Catégorie: PARIS SERA TOUJOURS PARIS

22.10.17

Permalien 10:36:59, Catégories: GOOOOL DO BRASIL !, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Marseille a failli battre Paris, son éternel rival

Dimanche 22 octobre 2017
10e journée de L1
Marseille 2-2 Paris
Buts pour l’OM: Gustavo (16e), Thauvin (78e)
Buts pour PSG: Neymar (33e), Cavani (90e + 3+
Expulsion: Neymar, à la 87e mn, suite à deux cartons jaunes (85e et 87e)

APRES MATCH
Il y avait 60 410 spectateurs au Vélodrome, comme quoi la L1 est plus aimé que l’Europa League.
Ce match a été disputé dans une grande ambiance.
La rivalité est intacte.
L’OM a failli gagné, il s’en est fallu d’un cheveu qui a eu la forme du coup franc tiré par Cavani qui l’a peut-être plus tiré contre Neymar que contre l’OM.
Maintenant on sait: il y a un axe Neymar-Mbappé qui isole Cavani.
Neymar s’est fait expulser: il ne jouera pas contre Nice, le prochain match, jeudi 27 octobre 20 h 45. Un Nice très mal en point. Rachat au Parc ? Qui sait ? Le football est plein de surprises.
Neymar fait trop ce qu’il veut, et c’est triste dans un jeu collectif. Mbappé, lui, a raté son match, ayant perdu sa spontanéité.
Cavani est un homme encerclé par deux gamins.
Emery est le grand responsable de la zizanie parisienne. Il a déclaré mettre tout en œuvre pour que Neymar remporte le Ballon d’Or. Affligeante déclaration.
Les Parisiens se plaignent du mauvais traitement infligé à Neymar mais C. Ronaldo reçoit une pluie de coups à chaque match. Il faut savoir les éviter.
Paris est l’équipe à abattre, on le sait. Il faut un entraîneur très fort pour supporter cette pression. Tout le monde veut battre Paris. Il va falloir mieux gérer l’effectif.
Cavani a démontré encore une fois qu’il était un immense attaquant. Je l’ai toujours su dès que je l’ai découvert en Italie. En plus, il est beau, avec son côté indien. Il aurait pu jouer au cinéma sous la direction de Sergio Leone.

AVANT MATCH
A l’étranger, l’équivalent de ce match correspond à un sommet.
En France, il y a désormais un grand fossé entre les deux. Déjà 7 points… Cela revient à voir les riches (PSG) distancés les pauvres (OM).
En fait, cela reste toujours Paris contre la province.
La star du PSG c’est Neymar. A l’OM, Payet. Disproportionné mais sur un match -genre Coupe de France- tout est possible.
Pour Marseille- qui désormais a été remplacé par Monaco et Lyon- gagner le “classico” est le seul moyen de se faire remarquer car la conquête du titre reste une illusion.
A Paris, Neymar a piqué sa colère parce qu’Emery lui a demandé de se ménager lors d’un entraînement alors qu’il reprochait jadis à Ben Arfa de pas forcer !
L’entraîneur du PSG veut que Neymar réserve le meilleur pour les matchs quand il demandait à Ben Arfa de briller pour rien !
Paris n’a toujours pas d’entraîneur. Cela se voit, pendant les matchs. Les joueurs font ce qu’ils veulent. Et Emery se comporte en spectateur.
Tant que Paris gagne, pas de remise en question.
C’est la C1, à partir des 8es, qui sera le juge de Paix.

20.10.17

Permalien 07:53:33, Catégories: PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

20 h foot, Cnews (jeudi 19-10-2017): PSG, M'bappé, Neymar, Man City, Europa League...

