Catégorie: GRAND MONSIEUR

09.07.18

Permalien 11:36:26, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Passation de pouvoir: Messi, C. Ronaldo et Neymar s'effacent au profit de Hazard, Modric et Mbappé

1/2 de Coupe du Monde, 20 h
Belgique-France (10-7-2018)
Angleterre-Croatie (11-7-2018)

Messi n’a pas d’impact dès qu’il quitte Barcelone. Loin de sa nurserie, il est perdu. C’est le chat noir de l’Argentine.
C.Ronaldo a réussi à remporter l’Euro 2016 avec le Portugal. Son désir de trophée avec la sélection national a été assouvi. La Coupe du Monde c’était un plus, la cerise sur le gâteau. Ses détracteurs se réjouissent de ne pas lui donner le Ballon d’Or 2018 alors qu’il le mérite tant avec sa C1 2018 et ses innombrables buts.
Neymar est venu au PSG pour être le roi parce qu’au Barça, il était dans l’ombre de Messi. Mauvaise pioche ! Il se morfond à Bougival et n’aura pas le Ballon d’Or 2018 dont il rêvait. Il voulait gagner la Coupe du Monde. Il n’a gagné que la L1 et autres bricoles (pour lui, pas pour nous). Echec total dans son plan de carrière.
Le terrain a parlé. Messi, Ronaldo et Neymar ne jouent pas dans les quatre meilleurs équipes du monde actuel: France, Belgique, Croatie et Angleterre.
Les numéros de la Coupe du Monde sont pas mal de gardiens, Kanté et les as Belges, Français, Anglais et Croate.
Modric et Hazard sont connus pour leur football, pas pour la bimbeloterie des réseaux sociaux et des pubs.
Si Modric et Hazard se hissent en finale on dira comme les Anglais: “Le football revient à la maison".
D’évidence c’est dores et déjà la victoire de la Premier League. De nombreux joueurs des 1/2 évoluent en Angleterre.
Modric et Varane ont gagné la C1 2018. Si l’un d’eux remporte la Coupe du Monde 2018, il sera bien placé pour le Ballon d’Or 2018. Paradoxalement eux évoluent en Liga.

Destination Moscou (3), CNews. Dimanche 8 juillet 2018:
https://www.cnews.fr/emission/2018-07-08/destination-moscou-3-du-08072018-787976

Destination Moscou (4), CNews. Dimanche 8 juillet 2018:
https://www.cnews.fr/emission/2018-07-09/destination-moscou-4-du-08072018-787991

07.07.18

Permalien 00:07:24, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

France-Belgique en 1/2 finale. Le Brésil renvoyé à la maison !

La justice du terrain est passée: Hazard reste, Neymar s’en va. Hazard incarne le talent. Meymar lui est un simple produit marketing qui se roule au sol comme les gamins capricieux. Le Belge reste dans le tournoi tandis que le Brésilien est renvoyé à Rio et non pas à Bougival qu’il déteste.

Vendredi 6 juillet 2018
1/4 de Coupe du Monde
France 2-0 Uruguay
Buts pour la France: Varane (40e), Griezmann (61e)

Belgique 2-1 Brésil
Buts pour la Belgique:Fernandinho (13e csc), Kevin De Bruyne (31e)
But pour le Brésil: Renato Augusto (76e)

