Catégorie: GRANDE DAME

29.03.17

Et si Patrice Lair, en 1/2 de la C1 2017, remplaçait Unai Emery au PSG, passant des filles aux garçons ?

En avril 2017, les joueuses du PSG réussissent mieux que les garçons d’Emery, le remplaçant de Blanc qui remplaça Ancelotti. Il y avait 13 974 spectateurs au Parc des Princes. Attention messieurs, ces dames deviennent de plus en plus populaires et c’est justifié. Elles jouent beaucoup plus en équipe.

1/4 retour de l’UEFA Women’s Champions League 2017
PSG 4–0 Bayern Munich
Buts pour Paris : Delie (4e), Cristiane (12e 52e), Cruz (42e)

PSG : Kiedrzynek – Lawrence (Morroni, 79e), Delannoy, Georges (Formiga, 62e), Paredes, Périsset – Boquete (Diallo, 76e), Geyoro, Cruz © – Delie, Cristiane.
Entraîneur : Patrice Lair

Bayern Munich : Korpela – Maier (Evans, 56e), Abbé, Wenninger, Lewandowski, Faisst – Behringer ©, Baunach (Lotzen, 56e puis Schnaderbeck, 68e), Däbritz – Rolser, Miedema.
Entraîneur : Thomas Wörle

Le match s’est déroulé devant le Président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, et sous les yeux de Maxwell, Adrien Rabiot et Thomas Meunier. Ils devaient penser au 6-1 encaissé à Barcelone.
Il y avait 13 974 spectateurs payants au Parc des Princes ! Un record à Paris pour un match de féminines. En 1/2, il y aura encore plus de monde. Les femmes font souffler un vent de fraîcheur et ce groupe assume la pression. Si demain les médias décident de diffuser le football féminin à la place du masculin, la tendance s’inversera mais ils ne le feront jamais, pas pour l’instant. Tant que la vache à lait produit du cash, ils ne changeront rien.
Les joueuses du PSG sont plus performantes, plus professionnelles et mieux préparées que leurs homologues masculins puisqu’elles se sont qualifiés en 1/2 de la C1 alors que les garçons ont lamentablement échoué en 1/8.
Alors pourquoi le PSG ne changerait-il pas d’entraîneur ? Patrice Lair a déjà deux C1 chez les filles c’est mieux que 3 Europe League chez les garçons. Je ne plaisante pas ou alors à peine.
Les joueuses de Patrice Lair ont largement dominé les Bavaroises.
Les féminines du PSG ont un fond de jeu que n’a pas l’équipe d’Emery qui joue de l’hourra football quand cela tourne bien ou nous donne une version de tous aux abris !
Cristiane joue mieux que Lucas et Di Maria réunis.
Savez-vous où se déroulera la 1/2 finale ?
A Barcelone !
Match aller: Barcelone-PSG 22 ou 23 avril, et le retour à Paris le 29 ou 30.
Dans l’autre 1/4, Lyon s’est qualifié aussi.

Palmarès de Patrice Lair
Championnat de France 2011, 2012, 2013 et 2014 avec Lyon.

Challenge de France/Coupe de France 2006 et 2007 avec Montpellier HSC et en 2012, 2013 et 2014 avec Lyon.

Ligue des champions féminine de l’UEFA 2011 et 2012 avec Lyon.

18.03.17

Permalien 15:43:05, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME, HENDRIXEMENT  

Nice privé de Plea et de Cyprien, plus les absences de Baysse et de Walter

Cette chanson- ici interprétée par la chanteuse Devyn Rush- a servi, en version orchestrale, fut le générique d’une célèbre émission radio de feu Pierre Bouteiller. J’ai toujours vu Nice sous les traits d’une très belle brune. On dit Nissa la Bella et non Nice le beau.