07.10.17

Matuidi et Lloris, deux éclairs dans un match médiocre en Bulgarie (0-1)

Hugo Lloris a largement rattrapé sa bourde commise en Suède. Il a été décisif en Bulgarie. Encore un match et TOUS les compteurs reviennent à zéro car le tournoi de la Coupe du Monde est une nouvelle histoire. L’autre héros du match: Matuidi, le grand milieu de terrain qui manqua en C1 2016 lors de l’élimination, en 1/4 de finale, du PSG contre Man City.

Samedi 7 octobre 2017, 20 h 45/ TF1
Qualification pour Coupe du Monde 2018
Bulgarie 0-1 France
But des visiteurs: Matuidi (3e)

APRES LE MATCH
Dès l’entame de la rencontre suite à un assaut, Griezmann glissa judicieusement le ballon à Matuidi qui marqua un but très compliqué dans un angle totalement fermé.
Ensuite, rideau. Il n’y avait plus rien à voir, surtout après la sortie sur blessure de Kanté.
A retenir du match, les trois points de la victoire. C’est l’essentiel.
Quelques satisfactions: Lucas Digne et puis c’est tout.
Le héros ? Matuidi ? Pour le but oui mais il faut féliciter Lloris d’avoir sauvé la baraque quand il y a eu le feu. Il a sorti une tête quasi à bout portant d’un certain Kostadinov…
Sans le double sauvetage de Lloris sur la même action, la France serait derrière la Suède, au goal average car les Suédois ont gagné 8-0 devant le Luxembourg qui avait arraché le nul au SDF.
Deschamps brime le talent des joueurs en les faisant entrer dans un système au lieu de s’adapter aux qualités de chaque joueur.
On n’a pas beaucoup vu Mbappé. A sa décharge le manque de bons ballons.
Des enseignements: Lloris, Kanté et Matuidi sont les seuls indiscutables.
Varane, a rendu une bonne copie. Tout le reste c’est le flou artistique, y compris Tolisso qui a fait un travail obscur alors qu’il peut être lumineux.
Cette équipe de France a réalisé un très bon match contre les Pays-Bas avant de devenir banale.
Les Bleus ne seront pas favoris s’ils vont en Russie.

AVANT LE MATCH
On nous a vendu Martial, puis Pogba et enfin Griezmann. Tous ont été mis tête de gondole mais il se pourrait bien que Mbappé mette tout le monde d’accord. Lui a un charisme naturel. Et un talent authentique qui saute aux yeux. Avec Mbappé on est loin de mines hostiles que l’on a vu jadis. On avait l’impression que certains joueurs nous haïssaient.
Le match n’est pas décisif car deux autres seront très importants, les deux derniers de la Suède en Pays-Bas et de France qui recevra la Biélorussie.
La Bulgarie a déjà empêché deux fois la France d’aller en Coupe du Monde, en 1961 pour celle de 1962, et en 1993 pour celle de 1994.
La France va présenter un grand souci, dans l’axe central. Pas d’automatisme. Les Bleus n’ont pas de Ramos.
Les latéraux ne sont pas non plus très performants.
Le gardien, Lloris, lui est plus sûr quoique en Suède…
Au milieu, Kanté est indispensable dans la récupération.
On peut y voir aussi Matuidi, très bon piston.
Rabiot en forme est aussi un sérieux candidat.
Lemar au top a son mot à dire.
Tolisso ? On ne l’a pas encore à l’œuvre, rien qu’une sélection.
Devant, Griezmann peut apporter dans son rôle de passeur en liberté totale.
Giroud, bon de la tête, est très statique.
Mbappé est indispensable. Une explosivité déterminante.
Lacazette peut être très performant: puissant et adroit.
Il y a Payet, le tireur de coup de pied arrêté chouchou de Deschamps. Lui a droit au tapis rouge à l’inverse de Ben Arfa traité en paria.
Sissoko ? C’est un “cadre” de Deschamps. Oui, “cadre". Il a été le meilleur en finale perdue de l’Euro ? Eder, aussi. On est loin des virtuoses genre N°10.
En Bulgarie, on va voir qui sont les hommes et qui sont les poupées de cristal.
Le match se joue à l’extérieur. Rien n’est facile hors de ses bases.

