Catégorie: LA REVUE DE STRESS

20.06.18

Permalien 10:03:07, Catégories: LA REVUE DE STRESS  

Neymar et les couteaux suisses

Neymar croyait croiser des petits suisses mais il est tombé sur des couteaux suisses.
Le football est un sport de contact, de duel physique, hyper violent.
Il faut savoir donner des coups sans se faire voir, et surtout les éviter grâce à l’art de l’esquive.
Neymar est un joueur de ballon mais pas du tout de football.
Sa place est plutôt sur la scène d’un cirque pour faire un numéro de jonglage.
Il veut surtout gagner la Coupe de cheveu. Celle du Monde est secondaire.

19.06.18

Permalien 07:35:21, Catégories: ANTI-FOOTBALL, LA REVUE DE STRESS  

L'hôtel des Bleus est une auberge espagnole avec les transactions autour de Griezmann, Lemar et Hernandez

Le camp de base de l’équipe de France est une véritable auberge espagnole -où l’on entre comme dans un moulin- qui a servi de théâtre aux transactions autour de Griezmann, Hernandez et Lemar qui ont réglé leurs affaires personnelles au détriment de l’esprit de groupe nécessaire à l’équipe de France.
Il s’agit de la Coupe du Monde et non pas d’un tournoi de plage.
Les dirigeants de l’Atletico de Madrid sont venus à l’hôtel des Bleus officialiser l’arrivée de Thomas Lemar ainsi que les prolongations d’Antoine Griezmann et de Lucas Hernandez.
Un vrai scandale: le business sur le dos des Bleus !
Si Griezmann est devenu star c’est parce qu’il a été décrété vedette à la place de Karim Benzema.
Si Benzema était encore là personne ne parlerait de Griezmann: il n’y a pas photo entre l’Atletico de Madrid et le Real Madrid.
La prolongation de contrat d’Antoine Griezmann jusqu’en 2023, avec un salaire de 23 millions d’euros et une clause libératoire portée à 200 millions d’euros, s’est réglée dans le camp retranché des Bleus.
Griezmann fait vraiment ce qu’il veut. On s’en est aperçu avec la diffusion du grotesque film “Décision” où on le voit jouer la comédie pour annoncer son nom transfert à Barcelone.
Question : pour Lemar y a-t-il eu une visite médicale en plein stage des Bleus ? Tout transfert doit être précédé d’un bilan médical ?
Au lieu de se concentrer sur la France, des joueurs de Deschamps ne pensent qu’à leur avenir.
C’est écoeurant !
Contre le Pérou. Le baratin va prendre fin.
On va savoir qui est qui, qui fait quoi.

Football et littérature :
https://www.nouveau-magazine-litteraire.com/idees/mythes-a-pied-oeuvres-

17.04.18

Permalien 08:29:00, Catégories: THE RED DEVILS, LA REVUE DE STRESS  

Honte absolue: le dernier est venu battre le Manchester United de Mourinho à Old Trafford !

Dimanche 15 avril
33e journée de Premier League
Manchester United 0-1 West Brom
But pour West Brom: Rodriguez (73e)

Le dernier de Premier League est venu battre MU à domicile.
La plus faible attaque de l’élite anglaise est venu vaincre les Red Devils ou ce qu’il en reste. Ce groupe-là n’a aucun joueur qui mérite l’appellation Red Devil.
Un Red Devil c’est Best, Cantona, Keane, Scholes…
Il faudrait faire des recherches statistiques pour voir quand le dernier à battu MU sur son terrain. C’est sans doute jamais arrivé.
Je n’ai pas souvenir d’un dernier qui est venu gagner à Old Trafford.Quelle honte !
Jusqu’ici, West Brom n’avait gagné que 3 fois en 32 matchs !
Mourinho prend pour cible Pogba comme Emery a ciblé Ben Arfa au PSG.
On remarquera que MU a encaissé le but quand Pogba ne jouait pas.
De même qu’on a remarqué que Ben Arfa ne jouait pas quand le PSG a reçu sa raclée à Barcelone et a fait pâle figure deux fois contre le Real Madrid.

Manchester United: De Gea; Valencia ©, Lindelof, Smalling, Young (Rashford 75e); Matic; Pogba (Martial 58e); Herrera (Lingard 45e); Mata; Alexis, Lukaku.
Sur le banc: J. Pereira, Jones, Rojo, McTominay.
Manager: Mourinho

West Brom: Foster, Nyom, Dawson, Hegazi, Gibbs, Phillips (Krychowiak 77e), Livermore, Brunt (Yacob 90e), McClean, Rodriguez, Rondon (Sturridge 85e).
Sur le banc: Myhill, Gabr, Burke, Field.