Samedi 18 mars 2017, 17 h, C+ Sport
Nantes - OGCNice

Les Aiglons sont tristes: cette saison Plea et Cyprien ne joueront plus suite à l’opération qu’ils ont subie. Le buteur et le milieu de terrain étaient des éléments précieux.
Tristes aussi parce que le capitaine Baysse sera absent pendant plusieurs semaines. A ces trois blessés, il faut rajouter Walter.
Tristes mais pas abattus car Lucien Favre a un groupe restreint mais impliqué et performant.
Les médias annoncent que Nice va entrer dans le rang mais Nice est toujours là.
Le groupe arrive toujours à s’en sortir même avec de gros pépins.
Les quatre absents manquent mais leurs remplaçants seront de très bons titulaires, n’en doutez pas.
Nice se déplace à Nantes avec 26 points d’avance sur les Canaris. Cela en impose sans faire gagner le match avant de l’avoir joué.
Nice est une équipe attendue de partout. Nice est un “gros” de la L1 2016-2017.
Tout le monde veut battre Nice qui n’a cédé les trois points que deux fois: devant Caen et Monaco.

23.02.17

Al Pacino, De Niro et Keitel dans le prochain film de Scorsese

The Irishman est le futur film de Martin Scorsese, un film de gangsters avec Robert De Niro, Al Pacino et Joe Pesci. Un bon grand film j’espère.
Comme la production n’est pas habituelle avec la forte présence de la télévision, il est possible que ce film ne soit pas distribué en salle, ce qui serait vraiment dommage.
Il s’agit du neuvième film qui réunit Robert De Niro et Martin Scorsese.
Harvey Keitel est aussi prévu dans l’aventure. Le film sera visible en 2019.
De Niro, Al Pacino, Harvey Keitel, Clint Eastwood, Jack Nicholson, Dustin Hohffman et Jon Voight. Voilà mes acteurs fétiches.
L’équivalent en France ? Je n’en vois pas. Sinon je cite Raimu, Gabin, Philipe, Jouvet, Simon, Bourvil, Serrault, Blier, Ventura, Belmondo, Delon… En France, parmi la nouvelle génération Pierre Niney et Romain Duris. Chez les femmes ? Karine Viard. Sur scène ? Dany Boon et Philippe Caubère.

31.01.17

Permalien 14:54:48, Catégories: GRANDE DAME  

La plus belle femme du monde est française

La radieuse Iris Mittenaere, Lilloise, 24 ans, est étudiante en chirurgie dentaire. Le concours Miss Univers existe depuis 1952. Après la Lorraine Christiane Martel, sacrée en 1953, Iris Mittenaere est le seconde française distinguée.

Il n’y a pas plus misogyne que certaines féministes.
Depuis que la française Iris Mittenaere a été élue Miss Univers, beaucoup de femmes sont furieuses car elles prétendent que les “femmes ne doivent absolument pas être jugées sur leur physique".On n’oblige personne à faire des concours, à part dans les concours de bovins.
L’élue française qui est devenue Miss Univers fait des études de chirurgien dentiste.
Cette très belle jeune femme a aussi la tête très bien faite. Devrait-elle s’en plaindre ?
Il est évident que les femmes qui critiquent ses concours de beauté ne seraient même pas sélectionnées pour être hôtesses d’accueil pendant la cérémonie.
Il ne suffit pas d’être laide pour être intelligente.
L’actuelle Miss Univers correspond à “Sois belle et parle !” et non pas à “Sois belle et tais-toi !”
Les concours de beauté ne manquent pas d’humour car on sait très bien que personne ne peut se prétendre la plus belle femme du monde, sauf l’une de celles qui se présentent !
Les pas contentes feraient mieux de se plaindre que des femmes soient obligées de se camoufler pour sortir dans la rue.
Et pourquoi ne s’insurgent-elles pas devant ses émissions débiles où les candidates ressemblent à des putes descendues des vitrines d’Amsterdam ?
Pendant un an, on va dire que la plus belle femme du monde est française.
Voilà une belle ambassadrice de la France qui n’est pas payée avec de l’argent public au titre de Mme de… !
Beauté de l’âme, oui. Beauté de l’âne, non.
L’élection de Miss Univers cela change des affaires politiques où les délinquants en col blanc parlent des conséquences et jamais des racines.