27.09.17

Paris domine le Bayern Munich très maladroit

Phase de qualifications C1 2018
Mercredi 27 septembre 2017
PSG 3-0 Bayern Munich/
Buts du PSG: Alves (2e), Cavani (31e), Neymar (63e)

APRES LE MATCH
Quand on marque vite, cela simplifie la vie.
Le premier but a placé sur orbite le PSG.
Ancelotti a tenté un plan qui a foiré.
Dominer n’est pas gagner: le Bayern a été maladroit dans ses phases de domination, dans ses temps forts.
Le milieu récupérateur du PSG n’a pas été à la hauteur. Rabiot transparent. Matuidi trop vite remercié.
Il faudra muscler le milieu.
Devant, Mbappé très bon. Neymar par intermittence. Cavani toujours là. Mbappé est le trait d’union entre ses deux ainés.
Le gardien Areola, bon match. Le capitaine Thiago Silva aussi.
Emery ? Il peut dire merci au carnet de chèque du Qatar.

AVANT LE MATCH
Monsieur Champions League arrive chez Monsieur Europa League.
Le football n’est pas une science exacte, heureusement !
Le terrain va parler.
Ce soir, Unai Emery joue gros: si Paris perd, il sera la risée de l’Europe. Tant de millions dépensés pour ça ?
Ancelotti vient à Paris pour rafler la mise.
Le match est attendu comme si c’était déjà la finale.
Paris ne devra pas oublier qu’il y a un match retour pour éviter une nouvelle Bérézina.
Il y a plein de duels dans le match.
Très belle affiche pour un match de poule.
Sur le papier, le PSG impressionne. Reste à savoir ce qui va se passer sur le terrain car le Bayern impressionne aussi même si les Allemands joue sans leur goal Neuer, blessé. Niveau gardien, le PSG ce n’est pas l’assurance tous risques. Ribéry va vouloir sortir le grand jeu. Robben aussi. En défense, Hummels n’est pas un perdreau de l’année ? Lewandowski n’a rien à envier à Cavani. James Rodriguez est sur la feuille de match, côté Bayern. Attention, le Bayern ce n’est pas l’Amicale des anciens.
Le PSG n’a-t-il pas remercié trop vite Matuidi ?
Rabiot a-t-il digéré son nouveau statut de titulaire ?
Verratti va-t-il enfin jouer sans faire de chichis ?
Neymar va-t-il jouer qu’avec Mbappé, laissant Cavani de côté ?
Cavani ou Lewandowski ?

Les autres matchs
CSKA Moscou 1-4 Man United
Bâle 5-0 Benfica
Anderlecht 0-3 Celtic Glagow
Karabagh Agdam 1-2 Roma
Atletico Madrid 1-2 Chelsea
Sporting Portugal 0-1 Barcelone
Juventus Turin 2-0 Olympiacos

Palmarès de Carlo Ancelotti, 58 ans

JOUEUR:

Roma
Serie A: 1983
Coupe d’Italie: 1980, 1981, 1984, 1986

Milan AC
Champions League: 1989, 1990
UEFA Super Coupe: 1990
Serie A: 1988, 1992
Supercoupe d’Italie : 1988
Coupe Intercontinentale: 1989

Squadra azzura
Coupe du Monde 1990: 3e

ENTRAINEUR:

Juventus
UEFA Intertoto: 1999

Milan
Serie A: 2004
Coupe d’Italie: 2003
Supercoupe d’Italie: 2004
Champions League: 2003, 2007
UEFA Super Coupe: 2003, 2007
FIFA Coupe du Monde des clubs: 2007

Chelsea
Premier League: 2009–10
FA Cup: 2009–10
Community Shield: 2009

Paris Saint-Germain
Ligue 1: 2013

Real Madrid
Coupe du Roi: 2014
Champions League: 2014
UEFA Super Coupe: 2014
FIFA Coupe du monde des clubs: 2014