Le verdict est tombé et il fait mal à l’Amsud !
Aucun pays sud-américain n’est en 1/2.
Le Brésil a été éliminé par les Belges.
Dans l’Histoire, seul les Auriverde se sont imposés en Europe dans l’édition de 1958 qui a vu les Brésiliens gagner leur premier titre mondial en Suède. A part eux aucun pays d’Amsud n’a gagné le titre suprême sur le sol européen.
60 ans après, les lointains successeurs de Pelé et Garrincha - deux as authentiques- sont tombés en 1/4 face à de somptueux belges. Très mauvaise nouvelle pour les Français. Autant je les voyais sortir les Brésiliens autant je les vois perdre contre la Belgique qui a sa meilleure équipe de tous les temps. Je suis heureux de voir Neymar évincé du tournoi. Ce joueur YouTube, imbibé de réseaux sociaux est écœurant. Il est à Pelé, Zico et Socrates ce que la littérature de Marc Lévy est à celle de Gustave Flaubert.
Heureusement que sont encore présents Eden Hazard, le virtuose belge, et l’étincelant Lucas Modric, l’animateur du jeu croate. Les artistes sont là alors que le pipole des terrains est déjà dans l’avion pour le Brésil. La place de Neymar est dans un cirque. Il fait du mal au football. Je plains les gamins qui s’identifient à ce pitoyable ectoplasme publicitaire. Le PSG lui fait beaucoup de mal en l’idolâtrant. Ce Brésil était une illusion. Le maillot jaune est trop lourd. Tant d’étoiles sur la poitrine des starlettes.
Griezmann s’en tire mieux. Des imbéciles vont diront qu’il a mal joué contre l’Uruguay. Mensonge ! Il a commandé ses partenaires de la voix et du geste pendant tout le match. Depuis Platini je n’avais pas vu ça. Griezmann n’est pas Zidane ou Platini. Griezmann est un footballeur qui se sacrifie au profit du collectif. Cependant contre l’Uruguay, il a délivré une passe décisive et marqué un but. Parfait !
Autres satisfactions:
Kanté, le poumon, le premier organisateur dès le rideau défensif, l’âme de l’équipe. Travailleur, harceleur, généreux, solidaire, essuie-glace indispensable.
Lloris ? Le Nissart nous a fait une Gordon Banks. En 1970, au Mexique, après un tir de Pelé stoppé par le goal anglais, le héros brésilien avait dit: “J’ai marqué un but mais Banks l’a arrêté !” Lloris a réalisé le même exploit.
Giroud pèse sur la défense adverse et stresse ceux qui le marquent à la culotte.
Les deux jeunes latéraux, Pavard et Hernandez, jouent comme s’ils avaient trente ans.
MBappé est toujours un ingénieur de la lumière
Varane poursuit dans son excellente vibration du Real Madrid.
Pogba très bon dans le rôle de déménageur.
J’aurais préféré en 1/2 Brésil-France plutôt que Belgique-France. Les Français vont avoir une chute dans leur mental exactement comme le Brésil qui était certain de sortir la Belgique.
Les Français devront considérer les Belges comme des joueurs plus forts qu’eux sinon ils perdront.
Le point positif c’est le retour de Matuidi. Tolisso n’a pas le niveau international.
Savourons la qualification contre l’Uruguay. C’est déjà très bien.
France-Belgique, la finale avant l’heure. Le gagnant sera à 90 % le vainqueur final.

05.07.18

Permalien 12:21:50, Catégories: GRAND MONSIEUR  

La France doit disputer 3 finales à la suite

La fièvre bleue est de retour. France is back !

Jeudi 6 juillet 2018
1/2 finales de Coupe du Monde
France-Uruguay, 6 juillet 16 h
Brésil-Belgique, 20 h

L’Europe s’essouffle au propre comme au figuré.
L’Asie a été très proche d’accéder aux 8es.
La France est une rescapée: l’Allemagne, l’Espagne, le Portugal et l’Italie ne sont pas là. Les Pays-Bas non plus. L’Angleterre oui mais c’est la belle solitaire, l’insulaire qui n’en fait qu’à sa tête. La moins belle génération va plus loin que celle de Rooney-Beckham-Scholes-Gerrard.
Les joueurs français n’ont plus que trois finales à disputer.
Toutes les autres équipes sont dans ce cas.
Restons sur la France. On pourrait voir en 1/2: France-Brésil puis en finale
France-Russie ou Suède ? Les groupes qui restent en course ne sont pas des sélections mais des équipes bien organisées.
La France ne doit pas faire grand cas de l’Uruguay.
Les Tricolores n’ont qu’à rentrer sur la pelouse plus motivés que les adversaires et ils gagneront.
Deschamps n’a jamais été un grand créateur c’est un destructeur de jeu.
Face à l’Argentine, on a vu qu’il avait bien préparé mentalement ses joueurs
Il faut marcher sur les Uruguayens comme ses joueurs l’ont déjà fait lors de France-Argentine (4-3).
Les 1/4 vont encore voir l’intensité monter. Les duels vont être très durs. Il va falloir encaisser les coups sans trop de dégâts.
Les enfants doivent rester aux vestiaires.
Il est très difficile de remporter des trophées majeurs.
Cruyff et Platini ne sont pas arrivés à remporter la Coupe du Monde.
Depuis l’Euro 2000 remporté par la France, il y a déjà eu 9 compétitions majeures. La France n’a pas fait mieux que finaliste: Coupe du Monde 2006 et Euro 2016.
Arriver en finale ce n’est pas remporter le titre. Il faut la gagner !
Cohésion, engagement sont des deux maîtres mots qui font la différence.
La France de 2018 ne doit plus laisser la place aux images fantomatiques de 1998.
Il est temps d’écrire de nouvelles pages.
Elles sont là qui attendent d’être imprimées. Pas de gribouillis svp !
Rendez une belle copie, messieurs les Tricolores.
Ceux qui vivront mieux le présent sortiront vainqueurs des trois matchs à disputer par Nation.
Le football est plus violent que le rugby. Les coups sont moins visibles.
Les peureux doivent rester aux vestiaires.
Ce n’est plus du football. Nous sommes dans l’Histoire, celle démarrée en 1930.
Respect au pays natal de Lautréamont mais il faut le renvoyer à la casa !