24.01.17

Permalien 11:39:59, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Albums illustrés: Prévert/ Badel, Coutard/ Abbasian, Potter/ Blake (Gallimard), Lambé/ Pierpont (Actes Sud) et Sylvia Plath (La Table Ronde)

Document exceptionnel: Prévert évoque Robert Desnos, leur jeunesse commune. Internet dans ce cas-là c’est vraiment grandiose.

-Embrasse-moi, Jacques Prévert, illustrations Ronan Badel (Gallimard, 50 p., 14,90 €)
Merveilleux album. On ne peut pas rester insensible devant les 20 poèmes de Jacques Prévert mis en image par Ronan Badel qui a bien saisi la poésie du grand maître Jacques. Prévert voyait bien et même très bien le visible et l’invisible. En plus, il avait la grâce d’écriture qui laisse livre cours à la divine trouvaille. Enfant éternel prisonnier dans un corps d’adulte, il trouvait les portes de sortie au besoin les issues de secours. Prévert c’est un mélange de Sempé et de Peynet. C’est le meilleur ami que je n’ai pas connu.

-Un arbre pour ami, Victor Coutard. Illustrations de Pooya Abbasian (Gallimard, 64 p., 18 €)
Bel hommage aux arbres trop souvent méprisés en France et adulés en Inde. Voici la vie d’un arbre par le prisme d’un enfant qui croise ses différents habitants, ver de terre, abeille, grenouille. Une histoire de l’humanité.

-The tale of Kitty in Boots, écrit par Beatrix Potter, illustré par Quentin Blake. Traduction de Jean-François Ménard. (Gallimard, 80 p., 16,90 €)
Cette histoire qui remonte à un siècle n’a jamais été vue en librairie par son auteur. Beatrix Potter (1866-1943) se consolait de la présence austère des adultes en dessinant sans cesse les animaux et les fleurs. Un beau jour, elle inventa Peter Rabbit, son cher lapin qui séduit un éditeur dès 1901. Sous-jacent dans toute son œuvre, l’écologie fut son combat par le biais du dessin. Elle fut un actif défenseur du patrimoine culturel de son pays, dont les châteaux.

-Paysage après la bataille, Eric Lambé et Philippe de Pierpont (Actes Sud, 432 p., 29 €)
Une suite de dessins d’une grande sobriété. On est comme au temps du cinéma muet. Les dessins sont d’Eric Lambé et le scénario de Philippe de Pierpont, comme on dirait «décors de Roger Art», les plus anciens voient ce que je veux dire. Au début du livre, on croit voir une femme de dos regarder une bataille, mais en fait elle contemple un tableau, une fresque. Elle sort, va sur un banc. Elle vit dans un mobil home. Un bucheron rôde dans l’album. Une ambiance becktienne, un univers très Edward Hopper. De l’onirisme angoissant. Une science de l’espace et du cadrage.

-Dessins, Sylvia Plath, textes traduits de l’anglais par Valérie Rouzeau (La Table Ronde, 88 p., 22 €)
La fille de l’écrivain - et surtout pas de l’écrivaine- Frida Hughes, présente les dessins de sa mère. A la plume, Sylvia Plath (1932-1963) témoignage de ce qu’elle voit : des natures mortes. Un pneu, comme une couronne mortuaire dans un paysage d’objets du quotidien. Ici, un simple chardon. Elle n’a pas tenu plus de trente ans dans ce monde. Quand elle avait sept ans, c’était le début de la guerre. A treize ans, la fin. On imagine ce qu’elle a dû penser. Etre Américaine ne l’a pas aidé à vivre. Neurasthénique, dépressive, bipolaire (nom de plus à la mode aujourd’hui), trop lucide, pas assez réaliste ? Elle s’est suicidée, non sans avoir connu l’amour et avoir mis au monde deux enfants. Une belle femme, une belle âme, un bel être humain. Trop sensible ? C’est les autres qui ne le sont pas assez.

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Juillet 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software