Bayern Munich
Bundesliga: 2017
DFL-Supercoupe: 2016, 2017

Palmarès de Unai Emery, 45 ans

JOUEUR

Néant

ENTRAINEUR

Sevilla
UEFA Europa League: 2014, 2015, 2016

Paris Saint-Germain
Coupe de France: 2017
Coupe de la Ligue: 2017
Trophée des Champions: 2016, 2017

26.09.17

Monaco battu par Porto pendant que King Ronaldo affiche 411 buts en 400 matchs avec le Real Madrid

Le Real Madrid de Zidane brille avec le retour de CR7. A Paris, le Bayern est-il capable d’imiter le Real ? Il s’agit aussi du duel Emery-Ancelotti. L’Italien ne vient pas à Paris pour perdre.

Phase de groupe: 2e journée de C1 2018
mardi 26 septembre 2017
Monaco 0-3 FC Porto
Séville 3-0 Maribor
Naples 3-1 Feyenoord
APOEL 0-3 Tottenham
Besiktas 2-0 RB Leipzig
Spartak Moscou 1-1 Liverpool
Man City 2-0 Chakhtar

Borussia Dortmund 1-3 Real Madrid
But pour le Borussia: (54e)
Buts pour le Real: Bale (18e), Ronaldo (50e, 79e)

APRES LE MATCH
L’AS Monaco timorée a perdu à la maison. Très diminuée, après le pillage de ses joueurs à m’inter saison contre de lourdes espèces sonnantes, l’ASM doit se concentrer sur la L1.
Dans le cas d’en face, on a vu une grande force collective avec de solides et véloces buteurs venus de la L1.
Concernant le Real, les Espagnols ont vaincu le signe indien.
CR7 a organisé un grandiose festival. En tout, face aux Allemands de Bundesliga il a inscrit 25 buts en 20 matchs.
Il vient de fêter ses 411 buts en 400 matchs sous le maillot du Real.
En 146 matchs de C1, CR7 a inscrit 110 buts. Record !
Lors du match, Ronaldo a bien distribué le jeu et parfois a attendu une passe qui ne vint jamais alors qu’il était bien place. Des commentateurs vont vous dire qu’il a mangé plusieurs fois la feuille du match, c’est archi faux. Il est normal qu’il tente et échoue.
Dans le match Ramos a fait un sauvetage avec les mains, non sanctionné. Varane aussi mais sans les mains.
Le trident Bale- C. Ronaldo- Isco est plus rapide qu’avec Benzema. BIC ou BBC ? Zidane a l’embarras du choix et ceux qui réclamaient déjà la tête du Français font grise mine ce lendemain de victoire madrilène en Allemagne.

AVANT MATCH
C’est reparti !
En attendant le duel Emery-Ancelotti soit Paris-Bayern, nous avons deux grandes affiches avec Monaco-Porto et Dortmund-Real. Monaco est toujours aussi impressionnant, semble-t-il. En L1, oui; en C1, c’est à voir… Le Real aura plus de mal à s’imposer en Allemagne.
Mercredi 27 septembre, j’imagine que l’ancien coach de Paris (Ancelotti) va vouloir se rappeler au bon souvenir du PSG. Si on regarde l’Histoire des deux clubs, Munich est 100 fois au-dessus. L’Histoire va-t-elle battre l’actualité ?
Barcelone devrait gagner au Sporting. A l’heure qu’il est, Barça est en grande forme. On disait les Catalans affaiblis…

Mercredi 27 septembre 2017
Qarabað - AS Roma, 18 h/ beIN Sports 2
PSG - Bayern Munich, Canal + / 20 h 45
Atletico Madrid - Chelsea/ beIN Sports 1
Sporting CP - FC Barcelone/ beIn Sports 3

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software