Destination Moscou (3), CNews, jeudi 5 juillet 2018, présenté par Pascal Praud:
https://www.cnews.fr/emission/2018-07-05/destination-moscou-3-du-05072018-787682

Destination Moscou (4), CNews, jeudi 5 juillet, présenté par Julien Pasquet
:
https://www.cnews.fr/emission/2018-07-06/destination-moscou-4-du-05072018-787697

03.07.18

Permalien 23:41:11, Catégories: GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !, LONDON CITY  

Tir groupé de l'Europe contre le Brésil et l'Uruguay

Le récital de Zidane contre le Brésil en 2006. La France est la bête noire du Brésil qui est le seul pays sud-américain vainqueur final en Europe (1958). Est-il capable de vaincre à nouveau sur le sol européen, 60 ans plus tard ?

Tableau des quarts de finale:

France-Uruguay, 6 juillet 16 h
Brésil-Belgique, 20 h

Suède-Angleterre, 7 juillet 16 h
Russie-Croatie, 20 h

PS: 1/8e Belgique 3-2 Japon. Menés 0-2, les Belges ont renversé la situation pour gagner en fin de temps réglementaire. Chapeau !
Les Anglais ont battu les Colombiens aux tirs au but.
Les Suédois ont éliminé les Suisses 1-0.

On pourrait voir en 1/2:
France-Brésil
Suède-Russie

Finale France-Russie ?

J’ai toujours pris au sérieux les Russes, car ils organisent la compétition, et les Suédois car ils ont empêché l’Italie de venir en Russie.

01.07.18

Permalien 12:22:51, Catégories: SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Une magnifique France renvoie Messi à la maison. C.Ronaldo, lui aussi, est en vacances.

La France a proposé des courses, de l’impact, des appels. Un match historique en 8e qu’il va falloir confirmer. Après le torrent de doutes chez les fans nous voyons la liesse populaire arriver. La fièvre bleue est de retour. Rester lucide devant les louanges comme face aux critiques. Il faut aller au bout du rêve.

Samedi 30 juin 2018
8e de finale Coupe du Monde
France 4-3 Argentine
Buts pour la France: Antoine Griezmann (13 pen.), Benjamin Pavard (57e), Kylian Mbappé (64e, 68e)
Buts pour l’Argentine: Ángel Di María (41e), Gabriel Iván Mercado (48e), Sergio Agüero (90e +3)

Uruguay 2-1 Portugal
Buts pour l’Uruguay: Cavani (7e, 62e)
But pour le Portugal: Pepe (55e)

1/4 de finale: France-Uruguay (6-7-2018,16 h). Sans Matuidi, suspendu. Et peut-être sans le merveilleux Cavani, blessé.

