marketing Neymar a marché à fond la caisse en Chine. Les petites chinoises sont victimes de la Pavlovisation de leur cerveau. Le bourrage de crânes fonctionne à merveille. D’abord, le clan Neymar prépare l’attente : viendra, viendra pas ? Puis le produit arrive. Et les fillettes hurlent comme au temps des Beatles, sauf que dans les années 1960 les quatre gars dans le vent de Liverpool étaient des génies de la musique alors que Neymar lui doit tout à Pelé, Garrincha, Socrates et Zico. C’est comme si Zidane avait récolté les fruits de Platini sans rien gagner en retour. Neymar n’a remporté vraiment qu’un titre des J.O., vaste plaisanterie sur l’esprit amateur avec des milliardaires comme participants. Le reste, il doit tout à Messi et au Barça. Et dire qu’on a empêché Jules Ladoumègue de courir car on lui avait donné une paire de pointes !

Regardons dans le détail ce qu’a fait Neymar en Chine :
-Il a posé pour des selfies dans le cadre des contrats du sponsoring que lui a fait signer son père qui régente tout .
-Il n’a joué que 14 minutes dans le match de pacotille - pâle copie du Community Shield anglais-contre l’ASM équipe en rodage encore une fois massacrée par les dirigeants russes.
-Dans le match, il a fait deux accélérations inutiles.
-Il est tombé suite à une charge du défenseur monégasque Aholou.
-Il a arrosé de champagne l’entraîneur du PSG, Thomas Tuchel.
-Il a marché avec une grosse enceinte collée aux oreilles qui diffusait de la musique brésilienne.
-A la fin de la rencontre, Lo Celso l’a aspergé d’eau.
-Pour fêter le titre en bois, il est monté sur le dos d’un partenaire.
-Encerclé par trois gardes du corps, il a quitté le terrain, ovationné par le public qui à 90 % portait un maillot floqué Neymar.

Voilà l’essentiel de la production de Neymar… Karhasian dans sa déclinaison Martine fait du football.
Neymar n’avait plus rejoué avec le PSG depuis le 25 février 2018 date de sa blessure à la cheville et au pied droit contre Marseille alors que Emery – le futur ex coach- aurait dû le sortir en prévision des maths de C1 contre le Real Madrid. Neymar se blessa tout seul, à cause d’un mauvais appui. De fait, à trop sautiller pour un oui, pour un non, il sollicite bêtement son corps.
Cinq mois et demi d’absence, et Neymar n’est toujours pas remis de sa blessure au «cinquième métatarsien». En Chine, Neymar a ressenti «toujours des douleurs à sa cheville blessée» et tenez-vous bien : «il s’est fait une frayeur en se faisant mal au pied opéré» quand il est descendu podium !
Si j’ai bien compris, ses adversaires en L1 n’auront qu’à lui marcher sur le pied et hop ! les roulades vont revenir à la vitesse grand V. Cela promet un beau cirque à venir. R. A. S. Sous le maillot du PSG, il n’est pas remis mais quand il joue pour le Brésil, il court comme un lapin. Quand je vois Neymar avec le maillot du PSG, j’ai toujours l’impression qu’il porte le maillot de l’équipe adverse.

04.08.18

Permalien 16:59:42, Catégories: ANTI-FOOTBALL, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Le Qatar ridiculise le centre de formation de Monaco russifié

Neymar est entré à la 76e minute du match dont le score était déjà acquis 4-0. Quelle honte ! Les médias institutionnels osent parler de “l’événement du jour". Tout ça pour ça. Pauvre football massacré par les économistes. Le seul point positif c’est le lien que trouve le nouvel entraîneur, Tuchel, avec le groupe du PSG. Il est beaucoup plus proches des joueurs que ne l’était Emery.

Samedi 4 août 2018
Trophée des Champions
PSG 4-0 Monaco
Buts pour le Qatar: Di Maria (33e, 90e + 2e), Nkunku (39e) et Weah (67e).