04.01.18

Permalien 23:05:20, Catégories: LA REVUE DE STRESS  

20 h Foot, Cnews(4-1-2018): PSG, Emery,Conté, Real, Zidane, Mourinho, Wenger...

02.01.18

Permalien 10:22:08, Catégories: THE RED DEVILS, LA REVUE DE STRESS  

Mourinho, qui a enfin gagné un match sur cinq, s'en prend à la légende Paul Scholes, tout comme A. Wenger tacle Henry

Paul Scholes est le 3e joueur qui a joué le plus à MU:
1 Ryan Giggs (963 matchs, 168 buts)
2 Bobby Charlton (758 m, 249 buts)
3 Paul Scholes (716 m, 155 buts)
“Scholes a été un grand joueur mais c’est un petit consultant". Voilà en gros ce qu’a rétorqué José Mourinho à Scholes qui a “taillé” Pobga et Mourinho vu le piètre rendement de MU. A Everton, Pogba a bien joué. Très bien, mais le haut niveau réclame de la constance et non pas de régulières coiffures affriolantes.
Paul Scholes est resté fidèle toute sa carrière à MU alors que Mourinho ricoche de club en club.
Le football est le dernier lieu de chambrage autorisé. ILS nous ont tous pris, y compris la politique.
Mourinho confond presse avec service de communication. Tout comme Arsène Wenger qui reproche à Henry, Gunner historique, de critiquer Arsenal: “Il y a des gens qui sont payés pour parler. Quand on ne fait que parler, parler, parler, c’est difficile de ne dire que des choses justes et intelligentes".
La mauvaise foi règne de partout. Wenger, qui est contre le Ballon d’Or- car le “football est un sport collectif”- n’a jamais été contre le fait d’être élu le meilleur coach de l’année ou le meilleur entraîneur du mois.
On sait que le coach ne veut pas de grands anciens gunners au sein du club: Vieira et Henry sont bien placés pour le savoir.
Citons Beaumarchais: “Il n’y a pas d’éloge flatteur sans la liberté de blâmer".

Lors de ses 5 derniers matchs, MU n’a gagné qu’un seul match !
20 Déc Carabao Cup/ Bristol City (L2) 2-1 MU
23 Déc Premier League/ Leicester 2-2 MU
26 Déc MU 2-2 Burnley
5 matchs joués entre le 20 décembre et le 1er janvier 2018:
1 match perdu en Carabao Cup, soit une élimination contre un club de L2
3 match nuls en championnats dont 2 à domicile
1 seule victoire
7 buts marqués, 6 buts encaissés

Malgré ce très maigre bilan, José Mourinho s’est permis de tenir des propos hostiles contre Paul Scholes qui a remarqué que “Pogba marchait…” sur le terrain.
Evra, joueur de l’OM a frappé un fan de l’OM. Mourinho, manager de MU, a frappé avec des mots Paul Scholes, un joueur historique de MU ! Le troisième de tous les temps, dans la hiérarchie des matchs joués. Et en plus, quel buteur !
Mourinho explique les critiques de Scholes parce que le joueur aurait moins gagné d’argent que Pogba. C’est n’importe quoi. Scholes est un immense joueur. On sait ce que MU lui doit.
Sans se consulter, Mourinho et Wenger parlent d’argent quand ils parlent de Pogba/ Scholes et Arsenal/ Henry. Etonnant ? Et cela en dit long sur le football actuel.
Mourinho bénéficie de tout ce que Paul Scholes a fait à MU avec et après Eric Cantona.
Scholes a critiqué le bilan de Mourinho et Pogba à MU.
Mourinho s’est permis de riposter parce que MU a enfin gagné un match sur 5 !
Les remarques de Scholes tiennent toujours.
Celles de Mourinho sur Scholes sont celles d’un manager qui est à 15 points de Guardiola, lui un véritable grand Monsieur. MU a fait une erreur ce casting, une de plus.
Le MU de Mourinho est une toute petite cuvée de l’Histoire.
On attend que la page Mourinho soit tournée.
Pour enfin revoir du beau football.
Du football d’attaque, du football spectaculaire.
De la grandeur d’âme.
Pas l’esprit gagne petit, frileux.
Mourinho veut plus gagner pour lui que pour MU.
Le manager portugais invente toujours des polémiques pour faire diversion sur la faiblesse de ses résultats.

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Juillet 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software