Grande nouvelle. La France n’a pas été écrasée par le poids de l’événement.
Enfin de nouvelles émotions ! Enfin des images de 2018 et non plus de 1998 !
Je redoutais la grinta argentine. On n’a vu que la rage de vaincre française.
Les Français ont magistralement éliminé les Argentins qui ont pourtant mené 2-1.
Les joueurs de Deschamps se sont sublimés. On a vu des joueurs transcendés par l’événement.
On en rêvait, ils l’ont fait !
Le premier but est venu grâce à une foudroyante action de Mbappé qui a traversé tout le train avec la force d’un TVG. Ne sachant pas comment l’arrêter, les Argentins l’ont descendu dans leur surface de réparation. Penalty indiscutable transformé par Griezmann.
Le succès français est collectif. Toutes les individualités étaient tournées vers le même objectif: l’accession aux 8es. Messi ou pas Messi. Les Français ont joué sans calcul- contrairement au premier tour.
Je ne commente que ce je vois, comme saint Thomas. Mon verbe est l’imparfait du subjectif.
Je n’avais encore jamais vu le groupe de Deschamps autant soudé.
Les Français ont affiché tous en même temps physique, mental et technique.
Les Bleus ont démontré qu’ils avaient du caractère. L’esprit des Mousquetaires était bel et bien présent. Désormais, les adversaires vont avoir énormément peur de la France qui en a sous le capot. Il faut féliciter tout le staff d’avoir su requinquer les joueurs après une saison harassante en club. On n’en dira pas autant des encadrements allemands, portugais et argentins…
Les impact-players français ont tous montré le bout de leur nez, Pogba en tête. Dommage que Matuidi soit suspendu pour le quart de finale. Tolisso devrait le remplacer. Il est plus offensif et donc moins défensif. Le mur humain Pogba-Kanté-Matuidi est envié par toute les sélections. Je suis plutôt pour aligner Pogba-Kanté-Nzonzi. Ce dernier était plus solide sur ses jambes que Tolisso.
Mbappé a été tranchant, décisif dans son explosivité. Il m’a rappelé le Jaïrzinho de 1970. Depuis Pelé en 1958 aucun jeune n’avait marqué un doublé en phase finale.
Enfant, il a posé avec C. Ronaldo. Aujourd’hui, c’est CR7 qui va vouloir poser avec lui.
A la fin du match, Mbappé a expliqué: “Si j’ai choisi de ne plus parler à la presse ce n’est pas parce que j’étais fâché mais je ne voulais pas que l’on pense que je ne mette dans la peau du porte-parole des Bleus". Devant micro ouvert, le facétieux Griezmann a hurlé: “Vive la France ! Vive la République !” Là, je dis MAGNIFIQUE !
Dans l’équipe de France, chacun peut briller à son tour. Il n’est pas impossible que Griezmann brille dans les jours à venir. Un France-Brésil se pointe à l’horizon de la 1/2 finale.
La détermination française a mis Messi sous l’éteignoir. Les Argentins ont été dominés dans tous les secteurs. Leur entraîneur a eu la stupidité d’avoir des remplaçants inutilisés meilleurs que les titulaires.
La défaite française lors de la finale de l’Euro 2016 au SDF est pour beaucoup dans la force de cette équipe qui a soif de revanche. De marquer son époque. C’est possible qu’elle y parvienne. Une France aussi conquérante peut ouvrir toutes les portes.
Les Français se sont exprimés par le biais d’une très belle attitude collective.
La Coupe du Monde ce n’est plus du football mais de l’Histoire.
Tous les grands matchs d’anthologie se déroulent en Coupe du Monde.
Les Tricolores sont en train d’écrire de belles pages. On a perçu leur force.
Il va falloir ne pas céder à l’euphorie.
On peut déjà féliciter Didier Deschamps d’avoir lancé dans le grand bain les jeunes Hernandez et Pavard à la place des titulaires au poste des latéraux. Fallait oser. D’un double handicap- deux joueurs plus ou moins blessés- il a tiré une double solution. Voilà ce qui s’appelle être sélectionneur.
En cas de défaite, Deschamps aurait été cruellement critiqué. La victoire contre l’Argentine le relance sportivement et donc médiatiquement. En 1998, Aimé Jacquet avait prévu de quitter la France en cas de catastrophe sportive.
Les Tricolores veulent marquer leur temps au fer rouge. Au fer bleu, blanc, rouge.

Destination Moscou. CNews 30-6-2018. Présentée par Julien Pasquet: France-Argentine, les Bleus, Deschamps, Messi, Mbappé, Pavard

http://www.cnews.fr/emission/2018-06-30/destination-moscou-4-du-30062018-787086

<< Page Précédente :: Page suivante >>

Juillet 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software