Quel parodie de match !
Ce trophée calqué sur la compétition anglaise est un match Canada Dry. En Angleterre, le match de rentrée entre le vainqueur du championnat et le vainqueur de la FA Cup est très important. La recette du match de Wembley va aux familles des blessés de guerre. En France, le match a lieu au bout du monde pour que faire tourner la match à fric.
Le football ? Absent.
Paris n’a pas eu besoin de ses stars mondialistes pour ridiculiser le centre de formation de l’ASM version russe. L’entraîneur de Monaco, Leo Jardim, a encore été dépouillé.
Depuis cinq saisons les patrons de l’ASM ont encaissé 400 M€ de bénéfices sur les ventes. De quoi acheter des tableaux car le propriétaire de l’ASM est un grand collectionneur-spéculateur. En gros, Monaco a acheté pour 400 M€ et vendu pour 800 M€. De ce côté-là, il faut dire bravo car il faut les trouver les joueurs et encore plus il faut les rendre meilleurs partis qu’arrivés. Cependant, l’ASM au lieu de se renforcer s’affaiblit chaque saison.
Ce match n’est donc pas une référence pour Paris qui a joué à la baballe devant des enfants puceaux de la performance et des croulants bons pour la casse.
Et Neymar ? Sans doute en boîte pour fêter le titre. Moins il joue, plus il gagne.
Temps de jeu du Brésilien: 14 minutes, et 100 000 € par jour, plus tout le sponsoring. Belle éthique sportive. Cruyff aurait dû, lui, être payé 100 000 € la seconde.

03.08.18

Permalien 20:25:22, Catégories: ANTI-FOOTBALL, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Neymar humilie Buffon dans une séance de dédicaces

Samedi 4 août 2018, 14 h
Trophée des Champions
Shenzhen, Chine
Monaco-PSG

La saison de L1 n’a pas commencé que le PSG a déjà connu sa première crise de nerfs. En Chine, Gianluigi Buffon était en train de signer des autographes et de faire des selfies avec des jeunes chinoises qui connaissent aussi bien le football que je suis incollable en hiéroglyphes, quand tout à coup, Neymar a débarqué dans la pièce. Immédiatement, les demoiselles se sont toutes détournées, sans exception, du portier mythique qu’elles ne connaissent absolument pas. On leur a dit que c’est une star, point. Pour elles, c’est surtout un vieux alors que le Brésilien est du niveau de Kardhasian, une icône des réseaux sociaux et tutti quanti. Le gardien italien s’est retrouvé tout seul. Il a fait une gueule d’enterrement et a quitté les lieux immédiatement. Voilà une grave faute d’organisation. Cela devait être à chacun son tour. Cela promet pour la saison à venir. Et dire que d’aucuns ont dit que Buffon recadrera Rabiot et Neymar. Tu parles ! Neymar se moque de Buffon qui est un has been pour lui. Ce déplaisant épisode est arrivé sans mise en scène du Brésilien. N’empêche c’est encore une maladresse. Le PSG n’aurait jamais pris le risque de mettre dans un même vestiaire Neymar et Ibrahimovic car Zlatan aurait fait du petit bois avec le Brésilien. Buffon va devoir se faire respecter sinon il va abîmer sa sortie de scène.
Pour ce qui est de Neymar en Chine, c’est la grande kermesse économique. Il est là pour faire tourner la machine à cash. De ce côté-là c’est très bien. Pour le reste, je me pince. Le nouvel entraîneur se demande s’il va faire jouer Neymar en Chine. L’Allemand ne prendra «aucun risque». Il se peut que Neymar «joue quelques minutes contre Monaco». Pourquoi pas quelques secondes ? Pourquoi ne donne-t-il pas que le coup d’envoi ? A 100 000 euros par jour, c’est déjà beaucoup lui demandé.
Comme Neymar n’a pas gagné la Coupe du Monde 2018. Le coach du PSG a dit : «On va l’aider à rebondir». Quelle honteuse déclaration ! C’est à Neymar à aider le PSG et non pas le contraire. Par ailleurs, on a appris que Tuchel consultait Mbappé pour le recrutement actuel. On se dirige tout droit vers un Emery bis. J’attends que l’on me prouve le contraire. Tant de millions de dépenser et si peu de rigueur.

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Octobre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software